Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Quand on oublie qu'il existe des géants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Quand on oublie qu'il existe des géants Mer 1 Mar 2017 - 8:19

13 Janvier

*Bon sang qu'il fait froid... Brr. J'aurai du attendre avant de sortir tiens ! *

Artane pestait contre lui même. Non mais quelle idée de sortir par un temps pareil ? Tout cela pour aller chercher un colis dans un des villages aux abords de la cité impériale et en plus, de bon matin ! Il resserra les pans de sa cape autour de lui, laissant son souffle se condenser dans l'air frais matinal. Le soleil pointait à peine le bout de son nez, faisant scintiller tout ce qui était couvert de givre. Oh, cela avait son charme, donnant l'impression que tout n'était que monde aux minuscules diamants ou cristaux... Au choix. Mais le hic était la température. Par les Esprits Disparus, qu'il faisait froid !

D'ordinaire, Artane n'était pas une petite nature. Il avait déjà passé des hivers dehors, quand il avait servi comme garde ou encore comme mercenaire. Mais là, ce matin, il avait l'impression qu'il faisait plus froid que jamais. Sans doute la fatigue jouait-elle contre lui. Il ne put s'empêcher de sourire. C'est vrai qu'il avait exagéré la veille, à passer une folle soirée avec une chouette fille. Une partie de sa bourse avait fondu comme neige au soleil, mais il avait eu un sacré bon moment. Et il serait bien resté avec elle pour savourer la chaleur d'une chaude couette de plumes.

D'ailleurs, il se retourna tout en marchant ; un peu à la manière d'un crabe. Dans le lointain, il voyait les murs de la capitale qui se dressaient au dessus de la brume glaciale. Elle paraissait sortir d'un autre monde. Il frissonna et se remit en marche. AU moment où il tourna la tête, ce fut pour que cette dernière percute de plein fouet une chose énorme et dure. Le résultat fut immédiat. Artane se retrouva le cul par terre, dans la mousse gelée qui lui trempait déjà une partie de son pantalon.

''Bon sang ! Mais vous ne pouvez pas regarder devant vous non ? ''

Il cessa sur le champ sa réplique de mauvaise humeur quand il détailla la personne qu'il avait en face de lui. Avait-il déjà rencontré homme si grand ? Un géant oui !

''Heu.... Je voulais dire plutôt.... excusez moi....''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Lun 6 Mar 2017 - 23:02

- Encore une belle journée !

Björn était content, pour une fois, car il était vraiment proche de son objectif... La grande ville de Gloria !
Mais ce n'était pas uniquement à cause de ça que le glacernois était de si bonne humeur, mais également à cause de la rencontre qu'il avait faite quelques jours plus tôt... Il avait affronté le fameux "Fléau Rouge" et l'avait mis à terre, même s'il se doutait que sa chance y fût pour beaucoup et qu'il lui restait beaucoup à apprendre...

Mettre une dérouillée à un vampire le mettait toujours de bonne humeur, et en plus, il avait gagné un nouveau rival !
Et en plus de tout ça, il faisait un temps magnifique ! Le soleil se levait pour découvrir un magnifique paysage givré, tout était d'un blanc immaculé à cause de la neige et du givre.
La température était-elle aussi très agréable pour la saison, à tel point que Björn, bien qu'il eût gardé sa cape de voyage, avait relevé sa capuche...

Le nordique profitait du bon temps, et du bon air frais et tout en avançant dans la neige, toujours en direction de Gloria La Rescapée, il ne put s'empêcher d'admirer encore une fois le paysage, tout en souriant d'une sourire franc...
Soudainement, il percuta quelque chose, ce qui le fit s'arrêter immédiatement, avant d'entendre une voix lui dire demander d'un ton colérique s'il ne pouvait regarder devant lui, car après tout, il admirait le paysage depuis un petit moment et n'avait pas du tout fait attention à ce qu'il se passait devant lui...

La voix lui présenta alors des excuses, alors qu'il ne l'avait même pas encore regardé, il remarqua alors l'homme étalé dans la neige...
Il portait une grande cape, sûrement pour l'abriter du froid, après-tout, certains sont de petites natures en ce bas-monde...

Mais Björn se doutait tout de même que son enfance l'eût habituée au froid de Glacern, où les hivers étaient bien plus froids et rigoureux que ceux de Gloria.
Le mercenaire du nord s'attarda à peine sur l'apparence de l'homme, relevant simplement un visage qui laissait penser que cet homme avait vécu pas mal de choses, notamment à cause de de la présence de cicatrices sur son visage, notamment une grande lui barrant le visage horizontalement.
Peut-être l'a-t-il reçu au cours d'un grand combat ?
Même si sa façon de s'excuser au lieu de demander des comptes au nordique brisa bien vite l'image du grand combattant...
Toutefois, Björn lui tendit la main pour l'aider à se relever, peut-être que cet homme pourrait lui indiquer une bonne auberge dans les environs ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Jeu 9 Mar 2017 - 17:32

Quand on connait Artane, on aurait pu s'attendre à ce qu'il ne change pas de discours aussi aisément. Après tout, il avait déjà mené par le bout du nez des brutes et autres vauriens sans scrupules des bas quartiers de Gloria. Mais là, à voir la bête massive et à détailler son accoutrement, sûr qu'il prenait plus la prudence que le ton hautain. Et puis, il ne le connaissait pas ce type. Donc, double prudence.

Il fut néanmoins un peu surpris quand le géant lui tendit une main secourable. Il regarda sa large paluche avant de finalement tendre sa main vers elle et accepter de ce fait de se faire aider à se relever. Cela fait, il regarda les dégâts sur sa tenue et surtout sa cape. Diantre ! Couvert de boue forcément ! Heureusement que le patelin n'était pas très loin pour son petit boulot. Mais maintenant, il se retrouvait avec un géant sur les bras. Enfin, pas plutôt l'inverse ? Et pendant donc qu'il se débarrassait de boue et poussières :

''Merci bien...Vous inquiétez pas, je n'ai rien de cassé. ''

Autant rassurer ce... ce quoi déjà ? Il le regarda bien et comprit à qui il avait affaire : un Nordique ! Il n'en avait plus revu depuis la bataille de Sandur. Ce peuple fier et assez autarcique s'était un peu dispersé en clan dans les terres d'Armanda et ne se mêlaient guère avec des gens du genre d'Artane. En même temps, quand on savait comment ils vivaient autrefois.... Artane ne s'était pas attendu à en croiser un de sitôt. Il ravala d'office la réflexion du style ''vous êtes bien loin de chez vous''.

''Si je m'attendais à croiser un fier Glacernois, j'aurai mieux regardé où je mettais mes pieds. Que faites vous en pleine nature l'ami ? ''

Et oui, la curiosité était un vilain défaut, mais un Glacernois par les Esprits ! On n'en croisait pas tous les jours. Donc autant savoir ce qu'il faisait dans les parages, car il ne paraissait guère farouche.

''Ah, malpoli que je suis, j'en oublie les convenances. Je m'appelle Artane ? Et vous ? ''

Autant demander non ? Même si le bonhomme ne paraissait pas commode. A voir son accoutrement, il était un rude combattant celui là. Il ne demanderait pas à faire un bras de fer avec lui ou pire, de croiser le fer en vis à vis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Dim 19 Mar 2017 - 21:58

Après avoir aidé l'homme à se relever, Björn le vit faire une rapide inspection de sa tenue, et à voir sa tête il n'avait pas l'air content, ce qui était plutôt normal, vu l'état des vêtements de l'étranger... Ils étaient couverts de boue !
Après cette rapide inspection de sa tenue, l'homme prit alors la parole...

- Merci bien...Vous inquiétez pas, je n'ai rien de cassé.

Le nordique ne dit rien et se contenta de regarder l'homme de haut en bas, histoire de réellement savoir à qui il pouvait bien avoir à faire... Après tout, sa dernière rencontre dans la neige l'avait quelque peu surpris, et comme lors de sa première inspection de cet homme recouvert de boue, le mercenaire du nord ne remarqua rien de spécial à part l'air de baroudeur de l'homme, notamment dû à sa tenue.
Pendant ce temps, l'étranger examina également Björn, ce qui ne l'étonna guère, après-tout, il était habitué à ce genre de choses, car les Glacernois ne sont malheureusement plus aussi nombreux qu'avant...

Le baroudeur demanda alors à Björn...

-Si je m'attendais à croiser un fier Glacernois, j'aurai mieux regardé où je mettais mes pieds. Que faites vous en pleine nature l'ami ?

Ce à quoi le nordique répondit alors...

- Je suis un mercenaire, et je me dirige actuellement vers Gloria pour y trouver du travail. Malheureusement pour moi, depuis les dernières guerres, les vétérans devenus mercenaire courent les rues et comme je ne suis pas très connu... Je n'ai d'autres choix que de me déplacer un peu partout sur le continent pour pouvoir trouver du travail.

L'homme se présenta alors à la suite de l'explication du nordique...

- Ah, malpoli que je suis, j'en oublie les convenances. Je m'appelle Artane ? Et vous ?

Manque de convenances ? Il était plutôt rare que le nordique soit lui-même poli, en général, il se contentait du strict minimum. Néanmoins, il ne pût s'empêcher de sourire lorsqu'il se présenta à son tour...

- Je m'appelle Björn Haraldsson, et je suis un fils de Glacern.


Ce à quoi Björn ajouta...

- Par ailleurs, Artane, pourriez-vous m'indiquer une bonne auberge dans les environs ? Et de préférence, pas trop cher, et où personne ne risque d'essayer de me voler ou de m'égorger durant mon sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Sam 25 Mar 2017 - 15:43

Un galcernois mercenaire.... Artane ne fut guère surpris d'apprendre la profession de ce grand homme... enfin homme grand. Les Nordiques étaient de farouches combattants, donc le mercenariat devait être une de leurs activités principales pour subsister comme tout le monde sur le continent.

''Ca, je te comprends. C'est un peu la surcharge sur le marché. Peu de travail ou de missions pour beaucoup de demandeurs. Après faut se contenter de ce qu'on trouve. Un peu comme moi. Je ne rechigne pas à prendre des petits boulots ici et là. Ce n'est pas de l'escorte ou autre chose pour avoir de la bagarre ou du combat, mais c'est mieux que rien quand on veut vivre. Après, j'avoue que ma fierté actuelle me permet de faire du travail de bas niveau. Je ne suis guère difficile. ''

Il parlait beaucoup en comparaison du colosse. Il avait toujours été un grand parleur aussi et par son discours, il avouait être lui même un genre de mercenaire. Qui sait comment le considérera le Nordique après cela. Pour l'humain plus petit de taille, il n'avait pas de sot métier quand on voulait manger et dormir au chaud

''Enchanté de faire ta connaissance, Bjorn, Fils de Glacern. Quand à l'auberge, cela tombe bien, je devais m'y rendre pour une petite tâche. Je vais vus y conduire alors. Qui sait, vous trouverez peut être quelque chose pour commencer un boulot''

Et ainsi, il arriverait au village pour prendre ce fichu colis à ramener à Gloria. Heureusement que c'était sur le chemin.

''Allez, pour fêter cette extraordinaire rencontre, une fois à cette auberge, je te paierai une bonne bière. Après tout, en plus de se réchauffer, faut se rincer le gosier n'est ce pas ? ''

Il se doutait bien que le Nordique n'avait pas froid lui. Mais ne cracherait sans doute pas sous la proposition d'Artane de se faire payer de l'alcool gratuitement. Artane prit les devants et fit un signe amical à Bjorn pour lui intimer de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Mar 4 Avr 2017 - 2:10

Après s'être présenté à son nouvel "ami", et lui avoir expliqué les raisons le poussant à voyager, Björn écouta alors à son tour ce qu'Artane avait à lui dire, et il avait beaucoup de choses à dire, pensa alors le Glacernois, bien que cela ne lui déplût pas pour autant.

Après avoir terminé son discours sur la difficulté de trouver un travail pour un mercenaire en ces temps de paix, Artane dit alors au nordique qu'il comptait aller à une auberge pour un travail, et qu'il allait alors le conduire jusqu'au fameux établissement, le baroudeur lui annonça également qu'il pourrait peut-être trouver du travail une fois arrivé à destination, après cette déclaration, le sourire de Björn s'élargit, et lorsque le mercenaire balafré proposa de lui payer une bonne bière, le sourire du mercenaire du nord ne put que s’accroître d'avantage. Et avec un peu de chance, en plus de la bière, il y aurait quelques poivrots un peu trop éméchés pour que nordique puisse se défouler un peu...

- Excellente idée Artane ! Allons boire un bon verre !

Et sur ses bonnes paroles, le nordique donna une grande claque amicale dans le dos du baroudeur, tout en se mettant à rire, avant de lui emboîter le pas.

Après quelques instant passé à marcher dans la neige, Björn commença à se poser des questions sur la situation d'Artane, notamment à cause de ce qu'il avait dit au sujet de sa fierté, après-tout, le Glacernois aurait été incapable de mettre sa fierté de côté pour accepter n'importe quelle petite besogne, de plus, au vu de la cicatrice que le baroudeur arborait sur son visage, il avait dû se battre, et s'il était encore là aujourd'hui, c'était soi grâce à de la chance, soi grâce à son talent...


- Dis-moi, Artane, cela ne te dérange vraiment pas d'accepter différentes petites missions sans intérêt ? Au vu de ta cicatrice, je suppose que tu as connu ton lot de combats, toi aussi, n'est-ce pas ?
Alors pourquoi choisir de faire de simples petites quêtes alors qu'avec ton expérience, tu pourrais essayer de trouver autre chose, bien que cela soit assez compliqué de trouver du travail pour un mercenaire en ce temps de paix, ce n'est pas non plus une tâche impossible à réaliser...


Le mercenaire du nord n'était pas quelqu'un de très curieux, sauf pour certains sujets, notamment ceux ayant un rapport plus ou moins direct avec un grand combat ou une bataille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Sam 8 Avr 2017 - 17:01

Proposer à boire à autrui rendait toujours enthousiasme. Mais visiblement, pour sa nouvelle rencontre, plus encore était son plaisir de tremper ses lèvres dans un bon verre mousseux. La claque qu'il offrit en pure amicalité dans le dos d'Artane, bien que pas douloureuse, claqua quand même selon les sensations que cela procura au mercenaire-voleur. Il avait cru que ses poumons se détachaient de moitié de ses côtes. Mais il avait su garder lui aussi un sourire enjoué. Chose certaine était que ce Nordique, au vue de son rire joyeux, devait être un gai luron. Chose qui était étonnant quand on disait les Glacernois assez taciturne de nature. Comme quoi, tout le monde pouvait se tromper.

Bjorn lui emboîta donc le pas, pendant qu'Artane traçait la voie en montant plus ses jambes que d'ordinaire pour tracer un chemin à travers la couche neigeuse. On devinait aisément le chemin. Il pourrait grommeler de devoir tailler la route dans la neige, mais bon, ses chausses étaient déjà trempées et ses bottes n'en menaient guère larges. Le froid pénétrait le cuir épais qui les constituaient. Au moins, les avait-il plus ou moins au sec. Pour l'instant.

Bjorn en vint à poser une question, des plus simples, qui fit largement sourire et même rire le mercenaire. Pourqui se contentait-il de petits boulots ? Autant être à demi franc non ?

''Cette cicatrice, j'aurai pas de quoi m'en vanter... Je l'ai eu dans un duel.... euh, comment le dire... de querelles d'amoureux ? En fait, j'étais encore assez jeune et je pense être assez fort pour tenir tête à un nobliau pour une damoiselle. Fortement jolie d'ailleurs. Mais ma vanité m'a poussé à commettre une erreur. Et mon adversaire m'a gratifié de cette cicatrice. Mais il a eu droit à un bon bottage aux fesses crois moi. ''

Il rit en se rappelant la mine déconfite de ce jeune coq, qui ne l'avait pas loupé. Il anticipa la mine déconfite de son immense compagnon. Son air devint un peu plus sérieux.

''Mais je te rassure, j'ai eu ma part de combat par le passé. J'ai combattu avec les Protégés et bien avant, dans les forces qui combattirent les Alayiens. Celle-là, elle fut rude. Je garde encore une bonne capacité martiale, mais tuer pour tuer ou finir par être tué pour de l'argent, ce n'est plus vraiment mon truc. Et puis, des fois, il y a des petits boulots bien plus marrants à faire que de devoir jour les mercenaires... surtout qu'avec la paix, et bien... il a fallu s'adapter...''

Et il s'en sortait très bien. Pour le moment et il n'avait pas à se plaindre. Puis enfin l'auberge fut en vue.

''Tiens, nous y sommes ! ''

Il pressa le pas, qui ne serait guère difficile à suivre pour le Nordique. Et une fois qu'il poussa la porte, Artane savoura l'air chaud qui lui caressa la figure quand il mit les pieds dans l'intérieur de la demeure.

''Ahhhh. Ola l'Aubergiste, deux bières pour réchauffer le gosier de deux intrépides aventuriers bravant la froide neige je te prie ! ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Mar 18 Avr 2017 - 21:57

Björn écoutait attentivement le baroudeur tout en le suivant, il ne put retenir une mine déconfite lorsqu'il apprit la raison pour laquelle Artane avait un grande cicatrice lui barrant le visage, il faut avouer que le mercenaire du nord avait imaginé autre-chose quant à l'origine de cette fameuse marque...
Mais l'aventurier rassura bien vite le Glacernois en lui disant qu'il avait lui aussi combattu avec les Protégés, et qu'il avait également affronté les Alayiens. Le nordique fût d'ailleurs content d'apprendre que son compagnon de route était un ancien protégé, tout comme lui, grâce à ça, ils ne risquaient pas de tomber à cours de sujets de conversation avant un moment.
Artane lui parla également de la nécessité de s'adapter en temps de paix, et qu'il en avait marre de tuer pour de l'argent, ce qui pouvait se comprendre pensa alors Björn...

Puis, ils arrivèrent enfin à l'auberge, le baroudeur salua alors l'aubergiste tout en lui demandant deux bières, pendant ce temps-là, Björn invita son nouvel ami à s'asseoir en face de lui à une table se trouvant dans le fond de l'auberge.
Après s'être installé, le Glacernois dit alors à l'intrépide aventurier...

- Alors comme ça, toi aussi tu étais un protégé ? Mon cousin et moi-même étions des protégés, nous entraînions les troupes et nous nous sommes battus lors de l'assaut final, mon cousin y a été blessé et c'est pour cette raison qu'il n'est pas avec nous aujourd'hui...
Par ailleurs, si jamais tu passes vers Caladon, cherches une auberge du nom de "La Hache Craquelée" et dis que tu viens de ma part, tu y seras accueilli comme un roi !
C'est mon cousin qui tient cette auberge.


Et surtout, cela ferait une bonne publicité pour l'auberge de son cousin, pensa alors le nordique alors que l'aubergiste arrivé avec les bières.
Il remercia l'aubergiste avant de plonger le nez dans sa chope, la bière n'était pas mauvaise, mais ne valait pas celle de son cousin ! Il ne savait pas où il pouvait bien se la procurer, mais elle était vraiment excellente se dit alors le nordique avant de se tourner vers Artane...

- Pas mauvaise cette bière, qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Lun 24 Avr 2017 - 21:33

Une fois assis à un emplacement judicieux, Artane regardait un peu les parages. Il veillait à voir comment fuir de vitesse par une fenêtre ou par la porte d'entrée sans se prendre chaises ou table dans les jambes. Normalement, aujourd'hui, il n'aurait qu'à récupérer son colis en toute tranquillité. Puis son compagnon Nordique entama presque avec joyeuseté la conversation. Il était heureux d'être tombé sur un autre protégé. Tant mieux pour Artane. Mais étaient très rares les Nordiques qui avaient viré théocrates. Ou alors cela avait été subi par obligation, au vue de la force de persuasion de Vraorg à cette époque... Mais il ne posera pas de questions à ce sujet là. Ce n'était pas ses oignons de toute façon.

Il ne put s'empêcher de sourire aec un certain plaisir devant les recommandations du Galcernois. Ce peuple était réputé pour son art de vivre et sa manière de se battre, mais aussi pour ses boissons. Nul doute qu'il y ferait un tour. Il saura sûr de tomber sur de la qualité. D'ailleurs en parlant de boissons, l'aubergiste leur apporta les bières. Le Nordique avait déjà entamé sa chope qu'Artane l'imita.

''Pas mauvaise. Elle se laisse boire et j'aime le goût amer qu'elle laisse longtemps sur le fond de la gorge. Mais je suis certain que ton cousin sait servir une bière de qualité. Je passe de temps à autre à Caladon. A mon prochain passage, je ne manquerai pas d'y passer en premier. Histoire de porter un verre à ta santé et à ton cousin. ''

Le dit cousin était blessé et ne pouvait être des leurs qu'il disait.... Donc le cousin devait être estropié... Ne connaissait pas assez les moeurs des Glacernois, Artane nota important de pas évoquer ou sous entendre ce genre de choses. Bien des combattants devenaient amers quand ils perdaient leurs capacités de combat.

''Vous deviez être bons, toi et ton cousin pour entraîner les troupes. Si je me rappelle bien, ce n'est une place qu'on donne à n'importe qui. Vous avez dû être efficaces et plus encore pour avoir survécu à la bataille de Sandur. Tiens d'ailleurs, tu as du bondir d'une joie extrême quand Vraorg a été tué non ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Sam 6 Mai 2017 - 1:22

Apparemment, le baroudeur avait été convaincu par les paroles du nordique, d'ailleurs, ce dernier ne pue s'empêcher de sourire en entendant son compagnon dire qu'il lèverait son verre à sa santé et à celle e son cousin si jamais il s'arrêtait à l'auberge du cousin Thornvar, Björn était sûr que son cousin ferait bon accueil à l'aventurier coureur de jupons, après tout, Thornvar traité bien tous ses clients quel qu'ils soient !

Juste après avoir parlé de boire à leur santé, Artane changea de sujet pour parler de l'époque du protectorat, et plus précisément, de leur situation au sein du protectorat.
Car bien que les deux Glacernois aient entraîné les troupes du protectorat, ils n'étaient pas les seuls à former des combattants, ils n'étaient que deux instructeurs perdus dans la masse de guerriers, ils avaient d'ailleurs été désignés instructeur pour deux raisons, de par leurs origines Glacernoises, car après-tout, les Glacernois sont connus pour leurs prouesses guerrières, mais également parce qu'ils avaient affronté nombre d'ennemis redoutables sans être blessés, bien qu'au fond, certaines mauvaises langues pourraient dire que ce n'était que par chance qu'ils aient pu survivre à tous leurs adversaires...

- Nous n'êtions pas mauvais, certes, mais il y avait de bien meilleurs combattants que nous dans les rangs des Protégés nous n'étions que deux instructeurs parmis tant d'autres, ils nous ont sûrement donnés ces places à cause de nos origines, et aussi parce que nous avons combattu sur différents fronts sans être gravement blessés !
Quant à la bataille de Sandur, mon cousin y a était blessé à la jambe, et en ce qui me concerne, j'ai massacré un grand nombre d'ennemis, y compris un membre de ma famille, lorsque j'ai été emporté par ma rage, avant de m'effondrer, inconscient, à cuse de mes nombreuses blessures, à mon réveil, je me trouvais dans une sorte de campement où l'on soignait les blessés, j'ai d'ailleurs appris que j'avais perdu beaucoup de sang et que je ne devais ma survie qu'à ma robustesse ! Et c'est là que j'ai appris la mort de Vraorg...
Et en effet, après avoir accusé le coup, lorsque l'on voit tout ce que cela a coûté aux Glacernois ainsi qu'au reste d'Armanda, j'ai littéralement sauté de joie suite à la mort du Tyran !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Lun 8 Mai 2017 - 11:29

Artane écouta avec attention le discours de son compagnon de table, pendant qu'il se prenait une bonne gorgée de cette bière. S'il venait à recommander, il prendrait autre chose. Quand on se retrouve à converser avec quelqu'un d'intéressant, autant continuer la discussion avec une bonne boisson brassée non ? Et pas de la bière un peu coupée à l'eau, méthode préférée de certains taverniers peu scrupuleux.

''Depuis que Korentin Kohan avait remis au goût du jour la présence de son peuple, pour sûr que tout ce qu'on savait de vous, avant que Glacern l'Oubliée redevienne Glacern la Valeureuse, a refait surface. Que de mieux que de fiers et solides combattants tel que les tiens pour apprendre à se battre, tout en usant d'une discipline importante qu'on nomme la cohésion. S'il y a bien un détail que j'ai retenu, est que les Glacernois sont très soudés, quelques soient les circonstances''

La suite de l'épopée de Björn avait de quoi lui rappeler sa longue convalescence mais là, ce n'était pas durant la bataille de Sandur... Mais lors de l'ultime attaque des Alayiens qui aurait du mettre définitivement l'Armanda à genoux devant eux et Néant.

''J'espère que tu as tué le maximum de ces fichus théocrates. Et heureusement que tu es costaud. Et pour la mort de Vraorg...''

Il termina sa chope et héla le tavernier.

''L'aubergiste ! de l'hydromel et pas coupé s'il te plait ! Donc la mort de Vraorg. Tout le monde a poussé un tel cri de victoire que je m'en rappelle encore. Mes oreilles ont sifflé durant une semaine. Dire que c'était un fichu dragon qui a viré dingue. D'ailleurs, après la mort de cet enfoiré, quand le Ttraité de Paix a été signé, toi et les tiens... Comment avez-vous réagi à la nouvelle que les Elfes occuperaient les montagnes ? ''

Il était curieux de le savoir, car Bjorn était en réalité le premier Glacernois qu'il croisait depuis la bataille de Sandur. Autant l'entendre de la bouche d'un membre de ce fier peuple non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Lun 8 Mai 2017 - 23:30

Après avoir raconté son histoire à Artane, Björn plongea de nouveau son nez dans sa chope, et encore une fois, il se dit que bien qu'elle ne soit pas mauvaise, cette bière ne valait pas celle de son cousin Thornvar, mais pour le moment, c'était tout ce qu'il avait sous la main, pas question pour le nordique de faire la fine bouche, mieux valait boire une bière ni bonne ni mauvaise plutôt que de ne rien boire.

Pendant ce temps, le baroudeur dit à l'homme du nord que depuis l'appel de Korentin Kohan, les Glacernois étaient sortis de l'oubli, et le mercenaire nordique ne pouvait qu'être d'accord avec cela, le mercenaire coureur de jupons ajouta également que si lui et son cousin avaient été choisis pour entraîner les troupes, ce n'était pas qu'à cause de leurs talents martiaux, mais également, car l'unité des Glacernois était connus de tous, et qu'il fallait apprendre aux hommes à être unis s'ils voulaient remporter la guerre !

Après ça, Artane confia à Björn qu'il espérait que ce dernier avait tué nombre de Théocrate, le nordique lui répondit d'un simple haussement de la tête, pour en tuer, ça, il en avait tué ! Lorsqu'il avait sombré dans sa rage, il avait attaqué et tuer tous les théocrates qu'il avait croisés, n'épargnant aucun adversaire, quel qu'il soit...
Cette pensée fit d'ailleurs sourire le Glacernois, il parlait toujours d'honneur de gloire, mais ce jour-là, il n'avait pas été un grand guerrier, mais simplement une bête de guerre, avide de sang et de mort.

Entre-temps, son camarade de table recommanda à boire, et il le suivit en faisant également signe à l'aubergiste, puis le baroudeur lui posa une question plutôt désagréable, Björn n'aimait pas se souvenir de ça, rien qu'en y repensant, il se mit à serrer sa chope d'une main et triturât son colifichet de l'autre, il regarda alors Artane dans les yeux, et l'on pouvait y voir une colère sourde...

- Comment ais-je réagi lorsque j'ai appris cela ? Je l'ai pris comme on prend un coup de poignard dans le dos, je suis plutôt tolérant et ouvert d'esprit pour un Glacernois, je n'ignore pas un Elfe lorsqu'il m'adresse la parole et je n'ai pas envis de décapiter un vampire lorsque j'en vois un...
Mais ce jour-là, lorsque Kohan a annoncé que les Elfes occuperaient désormais nos terres, j'ai eu envie de repartir en guerre...


L'homme du nord s'arrêta de parler durant un instant, tentant de se calmer, avant de reprendre, mais toujours sous un ton laissant transparaître sa colère...

- Mon clan a été décimé, j'ai perdu presque toute ma famille, comme nombre de Glacernois, nos maisons ont été détruites, j'ai même dû tuer mon propre frère, et quelle a été notre récompense, à nous tous, les enfants de Glacern, un exil, une trahison !
Lorsque j'ai appris ça, mon cousin et moi-même, nous sommes soûlés comme jamais, et lorsque nous nous sommes réveillés, nous étions couchés dans une cellule froide et humide, nous avons appris peu après notre réveil que nous avions attaqué une patrouille à main nue et qu'il avait fallu un grand nombre d'hommes pour nous maîtriser, mais nous avons finalement été libérés après un petit moment à l'ombre...
Voilà ce que je pense de ça ! Ce n'est rien de plus qu'une trahison, les Elfes ont perdu leur foyer, certes, mais était-ce une raison suffisante pour nous voler ce qu'il rester du nôtre ?


Bien entendu, le nordique ne connaissait pas tous les détails, mais il s'en fichait, après tout, la trahison était sûrement l'une des choses qu'il détestait le plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Jeu 11 Mai 2017 - 13:44

Artane savait qu'il pouvait se montrer maladroit. Il le vit bien quand le regard de son compagnon de début de beuverie se durcit d'une colère profonde. Même les doigts qui tenaient la chope s'étaient serrée avec force sur la hanse. A croire qu'en serrant plus fort, il pourrait la briser. En tout cas, s'il ne savait pas ce que pouvait ressentir un apatride, avec Björn, il le découvrait. Il avait envie de se montrer la lèvre, pour avoir réveiller de douloureux souvenirs.

Quand le Montagnard eut fini son récit, Artane ne sut que dire. Le tavernier apporta la nouvelle commande. La couleur ambrée de la boisson paraissait être à la hauteur de ses promesses savoureuses et mielleuses. Une fois le gaillard parti, Artane put en profiter pour reprendre la conversation.

''Je suis désolé l'ami, de mes questions blessantes. Je ne m'attendais pas à ce que le couteau réouvre une plaie des plus douloureuses. Il est vrai que là, Kohan a visé ses plus proches alliés. Pourtant, il aurait pu ne pas vous oublier. De ce que j'ai entendu dire, il avait monté une expédition pour trouver Glacern, pour quérir des renforts à une certaine époque. Par la suite, les Glacernois ont toujours servi sa cause, même quand les Hommes ont dû s'allier avec des vampires. ''

Il espérait comprendre ce que pouvaient ressentir les autres qui perdaient une patrie. Lui, que pouvait-il réellement en savoir ? Il avait vu le jour à Gloria, y vivait quand il n'était pas à droite et à gauche pour ses menus affaires louches ou d'arnaques. Que ressentirait-il si Gloria venait à être totalement détruite ? Quand Vraorg s'en était emparée, il avait déjà franchi la frontière à l'époque, pour se rallier une nouvelle fois à une cause qu'il avait estimé suffisamment juste pour ne pas être bouffi d'égoïsme.

Pour les Glacernois, il savait que certains membre de ce peuple accédaient encore aux montagnes, avec l'autorisation des Elfes, pour leur apprendre comment vivre avec le caractère de la montagne. Peut-être que Björn ne le savait pas... Mais était-il judicieux d'en parler ?

Artane attrapa sa chope d'hydromel et la leva vers le Nordique.

''Même s'il y a cette infâme injustice, on ne pourra jamais enlever ce qui coule dans tes veines et dans celles des tiens. Votre force, votre détermination, votre fierté ! Personne ne pourra vous les arracher. A ta santé mon cher ? A ta santé et à tous les tiens ''

Il espérait redonner un peu le moral au puissant guerrier, et ainsi rattraper sa petite bourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Jeu 11 Mai 2017 - 22:24

Björn n'était pas du genre "calme", il était plutôt du genre à s'énerver rapidement, et c'était ce qu'il s'était passé, il y avait des sujets qui ne pouvaient faire autrement que de l'énerver, notamment lorsqu'il était question de ce qu'avait fait Kohan au sujet de Glacern, mais d'un autre côté, son nouveau camarade était quelqu'un de sympathique, et l'homme du nord ne pouvait que s'en vouloir d'avoir encore une fois laissé parler sa colère d'une telle façon.

Par ailleurs, Artane voulut s'excuser pour avoir ravivé de vieilles blessures, tout en avançant qu'il était d'accord avec Björn sur le fait que Kohan aurait pu ne pas les oublier, car les Glacernois l'avaient suivi sans hésiter et avaient même accepter les vampires parmi eux...

- Inutile de vous excuser, Artane, ce serai plutôt à moi de m'excuser pour m'être emporté, de plus, il s'agit de vieilles blessures, elles ne devraient pas s'ouvrir à nouveau de manière aussi rapide...

Le nordique avait accompagné ses paroles en baissant légèrement la tête durant un cours instant, en signe d'excuses, avant de la relever pour boire une gorgée du contenu de sa chope.
De plus, il avait entendu certaines rumeurs comme quoi certains Glacernois pouvaient accéder aux montagnes avec l'autorisation des Elfes, mais il trouvait cela ridicule ! Il comptait bien retourner un jour à l'endroit où il était né, et il ne comptait pas demander l'avis des Elfes pour cela !

Soudainement, le baroudeur leva bien haut sa chope, avant de dire au mercenaire du nord que personne ne pourrait enlever ce qui coulait dans ces veines ainsi que dans celles des siens... Leur force, leur détermination et leur fierté ! Cela rendit le sourire au nordique, bien qu'il pensât avec humour que cela ne s'appliquait pas forcément aux vampires, ce qui le fit sourire encore plus, il leva alors bien haut son verre, à la suite de son camarade, avant d'ajouter...

- Santé, mon ami. Aux miens, mais également aux aventuriers dans ton genre, qui vivent comme ils le désirent !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Mar 16 Mai 2017 - 19:20

Artane était quand même contrit. Il n'aurait pas remuer le pot de pus, jamais le Nordique ne se serait emporté de la sorte. Bon. De toute façon, les choses étaient dites et la suite s'était enchaînée, on ne pouvait plus rien y faire. Le voleur-mercenaire pouvait comprendre que cela n"était guère plaisant de réouvrir des vielles blessures.

Et malgré l'abaissement de la tête de son hôte de beuverie, Artane avait vu juste en levant son verre pour son compagnon. Au moins, réussissa-t-il à arracher un sourire à cet homme qui paraissait d'ordinaire si inébranlable, telle la montagne. Björn leva donc sa chope pour trinquer à la suite d'Artane. Au moins, on pouvait affirmer que notre gentil bougre avait de quoi remettre la gaieté dans les coeurs des gens quand il le voulait.

Artane fit choquer sa chope contre celle de Björn.

''Santé ! A nous !''

Au moins, on put penser à autre chose que le passé douloureux. Artane n'avait pas la vie de Björn, mais il y avait bien un ou deux épisodes qui l'assombrissaient quand on en parlait. Mais là, en la compagnie du redoutable guerrier, on ne pouvait que penser à la soirée qui s'annonçait belle en perspective. Et pendant qu'il but quelques gorgées bien généreuses de son hydromel, il songea à une chose. Et s'il en profitait de cette soirée ? Pour une fois ?

Il claqua presque son récipient contre la table.

''Ahhh. Il n'est pas mauvais cet hydromel finalement. Même si je ne l'ai pas encore fini... Ola l'aubergiste, prépare un tonnelet de cet hydromel ! Mon ami et moi-même avons grande soif ! ''

Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas bu à s'en soûler presque ivre mort. D'ailleurs, avec un homme des montagnes, l'occasion était trop belle pour être manquée.

''Dites moi, mon cher Björn. Chez les Glacernois, est ce que la capacité à tenir l'alcool mieux que quiconque sur toute l'Armandéen est-elle méritée ? Ou alors est-ce surfait ? Car je serai tenté de voir jusqu'où vous savez boire...''

Et hop, un petit sourire de défi. Rien que pour le plaisir et pour passer une bonne soirée. Maintenant, restait à savoir si le grand gaillard des neiges allait relever le défi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants Lun 22 Mai 2017 - 7:13

Björn était plutôt content d'avoir rencontré cet homme, même s'il s'était énervé lorsque le baroudeur avait parlé de ce que Kohan avait fait à Glacern, car grâce à son nouveau compagnon de beuverie, il allait pouvoir passer un bon moment et oublier ses soucis...

Et c'est alors que la soirée commença réellement ! Le mercenaire à la cicatrice lança alors un défi au nordique, tout en dévoilant un magnifique sourire provocateur à ce dernier, un sourire que lui rendit Björn.
Il y avait bien longtemps qu'un non-Glacernois ne l'avait défié à un concours de boisson, qui plus est, son camarade de beuverie n'avait pu s'empêcher de le provoquer d'avantage en lui demandant si la réputation des nordiques vis-à-vis de l'alcool était fondée ou s'il ne s'agissait que de rumeurs...

- Il y a bien longtemps que l'on ne m'avait pas défié à un concours de boisson, au nom de notre réputation, à nous autres les Glacernois, ainsi qu'au nom de ma réputation, j'accepte ton défi, mon ami... Enfin, si tu est sûr de vouloir prendre le risque !
Lui dit alors l'homme du nord, le sourire aux lèvres et une lueur de défi dans le regard, il n'aurait jamais pu refuser une invitation aussi provocatrice, surtout lorsque cette dernière était en rapport avec le fait de boire une grande quantité d'alcool !

Le géant se tourna alors vers l'aubergiste qui arrivait avec son tonnelet d'alcool, avant de lui faire signe de parler d'une voix forte...
- Aubergiste, finalement, apportez plus d'un tonnelet, il va y avoir du sport !

Ce soir, deux combattants allaient entrer dans l'arène, et seul l'un d'entre eux serait encore en état de crier "victoire" à la fin... Car l'autre serait probablement ivre mort et incapable d'aligner trois mots... Ce qui ne signifiait pas pour autant que celui qui serait encore en état de baragouiner "victoire" ne serait pas dans un état avancé d'ivresse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Quand on oublie qu'il existe des géants

Revenir en haut Aller en bas

Quand on oublie qu'il existe des géants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Plaines et routes-