Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Au détour d'une forge (Pv Seö)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Au détour d'une forge (Pv Seö) Jeu 2 Fév 2017 - 13:05

16 Octobre

Il allait très bientôt partir à l'Ouest pour participer aux sombres événements qui risquaient de se dérouler là-bas, et si Lewyn avait bien besoin d'une chose dans l'optique dans la bataille qui serait probablement livrée là-bas. Ce serait d'un bon équipement, certes le vampire n'était pas le plus maniaque des combattants, mais il était sage de ne pas sous-estimer l'importance d'un équipement d'une qualité un minimum acceptable.

Et dans cette optique il avait bien besoin de l'aide d'un forgeron pour quelque chose. Réajuster une armure pour que celle-ci lui convienne bien au niveau des formes. Quelle armure était-ce ? Vengeance, le genre d'armure très rare et donc qui n'étaient pas vraiment forgées à l'origine pour forcément correspondre à un type de personne précis. Le genre d'armure n'existant qu'en quelques exemplaires et qui n'étaient donc pas forcément conçus pour quelqu'un de félin comme Viladric, qui n'était pas vraiment d'allure musclée, mais plutôt très tournée vers la vivacité.

Ainsi il avait bien besoin qu'on lui ajuste un peu cette armure qui avait à l'origine était conçue pour quelqu'un de plus musclé que lui, ce qui pouvait se comprendre d'ailleurs. Chez les humains porter une armure de plaques même si pas si lourde que cela nécessitait une certaine force. Dans tout les, Lewyn s'était donc mit à la recherche d'un forgeron qui pourrait l'aider pour cela à Caladon. Ce alors qu'il portait les pièces dans l'armure dans ses bras notamment. Et on lui avait assez vite parlé d'un certain Alvis...

Ainsi Viladric s'était rendu chez ce fameux Alvis… Il se retrouvait donc devant l'établissement et il supposa que la première chose à faire serait de voir si la propriétaire de l'établissement était disponible pour satisfaire sa commande. Il se contenta donc d'entrer calmement à l'intérieur en poussant doucement la porte du pied, de déposer les pièces de son armure allégée par magie sur une table non loin, et d'attendre qu'on s'intéresse à lui. Au passage il en profita pour observer avec patience les environs, pour vérifier notamment à quoi devait ressembler le dit forgeron et si ce dernier avait un assistant par exemple. Très vite une odeur d'elfe s'imposa à son odorat… Intéressant, mais surtout de quoi bien attiser la curiosité du vampire pour le coup.

Au passage en parlant de ce dit vampire, celui-ci portait en cet instant sur lui une armure de cuir, visiblement du genre de celle qui irait bien à un voleur, ou un combattant très léger. Un arc débandé, et aucune arme de corps à corps visibles. Ce qui pouvait être curieux, sauf pour ceux qui arriveraient à déduire qu'ils devaient être un combattant préférant le pugilat, ou le combat à main nue… On pouvait aussi remarquer quelques bijoux en argent sur lui, mais rien de bien remarquable. Il ne les portait pas après tout comme un noble qui voudrait se vanter de ses richesses, d'ailleurs l'on remarquait aussi une cape dans son dos que les quelques spécialistes du domaine pourraient deviner de nature elfique. Voilà donc ce que portait en cet instant le vampire sur lui, un vampire qui n'avait pas l'air le moins du monde nerveux, ou spécialement à cran. Il était juste très calme et songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Jeu 2 Fév 2017 - 14:12

Après mon court séjour à Estëllin, j’avais finalement repris ma route pour me rendre à Caladon. D’une part parce que j’avais besoin d’Alvis pour s’occuper de certaines pièces métalliques de mon armure, et d’autre part car c’était bientôt l’anniversaire de Maïa, et je lui avais promis de lui rendre visite à cette occasion. N’ayant pas le temps de profiter du voyage à pied, je me rabattais plutôt sur les transports fluviaux, plus rapides et plus sûrs, pour arriver à temps.

C’est donc vers la mi-octobre que j’arrivais à Caladon. La cité neutre était toujours aussi active, et les marchands semblaient prospérer tranquillement. J’arpentais tranquillement les rues, profitant de mon arrivée dans la ville, puis je me rendis à la forge de mon ami Alvis. Son commerce aussi semblait prospérer. Il avait vraisemblablement rénové la forge pendant mon voyage, et elle paraissait à présent beaucoup plus accueillante.

Je rentrais doucement dans l’atelier où il était en train de travailler. Lorsqu’il m’aperçut, il me salua chaleureusement. Nous discutâmes un long moment, et je lui montrais les attaches de mon armure que je voulais lui faire réparer. Il lui manquait certaines pièces pour pouvoir les travailler. Lise nous rejoignit à ce moment-là. Maïa était une fois de plus dehors. Alvis me demanda alors de garder la forge le temps qu’il aille chercher ce qui lui manquait.

Ce n’était pas la première fois, aussi acceptais-je sans hésiter. Après m’avoir donné quelques instructions, notamment celles qui étaient relatives aux commandes que les clients pourraient venir récupérer, il sortit de l’atelier. Lise remonta à l’étage, et je restais seul dans la forge. Malgré cet accueil plutôt mouvementé, j’étais plutôt content d’être arrivé. Je descendis rapidement au sous-sol afin de déposer mes affaires. Je laissais tomber avec soulagement mon sac, ma lance et mes bâtons, puis je détachais tour à tour les différentes pièces de mon armure, que je déposais à coté comme me l’avait demandé Alvis. Je me retrouvais alors pour la première fois depuis un certain temps dépourvu de tout mon équipement, revêtant simplement un pantalon en lin marron clair et une chemise simple, en tissu blanc. Je m’étirais, profitant de ma légèreté soudaine.

J’entendis alors le bruit de la porte de la forge qui s’ouvrait, accompagné de bruits de pas. Un client venait d’arriver. Je remontais alors prestement les marches de l’escaliers, deux à deux, avant d’observer l’individu. Un homme, aux cheveux noirs et aux yeux bleus, semblait attendre que l’on vienne prendre sa commande. A première vue, il n’avait pas l’air d’un combattant. Il n’était pas particulièrement grand, et n’avait pas la carrure d’un guerrier. Non. Il était plutôt fin. Pourtant, il venait de poser une lourde armure sur la table de l’entrée. Je me dis à moi-même de garder mes jugements pour moi à l’avenir, et je lui souriais poliment.

« Bonjour Monsieur, je peux faire quelque chose pour vous ? »

Il paraissait plutôt calme, mais il ne semblait pas être déjà venu dans la forge d’Alvis. Ou du moins, il ne faisait pas parti des trois clients qu’il m’avait décrit et à qui j’étais censé remettre des paquets. Il allait devoir patienter, mais rien ne m’empêchait de gagner du temps en lui demandant ce dont il avait besoin.






Dernière édition par Seö Wënmimeril le Lun 6 Fév 2017 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Ven 3 Fév 2017 - 13:06

Lewyn regarda sereinement l'elfe qui venait le rejoindre. Et qui bien entendu comme tout elfe était porteur de la beauté magnifique des siens. Néanmoins ce n'était pas vraiment l'apparence qui intéressant tant Lewyn que la raison pour laquelle un elfe se trouvait ici.. Après tout même si Caladon est une ville multiculturelle, il reste que l'on y trouve pas des elfes à chaque coin de rue. Mais bon, cela il le verrait bien en temps voulu...

Quand à l'armure, elle n'était dans les faits guère aussi lourde que son apparence le laissait penser, au contraire elle était même particulièrement légère à cause d'un enchantement qui y était apposé. Ce qui convenait sans doute bien mieux à un guerrier comme Lewyn qui jouait sur les esquives et la vivacité qu'une lourde armure de plaque...

Mais sinon en dehors de cela, alors que l'elfe l'abordait, Lewyn en profita pour courtement le détailler du regard. Un elfe plus grand que lui sans aucun doute, d'au moins une bonne vingtaine de centimètres. A la musculature visiblement fine et qui n'était guère dénué des cicatrices que peut recevoir un guerrier... Ses yeux marrons semblaient irradiaient d'une certaine bienveillance, alors que se chevelure mate arborait un magnifique contraste avec sa peau mate. Imberbe comme tout les elfes d'ailleurs pensa t-il... Sauf s'il faisait partie de ces rares elfes pouvant avoir la barbe...

"Bonjour à vous aussi, pour tout vous avouer j'étais venu ici faire retravailler mon armure pour que celle-ci soit plus adaptée à ma morphologie." Répondit-il sympathiquement et poliment à l'elfe, ce avant d'esquisser juste après le geste de salut elfique classique, après tout chez le beau peuple une telle politesse était appréciée.

"Vous êtes le propriétaire de cette forge je suppose?" Demanda t-il donc juste après d'un air jovial, bon on ne lui avait pas précisé que c'était un elfe le propriétaire de l'endroit... Mais il supposait que les Caladonais ne devait pas forcément faire attention à ce genre de détail si ce dit elfe faisait parti des meubles à sa manière... Quoique le nom du propriétaire n'était pas vraiment très elfique, donc Lewyn se dit que sa question était probablement un peu bête, ainsi légèrement gêné par cette petite erreur il ajouta pour se rattraper. "A qui ai-je l'honneur? Lewyn Viladric, pour vous servir." Acheva t-il donc toujours aussi sympathique, l'autre le connaissait-il? C'était probable, même si pas forcément certains. Après tout aussi jeune dragonnier qu'il soit, Viladric s'était déjà construit une certaine réputation... De plus il avait l'impression d'avoir déjà croisé l'elfe qui lui faisait face à Sandur.

Enfin dans tout les cas Lewyn n'était pas contre d'engager une conversation bien entendu, comme en témoignait d'ailleurs son humeur du moment, car le vampire paraissait sur l'instant tout à fait ouvert et amical. Et franchement, cela était tout à fait sincère, car l'elfe en face de lui semblait être quelqu'un de très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 6 Fév 2017 - 8:56

Je jetai un coup d’œil discret à l’armure. L’ajuster à sa morphologie ? Ma foi, cela semblait assez logique finalement. Je m’apercevais alors que l’armure, effectivement, ne semblait pas être limitée par les principes physiques classiques. Un enchantement surement, ou alors un alliage plutôt rare. Je m’attardais alors plus précisément sur la morphologie de l’elfe qui était en face de moi. Elle ne semblait que peu convenir à une armure comme celle-ci, et cela justifiais sa demande. Rien d’exceptionnel en soit donc…

Sa demande me surprit tant que je n’eus le temps de lui répondre tout de suite. Moi ? Propriétaire de la forge ? J’esquissais un petit sourire, ma théorie précédente confirmée. Il ne connaissait donc vraisemblablement pas Alvis. En revanche, son nom m’intrigua davantage. Lewyn Viladric… j’avais entendu ce nom quelque part. Non, ce sentiment allait au-delà de cette simple connaissance. Son visage me disait également quelque chose. Sans m’en rendre compte, je me plongeais dans mes souvenirs, cherchant à y déceler un indice.

Quel idiot. Bien sûr que je connaissais ce nom. La plupart des Armandéens le connaissaient d’ailleurs. Un dragonnier dans la boutique d’Alvis ? Voilà une anecdote que je n’aurais jamais pensé pouvoir raconter à qui que ce soit un jour. Et il fallait en plus que ça tombe quand Alvis n’était pas là. Sans être déstabilisé, je dois bien avouer que je ne savais pas quel protocole respecter quand il s’agissait de discuter avec un Dragonnier. Ne souhaitant pas faire attendre ma réponse trop longtemps, j’allais au plus simple.

« Seö Wënmimeril, pour vous servir, Sire Viladric. » Je marquais une courte pause, faisant un léger mais solennel salut. «Malheureusement, non, je ne suis pas le propriétaire de cette forge. Alvis s’est absenté, il devrait être de retour bientôt. »

Je le regardais, détaillant un peu plus son visage. Son teint était plutôt pâle mais, si je n’avais pas su qui il était, je n’aurais jamais pu deviner que ce dernier était un vampire. Je n’avais pas une profonde aversion pour ce peuple, même pas d’animosité. De plus, il semblait enclin au dialogue et, malgré son statut social, il n’avait pas l’air ni hautain, ni froid.

« Je peux peut-être vous aider d’une quelconque manière en attendant ? Je vois que votre armure est enchantée, souhaitez-vous que j’y jette un coup d’œil ? »

Je me montrais amical, intéressé par la personnalité que j’avais en face de moi. J’avais toujours eu un profond respect pour ces cavaliers célestes dont l’héroïsme était conté partout en Armanda. L’occasion se présentait enfin de pouvoir discuter avec l’un d’eux, et je la saisissais.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 6 Fév 2017 - 19:37

Lewyn certes sourit simplement, mais parut ne pas trop s'enorgueillir du fait que l'elfe en face de lui l'appelle sire, il alla même jusqu'à lui dire calmement. « Nul besoin de m’appeler sire mon ami, je ne suis pas vraiment quelqu'un de… Protocolaire disons... » En faîte il préférait même éviter qu'on l'appelle comme s'il était un noble… Certes le rang de dragonnier faisait qu'il n'avait rien à envier à ces derniers, mais il restait quelqu'un d'assez modeste au final. « En tout cas je suis enchanté de vous rencontrer Seö. » Ajouta t-il sinon sympathique, avant de conclure au sujet du propriétaire de la forge qui était absent. « Eh bien soit, j'attendrais simplement qu'il soit disponible pour ma commande, après tout j'ai tout mon temps. »

Oui il n'était pas quelqu'un de franchement difficile, ou impatient. Et en effet il avait tout son temps et surtout il comprenait que les honnêtes gens aient beaucoup de choses à faire et ne soient pas toujours à sa disposition. Après tout il ne se prenait pas pour quelqu'un dont les désirs et les caprices ont force de loi. Il ne se pensait même pas supérieur à qui que ce soit dans les faits… Il tâchait d'ailleurs de rester tout à fait ouvert et sympathique avec Seö. Non comme quelqu'un qui faisait face à un inférieur, mais plutôt quelqu'un qui converse avec un égal. Certes un tel comportement n'était pas forcément l'apanage de tout les dragonniers et encore moins de tout les vampires… Mais bon, Lewyn était un vampire bien particulier dans les faits.

« Faîtes donc si vous pensez que cela peut m'aider. » Répondit-il sinon compréhensif quand Seö se proposa de jeter un coup d’œil sur son armure enchantée pour voir s'il pouvait l'aider. Néanmoins Lewyn eut sinon une idée. « Quand à quelque chose que vous pourriez faire pour moi en dehors de cela… J'ai bien une idée, si bien entendu vous n'avez pas mieux à faire. Je ne tiens pas à vous gêner en quoi que ce soit après tout. » Il insista bien sur ce dernier point, après tout il ne pensait pas qu'il était de son droit d'arracher les gens à leurs activités pour son bon plaisir. Avant de dire calmement ensuite.

« Cette idée consiste à simplement m'aider à passer le temps, en me tenant compagnie par exemple… Auriez-vous par hasard dans cette optique un quelconque jeu de hasard ou de société à portée de mains ? D'ailleurs puis-je vous poser quelques questions ? Bien entendu si jamais vous en avez pour vôtre part sur les dragonniers n'hésitez point. » Précisa t-il malicieux, après tout l'intérêt de Seö pour lui semblait assez évident. Et Lewyn se disait que cela devait probablement venir du fait qu'il était dragonnier, sauf s'il était tombé sur un vampirophile… Ce qui serait vraiment étonnant au vu du fait que c'était un elfe qui lui faisait face. Enfin dans tout les cas Lewyn n'hésitait pas à montrer qu'il était au fond quelqu'un d'assez sociable et surtout très à l'aise en la présence d'autrui… Bon, par contre il avait vraiment l'air de la personne qui pourrait tenir des heures une conversation si Seö s'engageait sur cette voie, mais en même temps... C'était assez unique dans le cas d'un vampire et d'un dragonnier qui plus est de tomber sur quelqu'un comme ça, assez pour que l'elfe n'y voit peut-être aucun inconvénient. Quand à Lewyn, il se disait peut-être qu'il pourrait apprendre à connaître davantage quelqu'un d'intéressant aujourd'hui, il n'était jamais contre le fait de se faire de nouveaux amis après tout. Ou de rencontrer de nouvelles personnes, après tout cela s'avérait souvent particulièrement enrichissant. Encore plus quand ces dîtes personnes étaient de peuples et d'origines différentes des siennes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mar 7 Fév 2017 - 9:45

La demande du jeune dragonnier vampire me surpris. Après qu’il m’ait autorisé à jeter un œil à son armure, je me dirigeais vers la table. C’était indubitablement une armure de grande facture couplée avec un puissant enchantement. Non, décidément, je n’aurais vraiment pas à lui offrir mes services. L’armure était dans un état superbe. Je jetais tout de même un coup d’œil à ses alliages. Je connaissais bien Alvis, et c’était un excellent forgeron. Mais même un excellent forgeron peut avoir des lacunes, et je ne voulais surtout pas faire perdre son temps à un dragonnier.

Sa tirade me sorti de mes pensées, et je tournais à nouveau le regard vers lui. Je n’avais malheureusement pas de jeux de sociétés à lui proposer. Je ne connaissais pas forcément beaucoup de jeux de cartes et les jeux de hasard m’étaient inconnus. Enfin, je n’avais jamais pris le temps de m’y intéresser.

La suite de sa demande m’intrigua davantage. Le vampire semblait vraiment enclin à la discussion et, le moins que je pouvais faire, c’était répondre à sa demande. Je n’avais jamais vraiment pu discuter avec un dragonnier et, n’étant pas de la même classe sociale que ces derniers, j’avais toujours trouvé ça normal. L’occasion se présentait enfin et, malgré ça, je n’arrivais pas à trouver une quelconque question à lui poser. Enfin, rien que je jugeais vraiment très intéressant. Savoir ce que ça faisait d’être aussi proche d’un dragon ? Ce qu’il avait ressenti quand il avait été choisi ? Non, décidément, toutes ces questions étaient vraiment très personnelles, et je dois bien avouer que je n’osais pas trop les lui poser.

En revanche, lui, semblait intrigué par autre chose. Une histoire ? Mon histoire ? Pourtant je n’aurais rien de bien intéressant à lui raconter comparé à toutes les aventures qu’il avait déjà dû vivre. Sans être banale, ma vie n’était pas non plus un conte épique que l’on pourrait prendre plaisir à raconter. J’avais vécu, appris, mais je n’étais certainement pas à la hauteur de tout ce qu’il pouvait ressentir. Mon importance était négligeable comparée à la sienne, et je savais également tenir ma place. Je me rendis alors compte que je n’avais pas répondu à sa question depuis quelques secondes, aussi, je m’empressais de le faire.

« Et bien Sire… Enfin, je ne sais pas trop comment je peux ou dois vous appeler… Je suis désolé mais je n’ai ni jeu de cartes, ni jeu de dés ici. Je viens d’arriver et mes séjours à Caladon sont temporaires, je n’y reste jamais bien longtemps. En revanche, ce serait avec plaisir que je répondrais à vos questions, mais je crains que mes histoires n’aient rien d’épiques ni de palpitant. » Je marquais une courte pause. « Enfin, je me permets de dire ça en comparaison de tout ce que vous avez vécu ou allez vivre, mes anecdotes vous paraitrons bien futiles après ça» Je lui souriais, sur un ton légèrement amusé.

Curieusement, j’étais moins gêné de discuter avec lui que j’aurais pu le croire. Son aura sympathique était une invitation à la discussion et semblait délier les langues. Cette journée à Caladon serait finalement beaucoup plus intéressante que ce que j’aurais pu penser. J’étais simplement venu rendre une petite visite à la famille d’Alvis, et j’allais finalement pouvoir avoir une discussion cordiale avec un dragonnier d’Armanda. Une rencontre fortuite, imprévue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mer 8 Fév 2017 - 20:53

L'armure n'était pas conçue dans un alliage particulier, sa vraie particularité c'était ses enchantements. Ce car Lewyn ne l'avait pas encore fait reforgée cette dite armure, disons que l'alliage qu'il convoitait pour cette dernière était encore trop cher pour ses économies actuelles. De ce fait un forgeron pour peu qu'il soit doué ne devrait pas avoir de mal à la remaniée. Il faudrait juste que le dit forgeron ne soit pas perturbé par le poids léger des pièces d'équipements, mais ça Lewyn supposait que ce ne serait pas vraiment un problème pour un professionnel. De toute manière ce n'est pas comme si lui était un expert en armure, il faisait donc tout à fait confiance en ce fameux Alvis pour faire du bon travail.

Comme il faisait confiance à l'elfe qui lui faisait face pour être sans doute de bonne compagnie. Lewyn était disons quelqu'un de très curieux et sociable. Par contre il pouvait aussi être qualifier de pot de colles sur certains aspects, mais ça ne dérangeait personne visiblement… Il n'avait d'ailleurs même pas remarquer qu'il était en effet peut-être trop sociable ou causant quand il s'y mettait. Un défaut sans doute bien ironique pour un vampire. Ainsi Lewyn aimait bien la compagnie des autres, encore plus quand il sentait que cela faisait passer un bon moment aussi bien à lui qu'à la personne qui lui faisait face. Il aimait beaucoup au final rendre les gens autours de lui plus heureux, ou du moins leurs faire passer un bon moment. Cela lui donnait l'impression de vraiment rendre le monde meilleur.

« Il est modeste. C'est mignon. » Dit d'ailleurs le vampire taquin quand l'elfe dit que ce qu'il avait vécu devait être futile par rapport à ce qu'avait vécu le vampire, avant de reprendre ensuite. « Je ne suis pas quelqu'un qui se pense supérieur à qui que ce soit cher Seö. Certes je n'ai pas eu une vie facile, certes je suis dragonnier. Mais à mes yeux tout les êtres sont égaux, en plus j'ai des origines assez modestes... » Il s'approcha doucement de l'elfe et ajouta de manière complice. « Dans tout les cas, si vous n'avez aucun jeu à disposition ce n'est pas grave. Vôtre conversation sera une occupation suffisante. »

Dans tout les cas il appréciait déjà beaucoup cet elfe. La modestie était une qualité que Lewyn appréciait beaucoup en vérité, surtout quand elle était couplée avec une certaine gentillesse. En tout cas il ne pouvait pas se plaindre d'être tombé sur quelqu'un d'ouvert et qui ne le prenait pas de haut car il était un vampire et non un elfe. Disons que certains elfes étaient du genre à se penser supérieur à tous, ne serait-ce que par leurs beauté magique.

« Dîtes moi, qu'est-ce qui a poussé quelqu'un comme vous à voyager autant ? Je suppose d'ailleurs que vous avez pu contempler de beaux paysages et vôtre lot de merveilles au cours de vos pérégrinations. » A la manière dont il le disait on sentait que lui-même aimait beaucoup vadrouiller par ci, par là. Il ajouta d'ailleurs d'un air qui se voulait amical. « Et, si je peux me le permettre. Une telle tolérance et ouverture envers les vampires n'est pas forcément chose courante parmi les elfes. Permettez moi de vous féliciter pour cela, car c'est toujours agréable de ne pas être jugé immédiatement comme malfaisant car l'on est un fils de la nuit. Je sais que mon peuple a mérité en partie sa mauvaise réputation, mais il existe toujours des exceptions après tout. » Cela il le confia sans hésiter, avant de conclure ensuite gentiment. « D'ailleurs, comment vivez-vous la période de paix actuelle ? Pour un voyageur comme vous cela doit être le début d'une ère heureuse je suppose. Cet Alvis est d'ailleurs un bon ami à vous ? Depuis quand vous le connaissez ? » Cela faisait pas mal de questions en effet, mais il fallait bien ça pour entamer une petite conversation avec l'elfe après tout, sans pour autant être trop indiscret bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 20 Fév 2017 - 9:38

J’étais surpris. Le dragonnier vampire faisait preuve d’une modestie assez impressionnante et semblait extrêmement curieux. Je ne pus m’empêcher de sourire lorsqu’il se mit à l’assaillir de questions diverses, allant de la raison de mes voyages jusqu’à mon ressenti sur le contexte. Il jouait plutôt franc-jeu, et, même si je n’aimais pas particulièrement m’étendre sur ma vie, ne considérant tout simplement pas cette dernière comme plus intéressante que les autres, je décidais de répondre à ses demandes, dans un ordre que je voulais logique.

« Et bien… Je n’ai jamais considéré les vampires comme bons ou mauvais par nature, enfin… Disons que quelle que soit sa race, un individu peut commettre des crimes ou être un bienfaiteur, donc finalement, l’ethnie m’importe peu. » Je lui souriais doucement, donnant simplement la raison de mon point de vue sur les vampires. « Et puis… J’ai été amené à beaucoup côtoyer les différents peuples, je suis donc surement plus enclin que les miens à accepter certaines… particularités. » C’était dit sur le ton de la plaisanterie, bien sûr.

La curiosité du dragonnier m’incitait à continuer mon monologue. Cela faisait longtemps que je n’avais pas raconté d’où je venais à quelqu’un, et c’était agréable de pouvoir discuter de ça avec lui.

« Quant à la raison qui m’a poussée à voyager… Cela fait un certain temps maintenant mais je dirais que c’est essentiellement par gout pour l’aventure, l’envie de voir autre chose » Même si ce n’était pas totalement faux, je taisais volontairement le détail de cette histoire. Ma relation avec mes parents était complexe et je ne voulais pas l’embêter avec ça. « J’ai donc pris la route, avec toutes les bonnes intentions du monde, mais j’ai vite découvert que voyager ça s’apprend… Et je n’étais pas vraiment doué au début » Dis-je en riant. « Et puis j’ai continué, appris à enchanter des objets, des armures et des armes, ce qui m’emmenait toujours plus loin. J’ai visité une bonne partie du continent avant Vraorg et les Alayiens, puis j’ai rencontré Alvis à Aigue Royale et on ne s’est jamais vraiment perdus de vue, malgré mes expéditions. » Je marquais une courte pause, repensant de manière nostalgique à la fois ou j’avais rencontré la petite famille.

« En vérité, c’est la femme d’Alvis que j’ai rencontrée en premier. Je l’ai accompagnée, avec sa fille, jusque dans la capitale souterraine et puis je suis simplement resté à leurs côtés pendant un temps. » Je marquais à nouveau une petite pause. « Enfin, comme vous pouvez le voir, il n’y a rien d’extraordinaire dans cette histoire. » Je le pensais, et, même si j’en avais volontairement tu une partie, je ne voulais pas m’étendre sur le sujet. Pas pour l’instant en tout cas.

« En ce qui concerne votre dernière question… Je dois bien avouer que c’est agréable de voyager maintenant que la paix est revenue. Mais d’un certain coté, ça manque parfois… de piquant » Je lui souriais, amusé. « Et vous, pourquoi avoir choisi Alvis pour réparer votre armure ? J’ignorais qu’il avait une si bonne réputation auprès de la caste des dragonniers » Le taquinant un peu, amusé.
« Mais rassurez-vous, c’est un excellent forgeron et il sera surement capable de vous préparer tout ça. » Je lui souriais une nouvelle fois. Il était vrai qu’Alvis avait une certaine réputation à Caladon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mer 22 Fév 2017 - 9:12

Lewyn était conscient de probablement être assez indiscret à l'égard de l'elfe, mais comme le vampire était du genre curieux et à vouloir bien s'entendre avec tous ceux qui lui paraissaient sympathiques... Il eut bien du mal à refréner son envie d'en connaître davantage au sujet de l'elfe se tenant en face de lui. Un elfe qui devait être quelqu'un ayant probablement bien vécu et faisant preuve d'un trop-plein de modestie. Après tout Viladric lui-même ne se considérait pas franchement comme quelqu'un d'exceptionnel… Il ne voulait pas être à part dans les faits, comme un statut supérieur l'y forcerait… Ainsi, il tâchait de traiter avec sincérité l'elfe en face de lui comme un égal et surtout de ne pas forcément faire tourner la conversation autour de Viladric lui-même… Sauf si Seö avait quelques questions à lui poser bien entendu.

Et dans les faits, il appréciait le fait que Seö ne juge pas quelqu'un par son ethnie, mais il se disait aussi que ce dernier ferait sans doute mieux d'être prudent tout de même à l'égard des vampires… Néanmoins, Viladric qui supposait que l'elfe lui faisant face était malin et prudent se dit que ce serait inutile de lui en faire part. Et il se contenta donc de sourire complice et amusé aux paroles de Seö qui ne manquait à la fois pas d'humour et qui surtout avait eu une vie plus trépidante qu'il ne l'avait décrite de primes abords.

« Il semblerait que nous partagions une certaine affection pour le voyage et surtout pour la différence. Vous m'en voyez ravi. » Dit-il d'ailleurs assez joyeux de constater ce fait ! Celui que l'elfe en face de lui semblait assez xénophile, mais surtout qu'il avait goût pour le fait de partir à l'aventure. C'était une passion de Viladric après tout ! « Étrangement, j'ai l'impression de m'entendre raconter ma propre histoire quand vous me dîtes qu'au début ce n'est pas forcément facile. » Ajouta t-il d'ailleurs avec humour et en riant un peu avec l'elfe. « Dans tous les cas, vous voyez que votre vie n'est pas si ennuyeuse ! Ce n'est pas comme si vous aviez été de ces elfes qui restent volontairement ancrés toutes leurs vies dans leur royaume sans jamais satisfaire le moindre goût pour l'aventure. Je ne dis pas après que leur vie est ennuyeuse, je dis juste que la vôtre est assez exaltante selon moi. » Voulut-il rectifier pour ne pas paraître vexant au sujet des elfes qui étaient plus casanier. Lewyn ne tenait pas à l'être après tout. Sur ce, il reprit avec amabilité.

« Pourquoi j'ai choisi Alvis ? Il a une bonne réputation et il fait un excellent travail de ce que l'on m'a dit. » Dit Lewyn en esquissant une légère grimace avant de reprendre. « Je pourrais vous présenter un forgeron au talent sans égale d'ailleurs, car j'en connais un, mais croyez-moi… Ses tarifs sont si ruineux que vous préférerez aisément vous tourner vers une autre personne quand vous n'avez pas besoin de faire reforger une arme avec un alliage rarissime... » Puis Lewyn reprit lui aussi taquin. « De plus, je suppose que vous n'allez pas vous plaindre du fait que mon choix se soit arrêté sur votre ami ? D'ailleurs, vous m'aviez dit que vous étiez un enchanteur… Si jamais j'ai besoin de vos services un jour, où pourrais-je vous contacter ? » Demanda-t-il ensuite poliment, après tout, il se disait que Seö devait être très doué dans son domaine. D'ailleurs après qu'il ait demandé cela, Lewyn conclut d'un air songeur.

« Caladon est une belle ville n'est-ce pas ? Vivante, active et surtout multiculturelle. J'avouerai que ce qui me rend curieux, c'est aussi son système politique, qu'en pensez-vous ? Il faut avouer que c'est assez inédit le fait que les citoyens élisent la personne qui va les gouverner pendant plusieurs années… Pour ma part en tout cas, je suppose que cela permet de faire en sorte que le peuple choisisse qui le gouverne. » Pourquoi abordait-il ce sujet ? Car il se disait quand même que le système Caladonien devait fascinait pas mal de monde, mais aussi que l'avis de Seö à ce sujet serait sans doute intéressant. Il ne lui faisait après tout pas l'effet de quelqu'un de buté ou à l'avis peu sensé. Bien au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mer 22 Fév 2017 - 14:03

Je ne pouvais m’empêcher de sourire. Il était vrai que je ne nourrissais aucune haine envers le peuple de la nuit, ni aucune crainte particulière. Cela faisait peut-être partie du fait que j’étais immunisé à leur « venin ». Enfin non, ce n’était pas que ça. Je pensais simplement qu’Elfe, Humain ou Vampire n’étaient pas vraiment différents en termes de danger qu’ils représentaient. Certes le peuple nocturne avait une plus mauvaise réputation, mais il suffisait de voir ce qui s’était passé durant les dernières années pour comprendre que l’ennemi pouvait revêtir bien des formes. Je ne traitais donc pas les gens pour leur ethnie mais surtout pour leurs actes.

La discussion avec le dragonnier vampire était courtoise et sincèrement agréable. Il ne me prenait pas de haut, bien au contraire.

« Alvis est incontestablement un bon choix. C’est un excellent forgeron et ses prix sont très abordables, contrairement à certains…. En plus, il a, je pense, une marge de progression assez importante et il n’a pas fini de nous surprendre ! » Dis-je amusé, confortant l’idée que Lewyn avait de mon ami. « Pour en revenir à ma vie, je dis simplement que je ne la pense pas plus extraordinaire qu’une autre. Même parmi mon peuple, nombreux sont ceux qui ont choisis de prendre la route, et j’ai rencontré tellement de personnalités aux histoires différentes que je ne juge pas que la mienne soit plus digne d’intérêt qu’une autre… » Je marquais une courte pause, avant de préciser ma pensée. « En réalité, c’est plus que je juge que toutes les histoires sont dignes d’intérêt, et pas l’inverse » Lançais-je sur un ton légèrement amusé.

Effectivement, tout individu s’était construit par rapport à des origines, des rencontres, et des histoires bien particulières. La mienne avait ses spécificités, la sienne en avait aussi, et celle d’Alvis également. Il serait égoïste de penser qu’une vie pourrait être plus importante et intéressante qu’une autre.

« En ce qui concerne les enchantements, ce serait avec un grand plaisir que je vous donnerais un coup de main. Je ne suis pas encore un maitre en la matière, mais je pense pouvoir vous aider dans vos demandes » Je lui souriais, sincère. Je ne jugeais pas être le meilleur enchanteur du continent, mais j’étais confiant dans les enseignements de Laurelin et j’avais toujours su me débrouiller pour créer des objets à l’efficacité certaine, même si certains d’entre eux avaient nécessité des mois de travail.

Sa question sur Caladon me surprit un peu. Je n’étais pas un réel spécialiste de la politique et, bien que j’en ai entendu parler, je ne me targuais pas de connaitre suffisamment le système pour pouvoir le juger. Ce n’était pas pour ça que je n’avais pas d’idées sur la question, bien au contraire.

« Et bien… Je dois commencer par avouer que je ne connais pas bien la politique de Caladon. Comme vous vous en doutez, je voyage beaucoup et je ne prolonge que peu mes séjours dans les villes. Mon avis est donc sans doute biaisé par un manque de connaissances à ce niveau là… » Je marquais à nouveau une petite pause, remettant mes idées et mes pensées dans l’ordre. « Mais je dirais qu’il y a du bon et du mauvais, comme dans tous les systèmes, d’ailleurs. Les bons côtés sont que le peuple a son mot à dire dans l’élection de son représentant, et donc a une part de décision dans la vie politique de sa cité. En plus, ça conforte la position de l’élu, sa légitimité est renforcée parce que c’est le peuple qui l’a mis au pouvoir. Les gens sont donc plus enclins à respecter sa gouvernance. »

Mais il y avait forcément un contre argument. Comme ça, il est vrai que ça sonnait comme quelque chose de parfait. « Mais, dans les faits, les hommes, comme les elfes et les vampires, sont corruptibles. Le système ne peut donc pas être parfait dès lors que des manipulations, des jeux politiques ou de la corruption entrent en jeu. Pour résumé, c’est un bon système en théorie, mais la pratique peut souvent être bien différente… Enfin, ce ne sont que mes élucubrations et, comme je vous l’ai dit, je suis bien loin d’être un spécialiste en la matière. » Conclus-je sur un ton amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Jeu 23 Fév 2017 - 18:15

Lewyn était toujours heureux de se faire de nouveaux amis et de nouvelles connaissances, cela rendait son existence bien plus sympathique et lui permettait des fois d'apprendre bien des choses. Surtout que les membres d'autres peuples pouvaient des fois êtres très amusants !

Après, il fallait souvent essayer de mettre à l'aise les humains qui ne se sentaient souvent pas très bien à l'égard des vampires qui avaient de meilleures caractéristiques physiques et une sale réputation. Même si c'était évidemment avec les elfes que c'était le plus difficile. Encore avec les humains, cela dépendait des ethnies, par exemple les Lyssiens étaient très ouvert là où un alayien et un glacernois regarderaient probablement salement tout non-humain qui venaient les agacer. Bien entendu, cela dépendait souvent des individus, mais il est vrai que certaines ethnies étaient connues pour être en général plus ouvertes que d'autres…

Néanmoins, les elfes étaient aussi intéressants à leurs manières, même si évidemment Lewyn portait une grande affection au peuple humain. Dans les faits, il était fasciné par l'idée d'observer ces deux peuples et d'en apprendre plus sur eux, ainsi que de comprendre mieux leurs manières de penser et de fonctionner...

« Je n'hésiterai pas à dire à votre ami Alvis que vous le vendez très bien. D'ailleurs s'il fait vraiment un excellent travail, je pourrai peut-être devenir un client régulier et conseiller à quelques-uns de mes amis de venir le voir. » Dit-il jovial, après tout, il n'était pas contre de soutenir le commerce d'un artisan talentueux. Lewyn n'était certes, pas quelqu'un de matérialiste, mais de bons produits étaient toujours plaisants à avoir. Surtout quand ces produits constituaient entre autres l'armure qui était censée vous empêcher de passer de vie à trépas si jamais un coup ennemi ou un quelconque projectile vous atteignait. Prendre soin de son armure devait après tout être une évidence pour n'importe quel guerrier tenant à sa vie.

« Je suppose que nous avons chacun notre avis à ce sujet après tout, on va donc mettre cela sur le compte de votre grande modestie et moi de ma grande capacité à complimenter avec talent mon prochain. » Reprit-il ensuite au sujet de leurs histoires, avant d'ajouter néanmoins, avec un petit clin d’œil… « Je suis certain en plus que vous devez avoir quelques anecdotes amusantes à raconter. Le genre de détails croustillants qui font sourire rien qu'à y penser… »

« Je pense que vous arriverez largement à me satisfaire au sujet de mes demandes, ne vous en inquiétez pas. Je suppose de plus que je peux vous faire confiance pour faire de votre mieux. » Reprit-il ensuite assez gai quant au fait que l'elfe pourrait lui enchanter quelques équipements un autre jour. Après tout les elfes étaient connus pour être particulièrement doués quand il s'agissait de manipulations magiques. Notamment concernant les sorts et enchantements élémentaires ou ayant un rapport quelconque avec la nature.

Quant aux connaissances en politique de Seö… Lewyn se contenta d'afficher un air compréhensif et attentif quand son nouvel ami lui avoua ne pas être un fin connaisseur dans le domaine, ce qui ne l'étonnait pas énormément en vérité. Étrangement, ce n'est pas souvent que Viladric tombait sur des férus de politiques, en dehors des politiciens en eux-mêmes bien entendu. « Vous n'y connaissez peut-être pas grand-chose en effet, mais je pense que votre avis à ce sujet n'est pas non plus dénue d'intérêt. » Se contenta donc d'ajouter pensif quand l'elfe eut fini de donner son avis. En vérité Lewyn n'était pas déçu d'apprendre les faibles connaissances de l'enchanteur à ce sujet, après tout les spécialistes en politique ça ne courrait pas les rues.

« Sinon… Quel genre de loisir avez-vous ? Que faîtes vous de votre temps libre sinon en dehors d'un éventuel loisir ? Je suppose que vous devez affûter vos compétences en magie et en combat ? Cela me semblerait logique en tout cas de la part d'un voyageur. Je me demande d'ailleurs quel genre d'arme quelqu'un comme vous manie… Je dirais que vous avez la carrure pour manier au mieux une épée ou des dagues… Peut-être une lance ? » Reprit-il sinon avec son habituelle curiosité, en se disant qu'il aimerait peut-être voir l'elfe en action par simple curiosité… Peut-être un petit combat amical ? Disons que Lewyn ne serait pas forcément contre un petit exercice tant que cela serait fait sans la moindre animosité bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Ven 24 Fév 2017 - 13:44

Inconsciemment, je me détendais progressivement au fur et à mesure de la discussion. Au-delà de sa franche sympathie, Lewyn ne semblait pas seulement motivé par une envie de passer le temps. J’avais l’impression qu’il voulait réellement sympathiser avec moi et je dois bien avouer que cette envie était réciproque. Nous semblions nous ressembler sur finalement bien des points et ce malgré les différences intrinsèques à nos deux ethnies. Il semblait vraiment intéressé, voir même attiré, par ce qui pouvait différencier les individus entre eux, ce qui paraissait assez rare dans le monde d’aujourd’hui. Finalement, les gens craignaient plus l’étranger qu’ils ne le respectaient. C’était cela dit une chose qu’on ne pouvait leur reprocher au vu de ce qui s’était passé en Armanda durant les dernières années.

Je ne pus m’empêcher de sourire en entendant sa plaisanterie. Certes, j’étais modeste, souvent trop me disait-on, mais il avait aussi le don de valoriser les autres avec talent. Pour certains, cette possibilité aurait pu ressembler à de la manipulation, mais je sentais qu’il était tout de même assez sincère dans ses paroles. Quelqu’un de digne de confiance donc. Lorsqu’il eut fini, je repris la parole.

« Je n’ai pas vraiment d’anecdotes… croustillantes à vous raconter à mon sens. Enfin, tout du moins, rien ne me vient à l’esprit à présent. » Lui répondis-je sur un ton amusé. Effectivement, si je repensais à mes dernières années, elles n’avaient pas été vraiment faciles et je n’avais pas vraiment su relever les bonnes choses qui avaient pu m’arriver.

« Quand à enchanter vos objets, je pense aussi être en mesure de vous aider. Je pratique cet art depuis un certain temps maintenant donc vous ne devriez pas être déçu, si toutefois vous me laissez assez de temps pour répondre à vos demandes ! » Dis-je, sur un ton amusé, toutefois légèrement mal à l’aise. Je détester me vanter malgré mes capacités mais je ne voulais pas laisser passer la chance de pouvoir collaborer et donc mieux connaitre quelqu’un comme lui. « N’hésitez donc surtout pas. En revanche, étant donné que je voyage beaucoup, vous risquez parfois d’avoir du mal à me trouver ! » Je lançais une petite pique, mais l’information qui y était contenue n’en restait pas moins vraie. A cause de mes vagabondages, il m’était très difficile de garder des clients réguliers.

« En ce qui concerne la politique, je vous avais bien prévenu ! Il m’est arrivé de penser au sujet mais je ne suis nullement capable de rentrer dans les détails… » Ce n’était effectivement ni ma spécialité, ni trop ma tasse de thé. Déjà que j’avais eu un peu de mal à retenir certaines règles de l’étiquette elfique au bout d’une centaine d’années d’éducation, j’étais bien loin de pouvoir apporter une réflexion efficace sur un système politique tout entier…

Par contre, il avait vu juste en ce qui concernait ma manière de combattre. Enfin, partiellement tout du moins. J’utilisais effectivement la lance pour me défendre, mais pas seulement. J’avais appris à évoluer dans une confrontation en me servant de tous les outils et techniques à ma disposition. Mon style n’était pas forcément des plus esthétique, mais il m’avait permis de survivre jusque-là, preuve qu’il n’était finalement pas si mauvais que ça.

« Je ne vais pas vous cacher que vous avez raison. J’utilise la lance, d’une manière peut être peu orthodoxe mais c’est bien mon arme de prédilection. En revanche, et puisque vous me posez la question j’en profite, vous n’avez pas l’air de vous promener armé, ou du moins, pas visiblement. J’en déduis que, soit vous êtes mage, soit vous utiliser des armes courtes, plus mobiles et polyvalentes. Une épée courte, des poignards, des dagues… » Je me prêtais volontiers à son jeu, un air amusé et pensif sur le visage. Au vu de sa physionomie, les armes lourdes étaient à proscrire. Certes, des enchantements et des alliages auraient pu réduire ce poids, mais on apprend rarement à se battre avec du matériel d’aussi bonne qualité. S’il portait une épée courte, je l’aurais vu, pareil pour des lames d’une manière générale, surtout si, comme son armure, elles étaient enchantées. Il me restait un choix, que je trouvais toutefois surprenant au vu de sa qualité de dragonnier. Comment pouvait-il bien combattre à dos de dragon avec des armes aussi courtes ?

« Ou bien… du pugilat peut être ? » Je tentais toutefois ma réponse, même si elle me paraissait peu probable. Avoir pensé à tout ça me rappela que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vraiment affronté quelqu’un, et la sensation grisante de la confrontation me manquait. Un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Sam 25 Fév 2017 - 21:15

Lewyn avait vraiment envie de connaître davantage l'elfe se tenant face à lui et qui sait… De devenir son ami à terme ? Il était certain en tout cas que ça pourrait être une belle amitié qui serait promise à durer ! Lewyn ne demandait que ça après tout, vivre en paix avec les humains et les elfes et pouvoir exprimer à loisir son caractère jovial et sympathique. D'une certaine manière, il n'était heureux qu'entourés d'amis et de gens qui l'apprécient pour ce qu'il était, une vie de vampire solitaire n'étant pas spécialement le genre d'existence qui lui faisait envie…

De plus, il se disait d'une certaine façon que sa manière d'être contribuée à la paix. En variant ainsi ses amis, leurs origines et leurs personnalités, il encourageait à sa manière et à son échelle une plus grande entente et compréhension entre les peuples. Il se faisait ainsi, personnellement cet ambassadeur de la paix et de la diversité qu'il aspirait à être en tant que dragonnier… Vivre selon ses idées, voilà bien quelque chose qui plaisait au vampire !

« Eh bien soit, je suis certain que vous en trouverez bien quelques-unes plus tard si jamais vous avez envie d'en parler. » Répondit d'ailleurs le vampire très compréhensif quand l'elfe avoua qu'il n'avait pas vraiment d'anecdotes en tête sur l'instant. Soit ! Lewyn n'était pas du genre difficile après tout, bien au contraire…

« Je serais heureux de vous offrir mon argent en échange de vos services dans ce cas. Je suis certain que les enchantements que vous saurez insuffler dans mes possessions seront d'une qualité tout à fait honorable. » Reprit-il sinon toujours aussi jovial quand l'elfe accepta de le prendre comme client à l’occasion. C'était, après tout, toujours plus agréable d'offrir son argent à un ami, même si comme tout vampire Viladric n'était pas forcément très attachée à la chose monétaire… Sauf quand il s'agissait de parier cette dernière lors de jeux d'argents quelconques. « Je suis d'ailleurs certain que nous nous recroiserons assez souvent à l’occasion… Je suis un grand voyageur moi aussi. » Prit-il d'ailleurs la peine de souligner complice à l'elfe lorsque ce dernier évoqua le fait qu'il voyageait beaucoup. Quant à la politique…

« C'est tout à fait compréhensible que vous ne soyez pas forcément un grand adepte de la chose politique, moi-même, je ne le serais pas spécialement si je ne me disais pas qu'il faut tout de même que je m'y intéresse si je désire lutter pour la paix sur Armanda. Dans les faits, je suis un ancien rebelle du point de vue de mon peuple... » Précisa-t-il au passage sans hésiter, après tout Lewyn ne cachait pas son passé et encore moins le fait qu'il était capable de lutter pour les idéaux qui lui tenaient à cœur. 

Quant à la manière de se battre de Seö, Lewyn ne cacha pas sa satisfaction d'apprendre qu'il avait vu juste quand à l'arme fétiche de l'elfe. La lance ! Voilà bien, une bonne arme, du genre agile et permettant de maintenir à distance l'adversaire. Un type d'arme que pour sa part, il n'appréciait pas forcément d'affronter en tant que pugiliste.

« Moi un mage ? Par le Dracos non, je suis un mage tout à fait moyen et je pense pouvoir être à peine plus malgré tout les efforts que je pourrais faire. » Reprit-il sinon amusé quant à sa propre méthode de combat, il sembla réfléchir quelques instants aux paroles de son nouvel ami elfique, puis sourit de manière franche et joueuse quand ce dernier finit par demander d'un air hasardeux s'il était du genre pugiliste. Ainsi, il répondit d'un ton franchement amusé et surtout rêveur.

« En effet, je suis un pugiliste, le genre de guerrier à user de son corps comme armes, ou de griffes de combats du moins. Après, je n'ai pas que le pugilat comme arme, mais aussi un arc. Néanmoins, si je dois combattre quelqu'un au corps-à-corps, ce sera avant tout avec des techniques de luttes ou mes griffes de combats. » Il esquissa un geste et ses dernières se révélèrent. De très fines lames qui sortaient d'encoches dissimulées sur ses phalanges, des lames qui semblaient dégager une certaine lumière…

« Je vous avouerai que je vois souvent des gens s'étonner de mon choix de me battre de cette manière. Se disant que c'est assez original ou inefficace. Si vous le désirez, je pourrai d'ailleurs vous faire une démonstration pendant que vous en profiterez pour me faire une démonstration de vos talents à la lance… Quand votre ami sera disponible pour prendre ma commande. »
 Glissa-t-il sinon mine de rien, proposant ainsi l'idée d'un futur combat amical à Seö si jamais ça tenté ce dernier. Après tout celui-ci n'avait probablement pas dû avoir à se battre tous les jours contre un pugiliste.






Hrp :

Spoiler:
 

Arme concernée :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 27 Fév 2017 - 10:56

Je ne pus m’empêcher de sourire quand Lewyn fit sa remarque concernant l’argent. Je n’avais jamais envisagé de faire payer mes amis lorsque je leur apportais mon aide, n’ayant nul besoin ni envie de m’enrichir. Les services payés que je rendais à des inconnus ou les objets que je vendais me suffisaient amplement pour vivre et ça me convenait très bien comme ça. Certes, ce principe avait déjà pu gêner Alvis quand je lui avais donné un coup de pouce mais il s’était vite habitué, ne cherchant pas non plus à en abuser. En plus, si c’était un dragonnier qui me demandait, comment pouvais-je bien réclamer une quelconque somme d’argent à un individu qui avait voué sa vie à la quête désintéressée de protéger Armanda ?

« Le paiement ne sera pas nécessaire. Je déteste l’idée d’envisager l’option de faire payer un ami, d’autant plus si cet enchantement peut lui servir pour protéger le continent. Vous devez bien avouer que, présenté comme ça, il serait très égoïste de ma part de vous demander de payer. » Lançais-je d’un ton amusé, avant de poursuivre. « D’autant plus que mes activités de commerçant me suffisent largement pour vivre et voyager. Le reste, ce n’est finalement qu’une passion utile pour les autres, donc je m’en voudrais de leur demander de l’argent plus que de raison… » Je lui souris, comme pour atténuer mes propos qui n’étaient pourtant pas bien durs.

Je me rendis alors compte que je l’avais presque appelé mon ami alors que nous nous connaissions à peine. Certes, nous nous entendions bien, et sa sympathie faisait croire à l’envie qu’une amitié ne puisse se créer, mais ça pourrait paraitre maladroit. Je choisis toutefois de l’ignorer. Il n’avait pas l’air d’être quelqu’un qui se souciait trop des convenances, et c’était un caractère que je ne pouvais pas m’empêcher d’apprécier. De plus, je notais qu’il ne me tenait pas rigueur de ma non-connaissance de la chose politique, mais son point de vue était indéniablement vrai. Pour quelqu’un de sa trempe, connaitre un minimum la gestion politique et économique du continent était un minimum pour continuer à assurer la paix en Armanda.

Je fus également satisfait d’avoir visé juste. Je n’avais certes pas pensé à une éventuelle utilisation d’un arc puisqu’après tout il ne semblait pas en porter sur lui, mais il était effectivement un pugiliste. J’avais pu en croiser quelques-uns au cours de ma dizaine d’année de voyage, mais je n’avais eu l’occasion d’en affronter aucun. De toute façon, aucun d’entre eux ne seraient sans doute arrivé à la cheville d’un dragonnier. Il n’avait vraiment pas choisi la facilité car combattre sur l’une de ces gigantesques créatures ailées ne devait pas être aisé, surtout à main nues… Il perdait un avantage considérable, comme si un cavalier choisissait de se battre avec des poignards très courts. Ce n’était certes pas impossible, mais l’atout qu’était la monture devenait presque un désavantage. Enfin bon, j’étais bien placé pour savoir qu’on ne se refaisait pas. Lorsqu’on avait grandi et subit un long entrainement avec une arme jusqu’à la maitriser, il était bien compliqué de se dire qu’il fallait changer du tout au tout… Et puis il devait bien trouver le moyen d’exploiter cette particularité à son avantage. Après tout, il était aussi un guerrier.

« Mes talents à la lance ? Je pense que vous me surestimez. » Répondis-je sur un ton légèrement amusé. « Vous avez dû croiser déjà bon nombre de guerriers qui me sont supérieurs dans ce domaine. Je n’ai absolument aucunes prétentions, à part peut-être celle de manier mon arme d’une manière peu orthodoxe et encore… » Effectivement, le maniement de mon arme n’était pas celui qu’on pouvait croiser à tous les coins de rue. Mais il n’était pas non plus exceptionnel et j’avais déjà rencontré des personnes qui utilisait la lance de la même manière que moi.

« Mais, finalement pourquoi pas ? Je ne garantis simplement pas d’être un adversaire à votre hauteur, surtout si je ne fais que manier une lance… » En effet, mon style de combat était un peu plus complexe. Enfin, il était surtout plus stratégique en final, malgré le fait que je puisse me débrouiller en combat frontal. Je préférais préparer assidument le terrain, et utiliser mes compétences et mes enchantements pour tourner les situations à mon avantage. Malheureusement, j’avais perdu beaucoup d’équipement durant les précédents conflits, et il allait me falloir du temps pour à nouveau pouvoir exploiter ces atouts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mar 28 Fév 2017 - 14:00

Est-ce que c'était une habitude de toutes les personnes sympathiques qu'il rencontrait de refuser son argent ? Sans doute, car ce n'était pas la première fois que quelqu'un refusait son argent en échange d'un service qui en méritait pourtant. Et pourtant… Cet argent était donné de bon cœur dans les faits, il serait, après tout, plus utile dans les poches d'un ami quand dans la bourse d'un joueur de cartes qui aurait potentiellement battu Lewyn au jeu. Par contre, là où la fois dernière Lewyn avait insisté, car c'était à l'égard de quelqu'un ayant besoin d'argent, là l'elfe n'en avait pas forcément besoin. Du coup, le vampire ne savait pas trop quoi en penser. Qu'est-ce qui serait le plus poli à faire de sa part ? Ne sachant pas trop, il se contenta donc de répondre d'un air dubitatif à Seö.

« D'accord, si vous ne voulez pas d'argent en échange de ce service mon ami je ne peux qu’accepter, mais… Veuillez accepter que je vous rende la pareille un jour d'une quelconque manière. Je n'ai ni envie de me sentir privilégié, car je suis dragonnier, ni l'impression de profiter en quoi que ce soir de ma position. » Puis il reprit d'un air plus jovial et assuré. « Je vous comprends en tout cas, il est vrai que l'on n'a pas forcément besoin de beaucoup d'argent pour voyager, surtout quand on sait se contenter du nécessaire. Je pense penser comme vous à ce sujet d'ailleurs... » N'hésita-t-il pas à préciser d'un air complice, en effet Lewyn non plus n'accordait pas énormément d'importance à l'argent.

Après, que l'on veuille ou non accorder de l'importance à ce dernier. Quand on s'amuse à vivre parmi les humains de temps en temps, il vaut toujours mieux avoir de l'or sur soi. Enfin, en dehors de ça Lewyn ne semblait pas avoir prit le moins du monde mal le fait que l'elfe l'ait sous-entendu comme un très possible et probable ami. Ce n'était point pour lui déplaire après tout ! Dans les faits, le vampire n'était ni exigeant, ni difficile après tout. Et quand il fréquentait des personnes sympathiques et honnêtes, il tâchait toujours de donner le meilleur de lui-même.

Par contre, il était évident pour Lewyn qu'il n'avait pas besoin de préciser qu'il ne se battrait pas avec ses poings ou ses griffes si jamais il devait un jour chevaucher un dragon. Il userait sans doute purement de son arc et n'userait des armes que la nature lui avait offert que si nécessaire. Après, quand il ne serait pas perché sur un dragon, le pugilat resterait son arme favorite dans toutes les situations possibles et imaginables.

De plus, il était pugiliste depuis bien longtemps, il n'allait donc pas changer de style de combat du tout au tout uniquement parce qu'il était devenu dragonnier. Sans oublier que Lewyn était particulièrement à l'aise avec cette manière de se battre. Celle de faire des prises de tout types à mains nues ou bien de frapper avec des griffes de combats, ses poings et ses pieds… 

Être un spécialiste du combat à main nue avait donc son charme dans les faits et permettait en plus de ne jamais être vraiment désarmé vu que vous aviez toujours vos poings. De plus, c'était plus facile de neutraliser quelqu'un sans le tuer ainsi qu'avec une hache ou une épée…

« Je pense que même si vous n'êtes pas si bon que ça, vous avez largement moyen de vous améliorer à l'avenir. De plus, ne croyez pas que vous avez le meilleur pugiliste du continent devant vous. Certes, il n'y aucun autre pugiliste dragonnier, mais il doit en être des non-dragonniers plus expérimentés que moi. » Il fit un clin d'œil à Seö sur ce, puis il ajouta d'un air joueur. « Vous attisez ma curiosité en mentionnant le fait que vous avez une manière curieuse de vous battre... » Maintenant, il avait d'en savoir plus à ce sujet.

« Je vous propose que nous évitions les objets magiques pour cet affrontement, disons que j'en ai beaucoup et que j'aimerais éviter que cela m'avantage en quoi que ce soit. » Ajouta-t-il ensuite d'un air conciliant et raisonnable quand l'elfe parla du fait qu'il ne maniait pas que la lance, Lewyn précisa d'ailleurs. « Si vous avez envie d'user de magie, libre à vous. Je ferais de même, même si je ne suis qu'un mage tout à fait moyen en vérité. » Il s'approcha de Seö sur ce et conclut de son air jovial. « Du coup, je vous propose que nous commencions dès maintenant pour patienter un peu le temps que votre ami ait fini ce qu'il a à faire faire. Ne vous inquiétez pas sinon quant à votre performance. Je suis certain que vous saurez vous débrouiller honorablement après tout ! » Sur ce, il attendit donc d'un air enthousiaste que Seö le mène en un endroit non loin d'ici où ils pourraient s'amuser tranquillement à ce petit jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mar 28 Fév 2017 - 16:43

Ce n’était pas que par gentillesse que je proposais au dragonnier vampire de ne pas lui faire payer ses commandes futures. Bien sûr, rendre service était finalement dans ma nature, mais je souhaitais surtout ne pas exploiter ce que je considérais comme un art à des fins pécuniaires. Du moins, pas plus que de raison. Comme je lui avais dit, j’avais suffisamment d’argent pour vivre et voyager convenablement. Lors de mes expéditions, je préférais de toute manière me nourrir grâce à ce que je pouvais trouver dans la nature, et mes nuits à la belle étoile étaient souvent plus agréables que celles que je passais enfermé dans une auberge. J’aimais me sentir libre, totalement. Mes frais de restauration et d’hébergement étant pratiquement absents, je dépensais surtout mon argent pour payer d’éventuelles traversées en bateau, ou alors pour entretenir mon arme et mon armure quand je me trouvais trop loin d’Alvis.

Où était-il passé d’ailleurs ? Son absence semblait un peu plus longue que prévue. Toutefois, je ne m’en inquiétais pas plus que ça. Caladon était une ville très surprenante, à mon sens dans le bon sens du terme, et mon ami s’était sans doute perdu dans une discussion avec un quelconque habitant de la ville. Je reportais alors mon attention sur Lewyn. Le fait que j’avais pu le considérer comme un futur ami n’avait pas eu l’air de le déranger le moins du monde, bien au contraire. Il était tellement loin de l’idée que je m’étais faite des dragonniers, heureusement que je savais garder l’esprit ouvert et que je reconnaissais bien volontiers pouvoir me tromper au sujet de quelque chose. Je pense qu’inconsciemment j’avais associé ces cavaliers célestes à la noblesse elfique que j’avais pu rencontrer au cours de mes jeunes années. Certains d’entre eux pouvaient facilement se révéler hautains, et se croire d’une importance sans égale sur le continent. Une attitude détestable en somme, mais bien loin de ce que semblait être le dragonnier vampire.

« Et bien, je suis sûr qu’en temps voulu, nous pourrons trouver un arrangement » Lui répondis-je. « Mais je vous assure que si vous faites appel à moi, je ne vous considérerais nullement comme un profiteur. J’aime simplement rendre service, et l’enchantement, bien qu’il puisse être complexe et fatiguant, est un art à mes yeux, et nullement un labeur qui mérite nécessairement une rémunération. Donc, rassurez-vous, vous ne profitez pas de votre situation, surtout que, comme je vous l’ai dit, il y a des enchanteurs bien plus talentueux que moi de par le continent» Je lui souris, légèrement amusé par son inquiétude.

Il n’avait pas été le seul à pouvoir me faire cette remarque d’ailleurs. Cela avait l’air de beaucoup surprendre les gens mais c’était une opinion sincère. De plus, elle ne m’avait pas enseigné cet art pour que j’en fasse commerce, et, pour moi, faire ça aurait été une véritable insulte à sa mémoire. Lorsque j’enchantais, je ne pouvais jamais m’empêcher de penser à elle, comme si la dernière chose qui nous permettait d’être liés était la magie qui découlait de mon art.

Sortant de mes pensées, je reportais mon attention sur Lewyn. Malgré sa sincère modestie, je savais qu’il était un adversaire redoutable. Je ne pus m’empêcher de sourire. Ma technique à la lance semblait l’intriguer, et je ne fus pas surpris qu’il me propose un petit duel amical.
« Et bien… Finalement pourquoi pas. Mais je vous aurais prévenu, ne vous moquez pas si vous triomphez facilement de ma lance, je n’ai rien à voir avec les guerriers que vous avez pu croiser auparavant » Je savais évidemment qu’il allait l’emporter, et ce malgré l’avantage apparent que pouvait me donner la taille de mon arme. Pourtant, je ne souhaitais nullement lui laisser une victoire facile. « Votre règle concernant les enchantements me va, c’est un duel amical, et nous n’allons nullement chercher à nous nuire alors… » J’étais tout de même légèrement soulagé qu’il abandonne l’idée d’utiliser son équipement qui était d’une qualité bien supérieure au mien. Même si ce choix ne changerait finalement rien au résultat du combat, j’aurais au moins une chance de ne pas en sortir trop amoché… « Laissez-moi le temps de récupérer une lance en bois dans ce cas, et de prévenir Lily de mon absence. Elle pourra sans doute tenir la boutique pendant notre entrainement »

Je souris au vampire avant de me diriger à l’étage. Après avoir prévenu Lily de mon absence sans réellement en expliquer le but, je me rendais à l’établi afin de récupérer une arme d’entrainement d’à peu près la taille et le poids de ma lance habituelle. Combattre sans armure allait me changer d’ailleurs, il faudrait que je fasse davantage attention. Après m’être équipé, je revenais vers le vampire.

« C’est bon pour moi. Vous avez tout ce qu’il vous faut ? » Après avoir attendu qu’il s’équipe à son tour et qu’il soit prêt, je l’accompagnais dehors, le guidant vers une place où certains guerriers avaient coutume de s’entrainer.

« Et voilà, l’endroit vous convient ? » Dis-je en lui souriant. La place était aujourd’hui assez vide et seules quelques personnes étaient susceptibles d’assister à notre échange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mer 1 Mar 2017 - 18:19

« A ce que je vois nous sommes tout les deux du genre à aimer rendre service à notre prochain. » Finit par dire Lewyn d'un air satisfait après avoir semblé songeur quelques instants aux paroles de Seö quant au fait que ce dernier ne voulait pas rendre service contre rémunération, visiblement plus il conversait avec l'elfe, plus il était admiratif de ce dernier. Par le Dracos, son envie de devenir ami avec Seö ne faisait que s'accroître à mesure que le temps passait, certes l'elfe avait l'air assez jeune au vu de son expérience et de sa manière d'être, mais Viladric ne pouvait déjà s'empêcher d'être assez admiratif pour toutes les qualités dont son nouvel ami faisait preuve.

Car Lewyn ne pouvait qu'apprécier de tels nobles sentiments et intentions. D'une certaine manière, il se sentait donc déjà une grande affinité avec l'enchanteur, l'impression que ce dernier était pile le genre de personne à qui l'on pouvait consacrer une confiance absolue. Il ne le connaissait certes, pas encore véritablement, mais il se doutait déjà que Seö était plus que digne d'être quelqu'un que l'on pouvait considérer comme un excellent ami. Un elfe véritablement admirable et au caractère rafraîchissant !

« Vous êtes vraiment trop modeste. » Ne put d'ailleurs s'empêcher de répondre Lewyn à Seö lorsque ce dernier ne se mit pas vraiment en avant concernant ses talents martiaux. Le vampire se disait que l'elfe devait exagérer sans doute, mais il appréciait une telle modestie. D'une certaine manière, c'était même assez estimable et c'était tellement différent du caractère des fois hautain de certains elfes ou vampires. Par le Dracos, il était vraiment content d'être tombé sur cet elfe, cette simple rencontre avait au final plus que contribué à égayer une journée qui pourtant n'aurait pas été morne à la base.

Dans tous les cas, le vampire attendit ensuite que l'elfe aille prévenir de son absence et qu'il aille récupérer une lance. Pour sa part Lewyn se contenterait sans doute de ses poings, de plus il ne s'en faisait pas. Il doutait de vraiment blesser l'elfe en se battant à mains nue. Que ce soit parce que le style de combat de Lewyn se basait beaucoup sur des prises, mais aussi que pour blesser gravement quelqu'un au pugilat, il fallait vraiment le vouloir. Il fallait ne pas retenir se force et viser des points sensibles, surtout que Lewyn s'il était un véritable maître en arts martiaux, n'était pas non plus un vampire à la force particulièrement immense. Ainsi, tout devrait normalement bien se passer s'il n'en faisait pas trop. Surtout que Seö n'avait pas non plus l'air spécialement fragile, ce qui offrait une certaine marge au vampire bien entendu.

« Oui. » Se contenta-t-il donc de répondre calmement quand l'elfe lui demanda si tout était bon, avant ensuite de suivre docilement ce dernier lorsqu'il les mena un peu plus loin sur une place où les guerriers avaient l'habitude de s'entraîner… Est-ce que la place lui convenait ?

« Tout à fait, je propose donc que nous commencions de ce pas mon ami. » Conclut donc Lewyn d'un air amical et joueur à Seö lorsque ce dernier lui demanda si cet endroit lui convenait. Sur ce, le vampire se mit en position de garde, une position assez féline au fond qui donnait l'impression qu'il était prêt à bondir sur le côté à la moindre attaque. Suite à cela, le vampire ajouta donc d'un air complice à l'égard du lancier, alors qu'ils s'étaient mit tout les deux en position.

« Honneur aux lanciers. » Comme pour l'inviter à ouvrir la danse, après tout Viladric était vraiment curieux de contempler la manière dont son nouvel ami maniait la lance, de plus il est vrai que dans un combat réel ça aurait plus été le lancier que le pugiliste qui aurait eut tendance à attaquer en premier, ne serait-ce que pour des questions d'initiative et d'allonge de l'arme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Ven 3 Mar 2017 - 11:21

Effectivement, nous semblions beaucoup nous ressembler. Contrairement à ce qu’aurais pu penser certaines personnes, je n’avais moi aucun a priori sur les vampires et qu’un représentant de la race de la nuit soit aussi sympathique ne me surprenait guère. Alors que nous prenions le chemin de la place, mon esprit ne pouvait s’empêcher de commencer à réfléchir à des stratégies pour tenter de faire bonne figure devant le Dragonnier. J’essayais de me raviser, en me disant que c’était un simple combat amical sans conséquences, bien loin de ceux que j’avais pu mener plus tôt dans ma vie. De toute façon, sans magie ni enchantements, il allait sans doute vite prendre l’avantage. Je pouvais simplement tenter de le surprendre, au moins un peu, grâce à la vitesse de rotation de mon arme.

Nous arrivâmes alors sur la place. Après m’avoir répondu que tout lui convenait, il s’écarta de moi. Je m’échauffais doucement, surtout au niveau des épaules. Ces muscles-là étaient pratiquement ceux qui travaillaient le plus lors du maniement de mon arme. Alors que je me préparais, mes pensées dérivèrent une fois de plus sur le combat à venir. Je faisais alors une sorte d’inventaire de mes qualités et de mes avantages, pour me préparer à les utiliser efficacement. Mon agilité, ma dextérité et mes réflexes étaient loin d’être mauvais, mais je ne serais surement pas avantagé par ses qualités, le vampire semblant apte à me dominer dans tous ces domaines. En revanche, et j’avais pu le vérifier, j’étais souvent avantagé par ma très bonne endurance. Je me fatiguais souvent moins facilement que mes adversaires, et c’était indéniablement un atout de taille lors des batailles. Mais là, notre échange risquait de durer moins longtemps. Lewyn, par-delà sa modestie, avait l’air redoutable. Il semblait agile, vif, et la posture de combat qu’il adoptait à présent était celle d’un félin. Sur un terrain donné, et en respectant à la lettre ma manière de combatte, j’aurais peut-être eu une chance, mais dans un combat frontal….

Enfin bref, de toute façon, il n’y avait d’enjeu qu’une certaine fierté pour moi, celle de ne pas finir au tapis trop vite. J’appréciais néanmoins la liberté que m’offrait l’absence de tout mon équipement habituel. Sans toute cette gêne, je risquais moins de paraitre ridicule. Lorsqu’il me donna l’honneur de débuter notre échange, je ne pus m’empêcher de sourire. C’était en réalité une fausse courtoisie, même si je ne savais pas s’il l’avait réfléchi. Me donner l’opportunité du premier assaut allait m’obliger à m’approcher et sans doute à casser la distance et donc l’avantage que me donnait mon arme par rapport à la sienne. Dans une confrontation normale, je n’en aurais surement rien fait, mais, après tout, nous étions là pour nous évaluer et nous entrainer.

Je fis donc tournoyer ma lance plusieurs fois sur elle-même, avant de la bloquer brusquement, la pointe dirigée vers son cœur. Je m’élançais alors, couvrant la moitié de la distance qui nous séparait. La manœuvre consistait à simuler un coup d’estoc, classique mouvement des lanciers habituels, pour pouvoir surprendre le vampire. Du pied gauche, je me déséquilibrais volontairement, tournant légèrement sur moi-même. Je rapprochais alors mes deux mains du centre de mon arme que je fis tournoyer en même temps que je semblais tomber, puis je me stabilisais brutalement grâce à mon pied droit, mon centre de gravité alors extrêmement bas. Je stoppais la rotation de la lance un temps pour porter un coup diagonal, de bas en haut, du côté de la lame puis, sans attendre de savoir si mon coup avait touché ma cible, je finis la rotation de mon arme pour, cette fois porter un coup d’estoc avec le manche. Si Lewyn avait été surpris par la manœuvre peu orthodoxe que j’avais entreprise, et compte tenu de ses probables réflexes, il aurait tout de même eu le temps d’esquiver le premier coup. C’était la raison pour laquelle le coup d’estoc venait terminer le mouvement. Il se voulait simplement anticiper l’agilité du vampire par une attaque surprise et rapide, afin également de le repousser et réévaluer la distance qui nous séparait.

Je voulais simplement donner le ton. Cela avait beau être un affrontement amical, je ne voulais pas décevoir le dragonnier vampire avec un combat qui ne serait pas à sa hauteur et qui lui aurait fait perdre son temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Sam 4 Mar 2017 - 16:39

Lewyn observa attentivement son adversaire du jour débuter l'assaut, son ami fit ainsi tourner plusieurs fois sa lance sur elle-même avant de la bloquer brusquement pour donner un vif coup d'estoc. Lewyn avec la rapidité d'un félin entreprit d'esquiver cela de la manière la plus simple qui soit, un saut en arrière exécuté sous la forme d'une pirouette pour regagner une certaine distance… Pour l'instant, il se contentait d'étudier le style de combat de son adversaire qui visiblement aimait jouer sur la surprise… Le vampire ne prit pas de risque et creusa la distance à chaque attaque de son adversaire qui avait enchaîne avec un coup de taille de bas en haut et un coup d'estoc de la manche de son arme. Un dernier coup qui surprit le vampire et le repoussa après lui avoir coupé le souffle quelques instants. Celui-ci réfléchit et se dit donc qu'il affrontait quelqu'un au style de combat peu conventionnel.

Eh bien, à lui de rendre la politesse à son nouvel ami pensa-t-il ! Il attaque donc à son tour ou plutôt il approcha d'une manière qui invitait à une attaque et esquiva ainsi agilement une nouvelle attaque de Seö et en profita pour tenter placer une attaque assez audacieuse. Un coup de pied sauté retourné dans le ventre de son adversaire qui fut repoussé à son tour suite à cela… Ce qui faisait un point partout maintenant. Le combat avait à peine commencé qu'il devenait déjà très intéressant !

« Vous vous battez bien. » Dit d'ailleurs Lewyn d'un air joueur mais concentré alors qu'il se remettait en garde. Viladric après avoir dit cela décida de repartir aussitôt à l'assaut, mais d'une manière différente. Il sauta sur le côté comme un félin, il fit cela à plusieurs reprises pour tenter de stresser son adversaire puis il finit par se jeter sur ce dernier au niveau de ses jambes pour tenter de le déséquilibrer… Une manière de faire peu orthodoxe aussi, mais qui aurait mérite de donner du piquant. En tout cas, Lewyn comprenait que son avantage se trouvait dans le fait de forcer Seö à supporter une distance de combat moindre. Non celui de laisser son ami tirer parti de l'avantage de l'allonge de son arme. Bon après ce n'était qu'un combat amical donc il n'y avait pas de raison de trop en faire, mais Lewyn tâchait de donner le meilleur de lui-même dans les faits ! Même si bien entendu, il était assez prudent pour éviter de faire en sorte que lui ou Seö soient blessés. Après tout, c'était un combat amical et ce serait donc dommage que ça ait des conséquences véritablement pénibles pour un des deux compères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 6 Mar 2017 - 14:15

Comme je le pensais, Lewyn était rapide. Très rapide. Trop rapide. Ma première feinte avait touché au but et j’avais réussi, grâce à ce coup surprise, à repousser le vampire en arrière quelques instants. Bien évidemment, je savais qu’il ne resterait pas surpris très longtemps. Il réagit alors de manière fulgurante et, malgré l’attention que je portais à conserver les distances, son coup de pied sauté m’atteint au niveau du ventre, me pliant un instant en deux. Sans mon armure de cuir, un coup direct porté dans cette zone était assez douloureux. Je reprenais alors un instant mon souffle. Je ne répondis pas lorsqu’il m’avoua trouver que je combattais bien. D’une, j’étais relativement soufflé par l’impact, et de deux, j’étais trop concentré pour pouvoir vraiment apprécier le compliment.

Il ne me laissa toutefois pas le temps de me reposer trop longtemps. Il reparti vivement à l’attaque, bondissant sur les côtés pour éviter mes coups d’estocs visant à conserver l’avantage de mon arme. Ces derniers arrivaient toujours un instant trop tard, ou trop tôt, et ne faisaient que fendre inutilement l’air. Heureusement que mon endurance était particulièrement bonne et que je pouvais tenir le rythme, sinon il n’aurait pas fallu longtemps au dragonnier vampire pour venir à bout de mes défenses. Alors que nous virevoltions, je laissais soudain une légère faille dans ma garde. J’eu à peine le temps de le remarquer que le vampire avait saisi sa chance. J’avais dévoilé mes défenses après un coup d’estoc un peu trop motivé, et il se jeta aussitôt dans mes jambes.

Je m’appuyais alors sur la lance, m’en servant presque comme d’une perche, pour passer au-dessus de lui. J’avais lâché l’arme au cours de la manœuvre, et, sans attendre de voir s’il avait trouvé les moyens de se redresser, j’utilisais mes bras pour me maintenir un instant, la tête en bas, avant d’effectuer une brusque rotation du bassin. Pendant ce temps, j’avais eu le temps de rattraper ma lance factice entre mes tibias, lui faisant accomplir un arc de cercle cinglant grâce à la rotation que j’avais précédemment enclenchée, vers là où je pensais que le torse de mon adversaire se trouvait. Je conclus ce curieux mouvement en me réceptionnant, lance à la main, après une roulade.

Je calculais alors mes prochains coups. Les seuls avantages que j’avais lors de ce combat étaient mon inventivité et l’effet de surprise. J’allais devoir me surpasser en créativité pour arriver à tenir contre Lewyn, sinon, je n’aurais littéralement aucunes chances. Par une sorte de fair-play, j’imagine, je le laissais se relever comme il m’avait permis de reprendre mon souffle. J’allais devoir trouver un moyen de garder mes distances, et je l’observais prudemment, préparé à son prochain assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mer 8 Mar 2017 - 19:04

Ce combat était plaisant, Seö savait se battre après tout même s'il semblait plus porté sur l'endurance dans les faits que sur l'agilité ou la force. En faîte Lewyn se disait que son ami se serait très bien porté avec une plus lourde armure que ce qu'il portait, il le voyait davantage porter une protection intermédiaire que légère après tout.

Et Lewyn d'une certaine manière se sentait aussi excité qu'un félin à la chasse, ce alors qu'il tâchait de se battre de son mieux. Et c'est une satisfaction somme toute ludique qui le traversa lorsqu'il arriva à se jeter dans les jambes de son adversaire ! Néanmoins, celui-ci réagit d'une très bonne manière en s'appuyant sur sa lance et en en usant quasiment comme d'une perche pour sauter au-dessus du vampire. Ce dernier surprit par cette manœuvre fit la seule chose sensée à faire. User de son élan pour entreprendre une roulade pour se relever le plus vite possible. Au passage, un coup de lance de son ami lui effleura le dos, une sensation bien étrange et étonnante vu la technique que cela devait demander pour faire une attaque comme celle-ci. Lewyn en tout cas y avait échappé de peu sur le coup...

Le vampire se releva donc le plus vite possible après sa roulade et refit face à son adversaire qui visiblement aimait beaucoup jouer l'imprévu et la surprise. La manière qu'il avait de se battre n'était, après tout, pas très conventionnelle… Lewyn décida donc de la jouer plus prudent, en laissant son adversaire attaquer et tenter de jouer sur un mouvement de ce dernier pour le mettre en mauvaise posture… Viladric y réfléchit donc et s'approcha calmement, mais de façon audacieuse de Seö. Une attaque de ce dernier le manqua de peu, puis une autre survint et Lewyn décida de tenter le tout pour le tout. Il fit un pas sur le côté et entreprit de jouer le jeu qui consistait à retourner la force de Seö contre lui pour jeter celui-ci à terre… Il devait à la fois faire vite et profiter de l'élan initié par l'attaque de son adversaire. Lewyn s'apprêtait d'ailleurs à reculer aussitôt que ce serait fait, sentant que même s'il finissait à terre, Seö saurait se défendre. Viladric ayant décidé de la jouer un peu plus prudent au vu du style assez imprévisible de son adversaire notamment. Un beau combat, voilà ce qu'était décidément leur affrontement et Lewyn était bien content d'avoir proposé une telle chose à son ami. Il sentait bien après tout qu'un tel combat serait fort instructif. Il l'était déjà d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Jeu 9 Mar 2017 - 11:08

Mon attaque improvisée semblait avoir frôlé de peu le vampire qui me faisait à nouveau face. Ce coup semblait l’avoir surpris et forcé à réfléchir, ce qui était en un sens mon intention. De par sa position et ses mouvements, je sentais que Lewyn étais plus prudent. Il était moins offensif qu’auparavant, se contentent d’observer et esquiver mes mouvements. En tant que pugiliste, il devait réfléchir à un moyen de retourner la situation à son avantage. C’était on ne peut plus logique puisqu’il devait entrer dans ma zone de sureté et la traverser pour parvenir à installer son art, chose que j’essayais d’éviter, tant bien que mal. Je choisissais donc de le maintenir loin de moi, ou a une portée convenable. Il esquivait mes coups, parfois de justesse, jusqu’au moment où il profita d’un estoc trop appuyé pour se servir de mon élan et de la force que j’avais mise dans le coup pour me mettre au sol.

J’avais été surpris par son coup, et je tombais lourdement au sol. Je n’avais pas eu le temps de me relever ou d’esquisser une quelconque contrattaque qu’il était déjà hors de portée. J’esquissais un léger sourire. Il semblait avoir compris ma manière de fonctionner et était indiciblement plus prudent qu’à l’accoutumée. Je me remis alors en position, mon esprit vif cherchant une solution à toute vitesse. Maintenant qu’il se contentait de contre-attaquer prudemment, vu sa maitrise, les choses allaient vite devenir compliquées pour moi. Il fallait que j’anticipe une nouvelle fois pour le surprendre. En combat régulier comme ça, je n’avais que très peu mes chances. Je tentais alors quelque chose pour surprendre l’agile dragonnier.

Comme précédemment, je portais un estoc un peu appuyé, mais cette fois-ci, volontairement. Si tout se passait bien, il profiterait de cette erreur visible pour contrattaquer comme il l’avait fait plus tôt. Alors qu’il allait se porter vers l’avant pour profiter de la force que j’avais utilisée pour ce coup, je lâchais la lance un temps, glissant brusquement dans ses jambes et le fauchant d’un coup de pied circulaire. En temps normal, il aurait pu esquiver rapidement le coup sans soucis, mais la poussière sur le sol avait créé un petit nuage qui l’avait distrait un instant. Je n’étais pas un expert en corps à corps pur, à main nue, mais je me débrouillais convenablement sans briller. Conscient que je ne ferais que déséquilibrer un instant sa garde, je rattrapais à nouveau ma lance avant de lui faire décrire une courbe simple au niveau de sa poitrine et, en lui faisant effectuer une petite rotation et en laissant glisser un instant le manche dans mes mains, je conclus mon action en lui portant un coup direct avec ce dernier, comme auparavant. Il était fréquent que les ennemis se focalisent essentiellement sur la partie « lame » de la lance, et non pas sur tout le reste. Même si j’imaginais que ce n’était pas le cas de mon ami, j’espérais qu’une nouvelle fois cette surprenante attaque aurait suffi à le toucher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Dim 12 Mar 2017 - 18:27

Lewyn ne manqua pas de sourire de manière amusée et joueuse en voyant que sa petite prise avait fonctionné, projetant ainsi son ami au sol. Ce qui ne manqua sans doute pas de secouer un peu ce dernier d'ailleurs, pour le coup Lewyn en tout cas s'amusait comme un petit fou et se disait que ce combat était très instructif d'une certaine manière, ce n'était pas tous les jours après tout qu'il affrontait quelqu'un maniant une lance tranchante. Et surtout qui faisait preuve d'un style de combat assez imprévisible et versatile, cela encourageait donc le vampire à faire preuve d'initiative et d'ingéniosité pour ne pas trop se faire avoir. Surtout qu'au final, Lewyn était-ce qu'il était. Un combattant très agile qui jouait sur l'esquive, pas une montagne de muscles en armure lourde qui pourrait encaisser une pluie de coups ou qui pourrait se retrancher derrière un lourd bouclier pour devenir une véritable forteresse vivante. Le vampire devait donc miser sur un style de combat très intuitif et surtout basé sur un mouvement constant et non sur une immobilité qui l'aurait sinon trop exposé.

Par contre, ce qui étonna Lewyn. C'est qu'après s'être relevé, Seö enchaîna de nouveau avec un coup d'estoc trop appuyé. Disons que c'était assez soudain de faire deux fois la même légère erreur, surtout quand Lewyn l'avait exploité juste avant… Lewyn entreprit donc d'en profiter, mais ne pouvait pas s'empêcher d'être assez méfiant sur le coup… Il semblerait qu'il ait eut raison d'être méfiant d'ailleurs car l'elfe tenta de lui faucher les jambes ce qui en effet le déséquilibra, le vampire tâcha donc de faire une roue vers l'arrière en urgence pour esquiver le coup tranchant de l'arme, ce qu'il arriva à faire, par contre Lewyn ne put pas esquiver le coup de manche de son adversaire qui lui coupa le souffle.

Le vampire serra donc les dents et se dit qu'il ferait sans doute mieux d'y aller franchement lui aussi ! Il décida donc immédiatement malgré sa douleur de tenter une manœuvre qui pourrait mettre fin au combat. Il fit un mouvement sec pour être très prêt de son ami et débuter un corps-à-corps de proximité. Son objectif ? Mettre à terre Seö et tenter de lui faire une prise. Pour cela, Lewyn tâchait de jouer de son corps pour l'amener au sol avec lui d'abord et ensuite, ce serait un pur combat de pugilat et d'astuce s'il y arrivait… Un combat où il ne doutait pas que son ami essayerait de se défendre de son mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 20 Mar 2017 - 16:00

Je ne pus m’empêcher de sourire quand je vis que mon coup avait atteint sa cible. J’étais moins rapide, moins précis et moins agile que mon adversaire mais mon inventivité me permettait pour l’instant de tenir bon, tant bien que mal, et de ne pas être ridicule. Je trouvais même notre confrontation amusante, divertissante, comme si un esprit de compétition presque amical s’était instauré entre nous, comme deux loups se battant pour le simple plaisir de s’affronter, sans chercher à se nuire d’une quelconque manière. Toutefois, j’avais conscience qu’à ce jeu, je ne tiendrais pas bien longtemps. J’étais certes très endurant, mais il suffirait d’une petite erreur pour que le combat ne bascule en la faveur de mon ami. Et des erreurs, j’en faisais, bien qu’elle soit pour l’instant compensées par la surprise que j’essayais d’instaurer dans chacun de mes coups. Je me remis alors en garde, attendant l’attaque de mon adversaire du jour.

Sans surprise, il attaqua de nouveau de front, mais avec une énergie supérieure à son assaut précédent. Sachant pertinemment que je ne pourrais pas lui faire le même coup deux fois, je tentais un coup en diagonale, tenant ma lance à deux mains. D’un mouvement vif sur le côté, il esquiva prestement le coup et, grâce à sa vitesse, il combla rapidement l’écart qui nous séparait. Elle était là, mon erreur. J’aurais dû attendre qu’il s’approche davantage et utiliser un coup tournoyant pour le repousser, mais j’avais choisis un coup certes plus puissant et efficace, mais qui avait aussi pour cause de me laisser beaucoup plus vulnérable si je ratais ma cible. Mon ami en avait donc profité pour m’attraper et tenter de me mettre au sol. Emporté par mon élan, j’eu le réflexe de lâcher ma lance et d’empoigner Lewyn pour tout de même parvenir à ne pas tomber le premier au sol. Nous tombâmes alors sur le flanc, mais, surpris par sa vitesse, je n’eus pas le temps d’esquisser le moindre mouvement qu’il me maitrisait rapidement. Je compris que la victoire lui revenait. Je tapais alors trois fois sur le sol, et je lui lançais.

« Okay, c’est bon, tu as gagné » Mon ton était plutôt amusé malgré la crispation de la prise. Ne m’étant pas vraiment attendu à gagner, je n’avais aucun mal à admettre qu’il ait été meilleur que moi.

Après qu’il m’est relâché, je me relevais, époussetant la poussière et le sable qui maculaient mes habits. Finalement, notre échange avait été plus intense que prévu, et certains villageois qui y avaient assisté semblaient encore légèrement surpris par nos échanges. Je me tournais alors vers Lewyn, m’apercevant que je l’avais tutoyé pour la première fois, de manière complètement naturelle. Je bougeais alors mon épaule, comme pour la remettre en place après sa prise, avant de lui dire avec un petit sourire.

« Et bien, tu n’y vas pas de main morte. Nous ne sommes pas tous dragonniers… » C’était bien évidemment une plaisanterie, car je ne l’avais pas épargné non plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mar 21 Mar 2017 - 15:57

Lewyn souffla, pas vraiment de soulagement, mais pour signaler un début de fatigue lorsqu'il finit par maîtriser son ami et que ce dernier tapa trois fois sur le sol. C'est que mine de rien… Ce combat avait vraiment été intéressant pour lui ! En tout cas, le vampire n'était pas déçu et se disait que Seö s'était bien battu malgré le fait que ce dernier avait encore des choses à améliorer... Néanmoins, celui-ci avait largement le temps de s'améliorer au vu de son âge et avait mine de rien un certain potentiel. En tout cas, Viladric ne pouvait qu'approuver le déroulement de ce combat et se disait que mine de rien, son ami elfe avait été modeste quant à ses réelles capacités. Certes, Lewyn avait gagné, mais on était loin de la raclée qu'avait presque annoncé l'enchanteur…

« Que ces mots sonnent doux dans votre bouche mon ami... » Répondit d'ailleurs Lewyn d'un air taquin et amusé quand Seö avoua sa défaite, sur ce le vampire relâcha doucement son ami, satisfait qu'il était de ne pas avoir spécialement fait mal à son adversaire. Car s'il y avait bien une chose qui faisait la fierté de Viladric après tout dans sa maîtrise du combat à main nue, c'était cette capacité de ne pas faire spécialement mal à ses adversaires tout en mettant un terme à un combat...

Le vampire au passage aida son ami à se relever et s'épousseta lui aussi. Car mine de rien Viladric en se roulant ainsi au sil s'était recouvert de pas mal de sable… « Oh, pourtant, je suis quelqu'un de très doux, n'est-ce pas ? » Répondit-il sinon d'un air plaisantin à Seö quand ce dernier lui dit qu'il n'y était pas allé de mains mortes. Au passage Lewyn tapa amicalement sur l'épaule droite de son ami et tendit la main à ce dernier comme pour saluer sa performance avant d'ajouter avec un certain humour.

« Mine de rien, j'ai beaucoup apprécié votre petit numéro acrobatique avec votre lance, c'était assez inattendu disons. Là prochaine fois, je me méfierai davantage, car vous êtes pire qu'un singe quand vous vous y mettez. » Bien entendu, cela était dit avec humour, puis légèrement plus sérieux, il conclut avec un grand sourire… « Bon du coup… Je suppose que votre ami est peut-être revenu maintenant ? Je propose du coup que nous allions vérifier cela pour lui faire part de ma commande, je vous laisserai bien entendu le plaisir de lui expliquer ce que nous faisions ensemble hors de sa forge. Une grande perche comme vous a l'air plus convaincante après tout. » Cela, il le dit avec un petit clin d’œil complice, car mine de rien, il se disait qu'il était, en effet, assez drôle de constater que Seö était plus grand que Lewyn, en même temps, c'était un elfe et c'était assez courant que ces derniers soient plus grands que le vampire, celui-ci ne s'en étonnant plus le moins du monde au final. Surtout que la femme de son cœur était une glacernoise qui faisait une tête de plus que lui, on allait donc dire que la grande taille de ses amis n'était pas du tout quelque chose qui gênait Lewyn à force...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mer 22 Mar 2017 - 14:58

Je fus tout de même soulagé de constater que le combat ne semblait pas avoir déplu au dragonnier. Il était fatigué, peut-être un peu plus que moi. Mon endurance était finalement peut être le seul point ou j’avais un petit avantage, mais toutes ses autres compétences compensaient largement ce manque. Et puis, je l’avais tout de même touché à deux reprises en plein torse, coups qui auraient fait chavirer bien d’autres combattant. Il était logique que ses poumons aient été mis à rude épreuve, mais, au moins, je n’avais pas senti m’être fait totalement écraser pendant notre échange.

Lorsqu’il évoqua mes acrobaties, je ne pus m’empêcher un léger sourire de se dessiner sur mon visage. Ces facéties m’avaient plusieurs fois sauvé la mise lors de confrontations désavantageuses, mais c’était également un gros défaut. Il m’était totalement impossible de parvenir à combattre lors de batailles rangées sans potentiellement mettre en danger la structure de la formation. J’avais souvent l’impression de me battre de façon instinctive et ça ne convenait pas pour ce type de confrontation. Enfin. Je n’étais pas un soldat donc rarement amené à le faire de toute façon. Je souriais donc à Lewyn avant de répondre à ses plaisanteries.

« Et bien je n’ose imaginer quelles sont tes conquêtes si tu les traites avec tant de douceur… » Je lui fis un clin d’œil, répondant à sa blague par une petite pique, avant de poursuivre. « Et je dois dire que tu n’es pas en reste niveau agilité non plus, je crois n’avoir jamais raté autant de coups de toute mon existence en réalité. Je n’ose même pas imaginer ce que ça peut donner quand tu es couvert de la tête au pied de tes armes et armures enchantées. » Continuais-je sur un ton amusé. « Enfin, oui, je pense qu’Alvin a dû revenir depuis le temps, voir même peut être se mettre au travail vu que Lise était là pour le guider. Et pour ce qui est de lui expliquer… ne t’inquiète pas, mon ami est quelqu’un de très discret et il a surtout l’habitude que je déserte sans forcément trop d’explications. Mais en revanche, notre rencontre risque de beaucoup intéresser sa fille… Elle a l’âme d’une aventurière ».

Je souriais en pensant au moment où j’allais pouvoir raconter cette histoire à Maïa. Elle risquait même de ne pas me croire. Je reprenais alors la direction de la forge en compagnie du dragonnier, époussetant toujours ma chemise et étirant mes muscles endoloris. Il allait encore falloir que je progresse un peu si je voulais rivaliser avec lui, et ce n’était pas pour demain la veille. En marchant, je lui demandais.

« Et… En ce qui concerne ton ou ta liée ? Il ou elle n’est pas avec toi ? Je me dis bien que vous ne devez pas toujours être au même endroit, mais ça doit quand même être beaucoup plus pratique que les transports maritimes pour se déplacer dans le continent ! » A vrai dire, je ne savais pas grand-chose du rythme de développement des dragons. C’était certes un nouveau dragonnier, avec un jeune dragon, mais ces créatures réservaient tant de surprise que le fait qu’elle puisse ne grandir qu’en quelques semaines ne m’aurait même pas étonné.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Jeu 23 Mar 2017 - 19:33

« Oh crois-moi, ces dîtes conquêtes ne sont pas forcément plus douces que moi. » Ajouta-t-il pour surenchérir à la petite pique de son ami, Lewyn appréciait décidément beaucoup l'humour de l'elfe. « Oh, tu sais, quand tu portes une armure de cuir comme moi, il vaut mieux pour toi que tu ne te fasses pas trop souvent toucher par les attaques ennemies. Je vais donc supposer que c'est plutôt rassurant pour ma survie de savoir que je suis arrivé à esquiver une bonne partie de tes attaques. » Répondit-il avec complicité à l'elfe, en effet, il valait mieux pour Viladric lors d'un affrontement que ce dernier ne se fasse pas toucher trop souvent. Car si le cuir offrait tout de même une certaine protection, à la langue encaissé trop de coups lui serait très très préjudiciable…

« Cela ne me dérangera pas spécialement d'être victime de l'intérêt de sa fille. » Dit-il ensuite d'un air amusé quand Seö lui parla de la fille du forgeron, avant d'ajouter ensuite avec une calme joie. « J'apprécie beaucoup les jeunes humains, leur enthousiasme inépuisable est souvent rafraîchissant et rassure-toi… Je ne vais pas l'encourager à aller vagabonder dans la nature avant qu'elle n'ait l'âge de le faire. C'est que le voyage même s'il est passionnant n'est jamais dénué de risque. » il préférait après tout se comporter en adulte tout à fait responsable malgré ses airs d'humains tout à fait juvénile, comme s'il était figé dans cette sorte de jeunesse éternelle qu'était la sienne.

Dans tous les cas, ce petit exercice avait fait du bien à Lewyn et avait eu le bénéfice de faire en sorte que ce dernier s'amuse comme un petit fou. Certes, le vampire n'était pas un grand adepte de la chasse ou bien de la violence, mais un combat amical comme celui-ci, c'était juste un jeu innocent pour lui. Surtout lorsque votre adversaire était consentant. D'ailleurs, Lewyn se disait que ce n'était pas plus d'ainsi s'entraîner avec un partenaire de combat de qualité, car cela permettait au moins de se préparer pour une situation réelle où il faudrait se battre au mieux au risque sinon d'amèrement le regretter…

« Ma liée ? Je l'ai laissé dormir à l'ambassade de la caste à Caladon. Disons qu'elle n'aime pas trop la compagnie des bipèdes en général en dehors de moi et surtout que c'est une grosse dormeuse. Après, elle n'a pas encore l'âge de me porter sur son dos, disons que ce n'est encore qu'un gros chat niveau taille. » Cela, il le dit sans manquer d'humour, ce avant d'ajouter avec complicité. « Un jour si cela t'intéresse, je te la présenterai, mais d'abord, il faudra que je la convainque que tu es un gentil garçon. » Il lui donna une légère bourrade amicale au passage, puis ajouta calmement avant qu'il n'aillent voir le forgeron. « Quand j'y pense… Est-ce ton rêve par hasard de devenir dragonnier un jour ? Et surtout qu'est-ce que tu ferais si tu pouvais bénéficier d'un tel honneur à l'avenir ? » Une question qu'il posait par pure curiosité bien entendu, mais dont la réponse l'intéressait grandement, surtout de la part de son nouvel ami qui était manifestement ce que l'on pouvait appeler une noble âme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Ven 24 Mar 2017 - 11:02

Je ne pus m’empêcher de réprimer un petit rire quand Lewyn fit sa plaisanterie sur ses conquêtes, tout en retenant que, visiblement, il n’était pas seul dans sa vie. Mais quel pouvait être le genre de conquête qui lui causait tant de mal ? Pour un guerrier aussi puissant qu’il semblait l’être, c’était d’une certaine ironie, et ça m’amusait un peu. Nous avions le même avis en ce qui concernait nos armures. Nous préférions tout deux les armures légères, moyennes à la limite, pour favoriser nos déplacements et notre agilité. Mais ce n’était certes pas sans conséquences. Le moindre coup que nous ne parions pas ou que nous n’esquivions pas pouvait nous être fatal. Il fallait donc redoubler de prudence afin de pouvoir survivre. Enfin, pour le moment, ça semblait plutôt bien nous avoir réussi.

Je souriais alors en entend Lewyn parler de Maïa. Il était vrai que les humains, surtout les plus jeunes, semblaient avoir une soif inextinguible d’aventure. Cela pouvait effectivement être dangereux pour eux de bien des manières, mais c’était également une grande qualité, comme pouvait l’être la curiosité finalement. Je répondais alors à mon amis, m’étirant légèrement sur le chemin.

« Et bien, finalement, c’est aussi le risque qui fait la beauté du voyage non ? Et je pense que c’est aussi ça qui la motive. Elle a soif d’aventures, et qui dit aventure dit forcément danger. Mais effectivement tu as raison, elle est encore un peu jeune même si je ne pense pas qu’elle attendra trop longtemps avant de se lancer. Et puis, elle commence aussi à en mesurer les risques, et je pense qu’elle préparera soigneusement sa première expédition. » Je marquais une courte pause, avant de reprendre. « J’ai promis à son père de l’accompagner pour son premier voyage, donc je pense pouvoir lui montrer suffisamment de choses pour qu’elle puisse aller et venir en toute sécurité. Surtout si l’horizon du continent reste aussi dénué de menace pour le moment. Enfin, de menaces directes, tout du moins. » Je n’étais pas naïf et je savais que des dangers se terraient quelque part. Mais, de ce que je pouvais voir, les routes étaient sûres, pour l’instant.

J’accompagnais alors Lewyn vers la forge. Nous n’étions pas encore arrivés car le camp d’entrainement n’était pas exactement à côté du lieu de travail d’Alvis. Le dragonnier me parla alors de sa liée. Elle semblait particulièrement intéressante, mais, comme il l’avait souligné, difficile d’accès. Bien sûr qu’il me plairait de la rencontrer, mais ça prendrait du temps pour que j’en gagne le droit, ce qui paraissait logique au final.

« Bien sûr que ça m’intéresse de la rencontrer, mais si tu me dis qu’il est mieux que j’attende, je comprends, et c’est normal. En ce qui concerne le fait de devenir dragonnier, c’était surtout le rêve de mon père, je crois. Je ne m’en suis jamais senti l’étoffe à vrai dire. C’est beaucoup de responsabilité que je ne pense tout simplement pas mériter. Ce n’est pas donné à tout le monde de se lier avec des êtres aussi exceptionnels, et, comparé aux dragonniers actuels, je vois mal quelle légitimité je pourrais avoir auprès d’eux. » Cette phrase était lancée sur le ton de la plaisanterie, car je n’avais nulle gêne à admettre ma place. Si on comparait à Luna Duruisseau, Orfraie Ataliel ou d’autre, je faisais bien pâle figure. Il était impensable pour moi de pouvoir atteindre ce rang, tout simplement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Sam 25 Mar 2017 - 19:22

Lewyn était d'accord avec Seö sur le fait que le risque faisait lui aussi la beauté du voyage, après tout à vaincre sans péril l'on triomphe sans gloire, n'est-ce pas ? Bon, après ce n'est pas vraiment le risque qui faisait toute la beauté du fait de parcourir le monde, mais il devait en effet aider en partie chez les esprits aventureux. Et il semblait sinon satisfait de constater que son ami avait le même avis que lui quant au fait qu'il ne fallait pas commencer à partir à l'aventure trop tôt, mais seulement quand l'on se sentait véritablement prêt. Car pio il ne fallait pas non plus s'engager dans ce genre de choses sans être un minimum sûr de soi. En tout cas, il n'était jamais mauvais de le rappeler.

« Ah, tu comptes l'accompagner lors de son premier voyage ? Eh bien, dans ce cas, je suppose qu'il n'y a aucune raison de véritablement s'inquiéter pour elle. Après tout, tu me sembles tout à fait capable de lui inculquer la sagesse et l'expérience nécessaire à la vocation de voyageur. »
Et il était tout à fait sincère quand il disait cela, car Lewyn ne s'y trompait pas. Malgré sa jeunesse apparente, son nouvel ami disposait déjà d'une certaine expérience.

« Dans tous les cas pour ma part, je ne pense pas arriver à me lasser un jour du fait de voyager et surtout de pouvoir fréquenter les autres peuples. D'une certaine manière, je me sens une grande affinité avec les humains, ceci sont après tout si… À la fois pleins de vie et capables de tout. Je crois qu'il y au final toujours moyen de s'amuser avec eux d'une façon ou d'une autre. Ou même de découvrir de nouvelles choses chaque jour. » Mais au final, cela ne l'étonnait pas, c'était même évident… Plus que n'importe quel autre peuple, celui des humains était le plus diversifié et capable de présenter une large palette de comportements et d'ambitions diverses. De plus, les humains étaient au fond plus imprévisible que les elfes et les vampires ce qui aidait à ne pas trop s'ennuyer avec eux, sans parler du fait que leur société était souvent en perpétuel changement.

« On croirait m'entendre il y a 6 mois. Je me répète, mais tu est vraiment trop modeste mon ami. » Dit ensuite Lewyn avec humour et sincérité quand Seö se dénigra en disant qu'il n'avait probablement pas la valeur d'un dragonnier comme lui. Lewyn précisa d'ailleurs sa pensée. « Moi-même, je ne pensai pas en être digne, puis cela m'est tombé sur le coin de la figure du jour au lendemain, d'ailleurs, je t'avouerai que moi-même ne suis pas encore sûr d'être vraiment à la hauteur de ce nouveau rôle qu'est le mien. Au début, j'avais même peur d'échouer, puis je me suis dit que le mieux à faire, c'est de faire le plus d'effort possible pour que tout se passe bien. Au moins, je ne regretterais pas de n'avoir rien fait. » Il ajouta sinon avec philosophie. « Crois-moi, si tu dois devenir dragonnier un jour cela ne dépendra que du dragon qui pourrait te choisir. Et ces derniers peuvent penser d'une manière souvent bien différente de la nôtre, ce qui pour te semblerait peu digne d'éloge pourrait être apprécié par eux et inversement. » Il lui adressa un clin d’œil complice au passage, puis ajouta sinon avec jovialité.

« Je me demande d'ailleurs quel genre de dragon ou de dragonne pourrait te choisir. Qui sait ? Peut-être un dragon avec un caractère exactement opposé au tien, ou assez proche… Hum, si jamais tu venais à être dragonnier un jour, n'hésite pas à me le présenter en tout cas. Je penserai au passage à lui demander s'il veut bien me confier des informations croustillantes sur ta personne. » Acheva-t-il taquin, après tout autant faire un peu d'humour quand le sujet de discussion pouvait s'y prêter. Surtout qu'il se disait que ce serait tout à fait possible que Seö devienne dragonnier un jour, après tout, on ne savait jamais ce que pouvait nous réserver le destin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 27 Mar 2017 - 15:34

Les différentes remarques de Lewyn me firent sourire. Le vampire était quelqu’un de visiblement très ouvert et peu enclin à la timidité. J’étais parfaitement en accord avec lui sur le fait qu’il ne se lasserait jamais du voyage. D’un côté, je ressentais également un peu ça. J’étais un mordu de l’aventure et, malgré certaines proposition d’Alvis de fonder un commerce au côté du sien, je ne pouvais me résoudre à une vie de sédentaire. Je n’étais tout simplement pas fait pour ça, malgré mon attachement pour la petite famille. C’était quelque chose de presque… instinctif, animal. Je me sentais comme attiré par la découverte et la nouveauté. C’était d’ailleurs quelque chose qui pouvait me faire assez peur. La longévité des elfes était grande, et le continent, bien qu’immense, n’était pas trop grand pour qu’on ne puisse l’explorer en une seule vie. Du moins à mon sens. Je m’étais souvent posé la question de savoir ce que je ferais lorsque j’aurais vu la plupart des choses qu’avaient à m’offrir le monde. Je l’éludais souvent assez rapidement. Vu le contexte régnant sur le continent au cours des dix dernières, il n’allait pas falloir longtemps pour qu’un nouveau changement majeur ne bouleverse le monde Armandéen. Je reportais alors mon attention sur Lewyn.

Lorsqu’il me parla des dragons, je devins une nouvelle fois pensif, un léger sourire sur le visage. Il semblait à présent tellement épanoui dans son rôle que j’en venais à me questionner, surtout si, comme il le disait, il était comme moi à l’époque. Mais mes pensées étaient claires, je n’étais pas fait pour ça. C’était une quantité de responsabilités que je n’avais jamais eues et auxquelles j’aurais trop de mal à m’habituer. Mais ça ne m’empêchait pas de commencer à penser à aider réellement et officiellement le continent. Je le laissais finir, puis je lui répondais.

« Oh, tu sais, si tu veux vraiment ces informations tu n’as qu’à me les demander. » dis-je, sur un ton amusé, avant de poursuivre. « Contrairement aux apparences, peut-être, je ne suis pas quelqu’un de très secret. Donc si tu veux vraiment savoirs des choses sur moi, n’hésite pas ! Et pour cette histoire de dragons, je pense que, même si je pense ne pas en être digne comme je te l’ai dit, c’est surtout une histoire de responsabilités. Je n’en ai jamais vraiment eue, et j’ai toujours été plus ou moins libre donc… je ne sais pas si un changement aussi radical serait supportable, même si tu n’as pas non plus l’air d’être bridé par un quelconque règlement. » Je gardais mon ton amusé, puis je poursuivais. « Et toi alors, à part être dragonnier ? Tu m’as dit que tu étais un peu comme moi avant et que tout ça t’étais tombé dessus, qu’est-ce qu’il s’est passé ? »

J’étais vraiment curieux de connaitre un peu plus le passé de mon ami, car il semblait effectivement avoir une histoire un peu particulière. Il semblait, d’une certaine manière du moins, légèrement hors du cadre de l’idée que je me faisais d’un dragonnier lambda. C’était sans doute ça aussi qui faisait que je l’appréciais, en plus du reste. Je continuais alors mon questionnement, lui tapant légèrement l’épaule.

« Et… j’imagine que ton fabuleux statut doit avoir son succès auprès de la gente féminine… Du coup, j’en viens à ma question, tu as quelqu’un dans ta vie? »

C’était effectivement une question bien plus personnelle mais il avait donné le ton et nous semblions être à l’aise, discutant amicalement comme si nous ne nous connaissions pas que depuis quelques heures. Lewyn avait l’air d’être quelqu’un de franc, direct, et sincère. J’en venais presque à oublier la différence « hiérarchique » qui était censée nous séparer, car, finalement, nous ne semblions pas venir de deux mondes différents.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mar 28 Mar 2017 - 14:48

« Oh, je n'ai pas envie d'être indiscret tu sais. » Répondit Lewyn avec une certaine douceur quand son ami lui dit qu'il ne devait pas hésiter à poser des questions s'il le désirait, Lewyn ajouta d'ailleurs avec complicité. « Mais comme cela ne te gêne pas, eh bien, je n'hésiterai si des questions me viennent. » Après tout, il ne serait pas contre d'apprendre à connaître davantage son ami, surtout que celui-ci était une bien noble personne et comme Viladric se disait qu'ils étaient peut-être partis pour une amitié de plusieurs siècles en tant que vampire et elfe... Autant de ce fait apprendre à mieux se connaître.

« Oh, tu sais, moi et les responsabilités ce n'est pas vraiment une histoire d'amour, j'ai souvent du mal avec l'autorité au final et encore plus avec l'idée que plusieurs vies dépendent de mes choix. Je peux donc comprendre que toi aussi ait du mal avec ce genre de choses. » Ajouta Lewyn d'un air rassurant et compréhensif à son ami, il se disait au passage qu'ils se ressemblaient assez d'une certaine manière. « Comment ça m'est tombé dessus ? Eh bien, je faisais un petit passage par le domaine baptistrel alors que je me rendais à Estellin et comme ils laissaient ceux qui le désiraient toucher l’œuf pour vérifier s'ils étaient l'élu de la dragonne se trouvant à l'intérieur… J'ai essayé par pure curiosité et il se trouvait que l’œuf a éclot à mon contact. » Il dit cela tout à fait sincère et ne cacha pas un sourire amusé qui témoignait qu'il trouvait que le destin avait des fois le sens de l'humour. Puis ensuite son sourire ne s'assombrit point quand son ami lui demanda s'il avait quelqu'un dans sa vie.

« Oui, garde le pour toi, car je préfère que ça ne s'ébruite pas parce que les siens ne sont pas du genre à aimer les vampires. Mais j'ai une belle glacernoise dans ma vie, une ancienne amie à moi pour laquelle je me suis découvert des sentiments il y a quelques mois de cela. Je sais que c'est une humaine et qu'elle ne vivra pas aussi longtemps que moi, mais je l'aime et veux la rendre heureuse. Elle me donne à son contact l'impression que mon cœur mort bat encore. » Dans son regard, on pouvait voir qu'il pensait en toute sincérité ce qu'il disait. Sur ce, il ajouta à son ami avec un certain sentiment de bien-être. « Je pense en tout cas qu'il est beau de trouver l'âme sœur, d'ailleurs vu que tu m'as dit de ne pas hésiter à te poser des questions si j'en ai. Étais-tu un protégé pour ta part ? Que faisais-tu pendant les dernières guerres d'ailleurs ? » Pourquoi ne lui demandait-il pas s'il n'avait pas connu l'amour lui aussi ? Car il se disait que Seö était peut-être encore un peu jeune pour ça pour un elfe ou bien, car il préférait que ce dernier se confie un jour à ce sujet que de le lui demander. Ce serait une belle preuve d'amitié après tout. Il ajouta d'ailleurs avec complicité.

« Tu veux savoir quelque chose d'amusant d'ailleurs ? J'ai autant d'attirance pour les hommes que pour les femmes. » Confia-t-il ensuite avec amusement et assez direct, sans même hésiter. Comme s'il n'avait guère honte de cela et qu'il n'avait pas l'impression qu'il avait besoin d'être très secret à ce sujet. En tout cas pas à l'égard d'un ami qui ne semblait pas du genre à juger, il précisa néanmoins avec humour, mais aussi à moitié sérieux. « J'espère que tu ne vas pas t'imaginer par contre que j'aurais de quelconques vues sur ta personne, disons que certains hommes ont tendance à penser cela quand on leur confie ceci. Même si je pense que ce n'est pas ton genre. » Et alors qu'il disait cela, son sourire transpirait d'une certaine complicité amicale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Mar 28 Mar 2017 - 15:51

J’écoutais Lewyn me parler de sa vie avec un petit sourire. Il me ressemblait beaucoup, surtout pour ce qui était de son avis sur les responsabilités d’une manière générale. Le fait que plusieurs vies puissent reposer sur nos choix était quelque chose de particulièrement difficile à gérer. Pour moi, ça venait surtout du fait que j’avais toujours vécu libre, et sans avoir vraiment ce genre de chose sur la conscience. Et puis, je ne me pensais pas meilleur qu’un autre pour prendre ces décisions finalement, alors, pourquoi le ferais-je ? Lorsqu’il me parla de sa rencontre avec sa dragonne, je m’aperçus qu’effectivement ça lui était tombé dessus sans prévenir. Je n’aurais jamais pensé que le procédé aurait été si simple et naturel. Bien sûr, des rumeurs le vantaient, mais je ne pouvais toutefois pas m’empêcher d’être surpris. Cela semblait l’amuser, d’ailleurs. Il était peut-être plus à l’aise dans son rôle de dragonnier qu’il ne le laissait entendre. Je lui souriais en retard, le laissant poursuivre.

Une glacernoise ? Vraiment ? Le destin ne jouait décidément pas en sa faveur d’une certaine manière. Je le regardais avec un air amusé, à mesure qu’il me contait ses déboires. Pour une glacernoise, tomber amoureuse d’un vampire devait être un comble. C’était tout de même un peuple assez fermé de nature et qui avait voué son existence à l’éradication de la race de la nuit après tout. Décidément, le monde semblait avoir tant changé en si peu d’années… Et, du moins sur cet aspect-là, c’était pour le mieux. La complicité dont il me parlait m’étais familière. J’avais déjà ressenti ça avant. Mais c’était une page de ma vie qui était en train de se tourner et, même si je ne souhaitais en aucun cas l’oublier, il était grand temps d’avancer. Je chassais rapidement la nostalgie qui s’était emparée de mes pensées un instant, ne laissant rien paraitre.

Ce fut davantage la surprise liée à la révélation direct qu’il me fit que je ressentis, et moins celle liée à son contenu. Ne comprenant pas forcément cette dualité de l’attirance envers les deux sexes opposés, car n’y étant pas soumis moi-même, je ne jugeais absolument pas Lewyn. L’amour et l’attirance étaient des choses si étranges qu’elles étaient finalement bien difficiles à définir, ainsi, si certains avaient certaines frontières, d’autres avaient les leurs. Mais c’était une preuve de confiance que, d’un côté, j’appréciais venant de lui. Je le laissais finir, puis je lui répondais.

« Oh, je ne me fais pas de soucis ne t’en fais pas. Même si je ne partage pas ces goûts, je n’ai aucun soucis à ce qu’un de mes amis les prône sans me faire des idées. » Je lui souriais, avant de poursuivre. « Et bien… J’ai en quelques sorte participé à la bataille à Aigue Royale, ainsi qu’à celle de Sandur. Ce ne sont bien évidemment pas les meilleures parties de ma vie, mais elles en font partie. J’ai d’ailleurs perdu mon mentor lors de de la bataille de l’Aube rouge, ce qui a été une passe particulièrement difficile pour moi que je peine encore à oublier. » Effectivement, c’était un peu plus compliqué que ça, puisque Laurelin était aussi l’amour de ma vie, en plus d’être celle qui m’avait appris l’enchantement. J’hésitais à lui en parler et puis, puisque lui m’avait fait confiance en me confiant une information aussi personnelle, je voulais aussi lui rendre la pareille. « Et la raison de cette peine c’est, qu’en plus d’être mon mentor, Laurelin était également la femme que j’aimais de toute mon âme. » Je poursuivais donc, un sourire nostalgique sur le visage. « Enfin, la guerre a pris beaucoup à beaucoup de gens. Impossible de faire marche arrière. Pour en revenir à ce que tu disais, je pense que, si tu es amoureux d’elle, il vaut mieux passer peu de temps en compagnie d’un être cher que l’éternité tout seul. » Je le regardais, un air légèrement amusé sur le visage. Voilà que je faisais de la philosophie maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Ven 31 Mar 2017 - 20:23

Lewyn ne manqua pas de sourire finement quand son ami lui dit qu'il ne partageait pas ses goûts, mais n'était pas non plus intolérant à ce sujet. Une bonne chose ! En tout cas, le contraire aurait assez étonné Lewyn en vérité, le vampire écouta sinon avec attention et respect ce que Seö lui avoua quant à son passé. Et le regard du nocturne se teinta de compréhension et d'une grande empathie pour son ami quand celui-ci lui avoua avoir perdu son mentor lors de la bataille de l'Aube Rouge et qu'il avait encore du mal à passer à autre chose. Par le Dracos, en effet, ce n'était jamais agréable de perdre un être cher et Lewyn pouvait comprendre qu'une telle perte afflige son elfe d'ami. Ce genre de douleur au final, il ne la souhaitait à personne...

« Je suis désolé pour toi Seö. » Dit d'ailleurs le vampire en posant doucement sa main droite sur l'épaule gauche de l'elfe comme pour soutenir moralement ce dernier quand celui-ci lui avoua que cette femme nommée Laurelin avait aussi été l'amour de sa vie. Viladric en tout cas espérait de tout cœur que cette peine finirait par s'apaiser et se disait sans doute qu'aider Seö à passer un bon moment serait un bon moyen de l'y aider.

« Il vaut mieux en effet profiter de l'instant présent pour ne rien regretter par la suite. » Dit ensuite le vampire perdu dans ses pensées quand Seö lui dit qu'il valait en effet mieux profité de ce genre de choses tant qu'elles duraient, Viladric ajouta d'ailleurs avec une certaine mélancolie. « Je sais bien qu'elle mourra un jour de vieillesse, mais je me dis que je pourrais toujours garder son souvenir avec moi d'une certaine manière. Les êtres qui nous sont chers ne font-ils pas après tout parti de notre cœur même quand ils ne sont plus là ? » Lewyn reprit ensuite avec respect à l'égard de l'enchanteur.

« Merci de m'avoir confié cela, je suis honoré de ta confiance, mais j'espère que ceci n'aura pas rouvert de vieilles blessures affligeants ton âme. Si je peux t'aider en quoi que ce soit d'ailleurs n'hésite pas. Les amis sont là pour s'entraider après tout quand ça ne va pas. On ne se connaît pas encore depuis longtemps certes, mais avec le temps ça changera. » Ajouta-t-il avec sensibilité et compassion. Après tout, il désirait le bien de Seö et n'appréciait pas de voir le moindre de ses amis peiné ou malheureux. Pas en tout cas sans vouloir essayer de faire en sorte que les choses aillent mieux...

« Bon, ce n'est pas tout... Mais je suppose maintenant que nous sommes en vue de la forge qu'il va falloir remettre cette charmante conversation à un peu plus tard, si bien entendu, ma compagnie ne te dérange point. » Ajouta-t-il ensuite calmement lorsqu'il vit la forge de l'ami de Seö. En effet, il serait sans doute bien de demander à ce que le fameux forgeron s'occupe de son armure si celui-ci avait enfin la possibilité de s'y consacrer. D'ailleurs...

« Par hasard... Serais-tu partant pour une petite balade en ville après que j'aurais confié le ré-ajustage de mon armure aux bons soins de ton ami ? » Demanda-t-il sinon alors qu'ils approchaient de la forge, avant de conclure ensuite avec complicité. « Je suis sûr après tout qu'il y a aisément moyen de passer du bon temps dans cette magnifique cité. » Si cela le tentait bien entendu, Lewyn ne tenait pas à s'imposer après tout, même s'il doutait franchement que Seö rejette cette idée de toute manière.



[Hrp : je te propose que tu conclues ce rp au prochain post et j'ouvrirais la suite juste après :3 .]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö) Lun 3 Avr 2017 - 10:15

La sympathie de Lewyn semblait sincère. Sans doute avait-il perçu la certaine tristesse qui émanait de mes paroles. Mais ce n’était rien comparé à ce que cette dernière avait pu être par le passé. Je commençais doucement à faire mon deuil et à oublier les pensées noires qu’il me restait de sa mort, ainsi que l’amertume et le regret de ne pas l’avoir empêchée, ce jour-là, de se faufiler dans les galeries. Logiquement, je m’en étais longtemps et beaucoup voulu. Qui ne se serait pas posé la question et qui n’aurait pas ressassé mille fois l’histoire en se disant qu’il aurait pu intervenir pour empêcher le drame ? Malheureusement, voyager dans le passé était impossible et il fallait faire avec. Aussi, je rassurais rapidement mon ami.

« Je te remercie pour ta sollicitude mon ami, mais, tu sais, cet évènement commence à être trop loin derrière moi pour me faire encore souffrir. J’ai mis du temps mais je commence à passer à autre chose donc… Ne t’en fais pas. Perdre un être cher, ce n’est jamais facile, surtout de cette manière, mais c’est quelque chose qui arrive à beaucoup de gens malheureusement. » Je marquais une courte pause, avant de poursuivre. « En tout cas, je suis content que tu partages mon avis. Tu mérites comme tout le monde de vivre ta grande histoire d’amour comme tu l’entends après tout. Et puis, oui, il reste toujours quelque chose après le départ d’un être aimé. » Je lui souriais. Le vampire semblait avoir d’ores et déjà réfléchi à ma question et surtout il ne paraissait pas être de ceux qui, par peur de souffrir un jour, se renfermaient sur eux-mêmes.

Nous étions toujours sur le chemin de la forge, dont nous approchions à présent à grand pas. Mais, puisque le vampire le voulait, cette arrivée ne signifierait pas la fin de notre entrevue. Finalement, j’étais même plutôt content de pouvoir continuer le trajet avec Lewyn. Nos discussions se déroulaient comme si nous nous étions toujours connus et j’étais très curieux d’en apprendre plus à son sujet. Nous abordions sans peine des sujets presque intimes et c’était très agréable d’avoir quelqu’un qui me ressemblait à qui raconter tout ça. Je hochais donc la tête pour répondre par l’affirmative à sa proposition.

« Et bien… ça me va. Je dois t’avouer que je ne reste pas forcément très longtemps à Caladon, aussi je n’ai pas vraiment eu l’occasion d’apprendre à connaitre la ville comme je le souhaiterais. Mais, visiblement, tu sembles bien connaitre la cité donc ce serait avec un grand plaisir. Surtout que je suis assez curieux d’en apprendre un peu plus sur toi. »

Nous arrivâmes alors à la forge. Alvis était manifestement revenu et il nous salua avec un grand sourire.

« Ah. Seö ! Lise m’a dit que tu étais en compagnie d’un client. Mais, par le Dracos, qu’est-ce qu’il vous est arrivé ? » Dit-il avec un œil surprit, en voyant nos vêtements couverts de terre et de poussière.

« Une simple joute amicale, ne t’en fais pas. » Je lui répondais avec un sourire, repensant à notre courtois mais solide affrontement.

J’indiquais alors à Alvis la commande de Lewyn. Après avoir rapidement observé et pris des mesures sur le vampire, il confirma que ça ne lui poserait aucun problème d’effectuer le travail, d’autant plus si c’était pour l’un de mes amis. Je le saluais alors brièvement, puis je sortais, suivi du dragonnier, pour effectuer la balade que nous avions précédemment évoquée, heureux de pouvoir profiter de cette amitié naissante.


Fin du RP


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Au détour d'une forge (Pv Seö)

Revenir en haut Aller en bas

Au détour d'une forge (Pv Seö)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-