Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Archer, et arbalétrier (Pv Horulf)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf) Sam 26 Nov 2016 - 17:57

Début Avril dans un bois Glorien

Un nouveau contrat ! Voilà de quoi faire sourire un mercenaire comme Gorder surtout en sachant que ce serait un contrat bien payé, mais il se posa par contre des questions sur le dit contrat quand on lui disait que cela consistait à tuer des ours. Et il s'en posa moins quand il apprit que ces dits ours étaient depuis récemment étrangements agressifs envers les humains, peut-être à cause de la rage ou de quelque chose du genre… En somme le baron de la petite bourgade locale voulait que des chasseurs de primes s'occupent de tuer ces bêtes qui menaçaient les voyageurs, et les marchands.

Et Alford apprit assez vite qu'il n'était pas le seul sur le coup, car visiblement une autre personne avait été engagé, une sorte de chasseur pour aider à la tâche. Ce qui serait une assez bonne chose, en espérant bien entendu que sa célébrité ne risquait pas disons de vicier la collaboration entre les deux mercenaires. Gorder était conscient après tout disons d'être une sorte de légende vivante. Cela en devenait des fois lassant d'une certaine manières, et d'autres fois c'était disons assez agréables notamment quand c'était les clients qui venaient vers lui. Ou que les gens semblaient content de le voir sans vraiment le connaître personnellement, c'est qu'Alford aimait qu'on l'apprécie au fond…

Enfin du coup il alla rejoindre le chasseur à qui l'on avait dit de l'attendre devant le bois de ce que lui avait dit le seigneur local, pour découvrir que ça semblait en effet un homme taillé pour le travail de chasseur, ou bien d'archer… Et mine de rien Alford aimait bien les airs un peu sauvages/farouches de l'autre, après cet homme semblait fait pour l'agilité, et la souplesse surtout là où le bretteur/arbalétriers était disons bâtit solidement même si de manière équilibrée. Enfin en somme Alford décida d'essayer de disons faire une bonne première impression.

« Bonjour, c'est moi l’arbalétrier qu'on a engagé pour partir à la chasse aux ours avec vous. J'espère que nous pourrons bien nous entendre pour cette mission en tout cas. » Dit-il d'un air calme même si sympathique en tendant la main, et en priant un poil pour qu'on ne le reconnaisse pas trop vite. Disons que sinon ça risquait d'un peu influencer la bonne entente qu'il voulait essayer d'instaurer, en tout cas il se compléteraient sans doute bien pour cette mission. Là où l'archer pourrait tirer plus vite, l'arbalétrier ferait plus mal ce qui serait utile contre des ours. Enfin en somme il ne restait juste qu'à faire en sorte d'essayer d'instaurer une bonne ambiance histoire que la mission ne soit pas trop désagréable, Alford étant le genre d'homme à penser après tout qu'il valait mieux bien s'entendre avec les autres que l'inverse. A la fois par pragmatisme, et pas envie de se faire apprécier d'une certaine manière, même s'il restait quelqu'un d'assez prudent et modeste.

Enfin en somme il restait à voir comment sembleraient se présenterait les choses du coup. Histoire de prendre la température sur la suite des opérations au moins.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf) Lun 28 Nov 2016 - 20:48

Une chasse à l’ours. Telle est la mission que l’on m’a confiée. Un peu risquée, certes, mais bien payée. J’espérai que cela me permettrait de m’arrêter quelques jours à une auberge histoire de me reposer, même si que je supporte mal la sédentarité sur la durée. De plus, bien que je n’apprécie pas vraiment le fait de tuer des animaux sans véritable besoin, ce serait un sacré plus pour mon palmarès de chasse. Je souris légèrement et me sentis coupable pour cette légère marque de cruauté, mais me rassurai en me disant que de toute façon on ne pouvait pas laisser ces ours causer plus de grabuge.

J’appris un peu avant la mission que je serai accompagné par un arbalétrier, qu’il faudrait que j’attende à l’orée du bois. Sur le moment je fus quelque peu agacé, préférant exécuter mes contrats seul avec Sköll, mais en y réfléchissant il pourrait être un véritable atout, et puis cela était tout de même un peu rassurant, une chasse à l’ours en solitaire n’aurait pas été une mince affaire…

Je rejoins le bois un peu en avance, histoire de me faire une première idée des lieux et de m’éloigner au plus vite de la ville pour me détendre avant la mission. Tout en observant le bois, je réfléchis à comment pourrait être mon partenaire pour cette mission. On m’en avait parlé sans vraiment m’en dire grand-chose, et cela m’intriguait pour le moins.

« Qu’en penses-tu, Sköll ? » lançai-je

Le loup gris explorait les lieux, reniflant chaque nouveauté et faisant ses marques en ce lieu nouveau. Le voir explorer ainsi avec la curiosité presque d’un louveteau me fit doucement sourire.

Je m’adossai à un arbre de l’entrée du bois, et, sachant que Sköll veillerait, me permis de baisser ma garde et de somnoler un peu, écoutant le son apaisant de la vie de la forêt. L’endroit était calme, on entendait juste le chant des oiseaux et le bruit du vent dans les feuilles des arbres… Qui aurait cru que des ours fous rôdaient ici… Je me serais probablement endormi si mon compagnon lupin n’avait pas émis un grognement sourd. Quelqu’un venait dans cette direction.

Je rouvris les yeux pour voir arriver un homme assez grand à forte musculature. Il était assez impressionnant à voir comme ça, mais pas spécialement intimidant. Cheveux bruns épais, barbe fournie, ironiquement on pourrait presque le prendre pour un des ours dont il était question dans le contrat. Je chassai cette idée de ma tête pour l’analyser plus en détail. Malgré son œil qui louche, son regard observateur me plaisait. Je notai aussi qu’il était étonnamment blanc. Détail peu important mais étrangement marquant.

« Bonjour, c'est moi l’arbalétrier qu'on a engagé pour partir à la chasse aux ours avec vous. J'espère que nous pourrons bien nous entendre pour cette mission en tout cas. » dit-il calmement

Sa voix calme presque rassurante de quoi mettre plutôt facilement en confiance, même si sa raucité renforçait l'image d'ours, et instaurer une bonne entente. Malgré son air imposant, il me semblait être quelqu’un de plutôt sympathique. Sköll, quant à lui, debout derrière moi, observait le nouveau venu d’un air méfiant, comme à son habitude. Mon nouveau compagnon de chasse me tendit la main, et je la serrai sans attendre, essayant d’être amical.

« Ravi de faire votre connaissance, arbalétrier. Puissions-nous être de bons partenaires de chasse. » répondis-je tout aussi calmement

Il me rappelait quelqu’un, mais je n’arrivais pas à mettre de nom dessus. Peut-être un guerrier connu dans les cités et les bourgades. Je n’y fais pas forcément attention, étant souvent loin de ces villes, et considérant les titres comme de simples noms. Ce qui compte ce n’est pas le nom, ce sont les actes. Tout ce qui m’importait était l’efficacité de mon nouveau partenaire pour son travail. Et ça, c’était quelque chose dont je ne doutais pas une seconde. Je souris, et laissa un temps de pause, songeant à aborder le sujet de la tactique mais préférant voir s’il le ferait de lui-même et m’expliquerait la sienne, ou s’il déciderait de faire connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf) Mer 30 Nov 2016 - 10:09

Nous étions à l'époque où Alford était encore un humain, le brave homme ne devenant un vampire en vérité que plusieurs mois après. Mais d'ici là il était parfaitement humains, et le lié de l'ours paraissait aussi vigoureux qu'il l'était réellement, mais en même temps il pouvait aussi dire merci à son totem pour cela. Les totems après tout offraient à leurs porteurs des capacités différentes selon le totem qui choisissait chaque homme ou femme vivant en Armanda. Un totem qui correspondait souvent assez à la nature de la personne en face.

Et Alford aurait bien parié sur un loup, ou un aigle tiens… Ou peut-être un lynx pensa t-il en regardant l'archer, mais bon ce n'était là que quelques possibilités de totems qu'il connaissait vaguement, surtout qu'en vérité le mercenaire n'était pas vraiment un expert en ce domaine de toute manière. Par contre s'il était expert en quelque chose c'était dans l'art du combat, et il comptait bien mettre cela à disposition pour la réussite du contrat. Surtout que les ours pouvaient être redoutables selon le type d'ours, et qu'il ne fallait pas sous-estimer le danger qu'ils pouvaient représenter pour un humain s'ils pouvaient s'approcher assez…

« Bien, bon du coup. » Dit calmement Alford qui était assez satisfait de voir que l'archer semblait être d'accords pour qu'ils soient en bon terme, avant d'ajouter pensif. « Il faudrait que nous élaborions un plan… Histoire de prendre ainsi le minimum de risque pour le maximum d'efficacité avec ces ours. » Il regarda au passage le loup derrière l'archer, et sourit de manière assez bourrue à celui-ci, c'est qu'il aimait bien ce genre de bêtes même si l'animal semblait assez se méfier de lui pour le coup… Enfin autant éviter de trop se distraire pensa Gorder qui exposa son plan.

« Il va falloir que l'on trouve une clairière parfaite pour une petite embuscade et qu'on y installe quelques pièges, ceci fait il faudrait installer un appât au milieu de cette clairière, ou attirer ces ours un par un là. Et suite à cela nous n'aurons qu'à les abattre méticuleusement pendant qu'ils sont aux prises avec les pièges. » Il désigna son arbalète qui était une arme magique. « Mon arbalète fait très mal quand je tire avec mais disons qu'étant donné le temps de rechargement entre chaque tir cela se fait au prix d'une cadence de tir moindre. Cette arbalète spéciale après peut se recharger toute seule, mais je préfère éviter de le faire quand ce n'est pas nécessaire car cela est fatiguant... » Ceci dit il sembla réfléchit un instant, avant d'ajouter ensuite.

« Il faudrait donc que je tire au bon moment pour faire le plus de dégâts possibles… Et je suppose qu'étant un chasseur vous êtes habitué à traquer des bêtes sauvages pour vôtre part ? J'avouerai que pour ma part je suis plus habitué à traquer des criminels... » Sourire un peu contrit il ajouta. « Toutes vos idées seraient bien entendu les bienvenues si vous en avez, de même si vous pensez avoir un plan meilleur que le miens n'hésitez pas. C'est vous le spécialiste de la chasse après tout, moi je suis plus un arbalétrier de guerre qu'autre chose. » Acheva t-il modestement en écoutant donc attentivement les possibles propositions d'Horulf, après tout un bon tacticien se devait aussi d'admettre la meilleure expérience dans un collègue dans un domaine, et essayer d'apprendre de celle-ci si possible. C'est comme cela qu'on s'améliore, en admettant que l'on était pas le meilleur et que l'on avait toujours des choses à apprendre, non pas en se croyant doté d'un savoir infaillible, et irréprochable en tout temps.







Objet utilisé :

[-Arbalète éthérée :
Arbalète en bois d'orme blanc, parfaitement lisse, très résistant à l'humidité pouvant d'ailleurs aussi fonctionner sous l'eau.
Effet 1 : se recharge toute seules en invoquant des carreaux, toutefois cela peut épuiser son possesseur.
Effet 2 : Peut fonctionner avec de vrais carreaux pour justement ne pas forcer sur sa résistance physique ou magique, les flèches seront alors particulièrement véloces. ]


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf) Sam 3 Déc 2016 - 20:42

« Bien, bon du coup. »

Il semblait vouloir commencer par expliquer sa stratégie. Choix logique, compte tenu de la raison de sa présence, mais Horulf, curieux comme il était, aurait aimé en savoir plus. Que c’est frustrant de ne pas obtenir les infos que l’on veut… Mais soit, il verrait cela plus tard. Tout vient à point à qui sait attendre, et l’archer n’avait pas son pareil pour tirer des informations.

« Il faudrait que nous élaborions un plan… Histoire de prendre ainsi le minimum de risque pour le maximum d'efficacité avec ces ours. » dit l'arbalétrier, pensif

Il dit cela tout en souriant à Sköll, qui était toujours aussi méfiant face au nouveau venu. Une méfiance compréhensible, un animal normalement sauvage ne fait pas confiance à n’importe qui, et souvent à personne d’autre que son maître. Ce dernier s’attela à tenter de le calmer, et se mit à passer sa main le long du dos du canidé tout en écoutant le plan de son partenaire de chasse.

« Il va falloir que l'on trouve une clairière parfaite pour une petite embuscade et qu'on y installe quelques pièges, ceci fait il faudrait installer un appât au milieu de cette clairière, ou attirer ces ours un par un là. Et suite à cela nous n'aurons qu'à les abattre méticuleusement pendant qu'ils sont aux prises avec les pièges. » Commença-t-il en désignant son arbalète
« Mon arbalète fait très mal quand je tire avec mais disons qu'étant donné le temps de rechargement entre chaque tir cela se fait au prix d'une cadence de tir moindre. Cette arbalète spéciale après peut se recharger toute seule, mais je préfère éviter de le faire quand ce n'est pas nécessaire car cela est fatiguant... »

En voilà une arme magique intéressante ! Horulf observa attentivement l’arme, une arbalète en bois d’orme blanc. Il ne savait absolument pas quel genre d’enchantements cela pouvait être, la magie n’étant pas vraiment son domaine, mais c’était pour le moins une arme bien pratique, même si l’enchantement demandait sans doute une quantité astronomique d’énergie.

L’arbalétrier réfléchit quelques instants, avant de reprendre:
« Il faudrait donc que je tire au bon moment pour faire le plus de dégâts possibles… Et je suppose qu'étant un chasseur vous êtes habitué à traquer des bêtes sauvages pour votre part ? J'avouerai que pour ma part je suis plus habitué à traquer des criminels... » Dit-il avec un sourire quelque peu contrit
« Toutes vos idées seraient bien entendu les bienvenues si vous en avez, de même si vous pensez avoir un plan meilleur que le miens n'hésitez pas. C'est vous le spécialiste de la chasse après tout, moi je suis plus un arbalétrier de guerre qu'autre chose. »

Son partenaire est un guerrier, c'est bon à savoir. Mais ce n'était pas le sujet. Horulf réfléchit un moment au plan. Il avait eu à peu près cette idée, si ce n’est que sa tactique était peut-être un peu plus orientée vers une chasse solitaire. Mais il était bien loin d’être un grand tacticien, et il devait admettre que même s’il chassait depuis longtemps, il était jeune et avait encore beaucoup à apprendre. Malgré tout le plan de son compagnon de chasse semblait une bonne idée.

« Ce plan me convient. Mais il faudra quelque chose de solide pour piéger les ours, surtout s’ils sont enragés.»

Il réfléchit à ce qui pourrait faire l’affaire, mais rien ne lui venait à l’esprit.

« Sur ce point je n’ai par contre aucune suggestion pour le moment. Je pense qu’un simple filet finirai rapidement en miettes, mais je ne sais pas, je n’ai jamais essayé. Je ne suis pas vraiment habitué à chasser des proies de cette taille ou de cette force. » avoua-t-il avec un sourire un peu gêné

Il prit une branche et commençai à tracer le plan dans la terre et à réfléchir à des possibilités.

« Il faudrait aussi trouver un bon appât. Je pense qu’une proie fraichement chassée pourrait faire l’affaire, mais j’aimerais vos idées. Des suggestions pour ces deux parties ? »
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf) Lun 5 Déc 2016 - 21:09

Alford laissa tout le temps nécessaire au chasseur pour réfléchir au plan, et pour sa part il réfléchissait d'ailleurs déjà à un moyen possible d'améliorer ce qu'il avait proposé, après tout il suffisait des fois juste de se poser la question pour trouver une possibilité d'amélioration... Qui ne serait pas trop complexe bien entendu, enfin dans tout les cas Gorder préférait qu'ils ne prennent pas trop de risques si possible… Un ours pouvait être un animal très dangereux après tout, ce plus ou moins selon les races bien entendu. Il valait donc mieux être prudent en effet…

Et très vite le chasseur avança d'ailleurs le fait qu'il faudrait quelque chose d'assez solide pour piéger un ours, ce qui était vrai. Alford y réfléchit donc en essayant de se souvenir quels étaient les dits moyens efficaces bien entendu, et dès qu'il en trouva un parmi tant d'autres il l'exposa. « Par exemple… Vous savez les sortes de crocs en fer qu'on peut utiliser pour piéger la jambe d'un loup ? Il y a des modèles plus massifs pour les ours, et en plus quand j'y pense on pourrait mettre du poison sur les dents en acier ? Quelque chose de paralysant ou qui engourdit pour affaiblir la bête… »

Après tout il ne fallait jamais sous-estimer l'efficacité des petites astuces comme cela, si c'était comme la chasse à l'homme d'une certaine manière il ne fallait rien laisser de côté. Quand au reste il exposa une idée assez primitive.

« Si on a le temps on pourrait aussi creuser deux trois trous dans le sol, rien de bien profond bien entendu mais juste de quoi planter des pieux de courtes tailles dedans avant de les camoufler. Pieux qui seront empoisonnés eux aussi. » A voir ce qu'en pensait la chasseur, mais pour Alford ces deux types de pièges seraient déjà sacrément efficaces si le plan marchait comme convenu. En tout cas c'était des tactiques de guérilla qu'étaient en train d'exposer le mercenaire à l'instant, ce qui devait démontrer sans doute qu'il avait une certaine expérience dans le domaine… Et sinon en parlant de tactique il regarda attentivement son collègue tracer avec une branche le plan dans la terre.

« Pour la proie nous pourrions prendre un cerf ? Bien entendu un cerf sanguinolent pour que l'odeur attire les ours, par contre il faudra aussi camoufler nos odeurs, je suppose avec du sang ou quelque chose d'odorant de ce genre ? »
Proposa t-il pensif à Horulf alors qu'il continuait à réfléchir avant d'ajouter ensuite calmement.

« Il suffira si cela vous convient d'établir ensuite ce que fais chacun d'entre-nous en attendant qu'ils arrivent… Après tout ce sera à nous de porter le coup des grâces... » Il regarda l'arc d'Horulf, avant d'ajouter ensuite pensif. « Vous ne sauriez pas par hasard comment empoisonner vos flèches ? Je suppose après tout qu'un chasseur doit connaître quelques astuces de ce côté-ci. Enfin désolé d'être aussi disons obsessif au sujet du poison, mais je pense qu'il vaut mieux penser à tout plutôt que de risquer d'échouer pour un détail. » Acheva t-il donc d'un air sympathique en écoutant ensuite la réponse d'Horulf qui ne sera sans doute pas dénuée d'intérêt pensa t-il. C'est qu'en effet le mercenaire se rendait compte qu'il avait proposé au chasseur d'empoisonner a peu près tout les outils qu'ils allaient utiliser, ce qui était une approche au fond assez radicale pour tuer des bêtes, mais qui sera probablement efficace supposa t-il… Mais il restait bien entendu à voir ce qu'Horulf en pensait.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf) Sam 17 Déc 2016 - 22:09

Il commença aussi à réfléchir de son côté, mais entendit une proposition très intéressante du guerrier :

« Par exemple… Vous savez les sortes de crocs en fer qu'on peut utiliser pour piéger la jambe d'un loup ? Il y a des modèles plus massifs pour les ours, et en plus quand j'y pense on pourrait mettre du poison sur les dents en acier ? Quelque chose de paralysant ou qui engourdit pour affaiblir la bête… »

En voilà une idée ! Horulf avait souvenir d’avoir déjà vu certains de ces pièges à dents dans une petite échoppe de chasseur, mais n’aimait pas vraiment ce genre d’outil. C’était plutôt un piège pour être laissé en place et y revenir occasionnellement, et il n’appréciait pas l’idée qu’on puisse laisser un être vivant souffrir et agoniser avec la patte coincée dans cet engin. Mais il fallait avouer, dans le cas présent, ça pourrait être bien pratique. Quant au poison, cela pourrait être une bonne idée, mais encore fallait-il en avoir…

« Si on a le temps on pourrait aussi creuser deux trois trous dans le sol, rien de bien profond bien entendu mais juste de quoi planter des pieux de courtes tailles dedans avant de les camoufler. Pieux qui seront empoisonnés eux aussi. »


Primitif mais efficace, si tant est qu’on ne tombe pas nous-même dans le piège. Cette idée rappela de vieux souvenirs au chasseur, ce qui le fit doucement rire, mais il se reconcentra vite sur la chasse, et écouta le reste des propositions du mercenaire, tout en continuant de tracer et d’écrire les différentes possibilités dans la terre meuble.

« Pour la proie nous pourrions prendre un cerf ? Bien entendu un cerf sanguinolent pour que l'odeur attire les ours, par contre il faudra aussi camoufler nos odeurs, je suppose avec du sang ou quelque chose d'odorant de ce genre ? »

C’était aussi l’idée qui lui était venue à l’esprit. Un cerf sera une assez grosse proie pour satisfaire des ours, et l’odeur se sentirait probablement de loin. Mais du sang pour camoufler leurs odeurs... Cela pouvait marcher, mais Horulf décida tout de même de faire une autre proposition quand son compagnon aurait fini les siennes.

« Il suffira si cela vous convient d'établir ensuite ce que fais chacun d'entre nous en attendant qu'ils arrivent… Après tout ce sera à nous de porter le coup des grâces... » sembla-t-il terminer avant d’ajouter, observant mon arc « Vous ne sauriez pas par hasard comment empoisonner vos flèches ? Je suppose après tout qu'un chasseur doit connaître quelques astuces de ce côté-ci. Enfin désolé d'être aussi disons obsessif au sujet du poison, mais je pense qu'il vaut mieux penser à tout plutôt que de risquer d'échouer pour un détail. »

Obsessif c’est le moins que l’on puisse dire, tout était à base de poison dans ce plan ! Au moins ça aurait le mérite d’être efficace, pour sûr. Si avec une telle quantité on ne tuait pas ces ours ils ne viennent décidément pas de ce monde… Mais se posait la question de comment en trouver une telle quantité…

« J’ai bien quelques techniques pour empoisonner des flèches. On peut utiliser le venin d’un serpent par exemple. Mais on n’aura jamais assez de poison pour tout le matériel de cette manière, ou ça demanderait un temps fou… Le seul moyen serait d’en acheter… » dit-il pensif
« Ensuite, pour le cerf, j’avais eu la même idée, mais je ne pensais pas couvrir l’odeur avec du sang… Plutôt des plantes odorantes, comme de la menthe, ou quelque chose du style. Ça se fonderait mieux dans le reste des odeurs et n’attirera pas les ours vers nous. » proposa-t-il, plus par habitude de chasse que pour le côté pratique, mais il était vrai qu’au moins ils n’attireraient pas les ours vers eux.
« Enfin, pour les pièges à dents, c’est une excellente idée, je n’y avais pas pensé. Ça sera solide et efficace pour les immobiliser. Il faudra juste bien les camoufler. Et encore une fois, trouver un moyen de s’en procurer. En somme j’aime ce plan.» termina-t-il avec un sourire satisfait.

Il avait un bon pressentiment sur ce mercenaire. Il admirait un peu son côté stratégique. Il avait dit ne pas avoir beaucoup d’expérience de chasse et avait pourtant réussi à trouver les meilleures idées. De son côté, Sköll semblait comprendre que notre partenaire de chasse n’était pas une menace. Le loup gris commençait à s’approcher pour le renifler. Ce qui lui fit penser qu’il ne connaissait toujours rien de son compagnon. En dehors du fait que cela le frustrait, il ne savait même pas comment l’appeler, et c’était assez perturbant. Mais il se décida à garder cette question pour la fin, quand tout le plan aura été établit. Pour le moment se posait la question du matériel… Il commença à organiser un peu mieux le plan au sol et à écrire une liste des matériaux et outils nécessaires.

« On va avoir besoin de pas mal de choses… On peut en trouver la grande majorité dans la forêt, mais pour avoir d’assez grosses branches pour les pieux il faudrait une hache, non ? On a aussi besoin d’un moyen de se procurer du poison en quantité raisonnable et les pièges à dents. Je connais bien quelques marchands mais ça aurait un coût… Des idées de votre côté ? Ou peut-être auriez-vous ce dont nous avons besoin ? J'ai entendu parler de guerriers qui empoisonnaient leur lame, peut-être auriez-vous du poison sur vous ?»
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf) Lun 19 Déc 2016 - 19:31

Fallait le dire en même temps, un poison c'était efficace pour de simples raisons de létalités. Pour le chasse, et pouvoir manger ce qu'on capturait ce n'était pas vraiment le mieux mais quand il s'agissait de tuer c'était sans doute idéal. Surtout contre un animal qui ne connaissait ni le concept d'antipoison, ni celui de porter une lourde armure de plaque qui aurait rendu ce genre de stratégies difficiles à appliquer au final. Et puis Alford devait avouer qu'il aimait bien expérimenté de nouvelles stratégies, et du coup il avait pour ceci un enthousiasme légèrement enfantin.

Surtout que bon, contrairement au feu qui aurait été lui aussi très efficace, l'utilisation de poison n'avait aucune chance de provoquer un potentiel incendie, même si heureusement à cette période de l'année il est probable qu'un quelconque feu de forêt se déclare… Même si mieux valait rester prudent malgré tout.

« Acheter du poison ? Cela devrait pouvoir se faire… Il faudra juste trouver quelqu'un qui vende ce genre de choses en bonne quantité, l'apothicaire du coin par exemple… Pour rentabiliser cela on aura qu'à vendre en plus de nôtre prime ce qu'on récoltera sur les ours. » Proposa Alford, après tout on leurs avait jamais dit de ne pas revendre ensuite la fourrure de ours qu'ils allaient tuer… Bon par contre pour la viande ce serait compliqué vu qu'ils allaient empoisonner les bêtes, il faudrait sans doute la faire cuire.

« De la menthe ? Ma foi au moins ce sera plus propre que le sang, disons que sinon on aurait été partit pour passer des heures à se nettoyer après cette chasse. Nous, et nos vêtements... » C'est que le sang était assez collant comme matière, et ce n'est pas parce qu'il était mercenaire d'ailleurs que Gorder n'avait pas un minimum de préoccupation pour l'hygiène.

« Pour le piège à dent il faudra voir le forgeron local, nous en aurons juste besoin de quelques-uns donc ça devrait pouvoir se faire… Par contre je compte sur vous pour camoufler ces derniers, disons que vous devez savoir y faire en tant que chasseur après tout. » Par contre les pièges à ours ce n'était pas des pièges à loup. C'est le genre de truc qui arracherait la jambe d'un être humain si celui-ci se gourait avec, il faudrait donc faire particulièrement attention et surtout ne pas oublier les pièges après usage. Ce serait stupide qu'un pauvre voyageur se blesse ainsi après tout.

Et à vrai dire au passage, Alford qui remarqua que le loup était un poil moins agressif entreprit d'essayer de caresser légèrement le museau de ce dernier. Enfin, plutôt d'approcher doucement sa main et de voir si le loup consenter ou s'il grognait pour lui dire que non.

« J'ai une hache. Je l'utilise jamais comme arme, mais elle peut être pratique pour ce genre de chose en effet. » Il sortit une sorte de bâton de son sac de voyage, et une lame de hache et fixa les deux ensembles… Après tout une hache pouvait être toujours utile, donc il tenait à en avoir une sur soit.

« Quand au reste… Non je n'ai pas spécialement de poison désolé, j'ai plus tendance à user d'armes enchantées qu'empoisonnés en vérité, et croyez-moi c'est déjà ruineux d'enchanter son équipement. » Dit-il avec une légère grimace avant de reprendre ensuite calmement. « Par contre j'ai un chien de chasse, bon il en fait un peu à sa tête des fois mais il pourrait nous être utile… Quand je l'aurais retrouver. » Visiblement Gorder ne semblait pas être un maître très exigeant pour un chien, mais sur ce il conclut pensif. « Bon je crois sinon que le plan est bon du coup… Auriez-vous donc quelque chose à ajouter sur ce avant que nous commencions à tout préparer ? » Après tout, autant être sûr et certains de ce qu'ils faisaient. Et si ça se trouve le chasseur aurait une idée sur l'instant, mais sinon pour sa part Alford était satisfait de ce dont ils avaient parler et sentait que cela allait se passait admirablement bien pour peu qu'ils ne gaffent pas… Et avec un peu de chance aussi.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Archer, et arbalétrier (Pv Horulf)

Revenir en haut Aller en bas

Archer, et arbalétrier (Pv Horulf)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» arbalétrier uruk
» Tenue
» Des images pouvant êtres servis pour les signatures ou autres:/Galerie de Bifur
» [Classe] Archer // Arbalétrier
» Commande pour un archer hobbit :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Plaines et routes-