Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mar 18 Oct 2016 - 19:43

Chaque livre, chaque volume que tu vois, a une âme.
L'âme de celui qui l'a écrit et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui.

An 7 de l'ère d'obsidienne, 3 Septembre.

Sinestra avait décidé de faire route vers le domaine, tôt le matin, elle avait déjà repéré le chemin quelques jours plus tôt. Un beau jour s'annonçait, malgré l'automne qui arriverait d'ici peu, ses allures étaient légères et sa jambe ne la faisait pas souffrir.

Elle n'avait pas changé ses habitudes, toujours la même tenue ainsi que la même cape rouge, et toujours pieds nus, et malgré cette habitude, elle ne faisait pas du tout négligée. Et sachant que le sanctuaire interdisait les armes, elle avait laissé sa dague chez elle en compagnie de son oiseau. Ayant juste avec elle pour prendre des notes et peut-être dessiner un peu ainsi que bien sûr, une plume de l'encre et du fusain ainsi que du parchemin, le tout ranger dans un sac à cet usage, avec un support en bois léger.

Il faisait frais ce matin, frémissant malgré sa cape, elle se demandait bien quand elle aurait le courage d'aller au sud, pour voir dans quel état était la demeure familiale, même si elle ne se faisait pas trop de doute sur l'état de la bâtisse sans personne pour entretenir, elle avait dû être au moins pillée.

La jeune femme s'approchait de l'entrée, elle prenait donc une grande inspiration et entrait, immédiatement alerté par la beauté de l'endroit. Tout en continuant de marcher, cherchant un petit endroit à l'écart du reste. Et une fois qu'elle l'avait trouvé, elle s'installait donc et sortait ses affaires, entreprenant de dessiner l’impressionnante bâtisse. Ne voyant pas le temps passer.



Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Jeu 20 Oct 2016 - 13:19

Cette journée au domaine s'annonçait tout à fait sereine, et calme. L'automne s'installait doucement, et avec lui une certaine fraîcheur qui n'était pas forcément désagréable, le vent portant avec lui les feuilles mortes aux diverses parures qui tombaient des arbres peuplant les montagnes. Un vent qu'appréciait Aramis, elle fille du vent et chantebrise baptistrelle.

L'automne était vraiment une très belle saison pour elle en vérité, certains diraient que cela était le début de l'hiver presque, et donc de la tristesse. Pour sa part c'était surtout l'arrive du calme en ce monde, et une incitation à se reposer, et à méditer sur la nature qui nous entoure. Pour sa part en tout cas en ce jour la chantebrise portait une tenue de voyageuse bien simple, non pas de robe comme elle en portait en tant qu'impératrice. Mais une tenue pratique tout à fait pratique, surtout pour monter sur un cheval, et surtout pour ne pas être gêné dans ses mouvements.

Et quand Sinestra arriva bien entendu la chantebrise l'avait remarqué au chant nom de la jeune humaine qui résonnait au lointain, mais disons que Thredë était pleinement occupé à cet instant à jouer de ses doigts fins et graciles sur les cordes de sa lyre pour faire résonner une mélodie douce et apaisante. Une mélodie fort simple, mais fort juste qui au début résonna sans aucun chant de la chantebrise, mais peu après que l'humaine fut arrivée et commença à dessiner celle-ci put entendre au loin une voix raisonnée.

Une voix elfique, résonnant comme la douce brise de l'automne, une voix féminine et grâcieuse. Céleste d'une certaine manière. Que chantait-elle? Difficile de le dire pour quelqu'un qui ne connaîtrait pas l'elfique, mais en vérité ce chant était une ode à l'harmonie de ce monde, et à la renaissance d'Armanda. Et rien qu'en l'écoutant, sans même comprendre les propos l'on pouvait sentir ceux qu'il impliquaient, et ce chant se poursuivait encore et toujours. Comme s'il ne faisait qu'un avec la nature environnante, et comme si cette dernière s'était presque tut en vérité pour écouter un instant l'ode de son enfant qu'était l'elfe d'une certaine manière. Elfe pourtant 6 fois centenaire, elfe dont la voix empreinte de magie pouvait pleinement prendre aux cœurs à la sensibilité de chacun en cet instant.





[Lyre
-Une lyre qui est son instrument principal de baptistrelle.
Enchantement 1 : Somnolence -
Apposé sur un instrument, le son produit peut désormais endormir une cible.
Enchantement 2 : Harmonie de la passion -
Un enchantement à apposer sur un instrument qui permet de jouer à loisir une mélodie magique qui exalte les passions de ceux qui l'entendent. Dans le sens qu'elle encourage ceux qui l'entendent à laisser les émotions qu'ils ressentent se libérer pleinement, et à agir en fonction d'elles tant que cette mélodie résonne.
Enchantement 3 : Musique du vent : A apposer dans un instrument permet que les notes jouer avec celui-ci sonnent plus juste, mélodieuses, et portent plus loin. De plus si assez bien joués, elles peuvent hypnotisés celui qui les écoute plus, ou moins longtemps en fonction de sa force mentale. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Jeu 20 Oct 2016 - 18:36


Sinestra restait un long moment à dessiner, ne voyant pas vraiment le temps passer, un peu enfermée dans sa bulle, elle ignorait combien de temps elle avait passé assise là, fusain en main, à œuvrer. Quand elle travaillait, elle se perdait dans ses pensées, sans faire attention au reste. Elle s'évadait.

Puis tout naturellement, elle entendit la délicieuse musique produite par ce qui semblait être un instrument à cordes, elle prenait donc ses affaires et partait en quête de la source de cette mélodie. Elle avait toujours aimé les musiciens leur manière de créer à partir de rien, comme si c'était facile, comme si ce n'était rien, elle-même dans ce domaine était plutôt moyenne.

Elle finissait par être toute proche, s'installant derrière un obstacle entre elle et l'artiste, ne voulant pas déranger la femme qu'elle avait entre aperçus en s'avançant, restant, bien entendu, totalement silencieuse. S'adossant à la pierre, les bras croiser, fermant les yeux pour laisser les notes mieux agir, sensible qu'elle était à la musique. Il n'y avait rien d'étonnant à cela.

La demoiselle appréciant la paix et la tranquillité qui régnait dans ce lieu, honnêtement, elle aurait pu y passer sa vie, à étudier, ou à méditer, ce n'était guère possible malheureusement. Elle allait bientôt quitter la terre des elfes pour repartir pour Gloria, probablement pour ne plus jamais voir ces montagnes. Et tout cela l'attristait un peu, elle avait fini par se faire au mode de vie elfe avec les quelques années qu'elle avait passées ici.

Elle avait toujours eu un peu de mal avec le peuple elfe, ils étaient généralement démesurément grands, froids à son égard, elle n'avait pas plus d'amis qu'auparavant, mais ça lui allait. Elle espérait juste apprendre deux trois choses avant de s'en aller direction le sud.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 26 Oct 2016 - 13:37

Elle avait sentit la jeune humaine s'approcher, et s'installer non loin d'elle mais n'avait point brisé sa concentration, et avait poursuivit sa douce mélodie comme si de rien n'était. Une ode à la nature, et à la liberté. Sonnant comme le vent, chérissant ce sentiment de pouvoir se rendre où il le désirait en tout temps. Célébrant le changement prospère, et le monde renaissant, un lendemain meilleur ? Elle chanta à tout cela, et peu à peu la mélodie, et son chant céleste finirent par atteindre leurs apogées pour ensuite prendre fin de manière tout à fait poétique. Les doigts de l'elfe venant arrêter de caresser les cordes de sa lyre, et sa voix aux allures de brises laissant place au silence.

Et suite à cela Aramis qui avait fermé les yeux en jouant sa musique rouvrit doucement ces dernier, et porta son regard gracieusement vers Sinestra se trouvant non loin. Se levant avec la prestance du vent, et de la reine des elfes qu'elle était elle se rendit ensuite calmement auprès de la jeune humaine en adressant un fin sourire à cette dernière tout en lui disant de sa voix résonnant comme la brise, non comme une voix humain.

« Bonjour. C'est vous Sinestra Azura ? J'ai souvenir de vous avoir déjà vu auparavant. Permettriez-vous que je m'installe non loin de vous ? »
Lui demanda t-elle donc, et fit-elle ensuite quand elle eu l'autorisation de l'humaine avant d'ajouter à l'égard de cette dernière d'un air légèrement maternnel. Après tout la personne à laquelle elle s'adressait étant encore une très jeune femme qui d'une certaine manière avait toute la vie devant elle.

« Puis-je vous aider en quoi que ce soit jeune dame ? » Cela d'un air chaleureux tout en dévoilant d'une certaine manière une aura royale qui la caractérisait depuis qu'elle était impératrice. Celle d'une elfe sage, et bienveillante qui respectait au mieux les valeurs de l'ordre baptistrel dont elle était cawr. Et par cela elle encourageait d'une certaine manière l'humaine à ne pas être intimidé par elle, et à parler à cœur ouvert. Après tout Aramis ressentait sans même fouiller le chant nom de l'humaine que cette dernière n'avait pas forcément eu un passé facile, et désirait donc la ménager d'une certaine manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 26 Oct 2016 - 14:10

Elle savourait longuement le talent de la dame, sachant qu'elle n'arriverait jamais à ce niveau de perfection, et c'était une grande dame en effet rien de moins que l'impératrice elfique en personne, et elle se sentait ridicule face à elle. Baissant avec humilité et respect les yeux quand la femme s'approchait d'elle,

- Oui, c'est bien moi, madame.. La jeune humaine ne savait pas vraiment comment traiter la femme, après tout, elle était une impératrice et elle.. Rien du tout. Je viens de temps en temps ici.. Oui installez-vous. Après tout l'elfe n'avait même pas à demander la personne, elle pouvait totalement se permettre, voir, même exiger.

Sinestra devinait facilement la douceur de l'elfe qui se cachait derrière ses mots, la jeune humaine se contentait d'être plutôt gênée, elle n'avait pas vraiment l'habitude qu'on s'intéresse à elle encore plus quelqu'un de ce rang. Elle se mélangeait dans ses mots, et malgré toute la délicatesse de la femme, elle ne se sentait pas vraiment à sa place ici.

Et puis d'ordinaire, les elfes étaient si froids avec elle malgré qu'elle vive dans leur propre capitale. Elle était touchée en plein cœur par son attitude bienveillante.

- Heu.. Je ne faisais que dessiner et puis je vous ai entendu chanter, désolé du dérangement, je vais m'en aller.. Je ne voudrais pas abuser de votre temps. Et voilà l'enfant qui s'enfuyait comme un animal blessé, comme si elle avait fait quelque chose de mal.

Néanmoins, elle ne se sentait pas la force de vexer l'impératrice, alors elle se confondait en excuse comme si elle l'avait bousculée ou lui avait marcher dessus. Sinestra avait appris avec les années à s'excuser d'erreurs qu'elle n'avait pas commises.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 28 Oct 2016 - 18:27

La jeune humaine semblait humble, et modeste à son égard ce qui était compréhensible. Aramis était après tout impératrice, et si elle ne désirait pas forcément qu'on se montre aussi humble envers elle il restait qu'elle savait que son titre amenait souvent ce genre de choses, de même qu'elle avait une certaine présence. Mais ne s'en servant guère pour intimider, mais au contraire pour aider ou mettre en confiance les autres elle tâchait de faire avec du mieux. Car oui elle était reine, mais une reine bienveillante et juste.

« Bien, je suis heureuse de vous rencontrer Azura. » Répondit-elle donc de son air de sage souveraine lorsque la jeune humaine avoua qu'elle était bien cette jeune Azura Sinestra. S'installant ensuite non loin d'elle la souverain du beau peuple la regarda calmement avant de reprendre paisible. « C'est un très bel endroit en effet, tout à fait paisible et prompt à la contemplation et à la paix. » Ajouta t-elle ensuite compréhensive comme pour essayer de tisser d'une certaine manière une certaine complicité avec l'humaine quand celle-ci avoua venir ici de temps en temps.

« Non restez. » Dit-ensuite Aramis calmement, mais avec une certaine autorité. Non pas l'autorité sèche de quelqu'un qui exige quelque chose de vous, mais l'autorité d'une souveraine qui menait par l'exemple, et ne voulait aucun mal à la personne à laquelle elle disait cela. Elle mit sa mains gauche sur le bras droit de l'humaine comme pour souligner ses paroles par ce simple geste avant de dire.

« Vous n'avez pas besoin de vous excuser, ici c'est un temple de paix et d'harmonie ouvert au publique, vôtre présence en ces lieux est donc tout aussi légitime que la mienne. » Ajouta t-elle ensuite pour souligner ce fait, qu'ici au domaine baptistrel étaient bienvenus tout ceux qui venaient en paix. Et suite à cela elle acheva donc alors que sa voix caressait les oreilles telle une brise d'automne.

« Me feriez-vous d'ailleurs l'honneur de me montrer vos dessins ? » De manière à ainsi mettre l'humaine en confiance, et bien entendu s'intéresser à ses talents artistiques ce qui à la fois la mettrait peut-être davantage à son aise, et intéressait réellement Aramis. Artiste qu'elle est comme toute baptistrelle digne de ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 28 Oct 2016 - 19:42


- C'est aussi un grand honneur de vous rencontrer. Elle lui accordait un sourire plutôt lumineux.Je préfère que l'on m'appelle Sinestra, madame. Pendant une fraction de seconde, quelque chose de triste passait dans le regard de la jeune humaine.

Même si une nouvelle fois, elle ne se sentait pas à sa place, l'elfe l'encourageait à rester, alors elle restait, ne voulant pas décevoir une femme de ce rang-là, et puis de la compagnie voilà tout ce qu'il lui manquait en ce moment. Elle fut néanmoins plutôt perturbée par le contact de la main de la femme.

- C'est ce qui me pousse à venir ici parfois, quand tout est au plus mal ou juste pour dessiner. J'apprécie le calme de cet endroit, c'est si reposant. Et puis ici personne ne la jugeait et qu'importent leurs origines ou races et rien que ça c'était un vent frais dans sa vie.

Elle aimerait avoir plus de personnes comme cette noble dame dans sa vie, elle s'éviterait ainsi beaucoup de peine. Elle rangeait sans trop de mal la femme dans les rangs des personnes facilement appréciables de ce monde.

- Oui, bien sûr. Rougissant néanmoins à cette demande, elle n'avait pas tellement l'habitude qu'une parfaite étrangère s'intéresse à elle et puis elle était parfois timide donc ça ne l'aidait pas vraiment.

Par la suite, à la demande de l'impératrice, elle était plutôt gênée, cette dernière désirait voir ses dessins, alors sans trop hésiter, elle tirait de son étui à parchemin, les grandes feuilles où elle avait dessiné le domaine, au fusain, elle maîtrisait sans trop de mal la technique, en étant plutôt fière. Même si elle ne sera jamais un grand nom dans le domaine, mais au moins ses œuvres étaient propres et réalistes.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 31 Oct 2016 - 16:22

« D'accord Sinestra. » Répondit donc Aramis avec un fin sourire à l'humaine quand cette dernière avoua préférer que l'on l’appelle Sinestra. Tout en essayant de rester toujours aussi chaleureuse et avenante pour apaiser la lueur de tristesse qu'elle avait vu passer dans les yeux de l'humaine. Sans doute les conséquences d'un triste passé.

Ainsi Thredë tâcha d'être rassurante, et de ne pas se faire intimidante car dans les faits elle savait qu'elle avait une allure pouvant faire un peu peur. Que ce soit sa grande taille ou encore le fait qu'elle semblait forte rien qu'en la regardant que ce soit physiquement, ou mentalement. Ce qui ne mettait pas forcément à l'aise tout un chacun malheureusement.

« Je comprend ton sentiment, je viens moi même assez souvent ici pour jouer de ma lyre, ou pour dessiner ou sculpter par exemple. » Confia t-elle ensuite à la jeune humaine qui visiblement avait elle aussi une certaine affinité artistique avec cet endroit. Et sur ce elle était satisfaite de voir que l'humaine semblait légèrement moins craintive même si toujours peu à l'aise. Mais cela Aramis supposa que ça ne pouvait qu'être naturel de la part d'une jeune femme qui conversait avec l'impératrice des elfes, et qu'il valait donc mieux prendre son temps à ce sujet.

« Merci à toi. » Ajouta t-elle ensuite calmement quand la jeune humaine accepta de lui montrer son dessin, dessin que Thredë regarda donc avec attention. Avant de dire avec sincérité. « C'est très joli Sinestra. » Avant de dire ensuite en se levant, et en invitant l'humaine à la suivre. « Désirerai tu que je te montre quelques sculptures et œuvres d'arts que j'ai faîtes ? » Ceci proposé par pure gentillesse, après tout elle supposait que cela saurait plaire à une esthète comme Sinestra. Aramis était après tout une baptistrelle donc se devait d'avoir des connaissances de plusieurs domaines artistiques, ainsi elle appréciait l'idée de partager quelques unes de ses réalisations à la jeune noble si celle-ci le désirait. Et peut-être même lui offrir une visite du domaine par la suite si elle en avait envie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Jeu 3 Nov 2016 - 23:36

Elle ignorait pourquoi l'elfe la faisait bafouiller autant, elle peignait rapidement sa frange avec ses doigts dans un geste qui était plutôt nerveux. Elle s'était toujours vue comme un être sans envergure et non aimable, donc forcément attirer l'attention de l'impératrice elfe, était un honneur auquel elle n'était pas vraiment prête.

Néanmoins, elle se sentait rassurée, même si cette émotion bienveillante avait du mal à parvenir jusque elle, elle qui allait avoir d'ici quelques jours tout juste dix-sept ans, soit rien par rapport au grand âge que pouvait atteindre les elfes.

- Le domaine rayonne réellement d'une aura propre à la créativité et à la méditation, comme si cet endroit.. Me poussait à me questionner sur moi-même. Elle caressait distraitement la pierre de l'édifice, comme pour s'imprégner de l'essence qui faisait cet endroit, ce qu'il était.

Sinestra n'avait pas vraiment le discours qu'avait d'ordinaire les jeunes hommes et femmes de son âge, elle avait été une enfant née de la guerre, un esprit adulte dans un corps encore enfantin. Même si elle avait garder sa rêverie et sa naïveté propre à cet âge, elle ne se leurrait pas. Elle n'était personne après tout.

- ça serait un grand honneur de pouvoir admirer vos œuvres. Et elle baissait de nouveau les yeux, elle se sentait à la fois flattée et un peu médiocre pour le coup, elle savait qu'elle n'atteindrait jamais le talent propre au beau peuple. Tout en rangeant ses esquisses dans l'étui prévu à cet effet.

La jeune humaine était sans cesse de le mésestiment, et le dénigrement d'elle-même, elle était comme ça et ça ne changerait probablement jamais, elle avait du mal à voir ses propres bons côtés.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 7 Nov 2016 - 16:05

La jeune humaine paraissait si fragile, et innocente pensa Thredë, qui se demandait presque comment une telle innocence avait pu survivre aux dernières dures années… Néanmoins cette jeune Sinestra était bien là, et semblait presque enfantine par son tempérament, ce étonnamment pour une jeune femme qui devait avoir dans les 17 ans environs. Âge où certaines nobles étaient déjà mariées chez les humains dans les faits.

Mais dans tout les cas cette jeune dame n'avait rien à craindre ici. Dans le domaine baptistrel tout n'était que paix, tandis que dans les montagnes elfiques, même si le peuple des elfes n'était pas vraiment le peuple le plus accueillant avec les non elfes il restait que sa vie ne serait pas en danger. Les elfes étaient un peuple pacifiste, et de nature bénéfique après tout même si souvent condescendants, et/ou méprisants envers les autres peuples...

« Je suis heureuse de savoir que le domaine vous inspire un tel sentiment Sinestra. »
Ajouta donc Aramis d'un air compréhensif lorsque Sinestra avoua que le domaine l'inspirait, comme elle inspirait d'une certaine manière Thredë et une bonne partie des baptistrels d'ailleurs.

De plus le domaine était aussi un lieu d'harmonie où les éléments semblaient être tous présents en certains endroits, si Sinestra avait un jour la chance de visiter les sanctuaires baptistrels elle pourrait d'ailleurs contempler chacun des éléments en un lieu le représentant au mieux. Que ce soit la fontaine de vif-argent, ou le dolmen des vents dont Thredë est la gardienne.

Un dolmen qui représentait aussi bien le vent que le genre humain d'une certaine manière pense Thredë, après tout l'on associait la vitalité, et la propension du changement au genre humain, et ironiquement c'était une elfe qui était gardienne de ce dolmen, peut-être aussi car elle avait une certaine affinité avec les hommes grâces à ses nombreux voyages dans l'empire ? Peut-être…

« Et ce serait pour un moi un honneur de les montrer, après tout une œuvre d'art existe aussi par le regard des autres, et non que par la main de l'artiste l'ayant créer. » Ajouta sinon Thredë d'un air philosophique d'une certaine manière quand Sinestra accepta sa proposition. Sur ce elle prit donc doucement la main de Sinestra et invita cette dernière à se lever, et à la suivre avec douceur.

Ceci fait elle la mena donc un peu plus loin à l'intérieur du domaine lui-même dans une pièce que l'on pourrait classer comme une sorte d'endroit où entreposer ses œuvres pour la cawr, totalement ouvert à ceux qui désiraient s'y rendre.

Pour y découvrir des peintures représentants des elfes, des hommes, des paysages, des animaux, et autres. De belles œuvres qui semblaient être faîtes avec une certaine minutie dans les faits, même si Thredë n'avait disons… Pas peint tout cela de manière réaliste, mais toujours empreint d'un certain symbolisme, ou d'une certaine liberté. Et alors qu'Aramis montrait ces peintures à Sinestra, elle dit à cette dernière.

« Si jamais vous désirez de l'aide pour améliorer vos talents en peinture Sinestra, je suis entièrement disposée à vous l'offrir bien entendu. Après tout vous êtes encore jeune et je pense qu'avec l'aide de quelques conseils avisés vous aurez largement les moyens de devenir une artiste accomplie, et admirable. » Après tout il ne fallait jamais se décourager, ou se comparer aux autres quand à l'art. Non il fallait savoir faire l'art pour soit, et s'accomplir soit-même pour produire de véritables chefs d’œuvres… Et elle ne doutait donc point du potentiel de Sinestra en ce domaine si cette dernière prenait le temps de s'améliorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 13 Nov 2016 - 21:57

Qu'elle ait tenu aussi longtemps était un miracle ou peut-être était-ce seulement dû aux quelques braves personnes qui avaient veillées sur elle, mais toute la bienveillance du monde ne la sauverait pas si elle croisait les mauvaises personnes, malheureusement les naïfs et les utopistes étaient généralement les premières victimes des guerres, ceux qui se refusent à fuir ou à se battre.. Bien plus que les soldats qui combattaient en premières lignes.

Elle jetait un regard pétillant dans toute la salle, visiblement, elle appréciait beaucoup cet endroit, elle n'avait de cesse de le répéter, tout ce qui émanait de ces murs lui donnait un peu de joie de vivre et encore plus vu qu'elle semblait être tombée sur une elfe plutôt aimable, et pas n'importe laquelle, rien que l'impératrice du peuple qui l'avait accueilli alors qu'elle ne trouvait sa place nulle part, même pas dans la demeure familiale ou dans les autres villes humaines !

- C'est.. Agréable. Elle semblait vraiment sur un petit nuage et se détendait petit à petit.

Sinestra observait avec une certaine attention tous les monuments de l'endroit, bien entendu, elle ignorait ce que tout cela signifiait, mais elle trouvait cela plutôt beau, sans en connaître leurs réelles utilités. Elle n'avait pas besoin de tous les détails pour aimer cet endroit, qui serait encore debout bien après sa mort.

La jeune humaine gardait le silence, elle n'avait pas besoin de parler pour montrer son engouement, une démarche dansante, un petit sourire ravi et le regard pétillant de malice. Elle aurait pu la suivre jusque au bout du monde, sans aucune méfiance, elle en était bien capable.

Elle observait attentivement les peintures de l'elfe, il y avait un talent certain derrière, certes malgré le non-réalisme, elle les trouvait sublimes, son regard se tintant d'une certaine admiration, elle restait un petit moment à étudier d'un œil concentré les toiles. Elle avait toujours su apprécier l'art, sous toutes ses formes.

- Cela serait un grand honneur pour moi de vous avoir comme professeure. Elle remettait avec un air un peu gêné une mèche en place, elle était très flattée par la proposition de la noble dame.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mar 15 Nov 2016 - 14:53

Aramis était satisfaite de voir que la jeune Sinestra semblait tout de suite plus à son aise. Après tout le domaine baptistrel n'était pas un lieu fait pour y être malheureux, et tout le monde avait bien le droit à ses instants de paix et de joie. Et Thredë pour sa part se sentait très bien ces temps-ci maintenant que le domaine avait été rebâtit et que son peuple avait trouvé un nouveau foyer durable alors que la paix régnait.

Certes ce n'était pas l'ancienne forêt où elle était né, mais elle voyait dans ce nouveau départ un espoir pour le peuple elfique, et pour Armanda en général. Un espoir pour lequel il faudrait se battre avec vigueur, et détermination. Mais un espoir auquel elle désirait croire de tout son cœur.

Et d'une certaine marnière elle se disait qu'elle aurait apprécier d'avoir une personne comme Sinestra parmi ses élèves, malheureusement quelque chose au fond d'Aramis lui disait que cela ne serait peut-être pas possible… Du moins elle ne pourrait pas devenir enwr, élève peut-être oui. Mais pas membre de la rhapsodie à part entière. Néanmoins l'idée de lui offrir un certain apprentissage, et de l'aide semblait agréable à la chantebrise qui s'était permit un instant d'englober le chant nom de l'humaine pour s'y plonger. Comme une sorte de point qu'elle aurait construire entre elle, et la jeune Sinestra.

« Bien, dans ce cas-là je te propose que nous nous y attelions dès maintenant si tu le désire. » Dit la chantebrise amusée à la jeune Sinestra qui semblait ravie de l'idée que l'impératrice lui offre un enseignement en peinture. Ceci dit la chantebrise mit donc en place le matériel nécessaire pour peindre une toile, et demanda calmement à Sinestra.

« Que désirerai tu peindre Sinestra? » Et quand cette dernière lui aura répondu, Aramis la laissera peindre à sa guise tout en lui offrant aide et conseil pour exercer son geste, et son instinct artistique. Tentant ainsi de l’aiguillonner, et de lui montrer quelques techniques de peintures pratiques tout en conseillant l'humaine avec attention, et sagesse… Cela demandait temps, et patience bien entendu, mais Thredë espérait bien qu'ainsi la jeune humaine serait contente de ce qu'elle serait arrivée à peindre grâce à l'aide de la chantebrise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 16 Nov 2016 - 1:40


La jeune humaine avait bien entendu parler de l'histoire de cet endroit, même si elle avait encore beaucoup à apprendre, elle lisait beaucoup pour se cultiver, sur à peu près n'importe quel sujet. Elle avait un peu le regard qui papillonnait à droite et à gauche, il y avait tant de choses à voir.

Mais ici, elle devait avouer qu'elle se sentait à la capitale, où elle avait été plus où moins acceptée, elle avait beau avoir un chez elle, s'être adaptée aux coutumes elfiques, elle ne se sentait pas vraiment à sa place, elle se sentait réellement ridicule à côté du beau peuple, d'autant plus qu'elle pouvait très difficilement se mêler à eux, de pas sa petite taille.

De plus, elle avait un grand respect pour l'ordre, elle-même aurait bien été incapable de suivre leurs longs enseignements, le fait de ne jamais mentir et d'être purement pacifiques. Ici, elle ne craignait rien, il était quasi impossible de se battre dans l'enceinte du domaine, c'était bien ici qu'elle ne verrait pas la moindre goutte de sang, sang qui l'effrayait et lui rappelait de biens sombres souvenirs, l'assassinat de sa mère, sa propre blessure.. Que de mauvais souvenirs.

Elle était même venue quelques fois au domaine peu de temps après avoir été blessée, défiant la vigilance des personnes qui prenaient soin d'elle, mais c'était le seul endroit ou personne semblait lui vouloir de mal, et ces quelques escapades lui valaient de se faire gronder, et pour une blessée, elle ne manquait pas d’ingéniosité pour s'évader.

Sinestra malgré son jeune âge, au sein de la troupe qu'elle avait rejointe peu de temps après l'invasion alayienne, après avoir été aidée par un ami très précieux, avait très vite su se rendre utile, pensant toujours aux autres avant elle-même, prête à se dresser face aux gens qui menaçaient ses amis et sa famille sans aucune hésitation.

Elle aussi était formellement opposée à la violence, mais malgré ça elle avait du plusieurs fois tiré Grisaille, sa dague, contre des gens qui lui voulaient du mal, elle n'avait cependant pas fait couler le sang. Il n'y avait que le sien qui avait coulé.. Une seule fois à cause de son manque de prudence, elle avait créé de la panique dans toute sa troupe, et même couverte de son propre sang, elle trouvait le moyen de mentir pour rassurer les autres, disant qu'elle allait bien. Ce genre de petit mensonge qui ne faisait de mal à personne étaient aussi interdit par leur serment ? Elle se posait quelques secondes de ce genre-là, il était impossible de ne jamais mentir après tout.

- Avant de commencer, est-ce que je pourrais vous poser une question ?.. Mh. Elle hésitait, elle ne savait pas vraiment comment appeler la noble dame. En plus, sa question n'avait pas vraiment de rapport avec l'art..

Sinestra observait l'elfe installer tout le matériel nécessaire, elle appréciait la délicatesse de ses gestes, et le fait qu'elle s'occupe d'elle, ça lui manquait beaucoup, qu'on s'occupe d'elle, qu'elle se sente importante pour quelqu'un. Elle avait un esprit bien plus jeune que son corps même si elle allait bientôt avoir dix-sept ans.

- Un irène vierge, qu'on nomme aussi Bleu de Fées, j'en ai recueilli un peu de temps après avoir été emmenée à Estellin. C'était un très bon souvenir et puis c'était en quelque sorte un hommage à l'oiseau qui avait toujours été là pour elle.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Sam 19 Nov 2016 - 20:57

Un baptistrel ne devait en effet jamais mentir de sa vie, qu'importe la raison, et la teneur de mensonge. Cela était nécessaire pour arriver à maîtriser la magie lié aux vibrations de ce monde que de ne jamais avoir tué ou mentit de sa vie. Et si certains diraient qu'il était impossible de ne pas mentir de sa vie, la rhapsodie était la preuve absolue du contraire. Après tout les vibration de ce monde étaient un juge absolu, et neutre quand au fait que quelqu'un pouvait accéder aux pouvoirs qu'elle offrait aux cawrs.

« Une question ? » Demanda donc Aramis calmement, avant de reprendre d'un air rassurant et confiant. « Oui bien entendu Sinestra, n'hésite point à poser ta question. Je tâcherai d'y répondre de mon mieux. » Après tout qu'est-ce que cela lui coûterait de répondre à une question ? Rien du tout, Aramis n'avait rien spécialement à cacher, et si c'était une question qui concernait son ordre elle serait tout à fait disposée à y répondre bien entendu.

De plus d'une certaine manière c'était la mission de tout baptistrel que d'offrir son aide, et son savoir à ceux qui en avaient besoin. C'était une façon comme une autre d'une certaine manière d'assurer l'harmonie en ce monde. Une harmonie qui ne pouvait qu'être troublée par la mort, ou le mensonge comme en témoignait les vibrations que chaque baptistrel pouvait sentir résonner à chaque instant autour de lui. Celles venant de chaque chose existant en ce monde, une sorte de magie qui ne dépendait pas des dragons comme toute magie habituelle, mais provenait du monde lui-même.

« Une irène bleu ? Ce sera une très joli peinture je pense. » Répondit ensuite Aramis encourageante quand Sinestra dit ce qu'elle voulait peindre, sans oublier de dire qu'elle pensait et non affirmer que ça ce serait au passage. Après tout un bon baptistrel devait aussi faire en sorte de ne pas mentir par accident, ainsi au lieu d'affirmer quelque chose de possiblement faux même si avec des chances minime que ce soit faux, il valait mieux préciser que c'était ce que l'on pensait. Enfin sur ce la batpistrelle acheva d'un air enthousiaste, et surtout attentive à ce que pourrait dire ou faire Sinestra en rapport avec la future peinture.

« Tu commencera la peinture quand tu le désire Sinestra, pour ma part j'ai tout mon temps après tout, et il vaudra mieux faire les choses avec calme et patience si nous voulons arriver à un résultat dont tu sera fière. » Car dans les faits on ne devait pas meilleur peintre en un claquement de doigts, et comme toute bonne chance dans la vie qui se révélerait intéressante, ou source d’accomplissements il faudrait y consacrer du temps, et des efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 20 Nov 2016 - 11:26

Cela faisait plaisir à Sinestra d'avoir quelqu'un à qui parler à cœur ouvert, elle ne se sentait pas jugée, et puis la femme était si douce ! Tout cela lui donnait l'occasion de s'exprimer sur ces choses qui la troublaient, le genre de question dont son cœur avait besoin.

Chaque personne avait un côté bon ou mauvais, le tout était de nourrir la bonne partie.. Mais c'était quelque chose de plutôt difficile quand on a son âge, un âge de doute où la plupart des jeunes se cherchent encore. Savoir ce qui est bon ou mauvais était une tâche plutôt difficile..

Elle en venait à se questionner sur ses actes, sur elle-même, et quoi de mieux qu'une personne ne pouvant faire le mal et neutre pour se livrer ?

Sinestra attirait les gens sur son apparence, en se couvrant de bijoux, pour ne pas que les gens puissent voir ce qu'elle était à l'intérieur, attiré le regard autre-part, elle avait du mal à être regardée, à l'intérieur..

Y a plusieurs types de mensonges, les mauvais, bien sûr, et puis y a ceux destinés à protéger ou à ne pas inquiéter les autres, dire que l'on va bien quand tout va mal, mentir à quelqu'un pour l'empêcher de se tuer.. Ce ne sont pas vraiment des mensonges, non ?.. Elle baissait les yeux le temps de quelques secondes, quand elle disait cela, elle paraissait vraiment jeune, comme si c'était quelque chose qu'on pouvait lui reprocher. Mais les petits mensonges n'étaient pas vraiment le pire. Elle marquait une longue pause. Il n'y a pas si longtemps, j'ai pointé mon arme sur l'assassin de ma mère, il a reculé et j'ai aimé le temps de quelques secondes d'avoir le dessus sur lui.. Son cœur se serrait, ratant un battement, elle n'aimait pas ce qu'elle était en train de devenir, l'abandon la rendait chaque jour un peu plus amer, mais au moins cette conversation lui permettait de se confesser. Même si elle en parlait comme si elle avait tué quelqu'un, hors ce n'était pas le cas.

La jeune humaine avait tendance à s'oublier au dépit des autres, se mentant parfois à elle-même, à l'entendre tout allait toujours bien, alors qu'à l'intérieur.. Elle se tordait de douleur, elle abandonnait refusant d'affronter ses peurs, refusant de mettre les sujets qui fâchent sur le tapis, un poison qui à long terme usait son mental. Elle n'avait toujours été qu'une gamine après tout, qui pouvait bien se préoccuper de ses états d'âme ? Même si tout ce qu'elle désirait était simple : une personne qui ne l'abandonnerait pas, une personne qui l'attendrait.. C'était tout ce qu'elle désirait.

Bien entendu, elle avait conscience qu'elle ne pourrait pas faire partie de l'ordre, elle se savait bien trop instable pour ça et elle le savait, puis elle serait certainement morte avant d'achever sa longue formation, les baptistrels étaient en quelque sort l'idéal qu'elle souhaitait à ce monde, même si elle avait conscience que c'était impossible, elle aimait y rêver..

Une fois sa réponse obtenue, elle se mettait à la tâche, sa main ne tremblait pas, elle se sentait bien légère à présent. Bon, ses gestes manquaient d'efficacité puisque c'était un art auquel elle avait très peu touché. Mais à l'aide des conseils avisés de l'elfe, elle parvenait sans mal à arriver au bout de son idée, bon, c'était bien loin d'être parfait et il y avait beaucoup de défauts, mais elle mettait du cœur à l'ouvrage.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 23 Nov 2016 - 19:27

Aramis ne pouvait que répondre franchement à Sinestra quand cette dernière lui posa une question au sujet des mensonges.

« Ce n'est pas parce que tu dissimule ou cache la vérité pour le bien de quelqu'un que ce n'est pas un mensonge Sinestra. Je ne dit pas que mentir pour faire le bien est mal, mais cela reste un mensonge. Quand tu dit quelque chose qui n'est pas vrai cela sera un mensonge, qu'importe les bonnes, ou mauvaises intentions cachées derrières. » Dit tout simplement la chantebrise, et on pouvait comprendre par ce fait en quoi être baptistrel impliquaient certaines conditions que tout le monde ne pouvaient pas satisfaire, car ce genre de mensonges innocents aussi étaient totalement exclus.

Un baptistrel ne pouvait pas mentir, même pour bien faire, même innocemment. La vérité était un bien pour eux, et il devaient la délivrer pure pour respecter leurs serments. Tel était le devoir de tout baptistrel de dehors de celui de faire le bien, et de répandre le savoir quand ils le pouvaient. Celui de défendre la vérité… Quand au reste, Sinestra avoua ce qu'elle avait sur le cœur, Aramis comprenant sa tristesse posa délicatement sa main droite sur l'épaule gauche de Sinestra, se baissa au niveau de cette dernière et lui dit tout en la couvant d'un regard apaisant.

« L'on ne peut pas se reprocher les erreurs du passé Sinestra, s'attarder sur le passé ne sert à rien. Tu regrette ce qui est arrivé ? Nul besoin de t'accuser, ou de t'en vouloir pour cela. Dans la vie il faut avancer, et non s'attarder sur ses torts d'auparavant. Retenir la leçon, et se souvenir de ses erreurs pour ne pas les refaire, voilà ce qu'il faut faire. » Cela elle le dit avec sagesse.

Elle même le savait très bien après tout, elle n'était pas la dernière à avoir faits de nombreuses erreurs par le passé, notamment dans sa jeunesse en tant qu'elfe. Elle pouvait donc comprendre que la jeune humaine ait elle aussi fait des erreurs, ait eu des pensées qu'elle regrettait, et ne pouvait donc que lui dire ce qu'elle pensait. Qu'il fallait avancer droit devant vers l'avenir, et ne pas laisser le passé être un boulet pesant à nos pieds. Il fallait peut-être du temps pour concrètement réaliser cela, mais il n'était point mauvais d'en faire part à la jeune Sinestra en tout cas.

Et sur ce lorsque la jeune noble décida de peindre, cela prit son temps mais au final le résultat ne fut guère mauvais. Aramis regarda la toile avec une certaine satisfaction, et dit à Sinestra. « C'est très bien pour une artiste aussi jeune que toi Sinestra, avec le temps et les efforts je pense que ton art sera digne de fierté, et de louange. » Cela elle le disait avec sincérité, après tout on ne devenait pas un grand peintre très jeune, ou bien rarement. Quand au reste, alors qu'Aramis regardait la toile, cette dernière finit par ajouter pensive.

« N'as tu jamais pour ta part désirait être telle un oiseau qui peut s'envoler dans le ciel ? N'as tu jamais voulue pouvoir goûter à une telle liberté ? » Soulevant ainsi un sujet les prêtant peut-être à rêver à toutes les deux… D'ailleurs Aramis acheva pas quelques paroles. « Et je tenais d'ailleurs à te le demander par curiosité Sinestra, pour toi l'élément du vent par son essence symbolise quelles qualités, et quelles valeurs ? » Une question intéressante qui en soit concernait assez la chantebrise, après tout cette dernière n'était pas la liée du vent ? Parler ainsi de l'élément à laquelle elle était fortement liée ne la dérangeait point, et au contraire lui permettrait une certaine réflexion quand à sa nature. Que ce soit celle d'élément auquel elle était liée, ou la sienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mar 29 Nov 2016 - 11:11

Sinestra se doutait bien qu'il n'y ait pas vraiment de demie-mesure, au moins c'était très clair sans aucune ambiguïté le mensonge était entièrement proscrit. Elle trouvait cela très juste et pas du tout traître. Mais une jeune fille à l'esprit très enfantin, impossible pour elle de suivre le même chemin.

Elle avait longuement réfléchi à tout ce qui l'entourait, tout n'était pas forcément blanc ou noir, il y avait des centaines de nuances de gris, elle restait une simple humaine, avec toutes les failles qui en résultaient. Elle avait conscience qu'elle n'aurait jamais la sagesse de l'elfe. Mais au moins elle tâchait de faire le bien autour d'elle.

Je comprends mieux, c'est plus clair maintenant, merci.

La jeune fille levait timidement les yeux vers la femme quand cette dernière posait sa main sur son épaule, l'avouer avait tout de même soulager ses épaules d'un poids qui lui pesait atrocement. Même si au final, elle n'avait pas blessé qui que ce soi, elle se sentait coupable de quelque chose, mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce trouble.

Je regrette, bien sûr. Mais j'ai surtout eut de la chance de pas me faire étriper sur place. Elle lâchait même un rire un brin nerveux juste pour la forme, elle se rendait compte qu'elle avait eu pas mal de chance sur ce coup-là.

Elle ressentait quelque chose d'agréable au contact de l'impératrice, quelque chose qu'elle n'avait pas vraiment ressenti avant, elle n'avait jamais été maternée ainsi, personne ne lui avait pris le temps de lui dire ce qui était bien ou pas. Alors tout ce temps, elle avait juste fait comme elle pouvait, avec les valeurs qu'elle croyait juste.

Avoir soudainement quelqu'un qui la guidait était plutôt quelque chose de perturbant, mais pas du tout désagréable. Les événements passés ne lui avaient pas laissé le temps de grandir, elle rangeait facilement la dame parmi les étoiles qui éclairaient son ciel noir.

Sinestra sentait le feu lui monter aux joues quand l'impératrice la félicitait, ça lui changeait agréablement, bien qu'elle eût pleinement conscience qu'elle ne faisait que débuter.

Merci beaucoup, je m’entraînerai pour progresser. L'humain en général était ainsi, il ne lâchait rien et tâchait d'aller toujours de l'avant.

Quant à l'autre question de l'elfe, elle restait pensive de longues secondes, elle aurait aimé être un oiseau, mais selon elle ça n'avait pas que des avantages, mais l'idée ne lui déplaisait pas du tout.

Être un oiseau survolant des paysages magnifiques, ou des champs de bataille, tout en sachant qu'il ne faut absolument pas regarder en bas, regarder toujours droit devant si l'on veut rentrer chez-soi. Elle avait toujours eu des pensées très réalistes mais pas mauvaises sur sa propre vision du monde, elle-même était née de la guerre et pour ainsi dire n'avait connu que ça. Oui, ça me plairait, ils ont peut-être une vie courte par rapport à d'autres animaux, mais ils voient des tas de choses Puis elle réfléchissait encore plus à sa question sur le vent, c'était assez difficile d’attribuer des qualités à quelque chose d’intangible, mais elle relevait le défi. Le vent, c'est.. L'esprit libre, indomptable, le courage aussi, il peut être salutaire ou destructeur.. La patience peut-être aussi, le vent arrive bien à déplacer les dunes au fil du temps ou bien aider à l'érosion des falaises..


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Sam 3 Déc 2016 - 20:42

Aramis se contenta de sourire finement à la jeune humaine lorsque cette dernière lui disait qu'elle comprenait mieux, et la remerciait. Après tout Aramis ne pouvait qu'être satisfaite de cela, même si la vérité n'était pas forcément la plus douce qui soit au sujet de ce qui était ou non un mensonge. Néanmoins en effet c'était l'une des choses les plus tranchées en ce monde. Dans un monde où les choses étaient rarement entièrement noires ou blanches…

Quand au passé sombre que la jeune femme évoqua. Aramis ne pouvait que compatir, surtout à propos des sentiments de Sinestra quand au fait qu'elle avait faillit se faire tuer, ou qu'elle avait désiré d'une certaine manière tuer cet homme. Thredë aussi pouvait le comprendre, dans les faits elle-même avait été mû par un même désir dans sa jeunesse…

« De nos erreurs nous pouvons toujours apprendre Sinestra. Réjouis donc toi du fait de t'en être sortit vivante, et de pouvoir apprendre de tes erreurs pour que cela n'arrive pas à nouveau. C'est ainsi que l'on s'améliore. » Ajouta donc la chantebrise d'un air bienveillant lorsque Sinestra rit un peu nerveusement à ce sujet. Oui la jeune humaine pouvait toujours apprendre de son erreur après tout, pour ainsi ne pas renouveler cette dernière. Car si au final la perfection n'était pas de ce monde, rien n'empêchait d'être en permanence en recherche du fait de s'améliorer…

Elle même avait beaucoup fait cela, notamment quand elle était devenue chantebrise. C'est avec le temps après tout qu'elle était devenue la femme qu'elle était, et elle n'était pas du tout du genre à penser qu'un humain ne pouvait pas lui aussi s'améliorer, bien au contraire. Pour elle tout ceux qui désiraient devenir meilleurs le pouvaient s'ils s'en donnaient réellement les moyens.

« C'est une bonne attitude. » Ne put d'ailleurs qu'ensuite ajouter Aramis lorsque Sinestra dit qu'elle tâcherait de s'entraîner pour progresser en peinture, oui c'était ainsi après tout qu'elle deviendrait meilleur et pas autrement. Pour Aramis il fallait aller de l'avant après tout, et non perdre son temps à se demander si cela était possible ou non. Quand à la question au sujet de l'oiseau qu'avait posé la chantebrise à Sinestra. La réponse de la jeune humaine ne put d'une certaine manière que faire sourire Thredë qui lui répondit amicale.

« Pour ma part j'aurai aimer être une dragonne, voler dans le ciel comme ces nobles sauriens. Et surtout être aussi majestueuse qu'eux. C'était un de mes rêves d'enfance, et y penser me fait sourire par moment. » Dit-elle sincère, après tout Aramis avait toujours été fascinée par les dragons, et ce que pouvait faire ces merveilleux êtres célestes. Quand à la réponse de la jeune humaine au sujet du vent. Aramis y réfléchir avant de reprendre la parole de sa voix qui résonnait comme la brise du printemps.

« Je vois… Au final l'interprétation des qualités d'un élément dépend souvent de la subjectivité de chacun. Je pense que ta réponse est autant censée qu'aurait pu être la mienne... » Elle sourit de façon toujours aussi bienveillante avant de conclure ensuite assez complice.

« Pour ta part Sinestra, si tu devais être un élément. Lequel serait tu ? L'eau ? Le vent ? Le feu ? La terre ? »
Une question assez légère au final, Aramis la posait probablement plus pour discuter de façon assez sereine avec l'humaine qu'autre chose. De plus cela lui permettrait sans doute de connaître un peu mieux cette jeune femme, pour sa part elle ajouta d'ailleurs. « Pour ma part ce serait le vent, libre, et indomptable. Tu me dira peut-être que c'est assez évident vu que je suis une chantebrise. » Conclut-elle avec un petit rire cristallin, après tout elle n'était pas non plus dénuée d'humour quand la situation s'y prêtait. Elle était après tout comme le vent, capable de changer rapidement d'humour selon l'instant présent. Sans pour autant être imprévisible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 7 Déc 2016 - 17:09

Je pensais juste que je pensais que ma vie dicterait mes actions, mais c'est l'inverse, il y a longtemps, je pensais qu'il suffisant que je le veule pour que ça se termine comme je le voulais, mais tout n'est pas aussi simple. Elle marquait une légère pause. Maintenant, je n'ai plus qu'à faire en sorte que ça ne recommence pas, et je suis soulagée que personne n'ait été blessé lors de cette triste soirée.

Parfois, le malheur pouvait pousser à se laisser emporter par un tourbillon de mauvaises émotions, en y cédant, elle avait senti que quelque chose vacillait en elle, peut-être était-ce son âme, sa morale ou n'importe quoi qui était très important, elle semblait perdue, elle avait l'impression que maintenant, il lui manquait quelque chose d'important, son innocence ?

Personne n'avait pris le temps de me dire ce qui est bon ou mauvais, j'ai appris certaines choses toutes seules, des choses évidentes pour la plupart, comme voler ou tuer.. Mais là, j'étais juste aveuglée par la colère, je n'ai pas réfléchi, même si je devinais que c'était un soldat, je m'en moquais même si je n'avais aucune chance. Elle semblait un peu pensive sur le coup cherchant ses mots. Je me suis rendu compte que la haine pouvait vraiment rendre aveugle.

Sinestra était très proche de ses émotions, elle était incapable de mentir à ce niveau-là, crier quand elle en avait besoin, pleuré quand elle en avait envie, rire.. Elle n'était pas quelqu'un de violent, peut-être l'alcool qui l'avait rendu ainsi, la poussant petit à petit au bord du gouffre. Ou peut-être que cette partie d'elle-même avait toujours été là, bien cachée, prête à faire surface..

Nul doute que la jeune fille progresserait, elle avait toujours été une élève très appliquée qui aimait apprendre, elle avait eu pour compagnie de longues années, rien que des livres, elle avait donc développé assez facilement cette soif d'apprendre et il n'y avait rien d'étonnant à tout cela.

Un dragon ça peut être bien aussi, même si beaucoup de poids reposent sur leurs épaules. C'est un très beau rêve en tout cas. Cette pensée la faisait sourire, il n'y avait rien de plus noble qu'un dragon après tout.

Puis elle lui posait la question sur quel élément, elle serait, le choix était très compliqué, mais la vérité était bien plus cruelle que ça, cela sonnait comme une évidence à ses yeux.

Le feu, il peut être aussi destructeur tout en permettant un renouveau, il suffit de voir les forêts qui s'épanouissent davantage après les incendies, le feu nous a permis d'évoluer. On peut s'en servir pour attaquer ou pour se défendre des bêtes sauvages. Une vision un peu minimaliste mais toujours peu éloignée de la réalité, elle était comme ça.

Sinestra était capable de faire le bien à moindre mesure, mais, elle pouvait tout aussi bien se détruire ou faire le mal par inadvertance, elle en avait eu la preuve pas plus tard qu'il y a quelques semaines..


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Sam 10 Déc 2016 - 16:26

Aramis comprenait où voulait en venir la jeune humaine, mais n'était pas vraiment d'accord avec tout ce que disait cette dernière. « Quoiqu'il se passe il nous appartient toujours de faire de nôtre mieux pour changer nôtre vie Sinestra, ce n'est pas parce que le destin s'acharne sur toi qu'il faut renoncer ou baisser les bras. Ce n'est pas simplement en voulant que l'on a certes, mais il faut tout de même vouloir pour atteindre ses rêves. »

Et elle disait cela en parfaite connaissance de cause, Aramis était une femme forte en effet et n'avait jamais laisser la vie la plier, ou la mettre à terre. Et quand cela arrivait elle s'était toujours relever stoïquement pour continuer à avancer avec fierté et résolution. C'est ainsi que la chantebrise avait fait de son mieux en tout cas pour changer le monde.

« Nous apprenons tous de nos expériences… Tu es encore jeune Sinestra, l'on ne peut pas te reprocher de ne pas être aussi expérimenté qu'un vieil homme, ou qu'un soldat aguerri. Tu as encore toute ta vie devant toi, et tu n'a vécu qu'une partie des longues années qui te sont peut-être promises avant que l'âge ne t'emporte. Pour ma part moi aussi j'ai été jeune, et c'est avec le temps et le vécu au final que je pense avoir développer une certaine sagesse. »

Cela elle le dit d'un ton parfaitement serein, et surtout sincère. Oui tout le monde faisait des erreurs, et elle-même en avait fait même si s'en rappeler ne lui faisait jamais plaisir. Il restait que se souvenir de cela était tout de même important, ne serait-ce que si l'on désire ne pas renouveler ce genre d'erreurs à l'avenir. Le mal ce n'était donc pas de faire des erreurs, mais de ne pas apprendre de ces dernières…

Et visiblement sinon la jeune humaine semblait comprendre le rêve qu'avait eu Aramis par le passé, celui de devenir une fière dragonne voulant dans le ciel, mais le pire le pire c'est qu'aujourd'hui…

« Le plus drôle étant que maintenant encore plus de poids reposent sur mes épaules que si j'avais été dragonne... » Dit-il avec humour au sujet de sa condition d'impératrice, après tout Aramis était femme de l'empereur elfique et donc mère de tout un peuple. Et donc disposant sur celui-ci de bien plus de pouvoir que n'importe quel dragon ou dragonnier… Comme quoi la vie ne manquait jamais d'ironie, mais de ce côté-ci ce n'était pas forcément une mauvaise chose . Ainsi Aramis avait largement les moyens de changer les choses pour le mieux à l'avenir.

« Le feu ? Il est aussi élément de la passion, et chaleur. Autant en effet destructeur que prompt à permettre la renaissance. Il est l'élément à sa manière de ceux qui vivent l'instant présent avant tout, et qui ne cachent point leurs émotions. » Dit-elle donc pensive en disant ce qu'elle pensait de cet élément, avant d'ajouter ensuite d'un léger sourire.

« Aimerai tu que je te montre le dolmen des vents ? Ou les autres sanctuaires élémentaires accessibles au public ? Je pense que tu pourrais apprécier cela Sinestra, de plus chacun de ces sanctuaires plus que leurs élément représentent toute une symbolique... » Après tout c'était une chose qu'il fallait voir au moins une fois dans sa vie, et qui sait ? La jeune humaine ressortirait peut-être transformée de tout cela, après tout c'était la découverte de certains des éléments majeurs dans leurs plus grande signification, et ce par les sanctuaires qui les incarnent bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Jeu 15 Déc 2016 - 14:54

Sinestra prenait lentement conscience qu'elle ne pouvait pas faire tout ce qu'il lui plaisait, qu'elle ne pouvait pas forcer les gens à l'aimer ou à s'occuper d'elle, qu'elle n'avait pas ce droit sur eux, même si elle en avait conscience depuis bien des lunes, elle voulait juste qu'on s'occupe d'elle, même si ça venait de quelqu'un qui voudrait la voir souffrir, elle avait bien du mal à comprendre cette leçon..

Elle se souvenait bien mieux de sa première rencontre avec son père, ce refus n'avait été qu'un caprice, qu'elle avait refusé le lien parce que ce n'était pas la personne qu'elle avait cru attendre, c'était finalement plutôt cruel, sans doute avait-elle passé de longues années à attendre quelqu'un qui n'existait même pas. Sans doute devrait-elle se racheter plus tard ? Oui, elle ferait ça.. Et puis, égoïstement, elle ne voulait plus être orpheline, elle voulait une famille qui soit véritablement la sienne, même si au fond, elle préférerait toujours celle qui l'avait adoptée, elle en était bien plus proche.

La jeune humaine restait de longues secondes silencieuses, tâchant d'assimiler ce que l'elfe lui disait, c'était quelque chose de très important, qu'elle devait toujours avoir en tête. Avoir des convictions était bien beau, mais si elle-même ne se battait pas pour, qui le fera ? Personne ne le fera..

Mais je ne suis plus une enfant, il faut que j'apprenne de mes erreurs et que je me remue un peu, que je réfléchisse avant d'agir. Je ne veux pas finir comme ma mère, qui pensait pouvoir tenir tête à une homme bien plus fort qu'elle. Pourtant, la mère de la jeune fille était loin d'être stupide, au contraire, elle était même bien plus prudente, même si elle avait toujours eu un côté plutôt fourbe.

Même si au fond, elle ignorait les pensées qui avaient conduit sa génitrice à faire cette erreur, ce secret était enterrer bien plus profondément que sa tombe, elle ne pouvait que supposer. Même si on pouvait penser qu'elle détestait sa mère, c'était bien loin d'être le cas, elle ne laissait transparaître que de la déception et de la tristesse. Elle aurait aimé connaître mieux sa mère, c'était une femme forte même si la tristesse avait fini par la vaincre.

Ce sont les piliers de ce monde, je me demande si nous pourrions vivre sans eux.. Comment ça serait.. Nul doute qu'il n'y aurait plus aucune magie, et que le monde serait bien triste.

Elle repensait au feu, le feu avait quelque chose de fascinant qu'elle ne trouvait pas dans les autres éléments de la nature, le feu pouvait devenir hors de contrôle à n'importe quel moment, le feu pouvait détruire en une poignée de secondes, tout en apportant un renouveau à la terre. Le feu permettait de se guider aussi, dans la nuit, dans l'obscurité, c'était un ami réconfortant.

Sinestra fut, par la suite, plutôt surprise de la demande de la femme, elle ne voulait surtout pas abuser, relevant lentement les yeux vers elle et finissant par dire :

Je ne voudrais surtout pas abuser de votre temps, madame. Le ton de la jeune humaine se voulait plutôt poli.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 21 Déc 2016 - 21:12

« Oui, il faut aussi connaître ses limites, et ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. » Dit-elle légèrement amère d'apprendre que la mère de Sinestra avait finit tragiquement avant ensuite de dire calmement. « Mais il faut aussi avoir le courage d'affronter quand cela est possible une vie qui peut se faire cruelle. Sache Sinestra que vouloir quelque chose est déjà le premier pas pour l'avoir, soit déterminée dans ce que tu fais et tu aura au moins une petite chance d'accomplir ce que tu entreprend. »

Et cela elle le disait avec expérience, après tout c'était ainsi qu'elle avait vécu pendant plusieurs des siècles composant sa longue existence. Celle d'une chantebrise à la volonté de fer qui n'avait jamais renoncer face aux périls, et face au mal. Celle d'une elfe qui n'avait jamais abandonné ses idéaux, et son idéal par regret ou par dépit. Non Aramis se battrait jusqu'au bout au nom du devoir, et c'est ainsi souvent qu'elle finissait pas vaincre malgré les nombreux obstacles qui avaient tendance à se tenir devant elle et l’accomplissement de ses nobles buts.

« Pour ma part je ne pourrais. » Dit-elle ensuite pensive quand à monde dépourvu de dragons, et de magie. Oui elle ne pourrait pas vivre en un tel monde car les elfes avaient malheureusement besoin de magie pour vivre, et ne pouvaient donc pas s'en passer malheureusement… leurs vie dépendait autant de la magie que celle des vampires dépendait du sang à bien y réfléchir.

« Non vous n'abusez point de mon temps, pour tout avouer je comptai faire un tour dans les sanctuaires aujourd'hui, ce qui changerait si vous acceptiez ce serait juste que je ne ferai pas ce tour tout seul. » Ajouta ensuite la chantebrise rassurante et sincère à l'égard de la jeune humaine qui semblait, et ce n'était point étonnant hésiter quand au fait d'accepter la proposition de l'impératrice. Impératrice qui reprit d'ailleurs de sa voix douce comme la brise printanière.

« De toute manière ce n'est pas comme si une elfe comme moi n'avait pas tout son temps devant elle Sinestra. La paix règne sur Armanda après tout, et aucune urgence n'est là pour m'inquiéter aujourd'hui. Alors pourquoi ne pas profiter de ce genre de chances que nous avons pour prendre nôtre temps, et en profiter ? » De plus comme elle l'avait dit juste avant, ce serait peut-être une chance unique dans la vie de Sinestra, donc il serait sans doute de bon ton d'en profiter. Celle-ci après tout découvrirait peut-être dans cet expérience quelque chose qui pourrait changer son regard sur le monde ? En tout cas cela n'étonnerait pas Aramis, après tout les sanctuaires élémentaires étaient loin d'êtres dénués de signification, et de symbolique, bien au contraire même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Jeu 22 Déc 2016 - 23:55

A présent, elle se questionnait un peu plus sur les choix qu'elle avait fait par le passé, le mal inconscient qu'elle avait faire subir à l'homme qui prétendait être son père, ses proches qui s'inquiétaient sans cesse pour elle, parce qu'elle se mettait en danger à tout-va, l'homme qu'elle avait menacé sur une simple suspicion, quelque chose ne tournait pas rond chez-elle, sa propre mère qu'elle avait laissé mourir devant ses yeux, il y a tant d'années.. En fait, tout était clairement de sa faute, quelque chose ne clochait pas en elle, il était grand temps qu'elle se prenne en main et qu'elle arrête de penser que les personnes qu'elle croisait étaient obligées de se soumettre à sa volonté, aussi silencieuse soit-elle !

Sinestra avait une vision très critique d'elle-même, ce n'était pas vraiment étonnant, elle avait perdu un à un les membres de sa famille, il ne lui restait que la famille qu'elle s'était inventée au gré de ses voyages, une grande et belle famille hétéroclite, on y trouvait aussi bien des elfes, des personnes préférant la Lune au Soleil, et à présent, on y trouvait même un dragon, bien entendu aucun lien de sang entre eux, mais ils étaient tous sans exceptions des personnes si chères au cœur de la jeune humaine.

Voilà pourquoi elle écoutait attentivement la belle elfe, elle avait des conseils très précieux à lui donner et une expérience qu'elle n'aurait jamais même la veille de sa mort et encore mieux c'était l'avatar de la paix sur Armanda, et ça n'avait aucun prix. Elle avait vu des hommes se réjouir de la mort ou bien de rire de l'agonie d'un ennemi, voilà pourquoi elle ne voulait plus de la guerre, parce qu'elle ne voulait plus voir toutes ses horreurs et elle avait conscience que les personnes qui pensaient comme elle étaient les premières à tomber quand la guerre éclatait. S'il y avait une seule chose à défendre sur cette terre la paix était la seule qui valait la peine d'être défendue.

La chantebrise était sage, voilà pourquoi elle se sentait si intimider en sa présence, elle avait le tempérament qui lui faisait cruellement défaut, le calme et la sagesse et en plus, il s'agissait de l'impératrice des elfes, rien que ça.. Le genre de personne que l'on respecte au premier coup d'œil.

Vous avez raison, profitons-en plutôt. Elle se sentait un peu comme une privilégiée, et elle y ferait honneur.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 26 Déc 2016 - 8:44

Aramis posa doucement sa mains gauche sur l'épaule droite de Sinestra quand celle-ci finit par accepter, avant de dire d'un fin sourire. « Allons-y de ce pas. » Elle sous-entendait plus par ses gestes que ce qu'elle venait de dire, mais certaines choses n'avaient pas besoin qu'on les exprime à voix haute... Et sur ce Aramis attendit donc que Sinestra la suive, et se rendit avec cette dernière au premier sanctuaire qui lui venait en tête. Elles arrivèrent ainsi bien vite devant le premier sanctuaire que la chantebrise avait désirée montrer à la jeune humaine. Le sanctuaire sous la protection des chantepluie, celui qui symbolisait l'eau dans toute sa splendeur et sa pureté… La fontaine vif-argent.

Aramis approcha de la fontaine avec Sinestra, ce tout en disant de sa voix douce de l'air de l'enseignante bienveillante qu'elle était. « Voici la fontaine vif-argent, celle qui n'a jamais subit de changements de la mains d'elfes ou d'hommes et qui a toujours gardé son état originelle. Celle-ci est encore jeune, mais n'est pas pourtant moins splendides que celle du précédent domaine. » Ils avaient été chanceux de trouver une telle fontaine par ici, celle-ci était née dans les montagnes lorsque la paix été revenue, et était aussi splendide que l'originelle… « L'eau a de grande vertus pour les malades, les blessés, et tout ceux qui la boivent. » Elle prit une coupe de pierre et d'argent et la remplit d'eau avant de la tendre à Sinestra.

« Si tu désire profiter en partie de ses bienfaits n'hésite point. A nôtre manière nous sommes tous des enfants de l'eau. Et hésite encore moins à méditer ici si l'envie te prend, ici calme et force cohabitent. » Cela dit avec une bienveillance manifeste. Aramis était en tout cas sûr que l'eau de la fontaine si elle n'était pas non plus capable d'effacer toutes les souffrances pouvaient au moins apaiser en partie celles du cœur de Sinestra. Et lui permettre de méditer en partie avec calme sur un passé qui semblait tant la tourmenter… Peut-être trouverait-elle d'ailleurs une réponse dans le reflet de vif argent de l'eau de la fontaine ? Celle dont même les rochers creusées l'entourant ainsi que les gemmes scintillantes semblaient empreintes d'un pouvoir magique, et bénéfique manifeste.








[Description de la Fontaine vif-argent : Son eau à la couleur unique ressemble au vif-argent. Chargée de pureté et de souvenirs de la terre même, des profondeurs, l'eau de la fontaine est une véritable jouvence pour les malades et les blessés. La fontaine n'a jamais subit de changement de la main des elfes ou des hommes, laissée à son état primaire, elle est entourée de roches creusées et de gemmes scintillantes. Un autel a en revanche été déposé, afin que ceux qui le désirent puisses boire l'eau de la fontaine dans des coupes de pierres et d'argent. Une fraîcheur salutaire règne en permanence en ces lieux chargés d'humidité. Domaine associé à la guérison, et à la santé, le sanctuaire de l'eau est empreint d'un sentiment de bien-être, de calme porté par l'eau, et de force. Le sanctuaire est sous la garde du chef des Baptistrels de l'eau. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 1 Jan 2017 - 20:37

Sinestra semblait déjà bien moins craintive, même si elle restait un peu tendue, elle n'avait pas l'habitude de tant de sollicitude, elle avait appris tôt à se débrouiller par ses propres moyens, mais trouvé un référent avait quelque chose de rassurant et ne lui déplaisait pas vraiment.

Les temps étaient troublés, il n'y avait pas grand chose d'étonnant à ce qu'une jeune humaine au passé bien sombre se cherche, mais peinait à se trouver, mais elle pouvait compter sur ces brefs moments de répit où elle pouvait être elle-même, une simple enfant un peu rêveuse qui s'émerveille de tout.

Suivant docilement l'impératrice, un sourire doux et léger aux lèvres, observant tout ce qu'il se passait autour d'elle, elle avait toujours été très curieuse, son regard pétillait un peu en voyant la fontaine, elle n'avait jamais rien vu de semblable et les mots lui manquaient pour exprimer ce qu'elle ressentait en observant ce bien curieux édifice.

Elle avait du mal à penser qu'une eau pareille pouvait être naturelle, et encore moins qu'elle était tout à fait potable, elle s'approchait avec ce petit air mi-incrédule, mi-méfiant propre aux enfants, même si elle faisait confiance à l'elfe ceci lui paraissait bien magique et plutôt perturbant à vrai dire.

C'est vraiment quelque chose de naturel ? Elle ne disait pas cela dans le but de décrédibiliser l'édifice, mais bien par curiosité, typiquement enfantine et un peu maladroite. J'en avais entendu parler dans les livres, mais je me l'imaginais plus comme une simple fontaine miraculeuse.

Même si elle avait quelques bagages derrière elle, elle connaissait finalement si peu de chose sur le monde qui l'entourait, elle observait rapidement l'elfe, cherchant là où était le piège, plus à la manière d'une personne ayant déjà été blessée que par pure méfiance, mais finalement acceptait la coupe. La fontaine était donc réellement miraculeuse.. Et ses souvenirs du moment où elle était venue ici complètement blessée, et ne parvenait pas à se souvenir de si elle y avait déjà goûté..

Si ça peut me rendre un peu vaillante, et plus, réfléchie, je ne dis pas non.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 4 Jan 2017 - 21:09

« Oui c'est totalement naturel, tu peux me croire à ce sujet. » Se contenta donc de répondre la chantebrise avec calme quand la jeune humaine demanda si le fontaine de vif-argent et par extension l'eau qu'elle contenait était vraiment miraculeuse et naturelle. Une question assez… Curieuse au final, car c'était plus l'émerveillement, et non ce genre de doute même léger qui régnait souvent quand quelqu'un se retrouvait pour la première fois devant la fontaine de vif argent. Mais oui, cette eau était naturelle, et représentait à sa manière parfaitement l'élément aquatique qui était roi de ce sanctuaire. Un roi qui pouvait être aussi miséricordieux qu'impitoyable à sa manière.

Néanmoins l'émerveillement chez la jeune Sinestra était bien présent malgré cette légère once de méfiance, un émerveillement tout à fait habituel. Après tout l'eau de la fontaine de vif argent n'était pas n'importe quelle eau. D'ailleurs la jeune enfant noble n'hésita pas à confier qu'elle avait plus imaginait à l'origine la fontaine comme une simple fontaine miraculeuse.

« Ce n'est pas une simple fontaine, à sa manière le sanctuaire dont elle fait partie représente l'élément aquatique dans son ensemble. Que ce soit l'eau contenue dans la pluie, ou celles des rivières, des lacs, et des océans. L'eau même qui est la mère de toute vie, et qui réside en chacun d'entre nous et en toute chose vivante en ce monde. » Acheva t-elle avec ce calme serein digne d'une mère qui parlait d'une chose splendide à son enfant. D'une certaine manière Aramis étant très maternelle dans sa manière d'être.

« N'hésite point à boire cette eau, elle est tout à fait saine pour toi Sinestra. Tu peux me faire confiance. » Ajouta ensuite Aramis bienveillante en lui offrant la coupe pour que la jeune humaine puisse goûter à l'eau de la fontaine. Et profiter des vertus de cette dernière. Sur ce l'elfe laissa donc faire l'humaine, et pour illustrer le fait que l'eau était bénéfique et non malfaisante prit à son tour une coupe dans laquelle elle versa de l'eau provenant de la fontaine avant de boire celle-ci en même temps que Sinestra. Après tout Aramis n'obligerait pas Sinestra à faire quelque chose qu'elle-même ne ferait pas sans crainte, ainsi son exemple suffirait peut-être à rassurer la jeune dame. Si exemple il y avait vraiment besoin de donner, après tout n'était-on pas dans le domaine baptistrel ici ? Le danger semblait être une notion bien absente de ces lieux au final...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 6 Jan 2017 - 20:42

Elle observait un court moment qui lui paru être une éternité, l'eau de la fontaine, elle crut un instant qu'elle pourrait se noyer dedans tant la couleur de l'eau était si particulière, en fait cette fontaine avait quelque chose d'hypnotisant. En fait, elle aimait la beauté pure et naturelle de cet endroit. En fait, c'était tout le domaine qui rayonnait ainsi, et par les Esprits, elle aimait cet endroit.

Le seul où elle se sentait véritablement en sécurité, et où régnait l'idéal de paix qui la faisait tant rêver, vraiment elle ne pouvait qu'admirer cet endroit et les gens qui y vivaient. Elle décidait donc de placer toute sa confiance en cette elfe si douce et si chaleureuse, bien loin du cliché que les gens se font des elfes.

Elle représente l'élément de l'eau ? Un peu comme un petit temple alors, elle allait au plus simple, elle avait du mal à assimiler tout ce qu'elle apprenait aujourd'hui.

En voyant l'elfe ne pas hésiter, elle se gonflait un peu de courage et acceptait de boire à la coupe s'attendant à ce que quelque chose de spécial se produise, mais en fait, ce n'était vraiment que de l'eau, avec une couleur étrange mais bien de l'eau, mais elle se sentait bien, maintenant, légère, plus aucune douleur dans sa mauvaise jambe. Cela la laissait perturber un petit moment, elle ne comprenait pas. Elle jetait un coup d'œil vaguement perturbé à l'impératrice.

Elle ne s'était pas sentie si bien depuis des mois, elle avait oublié ce que c'était d'être bien, aussi étonnant que ça puisse paraître, elle avait appris à vivre avec la douleur et un mal-être général, c'était triste, mais c'était comme ça. Et voilà que maintenant elle se sentait aussi bien qu'avant sa blessure !

C'est bizarre de se sentir aussi bien, c'est comme si j'étais revenue en arrière.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 8 Jan 2017 - 19:50

« Oui, chacun des sanctuaires du domaine représente un élément. L'un pour les étoiles, un pour l'eau, un pour le vent, un pour le feu, et enfin un pour le terre. » Expliqua donc avec gentillesse quand Sinestra demanda si la fontaine représentait l'élément de l'eau.

Un élément auquel certains baptistrels étaient liés, et qui influençait aussi bien leurs caractères que leurs pouvoirs. Telle Aramis qui était une fille du vent, chose qui se voyait au final dans sa manière d'être. Que ce soit dans sa démarche, ou son comportement d'une certaine façon. Ses pas bien entendu aériens et dansants comme ceux de tout les elfes avaient en plus cette grâce légère qu'était celle de la brise, ainsi que sa personne en elle-même qui semblait assez éthérée dans les faits.

« Je suis heureuse de savoir que vous vous sentez-mieux. Sachez que les vertus bénéfiques de la fontaine perdurent quelques jours, et que si jamais vous aviez un quelconque mal physique à soigner qui vous tourmente. En tant que baptistrelle je peux guérir celui-ci de façon définitive si nécessaire Sinestra. » Ajouta t-elle ensuite douce comme la prise du printemps qui vient soulever les pétales des fleurs qui peuplaient les champs.

« Sur ce si vous le voulait bien, je vous propose de continuer la visite. J'aimerai vous permettre de contempler cette fois-ci le sanctuaire dont je suis la gardienne, le dolmen des vents. » Ainsi elles finirent ensuite par se diriger vers le dit dolmen des vents. Et à peine arrivèrent-elles dans ce sanctuaire que Sinestra pu certainement se rendre compte de ce qui devait faire la particularité de ce dernier.

Elle pu donc contempler pierre primordiale autour de laquelle les vents d’Armand viennent graviter. Charriant chacun des conversations, et des souvenirs venant du monde entier. La pierre primordiales ainsi que les arches de pierres l'entourant, toutes les arches étaient d'ailleurs décorées de sublime gravures représentant les animaux ailés, et de centaines de petits carillons jouant doucement et en permanence de leurs douce mélodie. Et devant ce spectacle que put ainsi contempler l'humaine, la chantebrise finit par ajouter. De sa voix éthérée.

« Que ressentez vous en ces lieux Sinestra ? N'hésitez point d'ailleurs à vous approcher de la pierre primordiale si vous le désirez. » Certes elle ne distinguerait pas grand-chose de clair parmi les bruits charriaient par les vents, mais sans doute de quoi lui faire d'une certaine manière méditer sur la nature de ce lieu. Et peut-être aussi entrer en partie en méditation avec les vents qui allaient et venaient par ici. En ce sanctuaire où la brise était souveraine.






[Description du dolmen des vents : Dolmen des vent : Le sanctuaire du vent, une pierre primordiale autour de laquelle les vents d'Armanda viennent graviter, puis repartent, charriant avec eux des conversations et des souvenirs venant du monde entier. Le Dolmen est entouré d'arches de pierres gravées de scènes représentant des animaux ailés, et décorées de centaines de petits carillons qui tintinnabulent doucement dans la brise qui souffle en permanence. Domaine associé à la liberté et au changement, le sanctuaire du vent est empreint d'un sentiment d'allégresse et de légèreté, chassant les soucis du cœur de ceux qui s'y recueillent. On associe généralement le dolmen, et le vent, à la race humaine, et à son incroyable capacité d'évolution, sa liberté de choix. Le Sanctuaire est sous la garde d'Aramis Thrëde, cheftaine des Baptistrels du vent. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 9 Jan 2017 - 19:13



Il y a des blessures qui sont destinées à rester. Une vérité qui était peut-être un peu brutale sortie de la bouche d'une enfant.

Sinestra redressait légèrement la tête quand l'elfe lui parlait d'aller voir le sanctuaire qu'elle protégeait et ça, ça la rendait plutôt curieuse, elle aimerait beaucoup voir le lieu qui symbolisait l'impératrice et elle était toujours curieuse d'en apprendre un peu plus.

Elle approuvait donc poliment cette idée, et suivait l'elfe avec sa petite démarche dansante suivi de l'agréable tintement de l'or, elle remarquait immédiatement qu'elle ne boitait plus vraiment, il n'y avait plus ce tintement si particulier qui accompagnait sa jambe gauche, elle s'en retrouvait agréablement surprise, même si elle avait un peu de mal à se convaincre de ne pas boiter par habitude, tout en sachant que ça ne durerait pas.

La jeune humaine fut sous le charme de l'endroit, la musique des carillons, les pierres gravées, l'impression qui se dégageait de cet endroit, elle en frémissait, elle n'aurait jamais imaginé que des endroits comme ceux qu'elle avait vus aujourd'hui existaient vraiment, elle se sentait encore plus détendue maintenant.

C'est difficile à expliquer, calme, sérénité, je me sens apaisée à tous les niveaux maintenant. Elle avait bien du mal à poser des mots sur ce qu'elle ressentait, mais elle aimait cet endroit et comprenait pourquoi le domaine était en quelque sorte le siège de la paix.

Elle comprenait certaines choses, mais elle avait tout de même plusieurs questions, innocentes bien entendu.

Ils sont vraiment si important que ça ? Elle avait bien entendu parler dans les livres de la destruction de l'ancien domaine, mais s'abstenait d'en parler, le sujet devait être peu agréable.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 13 Jan 2017 - 16:30

Aramis ne répondit rien à ce que dit Sinestra au sujet des blessures qui étaient destinées à rester, il n'y avait rien à rajouter à ce sujet après tout. Sauf si elle désirait s'immiscer dans un débat philosophique qui allait probablement être complexe et très subjectif… Surtout que si Sinestra avait dit cela c'est qu'elle devait avoir ses raisons, néanmoins elle saurait que si elle désirait se faire guérir elle pourrait toujours venir ici demander de l'aide aux maîtres baptistrels. Car ce n'était point le genre de ces derniers de refusaient leurs aides à ceux qui en avaient besoins.

Car si une chose ne faisait pas de doute au sujet de cette jeune humaine c'est que cette dernière avait besoin d'aide, mais aussi de temps. Cela Aramis l'avait ressentit depuis un petit moment déjà, et ça confirmait aussi ses soupçons sur le fait que les dernières années n'avaient laisser personne réellement indemne.

Elle même n'en était pas ressortit indemne de ces terribles années, et faisait de son mieux malgré tout pour continuer à avancer fièrement et avec espoir à l'avenir. Mais si elle y arrivait si bien c'était sans aucun doute par sa force d'esprit incomparable, une vertu dont tous n'étaient pas dotés malheureusement, et au final elle ne pouvait qu'être peinée pour ceux qui avaient été détruits par l'horreur de morneflammes. Une horreur dont elle était l'une des rares survivantes, mais qu'elle aurait comme tout ceux qui l'avaient subit préférée ne jamais la vivre.

Mais ces sombres pensées partaient bien loin quand elle se retrouvait dans ce sanctuaire dont elle avait la charge. Le sanctuaire des vents… La nature de chantebrise de l'impératrice lui conférant une relation presque fusionnelle avec cet endroit, et aidant à ce qu'elle ce sente au mieux ici. Comme ci ce sanctuaire à sa manière était un prolongement de sa personne… Ou peut-être était-ce l'inverse ?

« Oui ils sont aussi importants que cela. » Répondit ensuite la chantebrise à la jeune humaine avant de reprendre de sa voix douce comme la brise d'été. « Auriez-vous penser avant aujourd'hui que le monde lui-même a une volonté Sinestra ? Une sorte de conscience, de désir que les choses se passent d'une certaine manière et pas autrement ? A nôtre façon nous les baptistrels essayons de respecter la volonté de ce monde qui tend ainsi vers l'harmonie et la paix. La terre mère dont nous sommes les enfants déteste la guerre, car les malheurs que provoque cette dernière vont à l'encontre de l'harmonie naturelle des choses. » Elle resta sur ce silencieuse un instant avant de conclure pensive.

« D'ailleurs ne cherchez vous pas à vôtre manière une certaine paix et harmonie dans l'art que vous exercez Sinestra ? » Après tout que désirait l'humaine ? Que voulait-elle ? Aramis la soupçonnait de chercher elle aussi la paix à sa manière, une chose qui au final était convoité par beaucoup plus de monde qu'on ne le pensait. Ce qui était malheureux en soit car cela voulait dire qu'ils ne l’avaient pas encore trouvés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 16 Jan 2017 - 23:08


Au fond, cette blessure ferait bien d'être oubliée, mais elle était là en gage de mémoire, elle ne pouvait pas se permettre d'oublier, même si c'était douloureux.. Même si ça lui ruinait l'existence, elle ne pouvait pas faire autrement, c'était presque devenu une partie d'elle-même au fil des années et rien d'autre. Quelque chose de dangereux qui menaçait de la faire chuter à n'importe quel moment, comme la méfiance qui était presque absente de la jeune humaine, comme pour lui rappeler à quel point certaines choses ne tiennent qu'à un fil.

Seul le temps pouvait faire quelque chose pour cette plaie qui rongeait aussi bien son corps que son esprit, la magie et les soins plus classiques n'avaient rien pu faire pour elle. Peut-être parce qu'elle ne le voulait pas ? Inconsciemment en tout cas. Elle avait perdu une montagne de chose et la mort dans l'âme, chaque fois, elle s'était relevée, avec un peu plus de difficulté à force de la répétition, pour continuer à vivre. Hors de question d'abandonner et pourtant, le monde semblait bien hostile pour la jeune fille.

Alors elle observait longuement l'elfe, trouvant en elle quelques réponses à ses questions et la franchise de l'elfe. Alors pouvait-on considérer les sanctuaires comme les piliers de ce monde en quelque sorte, un peu à la manière des esprits.. Mais maintenant qu'ils étaient morts, même si elle refusait de le croire..

Le monde à une conscience ? Personne ne devrait vouloir la guerre, la guerre, c'est quelque chose d'atroce, personne ne devrait y penser. Pire qu'une idée pacifiste commune aux jeunes filles, cette phrase révélait un véritable traumatisme. Alors si aujourd'hui la paix est enfin là pourquoi il faut encore des armes pour se défendre au cas où.. ?

Puis elle levait soudainement le nez de ses pensées sombre en écoutant l'impératrice :

Je ne sais pas, je danse uniquement parce que c'est tout ce que je sais faire, je me moque de ce qui peut m'arriver, je veux juste la paix pour les gens que j'aime.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Sam 21 Jan 2017 - 17:47

« Cela dépend, les raisons laquelle une armée est maintenue en place peuvent être multiples. » Répondit Aramis avec réflexion à Sinestra, avant de reprendre ensuite pensive. « Certains pensent qu'un pays sans armée serait trop tentant à attaquer pour les autres nations si elles en possèdent une pour leurs parts, d'autres que l'armée d'une certaine manière est essentielle à la paix en dissuadant les autres pays de faire la guerre. Et d'autres encore pensent que l'armée est à l'état ce qu'une dague serait un voyageur. Un moyen de défense qu'il vaut mieux ne pas utiliser en temps normal, mais qu'il est toujours bon d'avoir si nécessaire. » Expliqua t-elle donc avec patience, après tout il y avait diverses manières de penser la chose militaire, et même de considérer l'armée comme une nécessité sans pour autant être pour la guerre. Sur ce elle reprit donc, avec des paroles qui pourraient être surprenantes de primes abords de la part d'une baptistrelle, mais qui ne l'étaient au final peut-être pas tant que ça…

« S'il n'y avait pas eu de soldats pour défendre le peuple humains lorsque les vampires sont entrés en guerre contre-eux, les humains auraient peut-être étaient réduits en esclavages. S'il n'y avait pas eu d'armée Armandéenne pour faire face aux alayiens, ces derniers auraient peut-être menés leurs projets à bien. Et enfin s'il n'y avait pas eu d'armée pour vaincre Vraorg, à l'heure actuelle il serait peut-être maître de toute la création ? Au final c'est peut-être grâce aux soldats qui ce sont battus au nom de la paix que celle-ci existe aujourd'hui. Peut-être que l'armée en elle-même n'est pas forcément un gage de guerre, mais peut aussi l'être de paix ? » En somme les choses n'étaient peut-être pas forcément aussi simples qu'elles pouvaient le paraître de primes abords, et sur ce la chantebrise poursuivit donc au sujet des aspirations de la jeune Sinestra…

« Les gens que tu aime je pense préférerons te savoir épanouie et heureuse, et être certains que tu l'es véritablement. Pour ne pas inquiéter ses amis, et surtout apprécier leurs compagnie il faut aussi savoir penser à soi Sinestra. Car s'ils tiennent véritablement à toi… Ils voudront ce qu'il y a de mieux pour toi. » Dans sa voix l'on sentait bienveillance, et sagesse. Celle d'une femme qui désirait prodiguer un enseignement qui aiderait certainement la jeune humaine lui faisant face à trouver sa voie sur le chemin de la vie, une voie qui la mènerait vers un destin heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 23 Jan 2017 - 19:57

Je ne pense pas qu'on puisse laver du sang avec plus de sang.. Je ne sais pas, je déteste la violence.. La vision du monde de la jeune humaine était définitivement bien utopiste et à des lieux et des lieux de la réalité, mais pouvait-on lui enlever ça en la traînant bien brusquement dans la réalité ?

En fait, elle rêvait juste d'une monde parfaitement en paix, rien de plus, un monde où personne n'aurait à souffrir de l'égoïsme de certains, voilà ce que c'était.. Un simple rêve qui à coup sûr ne se réaliserait jamais et sans doute qu'elle ne tarderait pas à se heurter au mur de la vérité, mais pour l'heure, elle préférait penser à son monde utopiste. Et puis toutes ces questions étaient bien trop complexes pour son esprit qui était encore très jeune, il était normal que son discours fût un peu léger et qu'il comporte de très nombreuses failles. Mais elle ne pouvait pas être parfaite de toute façon, mais doucement, elle prenait conscience que sa vision du monde était fausse.

Puis son attention se portait de nouveau sur cet endroit calme et reposant, le chant des carillons, elle se sentait tellement bien ici et elle pouvait penser à autre chose que sa maudite jambe qui rongeait ses jours et ses nuits. Elle appréciait tout particulièrement cet endroit, apaisée en quelque sorte.

Je ne suis pas vraiment quelqu'un de très important.. Et puis je ne fais que les embarrasser au fond. Et comme d'habitude, elle se voyait comme un être sans intérêt et peu digne d'attention, elle avait l'impression de gêner pour faire simple, même si on ne lui disait jamais clairement ça n'empêche pas de vivre de nombreuses fois la douleur de l'abandon.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 27 Jan 2017 - 11:19

"Je ne pense pas non plus que la violence est une bonne solution aux problèmes, il s'avère juste que des fois cela est mieux qu'aucune solution." Répondit Aramis légèrement pensive à ce sujet. Oui la violence n'était jamais une bonne chose en soit, mais des fois cela pouvait aussi consister en un moindre mal. Mais dans les fais un moindre mal restait ce qu'il était, un mal...

Un mal qui devrait disparaître un jour, mais qui nécessiterait pour cela temps et patience. Après tout sur l'ancien continent le peuple elfique était arrivé à vivre en paix pendant des siècles, et le but des esprits était que les trois peuples armandéens puisse coexister en paix. Cela n'était donc pas impossible, mais cela voulait dire par contre qu'il faudrait détermination et volonté pour le rendre possible...

Une détermination et une volonté dont la chantebrise ne manquait pas pour sa part, la même détermination qui lui avait permit par exemple de survivre à morneflammes, et la même dont elle faisait preuve en tant qu'impératrice du beau peuple. Vouloir et pouvoir étaient pour elles la même chose, et rien n'était impossible finalement pour celui qui ne renonçait jamais de se battre au nom de ce qu'il croyait juste.

Comment le vent roi de ce sanctuaire et père à sa manière de la chantebrise ne renonçait pas à parcourir la terre entière si telle était sa volonté. Le vent qui représentait à la fois la liberté et la volonté d'agir par soi-même. La brise qui soufflait en tout lieu sans souffrir des frontière entre les peuples et les nations.

"Être important n'est pas selon moi quelque chose que l'on est par nature, c'est quelque chose que l'on devient." Reprit Aramis bienveillante comme une mère à l'égard de la jeune humaine lorsque cette dernière témoigna de sa faible estime d'elle-même, et à ce sujet-ci Aramis reprit de sa voix douce.

"Dis moi Sinestra. Pourquoi pense tu que tes amis tiennent à toi? Pense tu qu'ils ont tort d'ainsi t'aimer? Ou bien qu'ils ont leurs propres raison, et vois en toi des qualités qu'injustement tu ne t'attribue pas?" Après tout la réflexion sur ce genre de sujet pouvait être des fois plus convaincantes que des paroles éloquentes. Surtout quand cette réflexion venait de soi-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mar 31 Jan 2017 - 1:42

- La violence, c'est bon quand les mots ne suffisent plus, c'est quand il n'y a pas d'autre possibilité pour survivre.. Parfois se battre pour des causes plus où moins justes.. Mais en dépit de tout ça, ça ne me convient pas comme méthode. Elle avait longtemps souffert de la violence des autres, et en souffrait encore aujourd'hui. De la propre violence qu'elle s'infligeait.

Elle observait longuement l'elfe, cherchant des réponses à ses questions muettes, parler ainsi à cœur ouvert lui faisait le plus grand bien, mais soulevait tout de même certaines questions. Elle était jeune, elle n'avait pas encore l'esprit assez clair pour réfléchir à tout ça, cela changerait avec le temps et pour le moment peut-être fallait-il tout simplement lui laisser le temps de se forger ?

- Je ne suis qu'une simple gamine qui ne leur attire que des ennuis, à chaque fois ils ont eu besoin de voler à mon secours parce que je suis incapable de me débrouiller seule. Parfois, je pense que les choses auraient dû se dérouler autrement.. Des pensées bien mélancoliques pour une jeune fille de son âge, mais un mal nécessaire pour lui permettre de se mettre en accord avec elle-même. Je pense que parfois, il aurait mieux fallu que je ne sois pas né. Si j'étais si aimée que ça pourquoi est-ce qu'on m'abandonne. Elle savait bien qu'ils avaient tous une vie bien remplie, mais égoïstement, elle aimerait..

L'humaine, parfois, pouvait être cruellement cynique envers sa propre personne, elle savait que les choses auraient pu être différentes, si une seule chose ne s'était pas déroulée selon une certaine façon. Peut-être qu'elle faisait partie de la minorité qui était incapable de trouver le repos au cours de leurs questionnements et que rien ne pouvait aider ? Le doute perpétuel, voilà l'avenir qui l'attendait probablement. Des paroles qui pouvaient paraître bien cruelles, mais qui n'étaient que l'image des doutes qui l'assaillaient sans cesse.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 1 Fév 2017 - 16:53

Aramis se contenta de sourire légèrement aux paroles de Sinestra. Cette dernière était encore une âme assez pure au final. Il était clair qu'elle avait souffert, mais il semblerait qu'elle ait conservée malgré tout une certaine innocence. Une innocence qui Aramis l'espérait, ne lui vaudrait pas trop de malheur, mais heureusement avec la paix actuelle il y avait peu de raison qu'elle en souffre.

Mais au final oui, c'était une bien jeune humaine qui se tenait devant-elle et cela se voyait. Elle pensait à certains problèmes de façon assez simples sans appréhender forcément la complexité des choses, ou du moins sans réfléchir à tout ceci avec un certain recul qu'aurait permit davantage de maturité… Que pouvait faire Aramis pour l'aider ? Pas grand-chose à part parler, et espérer avec le temps que Sinestra arriverait aux bonnes conclusions elle-même.

« Personne n'est parfait Sinestra, tu pense que des fois aux aussi n'ont pas besoin d'aides par moment ? Peut-être sera tu celle qui pourra les aider lorsque cela arrivera. Il faut que tu soit autant là pour eux qu'ils le sont pour toi. » Répondit-elle sereine à la jeune Sinestra lorsque cette dernière dit qu'elle était un poids. Mais après tout elle était encore jeune… « Je n'ai pas l'impression qu'ils t'abandonnent réellement... » Ajouta t-elle ensuite pensive à ce sujet. Elle avait plus l'impression que Sinestra manquait d'affection ou d'attention. Ce qui n'était pas forcément très sain pour elle car cela poussait à chercher souvent une attention que tout le monde ne pouvait pas donner en tout temps.

La chantebrise décida ensuite de légèrement se baisser en s’accroupissant pour arriver au niveau de Sinestra, et elle ajouta déposant légèrement ses mains sur les épaules de la jeune humaine. Comme pour soutenir moralement cette dernière.

« Ne te juge pas trop durement Sinestra… Un sage m'a dit un jour « il n'y a pas pire que juge que soi-même. ». Nous sommes tous loin de détenir la vérité, que ce soit sur nous-mêmes ou sur les autres. Tu devrais je pense… Te laisser du temps, pour devenir plus forte et grandir. Un jour tes amis auront besoin d'aide. Aimerais-tu être là pour eux lorsque cela sera nécessaire ? » Elle tâchait d'être douce et persuasive à ce sujet. Elle tentait de convaincre l'humaine d'attendre au moins un peu, l'âge après tout porterait conseil… Il fallait laisser le loisir au temps de guérir ses blessures, aussi bien celles du corps que celles du cœurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 3 Fév 2017 - 10:09

- Ils sont bien trop forts pour avoir besoin d'aide, je ne les ai jamais vu demander quoi que ce soit aux autres, j'aimerais les aider, mais tout ce que je sais faire, c'est danser et m'attirer des montagnes d'ennuis. Elle faisait sans doute partie des gens qui attiraient le malheur. Je sais qu'ils sont tous très occupés, mais mon cœur ne supporte pas ça. Au moins, elle avait conscience que les êtres auxquels elle tenait n'étaient pas à son service.

Elle se retrouvait sans cesse devant des problèmes contre lesquels elle ne pouvait pas lutter, elle avait vu et subit des choses que peu de gens auraient supportées. Mais elle tenait bon, elle se relevait, au fond, elle avait juste eu de la chance de tomber sur les bonnes personnes pour la sortir à chaque fois des ennuis dans lesquels elle plongeait avec une naïveté déconcertante.

Mais le geste de l'elfe la rassurait même si pour le coup, elle paraissait tout intimidée, les joues rosies, elle ne savait pas si elle méritait toute cette attention, mais cette dernière lui faisait le plus grand bien. Elle trouvait en cette elfe si bienveillante quelque chose de maternelle, ce qui lui avait le plus manqué, même si elle avait seize ans, elle n'était encore qu'une enfant née à une époque peu propice.

- Oui, je veux être là quand ils auront besoin de moi. Et puis si ça se trouve, un jour ça sera moi qui les sauverait. Elle avait l'impression qu'ils étaient là pour elle, mais que jamais elle ne leur renverrait, Mais sa bonne humeur était de retour comme elle lâchait un éclat de rire.

Bon, il n'y avait pas à y réfléchir, elle ne savait pas vraiment se battre et ça se voyait, même si elle pratiquait un peu la magie, elle n'avait pas encore le niveau pour être bien utile en combat. Mais l'espoir faisait vivre comme l'on disait.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 5 Fév 2017 - 17:02

Aramis savait ce que c'était que de souffrir, elle même ayant connu l'une des pires expériences qui soit, la prison de "Morneflammes". Mais surtout elle savait ce que c'est que ne jamais renoncer et de tenir debout malgré tout ce que faisait le destin pour vous mettre à terre. La chantebrise était au final une femme à la volonté de fer qui ne renonçait jamais, c'était peut-être pour cela d'ailleurs qu'elle avait pu s'en sortir malgré tout ce qu'elle avait subit à Morneflammes…

Combien n'avaient pas eu cette chance ? Beaucoup trop… Trop pour qu'elle accepte qu'une nouvelle tragédie comme celle-ci se renouvelle à l'avenir. Les dernières années qui avaient vu le règne de Vraorg avaient été atroces, mais c'est justement en souvenir de ces atrocités qu'Aramis ferait de son mieux pour qu'une telle chose ne se reproduise pas à nouveau.

« Tu oublie que tu es encore jeune Sinestra. Pense tu qu'eux étaient capables dès le début de leurs existences de se débrouiller par eux-mêmes ? Ne pense tu pas que c'est avec le temps qu'ils sont devenus forts et capables d'aider les autres ? Si tu t'en donne le temps et les moyens toi aussi tu pourra devenir forte. » Expliqua t-elle calmement. « Le temps porte conseil. » Se contenta t-elle ensuite d'ajouter pensif quand Sinestra avoua qu'elle savait qu'ils étaient très occupés mais que son cœurs n'arrivait pas à supporter leurs absences.

Quand au reste, Aramis fut au moins satisfaite de voir que Sinestra se détendit un peu et alla jusqu'à dire qu'en effet avec le temps ça pourrait être elle qui sauverait ceux qui lui étaient chers… Oui elle le pourrait avec le temps, après tout cette jeune humaine avait encore toute la vie devant-elle, à quoi cela servait-il de ce fait d'être trop pressée ?

« Aimerais-tu que je t'aide à devenir plus forte Sinestra ? Que tu puisse ainsi aider à l'avenir tes amis si ces derniers ont besoins de ton aide ? » Proposa au passage Aramis avec un léger sourire. Après tout il y avait en effet un moyen d'aider la jeune humaine à devenir plus forte. Si cette dernière le désirait du moins, ainsi elle pourrait se sentir plus forte et plus utile si c'était ce dont elle avait besoins. Chose largement possible, car Thredë était persuadée qu'il existait un moyen d'aider Sinestra en ce sens. Il faudrait juste que celle-ci en ait vraiment envie. Après tout cela nécessiterait beaucoup d'efforts à terme et ne serait pas forcément facile tout les jours. Néanmoins les progrès seraient bien là au final et c'était certainement ce qui importait le plus. Surtout si en effet l'un des amis de Sinestra venait à avoir besoin d'aide à l'avenir, après tout qui pouvait réellement dire de quoi serait fait ce dit avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 5 Fév 2017 - 17:43

Sinestra avait finalement eu de la chance, dans son malheur hormis sa mère, elle n'avait perdu aucun être chère, où enfoncer dans la vie parfaite qu'elle s'était inventée, elle ne s'en était pas rendu compte. Les malheurs lui avaient au moins apporter une famille qui lui servait d'exemple et qui restait un véritable phare dans la tempête.

Elle aurait aimé être utile, elle aurait eu aimer avoir l'envie de se battre pendant que le monde souffrait, mais parfois, il fallait plus que de simple rêve, elle avait finalement assez peu vécu le règne de Vraorg, protégée par les siens puis par la barrière magique du Protectorat. Elle aurait aimé que sa voix puisse changer le monde, mais une chance qu'elle ne s'était pas trop montrée au fond.. Les idéalistes tombent les premiers dans ce genre de conflit. Le destin lui avait ainsi donné une chance de vivre, mais pour faire quoi ?

Les conflits l'avaient obligé à adopter une vie d'adulte, ce n'était pas plus mal, mais son esprit manquait encore de réflexion, une chance qu'elle était bien entourée sinon elle aurait couru à la catastrophe. Par chance qu'elle avait été sauvée à Estellin, à Gloria, elle n'aurait peut-être pas aussi bien vécu, d'autant plus que sa mère n'avait pas la meilleure de réputations.

- C'est difficile pour une enfant comme moi de se comparer à des être qui ont plusieurs siècles, je ne vivrais jamais aussi longtemps que vous tous, mais j'essaye de me rendre utile à ma manière, apercevoir des étoiles dans le regard de ceux qui m'observent danser, ici ou ailleurs. Tenter d'apporter un peu de bonheur aux autres, c'est bien tout ce que je peux faire, je ne suis pas un héros, je ne suis pas non plus une bonne magicienne, je ne suis qu'une humble danseuse et ça me va, ce n'est pas une vie de luxe, parfait, c'est difficile, mais c'est ce qui me rend heureuse. Elle-même semblait avoir quelques étoiles dans les yeux en disant cela, en fait, elle avait une vie plutôt saine. Je trouve qu'à notre époque se forcer à vivre une existence à laquelle on ne rêve pas, ce n'est pas quelque chose de bien. Ma mère voulait brider mes émotions, j'en étais plus malheureuse qu'autre chose.

Elle observait un peu l'endroit, elle se sentait bien ici, apaisée, elle en oubliait tous ses problèmes, mais elle gardait l'esprit clair ce qui malheureusement l'absinthe ne lui permettait pas vraiment. La sagesse de l'elfe lui permettait de mettre de côté son empressement, tout en répondant aux questions qu'elle se posait.

- Longtemps, j'ai voulu forcer ma mère à m'aimer, mais on ne peut pas forcer les gens à ça, mais maintenant qu'elle n'est plus là, je me rends compte que c'était impossible. Puis elle portait son regard à la couleur de l'acier sur l'impératrice. Oui, j'aimerais devenir plus forte. À certains cela aurait paru paradoxal de demander cela à une baptistrelle, mais c'était le genre de personne avec qui elle partageait le plus de point commun, la paix, la non-violence, un certain idéalisme.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 6 Fév 2017 - 19:52

Aramis se posait beaucoup de questions quand à l'avenir de cette jeune Sinestra. Elle trouvait que cette dernière assombrissait d'ailleurs trop le portrait de son existence. Après tout actuellement le continent était en paix, de plus à Estellïn et dans le royaume elfique en général il n'y avait aucune raison qu'il lui arrive malheur. Certes les elfes pouvaient être un peuple hautain et raciste, mais ils étaient aussi bons par nature et pacifiste. Certes ils pouvaient mépriser un humain, mais ils n'iraient généralement pas lui faire du mal sans la moindre véritable raison.

« L'on peut tous être utiles et apprendre à faire quelque chose que les autres, ceux que tu aiment ne savent pas faire. Il faut juste savoir quoi. » Lui répondit calmement Aramis lorsque Sinestra dit qu'elle ne vivrait jamais aussi longtemps que ceux de ses êtes chers qui vivaient plusieurs siècles. Et alors ? Ces derniers avaient-ils la science infuse ? Étaient-ils parfaits dans tout les domaines ? Non, d'ailleurs Sinestra n'hésita pas à parler de son talent de danseuse.

« Si danser est ce qui te plaît, alors continue sur cette voie. Peut-être pourrais tu y mêler une certaine forme de magie d'ailleurs ? Pour ainsi rendre tes performances plus enchanteresses encore. » Oui Aramis trouvait elle aussi que c'était une magnifique passion que la danse, c'était l'art et l'expression du corps dans toute sa dynamique après tout. Quand à ce que dit Sinestra quand au fait de se forcer à une existence à laquelle on ne rêve pas. La reine ne put que hocher doucement la tête à ces propos, oui se forcer à une existence que l'on ne désire point n'est pas une bonne chose… Sauf si l'on doit le faire par devoir, mais là était un débat qui ne concernait pas vraiment Sinestra…

« Le passé ne manque des fois pas de regrets, d'évènements où l'on aurait pu agir mieux pour peu que l'on ait su auparavant les conséquences de nos erreurs. Mais le passé est le passé, il ne peut malheureusement pas être changé. La vie est une route continue vers l'avenir et c'est vers lui qu'il faut se tourner. » Puis elle reprit plus sérieuse et solenelle quand Sinestra dit qu'elle désirait devenir plus forte. « Dans ce cas suit-moi. » Ainsi sans cérémonie Aramis se releva et invita Sinestra à la suivre alors qu'elle sortait du sanctuaire pour se rendre à l'intérieur du grand bâtiment du domaine… Où se rendaient-elles ? Dans une salle d'entraînement magique comme pu s'en apercevoir rapidement Sinestra, enfin la version baptistrelle d'une telle salle. Aramis laissa donc la jeune humaine regarder quelques instants la salle circulaire parfaitement vide de tout meuble, ce avant de reprendre calmement.

« La magie, voilà ce qui selon moi pourrait être la clé de ta force Sinestra. » Elle s'approcha de la jeune humaine et demanda avant de commencer. « Maîtriserait tu par hasard une autre magie que celle accessible par essence aux hommes ? Celles des elfes par exemple ? Désirerais-tu que je te l’apprenne ? Elle te permettrait entre autres de soigner quelqu'un de blessé et de te défendre sans violence inutile. » En somme une magie bénéfique qui selon la chantebrise conviendrait parfaitement à la jeune humaine qui se tenait face à elle. Sinestra n'avait pas l'air de celles capables de détruire la vie après tout, mais plutôt de celles qui la rendent ou l'offrent. Qui la sublime par une magie bienveillante, ou qui du moins n'aspire pas à mettre un terme à une existence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 8 Fév 2017 - 11:55

Très tôt quand sa mère était morte et qu'elle avait rejoindre la troupe de théâtre, elle avait appris à se rendre utile, au début pas par choix, mais parce qu'il le fallait pour le bien du groupe, puis au fil du temps, elle avait appris à apprécier aider les autres à sa hauteur. Ils étaient soudés et il fallait bien que chacun soit à sa place pour que tout fonctionne correctement, c'est important quand on vit en famille, mais encore plus quand on vit sur les routes.

- J'ignorais qu'une telle magie pouvait exister, je connais celle qu'on utilise avec les gestes ou les chants elfiques. Et puis elle n'avait jamais vraiment pensé à ajouter une forme de magie à sa danse.

Mais ça ne lui paraissait pas du tout être une mauvaise idée, elle aimait venir en aide aux autres, et si elle pouvait apporter un peu plus de bonheur à ce monde, elle choisirait ce choix.

- J'essaye de ne pas trop me focaliser sur le passé, et j'essaye de vivre au jour le jour, c'est ce qui a de mieux à faire, je pense. Même si parfois, il y avait des jours comme ceux-ci où elle remettait tout un peu en doute. Je pense que c'est important parfois de se questionner sur ce que l'on fait, pour essayer d'aller au plus juste.

La jeune humaine écoutait attentivement ce que l'impératrice disait, cela lui permettait de réfléchir, et d'en discuter sans imposer son avis, la sagesse de la chantebrise était évidente et elle lui serait d'une grande aide à l'avenir.

Elle suivait docilement l'elfe, une nouvelle fois, elle roulait des yeux impressionnés devant la grandeur de la pièce qui était parfaitement ronde et bien grande à ses yeux, elle se demandait bien à quoi une pièce vide pouvait servir, mais ça elle le saurait bien assez tôt, elle se contentant d'observer puis de poser ses yeux gris sur l'elfe.

- Oui, un peu la magie elfique, Orfraie m'a un peu appris. Une nouvelle fois, la dévotion qu'elle avait pour sa presque-mère, la même qu'ont les enfants pour leurs parents. Mais ma maîtrise de l'elfique n'est pas encore assez bonne pour chanter dans votre langue. En réalité, sa maîtrise de la langue était plutôt bonne pour son âge, et largement supérieure à ce qu'on aurait attendu de sa part, jeune comme elle l'était.

Elle avait eu un très bon professeur et travaillait sans cesse sa maîtrise de la langue pour s'intégrer au mieux, elle était respectueuse de cette culture qu'elle admirait tout particulièrement. Et puis c'était le meilleur moyen qu'elle avait à sa disposition de s'intégrer et un effort que la plupart saluaient. En quelques mois, elle avait appris une partie de la langue, les traditions et les coutumes du beau-peuple, elle savait se mettre parfaitement à sa place, au pire les elfes les plus réticents à sa présence ici se contentait de la tolérer. Et ça ne la gênait pas vraiment de rester l'immigrée aux yeux de certains.

Et puis elle aimait apprendre là où d'autres enfants humains de son âge n'auraient pas tenu une conversation pareille, et pourtant parler aux aînés pouvait être si enrichissant., ils étaient les garants d'un passé et d'un savoir qui était toujours important de connaître.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 10 Fév 2017 - 20:17

« La magie peut s'utiliser de diverses manières Sinestra, c'est une une énergie qui parcoure tout Armanda et qui se trouve dans le corps de là plupart des Armandéens et n'attend donc qu'à être utilisée par eux. Les manières dont on en use sont aussi variées que les manières d'exécuter une danse, ou de faire de la musique. » Expliqua t-elle donc avec calme et patience. Il était donc tout à fait envisageable d'user de magie en dansant, mais cela demanderait bien entendu entraînement, concentration et surtout adaptation.

Quand à Sinestra, au moins savait-elle que se tourmenter avec le passé n'était guère une bonne chose, cette jeune femme n'avait d'ailleurs pas le moins du monde l'air désespérée pour Aramis. Non, au final rien n'était jamais vraiment hors de tout espoir, après tout l'on aurais pu considérer Armanda hors de tout espoir il y a 3 ans de cela alors que le règne de Vraorg le blanc battait encore son plein et pourtant il n'y avait rien de plus faux. Le continent s'était sortit de cette tourmente pour renaître et prospérer à nouveau.

Que ce soit pour les 3 peuples, ou la nature en elle-même. Le continent ayant au final souffert sous tout les aspects à cause de l'influence malfaisante du dragon blanc, la nature ayant été en grande partie détruite et la vie de beaucoup d'hommes et de femmes honnêtes ruinée. Voilà les conséquences de la guerre et de la tyrannie, la mort et la destruction à grande échelle n'apportaient au final jamais rien de bon. Ces choses étaient même contraires à l'harmonie naturelle du monde et au cycle de la nature.

« Je pense dans ce cas que l'on peut approfondir ton apprentissage de la magie elfique, sans forcément aborder le sujet des chants elfiques. » Expliqua t-elle calmement à Sinestra, après tout Aramis était une maître mage elfique et donc particulièrement bien placée pour offrir un enseignement dans ce domaine à la jeune humaine. Sur ce Aramis esquissa donc un geste clé d'un simplicité agréable. Elle joignit ses deux mains et les frappa ensuite l'une contre l'autre. Immédiatement une zone devant Aramis devint flou. Et même s'il n'y avait pas grand-chose dans cette salle l'on pouvait percevoir que tout devenait flou dans cette zone précise, Aramis dissipa ensuite ce sort qu'elle avait lancer et dit à Sinestra.

« Voilà un sort efficace pour désorienter ou déstabiliser un adversaire, ne serait-ce que le temps de fuir par exemple. Je t'invite à essayer de le lancer Sinestra. Pour cela il suffit juste de visualiser l'effet du sort, de te concentrer et d'effectuer le geste clé. Mais ce qui importe le plus c'est surtout de bien visualiser l'effet pour lancer un tel sort efficacement. » Finit-elle d'expliquer calmement.

Dans les faits un ennemi avec une volonté de fer et une perception aiguisée serait sans doute moins affecté par ce sort qu'un adversaire moyen, mais des êtres avec une telle volonté étaient rares, ce qui faisait que ce sort était en général très efficace. Aramis était donc certains que Sinestra pourrait en user efficacement, pour peu qu'elle apprenne à le lancer. Ce que le chantebrise l'incita à faire, ne serait-ce que pour voir son affinité avec la magie elfique. Pourquoi avait t-elle choisit ce sort d'ailleurs ? Car Sinestra lui semblait être quelqu'un de non violent, de ce fait lui montrer des sorts qui ne visaient pas forcément à tuer avant tout était logique. Surtout que la magie elfique n'était pas vraiment la plus létale évidemment… Elle était dans les faits surtout constituée de sorts pouvant permettre de vaincre un adversaire sans forcément l'occire. Ce qui arrangeait Aramis en tant que chantebrise d'ailleurs.




Sort utilisé :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 13 Fév 2017 - 0:44

Sans doute avait-elle réussi à s'intégrer aussi bien auprès du beau peuple parce que leurs manières de penser se rapprochaient ? Peut-être qu'elle n'était pas née dans le bon peuple ? Parfois, une question simple n'avait pas forcément de réponse juste.

- Je pensais que la magie liée aux arts vous était réservée. C'était une simple incompréhension de sa part, elle était jeune et avait droit à l'erreur.

La frêle humaine avait décidément encore beaucoup de choses à apprendre, mais cela ne la gênait pas vraiment, elle était avide de connaissance, même si elle n'atteignait jamais le niveau de connaissance de son aîné, elle aimait apprendre et surtout comprendre les choses. Elle n'aimait pas qu'une question reste en suspens.

Elle ignorait que l'on puisse utiliser la magie de manière aussi personnelle, elle apprenait une chose qui lui sera bien utile plus tard, mais pour l'heure, elle devait se concentrer sur un apprentissage plus élémentaire, elle touchait à peine à la magie elfique et des sorts très simples, elle était donc bien loin des chants elfiques tant réputés.

- Je pense que c'est ce qu'il y a de mieux à faire. Elle réussissait à approuver, elle pensait encore une fois sans imposer son avis. Suivant l'avis de l'elfe au moins centenaire. La décision la plus sage.

Sinestra observait attentivement faire son aîné faire, tâchant de mémoriser bien correctement le sort, le geste et cette multitude de petits détails qui étaient primordiaux. Puis quand vint son tour, elle se concentrait sur l'effet qu'elle voulait, une zone bien floue, elle joignait ses mains et les frappait l'une contre l'autre.

[Je te laisse l'appréciation de sa réussite ou non.]

Puis elle attendait patiemment un avis ou une critique de la part de l'elfe, elle était toujours à la recherche de moyen de s'améliorer.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Jeu 16 Fév 2017 - 11:48

Non la magie elfique n'était pas réservée qu'au peuple elfique comme en témoignait le léger signe négatif de la tête qu'Aramis fit à l'égard de Sinestra. Bien entendu les elfes étaient bien plus à mêmes d'employer cette magie par leurs nature, mais un humain pouvait tout à fait l'employer si on prenait la peine de la lui enseigner avec patience. Pouvait-on l'enseigner à un vampire d'ailleurs ? Certainement, même si dans ce cas ce serait difficile de trouver un elfe ou un pratiquant de leurs arts magiques prêt à entraîner un vampire… Si ce n'est déjà trouver un vampire intéressé par cela.

Car dans les faits la paix actuelle même si elle représentait une situation inédite sur Armanda et un espoir de stabilité durable et harmonieuse entre chaque royaume, n'avait pas encore durer assez longtemps, loin de là pour effacer certaines rancunes qui avaient comme toujours la vie dure...

Et encore si ce n'était que les tensions entre les peuples le problème… Car il n'y avait malheureusement pas que cela, après tout tout le monde était au courant des attentats récents qui avaient eu lieu à Caladon et qui n'auguraient bien entendu rien de bon…

Mais heureusement, ce n'est pas ce qui importait sur l'instant. Sur l’instant Aramis tâchait d'apprendre à une jeune humaine à l'air innocent l'art d'employer les arcanes de la magie elfique, ce sans forcément avoir des intentions néfastes envers qui que ce soit. Aramis observa donc Sinestra essayer le sort à son tour et trouva le résultat… Difficile à évaluer dans les faits, mais correct. Elle se contenta donc de répondre à la jeune humaine.

« Il faudrait que tu t'entraîne à lancer ce sort dans une situation moins paisible pour pouvoir te préparer à le lancer en urgence. Par exemple en demandant de l'aide à un ami qui pourrait reproduire une fausse situation de conflit. » Pourquoi pas elle ? Car pour sa part elle n'était pas vraiment la meilleure personne pour cela pour de nombreuses raisons, par contre elle avait bien une autre idée de sort en tête.

« Un autre sort pourrait t'être utile sinon. Il s'agit de la détection d'alignement, il suffit pour cela de cligner deux fois des yeux en regardant quelqu'un et en désirant distinguer à quel point son être penche vers le bien ou le mal. Et tu pourra tenter ainsi d'avoir la réponse à ce sujet. Normalement un tel sort a du mal à être efficace sur une mage de haut niveau comme moi, mais je vais inhiber mon pouvoir le temps que tu use de ce sort sur moi efficacement. Qu'en dit-tu ? Es tu prête ? » Ajouta t-elle en l'encourageant ainsi à lancer ce petit sort, après tout cela pourrait être utile à la jeune humaine à l'avenir, pour ne serait-ce que distinguer si elle faisait face à quelqu'un de possiblement bon ou malfaisant…





Sort utilisé :

[Autre] Détection de l'alignement
Sortilège permettant de détecter l'alignement d'un individu pendant un court instant. Plus l'individu est fort magiquement ou d'alignement neutre, plus il est difficile de le détecter.

Geste clé : Cligner deux fois des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Ven 17 Fév 2017 - 21:26

Sinestra n'arrivait pas vraiment à se situer par rapport aux derniers événements touchant Armanda, elle était perplexe, au moins autant perdue que les adultes qui tentaient de lui expliquer ce qu'il se passait, mais elle devinait facilement que c'était grave, très grave même. Même si elle n'arrivait pas à imaginer les conséquences que ce genre de choses pourraient créer, une guerre ? Pire encore ? Autant dire qu'elle était plutôt perplexe, mais tout le monde l'était.. Plus ou moins.

Le calme du domaine lui permettait de laisser ses doutes de côtés, de trouver des réponses à ses questions, et même de s'apaiser. Elle aimait cet endroit et l'idéal de paix qu'il représentait et avoir l'honneur d'apprendre dans un lieu comme celui-là ne la laissait pas vraiment indifférente.

Bon, son sort n'était pas totalement une réussite, mais elle ne perdait pas espoir et aurait tout le temps de s'entraîner plus tard, elle n'était pas pressée alors elle écoutait attentivement les conseils dispensés par son aînée.

- Je devrais trouver facilement quelqu'un pour m'entraîner. Elle savait qu'il n'y avait rien de mieux qu'une situation bien réelle pour s'entraîner, mais sans pour autant de mettre en danger.

Encore une fois, elle écoutait, mémorisant ce sort qui pourrait lui être salutaire si elle tombait sur quelqu'un qui lui paraissait louche, probablement que cela l'empêcherait de faire confiance au premier venu. Donc elle tâchait d'imaginer les effets du sort et clignait deux fois des yeux quand elle était prête.

- Mh.. Bénéfique ? Bon, elle ne se mouillait pas trop sur ce coup-là, elle savait très bien que les baptistrels ne pouvaient être mauvais. Ça sonnait presque comme une évidence maintenant qu'elle y pensait de cette manière.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 19 Fév 2017 - 17:21

Certains disaient qu'il n'y avait pas de meilleur entraînement qu'une situation réelle au point d'en être dangereuse, mais Aramis n'était pas vraiment d'accord à ce sujet. Certes par exemple pour un soldat la première vraie bataille était très formatrice, mais il serait un crime de ne pas laisser ce dernier s'entraîner au mieux juste avant. Après tout c'était la discipline et l'entraînement qui faisait la qualité des armées de rang humaines notamment, ou qui les différenciaient d'une simple milice. La différence entre une armée et une foule en colère se basait au final sur beaucoup de choses, mais ces détails empêchait l'armée de se faire massacrer là où une foule serait rapidement maîtrisée par un déploiement de force conséquent.

Aramis dans les faits s'y connaissait sans doute étrangement bien en guerre pour une baptistrelle, mais ceux qui connaissaient son passé militaire pouvaient s'en douter. Après ça valait ce que ça valait, dans les faits que les elfes avaient connus des siècles de paix avant les dernières guerres. D'une certaine manière cela leurs avait sans doute nuit, à eux et à tout les Armandéens notamment quand les alayiens qui eux n'avaient en grande partie connu que ça sur leurs continent natal avaient débarqués. La guerre était mal en soit, mais il fallait lui reconnaître qu’elle était très efficace pour garder affûter le sens tactique des officiers et le talent martial des soldats.

Ainsi elle n'était pas contre que l'armée reste en place et que celle-ci puisse s'exercer pour garder sa force, ne serait-ce que pour avoir quelque chose pour se défendre si jamais une nouvelle menace du genre de Vraorg et impossible à raisonner devait resurgir. Pas besoin d'être militariste comme un alayien ou un glorien après tout pour deviner qu'une armée pouvait être une bonne garantie dans de telles situations…

« Oui. » Reprit-elle sinon satisfaite en sortant de ses quelques pensées lorsque Sinestra s'essaya au sort permettant de détecter l'alignement. Aramis réfléchit et ajouta calmement. « Tu m'as dit ne pas arriver à lancer les sorts elfiques ayant un rapport avec un chant, mais par hasard... Arrive tu à lancer le sort de soin humain lumière apaisante ? Ce dernier nécessite juste d'approcher sa main de la plaie à guérir et ne manque pas d'efficacité lui aussi. T'es t-il déjà arrivé d'avoir besoin d'en user ? » Après tout Aramis se disait que dans le pire des cas Sinestra pourrait toujours user de ce sort là, d'autant plus si son potentiel magique s'étoffait. Ce qui lui permettait d'à la fois user plus efficacement d'un tel sort et ce en dépensant moins d'énergie.

« Quel genre de sort désirerais-tu apprendre sinon ? La liste est longue, mais avant de continuer j'aimerai connaître tes préférences. » Reprit ensuite la chantebrise calmement, après tout elle n'allait pas juste bêtement lui apprendre juste les sorts un par un. Non elle se contenterait de quelques-uns et ce serait ensuite à Sinestra d'étoffer plus tard d'elle-même. Là l'exercice consistait surtout à vérifier les talents de Sinestra dans l'usage de la magie elfique et de donner quelques conseils à cette dernière à ce sujet si possible. Après tout elle n'avait pas non plus affaire à une novice absolue dans le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Jeu 23 Fév 2017 - 19:19

La jeune Sinestra faisait encore partie des enfants qu'il fallait bousculer dans leurs habitudes pour espérer obtenir quelque chose d'eux, mais elle était jeune alors on pouvait lui pardonner cette erreur de se laisser un peu trop portée par les choses, et puis comme souvent, elle était seule, elle avait pris quelques mauvaises habitudes en l'absence d'un professeur digne de ce nom. Mais à présent qu'elle avait quelqu'un qui était prêt à lui enseigner des choses plutôt utiles, elle écoutait d'une oreille particulièrement attentive.

Même si elle n'aimait pas se battre, même si la guerre et les armes la terrifiaient inconsciemment, sa raison lui disait qu'elle ne pouvait se laisser mourir sans se battre le jour où quelqu'un en voudrait à sa vie, il faudra qu'elle se défende. Mais elle n'était ni un soldat ni même un mage particulièrement doué. Très fidèle à elle-même, elle préférait rester sur les sorts qui étaient utiles au quotidien ou pour aider une personne en difficulté que des sorts offensifs.

- Oui, je connais ce sort, par chance je n'ai pas eu à m'en servir très souvent. Mais rien que d'imaginer une blessure saignant la faisait frissonner, mais elle faisait comme si de rien était.

Cependant, elle scrutait attentivement les réactions de la chantebrise, le regard un peu bas tendis qu'elle réfléchissant à la seconde question, elle avait déjà l'impression d'emprunter un peu trop le temps de l'elfe, elle lui avait déjà enseigné beaucoup de choses et elle ne voulait pas donner l'impression d'abuser de sa gentillesse ou de sa patience.

- Je ne voudrais pas abuser de votre temps, madame. Quelque chose qui ressemblait à des excuses pour quelque chose qu'elle ne faisait probablement pas. Mais c'était sa manière d'être.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Dim 26 Fév 2017 - 15:41

Aramis hocha doucement la tête quand Sinestra dit qu'elle connaissait en effet le sort lumière apaisante, mais qu'elle était contente de ne pas avoir dû en user fréquemment jusqu'à aujourd'hui. Néanmoins, il restait que savoir qu'elle maîtrisait ce sort était une bonne chose, cela voudrait dire que dans le pire des cas la jeune humaine pourrait toujours venir en aide à un combattant ou un ami blessé. Dans le cas bien entendu où elle voyageait en compagnie de quelqu'un et pouvait compter sur cette personne pour la protéger. Ou sinon dans le cas où elle comptait sur l'aide d'animaux de compagnie comme un chien de chasse par exemple, après tout un animal pouvait toujours être assez dissuasif pour un potentiel agresseur. Ce n'est pas tous les bandits qui voudraient risquer la morsure d'un chien de combat par exemple.

Par contre, Aramis réfléchit aux dernières paroles de Sinestra et se dit que cette dernière était tout de même assez insistante quant au fait qu'elle ne désirait pas abuser du temps de la chantebrise. Cette dernière ne put donc s'empêcher de souligner avec patience, mais fermeté.

« Nul besoin de tels sentiments à mon égard Sinestra. Si je ne voulais pas te consacrer de temps ou si j'estimais que c'était en pure perte, je ne t'en consacrerais pas. Alors ne va pas t'inquiéter du fait que je sois gênée par ta présence, car ce n'est pas le cas. En vérité, cela me ferait plaisir que tu arrêtes de t'excuser, que tu redresses la tête et aies confiance en toi quand tu me parles. Je ne suis pas ton ennemie et je ne tiens pas spécialement à ce que tu te comportes comme un petit chiot docile avec moi. » Ce n'était pas du tout des reproches, mais la vérité. Aramis trouvait que Sinestra manquait beaucoup trop de confiance en elle et qu'elle aurait beaucoup à gagner à s'affirmer un peu plus. Sans trop en faire bien entendu, tout était une affaire de juste-milieu après tout.

« Essaye de penser à toi et non de penser uniquement aux autres. Demande-toi ce que tu désires et ce qu'il faut faire pour que tu sois heureuse. Ce n'est pas de l'égoïsme, au contraire, tu rassureras ainsi tes proches et tu n'auras pas forcément besoin constamment de leurs attentions ou de leurs présences pour exister. L'on vit chacun pour les autres, mais aussi pour soi Sinestra. » Finit-elle ensuite d'expliquer calmement à la jeune humaine, car elle sentait que ce serait nécessaire pour que cette dernière se rende compte de cette simple vérité. Une vérité qui pourrait construire à elle seule un pont menant au bonheur pour Sinestra, un pont pour traverser le fleuve débordant d'incertitudes que semblait être son existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinestra Azura
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 3

Artiste

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Lun 27 Fév 2017 - 20:09

Des compagnons non-humains, la jeune humaine en avait, et plutôt pas mal, mais elle ne s'en servait pas pour se défendre, en fait, elle n'en avait l'utilité, pour la plupart, c'était des animaux qu'elle avait sauvés pour la majorité et qui n'avaient pas su retrouver leur liberté. Elle n'attendait rien d'eux, parfois, on lui offrait un peu d'affections, et dans ce genre de moment, c'était la plus belle des choses qu'ils pouvaient lui offrir. Un amour simple où l'on ne devait rien à l'autre.

Il était vrai que la danseuse ne vivait que par les autres, en fonction de la valeur qu'on lui accordait, ce n'était pas forcément quelque chose de bien, mais ça lui convenait et c'était le principal. Même si elle manquait cruellement de confiance en elle, elle écoutait attentivement les conseils avisés de son ainée. C'est vrai que l'image du chiot était plutôt ressemblante.

Elle tiquait tout particulièrement quand l'elfe lui disait de redresser la tête, elle avait cette habitude de regarder difficilement les gens dans les yeux, elle avait sans cesse le regard fuyant, une attitude plutôt soumise. Non pas comme quelqu'un qui s'attend à recevoir des coups, mais plus comme si elle voulait être oubliée. Alors elle relevait ses yeux qui avaient le même éclat que l'acier et regardait bien difficilement les émeraudes de l'elfe. Elle avait un tic à cause de sa grande nervosité, elle mâchonnait légèrement, bien nerveuse visiblement quand il était question de s'affirmer.

Forcément qu'elle était impressionnée par l'elfe, qu'elle avait l'impression de n'être rien à côté, c'était une personne très importante et un idéal qu'elle ne pourrait jamais atteindre.

- Je ne sais même pas ce que je veux.. Si ce n'est être avec les gens que j'aime, reprendre ou non la route ou juste me laisser porter. Finalement, elle se rendait compte qu'elle n'était que spectatrice de sa vie.


Soit bon, soit toujours bon !
Parfois ta générosité c'est la seule chose que tu peux offrir..
Parfois.. Y a pas besoin de plus..


Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin.
Estelfaen

#90A4AE : Narration | #546E7A : Dialogue | #37474F : P.Dial | #ECEFF1 : Pensées
#F1AC21 Dialogue Grimm | #CEA758 : Pensées Grimm | #E1CCA2 : Narration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis. Mer 1 Mar 2017 - 18:03

Même s'il y avait des progrès à faire, Aramis sembla satisfaite de voir Sinestra faire l'effort de relever la tête pour la regarder dans les yeux. Comme en témoignait le léger sourire qu'elle affichait… Car c'était déjà un premier pas qui mènerait sans doute la jeune humaine vers un avenir meilleur pour elle. S'affirmer n'était jamais mauvais après tout si l'on savait mesurer cette manière d'être. Trop s’affirmer et ne pas assez s'affirmer étaient tout aussi nuisible après tout. Ainsi, il fallait trouver le juste-milieu, dans le cas de Sinestra cela commencerait par le fait de s'affirmer davantage et de moins dépendre des autres pour pouvoir davantage s'épanouir par elle-même.

Quant au fait qu'Aramis semblait être un idéal pour Sinestra, comme elle semblait l'être pour d'autres. Cette dernière si elle avait pu lire les pensées de Sinestra ou du moins si elle avait usé de ses pouvoirs au point d'être aussi indiscrète, aurait pu dire que rien n'était impossible à qui avait la volonté pour cela. L'impératrice était, en effet, persuadée que la force de caractère et la détermination permettaient tout en ce monde, le manque de volonté était au final la principale cause d'échec de beaucoup d'entreprises. Pour que la paix perdure par exemple, il faudrait de la patience et une volonté de fer de la part de ceux luttant pour elle.

« Il faudra un jour que tu fasse un choix quant à ton avenir, mais pas pour les autres. Il faudra que tu le fasse pour toi, sache Sinestra qu'il n'est jamais trop tard et que ton existence au final n'appartient qu'à toi. Certes, la liberté n'est jamais absolue, mais nous pouvons toujours décider de notre sort d'une manière ou d'une autre. Tant que nous vivons, le bonheur et l'espoir ne sont pas interdits. La vie est un précieux cadeau qu'il faut chérir et que les esprits nous ont offerts… Si l'esprit de la vie t'a permis de vivre, c'est dans un certain but selon moi Sinestra. Il ne reste qu'à toi de découvrir pourquoi et de forger ton existence de manière à ce qu'elle aussi soit du plus bel éclat. » Acheva-t-elle avec cette bienveillance empreinte de sérénité et de confiance au point d'en être contagieuse. Oui, elle pensait que Sinestra pouvait encore accomplir beaucoup de son vivant et que cela ne dépendait que d'elle, que du fait qu'elle ouvre les yeux et qu'elle tente de son mieux d'accomplir ses rêves. Tel un oiseau prenant son envol vers le ciel d'azur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis.

Revenir en haut Aller en bas

La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» La mémoire est un livre qui ne se ferme jamais. - Aramis.
» Fête du Livre
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Uglies, un livre....prettie ? ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-