Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Sam 26 Nov 2016 - 15:18

Fin Septembre de l’an 7 de l’ère d’obsidienne

En cette journée automnale du mois de Septembre, une fine pluie tombait, recouvrant les forêts entourant Aldaria d’un voile de grisaille mélancolique.

Nolan chevauchait Etoile du soir, son destrier à la robe dorée et avançait tant que bien que mal dans les profondeurs sylvestres. De temps à autre, l’adolescent s’arrêtait et sortait de sa sacoche, un vieux parchemin jauni par le temps et recouvert de mystérieuses inscriptions et de dessins représentant des repères géographiques.

Il s’agissait d’une ancienne carte que le petit prince avait découverte dans une malle poussiéreuse au fin fond d’un grenier du palais. Selon les inscriptions, rédigées dans une écriture fine et élégante, celle-ci indiquait l’emplacement d’un merveilleux trésor ! Aussitôt, le gamin sentit son désir s’enflammer à l’idée de partir à l’aventure et de conquérir l’objet de cette énigmatique quête.
Ce n’était pas tant l’argent qui l’intéressait, car en sa qualité d’héritier d’Aldaria, l’enfant possédait de nombreuses richesses. Mais la possibilité de vivre un périple palpitant et se libérer du carcan du palais.

Hélas pour lui, il n’était pas autorisé à sortir du château sans autorisation et sans une escorte, chargée d’assurer sa sécurité. Dès lors, le petit Kohan n’avait guère eu d’autre choix que de fuguer en pleine nuit, en emportant juste quelques provisions et la précieuse carte indiquant l’emplacement du trésor.
L’adolescent était bien décidé à ne pas rebrousser chemin tant qu’il n’aurait pas découvert le fameux trésor ! Et gare à celui qui se mettrait en travers de sa route, car le prince Saphir était aussi têtu d’une bourrique et ses colères faisaient de lui une véritable teigne, quasi impossible à raisonner.

Cependant, il était conscient qu’il ferait mieux de se dépêcher d'accomplir cette quête s’il ne désirait pas voir un avis de recherche lancé sur sa tête ! Tels étaient les inconvénients de son rang de prince héritier, songea-t-il avec une pointe d’amertume. Malgré l’intense fierté que le jeune Kohan ressentait à propos de ses origines royales ; il lui arrivait parfois d’envier la liberté et l’insouciance dont disposaient les jeunes hommes de son âge.
A quinze ans, il avait déjà perdu sa mère, décédée dans la bataille de Sandur ainsi que son père, Korentin, victime d’un empoisonnement et gelé magiquement dans l’attente d’un remède. Sans oublier les immenses devoirs et responsabilités qui reposeraient sur ses épaules lorsqu'il monterait sur le trône. Saurait-il y faire face le moment venu ?

Nolan sentit son cœur se serrer à cette pensée et il réprima les larmes qui lui montaient aux yeux. Non, il ne pleurerait pas, son père ne l’aurait pas approuvé et l’adolescent voulait se montrer digne de son illustre géniteur. Depuis son enfance, Korentin lui avait inculqué les valeurs de courage, d’honneur et de droiture et plus que tout au monde, le petit prince désirait se montrer à la hauteur d’une telle éducation.
Tout en continuant sa progression à travers les sous-bois, le gamin sentit la faim et la soif le tenailler. Celui-ci avait déjà épuisé ses maigres provisions et les gargouillements de son estomac commençaient à lui faire regretter les gargantuesques déjeuners auxquels il était accoutumé.

Le jeune Kohan s’arrêta près d’une rivière et descendit de son cheval pour remplir sa gourde d’eau. Puis, il s’abreuva, avalant goulûment l’eau rafraîchissante à souhait.
Soudain, l’adolescent crut entendre un léger bruit dans les buissons environnants et, méfiant, il sortit son épée de son fourreau et s’écria :

- Qui va là ? Je sais qu’il y a quelqu’un ! Montrez-vous immédiatement ! Vous ne me faites pas peur !

En vérité, le prince Saphir n’en menait pas large, craignant de se retrouver aux prises avec une bande de brigands qui pullulaient dans la foret, mais il tenta de ne rien en laisser paraître et d’afficher une assurance sans faille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 30 Nov 2016 - 13:26

*Par Néant ! C'est le bouquet*

Si une créature capable de lire dans les pensées se trouvait dans les parages boisés, elle aurait sans doute entendu les pensées rageuses d'un homme qui venait de se prendre le fourreau dans un buisson aux épines acérées. Bon, certes, il était déjà énervé depuis qu'il avait pénétré les bois, pour une mission qu'il avait d'office jugé futile ! Aller chercher un gamin perdu ! Quelle mission digne pour lui !

En effet, on avait chargé Alauwyr d'aller retrouver le prince héritier en cavale. Bien entendu, on n'avait pas tenu à ébruiter l'affaire. Imaginez un peu les adversaires des Kohan profiter de l'aubaine s'il venait à apprendre que le jeune Nolan se baladait seul dans la région. Rien de tel pour tenter de le capturer et de faire pression, ou mieux, de demander une rançon. Donc, pour que l'affaire se règle vite et bien, le tout avec la discrétion requise, on avait chargé le capitaine alayien de partir à sa recherche. Alauwyr était compétent, c'était indéniable. Mais pas pour jouer les nounous à un nobliau en mal d'aventure épique ! Et puis, si la fugue du petit prince lui apportait un peu de plomb dans la tête, il n'y avait qu'à le laisser revenir de sa petite aventure. Mais non, on s'inquiétait pour un jeune homme qui devait bien apprendre à devenir un homme...

Alauwyr grommela et réussit à dépêtrer son fourreau et reprit sa marche à travers les bois. Il avait laissé sa monture à l'orée de la forêt, pour être plus discret. Il avait réussi à repérer les traces qui indiquaient un passage relativement proche d'un cavalier. Il n'y avait plus qu'à prier la défunte Néant que c'était bien... sa proie.

Il réussit à avancer pendant un long moment, avant de stopper sa progression. Le regard plissé, il s'était un peu baissé pour écouter. Doucement il approcha et remarqua la jeune silhouette d'un homme se désaltérant à la rivière. Nul besoin de se demander qui il avait trouvé. Avec une tignasse pareille et vu la monture qui cherchait à paître sous le couvert des feuilles mortes qui tapissaient le sol hors des berges....

Il bougeait à peine et une branche morte craqua sous son pied. Par Néant ! Voilà que le jeune prince l'avait entendu maintenant. Et en l'écoutant s'exclamer, Alauwyr se demandait comment il allait agir. L'attraper pour le ramener de force à Aldaria ? Non, cela serait de trop. Jouer de façon plus diplomate ? Avec les nobles, il fallait d'attendre à tout, même pour ce Kohan là. Puis doucement une idée germa dans sa tête... Un sourire en naquit presque...

Il sortit de sa cache végétale, telle une ombre vu qu'il était vêtu sombrement (comme à son habitude). Sa capuche noire dissimulait en partie ses traits, mais on devinait qu'il était marqué par quelques vieilles cicatrices qui le lui balafraient. Quelques cheveux grisés se baladaient sur sa joue.

''Quelle idée de crier dès qu'une branche craque. Si cela aurait été un animal, autant il aurait encore eu peur de toi que ut aurais annoncé au monde entier que tu étais présent. Heureusement que tu n'es pas poursuivi, jeune étourdi....''

L'idée ? Inculquer quelques petits leçons au jouvenceau pardin... Alauwyr n'allait pas se gêner. Autant que cela serve pour le jeune Nolan non ? Et le tout en oubliant sciemment qu'il avait affaire au prince. C'était un peu dangereux, mais bon... Il était avant tout un militaire, pas un de ces courtisans de la cour d'aldarienne !

''Tu m'as entendu, alors me voilà. Heureusement que ne je suis pas un brigand, ou pire.... un individu qui n'aurait pas eu de scrupules à te tuer pour te voler ton cheval... D'ailleurs, qu'est ce qu'un gamin comme toi fait en plein milieu des bois ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Jeu 1 Déc 2016 - 17:02

Après que Nolan ait crié, un homme sortit de l’écrin d’émeraude des buissons environnants. Ce dernier était vêtu d’une tenue très sombre et une capuche dissimulait les traits de son visage ; toutefois, l’épaisse étoffe laissant deviner le liseré de balafres et on pouvait apercevoir des mèches de cheveux argentées qui encadraient sa mâchoire carré.

Le nouvel arrivant était très grand et doté d’une musculature imposante. Le jeune prince devina sans peine qu’il s’agissait d’un soldat ou d'un individu habitué à se battre…Son allure bien qu’imposante ne ressemblait pas à celle d’un malandrin guettant une victime à détrousser.
L’adolescent gardait ses yeux mordorés rivés sur lui et pointait son épée dans sa direction, au cas où cet inconnu aurait l’idée saugrenue de l’attaquer. Habitué à s’entrainer durement depuis sa plus tendre enfance, le petit Kohan était parvenu à atteindre le niveau maitre à l’épée et ne comptait pas se laisser prendre sans se défendre. Que ce solide gaillard ose seulement tenter de lever la main sur lui et il goûterait le tranchant d’ondine-eau dormante, son épée !

D’une voix forte, le soldat répondit que Nolan était bien étourdi de crier ainsi dans les bois et qu’une telle erreur lui aurait été fatale s’il s’agissait d’un brigand. Puis, l’homme le questionna sur sa présence dans les bois.

En entendant ces paroles peu avenantes, le prince Saphir sentit son sang royal bouillir dans ses veines et répliqua d’un ton cinglant :
- Jeune étourdi ? ! Moi un jeune étourdi et un gamin ? Comment oses-vous vous adressez ainsi à moi ? ! Seriez-vous stupide au point d’ignorer qui je suis ? Hé bien, laissez-moi vous l’apprendre ! Je suis Nolan Kohan, fils de Korentin Kohan et prince héritier d’Aldaria ! Et j’attends qu’on s’adresse à moi avec tout le respect que je mérite !

Ensuite, le petit prince poursuivit de sa voix juvénile, avec un sourire plein d’arrogance :

- Ma présence dans ces bois ne vous regarde pas, je fais ce que bon me chante. Et si vous aviez été un brigand et que vous étiez montré hostile à mon égard, je vous aurez fait tâter de mon épée. Je suis peut-être encore bien jeune mais je ne suis pas une demoiselle en détresse et je sais me battre aussi bien qu’un homme ! Et puis je savoir quel est votre nom ? Du moins si vous en avez un et qu’est-ce que vous me voulez ?

Tout en continuant à pointer son épée sur l’homme qui se trouvait à plusieurs mètres de lui, Nolan recula prudemment et s’approcha de sa monture.
Puis d’un geste souple et rapide, il s’empressa de l’enfourcher et donna un violent coup de talon dans le flanc du destrier qui partit au galop :

En s'éloignant, l’adolescent se retourna et s’écria en riant à l’attention d’Alauwyr :

- Désolé mon petit gars, je crois que tu vas retourner bredouille à Aldaria car j’ai une chose à régler avant de rentrer au bercail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Dim 4 Déc 2016 - 13:48

Erreur supplémentaire que voilà.... Décliner son identité face à un parfait inconnu pour tenter de l'impressionner était la dernière des bêtises à faire, surtout quand on était l'héritier du trône. Et face à l'épée pointée dans sa direction, l'Alayien n'avait pas bronché, restant sur ses gardes. Il avait juste sourciller dans l'ombre de sa capuche, dardant un regard presque glacial sur le jeune freluquet. Comme si lui allait répondre de façon respectueuse à un sale gosse qui n'en faisait qu'à sa tête...

Alauwyr ne négligeait pas le fait que le gamin avait un bon niveau de bretteur, car rien qu'à voir sa manière de tenir son épée en disait long sur son expérience. Bien des gosses de nobles prenaient l'épée pour la parure et le côté faux sérieux. Mais quand il s'agissait de se battre. Non, là il la tenait avec la fermeté qu'il fallait. Mais le capitaine n'était pas là pour croiser le ferré avec l'arrogant adolescent.

Devant l'interrogation du prince, Alauwyr était resté silencieux, calculant déjà comment il allait répondre et réagir face à ce comportement. Il ne devait pas outrepasser ses actes, car cela se retournerait aisément contre lui, qu'il ait ramené sain et sauf le fils de Korentin. Et avant même qu'il songe à faire un pas en avant, l'adolescent princier enfourcha avec l'agilité expert qui sieaid à tout bon cavalier et partit déjà au galop dans les bois. Après avoir bien ri de la situation, laissant derrière lui le maraud venu le déranger.

Alauwyr pesta et regretta de pas avoir amené sa monture. Mais un léger sourire avait vu le jour sur son visage. Le prince se croyait malin... Dommage, son canasson laissait des traces des plus visibles dans l'humus de la forêt et dans les carrés d'herbes vertes.

''Ne crois pas l'emporter si aisément, petit prince... Tout vient à point qui sait attendre....''

Voilà ce qu'avait marmonné Alauwyr pour lui-même. Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas eu affaire à une proie récalcitrante et qui lui échappait. Mais la pister n'était pas un problème. Le petit prince sera épuisé avant lui... et Alauwyr avait l'expérience... Donc il se mit à la poursuite du prince, espérant le rattraper quand même assez rapidement. Son ombre s'engloutit dans les ombres de la forêt....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Sam 10 Déc 2016 - 20:54

Nolan partit au triple galop et s’enfonça dans les profondeurs sylvestres, un léger sourire flottant sur ses lèvres. L’adolescent était ravi d’avoir réussi à semer cet inconnu, croisé au bord de la rivière. Et d’abord qui était-il ? L’homme n’avait guère répondu à sa question mais de toute façon, le petit prince s’en fichait. Qui que soit ce gredin, désormais, il n’aurait plus affaire à lui…à moins que ?

Le jeune Kohan se retourna d’un air soupçonneux et scruta l’écrin de verdure qui se trouvait derrière lui. La forêt était parfaitement silencieuse et seul résonnait le chant du vent, caressant la cime des arbres.

Ce mystérieux soldat semblait avoir disparu, mais le gamin songea que cela paraissait trop beau pour être vrai. Si ce solide gaillard avait été envoyé à sa recherche pour le ramener à Aldaria, celui-ci n’abandonnerait pas sa poursuite si facilement et risquait de le traquer pendant encore un long moment.

Mais Nolan se contenta de hausser les épaules à cette pensée. Que ce gredin essaye donc de me ramener en ville et il verrait de quelle trempe un Kohan est fait, pensa-t-il en riant. Puis le prince Saphir poursuivit sa route sans se préoccuper outre mesure de l’importun, qui du reste ne s'était plus manifester depuis leur rencontre.

Ses pérégrinations le menèrent jusqu’à un vieux pont reliant deux falaises et surplombant une rivière, ce dernier était construit à l’aide de cordages et de plusieurs tronc d’arbres, joints entre-eux et recouvert d’une mousse épaisse. Traverser à cet endroit se révélait très dangereux car étant donné son état de pourrissement, ce pont rudimentaire pouvait céder à tout moment.

L’héritier de la couronne mit pied à terre et se mit à réfléchir ; devait-il tenter de traverser à cet endroit, quitte à prendre des risques inconsidérés ou envisager un détour qui durerait peut-être plusieurs heures ? Certes, la solution la plus sage et la plus avisée serait de contourner ces falaises et de prendre un chemin plus sûr…Mais l’adolescent était impatient d’arriver de l’autre côté et n’avait aucune envie d’emprunter un autre itinéraire…

Il remonta sur son cheval et respira un bon coup avant d’entamer cette périlleuse traversée. L’animal commença à avancer lentement sur le pont branlant et Nolan entendit ses sabots claquer sur le bois vermoulu. Son cœur battait un peu plus vite dans sa poitrine et il n’osait pas regarder en bas, de peur d’avoir le vertige ou des frissons en contemplant les flots tumultueux de la rivière qui se trouvait en contre-bas.
Le petit prince était presque arrivé de l’autre côté du pont qu’un craquement sinistre retentit et que le pont commença à trembler.

Effrayé, le jeune Kohan poussa sa monture au galop et ils étaient à peine parvenus de l’autre côté que celui-ci s’effondra complètement.

A cette vue, le gamin poussa un soupir de soulagement. Ce dernier l’avait échappé belle…du moins pour cette fois. En voyant le pont détruit, il ne put s’empêcher de penser que finalement, il y avait du positif dans cette mésaventure car cela retarderait son éventuel poursuivant. Si ce lourdaud était encore à ses trousses, il devrait trouver un autre chemin et probablement faire un détour pour le rejoindre.

- Attrape-moi si tu le peux ! lança-t-il d’un ton narquois à l’attention d’un interlocuteur invisible en regardant l’autre côté de la falaise.

Ensuite, le jeune homme insolent disparut de nouveau dans les sous-bois, bien décidé à ne laisser rien ni personne se mettre en travers de sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 12 Déc 2016 - 20:31

Alauwyr ne s'était pas trouvé loin quand il entendit un craquement retenir non loin de sa position. Il avait réussi plus ou moins à rattraper le jeune en cavale quand les bruits d'un vieux pont se brisant lui parvenaient à ses oreilles. Et forcément, il sut entendre la réplique narquoise du jeune prince, avant de le voir déguerpir au galop sur son fier destrier. Déjà qu'un cheval, quel qu'il soit en forêt n'avançait pas forcément vite.....

Il grommela quand il rejoignit le pont désormais inaccessible. Comment il allait traverser cela maintenant ? Si cela n'en tenait qu'à lui, il laisserait l'adolescent se perdre dans la forêt et se faire mal tout seul ! Mais voilà, Alauwyr ne se dérobait pas futilement à des missions qu'on lui confiait dès la moindre difficulté. Il comprenait le besoin de la cité d'Aldaria que le prince revienne en vie et intègre.Le besoin de voir son futur souverain revenir vivant de sa fugue de sale adolescent. Et bien sûr, le tout sous le couvert du secret pour pas qu'il se fasse prendre par de vils bandits. Ou pire... qu'il se fasse assassiner par des ennemis de son royaume.

Il fixait encore le pont et songerait fortement en son for intérieur :

°Par Néant, que je n'en vienne pas à lui estropier le fessier ! Comment je vais faire pour traverser maintenant ! °

De toute façon, le fuyard princier n'ira pas bien loin avec son satané canasson au sein de la forêt. Bon ! Il chercha un moyen de traverser et malheureusement, il dut descendre en aval pour trouver de quoi franchir l'obstacle... Cela lui prit des heures. Des heures qu'il dut prendre sur lui pour rattraper la piste refroidie du prince... Quitte à y passer la nuit, il le fera ! Il n'en serait pas à sa première nuit blanche après tout ! D'ailleurs, il soupçonna de se rapprocher de la position de sa proie imprudente, en plein milieu de la nuit. Etait-il si confiant pour ne pas rester sur ses gardes ?

Se fiant aux ombres dans lesquelles se fondre, Alauwyr se rapprocha de ce qui ressemblait à un campement de fortune....Visiblement, le jeune prince savait quelques notions. Mais pas encore assez, permettant à l'alayien de se rapprocher. S'il arrivait à lui tomber dessus pour le ligoter solidement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 13 Déc 2016 - 20:19

Le petit prince poursuivit sa route et s’arrêtait de temps à autre pour jeter un coup d’œil à sa carte afin de s’assurer qu’il était sur la bonne voie. Le vieux parchemin indiquait certains repères pour se rendre à l’endroit où se trouvait le trésor.
L’un de ses points de repères était une falaise surmontée d’un grand rocher en forme d’aigle, dominant la forêt.

Nolan l’aperçut et un sourire satisfait s’afficha sur son visage. L’objet de sa quête se rapprochait et bientôt celui-ci se rendrait maître d’un trésor fabuleux ! Depuis sa plus tendre enfance, l’impétueux adolescent rêvait de vivre des aventures extraordinaires et de découvrir des objets rares et précieux.
La découverte de cette vieille carte dévoilant l’emplacement d’un ancien trésor lui permettait de se lancer dans une quête incroyable ! Peu lui importait les dangers rencontrés en chemin car ceux-ci faisaient pâle figure face à l’ivresse de sa turbulente jeunesse.

Alors qu’il continuait à s’acheminer dans la forêt, sa monture commença à montrer des signes de fatigues et l’estomac du gamin criait de plus en plus famine. Mieux valait s’arrêter et se reposer avant de reprendre la route. Le jeune Kohan s’arrêta dans une clairière et entreprit de réaliser un campement de fortune afin de pouvoir y passer la nuit en toute quiétude.

Il décida également de partir à la recherche de son prochain dîner, ce qui ne s’annonçait pas être une tâche facile. Nolan avait déjà participé à des parties de chasse mais il ne s’était jamais retrouvé seul, perdu en pleine forêt, et obligé de trouver sa pitance par ses propres moyens.

Par chance, l’adolescent possédait une arbalète et était familiarisé avec son maniement, bien qu’il soit loin d’y exceller comme à l’épée. Tandis que ce dernier rôdait dans les sous-bois à la recherche de son prochain repas, il aperçut un lièvre qui, effrayé par son approche, se sauva sans demander son reste. Le jeune garçon le visa avec son arbalète et tira mais sa tentative se révéla infructueuse !

Le petit prince serra les dents et manqua de laisser échapper un juron, mais il était hors de question que celui-ci renonce ! Et ce n’était pas un fichu lapin, fieffé mangeur de carottes, qui aurait raison d’un prince héritier !

Nolan continua sa partie de « chasse » et sa poursuite du rongeur pendant plusieurs heures, au point d’être éreinté de fatigue. A l’horizon, le soleil vespéral colorait le firmament de teintes dorées et orangées et bientôt la nuit recouvrirait les bois d’un voile de satin moiré.

Enfin, le futur héritier d’Aldaria rentra au campement ; il avait mis plusieurs heures mais il ne s’était point fatigué en vain ! Dans sa sacoche se trouvait le fameux lapin et quelques perdrix qui lui serviraient à se sustenter durant les prochains jours.
Le prince Saphir alluma un feu à l’aide de branches sèches et commença à dépecer le lapin à l’aide d’un poignard avant de commencer à le faire cuire. Puis, il mangea un peu et entreprit de veiller en contemplant les flammes rougeoyantes du feu de camp, adossé à un tronc d’arbre. A ses côtés se trouvaient sa fidèle épée et son arbalète, prêtes à être utilisées en cas de danger.

Au fur et à mesure que la nuit avançait, ses paupières se firent de plus en plus lourdes et il sentait le sommeil le gagner. Sans s’en apercevoir, le gamin commença à somnoler, lorsque tout d’un coup il se réveilla en sursaut, ayant l’impression désagréable que quelqu’un ou quelque chose l’observait.

Soudain une ombre bondit hors des buissons et fondit sur lui, effrayé le jeune Kohan prit son arbalète et décocha un carreau dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Ven 16 Déc 2016 - 14:32

Alauwyr n'avait pas abandonné sa ''chasse''. Il avait fini par rattraper le fugueur et de voir comment il paraissait insouciant rien qu'à la manière de se comporter dans son petit camp d'une nuit. Pensait-il réellement avoir réchappé à son poursuivant ? C'était déjà mal connaître l'Alayien, mais devant la grande confiance du Prince, il y aurait eu de quoi en rire. Au lieu de cela, Alauwyr avait plissé les sourcils devant l'ignorance avérée du jeune homme. Camouflé dans les ombres par l'usage de son armure et de sa cape, il l'observait, tout en réfléchissant quand entrer en action. Et surtout comment. Nul doute que leurs petites retrouvailles se solderaient par un désir de la part de Nolan de remettre à sa place l'homme qui se fichait comme d'une guigne de ce qu'il était.

Il resta plongé dans son mutisme quand le jeune héritier au trône commença par la suite à piquer du nez. Quand on était seul, il était difficile de monter la garde pour soi même. Mais au moins avait-il veillé à garder les armes proches de lui. Un unique point que trouvait l'Alayien positif... Donc s'il s'endormait, Alauwyr pourrait toujours attendre encore juste ce qu'il fallait pour que Nolan sombre totalement. Mais avant de pouvoir voir son plan aboutir, il n'était pas le seul à avoir sa paire d'yeux braqués sur le somnolent.

Non loin du ténébreux observateur, un fauve avait attendu le bon moment. Ce dernier avait jailli hors de sa cache, ne pouvant plus attendre tellement sa faim de plusieurs jours le tenaillait dans les tripes. Le jeune prince eut le bon réflexe de se réveiller juste avant et de prendre son arbalète pour tirer sur le nouveau venu fondant sur lui. Son carreau manqua de peu sa cible, arrachant juste assez de fourrure pour dérouter le prédateur. Un grand loup grisé et borne le fixait, l'épaule en sang. Il hésitait. Lui qui avait cru sa proie facile, il ne s'était pas attendu à une défense aussi mordante. Il n'était qu'à trois mètres. Un bond et il plongerait ses crocs dans la gorge de ce jeune bipède. Mais voilà, il s'était trop précipité.

Les lèvres retroussées, il grondait. Il fit un pas. Assez de réfléchir, il avait faim ! Il se ramassa et se prépara à bondir et.... Il se tendit en jappant et s'écroula brutalement sur le sol. Pris de spasmes, il remua des pattes, pendant qu'un sang chaud s'écoulait définitivement de son cou poilu, le long d'une dague qui y était plantée. Puis tout fut terminé.

Alauwyr sortit de sa cache végétale, laissant les ombres le délivrer de leurs ténèbres. Sa min n'était pas bien loin de son épée ; au cas où le prince déciderait de passer à l'attaque sans aucune sommation. Poursuivre un fugeur était une chose, mais il n'était pas à sa poursuite pour se faire blesser par ses soins royaux.

L'Alayien fixa d'abord le jeune étourdi et puis le loup. Puis à nouveau l'étourdi.

''On dirait que j'arrive à point nommé...''

Bref instant de silence. Il reprit.

''Que disais-tu plus tôt ? Ah oui... que tu n'étais pas une damoiselle en détresse... Mais la peur est passée sur toi au point que tu as loupé une cible qui aurait pu t'égorger. Savoir se battre est une chose, mais contrôler ses émotions pour ne pas commettre de faute en est une autre. Mais passons. Peu m'importe ce que tu envisageais de faire dans cette forêt, mais tu vas gentiment venir avec moi pour t'en retourner au Palais... Quitte à ce que je te ligote si nécessaire.....''



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 21 Déc 2016 - 19:17

Adossé contre le tronc d’un arbre, Nolan avait eu la faiblesse de se laisser aller au sommeil. Mal lui en prit, car guettant sa proie dans l’ombre, un sombre prédateur avait profité de sa somnolence pour l’attaquer.

Fort heureusement, l’adolescent fut réveillé en sursaut et eut le réflexe salutaire de s’emparer de son arbalète qui se trouvait à côté de lui. Puis il tira un carreau en direction de son assaillant, espérant l’atteindre malgré la semi-pénombre qui régnait dans la clairière.

Hélas, comble de malchance, l’arme ne tua pas sa cible mais se contenta de la blesser.
Le petit prince entendit un grognement et aperçut la forme grisâtre d’un loup étique et borgne. Du sang dégoulinait de sa plaie et l’animal retroussa ses babines, dévoilant des crocs acérés.

Un frisson glacé lui parcourut l’échine à l’idée que ce fauve aurait pu l’égorger en plantant ses dents aiguisées comme des lames dans sa gorge juvénile.
Le jeune Kohan s’apprêtait à achever la créature blessée en tirant de nouveau sur elle, certain cette fois-ci de ne pas rater sa cible.

Cependant, ce dernier n’en eut guère l’occasion que le loup s’effondra, une dague planté dans le cou. L’herbe de la clairière s’imbiba rapidement de son sang chaud pendant qu’il se débattait dans les soubresauts de l’agonie.

Se sentant observé, Nolan embrasa les lieux du regard, cherchant le responsable de cet acte. C’est alors que la voix grave d’un homme retentit et que ses yeux dorés distinguèrent à travers l’obscurité la silhouette de son poursuivant.
Celui-ci s’était drapé dans une cape des ombres, ce qui le rendait difficile à détecter, surtout pendant la nuit où il pouvait aisément se fondre à travers le décor. Toutefois, l’homme avait choisi de sortir de l’écrin végétal qui le dissimilait afin de tuer la bête immonde qui menaçait l’héritier d’Aldaria.

Le soldat darda son regard foncé sur le prince et sur le cadavre qui gisait à ses pieds, allant successivement de l’un à l’autre, puis il s’adressa au jeune Kohan.
Le nouvel arrivant estimait être arrivé à point nommé, ce qui ne manqua pas d’irriter le gamin. Ensuite, non content de mettre en exergue son intervention inopinée, l’Alayien commença à sermonner le Prince Saphir et eut l’outrecuidance de prétendre le ramener à l’Aldaria, pieds et mains liées s’il le fallait.

En entendant des propos aussi impudents, Nolan crut qu’il allait s’étrangler de rage mais il se domina pour conserver son sang-froid.

- Je ne t’ai jamais demandé d’intervenir ! J’aurais pu me charger de ce loup moi-même, d’ailleurs j’étais sur le point de le faire lorsque tu es venu nous déranger, sortant des buissons comme un gros lourdaud ! dit avec un sourire goguenard.

Puis il ajouta d'un ton narquois, en fixant Alauwyr de ses prunelles mordorées où luisait la colère.

- Tu rêves si tu crois pouvoir me ramener à Aldaria ligoté. J’ai une quête à accomplir avant et je ne rentrerai que quand cela sera fais et pas avant ! C’est moi qui décide et si tu crois pouvoir m’en imposer tu te trompes grandement.

L’adolescent ne quittait pas des yeux le militaire qui se trouvait à quelques mètres de lui, puis il exécuta le geste de croiser ses poignets :

- Alors qu’est-ce que tu dis de ça ?
Citation :

[Contrôle] Liens
Attache et baîllonne un ennemi que l'on veut capturer.

Geste clé : Croiser les poignets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Jeu 22 Déc 2016 - 15:45

Quand deux fortes têtes s'affrontent, il ne faut pas s'attendre à des discussions dans le genre diplomatiques sereines. Surtout quand l'une d'elles est plus impulsive et fière que l'autre. Alauwyr avait sa fierté, mais avec le temps et l'expérience, il avait appris à la juguler. Certes, il la tenait un peu moins en présence de noble et là, devant le prince héritier, cela se sentait dans ses paroles... Pour piquer à vif son jeune interlocuteur, il y arrivait très bien. Avec les conséquences qui allaient avec bien entendu.

Alauwyr oubliait un peu trop souvent que les Armandéens savaient user de magie aussi aisément que lui savait utiliser son épée. Même chez des jeunes gens. Après s'être attendu à la réplique venimeuse que venait de lui offrir Nolan, là où l'Alayien s'apprêtait à répliquer sur l'absurdité de ses paroles, la magie fit son oeuvre. Alauwyr écarquilla les yeux en même temps qu'il tomba lourdement sur le sol. Satané magie ! Le Prince Héritier aurait de quoi se gausser pour la peine.

Alauwyr, lié et bâillonné par magie, se contentait de le fixer froidement, les sourcils froncés. De la contrariété ? Pas vraiment. Une intense réflexion plutôt. Comment il allait réussir à s'acquitter de sa mission avec un pareil... gamin ! Enfin gamin... Il était un homme à proprement parlé, mais ses réactions et son sourire moqueur ne lui en donnait pas la maturité. enfin, cela était la pensée première d'Alauwyr. En tout cas, Nolan avait su profiter d'un point faible évident chez Alauwyr : la magie.

Quasiment la majorité du peuple de l'épéiste n'use guère de magie, vu leur passé encore très récent. Mais ça, fallait-il que le jeune prince sache qu'il avait affaire à l'un d'eux. Donc à moins de reconnaître Alauwyr par les traits caractéristiques qui marquaient son visage, l'Armandéen était loin de se douter de sa chance. Mais l'Alayien n'était pas homme à se laisser faire non plus. Alayien peut être, même s'il n'avait jamais aimé la magie, il avait appris à en faire usage, pour rester en vie. Car un combattant qui ne progressait pas était voué à mourir, tué par plus fort que lui... et Alauwyr tenait à rester dans la voie de cette force là.

Il continuait de regarder Nolan. Puis doucement il se concentra. Heureusement que ce sortilège là ne demandait pas de mouvements de main... Restait à savoir si cela marcherait ou pas... A bander sa volonté pour briser ce qui le retenait, ce n'était guère évident. Mais heureusement, sa détermination aida à payer l"effet désiré. Libéré des entraves magiques, il se redressa vivement. Ses yeux sombres s'étaient déjà posé sur le fugueur. En effet, qu'est ce que maintenant lui allait en penser. Restait plus qu'à espérer que Nolan n'use pas d'un autre sortilège. Là il se tiendrait prêt avec un de ses artefacts si son armure venait à faire défaut.

''Un animal blessé et capable encore de bondir est encore bien plus dangereux. Oui tu aurais pu réussir à le tuer, mais lui aurait réussi à t'infliger des blessures suffisamment grave pour que même la magie ne parvienne pas à te soigner comme il faut. Mais tu as raison sur un point. Je ne suis pas ici pour te faire la morale...''


Il veillait désormais à être plus prudent ; et diplomate ! Il s'abstint de rebondir sur l'appellation gros lourdaud... Nolan devait être vexé de son intervention et de pas avoir su l'entendre arrivé.

''Une quête à faire... et la nature de cette quête si ce n'est trop en demander ? S'il n'en va pas de la survie d'Aldaria ou d'Armanda toute entière, c'est prendre des risques inconsidérées pour ta personne. Je sais très bien que d'être cantonné à jouer les princes n'est guère distrayant.... tout cette étiquette à respecter... mais mettre sa vie en danger pour espérer suivre ce qu'on raconte ou chante dans les ballades des héros n'est pas une bonne idée. Plus pour toi, prince héritier de la lignée des Kohan. ''

Lui rappeler qui il était n'était pas une bonne idée. Il en avait conscience et se rattrapa vite et bien.

''Ton expédition est assez bien préparée je l'avoue... Mais il manque malheureusement quelques petites choses et ne pas les avoir peut te coûter la vie... J'ai reçu une tâche et elle consiste à te ramener en vie. Il ne tient qu'à toi que je te ramène sans avoir besoin de te ligoter....''

C'est là qu'Alauwyr pestait de pas avoir pris avec lui des artefacts que son peuple usait régulièrement... Une petite potion étourdissante ou endormante cela lui aurait été utile... Mais malheureusement il n'en disposait pas. Il devait jouer sur la bonne volonté de l'Armandéen et encore... ce n'était pas gagné. Et lui aussi ne lâchera pas l'affaire ! Il avait l'héritier du trône aldarien à ramener en vie !





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 26 Déc 2016 - 19:52

Quand le soldat parla de ramener Nolan à Aldaria, en le ligotant s’il le fallait ; une idée lumineuse germa dans l’esprit de l’adolescent. Puisque cet homme voulait l’enchainer, il risquait d’être pris à son propre jeu. Après tout, il existait une expression qui disait tel est pris qui croyait prendre et ce gredin allait vite s’en apercevoir.
Le petit prince se concentra sur un sort de contrôle et fit le geste de croiser les poignets pour l’exécuter. Bien entendu, son adversaire pouvait le bloquer ou riposter, mais pour cela ce dernier devait avoir un niveau de magie supérieur à celui du jeune Kohan.

Toutefois, cela était peu probable, car la majorité des guerriers possédaient un piètre niveau de magie. Or, Nolan avait hérité de sa mère une certaine prédisposition pour la magie et il s’entrainait depuis l’enfance pour parfaire son niveau dans cet art.
Non sans surprise, lorsqu’il lança son sortilège, l’humain se retrouva ligoté et bâillonné comme par magie avant de s’effondrer sur le sol. De la surprise et de l’exaspération se lisaient dans ses yeux sombres et l’adolescent songea qu’il était trop tôt pour crier victoire. L’homme paraissait très déterminé et ne se laisserait probablement pas désarçonner par un tel stratagème.

Le gamin en profita pour pointer son arbalète en direction de l’épéiste, prêt à lui décocher un carreau si nécessaire. Le militaire se concentra, bandant tous ses muscles et utilisa un sort de délivrance pour briser les liens qui le retenaient ; puis celui-ci se redressa à la hâte et répliqua que même un animal blessé était capable d’infliger de graves blessures, mais qu’il acquiesçait sur le fait qu’il n’était pas là pour faire la morale au jeune fugueur.

Le prince Saphir haussa les épaules avant de répondre d’un ton neutre :

- Certes, un animal aux aguets aurait pu me tuer ou m’infliger de graves blessures, mais je pourrais tout aussi bien me briser le cou en descendant les marches du palais ou m’étrangler en avalant de travers une grappe de raisin. Et tu as raison de souligner que tu n’es pas là pour me faire la morale…

Ensuite Alauwyr questionna l’héritier d’Aldaria pour savoir de quelle quête il s’agissait, tout en ajoutant que si la survie d’Aldaria voire d’Armanda n’était pas en jeu, nul besoin de prendre des risques inconsidérés.

Nolan ne put s’empêcher de grimacer en entendant ses paroles, malgré le ton plus diplomate employé par son interlocuteur, qui crut bon d’ajouter qu’il savait que la vie de prince héritier n’était guère des plus distrayantes.

- J’ai trouvé une vieille carte qui indique l’emplacement d’un trésor caché dans les montagnes et je compte bien le trouver et le ramener. Alors oui, ce n’est pas une question de vie ou de mort mais cela revêt une importance symbolique pour moi. J'ai envie de relever ce défi et de parvenir au bout de cette aventure.

Les paroles suivantes du soldat ne manquèrent pas d’irriter le jeune Kohan, qui lutta pour garder un visage impassible :

- Oui, je suis un héritier de la lignée des Kohan mais ce n’est pas en restant sagement au salon, entouré de dentelles, que j’apprendrais à me débrouiller par moi-même, tu en conviendras ? Et quel autre moyen de découvrir le monde extérieur que de l’expérimenter par ses propres moyens ?…dit-il froidement.

Décidément cet homme ne possédait aucun tact, ni finesse d'esprit et multipliait les maladresses; qu’avait-il donc besoin de lui rappeler son illustre lignée et son rang ? Par ailleurs, tout à l’heure, celui-ci ne semblait pas avoir montré tant d’égards envers lui, le traitant d’étourdi et le menaçant de le ligoter pour le ramener à Aldaria.

- Mais dis-moi tout à l’heure tu n’as pas hésité à te montrer peu révérencieux envers moi malgré que je sois le prince héritier, alors qu’as-tu besoin d’en faire mention maintenant ? Sans compter que je connais parfaitement mon devoir, d’autres que toi me le répètent inlassablement depuis ma plus tendre enfance, donc je ne risque pas d’oublier que je suis le futur souverain et que ma vie est précieuse et patati et patata.

Si l’épéiste espérait par ce biais s’attirer sa sympathie ou le ramener à la raison, ce dernier se trompait lourdement ; au contraire, ces paroles moralisatrices ne faisaient que le conforter dans sa résolution de poursuivre sa quête de trésor caché.
Iskuvar s’empressa d’ajouter, peut-être pour rattraper l’effet de ses précédentes paroles, que l’expédition du jeune prince était assez bien préparée, mais qu’il ignorait certaines petites choses qui pouvaient lui coûter la vie. Et que le devoir qui lui incombait était de ramener le futur roi vivant et qu’il ne tenait qu’à Nolan qu’il ne le ligote pas.

- C’est bon tu as terminé ton sermon ? demanda l’adolescent en affichant un air ennuyé. Je ne compte pas t’obéir, je rentrerai à Aldaria après ma quête que tu le veuille ou non et si ma sécurité t’importe tant, pourquoi tu ne me les enseignes pas ces petites choses qui me manquent au lieu de me mettre des bâtons dans les roues ? Après tout plus vite ma quête sera terminée, plus vite je rentrerai « sagement » au palais, ajouta-il avec un sourire enjôleur. C’est ce que tu veux n’est-ce pas ?

Nolan continuait à braquer son arme sur l’homme et au moindre geste suspect de ce dernier, il n’hésiterait pas à lui planter un carreau à un endroit bien placé, dans l’épaule, la cuisse ou…ailleurs.

Sans compter que le petit prince maîtrisait la magie et à voir la mine déconfite de son poursuivant lors de son précédent sort, il était facile de deviner que ce n’était pas son point fort.

- A toi de voir, soit tu me facilite l’expédition et je rentre sain et sauf à Aldaria dès que j’ai fini. Soit tu t’opposes à moi, mais à tes risques et périls, dit le gamin en défiant Alauwyr du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 28 Déc 2016 - 19:15

Alauwyr s'était contenté de garder le silence. Autant laisser le prince s'exprimer non ? Ainsi, peut être que cela le calmera et le mettra dans de meilleures dispositions. Mais au vue de ce qu'il était en train d'entendre, il était évident que Nolan n'accepterait pas de suivre l'Alayien. En même temps, Alauwyr ne s'en étonnait même pas. Même si le jeune homme partait d'un bon sentiment quand à son envie de découvrir le monde par lui-même, il n'avait guère pris le temps de réfléchir de comment faire. Avait-il seulement étudier la véracité de cette carte et de son fameux trésor ? Une quête personnelle pourrait très bien amener à une grosse déception.

Face à l'arbalète qui était toujours en joue dans sa direction, Alauwyr n'avait même pas cillé. A croire que de manquer de perdre la vie d'un carreau bien ajusté ne l'effrayait même pas.

''Il y a d'autres manières de montrer aux autres ce qu'on vaut réellement... et avec un peu plus de préparation. Mais maintenant, au point où nous en sommes....Et ce n'est guère le moment d'apprendre les quelques ''petites choses'' qui font défauts ''

Un très léger sourire naquit sur ses lèvres. Cela rendait son visage balafré quelque peu étrange. En même temps, il était aisé de devenir qu'Alauwyr était d'une trempe qui ne souriait que peu. Et de la manière dont il souriait, cela sentait presque le mauvais présage. Par contre, il ne reviendrait pas sur le rappel que Nolan était de lignée royale... Après tout, loin d'Aldaria, ils n'étaient que deux hommes faisant face à face, s'affrontant par les mots. Enfin presque. Nolan se tenait avec une arbalète prête à tirer.

''Oui, j'ai terminé mon sermon... Et que je me montre ou non révérencieux ne change guère à l'attitude que j'ai maintenant en face de toi. ''

Alauwyr pourrait très bien en subir les conséquences. Il s'adressait quand même à un prince de lignée royale, le prochain roi d'Aldaria. Mais non, lui, il le tutoyait, le considérait comme un jouvenceau écervelé.... En même temps, Alauwyr était lui-même de sang noble et ne considérait pas ses pairs, même supérieurs, comme il le faudrait. En fait, ils passaient pour des gens normaux et rien de plus. A Néant les rangs !

Face à la proposition qui poussait plus au dilemme qu'à la raison, l'Alayien s'était contenté de faire un large sourire, à la limite de la provocation.

''Il est facile de tenir pareil discours avec une arbalète braquée sur moi. A mes risques et périls donc... tellement aisé... Mais face à une vraie lame, tiendrais-tu le même discours ? J'ai cru entendre que tu savais te débrouiller avec une épée, mais en te voyant tenir une arme de jet.... que dirais-tu de croiser le fer et rien que le fer... si je perds, je t'accompagne. Si tu perds, tu rentres sagement avec moi à Aldaria''

Restait à voir si Nolan avait un minimum le sens de l'honneur. Mais bon, à cet âge et surtout chez les Armandéens, cela pouvait être encore un peu.... immâture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 3 Jan 2017 - 23:20

Nolan ne quittait pas du regard l’officier qui s’était muré dans le silence, conservant un visage marmoréen. Cette attitude présomptueuse ressemblait presque à de la provocation, mais l’adolescent gardait son sang-froid, ne laissant rien transparaître de son agacement, dissimulé derrière un masque parfait de calme assuré. Toutefois, son instinct lui criait qu’il aurait tort de sous-estimer ce mystérieux soldat balafré. Ce dernier ne lui disait rien qui vaille et éveillait un sentiment de méfiance.

Le jeune Kohan lisait dans les yeux foncés du guerrier Alayien, une volonté d’acier et une détermination sans faille qui semblait dire que quoiqu'il fasse et où qu’il aille, cet homme se dresserait en travers de sa route.

Pourtant l’héritier d’Aldaria n’avait guère envie de s’abaisser à commettre quelques bassesses, ou de triompher par l’emploi d’un vil procédé. En vérité, rien ne serait plus aisé pour celui-ci que de lancer un carreau à son poursuivant, lui causant une blessure importante afin de l’obliger à renoncer à cette course poursuite.
Toutefois, Nolan savait pertinemment qu’en agissant de la sorte, il irait à l’encontre de son sens de l’honneur, de la droiture et de la noblesse de cœur que son père lui inculquait depuis l’enfance. Un tel acte le déshonorerait à coup sûr et cette idée lui était insupportable.

L’épéiste répliqua qu’il existait d’autres façons de montrer ce qu’on vaut et que ce n’était guère le moment d’apprendre les « choses » qui lui faisaient défaut.
En entendant ces paroles, le petit prince fronça un sourcil et répondit d’un ton froid et maîtrisé.

- Tu as raison de dire au point où nous en sommes, car j’ai parcouru un long chemin depuis Aldaria et je touche au but, trouver l’objet de ma quête ne sera l’objet que de quelques heures. Alors pourquoi renoncer ? Je trouverais stupide d’être arrivé si loin et de devoir rentrer bredouille. Achever ce travail est pour moi une question d’honneur et de principes !

Ensuite, le jeune homme resta silencieux, mais son regard doré trahissait sa fougue et sa détermination. Si son poursuivant était obstiné, le gamin pouvait l’être tout autant, sinon plus, porté par l’ardeur de sa jeunesse. Non, il ne céderait pas et ne courberait l’échine personne, à moins d’y être obligé.

Alauwyr poursuivit en disant qu’il avait achevé son sermon, tout en précisant que l’emploi ou non d’un ton révérencieux ne modifierait guère son attitude envers le jeune fugueur. Le prince Saphir ne prononça aucune parole, se contentant de lui lancer un regard vipérin.

Soudain, Iskuvar arbora un large sourire et fit à l’adolescent une proposition pour le moins étonnante suite à celle de ce dernier. Un combat à l’épée ? Nolan songea que l’homme n’avait pas tort lorsque celui-ci disait qu’il n’était pas en position de négocier avec une arbalète pointée sur lui.

Toutefois, le futur roi, malgré son jeune âge n’était pas naïf et en dépit de sa maîtrise de l’épée, il ne possédait pas l’expérience ni l’endurance d’un épéiste aguerri ou d’un soldat de métier. Cela ressemblait fortement à un stratagème pour le berner…
Néanmoins, ce dernier ne désirait pas décliner une telle proposition, car un refus le ferait passer pour un pleutre.

- J’accepte, mais à deux conditions seulement. Tout d’abord, je veux ta parole d’honneur qu’aucune blessure aussi minime soit-elle ne sera occasionnée durant ce combat, ni que tu utiliseras un quelconque moyen déloyal pour prendre l’avantage ou me vaincre. Pour ma part, tu as ma parole. La deuxième condition est que peu importe l’issue du premier combat, tu acceptes un duel de magie avec moi et, cette fois, c’est moi qui fixerait la condition à respecter en cas de victoire
, dit-il avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Jeu 5 Jan 2017 - 17:34

Alauwyr ne répliqua pas sur le besoin du jeune homme de terminer sa quête. L'honneur, il connaissait et tenter de raisonner plus encore le prince ne pourrait qu'agacer ce dernier en plus d'entacher son propre honneur. Là-dessus, l'Alayien comprenait ce que ressentait l'Aldarien en ce moment même. Mais il ne changeait pas d'opinions sur la manière dont il s'y était pris. Il ne reviendrait donc pas sur le sujet. Pour le moment du moins.

Avec donc son sourire provocateur, il guettait la réponse du futur roi. Elle ne tarda pas à venir d'ailleurs. Nolan s'exprima donc, toujours en gardant en joue l'Alayien avec son arbalète. Alauwyr manqua de sourciller quand à l'exigence qu'il imposa avec ses deux conditions. Surtout pour la deuxième. La magie... L'héritier au trône d'Aldaria n'avait pas oublié le dépit qui était apparu sur le visage du combattant qui se dressait sombrement en face de lui. A se demander pourquoi il voulait faire un duel de magie quelque soit l'issue du combat par les armes. Mais il n'allait pas refuser. Même s'il ne portait pas cet art dans son coeur, il n'était pas un lâche.

Son sourire s'effaça pour laisser place à un air sérieux. Jurer sur l'honneur était quelque chose qui n'était pas prise à la légère. Plus encore quand il était question d'éviter les effusions de sang. Aucune blessure donc. Pour des épéistes comme eux, c'était l'enfance de l'art dans le cadre d'un simple duel de ''courtoisie''. Sauf en cas d'accident. Mais cela n'arrivera pas

''Sur mon honneur et par Néant, j'en fais le serment. ''

Puis, il garda un silence de quelques instants. Fichue magie ! Il ne se défilerait pas.

''et j'accepte le duel de magie et de me plier à ta condition si jamais la défaite m'est dûe. ''

Puis comme oubliant la présence de l'arbalète, il leva une main pour défaire l'attaque de sa sombre cape et la retira. Avec le retrait de la capuche, il dévoila l’entièreté de son visage. Nolan aura tout le loisir de détailler les quelques vieilles cicatrices qui lui balafraient le visage. Une simple queue de cheval retenait sa chevelure grisée, qui sans cela lui tomberait aisément à la hauteur de ses épaules. Son armure de cuir noir se dévoilait sous la lumière des flemmes du foyer qui brûlait sereinement dans son coin. De ce qu'il n'arrivait pas à éclairer, on avait l'impression que l'armure se fondait dans les ombres de la nuit.

Sans rajouter un mot de plus, il porta une main à son épée pour la sortir. Coeur d'Obsidienne se dévoilait aux lueurs des flammes dans toute la beauté de sa simplicité. Et déjà l'Alayien souriait et recula de quelques pas, gardant sa lame pointe vers le sol.

''Quand tu le désires mon cher...''

Dès que Nolan aura remballer son arbalète et prit sa propre lame, l'Alayien le saluera comme il se devait dans un duel digne de ce nom. Même sans effusion de sang prévu durant leur échange. Puis Alauwyr attendit que le jeune homme lance la première offensive.

Entre les deux hommes débutait alors un échange martial qui se voulait d'abord jaugeant. Chacun évaluait l'autre. En même temps, les deux hommes avaient des différentes notables si on outrepassait leur niveau élevé qu'ils possédaient dans le maniement de l'épée. Alauwyr était expérimenté de bien des années de combat mais il affrontait un jeune individu qui avait l'atout majeur d'être jeune. Donc une vivacité et des réflexes plus à même de réagir à ses besoins.

Quand l'Alayien estima qu'il en savait assez sur la manière de combattre de Nolan ; qui combattait avec excellence, il pouvait l'avouer, il l'entraîna dans les enchaînements comme s'il décidait de comment chacun devait ''danser''. Tous les deux enchaînaient les coups et les parades, comme si aucune faille n'était perceptibles dans leurs assauts et défenses respectives. En même temps, Alauwyr n'était pas là pour tuer ou le blesser. Il devait manier ses coups de tel sorte que cela ne se produise pas. Au moins, cela donnait un peu de piquant dans leur joute.

Combien de temps dura leur échange ? une minute, plusieurs minutes ? La notion du temps était toute relative quand on se passionnait à chaque geste et à chaque passe d'arme. Soudain, Alauwyr se crispa, le visage serré d'une douleur soudaine. Un point intense venait de peser d'un coup dans sa poitrine. Il recula de quelques pas en grimaçant et cela fut la faille que guettait Nolan. La pointe de son épée se présenta sous la gorge de l'Alayien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 9 Jan 2017 - 22:09

Nolan décida d’accepter le duel à l’épée, mais uniquement à deux conditions : celles qu’aucune blessure, aussi minime soit-elle ne serait occasionnée, et qu’après leur combat, un affrontement à l’aide de magie aurait lieu.

Le sourire d’Alauwyr s’effaça pour laisser place à un air grave ; en observant l’expression de son visage, le petit prince comprit aisément que la magie n’était guère son point fort. Et son intuition se confirma lorsque quelques secondes plus tard lorsque l’homme accepta en jurant sur son honneur et sur Néant.

C’est un Alayien ? Se demanda l’adolescent ; si tel était le cas, cela expliquait sa réticence à l’utiliser des sortilèges. Pour ce peuple venu d’au-delà des mers, la magie était considérée comme « impure » et le jeune Kohan se remémora les sermons et la rude discipline que lui avait imposé Aldakin pendant sa captivité à Gloria. Depuis lors, celui-ci ressentait toujours un certain malaise quand il se trouvait en présence d’un ancien adorateur du Néant.

Néanmoins, Alayien ou pas, l’héritier d’Aldaria comptait mener ce combat avec honneur et impartialité.

Le soldat commença à défaire l’attache qui maintenait sa cape sombre et retirer sa cape, dévoilant un visage recouvert de cicatrices et des cheveux argentés, maintenant en arrière grâce à une queue de cheval.

Le prince Saphir le regarda faire, restant silencieux, et songea que son vis-à-vis devait être un redoutable combattant, car son corps conversait les stigmates de nombreuses batailles.

L’adolescent, quant à lui, possédait un visage encore juvénile, dépourvu de la moindre balafre et surmonté d’une épaisse chevelure blonde. Ce dernier portait une tenue sobre mais néanmoins élégante : une chemise de soie blanche et un pantalon noire ainsi qu’une longue cape qui le protégeait du froid et de la pluie.
Les flammes rougeâtres éclairaient l’armure de cuir noir d’Iskuvar, qui paraissait se fondre dans l’obscurité nocturne.

Dès après, l’épéiste sortit son arme de son fourreau, dévoilant une lame étincelante qui paraissait briller de mille feux. Cela étant fait, il invita son jeune adversaire à débuter le combat.

Très bien, je vais prendre mon arme, dit l’Armandéen en baissant son arbalète et en la déposant sur le sol. Puis, il retira sa cape et partit ramasser son épée, Ondine-eau dormante que lui avait légué Korentin, son père. C’était une arme magnifique dont les saphirs sur le pommeau étincelaient d’une lueur bleutée. Nolan préférerait mourir plutôt que de s’en séparer.

Une fois armés, les deux adversaires se saluèrent avec la plus grande courtoisie et brandir leurs lames, chacun jaugeant l’autre. Chacun d’entre eux possédaient une parfaite maîtrise de l’épée, faisant corps avec elle et sachant la manière avec une virtuosité remarquable.

Ensuite les deux bretteurs s’élancèrent, faisant se croiser leurs deux lames dans un bruit métallique. Le jeune Kohan comprit rapidement qu’il avait affaire avec un remarquable épéiste, car celui-ci parvenait à parer chacun de ses coups. Tous les deux maniait le fer excellemment et l’issue du combat se révélait bien incertaine. Chacun d’entre eux possédait des atouts précieux dans une lutte à l’arme blanche ; Alauwyr avait l’avantage de l’expérience et de la maturité tandis que Nolan se mouvait avec la rapidité et la fougue de sa jeunesse.

Les deux silhouettes faisaient s’entrechoquer leurs lames acérées avec force et rapidité. Le temps paraissait suspendu et l’adolescent était entièrement absorbé par cet ultime combat. Rien d’autre ne comptait plus pour lui que de trouver le point faible de son adversaire afin de l’emporter. Il savait également qu’avec un bretteur de ce niveau, la moindre erreur pouvait lui être fatale ! Si celui-ci venait à faiblir ou à trébucher, le duel serait perdu. Plus qu’un affrontement de corps à corps, c’était deux esprits qui s’affrontaient. L’adolescent voulait à tout prix gagner, car déterminé mais prenait garde à ne pas s’élancer trop vite sur son adversaire, qu’il jaugeait du regard.

L’affrontement se poursuivait et le petit prince cherchait désespérément une faille dans la défense de son adversaire, tout en veillant à ne pas le blesser en se montrant trop offensif. Le gamin avait donné sa parole d’honneur qu’aucune goutte de sang ne coulerait et on ne plaisantait pas avec l’honneur chez les Kohan.
L’adolescent se battait fièrement, avec la vigueur et la souplesse de ses quinze printemps ; pourtant, ce dernier sentait ses forces l’abandonner peu à peu. Il fallait en finir et vite, car si le duel se prolongeait, il ne pourrait plus parer aux attaques de son assaillant.

Soudain, le visage d’Alauwyr fut déformé par une grimace de douleur et celui-ci recula ! C’était l’occasion ou jamais d’attaquer ! Nolan bondit avec la vélocité d’un tigre et brandit sa lame en direction de l’Alayien, arrêtant sa pointe à quelques centimètres de sa gorge.

Le futur empereur regarda l’homme dans les yeux et dit d’un ton grave et posé :

- Le duel est terminé. J’ai gagné, accepte tu ta défaite et de tenir ta promesse ?
Puis cela étant fait, celui-ci rangea sa lame dans son fourreau et s'inclina révérencieusement la tête devant Iskuvar avant de poursuivit :

- Tu t’es très bien battu. J’ai rarement affronté un aussi bon épéiste. Je crois même que si notre combat s’était poursuivi la victoire aurait été tienne. Mais aujourd’hui la chance m’a souri. Si tu n'avais pas eu cette douleur a la poitrine, tu m'aurais vaincu.

Ensuite, l'Aldarien afficha un sourire amusé:

- Mais dis-moi est-ce que tu ne serais pas Alayien par hasard ? Je t'ai entendu jurer par Néant. Repose-toi, nous partirons à l’aube. Cette quête ne sera pas de tout repos et il vaut mieux que nous reprenions des forces.

Le jeune Kohan retourna s’asseoir au pied de l’arbre ; la fatigue se lisait sur ses traits et il sentait qu’un peu de repos ne serait guère de refus avant de reprendre la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Jeu 12 Jan 2017 - 20:56

Alauwyr réussit à outrepasser la douleur pour se figer en voyant la pointe de l'épée adverse se placer au niveau de sa gorge. Un seul geste de prolongement et il perdait la vie en quelques secondes... Il resta stoïque, le regard braqué sur le jeune prince. Peut être qu'il aurait lu dans les yeux du guerrier aguerri l'absence de toute peur. Rien que le vide d'émotion. Comme si mourir n'était pas une crainte pour lui. Pourtant, face à la demande du jeune prince, Alauwyr ne se déroba pas, même si son égo en prenait ombrage. L'honneur était quelque chose qu'on ne reniait pas pour soi-même. Il retint une grimace, plus pour la malchance de subir cette douleur que de perdre.

''Je reconnais ta victoire et je tiendrai ma promesse. ''

On ne pouvait pas être plus formel que cela. Quand il jurait sur son honneur, il ne se rétractait jamais. Chose certaine était qu'il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas perdu, même dans un duel de ce genre là. Le hasard avait décidé d'éveiller cette douleur dans la poitrine à un moment crucial. Le léger rappel involontaire dans le compliment que lui fit Nolan le fit légèrement sourciller. Si on venait à connaître la profondeur de l'esprit de l'Alayien, on découvrirait qu'un tel détail devenait quelque chose de grave pour lui. Un début de faiblesse qu'il ne pouvait tolérer et accepter. Mais il n'en dira rien

Il rangea à son tour son épée et salua noblement le futur souverain, à la manière de la noblesse alayienne. Comme il l'avait appris dans son enfance.

''Qui sait comment il se serait terminé. Tu te défends bien, malgré ton jeune âge. Si tu fais ce qu'il faut, tu deviendras un redoutable épéiste''

IL ne releva pas pour sa douleur à sa poitrine mais confirma ses origines.

''Je suis bien un Alayien. Je ne nie pas mes origines. ''

L'idée de se reposer était une bonne idée, mais qui veillerait ? Si un loup était capable de s'en prendre à un humain, qui sait quel autre prédateur traînait dans le coin.

''Toi reposes toi. Je vais veiller. Et cela ne se discute pas. ''


Il s'était déjà assis non loin du feu, gardant une main non loin de la poignée de son épée et s'était déjà enroulé dans sa cape ténébreuse.

''et n'oublie pas le défi de magie. Point de pitié à cause d'une quelconque douleur non résorbée.''

Puis il fit réellement sa veille quand Nolan finit par sombrer dans un bon sommeil réparateur. Et quand il viendra à se réveiller, il verra l'Alayien en train de terminer de cuire un bon et long morceau de viande, d'où une bonne odeur alléchante montait jusqu'aux tréfonds des narines. Alauwyr se contentera de regarder le jeune prince s'éveiller et de découper un bon morceau de viande pour la lui tendre de la pointe de sa dague.

''Ce n'est sans doute pas un petit déjeuner comme tu en as l'habitude, mais dans ta quête, tu as besoin de reprendre des forces. ''

Nul besoin de se demander d'où venait la viande. L'Alayien s"était servi sur la carcasse du prédateur de la veille. Il avait veillé à prendre les meilleurs morceaux et de les assaisonner avec des plantes qui poussaient dans le coin. Sans mot dire, Alauwyr avait pris sa part qu'il mangea allègrement.

''Tu n'as qu'à dire quand tu seras prêt et je te suivrai, comme convenu. ''




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Jeu 19 Jan 2017 - 0:29

Alors que Nolan pointait son épée en direction de la gorge de son adversaire, celui-ci croisa son regard sombre, empli de fierté et de détermination. L’homme possédait un mental d’acier et n’eut été cette faiblesse temporaire, il aurait sans doute pu vaincre son adversaire. Malgré son arrogance et sa puérilité d’adolescent, le jeune prince était capable de reconnaître un redoutable combattant quand il en croisait un sur sa route. Malgré sa défaire, l’Alayien accepta de tenir sa promesse et le jeune garçon sourit en constatant que le sens de l’honneur de ce dernier égalait le sien.

A son tour Alauwyr salua noblement le jeune épéiste et rangea son épée dans son fourreau. Nolan ne put s’empêcher d’être intrigué par les manières nobles de l’individu qui se tenait devant lui. Une telle prestance et une telle distinction étaient inhabituelles parmi le petit peuple et la soldatesque. Décidément, le soldat qui lui faisait face se révélait être plein de mystères.

- Il est vrai que l’issue d’un combat demeure toujours une surprise et que je possède un certain talent à l’épée malgré mon jeune âge. Je ferais ce qu’il faut pour devenir un jour un très grand épéiste.

Dès après, Iskuvar répondit à sa question et avoua ses origines Alayiennes. En entendant ces paroles, le prince Saphir esquissa un sourire amusé :

- Je ne suis guère surpris, car en t’entendant jurer par Néant, j’ai tout de suite pensé que tu étais probablement Alayien.

Puis, l’héritier d’Aldaria plongea ses prunelles mordorées dans celles du bretteur et poursuivit :

- Je connais bien ton peuple pour avoir côtoyé l’un des tiens pendant deux longs mois. Il me retenait en otage et tentait de m’inculquer les préceptes de l’esprit du Néant. Mais j’imagine que son nom ne t’est pas inconnu ; l’homme en question était Aldakin le prêcheur.

Le gamin se remémora que le sinistre dirigeant Alayien avait également tenté de mettre fin à ses jours et qu’il ne devait son salut qu’à l’intervention d’Achroma, mais celui-ci préféra demeurer muet à ce sujet. A l’époque, le prince n’était qu’un enfant incapable de se défendre mais il s’agissait d’un temps révolu.

Désormais, l’Armandéen était devenu un jeune homme fier et déterminé, prêt à lutter pour défendre ses intérêts et quiconque oserait s’en prendre à son peuple et à son trône.
Lorsque le guerrier proposa de veiller pendant que l’Aldarien se reposait, ce dernier aurait voulu protester mais cela ne se discutait pas. Sans compter qu’il aurait besoin de forces pour reprendre sa route.

- Très bien, tu veilles cette fois-ci mais la prochaine fois ça sera mon tour ! Et cela aussi ça ne se discute pas, répondit l’adolescent d’un ton où transparaissait son autorité naturelle. Quant au duel de magie, n’aies crainte je n’ai pas oublié, nous ferons ça par la suite.

Iskuvar s’installa près du feu qui continuait à se consumer, et s’enroula dans sa cape des ombres. Les lueurs des flammes se reflétaient dans son regard couleur d’ébène et rendaient plus visibles les balafres qui marquaient son visage.

Adossé contre le tronc d’arbre, le petit prince dormit comme une souche et fut réveillé par des effluves parfumées. Il ouvrit des yeux embués de sommeil et aperçut le militaire occupé à cuisiner un morceau de viande.
Aussitôt, l’eau lui monta à la bouche et il s’empressa de se servir en s’emparant d’un morceau bien juteux.

- C’est très bon, qu’est-ce que c’est ? demanda Nolan en mordant dans la viande à pleine dents. Je ne reconnais pas le goût, c’est un peu étrange…
Soudain, il aperçut la carcasse dépecé du loup de la veille et ses yeux s’écarquillèrent de surprise ; il jeta un regard au morceau qu’il tenait dans ses mains et s’écria :

- C’est du loup ? Je suis en train de manger un morceau de viande de loup pour le petit déjeuner !

Une fois passé le premier instant d’hébétude et de surprise, le jeune Kohan fut pris d’un fou rire. Puis une fois calmé, il répondit d’un ton malicieux :

- C’est la première fois que je déguste un tel met mais ma foi c’est succulent ! Il faudrait que je le propose au menu du palais mais j’imagine d’ici la tête des cuisinières.

Ensuite, l’Aldarien prépara des affaires, enfourcha son cheval et sortit sa carte jaunie. Il montra un dessin de montagne marqué d’une croix et dit :

- C’est là que nous allons, c’est la montagne du danger. Mais il faudrait être prudent, car les bois environnants grouillent de brigands.

Dès après, le gamin lança sa monture au galop, chevauchant en direction de l’aventure qui l’attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 25 Jan 2017 - 7:37

Alauwyr avait souri d'une bien étrange manière quand à l'affaire du défi de magie. Il n'omettait pas qu'il n'était qu'un faible pratiquant en comparaison du jeune prince, mais il veillait à ne jamais manqué à sa parole. Nolan en avait fait de même. Une bonne chose pour un souverain en devenir. Il ne manquait pas d'honneur. Pour le reste, point besoin de paroles pour accepter l'ordre qu'au prochain tour de garde, ce sera le jeune homme qui s'y collerait et non lui, l'Alayien. Par contre, il n'avait pas manqué de sourciller devant l'évocation du nom d'Aldakin. Que le Prêcheur eut tenté de convertir le jeune prince ne l'étonnait même pas. C'était une bonne tentative stratégique. Que de mieux que d'avoir un sang royal d'Armanda à la cause de Néant pour contrôler un royaume....

''J'ai connu Aldakin. Il était à notre tête pour mener la conquête d'Armanda. Mais il y a des années de cela. ''

Il avait bien des avis mitigés, maintenant qu'il s'était plus ou moins adapté à la vie armandéenne. En même temps, quel autre choix avait-il ? Quand il avait appris pour Néant, les véritables causes de ce qu'elle avait été, il avait eu de quoi frissonner. Mais le passé était le passé. Et quand le prince s'endormit d'un bloc, Alauwyr veillait, enroulé dans sa sombre cape. Monter la garde n'était pas un problème et à voir comment le jeune homme avait vite sombré dans les bras du sommeil, cela en disait long sur son état de fatigue.

Quand les effluves eurent tôt fait de réveiller le jeune princier, Alauwyr lui avait donc tendu sa part de viande cuite et pendant qu'il mangeait son morceau, il guettait non sans un certain plaisir caché la réaction de Nolan quand il découvrirait l'origine de la viande. Chose qui se produisit. Au début, la réaction fut la surprise, avant de céder sa place à un gros éclat de rire. Alauwyr ne put s'empêcher de sourire tout en mordant à nouveau dans sa part.

''Je doute que tes cuisinières apprécient.... A moins de leur donner la viande sans dire d'où cela vient et de la préparer avec des règles à suivre. Ravi de voir que tu as trouvé cela à ton goût. ''

Nolan aurait pu s'offusquer ou se retrouver écoeurant de manger un tel animal. Et pourtant, cela ne fut pas le cas. Encore un point que l'Alayien nota pour lui quand au caractère du jeune Kohan. Puis quand l'Aldarien commença à réunir ses affaires, Alauwyr termina sa part et fit de même, jetant du bout de sa botte de la terre pour éteindre le feu.

Nolan lui montra ensuite l'origine de son envie d'accomplir sa quête : une carte jaunie par le temps. Alauwyr sourcilla et contempla l'emplacement de la croix. Pour le peu qu'il comprenait de l'emplacement de ce point final, ils n'en étaient plus très loin. Puis il fixa Nolan avec un regard incrédule quand on nom de la montagne et à la présence des brigands éventuels dans les parages.

''De la manière dont tu l'énonces, on dirait que tu vas m'entonner une ballade de ménestrel...''

Et bien entendu, qui disait jeune princier enthousiaste d'approcher de la fin de la quête disait
partir en trombe, peu importait le danger. La monture à peine disparue, Alauwyr pesta. Lui, il était à pied. Mais heureusement, l'emplacement du prétendu trésor n'était pas loin. A son tour, une fois sa capuche en place sur sa tête, il marcha d'un pas décida dans le sillage de Nolan.

Il lui fallut un petit moment pour le rejoindre et d'être au pied de ce qui avait été nommé la montagne du danger. Alauwyr fixait la montagne, qui paraissait plus être une colline plus haute que d'autres et assez abrupte sur ses pentes à demi rocheuses et à demi herbeuses. L'entrée, qui était donc l'emplacement de la croix, ressemblait à l'entrée d'un antique mausolée. Il sourcilla en contemplant l'oeuvre taillée dans le roc même. Le prince était là, non loin, semblant sourire de son retard.

''Point de brigands... A croire qu'ils ont eu peur de ma personne... Je présume que c'est là l'emplacement de ta croix ? le X qui marque l'emplacement ? ''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 1 Fév 2017 - 11:35

Nolan fronça un sourcil en entendant qu’Alauwyr avait connu Aldakin plusieurs années auparavant. Toutefois, l’adolescent se contenta d’afficher un sourire en coin et d’arborer une expression énigmatique.

Le souvenir de ces hommes fiers, aux visages fermés et recouvert d’étranges tatouages revient s’imposer à sa mémoire. De même, le jeune prince se remémora le prêcheur, dont les traits étaient dissimulés derrière une épaisse capuche et qui tentait de lui inculquer le culte de Néant avec un rare fanatisme. Depuis cette sombre époque, il s’était juré de ne plus jamais courbé l’échine devant quiconque et de défendre l’usage de la magie au sein de son Royaume.

Peut-être que l’avenir se serait révélé bien différent si l’austère serviteur du Néant était parvenu à ses fins. Cette pensée était à la fois amusante et glaçante. Pourtant, il fallait souvent peu de choses pour faire basculer l’avenir d’un pays et différencier victoire et défaite.

- Je vois, répondit Nolan en gardant ses prunelles dorées rivées sur l’épéiste. J’imagine qu’à l’époque tu le servais fidèlement, mais désormais le prêcheur n’est plus ainsi que l’esprit du Néant. Le passé est mort en même temps qu’elle et une nouvelle ère a débuté pour Armanda.

Le jeune Kohan parlait en toute sincérité ; certes, se trouver en présence d’Alayiens le mettait souvent mal à l’aise, mais il ne comptait pas garder éternellement en mémoire des vieilles rancœurs qui n’avaient plus lieu d’être.

Après cela Nolan s’endormit pendant qu’Iskuvar montait la garde. Depuis son départ d’Aldaria, ce dernier n’avait pratiquement pas dormi et ses maigres provisions s’étaient rapidement épuisées. Le gamin était, en effet, encore trop inexpérimenté en ce qui concernait les longues expéditions dans la forêt et son éducation princière ne l’y avait pas préparé.

Bien sûr, il aurait pu à l’instar de la plupart des jeunes nobles se contenter de quelques parties de chasse, accompagné d’une pléthore de domestiques, mais son tempérament fougueux et aventurier le poussait à découvrir le monde et ses mystères.
Cependant, cette soif de découvertes déplaisait fortement à la plupart de ses conseillers qui craignaient pour sa sécurité.

Lorsque l’adolescent se réveilla après une bonne nuit de sommeil, il était en pleine forme et s’étira comme un chat. A son âge, un peu de repos suffisait à effacer l’épuisement de plusieurs jours à galoper, en n’ayant pratiquement rien dans le ventre.
L’odeur du petit déjeuner le mit en appétit et il dévora à pleine dents le mets pour le moins singulier qu’avait préparé Alauwyr.

Quand ce dernier fit la remarque que les cuisinières du palais risquaient de ne pas « goûter » la proposition d’un tel repas.

Le prince se contenta de hausser et répondit d’un ton espiègle :

- Bah, elles ont l’habitude avec moi. Depuis que je suis enfant, je ne cesse de leur faire des blagues ou de les faire enrager.

En effet, Nolan n’était pas le dernier lorsqu’il s’agissait d’inventer l’une ou l’autre facétie et de taquiner les serviteurs du palais.

Une fois son repas achevé, le gamin sortit sa carte et expliqua à son compagnon d’aventure où se trouvait la montagne en question en désignant une croix sur une carte jaunie par le temps. L’homme lui lança un regard empli d’incrédulité en entendant le nom du lieu en question et fit une remarque concernant l’étonnante insouciance du jeune homme. Ce dernier se contenta de rire avant enfourcher sa fringante monture et de disparaître au triple galop, laissant Alauwyr seul. Bien entendu, il se doutait que ce dernier ne tarderait pas à le rejoindre, à pieds.

L’héritier d’Aldaria s’enfonça dans les bois, fort heureusement, ceux-ci étaient calmes et il ne croisa aucun brigand en chemin. Malgré son assurance, le jeune savait qu’il n’était pas de taille à affronter une bande de brigands armés jusqu’aux dents.

Ses pas le menèrent jusqu’à la montagne du danger qui, à vrai dire, ressemblait davantage à une colline, dont les pentes abruptes et rocailleuses étaient recouvertes d’une herbe rase. L’adolescent ne put s’empêcher de ressentir une vague déception à cette vue, espérant que la suite promettait d’être plus « palpitante ». Dans le lointain, se profilait la forme sombre de ce qui semblait être un antique mausolée.

L’Aldarien descendit de son cheval et s’installa sur un rocher, les bras croisés, attendant que son comparse le rejoigne. Toutefois, il n’était guère très patient et les minutes lui paraissaient des heures ! Afin de tromper son ennui, celui-ci sortit un poignard de sa sacoche et commença à graver des marques à même le roc. Nolan pestait intérieurement contre la lenteur de l’Alayien, quand soudain celui-ci apparut à l’horizon.

- Ah ce n’est pas trop tôt, monsieur l’escargot ! s’écria l’adolescent d’un ton narquois, en arborant un large sourire. J’ai failli partir à l’assaut de ce mausolée sans toi. Bon dépêchons nous l’aventure n’attend pas !

Dès après, le petit prince entreprit de gravir la pente qui menait jusqu’à l’entrée de cette étrange bâtiment, à la forme noire et massive. L’endroit était obscur et ténébreux et le silence pesant rendait l’atmosphère lugubre. Le mausolée paraissait avoir été taillé à même le roc et de larges colonnes encadraient une entrée composée d’une épaisse porte de pierre, à double battants. Les murs de ce temple troglodyte étaient ornés de sculptures représentant des personnages hideux et grimaçant.

Le prince Saphir allait s’avancer fièrement jusqu’à la porte d’entrée, quand soudain, son instinct lui souffla d’être prudent. Un petit escalier menait à l’entrée et était entouré de statues représentant des dragons.

L’adolescent prit une pierre et la lança de toutes ses forces contre l’entrée. Au moment où celle-ci toucha la porte, une gerbe d’éclairs se déclencha et les statues qui entouraient l’escalier laissèrent s’échapper une gerbe de flammes à travers leurs gueules entrouvertes.

Nolan se retourna en direction d’Alauwyr et dit avec un petit sourire en coin :

- Flippant non ? Je me disais bien que ça avait l’air un peu trop simple et qu’il serait étonnant que nous arrivions à notre but trop facilement. Cet endroit est truffé de pièges, mais ma foi c’est ce qui rend cette quête amusante, car à vaincre sans périls on triomphe sans gloire. Selon toi quelle serait la solution la plus appropriée, trouver le moyen de passer par cette entrée en désactivant les pièges ou trouver une autre voie plus sûre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 7 Fév 2017 - 10:16

Alauwyr n'avait pas répondu quand à leur sujet de conversation qui tournait autour d'Aldakin. C'était en effet une autre époque, et il était sur une autre voie à cette période. Il n'en était guère fier quand il voyait ce qu'il était devenu maintenant. Peut être était-ce mieux ainsi et que c'était une bonne chose qu'il ait disparu. Quand les Alayiens avaient appris plus tard la vérité sur Néant.... Il chassa ses dernières pensées et se concentra sur la raison de sa présence en ces lieux : veiller à ce que le Prince rentre sain et sauf. Car honorable qu'était notre épéiste, il l'accompagnait dans sa ''petite'' quête.

Il n'avait pu s'empêcher de sourire à l'idée que les servantes subissaient le joug du jeune prince. Mais cela était une histoire.

Donc, quand ce dernier partit devant et bien entendu, sur le dos de son destrier, Alauwyr dut le rejoindre, lui, à pieds. Il ne fut donc guère surpris de la légère remontrance que lui jeta Nolan quand il lui apparut, alors que ce dernier l'attendait sagement à l'entrée des ruines. Alauwyr ne put s'empêcher de lui lancer un sourire ironique devant sa petite moquerie. Au moins, le jeune homme avait eu la prudence de réellement l'attendre. Mais il ne put s'empêcher de lui balancer, tout en se rapprochant du chemin menant vers l'entrée :

''Tu as de la chance que je n'ai pas croisé de brigands. J'aurai mis une heure de plus... Facile quand on possède deux paires de pattes en plus pour avancer mon cher. Bien, allons-y donc. ''

Quand ils furent tous deux devant l'entrée, Alauwyr ne se sentit pas à l'aise. Son dernier passage dans des souterrains n'avait été guère plaisant. Il manqua de reculer, les yeux écarquillés devant la gerbe de feu qui se produisit soudainement quand le prince activa le piège d'un petit jet de caillou. Il retint un juron une fois que les jets de flammes cessèrent.

''C'est toi l'expert en magie... Peut-être que tu serais à même de trouver le déclencheur et le désarmer. Mais si lui-même est piégé. ''

Il regarda l'entrée, se frottant un instant le menton.

''Si les constructeurs de ce mausolée ont bien pensé à sa construction, il doit y avoir une entrée cachée, qui servait autant pour aérer l'intérieur durant les travaux que pour évacuer les ouvriers en cas d'éboulement de l'entrée principale... Si bien entendu on songe comme un Alayien.... et cette entrée a dû être parfaitement cachée puis oubliée. Donc ne disposant pas de piège. Du moins normalement. Si tu veux mon avis, je préfère trouver cette entrée, que de tenter Néant en désactivant un piège qui ne serait que le premier de toute une série...''

Il commença déjà à regarder la pente qui continuait derrière... Il s'y dirigea et fouilla déjà les parages.

''Peut être que les végétaux qui poussent maintenant dessus nous permettront de mieux l'apercevoir...''

Il parcourut à peine moins de deux cents mètres déjà qu'il crut discerner quelque chose. A peine s'en approcha-t-il que le sol se déroba sous ses pieds, disparaissant de la vue du prince...

La rencontre avec le sol dallé fut brutale, même si elle n'était que de tris mètres à peine, étourdissant un peu l'épéiste. Quand il se redressa en grommelant et en frottant sa pauvre tête, il vit la continuité du souterrain qui plongeait dans les ténèbres.

''J'ai trouvé on dirait''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 13 Fév 2017 - 20:55

Nolan attendait Alauwyr, occupé à taillader le roc à l’aide de son poignard. Quand l’homme parut, le gamin lui lança une pique taquine. Mais l’épéiste ne parut pas s’en offusquer et se contenta de répliquer que par chance il n’avait pas croisé de brigands, susceptibles de le retarder, et que lui ne disposait pas d’une monture.
Quoi une heure de plus ? Ma parole, tu es vraiment lent, quelques brigands normalement ça devrait être plus vite réglé, dit-il avec un air mutin. En vérité, le gamin n’en croyait rien, certains bandits étaient redoutables, mais la tentation de faire enrager l’Alayien était irrésistible. D’autant plus que ce dernier paraissait empli de fierté.

Puis, ils se dirigèrent vers l’entrée du mausolée et Nolan eut le réflexe de lancer une pierre contre l’entrée, activant un piège dissimulé. Tandis que les statues crachaient des gerbes de feu, leur barrant la route. Le jeune Kohan se tourna vers son compagnon et lui demanda si celui-ci avait une solution de rechange ?

Iskuvar retint un juron lorsque les flammes cessèrent et répondit au jeune homme que c’était lui l’expert en magie et qu’il serait le plus à même à trouver le déclencheur.

Nolan haussa les épaules :

- Pourquoi user ma magie pour si peu ? Alors qu’il suffit d’un caillou pour détecter ce piège grossier qui n’est bon qu’à tromper les idiots ou les faibles d’esprit. A mon humble avis, le désactiver ne servirait à rien, je suis certain que d’autres nous attendent derrière cette porte et que le plus prudent serait de chercher une autre issue…

Nolan était téméraire, mais pas entièrement dépourvu de jugeote et l’apparente facilité à déceler ce piège éveillait sa méfiance. Cela semblait trop beau pour être vrai, donc mieux valait demeurer prudent et trouver un passage caché.
Le guerrier suggéra qu’il était peut-être dissimulé par la végétation, et partit à sa recherche. Soudain, le sol s’effondra sous ses pieds et celui-ci se retrouva captif d’une cavité souterraine. Le petit prince se précipita au bord de cette béance afin de jeter un coup d’œil à l’intérieur. Alauwyr se releva péniblement, visiblement un peu sonné par cette chute.

Rien de cassé ? lança-t-il. Le trou semblait relativement peu profond, quelques mètres, mais le gamin avait une idée en tête. Ce dernier s’empara d’une corde qui se trouvait dans sa sacoche, l’accrocha à un arbre tout proche et s’en servit pour descendre dans la cavité.

- Voilà, au moins, nous pourrons toujours ressortir par ici si les autres sorties sont trop dangereuses ou fermées.


Une fois au fond du trou, le prince Saphir jeta un coup d’œil en direction du souterrain qui paraissait s’étendre sous le mausolée. L’obscurité était presque totale et des effluves putrides en émanaient.

- Hé bien, on dirait que les choses sérieuses commencent, gloussa Nolan, pour qui cette quête paraissait prendre l’allure d’une aventure des plus palpitantes. Sans doute, en raison de la tendre insouciance de ses quinze ans.
Nolan décida d’utiliser un sortilège faisant apparaître des flammèches au bout de ses doigts, afin d’éclairer un peu les lieux et tandis qu’ils avançaient dans l’obscurité ; les deux compères aperçurent des ossements humains jonchant le sol et dégageaient une puanteur cadavérique. Nolan dut poser la main sur sa bouche, tant l’odeur était insupportable.

Il marmonna entre ses dents :

- On dirait bien que d’autres aventuriers ont tenté de pénétrer dans ces lieux avant nous…et qu’ils ont péri. Heureusement que je suis un éternel optimiste et qu’il en faut beaucoup plus pour m’effrayer !

Tout d’un coup, ils pénétrèrent dans une cavité souterraine, formant une sorte de grande salle rocheuse. C’est alors que l’Aldarien aperçut une myriade d’yeux rougeâtre occupés à les fixer. Le bruissement de centaine d’ailes résonna dans la salle suivi de cris stridents.

L’adolescent se boucha les oreilles un instant, un peu assourdi par le son suraigu et aperçut un nuage de chauve-souris aussi noires que la nuit et qui paraissaient prêtes à fondre sur eux pour les punir d’avoir osé profaner leur sanctuaire.
Citation :
[Contrôle] Flammèches
Fait apparaître cinq petites flammèches, une pour chaque bout de doigts, sur la main droite ou gauche. Utile dans l'obscurité ou pour apprendre le contrôle à un jeune élève. Le feu peut brûler ou s'éteindre très vite à ce niveau, mais une fois magicien, il est inoffensif et peut rester durant des heures.

Geste clé : Porter la main en question devant son visage (pas trop près évidemment), les doigts bien écartés les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 27 Fév 2017 - 9:53

Alauwyt termina de se frotter la tête en grommelant.

''Non, rien de cassé. Et heureusement. ''


Se casser un membre aurait bien été la dernière chose à avoir en commençant à peine à explorer ces lieux abandonnés. Puis quand le jeune prince invoqua de la magie au bout de ses doigts, les flammèches qui virent le jour au bout de ses doigts révélèrent un bien macabre spectacle. Des squelettes jonchaient le sol et une odeur pestilentielle envahissait doucement l'air ambiant. Le trou dans lequel Alauwyr était tombé avait provoqué un appel d'air, apportant ces effluves écoeurantes jusqu'à eux.

Alauwyr jetait un regard incrédule au jeune homme. Rester optimiste était une bonne chose, mais le prendre à la rigolade comme il l'avait fait tantôt n'était pas forcément une bonne chose. Néanmoins, il se garda de lui en faire la réflexion. Ils avancèrent donc, la voie illuminée par la magie enflammée de Nolan. Les ténèbres reculaient déjà à chaque pas qu'ils faisaient pour s'enfoncer toujours plus dans les profondeurs de ces souterrains.

Alauwyr n'était pas loin du jeune Armandéen, les sens aux aguets. Il n'aimait pas se retrouver comme cela sous terre. Pris comme cela entre des murs et un plafond, les moyens de se sauver étaient réduits. Oui, il y avait bien l'entrée, mais ce n'était qu'une seule voie d'échappatoire. Puis une fois dans leur première salle souterraine, qui s'ouvrait devant eux, quelle ne fut pas la surprise de voir des myriades d'yeux rouges se braquer sur eux. La suite ne fut guère savoureuses.

Des centaines et des centaines de chauve souris poussèrent leur sale petit cri. Alauwyr grinça des dents et la seule chose qu'il fit fut de lancer un pan de sa sombre cape pour la déployer telle une voile dans les airs. Sauf qu'il n'y avait pas de vent à prendre pour avancer sur les flots. Là c'était pour stopper ou imposer au flot des bestioles volantes de passer outre leur présence. En effet, il avait fait ce geste brusque tout en se rapprochant du Prince, rattrapant ce même pan de cape pour s'en couvrir tous les deux.

Le cri strident était insupportable, mais heureusement, il ne dura pas longtemps. La cape avait pu les protéger et on terminait d'entendre piailler les retardataires. Une était tombée par terre et Alauwyr la tua net d'un coup de dague.

''Fichues bestioles.... chose certaine est que ce ne sont pas elles qui ont tués les autres.... aventuriers malheureux. Ca va ? Pas trop de mal ? Je présume qu'on avance encore ? ''

En effet, la salle souterraine dévoilait deux couloirs qui s'opposaient de par leur entrée. Et au milieu se dressait une bonne étrange plateforme, sur laquelle trônait les restes d'une antique statue. Qui avait du ressembler à une femme, car la sculpture paraissait avoir bien souffert du temps et surtout.... de coups.

''Ta carte ne mentionne pas des détails ? Comme par exemple le possible danger qu'on pourrait croiser dans ces couloirs ? Non, car les morts n'ont sûrement pas été tués en tombant....''

Il pensa à une chose.

''Je ne serai pas étonné qu'on les est entassés là bas pour ne pas avoir à les avoir sous les pattes, ou les pieds de quelqu'un.... Il faudra rester prudent. Pour ne pas entacher ton enthousiasme. Bon, quel couloir prendre ? ''


Un cri qui parut inhumain retentit soudain dans le couloir de droite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 6 Mar 2017 - 22:05

Les deux compagnons d’aventure venaient à peine d’entrer dans la première salle qu’ils s’aperçurent, avec horreur, qu’elle abritait une kyrielle de chauve-souris. Les chiroptères dardèrent sur les intrus des yeux couleur de rubis et poussèrent un cri-suraigu ! Nolan tenta de se boucher les oreilles pour s’en protéger, tandis que le nuage noir fondait sur eux.

Alauwyr s’empara de sa cape des ombres et la jeta sur leurs deux corps jusqu’à ce que les chauves-souris aient disparu. Une fois le danger écarté, l’adolescent répondit d’une voix qui se voulait pleine de fougue et d’assurance:

- Je crois que nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises, mais il en faut bien plus pour m’effrayer. Je me ris du danger et je crois même que tous ces obstacles dressés sur notre route par je ne sais qui sont à même de me stimuler ! Je ne renonce pas aussi facilement et il en faut bien plus pour me décourager !

Il acquiesça de la tête à la remarque d’Iskuvar concernant les cadavres. Les corps en putréfaction étaient trop nombreux et les chauves-souris ne pouvaient pas avoir causé leur perte…Un ou des ennemis plus puissants rodaient certainement dans les parages.

- Je crois aussi qu’ils ont dû tomber sur un os, sans mauvais jeu de mots. Cet endroit est vraiment très bien gardé et je crois qu’on ne devrait pas tarder à rencontrer le comité d’accueil…

Le petit prince demeurait les sens en éveil, prêt à dégainer son épée au moindre danger. A travers, la semi-obscurité des lieux, il parvint à distinguer deux couloirs opposés, menant tous les deux à une direction opposée. Au centre de la salle, trônait les restes d'une statue représentant une femme et en s’approchant l’Aldarien remarqua qu’elle portait les stigmates de nombreux coups, défigurant son visage d’albâtre, et était maculée de taches de sang.

L’Alayien lui demanda si sa carte ne mentionnait pas l’un ou l’autre indice et le gamin la sortit rapidement de sa sacoche. Soudain, la carte de papier jaunie s’illumina d’une lueur dorée et des mots qui semblaient écrits en lettres de feu apparurent à sa surface :

« Vous les nobles aventuriers qui avaient l’audace de vous glisser dans ce lieu interdit. Préparez-vous à affronter de terribles épreuves, afin d’éprouver votre force et votre courage. Vous vous trouvez à présent face à deux couloirs, deux choix, l’un mène tout droit à une mort certaine, l’autre vous conduira vers la suite des épreuves. La dame de pierre vous guidera dans ce choix, si vous savez découvrir l’indice qu’elle dissimule… »

Fasciné par ce qu’il lisait sur sa carte, Nolan écarquilla les yeux et s’écria :

- Alauwyr, la carte nous donne des indications pour…

Mais avant que ce dernier ait pu poursuivre sa phrase, un cri inhumain, à vous glacer le sang, résonna en provenant du couloir de droite. Quelques minutes plus tard, émergeant de chacun des deux couloirs, se profilèrent deux formes massives au faciès simiesques, déformés par la rage. Il s’agissait de deux énormes gorilles, l’un possédait une fourrure couleur d’ébène tandis que l’autre était blanc comme la neige. Tous deux étaient caparaçonnés dans des armures et traînaient de lourdes massues.

Deux grilles descendirent et barrèrent l’entrée des deux couloirs, laissant les deux hommes face à ces monstres…

Le jeune Kohan dégaina Ondine-eau dormante et glissa à l’attention de son comparse :
- Bon, tu prends le noir ou le blanc ? Je te laisse choisir, mais décide toi vite car nos amis les gorilles semblent impatient de nous souhaiter la bienvenue !

Ensuite le jeune prince s’écria à l’attention des nouveaux arrivants :

- Vous ne me faites pas peur, sales macaques ! Vous allez voir ce que vous allez prendre !
HRP: désolée pour le retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 13 Mar 2017 - 16:55

Alauwyr s'était tendu quand à l'effet pyrotechnique qui jaillit de la carte. Nolan avait commencé à lire et pour Alauwyr, ce n'était que du charabia. Il n'aimait guère les énigmes et encore moins quand cela se mêlait à la magie. D'ailleurs, il n'avait pas pu s'empêcher de grommeler dans sa barbe :

''Fichue magie ! ''

Il avait fallu que le prince héritier au trône aldaria tombe sur une carte qui se voulait magique maintenant ! Et bien entendu, cela s'accordait tellement avec les cadavres trouvés en amont. Une journée qui continuait bien en découvertes malsaines ce qu'on dirait.

''Des épreuves par Néant ! Comme si on n'en avait pas assez comme cela ! Il faudra voir le fameux indice sur cette statue. Avec de la chance, ce sera des inscriptions comme sur une carte ou mieux, le summum.... un bras tendue dans une direction ! ''

Et quand on voyait l'état de la statue, les chances se réduisaient déjà. Puis quand vinrent les deux bestioles simiesques....

Il avait tiré son épée à la venue des deux adversaires. La question du choix se posait-elle vraiment ?

''A toi le blanc. Autant rester dans nos couleurs assorties non ? ''


Alauwyr n'avait donc pas perdu de temps pour se mettre face à son adversaire, le macaque noir. Les reliquats d'armures provenaient sans aucun doute des précédents visiteurs. A voir leur tronche rageuse, ce n'était pas l'intelligence et le plaisir de se battre qui luisaient dans leurs yeux d'animaux. Et quand son adversaire velu lui fonça dessus en usant de sa lourde arme, Alauwyr fit un bond sur le côté pour l'esquiver. A voir comment il tenait la massue, la bestiole s'en servirait pour frapper comme.... une bestiole.

Cherchant à pousser plus loin la réflexion, il fut interrompu quand le gorille à la fourrure noire revient à la charge. Alauwyr ne pouvait qu'être heureux de s'être entraîné aux charges bovines de Christan. Ainsi le combat débuta-t-il entre l'Alayien et l'énorme singe. Il était difficile de tenir tête face à un animal, dont les réactions n'étaient que purement instinctivement et totalement chaotique. Face à un bipède non poilu, Alauwyr aurait eu plus de chances de comprendre la manière de faire de son ennemi. Mais là... Il sera les dents et resta concentré, malgré les esquives qui se répétaient les unes derrière les autres. La bête était massive, mais elle était vive et surtout plus endurance que lui. Il harcelait Alauwyr, qui commençait à s'agacer de ne pas réussir à le toucher.

Dans une autre charge, cette fois, il décida de plus reculer et attendit le dernier moment pour espérer éviter le choc, surtout quand la massue se dressait déjà pour le frapper comme s'il n'était qu'un vulgaire clou sur une vieille planche. Coeur d'obsidienne se planta dans la poitrine du macaque et emporta dans sa course agonisante l'Alayien, s'écroulant par la même occasion sur lui. Quelle poisse !

Heureusement, il n'était pas entièrement coincé, juste au niveau des jambes. Mais il ne pouvait qu'assisté impuissant au combat acharnée du prince contre son monstre.

(HRP : j'espère que cela te convient Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Ven 17 Mar 2017 - 12:31

Des inscriptions en lettres de feu apparurent sur cette vieille carte jaunie. Ainsi, elle était enchantée, pensa l’adolescent, ce qui finalement ne l’étonna guère car Armanda regorgeait de magie. Cependant, l’Alayien ne l’entendait pas de cette oreille et poussa un grommellement, déplorant les épreuves qui les attendaient. L’héritier d’Aldaria fronça les sourcils et avec un petit sourire en coin, répliqua d’un ton sarcastique :

- Ma foi, c’est ton jour de chance, ce lieu est rempli de pièges et de magie. Puis rien de tel que quelques petites épreuves pour nous échauffer. Mon petit doigt me dit que ce n’est rien comparé à celles qui nous attendent.

Le jeune Kohan jeta un regard à la statue de pierre, quel secret pouvait-elle bien abriter ? Il n’eut guère le temps d’y réfléchir davantage qu’un cri horrifiant retentit, suivi par l’arrivée de deux énormes primates. Préférant demeurer dans leurs couleurs assorties, Alauwyr lui laissa le blanc et débuta son combat avec le noir.
Le petit prince eut à peine le temps de brandir son épée que le macaque chargea sur lui et il fit un saut de côté pour esquiver la lourde massue qui s’abattit sur le sol avec fracas. L’animal le fixait de son regard simiesque ou ne luisait aucune lueur d’intelligence. C’était une bête, faite de force brute et habiter par un instinct mortel et haineux.

La créature poussa un hurlement de colère, dévoilant ses crocs baveux, avant de se donner des coups sur la poitrine afin de montrer sa puissance et d’impressionner son adversaire.

L’instant d’après, celui-ci se rua sur Nolan qui esquiva son attaque et lui entailla le bras avec sa lame. Le sang gicla, se répandant sur le sol, en trainées écarlates.
Hélas, l’animal était loin de se révéler vaincu ; bien au contraire, cette blessure semblait décupler sa fureur. A nouveau, il fonça vers le jeune garçon et lorsque celui brandit son épée pour se protéger de sa charge, le primate saisit la lame à main nue et l’arracha à son propriétaire.

Ensuite, il lui donna un violent coup d’épaule qui le projeta quelques mètres plus loin. Nolan heurta le sol, et demeura immobile quelques secondes, à demi-sonné. En entrouvrant les paupières, le jeune prince aperçut Iskuvar allongé sur le sol, les deux jambes immobilisées par le cadavre de son gorille.

Le gamin grimaça de douleur car son corps était endolori et tenta de se releva. C’est alors, que celui-ci vit la créature blanche ramasser sa lourde massue et s’avancer dans sa direction pour lui porter de grâce.

Nolan n’avait plus son épée et un carreau d’arbalète serait certainement insuffisant pour contrer un tel monstre. Dans ce cas que faire ? Il réfléchit à la hâte, cherchant une solution…

Soudain, l’énorme singe se mit à courir en poussant des hurlements assourdissants, faisant trembler le sol sous ses pas ! L’adolescent effectua le geste clé d’un sortilège et ferma les yeux, priant pour que cela fonctionne !

Citation :
[Offensif] Boule de feu

Création d'une boule de feu qui peut causer de graves brûlures à l'adversaire

Geste clé : Paume ouverte vers l'adversaire

Une boule de feu incandescente jaillit de sa paume ouverte et frappa le monstre dont le corps s’embrasa aussitôt. Puis telle une torche vivante, celui-ci agonisa en poussant d’horribles cris et une odeur de chair calcinée emplit l’atmosphère de la salle.
Quelques instants plus tard, Nolan se releva et poussa le corps du singe qui emprisonnait l’épéiste et dit en poussant un soupir de soulagement :

- Pfiou, on a eu chaud, c’est le cas de le dire !





HRP: ca me convient parfaitement, j'espère que ma réponse te convient aussi ambre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 21 Mar 2017 - 9:14

Alauwyr tentait de se dégager du lourd cadavre velu pendant que le Prince était en train de terminer de se battre. Quand son adversaire s'enflamma par l'usage d'une boule de feu, l'Alayien ne put s'empêcher de ressentir le tambourinement de son coeur dans sa poitrine. Le feu qui avait pris sur le pelage sans doute bien gras pour devenir aussi comburant qu'une mèche sèche n'était pas sans rappeler une mauvaise expérience vécue par Alauwyr. Mais heureusement, il ne laissa pas la panique le submergea, usant de raison pour bien faire comprendre à cette peur irraisonnée que le feu ne resterait que sur le macaque. Qui mourut dans un dernier râle d'ailleurs.

Une odeur de viande trop cuite envahissait encore l'atmosphère déjà bien oppressante des lieux quand Nolan vint apporter son aide pour dépêtrer l'épéiste de son cadavre. Cela fait, Alauwyr cracha sur son adversaire indigne et rengaina son épée.

''Pour avoir eu chaud, nous avons eu chaud en effet. Si cela est une épreuve qui en appelle à la magie en plus de nos compétences respectives, je ne vais guère trouvé cela à mon goût ! Tu parles d'un jour de chance, vraiment ! Mais je ne vais pas reculer. Maintenant que nous y sommes, autant continuer. De toute façon, vu ta détermination, toi aussi tu iras jusqu'au bout''

Entêté de jeunot royal ! S'il fallait faire usage de magie, pour sûr qu'Alauwyr allait être servi. Il n'était pas aussi puissant que Nolan et exécrait à user de ses propres capacités magiques, qui s'étaient révélées après la mort de Néant. Autant garder cela en ultime recours, tant que Nola saurait faire usage de sa propre magie et que lui, saurait se défaire des pièges par ses propres capacités physiques et mentales.

Il se rapprocha d'ailleurs de la statue et lorgna le sol. Il se baissa pour ramasser ce qui ressemblait à un bras et disposant plus qu'un doigt sur sa main. L'index pointait droit à l'horizontal.

''A croire que ton énigme savait que la statue allait être sérieusement endommagée. SAuf si cela a été fait sciemment....

Il plaça le bras là où il aurait du se trouver autrefois. L'index solitaire pointait la porte d'où était venu la bestiole blanche, que le prince avait tué.

''On dirait que ce serait la réponse à ta petite énigme. Qu'en penses tu ? Ce serait aussi simple que cela ? Où alors est ce un autre piège pour être certain de nous occire sans le moindre effort ? ''


Il reposa le bras à terre.

''Vu qu'il faut se farcir encore des épreuves, je ne vois que cette voie là moi. ''

Restait à savoir quelles nouveaux pièges les attendaient cette fois. Il en grommela d'avance. Fichue magie !

[réponse qui m'a plu. Le prince qui sauve son garde du corps, que c'est mimi. Lören aurait eu de quoi bien en rire xD]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 28 Mar 2017 - 14:07

Pendant que le cadavre du singe au pelage blanchâtre se consumait lentement, emplissant la salle de l’odeur méphitique des chairs calcinées ; Nolan délivra l’Alayien. La situation se révélait pour le moins cocasse si on songeait que l’homme était censé protégé le jeune prince et non l’inverse.

- Eh bien, pour un fier guerrier, on dirait que tu as l’art de te mettre dans des situations disons « inconfortables » ! Du moins j’imagine que tu ne devais pas être à l’aise, couché sous ce gorille, quoique sait-on jamais…dit le gamin en lui adressant un sourire moqueur. Je crois qu’il va falloir que je te tiennes sérieusement à l’œil, histoire d’éviter que tu te fasses charcuter, carboniser ou que sais-je d’autre lors d’une prochaine épreuve…

En effet, le petit prince était persuadé que cet ancien mausolée regorgeait d’innombrables pièges, faisant appel aussi bien à leur habileté de combattants, qu’à la magie et à leur capacité d’analyse. S’ils désiraient ressortir vivants de ce lieu maudit, ceux-ci devaient allier leurs deux savoir-faire. Néanmoins, l’adolescent ne comptait pas déclarer forfait et désirait poursuivre cette quête, au mépris de tous les dangers.

- Tu as raison, je ne compte pas rebrousser chemin, pour une fois que j’ai l’occasion de m’amuser un peu et de prendre l’air en dehors du palais, je ne vais pas laisser passer ça. Puis combattre un gros gorille, tu sais ce n’est pas si terrible, au contraire, j’avais besoin de me défouler…répondit-il d’un ton plein de désinvolture.

Alauwyr se rapprocha de la statue et commença à l’examiner, du moins ce qu’il en restait car celle-ci avait subi de sérieux dommages. En fouillant dans les gravats, ce dernier trouva les restes d’un bras, dont la main ne comportait plus qu’un seul doigt, l’index, pointant à l’horizontal. En le replaçant sur la statue endommagée, le soldat constata que celui-ci indiquait le couloir d’où avait déboulé le primate à la fourrure couleur de neige.
Le jeune Kohan ramassa son épée légendaire que le singe avait lancée quelques mètres plus loin et essuya sa lame maculée de sang, avant de la replacer dans son fourreau.
Puis, il s’approcha à son tour de la mystérieuse statue dont le visage défiguré par des marques de coups paraissait les narguer.

- Je ne sais quoi en penser…Cela semble logique, mais d’un autre côté, j’ai l’impression que c’est trop évident…Ce qui me fait craindre également un nouveau piège. Sans compter que ça n’explique pas la raison pour laquelle cette statue a été sciemment endommagée…

Le prince Saphir s’empara de sa carte et l’examina à nouveau mais cette fois-ci nulle lettre ne feu n’apparut à sa surface et elle ne recelait aucun autre indice.

- Je crois qu’on n’en apprendra pas plus ici…Bon, tirons nous et allons dans la direction indiqué par le doigt. De toute façon, nous n’avons pas d’autres indices,
dit-il en haussant les épaules.

Le jeune garçon allait s’éloigner de la dame pierreuse ; lorsque que tout d’un coup, son regard fut attiré par une minuscule lueur qui brillait à travers l’une des anfractuosités de sa face.

- Je crois avoir vu une lueur briller à travers l’une des fissures. Il y a quelque chose à l’intérieur de sa tête ! s’écria Nolan d’une voix surexcitée.

Aussitôt, il brandit son épée et frappa de toutes ses forces, ce qui eut pour effet de décapiter la femme de marbre. La tête roula quelques mètres plus loin et le gamin s’empressa d’achever sa besogne en la fracassant avec sa lame. Cette tâche ne fut pas trop ardue car la statue était déjà très endommagée par d’innombrables assauts.
A l’intérieur des débris, celui-ci trouva une petite pierre lisse et brillante de couleur noire qui ressemblait à un onyx. Rapidement, l’Aldarien la ramassa et la montra à son compagnon d’aventure.

- C’est un onyx ! Mais à quoi peut-il bien servir ?. Je me demande même si ce n’est pas l’explication des marques sur cette statue…Peut-être que d’autres aventuriers recherchaient cette pierre à l'intérieur….Elle nous servira sans doute pour la suite
, dit-il en la rangeant dans sa sacoche.

Après cela, le jeune homme s’engouffra dans le couloir indiqué par le doigt et commença à progresser à l’intérieur. Il venait à peine de parcourir quelques mètres qu’une grille s’abattit, barrant définitivement toute retraite.

- Cette fois-ci c’est définitif, on n’a plus d’autre choix que d’avancer et de réussir…ou de mourir en essayant, mais je préfère ne pas penser à cette éventualité. Je ne suis pas venu ici pour laisser mon cadavre croupir dans un couloir délabré mais pour conquérir un merveilleux trésor,
dit-il avec fougue et assurance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Dim 2 Avr 2017 - 15:06

Alauwyr s'était contenté de grimacer et de ravaler une réflexion au goût douteux à l'égard du prince. Il était malheureusement vrai que le jeune homme venait le secourir là où c'était lui, l'Alayien, qui avait reçu comme tâche de le chercher, de le retrouver et de le ramener sain et sauf. Là le contraire avait de quoi être frustrant. Mais tant que les deux hommes restaient indemnes et surtout ensemble, Alauwyr ne pourrait pas échouer dans sa mission. De toute manière, il ne pouvait que la réussir. Il n'avait pas le choix. Il en allait de la survivance de la lignée dirigeante des Kohan sur le trône d'Aldaria. Pour l'heure, Nolan agissait tout simplement comme un jeune guerrier avide de faire ses preuves.

Une fois tous les deux près de la statue endommagée, Nolan restait dubitatif. Il était aisé de penser qu'une telle simplicité de réponse pouvait mener droit à un piège. Mais comme Alauwyr, il ne voyait pas d'autres possibilités. Et au moment où il allait prendre en premier le pas vers la voie indiquée, il parut avoir remarqué quelque chose.

Alauwyr avait été tenté par simple réaction instinctive de sortir sa lame noire. Mais il s'abstint dans la foulée quand il vit son compagnon s'en prendre à la statue, lui tranchant la tête, du moins de ce qu'il en restait, et d'achever ce qu'il avait commencé. Un instant, il crut que Nolan avait été atteint de folie, avant de le voir sortir hors des débris de pierre une pierre semi précieuse. Il haussa un sourcil perplexe.

''Etrange qu'une pierre de ce genre là eut été placée dans cette statue. Cela nous apporte en effet la réponse de pourquoi ces actes de vandalisme sur cette statue. Donc, si on compte déjà les cadavres que nous avons croisés depuis le début....''

Il lorgna le prince d'un air quelque peu refroidi.

''Et que d'autres paraissaient au courant de la présence de cette pierre et de sa possible importance pour la suite... Cela ne peut signifier qu'une chose : Tu n'es pas le seul à avoir trouvé une carte... comme par hasard. Peut être qu'il y a quelque chose au bout de toute cette affaire, mais pour l'atteindre, ce ne sera pas aisé. C'est moi qui te le dit. ''

Et surtout dans quel but ? Il n'y avait que les Armandéens pour avoir des choses insensées sur leur propre terre. Aussi loin qu'il s'en rappelait, jamais Alauwyr n'avait entendu parler de pièges souterrains comme celui-là. Comme quoi leur ancienne civilisation n'était pas si négative que cela sur bien des domaines.

Une fois qu'ils s'engagèrent dans le sombre couloir, ils parcoururent quelques mètres et soudain, une grille tomba lourdement derrière eux, leur coupant toute retraite possible. Alauwyr grommela dans un jargon alayien.

''Nous voilà fait ! Et comme je n'ai aucune intention de mourir bêtement dans un souterrain... Comme il m'est hors de question de te laisser ici surtout. Au moins tu positives et c'est qu'il faut entendre. Par contre, je me demande à quoi tu peux t'attendre comme trésor....Bien, on ne peut qu'avancer maintenant''

Aller de l'avant... A croire qu'il y avait une sorte de symbolique dans la situation qu'ils vivaient.

Ils progressèrent donc dans le couloir et cela parut durer un bon moment. Il faut dire qu'avec la seule lueur produite par le prince, cela ne suffisait pas à chasser les ténèbres. Puis ils stoppèrent devant la fin du couloir. Un léger clapotis d'eau retentissaient gentiment à leurs pieds.

''Par Néant... Ne me dis pas qu'il va falloir se mouiller maintenant....''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Jeu 6 Avr 2017 - 17:15

Nolan avait pour habitude de toujours suivre son instinct et cette fois encore cette attitude s’était révélée payante. En effet, la tête de la femme de pierre abritait une pierre semi-précieuse, ce qui expliquait les innombrables outrages qu’elle avait subis. Peut-être même s’agissait-il de la réponse à l’énigme inscrite sur la carte car se contenter de suivre la direction indiqué du bras semblait une solution un peu trop simpliste, voire un piège grossier.

L’adolescent acquiesça aux paroles de l’Alayien et répondit en arborant un air pensif :

- En effet, c’est un endroit bien étrange pour dissimuler un onyx et si cette statue n’avait pas été endommagée, je n’aurais jamais deviné que sa tête l’abritait…. Je me demande bien à quoi cette pierre peut servir ? Je suis pratiquement certain qu’elle nous servira pour la suite…Mais comme tu dis, cela veut dire que nous ne sommes pas les seuls à avoir découvert une carte de ce genre et que d’autres personnes sont à la recherche du trésor, donc nous ferions bien qu’être encore plus sur nos gardes ! Car si d’autres chasseurs de trésor sont sur le coup, je doute fort qu’ils ne cherchent pas à nous nuire…

Cette quête prenait une tournure de plus en plus mystérieuse et le jeune prince songea que sa première aventure allait s’avérer particulièrement corsée. Toutefois, la difficulté et le côté épique de cette chasse au trésor n’était pas pour lui déplaire, au contraire, le danger possédait une saveur extrêmement excitante.

Ces souterrains crasseux n’avaient rien en commun avec les alcôves et les salons feutrés du palais, mais le jeune héritier princier désirait connaitre l’exaltation et le frisson d’une existence d’aventurier. Il était jeune, fougueux et son trop plein d’énergie ne demandait qu’à s’épancher. Sans compter que ce dernier aspirait à faire ses preuves en tant que guerrier et à quitter le cocon mièvre de l’enfance pour se métamorphoser en homme.
Une fois que les deux compères se furent engagés à l’intérieur du couloir ténébreux, une grille s’abattit, leur barrant désormais toute retraite. Les dés étaient jetés et ils n’avaient d’autre alternative que de poursuivre leur route, à leurs risques et périls…
L’épéiste grommela dans un jargon Alayien, manifestant ainsi sa mauvaise humeur. De toute évidence, le guerrier ne savourait pas autant que le jeune Kohan cette escapade à l’intérieur d’un mausolée perdu au milieu de nulle part et truffé de pièges en tout genre.

- Moi non plus, je ne compte pas mourir ici. Je suis jeune et j’ai encore envie de profiter de la vie pendant de belles années,
dit-il en riant. Bah pour le trésor, je préfère avoir la surprise mais ce n’est pas l’appât du gain qui me motive. Tu ne l’as peut-être pas remarqué mais je n’ai pas vraiment de souci d’argent…ajouta-il d’un air mutin.

Ensuite, ils poursuivirent leur route à l’intérieur de ce souterrain sombre, entouré par la pénombre. Seules les flammèches au bout des doigts de l’adolescent éclairaient légèrement ce lieu de ténèbres. Un profond silence régnait et seul le bruit de leurs pas sur les dalles du sol le brisait. Enfin, les deux aventuriers parvinrent à la fin du couloir et s’arrêtèrent net.

Soudain, en tendant l’oreille le prince Saphir entendit un clapotis qui ressemblait au murmure d’une rivière…Le son semblait provenir de sous le sol…

Alauwyr maugréa à l’idée qu’ils soient forcés de se mouiller et Nolan s’apprêtait à répondre lorsque tout d’un coup, les dalles où ils se trouvaient devinrent rouges flamboyant et le sol s’effondra sous leurs pieds.

Après une chute d’une dizaine de mètres, le gamin tomba dans ce qui ressemblait à une rivière souterraine. Il se débattit tentant de surnager à la surface, ce qui s’avérait difficile car ce dernier ne savait pas nager…

Des trombes d’eaux jaillirent de cavités murales transformant les eaux calmes de la rivière en flots mugissants et de nombreux tourbillons aquatiques se formèrent. Entraîné par la violence du courant, le petit prince se débattait pour ne pas couler. Brusquement, sa tête heurta violemment l’une des parois de la cavité souterraine et il perdit connaissance…
HRP: Mouarf j'espère que ma réponse te plait ! satan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 12 Avr 2017 - 19:21

Alauwyr, s'il avait eu le temps, se serait maudit d'avoir eu à causer en entendant le son de l'eau sous leurs pieds. Car juste après avoir ruminé à voix haute, le sol se déroba sous eux après un effet magique rougeoyant. Ils furent précipités dans une rivière souterraine et Alauwyr ne put entendre que le bruit de son propre plongeon dans l'eau glacé.

L'eau n'avait jamais été son élément, sauf dans un bain ou dans le fond d'un verre. Mais là. Piètre nageur qu'il était, il avait déjà manqué de se noyer par deux fois en quelques années et de se retrouver à nouveau dans ce milieu potentiellement mortel ne fut pas sans effet. Il se débattait déjà, frôlant la panique. Mais heureusement, l'eau était calme. Pour le moment.

Il réussit à faire surface, crachotant l'eau à moitié avalée dans la bouche et chercha Nolan. Il n'était pas loin de sa position, en train de se démener pour rester à la surface. Le prince héritier ne savait pas nager ! Alauwyr aurait pu faire une remarque en marmonnant pour lui-même, mais le temps jouait encore contre eux : des trombes d'eau se déversèrent soudainement dans la rivière bien calme. Cette dernière devint un torrent indomptable et impétueux, les emportant tous les deux dans des flots tourbillonnants.

Alauwyr se retrouva submerger et opta pour une ultime solution. Quitte à batailler dans l'eau même, autant éviter de se noyer. Il usa d'un anneau qu'il porta au doigt et même s'il se sentait encore oppressé en se retrouvant dans ce monde aqueux, il pouvait respirer. Aussitôt, il tenta de refaire surface pour voir où était Nolan. Il le trouva, mais inanimé et en train de s'enfoncer dans les eaux tourbillonnantes.

L'Alayien sut le rejoindre, mais il ne sut par quel miracle, le jeune homme. Il l'attrapa et tenta à plusieurs reprises de lui maintenir la tête hors de l'eau. Au vue de la difficulté, il n'y avait plus de question à se poser. Il glissa un bras sous celui du jeune prince, retira son anneau pour le glisser à son doigt. Il attrapa son autre main pour activer l'effet magique, en espérant que cela fonctionnera. Il le fallait. Puis il eut juste le temps de prendre sa respiration avant de se faire emporter par le courant sous l'eau.

Le courant était trop fort pour tenter de lutter pour rester à la surface et en plus en tenant le prince contre lui pour ne pas le perdre. Restait plus qu'à espérer que la rivière se calmera rapidement... Car il ne pourrait tenir son souffle éternellement.

Quand ses poumons commencèrent à protester du manque d'air, il serra les dents et commença à entendre un bruit sourd, qui se rapprochait de plus en plus. Une cascade ? Ile découvrit à se dépens et se fit emporter si ce n'est pas pour dire secouer par le courant qui roulait.. roulait ! Il se sentit tomber. Il serrait encore Nolan quand il se sentit sombrer en plus de retomber dans un grand plouf...

Quand Nolan reprendra conscience, ce sera pour se retrouver allonger sur une petite berge de gravier, à moitié immergé dans un petit lac encore secoué de l'afflux d'eux de toute à l'heure. A ses côtés, peinera à se redressa un Alayien totalement dégoulinant d'eau et toussant à s'en vomir pour libérer ses poumons de l'eau qu'il avait avalée

Citation :
Anneau de Bannissement
Anneau fait d'un or sombre et portant une pierre violette en son centre ainsi que de toutes petites pierres bleus scintillantes, le métal est gravé de runes. Permet de rendre le corps impalpable pendant quelques instants pour se protéger ou passer au travers de quelque chose, n'agit pas sur les possessions du porteur.
Enchantement :
Respiration aquatique :Apposé sur un bijou permet au porteur de pouvoir respirer sous l'eau, délai maximal d'une demi heure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 18 Avr 2017 - 19:18

Nolan se débattait, emporté par la puissance du courant et comme un malheur n’arrivait jamais seul, sa tête heurta violemment l’une des parois rocheuses, ce qui lui fit perdre connaissance…

Après que ses yeux se soient fermés et que l'obscurité de l'inconscience s'empara de son esprit, le corps de l’adolescent sombra à travers les flots tumultueux.
Fort heureusement, Alauwyr s’empressa de lui venir en aide, en plongeant à travers les eaux tourbillonnantes, afin de le sauver d'une mort certaine. Les poumons du jeune prince commençaient à manquer d’air et s’il n’était pas remonté rapidement à la surface, celui-ci risquait de se noyer…

Quel dommage que de voir périr un être si jeune et s’éteindre par la même occasion la lignée dirigeante d’Aldaria. Cependant, Iskuvar ne l’entendait pas de cette oreille et comme ce dernier paraissait avoir plus d’un tour dans son sac, il s’empara d’un anneau de bannissement, doté de la propriété de permettre à son porteur de respirer sous l’eau, et le passa au doigt du gamin.

La rivière mugissante les faisait tourbillonner, comme s’il s’agissait de vulgaires brindilles et l’Alayien, à bout de souffle, luttait pour ne pas suffoquer, gardant serré contre lui le corps inanimé du jeune prince.

Soudain, les deux hommes furent emportés par la chute d’une cascade et se retrouvèrent plongés dans un étrange lac souterrain…

L’épéiste parvint à garder la tête à la surface et à emmener Nolan vers une petite berge de gravier, où il le déposa, sain et sauf. Quelques minutes plus tard, l’adolescent reprit connaissance et aperçut le soldat, trempé jusqu'aux os et secoué par une quinte de toux, qui lui faisait recracher l’eau encombrant ses poumons.

- Que s’est-il passé ? demanda Nolan, en tentant de se redresser sur un coude. Soudain, une violente douleur le fit grimacer et il porta la main à sa tête, à l’endroit où il s’était cogné. A en juger par la douleur au crâne, ce dernier aurait probablement une bosse…

Tout d’un coup, le petit prince remarqua l’anneau de bannissement à son doigt et comprit immédiatement ce qui s’était produit :

- Tu m’as sauvé la vie n’est-ce pas ? A présent, j’ai une dette envers toi et crois-moi, sur mon honneur, je ferai l’impossible pour te rendre la pareille, dit-il d’un ton solennel.

Après tout, les Kohans appartenaient à une illustre lignée et mettaient toujours un point d’honneur à respecter leurs engagements et Nolan ne comptait pas faire exception à cette règle.

Mais pour l’heure, mieux valait demeurer sur leurs gardes car en ces lieux le danger rôdait partout et l’existence ne tenait qu’à un fil…Le gamin avait d’ailleurs failli l’apprendre à ses dépens.

- Je me demande où nous sommes à présent, cet endroit ressemble à un lac à l'intérieur d'une espèce de caverne souterraine…

En levant les yeux vers le plafond de pierre, le jeune Aldarien remarqua des sortes de petits cristaux qui éclairaient les lieux d’une lumière blafarde.

- Il semblerait que ce mausolée soit bien plus dangereux que prévu et que nous soyons pas au bout de nos peines…Jusqu’à présent, nous avons dû affronter des épreuves physiques, faisant appel au mental et à la magie mais aussi des pièges utilisant la force des éléments…


Puis avec un petit sourire en coin, le futur héritier dit à son compagnon d’aventure:

- Une chance que je t’ai emmené avec moi et que tu saches un peu nager, moi je ne sais pas du tout.

Le prince Saphir s’empara ensuite de sa carte magique et l’ouvrit en espérant y trouver un quelconque indice nécessaire à la poursuite de leur aventure.

Aussitôt de nouvelles inscriptions en lettres incandescentes apparurent à sa surface :

« Nobles aventuriers, si vous tenez à la vie il vous faudra surmonter maintes épreuves. Si vous désirez quitter ce lac endormi, il vous faudra demander l’autorisation à la gardienne des eaux et lui donner le dû qu’elle réclame, sinon ce lieu sera votre tombeau…Mais prenez garde le danger rôde… »

Que pouvait bien signifier ces paroles sibyllines ? A force de tenter de résoudre des énigmes, Nolan allait avoir mal au crâne et sa bosse le faisait déjà suffisamment souffrir comme ça.

- La gardienne des eaux ? Qu’est-ce que ça peut bien être ?

Le jeune Kohan sonda les eaux saumâtres du regard et discerna les contours d’une grande statue de marbre au fond du lac.

- Je crois que nous avons la réponse à notre énigme,
dit-il en désignant du doigt la femme de pierre. Bah, j’ai beau de ne pas savoir nager, je pense pouvoir m’en sortir s’il n’y a pas trop de remous…

Brusquement, les yeux du gamin s’écarquillèrent d’horreur et il distingua autour d’eux la forme sombre d’une myriade d’ailerons de requins qui rôdaient autour de la berge de gravier sur laquelle ceux-ci avaient trouvé refuge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 25 Avr 2017 - 9:55

L'anneau paraissait avoir fonctionné comme l'avait espéré l'Alayien. Nolan avait repris connaissance et se demanda déjà ce qui s'était passé, avant de grimacer de douleur et de porter une main là où sa tête avait percuté la paroi. Alauwyr réussit à ne plus tousser, fixant le Prince qui venait de s'apercevoir de la présence de son anneau à son doigt. Nul besoin d'expliquer ce qui s'était tramé. Le jeune homme le comprenait déjà. Et d'ailleurs, il annonça avec un ton solennel qu'il lui rendrait la pareille.

Alauwyr s'était entre temps remis debout, et après s'être judicieusement écarté de l'eau après lui regardé la surface avec un sale regard, il se retenait sur ses genoux, terminant de reprendre son souffle.

''Avant de rembourser cette dette, faudra qu'on sorte d'ici...''

Il laissa le temps au jeune prince d'étudier les lieux et sa carte. Il grommela plus pour lui même que pour répliquer à l'encontre de Nolan.

''Un foutu piège oui... à se demander si ce mausolée n'a pas été conçu pour se défaire des plus avides de trésors...''


Quand à la pseudo chance de savoir un peu nager, Alauwyr trouva que cela était un euphémisme. Et au moment où Nolan sortit sa carte magique, il ne put s'empêcher de dire :

''Si je n'avais pas été là, la raison aurait fini par te souffler de faire demi-tour...Quand à savoir un peu nager.... même moi j'aurai besoin d'apprendre quelques bases. Vois cela plus de la chance qu'autre chose. Bien.... à se demander ce qui va encore nous tomber dessus maintenant... ''

Et pour la suite...

''Par Néant ! Mais cela n'en finira donc jamais ? ''

A se demander si au fil des épreuves, la carte magique n'apportera pas une énigme qui exigerait la mort d'un des deux aventurieurs... Il regarda en sourcillant la surface de l'eau fendue par les ailerons luisants des requins.

''Si tu ne sais pas nager, tu ne sauras pas éviter ces poissons là...''

Des requins... l'Alayien en avait déjà vu mais que sur les étalages de marchands, pour peu qu'ils n'avaient pas été découpés en tranches puis séchés pour être vendu sans avoir trop pourri sur le chemin... Mais là des bestioles vivantes... Il grinça des dents.

''Tu ne sais pas nager et moi-même fait guère mieux. Donc combattre là-dessus est hors de question... De plus, je n'ai que cet anneau, celui que tu portes toujours au doigt. Il y a une solution... on va voir si ce que j'ai entendu de la bouche d'un pêcheur s'avère exact...Dire qu'en tombant là-dedans on a eu de la chance de pas se faire dévorer immédiatement''

Il se défit d'abord de sa cape sombre et s'approcha de l'eau, non sans une certaine appréhension. Ses bottes une fois dans l'eau, il attrapa sa dague et s'entailla la paume de la main opposée. Il la mit dans l'eau et le résultat se fit assez promptement. Les ailerons virèrent plus vite dans les eaux, montrant la frénésie soudaine des requins en sentant le sang se répandre dans leur environnement aquatique. Alauwyr, sourcillant, serra fortement sa dague et regarda quelques bestiaux tenter une approche vers lui... la faible profondeur le sauvait pour le moment.

''Si tu as un sortilège qui permet de leur tirer dessus une fois proche... Voilà ce qu'il y aurait de mieux à faire, ce serait de tous les abattre. Il n'y a pas d'autres possibilités à mes yeux. Si on veut avancer, il faut approcher cette gardienne des eaux et tant que ces requins pullulent ici, on ne pourra pas avancer. ''

Il peina à se décider d'avancer plus en avant dans l'eau. Mais pour abattre les requins... il aura intérêt à être rapide. Sa dague en main, il avança donc, laissant sa main ensanglanté s'engloutir dans l'eau. C'était comme s'il s'offrait en pâture à un ennemi ; un ennemi qu'il n'aurait jamais imaginé combattre, dans son propre élément. Et le pire était que c'était très risqué. Mais un Alayien ne reculait pas devant les épreuves, mêmes les plus improbables.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 3 Mai 2017 - 21:04

Nolan avait à peine eu le temps de se remettre de son évanouissement et de remercier l’épéiste, que les formes inquiétantes d’ailerons se profilèrent à la surface des flots.

- Mon cher Alauwyr, je crois que pour la sortie de ce mausolée, nous risquons d’être un peu retardé. Je crois que nous avons la compagnie de grosses bébêtes qui n’ont vraiment pas l’air commodes…

Aux paroles suivantes de l’Alayien, le jeune Kohan se contenta d’afficher un sourire en coin :
- Allons donc, où est passé ton sens de l’aventure ?

Pourtant, malgré cette pique qui se voulait pleine de désinvolture, l’adolescent n’en menait pas large et l’inquiétude transparaissait dans son regard doré. Cette fois-ci, les deux compères se trouvaient en bien fâcheuse posture : prisonniers d’un étrange mausolée, échoués sur un ilot de graviers et encerclés d’une myriade de requins. Que du bonheur en somme.

Les bestioles aquatiques, avides de chair humaine, commencèrent à tournoyer autour de leur refuge, attendant que les proies tombent à l’eau afin d’en faire leur casse-croûte !

Iskuvar commença à faire une remontrance au gamin, lui reprochant de n’avoir pas rebroussé chemin quand il en était encore temps, et déplorant les futurs ennuis qui les attendaient.
Nolan arbora une moue boudeuse et répondit :

- Je sais, je sais, nounou Alauwyr, mais puisque nous sommes coincés ici, nous n’avons plus d’autre choix que de lutter pour nous sortir de ce pétrin plutôt que de nous morfondre sur notre sort…

Bon, dans les faits, le vétéran n’avait pas entièrement tort mais le petit prince n’était pas prêt à l’admettre…Son royal Ego en prendrait un coup !

Le soldat se défit de sa cape et s’approchant prudemment du bord de l’ilot, il entailla sa paume avec sa dague, avant de la plonger dans le lac. Le sang se répandit et attirer les squales qui pour un peu n’hésiteraient pas à bondir sur eux ! Ensuite, celui-ci se tourna vers le blond et lui demanda s’il ne possédait pas l’un ou l’autre sort susceptible de venir à bout de cette menace…

Le gamin réfléchit à la hâte et une idée lumineuse germa dans son esprit ; ce dernier s’approcha à son tour du bord de l’eau, faisant face aux requins et un sourire goguenard se dessina sur ses lèvres :
Puis, il se concentra et exécuta un geste clé qui consistait à coller ses deux poignets l’un contre l’autre, paumes ouvertes et il poussa son cri de guerre :

- Ka-Me-ha-me..Haa ! avant de faire jaillir une puissante boule d’énergie pour pulvériser ses ennemis.

Citation :

[Offensif] Boule d'énergie
Crée une boule d'énergie pure détruisant tout sur son passage

Geste clé : Paume ouverte vers l'adversaire

L’effet ne se fit pas attendre et plusieurs requins eurent la tronche transformée en purée transformant les eaux du lac en mare écarlate. Les squales survivants s’empressèrent de se jeter sur le cadavre de leurs congénères pour les dévorer.

L’aldarien songea qu’il s’agissait d’un spectacle répugnant mais l’heure était trop grave pour s’attarder à ce genre de considérations. Mieux valait profiter de cette diversion pour trouver la gardienne des eaux et fuir ce lieu maudit.

- Viens ne restons pas là ! Il faut absolument trouver la gardienne et ficher le camp d’ici !
dit le prince en poussant le guerrier aux cheveux argentés à la flotte.

Tant bien que mal, le jeune garçon tenta de progresser dans l’élément aqueux, en gesticulant, car il ne savait pas nager. Fort heureusement, l’anneau d’Iskuvar lui permettait de respirer sous l’eau et il jeta un regard dans sa direction pour savoir comment ce dernier s’en sortait.

Enfin, Nolan discerna la forme de ce qui ressemblait à la statue d’une femme, en marbre et recouverte de mousse verdâtre. En l’approchant, celui-ci procéda rapidement à son examen et commença à retirer les algues qui masquaient son visage avant de sortir la pierre d’Onyx de sa poche. C’était sans doute la solution de l’énigme et leur planche de salut pour fuir cet endroit…

Soudain, celui-ci aperçut la forme d’un gros requin qui fonçait droit sur eux, sa mâchoire dardée de dents tranchantes grande ouverte, et prête à les déchiqueter.

Le prince Saphir s’apprêtait à saisir son épée pour le frapper avant qu’il ne les attaque ; tout d’un coup, il remarqua un emplacement vide dans le front de la statue et y inséra la pierre. Aussitôt une lumière dorée les enveloppa et l’adolescent se sentit téléporté vers un lieu inconnu.
HRP: désolée pour le kamehameha c'était irrésistible ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mer 3 Mai 2017 - 22:26

Malgré les répliques enfantins du jeune Prince, celui-ci ne perdit pas de vue la dangerosité de la situation et dans laquelle Alauwyr s'était mise. Les requins s'excitaient en sentant le sang alayien se répandre dans l'eau. Sans attendre et en psalmodiant ouvertement, il lança une boule d'énergie qui explosa dans l'eau. Un geyser d'écumes, de sang et de morceaux de chairs éclaboussèrent les airs. Alauwyr avait reculé, bondissant littéralement en arrière.

Assis le derrière sur le bord de l'eau, tenant toujours sa dague en main, il s'essuya du revers de son autre main, les morceaux de requin qui l'avaient immaculé. L'eau grouillait de remous sanglants. Les requins survivants n'avaient pas perdus de temps pour se jeter sur les carcasses de leurs congénères, même ceux qui étaient encore en vie, mais sanguinolents.

Alauwyr se remit debout, crachant le sang qui s'était trouvé un passage entre ses lèvres. Nolan le poussa déjà à se dépêcher à entrer dans l'eau et rejoindre la statue engloutie. La nounou alayienne ne perdit pas de temps à se plier à la réaction princière et plongea lui aussi dans l'eau. Après avoir bien pris sa respiration bien entendu.

La progression dans l'eau, là où elle était besogneuse pour Nolan, elle était oppressante pour Alauwyr. Malgré tout, il réussit à ne pas trop mal se débrouiller et pendant que son compagnon observait comme il pouvait la statue, car les yeux humains n'étaient pas adaptés à la vision aquatique, l'Alayien surnageait, espérant que cela ne durerait pas longtemps. L'héritier du trône dégageait les algues qui couvraient le visage de la sculpture. Il sortit sa pierre noire et regarda le visage de la statue. Se pourrait-il que....

Soudain, un requin leur fonça dessus, la gueule ouverte pour la rabattre sur la proie qu'il avait choisi. Mais laquelle ? Alauwyr ne se posa pas de question. Sa main entaillée se serra. Son sang avait dû attirer le squale. Sa dague levée, il était prêt à se battre. Du coin de l'oeil, il vit Nolan remuer.... et subitement, une lumière envahit l'environnement liquide. Alauwyr ferma les yeux tellement elle était intense. Lui aussi se sentit aspiré...

Pour tomber lourdement sur un sol mousseux, à peine illuminé sur des murs de marbres ternes couverts de quelque chose de lumineux. Des petits orbes ancrées dans le mur, à espace régulier à ce qu'il pouvait en déduire. Il respira à plein poumons l'air de cette nouvelle salle.... elle paraissait vide. Où était-il tombé encore.... Au moins n'était-il plus dans l'eau entouré de requins. Il fermait toujours sa main blessée et se redressa.

''Nolan ? ''

Où était le Prince ? Est ce que la nouvelle épreuve à venir, si c'était à venir bien entendu, devait les séparer ? Il pesta. Il entendit des bruits de pas étouffés, étouffés par la mousse qui couvrait le sol. Il se retourna et aperçut une étrange silhouette approchée. A son allure, il paraissait être un combattant revêtu de morceaux éparses d'armures, comme si le gaillard avait fait un recyclage d'armures diverses et en tout genre. L'individu tenait une épée à la main.

''Qui êtes vous ? ''

L'être ne répondit pas. Mais il approcha en levant son épée. Là, Alauwyr ne se posa plus de questions. Il sortit sa lame noire hors de son fourreau. Bien que dégoulinant d'eau, il était prêt à se battre ! Et le Prince qui avait disparu....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Sam 13 Mai 2017 - 11:29

Afin de les extirper de ce piège insensé où ils venaient de tomber, Nolan décida d’employer la magie. Heureusement, ce dernier possédait de bonnes dispositions dans ce domaine, car les capacités physiques et mentales, seules, semblaient insuffisantes pour triompher de tous les dangers de ce mystérieux mausolée.

Par ailleurs, le petit prince ne manqua pas de s’interroger à propos des étranges bâtisseurs qui avaient eu l’idée saugrenue, voire sadique, de créer un tel monument, regorgeant de périls en tout genre…

Après avoir fait diversion, en tuant et en blessant mortellement plusieurs requins, l’Aldarien s’empressa de sauter à l’eau, entrainant sa nounou improvisée avec lui, car le temps pressait. En effet, une fois ces monstruosités, rassasiées des cadavres de leurs congénères, elles passeraient à l’attaque pour ne faire qu’une bouchée des aventuriers.

Progressant tant bien que mal, dans les eaux troubles du lac, jusqu’à cette statue nommée la gardienne des eaux ; l’adolescent se hâta de l’examiner afin de découvrir un quelconque indice concernant la résolution de l’énigme. C’est alors que ce dernier aperçut sur son front un emplacement vide dans lequel il inséra la pierre d’onyx.

Celle-ci s’illumina et le gamin eut juste le temps d’apercevoir un squale, la gueule hérissée de dents tranchantes, foncer sur eux, avant d’être emporté par une lumière intense….

Quelques secondes plus tard, il tomba lourdement sur le sol recouvert d’une épaisse mousse verdâtre...

Un peu sonné par sa chute, Nolan se releva prudemment, vérifiant qu’il n’avait rien de cassé. Par chance, ce n’était pas le cas. Puis, celui-ci balaya les lieux du regard, inspectant l’endroit où il avait atterri…

Désormais, l’adolescent ne se trouvait plus dans le lac aux requins mais à l’intérieur d’une grande pièce, aux murs de marbre lépreux, suintante d’humidité et éclairée par la faible lueur d’orbes disposés dans des sortes d’emplacements muraux.

- Où suis-je et que s’est-il passé ? Se demanda le jeune Kohan. Tout d’un coup, il écarquilla les yeux en prenant conscience de l’absence de son compagnon d’armes !

- Alauwyr où es-tu ? S’écria-t-il. Hélas seul un silence retentissant lui répondit. Nolan se mordit les lèvres ; par Dracos, ils étaient séparés…Et qu’est-ce qui avait bien pu arriver à l’Alayien ?

Il se remémora le requin prêt à les attaquer, juste avant que la lumière de la statue ne l’emporte jusqu’à cet endroit inconnu. Se pouvait-il que ? Non ! L’adolescent préféra chasser cette idée macabre de son esprit. Iskuvar avait probablement survécu car c’était un dur à cuir, un vétéran de guerre ; en somme, pas vraiment le genre d’homme prêt à se laisser dévorer par une bête immonde.

Nolan était déterminé à le retrouver mais, pour l’heure, il devait d’abord se repérer et trouver une issue dans cette salle.

Soudain, il distingua une ouverture dans l’un des murs qui semblait mener à une pièce voisine…

Le petit prince sortit son épée de son fourreau, se tenant sur ses gardes, car ce lieu était plein de dangers.

C’est alors que ce dernier aperçut la forme massive de ce qui ressemblait à la silhouette humanoïde d’un guerrier, au corps fait de pierre et de fange…

Encore un monstre ! Cela n’en finira donc jamais ! Songea le jeune prince en serrant les dents. Cependant, il était hors de question qu’il renonce si près du but et sans mener un combat face à ce redoutable adversaire…

La créature s’adressa à lui en émettant des borborygmes incompréhensibles et Nolan, pour toute réponse, pointa son épée légendaire dans sa direction :

- En garde sale monstre ! Ça va être ta fête !

Dès après le fougueux adolescent fonça dans sa direction et commença à lui asséner de violents coups d’épée, mais ce curieux guerrier fangeux parvenait à parer et à esquiver avec une adresse redoutable.

Pourtant l’Aldarien n’avait pas dit son dernier mot et poursuivit ses attaques répétées, se sentant envahi par la rage et la colère…Sa jeunesse et son énergie, lui permettait de se mouvoir avec rapidité et de harceler la monstruosité, qui pourtant le contrait ou ripostait fermement contre ses assauts.

Plus le prince se battait et plus une sorte de frénésie s’emparait de lui, le poussant à porter toujours plus de coups à son adversaire, comme si la haine le dévorait et qu’il était incapable de s’arrêter…

Il parvint à esquiver de justesse un coup d’épée et recula jusqu’à l’autre bout de la pièce, afin de reprendre son souffle.

Son sang bouillonnait dans ses veines, comme si un brasier ardent s’était allumé dans son cœur et son regard luisait d’un éclat fiévreux :

- Je vais te tuer…souffla-t-il d’une voix haletante à l’attention de son vis-à-vis, j’ai terriblement envie de t’écorcher vif…

Jamais celui-ci n’avait ressenti un tel sentiment de rage et de haine envers quiconque, que lui arrivait-il ?

Soudain, l’héritier de la couronne remarqua, sur l’un des murs, un orbe, plus gros que les autres, qui brillait d’un éclat rougeâtre et qui palpitait comme un cœur.
En le regardant, le gamin ressentit un sentiment désagréable et l’impression que la fièvre qui le poussait à combattre jusqu’à ce que mort s’en suive s’intensifiait. Est-ce que cet orbe en était la cause ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 15 Mai 2017 - 15:33

L'Alayien ne provoqua pas les hostilités en premier. Ce fut l'adversaire inconnu qui les lança. Après avoir pointé son épée dans la direction d'Alauwyr, il avait baragouiné des mots incompréhensibles. Et vu le ton, c'était loin d'être diplomatique. C'étaient carrément des menaces ou des injures, au vue de l'intonation forte et prononcée. Chose certaine était qu'à la suite de cela, l'individu vêtu de bric et de broc passa à l'attaque. Sans rien chercher d'autres à savoir. Pour le capitaine, nul doute que c'était là une nouvelle épreuve.

L'échange martial commença directement dans la brutalité des coups. Chaque offensive porté par son ennemi était porté avec maîtrise et puissance. Alauwyr les para et contre-attaque à chaque fois. Par Néant, mais où était le Prince ? Il grimaça quand il sentit que les coups devenaient de plus en plus forts. A croire qu'il voulait en terminer rapidement l'autre. L'Alayien usa de toute son savoir-faire d'épéiste pour esquiver et parer. Parer encore et encore. Cet homme, cette chose même, ne paraissait pas lui offrir la moindre faille... Ah si, une se présenta. Il tenta de la pénétrer, plus pour déstabiliser son adversaire en le blessant qu'en le tuant. Puis l'autre recula, se mettant bien hors de portée.

Alauwyr avait reculé lui aussi, ne quittant pas des yeux cet adversaire hors norme. Mais qui était-il par Néant ! Lui-même haletait. L'autre respirait aussi fortement qu'un buffle enragé et qui avait bien chargé à maintes reprises. Le temps que chacun reprenne haleine. Alauwyr espérait bien récupérer avant lui, pour reprendre la main et le dominer. D'ailleurs, l'ennemi paraissait déjà reprendre son souffle, à voir qu'il beuglait à nouveau, et avec rage en plus. Puis cet inconnu tourna la tête vers quelque chose. Alauwyr ne put s'empêcher de voir ce que ce dernier fixait.

Lui aussi remarqua l'étrange orbe, bien différent de ceux qui éclairaient la salle. Quelque chose de malveillant pulsait en lui. Alauwyr fixa cet objet, puis à nouveau son adversaire, qui s'apprêtait sans doute à reprendre le combat. Est-ce que cela avait un rapport avec lui ? L'Alayien ne se posa pas plus de question, attrapa soudainement sa dague et la lança vers cette cible sphérique. Cette dernière explosa avec le tintement de mille cristaux qui implosaient, et une lueur rouge aveuglante contraignit Alauwyr à porter un bras devant son visage pour s'en protéger.

Quelques secondes après, la salle retrouva sa lumière... Et il y avait toujours son redoutable adversaire en face de lui. Alauwyr hésita. Par Néant, il en avait assez de ses épreuves ! et l'autre qui causait n'importe comment, que cela en était incompréhensible. L'Alayien prit le risque alors de baisser son épée et la ranger à son fourreau. Peut être que cet orbe manipulait l'esprit de son adversaire. Il prenait un risque, mais il verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan Kohan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
9/10  (9/10)
Xp disponibles: 0

Prince héritier du trône d'Aldaria

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Mar 23 Mai 2017 - 20:11

Ce combat se révélait particulièrement éprouvant pour Nolan car son adversaire manifestait une étonnante résistance. Par Dracos, d’où pouvait bien surgir un tel monstre et surtout sachant si bien manier l’épée ? Le gamin était habitué à affronter les maitres d’armes les plus réputés et cette créature possédait la maitrise d’un vétéran de guerre. Décidément ce mausolée n’en finirait jamais de l’étonner. Toutefois, son ennemi semblait aussi exténué que lui et le petit prince songea que la victoire risquait de se jouer à très peu de chose, à une seule seconde d’inattention…

Par ailleurs, depuis le début de cet affrontement, l’adolescent se sentait submergé par une étrange rage, comme si la fureur des guerriers coulait dans ses veines. Qu’est-ce que cela pouvait bien signifier ? Pourquoi ressentait-il un tel désir de se battre et d’étriper son adversaire ?

C’est alors que ses prunelles dorées se posèrent sur un étrange orbe rougeoyant, dont émanait une énergie maléfique. Était-ce la cause de cet état de transe dans lequel l’Aldarien se trouvait ?

Le guerrier de fange et de pierre suivit son regard et fixa également le mystérieux objet. Soudain, avant que Nolan ait pu faire le moindre geste, la créature bondit et fracassa l’orbe avec sa lame !

Un sifflement suraigu retentit, accompagné d’une lumière éblouissante et le gamin ferma les yeux afin de ne pas être aveuglé. Lorsqu’il les rouvrit, prudemment, celui-ci discerna la silhouette de l’Alayien.

- Alauwyr, est-ce que c’est toi ? s’écria le prince. Qu’est-ce que ça signifie ? Il y a quelques secondes encore, je combattais un gros tas de fange et de pierre qui ripostait à mes attaques avec la férocité d’un lion…

Les battements du cœur du jeune Kohan commencèrent à ralentir et ce dernier sentit le calme revenir peu à peu en lui.

- Je crois que j’ai compris, cet orbe était la cause de tout ceci…dit-il en désignant les débris rougeâtres. Il s’agit d’une puissante magie d’illusion et de contrôle qui avait pour but de nous faire nous entretuer…Et je dois dire que ça aurait pu marcher si nous n’avions pas remarquer ce stratagème.

Le prince Saphir rangea son épée dans son fourreau et tout d’un coup un bruit assourdissant retentit et que le mur du fond de la pièce s’écarta, dévoilant un passage vers une autre salle.

- Je crois que nous n’avons pas d’autre choix que de poursuivre dans cette direction. Ce temple ne nous laisse aucun répit avant la prochaine épreuve, dit-il avec un petit sourire.

Nolan avança et pénétra à l’intérieur d’une immense salle, emplie de colonnes et éclairée par la faible lueur de torches. Les murs étaient ornés d’étranges motifs runiques et de dessins représentants des scènes de batailles.

Au centre de l’endroit se trouvait une sorte d’esplanade, surmontée d’un trône réalisé en ossements humains, sur lequel reposait une sorte de squelette vêtu d’une armure étincelante.

Tout d’un coup une voix grave résonna, venue d’un coin de la pièce.

- Bas les pattes ! Ce trésor est à moi, je suis arrivé le premier et je ne laisserais personne s’en emparer !

[/color]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr) Lun 29 Mai 2017 - 12:04

la forme de son adversaire finit par se dissiper. Alauwyr rengaina son épée quand il vit que c'était bien le jeune Prince qu'il avait en face de lui et pas la créature de toute à l'heure.

''Oui c'est bien moi. Et je pense que si son apparence qui me dupait n'avait pas eu le regard porté sur cet orbe, nous aurions continué à nous battre. Nul doute qu'on aurait fini par s'étriper l'un et l'autre. Cela commence à devenir usant cette visite, crois moi. En plus de devoir supporter cette fichue magie ! ''

En même temps, épreuve après épreuve, il avait de quoi se sentir de plus en plus éprouvé. Cela faisait combien de temps qu'ils étaient dans ces ruines souterraines ? La notion du temps leur échappait sans point de repère. Mais quelque soit le temps passé, c'était déjà de trop pour l'Alayien. Mais il devra encore ronger son frein. Car à peine le Prince rengaina-t-il son épée qu'une autre salle se dévoila dans un bruit sourd d'un mur s'ouvrant.

''Qu'est ce qui nous attend cette fois encore...''

L'Alayien grommela et suivit Nolan, qui venait de pénétrer dans la salle. Comme lui, il était en train de l'observer les lieux, jusqu'à lui aussi poser ses yeux sur un trône où gisait les restes osseux de son propriétaire. Le trône était fait d'os... charmant. L'armure paraissait luire tellement elle paraissait toute neuve et splendide.

Une fois retentit soudain, clamant que le trésor qu'était cette armure était à lui. Alauwyr posa sa main sur la garde de son épée.

''Personne ne le prendra... sauf si on concède à un petit jeu...''poursuivit la voix.

Soudain, des racines sortirent des recoins ombreux de la pièce et enlacèrent vivement les deux hommes, les soulevant déjà de terres. La voix résonnait toujours de son petit recoin. L'être ne voulait pas se montrer, à croire. Mais son rire avait l'air d'un grincement désagréable aux oreilles.

''.... vous êtes deux, il y a qu'un trésor. Qui serait prêt à sacrifier sa vie pour l'autre pour l'obtenir ? Toi, le jeunot ! tu pourrais prétendre à ce que ton compagnon donne sa vie pour toi ! Tu es jeune et tu as toute la vie devant toi ! Toi le grison ! Tu es sans doute dans l'idée de vivre encore longtemps, vu la détermination qui se lit en toi. T'es prêt ç céder ta vie ou pas ? Ce serait drôle de savoir. décidez vous vite.... ''




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr)

Revenir en haut Aller en bas

Un futur souverain en cavale (PV Alauwyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» liste partielle du futur gouvernement
» Profil d'un futur Premier ministre
» Le futur prochain codex orks
» Prospects [Futur Stars]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Plaines et routes-