Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une visite au domaine (PV Harthea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Une visite au domaine (PV Harthea) Mer 21 Sep 2016 - 11:48

26 Septembre

Cela faisait quelques jours déjà qu'il était retourné à Estellïn suite à son passage au domaine draconique sur l'île du flocon, et il avait finit par se dire qu'il serait sans doute bon de venir rendre visite à Harthea au domaine de cette dernière, l'elfe après tout avait su être une amie agréable par le passé. De plus il ne serait pas contre de revoir une elfe qui n'avait pas de mépris pour lui, car ce n'était pas vraiment l'admiration qui ressortait des regards de là plupart des elfes à Estellïn. Certes il était un dragonnier oui, mais c'était lui qui avait transformé leurs princesses, et cela ils n'arrivaient pas à en faire abstraction.

Mais bon cela en sachant qu'il n'était pas vraiment fautif n'était au fond pas son problème de l'instant pensa t-il en enroulant espoir autour de sa hanche avant de recouvrir le tout de son manteau d'hiver. Il était arrivé à obtenir un nouvel objet sympathique au domaine, une sorte de chaîne spécialement fabriqué pour lui qui lui permettait d'être aussi à l'aise et fort physiquement de jours que de nuit. En somme là où la plupart des vampires faiblissaient le jour, lui il restait tout aussi fort que quand l'astre lunaire était à son apogée, de plus il n'avait pas ce sentiment de malaise inhérent au morts vivants lorsque l'astre lunaire les dardaient de ses rayons…

La lumières n'était ainsi plus une gêne pour lui, elle devenait presque aussi accueillante que les ombres de la nuit. Il n'avait pas ce sentiment de ne pas être chez lui alors qu'il se rendait au domaine d'Harthea en cette matinée ensoleillée. Et cela il su l'apprécier à sa juste valeur alors qu'il arrivait aux environs du domaine de sa noble amie, et voyant qu'il y avait des domestiques, et tout il se décida tout simplement de se faire annoncer en attendant que son amie vienne le recevoir.

Et il attendit suite à cela devant l'entrée du domaine en ajustant un peu son manteau. Que portait-il en dessous ? Juste son armure du chat, mais sinon rien de particulier. Il avait toujours l'air aussi félin, et jeune qu'à son habitude alors que ses sens étaient en alertes que ce soit pour contempler cette douce matinée, ou bien entendre les sons de la nature environnante. Et en parlant de sons il ne tarda pas à entendre les bruits légers mais caractéristiques annonciateurs de la venue d'Harthea, et c'est patiemment qu'il attendit donc qu'elle vienne à sa rencontre, sans se départir bien entendu d'un fin sourire. Assez content visiblement de ces « retrouvailles ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Ven 23 Sep 2016 - 12:17

Harthea venait de passer la nuit à travailler sur la comptabilité de son domaine et la gestion de son commandement dans la Garde Royale, établissant au passage de nouveaux entraînements pour elle et ses elfes.
Elle avait ensuite prit un certains nombre de ses manuscrits traitant de magie diverses et variés. Elle avait commencé à étudier la magie car elle estimait qu'une connaissance de cette réalité pouvait l'aider à comprendre un peu mieux le monde. Pour cela, la jeune Arwen avait investit du temps et de l'argent à acquérir autant de manuscrits que possible, traitant de magie. Et régulièrement, elle se plongeait ainsi dans l'étude des mystères du monde.

Puis le soleil s'était levé doucement, éclairant le bureau de la jeune elfe de ses doux rayons chatoyants. Harthea leva alors les yeux de ce qu'elle lisait, constatant qu'une fois encore, elle avait passé une nuit blanche, plongé dans ses études.
Elle commença à ranger les divers manuscrits et parchemins qui traînaient dans son étude. Lorsqu'elle eu fini, l'on vint frapper à sa porte. Zelnya, l'intendante du domaine en l'absence d'Harthea, entra ensuite.


-Arwen! Vous avez de la visite. Un humain semble-t-il.
-Merci Zelnya. Les enfants sont-ils levés?
-Oui, Arwen. Ils sont en train de se laver et de se vêtir.
-Dans ce cas, pouvez vous faire servir le petit déjeuner dans le jardin. Je vais prendre un peu l'air.

Zelnya s'inclina avant de disparaître.
Harthea s'approcha d'une bassine d'eau fraîche qui coulait doucement dans son bureau et qui se vidait ensuite dans un savant mélange de conduit pour mener l'eau à l'extérieur. Là, la jeune Arwen se passa de l'eau sur le visage avant de s'essuyer, effaçant ainsi les éventuelles traces de sa nuit éveillant. Du moins essayant de le faire. Après tout, Harthea n'était pas ignorante du fait que certains pouvaient voir la fatigue même sur les visages les mieux préparé.
Elle sortie ensuite de son bureau et se dirigea vers l'entrée ou elle vit une silhouette qu'elle ne tarda guère à reconnaître bien que cela fasse un peu plus de deux ans qu'elle ne l'ai vu. Elle s'approcha et adressa un sourire au vampire qui se tenait là, tranquillement, attendant visiblement sa venue.
Harthea interpella une elfe qui passait par là.[/i]

-Alnya? Pouvez vous sortir un pichet de la réserve de liquide que nous gardions pour la venue de Dame Orfraie Ataliel? Mon ami ici présent doit avoir soif et je pense que ce breuvage saura lui convenir pour ce matin. Elle se retourna ensuite vers son invité. Lewyn. Quel plaisir de te revoir après tout ce temps. Accompagnes moi donc pour mon déjeuner dans le jardin.

Le geste accompagnant la parole, elle l'invita à l'accompagnait vers un salon d'extérieur qui semblait les accueillir tout deux.
La table avait été dressé et le petit déjeuner attendait ceux qui piocherait dedans.
Sept sièges se tenaient prêt à recevoir les personnes devant prendre leur déjeuner. Deux elfes se tenaient déjà là. Zelnya, une elfe relativement petite pour le beau peuple, aux cheveux sombre, et son époux, aussi grand que son épouse était petite, des cheveux blond, attendaient en effet la Famille Thaidforodren pour déjeuner également.
Harthea s'installa à une extrémité de la table et invita Lewyn à s'asseoir à sa gauche. Rapidement, ils furent rejoins par les trois enfants d'Harthea ainsi que les deux parents de la jeune Arwen, qui se remettaient lentement de leurs épreuves passées.
Son père fut conduit à l'autre extrémité de la table par son épouse, pendant que son père marmonnait dans son coin, visiblement encore prit dans quelques sombres délires.
Lindorië vint embrasser sa fille, souffrant toujours des tortures qu'elle avait subit pendant le règne de terreur de Vraorg.


-Il semble que nous ayons un invité aujourd'hui, ma Fille.
-En effet, Mère. Voici Lewyn. J'ai eu l'occasion de le connaître du temps du protectorat pendant un entraînement. Depuis, j'ai apprit à le connaître et je pense pouvoir dire que c'est un bon ami.
Lewyn. Je te présente ma mère, Lindorië Thaidforodren, mon père, Amandil Thaidforodren, mon fils, Claur Thaidforodren, sa soeur jumelle, Aerlinn Thaidforodren, et ma fille, Priscilla Thaidforodren. Voici également Zelnya Helsior, intendante et responsable du domaine en mon absence ainsi que son époux Leorn Helsior, précepteur de mes enfants.

-Enchanté de faire votre connaissance, Sir Lewyn.

A cet instant, Alnya vint déposer à côté du vampire et partie après s'être incliné respectueusement vers lui. Il n'y avait aucune chaleur dans le salut de l'elfe, mais il n'y avait pas non plus d'animosité dans le geste.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Sam 24 Sep 2016 - 12:13

Lewyn se contenta de sourire lui aussi à Harthea qui venait de l'apercevoir, et qui lui adresser un sourire amical. Oui cela faisait un certains temps qu'ils ne s'étaient pas vu en effet, et bien des choses s'étaient passés au final depuis le temps, et c'était agréable dans tout les cas de revoir une amie telle qu'Harthea

Et il allait finir par demander sérieusement que les gens arrêtent de lui offrir à boire finit-il par penser quand il entendit son amie demander à ce qu'on lui apport e n pichet de sang, parce que disons que cela allait un peu à l'encontre de l'habitude qu'il avait prit de ne boire que le minimum en sang, mais bon… Il supposait que pour cette fois-ci il pouvait bien faire une exception par politesse. Et il répondit donc aimable à la proposition de cette dernière de la suivre dans le jardin. « Bien entendu chère amie. » Tout en lui glissant compréhensif, mais sincère au passage.

« Et s'il vous plaît mon amie, la prochaine fois je préférerai que vous évitiez de demander à ce que l'on m'apporte un pichet de sang… Ce n'est pas que je ne pense pas que c'est fait avec les meilleures intentions du monde, mais voyez-vous cela va un peu contre mes principes, et mes habitudes. Je suis un vampire altruiste qui a sa manière de vivre, et cette manière de vivre implique que je me contente du minimum en sang… De ce fait vous me mettez assez dans l'embarras en m'offrant ainsi du sang alors que je n'en ai pas besoin, je ne suis absolument pas quelqu'un de gourmand, et je n'ai pas envie de le devenir. Je n'aime pas mon régime alimentaire, et je n'ai pas envie de faire comme si c'était le contraire. J'espère que vous le comprendrez... » Avoua t-il, non pas pour la gêner, mais pour éviter qu'elle le refasse, et lui expliquer pourquoi. Et sur ce il se contenta de la suivre maintenant que cela était dit.

Et Lewyn s'installa donc à la table où il devait y avoir un certain nombre de personnes… Et en grande majorité des elfes visiblement, et disons qu'il se demandait bien si ce déjeuner impliquerait qu'il se comporte comme quelqu'un de distingué, ou juste comme d'habitude... Mais au final il en conclut qu'être comme d'habitude suffirait largement, et de toute manière c'était toujours ainsi qu'il faisait, et de plus il prit un peu de temps pour regarder chaque personne se trouvant ainsi. Et remarquant les deux parents d'Harthea, que ce soit le père qui semblait être dans un état mental préoccupant, et la mère qui était à peine meilleure…

Lewyn se contenta donc de hocher la tête poliment à l'égard de Lindörie lorsque cette dernière fit remarquer qu'il y avait un invité ainsi, et que c'était lui cet invité. Avant de dire ensuite à l'égard de l'elfe d'âge mur lorsque cette dernière le salua poliment.

« Je suis tout aussi enchanté de faire vôtre connaissance dame Lindörie » Et ensuite alors que l'on déposait un pichet de sang à côté de lui il ne put s'empêcher de regarder un instant la chose de manière… Neutre, même s'il n'était pas à l'aise du tout avec ça, mais il remercia néanmoins poliment l'elfe qui avait apporté le tout, avant de dire à tout le monde ensuite.

« Et à ce que je vois je suis en très charmante compagnie, eh bien que dire que pour ma part… Je suis depuis assez récemment dragonnier, et je suis un ancien rebelle vampirique acharné. » Il présumait que cela résumait bien son personnage, avant de reprendre ensuite calmement à l'égard d'Harthea. Non gêné d'être en présence de tant d'elfes alors qu'il était un vampire, contrairement à quoi aurait pu s'attendre là plupart des vampires, ou elfes…

« Je dois dire que c'est un joli domaine que vous possédez très chère, et je suppose que cela veut dire que les choses se passent assez bien pour vous ces derniers temps… D'ailleurs à ce sujet que vous est-il arrivé dans les faits depuis nôtre dernière rencontre ? Je suppose qu'en deux ans ils a dû se passer beaucoup de choses pour vous après tout avec les derniers bouleversements... » Acheva t-il d'un air amical, pour sa part en tout cas il aurait beaucoup à raconter, mais il supposait qu'en tant qu'invité il valait mieux laisser le soin de diriger la conversation à l'hôte en grande partie. Si telles étaient les coutumes elfiques bien entendu… Pour sa part il ne tenait pas à être spécialement impoli après tout, même s'il imaginait mal Harthea être quelqu'un d'acharnée sur le protocole, surtout à l'égard d'un non elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Lun 26 Sep 2016 - 5:21

Lewyn expliqua à Harthea, pendant qu'ils se dirigeaient tout deux vers le jardin, qu'il n'était pas un grand adepte de la consommation de sang et qu'a l'avenir, il serait reconnaissant envers Harthea si elle s'abstenait de lui faire présenter cette tentation.

-Soit. Comme tu le souhaites mon amis. A l'avenir, si d'aventure tu venais à avoir soif, il te suffira de demander à n'importe qui pour que l'on t'amène cela lorsque tu en aura besoin.

La jeune Arwen prit note de la remarque du vampire, essayant de s'en souvenir pour plus tard. Elle le noterait dans un coin de son bureau pour ne pas l'oublier à l'avenir.

Ils s'installèrent tous autour de la table et le repas commença bon enfant. Le respect des gens était là, mais l'on sentait surtout que la Maîtresse de maison ne souhaitait pas que ce moment soit lourd en cérémoniel, donc les gens se servaient et parlait tranquillement.
Puis, après un moment, Harthea se tourna vers Lewyn et lui adressa un sourire.


-Merci pour le compliment, Lewyn. D'ailleurs, cela tombe bien que tu sois venu nous rendre visite, mon ami, car je voulais te remercier d'avoir sauver la marraine de mes enfants. J'ai entendu ce qu'il s'est passé ce jour là et je te suis reconnaissant de ce que tu as fait pour Orfraie. je sais que beaucoup te le reprochent, mais moi, je t'en remercie.

Les paroles d'Harthea étaient sincères, à n'en pas douter. Et son regard exprimait clairement la même chose.

-Je sais que tu n'es pas du genre à rester très longtemps au même endroit. Et je t'avouerais que moi non plus. Mais tu peux considérer ma demeure comme un lieux de repos lorsque tu en aura besoin, que se soit aujourd'hui ou à l'avenir.
J'ai fais la même proposition à Orfraie, mais la connaissant un peu comme je la connais, je m'attend plutôt à ce qu'elle n'en fasse rien et ne vienne pas, même pour voir ses neveux. J'espère toutefois qu'elle me donnera tord à ce sujet. Par contre, en ce qui te concerne, j'espère bien avoir l'occasion de te voir venir de temps en temps au fil de tes pérégrinations et qu'un jour tu nous présentes ton Lié. Enfin, ton ou ta Liée?


La question d'Harthea était certes curieuse, mais cela faisait deux de ses amis qui devenaient des dragonniers et elle était ravie pour eux de ce bonheur unique et rare.

-Oui. Tu nous le présente bientôt, ton dragon, Lewyn? Demandèrent en cœur les trois enfants, un large sourire sur les lèvres.

Harthea leur adressa un regard sévère, mais les trois garnements savaient que leur mère faisait cela pour le principe plus que parce qu'elle été en colère contre eux.
En faite, ils avaient depuis longtemps apprit à redouter d'avantage ses sourires que ses "colères", car les punitions qu'elle pouvait donner avec le sourire avaient tendance à être bien plus mémorable que ses cris lorsqu'elle reprochait quelque chose.

Harthea reporta son attention sur son invité et entreprit de répondre à ses question.


-En effet, il s'est passé plein de chose pour moi. La première étant la reconstitution de ma famille que j'avais perdu de vue avec la venue de la guerre. Orfraie avait protégé mes enfants pendant que j'étais en errance en croyant avoir tout perdu. Quand à mes parents... Ben disons qu'ils ont souffert du règne du Blanc.
Suite au conflit, Aegnor m'a confier le poste de Capitaine de la Garde Royale et l'autorisation de construire ce domaine afin d'y faire l'élevage de monture pour l'armée.
je suis également en train de voir pour étendre les activités de ma Famille, que je compte confier dans un premier temps à ma mère, le temps qu'elle puisse former mes enfants au commerce et à la diplomatie.


Lindorië se redressa immédiatement, s'intéressant brusquement à la conversation de sa fille.

-De quoi s'agit-il, ma fille? Demanda-t-elle alors.
-J'ai négocié avec le Seigneur de Fortuna une petite affaire et je voulais te demander de prendre la suite pour la Famille. Car je manque cruellement de temps pour m'en occuper de manière optimale? Et tu pourras ainsi participer à la formation de tes trois petits enfants en leur inculquant des notions de commerce et de diplomatie.
D'ailleurs, Lewyn. Est ce que tu t'y connais en commerce, à tout hasard?


Avoir un vampire dans l'affaire pourrait en effet être intéressant, mais Harthea ne le forcerait pas à le faire si il ne le souhaitait pas. Elle lui demanderait donc.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mar 27 Sep 2016 - 20:13

Il était bien qu'Harthea comprenne qu'il préfère éviter qu'on lui offre ce genre de cadeaux à chaque fois qu'il venait rendre visite à une amie. Car ce genre de choses le gênaient, et de plus pour un vampire qui avait passé son existence à lutter contre ses instincts, et sa soif de sang cela ne le faisait pas vraiment de boire par gourmandise…

« Merci de m'avoir écouté, et de le prendre en compte. » Se contenta t-il donc de répondre calmement à Harthea, en se disant bien qu'il y avait peu de chance qu'il demande tout de même une coupe de sang en vérité, mais vraiment très peu de chance en faîte. Lewyn ne plaisantait jamais après tout avec ses principes, et encore moins avec une parole donnée, mais bon dans tout les cas ce qui importait c'est qu'elle le savait maintenant.

Et il pouvait donc avoir l'esprit serein maintenant qu'ils étaient attablés. Même s'il se disait avec curiosité que ça devait être la première fois qu'il devait être assis à une table où autant d'elfes l'entouraient d'assez près. Et il se disait bien que son amie avait une assez belle famille, et sinon il fut contente d'entendre des remerciements de la part d'Harthea au sujet d'Orfraie. Même si cela ne l'étonnait guère en vérité, après tout il aurait été surprit qu'Harthea ne soit pas compréhensive à ce sujet, et il répondit d'ailleurs calmement pour sa part.

« Il n'y a pas besoin de me remercier pour cela. Orfraie me l'avait demandé, et c'était tout à fait normal de ma part de lui donner cette chance de revivre je pense. Quand au reste j'ai tâché de faire de mon mieux pour la guider, et je dois dire que je suis assez content de ce qu'elle est arruiée à devenir avec le temps. »
Même si au pssage cela lui faisait étranger de penser au fait qu'il avait transformer quelqu'un en vampire, lui qui il y a deux ans de cela encore aurait pensé ne jamais faire cela de son éternité. A croire que la vie, ou la non-vie pouvait-on dire dans son cas était pleine d'ironie par moments…

Comme le fait qu'il soit devenu dragonnier d'ailleurs, ce alors qu'il souffrait de vertige. Bon ce n'est pas cela qui le tracassait bien entendu quand il pensait à sa douce Löthilith, mais mine de rien y penser avait de quoi l'amuser. De même que l'enthousiasme d'Harthea, et des enfants de cette dernière quand à l'idée de pouvoir peut-être voir son diamant rose un jour. Il répondit donc d'abord avec amusement aux enfants.

« Un jour je la ferai venir je vous le promet, peut-être même très bientôt qui sait ? » Mais il ne promettait rien quand à ce dernier détail, après tout Löthilith n'aimait étrangement pas les non dragons en dehors de son dragonnier. De ce fait la convaincre de venir ici, et pire encore de laisser des enfants l'approcher serait un sacrée exploit. En somme autant éviter de trop en promettre… Et sur ce il reprit d'ailleurs à l'égard d'Harthea avec amabilité.

« C'est gentil de ta part en tout cas de m'offrir l'hospitalité Harthea. Et je te promet de passer de temps en temps par ici bien entendu, quand à ma liée... Désolé, mais franchement je dois avouer qu'elle n'aime ni les elfes, ni les humains, ni les vampires en dehors de moi. J'essayerai sans doute de la convaincre d'accepter de venir ici, mais elle sera probablement très méfiante, et refusera que quiconque à part moi l'approche. » Il préférait être sincère à ce sujet après tout, il essayerait d'ailleurs sans doute d'apaiser cette méfiance que sa liée ressentait envers les bipèdes avec le temps, mais il doutait que cela se fasse en un claquement de doigts… Alors autant prévenir Harthea qu'elle n'ait pas de mauvaises surprises si jamais elle rencontrait Löthilith un jour. Après le fait qu'elle soit une amie de Lewyn apaiserait sans doute le possible ressentiment qu'il pourrait y avoir de la part de Löthilith, mais autant la prévenir malgré tout. Et sur ce il écouta sinon avec attention son amie elfique parlait de ce qui lui était arriver depuis ces deux dernières années.

Et visiblement il s'était en effet passer beaucoup de choses, des bonnes, et des mauvaises. Par exemple Harthea avait retrouvée ses enfants, mais ses parents avaient souffert du règne de Vraorg le blanc. D'ailleurs il semblerait qu'au final cette dernière ait dorénavant des projets concernant son domaine que l'empereur l'avait autorisé à construire ici, sans oublier qu'elle est maintenant capitaine de la garde royale. En effet beaucoup de changements… Et d'ailleurs Harthea après avoir discuté avec sa mère finit par lui demander s'il s'y connaissait en commerce, et fatalement Viladric finit par répondre à cette question…

« Pas vraiment malheureusement mon amie. Après je ne dit pas que c'est le genre de choses qui ne m'intéresserait pas, juste que je serai un novice dans le domaine si je m'y essayai. » Et il valait mieux être franc après tout, il n'avait jamais été un marchand avant, et n'y connaissait donc pas grand-chose au négoce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Lun 3 Oct 2016 - 21:19

Harthea avait depuis longtemps comprit que Lewyn n'était de ces gens à faire des promesses en l'air. Et le fait qu'il la prévienne du caractère compliqué de sa liée était, une fois de plus, la preuve de la sagesse du vampire. Nombre sont ceux qui n'en aurait rien dit et qui auraient moults promesses, sans même être certains de pouvoir les tenir. Harthea appréciait particulièrement les gens qui s'efforçaient à respecter leur paroles, elle même appliquant le principe de "Ma Parole est ma Loi".

-C'est un plaisir que de voir notre demeure accueillir les amis de la Familles. Et tu comptes parmi ceux là, Lewyn. Que se soit pour diverses raisons, tu seras toujours la bienvenu.
Quand à ta liée, nous respecterons son souhait quel qu'il soit, que se soit de venir ou non tout comme de se laisser approcher ou non. Et si c'est une question de confiance, alors nous travaillerons à la gagner avec le temps.


Harthea adressa un sourire à son invité lui signifiant que quelque soit l'issu, pour les Thaidforodren, cela ne changerait en rien l'accueil accordé au vampire.

Lewyn avoua ensuite ne point s'y connaître en marchandage et dans les domaines de la négociation. Ce qui fit encore sourire d'avantage Harthea mais également Lindorië qui prit la parole.


-Vous savez, Lewyn. La Famille Thaidforodren a fourni par le passé nombre de diplomates pour la couronne elfique. Et cela ne change que peu du monde marchand. Si vous le souhaitez et si vous êtes d'accord, je pourrais vous former lorsque vous en aurez le temps. Après tout, si il y a un humain et une elfe dans cette histoire de marchand, cela serait un signe fort d'y ajouter un vampire qui œuvre pour la paix. Et puis, en tant que Dragonnier, cela ajouterait énormément comme pouvoir entre vos mains. Et vu la confiance que vous porte ma fille, je pense que la Famille Thaidforodren pourra vous soutenir dans cet épreuve, si vous le souhaitez, bien sûr. Nous ne vous forcerons pas la main. Et puis, l'un des avantages d'être marchand, c'est que vous pouvez voyager à loisir. Et si vous souhaitez prendre votre retraite comme diplomate, cela demandera peu d'effort de votre part pour vous acclimater à la situation. Vous aurez déjà les compétences et les contacts. Il vous suffira alors simplement de pousser un peu plus fort sur certaines portes.
Qu'en pensez vous?


La mère était aussi sincère que la fille, dans sa proposition.

-Prends le temps de réfléchir à cela. Mais n'oublis pas que tu as tous le temps avant de te décider. Il faut encore que les choses se mettent en place. Et si elles n'aboutissent pas, au moins auras tu la formation, ce qui, comme j'aime à le dire, ajoutera une corde à ton arc.

La dernière remarque de l'Arwen tira un large sourire aux divers visages présent autour de Lewyn, excepté le patriarche, toujours plongé dans sa démence.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mer 5 Oct 2016 - 11:38

Il valait mieux prévenir que guérir après tout, et Lewyn sentait que selon la taille que ferait Löthilith au moment où elle viendrait ici il serait en effet sage de prévenir avant Harthea du fait que sa dragonne n'avait pas forcément le plus doux des caractères envers les bipèdes qui n'étaient pas son dragonnier. Ah ça après Lewyn l'aimait plus que tout autre chose cette petite boule d'écaille rosée dans les faits, mais il valait mieux se montrer prudent après tout… Et il reprit d'ailleurs, appréciant sincèrement les paroles gentilles de l'elfe qui n'hésitait pas à dire qu'il était ami de la famille.

« Je suis honoré de l'amitié que tu m'offre Harthea, et j'avouerai après tout que ce n'est pas forcément l'amitié qui m'est témoigné dans les montagnes ces derniers temps. » Dit-il légèrement triste, avant de reprendre ensuite sérieusement au sujet de sa douce liée.

« Vous avez le temps de vous préparer de toute manière avant de la rencontrer, rien ne presse et il vaut mieux faire les choses en temps voulu que les presser au risque de mal les faire après tout. »
Cela il le savait très bien, de plus il valait mieux en effet prendre des pincettes avec Löthilith pour ne pas risquer de trop la brusquer. Quand au reste de toute manière il comptait faire en chose que cela se passe bien si cela devait devait arriver, et il ne doutait pas pouvoir d'ailleurs convaincre sa dragonne à ce sujet avec un peu d'effort, mais aussi de temps...

Quand à ses compétences de marchandage visiblement le fait d'avouer qu'il n'en avait pas vraiment faisait sourire Harthea, et sa mère. Mère qui alla d'ailleurs jusqu'à conseiller le vampire à ce sujet. Vampire qui tâcha donc d'écouter les paroles de l'elfe avec une certaine attention, et un certain respect. Après tout l'ancienne elfe tâchait d'une certaine manière de lui faire part d'une certaine sagesse, et expérience qu'elle avait pu accumulée au cours des années.

Elle lui expliqua donc que sa famille avait fourni par le passé nombres de diplomates à la couronne elfique, et que la diplomatie n'était pas au final si différente que cela du marchandage, sans doute car cela faisait appel à des compétences assez proches pensa t-il. Et elle alla même jusqu'à lui proposer de le former avec le temps s'il le désirait, ce qui en vérité était assez gentil de sa part et en effet ce serait un bon moyen d’œuvrer pour la paix…

Et ce serait utile pour lui en effet en tant que dragonnier dans les faits de disposer de certains compétences en diplomatie en effet. Après il serait sans doute plus dans l'optique d'aider tout les peuples sans distinction, et sans en privilégier aucun dans les faits, alors oui il aiderait certainement la famille d'Harthea mais aucunement au point de privilégier le royaume elfique. Cela serait après tout injuste pour les autres peuples qui méritaient tout autant son attention. Il finit donc par reprendre calmement la parole.

« En tant que dragonnier de la caste il est de mon devoir d'être neutre, de ne privilégier aucun peuple, et d'être équitable envers tout les royaumes, et tout les habitants d'Armanda quel que soit leurs peuple. Ma loyauté n'appartient au final ni aux elfes, ni aux hommes, ni aux vampires mais à Armanda tout entière. Et je ne ferai rien pour avantager un royaume au dépend des autres... » Et après avoir exposé ses idéaux d'équité il reprit donc agréablement.

« Je pense donc de ce fait accepter vôtre offre quand à m'apprendre la diplomatie mes amies, mais je ne sais pas si je peux accepter le fait de pouvoir participer à vôtre affaire. Et si je le fais ce ne sera aucunement au point d'aider le royaume elfique plus que les autres royaumes. Comprenez bien après tout que j'ai ce souci de neutralité, et d'équité entre les peuples.

Il faudrait donc voir à quel point il serait légitime de ma part de m'associer à vous, et à quel point cela ne l'est plus du point de vue de ma neutralité de dragonnier de la caste. Il faudrait donc que vous me parliez davantage de vôtre projet, ses retombés potentielles, et comment je pourrai y participer pour avoir une vue d'ensemble de mes possibilités d'actions.

J'ajouterai néanmoins que si ce projet me permet d'aider tout les peuples équitablement sans en en privilégier aucun cela ne présentera aucun problème pour moi. Et ce serait bien entendu avec joie que j'y participerai avec application. D'autant plus si cela permet de consolider la paix existant actuellement sur nôtre cher continent. »
Exposa t-il ainsi pour monter son souci de neutralité, et d'équité envers tous qui ne pouvait pas se concilier avec une prise de parti quelconque trop soutenue.

Car neutre il était, et c'était son choix. Non une neutralité indifférente, mais une neutralité désireuse de traiter avec attitude conciliante tout les partis impliqués. Ainsi il acheva amicalement à l'égard d'Harthea, après avoir préciser qu'il n'était pas fermer au fait de participer à son affaire mais que cela devrait respecter sa neutralité de dragonnier de la caste.

« Je désire en tout cas concourir de mon mieux à la paix, une paix équitable où chaque peuple aurait son compte au même titre que les autres. Et cette formation pourrait m'y aider, et pour vous remercier je pourrais faire pour vous rendre la pareille je suppose en temps voulu. En tant qu'ami d'une certaine manière. Après tout quel dragonnier ferais-je si je ne remboursai pas mes dettes ? »
Acheva t-il donc philosophique en attendant ensuite les réponses de l'elfe. Car après tout sous ses airs jeunes Viladric avait depuis longtemps déjà dépassé les 300 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Sam 29 Oct 2016 - 1:38

Lewyn prenait le temps de réfléchir. Cela se ressentait. mais il avait également des bases solides sur ce qu'il voulait accomplir dans l'avenir. Le fait d'être devenu un dragonnier n'avait fait que renforcer cela.
Harthea comprenait qu'il ne veuille pas avantager un peuple plus qu'un autre. Mais ses paroles dévoilaient à quel point il était ignorant de l'influence que peut avoir un marchand dans la course à la paix. La jeune Arwen avait depuis longtemps comprit pourquoi les humains pouvaient se battre les uns contre les autres. Elle comprenait un peu mieux pourquoi les vampires pouvaient également se battre contre les autres, et elle savait parfaitement pour quelles raisons les elfes pouvaient être amenés à se battre également.


-Selon toi. Pourquoi les peuples se battent-ils, Lewyn? Chacun a une raison ou une autre de se battre contre les autres peuples. Les humains, parce qu'ils convoitent ce que possèdent les autres. Les vampires, bien souvent, c'est pour se venger de ce qui leur a été fait par le passé. Les elfes, parce qu'ils ont peur de perdre ce qu'ils possède.
Nous sommes devenu des combattants parce que nous avons commit des erreurs par le passé. Les humains, par leur nature envieuse, ont le combat dans le sang. Pour le meilleur ou pour le pire. Les vampires n'ont connu que cela.
Ce que je t'offre là, même si le terme n'est pas forcément exact; il faudrait plutôt dire propose; c'est de présenter autre chose au peuple.
Alors oui, en tant qu'elfe, je vais essayer d'avantager les miens pour leur apporter la prospérité qu'ils ont perdu. Mon partenaire de "crime" essaiera probablement d'avantager les humains.
Lorsque je te propose de nous rejoindre, c'est dans un sens pour équilibre cette balance à trois pieds pour permettre également aux vampires d'avoir une voie dans cette affaire et de ne pas se retrouver écarté du monde, une fois encore.
Maintenant, si tu dois avantager un peuple ou un autre, ou aucun, cela ne pourra être que le fruit de ton choix. Nous ne sommes pas là pour te forcer à choisir un camp, mais pour te permettre d'avancer sur une route que je pense tu peux souhaiter parcourir. Celle de la Paix.
Le marchand, parce qu'il propose des services ou des bien, peut donner aux gens ce qu'ils recherchent. Les marchands les moins scrupuleux auront tendance à favoriser le conflit pour faire fructifier leurs affaires. Mais le marchand sage saura maintenir l'équilibre et préserver l'harmonie entre ses clients, parce qu'il sait que c'est ainsi qu'il fera le plus de bénéfice.

-Par les Esprits! Ma fille! Ou as tu apprit ces sages paroles? Je suis persuadé de ne jamais te les avoir enseigné. et pourtant, c'est l'essence même de la diplomatie

Mère et fille se regardèrent un instant avant de sourire.

-Ce que vous a dit Harthea est l'exacte vérité. Maintenant, au vue de ce que vous nous avez dit, je peux effectivement comprendre que vous préfériez vous abstenir de prendre position. Un dragonnier est déjà un être avec un fort pouvoir. Si en plus, il a du pouvoir marchand, cela le rend d'autant plus intéressant. Et les vampires seraient plus qu'intéressé par cela. Je ne vous mentirez pas, je ne porte pas les votre dans mon cœur. Après tout, même si je prône la tolérance à ma fille et mes petits enfants, je reste de la vieille école et je vois encore les nocturnes comme des aberrations.
Mais ma fille vous fait suffisamment confiance pour vous accueillir pendant notre repas du matin. J'en déduis donc que tous les vampires ne sont effectivement pas les monstres que l'on nous a si longtemps décrit dans les légendes elfiques. Et si il existe des vampire capables de faire bonne impression à ma fille, je pense que même les votre avaient le droit de goûter à la Paix après tout ces affres. Il faut cependant que votre peuple soit guider par un souverain avec la tête sur les épaules et autre chose qu'une soif de vengeance au creux des reims. Donc choisirez vous d'être un exemple ou préfèrerez vous rester dans l'ombre pour œuvrer pour la Paix?





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mar 8 Nov 2016 - 20:49

Lui avantager les vampires ? Pensa t-il l'air légèrement perplexe, est-ce qu'il voulait réellement aller en faveur de son peuple actuellement ? Dans le type de gouvernement, et des manières de vivres actuelles qu'avaient les vampires ? A vrai dire non il n'avait pas envie de soutenir la société vampirique actuelle dans les faits, les vampires en eux-mêmes cela dépendait des individus, mais pour le royaume vampirique, ce dernier avait déjà maintes fois prouvés être peu capable d'être stable sans un tyran à sa tête. Et sachant que Lewyn ne voulait pas d'un tyran cela ne lui facilitait guère les choses… Il devait rester neutre bien entendu, mais moralement il ne soutenait pas l'empire vampirique actuel.

Mais il était tout de même hésitant quand Harthea dit que les humains se battaient pour obtenir ce que possèdent les autres, après tout pour un vampire qui avait pu observé les hommes pendant des siècles, il n'en était pas ressortit avec l'idée que les humains sont uniquement attirés par des désirs et instincts cupides. Quand aux vampires en eux-mêmes... « Je ne peux qu'avouer que les miens ne vivent souvent que par la violence, et sont aisément rancuniers... » Par contre il ne saurait pas dire si le commerce aiderait autant que cela les vampires à court, ou moyens termes. Ces derniers ne fonctionnaient après tout pas comme le peuple humain, ou elfique… Quand au reste il devait avouer que les paroles d'Harthea semblaient censées en un certain sens, même s'il avait besoin d'y réfléchir. Surtout que dans les faits faits le commerce lui semblait être un art assez particulier, mais pourrait en effet être l'un des nombreux constituants de la paix.

En somme ce n'était pas du tout un choix facile que lui présentait l'elfe, et à vrai dire il sentait surtout que ce rôle de marchand nécessiterait une certaine réflexion pour être assuré en même temps que celui de dragonnier, après tout c'était sa loyauté à la caste qui primait avant tout.

Quand à la diplomatie, voilà bien quelque chose qui lui semblait à la bien, et disons inutilement complexe. Les sous-entendus, et l'hypocrisie étant des choses que le vampire ne supportait pas après tout… « Un dragonnier marchand ? L'idée me semble intéressante en effet. » Dit-il néanmoins pensif. Même si en vérité il faudrait qu'il voit comment concilier le fait d'être dragonnier, et marchand, et d'avoir son caractère... Surtout qu'il était encore un jeune dragonnier, ce qui ne facilitait pas les choses… Néanmoins il nota cette idée dans sa tête, en se disant qu'au moins apprendre le marchandage l'aiderait pour devenir un meilleur diplomate. Il faudrait juste après qu'il voit comment faire.

Déjà qu'il ne savait même pas s'il serait un bon dragonnier à long terme… Enfin en somme cela faisait beaucoup de choses à concevoir pour lui qui était encore depuis récemment dans cet univers qu'était celui d'un dragonnier. Un univers de grandes responsabilités, et disons que cela lui pesait d'avoir autant de responsabilités car il n'avait pas envie qu'une de ses possibles erreurs ait des conséquences malheureuses…

« Quel que soit le choix que je fasse en tout cas… Il va falloir y réfléchir pour faire au mieux. » Il regarda Harthea, et reprit. « Je garde vôtre proposition en tête mon amie, et je promet d'y réfléchir bien entendu, mais en attendant je dois d'abord être sûr et certains de mes acquis en tant que dragonnier... » Il soupira à ces mots, et on pouvait comprendre aisément rien que par cela qu'il était disons assez stressé, et anxieux actuellement à ce sujet. Être dragonnier semblait vraiment avoir son lot de devoirs pour lui… « Quand à savoir si je veux œuvrer dans l'ombre, ou en exemple. Je pense qu'en tant que dragonnier je ne peux qu'essayer d'être un exemple. Quand à savoir quel genre d'exemple je veux donnai à mon peuple... C'est une autre question. » Cela était une question complexe, mais une question à laquelle il devrait s'intéresser en effet maintenant qu'il était dragonnier… « Pour le reste, et pour me faire une idée de la chose. Si je devais être marchand, vous me conseillerez de vendre quel genre de marchandises ? »

Une question qui se posait en effet, après tout si Viladric aboutissait à un oui grâce à sa réflexion, il resterait disons à savoir quoi vendre, et… « Et je crains sinon qu'il faille me montrer quelques astuces si je dois être marchandi, disons que comme je l'avais dit avant, mes talents en marchandages sont bien peu développés. » Avant de conclure pensif. « Et aussi me montrer un peu ce que c'est d'être un marchand, ainsi je saurai dans quoi je pourrai m'embarquer, disons que cela aiderait à ma réflexion après tout. Et aussi à éviter de faire faillite si je m'implique dans ce projet. Ce qui vous l'avouerez serait… Dommage. » Sinon il risquait peut-être de faire sauter le coffre s'il s'y engageait sans savoir dans quoi il mettait les pieds, c'est que Lewyn et l'argent ça faisait un peu deux actuellement… Enfin en somme il préférait de ne pas disons mettre à l'eau tout cela si il devait s'engager dans ce projet, c'est que Lewyn ne voulait pas être un boulet...

Enfin en somme il n'était pas du tout fermé à la proposition d'Harthea, il faudrait juste qu'il y réfléchisse et se fasse aussi une idée de ce que c'était véritablement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mar 22 Nov 2016 - 4:52

Mères et filles avaient suivit les pensées du vampire tandis qu'elles s'inscrivaient sur son visage au file de ses réflexions. Puis, lorsqu'il eu terminé ses propos, Harthea et sa mère se regardèrent et hochèrent de la tête en même temps. Presque comme ci elles étaient une seule personne dans deux corps différents. En cet instant, en effet, les deux femmes se ressemblaient tellement.
Puis, Lindorië prit la parole.


-Pour le moment, vous êtes plus sur votre rôle de dragonnier. Cela nuirait à votre épanouissement que de vous lancer sur une deuxième voie.
De plus, nous voyons bien que vous ne faites pas confiance en votre peuple tel qu'il est actuellement. Je ne vous blâmerais pas aucunement pour cela.
Prenez votre temps. Il ne sert à rien de se précipiter. Et si vous deviez effectivement vous lancer dans le commerce, nous ne vous laisserions pas ainsi, seul et sans savoir dans ce monde ci. Il est évident que nous vous donnerions, ma fille et moi même, le savoir nécessaire pour que vous ne chutiez pas sur les épreuves qui se dresseront sur votre chemin.


Lindorië attrapa un gâteau et y étala de la gelé de fruit rouge, avant de reprendre.

-Pour ce qui est des produits que vous pourriez, dans l'hypothèse qu'effectivement, vous vous lanciez dans cette aventure, vendre, ce n'est pas nous qui pourront vous le dire. Il faut voir de quoi ont besoin les vampires. De ce que vous voulez vendre. En effet, chaque peuple à son commerce de prédilection. Alors dans l'absolue, vous pourriez vous pencher sur ce fameux commerce écarlate, mais vu comment il tourne, je pense que vous auriez le plus grand mal à y construire votre place. Je pense donc qu'il faut que vous observiez les vampire avec la plus grande attention pour comprendre de quoi ils ont besoin. Ils ont vécu si longtemps dans la haine et la rage. Trouvez quelque chose qui pourrait les faire changer et qui serait susceptible de les intéresser. Mais cela, ce n'est ni Harthea ni moi même qui pourrons vous l'indiquer. Nous ne connaissons les vampires que au travers des traques que notre peuple à conduit à votre égard par le passé. Donc à vous d'investiguer la chose.
-Et si tu devais malgré tout refuser l'offre, saches quand même que la proposition de te dispenser des cours de diplomatie et de linguistique est toujours d'actualité. Mais saches une chose. Une fois que tu t'engageras dans ces cours, ma mère ne te lachera que lorsqu'elle estimera que tu es capable de remettre à sa place un souverain en réglant quatre guerres et en négociant deux traités de paix et d'alliance en même temps. Le tout par la simple parole. Donc autant te prévenir que même avec ton espérance de vie de vampire, ces cours te sembleront particulièrement longs.

Lindorië prit un air faussement outragé à l'écoute des paroles de sa fille.

-Harthea! Cesses donc. Tu vas me faire passer pour un monstre au près de ton ami.
-Mais voyons, mère. Souvenez vous comment l'on vous surnommait à la cours Impériale du temps ou vous étiez l'une des conseillères de l'Impératrice. Je ne dévoilerais pas ce surnom ici, mais il était suffisamment évocateur pour en faire trembler plus d'un à l'époque.

Mère et fille se regardèrent et se sourirent mutuellement.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Lun 28 Nov 2016 - 9:56

Être un dragonnier était en effet quelque chose d'exigeant, et Lewyn ne faisait à vrai dire rien pour cacher le fait que cela représentait déjà beaucoup pour lui que cette nouvelle vie dans laquelle il était plongé depuis qu'il était lié. Une vie qui était autant riches en possibilités d'agir pour le futur du continent qu'en responsabilités. Quand aux vampires... Dire que Lewyn n'avait jamais aimer la politique vampirique en dehors de ce qu'avait fait Kylian Wallam n'était pas faux. De plus les vampires étaient les vampires, et dans l'état actuel des choses Viladric ne pouvait les soutenir...

Il n'était pas vampire à dérogé à ses principes après tout. Ce car il était peut-être idéaliste, mais aussi un partisan acharné qui n'acceptait pas les compromis qu'il considérait comme immoraux. Quand à attendre qu'un vampire aussi intègre et juste que Wallam remonte à nouveau au pouvoir, malheureusement cela ne risquait sûrement pas d'arriver de sitôt de manière naturelle...

"Merci de vôtre patience mes amies, car en effet j'aurai sans doute besoin de temps pour réfléchir à tout ceci, et pour être plus à l'aise avec mon nouveau statut de dragonnier."
Après tout ce n'était pas quelque chose qui arrivait tout les jours. Par contre Lewyn comme toujours se sentait plus lié à Armanda et à tout ses peuples en général qu'à son peuple de race que sont les vampires. Après tout le cœur avait ses raisons... Que la raison ignore, quoique. Et dans le cas des vampires on pouvait comprendre qu'un idéaliste comme lui ne soit pas vraiment ravi du comportement qu'avait souvent les siens. La stupidité, et l'arrogance de pas mal de vampires ne cessant de la fatiguer...

"Je n'ai jamais dit que je voulais spécialiser mon commerce pour ne l'adresser qu'aux vampires si je devais devenir marchand." Répondit-il néanmoins calmement à la mère d'Harthea lorsque cette dernière aborda le fait qu'il devrait observer les siens pour savoir ce dont ces derniers avaient besoin, avant d'ajouter. "Je ne dit pas non plus que je ne m'intéresserai pas à eux, mais si je devais être marchand j'en profiterai pour allier ce fait avec mon désir de rencontre, et d'entente avec des gens de tout peuple. Cela m'intéresserait donc tout autant de commercer avec des humains, et des elfes qu'avec des vampires." Et après avoir dit cela il réfléchit un court instant, et poursuivit calmement. "Quand aux humains j'ai bien une idée de ce que ces derniers apprécieraient d'avoir étant donnés que je me suis déjà longtemps intéressé à eux, mais j'avouerai que pour vôtre peuple par contre je suis moins certains de ce qui pourrait les intéresser, ou même..."

Il sembla hésiter un instant, puis dit ce qu'il avait à dire. "Je ne sais pas si les elfes accepteraient pour beaucoup de devoir faire affaire avec un vampire." Surtout qu'il n'y avait pas des centaines de marchands elfiques, ou même pas une centaine en vérité vu le faible nombre d'elfes en Armanda. Il y avait donc une chance que parmi les quelques dizaines de marchands elfiques qu'il y avait il n'en rencontre que quelques uns acceptant de commercer avec lui.

Quand au reste Lewyn sourit de façon amusée devant la petite scène entre Harthea, et sa mère. Après tout elles étaient assez adorables toutes les deux à faussement se chamailler ainsi... Avant de reprendre assez pensif alors qu'il réfléchissait aux dernières paroles d'Harthea au sujet des cours.

"Je vous promet d'y réfléchir, et je viendrais sans doute convier les enseignements de dame Lindorïe lorsque j'aurai le temps libre pour... Car vu comment Harthea me décris la chose, il vaut sans doute mieux que je n'ai rien de pressé à faire pendant le laps de temps où la dame m'offrirait son enseignement." Dit-il assez amusé, mais dans tout les cas il arriverait sans doute à trouver du temps à consacrer à cela... Quand il sera plus sûr de sa situation. "D'ailleurs par curiosité, pour vôtre part où avez vous appris l'art de la diplomatie toutes les deux?" Après tout peut-être que cela lui donnerait aussi une idée de comment faire de son côté en complément. Après tout un savoir ne se faisait pas que par l'apprentissage, mais aussi par la pratique supposait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mar 6 Déc 2016 - 6:23

Lewyn n'était pas de ces personnes à se précipiter et à réfléchir murement avant de prendre une décision. Pourtant, Harthea savait qu'il pouvait, lorsque le moment le demandait, agir rapidement et avec précision.
Elle ne le brusquerait cependant pas, car la situation n'exigeait aucune précipitation.


-Nous ne te parlons pas de commercer uniquement avec les vampire, mon ami. Mais d'être une porte entre les vampires et les autres peuples. D'être la parole de la Paix pour les Vampires. Mais comme tu l'as souligné, cela va prendre du temps pour se mettre en place. Je n'exclus pas la possibilité qu'un autre conflit explose avant que nous ne soyons prêt à mettre nos projets en route. Surtout avec l'agitation qui se manifeste chez les vampires.
-Nous savons que nous ne changerons pas le monde sur un simple souhait, Sir Viladric. Cela se travail sur le long terme. Et si nous vous proposons cette formation, c'est également sur le long terme. Mais prenez le temps de réfléchir en effet.
Nous comprenons que ce changement de statut et l'apparition de votre compagne draconique dans votre vie ne doit pas être aisé à appréhender pour un non initié dirons nous. Donc sachez juste que la proposition reste ouverte.


Lindorïe adressa alors un sourire au vampire avant de reprendre.

-Pour Harthea, c'est en me regardant alors qu'elle était elle même encore une enfant qu'elle a apprit. Je n'ai pas fait sa formation au point d'en faire une véritable diplomate, mais elle a sût apprendre en observant et en écoutant.
Dans mon cas, ma propre mère était une conseillère impériale et j'ai donc commencé comme elle. Puis à mesure que les siècles sont passés, je me suis investie toujours plus, car je prenais un véritable plaisir aux interactions entre les gens. C'est donc naturellement que, lorsque l'on m'a proposé de devenir diplomate pour la cour Impériale à Gloria que j'ai accepté. Mais cela c'était longtemps avant le début du conflit contre les vampires et les alayens. Alors je ne vous parle même pas du règne de terreur du Voleur de Coeur.


La voix de la matriarche elfique se brisa quelque peut en évoquant Vraorg et les atrocités qu'il avait fait ou ordonné.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Sam 17 Déc 2016 - 8:29

Lewyn de ses 300 ans d'âges avait assez de sagesse pour savoir qu'il valait des fois mieux prendre son temps pour réfléchir, après tout il était un vampire et ce n'est pas comme si le temps lui manquait. Même si de toute manière un humain aussi n'aurait pas manquer de temps pour le coup… Surtout qu'en effet Lewyn avait un gros, gros problème avec la politique des vampires actuellement, et leur système basé sur la force ou bien la fourberie. Et au final de ce côté-ci ces derniers n'avaient pas changés, ils étaient toujours plus des parasites vivant au dépend des autres qu'autre chose, ce que Lewyn voulait changer à tout prix au final.

« On qualifie d'instable la politique des humains, mais ironiquement les immortels vampires n'ont pas à rougir de ce côté-ci, bien au contraire. Et en effet un conflit ne m'étonnerait pas moi aussi, ou bien la venue au pouvoir d'un nouveau tyran qui sait ? De toute manière nous verrons bien. » Il faudrait sans doute qu'il voit quoi faire de ce côté-ci à ce sujet, après tout n'était-il pas l’éternel rebelle ? Mais bon si le nouveau dirigeant vampirique était raisonnable, ce qui était le cas de ce qu'il savait pour le moment. Il pouvait bien s'apaiser pour l'instant.

« Je vous fais confiance pour être patiente à ce sujet ne vous inquiétez pas. » Dit-il ensuite avec un fin sourire aux deux femmes elfes, mais bon au final en effet comme c'était à lui de décider de ce côté-ci elles n'avaient qu'à attendre pour leurs parts. « J'avouerai que cela serait un changement pour moi en tout cas, chez les miens l'on ne manie pas souvent la monnaie après tout. Et pour ma part je n'ai jamais beaucoup donner de valeurs à l'argent. » Une valeur plus humaine qu'autre chose au fond, même si en vérité Lewyn ne critiquait pas non plus ce système. Et sur ce pour sortir la mère d'Harthea des pensées sombre qu'elle devait avoir, il aborda un autre sujet assez pensif.

« Maintenant il faut aussi faire avec les vampires au niveau de la diplomatie ce qui doit pas mal changer la donne vu qu'il ne fonctionne pas vraiment comme les elfes, ou les humains. Mais j'ai l'impression que la diplomatie pourrait aussi être compliqué avec les nouveaux venus que sont les alayiens, même si quoi qu'on en dise ils sont là pour rester dorénavant. » Ils étaient après tout bien intégrés au peuple humain, et cette ethnie humaine était tout sauf mourante. Donc il faudrait la prendre en compte à l'avenir, surtout qu'elle continuait à se méfier des non humains, ce qui bien entendu ne s'arrangerait pas avec le fait que c'était réciproque. Les vampires, et les elfes étaient connus pour être rancuniers après tout.

« Cela vous paraîtra peut-être un peu audacieux de ma part de dire ça, mais je n'entretiens pas de haine particulière envers les alayiens... Après tout que sont-ils ? Des humains qui ont tentés d'exterminer nos peuples avant de s'assagir. Alors que les elfes, et les vampires pour leurs parts ont tentés pendant des millénaires de s'exterminer réciproquement, et nombre de vampires et d'elfes rêveraient encore de cela à l'heure actuelle j'en suis certains. Sans parler des humains non alayiens qui rêvaient autant de massacrer tout les vampires. » Il sourit tristement avant de reprendre.

« Des millénaires de haines réciproques entre nos deux peuples, et pourtant il y a une lueur d'espoir car jamais auparavant nous n'avions été en paix… Peut-être que la paix ne durera pas, mais elle prouve bien qu'il est possible que nous ne soyons pas éternellement en guerre, qu'en pensez-vous ? » Acheva t-il pensif au sujet de tout cela, il était vrai pour le coup qu'il y avait de quoi y réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mar 3 Jan 2017 - 15:29

Les deux femmes écoutaient attentivement leur invité parler, tout en poursuivant leur repas.
Du coin de l'oeil, Harthea remarqua que Priscilla écoutait également la conversation. Elle avait prit, depuis longtemps, le plis d'écouter les conversations que Harthea tenait en sa présence. La jeune fille savait parfaitement ce que sa mère voulait lui inculquer et ce qu'elle espérait qu'elle devienne à l'avenir. Et la jeune humaine ne voulait pas décevoir celle qui avait d'abord été une grande sœur, puis une mentor et finalement une mère aimante.

Harthea reporta son attention sur ce que disait Lewyn tandis qu'il faisait remarquer que la diplomatie allait prendre un tour pour le moins particulier avec deux peuples qui venaient s'ajouter au tableau après ces années de guerres. Il soulignait également le fait que, pour la première fois depuis les origines des vampires, il y avait une certaine forme de paix et que cela pouvait être vu comme un signe que tout espoir n'était pas encore perdu.

La remarque fit alors sourire Lindorië qui prit alors la parole.


-Ah!!! Sir Viladric. Voila déjà les premières paroles que l'on attend d'un véritable diplomate.
Il est toujours possible que la guerre ne dure pas. Mais cela ne dépend que d'une chose. De la volonté des gouvernants à établir la Paix et à la maintenir. Sans cela, nous aurons beau vouloir nous échiner au labeur, nous ne parviendrons à rien si, ne serait-ce qu'un seul souverain s’évertue à poursuivre le chemin de la guerre et de la haine. La Haine seule peut détruire toute les bonnes volontés déployées pour maintenir la Paix.
Mais assez parlé de ces choses là. Nous ne sommes pas là pour vous presser. La proposition est faite, profitons de ce moment de sérénité pour savourer l'air et la douceur de cette charmante matinée. Qu'en pensez vous?





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Jeu 5 Jan 2017 - 20:11

Lewyn s'inquiétait assez des possibilités d'une guerre à l'avenir, pas qu'il avait peur pour sa vie. Il savait se défendre après tout et il y avait des choses plus importantes que sa vie personnelle. Mais disons qu'il craignait surtout les conséquences de ce genre de choses, ne serait-ce que pour la vie des hommes et femmes de tout peuples qui au final n'avaient rien demandés. C'était bien pour eux après tout que le vampire se battait, pour eux et pour son souci personnel de justice et d'équité…

Mais bon… Pour le moment la paix régnait et il n'avait pas à s'en plaindre. Il faudrait juste s'assurer que cela reste ainsi par contre, mais surtout que cette paix demeure juste et équitable à l'avenir. Lewyn étant après tout trop au courant des malheurs qui pouvaient frapper les faibles et les innocents même en période de paix. Le monde n'était peut-être pas parfait après tout, mais il n'y avait pas pour autant de raison de ne pas lutter pour qu'il s'améliore.

Et à vrai dire il n'était pas contre de changer de sujet de conversation pour aborder quelque chose de plus léger comme le proposait la mère d'Harthea, et s'est donc tout à fait détendu que Lewyn décida de passer tout bêtement du coq à l'âne en reprenant avec un fin sourire.

« Je suis d'accord avec vous, autant ne pas trop penser aux choses graves qui de toute façon reviendront à la charge dans nôtre esprit en temps voulu. Sur ce j'aurai donc une petite question à vous poser Harthea. J'avais entendu parler de ces petites courses équestres qui étaient organisés dans chaque royaume pour que les cavaliers émérites puissent y participer… Laissez moi-devinez mon amie. Vous devez être de ceux qui y participent n'est-ce pas ? » Demanda t-il donc d'un air complice, visiblement sa question sous-entendait aussi qu'il aimerait avoir des détails dans le cas échéant bien entendu, après tout il savait que son amie n'était guère une mauvaise cavalière. De plus il regrettait pour sa part de ne pas avoir pu regarder les courses jusque là… Disons qu'il avait malheureusement eu beaucoup à faire. Donc il se disait que ce serait peut-être pas mal qu'une experte des courses en parle disons… Peut-être que ça le motiverait à aller voir la prochaine d'ailleurs ? Qui sait… Ce ne serait pas une idée qui le répugnerait en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Ven 13 Jan 2017 - 7:12

Lewyn semblait partager un certains nombre de points de vue avec les deux femmes en ce qui concerne la proposition qu'elles lui avaient faite et la Paix dans Armanda. Mais le fait qu'il soit si différents de la plus part des gens le poussait naturellement à la prudence. Une qualité qu'Harthea appréciait particulièrement. Toutefois, nul n'était réellement parfait. Aussi, contre toute attente, le vampire aborda un sujet que la jeune femme avait préféré ne pas énoncer jusque là. A savoir sa participation aux courses équestre organisées à travers les royaume.
Elle ne s'en était aucunement ouverte à qui que se soit. Et si l'Empereur et son épouse était au fait de sa participation, ses parents et sa Famille, eux, n'était pas au courant de la chose.
Et pour couronner le tout, Harthea savait qu'elle n'était pas une bonne menteuse. Donc, elle ne pouvait assurément pas mentir, du moins, devant sa mère qui lisait en elle comme dans un livre ouvert.
Elle prit donc une inspiration.


-En effet, je suis l'une des participantes à ces courses. Et je dois avouer qu'il y a un certains nombre de bon voir très bon participant à ces évènements. On y compte notamment Aegnor et Aramis.
Bon, je dois également reconnaître que j'aurais quand même une préférence pour des adversaire moins bon, pour avoir une chance de l'emporter, mais c'est vrai que cela me fait du bien d'avoir un peu de compétition. Et puis si la victoire était facile, cela ne serait pas aussi amusant de chevaucher.
Dans un sens, je dirais presque que cela fait longtemps que je n'ai pas ressentis cette sensation de plénitude que j'éprouve lorsque je suis à cheval. En faite, depuis que je ne suis plus une cavalière, mais l'une des Gardes Impériales. Et ça me manquait.


Harthea risqua un regard vers sa mère, s'attendant presque à la voir légèrement en colére d'avoir ainsi cacher la chose, mais au contraire, Lindorië était tout sourire. Ce qui fit qu'Harthea se détendit quelque peu. En effet, sa mère semblait intéressée par cet évènement, mais aucunement courroucée par le fait que sa fille ne lui en ai pas parlé plus tôt. Une bonne chose semble-t-il.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mer 18 Jan 2017 - 20:45

Lewyn aurait bien eu du mal dans les faits à deviner qu'il venait d'aborder maladroitement un sujet sensible, sans doute malheureusement car il ne connaissait pas encore assez Harthea pour déduire cela. Sans doute que s'il avait déjà été un ami plus proche il aurait deviné que ce n'était pas une bonne idée, mais maintenant… Le mal était fait, donc autant assumer ce dernier. Et juste pour le préciser d'ailleurs il ne devina pas tant que ça qu'il avait fait une maladresse car l'elfe ne l'avait pas vraiment laisser paraître. Ainsi Lewyn s'était contenté de l'écouter avec une grande politesse avant de lui répondre pensif.

« Je dois avouer penser que cela doit donner une importance particulière à l’événement si l'empereur des elfes, et son épouse vont jusqu'à y participer. J'avais d'ailleurs cru comprendre qu'Aegnor avait une monture légendaire. » Après avoir dit cela il semblait réfléchir, puis reprit pensif. « Vous n'avez pas gagner une course tout de même ? Du moins finit deuxième ou troisième ? Car je dois dire qu'ils me paraissent en effet être excellent pour arriver à surpasser une cavalière comme vous mon amie. » Ajouta t-il sincère, et aimable. Après tout il avait en effet pu constater qu'Harthea n'était pas du tout une mauvaise cavalière bien au contraire. Après ce n'est pas non plus comme si Lewyn était assez féru d'équitation pour vraiment pouvoir jauger le talent des gens. Disons que lui et les cheveux ça faisait deux…

« Et sinon, les gardes royaux n'usent pas de chevaux eux aussi ? Bon je suppose qu'ils n'en ont pas besoins quand les souverains se trouvent dans les montagnes, mais je veux dire. Quand vous êtes en mission, ou devez escorter vos dirigeants hors du royaume, il est normal d'être à cheval n'est-ce pas ? » Il tapota légèrement des doigts sur la table sur ce, avant de reprendre ensuite après quelques instants de réflexions.

« D'ailleurs. Comment vont vos recherches en magie ? J'avais cru comprendre que vous vous appliquiez fortement dans ces dernières après tout. » Cela il le dit avec une certaine curiosité, après tout il était toujours intéressant selon-lui de pouvoir converser avec une mage de talent. Lui-même n'en était pas un, il était tout juste moyen disons mais cela ne l'empêchait pas d'être curieux après tout. Le monde pour lui étant dans les faits comme un vaste puzzle dont il restait toutes les pièces à découvrir, et dont les siècles qu'il pouvait vivre de par sa condition de vampire ne seraient pas de trop pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Lun 23 Jan 2017 - 6:08

-En effet, sa Majesté possède une monture de toute beauté. Et contre toute attente, je dois quand même avouer que j'ai, contre toute attente, réussi à l'emporter pour la première course. Mais la chance qui m'avait sourit ce jour là ne semble pas vouloir me sourire à nouveau. Durant la course suivante, j'ai effectivement terminé cinquième. Donc autant dire, bien loin derrière. Ce qui me laisse, je dois l'avouer, une goût quelque peu amère en bouche.
J'attends maintenant de pouvoir prendre ma revanche. A voir lors de la prochaine, peut être. Sur la Voix Royale.


Harthea adressa un sourire à tout un chacun. Cela lui peinait de devoir admettre qu'il y avait meilleur qu'elle, mais la jeune Arwen demeurait une bonne perdante.

-Et puis, l'Impératrice est une bien meilleure cavalière que moi. Cela, je le sais depuis un long moment déjà. Donc au final, avoir une chance de concourir contre de tels cavaliers est une aubaine pour moi, car je peux ainsi voir ou je pêche et ou je puis m'améliorer.

Pour ce qui est des gardes royaux, nous nous devons d'être bon en tout les domaines. Quoi que bon est encore insuffisant. Nous devons tout faire pour maîtriser autant de champs de compétences que possible. Donc il y a un certains nombre d'entre nous qui sont doué pour la monte et le combat monté. Mais en effet, tant que nos souverains demeurent au palais, nous n'avons que peu d'utilité de nos montures. D'ou l'intérêt de ce domaine. Il est là pour permettre à nos monture de se détendre loin des écuries enfermées de la montagne et de galoper à loisir dans les plaines qui entourent notre Maison.
Et lorsque les souverains se déplacent, nous les suivons que se soit à pieds ou à cheval


Lewyn aborda finalement le sujet de l'étude magique que la jeune elfe avait entamé. Un domaine qu'Harthea avait entamé vers la fin de la guerre contre les théocrates, autant pour sa culture personnelle que pour l'éducation qu'elle donnait alors à Priscillia et désormais à ses trois enfants.

-Ma fois, avec les évènements, je me suis plongé un peu plus dans ce domaine et son étude et je suis en train de travailler sur une théorie. A voir si je parviens à mettre mon idée en pratique ou non. Mais je pense en effet qu'il est possible de comprendre d'avantage la magie que ce que nous avons fait jusqu'à présent. Il doit même être possible d'utiliser un sort utiliser par une autre personne d'une manière ou d'une autre. J'ignore encore comment, mais j'ai quelques idées qui se couchent sur le parchemin à mesure que je progresse.
Mais cela va me demander encore du temps, de la pratique et de la concentration.
Mais une rencontre avec un dragon m'a déjà mise sur la voie. Je pense donc pouvoir apporter une nouvelle méthode pour l'emploi de la Magie.
Nous n'en sommes toutefois pas encore à ouvrir une nouvelle école de Magie, cependant.


La remarque légèrement amusée d'Harthea avait pourtant tout le poid du sérieux de sa recherche. En effet, sa rencontre avec Cynoë et les évènements récents du désert avaient amené Harthea à concrétiser l'idée de manipulation des énergies magiques et elle s'était donc plongé à confirmer sa théorie. Ce qui était en passe de devenir quelque chose de concret.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Mer 25 Jan 2017 - 21:18

Lewyn était de ceux persuadés que pour peu que l'on fasse des efforts, et surtout que l'on ne relâche pas son labeur l'on pouvait sans cesse s'améliorer, de ce fait il faisait confiance à Harthea pour devenir meilleure avec le temps. Surtout que de ce qu'il avait compris elle était bien jeune pour une elfe, ce qui bien entendu voulait dire qu'elle avait du temps devant elle en effet pour s'améliorer.

« Je vous souhaite bonne chance pour la prochaine course mon amie, et pour toutes les autres. Après tout je suis sûr qu'en ne relâchant pas vos efforts, et avec beaucoup d'entraînements vous finirez par remporter haut la mains ces courses. » Il sourit finement avant de reprendre. « Comme l'a dit un humain, c'est dans la difficulté que l'on s'accomplit. Je suppose qu'il faut donc de ce fait vous réjouir de trouver des adversaires aussi valeureux car vous pouvez ainsi vous mesurer à eux, et si un jour vous arrivez à les dépasser... Être fier de ce fait. »

En effet à ses yeux il était plus exaltant de gagner contre quelqu'un de vraiment doué, voir très doué que contre quelqu'un qui ne présentait aucun véritable défi à vôtre victoire. Au final qu'il y ait des personnes meilleures que vous vous encourage donc à les dépasser, et pour lui c'était de ce fait un noble but que de vouloir s'améliorer sans cesse en cherchant la difficulté, ou du moins en ne se morfondant pas dans la facilité.

« Et je suis heureux de voir que vous voyez les choses ainsi mon amie. Moi-même je vous avouerai essayer ces temps-ci de m'améliorer en tant que combattant que ce soit en tant qu'archer, ou pugiliste. Pour pouvoir ainsi défendre ma belle liée, et je dois avouer que j'ai encore beaucoup de progrès à faire. »

Pourquoi tenait-il tant que ça à devenir un excellent pugiliste et non un excellent manieur de dague ? Peut-être car il préférait se battre avec son corps, et avec des griffes de combats qu'avec les dagues. Que cela était plus dans sa nature, et qu'au final il y arrivait tout aussi bien ainsi. Surtout cela lui permettait de vaincre sans forcément avoir à tuer, et de ne pas dépendre de la présence d'une arme lors d'un combat. Car même s'il perdait ses griffes de combats il serait toujours capable de se défendre avec les armes dont la nature l'avait doté…

« Je vois, c'est un noble but que de vouloir au mieux faire son devoir, un noble but qui ne doit guère être simple ou facile à accomplir mais que je ne peux que comprendre. En tout cas je suis heureux de savoir que la sécurité de mon ami Aegnor et de son épouse dépend en bonne partie de vous mon amie. » Reprit-il donc pensif au sujet du devoir d'Harthea en tant qu'officière de la garde royale elfique. Pour sa part en tout cas il aurait aussi beaucoup à faire pour accomplir son devoir en tant que dragonnier.

Quand aux projets d'Harthea cela semblait intéressant, après il restait bien entendu à voir où elle voulait en venir. Cela lui faisait d'ailleurs penser à la magie du lien dont il avait entendu parler, et qu'il ne maîtrisait en faîte que de manière assez partielle pour l'instant, néanmoins il décida que ce serait sans doute bien de l'essayer un peu en cet instant.

Il avisa donc une bougie sur la table et mit délibérément sa mains en contact avec la flamme, il regarda pensif quelques instants cette dernière qui aurait dû le brûler et sans doute douloureusement vu qu'il était vampire. Mais dans les faits elle ne lui faisait rien, bon dans les faits il n'était pas encore totalement immunisé au feu en tant que mage moyen, mais la brûlure d'une bougie n'était au moins pas assez forte pour le blesser... Sur ce il reprit donc pensif.

« Cela me fait penser à la magie du lien que peuvent maîtriser les dragonniers… Une magie ô combien particulière en soit. Il faudrait sans doute que je m'y intéresse davantage, mais comme vous le voyez celle-ci n'est point dénuée de possibilités... » Il sourit finement sur ce avant de conclure avec réflexion. « Que s'est-il passé d'ailleurs au cours de vôtre expédition dans le désert ? J'avais entendu dire que tout ne s'était pas déroulé parfaitement bien disons... » Visiblement il semblait soucieux en demandant cela, et ça pouvait se comprendre dans les faits, après tout on parlait d'une expédition qui avait eu pour but d'empêcher Vraorg de ressusciter d'après ce qui lui avait été rapporté dernièrement. Et par le Dracos ! Heureusement qu'ils étaient arrivés à empêcher ce monstre de revenir à la vie, car sinon.. Eh bien le cauchemar de la théocratie aurait reprit, mais sans esprits ou épée astrale pour s'opposer au tyran cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Sam 25 Fév 2017 - 10:56

Harthea regarda Lewyn mettre sa main au dessus de la flamme de la bougie. Si l'un de ses trois enfants s'étaient amusés à faire de même, elle l'aurait grondé. Mais Lewyn était un grand garçon qui savait ce qu'il faisait. Alors elle l'avait regardé faire, les sourcils toujours plissés. En effet, lorsque le vampire avait évoqué le fait qu'il veuille s'améliorer à la maîtrise de l'arc, la jeune elfe n'avait put faire autrement que de penser à Orfraie, qui était probablement l'une, si ce n'est la meilleure des archères d'Armanda. Et Lewyn était devenu son père vampirique. Il avait donc là un excellent professeur.

-Le Lien que tu partage avec ta liée est des plus particulier. C'est une magie à part entière. Et je ne suis pas sûr que ce soit une magie qui puisse être réellement étudiée autrement que par une personne la pratiquant, donc un dragonnier. Et de ce que j'en ai comprit, c'est surtout une magie qui vous permette de vous renforcer, le dragon et son dragonnier.

Harthea prit ensuite un moment pour réfléchir. Lewyn lui avait demandé ce qu'il s'était passé dans le désert. Évidemment, comme il s'agissait d'une mission que lui avait confié l'Empereur, il était des choses qu'elle ne pouvait dévoiler ainsi. Les rapports étant pour son souverain et ceux qui avaient ordonnés aux gens présents à ce moment là. Mais il y avait quand même certaines choses qu'elle pouvait dévoiler. Et puis, si Lewyn posait cette question, c'est qu'il avait quand même dû entendre certaines choses.
Elle posa ses coudes sur la table et croisa ses mains devant sa bouche, regardant droit devant elle.


-En effet, tout ne s'est pas passé comme nous l'avions prévu. Ceux que nous traquions employaient la Magie du Néant pour se renforcer. J'ai vu l'un de mes camarades se faire attraper par un vampire et lui servir de gourde avant qu'il ne se jette sur moi. Et disons que perdre un ami de cette manière commence sérieusement à me porter sur les nerfs. Je ne te connaîtrais pas ainsi qu'Orfraie, c'est le genre de missions qui me porterait à considérer l'ensemble des vampires comme des monstres incapable de réfléchir. Entre l'ennemi qui agit pour ressusciter une menace pour Armanda, les chevaliers vampiriques qui se comporte comme des idiots... J'en viendrais presque à croire qu'Orfraie et toi êtes des exceptions parmi les vampires. Et en tant que fille de diplomate, autant dire que cela me navre au plus haut point.
Grâce à mes parents et à mes enfants, je ne vire pas extrémiste comme nombre de mes compatriotes. Mais il n'y a bien que vous sept pour me retenir de les rejoindre. Et dans un sens, j'ai à la fois honte de ressentir cela, et j'en ressentirais presque une certaine forme de fierté.


Lindorië observait sa fille depuis l'autre bout de la table. Elle était choquée d'entendre sa fille prononcer pareille paroles. parce qu'elle avait toujours voulut élever sa fille dans la tolérance et la compréhension. Mais elle même comprenait pourquoi Harthea énoncer cela. Sa fille préférait dire la vérité que de mentir à ceux qui lui sont proche. Et visiblement, Lewyn faisait partie de ces gens à qui Harthea disait la vérité, même si elle aurait mieux faire de se taire.
Le visage d'Harthea exprimait ce que les mots ne pouvaient traduire. Elle était lasse. Nombres de problèmes actuelles surgissaient du fait d'humains et de vampires. A croire que ces peuples ne vivaient que pour la destruction à l'état pur. Et cela, la jeune Arwen ne parvenait à l'accepter. Elle était tenté de se refermer sur elle même, de laisser le monde tourner dans son coin tandis qu'elle ignorerait les conflits qui déchirent les autres peuple et qu'elle se consacrerait à ce qu'elle aimait le plus, à savoir sa Famille et les chevaux.
Oui, mais voila. Elle ne pouvait le faire et le savait parfaitement. Donc elle accomplissait son devoir et encaissait comme elle le pouvait, vacillant toujours sur le fil tendu entre folie et raison. Et elle redoutait le jour ou on lui donnerait l'impulsion qui la plongerait dans la folie.

Elle savait son peuple en danger. Ce qui signifiait également que sa Famille était en danger. Le manque d'elfes ne pouvait pas permettre une survie de cette race ancestrale sur le long terme.
Certaines mesures pouvaient assurer un léger sursit, mais elle ne voyait pas comment assurer la sauvegarde de son lignage. Et cela lui pesait d'autant plus.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Lun 27 Fév 2017 - 9:55

Lewyn se disait avec amusement qu'en jouant ainsi avec le feu, il avait sans doute fait ce que nombres de garnement auraient désirés faire devant leurs parents avant de se rendre compte que le feu faisait mal. Le genre d'acte qu'aucune mère et qu'aucun mère n'aurait accepté de la part de son fils et de sa fille. Quand à ses talents martiaux, dans les faits s'il restait un maître archer, c'était sans doute le pugilat qui avait sa préférence.

"Il est vrai que la magie des dragonniers est fascinante, néanmoins, j'avouerai n'avoir jamais été un mage très appliqué et je doute dans les faits l'être bien davantage quand à cette magie. Après... Je suppose que j'aurai tout le temps de réellement l'étudier si je le désire, même si j'avouerai que pour l'instant c'est loin d'être ma priorité."

Quant à l'affaire du désert, Lewyn ne pourrait pas nier en avoir entendu parler que ce soit grâce à son ami Cynoë ou bien par le fait qu'en tant que dragonnier il était assez haut placé maintenant pour entendre parler de certaines choses à l'occasion. Certes, ce qui s'était passé en Estfalia restait encore bien mystérieux pour lui, mais c'était un mystère qui avait de plus en plus tendance à se dissiper vu la fréquence avec laquelle il en discutait avec ceux qui avaient été présents là-bas. Un mystère qu'Harthea aida à dissiper encore davantage.

Par contre, Lewyn sembla interloqué par la manière dont Harthea parla des vampires. Choqué ? Non, Lewyn savait après tout que les siens méritaient souvent une bonne partie de leur sinistre réputation et que pour sa part il était bien plus une exception que la norme. Il aurait donc bien du mal à contredire ce qu'avait dit Harthea au sujet des vampires. Néanmoins, Lewyn pour sa part pensait qu'il y avait encore de l'espoir pour le peuple de la nuit et pour tout les peuples. La paix actuelle, une chose inédite dans l'histoire d'Armanda le prouvait bien et ce n'était pas les tensions provoquées par quelques minorités ou groupuscules qui selon-lui devaient faire penser qu'elle était condamnée. Perdre trop vite espoir était après tout aussi nuisible que de déterrer la hache de guerre.

"Je pense que vous avez raison d'une certaine manière, mais que d'une autre ce qui s'est passé peut se comprendre mon amie. Qu'il y ait des personnes opposées à la paix ? Je pense qu'il fallait s'y attendre, que les vampires ne soient pas irréprochables ? Idem. Je pense que pour que la paix perdure il faut rester réaliste et surtout faire preuve de patience." Essaya t-il ainsi de répondre avec une attitude conciliante et en faisant preuve de diplomatie en exposant ainsi son point de vue, ce avant d'ajouter juste après.

"Avez-vous lu dans un livre histoire la moindre mention d'une paix entre tout les peuples ? Non, car cela n'a jamais eu lieu auparavant, la situation actuelle est inédite mon amie, inédite et porteuse d'espoir. Elle symbolise le fait que la paix est possible, une paix encore jeune et qui doit encore faire ses preuves, mais qu'elle reste du domaine de l'envisageable." Il ne semblait guère lasse pour sa part, ni pessimiste. Pourtant, il avait été par sa position d'ancien conseiller de Kylian l'ancien prince et sa position actuelle de dragonnier au cœur de tout ceci. Dans les faits, il avait espoir en tout les peuples et contrairement à beaucoup croyait dans le potentiel des humains, là où certains s'attardait ce qui était mauvais et ne constituait pas l'essentiel de ce peuple, lui voyait ce qui était bon. Ainsi, il ajouta avec sincérité.

"C'est un combat de longue haleine qui se présente devant nous, un combat difficile. Mais un combat qui mérite d'être mené, la promesse de meilleurs lendemains s'il est remporté. Pensez-vous que les esprits supérieurs, ces entités qui nous ont crées et à la sagesse sans égale ce seraient sacrifiés pour nous et nous auraient fait confiance si nous n'en étions pas digne ? Je pense que nous en sommes digne, je pense juste que pour le mériter nous devrons faire de notre mieux, montrer l'exemple et surtout faire preuve de patience." Après tout ça ne faisait que 2 ans presque qu'ils étaient en paix, les mœurs ne changent pas aussi vite. Cela Lewyn ne le savait que trop bien à force d'observer tout les peuples. La patience était donc fondamentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Dim 5 Mar 2017 - 19:36

Les paroles de Lewyn étaient sages. Pourtant, Harthea avait du mal à accepter de patienter et de voir les choses venir. Elle se leva, tandis que son invité énoncé son point de vue.
Oui la paix était jeune et été encore à consolider. Mais malheureusement, parce que son peuple était en péril, il représente une cible de choix pour qui le souhaite. Et les nations ont parfois des intérêts qui divergent du désir des gens. C'était une réalité trop souvent vécue et vérifié.


-Ne te méprend pas, mon ami. Je sais qu'aucun peuple n'est irréprochable. Même nous, les elfes, avons nos défauts. Nous avons été arrogant par le passé et parfois imbu de nos personnes. Nous souffrons de nos défauts autant que les vampires et les humains. Nous nous targuons d'avoir des de grands philosophes parmi nous, mais nous avons autant voir plus d'esprits obtus.
Lorsque je dis que je suis navré de voir la stupidité des espèces, c'est que alors que nous sommes censé œuvrer ensemble, je me retrouve avec un capitaine d'un ordre de chevalerie qui prend la moindre de mes paroles pour une insulte envers lui et son peuple, tout ça parce qu'ils sont des vampires, et des chevaliers qui s'en vont quand bon leur semble au beau milieu d'une mission.
Je me serais écouté ne serais-ce qu'un instant, et nous n'aurions pas été en pleins milieux d'une mission de la plus haute importance, j'aurais poursuivit le fautif et l'aurait décapité sur le champ pour avoir déserté une mission.
Mais, de un, ce n'était pas l'un de mes hommes, mais celui d'un autre peuple, et de deux, j'avais autre chose à faire que de courir après pareil imbécile.


Harthea attrapa une carafe d'eau et se versa un verre qu'elle but avant de reprendre.

-Tu me demandes de faire preuve de patience et de laisser le temps à la paix de faire son bonhomme de chemin. Qu'il s'agit d'une première entre nos peuples. Mais ce que je vois pour l'instant, c'est les peuples humains qui prospèrent, le peuple vampirique qui sort de son anonymat et les derniers elfes qui agonisent en essayant désespérément de sauver leur peuple. Comprends donc que j'ai peur pour l'avenir de mes enfants. Une autre guerre comme celle que nous avons connu et je pourrais compter les miens sur les doigts de mes deux mains. Nous sommes à peine quelques milliers à nous cacher dans cette montagne qui fut une prison.
Alors excuses moi si j'ai du mal à attendre.
Pour ce qui est de donner sa chance à la paix, je pense que j'ai fait ce que j'avais à faire pour, notamment en essayant de lancer du commerce entre les peuples, ou plutôt de le promouvoir encore d'avantage. Mais je ne pourrais pas attendre éternellement, ni faire plus alors que se sont maintenant mes propres enfants qui sont en dangers direct.
Quand aux esprits, j'ignore ce qu'ils avaient en tête lorsqu'ils se sont sacrifier pour obtenir une fin au combat contre Vraorg. Je n'ai pas la prétention de connaître leur pensée. Cela ne serait qu'arrogance de ma part que de le penser.
Leur mode de pensée n'ont rien à voir avec les nôtres. Et cela se vérifie dans le fait que les vampires soient né d'une malédiction qu'ils ont lancé par le passé. Ils avaient une raison de punir le premier elfe devenu vampire.
Pourtant, lorsqu'ils ont vu la souffrance des peuples à mesure que le temps passait, ils n'ont pas levé cette malédiction. Ce qui a fait de toi et d'Orfraie des vampires, mais également de nombreux autres innocents.
Si j'avais la prétention de connaître leurs pensées, alors je serais forcé de dire qu'ils ont été irresponsable. Mais comme je ne sais pas ce à quoi ils ont pu réfléchir, je préfère me taire et ne pas ajouter mot sur leur sujet.


Harthea savait parfaitement que ses paroles avaient de quoi choquer. Cela se voyait au visages des personnes présentes autour de cette table. Même ses enfants regardaient leur mère d'un air outré.
Seule Lindorië n'arborait aucune expression de jugement à l'égard de sa fille. Enfin, Lindorië et Amandil. Mais dans le cas de son père, c'était surtout parce que le vieil elfe avait l'esprit qui vagabondait par monts et par vaux.


-Si tu veux que la Paix perdure, Lewyn, un long travail t'attend, car il va te falloir éduquer non pas quelques personnes, mais l'ensemble des peuples. Car c'est le seul moyens pour parvenir à la maintenir. En connaissant l'autre et sa souffrance. Et cela, seul l'étude, que se soit de la magie ou de la mentalité de l'Autre, peut le permettre. Et malheureusement, à l'heure actuellement, personne ne s'est attelé à la tâche. Du moins, aucune des personnes pouvant influer sur le cours des choses, à savoir les souverains, les Baptistrels et les Dragonniers.

Une partie de cette dernière affirmation été probablement fausse et Harthea le savait, mais elle l'avait lancé par force de désespoir. Elle en avait assez de se battre dans le vide. Son désir de s'isoler ne faisait au contre que se renforcer à chaque évènements qui survenait dans le court du temps.
Elle été perdue et menaçait de perdre ses repères.

Elle poussa un soupir et planta son regard dans les yeux de son invité.


-Désolé, Lewyn. La fatigue surement.
Je ne veux pas t'accabler avec mes soucis personnels. Oublis donc ce que j'ai dit. Si vous me permettez, je vais me retirer.
Père, Mère.
Elle s'inclina vers ses parents. Lewyn.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea) Lun 13 Mar 2017 - 18:53

Lewyn se disait qu'Harthea était quand même étrangement pessimiste quant à la situation actuelle, ce alors que pour l'instant, la paix avait survécut à toutes les épreuves qui lui avaient été imposées. Dans le sens qu'aucune nation pour le moment n'affichait de velléités belliqueuses envers les autres et que le traité de paix assurerait de toute manière un front commun contre le pays qui entrerait en guerre contre ses voisins. Il en conclut donc que ça devait être l'opération du désert qui l'avait marquée… Par contre, lui qui avait tant œuvré et espéré pour la paix et la cohabitation entre les peuples, ne pouvait au final que se faire le défenseur des bienfaits de la paix.

« Vous parlez du cas d'un vampire qui vous a poser des problèmes. Je pense que ce n'est pas forcément très représentatif de la majorité des vampires, je ne dis pas après que les vampires ne sont pas arrogants loin de là, mais je ne dis pas que ce serait tous les vampires qui poseraient ainsi des problèmes, car certains font passer le devoir avant leurs petites personnes par exemple. Je peux comprendre néanmoins que cela vous ait laissé amère mon amie, mais il ne faut pas non plus prendre cela trop à cœur. Malheureusement, la vie est compliquée et il faut savoir gérer ces complications qui nous tombent dessus. » Cela, il le disait de manière conciliante. Quant au fait qu’elle aurait désiré décapiter le fautif, il trouvait cela assez extrême par contre, surtout de la part d'une elfe. Membre d'un peuple où la peine de mort est quasiment inexistante, mais cela, il ne le releva pas. Chacun pensait comme il le désirait après tout et de plus tous le monde n'était pas d'un tempérament aussi pacifiste et doux que le sien.

Il pouvait après comprendre qu'Harthea soit effrayée, les elfes étaient, après tout, un bas mot plus d'un millier sur le continent. Mais après, n'est-ce pas la peur justement qui provoquait certains des pires conflits.

« Je peux comprendre votre sentiment mon amie, mais est-ce qu'une quelconque guerre résoudra le moindre problème ? Non, c'est pour cela qu'il faut garder espoir en la paix. Et c'est pour cela qu'il faut faire preuve de patience… Moi-même, je le sais très bien, la peur est une bien mauvaise conseillère que l'on soit elfe, humain ou vampire. » Il ajouterait même qu'elle était la graine de la haine, mais préféra ne pas trop s'avancer à ce sujet.

Quant aux esprits, Lewyn n'avait pas fait spécialement d'arrogance en disant ce qu'ils désiraient vu que ces derniers l'avaient énoncé avant leurs morts de ce qu'il avait entendu dire. Depuis le début même, cette paix entre les peuples était donc très probablement la volonté et l'espoir des esprits supérieurs pour l'avenir du continent. Dans tous les cas, Viladric se disait qu'Harthea aurait sans doute besoin de réfléchir à tout ceci. Il devait avoir touché un point sensible sans le vouloir visiblement, était-il choqué ? Non, il se disait juste qu'il était triste qu'elle pense ainsi, alors qu'en effet, la paix donnait tous les espoirs de porter ses fruits à l'avenir. Après tout les dirigeants de chaque nation semblaient très favorable à cette dernière, surtout depuis que l'empereur glorien avait été remplacé par un régent qui était connu pour sa bonne volonté et son pacifisme.

Dans tous les cas, Lewyn se contenta de reprendre calmement à l'égard d'Harthea.

« Et je n'ai jamais dit le contraire mon amie, je n'ai jamais dit qu'il ne faudrait pas éduquer les peuples. Je dis juste qu'il faudra de la patience pour que cela se fasse au mieux et du temps. Ce n'est pas en un an et demi que l'on fait des miracles. La paix est un édifice qui mettra longtemps à se consolider, mais quand ce sera fait, il sera d'une solidité admirable si nous nous y prenons bien. » Il précisa néanmoins un autre point. « Qui vous dit que personne ne s'y est attelé ? Connaissez-vous personnellement les pensées de chaque baptistrel, dirigeant ou dragonnier ? Moi-même, je ne prétends pas savoir ce qu'ils pensent… Alors dire ce qu'ils comptent faire… Par le Dracos si on pouvait deviner ce que pensait tout le monde, ce serait bien pratique, j'avouerai. » Il parut sur le coup songeur. Il se disait finalement que la paix ne serait pas tant un travail de longue haleine pour calmer les rancœurs existant toujours que d'entretenir l'espoir que cette dernière perdure dans les cœurs. Dans tous les cas, tout ce qu'Harthea lui avait dit le faisait douter. Non pas de la paix, mais surtout de l'ampleur de la tâche qui se présentait à lui, car elle semblait, cette fois-ci, inédite.

« Vous pouvez vous retirer si vous le désirez mon amie. J'espère que vous m'excuserez d'avoir abordé dans le vouloir un sujet aussi sensible. » Reprit-il ensuite calmement et d'un air conciliant quand Harthea demanda à prendre congé, avant de conclure ensuite à l'égard de tout le monde ici. « Je pense que je vais faire de même. Merci à vous tous pour votre hospitalité et mes excuses pour tout ceci. »






[Hrp : Ce sera ma conclu pour ma part^^. Merci pour le rp et dit moi si tu désire qu'on achève le rp ici.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Une visite au domaine (PV Harthea)

Revenir en haut Aller en bas

Une visite au domaine (PV Harthea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Visite au Domaine Uchiha
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-