Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Réunion de famille [Cynoë et Trissi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Sam 30 Avr 2016 - 3:04

6 février
An 7 de l'ère d'obsidienne

L'après-midi s'était nimbée d'un soleil qui réchauffait ses écailles, tandis qu'il se promenait tranquillement dans les rues de la ville. Comme c'était agréable de pouvoir aller où bon lui semblait ! Et il en profitait pleinement, n'hésitant jamais à s'aventurer dans des lieux qui lui étaient encore inconnus, ni à faire toutes sortes de rencontres. Le mariage avait réuni en un endroit réduit toutes sortes d'êtres vivants, mêlant des bipèdes provenant de tout Armanda et rassemblant en son sein la plupart des dragons qui peuplaient le continent. C'était donc l'occasion parfaite pour lui de découvrir un tas de nouvelles choses et il ne se passait pas une journée sans le moindre petit événement.
Il se sentait quand même un peu perdu, pas toujours aux côtés de sa Liée, au milieu d'une foule de choses qu'il avait parfois beaucoup de mal à comprendre et le monde lui semblait souvent bien étrange. Pourtant, fidèle à ce caractère qui se formait petit à petit en lui, il ne cessait d'avancer et de braver l'inconnu. Il était déjà empli de cette ferme volonté de parcourir le monde et d'en connaître le moindre de ses secrets. Il savait que sa Luna était avec lui, toujours présente dans son cœur, grâce à ce lien si fort qui ne faisait que s'accroître entre eux, toujours prête à le rassurer et à lui apporter tout l'amour dont il avait besoin.

Et puis il avait cette vivacité incroyable qui l'emportait en toutes sortes d'endroits et bien des gens avaient pu croiser le petit dragon de cuivre, gambadant à toute vitesse dans les rues de la ville, entraîné par son propre enthousiasme et par la richesse de tous ceux qui l'entouraient aujourd'hui. D'ailleurs, ce qui lui plaisait sans doute le plus ici était l'occasion de pouvoir rencontrer bon nombre de ses semblables.
Il avait brièvement revu sa mère et rencontré son père, croisé quelques autres, forgé une nouvelle amitié avec un nouveau petit dragonnet, chassé une autre et découvert un dragon grenat fort impressionnant. Toutes ces présences autour de lui qu'il pouvait sentir n'avaient fait que le mettre en joie et le rendre plus fier encore de sa propre race. Il avait pu découvrir à quel point ses semblables pouvaient être majestueux et il ne rêvait plus que de devenir comme eux : grand, imposant, plus saisissant que jamais.

Mais pour cela, il lui restait encore un tas de choses à apprendre et le petit Alkhytis comptait bien s'y mettre une fois de plus aujourd'hui. C'était donc avec une ferme intention qu'il s'était éloigné de sa Liée, bien sûr, il essayait à tout prix d'effacer leur distance par leur lien mental, mais il lui semblait évident qu'il avait maintenant plus que besoin de se retrouver parmi les siens, et pas n'importe lesquels, sa propre famille !
Le jour de sa naissance, la présence de sa mère avait été une chose des plus merveilleuses, elle lui avait même offert un premier vol qu'il n'oublierait jamais et il n'avait cessé depuis leur premier contact d'être fier d'être son enfant. Et il avait envie d'établir ce même genre de contact avec son père. Avec les événements, ils n'avaient pas vraiment pu passer de temps ensemble et Alkhytis souhaitait à tout prix corriger cette absence de lien.

Suivant son instinct, il s'était jeté un peu au hasard dans la ville et avait tendu son esprit dans sa direction, se souvenant parfaitement de ce qu'il avait pu voir de lui jusqu'à maintenant. Ce n'était pas franchement facile, c'était même fatigant et il avait un peu de mal à analyser ce qui arrivait dans son esprit, mais il était prêt à faire bien des efforts pour le retrouver. Il tourna ainsi pendant un bon moment dans les rues, concentré, même si sa tête se tournait dans tous les sens dans l'espoir de l'apercevoir enfin.
Petit à petit, il sentit qu'il se rapprochait de lui et enfin, il put voir l'éclat améthyste qui le rendait si unique, si merveilleux. Les yeux du petit être se mirent à briller de mille feux et sans attendre une minute de plus, il fila à toute vitesse dans sa direction, jusqu'à ce qu'il ralentisse le rythme à son approche.

Un peu intimidé, mais pas trop, assez déterminé pour qu'il s'agisse cette fois d'une véritable rencontre, il finit de raccourcir la distance qu'il y avait entre eux.

« Bonjour, Père-Dragon. » Dit-il simplement dans l'intention de nouer un nouveau contact entre leurs esprits.

Il n'avait pas peur, mais était plutôt impressionné, curieux et très content de pouvoir enfin partager un vrai moment à ses côtés. Respectueux envers son père, il resta là à le regarder, attendant sagement sa réponse, mais non sans une certaine impatience.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Lun 2 Mai 2016 - 18:36

Trouver un dragon de la taille de Cynoë n'était guère difficile en soi, car sa longue silhouette prenait plus qu'une simple rue large. Dans un carrefour, on pouvait même distinguer le bout de sa queue qui remuait paresseusement sur le sol. Quelques personnes veillaient d'un regard inquiet à ne pas marcher sur cette pointe écailleuse remuante, se demandant si le dragon qui en était propriétaire ressentirait ou pas le poids du malheureux maladroit qui marcherait dessus. Mais pour un dragonnet en recherche de son Père-Dragon, le côté visuel était secondaire. La recherche par les songes apportait son efficacité. Et l'Améthyste n'avait pas fermé son esprit.

Quand Alkhytis le trouva, le dragon était en pleine ''étude''. Assis au milieu d'une belle place, il regardait le travail d'un forgeron, occupé à marteler un morceau de fer incandescent. Cynoë ne manquait aucun de ses gestes, contemplant le jeu des braises quand le bipède artisan replongea son travail dans le charbon ardent pour redonner de cette incandescence au métal chauffé. Et le feu pour offrir de cette force avec sa chaleur était lui même alimenté avec un soufflet, lui donnant vigueur à chaque souffle créé artificiellement. On pourrait se demander ce que le dragon violine trouvait d'attrayant dans ce banal métier d'humain.

Cynoë cessa de regarder ce travail quand il sentit une présence familière se rapprocher de lui et il posa ses yeux sur le nouveau venu. Sa moitié de sang, son fils-dragon était venu à lui. A son attitude, il percevait visuellement sa timidité. Il l'accueillit d'une pensée bienveillante comme de bienvenue. Il était impressionnant aux yeux d'Alkhytis, mais tout paraissait si énorme aux yeux d'un jeune dragon comme lui. Doucement, il tourna un peu plus son encolure pour tourner son visage écailleux pleinement vers ce jeune fils, futur Seigneur des Cieux.

°Bonjour à toi, Fils-Dragon, mon cher Alkhytis°

Son esprit ne marquait aucune contrariété à la présence du petit cuivré. Le plaisir de le revoir et de converser avec lui se sentait à travers l'échange.

°On dirait que tu grandis très vite à chaque jour qui passe. Si je compare la taille que tu faisais à notre première rencontre... Oui tu grandis vite. A ce rythme, tu vas vite devenir imposant. Comment te portes-tu ? Et ta liée ? °

Qui dit grandir vite physiquement dit aussi mûrir vite. Il se demanda comment il s'affirmait sur le plan caractère, car il tenait de Trissi en bien des points. Il n'en doutait pas. La Belle Argentée était capable de petites manies blagueuses digne de son intelligence. Il ressentait encore le coup de queue en fouet discret qu'il avait reçu l'autre chose. La finaude avait su agir sans qu'il le sente mentalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 8 Mai 2016 - 18:40

Si elle avait le droit ? Bien sûr ! Qui refuserait quoi que ce soit à une dragonne ? Plus que leurs lois, les bipèdes savaient leur place dans la grande hiérarchie du vivant. Ils savaient ce qu'ils devaient aux dragons. Les Liés étaient naturellement au-dessus de leur rois et empereurs: il en allait de même pour ceux qui avaient fait d'eux ces êtres exceptionnels. À ces titres, les dragons avaient tous les "droits", ces pseudo-autorisations qui n'existaient que parce que les bipèdes s'enfermaient dans des devoirs. Trissi était au-delà de toutes ces fadaises. Et tout lui était permis.

Toute fière, toute guillerette, l'argentée s'était prestement envolée. Là-haut, elle faisait mine de rien. Innocente créature. Elle tendit néanmoins l'oreille (autant que faire se peut avec des oreilles sans pavillon) et l'esprit vers l'elfe qu'elle venait de quitter, guettant sa réaction. Cette dernière dut lui plaire. Dans les airs, la dragonne frétilla de bonheur, son long corps ondulant au sein des airs, faisant scintiller la lumière pour le plus grand bonheur de ses admirateurs en contrebas. Le meilleur était encore à venir, néanmoins ! Il lui fallait juste trouver la personne adéquate…

Elle la trouva. Son regard de saphir avait caressé toute la foule qui gigotait et grouillait entre les habitations d'Estëllin. Seules quelques silhouettes valables (donc à écailles) s'en détachaient. Elle ne s'en fit point la remarque, mais ressentit une étrange chaleur dans son coeur de dragonne. Il était bon de n'avoir qu'à bouger un peu le regard pour tomber sur les Siens. Ils avaient été, trop longtemps, seuls, écartés les uns des autres ou, pire, séparés. Leur nombre allait être croissant, bientôt. Mais qu'il était bon de savourer le goût de leur victoire !
Alkhytis venait sans doute tout juste de terminer de répondre à son père lorsque, dans son esprit et dans ceux des êtres alentours, une voix d'argent résonna:

"- Écartez-voooous ! Écartez-vous, faites place !"

Simple précaution. Un étrange instinct lui indiquait qu'écraser des elfes ne serait pas très très bon pour la paix qui régnait sur ce continent. Elle y tenait, à cette paix: Silarae était morte pour elle. Lorsque lesdits bipèdes se furent écartés, elle se glissa sur la place libérée, proche d'Alkhytis et de Cynoë.

"- C'est bon, vous pouvez revenir !"

Annonça-t-elle à la cantonade, sitôt qu'elle eut replié ses grandes ailes à la membrane interne écarlate. Déjà elle sentait des regardes plein d'admiration posés sur eux. Il fallait les comprendre, ces pauvres petits: il y avait dix ans encore, les dragons n'étaient qu'une légende. Là, ils étaient trois, réunis en un endroit, à agir entre eux. C'était bien normal de s'émerveiller. La foule ne dérangeait pas Trissi le moins du monde, au contraire. Pour l'instant, si elle la ressentait et s'en sentait poussée vers l'avant, ce n'était néanmoins pas sa priorité. Les jeux avec de multiples bipèdes attendraient. Là, elle avait des congénères, et une blague nulle à terminer.
Du bout du museau, elle "salua" Cynoë, lui témoignant affection et attention d'un petit coup contre lui. Baissant le nez vers Alkhythis, elle lui souffla doucement l'air chaud de ses naseaux contre le haut de sa tête. Les deux reçurent un élan d'affection mental franc, mais étrangement enjoué.

"- Cela me fait plaisir de vous voir, tous les deux ! J'ai un cadeau pour toi, Alkhytis."

Elle entr'ouvrit les lèvres, et un magnifique diadème doré, orné de moult pierres précieuses, s'en échappa, passant autour de la tête du dragonnet de cuivre pour glisser jusqu'à la base de son cou. Celui de Trissi se redressa ensuite. Elle le dévisagea, essaya de le jauger à la façon des bipèdes… Et parut satisfaite de son oeuvre. Ce fut ce sentiment qui prédomina dans les pensées qu'elle leur transmit à tous deux:

"- Qu'en dites-vous ? Toi, mon bon Cynoë, veux-tu que l'on aille te chercher de quoi faire de même ?"
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mer 11 Mai 2016 - 21:18

Quel ne fut pas le bonheur du petit dragon de se voir si bien accueilli ! Il était son cher Alkhytis et il semblait ravi de le voir ? Tout à sa joie, il aurait bien pu partir dans tous les sens et exécuter des cabrioles sans interruption s'il n'avait pas eu tant envie de passer du temps avec lui et d'échanger quelques mots, quelques pensées. Le dragonnet se contenta donc de se rapprocher encore, jusqu'à ce qu'il se trouve assez près pour pouvoir presque le toucher. Qu'il était grand, qu'il était beau ! Ses yeux brillaient et son cœur ne pouvait que se gonfler de fierté à la vue de son majestueux père.

Quelle était son histoire, quel était son caractère ? Allaient-ils bien s'entendre dès le début ? Partageraient-ils des moments forts ? Pourraient-ils se voir souvent ? Tant de questions se bousculaient à une allure folle dans son esprit qu'il se trouvait bien incapable d'en faire le tri. Essayant pourtant d'y mettre un peu d'ordre, il se contenta de le regarder un moment, à la fois admiratif et heureux.

« Je suis ravi de pouvoir te revoir, Père-Dragon. » Commença-t-il tout simplement.

Ses émotions partageaient largement celles de l'Améthyste et il ne savait pas vraiment trouver les mots qui lui convenaient le mieux, mais c'était sans importance. La communication entre les dragons était bien plus riche, bien plus facile pour lui. Il n'avait pas besoin de tout dire pour se faire comprendre et il leur était plus facile que les bipèdes d'interpréter les images et les sensations qu'ils recevaient au cours d'une conversion.

« C'est vrai que j'ai bien grandi. Tu crois que je vais arrêter de grandir un jour ? Parce que sinon je vais devenir aussi imposant qu'un château ! » Lança-t-il, le cœur rempli d'émotions joyeuses. « Je vais très bien, je fais chaque jour un tas de découvertes étonnantes ! Et ma Luna va bien aussi, même si elle est très occupée par le mariage, alors je profite de son absence pour explorer un peu. »

Et il ne mâchait pas ses mots puisqu'en effet, chaque jour, il faisait de nouvelles rencontres et visitait des lieux différents. Bientôt la ville n'aurait peut-être plus aucun secret pour lui et il aurait découvert un nombre incroyable d'êtres en tout genre !

« Toi aussi, tu es content d'être venu ici ? Et comment va ta Liée ? »

Bon, il ne la connaissait pas beaucoup, mais peut-être aurait-il l'occasion de la voir au cours du mariage, après tout, il leur restait encore quelques jours à Estëllin avant qu'ils ne repartent.

Mais leur discussion fut bientôt interrompue par une nouvelle présence, une nouvelle voix qui résonnait dans leurs têtes. Surpris, mais plus que ravi, Alkhytis reconnut aussitôt sa mère. Alors elle était venue à leur rencontre ? Ils n'avaient pas vraiment eu l'occasion de se revoir depuis leur arrivée dans la cité elfique et avec tout le monde qu'il y avait eu autour d'eux, il n'avait pas pu en profiter autant qu'il l'aurait voulu.
C'était presque parfait ! En compagnie de son père et de sa mère, le dragonnet n'aurait pu être plus heureux qu'avec la présence de sa Liée. Mais ce n'était pas très grave, il aurait tôt fait de lui partager tous ses souvenirs et ils pourraient revivre ensemble ces moments de bonheur. Il fallait donc en profiter au maximum !!

Se précipitant à sa rencontre, il s'écria : « Mère-Dragonne ! » pour l'accueillir et resta tout proche d'elle, presque à la toucher, mais n'en faisant rien, ne sachant pas si ça lui plairait ou non.

« Moi aussi, je suis content de te revoir ! »

Et cela se sentait tant il était incapable de restreindre ses émotions, il les partageait donc sans limitation avec sa famille. Que c'était bon d'être ainsi réuni tous les trois ! Bientôt, lorsqu'ils se connaîtraient davantage et qu'il aurait un peu plus grandi, ce serait encore bien mieux.
Mais la Superbe Argentée semblait vouloir combler davantage son fils et il lui offrit son plus beau et son plus étincelant regard lorsqu'elle lui montra le magnifique diadème et mieux encore, lorsqu'elle lui en fit cadeau ! Il scintillait de mille feux ! C'était probablement la plus belle chose qu'il avait jamais vue, après sa Liée-Dorée, bien sûr.

« C'est… c'est… Je l'adore ! » Essaya-t-il de répondre, alors qu'il ne trouvait ni les mots, ni les émotions assez fortes pour exprimer son ressenti.

Faisant quelques pas, le petit être se pavana, fier et heureux comme tout, pour montrer à ses parents comme le bijou lui allait bien.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Sam 14 Mai 2016 - 15:03

Il était aisé pour Cynoë de sentir les émotions qui se bousculaient chez ce petit dragonnet, qui s'était encore plus rapproché de lui. L'Améthyste n'avait pas cillé devant cet approche. Alkhytis n'était pas n'importe quel dragon après tout. Cynoë était même ravi de voir qu'il ne le redoutait pas. Un dragon adulte pouvait être énorme aux yeux d'un jeune saurien. Lui-même avait eu à contempler l'immensité des siens en la présence de la Grande Skade ou encore du colérique Verith. Il imaginait bien le regard du cuivré face à lui devant la différence de taille. Puis devant les réponses apportées par son jeune fils, Cynoë aurait pu avoir un sourire de ravissement.

°Un dragon ne cesse jamais de grandir. Tu auras une période de croissance rapide, puis après elle ralentira. Avant que tu n'atteignes la taille des plus grands châteaux des bipèdes, des siècles seront passés. Je dois paraître bien immense à tes yeux, mais j'ai connu dragon bien plus imposant que moi. Skade, une dragonne à la grande sagesse, était une Dragonne âgée de plusieurs millénaires. Donc ne te fais pas de soucis quand à ta taille. Et tu verras, tu sauras t'en accommoder. °

Il était vrai que curieux comme lui était, il regrettait de pas être resté petit pour se faufiler par certains endroits empruntés par les bipèdes pour les suivre dans leurs activités. Mais avec l'âge, comme il venait de le dire, on apprenait à s'en accommoder.

°J'ai fait comme toi, quand ma liée était prise dans ses devoirs. Je partais en exploration, avide de savoir ce que les bipèdes faisaient ici et là. Profite en, car on découvre bien des choses intéressantes, mais tout en restant prudent. D'accord ? °

Un dragonnet était une cible facile pour qui voulait attenter à la vie de son liée. Mais en ce début de paix, on était loin des intrigues politiques que Cynoë avait eu à croiser avec sa belle princesse.

°Ma liée va bien, même si elle est occupée autant par le mariage, son fils et ses devoirs de princesse. Mais elle est forte et intelligente, je sais qu'elle s'en sort très bien. °

Il allait répondre sur la suite quand il entendit une voix familière et qui se démarquait toujours quand il s'agissait de faire savoir qu'elle arrivait. Trissi l'Argentée exigeait de la place avant de se poser. Il était presque comique de voir les bipèdes détaler sous la crainte de se faire écraser par l'atterrissage de cette dernière. Un homme qui terminait aplati ne serait pas d'une grande perte pour Trissi. Il ne se serait pas écarté à temps, pas assez prompt dans ses réflexes ; ainsi aurait raisonné la Dragonne.

Cynoë ne pouvait s'empêcher de contempler sa venue jusqu'à son poser. Chaque battement de ses ailes étaient un délice à contempler. Elle n'était que grâce et si le vent devait avoir une représentation physique, Trissi en serait la digne représentante. Une fois posée, elle permit aux gens de revenir. Des paires d'yeux s'étaient déjà posées sur elle pour l'admirer. Une dragonne de sa splendeur ne pouvait qu'attirer les regards, c'était indéniable.

Trissi salua Cynoë à la manière draconique et l'Améthyste y répondit avec la même affection, marquant ce geste avec des pensées ravies et joyeuses de la revoir.

°Et c'est toujours plus qu'un plaisir de te voir, belle Trissi°

Quand elle était de bonne humeur, c'était toujours plus qu'un ravissement pour lui. Puis il se délecta du plaisir ressenti par Alkhytis de voir la présence de sa mère-dragonne et plus encore quand il découvrit le cadeau qu'elle venait de lui offrir. Un diadème brillant de splendeur pendait désormais au cou du jeune dragon. Celui ci exultait d'une joie intense devant le présent.

°Un magnifique choix que celui là, ma belle Trissi. Alkhytis rayonne désormais des couleurs de l'arc en ciel avec ce cadeau. Quand à me parer comme lui... hum... je risquerai de voler la beauté de vos éclats à tous les deux. mais te connaissant, belle Trissi, il te faudra trouver un orfèvre qui sache autant te mettre en valeur que moi, quitte à le harceler pour trouver quelque chose d'aussi beau que le diadème offert à Alkhytis. Il serait même capable de dire que nous chercherons à le ruiner de ses matières premières vu nos tailles°

Il observa avec plaisir et amusement Alkhytis qui se pavanait avec son bijou. En grandissant, il pourra sans doute l'adapter à une griffe ou à une de ses cornes. Lui, Améthyste simple qu'il était, il se voyait mal avec un diadème autour du cou. Mais il ne pouvait pas dire non à Trissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Sam 4 Juin 2016 - 13:21

La joie du petit Alkhytis était la sienne, mais peut-être pas pour les plus louables raisons. Pour l'argenté, le petit n'en étit pas plus ou moins beau. Ce qu'elle voyait, néanmoins, c'était un dragon porteur d'une offrande elfique. Cela était bon. Il fallait plus d'offrandes à ce fils des cieux et de la magie, plus d'offrandes pour que jamais il ne parte vers le vieux continent, vers les ombres, ou ne se détache de son objectif. Plus d'offrandes parce qu'il le méritait, simplement, à sa seule respiration.
C'était juste vraiment dommage que cette offrande-là n'ait pas été volontaire, et fut le fruit d'un larcin perpétré par la mère-dragonne. Enfin, dommage… Uniquement du point de vue offrande. Du point de vue général de la dragonne, c'était merveilleux, c'était exquis ! C'était jouer avec la notion de propriété, tester les limites des elfes. Combien en avait-elle entendu prétendre qu'ils étaient généreux et partageaient leurs richesses ? Il était temps de voir s'ils étaient vraiment détachés de leurs "biens", de ces artefacts qu'il façonnaient envers lesquels ils paraissaient tous développer d'étranges liens. Avec Kedrildan, elle avait largement pu le ressentir: la possessivité de son Lié envers tout et n'importe quoi avait été tout à fait fascinante. Elle voulait voir si, pour les elfes, elle était semblable ou non.

Plus qu'Alkhytis, elle observait surtout son méfait, en jubilant du moment où l'orfèvre les retrouverait, où l'expérience serait menée à son terme. L'engouement du petit être ne rendait l'attente que plus délicieuse encore, ajoutant un facteur supplémentaire à l'équation: qui oserait s'opposer à une telle joie ? De plus, il y avait une autre expérience toute aussi intéressante qui se dessinait: celle d'Alkhytis face à la révélation. Comment agirait-il ? Voudrait-il toujours de son présent ? Le rendrait-il ? Oui, fascinant…
Cynoë palabra sur leur beauté, dans ce qui ressemblait à un refus camouflé de politesse bien bipède. Meh. À l'entendre, on aurait pu croire que lui faire un bijou était impossible. Ce qui était faux ! Et elle allait le lui prouver !

"- Oh, mais non, ne t'en fais pas. Allez, suis-moi, allons te faire tout beau. Suis-nous, Alkhytis ! C'est un spectacle que tu apprécieras sans nul doute."

Et hophophop, Trissi guidait la fière troupe dans les rues d'Estëllin. Elle en connaissait certaines par coeur -les plus intéressantes, celles où les bipèdes grouillaient. Elle allait lentement, pour permettre à Cynoë de se frayer un chemin, pour permettre à Alkhytis de rester à leur hauteur. Elle aurait pu le porter, oui… Mais il en serait devenu fainéant. Un peu d'exercice ferait de lui un dragon bien musclé, bien proportionné ! Elle y tenait !
Bientôt, après quelques zigzags et ondulations au milieu de la foule, Trissi put pencher la tête vers le rez-de-chaussée d'une petite échoppe, d'un atelier d'orfèvre. Moult trésors se trouvaient là. Bagues, colliers, boucles d'oreilles, mais aussi diadèmes, bijoux de tête, tours d'oreille, tours de bras, de chevilles… Et d'autres ustensiles qui n'étaient pas destinés à l'accoutrement, mais à, euh… Parfois, c'était difficile à deviner. Des chandeliers, des couverts, des plats… Des miroirs ? Bien des trésors, de toutes les pierres et métaux les plus beaux, brillants et onéreux que l'on puisse trouver. Mais Trissi ne s'attarda pas dessus. Elle l'avait déjà fait jadis, étant enfant. Elle demanda à parler à l'artisan. Quand celui-ci fut en vue, elle fut très claire: "Nous venons pour offrir ceci au dragon d'améthyste." L'image mentale fut transmise à ses deux congénères, ainsi qu'à l'artisan: un fabuleux bijou de tête d'or et de cristal, incrusté de pierres, qui serpentait de façon végétale sur le chanfrein, les joues, et le cou, s'enroulait finement sur les cornes. Comme Cynoë avait pu le prévoir, l'elfe ouvrit de grands yeux en imaginant seulement le prix d'une telle oeuvre. Trissi le rassura vite, en ne transmettant qu'à l'artisan: "La princesse Esmelda Kohan se charge des frais."

Ils en étaient là de leurs discussions et de leur périple lorsqu'une voix se fit entendre, non-loin. Légèrement plus forte que le brouhaha de la foule: "Eh ! C'est mon diadème !"

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 12 Juin 2016 - 8:27

Le jeune dragon s'amusait à faire de petits bonds joyeux et s'arrêtait parfois pour se contorsionner et admirer le superbe bijou qui entourait désormais son cou. Ses yeux d'ambre brillaient au moins avec le même éclat tant il en admirait l'intense beauté. Pouvait-on faire quelque chose de plus magnifique que cela ? Alkhytis se doutait bien maintenant que sa Mère-Dragonne l'avait choisi avec soin pour trouver le plus merveilleux, celui qui lui irait le mieux et surtout, le plus étincelant !
Rêveur, il ne pouvait s'empêcher d'imaginer une tonne de choses aussi belles et qui formeraient un tas suffisamment impressionnant pour qu'il puisse s'enfouir dedans et y dormir tranquillement. Bien évidemment, il n'avait pas besoin d'être très gros pour le moment, étant donné sa taille, mais il faudrait sans cesse lui ajouter de nouveaux objets brillant de mille feu tant qu'il grandirait aussi vite !

Il fut cependant question de trouver d'aussi beaux bijoux pour ses parents et le dragonnet laissa là ses douces rêveries pour les suivre, gambadant joyeusement tantôt aux côtés de sa mère, tant aux côtés de son père. Il était tout simplement heureux, à se balader dans les rues de la grande ville en compagnie de ces deux dragons avec qui il partageait tant de choses !
Il n'avait même plus besoin de leur poser tant de questions tellement il se sentait bien en leur présence et se contentait simplement de profiter d'eux, s'étonnant parfois de ce qu'il voyait entre un ou deux zigzag.
Et puis, quand ils atteignirent la fin de leur périple, ce fut une lueur encore plus éclatante qui illumina son regard. Comme c'était joliiii ! Comme ça brillait ! Comme toutes ces choses étaient belles ! S'approchant de l'échoppe, il contemplait non sans un certain plaisir tous les objets qui étaient exposés là et mettait même quelques coups de patte pour essayer de jouer avec ce qui était à sa portée, pas grand-chose malheureusement.
Il aurait voulu tout prendre, tout posséder ! C'était les objets idéals pour aller dans le nid de ses rêves ! Il les lui fallait ! Alors pourquoi était-il dans l'incapacité de les attraper ?

Réjoui quand même par tout cela, il n'écoutait pas trop ce qui se disait à côté de lui, les négociations l'intéressant beaucoup moins que n'importe quelle babiole brillante. Mais soudain, une voix émergea du bruit permanent. D'abord il n'y fit pas plus attention que le reste, mais il se rendit finalement compte qu'un bipède s'était approché d'eux et s'adressait à lui.

« C'est à moi ! Rendez-le moi ! » S'écria le marchand, offusqué.

Ne comprenant pas trop, le dragonnet de cuivre pencha la tête sur le côté et le regarda avec un air curieux. L'homme se répéta à nouveau, renchérissant dans les explications et il lui adressa un nouveau regard, mi surpris, mi déçu, mi perplexe, mi désemparé.
Lui rendre ? Mais c'était à lui maintenant ! Pourquoi voulait-il le lui reprendre ? Il n'était pas d'accord, il l'aimait ce beau collier scintillant ! Alors il se redressa sur toute sa hauteur et lui lança un regard à la fois fier et intransigeant :

« Non ! C'est à moi maintenant. »

Hébété, l'homme ne réagit pas tout de suite, mais il se rappela alors que ce diadème valait une petite fortune et qu'il devait le récupérer à tout prix.

« Si vous voulez le garder, alors très bien, mais il va falloir le payer ! C'est que je dois vivre moi ! » S'offusqua-t-il tout en jetant un regard en coin pas très rassuré en direction des deux autres dragons.

C'était qu'il était entouré de trois d'entre eux et que même le plus petit semblait déjà coriace. Après tout, il tenait quand même plus à sa vie qu'au diadème et n'avait pas envie de se faire dévorer en une bouchée.
Alkhytis, lui, le fixa un court instant. Alors c'était ça le commerce, la négociation ? Il n'aimait pas trop ça. Refusant de répondre et se drapant dans toute sa fierté, il se désintéressa de cet embêtant bipède pour revenir s'occuper de l'étalage éblouissant. Le marchand, qui sentait sa misère arriver, avait eu tôt fait de remballer tout ce qui aurait pu se trouver à la portée du bébé dragon et continuait de le surveiller du coin de l’œil. Les affaires allaient être rudes aujourd'hui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mer 15 Juin 2016 - 10:02

Cynoë manqua de se sentir désemparé. Trissi tenait absolument à aller jusqu'au bout de ses idées. Il aurait pu lever les yeux aux cieux comme le font si bien les bipèdes. S'il cherchait à contre-argumenter contre elle, pour des raisons précis, il risquait de l'énerver. Ce serait dommage et en outre, à Estëllin, les bipèdes n'avaient pas besoin de voir des dragons virer à la colère. Ce serait donner une image négative des dragons liés. Et puis, voir Alkhytis tout joyeux et tout heureux, il ne fallait pas lui gâcher ce moment. Cynoë se contenta alors de hocher la tête et se mit à suivre Trissi

°D'accord, allons y°

La dragonne argentée prit les devants pour servir les guides ; et les ouvreuses de la voie, vue sa masse imposantes aux yeux des malheureux bipèdes qui devaient s'écarter judicieusement de son chemin. Voir trois dragons déambuler dans les rues n'étaient visiblement pas monnaie courante. Leurs yeux écarquillés au bouche aussi ouverte que celle d'un poisson hors de l'eau en disait long sur la stupéfaction de voir Trissi, suivi d'Alkhytis et de Cynoë. L'Améthyste veillait à ce qu'aucune partie de son corps ne vienne à frapper malencontreusement un étal de marchandises ou pire, une personne. Il était plus fin que Trissi, mais il était surtout très long. Leur Fils-Dragon lui n'avait pas encore de soucis quand à se mouvoir dans la rue.

Le trio écailleux ne mit pas longtemps à arriver à une échoppe d’orfèvrerie. trissi arrivée en premier fit part mentalement de son choix artistique sur ce qu'elle souhaitait voir porter sur la tête du dragon violine. L'oeuvre, bien qu'imaginée, était superbe. Cynoë ne put qu'admettre la splendeur de ce diadème, fruit de l'imagination de l'Argentée. Par contre à voir la tête de l'artisan elfe... Cynoë le rejoignit en ouvrant grand les yeux quand Trissi affirma que ce sera la princesse Kohan, sa liée, qui aura à apporter le fruit de cette oeuvre. Trissi s'était permise d'affirmer cela sans le consulter ! Il allait répliquer qu'il devait d'abord la consulter sur ce genre de dépense quand il entendit un bipède s'exclamer :

''Eh ! C'est mon diadème !"

Le marchand a qui Trissi avait pris le bijou avait réussi à rejoindre les dragons et réclamait son dû. Cynoë regarda le malheureux s'égosiller une fois encore et Alkhytis répondit fermement que ce ''cadeau'' était à lui... Comment expliquer alors à ce moment là que sa Mère-Dragonne avait pris une chose qui devait être payé, alors que le petit cuivré le considérait comme un véritable cadeau. Et malgré la présence de deux dragons plus imposants, le marchand réclama son dû. Le pauvre... Alkhytis se désintéressa de lui et Cynoë se promit d'expliquer prochainement à son rejeton pourquoi la réaction de ce marchand... Mais pas en la présence de Trissi.

Il argua majestueusement son cou pour mettre sa grande tête vers le bipède volé. Ses yeux ambrés se posèrent dans les siens.

°N'aies crainte, je ne vais pas te dévorer. Mais veille à ne pas trop te laisser emporter dans tes mots, même si tu te sens lésé. Car tu ne t'adresses pas à n'importe qui. Pour ton diadème, je veillerai à ce que tu aies le prix de sa valeur. Etant lié à la princesse Esmelda, il te suffira de lui envoyer une missive en faisant part du montant de la somme que nous te devons...°

Heureusement qu'il s'était intéressé à ce que le commerce était.

°Et ne cherche pas à mentir sur le prix réel de ton bijou, bipède. Je suis un dragon certes, mais je sais comment se vendent vos biens matériels. Il serait malheureux que tu te fasses une petite mise supplémentaires en pensant qu'un dragon ne connait rien au commerce des bipèdes...°

A voir le regard sidéré du marchand, Cynoë avait du touché à moitié juste. L'homme finit par s'incliner devant les dragons et se retira. Ouf. Il faudra qu'il apporte les faits à Esmelda pour ne pas qu'elle soit étonnée de cette dépense impromtue. Puis il regarda l'étal et Alkhytis. décidément le dragonnet avait vraiment une attirance pour tout ce qui brillait !

°Il faudra que tu demandes à ton lié qu'il t'offre des cadeaux miroitantes plus souvent, Fils-Dragon. Par contre pour cet étal, si tu convoites tout ce qui est sous tes yeux, tu risques plus de ressembler à une chose mouvante et brillante... ce serait dommage de couvrir toutes tes belles écailles cuivrées... plus encore que le cadeau de Trissi, ta Mère-Dragonne, perdrait de son éclat et de sa splendeur si tu en prends d'autres sur toi.°

Ou comment jouer dans la subtilité pour convaincre Alkhytis de pas chiper d'autres bijoux en attendant de trouver un moment avec lui pour tenter de lui apprendre l'importance du commerce chez les bipèdes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Ven 8 Juil 2016 - 21:04

La joie et la fierté de Trissi étaient presque palpables autour d'elle. Elle avait laissé Alkhytis se débrouiller avec l'humain, curieuse de voir leur interaction. Les cris et gesticulations de l'humain lui plaisaient déjà, et elle savait qu'en sa présence il n'oserait blesser son rejeton. Elle était heureuse de voir son petit rester droit et fier, ne pas se laisser faire par cet être pourtant plus grand que lui. Mieux encore: elle était ravie de le voir s'affirmer et s'imposer. Il irait loin, c'était certain ! Il volerait haut, à sa façon. Normal, c'était son fils. Mentalement, elle le félicita, lui envoyant sa fierté et son affection. Elle lui aurait volontiers léché le visage, mais ce n'était pas le moment. Pas alors qu'il s'installait au sein de la grande hiérarchie. Elle profiterait d'un autre moment, seul à seul.

Cynoë, en revanche, trouva qu'il était bon de ramener la "justice" des humains sur la scène. Pourquoi chercher à forcer là où l'ordre naturel du monde établissait déjà des règles ? Le commerce, cette notion absurde, n'avait cours qu'au sein des bipèdes, il était ridicule de l'appliquer pour les dragons. Les dragons avaient tout. Nul besoin de commerce, il était inclus dans les définitions de l'univers que tout leur revenait, et que les autres espèces n'avaient qu'à céder. Quelle justice y avait-il à s'affranchir de ces lois évidentes ? Qui seulement s'en sentirait heureux ? L'humain ? Non. L'humain devait être heureux de voir sa création parer un être qui lui était supérieur. Quelque chose ne tournait pas rond dans ces histoires. Enfin, au moins, il avait la décence d'exceller dans ce qu'il apprenait du monde des bipèdes.

Trissi les laissa faire, laissa son fils admirer à nouveau ce qui était à lui, laissa Cynoë à ses affaires humaines. Son fin profil se tournait d'un côté et de l'autre de la rue, observant la masse grouillante et les regards qui se levaient vers eux, émerveillés. Elle laissa Cynoë tenter d'essayer d'inculquer une notion bipède à leur progéniture, via un exemple purement esthétique difficilement crédible. Alors son esprit s'imposa au milieu des dragon, dans une sorte de sursaut offensé.

"- Pourquoi devrait-il se contenir de désirer ? Comme nous, il dispose de sagesse. Nos désirs sont l'expression de nos besoins. Il est normal que ceux d'un dragon soient à sa taille, et non pas à celle des bipèdes." Lentement, sa queue s'enroula autour d'eux, comme pour les protéger et forcer les personne alentour à les contourner... Ou à trébucher, au choix. À Alkhytis seul, Trissi souffla: "Va, choisis ce que bon te semble, et approprie-le toi. Tout est à toi, tu le sais au fond de toi. Ne laisse pas de petits êtres avoir raison sur toi." Ceci fait, elle se tourna vers Cynoë, audible néanmoins par toutes les créatures à écailles. "Tu deviens de plus en plus humain, mon brave. Méfie-toi, et n'oublie pas quels dragons sont parvenus à prendre leur apparence !" De l'amusement émanait de ses pensées. Vrai, faux ? Difficile à dire, pour uqi parlait si tôt de Vraorg, le fléau des peuples. "Je doute néanmoins que tu deviennes aussi néfaste que lui. Alors dis-moi: cela te plairait de marcher sur deux pattes, collé à la terre ?" La question s'était faite plus douce, plus sincère. Mais alors qu'on lui répondait, Trissi tourna violemment la tête sur un côté. "Kedrildan..." Elle avait entendu son appel. "Je reviens à vous bientôt. Il m'appelle, il doit sans doute s'être encore mis dans le pétrin." D'un coup d'ailes puissant, elle s'éleva au-delà des habitations, à la verticale, avant de se diriger vers son Lié. Les humains et objets qu'elle avait bousculé par les mouvements d'air qu'elle avait entraînés ? Ce n'était plus son problème.
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 17 Juil 2016 - 0:44

Les émotions de sa Mère-Dragonne étaient comme un véritable bonheur pour lui, il était ravi d'avoir pu la rendre fière et de faire naître en elle des sentiments aussi agréables. Plus que tout il voulait que leurs liens soient forts et positifs, mais il ne redoutait pas tellement qu'une mauvaise chose arrive, comprenant petit à petit qu'avec leurs caractères semblables, ils étaient plutôt faits pour s'entendre. Son Père-Dragon, lui, semblait bien différent de ce qu'était Trissi et il essaya de lui expliquer un peu plus comment les choses marchaient.
Naturellement, le dragonnet détourna son regard de l'étalage miroitant pour l'écouter avec ses grands yeux curieux. Mais il ne comprenait pas vraiment ce qu'il voulait lui dire. Il n'était pas obligé de porter toutes ces choses, c'était certain et il s'aimait comme il était, mais en quoi cela l'empêchait-il de les désirer ? Il voulait simplement les posséder, pouvoir les regarder, les mettre dans ce qui serait son nid et se rouler dedans. Était-ce alors important qu'il n'ait plus vraiment l'air d'être un dragon ? Il aimait les richesses, il aimait tout ce qui brillait, un point c'est tout.

« Oui, mais j'aime toutes ces choses. Si ces bipèdes en ont, alors pourquoi ça ne pourrait pas être à moi ? » Répondit-il simplement.

Les propos de sa Mère-Dragonne semblaient aller dans le sens de ses propres pensées, il fut donc content d'entendre qu'elle était d'accord avec lui. D'ailleurs, qu'est-ce que ça voulait dire, avoir le droit ? Pourquoi ne pouvait-il pas faire certaines choses s'il en avait juste envie ? Tant de questions se bousculaient dans son esprit qu'il ne savait pas vraiment pas où commencer. Et puis, n'était-ce pas là que des pensées de bipèdes ? Jusqu'à maintenant, personne ne lui avait jamais demandé quoi que ce soit et de toute façon, il ne possédait tout juste que quelques pièces d'or que sa Liée lui avait offertes après qu'il les ait réclamées et qu'il gardait farouchement, comme un trésor.

« Un dragon devenu bipède ? Qu'est-ce que c'est ? » Demanda-t-il innocemment, ne comprenant pas vraiment ce à quoi elle faisait allusion.

Mais tout cela semblait concerner son Père-Dragon et le petit Alkhytis s'inquiétait à cette idée. Il ne voulait pas le perdre, pas le voir se transformer en quoi que ce soit, alors qu'il commençait tout juste à la connaître.
La conversation fut interrompue lorsque Trissi dut les quitter pour s'occuper de son Lié et il s'élança aussitôt dans sa direction, la regardant s'envoler avec tant de facilité. « À bientôt, Mère-Dragonne ! » lança-t-il à son intention, tant qu'il pouvait encore le faire.

Il aurait bien aimé courir un peu dans les rues pour la poursuivre jusqu'à ce qu'il la perde de vue, mais Cynoë, lui, n'était pas encore parti et il pourrait peut-être encore passer un peu de temps avec lui. Il se contenta donc de fixer le ciel jusqu'à la Superbe devienne un minuscule point dans le ciel, puis il se rapprocha à nouveau de son Père-Dragon, venant tout contre lui.

« Dis, est-ce… est-ce que tu vas devenir un bipède ? » Demanda-t-il effrayé.

Cherchant un peu de réconfort, il frotta doucement son minuscule museau contre sa grande patte.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mar 19 Juil 2016 - 12:35

Cynoë resta un moment silencieux en regardant Trissi partir. Il méditait déjà sur ce qu'elle s'était amusé à lui sortir et des sens que cela pouvait signifier. Il cligna par la suite plusieurs fois des yeux comme pour revenir à la réalité et se retrouva donc seul en la compagnie de son fils-dragon. La pauvre Alkhytis était effrayé à l'idée de voir son père devenir un bipède. Le dragon violine baissa sa tête pour frotter le dos du petit cuivré.

°Rassure-toi fils-dragon. Je ne vais pas devenir un bipède. Je suis un dragon et je resterai sous cette forme. Trissi faisait une allusion tout autre que celle des apparences°

Comment lui expliquer cela sans que cela perturbe le dragonneau ? Un moment l'Améthyste pensait passer outre ce qu'avait voulu dire Trissi. Mais Alkhytis ne pouvait pas vraiment rester dans l'ignorance, même s'il était encore dans un âge d’innocence. Un jour ou l'autre, il l'apprendra. Alors pourquoi ne pas le lui apprendre maintenant ?

°Ta Mère-dragonne m'a juste fait remarquer que j'avais une tendance à trop penser comme les bipèdes, au point que je pourrai devenir comme eux de forme en plus de par leurs pensées. Elle a raison de me piquer au vif avec cela, je ne dois pas oublier que toi et moi sommes des dragons et que nous devons porter honneur à ce que nous sommes. °

Sans en abuser pourrait-il rajouter même.

°Et quand elle parlait de Vraorg, c'était un dragon qui ivre de pouvoir, a viré dans le mal pour le seul plaisir de dominer les autres espèces bipèdes en plus des dragons et qui avait une forme humaine grâce aux pouvoirs qu'il avait dérobé à un des Grands Esprits. Donc pour te rassurer doublement, non je ne deviendrai pas un bipède. °

Il frotta encore son museau sur le petit dos écailleux de son rejeton.

°Et puis, un bipède n'est pas capable de voler, ne vit pas longtemps et ne peut pas comprendre ce qu'être un dragon veut dire. Et Trissi a raison de dire de pas se laisser les petits ''choses'' avoir raison de toi... Mais tous les bipèdes ne chercheront pas à te nuire. EN grandissant, tu arriveras à faire la différence...°

Cynoë leva son antérieur et délicatement, du bout de la griffe, attrapa un grand diadème en argent, au soupir affligé de son vendeur. Le dragon lui rappela qu'il devra envoyer une missive à Esmelda, sa liée, qui réglera la note. Puis il tendit le bijou à Alkhytis.

°Tiens, un dernier pour la route. Après tout, autant être venu pour repartir avec un petit quelque chose en plus non ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mar 26 Juil 2016 - 22:11

Ses instants de doute ne furent pas bien longs, car son Père-Dragon vint aussitôt frotter affectueusement son dos et prononça quelques mots pour le rassurer. Rapidement apaisé, il resta ainsi immobile, à se laisser faire, lâchant quelques petits grognements de plaisir. C'était aussi agréable d'avoir des câlins avec d'autres dragons et peut-être appréciait-il encore plus ce geste du fait de leur lien si particulier, bien qu'il restait encore tout à construire de ce côté-là.

Ce n'était donc qu'une façon de dire les choses ? Cela le rassura un peu, même s'il n'aimait tout de même pas cette idée d'être si proche des bipèdes qu'on pouvait les comparer. N'étaient-ils pas censés être si éloignés d'eux qu'il était si facile de les distinguer ? N'étaient-ils pas censés être bien au-dessus d'eux ? Plus majestueux, plus sages, plus vénérables, tout simplement différents ?
Bien sûr ces êtres étranges attiraient très facilement sa curiosité, mais s'il cherchait sans cesse à les comprendre, ce n'était pas vraiment pour devenir comme eux. Prenait-il lui aussi ce chemin-là en voulant se rapprocher davantage de cette drôle d'espèce ? Être comme un bipède lui semblait en tout cas être un très mauvais chemin à prendre pour un dragon.
Un dragon devait être un dragon, il n'avait pas de raison de désirer être autre chose !

« Tu penses comme les bipèdes ? Je ne savais pas vraiment que c'était possible. Bien sûr mes pensées se mêlent avec celles de ma Liée mais… c'est différent, n'est-ce pas ? »

Le petit être leva doucement ses yeux jusqu'à son Père-Dragon pour le contempler avec curiosité et indécision.

« Est-ce que tu as envie d'être comme un bipède parfois ? Je suis d'accord avec ma Mère-Dragonne, nous devons être fier d'être des dragons ! N'est-ce pas mieux que d'être un bipède ? Moi, je ne veux pour rien au monde devenir comme eux, j'aime beaucoup trop ce que je suis ! » S'exclama-t-il en sautillant doucement.

Puis il baissa la tête, un peu plus sombre. Ce Vraorg… il avait l'air d'avoir laissé une sacrée marque sur leur monde et il était assez déçu de savoir qu'il s'agissait en réalité d'un dragon. Celui-là ne correspondait pas du tout à l'image qu'il se faisait des dragons et il était bien content qu'il ne soit plus là. Les autres l'étaient sans doute encore plus.
Quel étrange être tout de même ! Il avait bien des questions à ce sujet, mais ce n'était pas vraiment le moment, il préférait largement passer un bon moment avec son Père-Dragon et s'amuser à sa manière plutôt que de parler de ces choses dures et tristes.

« Je n'ai encore jamais rencontré de bipède qui voulait vraiment me nuire… Pourquoi les bipèdes voudraient nuire aux dragons ? La plupart semblent content de nous avoir, non ? Et puis, nous leur apportons la magie aussi ! Sans la magie, le monde serait un peu triste, je crois… »

Il ne savait peut-être pas faire la différence dont il lui parlait, mais il était certain d'être ravi qu'on lui offre ce si beau diadème. Même les bipèdes purent aussitôt voir à quel point il était rayonnant, sans doute bien plus que le bijou en lui-même donc l'éclat pouvait difficilement rivaliser avec ses écailles soigneusement entretenues et son regard étincelant de mille feux.

« Oh, merci, merci ! Il est vraiment magnifique ! Je l'adore ! »

Et voilà qu'il tournoyait, bondissant partout et diffusant tout autour de lui cette atmosphère de joie qui lui était si naturelle. Au bout d'un petit moment, il finit par s'arrêter et redirigea son attention vers son Père-Dragon.

« Dis, toi aussi tu dois revenir auprès de ta Liée ou est-ce que tu as encore un peu le temps de te promener avec moi ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 31 Juil 2016 - 8:50

Cynoë observa son Fils-Dragon qui avait réagi sombrement à l'évocation de Vraorg. Même s'il était encore jeune, il mesurait ce que ce Vil Blanc avait été un dragon et avait commis de telles atrocités. Mais heureusement, la joie revint briller dans ses yeux en voyant le cadeau offert par son Père-Dragon. Au moins oublia-t-il pour le moment la période sombre que Vraorg avait instauré et qu'Alkhytis connaissait. Même encore petit, il n'aurait pas pu passer à côté et Cynoë n'aurait pas souhaité lui épargner cet évènement. Il était un dragon, pas un bipède. Il ne devait pas être mis au banc des connaissances en raison de sa jeunesse. Mais à voir son rejeton tournoyer de bonheur, il oublia vite l'aspect pessimiste de ses pensées et regarder Alkhytis exulter sa joie. Un vrai plaisir à contempler.

Puis quand le dragonnet se calma, il put répondre à ses nombreuses questions.

°Ma liée ne m'a pas encore appelée, donc nous pouvons en profiter pour passer un peu de temps ensemble. Car instinctivement, plus tu grandiras, plus tu ressentiras le besoin d'être indépendant et d'agir par toi-même°

Il frotta son museau contre son petit dragon et le rassura quand à cette histoire de pensées bipèdes.

°Quand tes pensées se mêlent à ceux de ta liée, oui c'est très différent de la pensée bipède en elle-même. Ta Mère-Dragonne voulait dire par penser comme les bipèdes, c'est de réfléchir comme eux, à s'attarder sur des idées qui leur importent beaucoup alors que ce ne sont que futilité et perte de temps pour nous les dragons. Si tu préfères, j'essaie de comprendre les bipèdes en essayant de voir comment leur esprit raisonne. Et des fois, c'est d'une complexité déconcertante que je suis heureux et fier d'être un dragon. Et si je désirais être un bipède, il faudrait alors que j'abandonne ce bonheur incommensurable qu'est de voler dans les airs, de sentir le souffle du vent contre nos écailles, la fraîcheur humide des nuages sur nos ailes°

Il refrotta encore son museau contre Alkhytis, car il n'oubliait pas qu'il avait une aile qui sera un handicap pour lui dans son vol.

°Tu as les bonnes paroles mon Fils-Dragon. Sois fier de ce que tu es et n'aie pas peur de le dire à tout être qui en dirait le contraire. Car parmi les hommes, tu en as qui chercheront malheureusement à te nuire... pour ce que tu représentes justement, la magie, la puissance... Certains jalousent ce que nous sommes malheureusement. Mais pour le moment, nous sommes dans une période de paix et de sérénité. Mais il te faudra rester prudent, surtout avec ta liée. °

Tuer la ou le lié d'un dragon suffisait à tuer le dragon sans grand effort, mais cela, il ne le précisa pas. Le dragonnet le savait instinctivement.

°Toi aussi un jour prochain, tu t'envoleras et sentiras le plaisir d'être un dragon. Ca, je ne l'échangerai contre rien d'autres. Et puis les bipèdes n'aiment pas être tout.... nu. Ils se sentent obligés de porter des vêtements. Tu nous vois avec des habits sur nous ? °

Il pouffa de rire

°Souhaites tu te promener dans les cieux ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Jeu 25 Aoû 2016 - 23:38

La réponse de son Père-Dragon arriva aussitôt et il se sentit à la fois rassuré et tout content d'apprendre qu'il n'allait pas partir tout de suite. Il fallait dire qu'il n'avait pas eu tellement d'occasion de passer du temps avec lui jusqu'à maintenant et, s'il avait bien compris, ils ne se reverraient peut-être pas aussi vite qu'ils le voulaient. On lui avait dit que le monde était vaste, long à parcourir, même pour les grands dragons et il pensait donc qu'ils allaient peut-être vivre très loin l'un de l'autre. Puisqu'il ne pouvait pas encore voler et qu'il restait encore si petit par rapport à ses congénères, il lui paraissait d'autant plus important de profiter de cette grande réunion de bipèdes pour voir les siens et rester avec sa famille.
Déjà, un solide attachement était né pour ce grand violet qui lui montrait à la fois de l'affection et de l'attention, désireux de lui apprendre de nombreuses choses et ne perdant pas patience pour répondre à toutes ses questions. Il pouvait sentir ce lien qui les unissait, ce lien qui faisait qu'il n'était pas là un simple dragon, mais bien son Père-Dragon.

Sautillant à nouveau, tout heureux, il s'exclama :

« Chouette ! Chouette ! Je suis content de pouvoir passer un petit peu de temps avec toi. »

Et il était d'autant plus ravi de le voir frotter son énorme museau contre le sien, encore minuscule. Il aimait bien ce contact, en profitait, puis se mit à écouter, le dardant de ses grands yeux ambrés.

Le système des bipèdes, leur existence toute entière paraissait bien complexe, même dans les explications que lui offrait un dragon plus expérimenté. Pourtant, tout cela l'intéressait énormément et il enregistrait ces informations avec attention, cherchant à comprendre chacune de ces nouvelles choses.

« C'est vrai que les bipèdes ont des idées parfois très étranges et je ne comprends pas toujours très bien ce qui agite ma Liée. Mais moi aussi, j'aime bien me pencher sur leur manière de réfléchir et peut-être qu'un jour ça me paraîtra un peu moins mystérieux. »

Il avait été tout heureux de l'entendre dire qu'il pensait comme il fallait et qu'il avait raison d'être fier de tout ce qui faisait de lui l'être cuivré qu'il était. Pour rien au monde il n'aurait voulu être autre chose qu'un dragon, malgré toutes ses curiosités, toute sa volonté de s'accaparer un savoir, une connaissance et une compréhension de ce qui pouvait le dépasser, il n'en restait pas moins un véritable dragon et cela ne changerait pas, jamais.
Il était pourtant un peu déçu d'apprendre que certains bipèdes pouvaient leur en vouloir. Oui, comme il le lui expliquait, ils avaient sans doute toutes sortes de raisons pour cela, mais ça restait révoltant, inadmissible !

« Je te promets que je ferai toujours bien attention et que je protégerai ma Liée quoi qu'il arrive, même si je suis encore tout petit. » Déclara-t-il avec beaucoup de détermination, pensant fervemment chacun de ses mots.

Ça aussi, c'était inconcevable. Et il ne laisserait personne toucher à sa Liée, pas sans rien faire, pas sans se battre. Elle était ce qu'il avait de plus précieux, il la chérissait plus que tout, l'aimait comme jamais il ne pourrait aimer rien d'autre. Jamais il ne laisserait un bipède ou même un dragon vouloir lui faire du mal, c'était certain.
Mais le dragonnet se détacha bien vite d'aussi sérieuses pensées car son Père-Dragon venait de lui faire une proposition qu'il ne pouvait refuser. Un vol ! Oui, il le voulait terriblement ! Il avait déjà eu l'occasion de connaître ce merveilleux sentiment sur le dos de sa mère, le premier vrai jour de son existence et il avait vraiment eu envie de recommencer depuis. Mais ses ailes refusaient de s'agiter comme il le fallait et il ne savait même pas vraiment planer.

« Oh oui ! Ce serait vraiment amusant ! » Répondit-il immédiatement, non sans communiquer son irrépressible joie à cette idée.

Alors, sans attendre, il cavala jusqu'à son côté et fit un bond agile pour sauter le plus haut possible, utilisant ses griffes pour l'escalader, jusqu'à ce qu'enfin il puisse atteindre le sommet, son dos.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mer 31 Aoû 2016 - 9:00

Voir le dragonnet exploser de joie, déborder de vie était un véritable plaisir à contempler. A bien y regarder, si le dragon ne comptait pas sa liée, Alkhytis était la plus belle chose au monde à son esprit. Un tout jeune dragon mais qui promettait grandement. En même temps, la moitié de son propre sang coulait dans les veines du petit cuivré. Ressentait-il là une certaine forme de fierté ? Cynoë en déduisit que oui : fier d'avoir un Fils-Dragon comme Alkhytis.

°Nous avons un peu de temps devant nous, il n'y a pas de raison de ne pas en profiter°

Il avait marqué là par sa pensée le grand plaisir ressenti chez lui aussi de passer un peu de temps avec le jeune lié de Luna. Les dragons étaient des solitaires de nature, mais là, Cynoë ne manquerait ce moment pour rien au monde. Surtout qu'en sa présence, Alkhytis apprenait. Certes, quelques points ici et là, mais il y avait un partage de connaissances, chose que à laquelle Cynoë tenait.

°Prends le temps d'étudier ce qu'ils sont, mon cher Fils-Dragon, car ils sont bien plus complexes qu'il n'y parait et moi-même depuis que je suis sorti de l'oeuf, découvre encore bien des choses. Je pense qu'il me faudra encore bien des années avant de comprendre la complexité et la nature profonde des bipèdes...°

Puis le dragon violine n'avait pu s'empêcher de sourire devant la forte détermination qui avait pulsé dans l'esprit de son rejeton, plus vaillamment que la lumière d'un phare dans la tempête.

°Tu sauras agir, cela j'en doute pas un seul instant°

Puis quand approchait le moment de prendre la voie des airs, le dragonnet avait déjà bondi pour monter l'imposant dragon qu'était son père. Il usait de ses petites griffes pour l'escalader et Cynoë avait tendu son antérieur pour l'aider, en réduisant l'inclinaison de la ''pente'' à gravir. Ses serres ne purent entamer les écailles améthyste, bien plus épaisses que celles du petit dragon. Puis une fois Alkhytis sur ses épaules, Cynoë poussa un grondement pour contraindre les bipèdes à s'écarter et il déploya précautionneusement ses ailes avant de bondir. Les ailes claquèrent dans les airs et il réussit à prendre son essor dans de dommages ; hormis la poussière qui provoqua de la gêne pour les animaux à deux pattes.

Cynoë prit plusieurs virages larges pour monter, encore et encore, jusqu'à ce qu'ils approchèrent des nuages. L'air glissait sur leurs écailles comme de l'eau le ferait en fraîcheur et en douceur ; délectable.

°Tout se passe bien ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Sam 10 Sep 2016 - 0:45

À cette hauteur, le petit dragonnet pouvait se rendre un peu plus compte de ce à quoi ressemblerait la vie quand il serait plus grand et ça lui apparaissait vraiment merveilleux. Lui aussi, il serait un jour comme ça, avec de grandes ailes, capables de battre assez fort l'air pour se décrocher du sol et dériver dans les cieux, lui aussi, pourrait produire un formidable grognement qui résonnerait dans la ville pour que les bipèdes s'écartent de son chemin et le laissent libre de faire ce qu'il lui plaisait. Aujourd'hui, si petit, il n'en avait pas tant besoin et pouvait largement se faufiler dans tous les sens, se glisser sous leurs jambes et s'il lui arrivait parfois de se cogner contre eux, ce n'était jamais bien grave.
Comment serait le monde lorsqu'il serait grand ?

Le majestueux dragon d'améthyste prit son envol avec aisance. Doucement, ils se détachèrent du sol pour s'élever parmi les nuages. Émerveillé, il tournait la tête dans tous les sens pour capter le plus de choses possibles, pour graver tous ces souvenirs en lui, les montrer à sa Liée adorée, s'en rappeler un peu plus tard, s'en souvenir lorsque lui aussi pourrait rejoindre les siens si haut dans le ciel, par ses propres moyens.

« Oh oui ! J'aimerais pouvoir passer tout mon temps dans le ciel ! Je me sens si bien ici ! » S'exclama-t-il, terriblement enjoué.

N'était-ce pas leur véritable élément, leur véritable lieu de vie ? Est-ce qu'il aspirait plus que les autres à vivre dans les cieux ou était-ce l'espérance de tous les dragons et que ceux-ci ne partageaient des moments sur terre que pour garder contact avec les bipèdes ?
Le petit dragonnet se souvenait de sa rencontre avec Brasier-Écarlate et se demandait finalement si celui-ci n'aurait pas été plus heureux à rester toujours dans le ciel. Là, il n'y avait pas de bipèdes, pas de ces êtres qu'il semblait abhorrer. Mais il semblait vouloir revendiquer la terre toute entière.

« J'ai beaucoup de questions... » Commença-t-il simplement, alors que ses yeux ambrés profitaient avec un plaisir certain de tout ce paysage qu'il ne connaissait pas vraiment, pas de cette manière en tout cas.

Il avait bien volé avec sa mère le jour de son éclosion, mais c'était il y a longtemps maintenant, c'était différent finalement. Ici, sur son dos, avec lui, il sentait qu'il pouvait lui poser d'autres questions, qu'il pourrait lui apporter des choses qu'elle n'aurait pas pu lui expliquer.

« Hum... » Il ne savait pas trop comment s'exprimer. « Comment est-ce que... qu'est-ce que ça fait de devenir un grand dragon ? Je veux dire, j'ai vraiment hâte d'être aussi grand que toi et de m'envoler avec mes propres ailes. Comment est-ce que tu as vécu ça ? »

Il essayait de s'imaginer grand, il essayait de comprendre toutes ces choses-là, mais il avait l'impression que bien des choses lui échappaient. Était-il trop impatient ?

« Est-ce que les dragons sont censés toujours vivre dans le ciel ? Pourquoi est-ce qu'on revient sur la terre ? Je me sens mieux ici, plus libre, j'aime le vent qui caresse mes écailles. Oh, bien sûr, ma Liée me manquerait trop, mais... je ne sais pas... »

Il se tut, un peu rêveur, un peu distrait par toutes ces nouvelles choses qui s'offraient à lui. Il était vraiment content d'être avec son Père-Dragon, de pouvoir lui poser ses questions. Même s'il était en proie au doute, à l'incertitude, au fond de lui, il savait qu'il pouvait tout lui dire et que celui-ci l'aiderait autant qu'il le pourrait, qu'il le guiderait pour qu'il soit ce qu'il voulait vraiment devenir.
Le cuivré frotta doucement son museau contre ses écailles violettes, conscient que ce moment était vraiment exceptionnel et qu'il fallait qu'il en profite plus que tout.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mer 14 Sep 2016 - 18:15

Il n'y avait rien de plus magnifique de voler dans les airs, de sentir la caresse du vent des hauteurs suivre la forme serpentine de son corps et son sifflement à ses oreilles. Et partager ce plaisir avec son Fils-dragon était encore une chose des plus splendides. Un moment qui un jour ne sera plus possible puisque Alkhytis sera un jour bien assez fort pour voler de ses propres ailes et conquérir son propre royaume aérien.

Toujours en volant droit, Cynoë écouta les interrogations du jeune cuivré, qui était toutes aussi légitimes des unes des autres.

°Comment j'ai vécu cela ? Je crois que je ne m'en suis même pas rendu compte. En grandissant, je prenais mesure de là où je pouvais aller et quand j'ai senti que mes ailes étaient assez fortes pour m'emporter dans les airs, j'ai suivi ce que mon instinct me dictait. Mon premier vol n'est pas des plus mémorables. Comme moi, ton esprit se rappellera des vols des dragons qui nous précédait dans notre longue et belle lignée, mais le corps n'a pas cette mémoire. Il devra apprendre. Mais il apprendra vite. Par contre, devenir un grand dragon signifie ne plus avoir accès aux lieux de vie de ta liée. °

IL se rappelait ces moments amusants où il furetait partout, pour tout sentir, tout voir en espérant mieux comprendre comment vivait sa liée quand il était encore qu'un tout petite dragonnet de quelques semaines.

°Quand on devient un grand dragon, on a besoin de plus d'espace pour se sentir bien. Les larges rues des bipèdes sont très exigues pour moi par exemple. Même si je suis fin comme dragon, je me sens étriqué et je ne sais pas y ouvrir les ailes. Je pense que tu le découvriras bien assez vite quand tu ne pourras être avec ta liée dans les salles de son habitat. °

Les bipèdes aimaient tellement les ouvertures guère spacieuses, à se demander pourquoi.

°Nous sommes faits pour les airs, mais nous restons des êtres de chair et de sang. Nous ne trouvons pas tout ce qu'il faut pour nous nourrir, nous abreuver et nous reposer dans les cieux. Mêmes les oiseaux répondent aux besoins de revenir sur terre... enfin via un arbre. pour eux. °

Il sentit la caresse de son Fils-Dragon contre sa cuirasse et lui rendit ce geste par une pensée des plus paternelles à l'égard du petit cuivré.

°Nous savons voler et quand nous nous posons, rien ne nous interdit de vite reprendre la voie des airs pour savoir cet empire qui est le nôtre, à nous les dragons, les vrais souverains célestes de ces lieux°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Jeu 22 Sep 2016 - 20:09

Toutes les choses semblaient si naturelles avec la manière dont il lui expliquait tout ça. Comme il avait pu déjà le ressentir, il comprenait que les choses viendraient d'elles-mêmes, au fur et à mesure qu'il grandirait. Cela ne l'empêchait nullement d'être impatient de tout ça, ni de se poser encore et toujours un millier de questions sur toutes sortes de sujets et il ne se privait pas d'avoir les réponses, jamais trop scrupuleux quand il s'agissait d'assommer les autres avec tant de curiosité.
Attendre. C'est qu'il n'en avait pas très envie ! Bien sûr, il aimait être ce petit dragonnet qui pouvait courir et vagabonder en tous sens, mais il avait tellement hâte de pouvoir se hisser à la hauteur des siens, de pouvoir regarder le monde de la même manière qu'eux ! Leur savoir ancestral pouvait-il l'y aider ?

Et puis, cette merveilleuse vue ne pouvait que l'agiter davantage et lui donner envie de grandir encore et encore et encore ! Comme il voulait pouvoir voir le monde ainsi, autant qu'il le voulait et par ses propres moyens ! Il avait aussi envie de partager tout ça avec sa Liée, mais pour cela, il faudrait attendre encore plus !

Les explications si sages de son Père-Dragon l'aidèrent pourtant à apaiser un peu son impatience. Il fallait aussi qu'il profite de toutes ces choses, de ce moment merveilleux qu'ils étaient en train de partager, ensemble. Alors il restait là, à contempler les horizons, grognant tout doucement en recevant sa caresse mentale, réponse à son propre signe d'affection.
Il avait relevé son museau, ses yeux mi-clos, ouvrant légèrement la gueule pour profiter de l'air frais qui effleurait chacune de ses écailles à une vitesse bien plus rapide que sur le sol, comme si un vent agitait sans cesse de petites bourrasques contre eux. Et c'était des plus agréables.

« Avec le vol, tu as dû avoir bien souvent l'occasion de parcourir Armanda. J'ai vraiment hâte de découvrir de nouvelles choses, d'autres paysages ! Est-ce que le monde, tout là-bas, celui qui ressemble d'ici à un minuscule point est si différent de ce que nous avons ici ? »

Il essayait de concentrer son regard vers le lointain, mais tout était bien trop minuscule pour qu'il puisse en percevoir le moindre détail. Il aurait fallu voler jusque là-bas pour s'en faire une véritable idée.

« Je n'ai fait le chemin que du Domaine Baptistral jusqu'à Estëllin, la cité des elfes et même si le chemin m'a paru énooooorme et très très long ! Eh bien, je crois que finalement ce n'est pas si éloigné. En tout cas, ce n'est pas trop différent, tout est vert un peu partout, avec des jolis fruits et des belles fleurs ! Ça grimpe beaucoup, et puis ça redescend beaucoup ! C'est la montagne ! Les choses des bipèdes y sont quand même un peu différentes, la ville ici est tellement plus grande ! Et il y a toutes ces nouvelles choses à voir qu'il n'y avait pas au domaine ! Même les bipèdes ne sont pas les mêmes ! Même parmi les oreilles pointues ! Ici, il y en a qui grognent plus que d'autres et ils ne font pas toujours de la musique. »

Le petit dragonnet s'amusait déjà à décrire toutes ces choses qu'il avait connues, analysées et aimait les comparer maintenant pour en voir ce qui pouvait faire leur richesse.

« Comment est-ce que c'est ailleurs ? Sur les terres des humains, sur celles des vampires ? Est-ce que les bipèdes sont complètement différents là-bas aussi? »

Comme il aurait voulu battre des ailes pour découvrir ça de ses propres yeux ! Mais en attendant, il continuait à poser son tas de questions, tout désireux d'en apprendre plus pour nourrir sa propre imagination, avant de faire de tout ça une étonnante réalité, quand il serait plus grand.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Sam 1 Oct 2016 - 10:07

Le grand serpentin fit un léger et large virage, pour suivre les courants ascendants qui lui offraient la possibilité de planer et d'économiser ses efforts. Sentir l'air sans le brusquer de battements d'ailes était là une sensation encore différente et tout aussi plaisante. Et tout en savourant ce délices, Cynoë répondit à son Fils-Dragon

°Je n'ai pas encore parcouru toute l'Armanda. Je suis encore un tout jeune dragon en comparaison de d'autres bien plus âgés et puis, quand tu découvres une région, elle finira par changer au cours des années. Je me dis que je n'aurai jamais découvert Armanda dans son entièreté. Les plaines, les forêts, les vallées. Cela vit, cela bouge, au gré des désirs de la nature ou encore des interventions des bipèdes. Et le petit point que tu vois est différent encore de ce que tu as pu voir oui. Mais quand tu sauras voler de tes propres ailes, tu auras l'occasion de le découvrir de tes yeux. Rien ne se ressemble à un autre endroit dans ce vaste monde°

Il était heureux de découvrir que son Fils-Dragon découvrait les particularités propres aux bipèdes, comprenant que même au sein d'une même espèce, il y avait de grandes différences. L'Améthyste avait l'impression de retourner dans sa jeunesse en écoutant Alkhytis. Il aurait pu en sourire s'il avait été un bipède d'ailleurs.

°Tu commences à découvrir que les bipèdes sont très complexes à comprendre. Un membre vivant de leur communauté sera totalement différent d'un autre, autant dans ses pensées, ses mouvements, ses actes. Des fois, ils sont tellement compliqués que je peine à comprendre... et ils ont des choses que nous dragons pouvons très bien nous passer. Et oui, ils sont encore différents là bas. Mais là aussi, tu le découvriras bien assez vite. Par contre, il y a des choses que les elfes, les humains et les vampires partagent presque tous quand ils font face à un dragon adulte rugissant : ils détalent comme des lapins. °

Il envoya une image mentale d'un elfe, d'un vampire et d'un humain courant à perdre haleine pour fuir un Alkhytis d'une taille imposante qui venait de leur rugir sa colère sur eux. Et Cynoë ne put s'empêcher de glousser mentalement.

°Les bipèdes sont tellement différents des uns et des autres et partout que je me demande si un jour je réussirai à les comprendre sur le bout des griffes. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 9 Oct 2016 - 20:27

Du haut du dos de son Père-Dragon, Alkhytis s'amusait autant qu'il profitait de cet instant privilégié pour lui poser toutes les questions qui lui passaient par la tête. Comme leurs pensées semblaient plutôt proches sur certains points, il aimait plus que tout connaître son avis et il lui permettait aussi de profiter largement de son expérience en tant que dragon plus âgé. Ainsi les choses ne restaient jamais les mêmes et évoluaient constamment ? C'était plutôt une bonne chose, car il avait eu un peu peur de ce moment où il pourrait tout connaître et alors finir par s'ennuyer du monde. Si avec le temps rien ne se ressemblait, alors ce n'était que plus amusant encore et il avait hâte de découvrir ça de ses propres yeux. Il l'avait déjà un peu fait d'une certaine manière puisqu'en quelques semaines, il avait déjà un peu grandi, son Lien avec sa Luna avait évolué pour devenir plus fort, les choses n'étaient plus tout à fait les mêmes qu'à ce jour où il était sorti de l’œuf.

« Oooooh ! C'est vraiment génial alors ! Ça veut dire que je ne m'ennuierai jamais et qu'il y aura toujours de nouvelles et de belles choses à voir ? Je suis drôlement content. » S'exclama-t-il, tout enjoué.

Puis, son Père-Dragon lui apprit de nouvelles choses sur les bipèdes, un de ses grands sujets de curiosité avec les voyages et le monde en lui-même. Il fallait dire que le dragonnet s'intéressait à tout, comme s'il voulait déjà devenir un immense puits de connaissance.

« Alors toi non plus tu ne comprends pas toujours les bipèdes ? Est-ce que nous sommes trop différents pour pouvoir nous comprendre totalement ? Je crois que c'est encore plus difficile pour la plupart d'entre eux, car ils sont bien loin d'être tous liés à des dragons, tandis que nous, on a tous un ou une Liée qui peut nous aider à mieux voir toutes les choses étranges de leur monde. »

L'image mentale qu'il lui avait envoyé à propos de bipèdes détalant l'amusait plus que tout, d'autant plus que c'était un Alkhytis devenu grand qui semblait incarner la terreur rugissante.

« Oh ! Ça m'a l'air amusant de faire ça ! Même si je n'ai pas vraiment envie que les bipèdes aient peur de moi, après tout je les aime bien et la plupart d'entre eux sont gentils avec moi. »

Tout excité par l'idée de la course poursuite, le dragonnet de cuivre eut soudainement envie de s'amuser à nouveau.

« Dis Père-Dragon, est-ce que tu connais des jeux qui se font dans le ciel ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Ven 14 Oct 2016 - 8:51

Le dragon hocha de la tête pour acquiescer même si Alkhytis ne le remarquerait pas.

°Exactement, et comme tu es amené à vivre très longtemps, tu assisteras à des évolutions de moeurs, de langage... car j'ai compris que bien des choses changeaient chez les bipèdes en l'espace de trois générations. Des royaumes tombent, naissent, s'unissent, se délient, se battent entre eux... rien que cela suffit à voir à quelle vitesse les bipèdes changent énormément°

Puis il prit le temps de trouver quoi comme réponse pour les autres questions du petit dragon cuivré. Il veillait à planer toujours droit malgré les courants d'air descendants qui cherchaient à le faire descendre. Il n'avait qu'à bouger l'angle de ses ailes pour corriger sa trajectoire.

°Nous sommes différents oui, en bien des points. C'est l'une des raisons pour laquelle je pense que je n'arriverai pas à les comprendre. Sur comment nous vivons, comment nous percevons le monde. Nos liés nous comprennent bien mieux que n'importe qui, car le lien unit nos âmes et donc nos esprits. Ils ressentent nos pensées, nos émotions et inversement. Pour les différences que nous avons avec les non-liés... Par exemple, rien que notre morphologie diffère de celles des bipèdes et les effraie. Nous sommes immenses, nous volons, nous sommes armés de griffes et de crocs... Nous passons à leurs yeux à des prédateurs....°

Il fit une courte pause, le temps de redescendre un peu, pour trouver un couloir naturelle venteux plus fluide pour planer toujours sans le moindre effort.

°Par exemple nous n'avons pas besoin d'avoir un toit au dessus de notre tête pour dormir ou nous sentir à l'abri...°

Puis quand à l'image mentale que le dragon avait envoyé, Alkhytis en avait
été des plus ravis

°C'est amusant, mais si tu le fais trop souvent, ils auront alors bien plus peur que toi. Quand à des jeux célestes...°

Le dragon se mit à piquer d'un coup après avoir replié ses ailes. Si jamais Alkhytis venait à glisser, il saura le rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Jeu 10 Nov 2016 - 22:27

Le petit cuivré était toujours autant intéressé par les réponses de son Père-Dragon, insatiable quand il s'agissait d'en apprendre plus et comme ses connaissances étaient à ses yeux comme un puits infini, il en profitait autant qu'il le pouvait. C'était stupéfiant comme tous, bipèdes comme dragons, semblaient savoir tant de choses sur le monde qui les entourait ! Lui aussi voulait pouvoir en faire autant, savoir, savoir encore plus et un jour pouvoir avoir à son tour la joie de partager tout ça à un autre dragonnet ou à un petit bipède !
Mais pour le moment, un rien dans ce monde pouvait l'étonner et il ne cessait d'ouvrir grand ses yeux pour capter le plus de choses possibles, à la fois ravi et impressionné par tout ce qu'il entendait.

« Alors tout change vite ? Aussi vite que je grandis ? Parce qu'en à peine un mois, j'ai beaucoup grandi, tu sais ! »

Alkhytis se tut un instant pour réfléchir. Comment serait le monde d'ici quelques temps ? Il était bien trop petit pour comprendre toutes ces choses relatives à l'ancienneté et se trouvait bien incapable de se projeter dans le temps. Tout lui était si inconnu qu'il avait déjà l'impression que tout changeait constamment. Bien sûr, au fil du temps, certaines choses lui paraissaient plus familières, mais tout de même !

« Ça veut dire que quand je serai grand comme toi, le monde entier sera différent ? Est-ce que ce sera mieux ? Est-ce que ce sera pire ? Est-ce que ce sera effrayant ? » Demanda-t-il en ouvrant grand sa gueule dans un air étonné.

Il n'avait pas vraiment peur de ce qui allait changer ou de ce que le monde allait devenir, il était juste un peu curieux, même s'il avait largement le temps de voir tout cela venir et qu'il avait un tas d'autres choses à faire en attendant.
Puis, brusquement, son Père-Dragon plongea vers le sol, leur faisant prendre une allure fulgurante. Le petit s'accrochait avec la force de toutes ses griffes et était bien déterminé à rester sur son dos ! Comme c'était amusant ! Mais son esprit était toujours agité par leur conversation, ainsi, il poursuivit :

« J'espère qu'on sera quand même capable de les comprendre de mieux en mieux. Les bipèdes sont drôlement étonnants ! J'aime bien les observer, jouer avec eux, leur poser plein de questions aussi. Tu penses qu'il faudrait leur expliquer qu'ils ne doivent pas avoir peur de nous ? Même si un dragon est grand, avec des grands crocs, une longue queue et d'énormes ailes, il n'a pas de raisons de s'attaquer aux bipèdes, non ? Ou alors certains les prennent pour des proies ? Est-ce que c'est bon un bipède ? Ça me paraît quand même étrange d'en faire un repas, peut-être parce que je suis né parmi eux ? Il y a vraiment des dragons qui font ça ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Jeu 17 Nov 2016 - 12:48

Cynoë avait cessé de faire ses acrobaties, pour se permettre de répondre à son Fils-Dragons. Alkhytis l'inondait littéralement de questions. Il ne put s'empêcher de rire, en un long grognement rythmé. Il se mit à planer, cherchant toujours les meilleurs courants aériens pour voler à la même vitesse

°Tu as l'impression que tout change, parce que tu grandis bien. Et grandir bien est un bon signe. Tu seras vite un dragon assez fort pour te défendre sans aide de bipèdes. Tu crois que les choses changent, car avec ta croissance, ton esprit mûrit et comprend mieux les choses, comme tu commences à voir les choses sous un autre angle. Bientôt, tu verras les bipèdes en baissant la tête et non en la relevant. Très vite, ce seront eux qui seront petit par rapport à toi. °

Cynoë en retraçant ses propres souvenirs avaient trouvé les bipèdes grands, puis de moins en moins pour ensuite les trouver ridiculement petit. Comme quoi des fois, en regardant bien l'évolution de sa propre croissance, les choses s'inversaient sans qu'il s'en était rendu compte. de quoi en rire à nouveau.

°Un jour oui, mon Fils-Dragon, tu seras aussi grand que moi. Ce qui changera sera que tu ne pourras plus suivre ta liée dans son habitat de vie. Tu ne pourras plus te balader dans les rues en raison de ta forte taille. Le monde te sera différent en fonction de bien des choses. De tes ressentis, de tes expériences, de l'existence que tu mènes avec ta liée. et oui tu les comprendras de mieux en mieux. Et puis ta liée est là pour répondre à tes futures questions aussi. Elle est une bipède et comme tu es lié à elle, tu la comprendras mieux que quiconque°

Le lien qui unissait l'esprit d'un dragon à un bipède aidait grandement. Le dragon avait après certaines notions typiquement humaine rien que par ce biais là.

°Il y a plein de choses qu'il faut expliquer à ces bipèdes. Ils sont pires que des enfants parfois qu'il faut gronder, même s'ils sont adultes. Un jour, plein comprendrons que nous ne sommes pas malveillants, sauf si on nous embête où si on ne respecte pas ce qui doit être respecté. Et pour l'instant, je ne connais pas de dragon qui aiment chasser et manger des bipèdes... Je n'ai même pas envie de goûter pour savoir quel goût cela a... Cela reviendrait presque à manger ma liée°

Il eut un long frisson de dégoût rien qu'à cette idée.

°Il est possible qu'il y ait eu des dragons autrefois... Mais hormis Verith qui n'est pas un dragon lié, nous autres, dragons liés, sommes assez conscients de notre place dans ce monde pour ne pas à devenir de simples et bêtes prédateurs de tout être vivant sur cette terre. Les bipèdes sont intelligents, pourquoi les manger après tout. Et d'être né parmi eux doit aider oui°

Cela devait énormément influencer la vie d'un dragon. Cynoë devrait étudier la question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Ven 9 Déc 2016 - 18:23

Les explications de son Père-Dragon lui permettaient d'y voir un peu plus clair, alors qu'il se posait toujours autant de questions. Il était content de savoir qu'il grandissait bien, cela voulait dire qu'il ne prenait pas un mauvais chemin et qu'il pourrait être un fier et grand dragon plus tard ! Alkhytis se demandait quelle impression ça lui ferait quand il serait de la même taille que les bipèdes, puis quand il serait plus grand qu'eux. Est-ce que ça changerait tout ? Est-ce que ça ne changerait rien ? Il était impatient de pouvoir répondre à cette question, cependant le fait de ne plus pouvoir se glisser dans le moindre recoin, ou pire, de ne plus pouvoir être autant qu'il le voulait avec sa Liée réussirent à calmer ce sentiment.
Oui, il fallait qu'il profite de toutes ces choses-là tant qu'il en était encore temps et ensuite, il aurait tout le loisir d'être très grand et de faire toutes les bêtises qui allaient avec.

« Ce serait dommage de grandir trop vite alors, je n'ai pas encore pu explorer toutes les rues de la ville et je compte bien rester autant que possible avec ma Luna, j'ai vraiment besoin d'elle. »

Quant aux bipèdes en eux-mêmes, c'était assez étrange, puisqu'il avait l'impression de les comprendre parfois et d'autres fois, rien de ce qu'ils faisaient ne lui paraissait évident. Même les explications qu'on lui donnait pouvaient ne plus avoir aucun sens pour lui, selon les circonstances.

« C'est une relation assez étrange que nous avons avec eux finalement, en dehors de notre Lié avec qui il est beaucoup plus facile de se comprendre. Mais peut-être que c'est parce que les bipèdes n'ont pas tant l'habitude d'être avec nous que nous avons parfois du mal à nous entendre ? Si j'ai bien compris, cela ne fait que quelques années que les dragons sont revenus et ils ne sont pas si nombreux. Même quelques années, ce n'est pas grand-chose pour les bipèdes, j'ai l'impression. »

Lui avait du mal à imaginer ce que voulait dire une année. Une journée c'était déjà un temps immense pour faire plein de choses, d'autant plus qu'il ne dormait pas tant que ça et qu'il débordait toujours d'énergie. Cela allait faire presque un mois qu'il était sorti de l’œuf et dans ce temps, il avait pu faire tout un tas de choses et rencontrer énormément de personnes différentes !

« Tu crois que si Brasier-Écarlate n'était pas en colère contre les bipèdes et le lien, il continuerait à manger des bipèdes ? J'aimerais qu'on puisse trouver un moyen de réconcilier tout le monde. » Déclara-t-il, songeur à cette idée.

Il était certain qu'il y aurait un moyen. Ce n'était peut-être pas pour tout de suite, mais il allait trouver.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 18 Déc 2016 - 9:22

Cynoë n'avait pu s'empêcher de glousser. Il voyait déjà son Fils-Dragon se hâter de fouiller la moindre parcelle de rue, le moindre recoin des impasses ou encore les demeures diverses et variées des bipèdes.

°Tu ne peux empêcher ton corps de grandir à l'âge que tu as. Mais rien ne pourrait t'empêcher par la suite d'user du lien qui t'unit à ta liée de ''voir'' ses souvenirs. De voir par ses yeux si tu arrives à bien maîtriser le lien qui t'unit à elle. Il y a tellement de possibilités pour découvrir les choses à travers le monde sans avoir à subir la contrainte de notre taille. Par exemple, il y a des bipèdes qui mettent des paysages sur des toiles de peau ou de lin, avec des pigments colorés qui viennent du sol. Ils appellent cela peindre et faire des tableaux. Les plus doués arrivent à faire des images fidèles de ce qu'ils voient. Comme s'ils capturaient une part de la nature°

Peut-être que son Fils-Dragon avait déjà vu cela avec sa liée, qui vivait au sein d'une large Cour. La peinture était un sujet de discussion des bipèdes nobles, à ce qu'en savait Cynoë. Puis il reprit la conversation avec Alkhytis.

°Quelques années ne représente rien pour nous. Pour des bipèdes oui... Mais il faudra plusieurs de leurs générations pour mieux nous comprendre, nous respectons. Pour nous, je pense qu'il faudra encore bien des années pour bien les cerner et encore... Mais nous avons le temps pour nous, n'est ce pas°

Par contre, il ne put s'empêcher de sourciller quand à l'idée de réussir à convaincre Verith de cesser son insatiable soif de destruction du lien et d'autres choses... Il avait bien compris que son rejeton parlait de lui à travers le surnom de Brasier-Ecarlate.

°Pour ce dragon là, n'espère pas le voir plus adouci sur le plan de son caractère. Quelque chose reste profondément ouvert en lui, qui en a fait ce qu'il est maintenant. Jamais il ne changera, à moins d'avoir été aux portes de Mort. N'espère pas réussir à le convaincre. Tous les dragons liés n'apparaissent pas comme des dragons à ses yeux..... Hum, et si on allait chasser ? Y a t il quelque chose que tu veuilles manger en particulier ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Lun 26 Déc 2016 - 1:25

C'était une drôle de manière de communiquer. Voir à travers les yeux de sa Liée ? Alkhytis n'y avait pas pensé jusqu'à maintenant, il n'avait même pas réfléchi sur le fait que ce soit possible ou non. C'était… curieux, mais ça lui donnait envie d'essayer. Comment était le monde au travers de son regard ? Était-il différent ou totalement semblable ? Qu'une telle chose puisse se faire lui paraissait plutôt plausible en y repensant d'un peu plus près. Après tout, il était capable de ressentir ses émotions sans avoir à la regarder, sans avoir à être tout à côté d'elle non plus. Ils pouvaient aussi s'échanger des images, mais ce n'était pas aussi poussé que ce dont parlait son Père-Dragon et surtout, cela touchait bien souvent à un présent plus ou moins proche.
Il fallait dire qu'Alkhytis était encore tout petit et le passé, les souvenirs, tout ça ressemblait plus à hier qu'à un jour vraiment lointain. Il n'avait même pas l'impression d'avoir besoin de faire beaucoup d'efforts pour se rappeler des choses qui s'étaient passées, peut-être était-ce simplement parce qu'il était plutôt observateur, même si son attention ne restait jamais bien longtemps focalisée sur quelque chose.

« Voir à travers ses yeux et ses souvenirs ? Je ne savais pas qu'on pouvait faire une telle chose ! Il faudra que j'essaye ! » S'exclama-t-il, enjoué à cette idée.

Quant aux paysages représentés par des bipèdes, ça lui disait bien quelque chose en effet, il en avait déjà vu à divers endroits.

« Capturer ? Alors s'ils étaient encore plus forts, ils pourraient vraiment enfermer la nature dans une image ? En tout cas, j'ai déjà vu des choses qui étaient comme les paysages, mais tout plat, on appelle ça de l'art, je crois. Et puis j'ai aussi vu des drôles de bipèdes et de créatures, ils sont fait dans la pierre ou dans du bois, mais je crois que ce ne sont pas des vrais, car ils ne bougent pas et refusent toujours de me répondre ! » S'indigna-t-il d'un air qui se voulait un peu déçu.

C'est qu'il aurait aimé pouvoir jouer avec eux ! Mais comment faire avec quelque chose de complètement immobile et avec lequel on ne pouvait pas communiquer ?

« Pourquoi est-ce que tu penses que Brasier-Écarlate ne pourra pas changer du tout ? Ce sera peut-être difficile, mais on pourrait y arriver, non ? Ce genre de chose n'est pas impossible, je crois. »

Il n'y croirait pas tant qu'il n'aurait pas suffisamment essayé. Il n'avait pas envie qu'on lui dise que ce n'était pas possible, un point c'est tout, non, il était persuadé qu'il devait bien y avoir quelque chose à faire. Mais lorsque son Père-Dragon lui parla de chasser, il se rendit compte que son ventre se mettait bien facilement à grogner. C'était vrai que cela faisait un moment qu'il ne s'était rien mis sous le croc et c'était une merveilleuse idée !

« Oh oui ! Ce serait chouette qu'on puisse chasser ensemble, j'aime beaucoup faire ça ! Hum… ce que j'aimerais manger ? Quelque chose qu'on pourrait attraper tous les deux, donc pas trop gros quand même, sinon c'est moi qui vais me faire manger ! »

Alkhytis était très impatient tout à coup, il avait envie de lui montrer comme il savait bien chasser et cela impliquait donc de s'attaquer à quelque chose qui soit plutôt à sa taille.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mar 3 Jan 2017 - 18:49

Le dragon n'avait pu s'empêcher de glousser mentalement en imaginant son Fils-Dragon tenter de converser avec une statue en bois ou en pierre.

°Tu pourras transmettre des images, quand ton esprit et ton lien avec ta liée sera encore plus fort. Mais tu le deviens de jour en jour, Fils-Dragon. Quand tu sauras comment faire, tu verras, au début c'est difficile. Mais avec l'entraînement, cela deviendra un jeu de dragonet pour toi. Quand à ce que les bipèdes sont capables de faire, oui tu as découvert l'art. Et quand je parlais de capturer, ce n'était que de façon.... imagée. Les hommes ne peuvent capturer une nature entière pour la mettre sur une chose plate, qu'ils appellent tableau. Quand à tes étranges bipèdes en bois ou en pierre, en effet, tu as découvert qu'ils n'étaient que des faux°

Il se retenait encore de glousser. Il ne voulait pas désappointer son rejeton.

°Les bipèdes travaillent la pierre et le bois pour lui donner forme et laisser leur imagination jouer sur des choses qu'ils voient avec beauté et qu'ils veulent voir en vrai. C'est étrange, mais les bipèdes sont ainsi. °

Puis ils revinrent sur l'affaire de Verith

°Il ne pourra jamais changer, car la vengeance et la colère le ronge de l'intérieur et cela a fini par prendre racine au plus profond de son coeur et de son esprit. Il n'a pas de lié, alors il désire voir tous les bipèdes anéantis...°

Son dragonet était encore un peu jeune pour entendre les véritables raisons. Mais si Alkhytis posait la question, il ne pourrait se taire. Il vira alors sur l'aile pour trouver de quoi se nourrir et repéra de loin un troupeau de daim, qui paissait dans une petite clairière. Il se posa dans le bon sens du vent et expliqua à son Fils-Dragon comme se cacher dans les fourrés.

°Je vais diriger quelques daims vers toi. Attends qu'il soit à portée de bond pour l'attraper et essayer de vite le tuer. °

Le dragon s'envola et quelques instants après, on entendait des daims effrayés galoper et bondir dans la direction d'Alkhytis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 8 Jan 2017 - 8:56

Le dragonnet avait hâte d'essayer cette nouvelle façon de communiquer et il était certain qu'il allait s'y entraîner durement jusqu'à ce qu'il y arrive ! Il aimait voir son lien avec Luna se renforcer chaque jour et se demandait parfois comment ils avaient pu être plus éloignés, d'une certaine manière en tout cas. Il se sentait chanceux d'avoir une Liée aussi merveilleuse, ils s'entendaient si bien ! Comme si leurs caractères avaient été faits pour s'accorder et qu'il ne pouvait exister personne d'autre en ce monde pour cette place. C'était sûrement comme ça. Comment en aurait-il pu être autrement ? Ils étaient faits l'un pour l'autre, voilà tout ! Alkhytis avait bien envie que son Père-Dragon connaisse un peu plus sa Liée, il pourrait voir comme elle s'occupait bien de lui et comme elle était gentille ! Mais ce serait pour une autre fois, certainement, pour le moment, ils passaient une journée juste tous les deux et ça lui plaisait beaucoup.

Les choses que fabriquaient les bipèdes ne cessaient de l'impressionner chaque jour et il avait été très surpris de la vraisemblance de ces drôles de bipèdes faits d'une matière différente. Il lui avait fallu un moment et poser quelques questions à sa Liée pour être sûr qu'il s'agissait bien de faux bipèdes. Comme ils pouvaient être inventifs parfois ! Il se demandait quelles drôles de nouvelles découvertes il pourrait faire grâce à eux.

Quant à Brasier-Écarlate, il avait écouté calmement la réponse de son Père-Dragon. Il faisait confiance en sa sagesse, même s'il n'était pas tout à fait d'accord et qu'il espérait qu'il puisse quand même changer. Ce qui se tramait à propos de lui semblait parfois le dépasser et s'il avait encore des questions, il se dit qu'il pourrait les poser plus tard, pour le moment, il s'agissait d'aller chasser et de profiter de ce moment en famille. Il se demandait quand même s'il était simplement jaloux de ne pas avoir de Lié...

Lorsque son Père-Dragon atterrit, il se laissa glisser jusqu'au sol et roula dans l'herbe sous le coup de la vitesse, ravi de ce toboggan improvisé. Puis il se releva, secouant ses petites écailles pour se débarrasser des brins d'herbes et reprendre ses esprits. Il avait bien écouté ses explications et il fila donc se cacher dans les fourrés, s’aplatissant bien par terre, même si avec sa petite taille, ça ne faisait pas beaucoup de différence.
Comme prévu, les daims effrayés fondirent dans sa direction et Alkhytis guetta le bond moment pour bondir sur l'un d'entre eux, prenant le temps de bien choisir sa proie. Lorsqu'ils furent sur le point d'arriver à son niveau, il sauta à la gorge du plus proche et mordit bien fort tout en plantant ses griffes dans son cou. Malheureusement, il manquait de force pour le tuer sur le coup et la bête ne fit que s'affoler davantage, accélérant la cadence et ruant pour échapper à son agresseur.

Mais le petit tenait bon et il s'amusait beaucoup de ce manège qui le secouait en tout sens, même s'il n'arrivait pas à venir à bout de sa proie, peut-être encore un peu trop grande pour lui.

« Wuiiiii ! Je le tiens ! Tu as vu ?! » S'exclama-t-il, ravi d'avoir réussi à en attraper un dès le premier essai ! « Aaaaah ! Mais je crois que j'ai besoin d'aide, il bouge tellement que je ne sais pas quoi faire. » À part rester bien accroché bien sûr, il attendit donc le secours de son Père-Dragon.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Sam 14 Jan 2017 - 15:09

Guider un troupeau de ces cervidés était un jeu d'enfant pour un dragon tel que Cynoë. Outre son expérience de la chasse, il avait la taille qui lui permettait d'effrayer assez les proies pour les diriger sans gros effort dans une direction souhaitée. Et là, c'était pour les guider contre leur gré vers Alkhytis. Il sut profiter de sa finesse de corps malgré sa grande taille pour se faufiler entre les troncs, les ailes fortement plaquées contre son long corps serpentin pour les protéger.

Bien que petit, Alkhytis avait su se cacher dans les fourrés, guettant le bon moment pour bondir sur le premier daim bondissant à sa portée. La pauvre bête sentit qu'au dernier moment la menace quand les griffes et les crocs du prédateur écailleux s'enfoncèrent à travers ses chairs et son cuir fin.

Cynoë n'était pas bien loin quand il assista à la réussite de la capture du daim par son Fils-Dragon. Le cervidé était courageux à tenter de se démener dans tous les sens pour se défaire du carnivore volant qui tenait bon malgré les ruades répétées. Il prit plaisir à sentir l'amusement et la satisfaction de son rejeton d'avoir attrapé une prise vivante sans aide extérieure.

°Oui j'ai vu et je te félicite. Mais ne le lâche pas. Garde tes dents et tes griffes accrochées à lui, quitte à rajouter de la pression pour y rester acroché. La bête souffre, mais tu n'es pas encore capable de la tuer d'un coup. Attends qu'elle s'épuise pour lui offrir le coup de grâce. Il n'y en aura pas pour longtemps. Après quand elle sera affaiblie, tu pourras l'achever°

L'Améthyste s'était rapproché pour mieux voir le combat du daim contre le jeune cuivré. L'inégalité était telle que le daim n'avait aucune chance face à un prédateur tel qu'Alkhytis. Et quand bien même il arriverait à s'échapper, ses blessures termineront de l'affaiblir.

D'ailleurs le daim commençait à donner des signes d'épuisement.

°Vas-y Fils-Dragon. Achève le. Et ta proie sera tienne. Tu pourras savourer le fruit de ta chasse°

Car pour Cynoë, même s'il l'avait un peu aidé en dirigeant le troupeau vers Alkhytis, la viande fraîche lui reviendrait entièrement de droit. Alkhytis n'aura-t-il pas tué son daim seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 22 Jan 2017 - 19:47

Son Père-Dragon semblait fier de voir qu'il avait réussi du premier coup et à vrai dire, Alkhytis était lui aussi très content de son résultat. Il en avait appris des choses depuis qu'il était sorti de l’œuf et ses sessions de chasse en compagnie de sa Liée adorée avaient porté leurs fruits. Très sage et désireux de le voir progresser de lui-même, son Père-Dragon n'intervint pas directement, mais préféra lui donner des conseils, le guidant avec sa voix sur ce qu'il devait faire.
Le petit cuivré se fit donc attentif. Bien évidemment qu'il n'allait pas le lâcher ! Il n'y comptait pas, ça non ! C'était sa proie et il resterait fermement accroché à elle tant qu'elle ne s'arrêterait pas pour s'échouer au sol et qu'il pourrait en déguster la délicieuse viande.

Suivant ses conseils, il planta plus fort ses griffes dans le cou de la bête pour rester bien accroché et essaya d'accentuer la pression de sa mâchoire. Elle avait commencé par ruer fort mais la perte de sang en plus de la douleur finissaient par avoir raison de son énergie et elle ralentissait peu à peu la cadence. Prenant son mal en patience, le petit dragon attendit que le daim montre davantage de signes de faiblesses et, relâchant légèrement sa morsure, il referma brusquement ses crocs à nouveau, causant un choc qui le fit cette fois s'effondrer à terre, mort.

Alkhytis avait lâché prise et sauté lestement au moment de sa chute pour ne pas se faire écraser par la bête ; il l'observa un instant pour s'assurer qu'elle avait bien rendu son dernier souffle et qu'elle n'allait pas s'échapper sous son nez. Puis il se tourna en direction de son Père-Dragon qui se trouvait désormais non loin de lui, tout sautillant et joyeux.

« J'ai réussi ! C'était plutôt facile avec ton aide ! Moi aussi je veux pouvoir un jour orienter les daims pour les chasser à ma guise. » S'exclama-t-il, enjoué.

Oui, il ferait ça lui aussi, quand il serait grand, c'était certain !
Du bout de son museau, le dragonnet commença à pousser le daim dans sa direction. Étant donné leur différence de taille, il avait bien du mal à le faire bouger maintenant qu'il ne faisait plus aucun mouvement et il était sacrément lourd ! La bête était assez imposante pour faire plusieurs repas pour lui, alors il n'avait pas besoin de garder le fruit de cette chasse pour lui tout seul et quoi qu'il arrive il préférait toujours partager.

« Et voilà notre festin ! Bon, c'est vrai qu'il faudra en chasser plus pour toi, tu dois manger beaucouuuuuup, mais pour moi c'est bien plus que suffisant ! »

Prenant une première bouchée de la bête, il s'exclama joyeusement : « Bon appétit ! ».




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Jeu 2 Fév 2017 - 7:31

Si le dragon transposait ce qu'il ressentait là maintenant en voyant son Fils-Dragon revenir tout bondissant de joie vers lui, il saurait qu'il était fier de sa descendance. Fier de voir la progression de son propre sang. Mais en même temps, pas besoin d'être bipède pour ressentir la joie que son coeur paternel ressentait au fond de lui. Pouvait-il en tout cas appeler cela de l'amour familiale ? Un humain dirait que oui. Mais pour un dragon ? Cynoë se penchera aussi sur la question un jour prochain et ne put qu'émettre des pensées de fierté et de joie en voyant le fruit de la première chasse d'Alkhytis.

°Tu n'as fait qu'écouter et suivre mes conseils. Après tu as fait le reste. Il est vrai que je t'ai orienté le troupeau dans ta direction, mais toi seul a bondi sur ta proie pour l'achever. Et un jour, oui tu sauras les chasser totalement tout seul. Ton esprit saura te guider au fur et à mesure de tes échecs et de tes réussites. Déjà n'oublie pas que le sens du vent est important. Il ne faut pas que ta proie te sente avant que tu ne lui tombes dessus. Ensuite, quand tu grandiras, tu pourras moins passer entre les arbres et profiter de la cachette des buissons. En grandissant et quand tu sauras voler, tu pourras pousser ta proie dans une clairière ou une prairie et piquer sur elle tel un faucon. °

Il se permettait de lui transmettre encore quelques conseils, car Alkhytis avait tout pour devenir un grand chasseur. N'était-il pas un descendant de son sang, fier et puissant ?

Alkhytis réussit à tirer sa proie vers son père-Dragon et proposa de le partager avec lui. Cynoë gloussa à ses remarques.

°Il est vrai qu'un seul daim ne me suffira pas. Mais tu as besoin de grandir et de prendre des forces. Je ne mangera qu'un cuissot°

Il n'eut qu'à tendre le bout de ses mâchoires pour trancher net et sans effort le morceau choisi, qu'il prit le temps de mâcher pour en savourer la moindre parcelle encore chaude et sanglante.

°Profite du foie et des autres abats, ils sont très riches en nutriment°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mer 22 Mar 2017 - 0:14

Les conseils de son Père-Dragon étaient comme autant de richesses dorées et lumineuses qu'il pouvait trouver. Le bébé de cuivre en profitait au maximum et se trouvait bien capable d'en réclamer encore et encore. Il aimait bien sentir qu'on s'occupait de lui, qu'on veillait sur lui et il constatait avec plaisir que le lien du Père-Dragon et du Fils-Dragon ne pouvait que se renforcer de cette manière. C'était tout ce qu'il voulait ! Il allait donc veiller à rester toujours aussi furtif que possible et à bien faire attention au sens du vent lors de ses prochaines chasses. Il était toujours aussi ravi d'apprendre, mais il n'avait pas vraiment analysé ses faits et ses gestes jusqu'à maintenant. Il penserait donc à le faire un peu plus, c'était un bon moyen de progresser après tout, il avait raison.

« Je vais faire attention à tout cela désormais, mais quand même, je trouve plus amusant de chasser à plusieurs et j'espère que je continuerai à le faire, même si j'arrive à me charger d'une proie à moi tout seul ! » S'exclama-t-il fièrement.

Tout en discutant, il mâchait de nouvelles bouchées, se délectant de la bonne viande qu'ils venaient de chasser. C'était bien meilleur que lorsqu'on lui donnait quelque chose qui sortait d'il ne savait où ! Non ! Il n'y avait rien de mieux que la chasse et ça, sa Liée l'avait bien compris. Il n'avait donc certainement pas à se plaindre de ce côté-là.

« Ne t'inquiète pas, je mange bien et j'ai toujours pleeeeeiiinnn de forces ! »

Il fallait dire que le petit dragon n'en manquait pas souvent, turbulent comme il était ! Heureusement, tous les jeunes de son espèce n'étaient pas aussi agités que lui, mais il fallait dire qu'il avait de quoi occuper bien des bipèdes et largement de quoi leur causer un tas de soucis. Mais Alkhytis ne se souciait pas vraiment de toutes ces choses-là, il était encore trop jeune pour ça et puis c'était sa façon de vivre, il ne pouvait pas imaginer les choses autrement.
Lorsqu'il se fut repu suffisamment et que son estomac ne put plus rien contenir de plus, il laissa là la carcasse pour aller se blottir contre les écailles violettes de Cynoë, se réfugiant sous sa patte. Il était bien là, profitant de l'intense chaleur qui se dégageait de son corps.

« C'était un bon repas ! Je suis content que l'on puisse passer tout ce temps ensemble ! » Dit-il en poussant un petit grognement de plaisir. « Est-ce que tu as encore besoin de chasser ? Je peux t'aider si tu veux ! »

Pour ça, le petit cuivré était toujours partant ! Si la digestion du repas le privait d'une partie de son énergie débordante, il n'était pourtant pas prêt d'en manquer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mar 28 Mar 2017 - 15:29

L'Améthyste était tellement ravi d'entendre l'enthousiasme de son Fils-Dragon. Il en gloussait encore.

°Si on doit chasser à plusieurs, il faudra faire attention et ne pas décimer les troupeaux de nos proies. Car plus on devient grand, plus c'est difficile de se cacher pour chasser à plusieurs. Mais on apprend d'autres manières de chasser. On apprend à s'adapter°

Puis tout en terminant de dévorer son repas, passant une langue sur les lambeaux de chairs coincées sur les pointes de ses crocs pour ne pas les perdre, il ne put que confirmer les dires du jeune cuivré.

°L'éclat de tes écailles, ta joie de vivre... oui, il n'y a qu'à te regarder pour voir que tu débordes d'une grande énergie et vu comment tu dévores ton dîner, je me demande si on ne devrait pas prévoir un autre cervidé. Car à ce rythme, tu vas avoir faim dans quelques heures. °

Qu'il était reposant d'être avec un autre dragon, même s'il était de son propre sang. Les choses étaient si simples, si naturels. Peut être que d'être un dragon dans la vie sauvage se résumait à savourer cette simplicité même. Quelle bonheur, quelle joie c'était. Cynoë se demandait comment cela aurait été de naître sans se lier. Aurait-il le même plaisir à savourer les moments qu'il partageait là, avec Alkhytis ? Ou alors se contenterait-il d'une vie routinière, à l'instar de bien des prédateurs qui arpentaient Armanda ? Il préférait au final ne pas savoir et en revint à l'instant présent.

le petit dragon vint se réfugier contre lui, pour rechercher de la chaleur comme une forme d'affection paternelle, que le violine ne lui refusa aucunement.

°Ou, j'ai assez mangé. Je grandis bien moins vite que toi, donc j'ai besoin de me restaurer beaucoup moins souvent que toi. Mais ce sera avec plaisir que j'accepte ton aide si jamais mon estomac crie famine. Tu devrais profiter de faire une petite sieste pour digérer. Je jouerai ton gardien. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Jeu 20 Avr 2017 - 22:28

Le petit cuivré était enchanté d'entendre son Père-Dragon constater qu'il se portait bien. En effet, il débordait presque toujours d'une intense énergie et il croquait la vie à pleins crocs, inconscient encore de tous les dangers qu'il pouvait y avoir dans ce monde, de la tristesse et de la colère aussi. Comment ne pas être heureux alors ? Comment de pas vouloir sauter en tous sens, galoper, découvrir le monde et ses merveilles ? Pour toutes ces choses-là, il était certain qu'il ne manquerait jamais d'entrain.

« Alors on s'adaptera ! » S'exclama-t-il, plein de bonne volonté. « Mais ne t'en fais pas, j'ai assez mangé pour le moment, alors pas besoin de se mettre à chasser tout de suite si tu es toi aussi rassasié. »

Puis il s'installa tout contre son Père-Dragon, se roulant en boule et lâchant un petit grognement de bonheur. Cette sensation lui rappelait tout ce temps passé dans l’œuf, c'était chaud et agréable même s'il y avait toujours eu en lui ce désir brûlant de partir à l'assaut du monde, dès l'instant où sa conscience s'était éveillée.

« Bonneuh sieste, Père-Dragon. » Ajouta-t-il avant de lâcher un grand bâillement.

À peine eut-il fermé les yeux qu'il s'endormit immédiatement, tout à fait rassuré par son imposant gardien, ravi d'être ainsi protégé. Son esprit pourtant n'avait pas fini de s'agiter et il se mit à rêver de toutes sortes de choses, sans doute parmi les plus farfelues qu'il pouvait imaginer. Qu'il était bon de faire la sieste après un repas...

Assoupi, Alkhytis semblait bien calme lorsqu'il ne courait pas dans tous les sens, comme si on l'avait remplacé par une statue et que le véritable dragon de cuivre s'était échappé pour aller faire ses bêtises ailleurs. Ce temps ne dura pourtant pas très longtemps, le petit n'ayant pas besoin de beaucoup de sommeil et il ouvrit bien vite les yeux, à nouveau prêt pour la suite de ses aventures !
D'ailleurs, cela se vit tout de suite, car après avoir cligné des yeux quelques instants pour dissiper la brume, il se redressa brusquement et constata que son Père-Dragon avait bien gardé les lieux. Déjà agité, il se mit à galoper tout autour de lui, bondissant pour exécuter quelques cabrioles, visiblement très enjoué. Il avait déjà retrouvé toute son énergie – comme s'il pouvait en manquer !

« Ouaaaah ! J'ai bien dormi ! Je suis en pleine forme ! Alors, alors, alors, qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Tu as dormi toi aussi ? J'espère que tu n'es pas fatigué ! C'est quoi la prochaine aventure ? »

Et le voilà reparti, déjà en train de poser un millier de questions ! Son enthousiasme était largement manifeste, autant dans ses mots que dans son attitude.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mer 26 Avr 2017 - 8:08

La vie d'un jeune dragon tel qu'Alkhytis était trépignante. On découvrait et apprenait plein de choses nouvelles. Et cela demandait de l'énergie. Donc des fois, il fallait reposer le corps et l'esprit pour recharger tout cela et repartir de plus belle. Après avoir fait un bâillement digne d'un dragon bien repu et bien dépensé, le petit cuivré s'endormit immédiatement, sous les pensées sereines de son Père-Dragon. Alkhytis profitait de la chaleur de son long et grand corps pour bien se reposer. Protection et chaleur, le pur bonheur.

Le temps passa comme il passa. Pour un dragon de la taille de Cynoë, le temps commençait à devenir une chose relative, même s'il avait été vite précipité dans divers événements d'importance. Doucement, il commençait à voir le monde sous un autre angle temporel. En même temps, il était dragon, un animal fantastique amené à vivre des millénaires. Mais il ne perdrait pas vraiment la notion plus proche des bipèdes, pour qui le temps passe plus vite encore. Leur vie ne durerait que le temps d'un souffle à l'équivalence du fil de vie d'un dragon.

Alkhytis finit par se réveiller et déjà, on voyait qu'il avait retrouvé toute l'énergie nécessaire pour repartir à la découverte du monde. A le voir courir partout dans tous les sens.... Cynoë connaissait des bipèdes qui auraient été un peu exaspérés d'une telle attitude. Mais il fallait bien que jeunesse se fasse. L'Améthyste n'avait pas pu s'empêcher de glousser.

°Je suis loin d'être fatigué tu sais. En devenant plus grand, on devient plus endurant. Et puis je réserve mon énergie pour te faire découvrir des choses. Hum, une nouvelle aventure, je me demande ce que je pourrais te faire encore découvrir.... tu es tellement avide que tu vas aspirer tout ce que j'ai moi-même appris en quelques temps si tu continues°

Nouveau rire.

°Une aventure plus mental alors.... je sais que tu bouillonnes de questions, mais je vais t'en poser une... Comment les bipèdes devraient vivre selon toi en rapport avec la nature ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Mar 2 Mai 2017 - 22:01

Ses cabrioles en tout genre ainsi que son enthousiasme débordant semblaient amuser fortement son Père-Dragon et il en était ravi. Voilà quelqu'un avec qui il pouvait s'amuser pendant des heures sans que ça ne le gêne aucunement. Depuis le début de cette journée, il ne semblait pas avoir créé en lui le moindre agacement, bien au contraire, il s'intéressait à ce qu'il disait, à ce qu'il faisait et il le guidait de ses conseils et de ses attentions. Un éclat d'émerveillement surgit dans le regard ambré du petit dragon lorsqu'il entendit ses paroles. Il ne savait pas à quoi était censé ressembler un Père-Dragon, mais peu importait, car il n'en voulait pas d'autre, il n'aurait pas voulu qu'il soit autrement, pour rien au monde.

« Ooooh ! C'est vrai ?! Je suis drôlement content ! » S'exclama-t-il en caracolant à nouveau. « Qu'est-ce que tu vas me faire découvrir alors ? C'est quoi ? C'est quoi ? »

Il en brûlait déjà d'impatience, peu importait ce que c'était, il savait forcément que ce serait chouette et qu'ils allaient bien s'amuser, comme ils l'avaient fait jusqu'à maintenant ! Il ne s'était pas ennuyé une seule seconde en sa compagnie et sa joie était là en permanence.

« Oui, j'aime les découvertes ! Je ne m'en lasserai jamais, c'est certain ! »

Quel mal y avait-il à cela ? S'il pouvait en apprendre autant que son Père-Dragon, il en serait plus que ravi ! Il imaginait que celui-ci, avec les années, était devenu un puits de connaissance et qu'il avait encore des millions et des millions de choses à lui apprendre ! Comment en voir le bout ? Ça lui paraissait impossible et c'était tant mieux.
Cependant, plutôt que de lui proposer une activité physique pour dépenser cette fabuleuse énergie, il lui posa une question. Alkhytis cessa alors de cavaler pour s'asseoir en face de lui et commença à regarder le ciel, comme si ça allait l'aider à mieux réfléchir.

« Mmmh... comment ils devraient vivre en rapport avec la nature ? »

Répéter la question semblait nécessaire et il prit un petit instant pour penser à tout cela, ordonner ses idées qui partaient en tout sens, démontrant alors qu'il était aussi capable de faire preuve d'un peu de calme.

« Ça me paraît plutôt simple, les bipèdes devraient vivre en harmonie avec la nature ! Je veux dire... ce n'est pas qu'ils devraient vivre sans toutes les merveilleuses choses qu'ils fabriquent, je pense même que c'est bien, ça leur apporte beaucoup de facilités dans la vie, mais ça ne doit pas non plus aller à l'encontre de la nature. J'aime les belles forêts, l'herbe, les animaux, ce serait dommage de voir tout cela disparaître juste parce que les bipèdes en ont trop fait et les ont détruit. Enfin je pense que c'est aussi l'avis des bipèdes, alors il n'y a pas trop de craintes à avoir. »

Il posa ses yeux ronds de curiosité sur son Père-Dragon, avide de connaître sa réponse, sa pensée à ce sujet.

« Et toi, qu'est-ce que tu en penses ? Tu crois qu'il faut s'inquiéter pour la nature ? »

Suite à ses mots, le petit cuivré se laissa tomber au sol et commença à rouler dans l'herbe pour profiter de leur caresse. Qu'est-ce qu'ils étaient bien là !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Ven 5 Mai 2017 - 14:50

Le dragon violine s'était attendu à plus de réticente de la part du dragonnet. Celui-ci débordait tellement d'énergie qu'on pouvait se demander d'où il la tirait. Mais à la question posée par son Père-Dragon, Alkhytis s'assit devant lui et pendant qu'il réfléchissait, fixait le ciel, comme si la réponse y était inscrite.

Alkhytis finit par apporter une réponse, un peu floue, mais le fond était là. Bien ancré dans chacune de ses pensées. Le dragon couleur améthyste était ravi d'entendre cela et le félicita mentalement.

°On peut s'inquiéter pour la nature quand les bipèdes prennent le pas sur elle, quand ils cherchent à la surexploiter. Lors des guerres, le bois sert énormément. Pour alimenter les feux pour eux se chauffer, manegr et s'éclairer, concevoir des machines de sièges, ces choses qui demandent beaucoup d'arbres pour qu'ils puissent abattre des murs et des portes°

Il imageait un peu pour que son Fils-Dragon puisse comprendre. D'ailleurs, il usa d'imagespour lui montrer visuellement à quoi ressemblaient des engins de sièges. Il ne les avait jamais vu en action, mais il dévoilait leur conception... et faites en bois.

°Mais en dehors de ces conflits, ils savent être raisonnable et cela tu l'as bien vu. Même pour leurs villes, ils ne cherchent pas à abuser de la Nature. Sinon, ils n'auraient plus rien. Par contre, je n'ai pas l'impression qu'ils s'en rendent totalement compte. Ils s'attendent juste à pouvoir ramasser ses fruits l'année suivante, tirant ce dont ils ont besoin. Peut être réagissent par simple instinct. Ce serait intéressant d'étudier la question°

Puis Alkhytis commença à rouler, pour s'amuser. Cynoê le regarda faire et se mit à glousser.

°Et tu crois que tu peux rouler comme cela indéfiniment ? Je suis sûr que tu ne sais pas rouler plus loin que ma propre longueur de corps... °

Il le mettait gentiment au défi. Alkhytis avait besoin de se dépenser ? Alors autant le pousser au jeu non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Sam 13 Mai 2017 - 17:35

Le petit cuivré était ravi d'être félicité suite à ses mots. Alors il avait trouvé la bonne réponse ! Comme quoi le monde n'était pas si compliqué à comprendre parfois et aussi jeune qu'il était, il se montrait déjà capable d'en analyser les premiers rouages. Bien évidemment, son Père-Dragon lui fit part de son avis, comme il le lui avait demandé et en élargissant un peu la réflexion, lui expliquant alors qu'il y avait quand même des cas où les bipèdes pouvaient faire des excès. Cela surpris le dragonnet qui n'avait pour le moment vécu qu'en compagnie des baptistrels et maintenant des elfes, tous deux très soucieux de la nature.
Il n'y aurait peut-être pas cru si le dragon d'améthyste ne lui avait pas envoyé des images mentales de tout cela. Ce devait être en grande partie ses souvenirs ou ceux d'autres dragons puisqu'il avait accès bien plus facilement que lui à la mémoire de leurs ancêtres.

« Mais nous sommes en paix maintenant ! Ça ne va plus arriver, alors la nature peut vivre tranquillement. » Répondit-il hésitant entre l'assurance et l'inquiétude.

On lui avait bien dit que la guerre c'était terminé et que tout le monde avait fait la paix. Il ne voyait donc pas de raison pour que les choses changent puisque tout le monde en semblait content et que de ce qu'il avait pu entendre jusqu'à aujourd'hui, tout ça paraissait beaucoup plus agréable que les combats et les champs de bataille.
D'un autre côté, ces drôles de constructions qu'on appelait « machines de siège » l'intéressaient fortement. Il ne comprenait pas du tout à quoi elles pouvaient bien servir, mais elles lui paraissaient très amusante. Il s'imaginait grimper dessus et inventer toutes sortes de jeux avec. Les bipèdes se montraient souvent très ingénieux et ces choses devaient faire partie de leurs réussites.

« Ces drôles de machines ont l'air vraiment drôles ! Tu crois qu'il en existe encore ? J'aimerais bien les voir de mes propres yeux. Je suis sûr qu'on peut faire plein de choses amusantes avec maintenant qu'elles ne servent plus ! »

Cela dit, en attendant que son Père-Dragon réponde à son tour, il avait parfaitement entendu son défi et était bien déterminé à lui montrer de quoi il était capable ! Aucun jeu ne pouvait résister au terrible Alkhytis ! Non, il n'allait pas le décevoir de ce côté-là, c'était vraiment hors de question !

« Tu vas voir, je suis le meilleur aux roulades ! » S'exclama-t-il très joyeusement, une pointe de défi dans son ton qui attestait de sa fierté de dragon.

Ainsi, il continua à rouler, rouler, rouleeeeer ! Même si sa tête commençait à tourner elle aussi et qu'il ne savait plus très bien où il se trouvait. Entêté comme jamais, le cuivré ne voulait pourtant pas s'arrêter et il le fit seulement lorsqu'il aperçut la longue queue de son Père-Dragon. À ce moment-là, il tâcha tant bien que mal de stopper ses roulades et s'accrocha à celle-ci en usant de ses petites griffes. Il ne risquait pas de lui faire le moindre mal vu la solidité de ses écailles et s'enroula tout autour, ravi de pouvoir jouer avec.

« Graouuuuh ! »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi] Dim 21 Mai 2017 - 10:49

°Oui nous sommes en paix. Pour le moment. Nous n'avons plus qu'à prier les vents et les cieux qu'elle se prolonge le plus longtemps possible. L'avenir n'est pas écrit d'avance malheureusement. Tant que les bipèdes et nous même contribuons à ce qu'elle perdure, la nature n'aura pas à souffrir. Bien entendu, les bipèdes peuvent faire des excès avec elle. A nous de leur rappeler alors qu'un équilibre est important. Mais ils sont raisonnable quand à ce fait important, je trouve. Comme quoi ils ne sont pas une cause désespérée. °

Il pensait là au discours du Grand Rouge Verith quand à la vision à avoir sur des bipèdes. Si la colère ne l'aveuglait pas autant....Il chassa ses pensées et préféra se concentrer sur son Fils-Dragon. Puis il eut du mal à comprendre comment Alkhytis pouvait trouver les machines de guerre drôle... avant de comprendre comment Alkhytis pourrait s'en amuser avec. Il se mit à glousser mentalement, imaginant le petit cuivré monter sur les lourdes armatures de bois de ces engins, au grand d'âme des hommes qui les manoeuvraient.

°Peut être dans certains camps d'entraînement alayiens, puisqu'ils veillent à ne pas perdre l'habitude de les manipuler. Mais même si cela paraît drôle, n'oublie pas que cela servira malheureusement à détruire.... Et certaines de ces machines sont capables de tirer des flèches géantes capables de nous blesser. Mais heureusement, les pitreries d'Alkhytis ne pouvaient que le faire rire et lui faire penser à autre chose.

Il regarda le jeune cuivré rouler, encore et encore, jusqu'à atteindre la pointe de la queue violine. Il s'accrocha à elle de ses petites griffes.

[i]°Oui, tu es le meilleur rouleur que j'ai vu. °


Il lâcha un gloussement profond et bien reptilien et commença à remuer du bout de son long appendice écailleuse, comme pour s'amuser à secouer le dragonnet.

°Le serpent des marais violet va finir par te dévorer tout crû si tu ne réussis pas à l'immobiliser ! Ne le laisse pas te mettre sur le dos et te coincer ! °

Et oui, rien ne valait une petite histoire en introduction d'un début d'un autre jeu pour pousser le jeune reptile volant à se prendre lui aussi au jeu. Et ainsi parfaire certaines aptitudes qui lui seront utiles un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Réunion de famille [Cynoë et Trissi]

Revenir en haut Aller en bas

Réunion de famille [Cynoë et Trissi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Réunion de famille [Arianne Martell]
» Réunion de famille[Pv Amaterasu]
» Réunion de famille [Syracuse en Sicile PV Ares]
» Réunion de famille [PV : Rafael Di Marzio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Estëllin, espoir secret-