Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Lun 6 Mar 2017 - 22:02

10 Novembre de l'an 7 d'Obsidienne



Pour son dix-septième anniversaire, la jeune Sélène avait voulu fuir sa famille afin de se préserver d'un énième Festin de Sang, encore plus morbide, en son honneur. Pour ce faire, elle avait enfourché son cheval voilà environ trois semaines et avait fait route vers Caladon, cette cité multiethnique qu’elle avait toujours eu envie de visiter.

Et voilà qu’elle y était pour quelques jours après son anniversaire. Avant d’arriver dans la cité, elle s’était changée et avait passé une robe corseté bleu nuit ornée de lunes et d’étoiles d’argent et agrémentée d’une traine couverte également de ces mêmes ornements argentés. Par-dessus, elle portait une cape et des gants, tous deux de velours marine épais afin de se protéger de cette froide nuit de fin Octobre. Elle avait rabattu le capuchon de sa cape sur ses épaules, laissant ses cheveux de neige flotter dans la légère brise nocturne.

Elle déambulait dans les rues, observant les maisons, leur architecture, la rue étant plutôt désertée, elle ne faisait pas réellement attention à où elle allait et fini par bousculer quelqu’un.

- Pardonnez-moi… je ne regardais pas où j’allais…

Puis elle se figea.

La femme qui lui faisait face aurait pu passer pour sa sœur ainée, tant elle lui ressemblait dans la pâleur de ses trait et sa chevelure. Seuls ses yeux étaient d’une couleur différente. A la place des iris couleur sang de la jeune albinos, la femme avait des yeux d’un marron sombre tirant sur le noir.

- Je… pardonnez-moi…

Ses lèvres pâles laissaient échapper de petites volutes de condensation à chacun de ses mots.



La Robe, les Gants, les Chaussures et la Cape que porte Sélène ^^


Dernière édition par Sélène Evgenis le Jeu 9 Mar 2017 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mar 7 Mar 2017 - 12:46

Qu’est-ce qui pouvait amener le conseiller dans la ville de Caladon en cette journée et en cette heure tardive ? Il aurait dû se trouver dans ses appartements à Dureroc, mais quelque chose l’avait incité à venir. De Caladon Toryné faisait importer de nombreux produits pour son embellissement physique, dont des parfums, et même parfois juste les ingrédients afin qu’il les confectionne lui-même, c’était aussi de cette ville qu’il faisait importer ses fameuses roses, ses fleurs favorites dont il ne sortait presque jamais sans en être appareillés.

Hors il y avait un problème avec la cargaison mensuel habituelle, elle n’était tout simplement jamais arrivée, il en ignorait la raison, mais il n’allait pas attendre les bras croisés que ses très estimés fleurs arrivent, alors il partit les chercher en main propre. Ce ne fut pas sans escorte bien entendu, il n’allait pas prendre de risque inconsidéré même si c’était pour ses magnifiques fleurs, de plus Toryné était incapable de diriger un cheval, ou même de monter dessus tellement la créature lui déplaisait. Le conseiller leur intima de se presser donc, il ne pouvait pas non plus s’absenter trop longtemps de Dureroc dû aux responsabilités qui l’incombait, ce fut en environ deux semaines qu’ils arrivèrent donc dans la ville marchande. Hélas, ils arrivèrent de nuit, aucune boutique n’était ouverte à ses heures-là, lui et son escorte allaient devoir passer la nuit en ville.

Toryné ne prit pas la peine de s’annoncer au bourg-mestre, ne voulant en aucun le déranger pour une visite qui n’aurait pas été annoncée et qui en soi n’en était même pas une. Peut-être passerait-il le lendemain présenter tout de même ses respects, rendant son déplacement un peu professionnel qu’il l’était. Il laissa cependant ses hommes se reposer dans une auberge à ses frais, ce qui fut normal pour lui. Mais Toryné avait d’autre projet pour cette soirée, cela faisait un certain temps maintenant qu’il n’avait pas remis les pieds à Caladon, ville qu’il affectionnait au moins autant que Dureroc, voir plus. Il sortit dans les rues, seul, afin de contempler la ville de nuit, errant comme à son habitude, sans réel but en attendant que ce soit qui vienne le trouver.

Et il n’eut pas à attendre longtemps, quelque chose vint le heurter durant sa ballade, rien de très violent, juste une légère bousculade qui le tira de sa torpeur contemplative. Il se retourna afin de la voir la personne qui avait réussi à le heurter lui, la seule personne dans cette rue complètement déserte. Ce fut un véritable choc, une jeune fille au long cheveu blanc et au teint blafard, tout comme lui. Ses yeux étaient rouges, ce qui n’était peu commun, mais qui formait un formidable mariage avec les autres caractéristiques du minois de cette belle inconnue.

Toryné n’écouta qu’à peine les excuses maladroites de la damoiselle, il était trop captivé par cet être à l’apparence si similaire à la sienne et qui ne pouvait donc que le plaire.

-Bien le bonsoir, somptueux miroir
, dit-il d’une voix suave et très douce. Que fait une si belle jeune fille toute seule dans la rue et en pleine nuit ?

Il s’approcha d’un pas vers elle, regardant plus attentivement celle qui se tenait devant lui, ses vêtements étaient ceux d’une véritable déesse de la nuit, une robe bleue corsetée orné d’étoiles et de lune en argent, des gants et une cape, qui selon l’œil avisé du vampire, devait être en velours. Elle venait sûrement d’un milieu aisé, de par son attirail et de sa beauté, il avait certes la beauté paysanne, mais elle n’était aussi entretenue que ce qu’il pouvait observer.

Il la regarda droit dans les yeux, il ne cherchait pas à la mettre à l’aise, ce n’était qu’un réflexe chez lui, surtout lorsqu’il appréciait le physique de la personne.

-Je suis Toryné, Toryné Dalis, ravie de faire votre merveilleuse connaissance, puis-je avoir l’immense plaisir de connaître vôtre nom ?


De ses deux mains, il souleva légèrement sa robe noire afin qu’elle ne traîne pas trop au sol lorsqu’il s’inclina légèrement devant elle. Ne décrochant pas pour autant son regarde du sien et affichant un grand sourire enjoué. Visiblement très enthousiaste de cette rencontre.


Dernière édition par Toryné Dalis le Jeu 9 Mar 2017 - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mar 7 Mar 2017 - 13:21

Décidément, cette femme lui ressemblait vraiment beaucoup, comme…

- Miroir… ? demanda la jeune femme, rougissante, ne sachant où se mettre.

Oui, c’était cela, exactement, elles étaient le miroir l’une de l’autre. Sélène était gênée d’avoir bousculé cette dame vêtue si somptueusement, bien que cela soit dans la teinte noire.

L’albinos ne savait quelle réponse donner à cette inconnue. Elle ne pouvait décemment pas lui parler des habitudes alimentaires si particulières de sa famille. Alors elle opta pour une réponse plus neutre, se tordant légèrement les doigts de gêne :

- Eh bien… pour tout dire, je ne suis pas d’ici… j’ai fuie ma famille à l’approche de mon dix-septième anniversaire. Je ne souhaitais pas le fêter avec eux. Je ne suis arrivée à Caladon qu’il y a peu.

Quand son interlocutrice plongea ses yeux si sombres dans ceux, rouges, de Sélène, la jeune albinos ne sut trop comment réagir et resta à la fixer dans les yeux, même quand la dame se présenta et s’inclina pour la saluer.

Puis la dénommée Toryné Dalis lui fit un grand sourire, visiblement très heureuse de la rencontrer sans que Sélène ne comprenne les raisons de cet enthousiasme.

- Je me nomme Sélène Evgenis, dame Dalis. Je dois dire… que je ne m’attendais pas à rencontrer quelqu’un à cette heure… Encore moins une personne qui pourrait passer pour ma sœur aînée…

Puis elle rougit une fois de plus, confuse d’avoir révélé sa pensée à cette superbe dame.

- Je… pardonnez-moi… je sais que nous ne sommes pas sœurs… je n’aurai pas dû…

Et elle baissa les yeux vers le sol, gênée, ne faisant de ce fait plus attention à ce que faisait Dame Dalis. Sa cape et sa longue chevelure de neige voletaient légèrement dans la brise et elle frissonna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mar 7 Mar 2017 - 19:20

La conversation prenait une tournure qui enchantait fortement le conseiller. À ses paroles, son magnifique reflet prit des couleurs rouges et sembla perdre ses moyens. Si la déstabilisation n’était pas le but premier, le résultat en restait tout aussi délectable. La sublime jeune fille lui parla un peu plus d’elle, ce fut vague, mais Toryné obtint des informations qu’il estima primordiale sur cette belle inconnue.

Elle n’était pas de Caladon, ce qui expliqua que malgré le certain temps qu’il avait passé dans cette ville qu’il affectionnait tant, il ne l’avait encore jamais croisé auparavant. 17 ans… si jeune comparé à lui qui avait au moins 3 siècles derrière lui, autant d’année pour rencontrer un être lui ressemblant tant, s’en était presque malheureux…

La suite de son discours fut tout aussi des plus distrayante, le terme de sœur aînée titilla tout particulièrement Toryné, sa corde sensible venait d’être touché quelque part cela l’excita même. Il s’approcha d’avantage de Sélène en continuant de la regarder dans les yeux. Lui souriant tendrement.

-Que votre famille doit être horrible, pour faire fuir une si délicieuse enfant… vous ne devriez pas passer une si belle soirée toute seule, puis-je vous offrir la compagnie… d’une sœur ?

Cette fois, le but était clairement de provoquer un certain malaise chez la jeune fille, il n’y avait aucune attention mauvaise derrière ce geste, juste un comportement quelque peu enfantin du vampire, mais après n’était-ce pas ainsi qu’une grande sœur taquinait sa cadette. Pour une raison qu’il ne pouvait s’expliquer, le fait d’avoir un être plus jeune lui ressemblant le rendait très heureux, une sorte d’instinct paternelle ? Ou même maternelle…

La gêne fut telle que son interlocutrice baissa le regard, non, il voulait continuer d’admirer ses yeux rouges si rare. Il n’hésita pas une seconde, il rentra dans la sphère prouvée de Sélène, posant sa main gauche délicatement sur son épaule et de sa main droite, ou plutôt du bout de ses doigts releva le visage de la jeune fille, l’obligeant délicatement à faire face au siens.

-Pourquoi cherchez-vous à me priver d’une vue aussi sublime ? C’est très… Égoïste de votre part…

Il ne souriait plus, il avait cet air anormalement sérieux, son regard pénétrant dans celui de son jeune reflet. Étrange jeu de séduction dont jouait Toryné, mais également de domination. Lorsqu’il s’agissait de séduire, il cherchait toujours à être celui qui mènerait la danse, qui imposerait ses règles et ses conditions. Bien sûr, il était réceptif à la beauté de Sélène, fortement même, sans oublier le fait de la similitude de leur apparence… Ce voyait-il à travers elle ? Cherchait-il à s’auto séduire, sûrement pas, certes le vampire vénérait sa propre beauté, mais était-il si narcissique que ça ? Finalement, la question méritait d’être posée, après il avait désigné son interlocutrice par miroir...

Mais quoiqu’il en soit, cela ne changeait en rien les actes de Toryné, ni ses paroles et les effets qu’elles auraient sur Sélène.

-Il est étrange que deux êtres tels que nous, se soit rencontré dans cette si belle ville… Par un pur hasard… n’est-il pas ?


Dernière édition par Toryné Dalis le Ven 10 Mar 2017 - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mar 7 Mar 2017 - 20:09

Alors que la dame Dalis s’approchait encore un peu plus d’elle, la jeune albinos sentit son cœur se mettre à battre plus fort dans sa poitrine. Pourquoi, elle n’aurait su le dire, mais le fait était que cette charmante femme produisait quelque chose sur Sélène.

Puis la dame lui répondit, d’une voix douce en continuant de la fixer dans les yeux et en lui souriant tendrement. Que sa famille devait être horrible ? Oh, si elle avait su à quel point sa famille l’était, elle n’aurait sans doute pas fait un si beau sourire…

- Vous n’avez pas idée d’à quel point ma famille me répugne… Ils sont des monstres… pas comme les vampires… Les vampires ne sont pas des monstres pour moi car ils n’ont pas forcément choisi de se faire transformer… et le sang leur est vital… non, ma famille est une vraie famille de monstres…

Puis dame Dalis lui demanda si elle ne pouvait pas lui offrir de la compagnie pour ses dix-sept ans. La compagnie… d’une sœur… La demoiselle onirique n’avait jamais eu de sœur, elle n’avait jamais eu que Galeran, son demi-frère qui lui avait causé tant de soucis… et Noxia… mais Noxia n’était pas réellement une sœur… après tout, elle faisait partie d’elle…

- Je… je n’ai jamais eu… l’occasion de fêter mon anniversaire avec d’autres que les personnes de ma famille… Je pense… que la présence… d’une sœur de substitution… me ferait le plus grand bien…Mon anniversaire était d'ailleurs il y a peu et je n'ai de ce fait pas pu le fêter...

Quand elle baissa les yeux vers le sol, sa sœur de substitution s’approcha d’elle jusqu’à pouvoir poser délicatement sa main gauche sur son épaule et lui faire relever la tête d’une légère pression de ses doigts glacés sur son menton. Mais… pourtant il ne faisait pas assez froid pour que son interlocutrice ait les doigts aussi glacés… Se pouvait-il que…

*C’est une vampire, bougre d’idiote !* intervint soudain Noxia, restée silencieuse pendant tout le trajet jusqu’à Caladon et jusqu’à présent.

La jeune albinos cligna des yeux deux fois, mais garda le contact avec ceux, noir face aux siens ; tant par rapport à la soudaine proximité et au ton sérieux de la dame Dalis que par rapport aux paroles de Noxia. Après tout, Noxia avait côtoyé une vampire par le passé et elle se rappelait sans doute fort bien la froideur de sa peau diaphane.

- Je… je suis… vraiment désolée… Je ne voulais pas… vous offenser… Dame Dalis…

Elle dégluti difficilement sa salive.

- Oui… cela est étrange, en effet…

La proximité imprévue et rapprochée de son interlocutrice fit battre encore plus fort le cœur de la jeune Sélène. Personne ne l’avait encore approchée de la sorte, aussi doucement et d’un ton si sérieux et dur à la fois. Cela lui procurait des sensations étranges dans le ventre et ses jambes se mirent à trembler. Et tout à coup, elles ne portèrent plus la jeune albinos et cette dernière s’effondra au sol, sans un mot de plus, pâmée et offerte à cette si belle femme qui lui ressemblait tant et qui pouvait tout à fait être une vampire…





petite note, se pâmer, c'est s'évanouir, défaillir sous le coup de l'émotion ^^


Dernière édition par Sélène Evgenis le Jeu 9 Mar 2017 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mer 8 Mar 2017 - 23:13

La situation prenait pas à pas une tournure des plus intéressantes, mais également assez intrigante. Son somptueux miroir perdait ses moyens devant ses paroles séductrices, c’était comme si Toryné pouvait sentir chaque impulsion du cœur de Sélène, le pouvoir de sa beauté était comme à son paroxysme sur la jeune fille et il adorait ça.

Ce fut assez étrange par la suite, elle parla de sa famille et il semblerait que par inadvertance Toryné avait vu juste sur eux, il n’avait dit ça que pour l’image, dans un simple but de flatter cette jeune inconnue, il n’aurait pas imaginé qu’il y ai un soupçon de vrai dans ses paroles. Elle les compara par la suite avec son peuple, les vampires n’étaient pas des monstres ? Toryné le pensait également, cela allait dans le sens, bien que certain de ses congénères puissent n’être que d’horrible animale avide de sang et de meurtre… il avait été élevé par l’une d’entre elles après tout… Mais il s’interrogea sur cette comparaison, avait-elle deviné qu’il était un vampire ? Avait-il sans faire attention dévoilé ses canines ? Il en doutait fortement, chaque geste de Toryné était précis, délicat et somptueux, de plus après avoir passé les premières années de sa vie à duper hommes et femmes sur les routes des royaumes humains pour savoir parfaitement dissimuler ses dents buveuses de sang.

Était-ce alors une sorte de comparaison pour décrire à quel point sa famille était horrible, mais si Sélène n’estimait pas les vampires comme des monstres, alors la comparaison perdait de son sens. Avait-elle une quelconque affection pour son peuple ? Où éprouvait-elle de la peine de par leur besoin de consommer le sang des autres pour survivre ?

Puis elle changea encore de sujet, parlant de son anniversaire passé il y a quelque temps ? Cette information lui fit littéralement oublier ce qu’il venait d’être dit, couplé cela avec le terme de sœur qui venait de revenir dans la conversation… les pulsions séductrices de Toryné revinrent en force, elle avait déjà une belle idée de cadeau en retard pour sa sublime proie.

Il voulut lui dévoiler clairement ses canines, faisant prendre à ce jeu de séduction un nouveau tournant des plus excitant, mais les choses échappèrent à son contrôle. Sélène commença à parler difficilement, son rapprochement soudain accentuait l’emprise de ses charmes, au départ, il apprécia cela, mais ce qui en suivi furent assez troublante…

Elle eut comme des difficultés pour parler, et même pour respirer, son influence était si forte que cela, il fut bien entendu flatté, mais une vive inquiétude naquit tout de même en lui.

-Vous vous sentez bien très chère ?

Mais il n’eut pas de réponse, sa belle proie tomba, quittant le monde physique dans lequel Toryné avait de l’emprise. Ces réflexes lui permirent de la rattraper avant qu’elle ne tombe et sol et qu’elle ne se blesse, cela aurait été du gâchis après tout…

Il s’étonna de ce qu’il venait de produire, mais était-ce vraiment lui ? Il n’avait même utilisé l’enchantement de sa robe pour renforcer son pouvoir de séduction. Certes, il avait déjà vu certain personne être complètement sous son emprise, mais à ce point ? Était-elle tout simplement malade ? Dur à dire avec cette albinos dont le teint était si pâle… Il releva légèrement et abaissa entièrement la capuche de la jeune fille, il lui caressa la joue, espérant y voir une réaction.

-Réveillez-vous mon tendre miroir, il est encore trop tôt pour nous dire en revoir…

Cette nouvelle proximité et le visage de Sélène lui offrir une vue splendide… sur son cou, hooo oui la tentation était immense, mais ce ne serait pas correcte. Les lois étaient claires, notamment sur le consentement de l’humain. Et pour le moment, il devait s’assurer qu’elle allait bien.


Dernière édition par Toryné Dalis le Ven 10 Mar 2017 - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Jeu 9 Mar 2017 - 10:21

Elle était dans les ténèbres. Ne voyait rien, ne ressentait rien, n’entendait rien non plus. Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Elle ne savait pas. Elle ne se rappelait même plus d’où elle se trouvait avant de venir ici. C’était très étrange. Comment allait-elle bien pouvoir faire pour sortir de cet endroit et revenir où elle était avant, quel que soit cet endroit ?

*Tu t’es évanouie, triple buse… Et en présence d’une vampire en plus… Si cela se trouve, elle nous a vidées de notre sang et c’est pour ça que nous somme coincées ici. Nous nous trouvons sans doute dans le palais de Mort, coincées à jamais ici parce que les Esprits sont morts et que l’on ne pourra plus jamais se réincarner. Et tout ça c’est TA FAUTE !! Tout ça parce que TU es tombée dans les pommes dans les bras de cette vampire qui n’avait pas forcément de bonnes intentions envers toi !! Raaaaaah !! Si je pouvais, je t’étranglerais, Sélène !! Moi, au moins, je ne me suis pas évanouie devant mon Impératrice des Ombres !! Quelle sensible tu fais…*

Noxia.

Alors elles étaient mortes ? Non, cette vampire lui avait semblé bien trop gentille pour lui vouloir du mal. Mais alors pourquoi ne parvenait-elle pas à se réveiller ? Elle n’avait jamais fait de malaise auparavant, elle ne savait donc pas comment cela se passait. Mais elle savait qu’elle n’était pas morte, ni elle, ni Noxia. Non, c’était impossible. Elles ne pouvaient pas être mortes. Dame Toryné Dalis ne pouvait pas les avoir tuées, elle paraissait si gentille…

*Mais parfois, la gentillesse n’est que de façade pour mieux pouvoir duper le monde et parvenir à ses fins… Si jamais nous sommes mortes par ta faute… Et si nous ne le sommes pas, je te ferai regretter ta sensiblerie une fois réveillée ! *

La jeune albinos savait à quoi s’attendre de la part de Noxia quand elle tenait de tels propos. Et elle allait s’y préparer afin de ne pas laisser paraître sa souffrance devant Dame Dalis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Jeu 9 Mar 2017 - 20:14

Douces paroles, légère secousse, caresse sur la joue… Rien ne semblait pouvoir réveiller le demoiselle , au plus grand désespoir de Toryné qui sentait bel et bien qu’il fût responsable. Cependant, les sentiments qu’il éprouvait étaient très ambiguë, oui bien sûr comme dit précédemment, il se sentait coupable de l’état actuelle de Sélène, sûrement en avait-il fait trop avec la jeune fille… mais d’un autre côté, il se sentait très flatté, jamais son ego n’avait été aussi satisfait que maintenant, sa beauté venait littéralement de faire perdre conscience à une humaine, une belle performance en soi.

Son côté joueur prit le dessus un instant, il regarda d’avantage le corps inanimé qu’il tenait dans ses bras, des formes très généreuses ayant amplement de quoi faire envier le conseiller.

-Tu n’as même plus besoin de vieillir, murmura-t-il.

Ces pulsions, si on peut les appeler ainsi, refirent surface, elle était comme son alter ego féminin à ses yeux, son sublime miroir… mais elle était mortelle, cette beauté, cette magnificence physique, elle disparaîtrait… Petit à petit, elle allait se flétrir, sa peau si douce serait parsemée d’immonde ride, ses cheveux d’un blanc si pur et si doux ne seraient plus que terne et semblable à de la paille… Quelle ignominie, quel destin cruel. Pouvait-il vraiment la laissée esclave de la sénescence, horrible marâtre, pire fléau de ce monde ? C’était comme se regarder soi-même et s’abandonner à une mort certaine, alors qu’il avait la solution.

Une seule morsure, il partagerait alors ce nectar mortel qui la ferait renaître, serait-elle encore plus belle ? Était-ce possible d’embellir sa beauté d’avantage ? Allait-il créer une créature encore plus sublime que lui ? Loin d’être arrogant, Toryné n’aurait aucun mal à accepter cette éventualité, bien au contraire, fervente adoratrice de la beauté qu’il était, cette idée titilla d’avantage son désir de la mordre.


Mais cela ne dura qu’un moment, son sens du devoir et l’instant présent le tirèrent de sa rêverie, il ne pouvait pas faire ça, du moins pas ainsi.

-Je suis conseiller du royaume vampirique, dit-il d’une voix ferme, moins féminine qu’à l’accoutumé, enfin par rapport à sa voix habituelle bien entendu. Il souleva Sélène la portant comme une princesse, Sélène était très légère et malgré sa condition physique, il restait un vampire et il arriva à la soulever sans véritable difficulté. Je respecte les lois de mon royaume…

Dire ces paroles pouvait sembler ridicule, mais il cherchait à s’enlever ses idées de morsure de l’esprit par tous les moyens, chose difficile pour lui, mais il y arriva à se concentrer assez longtemps pour se déplacer. Il se dirigea vers l’auberge où il avait permis à ses soldats de se reposer avant de repartir le lendemain, rester dehors dans le froid n’était pas une bonne idée dans son état, peut-être qu’un peu de chaleur lui ferait du bien.

Arrivés devant l’auberge, il s’arrêta un moment, regardant de nouveau son miroir inconscient.

-Toujours pas réveillé ? … Ce n’était pas dans mes intentions… pardonnez-moi… mon très cher miroir…

Il soupira et resta là, devant la bâtisse à l’observer, cette fois-ci la culpabilité avait prit toute la place, il n’y avait plus de quelconque satisfaction de son ego, que ferait-il si elle ne se réveillait pas ? Pouvait-il vraiment laisser son escorte voir cela ? Non, ça, il s’en moquait, il ne voulait surtout pas perdre un être aussi semblable que lui physiquement, il ne le supporterait pas. Son jeu de séduction ne pouvait pas prendre une tournure aussi dramatique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Jeu 9 Mar 2017 - 20:48

Elle ne sut combien de temps elle resta inconsciente, sans doute peu de temps, car, quand elle rouvrit les yeux, la dame la tenait dans ses bras, comme une princesse, l’ayant sans doute empêchée de s’effondrer et de se blesser dans sa chute. Elles s’étaient un peu déplacées et se trouvaient devant une auberge. Elle battit de ses cils nacrés plusieurs fois, faisant la mise au point de sa vision, sentant peu à peu son corps revenir à lui.

Elle sentait le froid du dehors, mais aussi, surtout, celui du corps de sa protectrice. Oui, elle le savait, Dame Dalis l’avait protégée. Elle n’était pas mauvaise. Loin de s’écarter de la froideur de glace de cette belle femme qui la tenait dans ses bras, elle se blottit plus contre elle, cherchant à la réconforter, car elle avait vu l’expression peinée de Dame Dalis.

- Je suis désolée… je suis sans doute trop sensible… je suis navrée de vous avoir inquiétée, Dame Dalis…

Puis elle se laissa glisser doucement au sol, debout dans la nuit, face à son miroir… Oui, elles étaient miroir l’une de l’autre, elle le savait maintenant.

Puis soudain, elle repensa à une chose : son destrier blanc. Elle l’avait laissé accroché à une petite palissade de bois un peu plus haut dans la rue, si elle passait la nuit dans cette auberge, elle devait le récupérer. Elle esquissa un pas, vacilla et se rattrapa à son acolyte de toutes ses faibles forces, la serrant contre elle.

- Pardonnez-moi… Je vais bien, je suis simplement encore un peu faible… Mais il faut que j’aille chercher mon destrier, il est attaché un peu plus loin dans la rue…

A vrai dire, il était le seul cheval présent dans la rue par cette froide nuit, tous les autres étaient dans leurs écuries.

- Il me faut certaines… choses, que contiennent mes sacoches des ombres, si nous restons ensemble cette nuit… Ce n’est pas contre vous…

Elle ne savait pas comment formuler ce qu’elle voulait dire, formuler qu’elle ne souhaitait pas se faire transformer par Dame Dalis, pas ce soir. Elle prit son courage à deux mains, une grande inspiration et lâcha dans un souffle :

- Je vais prendre un de mes antidotes au venin vampirique, ainsi, s’il se passe quoi que ce soit, je ne me transformerai pas… Mais cela ne dure que 24 heures… pas que je n’en ai pas envie… mais… je ne suis pas certaine que ce soit une bonne chose pour moi de me faire transformer si jeune… quoique… je ne sais pas… si je deviens vieille, je perdrai ma voix, je ne pourrai plus chanter… Je perdrai ma beauté… bien que ce ne soit pas indispensable je trouve…. Mais surtout… j’ai peur qu’elle reste et devienne plus forte…

La jeune albinos avait prononcé les deux dernières phrases sans s’en rendre compte, parlant à une inconnue de Noxia. Lorsqu’elle s’en rendit compte, elle pinça les lèvres face à sa bourde. Mais après tout, ce n’était pas comme si elles allaient rester très longtemps ensemble…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Ven 10 Mar 2017 - 5:37

Lorsque Sélène ouvrit enfin les yeux, le soulagement qu’éprouva Toryné fut indescriptible tellement il fut puissant. Son miroir lui était revenu, elle avait quitté le monde des ombres et était à nouveau avec elle. Elle afficha un grand sourire, ne se préoccupant pas de cacher ou non ses canines de vampire.

-Enfin de retour ? Avez-vous fait de beaux rêves ?

Un peu d’humour, il n’y avait rien de vraiment drôle dans cette situation, il évacuait tout simplement la pression qu’il avait accumulée durant l’absence psychique de Sélène. Elle se blottit d’avantage contre lui et s’excusa même, pour cette sensibilité, l’appelant même Dame Dalis, une enfant vraiment adorable…

-Vous n’avez pas à vous excuser… je n’aurais pas dû aller aussi loin…

Elle se dégagea ensuite délicatement de sa douce étreinte, se remettant debout lentement, lui faisant face, Toryné resta attentif à chaque mouvement de sa protégée, sur l’œil-qui-vive de la moindre faiblesse qui pourrait la reprendre, il eut raison, Sélène fit à peine un pas que ses jambes lui firent défaut, immédiatement Toryné la rattrapa une nouvelle fois, tous les deux ses serrèrent mutuellement, lui c’était avant tout par peur.

-Doucement, j’aimerais ne pas vous reperdre…

Sélène lui expliqua qu’elle devait aller chercher son destrier, un léger frisson parcourra son corps, bon sang… Il aurait dû se douter qu’elle fût venue en ville par l’emploi d’un cheval, mais son aversion pour les bêtes restait la même. Il éprouva ironiquement une certaine jalousie envers cet animal, elle n’avait pas besoin d’aller voir sa bête, elle l’avait lui, avait-il peur de ce que représentait le cheval, un moyen de fuite, de départ ? Il était trop tard pour les au revoir…

Elle continua de parler, semblant trouver quelque difficulté à exprimer le fond de sa pensée, il resta patient, lui souriant tendrement et fixant son regard, rien de plus rien de moi, il ne voulait pas prendre de risque inutile en allant trop loin une nouvelle fois. Finalement, elle lâcha tout d’une traite.
Elle voulait récupérer un antidote au venin vampirique, elle savait donc c’était officiel, ainsi si quoique ce soit se passait ce soir, elle ne se transformerait pas… cela l’attrista, mais il ne pouvait pas aller contre son consentement, c’était la loi et elle était inaliénable à ses yeux. Cependant, Sélène parut hésiter, parlant exactement de la thématique que défendait Toryné, la préservation de la beauté, de sa beauté ! L’ultime libération de mort lente et dégradante, que pouvait-il y avoir de plus magnifique que cela ?

Mais la dernière partie du discours présenta une certaine étrangeté, ou plutôt un total non sens, elle avait peur qu’elle reste et devienne plus forte ? Qui allait rester et devenir plus forte ? Le visage de Sélène semblait indiqué qu’elle n’aurait pas dû dire ce genre de chose, ce petit pincement de lèvre attira tout particulièrement son regard.

-Je ne suis pas sûr de comprendre toute la complexité de vos paroles Sélène, mais sachez tout de même que je n’aurais jamais tenté de faire de vous l’une de mes semblables sans votre consentement, c’est une loi chez nous.

Il lui tendit la main.

-Je vais vous aider à rejoindre votre monture si vous voulez bien. Il marqua une pause et dévoila d’avantage ses canines. Je suis curieuse du goût que peut avoir mon sublime miroir, si vous êtes toujours d’accord bien sûr.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Ven 10 Mar 2017 - 17:19

Quand elle découvrit clairement ses crocs, Sélène ne recula pas le moins du monde, de peur ou d’autre sentiment négatif, elle n’en avait pas à l’égard de la Dame en face d’elle. Non, elle était même quelque peu peinée parfois, de se dire que certains vampires avaient été elfes ou humains, mais n’avaient pas choisi de se faire transformer et étaient devenus vampire par obligation, en quelque sorte. Mais elle savait aussi que le venin effaçait la mémoire et que, par conséquent, les vampires en question ne se rappelaient pas ne pas avoir choisi leur nouvelle vie.

A la question de Dame Dalis quand à est-ce qu’elle avait fait de beaux rêves, la jeune albinos sourit :

- Je ne sais si j’ai rêvé, mais il me semble me rappeler d’avoir pensé à vous.

Puis, quand la Dame pâle lui répondit qu’elle n’avait pas à s’excuser, que c’était elle qui était allé trop loin et non la jeune femme qui était en cause, la demoiselle aux yeux de sang fronça ses sourcils pâles et attrapa la main de la Dame en signe de réconfort :

- Mais non, voyons, vous n’êtes pas en cause, Dame Dalis… Seules ma sensiblerie et ma faiblesse face aux sentiments trop forts sont en cause de ce qui s’est passé, ne vous en faites pas.

La jeune albinos cherchait avant tout à rassurer Dame Dalis, mais aussi à se rassurer elle-même, car, en vérité, elle n’avait jamais été sujette à ce genre de réaction, elle ne savait donc pas si elle était seule en cause ou si autre chose était venu influencer ladite réaction.

Lorsqu’elle vacilla et se rattrapa à son acolyte, cette dernière la serra également contre elle en lui disant qu’elle ne souhaitait pas la perdre de nouveau. Sélène lui sourit derechef :

- Ne vous en faites pas, je n’ai pas l’intention de tomber une fois de plus inconsciente ou de vous laisser sans prévenir.

Après qu’elle se soit rendu compte de son erreur concernant Noxia, sa comparse lui répondit qu’elle ne comprenait pas vraiment ce qu’elle voulait dire, mais qu’elle n’aurait jamais tenté de la transformer sans son consentement. Il était certain que Dame Dalis ne devait pas comprendre de quoi parlait la jeune femme et c’était bien normal, la seule personne en dehors de sa famille à être au courant pour Noxia et elle était la Princesse des Catins de Gloria. Mais la jeune albinos jugeait qu’elle en avait trop dit, même si elle en avait dit peu et ne pouvait pas laisser sa compagne de la sorte dans l’expectative et le questionnement quand à ce dont elle avait voulu parlé. Et si elle lui parlait de Noxia, elle pensait qu’elle devrait également lui dire ce qu’elle pensait être les causes de la venue au monde de la Comtesse sanglante et donc parler de sa famille.

- Me promettez-vous de ne pas me juger sur ce dont je vous ferai part une fois en privé dans l’auberge… ?

Sélène acquiesça quand Dame Dalis lui parla de son destrier : oui, effectivement, elle ne serait pas de trop pour l’aider à rejoindre son cheval. Puis, quand elle découvrit encore plus ses canines et mentionna qu’elle était curieuse de savoir qu’elle goût la jeune albinos pouvait bien avoir, si elle était toujours d’accord, cette dernière répondit avec un autre sourire :

- Ma sœur, ce n’est pas parce que je prends une immunité au venin vampirique ce soir que je ne vous autorise pas à me mordre quand vous le désirerez. A vrai dire… j’ai envie de sentir vos crocs et votre souffle sur ma gorge… Je ne saurai l’expliquer, peut-être est-ce elle qui m’influence…

Puis elle prit la main de sa sœur de substitution et avança lentement, d’un pas légèrement chancelant, jusqu’à l’endroit où elle avait attaché son cheval. Elle dénoua les rennes qui le retenaient à la barrière de bois et le conduisit jusqu’à l’auberge. Elle voyait que le destrier blanc n’était pas très rassuré par la présence de Dame Dalis, mais il demeurait calme malgré tout. Une fois de nouveau attaché à la barrière de bois devant l’auberge, elle fouilla pendant un court instant dans une de ses sacoches des ombres et en ressortit l’immunité au venin. Avec un petit sourire malicieux, elle mentionna alors une chose :

- Si vous le désirer, je possède également deux Sanglantes et deux pilules de sang.

Elle garda l’immunité au venin vampirique dans sa main pâle, attendant la réaction de la Dame.




Sanglante:
 

Pilule de sang:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Ven 10 Mar 2017 - 23:29

Cette ambiance sensuelle, si présente lors des premiers instants de leur rencontre, commençait petit à petit à refaire surface, proximité physique renouvelée, douces paroles échangés, l’étrange incident était presque oublié… Également, une promesse, celle de ne pas porter un jugement lorsque tout deux seraient drapé du voile de l’intimité, allait-elle lui parler de ces étranges propos, sur celle qui resterait ? Il était effectivement curieux de découvrir le fin mot de cette obscure histoire, mais... lui aussi d’ailleurs allait devoir lui faire une certaine « confidence », et pas des moindres.

Pour lui, c’était loin d’en être une en fait, il n’avait jamais prétendu être une femme, c’était tout simplement une habitude pour lui d’accepter appellation que ses interlocuteurs lui donneraient, en temps normal les choses n’allaient pas aussi loin que ça, il n’avait pas pensé à la duper, mais il n’avait pas réagit lors des termes le désignant comme une femme, Dame Dalis, sœur… Il avait laissé Sélène lui attribuer ses mots sans vraiment réfléchir, tôt ou tard, il allait devoir lui faire part de sa nature, il espérait juste qu’elle ne le perçoive pas comme un menteur ou un manipulateur.

Des paroles plus qu’attrayante suivirent, réveillant de plus en plus les pulsions de « prédateur » du conseiller, encore une fois le terme de sœur fut employer, amplifiant étrangement son désir pour la jeune fille, en oubliant presque ce qu’il devait lui dire, presque… mais il n’allait pas déroger à ses responsabilités, de toute manière, il n’avait pas le choix.

Il l’aida à rejoindre sa monture, gardant tout de même ses distances avec l’animal, comme à son habitude avec n’importe qu’elle représentant de le genre animal, les chevaux n’échappant pas à cette règle immuable, seul « racisme » que présentait Toryné

-Veuillez m’excuser… j’ai du mal avec les b...animaux.

Il se retenait de ne pas grimacer en voyant son miroir aussi proche de cette immonde créature, bon sang, qu’il serait bon qu’un jour, on puisse remplacer ses ignobles monstruosités pour les déplacements dans tout Armanda, doux rêves idéalistes hélas.

Ils arrivèrent devant l’auberge, Sélène attacha sa monture à une barrière de bois proche du bâtiment, puis elle sortit finalement de sa cache la fameuse immunité au venin vampirique, elle lui sourit et l’informa qu’elle possédait également deux sanglantes et deux pilules de sang, elle était… fortement bien équipé, cela ne semblait pas être son premier contact avec un vampire…

-Oubliés les sanglantes, je ne suis pas si vorace que cela.

Elle ouvra ensuite la porte de l’auberge et l’invita d’un léger geste de la main à la suivre, un des membres de son escorte était là, sssis non loin de la porte d’entrée, la surveillant. Lorsqu’il aperçut le conseiller, il lui adressa un signe de respect, sans vraiment faire attention à l’humaine qui l’accompagnait. Il lui sourit légèrement, il se montrait assez cordial avec ceux sous ses ordres en générale, le soldat lui donna les clés de la chambre qui lui était réservée et lui adressa un autre signe de respect.

-Merci bien, allez donc prendre congé un moment, je vais aller m’entretenir avec ma charmante amie, faites-vous remplacez une fois que je serais monté. Ho! Et que personne me dérange pour la soirée, merci.

Le soldat s’exécuta immédiatement sans poser de question, il guida sa compagne jusqu'à sa chambre, une salle de taille modeste, loin du confort qu'il avait à Dureroc, mais charmante à sa manière. Le mobilier y était basique, le lit était prévu pour deux personnes, il n'avait pas prévu d’accueillir qui que ce soit pour partager sa couche, il aimait juste avoir un certain espace.

-Vous vouliez me parler de quelque chose Sélène, sentez-vous libre de m’en parler… J’ai moi-même une certaine chose à vous dire…

Le ton de sa voix était assez sérieux, moins doux qu’auparavant, une certaine appréhension l’habitait… mais pour le moment, il était prêt à entendre les paroles de Sélène.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Sam 11 Mar 2017 - 9:13

Petite musique calme pour aller avec ^^





Lorsque la Dame vampire qui l’accompagnait jusqu’à son destrier émit quelques réserves envers l’animal, la jeune albinos lui serra un peu plus fort la main, comme pour lui montrer qu’elle comprenait le fait qu’elle n’aime pas les bêtes. Et c’était pour elle tout à fait normal, cela pouvait arriver à tout le monde de ne pas aimer les animaux et Sélène n’en tenait pas rigueur à Dame Dalis. Elle ajouta même, pour renforcer son geste :

- Ne vous en faites pas, je ne comprends pas ce que vous pouvez ressentir, mais, du moins, je peux l’imaginer. Et vous savez, je n’aime pas ce destrier plus que cela, il me sert simplement à voyager plus vite. Et quand il sera trop vieux pour cela, je devrai me résoudre à l’abattre, mais cela ne me peine pas tant. Du moins, moins que la condition de vie de certains humains, elfes et sans doute vampires de par notre beau continent.

Une fois devant l’auberge, Dame Dalis lui répondit qu’elle n’avait pas besoin de prendre de Sanglante, car elle n’avait pas un appétit si grand. Elle se garda donc de sortir lesdites Sanglantes, mais prit tout de même les deux pilules de sang.

Puis elles pénétrèrent dans la taverne et sa compagne remercia un garde, sans doute vampire aux vues de son teint pâle, à l’entrée, lui disant de ne pas les déranger toutes deux de la soirée. Ainsi elles n’allaient pas parler dans la salle de repas. Ce qui était aussi bien du point de vue de Sélène, car elle n’avait pas réellement envie que les possibles vampires présents entendent ce qu’elle avait à dire à Dame Dalis. Elle la suivit donc dans ladite chambre, après avoir dit un bonsoir un peu timide au garde.

La chambre en question était simple, mais paraissait confortable, après tout, ce n’était qu’une modeste auberge, il ne fallait pas s’attendre à du grand luxe non plus, même si la jeune albinos était très peu regardante sur les endroits où elle passait la nuit, après tout, elle avait dormi à même le sol pendant toute la durée de son voyage depuis les Terres désolées jusqu’à Caladon, elle n’était pas difficile.

La jeune femme alla ensuite s’asseoir au bord du pied du lit deux places. Elle ne savait pas vraiment par où commencer et son discourt risquait d’être quelque peu décousu, aussi préféra-t-elle prévenir sa compagne :

- Je ne sais par où commencer mon récit… pardonnez-moi si cela est un peu confus…

Puis elle prit une profonde inspiration et se lança :

- Je suis double, dans ma tête. Ce que j’essaye de vous dire, c’est… que je ne suis pas seule dans mon corps. Celle dont je vous parlais se nomme Noxia et vit également dans ce corps. Je sais qu’elle fait partie de moi, mais elle a sa volonté, sa conscience et son libre arbitre propres. Je ne suis pas sûre que ce soit à cause de ma famille, mais je pense qu’ils ont une grande part de responsabilité dans la naissance de Noxia de mon esprit. Et elle n’est pas du tout comme moi. Elle est bien plus mauvaise. Elle aime se battre et tuer. Avant de venir à Caladon, j’étais près des Terres désolées, il y a eu une bataille là-bas et c’est elle qui s’est battu, qui a fait combattre notre corps.

Elle soupira, avant de reprendre son récit :

- Mes parents, ma famille, n’est pas une famille normale. Ce que je voulais dire quand je les ai traités de monstres tout à l’heure, c’est que, pour moi, ils en sont réellement. Ils sont humains, pourtant ils se comportent comme des vampires. Ils tuent des mendiants d’Aldaria, où nous vivons, Noxia, ma famille et moi. Et ils font régulièrement ce qu’ils appellent des Festins de Sang.

Elle tremblait légèrement, rien que de parler de cela, tant ces festins la répugnaient.

- Lors de ces festins, ma famille tue un ou plusieurs mendiants, les lavent puis récupèrent le sang dans des pichets et dévorent les organes crus de ces malheureux n’ayant rien demandé à personne. Noxia prend part activement à ce genre de festivité, pas moi. C’est pour cela que je ne suis pas retournée chez moi après la bataille des Terres désolées. Mon anniversaire approchait et je ne voulais pas d’un autre Festin de sang, encore plus horrible que les précédents. Vous devez vous demander pourquoi je ne les ai pas dénoncés pour ce qu’ils font, c’est très simple : par Noxia, je suis moi-même coupable de tels actes et si je les dénonce, je serais également jugée. Et je ne peux permettre cela. Les pauvres d’Aldaria ont encore tellement besoin de la nourriture, des soins, de l’argent que je leur apporte en vendant les paysages que je peins. Je ne peux pas les laisser à leur sort ainsi.

Les larmes lui étaient monté aux yeux en parlant des mendiant. Car elle ne supportait pas la souffrance autour d’elle. Elle chassa ses larmes d’un revers de main pâle et demanda ensuite :

- La seule personne au courant, en dehors de ma famille et vous, pour ce que je suis, ainsi que ma famille, est la Princesse des Catins de Gloria, une vampire qu'à fréquenté Noxia par le passé et à qui elle est dévouée corps et âme. Et vous, Dame Dalis, de quoi vouliez-vous m’entretenir ?

La jeune albinos lui sourit et lui prit doucement la main, pour lui signifier que tout allait bien pour elle, que la Dame n’avait pas à s’inquiéter. Noxia, elle se taisait, peut-être était-elle en sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Dim 12 Mar 2017 - 5:32

Le récit de Sélène fut des plus, troublant voir même perturbant.

La dualité de l’esprit de son miroir rendit d’abord crédule le vampire, mais il vit très vite que Sélène ne donnait pas l’impression de mentir, pourquoi mentir sur un sujet comme tel, aussi grave et étrange qu’il l’était ? Cette Noxia, semblait n’avoir rien à voir avec la jeune fille avec qui Toryné discutait depuis un moment maintenant, violente et mauvaise ? C’était effectivement d’un tout autre être dont semblait parler sa compagne de soirée et pourtant, un seul corps.

La suite du discours fut plus horrifique, les mœurs monstrueuses de cette famille, comment était-ce possible ? Même les vampires les plus horribles qu’il avait pu rencontrer n’allaient pas autant dans des thématiques aussi gores, il comprenait toute l'ampleur de l’appellation de monstre désormais. Mais la question qui résonnait dans toute son âme était comment une telle famille au coutume si malsaine avait pu engendrer une enfant aussi délicieuse que Sélène, la réponse était évidente, il y avait cette Noxia, selon les dires de la jeune fille, son hôte semblait se porter à merveille dans cette famille.

Toryné devina qu’il devait d’agir de celle dont la monté en puissance inquiétait sa partenaire en cas de transformation vampirique, la crainte était, en effet, très complexe. Lors du processus de transformation, le nouveau-né vampire perdait tout souvenir de sa vie passé en tant qu’humain, mais dans ce cas précis que se passerait-il ? La dénommé Noxia disparaîtrait-elle ? Ou alors perdrait tel la mémoire avec Sélène ? Serait-elle épargnée par le processus, gardant tous ses souvenirs à l’instar de son beau miroir ? Rien ne pouvait appuyer ou discréditer l’une des thèses, sa crainte était entièrement fondée.

Sélène lui parla également de manière assez brève de la princesse des catins, une de ses congénères, mais Toryné ne porta pas spécialement attention à cette partie-là du discours, elle ne connaissait cette « princesse » et de savoir qui d’autre était dans la confidence n’était pas sa priorité.

Quoiqu’il en soit ces révélations furent comme coup de masse pour lui, jamais il n’avait croisé d’énergumène avec le même… problème, avec cette vie, cette famille… Mais il n’eut pas le temps de d’avantage s’apitoyer sur elle, Sélène lui prit la main et lui sourit, attendant que lui aussi lui dise certaine confidence…

Il était assez gêné, il n’avait jamais ressenti une quelconque gêne à « dévoiler » son genre, que les choses soient aussi avancées qu’elle l’était actuellement ou non, mais les sentiments qu’il éprouvait pour Sélène rendaient les choses plus différentes. Cette profonde affection, due à la douceur de la jeune fille, à sa réactivité à ses charmes et à ses ressemblances physique, avait un fort impact sur lui. Couplé aux révélations qu’elle venait de lui faire, à cette confiance qu’elle lui avait accordée sur ces choses si inavouables… Il avait en quelque sorte honte…

-Sélène… j’aimerais avant tout que vous sachiez que je n’ai pas cherché à vous duper…
Sa voix était assez basse, voir même murmurante. Ce que vous voyez de moi est la stricte vérité n’en doutez aucunement… cependant, cette vérité n’est pas toujours… Il hésita. Évidente pour tout le monde… Il serra la main de la jeune fille et la porta contre sa poitrine, dans le but de montrer qu’elle était plate, comme celle d’un homme et non celle du femme, que les semblants de forme n’étaient dû qu'à ses habits et non à une caractéristique sexuelle. Je comprendrais si vous décidez de partir mon jeune miroir…

Il avait en soi quelque chose qui pouvait la faire rester… sa robe, enchantée pour obnubiler ses victimes de par sa beauté, à les rendre plus ouvertes à céder à ses charmes. Mais il s’y refusa catégoriquement. Il acceptera le choix de la jeune fille, qu’il l’attriste ou non.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Dim 12 Mar 2017 - 8:55

Après ses propres révélations, Sélène ne savait plus vraiment où se mettre, malgré qu’elle ne le montre pas vraiment. Car il n’y avait pas de bonne manière d’annoncer ce qu’elle venait d’annoncer à Dame Dalis.

Puis cette dernière prit la parole, après que la jeune albinos lui eut pris la main pour la rassurer. Elle n’avait pas cherché à la duper… ? Ce qu’elle voyait était la vérité, mais que cette vérité n’était pas toujours évidente pour tout le monde… ? Mais de qu’elle vérité parlait-elle ?

Ce ne fut que lorsque Dame Dalis serra un peu plus la main pâle de Sélène et la porta à sa poitrine que Sélène compris : Dame Dalis était en réalité un homme. Mais pourquoi se travestir en femme s’il n’en était pas une ? Pourquoi chercher à leurrer les personnes qu’il pouvait bien rencontrer ? Pourquoi ne pas avoir repris la jeune albinos, les nombreuses fois où elle l’avait appelé « Dame » ou « sœur » ? Pourquoi… ?

Toutes ses questions se bousculaient dans la tête de la Fille de Lune, tandis qu’elle passait doucement la main sur le tissus sombre de la robe, ornée de roses qui ne semblaient aucunement faites de tissu, elle aussi. Mais elle ne faisait pas réellement attention à ce qu’elle faisait, troublée qu’elle était par ce que venait de lui révéler Toryné sur lui. Et elle avait d’autant plus de raison d’être troublée, car elle n’avait jamais réellement connu d’autre homme que son père et son demi-frère, et ils n’étaient pas réellement ce que l’on pouvait appeler des tendres…

La jeune femme se leva du lit, désorientée, son cœur battant à tout rompre dans sa poitrine – comme un oiseau cherchant par tous les moyens de s’échapper de sa cage – et se dirigea vers la porte de la chambre ; elle avait besoin de se calmer, d’assimiler tout ce que cela impliquait pour elle que Toryné soit un homme.

- Je suis désolée…

Ce fut tout ce qu’elle parvint à dire avant d’ouvrir la porte, de sortir dans le couloir, de la refermer et de s’effondre contre le mur d’à côté, les larmes roulant en silence sur ses joues.

Pourquoi pleurait-elle ? Elle n’en savait rien, mais au moins ne s’était-elle pas de nouveau évanouie.

Elle resta là, dans ce couloir un peu miteux et poussiéreux, assise par terre, en pleurs, pendant un bon moment. Elle n’aurait su dire combien de temps. La jeune albinos ne savait pas quoi faire. Mais avant tout, elle devait calmer son cœur qui battait toujours la chamade, et ses pleurs incontrôlées. Alors elle attendit que le premier s’apaise et que les deuxièmes se tarissent.

Après ce qui lui parut un long moment, elle se releva, le cœur serein et les yeux secs. Elle ouvrit la porte de la chambre après avoir effacé toute trace de larmes sur ses joues et entra de nouveau dans la chambre. Là, elle alla directement vers Toryné et se blottit contre lui, dans une douce étreinte, comme pour se faire pardonnez d’être partie comme cela.

- Pardonnez-moi Toryné… Je n’ai jamais connu que mon père et mon demi-frère comme hommes, dans ma vie… et ils ne passent pas pour des hommes droit, généreux et doux comme vous l’êtes…

Et elle se serra un peu plus contre lui, mais cette fois, pour le rassurer : non, elle ne partirait pas, elle resterait avec lui autant de temps qu’il la souhaiterait à ses côtés. Et, elle devait bien se l’avouer, le fait qu’il soit si gentil avec elle avait le don de faire chavirer son cœur… peut-être était-ce pour cela qu’elle s’était évanouie tout à l’heure… car elle n’avait jamais réellement connu la gentillesse dans sa triste vie et que cela lui avait fait une trop forte impression… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Dim 12 Mar 2017 - 23:33

Toryné c’était attendu à cette réaction, ce fut douloureux, mais il ne fit rien, il aurait très bien pu utiliser son enchantement pour l’obliger à rester, mais il ne voulait en aucun cas la forcer d’une quelconque manière… Il la laissa donc partir, elle s’excusa, mais il ne répondit pas, il n’y avait rien à répondre, elle n’avait même pas à s’excuser en soi…

Le bruit de la porte se fermant lui fut extrêmement douloureux, il se rappelait des paroles de sa génitrice, celle qui l’avait poussé dans ses actes les plus violents… Cette blessure était lointaine, mais elle n’était pas entièrement guérie et comment pouvait-elle l’être un jour ? Ce jour-là, il avait perdu celle qu’il aimait et sa seule famille… C’était comme si les paroles acérées de Théodora résonnaient dans son esprit, il serra le poing et fixa sombrement le sol de la chambre, avait-elle raison ? Et dire qu’il pensait être libéré de son influence, aurait-il dû la tuer ? Il avait mis tant de temps à ne plus avoir honte de porter le nom de Dalis, de ne plus avoir l’impression que sa beauté était marquée par le sang des trompés et des innocents… et là, tu revenais.

Une larme de sang coula de joue, il était triste mais également frustré, sa beauté n’était-elle pas suffisante ? Sa sublime apparence était à ses yeux la seule chose qui devait compter, pourquoi laisser une barrière si abstraite que celle du genre venir interférer dans l’attirance entre deux êtres ? Certes, Toryné préférait les femmes, leur beauté était quelque chose de plus attrayants, de plus délicat et délectable que celle de la plupart des hommes, mais les exceptions étaient partout, il en était une après tout et jamais il ne s’arrêtait sous prétexte qu’il faisait face un homme, l’attirance ne devrait pas être brimée par quoique ce soit.
Sa larme tomba jusqu’à sa robe, au niveau des genoux, la tâchant, il soupira, vraiment la soirée n’avait plus la tournure si agréable qu’à son début, la sensualité et le désir étaient partis à son plus grand regret, seule la solitude l’accompagnerait pour cette nuit.

Du moins, c’est ce qu’il pensait, il attendit allongé sur le lit pendant un moment, combien de temps ? Il n’en avait aucune idée, il ne dormait pas, les vampires n’en avaient pas besoin après tout, dans ce genre de situation, il méditait en quelque sorte, même si dans son temps libre, il s’affairait à tester divers mariages d’accessoire de beauté, cherchant toujours ce qui pourrait l’embellir d’avantage. Mais il n’avait pris pour son court voyage le strict nécessaire, et il n‘avait pas le cœur à ça. Jusqu’aux retours de Sélène.

Elle se jeta dans ses bras, ce qui le surprit énormément, il la pensa déjà très loin, il pensait aussi ne plus jamais la revoir… Il la serra également, avait-il le droit à une autre chance ? Elle s’excusa de nouveau, elle était prête à rester avec lui cette fois.

-Ne vous excusez pas Sélène, ce n’est pas nécessaire, votre retour et votre étreinte est amplement suffisant pour me consoler…

Il passa sa main dans ses cheveux avant de l’éloigner de lui pour la regarder dans les yeux.

-Si vous restez cette nuit… Je ne sais pas si j’aurais la force de vous laisser partir, surtout auprès de votre famille…

C’était vrai, il n’aurait aucun scrupule à la garder pour lui, à la prendre à sa famille, surtout une aussi monstrueuse, il devait protéger la pureté de cette jeune fille, de son miroir.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Lun 13 Mar 2017 - 20:10

Alors que Toryné lui disait que ce n’était pas la peine qu’elle s’excuse, elle tint tout de même à le faire, encore une fois :

- Non, vraiment Toryné… je suis désolée, je n’aurai pas dû partir comme je l’ai fait…

Puis c’est alors qu’elle remarqua la larme de sang qui avait coulé et séchée sur la joue pâle du vampire, quand il s’écarta un peu d’elle pour la regarder dans les yeux, après avoir caressé ses cheveux de neige. Elle l’avait fait pleuré. Elle avait fait pleurer quelqu’un qui avait été si gentil avec elle. Du bout du pouce, elle effaça doucement toute trace de cette larme, répétant encore qu’elle était désolée pour ce qu’elle lui avait fait. Elle n’avait pas voulu lui causer tant de chagrin. Non, elle n’avait jamais voulu cela.

Alors que Toryné terminait de lui dire que, si elle restait, il n’aurait sans doute pas la force de la laisser repartir, elle posa doucement ses lèvres pâles sur celles de son miroir, dans un baiser d’une tendresse et d’une douceur infinie.

- Je ne souhaite aucunement retourner auprès de ma famille de monstres, Toryné. Je veux rester à tes côtés, auprès de toi, aussi longtemps que tu voudras bien de moi.

Oui, elle l’avait tutoyé de manière intentionnelle. Pour elle, cela pouvait se faire de par leur nouvelle proximité, leur nouvelle intimité. Elle ne voulait que lui, ne voulait plus retourné auprès de sa famille. Tant pis pour eux, tant pis pour leur sort, elle avait trouvé mieux, bien mieux, auprès de Toryné Dalis.

La jeune albinos sentit son cœur commencer à battre plus fortement. Pas plus vite, juste plus fort. Tel un petit tambour il battait la mesure, tandis que la Fille de Lune se redressait lentement et venait cueillir un autre baiser sur les lèvres diaphanes de Toryné.

Elle le savait, elle ne désirait plus que lui, rien d’autre que lui, le reste n’avait pas d’importance.

Peu à peu, lentement, doucement, elle fit descendre ses baiser plus bas, le long du cou. Puis elle remonta en suivant le même chemin et lui vola un dernier baiser avant de s’écarter doucement et de prendre l’immunité au venin vampirique. Elle voulait demeurer humaine pour leur première nuit ensemble, s’il voulait bien d’elle et elle le lui dit :

- J’aimerai rester humaine un jour de plus, pour notre première nuit ensemble, si tu veux bien de moi, Toryné Dalis.

Elle avait prononcé son nom de famille comme elle aurait prononcé le mot « délice ». Car elle était certaine que, s’il la désirait aussi, il ne serait jamais aussi ignoble que l’avaient été son père et son demi-frère, non, cela n’était pas possible.

Elle marqua une courte pause, rougissant jusqu’aux oreilles :

- En tout cas, une chose est certaine... Moi je te veux…

Et elle resta là, hésitante, ne sachant si elle devait continuer ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mar 14 Mar 2017 - 20:47

Elle continua de s’excuser, mais il ne les entendait pas, son attention était rivée sur celle qui lui était revenu, d’un geste délicat, elle effaça même la trace qu’avait laissée sa larme solitaire, il savoura chaque seconde du contact de ses mains sur son visage.

À ses paroles, elle posa ses lèvres contre les siennes, la tendresse et la douceur de ce contact furent un mets des plus somptueux, il n’avait pas souvenir de telle sensation aussi délectable. C’est comme s'il perdait le contrôle, il avait plus où moins dominé cette danse depuis le debout, mais cette fois-ci Sélène prenait les rênes, elle le tutoya même ! Il ne s’en offusqua pas, au contraire cela attisait son désir pour ce qu’il considérait toujours comme son miroir, elle affirma vouloir rester à ses côtés, elle était prête à tourner le dos au siens pour lui.

-Nous aurons toute l'éternité devant nous ma chère.

Il avait encore cette influence sur elle, il restait celui qui charmait, et pourtant, il semblait comme hypnotisé par cette jeune fille, l’auberge aurait pu prendre flamme qu’il n’aurait pas pu décoller son regard de sa partenaire. Ses baisers descendirent plus bas, parcourant le long de son cou, oui, il perdait bien le contrôle, non seulement de lui-même, mais également de la situation, toute tentative pour se ressaisir était vaine, son corps vibraient à chaque contact de ses lèvres et il n’avait aucun désir que cela s’arrête.

Elle lui vola un dernier baiser, avant de quelque peu s’éloigner, il eut un léger geste réflexe comme pour la retenir près de lui, semblable un enfant à qui on volait sa sucrerie. Mais il garda tout de même le contrôle de son corps, même si ce dernier semblait comme inexorablement attirés par Sélène, elle prenait l’immunité au venin comme convenu auparavant en lui expliquant qu’elle voulait rester humaine pour leur première nuit. De toute manière, la loi était claire, il n’aurait de toute manière pas pu la mordre ainsi, mais cela indiquait qu’elle avait accepté l’idée d’être mordue dans un futur, qu’il espérait, proche.

Sa voix, la manière dont elle prononça Dalis, bientôt, elle porterait également ce nom, cela attisa son désir à son paroxysme, ce fantasme de mordre absolument, de s’entourer d’un sérail d’éloge à la beauté, il allait commencer… Sélène serait la première, sa première-née, sa compagne, la future grande sœur d’autre nouvelle, il en était certain, c’est ainsi que les choses allaient, non devait, se dérouler.

Il prit les devants, l’embrassant délicatement à son tour, il poussa légèrement son corps en arrière afin qu’elle s’allonge, se plaçant au-dessus d’elle.

-Tu es mienne et je suis tienne… désormais, tu seras mon miroir, et cela, pour l’éternité…

Il l’embrassa de nouveau, puis planta ses crocs dans son cou, plaisir narcissique de pouvoir en quelque sorte se délecter de soi-même, de pouvoir se faire vibrer, de pouvoir s’enivrer de sa propre beauté, de ses propres malices charnelles. C’était comme s'il ne faisait qu’un avec Sélène, c’est comme s'il était avec lui-même… Ce soir, il ne la laisserait pas dormir, et bientôt, elle ne dormirait plus jamais.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mer 15 Mar 2017 - 7:27

Lorsque Toryné l’embrassa à son tour, délicatement, un baiser comme la caresse d’une des roses qui ornaient sa robe noire, et qu’il la fit s’allonger et se plaça au-dessus d’elle, son pouls s’accéléra, montant en flèche. Désir. Elle n’était plus que cela. Désir de se donner à lui, de ne plus faire qu’un avec le vampire androgyne, tant par le corps, que par l’esprit.

Lorsqu’il lui susurra qu’elle était sienne autant que lui et cela pour l’éternité, son cœur manqua un battement, non par peur, mais par joie. Oui, elle ne souhaitait rien d’autre que de demeurer à ses côtés éternellement ! Rien d’autre que lui, pour toujours.

Puis il l’embrassa à nouveau et, enfin, plongea doucement ses crocs dans sa gorge blanche. Elle sentit deux aiguilles percer sa chair et poussa un petit gémissement, sous la légère douleur que cela lui causa. Puis elle s’accrocha de toutes ses forces à Toryné, l’attirant plus à elle.

Sélène sentait son sang, sa source de vie, passer doucement de son corps à celui de son amant. Car c’était bien là ce qu’ils étaient devenus l’un pour l’autre, non ? Des amants, des corps si semblables, des miroirs. Elle voulait plus que tout lui appartenir, à jamais.

Alors qu’il continuait de boire lentement son sang, sans aucune raison, une idée de poème vint à germer dans l’esprit de la jeune albinos. Elle le lui conterait plus tard.

Elle tenait toujours Toryné dans ses bras et, bien que ses forces déclines peu à peu, elle le tenait toujours fortement, comme par peur qu’il ne disparaisse. Et elle lui souffla à l’oreille :

- Je crois que je suis amoureuse, Sire Dalis…

*Oh, mais on s’amuse bien à ce que je voie ! * intervint Noxia, sans doute réveillée par la morsure. *Et tu ne m’invite même pas à la fête ? Quelle malapprise ! *

Et sur ces mots, elle prit le contrôle de leur corps sans demander son avis à la Fille de Lune.

- Et bien mon joli, tu ne fais pas les présentations… ? demanda d’une voix langoureuse la Comtesse Sanglante à Toryné. Je me présente, Noxia Evgenis, Comtesse Sanglante.

Noxia savait que cela allait sans doute désarçonner le vampire.

*Non, Noxia, laisse-le tranquille, ne lui fais pas de mal, je t’en prie… Je n’ai rien tenté contre la Reine de ton cœur alors, je t’en supplie, ne lui fais pas de mal… * supplia la Fille de Lune, reprenant l’un des termes que son alter ego utilisait pour désigner la vampire Princesse des Catins de Gloria.

*Je ne vais pas lui faire de mal… je vais juste m’amuser avec lui…* susurra mentalement la Comtesse en roulant sur le ventre, faisant se retrouver Toryné sous elle.

Le mouvement eut pour effet involontaire d’agrandir légèrement la morsure, faisant grimacer Noxia et un peu de sang se mis à couler sur le visage et le cou du vampire.

*Non, pas ça ! Ne me vole pas ma nuit ! Tu n’as pas le droit ! * se lamenta la demoiselle onirique, ne pouvant rien faire pour le moment.

- Voyons un peu ce que nous avons là ! J’ai envie de m’amuser aussi avec toi !

Sans autre préambule, la Comtesse sanglante attrapa comme elle le pu le devant de la robe noire et tira dessus dans le but de l’arracher et de découvrir le torse de Toryné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mer 15 Mar 2017 - 19:18

Cette fois-ci, la situation échappait bel et bien à son contrôle, alors qu’il savourait le nectar s’écoulant de sa partenaire un imprévu vint interrompre les réjouissances.

D’étrange parole qui n’avait aucun sens avec la situation actuelle, si c’était bien la voix de Sélène c’était comme si les mots n’étaient pas les siens, mais lorsqu’elle se présenta en tant que Noxia, Toryné commença à comprendre dans quel étrange scénario il venait d’atterrir…

Cette dénommé Noxia n’avait pas été présenté de la manière la plus élogieuse qui ne soit pas son hôte, c’était bien le contraire, la comtesse sanglante comme elle se faisait appeler était loin d’être une jeune fille douce et charmante comme l’était Sélène… Il s’inquiéta d’ailleurs pour cette dernière, comment allait-il la faire revenir ? C’était avec elle que le vampire voulait passer sa nuit, pas avec ce faux reflet… et il n’allait pas se laisser faire.

Cependant, l’effet de surprise dont profitait Noxia lui permit d’échanger les positions, se plaçant au-dessus de lui et prenant la place de dominante sur cette couche. Le mouvement ou le malheureux effet d’agrandir la morsure que Toryné avait laissée dans le cou de… de celle qui lui faisait face, rien de bien grave comme blessure ho non… mais le sang vient asperger le visage du vampire et ça Noxia allait le regretter.

Dans cette sublime structure qu’était la beauté de Toryné, son corps était le magnifique piédestal du joyau qu’était son faciès, le tout couronné par sa chevelure d’un blanc si pure. La majorité du temps de préparation de Toryné pour arrivée à tel magnificence était consacré à son visage, les produits qu’il utilisait pour ce dernier avaient un certain coût ou demandait une préparation méticuleuse, autant dire qu’il y tenait au même prix que sa vie.

Certes, Toryné est de nature bonne, ouvert d’esprit et très sociale, mais il a tout de même cette part en lui… Cette part plus violente, plus vindicative et ce n’était pas le résultat de ses années en tant que soldat, non, c’était tout simplement en lui, peut-être était-ce innée à tous les vampires, ou tout simplement à tout être vivant. Quoiqu’il en soit sa douceur venait de partir…

Autre casus beli, le faux reflet osa agripper à sa robe et tenta de lui arracher, apparat de son piédestal, de loin sa tenue préféré… Il avait commencé à la porter lorsqu’il avait quitté l’armée et fuit dans le protectorat, lorsqu’il c’était retrouvé… Sa création avait été méticuleuse, il avait des exigences très claires auprès du couturier et avait suivi de prêt la genèse de ce qu’il considérait comme sa seconde peau, il y accrochait ses roses, écho d’un amour succinct et perdu, sans oublier l’enchantement dont elle était marquée…

Cette fois-ci Toryné montra les crocs et grogna tel un félin à qui on aurait bafoué son honneur, il se saisit des mains de celle qui était désormais son ennemi, Noxia, et tenta de dominer cette usurpatrice. Si Toryné n’était pas d’un corpulence véritablement musclée, il restait tout de même un vampire, avec un passé militaire, il était plus fort qu’il ne laissait paraître. À l’aide de ses jambes, il balança Noxia de toutes ses forces au-dessus de lui, la faisant tomber au sol, sur le moment, il ne pensa pas au mal qu’il pouvait faire à Sélène, la colère dominait ses pensées.

Un tel état de rage chez le vampire n’était arrivé qu’une seule fois, le jour où il s’était séparé de sa génitrice Théodora, si le mal qu’elle lui avait fait n’était, en aucun cas, comparables à la situation actuelle, la rage semblait la même.
Quelque part, il associait cette Noxia à sa marâtre, manipulatrice, elle n’avait pas hésité à attendre que les choses deviennent intenses pour venir s’immiscer dans cette romance, plaisir pervers de vouloir contrôler, ce sentiment de supériorité illégitime qu’elle laissait transparaître de par ce titre… Comtesse sanglante ? C’est ce qu’elle allait voir…
Il posa pied à terre, dominant Noxia de par sa position, son visage tâché de sang donnait à sa beauté un air sauvage, tout comme sa robe désormais mal appareillé…

-Je ne suis pas ici pour vous plaire sombre reflet, ma soirée ne vous est pas dédiée… Et laissez moi vous dire que le noble terme de comtesse doit se mériter, de par un comportement et un esprit riche en beauté et en grâce et non à l’image d’une bête sauvage…

Il cracha le mot bête, sa voix était bien moins suave, bien moins douce… C’était une insulte grave venant de Toryné, c’était aussi l’appellation qu’il donnait à sa génitrice... La comparaison à l’animal, les créatures dont il a un profond dégoût, oui, c’est donc un signe profond de dégoût, bien qu’il s’agît d’avantage d’hostilité que d’un quelconque dégoût.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Jeu 16 Mar 2017 - 23:52

Alors qu’elle venait de voler au sol dans un grand bruit sourd, après que le vampire eu grondé tel un animal, la jeune Comtesse se redressa, ayant mal au dos. Il avait osé ! Osé la blesser ! Il osait la dominer, la toiser, elle, alors qu’elle était à terre ! Elle qui était celle qui dominait et non le contraire ! Et il osait la traiter de bête sauvage ? Savait-il seulement ce dont elle était capable ? Non, clairement pas.

Noxia se releva, avec difficultés, mais elle réussit à se tenir debout, devant lui. Lui, semblant si prêt à la tuer et à tuer Sélène, pour quoi ? Du maquillage et une robe ? Qu’il était superficiel ! Pire que les gens de cours d’Aldaria ! Vraiment, mais que représentait une robe ou du maquillage ? Rien, il pourrait en changer, après tout, lui n’avait pas besoin de dormir.

- Tu veux voir la bête sauvage, sale trainée ? Tu l’auras ! siffla alors la Comtesse sanglante, entre ses dents serrées.

D’un simple appel mental, elle fit apparaitre sa faux dans sa main droite. Il allait regretter ses paroles et son acte. Oh, oui, il allait la supplier de lui laisser la vie sauve ! Un lueur meurtrière et sadique brillait dans le regard couleur de sang de la jeune albinos. Et du sang, il y en aurait !

- Et maintenant, voie ce que je suis ! Je suis la Comtesse Sanglante !

Et elle leva sa faux dans le but de porter un coup à Toryné, mais c’était sans compter sur Sélène qui ne comptait pas le laisser mourir.

*NOOOOOOOOOOON !!* hurla la Fille de Lune, dans l’esprit de la Comtesse Sanglante.

Et aussitôt, alors que le coup allait s’abattre sur son aimé, elle reprit le contrôle de son corps. Plus aucun reflet néfaste dans les yeux de la jeune femme. Abaissant le bras et laissant tomber la faux à terre, la Fille de Lune s’effondra au sol à côté.

- Je suis désolée… Je suis tellement désolée… je n’ai pas réussi à la retenir… je ne voulais pas… Je ne voulais pas qu’il t’arrive du mal… Je ne pouvais pas… la laisser faire…

Et elle éclata en sanglots. Elle avait réussi à protéger Toryné de Noxia, mais pour combien de temps encore… ? Et si jamais un jour, elle ne parvenait pas à le protéger d’elle-même, de son alter ego, et que Toryné se retrouvait gravement blessé… ? Voir pire… ? Non, elle ne voulait pas y penser, cette idée était bien trop difficile à supporter.

Elle pleura pendant un long moment, le visage enfuis dans ses mains d’albâtre, sa chevelure de neige éparpillée devant ses traits cachés. Puis, quand les larmes furent taries, c’est avec une lueur de détermination dans les yeux qu’elle releva la tête. Elle avait trouvé quelqu’un qu’elle devait protéger d’elle-même. Et elle ferait tout ce qu’elle pourrait pour que Noxia meure sans qu’elle ne meure avec elle.

Elle irait demander conseil et aide auprès des elfes, plus précisément, des baptistrels, le plus tôt possible.

- Je veux te protéger d’elle, Toryné. Et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour cela. J’irai même jusqu’à la détruire pour te préserver, mon amour.

Elle avait dit cela d’une voix calme, posée et douce, bien que l’on sente la détermination sourdre dans le ton de sa voix.

Puis elle se releva et vint se blottir contre son amour. Oui, elle était amoureuse. Et elle voulait toujours qu’ils passent leur première nuit ensemble, s’il ne se méfiait pas trop d’elle pour cela… Mais Noxia n’était pas habituée à une réaction si violente de la part de Sélène, et cette dernière savait que cela avait sonné la Comtesse Sanglante. Ils ne la reverraient pas avant un long moment.

Puis elle rajusta la tenue de son compagnon avant d'essuyer du bout de ses doigts gantés les traces de sang qu’avait laissé la roulade de Noxia, tâchant lesdits gants.

- Je suis désolée… elle n’avait pas le droit de te faire ça… elle n’aurait pas dû te faire ça…

Et elle se blottit de nouveau contre lui, après lui avoir donné un tendre baiser et s'être délestée de ses gants abîmés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Dim 19 Mar 2017 - 7:46

Le faux reflet s’énerva, prouvant sa nature de bête sauvage… Toryné grimaça devant cette odieuse créature, même s’il s’agissait du même corps qui lui faisait face, ce dernier semblait bien attrayant qu’auparavant, cette Noxia n’était que corruption sur ce corps.

La bête fit apparaître une faux, surprenant, mais Toryné n’en perdit pas ses moyens pour autant, il avait été soldat… il en avait vu d’autres. Il analysa la situation le plus rapidement possible, il faisait nuit, il avait donc la possibilité d’utiliser sa magie, mais il avait bien plus pratique et de plus rapide, sa robe. Un enchantement rendant quiconque obnubilés par ses attraits physiques, pas besoin de geste, il avait juste qu’à le désirer pour l’activer. Il ne doutait pas de son efficacité, étant donné la concupiscence qu’avait présenter Noxia pour son corps et si jamais cela ne suffisait pas…

Au moment ou la faux se leva dans le but d’attenter à sa vie, Toryné sorti sa dague au même moment, toujours caché dans sa manche gauche, presque impossible à repérer sous le tissu, il la gardait justement pour ce genre de situation, il n’était pas un grand combattant, mais ce ne serait qu’en dernier recours, si l’enchantement échouait… Il lui restait encore ses gardes non loin.

Mais il n’eut strictement rien à faire, son opposante abaissa son arme et tomba sur le côté, au plus grand désarroi de Toryné, qui avait oublié que derrière Noxia il y avait toujours Sélène… Lorsque la jeune fille éclata en sanglots, il comprit que cette dernière était bel et bien de retour, elle s’excusa, mais il ne su que répondre… il resta un moment à la regarder au sol sans rien faire… Il y avait l’adrénaline qui était montée très vite en très peu de temps, mais surtout cette situation toute nouvelle pour lui… Presque 3 siècles d’existence et jamais il n’avait eu à faire à cela, comment savoir quand ce faux reflet reviendra entacher son miroir ? Comment savoir qui est qui à quel moment ? En dehors de leur comportement, toutes les deux, partageaient le même corps…

Elle se releva finalement et vint se blottir contre lui, il mit un moment avant de la serrer dans ses bras… à quelque second prêt, tous les deux, se serraient peut-être entre-tué, mais il la serra tout de même, pour le moment, c’était fini.

Elle arrangea même les dégâts que lui avait subir son alter ego, réajustant sa robe et nettoyant le sang sur son visage de ses beaux gants, s’excusant encore une fois, elle l’embrassa ensuite, il se laissa faire, la tendresse était de retour.

-J’ai bien failli vous perdre trois fois, et cela, en une seule soirée…

Il lui afficha un tendre sourire, lui indiquant que tout allait bien. Oui, trois fois, elle s’était tout d’abord écroulée devant lui, puis avait hésité à le quitter quelque minute auparavant… puis enfin l’arrivé de Noxia...

-On peut dire que vous savez vous faire désirer jeune fille.


Il était tout de même perplexe sur la situation, il avait certes toujours envie de passer la nuit avec elle, mais devait-il encore craindre l’arrivé de cette Noxia ?

-Ma tendre… va-t-elle revenir nous importuner ? Et elle vous a blessé au cou durant votre absence…

Bien entendu, Toryné n’avait aucun moyen de savoir que Sélène avait été témoin de toute la scène pendant la prise de contrôle de la comtesse sanglante, il n’avait pour ainsi que peu d’info sur cette dernière...




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mer 22 Mar 2017 - 7:53

Aux paroles de Toryné comme quoi il avait bien failli la perdre trois fois dans la soirée, elle ne put que baisser la tête, honteuse de sa propre sensibilité, de son incapacité à gérer des nouvelles inattendues et de sa faiblesse face à Noxia.

- Je suis désolée, je n’ai pas su lui résister… Elle m’a prise de court en prenant le contrôle comme elle l’a fait…

Puis elle releva les yeux et il lui indiqua que tout allait bien par un sourire, et elle ne put que sourire à son tour. Oui, tout irait bien maintenant que Noxia allait les laisser tranquille pour un bon moment.

A la question de son compagnon, la jeune albinos sourit de nouveau, avant de porter la main à son cou, du côté de la morsure. Elle continuait de saigner, pas abondamment, mais elle saignait tout de même.

- Non, elle ne reviendra pas avant un long moment, elle n’est pas habituée à la violence dont j’ai fait preuve pour reprendre le contrôle et te protéger. Je n’ai jamais eu ce genre de réaction pour protéger quelqu’un, parce que je n’avais pas encore trouvé la personne en question. Mais maintenant, je l’ai trouvée auprès de toi.

Sélène eut un sourire un brin moqueur en entendant qu’il la vouvoyait toujours et répondit d’une voix douce :

- Tu sais, tu n’es plus obligé de me vouvoyer… Je considère que nous sommes assez proches pour nous tutoyer depuis que je t’ai embrassé…

Puis elle prit un air un peu plus sérieux, la main toujours plaquée sur la blessure afin d’empêcher le saignement :

- Ne connaitrais-tu pas un sort capable de faire cicatriser ma plaie ? Car sans cela, il ne sert à rien que je prenne une pilule de sang afin de le régénérer…

Malgré sa blessure, la jeune femme déposa un tendre baiser sur les lèvres de Toryné.

- Je ne mourrai pas ce soir, Toryné, pas plus que je ne laisserai Noxia s’en prendre une fois de plus à toi ou à qui que ce soit. J’irai demander l’aide des baptistrels pour la mettre hors d’état de nuire, le plus tôt possible. Viendras-tu avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Sam 25 Mar 2017 - 12:40

Lorsque son tendre reflet lui assura que son ignoble hôte ne reviendrait pas avant un long moment, et surtout pour la soirée, le vampire de nouveau pleinement s’apaiser, les romances qu’ils avaient connues auparavant n’avaient été aussi… mouvementer disons, mais aucunes ne pouvaient prétendre à tel récompense non plus…

Sélène afficha un sourire quelque peu moqueur et lui indiqua que le vouvoiement n’était plus nécessaire entre eux, elle le tutoya par les mêmes occasions. S’il n’avait aucun problème à ce qu’on emploie le « tu » envers sa personne, après cela instaurait une certaine proximité avec l’interlocuteur que Toryné ne pouvait qu’apprécier, aimable et ouvert comme il l’était.

Cependant, il ne se voyait pas l’employer à son tour, pour lui le vouvoiement était onctueusement plus mélodieux dans un discours, la longueur des mots qu’apportait ce pronom rendait, on ne peut plus, délicates ses paroles qui l’étaient déjà. De plus dans son comportement, le vampire se montrait le plus souvent très amical que ce soit avec un total étranger qu’avec un ami de longue date, certes, il y avait un début de romance entre elle et sa sœur de visage, mais pour lui le vouvoiement restait tout de même de mise.

-Vous pouvez me tutoyer ma tendre, mais si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je continuerai à honorer votre divine présence de par le vouvoiement.

En y réfléchissant attentivement, il n’y avait qu’une seule personne qui serait apte à recevoir le tutoiement de Toryné, du moins si un jour tout deux se recroisaient. Théodora, elle n’avait le droit à aucune forme de douceur de sa part, donc pas de belle parole emplie d’élégance et de douceur, après tout, il n’avait pas de gêne à se montrer quelque peu grossier avec une bête, par ailleurs eux non plus n’avait le droit au vouvoiement. Donc non il n’allait pas abaisser son miroir si fragile à une telle bassesse, s’en était hors de question.

Après un autre baisé tout aussi tendre que ceux qui avaient précédé, Toryné écarte délicatement la main de Sélène de sa blessure, il n’aurait aucun problème à soigner une telle blessure, ce n’était pas la première fois qu’il employait ce sort, qui en soit était très basique pour lui. Loin d’être un mage d’expectations, Toryné avait tout de même une certaine affinité avec les arcanes de son peuple, il était plus habile dans ce domaine que dans celui des armes par ailleurs.

Il visualisa assez rapidement ce qu’il désirait, la plaie refermée et ainsi arrêter la perte de sang de Sélène, et finalement souffla délicatement sur la blessure, cette dernière cicatrisa doucement, pour le grand plaisir du vampire, ce problème était désormais réglé, mais ce n’était pas fini…

Sa belle compagne venait de prendre la résolution d’aller trouver de l’aide auprès de l’ordre baptistral, une idée judicieuse, sûrement leur magie pourrait aider à pallier à l’épineux problème qu’était la dualité psychique de son miroir. Cependant, il ne pouvait l’accompagner, il avait des responsabilités auxquelles il ne pouvait, et refusait, d’abandonner à Dureroc. Il y avait une chose que même les sentiments les plus purs habitants son être ne pourrait jamais prendre l’ascendant et c’était bien son peuple.

-Non pas que je ne souhaite pas vous accompagner dans votre quête, il passa ses mains dans les cheveux de la jeune fille, avec un regard quelque peu triste, mais surtout désolé. Mais voyez-vous… j’ai chez moi, j’ai devoirs dont je ne peux y obvier. M’absenter aussi longtemps m’est impossible… C’est un voyage que vous allez devoir mener sans ma présence Sélène.

Sa présence à Caladon n’était déjà pas très officielle et il comptait repartir dès le lendemain, alors un voyage aussi long, sans aucune assurance de trouver solution au problème ? Non, il ne pouvait tout simplement pas l’accompagner.





Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mer 29 Mar 2017 - 7:31

Aux dires de son compagnon quant au fait qu’il souhaitait continuer à la tutoyer, Sélène sourit. Il était vrai que le fait qu’il la vouvoie lui donnait l’impression d’être importante, et elle espérait l’être pour Toryné. Après tout, il était important pour elle, sinon elle n’aurait sans doute pas trouvé la force d’empêcher Noxia de lui faire du mal.

Une fois la blessure soignée par le souffle du vampire, la jeune albinos s’empressa de prendre la pilule de sang afin de restaurer son hémoglobine perdue. Cela lui fit du bien.

Puis, quand Toryné lui répondit qu’il avait des obligations et ne pouvait par conséquent pas s’absenter pour l’accompagner chez les baptistrels, elle lui sourit de nouveau :

- Je comprends tout à fait que tu ne puisses pas venir. Ton métier doit être très prenant…

Elle souriait, mais elle était quelque peu peinée, a vrai dire. Mais elle s’efforça de ne pas le montrer. Elle ne voulait pas que son compagnon culpabilise à cause de cela ou quoi que ce soit d’autre.

Puis elle se souvint du poème que lui avait inspiré, quelques instant plus tôt, sa dualité mentale avec Noxia. Mais aussi Toryné. Oui, il lui avait inspiré les deux tiers du poème, en fait.

- J’aimerai vous déclamer un poème un poème dont vous m’avez beaucoup inspiré les vers, très cher Toryné Dalis, commença-t-elle d’un ton quelque peu théâtral.

Elle prit une profonde inspiration et se lança :

« Je cherche ma place
En ce monde lasse.
Personne peu commune,
Je suis Fille de Lune.
Double, en mon esprit,
Des envies bannies,
Elle n’est pas comme moi ;
Me remplit d’effroi.
Meurtrière sadique,
Elle est diabolique,
Quand, moi, douce et bonne,
Généreuse, je donne,
Aux plus pauvres gens
Et ce en tout temps.

Ô toi parfaite et somptueuse Dame
Toi qui a volé mon cœur et mon âme
Avec tes subtils, lumineux charmes.
Toi, beauté diaphane et sombre
Vivant de lumière et d’ombre
Tu me fais défaillir, fondre.
De tout mon cœur, mon corps, je t’appelle
Ô toi, somptueuse Dame immortelle
Divine créature irréelle.

Toryné Dalis
Tu es un délice.
Si gentil et doux,
Je te donnerai tout.
Jamais aucun homme
N’a pas été comme
Tu l’es avec moi :
Tu m’emplie de joie.
Tu es un amour,
Et ce chaque jour.
Si tu veux de moi
Je resterai là,
Toujours près de toi ;
A jamais à toi. »


La jeune albinos savait qu’ils ne se connaissaient que depuis peu, mais il faisait ressortir son côté poétesse, de par sa gentillesse. Une fois le poème récité, elle se blottit encore contre lui et embrassa doucement les lèvres pâles du vampire, avant de descendre le long de son cou. Puis elle attendit une possible réponse de sa part, tant par rapport à son poème qu’à ses baisers.

Elle lui avait en quelque sorte rendu hommage par son poème et tout ce qu'elle avait dit dedans était vrai. S'il voulais bien d'elle pour toujours, alors elle se laisserai transformer, mais pas avant d'avoir neutralisé Noxia, malheureusement. Elle devait en finir avec elle une fois pour toute. Et les baptistrels, grâce à leur magie, pourraient certainement l'y aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Lun 3 Avr 2017 - 23:31

Toryné fut heureux que Sélène réagisse bien au fait qu’il ne puisse l’accompagner, bien qui décela malgré tout une certaine déception chez son jeune miroir, rien d’étonnant… lui-même était attristé de ne pouvoir l’accompagner dans sa quête de délivrance psychique, il ne serait que la clé la libérant de la mortalité.

Elle continuait tout de même d’arborer ce sublime sourire, quelle jeune fille adorable, ce dit-il, elle ferait une première fille et une amante des plus délicieuse ce dit-il. Le désir qu’avait refréner Noxia de par son intrusion dans leur romance commençait à revenir petit à petit. Il lui laisserait un cadeau que ni son esprit ni sa chair ne pourrait oublier…

Cependant, le conseiller ne fut pas au bout de ses surprises, lorsque Sélène entama sa somptueuse poésie dans laquelle il était glorifié par les vers délicat de sa jeune compagne. À chaque phrase, à chaque compliment que prononçaient les fines lèvres de la jeune fille, Toryné sentait ses pulsions libidinales grandir en lui, atteignant un paroxysme qu’il avait rarement connu.

Il attendit tout de même la fin de cette magnifique création, avant d’embrasser fougueusement celle qui l’émoustillait au plus haut point. Il était comme fiévreux de désir pour elle, c’était comme s’il était sous l’emprise de son propre enchantement, il ne pouvait plus penser à quoique ce soit d’autre, il était obnubilé par Sélène, par ses lèvres, ses yeux, sa voix, son être tout entier en fait.

Doucement, mais sûrement, il recula, attirant inéluctablement le corps de l’albinos avec lui vers le lit, il l’honorerait ce soir, pas de double personnalité ou tout autre non-réjouissance ne viendrait l’interrompre cette fois. Leurs deux corps s’uniraient et ne formeraient qu’un seul et même sublime être, la nuit seule serait témoin de l’union charnelle des deux fausses sœurs.

Cela pouvait sembler pure ineptie, après tous deux ne se connaissaient que depuis si peu, quelque heures à peine. Mais après tout son premier coup de foudre c’était déroulé de la même manière, une rencontre brève et fortuite, et pourtant si belle et inoubliable.

Sa première dulcinée se nommait Veronica, plus vielle que Sélène, d’une beauté différente, mais qui rivalisait amplement avec son somptueux miroir. Cependant, aucune passion n’eut réellement le temps de se forger entre eux, son immonde marâtre lui avait cruellement arraché par pur égoïsme. Ce jour-là fut une véritable fracture pour le vampire, il avait été ébranler au plus profond de son être aussi bien mentalement que physiquement. En l’espace d’une semaine, il avait connu l’amour, la trahison d’une mère, il avait frôlé la pire mort qu’un vampire puisse craindre, celle de mourir de soif, et pour finir, il s’était retrouvé seule, sans plus aucun repère ou personne sur qui compter…

Les seuls souvenirs qu’il avait gardés de sa belle rousse étaient ses roses, les fleurs préférées de sa défunte belle et qui était également devenu les siennes, et enfin 3 flacons de sang… son sang, cadeau empoisonné de son ignoble mère destiné à le provoquer, il les avait gardé, pour une symbolique que lui-même ignorait. Mais aujourd’hui, il savait quelle utilisation en faire, Sélène s’en délecterait comme premier repas une fois qu’elle deviendrait comme lui, enfin une fois qu’elle aurait éradiqué Noxia de sa psyché.

Une vive inquiétude le saisit soudainement, Sélène partirait-elle seule voir les baptistrels ? Cette frêle enfant courait d’innombrables risques seules dans l’immensité d’Armanda… Et pourtant, il ne pouvait abandonner ses obligations…

Loin d’être fataliste, il n’avait qu’une peur, celle que le destin ne lui reprennent sa douce.

-Mon amour… Allez-vous entamer ce voyage seul ? Dit-il en décollant finalement ses lèvres des siennes après ce long baisé, il passa sa main dans les cheveux de son amante, son regard inquiet plongé dans les yeux rouges de Sélène. Je ne pourrais avoir la conscience tranquille en vous sachant seule quelque part sans savoir, si vous allez bien.

Il est vrai qu’il aurait préféré ramener Sélène à Dureroc en sautant la case baptistrels… mais cette Noxia compliquait vraiment la donne.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Mer 5 Avr 2017 - 11:59

Alors qu’elle terminait sa poésie, son beau vampire l’embrassa avec tant de fougue qu’elle en eu le souffle coupé. Il était si passionné, si transporté tout à coup qu’elle ne savait pas réellement comment réagir, après tout, elle n’avait jamais connu que son père Lowell et Galeran son demi-frère… Ils avaient été les deux seuls hommes présents dans sa vie depuis toute jeune et ils n’avaient pas été tendres avec elle.

Mais Toryné était totalement différent d’eux. Déjà, il était un vampire. Elle ne savait pas quel âge il pouvait bien avoir, mais ce n’était pas une chose qui se demandait. Et ensuite, il était si doux dans ses gestes, malgré le désir et la passion dont il faisait preuve. Elle n’avait jamais connu cela. Mais cette nuit-là, elle le savait, elle connaitrait le véritable amour, ou du moins quelque chose s’en rapprochant. Il ne la brusquerait pas, ne lui ferait pas de mal.

Puis il recula sur le lit, l’embrassant toujours, l’entrainant avec lui sur les draps. La jeune albinos sentait son pouls grimper en flèche une fois de plus, battre plus fort. Car elle le désirait elle aussi. Oui, elle le désirait tellement que ça lui était presque douloureux.

Son compagnon fini par décoller ses lèvres pâles de celles, toutes aussi pâles, de la jeune albinos et il caressa ses cheveux, le regard inquiet. La jeune femme repris son souffle. Pourquoi avait-il l’air si tourmenté ?

Il ne tarda pas à lui dévoiler les pensées qui le rongeaient : il avait peur qu’elle fasse le voyage seule. Pourtant, elle avait fait le voyage depuis les Terres désolées seule et il ne lui était rien arrivé de grave. Mais l’inquiétude de Toryné était légitime, il tenait certainement à elle et, par conséquent, ne souhaitait pas la perdre. Tout comme elle ne souhaitait pas le perdre, lui non plus.

Et soudain, elle repensa aux Nexus de cœur que Noxia avait acheté à la Princesse des Catins de Gloria. Elle connaissait le principe de ces joyaux. Elle pouvait certainement en trouver dans la cité de Caladon et en acheter une paire afin que Toryné sache comment elle allait durant son voyage jusqu’au Royaume elfique. Oui, la solution était là, sous leurs yeux. Elle achèterait le lendemain un couple de pendentifs et mettrait son sang sur l’un des deux afin de rassurer son amour.

- Mon trésor, ne t’en fais pas, je sais quoi faire pour que tu sache en tout temps comment je me porte. Noxia avait acheté des Nexus de cœur pour la Princesse des Catins de Gloria, j’en achèterai un couple demain, pour nous deux. Et Noxia sera bientôt de l’histoire ancienne, lui murmura-t-elle afin de le rassurer.

Puis elle l’embrassa de nouveau, avec presque autant de fougue et de passion que lui. Oui, tout irait bien, il n’y avait aucune raison que son voyage ou cette nuit se passe mal. Il n’y avait aucune raison pour que les baptistrels ne parviennent pas à l’aider à mettre Noxia en sommeil, ou quelque chose du genre, afin de la rendre inoffensive. Il n’y avait aucune raison pour que quoi que ce soit se passe mal désormais.

Elle continua d’embrasser son amour et le serra contre elle de toutes ses forces, sans pour autant lui faire mal, comme si elle voulait fusionner leurs deux corps. Oui, ne plus faire qu’un avec Toryné, voilà tout ce qu’elle désirait en cet instant. Ne plus faire qu’un avec lui et être à ses côtés pour l’éternité.

- Je t'aime Toryné... murmura-t-elle, doucement, à son oreille, après avoir un peu écarté ses lèvres des siennes. Je t'aime et je veux vivre avec toi pour l'éternité. Je ne veux plus avoir à me soucier de ma famille dégénérée ou de quoi que ce soit d'autre que toi. A jamais.

Les coups de foudre existaient bel et bien, après tout, et Noxia n'avait pas à être la seule des deux à y avoir droit avec la Princesse des Catins de Gloria... Désormais elle aussi aurait droit au bonheur aux côtés de son amour. Et rien ne pourrait détourner la jeune albinos de son but pour parvenir au bonheur. Non, rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Ven 7 Avr 2017 - 3:24

Les paroles de sa nouvelle amante le rassurèrent, des Nexus de cœur seraient parfaits pour l’apaiser le temps de leur longue séparation, jusqu’à qu’elle le rejoigne à Dureroc pour de bon et seulement, il la glorifierait du nectar vampirique, inscrivant la somptueuse beauté qu’elle était à jamais dans la toile de la sublimité immortelle.

Ses craintes écartées, son désir se libéra des chaînes de l’inquiétude et put de nouveau s’exprimer pleinement, aidés par la fougue des baisers de sa compagne, Toryné savait que cette nuit resterait ancrée en lui, sa chair s’imprégnerait de Sélène tout comme la sienne de son essence, cette union serait une promesse, le doux contrat de leur retrouvaille futur… elle n’était pas encore partie que déjà, il sentait le vide à venir qu’elle laisserait dans son âme et de la mélancolie qui l’assaillirait.

Non, il ne devait pas laisser cela l’entraver de nouveau dans sa passion, rien ne pourrait stopper le désir ardent qu’il éprouvait pour la jeune fille, ce sentiment était si intense que son corps aurait sans doute été brûlant s’il n’avait pas été une créature de la nuit.

Il allait s’approprier celle qu’il avait décrétée comme étant son sublime miroir, il l’arracherait sans aucun remords à sa famille de bête dégénéré, elle cesserait d’être une Evgenis et deviendrais une Dalis. Sa famille cesserait d’être composée uniquement de son ignoble mère et de sa personne, une nouvelle enfant allait la compléter, la glorifié même, tout allait changer.

Elle murmura ensuite à son oreille, de sa belle et si douce voix, son amour pour lui, de son désir de passer l’éternité à ses côtés, de se livrer totalement à lui…

-J’exaucerais ce vœu ma tendre… répondit-il simplement. Oui, il la garderait avec lui pour l’éternité, il serait sa famille désormais.

Il l’embrassa de nouveau, mais il ne s’éternisa pas sur ses lèvres, très vite sa fine bouche s’attela à d’autre endroit, parcourant son cou de baisers, susurrant à son tour des mots doux à son oreille, revenant l’embrasser par moment.

Ses mains aussi étaient fort baladeuse, les deux mimines venant découvrir les délicates subtilités du corps de sa partenaire, belle avant goût de ce qu’il l’attendait. Cette phase de découverte durant un certain moment, dont Toryné savoura chaque seconde comme il avait savouré le sang de Sélène auparavant, ses pulsions grandissant… Il avait cet étrange mélange, ces gestes étaient amplis de douceur, mais également d’une certaine frénésie, mais jamais il ne se montrerait violent ou humiliant avec elle, non, il allait la traiter comme une reine, sa sublime reine.

-Hé… Vos habits, comme le mien, sont des plus somptueux ma chère… Mais je pense qu’il est temps pour eux de laisser place à quelque chose de plus… Il afficha un grand sourire. "Adapté".

Le déroulant du reste de cette soirée n’est connu que de Toryné et de Sélène, ce qu’il se passa dans cette chambres d’auberge fut comme dit précédemment, une belle promesse.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?


Dernière édition par Toryné Dalis le Dim 9 Avr 2017 - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Ven 7 Avr 2017 - 17:20

Après la nuit qu’ils venaient de passer tous les deux, la jeune albinos était épuisée. Elle n’était qu’humaine après tout, elle avait besoin de repos. Mais malheureusement pour elle, Toryné ne lui avait pas laissé une seule seconde de répit de toute la nuit. Elle n’avait pas fermé l’œil ne serait-ce qu’un petit instant.

Alors qu’elle s’étirait et frottait ses yeux fatigués et légèrement rougis, la jeune femme lança un doux sourire à son amant. Oui, elle ferait tout ce qu’elle pourrait pour que Noxia disparaisse de leur vie à tous deux et qu’ils soient enfin en paix et heureux ensemble. Même si elle ne savait pas comment se passait la transformation, elle n’avait pas peur, puisque Toryné serait à ses côtés à ce moment-là.

Elle se blottit contre lui et lui murmura doucement :

- Je t’aime Toryné.

Ses grands yeux rouges brillaient d’un bonheur qu’elle ne pensait jamais pouvoir devenir possible. Et pourtant. Ils étaient là, tous les deux, lui aussi frais qu’une rose venant d’éclore et elle complétement à plat, mais peu importait cela concernant Sélène. Elle se moquait de la fatigue, tant qu’elle était avec lui.

Elle aurait tant voulu qu’ils restent ainsi, tous deux seuls au monde dans cette chambre d’auberge de Caladon. Mais chacun avait des choses à faire de son côté. Toryné devait certainement retourner à Dureroc afin de subvenir aux affaires de son royaume, quant à elle, la jeune albinos devait se rendre au Domaine Baptistral afin d’y demander de l’aide par rapport à Noxia.

Mais elle savait qu’ils se reverraient tous deux bientôt, une fois Sélène débarrassée de son « autre elle », de cette autre personnalité qui la faisait souffrir, Toryné et elle pourraient se revoir et il pourrait la transformer afin qu’ils passent le reste de l’éternité ensemble. C’était tout ce qu’elle souhaitait. Cela, et ne plus jamais avoir à côtoyer sa famille de monstres.

La jeune femme déposa un baiser sur les lèvres pâle de son amour et s’écarta à contrecœur de lui. Ils devaient aller acheter les Nexus de cœur et déposer de leur sang sur chacun d’eux. Cela peinait la jeune albinos de devoir presque abandonner son amour, mais ils ne pouvaient faire autrement.

Elle se leva et commença à enfiler sa robe quand, brusquement, une vive émotion vint agripper son cœur et des larmes se mirent à rouler le long de ses joues. Elle les chassa d’un geste, elle ne devait pas pleurer. Tout irait bien. Elle reverrait bientôt Toryné, elle serait délivrée de Noxia et elle pourrait passer l’éternité aux côtés de son amour.

Elle termina de s’habiller et passa sa cape puis attendit que Toryné soit également vêtu. Une fois cela fait, elle lui prit tendrement la main et ils descendirent tous deux au rez-de-chaussée de l’auberge avant de sortir dans la rue.

N’étant pas de Caladon, elle ne savait pas vraiment où chercher, mais ils n’avaient qu’à visiter différentes boutiques de bijoux et finiraient bien par trouver ce qu’ils cherchaient.

Alors ils commencèrent à déambuler dans les rues, main dans la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Jeu 13 Avr 2017 - 14:31

Au lendemain de cette délicieuse soirée, si le corps du vampire semblait n’avoir pas été rassasié par cette nuit, son esprit lui était on ne peut plus satisfait. Il s’était gorgé de Sélène, de son être, il s’en était délecté avec passion et ferveur.

Amant égoïste, il ne lui avait laissé aucun répit, à défaut de l’avoir drainé de tout son sang, c’était son énergie qu’il avait épuisée jusqu’à la dernière goutte. Mais comment en aurait-il pu être autrement ? Comment ce vampire, dont la beauté et l’élégance sous toutes ses formes, avaient à ses yeux une valeur sacrée et qui, régissaient la quasi-intégralité de son existence, aurait pu contrôler ce désir ? D’autant plus que l’objet de ce désir n’était pas n’importe qui, un être dont la ressemblance avec sa personne, aurait pu amplement faire douter sur un lien familial entre eux, ce fut en soi presque un fantasme narcissique qu’avait réalisé le conseiller Dalis au cours de cette soirée, juste lui et son miroir…

Il n’avait désormais plus qu’une seule envie, la transformé, lui faire cette ultime offrande, d’immortaliser à jamais Sélène, c’était comme si, sa propre beauté se retrouvait une fois, de plus, figé dans l’immatérielle toile du temps, son désir était tout aussi ardent qu’il avait été durant cette nuit, il savait d’ors et déjà que l’attente serait un supplice, néanmoins teinté d’une certaine excitation.

La séparation était inévitable, à mesure que tous deux revêtaient leur vêtement, Toryné sentait venir le moment inexorable des "en revoir", ce n’était que temporaire, mais pour combien de temps ? C’était dans ce genre de moment ou Toryné comprenait les humains, ce besoin pressant de faire les choses de pas leur courte existence… lui qui avait déjà vécue trois siècles dans ce monde, le voilà se sentant incapable de passer une journée sans sa tendre amante, il y avait de quoi rire, mais il y avait aussi cette peur, et si les baptistrels ne pouvaient régler leurs problèmes ? En soi, la transformation en vampire était censée supprimé la grande majorité des souvenirs humains du concerné, mais si Noxia restait… non passé l’éternité avec ce monstre aliéné ne lui plaisait guère… Mais il ne devait pas y penser, non, il se devait de rester optimiste sur leurs avenirs à tous les deux.

Il sortir finalement tous les deux mains dans la mains, il était assez tôt, mais il y avait tout de même du monde déambulait dans les rues de la citée, Toryné avait demandé à son escorte de l’attendre à la sortie de la ville, cela ne plaisait pas à ses gardes, dont leur mission était de veiller à sa sécurité, de laisser le conseiller seul et avec une étrangère de surcroît, bien sûr, il ne savait le jeune lien qui l’unissait à elle, mais il l’apprendrait tôt ou tard.

Ils marchèrent un moment avant de trouver une échoppe possédant ce que tout deux désiraient, des cœurs de Nexus, le vampire ne pourrait certes laisser repartir son amante sans avoir cette garantie, de savoir comment elle se portait en tout circonstance durant son périple chez les baptistrels, il en avait besoin, véritablement.

Il regardait sa douce, il ne savait pas comment fonctionnait un cœur de nexus, n’en ayant jamais utilisé, hors Noxia semblait l’avoir déjà fait, elle.

-Je m’en remets à vous délicieux miroir, je vous laisse me diriger… cette fois. dit-il avec une pointe de malice dans sa voix accompagnés d’un clin d’œil.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène Evgenis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 3

Courtisane

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Ven 14 Avr 2017 - 18:00

Après avoir parcouru la cité de Caladon pendant un moment, les deux amants avaient finalement trouvé une boutique de bijoux qui vendait des Nexus de cœur. La jeune albinos les acheta, en demandant une note explicative sur les couleurs que la pierre pouvait prendre. Puis ils ressortirent tous deux du commerce avec leurs trouvailles.

La jeune femme posa un doux regard sur son amour aux paroles de Toryné. Elle avait déjà vu faire Noxia une fois, elle savait comment procéder.

Alors qu’ils marchaient tous deux, retournant à l’auberge afin que la jeune femme récupère son destrier, elle demanda une chose à Toryné :

- Mon amour, aurais-tu une aiguille ou quelque objet coupant afin que nous puissions activer les Nexus… ?

Elle avait vu qu’il avait une dague lorsque Noxia avait attaqué, mais elle préférait lui demander.

Quand Toryné lui eut donné la dague, elle se piqua le doigt avec la pointe et déposa une goutte de son sang sur l’un des Nexus, puis réitéra l’opération avec son amour, versant une goutte de son sang à lui sur l’autre Nexus.

Puis elle passa le Nexus contenant son sang autour du cou de son amour, et l’autre autour du sien.

- Grâce à cela, tu sauras toujours exactement où je me trouve et comment je vais, peu importe la distance qui nous séparera. Et il en ira de même pour moi.

Puis elle déposa un tendre baiser sur les lèvres de son amant, de celui pour qui elle allait tout faire pour se débarrasser de Noxia, de celui pour qui elle accepterait avec joie la transformation en vampire.

Ils reprirent ensuite leur route jusqu’à l’auberge, toujours main dans la main, afin que la jeune albinos récupère son cheval toujours attaché devant.

Une fois arrivés, Sélène allait monter en selle, quand elle se retourna soudainement et pit Toryné dans ses bras, l’embrassant avec une telle passion que les passants déambulant dans la rue leur jetèrent des regards, pour certains envieux ; pour d’autres – la plupart de ces derniers – venant de mères de bonnes familles dissimulant la scène à leurs enfants, outrées par une telle démonstration d’affection en public.

Et elle l’enlaça, ne semblant pas vouloir se séparer de lui. Pourtant elle le devait. Elle devait aller au Domaine Baptistral afin de trouver un moyen de détruire Noxia. La jeune albinos se résigna donc à relâcher son amant, à contrecœur.

- Je t’aime Toryné. Je ferai tout ce que je peux pour détruire Noxia. Et je te reviendrai aussi vite que possible.

Au moment où elle déposait un dernier baiser d’adieu sur les lèvres de son amour, une larme vint rouler le long de sa joue. Pourtant ils se reverraient. Ce n’était pas des adieux définitifs. Et ils seraient toujours plus ou moins en contact grâce aux Nexus.

Finalement, elle prit place sur le dos de son destrier blanc et après un ultime « Je t’aime », fit partir son cheval au pas dans les rues de Caladon, non sans jeter de nombreux regards en arrière, vers celui qu’elle aimait, les larmes coulant pour de bon le long de ses joues pâles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toryné Dalis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 0

Conseiller

MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné Jeu 27 Avr 2017 - 1:33

Une fois les nexus de cœur en leur possession, les deux amants reprirent la direction de l’auberge, somptueux lieux de la consécration de leur amour, jamais il ne pourrait effacer ce lieu de son esprit.

Mais avant cela Toryné lui prêta sa dague, afin que son amante puisse verser une goutte du somptueux nectars parcourant ses veines sur l’un des nexus. Le vampire lui tendit délicatement son index droit afin qu’elle réitère l’opération avec son sang.

-Sois douce avec moi, surtout, dit-il un brin moqueur.

Bien que ce ne fût qu’une insignifiante petite piqûre, Toryné grimaça tout de même à cette légère douleur, il y avait longtemps qu’il n’avait pas vu son propre sang, c’est substance si sombre parcourant ses veines. Un sourire quelque peu cynique se dessina sur son visage alors qu’il laissait tomber une goutte de son sang sur le second nexus, et dire qu’il avait été soldat à une époque, même lui avait du mal à y croire aujourd’hui.

Sélène passa le nexus autour de son cou, lui affirmant que désormais tous deux sauraient en toutes circonstances comment se portaient l’autre au quotidien, avant de l’embrasser tendrement. Un jour, ces gestes affectueux et emplis de tendresse seraient leur quotidien, une sublime existence menée par deux sublimes créatures bénis du don de l’immortalité. Il n’avait qu’une hâte, l’éduqué lorsqu’elle serait une nouvelle née, la nourrir pour la toute première fois, en faire une véritable Dalis à part entière.

Tous cela serait possible une fois que sa dulcinée se serait débarrassée de l’ignoble bête parasitant son esprit, une fois que les baptistrels l’aurait guérie de cette tare… À ce moment, le conseiller Dalis serait prêt à l’accueillir de tout son être, et enfin, il lui ferait l’ultime cadeau de l’immortalité.

Une fois qu’ils arrivèrent à la monture de la délicieuse albinos, Toryné resta de retrait, s’il y avait bien une chose que l’amour ou quelconque autre sentiment ne pourrait changer, c’était bien son aversion pour toutes les créatures animales d’Armanda, ou plutôt du monde entier. Cependant, comme sous le coup d’une pulsion, Sélène se retourna et le prit dans ses bras, l’embrassant fougueusement, sans se soucier des regards envieux ou choqués des passants devant cette scène que certain qualifierait d’indécente. Toryné, lui, n’en avait que faire, s’il devait compter le nombre de fois où il avait suscité les regards interloqués des citoyens de Caladon sans nul doute que 3 chiffres ne seraient en aucune une exagération de sa part.

Ils restèrent ainsi un certain moment, repoussant toujours un peu plus le moment où ils devraient se séparer, baiser et paroles d’amour furent une énième fois échangé entre les amants.

Lorsqu’elle prit finalement place définitivement sur son destrier, Toryné fit l’effort surhumain, enfin s’il avait été humain, de s’approcher d’avantage de la bête. Il plongea une dernière fois son regard dans ceux rougeâtre de Sélène.

-Je t’attendrais à Dureroc Sélène, lorsque tu pourras m’y rejoindre demande à voir le conseiller Dalis. Je t’accueillerais comme il se doit et plus jamais nous nous quitterons mon beau miroir. Fait attention à toi… à bientôt, j’ose l’espérer.

Il s’éloigna et la laissa partir après un dernier « je t’aime », il soupira, puis afficha un sourire radieux, il valait mieux penser au sublime futur qui les attendait plutôt qu’à se morfondre. Le conseiller rejoignit donc ses gardes et partis en direction de Dureroc, resplendissant d’une joie presque exubérante.




Je m'adresse à vous en #c62bc9 n'est-ce pas somptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné

Revenir en haut Aller en bas

Beautés Mortelle et Immortelle - PV Toryné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ce n'est pas la beauté de la femme qui ensorcelle, mais sa noblesse
» La beauté n'attend pas... [2 filles recquises]
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» Passion immortelle (song of love)
» [Mission - Rang B]Beautés Fatales[Coop - PV : Seki Raiken]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-