Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Eärynia Cirywin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Eärynia Cirywin. Sam 27 Déc 2014 - 2:00





Une phrase représentant le personnage...



Compétences

    Caractéristiques (clic) :
    Physique :
  • Force physique : Faible
  • Agilité : Faible
  • Furtivité : Faible
  • Réflexes : Moyen
  • Endurance : Moyen
  • Résistance : Moyen
  • Beauté : Moyen

    Mental :
  • Force mentale : Très bon
  • Patience/self contrôle : Très bon
  • Perception : Moyen
  • Intelligence : Bon
  • Arrogance : Faible
  • Gentillesse : Bon
  • Prestance/charisme : Faible
  • Mémoire : Bon

    Combat :
  • Epée : Très faible
  • Dague doubles ou simple : Aucun niveau
  • Poignard : Aucun niveau
  • Lance : Aucun niveau
  • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Aucun niveau
  • Hache : Aucun niveau
  • Faux : Aucun niveau
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Aucun niveau
  • Art de la parade (bouclier ou arme) : Aucun niveau
  • Arc : Aucun niveau
  • Arbalète : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Aucun niveau
  • Equitation : Bon

Identité


  • Race : Elfe

  • Nom : Cirywin

  • Prénom : Eärynia

  • Surnom(s) : Eäry, mais elle n'aime pas les raccourcis.

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 4 janvier 1355

  • Age réel : Quatre-cent ans

  • Lieu de naissance :

  • Lieu de vie : Tomingorllo

  • Rang social : Bourgeoise

  • Poste/emploi : Baptistrelle

  • Guilde : Baptistrels


Equipement et magie
  • Arme principale : Aucune

  • Autres objets : Une harpe en argent.

  • Alignement : Bénéfique

  • Totem : -

  • Style de magie principal : Baptistrale

  • Puissance magique innée : -

  • Niveau magique : -




Physique et caractère

  • Physique : Puisqu'il faut commencer par quelque chose, autant parler de son visage. Eärynia a des traits fins, un minois ovale ainsi que des oreilles légèrement arrondies et pas très longues. Malgré la cicatrice en relief qui traverse le côté droit de son visage, elle a un air tendre, voire même candide. Sans doute dû a son jeune âge. Ses yeux en amande sont très étroits et d'un bleu ciel envoûtant. Affichant la plupart du temps une absence ou une réflexion profonde. Accentué par ses fins sourcils bas, naturellement inclinés donnant l'illusion d'une curieuse mélancolie. Elle possède un nez étroit et aplatit, paraissant parfois trop petit ou inexistant pour certain. Un nez camus. Eärynia a une petite bouche dont les lèvres sont pincées qui s'étire sans mal en un sourire radieux, restant malgré tout timide. Ses longs cheveux ont la couleur d'un brun très sombre. Plutôt longs, fins et très lisse. Ils sont habituellement attachés, elle ne laisse que deux mèches de chaque côté de son visage ainsi qu'une autre, un peu plus longue, sur le flanc droit de sa tête, dissimulant l'irrégulière raie de la cicatrice et l'absence de cheveux de ce fait.

    Svelte, comme beaucoup des siens, bien qu'elle ne soit pas forcément des plus grandes. Pour être sincère, sa musculature n'a pas été développée dans le but de faire d'elle une machine de guerre. On lui trouve souvent une allure frêle, c'est bel et bien réel. Elle est très loin de la grande sportive. Elle n'a pas une physique qui sort de l'ordinaire, la Baptistrelle ne fait pas partie de ces Elfes sublimes dont on ne peut détacher son regard. Non, elle s'efface aisément dans les foules. Surtout parce qu'elle fait en sorte de ne pas être celle que tous contemple. Sa peau laiteuse détient l'odeur sucré des fruits et une douceur étonnante. Cette cicatrice, seule imperfection de son épiderme, la parcoure en partant du milieu de son crâne et traverse son visage, uniquement du côté droit, puis continue son chemin dans son cou pour se finir juste avant le creux de ses seins. La brûlure a laissé une marque indélébile à l'Elfe que l'on sent facilement au touché. Elle ne cherche cependant pas à la dissimuler outre mesure, cela ne veut pas dire qu'elle en fière pour autant. Elle a juste appris à vivre avec, ainsi qu'avec les regards curieux de personnes qui croisent sa route pour la première fois. Eärynia a une voix très mélodieuse, dommage que l'on ne l'entende pas souvent. Elle a un ton très posé, un timbre très apaisant, malgré le fait qu'elle balbutie dans certaines situations.


  • Caractère : Parlez nous du caractère de votre personnage, dix lignes minimum. Idem que pour le physique pensez à préciser les changements si jamais il a vécu des événements qui l'ont fait évoluer. Cette partie est sans doute l'une des plus importante de la fiche, plus vous la soignerez et plus votre personnage sera intéressant donc apte à vous fournir de très bons rps et de l'amusement. Prenez le temps de bien la travailler !



Mes liens


Firen Cirywin - Son père adoré. Elle l'aime de tout son cœur, malgré sa maladresse. Autant dans ses mots que dans ses gestes. Tel père telle fille.

Aryë Cirywin - Sa tendre mère. Elles s'entendent bien, malgré le fait que la froideur dont elle peut faire preuve la met toujours un peu mal à l'aise.

Aräen Cirywin - Son petit frère. Le seul, l'unique. La prunelle de ses yeux. Bien qu'ils se sont un peu perdus de vue à cause du choix d'Eärynia, ils restent très proches.

Eloween Elvithralia - Sa meilleure amie d'enfance. Devenue une Erudite à la cour, elles ne se croisent que rarement.



Derrière l'écran

  • Petite présentation :
    Bonjour. '-'
    Je ne sais pas quoi dire, j'ai 19 ans, 20 en février. J'ai toutes mes dents. Et euh... Voilà. o:

  • Rythme rp :
    Je pense avoir bien saisi le concept, et c'est aussi l'une des raisons qui fait que je me suis inscrite. Je suis assez rapide habituellement, évidemment je m'engage à respecter ce point. De quelques heures à un ou deux jours. Plus d'explications juste en dessous. Wink

  • Particularités rp :
    Cela fait maintenant un certain temps que je me laisser aller au roleplay, cependant, je n'ai jamais su trouver un point d'encrage solide. Malgré ça, je pense que je suis en bonne voie pour rester ici aussi longtemps que possible. Je crois que ce qui me fait le plus défaut c'est la rapidité. Je mets entre deux et trois jours à répondre, voire plus. Ce fait vient que j'ai toujours été sur des forums où l'on n'avait pas vraiment de rythme imposé et que la plupart de mes partenaires Rp étaient très lents ou disparaissaient après le premier post. Rien de très motivant, alors forcément, je perdais en régularité. Et surtout en inspiration Je pense que ça ne posera pas de problème ici, puisqu'on est tous des rapides. :3
    Oh, et je signale aussi (en passant) que c'est une reprise pour moi, après plusieurs mois de non activité Rp.

  • Comment avez vous découvert le forum :
    Je crois que c'était en faisant une recherche google sur les forums Rp avec dragons. Et si ce n'est pas ça, c'est via un top site.

  • Le code du règlement :










Plic... Ploc... Il pleuvait encore sur le royaume elfique et ce n'était certainement pas pour déplaire à la jeune Cirywin. Non, la demoiselle avait toujours préféré la pluie au soleil. L'ambiance, la douce fraîcheur et les chants qu'elle apportait à son monde la rendait toujours heureuse. La berceuse reposante de sa chute contre les feuilles de la végétation. Ses grands yeux délavés contemplaient l'extérieur, hypnotisée par les caprices du temps, tant et si bien que son père a dû l'appeler une bonne dizaine de fois avant qu'elle ne revienne au cours qu'il lui donnait. Rien de bien méchant, Firen Cirywin savait combien sa douce enfant pouvait aisément être distraite par ce qui l'entourait. Et même si elle était souvent dans la lune, Eärynia entendait et retenait plus de chose que ce qui paraissait. Quand bien même, il arrivait à l'Elfe de se demander si ce qu'il faisait était juste. C'était la première fois qu'il était père, s'avouant qu'il était par moment complètement pris au dépourvu, lui-même étant le dernier de la fratrie. Voilà pourquoi, la plupart du temps, il se sentait soulagé lorsque c'était à sa femme de prendre la relève. Douce et très maternelle, Aryë volait au secours de son époux dès que cela lui était possible. Elle savait combien son cher et tendre pouvait être maladroit, ce fait ne manquant jamais de la faire rire. Forcé de constater qu'il ne parviendrait pas à retenir son attention davantage, il libéra sa fille pour qu'elle puisse aller prendre l'air. Il n'eut pas besoin de le lui dire deux fois, car Eärynia se précipita aussitôt vers la porte pour ensuite aller se balader au gré du vent sous la fine pluie qui en cessait de tomber depuis quelques heures.

Plic. Ploc. Bien que discrète, la fillette passait beaucoup de temps à explorer les rues verdoyantes de la cité. Seule, le plus souvent. Non pas qu'elle soit asociale, simplement qu'elle était bien trop timide pour demander à certains de ses camarades de l'accompagner. Pourtant, elle a été intégrée, sans mal, à un petit groupe d'Elfes de son âge. Avec lesquels elle adorait jouer lorsque tous étaient disponibles, mais de là à dire qu'ils lui étaient indispensables ? Pas vraiment. Être seule lui convenait parfaitement. Cela lui permettait de réfléchir tranquillement à ce qu'elle aimerait faire lorsqu'elle serait grande. De savoir si elle préférait les livres, l'enseignement ou la magie. De savoir si elle aussi pourrait un jour explorer plus profondément les bois autour de leur cité. De savoir si elle trouverait l'inspiration et le courage de faire ce qu'elle voulait. Pour l'heure, elle examinait le cheminement des gouttelettes de feuille en feuille. Captivée par l'imperceptible musique que la nature offrait à qui savait s'arrêter pour l'écouter. Tellement absorbée qu'elle n'entendit pas que quelqu'un approchait dans son dos. En sentant des mains se poser sur elle alors qu'une voix, aussi fluette que la sienne, lui hurla un « Bouh ! », arracha un petit cri strident et paniqué à la fillette. Elle se retourna, une main sur le cœur, encore effrayée alors que l'autre gamine se tordait de rire. La petite brune esquissa une moue mi-amusée mi-agacée alors que sa camarde finit par retrouver son calme. Eärynia n'eut pas le temps de totalement reprendre ses esprits que la blondinette l'attrapa par le poignet, la tirant à sa suite. Il paraissait qu'elle avait quelque chose de formidable à lui montrer. Sans grande conviction, elle la suivit, du moins c'était ce qu'elle essayait de se dire, puisque dans le fond, elle n'avait pas réellement le choix. Cependant, elle savait qu'elle n'avait rien à craindre d'Eloween, qui était sans doute l'une des plus sages du groupuscule. Elle ne l'emmènerait certainement pas vers une bêtise, mais plutôt vers ce qui avait pu l'émerveiller. Les deux petites étaient aussi les plus naïves du cercle et se retrouvaient souvent à se faire gronder à la place des autres. Trop gentilles ou trop innocentes. C'était une question de point de vue. Arrivées à destination, au bord d'une petite marre, la meneuse s'accroupit près de l'eau suivie par sa camarade. Ses yeux caramel étudiaient ceux d'Eärynia, une lueur mutine brillant au fond de ses iris. La brune papillonnait des siens, attendant sagement qu'elle lui confie son secret et s'est sans un mot qu'elle montre du doigt un coin dans l'eau. Le jeune Cirywin plissa les yeux, cherchant à mettre de l'ordre dans ses cheveux détrempés qui s'étaient plaqués sur son visage. Elle fouilla la surface de l'étang de son regard clair, sans rien voir dans un premier temps avant de s'exclamer : « Des têtards ! » Eloween agita la tête positivement. C'est ainsi que les deux enfants passèrent leur après-midi à les observer, leur donner des noms et aussi à chercher leur parent. Plic. Ploc.

C'est au cours de l'année de son cent-troisième anniversaire que sa mère mit au monde son frère. Minuscule créature brune avec de grands yeux verdoyants. Dès qu'elle l'avait vu, elle n'avait pu que l'aimer. Même si elle avait surtout peur de le faire tomber ou de lui faire mal en le tenant. C'est donc les mains dans le dos qu'elle s'approcha du couffin. Il avait l'air tellement fragile qu'elle osa à peine glisser un doigt sous les siens. Les deux derniers jours furent éprouvant pour la gamine qui observa et participa à la cérémonie. Tout lui semblait normal jusqu'à ce qu'elle réalise qu'elle aussi, était passée par là. Une moue de parfaite adolescente se forma sur ses lèvres alors qu'elle était toujours penchée sur son cadet. Elle n'avait qu'une hâte, qu'il grandisse pour qu'elle puisse partager toute sorte d'activités et de secrets avec lui. A condition que lui aussi soit tenté. Cependant, il germait en elle une autre envie, celle de rejoindre l'Ordre des Baptistrels, après en avoir vu un à la cérémonie. De pouvoir suivre leur enseignement, de pouvoir profiter des connaissances qu'ils partageaient. Et peut-être même de réussir à étancher sa soif de sciences. Car si elle n'avait pas franchement des capacités physiques extraordinaires, elle compensait avec d'autres compétences, plus intellectuelles. Un peu lente, cependant, simplement parce qu'elle aimait très particulièrement prendre son temps. Aller trop vite ne sert à rien. Autant bien faire les choses. Quitte à finir bien après les autres. Et elle le prit. L'attachement grandissant pour son frère la retint neuf années. Durant lesquelles elle aidait son frère dans ses divers apprentissages, tout en continuant de donner un coup de main à son père et à sa mère dans divers domaines. Touchant principalement à la magie et l'enseignement aux plus jeunes. Elle lia de très forts liens avec Aräen. Tant et si bien que partir de la maison fut une épreuve très dure pour la jeune femme.


-

Malgré ses faibles dispositions à se faire totalement invisible, la demoiselle longeait les murs. Cependant rien n'y faisait. Elle avait le sentiment que tout le monde la regardait, cela ne devait pas être le cas, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser que c'était elle qui était au centre des sujets de conversations. Oui et non ? Elle ne saurait dire. Sans doute son imagination. Eärynia finit par rejoindre la salle de cours, se plaçant dans un coin, le plus en arrière possible. Mais une fois encore, ses camarades lui donnèrent l'impression de la fixer. Elle posa les deux bouquins sur la table d'étude. « Je crois que c'est à cause du puits feu. » Le deuxième Elfe hoche la tête. « Oui, enfin, c'est ce que j'ai entendu dire, moi aussi. Qu'on la retrouvée qui hurlait de douleur... » Une rousse se pencha vers le duo, qui se trouvait devant elle. « Heureusement qu'elle n'était pas toute seule, il parait que quelqu'un est allé chercher de l'aide, sinon qui sait ce qui aurait pu se passer de pire. » La brunette se tassait de plus en plus sur son siège, comme si elle allait finir par disparaître. Finalement, tous peut-être pas, mais certains parlaient bel et bien d'elle. « La pauvre quand même... » Elle gigote un peu, mais ne dit rien. Que pouvait-elle bien ajouté de toute façon. Les restes de sa mésaventure étaient gravés sur son visage à vie. Quand bien même elle aurait souhaité démentir, cela n'aurait pas le moindre sens. Ils étaient en avance, il n'y avait qu'eux quatre et aucun ne semblait vouloir prendre l'initiative et engager la conversation avec elle. Quelques longues minutes de silence avant que la rousse ne se tourna vers l'accidentée. Affichant une moue indécise. Elle cherchait visiblement les mots. Eärynia l'observait du coin de l’œil, puis elle lança un « Oui ? » timide. « Est-ce que ... euh ... mmh ... Ça va aller ? » Hochement de tête lent. « Je ne sens plus la douleur. » Sa main glissa avec douceur sur la couverture de l'un de ses ouvrages, alors qu'elle détournait le regard, tirant celui-ci vers elle pour l'ouvrir à la page sur laquelle ils s'étaient arrêtés pendant la leçon précédente. Elle perçut à peine le sourire chaleureux de sa camarade alors que la salle se remplissait peu à peu.

Eärynia évoluait gentiment dans son nouveau lieu de vie et d'apprentissage. Cherchant ses marques, elle était toujours aussi discrète, ne ressentant pas encore le besoin de nouer des liens avec d'autres élèves. Bien trop concentrée sur sa réussite. Non, pas qu'elle jugeait les autres indignes de son intérêt, loin de là, la jeune femme n'avait pas encore envie de ça. Et le fait qu'elle devait parvenir à vivre avec des Humains était quelque peu perturbant pour elle. C'était d'ailleurs ici qu'elle en rencontra pour la première fois. L'incident du Sanctuaire du Feu remontait parfois à la surface avec les nouveaux Enwr, mais le sujet disparaissait assez rapidement. Personne ne voulait blesser une Elfe aussi douce qu'elle. Il lui faudra bien quelques années de plus pour s'ouvrir davantage à ses camarades. Toujours disposée à aider ceux qui ont en besoin, autant dans les tâches que dans les études, bien qu'elle préférait de loin la solitude des archives. Eärynia n'avait pas pour objectif de briller plus que les autres, non, elle voulait uniquement être satisfaite d'elle-même. Elle mettait plus de temps à finir les choses, mais les faisait bien. Mettre à terme un projet était bien plus important que d'en commencer un nouveau. Sa formation se termina en un peu plus de deux cent ans. Cela n'a pas une grande importance pour un être de son espèce. Sa vie est longue, très longue.



Dernière édition par Eärynia Cirywin le Mar 6 Jan 2015 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Eärynia Cirywin. Dim 4 Jan 2015 - 10:25

Bonjour Eärynia

Nous n'avons plus de nouvelles depuis un petit moment, où en es-tu ?


Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Eärynia Cirywin. Dim 4 Jan 2015 - 15:05

Bonjour,

Je suis en vie ! Et je continue d'écrire. Le retour de ma famille dans le coin, on a fêté Noël et nouvel an avec du retard. xD
Je deverai m'y remettre sérieusement dans le courant de la semaine. Désolée. >.<
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Eärynia Cirywin. Dim 4 Jan 2015 - 15:40

Pas de soucis, attention à ton délai tout de même hein ? Il n'est pas extensible même sur demande Razz

Bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
avatar
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Eärynia Cirywin. Dim 11 Jan 2015 - 13:51

Archivé, le joueur a signalé ne pouvoir être en mesure de jouer ici.




Merci à Achro pour les signatures ♥



! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Eärynia Cirywin.

Revenir en haut Aller en bas

Eärynia Cirywin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches inachevées-