Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aïasil
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Assistant
Dragonne presque-liée

MessageSujet: Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis] Ven 21 Avr 2017 - 22:05


- 23 Aôut de l'an 7 de l'âge d'obsidienne, peu avant le RP "A la recherche d'une étoile" -


- Attention : Dragonne méchante -


Elle était en colère, elles se connaissaient à peine, alors elle n'osait pas le lui dire en face, avec force et conviction, mais cela ne lui allait pas du tout. Sa renaissance ne datait que de quelques jours, son corps était tout fragile, tout petit, et même si elle s'y sentait curieusement à l'aise, le fait était qu'Aïasil était incapable de protéger sa liée, or Mëryl avait des projets bien dangereux en tête. Parce qu'en plus de partir à l'aventure, vers l'inconnu, ce qui avait une part de mystère qui demeurait tout à fait séduisante aux yeux de la dragonne, la jeune elfe voulait retrouver sa mère. Aïasil comprenait cela, elle aussi voulait retrouver la sienne depuis un moment déjà. Cependant il ne s’agissait pas d'une simple bipède, il s'agissait d'un personnage dangereux, d'une personnalité mystérieuse qui, la dragonne devait bien se l'avouer, la surpassait un peu, et de ce fait l'apeurait. La veille même, toutes deux s'étaient mutuellement menacées de morts s'il arrivait quelque chose à Mëryl par la faute de l'autre, car si pour Peau-blanche Aïasil ne ressemblait qu'à un parasite, pour la noiraude, la sorcière ne faisait que faire souffrir Mëryl en prétendant vouloir faire l'inverse, la fuyant pour lui briser le cœur, ou pour l'attirer volontairement hors de la ville, Aïasil ne savait pas.

Ce que l'obsidienne savait, c'est qu'hier même avant de rencontrer Peau-blanche, justement en dehors de la ville alors qu'elles se promenaient, elles avaient été agressées par de sales humains, mais elle était encore bien trop faible pour avoir été capable de les défendre. Il fallait juste attendre un peu ! Quelques cycles complets de jours et de nuits, le temps que ses écailles deviennent plus dures que de la véritables obsidienne, que ses griffes deviennent aussi tranchantes que les bouts de métaux humains, que ses ailes deviennent assez grandes pour la porter ! Au lieu de cela, sans lui demander son avis, la petite lune s'était mise en tête de retrouver sa mère, ce qui avait le don de l'inquiéter notamment au sujet de l'emprise que cette Kälyna avait sur elle, emprise tout simplement non-acceptable

Si elle avait été capable de défendre Mëryl de dangers extérieurs, et même contre sa mère elle même, cela ne l'aurait absolument pas dérangée ! Explorer le monde en compagnie de la petite rose, quitter ce grand bâtiment bipède qui lui rappelait tant de douloureux souvenirs, elle ne demandait que ça, mais le récent traumatisme qu'elle a subit, qui n'était pas des moindres, lui ôtait toute envie de risquer la vie de sa nouvelle… de sa liée.

Incapable de raisonner Mëryl, ne maîtrisant trop peu la langue humaine et argumentant avec difficultés ses propos, elle ne su que lui faire passer sa méfiance vis à vis de Peau-blanche et Mëryl ne la prit pas au sérieux, ce qui était blessant pour la petite dragonne qui l'était très facilement, elle fit de son mieux pour lui répondre, mais Mëryl tenta simplement de la rassurer, sans réel succès, en lui assurant que tout allait bien se passer, mais le regard d'argent s'était laissé allé sur la blessure à la gorge qu'elle s'était faite la veille, si le couteau était allé un peu plus profondément dans la chair...
Et donc pour manifester son mécontentement, elle se risqua à fuguer :
Alors que Mëryl pliait bagages dans leur demeure, Aïasil au lieu de déchirer une robe pour l'embêter un peu, profita d'une porte entrouverte pour se sauver le plus discrètement possible de la chambre. Elle se carapata donc dans les nombreux couloirs du palais d'Aldaria, elle en explora curieusement les dimensions qui s'étaient agrandies depuis, elle savait bien que c'était elle qui avait diminué en taille mais c'était l'impression que cela lui donnait. C'était un lieu qu'elle connaissait bien, ou elle avait vécu pendant longtemps, autrefois…

Oui autrefois, dans une autre vie, une vie qui déjà lui paraissait ancienne, mais à la fois… étonnement proche, une vie pleine de gaité, de beauté, quelques obscurs éléments par-ci par là, mais une vie heureuse, et maintenant… Néant.

A peine s'était-elle aventurée hors de ses appartements que ses petites pattes flanchèrent sous le poids de sa blessure toute fraîche. Entre aujourd’hui et il y a quelques jours à peine, elle avait perdu une moitié d'elle même, elle avait perdu cet être doux et fier qu'était Enetari, la lune qui devait éclairer son chemin, et l'accompagner même au cœur des plus noires tempêtes. Il ne fallait pas plus à Aïasil pour retomber dans le chagrin, les pleurs que Mëryl seule pouvait calmer, et elle le savait, être loin d'elle le temps d'une figue serait délicat, alors elle ne se laissa pas aller. Au lieu de se rouler en boule en plein milieux du couloir et alerter tout le palais de sa souffrance comme elle l'avait déjà fait maintes fois la nuit dernière, elle se décida à être courageuse et d'oublier ce malheur contre lequel elle ne pouvait pas lutter, sinon jamais elle ne ferait passer son message à Mëryl, et jamais elle ne la prendrait au sérieux. Alors elle se ressaisi, sautilla un peu pour se remettre en jambe et gambada discrètement de coins d'ombres en coin d'ombres, faisant preuve de son talent naturel en furtivité.

Elle était presque arrivée jusqu'à la sortie du palais lorsqu'une odeur appétissante lui taquina les narines, de la viande toute fraîche, salée et tranchée en lames comme elle les aimait ! C'était le cuistot impérial qui lui faisait ça, qu'est-ce qu'il était gentil d'ailleurs celui là, il faudrait qu'elle arrête de le dévaliser la nuit il ne le méritait peut-être pas. Quoi qu'il en soit, toute contente elle alla le voir, s'introduisant dans une salle de séjour d’où émanait l'odeur, histoire de lui épargner de monter voir Mëryl pour la servir, mais alors quelle ne fut pas sa surprise de voir qu'il n'y avait pas de cuistot moustachu mais cet immonde cuivré en plein repas ! Et c'était bien la viande super bonne qu'il dévorait goulûment et sans aucune classe... quel gâchis ! Cependant une idée lui vint : Voilà qui allait lui permettre de se distraire ! Elle qui adorait jouer un sale tour à ce dragon surexcité elle allait enfin pouvoir se changer les idées, et ne pas risquer de succomber à sa blessure. Alors, aussi silencieuse que possible, elle se cacha en embuscade dans un coin de la pièce, pas trop loin du cuivré moche, et attendit patiemment qu'il soit sur le point de finir son repas.

Au moment ou il s'apprêtait à avaler les dernières tranches, un éclair noir fusa et le plat vola, et retomba au sol vide, les trois dernières tranches pendouillant à la gueule d'une petite dragonne noire qui le toisait le regard moqueur, à quelques mètres de lui. Le temps qu'il comprenne ce qu'il venait de se passer, d'une petite voix malicieuse et tout à fait agaçante elle s'amusa à le provoquer :

« Hey ! Espèce de gros lézard tout gras ! Si tu veux ça il va falloir m'attraper ! »

Et après avoir savouré un temps son regard étonné, elle se carapata sans demander son reste. Peut-être pas lui, mais elle, elle allait bien s'amuser ! Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas embêté ce lézard d'Alkhytis !




"Un destin brisé peut être reforgé"
.Thème actuel :

Code couleur : 00fff7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis] Sam 22 Avr 2017 - 17:04

C'était une nouvelle belle journée ensoleillée, il faisait chaud et pas un nuage n'avait osé gâcher ce ciel d'un bleu épatant. Que pouvait-il y avoir de mieux pour commencer la matinée ? Bien sûr, le ventre du jeune cuivré s'était mis à gargouiller, manifestant outrageusement la faim qui le dévorait. Encore en pleine croissance, il avait besoin de se nourrir régulièrement et les quantités devenaient plus grosses à mesure que les mois défilaient. Il serait bien allé chasser dans la campagne, mais sa Liée était devenue régente d'Aldaria et ça lui laissait beaucoup moins de temps libre maintenant. Tant pis, comme il n'avait pas très envie de faire ça tout seul, il allait simplement demander aux cuisiniers de lui préparer un bon repas. Ils étaient drôlement gentils, malgré toutes ses bêtises et sa tendance à dévorer tout ce qui lui faisait envie, sans que les cris ni les protestations ne puissent l'arrêter !
Heureusement pour eux, le jeune cuivré ne manquait jamais de bonne volonté et essayait tant bien que mal de réparer ce qu'il cassait, il les assistait parfois même pour la cuisine ! Son feu n'avait pas d'égal pour saisir la viande et il pouvait alimenter avec facilité tous les fourneaux de l'imposante pièce.

C'est ainsi qu'on l'emmena dans l'une des nombreuses salles du château pour lui donner son repas. Il s'agissait de tranches de viandes finement préparées qui s'avéraient toujours être délicieuses. Alkhytis ne pouvait pas nier que la cuisine des bipèdes, surtout ici, était vraiment très raffinée. D'un autre côté, il appréciait aussi énormément de chasser et de manger en pleine nature. La compagnie de sa Liée et sa manière de tout préparer sur un bon feu de camp ne valait pas tout ce qu'on pouvait lui servir ici. Évidemment, il ne pouvait pas se targuer d'être très objectif quand on entrait dans ce genre de sujet.

« Mmmh ! Miam, miam ! » S'exclama-t-il en humant l'odeur de la viande. « Ça a l'air vraiment délicieux ! Merci beaucoup et bon appétit ! »

Sans attendre davantage, Alkhytis s'empressa d'avaler goulûment les toutes premières tranches présentées dans la grande assiette. Cela ne l'empêchait pas de savourer le goût de ces morceaux de choix, mais il était tellement concentré sur son repas, qu'il ne remarqua pas une ombre glisser non loin de lui.
Lorsqu'il fut sur le point de terminer son assiette, un grand fracas eut lieu et il put voir le plat voler sous ses yeux. En face de lui se trouvait une petite dragonne noire qui tenait entre ses minuscules crocs les dernières tranches. Eh ! Mais c'est qu'il n'avait pas fini ! Et puis c'était à lui ! Comment osait-elle faire ça sans lui demander la permission ?
Puis elle le provoqua de sa petite voix avant de filer en vitesse, persuadée de pouvoir lui échapper ?

« Han ! La voleuse ! Reviens-la, vilaine ! » S'écria-t-il, offusqué.

C'était cette saleté d'Aïasil ! Bon, il n'était pas vraiment tout à fait honnête. Dès leur première rencontre, ils étaient partis sur de mauvaises bases et leur relation ne s'était pas vraiment améliorée au fil du temps, mais depuis qu'il avait vu la mort de sa Liée, qu'elle avait disparu sous ses yeux pour revenir à la forme d’œuf, il ne pouvait plus dire qu'il la détestait. Était-elle morte à ce moment-là ? Toutes les pensées méchantes qu'il aurait pu avoir s'étaient évanouies à cet instant cruel. Comment allait-elle aujourd'hui ? Il savait qu'elle s'était liée à une autre bipède, mais ce n'était plus comme avant, n'est-ce pas ? Comment pouvait-on effacer toutes ces choses horribles et cruelles ? Le jeune cuivré s'était en tout cas promis de veiller sur elle, de la protéger et de la consoler si elle n'allait pas bien, même si c'était une infernale canaille et que son caractère était vraiment insupportable !

La différence de taille entre les deux dragons aurait pu faire tourner court le petit jeu dans lequel elle le lançait, mais Alkhytis lui laissa prendre de l'avance avant de se lancer à sa poursuite.

« T'attraper, mais ça va être un jeu d'enfant, Chipie-d'Onyx ! » S'exclama-t-il en ricanant. « Il va falloir galoper plus vite que ça ! »

En quelques bonds, il avait largement réduit la distance entre eux et qu'elle ne cherche pas à le perdre dans les méandres des couloirs, il connaissait le moindre des recoins de ce palais par cœur et celui-ci formait dans son ensemble l'un de ses meilleurs terrains de jeu ! Arrivés à sa hauteur, il baissa la tête et récupéra l'une des tranches dont elle s'était accaparée.

« Miam, miam, miam, qu'est-ce que c'est bon, surtout quand il s'agit de les manger sous ton nez ! »

Effronté, il n'hésitait pas à se moquer d'elle et à la provoquer. Alors, qu'est-ce qu'elle allait faire pour se défendre ? Alkhytis lui tira la langue en guise de défi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïasil
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Assistant
Dragonne presque-liée

MessageSujet: Re: Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis] Dim 23 Avr 2017 - 17:02

Aïasil ne put retenir un petit ricanement mental lorsqu'elle vit la tête du cuivré, qui s'empressa tout de suite de lui courir après en la traitant de voleuse. Tourmenter ce pauvre Alkhytis avait sans aucun doutes toujours été son passe-temps favoris, et le mener ainsi à mal lui permettait de concentrer son esprit ailleurs, pour oublier sa douleur. Et il n'y avait rien de plus amusant que la course avec lui, parce qu'elle gagnait toujours, mais surtout lui ne se lassait pas de lui courir après, même s'il perdait ! Et si en plus elle pouvait s'arranger pour casser des choses bipèdes de valeurs et faire porter le chapeau à Alkhytis auprès d'Enetari, c'était parfait... Enetari ?

Elle ralentit un peu en se remémorant encore une fois ce nom, elle ne devait pas y penser, à chaque fois qu'elle le faisait son corps devenait plus lourd, elle devait se concentrer sur la course. Car étonnamment, il la rattrapa bien vite !

Ah ! Mais c'est vrai qu'il était gros ! Mais pas juste gros malheureusement, il était aussi plus grand, plus fort, plus rapide qu'elle. Évidemment, Aïasil était une dragonnette particulièrement rapide et agile, mais la différence d'âge au moins physique était maintenant trop conséquente pour elle. Elle aurait peut-être pu y réfléchir avant de passer à l'attaque, car il était maintenant presque quatre fois plus grand qu'elle. De ce fait, il la rattrapa rapidement en quelques grands bonds et la dragonnette manqua de s'envoler lorsqu'il lui tira un morceau de viande de la gueule

« Hé ! »

Protesta-t-elle, profondément outrée de son comportement, quel tricheur ! Il ne pouvait pas aller moins vite ? Évidemment que c'était plus simple si elle venait de sortir de l’œuf ! Sa provocation fonctionna à merveille car elle lui renvoya un regard noir en dépit de sa couleur lumineuse.

« Tu vas voir toi ! »

Et effectivement, il allait voir, car alors lui vint une idée brillante : Toute agile qu'elle était, la petite dragonnette noire changea brusquement de direction, talonnée de près par le cuivré, elle sauta sur une planche avec quatre pied, et ensuite sur un meuble en bois, difficile d'accès et qui était suffisamment haut et fragile, à l'intérieur, une barre de fer qui faisait tic et toc, on appelait ça une pendule, enfin de ce qu'elle croyait, en tout cas elle y était en sécurité. Car Alkhytis était devenu tellement gros qu'il ne pourrait pas grimper sur la pendule sans y laisser les marques de ses griffes sales, et sans risquer de faire tomber et de fracasser la pendule. Et si elle avait retenu quelque chose de ce dragon, c'était sa maladresse, sa naïveté, et toutes ses excuses auprès des bipèdes quand il faisait une bêtise... Elle, quand elle cassait quelque chose, elle l'assumait ! D'ailleurs elle en faisait souvent exprès pour embêter les bipèdes, et chez le cuivré, toutes ces excuses voulaient juste dire qu'à cause de sa faiblesse, il n'aimait pas être méchant avec les bipèdes.

« Toi t'es trop gros pour monter, si tu montes, ça tombe et comme c'est précieux, les bipèdes seront très malheureux, tu veux pas que les bipèdes soient malheureux? Alors tu montes pas, et tu me regarde manger. »


Et là, elle allait pouvoir savourer son butin tout comme lui l'avait fait, sous son nez ! Et elle s'en donna à cœur joie ! Rongeant la chair pour essayer d'en arracher un morceau, ses dents tranchantes répondirent à ce besoin très facilement, mais dans sa frime, elle voulut prendre une pièce peut-être un peu trop grosse, et lorsqu'elle avala, elle se mit à toussoter et elle frissonna, ses épines dorsales émirent de petits cliquetis.

« Bwah ! Elle est grosse ta viande ! »

Évidemment, ce que l'on servait à Alkhytis n'était pas aussi finement découpé que ce que ce qui lui était le plus adapté, elle qui venait à peine de naître,et puis le cuistot devait savoir qu'elle était une personne de qualité. Aussi elle imagina un stratagème qui serait sans aucun doutes très amusant pourvus que le cuivré joue le jeu. Elle le toisa d'abord d'un œil difficile pour répondre à une quelconque moquerie, avant de sourire malicieusement du regard. Puis elle reprit quelques instants plus tard, proposant un petit marché au cuivré.

« Alors ce qu'on va faire, c'est que je te rend ton repas, mais seulement si toi tu vas m'en chercher un en le volant dans les cuisines, d'accord ? »

Ah ! Lui qui n'aimait pas déplaire aux bipèdes, elle allait le forcer à faire une bêtise et pour son propre compte en plus ! Si ça, ce n'était pas délicieux ! Aïasil riait pour elle même, très fière de son idée, en espérant que ce gros lézard allait marcher !




"Un destin brisé peut être reforgé"
.Thème actuel :

Code couleur : 00fff7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis] Dim 30 Avr 2017 - 2:46

Même si c'était une sacrée chipie, elle était mignonne toute petite comme ça et ça rendait son caractère grincheux un peu plus supportable. Bien évidemment, ça ne l'empêchait pas le moins du monde de vouloir la taquiner et puis, il espérait que de cette manière elle puisse oublier un peu de son chagrin. Il ne voulait pas lui demander comment elle allait, il ne voulait pas parler de ça avec elle tout simplement parce que ça risquait de faire remonter des souvenirs douloureux. Pour une fois, elle pouvait bien s'amuser à ses dépends, se moquer de lui, il ne se sentait pas aussi offusqué que d'habitude.
Ainsi, il ralentit un peu son rythme tout en mâchant le succulent morceau de viande pour lui laisser l'opportunité de s'échapper. D'ailleurs, elle n'attendit pas une seule seconde pour en profiter et en deux temps trois mouvements, elle se retrouva perchée tout en haut d'une pendule ! La petite maline ! Sa taille lui permettait une agilité dont il n'était plus capable et s'il avait voulu en faire de même, le pauvre objet aurait eu bien du mal à supporter son poids !

Chipie-d'Onyx ne tarda pas à le lui faire remarquer, soucieuse de se défendre du haut de son perchoir et de s'assurer qu'il ne l'atteindrait pas d'ici. Elle pensait vraiment qu'il aurait hésité à se jeter sur cette pendule s'il avait à tout prix voulu l'attraper ? Visiblement, elle ne le connaissait pas très bien. C'était vrai qu'il n'aimait pas contrarier les bipèdes, mais toutes ses bêtises ne venaient pas que de sa maladresse ! Il y avait la magie pour réparer, alors ce n'était pas toujours grave de casser, n'est-ce pas ? D'ordinaire, Alkhytis aurait ricané avant de lui prouver le contraire, mais cette fois-ci, il se contenta de s'asseoir sagement et de lever la tête pour la fixer droit dans les yeux, découvrant ses dents pointues.
Très bien, il n'allait pas sauter, mais elle était coincée ici. Qu'allait-elle faire ?

Comme prévu, la petite dragonne voulut manger le précieux butin qu'elle lui avait chipé. Ça ne le gênait pas, elle avait sans doute un peu faim et c'était plus de la gourmandise de sa part qu'un réel besoin. Il n'aurait pas jeté ces quelques morceaux en plus, mais il pouvait les donner si quelqu'un avait faim, c'était même ce qu'il faisait parfois lorsqu'il s'aventurait dans les quartiers pauvres de la ville.

« Vas-y ! Fanfaronne ! Mais tu ne descendras pas maintenant ! » Ricana-t-il, lui indiquant par là qu'il n'avait pas l'intention de bouger.

Cependant, il vit bien qu'elle avait du mal à manger ce qu'on lui servait. Était-ce trop gros pour sa gorge ? Trop épais pour ses petites dents ? Il semblait qu'elle ait vu plus gros que son ventre ! Elle tenta donc de négocier pour qu'il aille lui apporter à manger. Est-ce qu'elle le prenait pour son serviteur ? Eh ! Oh ! Il y avait des limites à la compassion !

« Non merci, je n'ai plus faim. »

Fixant la petite onyx droit dans les yeux, il semblait totalement sérieux, fermé à toute discussion, simplement déterminé à jauger sa réaction. Malheureusement, elle était trop fière pour se laisser aller à la panique ce qui était bien dommage, car il aurait aimé pouvoir ricaner, se moquer d'elle... Eh ! Mais il n'allait pas s'en priver !

« Tu es bien embêtée hein... Mwahaha ! »

Est-ce qu'elle allait devoir attendre qu'il se lasse ? Heureusement pour elle, il était plus sympa que ça.

« Je n'irai pas te chercher à manger. Je n'irai pas voler pour toi non plus. Les chipies, ça devrait être un peu plus mignonnes que ça, tu ne crois pas ? Et pas se comporter comme des princesses surtout ! T'as de la chance, je veux bien t'aider à aller chercher à manger, mais avec toi et si tu acceptes de faire un peu la paix. Tu sais, je suis sûr que si on s'associait, on pourrait faire plein de trucs sympas ! »

Des bêtises, bien évidemment.
De son air taquin, espiègle, il était devenu un peu plus enjoué au fil de ses mots. Il voulait bien admettre qu'ils étaient partis du mauvais pieds et que ça n'allait pas s'arranger comme ça. D'un autre côté, il n'allait pas se laisser marcher sur les griffes, et puis quoi encore ? Il préférait se disputer avec elle plutôt que de se laisser écraser, sa fierté de dragon était en jeu ! Mais ce n'était pas le mieux s'il voulait lui changer les idées, seulement il fallait qu'elle y mette aussi un peu du sien !

« Alors, tu en penses quoi ? C'est à prendre ou à laisser ! »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïasil
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Assistant
Dragonne presque-liée

MessageSujet: Re: Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis] Lun 8 Mai 2017 - 0:10

Alors qu'elle agitait la queue devant lui pour le provoquer depuis son petit abris en hauteur, très contente d'être en bonne position pour se moquer de lui, ce gros lézard avait parfaitement compris la situation, et s'était sagement assis par terre, non sans lui montrer ses dents, sans aucun doutes pour l’intimider, d'ailleurs, elle aurait bien aimé lui suggérer de se les brosser. Mais le cuivré fit une remarque qui effectivement l'embêtait un peu maintenant. Elle était certes en sécurité, avec son butin sur ce drôle de meuble bipède, mais le meuble en question était bien isolé dans la pièce, et même si elle entrevoyait un chemin vers lequel elle pourrait reprendre sa course avec quelques secondes d'avances sur Alkhytis, il la rattraperait tout de suite ! Alors oui, c'est vrai, elle était bloquée. Mais quant à l'avouer, ça, pas question ! Parce que hein au pire elle pourrait appeler Mëryl, et elle le sauverait de ce sale lézard tout en le grondant.

« Pourquoi je descendrai ? je n'ai pas envie de descendre, ce truc bipède est très très confortable, et en plus je suis plus grande que toi vus d'ici. »

Fit-elle pour le narguer. Elle ne savait pas si ça marchait, mais en tout cas elle l'avait dit d'un air hautain, un peu taquin. Parce qu'en plus, fanfaronner, elle aimait bien alors de toute façon même si elle pouvait descendre en sécurité elle resterait là pour se moquer encore un peu. D'ailleurs, c'était un peu l'objectif lorsqu'elle commença à essayer d'avaler son butin, avec un succès médiocre.

Mais évidemment, l'idée de ce petit marché qu'elle avait trouvé était bien plus intéressant ! D'ailleurs, quelle ne fut pas sa déception lorsque le cuivré répondit avec une fermeté qu'elle ne lui connaissait pas qu'il ne marcherait pas. D'ailleurs, elle fut légèrement troublée par son attitude très sérieuse. Son regard et son attitude qui à sa proposition paraissaient enjoués, avaient viré sur quelque chose de beaucoup plus froid.

« Peuh ! Tu es vraiment le dragon le plus ennuyeux que j'ai jamais rencontré ! »


Lui fit-elle, ne cachant absolument pas sa déception, elle qui était très contente à l'idée de jouer avec lui, même si elle même n'emploierai pas ces termes là, et que forcément, ça impliquait surtout de l'embêter, c'était tout de même une forme de jeu qu'elle attendait de lui. Et il n'en avait visiblement point envie. Alors oui, elle était embêtée, parce qu'elle avait eu une superbe idée, et il n'en voulait pas, ce n'était pas à son avantage certes mais quand même ! Comment ne pouvait-on pas s'embêter avec un dragon aussi nul ? Il méritait bien qu'elle l'appelle gros lézard !

Elle ne savait pas si c'était parce qu'il voulait démentir ses paroles, mais en tout cas, il se décida quand même à proposer quelque chose lui aussi. Une proposition en fait bien intéressante ! Et qui posa quelques soucis à la dragonne. Elle détestait cet air enjoué qu'il avait, elle ne l'aimait vraiment pas beaucoup pour être franche, ni lui, ni sa liée, pour diverses raisons et ce depuis longtemps. Et passer du temps en sa compagnie, à faire des trucs "sympas" était vraiment contraire à ses principes. C'était un peu comme une loi physique pour elle, ça ne s'altérait pas, ils ne pouvaient pas être amis, ni s'associer ou quoi, et la proposition la choqua d'autant plus qu'elle était persuadée qu'il en était de même pour le cuivré, mais visiblement non... Pourquoi ce chamboulement ? La prenait-il en pitié ? Il aurait bien tort de faire ça ! C'était lui qui lui faisait pitié !

Cependant une part d'elle, toute petite hein, avait envie de mettre de coté pendant un court moment, très court hein, leur différent de coté et de voir ou mènerait cette proposition, quelque part, après ce si grand chamboulement dans sa vie, elle aurait bien aimé... Recommencer, quelques petites choses.. Autrement ? Prendre un nouveau départ ? Était-ce vraiment envisageable ? Avec.. Lui ?

Ah ! Mais qui donc parlais de prendre un nouveau départ ? Cette pensée révélatrice était erronée, ce n'était pas ce qu'il proposait, il proposait de faire la paix, le temps de s'associer pour aller voler à manger, après elle n'aurait qu'à reprendre sa part du butin, et s'enfuir gambader seule dans la ville. Rien ne les obligeaient à ne pas à nouveau se chamailler par la suite. A cette pensée, celle de passer un instant agréable tout en étant sûre qu'après coup, les choses reprendraient leur cours normalement, et ils seraient de nouveaux ennemis, son regard s'alluma d'une étincelle d'excitation, et elle s'apprêta à bondir du haut du pendule quand elle disparût aussitôt. La dragonne stoppa nette sa descente vers le cuivré.

« Hey ! Je suis pas bête ! Tu vas me sauter dessus si je descend ! »


Mais évidemment ! Qu'est-ce qu'elle croyait ! Qu'il deviendrait gentil tout d'un coup ? Il avait toujours été méprisant et elle avait toujours été méprisante ! Pourquoi ça changerait ? Elle aurait été bien stupide de sauter ! Et lui, c'était vraiment un gros menteur, certes, c'était de bonne guerre ce genre de coups bas, mais tout de même, c'était prouvé, il n'avait vraiment aucun honneur celui là ! Elle savait bien qu'il ne lui ferait jamais vraiment mal, les rares fois ou il avait réussi à avoir le dessus sur elle, elle ne s'en était jamais tirée avec de véritables blessures, parfois quelques égratignures quand leurs liées respectives n'intervenaient pas pour qu'ils arrêtent de se battre, mais jamais plus. Tout de fois maintenant, elle était bien plus faible que lui et elle avait un peu peur de sa grosse gueule, et puis, le nombre de fois ou il avait réussi à l'attraper étant très mince, se faire piéger ainsi nuirait vraiment à son amour propre ! Alors non, elle ne descendrait pas, elle ne tomberait pas dans le panneau. Mais bon, pour le coup, elle ne savait maintenant plus vraiment quoi dire, et cette fois elle était vraiment embêtée.




"Un destin brisé peut être reforgé"
.Thème actuel :

Code couleur : 00fff7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis] Jeu 25 Mai 2017 - 20:04

La mauvaise foi de la petite dragonne était absolument adorable. En d'autres circonstances, il se serait vraiment plu à l'embêter là-dessus et il aurait trouvé encore plus drôle de lui faire profiter du confort de ce meuble pour un bon moment, mais il s'était promis d'être gentil, aussi se contenta-t-il uniquement de ricaner dans sa tête. Elle ne perdait rien pour attendre ! Il fallait juste qu'elle continue à se montrer odieuse et méprisante pour qu'il reparte tête baissée dans leur petit jeu, ça allait seulement attendre un peu plus longtemps que prévu, c'était tout !
Sa deuxième remarque pourtant l'amusa encore plus et il se sentit obligé de lui répondre cette fois-ci. D'accord, il ne voulait pas être méchant avec elle, mais il avait bien le droit de la taquiner un peu quand même, sinon ce n'était plus du jeu !

« Oh mince, c'est pas de chance, j'avais justement prévu de t'ennuyer touuuute la journée ! »

Ce n'était là que des paroles en l'air. Il savait bien que si les choses tournaient mal et qu'elle le rejetait de toutes ses forces, il la laisserait tranquille. Même s'il aimait bien l'embêter, même s'il aimait parfois se moquer, il n'avait jamais eu un fond méchant et ça, ce n'était pas prêt de changer.

Il se trouvait désormais dans une impasse maintenant qu'il lui avait proposé un compromis et elle était bien la seule à pouvoir donner une suite à tout ça. Une trêve, c'était la meilleure chose qu'il avait pour qu'il puisse un peu lui changer les idées et qui sait ? Peut-être qu'il pourrait lui montrer qu'il n'était ni idiot ni ennuyeux. Il fallait dire qu'il avait toujours une imagination débordante quand il s'agissait d'inventer des jeux ou de faire des bêtises et il ne doutait pas qu'elle ne pourrait qu'apprécier la deuxième option, chipie comme elle était ! Cette fois, elle allait peut-être comprendre qu'il n'était pas si sage que ça.
Pourtant, il dut déjà essuyer un premier échec. C'était qu'elle était méfiante ! Et pour quoi ? Il ne lui avait jamais fait de mal ! Juste un peu chahuté tout au plus !

« Roh. Tu vas me dire que tu as peur de moi ? » Ricana-t-il.

La provocation, c'était avec elle la meilleure des armes. Piquer sa fierté était tellement facile qu'il aurait presque pu en faire un sport. Cependant, ce n'était peut-être pas suffisant pour la convaincre, il n'oubliait pas que leurs tailles étaient désormais drôlement différentes et qu'il devait paraître un peu menaçant.

« Bon. Bon. Je t'ai parlé d'une trêve alors ce n'est pas pour te sauter dessus. Si j'en avais vraiment envie, je pourrais le faire tout de suite. Tu crois que j'y tiens vraiment à cette pendule ? Il y en a partout dans le palais ! » Ajouta-t-il pour essayer de la raisonner un peu.

En même temps, il commença à reculer de quelques pas, sans quitter la pièce, mais en prenant une bonne distance. Ça lui laissait de quoi sauter et filer si elle n'avait pas envie de rester avec lui et dans ce cas, tant pis, il tenterait sa chance une autre fois, quand elle serait moins grognon.

« Allez, arrête de bouder, on va bien s'amuser tu sais ! »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis]

Revenir en haut Aller en bas

Attention : Dragonne méchante [PV Alkhytis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mighty Sparrow fè yon bèl chante: Barack the magnificent
» Un oiseau qui chante....
» Georges Chelon chante Beaudelaire
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Attention, araignées qui tuent ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Aldaria la Lumineuse :: Le Palais-