Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Quand on se croit seul...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Quand on se croit seul... Dim 11 Sep 2016 - 12:36

26 juin de l'an VII

Artane bâillait à s'en décrocher la mâchoire. Le soleil était levé d'à peine quelques heures qu'il voulait déjà se rendormir dans les doux bras du sommeil. En même temps, là où il se trouvait invitait à se sentir bien et à l'aise. Il était étendu sur une berge agréable de sable de cette rivière qui descendait directement des montagnes, qu'on voyait trôner avec fierté vers l'horizon lointain. Elles offraient un magnifique panorama et imposait le calme et la sérénité. A cela rajoutez le doux murmure de cette même rivière qui chantonne agréablement à vos oreilles. Il y avait bien quelques oiseaux qui chantonnaient dans des petits bosquets éparses, mais cela ne brisait en rien le charme de ce lieu.

L'humain, les deux bras en croix sous sa tête, se redressa à peine pour jeter un coup d'oeil rapide à sa ligne. Il avait improvisé une canne à pêche, pour espérer attraper une truite ou deux pour le repas de ce midi. Après tout, s'il ne prenait rien, il n'en mourrait pas. C'était plus pour le plaisir de passer une journée à flâner qu'autre chose. Pour une fois qu'il s'en accordait une, loin des cités pullulantes d'activités et bondés de monde. Là c'était lui seul et le monde de la nature.

Son poney paissait non loin, broutant allègrement l'herbe verte gorgé de fraîcheur qui venait directement des montagnes. Bien qu'il était tenu par une corde fixée à un rocher, il ne paraissait nullement traumatisé de la situation, se contentant de manger. Artane ne tenait pas compte de sa présence également, trop content d'être là à flâner. Ah la paresse, que cela avait du bon des fois.

Il commença à somnoler, voir même de plonger dans le sommeil, quand sa ligne commença à trembloter. Une future prise venait-elle de mordre ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mer 19 Oct 2016 - 13:29


Il n'y avait rien d'étonnante de voir la jeune fille, errer sur les routes, vivant à présent une vie de voyage quand la vie auprès des elfes ne lui convenait plus, c'est donc le cœur léger qu'elle avait pris les routes en ce jour de soleil, sur les routes, il lui venait des chants de liberté.

Puis dans son errance, elle entendit le doux son d'un cours d'eau, s'y dirigeant d'un pas décidé vers la source du bruit, les pans de tissus légers de sa tenue suivant ses mouvements, et ses multiples bijoux tintant au rythme de ses pas, juste un peu plus fort à gauche comme elle boitait, chantonnant l'air de sa chanson.

Sinestra entendit le souffle d'un cheval, finissant par arriver à la rivière, remarquant assez rapidement l'équidé et son propriétaire, qui semblant dormir, se faisant toute petite, pour ne pas le déranger, s'installant sur une pierre, les pieds dans l'eau, une bénédiction après avoir marché autant de temps pieds nus dans la poussière des chemins, allant même jusqu'à lâcher un petit soupir de satisfaction.

Elle prenait bien soin d'observer l'homme, tout en peignant rapidement ses cheveux avec ses mains, ne se sentant pas spécialement menacé, profitant un peu du silence qui régnait, fermant les yeux pour mieux réfléchir, prenant une grande inspiration, cherchant ce que lui inspirait cet endroit, calme, tranquillité, le bruit de l'eau.

La demoiselle avait appris à préférer sa liberté à la vie de richesse et de luxe qu'elle avait vécu auparavant, tout était bien plus simple à présent, elle avait envie de traverser le continent, elle pouvait le faire sans demander l'autorisation, elle pouvait rire, danser, chanter quand elle le voulait sans que ça ne soit pas convenable. Une aspiration au bonheur, là tout ce qu'elle désirait.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Jeu 20 Oct 2016 - 14:36

Le poney se fichait royalement de la venue de cette jeune bipède. Il avait pourtant dresser une oreille dans sa direction, tout en continuant de brouter avec détermination gourmande l'herbe présente toute autour de lui. bah une humaine qui passait, rien de bien dangereux de toute façon.

Artane lui avait fini par s'endormir, totalement bercé par le rythme doux et régulier de l'eau qui s'écoulait. Son bouchon de fortune commençait pourtant à clapoter. Un peu plus même. Mais ce fut un autre clapotis qui finit par le faire remonter à la surface de la conscience. Il ouvrit un oeil pensant à une prise poissonneuse et quelle ne fut pas sa surprise de voir une silhouette assise non loin de lui. Il se redressa avec l'aide de ses coudes et l'observa. Elle s'occupait de peigner ses longues cheveux noir de jais.

Il lorgna en même temps son bouchon qui faisait des sauts ici et là. Diantre ! Il avait une prise. Tant pis pour la belle dame, mais le repas importait plus aujourd'hui. Il attrapa sa canne à pêche et commença à tirer. Et la corde se tendit au point d'en trembler à s'en rompre. Ouh la belle grosse pièce qu'il avait du ferrer ! Il tendit un bref instant son regard vers la donzelle, se demandant si elle l'observait ou pas. Soudain la canne à pêcher lui échappa des mains.

''Hé ! Hors de question que tu te sauves toi ! ''

Il bondit en avant, rattrapant la canne emportée par la prise, se retrouvant à moitié immergé. Et lui qui n'aimait pas l'eau... Et le hasard une fois encore frappa comme pour se plaire à voir la suite.

Le poisson devait être bien gros pour réussir à traîner l'humain dans son sillage et en se débattant contre le hameçon qui lui meurtrissait la mâchoire, il bondit hors de l'eau, toujours traînant son pêcheur et se retrouva sur les genoux de la donzelle, avant de s'en retourner dans l'eau d'un coup puissant de nageoire caudale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Ven 21 Oct 2016 - 10:50

Sinestra s'autorisait néanmoins à hausser le sourcil en observant l'homme, en oubliant presque de cligner des yeux pour le coup, puis ce qu'il devait arriver arriva.

Et la voilà qui ne pouvait s'empêcher de lâcher un éclat de rire franc en voyant l'homme se faire traîner à plat ventre dans la rivière. Ayant parfois des réactions dignes d'une enfant, il n'y avait néanmoins aucune méchanceté derrière son rire.

Puis elle se retrouvait avec la prise de l'homme sur les genoux, juste le temps d'une seconde puis cette dernière retourna à l'eau et ça la faisait encore plus rire, même si à présent, elle n'était plus aussi sèche que ce qu'elle aurait aimé.

Néanmoins, elle se levait pour aider le malheureux à se tirer de l'eau, pensant qu'un peu d'aide ne lui ferait pas plus de mal à l’ego et à sa dignité nouvellement perdue. Oui, cela devrait lui faire bien. Et aussi histoire de lui montrer qu'elle n'était pas une garce qui avait la moquerie facile et ce même si ça avait été très drôle.

- Eh bien, c'est un curieux spectacle que vous m'offrez, Ser. Vous n'êtes pas blessé au moins ? Elle tâchait de se retenir de pouffer à nouveau, le gratifiant d'un sourire pour son effort de guerre malgré qu'il ne soit pas parvenu à dompter cette bête sauvage.

Sinestra avait une voix encore dans l'enfance, douce et mélodieuse, bien évidemment, elle ne jugeait pas l'homme, juste que la situation avait été plutôt, surprenante.. Disons.

Elle avait eu raison de penser que c'était un beau jour pour errer par les chemins, au moins cet homme dont elle ignorait l'identité avait égailler un peu sa journée en solitaire.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Sam 22 Oct 2016 - 11:50

Et forcément le poisson s'enfonça dans l'eau et emportant avec lui hameçon ligne et canne à pêche. Artane clignait des yeux devant cette situation certes cocasse et qui faisait rire la jeune donzelle toute proche. Elle avait ri, mais elle s'était enquise de sa situation. Trempée, l'air incrédule de voir son poisson s'être sauvé, la première chose qui sortit de sa bouche fut :

''Mon repas ! ''

L'eau dégoulinait de ses mèches qui collait à son front. A plat ventre dans l'eau ; heureusement qu'elle n'était pas profonde près de la rive, car il ne savait pas nager, il finit par tourner son regard vers la jeune femme, un peu effaré. Il en avait presque oublié sa présence.

''Euh blessé ? ''

Il se redressa, sentant tous ses habits trempés et lui coller à la peau. Diantre, il allait mettre un temps fou à faire sécher tout cela ! Et pendant qu'il regagnait la terre ferme en vue de retirer ses bottes elles aussi trempées et emplies d'eau, il continua de répondre à la jeune inconnu.

''Je suis blessé dans mon amour-propre. Le reste n'est que bénin. Se faire mouiller par un seul poisson, qui en plus vous saute dans les bras, quelle poisse de tous les Esprits. ''

Il trouva un rocher ou s'asseoir et secoua ses bottes une par une pour en chasser jusqu'à la dernière goutte. Et en grommelant par la même occasion. Heureusement qu'on approchait de l'été et que les températures étaient clémentes.

''Et à cause de ce petit monstre écailleux d'eau douce, j'en oublie mes manières. Bien le bonjour à vous noble damoiselle. ''

Il en avait abandonné ses bottes sur le sol, se retrouvant à s'incliner avec un minimum d'élégance devant la jeune femme.

''Une bien agréable journée pour se balader n'est ce pas ? Je suis navré que vous ayez assister à l'échec de ma lutte héroïque contre ce monstre terrible des rivières. ''

Bien entendu, avec le sourire qu'il affichait, on entendait bien qu'il exagérait volontairement ses dires, rien que pour rendre la conversation agréable et plaisante. Même s'il était trempé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Sam 22 Oct 2016 - 23:48


En l'entendant pester sur son repas échappé, elle lâchait de nouveau un éclat de rire cristallin, chassant rapidement les larmes de joie qui lui montaient aux yeux. Vraiment enfantine parfois.

Elle avançait ensuite rapidement vers l'homme, prenant bien soin de soulever les pans de tissu de sa tenue. Même s'il commençait à faire chaud l'idée de passer un long moment avec des vêtements complètement trempée ne l'enchantait pas vraiment.

- Enchanté, mais je n'ai rien de noble. Et elle le gratifiait d'un petit sourire. Ce n'est tout de même pas prudent de s'endormir aussi prêt d'une route. Vous auriez pu vous faire attaquer par des bandits. Ajoutant même du poids à ses mots en portant ses mains à ses hanches, tout en faisant mine enfantine qui se voulait sérieuse. C'en était presque drôle, de la voir faire la morale à un homme adulte du haut de son petit mètre soixante.

Oui, elle s'autorisait à lui donner la leçon alors qu'elle-même voyageait seule, alors qu'elle risquait bien plus facilement de périr, sa naïveté la conduisait sans cesse à prendre des risques, mais, elle ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour les autres. Surtout quand l'autre était une véritable bouffée d'air frais dans sa journée. De prévenir les maux, avant qu'ils ne surviennent. Elle était faible, elle comptait sans cesse sur les autres, c'était donc la seule chose qu'elle pouvait faire.

- Une magnifique journée en effet pour se perdre dans la campagne et oublier le bruit des grandes villes. Elle tâchait ensuite de se tirer de la rivière avant qu'elle aussi y finisse.

Et gourde comme elle était, elle aurait toutes les chances de se casser la figure et de se casser quelque chose.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Dim 23 Oct 2016 - 12:36

Artane fit une drôle de tête, qui ne dura que quelques secondes heureusement : celle d'un homme dépité d'avoir perdu son repas et qui allait se retrouver avec l'estomac dans les talons. Mais tant que cela faisait rire une jeune et jolie donzelle, il n'allait pas se plaindre. Il s'était donc redressé, un petit sourire aux lèvres. Ainsi, elle s'amusait à lui faire la morale ? Héhé, il pourrait en faire de même, elle qui était une jeune femme en promenade sans chaperon et sans garde.

Il se permit de se rapprocher d'elle pour lui tendre une main secourable, dans le but de l'aider à sortir de la rivière. Il ne faudrait pas qu'elle tombe à son tour dans l'eau et qu'elle soit elle aussi trempée. Ils auraient l'air fin tous les deux si la malchance s'en mêlait encore.

''Je ne dormais pas vraiment vous savez. Et puis j'ai mon chien de garde qui est en train de brouter qui veille''

Le poney avait comme compris qu'on parlait de lui et se contenta de faire vrombir ses naseaux de désapprobation, secouant sa tête pour se défaire des mouches harceleuses par la même occasion. Puis il replongea son nez dans l'herbe grasse pour continuer de se régaler.

''Et puis, noble dame, même si vous n'êtes pas noble, n'est-ce pas imprudent pour vous également de vous promenez seule ? Après tout, vous êtes une proie bien plus alléchante pour les brigands qui pourraient rôder dans les parages. ''

Et là il lui fit un charmant sourire, avec une touche de malice.

''Et qui vous dit que je ne suis pas brigand moi-même, prenant pleinement le risque de pêcher à moitié ensommeillé sur ce bord de route de rivière, car je sais que je ne me ferai pas attaquer ? ''

Cherchait-il à lui faire peur ? Peut-être. Ou tout simplement par simple jeu pour faire la conversation. En tout cas, il lui prit délicatement la main pour l'aider à se retrouver sur le bord sec de la rivière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Dim 23 Oct 2016 - 15:59

Sinestra observait un peu l'animal qui paissait, elle appréciait bien plus les animaux que les membres de sa propre espèce, les animaux ne trahissaient pas, l'Humain si. Et au fil des années, trop souvent déçue par les hommes, elle avait cherché son réconfort-là auprès des animaux.

Elle levait les yeux au ciel, dans un geste de supplique en l'écoutant lui faire la morale à son tour, puis répondit sur un ton lourd d'évidences, néanmoins, on devinait facilement le rôle qu'elle jouait :

- Qui irait s'en prendre à une enfant au risque de s'attirer les foudres des Esprits ? Le pire étant qu'elle avait l'air d'y croire au moins un peu malgré la touche d'humour, nul doute que son innocence n’arrêterait pas un malfrat d'autant plus qu'elle en avait déjà fait plusieurs fois l'expérience.

Quand elle l'entendait dire qu'il aurait pu très bien être un coupe-jarret, elle haussait légèrement un sourcil tout en reculant légèrement la tête, non, elle n'y croyait pas une seule seconde, mais vraiment pas du tout. Sans doute par abus de confiance. Et puis elle n'avait rien de vraiment de valeur sur elle si ce n'était ses bijoux, hérités de sa mère. Car même si elle s'exprimait encore comme une enfant, elle avait un vocabulaire plutôt élaboré et des manières qui n'étaient pas vraiment propre au petit peuple.

- Quel piètre bandit vous ferriez si c'était le cas. Vaincu par un poisson. Elle lâchait un nouvel éclat de rire en attrapant sa main, se hissant sans trop de mal sur la berge. Elle avait le regard brillant et taquin.

Lâchant un soupir de soulagement une fois ses pieds nus sur le sol, au moins elle ne tomberait pas à l'eau. S'étirant.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Lun 24 Oct 2016 - 15:03

Elle avait accepté de prendre sa main pour revenir ''saine et sauve'' sur la terre ferme, mais non sans jouer la taquinerie envers le pauvre hère encore tout trempé qu'était Artane. Elle était au sec, que lui sentait l'eau dégouliner de ses cheveux et du bout de son pantalon ou des manches de sa chemise en lin blanc goutter avec un bon rythme encore. En même temps, il était tombé à plat ventre dans l'eau donc forcément la moindre fibre de tissu avait eu le temps de se gorger pleinement de flotte. Au moins ne risquait-elle rien en la présence d'Artane ; enfin presque.

D'ailleurs, pensait-elle vraiment que d'être une enfant la mettait réellement à l'abri des brigands et des autres dangers possibles quand on se baladait seule dans les parages ? Il devait lui apporter la vérité quand à cela, même si elle avait parlé avec amusement.

''Les Esprits n'étant plus, je doute que des personnes mal attentionnées tiennent compte de votre jeunesse, très chère. Mais il est vrai qu'en ma présence, vous ne seriez pas en danger immédiat. Si je suis un bien piètre pêcheur, que doit on dire du reste alors ? ''

Il ne put s'empêcher de rire après avoir dit cela. Si elle savait la pauvre. Mais il n'était pas un voleur de bas étage. Il ne s'en prendrait pas à elle, même si elle paraissait avoir des bijoux de valeurs. Après tout, il choisissait ses ''victimes'' avec soin. Où serait alors le challenge de voler cette infante ? Cela serait tellement aisé et indigne de lui à la fois. Non, jamais il ne s'en prenait à des jeunes femmes en promenade et qui mordaient la vie à pleines dents. Mais par contre, il n'allait pas se gêner pour la suite.

''Je m'excuse d'avance du comportement outrageant que je peux avoir avec vous, très chère damoiselle, mais comme je suis trempé, je n'ai pas d'autres choix que de sécher mes habits en les retirant pour que le soleil les baigne chaleureusement de ses rayons sécheurs. Pardonnez moi d'avance...

Il ne perdit pas de temps à retirer alors sa chemise humide, bataillant un peu pour la retirer vu qu'elle collait à la peau. La jeune femme aurait alors tout le loisir de voir le torse nu de l'homme, doté d'une musculature un peu noueuse mais qui donnait un certain charme à l'individu, surtout quand les muscles roulaient sous la peau quand il réussit enfin à se défaire de son habit collant d'humidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Lun 24 Oct 2016 - 17:21

La jeune fille, remerciait rapidement l'homme pour cet appréciable coup de main, lui accordant même un petit sourire dont elle avait le secret.

- Tant qu'il y aura des personnes pour y croire, ils ne cesseront jamais d'exister. Catégorique sur ce sujet-là, lui jetant même un petit regard méfiant et étonnamment acéré pour une fille et encore plus de son âge.

Mais elle abandonnait bien vite cet air, en l'entendant rire, trouvant cet individu surprenant ou peut-être était-ce parce qu'elle n'avait pas vu de membre de sa propre espèce depuis bien longtemps ?

- Ce n'est pas à moi de pardonner ce curieux outrage ! Et là voilà qu'elle prenait un air plutôt effarouché ou peut-être était-ce pour cacher le malaise.

La jeune fille se contentait de se retourner brusquement, détournant le regard d'un air plutôt gêné, rougissant même légèrement, à vrai dire, elle avait toujours été un peu pudique. D'autant plus qu'elle n'avait jamais fréquenté de vrais hommes, du moins hormis celui qu'elle considérait comme son père. Et ce dernier ne se comportait pas de manière aussi impudique..

Elle avait oublié à quel point les Humains pouvaient manquer cruellement desavoir vivre parfois. Elle s'éloignait de quelques pas, les mains dans le dos, tâchant de prendre un air pas trop mal à l'aise, mais c'était peine perdue. Mais elle s'abstenait de tout commentaire, après tout, il faisait bien ce qu'il voulait, même si elle avait préféré d'avoir à subir ce spectacle que certains trouveraient sans doute pas déplaisant.

À vrai dire, Sinestra n'avait connu qu'un seul homme et qui représentait en quelque sorte son idéal la masculinité, même si c'était presque son père à présent, mais aussi un grand frère et un confident.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mar 25 Oct 2016 - 8:10

Bien qu'elle aurait pu passer pour quelqu'un de timide, la jeune fille n'en démordait pas ? Ce n'était pas si mal de tomber sur des donzelles peu farouches en pleine campagne, même si celle-ci devrait néanmoins se montrer bien plus prudente. Bon d'accord, ils n'étaient pas si loin que cela de la cité. Mais quand même. Allez, elle n'était toute seule.

Quand Artane réussit à retirer sa chemise, la fillette s'était retournée vivement ? Pudique ou parce qu'elle n'avait pas l'habitude de voir un homme torse nu ? Un léger rictus amusé au coin des lèvres, Artane déposa sa chemise sur un autre rocher pour la faire sécher au soleil, veillant à l'étendre au mieux. Au moins restait-il décent à garder son pantalon. Il y avait un minimum de respect à avoir avec les donzelles en promenade. Puis il s'assit à côté de son séchoir rocailleux improvisé, observant la jeune fille qui lui tournait dos. A un moment où un autre, il lui faudra bien se retourner si elle voulait poursuivre la conversation.

Avant de rouvrir la bouche, il demeurait songeur quand à sa réflexion sur les Esprits. Elle n'avait pas tout à fait tort, mais comment continuer à croire ce qui n'existait plus désormais ? Comme pour bon nombre d'Armandéen, Artane avait été choqué quand il avait appris leur ''disparition''. Mais comme il s'était plus fié à lui-même qu'aux Esprits, le choc avait rapidement disparu de sa tête, comme si tout était normal. Mais maintenant qu'on en reparlait, il sentit comme un pincement dans le coeur même de son âme. Hum ! Mais il gardait le sourire. Les pensées intérieures ne regardaient que lui.

''Mais avec toute cette histoire de poisson combattant et qui prend la poudre d'escampette, on ne sait pas présenté. Je suis Artane... et vous, princesse ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mar 25 Oct 2016 - 18:25

Lâchant un léger soupir face aux rayons du soleil, il commençait vraiment à faire chaud, elle c'est tout naturellement qu'elle enlevait les bijoux qui tenaient en place sa cape, pour la retirer, l'enlever semblait plutôt gêner la jeune femme, étrangement. Dévoilant le temps de quelques secondes l’affreuse cicatrice qui défigurait sa jambe, aussi large qu'une corde et non-droite, encore assez mal cicatrisée, tout juste récente de quelques mois. Malgré le chant de l'elfe qui l'avait sauvée, son corps en resterait défiguré probablement à vie, la flèche étant empoisonnée..

Néanmoins, elle finissait par se tourner timidement vers l'homme, rougissant même un peu, comme si elle avait senti sa légère moquerie de là où elle se trouvait. Jetant tout de même un regard un peu vexé dans la direction de l'homme, croisant même les bras pour la forme.

Visiblement, son manque de prudence lui avait coûté bien plus que de simples remarques où des avertissements, on pouvait même dire qu'elle avait trompé la mort. Boitillant en direction d'un rocher pour s’installer elle aussi. Et une fois installée, elle répondait à l'homme, fermant les yeux quelques secondes pour profiter des rayons du soleil.

- Sinestra, Ser. Elle avait à présent un ton un peu plus poli, avec peut-être même une teinte de respect.

Son nom tranchait un peu avec la douceur et la délicatesse de la jeune femme, d'autant plus qu'elle savait être un véritable rayon de soleil dans la vie des personnes qui l'entouraient. Cela avait été en quelque sorte la vengeance de sa mère face à cette enfant qu'elle ne désirait pas.

La demoiselle avait toujours tâché de garder la foi, c'était peut-être ce qui lui avait permis de tenir autant de temps avec pour seule compagnie la solitude.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mer 26 Oct 2016 - 8:28

Avait-il bien vu ce qu'il avait eu le temps de voir le temps d'une fraction d'une seconde ? Le geste avait été rapide, il n'était pas certain d'avoir observé ce qu'il avait aperçu sur la jambe gracile de la jeune femme. Une cicatrice récente ? Qu'est ce qu'une fillette comme elle avait bien pu faire pour se blesser de la sorte ? Elle n'avait pas la carrure d'une guerrière et ne semblait pas traîner dans des milieux louches. Il jugea bon d'attendre le bon moment pour l'interroger à ce sujet là. Au moins, elle semblait s'en être très bien remise puisqu'elle se baladait seule dans les parages.

Pourtant, elle boitillait quand elle se dirigea vers lui. Donc pas si remise que cela. Elle s'installa elle aussi, comme Artane et profita de quelques instants du soleil sur son visage en fermant les yeux. Par la suite, elle se nomma. Sinestra donc. Bien.

''Enchanté de faire votre connaissance. Au moins, on saura comment se nommer respectivement. ''

Elle n'était pas si naïve que cela en fait la petite. Elle n'avait fait que lui donner son prénom. Un peu comme lui, pour éviter d'en dire de trop. Une sage prudence. Ou alors elle avait fait que l'imiter, prénom à prénom.

''Un bien joli nom. Et qui vous va à ravier par cette belle journée ensoleillée ''

Il finit par s'allonger sur le sol, se permettant de se mettre sur le côté, la tête reposant sur sa main au bras accoudé sur le sol herbeux. Son torse était toujours nue et il était aisé de discerner quelques cicatrices anciennes et fines qui lui balafraient la poitrine. Si cela ne montrait pas clairement qu'il était un peu aventurier.

''Dites moi, chère princesse, si je peux me permettre de vous apporter ce titre, car vous pourriez être une dame de la haute cour...comment vous êtes vous fait cette cicatrice ? Elle est assez conséquente...''

Restait à savoir si la jeune femme lui répondrait ou préférait ne pas en parler ; elle serait dans son droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mer 26 Oct 2016 - 12:37

Elle rougissait un peu plus en sentant le regard de l'homme sur elle, elle supportait très difficilement ça, encore plus quand le regard était porté même brièvement sur sa blessure. Elle tâchait de tirer sur l'étoffe pour la cacher du mieux qu'elle pouvait.

- De même. Elle s'inclinait plutôt poliment.

La jeune fille n'aimait pas vraiment donner son nom, qui était, pour beaucoup, relié à la décadence de sa génitrice, cruellement, vu que ça n'avait pas été de la faute de la pauvre femme, c'était son propre malheur qui l'avait conduit à avoir cette vie-là.

- Je ne fais pas partie de la noblesse, je suis du petit peuple, mes sinon oui mes parents étaient nobles, probablement. Quant à cette blessure.. Elle tâchait de se souvenir de cette soirée d'hiver, lorsqu'elle était déjà orpheline.. Une simple flèche..

Et encore ces mêmes images qui lui revenaient en tête, on voyait facilement que ça ne lui faisait pas forcément de bien d'y repenser, légèrement recroquevillée sur elle-même. Du sang, encore et toujours du sang sur la neige.. Elle serrait les dents puis tâchait d'afficher un sourire, qui sonnait faux.

Avec les années, la jeune fille arrivait presque parfaitement à cacher son malheur aux yeux des autres.. Bien entendu, ce n'était pas une simple flèche empoisonnée qui l'avait touchée, une flèche ne pouvait pas ravager autant les chairs, sauf si derrière il y avait une gamine pour tirer dessus n'importe comment, au risque de toucher l'artère, sous le coup de la peur.

Et malgré tout cela, elle continuait à se moquer des avertissements, ou peut-être espérait-elle que les personnes auxquelles elle tenait viendraient de nouveau la sauver, comme autrefois. Ou peut-être qu'elles ne viendraient pas..


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mer 26 Oct 2016 - 13:40

Rien n'interdisait qu'Artane la compare à une gente dame de la haute cour. Mais à l'entendre, il était clair qu'elle avait eu un minimum d'éducation. Et quand elle affirmait que ses parents avaient été probablement été nobles, aux oreilles de notre mercenaire-voleur, cela voulait dire quelque chose de bien particulier. Elle ne paraissait guère se rappeler de ses parents, ou alors elle ne voulait pas en parler. Quand à sa blessure... un simple flèche hein. Il n'était pas guérisseur, mais des blessures, il en avait vu durant le temps des guerres contre les Alayiens et contre les Théocrates.

Il gardait un bref instant un silence réfléchi et se laissa aller sur le dos, croisant ses mains derrière sa tête et fixant le ciel.

''Une simple flèche ne laisse pas une cicatrice aussi visible. Y a eu autre chose n'est ce pas ? ''

Il aimait savoir l'histoire des autres, autant pour répondre à sa curiosité que pour des informations qui pourraient toujours servir un jour ou l'autre, sous une autre forme. Mais après, si elle ne voulait pas partager son histoire, il ne lui en voudrait pas.

''Pas besoin d'être noble pour être jolie... Mais vous paraissez avoir un doute quand à vos origines possiblement nobles. Moi je pense que vous venez au moins d'une famille bourgeoise. Vous avez des manières bien plus polies que le premier paysan venu. Vous avez sans nul doute reçu une bonne éducation. Donc à moins que je me trompe... ''

Il s'était relevé sur les coudes, pour fixer à nouveau la jeune femme. Elle lui paraissait bien mystérieuse ; comme souvent cela arrivait à de belles femmes qu'il rencontrerait au hasard de la route ou de ses pérégrinations.

''Mais si vous avez des questions, vous pouvez m'en poser vous savez''

Et il disait cela avec un sourire amical. Où comment amadouer la farouche donzelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mer 26 Oct 2016 - 14:39

- C'est si évident que ça ? Elle affichait un sourire ironique, adressé à elle-même. Elle semblait bien moins bête que ce qu’elle laissait paraître. J'ai manqué de peu de me faire tuer par des bandits, et dans la panique, j'ai arraché moi-même la flèche qui était empoisonnée. Et visiblement, cette mésaventure ne lui servait pas tellement de leçons.

Sinestra se rappelait sans mal de cette scène, la douleur, le sang, le cri de bête blessée qu'elle avait lâché en retirant la flèche. Puis il y avait eu encore plus de sang, elle avait tenté de ramper dans la neige, mais la douleur était trop forte. Et puis il y avait eu l'elfe aux cheveux de feu.. Et puis ensuite plus grand chose.. Du moins, elle ne se souvenait plus beaucoup, juste le doux chant de la femme qui stoppait sa douleur.

- Ma mère était une noble, mon père un simple mercenaire, du moins je suppose. Cela fait de moi rien de plus qu'une bâtarde. Il y avait quelque chose d'amer dans sa voix. Jusqu'à très peu, j'étais encore orpheline, et je pense que je le suis toujours, c'est compliqué.

La jeune humaine semblait avoir beaucoup de mal à digérer ses grandes parties de sa vie, elle était bien trop jeune pour avoir à subir tout cela. Et elle avait beaucoup de mal à comprendre pourquoi les Esprits lui envoyaient ces tests. Elle vivait dans un monde naïf où les elfes et les vampires l'avaient plus aimé que sa propre espèce.

- Et toi qu'est-ce que tu es ? Tu n'es pas assez grand pour être un elfe et pas assez beau pour être un vampire. Oui, elle avait assez de mal à faire la différence entre les trois espèces humanoïdes du continent. Si ce n'est qu'elle savait que les elfes étaient démesurément grands.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Jeu 27 Oct 2016 - 9:09

Il n'avait pu s'empêcher de sourire d'une façon évidente.

''Il y a des choses qui sont évidents pour qui a déjà une expérience dans ce genre de choses. Enfin d'expériences, je dirais plus de vécu. Si la flèche était empoisonnée, cela expliquerait ce qu'elle t'a laissée comme cicatrice. Et à te voir là maintenant, c'est que tu as réussi à te soigner ou alors tu es tombée sur une âme charitable. ''

Soit le poison n'avait pas eu pour but de la tuer ou alors elle était tombée sur une personne qui avait des compétences de guérisseur, et qui n'avait pas réussi à résorber les effets néfastes de la substances sur les chair. Pour Artane, il penchait déjà pour la seconde hypothèse. Il s'était en tout cas assez battu durant la guerre contre les Alayiens pour savoir quels genres de cicatrices certaines armes pouvaient laissés.

Il se redressa pour s'asseoir et tâta du bout du doigt sa chemise en train de sécher. Humpf... Cela ne séchait pas vite, même au soleil.

''Qu'est ce qu'être une bâtarde de nos jours ? Ce n'est pas le sang de tes parents qui fait ta personne. C'est toi-même qui décide d'être ce que tu es. Je n'ai pas une grande ascendance et cela ne m'empêche pas de mener la vie que je veux''

Ou presque.

''Je ne dis pas cela pour te vexer. cela se trouve, tu seras bien plus noble que certaines filles nobles qui croient valoir quelque chose alors qu'elles ne sont que superficielles et sans caractères. ''

Il s'était permis de la tutoyer, comme elle en était arrivée la première à passer à ce mode là dans la conversation qu'ils entretenaient. Sinon, il avait haussé un sourcil interrogateur quand à son histoire d'orpheline. Elle ne paraissait pas sûre de l'être à l'entendre. Il préférait ne pas la questionner sur l'affaire. Il sentait que c'était un sujet délicat chez elle. Puis il s'était contenté de rire quand à la question de ce qu'il pouvait bien être.

''Mais je suis un humain, tout comme toi. Je ne suis pas grand mais je n'ai pas d'oreilles pointues ou un corps svelte comme les Elfes, ou encore, je n'ai pas le teint blafard ou des crocs aux dents comme les vampires. Rien qu'un banal membre de notre espèce commune qu'est l'espèce humaine. Tu parais ne pas avoir croisé beaucoup d'humains toi, on dirait...''

Ce serait bien la première fois qu'il tomberait sur une fille comme elle. A croire qu'elle avait vécu en recluse chez des bouffeurs de salades ou des sangsues.

''T'es sûre que tu es en balade et pas en fuite ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Jeu 27 Oct 2016 - 21:52


- J'ai eu la chance d'être secouru par une elfe, oui. Mais ce qu'il c'était passé ensuite, ce n'était pas juste de la chance..

Sinestra restait prudemment à l'écart non sans jeter un petit coup d’œil à l'homme de temps à autre, ne parvenant pas à quitter son petit air gêné, affichant une moue à la fois boudeuse et enfantine. Elle avait pris cependant un ton beaucoup plus sérieux.

- Le soucis n'est pas tellement la pureté du sang, mais bien le regard des autres et leurs jugements. Elle n'était pas aussi stupide que ce qu'elle laissait croire, elle avait même son propre mode de pensée, qui lui était purement personnel, même si elle restait une enfant naïve.

Elle sentait sans aucun mal le regard des autres sur elle, quand elle annonçait son nom, ou même comme elle errait à Gloria, la plupart des gens ne pensant en premier lieu qu'à la décadence de sa génitrice.

La jeune fille écoutait attentivement l'homme raconter ce qu'il était, en réalité elle s'en moquait bien, sa grande famille étant composées de toutes les races possibles.

- Ma véritable famille, ce ne sont pas des humains,mais jamais je n'ai connu de personnes aussi douces et agréables. J'ai été bien trop souvent déçue par les Hommes. Elle se levait, ayant besoin de se déplacer un peu pour réfléchir, elle dévoilait pratiquement toute sa vie à un pur étranger.

Elle refusait de s'empêcher de vivre à grand renfort de méfiance, elle préférait de loin prendre le risque de se faire abuser plutôt que de claquer la portes aux personnes qu'elle croiserait. Elle était comme ça, et probablement qu'elle en souffrirait encore dans les années à venir.

- Je ne suis pas en fuite, je cherche juste ma famille, même si il se pourrait que j'ai échappé à la garde de la personne qui veille sur moi.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Ven 28 Oct 2016 - 9:03

Ah ben voilà, comme il l'avait supposé, elle avait été soignée par une Oreille Pointue. A avoir vu la cicatrice, elle ne datait pas d'hier et elle avait dû être sérieuse pour que même la magie d'un elfe n'ait pu réussir à la résorber totalement.

''J'espère qu'il t"a prodiguée quelques conseils pour parfaire la fin de votre guérison, car j'ai vu que tu boitais tout à l'heure. Mais tu sembles proche de la guérison totale pour te balader aussi loin. ''

Il se rappelait quelques blessures qu'il avait reçues qui avaient demandé du temps pour plus qu'elle ne lui porte préjudice. A les négliger, on les subissait toute sa vie. Et quand il croisait des vétérans qui avaient négligés de se soigner correctement... Puis il s'était craqué sa courte barbe quand à ce que disait la fillette sur les pensées que les autres pouvaient avoir sur elle.

''Pour cela, il faut qu'on connaissance ton ascendance non ? Comment les gens pourraient le savoir si tu n'en parles pas ? Regarde moi, pourrais-tu savoir dans quel monde j'ai évolué rien qu'en me regardant et en m'entendant causer ? ''

Il en parlait jamais ou très peu et encore, il restait très léger sur le sujet quand il l'évoquait. Un sourire presque amusé apparut par la suite sur son visage.

''Les Hommes, les Elfes, les Vampires... c'est du pareil au même que ce soit en notion de bonté ou de méchanceté. Je ne veux pas briser les rêves que tu dois avoir, mais tu es encore jeune, Princesse. N'en attends pas trop non plus des êtres que tu crois bons. Tu as des Elfes ou des Vampires qui sont honorables, comme d'autres posséderont un coeur de pierre et n'auront que du dédain pour toi parce que tu es une humaine''

Elle s'était levée. Lui restait dans sa posture assise, tâtant de temps à autre sa chemise. Elle était séchée de moitié.

''Tu recherches donc ta famille... Mais tu as fui la garde d'une autre personne qui veillait sur toi... et pourquoi tu n'as pas commencé les recherches en sa compagnie ? Tu n'aurais pas été seule et tu aurais été protégée...''

On dirait presque une jeune fille en éducation bourgeoisie qui fuyait sa famille pour retrouver son prince charmant, ou retrouver ses véritables origines. Et sans doute qu'elle fuyait son protecteur pour d'autres raisons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Ven 28 Oct 2016 - 14:35

- Je.. n'arrive pas à me tenir tranquille. En réalité, elle luttait contre la douleur, se surmenant sans arriver à faire autrement. Je dois bien gagner ma vie alors, je ne peux pas me permettre de rien faire. Et puis je n'aime pas dépendre des autres.. Elle avait une nouvelle fois un ton qui trahissait sa maturité malgré son jeune âge.

Elle avait déjà mis en risque sa totale guérison, cette blessure ne l'avait jamais empêcher de danser ou de voyager, même si c'était en boitant ou au pire en rampant, elle avait ce besoin-là pour se sentir vivante. Et au pire, il y avait la fée verte qui l'aidait à combattre la douleur tout en anesthésiant son esprit.

- Ma mère est assez connue oui, pour être une femme de peu de vertus. Puis elle tournait son regard acier en direction de l'homme. Je n'ai connu que des bonnes personnes, ou des personnes qui avaient une raison de faire le mal, car le mal qui est fait avec de bonnes intentions doit être pardonné. Elle réfléchissait quelques instants à la raison de sa fuite.

Elle l'observait assez longuement, pas le genre de regard qu'à une jeune fille de son envergure, le genre de regard qui vous donnent l'impression de traverser votre âme, de sonder votre conscience.

- À votre âge, vous avez certainement connu la guerre, vous y avez probablement participé, même. Je sais qu'il n'y a pas eu de moment glorieux, il n'y a rien eu de beau non plus, ce n'était même pas héroïque. C'est juste faire ce que l'on croit juste. Parfois jusqu'à en mourir, ou être brisé. Elle-même était une enfant née de la guerre, d'une union très courte de deux personnes perdues par les événements, puis elle n'avait connu que ça.

Elle marquait une courte pause dans son discours, marchait un peu puis lui faisait face, et finissait par dire accompagné d'un petit sourire :

- Vous pourriez être un voleur, un assassin, ou même un criminel de guerre. Je m'en moque, peut-être même que vous pourriez être un tueur à gage et quelqu'un vous aura demander ma tête, ça ne me posera aucun problème si c'est pour faire vivre votre famille. Elle haussait les épaules, décidément cette petite pouvait être pleine de surprises, même si elle avait des réflexions quelque peu macabres. Mourir pour permettre à d'autres de vivre, au moins j'aurais su me rendre utile quelque part.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Sam 29 Oct 2016 - 16:02

''Y a moyen de bouger sans souffrir, mais pas dans le cadre d'une balade comme tu t'es amusée à le faire. Et pour ce qui est de subvenir à ses besoins, on finit toujours par dépendre de quelqu'un. Cela dépend le degré de cette dépendance. Qu'est ce que tu fais comme travail ? ''

Indirectement, il se demandait si elle lui répondrait. Une fille comme elle avoir un métier ? Il se demandait bien quoi car il la voyait plus se reposer chez elle dans le luxe et le confort, subvenant à ses besoins par le travail des autres. Quand à la suite.... il demeurait songeur.

''Si on ne t'associait pas à ta mère, on ne pouvait pas le deviner, donc sous le couvert de l'anonymat tu étais protégée d'une certaine façon. Et ta mère ne semble plus être de ce monde à t'entendre parler... donc pourquoi ressasser ce qui appartient au passé ? Va donc de l'avant et ne reste pas accrocher à l'image de ta mère, pensant qu'on te jugerait à cause d'elle. Ensuite pour ce que tu as eu comme rencontre, malheureusement, tu ne pourras pas passé à côté des mauvaises''

Il n'avait pu s'empêcher de rire quand à ce qu'elle lui avait énoncé par la suite. A l'entendre, il était déjà proche d'aller dans la tombe. Puis il reprit avec un peu plus de sérieux dans la voix.

''Oui j'ai connu la guerre... Et des fois, c'est la faire pour survivre, quelques soient les conséquences. Mais après crois moi, on t'oublie vite, qu'on soit héroïque ou pas. L'essentiel par la suite est d'aller de l'avant. J'ai connu la guerre, mais je te parlais de ma jeunesse, de deviner où j'ai pu la passer. Je ne suis pas né pour être soldat dès le berceau tu sais. ''

Puis il avait gardé le silence quand à sa dernière réflexion. Etait-elle sérieuse à cause de la sorte ?

''On dirait que tu as envie de te suicider, ou alors que la mort te trouve rapidement. Diantre, tu n'as sans doute pas passé la vingtaine d'années que tu cherches à vouloir la terminer avant même d'avoir vécu ? La vie n'est jamais facile et il y a toujours des épreuves sur ta route de l'existence. Il faut savoir faire avec tu sais. Et puis ta tête n'est pas mise à prix, crois moi...''

Sa chemise était sèche.. enfin presque. Il se releva, l'attrapa et l'enfila, tournant un peu le dos à la jeune fille, qui aurait le loisir de discerner d'anciennes et vilaines balafres dans son dos, qui se suivaient presque en parallèles. Sa chemise remise, il souriait.

''Voila, je suis devenu plus présentable.''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Sam 29 Oct 2016 - 19:21


- Certes, mais je recherche des personnes qui me font très chères, c'est ça qui compte. Elle ignorait le reste des questions de l'homme. Pour le reste, je ne suis qu'une simple danseuse, je chante un peu aussi.

C'était tout ce qu'elle savait faire, apporter un peu de bonheur aux gens qu'elle croisait, c'était bien la seule chose qu'elle désirait, quand elle dansait, elle oubliait tout ce qui l'entourait ne se concentrant que ce qu'elle ressentait. Elle avait l'esprit clos et dansait en fonction de ses émotions, tristesse ou joie, ça c'était à elle d'en décider.

- Parce que ce souvenir hante mes nuits, à chaque instant, parce que le sommeil est devenu impossible à trouver. Elle lâchait un sourire franc. Les personnes changent, j'ai connu la joie, puis l'abandon, puis encore la joie et encore..

Elle continuait de faire les cents pas, elle réfléchissait, elle avait du mal à accorder ses idées comme elle l'entendait, ça restait une gamine, avec certes un discours très mature.

- Je n'ai connu que la guerre, j'ai vu des hommes s'amuser de l'agonie d'un ennemi, j'en ai vu d'autres se réjouir de la mort. Et le restant du temps où je n'avais pas les dégâts causés par les Hommes sous les yeux, je fuyais sur les routes comme une criminelle. Et toute sa vie, elle n'avait connu que ça, il n'y avait donc rien d'étonnant à ce qu'elle soit peu stable.

Elle lâchait un éclat de rire cristallin à la remarque de l'homme, il n'avait pas du tout tort pour le coup, il avait même raison à cent pour-cent.

- Je ne veux pas de cet avenir, je ne veux pas avoir à me poser la question : qui va m'aider, qui va me faire souffrir, qui va essayer de me tuer ?

La jeune fille posait rapidement ses yeux sur l'homme, bien sûr qu'elle avait vus, mais elle préférait s'abstenir de tout commentaire.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Dim 30 Oct 2016 - 16:20

Ah tiens, elle était danseuse et chanteuse à la fois ? Il ne cracherait pas sur une petite représentation, mais là dans la nature, loin de tout, ce serait inconvenant de lui demander de faire une petite séance privée. Il avait trop de respect pour la gente féminine pour demander pareille chose.

''C'est vrai qu'il faut bouger pour trouver des indices, des informations. Ce n'est pas en restant chez soi qu'on vient à bout de ses recherches... Même en tant que simple danseuse... Mais tu arrives à exercer ton métier malgré ta blessure ? ''

Il serait étonné qu'elle arrive à concilier grâce et souffrance en même temps. Ou alors elle était sacrément douée. Lui restait le chant au pire pour gagner honnêtement sa vie. Quand à ce qu'elle avait énoncé pour la suite.

''L'existence connait des phases cycliques comme celle que tu décris. Quand à ce qui te hante tes nuits, peut-être qu'il te faudrait réussir à les ranger dans un coin le temps de dormir. Ou alors trouver une solution pour qu'ils ne viennent plus te hanter. ''

Plus facile à dire qu'à faire. Par contre, il ne manqua pas de sourire.

''A fuir comme une criminelle ne te transforme pas en criminelle, crois moi. Quand à la guerre, c'est atroce et cela le restera. Même si des gens agissent en héros ou en pureté d'âme pour venir en aide aux blessés ou aux conséquences collatérales de ces guerres...Mais là tu devrais profiter du temps de paix que nous avons depuis quelques années déjà...''

Car pour Artane, la paix ne durerait pas éternellement. Donc autant en profiter un maximum. Pis tout en terminant d'ajuster sa chemise, la défroissant avec ses mains par endroit, il lui dit :

''Et si tu évitais de te poser ces questions ? Car peut être qu'à force de te les formuler, tu finis par y rester accrochée...Essaie de les oublier pour tout simplement... vivre. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Jeu 3 Nov 2016 - 23:36

Elle aurait pu sans problème danser pour lui s'il lui avait demander, pour ainsi dire c'était une des rares raisons de vivre qu'elle avait, elle ne pouvait pas vivre autrement que pour les autres, c'était comme ça.

- J'arrive à danser oui, quand j’exerce j'oublie toute blessure, toute douleur, je me sens normale, ça me fait tout oublier. Elle fermait ensuite les yeux quelques secondes, réfléchissant.

En plus d'être une idéaliste un brin trop rêveuse, elle avait une tendance cruelle et douloureuse à toujours dépasser ses limites, encore et toujours, quitte à payer le prix plus tard, c'était bien une des choses auxquelles elle ne pensait pas vraiment en voyageant alors qu'elle n'était pas totalement guérie. Cela faisait parti des risques qu'elle était prête à prendre pour être proche des personnes auxquelles elle tenait.

Et parmi ceux-là il y avait la Lune et le Soleil et bien sûr par dessus tout ça des dizaines d'étoiles, certaines brillant plus que d'autres, et parfois il y avait un nuage sombre traversant l'horizon.

- Je pense que c'est un devoir de mémoire, pour ne pas reproduire les mêmes erreurs voilà tout. Elle avait presque un léger sourire en disant cela.

Bien sûr que la jeune Sinestra remarqua le sourire de l'homme, et là voilà qui se retournait d'un air gêner, elle n'était pas habituée au contact de ses semblables et encore plus des hommes de manière générale, ceci se traduisait par un comportement pudique et gêné.

- Malheureusement la paix ne garanti en rien l'absence de crime, j'aimerais pouvoir errer dans la campagne ou en ville sans craindre les bandits ou les vides goussets. Mais c'est plutôt utopique comme pensée. Au moins elle avait conscience de cela.

Et puis la paix était un idéal bien trop fragile, d'issu peu un nouveau conflit déchirera le continent, et ça ne serait pas beau à voir.

- En effet, je dois trop réfléchir.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Lun 7 Nov 2016 - 10:49

Artane ne doutait pas qu'elle arrivait à faire fi de sa douleur à la jambe quand elle se mettait à danser. Lui aussi arriver à repousser ça quand c'était nécessaire, mais le corps pouvait très bien faire un rappel à l'ordre, quand il jugeait qu'on repoussait trop ses limites.

''Et après la danse ? Je présume qu'une fois que tout refroidit musculairement, tu dois un peu mordre sur ta chique non ? A moins que tu fasses quelque chose pour ne pas trop à en pâtir. ''

Si elle était danseuse, elle devait être un minimum professionnel, donc se préparer avant de faire son numéro et se remettre en condition pour rester en forme pour le lendemain. Pour Artane, cela ne pouvait qu'être le cas. Sinon, comment aurait-elle pu se rendre jusqu'ici et à pied ?

''Une pensée bien philosophique que voilà. Mais pour avancer, si on doit se rappeler des erreurs commises pour ne pas les commettre, il faut réussir à ne plus les faire n'est ce pas ? Je sais, plus facile à dire qu'à faire. Moi-même, je sais que je fais des bourdes et je ne fais rien pour y remédier, les recommençant plus tard''

Et là il fit un petit sourire mutin, plus pour lui-même que pour son interlocutrice. Il faudrait qu'il se reprenne quand à certaines situations qui devenaient redondantes. Mais peut être parce qu'il aimait le piquant que cela rajoutait à son existence.

''Et tu as malheureusement bien raison. La paix n'empêche pas les mauvais d'exister. Mais pour l'heure, tu n'es pas toute seule n'est ce pas ? Tu ne risques pas de tomber sur un malandrin. Qui sait, je suis peut être moi même un brigand et qui est en mode pause de travail. ''

Il se mit à rire.

''Je plaisante. Je plaisante. Quand à trop réfléchir, peut être. Mais je ne suis pas dans ta tête pour te dire quoi faire et penser. Ce n'était qu'un simple conseil. Sinon quels sont tes projets maintenant ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Sam 12 Nov 2016 - 23:28

Elle hochait négativement la tête à la question de l'homme, elle avait des tas de moyen d'oublier la douleur, comme l'absinthe, elle en souffrait toujours, mais elle s'en moquait un peu, il y aurait sans doute des conséquences quand elle vieillirait, mais elle préférait vivre au jour le jour.

- C'est un peu douloureux, oui, mais ça va. Autant au début, il lui arrivait de s'évanouir en pleine danse ou d'hurler quand la douleur s'éveillait le soir, mais à présent, cette douleur lui rappelait des souvenirs à la fois douloureux et agréables.

Sinestra avait commencé à danser à la mort de sa génitrice, cet événement avait été à la fois difficile et libérateur, aussi étonnant que ça puisse paraître, elle n'avait jamais su apprécier cette femme qui n'était qu'un fantôme dans sa mémoire. Elle avait été dans une troupe pendant quelque temps avant d'être blessée puis elle avait été seule..

- J'essaye toujours de faire au mieux, pour tout le monde, je peux au moins me vanter de n'avoir jamais blessé personne ni d'avoir eu besoin de voler pour survivre. Du moment que nos vies nous conviennent qui demander de plus ? Vivre bien, vivre mieux, c'était ce après quoi elle courrait sans cesse.

En voyant l'homme sourire de cette manière inconsciemment, elle lâchait un sourire tout autant espiègle, le regard pétillant, elle avait typiquement le genre de visage fait pour sourire.

- J'ai bien quelques amis, mais je vis, voyage et travaille seule. Elle haussait les épaules d'une manière particulièrement enfantine. Vous ne seriez pas très menaçant pour un bandit ! Et elle lâchait un bref éclat de rire.

Elle réfléchissait quelques secondes à sa nouvelle question.

- Je ne sais pas trop, je dois retourner à Estellin d'ici peu, et sans doute que je reviendrais à Gloria, peut-être pas.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Lun 14 Nov 2016 - 8:03

Bon, si elle disait que cela allait, c'est qu'elle devait faire ce qu'il fallait et qu'elle devait avoir réussi à passer le cap de la souffrance résiduelle après un gros effort. En général les femmes ne négligeaient pas certaines choses et comme celle-ci était une danseuse, elle devait encore plus se prendre soin d'elle. Sinon, elle ne serait pas arrivée ici toute seule et aurait eu les marques de la douleur et de la fatigue à son visage. Là en la contemplant, Artane était à même de confirmer qu'elle était loin d'afficher de pareilles difficultés.

Entretemps, Artane s'était assis dans l'herbe pour ensuite s'y allonger. Il regardait le ciel. Elle avait raison la fillette. La simplicité de vie à l'état brute. Que demander de plus. Mais pour lui, ce genre de philosophie ne lui convenait guère.

''La vie dans la quiétude et la plus simple possible. Moui, c'est un choix. C'est bien de vouloir aider les autres, mais ne t'oublie pas. c'est souvent en se consacrant beaucoup pour les autres qu'on se néglige et qu'on ne prend plus soin de soi. Mais à te voir, je ne doute pas que tu veilles quand même à ce point important n'est ce pas ? ''

Aux yeux d'Artane, se consacrer aux autres ou alors à une cause revenait à avoir des ennuis. Beaucoup d'ennuis. Il l'avait déjà vécu une ou deux fois. Il avait même manqué d'y laisser la vie, durant la guerre contre Vraorg. Il chassa les nombreuses pensées qui en découlèrent. Autant ne plus y penser.

''C'est bien que vous ayez des amis et voyager seule n'est pas trop mal, quand on ne manqua pas de croiser des gens louches. Dommage que vous ne me trouvez pas effrayant. En même temps, je n'y ai guère mis du mien''

Il s'était permis de rire à nouveau

''Quel bandit viendrait à t'attaquer en train de dormir pendant que le poisson mord à son appât au bout d'une canne à pêche. Quand à la suite, cela fait un long voyage en perspective. Tu dois être rodée à voyager. ''

Il s'offrit un bref silence de quelques secondes.

''Si jamais tu désires que je t'escortes jusqu'à Gloria, je puis.''


Dernière édition par Artane Nordan le Jeu 17 Nov 2016 - 8:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Lun 14 Nov 2016 - 23:21


Avec les mois, la souffrance n'était pas encore tout à fait un souvenir, elle était là, insidieuse, prête à frapper aux heures les plus sombres de la nuit, mais en publique elle tenait bon, se contentant de serrer les dents face à elle ou d'aller la noyer dans une taverne. Mais aucune de ces deux solutions n'étaient bonnes, attendre en serrant les dents ou tout oublier ? Par chance, il ne lui était jamais rien arrivé dans ses moments d'égarement, quand son esprit était trouble et sa méfiance nulle.

En réalité, elle ne prenait pas vraiment soin d'elle, si elle s'était occupée d'elle plutôt que de battre les campagnes, elle aurait entièrement guérie, elle ne boiterait plus depuis longtemps. Mais sa guérison reposait entièrement sur les autres, elle n'aurait rien pu faire pendant tout ce temps, elle n'aurait pas pu aider et cette pensée lui était insupportable ! Elle aimait se sentir importante aux yeux des autres, mais se refusait à en dépendre.

Elle observait assez longuement l'homme, quand il s'installait tranquillement dans l'herbe, elle était encore un peu gênée, après tout, le seul homme qu'elle avait connu était presque son père. Elle tâchait de ne rien laisser paraître malgré ses joues encore rosie.

La plupart de ses malheurs étaient dus aux guerres, lors de l'invasion alayienne elle avait perdu sa mère, sa seule famille qui était de son sang, sous ses yeux, depuis elle avait développé une certaine peur du sang, trop de rouge.. Et pendant l'avènement de Vraorg elle avait fuit quelque chose.. Sans trop savoir ce que c'était, mais elle n'avait pas vraiment connu la peur pendant ces périodes, la peur est venue après au cœur de l'hiver encore avec le sang.. Elle avait ainsi appris la peur et la solitude dans le sang, elle s'était accrochée tout ce temps pour continuer à vivre.

Il lui aura suffit d'une flèche pour lui faire comprendre que sa vie ne tenait qu'à un fil, que tuer était cruellement facile. Qu'on pouvait pleinement vivre avec ça sur la conscience.. Était-ce plus ça qu'elle avait ressenti que la douleur causée par sa blessure, la peur ?.. Toutes ces questions se mélangeaient dans sa tête, sans jamais trouver de réponse.

- J'essaye de tout concilier, mais ce n'est pas toujours facile. On fait au mieux. Elle finissait par croiser les bras, venant s'asseoir à côté de lui, ramenant ses genoux contre elle et posant sa tête dessus, semblant plutôt pensive.

Elle ne savait pas vraiment si elle devait partir d'Estellin ou y rester, retourner chez elle, continuer à voyager ou se ranger pour une vie plus calme et plus sécuritaire.. Mais elle voulait surtout vivre auprès de ceux qui lui étaient vraiment chers.

- Oui, j'ai l'habitude de voyager, avant d'arriver à Estellin je voyageais avec une troupe, ce n'était pas toujours facile, la vie était dure mais j'étais dans mon élément. [i]Elle semblait néanmoins plutôt fatiguée, usée, elle avait pas mal de vécu.


La jeune humaine semblait même à deux doigts de s'endormir, elle avait beau ne pas connaître cet homme, elle se sentait bien, en paix. Comme si parler un peu de sa vie l'avait soulagée d'un poids, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu quelqu'un avec qui parler.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Jeu 17 Nov 2016 - 8:50

Artane s'était retenu de sourire en apercevant le rouge monter aux joues de la jeune femme. A se demander ce qui pouvait la gêner cette fois. Il avait pourtant sa chemise sur lui maintenant. La proximité de sa présence peut être ? Elle ne devait pas être habituée à rester aussi longtemps en la compagnie d'un homme alors... Ah les femmes, des créatures si magnifiques parfois et si complexes. Mais des fois, elles se ressemblaient toutes quand à l'expression de certaines émotions.

Elle avait fini par s'asseoir non loin de lui, alors qu'il perdait son regard dans une brève contemplation du ciel. Un oiseau passa non loin, sans doute un merle en guette d'un autre perchoir.

''Tout concilier peut s'avérer difficile, voir impossible pour certaines choses. Pour réussir à cela, dis toi qu'il faut faire parfois des concessions. L'équilibre parfait nécessite que tu cèdes ou prennes d'un côté comme de l'autre. Et je peux te garantir que par moment, cela tourne parfois à la complication''

Et expliquer cela plus en détail était quasi impossible. Tant de situations, tant d’événements s'étaient produits et pouvaient encore se produire que cette recherche de conciliation en devenait une quête personnelle.

''En tout cas, je te souhaite de réussir''

Elle avait de l'espoir la fillette... et en y songeant, il se demanda si elle ne s'avérait pas plus courageuse et ambitieuse que lui quand à sa vie à mener. Lui, il se contentait de vivre comme bon lui sentait... Bah il faisait ce que bon lui semblait.

Puis elle évoquait son expérience de voyage. Ainsi, elle avait voyagé avec une troupe. Il comprenait que la vie sur les routes pouvait être rude.

''Il est certain que de voyager par des mauvaises temps ou dans certaines régions difficile d'accès n'apporte pas le confort d'une chaude taverne ou d'un chez soi. Mais cela aide à forger un peu le caractère et le corps je trouve. Etais-tu dans ton élément parce que tu te sentais libre en dehors de la cité ? Certaines personnes apprécient de vivre dans la nature, mais en contre-partie, il faut sacrifier le confort qu'une cité offre. ''

Lui aimait bien se balader hors des villes, mais jamais bien longtemps. Il n'était pas un bon chasseur de gibier et aimait trop se soûler sereinement dans une taverne. Puis doucement, il sourit.

''Dis moi, tu as rougi tout à l'heure. Y avait-il une raison ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Jeu 17 Nov 2016 - 16:45

Elle levait lentement les yeux vers le ciel, ses iris couleur acier se perdaient dans le bleu, évitant sans trop le vouloir le contact visuel avec l'homme qui se trouvait à ses côtés, finissant par lever le bras gauche vers le ciel, ce qui faisait briller sous les rayons du soleil ses bijoux, elle les avait mis peu de temps après la mort de sa mère, le genre d'anneaux qu'on enfile, mais maintenant qu'elle avait grandi impossible de les enlever et c'était la même chose pour son autre bras et ses deux chevilles.

Mais étrangement, ils ne lui attiraient pas vraiment d'ennuis, sans doute parce que la majorité des gens avaient pitié d'elle, elle n'était qu'une orpheline de guerre contrainte d'immigrer en terre elfique. Même si elle s'y plaisait ça ne serait jamais vraiment son chez elle, les elfes étant assez peu accueillants avec les étrangers.

- En effet, c'est très dur d'essayer de faire plaisir à tout le monde, ce n'est même pas gratifiant. Elle avait connu la confiance, la trahison et de nouveau, la confiance.. C'était toujours la même chose, mais elle n'abandonnait pas, continuant à rependre un peu de bonheur autour d'elle.

Sa vie avait été loin d'être facile, mais elle n'abandonnait jamais, elle ne s'en plaignait pas non plus et puis elle retrouvait parfois un membre de sa famille d'adoption qui lui offrait un peu de compagnies.. Et puis elle se retrouvait de nouveau toute seule, encore.. Voilà le genre de trahison dont elle parlait, l'abandon.. Même si elle était en âge de se débrouiller par ses propres moyens, elle était encore bien peu mature, incapable de se protéger seule..

La vie sur les routes, ne lui manquait pas vraiment, c'était bien plus la compagnie des autres qui lui manquait, la solitude était un poison au même titre que l'arsenic, un peu fortifie, beaucoup tue..

- C'était dur oui, mais gratifiant, j'avais enfin l'impression de servir à quelque chose, on était presque même une famille. Je n'aimais pas ça parce que j'étais libre, mais parce que je servais enfin, je n'étais pas inutile, j'étais choyée. Mais j'ai été blessée et ils ont continuer leur route sans moi.

Elle ne pouvait pas vraiment leur en vouloir, ils devaient bien manger pour vivre, mais ils lui manquaient, beaucoup. Elle avait perdu leurs traces et qui sait ce qui a bien pu se passer au cours de cette année, elle aimerait bien le savoir. Puis elle lâchait un soupir un peu gêné quand il lui posait cette question.

- J'ai toujours été assez mal à l'aise face aux hommes, ils ne sont pas tous aussi corrects que toi, malheureusement. Et puis elle n'en avait connu qu'un seul personnellement, autant dire que la gent masculine n'était pas vraiment sa tasse de thé.

On pouvait presque dire qu'elle n'aimait pas les hommes, hormis celui qu'elle considérait comme son père d'adoption, mais généralement, elle gardait cette pensée plutôt personnelle pour elle, ils étaient sa principale source de revenus après tout. Même si elle n'aimait pas vraiment ça, elle était bien obligée de gagner sa vie, parfois sur scène avec une troupe, souvent seule à danser et à chanter au fond des tavernes, s'exposant en quelque sorte à toute la misère masculine et avec les soûlards, c'était encore pire. Mais elle avait appris avec le temps à passer au-dessus de tout cela.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Lun 21 Nov 2016 - 17:23

Artane avait fini par attraper un brin d'herbe et en mâchonnait le bout, le tenant entre deux doigts, pendant qu'il écoutait la jeune femme parler un peu d'elle. Le destin n'avait pas été tendre avec elle. Mais le destin ne se montrait jamais tendre avec des gens issus de milieux non nobliaux ou bourgeoisie. Soit on subissait, soit on arrivait à s'en sortir. Le milieu n'existait guère, à moins de savoir nager entre les deux eaux. Chose qu'Artane essayait plus ou moins avec succès (ou échec) de faire. Mais sans viser trop haut. Après tout, à vouloir gravir les échelons, la chute pouvait en devenir rapidement fatale.

''Pour satisfaire tout le monde, il faut alors se sacrifier complètement. Et cela personne ne sera capable de le supporter toute sa vie. A moins d'en faire son crédo et de s'y tenir. Et plaire pour tout le monde en reviendrait à plaire à des gens qui ne reconnaîtront pas ce que tu fais pour eux et pourraient même en profiter. Je suis désolé si je parle aussi abruptement...Je ne tiens pas à t'effrayer sur la dureté de l'existence. Je pense que tu le sais plus que tu ne veux bien en dire...''

Il jeta son brin d'herbe mâchouillé et se redressa sur son coude, pour la regarder.

''Si tu dois faire plaisir, ce sont pour des êtres qui en valent vraiment la peine et qui seront te rendre la pareille. Là ce sera gratifiant et tu sauras encore plus apprécier ce que tu as fais. Ou offert''

Il ne voulait pas lui faire une leçon de moral et se rendait compte qu'il allait peut être un peu trop loin.

''Pardonne moi si je t'ai blessée avec mes paroles. Je ne suis pas un sermonneur. Et je n'avais pas cherché à l'être. Quand à ta troupe, peut être que ce n'était qu'une étape de ta vie. Il est dommage qu'ils aient dû poursuivre sans toi''

Ainsi étaient les aléas quand à certaines petites troupes du spectacle. Artane ne savait pas comment elles s'en sortaient après toutes ces années difficiles, mais il ne serait pas étonné que si une personne n'apportait pas de bénéfices, ce n'était pas la peine de garder une bouche inutile à nourrir. Et comme la jeune femme avait abordé le sujet des hommes, il en profita pour rebondir dessus.

''Les hommes, et je suis bien placé pour le savoir, sont bourrus, manquant de finesse et se croyant plus forts que les autres. Et face aux femmes et bien... Ils pensent qu'elles sont là à leurs dispositions et bien d'autres choses. Je ne sais pas à quel point ceux que tu as croisés se sont montrés incorrects, mais tous ne sont pas comme cela. La preuve étant que tu arrives à converser avec moi sans avoir de réelles appréhensions visibles. ''

Oh il la sentait timide, mais il fallait encourager cette jeune fille, pour lui donner une plue grande assurance. Car à ses yeux, elle manquait un peu de confiance en elle, même si elle n'en était pas dénuée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mar 22 Nov 2016 - 13:26

Elle essayait de se rappeler tout ce qui l'avait conduite si loin de la route, elle aurait aimé se perdre dans ces bois et ne plus jamais retrouver son chemin, découvrir une nouvelle terre et y vivre, oublier tout cela et vivre heureuse, travailler la terre pour avoir de quoi manger, juste l'essentiel et oublier le superflu, c'était le genre de vie qu'elle aimerait vivre. Elle continuait bien entendu à danser et à chanter, une danse pour la pluie, un chant pour le soleil, pour la Vie, pour le Néant..

Une utopie à laquelle elle préférait croire, elle ne pourrait pas errer sur les routes toute sa vie, et puis elle avait rencontré un homme qui était son père, il aurait sans doute des projets pour elle, les parents devaient toujours veiller au futur de leurs enfants, non ?

Je suis prête à m'oublier, entièrement. Il y avait une certaine résignation dans sa voix, comme si elle ne pouvait pas faire autrement, comme si au moins ça pouvait mettre fin ce sentiment d'abandon.

Sinestra se laissait tomber dans l'herbe, s'étalant de tout son long pour s'étirer en lâchant un grognement satisfait, elle se sentait rouillée, elle jetait un regard de biais à l'homme, une lueur, curieusement, semblait traverser ses iris aux couleurs de l'acier.

J'ai l'habitude de me faire gronder, ne t'en fait pas. Je suis tout le temps en train de me mettre en danger, pour te dire la première fois que j'ai été sauvée, j'étais partie ramasser des fleurs à l'extérieur de Gloria, pendant l'invasion alayienne. Elle lâchait un petit éclat de rire moqueur, pour elle-même. C'était la première fois que quelqu'un s'inquiétait pour moi, c'était agréable.. De me sentir importante.. Sans doute, c'était ce sentiment qui la poussait à prendre autant de risque en plus de sa naïveté.

Et à présent, elle n'avait plus personne dans sa vie, elle avait cherché longtemps ses sauveurs, ses amis, et tous les autres, mais pour l'heure, elle cherchait encore. Et elle était de nouveau sur les routes, mais seule cette fois.

Je sais bien que ce n'est pas une généralité, mais ce genre de comportement est exacerbé la nuit, et comme je travaille souvent la nuit.. Avec l'alcool, c'est encore pire, je l'ai parfois échappé de peu. Puis elle finissait par lâcher un petit sourire. Les esprits doivent beaucoup m'apprécier pour me garder en vie comme ça. Puis elle regardait quelques secondes le ciel. Tu ne t'es pas jeté sur moi quand tu m'as vu, tu n'as rien tenté, et je doute que quelqu'un de mauvais prenne le temps de causer de tout et de rien avec ses victimes.

Elle se demandait comment elle avait pu vivre en prenant autant de risque en échappant à chaque fois de très peu à la mort.. Ou peut-être était-ce de multiples avertissements qu'elle n'entendait pas ? Elle préférait ne pas trop y penser, pour le moment.

Sinestra avait toujours été étrangement naïve mais aussi très lucide sur certains points, elle savait qu'un jour, il lui arrivera un malheur, mais pour le moment, elle ne voulait pas vivre dans la méfiance. On pourrait presque dire que ces mises en danger n'étaient là que pour attirer l'attention des personnes qui lui étaient chères, même si elle était grande, elle ne pouvait pas vivre seule. La solitude était quelque chose qui lui était difficile à supporter.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Jeu 1 Déc 2016 - 11:45

Elle finit par le rejoindre dans l'herbe, en l'imitant. Elle s'était donc allongée et savourait pleinement ce simple plaisir.

''Y a se faire gronder et se faire gronder. Mes mots n'étaient pas dans cette optique là de toute façon. Mais si tu aimes te mettre en danger, peut être que tu ne te rends pas compte de l'importance que tu peux avoir pour certaines personnes. Peut être est-ce l'habitude justement de te croire toute seule, vivant en parfaite solitaire. ''

Il avait écarquillé les yeux en l'imaginant partir cueillir des fleurs alors que les Alayiens approchaient leurs armées des murs de la cité. Bon en même temps, quand on est jeune, on est inconscient du danger. Mais quand même... Même les jeunes ressentaient la crainte des leurs quand approchait la mort en armures et en épées. Il finit par attraper un autre brin d'herbe pour le machouiller sereinement.

''Si je comprends bien, tu as tellement apprécié de te sentir tellement importante dans l’inquiétude d'un de tes proches que tu as remis cela. Ne le prends pas mal, mais de ce que tu me dis... chercher le danger dans l'alcool et en se baladant en pleine nuit...Avoue qu'il y a de quoi être étonné. Mais tu as eu un manque dans ta vie et inconscient tu cherches à le combler. Mais pourquoi en mettant sa vie en danger ? Même si les Esprits veillaient sur toi, il doit bien y avoir une raison n'est ce pas ? ''

A moins d'être suicidaire... Elle était pourtant jeune, la vie devant elle et tout le reste. Mais il était vrai que si on avait un point de départ difficile, il était difficile de s'en défaire. Mais pourtant, il y avait toujours moyen, estimait Artane. Il suffisait de profiter de la moindre chance qui s'ouvrait à soi et de la prendre à pleine mains, même si cela imposait de carrément changer de vie.

''Pourquoi me saurais-je jeter sur toi ? Je suis certes un homme, mais pas un monstre. Il est vrai que j'apprécie la gente féminine à bien des égards mais pas à en disposer comme si ce n'était que des objets faits pour se défouler dessus. Tu n'as pas eu de chances pour ce qui est des hommes et donc ton esprit s'est fait une idée de ce qu'ils sont tous. J'espère que tu sauras mieux les discerner les uns et des autres maintenant. ''

Il fuit une brève pause avant de reprendre... Il devait bien lui avouer que même certains esprits malveillants pouvaient être de beaux causeurs.

''Méfies toi des gens qui prennent le temps de converser. Certains sont assez intelligents pour piéger leurs proies de leurs mots. Ils sont rares, mais ils existent. Ne crois pas que j'en suis un.''

Il se gratta la tête, redoutant de l'effrayer pour rien, surtout en sa présence. Il dévia le sujet alors.

''Et si on tentait d'attraper un autre poisson ? Parler, cela creuse et tu dois commencer à avoir faim. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: Quand on se croit seul... Mar 6 Déc 2016 - 19:22

Tu n'as pas le droit de me gronder de toute manière. Elle avait un petit sourire aux lèvres en disant cela

Elle lâchait un éclat de rire en se souvenant d'elle qui ramassait des fleurs alors que juste à côté la ville était en proie au désespoir, elle regrettait ces temps d'innocence.

Je prends des risques parce que je me moque de mourir, tout simplement. Elle se redressait avant de dire cela, elle avait un sourire amer, celui du vaincu, de la personne qui avait abandonné depuis longtemps, même si, elle continuait malgré tout sa quête du bonheur.. Un monstre l'avait terrassé depuis longtemps, elle ne luttait même plus contre lui. Qui se préoccuperait de cette danseuse qui parle pour ne rien dire et qui n'est rien de plus qu'une gamine ? Personne. Elle révélait une nouvelle fois son côté cynique, dirigé en plein sur elle-même, mais elle était réaliste, elle n'était personne.

Sinestra se moquait d'avoir affaire à un monstre au sourire enjoué, elle souhaitait juste un peu de lumière et qu'importe de passer sa vie dans l'obscurité et les malheurs pour y parvenir. Juste son soleil, sa lune et ses étoiles voilà tout ce qui était important pour elle, le reste n'était qu'accessoire, elle se moquait de se mettre en danger, peut-être même qu'elle le faisait juste pour voir les fameux êtres chers. Son esprit avait longtemps été dérangé par ces pensées et l'alcool la faisait sombrer lentement..

Je me demande ce que ces gens ont pu vivre dans leur vie pour se décider à manipuler les gens par les mots. Elle finissait par se rasseoir ramenant ses genoux vers elle, affichant un air triste. Je me moque d'être naïve, je me moque d'être stupide, je me moque du mal qu'on peut me faire. Si moi-même je ne crois pas au monde que j'aimerais idéal, qui le feras ?

La jeune humaine, finissait par se relever avec un peu de difficulté, non sans lâcher un grognement douloureux accompagné d'un soupir qui l'était tout autant, cette maudite blessure lui causerait probablement encore pas mal de tort, malgré les mois qui s'étaient écoulés, comme pour lui rappeler qu'elle était encore en vie, et qu'elle avait encore des choses à accomplir. Une blessure pour lui interdire d'oublier était quelque chose de plutôt ironique quand elle y repensait.

Mh, je vais devoir y aller malheureusement, ce fut un plaisir de te rencontrer. Elle tâchait de lui offrir un sourire avant de faire quelque chose qui ressemblait beaucoup à une fuite. On se retrouvera, très probablement.

Puis elle s'éloignait d'une démarche plutôt dansante et rapide dans un concert de tintements, semblant plutôt légère malgré sa boiterie qui la reprenait, il y eut pendant quelques secondes une lueur étrange dans son regard, comme si elle avait perdu quelque chose de très important, quelque chose de vital.. Mais elle finissait par filer sans même lui laisser le temps de répondre.

Sinestra était d'humeur changeante après tout, elle s’effarouchait parfois de peu, et puis les hommes la mettaient mal à l'aise au vu des expériences plutôt mauvais qu'elle avait eu avec eux, ce n'était pas vraiment de la peur, plus de l'incompréhension, la plupart des hommes aimant se battre, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'elle n'y arrive pas avec eux.

Mais cette fois-ci avait quelque chose de différent, elle ressemblait à un animal qui allait goûter au couteau du boucher, et qui avait dans le regard quelque chose qui disait de ne pas lui faire de mal.

Elle avait pourtant promis, mais personne ne vint..


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Quand on se croit seul...

Revenir en haut Aller en bas

Quand on se croit seul...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tu sais maman, le monde fait peur quand on est tout seul pour l’affronter • Maman ♥
» Quand on se sent seule...
» "Quand un seul être vous manque, tout est dépeuplé." Victor HUGO
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-