Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Mar 1 Nov 2016 - 15:56

22 septembre

Par les esprits, qu'est ce qu'il ne fallait pas faire pour avoir de quoi compléter sa note d'informations au service du Régent... Artane regardait encore de sa cachette la Voie Royale. La course hippique datait à peine d'hier, donc il était aisé de se douter que peu redescendront d'Estëllin. Les festivités n'étaient pas encore terminées et les marchands ne seront donc pas les premiers à redescendre, tant qu'ils pourront espérer se faire une large part de bénéfices. Donc on serait en droit de se demander pourquoi Artane se retrouvait planqué dans un coin propice à une embuscade.

En fait, il avait rejoint un duo de brigands, qui pensaient se montrer plus malins que les Rôdeurs en menant leur activité par ici de ce côté de la Voie Royale. C'était osé, culotté et plus dangereux que si ce brigandage là était mené dans les plaines dans les environs de Gloria ou d'Aldaria. C'est en les entendant dans une taverne pour se rincer la gorge de la poussière avalée durant la compétition équestre qu'il avait entendu leur conversation. Avec sa manière d'aborder les gens et son parler qu'il adaptait à n'importe quelle situation, il avait réussi à les convaincre de se joindre à eux. Il avait eu l'idée de le faire pour deux raisons : voir si ces deux filous seront capable de mener à bien leur petite opération et noter la sécurité des environs. Si le territoire était aussi bien surveillé qu'on le prétendait...

C'était risqué, mais quelle saveur aurait la vie si on ne prenait pas un peu de risque pour la pimenter un peu ? et avec de la chance, il aura de quoi remplir gentiment sa bourse, de quoi rapporter à Crissolorio l'état de la sécurité de la région et de quoi contraindre les Elfes à prendre de plus grandes mesures pour assurer la protection de la Voie Royale. En somme, rien que du bénéfice. Bon, certes, une partie pour lui, mais cela restait positif pour le reste. Ah, oui, moins pour la possible victime qui sera allégée.

Donc à trois le plan avait été simple. Les deux lascars s'étaient placés en aval du lieu qu'ils visaient pour attraper leur victime. Artane lui se trouvait en amont, pour couper la retraite. Pour une personne isolée, même à chevaux, ils devraient réussir à la prendre par surprise. Le duo servira à empêcher le cavalier de talonner sa monture pour les dépasser au galop et Artane, de l'empêcher de se retourner. Un plan simple et parfait normalement.

Mais Artane restait dans un léger doute quand à ses deux comparses... Ils avaient prétendu ne pas être des tueurs. Mais si jamais ils venaient à vouloir se débarrasser de leur victime... Il agirait en conséquent, car tuer pour le simple plaisir de tuer était immonde à ses yeux et même dans le cadre d'une embuscade aussi simple.

Il guettait donc dans sa cachette, les yeux dardés sur la Voie. Et comme ses deux autres ''complices'', il portait un large et long foulard qui entourait sa tête et son visage, ne laissait que les yeux pour voir. Un bandit masqué quoi

@Luna Duruisseau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Mer 2 Nov 2016 - 2:49

C’était une de ces journées qui commençaient tellement bien! L’azur s’était ouvert sur la vue d’une jolie dame à la chevelure lie-de-vin dont le corps n’était recouvert que d’un simple drap. Les prunelles d’un bleu royal vinrent se joindre aux siennes en même temps que leurs lèvres se liaient. Le jour de l’anniversaire de Luna, la journée d’avant, avait été plus que merveilleuse. À cela s’ajoutait un dessert passionné et une soirée frivole. Les heures avaient passées rapidement et malgré la lune qui grandissait dans le sombre ciel, elles étaient restées éveillées longtemps. Faux, la vampiresse restait toujours éveillée. Or, cela dépassait les habitudes de la jeune humaine et pourtant, elle se sentait énergique.

Baisers et caresses faisaient parties du petit déjeuner, mais le choc fut brutal. En effet, Luna annonça ses intentions quant à ses projets de la journée. Elle voulait aller voir Dawan, le petit elfe qu’elle considérait comme son grand frère, et il fallait qu’elle se rende au Domaine pour cela. Elle avait beaucoup de choses qu’elle voulait rattraper et certainement qu’il voudrait la voir pour son anniversaire! La déception de la vampiresse était palpable et il lui fallut plusieurs bons arguments pour la convaincre de la laisser partir seule. Elle dut d’ailleurs le demander personnellement.

Quel danger y aurait-il sur la Voie royale? En théorie, aucun… Après tout, elle était gardée par le peuple elfique qui s’assurait de sa sécurité. Ce qu’elle ignorait, c’était que la surveillance était moindre à certains endroits surtout suite à l’appel de nombreux gardes afin de faire respecter l’ordre pour la course. Luna était toutefois prudente. Jamais elle ne sortirait sans ses armes et ses différents attirails pour se protéger. Sa longue chevelure dorée fut tressée et cachée derrière sa capuche qui recouvrait en grande partie son visage. Sa cape elfique recouvrait son corps et elle s’était habillée confortablement : pantalons noirs et tunique bleue. Avec de la chance, on la prendra pour une elfette ou dans une moindre mesure, une simple vagabonde. Comme toujours, il valait mieux éviter qu’on sache que la régente d’Aldaria se balade seule.

C’est ainsi qu’elle descendait tranquillement la route. Elle avait opté pour y aller à pieds, laissant Vaïwë légendaire se reposer de la grande course qu’elle avait vécue la veille et ce, même si en réalité la monture légendaire n’en avait pas de besoin.

C’est ainsi que Luna marchait tranquillement sur la Voie royale sans se douter de quoi que ce soit…








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Mer 2 Nov 2016 - 8:37

Artane fut le premier à voir la potentielle proie descendre la route. Derrière son foulard, il serrait déjà les dents. Pourquoi cela n'avait-il pas pu être simplement un homme qui devait passer ce jour là. Un homme ou un elfe, puisqu'il se trouvait non loin d'Estëllin. Diantre ! Une femme ou une elfe, que savoir. Mais une femme quand même ! Pourquoi ce jour justement ! Il ne pouvait reculer de toute façon et espérait déjà que ses deux comparses d'un jour resteront ''courtois", chose dont il doutait de plus en plus. Et puis cela ne l'enchantait guère de détrousser une jeune personne. Oui car à voir la façon dont son corps se mouvait à chaque pas souple qu'elle posait sur la Voie, elle ne pouvait qu'être une jeune fille. La capuche dissimulait ses traits mais cela n'empêchait pas à Artane de commencer à reconsidérer la question de son activité illicite du moment.

Mais il faut trop tard quoi qu'il en était. Les deux autres brigands avaient eux aussi repéré leur proie et en avaient souri. Ils n'avaient guère de temps à attendre et avait jailli de leur cachette comme sortirait un animal affreux d'une boîte.

Bien entendu pour ne pas se laisser eux-même surprendre, ils avaient bien entendu sorti leurs armes. L'un avait une dague, l'autre un arc, qu'il tendait à peine, mais on devinait à sa posture qu'il savait s'en sortir et qu'un rien pourrait le pousser à tendre sa corde. Artane lui aussi était sorti de sa cachette, mais après la sortie de ses deux comparses et derrière la jeune voyageuse, comme c'était prévu initialement au plan s'il venait à voir un voyageur arriver. Qui était venue à pied. Il sourcillait en voyant la lueur avide des deux compères.

''Mais regardez qui nous avons là pour aujourd'hui ? Une délicieuse aubaine. ''
''Plus que délicieuse je dirai même. Une délicieuse et douce aubaine. Alors jeune et belle inconnue, on se balade seule sur la Voie ? Ce n'est guère prudent''
''Qui sait quelle rencontre on peut faire hein''


Artane commençait à cerner les deux lascars. Diantre, pourquoi ne l'avait-il pas compris avant... Il omettait un peu trop souvent qu'il existait aussi à travers Armanda d'aussi bons parleurs que lui. Il décida d'essayer de faire écourter leur petit jeu.

''Faut pas traîner les gars. Elle ne sera pas seule bien longtemps si vous vous tapez un brin de causette''
''Je crois que si, on va traîner un peu. Tu n'as pas remarqué Trois, mais vu sa dégaine, elle ne doit pas se trimbaler avec beaucoup d'argent sur elle''


Trois était le nom qu'Artane avait donné le temps de cette histoire. C'était sans doute l'une des rares choses qu'il avait réussi à leur faire gober.

''Ben alors laissons la partir alors et attendons un plus gros poisson''

Les deux autres brigands se regardèrent un instant et l'autre se mit à salement ricaner.

''Non mais tu crois qu'on va la laisser partir ? N'est ce pas ma mignonnette. Maintenant que tu es là, on va s'amuser ensemble hein. Tu as de l'eau dans la cervelle Trois. Si on la laisse partir, elle va donner l'alerte et tu sais très bien ce qui se passera pour la suite''
''Un peu d'amusement avant de s'en débarrasser ahahhaha''
''Ce n'est pas comme cela que les choses devaient se passer. Je croyais que les choses avaient été clarifiés pourtant ! ''
''Et bien, c'est ce qu'on appelle changer de plan en cours de route. Et si cela te plait pas, tu peux te tirer ! Continue ton cirque et on te zigouille. ''

Qui sait ce que la jeune femme aurait entre temps réfléchi comme moyen de se sauver, mais pris en tenaille entre trois hommes ; deux en face d'elle et un autre derrière elle. On aurait pu penser que la bonne fortune l'aurait quitté. Mais c'était sans compter la présence d'Artane. Voleur à ses heures, mercenaire quand cela l'arrangeait, il en restait pas moins qu'il n'était pas un mauvais bougre et voir que la situation dégénérait et que cette voyageuse malchanceuse allait passer un véritable et sale moment... Aux Esprits cette association d'un jour ! Il haïssait le meurtre gratuit !

Il tendit d'un coup sa main ouverte vers le premier des brigands. Une boule de feu fila vers l'armé au poignard, qui se jeta sur le côté, totalement pris au dépourvu. Artane se préparait à lancer un autre sort.

''Filez damoiselle ! Ne restez pas ici !''



Sort Utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Jeu 3 Nov 2016 - 3:02

La voie royale était plutôt jolie. Avec l’automne qui arrivait à grands pas, les feuilles des arbres avaient commencé peu à peu à se teinter de couleurs chaudes. Peu attentive à ce qu’il se trouvait à l’avant, c’est-à-dire rien en particulier, Luna s’amusait à balayer le paysage de la montagne qui s’offrait à elle. Jamais elle ne s’était attendue à ce qu’on l’embusque là et maintenant, bien qu’elle aurait dû. Elle s’était aussitôt arrêtée lorsque des hommes étaient sortis de leur cachette pour venir lui barrer le passage. Difficile de s’enfuir puisque les brigands l’avaient prise en tenaille. La jeune femme sentit son cœur s’accélérer, son corps se mettre en état d’alerte et elle prit une grande respiration afin de garder son calme. Non, il ne fallait surtout pas céder à la panique. C’était des hommes sans honneur et à comprendre leurs paroles, ce n’était pas après sa bourse qu’ils en avaient.

En guise d’obéissance, elle leva les mains et profita de ce fait pour replacer la capuche sur sa tête. Hors de question qu’ils voient sa chevelure dorée histoire qu’ils reconnaissent la régente d’Aldaria. Il valait mieux éviter qu’ils sachent qu’elle était une dame d’importance. Déjà qu’elle ne paraissait pour rien et qu’ils voulaient s’amuser d’elle… Sauf s’ils remarquaient les anneaux à ses doigts. En effet, elle portait le nexus à son auriculaire gauche et Umbrea à son majeur droit.

À trois contre elle, la jeune femme devait puiser dans toutes ses ressources pour pouvoir s’en tirer indemne. Le premier homme était armé d’une dague et le deuxième portait un arc. Ils semblaient être capables de s’en servir, mais à quel point? Elle n’avait pas vraiment envie de le découvrir. Quant au dernier brigand, elle ne le savait pas trop puisqu’il était dans son dos et qu’elle ne l’avait pas bien à l’œil. Le temps de s’emparer de ses armes, l’homme masqué aurait certainement le temps de lui décocher une flèche… C’était le genre d’énergumène qui n’avait pas de scrupules à faire saigner les gens…

Luna avait eu envie de leur répliquer et de leur balancer sa frustration au visage. Toutefois, elle serra les dents et se retint. Il valait mieux ne pas envenimer la situation pour l’instant. Peu importe ce qu’elle dirait, ça ne servirait à rien. Ils s’étaient déjà faits une idée en tête et elle serait très difficile à déloger. Leur faire miroiter une montagne d’or ne servirait qu’à leur en faire vouloir davantage et leur promettre de ne rien dire passerait pour un mensonge. Dans tous les cas, ce qu’ils voulaient à l’instant, c’était la chaleur d’un doux corps aux courbes féminines. Son corps finirait sans vie dans un fossé…

Mais soudainement, une boule de feu la frôla pour venir pratiquement frapper l’un des brigands qui se jeta par terre. L’homme derrière elle l’intima de s’enfuir! De grands saphirs étonnés se tournèrent vers lui et ce fut la dernière chose qu’Artane put remarquer, car la vagabonde disparut. Où avait-elle bien pu aller?

Durant ce temps, le conflit continuait. Les deux brigands comptaient bien faire payer à leur ancien compagnon pour la perte de leur si joli butin. Le deuxième homme encochait sa flèche sur sa corde qu’il projeta contre Artane tandis que le premier se relevait.

KKLLLIIINNG

Tel fut le bruit d’une pointe de flèche s’écrasant contre des os de baleine. La voyageuse venait de réapparaître auprès d’Artane et avait bloqué pour lui le projectile à l’aide de Mur Thoracique. Dans sa main gauche commençait à luire Éclat d’une myriade de couleur. Son effet commençait déjà, de même qu’une sombre terreur ou dégoût s’emparait peu à peu du cœur de ses ennemis dû à son bouclier légendaire.

- Trois. Es-tu avec ou contre moi?

Non, la dame encapuchonnée ne s’était pas enfuie. Elle ne pouvait pas laisser ce pauvre homme se faire massacrer par sa faute, même s’il était fautif en lui-même. Son cœur lui disait qu’un contre deux restait toujours injuste. Mais encore fallait-il qu’il démontre qu’il n’était pas contre elle, sinon elle l’affecterait également avec l’hypnos de lumière de son épée.

Spoiler:
 

Spoiler:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Jeu 3 Nov 2016 - 10:55

Folie. Il n'avait agi que sur la folie et dans son idée abrupte d'éviter à cette voyageuse de subir un sort peu enviable, il s'était mis lui-même dans une situation précaire. Il avait écarquillé les yeux quand l'inconnue avait subitement disparu. Et maintenant, il se retrouvait dans la ligne de mire du brigand qui était encore debout. Celui-ci se préparait à lui faire payer sa traîtrise d'une flèche bien sentie. La corde avait déjà claqué avant même qu'Artane se demande de comment il allait se sortir de ce pétrin. Et quand la flèche s'éclata contre une protection osseuse inattendue, Artane avait fait quelques pas en arrière, totalement surpris par la soudaine réapparition de la vagabonde.

Mais autre chose le poussait presque à reculer encore d'un pas. C'était de revoir la lame que tenait la jeune femme dans sa main. Pour l'avoir déjà vue une fois et de très près, il sut de suite qui était la vagabonde. Diantre ! Le hasard aimait décidément bien se moquer de lui ! Et en plus elle s'était matérialisée devant lui avec un bouclier pour parer la flèche qui lui était destinée. L'autre abruti qui avait reçu la boule de feu se relevait déjà, injuriant déjà le lanceur de sort. Son bras fumait encore de la sphère enflammée reçue

Donc elle n'avait pas voulu prendre la poudre d'escampette pour fuir ces deux marauds. D'ailleurs, elle interrogeait même Artane, encore stupéfait d'avoir monter l'embuscade avec les deux autres bougres et d'être tombée sur elle. Chance au moins était pour lui qu'elle ne l'avait pas reconnu. Donc s'il était contre ou avec elle ? Il porta la main à la fusée de son épée et la sortit vivement de son fourreau. Pour ou contre elle ? Est-ce que la question se posait réellement ? Mais aller savoir pour la jeune Régente, qui méconnaissait l'homme qui se tenait derrière elle et qui quelques instants plutôt, étaient avec les deux autres gredins.

Artane fit un pas en avant, Dent Tranchante en main.

''Avec vous.''

Bien entendu, il lui avait répondu en maquillant un peu sa voix. S'il arrivait à s'en sortir sans qu'elle apprenne son identité. Et pendant ce temps là, les deux brigands hésitaient quand à quoi faire, subissant petit à petit l'effet magique du bouclier osseux de la Régente. Avaient-il reconnu Eclat eux aussi ? Le rictus mauvais qui se dessinait aux lèvres de l'archer apportait un doute. En tout cas, Artane ne doutait pas qu'ils avaient de la ressource ces deux là. Monter une embuscade dans la Voie était plus que de la folie, sauf s'ils possédaient des atouts. Chacun des trois filous s'étaient gardés de les exposer aux oreilles des uns et des autres.

Artane préférane pas attendre de découvrir ce que les deux enflures étaient capables de leur balancer et sans prévenir la jeune femme qui était à ses côtés, qui était prête à en découdre, il n'eut qu'à cligner des yeux pour faire un ''bond'' et se retrouver soudainement entre ses deux anciens acolytes. Agir vite était le maître mot. Il eut le temps de décocher un coup de jambe au tenant du poignard pour frapper de son épée l'archer, qui avait semblait-il, commencer à préparer un sort. L'archer hurla quand le fil tranchant de Dent Tranchante lui lacéra l'épaule. L'autre brigand avait déjà retrouvé son équilibre et leva son poignard pour frapper Artane. Sa petite lame crissa sur l'épée du voleur, qui s'était retourné juste à temps. Son autre adversaire, qui avait le bras couvert de sang n'avait pas perdu de temps pour sortir un stylet de sa botte. Il voulut profiter qu'Artane soit dos tourné pour le frapper.

Sort utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Dim 6 Nov 2016 - 20:24

Il semblait que Trois avait choisi de rester de son côté. Du moins, pour le moment présent, car seul Dracos savait quand il retournerait ses manches. Luna préférait ne pas s’en soucier et prendre pour acquis qu’elle ne se prendrait pas une boule de feu dans le dos le temps qu’il fallait négocier avec les deux autres brigands. La lame d’éclat se teintait de mille et une lueurs dont les couleurs charmaient ses opposants et dont Artane pouvait s’estimer heureux de ne pas être affecté. Ainsi, cela avait permis à l’homme, qu’elle n’avait heureusement pas encore reconnu à sa plus grande chance, de doublement surprendre les ennemis lors de son attaque.

La jeune femme ne comptait pas rester à regarder les deux brigands combattre leur ancien allié. Elle s’élança vers le combat qui avait déjà commencé. Mur Thoracique avait été levé afin que le stylet s’y frotte et son nouvel opposant avait cessé de bouger, momentanément paralysé par l’un des effets du bouclier légendaire. Un coup de pied lui fut assené et il recula le souffle coupé.

- Qu’est-ce que vous croyez? Que je ne sais pas me battre parce que je suis une femme? S’exclama-t-elle. Ou quoi encore? Que je ne suis pas capable de tuer? SOTISES! Dites ça à tous que j’ai tués!

Elle hurlait pratiquement, irritée par la présence des brigands qui venait gâcher sa journée. Bien sûr qu’ils pensaient qu’elle était une cible sans défense dont ils pouvaient prendre un malin plaisir à capturer. Elle était hors d’elle à l’idée que n’importe qui d’autres y auraient passé. Et encore, ce n’était pas certain qu’elle s’en sortirait.

Gracieusement, la princesse des lumières évita la pointe du stylet et contre-attaqua. Elle avait notamment l’avantage d’être gauchère au combat, ce qui déstabilisait les habitudes des gens, et d’être une ancienne soldate. Éclat vint se loger dans le flanc gauche où la main du brigand se teinta d’une couleur rouge lorsqu’il pressa sur sa blessure.

Sortis de l’ombre, deux autres hommes masqués venaient d’apparaitre et s’avançaient vers eux. Passant son doigt sur Éclat, le coup qui fut porté contre son ennemi le repoussa à l’aide du vent jusqu’à eux. La bourrasque fit virevolter sa cape elfique et laissa entrevoir son armure dorée du dragonnier. Sa capuche était également tombée sur ses épaules. Son identité n’était plus un secret.

- Mes parents sont morts par des brigands, comme vous, qui s’amusaient à prendre la vie des gens. Plus jamais je ne serai sans défense! Annonça-t-elle. J’ai été torturée. J’ai été la Larme de Néant. Mon père adoptif se trouve dans la glace après qu’on l’ait empoisonné. Et maintenant, vous voulez m’empêcher d’aller voir mon ami au Domaine?! POURQUOI NE PEUT-ON ME PAS FICHER LA PAIX?

Oui, la régente hurlait de rage.

Spoiler:
 












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Lun 7 Nov 2016 - 11:39

Le coup de stylet qui était destiné à frapper Artane dans le dos ne put que rencontrer que le bouclier de Luna. Artane ne s'était pas attendu à ce qu'elle intervienne aussi vite. Bien entendu, elle ne serait pas restée à se tourner les pouces, vu qu'elle avait décidé de prendre les armes et ne pas fuir. Ce n'était pas pour rien qu'elle était Régente !

Et pendant qu'elle commençait à exprimer sa rage, Artane s'occupait de l'autre acolyte. Bien que pris dans les effets du bouclier et blessé à l'épaule, il avait décidé de se battre avec hargne. Ne jamais sous estimer les effets de la colère et de la rage... Suffisait de se rappeler le cri de la jeune femme derrière lui. Il l'entendait ferrailler avant d'entendre un puissant souffle aérien repousser son adversaire. Puis dans le recoin de son regard, il fit les deux autres brigands qui avaient fait leur apparition, armes déjà en main. Ah les enflures ! Ils avaient monté le plan différemment en cas de coups durs ! Ils ne paraissaient pas impressionnées par l'éclat oral de la jeune femme. Peut-être parce qu'ils se jugeaient en assez grand nombre pour régler leur compte avec eux

Son adversaire se rappela à lui quand le voleur sentit la lame de son adversaire lui entailler le flanc. L'instant de flottement dans lequel Artane s'était plongé quelques secondes à peine à cause de l'arrivée de ces bougres de renforts aurait plus être cher à payer. Et sans attendre, sans se poser plus de question, Artane en un seul geste, planta son épée dans la poitrine du vil gredin. Il détestait tuer de la sorte, mais dans un sens, c'était autant pour défendre sa vie que celle de Luna. Qui sait comment les choses auraient pu tourner si ce n'était pas elle qui s'était pointer. Chose certaine était que si cela avait été une autre femme, Artane n'aurait pas laissé passer. Donc non, ne croyez pas que notre homme cherchait déjà un fautif à l'histoire. Le fautif, c'était un peu lui de base, pour s'être associé avec des gredins dépourvu d'un minimum d'honneur.

Jetant à peine un regard de dégoût à son adversaire désormais occis, il n'était pas loin de Luna pour faire face aux trois hommes. On voyait que les effets du bouclier s'insinuait de plus en plus, à voir les rictus qu'ils affichaient. Mais leur détermination les poussait à faire un pas en avant vers leurs futures victimes.

Soudain, Artane leva les yeux et vit des silhouettes qui paraissaient être sorties de chez Néant... des renforts arrivaient et cette fois, ce n'était pas au profit des sales bougres. Et là Artane eut l'impression que le vent commençait déjà à tourner, autant pour les ennemis que pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Lun 7 Nov 2016 - 20:44

Le réveil avait été agréable pour celle qui ne dormait jamais. Au travers de la haute fenêtre de sa chambre, elle avait observé le soleil se lever, ses doux rayons parvenant après un certain temps jusqu’à son lit et jusqu’au visage paisible qui dormait au creux de ses bras. Recouvert d’un simple drap blanc, la vampiresse avait aussitôt sourit lorsque leurs regards s’étaient croisés, se penchant ensuite pour offrir un baiser à sa belle.

Le choc fut toutefois brutal et, l’espace d’un instant, Orfraie perdit son sourire. Elle n’avait pas envie de la partager alors qu’elle venait à peine de la retrouver. Sa déception se lisait sur ses traits délicats, mais pour ne pas entamer l’humeur de sa compagne, la Lame avait affiché un sourire de façade, comme elle savait le faire lorsque la situation l’exigeait. Son Nexus, toutefois, ne pouvait pas vraiment mentir sur son ressentit même si elle essayait de se convaincre que voir Luna partir seule ne la dérangeait pas… Debout et arpentant ses appartements comme un lion en cage, l’archère avait songé à suivre la jeune femme discrètement ou même à demander aux Rôdeurs de s’en charger… Mais elle avait finalement opté, au terme d’un important combat mental, de laisser Luna seule. Que risquait-elle sur la Voie Royale et au Domaine ? De plus, elle savait se défendre…

Mais la panique s’empara momentanément de la Lame lorsque le Nexus à son doigt se colora d’orange puis de rouge et enfin de gris. Cette dernière couleur fut celle qui poussa Orfraie à quitter la Tour du Dracos au pas de course, empruntant les souterrains des Rôdeurs pour quitter le plus rapidement la cité tandis que, dans un halo blanchâtre, son armure d’Everelle venait s’ajuster sur son corps. L’épée battait son flanc dans sa course, mais celle-ci ne provoquait pas le moindre bruit. Derrière elle lui parvenait nettement le tintement des griffes d’Arphen contre la pierre des tunnels…

En débouchant à l’aire libre, l’esprit de l’amoureuse de mit en mode « guerrier » et elle s’arrêta pour réfléchir. Son Nexus lui indiquait la position de Luna, elle ne risquait donc pas de la perdre temps que celle-ci portait son anneau. Si le danger guettait la Régente, Orfraie devait agir avec prudence… Au risque, sinon, que Luna ait encore plus de problème. La guerrière devint donc momentanément invisible, Arphen la suivant au flair. Elle avançait parmi les arbres avec aisance, parfaitement silencieuse dans sa course, une main sur le fourreau de son épée pour qu’il ne la gêne pas.

Elle ralentit en entendant le fracas des armes. Si Orfraie était en mesure de l’entendre si bien depuis la Voie Royale, il ne faisait aucun doute qu’elle n’était pas la seule. Tôt ou tard, les Rôdeurs allaient arriver pour régler le problème. Toutefois, l’immortelle fut la première à s’approcher et si son cœur avait encore été capable de battre, son sang aurait surement fait un seul tour. Les hurlements de sa compagne lui parvenaient très nettement et poussèrent la Lame à accélérer, la faisant arriver derrière Artane et Luna tandis qu’Arphen se glissait silencieusement sur le flanc. A la façon dont la régente se tenait, Orfraie comprit que l’un des hommes était, pour l’instant, de son côté. Toutefois, les trois hommes qui leur faisaient face aller vite comprendre leur erreur lorsque, tel un fantôme, la guerrière ôta son camouflage tout en s’approchant.

Elle s’avança parmi les arbres dans un silence parfait, son armure noire se révélant peu à peu aux yeux des mortels. Sa crinière flamboyante encadrait son visage inexpressif, seuls ses yeux bleus glacier révélant la rage qui l’habitait. L’odeur du sang emplissait l’air et la vampiresse avait prit la décision de ne pas respirer et donc de ne pas parler jusqu’à être totalement certaine de contrôler son instinct. D’une pensée, Palantir et son bois argenté vint se loger dans le creux de sa main tandis que, dans un mouvement milles fois répété, Orfraie saisissait une flèche. Le temps d’un clignement d’yeux et l’arme était parfaitement bondé, les muscles de l’archère vampirique soutenant sans difficulté la pression sur l’arc légendaire.

Mais elle ne fut pas la première à attaquer. Non, ce fut Arphen qui, dans un grognement, se jeta sur l’homme au poignard, l’attrapant à la gorge, les hurlements du malheureux de perdant dans un gargouillis immonde. La flèche de Palantir vint cueillir l’homme se trouvant le plus loin puis, l’instant suivant, Laurelin chanta, la lame noire venant mordre profondément la cuisse de « Trois ». Hors de question qu’il leur fausse compagnie…





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Jeu 17 Nov 2016 - 1:45

Trois se battait contre son propre ennemi. La jeune femme ne pouvait pas lui venir en aide puisqu’elle avait déjà ses propres adversaires à gérer. Elle pouvait entendre leur souffle court et les plaintes de douleur envahir la Voie royale. C’était serré entre les deux et finalement, le bruit d’un corps s’affaissant au sol se fit entendre. Un rapide coup d’œil lui apprit que Trois était toujours vivant, bien que blessé.

Pendant ce temps, la colère habitait toujours la régente tandis que les brigands s’acharnaient à ne pas la laisser tranquille. Ils se mettaient le doigt dans l’œil s’ils croyaient qu’elle se laisserait faire et qu’elle était une femme noble incapable de se défendre. D’une attaque augmentée magiquement, son adversaire aux diverses entailles désormais avait été balancé jusqu’à ses compagnons où les hommes l’aidèrent à reprendre son équilibre. Leur regard noir et leur mine malveillante annonçaient grandement leurs intentions. Luna serra la poignée d’Éclat, prête à leur faire ravaler leur confiance. À trois contre deux, le nombre n’était pas en leur faveur.

Mais soudainement, une silhouette flamboyante se joignit à la partie. Luna n’avait pas besoin de la regarder pour savoir de qui il s’agissait. Elle savait et sa bague lui avait gâché cette surprise. Elle était heureuse de la présence de sa garde personnelle, mais les retrouvailles tranquilles attendraient. Arphen venait de mettre hors-combat un ennemi d’un coup de mâchoires bien placé et la flèche qui vint se loger dans le torse d’un autre vint signer son arrêt de mort. Sa Lune se dirigeait déjà vers Trois afin qu’il ne puisse nuire ni s’enfuir.

Il ne restait donc plus qu’un dernier ennemi : celui qui s’était pris l’attaque de vent de Luna. À voir sa vie défiler sous ses yeux, il avait abandonné ses compagnons et courait le long des pierres blanches. Un bruit métallique retentit lorsque l’archère dégagea ses mains et s’empara de Mélodie. Une flèche chanta juste avant de se ficher dans la jambe du fuyard. Il tomba au sol, rampa quelque peu avant de ne plus bouger. En effet, c’était une flèche qui endormait que l’archère avait employée.

L’océan croisa les glaciers. Sa colère s’était dissipée avec la présence de la dragonnière de jade, remplacée par du soulagement et une touche d’inquiétude. Sa main chercha celle de la vampiresse, serrant ses doigts contre les siens.

- Ne les tue pas. Furent ses premiers mots.

Ce n’était qu’un petit murmure. Connaissant Orfraie, arracher la vie de vilains n’était pas un souci. Ce l’était un peu plus pour la jeune humaine. Elle n’aimait pas qu’on tue pour « aucune raison ». Or, l’homme endormi et Trois ne constituaient plus une menace à ses yeux. Elle désirait qu’elle rappelle Arphen afin qu’il n’égorge pas les brigands.

L’humaine n’avait toujours pas lâché sa poigne. Elle vint simplement se blottir contre Orfraie, cherchant la protection de ses bras réconfortants. Elle enfouit sa tête dans son torse et la serra de toutes ses forces.

- J’étais tellement en colère…! Tu avais raison. Le danger me guette partout. Lâcha-t-elle en premier, joignant à ses paroles un soupir. Et j’ai tellement eu peur de ne plus jamais te voir. Poursuivit-elle.

Luna était bien dans ses bras. Ses illusions étaient brisées : Luna ne pouvait pas vivre une vie normale et tranquille. Son cœur reprenant un rythme normal, elle gardait Orfraie contre elle. Quel mal y avait-il à cela, que la garde du corps enlace sa protégée? Mais réellement, c’était le moindre de ses soucis ce que le voleur pouvait penser en cet instant.

- Sois indulgente, il m’a aidée. Dit-elle doucement.

La princesse des lumières s’était détachée de la vampiresse. L’azur s’était alors posé sur Trois, qu’elle n’avait toujours pas reconnue derrière son masque, et nota les dégâts. Il était blessé au flanc et à la jambe, ça devait être plutôt douloureux.

- Ne fais pas de bêtises, d’accord? L’avertit-elle.

Nul besoin de lui dire qu’une vampiresse s’occuperait gentiment de lui s’il faisait un geste de travers, n’est-ce pas? D’un geste de la main, elle déplaça par télékinésie toutes armes pour qu’elles ne soient plus à sa portée. L’instant d’après, la jeune femme avait une marguerite blanche dans les mains, fleur qui venait d’apparaître par magie. Gardant ses distances, car on ne sait jamais, la fleur vint magiquement à Artane.




Spoiler:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Jeu 17 Nov 2016 - 10:22

Que dire ou penser quand tout s'enchaîna à une vitesse effrayante ? Artane était prêt à se battre jusqu'au bout, malgré le nombre. Prêt à user de Dent Tranchante pour éviter que la jeune femme ne tombe dans leurs sales pattes. Et dire qu'il avait participé à cela, avant de tomber sur Luna. Rien n'avait présagé sa venue... et au moins, Artane s'était vite rendu compte quels fieffes coquins étaient les êtres avec qui il s'était associé. Comment avait-il pu se tromper aussi stupidement !

Maintenant que le mal était fait, il ne pouvait plus reculer. Gredin, mentenr, voleur... il prenait bien des rôles, mais jamais celui de tueur ou de violeur. Le minimum d'honneur qu'il avait appris de Gondar le poussait à dresser son arme pour défendre Luna, même si elle était capable de se défendre. Elle était loin d'être une fillette dépourvue de ressources. Et ça, il était bien placé pour le savoir.

Tout s'était donc passé en une étonnante vivacité. Artane avait eu à peine le temps d'écarquiller les yeux en voyant un chien surgir face à l'homme armé de son poignard et lui arracha la gorge d'un puissant coup de crocs. Le sang giclait dans les airs pendant que l'homme gargouillait sa souffrance dans son propre sang. Mort horrible que celle-là, mais à quoi bon compatir pour un vil individu de ce genre ? Sans compter que ce genre de pensée effleura à peine l'esprit du voleur, qui avait fixé la nouvelle venue, se tendant, pris autant par la surprise que par le doute. Le sang avait coulé pour protéger Luna et voilà que le sang se répandait encore. La présence flamboyante se mouvait en plus tellement vite. Trop vite pour qu'Artane esquive la lame qui se planta profondément dans sa cuisse

La jambe profondément blessée s'était aussitôt dérobée, en même temps qu'un cri lâché par l'homme, autant étouffé par son foulard que par les dents serrées.

*Par les Esprits ! *

Il s'était donc retrouvé à moitié affalé sur le sol de la Voie, pressant d'une main la blessure qui saignait et de l'autre tout en tenant son épée, se retenant hors du sol. Dans cette posture précaire, il peinerait à se défendre si la nouvelle venue décidait d'en finir avec lui. Le souffle rapide pour affronter la douleur qui lui mordait l'intérieur de la jambe, il avait braqué son regard sur l'inconnue. Elle se tenait, toujours aussi dangereuse dans son attitude que dans son regard. de quoi frémir.

Luna s'était rapprochée d'elle, lui avait pris délicatement la main avant d'engager doucement quelques échanges de mots. En vue de ce qu'il vivait sur l'instant, Artane avait en effet d'autres préoccupations que de s'étonner ou de s'offusquer de l'étreinte qui se déroulât par la suite entre Luna et sa protectrice. Protectrice qui en lui paraissait pas inconnue.

Il grimaça sous un élancement de sa jambe et pressa plus fortement sa main couverte de sang, main qui avait commencé à trembler. Car mine de rien, cela faisait sacrément mal et il découvrait que la personne venue secourir Luna était une vampire. Avec une vitesse pareille, quoi de plus étonnant ! Et il ne put s'empêcher de frémir cette fois quand il se rappela où il avait pu rencontrer celle-là... La générale elfique, à l'époque où il avait penché sa balance du côté des Protégés ! Il pouvait alors s'estimer heureux d'être encore en vie.

*Me voilà cuit...*

Luna s'était détachée de la chaleur réconfortante de son amante. Ses yeux d'un bleu azur intense croisaient les siens. A se demander ce qui pouvait se lire à la surface du regard d'Artane. De l'incertitude, de l'angoisse ? Ou encore la peur ? Du doute, cela oui, mais aussi une certaine forme de résignation. Artane n'était pas un homme stupide à tenter la fuite. Il aurait pu tenter s'il avait eu ses deux jambes et encore... Cela aurait mortel. Entre Luna, sa vampire et le chien...

Il avait gardé le silence en libérant Dent Tranchante de sa main et l'avait gardée ouverte pour marquer ses attentions de reddition. Faire des bêtises ? En l'état actuel des choses, c'était bien la dernière chose à faire. Puis Luna usa de sa magie pour écarter son épée hors de sa portée, comme tout autre possiblement dans son entourage. Artane ne put empêcher son coeur de s'emballer quelque peu. A croire qu'il redoutait presque la suite. Il y avait de quoi d'ailleurs. Puis la Régente fit naître une fleur : une marguerite blanche. Une fleur ? A se demander pourquoi faire. Et la fleur fut doucement dirigé vers lui.

Il fut tenté de reculer avec l'aide de sa jambe valide. Mais pareille action pourrait être mal comprise. Et la marguerite se rapprochait toujours. La question demeurait toujours. D'ordinaire, ce que qu'il se rappelait de cette fleur, était qu'elle pouvait représenter un symbole d'amour et d'innocence. Elle représentait aussi l'adieu et bien d'autres choses sur lesquelles il n'arrivait plus à songer. Car la fleur s'était encore plus rapprochée et le parfum qu'elle émettait avait pris Artane dans ses effluves soporifiques. L'humain tenta bien de lutter, mais il ne put que céder. Et au final, pourquoi chercher à résister alors qu'il était cuit ? Seule certitude était qu'il ne finira pas en repas pour la vampire.

Il se sentit mollir et s'affaler sur le sol, avant de sombrer dans un début de somnolence qui le rendra totalement inoffensif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Mer 23 Nov 2016 - 17:44

Laurelin venait de mordre la cuisse du dénommé Trois, impitoyable. Le sang commençait déjà à s’écoule de la plaie, souillant le pantalon de l’homme, l’odeur du sang emplissant une fois de plus l’air ambiant. Orfraie darda sur lui un regard glacial tandis qu’elle entendait le son caractéristique d’une flèche que l’on décoche. Luna venait de faire une démonstration de ses talents d’archère en envoyant un projectile dans l’une des jambes du fuyard, le faisant tomber dans la mousse et la terre.

La Garde Personnelle se retourna ensuite vers sa Protégée, l’inquiétude et le soulagement se mélangeant dans ses glaciers. Cherchant elle aussi un contact, Orfraie referma doucement ses doigts sur ceux de sa compagne, mais elle ne lui répondit pas directement. L’odeur du sang, particulièrement intense, mélangé à la colère et l’inquiétude qu’elle avait ressentie était un cocktail dangereux. C’est pourquoi, afin de ne pas prendre le risque de respirer ses flagrances tentatrices, la Dragonnière de Jade lia doucement son esprit à celui de la Dragonnière de Cuivre, l’assurant ainsi qu’elle ne ferait rien de plus sans son ordre… Bien que la colère d’Orfraie fût clairement perceptible dans cet échange mental.

Luna pensait bien, arracher ces vies importait peu à la Vampire, qui exerçait sur son instinct une forte pression afin de le contrôler, tandis qu’elle tentait de calmer ses nerfs. Depuis sa transformation, sa légendaire patience c’était étiolé… Arphen revint docilement auprès de sa Maîtresse et demeura tranquille, n’ayant reçu aucun ordre d’attaque. Orfraie, elle, accueillie sa compagne, refermant avec force ses bras autour de son petit corps, la protégeant avec cette étreinte. Le nez perdu dans sa chevelure, la Vampire se risqua enfin à respirer. Le parfum de Luna couvrait l’odeur du sang et la guerrière se détendit – ce que la blonde pu sentir -, ce qui lui permit de répondre par les mots. L’envie de lui dire « je te l’avais bien dit » était grande, mais en l’état, ce n’était surement pas ce que Luna avait envie d’entendre. De plus, elle le savait très bien…

- Ta colère est légitime. Je comprends aisément que cela te fasse sortir de tes gonds. Que tu aies été simplement une jeune femme ou la Régente d’Aldaria, qu’ils s’attaquent ainsi à toi… Je comprends. Fit-elle, joignant elle aussi un soupire. C’est pour cela que je n’aime pas te savoir seule. Je sais que je ne peux pas être tout le temps avec toi, car toi aussi tu as besoin de ton espace… Mais s’il t’arrivait quelque chose…

L’ancienne princesse ne termina jamais sa phrase, toutefois il était aisé d’en deviner le sens. Il était certain que si ces brigands étaient parvenus à faire du mal à Luna… De un, Orfraie aurait eu le cœur brisé… Et de deux, ils auraient tous connus pire que tous les tourments du monde, la Vampire en l’Ataliel pouvant faire preuve d’une patience étonnante pour assouvir sa vengeance… Un trait que son ancienne elle n’avait jamais eu et qui pouvait légitimement faire peur.

- Et combien en a-t-il attaqué avant toi ? Répondit-elle sombrement lorsque Luna se fut détachée d’elle.

La Lame croisa ses bras sur sa poitrine, fermement campé sur ses appuis. Elle toisait Trois avec froideur, probablement prête à se jeter sur lui si, malgré sa blessure, il tentait quelque chose de fou. Ses mains couvertes de sang ou la douleur que l’Ataliel lisait sur son visage n’y changeait rien, elle avait envie de le tuer… Mais l’homme, résigné, se laissa faire et sombra peu à peu dans les limbes.

Le silence fut glaçant. Les oiseaux ne chantaient plus, l’odeur du sang et du métal emplissaient l’air… L’Ataliel soupira.

- Tu es trop gentil. Fit-elle alors entre ses dents. Etant donné le vacarme que vous avez causé – je vous ai entendu depuis la Voie Royale – les Rôdeurs vont finir par arriver. Dans la logique des choses, lorsqu’ils sauront que ces hommes ont attaqué la Régente d’Aldaria, ils les enfermeront jusqu’à la fin de leurs jours dans les geôles d’Estëllin. Personnellement, je suis plus que d’accord, mais te connaissant… Orfraie lança un regard à la blonde tout en s’approchant de Trois, dont elle ôta le foulard afin de découvrir son visage. Si tu le souhaites, je le porterais jusqu’à la frontière avec le Royaume Glorien.






Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf] Jeu 1 Déc 2016 - 17:54

Par Dracos, pourquoi avait-il fallu qu’une bande de brigands vienne vouloir lui faire les poches ou pire –elle ne voulait pas y penser- en cette journée suivant la date de l’anniversaire de la régente. Un peu de paix et de tranquillité, c’est tout ce qu’elle souhaitait. Heureusement, elle n’était pas une jeune femme sans défense et elle avait eu l’aide de l’ancien membre de ce groupe sordide. Si ça n’avait pas été elle, quels malheurs auraient tombé sur le prochain voyageur? Il était également à se demander combien de voyageurs ils avaient agressé avant elle.

- Bonne question… Répondit-elle simplement à la question d’Orfraie.

Celui qui l’avait aidée n’était pas blanc comme neige. Il avait les mains souillées par tous les crimes qu’il avait pu commettre et qui sait ce qu’il avait pu faire dans son passé? N’empêche qu’il l’avait aidée et qu’il avait mis sa vie en danger pour elle. Il avait renié ses « amis » pour potentiellement de lourdes conséquences. Le regard azuré de Luna balaya tristement les trois cadavres qui trainaient au sol et dont la vie semblait les avoir inexorablement quittés. Au moins, Trois pouvait se compter chanceux d’être encore en mesure de respirer. L’océan engloutit finalement le dernier brigand qui somnolait au sol malgré sa flèche dans la jambe. C’était un triste paysage… Pas nouveau pour l’ancienne soldate qu’elle était, mais triste et déplorable.

L’azur se posa ensuite sur un portrait plus magnifique : une Orfraie dont la chevelure lie-de-vin venait caresser agréablement ses hanches. La princesse des lumières était frustrée par la situation, mais tant réconfortée par la présence de sa lame.

- Tu me connais trop bien… Mais j’aimerais au moins qu’il soit jugé de façon aldarienne ou en tout cas, j’aimerais le juger moi-même. Il m’a quand même aidée.

La vampiresse se rapprochait du brigand qu’elle avait blessé à la jambe et lui retirait son foulard. Quelle ne fut sa surprise en voyant un visage connu! Ses yeux devinrent bien ronds et il fut impossible de cacher sa surprise.

- Par Dracos! Je le connais celui-là! S’exclama-t-elle. Je t’expliquerai. Ajouta-t-elle rapidement.

Les détails du comment et pourquoi attendraient. Elle pouvait déjà entendre le martèlement des sabots sur la voie royale. Ce devait être les rôdeurs qui arrivaient pour vérifier l’état des lieux. Rapidement, Luna s’approcha d’Artane et illumina ses paumes d’une douce lumière qu’elle projeta sur sa plaie à la jambe. Au moins, cela stabiliserait la blessure et arrêterait les saignements. Mais il lui faudrait certainement de meilleurs soins par la suite. Toutefois, le temps était compté. Pendant que la régente soignait Trois, sa Lune attachait les poignets de Trois avec sa corde elfique.

- Emmenons-le au royaume glorien! Dit-elle.

La garde et la protégée avait discuté rapidement de la procédure. Au départ, Luna avait pensé qu’Orfraie pouvait prendre Artane sur sa monture et qu’elle viendrait la rejoindre plus tard. Mais elle s’était frottée à un refus et avec raison : hors de question pour la lame de laisser son Soleil à nouveau seule. Une fois par jour c’était bien suffisant! Un coup de vent annonça l’arrivée de son fidèle destrier Vaïwë et sa propriétaire sut le convaincre d’adhérer à son plan. Avec l’aide de la vampiresse –autant dire qu’elle avait fait le travail à elle seule-, le brigand endormi fut installé sur la monture de façon à ce qu’il tienne seul. Heureusement que les montures légendaires, en tout cas la sienne, était assez intelligente pour comprendre qu’elle transportait de façon précaire quelque chose et qu’elle pouvait comprendre où elle devait l’emmener.

Artane était parti lorsque les elfes arrivèrent. Les explications furent simples : ces brigands avaient agressé la régente d’Aldaria sur la Voie Royale. On devait donc les juger tel quel.





[HJ: Ceci conclut cet épisode de ce RP. Orfraie va ouvrir l'épisode 2 dans le royaume glorien Very Happy]








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf]

Revenir en haut Aller en bas

Retrouvailles dans d'autres circonstances : Partie 1 [PV Luna/Orf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Arrête de traîner dans mes pattes ! ... Partie de jeu ? » [PV : Petit Laurier.]
» Utopie, le forum de la fantasy!
» retrouvailles ( Sybille et autres si interessés)
» La vie est une partie d'échec dans laquelle le roi finit toujours par mourir... [Pv Edwin]
» Ce qu'il se passera dans le tome 8. (spoilers ;D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-