Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La famille | PV : Firichou et Lewychou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: La famille | PV : Firichou et Lewychou Mar 3 Mai 2016 - 21:21


24 juillet de l'an 7.
En soirée.

La journée touchait à sa fin et la troupe arrivait enfin en vue d'Aldaria. À l'ouest, le soleil commençait sa descente vers l'horizon. Il se couchait sur les Terres désolées que la troupe avait quittée. De ce voyage, ils rapportaient des informations sur les chimères – ce qui avait failli avoir raison d'Orfraie quelques mois plus tôt – mais surtout, Orfraie ramener un joyau, le plus beau et le plus magnifique de tous : Elle ramenait son lié de Jade. Firindal avait passé le reste du voyage de retour perché sur l'épaule d'Orfraie ou blottit contre elle pour piquer un somme. Il avait été la curiosité de toute la groupe depuis son éclosion, quelques neuf jours plus tôt. Déjà, grâce à lui, Orfraie sentait que les hommes la regarder différemment. Elle s'en moquait, toutefois, car ce qui lui importait le plus était la petite créature écailleuse qui, en cet instant, était juchée sur son épaule.

Aldaria se dessinait de plus en plus et, bientôt, ils furent aux portes de la cité. Les curieux étaient plus nombreux et tous remarquaient l'éclat de jade dressé sur les épaules de la Vampire. Celle-ci le caressait affectueusement de temps à autre, lui expliquant sans la moindre parole tout ce que cela était, ces gens, ces immenses bâtiments, cette ville. Au travers de leur lien, elle sentait toute sa curiosité et sa joie devant tant de découvertes. Cela ne manquait pas de la faire sourire – elle prenait toutefois garde de ne pas trop sourire, pour dissimuler ses crocs – ou même rire. Elle était particulièrement heureuse depuis la venue de Firindal, qui emplissait son cœur gelé d'une joie sans nom.

La troupe se sépara une fois dans la cité et Orfraie fit prendre la direction du palais à sa monture. Elle ne voulait qu'une chose : ôter son armure et faire découvrir Aldaria à son Jade, qu'elle sentait parfaitement réveillé. Une fois au palais, l'Ancestrale rejoignit ses quartiers, qui se trouvaient bien évidemment dans l'aile des Lames Écarlates. Là, elle déposa son lié sur son lit puis entreprit de retirer ses armes et son armure. Tout en conversant par images et pensées avec son lié, l'ancienne princesse se débarbouilla, puis passa des vêtements plus confortables : une tunique Elfe, vert émeraude, presque comme la couleur des écailles du dragonnet. Sous le regard de ce dernier, l'Ancestrale termina de se préparer, puis attacha le fourreau de son épée à sa taille. Elle tendit ensuite son bras à Firindal pour que ce dernier y grimpe, sauf s'il souhaitait marcher – ou sautiller ? – à côté d'elle.

S'il y avait une chose qu'elle voulait faire avant de partir en ville, c'était bien trouver Lewyn. Ce dernier était sa plus proche famille depuis la transformation de la vampire, elle ne pouvait pas ne pas lui présenter son lié. Tout en expliquant cela – toujours sans prononcer le moindre mot – au dragonnet, elle humait l'air. Lewyn pouvait être n'importe où, mais si elle m'était la main sur son odeur, elle pourrait alors le trouver. Cela arriva quelques minutes plus tard. Parmi tant d'autres, elle dénicha celle très caractéristique de son père vampirique, de son frère du coeur. Le vampire sourit, puis pressa le pas. Elle sortit alors sur du palais où se trouvaient gardes et badauds, mais son regard était déjà posé sur l'objet de ses pensées. Ou la personne.

Orfraie était heureuse de le revoir. Quelque part, il lui avait manqué. Depuis son second éveil, elle avait passé la majeure partie de son temps avec lui, surtout dans les premières semaines. À présent, elle se contrôlait à peu près et pouvait se passer de sa présence… Mais au tout début, cela avait été bien compliqué. Et elle avait donné du fils à retordre au Sans Crocs. Cette pensée la faisait sourire alors qu'elle arrivait dans son dos. « Lewyn ! » Fit-elle à son encontre pour que ce dernier remarque sa présence. « Il faut que je te présente... » Elle sourit et dissimula ce sourire derrière sa main, elle ne tenait pas à ce que les badauds voient ses crocs. « Firindal, mon lié. » Termina-t-elle en désignant le dragonnet. Les yeux de la vampire brillaient d'une lumière nouvelle.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #


Dernière édition par Orfraie Ataliel le Dim 29 Mai 2016 - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Mar 3 Mai 2016 - 21:59

Dire qu'un monde nouveau s'offrait à Firindal eusse été un euphémisme. Les saveurs et les bruits étaient quelque chose de nouveau pour lui. Mais il était bien d'avantage intéressé par l'esprit de sa compagne de lien. Elle débordait d'une énergie nouvelle depuis qu'ils s'étaient rencontrés que le jeune dragon ne pouvait qu'être heureux. Il observait cet esprit avec une curiosité et un attention qui le surprenait lui même.
Il écoutait avec attention les pensées qu'Orfraie lui transmettait, essayant tant bien que mal de comprendre les concepts qu'elle lui transmettait. Mais peu d'erreur était possible lorsqu'elle lui parlait d'un arbre ou encore d'un individu. Il avait plus de mal avec les choses abstraites, comme "c'est mieux" ou d'autres expressions dans le genre.
Firindal passait les journées sur les épaules d'Orfraie, s'aventurant de temps à autre pour descendre sur la croupe ou l’encolure de son cheval, goûtant les odeur de celui ci. Puis le soir venu, il s'amusait à faire le tour du campement, toujours sous le regard attentif de sa lié, et s'approchait des gardes qui l'avait accompagné faire il ne savait quel voyage. Et il devait le reconnaître, le but du voyage n'était pas la priorité du petit Dragon. Nan. Là, ce qu'il voulait, c'était connaître ces créatures si semblable à Orfraie et pourtant tellement différentes. Sa lié lui avait dit qu'il s'agissait d'humain. Qu'elle, elle était une vampire et anciennement une elfe. Une notion bien abstraite pour lui, mais bon. Tout ce qui l'intéressé c'était si les gens autour d'eux était bien disposé envers la détentrice de son âme.
Puis, une fois son tour fini, il regagnait invariablement le confort des bras et de la poitrine de sa belle liée.
Puis vint le soir ou ils arrivèrent en vu d'un amoncellement d'étranges construction. Orfraie lui expliqua qu'il s'agissait d'une ville portant le nom d'Aldaria. La capitale de ce royaume. Firindal eu l'envie de sauter pour aller l'explorer, mais il s'abstint, préférant encore rester avec son amour. Elle les conduisit jusqu'à une construction qu'elle désigna comme étant l'aile des Lames Écarlates. Pour le coup, Firindal regarda sa propre aîle et semblait hausser un sourcil. Puis il adressa à Orfraie un sourire amusé, tandis qu'ils entraient dans la baraque.
Finalement, ils se rendirent dans les appartement d'Orfraie ou Firindal la laissa le déposer sur le lit qui trônait là. Il s'enroula sur les couvertures et bailla un coup. Il avait vu la vampire enlever ses écailles plus d'une fois, et si il avait été surprit au départ, il avait apprit que les bipèdes ne garde pas d'écaille dans leur quotidien. Il la regarda se changer et ceindre sa griffe à la ceinture avant de tendre le bras. Le signe qu'ils allaient encore voir pleine de choses. Ce qui excitait d'avance l'esprit draconnique, qui grimpa prestement sur l'épaule de la vampire.
Elle fila dans les couloir sans s'arrêter le moindre du monde, comme si elle chercher quelque chose. Et vu comme elle inspirait par moment, Firindal fit de même, cherchant ce qu'elle pouvait bien chercher. Puis ils arrivèrent derrière une drôle d'homme à qui Orfraie semblait parler. Puis elle prononça le nom du petit de Jade, qui se redressa de tout son haut, posant une patte sur la tête d'Orfraie et regardait autour d'eux, essayant de voir ce qui se trouvait là. Puis il attrapa le doigt qu'Orfraie présentait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Jeu 5 Mai 2016 - 21:39

Cette journée avait été somme toute assez banale avant qu'Orfraie ne vienne lui annoncer la nouvelle de manière assez soudaine, très soudaine pour tout avouer. C'était tout de même cocasse de se dire qu'il était à nouveau dans une situation plus humble depuis les changement récents dans la politique vampirique, des changements qu'il suivait de loin de crainte d'être l'une des têtes à tomber dans ces bouleversements, cela en attendant de voir comment cela s'achèverait et réagir en fonction… Sur ce pour finir il était maintenant messager au service de la régente Aldarienne, messager au service d'un royaume humain. Une position pas si désagréable que cela pour lui finalement vu qu'il appréciait de cohabiter avec les humains. Il ce sentait donc à peu près comme un poisson dans l'eau en dehors de quelques soucis par ci et par là.

Et la journée avait donc suivit son rythme tranquille, normalement de ce qu'il savait Orfraie devait rentrer bientôt, et il espérait que tout ce soit bien passé. Pour tout avouer il était un mal à l'aise à l'idée qu'elle soit partit seule, mais il lui faisait confiance donc bon… D'ailleurs il sentit son odeur peu de temps avant qu'elle n'arrive vers lui, et une autre odeur… Qui ne manqua pas de le surprendre comme la vision de sa sœur avec rien de moins qu'un dragonnet sur l'épaule, eh bien à chaque jour son lot de surprise après tout. Mais il fallait dire que celle-ci était tout de même de taille!

Une surprise très agréable, mais… Eh bien il s'attendait à beaucoup de choses sauf à cela, il avait même vraiment du mal à le croire en le voyant… Mais il écarta vite cette surprise de son esprit pour se concentrer sur l'instant présent alors qu'Orfraie l'appelait par son prénom ne manquant guère de sourire en retour même s'il eu du mal à empêcher son regard de se fixer en grande partie sur le dragonnet se trouvant sur les épaules de sa sœur vampirique… C'était soit trop beau pour être vrai soit très soudain, mais bon Lewyn étant un vampire l'adaptation était sa spécialité donc il devrait s'y faire assez vite techniquement...

« Orfraie quel plaisir de te revoir ! » Dit-il donc en réponse, et elle ne manqua guère d'aborder le point essentiels de l'instant présent son lié comme elle disait si bien, elle avait l'air si heureuse qu'il était franchement tout à fait content pour elle.

« Félicitations Orfraie je suis heureux pour toi, quel magnifique dragonnet... » Dit-il en se rapprochant, et en regardant le dragonnet qui était en train de prendre le doigts d'Orfraie de plus près avec un fin sourire sincère avant de rajouter.

« Comment cela est-il arrivé ? » Demanda t-il avec une pointe de fierté avant de dire à l'égard du dragonnet polit, et respectueux.

« Salutations noble lié d'Orfraie, je suis le frère ta liée je me nomme Lewyn Viladric. A qui ai-je l'honneur ? » Demanda t-il pour voir si le dragonnet lui répondait, disons qu'il ne savait pas si ce dernier ne le comprenait pas, ou s'il le comprenait, mais pour le coup il devait avouer qu'il était très curieux de tout cela. Et que sa curiosité était tout à fait compréhensive après tout, mine de rien il ce serait attendu à tout sauf à cela, et il était probable qu'il soit nécessaire plus tard d'ailleurs de réfléchir aux conséquences de tout ceci, enfin la suite plutôt… Il se demandait bien ce que Luna penserait de cela d'ailleurs tiens. Sans doute que la scène serait très amusante à voir. Dans tout les cas autant se concentrer sur le moment présent de toute manière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Jeu 5 Mai 2016 - 22:47

La joie d'Orfraie était palpable, pour Lewyn comme pour Firindal. Elle sentit se dernier se dresser sur son épaule lorsqu'elle prononça son nom et poser une patte sur sa tête, la faisant sourire de nouveau. Le petit dragonnet ne semblait toutefois pas comprendre à qui sa liée parlait. Ce n'était pas grave, il allait vite comprendre… Et s'il n'arrivait pas à saisir les paroles de Lewyn, il pourrait les comprendre via son lien avec la vampire.

Lewyn, pour sa part, était surprit. Mais comment ne pas l'être ! Deux semaines plus tôt, Orfraie était partit seule avec Luna et un groupe d'hommes pour une mission près des Terres Désolées et voilà qu'elle revenait, non pas en simple vampire mais en tant que dragonnière !
Son frère poursuivit en complimentant l'apparence de Firindal. Il était vrai que ce dernier était magnifique, avec ses écailles de jades qui reflétaient la lumière du soleil couchant. Ses petites cornes étaient subtilement teinté de bleus et… ses yeux ! Ils étaient si beaux et si expressifs. Orfraie était sous le charme de son lié, mais comment ne pas l'être devant un être si adorable ? Pour l'instant, il était absolument craquant, mais la liée ne doutait pas qu'en devenant adulte, Firindal serait grand, imposant et majestueux. Il serait l'Empereur de Jade et dominerait les cieux.

Le Sans Crocs posa alors une question tout à fait légitime : Comment cela était arrivé ? C'était une excellente question, car trouver ainsi un œuf en pleine nature et le voir éclore… Tout en gardant le bras en l'air afin de caresser Firindal, l'Ancestrale entreprit de l'expliquer à son frère. « Le Dracos a mit Firindal sur ma route… » commença t-elle d'un air mystérieux. «  Tu sais comme moi que l'oeuf d'Ashy avait été volé. Comment il terminé là bas, je n'en ai aucune idée, mais…Il m'est littéralement tombé dans les bras, lorsque j'étais au pied d'un arbre. Le destin, mon frère. Le destin…  » Conclu la vampire en levant la tête, posant ainsi son regard bleu roi sur le jeune dragon. Elle même n'en revenait pas. Si elle ne s'était pas appuyé contre cet arbre, jamais l'oeuf serait tombé dans ses bras. Et elle n'aurait pas fait la rencontre de son lié…

L'attention de son créateur se porta alors sur le jeune dragon. Orfraie n'était pas certaine que son lié comprenait ce que Lewyn lui disait, mais elle savait qu'il pourrait le comprendre via leur lien. Elle tenta donc de lui expliquer – il suffisait d'y penser, c'était si simple et pratique ! - pour ensuite pouvoir répondre pour Firindal, sauf si ce dernier parvenait à étendre son esprit vers Lewyn. Pour un si jeune dragon, cela n'était probablement pas aussi simple que ça l'était pour les plus vieux, cela dit.






Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Ven 6 Mai 2016 - 5:40

Firindal ne mit pas longtemps à comprendre qu'il était le centre de l'attention des deux bipèdes. Il remarqua également que quelques passants le montraient du doigt ou l'observait également.
Avec l'aide d'Orfraie, sa liée, le jeune dragonnet commençait à comprendre que les autres races utilisaient des "mots" pour s'exprimer. La notion été étrange pour le nouveau né, mais il l'acceptait. Après tout, c'était une méthode comme une autre. Du moins si il comprenait bien ce qu'essayait de lui transmettre sa moitié. Selon elle, le bipède avec qui elle parlait se nommait Lewyn. Un drôle de nom, si il en était. Quoi que le jeune Jade n'en fut pas vraiment sûr.
Il était comme un frère pour Orfraie et comptait énormément pour elle. Étrangement, Firindal n'était pas vraiment sûr d'apprécier l'individu, car il sentait que le vampire été "proche" de sa liée.
Le jeune dragon essaya quand même de s'intéresser à l'esprit de Lewyn. Mais comment fixer son attention sur autre chose que l'objet de son désir? Et en l’occurrence, pour Firindal, il s'agissait d'Orfraie. Mais il fit l'effort, par amour pour elle, de s'intéresser à ce qui était important pour elle. Et dans le cas présent, il s'agissait de ce vampire, qui s'adressait désormais à lui. Firindal, grâce au lien qui l'uni désormais à la jeune vampire, parvint à saisir l'idée de ce qu'essayait de lui dire Lewyn. Il été question de respect et de questionnement. Le bipède voulant en savoir d'avantage sur Firindal.
Finalement, Il parvint à tendre son esprit, de manière fugace, vers celui du nocturne et ressentit comme une forme de surprise chez lui. Ainsi que des questions sans réelle forme pour l'esprit draconnique. Tout lui semblait si terriblement déconfit de forme et de sens.
Il essaya quand même de répondre à l'interrogation que lui avait transmise Orfraie de la part de Lewyn.


"Fi-rriiiinnnn---dal"

L'effort fut éprouvant pour le jeune dragon qui avait essayé de répondre au respect du bipède en lui donnant son nom. Mais désormais, le jeune dragon de jade demeurait allongé sur l'épaule de sa liée, lui indiquant qu'il avait très faim et presque aussi soif.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Mer 11 Mai 2016 - 21:27

Lewyn partageait la joie d'Orfraie bien entendu, mais aussi la surprise de la chose car après tout il ne s'y était pas attendu. Mais à part cela disons que tout se passait bien bien entendu, et il se doutait que le dragonnet de sa sœur ne serait guère du genre méchant donc il ne ressentait absolument pas la moindre inquiétude à son sujet, sans doute même qu'ils devraient pouvoir devenir bon ami quand le lié d'Orfraie aura grandit, oui ce serait vraiment une bonne chose, et il en serait tout à fait content bien entendu.

Mais tout d'abord il avait envie de faire connaissance avec lui, et aussi de partager la bonne nouvelle avec Orfraie, une très charmante surprise. Oh il espérait que ce dragon n'aurait par contre jamais un jour l'envie de lui offrir un tour dans les airs, c'est que Viladric était disons un vampire affublé d'un vertige assez prononcé, hum oui il faudrait qu'il fasse attention à cela en vérité… Mais bon Orfraie savait bien qu'il avait le vertige donc ça ne devrait pas trop poser de problèmes sans doute supposait-il, quoique… Il faudrait peut-être envisager ce genre de choses s'il voulait un jour triompher de sa phobie, pensée qui s'implantait mal dans son esprit sachant ce que cela impliquerait de terrifiant à faire pour lui…

« Volé ? Oui c'est vrai... » Dit-il inquiet en pensant à ceci, un œuf de dragon de dragon volé ce n'était pas rien après tout, il reprit après plus léger même si toujours sérieux. « On va dire que cela doit être le Dracos effectivement, mais j'espère que cela ne occasionnera aucun problème avec la caste, ou les parents des dits œufs… » Dit-il avec réflexion avant de rajouter. « Quoique j'en doute, en tout cas il ne pourront sûrement pas te retirer Firindal vu qu'il t'as choisit, et si nécessaire j'essayerai disons d'expliquer que tu n'y est pour rien à Moëbius pour le calmer. » Dit-il avec un sourire tranquille avant de conclure sur quelques paroles à ce sujet-ci.

« Par le Dracos tout ceci sonne vraiment comme une histoire qu'on entend dans certains contes… C'est beau je dois avouer, moi qui n'arrête pas de dire que dame fortune est instigatrice en grande partie de nos vie il semblerait qu'elle t'es sourit à cet instant. » Dit-il en se référant au hasard comme il le faisait souvent des fois. Une chance qui lui tenait disons à cœur que cette notion de fortune.

Et en parlant de fortune Lewyn était concentré peu après sur le dragonnet de jade se tenant sur l'épaule d'Orfraie. Et ce dernier semblait s'intéresser à lui, et lui répondit d'une manière assez hésitante dans son esprit… Lewyn écouta avec attention néanmoins, le dragonnet venait de lui donner son prénom, et le vampire content de cela reprit.

« J'espère que nous pourrons devenir ami Firindall, sache pour ma part que je suis heureux de te rencontrer, et de savoir que tu es le lié de ma sœur Orfraie. » Dit-il en s'approchant un sourire bienveillant au lèvre en approchant doucement la main du dragon pour le caresser, mais il attendit l'autorisation de ce dernier pour achever le mouvement. Puis ensuite il dit à Orfraie.

« Il semble avoir soif, ou faim je ne sais pas trop… Si tu le désire nous pouvons aller chercher de quoi le sustenter. Et sinon tu pense que j'ai fait bonne impression ? » Demanda t-il un peu complice, le contraire l'étonnerait, mais il préférait en être sûr car après tout il tenait à s'entendre bien avec ce petit être qui sera bientôt grand surtout qu'il était le lié de sa sœur vampirique, pour ne pas dire sa fille mais Lewyn préférait ne pas trop penser au fait qu'Orfraie était sa « fille vampirique » cela lui faisait trop penser au fait qu'il n'avait pas pu sauver la Orfraie elfique… Enfin elle était encore en vie, et le meilleur moyen de se rattraper était sans doute de faire tout son possible pour l'aider, et la guider, lui donner les réponses qu'aucun non vampire aussi bien intentionné, et proche soit-il ne pouvait pas donner à la nouveau née. Une chance que bien peu de jeunes vampires avaient, mais qu'il offrait de son mieux, c'était un devoir pour lui...

« Et sinon en dehors de cela tout s'est bien passé pendant que tu était partit en mission sans moi ? »
Demanda t-il simplement d'un air de dire qu'il croyait en Orfraie ce qui était vrai, juste qu'il voulait demander pour savoir les progrès qu'elle avait faîte. Nul doute qu'elle devait avoir des difficultés encore, mais au moins il avaient fait du bon boulot ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Ven 20 Mai 2016 - 16:54

Firindal avait comprit qu’il était le centre d’attention, que ce soit de Lewyn et d’Orfraie où des bipèdes alentours. La Liée avait remarquée cela, elle souriait même doucement à cause de cela. Les gens l’amusaient. Mais en même temps, comment ne pas craquer devant Firindal, qui était absolument adorable, ainsi perché sur son épaule. Pour sa part, Orfraie ne se lassait pas de l’admirer, absolument fasciné par la beauté de ses écailles de jades lorsque le soleil s’y reflétait.

Avec attention, Orfraie assista à l’essai de son jeune lié d’étendre son esprit. Ce dernier y parvint avec un peu d’effort, approchant ainsi celui de Lewyn. C’était étrange comme sensation, car via Firindal la vampire fut momentanément capable de sentir l’esprit de son frère, mais de façon très fugace. Le Jade fut ainsi capable de se présenter, mais l’effort que cela lui demanda le laissa fatigué. Orfraie vint tendrement le caresser, le félicitant mentalement pour cet effort et cette première réussite.

Lewyn répondit alors à Firindal et Orfraie fit la traduction pour lui de façon à ce que le dragonnet comprenne parfaitement. La Liée espérait également que Lewyn et lui s’entendrait bien car l’un comme l’autre était important à sa vie, même si le Jade avait la plus grande place. Elle le connaissait depuis peu mais les choses étaient ainsi : Orfraie l’aimait d’un amour inconditionnel et sans limite… Un amour que seuls Lié et Dragon pouvaient appréhender.

« Oui, il a très faim et très soif. Où pourrions nous trouver de quoi le nourrir sans avoir à rentrer au Palais ? Il aimerait également visiter la ville et je souhaite la lui montrer. » Traduisit Orfraie en souriant. Elle continua à caresser la tête de Firindal qui reposait sur son épaule. « Tu fais toujours bonne impression, Lewyn. » Ajouta la vampire en posant brièvement sa main sur le bras de son frère.

Orfraie décida d’entraîner Lewyn et Firindal vers une taverne qui se trouvait juste à côté du Palais et que la vampire savait de bonne qualité. Là bas, on lui donnerait de quoi nourrir le jeune dragon sans le moindre problème. Depuis son arrivée à Aldaria, la Liée avait eu le temps de nouer quelques relations amicale même si les choses étaient parfois un peu complexe lorsqu’on la reconnaissait. De toute façon, un jour, la rumeur de sa transformation allait se propager jusqu’ici et alors la vampire n’aurait plus à faire semblant d’être encore son ancienne elle…En chemin, elle répondit au Sans Crocs. « Ça c’est bien passé. »

L’immortelle allait continuer lorsque la porte de la taverne s’ouvrit sur eux, dévoilant une salle à demi vide mais dont le trio était le centre d’attention. Orfraie fut la première à entrer et à s’approcher du bar, celui-ci tenue par une femme entre deux âges à l’apparence avenante. « Bonsoir. Auriez vous quelques morceaux de viande pour mon jeune lié ? Ainsi qu'un peu d'eau » Demanda t-elle sans attendre.

La tenancière observa les deux bipèdes puis le dragon avant de sourire largement de les inviter à s'asseoir à table. Elle leur apporterait de quoi nourrir Firindal.

« Qu'a tu fais pendant mon absence ? »




HRP : Je ne peux pas trop dire si la voyage c'est bien passé vue que l'intrigue est encore en cours. Du coup, on va faire genre qu'elle lui explique.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Ven 20 Mai 2016 - 18:39

La ville débordait encore d'activité et ses bruits parvenaient en nombre au jeune dragon, encore perché sur l'épaule de sa Liée de Feu, qui ne pouvait que tourner la tête en tout sens pour chercher d'ou venait tel ou tel bruit. Cela mélé à la conversation des deux vampires, le jeune Firindal ne savait ou donner de la tête. Il ne parvenait plus à suivre quoi que se soit, ne sachant trop si c'était un bruit produit par Orfraie, son "frère", ou alors autre chose.
La seule chose de certains pour lui, c'était que son ventre lui réclamait à manger et à boire. Ça et le fait que la Grotte de Luna semblait bien loin pour attendre jusque là pour avoir quelque chose à manger.
Finalement, la jeune vampire se mit en route, dans les rues de la cité, montrant encore d'avantage de choses à son jeune compagnon draconnique, qui, pour le coup, avait les yeux qui brillait tant il y avait de choses à voir. Tant de gens différents, de couleurs et de sons différents. Il était entouré par l'inconnu. Pourtant, il n'avait guère peur. Il était plus désireux d'en savoir plus sur tout cela qu'autre chose. Mais une nouvelle fois, son ventre se rappela à son souvenir, poussant un grognement sourd, mais probablement juste audible pour les personnes proches.
Des odeurs suaves lui parvenaient de partout. D'autres amer ou encore écœurantes planait également dans l'air de la cité.
Après quelques minutes de marche, Orfraie les fit entrer dans une étrange grotte. Relativement petite par rapport à celle de Luna. Elle portait sur le devant un morceau de bois un peu biscornu sur le devant, sur lequel semblaient être tracé d'étranges dessins. Firindal tendit le cou pour voir un peu plus les dessins, mais cela ne lui disait rien, aussi eu-t-il tôt fait de reporter son attention sur l'intérieur de la grotte. Là se tenaient plusieurs personnes, des humains visiblement. Puis Orfraie se tourna vers l'une d'entre eux et produisit encore ces étranges sons appelé mots.
De ce qu'il avait comprit, ces "mots" servaient aux gens à s'exprimer entre eux et à "dire" ce qu'ils pensaient aux autres. Il n'était pas sûr de bien comprendre leur utilité, mais bon. Il n'avait guère insister là dessus.
Le jeune dragon regarda l'individu à qui s'était exprimer Orfraie. Une femme, visiblement. Des formes généreuses et un sourire sur les lèvres. Pas le même sourire que Orfraie adressait à Firindal, mais un sourire quand même. Lorsqu'elle posa son regard sur lui, la femme eu le regard qui s'élargit encore d'avantage, puis produisit encore des sons avant de s'éclipser derrière un morceau de la grotte.
Firindal porta alors son attention sur les autres personnes présentes dans la grotte. Essentiellement des "hommes", comme disait Orfraie. Ils les regardaient tous, avec un étrange sourire sur les lèvres.
Firindal se laissa glisser le long du bras de sa Liée de Feu et sauta prestement sur l'une des tables ou se trouvaient deux des "hommes" et s'approcha d'eux, les regardant avec des yeux curieux. Ils tenaient quelque chose dans la main, avec visiblement quelque chose qui faisait un bruit de "glouglou". Il regarda l'un des hommes porter la chose à son visage, puis boire, avant de reposer la chose sur la table et de produire encore quelques sons à son adresse.
Firindal essaya de tendre son esprit vers le buveur, mais il trouva un esprit trouble dont il ne parvenait à comprendre les pensées. La seule chose qu'il parvint à comprendre c'est que l'homme s'amusait bien.
Le jeune dragon de Jade jeta alors un regard vers sa liée et décida de la rejoindre sans plus attendre et de venir se placer entre ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Jeu 26 Mai 2016 - 16:28

« Bien, je suppose qu'il suffirait d'aller à une auberge où quelque chose comme cela, après il faut accepter de débourser un peu d'argent pour la consommation. » Dit Lewyn avec un sourire calme quand Orfraie lui demanda où ils pourraient trouver à manger pour son lié. « Si tu le permet j'aimerai bien participer à cette visite. » Ajouta t-il ensuite avec un fin sourire alors qu'Orfraie disait qu'il faisait toujours bonne impression, ce qui était très gentil de sa part.

Et visiblement son idée d'auberge semblait avoir été retenue car c'était exactement vers ce genre d'endroit vers lesquels ils se dirigeaient, pour sa part Lewyn pouvait avouer fréquenter ce genre d'endroit, mais sûrement pas pour dormir comme il n'en avait pas besoin, ou pour manger. Pour d'autres raisons qui devaient être un peu évidente pour qui le connaissait vraiment, n'était-il pas après tout le vampire qui aimait tant essayer de fréquenter les membres d’autres peuples ? Enfin dans tout les cas il reprit plutôt satisfait à l'égard d'Orfraie quand cette dernière confirma ce qu'il pensait, tout c'était bien passé. « Le contraire m'aurait étonné je dois t'avouer ma sœur. » Finit-il avec un petit air espiègle au passage.

Tout cela alors qu'ils pénétraient dans la taverne où ils désiraient se rendre pour trouver de la nourriture pour le jeune dragonnet, et visiblement oui ils se firent remarquer ce qui n'était pas étonnant avec une vampiresse ayant un dragonnet sur les épaules en vérité.

« Ursulla ! Vous allez toujours aussi bien à ce que je vois. Du temps est passé depuis le protectora ma foit, c'est un plaisir de vous revoir, permettez je paye pour mes amis. » Dit-il avec un sourire à la tenancière avant de suivre Orfraie, et Firindall peu après pour aller s'installer sur une table tranquillement.

« Moi ? Eh bien... » Dit-il en réfléchissant à la réponse à la question d'Orfraie avant de donner sa réponse. « Le boulot de messager, détrousser les gens aux jeux de hasard pendant mon temps libre, se promener par ci par là dans les rues où en dehors de la cité pour trouver de quoi me distraire, la routine en somme. J'ai trouvé d'ailleurs un humain, borgne certes, mais il joue si bien aux cartes qu'il pourrait détrousser n'importe quel elfe, ou vampire sans que ce dernier ne s'en rende compte, d'ailleurs il m'a détroussé, et du coup il faudrait que je trouve un peu d'argent pour aller demander une revanche. » Dit-il avec un peu d'autodérision avant de regarder calmement Firindall au passage qui avait donné libre cours à sa curiosité envers deux buveurs invétérés, et il disait amusait en voyant cela.

« De l'alcool, des esprits légers de quoi bien s'amuser en somme si j'avais de quoi faire quelques petites parties de cartes je pense. Ce qui est marrant avec ceux qui boivent un peu trop c'est qu'ils ont tendance à ne pas remarquer facilement quand tu les bluffs c'est très amusant à voir, pour la peine je leur paye toujours deux trois coups à boire pour les remercier. » Puis il reprit un peu moins léger à l'égard d'Orfraie.

« Je ne t'en ai jamais trop parlé, mais de ce que je sais mon père humain était un mercenaire, et ma mère une ancienne femme de joie disons… Je me demande ce qu'ils auraient penser de moi s'ils étaient encore en vie aujourd'hui, et s'ils ne prenaient pas trop en compte le fait que je suis un vampire, cela et ce qu'aura penser la femme que j'avais épousé quand j'étais humain quand j'y pense... »
Ajouta t-il pensif alors qu'une serveuse venait apporter à boire, et à manger pour Firindall.

« Et ma mère vampirique elle m'avait abandonné comme un malpropre après m'avoir transformée, j'étais seul mais au moins cela n'a pas été le cas pour toi Orfraie, et ça ne le sera pas pour Firindall car au moins il t'as toi. » Dit-il de bonne humeur avant d'achever en regardant le dragonnet avec lequel il avait bien du mal à communiquer, et en disant.

« D'ailleurs tu pense qu'il comprend le langage des signes, ou quelque chose de ce genre ? » C'était une théorie qu'il avançait, mais il se demandait si cela pouvait vraiment valoir le coup, ou non. Mine de rien il aurait été impatient de vraiment pouvoir communiquer avec ce dragon, il aurait pu avoir bien des choses à lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Sam 11 Juin 2016 - 16:24

Orfraie ressentait toute la curiosité du très jeune saurien et s'amusait de sa naïveté. Il ne connaissait rien à ce monde et, par leur lien, elle se plaisait à lui expliquer, à répondre à chacune de ses questions silencieuses. L'échange entre eux était continus, mais il se faisait naturellement.

Une fois attablée, l'attention de son lié fut attirée par les autres personnes présentes dans la taverne et qui, sans surprise, regardaient l'étrange trio qu'ils formaient. Tous semblaient apprécier la présence des liés, souriants pour la plus part. Cela rassura imperceptiblement la vampiresse. Elle aimait savoir que Firindal ne risquait rien de la part de ces hommes venus se désaltérer à coup de pintes de bière.

Et tandis que Firindal glissait le long de son bras et sautait sur une des tables où se trouvaient les hommes, Orfraie sourit. Elle écoutait Lewyn tout en surveillant sa demie âme du regard, ne souhaitant pas qu'il lui arrive quoi que ce soit. Mais les hommes, qui sentaient fort l'alcool par ailleurs, étaient amusés par le petite sauriens
. « Tu as enfin trouver quelqu'un à ta mesure. » Répondit la vampiresse à l'intention de son ami lorsque celui-ci dit avoir été détroussé aux cartes. Lewyn était un très bon joueur, et le fait qu'il ait ainsi perdu amusait quelque peu l'ancestrale, qui lui adressa un clin d’œil complice. « Ne compte pas sur moi pour jouer avec toi. Je perdrais tout mon argent à coup sur. »

Orfraie sourit tendrement au Jade alors que celui-ci revenaient enfin au creux de ses bras. Sa présence, ses écailles contre ses vêtements, cela l'apaisait grandement. Distraitement, elle se mit à lui gratter le cou, sachant très bien que cela lui plaisait beaucoup. « Je suis certaine que la tenancière a un jeu à te prêter. Et … si tu promet d'être gentil avec moi, je veux bien jouer. » Répondit Orfraie d'un ton léger, souriante, un doigt levé vers Lewyn en guise d'avertissement. Elle savait n'avoir pas grandes chances face à son mentor, mais elle était d'humeur joyeuse et elle savait que cela lui ferait plaisir.

La nourriture arriva enfin et la Liée de Feu adressa un sourire sans crocs à la tenancière. Celle-ci regarda le dragon et lui souhaita bon appétit avant de se retirer derrière son bar. Orfraie approcha le bol d'eau claire et la nourriture de Firindal – non sans l'avoir discrètement sentit avant – et lui souhaita également bon appétit.

« Je suis certaine qu'ils seraient fières de celui que tu es devenu, vampire ou non. » Répondit l'ancienne princesse avec sincérité. « Firindal est jeune. Lui et moi n'avons aucun mal à communiquer… Nous ne nous parlons pas vraiment, mais il lit mes pensées et moi les siennes, cela est bien plus pratique et rapide que les mots. » Expliqua Orfraie en s’accoudant à la table. « Mais il est très jeune, il a donc du mal à étendre son esprit vers les autres. Lorsqu'il grandira, vous pourrez parler plus facilement. En attendant, il te comprend par mon esprit. D'ailleurs, cela me fait penser... » La Liée sourit, puis laissa Firindal et Lewyn quelques instants. Elle quitta sa chaise et s'approcha des hommes que le dragon était venu voir. Les deux mains sur leur table, Orfraie se pencha vers eux, captivant aussitôt leur attention malgré leur état d'ébriété : Il fallait dire qu'une femme femme comme elle arrivait généralement à capter l'attention des hommes sans problème. Elle désigna le dragon, puis leur bière et enfin un bol qui traînait là. L'un des hommes, le moins ivre, y versa un fond de bière et adressa un clin d'oeil à Orfraie, qui lui rendit avant de s'éloigner de la table avec le petit récipient. « Firindal semblait intrigué par la bière.»  Fit elle en déposant le petit bol près du dragon, lui expliquant ce que c'était et qu'il pouvait goûter. A la table voisine, les regards étaient rivés vers le Jade. Orfraie elle même semblait amusée par l'idée qu'il y goute.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Sam 11 Juin 2016 - 19:15

Firindal n'écoutait pas réellement la discussion entre les deux vampires. Il s'était entièrement absorbé dans la "dégustation" du plat que l'humaine avait apporté pour lui. Enfin, si l'on pouvait appeler cela une dégustation de la part d'un tout jeune saurien qui déchiquetait avec un plaisir non feint la viande qui lui avait ainsi été apporté. Il en arrachait quelques morceaux presque aussi grand que sa propre tête, avant de les jeter en l'air pour les faire venir dans sa petite gueule. Il jouait presque autant qu'il mangeait. Le fait que sa Liée de Feu soit à ses côtés était tout ce qui importait pour le moment au jeune dragon de Jade.

Toujours lié à Orfraie par l'esprit, il sentie que "l'amie" de celle ci venait de dire quelque chose en rapport avec le fait que désormais Firindal et la vampire seraient toujours ensemble. Il s'arrêta alors un instant, voyant sa Chasseuse écarlate se diriger vers la table ou il avait sautillé quelques instants plus tôt, puis revint rapidement après avec un petit récipient d'où le jeune dragon entendit un vague remous qui se calma lorsqu'elle eu posé l'objet sur la table, tout en lui expliquant de quoi il s'agissait.
De la bière. Une boisson des vivants bipèdes, qui leur faisait oublier un temps certains de leur soucis. Enfin c'est ce que cru comprendre Firindal.
Il approcha alors le museau du contenu et huma légèrement celui ci, avant de se risquer finalement à prendre une petite lampée du breuvage. Lorsque le liquide atteignit l'intérieur de sa gueule et que sa langue eue comprit ce qui se trouvait dessus, il ressentit toute l'amertume de la boisson. Ce qui lui tira un grimace surprise, le faisant également sauter en arrière.
Le goût étrange qu'il ressentait dans sa gueule ne voulait pas partir. Il se précipita donc vers le récipient d'eau, se cassant la figure au passage en s'emmêlant les pattes dans sa queue au départ, puis prit de grande lampée d'eau qui l'aidèrent à faire partir le goût étrange.
Finalement, il attrapa un autre morceau de viande, avant de revenir observer cette étrange "bière" et de se risquer à y goûter de nouveau.
Mais rien n'y faisait. Il n'aimait vraiment pas ce goût étrange.


"Comment peuvent-ils boire cela?" Demanda-t-il finalement à Orfraie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Mar 14 Juin 2016 - 19:10

Lewyn était amusé par le complicité de sa sœur, en effet ce n'était pas tout les jours qu'il arrivait à se faire dépouiller aux jeu par quelqu'un, les humains étaient des fois pleins de surprises, après peut-être que cet homme avait triché, mais si c'était le cas Viladric était encore plus admiratif car ce n'était pas facile de berner un vampire… « Il y a toujours plus fort que soit. » Dit-il faussement philosophique, avant de rajouter au sujet d'une possible partie avec Orfraie. « Oh tu sais dame fortune est capricieuse, même avec ses adeptes les plus acharnés… Et puis il n'y a pas que de l'argent qu'on peut jouer de toute manière. » Finit-il donc joueur.

« Oh, mais tu sais bien que je suis toujours gentil. » Dit-il ensuite taquin quand finalement Orfraie accepta de lui proposer un jeu. Il était à vrai dire assez satisfait à l'idée de pouvoir jouer, et il n'était pas contre disons de se montrer assez indulgent en jeu, après tout ce n'était qu'un jeu au fond, même s'il préférait qu'il y ait des paris dans ce dit jeu car cela y rajoutait du coup une petite touche d'excitation. « Par contre il faudra que je te forme au jeu de hasard un jour ma fille, je suis certain même qu'avec un peu de pratique tu pourrait devenir une joueuse douée... » Dit-il assez amusée par cette proposition qu'il venait de faire, il fallait avouer que cela serait amusant en tout cas.

Et les gens semblaient d'ailleurs assez agréable ici, peut-être en grande partie parce que la tenancière était une connaissance protégée que Lewyn avait pu avoir à l'époque du protectorat, en même temps à cette époque-ci il était important de savoir se serrer les coudes face à la tyrannie de Vraorg, et ce qu'importe les races, et les origines. Même si la cohabitation n'avait guère été parfaite non plus au protectorat, des fois certains rancoeurs restent très tenace après tout.

« Peut-être, de toute manière je tâcherait de faire en sorte qu'Armanda soit une terre meilleure pour tous qu'elle l'était à leurs époque. » Dit-il ensuite sincère au sujet de ses parents humains morts depuis longtemps, et de ses buts pour l'avenir avant de poursuivre…

« Je vois, le lien a l'air d'être si fascinant. » Dit-il ensuite pensif quand au fait qu'Orfraie, et Firindal partageaient d'une certaine manière leurs pensées, comme s'ils ne faisaient qu'un au final ce qui était une pensée assez intéressante en soit. « Eh bien dans ce cas-là j'ai hâte qu'il grandisse. » Ajouta t-il ensuite sincère quand au sujet de Firindal, après tout il serait sans doute intéressante de pouvoir communiquer, et faire plus facilement connaissance avec ce dernier à l'avenir… Les dragons étaient souvent des êtres si fascinants.

Puis il vit que Orfraie alla chercher de la bière, et lorsqu'elle revînt il se dit sincèrement quelle idée elle avait en tête, et manque de pouffer quand elle lui dit que son petit lié semblait intriguait par la bière. « Ce sera une première pour moi de voir un dragon qui boit de l'alcool. » Dit-il plaisantin alors qu'elle porta le récipient contenant la bière non loin du dragonnet pendant que tout le monde y compris lui se mot à regarder curieux ce que le dragonnet allait faire…

Et la scène qui s'en suivit, Lewyn l'accueillit avec une mélange d'amusement, et d'inquiétude, amusement car le petit dragonnet de jade ne semblait pas du tout aimer la bière, et inquiétude car il vit ce dernier glisser pour trébucher sur son chemin vers le bac d'eau. Visiblement ce n'était pas une boisson faîte pour lui, pour sa dans tout les cas Lewyn ne pouvait pas dire qu'il aimait la bière non plus, un vampire était après tout incapable de boire de l'alcool dans le mélanger avec du sang… Et sur cette scène légèrement attendrissante Viladric dit légèrement amusé.

« Je me demandai mine de rien ce que cela aurait pu donner un dragon un peu ivre, mais bon visiblement il semblerait qu'il n'aime pas la bière de toute manière. » Dit-il avec un peu d'humour avant de finir par ajouter complice à l'égard d'Orfraie. « Et toi tu ne commande pas un petit verre de vin rouge ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Jeu 30 Juin 2016 - 16:32

S’appuyant sur le dossier de sa chaise, les jambes étendues et croisées, l’Ataliel observait le petit Jade. Un léger sourire flottait sur ses lèvres charnues tandis qu’elle percevait les pensées de son doux lié. Avec précautions, celui-ci s’approcha du bol et en huma la senteur avant de se risquer à en prendre une lampée. La réaction de Firindal fut quasiment immédiate : Il fit un petit bon en arrière tandis que tout son dégoût pour la boisson parvenait à Orfraie via leur lien. Le petit Jade se précipita ensuite vers le bol d’eau et bu à grande lampée afin de chasser le goût amer de la bière, faisait davantage rire Orfraie ainsi que les tables voisines qui avaient assistées au spectacle. Lorsque Firindal revint croquer un morceau de viande, la Liée de Feu lui sourit en venant caresser son crâne.

# Je ne sais pas. Les humains ont parfois des goûts étranges. # Répondit mentalement la vampiresse, accompagnant ses dires d’une vague d’amour. Elle aimait tant ce petit être. « Bon, ce n’était pas concluant, la bière. » Fit Orfraie en posant son regard sur Lewyn. Elle gardait son sourire. « Je pense qu’un dragon ivre doit être amusant. Du moins, temps qu’il n’est pas plus gros qu’un chat, qu’il ne vole pas et ne crache pas du feu. » Poursuivit l’Ataliel d’un air entendu. Elle imaginait aisément les dégâts qu’un dragon adulte pouvait causer… Bien que la quantité d’alcool pour rendre ivre un dragon, si un dragon pouvait être saoul, devait être astronomique.

La vampiresse sourit doucement à la proposition de Lewyn. Un verre de vin rouge… Pourquoi pas ? Le vin rouge et le sang était un mélange buvable pour un vampire, l’Ataliel s’y étant déjà essayé. Celle-ci quitta donc la table et s’approcha du comptoir où elle commanda deux verres de vins rouges mélangés à du sang. SI la demande parue choquée la tenancière, ce fut bref, et celle-ci déposa tandis la commande d’Orfraie à cette dernière. En revenant à sa table, elle déposa l’une des coupes devant son frère avant se retrouver sa chaise. Instinctivement, elle vint caresser son lié. La coupe de Lewyn était toutefois bien moins remplie que celle d’Orfraie. En effet, la jeune vampire savait que son créateur n’aimait pas boire lorsque cela n’était pas nécessaire. Sa protégée était toutefois beaucoup plus gourmande…

« Santé, mon frère. » lui dit-elle en levant son verre. Elle le porta à ses lèvres et en but une gorgée. Une gorgée qui lui fit du bien. En tant que nouvelle née, elle devait se nourrir si souvent par rapport à Lewyn … Elle reposa ensuite la coupe devant elle, s’assurant de ne pas avoir de trace sur ses lèvres. # Et cela, tu veux le gouter ? # Fit-elle à l’attention de son lié en désignant sa coupe.

« Alors, à quoi jouons-nous ? » Rajouta la Lame à l’adresse de Lewyn. # Tu m'aideras à le battre, mon doux lié ? Je t'expliquerais les règles du jeu. # Fit Orfraie à l'attention de Firindal. Elle était sur que le petit dragon, même si jeune, pouvait avoir un esprit vif.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Sam 9 Juil 2016 - 17:19

Le goût de l'étrange boisson finit par quitter le palais du jeune dragon, tandis qu'il profitait ouvertement de son eau et des morceaux de viande que sa douce Orfraie avait commandé pour lui. Par moment, il relevait la tête tandis qu'il entendait les gens autour de lui rire de sa déconvenue avec la bière. Certains des bipèdes présent le montraient du doigt et semblaient échanger ces étranges bruits qu'ils faisaient lorsqu'ils discutaient entre eux, avant de rire.
Dans l'esprit de sa Liée, il comprit également qu'elle trouvait amusant l'idée de voir un dragon ivre, bien que cela ne soit encore arrivé. Firindal ne comprenait pas encore ce que cela pouvait signifier ni même ce que cela pouvait avoir de drôle, mais pour le moment, il n'en avait rien à faire. Il savourait paisiblement son assiette de viande, arrachant les morceaux qu'il désirait avaler. Il encore petit, donc il ne pouvait encore avaler un animal à lui tout seul, mais déjà il mangeait avec un bel appétit. Venir à la conscience alors que sa Liée était en voyage, puis faire le trajet avec elle avait malgré tout donné une sacrée faim au petit saurien. Mais surtout, il avala l'eau avec un véritable plaisir, vidant à plusieurs reprises le bol d'eau qui avait été posé là pour lui.
Il finit par remarquer que non, se n'était pas le bol qui se remplissait tout seul, mais qu'une bipède le remplissait sur la demande d'Orfraie, la faisant revenir autant de fois que nécessaire, tandis que les deux vampires semblaient savourer un étrange liquide écarlate.
Après un moment, il perçut une petite demande de la part de sa Liée de Feu. Elle voulait qu'elle l'aide à battre Lewyn. Mais le battre à quoi? Il n'était pas sûr de comprendre réellement. Alors, tout curieux qu'il était, il s'approcha de sa moitié et vint de pelotonner contre sa poitrine et regarda ce qu'elle tenait dans ses mains. un grand récipient dans lequel se trouvait un liquide écarlate. Il se redressa légèrement et vint essayer de sentir le produit. Mais lorsqu'il perçut l'odeur, non, décidément, les bipède buvaient d'étranges boissons. Il était probablement mieux qu'il leur laisse leur boisson. Il irait très bien avec son eau et sa nourriture.


"On joue à quoi?" Demanda-t-il simplement à son amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Mar 12 Juil 2016 - 16:38

Cela ne l'étonnait pas que la bière n'ait pas été du goût de Firindall, quoique il se disait que qui sait ? Les dragons peuvent peut-être manger autre chose que de la viande des fois ? En tout cas lui aussi l'idée d'un dragon ivre lui paraissait amusante, même si bien entendu uniquement ce n'était dangereux pour personne car il ne faudrait pas qu'il soit ivre, et tue des gens pas accident sur son passage… « En effet, mais tu ne serait tout de même pas capable de rendre ton doux lié ivre n'est-ce pas ? » Demanda t-il lui aussi entendu, et complice, oh bien entendu il plaisantait. Il savait qu'elle ne le ferait pas, encore moins quand le dragon serait grand car cela la ruinerait rien qu'en frais d'alcool à boire pour le l'empereur de Jade...

Dans tout les cas visiblement son idée de boire un peu de vin rouge mélangé à du sang semblait plaire à Orfraie, bon dans les faits pour sa part il s'en serait bien passé, mais ce serait sans doute impoli de laisser sa sœur boire sans faire de même dans il prit sur lui, et accepta le verre de vin rouge qu'on lui emmena. Il le renifla légèrement, oui pas de toute c'était du vin mélangé à du sang, pour tout avouer d'ailleurs quand il se risque à goûter un peu il se rendit compte qu'il détestait le goût… Le sang adoucissait peut-être le tout, mais le vin lui semblait avoir un arrière goût amère mais il n'en laissa rien paraître… Il se contenta donc de lever son verre poliment, et de dire. « Santé ma sœur. » Avant de boire d'une traite pour sa part car il n'y avait pas grand-chose, et qu'il préférait en finir tout de suite avec cette mixture… Il comprenait vraiment de moins en moins pourquoi les humains pouvaient aimer l'alcool pour le coup...

Et suite à cela visiblement l'idée d'un petit jeu semblait plaire à Orfraie… Hummm accepterait t-elle de jouer son argent ? Peut-être mais si c'était le cas il ne l'obligerait certainement pas à jouer tout, mais il aurait de quoi payer une tournée à tout le monde tiens quand il y pensa. Oui s'il gagner cette argent il payerait une tournée d'alcool à toutes les personnes présente pour fêter le fait que sa fille soit dragonnière. Plus il y pensait du coup, et plus il trouvait que ce serait une bonne idée, et il dit donc calmement après que sa sœur ait demandé à quel jeu ils joueraient.

« C'est simple j'aime beaucoup les jeux mélangeant chance, et ruse pour tout dire, alors jouons au tarot elfique…. » Dit-il avec un fin sourire en sortant le dit jeu de cartes sur la table, en le mélangeant puis en la séparant en deux pour en donner une moitié du paquet à Orfraie avant de prendre l'autre pour lui tout en rappelant rapidement les règles à sa sœur car elle ne jouait pas forcément très souvent à ce genre de jeu…

« Les elfes disent que ce jeu a aussi des vertus prophétiques selon les cartes assemblés, cela est simple. Les cartes représentent les esprits, la création du monde, et les différents peuples d'Armanda. Les règles sont simples. On tire 2 cartes faces cachées par tour, et sans avoir le droit des les regarder avant l'on peut choisir de les révéler et donc de les jouer, ou de les défausser sans les jouers, Il y a 5 type de cartes, celles concernant les esprits, celles concernant les vampires, les elfes, les humains, et celles concernant Armanda en général, et celui qui gagne c'est celui qui assemble en premier une prophétie, pour cela il faut 6 cartes ! D'ailleurs on peut aussi au lieu de défausser ses 2 cartes choisir d'en prendre une posée par l'adversaire, mais seulement une, et en échange on doit lui donner ses 2 cartes sans avoir pu les regarder avant, cela te semble plaisant à jouer ? » Pour le coup sa petite de jeu demandait donc à la fois chance, et ruse et puis si cela leurs plaisaient ils pourraient même s'amuser à interpréter la petite prophétie qu'ils arriveraient à faire grâce à cela… Pour sa part en tout cas il appréciait aussi le petit côté mystérieux, et mystique de ce jeu, et c'est pour cela d'ailleurs qu'il l'avait choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou Mar 19 Juil 2016 - 2:20

Firindal tout contre elle, Orfraie se sentait bien. Le sang qui se trouvait dans son verre passait en second plan en la présence du jeune Jade, soulageant la Liée de Feu d’une soif particulièrement difficile à contrôler. Après tout, elle n’était qu’une nouvelle née, âgée de plus de six cent ans, certes, mais un bébé aux yeux d’un vampire plus âgé. Se contrôler lui tenait à cœur, mais parfois la soif et l’instinct prenaient le dessus. La présence du jeune saurien semblait calmer cette soif vicieuse et cet instinct… Pour le plus grand soulagement d’Orfraie, qui envoya une vague d’amour à Firindal.

Lewyn proposa alors une partie de tarot elfique. Le sourcil droit de la dragonnière se haussa, marquant son incompréhension pour ce jeu. Elle était une ancienne Elfe, mais son ancienne elle n’avait jamais dû jouer à ce jeu ou s’y intéresser suffisamment pour qu’elle se souvienne des règles. En effet, si Orfraie ne se souvenait pas de sa vie passée, elle pouvait se souvenir des informations, des enseignements. C’était ainsi qu’elle était capable de tirer à l’arc ou même de parler ! Sans dire un mot, l’Ataliel observa son frère sortir le jeu de tarot et mélanger les cartes avec agilité. Il fendit ensuite le paquet en deux et en donna une moitié à Orfraie, dont l’incompréhension totale pouvait se lire sur son visage. Lewyn allait devoir donner rapidement quelques explications !

Explications qui arrivèrent rapidement. Légèrement penché en avant, l’ancienne princesse écoutait le ténébreux vampire expliquer les règles de ce jeu elfique. Elle cligna des yeux lorsqu’il eut terminé ses explications, puis son regard se posa sur Firindal, puis sur les cartes, puis sur Lewyn. « Eh bien… Je ne suis pas certaine d’avoir tout saisi, mais faisons un essai. Sans mise ! » Précisa-t-elle vivement avec un clin d’œil espiègle. Son esprit se tourna ensuite vers son Lié, qui put clairement sentir son incompréhension. # Tu as compris, toi ? #

Dirent qu'ils se firent plumer serait un doux euphémisme...





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: La famille | PV : Firichou et Lewychou

Revenir en haut Aller en bas

La famille | PV : Firichou et Lewychou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-