Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild] Mer 22 Mar 2017 - 16:48

« Je pense surtout qu'il ne doit pas exister milles manières différentes de faire de l'alcool et qu'ils ont dû en trouver une bien à eux sans qu'elle soit forcément très différente de la notre, mais j'ai pu entendre que pour préparer leur eau-de-vie il leur était nécessaire tout de même d'user d'un processus assez particulier. En tout cas, celle boisson se vend assez chère et est très employée de ce que je sais pour couper d'autres boissons avec. » Et dans les faits, elle n'était pas fermée à ce genre de choses même si en tant qu'elfe son expérience de ce peuple n'était pas la meilleure qui soit. De plus, les alayiens étaient au final les descendants d'une grande civilisation, il n'était donc pas étonnant que ceux-ci aient beaucoup de savoirs et de petits secrets bien à eux. Après tout, tous les peuples avaient leurs coutumes et leur culture bien à eux et cela l'aurait bien étonné que les alayiens ne fassent pas autre chose que la guerre sur leur alayia natale dont ils semblaient si fiers.

« Disons que l'eau-de-vie en général est une boisson ayant du caractère. C'est donc un alcool assez fort, mais cela dépend bien entendu de l'eau-de-vie que l'on boit je suppose. » Elle prit sur ce un des verres qu'elle s'était engagé à boire et dit avec un léger sourire de défi à son amie.

« Commençons. » Et elle but d'une traite un verre comme dit précédemment, sur ce, elle sourit de façon assez joueuse à la nordique et ajouta. « A votre tour très chère. Pour ma part, je comprends mieux pourquoi les alayiens n'ont pas tendance à boire ceci à l'état pur. » Acheva-t-elle sinon avec humour en ne manquant pas de rire légèrement à cette évidence. Sur ce, elle regarda avec attention et complicité Sighild alors que c'était au tour de cette dernière d'expérimenter ce breuvage ô combien particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild] Mar 28 Mar 2017 - 11:35

Sighild restait sceptique.

''A vous entendre parler, on pourrait penser que dans leur manière de fabriquer cette eau de vie, cela finit par devenir de l'alcool juste bon à allumer des lampes à alcool, comme il m'a été donné la chance d'en voir chez quelques petits rebouteux ne possédant guère de magie. Ou alors chez des lettrés qui préféraient ne pas s'éclairer à la bougie. Mais bon, je ne doute pas que cela soit buvable... Même si on le coupe un peu''

Elle avait déjà entendu de la bouche d'ivrogne des alcools tellement forts en teneur d'alcool justement, qu'ils pouvaient rendre aveugle ou décaper la rouille de certains aciers. Il faudrait le voir pour le croire. Mais sûrement pas pour tester en y trempant les lèvres. Sighild tenait trop à ses lames et à sa santé.

''Ca dépend si c'est coupé ou pas... bon, quand il faut y aller, faut y aller. ''

Puis la reine des Elfes proposa de commencer leur petite tournée de saveurs alcoolisées. Elle ouvrit le bal d'ailleurs en prenant le premier verre. Elle invita ensuite la Nordique à faire de même.

Sighild n'hésita pas et prit sa part. Elle veilla à ne pas le boire trop vite et fut du même avis que l'Elfe après avoir ingéré sa dose. Par contre elle grimaça quelques secondes après.

''Je comprends surtout pourquoi les Alayiens ne sont guère souriants et donnent l'impression d'être un peu coincés sur le plan humour et détente. Quand on boit ce truc, y a de quoi ne pas être de bonne humeur si on a que cela à boire dans sa caserne. Par le Roc, j'en boirais pas tous les jours. Et ce serait idéal pour réveiller un refroidi d'avalanche s'il est encore en vie. A la suite ? ''

Autant continuer non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild] Jeu 30 Mar 2017 - 18:55

Aramis ne s'y connaissait pas tant que cela en alcool, donc elle ne saurait pas parfaitement répondre à la nordique à ce sujet comme elle ne manqua pas de le souligner. Surtout qu'en plus, elle n'était pas alayienne.

« Je crois que vous obtiendrez des réponses à vos possibles questions sur cet alcool en allant demander à un alayien. Pour ma part, je ne pense pas pouvoir dire que je suis une experte dans ce domaine, il m'arrive juste d'écouter ce qu'il se dit des fois et d'être assez curieuse. Ce qui me permet juste de connaître ce sujet en surface, mais non en profondeur malheureusement. »


De plus, le fait de fabriquer de l'alcool était un vrai artisanat complexe demandant beaucoup de compétences pour peu que ce soit un alcool de qualité. Sinon n'importe qui pourrait concevoir un breuvage alcoolisé et les grands crûs de vin ne se vendraient pas aussi cher. Aramis ne pouvait donc pas prétendre vraiment tout savoir à ce sujet.

Et dans les faits, pour sa part Thredë ne trouvait pas ce breuvage mauvais, il avait juste un certain caractère… Heureusement, Aramis n'avait proposé que quelques verres de petites tailles à boire pour chacune. 2 ou même trois si elles étaient courageuses, cela éviterait qu'elles finissent trop éméchées à leur goût.

« Oui, il reste encore un verre à boire après tout, sauf si vous vous sentez d'en boire un troisième. »
Répondit d'ailleurs la chantebrise avec amusement quand son amie lui demanda si elle poursuivait. L'impératrice but donc un autre verre et posa celui-ci calmement à table. Visiblement, elle semblait plutôt bien supportée l'alcool…

« Pour ma part, je me demande qui est le premier homme et qui est le premier elfe à avoir eu l'idée de fabriquer de l'alcool. Je pense qu'il est peut-être possible de trouver cette information dans le cas de l'elfe, mais pour celui de l'humain, je ne sais pas… En dehors de cela, je me demandais… Vous est-il déjà arrivé de jouer un instrument dame Sighild et lequel ? » Ceci, elle le demanda bien entendu principalement pour en connaître davantage sur la fille de glacern, après tout, il était toujours bon d'apprendre à connaître plus en profondeur quelqu'un que vous savez apprécier. Enfin, d'apprendre à connaître cette personne de la manière traditionnelle et non en épluchant son chant nom comme on le ferait d'une mandarine. Car certes, c'était efficace pour parfaitement connaître quelqu'un de faire ainsi, mais aussi très indiscret et surtout cela manquait de la complicité qu'impliquait le fait de parler de cela dans une conversation amicale conventionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild] Mar 4 Avr 2017 - 19:03

La Nordique ne put s'empêcher de grommeler. Aller demander à un Alayien ? Non mais quelle idée !

''J'aurai un peu de mal à parler avec un Alayien. Je n'ai jamais su cerner ces gens là et le dernier a qui j'ai causé, cela a manqué de mal finir d'une certaine façon. A croire que même avec la paix, il fallait qu'il se sente encore supérieur à moi. J'ai bien cru que l'arrogance était innée à ceux de son peuple. Mais visiblement, il était imbu tout seul de sa propre personne. Alors cela m'a un peu coupé l'envie de faire un brin de causette avec un autre. Mais qui sait, le prochain sera peut être plus civilisé....''

Donc autant garder sa curiosité ici, à savourer tout simplement ces alcools. Puis elle avait hoché de la tête.

''Bien entendu que je suis partante pour cet autre verre. Je ne vais pas reculer et ne vous inquiétez pas, je ne roulerai pas sous la table après cela.

Aramis lui déposa alors le verre devant elle et Sighild la remercia et leva déjà son verre dans l'idée de déjà le boire. Mais elle attendit courtoisement que l'Elfe fasse de même.

Elle manqua de s'étonner de la question suivante. L'origine de l'alcool ?

''Je pense que l'alcool servait à désinfecter les plaies et qu'un jour, un fou a voulu boire et il a trouvé cela bon. Les elfes, c'était pour s'éclairer non ? ''

Elle se permit de rire et elle enchaîna :

''Euh, jouer d'un instrument de musique vous voulez dire ? Euh.... oui, un instrument monocorde mais ce n'est pas vraiment pour jouer des notes musicales... Mais pour faire la danse des flèches... ''


Elle évoquait son arc et Aramis le comprendra aisément.

''Mais je sais très bien jouer avec. ''


Puis Sighild rit encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild] Jeu 6 Avr 2017 - 17:16

« Je n'ai moi-même que peu d'interactions avec le peuple alayien, mais je pense qu'ils ne doivent pas tous êtres pareils. Dans tous les cas, il est regrettable d'apprendre que votre dernière interaction avec l'un d'entre eux a été particulièrement désagréable pour vous. J'espère que la prochaine si prochaine il y a saura être plus agréable. » Après tout, elle était de ceux qui pensaient que les fils du Néant pourraient beaucoup apporter à Armanda. Comme les vampires d'une certaine manière, mais cela impliquerait bien entendu certains changements dans les mentalités et surtout que les vieilles rancœurs s'apaisent.

Et elle espérait que ce changement serait pour le mieux pour tous. C'était déjà un grand progrès par exemple que les fils du Néant ne soient plus dans l'optique d'exterminer la magie et ceux qui la pratiquent.

« Bien, je n'en attendais pas moins de vous. » Ajouta ensuite Aramis avec sincérité et une certaine camaraderie féminine quand Sighild lui dit que ce ne serait pas un second verre qui suffirait à la faire rouler sous la table. Aramis se permit au passage d'aborder un sujet de réflexion assez excentrique dans les faits, mais amusant. Surtout pour deux femmes ayant bu un peu d'alcool…

« Je pense que les miens préfèrent user de magie pour s'éclairer que de devoir faire un usage prononcé de bougie ou d'alcool pour cela. J'ai donc des doutes à ce sujet. » Répondit la reine avec humour quand la nordique avança le fait que ça devait servir sans doute à s'éclairer à l'origine pour les elfes, quant à l'allusion de Sighild par rapport à son arc... Cela fit sourire doucement la chantebrise.

« Nous avons tous nos talents et je ne doute point en effet que vous excelliez dans la pratique de cet instrument précis. J'espère juste que ce n'est pas de ce genre musique que vous jouerez à l'amour de votre vie. » Dit-elle avec humour, et ce sans mentir le moins du monde vu qu'elle était sincère à ce sujet comme tout le monde le serait quasiment. Après tout être baptistrel n'interdisait pas de faire de l'humour tant qu'on ne mentait pas.

Et peu après cela, la chantebrise qui constata qu'elle ferait sans doute bien de retourner auprès d'Aegnor maintenant, resta silencieuse quelques instants, puis reprit d'un ton amical.

« Ces retrouvailles ont été très agréables mon amie. Mais je crois que le moment de nous dire au revoir est malheureusement déjà venu, je serai heureuse en tout cas de vous revoir à Estellïn si jamais vous désirez y faire un passage dans un avenir plus ou moins proche. Puisse votre étoile gardienne vous sourire. » Sur ce, elle se leva et tendit la main à Sighild comme pour serrer celle de cette dernière. Un geste sans doute assez inhabituel de la part d'une souveraine, mais qui allait bien au caractère assez direct et martial d'Aramis. Une manière à la fois respectueuse et emplie de complicité de prendre congé entre deux guerrières suivant deux destins différents, l'une empruntant la voie de la paix et l'autre celle de la liberté.




[Hrp : Du coup, je te propose qu'on conclût ce rp ici comme tu m'en avais parlé^^. On aura qu'à discuter d'un nouvel rp pour bientôt si tu veux Razz . Dis-moi ce que t'en pense :3 .]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild]

Revenir en haut Aller en bas

Le lièvre, et la grenouille [PV Sighild]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Sighild Bladrick , fille d'Alberick.
» Sighild Olorin [Validée]
» L'art Bobby La Grenouille, by Judicaelle. [ Libre ]
» La grenouille de bénitier bling bling
» Une histoire de grenouille [Pv : Edwin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-