Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan) Mer 26 Avr 2017 - 16:50

Mi Août

Christan avait obtenu avec une certaine facilité l'autorisation de Luna pour implanter l'entraînement qu'il offrirait à Nolan dans l'emploi du temps de celui-ci, notamment en rognant sur quelques autres cours qui, il est vrai, prenaient sans doute un peu trop de place dans ce dit emploi du temps. Et après une journée de préparatifs pour réfléchir à des idées pour ce cours et pour arranger son emploi du temps à lui aussi, il était maintenant venu le temps du premier cours. Cours dont il n'avait pas vraiment eut le temps de parler au prince hier qui était le jour où il en avait discuté avec Luna étant donné que celui-ci avait été trop occupé pour cela pour diverses raisons, de même que le commandant, mais qu'à cela ne tienne, celui-ci serait sans doute heureux que Weren vienne le délivrer de son cours d'étiquette comme un vétéran vient délivrer des civils prisonniers de geôles théocrate.

Ainsi, Weren entièrement revêtu qu'il était de son armure de plaques grinçante, intimidante et imposante traversa une bonne partie du palais en montrant son passe-droit à ceux qui s'étonnaient qu'il doive aller voir le prince pour finalement arriver devant la porte de la salle de réception où le prince devait être en train d'avoir son cours d'étiquette en bonne compagnie. Christan sans aucune subtilité ouvrit donc cette dernière sans frapper plusieurs fois dessus avant, après tout il aurait douté qu'on le remarque sinon vu les bruits de conversations qui venaient de la salle. Ce sans oublier qu'il ne désirait franchement pas s'enquiquiner avec un ou une saltimbanque qui le ferait poireauter devant la porte pour une quelconque raison, de ce fait autant y aller franchement.

D'ailleurs, la conversation qu'entretenaient les nobles se tut assez rapidement lorsqu'il entra dans la pièce et que tout le monde le vit. Weren nullement gêné de la chose s'avança de quelques pas et s'adressa à Nolan de sa voix grave, ce tout en savourant la manière dont les nobles le regardaient. Chose que le prince aussi devait apprécier certainement.

« Bonjour Nolan. Comme nous en avons convenu toi et moi, je suis allé voir la régente hier pour discuter avec elle du créneau de ton nouvel entraînement et nous avons donc décidés d'un commun accord que ce serait le mercredi et à l'heure présente. » Visiblement, les courtisans semblaient prendre avec stupeur le fait que cet imposant guerrier tutoie le prince et le dit guerrier acheva d'ailleurs avec sérieux en sortant un document officiel. Il avait été prévoyant à ce sujet après tout.

« Si quelqu'un ici a des doutes à ce sujet, voici la preuve de ce que j'avance. Sur ce, si tu n'y vois aucune objection bien entendu prince, nous pourrons bientôt commencer ton entraînement. » Sauf s'il tenait à rester en compagnie de ces dames et sieurs bien entendu. Ce qui étrangement étonnerait Weren, allez savoir pourquoi... Pour sa part en tout cas, Christan aurait tout fait s'il avait été dans la position actuelle du prince pour sauter sur une occasion de bénéficier de quelques heures de délivrances pleinement méritées. Et pour au passage avoir de quoi rire un peu en contemplant le malaise des nobles alentours bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan) Jeu 11 Mai 2017 - 9:56

La matinée s’annonçait particulièrement longue et pénible pour le jeune prince qui avait quatre heures de cours d’étiquette et de maintien à la suite. Dame Geneviève, une noble influente, très proche de la famille Kohan estimait que cet enseignement était indispensable à l’éducation du futur souverain et avait insisté auprès de Korentin pour que ces leçons occupent une grande partie de son emploi du temps.

Vêtu de ses vêtements d’apparat, comme l’exigeait la vielle fille revêche, Nolan s’était rendu dans l’une des nombreuses salles de réception que comportait le palais d’Aldaria la lumineuse. La pièce était très spacieuse et de grandes fenêtres laissaient pénétrer la lumière du soleil de ce mois d’Août.

L’endroit disposait de peu de meubles car il était principalement destiné à la danse et le magnifique lustre de cristal constituait son principal ornement.

Lorsque ce dernier arriva et frappa à la porte pour son cours car la mégère insistait pour qu’il soit toujours à l’heure, voire même un peu en avance, sinon celle-ci ne manquait pas d’entrer dans une colère noire et de le sermonner avec sa voix de crécelle, en lui rappelant vertement que la ponctualité était la politesse des rois. Nolan n’était encore que prince héritier, mais tout de même, mieux valait lui inculquer des notions essentielles avant que ce dernier ne monte sur le trône.


- Bien nous allons pouvoir débuter la leçon, dit-elle quand l’adolescent pénétra dans la salle de réception. Aujourd’hui, au programme, j’ai prévu de vous enseigner la manière de tenir votre verre avec le charme et la délicatesse qui incombe à votre rang. Puis nous travaillerons votre démarche pour vous apprendre à vous mouvoir avec la grâce d’un souverain.

Le jeune Kohan manqua de grimacer en entendant en quoi consistait les enseignements de la matinée.

- Excusez-moi Dame Geneviève, mais n’avions-nous pas déjà abordé ces notions…il y a quelques mois ? hasarda le gamin en la fixant droit dans les yeux.

- Pas vraiment ! ce que vous ai enseigné il y a deux mois était complètement différent, aujourd’hui nous allons l’abordé d’une manière différente.

- Soit, soupira Nolan en s’asseyant et en prenant un verre pour « travailler » sa manière de le tenir.

L’adolescent eut à peine le temps de saisir le verre en cristal et de mimer le geste de le porter à ses lèvres, que Dame Geneviève s’écria :

- Non ! Non et non ! Ce n’est pas comme cela que vous devez tenir votre verre. Laissez-moi faire, je vais vous montrer le geste exact.

Dès après la noble s’exécuta, mimant le geste à son tour :

- Vous voyez ? Il faut le tenir du bout des doigts car des domestiques l’ont touché, donc il est normal que vous y touchiez le moins possible, dit-elle d’un air pincé. Sans compter qu’il faut le lever avec lenteur et délicatesse ! Recommencez jusqu’à ce que cela soit parfait !

Nolan sentait l’agacement et un profond ennui sourdre en lui face aux injonctions absurdes de la vieille rombière. Qu’est-ce que cela pouvait bien faire la manière dont celui-ci tenait son verre ? Est-ce la face du monde en serait changé s’il le tenait plus ou moins délicatement ?

Le petit prince recommença mais au moment où il levait son verre, volontairement celui-ci le laissa choir sur le sol où il se brisa en mille morceaux :

- Oups, il m'a échappé des mains, dit le gamin en souriant, je ne l’ai pas fait exprès mais que voulez-vous je suis si maladroit…Après tout, tout le monde ne possède pas votre grâce et votre délicatesse innées.

Un murmure traversa l’assemblée de nobles et de courtisanes qui était massée dans la pièce afin d’assister à la leçon du futur empereur.

Dame Geneviève devint cramoisie et s’apprêtait à admonester ce jeune homme, ô combien impertinent.

Soudain la porte de la pièce s’ouvrit toute grande, et tous les regards se tournèrent vers un haut-gradé vêtu d’une armure imposante et dont un casque dissimulait les traits du visage. L’adolescent esquissa un sourire en voyant se profiler la silhouette massive de l’Alayien. Décidément, ce dernier n’avait guère perdu de temps avant d’aller trouver la Régente afin de réaménager son emploi du temps. Néanmoins, ce n’est pas lui qui allait s’en plaindre car il voyait ce changement de programme comme une délivrance, tant les enseignements de la noble l’insupportaient.

A cette vue, la vieille fille manqua de s’étrangler et fusilla des yeux le nouvel arrivant.

Mais elle devint carrément livide lorsqu’elle l’entendit appeler le futur empereur d’Aldaria « Nolan » ! Des chuchotements et des cris de stupéfaction emplirent la foule de noble qui se mit à causer à qui mieux mieux, faisant ressembler les lieux à une basse-cour.

- Quelle grossièreté ! Où vous croyez-vous ! Nul ne s’adresse au futur souverain de la sorte. Veuillez-vous présenter vos excuses sur le champ et l’appeler « messire », « votre grâce » ou « votre altesse », dit-elle en affichant un air pincé et dégouté. Et il est hors de question que le prince héritier vous suive où que ce soit, c’est moi qui suis chargée de lui enseigner durant la période que vous évoquez !

Apparemment, s’attendant à quelques résistances de la part des professeurs du gamin, Weren avait pris la précaution de se munir d’un papier officiel, signé de la main de la Régente. Dame Geneviève grinça et s’écria :

- C’est un scandale ! J’irai la trouver pour me plaindre !

Ignorant la crise de nerfs de son enseignante, le prince Saphir se tourna vers le colosse et lui dis :

- Il faut d’abord que je retourne dans ma chambre me changer car cette tenue n’est pas appropriée pour s’entraîner. Il vaut mieux que tu ailles m’attendre dans la cour du palais, sauf bien sûr si tu préfères rester ici et faire plus amplement connaissance avec Dame Geneviève. Après tout, vous avez certainement beaucoup de choses à vous dire, ajouta-il avec un clin d’œil d’espiègle.

Puis, l’Aldarien disparut, se changea à la hâte et descendit dans la cour du palais, flanqué de Flocon de neige, son chien au pelage blanc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan) Ven 12 Mai 2017 - 11:12

Weren resta parfaitement impavide quand l'autre nobliaute s'amusa à l’admonester, il ne la prenait pas au sérieux une seule seconde, ne serait-ce que parce que pour sa part il ne reconnaissait aucune légitimité ou forme d'autorité dans ce genre de personnes, bien au contraire même. Mais il apprécia dans les faits de voir les nobles confus face à la manière dont il parlait au prince, cela démontrait bien au final que certaines choses ne changeaient jamais…

« Je parle au prince comme celui-ci m'a autorisé à lui parler et de bon cœur en plus, je suis donc parfaitement dans mon bon droit et cela dépend de lui uniquement que le fait que cela soit ou non acceptable de lui parler ainsi. » Répliqua-t-il donc de sa voix grave et assez impavide à la nobliaute, comme si au final il ne trouvait pas tout cela spécialement gênant ou embarrassant.

Et dans les faits, l'alayien savoura sa victoire en silence quand la noble finit par dire que c'était un scandale et qu'elle irait s'en plaindre à la régente, ce qui dans les faits ne donnerait rien bien entendu, à part le fait d'agacer Luna. Pour sa part Weren n'était pas mécontent d'ailleurs d'ainsi vexer cette Geneviène qui lui était déjà assez antipathique.

« C'est une bonne idée Nolan, je suppose après tout que ces vêtements sont hors de prix et qu'il serait inadéquat de gaspiller ainsi des atours que ne peux pas se payer un citoyen moyen. » Ne manqua-t-il pas sinon de confirmer quand le prince voulu allé se changer, sur ce l'alayien conclut à l'égard des nobles.

« Bien entendu, l'entraînement que je vais donner au prince étant de nature privé, je n'accepte aucun spectateur. » Autant être direct à ce sujet, c'était lui l'instructeur donc il avait le droit, de plus cela arrangerait le prince, autant que l'alayien. Donc autant ne pas s'en priver.

Et sur ce Weren alla donc attendre Nolan dans la cour du palais, prince qui ne tarda guère à revenir, en compagnie d'un chien d'ailleurs… Il voulait une compagnie canine pendant son entraînement ? Soit.

« Bien, nous allons pouvoir commencer, même si je préfère que nous procédions à cela dans un environnement moins… Officiel. Que dirais-tu d'un petit tour à l'extérieur de la cité ? » Il lui tendit un manteau pour se couvrir et ainsi dissimuler ses traits le temps de sortir de la cité, ce avant d'ajouter avec sérieux. « Avant de nous entraîner par contre, nous procéderons à un échauffement, il ne faudrait pas après tout que tu ait une crampe, sinon cette mégère trouverait le moyen de se plaindre et de dire que je te tue à petit feu. » Sur ce, il l'invita à le suivre pour sortir d'Aldaria justement, mais en profita au passage pour dire avec sarcasme.

« Je m'en voudrais presque d'avoir déranger le cours de cette pie d'ailleurs, tu avais l'air après tout si intéressé par le fait de l'écouter. Tu sais, si cela te dérange que nous allions nous entraîner, je suis certain qu'elle serait contente que tu reviennes la voir pour poursuivre le cours. » Faisait-il de l'humour ? C'est vrai que c'était l'une des premières fois qu'il en faisait avec le prince, mais en même temps, il est vrai qu'il était vraiment satisfait d'avoir contrarié l'autre mégère. De ce fait il était d'assez bonne humeur pour l'instant, ce qui expliquait pas mal de choses. De plus, Weren avait toujours ressentit une certaine jubilation à l'idée d'ainsi mettre en difficulté une aristocrate qui ne connaissait rien d'autres que le monde de la cour, c'est facile après tout de faire des leçons aux autres quand on a connu rien d'autre que le luxe et l'abondance. Un peu de frustration ne pourrait donc que faire du bien à cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan) Mer 17 Mai 2017 - 19:55

Comme Nolan s’y attendait, l’arrivée de Christan dans cette salle de réception provoqua un véritable chaos au milieu de cette assemblée de nobles et de courtisans. Quant à dame Geneviève, sa professeure, son visage ingrat et raviné arbora toute une série d’expressions, allant de la stupéfaction la plus totale, au dégoût, à la colère et à l’indignation. Sans compter qu’elle devint livide en entendant l’Alayien tutoyer le jeune prince, ce qui à ses yeux constituait un véritable crime de lèse-majesté.

La vieille noble, engoncée dans ses privilèges et vénérant la lignée monarchique pouvait-elle seulement imaginer que si l’homme agissait de la sorte, c’était uniquement car l’adolescent l’y avait autorisé ? Après tout, tel était son bon vouloir.
Des murmures outrés parcoururent cette foule nobiliaire et le fier guerrier s’empressa de rétablir la vérité avant que d’aucun ne s’offusque ou n’aille clamer haut et fort qu’on manquait de respect au futur empereur.

Le jeune prince, quant à lui, observait toute la scène avec un plaisir non dissimulé et voir la vieille rombière s’énerver le comblait de joie. Depuis toujours, celui-ci détestait cette femme austère et rigide, pétrie de certitudes, qui ne devait son rang et son influence au palais qu’à son appartenance à l’une des plus anciennes et illustre famille d’Aldaria.

Dès après, l’adolescent s’empressa d’aller dans sa chambre afin d’ôter ses somptueux atours, confectionnés dans les étoffes plus précieuses, qui s’ils convenaient parfaitement à une existence mondaine, ne feraient que le gêner dans le cadre d’un entrainement militaire.

Il revêtit donc une tenue plus simple où il se serait libre de ses mouvements et pourrait s’entrainer sans craindre de l’abimer. Du reste, ce dernier avait hâte de faire un peu d’exercice physique car une vie d’oisiveté convenait mal à son tempérament vif et énergique.

En sortant de sa chambre, le jeune Kohan s’aperçut que son chien le talonnait, probablement désireux de prendre lui-aussi un peu l’air et de profiter de l’atmosphère de cette journée d’été.

Dame Geneviève qui n’avait aucune affinité avec la race canine, pas plus qu’avec les chats d’ailleurs, lui interdisait d’emmener l’animal dans la salle de réception et les salons, prétextant qu’il risquait d’uriner sur les fauteuils ou les tapis. Mais Nolan, pour entêté et farceur qu’il était, avait l’habitude de désobéir et faisant sans cesse enrager la vieille noble.

Une fois dans la cour du palais, le gamin chercha du regard le haut-gradé et le retrouva aisément. En vérité, ce dernier ne passait pas vraiment inaperçu étant donné sa stature imposante et son armure rutilante.

Lorsqu’il s’avança dans sa direction, le militaire expliqua qu’ils allaient pouvoir commencer et suggéra qu’ils se rendent dans un lieu plus discret ; alors que le prince Saphir s’apprêtait à répondre, l’une des fenêtres du deuxième étage du palais s’ouvrit et la dame Geneviève apparut, criant à l’attention du blond :

- Majesté ! Revenez ! Votre cours d’étiquette et de maintien n’est pas terminé ! Je vous en conjure, c’est d’une importance capitale pour votre éducation !
Le jeune homme afficha une moue boudeuse et s’empressa d’enfiler la cape que lui tendait l’Alayien, afin de pouvoir dissimuler ses traits.

- Je crois qu’on ferait mieux de déguerpir d’ici, et vite car cette vieille chouette va rameuter tout le monde avec ses cris ! Et on risque d’avoir une foule de courtisans et de nobles, occupés à admirer mon « royal » entrainement, sans oublié les gardes et les lames écarlates ! misère, parfois il n’est pas simple d’être de sang royal !

Weren paraissait d’excellente humeur, peut-être à l’idée d’avoir suscité l’ire de Dame Geneviève et n’hésita pas à lancer une remarque pleine d’humour au gamin, ce qui contrastait avec son attitude guindée de la veille. Nolan éclata de rire et répondit avec espièglerie :

- Réussir à supporter les cours ennuyeux de Dame Geneviève tient de l’exploit, même un vétéran de guerre comme toi finirait par crier grâce face à une telle torture et si j’étais contraint d’y retourner, dans ce cas-là j’exigerais que tu sois obligé d’y venir avec moi, ne serait-ce que par solidarité. En plus, cela m’amuserait de voir comment tu te débrouilles avec ces règles rigides et ennuyeuses.

En effet, imaginer l’Alayien bourru en train de tenir un verre en cristal ou obligé de marcher avec grâce et distinction, engendrait l’hilarité. Autant dire que ce dernier ressemblerait à un rhinocéros au milieu d’un magasin de porcelaine.
Une fois sa cape enfilée, le petit prince se tourna vers le militaire :

- Voilà, je suis prêt. Je suis d’accord pour que nous allions en dehors de la cité. Aldaria est entourée d’une série de forêts, c’est l’endroit idéal pour un entrainement.

Tout d’un coup, celui-ci aperçut du coin de l’œil une foule de nobles et de courtisans qui commençaient à se rapprocher d’eux.

- Je crois qu’on n’a pas intérêt à traîner ici ! Que dirais-tu d’une petite course en guise d’échauffement ? Le 400 mètres cours de palais.

Dès après, l’adolescent se mit à courir, suivi par son chien Flocon, qui jappait gaiement, croyant avoir affaire à un jeu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan) Jeu 18 Mai 2017 - 21:25

Par le Néant ! Cette maraude insistait en plus ! Weren avait l'impression qu'au final c'était plus une affaire d'orgueil qu'autre chose pour elle, quoique pour une aristocrate le fait que le prince soit doué en étiquette devait sans doute avoir plus d'importance que celui que ce dernier soit aguerri physiquement…

Et pourtant, si Nolan devait partir à la guerre un jour, il vaudrait sans mieux pour ce dernier que son corps ne faillisse pas, après tout ce ne serait pas le fait de savoir tenir une fourchette parfaitement bien qui lui sauverait la vie sur un champ de bataille, mais bon. C'était le genre de choses qui ne traversait pas forcément l'esprit des nobles…

« Ne nous attardons pas dans ce cas. » Se contenta donc de confirmer l'alayien avec gravité quand le prince dit qu'il valait mieux en effet ne pas trop tarder ici, au risque sinon que beaucoup de spectateurs viennent surprendre leur entraînement, ce que ne désirait absolument pas le militaire. Rien de plus irritant après que des nobles faisant des commentaires sur ce qui ne leur plaisaient pas ou ce qu'ils ne comprenaient pas tout simplement. La satisfaction d'avoir contrariée cette vieille pie étant presque au final dissipée par la contrariété que cette dernière essayait de lui infliger.

« Nous allons éviter dans ce cas de te ramener à elle, je ne dis pas que je ne m'intéresse pas au fait d'apprendre certaines choses car le savoir est le pouvoir, mais je préfère le faire avec des professeurs pragmatiques et qui ne font pas tarder les choses. Et plutôt mourir de toute manière que de donner satisfaction à cette mégère dorénavant. » Dit-il ensuite avec le plus grand sérieux.

De toute manière, si Weren s'intéressait à l'univers de la noblesse ce n'était pas vraiment tant par rapport à l'étiquette que ce qui pouvait lui être utile à savoir en tant que militaire. Que ce soit la manière dont tout ceci fonctionnait et surtout de qui il devait se méfier ou non.

Par contre, si le guerrier était satisfait d'apprendre que le prince était d'accord pour qu'ils aillent s'entraîner à l'extérieur de la cité. Il le fut moins quand celui-ci lui proposa de faire une course jusqu'à la sortie… Néanmoins l'alayien avec pragmatisme sortit finalement un anneau magique accroché à sa ceinture qu'il mit à son doigt. Ceci fait et sentant la charge qu'il portait s'alléger d'un quart grâce à cette magie il s'élança donc à la suite du prince. Christan n'appréciait pas vraiment d'utiliser la magie pour tout et n'importe quoi, mais il n'avait pas le choix dans les faits s'il ne voulait pas être trop distancé par le prince.

Le commandant avait donc suivit celui-ci à un rythme… Honorable, du moins par rapport à ce que l'on peut attendre d'un homme de sa corpulence dans une armure comme la sienne. Pour finalement arriver aux portes du palais, mais à peine Christan rejoignit Nolan qu'il reprit la marche, à un rythme moins rapide, mais tout de même pressé.

« Nous ne serons sûrs et certains d'avoir la paix qu'une fois sortit d'Aldaria. Prend cela comme un exercice pour échapper à de potentiels poursuivants. » Ainsi, ils s'engagèrent dans les rues de Gloria, droit vers la porte de la cité et alors qu'ils marchaient activement en direction de cette dernière Weren n'hésita pas à ajouter avec réflexion.

« Tu n'es pas anxieux à l'idée de ce qu'elle te réserve pour le prochain cours d'étiquette ? Quelque chose me dit qu'elle risque de ne pas avoir passer le savon d'ici là. » Oui, c'est vrai qu'ils n'y avaient pas pensé, néanmoins Nolan devait sans doute se dire que ce n'était pas très important. Ce n'est pas après tout comme s'il ne venait pas de perdre quelques heures de ce cours infâmes par semaine au profit d'un autre sans doute plus distrayant. Mais il reste que la question se posait en effet, cette mégère ayant l'air assez rancunière après tout. Même si dans les faits Weren n'était pas tant concerné que cela par ceci, mais autant constater si le prince était conscient ou non de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan) Mar 13 Juin 2017 - 14:01

Nolan ne put s’empêcher de glousser en voyant la réaction agacé du fier guerrier face à l’insistance de la noble. Décidément, ce dernier ignorait l’opiniâtreté dont pouvait faire preuve cette vieille mégère lorsqu’il s’agissait de parvenir à ses fins. Et de toute évidence, elle souhaitait voir le jeune prince revenir à son cours de maintien plutôt que de s’entraîner à l’art de guerre.

En voyant la duègne s’époumoner du haut de sa fenêtre, le jeune garçon grimaça.

- Je crois avoir eu ma dose de bonnes manières pour la journée, voire pour la semaine. Puis d’un air taquin, le gamin ajouta :

- Du reste, si j’étais contraint de retourner au palais et de poursuivre ce cours soporifique, sous la férule de dame Geneviève, j’exigerais que tu sois contraint d’y assister également, ne serait-ce que par solidarité et pour me soutenir moralement.

En effet, imaginer l’Alayien en armure d’acier, s’évertuer à tenir délicatement une fourchette ou esquisser quelques pas de danse, avec une grâce et une prestance dignes d’un rhinocéros, serait certainement un spectacle des plus hilarants et dont le souvenir égayerait ses mornes journées pour les semaines à venir.

Cependant l’heure était grave et afin de parer à toute offensive de la vieille fille en furie, Nolan, en bon stratège, jugea préférable d’adopter une position de repli.
Il proposa donc une course jusqu’aux grilles du palais, pour se dégourdir les jambes et s’échauffer, avant de débuter leur prochaine séance d’entrainement.

Débordant de fougue et de jeunesse, l’adolescent s’élança à grandes enjambées, n’ayant aucun mal à devancer Weren qui parvint, malgré tout, grâce au secours d’un anneau magique à le suivre à un rythme très honorable.

Dès après, les deux compères s’enfoncèrent dans les ruelles d’Aldaria et se dirigèrent, d’un pas alerte, vers la sortie de la ville.

Le militaire demanda à son compagnon si celui-ci n’était pas anxieux à l’idée du châtiment que lui réserverait sa préceptrice lors du prochain cours de maintien. Le jeune Kohan se contenta de hausser les épaules :

- Bah, elle ne me fait pas peur, en dépit du fait que l’affronter puisse presque me faire regretter de ne pas me trouver sur un champ de bataille face à une escouade armée jusqu’aux dents. Sans oublier que ses sempiternelles remontrances ont tendance à me donner de violentes migraines.

Bientôt, ils parvinrent à l’extérieur de la cité et face à eux se trouvait une immense forêt. Le blond appréciait tout particulièrement de se retrouver en pleine nature, loin des murs du palais et le temps ensoleillé en faisait une journée idéale pour un entrainement à l’extérieur.

- Bien, nous pouvons commencer, dit le jeune prince d’un ton solennel. Mais avant cela, j’aimerais vous proposer quelque chose. Hier, vous m’avez enseigné certaines choses et je ne suis pas un ingrat. Mon souhait serait qu’il y ait une réciprocité.

Le gamin afficha un petit sourire en coin :

- Connaissant votre répugnance à l’égard de la magie, il serait mal avisé de ma part de vous proposer de vous l’enseigner. Cependant, je peux peut-être vous apprendre des choses importantes, par exemple le charisme et la prestance. Qu’en dites-vous ?

L’Aldarien savait à quel point ces compétences se révélaient essentielles pour quiconque se destinait à un rôle de meneur d’hommes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan) Mer 14 Juin 2017 - 20:20

Christan se disait pour sa part que ce n'était pas une question de dose. Les bonnes manières, c'était une matière qui devait s'apprendre naturellement et rapidement après tout, non quelque chose qui devait prendre des heures. Du moins selon-lui, sinon ce n'était que des rituels compliqués qui ne servaient à rien d'autre que le symbole. Après, il est vrai que les nobles devaient surtout vivre de cela pensa-t-il, après tout beaucoup d'entre eux ne faisaient pas grand-chose de leurs dix doigts.

Quant au fait qu'il doive soit disant assister au cours d'étiquettes lui aussi si le prince était contraint de le faire aujourd'hui… L'alayien était sûr que c'était négociable avec la régente, après tout un commandant avait beaucoup à faire et il trouverait sans doute là un bon moyen de se carapater si nécessaire, même si bien entendu, il doutait devoir en arriver jusque-là heureusement...

Par contre, par rapport au fait que Nolan n'ait pas peur de revoir la mégère, comme il le lui dit en tout cas après qu'ils eurent semés leurs poursuivants. Weren se disait qu'au final c'était plus une question d'inconfort que de danger. Essuyer l'agacement d'une femme de ce genre n'était souvent que désagréable après tout, rien qu'on ne pouvait vraiment comparer à la guerre, du moins à ses yeux.

« Avec ce genre de pie, il suffit souvent d'être plus têtu qu'elle ou de savoir élever le ton pour leur faire boucler le clapet. Même si dans ton cas, je suppose que l'on s'attend à moins de fermeté à l'égard d'une de tes préceptrices. » Pour sa part en tout cas l'alayien savait que c'était bien souvent une affaire de caractère et disons qu'un homme comme lui avait justement tendance à avoir du caractère à revendre…

Par contre, même si la forêt serait pratique pour l'entraînement, Weren n'était probablement pas autant appréciateur que le prince de la vision de cette dernière, après tout à ses yeux ce n'était qu'un tas de bois recouvert par la végétation…

« Ah bon ? C'est un décision honorable en effet. » Dit sinon l'alayien avec réflexion et intérêt quand le prince prit à son tour la parole ensuite pour lui dire qu'il voulait une sorte de réciprocité dans leur échange. Une réciprocité qui ne consistait pas en une promotion facilitée évidemment, sinon ce serait juste de la corruption amicale.

« Tu veux m’apprendre à imposer davantage ma présence par la simple parole ? Si tu peux y arriver, je ne suis pas contre cette idée, un officier se doit d'être le meilleur meneur d'homme possible après tout pour mener à bien son devoir. » Ajouta-t-il sinon pensif devant la proposition du prince, ce avant de conclure de sa voix grave et avec sérieux.

« Et comment compte tu t'y prendre ? Penses-tu d'ailleurs le faire avant l'entraînement que je vais t'offrir ou après celui-ci ? Je dis cela parce que tu risques probablement d'avoir besoin de te reposer si nous faisons ceci après, car si tu comptes m'apprendre ce à quoi je pense, cela nécessite quand même un certain effort. » Bon après Weren n'était ni un mauvais élève, ni un idiot, mais le prince n'avait jamais dû faire cela avant après tout. Sur ce l'alayien l'invita à pénétrer plus avant dans la forêt, ne serait-ce que pour être certain d'être seul à seul, on ne savait jamais après tout avec les mégères de la trempe de celle qui sert de préceptrice à Nolan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan)

Revenir en haut Aller en bas

Exercer le corps aussi bien que l'esprit (Pv Nolan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Ecrire comme Tolkien (Davonline)
» Andy Murray ! Je ferais aussi bien que toi ! (libre)
» ♨ Un bol d'air frais [Livre 1 - Terminé]
» Elles étaient aussi bien de fesses que de face.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Aldaria la Lumineuse :: Le Palais :: La cour-