Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Dim 11 Sep 2016 - 19:38

13 Juillet;

Eleonnora grognait sous sa cape. Elle avait du se précipiter hors de chez elle sans même avoir eu le temps de se parfumer ou d’arranger sa coiffure. Elle détestait se dépêcher quand il était question d'affaires mais le client qui lui devais des comptes se montrait bien trop prétentieux pour qu'elle l'ignore quelque jours de plus. Ce genre de client souhaitais le beurre et l'argent du beurre, ce qui était à la limite du supportable pour la jeune fille car personne ne jouait avec son argent! Comme son affaire de contrebande semblait peu légal certains individus croyaient être plus malins que son organisation et essayait ,à tord, d'exercer pression. Cela la ferait ricaner en temps normal mais cette fois ci le client en question avait essayé de partir sans payer et maintenant faisait le malin en lui donnant rendez-vous dans un de ses endroits peu fréquentés ou uniquement par des voyou en quête d'une victime à raquetter. Elle détestait qu'on la prenne ainsi pour une idiote.

En effet elle prévoyait toujours une escorte lorsqu'elle prenait le rôle d'une des dirigeantes des actions majeures de la contrebande à Gloria. Vu la réputation de sa famille, elle préférait prendre le plus de précautions possible et d'être très discrète quant à ses déplacements officiels qu'elle essayait de limiter. En général elle troquait ses riches atours contre un simple robe et se recouvrait d'une lourde cape en velours sombre qui dissimulait son visage aux regards indiscrets. Bien sur elle ne sortait jamais sans sa dague, la seule arme qu'elle ai jamais maîtrisé, pourtant le recours à la violence était toujours une option de dernier recours en ce qui la concerne car elle était consciente de sa force physique très limité.

En parlant de force physique, elle arriva enfin à l'endroit habituel ou se trouvait son escorte, un parc non loin du centre ville mais toujours peu fréquenté car mal entretenu. On voyait clairement les séquelles des nombreuses guerres sur les vieux murs qui l'entourait et les parterres à moitié fanés ne donnaient pas mine à voir. Elle s'avança vers les deux gayards qui étaient postés devant une vielles fontaine dépouillée de ses ornements et fit tinter deux bourses qu'elle lança dans leur direction. Il l'attrapèrent sans un mot et se levèrent prêt à la suivre. Elle ne demandait pas à n'importe qui d'assurer sa protection, deux mercenaires, certes, mais aussi de loyaux sujets qui ont beaucoup servit l'agence pendant plusieurs années. La jeune fille avait appris à ne pas avoir foi en n'importe quel mercenaire cependant ils avaient signé un contrat de confiance avec l'agence. De plus il semblait qu'elle avait gagné l'affection du plus jeune des deux.

Ils déambulèrent dans les rues de Gloria, évitant les allées principales et se retrouvèrent vite à l'entrée de la tentacule ouest de Gloria. L'entrée de la ruelle dans laquelle ils avaient rendez vous lui semblait hostile et sombre pourtant elle n’hésitât pas une seconde avant de s’engouffrer dans la le sombre boyau. A l'endroit du rendez vous l'attendait...rien ? Elle arqua un sourcil, cet idiot se serait-il défilé ? Ou bien il était en retard ? Ce qui était encore pire ! La jeune fille décida d'ignorer ce vulgaire individu pour qui elle avait du se déplacer pour absolument rien mais au moment de faire volte face afin de s'adresser à ses acolytes, elle se retrouva puisement plaquée contre le mur.
Le temps de retrouver ses esprits elle se rendit compte qu'une mutinerie était à l’œuvre ! C'était un de ses mercenaires, ayant neutralisé l'autre en l'attaquant lâchement par derrière, qui se tenait devant elle ;

« Je suis désolée mademoiselle mais mes ambitions ne se limitent pas à votre bourse. Alors sois coopérative, donne moi le papier que ce client à signé et aucun mal ne te sera fait. »

Mais quelle horrible journée...Elle était irritée de se trouver en position de faiblesse et ce mercenaire venait de briser le pacte et donc de voler son argent ! Elle répondit en lui crachant au visage de façon méprisante et s'écria :

« Rends moi mon argent ! »


Non, elle ne garderais pas son self contrôle pour ce genre de personnage, il n'en valait pas la peine et puis elle ne pouvais pas faire grand-chose d'autre ; Eleonnora avouait être dans une impasse, elle était devenue une demoiselle en détresse et elle détestait ça !


Dernière édition par Eleonnora Ostiz le Lun 3 Oct 2016 - 14:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mar 13 Sep 2016 - 11:30

Lewyn s'amusait à se promener dans le tentacule Ouest de Gloria ce soir, sans doute en recherche d'aventure, et aussi car il avait envie de voir par curiosité à quoi ressemblait le quartier pauvre de la grande cité de l'empire Glorien. Une pauvreté qui paraissait presque minime par rapport à ce qui avait pu exister sous Vraorg le blanc d'ailleurs, mais pauvreté quand même. A se demander d'ailleurs comment les humains pouvaient permettre que tant des leurs vivent dans une telle misère… En tout cas s'il devait bien trouver un défaut à l'humanité c'était cela, les inégalités sociales. Inégalités qui existaient chez les autres peuples, et à différents mais de ce qu'il savait jamais aussi fort que chez les humains.

Néanmoins il devait avouer préférer cela au mode de fonctionnement vampirique qui consistait en vérité à se fier uniquement à la loi du plus fort. Néanmoins il se disait que si à l'avenir il pourrait faire quelque chose pour arranger cela ce serait son devoir d'essayer. Il doutait après tout que les miséreux de Gloria méritent le moins du monde la misère dans laquelle ils vivaient. D'autant plus qu'il avait l'impression que criminalité, et pauvreté étaient liées chez les humains.

Et en parlant de criminalité pensa t-il en entendant alors qu'il errait silencieusement, et discrètement dans ces ruelles un bruit sourd. Comme si quelqu'un avait frapper quelqu'un d'autre… Que se passait-il ? Il ne le savait pas sur l'instant, mais décida qu'il se devait d'aller vérifier ce que c'était d'un pas rapide, et silencieux…

Et il constata donc assez vite qu'une jeune femme de petite taille était plaquée sur un mur par un homme assez bien bâtit. Et visiblement un homme qui avait volé l'argent de la jeune femme de ce qu'il arriva à attendre. Alors sans même attendre Lewyn intervint, il prit en main une flèche dans son carquois de cuir, une noctare qu'il utilisa comme une sorte de poignard. Et la planta d'un geste rapide, mais très mesuré dans le flanc de l'humain pour endormir ce dernier… Le mercenaire tomba donc dans un profond sommeil, et relâcha la jeune femme vers laquelle Lewyn s’avança pour l'aider à se relever de sa main recouverte de son gant en cuir.

« Vous allez bien ? J'espère qu'il ne vous as pas trop fait de mal. » Dit-il après avoir récupérer la bourse en cuir prise par le mercenaire, et l'avoir mise dans la main gauche de la jeune femme… « Je crois que c'est à vous ? » Ajouta t-il avec un sourire qui se voulait rassurant comme pour lui dire que le danger n'était plus là, et en l'invitant doucement à sortir de cette ruelle sombre, c'est qu'il n'était pas bon en effet de traîner en un tel endroit de nuit… Enfin dans tout les cas sur ce il resta silencieux, et attentif le temps qu'elle reprenne ses esprits. Après tout il pouvait comprendre qu'après s'être fait ainsi menacé l'on soit choqué, il aurait pu d'ailleurs se demander les raisons d'une telle agression, mais conclut que le mercenaire devrait être juste un homme ayant besoin d'argent qui avait décidé de s'en prendre à une faible jeune femme.

Faible jeune femme assez adorable il fallait avouer pensa t-il en la regardant un peu, elle devait paraître encore plus jeune que lui qui avait pourtant été vampirisé à ses 21 ans, et était assez petite. Ce qui lui donna presque l'impression sur l'instant d'être une sorte de grand frère qui vient de sauver sa petite sœur d'un embarras quelconque. En tout cas pauvre jeune femme pensa t-il… Elle ne devait sans doute pas mériter le moins du monde ce qu'il venait de lui arriver.





Objet utilisé :

[-Noctare
Flèches sombres à la pointe luisante comme une pierre de lune.
Le poison a pour effet d'endormir le blessé, de façon plus au moins longue suivant le temps d'intervention du soin. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mar 13 Sep 2016 - 22:22

Le regard haineux et la pression que le mercenaire accentuât lui fit regretter ce geste peu digne d'une dame. C'est un peu à cause de ce genre de fréquentation qu'elle arrivait à être aussi vulgaire, mais elle ne se permettrait jamais, au plus grand jamais, de faire la même chose à la cours. Et dieu sais combien elle aurait honte de montrer ce côté sauvageonne au grand monde, elle qui peut paraître si distinguée, la fille du régent. Et dans ce cas non plus ce n'était pas très malin de provoquer la personne qui la menaçait et qui lui était largement supérieur sur le plan physique. En fait, elle n'était qu'un chaton face à ce mercenaire. Cependant il s'en était pris à son argent et c'est bien une des choses qu'elle déteste le plus, que l'on s'empare de sa bourse! De toute façon il finira par le payer! Sauf qu'elle n'aura pas l'occasion de s'en réjouir si son cadavre est retrouvé dans cette ruelle sombre...Elle déglutit lentement, elle refusais de mourir avec la peur gravée sur son visage. Pourtant l'homme s’apprêtait à la frapper alors elle se recroquevilla, fermant les yeux par réflexe.

Pourtant ce ne fut pas ce qu'elle imaginait. Au lieu de lui lancer un violent coup au visage, il la relâcha la doucement et chancela pour lourdement s'écraser au sol quelque mètre plus loin. Eleonnora encore étourdie se retrouva elle aussi par terre, suffoquant presque. Elle avait beau essayer de contrôler ses émotions au mieux, elle ne pouvait cacher son soulagement. A la place du menaçant tueur, se trouvait un jeune homme au yeux azur brillant d'un éclat rassurant de bienveillance. Après un petit moment de béatitude, la jeune fille reprit ses esprits et saisit la main gantée que lui tendait son sauveur. Il la releva sans peine. Et sans attendre la moindre explication lui remit la bourse volée. Elle bredouilla un petit remerciement gêné refermant sa main sur la précieuse bourse.

Elle ne se fit pas prier lorsqu'il l'invita à sortir de cette ruelle sombre, la demoiselle avait ben trop peur que son assaillant ne soit pas seul. Elle reprenait peu à peu ses esprits, s'agrippant fermement au bras du jeune homme qui semblait très détendu pour quelqu'un qui venait de sauver une jeune dame en détresse. Peut-être était il un de ces héros qui sauvent des vies chaque jour? Il sourit mentalement, elle avait encore des fantasmes bien enfantins. Elle jeta un coup d’œil à ce silencieux héro, jeune qui plus est, il avait surement son age et malgré son air ténébreux dégageait une atmosphère rassurante. Il semblait lui aussi se fier à son air innocent. Cela arrangeait grandement la jeune fille qui n'avais pas envie de palabrer inutilement sur ses activités nocturnes. Ce qui l'embêtait le plus c'est qu'il avait surement aperçut son comportement vulgaire, ce pour quoi elle rougirait de honte si par malheur il lui faisait la remarque.

Une fois arrivés dans un endroit plus fréquentable et surtout plus éloigné de l'endroit de l'agression Eleonnora se retourna vers le énigmatique jeune homme affichant un sourire sincère.

« Je vous remercie infiniment de m'avoir sauvée. » Dit-elle, rejetant sa fierté et courbant l'échine en signe de considération.

« Je ne sais pas comment vous remercier...j'appartiens à une famille puissante, dites moi ce que vous souhaitez le plus, je ferais de mon mieux pour respecter la dette que j'ai envers vous. »

Elle n'accordait ses faveurs que très rarement mais après tout lui, il ne l'avait pas volé. Et c'était une dette comme une autre alors comme le disait souvent son père: "Un Osti paye toujours ces dettes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 15 Sep 2016 - 13:12

Cette jeune femme semblait étrangement rapidement apaisée par sa personne… Enfin étrangement n'était pas vraiment le mot car au fond Lewyn avait déjà pu constater des gens semblant apprécier de voir qui venait de les aider, probablement car il devait être assez beau. Une chose dont il ne se vantait pas, mais il devait avouer qu'il préférait que l'on apprécie de le voir, plutôt qu'on lui crache dessus, donc il n'allait sincèrement pas s'en plaindre. Surtout qu'il valait mieux faire les choses efficacement si possible, et ne pas rester trop longtemps dans cette ruelle, quand au mercenaire qu'il venait d’assommer… Il ferait sans doute bien d'amener ce dernier aux autorités, mais ça attendrait plus tard certainement, d'ici là autant s'assurer que le jeune humaine se portait bien.

Surtout que celle-ci s'agrippait fermement à lui comme si elle semblait craindre que quelque chose arrive, que quelqu'un d'autre les attaque. En somme elle semblait avoir assez peur, et comptait sur lui pour qu'il la défende, il essayait donc de ce fait de paraître confiant pour qu'elle s'apaise. Oui elle ne risquait rien avec lui, il était un vampire après tout. Cela ne faisait pas de lui quelqu'un d'invincible, mais ce n'est pas deux trois voyous qui risquaient de le menacer, si voyous il y avait bien entendu… Ce qu'il ne semblait aucunement y avoir en vérité car vampire qu'il était il ne remarquait rien ne trahissant la présence de malfrats dans les environs proche. Il pouvait donc se détendre, et se concentrer sur la jeune humaine.

Et ils se rendirent donc en un lieu mieux famé, ou en tout cas un lieu où ils ne risquaient pas une potentielle nouvelle agression dans quelques instants, surtout qu'il ne comptait pas la laisser seule à endroit qui n'était pas un minimum sûr pour elle maintenant. Elle qui semblait d'ailleurs lui sourire de manière avec une certaine gratitude ce qui d'une certaine manière le faisait se sentir bien car il fait le bien en l'aidant.

« Ce n'est rien, c'est tout à fait normal d'aider quelqu'un qui en avait besoin près tout. » Répondit-il donc simplement, et avec sincérité en s'inclinant légèrement lui aussi comme pour reproduire son geste, intimant ainsi un certain rapport d'égalité, et non de supériorité en sa faveur. Et sur ce il reprit calmement quand la jeune femme lui proposa de le remercier comme il le désirait.

« Non, non ! Je n'ai pas fais cela pour bénéficier de vôtre gratitude jeune dame, cela enlève toute la beauté de l'altruisme de récompenser ce dernier avec de l'argent, ou quoi que ce soit du genre. Faire le bien n'est pas un commerce à mes yeux, et vôtre amitié à vrai dire me conviendrait sans doute bien mieux comme récompense qu'une quelconque faveur de vôtre part. » Dit-il avec douceur, et gentillesse avant de dire.

« Comme vous nommez vous demoiselle ? Je vous propose plutôt que nous allions faire connaissance… En un endroit vous semblant approprié à cela, après tout je préfère me faire une amie que quelqu'un ayant une dette envers moi. Enfin si l'idée ne vous rebute point, je ne suis pas spécialement quelqu'un de haut placé, ou de haut niveau social comme vous après tout. » Finit-il modeste, mais sincère et aimable. Faisant de son mieux pour la mettre à l'aise, et être appréciable. Après tout Lewyn tâchait toujours de se comporter le mieux possible en toutes circonstances, il mettait toujours un point d'honneur à devenir quelqu'un de meilleur, et se comporter le mieux possible du point de vue de l'éthique, de la morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Lun 19 Sep 2016 - 23:27

Eleonnora laissa échapper un petit rire, le cachant délicatement derrière sa main, lorsqu'elle entendit le jeune homme assurer qu'il préférait être son ami plutôt que d'être payé.

« Sans vouloir vous offenser, vous êtes un bien étrange personnage. Je ne connais personne qui refuserais une bourse en échange d'une amitié. Mais ce n'est pas pour me déplaire. » Avoua-t-elle avec un sourire radieux.

En effet on avait peu l'habitude de croiser ce genre de personne de nos jours. Ce genre de personne qui se comportaient en gentleman, si on pouvait lui passer l'expression. Il la sauvait d'un gros pétrin puis refusait toute forme de paiement...C'était presque louche en fin de compte, peut être l'avait il déjà repéré et voulait-il la piéger en la bernant, était ce un coup monté? Le chaleureux sourire du jeune homme effaça les sombres et ridicules hypothèses de complot.

Cependant ce n'est pas avec une simple attitude de chevalier servant qu'elle se ferait amadouer, elle devait rester sur ses gardes, d'autant plus qu'il demeurait physiquement parlant supérieur à elle et ne devait pas être si idiot. La jeune fille n'aimait pas douter d'une personne qui avait l'air aussi sincère qu'honnête mais c'était un mécanisme de défense qui lui avait sauvé la mise bien plus d'une fois. Les apparences peuvent se révéler trompeuses.
De plus elle était habituée à l'hypocrisie et la froideur des faux sourires typique de la cours. Cette sincérité chaleureuse lui ferait tourner la tête. Elle pensa malgré elle à son père. Le régent qui ne laissait échapper que des sourires de satisfaction, aux réactions froides et distantes qui avaient peu à peu créé un manque affectif chez Eleonnora. Le parfait contraire de cette personne...Les mots de cet étranger réchauffaient tendrement le cœur de la jeune fille.

« Je me nomme Eleonnora, pour vous servir.» Répondit-elle en le gratifiant de sa plus belle révérence « Quant à mon nom de famille...je vous le révélerais en temps donné, si vous me le permettez, il vous est sans aucun doute connu. » Dit-elle d'un ton énigmatique et quelque peu joueur.

Elle voulait surtout ne pas prononcer son vrai nom par ici, qui sait pouvait l'entendre? Oui, elle était paranoïaque, et alors?
Et puis elle souhaitait aussi attiser la curiosité du jeune homme qui semblait si confiant. Qui que se soit, son orgueil ne supportait pas qu'on la sous estime trop longtemps et elle ne se refusait jamais de s'amuser avec un aussi beau jeune homme. Après tout elle ne faisait jamais beaucoup d'effet aux hommes de son age, il avaient tendance à la prendre pour une petite fille.

Elle se permit de s'appuyer au bras du mystérieux chevalier et l'invita doucement à se diriger en direction de la sortie de ces lugubres quartiers où la misère crasse n'était pas vraiment le cadre rêvé pour lier une nouvelle amitié.

« Aviez vous en tête un endroit plus...approprié, où nous pourrions nous rendre? Gloria est parsemée de parcs tout à fait idylliques et qui n'ont pas perdu de leur superbe malgré certains fâcheux événements dont vous avez surement entendu parler...» Souffla-t-elle avant de s'exclamer comme suprise par ses propres pensées:
« Oh et comment ai-je pu oublier de demander le nom de mon sauveur? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mar 20 Sep 2016 - 11:54

Le rire de la jeune humaine était assez agréable à entendre pensa t-il, de plus il témoignait que cette dernière était arrivée à passer à autre chose ce qui n'était pas forcément plus mal. Et aux paroles d'Eleonnora Lewyn répondit donc jovial.

« Oh vous savez, je trouve même que cela sonne un peu comme un compliment venant de vôtre part le fait que je sois un étrange personnage, mais ne craignez rien je n'ai pas besoin d'argent. » Les vampires avaient après tout moins besoins de cela que les humains.

De plus Lewyn se disait que c'était sans doute une meilleure façon de s'attirer une certaine amitié de la part de quelqu'un en faisant ainsi qu'en lui prenant son argent. Ou en demandant une quelconque faveur dont il ne pensait pas avoir besoin. Viladric ne vivait pas après tout pour s'enrichir, ou profiter d'un confort extraordinaire. Il préférait voyager, et découvrir autant ce monde que les autres le peuplant quels que soient leurs peuples. Une façon de voir les choses un peu idéaliste certainement, mais qui lui plaisait beaucoup, lui vampire qui avait basé son existence sur le fait de ne pas laisser son instinct de vampire prendre le contrôle.

Enfin ainsi était Lewyn, un vampire sans doute très singulier par sa manière d'être qui semblait presque plus idéalisé sur certains points qu'autre chose, mais au final cela devait plus venir de son travail sur lui même qu'autre chose. Enfin dans tout les cas il faisait de son mieux pour la mettre à l'aise, et être agréable, et qui sait ? Il pourrait peut-être quelqu'un d'intéressant, dans ses nouvelles amitiés… Oui c'est ce qui l'intéressait.

Peu importe qu'elle soit une humaine, quelle soit riche, ou pauvre, ou qu'elle soit de taille assez modeste. Il s'intéressait à sa personne, son caractère, sa manière d'être. Il trouvait sa compagnie agréable, et se disait qu'il serait certainement une bonne chose de plus d'apprendre à la connaître. Comme il commençait déjà à le faire d'ailleurs alors qu'elle lui avouait son prénom.

« Eleonnora ? Je dois dire que 'est un jolie prénom. » Dit-il donc sur le ton de la vérité en semblant apprécie qu'elle lui fasse confiance au point de lui révéler son prénom, quand au nom de famille… « Que de mystères très chère... Vous avez véritablement un talent pour susciter la curiosité d’autrui de ce que je vois. » Dit-il donc amusé, avant de reprendre ensuite calmement, mais plus sérieux. « Néanmoins pour ma part aussi j'aurai quelque chose à vous révéler le moment venu. J'ai juste un peu peur de vôtre réaction quand je le ferai, mais je tiens à le faire si nous devons être amis. » Après tout il pensait que s'il voulait être ami avec elle, un tel secret ne devait pas perdurer trop longtemps, et ainsi décida qu'il finira par l'énoncer assez vite.

Dans tout les cas il essayait de se prendre au jeu de la jeune femme pour qu'ils s'amusent un peu tout les deux. De toute manière ce n'est pas tout les jours après tout que l'on rencontrait quelqu'un lui semblant aussi sympathique se dit-il. Et il la laissa d’ailleurs avec aisance prendre son bras pour qu'ils se dirigent ensuite vers la sortie de ce quartier, tout en répondant compréhensif à cette dernière.

« Je pense qu'un parc du tentacule nord serait très bien en effet. » Avant de reprendre ensuite avec un sourire agréable lorsqu'elle lui demanda son prénom d'une manière très polie, et distinguer. « Et moi comment puis-je oublier de vous l'avoir dit ? Je ne vais pas vous faire de mystère dame Eleonnora, je me nomme Lewyn Viladric. » Avant de reprendre ensuite alors qu'ils s'approchaient de l'entrée d'un parc.

« Accepteriez vous donc de m'écouter pour que je vous fasse la révélation dont je vous ai parler tout à l'heure Eleonnora ? Je pense en tout cas qu'il est mon devoir de vous le dire si nous devons êtres amis. » Acheva t-il ensuite gentiment, et amicalement. Avant de reprendre légèrement attristé comme s'il ne voulait pas lui faire peur alors qu'il avoua la vérité lorsqu'elle le lui permit éventuellement.

« Je suis un vampire. » Et il attendit suite à cela la réaction de la jeune humaine à ces quelques mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mer 21 Sep 2016 - 22:05

Les personne en qui Eleonnora pouvait placer sa confiance était rare...en fait elle n'avait confiance qu'en sa famille. Pourtant cet homme lui inspirait la bonté; Il semblait faire de son mieux pour qu'elle se sente à l'aise. De plus elle avait l'impression qu'il allait vite lui faire oublier sa mésaventure. Elle commençait même à se dire que cette histoire d'amitié n'était pas une si mauvaise idée en fin de compte. Elle décida de lui donner sa chance.

Il la gratifiât sur son prénom avec ton toujours aussi sincère; Puis s'amusa de la curiosité que pouvait susciter cette dernière avant de lui dire sur un ton plus sérieux qu'il souhaiterais lui faire part, d'un...secret? Eleonnora fut amusé sur le moment mais vu le ton grave que son compagnon employait elle comprit que la question était néanmoins sérieuse.

Il possédait un secret tellement encombrant qu'il se sentait le besoin de le révéler dès leur première rencontre? Elle frissonna de plaisir, le mystère qui englobait son énigmatique compagnon allait être dévoilé. Cependant elle restait sur ces gardes, même s'il paraissait gentil au premier abord peut-être cachait-il une nature féroce? non, ça ne pouvait pas être ça, sinon elle serait déjà morte...Que pouvait bien être cette révélation? Elle avait beau tourner et retourner la question dans sa tête, aucune hypothèse ne faisait surface. De toute façon s'il avait décidé d'être honnête, c'est qu'il ne voulais pas qu'elle s'inquiète trop à ce sujet. Peux importe qui il était, elle avait maintenant envie d'en savoir plus sur lui. Surtout, elle était trop fière pour avouer qu'elle pouvait avoir peur, ce qui n'était pas encore le cas de toute manière.

Il lui indiqua cordialement qu'un parc du tentacule nord de Gloria lui semblait être un endroit aisé pour y discuter calmement et y faire connaissance. Puis il eu l'air heureux que la jeune femme lui demande son prénom et répondit qu'il s'appelait Lewyn Viladric avec un sourire enchanté qui illuminait son visage. Avant de requérir son écoute attentionnée alors qu'ils s'approchaient de l'entrée d'un parc. Il disait souhaiter lui faire cette révélation qui lui tenait tant à cœur.

Le jeune homme s’arrêta un instant, un lueur de tristesse dans le regard. Il avait vraiment l'air appréhender sa réaction. Lorsqu'il avait ce regard, elle avait presque pitié et a ce moment elle se promit de ne pas le repousser violemment, quelque soit son fameux secret. La jeune fille accepta d'un hochement de tête silencieux, l'encourageant à lui dévoiler la vérité qui serait surement décisive pour leur future amitié. ou pas;

« Je suis un vampire. »

Les yeux de la jeune femmes'écarquillèrent malgré elle. Que...quoi? Elle ne s'attendait pas du tout à ce genre de confession! Un vampire, ici? Elle défigura son sauveur clignant frénétiquement des paupières, encore surprise par cette révélation. Pourtant elle avait été prévenue. Elle essaya de garder une consistance pour ne pas paraître trop ridicule. Mais elle n'avait aucune idée de comment réagir...en effet, un vampire dans l'ordre logique de la nature devait boire du sang humain, n'est ce pas? Et elle était sans aucun doute la victime idéale! Elle recula par réflexe mais elle se rendit compte qu'ils se tenait encore par le bras. Le jeune homme qui semblait percevoir le malaise d'Eleonnora se dégagea doucement pour laisser une distance entre eux de sorte à montrer qu'il n'y avait aucun danger. Cependant elle se sentit d'autant plus mal à l'aise à l'idée de blesser une aussi gentille personne. S'il avait voulu l'attaquer pourquoi l'attirer ici? Pourquoi avoir été aussi franc? Pourquoi lui avoir sourit aussi chaleureusement? L'image du vampire sanguinaire ne collait pas du tout à Lewyn!

« Ah...mais...euh...vous ne voulez pas me...manger alors? Enfin je veux dire..je suis humaine et vous, vous êtes un...enfin voilà! »

Ah, quelle cruche, elle ne pouvait pas dire quelque chose de plus intelligent? Elle se donnerait volontiers des baffes pour avoir dit de telles idioties! Visiblement gênée, elle tortillait machinalement les mèches de ses cheveux. Mais n'osait pas se rapprocher du jeune homme par simple peur. Cette peur influencée uniquement par sa culture, une crainte inspiré depuis leur enfance, dans les comptes puis jusqu'à la guerre et que la nature dictait à chaque instant. Elle se trouvait face au prédateur naturel de l'homme. Mais peu importe, elle n'aurait pas peur pour autant! Peut-être serait elle juste un peu plus prudente...Elle secoua la tête pour effacer les mots maladroits qu'elle avait prononcé auparavant et fit un pas vers lui, le regard déterminé;

« Voulez vous être mon ami?...monsieur le vampire. » dit-elle avec un petit sourire peu assuré. Elle avait décidé de lui laisser une chance malgré tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 22 Sep 2016 - 19:02

Il la regarda silencieusement alors qu'il vit les yeux de la jeune humaine s'écarquiller, une réaction tout à fait normale cela il ne le savait que trop bien, donc il tâcha de ne pas s'en émouvoir, et lui laisser bien entendu le soin de digérer la nouvelle… Car oui il était un vampire, un membre de ce peuple connu comme étant prédateur de la race humaine, et il n'en était pas spécialement fier d'ailleurs, même si heureusement la paix actuelle permettait de se nourrir de manière autre qu'en tuant.

Enfin en somme il comprenait que le fait qu'il soit vampire puisse intimider, et il avait de ce fait préférer faire face dès maintenant à la possible crainte d'Eleonnora plutôt que de cacher cela à cette dernière au risque qu'elle puisse prendre cela pour une trahison en l'apprenant plus tard par exemple. Lewyn de plus n'était pas vampire à aimer vivre dans le mensonge, ou la cachotterie, il voulait qu'on l'accepte en tant qu'ami pour ce qu'il était, et il faisait de ce fait de même envers ceux qu'il acceptaient comme ami.

Et il la lâcha donc simplement lorsqu'elle recula par réflexe, essayant de ne pas paraître menaçant, ou encore moins dominant. Il voulait se mettre à égalité avec elle pour qu'elle n'ait pas peur, et tâchait donc de ne pas jouer sur les possibles craintes de la jeune femme. Il ne savait que trop bien après tout la force de l'éducation humaine qui faisait que la haine des vampires était assez aisée, et pas forcément à tort… Lewyn faisait après tout partit des rares vampires honorables, et au cœurs bon. Et il tâcha d'ailleurs d'apaiser les craintes de l'humaine en répondant calmement, et d'un air aimable.

« Mais bien entendu que je ne veux pas vous manger… Vous savez je ne regarder pas à quel peuple appartient quelqu'un quand je veux nouer une amitié avec lui, mais je comprend. Que vous ayez peur de moi, alors laissez moi juste une chance de prouver ma bonne foi je vous prie. »
Dit-il en se rapprochant un peu d'elle, mais pas trop pour ne pas la mettre mal à l'aise, en ayant l'air non pas d'un prédateur mais de quelqu'un tout à fait bienveillant, comme un jeune homme altruiste dans les faits.

« Oui bien entendu, c'est tout ce que j'aimerai obtenir de vous. » Répondit-il donc ensuite alors qu'elle demandait s'il voulait être son ami en exécutant un simple geste comme pour apaiser la peur de l'humain, il se mit à genoux et lui tendit la main. Non pas par protocole, mais uniquement pour montrer qu'il était capable de ne pas la traiter comme un être inférieur, ou une proie. Qu'il ne la considérait pas comme tel, comme indiquèrent les paroles qui suivirent…

« Que vous soyez, ou non humaine ce serait un honneur pour moi d'être vôtre ami en tout cas. Faîtes moi confiance, et je vous promet que vous n'aurez pas à la regretter... » Cela avant de relever les yeux pour plonger son regard dans le siens. Un regard à l'azur profond, alors qu'il lui dévoilait ainsi un miroir de son âme. Ce qu'elle y verrait la rassurerait-elle ? Cela il ne savait guère en vérité, mais il ferait bien entendu de son mieux pour que leurs amitié puisse ainsi débuter sous les meilleurs auspices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Lun 26 Sep 2016 - 22:25

Trop fière pour montrer sa peur plus longtemps Eleonnora se reprit en secouant la tête. Peu importe qu'il soit un vampire ou pas, qu'est ce que cela changeait? Il n'avait rien tenté de déplacé, même si elle avait conscience d'être la proie idéale. Et puis elle était en quelque sorte excitée par ce revirement de situation inattendu. L'adrénaline lui ferais presque oublier sa peur. Cependant il restait la paranoïa, ce qui lui paraissait être une bonne chose. Même si Lewyn semblait chaleureux, altruiste et plus qu'amical, on ne savait jamais ce que pouvais réserver la nature et les instincts qui la gouvernent.

Plus les paroles du vampire se faisaient rassurantes, plus elle s'en voulait d'avoir eu cette attitude ridicule de rejet et se demandais si elle avait blessé son interlocuteur. Ce n'est pas ce qu'elle souhaitais, loin de là! Disons qu'elle avait eu un..réflexe? Elle se sentait honteuse et surtout idiote d'avoir fait une différence juste à cause de sa race.
Pour réparer au mieux son erreur elle cacha toute l'appréhension et la peur qui était apparu auparavant sur son visage. Et tenta de sourire de façon confiante.

Surtout lorsque, répondant positivement à sa demande d'amitié, le jeune homme posa genoux à terre devant elle en lui tendant gentiment la main.
Elle était très peu habituée aux démonstrations d'affection, elle avait du mal à savoir comment se comporter. Bon, il voulait surement montrer ici qu'il ne la considérait pas comme inférieure, ou voir comme un proie, c'était assez sensé. Sur ce il déclara avec complaisance que ce serait un honneur pour lui d'être son ami, ce qui flattât encore plus l'orgueil de la demoiselle. Il déclama ceci avant de plonger ses yeux d'un bleu profond dans les siens. Malgré le fait que la jeune fille s'empêchait de laisser passer des émotions trop confuses sur son visage, son esprit, lui, était en émoi total. Pas qu'il avait de beaux yeux, enfin si un peu quand même, voir un peu beaucoup, mais surtout qu'il dévoilait ainsi sa véritable franchise. Il la laissait lire en lui et ce qu'elle y voyait était de une sincérité et pureté d'âme.

« J'espère que vous avez raison, mais mon instinct me dicte de croire en vous plutôt que de m'enfuir, alors je me permet de vous laisser une chance... » Enveloppant la main tendue du jeune homme avec les siennes
« Relevez vous, Lewyn, vous ne pouvez pas savoir à quel point je m'en veux d'avoir réagit ainsi...j'espère ne pas vous avoir blessé....Enfin, tout ça pour vous dire que en tant qu'ami commençons par un rapport d'égalité. Pourquoi ne pas me tutoyer? Je ferais de même si vous me le permettez.» Dit-elle, ayant enfin retrouvé le sourire;

En fin de compte cela faisait du ben à Eleonnora de se faire un ami, un ami qui la respectait et la traiterais à son égal, c'était peut-être ce qui lui manquait ces derniers temps. Elle se rendit compte que toute ces relations à la cours était sous l'emblème d'une hypocrite solitude. Alors, ce mystérieux jeune homme ravivait une flamme chez elle. Maintenant, il y avait une autre chose qui la tracassait: comment allait réagir le jeune homme en sachant qu'elle était noble, et même la fille du régent...elle craignait qu'il ne la voie plus comme une fille normale et installe un écart de politesse, de rang entre eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mar 27 Sep 2016 - 11:37

Il vit qu'Eleonnora tentait de sourire de manière confiante malgré la peur qu'il devait lui inspirer, et il apprécia à vrai dire beaucoup cette attention. Au moins elle essayait, et cela voulait dire qu'avec le temps elle pourrait s'y faire. Oh bien entendu il savait que cela n'avait rien de facile de mettre de côté cette peur instinctive des vampires, peur très censées d'ailleurs. Mais il tenait à faire en sorte de pouvoir gagner véritablement sa confiance pour sa part, et ce en faisant de son mieux bien entendu. Et ainsi à forger une belle amitié peut-être ? Il ne savait pas, mais il pensait en tout que ce serait une bonne chose, de plus il ne serait pas faux de dire qu'il la trouvait lui aussi assez adorable avec son petit air enfantin. Cela lui facilitait peut-être aussi beaucoup les choses pour se comporter de manière aussi douce, et bienveillante.

Et il décida donc de jouer le tout pour le tout, si elle voulait le repousser elle pourrait le faire en cet instant, et il se contenterait dans ce cas de partir sans en rien tenter de lui nuire, mais si elle désirait confirmer leurs amitiés elle n'avait qu'à accepter, et attraper sa main aussi. Se jeter à l'eau en somme, et il tâcherait bien entendu de faire en sorte qu'elle ne le regrette pas. Car même si l'amitié avec un vampire était très peu répandue, et est un concept assez étrange il désirait montrer qu'il était pour sa part un excellent ami, aussi vampire qu'il soit bien entendu. Un ami sur laquelle elle pourrait compter bien entendu, et qui tâcherait de la protéger même si nécessaire. Après tout Lewyn n'était pas le genre de vampire à abandonner ses amis, pour lui l'amitié était un concept sacré après tout, et il non juste une simple sympathique avec quelqu'un.

« Je tâcherai dans ce cas de donner de mon mieux tort à vôtre instinct mon amie. » Répondit-il donc amical en acceptant le fait que sa nouvelle amie enveloppe ses mains avec les siennes, et en se relevant avec une grâce assez féline pour ajouter assez chaleureux. « Te tutoyer ? Oui si tu en as envie bien entendu. » Dit-il d'un air tout à fait à l'aise tout en ajoutant compréhensive. « Je ne t'en veux pas Eleonnora rassure toi, c'est normal après tout de se méfier, de plus je suis content que tu me laisse une chance. Ah et au fait veux tu connaître un détail amusant maintenant que tu sais que je suis un vampire ? » Il laissa planer un léger silence, et ajouta. « J'ai peut-être l'air d'un jeune humain de 21 ans, mais en vérité j'ai depuis un long passé le cap des 300 ans. Enfin dans tout les cas sache qu'importe ton rang social je serai toujours là pour toi mon amie. » Dit-il gentiment, en ajoutant même, et ce avec un air enthousiaste alors qu'il se tenait assez proche d'elle maintenant.

« Du coup aurais tu une quelconque envie d’occupation en cette douce nuit mon amie ? Je pense qu'après tout tu ne dois pas envisager d'aller dormir de sitôt, et ne t'inquiète pas car pour ma part je n'ai pas besoin de dormir vu que je suis un vampire. » Il esquissa au passage un sourire assez joueur, comme pour dévoiler un petit côté enfantin qu'il devait avoir malgré son grand âge, et le fait que ce soit un vampire. Et d'ailleurs un questionnement lui vint en tête, et il finit par le donner avec curiosité.

« D'ailleurs quand j'y pense tu m'avais dit que tu avais un nom de famille assez connu, et je suis donc assez curieux de le connaître pour tout avouer. Pas que je donne spécialement d'importance à la renommée de la famille d'une amie, mais cela me permettra de mieux te connaître d'une certaine manière. » Et il semblait vraiment intéressé par l'idée de mieux faire connaissance avec elle. Celle de s'intéresser à ce qu'elle était, qui elle était, et ce indépendamment de ses origines, ou de sa richesse. En somme c'était Eleonnora en tant que personne qu'il voulait connaître, et non en tant que fille d'il ne savait qui par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 29 Sep 2016 - 22:20

Eleonnora sursauta légèrement en constant que le vampire la tutoyait avec autant de facilité. Elle étais tellement peu habituée à entendre quelqu'un la traiter d'égale à égale que ses joues se teintèrent d'un rose pâle, quelque peu embarrassée. Ce sera elle qui aura le plus de mal à parler aussi intimement. En fin de compte, elle n'autorisait personne à part son père ou quelques très proches amis à la tutoyer. Et souvent, elle le prenait très mal lorsque quelqu'un, que ce soit un courtisant ou un roturier, lui parlait aussi familièrement sans son autorisation. Après tout, elle occupait un rang plutôt élevé et en prenait souvent avantage pour garder la tête haute, aussi fière qu'elle était. Elle estimait qu'une personne voulant la tutoyer devait faire ces preuves, gagner son l'estime. Et Lewyn, lui, avait largement prouvé qu'il valait plus qu'un simple sauveur, un rôle que n'importe quel baraqué pas trop idiot aurait put remplir à la perfection. Il faisait preuve une noblesse d'âme qui avait touché la jeune fille. Et aussi, montré les vampires sous un autre jour, comment pouvait-il contrôler son instinct? Elle se disait que les livres avait peut-être déformé la réalité avec toutes ces guerres et cette haine des vampires, peut-être n'était-ils pas si sauvages finalement. Elle avait entendu parler de haut dignitaires vampires par son père mais elle pensait que seule une élite sociale s'élevait au dessus de la barbarie pour côtoyer au quotidien des humains, leurs proies prédestinées par l'ordre naturel. Mais ce garçon ne semblait pas noble ou élevé socialement, surtout si son loisir était de se promener dans les bas fond.

Après avoir gentiment rassuré la jeune fille il lui proposa une anecdote sur lui même, maintenant qu'elle connaissait son identité. Il laissât planer le silence comme pour garder le suspens, il avait surement remarqué qu'il était assez aisé de déclencher la curiosité de son interlocutrice. Il lui apprit donc que, même si son corps en paraissait 21, son âge avait passé le cap des 300 ans depuis déjà un long moment. Il ajoutât d'un ton enthousiaste, quelque peu naïf aurait pensé la jeune fille qu'il serait toujours à ces côté en tant qu'ami.

« Plus de 3 siècles nous séparent? Vou-tu dois avoir beaucoup de choses à raconter avec 300 ans d’expérience. Et il est vrai que pour toi une vie humaine doit-être bien misérable de ce point de vue donc je suppose que aussi longtemps que je vivrais, tu pourra être à mes cotés. » Dit-elle avec un petit sourire;

Mince ,elle avait terminé sur une note assez négative...Mais c'était vrai autant ne pas se voiler la face. Et puis tant qu'on était terre à terre, en y réfléchissant, avoir un vampire allié était de bonne augure, n'est ce pas? Il avait beau être un vampire il paraissait légèrement naïf peut-être à cause de cette bonté que l'on retrouvait dans chacun de ces gestes et pensées. Ou bien cette façon enfantine qu'il a eu de sourire lorsqu'il lui demanda ce qu'elle comptais faire cette nuit, faisant le constat qu'il ne pouvait pas s'endormir vu qu'il était un vampire.

« En effet, je ne pourrait pas m'endormir après une telle rencontre! C'est vrai que si j'avais imaginé que je promènerait une nuit avec un vampire rencontré dans le bas fonds de Gloria, j'en aurait eu des frissons. » Plaisantât-elle;

Cepandant elle fut quelque peu déconcerté par la question suivante. Lewyn était curieux au propos de son nom de famille. Quelque chose qu'elle aurait volontiers gardé au titre de mystère mais maintenant que lui avait fait confidence de son propre secret, la demoiselle ne voyait pas pourquoi elle devait se taire. De toute manière, il aurait bien eu vent de sa réputation à un moment donné Et autant qu'elle face preuve, elle aussi de sincérité, ce qui était une la base d'une relation sincère. Pourtant elle se sentait légèrement angoissée par rapport à cette annonce;

« Et bien, Lewyn, même si ça peut te paraître un peu idiot, j'aimerais que tu me vois en tant qu'égale, même si...même si je te t'annonce que je...je suis la fille d'une des personnes les plus influentes du royaume. » Elle se laissât un moment de répit puis reprit; « Je suis la fille de Crissolorio Ostiz, le grand trésorier de l'empire Glorien. »

Elle avait dit ces derniers mots d'une traite en détournant les yeux par peur de croiser quelques émotions trahissant de la surprise chez son nouvel ami. Même s'il l'avait répété et re-répété qu'il ne ferait pas attention à son rang, tout le monde, même un vampire, prenait en compte le rang d'une personne. C'était ainsi qu'allait la société. Elle espérait juste que cela ne créerait pas de distance entre eux comme avec le reste des gens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Dim 2 Oct 2016 - 17:38

Il la regarda sursautée avec une certaine curiosité quand il se mit à la tutoyer, mais finit très vite par ne plus y penser. Visiblement cette jeune femme ne semblait pas forcément très à l'aise avec les relations amicales pensa t-il. Ou bien c'était lui qui était trop familier ? Il ne savait pas, mais en tout cas il était content qu'elle veuille bien le considérer comme un ami. Après tout cela était toujours une bonne chose de nouer une nouvelle amitié, et il était tout à fait heureux à l'idée de pouvoir disons un peu partager sa joie de vivre avec Eleonnora d'une certaine manière.

Enfin dans tout les cas il trouvait que cela pourrait être amusant, et assez intéressant. Après tout rencontrer quelqu'un de nouveau, et devenir son ami permettait de mieux connaître cette personne, et peut-être qui sait ? D'apprendre une nouvelle manière de voir les choses, ou de vivre par son intermédiaire ? Il trouvait en tout cas enrichissant le fait de nouer une nouvelle amitié, et mettait toujours sur un piédestal de telles relations.

Et puis il aimait aussi permettre aux gens de mieux le connaître, et aussi les relations sociales en elles-mêmes, que ce soit le contact avec les autres, ou le fait de parler et de rire ensemble. Il trouvait cela en tout cas mieux que le fait de rester tout bêtement seul dans son coin. En somme il avait ce sujet une façon de pensée tout de même assez différente de la majorité des vampires au final. Après tout ces derniers étaient plus du genre à penser au final qu'ils se suffisaient à eux-mêmes, et à ne pas trop s'intéresser aux faits de nouer des relations plus, ou moins proches. Ou de voir les choses autrement que par leurs intérêts individualistes, et égoïstes souvent.

« Misérable ? Je pense surtout qu'une vie humaine n'est pas forcément comparable à celle d'un vampire sur plusieurs points. Vous n'avez pas après tout la même manière de vivre, quand au fait de rester à ton côté... Et oui je serai ton ami tant que tu vivra bien entendu. Et je te raconterai si tu veux les aventures que j'ai pu vivre en 300 ans. » Dit-il d'ailleurs en essayant pour sa part d'ajouter une note positive sur le tout en souriant finement.

Oui elle mourrait sans doute de vieillesse un jour cela il ne pouvait que le savoir, et ce trop bien même, mais ce n'était pas grave et encore bien loin de toute façon. Il fallait après tout savoir vivre, et profiter de l'instant présent pour vivre heureux, et non se morfondre sur l'avenir entre autres ! Il essayait donc de ce fait de communiquer si possible sa joue de vivre à son amie, et non penser à la mort inévitable de cette dernière.

« J'imagine en effet. » Dit-il donc avec humour quand Eleonnora plaisanta sur le fait qu'elle ne ce serait pas imaginer se promener la nuit à Gloria avec un vampire, tout en lui glissant amusé, et taquin. « Cela fera une jolie histoire à ne pas raconter à ton père en rentrant chez toi je suppose. »

Bien entendu il plaisantait, quoique il savait qu'être ami avec un vampire n'était pas forcément bien vu dans la société humain, de ce fait il comprendrait tout à fait qu'elle préfère que cela ne s'ébruite bien entendu. Et pour sa part il ferait en sorte que cela ne s'ébruite pas en dehors de sa famille proche qu'il savait digne de confiance. Après tout Viladric ne désirait aucunement gênant une amie en quoi que ce soit, au contraire. Il savait après tout que la vie pouvait avoir ses contraintes pour chacun, ou ses règles, et respectait cela.

Et d'ailleurs en parlant de respect il avait finit par demander à son amie le nom de famille de cette dernière, pas que bien entendu le fait qu'elle soit fille d'une certaine personne l'intéressait pas vraiment. Mais c'était en somme pour mieux la connaître, et surtout parce qu'elle avait fait aussi beaucoup de mystère à ce sujet. Ainsi elle avait attisée sa curiosité, et le vampire d'une certaine manière réagissait donc comme elle avait du s'y attendre. Ce en toute amitié bien entendu car il ne la forçait en rien, et comprendrait en vérité qu'elle préfère ne pas le dire. Néanmoins c'est ce que sa jeune amie finit par faire, même si d'un air angoissé malheureusement...

Ainsi elle était la fille de quelqu'un d'influent, et rien de moins que le grand trésorier de l'empire glorien ? En effet elle n'était pas la fille de n'importe qui pensa t-il, mais son esprit se concentra sur autre chose quand il la vit détourner des yeux. Il s'approche d'elle, et l'incita doucement à le regarder alors qu'il continuait à sourire avec douceur, et qu'il finit par dire agréable.

« Eh bien maintenant je le sais. Et cela ne change rien tu vois? » Il approcha doucement la main droite comme pour la déposer sur l'épaule gauche d'Eleonnora avant de dire ensuite d'un air engageant et enthousiastes. « Désire tu que nous allions nous promener ensemble Eleonnora ? Je suis certain après tout que tu dois connaître plusieurs endroits magnifiques de Gloria, et pour tout avouer je ne connais pas encore grand-chose à cette ville. » Pour conclure ensuite complice. « D'ailleurs quand j'y pense moi qui a beaucoup voyageur dans les faits, je me demande si tu as déjà voyager pour ta part ? Et si tu désire aussi que je te conte quelques unes de mes aventures ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 6 Oct 2016 - 21:20

En fin de compte, au fil de la conversation qu'ils menaient cordialement, la jeune fille ne pouvait s'empêcher d'être surprise par l'image que renvoyait le vampire. Cette dernière ne pensait pas qu'un individu de cette race ai pu montrer un tel altruisme et une telle joie de vivre. La chaleur qui émanait de lui et qu'il prenait soin de répandre contrastait avec la froideur qui enveloppait ce mythe du vampire solitaire, cruellement égoïste. Son premier contact avec un vampire se faisait donc dans les meilleurs conditions qui soit. Pourtant elle savait purement et simplement que si Lewyn n'était pas un assoiffé du sérum écarlate de vie, cela n'était pas forcément le cas chez tout ceux de son espèce malheureusement. Peut-être s'était elle fait de fausse idées mais les récits qu'elle avait lu et qu'on lui avait rapporté des guerres précédentes prouvaient que les vampires n'étaient pas tous aussi amicaux, mais en y réfléchissant bien, les humains non plus...Tout de même, Eleonnora restait suspicieuse à l’égard de son nouvel ami. Quel était le facteur qui lui permettait de se contrôler aussi bien?

Elle réalisa aussi que le fait d'avoir un ami vampire serait peut-être mal vu en société. Avec un sourire elle balaya la question. Quelle importance? De toute façon elle préférait ne pas parler aux gens étriqués d'esprit, et puis il suffirait de le taire si elle voulais garder amitié naissante secrète. Elle eu entendu que même son père avait surmonté sa peur des vampires, étant une personne répugnant la vision du sang, il était naturel qu'il ait une certaine aversion envers des êtres qui s'en nourrissent. Il pourra surement approuver le fait qu'elle fréquente un jeune homme aussi charmant.

Et d'ailleurs il ne faisait que le prouver, essayant désespérément de lui communiquer sa joie de vivre. De plus il ressentit le malaise qu'elle eu à avouer son nom et essaya de la réconforter en lui assurant que ça ne changerais évidement pas leur relation. Ces paroles lui réchauffèrent le cœur, même si elle s'y attendait, il ne semblait cacher aucune hypocrisie. Il s'approcha d'elle doucement en déposant sa main d'un geste réconfortant sur l'épaule de la demoiselle ce qui anéantit en un instant les doutes qu'elle aurait pu avoir. Elle lui sourit comme pour le remercier de se montrer aussi compréhensif. De plus il changea rapidement de sujet pour lui proposer sur un ton encourageant d'aller se promener en ville soulignant le fait qu'il était encore étranger à cet endroit ce qui fit surgir quelques questionnement chez Eleonnora.

« Ce serait un plaisir pour moi de te faire contempler les merveilles architecturales de notre glorieuse citée. C'est vrai que les bas quartiers de la tentacule ouest t'ont montré une piètre face de Gloria; Cependant je me porterais bien garante de redorer le blason de notre ville! » Elle posa sa parole, l'air satisfaite avant de reprendre; « Il est d'ailleurs étonnant que, toi, ayant beaucoup voyagé après 300 ans d’existence, ne te soit pas arrêté ici. C'est le moment de rattraper le temps perdu! » plaisanta t-elle avec un rire léger;
« Tant que j'y pense, as tu déjà eu l'occasion d'admirer le palais? Gloria étant une grande puissance économique, je peux t'assurer qu'on ne fait pas les choses à moitié; Ici, tout est prétexte à faire resplendir la puissance de l'empire.Peut-être que tu voudrais t'y promener? Je ne m'y suis jamais rendue à une heure aussi tardive mais le détour vaut vraiment le coup! » Dit-elle avec une pointe de fierté dans la voix. Après tout, ce n'était pas la fille de son père pour rien et elle avait aujourd'hui l'aubaine de vanter ses travaux ardu à la solde de l'empire.

Elle se sentait bien plus détendue maintenant que le voile avait été levé sur leur vraie personnalité à tout deux; Bien sur, elle n'était surement pas au bout de ses surprises, et lui non plus, mais la jeune fille était désormais confiante et sereine. Elle l’entraîna donc vers les ruelles presque vidées par la nuit, à peine éclairées par les lampadaires qui diffusaient leur lumière chaleureuse sur les pavés.

« Et puis je suis bien curieuse de savoir ce qui a pu remplir tes nombreuses années de vies. J'espère, même si j'en doute un peu, qu'elles ont été remplies de bonheur. Après tout, quelqu'un d'aussi gentil que toi ne mérite que la joie, sinon les esprits seraient bien injustes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Sam 8 Oct 2016 - 10:17

Visiblement ce que faisait Lewyn pour mettre à l'aise Eleonnora, et pour détendre l'instant présent était très efficace, et cela était une bonne chose. Et confirmait de plus un fait auquel Viladric croyait avec une grande force. Celui que la bonté, et la gentillesse étaient fondamentalement des qualités qui pouvaient faire en sorte que l'on s'entende mieux avec son prochain. En somme des qualités qui rendaient le monde meilleur par leurs essences mêmes, et évitaient conflits et morts stupides. Des conflits, et des morts stupides qui n'avaient malheureusement pas épargnés les dernières années, néanmoins s'il y a bien une chose que lui pacifiste qu'il était comptait faire c'était faire en sorte qu'il n'y ait jamais à nouveau une telle guerre. Une guerre si destructrice qu'elle avait durablement changé le paysage d'Armanda, et cela se voyait même encore aujourd'hui…

« Je n'en attendais pas moins de toi mon ami. » Répondit-il donc amusé quand cette dernière dit qu'elle ferait de son mieux pour redorer le blason de sa cité auprès de Lewyn qui n'avait en effet pas forcément vu le meilleur de Gloria en visitant le quartier pauvre, et cette idée n'était pas pour lui déplaire loin de là. Surtout qu'Eleonnora devait sans doute connaître parfaitement cette cité ! « Un vampire ne pouvait malheureusement pas se risquer en certains endroits il y a quelques années de cela. » Dit-il donc ensuite calme, et assez sérieux quand Eleonnora ajouta tout de même qu'il était étonnant qu'en 300 ans il n'ait pas prit le temps de longuement visité Gloria, ah dans les faits il l'avait déjà un peu vu depuis que la paix été là, mais en effet il n'avait jamais pu la connaître cette grande cité. Ou en tout cas pas comme Eleonnora était visiblement décidé à lui la faire connaître aujourd'hui.

Et il était assez réceptif dans les faits à l'enthousiasme de la jeune humaine, surtout que cela semblait en vérité autant faire plaisir à cette dernière qu'à lui cette visite qu'elle lui offrait. Il répondit donc sincèrement enthousiaste à l'idée de visiter le palais.

« Le palais ? Je n'ai jamais pu le visiter de l'intérieur dans les faits, mais si tu compte faire en sorte que ce manque de ma part soit corrigé sache que ce serait avec joie Eleonnora. Après je suppose que ce palais est si vaste qu'une nuit entière ne suffira peut-être pas à le visiter vraiment ? » Dit-il donc philosophique, avant de conclure néanmoins d'une joie sereine. « Qu'importe je te fais confiance pour me montrer en tout cas de quoi m'émerveiller le temps de cette nuit. » Ce qui serait en effet sans doute prompt à le voir admiratif, après tout les humains pour certaines choses avaient une telle tendance au grandiose qu'il était dur de ne pas décrocher la mâchoire en regardant leurs œuvres architecturales. En somme il avait en effet hâte de visiter le palais.

Quand à son passé… Il tâcha de l'expliquer calmement sans tristesse, ou joie outrancière alors qu'ils se rendaient au palais, et qu'Eleonnora s'était montré réceptive à sa proposition. Il tâcha ainsi de raconter la pure vérité. « J'avouerai que ce n'était pas vraiment heureux, dans les faits j'ai d'abord sans doute errer plus d'un siècle seul à travers Armanda, et quand j'ai finit par rejoindre les miens dans les galeries de l'Ouest. Cela ne me plaisait pas, ça ne m'a jamais plu d'ailleurs… C'est la loi du plus fort qui règne chez les vampires, et je n'aime pas cela. Je me suis même retrouvé renégat lorsque Lorenz Wintel est arrivé au pouvoir il y a 9 ans de cela, une sorte de rebelle traqué par tout mon peuple en somme, et cela a durer pendant des années... Mais par le dracos je ne regrette rien, mieux valait cela que se soumettre à un despote... » Et Eleonnora pouvait sentir à cet instant l'ancien rebelle qu'avait été Lewyn… Et sur ce ce dernier ajouta calmement.

« Je me sent étrangement plus à l'aise auprès des humains, et elfes qu'auprès des vampires. Certes ils ne m'apprécient pas forcément parce que je suis un vampire, mais au moins je n'ai pas à penser à chaque instant à un quelconque rapport de domination envers mon prochain. » Il finit par sourire légèrement après avoir secouer la tête comme pour chasser cette pensée de son esprit avant de conclure ensuite à l'égard d'Eleonnora.

« Je tenais à te dire d'ailleurs que je ne suis pas du tout représentatif de mon peuple Eleonnora, bien au contraire même, beaucoup des miens me considèrent comme un déviant indigne d'être un vampire. Tâche donc d'être prudente mon amie quand tu entretiens le moindre rapport avec un vampire, en étant un et les ayant longuement fréquentés je peux te dire qu'ils ne sont pas tous mauvais en effet, mais loin d'être tous bon. Mais je suis certain de toute manière que tu saura te débrouiller à merveille. » Acheva t-il malgré tout confiant en ce fait alors qu'il laissait son amie le guider vers le palais Glorien, et ce au rythme qui lui semblait adéquat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Dim 16 Oct 2016 - 20:01

Le sourire de Lewyn avait un effet terriblement apaisant sur la jeune fille. Malgré sa paranoïa due à sa nature, elle ne pouvait s'empêcher de sourire elle aussi. Apparemment sa bonté d'âme était contagieuse. Il était quand même peut-être un peu naïf de confier ses secrets et sa confiance ainsi à une étrangère. Cependant cela faciliterais grandement cette amitié, et Eleonnora étais heureuse d'avoir pu rencontrer quelqu'un comme lui, qu'il soit vampire ou non pour le coup elle connaissait peu d'humain aussi gentil que ce vampire.

Et puis elle prenait plaisir à montrer la magnifique cité que gouvernerait bientôt son père avec amour et conviction. Le fait qu'il soit étranger attisait d'autant plus sa curiosité et la réjouissait, ayant besoin de vent nouveau. Elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de voyager durant sa petite vie, préférant rester derrière son père et protecteur après toutes ces guerres qu'Armanda avait subit. Bien sur elle ne pouvais en voir que les ravage car en tant qu'aristocrate on l'a toujours écartée avec le plus grand soin des batailles et autres dangers. Elle ne connaissait que le sang et la guerre par les divers journaux et livres dont elle se délectait pour tuer son ennui. Elle rêvait innocemment d'aventure ne sachant pas vraiment ce qu'étais le prix du sang. Elle se croyait assez forte, toute fière qu'elle était, pour affronter les plus grands malfrats des bas fonds. Ce nouvel ami avait surement pleins d'aventures excitantes à lui raconter En échange elle lui montrerai des merveilles qui s'ajouteront à ses croustillantes anecdotes.

Il répondit favorablement et avec enthousiasme à la proposition de la demoiselle. Il n'avait donc jamais visité le palais, le joyau de la cité et fierté de la cours? Une bonne occasion de l'émerveiller;

« Il faudrait au moins...une semaine! » s'exclama la jeune fille accompagnant ses mots d'un grand geste; « Mais tu peux compter sur moi pour te montrer les plus beaux ornements de cette cité même si ce n'est pas en détail. J'espère que ça te donnera envie de revenir pour en découvrir d'avantage. » dit-elle avec un joli sourire.

Cependant l'expression de son partenaire changea sensiblement lorsqu'il commença à évoquer son passé mais il paru essayer de rester le plus neutre possible. Il aurait pu y mettre plus de tristesse au vu de son histoire qui n'était pas des plus heureuses. Eleonnora s'appliqua à l'écouter sagement, prenant un air compréhensif. Encore une fois il semblait ne pas obstruer la vérité. Il lui raconta sa solitude face aux sien, son exclusion volontaire qui alluma une lueur dans son regard. Un rebelle? Elle avait du mal à se figurer le gentil Lewyn combattant, lui qui paraissait si doux. Cela rappela à la demoiselle la démonstration de force dont-il avait fait preuve quelques instants plus tôt. Après tout c'était un vampire mais en plus de ça il était capable de tenir tête à une personne de la même race que lui...C'était impressionnant à vrai dire, mais on avait peu de mal à imaginer ce rêveur se battre pour ses convictions.
Il dépeignait avec un dégoût apparent la société des vampires qui se basait sur des rapports de dominations, de peur et d'agression. Quelque chose qui ne donnait pas du tout envie à la jeune fille d'aller s'y promener. Elle en frissonnerait presque et avait presque pitié de son pauvre ami d'avoir vécu au cœur d'un tel système. Il lui adressa un pauvre sourire qui avait perdu de son éclat chaleureux. Elle lui prit la main comme pour lui transmettre ne seraisse qu'un peu de réconfort comme il l'avait fait avec elle plus tôt.

Il conclut simplement en lui indiquant qu'en tant que vampire, il n'était pas du tout représentatif de son peuple. Il la mit donc en garde contre les autres individus qui pouvaient se révéler plus...agressifs ou du moins n'ayant pas toujours de bonnes attentions. Elle n'en doutait pas un instant et mesurait la chance qu'elle avait eu en le rencontrant lui et pas un autre.

« Je suis encore étonnée, mais pour le moins heureuse, que tu puisse me confier la vérité avec autant de franchise. Même chez les humains il est rare de rencontrer quelqu'un d'aussi franc et bon. » lui répondit-elle, un peu philosophe avant de reprendre; « Je t'avoue que je ne connais pas grand chose du peuple vampire mais cela ne m'a pas paru choquant d'entendre que le plus fort y faisait la loi. En fin de compte les légende ne sont pas tout à fait fausses...Mais je bien heureuse que malgré tes différences tu ai pu trouver un endroit plus propice à tes idées. Tu est un révolutionnaire au fond! » rigola t-elle pour détendre un peu l’atmosphère tandis qu'ils arrivaient enfin à destination;

Rien que de l’extérieur on pouvait imaginer les richesse que cachait le palais. Les hautes tours ainsi que les imposante murs faisaient de l'ombre au reste de la cité. Un harmonieux mélange entre la délicatesse des ornements architecturaux et l'intimidante hauteur de l'enceinte. Les deux compagnons étaient désormais face à la massive porte qui condamnait l'entrée du palais. Tout être pouvait se trouver aussi minuscule qu'une fourmi face à une porte aussi grandiose, ornée de toute part par les plus talentueux ébénistes du royaume à la gloire de la cité et de la royauté. En même temps il était normal d'avoir commandé un tel chef-d'oeuvre, en tant que première chose que pouvait apercevoir à l'entrée du palais de potentiels visiteurs. Tout était fait pour démontrer la puissance, la grandeur et la richesse de Gloria. Ce seuil en était la parfaite allégorie.
Mais le problème était que celui ci était clos. La jeune fille passa outre et se dirigea directement vers le flan droit du palais laissant tout de même le temps à Lewyn d'admirer cette grandeur qui n'était qu'un avant goût. Ils arrivèrent donc à un accès plus dérobé à quelques pas de là. Et dérobé était un peu exagéré, car même si cette entrée faisait la moitié de la porte principale, elle n'en était pas moins grandiose elle aussi. D'un pas assuré la demoiselle s'avança vers cette dernière mais elle se fit vite arrêter par deux gayards aux armures resplendissantes et puissamment armés de grandes lances.

« Halte là! Il n'y aucune raison que deux étrangers s'introduisent dans la demeure du roi. Veyez décliner votre identité ou rebrousser chemin. »

« Est ce que la fille de Crissolorio Ostiz se ferait interdire l'accès au palais de sa propre cité par de vulgaires soldats? » S'exclama t-elle avec dédain; « Et je me sent dans le devoir de vous préciser que je suis accompagné d'un ami dont je me porte garante. » Ajouta t-elle sur un ton grinçant.

Elle n'aimait pas lorsque ces brutes sans cervelles se postaient sur son passage. Ils n'avaient, en aucun cas, le mérite d'être ses obstacles. Ils rangèrent leurs lances, l'air un peu désabusés par l'affront qu'une aussi petite fille pouvait leur faire mais ils n'avaient pas leur mot à dire. Alors avec un regard noir et sans la moindre politesse, ils invitèrent la petite furie à passer, talonnée de prêt par le vampire. Elle ne leur accorda même pas un regard, et puis quoi encore? Ils n'étaient pas assez renseignés pour reconnaître les gens de pouvoir et leur famille?

Elle fit quelques pas après l'entrée, n'étant pas la principale, elle donnait sur un vestibule plutôt modeste par rapport au reste du palais. Elle atteignit donc une porte donnant sur la première pièce, galerie de la demeure royale. Même si elle y venait depuis longtemps elle ne pu s'empêcher d'admirer encore une fois le resplendissement de chaque détail gravé dans le marbre, l'voir, l'or l'argent, le cristal et tout autres matériaux nobles. De plus le silence qui régnait à une heure aussi tardive marquait la pièce d'une ambiance solennelle.
remise de son accès d'orgueil passager, elle se rendit compte que son caractère légèrement intempestif n'était peut-être pas passé inaperçu...Elle se retourna prudemment vers le jeune homme pour constater l'expression qu'il pouvait lui servir. Elle appréhendais fortement l'idée qu'il soit dégoutté par son côté trop orgueilleux lui qui étais si gentil avec tout le monde...Mais il n'en fut rien car ce dernier étais les yeux levé au plafond admirant les prouesses architecturales, bouche bée. Son air désemparé lui donnait un air un peu enfantin qui fit éclater de rire Eleonnora.

« Attention, tu baves! » Dit-elle en rigolant de plus belle, avant de déclarer essayant de reprendre un peu son calme; « Mais ce que tu vois ici n'est qu'un avant goût, prend garde à tes yeux. La visite ne fait que commencer. Quelle parties du palais souhaiterais tu visiter? la majestueuse salle de réception? les cuisines?les multiples salons et boudoirs? les pièces d'audiences ou celles de jeux? les salles d'arme? ou peut-être...la salle du trône? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 20 Oct 2016 - 13:08

Il était satisfait de voir que son attitude sympathique avait visiblement de l'effet sur Eleonnora qui semblait tout de suite bien plus à l'aise avec lui. Une bonne chose ! Après tout n'allaient-ils pas essayer tout deux de profiter de leurs mieux d'un moment entre amis ? Autant de ce fait essayer de mettre de côté certains soucis, et se concentrer sur l'agréable instant présent. Et ils y arrivaient très bien heureusement !

Et il n'était bien entendu en effet guère contre de pouvoir visiter longuement le palais Gloria, alors quand Eleonnora le lui proposa il était bien évident que Viladric n'allait pas dire non à cela. Et ce dernier parut sincèrement être songeur à l'idée qu'il faille une semaine pour visiter le palais, pour faire dans le gigantesques les humains étaient vraiment très doué en vérité… Et il finit par répondre d'un ton enthousiaste, et d'un sourire tout aussi charmant à Eleonnora quand celle-ci lui dit qu'elle lui ferait découvrir les plus beaux ornements de cette cité. « Je ne peux que m'en réjouir d'avance mon amie, et te remercier de la faveur que tu me fais. Nul doute que j'en apprendrai beaucoup sur cette magnifique cité grâce à cela après tout. »

Cela conclut d'un air entendu, il savait d'avance qu'il allait apprécier cette visite après tout. Quand à l'évocation de son passé il la fit de son mieux pour ne rien omettre. Après tout il n'avait aucune raison de cacher tout cela à Eleonnora, et confia donc sans hésitation son passé à cette dernière vu qu'elle en avait fait la demande. Quand aux paroles de la jeune humaine qui suivirent ce récit, et sa mise en garde. Il les écouta avec un fin sourire, avant de répondre ensuite calmement.

« Je supposais pouvoir te raconter cela sans aucune gêne, après tout tu me semble tout à fait digne de confiance, et compréhensive. Quand au reste je tâche juste de me comporter de la meilleure façon possible tout simplement. » Précisa t-il lui aussi d'un air légèrement philosophique quand au fait qu'il tâchait toujours d'être la meilleure personne possible. Avant de reprendre ensuite amusé. « Je t'avouerai apprécier l'idée d'être différent de là plupart des autres vampires, et surtout de ne pas essayer de leurs ressembler, cela me donne après tout un sentiment de liberté tout à fait agréable. Le sentiment de pouvoir faire mes propres choix, et de ne dépendre de personne quand aux choix que je fais pour mon existence » Car oui vivre libre était tout ce que désirait Lewyn en vérité.

Quand au reste oui rien que de l'extérieur le palais était magnifique à contempler, tout à fait grandiose. Le souverain de l'empire Glorien avait dû vraiment voir en grand pour bâtir cela. Peut-être en partie par orgueil, mais aussi par désir il espérait de démonter la prospérité de Gloria. Quand à la grande porte il imaginait bien vu sa taille qu'elle ne devait pas être ouverte en permanence pensa t-il, et encore moins entièrement. Après tout pourquoi ouvrir entièrement de telles portes juste pour faire passer une seule personne ? Non, dans sa tête ce genre de choses ne devaient que lors des parades militaires, ou quelque chose du genre, après tout l'empire Glorien était connu comme une très grande puissance militaire…

Et quand ils tâchèrent sinon d'entrer par une porte dérobée, deux gardes vigilants et cela était compréhensif leurs bloquèrent tout d'abord le passage, ce avant qu'Eleonnora leurs fasse un sermon qui étonna assez Lewyn à vrai dire quand il entendit et vit cela.

Viladric néanmoins secoua la tête pour oublier sa stupeur, et se dit que cela devait faire partie d'une stratégie de la jeune femme pour entrer sans perdre de temps, néanmoins il devait avouer qu'il avait une sacrée impression de différence quand il la vit parler ainsi… Mais il n'en dit rien, et accepta calmement le fait qu'ils puissent entrer ensuite, en se disant que de toute manière ce qui venait de se passer n'impliquerait rien de préoccupant par la suite. Lewyn se contenta donc de remercier les gardes pour ne pas enfoncer le couteau dans la plaie, et passa.

Et ceci fait il put commencer à admirer l'intérieur du palais qui semblait vouloir hurler la puissance, et le prestige de l'empire Glorien à chaque pas. Comme si Armanda tout entière devait se tenir dans une crainte respectueuse face à l'empire des hommes, ou plus précisément l'empire Glorien. Certains pourraient peut-être dire que ce n'était pas forcément aussi raffiné que l'art elfique, mais dans les faits c'était encore plus riche, et imposant que ce que faisait les elfes. Ce n'est pas à Estellïn après tout que l'on pourrait sentir un tel faste, et une telle puissance aussi concentrée.

Et il n'était en effet pas faux de se dire qu'il était aisé de se sentir tout petit à côté de temps de démonstration de puissance, et de gloire. Mais pas petit d'une façon oppressante, plutôt d'une manière… Disons quand on contempler quelque chose qui se veut plus grand que vous sans vous écraser, comme si ce palais représentait l'idéal de tout un empire derrière lequel un peuple devait s'unir.

Enfin en somme il regarda avec fascination tout cela en se demandant la somme de temps, et de travail que cela avait dû demander à beaucoup d'artistes et de bâtisseurs pour concevoir tout ceci. Mais il fut tirer de ses réflexions quand Eleonnora plaisanta un peu sur le fait qu'il était admiratif, ce à quoi il ne put que répondra amusée.

« Je suppose que tu es satisfaite de voir tant d'admiration de ma part pour le grandiose déployé pour la décoration de ce magnifique palais ? » avant de reprendre plus calmement. « La salle d'audience, et les salles de jeux, et de réceptions me semblent une agréable perspective à visiter. » Il lui adressa au passage un sourire complice avant d'ajouter calmement en se rapprochant d'elle. Il se baissa donc un peu pour être à son niveau, et lui dire calmement.

« J'espère en tout cas que nous pourrons nous revoir bientôt lorsque nous aurons finit cette visite. Je t'avouerai ne pas forcément pouvoir rester longuement à Gloria, mais si tu le désire je te ferais la promesse de revenir assez vite pour te rendre visite, et passer plus de temps avec toi si tu le veux mon amie. » En achevant tout cela d'un air amical, après tout il sentait bien que sa présence faisait du bien à la jeune femme, et ne serait absolument pas contre de revoir assez vite celle-ci par la suite, de manière peut-être à pouvoir consolider leurs amitié sur le long terme ? Qui sait ? Il pourrait peut-être même lui montrer certaines choses un jour si elle voyageait d'ailleurs, des paysages qu'il avait pu découvrir au cours de ses siècles d'errances, et qui étaient tout simplement magnifiques… Oui il serait content de pouvoir lui en faire profiter en vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mer 26 Oct 2016 - 22:19

Le palais de Gloria, joyau de la cité resplendissait de mille feu. Eleonnora qui pouvait l'admirer quotidiennement n'aurait pas pensé avoir l'occasion le voir sous ce jour; Elle redécouvrait à travers les yeux du vampire. L'empire dont elle était citoyenne, comme à chaque fois, s'était appliqué à faire dans le grandiose, exposant aux yeux des visiteurs sa puissance dans une abondance peu mesurée. Et son compagnon l'avait sans doute remarqué vu son air admiratif décrivant chaque détail du regard; Ce qui valut une légère moquerie de la part de la petite demoiselle. Il lui accorda l'admiration qu'il accordait aux merveilles architecturales qu'avait déployé sa nation.

« Je m'attendais bien à ce que tu ne reste pas de marbre devant tant de splendeur. »

Un sourire satisfait se dessina sur son visage. Fière de sa glorieuse nation, elle eu un regain de patriotisme qui lui fit penser à son père. Lui non plus n'aurait pas ménagé ces éloges! A croire que son dévouement pour l'empire avait contaminé sa fille.
Ils décidèrent alors des endroits qu'elle pourrait faire visiter au vampire, ne pouvant pas faire le tour du palais en un laps de temps aussi réduis...D'ailleurs combien de temps? Là était la question, il venaient à peine de se rencontrer mais elle ne savait pas encore combien de temps elle pourrait rester en sa compagnie. Elle eu la réponse à sa question tout aussi tôt. Lewyn s'approcha d'elle avec un sourire complice, s'abaissant légèrement pour se retrouver à sa hauteur...Elle n'était pas si petite que ça? mais il était vrai qu'il la dépassait d'au moins une tête pourtant il avait l'air de s'adresser à une enfant ainsi. Eleonnora manqua d'être vexée par cette attitude mais elle l'oublia rapidement lorsqu'elle comprit l'enjeu du sujet. Il lui avoua calmement ne pas pouvoir rester longuement à Gloria mais promit de revenir au plus vite lui rendre visite à nouveau.

« J'aurais espéré que nous n'abordions jamais ce sujet...Je commençais tout juste à m'amuser et voilà que mon nouvel ami doit s'en aller. » Souffla t-elle avec une petite grimace. Elle secoua la tête pour effacer cette humeur mélancolique et planta son regard dans celui de son interlocuteur « Nous avons aucune promesse à nous faire, étant amis nous sommes surs et certains de nous revoir un jour ou l'autre, n'est ce pas? Par ailleurs je ne resterais pas éternellement sur Gloria moi non plus. Je compte me lancer dans une carrière de diplomate et ,comme tu dois t'en douter, cela m’amènera surement à voyager aux quatre coins d'Armanda. Peut-être que notre prochaine rencontre se fera bien ailleurs, qui sait? »

Elle lui sourit avec un peu plus de conviction cette fois ci. Elle aurait bien repoussé le moment de son départ mais il était sans aucun doute inévitable. Contre toute attente, cette personne découverte au creux des bas fonds lui était d'un grand réconfort. Elle était pour le moins heureuse de l'avoir rencontré. Son sourire apaisant avait réchauffé le cœur de la jeune fille qui en avait depuis longtemps grandement besoin. Et puis l'hypothèse qu'elle avait faite, bien qu'assez approximative, lui paraissait convaincante vu que son ami était un aventurier qui semblait passer sa vie à parcourir le continent. Il pourrait surement faire part de ses expériences afin de l'aider dans ses prochaines quêtes où bien se prendraient ils à voyager ensemble un jour? Elle rêvait trop se disait elle sortant de ses songeries.

« Dans tout les cas sache que tu auras toujours une place, ici, à la cité de Gloria. Je serai ravie de t'y accueillir si un jour tu es dans le besoin. » Dit-elle sur un ton sincère avant de reprendre, un peu hésitante; « Excuse ma curiosité, mais je me demandais ce que tu faisais dans la vie? Enfin quelles raisons te poussent à voyager autant et donc à devoir quitter Gloria aussi rapidement. »

Elle posait cette question en toute innocence sans vraiment savoir quelle réponse elle pourrait obtenir. Cependant éventuellement cela lui permettait de le convaincre de rester encore un plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Sam 29 Oct 2016 - 19:56

Lewyn sourit amusé à Eleonnora quand cette dernière disait qu'elle s'attendait bien à ce qu'il ne soit pas indifférent face à tant de splendeur, avant de dire d'un air assez complice. « J'aime ce qui est beau, et aussi les choses empreintes d'un certain symbolisme donc je crois ne pouvoir qu'apprécier en effet tant de splendeur. » Il n'était pas un patriote loin delà, mais il devait reconnaître que le gouvernement glorien lui semblait être un beau édifice. Il voyait l'état sous un jour de vampire qui n'avait connu que des mœurs, et coutumes agressives. Là où l'état humain semblait les pousser vers une certaine collaboration, c'était un fait les hommes étaient plus forts et plus heureux ensembles que seuls.

Ils n'étaient pas comme les vampires qui se suffisaient en eux-mêmes, et leurs manière même de vivre le démontrait. Viladric avait remarqué à quel point chaque humain avait besoin des autres hommes, et pas que de quelques-uns, mais un peu de tout le monde. Que ce soit le régent qui n'aurait pas à manger si les paysans ne cultivaient pas les champs, les paysans qui n'auraient pas leurs sécurité assurer dans les impôts prélever par l'état, ou bien des militaires prêt à les défendre. Et encore ce n'était là qu'une simplification grossière des choses car que ce soit du système sanitaire, pour les routes, ou pour les soins ou la possession de la terre au final cela était une grande mise en scène mise en place par l'état, et la communauté humaine. Dire qu'un humain ne vivait pas dans un cadre mit en place par les siens, et par la nation où il vit au final serait assez faux de ce qu'il avait pu conclure.

Et sur ce il tenait d'ailleurs à prévenir Eleonnora qu'il devrait repartir bientôt, mais qu'ils se reverraient aussi assez vite bien entendu, après tout Lewyn ne pouvait pas forcément rester éternellement à Gloria, néanmoins la jeune humaine le reverrait, cela était sûr et certains…

« Je reviendrai très bientôt ne t'en inquiète pas, ce n'est qu'un au revoir, pas un adieu. » Lui dit-il calmement, et amicalement quand elle dit avec une petite grimace qu'elle serait triste de son départ, avant de dire ensuite assez content qu'elle affirme qu'ils se reverraient de toute manière. « Oui nous nous reverrons, je compte bien revenir à Gloria assez vite après tout, quand au reste je suis assez content de savoir que tu compte voyager, découvrir le monde par soi-même est toujours une bonne expérience après tout. » Et il acheva complice. « Sachant cela je suis certains que soit nous nous reverrons soit à Gloria, soit ailleurs. » Cela il en était persuadé, après tout s'il désirait la revoir il pourrait sans doute le faire assez vite, donc il n'y avait pas d'inquiétude à avoir au final.

Dans tout les cas pour sa part il ne pouvait qu'être content pour elle de savoir qu'elle comptait entreprendre une carrière de diplomate qui lui permettrait bien entendu de voyager à travers tout Armanda. Et ainsi de pouvoir découvrir ce vaste monde, et de faire des rencontres enrichissantes, mais aussi de revoir Lewyn en un autre lieu, peut-être voyager avec lui un jour qui sait ? Peut-être, dans tout les cas Viladric serait heureux de la revoir.

« Merci à toi mon amie, je ne manquerai pas de te rendre une visite quand je reviendrai ici. »
Lui répondit-il donc sincèrement content de cette idée quand elle lui dit qu'il aurait toujours une place à Gloria, avant de reprendre ensuite avec calme et réflexion. « Je suis messager pour le compte de l'empire Aldarien. Et cela nécessite donc que je voyage pas mal pour porter des messages à de grandes éminences du continent par exemple. Mais aussi que je repasse souvent par les grandes villes. » Précisa t-il bien quand à ce dernier point avant de conclure ensuite de bonne humeur.

« Mais ne pensons pas à cela, et continuons à profiter de cette visite, après tout nous avons encore du temps devant nous avant que je doive prendre congé pour un temps. Car le plus important c'est aussi de savoir profiter de l'instant présent quand on est amis. » Cela dit pour rassurer Eleonnora, et lui dire que de toute manière le futur serait plus tard, mais qu'en cet instant il était là et qu'il était donc temps d'en profiter pour passer un bon moment bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Lun 14 Nov 2016 - 22:27


Devant la mine déconfite de la jeune fille, son nouvel ami s'empressa de la rassurer en soulignant qu'il reviendrait sans aucun doutes dans de brefs délais. Mais cette dernière ne comptait pas en rester là, malgré le petit chagrin que provoquait ce départ aussi prompt et savait qu'un jour ou l'autre leurs chemins finiraient par se croiser à nouveau. D'ailleurs il parut heureux lorsqu'elle annonça ses projets de voyage à travers le continent, une future carrière qui allait certainement de paire avec le métier du vampire, qui lui aussi, avec son poste de messager, voyageait certainement à souhait. Un poste qui avait l'air de demander un grand nombre de responsabilité vu le sérieux avec lequel il amena en parla. Eleonnora ne doutait pas une seconde qu'il puisse remplir cette fonction avec brio.

Lewyn changea vite de sujet, mettant de côté cette histoire d'au revoir qui semblait bien triste à sa jeune amie. Il annonça plein de sagesse qu'il valait mieux profiter de l'instant présent Il la poussa donc gentiment à continuer la visite du merveilleux palais dont elle était si fière. Elle sourit à ses mots et décida de suivre ses sages conseils en prenant son, à l'avenir de profiter de ses moment aux côté de son ami autant qu'elle le pourrait.

« Bien sur, tu as tout à fait raison! Profitons du présent au lieu de rêver du futur, ce palais est aussi beau que dans n'importe quel rêve alors ne perdons plus de temps! »

Sur ce elle l'invita à le suivre à travers les longs couloirs bordés de fenêtres et drapés de tapisseries fines relatant quelques glorieux exploits des souverains antérieurs et des épopées légendaire de certains chevaliers épiques. Certes tout ces détails étaient sublimes, soulignés par l'utilisations de matières précieuse mais la demoiselle ne s'arrêtait pas vraiment sur ses histoires de batailles et victoires militaires. En effet elle ne prônait pas la violence, d'autant plus qu'elle était incapable de se défendre par elle même; Elle essayait de ne jamais avoir recours à la force, sachant qu'elle pouvait très bien résoudre les conflits à la force de ses neurones. C'était un des trait de caractère qu'elle partageait certainement avec son cher père. Elle se retourna vers son compagnon qui malgré son air chaleureux avait fait une démonstration de force remarquable, et d'un côté elle se demandait si cela n'était pas aussi dû à sa nature de vampire.
Elle fut interrompue dans ses pensées lorsqu'ils arrivent finalement devant la première des salles qui était prévue dans leur itinéraire.

« Voici la salle de réception, après vous mon cher. » Dit-elle avec un geste théâtral en désignant l'entrée de la salle.

Eleonnora, avec une galanterie théâtralisée laissa passer son compagnon devant le laissant admirer l'imposante pièce. Imposante, c'était le cas de le dire, car même la jeune dame ne put s'empêcher d'être impressionnée. Elle n'avait jamais eu l'occasion de la voir entièrement vide et cela renforçait cet l'effet spacieux de l'endroit où d'habitude se bousculait barons, duchesses et courtisans de tout bords. De plus, les lustres n'étant pas éclairés à une heure aussi tardive puis qu'aucune réception n'était donnée, la seule source de lumière était l'astre lunaire qui faisait miroiter les lustres et multiples dorures d'un effet quasiment féerique.

« J'ai décidé de commencer cette visite par cette salle, qui me tient à cœur au vu de sa splendeur grandiose. C'est vraiment ici que sont accueillit les ambassadeurs étrangers alors il faut que la salle soit à la hauteur de la grande Gloria. »

Elle parlait sur un ton bas, de peur que sa voie résonne dans le grand espace au vu des plafonds si hauts. Elle avança d'un pas bondissant vers le centre où se trouvent habituellement les danseurs, ivre de liberté dans un tel espace. Elle se sentait presque l'âme d'une chapardeuse, profanant le palais en plein milieu de la nuit.

« Qu'est ce que tu en penses? » S'exclama t-elle, maintenant au centre de la pièce.

L'écho de sa voix se rependit aux quatre coins de la salle, la faisant glousser comme une enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 17 Nov 2016 - 19:57

Il préférait la voir souriante en vérité car elle était assez attendrissante ainsi. De plus Lewyn préférait voir sourire ses amis que l'inverse, surtout quand cela venait de lui, après tout les amis étaient là aussi pour passer de bon moments ensemble, et s'entraider. De ce fait autant faire de son mieux pour rendre le reste de la visite du palais le plus agréable possible, que ce soit pour lui ou la jeune Eleonnora.

« C'est la bonne attitude. » Se contenta t-il de répondre complice à Eleonnora lorsque celle-ci approuva donc ses paroles. Par le dracos s'il avait eu une telle fille il aurait sans doute été assez fier d'elle en vérité, ou du moins content de l'avoir comme enfant. Son père devait avoir de la chance en tout cas se dit Lewyn. Et aussi son mari si elle s'en trouvait un un jour. Enfin en somme il ne pensait en cet instant que du bien de son amie, et souhaitait vraiment qu'elle soit heureuse, après tout la vie était faîte pour en profiter aussi d'une certaine manière, pour vivre libre, heureux, et aussi avec un but si possible !

Ils traversèrent ainsi à nouveau une partie du palais que Lewyn ne se priva pas de contempler avec une certaine fascination. Un endroit vraiment magnifique dans les faits, cela il ne cessait de le penser à chaque instant, se disant même qu'il devait être dommage à force de voir cela tout les jours que certaines trouve ce genre de spectacle peut-être un peu banal… Pour sa part en tout cas le vampire avait toute sa capacité de contemplation d'activé en cet instant. En imaginant notamment les innombrables artistes qui avaient dût contribué à concevoir tout ceci.

Se disant au final qu'il fallait pas être ne pas être un humain pour voir que la société humaine semblait tout de même une formidable invention pour les humains en eux-mêmes. Et ce palais une démonstration de la force des hommes quand ils s'unissaient dans un but commun… Si un vampire était fort seul dans les faits, les humains l'étaient quand ils étaient nombreux et unis derrière un même but. Une espèce qui dépendait des autres, mais qui en tirait aussi sa force.

« Vous me faîtes trop d'honneur très chère. » Dit néanmoins Lewyn en sortant de ses pensées lorsque son amie l'invita à pénetrer dans la salle de réception, amusé qu'il était par le côté comique de la chose. Et écoutant au passage avec une attention sincère les paroles de son amie, auxquelles il répondit.

« Ce que j'en pense ? Je pense que si j'étais duc demain, je serai tout à fait honorer d'être invité dans ce palais, et que je saurai apprécier à sa juste valeur la décoration artistique des lieux. Et je me dit d'ailleurs... » Pensa t-il amusé en avançant vers elle avant de s'incliner théâtralement, et de dire d'un air complice. « Me feriez-vous l'honneur d'une danse mon amie ? Il n'y a peut-être personne ici pour nous regarder faire, mais cela importe peu je pense. Ce serait un honneur pour moi en tout cas que de faire une petite valse avec vous. » Et il ne plaisantait pas en faisant cette proposition bien entendu.

Même si celle-ci était assez curieuse, enfin dans les faits Lewyn ne se priva donc pas d'inviter Eleonnora à danser avec lui en se disant que cela pourrait sans doute être amusant ! Après tout pourquoi se priver de s'amuser un peu quand cela n'était en rien dérangeant… Mais bon dans tout les cas il comprendrait si son amie préférait éviter que ce soit par gêne, ou par timidité, mais si jamais elle acceptait. Eh bien elle avait trouver avec lui un cavalier enthousiaste pour une petite danse… Sur ce Lewyn attendit donc patiemment, avec un sourire rassurant et aimable aux lèvres la réponse de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Dim 20 Nov 2016 - 17:10

Eleonnora fut bien heureuse de constater la mine radieuse qu'arborait son partenaire. Il semblait aussi ravit qu'elle de cette visite. Il abordait un grand sourire mélangé à un air admiratif, inspectant inlassablement les somptueux détails dont était composé le palais. La jeune fille eu un brun de nostalgie, n'était elle pas, elle aussi, les yeux brillants devant tant de merveilles quand elle était arrivée à la cours? Ces merveilles qui était désormais devenues des détails du quotidien, elle les redécouvrait en quelque sorte à travers les yeux écarquillés de son ami.

Lewyn parut amusé par l'attitude enjouée de la demoiselle et y répondit sur le même ton. Et, tandis qu'elle lui montrait l'immense salle dans toute sa splendeur, ce dernier commenta cette première visite. Sur ce, dans un mouvement élégant, il s'inclina vers la jeune fille. Perplexe un instant, elle pencha la tête sur côté avant de réaliser qu'il l'invitait à danser tel un courtisant. Les joues rosie par l'audace de son compagnon, un grand sourire se dessina sur son visage.

« Allons, tu es mon ami, tu es invité à la cours quand tu le souhaite et je peux t'assurer que tu n'as rien à envier à ces ducs et barons. » Elle s'arrêta un moment avant de répondre à la drôle de proposition que lui faisait son ami;« Quand à ta proposition...J'accepte mais à tes risques et périls! Je t'avoue ne pas être irrité par l'absence de public, bien au contraire; Disons que les pieds de mes partenaires finissent souvent endoloris... »

Une fois de plus, sa regrettable maladresse lui faisait du tort, cependant il était hors de question qu'elle rate une occasion de s'amuser ce soir! Elle ferai de son mieux pour mettre en application les leçons de danse que son père lui avait payé pendant plusieurs années de suite. Eleonnora avança donc vers le vampire la tête haute, prête à le relever le défi. Et dans un geste hésitant, et les joues rosies, elle s'accrocha au bras qu'il lui tendait avec galanterie avant de s’arrêter. Quelque chose clochait...

« Il manque de la musique! »

Elle ne laissa pas le temps à son partenaire de répliquer car une idée traversait déjà son esprit dans un éclair de lucidité. Avec un petit sourire elle passa sa mains autour des épaules de son partenaire incitant ce dernier à faire de même et commença à fredonner un petit air de valse qui se faisait populaire dans les réceptions ses derniers temps. D'un pas léger elle se lança sur son propre rythme entraînant Lewyn avec elle à évoluer sur la piste de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mer 23 Nov 2016 - 19:31

Il fut amusé par la teinte écarlate que prit les joues de son ami, et par le sourire arboré par cette dernière, devinant déjà d'avance la réponse de son amie, qui n'en fut néanmoins pas moins plaisante à entendre. Il sourit même assez amusé quand elle lui fit part d'une certaine maladresse qu'elle avait quand elle devait danser.

« Oh ne vous inquiétez pas mon amie, les vampires ont des pieds assez solides après tout. » Et pour le coup si elle disait vrai il ne serait en effet pas mécontent d'être doté d'une grande résistance par sa nature de vampire. D'ailleurs il ajouta d'un air taquin. « Je vous avouerai que si pour ma part je n'écrase pas souvent les pieds de mes partenaires, il reste que je ne suis pas vraiment un grand danseur pour le moment, mais je tâcherai bien entendu de faire honneur à la dame raffinée que vous êtes. » Ce serait la moindre des choses après tout.

Et il accepta donc avec une joie sereine le fait qu'elle lui prenne le bras, et fut à nouveau amusée par une remarque de son amie. Une remarque qui ne manquait dans les faits pas de justesse, car il n'y avait pas vraiment de musique ! Et de toute manière il n'eut pas le temps de répondre à sa jeune amie que cette dernière commença à fredonner un petit air de valse. Et qu'ils commencèrent à danser, pour sa part Lewyn suivant le rythme de sa partenaire.

Et se sentant assez inspiré sur l'instant Lewyn pour sa part commença à chanter alors qu'ils dansaient. Fredonnant une chanson qu'il avait déjà entendu par le passé, une seule et unique fois il y a très longtemps. Une chanson très belle qu'une Lyséenne avait chantée devant lui un jour et qu'il n'avait jamais oublié depuis. Et c'est cette chanson qu'il chanta alors qu'il dansa avec son amie.

« Tu représentes la marée 
Destinée à chercher la vie, hors de portée
Mais l'océan est changeant, comme coule le temps, 
Saisis donc ton destin.

Dans la lumière, une main t'atteint 
Un double tranchant coupe ton coeur en deux
Ta rêverie t'as quittée, accepte ta destinée

Chante avec moi la chanson de droits et d'amour
La lumière se diffuse dans le ciel autour
L'aube déchire les ténèbres, blanche clarté
Perdue dans mes pensées.

Tu représentes la marée
Destinées à chercher la vie, hors de portée
Mais l'océan est changeant, comme coule le temps, 
Saisis donc ton destin.

Accepte l'ombre sommeillant en toi
Un regard sur le trône abandonné
Un héritage de mensonges, un costume familier

Chante avec moi la chanson de la destinée
Les pilliers se fissurent sous leur poids
La nuit remplace la lumière, sans aucun choix 
Perdue dans mes pensées.

La voie que tu suis, appartient au destin, tu n'y peux rien
Toutes tes joies et malheurs viendront telle la marée, laisse aller

La vie n'est pas faite que de bonheur ou de malheur,
En rose se transformera, l'épine qui s'est logée, dans ton coeur 


Un coeur peiné s'enfonce dans le sol
Le voile tombe au loin sans causer de bruit
Ni vrai ni faux, jour ou nuit
Pour la paix tu agis

Chante avec moi la chanson du sanglant silence
La pluie ne peut laver cette décadence
Dans mon coeur habite une folle fierté 
Peut-on m'entendre pleurer ?

Tu représente la marée
Destinée à chercher la vie, hors de portée
Mais l'océan est changeant, comme coule le temps, 
Saisis donc ton destin.  »





[Hrp : https://www.youtube.com/watch?v=bctX959gnR4&index=255&list=PLE40EDA92DCF2C042 C'est la traduction de cette chanson en français :3 . Je te donne aussi le lien pour te donner une idée de la voix de Lewyn o/ . ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Dim 27 Nov 2016 - 23:06


Eleonnora qui était enchantée par cette proposition soudaine remarqua que son ami semblait tout à fait amusé par la situation. Quelque peu embarrassée, elle s'était tout de même jetée à l'eau en acceptant, ce qui n'était pas habituel chez elle car elle était consciente de sa maladresse naturelle et ne voulait pas se faire humilier publiquement. Cependant elle ne pouvait pas refuser l'invitation d'un jeune homme aussi charmant, n'est ce pas? De plus, le fait qu'il la désigna comme une dame raffinée avait gonflé d'orgueil, lui donnant le courage de se lancer sur la piste.

Les deux compagnons évoluaient au centre de la salle, certes peu adroitement, mais aucun public n'était là pour les juger. Un grand sourire aux lèvres et les joues empourprées par le bonheur, la jeune fille fredonnait doucement un air de valse qui guidaient lentement leurs pas au centre de la piste, lorsqu'une voix claire s'éleva dans la pièce. C'était Lewyn. Inspiré par l'instant le vampire entonnait une chanson qui lui était inconnue. Prise au dépourvu, la demoiselle stoppa net son propre chant, fixant son ami avec étonnement. Au fur et à mesure son ton s’amplifiait, comme son souffle qui se faisait plus puissant, il se faisait emporter par sa propre harmonie. Entraînée avec lui sur la mélodie, sa partenaire ferma les yeux pour mieux apprécier l'air qui emplissait maintenant la salle. Un sentiment de liberté s'empara de l'âme de la jeune fille qui virevoltait au son de cet orchestre invisible. Dans ce lieux rien qu'à eux, elle se sentait capable de s'envoler.

Cependant sa gaucherie la ramena vite à la réalité. Trébuchant légèrement, s’emmêlant les pieds et faisant un pas de travers, elle heurta malencontreusement le pied du jeune homme. Elle manqua de s'affaler et se reteint au bras de ce dernier priant pour ne pas l’entraîner dans sa chute. Fort heureusement il était robuste tandis qu'elle était aussi légère qu'une plume.
Bien que non, pas "fort heureusement"! Elle avait réussi à éteindre la voix de son ami et brisé cette magie! Elle releva les yeux avec une mine désolée.

« Excuse moi...Je me suis laissée emporter... »

Elle se mordilla la lèvre d'un air coupable; Elle aurait volontiers écouté la voix du vampire plus longtemps.

« D'ailleurs, ce que je viens de découvrir m'enchante: Tu as une voix magnifique Lewyn! Quelle était cette chanson? Je ne l'avais jamais entendue auparavant...Peut-être un chant que tu as entendu lors d'un tes nombreux voyages? »

Attendant sa réponse avec une expression un peu plus complaisante, elle ne pu s’empêcher de jeter un regard aux grandes baies vitrées qui longeaient le mur. La lune projetait une lumière diaphane, les surplombant du haut de son dôme céleste; Quelle heure était-il? auraient-ils le temps de faire leur petit tour du palais avant que le jour n'arrive? Telle cendrillon redoutant les aiguilles de minuit, Eleonnora priait pour que le soleil fasse exception et se lève plus tard, rien qu'aujourd'hui.
Même si elle souhaitait profiter un maximum du temps qui lui était donné, elle n'avait pas d'autre choix, que de se presser. Elle prit la main de celui ci l'invitant gentiment à se diriger vers la sortie.

« Où allons nous maintenant?»




"Rêve de gloire, d'argent et tout ce qui va avec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mar 29 Nov 2016 - 17:21

Il était assez content de voir que la danse plaisait à son ami, après tout ils faisaient cela pour s'amuser et non pour se prendre la tête. Quand au chant qu'émit Lewyn, il l'émit en étant assez inspiré sur l'instant, le vampire avait une voix assez belle en effet. Peut-être aussi car il avait passé une bonne partie de sa non vie à travailler cette dernière pour qu'elle soit assez mélodieuse. Bon il n'y avait rien d'exceptionnel là-dedans, mais si ce chant ravissait Eleonnora Lewyn en serait tout à fait heureux.

Et cela ne fut interrompu en vérité que par une maladresse de son amie qui trébucha tout à coup, et s'emmêla les pieds en marchand sur celui de Lewyn. Qui ressentit une légère douleur, mais qui tâcha d'ignorer cela pour rattraper son amie qui avait manquer de tomber. Évitant ainsi à cette dernière une chute possiblement douloureuse…

« Ce n'est pas grave… Si tu le désire je chanterai pour toi à nouveau à un autre moment. » Répondit-il d'un air amical quand Eleonnora s'excusa pour cela, non ce n'était pas grave en effet. Tout le monde a ses petits moments de maladresses après tout pensa t-il avec sincérité.

« Je ne connais pas le nom de cette chanson mon amie. » Dit-il ensuite un peu mélancolique de ce fait à la question d'Eleonnora, avant de reprendre néanmoins assez joyeux. « Mais en effet je l'ai entendue lors de l'un des mes voyages, et je suis heureux de savoir que tu l'a apprécier. » Cela dit en toute modestie, après tout Viladric ne se pensait pas particulièrement doué, même quand il l'était probablement. Il préférait rester modeste, et ne pas prendre la grosse tête en tout temps au final…

Et il suivit sinon docilement son amie lorsque cette dernière le prit par le bras pour l'emmener vers la sortie, tout en ajoutant d'un air complice.

« Nous pourrions je pense nous rendre aux jardins du palais ? Après tout cela doit être un lieu paisible, et de plus cela contrastera avec l'ensemble architecturale splendide que nous avons visités jusque là. » Il regarda si cette idée plaisait à Eleonnora, puis s'approcha doucement d'elle, et dit calmement.

« Dites mon amie j'aimerai faire quelque chose à vrai dire, mais j'aimerai pour cela vous faire la surprise… Si vous n'avez rien contre bien entendu, du coup accepteriez vous de fermer les yeux quelques secondes ? » Cela dit avec une certaine gentillesse, et douceur, et une légère pointe de malice dans la voix comme pour susciter une certaine curiosité de la part de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 1 Déc 2016 - 22:04

Eleonnora fut soulagée de constater que son ami n'éprouvait aucune rancune après la petite maladresse dont elle avait pu faire preuve. De toute façon elle l'avait bien prévenu. Elle espéra tout de même ne pas l'avoir blessé ou fait éprouvé une quelconque douleur lors de ce moment d’intention. Enfin peu importe, il n'avait pas l'air de s'en sentir mal. Au contraire il sa visage affichait une expression heureuse quand elle le complimenta sur sa voix. Il répondit avec la modestie qui lui était habituelle. En y réfléchissant bien, il étrange qu'un homme aussi beau, gentil, attentionné, doué, fort et elle en passe, soit aussi modeste! Cela dépassait la demoiselle. A sa place elle aurait fait profit de ces dons pour resplendir en société! Ils ne vivaient apparemment pas dans le même monde.

C'était bien une chose de plus qui le rendait intéressant et elle une raison de plus pour en faire un ami précieux. Avec un sourire il l'avait suivit vers la sortie en proposant d'aller se promener cette fois ci dans les jardins du palais. Les soirées se faisaient en effet douces comme l'été battait son plein, de plus, comme l'avait énoncé le vampire, le paysage architectural serrait bien différent de quoi diversifier un peu cette visite. Peut-être était il le type de personne à préférer l'élément naturel plutôt que les salons et leurs innombrables dorures. Cela n'étonnerait pas Eleonnora de la part d'un voyageur qui paraissait si authentique.

« C'est là une très bonne idée. Les jardins sont un endroit très agréable, en effet. Et rien de plus beau que la nature dans toute sa splendeur, n'est ce pas? Malgré le fait que l'homme y ai opéré quelques agencement ici...cela ne rends pas le tout laids, bien au contraire! »

Elle répondit avec un sourire enthousiaste à cette proposition. Elle même aimait se promener dans les parcs du palais, souvent seule pour se perdre dans le labyrinthe de verdure autant que dans le méandre de ses pensés. Mais y faire un tour avec un ami et de nuit paraissait beaucoup plus excitant.
Lewyn s’arrêta un moment, un air malicieux sur le visage. La jeune fille s'empourpra. Le jeune homme venait de lui faire une requête des plus mystérieuses et l'esprit de son amie s'était fait submerger par un véritable tsunami de suppositions plus folles les unes que les autres. Fermer les yeux...? Par tout les esprits, qu'allait il faire pendant qu'elle baisserait volontairement sa garde? Un bai-bais...Elle secoua légèrement la tête pour effacer ses idées incongrues Pfff, mais où allait-elle chercher tout ça?
Voyant qu'elle mettait du temps à répondre à son partenaire qui abordait toujours ce sourire malicieux, elle répondit en haussant un sourcil dubitatif, essayant de cacher de son mieux son désarroi.

« Tu sais que je suis bien trop curieuse pour refuser...»

Et, face au vampire, elle abaissa ses paupières avec lenteur. C'était en quelque sorte un signe de confiance dont elle faisait la démonstration. Peu importe ce qu'il tenterait, elle ne le pensait pas capable d'un geste déplacé ou bien d'atrocité; Et tout cela en dépit de sa sombre nature? Ne préféraient ils pas croquer de jeunes femmes au clair de lune? Un frisson parcourra la demoiselle. Non, elle ne pouvait pas se résoudre à ranger son ami parmi ses dangereux prédateurs! Elle devait faire abstraction de cette pensée qui la hantait, arrêter de penser, juste attendre qu'il ne bouge autour d'elle, qu'il fasse...quoi?




"Rêve de gloire, d'argent et tout ce qui va avec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Dim 4 Déc 2016 - 12:46

Lewyn hocha doucement la tête aux paroles de son amie quand celle-ci dit qu'il n'y avait rien de plus beau que la nature dans toute sa splendeur, même si pour sa part Lewyn pensait que c'était un type de beauté différent dans les faits, après tout à quoi bon comparer la nature avec des œuvres architecturales ? La nature était plus chaotique, plus vivante là où les constructions étaient ordonnées d'une certaine manières et conçues dans un but précis.

« J'ai bien envie de voir dans ce cas-là à quel point les agencements faits par l'homme ont rendus les jardins plus beau. » Dit-il donc amusé, et surtout enthousiaste. Son amie ayant décidément un ton pour donner envie de visiter les lieux qu'elle décrivait, ou du moins pour bien illustrer les choses. Mais au fond cela ne l'étonnait pas que ce talent d'Eleonnora pour d'une certaine manière convaincre ses interlocuteurs. Cette jeune femme était après tout charmante, et intelligente à sa manière, et c'était une qualité qu'il appréciait déjà beaucoup chez elle.

De plus pour sa part il aimait aussi d'une certaine façon se promener seul ou bien accompagné dans la nature. Après tout c'était ainsi que l'on pouvait au mieux profiter de la beauté de cette dernière, le vampire avait un certain goût pour la poésie de plus. Chose qui n'était malheureusement pas commune à tout les vampires, mais qu'il tentait pour sa part de cultiver avec un certain enthousiasme.

Et à vrai dire il ne put que s'amuser intérieurement de voir sa jeune amie s'empourprer à sa petite proposition, comme si le vampire avait sous-entendu quelque chose en vérité. Ce qui était peut-être le cas, ou peut-être pas. Cela elle le saurait bien assez vite, en vérité Lewyn s'amusa de l'idée qu'elle devait peut-être s'imaginer des choses et il sourit donc de façon malicieuse. Lui aussi pouvait être joueur après tout quand il s'y mettait…

« Je n'en attendais pas moins de toi très cher. » Ajouta t-il taquin quand elle dit qu'elle était bien trop curieuse pour refuser. Eh bien soit ! Il n'y avait qu'à attendre d'une certaine manière qu'elle ferme les yeux si elle était aussi curieuse, et quand ce fut fait il fit donc ce qu'il désirait faire…

Si elle s’imaginait qu'il avait désiré l'embrasser elle avait eu faux en vérité, mais pas tant que ça d'une certaine manière. Car Lewyn décida en effet de s'approcher d'elle, mais il ne mit pas ses lèvres au contact de celle de son amie. Non il se baissa juste un peu, prit cette dernière dans ses bras, et l'étreignit amicalement et avec douceur. Geste qu'il aurait eu du mal à exécuter si elle ne lui avait pas fait confiance car il supposait que ce genre de choses ne devaient pas forcément courante au sein de l'aristocratie. Il la serra donc contre lui tout à fait amicalement mais avec une certaine affection, un contact auquel elle ne devait peut-être pas être habitué et c'est pour cela qu'il lui avait demandé de fermer les yeux.

« Tu t'attendais à cela ? » Demanda t-il au passage un peu taquin alors qu'il la traitait un peu ainsi comme une sorte de petite sœur. Pour sa part en tout cas il semblait beaucoup s'en amuser d'une certaine manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mer 7 Déc 2016 - 0:39

Même si la vision de la jeune fille était désormais entravée elle sentait l'air malicieux de Lewyn s'amusant certainement de la réaction surprise de son amie. Cette dernière se sentait un peu honteuse de ses idées et n'avait pas vraiment l'habitude qu'on joue ainsi avec elle, c'était plutôt le contraire en cas normal. Cependant elle trépignait d'impatience, toujours aussi curieuse...que pouvait-il bien lui réserver?

Eleonnora n'eu ,en vérité, pas le temps de conclure ses hypothèses lorsque les bras solides du vampire l'attirèrent contre son torse en une affectueuse embrassade. Paniquée par cette soudaine marque d'affection la demoiselle ouvrit ses yeux pour se retrouver serrée au creux des bras de son ami. Cela n'arrangea rien à la rougeur de ses joues mais malgré son léger affolement elle n'osa pas le repousser ni même essayer de se dégager. Étrangement, elle ressentait un confort qu'elle n'avait pas pu apprécier depuis...depuis combien de temps? depuis combien de temps ne l'avait on pas enlacé de la sorte? Depuis combien de temps ne s'était elle pas abandonnée dans les bras d'un être de confiance? Elle ne s'en souvenait même pas...Ce n'était certainement pas son père qui pourrait faire preuve d'une telle tendresse, ses frères et soeur étaient partis et sa mère...aussi. Inexorablement de vieux souvenirs resurgirent. Et tandis que son compagnon s'amusait à la taquiner, la jeune fille refoulait les larmes qui venaient mouiller ses yeux. C'était ridicule.

En effet, elle ne s'attendais pas du tout à ce genre de contact physique. Elle y était si peu habituée. En contraste avec le fait que le vampire ne dégageait aucune chaleur, Eleonnora sentait son cœur se réchauffer.
De peur que sa voix ne trahisse son état elle enfouit son visage dans le cou de son compagnon pour toute réponse. Elle ne voulait pas effacer le sourire qu'il abordait. Après tout c'était des larmes de joie qui continuaient leur course sur ses joues. Ainsi comme un ami, un frère qu'on pouvait câliner elle lui rendit son étreinte, se laissant aller à la mélancolie.

" Je ne suis pas au bout de mes surprises avec toi. " finit-elle par dire avec un petit rire, une fois calmée.

Elle finit par se détacher de lui après avoir, au préalable, essuyé sa figure pour paraître présentable. Elle lui offrit un grand sourire en signe de remerciement. Elle ne savait pas vraiment comment ni pourquoi mais cette étreinte lui avait fait un bien fou.

" Dans tout les cas...merci."

Elle se retourna, un peu gênée de s'être exposé ainsi, de s'être mise à nu devant son nouvel ami. Avec un humble geste de la tête elle l'invita à le suivre vers leur nouvelle destination.




"Rêve de gloire, d'argent et tout ce qui va avec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Sam 10 Déc 2016 - 15:52

A vrai dire Lewyn appréciait déjà beaucoup son amie qu'il trouvait assez amusante d'une certaine manière. Après tout Eleonnora était une jeune humaine tout aussi énergétique que là plupart des jeunes humains tout en étant tout à fait unique à sa manière. Et le vampire trouvait donc sa compagnie assez rafraîchissante, surtout pour lui qui se comportait souvent de manière assez juvénile.

Et à vrai dire il trouva assez amusant et surtout agréable l'idée de l'étreindre ainsi, certes ce n'était pas commun mais il avait l'impression que cela lui ferait du bien. Après tout elle semblait d'une certaine manière manquer de ce genre de choses pensa t-il, en tout cas c'est l'impression qu'elle lui avait donnée, notamment en semblant si peiné de son départ prochaine… D'une certaine manière ce témoignage d'affection était donc une solution pour témoigner son amitié, et dire qu'il ne l'oublierait pas.

Et à vrai dire il fut un peu attendrit par la teinte rouge que prirent les joues de la jeune femme, elle était vraiment mignonne quand elle faisait cela. A la façon d'une enfant encore innocente d'une certaine manière, et pour tout avouer Viladric aimait bien ce genre de choses car cela démontrait bien que certains n'avaient pas été marqués par des événements horribles… Oui il souhaitait un monde où les jeunes femmes comme elles pourraient grandir de manière heureuses sans devoir être confronté à des tragédies…

Et à vrai dire il prit les larmes qui avaient faillit couler des yeux de son amie comme des larmes de joie… Et ce dernier se contenta donc de rester silencieux quelques instants en fermant les yeux alors qu'elle enfouissait son visage dans son coup. Profitant un peu dans l'instant présent en se disant que ce n'était pas désagréable de ressentir un peu de chaleur alors que lui était si froid… Il n'était pas forcément habitué après tout en tant que vampire à beaucoup d'amitié, ou de gentillesse de la part des autres. Ainsi il fut assez sensible à la joie de sa jeune amie à laquelle il répondit d'un air taquin.

« Avoue que ce ne sont jusque là que rarement es mauvaises surprises. » Ce alors qu'il lui témoignait un clin d’œil, et un regard assez complice. Avant de la laisser ensuite se détacher de lui si elle le désirait, après tout il ne voulait pas non plus être envahissant. Et il se contenta ensuite de rendre à Eleonnora le sourire de cette dernière avant de répondre ensuite d'un ton toujours aussi amical.

« De rien, cela me faisait plaisir. » Avant de reprendre ensuite d'un ton léger et complice alors qu'elle se retournait un peu gêné, comme pour passer à autre chose dans l'optique de ne pas continuer à le gêner trop longtemps à ce sujet.

« Bon maintenant nous n'avons qu'à aller contempler ce magnifique jardin ! Je vous laisse donc me guider gente dame... » Surtout qu'ils étaient bientôt arrivés, et que Lewyn ne cachait pas sa légère hâte au sujet de ce jardin, après tout ce devait être un lieu magnifique ! Enfin en somme il laissa son amie mener la danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Lun 19 Déc 2016 - 21:36

Lewyn se montra plutôt complice, témoignant d'un sensible compréhension envers la jeune fille. Cela la réconforta sur la gêne qu'elle aurait pu ressentir. Il l'invita de même à continuer leur visite vers les jardins. Tel un enfant le vampire ne semblait pas cacher sa hâte à ce sujet ce qui amusa Eleonnora. Elle prit donc la tête de la marche pour le guider à travers les couloirs du palais.

Finalement le chemin ne fut pas si long car comme le nobles appréciant les balades nocturnes après ou lors d'une petite réception dans l'optique de s'éloigner du monde et de se créer de l'intimité, l'accès au jardin avait donc été construite proche de la grande salle. On se retrouvait, directement après avoir ouvert la porte qui y menait, dans un océan de verdure. On aurait pu penser qu'avec une telle abondance de variétés de plantes, un jardin ne pouvait que ressembler à une jungle hostile et infranchissable mais grâce au génie des meilleurs jardiniers et botanistes de l'empire elles s'arrangeaient entre elles en un parcours harmonieux. Les chemins tantôt pavés tantôt recouverts de gravillons étaient délimités par d'imposantes et délicates palissades végétales qui se rejoignaient de temps en temps pour former un toit végétal au dessus de leurs têtes.

A la vue d'une telle beauté, le demoiselle oublia tout ses petits embarras et remplit ses poumons de l'air frai teinté par les effluves de parfum floraux. La jeune femme ramena sa cape sur ses épaules avec un petit frissonnement car malgré la chaleur de ces journées estivales les nuits se faisaient fraîches. Elle fit quelques pas de plus pour se retrouver dans un endroit un peu plus dégagé. Effectivement, à quelques mètres se trouvait un balcon surplombant le reste des jardins, ou ce qu'on pouvait en voir puisqu'ils étaient en effet très étendus. Avec un magnifique sourire elle désigna la vue en espérant que ça lui plaise. Mais elle n'en doutait pas une seconde.

"Tadaaam! Voici les magnifiques jardins du palais royal! Même les elfes ne sauraient rivaliser avec autant d'ingéniosité."

Bon, c'était un exagéré mais elle était fière de ces jardins donc autant en profiter pour en vanter les mérites. Elle cueillit délicatement une belle rose en faisant bien attention de ne pas se piquer, et en huma le parfum avant de la tendre à son ami.

"Tiens, ce n'est pas grand chose mais prends ça comme preuve de mon amitié. Je ne peux quand même pas te laisser partir sans que tu emporte toi aussi en souvenir de ma part."

Bien sur elle faisait allusion à cette embrassade qui resterait surement gravée dans sa mémoire au moins jusqu'à son retour. elle se serait sentie mal de ne rien lui offrir alors qu'il lui avait donné autant d'affection. Elle n'avait pas l'habitude des pauvres présents comme celui ci mais à l'instant, il lui parut qu'un bouton de rose était bien plus beau que n'importe que bijou qu'elle aurait pu lui offrir.




"Rêve de gloire, d'argent et tout ce qui va avec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Mar 20 Déc 2016 - 14:24

Lewyn apprécia lui aussi grandement la jardin lorsqu'ils entrèrent dans ce dernier. Un bel endroit conçu avec grâce, et beauté. Bon cela n'avait rien de la pureté originelle de la nature, mais les arrangements faits par l'homme pour mettre en valeur tout ceci étaient tout à fait splendide. Viladric comprenait parfaitement pour le coup la raison pour laquelle les nobles vivant dans le palais devaient souvent venir se promener ici. Et le pire étant qu'il ne doutait pas qu'on puisse trouver bien d'autres choses dans ce jardin, par exemple il avait entendu parler d'un labyrinthe végétal qui contiendrait soit disant quelques citronniers… Une curiosité parmi tant d'autres en un lieu qui semblait dans les faits assez enchanteurs.

Et sinon la vue qu'offrait le balcon où ils se tenaient tout deux était tout simplement splendide, d'ici on pouvait aisément contempler après tout l'immensité de ce jardin. Et aussi profiter pour sentir les douces odeurs qui émanaient des fleurs innombrables qui se trouvaient en ces lieux. Des odeurs que Lewyn pouvait ressentir dans toutes leurs subtilités grâce à ses sens de vampires, au point même d'avoir du mal à les distinguer séparément tellement elles étaient nombreuses…

« Je dois avouer que ces jardins sont magnifiques ! Quand à ceux des elfes, disons qu'ils préfèrent des jardins assez différents de ceci. Donc je suppose qu'en effet on peut dire que dans vôtre style vous êtes imbattable. » Ajouta t-il ensuite amusé et sincère à l'égard d'Eleonnora. Et visiblement à la manière dont il le disait il devait avoir quelques connaissances au sujet du beau peuple, sans doute grâce à son esprit d'aventurier.

Mais sinon il sourit finement à son amie et tout à fait sincèrement quand cette dernière finit par lui tendre une rose qu'elle avait ramassé… Lewyn en profitant au passage pour lui ébouriffer légèrement les cheveux d'un air taquin tout en disant complice.

« Oh mais j'aurai déjà emporter un magnifique souvenir de vôtre part cher ami. Vôtre sourire qui est en soit un trésor inestimable. » Si elle ne rougissait pas à ces propos c'est qu'il ne savait pas vraiment pas à y faire. « Néanmoins je ne peux qu'avouer que cette rose est magnifique, et je vous promet que quand nous nous reverrons ce sera à moi bien entendu de vous offrir un souvenir de moi. » Cela dit d'un air amical. Après tout Lewyn ne plaisantait jamais en amitié, et de plus il était certains qu'un cadeau qui viendrait d'un autre royaume pourrait plaire à Eleonnora par exemple… Enfin sur ce il ajouta amusé.

« Sinon, j'avais entendu dire qu'il existait un labyrinthe végétal dans ce magnifique jardin que vous me montrez très chère. Seriez vous donc tentée à l'idée que nous allions explorer ce fameux labyrinthe ? Ne vous inquiétez pas, je suis certains que nous arriverons à ne pas nous perdre dedans. » Et das le pire des cas ce serait juste une légère gêne, qui pourrait même être un peu amusante… Lewyn se disant peut-être que ce serait même une jolie idée de farce, même s'il n'avait pas envie de faire peur à Eleonnora ainsi au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 29 Déc 2016 - 17:59

Lewyn répondit à l'offre de la jeune fille par une petit geste affectueux et, bien tenu de la remercier, rajouta une phrase bien plus affectueuse encore. Eleonnora ne pu s'empêcher de lui rendre un sourire éclatant en réponse, les joues rosies par l'audace de ces propos. Il était capable de faire bondir son cœur à chaque petite attention se dit-elle d'un air amusé. Sur ce il lui promit à son tour de lui faire un présent lui aussi lors de leurs retrouvailles. Elle en était d'autant plus ravie car, en plus de surement lui offrir un souvenir d'un de ses nombreux voyages, cela donnerai une raison de plus au messager de revenir la voir. Même si sa seule compagnie la rendait déjà heureuse. Quand à la demoiselle, elle méditerais sur la question, hors de question de négliger son ami; Elle comptait bien trouver le meilleur des présents d'ici là!

Finalement, le vampire mentionna le labyrinthe, qui en soit était la petite touche de fantaisie que s'étaient permit les rois. Evidemment qu'elle le connaissait, mais tous ses souvenirs étaient bien lointains et si elle s'en souvenait véritablement, elle était en permanence accompagnée. Elle se remémorait les nombreuses parties de cache-caches avec les autres enfants. Néanmoins elle eu une petite moue à l'idée de se retrouver en pleine nuit dans les sombres artères, sans vraiment être sure de retrouver son chemin...Pourtant elle ne voulait pas décevoir son acolyte! Surtout que cette idée avait l'air de tellement l'amuser. Et puis l'orgueilleuse demoiselle ne voulait pas paraître trop faible à ses yeux. Alors elle prit son courage à deux mains et accepta promptement la proposition de ce dernier.

« Fort bien! Allons-y, mais fais bien attention où tu marche, le labyrinthe est un peu vieux alors de grosses racines commencent à sortir du sol. »

Trop fière pour montrer son appréhension devant son ami, la jeune femme prit les devants. Après une dizaines de minutes à déambuler parmi les allées fleuries sans rencontrer un chats, le petit duo se retrouva nez à nez avec l'entrée massive du labyrinthe. Elle semblait plus sombre que dans ses souvenirs...elle déglutit. Mais ne se laissant pas effrayer elle commença, d'un pas décidé, à s’engouffrer dans les allées végétales.

« Le tout est de se retrouver au centre, si je me souviens bien...et d'en revenir ensuite. »

Adressant ses mots à son ami qui la talonnait, elle jetait des coup d’œils répétitifs de tout les côtés comme prise de paranoïa. On ne savait pas ce qu'on pouvait rencontrer par ici....Avait elle trop lu de romans au point de s'imaginer des scènes lugubres au sein d'un labyrinthe froid et sombre?




"Rêve de gloire, d'argent et tout ce qui va avec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Ven 30 Déc 2016 - 19:21

C'était officiel ! Lewyn adorait faire rougir son amie, cette dernière étant au fond si adorable quand ses lèvres rosissaient sous le coup de ses remarques non dénués d'une certaine affection amicale. En vérité il trouvait son petit côté demoiselle innocente assez attendrissant de même que sa petite taille. Même s'il devinait que ce n'était pas forcément quelque chose dont elle était fière. En vérité elle devait être doué à cause de cela pour attirer l’instinct protecteur de certains, pour sa part en tout cas il trouvait sa présence tout à fait rafraîchissante, et serait sans doute heureux de la revoir à l'avenir. De même que de la voir grandir à sa manière, et devenir une dame accomplie, Lewyn ne cachant pas au fond ce petit plaisir paternaliste qu'il avait de voir ses amis et amies humaines faire leurs vies à leurs manières et en profiter.

Un peu comme la fierté qu'aurait un père affectueux quand il voyait son enfant grandir et s'accomplir. En parlant de cela, d'ailleurs Lewyn ne manqua pas de sourire de façon amusée quand son amie lui dit de faire attention avec la labyrinthe.

« Je serai prudent ne vous inquiétez pas. » Il ne lui retourna pas le conseil car après tout il sentait qu'elle n'aimerait pas forcément qu'on la prenne pour une enfant, ou une gamine même s'il dirait cela probablement par pur souci de faire en sorte qu'elle ne soit pas blessée. Après il doutait vraiment qu'il y ait le moindre danger par ici, surtout qu'il était un vampire… Donc par essence parfaitement disposé à la protéger si nécessaire. Ainsi c'est avec un certain enthousiasme que le vampire apprécia le fait qu'il s'engouffre avec la labyrinthe avant de glisser à son amie malicieux.

« Dans le pire des cas, un ami m'a confier que pour sortir d'un labyrinthe si l'on est perdu il suffit de longer les murs qui séparent la labyrinthe du dehors. » Et puis de toute manière ce n'était qu'un jeu ! Pour sa part d'ailleurs il était parfaitement détendu et de bonne humeur.

D'ailleurs il approcha son amie, et dit à cette dernière d'un air parfaitement rassurant alors qu'il remarquait qu'elle jetait quand même pas mal de coups d’œils sur le côté. « Vous avez peur de quelque chose par hasard mon amie ? Ou êtes vous en trains de chercher ces fameux citronniers vous aussi ? » Cela dit de l'air du vampire qui pensait qu'il n'y avait aucun danger. Ce alors qu'ils arrivèrent enfin au centre de labyrinthe, et qu'il ne restait plus qu'à maintenant qu'à partir à la recherche la sortie ! « Désirez vous que nous nous séparions, ou préférez vous que nous restions ensemble ? » Lui demanda t-il donc d'un air joueur alors qu'ils allaient commencer à entreprendre la recherche de la sortie, après tout cela pouvait être autant amusant de chercher la sortie ensemble, que de faire une compétition entre-eux pour savoir lequel trouverait la sortie en premier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Sam 7 Jan 2017 - 0:59

Le vampire semblait assez confiant, en tout cas bien plus que la demoiselle. Et ce dernier lui affirma qu'il serait bien prudent. Elle était heureuse de ne pas avoir refusé sa proposition, il paraissait si excité à l'idée de se promener dans le labyrinthe qu'on pouvait presque lui trouver un petit côté enfantin. S'en était presque attendrissant même s'il devait faire au moins une tête de plus qu'elle...Pourtant son air joueur amusait beaucoup Eleonnora C'était un peu comme lorsqu'elle se retrouvait avec son frère à jouer des tours malicieux, tels les vieux complices qu'ils étaient il y a maintenant bien longtemps.

Cependant cela n'empêchait pas la jeune fille d'être sur ses gardes, qui sait ce qu'on pouvait trouver dans un lieu désert et mystérieux en pleine nuit? Lewyn dû sentir l'état anxieux de son amie car il l'approcha, sans mouvement brusque pour éviter qu'elle puisse sursauter de surprise, et lui demanda avec incompréhension ce qui pouvait bien causer ces coups d’œil méfiants aux alentours. Elle ne pouvait certainement pas lui avouer son angoisse! L'air de rien, elle lui répondit simplement;

« Des dangers? Pourquoi aurais je besoin de m'inquiéter alors que je suis accompagnée d'un vampire aussi fort?...C'est bien les citronniers que je cherchais...en effet. »

Ce fut néanmoins sans accroche qu'ils atteignirent le centre du labyrinthe qui était orné de ces fameux citronniers. Mais une fois qu'ils étaient arrivé à destination, le plus dur ne faisait que commencer! Effectivement, le but du labyrinthe était de retrouver son chemin dans le dédale végétal. C'est alors que son ami lui demanda en toute innocence s'ils devaient se séparer, sans aucun doute dans le but de rajouter du sel à leur petite escapade. Malgré son anxiété, Eleonnora avait un goût prononcé pour la compétition. Elle ne réfléchis donc pas à deux fois avant de répondre.

« Séparons nous! »

Et puis le vampire avait l'air aussi amusé qu'elle. Alors elle le regarda avec un sourire joueur avant de prendre la poudre d'escampette vers une des artères.

« Que le meilleur gagne! »

Elle se précipita telle une enfant à travers les longs couloirs bordés de verdure, mais le stress qui avait fait place à l’excitation revint sans tarder lorsqu'elle se rendit compte avec surprise qu'elle avait évidement emprunté le mauvais chemin. Dans sa précipitation elle s'était dirigée tout droit vers un cul de sac. Elle fit demi tour, tourna à droite et...ah, c'était ici aussi un mauvais chemin? Bon, et à gauche? Elle finit par se retrouver auprès des citronniers. Mais comment étais ce possible? Lewyn devait déjà être sorti, et peut-être s'inquiétait il? S'accrochant à sa volonté de fer la demoiselle refusa d'abandonner, après tout on finit bien par trouver la sortie à un moment donné! Elle s'engouffra à nouveau dans les sombres boyaux du dédale...




"Rêve de gloire, d'argent et tout ce qui va avec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Jeu 12 Jan 2017 - 15:33

« Oui pourquoi vous inquiéterez vous après tout ? Je suis là pour veiller sur vôtre sécurité, et faire aussi en sorte que l'on trouve ces citronniers en effet. » Lui glissa t-il donc avec un clin d’œil à ce sujet. Il se doutait dans les faits qu'elle n'était pas spécialement rassurée, mais se disait que ce serait sans doute gentil de sa part de faire comme si.

Et à vrai dire il se dit sérieusement qu'elle devait être davantage rassurée probablement si elle voulait qu'ils se séparent dans le but de retrouver la sortie du labyrinthe. Sauf si son esprit de compétition surpassait sa possible anxiété pensa t-il, dans tout les cas… Eh bien la volonté de son amie était reine en cet instant supposa t-il, alors il ne pouvait qu’acquiescer du coup, et déjà se préparer mentalement au petit jeu auquel il allait jouer avec elle…

« Comme vous voulez. » Se contenta donc de lui répondre le vampire de son plus beau sourire confiant. Se rendant compte qu'au final son amie s'était montrée plus hâtive que lui dans le fait de commencer le jeu, vu qu'elle avait déjà commencer la poudre d'escampette.

« Ou le plus chanceux ! » Lui répondit donc le vampire amusé alors qu'elle lui disait que le meilleur gagne, ce avant de chercher à son tour la sortie du coup… Et pour sa part disons qu'il devait sans doute avoir un bon sens de l'orientation car il finit par trouver la sortie après disons en peu de temps. en même temps il avait user de la bonne vieille tactique de longer un mur jusqu'à la sortie… Et étrangement d'ailleurs il ne vit pas son amie à la sortie. Il décida donc d'attendre un peu, puis quand il commença à se dire que ça faisait quand même pas mal de temps.

« Eleonnora ? Où êtes vous passer ? Eleonnora ? » Finit-il par demander à voix haute en attendant une réponse de cette dernière… Puis soupirant légèrement il finit à nouveau par s'engouffrer dans le labyrinthe, en se fiant cette fois-ci à son odorat de vampire pour la retrouver. Se disant qu'il aurait peut-être dû ne pas proposer qu'ils se séparent. Bon dans le pire des cas il n'arriverait rien de fâcheux à son amie de toute manière, juste que celle-ci était peut-être sujette à une certaine frayeur pour le coup. Frayeur qui ne durerait pas de toute manière, car Viladric était bien décidé à la retrouver le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Contrebandière

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Lun 16 Jan 2017 - 23:09

Les murs végétaux se ressemblaient tous et les impasses se succédaient. C'est une fois de plus que la demoiselle eu le malheur de comprendre que son sens de l’orientation était tout à fait catastrophique. Elle n'aurait pas du quitter Lewyn des yeux et pourquoi avait elle accepté ce challenge? Son orgueil la poussera à bout un jour...De plus cet endroit sombre et étriqué, composé de couloirs sans fin avait le don de la rendre anxieuse. Elle s’inquiétait d'autant plus que son ami allait sans aucun doute s’inquiéter ou même pire, il allait s'impatienter. Rien que d'y penser elle avait la boule au ventre. Elle ne voulait en aucun cas le décevoir. En effet, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas rencontré quelqu'un d'aussi compréhensif. Peut-être parce qu'elle fréquentait trop les égoïstes et perfides courtisans qui se faisaient en général passer pour ce qu'ils n'étaient pas. Elle avait eu la chance de rencontrer quelqu'un d'authentique et digne de confiance. Certes un vampire, mais elle avait aussi appris à ne pas juger un individu sur sa race.

Eleonnora entendit un drôle de bruit, croyant à son imagination elle continua sa marche. Cependant elle ne pu retenir un cri strident lorsqu'une main glacée se posa soudainement sur son épaule. Dans un sursaut de frayeur elle se dégagea vivement en faisant face à son assaillant qui n'était personne d'autre que...Lewyn Viladric!

"Mince alors! Qu'est ce que tu as pu me faire peur...Ne recommence plus jamais ça!"

Elle prit un air faussement fâché qu'elle ne tenu pas longtemps, trop soulagée d'avoir été secourue une seconde fois. Décidément ce vampire avait le chic pour la surprendre. Et tout ça était mauvais, très mauvais pour son pauvre petit cœur.

"Mhm...Je suppose que j'ai perdu?"

Avec un petit sourire désolé elle leva les yeux vers son ami, il avait du parcourir tout le labyrinthe pour la retrouver...




"Rêve de gloire, d'argent et tout ce qui va avec."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn) Sam 21 Jan 2017 - 18:50

Lewyn finit enfin par la retrouver après un certains temps, mais ne voulant pas trop la brusquer il posa doucement la mains sur l'épaule de la jeune humaine qui ne manqua pas de s'effrayer, mais aussi de constater rapidement que ce n'était rien d'autre que lui. Cette dernière ne manqua pas d'ailleurs de faussement se fâcher à son égard.

« La prochaine fois nous éviterons de nous séparer je suppose. » Se contenta t-il de répondre avec son petit sourire charmant. Avant de reprendre ensuite en la prenant amicalement et amusé dans ses bras.

« Ce n'était qu'un jeu de toute manière, ne vous en faîtes pas mon amie. » Lui dit-il avec ce petit sourire fin et bienveillant qu'il savait si bien adresser aux amis qui lui tenaient à cœurs. Et sur ce il ajouta ensuite en lui prenant doucement la mains pour qu'elle le suive. « Tâchons de sortir de ce labyrinthe si vous n'avez rien contre mon amie. Nous avons après tout encore un peu de temps à passer ensemble, et j'aimerai pouvoir en profiter. » l'air engageant avec lequel il le disait était dépourvu de toute impatience, ou amertume. Il vivait pleinement l'instant présent après tout, et il invitait son amie à faire de même. Il ajouta d'ailleurs au passage alors qu'il la menait vers la sortie.

« Alors, je suppose que ma performance était amusante n'est-ce pas ? On aurait dit celle du chevalier servant venant sauver la demoiselle en détresse. » Cela il le dit de son air taquin et amical, alors que l'éclat de la lune semblait d'une certaine manière le mettre en valeur. Comme si ça soulignait parfaitement sa beauté ténébreuse, et sur ce il conclut complice alors qu'ils arrivèrent enfin à la sortie. « Alors ? Que réserve dorénavant la dame Eleonnora Ostiz à l'humble vampire que je suis ? » Cela dit avec la modestie à la fois taquine et sincère qu'était la sienne.



[Hrp : Je te propose que l'on entame une conclusion ici, nous n'avons qu'à finir ce rp sur cette note après tout :3 . Hésite pas à me dire si cela te convient bien entendu, et j'irai m'occuper des demandes pour le rp o/.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn)

Revenir en haut Aller en bas

Une demoiselle en détresse? (Pv Lewyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Y aura-t-il quelqu'un pour aider une demoiselle en détresse? [Selim]
» Sauvetage d'une demoiselle en détresse. [Gabriel N. de la Reynie]
» Une demoiselle en détresse? Homme à la rescousse! [Pv Aureane]
» Demoiselle en détresse !! [x Viny]
» Demoiselle en détresse... En détresse à cause de qui ?! [privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-