Densifier les zones chauves grâce à la dermopigmentation capillaire

Vous avez les cheveux chauves ou avez perdu une grande quantité de vos cheveux suite à une maladie ou bien à l’allaitement ? Surtout, ne vous paniquez pas, car à tout problème, il y a une solution. Dans votre cas, c’est la dermopigmentation capillaire. Le savez-vous ? C’est comme un tatouage sur la tête. Il est destiné à densifier les zones chauves et à créer un effet trompe-l’œil. C’est une technique chirurgicale très en vogue actuellement et qui a tout pour vous plaire. Zoom sur ce sujet.

La dermopigmentation capillaire en définition

Considérée comme la meilleure alternative à la greffe capillaire, la dermopigmentation capillaire appelée également « tricopigmentation capillaire » consiste en une technique chirurgicale qui a pour portée de combler les zones chauves de votre cuir chevelu et/ou de corriger les zones où ont eu lieu des prélèvements capillaires.

A lire également : Avec le maquillage permanent, vous êtes toujours prête à partir !

C’est une sorte de micro-tatouage semi-permanent du cuir chevelu pour masquer une calvitie ou bien une cicatrice sur cette partie. En pratique, le dermographe va insérer des pigments naturels dont la couleur est proche de votre chevelure dans la couche superficielle de votre peau. En fonction de la longueur de vos cheveux, ce spécialiste devra soit dessiner des micro-traits pour densifier les zones chauves si vos cheveux sont longs et épais, soit tatouer des micro-points pour produire un effet « crâne rasé » si vos cheveux sont ras.

Quels sont les avantages de la dermopigmentation capillaire ?

Le premier avantage de la technique de la dermopigmentation capillaire est qu’elle est à la fois indolore, durable, ne comporte aucun effet secondaire et non douloureux. Comme cité plus haut, cette technique a pour objectif de donner un résultat masquant, naturel et discret pour que le patient retrouve confiance en lui.

Lire également : La routine capillaire idéale pour les cheveux bouclés

Outre cela, sachez également que la dermopigmentation capillaire a aussi l’avantage de convenir à tous types de personne, hommes et femmes, et sur tous types de cheveux. Elle est vivement recommandée en cas d’alopécie androgénétique, diffuse, traumatique ou bien accidentelle, ou pour cacher des cicatrices suite à une opération chirurgicale du crâne, de chimiothérapie, d’accident, ou de brûlure.

Le résultat obtenu avec cette technique est un effet de plus grande densité capillaire sur une zone clairsemée, naturelle.

Comment se déroule la dermopigmentation capillaire ?

Même si la dermopigmentation est une technique chirurgicale, il est utile de rappeler que ce n’est pas une opération chirurgicale, c’est-à-dire qu’elle ne nécessite pas de mise sous anesthésie générale du patient. Une anesthésie locale à différents niveaux de votre cuir chevelu suffit. Quoi qu’il en soit, cette technique n’est pas douloureuse.

La dermopigmentation capillaire se fait uniquement à l’aide de micro-aiguilles préalablement stérilisées qui ont pour fonction d’insérer les pigments bio-résorbables un à un dans le derme. Ces pigments doivent être choisis en fonction de la teinte naturelle de vos cheveux et de la carnation de votre peau.

Pour un résultat optimal, vous devez passer 2 à 3 séances. La durée de vie de ces pigments est de 2 à 5 ans.