Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une nuit au palais (Pv Sehlys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Une nuit au palais (Pv Sehlys) Ven 3 Mar 2017 - 6:35

12 Octobre

Ostiz était des fois très occupé le soir, sa charge de régent n'ayant en rien changé ce qu'avait toujours été Crissolorio. Un grand travailleur, le genre d'homme à s'investir d'une manière totale dans son métier dans le but de faire au mieux. Le genre de personne qui détestait le travail bâclé ou les choses faîtes à moitié, bien entendu le régent avait prit soin de déléguer plusieurs responsabilités à des personnes fiables et compétences. Il n'était pas ce genre d'homme à croire, pouvoir tout faire, mais il avait gardé pour lui la gestion de la grande trésorerie et des services de renseignements. Comme à cette époque où Fabius Kohan lui avait confié à la fois la responsabilité de l'économie et des informations.

C'était deux domaines dans lesquels il excellait dans les faits et qui convenaient parfaitement au grand-père hérisson qu'il était. Néanmoins, c'était aussi deux domaines qui exigeaient qu'il y consacre une bonne partie de son temps, ce qui ne le dérangeait point bien entendu. Néanmoins, même un homme comme lui avait besoin de temps en temps de faire une pause. C'était pour cela qu'il était sortit de son bureau, ce alors qu'il faisait nuit. Ainsi, il se dirigeait vers les cuisines pour aller y prendre une boisson revigorante avant de se rendre probablement juste après dans la bibliothèque pour y lire un peu.

Ainsi, il était rentré calmement dans la cuisine où se trouvaient encore quelques employés à cette heure après que des lames noires sur son chemin et des serviteurs l'aient salué. Personne ne s'étonnant vraiment que le régent soit levé à cette heure… Ce n'est pas de toute manière comme si Ostiz après plusieurs années en tant que bras droits de Fabius Kohan n'avait pas finit par parfaitement se faire à un tel rythme de vie. Peut-être était-il d'ailleurs de ces hommes incapables d'êtres oisifs ou de passer une heure sans rien faire… Le genre d'homme qui avait besoin d'être occupé, que ce soit de manière constructive ou d'une façon qui sollicitait son intellect. Néanmoins, ce n'est pas une réputation de débauché ou d'homme aimant peut-être trop les plaisirs de la vie qu'était la sienne, contrairement à celle de feu Fabius Kohan qui avait dû entretenir en permanence plusieurs maîtresses pendant tout son règne. Même si en vérité Ostiz considérait que son ancien souverain avait été un bon roi malgré ses quelques vices.

Mais de toute manière, il était bien loin de ces quelques considérations lorsqu'il ouvrit l'étagère fermée à clef dans laquelle était entreposée quelque une des boissons qu'il buvait. Aucune n'était alcoolisée et certaines avaient pour but d'entretenir sa santé. Bien entendu, comme toujours, il esquissait le geste magique immunisant à un possible poison avant de commencer à boire le breuvage. Précaution certainement superflue étant donné que le palais était plus que très sécurisé, mais il valait mieux être plus prudent que nécessaire, que pas assez après tout.

Et sur ce, alors qu'il finissait de boire le breuvage, il remarqua le bruit caractéristique de la porte des cuisines qui commençait à se mouvoir. Son attention se tourna donc en partie vers la source de ce bruit, ne serait-ce que pour constater qui venait de le rejoindre.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehlys K. Nepheris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1


MessageSujet: Re: Une nuit au palais (Pv Sehlys) Mar 4 Avr 2017 - 14:27

Une goutte de sueur roula sur son front alors que l'impératrice se retournait pour la n-ième fois dans son lit. D'horribles pensées semblaient se jouer de, et dans son esprit. Elle ouvrit brusquement les yeux, la réalité l'englobant à nouveau. La noirceur de la chambre l'apaisa, détendant son corps, ralentissant son souffle. Bien que la température de la pièce n'était pas très élevée, elle avait très chaud. Ce n'était pas la première fois qu'elle se levait en pleine nuit depuis qu'elle était enceinte. Elle, qui avait toujours eut un sommeil paisible, se sentait épuisée de ces épisodes d'éveils nocturnes. Elle soupira intensément avant de rejeter en arrière la couverture de soie et d'enfiler ses chaussons.

Ses mouvements étaient moins délicats, les changements physiques l'indisposant déjà énormément. Elle se leva et enfila son saut-de-lit après un léger frisson. Elle se dirigea vers le miroir, la lumière de la lune baignant son être, elle put voir des cernes violacées sous ses yeux. Pourtant, son teint était éclatant et une aura chaleureuse baignait chaque atome de son corps. Ah, les joies de la grossesse. Elle baissa les yeux vers ses seins qui avaient largement doublé de volume sinon plus. Ce poids créait des douleurs dans son dos qu'elle ne supportait pas. Elle n'avait jamais été le genre de femme a demandé plus que ce que la nature lui donnait, mais elle aurait généreusement offert ce surplus d'attirance à n'importe qui. Un peu plus bas, on pouvait voir à travers sa nuisette qu'un léger ventre s'était formé. Ce détail ne laissait aucun doute quand à son état.

Au même instant, un grognement sourd se fit entendre. La jeune femme ressentait le besoin et l'envie d'ingérer divers aliments incompatibles. Elle tira son déshabillé qui s'arrêtait au dessus du genou et le tint fermer. Il y avait souvent des courants d'air dans le palais, il ne fallait pas qu'elle tombe malade. Tout en traversant les couloirs déserts du palais, elle réfléchissait à ses envies. Il y avait bien quelques rondes de gardes mais elle avait appris à les éviter, ne souhaitant croiser personne dans cette tenue. La cuisine principale se trouvait au rez-de-chaussée.

Les premières fois qu'elle avait fait irruption dans les cuisines, les employés qui étaient encore présents furent fort étonnés de rencontrer l'impératrice. Avec le temps, la surprise avait laissé place à l'habitude et chaque soir, on lui préparait quelque chose, de préférence à base de cacao qu'elle affectionnait tout particulièrement. Elle poussa la double porte et entra, se dirigeant directement vers le cellier, attrapant au passage un grand couteau. Elle fut ravie d'y trouver un bol de taille moyenne rempli d'une mousse au chocolat où siégeait une imposante fraise. La lumière d'une bougie éclairait la pièce et avant de s'emparer de sa collation, elle s'approcha d'un fromage circulaire où l'on pouvait observer les traces de ses précédentes visites. Elle découpa un bout raisonnable, emporta le bol et déposa tout ceci sur un comptoir à l'extérieur du cellier.

Elle tira un tabouret, s'empara d'une cuillère et se mit à grignoter d'une main son morceau de fromage tout en jouant avec la mousse de l'autre. Elle était tant perdu dans ses pensées qu'elle prit un certain temps à remarquer qu'on l'observait. Tout en terminant son en-cas salé, elle releva les yeux pour rencontrer des yeux noirs qu'elle reconnu. Elle rougit et baissa les yeux, ne s'attendant pas à trouver le régent dans les cuisines à des heures aussi indécentes. Son regard se posa sur son important décolleté et sa nuisette légèrement transparente. Par merlin, heureusement qu'il fait nuit, pensa-t-elle tout en tirant sur les bords de sa robe de chambre en soie.

- Veuillez m'excuser, Régent, je n'avais pas remarqué votre présence, dit-elle sur un ton qui se voulait doux.

Elle sentit une bouffée de chaleur de honte, le rouge sur ses joues ne transparaissant qu'à ses sensations. Elle essaya de reprendre contenance car ce qu'il venait de voir aurait pu gâcher ses efforts pour se rapprocher de l'homme.

- Que faites-vous ici par une heure si avancée, si je puis poser la question ?dit-elle en le fixant intensément.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Une nuit au palais (Pv Sehlys) Jeu 6 Avr 2017 - 17:39

Ostiz regarda avec calme dame Sehlys qui entra dans la pièce sans le remarquer pour se diriger directement vers le cellier où elle prit à manger avant de s'installer ensuite. Le tout sans avoir dirigé une seule fois son regard dans sa direction. Crissolorio observa tout ceci avec calme et envisagea tout simplement de sortir d'ici calmement pour ne pas la déranger plus que de nécessaire, après tout, elle devait juste avoir une fringale nocturne et comptait assez vite aller se recoucher ensuite ou retourner à ses activités nocturnes si elle ne se contentait pas de dormir. Dans tous les cas, elle ne devait pas avoir prévu de croiser le régent maintenant, mais… Il semblerait que la chance décide qu'elle finisse par le remarquer avant qu'il n'entreprenne de s'éclipser calmement.

D'ailleurs, Ostiz qui ne s'était pas permis par souci de civilité de trop regarder la dame, car celle-ci portait des vêtements qui visiblement n'étaient pas faits pour la cour, mais pour dormir. Ne fit pas non plus trop attention au fait qu'elle parut quelques instants gênée, après tout ce n'était qu'une circonstance fortuite, une coïncidence, en somme rien qui n'impliquait d'y donner trop d'importance. Ainsi, il répondit calmement et cordialement à dame Sehlys alors qu'il rangeait ce qu'il avait pris dans l'armoire.

« Vous n'avez point besoin de vous excuser dame Sehlys, il n'est après tout pas courant que nous nous croisions ici à cette heure. » Autant ne pas se montrer enquiquinant à ce sujet. Il ne tenait pas dans les faits à créer ou entretenir un possible malaise pour des broutilles.

« Avec le conflit actuel contre les chimères dont nous avons parlés au conseil et qui nécessite que nous envoyions des soldats à l'Ouest pour soutenir nos alliés et les complications causées par les derniers événements ayant troublé notre cher continent, j'ai une importante quantité de travail administratif à gérer ces derniers jours en plus de mes autres responsabilités en tant que régent. J'étais donc encore attelé à mon travail il y a plus de dix minutes de cela et j'avais décidé de faire une pause pour venir ici m'abreuver d'une boisson revigorante pour ainsi poursuivre juste après ma tâche à un bon rythme pendant quelques heures. » 
Expliqua-t-il ensuite sans détour quant aux raisons qui l'avaient amenée ici, après tout ce n'était pas un secret qu'Ostiz était capable d'être une véritable machine quand il s'agissait de travailler. Et sûrement pas un homme à se plaindre quand il s'agissait de devoir passer de longues heures à exécuter une tâche administrative et surtout il était désireux de faire bien les choses. C'était probablement l'une des principales raisons pour laquelle il avait été le favori de Fabius, celui-ci avait dû apprécier après tout d'avoir un bras droit sur lequel se décharger des tâches les plus difficiles et ennuyeuses selon le roi comme l'économie et la gestion du trésor public.

« Comment allez-vous sinon ma reine ? »
Demanda ensuite le régent poliment et avec une attention non feinte, après tout, elle était la reine et portait en son sein le futur héritier. Il était tout à fait normal de ce fait de se tenir au courant de son état. Il le faisait bien entendu aussi par politesse et civilité. Et en parlant de civilité, il ne tarda guère ensuite à dire quand il eut sa réponse.

« Sur ce, étant donné que ma présence était sans doute imprévue dame Sehlys, je pense que je vais prendre congé si vous me le permettez. Je ne tiens point après tout à vous importuner plus que nécessaire. » Il disait cela bien entendu par pur souci d'être poli et de ne pas entretenir le malaise qu'elle pouvait ressentir. Crissolorio supposait après tout qu'elle n'était pas forcément à l'aise avec l'idée de paraître ainsi devant lui, même si dans les faits, il n'avait pas spécialement l'air de considérer que c'était un détail sur lequel il devait s'attarder sur l'instant. 

Après, bien entendu. Dans le cas où cela ne l'importunait pas tant que ça, il n'avait pas spécialement l'air d'être contre le fait de converser un peu. Après tout depuis une semaine ou deux, ils avaient tout deux étaient très occupés et n'avaient donc pas forcément pu beaucoup converser seul à seul. Même si bien entendu Ostiz tâchait de se tenir au courant quant à comment l'impératrice se portait par rapport à sa grossesse, ce car il était normal de faire en sorte si possible que tout se passe au mieux. Sans oublier que de ce qu'il savait toutes les femmes ne vivaient pas de la même manière leur grossesse, surtout leur première.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehlys K. Nepheris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1


MessageSujet: Re: Une nuit au palais (Pv Sehlys) Mer 19 Avr 2017 - 11:01

Après sa question, le Régent se lança dans un monologue à propos de la situation politique actuelle qui impliquait les chimères et la bataille qui devrait suivre. Sehlys écouta attentivement, appréciant à la fois que l’homme lui fasse suffisamment confiance pour discuter de ce genre d’affaires mais aussi du sujet de la discussion car elle voulait faire partie intégrante de la vie de la cité et d’Armanda en général. Ainsi l’homme avait fait une pause dans sa besogne et comptait y retourner rapidement afin de finir à des heures descentes de la nuit. Elle se demandait si cet homme dormait parfois vu tout ce qu’il avait à gérer.

- Comment allez-vous sinon ma reine ?
- Plutôt bien malgré un peu de fatigue, dit-elle avec toute l’honnêteté que représentait la situation. Merci de vous inquiéter de ma santé Régent.
- Sur ce, étant donné que ma présence était sans doute imprévue dame Sehlys, je pense que je vais prendre congé si vous me le permettez. Je ne tiens point, après tout, vous importuner plus que nécessaire.

Tout en pesant le pour et le contre, elle réalisa que c’était une très bonne occasion pour se rapprocher du régent. En effet, en se retrouvant en tête à tête, elle n’avait aucune obligation de jouer les veuves éplorées.

- Vous ne m’importunez pas monsieur, vous m’avez simplement surprise.

Ce qui était tout à fait vrai.

- Si vous me permettez d’oublier les convenances, peut être pourrais-je terminer ma collation tout en vous écoutant m’apprendre les nouvelles de la ville et d’Armanda en général, qu’en pensez-vous ?

Tout en disant cela, elle lui lança un splendide sourire puis s’empara d’une cuillère de mousse au chocolat qu’elle fit lentement glisser dans sa bouche. Son geste se voulait sensuelle et maîtrisé, ce n’était pas la première fois qu’elle séduisait un homme après tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Une nuit au palais (Pv Sehlys) Jeu 20 Avr 2017 - 21:31

Ostiz acquiesça doucement de la tête quand la reine le remercia de s'être préoccupé de sa santé, il supposait pour sa part que c'était tout à fait normal. Quant à la fatigue que ressentait potentiellement la reine, à ses yeux cela aussi était tout fait habituel pour une femme enceinte. Peut-être parce que l'être qui grandissait en elle avait besoin d'énergie ? Il supposait après tout qu'un bébé même s'il n'était pas encore « né » avait des besoins et que ces derniers étaient satisfaits d'une manière ou d'une autre. Après, il est vrai que certaines femmes supportaient mieux leur grossesse que d'autres, mais ce n'était pas une raison bien entendu pour ne pas se montrer prudent à ce sujet.

Et dans les faits, le fait qu'elle ne soit pas dérangée par sa présence ne l'étonna pas vraiment ou bien c'est qu'elle faisait semblant pour préserver les apparences. Néanmoins, Ostiz avait autant envisagé le fait qu'elle soit d'accord avec la possibilité qu'il prenne congé que non, il était après tout homme à prévoir plusieurs cas de figure dans chaque situation.

« Je peux en effet comprendre que vous ne vous attendiez pas à me voir debout à cette heure. » Ajouta-t-il sinon poliment quant au fait qu'elle avait été surprise par lui. Ostiz pour sa part était habitué avec le fait de devoir remettre le sommeil à plus tard quand il y avait beaucoup à faire avant.

Et sinon c'est sans trop faire attention à ce que l'impératrice faisait avec sa cuillère, après tout celle-ci mangeait et Ostiz supposait qu'il pouvait être impoli de regarder quelqu'un en train de se restaurer, surtout quand ce quelqu'un était seulement vêtu d'une robe de nuit, qu'il s’assit en face d'elle avant d'ajouter calmement pour répondre aux dernières paroles de la reine.

« Dans les faits, il y a beaucoup à dire et je suppose que vous êtes déjà au courant d'une bonne partie des événements récents. Mais il y a bien quelque chose en particulier qui est d'une importance prioritaire actuellement. » Après tout, elle vivait au palais impérial, de ce fait il serait normal qu'elle soit plutôt bien informée et il supposait de plus qu'elle était du genre à aimer se tenir au courant des éventements importants, c'était du moins une qualité de faire ainsi. Il décida donc d'aborder un sujet assez grave.

« Je pense que vous êtes au courant quant à ce nouvel ennemi auquel doit faire face Armanda ? Les chimères ? Ces dernières de ce que j'ai pu apprendre peuvent prendre le contrôle de quelqu'un qui n'arriverait pas à leur résister mentalement et sont capables d'user des pouvoirs du Néant et donc d'annuler la magie autour d'elles dans un large périmètre. L'empereur elfique a donc demandé une mobilisation d'une bonne partie des troupes Armandéennes dans l'optique de les combattre. J'ai donc entrepris de mobiliser une partie de l'armée glorienne conformément à ce qu'implique le traité de paix Armandéen, néanmoins... » Il marqua un temps de silence, ce avant d’ajouter avec réflexion. « Je pense que ce ne sera pas une bataille comme celle qui est prévue actuellement qui suffira à triompher de cette nouvelle menace. Surtout en sachant que ce nouvel ennemi est encore en grande partie inconnu de nous, j'attends donc de voir comment le cours des choses évoluera à l'Ouest pour que Gloria s'y adapte en conséquence. Prudence est mère de sûreté après tout. Que pensez-vous d'ailleurs de cette nouvelle menace à laquelle le continent doit faire face ? » Et sur ces quelques paroles, il resta un instant silencieux, puis il ajouta cordialement à l'égard de l'impératrice.

« Si vous me permettez ce conseil dame Sehlys, si jamais vous veniez à ressentir beaucoup de difficultés dues au fait que vous êtes enceinte, nous pourrions toujours contacter un guérisseur pour que celui-ci fasse en sorte que votre grossesse se passe de manière plus agréable pour vous. Il serait regrettable après tout que vous passiez un très mauvais moment en attendant l’accouchement. » Pourquoi disait-il cela ? Car il avait l'impression que ce serait sans doute un conseil très adéquat. Il était de plus le genre d'homme à penser qu'il valait mieux formuler un sage conseil que de ne rien faire et attendre que ça passe.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Une nuit au palais (Pv Sehlys)

Revenir en haut Aller en bas

Une nuit au palais (Pv Sehlys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» La nuit du renouveau.
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Gloria la Rescapée :: Palais impérial-