Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Deux passés pas si différents [PV Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Deux passés pas si différents [PV Arya] Lun 26 Sep 2016 - 20:44

1er Juillet, rues de Gloria

Zadkiel marchait tranquillement dans les rues de Gloria, le temps était beau, les gens souriant, aucun malfrat à l'horizon, décidément tout se passait pour le mieux dans la meilleure cité du monde. Mais voila qu'il reconnaissait un visage familier.

« Oh, Zadkiel Tarannon, cela fait plaisir de vous voir sortir en ce bel après-midi ! »

Lise Valoise, une comtesse avec qui il avait eu quelques aventures l'année précédente, mais qu'il avait fini par abandonner pour éviter les suspicions de son mari. L'elfe s'inclina et souriant.

« Madame Valoise, heureux de vous revoir. En effet, j'ai eu envie de faire une petite inspection rapide de la ville, pour voir comment se portaient les habitants. En parlant de la bien portance des habitants, comment se porte Madame aujourd'hui ? »

« Et bien vous savez, mon mari est très occupé par son travail, je me sens un peu seule ces derniers temps, mais mon dernier né m'occupe tout de même beaucoup. »

« Dites vous que c'est de la chance madame la comtesse, j'aurais beaucoup aimé avoir une descendance, mais je n'en ai jamais eu l'occasion, mais d'ailleurs c- »

Zadkiel s'arrêta dans sa phrase, les yeux rivés vers le lointain. A quelques dizaines de mètres il pouvait clairement apercevoir une silhouette, celle d'une femme, une femme magnifique, accostant quelques personnes, semblant chercher quelque chose. Zadkiel coupa court à sa discussion avec la comtesse.

« Veuillez m'excuser Madame, il aurait été plus qu'agréable de continuer cette discussion avec vous, mais je serais une bien piètre personne si je faisais passer mes désirs avant mes impératifs. Sur ce. » dit-il en s'inclinant et en se dirigeant vers le femme qu'il avait aperçu.

« Très occupé comme d'habitude mon cher, vous devriez penser à vous au lieu de toujours penser à Gloria, vous allez vous ruiner la santé. Enfin, passez une bonne journée. » lui répondit la comtesse d'un ton déçu.

Zadkiel continuait de s'avancer vers celle qui accaparait maintenant son attention, une elfe bien sûr, une telle beauté ne pouvait pas être humaine. Zadkiel profita de parcourir la distance qui les séparait pour la contempler un peu plus. Des cheveux blancs, une peau mate, un corps bien fait, elle était atypique, mais fortement intéressante. Quand l'elfe arriva à son niveau, il ralenti sa cadence pour arriver à elle d'un pas lent.

« Excusez-moi, vous semblez chercher quelque chose, je pourrais peut-être vous renseigner ? »

Qu'elle cherche un lieu, un objet ou une personne à Gloria, il pouvait sûrement la renseigner. Pour ce qui était d'ailleurs, il pouvait toujours essayer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Mer 28 Sep 2016 - 12:35

Gloria était une ville magnifique songea Arya en y pénétrant, plus belle qu'elle l'avait été en étant la Capitale de Vraorg. Il y régnait une atmosphère bien différente que sous le règne du Blanc et cela plaisait davantage à la Vallaël. Etre un Elfe sous le règne du Tyran avait été difficile ... Et si Arya était en vie, elle devait surement cela autant à ses capacités martiales qu'à son nom... Vallaël. Un nom impossible à oublier pour les Théocrates car il avait été celui de la Grande Prêtresse de Vraorg...

La Blanche pénétra dans la cité avec sa monture, ses armes et armures glissés - non sans difficultés - dans la sacoche des ombres qu'elle gardait à la taille, accrochée à sa ceinture de cuir. du haut de son perchoir, Arya avait une vue dégagée sur les alentours et pu donc promener son regard sur la foule... Son arrivée n'étant pas passée inaperçue - elle était une elfe après tout - plusieurs regards convergeaient vers elle, de nombreux hommes et femmes subjugués par la beauté du beau peuple et intrigué par les nombreux tatouages qu'elle portait et que ses bras nus laissaient à découvert. Cette pensée fit naître un sourire ironique sur les lèvres de la Rose Blanche, qui mit pied à terre pour confier sa monture à un garçon d'écurie.

Arya s'amusait de l'effet que son physique pouvait avoir sur les mortels. Les Elfes, désormais si peu nombreux, étaient une "denrée" rare qu'il était étonnant de rencontrer si loin d'Estëllin... Et cela arrangeait bien la guerrière, qui avait donc peu de chance de croiser l'un de ses semblables ! Car si elle pouvait se balader tête nue dans la cité humaine, il était certain qu'un Elfe la reconnaîtrait... Si les Hommes ne la recherchaient pas pour les crimes commis sous la Théocratie, ce n'était pas le cas des Elfes.

Pourtant, elle n'avait fait que rendre justice... Mais aucun Elfe ne voulait croire cela !


Les pas de la guerrière la menèrent à travers la foule. Du temps du Blanc, elle avait connu Gloria, mais cette ville était différente de la capitale de Vraorg et la Blanche peinait à s'y retrouver, c'est pourquoi elle accosta quelque passant pour demander son chemin... Elle n'aimait pas particulièrement devoir s'appuyer ainsi sur des humains, mais elle n'avait pas réellement le choix si elle voulait repartir le plus rapidement possible, une foule si imposante la rendant un peu nerveuse...

C'est alors qu'Arya entendit une voix derrière elle, une voix qui l'accostait... Elle dut se retenir de lever le poing, prête à se défendre, et demeura de marbre, tournant tout juste ses iris émeraude vers ... Un elfe ?! Le visage de la guerrière demeura imperturbable tandis qu'elle détaillait cet inconnu qui ne semblait pas l'avoir reconnu. Que faisait-il ici ? Et surtout comment pouvait-il ne pas la reconnaître alors que le beau peuple avait mis un avis de recherche sur sa tête ?

A moins qu'il soit comme elle... Un paria, un exilé. Arya se tourna d'un bloc vers ce séduisant mâle, le détaillant très rapidement. Elle n'avait connu que deux hommes dans sa vie, mais elle trouva cet inconnu très beau.

- Peut être. Répondit la Vallaël avec une certaine froideur dans la voix. Ce n'était pas parce qu'il semblait charmant que elle, elle allait l'être. Cela dépend de qui vous êtes.

Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Mer 28 Sep 2016 - 19:49

« Peut être, cela dépend de qui vous êtes. »

Et bien, c'était une manière peu commune de répondre pour une elfe. Le peuple était certes beau et fier, mais il n'était pas aussi méfiant et sûr dans ses réponses, ce qui était loin de déranger Zadkiel. Il n'aimait pas vraiment les elfes suite aux quelques incidents qui s'étaient déroulés dans le passé, mais il fit un effort pour paraître le plus courtois possible dans sa réponse.

« Un elfe ayant quitté le domaine elfique pour... raisons personnelles, maintenant honnête citoyen de Gloria. Etonné de voir une si jolie femme en ville, je me suis rapproché et ai constaté que vous sembliez chercher quelque chose. Si votre requête ne nuit pas à cette cité, je pourrai sûrement vous offrir mon aide, dans la limite de mes connaissances, cela va de soit. »

Voir une elfe si loin de chez elle fit remonter quelques mauvais souvenirs dans l'esprit de Zadkiel, la mort de ses parents, son conflit avec Mistra, ses moments du côté de la théocratie... Secouant la tête pour chasser ces idées de cette dernière, il se reconcentra sur l'elfe en face de lui.

« Enfin, malpoli que je suis. Je me nomme Zadkiel Tarannon, enchanté de faire votre connaissance. » dit-il en s'inclinant légèrement.

Détachant ses yeux de l'elfe quelques secondes, il se mit à observer les environs, n'oubliant pas la raison pour laquelle il était sorti : inspecter la ville. Il aura était dommage de laisser passer un vol ou un règlement de compte pour une femme, aussi belle fut elle. Bien que la garde était là pour ça, Zadkiel se faisait un plaisir de régler les conflit, d'arrêter les délinquants et d'aider les personnes dans le besoin, il devait bien ça à la magnifique ville qui l’accueillait à l'intérieur de ses murs. Il fit un signe de la main à une ancienne conquête qui l'avait reconnu, et pu lire de la jalousie dans ses yeux quand elle vit qu'il semblait accompagné par une semblable. S'amusant de ce fait, il replongea son regard dans celui de l'inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Jeu 29 Sep 2016 - 14:50

Vivre seule et ne pouvoir accorder sa confiance à personne avait le don de transformer les gens. Arya était une femme méfiante par nature, mais depuis la Théocratie ce trait de sa personnalité s'était vu exacerbé, surtout face à un autre Elfe. Si ce blondinet ne semblait pas l'avoir reconnu, cela n'allait peut-être pas tarder, aussi la Blanche demeurait se ses gardes... Au milieu de la cité, le nombre échappatoires étaient restreint.

Toutefois, l'Elfe vint surprendre la guerrière lorsqu'il lui révéla avoir quitté le royaume pour des raisons personnelles. Cela était étrange, car les Elfes s'étaient longtemps terrés derrière la barrière de la forêt, aussi il était étonnant que l'un de ses semblables soit partit ainsi s'installer à Gloria … Surtout que Fabius n'avait pas été l'ami des Elfes durant la crise Alayienne, par exemple. Arya ne manqua pas, par la suite, de lever les yeux au ciel devant la veine tentative de séduction de ce... avait-il donné son nom d'ailleurs ?

La Rose Blanche était prête à lui dire qu'elle n'avait pas besoin de son assistance mais se retint à temps. En vérité, elle connaissait peu cette nouvelle Gloria et l'aide de cet Elfe pouvait lui faire gagner un temps précieux et, ainsi, lui permettre de repartir rapidement. Chaque minute qu'elle perdait en palabres inutiles était du temps perdu pour retrouver sa sœur.

Je vois. Peut-être pourriez-vous m'être effectivement utile. Je dois faire des provisions en vu d'un long voyage. Répondit-elle sans douceur, sa voix ayant toutefois retrouvé des intonations plus neutre. Enchantée de vous rencontrer, Zadkiel Tarannon. Poursuivit la Blanche, bien qu'elle ne semblât pas spécialement enchantée. Je suis Arya Vallaël. Se présenta-t-elle très simplement.

C'était le moment de voir s'il allait lui courir après ou non. C'est pourquoi, alors que lui détachait son regard d'Arya, elle, elle le regardait fixement. Un seul geste et elle lui cassait le bras. Ou les chevilles. Ou les deux... Oui, les deux, bonne idée !
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Sam 1 Oct 2016 - 21:39

L'elfe qui lui faisait face semblait hésitante, quoi de plus normal après tout ? Zadkiel ne s'en formalisa pas et se contenta de lui sourire, cette dernière finissant par daigner lui répondre.

« Je vois. Peut-être pourriez-vous m'être effectivement utile. Je dois faire des provisions en vu d'un long voyage. Enchantée de vous rencontrer, Zadkiel Tarannon. Je suis Arya Vallaël. »

Zadkiel prit aussitôt un expression étonnée, Vallaël hein, c'était une surprise. Zadkiel ne jugeait jamais les gens sur des idées préconçues, mais il se surprit tout de me même à hausser un sourcil, replongeant son regard dans celui d'Arya. Il se rappela de quelques heures sombres de sa propre vie, son temps aux côtés des théocrates. Mais après tout, si le monde entier n'était pas après elle, c'était qu'elle n'était pas un ennemi, et qu'il devait donc pouvoir la considérer comme une personne comme les autres. Zadkiel soupira et coup et lui sourit, éludant les pensées qui lui étaient venues à l'esprit.

« Arya Vallaël, c'est très joli, presque poétique. Enfin, si madame a besoin d'un guide ou de quelques indications, je serai ravi de lui en fournir. » lui répondit-il en s'inclinant.

Après tout il n'avait rien à lui reprocher, et si il y avait matière à lui reprocher quelque chose, il était tout aussi coupable. Toujours préoccupé par les raisons de sa sortie, il resta en alerte pour ne pas perdre une miette des agissements des habitants de Gloria. Tout ce qu'il pouvait voir, c'est les gens tourner leurs regards pour admirer les deux elfes qui étaient en train de discuter. Zadkiel se mit à sourire aux passants, il se devait de faire bonne figure en tant que citoyen de Gloria.

« Et bien, nous sommes en train de faire sensation ici, peut-être devrions nous nous mettre en route ? Par quel commerce voudriez vous commencer ? »

Toujours assez impressionné par la révélation que venait de lui faire Arya, il s'efforça de ne pas en tenir compte et de lui être le plus agréable possible, après tout il se devait d'être un citoyen exemplaire, et surtout, cette elfe était à son gout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Dim 2 Oct 2016 - 1:06

Les émeraudes de la Vallaël semblaient encore plus brillants que d'ordinaire tandis qu'elle fixait son vis-à-vis avec sévérité. Comme une enfant s’apprêtant à gronder un enfant trop turbulent, Arya attendait un geste trop rapide ou trop déplacé pour attendre. Certes, au milieu d'une foule cela n'était pas très indiqué, mais Arya était suffisamment agile pour pouvoir disparaître dans une foule... Du moins, le pensait-elle. La guerrière, en cet instant, ce sentait bien nue sans son armure. Le poids des plaques sur ses épaules avait quelque chose de réconfortant, de sécurisant.

Etant donné qu'elle étudiait le visage de cet Elfe avec soin, Arya ne manqua pas le haussement de sourcil de ce dernier. Signe de surprise, la guerrière fut tout de même soulagée – plus qu'elle voulait bien l'admettre – de voir que Zadkiel ne réagissait pas avec violence, ne tentait rien pour l'arrêter.

Du moins, pour l'instant, c'est pourquoi la Vallaël demeurait sur la défensive et surveillerait cet individu de près. De près, oui, car elle comptait bien accepter son aide pour pouvoir repartir au plus vite de Gloria. Et, peut être, que Zadkiel savait quelque chose sur sa sœur...

La réponse du charmeur fut donc au goût de la guerrière, qui se permit un sourire à son tour. De façade, toutefois, cette mimique était bien étudiée pour paraître plus vraie que nature. Arya maîtrisait l'art du paraître...

- Un guide, oui. Cela m'évitera des détours inutiles, je présume. Répondit la Vallaël, faisant ainsi comprendre qu'elle ne souhaitait aucunement s'attarder.

Les émeraudes se promenèrent alors sur la foule. Effectivement, le duo elfique était observé et Arya en fut autant amusée qu'agacée. Ses yeux semblèrent alors lancés des éclairs et, bien vite, les regards un peu trop curieux observèrent le sol sale et poussiéreux des allées.

- Oui, ne restons pas là. Je n'ai pas pour vocation de nourrir les commérages. Commença Arya d'un ton agacé, se mettant en route tout en marchant à la hauteur de Zadkiel avec qui elle conservait néanmoins une certaine distance. En premier lieux, je souhaite me procurer des denrées non-périssables. J'aimerais également refaire le plein de potions.
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Dim 2 Oct 2016 - 18:07

« Un guide, oui. Cela m'évitera des détours inutiles, je présume. »

A première vue, cette elfe avait envie de repartir rapidement et n'avait pas de temps à perdre, Zadkiel trouvait cela dommage, mais soit, il ferai de son mieux pour l'aider. Il s'amusa un peu en se rendant compte à quel point elle était méfiante, il se dit alors qu'il devait paraître le plus naturel possible, ce qui serait difficile devant une si belle femme pour notre dragueur invétéré. Alors qu'il commença à marcher, Arya se mit à le suivre, gardant une distance raisonnable.

« Oui, ne restons pas là. Je n'ai pas pour vocation de nourrir les commérages. En premier lieux, je souhaite me procurer des denrées non-périssables. J'aimerais également refaire le plein de potions. » avait répondu sèchement Arya

Des petites broutilles en somme, tout ce dont avait besoin un aventurier ou un voyageur. Zadkiel avait répondu tant de fois à ce genre de requête qu'il la guida presque par réflexe, tout en engageant la conversation.

« Et bien, il semblerait que vous entreprenez, ou continuiez, un long voyage. Qu'est-ce que vous amène, ou devrais-je dire, quelles sont les raisons qui guident vos pas ? » lui avait-il demandé d'une voix distraite.

En effet, il ne pouvait quand même pas se concentrer pleinement sur sa belle inconnue, il devait aussi garder à l’œil la populace et les potentiels méfaits qui pourraient survenir.

Ils arrivèrent assez vite devant une enseigne d'Alchimiste-Apothicaire, et Zadkiel ouvrit la porte à Arya, lui faisant signe d'entrer.

« Si madame veut bien se donner la peine d'entrer, je suis persuadé qu'elle trouvera ici tout ce qu'elle désire en terme de potions. »

Suivant Arya et fermant la porte derrière eux, il ne manqua pas de se faire interpeller par le gérant, une homme d'une quarantaine d'année, de taille moyenne pour un humain, mais qui devait paraître petit aux yeux de l'elfette. Ce dernier s'adressait à Zadkiel, mais ne quittait pas Arya des yeux.

« Et bien Zadkiel, vous me ramenez encore de la clientèle ? Si c'est le cas je vous en remercie. Bien que cela me ferait tout aussi plaisir de m'entendre dire que vous venez me rendre visite avec votre femme ! »

« Et bien mon cher Ertane, je suis bien désolé de vous apprendre que cette magnifique elfe n'est qu'une des personnes que j'aurais aidé à trouver son chemin parmi tant d'autres. » répondit-il d'une voix amusée.

Zadkiel se plaça en retrait, laissa Arya faire ses emplettes, il en profita pour faire les siennes aussi, cela lui éviterait de repasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Mer 12 Oct 2016 - 21:43

Arya avait toujours eut un fort caractère. Elle n'était pas une femme prompte à se laisser faire, à se faire marcher sur les pieds ou même à se laisser dicter sa vie... Cela, elle l'avait prouvé à plusieurs reprises. Elle avait bien conscience de ne pas être très sympathique avec cet elfe qui faisait tout pour être charmant, mais cela était plus fort qu'elle.

La Rose Blanche se méfiait des autres de façon presque maladive et encore plus lorsqu'elle se rendait compte qu'on tentait de la courtiser. Elle s'amusait, également, de voir Zadkiel tenter et rencontrer un mur. La guerrière aimait se divertir de la sorte, au détriment d'un autre.

Mais l'Elfe se fit un plaisir de la guider, la conduisant sur un chemin qu'il semblait bien connaître. La question qu'il posa fit tourner la tête à la Blanche, qui posa sur l'Elfe un regard froid.

- Cela ne sont pas vos affaires, Sir Zadkiel.

La réponse laissait guère de place à la discussion mais, pour autant, le ton n'était pas froid, juste neutre. Les traits d'Arya l'étaient tout autant. Sa sœur était un sujet sensible sur lequel elle préférait ne pas s'étendre pour des raisons plus qu'évidentes à ses yeux, encore plus auprès d'un Elfe dont elle ne savait rien.

Arya marqua un temps d'arrêt en arrivant devant une enseigne d'apothicaire. Les émeraudes parcoururent rapidement la devanture puis les alentours proches avant d'entrer sans attendre l'invitation de l'Elfe qui l'accompagnait. La Blanche restait sur ses gardes, surtout entre quatre murs.

Aussitôt, Zadkiel se fit interpeller par celui qui devait être le gérant. Lâchant un soupir face à la scène, Arya leva les yeux au ciel avant de s’intéresser aux fioles qui s'alignaient sur un étale, laissant les deux hommes parler entre eux en les écoutants d'une oreille.

Les deux compères ayant fini de discuter, le gérant revint auprès d'Arya. A côté d'elle, il semblait ridiculement petit et la Blanche le toisa quelques instants avant de lui demander les potions dont elle avait besoin. Elle régla ses achats sans tarder puis quitta la boutique.

A l'extérieure, elle fut tentée de partir et fausser ainsi compagnie à l'Elfe, mais son aide s’avérait précieuse pour se déplacer dans Gloria, aussi décida t-elle de l'attendre.

- Ah, vous voilà. Fit l'Elfette en rangeant les potions dans sa sacoche magique. Vous ne m'avez pas dit quelle était votre rôle au sein de cette cité. Vous semblez particulièrement bien la connaître. Armée ? Proposa Arya en suivant les écriteaux qui menait, normalement, vers une épicerie.
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Dim 16 Oct 2016 - 0:51

Zadkiel soupira à la première réponse de sa nouvelle compagnie, décidément, c'était fort mal amené. Enfin soit, les gens avec peu de tact ne le dérangeait pas plus que ça, il se sentait moins obligé face à eux, et ça enlevé un peu de son fardeau de tous les jours.

Il prit le temps de faire quelques achats et de discuter avec le régent avant de s’apercevoir qu'Arya était déjà sortie, elle était peut être déjà même partie sans lui. Perdre une si belle compagnie serait regrettable, mais cela lui permettrait peut être de se retrouver face à une compagnie plus agréable. Sa remarque à sa sortie déclencha chez lui un petit rire, et il répondit sur une ton las à sa question.

« Et oui, armée en effet, comme beaucoup de personnes dans une empire à tendance militariste. Mais je doute que cela vous informe beaucoup plus sur la personne que je suis... ou que j'étais. » finit-il avec un peu d'amertume dans la voix en repensant à son passé, ah si elle savait.

Arya se dirigeait d'elle même vers l'épicerie, mais il continua à la suivre, au cas où elle aurait besoin d'aide pour autre chose. Ils arrivèrent tous deux assez vite devant ladite épicerie, et Zadkiel en profita pour faire des achats pendant qu'elle faisait les siens, et bien sûr, discuter un peu avec la propriétaire. Une femme d'une quarantaine d'années, assez bourrue, mais de très bons conseils dans les moments difficiles. Cette petite entrevue eu le bon gout de lui remettre les idées à jour, et à la pousser à rester sympathique envers et contre tout.

Quand les emplettes furent fini, il s'arrêta à la sortie, pour se placer devant l'elfette et la détailler un peu, avant de prendre la parole en s'inclinant poliment.

« Je vous présente mes excuses pour ma réponse évasive tout à l'heure, de mauvais souvenirs me sont revenus à l'esprit. J'ai une dette envers Gloria, et mon poste d'en l'armée n'est là que pour la rembourser. » dit-il avec un peu de tristesse dans la voix, l'armée était une bonne chose certes, mais ce n'était pas avec sa position actuelle qu'il pourrait réellement être utile à l'empire et il le savait. Il tapa dans ses mains et reprit sur un ton plus joyeux. « Enfin soit, madame a-t-elle besoin d'autre chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Ven 21 Oct 2016 - 17:41

La Vallaël n’était pas connue pour son tact, bien au contraire. Elle avait toujours été une femme directe, s’embarrassant rarement des conventions. Cette attitude « brute de décoffrage » lui avait souvent posé problème, mais pas suffisamment pour qu’Arya revoit sa façon de faire. Il n’y avait que lorsqu’une attitude plus respectueuse servait ses intérêts qu’elle se prêtait au jeu. Zadkiel, lui, semblait être d’une patience à toute épreuve pour supporter l’Elfette et continuait à l’aider malgré tout.
Le blond lui répondit d’un ton las, approuvant ses dires. La Blanche avait donc raison, ce qui fit naître chez elle un imperceptible sourire.

- En effet. Vous pourriez toujours m’en dire davantage. Répondit-elle. J’étais dans l’armée moi aussi, il y a longtemps.

Une information sans réelle importance mais qui pouvait en dire long sur la personne qu’Arya était, ou avait été. Tous deux guerriers, les deux Elfes pouvaient certainement parvenir à s’entendre si la Vallaël cessait d’être aussi cassante, mais en avait-elle seulement envie ? D’autant qu’elle avait beaucoup de mal à accorder sa confiance, les dernières péripéties en date ne l’y aidant pas. Dans l’épicerie, Arya fut expéditive. Elle régla ses achats dans tarder et fourra le tout dans sa sacoche.

Dehors, alors que l’elfette pensait continuer sa route, elle eut la mauvaise surprise de voir Zadkiel lui barrer la route. La Blanche eut un mouvement de recul, légèrement surprise, et ses bras se relevèrent sensiblement comme pour former une garde. Toutefois, elle contrôla son geste avant que celui-ci soit trop flagrant et ses bras tatoués retombèrent le long de son corps.

- Ce n’est rien. Vous avez parfaitement le droit de ne pas vouloir vous étendre sur le sujet. Dit-elle, étonnements compréhensifs.

La vérité, c’était qu’Arya avait elle aussi des cicatrices, des sujets qu’elle ne souhaitait pas aborder sous aucun prétexte. Beaucoup de choses étaient encore bien trop douloureuses pour la tigresse.

- Nous avons tous nos cicatrices. Poursuivit-elle, mystérieuse. J’ai ce dont j’avais besoin. Je vais aller retrouver ma monture et me sustenter tranquillement à l’extérieur de la ville… Voulez-vous vous joindre à moi ? Lui proposa la Vallaël dans un instant d’égarement.
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Ven 21 Oct 2016 - 21:46

Zadkiel réfléchit quelques temps, alors elle avait été dans l'armée ? Ce n'était pas si étrange en fin de compte, elle n'était pas la seule, et encore moins la dernière. Lui aussi avait quelques temps fait partie de l'armée elfique après tout, avant de quitter le domaine, accompagné de ses parents. Se rappeler de ses parents le fit un peu serrer des dents, c'était toujours aussi difficile de pardonner le peuple elfique, même après tout ce temps. Mais après tout, ce n'était pas entièrement de leur faute, lui non plus n'avait pas été là pour les protéger, et il s'en voulait beaucoup.

Ces petites préoccupations disparurent de l'esprit de l'elfe quand il put observer la réaction d'Arya quand il se plaça devant elle. Décidément elle était vraiment sur la défensive, ce qui après tout était parfaitement compréhensible. Il sourit à sa proposition, et joignit ses mains l'air pensif. « Et bien ma foi, rien ne me ferait plus plaisir, je vous suis. » lui répondit-il d'une voix amusée, ne s'attendant pas du tout à une telle proposition de la part de cette elfette qui étant tant sur ses gardes.

Tout en marchant avec elle, l'elfe réfléchit quelques peu, saurait-il trouver un sujet de conversation assez intéressant pour la Vallaël, et surtout saurait-il rendre sa conversation assez intéressante ? Il n'en savait rien, mais en tout cas il l'espérait. Il prit la parole comme si de rien était, tout en jouant avec une petite sphère de magie pour se détendre, car il fallait le dire, il était un peu mal à l'aise aux côtés de cette femme si mystérieuse.

« Vous m'avez dit que vous faisiez parti de l'armée, combien de temps y êtes vous resté ? » ne voulant pas entrer plus en avant dans la vie privée de la femme, il ne posa aucune question quant aux raisons de son départ et préféra plutôt rester sur des sujets vagues. « D'ailleurs, hormis cela, avez vous vécu quelques aventures qui mériteraient d'être contées ? » Il était vraiment très intrigué par elle, mais se contenter de quelques questions, pour savoir où étaient les limites qu'elle s'imposait dans une discussion avec un parfait inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Jeu 27 Oct 2016 - 2:48

Un « moment d’égarement » et voilà que la tigresse invitait l’un de ses semblables à partager son repas. En temps normal, Arya n’aurait jamais émit une telle proposition… Alors pourquoi ? Elle ne comprenait pas elle-même et ses sourcils froncés le prouvaient. Toutefois, son visage retrouva bien vite une dure neutralité et l’elfette tourna les talons, Zadkiel la suivant. Lui aussi semblait trouver cette proposition très soudaine relativement étrange, au moins une chose sur laquelle les deux Elfes pouvaient être d’accord. Le silence s’imposa rapidement entre les deux sylvains tandis qu’Arya les conduisait en dehors de la cité. Elle slalomait dans la foule avec une aisance évidente, frôlant à peine les passants qui la regardaient, elle et Zadkiel, d’un drôle d’air. Rapidement, les portes de Gloria furent franchit.

- Un peu plus de trois cent ans. Répondit Arya à la question de l’Elfe. Elle avait offert une grande partie de sa vie à son peuple. Des aventures, j’en ai certainement, mais je doute que vous vouliez les entendre…

A l’extérieur des murs, la Vallaël se sentit immédiatement mieux. Un poids semblait s’être ôté de ses épaules tandis qu’elle marchait désormais dans l’herbe bien verte, sous la chaleur écrasante de ce premier juillet. La température, toutefois, ne semblait pas déranger la guerrière et celle-ci avançait à bonne allure, habituée à l’effort. Elle ne se retourna pas une fois pour s’assurer que Zadkiel suivait. S’il n’était pas capable de suivre sous le cagnard, c’était bel et bien qu’il n’était pas digne de partager son repas ou même d’avoir sa compagnie.

Finalement, la Faucheuse s’arrêta au bord d’un petit bois. Elle emmena deux doigts à ses lèvres et siffla si fort qu’elle sentit ses tympans vibrer. Quelques secondes plus tard, le galop d’un cheval fut clairement audible puis, après quelques instants supplémentaires, un grand étalon noir vint s’arrêter juste devant Arya, qui n’hésite pas à glisser ses doigts sur le poil soyeux de Thenin. Pendant une seconde, un vrai sourire vint étirer les lèvres de la Vallaël, qui tourna ensuite son regard vers Zadkiel et retrouva sa froideur.

- Mettons nous à l’ombre.


Les doigts de la guerrière se refermèrent sur la bride de Thenin et Arya le guida sous les arbres touffus. Le cheval, en plus de sa selle – qui ne pesait rien fort heureusement - , portait également l’imposante faux de la guerrière, qui était fixé à l’horizontale sur sa selle. Son arme, la Vallaël la récupéra et la posa contre un arbre tandis qu’elle débarrassait sa monture de ses charges, la laissant ensuite aller brouter l’herbe fraiche à quelques pas.

Sans effort, la Faucheuse souleva Elentari et la reposa contre une souche, à portée de main, tandis qu’elle déballait quelques réserves de nourriture.

- Nous feriez vous un feu, Sir Zedkiel ? Demanda finalement l’Elfe avec un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Jeu 27 Oct 2016 - 3:34

Elle doutait qu'il voulait les entendre ? Elle statufier un peu vite les choses. Les faits étaient plutôt qu'elle n'avait surement pas envie d'en parler, ce que l'elfe respectait parfaitement. Il la suivit donc à l'extérieur de la cité, ce qui dépaysa un peu Zadkiel qui avait l'habitude de rester à l'intérieur des murs, il s'y sentait protégé en quelques sortes. Pire encore il faisait chaud, l'elfe n'était clairement pas homme à haïr la chaleur, mais il s'épuisait déjà assez rapidement sans que l'on dusse y rajouter une forte température.

Mais être un magelame avait aussi ses avantages, l'elfe plaça un doigt de chaque coté de l'arète de son nez, et se senti d'un coup un peu plus libre de ses mouvements. La magie c'était bien pratique en toute circonstances, il se mit donc à rattraper la Vallaël et marcha à ses côtés jusqu'à ce qu'elle se mette à siffler, mais c'est qu'elle sifflait fort en plus. Les tympans de Zadkiel en prirent un petit coup et il serra un peu les dents, quelle rustre elle était. Un grand étalon noir vint s’arrêter juste devant Arya qui lui intima ensuite de venir se placer à l'ombre.

Il suivit sa nouvelle connaissance, bien content de quitter les assauts de ce soleil de plomb. Il remarqua ensuite l'arme de l'elfette et siffla un peu tout en ajoutant « Et bien, c'est qu'Arya Vallaël ne fait pas dans la dentelle, je me demande bien comment cela se manie une chose pareille. ».

La Vallaël, tout en déballant quelques réserves de nourriture, demanda à Zadkiel si il pouvait faire un feu. Ce dernier se permis un peu d'humour « Avec le temps qu'il fait, mettez deux bouts de bois au soleil et vous aurez de quoi mettre le feu à toute la cité. » dit-il tout en se levant pour aller rassembler du bois et le placer sur le sol entre quelques pierres, donnant une structure d'une cinquantaine de centimètres de diamètre. Il tendit ensuite la main vers le petit aménagement, paume ouverte, et il petit flamme vint s'écraser contre le bois, allumant un feu. « Cela satisfait-il Madame ? » demanda-t-il avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Lun 31 Oct 2016 - 4:30

Les aventures que Arya pouvait conté n’avaient rien de très amusantes. Pour la plus part, ils s’agissaient de péripéties ayant eu lieux après son départ de la forêt Elfique, lorsqu’elle s’était elle-même exilée. Ces temps, loin d’avoir étaient joyeux, avait laissé la jeune Vallaël en proie aux pires émotions, ils avaient peu à peu alimenté sa rancœur envers les siens… La mort de sa fille ayant était le point culminant de cette rancœur, qui s’était dès lors transformer en haine… Zadkiel était le premier Elfe que la Faucheuse rencontrait … et qui avait droit à de la considération de sa part, bien qu’elle demeurait assez peu aimable.

Face à Elentari, la réaction du blond fit timidement sourire Arya. Loin d’être un rictus moqueur, il s’agissait d’une véritable démonstration de … fierté ? La guerrière sentait que les mots de Zadkiel étaient teintés de respect, ce qu’elle appréciait grandement.

- Avec de la force et de l’adresse. Beaucoup d’adresse. Cette arme peut paraitre barbare, pourtant elle demande un important savoir faire. Seuls les meilleures s’y essaient… Le maniement de la faux est tellement plus élégant que celui d’une vulgaire épée… Conclu t-elle avec une touche d’arrogance, vivant précisément le magelame avec cette petite pique.

Son sourire se transforma en un rictus provocateur. Bien que la tentative d’humour de Zadkiel fonctionna, Arya sus se contrôler pour ne pas y réagir. Ainsi était-elle, prompt à former des murs entre elle et les autres afin de se prémunir contre la faiblesse des… sentiments. Seuls de rares élus pouvaient se venter de connaître la Blanche sous son véritable jour.

- Dame Vallaël est satisfaite. Répondit-elle de ce ton toujours teinté d’une touche d’arrogance mélangé à un zeste de suffisance. Et vous, Sir Zadkiel, avait-vous des histoires intéressantes à conter ? Mes semblables ne méritent pas mon attention, mais vous, vous vivez parmi les Hommes. Pourquoi ? Demanda la Faucheuse, le ton de sa voix devenant soudainement bien plus autoritaire.
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Lun 31 Oct 2016 - 18:53

La réponse de l'elfette fit sourire Zadkiel, pas un sourire mauvais, mais ce genre de sourire que l'on lancerait volontiers à un enfant trop sûr de lui. Décidément la Vallaël était une femme amusante. Toujours sur une touche d'humour, l'elfe répondit à Arya « Oui mais ma chère... je ne manie pas une épée... je manie DEUX épées ! » dit-il en imitant un petit enfant fier de reprendre son interlocuteur.

Se prenant un peu au jeu, l'elfette lui répondit qu'elle était satisfaite. Puis cette dernière lui posa quelques questions en rapport avec son passé. Il n'était clairement pas du genre conservateur avec ses souvenirs, et si quelqu'un voulait les entendre, il le pourrait, ce n'était juste pas un sujet de conversation diablement intéressant. Jouant à faire danser les flammes du feu qu'il venait d'allumer, il plongea ses iris dans ceux de la Vallaël.

« Parce que je déteste le royaume elfique et ses coutumes, parce qu'ils ont chassé mon père et l'on laissé mourir, lui et ma mère, parce que leurs valeurs conservatives les mèneront à leur perte, parce que l'arrogance est la meilleure voie vers la déchéance et la déchéance la meilleure voie vers l'oublie. » dit-il d'un trait, un regard accusateur porté sur un ennemi invisible. Il reprit sans une pause « Parce que Gloria m'a, elle, donné une deuxième chance que je ne méritait surement pas, parce que j'étais perdu et que sur le millier d'elfes dans ce monde, une seule m'a tendu la main, et parce que je préfère me tromper mille fois avant de réussir que rester à jamais un moins que rien. » enchaîna-t-il, toujours aussi acerbe quand la discussion venait à tourner autour du domaine elfique.

Portant sa main à ses lèvres, il toussa un peu et dévisagea Arya, reprenant son sourire habituel. « Enfin, j'ai appris au fil du temps que, tout comme mes parents, certains elfes méritaient mon estime, tout comme beaucoup d'humains ne la méritent pas. C'est... une question de point de vue, dirons nous. » dit-il en espérant que ses paroles ne feraient pas trop polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Lun 7 Nov 2016 - 6:58

La réponse fit sourire Arya, discrètement. Son regard mi-moqueur, mi-amusé se posa une nouvelle fois sur Zadkiel, qui venait de tomber dans le « piège » de la Vallaêl.

- Oh... Milles excuses, messire. Qu'elle idiote je suis, deux épées égale à deux fois moins d'élégance...

L'arrogance de l'Elfette avait, ici, de quoi amuser le blond. Pour une fois, la guerrière ne se prenait pas au sérieux, pas vraiment. Cette petite joute qu'elle avait avec lui était ce qui se rapprochait le plus de la détente, pour Arya. En effet, celle-ci n’était pas une grande adepte de l'humour et y était souvent imperméable, alors la voir se « lâcher » ainsi prouvait que la compagnie du paon était plus agréable qu'elle voulait bien le laisser paraître... Mais cela, bien entendu, le magelame ne pouvait pas le deviner !

Attentive, Arya écouta ce que son semblable avait à lui dire. Ses propos la surprirent car elle ne s'attendait pas à autant de véhémence chez cet elfe. Pourtant, loin d'en être gênée, cela ne fit qu'agrandir son sourire. Si Zadkiel haïssait tant ses semblables, il pouvait représenter un allié pour la Faucheuse, une opportunité non négligeable pour celle-ci.

- Juger les gens pour ce qu'ils sont vraiment, et pas ce qu'ils représentent... C'est une bonne chose, Zadkiel, une très bonne chose. Répondit sincèrement la Vallaël en lui offrant quelques fruits. Voyez vous, vous et moi sommes très semblables. Moi aussi, les Elfes m'ont trahit et m'ont prit ce que j'avais de plus cher en ce monde …

Les émeraudes se voilèrent tandis que le souvenir d'Aurielle remontait à la surface. Un sourire triste et mélancolique naquit sur les lèvres de la Blanche, dont le regard se perdit au loin, entre les arbres. Elle demeura immobile quelques instants avant de secouer la tête, ses cheveux venant cacher une partie de son regard.

- Si je pouvais faire brûler leur cité, je n'hésiterais pas... Comme eux n'hésiteraient pas à séparer ma tête de mes épaules. Un rire cynique s'échappa des lèvres de la guerrière, qui posa de nouveau son regard – froid – sur le magelame. Vous et moi pourrions y gagner à être alliés. Sans tenter quoi que ce soit contre eux, vous êtes bien le premier que je croise depuis longtemps qui m'est … potentiellement sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Lun 7 Nov 2016 - 10:34

Arya avait de la répartie, il fallait au moins avouer cela. Mais elle n'était clairement pas la première à affronter Zadkiel sur ce genre de terrain, et la réplique lui vint tout naturellement. « Deux fois moins d'élégance, il me faut au moins cela pour pouvoir m'abaisser au niveau de mes interlocuteurs. » avait-il répondu sur un ton narquois. Ce genre de petites oppositions lui rappelaient beaucoup ses conversations avec Mistra, et il sourit de façon énigmatique à la Vallaël.

Ladite Vallaël avait d'ailleurs l'air surprise après avoir entendu la petite tirage du Tarannon, quoi de plus normal après tout ? Mais elle ne semblait pas y être opposée pour autant, et elle laissa échapper quelques paroles agréables qui firent sourire l'elfe. Il accepta volontiers les fruits qu'elle lui offrait, tout en écoutant le reste de ses paroles. Il se mit ensuite à réfléchir quelques temps aux mots de sa camarade, si Zadkiel avait bien appris quelque chose au fil des années c'était qu'il valait mieux se montrer mesuré dans ce genre de cas. Plongeant ses iris dans ceux de la blanche, il entama d'une voix calme et sage. « Et si cela venait à se produire, je défendrai l'agressé, il en va de soit. » en effet Zadkiel ne considérait pas que le domaine elfique méritait une agression frontale, mais il ne pensait pas non plus qu'Arya était une cible à éliminer pour autant, les deux parties avaient leurs idées et leurs raisons d'agir, mais comme il considérait qu'aucun des deux choix ne se justifiait de manière objective, il préférait que le conflit s'évite, tout simplement.

Sa voix se fit ensuite plus sérieuse, il avait lui aussi ses tords et il le savait. « Je sais que je n'ai jamais été, et que je ne serai jamais capable de leur pardonner. Mais il serait bête et inutile de faire rejaillir une haine si vieille sur des personnes qui, dans les faits, sont à peine plus coupables que moi. ». Sa voix commençait à s'empreindre d'une tristesse et d'une mélancolie rare chez lui, qu'il essaya de cacher tant bien que mal, comme il le pouvait. « Je sais que j'ai aussi ma part de responsabilité dans toute cette histoire, même si mon cœur refuse de le comprendre. Et je ne remercierai jamais assez ma compagne de l'époque pour m'avoir ramené dans le droit chemin avant que je m'abandonne totalement- ». L'elfe s'arrêta soudainement, remettre Vraorg et son ancien statut de théocrate sur la table maintenant était vide de sens, de plus qu'il avait bien dit qu'il ne fallait pas juger les gens sur leur passé, chose qu'il était en train de faire avec lui même.

Portant un regard bienveillant sur la Vallaël, Zadkiel se mit à penser un peu. Cette elfe là était différente des autres, et ce n'était clairement pas un mal aux yeux du Tarannon, mais que représentait-elle alors ? Que pouvait bien être ce sentiment étrange qu'il avait en la regardant ? ... De l'admiration, un sentiment de liesse l'envahit soudain, il sentait qu'en cette journée il pouvait se raccrocher à autre chose qu'à l'empire glorien, qu'il pouvait se perdre paisiblement en lui même et pour lui même. Il venait de le réaliser après avoir porté sur regard sur elle une fois de plus, sa posture, son ton, son regard qui voyait plus loin qu'il ne le pourrait jamais. Elle était l'image de sa liberté perdue, elle représentait une autre de ces perfections qu'il cherchait à atteindre, la blanche cristallisait un des désirs les plus bruts de l'elfe, celui de la liberté, et il l'enviait pour cela. Ce n'était pas qu'il n'aimait pas sa place à Gloria, loin de là, mais il lui manquait quelque chose pour être lui même, et pas seulement un instrument voué au destin d'autre chose. Zadkiel était un elfe existentialiste avec une vie qui se vouait à être essentialiste, s'il continuait sur cette voie, il ne pourrait peut-être jamais vivre pour lui.

Sortant de sa transe qui avait duré quelques secondes, il secoua un peu la tête pour se remettre les idées en place. Il ne devait tout de même pas faiblir dans les objectifs qu'il s'était fixé, et il devait donc faire attention à ne pas réagir à chaud. Il garda cette information dans un coin de son esprit et replongea son attention sur Arya en tant que telle, plutôt que sur la notion qu'elle représentait. « Enfin, veillons à ne pas trop rebattre la terre qui a déjà été battue, je ne voudrais pas que ma conversation devienne tout à coup désagréable. Sachez simplement que si vous avez besoin de vous confier, ou avez simplement besoin d'aide, vous m'êtes assez sympathique pour que je mette ma personne à votre disposition. » dit-il en s'inclinant, ajoutant un peu de gaieté à cette ambiance mélancolique que venait de s’abattre sur eux. La Vallaël ne réaliserait peut-être jamais qu'elle avait, par un pur hasard, par sa façon d'être, gagné une place indétrônable dans l'esprit du magelame. Mais ce qui était sûr, c'est que la Rose Blanche avait trouvé en lui un allié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Jeu 17 Nov 2016 - 3:46

Zadkiel ne manqua pas de répartie, une fois de plus, et parvint à faire esquisser un léger sourire à la Blanche. Elle ne risquait pas de s’ennuyer en pareil compagnie, songeait-elle, bien que cet énigmatique sourire l’intriguait.

Par la suite, la guerrière perdit son sourire. La haine qu’elle vouait à son propre peuple dépassait de loin celle que Zadkiel pouvait ressentir. Si lui avait des scrupules, elle n’en avait aucun lorsqu’il s’agissait de tuer un Elfe … Et elle ne mentait pas en révélant qu’elle brulerait leur cité si elle en avait l’occasion… Ce serait un spectacle qu’elle admirerait des heures durant, probablement… Peut être forcerait-elle ses propres parents – s’ils étaient encore en vie – de le regarder avec elle… Quant aux raisons de sa mise à mort, le blond ne devait pas les connaître puisqu’il avait toujours vécu parmi les Hommes… Et c’était surement mieux ainsi.

Zadkiel s’exprima de nouveau, faisant hausser un sourcil à la guerrière. Avait-il était Théocrate, lui aussi ? L’empire de Vraorg avait été si grand que cela était tout à fait possible, même si elle ne le connaissait pas d’avant. Ses mots, toutefois, firent réfléchir Arya au sujet de sa fille. Celle-ci avait toujours considéré les Elfes responsables de sa mort alors que les Théocrates avaient également été impliqués… Mais il était si simple de blâmer ce peuple qu’elle détestait depuis si longtemps… Comme elle ignorait également si cela avait été une attaque Théocrate sur des Protégés ou l’inverse… Non, décidément, dans l’esprit de la Blanche, les Elfes étaient encore responsables. Elle n’était pas prête à les pardonner… Surement ne le serait-elle jamais tant elle avait de choses à leur reprocher, tant il était facile de les haïr.

Croquant dans un quartier de pomme, la Vallaël observa longuement l’Elfe, sans rien dire. Sa bienveillance l’étonnait et elle ne savait pas réellement comment se comporter avec lui. Elle était trop habituée à sa solitude pour accepter si facilement cette… Ce lien qu’elle ne savait même pas qualifier.

- Je n’ai pas pour habitude de demander de l’aide… Mais j’en prends bonne note. Répondit-elle simplement, toujours incertaine sur la conduite à tenir. Puis, soudainement : Je cherche ma sœur. Avez-vous des informations à son sujet ? Ouïe des rumeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Jeu 17 Nov 2016 - 21:25

Zadkiel commença à manger un peu, tout en écoutant ce que lui disait Arya. Alors comme ça elle était à la recherche de sa sœur, c'était une information intéressante. Il retint un petit rire, alors comme cela quelqu'un cherchait Kälyna Vallaël pour une autre raison que lui ôter la vie, c'était cocasse. Zadkiel leva la main vers le soleil, regardant le ciel, comme perdu dans ses pensées. « Kälyna Vallaël, hein ? » dit-il d'une voix énigmatique. Était-ce vraiment une bonne chose de lui en parler ? Zadkiel ne le savait pas vraiment. Mais il se dit qu'après tout il n'avait rien à y perdre, pour l'instant.

Respirant un peu plus calmement, l'elfe vint poser sa main devant sa bouche, réfléchissant intensément et entrecoupant les informations qu'il avait, il entra dans une sorte de transe. Il était rare de voir Zadkiel dans un tel état de concentration, recoupant des informations qui avaient maintenant plusieurs mois avec certaines qu'il avait simplement obtenu la veille, au détour d'une rue ou d'une conversation avec un groupe de passage. Mais une phrase sorti néanmoins de cette réflexion, un conseil, un présage, une prophétie ? « Dirige toi vers les Terres Désolées, sans perdre trop de temps. ». Le vouvoiement avait totalement disparu du langage de l'elfe, et alors qu'il prononçait cette phrase, son regard vint se plonger dans celui de la Vallaël, comme pour sonder les plus profondes abysses de son âme. Pour Zadkiel l'heure n'était plus aux suppositions, tant d'indices étaient là, dissimulés dans les phrases des passants, dans les racontars des mercenaires de passage, dans les prophéties étranges de certains inconnus. Ce n'était pas un conseil que l'elfe avait donné à Arya, c'était la voie à suivre, et il en était persuadé.

Sa respiration revint lentement à la normale, son regard reprit sa douceur, et il décocha un petit sourire à la Blanche comme si de rien n'était. Pour tout dire cette phase l'avait relativement fatiguée, recouper tant d'information, ce n'était pas rien, et même si c'était pour lui un quotidien, à travers des actes plus communs comme aider à retrouver un enfant perdu, cela lui coûtait un peu d'énergie. Il eu un petit regard tendre en regardant Arya, elle n'était pas si différente de cet enfant qu'il avait croisé il y avait de cela quelques semaines. Un enfant seul et perdu, en pleurs au beau milieu d'une foule, un enfant qui lui aussi, avait perdu sa sœur. Une jeune femme blonde pas encore adulte, de ce que lui avait dit le petit garçon, une jeune femme qui devait elle aussi être à la recherche de son petit frère, cela avait été bien assez pour lui. Un apothicaire parlant à l'un de ses clients, lui disant qu'il avait vu une petite blonde qui semblait perdu, un passant qui avait entendu les sanglots d'une fille, et cet appel qui résonnait encore dans l'esprit de Zadkiel, alors qu'il n'y avait prêté aucune attention la première fois. "Alvis", ce nom qui avait résonné tant de fois dans les rues de Gloria, prononcé par une jeune fille blonde dans le quartier Est, comme un appel à l'aide. L'elfe n'avait eu qu'à tendre la main vers ledit Alvis pour le ramener vers sa sœur, qui elle aussi était au beau milieu d'une foule, les larmes aux yeux.

L'elfe sorti de sa rêverie et reprit calmement la parole. « Bien entendu tout cela n'est qu'un indice qui m'est venu après avoir entendu les paroles des gens. Vous savez, le nom de votre sœur est très peu souvent prononcé, mais beaucoup de gens y font référence. Ce n'est peut être que beaucoup de racontars qui se sont recoupé vous savez, je ne garanti pas que ce conseil soit le bon. » dit-il pour ne pas lui donner trop d'espoir. Pourtant au fond de lui il était intimement persuadé que ce n'était pas qu'un simple coup de hasard, mais il valait mieux garder les surprises pour plus tard, et la laisser chercher un peu par elle même. « Il paraîtrait qu'un groupe de mercenaires vient de quitter le royaume à la recherche de la Dame Blanche, peut-être que vous devriez suivre cette piste ? Après, tout cela, ce n'est que des "on dit". » dit-il d'une voie amusé, alors que son regard énigmatique semblait avoir déjà tout prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Mer 23 Nov 2016 - 4:27

Kälyna Vallaël avait fait énormément de tort à Armanda et même à Arya, en vérité. Cependant, celle-ci ne pouvait se résoudre à abandonner ses recherches, à laisser tomber son ainée. L’on pouvait la traiter de folle, à courir ainsi vers l’ancienne Prêtresse de Vraorg au risque d’y laisser sa peau, elle n’en avait cure. Arya et Kälyna s’étaient toujours bien entendu, autrefois, et quelque part au fond d’elle, dans cette partie de son cœur qui n’était pas de pierre, la guerrière savait qu’elle serait en mesure de la trouver, pas seulement physiquement, mais également mentalement.

Les émeraudes s’étaient braqués sur Zadkiel au moment où il avait prononcé le nom de l’ainée des Vallaël. Sérieuse, les traits d’Arya étaient dures et ne laissaient transparaître aucune émotion. Ainsi, l’étrange transe du blond agaça la guerrière, qui souhaitait avoir une réponse le plus rapidement possible, puisque l’homme semblait savoir quelque chose. Les poings serrés, elle s’apprêtait à interpeller lorsqu’il se réveilla enfin.

Elle ne fit même pas attention à l’absence de vouvoiement, l’information étant trop importante pour qu’elle s’offusque de la familiarité. Pour la première fois – même après Fortuna - elle avait une direction, une véritable information. Sa sœur serait dans les parages de l’ancienne forêt des Elfes … Ce qui, en réfléchissant, n’était pas si bête. Les Renégats de Wintel y avaient vécu, des anciens Théocrates pour la plupart… Se pouvait-il que Kälyna se soit trouvée parmi eux ? La Forêt offrant une protection naturelle du fait de son simple retour depuis le Néant, personne n’osant vraiment s’y aventurer… Dans ses pensées, la Vallaël ne vit pas le sourire du blond. Elle ne fit pas non plus réellement attention à son changement soudain de comportement.

- Racontar ou non, c’est la première véritable piste que j’ai depuis… Depuis deux ans. Plus que cela, même …

Sous la Théocratie, Arya avait toujours su où se trouvait sa sœur… Physiquement. Mentalement, Kälyna avait été perdu bien avant cela… Et sans l’influence du Blanc, la cadette espérait pouvoir retrouver sa sœur, sa sœur famille. Soudainement, la Vallaël se releva, déposant le petit sac de nourriture là où elle s’était trouvée assise une seconde auparavant. Sous les yeux du blond, elle retrouva son armure, la vraie, celle de métal. Le carcan en iridium se referma sur le corps délicat de l’Elfe et, lorsqu’elle passa son heaume, toute trace d’humanité avait disparu, ne laissant qu’un regard vide et froid.

- Je ne vais pas perdre davantage de temps à Gloria. Si vos informations sont exactes, j’ai des mercenaires à rattraper. Si elles ne le sont pas, mon intuition me dit de tout de même me rendre dans les Terres Désolées.


S’il y avait une chose que Arya mesurait, c’était l’aide du blond. Ce dernier, en sachant qu’elle recherchait Kälyna, aurait eu toutes les raisons du monde de l’arrêter et l’en empêcher, pourtant il n’avait rien fait.

- Vous valez mieux que servir un Royaume Humain, Zadkiel Tarannon. Si votre piste est la bonne, soyez certain que j’aurais une dette envers vous. S’il s’agit d’un quelconque piège, en revanche…

La guerrière fit silence, se contentant de récupérer Elentari qu’elle fixa dans son dos.




HJ : Etant donné que je doute fortement que Zadkiel accompagne Arya, on va pouvoir conclure sur ça. Ou peut être as tu d'autres idées/envies ? ^^ Je t'avais dis que la séduire prendrais du temps

Visuel de l'armure qu'elle met dans le RP
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel Tarannon
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Lame Noire

MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya] Mer 23 Nov 2016 - 19:53

Le Tarannon écouta calmement les paroles d'Arya, se moquant bien de ce qu'elle allait bien pouvoir faire de ces informations. Après tout qu'elle en vienne à retrouver ou non une des personnes les plus recherchées du continent n'était pas vraiment son problème, tant que ladite personne ne lui causait aucun tord. Il avait eu enfin de l'aider et il l'avait fait, rien de plus, rien de moins. L'elfette avait revêtit son armure et son heaume, affirmant qu'il était temps pour elle de partir, chose avec laquelle Zadkiel était bien d'accord, même si il trouvait sa compagnie agréable.

Il se releva à sa suite, la regardant calmement. « Je vaux sûrement mieux qu'un Royaume Humain, mais ce Royaume Humain vaut bien mieux que le Domaine Elfique ma chère. » dit-il d'une voix presque acerbe en repensant au passé. Mais l'heure était aux au revoir, et il ne voulait pas gâcher l'ambiance plus que cela. « Enfin, je vous souhaite un bien bon voyage Arya Vallaël, et même si cela peut sonner étrange, je vous souhaite de retrouver votre sœur. ». La voix de l'elfe était d'une honnêteté qui en aurait dérangé plus d'un, aux vues du sujet de ses dires, mais Zadkiel n'en avait que faire. « Sur ce, au plaisir de vous revoir un jour. » finit-il, ne voulant pas la retarder plus que ça, reprenant lui aussi son chemin, en direction du quartier Est.

Il finit sa journée en se promenant un peu, ne prenant cette fois pas l'initiative d'aider les gens qui l'entouraient. Il l'avait décidé, cette journée serait consacrée à lui et à lui seul, cela lui ferait surement du bien d'ailleurs, lui qui avait tendance à se surmener. Mais il ne put jamais s'ôter de la tête l'image de la belle Vallaël qui l'avait quitté quelques temps plus tôt, et il espérait de tout cœur la revoir le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Deux passés pas si différents [PV Arya]

Revenir en haut Aller en bas

Deux passés pas si différents [PV Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les différents types de bateau
» Les différents types de métal
» Les différents types de zombies
» Les différents transports de la vie
» Les différents styles vestimentaires ☆

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-