Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le voleur de chapeau [PV Alkhy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Dim 2 Oct 2016 - 13:46

25 Juillet de l'an 7 de l'âge d'obsidienne

Partout, il la cherchait partout.

Pour qui, pourquoi, Arakjörn était désemparé, il ne savait plus trop.

D'une part il avait besoin d'information, il voulait la voir pour ça, il voulait la voir pour l'écarlate. D'autre part... Il sentait là le besoin de... s'excuser ?

Arakjörn avait foiré, il avait été innutile, et pitoyable, il avait même été un boulet, un obstacle pour ses compagnons. Il se souvenait d'Orfraie, l'Ataliel ( encore une de ces sales elfes ! ) a qui il avait écrasé une jambe, ou ne serait-ce que la dragonnière, morte sans ses secours, alors qu'il avait l'exécrable poste de guérisseur, qu'il avait eu le devoir d'aider le groupe, mais avait causé sa perte : Paradoxal et totalement pitoyable.

La régente en avait été affectée, très affectée d'ailleurs. Sans doutes que les deux jeunes femmes étaient amantes. L'amour, stupidité profonde, que les esprits lui épargnent une chose dans la vie, c'était de retomber amoureux, car erreur ultime, il rendait dépendant, donc manipulable, donc faible.
La régente avait été d'ailleurs complètement stupide d'emmener son amante dans une mission aussi périlleuse, une petite voix dans sa tête rajouterait même "et un mage aussi incompétent", ce qui le déstabilisait profondément.

Il avait honte, tellement honte qu'il avait fuit cette scène de malheur ou la régente, la vampire et le dragon s'était regroupés autour du "cadavre" de la dragonne noire, pleurant les uns les autres la mort de leurs compagnons, et lui qui s'enfuyait dans la nuit noire, se rendant compte qu'il n'était qu'un perdant.. Insupportable. Il ne pouvait pas se supporter après ça, Arakjörn sombrerai, mais il en était encore capable de regretter d'avoir pu éviter malheur a des gens auprès desquels il voulait soigner son image.

A coté de cela, la flamme de la vengeance qui consumait son cœur venait d'être rallumée et le poussait vers Duruisseau pour une toute autre raison : il voulait des réponses. Qui était l'écarlate ? Nom ? Attitude ? Caractère ? Âge ? Et surtout... lié ? Arakjörn n'était pas passé a coté de ce qu'étais devenue la dragonne d'Onyx à la mort d'Enetari, et avait parfaitement compris ce que tuer le lié d'un dragon entrainait, tuer celui de l'écarlate était une idée, et sans doutes la seule viable, car ce qu'il avait vu à Sandur l'avait terrifié au plus haut point : Le dragon était immense, et il sentait qu'il n'aurait jamais l'ombre d'une chance... mais contre un humain, ou même un elfe ? Même lié à un monstre pareil, il aurait un point faible, Arakjörn le trouverait, et il s'en servirait. Mais restait d'abord à localiser ledit lié, et d'après Matis, la régente pourrait le renseigner.

Il avait donc passé plusieurs heures à la recherche du bureau de la régente, au palais impérial. Depuis sa précédente visite, il pensait pouvoir retrouver son chemin tout seul, mais il n'était pas du tout doué pour se repérer dans ce genre de grand bâtiments. Aussi il avait même fini par quitter la partie réserver aux visiteurs, pour se retrouver au milieu de couloirs vides richement décorés. L'inquiétude le gagna alors qu'il ne croisait ni garde, ni fonctionnaires inutiles, et encore moins une régente, mais ou était-elle ?

Peut-être que cela n'était pas une bonne idée après tout, peut-être ne devrait-il pas aller la voir et simplement quitter la ville ? S'isoler, dans son coin, pleurer sa vie misérable... Pour l'instant il devait surtout trouver la sortie, s'il espérait pouvoir survivre, et pas mourir de faim dans cet endroit tordus.

"Il y a quelqu'un ?"

Lança-t-il dans le vide, d'un air qui se voulait innocent et quémandeur d'aide mais finalement emprunt d'impatience. Énervé de ne pas recevoir de réponse, il se mit à marcher vite, puis à courir, tout droit, sur les tapis rouges, tournant en rond, toujours dans le même sens... Jusqu'à trouver ce qui semblait être une sortie ? Il s'avança vers une double porte en bois d'une pureté évidente, savourant l'instant ou il presserait la poignée pour y découvrir le hall d’accueil, ou la lumière du jour, caressant légèrement la serrure décorée d'or... Mais il du s'arrêter.

Il fut prit d'un malaise, une espèce de sensation de vide, comme s'il était soudainement prit d'une quelconque maladie. Il lâcha la poignée, posa sa main sur son ventre... avait-il mangé quelque chose de mauvais ? Il ne se sentait pas nauséeux.. Juste, vide, incomplet, comme s'il lui manquait une moitié de lui-même, était-ce l'évocation précédente du sujet de l'amour ?

"Non.. non.. c'est débile."


Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'il fut prit d'un doute, il avait bien ses sandales et son écharpe oui, mais dans le feu de de ses yeux verts apparut la terreur lorsqu'il passa sa main dans ses cheveux...

Son chapeau avait disparu !





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Dim 9 Oct 2016 - 20:31

C'était une nouvelle journée ! Encore une nouvelle journée. Une journée de découvertes ? Une journée de jeux ? Peu importait, le petit dragon s'était élancé avec impatience dans le palais en quête d'une nouvelle source d'intérêt qui l'occuperait pour cinq minutes ou peut-être quelques heures, avec un peu de chance. Comme bien trop souvent, sa Luna avait été accaparée par ses fonctions de régente et s'il allait régulièrement lui rendre visite, il y avait tous ces moments où il la laissait tranquille, essayant de ne pas trop la déranger, car s'il lui faisait perdre trop de temps, il savait bien qu'elle aurait encore moins de temps, pour lui, pour les autres, même si pour le coup, ça lui importait un peu moins.
Il ne trouvait rien d'intéressant à faire aujourd'hui pourtant et il s'était lassé pour un temps d'embêter les gardes ou les passants qu'il connaissait bien maintenant. Alors qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire ? Le jeune dragon s'était donc résolu à errer dans les couloirs comme une âme en peine et il commençait doucement à s'endormir d'ennui, songeant à rentrer jusque dans la chambre de Luna, encore assez grande pour l'accueillir grâce aux larges portes du palais.

Soudain, une voix inconnue lui fit dresser la tête, captant immédiatement son attention. Inconnue ? Pas si inconnue que ça puisque ça lui disait quelque chose sans qu'il ne puisse réussir à mettre la patte dessus. Est-ce que quelqu'un s'était perdu par ici ? D'habitude il n'y avait personne par-là et encore moins quelqu'un qui dirait ce genre de chose.
Intrigué, Alkhytis décida d'aller mener l'enquête et, avançant aussi doucement que silencieusement, il arriva jusqu'au bout du couloir et osa pointer le bout de son museau de l'autre côté, jusqu'à ce qu'il puisse voir qui se trouvait là.

Oh ! Mais c'était le petit homme ! Celui qui les avait accompagné dans leur enquête contre les loups vampiriques et la chimère... Cela lui rappelait quelques douloureux souvenirs, mais il était quand même content de le revoir. Au moins il ne lui était rien arrivé depuis. Le jeune cuivré s'apprêtait à s'élancer à sa rencontre quand il eut une bien meilleure idée.
Se faufilant furtivement jusqu'au bipède, ou du moins aussi furtivement qu'il lui était possible, il ouvrit grand la gueule et... saisit son chapeau ! Il avait jeté son dévolu sur ce drôle de vêtement et avait éprouvé à cet instant la terrible envie de s'en emparer. Ça avait l'air tellement bien d'avoir un chapeau pointu comme ça sur la tête ! Ainsi, il lança le chapeau et mit sa tête juste en dessous pour s'en coiffer et se demanda quelle allure il avait ainsi.

Farceur comme tout, il s'était légèrement éloigné du petit homme et s'assit, attendant sagement qu'il se rende compte qu'il lui manquait quelque chose. Bien évidemment, ça ne tarda pas et le voir poser la main sur sa tête, découvrir qu'il n'avait plus son chapeau avait quelque chose de vraiment hilarant ! Pourtant, lorsqu'il se retourna, il ne fallut pas longtemps pour qu'il le retrouve, car le petit bipède put immédiatement voir un dragon posté non loin derrière lui.

« TADAAAAAA ! » S'écria-t-il à cet instant à son attention, terriblement fier de son petit tour.

Terriblement prêt à détaler dans une folle course poursuite surtout, car il se doutait bien qu'Arakjörn n'allait pas lui laisser sa nouvelle acquisition si facilement...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Mar 1 Nov 2016 - 17:47

Jour d’horreur, de chaos, de désolation et de destruction, son chapeau avait disparus, et son crâne se mit à le démanger jusqu’à le brûler quand Arakjörn fit cette macabre découverte, et ses mains demeurèrent plaquées sur ses cheveux bruns épineux, comme pour remplacer l’étrange couvre chef par quelque chose d’encore plus étrange, lui donnant un air délicieusement stupide. Comment ne s’était-il pas rendu compte de cela plus tôt ? Comment cela était il simplement possible ? Un chapeau ne disparaissais pas ! Et il ne tombait jamais de sa tête et…

Une exclamation retentit dans son crâne, d’une petite voix gamine et agaçante.
On le narguait ! On avait prit son chapeau et on le narguait ! Arakjörn regarda vivement à sa gauche, puis à sa droite, et comprit que l'origine de cette voix se trouvait dan son dos. Il commença alors à se retourner, lentement, sûrement, son pied droit passant derrière le gauche dans un certain ralentit, faisant pivoter son petit corps. Il dévoila alors son visage démunit de chapeau, à nu, et qui que fut le voleur de chapeau, il avait pu observer l’étendue de sa bêtise en apercevant le regard fou d’Arakjörn, qui brillait d’un vert destructeur, les sourcils froncés, la pupille rétractée, captant uniquement la lumière qui définirait les contours draconiques du criminel.

Il acheva son demi-tour presque théâtral en donnant un coup de pied en avant sur le sol, comme un taureau le ferait avant de charger. Il vit là le dragon de la régente, il ne le reconnut ni ne fit pas immédiatement le lien, c’était un dragon, il aurait du vouloir le connaître, apprendre de lui, de son histoire, mais le dragon le narguait, avec sa petite voix enfantine, et SON chapeau sur la tête, ses yeux brillants farceurs.. SON CHAPEAU !!

Arakjörn ne fit aucune attention a la couleur de ses écailles et ne fut absolument pas réceptif à l’humeur joueuse du dragonnet, il le fixa avec intensité, les yeux fous, de la bave apparu au coin de sa bouche, c’était lui l’animal.

" TOI ! "

Hurla-t-il. Faisant ainsi comprendre qu’il le reconnaissait, mais qu’il n’en avait rien à faire, il avait volé son chapeau.. il devait.. MOURRIR !

" REND MOI CA ! "

Tel une monstrueuse bête cornue -mais en beaucoup moins intimidant- il se mit à charger le dragon qui pouvait pourtant facilement retourner la situation à son avantage tant Arakjörn était physiquement faible. Il ne montra cependant pas le contraire en s’élançant au dessus du dragon dans un saut dont on ne l’aurait pas cru capable, lui et ses petites jambes, pour tenter de retomber sur lui, et de tout son poids, le plaquer au sol. Sans nul doutes qu’Arakjörn le berserk venait de trouver une énième façon de se ridiculiser, car il était peu sûr que même en attrapant le saurien, il puisse l’immobiliser..





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Dim 20 Nov 2016 - 2:25

Hilarant. C'était le mot. Et si Alkhytis avait été un bipède, il se serait sûrement roulé par terre, riant aux éclats. C'était peut-être mieux qu'il soit un dragon et ainsi, il lui offrait simplement une mine goguenarde, follement amusé par la réaction de ce drôle de petit homme. D'abord il s'était rendu compte qu'il avait perdu son chapeau, tâtant son crâne avec ses mains, puis il s'était retourné, doucement, lentement, comme s'il avait voulu faire durer son plaisir et il fallait dire qu'il s'amusait rarement à ce point. Mais là ! Non c'était plus fort que tout ! Ce petit homme était... tout simplement génial ! Oui, déjà il sentait qu'il l'adorait, qu'il allait pouvoir s'amuser plus que tout en sa compagnie et qu'une chose était belle est bien finie, morte et enterrée : son terrible ennui !

Le cuivré était prêt. Prêt à bondir, prêt à détaler, prêt à réagir, mais il ne put s'empêcher de faire un petit bond de surprise lorsque le bipède le fixa avec un drôle d'air et l'interpella d'une voix plus forte qu'il ne l'aurait cru.
Aha ! Ah ah ! Il n'aurait jamais cru que chiper un chapeau puisse donner lieu à quelque chose d'aussi fabuleux et si c'était une leçon à apprendre, croyez bien qu'il l'avait parfaitement mémorisée et qu'il était prêt à la réitérer autant que nécessaire !

Mais le plus drôle restait à venir ! « Rends-moi ça », disait-il ? Et puis quoi encore ! C'était un jeu ! Et un jeu qui se finit trop tôt n'est certainement pas un jeu drôle ! En plus, il l'aimait bien ce chapeau, il le voyait parfaitement trôner au beau milieu de sa collection de trésors divers et variés. Il fallait dire que des chapeaux comme ça, on n'en voyait pas si souvent et il aimait bien ce petit côté pointu, il lui avait tapé dans l’œil et si l'on oubliait cette histoire de jeu, il n'avait absolument pas envie de le rendre. Il l'avait pris ! C'était à lui maintenant ! Si le petit bipède y tenait, il n'avait qu'à y faire plus attention, c'était tout ! Il n'y pouvait rien lui !

Tout amusé qu'il était, Alkhytis se rendit compte un peu à retard que le bipède avait sauté et... mine de rien, il allait plus loin qu'il ne l'aurait pensé ! Instinctivement, il bondit en arrière, mais ça ne suffit pas à le mettre complètement hors de portée et il commença à s'agripper à lui. Mais il ne savait certainement pas à qui il avait affaire ! Aussitôt, il s'agita en tout sens pour lui faire lâcher prise, comme s'il s'était transformé en anguille et il finit par lui glisser entre les pattes. Bien évidemment, le chapeau s'était échappé de sa tête, mais dans un geste vif, il l'attrapa immédiatement avec les crocs, sans laisser la moindre chance à son adversaire, ne serait-ce pour l'effleurer.

« Aha ! Tu crois que tu vas m'avoir si facilement ? Tu me sous-estimes petit bipède ! » S'écria-t-il d'un air fier.

Et ni une ni deux, le dragon ne demanda pas son reste et se mit à détaler à toute vitesse dans ces couloirs qu'il connaissait maintenant par cœur.

« Tu ne m'attraperas pas ! Tu ne m'attraperas pas ! » Laissait-il résonner dans sa tête d'une voix follement enthousiaste, digne de celle d'un enfant prêt à mener les quatre-cents coups.

Les règles du jeu étaient simples : s'il tenait vraiment à récupérer son chapeau, il allait devoir le rattraper et trouver un moyen de le lui prendre de force. C'était pour l'instant une simple course-poursuite, mais s'il se laissait trop distancer, ça allait rapidement se transformer en cache-cache et puisque le jeune cuivré connaissait les meilleures cachettes du palais, le jeu allait s'avérer des plus difficiles ! Tic tac, le temps était compté.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Jeu 22 Déc 2016 - 3:08

Il l'avait ! Cette sale petite enflure de reptile voleur de chapeau ! Il la tenait ! Car Arakjörn n’atterrit alors non le nez écrasé contre le sol mais bien écrasé contre des écailles cuivrées ! Enflure... Tant d'irrespect envers un dragon, pourtant bel et bien respecté, en tant normal, du nabot, prouva bien que la perte de son chapeau entraînait également une perte de l'esprit, qui succombait alors a une folie guerrière, un état totalement berserk, qui permit alors que même confronté à la douleur tragique de la perte de son chapeau ET de la souffrance qu'endura son nez lors de l'impact avec les écailles du dragonnet, ses bras vinrent enlacer le-dit reptile pour et ses doigts s'accrocher à lui comme si sa propre vie en dépendait.

"Ghhrhrblblrrr"

une espèce de grognement inaudible et ridicule émanait de la gorge du nain alors qu'il dansait littéralement, effet secondaire de l'agitation du bestiau qui visiblement n'était pas du genre à se coucher docilement.
Arakjörn fut en effet surpris, déjà d'avoir atteint sa cible, mais surtout de la force dont pouvait faire preuve un dragon même aussi jeune, car il éprouvait-là presque une sensation de vol tant le dragon le secouait dans tout les sens : ses pieds ne touchaient plus le sol, ni ses jambes, et il ne faisait là que subit la maladroite et stupide tentative de plaquage ratée. Il aurait pu s'en douter ceci-dit, que pouvait donc un nain dans un bras de fer avec un dragon ?
Très vite il se retrouva expulsé hors de portée, l'envoyant exécuter une deuxième tentative de plaquage mais sur un meuble voisin, il semblerait que la commode n'ait pas non plus eu envie de perdre une joute de force contre l'être le plus faiblard du continent, et ainsi donc, la tentative se soldat par un nouvel échec : Arakjörn s'écrasa contre la commode puis sur le sol la commode se décida alors à se venger, car le choc contre les pieds qui la tenaient debout l'obligea à plonger de l'avant et à plaquer Arakjörn lui-même au sol. L'arroseur était arrosé, en espérant qu'il ne soit pas noyé dans la procédure.

Il se releva péniblement, le plus difficile étant de s'extirper de sous ce truc en bois stupide qui lui était tombé dessus, puis et surtout d'affronter le sourire et les paroles narguantes du saurien qui lui rougirent ses joues d'enfant de colère. Et plus que ça :
Il le vit récupérer le chapeau qui s'était envolé en y plongeant les crocs : son cœur manqua un battement, ses yeux s'exorbitèrent, contemplant les possibles trous creusés par cet acte barbare dans le précieux tissus qui serait probablement par la suite imbibé de salive. Et puis... Il suffit d'analyser le sens des paroles du dragonnet pour qu'on y détecte un léger problème, qui ne manqua pas de faire sombrer Arakjörn dans une folie furieuse.

"C'est A MOI ! Il est à MOI ! A MOI SEUL ! C'EST MA PROPRIÉTÉ C'EST MON CHAPEAU !"

Il se releva donc, se débarrassant de la poussière et retroussant ses manches, deux yeux verts fous-furieux fixant le saurien, la voix agressive et folle de rage. Le dragon avait osé prononcer le mot interdit, et Arakjörn se vit immédiatement obligé de se mettre à le courser.
Il ne le cria pas tout de suite, très vite à bouts de souffle, il l'économisa jusqu'au moment ou parmis les couloirs il fit un virage serré qui lui donna le temps de lâcher un grand :

"ET JE NE SUIS PAS PETIT !!"

Avant de reprendre sa course. Néanmoins, voilà qu'il courrait à nouveau dans n'importe quelle direction à l'intérieur d'un palais, et il était probable qu'il s'y perde à nouveau... Quel dommage, alors qu'il venait de trouver un sortie. Mais ce n'était pas là le plus important, en effet, le pauvre nain n'était pas non plus un athlète ou un combattant chevronné et son endurance laissait à désirer.
C'est pourquoi il se vit bien vite distancé, ses grosses sandales et son bâton encombrant lu procurant de la difficulté supplémentaire à courir. Il s'arrêta, toussa un coup, et regarda au loin, à l'horizon, ce sale petit voleur gambader, il tenta de lui crier, mais tout ce qui lui vint fut quelques brefs gémissements.

"A..attend.. attend moi ! S'il te plait.. pfiou.. tu vas ou ? ... pfiou... tu vas trop vite là !"





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Lun 2 Jan 2017 - 8:25

Au fil de sa course, le malicieux voleur commençait à se poser quelques questions. Quand même, il semblait avoir atterri assez brutalement contre ce meuble et il avait fait un sacré bruit. Est-ce qu'il s'était fait mal ? Parce que c'était un jeu et que le jeune dragon n'était pas vraiment du genre violent. Il ne passait pas son temps à se battre et il n'aimait pas blesser les autres, Luna lui avait appris à faire bien attention, parce qu'il avait plus de force que les autres, parce qu'il grandissait, il fallait prendre soin des bipèdes et non leur donner de vilains coups de griffe ou de crocs, même pas un coup de queue sans faire attention ! Seulement c'était plus fort que lui, il n'aimait pas qu'on s'accroche à lui, ni qu'on essaye de monter sur son dos sans sa permission. Est-ce qu'il montait sur celui des bipèdes, lui ? Non ! Enfin si, quand il était petit, mais c'était différent maintenant ! Eh bien là c'était pareil ! Quelle idée de lui sauter dessus !
Mais bon, il s'inquiétait un peu quand même. S'il se faisait mal, ce n'était plus un jeu et ce n'était plus amusant. Il ne voulait pas se faire gronder et il ne voulait que le bipède soit furieux parce qu'il l'avait blessé. Il était un gentil dragon, lui !

Pourtant, c'était plus fort que lui, ce bipède était vraiment hilarant ! Il ne pouvait pas s'empêcher de galoper dans les couloirs, déjà parce qu'il adorait ça, mais en plus parce que l'idée qu'on lui court après en vociférant semblait mille fois plus amusante encore ! Les gardes n'avaient qu'à bien se tenir, il allait certainement bousculer quiconque se trouverait sur son passage, hors de question qu'il se fasse attraper ! Il aimait gagner et surtout, il voulait gagner ce jeu en particulier !

« C'est pas vrai ! Il est à moi ce chapeau maintenant ! C'est le mien ! LE MIEN ! » Ricanait-il avec plaisir, follement amusé par ses réactions, mais aussi bien décidé à garder son précieux trésor. Il était sûr que ça lui allait bien, en plus ! Qu'allait dire Luna lorsqu'elle verrait avec ça sur la tête ?!

Infatigable, telle la boule d'énergie qu'il était, Alkhytis ne se rendait pas compte de tous les efforts qu'il demandait au pauvre bipède et il était tellement passionné par sa course qu'il fallut bien ses paroles pour qu'il se rende compte qu'il s'essoufflait.
Intrigué, plus joueur que vraiment à fond dans la compétition, il ralentit le rythme, pour finalement s'arrêter un peu, prenant bien garde d'être à distance de lui quand même.

« Où je vais ? Bah… je cours dans les couloirs pour t'échapper et puis… On s'en fiche, non ? Le palais est grand, c'est un chouette terrain de jeu, tu sais ! »

Oh oui, il avait trouvé un paquet de jeux à faire ici et au moins une bonne tonne de bêtises aussi, mais on lui pardonnait n'est-ce pas ? En tout cas, il pouvait réparer ce qu'il avait brisé avec sa magie de dragon et il était suffisamment gentil pour se rattraper d'une manière ou d'une autre, n'aimant pas non plus qu'on ait de rancune envers lui.
Cependant, à voir l'état du pauvre bipède, le jeu de la course allait être foutu et une partie de cache-cache ne semblait pas vraiment lui plaire.

« Bon… si tu es fatigué, on peut faire autre chose. Allez, comme je suis gentil, je te laisse le choix ! Alors ? Tu as envie de jouer à quoi ? » Affirma-t-il tout fier, ravi de son idée.

Ravi surtout d'avoir trouvé un drôle de compagnon de jeu ! Ils allaient pouvoir s'amuser toute la journée ! C'était génial ! Alkhytis ne se doutait pas le moins du monde qu'il n'était pas vraiment là pour jouer, ni qu'il le faisait par plaisir. Alkhytis était enjoué de trouver quelqu'un de nouveau par ici et il était bien déterminé à dépenser une bonne dose de son inépuisable énergie, qu'il le veuille ou non !
Après tout, il avait un chapeau en otage, le diablotin cuivré !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Mar 17 Jan 2017 - 23:16

Arakjörn avait mal aux pieds, il faut dire aussi que de telles sandales n'étaient pas spécialement faites pour courir, et encore moins courir à la même allure que les joyaux biologiques que sont les dragons. Et puis il avait mal au dos aussi, et surtout à la gorge, ses poumons lui brûlaient, bref, le nabot était très mauvais en course et en endurance et sans doutes qu'Alkhytis ne s'était pas trouvé le plus sportif des partenaires de jeu, d'ailleurs, pensait Arak, il ne s'était pas trouvé de partenaire de jeu tout court !

Mais il n'était clairement pas en état de le lui faire savoir, il faisait ce qu'il pouvait mais c'était peine perdue, le gosse, parce que visiblement c'était vraiment un gosse, ne faisait que bousculer les passants et le rendait rouge de colère en affirmant que son précieux chapeau lui appartenait, ce chapeau était tout pour lui ! Il ne le céderait pas si faci..le..ment.
Parce que c'était bien d'être déterminé, mais Arakjörn s'il était un peu fêlé lorsqu'on lui parlait de chapeau, n'était pas dupe et savait qu'il n'arriverait plus à le rattraper. Fallait-il en fait tenter une autre approche ?

Il s'était donc arrêté complètement pour reprendre son souffle, son corps ne lui en avait pas laissé le choix, de ses cheveux gras coulaient mêmes quelques gouttes de sueur, sans doutes que le dragon allait le traiter de putois, ou au contraire être intrigué par une odeur de viande forte, il ne savait pas trop comment il pouvait bien sentir pour un dragon, mais ce qu'il savait c'est que sa réaction serait certes intéressante, mais relativement déshonorante.

« Où je vais ? Bah… je cours dans les couloirs pour t'échapper et puis… On s'en fiche, non ? Le palais est grand, c'est un chouette terrain de jeu, tu sais ! »


Ah ? Un terrain de jeu ?
Dragon-gosse, destination aléatoire, le simple fait de vouloir se dépenser.. Mais c'était aussi simple que ça ! C'était un jeu pour lui ! Un jeu complètement stupide mais un jeu quand même !
Arakjörn ne sut pas trop comment le prendre, le dragonnet était inoffensif, il l'avait déjà croisé et il ne lui avait jamais semblé agressif, mais comment prendre la chose ? Arakjörn, jeu ou pas, tenait vraiment à reprendre son chapeau, et faire comprendre à la bestiole que c'était une grosse bêtise, bah oui, tant qu'à parler à un gosse autant lui parler comme à un gosse non ? Il décida même d'être plus malin que ça : il s'arma d'un sourire gentillet un poil hypocrite et s'avança vers le gros lézard magique.

"Euh.. ouai alors, on va faire un truc, tu sais je réfléchis très mal sans mon chapeau, alors j'en ai besoin pour nous trouver un vrai jeu super chouette, alors tu me le rend et je te dis, sinon pas de jeu et j'arrête de jouer !"

Fit-il d'abord gentillet puis sur un ton plus menaçant, ayant souvent maintenant usé du masque d'Oscar pour abuser des commerçants et des passants, voir même de vampires dragonniers, aussi maîtrisait-il bien le langage de gamin, à parler en un langage sans dessus dessous et ridicule. Mais c'était un peu bête quand on y pensait, car un gosse humain et dragon.. c'était pas la même chose ! Les faisait-on marcher aussi simplement ? Arakjörn même si le fait que cacher son agacement était extrêmement difficile donc décrédibilisait légèrement sa prestation, était tout de même curieux de savoir à quoi il avait exactement à faire...






"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Dim 22 Jan 2017 - 23:03

Son compagnon de jeu avait sale mine, vraiment sale mine. Visiblement les activités physiques n'étaient pas son fort et il n'était pas étonnant qu'il l'ait semé aussi vite quand il avait entamé leur terrible course poursuite. Ajouté à ça le fait que ce n'était pas un bipède très grand, rien n'avait été de son côté et Alkhytis comprenait qu'il avait été un peu dur avec lui. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il lui avait proposé de changer de jeu et même de choisir ! Finalement, il savait aussi être généreux, n'est-ce pas ?

Une fois que le petit homme eut un peu reprit son souffle, la réponse ne se fit pas attendre ! Mais elle ne ressemblait pas à quelque chose auquel il se serait attendu. Alors, il voulait qu'il lui rende son chapeau ? Eh ! Pas si vite ! Allons bon ! Alkhytis ne l'avait pas chipé pour rien et de toute manière, il n'avait pas vraiment eu l'intention de le lui rendre. C'est qu'il l'aimait bien ce chapeau... Il n'avait jamais vu un chapeau qui lui plaise autant et surtout il n'en avait eu aucun en sa possession jusqu'à maintenant !
Cherchant à comprendre le sens de ses paroles et comment il allait réagir, le dragon pencha la tête sur le côté, le regardant un instant.

« Ça alors ! Je n'avais encore jamais entendu une chose pareille ! Ce serait donc un chapeau qui rend plus intelligent ? Comme c'est amusant ! »

Pourtant, en le mettant sur sa tête, le jeune cuivré n'avait pas eu l'impression que ça lui avait changé quoi que ce soit. Peut-être n'était-ce qu'un effet qui marchait seulement sur les bipèdes, ou juste sur lui ? Quoi qu'il en soit, il se méfiait, tout ça, ça sentait l'arnaque à plein nez !

« J'ai une meilleure idée. Tu vas plutôt nous trouver un nouveau jeu et quand on aura joué suffisamment longtemps, si tu gagnes ou bien si tu as été trèèèès sage et que tu n'essayes rien qui pourrait me déplaire, je te rendrai peut-être ton chapeau ! »

Son regard d'ambre brillait d'un éclat malicieux, espiègle. Il n'était pas décidé à lui rendre les choses aussi faciles et il avait bien l'intention de transformer sa journée ennuyante en une aventure passionnante ! Le petit bipède lui plaisait bien, beaucoup même et il était certain qu'il allait beaucoup s'amuser en sa compagnie.

« Alors, Chapeau-Pointu, tu es prêt ? Attention, si tu tentes de m'arnaquer, je n'aurai qu'à m'enfuir à toute vitesse et tu ne reverras jamais ton chapeau ! » L'avertit-il.

Jamais ! Non ! Et il irait s'ajouter aux nombreux trésors qu'il avait déjà accumulés au cours de sa brève existence, dans son antre bien gardée, où il serait mille fois plus difficile de le reprendre ! Le petit diablotin et Chapeau-Pointu allaient bientôt former un sacré duo, qu'il le veuille ou non !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Dim 29 Jan 2017 - 12:01

La réponse déplut quelques peu à Arakjörn, parce que d'une part il ne comprenait pas si le dragonnet se fichait de lui ou s'il parlait sérieusement, chose que lui faisait souvent d'ailleurs, rendant le fait qu'on se serve de ce type d'ironie contre lui particulièrement humiliante, cependant il préféra n'y voir que des paroles immatures pour ne pas de nouveau partir dans une colère noire. Et puis d'autre part, le dragonnet semblait particulièrement autoritaire, beaucoup trop en fait.
Genre, lui, le grand sorcier Nygdmer, on le menait comme ça par le bout du nez ? Le dragon avait quoi, 1 ans ? Même pas ? Il ne s'y connaissait pas beaucoup en dragon, mais il savait qu'ils grandissaient très vite. Alors le voilà tiraillé entre un besoin vital d'affirmer sa supériorité, et sa curiosité pour l'animal.

Parce que, mine de rien, bon déjà il avait son chapeau en otage, et ensuite, Arakjörn s'intéressait sincèrement aux dragons, même beaucoup en fait, car parmis les renseignements qu'il était venu soutiré à Luna en plus de sa paye, étaient ceux qui concernaient le rouge, son ennemi mortel. Bon, il ne l'avait pas vue, alors il ne savait toujours que très peu de choses à son sujet, mais commencer par savoir à qui il avait affaire pouvait l'aider à retrouver l'écarlate, et puis les dragons sont tellement fascinants... Bon c'était décidé ! Il allait se plier à la volonté du dragonnet, mais c'était uniquement dans le but de satisfaire sa curiosité ! Il éspérait réellement que le dragon n'allait pas croire qu'il avait une réelle autorité sur lui, même si, détenant son chapeau, ce n'était pas entièrement faux.

"Très bien, mais un jeu plus calme alors, tu connais le jeu des devinettes ? On va faire ça, tu vas voir c'est amusant."

Il retira son écharpe de son nez pour l'enrouler autour de ses épaules, autant se mettre à l'aise, il s'assir en face du dragon, en plein millieux d'un couloir, du regard et de la main l'invitant à se détendre lui aussi, ce n'était pas comme si ils jouaient chacun leur vie au fond d'une grotte, l'un voulant fuir l'autre qui voulait faire de lui son repas.
Il lui révélait donc sa petite bouille imberbe, ne se diférenciant du visage d'un enfant que par son regard perçant, qui se faisait à ce moment là beaucoup plus doux que d'habitude, mais pas moins gênant.

"On va faire ça : je te donne plusieurs indices, et toi tu dois trouver de quoi je parle, si tu trouves pas je gagne ! Si tu trouves on continue, et c'est à toi de me poser une question.. Si je gagne tu me rends mon chapeau, si tu gagnes tu peux le garder. Moi je suis prêt, et toi ? T'es prêt ?"

Il esquissa un sourire en plongeant son regard au fond de celui malicieux du dragonnet, il trouvait qu'il lui ressemblait sous quelques aspects... Pas tous évidemment. Il chercha quelques secondes une devinette pas trop difficile, il en connaissait un paquet, et, plutôt confiant, il ne craignait pas vraiment pour son chapeau. C'était là un jeu intellectuel et il avait suffisament confiance en lui pour proposer des règles équitables, il se doutait bien que le dragon sentirait facilement les arnaques.

"Sans voix, il crie
Sans ailes, il voltige
Sans dents, il mord
Sans bouche, il murmure"

Il afficha un grand sourire - ce qui ne lui était pas arrivé depuis très longtemps - savourant cet instant ou lui détenait la clef et pas l'autre.

"Alors alors ? C'est qui c'est quoi ?"

Fit-il pour taquiner un peu l'égo draconique, mais affichant finalement que, au moins tant qu'il gagnait, Arakjörn s'amusait.





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Mar 21 Mar 2017 - 23:30

Assis sur le sol froid du couloir, le jeune dragon dardait son regard perçant sur celui qu'il avait piégé. Sa gueule découvrait quelques-uns de ses crocs, comme s'il souriait et le contact mental permanent qu'il gardait avec lui prouvait largement qu'il s'amusait bien. Il ne se rendait pas compte que ses actions pouvaient ennuyer les autres, que ses bêtises pouvaient avoir de fâcheuses conséquences, tout ce qu'il voulait, c'était jouer et le premier venu remplissait souvent à merveille le rôle qu'il cherchait. C'était sa façon à lui de communiquer avec les bipèdes.
Chapeau-Pointu accepta à contrecœur la seule proposition qu'il lui offrait, content quand même de pouvoir se lancer dans un jeu qui n'allait pas demander des capacités physiques, mais plutôt des connaissances et une certaine vivacité intellectuelle. Il lui proposa donc le jeu des devinettes. Si Alkhytis le connaissait ? Bien évidemment ! Pour peu qu'une chose pouvait prendre le sens d'amusement, il s'y intéressait forcément et était toujours partant ! S'il aimait bien la compétition et qu'il se donnait à cœur joie dans ce qu'on lui proposait, qu'il s'efforçait de donner le meilleur de lui-même, qu'il perde ou qu'il gagne n'avait à la fin pas tant d'importance. Tout ce qu'il voulait, c'était passer un bon moment et s'ils s'ennuyaient, ils pouvaient toujours changer de jeu, n'est-ce pas ?

Toujours aussi sautillant, son esprit était clair et empreint de gaieté.

« Oh ! Le jeu des devinettes, oui je le connais et je l'aime bien ! J'espère que tu en connais des bonnes ! » S'exclama-t-il ravi.

Il avait envie d'en savoir plus, de remplir le champ de ses connaissances ! C'était une manière drôlement sympa pour en apprendre un peu plus sur les bipèdes et leur drôle de manière de penser. Bien sûr, dans ce genre de jeu, il ne se montrait pas forcément très bon, la façon de réfléchir de ces êtres pouvait parfois être bien différente de la sienne et ça ne permettait pas toujours de bons accords, mais qu'importe ! Lui, il était partant, totalement partant, à cent pour cent même !
L'énigme ne se fit pas attendre une fois qu'il eut énoncé les règles du jeu et qu'il les avait acceptées. Écoutant attentivement ses paroles, il commença à réfléchir, associant les termes pour trouver une idée commune, quelque chose qui pourrait réunir les quatre propositions.

« Huuummmm. »

Sa tête se dressant vers le plafond, comme s'il contenait un indice supplémentaire qui aurait pu l'aider, le dragon se mit à réfléchir intensément. Sans voix, il crie. Sans ailes, il voltige. « Mmmh » Sans dents, il mord. Sans bouche, il murmure. « Mwi... »

« HUUUUUMMMM.... GRAH ! »

Oui ! Il avait bien sa petite idée sur le sujet, restait à savoir si c'était bien la bonne... « Huuuuummmm. » Il réfléchissait... Oh et puis zut ! Il n'avait qu'à essayer ! S'il perdait tant pis ! Il avait bien envie de trouver une devinette pour le petit bipède à la drôle d'allure, mais s'il n'avait pas cette chance, eh bien ce n'était pas très grave non plus. D'ailleurs, même s'il n'y arrivait pas et qu'il perdait le chapeau, rien ne l'empêchait de continuer, n'est-ce pas ? Son joyeux compagnon n'allait pas l'abandonner aussi vite quand même !

« Je sais ! Je sais ! » S'exclama-t-il, tout heureux.

Il ne donna pas la réponse tout de suite et se contenta de le fixer un petit moment avec son regard ambré malicieux.

« C'est... » Roulements de tambours... « … le vent ! »

Son regard ne l'avait pas lâché, avide de découvrir sur son expression les signes qui lui indiqueraient s'il avait oui ou non eu raison.

« Alors, Chapeau-Pointu, c'est ça ? C'est la bonne réponse ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Lun 10 Avr 2017 - 15:43

En réalité, Arakjörn n’aurait jamais pensé que le jeu des devinettes, en compagnie d’un horrible voleur de chapeau qui finalement n’était pas si désagréable et assez intriguant, serait aussi amusant. C’était stupide parce qu’en fait, à la base et il s’efforçait de le penser, tout ce qu’il voulait c’était récupérer son chapeau. Au final, il ne savait pas trop, il se voilait la face avec un sourire, de base c’était vraiment un masque, pour faire genre. Genre il était content de jouer avec ce salaud de dragon voleur de chapeau, genre il s’amusait, pour pouvoir justement, récupérer son cher vêtement. Mais sans s’en rendre vraiment compte, en contemplant le gosse-dragon s’agiter dans tout les sens alors qu’il cherchait la bonne réponse, son masque était devenus son vrai visage, ou plutôt il avait retirer le masque, pour en dessous révéler exactement la même bouille. Cet endroit là, paumé, au milieu de ces horribles couloirs, avec un dragonnet qui faisait sa taille qui tournait en rond, en faisait des « hmmeuhmmmmm » et des « mwi… » très amusant qu’il s’était trouvé son petit temps de récréation, entre souffrance et moqueries, instillation de haine, remords incessants, remises en causes de soit-même, il avait réussi à se trouver un petit moment de joie. Enfin, tout portait à le croire.

Le regard malicieux le tira de ses pensées, ou une petite voix pleine de joie, qui apportait avec elle il fallait le croire bonne humeur dans sa tête criait : « le vent ! le vent ! » Et Arakjörn, au lieu de pester comme quoi il avait perdu une manche, sembla comme jouer avec ça.

« Bravo ! C’est bien la bonne réponse ! Ca va t’es pas mauvais, mais c’était pas ma plus simple je te préviens. »

Et lui fit même un sourire, alors que… BORDEL ! Mais il était en train de perdre son chapeau !

Ne nous emballons pas trop vite voulez vous ? Ca ne doit pas se passer comme ça, il doit pas repartir avec le chapeau c’est pas ça le plan ! Bon, il allait jouer le jeu bien sûr mais tout de même…

« Bon.. Alors vas-y pose ta devinette. »


Fit-il l’air un peu plus inquiet, un dragon même jeune ça avait de la culture, il avait étudié la mémoire draconique, ou du moins les théories qui en découlent quand il était à l’académie Nygmder. Il espérait que cela n’allait pas lui permettre d’aller chercher des devinettes ancestrales que l’on ne faisait qu’entre dragons parce que dans ce cas-là, il était mal barré.





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Sam 22 Avr 2017 - 15:46

L'appréhension ne dura pas longtemps et Chapeau-Pointu ne le fit pas trop attendre pour lui avouer qu'il avait en effet trouvé la bonne réponse ! Un mot de sa part suffit pour qu'il exécute un grand bond de joie.

« Ouiiii ! »

Quand il s'agissait de manifester ses émotions, le jeune dragon ne le faisait en général pas à moitié et il n'était donc pas bien difficile à cerner. Bien entendu, le bipède lui annonça que ce n'était que le début et que ça allait se corser, mais cela ne lui faisait pas peur le moins du monde. Ce ne serait pas très amusant si ça ne marchait pas comme ça et un jeu qui devenait ennuyeux n'en était plus un ! Donc puisque pour le moment ils semblaient tous les deux satisfaits de jouer aux énigmes, ils n'avaient pas de raison de changer.
Malheureusement, cela ne voulait pas dire que le cuivré n'aurait pas à se creuser la tête. En effet, c'était à son tour de trouver une devinette et puisqu'il n'avait jamais vraiment joué à ce genre de choses, préférant d'ordinaire des activités plus physiques, il ne pouvait pas dire qu'il était un expert dans le domaine.

« Aha ! À mon tour maintenant ! Mwahaha ! »

Les yeux ambrés brillaient de malice et il découvrit sa gueule pour afficher ses dents pointus, dessinant comme un sourire carnassier.

« Est-ce que tu as peur ? Je te rappelle que ce magnifique chapeau est en jeu ! » Ajouta-t-il en bougeant légèrement sa tête pour l'exhiber.

Ce n'était en fait qu'une taquinerie, car même s'il adorait cette nouvelle acquisition, il commençait à vraiment bien apprécier ce petit bipède et si jamais il y tenait plus que tout, il n'avait pas non plus envie de l'attrister. Peut-être qu'il lui rendrait… ou peut-être pas ! Le jeu allait en décider, n'est-ce pas ?

« Mmmmh… je me demande bien quelle drôle d'énigme je vais pouvoir trouver. »

Cessant enfin de discuter, Alkhytis se mura dans un étrange silence pour réfléchir un peu plus. Des phrases tournaient dans sa tête, des idées, il ne savait pas vraiment comment faire pour rendre quelque chose de trop évident ou de trop difficile, mais il n'allait pas non plus se prendre la tête pendant des heures.

« Ah ! Je sais ! J'ai trouvé ! » S'exclama-t-il enfin, terriblement fier !

Est-ce que son adversaire était prêt ? Il avait intérêt, car il n'allait pas le faire attendre plus longtemps !

Plus étincelante que l'argent
Superbe et fière
Maître du ciel
Personne n'est au-dessus moi

Qui suis-je ?

Puisque la première énigme avait été facile, il avait essayé d'en faire de même. Si le bipède avait des connaissances, cela ne devrait pas lui poser problème.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Dim 7 Mai 2017 - 12:15

Si le ricanement d'Arakjörn pouvait facilement être élu comme étant le plus insupportable de tout Armanda, celui du petit dragon cuivré que voilà n'était pas mal non plus. En tout cas pour Arakjörn, car lui qui était si irritable n'aimait pas du tout la façon dont il se pavanait d'avoir trouvé la réponse. Elle était facile il lui avait dit ! Pas la peine d'en faire une histoire ! Il en avait bien d'autre en réserve ! Certes Arakjörn était joueur, mais seulement lorsqu'il était sûr de gagner, et malgré l'avantage considérable qu'il estimait avoir, à savoir son expérience et son âge face à ce qui n'était qu'un dragonnet, la bestiole ne se gênait pas pour lui rappeler que son chapeau était en jeu ! Sûrement que même s'il perdait, Arakjörn trouverait un moyen de le récupérer, mais cela serait tellement déshonorant !

Assis par terre, en tailleur face au petit diablotin enchapeauté, ridiculement à découvert sans son couvre chef, il le fixait d'un air sérieux, montrant inconsciemment que ses petites taquineries avaient un effet triple sur lui, son regard exprimait un truc du genre "Je t'attend". On aurait dit un duel au jeu, ou un duel tout court. D'ailleurs c'était ça en fait, mais avec des devinettes. Un duel amical et enfantin, certes, mais un duel quand même. Alors Arakjörn patienta qu'il ai fini de réfléchir afin de se trouver la devinette de début de partie. Allait-il lui aussi lancer un défi facile ? Ou alors allait-il sortir une morue de son chapeau comme seul un magicien pourrait le faire ? La petite voix enfantine retentit dans son esprit pour lui annoncer quelle était son épreuve.

Là, Arakjörn plissa les yeux, faisant ressortir le coté malicieux de son regard, alors que lui même se mit à réfléchir. La réponse lui apparut presque immédiatement. L'on pouvait croire qu'elle était justement composée que d'argent tellement son éclat éclairait la nuit noire, on ne pouvait pas imaginer plus fier qu'un astre aussi immense, plus haute même que le ciel, on pouvait considérer qu'elle en était le maître, et la nuit, le soleil n'était pas présent, alors elle était sans conteste la plus haute de toutes les entités. Il n'y avait pas grand chose qui réponde à tout ces critères et qui ne soit pas l'astre lunaire. Mais c'était tellement évident... Était-ce un piège ? Oh ! Il n'allait pas se prendre la tête !

« Hmm.. C'est facile, c'est la lune n'est-ce pas ? »


Il le regarda avec un petit sourire en coin, même s'il avait peur de trop s'avancer, il ne voyait pas comment il aurait pu se tromper.





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy] Jeu 25 Mai 2017 - 18:24

Assis en face de lui, le bipède lui offrait un regard brillant, montrant par là que lui aussi s'amusait bien à ce petit jeu. Et c'était tout ce qui comptait, car Alkhytis trouvait bien plus plaisant de partager un moment agréable plutôt que de voir quelqu'un mécontent. Si tout cela avait continué à le mettre en colère, il s'en serait certainement lassé, alors que là, il l'imaginait parfaitement partager plusieurs de ses sessions de jeu. À moins qu'il ne soit que de passage au palais ? Ce serait dommage, car il commençait vraiment à l'apprécier et il n'aimait pas tant voir tout le monde partir loin de lui.
Il l'observa donc pendant qu'il réfléchissait, même si cela ne dura pas très longtemps puisqu'il n'était pas question de chercher des heures entières, de toute façon le jeune cuivré n'aurait jamais pu tenir ! Ainsi, il lui donna sa réponse. La lune ? Oh ce n'était pas une mauvaise idée, il devait avouer qu'il n'avait pas pensé à cela quand il avait élaboré son énigme, mais c'était loin d'être une mauvaise réponse ! Ce Chapeau-Pointu était plutôt malin n'est-ce pas ? Il se demandait s'il connaissait beaucoup de choses sur la vie, le monde et s'il pourrait lui poser toutes ses questions.

« J'aime bien cette réponse et c'est vrai que ça correspond bien à mon énigme. » Avoua-t-il. « Mais ! Ce n'était pas à ça que j'avais pensé. Ma réponse est encore mieux que la lune voyons ! »

Oui, pour Alkhytis rien ne pouvait se trouver au-dessus ! Ça aurait été tout bonnement invraisemblable. Secouant sa tête, il fit tomber le chapeau sur le sol, mais posa immédiatement sa patte sur le rebord. Le petit bipède ne pourrait pas s'en emparer sans le déchirer, mais il pouvait aussi voir qu'il faisait attention à ne pas l'abîmer.

« Si tu arrives à trouver, alors je te le rendrai. Sinon... tu as intérêt à trouver une énigme sacrément difficile à poser ! » Dit-il d'un air malicieux.

Le jeune cuivré n'était peut-être pas très fort pour créer des devinettes, il n'avait pas pensé qu'il valait mieux éviter que plusieurs choses correspondent à sa définition. Après tout, ce n'était encore qu'un enfant et son esprit ne grandissait pas aussi vite que ses écailles.

« Bon, comme je suis gentil, je vais t'aider un peu. Qu'est-ce qu'on pourrait trouver aussi haut que la lune ? »

L'esprit loufoque d'Alkhytis n'allait peut-être pas non plus vraiment l'aider dans toute cette affaire.

« Alors, tu donnes ta langue au dragon ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Le voleur de chapeau [PV Alkhy]

Revenir en haut Aller en bas

Le voleur de chapeau [PV Alkhy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Stats pour un voleur level 10
» Jud [ Voleur ]
» [Scénario] Au Voleur !
» Voleur lvl 10
» Poursuite d'un voleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Aldaria la Lumineuse :: Le Palais-