Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Quand il faut prendre les choses en main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Quand il faut prendre les choses en main Lun 21 Nov 2016 - 20:27

28 Septembre

L'aube se levait à peine quand une ombre immense et très serpentine se profila sur le sol herbeux. Déterminée, elle volait avec vitesse vers Fortuna, une ville que cette même ombre ne connaissait pas. Mais tout venait à point qui savait attendre et si cette silhouette reptilienne volante s'y dirigeait, ce n'était pas sans raison.

La lumière se reflétait sur ses écailles violines. Ses larges ailes membraneuses brassaient l'air pour le pousser en avant, pour garder une bonne vitesse de croisière. Cela faisait bien des jours qu'il avait quitté le domaine des dragonniers et de leur lié, pour venir ici.

Cynoë avait une grave décision : il avait décidé d'agir avec les bipèdes quand à la chose qu'ils appelaient politique.

Depuis qu'il avait perdu le lien avec sa belle liée, le dragon avait dû réfléchir quand à son rôle sur Armanda. Par le lien et par l'expérience qu'il avait acquise avec la princesse Esmelda, le jeune dragon avait commencé à voir l'impact qu'il pourrait avoir s'il entrait plus en profondeur dans les affaires des bipèdes. Depuis sa dernière rencontre avec Verith, ce dragon rouge au caractère éternellement volcanique, l'améthyste avait décidé de ne pas rester un simple spectateur et d'agir.

Selon ses pensées, il était temps que les dragons s'impliquent bien plus encore qu'en temps que simples liés... et tant pis si cela ne plaisait pas ! Par la perte de son lien avec la princesse Esmelda, Cynoë estimait être de son devoir envers Armanda d'être plus proche des bipèdes encore pour agir. Restait à voir ce que l'avenir lui apportera comme conséquence de ses choix.

Il finit par se poser devant Fortuna et pour se faire encore plus entendre, il déploya ses ailes et poussa un long rugissement. Que de mieux que de montrer tout sa prestance pour pousser à la question les habitants de la petite cité. Qu'est ce qu'un dragon pouvait bien vouloir à leur ville ? Le dragon visait une personne en particulier et quand ses citoyens décriront le dragon posé devant leur lieu de vie... il ne pourrait que venir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Jeu 24 Nov 2016 - 18:22

Ostiz se trouvait à Fortuna pour gérer quelques affaires de la forteresse avant de repartir à Gloria, après tout depuis qu'il avait été nommé régent il n'avait guère pu se rendre dans la bourgade dont il était toujours le seigneur aux dernières nouvelles. Et qu'il continuerait à diriger quand il ne serait plus régent dans 15 ans. D'ici là autant faire en sorte que la bourgade prospère et de ne pas la dédaigner, car en quelque sorte en dehors de son poste de grand trésorier, Fortuna serait en quelque sorte la retraite d'Ostiz. Donc autant faire en sorte que cette retraite soit prospère, et agréable.

De plus il n'oubliait pas que cette petit ville était proche d'Estellïn la capitale elfique, et jouait donc un certain rôle diplomatiquement parlant avec les elfes. Et aussi du point de vue du commerce même si les elfes ne rapporteraient malheureusement pas tant d'argent que cela vu qu'ils n'étaient pas non plus innombrables. Il restait donc tout de même que Crissolorio désirait conserver de bonnes relations avec l'empire elfique si possible.

Car étant le régent il savait bien que la diplomatie était une chose qu'il ne devait point dédaigner, bien au contraire. Surtout que Gloria conservait une position forte dans ce domaine, et qu'il désirait des relations moins tendues qu'auparavant avec les autres pays. Car aussi bon roi qu'avait été Fabius Kohan, faire ami ami avec les autres nations n'avait malheureusement jamais été son fort. Mais Ostiz pour sa part comptait bien réussir cette entreprise, déjà il avait fait une honorable performance avec l'empereur des elfes, et il ne doutait pas à arriver à trouver un accord stable avec Aldaria par exemple, ou le futur empereur de cette dernière.

Néanmoins ce n'est pas tant la politique qui le concernerait aujourd'hui, ou peut-être que si pensa t-il lorsqu'un messager vint lui dire qu'un dragon d'améthyste. Cynoë le lié d'Esmelda Kohan attendait seul devant la bourgade de Fortuna après avoir pousser un rugissement. Rugissement qu'Ostiz avait entendu, et écouté avec calme. A cette nouvelle d'ailleurs le Grand Trésorier devina que ce n'était pas sans raison que le dragon d'améthyste était venu ici, et que cette raison le concernait sans doute d'une certaine manière. Après tout lui et le dragon se connaissaient assez bien.

Ostiz sachant parfaitement qu'il ne risquait rien se rendit donc sans escorte pour retrouver le dragon qui attendait poser sur un champ en jachère se trouvant devant la bourgade. Le régent par politesse s'inclina respectueusement devant le dragon avant de dire calmement.

« Salutations noble Cynoë, c'est un plaisir de vous revoir en ce jour. Vous êtes toujours aussi majestueux que la dernière fois où nous nous sommes rencontré si ce n'est plus. » Cela dit sincèrement pour rendre hommage à un ami avant de reprendre ensuite calmement pour aller directement aux faits. « Comment vous portez vous ami ? Et que puis-je faire pour vous en ce jour ? » Ce alors que le régent attendant calmement debout d'un air patient, après tout le dragon avait dû entendre la nouvelle au sujet du fait que l'ancien grand trésorier serait devenu le régent de l'empire. Dans tout les cas ce dernier n'était guère mécontent de revoir le dragon d'améthyste, même s'il sentait qu'en vérité ce n'était pas uniquement pour le plaisir de revoir le vieil homme que le dragon était ici.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Sam 3 Déc 2016 - 13:41

Cynoë n'avait guère été surpris de voir les bipèdes s'agiter sur la haut des remparts de Fortuna. Quand on voit un dragon se poser et pousser à la suite un puissant rugissement, c'était à se demander comment le prendre. Les dragons étaient réputés pour leur caractère, leur capacité incendiaire et surtout... à prendre la mouche dès qu'on se montrait irrespectueux... Mais cela n'était que la connaissance générale et basique de bien des bipèdes d'Armanda. Cynoë ne prenait donc pas la peine de s'intéresser au fourmillement qu'il avait créé.

Il ne lui fallut pas longtemps à attendre. Les portes de la cité s'ouvrirent pour laisser passer le régent en personne. Il rejoignit directement le grand Améthyste, sans aucune crainte dans ses yeux où dans son odeur d'humain. Ne connaissait-il pas le saurien en personne ?

Arrivé devant Cynoë, le vieil homme s'inclina devant lui. Le saurien inclina gracieusement la tête pour lui rendre son salut.

°Le plaisir est partagé, Crissolorio. Comme tu peux le voir, je suis . Et toi, tu es toujours en grande forme pour un bipède de ton rang. Comme toi, je suis débordant de santé et de force. C'est ce qu'il faut même en temps de paix, pour rester apte et alerte à n'importe quel imprévu. Mais venons à la raison de ma venue en ces lieux. °

Il prit le temps de s'asseoir, prenant la posture d'un lion à l'allure impériale. Cela fait, il pénétra l'esprit du Régent pour converser avec lui.

°Je sais, comme tant d'autres bipèdes, que tu es devenu Régent de Gloria. Je te félicite de cette nomination. Mais un homme seul ne peut tout diriger ou tout gouverner. Je ne doute pas que tu disposes de conseillers avisés, mais j'estime qu'il est important que tu ne sois pas entouré que d'humains quand à la gouvernance de la cité glorienne. Gloria, même si Fabius n'est plus, traîne encore une assez mauvaise réputation. Pour aider à ce qu'on ne focalise pas sur le passé, je viens à toi pour que nous nous.... associons.°

Maintenant, restait à voir comment Crissolorio allait prendre cette demande singulière

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Mer 7 Déc 2016 - 8:47

Comme toujours le noble Cynoë faisait preuve du même respect que l'on lui témoignait, ce qui était une marque de civilité, et surtout d'estime appréciable. Pour sa part Ostiz en tout cas n'était point mécontent d'être en bon termes avec le dragon, celui-ci après tout était assez sage et raisonnable pour accepter de prendre du recul pour réfléchir à certains sujets.

Quand aux compliments que lui adressaient Cynoë, il devina que les paroles du dragon n'étaient pas des flatteries, dans la bouche d'un courtisan cela aurait sonner ainsi mais le noble saurien n'était point du genre à mentir. Ou pas sans bonne raison, en général de toute manières les dragons n'étaient pas souvent des menteurs. C'était une qualité inhérente à ce peuple que pour sa part Ostiz savait apprécier, l'honnêteté étant une vertu bien plus précieuse que l'on pourrait le soupçonner de primes abords après tout. Ainsi le dragon suite à cela s'assit de manière majestueuse, et entra en contact avec l'esprit du régent qui commençait d'une certaine manière à avoir de l'expérience avec ce genre de pratiques.

Ainsi Ostiz s'était contenté de répondra avec un calme et respectueux hochement de tête au compliment, du dragon, et au fait que ce dernier désirait aussi aller droit au but. Ainsi Ostiz eut assez vite part de la raison qui avait poussé le noble Cynoë à venir ici. Une raison qui était somme toute intéressante.

Intéressante oui, c'est ce que pensait Ostiz au sujet de cette demande du dragon. Et en réponse à cela le silence du vieil homme ne dura qu'un instant avant d'être briser par les paroles réfléchit, et posées du régent.

« Une association ? Oui cela pourrait être une bonne chose, cela je n'en doute point noble Cynoë. » Ainsi il annonçait déjà qu'il n'était point contre cette idée, ce avant de reprendre ensuite en cet instant où impérial aurait été le mot pour définir à la fois le dragon et le vieil homme.

« Je tiens en effet à améliorer la réputation de mon empire ainsi qu'à offrir splendeur, et prospérité à cette nation. Une manière d'offrir un héritage aux générations futurs, un héritage dont je pourrais être fier lorsque je laisserai ma place. » Avant de reprendre d'un ton pensif. « Et en cela vous pourriez en effet m'être d'une grande aide noble dragon, vous êtes sages après tout et disposez d'un point de vue très intéressant sur divers sujets. De même l'alliance de la nation glorienne avec un dragon serait un pas en avant pour démontrer que le passé est derrière nous et que nous allons de l'avant. » Il s'approcha de quelques pas de Cynoë, pour se tenir respectueusement à quelques mètres de ce dernier avant d'ajouter du ton de l'homme qui gouvernait une nation et avait visiblement une vision sur le long terme quand à l'avenir de son peuple.

« Au final en quoi consisterait donc cette association noble Cynoë ? En dehors du fait de me conseiller, ou peut-être de représenter vous aussi par vôtre noble présence l'empire glorien ? Vous intéresseriez vous par hasard à la politique ? Ou voudriez vous contribuer à améliorer par certains aspects la société glorienne ? Il y a tant de choses possibles à faire après tout, et je pense qu'ensemble nous pourrons accomplir de grande chose pour l'empire Glorien, et par extension pour la paix, et pour Armanda dans sa globalité. » Dit-il de dire en s'inclinant à nouveau comme pour confirmer le fait qu'il était d'accord avec une possible alliance, une alliance où le dragon désirait sans doute agir pour le bien de ce continent supposait Ostiz. Et pour la paix en général, rien que n'aurait pas envie de défendre Ostiz d'une certaine manière, n'était-il pas un pacifiste après tout ? Il ne restait donc qu'à voir ce que le dragon en pensait. Après tout si ce dernier était venu de lui-même pour proposer une telle alliance, nul doute que c'était aussi parce qu'il devait déjà avoir une idée de ce qu'il désirait faire pour venir en aide au régent et améliorer les choses.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Ven 16 Déc 2016 - 16:36

Bien souvent, quand une opportunité se présentait, les bipèdes étaient les premiers à sauter dessus. Plus encore quand il était question de pouvoir. Mais pouvait-on réellement en vouloir à ceux qui cherchaient à le posséder ? Il fallait voir les raisons. Pour ce qui était des raisons chez le vieil homme, le saurien n'avait guère de doute quand à son emploi. Tant que cela n'était pas pour son seul profit... Quoique, juste un peu, mais pas dans son intégralité. Crissolorio ne visait pas le pouvoir que pour son seul profit personnel. Sinon le dragon ne l'aurait pas choisi. D'ailleurs, le bipède vieillissant apporta les réponses qu'attendaient le saurien sans avoir à interroger son interlocuteur. Cynoë était donc conforté dans ses choix.

L'humain s'était rapproché pour n'être qu'à quelques mètres de son imposante personne écailleuse. Le dragon dut courber son long cou pour fixer la petite chose qui dirigeait désormais une grande population de ses semblables.

L'Améthyste prit le temps de réfléchir quand à certaines des paroles du bipède. Il y avait des choses pour lesquelles il ne pouvait user en son seul non. Mais le vieil homme voyait déjà le potentiel qu'une association avec le dragon violine lui apporterait. Surtout envers l'empire glorien.

°Je suis loin d'égaler mes semblables bien plus âgés et plus avisés que moi, pour ceux qui liés sillonnent encore les cieux d'Armanda...°

Il était aisé de comprendre qu'il écartait volontairement Verith des autres dragons liés.

°Si je viens à toi, ce n'est pas au nom des membres de mon espèce. Ma présence pourra apporter un poids certain quand à certaines décisions à prendre. Tu n'es pas sans savoir depuis que tu as pris les rênes de la gouvernance que Gloria souffre encore d'une très mauvaise réputation laissée par Fabius, à ses plus grands soins depuis qu'il a été déclaré comme disparu.... et sans doute mort depuis le temps. Pour la paix qui mérite de régner sur toute l'Armanda, ma présence à tes côtés pourra que rassurer les tiens et les autres peuples. °

Sauf les plus indécis et les plus paranoïaques qui verront en la présence du grand saurien serpentin un autre Vraorg en puissance. Mais rares seront ces penseurs là.

°Je me suis intéressé à la politique depuis que je suis sorti de l'oeuf. Être lié à Esmelda aide grandement°

Le dragon gardait pour lui l'information qu'il avait perdu le lien qu'il entretenait avec sa belle lié. Ce genre d'information pourrait provoquer quelques désagréments que certains n'avaient pas besoin d'apprendre. Pour le moment.

°Je pense qu'à nous deux, en effet, nous pourrons beaucoup apporter. J'estime que les dragons peuvent eux aussi apporter leur contribution à la paix avec plus d'intensité et de présence. Peut être que je serai le seul et que je le resterai, mais je tiens à participer activement au bien d'Armanda. Et de Gloria. °

L'humain s'était incliné et le dragon avait incliné lui aussi la tête pour lui rendre la politesse. Maintenant restait à voir quelques points majeurs quand à leur future association.

°Je présume qu'il y aura quelques points à préciser pour rendre officiel ma contribution pour Gloria et du poids de ma présence en discussion politique ? Je ne doute pas un seul instant que les autres membres du gouvernement voit d'un bon oeil la venue d'un dragon dans les décisions à raisonner et à prendre. Je te rassure, je ne menacerai pas de les manger, même si cela sera plus efficace que de passer des heures à négocier. Mais peut être que ma seule présence à tes côtés suffira pour les dissuader de bien des choses°

Par exemple, personne ne pourrait espérer tenter de le corrompre. Un dragon ne s'achetait pas, ou plutôt, personne n'avait tenté l'expérience....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Lun 19 Déc 2016 - 21:07

« Vous êtes au courant de vos capacités et ne les surestimez point, c'est déjà quelque choses dont tout le monde n'est pas capable noble Cynoë. Et une marque de sagesse en soi. » Dit-il tout à fait sincèrement, après tout lui aussi était du genre à ne ni se sur-estimer ou se sous-estimer. Quand à Verith, si Crissolorio décelait le sous-entendu du dragon il ne le releva point visiblement. Après tout lui non plus n'avait pas forcément le dragon rouge en haute estime, mais pour des raisons tout à fait personnelles. Armanda avait après tout bien trop connues de tragédies pour qu'en plus un dragon sanguinaire se comportant comme une bête sauvage ne massacre sans distinction femmes et enfants.

« Je suis au courant en effet de la mauvaise réputation de mon empire, et j'avouerai que je m'attelai déjà à essayer de l'améliorer. Ce qui commençait à plutôt bien marcher avec l'empereur Evanealle que j'ai eu l'honneur de recevoir il y a seulement quelques jours de cela… Et bien entendu je vous entretiendrez bientôt de ce que j'ai pu discuter avec lui au cours de cette entrevue, mais sachez que le prochain que nous avons tout deux élaborer allait dans le sens de la paix. Et vôtre présence ne peut donc que me satisfaire car en effet je tiens à la paix, que ce soit par souci de prospérité ou par tranquillité. »

De plus ce n'est pas comme si Cynoë allait faire un autre Vraorg, pour sa part Ostiz en tout cas avait de grand projets, et le dragon tombé à point nommé pour l'aider à les réaliser. Le vieil homme voyait à long terme après tout, et voulait que son nom soit marqué dans le marbre de l'histoire de façon respectable et honorable.

« En effet, vous avez été forcé d'une certaine manière de vous y intéressé étant donné vôtre lien avec la princesse Esmelda. J'espère d'ailleurs que celle-ci se porte bien, ainsi que son enfant. » Ajouta t-il poliment, après tout le vieil homme s'il n'était pas un ami de la princesse la respectait tout de même. Ce surtout car celle-ci se souciait sincèrement du bien de son peuple, et c'était là au final une qualité appréciable. Même si à sa façon de faire elle était moins pragmatique que lui.

Car pour sa part il voyait l'avenir dans le sens de l'histoire. Il voulait pour sa part que les changements qu'il apporte aient une influence sur le long terme, et non le court terme. Même si bien entendu il n'y avait aucune raison que les choses ne s'améliorent pas pour la nation d'ici peu.

« Et le fait que vouliez le bien d'Armanda, et de Gloria est tout à vôtre honneur noble Cynoë. Car en effet je pense moi aussi qu'il est bon que les dragons s'intéressent à la politique au nom de la paix, celle-ci après tout se forge autant par la politique qu'autrement. » Et la politique était un jeu bien complexe, un jeu dont Ostiz était devenu maître. Ayant déjà arrivé à apprendre comment exalter les foules par ses paroles, et surtout comment définitivement asseoir sa légitimité en tant que régent. Et si certains doutaient encore de lui, peu oseraient le dire à voix haute. Il s'était bien assuré de sa position après tout, et comptait d'ailleurs encore plus la consolider à l'avenir…

« Oui il faudra officialiser ceci, et il faudra sans doute le faire en grande pompe. Voyez-vous une telle alliance n'est pas chose courante après tout… Et beaucoup apprécieront une telle mesure je pense, ce même si je comprendrai que vous n'y ayez pas goût personnellement. » Dit calmement Ostiz quand au fait d'officialiser leurs partenariat, ce tout en ajoutant pensif. « Quand aux autres membres du gouvernement… Cela dépendra, mais certains s'en acquitteront aisément que de vôtre venue. Que ce soit parce qu'ils se douteront que vous n'êtes pas un ambitieux venu les chasser, ou bien car ils se réjouiront du bien que cela fera à l'empire. Au final ceux qui auront le plus à vous reprocher seront ceux qui ne m'aiment pas. » Il ajouta au passage. « Quand aux délibérations ? Vôtre présence renforcera en effet davantage ma position en tant que régent noble Cynoë, et me facilitera les choses, mais sachez que j'apprécie souvent de discuter de certaines décisions et d'entendre des avis opposés avant de prendre une décision. Ne serait-ce que pour poser le pour et le contre. Après tout personne n'a parfaitement raison en tout temps. » Et Ostiz était un homme avisé qui aimait bien prendre la meilleure décision possible, et non se hâter sans raisons. Sauf quand bien entendu il fallait faire vite, et sur ce le régent ajouta avec réflexion en tapotant légèrement des doigts sur son bâton défendo qui lui servait de canne même s'il n'en avait pas vraiment besoin.

« Il faudra aussi prendre quelques dispositions pour vôtre confort bien entendu lié d'Améthyste. Par exemple il serait difficile pour vous de participer à une séance de débat dans la salle habituelle pour cela dans le palais. Nous devrons donc changer ce lieu de réunion entre autre, mais surtout il faudra que nous discutions de quelques détails. » Et ainsi de fil en aiguille. « Désirerez vous par exemple dormir au sein du palais ? Ou préférez vous le faire en dehors de la ville ? Voulez vous que nous vous apportions à manger quand vous ne pourrez pas vous permettre d'aller chasser à cause d'une journée assez chargée ? Ou même que je mette à vôtre service un scribe ou un homme qui serait chargé de lire pour vous par exemple si jamais vous voulez disposer des documents, et ouvrages du palais ? Que ce soit ceux de la bibliothèque, ou de l'administration ? » Des questions tout à fait censée après tout, lire était très utile à un homme de pouvoir et étant donné que le dragon aurait du mal à lire lui-même… Que quelqu'un l'aide en assurant ce service pour lui l'arrangerait sans doute beaucoup. Ainsi Ostiz acheva calmement par un simple. « Et si en dehors de tout cela vous aviez une quelconque autre demande à faire nécessaire à vôtre confort n'hésitez point bien entendu noble Cynoë. » Après tout Ostiz était du genre à penser tout, et préférait planifier les choses en avance pour que cela soit bien fait, et efficacement fait surtout. Il n'était point homme à faire les choses au dernier moment, et en urgence. Un souci du détail qui plairait peut-être au dragon, mais qui selon Ostiz était au final bien la moindre des choses de la part de quelqu'un qui voulait bien faire bien entendu...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Mer 28 Déc 2016 - 15:12

Le dragon écoutait attentivement le vieil homme, essayant de voir à chacune de ses paroles s'il ne cherchait pas à le caresser dans le sens des écailles. Il savait que tout bipède qui jouait ou touchait à la politique se devait de trouver la bonne voie pour les intérêts qu'il servait, ou pour les siens. Et avoir un dragon n'était pas rien comme allié. Mais Cynoë savait très bien où il mettait les griffes et savait Crissolorio suffisamment intègre pour qu'ensemble, ils arrivent à faire ou produire quelque chose pour Gloria.

°Gloria a souffert durant le règne de Fabius Kohan. Maintenant qu'il n'est plus, ma présence ne pourra que changer les idées que l'on désire et d'apporter les changements. Je suis dragon lié à la princesse Esmelda Kohan. N'est ce pas là une image idéale pour montrer que la cité a encore du potentiel ? Il est de notoriété que Fabius n'était guère apprécié par les autres membres de la lignée Kohan. Pour ma liée, elle se porte comme un charme et son ''enfant'' grandit bien. Il a hérité de toute la force de sa mère. °

Il n'allait pas s'amuser à dévoiler qu'il n'était plus lié à sa belle princesse. Seul le rouge le savait et il n'était pas du genre à le crier sous tous les cieux. L'Améthyste voulait donc jouer de cet avantage pour asseoir un peu sa présence reptilienne avec le nom de sa liée désormais plus liée, pour permettre d'aider le vieux bipède.

°Il est certain que dès que les autres verront que je n'ai pas la prétention de jouer un dragon comme on s'attendait à en voir, ils pourraient vite prendre leurs aises. Je pense que j'arriverai à leur rappeler ce que je suis et surtout, qui je suis. Certains bipèdes entrent vite dans des failles qui se présentent pour leur seul ambition. Quand à l'officialisation, le faire en "grande pompe'' comme tu le dis si bien, j'aimerai éviter. Mais un poil plus discret peut être. Je passerai guère inaperçu déjà en me présentant à Gloria. Plus encore que cette alliance est encore inédite. Quand le reste des Armandéens l'apprendront....°

Il réfléchissait encore aux dispositions que lui proposait Crissolorio. Il retrouvait vite une vie confortable comme lorsqu'il était dragonnet, mais à se laisser aller de la sorte, il perdrait vite son identité de dragon... et passerait pus pour un dragon domestiqué qu'un vrai dragon.

[i]°J'avoue que ma taille ne pourra me permettre d'être présent lors des séances et des débats, mais je pourrai toujours assisté à cela par votre présence. Il me suffira de lier mon esprit au tien pour voir et écouter. Quand à loger et chasser, à moins d'un imprévu qui rende ces deux activités infaisables, je te préviendrai. Quand à disposer d'un scribe, l'idée me parait bonne, mais prends quelqu'un qui n'aura pas peur d'être en ma présence. Il me faudra une personne qui sera enchantée d'être en la présence d'un dragon. Sentir la peur constante risquera de m'agacer plus qu'autre chose. Et si j'ai des demandes en dehors de celles déjà évoquées, je saurais de suite te contacter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Jeu 29 Déc 2016 - 20:03

« Tout Armanda a souffert de ces guerres malheureusement, Gloria elle aussi même si l'ancienne capitale a eu la chance pour sa part de ne pas avoir anéanti par la guerre. » Répondit-il calmement au dragon avant de reprendre avec réflexion. « Pour ma part je ne suis pas un Kohan, et ne peut donc pas prétendre aux mêmes droits que la famille royale, mais je suis déjà arrivé heureusement à me rendre assez légitime au yeux de la population et de la noblesse. Vôtre présence m'offrira d'ailleurs encore davantage de légitimité, une légitimité qui permet de plus aisément agir en profondeur sur l'empire. » Cela en plus du charisme du régent qui l'aidait déjà énormément à faire fonctionner l'immense ensemble qu'était l'empire.

Néanmoins dans les fait Ostiz était un grand, un excellent si ce n'est l'un des meilleurs politiciens de ce continent. Il n'avait pas besoin de l'aide de qui que ce soit pour vraiment garder son pouvoir, et le maintenir. Il était un politicien assez exercé pour avoir déjà considérablement solidifié sa position, et ce n'était pas vraiment cela au final qui l'intéressait dans l'alliance avec Cynoë. La position d'Ostiz étant tout sauf précaire dorénavant… Ce qui l'intéressait surtout était ce que le dragon pouvait lui apporter à lui, et à l'empire en plus de cela. Ce que ce dernier pourrait faciliter, et aider à faire surtout au sujet des autres nations.

« Ce n'est pas que la famille royale qui fait la force d'un empire noble Cynoë. A ne penser qu'à la noblesse où aux membres de la royauté on oublie ce qui fait la véritable force d'un empire. Son peuple. » Ajouta t-il d'ailleurs calmement à ce sujet, ce avant de reprendre de fil en aiguille. « Et c'est le soutien du peuple que je cherche véritablement, celui de la noblesse m'ait déjà en bonne partie acquis de même que celui de la bourgeoisie. Celui de la population pour sa part je finirai par l'avoir à terme, mais plus vite ce serait fait, mieux ce sera. Je préfère ne pas perdre de temps pour changer les choses. » Oui le régent avait tout de suite décidé de trancher dans le vif du sujet, et de mettre en mouvement les pièces sur son échiquier. Cela d'une main de maître… Et en effet le soutien du dragon lié à une princesse aimée du peuple ne pourrait que lui faciliter les choses à ce sujet. Et aiderait ainsi ses projets à aller plus vite, là où les réformes qu'avaient imaginés l'ancien grand trésorier consolideraient le tout. Car le soutien du peuple sera en effet nécessaire pour pérenniser ce qu'il voulait entreprendre.

« Officialiser nôtre alliance en grande pompe noble Cynoë aurait surtout une portée symbolique, et réjouirait la population. Ce n'est donc pas tant une question de préférence personnelle que celle de faire passer un message auprès du peuple. » Ajouta t-il ensuite de l'air de l'homme qui savait ce qu'il disait, et faisait. Son expérience dans la chose politique transpirant parfaitement dans ses paroles, alors qu'il reprenait pensif en réponse aux dernières paroles du céleste saurien.

« Vous désirez lier mon esprit au miens de temps en temps pour assister aux débats ? Soit, je ne suis point contre cette idée si vous pensez qu'elle s'avérera plus pratique dans certaines situations. » Visiblement l'idée de lier ainsi son esprit à un dragon pour ce genre de chose ne lui faisait pas peur, une preuve de son très grand pragmatisme sans doute. Il se contenta d'ailleurs de hocher calmement la tête quand le dragon précisa qu'il préférait chasser lui-même, avant d'ajouter calmement au sujet du scribe. « Je tâcherai de trouver quelqu'un qui saura être apaisé, et respectueux en vôtre présence. Sur ce, étant donné que vous n'avez pas d'autres demandes à faire mon ami... » Le vieil homme s'éloigna un peu en se dirigeant vers Fortuna, et invita poliment le dragon à le suivre ce tout en ajoutant sereinement.

« Savez vous d'ailleurs ce qui plaît particulièrement à la noblesse Glorienne noble Cynoë ? » Une simple question qui servait et ce était avouer à déterminer à quel point le dragon était au courant de ce qui pouvait plaire comme attitude, et comme manière d'être aux nobles de l'empire Glorien. Après tout ce serait là un savoir certainement important pour l'améthyste étant donné que ce dernier voulait s'intéresser aux affaires politiques de l'empire.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Mar 3 Jan 2017 - 19:51

Le dragon réfléchissait quand à cette histoire de légitimité. Il connaissait une partie du sens de ce terme et encore, il n'en maîtrisait pas toutes les subtilités, car cela se rattachait à bien d'autres concepts bipèdes. Mais il pensait avoir compris où voulait en venir le vieil homme.

°Comme je suis lié à la princesse, je comprends. Ma simple personne suffira de garantie en complément. Mais ne te méprends pas sur certains membres parmi les Gloriens. Ils suivaient Fabius pour sa vision... Ils pourraient réprouver ma venue et provoquer quelques mécontentements. °

Le dragon préférait énoncer cela pour garder en tête la prudence. Les hommes étaient des fois imprévisibles quand le pouvoir changeait trop vite à leurs goûts ou quand cela ne convenait pas à leurs attentes personnelles.

°Je comprends l'importance d'avoir le peuple avec soi, mais il faudra se montrer prudent. Les gens du peuple méconnaissent les dragons et ont pour la plupart une vision étriquée... Si ce n'est pas déformée depuis ce que Vraorg a provoqué. Un dragon comme lui a provoqué bien du mal dans le coeur des bipèdes. Et l'image est loin d'être terni. Surtout à Gloria. °

Mais depuis la chute de Vraorg, les choses allaient en s'améliorant. Qui sait combien de bipèdes verraient Cynoë comme une nouvelle menace pour leur liberté et leur vie. Mais le dragon violine ne s'inquiétait pas outre mesure. Tout pourrait très bien se passer une fois que sa présence aux côtés de Crissolorio sera officialisée

°Pour la portée symbolique, je pense que ma simple présence suffira à impressionner ne penses-tu pas ? Si je veux faire bonne figure dès le premier jour, je préfère éviter qu'on tire sur l'argent que vous usez vous les bipèdes, pour un simple dragon. Garde ces dépenses là pour quelque chose de bien plus vital. Je comprends le caractère que tu voulais apporter. Je sais que tu sauras comment apporter le message au peuple en plus de ma présence saurienne. °

Arriver en grande pompe n'était guère pour lui de toute façon. Il avait connu le faste et le luxe en vivant avec Esmelda, ce n'était pas pour rester dans ce genre d'environnement. Même s'il était agréable de manger de la viande parfaitement cuite et fondante sur la langue.

°Lier nos esprits uniquement me permettra de voir et entendre. Au début, cela te fera bizarre de ressentir une autre présence, mais tu t'y feras vite. Et pour te rassurer, ce ne sera pas en permanence. °

Il faudrait qu'il convienne avec lui à quel moment il pouvait entrer dans son esprit, pour pas que cela fasse... possessif.

°Je ne sais pas ce qui peut plaire à la noblesse locale... Qu'on la flatte ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Ven 6 Jan 2017 - 19:02

La légitimité était d'une importance capitale pour tout pouvoir qui voulait s'exercer, surtout sur un grand nombre de personnes. Il n'était donc pas étonnant qu'une telle chose soit évidemment tout aussi vitale pour un chef d'état qui devait présider la vie d'un nombre incalculable de personnes…

« Ne vous inquiétez pour les possibles mécontents de vôtre venue, je saurai faire en sorte que ces derniers ne soient ni un problème pour vous, ni un problème pour moi. Il ne faut jamais sous-estimer l'influence de la diplomatie si elle bien utilisé après tout. »

Répondit donc calmement le régent au dragon quand ce dernier avança avec justesse que tout le monde n'apprécierait pas son arrivée. Ce qui était vrai, mais Ostiz avait déjà une idée de quoi faire pour calmer leurs ardeurs, ou du moins les satisfaire sur un autre plan de façon à ce qu'ils ne deviennent pas embêtant.

« Voyez aussi cela comme une bonne occasion de redorer le blason des dragons auprès du peuple noble Cynoë. Par vos efforts, et surtout ce que vous allez faire pour le bien de cette cité et de cette nation. En tout cas je suis prêt à vous aider si tel est aussi vôtre projet. » Ne manqua pas d'ailleurs de poursuivre le régent avec sa sagacité habituelle.

Après tout il était tout à fait possible de redorer l'image des dragons auprès du peuple malgré les atrocités de Vraorg le blanc. Rien n'était perdu, mais il faudrait par contre faire des efforts en ce sens et non attendre que le changement se fasse de lui-même. Surtout qu'un certains aile de morts n'était pas vraiment là pour arranger les choses…

« Nous nous contenterons dans ce cas d'une cérémonie plus modeste pour vous accueillir officiellement au sein de Gloria mon amie. Nous trouverons bien d'autres moyens d'user de la portée symbolique de vôtre présence après tout. » Se contenta t-il ensuite d'accepter calmement quand le dragon lui dit de plutôt économiser pour des domaines plus vitals plutôt que de lui faire une cérémonie en grande pompe. Eh bien soit, ça n'aurait pas été de l'argent gâché de toute manière mais bon.

Après tout il ne fallait pas non plus penser que l'état était ruiné, certes Gloria n'était guère aussi riche qu'avant la guerre, mais Ostiz avait fait heureusement du bon travail et la trésorerie du royaume était loin d'être ruiné au moins. Un bon début en somme…

« D'accord, cela me semble une bonne idée que de faire ainsi si ça vous permet de voir et entendre lors des conseils. » Reprit-il ensuite pensif quand le dragon lui dit qu'il pourrait lier temporairement leurs esprits quand c'était nécessaire. Une idée bien particulière, mais qui si elle les arrangeait tout les deux était tout à fait acceptable. Après tout Ostiz était un pragmatique avant tout.

« La noblesse glorienne est plus axée sur les hauts fais que ce soit d'honneur ou d'armes que sur les flatteries. Ils apprécient le respect, la force, et l'honneur. Et si bien entendu ils sont eux aussi capables d'intriguer, les valeurs chevaleresques sont très respectées à Gloria. » Dit-il ensuite calmement aux dragons alors qu'ils s'avancèrent vers la forteresse et que le pont-levis de cette dernière se leva pour les laisser passer. Ostiz finissant par ajouter alors qu'il s'avança sur ce dernier.

« D'ailleurs quand j'y pense mon ami. Avez vous toujours goût pour la musique ? » Abordant ainsi un sujet plus léger que celui qu'il venait de conclure quand à leurs nouvelle alliance politique qui était pleine de promesse et d'intérêt à sa manière. Après tout Ostiz se rappelait très bien que le dragon s'il n'était pas forcément mélomane n'était pas non plus insensible à la musique. Crissolorio se rappelant très bien d'ailleurs de lui avoir parler de faire de la poésie ou de chanter par les pensées si le dragon désirait essayer lui-même d'être un artiste.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Jeu 12 Jan 2017 - 17:51

Le dragon restait dubitatif. D'où sa remarque quand à l'idée d'écarter les possibles gêneurs à sa venue à Gloria en tant que conseiller du vieil homme.

°Hum.... Pas de disparition inexpliquée ou de meurtre. Même si je sais très bien que ce n'est pas ton genre, mais je préfère avertir. Le sang n'a pas à couler pour faire taire les perturbateurs. °

Oui Cynoë était direct une fois de plus. Peut être l'était-il trop peut être... Mais en jouant ainsi, il ancrait bien ses griffes avec des convictions bien précises. Peut être que Crissolorio serait rassuré de voir la position du saurien violine vis à vis de certaines choses délicates. Puis il avait opiné de sa tête écailleuse quand à la décision finale du vieil homme vis à vis de la cérémonie. Même si on avait l'impression que le régent avait obtenu ce qu'il voulait, l'Améthyste lui aussi avait eu ce qu'il désirait.

°Cela sera donc parfait. Quand à redorer le blason des dragons, ce sera celui des dragons liés et non des dragons comme Verith. Je suis désolé de le dire aussi directement, mais Verith n'est pas le genre de congénère qui appréciera de voir un dragon se mêler aux affaires des bipèdes, lui qui considèrent les vôtres comme de la vermine à écraser. Mais ne pensons pas à lui. Il est seul dans ce qu'il entreprend. Moi, je le fais en ta compagnie et Gloria. Notre association ne pourra que ressortir bénéfique. °

Verith ne voyait que la destruction. Cynoë voyait le progrès possible que si les hommes et les autres bipèdes étaient parfaitement conseillés et guider. Restait à voir si ses efforts apporteront à l'avenir les fruits tant attendus

°Je pourrai presque dire que j'ai cette même impression d'excitation rien qu'à l'idée de déjà me rendre utile. Mais il ne faut pas précipiter les choses. Après la cérémonie, nous verrons pour exercer ton esprit à la présence du mien et de communiquer par voie mentale sans que cela ne vienne à trop se voir. Que cela devienne instinctif. Ne t'attends pas à ce que cela soit parfait dès le premier jour. Voir et entendre sera très facile à appréhender, tu verras. C'est tout ce que j'aurai besoin au début avant de pouvoir intervenir. Il me faut d'abord bien comprendre le système politique de Gloria°

Qui sera aisé pour lui, mais il lui faudra juste prendre le temps d'écouter et apprendre de lui-même. Puis il avait plissé les yeux quand à ce que considéraient les Gloriens comme valeurs importantes. D'avoir réussi à fuir l'emprise de Vraorg et d'avoir tué quelques uns de ses sombres disciples par la suite devrait suffire. En plus, il était un dragon, ce qui donnait bien plus de poids encore.

°Je vois. Reste à voir comment ils vont réagir quand ils auront affaire à un dragon désormais. Quand à la musique. Oui j'aime toujours en écouter, même si je n'ai guère eu de temps à y consacrer°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Dim 15 Jan 2017 - 18:53

Crissolorio resta un instant silencieux aux précisions du dragon quand au fait de ne pas faire disparaître ou tuer qui que ce soit mystérieusement. Pourquoi Ostiz l'aurait fait dans les faits ? Le bon accueil d'un dragon aurait été une raison bien légère à ce genre de choses après tout.

« Bien entendu, je pensai à des méthodes plus conciliantes et diplomatique dans les faits. » Répondit donc calmement le régent, point dérangé par les paroles précédentes du dragon, après tout la prudence de ce dernier lui faisait honneur. De plus ce n'était point là la genre de chose qui vexait facilement le vieil homme.

Gérer un pays ne consistait pas après tout à faire tuer tout ceux qui vous contrariaient, ou bien seulement ceux qui étaient des cas désespérés en représentant un grand danger pour la nation. L'acte du meurtre en soit n'était point léger, cela ne voulait pas dire après qu'Ostiz rechignerait à faire tuer quelqu'un si cela pouvait sauver des centaines de vie, ou aider à la stabilité et la paix civile. Dans les faits Ostiz était donc loin d'être dirigeant à ordonner des exécutions tout les matins, encore moins sans raisons solides.

Et il se contenta de hocher doucement la tête quand le dragon dit qu'il désirerait redorer le blason des dragons liés surtout. Contrairement au dragon Verith le rouge qui avait des méthodes tout à fait barbares et belliqueuses pour sa part.

Dans les faits Ostiz préférait la paix à la guerre, ne serait-ce que parce que la paix était source de prospérité, mais permettait aussi à l'état de se concentrer sur d'autres problèmes que l'armée ennemie et sur la conquête. Des problèmes qui ne manquaient pas dans les faits vu que l'empire venait comme toutes les autres nations d'à peine ressortir de plusieurs guerres meurtrières, mais des problèmes qu'Ostiz comptait bien résoudre uns par uns le plus efficacement possible.

« Je serais capable d'être patient quand à cet apprentissage ne vous en inquiétez point noble Cynoë. » Répondit-il d'ailleurs tout à fait calmement à ce dernier quand il dit qu'exercer l'esprit d'Ostiz pour que la communication par voie mentale soit facile ne serait pas instantané, ce qui était tout à fait compréhensible dans les faits. « Quand au système politique glorien, je me ferai un plaisir de vous l'expliquer si vous le désirez mon ami. » Après tout cela serait en effet fort pratique pour son nouvel allié dragonique, et éviterait de plus que ce dernier soit possiblement perdu dans le torrent du fleuve politique glorien.

« Si vous le désirez pendant vôtre temps libre vous pourrez écouter les œuvres que nombre de ménestrels, et bardes compétentes de nôtre royaume viennent jouer au sein du palais glorien mon ami. » Et sur ce alors qu'ils pénètrerent dans la forteresse, Ostiz ajouta calmement en désignant cette dernière.

« Quand à cette forteresse, elle est loin de pouvoir rivaliser avec le palais glorien en lui-même, et je n'aurai pas l'arrogance de vouloir en faire une égale, mais elle jouera je pense un rôle important dans les relations diplomatiques entre l'empire Glorien, et le royaume elfique. Des relations qu'il serait bon de garder harmonieuses, et surtout prospères. » Alors qu'il finissait de dire cela calmement, il poursuivait avec réflexion. « D'ailleurs en parlant d'avenir. Vous étiez présent je crois lorsque les théocrates ont à nouveau posés des problèmes à l'Est ? Pourriez-vous de ce fait mon ami me donner vôtre avis au sujet de cette menace ? Vous étiez après tout l'un de ceux qui étaient présent pour l'affronter. » Ce qui donnait un poids d'autant plus fort à ses conseil, et avis à ce sujet. Un sujet qu'Ostiz ne voulait point dédaigner bien entendu. Il n'était pas homme à ne pas vouloir maîtriser tout les aspects d'une situation après tout, ne serait-ce que pour faire en sorte que la machinerie complexe de l'histoire fonctionne de la manière voulue...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Ven 27 Jan 2017 - 14:44

Le dragon acquiesça mais parut dubitatif quand à ses possibles temps libres au sein de la cité impériale. Certes, il adorait la musique et les poèmes, mais il appréciait aussi de voler longuement dans les hauteurs froides des cieux, chasser dans les grandes plaines armandéennes ou à aller nager dans les eaux cristallines des rivières profondes ou des lacs. Voir de la mer quand il en avait l'occasion.

°Tu verras, ce n'est pas compliqué. Une fois que ton esprit aura compris comment cela fonctionne, le reste viendra de lui-même....et j'ai déjà hâte que tu me parles du système politique. Peut être que plus tôt je saurai, plus tôt je serai à même de participer. Quand à mon temps libre, il me faudra me présenter à quelques uns de ces gens talentueux, que je puisse les quémander dès que j'aurai le luxe d'avoir le temps libre nécessaire pour écouter leurs oeuvres. Je pense que tu risques d'avoir une longue file d'impatients qui se présenteront dès que tu demanderas des volontaires pour chanter pour un dragon. Quel gage de succès futur que de dire à ses passionnés qu'on a chanté pour un dragon°

Il n'avait pu s'empêcher de glousser en imaginant la fierté de certains ménestrels. Qu'il perdit rapidement quand Crissolorio demanda plus de précisions quand à son intervention contre les cultistes de Vraog

°Je ne sais pas ce qu'était leur but final, mais il paraissait clair qu'il cherchait à réveiller quelque chose en rapport avec ce Vil Blanc. Leur magie était puissante et il n'a pas été aisé de les terrasser. Ils ont longuement veillé à rester dans l'ombre, bien discrètement pour préparer la fin de leur plan. Mais je pense qu'ils ont dû se laisser un peu déborder par leurs ambitions. Ils ont fini par se faire percer à jour et à nous, de les occire une bonne fois pour toutes. Néanmoins, ils étaient parfaitement organisés et disposaient d'une relative bonne logistique. Ils n'ont pas agi seuls, loin de toute civilisation. Je ne doute pas qu'il y ait parmi ton espèce des individus qui adorent encore l'image de Vraorg, et qui caressent un jour de le revoir revenir des morts. Même au sein de Gloria. Si un groupe a manqué de réussir son opération, qui sait ce qui se prépare dans l'ombre avec d'autres sbires de Vraorg....°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Dim 29 Jan 2017 - 15:50

La manière dont le noble Cynoë userait de son temps libre ne regardait que lui de toute manière. Ostiz ne faisait que des propositions en ce sens dans les faits, mais ne se perdait pas le moins du monde en affirmation. Après tout le dragon d'améthyste lui-même savait parfaitement ce qu'il désirait, et la manière dont il pourrait s'occuper au mieux. Crissolorio dans les faits n'émettait donc que des propositions.

Quand au sujet du fait de connecter temporairement son esprit à celui d'un dragon, cela ne semblait pas vraiment effrayant pour Ostiz. Juste tout à fait particulier. Il ne doutait donc point du fait d'arriver à s'y faire avec un peu d'effort. Quand au système politique glorien, oui ce serait une bonne chose que le dragon en ait une meilleure idée, après tout le savoir est le pouvoir. Et s'il comptait conseiller Ostiz, il vaudrait mieux qu'il sache certaines choses pour conseiller au mieux.

« Certes la file de volontaire risque d'être longue, mais je devrais arriver sans mal à trouver les artistes qui pourraient convenir à vos goûts artistiques mon ami, et peut-être aussi aux miens au passage. » Répondit-il donc avec réflexion au dragon à ce sujet, après tout pourquoi ne pas en profiter au passage pour faire d'une pierre deux coups ? Ostiz étant un pragmatique c'était tout à fait normal de faire ainsi au final…

Quand au sujet de l'incident avec les théocrates, les propos du dragon étaient intéressaient et confirmaient certaines suppositions du vieil homme. Les anciens cultistes de Vraorg était une menace qu'il faudrait continuer à surveiller, et si possible neutraliser. Car il ne fallait pas les laisser accomplir leurs buts quels qu'il soit, car celui-ci nuirait forcément à la paix et au bien être d'Armanda et de ses peuples...

« Je comptai en effet surveiller et débusquer de tels individus dès que j'ai appris que ce genre de problèmes étaient loin d'avoir disparu. Il vaut mieux en tout cas faire en sorte qu'ils ne mènent pas leurs projets à terme que de rester les bras croisés sans réagir. Car il suffira peut-être d'une seule victoire de leurs parts au bon moment pour nous le faire chèrement payer. Il est donc de nôtre devoir d'être vigilant, que ce soit au nom de la paix ou des peuples armandéens. » Reprit-il donc pragmatique à ce sujet, et alors qu'ils finirent d'entrer dans la forteresse en passant par le pont-levis. Le vieil homme sur ce reprit de sa voix maîtrisée mais non dénuée de l'aura dont devait être doté un dirigeant pour régner au mieux.

« Seriez-vous par hasard intéresser par l'idée de participer vous même activement à cette lutte contre les éléments théocrates qui pourraient comploter au sein de la société pour leurs propres intérêts? » Une question tout à fait naturelle dans les faits, après tout un dragon pouvait de diverses manières être utile à ceci, et pas forcément en se battant. Bien au contraire même, mais sur ce sujet Ostiz ne s'avancerait pas de toute manière si Cynoë ne disait pas oui, après tout ce serait inutile dans ce cas de davantage s'avancer sur ceci.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Sam 11 Fév 2017 - 9:15

°Les débusquer ne sera pas aisé. Ceux qui restent dans l'ombre auront sans nul doute appris l'échec du groupe que nous avons éradiqué dans le désert. Rien que pour ceux-là, il leur a fallu du temps, du matériel... Une longue préparation pour mener à bien leur sordide projet. Je ne sais pas ce qu'ils cherchaient à faire, mais ils ont échoué. Nous sommes arrivés à temps. Il faudra du temps pour que les autres remettent une opération de cet envergure là en place°

Pour peu que ces théocrates de malheur décidaient de retenter une mission de ce genre pour leur ordre malveillant. Ils pourraient très bien décider de faire une autre approche, comme par exemple de frapper les bases encore fragiles de la paix inter-espèces.

°Si je peux être d'une quelconque utilité pour qu'on éradique les théocrates, je me propose alors d'emblée. Bien entendu, il y a bien des endroits où je ne pourrai pas me rendre. Je suis un dragon, pas un bipède. Si ces vermines s'enterrent dans des caves ou dans les égouts, je ne pourrai d'être aucune aide. Mais mes ailes sont tiennes pour peu que je juge de la faisabilité de l'affaire. °

Il précisait ainsi de manière sous jacente à Crissolorio qu'il décidait d'intervenir ou non. Il était certes un dragon désireux d'apporter son soutien, mais il ne devait pas être considéré comme un pion à la botte de l'humain. Crissolorio était un dirigeant d'homme mais il était loin d'être stupide. Mais l'Améthyste aimait apporter quelques petits éclaircissements. En somme, rien de bien méchant.

Le pont levis avait grincé au passage du saurien violine. Chaque planche, pourtant bien solide, avait gémi. En même temps, cette structure n'avait pas été conçu pour le passage d'un dragon. Cynoë se félicitait d'être encore à la bonne taille pour franchir l'ouverture qui menait à l'intérieur de la forteresse, dans sa large cour intérieur. Viendrait un jour où il ne serait plus capable de pénétrer dans les structures bipèdes. Il lorgna un instant les lieux, observant et analysant le moindre recoin. Autant en profiter pour jouer les curieux non ? Connaître les bipèdes et leurs moeurs permettraient un jour de savoir se défendre contre eux si jamais ils décideraient de se retourner contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Dim 12 Fév 2017 - 20:33

Ostiz se doutait très bien des diverses manières dont la paix pouvait être menacée, ne serait-ce qu'en attaquant Caladon ou le commerce écarlate par exemple. Ou bien en faisant commettre un faux ou vrai assassinat envers quelqu'un d'important et en rejetant la faute par le moyens de fausses preuves sur l'un des royaumes Armandéens. Il faudrait donc empêcher ces théocrates de menacer les bases encore précaires d'une paix bien récente.

« Exactement, il faudra de ce fait enquêter à leurs sujets et si possible avec discrétion pour débusquer les complices de ceux ayant agit dans le désert et aussi protéger tout ce qui pourrait être menacé par leurs néfastes desseins. Que ce soit la paix, ou les royaumes en eux-mêmes. Il faudra pour cela agir dans l'ombre comme eux l'ont fait. Ne pas les laisser choisir la manière dont les choses se dérouleront, mais de préférence les défier sur leurs propre terrain. »
Statua donc calmement et avec sagesse le régent, après tout ce dernier se doutait qu'attendre sans réagir que la tempête passe n'était pas une bonne chose.

« Je vous remercie pour vôtre prévenance mon ami et je verrai donc pour vous proposer de nous aider de temps en temps si une mission semble appropriée à vos talents et digne de vôtre intérêt. » Ajouta ensuite calmement Crissolorio quand le dragon proposa son aide sans oublier pour autant de préciser qu'il voudrait bien aider en effet, mais seulement si il estimait cela digne de son intérêt. Soit, Crissolorio se doutait après tout que le noble Cynoë avait un minimum de fierté.

De toute manière Ostiz ne la considérait pas comme un pion, il le considérait plutôt comme un allié. Quand aux pions en eux-mêmes, Ostiz ne savait que trop bien que même un seul agent pouvait avoir une importance cruciale si utilisé au bon moment. C'était les efforts combinés de tout les individus après tout qui affectaient la réussite d'une opération et par là même la réussite de toute tâche en soit.

Quand à la situation présente, le dragon et le régent arrivèrent ainsi dans la cour centrale de la forteresse où des gardes s'entraînaient entre autres. On voyait bien rien que par cela et par l'aspect solide des lieux que la forteresse était avant tout militaire même s'il y avait une certaine présence de civil par ici. En somme rien de vraiment inhabituelle ou inquiétant en soit, même si bien entendu la présence du dragon attira rapidement l'attention de beaucoup de monde dans les alentours, surtout que le même dragon était en compagnie du régent. Régent qui reprit patiemment à l'égard de son ami saurien.

« Quand j'y pense mon ami, veuillez m'excuser d'une telle demande, mais peut-être devrais-je vous demander une de vos écailles ? Ne serait-ce que par signe d'alliance ou pour pouvoir vous appeler si cela s'avère nécessaire. Néanmoins je comprendrait si vous préféreriez éviter. » Après tout s'il devaient communiquer par leurs esprits à certains moments il serait peut-être bon de conserver aussi un moyen de communiquer à distance si nécessaire. Il valait mieux être prévoyant après tout, surtout qu'Ostiz et Cynoë n'allaient sûrement pas rester tout les deux à Gloria en permanence. Le dragon et le régent avaient forts à faire après tout, surtout qu'on ne savait jamais de quoi serait fait l'avenir à terme. C'est ainsi par pur pragmatisme et avec politesse qu'Ostiz avait émit cette proposition à l'égard du vénérable saurien.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Lun 27 Fév 2017 - 8:07

Le dragon ne pouvait qu'approuver les dires du vieux trésorier.

°Alors, ce sera à toi de mener ces enquêtes. Moi, je pourrai difficilement le faire, je ne dispose pas de tes relations et je ne peux guère fureter dans les ruelles et autres lieux de la cité. Je ne suis pas le summum de la discrétion quand à ma taille et ma longueur. Ne parlons pas de ma belle couleur. Mais toi, au vue de ta place, je ne doute pas un seul instant que tu possèdes quelques petites connaissances de rue, comme les humains le disent si bien, pour savoir ce qui se trame ou encore pour apprendre ce qu'il faut dès que tu as besoin de savoir quelque chose. °

Cynoë n'était pas un expert dans ce domaine là, mais son petit séjour à la Cour avec sa belle liée avait aidé à comprendre comment certaines intrigues se jouaient. Donc pour lui Crissolorio avait plus d'un tour dans son sac. Il était loin d'être un homme dénué de moyens.

Puis il avait incliné son long cou pour rendre la politesse à l'humain quand ce dernier le remerciait de sa prévenance. Bien entendu, il y avait une touche de flatterie. Crissolorio n'était pas un homme baigné dans la politique depuis des années pour rien. Par contre, il demeura un peu silencieux quand à la requête de son nouvel allié.

°Il est encore un peu tôt pour demander pareille chose mon cher. Et puis maintenant que nous sommes dans la cour intérieure..°

Il en profita pour s'asseoir. Il en demeurait toujours impressionnant par la taille et le volume qu'occupait son corps serpentin.

°Il y a des témoins et certains pourraient mal comprendre ce geste. Le jour où je te confierai une écaille, ce sera déjà hors de vue des gens. Et attendons juste un peu. °

De plus, une écaille ne servait pas à grand chose hormis d'ornement s'il ne lui conférait pas le pouvoir nécessaire pour communiquer... ou du moins sentir un appel.

°Par contre, je commence à avoir faim....°

Et il se lécha les crocs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Lun 27 Fév 2017 - 8:07

Le dragon ne pouvait qu'approuver les dires du vieux trésorier.

°Alors, ce sera à toi de mener ces enquêtes. Moi, je pourrai difficilement le faire, je ne dispose pas de tes relations et je ne peux guère fureter dans les ruelles et autres lieux de la cité. Je ne suis pas le summum de la discrétion quand à ma taille et ma longueur. Ne parlons pas de ma belle couleur. Mais toi, au vue de ta place, je ne doute pas un seul instant que tu possèdes quelques petites connaissances de rue, comme les humains le disent si bien, pour savoir ce qui se trame ou encore pour apprendre ce qu'il faut dès que tu as besoin de savoir quelque chose. °

Cynoë n'était pas un expert dans ce domaine là, mais son petit séjour à la Cour avec sa belle liée avait aidé à comprendre comment certaines intrigues se jouaient. Donc pour lui Crissolorio avait plus d'un tour dans son sac. Il était loin d'être un homme dénué de moyens.

Puis il avait incliné son long cou pour rendre la politesse à l'humain quand ce dernier le remerciait de sa prévenance. Bien entendu, il y avait une touche de flatterie. Crissolorio n'était pas un homme baigné dans la politique depuis des années pour rien. Par contre, il demeura un peu silencieux quand à la requête de son nouvel allié.

°Il est encore un peu tôt pour demander pareille chose mon cher. Et puis maintenant que nous sommes dans la cour intérieure..°

Il en profita pour s'asseoir. Il en demeurait toujours impressionnant par la taille et le volume qu'occupait son corps serpentin.

°Il y a des témoins et certains pourraient mal comprendre ce geste. Le jour où je te confierai une écaille, ce sera déjà hors de vue des gens. Et attendons juste un peu. °

De plus, une écaille ne servait pas à grand chose hormis d'ornement s'il ne lui conférait pas le pouvoir nécessaire pour communiquer... ou du moins sentir un appel.

°Par contre, je commence à avoir faim....°

Et il se lécha les crocs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Mar 28 Fév 2017 - 13:43

Ostiz était d'accord avec le fait que c'était à lui de mener l'enquête, mais cela, il n'en aurait pas douté de toute manière. Que ce soit directement ou indirectement, après tout, il avait une certaine expérience avec les services de renseignements sans oublier le fait qu'il était un grand-père lié à l'hérisson. Cela faisait donc de lui quelqu'un de tout à fait compétent dans ce domaine.

« En effet, je dispose de moyens d'en apprendre plus au sujet des théocrates et des autres groupuscules qui pourraient menacer la paix en se terrant dans l'ombre. » Se contenta-t-il donc de confirmer calmement à Cynoë, le contraire aurait été étonnant d'ailleurs. Il était normal qu'un état un minimum sérieux ou légitime dispose d'un service de renseignements ou de moyens divers de s'informer sur tous les sujets. Ce n'était pas forcément de la malice, mais au minimum de la prudence. Tout le monde n'était pas digne de confiance après tout et ceux qui voulaient nuire à l'ordre établi et semé le chaos existaient bien.

Il était facile après tout de critiquer l'état et les méthodes employés par ce dernier pour assurer l'ordre, mais il ne fallait pas oublier que la civilisation était un bien commun et suprême qui valait bien de nombreux sacrifices. Un simple citoyen n'imaginait pas tout ce qui pouvait être fait ne serait-ce que pour qu'il puisse vivre sa vie paisible de père de famille sans risquer de périr affreusement en chaque instant ou sans devoir s'inquiéter d'attentats comme ceux perpétrés à Caladon…

« Je comprends. » Se contenta sinon de répondre poliment Ostiz à Cynoë lorsque ce dernier lui répondit qu'il était un peu tôt pour lui demander une écaille et que cela pourrait susciter la curiosité de certains soldats. En effet, même si les militaires étaient des professionnels, ils n''étaient pas du genre peu bavard sur ce qui attisait leur curiosité… De plus, Ostiz n'avait jamais été du genre pressé, au contraire, il était un exemple et patience et pouvait tout à fait comprendre que le noble Cynoë préfère reporter ceci à plus tard.

« Désirez-vous que l'on vous apporte à manger mon ami ? Ou préférez-vous aller chasser ? » Demanda sinon avec réflexion Ostiz quand le dragon lui confia qu'il avait faim. Après tout, le dragon était son invité et si ce dernier ne lui avait pas simplement dit qu'il allait chasser, c'était peut-être car il désirait qu'on lui apporte à manger. Ce qui devait être faisable certainement, après tout la place-forte de Fortuna avait actuellement une garnison de 900 hommes. Il y avait ainsi largement de quoi nourrir un dragon dans les réserves de la forteresse.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Mar 7 Mar 2017 - 19:00

Cynoë fut rassuré d'apprendre de la bouche du vieil homme qu'il disposait des moyens (et donc sans nul doute des ressources) pour mener à bien de petites enquêtes pour chercher les informations quand à ces reliquats de théocrates -et autres ennemis à Armanda. C'était déjà un bon point d'acquis et le dragon n'avait donc plus de soucis à se faire sur l'instant. Il pourrait toujours demander plus tard de lancer des recherches ou d'avoir un points sur les rapports quand à ces ennemis. Mais chaque chose en son temps.

°Pour l'écaille, rien ne t'empêche de m'en refaire la demande plus tard. Nous pourrions très bien nous retrouver dans une tourmente et nous concentrer ensemble à la contrôler que je pourrai ne pas me préoccuper de ton souhait de l'heure. Mais je sais que tu sauras me le rappeler, à un instant judicieux. °

Crissolorio était un homme très compétent. Le dragon violine ne doutait pas qu'il saura le lui rappeler. Quoique, rappeler une telle chose à un dragon ne pouvait-elle pas se montrer irrespectueuse ? Pas si Cynoë l'affirmait comme tel. Donc le vieil humain pourra le lui rappeler à un instant propice. Puis à la proposition de son hôte. Il leva le museau et huma l'air. Il se pourlécha les dents.

°Je pense que le rôti qui est en train de cuire dans tes cuisines me conviendrait parfaitement. Dommage pour celui ou celle qui voudrait en avoir une part sous ses crocs, mais il ou elle conviendra à un petit sacrifice pour les biens de Fortuna. °

Après tout, on ne refusait guère de choses à un dragon n'est ce pas ? De toute façon, qu'est ce que la perte d'un rôti quand la ville de Fortuna gagnait la présence d'un dragon au sein de ses murs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Dim 12 Mar 2017 - 17:57

Ostiz gouvernait un état un minimum sérieux et un état un minimum sérieux disposait de services de renseignements fiables. On ne pouvait pas après tout jouer la naïveté et la confiance absolue à l'égard de tous lorsque l'on dirigeait une nation. Il y avait bien trop de vies en jeu au final pour risquer de fauter gravement. De plus, la paix avait un prix et il faudrait faire de nombreux efforts pour espérer la faire perdurer dans le temps. Rien qui ne valait le coup après tout dans l'histoire de l'humanité s'était obtenu seulement en claquant des doigts. Tout les édifices importants avaient besoin de temps et d'efforts pour êtres bâtit après tout.

« Oui, je vous en parlerai plus tard. D'ici là ce n'est guère pressé. » Se contenta donc de conclure calmement Ostiz au sujet de l'écaille. Car il comprenait en effet que c'était une forme d'honneur d'une certaine manière d'acquérir l'écaille d'un dragon, il ne prenait donc pas à la légère ce fait malgré son pragmatisme. La symbolique restait d'une grande importance en toute chose après tout.

De plus, si Ostiz ne prétendait pas saisir toute la complexité de la manière de penser dragonique, ses rencontres avec quelques dragons lui avaient permis souvent de se faire une idée du caractère de ces derniers et comme Cynoë était un dragon avec qui le trésorier avait pu fréquemment discuter. Celui-ci avait donc eu tout le loisir de se faire une idée concrète du caractère de son ami. Mais surtout de la manière idéale de se comporter avec lui.

« Voulez-vous que le cuisinier rajoute des épices sur le rôti par hasard ? Cela a tendance à rajouter du goût et à rendre la viande plus savoureuse. » Demanda sinon le régent par pure politesse à Cynoë lorsque ce dernier jeta son dévolu sur de la nourriture que les fortuniens préparaient dans les cuisines.

« Par hasard, êtes-vous le genre de dragon qui apprécie de manger du miel ou des sucreries ? J'avais entendu dire par exemple que la dragonne d'émeraude Ashy savait apprécier les citrons. Si c'est le cas, nous pouvons sans doute trouver dans les réserves quelque chose pour vous. »
Ce ne serait pas un effort très dérangeant après tout, surtout que Fortuna même si elle n'était pas une cité majeure, voyait quand même beaucoup de commerçants passer par elle. Et les marchandises qui transitaient par la bourgade de Fortuna ne manquaient bien entendu pas pour certaines d'aller à la forteresse vigilante.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Lun 20 Mar 2017 - 7:37

Bien entendu, le dragon n'exigeait pas d'avoir déjà des résultats. C'était en effet bien trop tôt et Crissolorio devait encore se faire à l'idée qu'il avait un dragon comme ''allié'' désormais, à qui il devrait apporter des informations. D'ici là...Puis quand à la question de savourer le rôti avec des épices, le dragon eut une petite moue.

°Ce serait gâcher le goût réel de la viande, même cuite. J'ai déjà essayé une fois et cela gâte le plaisir de savoir cette si bonne chair. A croire que les bipèdes ont besoin de relever la sensation de leurs papilles avec autre chose. En même temps, ceux de ton espèce mangent autant de la viande que des végétaux, guère étonnant que vous ne saviez pas apprécié la force de la vraie saveur qu'un vrai carnassier sait apprécier. Donc point d'épices. Peut être que je retenterai l'expérience, mais plus tard°

Il manqua de glousser mentalement par la suite quand le vieil homme lui demanda s'il avait des goûts particuliers en matière alimentaire. Entendre qu'une de ses congénères appréciaient les citrons.... Ashy devait avoir des goûts spéciaux pour apprécier les citrons, ce fruit à la chair et au jus acide.

[i]°Les choses sucrées sont appréciables sans plus. Eventuellement un peu d'hydromel, mais sans excès. Voler quand on voit double n'est gère idéal si on veut se rendre en ligne droite vers quelque chose ou quelqu'un. Non, je ne suis pas un adorateur invétéré de tout ce qui est ''petites douceurs''. J'apprécie plus les aliments issus de la mer que les choses sucrées. Mais quand je parle des choses de la mer, je les chasse moi-même, pour en savourer toute leur fraîcheur. Car je doute que vous arriveriez à avoir un thon frais et frétillant là maintenant de suite. Même avec l'usage de la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Mar 21 Mar 2017 - 16:33

Visiblement, les goûts culinaires des dragons pouvaient être aussi diverses que ceux des humains conclut Ostiz en entendant son ami dire qu'il préférait manger de la viande crue ou cuite sans épices qu'avec ces dernières. Pour sa part Ostiz préférait les rares fois où il mangeait de la viande que cette dernière soit épicée, mais si le dragon d'améthyste préférait éviter. Alors soit, cela ferait faire des économies au régent de plus.

« Je suppose surtout qu'humains, dragons et elfes ne ressentent pas de la même manière les aliments qu'ils ingèrent. Je doute après tout qu'un elfe sache autant apprécier qu'un dragon ou un humain de la viande. » Conclut donc calmement le vieil homme à ce sujet, après tout, c'était bien là l'évidence qui s'imposait. De plus, Ostiz n'était pas un grand amateur de viande de toute manière, notamment, car malgré les dernières années, il préférait éviter de manger un aliment possiblement saignant…

Par la suite, Crissolorio se dit qu'il était quand même intéressant de se dire que ce ne devait pas être tous les jours qu'un homme avait une conversation sur un sujet alimentaire avec un dragon, sur ce Ostiz ajouta pensif aux dernières paroles du dragons.

« En effet, il est difficile de disposer ici de poissons d'une telle fraîcheur, par contre je ne pense pas qu'il y ait assez d'hydromel dans cette forteresse pour rendre un dragon ivre de toute manière. Mais je vais demander à ce que l'on vous fasse parvenir l'équivalent d'un petit tonneau, cela ne devrait être guère difficile à trouver. » Même si moins aisé que le vin si courant chez les hommes ou l'absinthe elfique que vendaient certains marchands du beau peuple.

Puis suite à cela le régent prit courtement congé en disant.

« Je vais faire parvenir votre commande aux cuisines, cela devrait ensuite ne prendre guère trop de temps pour être préparé. Sur ce, je reviens tout de suite mon ami. »
Il regarda calmement les alentours et ajouta cordialement alors qu'il commençait déjà à se diriger vers les cuisines.

« N'hésitez pas à prendre vos aises en attendant noble Cynoë. » Après tout le dragon pouvait aisément supposer qu'il pouvait à nouveau s'allonger. Dans le cas où bien entendu, il se sentirait assez en confiance ici pour cela. Dans tous les cas, les soldats environnant semblaient peu à peu se remettre de leur surprise et se concentrer à nouveau sur leur entraînement sans néanmoins se priver de jeter quelques coups d’œils curieux au passage à l'égard du célèbre dragon qui avait accompagné le régent.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Mar 28 Mar 2017 - 14:23

Le dragon ne put qu'acquiescer et faire un large sourire bien draconique.

°Autant demander à un loup d'apprécier la salade et à une chèvre de manger de la chair fraîche. Nous sommes ce que nous sommes et nous ne pouvons contrer notre propre nature. Sauf si on pense pouvoir la contrecarrer pour une bonne raison. Personnellement, je ne pourrai renoncer à la viande....Pour de multiples raisons. °

Mais le saurien violine n'était pas là pour parler nourriture philosophique. On pouvait aller très loin dans ce genre de domaine et il savait certaines humains aussi sensibles que les elfes quand au fait de manger de la viande. Ses naseaux vrombirent par la suite. L'humain le voyait déjà soûl ? Hors de question de penser une telle chose. Il redressa la tête avec dignité et marqua son avis d'un petit pic dans la voix mentale qu'il usait.

°Ne crois pas que je cherche à vider toutes tes réserves et il vaut mieux que je ne vire pas ivre, et comme je n'ai pas l'intention de virer dans ce genre de facéties typiques du genre humain... Un petit tonnelet suffira pleinement. Sinon ce seront tes réserves d'or qui passeront à réparer les conséquences d'un incendie trop alcoolisé. °

Comme si un dragon pouvait tomber ivre raide. Il y avait de quoi être vexé d'avance. Puis il ne se fit pas prier pour prendre ses aises. Si le Régent le lui permettait, autant ne pas refuser. Il regarda donc autour de lui et s'allongea pleinement, dans toute la longueur que lui permettait son corps serpentin. Une fois totalement à son aise donc, il ouvrit les mâchoires pour bâiller tout en émettant un grognement un peu sourd. De quoi mettre mal les effrayés de sa grande et noble présence.

°J'ai le temps de toute façon. Et puis tu peux déjà m'apprendre quelques petites choses qui pourraient m'être utile dans le cadre de notre nouvelle collaboration. Rien ne nous empêche de commencer maintenant après tout. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Sam 1 Avr 2017 - 16:29

Ils étaient d'accord au sujet de la nourriture et ce n'était pas plus mal. Ostiz après tout se disait qu'aucun être ne pouvait prétendre détenir objectivement la vérité en toute chose et qu'il fallait donc savoir relativiser.

« Et je doute que quiconque envisage l'idée de vous faire renoncer à la viande de toute manière. » Se contenta donc de répondre le vieil homme avec calme aux dernières paroles du dragon concernant la nourriture, en effet Crissolorio envisageait mal un dragon qui pourrait se passer de viande. Il avait même l'impression au final que ce genre d'idée risquait surtout de poser des problèmes de santé à ce dernier à terme.

Par contre, ce fut sans doute un malentendu bénin qui avait causé l'accès soudain de fierté de son ami. Ostiz après tout n'avait pas spécialement fait de sous-entendu et ne paraissait pas émettre le moindre jugement. Comme on pouvait le deviner d'ailleurs à l'air parfaitement neutre qu'il garda lorsque le dragon fit remarquer que non, il ne comptait pas finir ivre.

« Je n'ai jamais dit que vous cherchiez à vider les réserves d'alcool mon ami. » Répondit donc calmement le régent au dragon lorsque celui-ci pensa nécessaire de le préciser. Ostiz n'allait pas après tout faire sous-entendre ce genre de choses purement pour vexer le respectable dragon. Mais de toute manière, ce n'est pas comme s'il aurait accepté de faire boire un dragon jusqu'à ce que celui-ci soit ivre. Il fallait rester raisonnable après tout. Quant au fait que le noble Cynoë désire apprendre deux trois choses qui lui seraient utiles dans le milieu politique...

« D'accord, alors il serait sans doute fort utile, je pense de vous entraîner à analyser les paroles d'un noble pour ce qu'elles sont sans erreur de compréhension ou d'interprétation. J'avais par exemple remarqué que lors de nos discussions, il arrivait de temps en temps qu'il y ait des malentendus, car mes paroles pouvaient sans doute être interprétés de diverses manières à certains moment et que nous n'avions pas tout deux la même interprétation de celles-ci. »
Expliqua donc le vieil homme d'un ton pédagogue avant de préciser.

« Dans un lieu aristocratique comme le palais, beaucoup de monde joue sur des tournures de phrases particulières pour donner un sens précis à leurs paroles. Ce pour plusieurs raisons souvent. Le langage parlé est bien plus complexe qu'on ne peut le croire de primes abord et il est essentiel en politique de le maîtriser. Car c'est souvent quelques mots précis dans une phrase qui donne toute son importance à cette dernière. Ainsi, des paroles en apparence innocentes ou agréables peuvent avoir un tout autre sens et inversement. »
Il jeta un regard aux alentours et conclut avec réflexion. Ce après avoir aborder un sujet qui n'était probablement pas familier pour un dragon.

« Néanmoins, je ne sais pas si nous sommes dans le bon endroit pour une telle leçon... Je comptais d'ailleurs rentrer Gloria d'ici peu, si cela vous intéresse, nous pourrons donc nous atteler en profondeur sur ce genre de sujets là-bas. Je suis certain en tout cas qu'en vous exerçant un peu, vous saurez vous débrouiller à merveille mon ami. » Acheva-t-il de dire avec politesse, après tout, il ne faisait que donner des conseils de façon neutre et objective en faisant par de quelques observations qu'il avait pu faire.



[Hrp : je te propose qu'on termine ce rp dans 2-3 posts pour en ouvrir un qui aura lieu à Gloria quelques temps après, dis-moi si cela te convient :3 . (ps : ce post-ci n'est pas ma conclu)]






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Jeu 6 Avr 2017 - 14:24

Le dragon s'était contenté de montrer les crocs en simple réponse pour qui tenterait de lui faire renoncer à la viande, son aliment premier, son alimentation. C'était aux risques et périls du bipède qui essaierait. Quitte à se retrouver brûler par endroit.

°Bien entendu que je ne cherche pas à vider les caves. Il n'y en aurait pas assez d'une pour assouvir de possibles soifs sur quelques semaines. Et je ne suis pas venu pour ruiner la cité. °

Puis il avait analysé les dires de Crissolorio. Ce dernier lui avait fait remarqué que parfois, sans aucun but de le vexer bien entendu, le dragon n'arrivait pas à saisir certains petits points. Cela aboutissait alors à de légères incompréhensions au sein d'une conversation. Le dragon savait déjà que les nobles jouaient avec les subtilités avec l'usage de leur langue et de leurs mots. Mais est-ce qu'ils tenteraient de se moquer, insulter ou de mener en bateau un dragon qui se tiendrait en face d'eux ? Si Crissolorio le mettait en garde sur ce détail, ce n'était pas pour rien. L'Améthyste en plissa d'ailleurs les yeux.... Les bipèdes étaient capables de tout et de n'importe quoi quand il s'agissait de jouer sur leur côté supérieur aux autres races quand ils sentaient une opportunité.

°Je doute qu'un noble s'offusque directement en ma présence et ma personne d'une erreur linguistique. Mais il est certain que les tiens prendront vite leurs aises et s'amuseront à garder leurs petites... habitudes. A savoir que j'ai l'usage de la télépathie, pas des gazouillis comme en font usage les bipèdes. Entendre par les oreilles n'est pas entendre par la pensée. Mais apprendre à cerner le vrai du faux dans l'usage de phrases, qu'elles soient lourdes en vocabulaire ou non, sera nécessaire et bien entendu... pas ici. °

Et se rendre à Gloria rappellerait quelques souvenirs au saurien, même si la ville avait changé depuis qu'il avait éclos. Le temps passait si vite quand on naissait à l'aube des conflits.

°Mais avant de poursuivre, je goûterai bien mon rôti... qui tarde à arriver. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main Sam 8 Avr 2017 - 18:53

Il semblerait encore une fois qu'Ostiz ait raison, le noble Cynoë n'aimerait pas qu'on essaye de lui imposer un régime végétarien, mais il est vrai sinon que Crissolorio serait assez curieux d'observer quel genre de personne désirerait imposer cela à un dragon…

« J'étais sûr que vous seriez d'accord avec moi à ce sujet noble Cynoë. Et je suis certain que cela vous sera d'une grande aide à l'avenir. » Ajouta ensuite le régent avec calme quand le dragon acquiesça au fait qu'il devrait en effet s'entraîner pour saisir avec aisance certaines subtilités linguistiques dont pouvaient faire preuve les politiciens ou les nobles. Des subtilités que certains n'hésiteraient pas forcément à utiliser en présence du dragon, pas forcément pour le vexer ou pour l'insulter bien entendu… Mais il restait que cela pouvait être gênant si le noble Cynoë ne s'y habituait pas assez vite. Bien entendu, tous les nobles n'étaient pas ainsi à Gloria, mais il restait que la cour impériale était un monde où certaines habitudes étaient répandues et qu'il valait mieux se faire à ces dernières pour espérer y prendre ses aises.

« Je vais m'en occuper mon ami, je serais rapidement revenu. » Conclut ensuite le régent quand le dragon finit par dire qu'en attendant, il aimerait bien que son rôti arrive. Dans tous les cas, ils étaient d'accord pour débuter certaines enseignement une fois arrivés à Gloria, mais aussi par rapport à leur arrangement. Ce qui était une bonne chose en soit et Ostiz ne doutait point dans les fait que la présence du noble Cynoë saurait être bénéfique à l'empire glorien. Après tout celui-ci avait manqué de soutien dragonique jusqu'à récemment et en avoir une d'une certaine manière soulignerait bien qu'il n'y avait pas une raison obscure qui poussait les dragons à éviter Gloria. Enfin, qu'il n'y avait plus dans les faits, car le vieil homme se doutait bien que feu Fabius Kohan n'avait pas eut forcément l'estime de la caste ou des dragons en général… Dans tous les cas, c'est ainsi qu'un accord commun fut élaboré en ce jour entre le régent de Gloria et le dragon d'Améthyste. Et seul l'avenir révélerait les conséquences qui résulteraient.



[Hrp : Ce sera la conclu du coup :3 .]






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Quand il faut prendre les choses en main

Revenir en haut Aller en bas

Quand il faut prendre les choses en main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Prendre les choses en main ! [Solo Hakushi]
» Quand on a la Gueule de Bois - Léane
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Il faut savoir prendre son envol avant que le temps nous emporte. [Sunggyu Kim/Raphaël Kolliam]
» Il faut savoir prendre les choses comme elles viennent [-18 probablement]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-