Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lumineuse rencontre (Pv Alteria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Mer 31 Aoû 2016 - 12:17

6 Août

En cette belle journée d'Août il revenait d'une séance d'entraînement à l'épée où il avait montré quelques astuces à un jeune noble, et pour le coup il était assez satisfait de lui car tout s'était bien entendu déroulé à merveille, et le reste de la journée alors que le midi venait de passer semblait être de bon augure. Qu'est-ce qu'il pourrait bien faire maintenant pensa t-il ? Sans doute aller voir s'il pouvait trouver quelque chose d'intéressant sur le marché par exemple, mais d'abord… Pensa t-il en jetant un instant un regard sur les alentours, et les demeures de l'avenue lumineuse…

Et se surprendre à contempler ces dernières longuement car elles étaient pour beaucoup magnifiques, ou disons de formes assez étranges. A un point qu'on se demandait comment elles pouvaient tenir debout autrement que par magie, ou pourquoi leurs propriétaire avait désirer vivre dans une maison comme celle-ci… Enfin en somme Alford laissa quelques instants libre cours à sa curiosité puis décida de reprendre la route.

Et bien entendu car il fallait qu'il se passe quelque chose, comme il n'avait pas regarder où il allait, et se déplaçant à nouveau brusquement il avait percuter quelque chose, ou plutôt quelqu'un… Une jeune femme de ce qu'il vit, et qu'il avait fait tombé au sol du coup par accident, ce qui avait dû la surprendre bien entendu... Mais du coup il eut l'air assez gêné en se rendant compte de sa maladresse avant de dire.

« Veuille m'excuser madame je ne vous avais pas vu… » Il lui tendit la main comme pour l'aider à se relever l'air sincèrement désolé avant de reprendre en essayant d'être aimable. « Enfin si je peux faire quoi que ce soit pour me faire pardonner de cela... » Et il arrêta dans sa lancée en voyant la faux que portait la jeune femme avant de reprendre enfin après ce léger moment d'absence.

« Euh désolé disons que je veux dire, que si je pouvais faire quoi que ce soit pour me faire pardonner n'hésitez pas… Madame ? »
Demanda t-il poliment, et peut-être un peu indiscret juste après pour savoir comment elle s’appelait, enfin dans tout les cas il semblait sincèrement désolé de ce petit accident… Et attendait donc de voir s'il allait avoir affaire à quelqu'un d'aimable qui lui pardonnerait facilement, ou bien s'il allait disons se faire démonter verbalement...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Mer 31 Aoû 2016 - 13:01

Elle regarda Yundel, assez fière d'elle, la remise en norme de leur école était enfin complètement terminée, et elle avait bien l'intention de profiter de cet état de fait pour se détendre un peu. Ainsi, elle décida d'aller se promener un peu, l'avenue lumineuse était un endroit tout à fait charmant, et il serait dommage de ne pas en profiter.

Sur son chemin, elle admira autant l'architecture magnifique de la ville, que les différentes personnes qui s'y côtoyaient. Les maisons étaient d'une beauté à couper le souffle pour la plupart, et la diversité des êtres dans cette ville lui réchauffait un peu le cœur, c'était d'ailleurs la seule chose qui pouvait le faire. Elle trouvait son bonheur dans les paroles douces des parents, ou dans le sourire gêné des enfants qui la bousculaient maladroitement.

Mais ce fut une bousculade bien plus violente, quoi que tout aussi maladroite, qui la projeta à terre lors d'un de ses moments d’inattention. Oh, elle l'avait remarqué, ce grand homme d'un peu moins de deux mètres, un peu dans la lune qui allait la percuter, mais elle le remarqua bien trop tard pour avoir d'autre option que l'envoyer valser pour éviter la bousculade, ce qu'elle préféra éviter. Ainsi, elle se retrouva à terre, telle une pauvre femme que l'on maltraitait, et décida d'en jouer un peu.

« Veuillez m'excuser madame je ne vous avais pas vu… » dit l'homme qui avait l'air sincèrement désolé, ce qui dessina un sourire amusé sur le visage de la vampire.

Elle s'arrêta un peu pour l'observer, il n'était pas "beau" comme on aurait pu l'entendre au sens premier du terme, mais la gentillesse et la sincérité dont il était en train de faire preuve lui accordèrent immédiatement le pardon de la belle.

« Enfin si je peux faire quoi que ce soit pour me faire pardonner de cela... » dit-il, ayant l'air toujours aussi atteint sa maladresse.

Elle continua de le détailler en silence, elle pouvait dire d'un coup d’œil que cet homme était fort, très fort. Une musculature développée, certainement par un entrainement quotidien et difficile, une tenue permettant une riposte, même lors d'un geste aussi anodin qu'aider une femme à se relever, et ses yeux, le strabisme de son œil gauche était certes déconcertant, mais il ne devait certainement pas l'empêcher de percevoir une quelconque intention hostile chez ses interlocuteurs, aussi décida d'elle de se montrer la plus agréable possible.

« Euh désolé disons que je veux dire, que si je pouvais faire quoi que ce soit pour me faire pardonner n'hésitez pas… Madame ? » s'efforça t-il d'appuyer, il avait l'air distrait par quelque chose, mais elle décida de ne pas en tenir compte.

« Et bien, si nous nous sommes percuté, nous devions tous deux être dans la lune. Alteria, Alteria Emperes, enchantée de cette rencontre pour le moins fortuite, dit-elle en attrapant la main qu'il lui tendait, à qui ai-je l'honneur ? Un homme poli et agréable, pour sûr. » continua-t-elle en lui lançant un sourire charmeur. Cet homme avait l'air de vouloir se faire pardonner son geste, ce qui l'amusa, car elle était autant en tord que lui. Elle choisit donc de le toiser, en se demandant comment ses charmes allaient opérer sur son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Mer 31 Aoû 2016 - 19:03

Elle semblait aux premiers abords plutôt amusé, ou bienveillante pensa t-il en voyant son sourire, en tout cas de ce qu'il avait vu en la regardant c'était une assez belle femme. Très belle même, et même sachant que Gorder ne donnait pas tant d'importance que cela à l’apparence car il était un homme assez particuliers sur certains points il restait qu'il ne pouvait que remarquer, et apprécier une telle beauté. Néanmoins par politesse il n'attarda pas son regard sur elle, et détournait légèrement les yeux en attendant qu'elle s'exprime. Après tout il ne voulait pas avoir l'air d'un rustre surtout que c'était lui qui était fautif pour le coup...

Et elle se présenta donc sans mal en disant qu'elle devait être aussi dans la lune. Et il sembla donc légèrement plus détendu car du coup il avait confirmation qu'il n'avait pas vexé, ou blessé quelqu'un involontairement, et il l'écouta donc plus serein alors qu'elle lui demandait à son tour qui il était… Sans oublier de préciser au passage qu'il était un homme poli, et agréable ce qui lui plut assez, et du coup il se permit de la regarder un peu plus tout en étant comme toujours légèrement sur ses gardes bien entendu. Et il pu davantage détailler le visage assez agréable de son interlocutrice avant de reprendre sympathique.

« Je me nomme Alford Gorder. » Elle avait dû entendre parler de lui que ce soit sur son titre de grand bretteur, protégé du dragon rouge, ou ancien soit disant traître qui avait été gracié depuis que son innocence avait prouvé. En somme un homme connu par quasiment tous, le même homme qui aida la femme à se relever avant d'ajouter. « Et vous une aimable et noble dame je dirai, enfin si vous me permettez ce compliment. » Ajouta t-il visiblement soucieux d'être aimable, mais innocent dans le fait qu'il n'avait aucune pensée arrière pensée derrière ce qu'il faisait… Et sur ce il reprit en regardant la faux de la dame.

« Eh bien… Du coup, je ne sais pas si c'est approprié de ma part mais pourrais-je faire quelque chose pour vous ? Ne voyez pas cela comme une façon de me faire pardonner, mais juste d'être sympathique après cet petit accident disons... » Tout cela dit en restant sympathique, et ce avant de reprendre d'ailleurs calmement en regardant l'arme de la belle dame. « Et j'aime beaucoup vôtre faux d'ailleurs, une arme de qualité visiblement. » Cela dit sur un ton qui insinuait qu'il se doutait qu'elle savait en user pour avoir sur elle une telle arme. Et pour finir il se contenta de rester silencieux en attendant de voir ce qu'il avait à dire.

Car en vérité il avait un peu envie de faire connaissance avec cette dame, donc il essayait disons de converser un peu, et non casser le contact en la remerciant juste, et en prenant congé… Car elle lui semblait être une assez gentille demoiselle après tout, et comme il était du genre curieux il voulait voir s'ils pouvaient discuter un peu. Néanmoins si cela la gênait potentiellement il n'insisterait probablement pas.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Mer 31 Aoû 2016 - 20:06

Elle se releva avec son aide et le détailla un peu plus,sa réponse avait eu l'air de le mettre à l'air, mais il restait tout de même sur ses gardes. Elle continua à lui sourire gentiment, en attendant qu'il se présente à son tour.

« Je me nomme Alford Gorder. » dit-il modestement.

Cette présentation simple n'était pourtant pas adaptée à la réputation du nom qu'il y associa. Alford Gorder ? Oh oui elle connaissait ce nom, protégé du dragon rouge, anciennement considéré comme un traître, et, chose qui l’intéressait beaucoup plus, un bretteur hors pair.

« Et vous une aimable et noble dame je dirai, enfin si vous me permettez ce compliment. » ajouta-t-il.

Et bien, malgré la grande force qui émanait de son corps, il n'en restait pas moins un homme intelligent et respectueux. La vampire ne fut pas indifférente à la politesse, et elle fut d'autant plus étonné qu'elle vit son regard, plutôt que se porter vers son corps, se porta vers Sentence.

« Eh bien… Du coup, je ne sais pas si c'est approprié de ma part mais pourrais-je faire quelque chose pour vous ? Ne voyez pas cela comme une façon de me faire pardonner, mais juste d'être sympathique après cet petit accident disons... » continua-t-il poliment. Cet homme s'efforçait vraiment de rester le plus courtois possible, et c'était admirable.

Alteria s'amusa encore une fois, que cette phrase aurait pu être mal tournée dans la bouche d'un autre homme, mais elle ne pu déceler en lui que de la bonne foi et de la sympathie. Cet homme l'intéressait de plus en plus, ce qui était rare, et elle pensait pouvoir bien s'entendre avec lui.

« Et j'aime beaucoup vôtre faux d'ailleurs, une arme de qualité visiblement. »

Le ton dont il avait usé était un ton respectueux, venant d'un tel bretteur, elle s'en sentait honorée. Peu de gens avaient pu remarquer la qualité de son arme d'un seul coup d’œil, et la plupart de ceux qui avaient échoué en étaient mort. Plus intéressant encore, il avait engagé promptement la conversation sur un sujet autre que leur bousculade, cela dénoté un certain désir de faire connaissance, chose à laquelle elle n'était pas du tout réticente, les gens de qualité se faisaient rare. Elle le remarqua un peu en retrait, il avait surement peur d'être désobligeant, ou de la déranger, aussi elle choisit le ton le plus agréable possible avant de lui répondre.

« Venant d'une telle personnalité qu'Alford Gorder, de tels mots me vont droit au cœur, bien que la noblesse de ce dernier ne se résume pour l'instant qu'à vous rendre la politesse, j'espère pouvoir vous rester agréable. » Elle supposa que sa phrase était assez bien tournée, aussi s'autorisa-t-elle à continuer, en plongeant son regard dans le sien. « Concernant ma faux, c'est un cadeau de mon maître arme, qu'il tient de je ne sais où. Manier ce genre d'arme est un véritable délice, elle ne possède pas la lourdeur d'une épée, ou le peu de portée d'une dague, une fois qu'elle est lancée, il suffit de se fier à l'inertie et à votre maniement pour qu'elle face le travail à votre place. » Remarquant qu'elle allait trop loin en digression, elle préféra s'arrêter là, et mêlant l'acte à la parole, elle prit l'arme en main, tout en adaptant sa posture de la manière la moins agressive possible. « Son nom est Sentence, et je suis sûre qu'elle est tout aussi enchantée que moi de cette rencontre. »

Voyant que son interlocuteur avait du mal à répliquer après son flot de paroles, elle choisit de répondre à sa dernière interrogation. C'est ainsi qu'elle rangea sa faux, et se rapprocha de lui un peu plus avec un sourire sincère qui était si rare chez elle.

« Et si vous voulez faire quelque chose pour moi "histoire d'être sympathique", sachez que votre conversation agréable et la douceur de vos mots est tout ce que je peux attendre de plus merveilleux venant d'un homme. » Elle se recula ensuite, persuadée d'avoir fait son petit effet. Plus elle le regardait, et plus elle portait de l’intérêt à cet homme : force, savoir vivre, prestige, sagesse et gentillesse, tout ce qu'elle attendait d'un ami, et elle espérait bien s'en faire un grâce à cette rencontre.


Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Jeu 1 Sep 2016 - 9:38

A vrai dire il ne connaissait pas encore cette dame, mais cette dernière lui semblait vraiment très gentille, et bienveillante d'une certaine manière. Il se sentait du coup assez à l'aise, et détendu. Et supposait qu'il pouvait bien tenter de voir si elle ne serait pas contre de faire un peu plus connaissance… En toute amitié bien entendu.

Et puis ce n'était pas tout les jours qu'il tombait sur une femme à l'ascendance probablement noble se montrant aisément si agréable à son égard, et lui semblant très sincère à ce sujet d'ailleurs. Une femme avec sans doute une certaine noblesse, mais une noblesse de cœur, et d'âme certainement pensa t-il. Guère étonnant qu'il veuille donc faire davantage connaissance avec elle, et que pour cela il essaya donc de se comporter au mieux que son éducation de paysan, et sa vie de mercenaire, et aventurier lui permette de faire.

Et en parlant de bonnes choses, visiblement elle avait une jolie faux, bon Alford n'était pas un amateur des faux dans les faits, à ses yeux ces armes n'avaient pas l'équilibre, et la polyvalence des épées, ce qui sans en faire des armes de moindres qualités car à ses yeux toutes les armes ont leurs qualités, et leurs défauts. Faisait qu'il avait bien entendu naturellement porter sa préférence à une bonne vieille lame. Après tout à ses yeux rien ne valait une épée pour pouvoir lutter dans toutes les situations possibles, et imaginables car même si une épée avait aussi ses défauts, elle restait sans doute l'arme la plus polyvalente qui soit au corps à corps pour lui…

Mais bon il avait finit par arrêter de regarder la faux de toute manière pour se concentrer sur la dame de noble naissance qui était si aimable qu'il se sentait à l'aise comme avec une amie de longue date. Ce qui était assez plaisant à vrai dire car Alford était le genre d'homme à tenir au fait qu'on l'apprécie, pas qu'il avait de l’ego mais disons qu'il avait un petit besoin d'être apprécier, ou estimé par son prochain pour une bonne raison. Car cela voulait dire qu'il était sur la bonne voie, et puis il n'était jamais contre le fait de rencontrer de nouvelles personnes intéressantes au cours de ces voyages, comme cette dame semblait de plus en plus l'être d'ailleurs. Et il se contenta donc de répondre avec une certaine modestie aux propos de la jeune femme.

« Oh vous savez je pense que pour connaître quelqu'un il faut sans doute plus se fier à une rencontre avec cette personne qu'à sa réputation… » Comme pour dire qu'il ne s'estimait pas aussi éminent que cela, ou quelque chose du genre, il n'était pas homme à prendre la grosse tête dans les faits, et sentait qu'il avait encore des progrès à faire de toute manière… « Je pense pour ma part que chaque arme a ses qualités, et défauts propres. Ses propriétés qui font qu'elle a certains avantages en combat, dans certaines situations, et ses désavantages dans d'autres. Pour ma part j'apprécie l'épée pour sa polyvalence, et sa maniabilité mais je peux comprendre que la faux ait ses avantages intrinsèques elle aussi. » Dit-il en guerrier avertit, il n'était pas un expert des faux, mais il avait tout de même combattu toutes sortes d'adversaires maniant des armes différentes dans les faits… Et il regarda avec un certain respect l'arme de la dame de ce fait.

Sentence… Un bien joli nom, comme en témoignait le sourire poli qu'il arbora en regardant l'arme. Il se demandait d'ailleurs si ce serait approprié pour sa part de montrer ses armes, mais il se dit que ce serait peut-être un peu trop s'attarder dans la rue que de faire cela, surtout qu'il serait peut-être approprié maintenant que la conversation s'était bien engagée et que la dame semblait amicale d'aller discuter ailleurs ?

« Ma foi… Vous me faîtes trop d'honneur dame Alteria. » Dit-il donc ensuite poli, et un peu gêné de tant de compliments de la part de la dame, au point qu'il en rougissait un peu avant de reprendre. « Du coup je me dit que la rue n'est peut-être pas le meilleur endroit qui soit pour poursuivre nôtre conversation de ce fait… Bon je ne sais pas si cela conviendra à une dame de vôtre qualité à vrai dire, mais j'ai une demeure modeste dans l'avenue lumineuse où nous pourrions poursuivre nôtre conversation si vous le désirez, et où je pourrai peut-être vous offrir à boire, où à manger... » Ajouta t-il ensuite poliment en s'inclinant légèrement comme si elle lui ferait un certain honneur de venir, et dans tout les cas il ajouta juste après cela.

« Et peut-être me permettriez vous un peu plus tard d'avoir l'honneur de vous considérer comme une amie… Je ne suis qu'un homme de modeste naissance, mais je pense qu'en tant que guerriers nous devons avoir pas mal de points communs, de plus si vous le désirez je pourrai vous parler des aventures que j'ai vécu ces dernières années, et peut-être que vous aussi inversement. » Ajouta t-il amical, et par aventure il parlait de voyages, ou autre événements intéressants.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Jeu 1 Sep 2016 - 10:29

L'homme qui lui faisait face avait l'air d'être plongé dans une profonde réflexion, Alteria s'imagina que, comme elle, il avait l'habitude de construire ses phrases avant de parler, ce qui n'était pas plus mal. Elle lui sourit doucement avant d'entendre sa réponse.

« Oh vous savez je pense que pour connaître quelqu'un il faut sans doute plus se fier à une rencontre avec cette personne qu'à sa réputation… » répondit-il modestement.

Alteria se mit à réfléchir, en effet, on ne pouvait pas avoir une foi aveugle en la réputation d'une personne, mais elle était en général un bon reflet de cette dernière, preuve en était qu'Alford était exactement comme elle l'avait imaginé, un homme fort, droit, et aimable. Elle envisagea de le contredire, mais préféra de loin écouter la suite de ses propos.

« Je pense pour ma part que chaque arme a ses qualités, et défauts propres. Ses propriétés qui font qu'elle a certains avantages en combat, dans certaines situations, et ses désavantages dans d'autres. Pour ma part j'apprécie l'épée pour sa polyvalence, et sa maniabilité mais je peux comprendre que la faux ait ses avantages intrinsèques elle aussi. » fit-il remarquer en détaillant la faux.

Et il était vrai que maîtriser la faux lui avait pris beaucoup plus de temps qu'il lui en aurait fallu avec une épée. Mais c'est qu'elle l'avait eu le temps, même si son interlocuteur n'en savait rien. Cela n'avait pas été de tout repos, il lui avait fallu 5 ans en tant qu'humaine ne serais-ce que pour arriver à la manier correctement, mais les siècles qui avait suivi avait amené son maniement à un niveau dont elle était relativement fier, et dont elle aimait faire étalage devant ses adversaires. Elle vit Alford sourire en regardant Sentence, ce qui lui plu beaucoup, pour ensuite réfléchir, il semblait chasser une idée de sa tête, mais commença tout de même à entamer une phrase, qu'Alteria écouta calmement.

« Ma foi… Vous me faîtes trop d'honneur dame Alteria. » déclara-t-il. Cela aurait été de la fausse modestie, cela l'aurait fait sortir de ses gongs, mais une telle humilité dans son ton fut au contraire fort agréable, aussi le laissa-t-elle poursuivre. « Du coup je me dit que la rue n'est peut-être pas le meilleur endroit qui soit pour poursuivre nôtre conversation de ce fait… Bon je ne sais pas si cela conviendra à une dame de vôtre qualité à vrai dire, mais j'ai une demeure modeste dans l'avenue lumineuse où nous pourrions poursuivre nôtre conversation si vous le désirez, et où je pourrai peut-être vous offrir à boire, où à manger... »

Alteria ne pu retenir un sourire, cette homme devait décidément être un manipulateur hors pair ou un grand ingénu, elle préféra opter pour la deuxième option. Qu'auraient pensé les gens en entendant un homme inviter chez lui une belle femme qu'il venait tout juste de rencontrer ? Alteria rit intérieurement de cette pensée, mais s'aperçue que son interlocuteur n'avait pas encore fini de parler.

« Et peut-être me permettriez vous un peu plus tard d'avoir l'honneur de vous considérer comme une amie… Je ne suis qu'un homme de modeste naissance, mais je pense qu'en tant que guerriers nous devons avoir pas mal de points communs, de plus si vous le désirez je pourrai vous parler des aventures que j'ai vécu ces dernières années, et peut-être que vous aussi inversement. » fini le guerrier.

La vampire s'amusait beaucoup, et trouvait Alford profondément sympathique. Qui aurait idée de demander à devenir l'ami d'une femme qu'il venait tout juste de bousculer la minute précédente ? C'était très peu conventionnel, et c'était ce que notre vampiresse préférait, les choses peu conventionnelle. Sans compter qu'encore une fois, le mot "aventures" aurait pu sonner de bien des manières différentes, mais elle préféra ne pas le relever, se disant qu'elle devrait s'y habituer si elle avait l'intention de côtoyer ce personnage plus longtemps. Aussi choisit-elle de répondre avec un enthousiasme non dissimulé.

« Je vous concède bien facilement qu'une faux est cependant bien plus difficile à prendre en main, et que l'apprentissage de son maniement est bien plus long que celui d'une épée. » Il était rare de la voir concéder quelque chose aussi facilement, surtout concernant le maniement de la faux, mais elle avait décidé de se montrer le plus agréable possible envers cet homme. « Et je vous en prie, ne faites pas tant de manière, je ne suis clairement pas une personne que lance des louanges à tout va, il serait donc de bon gré que vous acceptiez ceux-ci sans faire trop de manières. » Continua-t-elle dans l'espoir de le mettre à l'aise.

Elle tenta de se rappeler la dernière personne qui lui avait paru aussi agréable, ce n'était certainement pas Yundel, il était beaucoup trop grandiloquent. Et après réflexion, elle se dit que c'était bien la première fois qu'elle rencontrait un personnage aussi singulier, ce qui était loin de lui déplaire.

« Si je me permets de vous encenser ainsi c'est que je vous trouve particulièrement agréable, aussi n'ai-je aucune raison valable de refuser votre invitation. Cependant, je dois vous avouer avoir déjà dîner, je m'en tiendrai donc à une conversation qui j'espère, sera aussi agréable pour vous que pour moi. »

La gentillesse de cette homme venait pour la première fois de lui faire défaut. Offrir à manger et à boire... à une vampire, oh, il ne pensait certainement pas à mal, et cela aurait étonné Alteria qu'il ai percé sa nature aussi vite. Aussi décida-t-elle de ne pas lui tenir rigueur pour cette proposition qui était au premier abord des plus sympathique. Elle choisit donc de lui tendre le bras de la manière la plus courtoise possible.

« Et bien, votre potentielle amie vous suivra jusqu'à votre demeure. » fini la vampire avec un petit rire cristallin.

Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Jeu 1 Sep 2016 - 19:33

Alford croyait au fait que le vécu valait toujours mieux que le préjugé, et même si un préjugé donner par une réputation été une piste en effet, car on ne pouvait jamais connaître réellement quelqu'un sans le rencontrer avant à ses yeux. Tout en restant prudent bien entendu, c'est qu'il avait déjà rencontré des êtres peu recommandables par le passé... Dont ce sadique, et pervers de Vraorg le blanc, et s'il fallait une définition du mal en tout cas pour Gorder, cet ancien tyran était parfait pour cela. Exactement tout ce que quelqu'un devait faire pour être l'être le plus maléfique qui n'ait jamais existé, et rien que penser à Vraorg donnait presque des envies de meurtres à Alford. Car s'il y avait un être dans sa vie qu'Alford avait voulu voir mourir c'était bien le dragon blanc, que ce soit par justice pour les habitants d'Armanda, ou pour venger ce qu'il avait dû subir pendant 3 longues années…

Car au fond s'il était innocent sur certains sujet, il l'était bien moins sur d'autres. Et il avait eu des années à disposition pour voir les miliciens théocrates piller, et violer sans qu'il ne puisse rien faire. De ce fait il ne voulait que rien de tout ceci n'arrive à nouveau, il ne voulait pas à nouveau que quelqu'un le contrôle mentalement ou une sournoiserie du genre pour qu'il fasse du mal contre son gré. Il n'était pas comme ça… Il était un être humain, oui il était humain. L'humanité, l'espoir voilà ce qui le caractérisait, si quelqu'un devait empêcher que ces horreurs arrive à nouveau… Si quelqu'un devrait se tenir prêt à se sacrifier pour le bien de tous il serait là… Oui il serait là. Mais en attendant il ferait mieux de penser à des choses moins graves sur l'instant car il parut s'assombrir tout à coup pendant un instant ce qui n'était guère volontaire. Elle avait peut-être dû se demander pourquoi il venait pendant quelque seconde de prendre l'expression d'un homme blasé, mais il effaça cela assez vite…

Oui c'était bien pour cela qu'il se battait pensa t-il en regardant la jeune femme, des innocents qui n'avaient rien fait de mal, des gens qui ne demandaient qu'à vivre leurs vies sans vouloir abuser des autres, ou faire de mal à quiconque. Tout ces hommes, et ces femmes qui vivaient à travers l'empire, et qui quels que soient leurs conditions sociales qui n'aspiraient qu'à vivre heureux de manière honnête, et bienveillante. C'est pour eux qu'ils battait, pour qu'il puisse vivre leurs vies, et ne pas souffrir de la main de despote ou monstre, et si quiconque tenterait de nuire à ces innocents… Il le tuerait si nécessaire.

Mais bon autant mettre ces choses graves, et ce désir aigu, et un peu amère de faire justice de côté sur l'instant, et il reprit donc tout à fait aisément un air enjoué après avoir pu examiner la faux de la jeune femme, tiens il se demandait bien si elle avait déjà pu en user dans un réel combat… Mais supposant que ce serait là une question réellement indiscrète il décida de ne pas la poser cette fois-ci. Et pour sa part son épée lui suffisait bien pour se battre, et tant qu'il restait en vie il supposait que de toute manière ses compétences en combat suffisaient. Même s'il se disait au fond qu'il ferait tout aussi bien d'améliorer sa maîtrise de l'arbalète à l'avenir…

« Je suppose que de toute manières nous avons nos manières de pensées propres au sujets de nos armes, et sommes tout deux experts dans nos domaines respectifs. » Se contenta t-il donc de dire conciliant au sujet de l'épée, et de la faux. Après tout il ne comptait pas débuter un dialogue de sourd au sujet de qui avait la meilleure arme, car il n'était pas homme à débuter un conflit stupidement sans raison. On pouvait donc dire que lui aussi faisait un effort pour être agréable. « Ma foi vous avez raison sans doute. » Dit-il donc ensuite au sujet du fait qu'elle ne faisait pas des compliments à tout va, et qu'il devrait acceptait ceux qu'elle faisait, mais il précisa. « Juste que je ne voulais pas paraître orgueilleux disons, et puis c'est une bonne chose de pouvoir se remettre en question. » Acheva t-il pratique.

Après tout il ne tenait pas à avoir l'air d'un de ces rustres qui pensait que manier une épée, et avoir de gros biceps faisait de vous le roi du monde, ou du moins vous donne des droits que les autres n'ont pas. Alford tenait disons à rester quand même quelqu'un de respectable, et ne pas commencer à avoir la grosse tête de ce fait…

« Ma foi il est vrai que le midi vient de passer... » Dit-il ensuite en regardant un peu où se trouvait le soleil quand elle dit qu'elle avait déjà manger, avant de reprendre. « Enfin du coup ce sera avec plaisir que je converserai avec vous madame. Je suis certain que vous devez avoir une conversation très intéressante de plus. » Précisa t-il sincère, et le curieux qu'il était pouvait s'en réjouir car il aimait apprendre des choses par exemple.

Et pour tout avouer il eut un instant d'hésitation quand elle lui prit le bras, mais l'accepta poliment et se rendit donc à sa demeure en sa compagnie… En souriant de manière amusé aux paroles de la jeune femme qui avait un rire assez agréable mine de rien.

[…]

Ils arrivèrent donc en peu de temps dans sa demeure qui était une maison modeste, quelque chose qui n'avait rien d'excentrique à l'extérieur, mais qui à l'intérieur… Semblait tout à coup très, remplit, et surprenante bien rangé. Car il y avait tout simplement les meubles de vie oui, mais aussi un râtelier d'arme bien remplit avec quelques épées d'excellentes facture, une lance, et une hache, toutes parfaitement bien entretenues bien sûr. Et un support d'armure sur lequel était apposé une armure assez imposante, qu'il montra légèrement à sa visiteuse.

« Ma modeste demeure, et cette armure… C'est mon bien le plus précieux après mon espadon disons. » On pouvait d'ailleurs voir non loin un stock de bouteille d'absinthe assez honorable, et il se crut obligé de se justifier à ce sujet... « Quand à ces bouteilles, disons que j'ai prit certaines habitudes sous le règne de Vraorg le blanc… Et qu'elles sont restés, une façon de lutter contre la déprime à l'époque. » Il avouait aimait la bouteille, pas au point d'en être alcoolique, mais il n'en était pas fier, et sur ce il se contenta d'ajouter.

« Prenez place je vous prie madame… » Et il s'assit pour se part sur la table au milieu de la pièce qui lui servait pour se nourrit en temps normal, et reprit calmement.

« Bon du coup… Si vous voulez je peux vous parler des quelques aventures que j'ai vécu ces dernières années, mais si vous me le permettez pourrais-je vous poser une simple question avant ? Où avez vous appris à manier la faux demoiselle ? » Après tout il avait bien le droit à un peu de curiosité.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Jeu 1 Sep 2016 - 20:14

« Je suppose que de toute manières nous avons nos manières de pensées propres au sujets de nos armes, et sommes tout deux experts dans nos domaines respectifs. » lui avait répondu Alford.

Elle ne le savait que trop bien, et cette phrase sous ses airs innocents, la fit profondément réfléchir. Combien de vies perdues ? combien de villes rasées ? de peuples massacrés pour la cause d'une simple idéologie, opposé deux façons de penser était pour elle une aberration. Un avis était avant tout défini de cette façon même, "un avis", ce n'était jamais une réponse universelle, et très souvent quand deux personnes s'opposaient sur une idée, c'était un conflit d'avis, de la subjectivité la plus totale. Les faits étaient des faits, et l'on ne pouvait tout simplement pas aller contre, mais dès que l'on pouvait s'autoriser le luxe d'avoir un avis, nous avions le droit de le partager, mais le devoir de ne pas l'imposer aux autres.

Elle écouta d'une oreille distraite la suite de ses paroles, se justifier ne servait à rien, elle savait qu'il ne pensait pas à mal, et qu'il ne voulait pas être vaniteux. Elle finit par ses replonger dans sa réflexion, et en sorti quand elle le vit lever les yeux au ciel pour lui répondre « Ma foi il est vrai que le midi vient de passer... ». Ah oui, il regardait juste le soleil, elle le suivit jusqu'à chez lui en silence quand il lui commença à marcher, tout en admirant sa posture, tant d'hommes à sa place auraient eu de grands idéaux, et auraient marché la tête haut et le buste droit, mais sa démarche était des plus naturelles, voire, un peu maussade, elle se dit qu'il devait penser à quelque chose de peu réjouissant, et continua à le suivre calmement.

Ils entrèrent dans la demeure, dont la façade n'avait premièrement rien à envier aux autres, et dont l'intérieur était une véritable merveille. L'ordre et l'esthétique régnaient en ces lieux, ce qui plus beaucoup à la vampire, calculatrice comme elle était. « Ma modeste demeure, et cette armure… C'est mon bien le plus précieux après mon espadon disons. » dit-il posément. Modeste, modeste, elle aurait bien voulu y vivre dans cette demeure, elle qui résidait seulement dans une salle de vie aménagée dans son école de maniement, mais se sortant de sa réflexion, elle posa les yeux sur l'armure. Cette armure était tout bonnement somptueuse, utilitaire tout d'abord, on pouvait juger de sa résistance rien qu'en voyant le matériau de fabrication, et la façon dont les pièces avaient été agencées pour offrir une protection totale, mais aussi très belle, avec une coupe et une couleur agréable, et dont les pointes donnait un petit aspect majestueux. Mais elle se concentra sur ses dires quand il pointa un stock de bouteilles.

« Quand à ces bouteilles, disons que j'ai prit certaines habitudes sous le règne de Vraorg le blanc… Et qu'elles sont restés, une façon de lutter contre la déprime à l'époque. » dit-il avec un brin de tristesse dans la voix.

Oui, personne ne pouvait avoir une vie totalement rose, et ce n'était certainement pas le cas de cet homme qui avait dû voir des choses atroces. Mais la proposition de l'homme la coupa dans sa réflexion. « Prenez place je vous prie madame… » à cette demande, Alteria s'assit en face de lui, ayant d'abord penser s'asseoir à ses côtés elle se ravisa, il n'était pas comme tous ces idiots qu'elle avait dû charmer et manipuler, elle plaçait inconsciemment sa confiance en Alford.

« Bon du coup… Si vous voulez je peux vous parler des quelques aventures que j'ai vécu ces dernières années, mais si vous me le permettez pourrais-je vous poser une simple question avant ? Où avez vous appris à manier la faux demoiselle ? » demanda-t-il.

Alteria se mit à sourire à cette question, elle prit une position confortable, et lui offrit un sourire bienveillant avant de commencer à parler.

« C'est une question qui mérite une réponse, mais cette dernière risque d'être longue. J'ai était très tôt formée aux maniements des armes, mon père et ma mère l'avaient exigé, mais étant encore plus bornée qu'eux, et n'aimant guère les épées ou les lances, qui n'étaient pas assez esthétiques à mon goût, je faisais preuve de beaucoup de mauvaise volonté. », elle se mit à rire et continua, « Je vais raccourcir un peu le récit, sinon nous allons passer la nuit ensemble. Donc comme je le disais, mon maître d'arme, Lucius Vitari, était pourtant quelqu'un d'extrêmement éminent et respecté, mais je ne pouvais pas me contraindre à apprendre, mon esprit refusait. Et un jour que je sortais avec mes parents en dehors de la ville, j'ai pu observer un combat entre un manieur de faux et quelques bandits de grands chemins, le combat se serait déroulé avec une épée, je pense que j'aurais fermé les yeux et me serait mise à pleurer, mais le maniement de l'arme était tellement fluide et gracieux que je n'ai pas loupé une miette du combat. Vous devinez les faits, une semaine plus tard, mon maître d'armes me recevait chez lui, et se vu forcer de me trouver quelqu'un pour m'enseigner le maniement de la faux, c'est ainsi que j'ai rencontré Yundel, c'est celui qui m'a appris cela, et il est maintenant instructeur avec moi, dans mon école. »

Alteria soupira, elle espérait ne pas avoir noyé l'homme sous son flot incessant de paroles, mais après tout, c'est lui qui lui avait demandé. Elle pencha donc la tête sur le côté, et lui décochant un sourire elle lui demanda

« Ma réponse est assez développée pour vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Ven 2 Sep 2016 - 12:21

Alford avait en sa possession en majorité des objets magiques, des armes, et des armures servant pour ses voyages, ou pour se battre. On pouvait donc dire en tout cas qu'il n'y allait pas à moitié pour se préparer à un potentiel affrontement... Car en effet là plupart des nobles nobles aimeraient avoir une armure d'aussi bonne qualité que celle qu'il possédait. A se demander presque comment il pouvait avoir mit la main dessus d'ailleurs, une vieille histoire… Mais disons qu'au moins cette protection lui avait déjà sauvé la mise plusieurs fois, et du coup Gorder tâchait de l'entretenir au mieux.

Comme tout le reste de son équipement d'ailleurs, ses épées paraissaient presque neuves, et une cotte de maille magique posée non loin puait le graisse d'oie, ce qui témoignait que Gorder tâchait de faire en sorte d'entretenir le tout. Après tout la graisse d'oie, c'était ce qu'utilisent les guerriers pour que leurs cottes de mailles ne rouille pas, le seul défaut du tout c'est l'odeur, et le fait que ce n'est pas discret, mais bon… D'ailleurs il avait aussi un certain faible pour les arbalètes visiblement comme quelques arbalètes de factures différentes, une elfique ou humaine, et une vampirique étaient entreposés sur des supports. Le tout avec un stock de carreau honorable, mais bon… Aux yeux d'Alford c'était le minimum vital après tout pour un mercenaire prévoyant que d'être armé, et que d'avoir une arme de corps à corps, et une de tir à disposition.

Après tout tout le monde ne se bat pas au corps à corps, de ce fait avoir une arbalète, ou un arc disposition permet de ne pas se retrouver un peu bête face à un archer qui tente de vous aligner à 40 mètres de distance. Quoique une bonne armure permet souvent de courir vers l'archer, mais on est jamais à l'abri d'une flèche chanceuse dans la visière après tout…

Quand à l'absinthe il pensa qu'il en aurait bien offert à sa visiteuse tiens, mais comme cette dernière avait déjà manger avant autant éviter. Même si sachant que c'était de l'absinthe de qualité donc c'était dommage… Il ne se rappelait plus qui lui avait offert cet absinthe elfique d'ailleurs tiens. Mais depuis qu'il y avait goûté il avait une certaine affection pour, par contre c'était vraiment de l'alcool costaud. Il avait déjà vu un vampire, et un elfe ivre mort après avoir consommé de l'absinthe pure, ou mélangé avec du sang...

Enfin sur ce restait juste à s'asseoir donc et écouter calmement le discours de la dame pensa t-il, et visiblement il fut servit car cette dernière avait pas mal à raconter.

Ainsi il pu donc apprendre qu'elle avait commencé l'apprentissage des armes avec assez de mauvaise volonté, surtout qu'elle n'était guère disposée aux maniements des épées, et des lances. Ce qui était compréhensible, après tout aucune arme ne convenait à tout un chacun. Et il rit volontiers avec son amie qui abordait en effet une partie assez cocasse de son passé, quand à la suite…

C'était assez intéressant, et il nota que ce Lucius devait être quelqu'un d'assez sympathique, de même que ce Yundel qui avait donc appris le maniement de la faux à la jeune femme. Et quand cette dernière finit son récit et lui demanda souriante si la réponse était assez dévellopé, il répondit simplement.

« Ma foi oui, bon du coup je suppose que c'est mon tour. » Dit-il donc aimable avant de reprendre.

« Je pense que je vais vous raconter pourquoi je suis mercenaire… Pour tout avouer je suis fils d'un paysan, un métier honnête, mais dur. Et ce qui m'a poussé à aller sur les routes c'est en faîte une simple envie de changer du quotidien, et de découvrir ce qu'il y avait en dehors de mon hameau natal… » Tout simplement, puis il reprit assez content. « Et je dois avouer ne pas regretter ce choix, au cours des années j'ai pu visiter une grande partie du continent, et j'ai pu rencontrer des personnes intéressantes que ce soit des hommes, des elfes, des dragons, ou bien des vampires. » Avoua t-il sans gêne, après tout il avait bien le droit d'être en bon termes avec des vampires d'après lui, et sur ce il reprit légèrement nostalgique. « Bien entendu il y a eu les guerres, et je m'étais retrouvé assez impliqué dans certaines histoires, mais au fond je ne regrette pas mon choix. Je compte d'ailleurs un jour aller me rendre dans le royaume elfique, et vampirique. Histoire d'en apprendre un peu plus sur les peuples, et les sociétés vampiriques, et elfiques. Après tout on a qu'une vie, donc autant en profiter pour découvrir ce vaste monde... »

Avant de conclure ensuite curieux à l'égard de la dame.

« Et vous ? Avez vous déjà pu voyager pas le passé ? »


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Ven 2 Sep 2016 - 19:08

« Ma foi oui, bon du coup je suppose que c'est mon tour. » lui répondit aimablement Alford.

Alteria se posta correctement pour être à l'écoute, elle qui était avide de savoir et de petites histoires, elle avait fortement envie de connaître celle de cet homme. Elle était en train de s'imaginer de grandes péripéties, un fils d'une grande famille qui avait été jeté à la rue par ses parents, forcé de se tailler un chemin dans cette jungle sauvage qu'était la misère, ou encore un pauvre enfant qui avait assisté au massacre de sa famille impuissant, aussi la réalité lui paru assez étonnante.

« Je pense que je vais vous raconter pourquoi je suis mercenaire… Pour tout avouer je suis fils d'un paysan, un métier honnête, mais dur. Et ce qui m'a poussé à aller sur les routes c'est en faîte une simple envie de changer du quotidien, et de découvrir ce qu'il y avait en dehors de mon hameau natal… » commença l'homme.

L'histoire d'un guerrier qui paraissait avoir tant vécu débutait donc d'une façon aussi commune, elle sourit devant cet état de fait, se disant que tout le mérité était pour Alford, avoir décidé de mener une telle vie par choix n'était pas chose commune, elle continua à boire ses paroles, se demandant comment la suite allait pouvoir la surprendre.

« Et je dois avouer ne pas regretter ce choix, au cours des années j'ai pu visiter une grande partie du continent, et j'ai pu rencontrer des personnes intéressantes que ce soit des hommes, des elfes, des dragons, ou bien des vampires. »

Surprise, c'était bien le mot. Cet homme avait prononcé le nom de "vampire" aussi fluidement qu'il en avait fait pour les autres races. Et il ne semblait avoir aucun grief à leur égard, ce qui fit profondément réfléchir Alteria, comment tourner la suite des événements ? Devait-elle lui avouer sa nature ? Cela lui ferait beaucoup de bien, la cacher à tout le monde était relativement pesant, et pouvoir parler librement à quelqu'un serait une vraie libération. Ne voulant pas trop y penser, elle préféra se concentrer sur la suite de l'histoire que lui contait sa nouvelle connaissance.

« Bien entendu il y a eu les guerres, et je m'étais retrouvé assez impliqué dans certaines histoires, mais au fond je ne regrette pas mon choix. Je compte d'ailleurs un jour aller me rendre dans le royaume elfique, et vampirique. Histoire d'en apprendre un peu plus sur les peuples, et les sociétés vampiriques, et elfiques. Après tout on a qu'une vie, donc autant en profiter pour découvrir ce vaste monde... dit-il pour conclure son histoire, avant de lui demander, Et vous ? Avez vous déjà pu voyager pas le passé ? »

Alteria se décida à lui répondre rapidement, pour ne pas trop se plonger dans ses pensées « Et bien ma foi oui, j'ai beaucoup voyagé, j'ai rencontré d'innombrables créatures, mais pas un seul dragon, avoua-t-elle, ne sachant pas qu'elle rencontrerait son premier spécimen quelques jours plus tard, au plus grand malheur de son école, j'ai un peu de mal avec les elfes, je les trouve arrogants et hautains pour la plupart, mais il y en a bien une qui m'a laissé une image des plus charmantes. Elle sourit tristement, et ne parvenant pas à chasser son idée de sa tête, continua sa phrase en enlevant doucement son gant, et pour ce qui est des vampires... disons que je les ai côtoyé d'un peu trop prêt. » soupira-t-elle en lui touchant le visage de sa main glacée.

Elle le regardait difficilement, le regard bas et la mine triste, avait-elle bien fait de lui avouer cela dans un instant de folie ? Oui, elle ne tenait pas à être déçue après avoir entamé une relation amicale avec lui, et elle ne voulait pas non plus lui cacher la vérité plus longtemps. Soutenant difficilement son regard, Alteria lui décocha un sourire sincère et lui dit d'une voix un peu faible « Je ne voulais pas vous cacher la vérité, mais vous savez comment sont les gens... » finit-elle, en espérant sincèrement qu'il ne faisait pas parti de ces "gens".
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Sam 3 Sep 2016 - 9:13

Alford savait ne pas être vraiment quelqu'un de… Atypique par sa naissance, au fond il était juste un paysan qui s'était dit qu'il n'avait guère envie d'une vie ennuyeuse à la ferme, et qui s'était dit que découvrir le monde serait une bonne chose. Bon il savait lire ce qui n'était pas forcément donné à tout les hommes d'origines modestes, mais ça c'est car il avait apprit à lire peu après son départ de son hameau natal, et car il avait payé quelqu'un pour cela…

Et il savait bien que son sang que ce soit littéral, ou métaphorique était aussi rouge que celui de n'importe quel homme du commun, et à vrai dire il n'en avait rien à faire. Visiblement le destin semblait avoir voulu jouer avec lui qu'importe ses origines, et il s'était donc retrouvé à devoir vivre toutes ces aventures… Et il avouait qu'il aimait son métier de mercenaires, après tout c'était une profession qui lui permettait une certaine liberté contrairement aux soldats professionnels qui devaient obéir aux ordres d'un officier, et ne pouvaient certainement pas aller où ils le désiraient…

Quand aux vampires, et aux elfes. Il était curieux en faîte, et il est vrai qu'il avait une ouverture d'esprit assez rare à ce sujet, mais bon… Il s'était dit toujours dit que chaque être en ce monde devait avoir ses qualités, et une certaine bonté, à part Vraorg le blanc bien entendu… Il se disait donc juste que les vampires étaient différents, mais pas forcément néfastes par exemple. Et qu'il devait être possible de les comprendre en faisant un peu d'effort, ou du moins de s'entendre avec eux, en somme oui il était un optimiste à ce sujet, mais bon...

Ainsi il put donc entendre son amie qui lui parla elle aussi de son expérience, ainsi que du fait elle avait beaucoup voyagé, mais n'avait pas encore rencontré de dragon, ce qui était compréhensible. Après tout il devait y avoir moins d'une dizaine de dragons actuellement sur Armanda, et c'était encore une jeune femme qui avait toute la vie devant elle pour cela pensa t-il. Mais il lui souhaitait dans tout les cas d'avoir cette chance, car en réalité Gorder se disait que rencontrer ne serait-ce qu'une fois un dragon était bien quelque chose qu'il fallait faire dans sa vie…

Quand aux elfes il haussa un peu les épaules quand elle dit qu'elle les trouvait arrogants, et hautains. Sans doute qu'elle n'avait pas rencontré forcément les bons elfes, car pour sa part ceux qu'ils avaient pu rencontrer étaient disons de sacrées phénomènes pour certains. Que ce soit l'elfe tellement modeste qu'il ne voulait pas qu'il l'appelle sire, ou bien l'elfette qui lui avait sauté dessus pour lui toucher la barbe comme si c'était une chose qu'elle n'avait jamais vu de sa vie…

Néanmoins pour tout avouer il n'eut pas le temps de trop penser à cela, ni à la potentielle expérience d'Alteria avec les vampires, qu'il sentit la main glaciale de cette dernière touchée son visage… Ah donc s'en était une. Pensa t-il en la regardant en écarquillant les yeux un instant, avant de juste rester silencieux alors qu'elle arborait un air attristé avant finalement de sourire sincèrement, et d'avouer d'une voix faible qu'elle était obligée de cacher cela en temps normal….

Alford après quelques instants de silence suite à cela attrape donc calmement la main de la vampiresse qu'il serra doucement comme pour monter qu'il n'était pas dégoûter par elle, avant de dire.

« Une amie vampire ? Eh bien je suis d'autant plus honoré d'être vôtre amie très chère, c'est bien la première fois après tout que j'ai l'estime d'une vampiresse. » Dit-il donc avec un sourire sympathique même si un peu bourru comme pour la rassurer avant d'ajouter en la regardant dans les yeux.

« Je dois avouer être assez surpris… Mais vous avez été gentille avec moi jusque là, et sincère. Et c'est je pense tout ce qui compte, et pas le fait que vous soyez une vampiresse, une elfe, ou une humaine. J'accepte les gens que j'apprécie comme ils le sont, et… Enfin ne vous inquiétez pas je garderai vôtre secret, et ne dévoilerai cela à personne... » Dit-il en se levant, puis en s'asseyant à côté d'elle comme pour montrer qu'il avait confiance, et n'hésitait pas à se rapprocher avant de conclure.

« Dans tout les cas je suis honoré de vôtre confiance mon amie, et je suppose que du coup ma proposition de tout à l'heure de vous offrir à boire, ou à manger était assez maladroite ! » Dit-il donc avant de partir d'un rire joyeux et assez bourru, car il trouvait vraiment cela drôle avant sur ce de reprendre son sérieux et de sourire à la vampiresse en attendant que cette dernière soit plus à l'aise. Après tout tout se passait bien n'est-ce pas?


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Sam 3 Sep 2016 - 17:09

Alteria n'était certainement pas une personne sensible, au contraire, elle était plutôt connue pour être calculatrice, voire manipulatrice. Dévoiler sa nature au gens depuis la ratification du traité n'était donc plus un problème en soit, sauf dans de rare cas particuliers. Mais cet Alford en était un, de cas particulier, il s'était montré gentil et agréable envers elle et perdre subitement son estime lui ferait surement un peu de mal. Aussi, elle ne pu s’empêcher de le regarder, jusqu'à ce que la réponse d'Alford vienne la soulager.

« Une amie vampire ? Eh bien je suis d'autant plus honoré d'être vôtre ami très chère, c'est bien la première fois après tout que j'ai l'estime d'une vampiresse. » Dit-il avec un sourire sympathique.

Alteria fut un peu choquée par la réponse, elle espérait au maximum ne pas le dégoûter, voire être acceptée, mais avoir entendu les mots "honoré" et "ami" fut pour elle un fait vraiment très plaisant, et elle aurait eu les larmes aux yeux si elle avait encore été humaine.

« Je dois avouer être assez surpris… Mais vous avez été gentille avec moi jusque là, et sincère. Et c'est je pense tout ce qui compte, et pas le fait que vous soyez une vampiresse, une elfe, ou une humaine. J'accepte les gens que j'apprécie comme ils le sont, et… Enfin ne vous inquiétez pas je garderai vôtre secret, et ne dévoilerai cela à personne... » dit-il en se levant pour venir s'installer à ses côtés.

Alteria dû se contrôler un peu pour ne pas bondir au fond de la salle, elle n'avait vraiment pas l'habitude d'être désarmée face à quelqu'un. « Dans tout les cas je suis honoré de vôtre confiance mon amie, et je suppose que du coup ma proposition de tout à l'heure de vous offrir à boire, ou à manger était assez maladroite ! » La vampire sourit à ces mots, et elle se calma un peu.

Elle détailla Alford du regard, il semblait vraiment sincère, elle reprit ses esprit et lui répondit d'un ton amusé « Oh, vous savez, un peu d'absinthe mélangé avec du sang cela reste une boisson que je sais apprécier à sa juste valeur. Mais enfin, je vous dois quelques explications maintenant que vous connaissez ma condition. » Elle prit donc une posture qui lui était agréable avant de lui faire un petit résumé.

« Je vous ai déjà parlé de mon maître d'armes Yundel, et bien c'est lui qui m'a transformé en vampire. Une erreur toute bête, en marchant dans un couloir de mon manoir, j'ai trébuché et ai essayé de me raccrocher à la seule chose qui était à ma portée, à savoir un râtelier. Elle eu un petit rire en se rappelant de cela, quel incident idiot, Alerté par le bruit, tout le monde est arrivé, et Yundel a invité une excuse pour pouvoir m'emmener au loin et me transformer. Nous avons ainsi vécu dans un village peu fréquentable, à côté de l'ancienne Aldaria, et nous nous nourrissions des personnes les plus abjectes que nous trouvions. Les années passèrent et me voila à présent. »

Alteria était plutôt fière de ce qu'elle était devenu, elle essayait de se nourrir des personnes qu'elle jugeait néfastes à la société. Le temps lui avait permis d'apprendre à contrôler sa soif et ses mauvais réflexes, car il lui était arrivé par le passé d'agresser Yundel car il l'avait simplement surprise. Sortant de sa réflexion, elle regarda Alford et lui dit en souriant

« Enfin, maintenant que vous connaissez ma condition, je vais enfin pouvoir me sentir pleinement à l'aise en votre compagnie, qui était déjà des plus agréables. » La vampire s'inclina doucement sur ces mots, et lui lança un regard mi-joueur mi-amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Dim 4 Sep 2016 - 11:31

Est-ce qu'il avait répondu de la bonne manière ? Pensa t-il un instant, c'est que Gorder était après tout capable de faire preuve de maladresse sans le vouloir, et comme la dame semblait disons donner pas mal d'importances à tout ceci ce qui était tout à fait compréhensible… Autant essayer du coup de faire de son mieux, surtout qu'il l'aimait bien cette vampiresse, elle s'était montrée agréable avec lui, et il avait l'impression que sa gentillesse était sincère ce qui le mettait à l'aise. Après tout il se fichait bien de savoir qu'elle était une vampire son amie si cette dernière était véritablement aussi bienveillante qu'elle l'avait été à son égard.

Après tout il valait sans doute mieux être ami avec une vampiresse au cœur bon qu'avec un elfe au cœur sombre supposait-il. Pas qu'il soit souvent tomber sur des elfes maléfiques, ou quelque chose du genre, mais voilà l'idée en somme, et sa manière de penser à ce sujet. De plus pour montrer qu'il était sincère il n'avait donc pas hésiter le moins du monde à s'asseoir à côté d'elle. De manière à dire qu'il n'avait pas peur d'elle, et qu'elle ne le dégoûtait pas. Après tout que valaient les mots si sa manière d'être disait le contraire de ce qu'il essayait d'exprimer ? Ainsi s'il se prétendait content d'être en sa compagnie, et honoré d'être son ami autant se comporter comme tel du coup.

Et visiblement cela sembla marcher pensa t-il alors que la vampiresse le détaillait du regard tout en souriant. Franchement on pouvait dire pour le coup que Gorder avait visiblement fait des progrès ces dernières temps quand au fait de traiter avec la gente féminine. Ou bien c'était sa sincérité, et son côté aimable qui devaient jouer pensa t-il. Mais dans tout les cas il faut lui aussi amusé de la remarqua qui suivit de la vampiresse suite à sa plaisanterie, et qui montra que cette dernière était à l'aise.

« Je ne vous oblige à rien, après tout je suppose que l'on a pas forcément envie de parler de certaines choses, alors ne vous en inquiétez pas... »
Ajouta t-il tout de même compréhensif quand elle lui confia qu'elle lui voulait lui donner quelques explications. Pour sa part en tout cas il ne voulait l'obliger en rien, mais comme visiblement elle tenait réellement à offrir ses explications il écouta donc attentivement. Avant de…

La regarder de manière sceptique quand elle expliqua les raisons de sa transformation, il était évident qu'Alford commençait à penser que le dit Yundel avait probablement abuser de la jeune vampiresse au vu de ce qu'elle disait. Mentant à la famille de cette dernière, et la transformant au lieu de la soigner, chose que bien évidemment Gorder n'approuvait aucunement. Car c'était un homme très attaché à la morale, et sans doute un héro à l'ancienne d'une certaine manière mais il y croyait, et on pouvait donc comprendre qu'il n'aimait pas trop ce qu'il entendait, néanmoins il sembla se détendre quand elle expliqua qu'elle ne s'en était jamais pris à des innocents.

Ce qui en soit était louable, car Gorder n'étaient pas de ceux à penser que la mort de quelqu'un d'innocent soit désirable, même si obligatoire pour nourrir un vampire. A ses yeux la vie de chacun avait la même valeur, et de ce fait le fait qu'Alteria ait disons des scrupules dans sa façon de se nourrir était donc une bonne chose à ses yeux. Puis il reprit.

« Parce que vous n'étiez pas détendue avant ? Pourtant il ne faut pas mon amie, je ne mord pas après tout. » Dit-il avec un humour pas du tout subtile, et un peu bourru avant d'ajouter ensuite jovial. « Dîtes d'ailleurs, du coup vu que je sais que vous êtes une vampire… Je vais vous confier une chose à mon tour. Histoire d'être à égalité disons... » Dit-il en laissant un léger silence planer avant de poursuivre. « Disons que là où la plupart des mâles aiment les femmes pour certains choses, pour ma part j'aime aussi les hommes, qu'ils soient humains, vampires, ou elfes... » Cela sur un ton un peu gêné, mais pas tant. Après tout c'était mal vu chez les humains, mais il ne savait guère si ça l'était, ou non chez les vampires, et puis il pensait qu'elle n'allait pas le juger, et sur ce il conclut calmement.

« Dîtes d'ailleurs… Par curiosité vous faisiez quoi pendant ces dernières années de guerre ? » Finit-il ensuite par demander, après tout étant une vampiresse elle avait dû être assez impliqué dans tout ceci, comme lui-même l'avait été bien trop d'une certaine manière. De plus maintenant qu'il savait qu'elle était une vampiresse, sans doute que les confessions de la dame allaient prendre un tout autre sens d'une certaine manière, et qu'elle ne ce sentirait probablement plus obligé de lui cacher certaines choses à ce sujet.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Dim 4 Sep 2016 - 14:07

Pleinement à l'aise, Alteria n'en était pas vraiment sûre, après tout elle n'en avait pas vraiment l'habitude, il lui faudrait donc un peu de temps. Aussi décida-t-elle de se perdre dans des réflexions inutiles sur la portée de son geste, sur ses conséquences futures. Mais elle dû interrompre sa réflexion en entendant la question d'Alford.

« Parce que vous n'étiez pas détendue avant ? Pourtant il ne faut pas mon amie, je ne mord pas après tout. » lui avait-il demandé.

Bien sûr que non elle n'était pas détendu, ces dernières années elle avait dû se faire toute petite pour éviter de se faire chasser à vue, et maintenant elle devait tout de même faire attention à ne pas trop se faire remarquer, ne désirant vraiment pas s'attirer d'ennuis. Etre une vampire n'avait jamais été simple, et ça ne le serait jamais, aussi avait-elle décidé d'être prudente à chaque instant concernant sa condition, chose qu'elle résuma sobrement en un simple « Je le sais, mais je ne peux pas faire confiance à tout le monde au premier regard, je ne serais pas là pour vous parler si c'était le cas. » sur un ton presque amusé.

« Dîtes d'ailleurs, du coup vu que je sais que vous êtes une vampire… Je vais vous confier une chose à mon tour. Histoire d'être à égalité disons... lui dit son interlocuteur, enchaînant directement par une révélation étonnante, Disons que là où la plupart des mâles aiment les femmes pour certains choses, pour ma part j'aime aussi les hommes, qu'ils soient humains, vampires, ou elfes... » avoua-t-il un peu gêné.

Alteria qui s'était postée pour écouter une grande révélation ne peut s’empêcher un petit ricanement, soit cet homme sous estimait la difficulté d'être un vampire vivant caché, soit il prenait vraiment à cœur son orientation "physique", ce a quoi elle répondit gentiment et avec un soupçon de malice « Oh mais vous savez mon cher, je ne fais que peu attention au genre ou à la race de mes conquêtes tant qu'elle me paraissent sympathiques et de bonne compagnie. » Sur ces mots elle tapota doucement l'épaule d'Alford, sa remarque avait eu le bon point de la faire sortir de sa réflexion, ce dernier enchaîna par une autre question.

« Dîtes d'ailleurs… Par curiosité vous faisiez quoi pendant ces dernières années de guerre ? »

Alteria soupira, elle avait était une vampire avec des idéaux profondément humanistes, elle ne pu qu'avouer la vérité qui était assez peu reluisante.

« Pour être honnête avec vous, rien de majeur. Je n'étais clairement pas théocrate comme la plupart des vampires, c'était plutôt que je ne prenais pas position. Entre les vampires que je ne pouvais pas voir en peinture pour la majeur partie, et les humains qui auraient eu une mauvaise image de moi, m'incluant dés le premier contact dans cette "majeur partie", je me suis caché, et j'ai essayé d'aider les gens qui étaient dans le besoin autour de moi, plus pour alléger ma conscience que par réel altruisme j'en ai bien peur. »

Alteria avait dit cela avec une pointe de honte dans la voix, à première vue elle pouvait passer pour une altruiste, mais elle était juste une personne avec beaucoup d'amour propre, qui désirait garder son estime d'elle même. Elle regardait Alford, commençant à comprendre qu'elle n'allait pas être jugée, elle osa un sourire, et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Dim 4 Sep 2016 - 20:17

Alford à vrai dire se sentait très bien de toute manière, à la bonne heure ! Il venait de se faire une amie non humaine, c'était super ! En plus une vampiresse, ce qui voudrait dire que par son intermédiaire il pourrait sans doute en apprendre plus sur les vampires, et leurs manières de vivre. C'est que ce peuple nocturne était bien mystérieux en soit, et il était donc normal que Gorder soit assez fasciné par eux d'après lui. Après tout n'était-il pas un homme ayant un certain goûts pour la découverte des mystères de ce monde ?

Et visiblement elle n'avait pas compris ce qu'il voulait dire en disant qu'elle pouvait être détendue constata t-il, ou probablement… Que c'était lui qui n'avait pas été assez clair supposa t-il ? Oui c'était probablement lui conclut-il, et il se fit donc un devoir d'éclairer la lanterne du vampire au sujet de ce petit malentendu. « Je veux dire que vous pouvez être détendue en ma compagnie. » Se contenta t-il de préciser, après tout il est vrai que tout le monde n'était pas vraiment digne de confiance, cela il ne le savait que trop bien. Et cette dame avait l'air très intelligente, il s'attendait à ce qu'en effet elle sache ce qui faut faire, et quand il faut le faire selon la situation…

« Enfin désolé si je n'étais pas très clair à ce sujet, j'essaye juste d'être aimable. » Ajouta t-il donc franc en haussant les épaules, au fond il n'avait pas envie de se compliquer la vie après tout. Gorder n'était ni un homme à problème, ni difficile à vivre. Il ne trouvait pas de problèmes où il n'y en avait pas, et évitait de s'engager dans une dispute stérile si possible. Et quand il y avait un malentendu de plus, il tâchait bien entendu de faire de son mieux pour étouffer dans l’œuf ce dernier.

Quand aux confessions qu'il avait fait, c'était plutôt le fait qu'il prenait vraiment à cœur son orientation physique, après tout les humains n'étaient pas souvent tolérants à ce sujet. Et puis il supposait que c'était là une manière de démontrait sa confiance, et écouta donc amusé les paroles de la vampiresse. « On croirait presque que vous lisez dans mon esprit. Pour ma part moi aussi je ne fais pas trop attention à ce détail tant que mes amis sont aimables. » Dit-il donc en poussant ensuite un léger soupir amusé lorsqu'elle tapota son épaule. En effet Gorder n'était pas trop regardant sur ce genre de choses, il était quelqu'un de facile à avoir comme ami au fond pour peu qu'on n'ait pas un trop sale caractère...

Et cette vampiresse n'était pas du tout de sale caractère, au point qu'elle avoua sincèrement même si un peu attristé la vérité sur ce qu'elle avait pu faire ces dernières années. Ce qui n'était pas spécialement honteux pensa t-il, lui qui avait vu bien pire disons au cours des dernières années… D'ailleurs il relança pensif.

« Le passé c'est le passé de toute manière. Nous faisons tous des erreurs mon amie, et je pense que cela ne sert à rien de se morfondre de ces erreurs. La meilleure chose à faire je pense est d'apprendre de ces dernière, et de vivre dans le présent. Après tout demain sera un autre jour, et une chance de montrer qui l'on est vraiment. De plus comme je le dit toujours, qui vivra verra ! » Ajouta t-il gaillard, avant de reprendre calmement.

« Franchement les raisons pour lesquelles vous avez fait le bien ? Je pense que cela importe peu Alteria. Ce qui importe c'est la main tendue pour aider le nécessiteux, la vie sauvée par le courage et non les raisons de l'actes. L'altruisme est une qualité que je trouve noble, mais le fait d'aider les gens même par envie de soulager son ego reste une noble chose aussi. Au moins vous démontrez vôtre valeur de manière positive disons. » Précisa t-il en donnant ainsi son avis sur le sujet avant d'ajouter sympathique.

« En tout cas vous n'êtes pas comme la majorité des vampires que j'ai rencontré je dois avouer, mais j'aime bien ça. Le monde serait vraiment d'un ennuyeux si tout le monde était pareil après tout... » Dit-il en prenant une bouteille d'absinthe pour se servir un verre qu'il coupa dix fois à l'eau, avant de conclure ensuite. « Et sinon comme vous parliez de faire un mélange de sang, et d'alcool pour tout avouer je ne dispose pas de sang dans un tonneai pour le mélanger avec l'absinthe, mais si vous voulez je peux verser un peu du mien dans un verre. Car je suppose que c'est pas ça de toute manière qui va faire mal à quelqu'un bâtit comme moi... » Proposa t-il donc en se rendant à peine compte que cette proposition était un peu étrange par le fait qu'un humain généralement serait hésitant à proposer cela, mais lui pourtant ne semblait guère mal à l'aise... Prouvant encore une fois qu'il était quelqu'un de bien singulier dans les faits.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re : Lumineuse rencontre (PV Alteria) Dim 4 Sep 2016 - 21:13

« On croirait presque que vous lisez dans mon esprit. Pour ma part moi aussi je ne fais pas trop attention à ce détail tant que mes amis sont aimables. »

C'est qu'Alford n'était pas une personne bien difficile à décrypter, la vampire avait rencontré de nombreuses personnes en près de 300 ans, du plus bête des hommes au plus talentueux des manipulateurs, et son interlocuteur, sans être idiot, était assez facile à cerner dans son raisonnement qui suivait des règles simples et préétablies. Mais c'est ce qui faisait son charme, il n'aimait pas se prendre la tête, et cela faisait de lui un compagnon agréable, qui, aux vues de sa collection, pouvait se révéler un frère d'armes de tout premier choix.

« Le passé c'est le passé de toute manière. Nous faisons tous des erreurs mon amie, et je pense que cela ne sert à rien de se morfondre de ces erreurs. La meilleure chose à faire je pense est d'apprendre de ces dernière, et de vivre dans le présent. Après tout demain sera un autre jour, et une chance de montrer qui l'on est vraiment. De plus comme je le dit toujours, qui vivra verra ! » dit-il d'un ton enjoué.

Elle sourit à sa réflexion, en effet, sa manière de penser était plutôt simpliste, et il préférait regarder vers l'avenir que vers le passé, ce qui n'était pas plus mal. La vampiresse détailla l'homme, il semblait bien jeune pour avoir un regard aussi éclairé, mais elle mit ça sur le dos des atrocités dont il avait pu être témoin pendant les périodes sombres qui venaient juste de se terminer.

« Franchement les raisons pour lesquelles vous avez fait le bien ? Je pense que cela importe peu Alteria. Ce qui importe c'est la main tendue pour aider le nécessiteux, la vie sauvée par le courage et non les raisons de l'actes. L'altruisme est une qualité que je trouve noble, mais le fait d'aider les gens même par envie de soulager son ego reste une noble chose aussi. Au moins vous démontrez vôtre valeur de manière positive disons. »

Cette phrase lui fit plus chaud au coeur que ce qu'Alford aurait pu espérer, et savoir qu'au moins une personne appréciait son geste en en connaissant les tenants et aboutissants l'aider à se dire que ce n'était pas si mal, voire même relativement bien d'aider quelqu'un, même si le coeur n'y était pas de la façon la plus pure.

« En tout cas vous n'êtes pas comme la majorité des vampires que j'ai rencontré je dois avouer, mais j'aime bien ça. Le monde serait vraiment d'un ennuyeux si tout le monde était pareil après tout... » continua-t-il en se servant un verre d'absinthe.

Décidément cet homme était drôlement amusant, et avait une façon de penser qui était des plus novatrices pour Alteria, aussi se contenta-t-elle de lui sourire, jusqu'à bloquer sur l'une de ses propositions.

« Et sinon comme vous parliez de faire un mélange de sang, et d'alcool pour tout avouer je ne dispose pas de sang dans un tonneai pour le mélanger avec l'absinthe, mais si vous voulez je peux verser un peu du mien dans un verre. Car je suppose que c'est pas ça de toute manière qui va faire mal à quelqu'un bâtit comme moi... » demanda-t-il innocemment.

Il n'y avait pas de mot pour décrire l'état profondément catatonique dans lequel il venait de plonger la vampire en une seule phrase. Alteria n'arrivait même plus à agencer ses pensées correctement, jamais elle n'aurait pu voir son esprit se faire effleurer par une proposition aussi absurde. Alteria était profondément méthodique quand elle choisissait une proie, elle constatait que quelqu'un commettait un crime, elle le suivait pendant une journée pour observer sa manière de vivre, et décidait ensuite de son sort. Bien sûr, même si il était question de meurtre, la vampiresse n'ôterait jamais la vie à quelqu'un qui avait tué pour pouvoir nourrir sa fille, même si elle se mettrait à surveiller l'individu pour lui remettre les idées en place si l'idée lui venait de recommencer. Et c'est sa complexité dans sa façon d'obtenir de quoi se nourrir qui fit passer la proposition d'Alford pour quelque chose de proprement révoltant.

Alteria savait, comme elle l'avait pensé il n'était pas très profond dans ses réflexions, et pouvait même paraître bourru. Mais elle n'avait pas imaginé qu'il serait à ce point ingénu et innocent dans sa manière de faire les choses. Elle fit tout son possible pour sortir de sa transe, voyant bien que son état commençait à inquiéter Alford, qui bougeait les lèvres devant elle sans qu'elle puisse saisir le moindre mot. Et c'est dans un sursaut qu'elle prononça sa phrase.

« Je.. mais non ! Non et non certainement pas, et jamais ! Chez moi ça ne se fait pas ! Et chez les autres non plus d'ailleurs... Enfin, je veux dire, c'est totalement inconvenant. Je fais de mon mieux pour sélectionner mes proies, je choisis un criminel, que je considère comme néfaste pour la société, je m'assure qu'il ne commet pas ses actes par amour familiale ou que sais-je encore, je vais attention à ne pas le faire souffrir... Comprenez que votre proposition est tout à fait irrecevable, voire totalement outrageante ! »

Elle ne disait pas cela pour blesser Alford, elle savait qu'il ne pensait pas à mal, aussi continua-t-elle sur sa lancée, sur un ton plus calme et amical.

« Enfin, je sais bien que votre pensée était des plus noble, mais à l'inverse de la vampire qui vous parle, vous ne faites pas le bien en pensant à vous, mais le mal en pensant à moi, je ne sais pas ce qui est le pire. » Elle posa sa main sur la sienne, avec un regard maternelle. « Il faut que vous compreniez qu'il est très difficile pour un vampire de vivre en tant qu'humaniste, et que donc ce genre de proposition peut nous faire sortir de nos gongs. Mais sachez que je ne nous en tiens pas rigueur, il est tout à faire naturel de faire une erreur alors que l'on pense bien faire quand on ne maîtrise pas son sujet, et je ferai de mon mieux pour vous aider à comprendre les vampires, tout du moins ce qui ont la même façon de penser que moi. » lui dit-elle en caressant doucement sa main et en lui souriant.

Sur ces mots, Alteria se redressa un peu pour passer la main sous son vêtement, en ressortant une petite flasque.

« Ce liquide dont le goût me ravit a était prélevé sur une personne qui... comment dire ? A tenté de s'attirer mes faveurs d'une manière relativement brutale, aussi j'adorerait le savourer en compagnie d'une personne dont les manières sont bien plus douces, vous permettez que je vous accompagne dans votre petite beuverie ? » demanda la vampire sur un ton amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Lun 5 Sep 2016 - 19:45

Alford était sincère quand il disait qu'il trouvait noble d'aider les gens même si cela n'était pas par pur altruisme, après tout cela valait mieux que de faire du mal aux autres, ou de ne rien faire tout simplement. Après tout il restait que la personne agissant même par intérêt faisait le bien, et au fond à ses yeux c'était bien tout ce qui importait dans le geste, alors du coup pourquoi juger quelqu'un qui fait le bien même si de manière pas parfaitement désintéressée ? Cela lui paraissait un peu bête…

Par contre ce qu'il ne comprenait pas c'est que la vampireddr soit disons abasourdie quand il eut fait sa proposition ensuite. Mais… Qu'est-ce qui se passait ? Pensa t-il tout à coup étonné, elle avait l'air vraiment choquée comme s'il avait dit la dernière des énormités… Et du coup il ne sut pas trop comment réagir, et demanda à la dame si elle allait bien pendant qu'elle restait ainsi silencieuse, en espérant qu'il y ait vite une réaction… Sinon il allait soupçonner qu'elle soit empoisonnée, ou quelque chose du genre !

Et il fut soulagé du coup de voir qu'elle était visiblement encore en vie quand la vampiresse se mit à lui parler comme pour lui expliquer une erreur qu'il venait de faire. Comme quoi cela ne se faisait pas, il ne comprenait pas vraiment pourquoi d’ailleurs. Après tout il proposait un léger don volontaire qui n'aurait aucune véritable conséquence pour lui ... Il ne voyait pas vraiment du coup quel était le problème, mais supposa que la vampiresse se ferait un plaisir d'éclairer sa lanterne de toute manière. Et celle-ci lui expliqua donc ses méthodes de chasses, qui devaient sans doute partir d'une bonne intention pensa t-il. Et… Il comprit du coup où elle voulait en venir. Et soupira avant de dire.

« Eh bien veuillez m'excuser si ma proposition vous as heurté, je ne pensai pas à mal. » Dit-il simplement, et sincèrement désolé. Probablement qu'il s'était montré trop entreprenant après tout. Et heureusement la dame ne lui en voulait pas pour si peu car cette dernière une fois sortit de la stupeur finit par reprendre un ton calme, et amical pour lui expliquer avec douceur son point de vue. Sans doute une bonne chose supposait-il. Après tout Gorder n'était pas un grand spécialiste des vampires aux dernières nouvelles…

« Eh bien je dois avouer ne pas être un grand connaisseur des vampires donc veuillez excuser mon ignorance à ce sujet, je tâcherait de ne pas refaire cela à l'avenir c'est promis... » Dit-il donc calmement, et sérieux quand la vampiresse lui expliqua tout ceci, en se sentant un peu gêné qu'elle posa sa main sur la sienne, et le couve d'un regard maternelle. Il avait presque l'impression d'être un enfant prit en faute, mais finalement tant de douceur était apaisant donc il ne se plaignait… « Mais sinon merci à vous, j'aimerai en effet apprendre à mieux connaître les vampires et mieux les comprendre. » Ajouta t-il donc aimable, et détendu quand elle lui dit qu'elle l'aiderait à cela, et en se demandant comment il devait réagir au fait qu'une vampiresse lui caressait doucement la main... Mais concluant qu'il devait simplement laisser faire en restant aimable. Après tout de ce qu'il avait compris ce genre de marque d'affections ne devaient pas être courant chez le peuple de la nuit…

Et il regarda ensuite curieux la flasque que lui montra Alteria, et se contenta de hocher calmement la tête sans rien dire, ou trop savoir quoi penser quand elle lui expliqua qu'il contenait le sang d'un violeur… Après tout cela était légitime supposait-il, donc autant se contenter d'être amical, et il répondit donc jovial.

« Oui tout à fait, voulez vous du coup que je vous serve une dose d'absinthe ? Faîtes attention cet alcool est fort, j'ai déjà vu un elfe rouler sous la table après deux verres de ce machin. » Dit-il donc en servant la dite dose d'absinthe qui devait faire un dixième du verre, avant de reprendre ensuite après avoir bu une gorgé de son verre et apprécié la force de son breuvage qui était coupé à l'eau pour évite qu'il enflamme trop la bouche…

« Du coup vu que vous vouliez me parler des vampires. Comment sont censés se comporter les amis par hasards chez les vampires ? Et qu'est-ce que je suis censé ne pas faire pour paraître encore désobligeant à vôtre égard sans le vouloir ? » Demanda t-il donc réellement soucieux de la politesse, après tout autant savoir à l'avance pour éviter de possibles maladresses futurs. Sans oublier de conclure gentiment.

« Et par hasard qu'est-ce qui fait en sorte pour la vampiresse que vous êtes que je sois un ami appréciable ? Juste par curiosité. » Après tout il ne savait pas si les vampires avaient les mêmes critères en amitié que les humains, donc autant demander pour savoir...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re : Lumineuse rencontre (PV Alteria) Lun 5 Sep 2016 - 20:15

« Oui tout à fait, voulez vous du coup que je vous serve une dose d'absinthe ? Faîtes attention cet alcool est fort, j'ai déjà vu un elfe rouler souls table après deux verres de ce machin. »

Alteria hésita un instant, la dernière fois qu'elle avait un peu bu avec Yundel, ils s'étaient retrouvé dans une situation quelque peu embarrassante le matin suivant, mais elle se dit qu'après tout, cela daté bien de 100 ans, elle avait appris à tenir l'alcool depuis, aussi accepta-t-elle la proposition de son nouvel ami.

« Ce sera avec plaisir mon cher, et ne vous inquiétez pas, au mieux mes 270 ans d'expérience me serviront à savoir quand je devrais arrêter de boire, au mieux vous vous attirerez plus facilement les faveurs d'une femme au cœur... de glace. » dit-elle sur un ton amusé.

La vampire fini de remplir le verre avec le contenu de la fiole qu'elle avait sur elle, et bu de bon cœur le breuvage. Effectivement ! C'était assez violent pour de l'alcool, Alteria sentit son corps de glace se réchauffer d'un coup, mais le goût était aussi fortement agréable !

« Du coup vu que vous vouliez me parler des vampires. Comment sont censés se comporter les amis par hasards chez les vampires ? Et qu'est-ce que je suis censé ne pas faire pour paraître encore désobligeant à vôtre égard sans le vouloir ? » lui demanda son partenaire de beuverie.

Continuant à savourer l'absinthe, Alteria répondit à Alford en lui souriant.

« Oh, vous savez, il n'y pas grand chose à savoir, il faut juste savoir s'adapter. Proposer à une vampire telle que moi de boire du sang, c'est comme proposer son corps à un homme marié, ce n'est pas de très bon goût, les vampires qui partagent ma vision des choses essayent de s'en tenir à une consommation de sang minimale. De plus, il faut savoir que nous sommes plus sensibles que les autres au regard des gens, car nous faisons de notre mieux pour essayer de nous intégrer dans les populations locales. »

La vampire avait essayé de résumer ça au mieux, tout en continuant à boire, réduisant petit à petit, comprenant que cet alcool était vraiment très fort.

« Et par hasard qu'est-ce qui fait en sorte pour la vampiresse que vous êtes que je suis un ami appréciable ? Juste par curiosité. » lui avait-il demandé sobrement.

« Et bien vous voyez, les gens qui ne me jugent pas au premier regard, qui sont gentils et ouverts d'esprit sont toujours les plus agréables quand on essaye de s'intégrer, après tout il est toujours plus facile de faire nos preuves quand on nous laisse le temps de les faire. Vous êtes une personne gentille, polies, agréable, et à qui je sens que je peux faire confiance, c'est tout. Alteria essayait de réduire son débit de parole, elle posa son verre, sentant qu'une gorgée de plus pourrait l'amener à faire des choses dont elle ne serait pas fière. Et puis de toute manière c'est comme ça, vous avez juste à apprécier le fait que je vous aime bien et à vous taire. » Conclut-elle en passant ses bras autour du coup de l'homme et en posant sa tête sur son épaule, ayant du mal à soutenir son propre corps.

La vampiresse avait déjà l'esprit embrumé après quelques minutes et quelques verres, elle était toujours capable de penser, mais elle essayait de se concentrer pour réfléchir avant d'agir et que cela lui faisait mal à la tête. Elle choisit donc de rester dans cette position, considérant qu'Alford serait assez serviable pour lui servir de coussin. Et elle fini par lancer dans un dernier effort

« Bon, par contre je ne sais pas d'où vous sortez votre machin, mais c'est vrai que c'est plutôt impressionnant, quoi que très bon. Et je suis assez expérimentée pour savoir que je ne pourrai pas me traîner jusqu'à mon école avant quelques temps... » dit-elle d'une voix fatiguée, causée par sa difficulté à réfléchir clairement.

Elle fit l'effort de lever les yeux vers Alford, essayant de décrypter ce qu'il faisait ou disait, mais c'était peine perdue. Aussi choisit-elle de lui sourire avant de fermer les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Mar 6 Sep 2016 - 14:40

Alford tenait l'alcool assez bien donc pour sa part il ne s'inquiétait pas trop disons… Mais bon si la dame buvait trop il tâcherait de faire en sorte que ce ne soit ni gênant pour elle, ni pour lui se dit-il. Enfin pour ça il faudrait juste qu'il évite de trop boire conclut-il, restait donc juste à savoir doser car en faîte ça dépendait du jour, sans oublier qu'il n'avait rien manger avant pour sa part. Donc tenir l'alcool ne serait pas forcément facile en ayant rien dans l'estomac, mais bon il était un gaillard costaud après tout…

« Je savais pas que les vampires avaient forcément de l'expérience quand au fait de boire de l'alcool, à croire que j'en apprend des choses... » Après tout on en apprend tout les jours certainement… Enfin il supposait, et puis peut-être qu'il y avait moyen de s'enivrer pour un vampire en buvant le sang d'un poivrot ? Et il n'eut à vrai dire guère le temps de plus réfléchir à cela que la remarque au sujet des faveurs de la dame le fit rougir. « Mais.. Non ! Vous n'avez pas un cœur de glace, et puis… Je ne me permettrait pas de faire une telle chose. » Dit-il presque choqué qu'elle mentionne cette possibilité alors qu'il reprenait une gorgée d'absinthe pour oublier ça. Et ensuite il réécouta attentivement ce que la vampiresse avait à lui dire…

S'adapter ? En gros c'était pas tant différente que cela d'un humain supposait-il, sans doute qu'il fallait essayer d'être aimable, sans paraître idiot en somme… Néanmoins il ne savait pas que le fait de proposer un peu de son sang avait une t-elle implication. Du coup il comprenait mieux en quoi il avait fauté. Et il comprenait la logique, en effet si elle tenait à bien se tenir chez les humains, boire du sang au minimum était sans doute une bonne chose, et sur ce alors qu'elle achevé d'expliquer cela Alford se mit à lui mettre un instant la main sur l'épaule avant de dire. « De ce côté-là vous n'avez pas à vous en faire je vous estime beaucoup pour ma part. Et je pense que tout homme respectable, et au cœur bon penserait la même chose que moi de vous. » Cela pour être sincère, et agréable, avant ensuite d'écouter les réponses de la vampiresse à sa question au sujet de pourquoi elle l'appréciait… Tout en finissant son verre d'absinthe au passage avant de s'en servir un autre comme toujours coupé à l'eau…

« Je vois, j'essaye juste d'être aimable et moi-même disons. » Expliqua t-il quand à son comportement, après tout il supposait que c'était là la meilleure façon de vivre bien en société, et puis il préférait bien s'entendre avec les gens si possible. Sinon cela ferait disons des conflits inutiles, et franchement. Quel intérêt de se prendre la tête pour rien ? « Euh qu'est-ce que vous faîtes dame Alteria ? » Dit-il donc hésitant, et en rougissant un peu lorsque la dame finit par passer ses bras autour de son cou, et se mettre à se soutenir sur lui… Et il ne savait pas trop quoi faire du coup, surtout qu'elle semblait être assez ivre en vérité. Sans oublier qu'il n'était pas habitué à ce qu'on fasse preuve d'une telle proximité avec lui, donc il ne savait vraiment pas en effet ce qu'il convenait de faire en réaction à tout ceci...

Et du coup il resta là à la laisser se servir de lui comme cousin, et à essayer de plus se concentrer sur ce qu'elle disait, que sur le fait qu'elle venait de le serrer dans ses bras d'une certaine manière… Et donc oui il risquaient d'avoir un souci vu qu'en effet elle ne semblait pas vraiment en état de retourner à son école, et du coup… Il réfléchit à quoi faire, et dit simplement.

«  Vous n'avez qu'à rester chez moi en attendant de décuver… Je sais pas si c'est approprié, mais vous n'avez qu'à vous installer du coup dans le lit le temps de reprendre vos esprits. » Dit-il en essayant d'aider la dame à aller vers le lit, et en essayant calmement cette dernière avant d'ajouter. « Cela ira? Vous avez l'air vraiment perdue? » Dit-il donc en la secouant légèrement pour voir si ça lui remettait les esprits en place, mais par son ours... QU'est-ce qu'il était censé faire avec une vampiresse ivre?


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re : Lumineuse rencontre (PV Alteria) Mar 6 Sep 2016 - 18:01

« Je savais pas que les vampires avaient forcément de l'expérience quand au fait de boire de l'alcool, à croire que j'en apprend des choses... »

Les vampires en général, elle ne savait pas trop, elle savait juste qu'elle et Yundel avaient appris à le tenir pour ne pas réitérer la petite bêtise qu'ils avaient commise une fois. Alford lui avait l'air de bien tenir cet alcool qu'il coupait en grand partie avec de l'eau, elle Alteria se disait qu'elle pourrait bien en tenir autant, ce qui finit par se prouver une mauvaise idée.

« Mais.. Non ! Vous n'avez pas un cœur de glace, et puis… Je ne me permettrait pas de faire une telle chose. »

La vampire adoré taquiner les personnes timides, et son nouvel ami était tout désigné pour devenir la cible de ses nombreux jeux. Elle lui sourit, continuant à le regarder.

« De ce côté-là vous n'avez pas à vous en faire je vous estime beaucoup pour ma part. Et je pense que tout homme respectable, et au cœur bon penserait la même chose que moi de vous. » affirma-t-il gentiment.

Cette remarque lui avait fait du bien, il était rare que quelqu'un lui fasse tel éloge, surtout après avoir appris pour sa nature vampire. Mais petit à petit l'alcool faisait son chemin, et ses pensées finirent par devenir trop vagues pour y réfléchir. Elle était maintenant accrochée à Alford, à moitié somnolente.

« Euh qu'est-ce que vous faîtes dame Alteria ? » demanda l'homme alors que le rouge commençait à lui monter aux joues.

Alteria avait encore une réflexion assez basique pour avoir envie d'embêter un peu Alford, aussi lui sourit-elle difficilement, attendant le moment propice pour faire une bêtise ou une autre.

« Vous n'avez qu'à rester chez moi en attendant de décuver… Je sais pas si c'est approprié, mais vous n'avez qu'à vous installer du coup dans le lit le temps de reprendre vos esprits. »

La vampiresse n'aurait pas craché sur un peu de repos en effet, et elle essaya tant bien que mal de répondre par la positive « Unoui... on va le faire comme.. comme ça. ». Suivant tant bien que mal son nouvel ami qui l'aider à se diriger vers le lit, elle plongea sur regard sur ce dernier quand il fut sous ses yeux et commença à réfléchir, ce qui n'était jamais bon signe avec notre vampire quand elle était sous l'emprise de l'alcool.

« Cela ira ? Vous avez l'air vraiment perdue ? » demanda-t-il en la secouant un peu.

Oh oui, ça allait plus que bien et le cerveau d'Alteria était profondément concentré, en tout cas, dans les possibilités de concentration qui lui étaient offertes. La vampire n'aimé pas trop s'allonger, premièrement car dormir ne faisait par partie du vocabulaire vampirique, deuxièmement car elle trouvait la position inconfortable. Elle avait donc inventé une technique qui consistait à placer un maximum de coussin derrière son dos, pour permettre à son corps de ne pas être totalement à l'horizontale, mais malheureusement, ou heureusement pour l'idée amusante qu'elle avait eu, il n'y avait pas assez de coussins. Son regard fit quelques aller-retour entre le lit et Alford, qui commençait à lui lancer un regard interrogateur, avant de se faire brutalement plaquer sur le lit par la force surhumaine de sa nouvelle amie, la vampiresse installant tranquillement sa tête sur son torse après y avoir déposé un coussin « La prochaine fois tu penseras à acheter plus d'oreillers. » lui avait-elle intimé avant de se concentrer sur son confort. Finalement on s'y retrouvait avec les moyens du bord, et Alteria ferma les yeux, laissant passer le temps et faisant fit des plaintes du guerrier.

Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Mer 7 Sep 2016 - 15:12

Alford était un buveur très expérimenté dans les faits, ce qui devait compensé, et pas qu'un peu peut-être. Car quand on buvait souvent il se disait qu'on finissait par disons s'habituer légèrement aux effets de la boisson, et puis lui il avait l'air de boire à un rythme mine de rien moins intense que la vampiresse… Et fichtre, ainsi il se retrouvait en compagnie d'une vampiresse ivre, mais heureusement plus dans le genre ivre fatiguée, que ivre surexcitée ou quelque chose d'embêtant de ce genre... Car il aurait plus manquer après tout que cela finisse comme la fois avec Merithyn, autant dire rien de forcément très glorieux…

Par contre il avait un peu du mal avec le fait qu'elle commence à le taquiner car en faîte il n'arrivait en plus pas à comprendre si elle plaisantait, ou était sincère quand elle blaguait sous l'effet de l'alcool. Néanmoins mine de rien il appréciait aussi un peu cela au fond de lui, il ne savait trop pourquoi. Sans doute que c'était une marque d'amitié qui voulait dire beaucoup à ses yeux…

Par contre il ne savait pas vraiment quand à l'idée d'être vraiment… D'une certaine manière… En couple avec la vampiresse, l'idée lui semblait étrange, mais pas forcément mauvaise aussi… Mais il préféra éviter de trop y penser, de toute manière ce genre de choses c'est ce qu'on développe avec le temps, et même dans le cas où il l'envisagerait vraiment il ne savait pas s'il serait assez bien pour elle de toute façon… Donc autant éviter de trop presser les choses du coup.

Sans oublier qu'une vampiresse… Techniquement elle était immortelle ce qui compliquait les choses car elle n'aurait certainement pas envie d'être en compagnie de quelqu'un de mortel du coup. Dommage car il se disait que mine de rien cela aurait pu être bien en effet… Car elle était gentille, avait son petit caractère tout en restant agréable, et en somme il se disait du coup que cela aurait pu bien marché… Mais bon au pire ce n'était pas spécialement grave sur l'instant.

Surtout qu'il se rendait compte que du coup il s'était un peu attardé sur elle pour la regardé alors qu'elle acceptait de se reposer un peu pour décuver disons… Ben franchement une vampiresse ivre ça avait pas l'air forcément plus glorieux qu'une humaine ivre ironiquement se dit-il en la secouant un peu pour voir, alors qu'elle semblait étrangement se mettre à réfléchir ce qui n'aurait pas forcément grand résultat pensa t-il sous l'effet de l'alcool.

Et autant dire qu'il fut surpris lorsqu'il sentit la vampiresse le plaqué tout à coup sur le lit, et se demandant bien ce qu'elle fichait ! Et visiblement quelque chose d'étrange car la fille de nuit finit par rapidement suite à cela par poser une coussin sur son torse tout en se couchant sur lui. L'utilisant littéralement comme une sorte de coussin ce qui ne manqua pas en effet d'intensément le gêner… Et elle comptait restait combien de temps comme cela ? Se demande t-il du coup perplexe alors qu'elle lui disait d'acheter plus d'oreilles la prochaine fois…

« Dame Alteria ? Combien de temps vous allez resté comme cela? » Demanda t-il du coup, et voyant qu'elle ne répondait pas il fut troublé pendant quelques bonnes minutes, mais bon au pire se dit t-il... Perdu, pour perdu autant s'y faire… Il passa donc par dessus sa gêne, et finit par s'endormir avec la vampiresse au dessus de lui disons… Et la scène qui se déroula dans la maison du mercenaire fut donc assez curieuse car elle consistait en une femme qui de loin semblait être couchée sur un homme en train de roupiller, ce qui devenait d'autant plus curieux si on connaissait le peuple des deux personnes… Ainsi Alford finit donc par s'endormir, mais nul doute que tout ceci allait adopter une dimension étrange lorsqu'il se réveillerait le soir, et que le vampiresse serait… Disons moins ivre. Oui cela ne manquerait pas d'être un peu gênant pour eux deux.

[...]


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re : Lumineuse rencontre (PV Alteria) Mer 7 Sep 2016 - 18:53

Alteria n'ouvrit pas les yeux directement quand son mal de tête fut passé, elle préféra réfléchir un peu quelques minutes. Où était-elle déjà ? Ah oui, chez ce nouvel ami Alford, ils avaient un peu trop bu et avait fini à comater sur le lit, où était-il d'ailleurs. Après réflexion, il devait toujours se trouver sous sa petite personne, elle sentait que son buste était rehaussé par rapport au reste de son corps. La vampire soupira longuement, cette position était loin d'être inconfortable et elle n'avait pas spécialement envie de se lever, mais il fallait bien qu'elle rentre si elle ne voulait pas inquiéter Yundel.

Elle choisit donc d'attendre une dizaine de minutes de plus le temps de se motiver et fini par se lever, puis regarda Alford qui dormait comme un loir, autant ne pas le réveiller se dit elle. La vampire fouilla un peu dans la maison et fini par trouver de quoi écrire, elle réfléchit un peu et commença à mettre sa pensée sur papier.

~ Et bien mon cher Alford, cette journée en votre compagnie fut courte mais fortement agréable. Il est vrai que notre rencontre fut assez atypique, mais quand j'y réfléchis c'était un bon moyen pour forcer cette discussion qui sans cela n'aurait probablement jamais eu lieu. La première fois que je vous ai vu, vous paraissiez être un type relativement banal, un homme qui avait l'air d'avoir été forgé dans la guerre, ayant traversé les violents événements d'il y a quelques années. Puis nous avons commencé à conversé, et je dois avouer que votre conversation est des plus intéressante, je dirais même enrichissante. Enfin, je dois m'excuser pour emprunter de quoi écrire sans vous demander votre avis, mais vous avez l'air d'être si bien sur ce lit que je n'ai pas le courage de vous en déloger et soyez honoré, je ne partage pas un lit avec n'importe qui ! Je digresse, je digresse, mais c'est sur ses quelques mots que se font nos adieux, sur ce je lâche cette plume et vous laisse à votre réflexion. ~

Alteria sourit doucement et retourna le papier, elle allait quand même laisser quelques indications.

~ Mais tout ceci ne sera en fin de compte qu'un au revoir si votre désir de me revoir vous pousse un jour du côté de l'école de maniement de la faux "Les Faux Semblants" de l'Avenue Lumineuse. ~

Sur ces mots, Alteria quitta la demeure et se rendit chez elle au pas de course, où Yundel l'attendait patiemment.

« Laisse moi deviner, je suis sûr que tu as encore des choses peu communes à me raconter. »

« Ah, si tu savais ! »
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria) Mer 7 Sep 2016 - 20:47

Alford se réveilla bien évidemment quelques heures plus tard, et ce sans se souvenir au début qu'il y avait une vampiresse au dessus de lui à l'origine… Néanmoins la mémoire lui revint bien vite lorsqu'il s'attarda sur l'oreiller qui avait été installé sur lui… Et du coup bien évidemment Gorder tâcha de voir si Alteria se trouvait toujours ici, mais ne trouva nul trace d'elle. Finissant par se demander pourquoi ce départ précipité, et se demandant presque même si c'était pour une raison plus, ou moins négative pour sa possible amitié avec la vampiresse…

Mais ses questions visiblement obtiendraient réponse quand il aperçut un mot sur son bureau… Et décidant qu'il ferait sans doute mieux de le lire assit il prit juste le temps de bien reprendre ses esprits, et s'en occupa. Et… N'y comprit pas vraiment grand-chose à la première lecture car cela lui semblait étrange. Adieu ? Mais pourquoi adieu ? Si elle avait bien aimé tout ceci pourquoi ne voudrait-elle pas le revoir ? Enfin il ne comprenait pas la logique du coup, et sur l'effet de l'inquiétude hésita à aller partir à sa recherche même si cela ne serait pas forcément facile histoire d'avoir des réponses, et…

Il remarqua qu'il y avait quelque chose d'écrit au dos… « Les faux semblants » dans l'avenue lumineuse. Alors tout d'abord le mercenaire éclata de rire devant ce jeux de mot évident vu que son amie maniait une faux… Puis il nota ce fait, et se promit du coup de se rendre un jour là-bas ne serait-ce que pour passer le bonjour. Après tout cette dame lui avait fait une très bonne impression, et il se disait donc qu'il serait dommage de ne pas le revoir, surtout que c'était la première pour le coup qu'il pouvait se considérer comme ami avec une vampiresse… Et il avait donc bien envie au fond d'en profiter pour la connaître davantage à l'avenir, mais ça ce serait pour un autre jour...

Et c'est donc sur ces bonnes convictions que Gorder ferma la porte de sa maison à clé avant de se servir un verre d'absinthe pur cette fois-ci… De quoi bien désinfecter la gorge, et il le but cul sec. Se retenant un peu de tousser il soupira alors que l'alcool, et le sentiment de légèreté provoqué par l'absinthe lui moqua à la tête, et retourna dormir. Une bonne journée dans les faits, et il dormi avec une très grande facilité, satisfait qu'il était de tout cela. Et se disant qu'il ferait bien de le noter dans son journal intime d'ailleurs.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Lumineuse rencontre (Pv Alteria)

Revenir en haut Aller en bas

Lumineuse rencontre (Pv Alteria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» ~~La voie lumineuse~~ (formation de Selenore Seeran)
» Sorts de Magie Lumineuse
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» VA-T-ON ATTENDRE LE 7 FÉVRIER?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-