Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Errant et démuni - Artane Nordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Errant et démuni - Artane Nordan Jeu 27 Oct 2016 - 14:33

An d'obsidienne 7 - Début Juin

Edrak errait à travers les rues de Gloria. Il redécouvrait la ville, qui avait bien changé et qui continuait à évoluer. Cependant, les mauvais souvenirs étaient toujours très présents et si les bâtiments changeaient, les horreurs vécues demeuraient gravées dans l'esprit d'Erdrak. Mais il avait dû revenir pour trouver un emploi en tant que mercenaire, garde, escorte car la recherche de son passé c'était soldée par un échec et il était ruiné. Il avait cherché une aiguille dans une botte de foin. Un vilage, détruit il y a vingt ans, dans l'espoir de trouver des survivants et son passé.

Et la journée n'avait pas été productive non plus. Il voulait passé le moins de temps possible à Gloria et avait espéré trouvé un emploi rapidement. Mais ces derniers temps, il n'avait eu que de petits boulots dans les alentours de la capitale sans jamais gagné assez pour partir loin.

Après avoir écumé le Centre-ville, les beaux quartiers, et il avait échoué dans le quartier Ouest. Il cherchait plus un endroit où dormir qu'un emploi dans ce quartier oublié de la ville. Et surtout, un moyen de se calmer.

Le fait d'être bloqué dans la ville ne faisait qu'exacerber sa colère et il espérait bien trouver une raison de se défouler et de se battre. Il n'aimait pas spécialement se battre mais le combat avait le mérite de le calmer.

Il tomber sur une auberge, qui lui offrit une chambre pour pas grand-chose. La chambre étant miteuse, c'est pourquoi il continua de se "balader" dans le quartier. Il s'arrêta devant une échappe lorsqu'une rixe débuta dans une ruelle proche. Il se dirigea vers le bruit, prêt à en découdre, regrettant à peine sa hallebarde, car en milieu urbain, elle ne lui aurait pas été d'une grande utilité. Il posa sa main sur son épée et s'engagea dans la ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 28 Oct 2016 - 13:05

Quelle aubaine les rixes franchement. Il n'y avait pas mieux pour que les gens aient le regard qui se détourne pour observer ce qui se tramait et hop, on pouvait vider quelques poches. Cela tombait bien, Artane avait fini de lapider son dernier salaire ''durement'' gagné et il avait besoin de refaire le plein de sa bourse. Alors que de mieux que de se balader dans ce quartier pour délester un peu les gens qui paraissaient le mieux réussir dans le coin. Et que de mieux encore que deux personnes, sans doute toutes les deux des crapules en leur genre, se disputer pour des futilités.

Artane avait fait mine d'être un peu surpris et de regarder la scène, avant de sourire intérieurement et de voir comment se rapprocher de l'échoppe proche. Malheureusement, un des bagarreurs lui tomba dessus et ce dernier écarquilla les yeux. Artane aussi.

*Ohoh, une ancienne connaissance*
''Toi ! ''
"Comment ca va Uddy depuis le temps ? ''


Il n'eut pas le temps de faire une petite boutade dans ce genre de circonstances ; habituelles on pourrait dire, que le dénommé Uddy l'attrapa et le lança à son adversaire. Artane se ramassa par terre avec guère de grâce et se redressa sur les coudes en secouant la tête pour reprendre ses esprits. Décidément, il avait pensé qu'Uddy aurait la mémoire plus courte que cela, pour la mauvaise affaire qu'il avait réussi à lui revendre. Perdre une certaine petite somme s'incrustait plus fortement dans les esprits, même les plus benêts. A noter pour plus tard, car là notre gaillard se retrouvait entre Uddy et l'autre qu'il avait frappé d'un bon coup de poing et qui se relevait déjà...

Donc en somme, Artane se retrouvait au milieu de la rixe, se demandant qui allait frapper en premier. Bonne question. Mais Uddy bien sûr ! Et avec le sourire bien entendu ! Et hop un coup dans le menton quand Uddy l'avait relevé en le tirant par la chemise. Et c'est parti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 28 Oct 2016 - 19:16

Arrivant à l’entrée de la ruelle, Erdrak ne vit que trois hommes se battre, en réalité plutôt deux pendant que le troisième semblait s’interroger sur le camp à choisir ou alors tout simplement ce qu’il devait faire. Cet dernière question, Erdrak se la posa aussi. Est-ce qu’il se contentait de regarder ou de passer son chemin car cela ne le regardait pas ? Ou bien devrait-il s’impliquer et en profiter pour libérer sa rancœur ? Et dans ce cas, de quel côté se ranger ? Au diable toutes ces questions. Il n’avait pas à choisir, l’un des hommes semblait prêt à en découdre avec quiconque l’ennuierai ou s’allierait avec son adversaire. Erdrak allait se contenter de provoquer innocemment les bellicistes. Il s’approcha lentement.

Il y a un problème par ici ? Je peux régler le problème si vous voulez. On peut le faire d’une manière ou de l’autre. Je dois vous avouer que j’aime bien l’autre manière. Alors par qui je commence.

Les trois hommes s’arrêtèrent pour dévisager le nouveau venu. En voyant leur regard incrédule, Erdrak réfléchit à ce que ces étrangers devaient voir : un homme dans la trentaine, de taille moyenne, au regard froid portant une épée à son côté droit. Mais surtout que cet homme n’avez rien à faire ici et qu’il ferait mieux de se mêler de ce qui le regarde.

Toi tu as rien à faire ici. Si tu t’en vas pas très vite, je vais te faire ravaler ton arrogance. Et toi, j’en ai pas fini avec toi. Tu vas payer.

Ses derniers mots étaient destinés à Artane. Et malgré sa menace, Erdrak continua d’avancer vers les bagarreurs.

Voyons, pourquoi cette violence ? De toute manière tu seras bien incapable de faire ce que tu promets. Un sourire illumina le visage d’Erdrak. Mais tu peux toujours essayer pour voir.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Dim 30 Oct 2016 - 14:52

Artane dut esquiver un coup venant de l'adversaire d'Uddy. Décidément, le voilà pris entre deux feux. Et si on se barrait ? Sauf quand un autre joyeux luron se ramenait et les apostrophait presque. Ohoh, les choses paraissaient se corser. Surtout qu'il paraissait lui aussi désireux d'entrer en scène, rien que pour le plaisir de remettre de l'ordre à coups de poings. A le voir, et armé d'une épée en plus, il n'avait pas l'air de plaisanter. Et une fois de plus, Artane grommelait intérieurement. Il faudrait qu'il prenne l'habitude d'avoir son épée avec lui ! Les poings ne réglaient pas tout.

Il manqua de faire un sourire penaud à Uddy, quand ce dernier lui annonça qu'il en n'avait pas fini avec lui. Et le dernier venu ne s'était pas arrêté pendant qu'il causait... Artane le sentait gros comme une maison : il allait entrer dans la danse celui-là.

''Tu entends Uddy ? Tu devrais cesser. En gros tu vas perdre...''

Et que de mieux que de profiter du cri de rage d'Uddy, pour lui faire un croche-pied bien placé pour le faire choir sur l'autre adversaire qui avait cherché à prendre Artane à revers. Les deux lourdauds tombèrent à terre. Artane ne put s'empêcher de faire un petit sourire espiègle. Restait le quatrième et joyeux autre luron, nouvellement venu.

''Je serai bien rester pour papoter un peu, mais je crois que vous avez commencé un sujet très intéressant sur l'incapacité d'Uddy à vous faire ravaler vos paroles. Cela ne vous dérange pas j'espère si je vous laisse en tête à tête avec lui et son pote ? ''

Oui car Uddy se relevait déjà et de plus méchante humour encore. Et bien entendu, Artane fit ce qu'il savait le mieux faire dans ce genre de circonstances : prendre la poudre d'escampette, laissant ainsi Erdrak en prise avec les deux lourdauds. Un invité surprise était toujours idéal pour refiler les sales histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Mer 2 Nov 2016 - 8:32

Erdrak était satisfait, sa provoc avait fonctionné, il allait pouvoir libérer toute la frustration accumulée au cours des derniers jours. Il vit Artane faire un croche-pied au dénommé Uddy. Il sourit intérieurement, s’avouant qu’il savait s’y prendre jusqu’à ce qu’il l’entende annoncer qu’il s’en allait, le laissant se débrouiller avec les deux lascars. Ce n’est pas que cela le gêner mais ça ne se faisait pas.

Hey ! Comment ça tu me laisses avec eux. Reste assister, tu pourrais apprendre deux trois trucs, comme l’honneur et le courage.

Erdrak attrapa le dénommé Uddy qui se relevait et lui donna un coup de main.

Ça va mon vieux ? L’autre, surpris par tant de sollicitude acquiesça. Tant mieux alors.

Erdrak le frappa alors au visage. L’autre vola et un peu de sang coula de son nez. Uddy ne bougeait plus et le troisième lascar pris ses jambes à son cou plu vite qu’Erdrak ne puisse imaginer. En regardant sa main, Erdrak remarqua qu’il portait toujours ses gantelets en écrevisse. Depuis le temps qu’il errait, il ne faisait pas assez confiance aux chambrex dans les auberges où il dormait et ne laissait presque aucune de ses affaires là-bas. D’un autre côté, il n’en avait pas. Mais il s’était habitué à toujours êtes en tenu de combat, si bien que sa cotte de maille, ses épaulières et ses gants ne le gêner presque plus jusqu’à oublier leur présence. Mais ce coup-ci, il aurait lieux fait de s’en rendre compte. Il avait peut-être tué un homme sans raison, et d’un coup.

Il s’approcha de l’homme à terre et vit sa poitrine se soulever. Il n’était qu’inconscient. Il se réveillera avec une migraine et un nez cassé.

Eh toi ! Viens me donner un coup de main au lieu de fuir comme un lapin, je sais que tu es encore là.



Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Jeu 3 Nov 2016 - 8:54

Artane avait fui en effet, mais pas bien loin, pour se planquer et voir comment les choses allaient tourner. Oui, il envisageait de rester dans les parages pour voir s'il ne resterait pas des miettes intéressantes à ramasser. Mais dommage, l'inconnu armé était resté après avoir réglé joyeusement son affaire avec Uddy. Pour voir le gaillard totalement chaos, c'est que le nouveau venu avait un sacré bon coup de poing ; détail que prit en compte Artane. C'était très important ce genre de détail.

Donc ne sachant comment l'autre avait deviné sa présence, Artane sortit de sa petite cachette, se frottant l'arrière de son crâne, prenant un air faussement contrit. Un bref instant, il posa son regard sur le corps étalé d'un Uddy parti courir parmi les étoiles de l'inconscience et le remonta pour fixer l'inconnu. Au moins, couvert de ferraille comme il était celui-là, Artane aurait toutes ses chances de le perdre dans les rues dans une bonne course de fuite effrénée. Si jamais celui-ci venait à vouloir changer d'avis sur la situation du moment.

''Je suis là... Et en quoi tu aurais besoin d'un coup de main ? ''

Artane n'était pas un mauvais bougre et même s'il avait mis Uddy dans la voie de ce type, celui-ci lui avait indirectement service. Un service contre un autre service, même si l'idée à la base était de les laisser se débrouiller entre eux, le temps qu'il se barre loin de là. Le sens de l'honneur et du courage qu'il avait dit l'autre... Artane aurait pu en rire. Des notions très poétiques à l'entendre prononcer ces deux mots de la sorte. L'honneur, Artane en avait, bien plus qu'il n'en laissait paraître. N'était-il pas sorti de sa cachette pour se montrer et revenir sur ses pas ?

''Désolé si je n'étais pas resté, mais ce n'était pas en regardant une bête bastonnade que j'aurai appris la notion de courage et honneur... Enfin ces trucs quoi. Hum.... Tu veux qu'on s'occupe de notre cher Uddy ? Qu'on ne le laisse pas dans la fange de cette rue comme un moins que rien ? Je te préviens, il est de mauvaise humeur quand il se réveille après avoir été endormi de la sorte. Et merci de ton arrivée, j'ai évité de passer un sale quart d'heure. ''

Oh, il aurait réussi à s'en sortir, avec quelques coups reçus avant et au passage. Mais dire un merci était toujours quelque chose... d'honorables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Lun 7 Nov 2016 - 12:08

Erdrak vit Artane sortir d'un renforcement de porte où il s'était caché. Intérieurement, Erdrak était assez fier de lui car il avait vu juste dans le personnage. Il s'était douté en voyant fuir Artane que ce dernier resterait dans les parages pour voir comment tournerait le conflit et ramasser les miettes. Bien qu'il n'aimasse pas ce genre de méthodes, Erdrak ne jugeait pas pour autant. Chacun faisait ce qu'il pouvait pour vivre et survivre. Pour lui c'était la guerre, ce qui était assez étrange pensa Erdrak, et pour Artane, il survivait par de la maraude.

Mais cette bagarre s'était terminée beaucoup trop vite pour Erdak. Sa frustration avait un peu augmenté. Mais il devait se raisonner. Se battre ne résoudrait rien, il le savait bien. Et agresser des gens ne fera rien d'autre que lui apportait des ennuis. Surtout qu'il n'avait pas d'ami sur Gloria pour l'aider et dans ce genre de quartiers il était dangereux de se mettre des gens à dos.

Se penchant sur le corps d'Uddy inconscient, il trouva sa bourse, quelque peu vide mais avec de quoi lui payer le gite et le couvert quelques temps. Il fouilla le reste sans rien trouver d'intéressant.

Excuse moi, c'était plus une provocation. Un peu mauvaise je te l'accorde mais en ce moment, c'est un peu compliqué et j'avais besoin de décompresser. Manifestement, ça n'a pas marché et j'avais oublié certains détails dans ma façon de m'habiller. Dans une bagarre de rue, les gantelets ne sont pas une bonne idée pour l'adversaire. Quand à l'honneur et le courage, je ne pense pas en trouver par ici. Dans ce quartier ou dans ce pays. Se redressant. Je pensais plutôt le tirer au milieu de la rue là-bas. Peut-être qu'une bonne âme le verra et s'en occupera quand nous serons déjà loin. Je n'ai aucune envie d'être là à son réveil. Qu'en penses-tu? D'ailleurs, je suis Erdrak. Et c'est un plaisir d'avoir été utile.



Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Lun 14 Nov 2016 - 7:35

Artane était un peu dépité que l'autre eut l'idée avant lui de délester le pauvre Uddy de sa bourse, toujours allongé inconscient par terre. Bon, Artane pourrait le lui contester, mais il ne connaissait pas le gaillard et il paraissait savoir bien se battre. Donc autant ne pas ouvrir d'hostilité pour le maigre contenu d'une bourse. Et puis, une de perdue, dix de retrouvées comme on le disait. Puis son regard se posa sur Uddy.

"Je pourrai dire que tu t'est bien détendu maintenant. Il suffit de voir Uddy en train de dormir, à la limite de ronfler presque. Et puis avec gant ou sans gant, je pense qu'il ne l'a pas volé."

Il tendit une main parfaitement amicale vers le gaillard, qui s'était présenté.

"Et moi c'est Nordan. Ravi de faire ta connaissance."


Il avait manqué de glousser quand à l'idée qu'une âme charitable s'en chargerait par la suite, une fois déplacée hors du milieu de la route.

"Il est connu, notre cher Uddy. On va juste l'adosser sur le mur là-bas et il se réveillera bien tout seul. Vu que ce n'est pas un tendre dans le coin, cela ne lui fera pas de mal de s'être pris une correction. Au plus grand plaisir des plus faibles que lui, crois moi. Et après oui, on se sauvera dard dard, car je ne crois pas qu'il sera heureux d'avoir mal à la gueule. Et voilà ce que je te propose... Payons nous à boire en som nom, puisqu'il t'a si généreusement confié sa bourse. APrès tout, il nous doit bien cela et cela détendra plus les nerfs. Je connais une taverne pas trop mauvaise non loin d'ici.."

Ou quelle meilleur moyen de récupérer agréable un contenu qui lui avait fauché sous le nez.


Dernière édition par Artane Nordan le Jeu 17 Nov 2016 - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Lun 14 Nov 2016 - 15:58

A sa grande surprise, Erdrak se sentait tout de même un peu coupable. Cet homme, Uddy, ne lui avait rien demandé et s’était retrouvé étalé par terre, dans la boue. Il se réveillera avec une grosse migraine et une mâchoire douloureuse ainsi qu’alléger de sa bourse. Ce n’était pas dans les habitudes d’Erdrak d’expédier des gens ad patres aussi brutalement. Et le pire est qu’il ne se sentait ni mieux ni calmer. Mais la fin justifier les moyens et la bourse d’Uddy lui sera bien utile.

En serrant la main de Nordan, Erdrak se fit la réflexion qu’il ne faisait absolument confiance à cet homme. Il avait la désagréable impression que Nordan avait toujours plusieurs coups d’avance, que chacune de ses actions était planifiée et dont le but était l’enrichissement de cet homme. Mais ça ne devait être qu’une impression et les circonstances de leur rencontre. Il est vrai qu’il est difficile de faire bonne impression quand on profite d’une diversion pour se mettre à l’abri, évitant ainsi de se battre. Mais personne n’est né guerrier, et Erdrak fit un effort pour repousser cette idée de son esprit.

Quant à Uddy, Artane devait avoir raison, ils feraient mieux de le laisser contre un mur et de s’éloigner. Pas que le réveil d’Uddy effraie beaucoup Erdrak, mais la possibilité qu’une potentielle bande de potes apparaisse ne le réjouissait pas trop. Trainant le corps à l’endroit indiquait par Artane, Erdrak jugea la proposition de ce dernier. Il est vrai que sa nouvelle petite fortune lui permettait bien d’offrir un verre à cet inconnu mais elle pourrait aussi le faire vivre un ou deux jours.

Après une courte réflexion, Erdrak décida qu’il fallait mieux inviter Artane avec l’argent d’Uddy. Il pourrait devenir une aide potentielle pour trouver du travail.

Bon d’accord, je te suis, Uddy nous paye à boire. On pourrait faire mieux connaissance alors. C’est toujours agréable de rencontrer de nouvelles personnes. Je te suis.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Jeu 17 Nov 2016 - 8:28

Le guerrier avait raison d'avoir un petit doute quand à son nouveau compère. Sans doute que son instinct lui soufflait de rester prudent, par la forte de l'expérience menée au cours de son existence. Mais peut-être qu'il faisait fausse route. Allez savoir. Artane ne paraissait pas enclin à lui proposer quelque chose de malhonnête... pour l'instant. Mais il était clairement vrai de se méfier d'un homme qui vous laisse en plan le temps d'une bagarre et qui revient presque sereinement par la suite....

Une fois le pauvre Uddy laissé pour compte contre son mur.

''Bien ! Et le plaisir est partagé. C'est toujours enrichissant de découvrir de nouvelles têtes. Qui sait ce que tu pourrais bien m'apprendre. Je suis certain qu'un homme de ta trempe a bien des histoires à narrer. Tu as dû voir bien des choses. Mais je m'égare un peu. Si on parle ici, on va avoir la gorge sèche et rien pour l'humidifier. Allez, allons nous rincer la panse''

Et il prit les devants, entraînant Erdrak dans quelques petites rues avant de débarquer face à une petite taverne à l'enseignement défraîchie. Deux haches croisées y étaient dessinées. A voir l'état de la façade, on se dit que les lieux avaient connues meilleurs jours. Et quand ils rentrèrent, l'intérieur était sobre mais relativement bien entretenu. Deux clients traînassaient dans un coin et le tavernier haussa un sourcil curieux à ses deux nouveaux et potentiels clients.

Artane prit place et le temps que le tavernier vienne prendre commande...

''Voilà, c'est pas trop mal ici et on nous fout relativement la paix. Alors dis moi mon cher Erdrak, qu'est ce qu'un homme de ton envergure est venue faire à Gloria. Désolé si c'est une question indiscrète. On peut démarrer sur un autre sujet de conversation si tu le désires. Ah je sais. Je disais donc tantôt. Tu es un guerrier, donc t'as du avoir quelques trépignantes aventures n'est ce pas ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 18 Nov 2016 - 17:35

Vraiment, ce Nordan était bien étrange dans sa façon de parler et d’être. Erdrak n’arrivait pas à déterminer ce que pouvait être cet homme. Un marchand ? Un artisan ? Non, plutôt un marchand. Quoi qu’il ne ressemblât en rien à un négociant, mais plus à un homme de la rue. Erdrak l’avait vu, il était habile à se retirer d’une situation qu’il ne lui était pas avantageuse en tirant profit du moindre événement. De même pour extorquer quelques pièces à un inconnu. Erdrak se rendit compte brutalement que Nordan ne l’avait probablement invité dans une taverne que pour que le guerrier lui offre un coup. Certes, Erdrak ne dépenserait pas son argent, mais cette idée le gêna quelques instants avant qu’il ne la chasse. Ça n’avait pas d’importance après tout, tant que l’inconnu se contentait de sa bière.

Erdrak suivit donc Artan vers la taverne. Assez austère, elle avait au moins le mérite d’être propre et calme. Le calme ne gênait pas Erdrak bien au contraire, il en avait bien besoin tout bien réfléchi. Mais son interlocuteur l’interpellait. En attendant de passer la commande, Nordan l’interrogea de façon assez cavalière, utilisant des adjectifs qu’Erdrak n’oserait jamais se donner. A moins qu’il ne soit ironique. La venue d’un homme de son envergure, il fallait soit se moquer de lui soit vouloir obtenir quelques faveurs. Quant à ses trépidantes aventures, ses fuites et ses combats pour sa survie étaient plus chaotiques qu’extraordinaire. Mais il fallait qu’il chasse de son esprit ses pensées noires.

Disons, que je suis à Gloria pour très peu de temps j’espère, je n’ai pas de bons souvenirs de cette ville. Je suis à la recherche d’un emploi. Comme tu l’as remarqué, je suis un guerrier, et plutôt un mercenaire qu’un simple soldat. Mais les temps sont durs pour les gens comme il semblerait, car personne ne souhaite engager d’hommes d’armes pour de longues missions. Alors je cherche des informations pour une quête passée et future, à la recherche d’un sens à donner à ma vie de guerrier sans guerre. Et toi, mon cher, que fais-tu pour subvenir à tes besoins ?

Erdrak avait volontairement éludé la question de ses aventures et de son passé, car il n’était vraiment pas prêt à les partager avec cet inconnu. Sous ses airs sympathiques, Erdrak n’arrivait absolument pas à faire confiance ne serait-ce que d’une once à Artan.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Mar 22 Nov 2016 - 14:34

Et oui, Artane avait le don d'enjoliver juste à point ce qu'il fallait pour attirer l'attention ou pousser à un déliement de langue approprié. Mais des fois, et il en avait l'habitude, cela ne marchait pas à chaque fois. Preuve en était que l'homme qui était désormais en sa compagnie n'évoqua point ses trépignantes aventures. Soit il n'en avait guère envie, soit il n'en avait pas vécu de si intenses que cela. Ou bien encore avait-il des choses à se reprocher. Artane verrait un peu plus tard dans la conversation si cela valait le coup de le titiller discrètement à ce sujet

Malgré cela, Erdrak parla un peu de lui. Donc en résumé, il était un mercenaire sans travail, en quête d'une quelconque activité pour avancer et vivre. Il était vrai que les temps étaient un peu dur. La paix n'avait pas que des avantages.

Artane s'apprêtait à prendre la parole quand le tavernier arriva, la mine un peu torve comme cela, demandant ce que les deux là voulaient boire.

''Un simple vin rouge...''

Au moins, autant demander une boisson pas trop chère que l'homme allait s'empresser de lui couper avec un peu d'eau... On connaissait les habitudes de certains établissements. Puis quand les commandes furent faites et le tavernier parti, Artane put alors dire :

''Pour ma part, je fais quelques petits travaux ici et là. Je ne suis pas ce qu'on pourrait réellement appeler un mercenaire, mais je m'accommode avec ce que je trouve. Des fois, faut se contenter de jouer bêtement les chiens de garde devant une bâtisse ou autre.... Peut-être que tu devrais voir pour t'adonner à ce genre de travail là, sauf si tu penses que c'est trop... euh. Humiliant. Un mercenaire comme toi a besoin d'escorter des biens, des personnes... mais en ce moment, c'est un peu la misère. Mais bon, il faut bien vivre n'est ce pas ? ''

Il prenait ses aises sur sa chaise, le temps que leurs commandes arrivent.

''Tu parlais d'une quête passée et future ? On dirait que tu as un objectif précis. Tu ne galères pas trop ? ''

Il se demandait ce que le guerrier recherchait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Sam 26 Nov 2016 - 23:06

Quand le tavernier leur demanda ce qu’il voulait boire, Erdrak allait répondre une bière pour sa part mais Artane commanda un vin rouge. Bien que n’aimant pas cette boisson, le mercenaire ne s’y opposa pas. Le vin était peu cher et les plus mauvais coupé à l’eau ce qui diminuait leur aigreur et acidité. Quant aux autres breuvages, il était vrai que dans ce genre d’établissement, ils étaient des plus douteux, soit par leur provenance inconnu soit par leur fabrication. Dans le passé, Erdrak avait déjà bu des bières d’une couleur plus noire que la nuit et presque solide, ce qui ne l’avait pas empêché d’apprécier cette boisson très amère avec un arrière-goût qui lui était inconnu. A l’époque, ses frères d’arme avaient ri de cette bière qui permet de boire et manger dans un verre.

En attendant leur boisson, Artane continuait d’alimenter la conversation. Erdrak ne s’était jamais considéré comme très causant ni trop silencieux, mais Artane semblait prêt à discuter de tout sans retenu. Ou bien est-ce ainsi que tout le monde discutait et faisait connaissance. En y réfléchissant, durant son voyage retour vers Gloria, son compagnon de voyage, Golder, lui avait posé ce genre de questions. Ce qui était logique puisque pour se rapprocher de quelqu’un, il faut en connaitre un minimum sur lui.

Tu es donc ce qu’on appelle un spadassin ou quelque chose de ce genre ? Il est vrai que si je m’adonnais ce genre d’activité, je pourrai trouver un emploi plus facilement. Sans négliger la relative sécurité et la vie sédentaire. Mais je préfère une vie plus nomade et surtout que je ne souhaite pas rester à Gloria plus que nécessaire. Cependant, je pensais m’établir dans le sud, et pourquoi offrir mon épée à un seigneur puissant et devenir homme lige. Si la paix est signée, les tensions sont toujours présentes. Il y a surement quelques nobles paranoïaques qui me payeront pour le protéger d’une menace qui n’existe pas. Car comme tu dis, il faut bien vivre.


Alors qu’Artane se mettait à l’aise, Erdrak hésitait à faire comme lui. Il n’était toujours pas habitué à faire la tournée des bars seul. D’ailleurs, généralement, il restait dans son auberge pour boire et même quand il se mettait la tête à l’envers, il arrivait à rester sur ses gardes, juste une question d’habitude.

Depuis que ma compagnie a été massacrée successivement par les vampires puis par les alayiens, puis enfin une paix durable, je suis parti à la recherche de mon village natal, sans succès. Pour ce qui est du futur, c’est mon secret et il est plutôt incertain. Qu’en est-il de toi ? Des objectifs ? Une famille ? Un boulot?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 2 Déc 2016 - 13:01

Artane manqua de rire et réussit qu'à faire un large sourire.

''Spadassin ? Hum... je dirais plutôt un touche à tout. Pour vivre, j'ai appris à m'accommoder de biens des petits boulots. A bien y regarder, ce n'est pas cela qui manque et on peut choisir ceux qui sont les plus intéressants à faire. A défaut d'avoir un travail convenable qui nécessite l'emploi d'une épée... Je préfère d'ailleurs garder au fourreau la mienne. Le sang devient salissant avec le temps...''

Ce qu'il terminait de dire pouvait s'appliquer pour bien des sangs. Autant qu'il était las de se battre pour tuer, où bien qu'il préférait ne pas jouer les tueurs. Artane n'aimait pas tuer. Mais quand il n'y avait pas le choix... Il avait été contraint de le faire durant la guerre contre Vraorg. Peut-être qu'il devrait cesser de porter son épée, mais en cas de danger, une arme tranchante pouvait se montrer bien plus persuasive que l'usage de mots ou de sorts. Il avait déjà usé de magie en dernier recours. Car mine de rien, ca bouffait de l'énergie ça.

''Je pense que tu arriveras aisément à trouver des petits nobles un peu trop apeurés par la vie réelle pour prêter ta lame à la sauvegarde de leur petite vie. Mine de rien, même si nous sommes en paix, il y a encore des brigands qui traînent dans les parages et quelques rumeurs qui traînent dans les parages prétendent que des sbires de Vraorg sont encore en vie, attendant leur heure''

Il cessa de causer quand le tavernier leur apporta à boire. Artane attrapa avidement son verre et le leva vers son compagnon de soirée

''Je te souhaite toutes les chances de la vie pour retrouver ton village alors, si le futur doit rester dans les limbes de l'inconnu. Et buvons à tes compagnons, pour honorer leurs mémoires... si cela ne te vexe pas''

il était difficile pour Artane de savoir ce que ressentait réellement Erdrak quand à la perte de frères d'armes. Lui, il avait toujours veillé à ne pas en avoir, comme cela, cela lui faisait un coeur non déchiré par la perte de gens proches ou aimés.

''Mes objectifs... ils sont simples. Vivre. C'est déjà un véritable boulot en soi. Me caser ? Peut être, quand l'arthrose commencera à me ronger les articulations. Vivoter, voilà mon objectif du moment. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 16 Déc 2016 - 15:45

Plus ils discutaient, plus Erdrak était mal à l’aise. Artane parlait avec un peu trop d’insistance de sujets qui ne le regardaient pas et qu’Erdrak aimerait éviter. Et puis à sa façon de parler de ses travaux passés était assez malsaine aux yeux d’Erdrak. Le sang devient salissant avec le temps, comme si la mort d’un autre n’était qu’une tache qui avec le temps devenait juste gênante, mais n’était rien d’autre qu’une tâche. Erdrak avait dû tuer dans le passé, et il tuera encore, ainsi était faîte sa vie et c’était la loi de la guerre. C’était un prix à payer et ça ne devenait pas salissant, c’était une marque qui apparaissait avant même la mort de son adversaire. Une marque qui vous obscurcie le cœur et vous ronge. Chaque mort est une blessure profonde que personne ne peut soigner et que certains peuvent voir.

En trinquant avec Artane, Erdrak souhaitait changer de sujet. Après une gorgée, il se décida à faire quelque chose qu’il n’avait pas fait depuis longtemps. En reposant son verre, il sortit de sa poche un jeu de carte.

Que dirais-tu de jouer un peu ? Connais-tu des jeux de cartes ? Je te préviens que j’ai appris très jeune à jouer bien que je pense que tu ne dois pas être trop mauvais non plus. Un baroudeur comme toi a dû s’y essayer. Et rien de mieux qu’un peu de jeu pour sceller une amitié naissante.

Erdrak aimait bien jouer aux cartes. Pas pour le jeu en lui-même mais parce que durant toute sa vie il avait joué avec des tricheurs si bien qu’il en était devenu un. Et c’était toujours un plaisir d’essayer de voir la triche de l’adversaire et de le contrer à son tour. Et un homme comme Artane devait savoir s’y prendre pour cacher, compter et changer des cartes car il semblait habile avec ses mains. Le seul risque était qu’Artane n’apprécie pas trop qu’on lui fasse remarquer qu’on triche ou pire, Artane ne pourrait pas tricher ce qui rendrait le jeu un peu plus fade.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Dim 18 Déc 2016 - 16:23

Artane fut tout sourire en voyant le jeu de cartes. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait fait une partie tiens. Histoire de se refaire la main, il ne pouvait pas refuser. Il avait bien compris que son interlocuteur voulait changer de sujet. Rien n'empêcherait à notre beau parleur d'y revenir plus tard, quand l'envie lui prendrait. Ou quand il jugera le bon moment venu d'y revenir

''Je me débrouillais à une certaine époque. Il y a quoi... bien quelques années que je n'ai eu un jeu en main. J'avoue que je risque d'être un peu rouillé. Mais les choses qu'on oublie reviennent vite n'est ce pas ? ''

Sourire élargi qui en disait long, et qui pouvait en dire long comme de rien. Chose certaine était que l'occasion était trop belle pour la laisser passer. Lui qui s'était dit durant des mois qu'il s'y remettrait. Restait à voir s'il n'était pas trop rouillé. Un homme tel qu'Erdrak ne devrait pas être trop difficile à berner dans quelques passages trichantes ; pour peu qu'Artane n'abusait pas de ses capacités. En somme, le mercenaire qui lui tenait compagnie était l'homme idéal pour se refaire un peu sur ses petits dons de ''hop, ni vi ni connu''

''Quand on est toujours à droite et à gauche, on s'ennuie vite quand on n'a rien à faire. Alors rien ne vaut une bonne partie de jeu de carte. Que dirais-tu d'une partie d'essai avant de s'attaquer à des choses plus sérieuses ? Le temps de reprendre vite mes marques vois-tu. ''

Il attrapa joyeusement son verre et y rebut une nouvelle gorgée. Parler autant asséchait le gosier décidément.

''Je te laisse les battre et en faire la distribution, le temps que je m'échauffe le cerveau. Tu vas voir, on va faire de chouettes parties. ''

Il en craquait déjà les doigts tiens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Lun 2 Jan 2017 - 21:40

Erdrak sourit aux paroles d’Artan, il semblait à Erdrak qu’il ne s’était pas trompé sur le compte d’Artan. La partie s’annonçait intéressante. Mais le mercenaire décida de jouer honnêtement d’abord, pour voir comment se débrouillait Artan et observer sa façon de jouer. En espérant qu’Artan ne fasse pas pareil sinon la partie risquait d’être longue et ennuyeuse.

As-tu un jeu en particulier en tête ? Le menteur ça te va ? Erdrak appréciait ce jeu. Dans le passé, il se terminait généralement en bagarre car les personnes avec lesquelles il jouait n’aimait pas se faire traiter de menteuse quand bien même cela était l’essence même du jeu. Erdrak n’avait pas souvenir avoir déjà perdu à ce jeu, ni même gagnait. En fait il n’avait surement jamais fini une partie, le gagnant était souvent celui qui allongeait tous ses adversaires le premier. Si la partie devait se terminer ainsi, Erdrak ne connaissait pas assez son interlocuteur pour imaginer le résultat d’une telle issue.

En battant les cartes il y réfléchissait. Il but une bonne gorgée de vin et l’avala avec difficulté. Etait-ce bien du vin ? Il était aigre et s’il avait été fait avec du raison, ce dernier était parti depuis longtemps en emportant avec lui le sucre, la douceur et le prix. Cette boisson valait son prix, pas grand-chose.

Reposant son verre, il commença à distribuer les cartes quand la porte de la taverne s’ouvrit pour laisser entrer le nouvel ami d’Erdrak, Uddy. Le mercenaire n’aurait jamais cru qu’il puisse se réveiller aussi vite. Ni même les retrouver et encore moins inviter ses petits copains. Finalement la partie de carte risquait de se terminer comment il en avait l’habitude, par une bagarre. Mais avec les lascars qui accompagnaient Uddy, l’affaire allait bien moins bien se passer qua dans la ruelle.

Erdrak avait espéré qu’ils n’avaient pas remarqué leur présence mais c’était comme espérer que la nuit ne tombe jamais. Et en effet, ça n’a pas manqué. Le groupe entra et se tourna immédiatement vers les deux hommes attablés.

Bien le bonjour messieurs, voulez-vous vous joindre à nous ? Nous allions justement commencer une partie de carte. L’humour n’était sûrement pas la chose à faire, mais Erdrak avait la certitude que quoi qu’il fasse, l’issue de leur rencontre semblait inévitable. Ils allaient devoir se battre et ce coup-ci, Erdrak risquait de prendre des coups. A l’idée du combat à venir, son sang battait tel un tambour et la voix qui accompagnait sa colère commença doucement à chanter.

On est pas venu ici pour jouer mais bien pour récupérer le pognon que vous m’avez piqué et que lui me doit. La brute pointa Artane du doigt Artane pendant ses camarades sortaient leurs armes, coutelas, gourdins, marteaux…

Ainsi soit-il, pensa Erdrak en portant lentement la main à son épée.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Jeu 5 Jan 2017 - 11:32

Le vin était ce qu'il était, mais Artane avait appris depuis longtemps à s'en accommoder. Et après que son futur partenaire de jeu eut bu un peu, il commença à battre les cartes. Notre bon bougre souriait déjà à l'idée de faire de belles parties. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu à jouer. Il sentait que la soirée promettait. Puis quand Erdrak débuta la distribution, la porte de la taverne s'ouvrit.

Artane tendit par simple curiosité le regard et le regretta en reconnaissant Uddy. Et il n'était pas tout seul : il avait amené quelques uns de ses potes. Bon.... lui qui avait pensé que la soirée promettait...Voilà qu'elle était gâchée. Tant pis pour le jeu de cartes.

Erdrak fut le premier à prendre la parole, abordant leur venue vers eux avec diplomatie. Leur proposer à boire était une bonne idée. Cela marchait parfois. Mais pas pour des gars comme Uddy. Celui-ci cracha son exigence de retrouver l'argent qu'Erdrak lui avait piqué pendant qu'il naviguait tantôt dans les brumes de l'inconscience.

Quand Uddy et ses quatre potes prirent coutelas, gourdins et autres armes dignes du genre d'individus qu'ils représentaient. Artane jeta un air désappointé à Uddy, pendant qu'Erdrak paraissait faire un geste bien particulier vers son fourreau d'épée

''Ahalalla, Uddy Uddy. Tu devrais savoir que de revenir à la charge ne sera pas bon pour toi tu le sais.... et penses-tu que toi et tes potes avez une chance contre nous deux ? ''

Uddyr ricana.

''Un peu ouais ! Là tu ne fais que ton malin parce que tu as quelqu'un avec toi. Mais d'ordinaire, quand tu es tout seul, tu fais moins le malin. ''
''Hum, c'est vrai. Mais par deux fois, tu ne faisais pas le fier... et en plus, même avec tes rigolos, je ne tremble même pas. ''


Il lui lança d'ailleurs un sourire moqueur.

''Pourquoi revenir à la charge alors que tu vas encore te faire ridiculiser ?''
''Tu crois que tu peux me faire douter ? J'ai mes gars avec moi et tu ne sais que fuir. Ah ça pour sûr, tu n'es qu'un fuyard''
''Tssss, mauvaise langue... ''


Artane, toujours avec le sourire, se leva de sa chaise, tout en sortant son épée.

''Je ne porte pas celle-là pour être beau tu sais Uddy. Elle s'appelle Dent Tranchante et tu veux savoir pourquoi ? Parce qu'elle a eu l'occasion de faire un second sourire à des théocrates durant le règne de Vraorg. Tu te rappelles de cette période ? Où toi et tes potes meniez une vie pépére ? ''

Deux des gaillards blêmissaient un peu. Artane avait visé juste. Il en était ravi.

''et mon pote à moi a bien servi chez les Protégés aussi, hein mon cher ! ''

Il fit à Erdrak un clin d'oeil discret et reprit en remuant son épée devant le groupe de bras cassés.

''Alors, Uddy, veux tu qu'on rejoue tous ensemble la bataille de Sandur ? ''




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Lun 9 Jan 2017 - 11:09

En plus d’être têtu, cet homme devait être stupide, tout comme ses amis d’ailleurs. Une dérouillée ne lui avait pas suffis et au vu de l’expression de certains de ses gaillards après les tirades d’Artane, son petit groupe comptait plus sur le nombre et la terreur qu’ils essayaient d’imposer pour gagner un combat plutôt que sur leur capacité au combat.

Artane, comme l’avait remarqué Erdrak, semblait toujours parler avec légèreté de sujet grave. Sa façon de parler de la période sombre du règne de Vraorg comme d’une mauvaise passe, une guerre de gang. Pour Erdrak, cette époque avait été la plus grande période d’errance du mercenaire qui avait commençait après la déroute de la rébellion à Aigue Royal. Il ne savait plus où allait afin d’éviter l’influence du tyran. Quand Artane annonça qu’Erdrak avait servi chez les Protégés, il comprit qu’Artane n’en savait rien mais qu’il jouait du bluff. En réalité, Erdrak ne savait pas s’il avait servi chez les Protégés. Il se souvenait de Sandour, où il avait combattu à leur côté et la période durant laquelle il avait combattu Vraorg et les théocrates mais sans savoir vraiment avec qui. Il n’en avait que faire à cette époque.

Au fond d’Erdrak, la voix de sa colère se fit doucement entendre, de plus en plus forte à mesure que la conversation avancée. Son envie de se battre pour se détendre n’avait pas tout à fait disparu depuis la première rencontre avec Uddy, et Erdrak avait bien envie de se laisser aller à sa colère pour une fois. Il était fatigué de lutter contre cet instinct. Quand Artane évoqua la bataille de Sandur, sa voix intérieure rugit à ce souvenir. *Dansons tous ensemble*. Avant d’éclater de rire. Ne laissant rien paraitre à l’extérieur, du braisier qui se répandait à l’intérieur, Erdrak se leva lentement, et tout aussi lentement tira son épée. Il dévisagea chaque homme en présence.

Tu crois vraiment que tu nous fais peur. Tu fais le malin là avec ton épée mais on est plus nombreux et on va vous écraser quoique tu essayes de nous faire croire. Je suis sûr que comme tout le reste tu t’es contenté de volé cette épée et de raconter un bobard. On te connait Artane.

Tu connais peut-être Artane mais tu ne me connais pas moi. Et ta tronche commence sérieusement à m’agacer. Alors ce qui va se passer c’est que je te refaire le visage, à toi et tes petits camarades. Donc on peut continuer à discuter, ou alors on peut danser ensemble. La discussion n’a jamais été mon fort.

Finissant sa phrase, Erdrak chargea le groupe. Profitant de l’effet de surprise, il étala d’un coup poing et d’un coup de pied deux hommes du groupe d’Uddy avant que les autres ne se réveillent. Alors il se contenta de se défendre. La voix en lui exultait face à ce combat, mais Erdrak se retenait tout de même. Il ne devait pas les tuer, sinon il aura des problèmes.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Mar 10 Jan 2017 - 15:34

Quand il entendit le rire d'Erdrak, Artane crut entendre une résonance quelque peu sinistre. Et quand son compagnon de tablée sortit son épée, Uddy et ses potes venaient de terminer une tirade envers Artane guère flatteuse, donc ils n'avaient guère porté d'attention au rire du guerrier, qui désormais était épée sortie. Artane aurait pu sourire intérieurement, mais à voir l'attention de son comparse de la soirée, il prenait les choses très au sérieux. Le bon bougre qui avait espéré juste effaroucher les cinq donzelles tout en muscles. C'était râpé ! Et déjà Erdrak chargea le groupe, laissant Artane les yeux ronds de stupeur face à sa réaction aussi radicale. Hé ! Le but n'était pas de se battre à la base ! Mais comme les choses prenaient un autre tournant...

Bon ! Comme l'action était lancée, il ne pouvait pas se défiler. Surtout quand Uddy en personne profita de la mêlée pour s'approcher de celui qu'il voulait cogner depuis le début. Il laissait ses deux autres potes encore conscients s'occuper de l'autre cas. Artane en profita pour jouer les vexés.

''Tu me déçois Uddy... Oser dire que j'ai volé cette épée. Je l'ai toujours à la ceinture. Tu manques cruellement du sens de l'observation tu sais ! ''

Le lourdaud grogna et lui lança sa dague, espérant le toucher. Il ne se débrouillait pas trop mal pour le lancer, mais quand il vit Artane réussir à la contrer avec son épée, il serra des dents.

''Que dis-tu de cela mon gros ? ''
''Je vais te.... massacrer !


Le soucis avec Uddy a toujours été ses crises de colère, qui lui faisait perdre tous ses moyens. Surtout en la sainte présence d'Artane, qui n'eut qu'à faire un bon sur le côté, lui décochant un bon coup du plat de son épée pour lui offrir un élan supplémentaire pour qu'il aille se manger une table... et il décocha un autre coup de pied pour en renverser une autre dans les pattes d'un des sbires qui s'était remis depuis, après le premier choc reçu avec Erdrak. Qu'il retourne par terre celui-là. Et à le voir se battre l'autre merco, Artane était heureux de ne pas croiser le fer contre lui.

''Essayons de leur casser la trogne sans trop casser de mobilier, qu'en dis tu Erdrak ? ''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Jeu 12 Jan 2017 - 14:24

Le combat n’était pas équilibré. Erdrak s’en doutait, mais il ne pensait pas que le déséquilibre serait si grand. Au début, il se battait contre deux des amis d’Uddy mais rapidement, les deux autres qu’il avait mis à terre avaient le combat. Enfin, peut-être pour eux c’était un combat. Erdrak ne se sentait que très peu en danger. Seul l’espace restreint était une gêne. Les potes d’Uddy se battaient de façon frustre, tout dans la force. Si Erdrak se prenait un coup, il savait que malgré son armure, il risquait d’être sonné. * Encore faut-il qu’ils te touchent *. Le mercenaire éclata de rire à cette pensée. Mais ce n’était pas ses pensées remarqua-t-il. Il reconnut au ton la voix qui semblait venir en même temps que la colère et quand l’heure du combat venait. Cependant, jamais elle ne s’était exprimée si clairement. * Je m’ennui, et si on s’amusait un peu plus *. En deux coups précis de son épée, Erdrak traça une croix sur le torse d’un de ses adversaires. La plaie saigna légèrement mais n’était pas profonde. Mais le passage à l’attaque du mercenaire après avoir passé son temps à contrer ou esquiver les coups semblait surprendre ses assaillant, accentuant la peur dans leurs regards. La voix rit telle une démente. Ce rire fit un peu peur à Erdrak, sentant qu’il perdait le contrôle de lui-même.

Heureusement, la voix d’Artane l’y aida. Son appel à écraser efficacement les roublards sans abîmer le mobilier raffermit le contrôle d’Erdrak sur lui-même. Il allait en finir rapidement et sans effusion de sang superflue. * Il a dit sans abîmer le mobilier mais on peut… *. Erdrak fit taire cette voix et l’enfouit au fond de lui. Il n’était ni un assassin, ni un boucher. Si ce n’était cette colère perverse, l’idée de se battre gratuitement ne viendrait probablement pas à l’esprit du mercenaire. Se concentrant, il se remémora les conseils d’Alford. Alors seulement il passa complètement à l’attaque. Bloquant un coutelas, Erdrak chargea de l’épaule son propriétaire, qui surprit et pas sur de bons appuis vola et s’écrasa contre un mur, inconscient. Plus que trois. Leur stratégie changea légèrement, passant d’attaques brutales à des positions plus défensives. Pour Erdrak, ça ne changeait pas grands choses. Qu’ils se défendent ou qu’ils attaquent, ils étaient mauvais. Erdrak se remit en garde tenant son épée à une main et fit signe à ses adversaires d’attaquer.

Ses derniers se regardèrent indécis. Bon, on va pas y passer la journée . Il attaqua. Rapide, il feinta à gauche pour frapper à droite. D’un coup de pommeau à ventre, il coupe le souffle d’un de ses adversaires. Prenant son épée dans sa main gauche en tournant sur lui-même dans le mouvement, il fracassa la mâchoire de celui du milieu avec sa garde. Il s’arrêta pour voir ce que faisait le troisième larron mais celui-ci était déjà à la porte pour s’enfuir. Erdrak saisit le premier, qui se tenait le ventre, et l’envoya suivre le fuyard dans la rue. La fureur continuait à pulser dans ses veines mais il luttait contre une envie non-naturelle de donner la mort. Ils n’en valaient pas la peine. Il se regarda se débrouiller Artane avec Uddy.

Comment peux-tu comparer cette bagarre à Sandur, Artane ? Des agneaux se seraient mieux défendu. Il rangea son épée au fourreau, toujours sur ces gardes, gardant une distance de sécurité avec Uddy et un œil sur la porte.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 13 Jan 2017 - 20:05

Le rire de dément d'Erdrak n'était pas fait pour rassurer Artane, qui se demandait si le mercenaire n'allait pas virer fou avant la fin du combat. Enfin si on pouvait appeler cela un combat... Un combat comme si un chien cherchait à mordre les quilles pour se défouler oui ! Voyant que les sbires d'Uddy se prenaient une tannée généralisée par son compagnon d'un soir, Artane put se concentrer pleinement sur Uddy, qui paraissait bien décidé de l'occire cette fois.

Avec un sourire niais, Artane reculait pendant qu'Uddy faisait craquer ses poings. Il en avait totalement oublié ses potes. Artane pour lui, devenait un homme qu'il fallait réduire à l'état de cadavre.

''Il n'y a plus que toi et moi maintenant. Et crois moi, tu vas chialer comme une chienne !
''Hum.... Cela m'étonnerait. Mais tu sais, tu risques de finir avec une dent ou deux en moins encore. Moi je te suggère de partir tant qu'il en est encore tant tu sais. ''
''hors de question ! Il y a trop longtemps que tu te fiches de moi et que tu me ridiculises devant mes amis ou mes hommes. Assez de tes magouilles qui ne servent que tes intérêts. La loi de la rue, tu connais ? Tu vas la subir de mes mains''
''Tu causes, tu causes, mais en attendant...''


Uddyr bondit en avant sans prévenir. Artane manqua d'être surpris et de se prendre un coup de poing sur le nez. Il sut esquiver au dernier moment et se plaça derrière Uddyr pour le frapper avec une bouteille qu'il avait attrapé à la volée. Celle-ci se fracassa sur la tête de son adversaire, ce qui le rendit encore plus enragé. Un rapide coup d'oeil permit de dévoiler à notre bon bougre qu'Erdrak en avait fini avec ses compagnons de jeux. Et à le voir à le fixer, nul doute qu'il se régalait du spectacle. Inutile de lui demander un coup de patte.

Ce bref coup d'oeil lui valut un vol plané sur une des tables déjà renversées et celle ci craqua pour se casser en deux sous la chute de l'humain. Heureusement qu'elle était déjà fendue, car Artane se serait fait assez mal. Uddy en profita pour se jeter sur lui, espérant lui terminer son compte vu qu'il était à terre. Dommage. Artane Usa de ses deux jambes pour l'envoyer pardessus lui, lui offrant un vol plané à son tour tout en profitant de son propre élan.

Uddy termina son décollage dans une des autres tables, qui se fracassa plus sinistrement.

''En effet, pour la bataille de Sandur, je n'ai pas pris le bon exemple. ''

Il se redressa et quand il allait poursuivre son discours, il se tut. Uddy ne bougeait plus et une flaque de sang était en train de doucement s'étendre sous lui. Artane avait légèrement blêmi et n'eut qu'à faire un pas sur le côté pour constater que son adversaire s'était directement empalé dans le pied de la table qui s'était fendu à son arrivée fracassante.

''Pas le bon exemple du tout.... Ca c'est pas bon et ce n'était pas prévu au programme....''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Lun 16 Jan 2017 - 14:15

Uddy semblait un peu mieux se débrouiller que ses compagnons. Mais ce n’était tout de même pas brillant surtout face à un Artane moqueur. Erdrak regretta ses pensées de naguère. Cet homme devait être un très bon combattant. Mais il n’était pas un guerrier comme Erdrak, c’est pour ça qu’il ne cherchait pas vraiment à se battre. Et puis son tempérament devait être plus calme que celui de mercenaire. Erdrak se savait colérique et les dernières années n’ont rien amélioré. Cette voix qui rugissaient en lieu, cette fureur pure qui coulait dans ses veines.

Alors qu’Erdrak se demandait si Artane jouait avec Uddy ou s’il allait vite en terminait, son camarade reçu un coup de la part du voyou et alla détruire une table. Et dire qu’il lui avait demandé de ne pas casser le mobilier. S’attendant à voir un combat au sol et prêt à venir en aide à sa nouvel connaissance, Erdrak fut agréablement surpris de voir Artane envoyer Uddy par-dessus tête vers une autre table. Ça fait deux. Excellent autant pour le style que pour les dommages collatéraux. Regardant autour de lui, il ne vit pas le propriétaire. Il avait dû se cacher, à moins qu’il ne soit aller chercher du secours. Est-ce que la garde allait intervenir ici ? Ou auront-ils la visite d’une autre bande ?

Rejoignant Artane pour s’acquérir de sa santé, Erdrak sentait son compagnon presque aussi fier que lui de la bagarre. Puis le regard d’Erdrak se posa sur le corps immobile d’Uddy… et probablement sans vie. La flaque de sang qui s’était d’abord étendue rapidement, avait cessé sa croissance. Et ce détail menait à deux conclusions, si le saignement avait cessé c’était soit que la plaie avait cicatrisé soit il était mort. Au vu du pied de table qui le transperçait de part en part, la cicatrisation miraculeuse était mal partie. Erdrak en déduisit qu’il était mort, et quand bien même il ne l’était pas encore, ça ne saurait trop tarder. Ce qui inquiéta immédiatement Erdrak. Des cadavres il en avait vu et il en avait même fait. Mais ils étaient en temps de guerre et sur un champ de bataille et c’était des combattants, pas dans une taverne et encore moins des voyous risibles.

Euh… Qu’est-ce qu’on fait ? Le patron est plus là.

Erdrak se savait brave et même courageux mais cette situation était beaucoup trop complexe pour lui. Il avait fait un pas en arrière sans s’en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Lun 23 Jan 2017 - 18:20

Qu'est ce qu'on faisait ? Mais qu'est ce qu'on faisait ? Artane était tenté de prendre la fuite pardi ! Mais cela serait se mettre dans de sales draps ! Et comme le patron n'était pas là.... Si ce dernier était parti chercher les gardes, qui sait ce qu'il aura été leur raconter tiens. Artane ne put s'empêcher de blêmir en posant à nouveau son regard sur le corps refroidissant d'Uddy. Peut être que c'était un sale bougre, mais il n'avait pas mérité une mort aussi stupide.... ou du moins de mettre Artane dans la panade en crevant aussi stupidement.

Se reprenant un peu, Artane fit les cent pas, non loin du bar. Il se frottait la barbe, réfléchissant fortement à quoi faire. Il n'aimait pas donner la mort sauf en ultime recours, pour sauver sa propre vie. Alors la voir offerte par simple et bête accident....

Qu'est ce qu'on faisait donc ? Rhâ ! Il ne trouvait pas. Puis il entendit un léger gémissement derrière le comptoir. Il tendit la tête et se retint de soupirer de soulagement.

''Le patron est là, il a tourné de l'oeil en voyant sans doute le sang d'Uddy se répandre sur le sol..... Mais que faire maintenant...''

Oh et puis flûte ! Advienne que pourra ! Il passa le comptoir et tira précautionneusement l'autre évanoui.

''Viens m'aider à le convaincre que ce n'est qu'un accident et rien qu'un bête accident... Oh non mieux... va verrouiller la porte, pour éviter qu'un client ne rentre et n'appelle la garde. Si ces mecs viennent, on est bon pour être accusé de meurtre avant qu'on puisse se défendre. Et je ne pense pas que tu veuilles terminer tes jours en prison...''

Qui sait ce que le mercenaire ferait. Artane attrapa lui de son côté un verre d'eau et le versa sur la tête du malheureux patron. Artane lui fit un sourire contrit et tenta le dialogue...

''ca va mieux ? Hum, comment le dire.... ce n'était qu'un accident hein. On ne voulait la mort de personne. Si vous voulez, je vous dédommage généreusement, on nettoie et on emporte le corps loin de l'établissement, en passant par derrière.... cela vous va ? ''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Mer 25 Jan 2017 - 14:04

Ca ne se présentait pas très bien. Erdrak avait espérer qu’Artane s’y connaissait en ce genre de situation, mais le mercenaire avait du mal jugé son comparse. A le voir faire les cents pas, le visage blême, il était clair que les deux hommes étaient dans de sales draps. Très sales même. Erdrak n’avait rien demandé à personne et le voilà avec un cadavre sur les bras. Non, c’était hypocrite de dire ça. C’était lui qui avait commencé en fracassant Uddy. Mais il n’avait pas demandé sa mort.

Il tentait d’abandonner Artane, après tout, c’est lui le meurtrier. Mais non, il se devait de rester, il était autant responsable que le spadassin. Et rien ne pouvait le disculper de cette mort, surtout s’il fuyait. Alors quand Artane trouva le patron et lui demanda de fermer la porte, il s’exécuta. Il fallait trouver une solution et vite. Et une autre solution que celle d’Artane qui consistait à essayer de faire passer cette mort en accident. Il ne pensait pas que ça leur éviterait la prison.

Mais que faire ? L’idée d’un pot-de-vin était intéressante, mais Erdrak n’avait pas le sou. Ou alors peut-être la menace. Non pas une bonne idée. Ou alors… C’était risqué. Mais… Le patron se réveillait. Qu’est-ce qu’Artane lui racontait ? Il voulait vraiment lui offrir un pot-de vin ? Est-ce que ça allait seulement marcher ? Rien n’empêcher le patron de prendre l’argent et les dénoncer. Mais pour l’instant il ne semblait pas prêt à parler. Il regardait Artane et Erdrak. Ce dernier n’osa pas s’approchait, et alla s’asseoir pour avoir l’air le moins terrifiant possible et permettre à son comparse d’entamer le dialogue.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Jeu 2 Fév 2017 - 8:46

Le patron était complètement hagard, pour ainsi dire en état de choc. Il avait regardé tour à tour Artane, puis Erdrak, avant de poser à nouveau le regard sur le corps massif d'Uddy, étalé dans son propre sang. Doucement, il reblêmissait. Artane serra les dents. Si le tavernier tombait encore dans les pommes.....Erdrak avait eu la décence d'aller s'asseoir un peu plus loin, sans doute pour ne pas affoler le malheureux tavernier. De toute façon, les choses étaient faites. Artane tenta encore de jouer de douceur pour mener le pauvre hère dans la voie qu'il voulait.

''Vous ne risquez rien, messire. Je sais que vous n'avez jamais eu ce genre d'accident dans votre établissement. Et pour vous rassurer, sa réputation ne sera pas entachée....et...''

Et le tavernier retomba dans les pommes. Bon.... Il estimait avoir assez perdu de temps comme cela. Il fallait agir maintenant. Il se releva et fixa Erdrak.

''Verrouille la porte et aide moi à aller balancer Uddy derrière... Il y a quelques petites vénelles, personne ne sera surpris de trouver un cadavre frais dans les parages. ''

Surtout dans ce quartier. Et oui, il donnait des ordres à un mercenaire. Mais si Erdrak ne tenait pas à finir en taule, il ferait mieux de l'aider. Heureusement que le sang avait cessé de couler, mais il y en avait un peu beaucoup sur le plancher.

Après avoir retiré, avec un air dégoûté, le pied de la table assassine, Artane, aidé d'Erdrak, déplaça le cadavre à l'extérieur donc, passant par l'arrière boutique de la taverne. Une fois dehors, s'assurant que personne ne traînassait, ils trouvèrent une venelle insalubre pour le déposer. et retournèrent dare dare à la taverne.

Artane se mordillait les lèvres. Il avait trouvé un plan, mais ne l'appréciait pas. Il fallait bien se trouver quelque chose de valable pour justifier la présence du sang dans l'établissement. et une fois à l'intérieur :

''J'ai une idée. Mais une idée de cinglée....''

Il attrapa une loque, pour essuyer un peu le pied fendu de la table, responsable de la mort d'Uddy. Puis il attrapa sa dague, tira la manche de sa chemise et serra les dents. Il jeta d'abord un regard à Erdrak.

''Le patron est toujours dans les vapes mais il ne pourrait ne pas tarder à se réveiller. Et comme on ne pourra pas nettoyer ce sang par terre, il faut faire une autre mise en scène. ''

Qu'il était fou. Mais comme il ne voulait pas finir pendu... Il s'entaille l'avant-bras, serrant les dents pour ne pas crier. Sa blessure n'était pas profond, mais saignait déjà bien. Il rangea son couteau et usa de la loque pour éviter que le sang ne se répande déjà par terre.

''Frappe moi... Pour que je tombe par terre non loin de la flaque et de la table fracassée. Avec de la chance, le tavernier pensera avoir mal vu les événements et ne verra que deux hommes ayant fini de se battre, mais bien vivants.''

Heureusement que les autres lourdauds étaient encore dans le coma....En se réveillant, ils penseront que leur compagnon est parti sans eux. Chose habituel dans des bandes guère soudées. Puis on entendit un léger gémissement. Le tavernier se réveillait.

''Frappe moi bon sang ! ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 3 Fév 2017 - 20:30

Voilà la situation qui s’améliore. Le patron dans le cirage et un Artane qui s’enfonce un peu plus dans la panique on dirait. Cette situation aurait pu faire rire Erdrak, si ce dernier n’était pas dans le même état d’inquiétude d’Artane. Quand ce dernier avait toruvé le patron et lui avait parlé, le mercenaire s’était senti soulagé. Son camarade prenait les choses en main, tout allait s’arranger. Et puis non, le patron était retombé dans l’inconscience et ils étaient de nouveaux dans l’embarras.

Fermer la porte était une bonne idée. Verrouiller la porte avec quoi ? La clef doit être bien rangée. Bon en grand mot les grands remèdes. Il allait barricader la porte. Ce n’est pas la première fois qu’il le faisait. Avec son ancienne compagnie, il leur arrivait d’aller dans des tavernes et de croiser une autre compagnie. Ça faisait beaucoup de monde, alcoolisé et bagarreur au même endroit et généralement, cela finissait en baston général. Il y avait toujours quelqu’un pour criait : ‘’ A la barricade ‘’ ça créer une pause dans le combat le temps de bloquer les accès au bâtiment pour éviter l’intervention de la garde trop tôt. Alors Erdrak saisit une table proche de la porte et la mise en place et entassa chaise et autre objet lourd rapidement. Ça ralentirait le temps de… le temps de quoi en fait ? Et ça ralentirait qui ? Les copains d’Uddy ? Avec ce qu’ils venaient de prendre, ils n’allaient pas revenir tout de suite. La garde ? Qui aurait bien pu la prévenir ?

Toujours était-il, une fois la porte bloquée, Erdrak aida à jeter le corps d’Uddy dans une ruelle à l’arrière. En temps normal, Erdrak n’aurait pas apprécier se faire parler sur ce ton, surtout par quelqu’un comme Artane. Mais le temps n’était pas normal, et le mercenaire n’avait aucune idée des actions à entreprendre. Artane avait une idée, faute de mieux à proposer, Erdrak suivait sans rechigner.

Par contre, une fois le corps dégagé, rester la question du sang, du bordel et surtout des témoins. On ne pouvait pas honorablement tous les tuer. Ça n’ajouterait que du bazar. Disparaitre simplement en espérant que personne ne cherche à éclaircir l’affaire ? Ça pourrait marcher. Partir assez longtemps de Gloria pour qu’on l’oublie, ça ne le générait absolument pas, Erdrak n’aimait pas cette ville qui le lui rendait si bien. Mais il devait y avoir une meilleure solution. Tiens Artane a une idée…. De cinglé. Genre plus cinglé que de tuer un homme dans une taverne ? La pression le rendait acide, mais est-ce qu’ils avaient eu une idée raisonnable depuis le depuis ? L’énervement et la colère commençaient peu à peu à surpasser le stress. Erdrak regardait autour de lui avec un regard noir, prêt à fracasse quelque chose, pour le soulager et le détendre. Il n’arrivait pas à réfléchir.

Mais que faisait Artane ? Ce n’était pas le moment de se scarifier. Surtout pas là, il va mettre encore plus de sang. Une autre mise en scène ? Et à qui est ce qu’il va faire croire ça. Il y avait plus de sans parterre qu’un homme pouvait en contenir. Et l’idée de faire semblait de s’être battu n’était pas pour plaire à Erdrak. Il était hors de question qu’il cogne sur Artane. Une idée commença à germer dans son esprit. Comme un chemin lumineux, sans faute.

Devant son hésitation, Artane insista. Non, il est hors de question que je te frappe, j’ai une meilleure idée. Erdrak débloqua la porte puis se dirigea vers le patron inconscient et entreprit de le réveiller. Quand il ouvrit les yeux, Erdrak lui sourit chaleureusement. Renard ! Le patron est vivant. Monsieur, est-ce que vous sentez mieux ? Nous sommes désolés pour le bazar dans votre taverne, mais heureusement que nous étions là. Connaissez-vous ses hommes ? Il désigna à l’homme hagard les camarades comateux d’Uddy. Il devait imprimer sa version des faits au patron tant qu’il était encore dans le cirage. Il fallait juste espérer que le patron ne connaisse aucun de ces hommes. Mais il hocha la tête en signe de négation, son instinct avait vu juste et son plan pouvait marcher. Ces hommes font partie d’une bande organisée qui essayent de faire régner un sentiment de terreur dans certains quartiers de la ville. Ils étaient sûrement venus vous soutirer de l’argent en échange de leur protection. En cas de refus, et bien… votre établissement n’aurait plus de patron. Ces hommes sont des lâches mais ont des hommes à eux dans la garde. Vous ne devez pas la prévenir si vous ne voulez pas avoir plus d’ennui que ça. Le patron hocha de la tête, à travers ses yeux Erdrak vit que sa version des faits faisait son chemin dans l’esprit embrumé. voici, le Renard, et je suis le … euh Loup. Nous sommes un groupe de milice spéciale, qui lutte contre ce genre de bande. Vous n’avez plus rien à craindre d’eux. Ils ne reviendront pas. Leur chef nous a peut-être échapper pendant qu’on s’occupait de vous, mais nous allons le rattraper et vous débarrasser de ses hommes de mains. Vous êtes sous notre protection et cela gratuitement. Nous allons aussi vous dédommager pour les dégâts. Renard, dédommage ce brave homme. Il est passé à côté de gros ennuis aujourd’hui. C’était assez tiré par les cheveux mais dans le regard du patron Erdrak vit que l’explication d’Erdrak avait supplanté la version qu’il avait vu et sûrement mal comprise. Sur ce, nous allons disparaitre. Vous ne nous avez jamais vu, sinon vous aurez des problèmes. Pas venant de nous, mais d’autres bandes moins scrupuleuses. Et surtout vous n’avez jamais vu ces hommes. Ça serait dommage qu’il vous arrive quelque chose par vengeance. Nettoyer vite le sang avant que d’autres clients n’entrent. Un peu de paternalisme et de terreur finirent de convaincre l’homme de la véracité des dire d’Erdrak. Ce dernier se redressa et attrapa deux des trois inconscients et entreprit de les sortir par derrière. Laissant Artane se débrouillait avec les questions d’argent.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Sam 11 Fév 2017 - 16:00

erdrak qui arrivait à avoir une autre idée. Artane pestait intérieurement. Si le merco' avait été plus rapide en jugeote, il ne se serait pas écharpé le bras pour jouer SON idée. Maintenant, il souffrait pour rien. Qu'est ce qu'il ne fallait pas faire en temps normal quand on devait sauver sa peau de la taule et du gibet ! Mais quand cela devenait inutile... il y avait de quoi pester. Mais Artane décidé de le laisser faire et de mener la barque.

Après avoir pressé un peu plus ses blessures, il regarda Erdrak débloquer la porte et rejoindre le malheureux patron. Il réussit à le faire revenir à lui, et même pendant que l'autre comatait encore tout en clignant des yeux un peu hagards, et à lui expliquer ce qui s'était tramé. Artane haussa un sourcil. Tiens donc, le merco' avait finalement eu une bonne idée. Mais elle aurait été encore été bien meilleure s'il y avait pensé avant ! Lui aussi écouta donc ses paroles et guetta la moindre faille. Non, son plan tenait la route. Puis il grinça des dents quand l'autre lui rappela la somme à payer. Hum. ca, non, ça, il devait forcément y passer par là. Bon ! Quand il était question de sauver leurs miches.

Il se rapprocha du malheureux tavernier et pendant que le mercenaire s'occupait des autres. celui vira blanc encore en voyant le sang qui imbibait la loque qu'il appuyait contre ses blessures. Il pointait un doigt tremblant vers la tâche écarlate.

''Oh ça ? Ne vous inquiétez pas mon brave. C'est en luttant contre ces vauriens. Je ferai soigner cela dès que nous serons sortis. Tenez. ''

Il attrapa sa propre bourse et la déposa sous le pif du tavernier qui ne savait décidément plus en donner de ses pensées. Toutes ses économies d'une journée passait pour une soirée guère amusante. Mais il fallait savoir sacrifier les bons côtés pour rester en vie.

Le tavernier prudent, ouvrit la bourse et voir son regard luire en disait long sur sa satisfaction de voir les choses s'arranger pour lui. Et quand il fut enfin temps de déguerpir dignement -et le plus rapidement possible bien sûr-, Artane ne demanda pas son reste et fut le premier à prendre la porte. Nul doute que son compère de la soirée le suivrait pour terminer leur petite histoire.

Une fois donc bien hors de portée de tout risque, dans les ténèbres d'une petite venelle, Artane s'adossa contre le mur. Mine de rien, il ne s'était pas entaillé de moitié. La prochaine fois, il sera plus intelligent que cela. Il termina de faire son bandage de fortune tout en grommelant.

''Au moins, fini Uddy. Un de moins je pourrais dire. Mais un autre saura vite prendre sa place et... merci pour le coup de patte, même si ton idée, j'aurai préféré l'avoir eu en premier. Je me serai pas entaillé dans l'urgence. Bon, connais-tu un rebouteux qui sache soigner magiquement et gratis ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Mer 15 Fév 2017 - 16:23

Artane n’y avait franchement pas été de main morte pour simuler sa blessure. Si le mercenaire avait deviné que l’idée de son comparse était si saugrenue, il aurait moins hésité à exécuter son idée plus d’attendre. Maintenant, alors que le combat s’était terminé sans égratignure pour les deux comparses, Artane saignait abondamment pour mettre en place un plan qui semblait plus que foireux.

Mais bon, le tavernier semblait gober son histoire. L’idée d’un dédommagement y était sûrement pour quelque chose. La magie de l’argent. Le spadassin s’approcha du tavernier pour renforcer l’explication d’Erdrak. Ce dernier fut sidéré lorsqu’il vit son camarade jeter sa bourse avec autant de désinvolture au patron. Soit cet homme était riche, soit il jouait très bien la comédie. Toutefois le guerrier ne laissa rien transparaitre de son trouble. Son plan semblait marcher et finalement la blessure d’Artane apportait un peu de réalisme. Finalement, ils n’iraient pas en prison et ça se terminerait plutôt bien.

Et bien mon brave, nous allons vous laisser. Vous ne serez plus importuné par ces hommes. Le ton paternel de la voix d’Erdrak, censé rassurer l’homme changea en un ton plus sombre, presque menaçant. La gentillesse aidait à retenir mais la peur était toujours d’un bon recours. La voix d’Erdrak se voulait autoritaire, pour que ses paroles restent graver dans la mémoire du tavernier. Mais surtout, n’oubliez pas pour votre propre bien : vous ne nous avez jamais vu. Si vous parlez de nous à quiconque, vous aurez de gros ennuis. Et surtout… Nous le saurons. Sur ces paroles, le mercenaire se redressa et suivit Artane hors de la taverne, la démarche sûre et sereine.

Suivant Artane vers une venelle, Erdrak s’inquiéta de l’état de son comparse d’un soir. Si son teint n’était pas encore blanc, il était clair qu’il avait perdu beaucoup trop de sang. Son bandage de fortune ne tiendrait pas longtemps et il lui faudrait l’aide d’un médecin sinon il risquait l’infection.

Ton plan était très stupide. Si j’avais su qu’il allait être si mauvais, je serais intervenu plus tôt. Après avoir tué un homme, tout ce que tu trouves c’est de faire passer ça pour une bagarre ? Je te pensais plus imaginatif. Montre-moi ton bras. Erdrak attrape fermement le bras d’Artane. Il avait essayé de garder une voix calme et sérieuse, essayant de faire sonner ses paroles comme une remontrance, mais il ne put retenir plus longtemps le fou rire qu’il gardait depuis qu’ils étaient sortis de l’auberge lorsqu’il vit l’état du bras du blessé. Bah mon vieux, excuse-moi tu peux, mais quand tu fais semblant, tu fais pas semblant. Tant pis pour notre partie de cartes, et pour une bonne bagarre. Comme tu dis, finis Uddy et franchement, il en valait pas le coup. Reprenant son calme et son sérieux, il remit le bandage de son ami correctement. Son rire était franc mais il était surtout un rire de soulagement, le soulagement d’un problème résolu sans trop de casse. Erdrak avait déjà tué, et même de nombreuse fois, mais jamais en enfreignant la loi. Viens je vais t’emmener chez une guérisseuse. Je ne sais pas ce qu’elle vaut, mais bon, c’est la seule dont j’ai entendu parler dans Gloria qui ne soit pas hors de prix et dont personne ne s’est encore plaint. Je crois qu’elle s’appelle. Mais j’y pense, comment ça se fait qu’Uddy t’es spontanément attaqué quand je suis arrivé la première fois et quand on l’a affronté dans la taverne ? Pourquoi toute cette hargne ? Erdrak commença à marcher dans les rues, prêt à aider son comparse quand il s’arrêta brutalement. Et au fait, tu ne saurais pas où est la cour des miracles par hasard ? Parce que cette Aurore, ça serait là qu’elle officierait.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Sam 4 Mar 2017 - 8:32

Artane sourcilla devant la réplique de son compagnon. Comme si c'était aussi facile qu'il y paraissait.

''Je peux l'être quand je suis dans de bonnes conditions. Là, vois-tu, j'étais un peu pressé par le temps et j'ai pris le premier truc qui me venait à l'esprit et qui était le plus plausible. D'ailleurs, nous pouvons nous estimer chanceux que le patron se soit retrouvé en état de choc. ''

Il manqua de protester pour la suite quand Erdrak lui attrapa le bras. Le voleur grimaça sous l'élancement douloureux que le geste forcé provoqua. Il grommela sous le fou rire du mercenaire, quand ce dernier regardait l'état de son bras. Bien sûr qu'il ne faisait pas les choses à moitié quand il ne voulait pas se retrouver en prison. Surtout avec la mort d'un homme, c'était la corde qui aurait pu être sa destination finale. Et une fois son bandage remis en place, il foudroya du regard Erdrak. Ce dernier avait encore le reliquat de son fou rire précédent.

Par contre pour la suite, il garda un sourcil haussé, quelque peu sceptique.

''Se fier à des rumeurs sur une rebouteuse n'est guère sûr, tu le sais ça ? Quand à Uddy, c'est une longue histoire. Il n'a pas aimé se faire escroquer et à cause de ce que j'ai réussi à provoquer, il avait quelques peu perdu... en notoriété. Il était le genre d'homme à user de sa force pour extorquer de l'argent à d'honnêtes citoyens. Et quand je suis passé par là, les gens ont su agir contre lui, à ne plus se laisser impressionner. Donc forcément, quand tu mets le bazar, cela ne plait forcément à tout le monde. ''

Il hésita à porter une main sur sa blessure. Le bandage n'était que temporaire et il devrait passer par un guérisseuse. Il afficha un air plus méfiant quand à ce qu'il eut entendu pour la suite. Carrément aller la chercher dans la Cour des Miracles.

''Qui me dit que tu ne veux pas profiter de la situation en prétextant l''existence d'une guérisseuse, pour pénétrer dans la Cour des Miracles ? ''

Erdrak avait pris les devants avant de s'arrêter et de demander cela. Entendre parler d'une guérisseuse et de demander après l'accès à un endroit où elle officiait....De quoi faire attention. Surtout après sa mésaventure entaillée. Bon. Erdrak en avait entendu parler de la Cour, donc il baignait sans doute dans quelques petites affaires louches. Suffisait de voir comment il avait menti au tavernier choqué. Allez, il va lui montrer un des chemins, lui perdre le sens de l'orientation durant le cheminement, le tout en lui laissant le bénéfice du doute.

''Allez, suis moi. Mais j'espère pour toi que que ta guérisseuse existe réellement. Car si c'est se fier à des rumeurs, on risque d'avoir des soucis une fois dans la Cour des Miracles. ''

Et Artane prit les devants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 10 Mar 2017 - 12:42

Manifestement, Erdrak avait été un peu rude avec Artane et il s’en rendait compte. Un homme placé était toujours à ménager, mais l’éducation du mercenaire ne lui avait pas appris la délicatesse. La rudesse des soins dispensés pour les grosses coupures était bien plus grande à l’époque de la Meute. Cependant, Erdrak se doutait bien que ce n’était une raison pour la croire universelle et était assez intelligent pour se rendre compte qu’Artane n’avait peut-être pas envie qu’on se moque de sa blessure. Excuse-moi, c’est juste que ta tête, la blessure et la retombée de pression… J’avais bien besoin de rire. Tu m’accorderas que c’était la catastrophe et qu’on a eu chaud. Et d’ailleurs, oui, nous avons eu beaucoup de chance.

Artane semblait sceptique à l’idée de la soigneuse dont avait entendu parler Erdrak. Ce dernier aussi n’était pas sûr de son coup, mais il n’avait pas trop d’idée et il était curieux de voir si la rumeur était vraie. Mais vu ce qui se racontait, tout est trop vraisemblable et pas assez embellit pour être faux. Cette rumeur ne paraissait pas tourner à la légende urbaine comme beaucoup d’autres, comme si elle était régulièrement alimentée par des éléments vrais.

Quant à l’histoire entre Artane et Uddy, elle ne surprit pas le guerrier. Il s’attendait exactement à ce genre d’histoire. Uddy dans le rôle d’escroc violent. Par contre, s’il se doutait qu’Artane l’avait arnaqué, la surprise vint du fait que ce ne soit pas d’homme à homme mais qu’Artane lui ait volé ses victimes en leur apprenant à se défendre. Son comparse était pour le moins surprenant.

Il fut encore plus surpris et manqua de rire de nouveau aux éclats devant les soupçons d’Artane. Que veux-tu que je fasse à la Cour des Miracle ? Je suis un guerrier, un mercenaire qui n’aime pas Gloria qui plus est. Ma place est hors de la ville et très loin de la capitale si possible. Je me vois mal vivre entourer de tous ces…. Erdrak stoppa net sa phrase, réfléchissant à ce qu’il allait dire. Il avait frôlé l’impolitesse en manquant d’insulter Artane. Puisque s’il s’inquiétait pour la sécurité de la Cour des Miracles, il devait être lié à elle d’une manière ou d’une autre. D’ailleurs c’est vrai ça. Qu’est-ce qu’il y a de si important en ce lieu pour que tu t’inquiètes de mon entrée ? N’est-ce pas un repaire de voleur et d’arnaqueurs ? Mais si ça peut te rassurer, je peux ne pas te suivre, bien que vu ton état et le sang que tu as perdu, tu risques d’avoir des problèmes en route.

La Cour des Miracles était s’en doute un lieu merveilleux. Là où les culs-de-jatte se voyait pousser des jambons, les aveugles recouvrer la vue. Les voleurs et tire-laine se regroupaient en clan et se répartissaient leur butin en toute impunité. Il vrai que voir débarquer la maréchaussée dans cet endroit du crime ferait un drôle d’effet pour ces habitants. Mais si elle existait toujours, c’est bien que la garde trempe dans la sécurité de cette grande Cour.

Quand Artane passa devant pour lui montrer le chemin, Erdrak acquiesça à l’espoir d’Artane. Je l’espère aussi. D’une part pour toi, car il parait qu’elle est très efficace, plus douce que moi et d’autre part car la rumeur dit qu’elle est d’une grande beauté et d’une belle jeunesse. De plus vu ton état, il faudra bien le visage d’une belle pour te rendre des couleurs tu ne penses pas ? Sur ces mots, le mercenaire emboita le pas à son compagnon d’aventure.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Mar 14 Mar 2017 - 18:28

Artane grimaça sous l'élancement de sa blessure. Cela lui apprendra à ne pas réfléchir mieux que cela dans l'urgence de la situation. Par contre, il eut du mal à croire que c'était rien qu'à cause de la pression qu'Erdrak avait. Erdrak avait tout l'air d'être un combattant capable de tuer de sang froid, pour cela qu'il peinait à croire qu'il ne se moquait pas de lui là.

''C'est vrai qu'on a eu chaud aux fesses. On est passé par loin d'être dans la merdouille jusqu'au cou. Néanmoins, excuse moi mes propos, mais j'ai du mal à te voir subir la pression. Tu as tout l'air d'un gars qui n'a pas froid aux yeux. Une situation comme on vient de vivre ne serait que de la pisse d'âne en comparaison de ce que tu as déjà vécu. ''

Il aurait pu poser quelques questions, mais il préféra s'en abstenir. Il était vrai pour la suite que la présence de son compagnon de la journée ne serait guère idéale dans la Cour des Miracle. Bon, il était mercenaire, ce n'était pas cela qui manquait au service de la Cour. Mais il doutait qu'Erdrak accepterait de passer pour un de leurs servants. Par contre.

''Hum... Oui, il y a de la lie, comme il y a des gens bien. Je vois très bien le ressenti que tu as manqué d'exprimer. Tu peux te rassurer, je t'en veux pas. Par contre, si tu ne souhaites pas me suivre, pas de soucis. Mais il faudra me dire plus de détails pour trouver ta petite Aurore. Et pourquoi je m'inquiète ? Ben...''

Autant être sincère non ?

'' Tu ne portes pas les gens qui y font leurs affaires dans leur coeur. Je suis sûr qu'un regard de travers serait le déclenchement d'une grosse baston. Et euh.... on n'aime pas faire venir des étrangers. ''

Pour la suite des dires, il peinait à imaginer une rebouteuse douce et belle à la fois. Surtout dans la Cour des Miracles.

''Décide toi alors mon vieux. Soit tu décides de m'accompagner, soit tu me dis où la rejoindre. Et ne t'inquiètes pas pour mes couleurs. Je ne vais pas tourner de l'oeil, même si tu as l'impression que j'ai perdu pas mal de sang. J'en ai vu d'autres, même si j'en donne pas l'air. Mais je te remercie de te soucier de ma petite santé.''

Et ce fut à son tour de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 17 Mar 2017 - 13:47

Erdrak fut surpris par la remarque d’Artane et souleva un sourcille perplexe alors que son comparse lui présenter sa vision du mercenaire. Ce dernier ne s’était jamais vu comme un tueur froid au meurtre facile. Il y avait tout de même une différence entre la guerre et les combats rue qui tournaient mal. Quoiqu’en y réfléchissant bien, la guerre n’est-elle pas un grand combat de rue ? Non, bien souvent, ceux qui déclenchent les guerres n’y participent pas, ou alors pas au péril sérieux de leur vie. Les guerres les plus mortelles venaient de plus haut, de guerres moins meurtrières mais tout aussi terrible, celles de la Politique.

Je suis un soldat, un mercenaire. Les morts se font sur les champs de batailles pour moi, dans un contexte de combats bien particulier. Je n’ai jamais tué par plaisir, en tout cas pas encore, mais seulement poussé par la nécessité de survivre, l’adrénaline, de ne pas lasser l’autre me terrasser en premier. Là il s’agit d’un mort inutile, loin de toute nécessité. Sur un champ de bataille, semer la mort est autorisé, même obligatoire. Ici, on pourrait être condamné pour ça. Je n’ai jamais tué de sang-froid ou en-dehors d’un combat à mort. Bien des fois, sous le coup de l’alcool ce genre d’accident a failli arriver mais c’était avec mes compagnons et personne ne nous en aurait tenu rigueur. Je n’ai jamais été poursuivi par la justice. Et sans vraiment m’en attrister, je regrette la mort d’Uddy, je trouve que ce genre de mort est une aberration. Tu me diras que Gloria se porte bien mieux sans lui, mais un autre prendra très vite sa place, et une vie est une vie, la perdre comme ça est si... ridicule. D’un autre côté, tu es le seul coupable, ce n’est pas moi qui est poussé ce gros balourd sur une table comme un Glacernois d’un puissant « Fus ro dah ! « . Sentant l’ambiance devenir trop pesante, et ne voulant pas continuer de parler de la mort d’Uddy, Erdrak tenta une blague en souriant à Artane. L’état d’alerte était fini, la tension pouvait redescendre et pour Erdrak il valait mieux faire comme si tout ceci n’avait pas eu lieu et essayer de profiter de cette ville tant exécrée. Ca va je rigole, on était bien à deux dans ce coups-là.

Artane avait clairement compris le sous-entendu d’Artane sur les habitants de la Cour des Miracles. Le guerrier aurait bien voulu se défendre mais même son comparse semblait d’accord avec bien que pour Erdrak, cette définition pouvait se rapporter à l’ensemble de la population de Gloria. Oh, il n’était absolument pas objectif dans son analyse de la capitale, mais aux yeux du mercenaire, la cité n’était rien d’autres qu’une verrue, dont les bas-quartiers étaient le reflet de ce que les beau-quartier cachaient derrière leur belle façade. Les vices semblaient se répandre dans la ville comme un champignon se développant sur un arbre jusqu’à l’étouffer. Il exécrait cette ville depuis tellement longtemps qu’il en avait oublié l’origine de cette aversion. Pourtant, il était obligé de revenir pour trouver un emploi, se faire un peu d’argent avant de repartir, plus loin cette fois, vers le sud, comme lui avait suggéré Alford. Mais le chemin serait long, surtout sans cheval. Celui d’Erdrak était mort il y a longtemps et il n’avait jamais réussi à le remplacer. Oh grand Dracos, sage dragon divin, s’il vous plait sortez-moi d’ici ! C’est tout gluant ! Encore un complainte silencieuse et ironique, car la paix le mettait au chômage, les emplois pour les mercenaires étaient rares et que s’il y avait une divinité pour veiller sur eux, elle devait avoir autre chose à faire que de s’occuper de ses petits problèmes.

Je ne dirai pas que je les porte dans mon cœur, disons plutôt que ce n’est pas mon façon de vivre et de faire. D’un autre côté, je ne crois pas avoir un mode de vie très exemplaire. Je gagne ma vie en tuant pour de l’argent, est-ce plus honorable que de mendier, voler, assassiner ou arnaquer les gens, je ne pense vraiment pas. On m’a toujours dit : « Fais-le ou ne le fait pas ! Il ny a pas d’essai. » Ce qui amener bien souvent à des situations pires que la nôtre. Et je veux t’accompagner, du moins un bout de chemin pas forcément à l’intérieur. Si vous êtes si à cheval sur le secret, je ne veux pas t’attirer plus d’ennuis que ça. Ta compagnie me plait et je n’ai rien de mieux à faire. Donc si tu m’acceptes à tes côtés, je te suivrais jusqu’à la porte d’entrée. Après je suppose que si elle existe, tout le monde saurait où elle se trouve. Et ce n’est pas mon Aurore.

Erdrak jugea du regard l’état de son compagnon. Il faisait le fier mais une blessure au bras était rarement bénigne surtout quand le sang imbibé le bandage de fortune. Je me fais du sang d’encre pour ta petite santé car je crains que ton petit cœur n’en ai plus à battre. Erdrak sourit à son jeu de mots mais le trouver plus drôle dans sa tête. Mais Artane riait déjà de l’attention porter par le mercenaire à sa personne.

Suivre Artane n’était pas une si bonne idée en y réfléchissant bien. Depuis qu’il l’avait rencontré, Erdrak avait provoqué un combat de rue, certes c’était absolument de la faute du mercenaire, puis il s’était retrouvé pris dans une bagarre de taverne et cette fois, Uddy en avait après Artane, et ceci jusqu’à sa mort. Dans quelle galère s’engageait Erdrak avec Artane ? Il nous faudrait un plus gros bateau au train où les ennuis nous tombent dessus.Erdrak bien que curieux n’était pas prêt à risquer d’autres problèmes s’il pouvait les éviter. Il restera donc hors de la Cour des miracles.

Pour l’heure, ils allaient devoir se déplacer à travers les ruelles. Ainsi le groupe formé de bric et de broc et de bras cassés commençait sa randonnée acidulée. De loin, en effet leur duo pouvait paraitre étrange, entre le mercenaire portant ses protections et le spadassin portant son bras bandé. Ils marchèrent quelque temps en silence. Erdrak était un peu perdu dans ses pensées, ce disant que dans certaines villes, certaines personnes prenaient plaisir à dessiner au fusain ou peindre les architectures des belles bâtisses alors qu’ici, il faudrait tout brûler à la racine pour nettoyer les lieux. Pas que les bas-quartier, mais toute la cité. Et surtout ne pas la reconstruire. Plus il passait du temps ici, plus le mercenaire se disait qu’il n’y reviendrait plus jamais. Son choix était fait, dès qu’il le pouvait, il partirait pour le royaume aldarien.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Mer 22 Mar 2017 - 18:13

Artane s'était contenté de garer le silence après la tirade qui se voulait à peine moralisatrice quand à la mort accidentelle d'Uddy. Un pur et simple accident. Et il faudrait encore qu'il soit le fautif ? Ce n'était pas sa faute si l'autre balourd, désormais décédé, s'était empalé sur la table. Une mort stupide, il était vrai. Mais de là à dire qu'on allait le regretter....

''Tu as raison sur un point, Un autre remplacera Uddy. Mais les gens de la zone où il traînait sera plus à même de réagir. Donc qui sait. Un mal pour un bien en découlera. Quand à la faute.... après tout, c'était de la sienne. S'il avait un brin de jugeote. Quoique.... nous deux les fautifs ? A bien y regarder, je pourrais me défendre en te dénonçant alors si on venait à être chopé malgré tout''

Instant de flottement, avant d'afficher un large sourire.

''Ca va, je plaisante aussi''

Par contre, il voyait la mine assez particulière d'Erdrak quand à la lie de Gloria. Mais il avait bien raison malheureusement. Mais bon. Le monde était ainsi. Par contre, il exprimait clairement qu'il ne pourrait pas suivre le mode de vie d'un voleur ou d'un assassin. Et encore moins le reste. A cela, Artane en avait doucement souri.

''Tuer pour de l'argent, je ne pourrais pas le faire. A moins d'être devenu fou à lier. Quand on cherche bien, on trouve assez de petits jobs pour se remplir les poches le temps d'un jour ou deux. Moi j'aime assez de vivre au jour le jour, même si cela peut être difficile. Mais je fais ce qu'il me convient pour avoir de quoi me payer à manger et me procurer une bonne petite chambre. Toi peut être que tu apprécies plus de voyager, d'aller dans les espaces et guerroyer. Il faut bien gagner sa vie, mais pour moi, pas sur le sang des autres. Je te rassure, je te reproche pas ta voie. ''

Après il ne fut pas mécontent d'apprendre que le mercenaire l'accompagnerait jusqu'à la limite du possible. Il commençait à apprendre cet homme là. Rares étaient les hommes de son crû.

''En effet, l'entrée serait connue de tous si on disait où on la trouvait hein. ''

Il pouffa de rire et prit les devants. Il était clair qu'on pouvait, en les voyant passer de ruelle en ruelle, de venelle en venelle, plus ou moins crasseuses, comment un équipage comme le leur pouvait être ''soudé'' . Entre Artane qui paraissait blessé et menait la tête du duo et Erdrak, armé comme un soldat prêt à en découdre à la moindre provocation. Mais bon, qui viendrait les enquiquiner pour demander qui il étaient et où ils se rendaient ?

Arrivé à un point précis à ses yeux, Artane stoppa sa marche.

''T'inquiète donc pas pour ma petite santé. J'ai connu pire tu sais. Mais cela, je te le dirai une autre fois autour d'un verre. Voilà mon ami, nous sommes arrivés. Dis moi à quoi ressemble ta belle petite donzelle, car vu l'état de mon bras, je n'aurai pas besoin de reteindre mes habits avec de l'ocre rouge. Sinon, merci de ton escorte mon ami. Pour t'en retourner et retrouver les voies plus civilisées, suis ce caniveau central, tu seras sûr de pas te perdre et de retrouver la rue principale de la cité. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrak Geflorth
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 6

Mercenaire

MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan Ven 24 Mar 2017 - 22:40

Ensemble ils parcoururent les chemins, Artane a tenu la distance. Et malgré sa blessure, répondu à la plaisanterie d’Erdrak par une autre. Ce qui provoqua un rire franc chez Erdrak, qui disparut lorsque son comparse évoqua la folie qui s’empare de ceux qui tue pour de l’argent. Est-ce qu’Erdrak était fou ? Il ne pensait pas être un fou sanguinaire, mais des images de combat lui vinrent à l’esprit et la furie, la colère et la rage qui s’empare de lui ainsi que sa soif de sang qui n’a cessé d’augmenter depuis ces dernières années.

Je suis heureux de t’avoir connu, et j’espère te revoir. Puisses-tu trouver Aurore. C’est une jeune fille aux cheveux blonds et très longs. Il paraît qu’elle ne s’habille que de bleu. Bon courage Il donna une tape amicale à Artane et partit dans la direction indiquée par le spadassin.

Erdrak n’avez nulle part où aller dans les faits et fut tenté de suivre Artane jusqu’à la Cour de Miracle mais il se raisonna. Hors de question d’aller dans ce coupe-gorge. Il avait déjà eu assez d’ennui à Gloria et en avait beaucoup trop encore. Ce n’est pas la peine de tenter le destin. Alors il pria les Esprits pour qu’Artane puisse trouver Aurore. Il n’était pas aussi proche du mercenaire qu’Alford mais Erdrak sentait que s’ils pouvaient se revoir, les deux hommes auraient bien des choses à partager.

Erdrak remonta le caniveau avant de changer de direction. Il devait trouver un nouveau lieu pour dormir et boire. Il lui restait une poignée de pièce et sa séparation avec Artane lui rappela qu’il était terriblement seul. Ce qui éveilla en lui une colère sourde et une furie soudaine. Il allait sûrement boire ses derniers deniers. Il n’aimait pas se rendre saoule car ce n’était pas une solution, mais il souhaitait arrêter de réfléchir afin de déclencher une bagarre, pour se libérer de toute cette violence.


Erdrak et Asmo parlent en gras et pensent en italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Errant et démuni - Artane Nordan

Revenir en haut Aller en bas

Errant et démuni - Artane Nordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Anaël, le barde errant des Havres
» Lorsqu'un chat errant crée des liens
» Erco Skaline
» A titre indicatif, çà existe !
» [Validée]Heine Rammsteiner, le Chien Errant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-