Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un début (Pv ascheritt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Un début (Pv ascheritt) Dim 23 Avr 2017 - 19:20

4 Décembre

Ostiz avait rendez-vous aujourd'hui, chez un riche bourgeois du quartier nord qui voulait négocier quelque contrats à titre privés avec Crissolorio, en somme rien qui n'impliquait spécialement la fonction de dirigeant de ce dernier. La maison de l'homme qui avait invité le régent était d'ailleurs assez ostentatoire au niveau de la décoration, digne d'un bourgeois enrichis qui voulait en mettre plein la vue pour donner l'impression qu'il était l'égal des nobles, ce qu'Ostiz pouvait comprendre dans les faits, même si pour sa part il préférait davantage être pragmatique et économe que de vider ses coffres dans ce genre de choses. L'important avec la richesse personnelle selon lui c'était de bâtir un riche patrimoine qui saura perdurer pour le génération future, non de tout dilapider dans une pure politique d'égocentrisme m'as-tu vu.

Heureusement, le rendez-vous qu'il avait eut avec son partenaire du jour fut assez concluant pour le régent, les deux partenaires d'affaires finirent donc par se serrer la main avec cordialité et le bourgeois évoqua ensuite d'un ton satisfait le fait qu'il s'était mit à faire exercer sa progéniture à l'escrime dernièrement dans le but que ces derniers paraissent plus légitime à l'avenir au sein de la cour, après tout la noblesse glorienne aimant beaucoup les exploits martiaux, savoir être un bon guerrier était donc en effet apprécié. Même si pour sa part Ostiz n'avait pas vraiment grand intérêt pour ce genre de choses, les guerriers ironiquement ne font pas souvent de bon administrateurs et lui était un excellent... Administrateur.

Néanmoins, le vieil homme par politesse écouta quand même calmement son interlocuteur et suivit ce dernier qui le menait vers la cour de sa demeure où sa progéniture devait être en train de s'entraîner, une manière comme une autre sans doute dans l'esprit de cet homme de pouvoir s'attirer une certaine sympathie de la part du dirigeant avant la fin de cette entrevue. Ce dernier qui était un homme très civil le suivit donc, ce alors que le bourgeois allait sans doute verser sa prime au maître d'armes qu'il avait engagé pour aujourd'hui étant donné que la séance d'entraînement était visiblement terminée.

Un maître d'armes qui semblait visiblement d'origine assez modeste, du moins pour quelqu'un quoi se trouvait dans le quartier nord glorien, soit. Ostiz se fichait royalement de l'origine des gens tant que ce n'étaient ni des rivales en politiques, ni des criminels. Lui-même était un bourgeois à l'origine après tout, de plus il était bien au-dessus de ces histoires, par contre ce qu'il remarqua, c'est que pour un maître d'armes, l'homme engagé par son partenaire commercial du jour était plutôt jeune. Intéressant… Crissolorio déduisant que cela pouvait avoir un quelconque intérêt de porter un certain intérêt à ceci rejoignit donc de la conversation qui se déroulait entre ce bretteur et le marchand et demanda calmement et poliment.

« Comment vous nommez-vous mon brave ? » Il était toujours utile après tout de connaître le nom de personnes sortant un minimum de l'ordinaire. L'ancien ministre de l'information qu'il était savait très bien que même les détails les plus infimes peuvent des fois avoir leur importance, ce même quand ces derniers ont aux premiers abords une apparence anodine. Grâce à cette saine habitude, le régent pouvait d'ailleurs se vanter de connaître au moins de noms et de réputation nombres d'hommes et de femmes de races et origines sociales diverses. Chose qui pouvait toujours s'avérer fort utile bien entendu.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascheritt Azdrel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 0

Maître d'armes

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Dim 23 Avr 2017 - 19:59

4 Décembre

Ascheritt est heureux. Exactement, il était heureux, car aujourd'hui, c'était le jour de sa vie. Aujourd'hui, c'est son anniversaire, il fête enfin ses 18 ans, bien qu'il doive enseigner quelques rudiments des arts du combats à un certain fils de bourgeois. Étonnamment, celui-ci se trouvait être pas si mal, enfin, pour un gamin. C'est donc avec jovialité presque inébranlable qu'il donnait des cours et apprenait à cet enfant comment manier son épée correctement. La première étape consistait donc à lui apprendre une posture qui serait adapté.

Le gamin se débrouillait pas mal, enfin, dans le sens ou un enfant peu se débrouiller lorsque celui-ci tient dans ses mains une arme pour la première fois. Bien sur, Ascheritt n'était pas fou, il n'allait pas lui donner, ni même prêter ne serait-ce qu'un instant une vrai lame. Il opta donc pour une épée en bois. L'après-midi se déroulait sans accro, car Ascheritt se devait aussi de veiller sur l'enfant. Le maître d'arme se devait toutefois d'être strict sinon, sa réputation en pâtirait.

Le cours tirait à sa fin, au grand plaisir d'Ascheritt, car la journée fut tout de même exténuante. Il était tout simplement en train de donner un entraînement quotidien qui serait mettre en forme l'enfant lorsqu'il entendit des bruits de pas venant de derrière lui, surement le bourgeois qui venais lui donner son dû, le fruit de son travail. Quelle ne fût donc sa surprise lorsqu'il vit qu'une personne se trouvait au côté dudit père. Le régent de Gloria. Évidemment en bon citoyen Glorien il connaissait le régent, mais jamais la chance ne lui fut donné de le rencontrer. Sa surprise augmenta d'un autre niveau lorsque celui-ci lui demanda son nom.

« Euh... Je... Je m'appelle Ascheritt Azdrel, fils adoptif de Skeaie Azdrel, ancien vétéran et maître d'arme ici à Gloria. » Ayant été bien élevé, Ascheritt se mit instantanément au garde-à-vous, chose que son père lui a enseigné lorsqu'il rencontrerait une personne d'une grane importance. « C'est un honneur que de vous rencontrer Régent. » On pouvait clairement ressentir la majuscule dans le nom, témoignage d'un grand respect. Une fois la surprise passé Ascheritt semblait être d'un sérieux exceptionnel.


L'important, ce n'est pas de savoir quand sortir les armes.
L'important, c'est de savoir quand arrêter le bras.
Ascheritt Azdrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Lun 24 Avr 2017 - 11:59

Ostiz se demandait si à terme il arriverait à surpasser l'ancienne popularité de Fabius Kohan, ce même s'il savait déjà qu'il arriverait à l'égaler sans doute. Après tout Ostiz aussi était très doué pour plaire quand il s'y mettait, mais il n'avait pas ce côté comment dire… Homme qui a des vices qui faisaient penser au peuple que c'était quelqu'un de proche d'eux. Étrangement, les petites gens avaient après tout tendance à mieux considérer un roi qui avait de multiples maîtresses qu'un homme austère. Sauf quand l'homme austère faisait en sorte de plaire au peuple d'une manière ou d'une, ce que comptait bien faire Crissolorio et qu'il faisait déjà activement. Ce dernier n'était après tout pas du genre à penser que le soutien de la noblesse ou de la bourgeoisie lui suffirait toujours, sans oublier qu'avoir celui de la populace et de l'armée avait toujours un intérêt.

Pour cela, il y avait plus manière de faire. La charité, les apparitions publiques, du pain et de jeux et bien d'autres... Ostiz avait en tout cas déjà une idée de comment procéder plus en profondeur, mais ce n'était pas le sujet aujourd'hui, même si le fait de voir quelqu'un de milieu social un peu plus bas que le sien le lui rappelait avec clarté. C'était un guerrier d'ailleurs, il se demandait bien si les parents de ce jeune… Ascheritt  Azdrel ? Cela disait quelque chose à Ostiz, celui-ci se promit donc d'y réfléchir plus avant et tâcha néanmoins de ne pas s'en donner l'air, ce avant de répondre calmement à l’hommage du jeune bretteur fort poli.

« Votre père adoptif vous a très bien éduqué jeune Ascherit, votre talent à l'épée doit être grand pour que vous exerciez déjà ce métier à un aussi jeune âge. » Ce qui était un compliment dans les faits, mais aussi une énorme évidence. Après tout, il n'y avait absolument aucune autre raison qu'il soit ici sinon, du moins aucune raison normale.

« Par hasard, ou avez-vous appris le maniement de l'épée ? » Pourquoi cette question ? Tout simplement, car il se disait que cela apporterait sans doute quelques réponses aux questions qu'il se posait et confirmerait ou non les déductions qu'il était en train de faire. Ostiz n'était pas, après tout, homme à laisser un soupçon non confirmé, de plus il supposait que cela ferait plaisir à ce jeune homme que son dirigeant s'intéresse à lui et aiderait d'une certaine manière ce dernier à mesurer certaines choses indirectement. Que ce soit l'opinion de ce type de personnes à son égard ou bien d'autres détails n'ayant d'importances que pour un politicien comme lui.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascheritt Azdrel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 0

Maître d'armes

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Mar 25 Avr 2017 - 16:09

« Ce talent, je le dois au nombre incalculable d'heure que j'ai mis à l'entraînement. » En effet, car depuis qu'il à 7 ans Ascheritt s'entraîne de 5 à 10 heures par jour, tout dépend du temps dont il dispose, bien sûr. Depuis maintenant 11 ans, jour pour jour, il s'entraîne sans relâche, poursuivant son second rêve, devenir le plus puissant épéiste de tout Armanda. Bien sûr, il va en baver, mais bon... Il s'y est déjà préparé mentalement il continuera donc a travailler son physique et son niveau.

« J'ai appris tout ce que je sais de mon père, Skeaie. Je doute fortement que vous le connaissiez, il préfère vivre dans son coin et s'occuper de ses petites affaires. Il n'aime pas vraiment attirer l'attention sur lui. » Dit-il en rigolant doucement. « Il est toutefois un maître assez demandant. Je le considère moi-même comme un héro. » Se permet-il d'ajouter.
Ascheritt est toutefois un peu malheureux, simplement parce qu'il n'a plus vraiment de techniques à apprendre, car il a atteint le rang de maître épéiste il y a peu. C'est exploit lui ont même valu un titre, que peut de personne excepté son père et quelques connaissances de la famille. Ascheritt est quand même étonné d'avoir rencontré le Régent de Gloria dans le jardin de ce bourgeois, il ne put enfouir sa curiosité plus longtemps.

« Je me demande... Pourrais-je savoir la raison de votre présence en ce lieu? Sans vouloir paraître indiscret, je me demandais pourquoi une personne aussi importante que vous se trouve dans cet endroit plutôt reculé, même pour la tentacule Nord de Gloria... » Dit-il d'un ton curieux qui ne laissait présager que de questionnement dans la tête du jeune maître d'arme.
En son for intérieur Ascheritt savait que si son père adoptif se serait trouvé près de lui à cet instant, il lui jeté un regard noir pour impertinence, mais ce n'est pas de sa faute, Ascheritt est quelqu'un de naturellement curieux. Il n'a pas pu s'en empêcher. Pour cacher son malaise face à la question qu'il a posé, il décide de se remettre au garde-à-vous.


L'important, ce n'est pas de savoir quand sortir les armes.
L'important, c'est de savoir quand arrêter le bras.
Ascheritt Azdrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Mer 26 Avr 2017 - 16:41

« Vouloir s'améliorer sans cesse est un noble but. » Répondit calmement le régent au jeune homme quand celui-ci lui dit que son talent venait de l'assiduité qu'il mettait dans le fait de s'entraîner, ce que le régent pouvait comprendrait, lui-même après tout n'était-il pas devenu un modèle de patience et de maîtrise de soi grâce à l'entraînement de toute une vie ? De même pour les talents d'orateur, cela demandait beaucoup d'exercice, de culture et de maîtrise pour développer de telles compétences à un haut niveau. Cela ne l'étonnait donc pas qu'un épéiste désirant maîtriser son art au mieux doive beaucoup s'entraîner pour espérer devenir un excellent bretteur.

« Je le connais de réputation. » Répondit-il ensuite calmement au sujet du maître d'Ascherit, en même temps Ostiz connaissait beaucoup de monde de réputation, il considérait après tout que le savoir était le pouvoir, et ce quelque que soit les moindres détails. Sans oublier que cela avait aussi un rapport avec certaines histoires qui lui revenaient tout à coup à l'esprit...

« Je faisais affaire à titre personnel avec votre employeur. » Expliqua ensuite calmement le régent quand le jeune bretteur lui demanda ce qu'il faisait ici, en résumé Crissolorio était en train d'étoffer sa fortune. Une activité souvent naturelle et saine selon lui pour un homme faisant partie de la haute société, surtout quelqu'un qui faisait vivre la société en investissait cet argent, ce pour en gagner plus bien entendu, mais c'était souvent la cupidité humaine après tout qui faisait vivre une bonne partie de l'économie. Il fallait juste faire en sorte que cette dite cupidité soit régulée pour qu'elle puisse bénéficier à tous. Et ça c'était censée être la tâche du politicien. Grossièrement.

« Seriez-vous par hasard le fils de Sil'heim Pyratloet ? » Finit finalement par demander Ostiz après une certaine réflexion alors que l'employeur de l'épéiste venait de prendre congé pour aller discuter avec son fils des progrès qu'avait fait ce dernier. Il demandait cela, car le nom du père adoptif du maître d'armes avait un lien avec ce dont lui avait parlé Sil'heim à l'époque à Ostiz voyait encore de temps en temps celui-ci. Après, peut-être que la déduction du régent était fausse, mais il se disait que poser cette question ne serait pas un mal de toute manière. Surtout qu'Ostiz se faisait toujours un devoir d'honorer les promesses qu'il faisait, même celles faîtes à un homme qu'il n'avait pas revu depuis fort longtemps. C'était une question de principe pour lui.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascheritt Azdrel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 0

Maître d'armes

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Jeu 27 Avr 2017 - 1:35

Ascheritt ne put qu’acquiescer lui-même ayant une mentalité plutôt semblable, car selon lui, devenir meilleur lui permettre d'aider plus de gens. Ascheritt est quelqu'un qui a tendance à faire passer les autres avant lui. Il est exceptionnellement altruiste ce qui est plutôt rare dans ce monde, il n'est toutefois pas stupide et n'ira pas risquer sa vie pour rien. « Exactement, car c'est, à peu près, la seule chose que je puisse vraiment faire correctement. » Rigola-t-il doucement.

Lorsque Ostiz lui dit qu'il connaissait Skeaie de réputation, Ascheritt semblait visiblement surpris. Étonnamment, son maître semblait avoir une réputation beaucoup plus grande qu'il ne le croyait. Ascheritt ne pouvais s.en empêcher et se mit à sourire un peu plus. Il se demanda ensuite si sa réputation aussi était plus grande qu'il ne le croyait, mais bon... Cela peut toujours attendre à plus tard.

Savoir que le Régent répond à sa question lui fit comme l'effet d'un baume apaisant, il sentit son cœur reprendre du service, soufflant un peu. Alors ce n'était qu'une visite d'affaire. Son anniversaire aura été plutôt inattendu, ce n'est pas tout les jours, qu'on rencontre le Régent de Gloria. Certain diront qu'il n'est qu'un homme parmi tant d'autre, mais pas Ascheritt, non. Été entraîné depuis son plus jeune âge, il peut savoir si certaine personne sont spéciales ou non. Visiblement cet homme dégageait une force d'esprit assez exceptionnelle.

Lorsque le Régent termina sa phrase, le visage d'Ascheritt changea du tout au tout. Lui qui paraissait si jovial il y a peu dégage maintenant une tout autre atmosphère. C'est avec un calme olympien qu'il détendit les main qui s'étaient accroché, par réflexes, aux poignées de ses épées. « Où... Avez vous entendu ce nom... Le connaissiez vous... Si oui..... » Ascheritt se détendit un peu, activant l'effet la pierre noir qu'il portait autours du cou. «Désolé... J'ai... Comme qui dirait une dent contre mon père biologique... » Dit-il avec le plus grand des calme, soupirant silencieusement. «Il nous a abandonné, ma mère et moi... La forçant à m'abandonner à son tour... Depuis, je recherche la recherche avec acharnement...» Se confia-t-il.


L'important, ce n'est pas de savoir quand sortir les armes.
L'important, c'est de savoir quand arrêter le bras.
Ascheritt Azdrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Jeu 27 Avr 2017 - 8:37

« Nous avons tous nos talents et il nous appartient de les développer ou non. De même que de pallier à nos lacunes. » Répondit le régent avec une calme approbation aux paroles du bretteur, Ostiz pour sa part doutait que ce soit la seule chose que ce dernier sache faire, mais il supposa que l'épéiste en disant cela avait fait de l'humour et n'était pas forcément sérieux.

Il n'était sinon pas franchement étonnant en dehors de cela que Crissolorio connaisse beaucoup de monde de réputation, on parlait quand même du dirigeant d'un empire aux services de renseignements assez efficaces et qui était de plus doté du totem de l'hérisson, s'il y avait bien quelqu'un de bien placé pour être très bien informé en général en dehors des autres dirigeants, c'était bien lui. Du moins s'il faisait l'effort de s'y intéresser, car il est évident que tout les dirigeants n'accordaient pas forcément la même importance à leur service de renseignements.

Mais l'espionnage tout en étant un fait assez méconnu en dehors des gouvernements et de l'armée n'était-il pas au fond le garant de la paix ? Il permettait de se tenir informé des possiblement agissements de l'ennemi et de garder un œil sur divers groupuscules, Ostiz pour sa part savait qu'il n'y avait rien de mieux pour triompher d'un ennemi que de le connaître et il ne faisait aucun doute que s'il avait pu espionner les chimères, il ne s'en serait pas privé. Néanmoins, cela ne voulait pas dire pour autant qu'il n'allait pas tenter d'obtenir des informations à leur sujet de manière différente. Il dirigeait après tout une nation, sa responsabilité était donc de faire en sorte de ne rien laisser aux hasards et c'est à cela que serve les services de renseignements.

Crissolorio remarqua d'ailleurs le trouble qui sembla agiter le jeune homme lorsqu'il lui demanda s'il était le fils d'un certain bretteur, confirmant l'intuition d'Ostiz avant même que le jeune bretteur ne le confirme. « Je connaissais cet homme. » Se contenta de répondre calmement le dirigeant qui n'était pas troublé le moins du monde par la réaction de l'épéiste, jeune bretteur qui se détendit assez vite tout de même, heureusement d'ailleurs qu'Ostiz était compréhensif car ce n'est pas tout les dirigeants qui auraient apprécier un tel début d'énervement en leur compagnie. De même pour les nobles en général.

« Je peux comprendre votre sentiment, quoique différemment. Pour ma part je suis orphelin. » Ajouta ensuite le régent avec cordialité, mais à la manière dont il le disait on sentait que ça lui était passé. En même temps il était assez âgé pour sa part, il serait donc étonnant qu'il ne soit pas passé à autre chose depuis le temps. Celui-ci ajouta ensuite avec calme. « Je dispose d'une lettre que votre père voulait que je vous remette et qu'il désirait que vous lisiez quand vous auriez à peu près 18 ans. Je suppose que vous devez avoir a peu près cet âge ? » Bien entendu il n'avait pas cette lettre sur lui en cet instant précis, mais ça ne prendrait certainement pas beaucoup de temps de la récupérer. Il restait juste à voir ce que le principal concerné pensait de tout ceci, après tout on ne savait jamais avec ce genre d'histoires...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascheritt Azdrel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 0

Maître d'armes

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Jeu 4 Mai 2017 - 1:38

« U-une lettre.... De mon père?! Attendez... Vous êtes en train de me dire... Que mon Père, Sil'heim Pyratloet un être mystérieux et assassin en plus vous a fait parvenir une lettre pour moi? Un fils qu'il n'a jamais connu... Un fils dont-il ne s'est jamais, ne serait-ce qu'un seul moment lors de la courte existence que je mène depuis 17... Non 18 ans inquiété ni contacté... J'ai un peu de difficulté à vous croire, mon cher Régent... » Dit-il d'un ton plutôt perdu. « En plus... J'en ai même une de ma mère... C'est pour quoi... Une réunion secrète de famille?... » Chuchote-t-il pour lui même soupirant silencieusement. « Vous avez une idée de la raison, peut-être? » Demande-t-il, priant mentalement pour une réponse positive.

En fait, Ascheritt savait que la raison était toue autre, mais bien qu'il se creusait les méninges depuis plus de 4 ans, il n'avait tout bonnement aucune idée de ce que la lettre de sa mère pouvait contenir... Et maintenant, il y avait celle de son père. Ascheritt ne pût que soupirer à nouveau. Lorsqu'il releva la tête son regard étais emplis de détermination. « Et bien... Il faut croire que ma que^te pour retrouver ma mère viens de changer... Ce sera maintenant une quête pour retrouver mes parents. » Il sourit joyeusement croyant que cette solution mettrais enfin fin à la solitude parentale qui obscurcissait son cœur, Skeaie était un très bon maître et soldat... Mais il lui manquait quelque chose... Chose qu'il n'a pu démontrer envers Ascheritt. En effet, celui-ci manquait cruellement de contact physique... Les seules choses qu'il obtins de Skeaie furent un regards attendris ou une bonne poignée de main, ni plus, ni moins. Ce qu'Ascheritt recherchait par-dessus tout, c'est l'amour d'une mère, chose qu'il n'a jamais dit bien sûr. De toute façon, il la retrouvera, car avec du courage et de la détermination, il pouvait tout accomplir. Son regard brillait d'une détermination encore plus forte que tout à l'heure.


L'important, ce n'est pas de savoir quand sortir les armes.
L'important, c'est de savoir quand arrêter le bras.
Ascheritt Azdrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Ven 5 Mai 2017 - 17:19

« Oui. » Se contenta de répondre calmement le régent au jeune homme quand celui-ci lui demanda s'il venait bien de dire ce qu'il avait dit. Quant au fait que le père d'Ascherit soit un assassin, Ostiz avait reçu la lettre avant qu'il n'en devienne un, donc même si devoir de régent impliquait qu'il le fasse possiblement arrêter à l'avenir si celui-ci avait fait quoi que ce soit d'illégal, pour l'instant celui d'ancien ami l'incitait à confier cette lettre à ce jeune bretteur.

« Quel intérêt aurais-je à vous mentir de toute manière ? » Demanda sinon Ostiz tout simplement, après tout pour quelle raison s'amuserait-il à raconter un mensonge à cet épéiste ? Le dirigeant d'un empire aussi vaste que l'empire glorien avait sans doute mieux à faire.

« Une idée ? Je pense qu'il voulait peut-être vous aider à le retrouver quand vous auriez atteint l'âge de raison. De plus, de ce ce que je sais, il a disons un certain goût pour mélodrame. D'où la lettre. » Autant dire les choses telles qu'elles étaient. Ostiz n'était sûr de rien bien entendu à ce sujet comme il n'avait pas lu la lettre, mais son intuition de lié du hérisson lui avait depuis longtemps fait formuler cette hypothèse.

« Je vous souhaite bon courage quant à cette quête jeune homme. Mais dîtes-moi, que comptez-vous faire par hasard une fois que vous les aurez retrouvés ? »
Après tout le jeune bretteur s'était-il déjà projeté dans l'après ? Ou bien n'y avait-il même pas pensé ? Dans tous les cas Ostiz se contenta d'ajouter ensuite en invitant Ascherit à le suivre et ce alors que des lames noires se trouvant non loin encadraient le régent.

« Je vous propose donc que nous allions chercher la lettre de votre père pour que je puisse vous la remettre. Autant ne pas perdre de temps à ce sujet après tout. » Et une fois qu'ils commencèrent à marcher en direction du manoir de fonction du régent, celui-ci ne manqua pas de poursuivre calmement à l'égard d'Ascherit.

« D'ailleurs, aviez-vous bien avancer jusque là dans votre projet de retrouver votre mère Ascherit ? Ou bien était-ce au point mort pour le moment ? » Autant demander les choses franchement, peut-être d'ailleurs que le régent pourrait un peu l'aider à ce sujet, après tout il était peut-être capable d'obtenir quelques informations intéressantes avec un peu d'effort.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascheritt Azdrel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 0

Maître d'armes

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Mar 9 Mai 2017 - 19:47

« Je vois... Bien que je n'ai guère d'informations concernant mes parents... Les seules choses que je sais d'eux... C'est leurs noms... Et la réputation terrible de mon père qui se trouverait, soi-disant passant, dans les alentours de Glacern... Et ça me fait froid dans le dos juste imaginer de m'y rendre un jour... » Dit-il lorsque le régent eu mentioné le fait mélodramatique qu'il imaginait sur la lettre de son père.

Quoi faire après, lorsqu'il les aur retrouvés? Cette question vint s'imposer directement dans son esprit d'une puissance totalemnt inatendue, Il n'y avait vraiment pas pensé. « Q-que faire... Après? J-je... Je n'en ai aucune idée... En fait je n'y avait vraiment réfléchis... Je crois que je tenterais surement de vivre une vie normale en compagnie de mes parents... Enfin... J'essaierais. » Dit-il d'un air plutôt triste, n'y ayant jamais vraiment pensé. Il le suit acceptant l'invitation avec joie, il regarde les lames noires avec un certain ermerveillement, ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance de rencontrer le Régent de Gloria la Rescapée et de d'être escorté par les lames noires.

« Je vous l'accorde c'est une excellente idée je me dois de vous le mentionner » Dit-il en souriant jovialement. Le visage d'Ascheritt passe souvent par différente expression, mais celle qui s'y trouve le plus souvent est surement la joie, étant quelqu'un de particulièrement heureux dans la vie. « Bien que le temps n'est pas la chose qui me fait le plus défaut, y aller le plus rapidement possible ne me dérange pas du tout~ » C'est toujours en souriant qu'il fait cette déclaration.

« Vous avez raison, c'est au point mort pour le moment, car je n'ai aucune idée d'où pourrait se trouver ma mère... Mais si vous avez ne serait-ce qu'in brin d'information à m'offrir je serait prêt à tout pour... » Dit-il d'un air totalement déterminé. « Le problème, c'est que j'ai l'impression que personne ne veut rien me dire... J'ai souvent l'impression de perdre mon temps à poser des questions à mon entourage... La seule chose que je vois, c'est de la tristesse dans leurs regard... comme s'ils saviaent quelque chose, mais qu'il ne voulaient pas l'accepter... Je dois avouer que cela me donne froid dans le dos quelque fois. »


L'important, ce n'est pas de savoir quand sortir les armes.
L'important, c'est de savoir quand arrêter le bras.
Ascheritt Azdrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Mer 10 Mai 2017 - 20:02

Glacern ? La cité des nordiques n'était plus depuis bien des années et maintenant le territoire des montagnes était elfique, Ostiz se disait qu'en effet ça devait donc être un bon endroit pour s'isoler du reste de l'humanité. « Ce n'est plus le nord tel que l'on l'imaginait dans le passé, Glacern n'est plus et maintenant c'est un territoire qui a été légué aux elfes et donc relativement sûr, même si bien entendu très sauvage. Si vous êtes prudent ça devrait donc aller. » Les elfes n'étaient pas après tout autant du genre à civiliser tout ce qui se passait que les humains.

« Pensez-vous que vos parents voudront d'une vie normale ou peuvent vivre une vie normale ? Je ne dis pas que cela est impossible, mais je vous conseille d'envisager toutes les possibilités. » Conseilla sinon avec calme le régent à ce sujet, en effet il vaudrait mieux qu'Ascherit se prépare à une telle rencontre, du moins s'il espérait obtenir ce qu'il désirait de cette dite rencontre. Comme le disait toujours Ostiz, en homme averti en vaut deux.

« J'espère en tout cas que cela vous aidera à retrouver vos parent. » Ne manqua pas sinon d'ajouter avec sérieux le régent au sujet de la lettre alors qu'ils se dirigeaient vers son manoir. En effet, il serait bien dommage que la lettre qu'il ait à remettre à Ascherit n'aide pas au final à grand-chose. Néanmoins, son intuition disait à Ostiz qu'il était heureusement fort peu probable qu'un tel cas de figure se présente...

« Je tâcherais donc de voir ce que je peux faire pour vous aider Ascherit, il me suffira juste de voir ce que mes agents ont à dire à ce sujet. » Se contenta-t-il sinon de formuler calmement avant de préciser. « Bien entendu, je vous ferai parvenir le résultat de cette enquête au plus. » Pour reprendre ensuite après une légère réflexion, car il avait un conseil à donner au jeune bretteur. « Vous pensez que votre entourage sait quelque chose, mais ne veut pas vous le dire ? Intéressant, peut-être faudrait-il essayer d'aborder ce sujet de manières détournée ou alors de mener une petite enquête discrète à ce sujet ? » Il disait cela alors qu'ils arrivèrent enfin à sa demeure. Le régent y entra donc en compagnie de Gabriel et des lames noires. Très vite ces dernières laissèrent le régent et le bretteur seuls lorsqu'ils atteignirent le bureau de ce dernier. Celui-ci prit donc quelques instants pour retrouver la lettre et la tendit ensuite calmement et silencieusement à Gabriel. Après tout, c'était lui le destinataire de cette fameuse lettre et donc c'était à lui de la lire et de décider s'il le désirait de partager ou non ce qu'elle renfermait. Pour sa part Ostiz tâchait juste de tenir sa promesse.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascheritt Azdrel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 0

Maître d'armes

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Mer 17 Mai 2017 - 9:36

« Je vois... Le territoire appartient aux elfes, donc... » dit-il en se demandant ce que son père pouvait bien faire cet endroit reculé, coupé de la civilisation. Peut-être ne voulait-il seulement que la paix. Pour l'instant, l'esprit d'Ascheritt semblait fonctionner à plein régime, il tentait tant bien que mal de découvrir la raison de la fuite et de l'isolement de son père, mais il n'y parvenait pas vraiment.

« Oh.... Je n'y avais pas vraiment réfléchit... J'ai bien peur de n'être qu'incapable de répondre à cette question...» avoue-t-il tout en soupirant doucement, même si il rêvait de cette situation, il ne saurait dire si elle se produira un jour. Au moins, il aurait essayé, si le pire se produisait, car, comme dirait Skeaie, son père adoptif, qui ne tente rien, n'a tout simplement rien.

« Je n'aurais cèsse que de vous remercier pour la bonté dont vous démontrez a mon egard, je vous en remercie personnellement. De nos jours... La société devient trop... Comment dire... Egocentrique...? Je crois que le mot est juste oui, c'est de l'egocentrisme. Connaissant tout ceux qui vivent aux alentours, peu de gens auraient eu l'amabilité de m'aider comme vous le faites. » dit-il honnêtement, tout en souriant doucement. « Au moins reste-t-il dans ce mon quelques personne qui connaissent un tant soi peu la courtoisie. » pensa-t-il.

« Oh...? Et bien, je vous en remercie un fois de plus, alors. » répond-il tout en souriant doucement. L'estime, dont-il portait déjà envers cet homme, s'en trouva donc grandement augmentée. «Ce qui est une proposition ma foi plutôt alléchante. » s'exprima-t-il tout en hochant doucement la tête et prenant la lettre dans ses mains, celle-ci avait comme qui dirait, un certain poids, on sentait qu'elle était importante. « J'avait remarqué aussi et je crois bien qu'ils me cache quelque chose, mais quoi...? Je dois bien avouer que cette récation est tout à fait enigmatique, j'ai beau me creuser le méninges, je n'arrive pas à comprendre leurs réactions à mon égard... J'espère seulement que ce n'est rien de trop mal... Ou pire... » se décida-t-il à ajouter en réponse à la remarque du Régent. « Je crois moi aussi que tenter de les prendre à revers pourrait être une bonne idée, mais je crois que cela pourrait fonctionner » se dépêcha-t-il d'ajouter.


L'important, ce n'est pas de savoir quand sortir les armes.
L'important, c'est de savoir quand arrêter le bras.
Ascheritt Azdrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt) Ven 19 Mai 2017 - 14:15

« Cela ne me coûte pas grand-chose de vous aider et je ne vois pas spécialement de raisons de refuser de rendre service au fils d'un ancien ami, quant à savoir si la société est égocentrique ou non, je dirais surtout que c'est humain de faire plus aisément preuve d'altruisme envers une connaissance qu'un inconnu. Comme si nous étions plus difficilement capables de ressentir de l'empathie envers quelqu'un que nous ne connaissions pas qu'envers un proche, alors qu'objectivement, souvent rien ne fait qu'un être humain a une vie ayant plus de valeur ou moins que celle d'un autre. » Mais bon, la nature humaine était complexe et il existait des bons samaritains rendant service à leur prochains sans arrières-pensées, de même que des égoïstes qui ne pensaient qu'à eux-mêmes. Comme toujours, l'humanité était aussi bien capable du meilleur que du pire.

« Si vous décidez de les prendre à revers, il y a plusieurs manières de faire. Bien entendu, je n'approuve pas certaines méthodes, mais par exemple le fait de boire un peu d'alcool peut rendre quelqu'un particulièrement volubile sans qu'il s'en rendre compte. De même, rendre certains services précieux peut inciter quelqu'un à se sentir coupable s'il ne vous aide pas en retour... » Sur ces quelques conseils, le régent conclut alors qu'il venait de donner la lettre à Ascherit.

« J'espère que le contenu de cette lettre saura vous être d'une grande aide sieur Ascherit, pour ma part je ne sais absolument pas ce qu'a pu y écrire votre père, j'aurais certes pu le faire, mais c'est une affaire de famille je suppose et je ne tiens pas spécialement à m'immiscer dans ce qui ne me regarde pas. » Il reste silencieux quelques instants, puis il ajouta calmement.

« Si vous retrouvez votre père, n'hésitez pas à lui confirmer que j'ai bien tenu ma promesse, mais surtout que son ancien ami lui souhaite bon courage pour la suite. » Après tout, il ne serait sans doute pas un mal d'en informer le principal concerné, surtout que cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu tous les deux. Qui sait à quels points les deux hommes avaient changé depuis le temps ? L'être humain n'est pas après tout une créature qui reste la même tout au cours de son existence… Que ce soit à cause de son vécu ou bien des personnes qu'il rencontre et fréquente.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Un début (Pv ascheritt)

Revenir en haut Aller en bas

Un début (Pv ascheritt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Gloria la Rescapée :: Tentacule Nord-