Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Jeu 20 Oct 2016 - 14:41

4 Août aux environs d'Aldaria

Installé non loin d'un village Aldarien assez proche de la capitale Christan venait de finir d'écouter les suppliques de quelques villageois. Visiblement ces derniers lui avaient donnés des informations au sujet d'un petit groupe de bandits, genre moins d'une dizaine d'hommes. Des cancrelats particulièrement retors, et efficaces qui avaient une certaine expérience en tant que brigands. Groupe de bandits que Weren se retrouvait chargé de traquer en vérité avec deux dizaine d'homme au bas mot, bien entendu des soldats alayiens, ou aldariens d'origines assez compétents. pas question d’exécuter une telle mission avec de la bleusaille après tout...

Le problème c'est que Weren aurait pu dans les faits déléguer cette mission à un de de ses subordonnés, mais avait décidé de l’exécuter lui-même finalement, après tout il n'appréciait pas l'idée de rester longuement en ville sans rien. Ce serait une certaine façon de ne pas rouiller en somme que cette petite traque à l'homme, restait juste du coup à mettre la mains sur les vauriens qu'il traquait.

Ce qui n'avait pas forcément l'air facile, mais il avait déjà un plan en tête en vérité. Un plan assez simple car il était arrivé à mettre la main sur le chef de ces bandits en le surprenant à l'auberge, un bougre auquel ces derniers tenez, et qu'ils allaient certainement essayer de récupérer.

Et c'est comme cela qu'il comptait bien les piéger, même si bien entendu ils se douteraient qu'il attendait justement qu'ils viennent, mais de toute façon ils n'auraient pas le choix, il ne restait donc qu'à se préparer, et à s'assurer que tout se passe au mieux...

Weren s'était ainsi occupé de préparer les hommes et de les disperser dans le hameau tout en cachant le prisonnier, et il ne restait maintenant qu'à attendre. Il se contenta donc de faire cela pendant qu'un forgeron alayien installé ici depuis peu finissait de lui fabriquer quelque chose de fort utile. Une sorte de grappin en forme de crochet tout à fait sympathique... Et quand ce fut finit il alla d'ailleurs l'essayer dehors en restant prudent.

Ainsi sur quelques mannequins de pailles installé au centre du village Weren commença à essayer son grappin spécial, et pour son premier essai il lança donc le crochet qui se planta dans la tête du manequin qu'il fit ainsi voler avec vigueur en tirant de toutes ses forces sur la chaîne de son arme... Un essai plutôt concluant pensa t-il avant de remarquer juste après qu'une femme se trouvait non loin, une femme étrangement bien habillé pour quelqu'un se trouvant par ici. Il n'y fit néanmoins pas vraiment attention sur l'instant comme il était concentré sur son entraînement après tout, et comme de plus il était peu probable selon lui qu'elle veuille venir le voir pour faire connaissance heureusement. Et il commença donc à enlever la paille sur son crochet pour se préparer à poursuivre l'entraînement certainement... Visiblement désireux de commencer à maîtriser le mieux possible le maniement de l'arme qu'il avait en main.







Objet utilisé :

[Grappin à crochet :
Une corde qui comme le grappin est dotée d'un fer à son extrémité, mais ce dernier contrairement au fer du grappin a la forme d'un crochet aiguisé, on l'utilise en le lançant sur une cible, si le lancer touche, le crochet de plantera dans le chair de la cible, et ensuite l'on est censé essayé de tirer cette dernière en tirant sur la corde. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Jeu 20 Oct 2016 - 18:43

Alteria était partie se promener en dehors de la ville, comme à son habitude. Elle aimait parcourir de grandes distances en courant à travers le monde sans penser à rien, elle se sentait libre, et cela lui procurait un bonheur inouï. Elle s'arrêtait parfois, pour danser au milieu d'un clairière, chanter, rire, elle ressemblait plus à une enfant qui sortait dehors pour la première fois qu'à une dangereuse créature buveuse de sang. Après quelques temps, elle même ne sachant pas depuis combien de temps elle était sorti, elle arriva aux abords d'un petit village, où elle remarqua de suite un détachement militaire.

Elle arriva sur les lieux et demanda des informations aux personnes présentes sur la raison d'un tel détachement en ces lieux. "un petit groupe de bandits, genre moins d'une dizaine d'hommes. Des cancrelats particulièrement retors, et efficaces qui avaient une certaine expérience en tant que brigands" avait-elle pu en retirer. Dans les faits les soldats ici présents devaient juste mettre un terme à leurs agissements. Elle marcha un peu dans les environs avant de remarquer un homme en train de s'entraîner, elle s'approcha calmement.

Il maniait une arme pour ainsi dire... assez spéciale. Une sorte de corde avec un crochet ? Alteria se redressa un peu et fureta vers lui pour l'observer comme une petite fille qui observait l'entrainement de son père. Que cette arme était étrange, elle voulait absolument en savoir plus. Elle se rapprocha de lui sans chercher à cacher sa présence, et demanda d'une voix assez niaise.

« Dites, c'est quoi ce que vous maniez ? Ça a un nom ? Ca vient d'où ? Comment vous est venu l'idée de vous en servir ? C'est votre arme principale ? Je suppose que non vu que vous vous entraînez encore dessus. Mais alors, c'est quoi votre arme principale ? A quoi elle vous sert d'ailleurs ? Vous etes militaire ? Vous etes venu pour éliminer les bandits ? » dit-elle d'un seul trait, suivant les questions qui lui venaient à l'esprit. Malgré l'aspect barbare et compacte de ses questions, elles suivaient une certaine logique et elle en était fière.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Sam 22 Oct 2016 - 11:44

Visiblement il semblerait que la noble qui était en train de le regarder n'ait pas pu s'empêcher de se rapprocher pensa t-il en la voyant du coin de l’œil faire ainsi. Par contre ce qui lui sembla bizarre, bizarre était le mot c'était le ton presque niais de la femme quand celle-ci posa son avalanche de questions à son encontre. Mais par le Néant est-ce qu'il était encore tomber sur une femme étrange ? Au moins celle-ci ne lui proposait pas de coucher avec elle c'était déjà ça, mais par sa hache comment était-il censé gérer son cas ? Pensa t-il en la regardant d'un regard grave. Peut-être que s'il répondait à ses questions elle lui ficherait la paix ? Peut-être, il essayerait du moins de voir si cela suffirait.

« L'on nomme cela un grappin crochet, c'est une arme de facture alayienne qu'on utilise en la lançant sur un ennemi. De cette manière dans le cas où cet ennemi a une armure lourde le crochet s'accrochera sur les rebords de la protection, et permettra de tirer l'ennemi à soi avec la chaîne pour essayer de le faire tomber. S'il n'est pas en armure le crochet se plantera dans sa chair, et permettra en plus de faire de graves dégâts en tirant sur la chaîne vu que l'hameçon lui déchirera la chair. » Une arme en somme très vicieuse, et douloureuse. Enfin sur ce il reprit après un léger instant de silence car visiblement elle voulait avoir des réponses à toutes ses questions celle-là, et visiblement il n'aurait pas la paix avant…

« Ce n'est pas mon arme principale, mon arme principale est une hache de guerre qui me permet de frapper mes adversaires en exploitant au mieux ma force physique. Et oui je suis militaire. » Cela il le dit de l'air de l'homme qui avait assez l'impression de dire une évidence au sujet du fait qu'il était militaire, après tout est-ce qu'un paysan se baladait avec une armure comme la sienne ? Enfin sur ce il acheva en s'étonnant presque de la patience dont il avait fait preuve.

« Et oui je suis là pour éliminer les bandits, c'est moi le commandant en charge des opérations. Je suppose que tu as eu les réponses à toutes tes questions ? Dans ce cas-là je vais continuer à m'entraîner. » Et sur ce, ceci dit ceci fait il lança à nouveau son grappin crochet sur un mannequin de paille, et le crochet se planta cette fois-ci sur un casque sur la tête du mannequin. Casque qui vola quand Christan tira la chaîne avec vigueur… Une fois ceci fait… Il regarda si la femme se trouvait encore là ce qui était visiblement le cas. Il la regarda donc, et il était assez évident qu'il se demandait qu'est-ce qu'elle lui voulait encore… Sentant qu'il s'était embarqué sans le savoir dans quelque chose qui allait rendre sa journée assez longue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Sam 22 Oct 2016 - 11:59

Alteria semblait vraiment très intéressée par ce "grappin crochet" que lui présentait le militaire. Elle s'amusa à imaginer quelques situations étranges, imaginant un ennemi faire un vol plané de plusieurs dizaine de mètres après qu'un vampire se soit mis à utiliser cette arme. Elle se rapprocha un peu de lui et commença à lui tourner autour, analysant autant l'homme que ses armes. Il avait dit qu'il utilisait majoritairement cette hache de bataille, et qu'il était un commandant des forces armées d'Aldaria. La vampire ne s'intéressait pas beaucoup aux forces armées, mais elle avait tout de même deviné que cet homme était le fameux Christan Weren.

Bien sûr, n'importe quel vampire normalement constitué se serait montré respectueux et aurait trouvé la moindre occasion pour prendre la poudre d'escampette, surtout que l'homme lui en laissait la total liberté, vu qu'il semblait vouloir rester seul à s'entraîner. Mais notre petite chipie ne l'entendait vraiment pas de cette oreille, et elle se plaça quelques mètres derrière Christan pour le regarder, tout en continuant de le questionner.

« Oh, alors tu es le fameux Christan Weren ? Je t'imaginais encore plus effrayant, tu n'as pas l'air d'être un mauvais bougre en fait. C'est qu'on en entend de belles sur les personnes célèbres, en ville. » à ces mots il vint se placer à ses côtés et s'inclina courtoisement devant lui « Enfin, je suis la duchesse Alteria Emperes, ravie de te rencontrer. Vous partez bientôt chasser les bandits ? C'est pour cela que vous vous entraînez, vous avez l'intention de vous servir de cette arme contre eux ? Je peux vous accompagner pour voir comment se déroule une opération militaire ? » dit-elle les yeux plein d'étoiles tout en sautillant. Elle avait toujours rêvé de voir comment ce fameux commandant gérait ses hommes, et si il était aussi extraordinaire que les gens le disait.

Mais bien sûr, que l'alayien accepte ou pas, la petite vampire avait bien l'intention de les suivre de toute manière. Elle était bien trop intéressé par l'opération militaire, et par Christan Weren lui même. Elle avait passé plusieurs jours dehors, et la compagnie humaine lui manquait. Elle n'avait donc qu'une seule et unique idée en tête, faire de ce soit disait terrible alayien son camarade de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Lun 24 Oct 2016 - 19:21

Pourquoi est-ce qu'elle s'amusait à lui tourner autour ? Pensa t-il légèrement agacé par cela, à croire qu'elle n'avait soit rien à faire, ou bien qu'elle pensait que lui n'avait pas mieux à faire que la distraire. En somme il commençait presque à être irrité par sa présence insistante, déjà qu'il commençait à se poser des questions sur la maturité de la femme qui traînait non loin de lui, ou le fait qu'elle se fiche ou non de lui… Par le Néant il espérait bien qu'elle comprenait qu'ici ce n'était pas un endroit où une civile devrait traîner de manière insouciante ! Et encore moins une noble…

Mais visiblement cela aurait été trop beau qu'elle parte sans demander son reste pensa t-il agacé alors qu'il lui tardait de reprendre son entraînement tranquillement, car elle ne tarda guère à poser à nouveau des questions de toutes sortes. Affirmant en le reconnaissant qu'il n'était pas aussi effrayant que la rumeur le disait par exemple, parce qu'elle ne l'avait sans doute pas vu se battre pensa t-il… Et elle se présentait alors que dans les faits il n'en avait un peu rien à faire avant de lui demander ensuite s'il comptait bientôt partir à la chasse aux bandits et si elle pouvait l'accompagner… Quoi ? Attend Weren, pensa Christan, répond à ses questions un par un avant d'aborder la questions la plus épineuse. Ce qu'il fit donc d'une voix grave.

« Tu ne me connais pas, tu ne peux donc pas savoir si je suis un mauvais bougre ou non. » Après tout pourquoi affirmait-elle des choses sur lui alors qu'elle ne savait pas qui il était vraiment, et ne le croisait qu'en cet instant ? Il trouvait cela mine de rien assez précipité, quand au reste il n'aimait pas vraiment qu'elle lui parle comme s'ils avaient gardés les cochons ensembles. « Et non je ne part pas bientôt faire la chasse aux bandits, quand aux reste c'est une opération militaire sous ma charge, et je ne vois pas l'intérêt d'ébruiter ce que je compte faire. » Surtout qu'on ne savait jamais s'il n'y avait pas des oreilles indiscrètes non loin… Quand à la manière dont cette femme sautillait, il en était assez gêné intérieurement car il trouvait cela vraiment embarrassant, mais n'en montra rien et dit simplement. « D'accord, mais si tu m'accompagne tu dois me fournir une garantie que s'il t'arrive quoi que ce soit on ne m'en tiendra pas responsable de cela. » Après tout il se disait qu'elle ne le lâcherait pas alors autant faire en sorte qu'à part de l'agacement il n'y aurait rien de plus résultant de la présence de cette gamine...

Mais avant de s'avancer vers quoi que ce soit car il tenait tout de même à voir s'il pouvait se débarrasser d'elle d'une manière ou d'une autre il finit donc par reprendre sérieux. « Pourquoi fais tu cela ? N'a tu pas autre chose à faire? Nous sommes ici en train de mener une opération militaire après tout. Ce n'est peut-être pas le moment je pense de venir nous solliciter juste par curiosité. » Cela dit avec visiblement un certain professionnalisme, après tout pour un militaire comme lui tout cela n'était pas un jeu, c'était très sérieux même. Ainsi la demande de cette femme lui semblait vraiment étrange, à se demander même si ce n'était pas vraiment une excentrique avérée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Lun 24 Oct 2016 - 19:53

La vampire écoutait Christan d'une oreille distraite, bien plus occupée à suivre du regard le MAGNIFIQUE papillon qui venait de passer juste sous son nez. Elle avait relativement compris qu'il était assez bourru et qu'il était en train de dire qu'elle jugeait trop vite et qu'il avait bien mieux à faire que de s'occuper d'elle. Tout en sautant en l'air en essayant désespérément d'attraper le papillon, qui était bien trop haut pour un saut à hauteur humaine, elle se résolu à s'arrêter, ne voulant pas révéler sa nature vampire. Elle se plaça ensuite devant Christan et le regarda d'une façon amusée.

« Et bien les rumeurs à ton sujet parlent d'une personne bourru, par très conciliante, et incroyablement violente. Pour l'instant tu as l'air de correspondre à deux de ces aspects. Et comme disait ma grand mère "Si cet homme était respectable, et bien il serait respecté !". » dit-elle en le regardant du coin de l'oeil, comme pour lui dire "A bon entendeur". Elle avait répondu un peu sèchement, vexée du ton et des tournures de phrase de cet homme fort peu sympathique. Mais cela lui donnait encore plus le désir de jouer avec cet homme, comme une sorte de défi.

Il finit par accepter sa présence, et elle lui sourit tout en disant solennellement « Je soussigné, Alteria Emperes, Duchesse Aldarienne, reconnait que je ne tiendrait pas rigueur aux militaires si je fini attaquée, violée, brulée, étripée ou massacrée lors de cette petite expédition contre quelques bandits. » appuya-t-elle comme si elle n'avait nullement peur d'une petite dizaine de brigands.

Elle regarda ensuite Weren, un peu intriguée par la question qu'il venait de lui poser. C'était vrai ça, pourquoi après tout ? Mais c'était tout simple ! « Je suis venue me promener ici, et mon esprit supérieur t'as désigné comme le camarade de jeu idéal. Je te fais donc la promesse la plus express de vous laisser mener votre opération en paix, si tu me fais celle de jouer avec moi après ! » dit-elle comme si son avis était la providence même.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Lun 31 Oct 2016 - 15:45

Visiblement il avait affaire à une femme d'âge mur avec l'âge mental d'une gamine pensa t-il en reléguant tout à coup le sérieux de cette noble au niveau de celui d'un gosse de 8 ans. Bon Weren n'allait pas se prendre de la tête de toute manière car au fond il n'en avait rien à faire, devoir gérer une folle n'était pas dans ses attributions mais tant qu'elle ne l'empêchait pas de mener son travail à bien il n'irait pas se plaindre dans les faits. Et à vrai dire il ne fut pas affecter le moins du monde par les paroles de cette femme aux airs de gamine capricieuse.

Et c'est ce qu'il montra bien en ne donnant aucun intérêt à ce qu'elle dit à son sujet, il savait être très respecté après tout et que les gens se retournaient souvent avec crainte en le voyant. Et que les guerriers avaient une grande estime pour son talent, de ce fait ce n'est pas vraiment une noble s'amusant à être un peu acerbe qui allait vraiment le vexait. Ainsi il ignora ces paroles là de cette femme car il n'y donnait aucun intérêt, surtout quand elles sortaient de la bouche d'une grande gamine qui avait essayait d'attraper un papillon au vol.

« Bien au moins cela est fait. Tu peux donc nous suivre tant que tu ne gêne pas les opérations. » Dit-il néanmoins ensuite quand elle précisa qu'ils n'auraient pas à s'inquiéter de la mauvaise idée de cette femme de les suivre. Même s'il n'avait pas forcément apprécier le ton peu sérieux qu'elle avait prise, mais bon franchement il n'avait pas envie de se compliquer la vie avec cette gamine. Après tout il faisait son travail là! Et il aimerait bien que l'on ne l'empêche pas de bien travailler.

« Jouer avec toi ? Tu es sérieuse là ? » Dit-il ensuite de l'air de l'homme qui avait entendu la plus grosse énormité qu'ait jamais proféré quelqu'un quand elle demanda à jouer avec lui après les opérations. Est-ce qu'il avait vraiment vraiment l'air d'un compagnon de jeu ? Par le Néant il se demandait de plus en plus si elle ne s'était pas échappée malencontreusement de l'asile le plus proche…

« J'accepte, mais ce sera une partie d'échec. » Finit-il néanmoins par dire en se doutant bien qu'elle ne le lâcherait pas sinon, et qu'il n'avait vraiment pas envie de donner plus d'importance à cette histoire qu'elle n'en méritait avant d'ajouter ensuite calmement en supposant qu'elle allait peut-être entendre raison. « Et ensuite tu me laissera tranquille, d'accord ? » Demanda t-il donc pour savoir où il devait s'en tenir avec cette excentrique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Mar 1 Nov 2016 - 14:31

Décidément ce Christan Weren était un homme abrupte, mais il n'en était pas pour autant méchant comme le prétendaient les rumeurs. Aux yeux de la vampiresse il était juste un gros ours mal élevé qui ferait une parfaite peluche. Écoutant à moitié le commandant, et bien plus intéressée par le fait de transformer ledit homme en peluche géante, Alteria se remit à sautiller après le papillon qu'elle avait vu plus tôt, ce dernier étant redescendu à sa hauteur. Après tout, le titre de vampire, attaché à celui de duchesse aldarienne, était assez dur à vivre, et elle avait bien le droit de se détendre un peu de temps en temps.

Elle reconcentra son attention sur la grosse peluche quand cette dernière lui dit qu'elle pourrait les accompagner tant qu'elle ne gênait pas les opérations. Mais elle n'en avait pas du tout l'intention, elle voulait simplement faire d'un des bandits son casse croûte, elle avait faim et c'était l'occasion parfaite. Elle sauta en l'air, peut être un peu trop haut pour une simple humaine, tout en criait un grand « Oui ! », toute contente d'avoir était acceptée. Elle se rendit compte de son geste, mais l'alayien ne lui prêtant guère d'attention il n'avait pas dû la remarquer, ce que la rassura.

Ledit alayien d'abord assez étonné par sa demande, finit par accepter en posant la condition qu'ils jouent aux échecs. Et bien soit, elle adorait ce jeu et elle y jouait souvent à la cour. Il n'y avait plus qu'à espérer que Monsieur Peluche soit assez doué pour la divertir quelques temps. Ce dernier lui demanda ensuite si elle le laisserait tranquille, la vampiresse vint le placer en face de lui et attrapa sa main avec les siennes, lui parlant comme une mère à un petit enfant. « Allons allons, tu fais le dur mais je suis sûre que tu es un gros nounours qui a besoin de compagnie et d'affection. Il faut te détendre des fois, c'est mauvais pour les nerfs de toujours faire la tête comme ça. » dit-elle avec une petite voix inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Sam 5 Nov 2016 - 10:08

Weren n'était pas spécialement doué pour gérer les cas spéciaux à l'affection débordante, ou à l'attitude qui ne paraissait pas le moins du monde hostile. Car ce n'était pas forcément un problème qui se gérait à coup de poings, ou de haches surtout que cela serait inadéquat. En vérité il se serait plus facilement débarrassé d'un psychopathe sociopathe aux tendances manipulatrices que d'une excentrique comme cela qui concrètement ne faisait rien de mal, car elle était surtout très agaçante car il avait l'impression de devoir tout à coup gérer une gamine de 8 ans dans le corps d'une adulte…

Dans les faits néanmoins il tâcha de prendre cela avec détermination, et de se dire que cela l'aiderait à devenir plus patient… Mais après franchement ce n'était pas à lui, un grand guerrier à la renommée immense qui était censé gérer ce genre de cas. On pouvait donc dire que si sa journée n'allait pas forcément être rendue mauvaise par cette femme, elle allait sérieusement solliciter la patience de l'alayien...

Et en l'écoutant lui dire qu'il était en manque d'amour d'ailleurs Christan fut assuré d'un doute qu'il avait jusque là… Il avait affaire à une excentrique comme il ne devait pas y en avoir deux en ce continent pensa t-il agacé. Mais bon, se dit t-il en se reprenant alors qu'elle sortait ces paroles mièvres en lui prenant la main comme s'il en avait quoi que ce soit à faire... Mieux valait la gérer d'une manière à ce qu'elle se calme un peu car franchement Weren avait sans doute mieux à faire que gérer les quelques délires d'une femme ayant des pulsions étranges.

Weren y réfléchit donc, et décida tout simplement d'être professionnel, après tout en bon commandant le travail passait avant ce genre de pitreries, et la vampiresse n'aurait de toute manière rien à y redire, surtout s'il était sincère. Ainsi Weren se contenta de dire calmement. « Là je suis en mission avec mes soldat, et cela demande d'être sérieux si je veux faire au mieux, donc si je fais la "tête" c'est bien car je suis investit dans l'opération qui m'a été confiée. C'est la vie de mes hommes, et celle des ces villageois qui en dépend après tout. » D'un air qu'il essaya de faire neutre, comme s'il expliquait simplement la situation, avant de reprendre ensuite en se dirigeant vers un bâtiment où quelques-uns de ses hommes se trouvait, la forge où ils étaient en train de bricoler quelques pièges... « Sur ce allons-y. Si tu veux te rendre utile d'ailleurs tu peux nous aider à installer quelques pièges. » Après tout autant qu'elle se mette à contribution elle aussi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Mar 8 Nov 2016 - 21:01

Le commandant était vraiment un homme droit et catégorique, ce qui donnait encore plus envie à la vampiresse de s'amuser avec lui. Mais d'un autre côté un homme aussi dévoué à son travail était respectable, en plus d'être très rare. Elle se sentirait vraiment mal de gêner une telle personne dans son travail, aussi elle décida une approche totalement différente. La duchesse allait apporter toute l'aide qu'elle pouvait à l'armée, ainsi elle se sentirait véritablement méritante de jouer avec le fameux Christan Weren.

Après tout elle était une vampire et une bonne combattante, elle serait surement d'une aide précieuse dans une chasse de ce genre, elle qui avait été habituée à traquer ses proies. Elle sourit donc à Christan et lui lança d'une voix motivée : « Oui, allons installer quelques pièges ! ». Elle suivit l'alayien et lui demanda quelques conseils, les pièges n'étaient pas vraiment son domaine après tout, mais elle assimila rapidement le principe et commença machinalement à faire sa petite part du travail. Ce n'était guère fatiguant pour la personne qu'elle était, mais elle était aussi une incroyable fainéante et due se remotiver à plusieurs reprises pour arriver au but qui lui avait été confié.

Elle revint vers Christan en trottinant, un sourire fier sur le visage. « Voila mon commandant, tout à était installé comme prévu. Est-ce qu'autre chose requiert mon aide ? Si ce n'est pas le cas j'aimerai avoir des précisions sur la suite du déroulement des opérations, histoire de m'adapter au mieux de mes possibilités. » dit-elle soudain pleine d'entrain, en fixant le commandant avec des yeux pleins d'étoiles.

Alteria avait toujours eu envie de rejoindre une institution bien organisée et hiérarchisé comme l'armée, mais elle avait aussi peur qu'une telle chose lui coupe son bien le plus précieux : sa liberté. Aussi elle ne s'était jamais engagé, pourtant elle aurait était prête à rejoindre les vampires pour cette raison. Alors cette occasion était pour elle une chance inespérée de connaître le déroulement d'une opération militaire, et elle n'aurait loupé cela pour rien au monde.

Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Ven 11 Nov 2016 - 18:03

Cette noble l'étonnait encore plus de sembler aussi enthousiaste pour une tâche qui n'était dans les faits pas vraiment de son rang, ou qu'elle aurait pu considérer dégradante normalement. A croire que l'idée d'installer des pièges, ou d'obéir à ses ordres ne la dérangeait point… Soit ! Il n'allait pas se compliquer la vie après tout, si elle l'aidait il pouvait bien essayer de faire en sorte qu'elle soit utile, après tout le plus important était que sa mission soit mener à bien. Weren tenait après tout à rester compétent, et efficace en tout temps pour faire honneur à son rang de commandant.

Quand aux pièges qu'ils installèrent, cela allait des très basiques pièges à loups, chausses trappes, et trous creuser dans le sols aux petits systèmes alayiens très ingénieux qui nécessitaient un minimum de savoir faire pour être installé. Comme ces fils de détente quasiment invisible qui vous promettaient une blessure fatale si vous veniez à les briser sans vous en rendre compte. En tout cas pour les pièges habituels il montra à la noble comment faire pour installer les dits pièges, et les endroits qui seraient optimal pour cela. Il lui conseilla même de faire des leurres, des faux pièges, ou des vrais pièges qui conduisaient droit vers un autre piège si on prenait la peine de les éviter d'une certaine manière. En somme de quoi piéger presque n'importe qui qui n'était pas d'une paranoïa sans limite… Dommage qu'ils n'aient pas d'ailleurs davantage de ressources pour installer des pièges car ils durent surtout le faire à des endroits clés…

Et quand tout cela fut finit la nobliau viens le voir en lui donnant du mon commandant plein d'entrain. Tout en demandant ce qu'elle pourrait bien faire. Weren la regarda donc avec sérieux avant de lui dire d'un air professionnel. « Nous allons bientôt essayer de nous dissimuler dans le village de manière à prendre les bandits en embuscade. Dans les faits ces derniers se douteront que nous les attendrons, et seront donc sur leurs gardes. Ils viendront délivrer leurs chef, et il va falloir jouer dessus pour les forcer à l'imprudence, quand au reste. » Il engloba le village du regard, et dit. « Mais avant il va falloir surveiller les alentours du village pendant quelques heures avant que la soirée ne tombe, il est hors de question qu'un villageois parte en catimini aller informer les bandits par exemple, nous ne sommes jamais à l'abri d'une taupe après tout. Si vous en trouvez une d'ailleurs venez m'en informer… Vous n'aurez qu'à vous occuper de cette tâche avec quelques-uns de mes hommes, ils sont sous le commandement du lieutenant Marbo qui est étrangement efficace. »

On ne savait jamais après tout, si ça se trouve elle serait assez efficace à ce sujet, après tout il n'en était pas à sa première surprise avec une excentrique… Enfin en somme il lui déléguait cette mission, à elle de prouver son efficacité à son sujet pendant que lui finirait de superviser certaines choses du côté du village, pour essayer en sorte d'en faire une petite forteresse pour cette nuit. Christan Weren étant étrangement à l'aise d'ailleurs avec la perspective de jouer les défenseurs dans cette opération, à croire que l'officier avait une certaine affinité avec cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Mar 15 Nov 2016 - 18:19

Alteria sautillait un peu partout, toute contente d'avoir enfin fini sa première affectation et d'en recevoir une deuxième. Elle écoutait Christan dans un calme solennel, impatiente de savoir ce qui allait se passe par la suite. Et dans les faits, c'était très simple, ils allaient se poster en embuscade pour attendre les bandits, une manière simple et efficace de faire les choses. Mais premièrement ils allaient devoir surveiller les alentours pour éviter toute intrusion, ou pire, toute échappée d'une éventuelle taupe. Et le lieutenant qui s'occupait de cela était donc le lieutenant Marbo, c'était bon à savoir. « Et bien je peux bien me charger de cette petite affaire. Sur ce, à tout à l'heure commandant Weren. » dit-elle sur un petit ton amusé avant de partir.

Elle chercha donc le groupe dudit lieutenant, et fini par le trouver, venant lui faire une petite révérence. Elle se présenta et expliqua rapidement les raisons de sa présence, il eu l'air étonné, mais il lui expliqua tout de même ce qu'elle était censée faire. Elle fit semblant de l'écouter, distraite, occupée à se concentrer sur ses sens pour analyser son environnement. Elle savait comment se déroulait se genre de mission, et peut être mieux qu'eux d'ailleurs. Elle avait passé des centaines d'années à chasser, à analyser les terrains, à faire en sorte que personne ne s'échappe ou ne vienne la déranger, ce qui lui donnait un avantage certains.

Et c'est grâce à ces facilités qu'elle se rendit compte de la tentative de fuite d'un des hommes. Un homme qui s'éloignait simplement un peu du groupe... mais alors pourquoi aurait-il était sur ses gardes en territoire allié ? Pourquoi faire attention au moindre de ses pas ? Elle allait avoir besoin d'une preuve concrète, elle le laissa donc filer sur quelques dizaines de mètres avant de le rattraper en quelques secondes. Il n'eut surement pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait, tombant dans l'inconscience après un violent coup porté par la vampire.

Quelques minutes après, Alteria revint vers Christan, portant un homme inconscient à bout de bras avant de le jeter aux pieds du commandant. « A moins que ce gentil monsieur ai eu besoin de s'éloigner à plus de cents mètres pour des raisons civiles, je suppose qu'il n'ai pas la personne la plus sûre ici. J'ai donc choisi de vous le ramener. » dit-elle distraitement, tournant déjà les talons pour continuer ses recherches d'éventuels fuyard. Décidément, ce petit jeu s'annonçait très intéressant. Mais elle ne pu en débusquer que deux autres avant que l'heure de l'embuscade n'approche trop. Elle retourna donc vers le commandant pour rapporter les faits, et attendre les informations sur la suite des opérations.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Sam 19 Nov 2016 - 20:41

Il avait cessé de se poser des questions sur cette femme depuis un petit moment déjà, se disant qu'il valait mieux la traiter comme une enfant à occuper qu'autre chose. Dans le sens que si elle avait de quoi faire elle n'irait probablement pas l'enquiquiner pensa t-il. Enfin de toute manière il n'était pas certains que la tâche qu'il avait confié à la femme irait à cette dernière, mais au moins cela aurait l'avantage de l'occuper pendant quelques heures pensa t-il. Ce qui signifiait donc quelques heures de tranquillités pour lui, ce qui n'était vraiment guère plus mal ! Enfin en somme aussitôt qu'elle fut partit, Weren mit le temps gagné à contribution pour discuter de quelques détails stratégiques avec un de ses sergents…

Pour constater plus tard assez étonné que la nobliau avait visiblement trouvé quelqu'un, et qu'elle portait ce dernier à bout de bras… Sans doute un de ces fichus totems Armandéens pensa Weren, ou un de ces enchantements permettant de porter des choses bien plus lourdes qu'au naturel. Voilà la raison probable pour laquelle elle arrivait ainsi à portée un homme aussi aisément malgré le fait qu'elle ne semblait pas du tout aussi musclé que cela. Enfin en somme, il ne s'en étonna pas, s'il devait s'étonner de chaque aberration dont était capable la magie il n'en aurait pas finit dans les faits…

« Je m'occupe de lui, c'est du bon travail. » Répondit-il donc calme à la femme, après tout il n'allait pas dire qu'elle faisait mal les choses alors qu'elle se montrait plus efficace qu'il ne l'aurait cru, enfin en somme il s'occupa de l'interrogatoire de cet homme, et des autres qui suivaient pour constater qu'une bonne partie d'entre-eux étaient en effet des taupes, et ainsi faire en sorte qu'ils soient ligoter dans un grenier pour quand le moment décisif arriverait… Et visiblement la nobliau revenait au rapport, Weren lui dit donc calmement.

« Visiblement tu sait être discrète, tu te cachera donc dans le moulin au Nord du village avec deux de mes hommes qui savent plutôt bien se cacher. Quand les bandits auront commencer à entrer dans le village, vôtre objectif sera de les surprendre, il faudra faire attention avant par contre car certains de ces coupes-jarrets risquent de fouiller le moulin avant de pénétrer dans le village. Ceci fait, il suffira d'attendre le bon moment pour leurs planter un coup de poignard dans le dos pendant qu'ils seront occupés avec le gros des soldats se trouvant dans le village. » Résuma t-il simplement, en somme il comptait essayer de les encercler un minimum, mais pour cela il fallait des soldats compétents bien entendu. Enfin sur ce il laissa donc Alteria allait se dissimuler dans le moulin, pendant que lui allait préparer le comité d’accueil direct et consistant pour les brigands. Surtout que ces derniers allaient certainement faire preuve de la plus grande prudence possible… En somme mieux valait rester prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Mer 23 Nov 2016 - 13:34

Elle écouta calmement ce que lui expliquait Christan, elle était plutôt contente de recevoir un compliment. Et il était vrai que l'idée de se cacher dans le moulin n'était clairement pas mauvaise. Hochant la tête devant les explications elle se mis à sautiller sur place, impatiente de pouvoir commencer, et elle ne se fit pas prier pour rejoindre le poste qui lui avait été assigné quand le commandant eu fini de lui parler. Elle rejoint bien vite le petit duo déjà en place, qu'elle ne put débusquer que grâce à leur odeur, c'est vrai qu'ils étaient doués. Ils avaient déjà été informés de son arrivée, ce qui simplifia grandement les choses. Elle se plaça tranquillement et attendit le groupe de bandits, qui arriva quelques temps plus tard.

Les hostilités ne s'engagèrent pas tout de suite, elle put entendre des revendications au sujet d'un chef, des tentatives futiles de compromis, des choses auxquelles l'armée semblait bien réfractaire. Et la vampiresse se dit qu'ils avaient bien fait de l'être quand elle entendit des hommes entrer dans le moulin, décidément les humains avaient une très grande proportion à courir vers leur mort. Sans crier gare, un combat se mit en place sur les deux front, et il ne fallu rien de plus comme signal aux embusqués pour engager le combat à leur tour, éliminant bien vite les quatre personnes qui avaient pénétré dans le moulin. C'était qu'Alteria en avait eu marre d'attendre, elle voulait se débarasser vite fait bien fait de ces mécréants et aller jouer avec l'alayien.

Quelques bandits commencèrent à faire les frais de l'impatience de la vampiresse qui venait de sortir du moulin. Elle s’abattit sur un petit groupe, laissant rapidement place à des corps sans vie. Puis elle se dirigea tranquillement à travers le village, venant en aide à quelques groupes de militaires en sous nombre, avant d'enfin retrouver l'objet de ses pensées : Christan Weren. Et c'est qu'il était fort en plus ledit Christan, elle s'approcha tranquillement de lui en secouant la main pour faire signe que la majorité des bandits de son côté avaient été éliminés, fauchant au passage un importun qui avait essayé de l'attaquer. « Vous en avez bientôt fini de votre côté commandant ? » demanda-t-elle, impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Lun 5 Déc 2016 - 9:16

Comme il s'y était attendu, surtout que c'était évident. Les négociations avec les brigands ne se passèrent pas très bien. Le fait était que de toute manière chacun des camps était resté ferme sur ses positions. Les Aldariens voulaient que les activités des bandits cessent là où ces derniers voulaient récupérer leurs chef qui était au centre de tout ceci. Ainsi les hostilités commencèrent très vite, les pièges eurent heureusement leurs efficacité, ainsi que la stratégie qu'avait décidé d'employer le commandant alayien.

Alayien qui assez rapidement eu l'occasion de rougir la lame de sa hache. Les bandits avaient le nombre pour eux mais dans les faits les soldats arrivèrent à tenir grâce à leurs qualités et à leurs disciplines. Le combat se passa donc bien, même si anarchie aurait été un bon mot pour le décrire au début. Weren pour sa part se concentra donc surtout sur les vigoureux coups qu'il assénait, et ceux qu'il parait avec son grand bouclier.

Et c'est au même où il venait de fendre le crâne d'un brigand d'un coup vigoureux que l'autre excentrique s'était ramenée... L'alayien pour le coup trouva assez étrange l'attitude qu'avait la femme au milieu d'un tel massacre, mais il mit cela sur le compte de son excentricité.

"Oui." Se contenta t-il de répondre à la femme pour ne pas trop se déconcentrer alors qu'il parait avec son bouclier un coup de masse avant de donner un coup de boule au bandit qui venait de l'attaquer. Bandit qui constata peu après qu'il était l'un des seuls encore en vie dans les alentours et jeta ses armes à terre en demandant grâce.

"Hmph" Fit Weren à cela avant de demander à tout le monde de cesser les hostilités maintenant que le combat été terminé et de ligoter les derniers bandits vivants pour les confier à la justice plus tard... Puis ensuite d'aller faire brûler les morts, que ce soit pour des raisons mortuaires ou hygiéniques. Ceci fait il se retourna vers la nobliau qui elle aussi était recouverte de sang visiblement, prévisible pour quelqu'un qui manie une faux pensa t-il. Ce n'était pas une arme subtile, pas du tout...

"Parole dite, parole tenue. Je vais jouer aux échecs avec toi. Néanmoins pour cela il va falloir d'abord trouver un jeu d'échec par ici. Je te propose donc pendant que je finit de m'occuper de mes hommes que tu aille trouver le dit jeu. Ainsi nous pourrons commencer quelques parties d'échecs assez rapidement quand je serai libéré de mon devoir." Ce qui l'arrangerait d'une certaine manière car il n'avait vraiment pas envie de faire traîner la chose. Enfin il supposait que d'une certaine manière il pouvait considérer cela comme le salaire de cette femme? Peut-être, mais en tout cas elle éviterait ainsi de s'ennuyer pendant qu'il devait faire ce qu'il avait à faire avant de s'occuper de jouer aux échecs... Ce qui les arrangeraient tout les deux probablement, l'alayien n'étant pas après tout du genre à revenir sur sa parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Dim 25 Déc 2016 - 21:04

Ils avaient enfin fini de se débarrasser des bandits qui venaient d'attaquer, Alteria était presque triste de n'avoir plus rien pour l'occuper, elle regarda les derniers misérables d'un regard attristé. Elle soupira doucement « Et bien, plus personne pour jouer avec moi ? ». Mais elle releva la tête avec un grand sourire quand l'Alayien lui parla dudit jeu d'échec qu'ils avaient prévu tous les deux. La seule chose à faire pour elle, c'était de trouver un jeu d'échec, et donc, de retrouver son sac. Sans trop s'occuper de ce que faisait Christan, elle se dirigea vers la foret, sautant de branche d'arbre en branche d'arbre. Ah, c'était malin ça, elle avait attaché son sac quelque part, mais ou ?

Après quelques dizaines de minutes à le chercher, elle le retrouva, attaché à un branche. Elle récupéra donc son sac et se hâta de retourner vers le village. Elle arriva en sautillant, l'alayien occupé avec ses hommes la regarda d'un oeil presque exaspéré. Elle vint lui tourner autour avec un petit sourire enfantin, et après quelques temps ils s'installèrent enfin dans un coin calme pour ne pas être dérangés. La vampiresse balançait ses jambes dans le vide, fixant Christan, le laissant commencer la partie.

A la fin de la première partie, qui dura quelques minutes et se conclut sur une victoire d'Alteria, elle regarda le commandant d'un air interrogateur. S'était-il vraiment donné à fond ? Elle ne le savait pas trop. Elle n'avait pas envie que l'alayien ai pris la partie à la légère ou l'ai sous estimé, aussi elle décida de piquer là où elle savait que sa remarque ferait son petit effet : Dans l'amour propre de Christan. « Et bien, il semblerait que comme toutes les combattants en armure lourde, seuls vos muscles vous permettent de regler un affrontement. ». Ce n'était pas très gentil de sa part, surtout que l'homme ne s'était pas si mal débrouillé que cela, mais elle avait envie de se divertir un peu plus, alors autant pousser son camarade à y aller franchement.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Mar 27 Déc 2016 - 14:41

Par le Néant il se disait qu'elle était quand même étrangement surexcité celle femme pour un simple jeu d'échec… Enfin sur ce en attendant qu'elle revienne, ce qui risquait malheureusement de ne pas tarder. Weren supervisa ce que firent ses hommes des prisonniers entre autres, et qu'est-ce qui attendait ces derniers d'ailleurs ? Probablement un procès qu'il allait mener comme il était habilité à être juge en pareil endroit… Bon bien entendu il n'allait pas les passer à la potence, du moins pas tous car il ne pouvait pas faire preuve de trop de sévérité, mais. On ne pourrait pour le coup sûrement pas le taxer de laxisme après ce qu'il comptait faire, et au sujet des travaux forcés auxquels là plupart d'entre-eux allaient être condamner…

Ainsi il eut finit de préparer les futurs procès heureusement quand elle revînt pour lui demander de jouer… Bon, il n'avait que cela à faire pensa t-il un peu lasse et il pourrait terminer calmement son boulot. Et Weren à vrai dire quand ils commencèrent la partie était disons assez perplexe. Les échecs n'étaient pas un jeu auquel il était habitué, et il tâcha donc de faire de son mieux mais il finit par se faire battre finalement… Et à vrai dire cela aurait pu en rester là si elle n'avait pas commencer à chatouiller son orgueil. Weren qui était tout à coup déterminé à lui faire ravaler ses paroles répondit tout simplement…

« Tu ne perd rien pour attendre... » A la manière dont il parlait on aurait pu croire qu'il était en train de mener une croisade sainte, ou en train de se préparer à une bataille difficile. A croire que l'homme n'aimait pas vraiment comment on parlait ainsi de lui avec légèreté, l'orgueil pouvait vraiment être capricieux après tout…

Ainsi ils commencèrent une autre partie, et Weren décida d'user d'une stratégie qui pouvait fonctionner sur quelqu'un de malin. Il joua de façon étrange. Et surtout très illogique... Avec une telle audace, et des manœuvres si étranges et défiants le bon sens qu'il finit par gagner pour une raison tout à fait obscure au final. Ainsi sur cette partie qu'il venait donc d'emporter en jouant de manière très spéciale l'alayien qui lui-même ne saurait dire comment il avait fait pour gagner reprendre d'un ton grave.

« Quelque chose à ajouter ? » Puis ils commencèrent ensuite une dernière partie, après tout il avait promis trois parties...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria) Lun 9 Jan 2017 - 15:22

« Et bien, Monsieur commence enfin à prendre les choses au sérieux, ça me fait plaisir en un sens. ». La vampiresse n'était dans les faits pas très fière d'elle, certes elle n'était pas très douée aux échecs, mais elle ne s'attendait pas à perdre face à un chien de l'armée, ça l'apprendrait au moins à ne pas trop sous estimer ses adversaires, se dit-elle. Mais après tout c'était plutôt réconfortant de voir que certains sortaient du loi, aussi entama-t-elle la dernière partie avec un large sourire aux lèvres.

Partie qui ne commençait pas si mal d'ailleurs, le jeu était serré, mais pas vraiment à son désavantage. Jusqu'à un certain moment où la vampire cru voir une occasion de renverser la partie en sa faveur et posa sa main sur son fou, avant de se rendre compte de la stupidité de son raisonnement, elle avait réfléchit trop vite. Mais comme le disait si souvent Yundel quand il jouait aux échecs avec quelqu'un : « Tu as touché cette pièce, il est maintenant de ton devoir de la jouer. », et Alteria ne faisait pas exception à cette règle, aussi dut-elle se lancer dans un mouvement suicidaire qui la mena tout droit à la défaite.

La petite session se termina donc sur la domination de l'Alayien, deux victoires contre une, mais cela n'ota pas son sourire à Alteria, qui savait que la défaite était souvent la voie royale vers l'amélioration. Toute contente d'avoir pu jouer ses trois parties d'échecs, elle rangea son échiquier dans son sac tout en remerciant Christan. Mais bon, il avait des choses à faire, et elle aussi. « Et bien ma foi, ce furent trois très belles parties, au plaisir de pouvoir prendre ma revanche un de ces jours mon cher. » dit-elle sur un ton amusé. Elle était surtout impatiente de pouvoir raconter à Alauwyr qu'elle avait pu jouer aux échecs avec Christan Weren ! Aussi salua-t-elle Christan, et alla aussi saluer le reste des soldats, avant de repartir comme un flèche, direction : Aldaria la Lumineuse !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria)

Revenir en haut Aller en bas

Ce n'est pas l'heure de jouer (Pv Alteria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quant au choix des acteurs pour jouer leurs personnages.
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-