Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Jeu 14 Juil 2016 - 0:45

Début juillet

Avec la commande monstre que la famille à Hombourg avait reçu à la fin du mois de juin, tous travaillaient de tôt le matin à très tard le soir. Solenn ne voyait plus le bout de ce contrat important pour la carrière de son père et elle avait cessé depuis un long moment de compter le nombre de fois qu'elle s'était endormie dans la forge, simplement vidée d'énergie. Elle qui possédait déjà un caractère fort, était devenu bipolaire. Le mot pour décrire la condition mentale de la jeune femme était loin d'être trop dur est exagéré mais, au contraire, lui collait à la perfection. Une seconde, elle était concentrée à sa tâche et avait du plaisir à la remplir puis soudainement, pour des raisons banales comme un petit accrochage ou un commentaire inoffensif, qu'elle trouvait déplacé ou blessant, Solenn éclatait de rage, crachant des obscénités ou éclatait en sanglots ce qui avait imposé à ses frères une certaine méfiance lorsque la seule femme de la demeure familiale était présente dans la pièce. Ce changement de comportement n'avait pas aidé la cause puisque la jeune femme voyait bien la manière dont ses frères éviter d'être prêt d'elle ou leur façon terrifiée de lui demander des services. Elle était extrêmement blessée et ce jour-ci avait été la goutte qui fit déborder le vase.

L'après-midi venait récemment de débuter et Solenn s'efforcait de refroidir une épée dans un bassin d'eau. Elle n'avait pas l'habitude de faire cette tâche et lorsqu'elle la faisait, c'était avec du matériel plus léger. Cependant, orgueilleuse comme elle était, elle ne prit pas la peine de demander de l'aide et, avec les bras tremblotants, se déplaça à l'aide des pinces vers le bassin d'eau à courte distance d'elle. La jeune Hombourg était arrivée à destination et s'apprêtait à lever l'objet pour qu'il soit directement au-dessus de l'eau mais, avant même que l'épée se retrouve au bon emplacement, ses mains bougèrent radicalement ce qui occasionna l'arme de se diriger vers le sol. Les yeux dorés de Solenn s'écarquillèrent de surprise elle eut le mauvais réflexe d'agripper l'objet ce qui lui procurera une douleur insupportable qui la poussa à jeter la source de son mal dans le liquide transparent, suivie rapidement par sa paume gravement blessée. Son frère âgé de quelques années de plus qu'elle et qui avait assisté à l'incident, impuissant, accourut vers elle pour voir son état.

«Lenny…» commença son frère inquiet.

«La crème, Sam. » siffla la jeune femme entre ses dents, faisant son possible pour ne pas démontrer l'impact de la brûlure sur son moral.

Elle voulait hurler et pleurer en même temps mais, elle ravala ses émotions et regarda le prénommé Samu se diriger vers la maison et, la grande joie, il revenir rapidement avec la crème et un bandage. À base d'aloès, elle appliqua la substance verbale et froide sur la région meurtrie avant d'entourer sa main avec le bandage. Solenn ne fit que murmurait un merci tremblotant avant de sortir de l'établissement, n'oubliant pas d'indiquer à son frère qu'elle allait prendre l'air et de ne pas piper mot alors père. Elle savait trop bien comment l'homme allait réagir et elle n'avait pas la force ni le moral pour une séance avec sa figure paternelle adoptive. Sans qu'elle ne s'en rende compte, la jeune femme avait tracé une trajectoire qui menait directement à une énorme rivière et le temps qu'elle s'y rende, la douleur qui provenait de sa paume avait largement diminuer. Elle lâcha un long soupir puis se débarrassa de ses vêtements, gardant ses dessous, à la vue de l'eau qui n'était troublé par aucune vie humaine. Les larmes qu'elle avait tenté de retenir s'écoulèrent de ses yeux dorés à l'insu de la propriétaire qui se sentie soudainement inutile.

« Je ne suis vraiment qu'une bon à rien… » marmonna la jeune femme, toute la partie inférieure à son nez immergée dans l'eau.

Trop concentrée à se rabaisser et se morfondre, elle leva paresseusement les yeux lorsqu'une ombre passe rapidement dans les dans le ciel.


Dernière édition par Solenn Hombourg le Sam 16 Juil 2016 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Sam 16 Juil 2016 - 11:26

Et quelle ombre. Longue, sinueuse, bardée de deux larges ailes de chauve-souris... Comme si un serpent avait été doté par Mère Nature de deux ailes et sillonner les cieux en plus du sol. L'ombre reptilienne ne faisait pas que passer, elle descendait rapidement vers la large rivière, suffisamment grande pour accueillir son grand corps serpentin.

Après avoir entamer un survol sans avoir aperçu la bipède, le saurien ailé vira sur l'aile et braqua son corps verticalement tout en battant puissamment ses ailes pour freiner sa vitesse de chute et il se posa presque à la manière d'un cygne géant, mélangeant sa masse à de la grâce et de la dignité féline dans ses gestes. On entendit un long soupir de plaisir quand son corps s'enfonça dans l'eau, provoquant bien entendu moult vague haute et ondulante à la surface. Il plongea soudainement la tête, ce qui provoqua un rapide geyser et quand il la sortit, ce fut pour jeter en l'air un gros poisson (qui ressemblait à un esturgeon) dans les airs et le gober tête la première. Vu la taille de la gueule de la créature écailleuse couleur améthyste et la taille du poisson... autant dire que ce n'était qu'une petite friandise.

Le dragon se passa la longue langue sur ses lèvres écailleuses, ravi d'avoir pu manger un en cas. Dommage qu'il n'en avait pas vu d'autres et au moment de se laisser couler pour profiter de la savoureuse fraîcheur de l'eau, ses yeux se posèrent sur une bipède. Il cligna plusieurs fois, en se rendant compte qu'il ne l'avait pas vu en amerrissant et qu'elle avait sans doute ''subi'' les vagues déplacées par sa masse. Il l'observa avant de briser le silence. Une voix masculine et un peu caverneuse résonna dans l'esprit de cette jeune fille de l'espèce humaine.

°Hum désolé, je ne t'avais point vu. J'espère que tu n'as pas bu la tasse à cause de moi. °

Pourtant, il avait le regard perçant, mais comme il n'avait été obnubilé que par l'idée de prendre un bain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Dim 17 Juil 2016 - 17:13

L'atterrissage de la créature créant d’énormes vagues, n’ayant toujours pas aperçu la cause de ce changement aquatique important, elle se précipita à plonger sous l’eau voyant bien que rester à la surface lui serait néfaste. Ce que Solenn n’avait pas prévu, c’était que la force de l’eau la fasse caramboler vers la profondeur de la rivière et elle dut mettre toute son énergie pour atteindre la surface avant de manquer d’oxygène. C’est en respirant une énorme bouffée d’air finalement hors de l’eau qu’elle nagea jusqu’à la rive étant prête à émerger de l’eau si jamais une vague de cette grosseur réapparaîtrait.

Elle tourna sa tête ébène vers la cause de ce tsunami et ses yeux dorés s’écarquillèrent de stupeur. Devant elle se trouvait un immense dragon couleur nuit et il venait d’engloutir un gros poisson qui avait l’air minuscule lorsqu’il disparu dans la gueule puissante de reptile. Cette créature pouvait la manger sans problème, et elle poussa sur le sol pour faire sortir son corps de l’eau mais, une voix résonna dans sa tête et elle était consciente qu’elle n’appartenait pas à Violette. Solenn posa son regard sur le serpent ailé et elle fut horrifié de voir que la bête la fixait. Elle ouvrit sa bouche pour émettre une réponse mais, aucun son ne sortit. La jeune femme ne fit que fixer avec peur la gigantesque créature qui, grâce à un reflet du soleil, était finalement violette.

«Je… ça ne…. pas… problème… Je… partir oui...», dit-elle ne se rendant même pas compte du manque de cohérence dans sa phrase, si on pouvait appeler ce ramassis de mots ainsi.

Solenn essaya de sortir de l’eau mais, le tremblement de ses bras ne lui permettait pas de faire cette manoeuvre. Elle regarda ces membres et c’es à ce moment qu’elle se rendit compte comment elle était terrifiée. C’est Violette qui avait eu comme cadeau un collier qui lui permettait de ne plus avoir peur de ce genre de créature, le même collier qui se trouvant autour du coup de Solenn mais, pour elle, cette ficelle et ce morceau de bois n’avait aucune signification et elle était terrifiée à l’idée de se faire dévorer par ce monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Lun 18 Juil 2016 - 13:25

A voir ses cheveux dégoulinés d'eau, inutile d'entendre de sa bouche qu'elle avait pris une bonne rincée. Bon au moins elle respirait avec pas mal d'aise, donc elle n'avait pas bu la tasse. Une bien rapide conclusion pour l'esprit d'un dragon me diriez vous, mais Cynoë savait très bien que ces êtres là étaient fragiles à tout. Avec l'eau, à défaut de savoir nager ou pas, les bipèdes ne pouvaient pas rester longtemps sous la surface. Tout paraissait court chez eux d'ailleurs, en comparaison des autres espèces. Leur apnée, leur longévité...Plein de choses.

Quand il guetta une parole gazouillé de la jeune femme, aucun son ne sortit de sa bouche ouverte. Elle le fixait avec une telle intensité que le saurien comprit qu'il l'impressionnait. Et quand enfin elle retrouva l'usage de sa voix, elle peinait à s'exprimer. La suite ne fut pas mal. Cynoë l'observa dans ses tentatives pour sortir de l'eau. Il se contenta de cligner plusieurs fois de ses paupières avant de s'allonger plus dans l'ean pour ne laisser sa tête et le dessus de son long cou hors de l'eau. Ah oui, la partie la plus haute de son long dos aussi. Donc cette bipède avait peur de lui. Cela se voyait à voir son regard hébété. Le dragon manqua de soupirer. Ces bipèdes vraiment. Soit ils redoutaient de se faire manger, soit ils tombaient à genoux en le vénérant, soit ils naviguaient en zig zag dans le milieu des deux extrêmes cités. Bon, il allait quand même la rassurer.

°Tu peux rester tu sais. Tu étais là avant moi après tout. Et la rivière n'est pas à moi, donc je n'ai pas à t'imposer de partir. Mais tu peux te rassurer bipède. Je ne vais pas te manger tu sais. Donc tu peux cesser de frémir d'effroi devant moi°

Il attendit qu'elle digère un peu ses mots. Car des fois, des bipèdes réagissaient encore plus vivement dans la peur dès qu'on causait dans leur tête.

°Je doute que tu serais partie sans tes vêtements. Je sais que les bipèdes n'aiment se balader sans avoir leur peau couverte. D'ailleurs, tu es bien loin de toute cité... Qui es-tu ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Mar 19 Juil 2016 - 18:46

Solenn regarda la créature reptilienne et fut surprise d'entendre encore sa voix grave et mystérieuse retentir dans son esprit. Il n'allait pas la manger? Elle était saine et sauf? Elle fronça les sourcils confuse, peut-être était-ce une tactique pour qu'elle baisse la garde afin qu'il la mange aussitôt. Elle fut reconnaissante que Violette prenne parole, se sentant beaucoup moins seule.

«Tu es ridicule Lenny, ce n'est qu'un dragon.», rigola Violette en utilisant la même technique de l'énorme reptile pour parler.

«Oh je suis ridicule? Excusez-moi madame Kohan.», pesta la jeune femme mentalement dans l'eau.

Elle ne voulait pas lui donner le crédit mais, sa jumelle Kohan avait raison, Solenn avait besoin de prendre sur elle et reprendre ses esprits pour ne pas faire de sa personne une vraie débile. Elle se rappela alors qu'elle n'avait pas de vêtements sur le dos dans le dragon lui en parla et elle s'enfonça un peu dans l'eau inconsciemment. La jeune femme avait cessé d'être pudique en grandissant autour de garçons qui ne l'étaient pas du tout mais, sa logique devait avoir eu un problème en contact de l'eau car, elle se sentait inconfortable d'être dans cette tenue avec cet être couvert d'écailles. Solenn tourna sa tête vers ce dernier et elle vit qu'il s'était placé plus confortablement, ne laissant voir qu'une partie de son cou et le reste de la tête. Elle était tellement impressionnée par la grosseur du dragon et elle ne pouvait imaginer le reste de son long corps de reptile qui se trouvait sous l'eau. Elle prit une grande respiration afin de calmer l'anxiété qu'elle ressentait et finit par prendre la parole avec une voix un peu plus assurée.

«Je suis Solenn Hombourg... fille de forgeron. J'habite non loin dans un village, à quelques heures de marche. Et vous, monsieur?», répondit-elle.

Monsieur? Il n'était pas un monsieur, ou même un homme. Elle se sentait légèrement mal et stupide mais, ne le montra pas. Elle regarda le dragon et se dit qu'elle aurait une histoire extraordinaire à raconter à ses frères en revenant de la maison même si cela pouvait avoir l'air fou, elle se devait d'en savoir plus sur la créature pour avoir le plus de détails possible.
Revenir en haut Aller en bas
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Jeu 21 Juil 2016 - 12:40

Le dragon attendait avec patience que la bipède daigne lui répondre. Après tout, il comprenait aisément qu'il l'impressionnait et à la voir se rétracter un peu plus sous l'eau fut pour lui plus un signe de frayeur que de pudeur. Il était loin de penser même dans ces circonstances, que les femelles bipèdes prenaient soin de se cacher. Même face à un dragon. Un saurien écailleux ne portait pas de vêtements et s'en accoutumait très bien. S'il avait compris que le comportement pudique de la jeune femme était dû à sa simple présence, peut-être qu'il en aurait fait la remarque avec subtilité, mais comme cela ne lui vint pas à l'esprit, Solenn fut épargnée.

Enfin la jeune femme reporta son attention sur l'Améthyste, prenant plus d'assurance que l'instant d'avant. Et elle se présenta. Le dragon inclina la tête pour saluer sa présentation.

°Je suis Cynoë, Dragon améthyste liée à la princesse Esmelda Kohan. Enchanté de faire ta connaissance, jeune Solenn. Même à quelques heures de ton village, tu m'en parais bien loin, même pour venir faire une petite baignade dans ces eaux. °

Il manqua de rire devant l'appellation de ''monsieur''. Les bipèdes ne savaient jamais comment appeler un dragon par un titre précis. Il se contenta de ''sourire'', ce qui dévoila un peu ses crocs

°De ce que je sais du comportement des humains, c'est que souvent, s'éloigner comme toi tu le fais est pour rechercher l'isolement, la solitude. Quelque chose pèse donc sur ton coeur pour chercher à être aussi loin et chercher à être seule sans tomber sur l'un des tiens ? Je puis me tromper après tout...°

Il n'oublia pas un petit détail qui aurait son importance

°Tu peux m'appeler Cynoë ou dire dragon pour me désignez si tu le désires, je ne suis pas difficile quand aux appellations de ma personne. Alors jeune bipède, pourquoi partir si loin ? Ce ne sont pas les cours d'eau qui manquent pourtant dans cette région, il doit bien y en avoir un à proximité de ton village. °

Oui le dragon était curieux, normal pour un dragon comme Cynoë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Lun 25 Juil 2016 - 20:32

Violette, qui n'était aucunement effrayée par la créature contrairement à sa jumelle Hombourg, réagit violemment au nom de famille et au prénom de la femme de son cousin. Elle avait complètement oublié ces personnages et cela devait faire plus de dix ans qu'elle n'avait pensé à eux. En effet, lorsqu'elle avait réussi à s'enfuir de sa prison vampirique, elle avait comme destination la demeure de son cousin mais, en chemin, elle avait rencontré son père adoptif qui lui a tant donné qu'elle ne voulait pas le quitter ni lui, ni ses fils qu'elle avait lentement connu à apprécier et aimer d'un amour fraternel. Le trouble devait se voir sur le visage de Solenn et la jeune Kohan espérait que la bête en face d'elle prenne son expression comme un malaise causé par l'apparition de la dentition puissante de l'immense reptile.

Solenn put, malgré tout, suivre ce que le dragon lui dit par la suite et elle grimaça, détestant la manière dont il avait si facilement compris la raison de sa présence à un bon deux heure et demie de son village. Si la simple avis de se baigner l'aurait prise, elle aurait pu se baigner dans un cours d'eau à quelques minutes de sa demeure seulement cependant, elle avait besoin d'être seule et pour cela, elle avait pris soin de s'assurer qu'aucun membre de sa famille ou même de son village vienne la déranger. La jeune femme soupira et regarda la forêt qui était à quelques mètres de la rivière en serrant les dents se sentant à nouveau en furieuse contre elle-même.

«Est-ce que vous vous êtes déjà senti inutile, Dragon?», demanda-t-elle sans trop s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Mer 27 Juil 2016 - 7:35

Le dragon améthyste étudiait la jeune femme de son regard ambré. Elle paraissait encore apeurée par sa grande présence. Quoi de plus normal en même temps pour un bipède qui croisait un dragon de la taille de Cynoë. Les dragons étaient imposants et dotés d'armes naturelles capables de combattre une section de soldats à eux seuls. Ils crachaient le feu et n'en démordaient pas pour se montrer supérieurs aux autres races s'il le fallait. Mais là, le saurien ailé était paisible et curieux de la jeune bipède qu'il avait croisée. Et à voir sa grimace....

L'humaine avait jeté un coup d'oeil à la forêt avant de gazouiller à nouveau, en posant une question bien étrange. S'il s'était déjà senti inutile ? Cynoë cligna plusieurs fois de ses paupières avant de répondre. A croire que cette humaine subissait le flot de ses propres émotions qui la mettait elle-même mal à l'aise. Il avait découvert cela chez eux : les humains étaient très dépendants de leurs propres sentiments et cela jouait beaucoup sur leur mental. Il se demandait si cela s'appliquait pour les dragons. Et à bien y penser, la réponse fut positive.

°Je pourrai dire que oui. J'ai connu une situation où je me demandais à quoi servait la vie si on perdait une chose qui nous est précieuse et qu'on chérie par-dessus tout. J'ai eu à la perdre une fois avant de la retrouver. Quand j'ai cru la perdre, j'ai eu l'impression qu'on m'arrachait une partie de moi-même. A partir de ce moment là, quelle importance d'être en vie ? A quoi servirais-je si elle n'était plus là pour être près de mon esprit et de mon coeur ? °

Il évoquait le douloureux souvenir de la perte de sa liée, tuée par Vraorg avant d'être ramenée à la vie par Merithyn, Skade et Lorenz quelques mois plus tard. Durant tout ce temps, il avait dû lutter avec soi-même pour ne pas se laisser mourir et trouver une voie temporaire pour se sentir encore vivant. Utile en somme, si on traduisait cela dans les pensées de Solenn.

°J'ai remarqué chez les bipèdes que ce sentiment de ne servir à rien est fréquent quand on ne se sent pas bien, quand son entourage ne parait pas... satisfait. D'autres facteurs apporte ce ressenti également. Mais il y a toujours moyen de trouver un chemin pour servir à quelque chose, envers quelqu'un, envers un objectif... Et souvent, il est tellement simple qu'on ne le remarque même pas. °

Il se demandait en quoi cette bipède se sentait inutile. Elle était encore jeune, découvrait sa vie d'adulte... Elle avait la vie devant elle et de quoi accomplir bien des choses si elle le désirait.

°N'as-tu pas un désir profond de comment pourrait être ta vie ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Lun 15 Aoû 2016 - 23:58

La jeune femme comprit rapidement où le dragon voulait en venir avec ses propos passifs et sa question finale et elle ne put retenir un léger gloussement s'évader de ses lèvres pulpeuses et rosées.

«Cette créature pense que je vais me donner la mort.», se dit-elle mentalement en analysant bien le choix des mots d'un reptilien qui la regardait avec questionnement et surprise. Elle prit le temps de sortir de l'eau, sentant une chair de poule frayée son chemin sur le long de l'épiderme de la jeune Solenn suite à l’absence de mouvements chez cette dernière qui lui aurait permis de rester au chaud. Afin de se réchauffer, elle entoura ses bras frêles sur ses jambes, les ramenant de la sorte vers sa poitrine et finit par poser son regard doré sur l'animal.

«Ne craignez rien, Dragon, je compte rester en vie bien assez longtemps encore. Le sentiment que je ressens n'est que passager, cela pourrait durer quelques heures ou quelques jours mais, à la fin, je serais à nouveau sur mes pieds pour vivre pleinement ma vie.» dit-elle avec un léger sourire en repensant au parole de l'un de ses frères. Le plus casse-cou et aventurier, il ne manquait pas une occasion pour se mettre les pieds dans les plats et malgré cela, il arrivait toujours à revenir le sourire aux lèvres pour mettre plus de puissance dans sa citation préférée.

«Nous n'avons qu'une seule vie, pleure si tu dois pleurer, sois en colère si tu dois être en colère et prends le temps que tu as besoin pour cela mais, il est toujours important de se remettre sur ses pieds et de vivre pleinement notre vie.», ne cessait-il pas de dire à longueur de la journée de plus loin qu'elle pouvait se rappeler.

Puis un détail lui revint en tête, le récit que le reptilien lui avait partagé lui revenait à l'esprit et un élément lui mettait la puce à l'oreille. S'il semblait si imprégné de sa «liée» comme il avait utilisé le terme, que faisait-il loin d'elle. N'avait-il pas le devoir d'être à ses côtés?

«Cessons de parler de moi, pouquoi n'êtes-vous pas aux côtés de votre liée, Dragon?», demanda-t-elle en regardant l'animal avec une curiosité qui prenait tranquillement possession de la jeune Hombourg.

Désolée pour l'énorme délai :/
Revenir en haut Aller en bas
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Mer 17 Aoû 2016 - 10:44

La jeune femme parut reprendre un peu du poil de la bête, apportant son désir de vivre le plus longtemps possible. Le dragon se contenta alors de cligner des yeux, comme pour approuver ses dires. Néanmoins, les bipèdes ressentaient des émotions complexes et certains parmi eux étaient capable d'accumuler leurs mauvais effets jusqu'à l'extrême saturation, ne pouvant trouver un exutoire pour s'en vider. Il finit par reprendre la parole, toujours en pensées, comme c'était là sa seule façon de communiquer avec les bipèdes avec des ''mots''.

°Il est bien de penser avec une volonté positive. Même si je ne connais guère le comportement émotionnel bipède, je te donne malgré tout ce conseil : garde cette détermination. Car les choses en se répétant pourrait te lasser et tu pourrais ne plus décider de te remettre sur pied pour redresser la tête vers le haut. °

Comment appelait-on ce mal chez les bipèdes déjà... La fatigue ? non... La déprime ? Oui, c'était bien ce mot là. La déprime n'était pas vraiment une maladie, mais elle avait tendance à revenir souvent et parfois plus fortement. Et avec l'âge, les bipèdes pouvaient s'y laisser couler sans être réellement désireux d'en sortir. Cette bipède là était encore jeune, elle avait tout le temps encore de se forger pour mieux la combattre. Mais il ne reviendrait plus dessus. Solenn avait fait part de son souhait de plus causer d'elle.

°Ma liée n'est jamais très loin. Actuellement elle est à Gloria. Je suis à ses côtés quand elle estime avoir besoin de moi et inversément. Mais je ne suis pas constamment auprès d'elle. Être lié n'est pas synonyme de rester à vue de l'un et de l'autre. Parfois, nous ressentons le besoin de mener un peu notre vie à part. Nos âmes ressentent les choses communément pour savoir nous passer d'une vue en vis à vis. Après tout, je suis un dragon, pas un animal de compagnie à l'instar d'un chien ou d'un cheval°

Il garda un instant le silence et décida de poser une question.

°Est-ce ainsi que les bipèdes non liés pensent des dragons liés ? Qu'ils doivent être en constance présence de leur lié ? °

[hrp : pas de soucis fleur ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Ven 19 Aoû 2016 - 21:32

Solenn fut surprise des propos du dragon. Ayant passé outre le fait qu'il communiquait par télépathie et que sa voix caverneuse résonnait à chaque fois dans sa boîte crânienne, elle avait du mal à croire que cette créature en sache autant sur la race humaine. Se questionnant sur si elle était trop centrée sur sa petite personne ou s'il était trop curieux, elle ne pouvait pas nier qu'elle détestait le fait de ne pas en savoir assez sur le reptilien. La manière de ce dernier à décrire avec une telle aise les sentiments de la jeune fille de forgeron ainsi que ceux des humains en général. Il était vrai que certain nombre de personnes abandonnaient souvent ou n'avaient simplement plus la force de se relever. C'est ce qui c'était produit avec la femme de son père adoptif. N'ayant jamais connu la mère biologique de ses frères, elle avait connu tout récemment qu'elle avait mis fin à sa vie quelques mois après la naissance du benjamin de la famille Hombourg.

Solenn fut émerveillée par le lien qui liait le dragon et sa «liée», comme il utilisait le terme. Agréablement surprise que ce lien ne les empêche pas de vivre leur vie individuelle sans nécessairement devenir un couple d'inséparables. La jeune femme écouta attentivement la réponse de l'animal et elle se sentit coupable du ton qu'il avait utilisé pour sa question. Elle n'avait pas voulu le blesser ou l'offusquer mais, elle avait une intuition qui lui disait que sa vision de cette relation ne lui plaisait probablement pas.

«Oh! Je ne crois pas, non. Je penses pas que je suis la seule en penser de la sorte mais, c'est simplement car je n'ai jamais vu l'importance d'en connaître plus sur une créature que je connais uniquement dans les livres et les légendes. Vous êtes le premier dragon que je... rencontre et vous avez piqué ma curiosité. J'avais le défaut ou la qualité de l'être dans mon enfance.»

Son humeur s'assombrit à l'idée des cours que sa jumelle Kohan avait avec sa propre mère biologique. Toutes les mâtinés et les après-midis à apprendre. Violette ne cessait de poser des questions pousser qui mettait souvent sa mère dans une position inconfortable puisqu'elle n'arrivait pas à lui répondre quelques fois. Ne voulant pas être triste de nouveau, Solenn chassa ces souvenirs et se tourna vers le dragon.

«Pourriez-vous... si vous le voulez bien, m'en apprendre plus sur votre race, Dragon?», demanda-t-elle en sentant ses yeux dorées s'illuminés de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë) Sam 27 Aoû 2016 - 21:09

L'Améthyste baignait toujours dans l''eau, sa queue émergeant de temps à autres avec nonchalance au dessus de l'eau l'eau limpide. IL avait incliné la tête en avant devant la réponse de la jeune bipède. Il était toujours paisible et ne paraissait pas offusqué de Solenn quand à sa réponse.

°Je n'ai jamais posé cette question jusque là en même temps. Et les miens ne sont pas monnaie courante dans les parages. Nous ne sommes pas aussi nombreux que vous les humains, ou les autres espèces de bipèdes. N'aie pas honte de la curiosité que tu me portes. Je trouve cela légitime puisque tu l'affirmes toi même : tu n'as jamais croisé de dragons jusqu'à maintenant. Moi aussi je suis curieux de certaines choses et je peux arriver à noyer un malheureux bipède de bon nombre de question. °

Il était toujours ravi d'apporter des réponses à l'interrogation des êtres qu'il côtoyait. Le partage de la connaissance avait toujours été un point qu'il jugeait important. Même si cette bipède paraissait appartenir à ce que les humains appelaient des gens du peuple ou des gens du commun, elle méritait comme n'importe qui d'avoir des réponses à ses questions. D'ailleurs, elle désirait en savoir plus sur sa race.

°Bien sûr. Je pense que tu n'es pas sans savoir notre impact sur la magie au sein d'Armanda, que nous sommes source de sa présence. Mon espèce était la première à vivre sur Armanda et bien avant encore. Les miens ont vu l'arrivée des Hommes, des Elfes et des Vampires à travers l'histoire de ce continent, les conflits que cela a provoqué. Autrefois, les dragons n'étaient pas liés aux bipèdes, mais ils regardaient le monde vivre avec un regard distant et sans se soucier de l'avenir d'Armanda. Depuis que les dragons se lient à des bipèdes, je trouve que notre rôle ne doit pas d'être des spectateurs, mais des acteurs. Mais chaque dragon à sa vision propre quand à notre impact et notre présence sur ces terres°

Il pensait à l'irascible dragon rouge. Verith déconsidérait les dragons liés, pendant que le Lien pervertissait les âmes de ses congénères. Certes, il n'avait pas à subir les conséquences de la perte d'un ou d'une liée.

°Sinon, sur un plan bien plus naturel si tu étais intéressée par ce que nous sommes, nous savons voler très haut, longtemps et surtout... Nous savons faire un peu de magie et cracher le feu. C'est peut-être pour cela que nous paraissons si effrayant. Nous sommes capable de nous rappeler les souvenirs de nos parents, des parents de nos parents et ainsi de suite, aussi loin que remontent la lignée de notre sang. Je suis encore jeune, je n'ai pas un grand accès à cette réserve de souvenir. Au contraire des humains, nous n'avons pas besoin d'apprendre ou de lire dans des ouvrages pour comprendre ce que nos ancêtres étaient ou ont fait....Nous-même, de ce que nous voyons et apprenons sera transmis à la génération future, comme des souvenirs rien que pour elle. °

Il espérait avoir fai un bon début de résumé. Si Solenn venait à s'interroger encore, il sera ravi de lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë)

Revenir en haut Aller en bas

Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il n'y a pas moyen d'être seule? (PV avec Cynoë)
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» La musique au Moyen Âge
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)
» L'habitat au haut Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-