Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Moment privilégié (Pv Elenya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Moment privilégié (Pv Elenya) Dim 28 Aoû 2016 - 22:04

Juste après le rp (une rencontre au sommet)

Il est vrai qu'Elenya n'était pas tant préoccupé que cela par les hommes, et c'était… Compréhensible car Aramis aurait sans doute pu dire la même chose d'elle il y a quelques années de cela lorsque le devoir monopolisait toute son attention, et que sa seule famille était l'ordre baptistrelle. A cette époque trouver l'amour avait peu d'intérêt pour elle après tout, car elle avait déjà un but dans la vie grâce à la rhapsodie, et une famille composé des membres de cette dernière. Famille qui existait toujours d'ailleurs, car Aramis ne finirait jamais de considérer les membres de la rhapsodie qu'ils soient humains, et elfes comme ses frères, et sœurs. Tous unis dans une même aspiration de paix, et par les mêmes idéaux altruistes. Ainsi que par un but simple, entretenir l'harmonie de ce monde qui avait tant été bouleversée par les souffrances causées par les dernières guerres…

« Ah oui les hommes qui ne veulent pas avoir une femme ayant une meilleure situation qu'eux… Il est vrai que cela existe même parmi nôtre peuple même si cela est plutôt une situation humaine. » Une situation triste d'ailleurs, après tout pourquoi se priver de la femme de sa vie uniquement parce que cette dernière avait une meilleur situation sociale que soi ? Et Aramis ajouta d'ailleurs amusé. « Il se pourrait en tout cas que si un homme s'intéresse à toi ce soit un homme avec un sacré caractère, et je pense que si c'est le cas rien que le fait de vous voir ensemble risque d'être assez distrayant... » Bien entendu sans rien affirmer en même temps qu'elle faisait de l'humour, car en tant que baptistrel il ne fallait jamais mentir, et ce même en plaisantant. Elle reprit d'ailleurs au sujet d'Aegnor.

« Oh crois moi j'ai déjà eu quelques débats avec mon mari comme nous ne sommes pas toujours d'accord l'un l'autre. » Ajouta t-elle ensuite pour préciser à Elenya qu'il arrivait au couple impérial de ne pas penser de la même manière à un sujet, et sur ce elle ajouta aux propos suivants de son amie.

« Tu sais des fois la vie peut faire preuve d'un certain sens de l'humour par moment, mais de toute manière je pense que tu as encore le temps devant toi pour trouver quelqu'un si jamais l'envie te venait. Ce qui n'est pas forcément la chose la plus importante à faire en ce même j'en conviendrai. » Après tout Elenya était encore assez jeune, elle n'était pas jeune dans le sens vraiment jeune, mais disons qu'elle avait encore plusieurs siècles devant elle. Ce qui faisait que Thredë pour sa part ne s'inquiétait pas trop pour elle de ce fait. Quand à Aegnor...

« Oh crois moi il aime beaucoup l'ironie, et les traits d'esprits… Je crois même qu'il n'ait pas dur de devenir son ami si l'on sait preuve de sympathie, et d'un certain humour. Quand à ses boutades je pourrait te raconter la fois où il ironisait sur le fait que les architectes de nôtre peuple n'avait des vacances que quand il n'était pas présent dans nôtre belle cité... » Tout le monde savait après tout qu'Aegnor aimait beaucoup bâtir, c'était lui d'ailleurs qu'i avait surpervisé la construction d'estellïn, quand à son côté sexy…

« Disons que l'unes des rares chose dont je pourrai me plaindre c'est qu'il ne soit pas encore arriver à me faire un enfant. » Ajouta t-elle ensuite légèrement amusée sans être en rien vexé des paroles de son ami même si cette dernière semblait tout de même un peu gêné par ce qu'elle venait de dire. Quand au fait que des elfes puissent apprécier Elenya.

« Quand tu es quelqu'un de haut placé il y aura souvent quelqu'un pour te critiquer, ou au contraire te porter en éloge. Au final ce qui importe ce n'est pas tant d'être aimé que d'accomplir ce qui nous semble juste. Et si nous ne sommes pas toujours d'accord toutes deux mon amie, nous avons l'une et l'autre que nous voulons bien faire, et pour ma part c'est pour cette raison que j'ai une grande estime pour toi. Tu es dévouée à nôtre peuple, et cela importe bien plus à mes yeux que la manière dont tu montre ce dévouement. » Acheva t-elle bienveillant, et sur ce il ne restait qu'à se rendre au jardin du palais.

« Ne t'inquiète point j'ai du temps devant moi, quand au passé… Il est dur d'oublier nôtre forêt natale, et il m'arrive moi aussi d'y penser par moment... » Dit-elle alors qu'elles se dirigeaient toutes deux vers le jardin du palais et qu'elles discutaient amicalement en chemin…

[…]

Ce jusqu'à arriver au jardin où Aramis mena son amie jusqu'aux abord d'une fontaine au centre de ce jardin magnifique, avant de dire à son amie d'un paisible sourire.

« Comme tu m'avais parler de tes progrès en magie Elenya… Me permettrait-tu de te demander de m'en faire une petite démonstration ici ? Vois cela comme de la simple curiosité, mais j'aimerai voir ce dont tu es capable très chère. » Après tout ne serait-il pas intéressant de voir cela ? Comme Elenya était une mage comme elle Thredë pensait que cette démonstration saurait être plaisante, et puis cela lui permettrait de voir où en était son amie pour possiblement la conseiller par la suite. La magie était après tout toujours une affaire d'entraînement, et d'apprentissage constant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mer 31 Aoû 2016 - 14:08

Elenya n’avait clairement pas comme objectif principal un homme. Elle y pensait sur le coup, mais rien de plus. C’était sans importance pour sa vie, alors qu’elle voulait pousser les elfes à faire des enfants. C’était tout de même assez étrange de sa part, mais dit-on faites ce que je dis pas ce que je fais. Elle n’était pas là pour montrer l’exemple. Elle donnait beaucoup à son travail, aux elfes, elle n’avait pas tellement la tête pour un homme, mais sait-on jamais qui croisera sa route.

« Je doute quand même que cela ne soit que pour les humains pour une fois. Après tout, tu ne t’es pas marié avec quelqu’un de plus bas que toi ! »

Dit alors avec un petit sourire l’elfe à son amie avant de rire doucement. Elle agita son indexe en gardant un sourire amusé.

« Ca pour réussir à m’approcher, il a plutôt intérêt à être sacrément accroché oui, tu as bien raison. On essayera d’éviter les débats politiques devant tout le monde avec mon futur homme. D’ailleurs, il a intérêt à être conservateur, sinon cela risque de poser certains problèmes. Ah ! Et aimer la magie aussi ! La lecture … hmmm … »

Elenya glissa sa main sur l’épaule de son amie toujours en se baladant tranquillement dans les jardins.

« Je suis certaine que vous faites un couple fort bien assorti. Je pense que l’on trouve le vrai amour quand on ne le cherche pas. Ce n’est pas quelque chose qui se calcule ou se prévoit. »

Répondit alors la conseillère à Aramis.

« Pour ton empereur préféré, je te dirais après que je l’ai rencontré ce que je pense de lui. Je ne pense pas que je pourrais avoir un trait d’humour durant notre échange, mais sait-on jamais, on pourrait même avoir le même avis qui sait !
Il est sans doute compliqué dans certaines positions sociales de pouvoir être simple et faire de l’amour. Les gens attendent quelque chose de mieux, de plus nobles que le tout commun, sinon, nous ne serions pas à nos places.
»

Elenya releva son visage un bref instant en croisant ses bras dans son dos.

« D’ailleurs, a-t-on fêter la fondation de notre cite ? »

Elenya rosit légèrement en se frottant la joue doucement.

« C’est toujours compliqué pour nous autre, mais j’imagine qu’il essaie de te faire un enfant. Cela doit être difficile d’être disponible pour un couple avec autant de responsabilité. »

Confia alors l’elfe en parlant de son amie, mais cela pourrait bien arriver à elle-même également.

« Je suis consciente que je ne suis pas la personne la plus simple à apprécier, surtout lorsque l’on n’est pas elfe. Il faut faire ce que nous avons à faire, si après la situation est meilleur qu’après mon passage, alors tant mieux. Il est vrai que je ne fais pas un concours de popularité. Nous ne sommes pas obligées d’être entièrement d’accord pour être amies, heureusement, je ne compte pas te convaincre de partir en guerre, je te rassure. »

Elenya glissa sa main sur celle d’Aramis en souriant.

« Tu es gentile, j’essaie de faire de mon mieux en tout cas. »

Remercia avec une douce voix presque émue du gentil mot de son amie.

« J’y ais passé de nombreuses années étant petite, toute sorte de jeu, cette luxuriance, cette douceur. Quand je pense que les nouvelles générations ne connaitront que ces montagnes humaines sans âme, c’est vraiment triste. Il nous sera difficile de rendre ces montagnes aussi merveilleuses que nos forêts d’antan. »

Elenya glissa sa main le long de l’eau de la fontaine comme si elle pianotait sur des touches, fine et délicate. Un petit peu surprise, elle regarda autour d’elle, tout semblait came, mais elle regarda son amie par la suite.

« Une démonstration ? Certes, d’accord. »

Elenya se pencha alors sur le sol, elle posa sa main dessus en se concentrant un bref moment. L’énergie utilisée n’était pas si grande que cela, ce n’était qu’un sort moyen, il ne lui manquait pas grand-chose pour pouvoir produire des sortilèges d’une grande puissance, mais ce n’était pas encore cela. Elle leva son bras vivement comme pour désigner derrière l’impératrice sans fléchir le bras, et quasiment immédiatement, une nuée de ronces sembla sortir du sol en suivant le mouvement du bras. Il serait sans doute compliquer pour quelqu’un de venir traverser cet endroit, les ronces prenaient de plus en plus de place jusqu’à deux mètres de hauteur.

« Je sens que les jardiniers vont vraiment t’en vouloir … »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Ven 2 Sep 2016 - 12:50

« Je dois avouer que je suis en effet dans le cas de la bourgeoise qui vient d'être anoblie par son mariage. » Dit-elle elle aussi amusée, même si évidemment elle n'avait pas épousé Aegnor car il était empereur, ce n'était pas son genre après tout. Avant de reprendre ensuite toujours amusée.

« Tu sais ce que tu veux d'un potentiel futur mari en tout cas mon amie, je suppose que c'est déjà un bon début. » Sur un ton taquin avant d'ajouter ensuite de bonne humeur. « Ou trouver tout simplement un elfe qui n'a pas d'opinion politique? Après tout cela ne doit pas bien être difficile je suppose. Et la politique n'irait pas envenimer vôtre vie de couple au moins. » Ajouta t-elle en partie sérieuse, après tout cela pourrait en effet être une idée. Et elle reprit à l'égard de son amie agréable alors que cette dernière lui mettait la main sur l'épaule.

« Je pense comme toi aussi, surtout que nous elfes n'aimons là plupart du temps qu'une fois. Alors nous ne pouvons pas véritablement jouer sur nos sentiments. »
Et c'était autant un bonheur qu'un malheur cette propension au genre elfique à ne pouvoir trouver l'amour qu'une seule fois dans l'existence… Quand à ce cher Aegnor.

« Il y a aussi des elfe qui ne sont pas de nôtre position sociale qui sont tout à fait intéressants. Un érudit par exemple, un champion de nôtre armée aussi, ou quelqu'un qui n'est pas forcément haut placé en somme mais qui est estimé. » Il y avait beaucoup de possibilités en ce sens-ci, avant de reprendre empathique après que son amie est légèrement rougit lorsqu'elle avait parlé d'Aegnor.

« En effet, et de toute manière nous avons le temps. Cela ne fait même pas un an que nous sommes mariés, et si nous arrivions déjà à faire des enfants aussi vite ce serait tout de même un exploit. » Après tout des elfes qui arrivent à faire des enfants sans même qu'une année de mariage soit passée… Même les humains seraient impressionnés par une telle performance, et elle reprit ensuite au sujet de son amie.

« Nous avons tous nos qualités, et nos défauts Elenya. Et si tu arrive à te faire des amis c'est bien que ces derniers trouvent quelque chose à apprécier chez toi. Quand au fait que nous ne soyons pas toujours d'accord je dirai même que cela est en partie divertissant. Après tout sinon nous n'aurions qu'à nous dire oui en permanence, et il n'y aurait pas grande chose sur quoi converser. » Ajouta t-elle avec une certaine sagesse en serrant légèrement la main de son amie, avant de préciser.

« Je ne fais que dire la vérité. »
D'un air aimable, après tout étant une chantebrise elle n'irait jamais dire un mensonge quel qu'il soit, on pouvait donc dire que tout ce qui sortait de sa bouche était vérité. Et sur ce elle reprit au sujet de leurs forêts natales…

« Difficile, mais pas impossible. Comme je le dit toujours très chère qui a la volonté de faire le peut. Avec le temps, et les efforts nous pourrons je pense faire de ces montagnes un endroit digne de nôtre peuple. Pour ma part en tout cas c'est cette détermination qui m'a permit de tenir lorsque j'étais à morneflammes... » Confia t-elle tout à coup très amère, après tout le souvenir de cette prison était encore très vivace dans son esprit, mais elle passa de toute manière à autre chose lorsqu'Elenya accepta de faire une petite démonstration, qui…

En effet les jardiniers allaient lui en vouloir pensa Aramis en regardant ce que venait de faire son amie, mais bon… Thredë répondit à cela amusé. « En effet, mais je pense que nous n'irons pas plus loin dans cette démonstration pour aujourd'hui car ce serait trop cruelle de donner trop de travail aux jardiniers. » Mais au moins elle saurait quoi conseiller à son amie lorsqu'elle aiderait cette dernière à s'améliorer dans le domaine magique un autre jour, sur ce… Elle pensa à quelque chose, et décida de la confier à Elenya.

« Tu sais… Comme nous parlions diplomatie auparavant, je me suis mit à penser à Jorïk le bourgmestre de Caladon... » Dit-elle ensuite assez pensive, avant d'ajouter. « Je crois t'avoir déjà parlé de cet humain qui était arrivé très jeune au domaine de mon ordre, et que j'avais éduqué en quelque sorte ? Je pense qu'il serait bien que je le revois, et pas uniquement que pour des raisons diplomatiques... » C'était en quelque sorte presque un fils pour elle, elle avait été sa cawr et elle l'avait connu très jeune, elle avait donc un lien fort avec le dirigeant de la cité état neutre. D'ailleurs elle reprit amusé.

« Et en parlant de Jorïk, et sa cité... Cela me fait penser que le système politique de la cité état de Caladon est assez nouveau. Les citoyens quel que soient leurs richesse, et leurs peuples d’origine élisent ceux qui les dirigeront pendant 5 ans. Aurait-tu par hasard un avis à ce sujet ? Pour ma part je crois en tout qu'il serait intéressant de voir quelles conséquences ce système-ci ceci aura sur cette cité. Mais j'espère dans tout les cas que cela ira bien pour ce cher Jorïk. » Après tout c'était lui qui était actuellement le dirigeant élu de Caladon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mar 6 Sep 2016 - 12:51

« Il n’y a rien de mal à monter socialement dans un mariage, cela te va bien la couronne de toute façon. Vous faites un très beau couple. »

Elenya connaissait fort bien son amie, elle la savait avec un grand cœur et ne cherchait pas toutes les raisons du monde à devenir plus puissante. Elle était sans doute un peu trop idéaliste pour elle, mais c’était ce qui faisait le charme d’Aramis. Elle joignit les mains dans son dos en remontant son visage à admirer le ciel et la nature qui la bordait depuis son regard.

« Oui, c’est déjà un début savoir ce que l’on veut, mais je doute qu’un homme ait le courage de m’approcher ces centaines prochaines années, mais j’espère me tromper tu te doutes bien. »

Un peu surprise, la conseillère se tourna vers son amie.

« Un elfe sans opinion politique ?! Je me demande comment cela peut-être possible. Tout le monde à forcément un avis sur chaque question. Je ne pourrais pas comprendre, ou alors quelqu’un qui laisse la vie se produire, qui vit au jour le jour. Un beau brun ténébreux musclé, mais pas trop, avec le genre de regard bleu pénétrant ? Je pourrais bien m’y faire en pleine nature pendant un temps en tout cas, mais je doute que cela puisse durer longtemps. Ne pas avoir d’opinion est déjà une opinion en soit, non ? »

Elenya hocha la tête doucement.

« Oui bien entendu, je ne suis pas comme cela. Des elfes plus bas socialement pourraient être intéressant évidemment, mais il me faudrait quelqu’un qui sache me protéger, qu’il soit érudit également, oui bonne idée. Tu as quelqu’un en tête pour moi déjà ? »

Demanda alors amusée à Aramis avec un petit sourire.

« Je te souhaite d’avoir beaucoup d’enfants mon amie, tu le mérites. Je te vois fort bien maman de deux ou trois petits elfes. »

L’elfe se gratta la joue doucement dans un petit rire.

« Oui, il doit bien avoir quelque chose d’appréciable en moi lorsque je me fais des amis, c’est juste. »

Elenya doutait d’avoir tant d’amis que cela, quelques-uns de précieux, c’était le principale.

« Cela serait fort ennuyeux si nous étions toujours d’accord toi et moi, c’est certains. »

L’elfe pressa doucement sa main avec la sienne. Cela lui rappelait quand elle était jeune adolescente, ce n’était pas si loin pour elle en tout cas.

« Il serait temps de rendre merveilleux ces lieux, mais je sais que cela prendra du temps et que sans doute le peuple elfe voit cela comme de la gourmandise, alors qu’il y a tant à faire. »

Elle n’avait jamais vraiment évoqué morneflammes avec son amie, elle se contenta de presser un peu plus sa main en n’osant lui poser des questions.

« Pourquoi me parler de cet humain ? Si tu veux le revoir, et bien vas-y, il doit être quelqu’un d’important pour toi, mais n’oublie pas qu’il n’est qu’un humain. Je veux dire par là, qu’il ne vaut mieux pas trop s’attacher, tu vois ? Moi aussi je tente parfois d’apprendre aux humains, mais ils refusent la sagesse de notre peuple pour la plus part ou ils n’arrivent pas à concevoir nos principes. Peut-être voudrais-tu me le présenter ? »

Elenya écouta avec soin la description du système politique de la cité neutre.

« Et bien, je dirais que pour les humains, cela serait peut-être intéressant, mais certainement pas pour nous. Cinq ans ? C’est ridiculement petit, que peut-on faire en cinq années ? Vraiment pas grand-chose. Cela peut éviter sans doute d’avoir des dictateurs dangereux comme nous en avons vu chez les humains, je ne pense pas que ce soit très utilisable chez nous, peut-être pour les conseillers, mais après vingt ans par exemple. Cela éviterait de sombrer dans de vieilles idées. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Ven 9 Sep 2016 - 18:48

« Merci, même si j'espère surtout pouvoir aider Aegnor au mieux dans sa tâche d'empereur. » Dit-elle avec un simple sourire, après tout en tant que femme de l'empereur elle était aussi sa conseillère d'une certaine manière. Et aussi un soutien de confiance pour l'empereur dont elle déchargeait en partie le poids qui pesait sur ses épaules. Celle de tout un peuple qui était dans une mauvaise passe certes, mais qui à ses yeux pouvait encore se relever à l'avenir. Mais en dehors de cela elle continuèrent à discuter d'Elenya, et de ses probables attentes pour un futur époux.

« Je t'avouerai avoir en partie penser la même chose que toi à une époque. Qu'aucun homme ne pourrait vouloir de moi, ou s'approcher de moi pour me déclarer sa flamme, et au final je suis contente d'avoir eu tort. » Dit-elle légèrement nostalgique, avant de reprendre ensuite.

« Il y a les baptistrels par exemple qui ne sont pas forcément dénués d'opinion politique, mais qui tâchent souvent de respecter la neutralité tout en jouant un certain rôle au niveau politique, ou plutôt diplomatique. Après pour le reste oui il doit y avoir des elfes qui vivent au jour le jour, mais en effet c'est un vaste débat de dire que le fait de ne pas avoir d'opinion politique en est peut-être une en soit. Peut-être que cela veut dire que la politique n'intéresse tout simplement cette personne ? Que ce soit par mépris, indifférence, ou désillusion? » Exposa t-elle donc simplement avant de reprendre ensuite calmement quand Elenya lui demanda calmement si elle avait quelqu'un en tête.

« Je préfère ne pas t'influencer d'une quelconque façon mon amie, mais je pense qu'un tel elfe saurait de toute manière susciter ton intérêt. Que ce soit en se démarquant des siens lorsque nôtre peuple en aurait besoin, ou en le rencontrant… Cela seul l'avenir nous le dira au final. » Conclut-elle amusé avant de poursuivre ensuite.

« Un enfant sera déjà très bien pour l'instant. Après j'en ferai d'autres je pense, mais j'attendrais un peu peut-être, car je ne suis pas certaine d'apprécier l'état dans lequel je serai en étant enceinte... » Cela dit de manière mi sérieuse, mi amusé, après tout en effet elle n'aimerait pas forcément la faiblesse physique dans laquelle se trouverait son corps, car cela lui donnerait probablement l'impression d'être vulnérable…

« Nous avons tous nos défauts, et nos qualités très chères. Je dirai même que nous avons les défauts de nos qualités, et les qualités de nos enfants. » Ajouta t-elle ensuite pour bien mettre en avant le fait que les qualités pouvaient être des défauts, et les défauts des qualités selon comment ils étaient tournés.

« Ce sont les débats qui amènent la réflexion, et au final comme pour un guerrier qui ne se bat jamais, un orateur qui ne débat jamais finit par perdre ses réflexes, et voir ses armes que sont les mots s'émousser à force de ne plus en prendre soin car elles ne lui sont plus utiles. » Ajouta t-elle ensuite comme métaphore tout en pressant elle aussi doucement la main de son amie.

« Cela prendra du temps en effet, mais nous avons justement du temps à disposition. Il ne suffit plus que d'avoir la volonté de le faire de ce fait, et de commencer à le faire et nous serons un jour fières de nos efforts je pense. » Dit-elle ensuite positive quand au fait de faire de leurs nouveau royaume un endroit merveilleux. Et après la petite séance de démonstration magique d'Elenya elles abordèrent ensuite un autre sujet.

« J'accepte tout à fait mon amie le fait que si je m'attache à des humains ceux-ci mourront et que j'en serai peiné, mais au final je relativise car personne ne meure définitivement. Nos âmes quittent ce monde pour être réincarnées à l'avenir que nous soyons elfes, humains, ou vampires. La mort n'a jamais été une fin, et fait partie du cycle de la vie, c'est un fait qu'il faut accepter car nécessaire à l'équilibre de ce monde. » Elle réfléchit ensuite un instant avant de reprendre. « Je t'en parle car tu le croisera probablement à l'avenir comme il est dirigeant de la cité état de Caladon, quand aux humains en eux-mêmes je pense que c'est en grande partie la jeunesse de leurs races qui joue dans leurs manières d'appréhender les choses, mais à l'avenir je pense que nous pourrions les aider à emprunter une meilleure voie. » Après tout le peuple elfique pouvait sans doute avec des efforts avoir un certain influence sur le peuple humain. Et ces derniers aussi avoir une influence positive sur les elfes pensa t-elle sans toutefois l'exposer devant son amie au risque de vexer cette dernière.

« Je pense sinon que d'un point de vue humain en effet cinq ans est une bonne durée, et sachant que Caladon est peuplé de beaucoup d'humains même si c'est une cité multiethniques, cela donne une chance à ces derniers de pouvoir changer de dirigeants si l'ancien ne leurs convient pas. Quand au fait de l'utiliser pour les conseillers… Cela pourrait être une idée en effet, une idée audacieuse à proposer à Aegnor, mais tu ne crains pas qu'à l'échelle de nôtre peuple 20 ans soit bien peu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Lun 12 Sep 2016 - 11:30

« Tu as ta vie propre également, tu n’es pas que la femme de l’empereur. Pour cela, je te fais bien confiance afin d’imposer ta façon d’être. »

Elenya n’aimait pas tellement l’idée de son amie à vouloir la paix en toute chose et toute circonstance, mais c’était peut-être pour cela qu’elle l’aimait bien. C’était une femme qui gardait toujours la voie la plus pure, au cas où elle se perdrait d’une façon ou d’une autre.

« Pour cela, je ne peux pas te donner tort mon amie, il serait vain de croire que nous ne cherchons pas toutes l’amour véritable. »

Dit alors l’elfe avec un sourire doux en venant glisser sa main sur la sienne amicalement.

« Oui enfin les baptistrels, ce sont vraiment d’étrange exception dans notre monde, beaucoup d’humains sont destructeurs, je ne parle même pas des morts vivants bien entendu, mais des personnes pour la paix et l’amour dans le monde, cela reste tout de même rare même chez les elfes. Je pense que si j’ai un homme auprès de moi, il est plus que certain que je voudrais le faire penser de la même façon que moi en me lançant dans des débats animés ! Cela risque d’être amusant à regarder en tout cas. »

Dit-elle alors amusée en poussant un léger rire.

« Seul l’avenir nous le dira, oui en effet, mais de toute façon, je ne le recherche pas à tout prix. J’ai déjà forte à faire, c’est un peu comme si j’étais marié déjà avec notre peuple tout entier, à chercher à le servir au mieux. »

Elenya hocha la tête lentement avec un sourire.

« Je te vois fort bien avec un ou deux enfants. Être enceinte t’ira très bien, tu seras si belle et rayonnante, encore plus que maintenant ! L’état comme tu y va ! Ce n’est pas être malade qu’être enceinte ! Tu seras très belle et à ne pas manquer, ton cher et tendre appréciera. »

Dit alors en riant la jeune femme à son amie, un peu honteuse, tant et cela que le rouge lui monta un peu aux joues.

« Je devrais plus t’inviter à nos petites réunions philosophiques que je fais parfois en ma demeure, tu ferais un malheur vraiment ! Peut-être que si tout le monde venait avec un masque, on ne saurait pas que tu es l’impératrice, car j’ai peur qu’il soit intimidé à se laisser aller complètement. Parfois, les idées vont vraiment fort loin. »

Elenya n’argumenta pas davantage quand il était question de ces montagnes. Elle ne doutait pas qu’elles allaient vraiment devenir leur nouvelle forêt et que l’ancienne ne sera jamais plus ce qu’elle avait été quoi qu’il se passe. Quelque chose c’était cassé de ce côté-là, c’était bien triste, mais après tout, le temps faisait son effet et les choses changeaient irrémédiablement.

« Je dis juste qu’il faut savoir apprécier leur passage sur notre terre à ces humains, même si j’ai du mal à imaginer un humain véritablement bon et constructif, mais j’espère en rencontrer un un jour prochain. La fameuse roue karmique oui, je vois de quoi tu parles. J’espère tout de même ne pas finir en humain un jour. Un beau cerf dans la forêt pourquoi pas, mais bon. En vampire …. Ne parle pas de malheur. »

Elenya hocha la tête lentement.

« J’essaie lorsque je rencontre un humain acceptable de leur apprendre la vie, la nature, la magie, mais ils sont très obtus pour la plus part. »

L’elfe passa ses mains dans le dos lorsque son amie parla de son mari.

« Nous verrons comment se passera la rencontre avec l’empereur… »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mer 14 Sep 2016 - 17:10

« Je ne te décevrai pas de ce côté là. » Se contenta t-elle donc de répondre avec un léger sourire quand Elenya lui dit qu'elle lui faisait confiance pour savoir imposer sa façon d'être. Ce qui était bien ce que comptait faire Thredë, après tout n'était-elle pas chantebrise ? Fille du vent, et amoureuse de la liberté ? Elle avait ses aspirations, et une volonté de fer, ce qui faisait qu'en effet elle ne se détournerait sans doute pas aisément de sa voie, et ne se laisserait pas facilement marcher sur les pieds.

« Oui, mais comme tu le dit il y a un temps pour toutes choses. Et le temps de trouver l'amour véritable pour toi viendra tôt, ou tard, il n'est donc nul besoin de le presser. » Ajouta t-elle ensuite en continuant à serrer doucement la main de son amie. Curieuse tout de même de savoir quel genre d'homme serait capable de trouver son amie… Quand aux baptistrels.

« En effet j'ai un doute quand au fait qu'un baptistrel te convienne, les membres de mon ordre ont après tout une façon de pensée, et de vivre particulière. » Et très saine dans les faits, mais qui ne serait sans doute pas au goût d'Elenya pensa t-elle. Quand au reste… « J'avouerai sinon être intéressée par la possibilité que tu me raconte ces possibles débats entre toi, et ton futur homme si ces derniers sont monnaies courantes. Mais bon autant ne pas être indiscrète. » Ajouta t-elle donc amusée avant de poursuivre compréhensive.

« Jolie comparaison, aussi jolie que le jour de mon mariage où Aegnor m'a dit que je devenais en quelque sorte une mère pour nôtre peuple. » Ajouta t-elle ensuite souriante quand Elenya dit que sa position de conseillère était un peu comme celle d'épouse du peuple elfique dans sa globalité. Quand au fait qu'elle sera peut-être enceinte dans un avenir prochain...

« C'est surtout le fait d'être affaiblit physiquement, et de ne plus pouvoir voyager qui me fait assez peur… J'aurai l'impression de perdre ainsi pendant un temps une partie de ma liberté, mais tu as raison cela vaut bien ce modeste sacrifice que le fait de pouvoir donner naissance. Quand à Aegnor il sera aux petits soins avec moi je pense… Qui sait ? Cela pourrait en effet ma plaire. » Acheva t-elle donc un peu malicieuse avant de reprendre ensuite quand au sujet des réunions.

« Je n'ai pas besoin de masques ne t'inquiète pas pour ne pas me faire reconnaître. Laisse moi juste quelques minutes que je te montre pourquoi. » Dit-elle donc mystérieuse avant de s'asseoir en tailleur quelques minutes en récitant une incantation pour lancer un sort de maître mage, et quand ce fut finit elle avait prit progressivement une apparence… Humaine ! Cela n'était que temporaire bien entendu, mais elle avait ses oreilles qui venaient de s’arrondir, les traits de son visage qui étaient moins prononcés, ses cheveux qui avaient noircit, et sa peau qui venait de se pigmenter. Et il était en cet instant presque impossible de la différencier d'une humain de ce fait, et elle dit d'ailleurs amusée.

« Il faudra juste que j'explique par contre que je suis une maître mage de nôtre peuple ayant prit cette apparence pour raison d'anonymat. Mais avoue que la ressemblance est saisissante. » Finit-elle taquine, et décidant de rester un peu sous cette forme juste pour s'amuser de la nouveauté de la chose. Avant de reprendre.

« Tu sais les humains sont capable du meilleur comme du pire, ils sont en effet un peuple changeant, et sur certains aspects imprévisibles, mais cela veut dire je pense que tu peux aussi bien tomber sur des exemples de vertus parmi eux que l'inverse. A condition de bien chercher, quand à la réincarnation ce n'est malheureusement pas nous qui choisissons en quoi nous nous réincarnons, mais dit toi que ton âme a déjà dû vivre des milliers de cycles avant celui que tu vit actuellement en tant qu'elfe, et qui sait ce que tu as pu être dans ces précédentes vies ? Je pense que ton âme a toujours su garder une certaine essence qu'ont eu commun ces réincarnations, mais d'une certaine manière tu es ainsi immortelle comme chaque être en ce monde. » Dit-elle contente de parler de cet ordre universel existant sur leurs cher continent avant de poursuivre.

« Il y a une manière de faire efficace avec beaucoup d'humains pour les aider à changer d'avis, c'est de jouer sur leurs sensibilités. Il faut leurs faire voir dans ce cas en quoi les choses seront mieux, mais surtout. Éviter les reproches, car comme les elfes les hommes sont capables d'aisément se refermer s'ils se sentent en conflit. Et ils faut donc que tu leurs donnent l'impression de parler pour leurs bien, mais sans parler d'un air supérieur pour vraiment les persuader. Imagine toi que sinon cela leurs ferait par exemple le même effet que si un vampire venait te faire la leçon en te prenant de haut car toi tu n'es pas immortelle. » Quand à Aegnor…

« Toi qui aime les plantes quand j'y pense tu devrai d'ailleurs aller rencontrer son cheval. » Elenya avait certainement entendu parler de la monture magique qui avait choisit Aegnor il y a quelques temps de cela. « Ce dernier a été créer par l'esprit végétal lui-même, et est un très grand ami de nôtre peuple, d'ailleurs qui sait ? Et il pourrait apprécier je pense la présence d'une lié de l'écureil comme toi. » Ajouta t-elle sincère, en tout cas les montures légendaires comme celle d'Aegnor étaient assez rarissimes pour qu'elles soient sources d'intérêt de toute manière. Et lui fasse espérer qu'un jour un tel noble destrier la choissise de la même manière, il y avait près tout un certain honneur d'être choisit comme élue par un cheval immortel et fait de magie.





Sort utilisé :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Lun 19 Sep 2016 - 16:23


Elenya sourit légèrement avec tendresse lorsque Aramis lui répondit au sujet de sa façon d’être. Elle était bien certaine que son amie était assez forte mentalement pour se faire accepter. Elle était tout de même l’impératrice, et même si son pouvoir était limité, elle n’était guère une potiche. Elle se contenta de hocher la tête lentement lorsqu’Aramis lui dit que chaque temps pour chaque chose au sujet de l’amour. Elle n’avait pas tellement d’avis finalement, et ce n’était pas du tout une priorité.

« Particulière … oui sans doute que je ne suis pas si portée pour la paix dans le monde, l’amour entre les peuples et leurs différentes protections. »

Dit alors très honnêtement l’elfe au sujet des baptistrels en tant que mari. Elle lui fit un léger clin d’œil, alors que sa petite tirade qui avait pour but de l’asticoter légèrement, elle caressa doucement de son pouce la main de son amie afin de bien faire comprendre que ce n’était pour que l’ennuyer.

« Je parlais bien de débats, il ne faut pas oublier le D, mais hmm … sinon politique, sur la vie de tous les jours ou autre, il est certain qu’un homme qui ne serait pas d’accord avec moi risquerait de ne pas me supporter fort longtemps, je dois bien l’avouer. Je sais bien que tu ne seras pas d’accord, mais si les humains ont une terrible maladie qui ne touche pas les elfes, je ne verserais pas trop de larmes. Sans vouloir te vexer bien entendu. »

Elenya hocha la tête lentement.

« Mais Aegnor a bien raison, tu es la mère de tous les elfes maintenant. C’est à toi de ne pas trop être trop protectrice, hein, le droit de sortir au moins jusqu’à minuit ! »

Valida alors la position de son amie.

« Enfin être enceinte, tu n’es pas malade ou faible voyons. Mère courait partout jusqu’à la quasi-totalité de la période, tu n’as pas à t’inquiéter pour cela. Ce n’est pas une punition, c’est quelque chose de merveilleux, mais chaque femme à sa manière de réagir à la grossesse. C’est si difficile pour les elfes, que je pense que tu seras vraiment très contente d’être enceinte que tu ne penseras plus à tout cela. Et puis, dis-toi que tu fais cela pour ta fille, pas question d’un garçon hein ! Tu auras 2 filles et hmm … peut-être un garçon pour finir, sinon ton mari va faire la tête. »

Dit alors Elenya comme si elle faisait une liste de course en comptant sur ses doigts. Elle finit par rire alors doucement presque honteuse d’imaginer l’empereur dans l’amarrât avec tant de femmes à la maison.

« Je pense que quand tu seras enceinte, Aegnor va être tellement présent, au petit soin et gaga, que tu en auras presque assez. Il fera tes quatres volontés, tous tes caprices et il s’agira d’en profiter. »

Ajouta Elenya amusée. Elle laissa alors faire alors son amie qui sembla effectuer un sort et elle devint humaine. Elle pencha la tête sur le côté en agitant la main doucement mécontente.

« Tu n’as pas besoin de t’enlaidir. Tu ressembles vraiment à une humaine, oui je dois bien l’avouer. Cela pourrait bien être pratique dans certaines circonstances. L’effet recherché est d’ignorer qui tu es vraiment, mais si tu veux y participer, je pourrais bien t’inviter. Reste juste à savoir si politiquement parlant, tu pourrais te le permettre. C’est un peu comme si l’empereur se rapprochait davantage des conservateurs en venant participer à une de leur soirée, ce qui ne serait pas une bonne idée vu sa position. »

Elenya agita sa main doucement en regardant en l’air un instant.

« Je ne peux pas me baser sur un peuple qui change d’avis tous les trente ans, enfin, c’est ridicule. Je sais que cela représente beaucoup à leur niveau, mais nous n’allons pas se baisser à leur niveau quand même. Parfois les humains sont vraiment merveilleux, sont bons et apportent beaucoup, mais les elfes le font la plus part du temps ! Nous sommes un ancien peuple, nous dirigions ce monde pendant des millénaires, aujourd’hui, les humains ont pris les devants, ils ont bien intérêt à assurer maintenant. C’est à eux d’assumer leur choix politique et démographique ! »

Dit alors la conseillère qui ne pouvait se retenir de faire revenir ses idées politiques rapidement.

« Je crois que je ne préfère pas trop savoir ce que j’ai pu être dans mes vies précédentes. Je ne préfère pas être déçue, et puis, ce n’est pas comme si cela avait été vraiment moi. Notre moi se décide tant par nos vies, nos expériences, ce n’est pas qu’une âme. »

Elenya leva un sourcil perplexe.

« Jouer sur les sensibilités humaines ? Que veux-tu dire par cela ? Je traite les humains comme mes élèves en magie, mais c’est peut être pour cela que la plupart n’aime pas trop. Il faut rester positive, jamais négative, oui je vois ce que tu veux dire. Je crains cependant de ne pas être assez patiente pour les humains, vraiment pas. Un vampire me faire les leçons ?! il ne manquerait plus que cela ! En contrôle des fluides, pourquoi pas, mais sinon, on va éviter hein. »

Conclut alors l’elfe a sujet des apprentissages.

« Le cheval d’Aegnor ? Un … cheval végétal en somme ? Je ne savais même pas que cela existait. Cela doit être vraiment très intéressant à voir en effet, mais je ne suis pas certains qu’il sera dans les meilleures dispositions pour parler équestre. Je ne dis pas qu’un jour après ou deux, peut-être que rencontrer ce cheval sera intéressant. D’ailleurs, je me suis toujours demandée si c’était une bonne idée ou non d’essayer de me lier par magie à un animal sauvage. C’est un petit peu comme l’emprisonner même s’il sera libre évidemment, mais, enfin tu vois ce que je veux dire. Les elfes peuvent avoir comme compagnon un animal. Un loup peut-être ? Un grand fauve ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mar 20 Sep 2016 - 12:47

Le pouvoir d'Aramis en tant que femme de l'empereur se limitait à celui de conseillère certes, mais celui en tant que baptistrelle était réelle, ce qui se combinait donc avec celui de diplomate que devait avoir une reine des elfes. Sans oublier qu'elle était aussi conseillère affectée à l'éducation des prochaines générations elfiques. C'est elle qui devrait en sommer supervisait ce qu'apprendrait les nouvelles générations par l'intermédiaire des précepteurs elfiques, elle avait donc par l'intermédiaire de cette fonction une certaine influence malgré tout.

« Nous ne sommes pas tous portés par les mêmes motivations. » Ajouta t-elle donc simplement quand son ami dit ne pas être aussi portée que cela par la paix dans le monde, et le bien de tout les peuples. Enfin, on pouvait de toutes manières apprécier quelqu'un pour ses qualités, et ne pas être d'accord avec ses principes supposa Aramis. Et c'était assez vrai dans le cas de leurs amitié, et sans doute que cela pouvait se comprendre dans le cas d'Elenya.

« Ce n'est pas moi qui ai pensé à enlever le D de débats très chère. » Dit-elle ensuite amusée, car en effet elle n'avait eu aucune pensée de ce genre, avant de rajouter ensuite calmement. « L'on peut apprécier quelqu'un pour ce qu'il est, et ne pas être d'accord avec ses principes mon amie. Je n'en suis pas vexée ne t'inquiète pas, je ne suis absolument pas d'accord avec cette manière de pensée, mais chacun a le droit de penser comme il le veut selon moi, sauf si bien entendu cela le pousse à vouloir massacrer tout un peuple comme Lorenz Wintel a voulu massacrer le nôtre. » Avant de reprendre ensuite moins neutre, et plus conciliante.

« Pense tu ! Dans le cas où j'aurai pu interdire aux miens de sortir au-delà de minuit je me serait sentit obliger de respecter cette règle moi aussi, donc autant éviter. » Dit-elle ensuite en mélangeant vérité, et plaisanterie pour pouvoir faire de l'humour avec son amie tout en respectant son serment. Une chose dans laquelle Aramis était particulièrement douée. Et sur ce elle reprit au sujet de ses enfants.

« Oui je serai contente de pouvoir donner la vie en effet, quand à savoir le sexe du bébé. Ce choix appartient seulement au destin, mais je me demande si je ne ferais pas mieux avant le prochain rapport avec Aegnor d'acheter une de ces potions de fertilité qui vient récemment d'être inventer par un des guérisseurs de nôtre peuple... Le prix est élevé, mais cela augmenterait les chances d'avoir un enfant... » Dit-elle donc, avec réflexion, avant d'ajouter ensuite amusée. « Je me demande quel genre de mère je serai, car si je me comporte avec mes enfants comme avec mes élèves baptistrelle je serai une mère aimante, mais exigeante. Mais si c'est le cas ce sera pour le bien, et pour qu'ils puissent ainsi réussir de leurs mieux pendant leurs longue vie en tant membre de nôtre peuple. » Dit-elle en réfléchissant en effet à ce sujet, avant de reprendre ensuite au sujet d'Aegnor.

« Je plains le pauvre elfe qui te prendre pour épouse un jour très chère si tu venais à être enceinte. » Dit-elle ensuite complice quand son amie évoqua le fait qu'Aegnor serait gaga au point qu'il serait presque possible d'en profiter. Quand à son changement d'apparence, Aramis se contenta de le dissiper assez rapidement… Et elle reprit au sujet des conservateurs par la suite.

« Il est toujours intéressant d'en apprendre sur une façon de voir différente de la sienne, discuter avec des conservateurs, et comprendre leurs manières de penser n'est donc pas une mauvaise chose. Je n'ai jamais dit de plus que tout ce que disent les conservateurs ne me semble pas adéquat, je pense qu'au contraire la discussion avec eux permet de mieux faire bouger les idées, et aussi d'avoir une sorte d'opposition aux idées du pouvoir en place qui permet de ne pas toujours se reposer sur ses acquis. Et d'élaborer ainsi des politiques qui n'auraient pas été possibles je pense en un royaume où il n'y a que des progressistes qui pensent pareil. » Aramis n'était pas pour une pensée unique d'une certaine manière, ce qui était assez différent du mode de fonctionnement conformiste de beaucoup d'elfe, mais étant une liée du vent c'était normal. Le vent ne saurait s'enfermer dans une seule direction, et ne pas se mouvoir comme il lui semble. Quand aux humains...

« Il nous faudrait pourtant arriver à mieux les comprendre si nous voulons agir à leurs égards plus efficacement, toi qui est diplomate le sait bien. Pour arriver à persuader quelqu'un, ou du moins à le convaincre l'empathie, ou du moins l'analyse est une qualité. Je ne dit pas qu'il nous faudrait nous comporter comme les humains, mais en tout cas connaître les fondements de leurs manières de pensée, et d'agir sans pour autant résumer cela grossièrement permettait je pense d'être plus à l'aise dans nos rapports avec eux, et d'être plus efficace diplomatiquement parlant. » Ajouta t-elle ensuite au sujet des humains, avant de reprendre ensuite au sujet des réincarnations.

« Oui ce n'est qu'une âme, une essence. Elle ne fait pas tout je pense moi aussi, et c'est nôtre expérience, et nôtre manière de vivre qui au final nous forge véritablement d'une certaine manière. Et nous disposons tous au final d'un certain libre arbitre. » Une liberté de vivre comme on l'entendait que chaque être pouvait exploiter comme il l'entendait, quand aux sensibilités humaines.

« Rien n'est impossible très chère si l'on s'en donne les moyens. Que ce soit apprendre aux humains les leçons que tu veut leurs inculquer si tu trouve la bonne manière de le faire, ou bien acquérir la patience pour cela. La volonté fait tout, et il ne faut jamais baisser les bras si l'on désire accomplir quelque chose, car l'on n'échoue à coup sûr finalement qu'en renonçant à l'entreprendre. Et je pense au final qu'une femme avec ta force d'esprit a de bonnes chances de réussir dans tout ce qu'elle entreprend si elle persévère. » Acheva t-elle ainsi encourageante, avant de poursuivre plus calmement au sujet des animaux.

« Je pense que oui nous pouvons nous lier avec un animal, il existe une certaine pierre d'ailleurs qui permet d'accroître l'intelligence de ces derniers, quand au loup, et au grand fauve il faudrait tout de même persévérer pour arriver à se lier avec eux. Ces animaux sont assez sauvages après tout, et si ils n'ont aucune inimité envers nôtre peuple, ils restent qu'ils ont soif de liberté par nature. » Avant de reprendre ensuite avec réflexion alors que la flore alentours se développait comme toujours plus rapidement en présence de son amie. « Sinon en dehors de cela, si ce n'est pas trop indiscret de ma part. Quelles sont tes projets très chère lorsque tu te rendra dans les autres royaumes pour raison diplomatiques ? En dehors bien entendu de la diplomatie elle-même je veux dire. As tu des idées en tête ? » Cela par pure curiosité bien entendu, après tout Elenya pourrait peut-être en profiter pour s'occuper de certaines affaires qu'elle avait potentiellement en tête bien entendu en dehors des possibles tracas diplomatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Ven 23 Sep 2016 - 12:45


Elenya sourit doucement vers Aramis alors qu’elle disait qu’elles n’étaient pas portés sur les mêmes motivations. C’était évident, elle savait bien que son amie était attentive à l’éducation, ce n’était pas trop son truc en même temps. Jusqu’à aujourd’hui, elle n’était pas très patiente avec les enfants stupides, elle les aimait intelligent et évolués. Elles étaient amies en dépassant leurs différences et leurs idées, il fallait simplement éviter les sujets qui fachent. Quoi que l’impératrice était du genre ouverte à la discussion, mais pas forcément et entièrement Elenya. Elle rosit légèrement des joues alors qu’Aramis répondit avec légèreté à sa petite perversion du langage. Elle n’ajouta rien tant c’était inutile à son gout.

« Oui oui bien entendu, on peut apprécier quelqu’un pour ce qu’il est, mais c’est quand même plus simple si on a quelques sujets en commun accordé entre le couple. »

L’elfe regarda alors son amie avec un léger sourire.

« En général, il vaut mieux rester ses propres règles, mais tu as souvent penser sortir au de-là de minuit ? Tu serais un oiseau de nuit ? »

Elenya se frotta le menton doucement.

« Selon le cycle et avec une potion, si elle ne présente aucun risque pour toi et l’enfant, peut-être que ce serait une bonne idée. Tant pis pour l’argent, tu es riche après tout, mais si cela fonctionne … nous parlons tout de même d’un enfant après tout. Un enfant elfe est bien trop rare pour s’arrêter pour une question d’argent. Qui serait les parrains et marraines ? »

Elenya fit mine de réfléchir doucement et répondit avec un sourire.

« Quel genre de mère tu serais ? Mère poule, très étouffante et très protectrice tandis que ton empereur serait celui qui poussera ta fille à avoir plus de liberté. Tu serais exigeante ? quel niveau ? Qu’elle apprenne bien ses leçons ? ou l’aider à avoir une formidable réussite peut-être. »

Elenya avait déjà décidé que son premier enfant serait une fille, c’était presque une évidence pour elle.

« J’imagine que si j’étais enceinte, je serais peut-être assez difficile psychologiquement. »

La conseillère joignit ses mains dans son dos en regardant en l’air.

« Je pense que ton cher et tendre ne voit pas les conservateurs ainsi, il est bien trop libéral pour penser à s’accorder avec nous. Je n’arrive pas à imaginer autre chose que les anciennes méthodes pour notre peuple, du moins … pour une grande partie. Ce n’est pas pour parler de « c’était mieux avant », mais il y a de bonnes choses à garder et c’est plus sécuritaire. »

Elenya agita la main doucement.

« comprendre les humains n’est pas nécessairement utile, mais il faut savoir leur parler sans les vexer sans oublier qu’ils restent des enfants toute leur vie. Les humains sont avides, ils ne font rarement quelque chose sans en attendre quelque chose, il suffit de savoir quoi. Surtout dans des négociations, plus de pouvoir, plus de terres, un petit cadeau, que sais-je encore. Parfois ils sont bien obligés d’agir noblement sous la pression populaire, mais passer par ce biais est fort risqué. »

Il était évident qu’elle n’aimait pas tellement les humains et qu’elle en avait une piètre opinion. Elle écouta Aramis parler des âmes et de la réincarnation avec un certain intérêt.

« Notre expérience, notre passé font ce que nous sommes, je suis d’accord. Je me suis toujours demandé si je serais différente en cas de la survie de mon père ou une autre famille plus ouverte. Qui sait ? Un libre arbitre plus ou moins vu que nous réagissons par rapport à nos expériences et nos sentiments du moment. On peut extrapoler que tout est calculable facilement si on a tous les paramètres. »

Elenya écouta son amie au sujet des humains à nouveau, mais elle détourna rapidement le visage.

« Il faut surtout avoir la motivation de se donner les moyens avec ces humains. Ils sont fatiguants à force, je pourrais te conter des aventures très étranges au sujet de leurs réactions. Je reste sur mes positions pour leur apprendre, je tends une perche à eux de les prendre. Je n’ai pas forcément envie de leur apprendre absolument. Les humains pourraient faire beaucoup de choses, mais je ne leur en veux point de leurs étranges réactions, car ils vivent autant qu’un papillon fonçant dans une flamme, alors ils manquent de patience et d’intérêt pour ce qui les entoure. Ils ne sont mêmes que peu conscience. »

Elenya essayait de s’imaginer avec un animal en tant que compagnon, ce ne serait pas un animal de compagnie, loin de là. Elle n’était pas une humaine à jouer avec la vie d’un animal, ce serait quelqu’un d’aussi important qu’un mari par exemple. Il faudrait que la moralité de cet animal lui convienne évidemment.

« Je ne sais pas quel genre d’animal il me faudrait. Un grand prédateur ? Un rapace ? Un animal plus fantastique ? On pourra voir par la suite pour une pierre, je serais sans doute intéresser en effet. »

Elenya se tourna dans la direction d’Aramis lorsqu’elle évoqua sa faculté avec les plantes.

« Je ne pense pas que cela soit des projets personnelles quand je vais aller dans d’autres royaumes, ce sera pour des missions précises donner par le conseil ou de bonnes et mauvaises situations. Je pourrais quand même me présenter à chaque dirigeant pour commencer en attendant en tout cas, par politesse. Mais en dehors de la diplomatie, je ne sais pas tellement qui je pourrais aller voir. Je pourrais bien me renseigner à propos de développer ma faculté avec les plantes, mais à quel prix mon écureuil deviendrait plus puissant ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Dim 25 Sep 2016 - 18:47

Elle hocha doucement la tête au sujet du couple, oui c'était bien un paradoxe au final. Si on pouvait apprécier quelqu'un n'ayant pas les mêmes valeurs que nous en tant qu'ami, cela était bien plus dur en tant que couple… Néanmoins Aramis n'ayant aucun problème de ce côté-ci, et Elenya n'y étant pas encore confronté ce n'était pas vraiment un sujet actuel.

« Il m'arrive d'étudier tard le soir ma chère, ou bien de prendre le temps de contempler les étoiles la nuit. » Avoua t-elle ensuite au sujet du fait qu'elle était un oiseau de nuit, avant de reprendre ensuite au sujet de la maternité…

« Oui un enfant est un bien trop précieux pour ne pas vouloir en avoir un à cause d'une simple question d'argent. » Elle ne précisait pas elfe car pour elle les enfants la plupart du temps étaient quand même un trésor pour leurs parents, et penser le contraire aurait été cruel… « Quand au parrain, et à la marraine sachant que tout le monde risque de me demander cela je risque d'avoir besoin d'un certain moment pour y réfléchir très chère… Et je me dit qu'au moins si nous faisons plusieurs enfants, nous pourrons satisfaire le désir d'être parrain, ou marraines de presque tout le monde... » Commença t-elle donc sérieuse, avant de finir avec humour sur ce détail. Puis de reprendre sur le fait qu'elle serait peut-être mère.

« Je pense être exigeante, mais pas une mère poule. Je tiens trop à la liberté pour restreindre celle de mon enfant. Par contre je désirerai que ce dernier réussisse, et lui donner tout les moyens possibles pour s'accomplir. » Ajoute t-elle ainsi sincère au sujet de la mère qu'elle penserait être. Après tout Aramis était en général ainsi avec ses enwrs, et elle considérait ces derniers comme ses petits frères d'une certaine manière.

« Cela doit dépendre de la personne en effet. » Ajouta t-elle ensuite compréhensive quand Elenya dit qu'elle penserait être difficile psychologiquement si elle devait être enceinte. Ce avant de reprendre au sujet du point de vue de son mari à l'égard des conservateurs.

« Tout les points de vue peuvent se comprendre Elenya, et je pense qu'au final Aegnor veut surtout faire au mieux, et ayant vu que les anciennes méthodes n'avaient pas marchés pendant les dernières années c'est peut-être cela qui l'a poussé à devenir autant un libérale. Et pour ma part je pense surtout qu'il faut garder ce qui doit être gardé, et changé ce qui doit être changé. La meilleure solution n'est probablement dans un extrême après tout... » Dit-elle ainsi en exposant un avis assez sage d'elfe qui avait dépassé les 600 ans. Ce avant de reprendre au sujet des humains.

« Franchement mon amie, je ne pense pas que tu ai assez fréquenté d'humains dans ta vie pour vraiment les connaître, ne voit pas cela comme un reproche mais tu n'est que très rarement sortie de la forêt elfique dans le passé, et ce rarement dans de bonnes périodes. Et tu n'as pas non plus fais d'efforts pour apprendre à mieux connaître les autres peuples lors des périodes de guerres où nous avons dû nous alliés à eux… Je ne dit pas de ce fait que ton avis est biaisé, mais de ce fait tu sort beaucoup de généralités, et de préjugés qui ne sont pas la vérité en eux-mêmes. » Dit-elle ensuite calmement en exposant en partie son expérience d'elfe qui avait beaucoup voyagé à travers Armanda, ce avant de reprendre au sujet des âmes.

« La vie est au final trop complexe Elenya pour vraiment prévoir l'avenir, nous aimerions bien le croire au fond, mais cela est faux. Il faut savoir vivre avec le temps présent au final je pense, et aussi savoir s'adapter aux temps futurs quels qu'ils soient. » Avant de reprendre encore une fois au sujet des humains.

« Ce n'est pas au final parce qu'ils sont différents de nous qu'ils ont toujours tort, et je dois dire que tu t'exprime souvent comme quelqu'un qui pense que la manière de voir les choses de son peuple est la meilleure de tout les points de vues. Je pourrai dire que ce serait comme un vampire, ou un humain qui penserait que la manière de faire de son peuple est forcément la meilleure. Au final chacun trouvera mains arguments à l'avantage de son peuple, et au final je trouve que c'est surtout trop facile de faire ainsi mon amie. Cela simplifie trop les choses qui sont pourtant bien plus complexes que cela. Je ne dit pas après que nôtre peuple n'a pas ses points forts, mais tout n'est pas bon à jeter chez les autres peuples tout de même. » Dit-elle donc avec franchise, après tout Elenya aussi était une jeune elfe d'une certaine manière, et avait donc peut-être assez de mal de ce fait de prendre du recul avec les choses pour y réfléchir posément sans laisser ses jugements personnels trop interférer avec. Quand à l'animal elle se contenta de dire.

« Peut-être un magnifique cerf ? » Elle n'en était pas certaine, et sur ce elle conclut calmement…

« Pour que ton totem devienne plus puissant il n'y a qu'un seul moyen mon amie, faire un enfant. C'est ainsi qu'un totem gagne en force, et nullement autrement. Il n'y aucune autre manière de faire, et c'est une façon pour nôtre totem de nous encourager à procréer d'ailleurs... » En en revenait ainsi au sujet de l'enfant, mais tel était au final la vérité sur la magie totémique pour laquelle les humains étaient assez avantagés au final vu qu'ils procréaient plus aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Lun 3 Oct 2016 - 8:58


«  Tu es une éternelle romantique ma chère.    »  

Dit alors souriante Elenya en prenant la main de son amie avec tendresse alors qu'elle parlait de ses activités nocturnes.

« Il est sans doute difficile de concevoir que des elfes hésitent à faire un enfant pour je question d'argent. Il faudrait aider financièrement les plus pauvres pour pousser à la natalité la plus forte possible. On pourrait payer ses dépenses en mettant en place une taxe sur les importations.     »  

Répondit alors Elenya au sujet des enfants, et si l'impératrice avait en vue tous les enfants, elle n'avait pensé qu'aux elfes évidemment. Mes humains se reproduisaient déjà trop à son goût, et les vampires n'étaient guère concernés. Elle rit doucement en levant une main.

« Oui tu as bien raison, tout le monde risque de te demander pour essayer d'asseoir une quelconque autorité ou se rapprocher du pouvoir par ce biais, alors choisi bien les personnes avec mûre réflexion, mais tu sais bien que je ne dis pas cela pour moi. Profite donc de donner cela à quelqu'un de non intéressé voir un non elfe, je me doute que tu en as des amis chez ces gens là.    »  

Dit alors l'elfe avec un sourire.

« Je pense que la place de papa poule tiendra bien à notre cher empereur, tu seras une mère parfaite et sans doute bien plus que moi. Que ton enfant réussisse peu importe sa voie oui, je vois bien la chose ainsi.    »  

Elenya hocha la tête doucement alors qu'Aramis parlait de la manière dont traitait Aegnor les conservateurs.

«  Je suis certain qu'il pense tout faire pour le bien de notre peuple, et je ne lui en veux pas, mais nous ne saurons jamais d'accord sans doute. Les anciennes méthodes n'ayant pas marché comme tu y vas, par ce qu'un esprit majeur de la destruction totale s'en est prit à nous ? C'est un miracle que nous soyons en vie ! Sans doute as tu raison, il ne faut ni faire que du conservateur ni que du libéral. C'est ce que je reproche à ton mari.    »  

Elenya leva sa main légèrement en faisant comme un signe de ralentir.

«  moins je côtoie ces humains mieux je me porte tu sais. Quand nous avons dû nous unir, vampire, humain et nous les elfes, ça a été une grande épreuve pour moi, mais ce n'est pas pour cela que je les accepte davantage. Effectivement, je sors rarement et que lorsque je dois le faire, le monde extérieur des elfes ne m'intéresse guère, je le trouve barbare.   »  

Elenya rit doucement en hochant la tête.

«  je veux bien t'accorder cela, je n'ai pas fait en effet d'effort pour apprendre des autres peuples oui. J'ai toujours l'impression que quand un vampire me regarde qu'il ne voit qu'un steak, et chez les humains j'ai l'impression de parler à un enfant et je n'ai guère la pascience, mais je me doute que tu as raison oui, je le sais bien. Je ne m'ouvre sans doute pas assez, mais je suis incurable.    »  

Elenya croisa ses bras dans son dos.

«  Pourtant, c'est ce que nous devons faire en politique, nous devons essayer de prévoir ce qui va arriver. Je ne sais pas si j'aide ma roue du destin de mes futurs vies en agissant comme je le fais, mais je e fais avec cœur, alors je n'aurai aucun regret.   »  

La conservatrice leva son visage vers le ciel étoilé comme presque vexée.

«  Je veux bien, alors qu'est-ce qui est bon à prendre avec ces lapins d'humains et les mort-vivants ?    »  

Sans doute qu'Elenya voyait trop les choses d'une manière obtus de sa vision d'elfe conservatrice. Peut être était-elle trop jeune en effet, et elle respectait fort bien ses aînés surtout lorsqu'ils étaient amis comme l'était Aramis, mais sans doute était-elle moins à l'écoute à certaines vérités.

«  Je me suis toujours imaginée un carnivore comme compagnon, pour me protéger vois-tu ? Aussi noble soit le grand cerf d'une forêt, il ne pourrait que peu me défendre dans l'absolu. Je ne suis pas une femme très solide et si ma magie ne peut plus rien, je gage que je passe un mauvais moment.    »  

Elenya semblait en effet bien ennuyée alors que l'impératrice lui dit sur pour améliorer son totem, elle devzit faire un enfant. Elle regarda en l'air en réfléchissant pendant l'espace d'un instant aux possibilités, mais elle ne respectait que trop la vie pour faire un enfant uniquement dans ce but là. C'était une vision trop manichéenne et humaine pour accepter de faire une chose si terrible que cela. Elle n'était pas si intéressé par le pouvoir à ce point.

«  Faire un enfant, je vois oui, dire que la nature ne donne uniquement lorsque nous avons donner également. Voilà une bonne leçon à tous ceux qui pensent à mal. Il faut savoir aimer pour mériter un développement personnel. Il est certains que les elfes ne sont pas aider avec cette règle naturelle. Bon et bien il ne reste plus qu'à parler des bons partis disponibles alors !   »  

Dit alors Elenya en riant de sa veine tentative de se faire passer pour quelqu'un de si avide que cela. Faire un enfant n'avait pas été dans ses priorités. Le développement des plantes était à ses yeux qu'un jeu d'enfant, une façon de faire facilité la vie des plantes. Cela pourrait bien un jour lui sauver la vie, mais elle n'en était pas encore là.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 6 Oct 2016 - 16:23

Aramis sourit car elle était assez amusée d'entendre son amie dire qu'elle était une éternelle romantique. Peut-être était-ce en effet à cause de l'amour qu'elle ressentait envers Aegnor qu'elle pensait ainsi ? Peut-être oui… Quand aux questions de natalité elle se contenta de répondre d'un air pensif à son amie.

« Je doute que les elfes ayant une situation modeste aient besoin d'argent mon amie, nôtre société ne souffre pas après tout autant de la misère que celle des humains vu que nous ne consacrons pas autant d'importance à l'argent qu'eux. Mais je pense que le problème doit être d'une autre nature au final si un elfe ne veut pas faire d'enfant... »

Et c'était un problème d'ailleurs que la faible fertilité elfique malheureusement, car les elfes auraient bien besoin de gagner en nombres, et ce le plus vite possible pour être plus confortables avec leurs situation. Néanmoins le problème était que même en faisant des enfants cela serait complexe car ces derniers devraient grandir. Ce qui demanderait là aussi un certain temps.

« J'ai bien des amis non elfes en effet, mais le problème très chère c'est qu'un parrain, ou une marraine doit voir assez souvent son filleul d'une certaine manière. Et ces amis là sont disons assez occupés ailleurs pour là plupart, il vaut donc mieux trouver un parrain, ou une marraine qui pourra être souvent là qu'un qui ne sera pas forcément là. » Exposa t-elle avec réflexion au sujet des parrains de ses probables enfants, avant de reprendre ensuite légèrement pensive au sujet de son futur premier enfant.

« Oui il grandira j'espère dans un royaume en paix, et heureux. Et je ferais tout pour qu'il puisse réussir, et qui sait ? Peut-être fera t-il même de grandes choses pour son peuple ? Et pour cela il vaut donc mieux qu'il ait tout les outils à disposition pour accomplir de grandes choses. » Oui de grandes choses, qu'elle puisse ainsi être fier de son enfants, de ses enfants mêmes si le Dracos l'honorait de la chance d'en avoir plusieurs.

« Les anciennes méthodes n'ont pas si bien marchés que cela devrais-je plutôt dire, en même temps j'avouerai que les circonstances n'ont pas été propices au fait que cela marche, après je reste d'avis... Qu'un certain équilibre, qu'une certaine harmonie en politique ne serait pas plus mal plutôt que d'aller dans un extrême. Concilier les traditions, et le mode de vie actuel avec un renouveau par exemple. Une société qui changerait pour le meilleur sans oublier ses bases serait peut-être mieux que les extrêmes qui nous sont proposés. » Exposa t-elle ensuite avant de reprendre pensive au sujet des humains.

« Nous ne sommes pas tous faîtes pour voyager je suppose, et le cadre de vie des humains est très différent du nôtre même si cela dépend aussi des villes, et des classes sociales. Après certains humains se revendiquent plus d'une culture proche des elfes, que de celle des hommes. Les althaïens notamment qui sont très fascinés par nôtre culture, je pense que tu pourrai les apprécier d'ailleurs. » Quand au reste elle ajouta.

« Ton point de vue des vampires, et humains vient de ton expérience je pense, mais n'est pas totalement faux non plus. Les vampires ne sont pas tous dignes de confiance après tout même s'il doit exister des exceptions si on les cherche bien. Et certains humains se comportent vraiment stupidement dans les faits, après j'ai rencontrer certaines ethnies parmi les hommes que tu devrais apprécier plus que d'autres si tu devais les rencontrer. »

Elle reprit donc après une légère réflexion. « Les lyssiens par exemple qui sont très proches de la mer, et vivent sur les rivages de l'empire aldariens, et gloriens tout en commerçant de plus en plus souvent par les fleuves sont très ouverts d'esprits, et amicaux par nature. Ils s'entendent aussi bien avec les elfes, qu'avec les vampires, ou les autres ethnies humains, et n'ont donc souvent pas vraiment d'inimités avec qui que ce soit comme ils s'entendent avec tout le monde. » Avec les lyssiens après tout il n'y avait aucun risque de se heurter à beaucoup d'agacement pour Elenya, quand au sujet de l'animal qui pourrait protéger Elenya.

« Un ours, ou un grand félin dans ce cas je suppose ? Un loup ? Cela pourrait être en effet des animaux très efficaces pour te protéger dans les faits je suppose, et cela compenserait aussi tes talents peu développés en combat au corps à corps si tu devais te protéger… Une bonne idée en soit. »

Quand au fait de devoir faire un enfant pour avoir une plus grande puissance du côté de son totem c'était un fait, et les choses étant bien faîtes les pouvoirs du totems étaient souvent corrompus si on faisait un enfant uniquement dans le but de gagner en puissance. L'esprit totem qui veillait sur chaque humains, ou elfe après tout espérait que ce dernier fasse un enfant pour l'élever, et non pas pour s'amuser uniquement à gagner en force.

« Après il y a un moyen magique d'augmenter temporairement la puissance d'un totem sans devoir faire un enfant, ce pendant une heure par jour je crois. Un enchantement apposable sur un bijou qui nécessite un vestige draconique, et environs 500 pièces d'or. Si cela t'intéresse je pense que ce serait donc un bon moyen d'au moins un peu accroître la puissance de ton écureuil. » Répondit-elle donc un peu amusée aux paroles de son amie qui faisant semblant d'être avide. Et sur ce elle conclut d’un air amical après avoir eu une idée en tête

« Sur ce je t'avouerai avoir une petite envie de me rendre au marché Elenya. Ce car j'avais vu il y a quelques jours de cela un bracelet magique magnifique fabriqué par un de nos meilleurs artisans, et j'aimerai donc aller l'acheter en ta compagnie, et te le montrer si tu n'as rien contre. » Proposa t-elle donc chaleureuse, ce tout en essayant ainsi de susciter la curiosité de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mer 12 Oct 2016 - 16:25

Elenya sourit à son amie, d’une manière si intime qu’elle serait presque choquée elle-même si elle voyait ceci à la cour elfique. Elle appréciait beaucoup de pouvoir parler si simplement de pareils sujets avec l’impératrice des elfes, mais son amie avant tout. Elle hocha la tête doucement en soupirant.

« Je suis assez d’accord avec toi, mais je cherche des solutions pour améliorer les choses. C’est peut-être un problème insolutionnable, à moins que de trouver un sortilège ou une potion pour aider, mais cela perdrait de la hmm magie de la création de la vie. Nous ne sommes pas faits pour les conflits sans doute, mais pour la paix intrinsèquement. »

Confia alors l’elfe au sujet des naissances elfiques. Elle tourna son visage dans la direction d’Aramis.

« Oui c’est l’intérêt tout de même de choisir un parrain et une marraine qu’elle choie l’enfant au mieux. Tout le monde te dira qu’il est toujours occupé, tout est une question de l’utilisation du temps. »

Elenya continuait de marcher dans le jardin avec un sourire au lèvre.

« Promis, j’essaierai de ne pas déclencher une guerre pour la paix de ton futur enfant. La fille du couple dirigeant du peuple elfique, il fera nécessairement quelque chose d’important voyons. Il ne pourrait en être autrement. »

Assura alors la conseillère assez certaine de ce qu’elle disait.

« Sans doute que les pères fondateurs du people elfes n’avaient pas prévu d’affronter un esprit primaire, mais malgré ce que tu dis, le peuple elfe est toujours en vie. Cela veut dire que ce n’était pas si mal d’avoir survécu de nombreux millénaire. Le problème avec l’empereur, c’est qu’il est un fanatique de la nouveauté, il y a des choses bonnes à prendre dans les anciennes méthodes, tout n’est pas à jeter. Je me battrais pour cela en tout cas. »

Répondit alors la conservatrice sans aucune hésitation. Elle savait critiquer, et dans un cercle restreint capable d’avouer ses fautes.

« Il me semble ne jamais avoir rencontré un peuple humain qui aimait notre façon de vivre, mais cela veut dire que même parmi les humains il y a des personnes de goûts. La situation n’est donc pas si désespéré. »

Ajouta alors dans un petit rire l’elfe sur un point d’humour bien à elle. Elenya regarda ailleurs lorsqu’Aramis parlait d’expérience personnelle qui modifiait sa façon de voir les choses au sujet des vampires notamment. C’était évidemment très vrai, et sans doute qu’elle le reconnaitrait volontiers, mais elle n’aimait pas à se rappeler de ce genre de moment.

« Je suis bien consciente que parmi toute cette fange, il serait possible de rencontrer un vampire digne de confiance et pas complètement détruit par sa propre corruption. Je devrais rencontrer chaque peuple de ce monde au bout d’un moment, et je pense que l’art de la diplomatie est surtout fait pour les peuples que l’on n’aime pas. »

Elenya croisa les bras dans son dos en penchant la tête.

« Des pêcheurs peut-être ? Sans doute que si un peuple n’a pas de solution autre que la mer pour survivre, il doit la connaitre bien plus que n’importe qui. Je devrais peut-être leur demander conseil pour la construction de mes navires, bon après, il faudra que ce soit accepter en même temps. Ceux qui doivent s’unir pour survivre sont en générales naturellement plus ouverts vers les autres, ils n’ont pas eu le choix, mais je serais curieuse de rencontrer ce peuple en effet. »

Elenya releva son visage vers le ciel alors qu’elles abordaient le sujet d’un animal.

« Je me suis toujours sentie proche de la nature, des animaux, mais cela est peut-être dû à cause de ma nature elfique. J’imagine que l’on voit toujours les animaux les plus agressifs ou massifs pour se faire protéger. Je ne suis pas faite pour le combat au corps à corps évidemment, J’imagine que le destin fera qu’un ours ou un tigre ou tout autre chose me choisisse. »

Elenya agita la main douement.

« Je ne préfère pas que ce soit temporaire, mais faire un enfant est évidemment un investissement de temps et hmm … oui d’amour. J’imagine que l’on ne peut pas faire autrement en tant que mère. Comment ne pas craquer devant ces petits bouts. »

Dit alors l’elfe en riant doucement.

« Si j’avais un vestige draconique, sans doute que j’aurai beaucoup à faire avant de choisir d’augmenter mon totem. J’ai beaucoup d’idée à ces propos, mais la plus part pour le combat. »

Elenya n’était pas du genre à être parfaitement cupide. Si elle était devenue une femme politique, c’était pour aider une grande partie de la population, mais uniquement pour satisfaire son égo.

« Quel genre de bracelet magique ? Mais pourquoi pas, je te suis volontiers. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Ven 14 Oct 2016 - 21:06

Aramis voyait bien en vérité la différence entre Elenya politicienne, et Elenya en dehors de son métier de conseillère en ces moments où elle voyait son ami faire preuve d'une très grande intimité. Et Aramis distinguait bien aussi les bonnes intentions de son ami au sujet de son peuple.

« Il est vrai que la fertilité a toujours été un problème de nôtre peuple, mais je pense que tout problème a une solution ne serait-ce que partielle, quand aux conflits oui ce n'est pas dans nôtre nature de les chercher… Il est vrai que les guerres sont plus souvent venu vers nous que l'inverse. » Cela Aramis ne pouvait que le confirmer, le peuple des elfes n'était pas un peuple belliqueux, il n'était pas parfait mais il n'avait pas le défaut d'être va-t-en guerre.

« Il faut toujours faire les meilleurs choix je pense quand à l'éducation et au bonheur de son enfant. » Se contenta ensuite de dire simplement Aramis au sujet du choix du parrain, ou de la marraine. Oui il fallait toujours prendre les meilleurs décisions par rapport au bonheur futur de l'enfant. Avant de reprendre ensuite légèrement taquine.

« A se demander presque si tu ne sera pas déçu si le destin fais que j'ai d'abord un fils avant d'avoir une fille. Quand au reste oui je crois que mon, et par extensions mes enfants auront un grand rôle pour l'avenir, ne serait-ce que parce que l'un d'entre-eux sera le futur empereur, ou la future impératrice des elfes. » Et on pouvait donc comprendre que de ce fait l'éducation de cet enfant serait déterminant pour l'avenir de leurs peuples.

« Je ne dis pas que les anciens préceptes sont tous mauvais, je dis juste qu'ils étaient aussi conçus pour un monde différent de l'actuel, si nôtre peuple ne sait pas s'adapter aux changements après tout il ne pourra pas tirer au mieux parti de la situation actuelle d'Armanda. Pour ma part je garderai en tout cas une approche modérée, à savoir concilier les traditions bénéfiques et la nouveauté. Garder l'âme de nôtre peuple tout en l'incitant à aller de l'avant. » Dit-elle avec ce désir d'équilibre tout à fait naturel chez une baptistrelle. Après tout l'harmonie ne venait pas de changements forcément brutaux, mais de ma bonne manière d'amener un changement salvateur.

« Les Althaïens aiment beaucoup la façon de vivre elfique en effet, en faîte ils sont plus proches des elfes que des autres ethnies humaines. Sauf quand ces derniers s'intéressent à leurs traditions, et leurs manières de vivre. Je dirai donc qu'ils sont assez fier de leurs héritage, et de leurs raffinements, et qu'ils te feraient probablement un très bon accueil si tu en rencontrai. »

Après la réticence à fréquenter les autres ethnies humaines des althaïens s'apparentaient plus à de la condescendance, ou du dédain qu'autre chose et ne finissait quasiment jamais en violence. Enfin en somme voilà une ethnie humaine que saurait apprécier Elenya pensa Thredë, ne serait-ce que par ses points communs avec le peuple elfique qu'elle prenait pour modèle.

« Rencontrer chaque peuple de ce continent permet au moins d'avoir une expérience personnelle de ces derniers ce qui est en effet utile pour avoir à traiter avec eux en tant que diplomate par exemple. Ce qui te sera je pense nécessaire d'ailleurs en tant que conseillère affectée aux affaires étrangères, car la diplomatie risque de jouer un rôle très important dans les prochaines années pour le maintien de la paix. » Quand aux lyssiens elle reprit calmement.

« Des pêcheurs en effet, mais aussi des navigateurs, et des marchands. Un peuple très proche de la mer dans tout ses aspects en vérité. Et ils ont dans les faits une telle affinité avec la mer que leurs cheveux ont souvent blanchit à cause du sel de l'eau de mer. Je ne peux en tout cas que te conseiller de t'intéresser à eux. » Puis suite à cela Aramis réfléchit courtement au sujet du peut-être future animale de son ami, avant de reprendre ensuite pensive.

« Nous verrons bien si cela arrivera, ou non et quand. Pour ma part en tout cas je ne pense pas avoir besoin d'un tel animal pour me protéger, la magie reste après tout un moyen de défense efficace en de bonnes mains, et je me souviens encore parfaitement de mon entraînement à l'armée. Où j'avais appris à neutraliser mes adversaires au corps à corps sans jamais les tuer. » Raison pour laquelle elle était d'ailleurs devenue champione du peuple elfique. En n'ayant jamais tué aucun de ses adversaires tout en gagnant ses combats.

« En milles ans d'existence nous pouvons bien je pense prendre le temps de s'occuper d'un enfant après tout très chère. De plus si tu trouve un mari je pense bien que tu pourra t'arranger pour que lui aussi s'occupe avec amour de son rejeton. » Dit-elle taquine, après tout la conceptions du mariage elfique étaient plus égalitaires que celle des humains.

« Pour ma part j'aurai aussi beaucoup à faire avec des ingrédients magiques même si ce ne serait pas vraiment pour le combat. Heureusement d'ailleurs que la période de paix actuelle nous permet d'avoir moins à nous battre qu'auparavant. » Quand au sujet du bracelet magique cela sembla intéresser Elenya, Aramis l'invita donc à la suivre lorsque cette dernière accepta.

[…]

Pour se retrouver un peu plus tard dans la boutique d'un artisan de leurs peuples qui les accueillit avec déférence, accueil que lui retourna poliment Aramis. Et suite à cela l'artisan ne tarda guère à présenter à l'impératrice ce que cette dernière était venue chercher. Aramis l'en remercia, et paya son achat pour ensuite sortir en compagnie d'Elenya et lui présenter calmement le bracelet.

« De ce que le m'a dit ce brave artisan ce bracelet dégage une aura chaleureuse incitant les personnes alentours à faire preuve inconsciemment de davantage de bienveillance, et confiance à l'égard de son porteur. Il me sera je pense très pratique pour apaiser certains potentiels conflits et éviter toute violence, il ne reste donc qu'à l'essayer pour constater ses effets… Accepterait-tu de m'y aider ? »

Oui accepterait-elle de l'aider à constater les effets de ce large bracelet aux couleurs de bronze, et aux reflets dorés fait de multiples anneaux entrelacés ? Un subliment ouvrage elfique qui n'avait dans les faits aucun effet nuisible sur ceux influencés par l'aura qu'il dégageait. Ce qui ne changeait pas que dans les faits Aramis préférait demander l'autorisation d'Elenya avant d'essayer ce bracelet non loin d'elle. Ne serait ce que par politesse, même si Elenya savait que l'impératrice était tout à fait digne de confiance, et ne voulait juste que quérir son avis au sujet de cet objet magique très précieux.






Objet utilisé :

Ps : Seul l'enchantement 1 est actif.

Chaleur maternelle : 
Provenance ellfique

Un large bracelet aux couleurs de bronze et aux reflets dorés, fait de multiples anneaux entrelacés et qui se porte à l'avant-bras. Souvent porté par les femmes, une aura chaleureuse semble émaner du porteur et attire la bienveillance ainsi que la confiance des gens. 

Une fois par jour, le porteur pourra canaliser l'aura et en augmenter l'intensité pendant une heure. Tout ceux se trouvant à l'intérieur d'un rayon de 3 mètres et ayant une force mentale inférieure à la gentillesse du porteur seront affectés: submergés par l'aura bienveillante, ils accorderont leur confiance et leur aide au porteur. Une fois l'heure passée, les effets du bracelet se désactiveront durant 24 heures.

Prérequis: Alignement tendance bénéfique ou bénéfique

Enchantement 1 (renforcement) : Aura chaleureuse (+ 1 en gentillesse) qui attire la bienveillance d'autrui
Enchantement 2 (dragonique) : Bienveillance maternelle (1 fois par jour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mar 18 Oct 2016 - 9:19

« Je dois bien avouer ne pas savoir quoi faire pour pousser à faire des enfants, mais le conseil trouvera bien. »

Glissa alors Elenya pensive, car visiblement, c'était une situation pesante par la conseillère elfique. Elle était préoccupée et elle se laissa porter par ses pensées un bref instant suivant son amie légèrement absente. Elle sourit légèrement en entendant parler Aramis du sexe de son enfant.

« Je ne pourrais être déçue évidemment, vu que ce sera d'abord une fille ! J'en ais la conviction. »

L'elfe glissa sa main sur le ventre de son amie délicatement en hochant la tête doucement comme si elle était doctoresse.

« Hmmm oui oui, une fille, deux kilo quatre cent. »

Ajouta alors Elenya avec un léger sourire. Elle retira alors sa main n'étant pas plus tactile que cela.

« Je suis certaine que son règne sera une bénédiction pour notre peuple. »

Elle hocha la tête doucement.

« Un monde différent ? Je ne suis pas si certaine qu'il soit si différent, bien entendu, il a un peu évolué, mais c'est toujours la même histoire. La cupidité des hommes arrivent la guerre et la noirceur. Ce qui entraîne également tous ces morts vivants dans leur bas instinct. Tu es quelqu'un de sage assurément mon amie, il vaut mieux qu'une personne comme toi dirige que moi assurément. »

Répliqua alors sans aucune once de jalousie l'elfe qui en était bien consciente. Elle resterait alors la vigilante qui restait en retrait afin de rappeler aux elfes d'où ils venaient malgré sa jeunesse, qui était plus souvent source de nouveauté.

« J'ai l'impression que tu les aimes bien également ces Althaiens, n'est-ce pas ? C'est gratifiant de rencontrer un peuple qui tente de se rapprocher du notre. Dans quelle circonstance les as-tu rencontrés ? »

Elenya ne risquait pas de prendre mal le fait d'avoir du mal à côtoyer les autres peuples de la part des Althaiens vu comment elle avait le même ressenti. C'était presque à croire que c'était fort dommage que ces humains ne naquirent pas elfe. Devraient-ils en souffrir également sans doute. Elle hocha la tête doucement en croisant ses bras dans son dos.

« Je suis d'accord avec toi, rencontrer les peuples du continent me sera obligatoire en effet, et fort utile. Il s'agit de ne pas faire d'impair. Il me faudrait peut être quelqu'un qui connaissent les différentes étiquettes, ce serait utile lors de mes voyages. Je suis consciente du rôle majeur que je pourrais prendre dans le futur de notre peuple, je suis conscience de la portée de mes actes également. Même si certains ne me seront que difficilement supportable, je les ferais de bon cœur pour notre peuple. »

La description d’Aramis du peuple des Lyssiens fut intéressante. Elle hocha la tête sans rien rajouter à ce sujet.

« Je suis d’accord, la magie est déjà assez efficace, mais nous ne parlons pas seulement d’un moyen de défense. Tu es sans doute très souvent bien entourée, dans mon cas, cela peut parfois ne pas être le cas. L’armée n’est pas nécessairement mon meilleur souvenir. Je sais me servir d’un arc, du moins savoir au moins tirer dans la bonne direction ! »

Dit alors plus amusée que jamais Elenya, mais elle se sous-estimait exprès, car elle était tout de même plus douée que cela.

« Sans doute peut-être même plus qu’un seul, mais il est vrai que le choix du mari est difficile. Cependant, crois bien que je saurais lui indiquer mes désirs en matière de partages des tâches. »

Répondit avec un léger sourire l’elfe en direction de son amie. Elle craignait davantage le combat que tout autre chose, alors elle avait toujours tout fait pour réussir à survivre en ces moments délicats. Elle comptait sur son intelligence et sa finesse d’esprit pour réussir à s’imposer dans les autres moments de la vie. Elle suivit alors l’impératrice des elfes chez un artisan elfique. Elle regarda alors la boutique en le complimentant d’une manière souriante et sans doute très politicienne. Elle laissa alors procéder aux négociations et l’achat du dit bijou, même si elle aurait sans doute plus négocier si cela avait été elle.

« Le tester oui certes, pourquoi pas, mais comptes-tu te mettre en danger ou au milieu de fanatique pour en constater les effets ? »

Dit alors amusée Elenya. Elle ne risquait pas d’être plus touchée que cela par la magie de cet objet, vu qu’elle appréciait véritablement et honnêtement l’impératrice.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 20 Oct 2016 - 13:17

Aramis se contenta de doucement acquiescer de la tête au sujet du fait que le conseil devra trouver comment pousser à faire faire des enfants, en effet peut-être qu'il n'y aurait pas le choix pensa Thredë... Même si baptistrelle qu'elle était elle ne serait pas pour certaines mesures par principes, il restait vrai qu'il n'y aurait peut-être pas d'autres solutions, ne serait-ce qu'au nom de la survie du peuple elfique…

« Tu le dit avec une telle conviction que j'ai presque l'impression qu'il est impossible qu'il en soit autrement. » Dit ensuite Aramis amusée quand son amie continua à affirmer que le futur enfant sera une fille en allant même jusqu'à glisser une main sur le ventre d'Aramis qui la laisse faire plus amusée qu'autre chose par cela. Avant de reprendre ensuite de prendre plus sérieuse au sujet de la destinée de ce futur enfant.

« La meilleure chose que je puisse faire pour mon enfant sera de lui donner tout les outils en mains pour réussir son existence de son mieux, et accomplir de grandes choses. » Quand à leurs monde actuel Thredë finit par reprendre avec une certaine réflexions suites aux paroles d'Elenya.

« Il a changé dans le fait qu'il n'y a jamais eu de paix entre les trois peuples auparavant, et aussi car maintenant les dragons sont revenus sur nôtre cher continent il y a plusieurs années de cela. De même que les esprits sont morts pour nous offrir, cette création même qui l'ont crées, au nom de nôtre libre arbitre. Cela fait réfléchir car la religion est devenue quelque chose d'assez secondaire maintenant, même pour les alayiens dorénavant que leurs esprit a disparu au même titres que les nôtres. »

Et la religion était souvent quelque chose de très présent dans une société que ce soit chez les alayiens, ou chez les armandéens dans une moindre mesure. De profonds changements étaient donc à prévoir maintenant que les armandéens, et alayiens savaient que leurs créateurs étaient morts, ces esprits même qui avaient crées le monde.

« J'ai appris à apprécier beaucoup de choses au cours de mes voyages à travers Armanda, les Althaïens sont l'une de ces choses, de plus c'étaient de farouches partisans du protectorat bien entendu. » Dommage que leur cité ait finalement été détruire pensa Aramis, car maintenant cette ethnie humaine dû en bonne partie se disperser à travers tout l'empire, mais il reste qu'elle continuait tout de même à jouer un grand rôle au sein des arts, et de la culture des peuples humains. A vrai dire ironiquement les alayiens malgré tout devaient être tout aussi bien intégré chez les humains que les althaïens… Après tout ces derniers avaient le défaut d'être un peu condescendants envers les autres humains. Quand au fait de rencontrer les autres peuples du continent…

« Je pourrais probablement t'aider pour que tu apprenne l'étiquette des différentes ethnies humaines mon amie, quand aux vampires là par contre il te faudra l'aide de quelqu'un s'y connaissant dans ce domaine assez mystérieux, en somme probablement un vampire. Quand au reste oui le diplomatie jouera un rôle centrale si nous voulons maintenir des rapports autres que la guerre entre nôtre royaume, et celui des autres peuples. » Après tout cela pourrait peut-être même éviter des guerres désastreuses, et en parlant d'ailleurs de la meilleure manière de se défendre…

« Je suis bien entouré assez souvent en effet, mais je t'avouerai apprécier de savoir aussi me défendre par moi-même, je ne veux pas être après tout une reine qui a toujours besoin que l'on lui vienne en aide si les choses viennent à dégénérer. Je n'ai pas envie que quelqu'un meurt pour moi parce que je n'aurai pas su me défendre moi-même. » Avoua t-elle calmement, après tout Aramis n'appréciait pas cette idée qu'on se sacrifie pour elle car elle n'aurait pas été capable de se défendre par elle-même.

Et sur celle reprit plus légère et amusée aux sujets des paroles de son ami qui visiblement avait certaine exigences si elle devait prendre un époux.

« N'oublie pas de me présenter ton époux si tu en trouve un. » Se contenta t-elle donc de répondre taquine comme si cette simple idée semblait être quelque chose de fantastique, et de hautement intéressant, et sur ce…

[…]

Aramis n'ayant pas voulu spécialement négocier, après tout une baptistrelle évitait généralement ce genre de choses dans la mesure du possible, elle ressortit rapidement en compagnie de son amie de la boutique tout en montrant à cette dernière le bracelet maintenant en sa posession.

« Non je vais juste en user comme d'un atout lorsque je tenterais de calmer les choses sans violence mon amie, il ne faut pas après tout sous estimer les pouvoirs d'une baptistrelle pour instaurer la paix aux plus belliqueux des guerriers. » Dit-elle assez pensive, après tout si les baptistrels ne tuaient pas, Aramis possédait quand même le pouvoir en un chant rhapsodien d'obliger à une sorte de paix pour tout ceux présenteraient des intention hostile.

Mais sur ce elle enfila donc le bracelet, et une aura de chaleur se mit à se dégager de ce dernier. Une chaleur agréable qui devait certainement autant se faire sentir par Elenya que par Thredë qui se sentait particulièrement bien, cette dernière d'ailleurs s'approcha légèrement de son amie et dit.

« Alors sent tu quelque chose de spécial ? Une différence ? » Elle finit d'ailleurs par ajouter sur le ton de la plaisanterie. « Selon toi ce serait un objet utile à porter lors des séances du conseil ? Je ne pense pas le faire bien entendu, mais pour le coup je suppose que cela aurait été efficace pour soutenir mon argumentaire. » Mais non pour elle ce genre de choses ne devaient pas s'utiliser lors d'une discussion politique car ça viciait le débat, mais en vérité ça aurait sans doute son utilité en général sinon. Notamment quand elle devrait avoir affaire à des personnes ayant peu d'estime à son égard… En somme un objet bien utile s'il est utilisé dans les bonnes situations.





Objet utilisé :

Ps : Seul l'enchantement 1 est actif.

Chaleur maternelle : 
Provenance ellfique

Un large bracelet aux couleurs de bronze et aux reflets dorés, fait de multiples anneaux entrelacés et qui se porte à l'avant-bras. Souvent porté par les femmes, une aura chaleureuse semble émaner du porteur et attire la bienveillance ainsi que la confiance des gens. 

Une fois par jour, le porteur pourra canaliser l'aura et en augmenter l'intensité pendant une heure. Tout ceux se trouvant à l'intérieur d'un rayon de 3 mètres et ayant une force mentale inférieure à la gentillesse du porteur seront affectés: submergés par l'aura bienveillante, ils accorderont leur confiance et leur aide au porteur. Une fois l'heure passée, les effets du bracelet se désactiveront durant 24 heures.

Prérequis: Alignement tendance bénéfique ou bénéfique

Enchantement 1 (renforcement) : Aura chaleureuse (+ 1 en gentillesse) qui attire la bienveillance d'autrui
Enchantement 2 (dragonique) : Bienveillance maternelle (1 fois par jour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Ven 21 Oct 2016 - 8:37


Elenya rit avec Aramis sur sa conviction certaine que le premier enfant de son amie serait une fille. C'était sans doute un message subliminal pour son corps, d'où la main sans doute, mais malheureusement, elle n'avait pas ce genre de pouvoir, enfin, ce n'était pas comme si elle était prête à jouer avec la vie de la sorte.

 « Sûrement que l'empereur préférait un petit homme elfe sans doute, mais ne lui dit rien surtout. » 

Glissa alors un doigt sur sa bouche en souriant doucement.

 « Tu es faites pour être mère, après tout, tu l'es déjà au nom de tous les elfes. Tu as déjà de l'entraînement. » 

Répondit alors Elenya avec une grande confiance dans son ton de voix comme à son regard. Elle était presque à se dire qu'elle ne serait peut être pas prête de son côté.

 « Jamais eu de paix, oui effet, voilà une considération cruelle, mais les récents événements réussiront peut être à calmer les esprits les plus belliqueux, espérons le. Les dragons pourraient tant que cela changer la donne pour une paix durable ? Après tout, ce serait des armes de guerre d'une grande puissance. C'est le genre de choses qui puit attirer des convoitises.

Les esprits sont morts en effet, mais je le demande bien ce que cela pourrait bien changer au final. Ils ont toujours été présent, nous n'avons plus de sauve conduit, nous sommes dorénavant seuls à diriger le monde. Nous allons bien voir si nous avons la sagesse neccessaire pour cela. Sans doute que les alayiens sont plus touchés que nous autre de la perte de leur esprit. Le futur nous le dira si c'est une bonne ou une mauvaise chose.
» 

Elenya écouta sagement alors les dites de son amie à propos de ce qu'elle avait appris de ces derniers. Elle ne dit rien et se contenta de hocher la tête doucement les mains dans son dos.

 « Il faudrait que tu m'accompagnes dans mes voyages alors, mais même si cela ne me dérangerait pas, à quoi bon s'adressera à la conseillère alors qu'il y a l'impératrice. Je ne suis pas si pressée que cela à visiter ce peuple fou et décadent, vraiment, mais il me sera sans doute reprocher si je n'y vais pas de toute façon. Ils pourraient bien en être vexé. » 

Elenya tapota son menton en écoutant son amie chercher à vouloir se défendre elle-même.

 « d'ailleurs pas de gardes à nos trousses afin de surveiller ce qui pourraient t'arriver. Voilà que tu fais confiance à tout le monde maintenant. Je suis certaine que tu sauras te défendre contre vents et marées. Qui serai-je pour tenter d'apprendre quoi que ce soit à mon aînée. Lorsque je me prépare à me battre, j'ai pensé à un matériels légers et efficaces pour le défendre contre des traits ou des armes de poings, mais on ne se retrouve jamais prête à tout de toutes les façons. C'est pourtant le rôle de chaque elfe que de se sacrifier pour sa reine, moi la première. » 

Dot alors la conseillère avec conviction comme si cela avait toujours été une évidence, mais elle comprenait qu'Aramis n'apprécie guère ce genre de choses en tant que Baptistrelle.

 « Bien entendu, je te le présenterait avant que je ne le prenne sérieusement en épousailles, c'est une promesse. Si un jour me voilà qui arrive avec un humain, cela voudra dire qu'il m'aura jeter un sortilège, alors n'hésite pas ! » 

Elenya eut presque un frisson de dégoût en imaginant cela. Elle regarda avec soin le bracelet glissant ses doigts le long du métal.

 « voilà une bien belle œuvre elfique, c'est un très bel objet, qui ne manquera pas d'être utile en plus de cela. Ces enchantements si vraiment fait pour toi. Sans doute que je pourrais bien le laisser tenter un jour, mais j'ai d'autres idées pour le moment. » 

Elenya avait une drôle de sensation tout d'un coup, mais c'était plutôt agréable que dérangeant de toute façon.

 « Une différence, je ne sais pas trop, mais si je puis faire quelque chose pour toi n'hésite pas. »

 Dit alors avec un sourire l'elfe.

 « Je crois que cela sera d'un assez amusant à voir et fort conseiller au milieu de tous ses politiciens ! » 





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mer 26 Oct 2016 - 19:42

En vérité Aramis n'était pas si intéressée que cela par le sexe de son futur enfant, que ce soit une fille ou un garçon après tout elle l'aimerait autant, et le chérirait autant. Au final ce choix n'appartenait donc qu'au hasard, et elle laissait pleinement ce dernier prendre la grande décision.

« Oh de toute manière il sera aux petits soins avec son enfant je pense quel que soit son sexe. » Dit-elle amusé, et complice. Après tout Aramis imaginait facilement son mari en tant que père, il serait un bon père sans aucun doute. Et elle sourit amusée, et aimablement à son ami qui ajouta ensuite qu'elle serait une bonne mère. Puisse t-elle avoir raison pensa t-elle. « Toi aussi je pense que tu ferais une bonne mère très chère. » Et cela elle n'en doutait pas, après tout pourquoi Elenya ne ferait-elle pas une bonne mère ? Dévouait comme elle était au contraire Aramis pensait qu'elle saurait élever avec talent, et responsabilité un enfant.

« Oui le rôle que les dragons pourraient jouer dans la paix est encore incertain malheureusement, si beaucoup d'elfes sont prompts à les porter en adoration dont moi qui ait une grande estime d'eux, il reste que certains dragons ont prouvés pouvoir être égoïstes, et désireux de nuire. Vraorg le blanc en est le parfait exemple. » Une menace si grande que tout les anciens ennemis se trouvant sur armanda s'étaient alliés pour lui faire face, que ce soit les alayiens, les elfes, et les différentes factions humaines. Ainsi que des vampires… En somme oui els dragons n'étaient pas forcément tous bon, mais ils resteraient une préoccupation d'importance à l'avenir.

Quand à la demande d'Elenya de l'accompagner dans ses voyages, Aramis y réfléchit calmement, et sérieusement avant de lui répondre d'un sourire sincère, et d'une voix assez pensive dans les faits. Après tout une telle chose nécessiterait plusieurs exigences plus ou moins difficiles à satisfaire maintenant qu'elle était impératrice...

« Cela dépend aussi de mes disponibilités très chère, après tout ma position d'impératrice ne me permet pas forcément d'aller où je veux quand je veux. Quand au reste tu as le temps je pense pour te préparer à aller les voir Elenya, si tu n'as pas envie de le faire après tout il faudra de toute manière au moins attendre que les vampires trouvent un gouvernement stable pour avoir à y aller. » Ce qui sans vouloir médire des vampires pouvait prendre du temps… Quand à la question de sa sécurité personelle.

« Je ne fais pas confiance à tout le monde Elenya, mais sache que mes pouvoirs de baptistrels me permettent de ressentir les présences vivantes alentours, et de percevoir en bonne partie leurs intentions. Si quelqu'un d'hostile à nôtre encontre se trouver dans les environs je le sentirai. » Quand aux préparatifs fais par Elenya, et son désir de défendre Aramis. « S'il doit y avoir sacrifice mon amie ce sera uniquement si sacrifice nécessaire, ce dont il est de mon devoir de faire en sorte qu'il ne soit pas le cas. Chaque vie est précieuse après tout, et je ne saurai me pardonner d'apprendre que tu serais morte pour moi. » Avoua t-elle ensuite sincèrement, après tout Thredë ne voulait pas que l'on meurt pour elle, ce serait comme si elle avait tuer quelqu'un d'une certaine manière d'ailleurs à ses yeux… Et sur ce elle reprit plus légère au sujet du potentiel mari d'Elenya.

« Oh ne t'inquiète pas je sais que tu saura faire le bon choix, et je pense que personne n'arriverait à t'abuser quoiqu'il arrive au point de te convaincre de l'épouser. » Elle ne mentionna pas après la possibilité d'un mariage politique car elle n'était pas pour ce genre de choses. Quand à son bracelet visiblement celui-ci semblait fasciné son ami ce qui était tout à fait compréhensible.

« Quel genre d'idées ? » Demanda Aramis curieuse au passage quand Elenya mentionna qu'elle avait quelques priorités quand à ses prochains achats magiques notamment, puis suite à cela l'impératrice testa les effets de son bracelet, et...

Elle retira ce dernier peu après, et ajouta à l'égard de son ami d'un air amusée alors que cette dernière disait ne pas être trop sûre d'une potentielle différence.

« Tu m'as déjà bien assez offert ton aide mon amie je pense, si tu désire par contre la mienne n'hésite point. » Avant de rire un peu aux dernières paroles d'Elenya, et d'ajouter pensive en regardant la cité alentours.

« Qu'aimerais tu faire maintenant ? Je te laisse décider très chère. » Cela d'un air complice, après tout c'était légitimement à Elenya maintenant de décider ce qu'elles allaient faire vu qu'Aramis avait en partie mener la danse jusque là. Qu'avait en tête la conseillère ? Cela l'impératrice le saurait assez vite certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Lun 7 Nov 2016 - 16:47

Elenya avait davantage plaisanté sur le sexe du futur enfant de son amie qu'autre chose. On avait compris qu'elle préférait largement que ce soit une fille, mais un petit mec était tout à fait possible également. Chaque vie elfe était si importante à ses yeux, qu'elle ne s'arrêterait pas au sexe d'un enfant, et encore moins de celui d'une amie si précieuse qu'Aramis.

« Je vois bien notre cher empereur complètement à genoux devant son petit oui, cela risque d'être une période amusante. Je sens que je vais passer voir le couple royal encore davantage qu'à l'accoutumé. »

Dit alors en plaisantant l'elfe en riant légèrement tout aussi complice qu'Aramis. Elle réfléchit tout de même à se voir comme une mère en regardant en l'air un bref instant.

« Sans doute que je réfléchirais à deux fois avant de me mettre en danger une fois que j'aurai un enfant. Après tout, à part toi ou ma famille, qui pourrait s'en occuper ? Quoi qu'il en soit, les choses changeront drastiquement comme le temps que l'on a. Peut-être doit-on en profiter encore davantage maintenant ? »

Dit alors amusée Elenya en regardant son amie, mais elle aurait sans doute moins l'occasion de courir le monde si jamais elle avait un enfant, mais elle en était loin encore et assurément qu'Aramis serait la première à avoir un enfant. Elle serait sans doute une mère attentive et exigeante pour son enfant, il faudrait qu'il soit parfait.

« J'imagine qu'il y a de tout comme genre de dragon, mais puissant comme peuvent être les vénérables, ils pourraient bien changer la donne dans beaucoup de conflits qu'ils soient armés ou non.

Ensuite, qu'ils soient respectables ou non, je veux bien, mais deifier les dragons, c'est peut être un peu trop. Heureusement, les dragons comme Vraorg vont rester exceptionnels
»

Dit alors la conseillère en étant assez d'accord avec l'impératrice finalement sur ce sujet. Elle tourna son regard dans sa direction alors qu'elle répondit sur un voyage en commun. Elle se doutait qu'Aramis devait apprécier l'idée en tant que Baptistrel.

« Je me doute que tu dois souffrir par moment de ne pas pouvoir être libre tout le temps que tu le veux, alors on organisera un voyage ensemble un jour prochain en prétextant que ta présence est obligatoire. Pour les vampires, je préfère y aller seule au cas où, ce serait trop risqué d'envoyer l'impératrice et moi en même temps. Je n'ai aucune confiance en eux, et moi je suis immunisé au venin vampire contrairement à toi. »

Assura alors l'elfe pleine d'assurance à son idée.

« Je suis certaine que tu sais parfaitement te défendre, je te fais confiance pour cela. Il est juste que les pouvoirs de Baptistrel peuvent être intéressant en politique, après vous avez tendance à être trop gentil. »

Dit alors Elenya avec un sourire taquin. L'idée d'être pacifiste était impossible pour elle, il y avait trop de personnes qui méritaient un projectile magique à son goût. Elle glissa amicalement voir presque tendrement sa main sur la sienne.

« Il vaut mieux que je me sacrifie pour les elfes que toi. Une conseillère, cela se remplace, une impératrice, c’est tout de suite plus difficile à trouver, mais je te rassure, ce n’est pas mon objectif. Cependant, je n’hésiterais pas si cela s’avérais nécessaire pour notre peuple. Il ne faudra pas que tu ais ma mort sur ta conscience, si cela doit arriver, ce sera mon choix. »

La suite de la discussion cela s’avéra plus léger que le sombre dessin qu’elle imaginait. Elle rit doucement en hochant la tête validant certainement que personne ne l’obligerait à se marier avec quelqu’un.

« Voilà quelque chose qui est bien triste en effet qu’une femme dans certaines régions soient obligées de se marier avec un homme sans avoir le choix. Malheureusement, je ne pense que ce soit à nous elfe de changer de telles habitudes aussi répugnantes soient-elles. »

Elenya releva la tête doucement.

« Je manie l’arc plus ou moins bien, mais j’hésite à en acheter un qui est puissant surtout contre les vampires, mais ce sont des cibles véloces. Sinon, j’acheterais peut-être prochainement des pierres de communications. Tu sais, ce sont ces pierres qui permettent de communiquer à très longues distances. Cela peut s’avérer fort utile pour des décisions politiques sensibles sur le tas. Je pourrais te confier la seconde pierre et je pourrais communiquer avec toi où que je sois. »

Elenya tapota doucement la main de l’impératrice avec un sourire.

« Ne t’en fais pas ma douce, les amies cela s’échangent des services sans rien attendre en retour, c’est cela la véritable amitié. On ne compte pas. Ce que l’on pourrait faire pour la suite ? Et bien … je n’y avais pas tellement réfléchi. On peut aller se poser dans un salon de thé ou une taverne, sinon je peux t’inviter chez-moi si tu veux étudier ensembles des livres magiques ou alors on va louer des déshabilleurs elfes pour rendre jaloux l’empereur. »

Essaya de dire le plus sérieux du monde la conseillère elfique en regardant son amie, avant d’éclater de rire ne pouvant se retenir.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 10 Nov 2016 - 19:16

Aramis ne put s'empêcher elle aussi de rire légèrement quand Elenya renchérit sur le fait qu'Aegnor serait peut-être une sorte de papa gâteau avec sa progéniture, une chose qui en effet serait amusante à constater. Dans tout les cas Aramis serait ravie à l'idée d'avoir enfin son enfant, d'une certaine manière elle n'aurait jamais penser en avoir d'ailleurs jusqu'à ce qu'Aegnor la prenne pour femme…

« Je pense mon amie que d'une certaine manière il faut savoir profiter de son existence tant que nous pouvons le faire, nous pouvons vivre mille ans en effet, mais cela n'est pas une excuse selon moi pour ne pas profiter aussi de l'instant présent. Ainsi nous ne regretterons rien quand nous aurons atteint un âge respectable et aurons des enfants. »

Dit-elle pensive, et sincère. Après tout la vie était une route que l'on empruntait jusqu'à arriver à sa destination, et il fallait savoir profiter de cette route d'une certaine manière. A trop envisager l'avenir on finissait après tout des fois par oublier l'instant présent, et c'était pourtant cet instant présent qui comptait d'une certaine manière…

« Nous avons en tout cas besoin des dragons pour que la magie reste sur nôtre continent. Sans eux après tout la magie perd de sa force au point de devenir très faible si jamais ils venaient à disparaître. Cela ne suffit pas en effet comme raison pour les déifier je suppose, mais cela justifie qu'on les respecte et essayons de préserver ceux qui sont bénéfiques. » Dit-elle donc pensive au sujet des dragons. Après tout la magie d'une certaine manière dépendait des dragons, et sans eux elle finirait fatalement par perdre de sa force. Et au final ironiquement la seule espèce qui s'en tirerait bien si la magie venait à disparaître serait les humains, chose que pourtant peu d'entre-eux envisageaient que cette disparition, sauf peut-être certains alayiens.

« Je pense que nous arriverons à justifier un voyage mon amie en nous servant d'un prétexte diplomatique comme excuse. Ou bien d'une visite de courtoisie chez un chef d'état étranger, mais cette fois-ci ce voyage diplomatique se fera si possible en petit comité. » Dit-elle contente à cette idée, avant d'ajouter ensuite pensive au sujet des vampires… « Je comprend ta prudence, je ne dit pas que les vampires s'en prendraient forcément à toi, mais il est bien d'être sur ses gardes en tout temps. »

Après tout Thredë n'était pas du genre à penser que le monde était beau et peuplé uniquement d'êtres bons, et bienveillants. Non elle voulait que le monde soit meilleur, et plus paisible. Mais elle savait aussi que le mal existait, et qu'il fallait le prendre en compte si l'on voulait créer un meilleur lendemain. Pensa t-elle alors qu'elle serrait doucement la main de son amie, en ajoutant.

« En même temps si les baptistrels n'étaient pas conciliant, ou gentils cela serait un véritable problème pour tout le monde vu qu'en écoutant le chant nom de n'importe qui nous pouvons savoir absolument tout sur lui. Y compris ses secrets les plus intimes. Ce que je ne fais pas par exemple à ton égard parce que ce serait impoli de ma part, mais imagine si les baptistrels pouvaient faire cela sans avoir des préceptes qui les limites... » Dit-elle assez sérieuse sur le fait que les baptistrels étaient en effet très gentils souvent, et ouverts d'esprits. Mais c'était probablement une bonne chose car sinon ils auraient aisément une capacité de pression inquiétante...

« Nous verrons bien si cela sera nécessaire à l'avenir mon amie, mais je te promet de faire en sorte que ce ne soit pas le cas. » Rajouta t-elle ensuite sérieuse quand à la possibilité qu'Elenya puisse se sacrifier pour elle, ce que Thredë ne désirait pas bien entendu. Dans tout les cas elles verraient donc bien de quoi l'avenir serait fait. Quand au reste elle fut ravit de reprendre une discussion plus légère même si d'une certaine manière prompte à la réflexion quand au sujet du mariage.

« Connaissant les humains ils pourraient changer cette habitude très rapidement si ils en ont envie. Mais étrangement j'ai remarqué que ce sont les élites chez eux qui ont souvent ces pratiques du mariage arrangé, et non les hommes du communs. Il en est de même par chez nous quand certains elfes envisagent un mariage arrangé... » Ce qui d'une certaine manière voulait beaucoup dire sur ces pratiques faîtes par certaines élites, après le problème était que ce n'était pas qu'une pratique humaine car certains elfes la suivaient aussi. Mais après la conception elfique du mariage était plus égalitaire que celle des humains.

« Oui cela pourrait être très utile pour discuter qu'une pierre de communication, après il existe aussi un sort humain que les mages puissants chez eux maîtrisent qui permet grâce à une méditation au calme de se projeter sous une forme immatériel en un lieux que l'on connaît pour discuter avec quelqu'un à distance. Si tu veux je pourrai en user pour venir te parler lorsque nous sommes assez éloignées l'une de l'autre, il faudrait juste aviser un endroit où nous pourrions nous voir. » Proposa t-elle avec bienveillance en faisant un sourire complice à son amie, la magie était après tout un formidable outil qui permettait beaucoup à ceux capables d'en user.

Et suite à cela Aramis ne put s'empêcher de rire un peu elle aussi à la pointe d'humour assez particulière de son amie. Par le Dracos cette dernière savait faire mouche quand elle se montrait audacieuse à ce sujet.

« C'est mon côté serviable qui doit jouer je pense quand je propose de rendre service en retour d'un autre service. Enfin qu'importe, sinon pour la taverne… Je ne savais pas que ce genre d'endroit t'intéressesai, ma foi cela doit faire un certain temps que je n'ai pas bu un peu d'alcool. » Dit-elle amusée, de toute manière ce n'est pas comme si les tavernes à Estellïn étaient mal famés ou de mauvaises qualités. Avant d'ajouter ensuite d'un air taquin. « J'espère dans tout les cas que pour ta part tu es capable de tenir plus d'un ou deux verres mon ami, je n'aurai pas envie après tout de devoir te porter pour te remmener chez toi. » Après tout elle ne connaissait pas vraiment la résistance à l'alcool d'Elenya, mais elle se disait sinon que boire un peu en sa compagnie ne serait point désagréable certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 17 Nov 2016 - 8:50


 « sans doute as-tu raison, profiter de la vie sur l'immédiat. C'est peut être plus difficile qu'il n'y paraît, après tout n'avons nous pas été assez chanceux quant à notre destin ? Nous ne manquons de rien et nous n'avons qu'à chercher la meilleure des voies pour d'autres personnes. J'imagine que l'âge venant, nous avons de plus en plus de regrets, c'est inévitable, mais ce n'est pas une excuse en effet. » 

Dit alors pensive la jeune femme en regardant l'horizon. Ce n'était pas le genre de pensées qu'elle avait naturellement tant le flot et le rythme de sa vie était intense.

 « Vraiment ? On a besoin des dragons pour que la magie vie, alors cela veut dire que les plus extrémiste des allayiens auront pour cible les dragons. Après tout, ils veulent annihiler la magie et les êtres vivants. Il s'agirait sans doute de surveiller les dragons et de les protéger davantage.

Déstabiliser les elfes en les privant ou baissant fortement la magie pourrait bien amener notre peuple à la fin. Il faut être prudent sur ce sujet, et je ne dis pas cela par ce que je suis mage de profession et de cœur. Il s'agira de procéder à la protection de tous les dragons, voir d'aider au développement de leurs nombres, après tout si leur extinction provoque la fin de la magie, leur multiplication fait il l'inverse ?
» 

Invectit alors la conseillère elfique en bonne chercheuse de la magie. Cela semblait assez logique au final.

 « Cela serait bien que j'arrive à t'arracher à tes obligations royales pour te traiter à l'extérieur. Cela fait bien longtemps que nous n'avons voyager ensemble loin de tout. Je serais là pour te seconder, après tout, on ne comprendrait pas qu'une conseillère domine la reine par rapport au protocole. » 

Elenya se frotta le menton au sujet des vampires.

 « Qu'il le fasse ou non, il s'agit d'être prudent et de ne pas leur donner l'occasion des tentations habituelles. Je pense que tous ceux que l'on envoie chez eux ne soit immunisé à leur maladie. Je ne pourrais pas supporter de voir revenir un elfe que l'on aurait envoyé là-bas comme vampire même pour toutes les raisons du monde. » 

Elenya leva les deux mains jointes et pressa contre sa joue de tendresse pour son amie.

 « La tentation serait alors grande de devenir un homme politique de choix avec un tel pouvoir. Je suis presque admirative et que je me préserve des tentations. J'imagine que je n'ai pas tellement de secret pour toi, enfin je ne pense pas, mais j'apprécie tout de même. Cependant, peut être que la magie vous laisse ce pouvoir justement par ce que vous êtes bon ? Peut être que c'est une condition pour son utilisation ? » 

Répondit alors l'elfe au sujet des baptistrels. Elle n'ajouta rien au sujet d'un sacrifice de sa part pour son peuple, ou pour son amie en particulier. Elle était toujours dans l'analyse, de faire ce qu'il faut au mieux. Elle n'était pas vraiment intéressée par un court moment de gloire en sacrifiant sa propre vie, et sans doute que certains seraient étonnés de la voir se sacrifier un jour, mais cela serait nécessairement pour des elfes et pas pour autre chose.

 « j'imagine que c'est assez normal que ce soit les personnes riches et influentes qui cherchent à faire de beaux mariages, les pauvres et les fainéant ne sont que trop préoccupés par d'autres sujets. Cela doit apporter une relative augmentation de la richesse ou du poids politique de la famille pour que des elfes procèdent à ce genre de choses. Je ne pense pas que ce soit le genre de mère pour moi. » 

Elenya leva sa main doucement quand la discussion porta sur les pierres de discussions.

 « Par expérience, je sais qu'il vaut mieux économiser la force magique au cas où. Un objet serait de meilleur aloi et plus simple pour tout le monde. » 

Elenya appréciait d'entendre son amie rire à sa petite boutade, elle n'espèrait pas vraiment qu'elle accepte sa dernière proposition. Elle était une jouteuse de premier ordre quant il s'agissait de trouver les bons mots au bons moments.

 « Ce ne sont pas ce genre de lieu qui ont ma préférence d'habitude, surtout pour y aller seule, mais avec toi et exceptionnellement, je pense que cela peut être intéressant. L'ivresse n'est pas mon objectif, j'apprécie que trop de tout chercher à contrôler. » 

Elenya se gratta la joue légèrement en prenant le chemin d'une taverne renommée et plutôt chère, on ne se refaisait pas après tout. Elle pensait à l'image de la reine et de la sienne si jamais elles se retrouvaient en un endroit louche ou peu approprié.

 « Je n'ai pas l'habitude de boire, alors je ne te promets rien, mais ne me dit pas que les baptistrels ont un moyen pour éviter l'ivresse, ce serait alors de la triche n'est-ce pas ? » 

Dit alors avec un léger sourire au coin de ses lèvres.

 « Je peux te faire confiance pour me porter, je ne suis pas si lourde que cela ! » 

Dit alors en riant Elenya en passant ses mains le long de sa fine taille.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Sam 19 Nov 2016 - 20:48

Aramis ne put que hocher la tête aux réflexions d'Elenya au sujet du temps qui passe, et de la vie dont il fallait savoir profiter, cela faisait après tout du bien de se poser des fois pour réfléchir un peu à cela.

« Le présent est le présent, et demain est un autre jour comme diraient certains. S'il ne faut pas dédaigner l'avenir, il faut au final savoir profiter du présent oui. Quand à savoir quoi faire de son existence, pour ma part je pense qu'il est plus facile d'être heureux quand on a un but auquel se consacrer. »

Quand aux dragons c'était un sujet assez connu de tous, et de toutes à travers le continent. Sans dragon pas de magie puissante, et c'est pour cela d'une certaine manière que le retour des dragons était bien vu. Car ces derniers servaient d'une certaine manière de catalyseur à la magie, et permettaient à ce que cette dernière soit accessible sur tout Armanda.

« T'ai-je déjà dit que je rêvai enfant de devenir une dragonne Elenya ? Je désirai pouvoir voler dans le ciel comme eux, et goûter d'une certaine manière à ce qui à l'époque me semblait être la véritable liberté. » Dit-elle légèrement rêveuse avant d'ajouter ensuite plus sérieuse.

« La protection des dragons est un sujet important oui, et nous y consacrons déjà certains moyens ces temps-ci, c'est d'ailleurs pour protéger les dragons en partie que la caste des dragonniers est apparue. » Mentionna t-elle aussi au sujet de cet ordre dont le but était aussi de maintenir la paix, et qui était neutre diplomatiquement même pas forcément aussi pacifiste que les baptistrels.

« Je pense que nous trouverons bien comment avoir un peu de temps libre pour nous Elenya. Il faudra juste être patientes, et surtout que je finisse de m'habituer à mes nouvelles fonctions, et responsabilités. » Dit-elle pensive, et amusé à l'égard de son amie qui aimeraient bien qu'elles voyagent ensemble, ce qui était tout à fait compréhensible, quand aux vampires…

« Cela dépend aussi de l'âge du vampire je pense, après tout si un vieux vampire de plusieurs siècles peut rester stoïque devant du sang par exemple, un nouveau vampire transformer la veille a très peu de chance de se contrôler facilement. Il faut donc être prudent de ce côté-ci, en sachant que les vampires selon leurs âges n'arrivent pas forcément à se contrôler quand ils voient du sang. » C'est un fait concret au sujet des vampires, celui qu'ils n'arrivaient pas toujours à se contrôler, aux pouvoirs des baptistrels.

« Les vibrations du monde exigent deux choses pour que quelqu'un puisse interagir avec elles mon amie, de ne jamais avoir tué de sa vie, et de ne jamais avoir mentit. Si tu as fait l'un de ces actes cela t'empêchera tout simplement d'avoir accès aux pouvoirs de cawr dont je dispose par exemple. Quand au reste, mensonge, et mort sont douloureux à ressentir pour un baptistrel, nous percevons après tout les vibrations de telles choses qui nous affectent physiquement. » Confia t-elle ensuite à son ami, avant de poursuivre calmement.

« Les préceptes de nôtre ordre sont donc nécessaires à deux choses, faire en sorte de un de ne pas abuser de nos pouvoirs, et de deux de pouvoir accéder à ces dits pouvoirs pour ceux qui en sont dignes. Être maître baptistrel est un grand honneur, seuls 12 maîtres baptistrels sont en place au même moment pour les centaines d'enwrs que comptent l'ordre baptistrel. Un grand pouvoir qui s'accompagne donc de nombreux responsabilités. » Dit-elle pensive. Et pensive elle le fut tout autant au sujet des mariages arrangés…

« Je ne suis pas du genre à penser que le mariage arrangé est une chose purement néfaste, je ne suis pas pour car selon moi il faudrait pouvoir choisir soit-même qui l'on épouse, mais je comprend les raisons qui peuvent le motiver. Que ce soit le bien familial, ou le bien d'état dans le cas d'une princesse devant épouser un prince étranger. Après tout que vaut le bonheur d'une personne face à une paix qui sauverait des milliers de vie ? Des fois le devoir implique de savoir se sacrifier pour un plus grand bien, je trouve cela cruel mais c'est un fait. » Il était clair, que si elle avait dû avoir affaire à ce genre de choix elle aurait accepter par pur devoir, ainsi était Thredë. Une femme qui n'hésitait pas à se sacrifier pour le bien de tous si nécessaire.

Quand à l'idée de l'objet magique pour communiquer, vu que visiblement c'était celle que préférait Elenya, Aramis ne put qu'aquiescer aux paroles de son amie. Oui autant faire dans la simplicité si possible… Et par la suite la chantebrise ne fut guère mécontente à l'idée d'aller se rendr eà une taverne assez bien famée bien entendu. Cela devait faire un certains temps après tout qu'elle n'avait pas bu la moindre goutte d'alcool…

« Je pense que de toute manière tu n'aurais pas aimée me voir ivre très chère. » Dit Aramis amusée quand Elenya dit qu'elle ne chercherait pas spécialement à s'enîvrer pour sa part, ce qui serait le cas d'Aramis aussi. Non elle aussi essayait de rester un minimum sérieuse après tout…

Enfin sinon l'établissement que choisit Elenya ne lui déplaisait guère. Quand à la question d'Elenya quand à un possible remède baptistrel pour éviter l'îvresse, Aramis ne put que répondre le plus sérieusement du monde.

« Non, nous n'avons pas vraiment de moyens pour éviter l’ivresse, ce qui ne déplairait pas un certain cawr j'avouerai. Un homme brave, mais qui est plus rarement sobre que ivre. » Ah oui, il y avait en effet un cawr comme cela au domaine, mais heureusement la tendance à la pinte de ce dernier ne posait pas vraiment de problème à quiconque…

« Nous verrons bien qui de nous deux portera l'autre mon amie. » Ajouta ensuite Aramis taquine à Elenya alors qu'on leurs apportait à boire, pour sa part Aramis avait demandé de l'absinthe elfique, coupée à l'eau bien entendu. L'absinthe étant une boisson très forte. Et sur ce la chantebrise reprit amusée.

« Dit moi par curiosité, t'arrive de jouer d'un quelconque instrument pendant dans ton temps libre ? J'avouerai être intéressée par le fait de t'écouter si c'est le cas. » Après tout la question n'était pas bête, beaucoup d'elfes avaient une occupation artistique, enfin en somme quel que soit celle d'Elenya, Aramis ne pouvait qu'avouer être intéressée par l'idée d'y jeter un coup d’œil si la conseillère n'était point contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 24 Nov 2016 - 16:12


Un but auquel se consacrer, c'était en effet plaisant, mais quel pouvait être le sien ? Aider le peuple elfique par son verbe ? Procéder à des recherches magiques révolutionnaires ? Aider les vampires à ne plus voler de quoi survivre ? Ok joker pour la dernière proposition ! L'elfe ne savait pas trop quoi dire à ce sujet, mais cela la travaillait nécessairement. Elle vivait depuis plusieurs vies humaines, et elle avait l'impression d'avoir été d'un intérêt mesuré pour être poli. Elle était une éternelle insatisfaite aimant la perfection ou du moins que chacun fasse de son mieux à chaque instant.

Elenya sourit en entendant son amie l'impératrice parler de son rêve d'enfant de devenir dragonne.

« Avec une telle responsabilité, de tels pouvoirs, je ne suis pas certain que ce soit réellement la vraie liberté, mais les rêves d'enfants sont assez magiques pour ne pas s'encombrer de ce genre de prérogatives. En tout cas, c'est un magnifique rêve, mais peut-être qu'il te sera possible de voler sur un dragon déjà, cela sera un bon début. Même si je suis sur le devant de la scène, je ne suis pas certaine de vouloir être au premier plan ainsi, quelle couleur les écailles ? »

Demanda alors Elenya avec un léger sourire amusé. Elle hocha la tête lentement, pensive, regardant le sol en croisant les bras dans son dos.

« Je pense qu'il sera difficile si les dits dragons ne veulent pas de notre aide, après tout, c'est une race ancienne comme nous non ? Je me demande s'il y a une sorte de conseil des dragons que je pourrais rencontrer. Procéder à un rapprochement entre elfes et dragons serait une bonne chose. »

La conseillère sourit légèrement en tapotant l'épaule d'Aramis.

« Je te fais confiance pour nous trouver du temps, tu feras de grandes choses comme mère de la nation, j'en suis persuadée. Tu es amenée à faire de grandes choses à ce poste. »

Elenya ne put se restreindre en répondant du tac au tac au sujet des vampires et des pauvres jeunes vampires incapable de résister à du sang.

« J'aurai bien une solution pour les calmer en faisant tomber sur eux une pluie de météores de lumière, mais tu vas encore me dire que c'est un peu agressif. »

Dit alors Elenya avec un léger origine amusé en sachant fort bien qu'elle n'apprécierait pas ce genre de phrase, mais sans doute faudrait qu'elle soit réellement en danger ou une autre personne pour qu'elle réagisse ainsi. Elle rit doucement en cachant sa bouche du revers de sa main.

« Ho alors je crains ne pas pouvoir devenir un jour ton élève. Ne jamais avoir mentit, voilà une tâche difficile, je comprends maintenant que vous n'êtes pas légion. Ressentir la douleur des autres, oui je vois, mais si vous êtes des exemples à suivre ou du moins à admirer, je pense tout de même que parfois contre la folie les mots et autres actes de bonté de suffise pas. »

C'était sans doute un éternel débat. Elenya aimait trop pouvoir réagir sans contrainte de la sorte. Elle ferait ce que son amie se refuse au moment approprié.

« Se marier pour sauver la nation elfe, ça je le voudrais bien. Sacrifier un petit bonheur personnel pour sauver un peuple tout entier, voilà qui est bien. »

Confia alors la dame de haut lignage à son amie qui en était tout autant. Quelque part, elles avaient l'une comme l'autre la même façon de voir les choses, même si les chemins empruntés n'étaient pas les mêmes. Le choix de la dite taverne devait être mûrement réfléchi. Après tout, cela mettrait en lumière le lieu par la présence de l'impératrice, il fallait que ce soit politiquement approprié et correct. Il ne fallait pas un lieu accaparé par un camp ou un autre, et elle n'allait certainement pas utiliser son amie en la faisant venir dans un lieu qui l'arrangerait côté conservateur. Un lieu neutre, agréable et positive serait une bonne chose. Elle l’amena alors à la taverne qu’elle connaissait qui était relativement chère, mais où on était fort bien reçu. Elles s’installèrent alors à table et elle commanda un thé pour sa part.

« Je dois bien avouer que j’espère ne pas te voir ivre un jour tout de même ! Mais je n’abuserai pas, je te ramènerai à tes appartements. »

Elenya sourit légèrement en constatant que Aramis répondait sérieusement à sa question à propos d’un sortilège anti-alcool. Elle était amusée, par ce que ce n’était pas vraiment une question sérieuse.

« Cela peut devenir triste de voir quelqu’un perdre pied à boire, ce n’est que rarement bon. »

Elenya rit de nouveau comme si elle était plus détendue dans ce genre de lieu, en voyant son amie commander de l’absinthe, elle demanda un verre également, il ne fallait pas qu’elle perde la mesure. Elle s’éclaircissait la gorge en craignant de voir venir l’alcool troubler de trop son esprit.

« Je joue un peu de piano, mais le temps me manque en général pour la pratique. Pourquoi pas aller chez moi après si je suis encore en état. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Dim 27 Nov 2016 - 18:11

Elenya devait avoir en partie raison au sujet du fait d'être un dragon, mais en vérité cela ne lui semblait pas amoindrir en quoi que ce soit le rêve, au contraire même… D'une certaine manière Aramis pensait presque qu'en tant que dragonne elle aurait eu encore plus de force pour lutter pour ce en crois elle croyait juste.

« Les écailles ? Si j'avais pu être dragonne j'aurais bien aimée des écailles de la couleur de l'émeraude comme celui de mes yeux. » Dit-elle pensive, et légère à ce sujet-ci. Elle ne deviendrait sans doute jamais une dragonne de toute manière, mais cela n'empêchait pas de rêvasser un peu, quand au fait de pouvoir peut-être voler un jour. « J'aimerai bien devenir une dragonnière en effet, après je suis consciente que cela est un privilège accessible à seulement quelques rares élus. Et à bien y réfléchir je pense qu'il serait plus dans mes moyens de convaincre Ashy la dragonne d’émeraude, une amie à moi de me faire voler sur son dos un jour... » Oui, ce serait déjà quelque chose de magnifique à bien y réfléchir, et un grand honneur… Quand aux dragons.

« Les dragons sont souvent des êtres assez fiers, ils ne le sont pas tous mais c'est dans la tempérament d'une bonne partie d'entre-eux. Quand à un conseil des dragons ? Cela n'existe pas actuellement sur Armanda, les dragons ne sont pas vraiment unis, dans les fais ils ont quasiment tous un dragonnier et luttent souvent pour la faction que sert ce dernier. Quelques-uns des dragons ayant un dragonnier humains étant du côté humain par exemple, le seul organisme rassemblant des dragons et dragonniers pour les représenter étant la caste. Mais ils sont loin de représenter toutes l'espèce dragonique, et désirent rester neutre. » En somme on était loin d'un gouvernement centralisé rassemblant tout un peuple pensa Aramis avant de reprendre plus légère au sujet du fait qu'elle était mère de la nation maintenant.

« Nous verrons bien si je ferais de grande choses à l'avenir mon amie. Mais je suis contente de la confiance dont tu m'honore en tout cas, et tâcherait d'en être digne. » Cela dit avec sincérité, après tout Aramis tenait à être une bonne impératrice, et ferait bien entendu de son mieux avec les moyens dont elle avait à disposition. Quand aux vampires…

« De toute manière je pense que tu ne fera pas ce genre de choses sans avoir une bonne raison derrière. » Dit la chantebrise avec réflexion en essayant de ne pas trop prendre avec gravité ce que venait de dire son amie. Aramis reprit d'ailleurs pensive au sujet des baptistrels.

« Cela dépend des points de vue je pense mon amie. Je suis consciente en tout cas que le monde n'est pas un endroit idéal, mais je pense que l'on peut toujours l'améliorer et le rendre meilleur en s'y consacrant de son mieux. Il faut pour cela se ne pas renoncer, et de continuer à avancer la tête haute. » On voyait bien là un côté « guerrière » chez Aramis d'ailleurs, car même si celle-ci n'avait jamais tuée de sa vie. Elle avait été longuement dans l'armée, et s'était même illustrée au point de devenir championne du peuple elfique. D'une certaine manière elle restait donc une militaire tout en étant une baptistrelle. Quand à la question du mariage.

« Oui, s'il faut se sacrifier soit-même pour sauver la nation, ou au nom du plus grand bien je pense que l'on peut envisager de faire ceci sans regret au nom du devoir. Je ne dit pas que cela est bien, mais si ceci est nécessaire… Il faut le faire, après cette question ne se pose pas vraiment dans mon cas heureusement. » Acheva t-elle assez contente de ce fait.

Mais dans tout les cas elle n'en pensait pas moins, en effet le devoir nécessitait des fois que l'on se sacrifie pour le bien de tous. Aramis était ainsi, elle donnait une grande importance à cette valeur qu'était le devoir. Que ce soit celui envers son peuple, ou tout Armanda. Nul doute qu'elle aurait été prête à se sacrifier après tout si nécessaire pour le bien de tous, elle n'avait d'ailleurs pas pendant les dernières années de guerres hésiter à se mettre en danger pour sauver des vies… Ce n'est pas parce qu'elle ne tuait pas après tout qu'elle ne pouvait pas user de magies et de ses talents martials pour mettre en déroute des soldats ou les maîtriser en les plongeant dans un profond sommeil par exemple.

« Je vais tâcher de me maîtriser. » Dit ensuite Aramis calmement quand Elenya lui dit qu'elle espérait ne pas la voir ivre un jour. Ce qui pouvait se comprendre, et de toute manière comme Elenya la chantebrise préférait rester raisonnable d'une certaine manière… Quand à la question, elle savait qu'elle n'était pas vraiment sérieuse mais y avait répondu avec humour.

« Oui il n'est jamais bon d'abuser de l'alcool. » Dit-elle pensive, avant de reprendre ensuite plus légère au sujet du fait qu'Elenya voulait qu'elles aillent chez elle après.

« Allez chez toi ? Bien entendu très chère. Tu pourras peut-être même jouer un peu de piano ainsi ? Si tu le désire je t'accompagnerai avec ma lyre d'ailleurs. » Dit Aramis assez enthousiaste avant de boire un peu d'absinthe pour reprendre ensuite légèrement égayer par le breuvage, alors qu'elle posait doucement et amicalement sa main gauche sur l'avant bras droit de son amie.

« Je me demandai mon amie... Imaginons si à l'avenir la paix est assurée de manière définitive par un quelconque moyen, et que tu n'avais plus à t'inquiéter pour la sécurité, ou l'avenir de nôtre peuple. Que ferais-tu pour ta part ? Continuerai tu la politique ? En quel sens ? Et que déciderai tu de faire en dehors de cela si tu n'avais plus à avoir peur pour l'avenir ? » Une question assez innocente en vérité, surtout que pour y répondre il fallait pour un avenir assez optimiste, mais en vérité ce qui intéressait Aramis c'était de savoir ce que pourrait faire Elenya si elle n'avait plus de combat à mener, et qu'elle pouvait se consacrer à autre chose. Comme une sorte de retraite en somme… Un après, lorsque le but de toute une vie, ou du moins d'une partie de l'existence était mené à terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Ven 2 Déc 2016 - 9:07

« Une dragonne de jade, tu aurai été adorable vraiment, mais tu n'aurai pu te marier et être là mère d'une nation toute entière. Tu pourrais bien avoir plus d'impact ainsi qu'en faisant plusieurs mètres de haut, n'est-ce pas ? Peut-être que la roue karmique sera de ton côté si tu as de la chance. »

Elenya se gratta la joue doucement en argumentant de nouveau.

« Non et puis, être impératrice des elfes, de haut lignage, baptistrel et dragonnière, cela me semble être une vie compliquée. Cela sera bien plus simple je pense en effet. »

Valida alors la jeune elfe à son aînée au sujet de pouvoir voler un jour. Élément leva ses mains légèrement à la suggestion des dragons eux-mêmes.

« Comment leur en vouloir d'être un peu hautain et fière d'eux-mêmes, après tout, ils sont peu nombreux de leur race, ils ont une lourde responsabilité et devoir, alors pardonnons leurs. Je vois, c'est fort dommage, mais s'ils sont de camps différents alors... Un jour on en verra un ennemi dans l'armée d'en face qui sait. »

La conseillère ne souhaitait pas cela, car d'un côté, il faudrait bien lutter contre ce dragon, voir le tuer, mais le tuer signifiait baisser la magie dans le monde, quel cruel dilemme. Alors qu'Aramis réagissait à la nomination de sa part de mère de la nation, elle glissa une main tendre sur la sienne comme pour avoir un lien physique avec l'impératrice.

« Tu es l'impératrice, tu feras nécessairement de grandes choses, il faut que tu crois en toi. J'ai une entière confiance en tes capacités de faire au mieux pour notre peuple et sans doute mieux que moi. »

Dit alors Elenya, ce n'était pas pour se dénigrer, en aucune manière, mais elle était bien consciente qu'être conservatrice n'apportait pas grand-chose de neuf, qu'elle avait une vision limitée du monde, de comment faire, et qu'à chaque pouvoir, il fallait un contre-pouvoir. Elle ne préféra pas réagir de nouveau au sujet des morts vivants, c'était leur donner trop de crédits, mais elle répondit à son amie au sujet des baptistrels.

« Il faut un ordre ou me le vôtre, mais cela ne peut être qu'une magnifique exception. Si tout le monde était pacifiste, on pourrait bien se faire annihiler par le moindre ennemi belliqueux venu dont ne sait où. Je sais que vous avez des moyens de vous défendre d'une certaine façon, mais tout de même, cela reste limité sans vouloir être vexante. Je suis entièrement d'accord avec toi, on peut toujours améliorer le monde sinon je n'aurai pas accepté cette place de conseillère et je me serai uniquement occupé de magie. »

Elenya avait une drôle d'impression en sentant son amie plus belliqueuse que ce qu'elle s'imaginait au sujet des baptistrels. C'était une de ces places délicates à tenir, mais Aramis était une véritable équilibriste.

« Oui heureusement que le mariage n'est pas qu'un sacrifice, cela serait bien trop triste en effet. J'ai bien l'impression qu'en effet, ton mariage est assez heureux, devoir, amour, tu as de la chance. »

Dit alors souriante et contente pour son amie. Le devoir était une de ses valeurs où se retrouvaient les deux amies. Elle ne pensait pas être capable de sauver tout Armanda, mais elle ferait toujours de son mieux pour la survie d'un peuple raréfié. Elle rit doucement en cachant une partie de son visage mais, alors qu'Aramis tentait de promettre qu'elle se maîtriserait au sujet de l'alcool. Elle hocha la tête doucement avec un sourire.

« Et bien faisons cela alors, communion avec la musique, cela sera bien plaisant. »

Elenya vit son amie boire de cet alcool très fort pour ses frêles épaules, alors qu'elle regardait son verre du même alcool. Elle se racla légèrement la gorge en prenant le verre comme s'il contenait quelque de dangereux. Elle tourna un peu le liquide dans le verre dans un léger mouvement alors qu'elle trempa ses lèvres. Elle toussa légèrement tant c'était fort pour elle. Elle essuya une larme au coin de l'œil en essayant de rester présentable. Elle releva son regard vers Aramis alors qu'elle posa sa main sur son avant-bras. Elle prit un moment de réflexion aux mots de son amie car elle touchait un bon point.

« Si la paix serait durable, ce que je souhaite évidemment, ce serait une bonne chose pour notre peuple. Je n'y crois pas vraiment, mais imaginons cela, oui. Il faudrait alors développer et assurer l'avenir des elfes en tant que nation, nous ne sommes qu'une poignée maintenant et il y aurait forte à faire encore, miss j'imagine que ta question me concerne moi plus particulièrement. Il est vrai que je vis beaucoup à travers notre peuple. J'ai beaucoup pensé qu'à moi par le passé étant petite. Je vivais dans une sorte de rêve où tout se passait toujours bien, où rien ne pouvait arriver de grave. Cependant, je me suis réveillée et je vois plus clairement. Il y aurait toujours des batailles politiques, de défendre les intérêts elfiques, un territoire, les influences politique. La paix ne signifie en rien l’arrêt des hostilités de toutes sortes. Je crains malheureusement que ce sera toujours une bataille contre un torrent immuable. Je n’ai pas nécessairement peur de l’avenir, je m’en méfie beaucoup car notre peuple en est devenu de plus en plus sensible.

Je suis persuadée que les faire des recherches magiques, découvrir, faire avancer les choses pour notre peuple et ne pas perdre de l’avance me plairait s’il faut choisir autre chose dans le domaine magique. Peut-être même inventer une nouvelle façon de faire de la magie, qui sait ? Je crois que de toute façon, je serais toujours amener à me battre contre quelque chose.
»




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Dim 4 Déc 2016 - 15:16

« Tu n'a pas tort mon amie. » Avoua Aramis assez amusée quand Elenya souligna qu'en tant que dragonne Aramis n'aurait pas pu se marier et être impératrice. Et qu'elle avait plus d'impact au final en tant qu'elfe qu'en tant que dragon. Oui c'est vrai, et Elenya avait vu juste. Peut-être que la roue karmique s'inverserait.

« Oui cela ferait beaucoup de responsabilités pour une seule personne, déjà que je dois jongler entre mes responsabilités d'impératrice, et de baptistrelle… Imagine si je devais être dragonnière en plus ? » Dit ensuite Aramis complice à ce sujet, oui au final la vie deviendrait plus compliqué pour elle, et même si Aramis était du genre à s'acharner au nom du devoir, il restait qu'elle aussi avait des limites.

« Les dragons font leurs propres choix comme tout et un chacun. » Ajouta ensuite Aramis pensive quand au fait que les dragons n'étaient pas une espèce unie, mais au final cela n'était pas forcément étonnant. Les vampires, et les humains non plus n'en étaient pas unie. Et les elfes pas tant que cela en vérité même si la divisons elfique était plus sur les courants de pensées qu'autre chose heureusement.

Quand au reste Aramis réfléchit doucement à ce que dit Elenya en acceptant le contact de cette dernière avant de reprendre pensive, et bienveillante.

« Je ne me pense pas meilleure que toi mon amie. Tu es une personne d’ôté d'un esprit remarquablement aiguisée après tout, et si nous pensons différemment souvent cela ne change rien à cette qualité. Au final je pense que nous arriverons tout deux à améliorer le sort de nôtre peuple à nôtre manière. » Oui Aramis était convaincue qu'il y avait une sorte d'harmonie, et pour sa part ne rejetait pas la manière de voir les choses de son amie. Après tout en quoi avançait le débat si l'on ne perdait pas aussi intérêt au point de vue opposé, ou si l'on essayait d'instaurer une forme unique de pensée ? En rien…

« Oui je suis consciente qu'il faut des soldats, et une armée pour défendre les peuples si jamais un danger devait nous menacer tous. Et je ne pense pas pour ma part qu'un monde totalement démilitarisé soit possible… Mais je pense qu'il faut faire en sorte que ces armées soient le moins obligées possible d'intervenir, et que la force des armes soit pour tout le monde la dernière méthode envisageable pour régler un problème... Celle que l'on emploie lorsque les autres méthodes n'ont servit à rien. » Oui il fallait être réaliste d'une certaine manière.

Mais Aramis n'était pas belliciste, non. Elle pensait qu'il fallait savoir se défendre, et savait que le monde n'était pas forcément doux. Pour elle la violence devait être la dernière solution, mais restait une meilleur solution que de se faire massacrer sans rien faire…

« Oui beaucoup de chance, je te souhaite d'avoir la même chance très chère. » Dit ensuite Aramis d'un air assez complice, comme celui d'une sœur au sujet du mariage d'amour qu'elle avait avec Aegnor. Oui elle souhaitait une telle chance à son amie…

Mais heureusement en ce jour le continent se portait bien, il n'y avait pas de guerres en vue et il n'y en aurait sans doute pas de sitôt. C'était l'époque parfaite pour les grands travaux de paix, et les projets visant à améliorer la vie de tous. Il fallait voir les choses en grand, et surtout aller de l'avant. Ainsi pensait Thredë, il fallait continuer à se battre jusqu'à obtenir gain de cause et ne jamais renoncer. Car la défaite n'était au final certain que si l'on renonçait...

« J'ai déjà hâte que nous allions chez toi pour faire ceci. » Se contenta donc de conclure Aramis quand au fait qu'elles joueraient chez son ami de la musique. Pour le reste bien entendu la chantebrise ne se priva pas de boire de l'absinthe. C'est presque à ce genre d'instant d'ailleurs que l'on pouvait contempler l'ancienne championne du peuple elfique, et la voyageuse chez Aramis car cette dernière était étonnamment robuste pour une elfette qui ne paraissait pourtant pas si solide. Et suite à cela elle sourit doucement à son amie qui toussota un peu après avoir goûté un peu d'absinthe, et alors que celle-ci posait sa main sur son avant-bras.

« A ce que je vois tu saura toujours quoi faire de ta vie mon amie. Cela est une bonne chose, car au final il est toujours bon d'avoir un rêve, un but dans l'existence auquel se consacrer... » Elle réfléchit aux quelques propos qu'elle venait d'énoncer avant de reprendre ensuite d'un ton pensif après qu'elle ait finit son verre d'absinthe. Décidant ensuite de ne pas en reprendre, après tout elle avait promis de ne pas trop en faire et l'absinthe restait un alcool fort tout de même… « En dehors de tout ce qui pourrait bien entendu bénéficier à nôtre peuple, ou à nôtre nation mon amie. Si tu pouvais obtenir quelque chose uniquement pour toi, qu'est-ce que ce serait ? Quel rêve aurait-tu ? »

Une question qui elle aussi était assez intéressante, après tout Aramis avait aussi envie de savoir ce dont Elenya désirait pour elle-même, et pas uniquement ce qu'elle voulait aussi pour son peuple, ce avant de d'ajouter complice. « Pour ma part je pense qu'il faut savoir penser à soit de temps en temps. Bien entendu pas tout le temps car le devoir reste important et qu'il ne faut pas être irresponsable, mais des fois il est aussi bien de savoir prendre ses distances, et penser à son propre bonheur. » Avant de glisser avec humour. « Mais je suppose que cela sera surtout important le jour où nous devrons prendre nôtre retraite si un telle jour arrive mon amie. » Oh bien entendu un tel jour était loin d'arriver, surtout pour Elenya. Mais comme elles étaient en train de passer un bon moment entre amie elles pouvaient bien un peu plaisanter à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mar 6 Déc 2016 - 12:00

Elenya savait que ce n'était que son esprit désireux de liberté qui s'exprimait avec le désire de devenir dragonne, de voler dans les airs jusqu'où on voulait. Elle pensait que son amie aimait trop son rôle en tant qu'impératrice pour le lâcher ainsi, le poids des responsabilités sans doute.

« Et bien... Tu sauves le monde elfe le matin, tu fais un enfant l'après-midi avec l'empereur et la nuit tu voles sur ton dragon en jouant de la musique pour le côté baptistrelle. »

Dit alors très sérieuse en tapotant un doigt sur son propre nez dans une pose de réflexion avant de rire ne pouvant se retenir.

« J'imagine que tout le monde cherche à faire ses propres choix dans la mesure où la vie, la loi, le social et les limites imposées par la société ne les obligent pas. »

Répliqua alors la conseillère des elfes légèrement pensive. Elle ne pensait pas qu'il y avait tant de liberté de manœuvre que cela dans la vie. Tout à chacun avait un poids sur les épaules d'une manière ou d'une autre. Il y avait peu de personnes capables de tout balayer pour faire ce qu'ils voulaient sans se poser des questions des convenances ou règles.

« Je ne fais pas un concours avec toi mon amie, je dis juste que s'il faut choisir entre toi et moi, la vie continuera bien plus simplement en te gardant en vie que moi. »

Elenya n'était pas aussi ouverte qu'Aramis au sujet des autres idées. Elle était plutôt du genre à se battre de toutes ses forces pour ses avis et décisions, mais elle avait la sagesse de se plier su jamais une autre voie était finalement choisie.

« Je suis contente et rassurée que tu vois les choses ainsi, se baigner d'illusions à un monde perpétuellement en paix, sans armée, sans violence dans l'amour des peuples est impossible. Après, il y a une différence entre avoir une arme et s'en servir. Une armée ou une arme ultime sont justement là pour ne pas s'en servir. Il faut que la diplomatie plus ou moins tendue agisse. La guerre réelle est une perte de temps, d'hommes et de moyens. C'est le meilleur moyen que de perdre finalement la face envers les autres nations qui elles n'ont pas fait la guerre. Cependant, certains dirigeants ne le comprennent pas. Il faut leurs mettre me nez dans la boue pour qu'ils réalisent. Ce sont eux le réel danger. »

Elenya ne pensait pas du tout pouvoir se marier un jour, elle n'était pas femme du genre à se plier derrière un mari et elle avait une forte personnalité comme on disait. Qui pourrait bien supporter cela, voir avoir la force d'y résister avec finesse et intelligence ? Elle sourit tendrement à son amie de ses mots doux qu'elle savait être fait pour la rassurer et par une amitié sincère.

Après de terribles conflits, suivait en général une période de paix constructive afin de rétablir plus ou moins la situation. Elle trouvait les elfes terriblement en danger, face à des humains capables de mieux s'adapter aux situations. C'était un danger clair pour les Elfes qu'ils soient en conflit direct ou non.

« Et bien si je suis encore capable de marcher droit, pourquoi pas immédiatement après cette séance de beuverie ? »

Dit alors Elenya au sujet de jouer de la musique. Elle disait cela avec une pointe d'humour, mais ce n'était pas forcément totalement faux. Elle voyait bien son amie attaquer son verre d'alcool fort avec plus de facilité, tandis qu'elle devait alterner entre son thé et le même verre d'alcool pour réussir à survivre. Elle essayait de suivre le rythme de son amie pour ne pas se faire distancer, mais elle était plus habituée à l'eau clair d'une rivière que l'eau des dieux. Il fallait peut-être qu'elle s'habitue aux alcools vu qu'elle voulait voyager dans d'autres pays.

« Je suis pas femme à aimer à rester oisive à la maison le temps que l'homme rapporte un bête qu'il aura tué à mains nus en l'étranglant. J'ai besoin d'actions, même si cet homme aura ce qu'il faut là où il faut. »

Dit alors amusée Elenya qui avec de l'alcool se lâchait un petit peu plus qu'à son habitude. Elle imaginait fort bien un elfe musculeux chasseur comme mari, mais elle doutait que ce fantasme dure longtemps. Elle regarda alors admirative presque Aramis finir déjà son verre. Elle se racla légèrement la gorge comme si elle devait absolument finir son verre rapidement. Elle était ennuyée, mais elle se concentra sur ce qui lui demandait Aramis au sujet de ses rêves personnels loin de l’état. Elle but quelques gorgées du nectar dans son verre, toutes petites d’ailleurs, et agita doucement sa main devant son visage. Elle trouvait qu’il faisait drôlement chaud tout d’un coup.

« J’ai tout de même l’impression que quoi qu’il arrive, je ne travaille que pour notre nation. Bien entendu devenir plus forte en magie serait personnelle, mais cela m’aiderait évidemment dans ma vie professionnelle. J’ai voué ma vie à ma cause, à notre cause, j’avoue ne pas y avoir tellement réfléchit. »

Elenya allait demander ce que pouvait encore rêver son amie l’impératrice, mais elle y répondit d’elle-même.

« Notre retraite ? L’envie de ne rien faire ! J’imagine qu’il faudra attendre que les siècles pèsent sur mes épaules avant de pouvoir commencer à l’imaginer. Peut-être que c’est le cas de ceux qui n’aiment pas ce qu’ils font. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Sam 10 Déc 2016 - 16:35

C'était un vieux rêve tout simplement, cela Aramis le savait très bien. Un vieux rêve qui ne serait probablement pas réalisable dans cette vie au final, de plus à bien y réfléchir elle avait n'avait pas à se plaindre. Elle s'en sortait très bien après tout, et beaucoup donneraient sans doute déjà cher pour avoir autant de chance qu'elle.

« Jouer de la musique sur un dragon ? Cela doit être une expérience particulière... »
Dit donc Aramis amusée à l'idée que venait de formuler Elenya, en se disant aussi au passage qu'il fallait sans doute une solide expérience en tant que dragonnier pour pouvoir faire ce genre de choses. Pour sa part elle ne put donc elle aussi s'empêcher de rire à cette idée.

« Oui, exactement. » Dit donc Aramis un peu plus sérieuse quand au fait que chacun essayait de vivre sa vie de manière libre selon les lois du pays dans lequel il vivait. Des lois qui d'une certaine manière pour Aramis permettaient cette liberté, après tout l'on vivait sans doute mieux dans une société avec des lois et une autorité centrale s'occupant de redistribuer les richesses ou d'en faire profiter tout le monde qu'en dehors. Mais bon de toute manière cela tenait plus du débat philosophique, et sociétal qu'autre chose…

« Espérons dans ce cas qu'il n'y ait jamais à faire ce genre de choix. » Ajouta t-elle ensuite légèrement mélancolique quand à la possibilité qu'Elenya se sacrifier à l'avenir pour sauver sa vie… Non Aramis préférait éviter que ce genre de choses arrivent, après nul ne pouvait prédire l'avenir bien entendu. Ce même si ce n'est pas de sitôt que la chantebrise allait laisser le destin la mener au pas de toute façon…

« Je me bat pour que les choses aillent mieux Elenya, si le monde était idéal je n'aurais pas à me battre. Je veux changer les choses en bien, et ce d'une manière qui soit stable et fiable sur le long terme… Beaucoup de baptistrels pensent comme moi, et ne sont pas forcément des rêveurs irréalistes, mais tous essayent à leurs façons d'améliorer les choses. Après tout le seul combat véritablement perdu d'avance est celui que l'on décide de ne pas mener. »
Elle sembla pensive un instant suite à ces quelques propros, avant d'ajouter ensuite avec réflexion. « Dans tout les cas je lutterai toujours pour ce en quoi je crois juste, mais ce d'une manière adéquate à un véritable changement positif sur le long terme. »

En somme elle était une baptistrelle, mais savait où s'en tenir. Pire, elle était même dotée d'une volonté de fer et avait une solide expérience à sa manière quand aux horreurs de ce monde… Elle ne pouvait pas rendre ce continent parfait au final, mais améliorer les choses resterait toujours à portée, et ce dans mains domaines… C'est ce à quoi pensa Aramis en tout cas en cet instant…

Quand à l'avenir ? Oui les elfes étaient en danger, et il faudrait arranger la situation. Ce le plus vite possible bien entendu, même si ce plus vite au final prendrait des décennies si ce n'est des siècles à arriver. Le peuple elfe était après tout long au changement, ce même quand ça concernait le fait de faire des enfants…

« D'accords, nous y irons dans ce cas si tu es capable de marcher droit, sinon je tâcherai de te porter jusqu'à là-bas Elenya. » Ajouta par la suite Aramis amusée aux paroles de son amie quand cette dernière insinua qu'elle pourrait ne pas tenir l'alcool. Ce qui serait peut-être le cas au final pensa Aramis légèrement gênée par cette constatation…

Et il est vrai que s'habituer à l'alcool n'était pas forcément une mauvaise idée, les humains en buvaient beaucoup après tout par notion d'hygiène. De l'eau coupée avec du vin peu alcoolisé et sucré avait peu de chance de provoquer une sévère dysenterie par exemple… Enfin l'alcool bu au quotidien par les humains n'était généralement pas si violent que ça, pour trouver violent il fallait aller voir du côté des glacernois, ou des estfaliens au final…

« Oh, mais le fait de garder de l'action dans sa vie malgré le mariage ne dépend que de soi très chère. Il faut savoir après tout être clair avec quelqu'un qu'on épouse quand à ce que l'on désire soit-même. Et si cette personne t'aime vraiment elle ne pourra que t'accepter comme tu es. » Dit ensuite Aramis sincère, et pensive. Après tout rien n'obligeait à vivre ainsi dans la société elfique, l'égalité entre l'homme et la femme était en tout cas plus grande que chez là plupart des peuplades humaines. Même si peut-être moins que chez les glacernois qui traitaient souvent les femmes comme des hommes par chez-eux… Enfin de toute manière Aramis sortit assez rapidement de ces quelques préoccupations pour sourire ensuite de façon assez attendrie lorsqu'elle vit son amie légèrement commencer à être légèrement engourdie par l'alcool…

« Le devoir avant tout c'est ça ? J'avouerai avoir longtemps vécu ainsi, et je pense même que je dois toujours vivre ainsi d'une certaine manière mon amie. »
Ajouta t-elle d'ailleurs d'un air de réflexion alors qu'Elenya avouait qu'elle avait du mal à ne rien faire qui ne visait pas le bien de la nation elfique. Quand au sujet de la retraite… Un vaste sujet qui serait sans doute loin de les concerner de sitôt heureusement, ce même si rien ne les empêchaient d'y penser au final.

« En somme nous avons encore du temps devant nous avant d'envisager cette retraite… Bon. » Elle regarde son amie sur ce, et conclut ensuite d'un air complice. « Je te propose que nous nous rendions chez toi dès maintenant, ce après avoir payé la note et si bien entendu tu as finit ton verre si tu y tiens toujours. Sauf si tu as besoin de mon aide... » Glissa au passage Aramis légèrement taquine, mais aussi sincère. Après tout elle savait qu'Elenya n'était pas une grande habituée de ce genre d'alcool. Et elle ne tenait pas à forcer son amie à se rendre ivre de plus… Même si elle se demandait en vérité dans quelle genre d'attitude se trouverait la conseillère dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mar 13 Déc 2016 - 10:25

« Ha mais ne rit pas, peut-être que les dragons sont mélomanes ! Ils apprécient peut-être la musique. »

Dit alors Elenya en faisant durer son verre au maximum. Elle sourit doucement à la réponse d'Aramis quant au sacrifice supposée à faire si jamais la situation dégénérait un jour. Elle y était prête depuis longtemps, depuis la chute de la magie finalement. Cette situation avait été suffisamment grave et apocalyptique pour une magicienne.

« J'ai confiance en toi, je sais que tu feras les bons choix, les baptistrels, je ne sais pas trop. Être pacifiste, c'est noble tant que d'autres prennent leurs parts de corruptions et de morts. Je doute qu'une telle société puisse vivre longtemps à terme ainsi, mais il fait que l'ordre des batistrels inspire les Hommes et Femmes de toutes espèces. »

Elenya reprit un peu de son verre et toussa de nouveau en posant son verre.

« Un sage a dit les gagnants marchent sur le monde en conquérant, les perdant rêvent de victoire. »

Répondit alors la conseillère à la situation de son amie par une autre. Elle ne doutait pas une seconde que malgré l'expérience de l'impératrice dans les geôles des alayiens, elle n'avait pas si bougé que cela de manière d'agir, ce qui était admirable. Elle ne savait pas si elle aurait réussie à rester elle-même dans un cas comme celui-là. Elle connaissait la valeur morale et la force de caractère de la baptistrelle, elle n'en doutait pas une seconde.

Elenya était malheureusement consciente que si amélioration de la situation pour les Elfes, cela allait prendre bien des années, et elle craignait plus que tout une autre situation de guerre comme contre les alayiens. Le peuple elfe ne pourrait le supporter, et la conseillère savait qu'espérer des siècles de paix était quelque chose de chimérique. Un conflit éclaterait, elle espérait simplement que son peuple ne soit pas éclaboussé par ce dernier. Elle se battait de toutes ses forces pour cela. Elle leva un doigt en faisant un peu la moue lorsque Aramis lui dit qu'elles iraient chez elle si la conseillère était capable de marcher.

« Ce n'est pas très gentil ça ! Je suis légère alors cela ne te sera pas trop difficile. »

Dit alors Elenya en se levant de son siège. Elle finit de boire le reste de son verre d'un trait en frissonnant légèrement. Elle essayait de faire bonne figure malgré la situation, son côté respect de l'image et de l'étiquette. Elle ne devait pas se montrer saoule, mais parfaite comme l'image qu'elle se faisait des elfes.

« Aussi mignon pourrait-il être cet homme, il ne m'empêchera pas de vivre ma vie. Être simplement à la maison, ce n'est vraiment pas une vie pour moi. Même petite, j'allais vagabonder avec mon amie Meryl dans la nature. »

Elenya ne pensait pas être à ma retraite un jour, elle avait une vie bien trop trépidante pour espérer vivre autant que son amie. Elle en avait consciente qu'elle essayait de voler de plus en plus prêt du soleil quitte à se brûler les ailes. Certes, elle était prudente, elle n'essayait pas de se détruire, mais elle n'hésitait pas à se mettre en danger lorsque c'était nécessaire. Elle hocha la tête vivement à l’invitation de se rendre chez elle prestement.

« Je crois que je vais m’en sortir, mais il vaut mieux s’arrêter là pour l’instant. »

Elenya était un peu pompette de cette expérience, elle marchait plus au thé qu’à l’alcool en général. Elle sortit sa bourse pour laisser le due et même quelques pièces en plus pour le service. Elle remercia alors le serveur de l’établissement, avant de réussir à marcher plus ou moins droit afin de se rendre sur sa propriété avec son amie. Elle riait sur la route toute guillerette, ce qui sortait de l’ordinaire, mais elle n’était pas en train de travailler ou en représentation, elle était avec son amie le soir, tout pour se détendre. Elle avait heureusement l’alcool doux. Lorsqu’elles arrivèrent alors chez elle, elle prit à part un serviteur en lui donnant une coquette bourse le faisant mander. Si Aramis écoutait, elle venait de lui demander d’aller acheter les fameuses pierres de communications, cela servirait et elle avait suffisamment confiance dans l’elfe de maison pour lui confier une pareille somme. Elle invita ensuite Aramis à venir dans le salon, il y avait en effet un piano de bel facture, beaucoup de bibliothèques avec des livres sur la magie, des notes de recherches ou encore divers sujets plus ou moins scientifiques ou philosophiques. Il y avait quelques fauteuils et une table basse en du bois précieux. Cela se voyait qu’elle avait tout de même quelques moyens.

« Je ne t’ai pas demandé, mais tu joues de quoi ? Tu veux un thé ou autre chose ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Sam 17 Déc 2016 - 8:13

« Tout les goûts sont dans la nature en effet... » Ajouta Aramis amusée quand Elenya avança que les dragons étaient peut-être mélomanes. Ce qui semblait tout à fait plausible pour Aramis, enfin pour certains dragons. Après tout comme tout les humains, tout les dragons n'avaient peut-être pas les mêmes goûts ? Cela semblerait assez logique pour l'impératrice en tout cas… Même si au final elle pourrait toujours le vérifier à l'avenir si elle y tenait tant que ça.

« Je pense que des vertus telles le pacifisme n'en deviennent pas moins précieuses pourtant si elles sont plus générales, mais il est vrai qu'il serait dur de faire en sorte que tous sans exception agissent mieux. En tout cas de manière à préserver les libertés de chacun. » Après tout Aramis ne préférait pas envisager la solution d'un pouvoir fort et autoritaire pouvant imposer ce genre de choses à tous…

« Un autre sage pour ma part m'a dit que la bête trop vorace finissait toujours par s'affaiblir à force d'avoir les yeux plus gros que le ventre. » Ajouta t-elle donc pensive quand Elenya dit que les gagnants marchaient sur le monde en conquérant. Sauf que tout ceux qui s'étaient amusés à cet exercice sans finir par s'apaiser avaient mal finit. La guerre n'était pas quelque chose qui se nourrissait d'elle-même. Si tout les hommes d'un pays était mort, qui ferait la guerre ? Même la guerre avait ses limites, et certains pouvaient peut-être mourir d'elles-mêmes par simple lassitude.

Au final la simple fatigue, ou le simple ennui pouvait mettre à terre la plus redoutable des bêtes. Quel empire pourrait après tout s'amuser à conquérir tout Armanda ? Cela ne voulait pas dire après qu'il ne fallait pas se préparer à une potentielle guerre, mais il fallait aussi avoir la prudence de ne pas exagérer, et surtout celle de savoir patienter.

« Pour ma part d'ailleurs je pense que tu aurais pu me soulever sans mal. Disons que ma nature de chantebrise m'aide à ne pas peser trop lourd. » Ajouta t-elle ensuite amusée à son amie lorsque cette dernière se leva de son siège pour boire le reste de son verre. Après tout Aramis en effet quand on la portait semblait ne pas peser son poids. Ce qui était assez étonnant… Et sur ce Aramis se leva donc à son tour et tapa légèrement sur l'épaule de son amie avant d'ajouter amusée par tout cela.

« Un homme ne cherchera pas forcément à t'empêcher de vivre ta vie je pense. Il faut juste trouver le bon pour cela, et être assez claire envers ce dernier. » Dit donc Aramis d'un air bienveillant, après tout selon-elle le couple devait être égal d'une certaine manière. Si c'était une relation entre deux personnes s'aimant il n'y avait aucune raison que l'une ait l'ascendant sur l'autre.

« Alors arrêtons. » Conclut ensuite Thredë quand Elenya dit qu'elle pourrait s'en sortir si elles arrêtaient là, ce qu'elle comprenait parfaitement. Après tout son amie ne tenait pas forcément à finir saoul. Notamment parce que dans cet état il était difficile de donner la meilleure image possible de sa personne. Et Elenya d'une certaine manière tenait à son image, ne serait-ce que pour faire honneur à son peuple où à sa position de conseillère par exemple.

Et sur ce elles se rendirent donc à la maison d'Elenya, et sur le chemin Aramis ne manqua pas de remarquer qu'Elenya semblait avoir l'alcool assez léger, ou du moins guilleret. Et d'une certaine façon elle se disait que cela aiderait au moins son amie à se détendre même si de façon un peu détournée au final…

Quand à ce qu'Elenya fit avec son serviteur, comme ce n'était pas les affaires d'Aramis de primes abords, celle-ci n'eut pas l'indélicatesse d'écouter. Et juste après elle se contenta de suivre calmement son amie qui la menait dans le salon dans sa demeure. Un salon richement décoré, et ne manquant points de bibliothèques, sans oublier le piano de magnifique facture de son amie. Une pièce bien charmante en somme, et qui témoignait qu'Elenya avait un certain bon goût.

« Je joue de la lyre, et j'espère que tu saura apprécier mes talents de musiciennes. » Ajouta t-elle amusée avant de répondre calmement. « Un thé sera très bien, je te laisse me faire la surprise pour le parfum, je ne suis pas difficile. » Elle sourit légèrement après avoir dit cela, et en profita ensuite pour détailler du regard les décorations de la pièce. Et dire avec un sourire légèrement malicieux.

« Au fait Elenya. Je me dit que je te parle souvent des pouvoirs d'un baptistrel, mais que dans les faits je te les ais pas encore montrer… Aimerai tu du coup que je te fasse une petite démonstration de cela ? Rien qui ne détruirait le mobilier bien entendu. » Peut-être était-ce l'alcool qui parlait, ou une légère envie de s'amuser un peu. Mais au final Aramis envisageait en effet cela, surtout si c'était fait de manière tout à fait inoffensive, sachant en plus que les pouvoirs baptistrels n'étaient par essence pas dangereux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Lun 19 Déc 2016 - 9:01

Elenya était assez rassurer d'entendre qu'Aramis était d'accord avec elle au niveau du pacifisme des baptistrels, du moins c'était ainsi qu'elle le comprit. C'était peut-être de belles et saines valeurs, mais impossible à maintenir si l'on voulait une société libre. Elle sourit légèrement au retour de la petite phrase qu'elle avait lancé.

« Je veux bien le croire, mais l'histoire ne parlait pas de la suite. En effet, nous avons eu de la chance, jusqu'à aujourd'hui les justes ont été sauvés par le destin. Espérons que cela continue encore de nombreux millénaires. »

L'elfe rit légèrement en croisant les bras.

« Je vais être jalouse, vous paraissez moins lourd, mais est-ce que cela fonctionne avec les kilo en trop ou uniquement par manipulation magique ? »

Demanda alors Elenya amusée. Elle se tourna vers Aramis alors qu'elle toucha son épaule.

« Tu sais tous ces trucs d'hommes que ces derniers aiment à démontrer qu'ils sont forts. Aller couper du bois, que sais-je encore ! J'ai peut-être une vision trop noire après tout, mais je ne vois un homme que comme une gêne, c'est cela de ne pas être amoureuse. »

Aramis conclut d'arrêter de boire maintenant, et il valait mieux. Elle n'avait aucune envie de donner une telle image aux elfes. Elle se devait d'être un exemple, un idéal et exemplaire.

« Alors cela ne vaut pas ton palais, il va falloir se contenter de ma demeure. J'espère que cela t'iras ! »

Dit alors avec un sourire Elenya en regardant l'impératrice des elfes. Elle ne pensait pas que son amie puisse en vouloir à n'importe qui d'avoir une maison plus petite que la sienne. Elle demanda alors à une servante de préparer le thé dans le beau service, ce n'était pas n'importe qui qu'elle recevait même si ce n'était pas une réception officielle, elle ne pouvait pas s'empêcher d'être protocolaire.

« Moi qui pensait que c'était uniquement pour faire preuve de retenue et de noblesse à ne pas faire de démonstration. Tu sais je te crois, mais tu peux y aller tant que tu ne réduits pas mon mobilier en pièce. C'est assez fragile tu sais. »

Dit alors la conseillère alors qu'elle se posa devant le piano en faisant craquer ses doigts comme pour se détendre. Elle laisserait faire son amie si son cœur lui disait de s'amuser avec sa magie. Elle n'y voyait pas à mal bien évidemment. Elle avait hâte que ces serviteurs ne reviennent surtout le premier. Elle n'avait pas forcément envie de boire du thé, mais si cela pouvait faire passer le léger vertige qu'elle ressentait, cela ne serait pas à mal. Elle commença par faire quelques notes pour se détendre sur le piano, rien de bien compliqué, mais c'était pour réveiller ses doigts.

« Ne me dis pas que tu peux transformer une chaise en lyre ! Remarque que cela serait assez pratique ! »

Rapidement, une elfe vint servir le thé dans de magnifiques porcelaines blanches avec des gravures elfique stylisés dorés. Il était certain que tout ce qu'avait la conservatrice venait de l'art elfique que ce soit dans la décoration, ça on mobiliers jusqu'à ses draperies. Elle ne voyait qu'en tout ceci dès chefs d'œuvres que les autres races ne pouvaient égaler. La servante glissa alors une petite sphère de métal avec du thé noir local d'herbes apaisantes et fortement goutues. Ce n'était pas fait pour en mettre pleine la vue, mais surtout qu'Elenya aimait à vivre dans le luxe. Elle n'avait connu que cela toute sa vie. Une bien née comme l'on disait en sommes.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Ven 23 Déc 2016 - 8:34

Aramis ne pensait pas que la pacifisme serait une valeur que tout le monde respecterait, mais elle pensait aussi que la paix pouvait être maintenue avec assez d'efforts. Car au final la paix pour être maintenue était autant un combat qu'une bataille lors d'une guerre.

« Espérons oui, mais faisons surtout en sorte que cela soit encore le cas. » Dit ensuite Aramis calmement, et d'un air pensif quand au fait que pour le moment les choses s'étaient bien finit malgré les nombreuses catastrophes et tragédies qui avaient frappées cette terre, et ce à de nombreuses reprises...

« Je pense que cela est dû à ma nature de chantebrise Elenya, car comme je suis liée au vent d'une certaine manière j'ai hériter de quelques unes des caractéristiques de cet élément. » Avoua t-elle ensuite pensive à la conseillère. Car oui le fait qu'elle était si légère était probablement dû au fait qu'elle avait été choisit par l'élément du vent en tant que baptistrelle…

« Oh tu sais les hommes ont leurs façons de pensées à eux. Et je dois avouer qu'elle est des fois assez intéressante à observer… Je suppose après tout que si les esprits ont voulu que nos deux sexes existent c'est d'une certaine manière pour que chacun ait ses particularités. » En somme elle savait des fois apprécier la manière de pensée masculine même si celle-ci avait ses particularités. Et elle pouvait d'ailleurs se demander à quoi étaient dû ces différences entre les deux sexes par moment…

« Oh ne t'inquiète pas, ta demeure reste un très bel endroit. » Dit-elle ensuite sincère à Elenya quand celle-ci dit que sa maison ne valait pas le palais, mais bon. L'impératrice en vérité n'avait jamais été une femme particulièrement difficile… Surtout qu'en vérité la demeure de son amie était tout de même pas mal dans son genre, ce n'est pas tout les elfes après tout qui pouvaient vivre dans de telles conditions. Et Aramis savait de toute façon apprécier la beauté, et une demeure bien conçue quand elle en voyait une.

« Ce n'est pas non plus comme si c'était une démonstration en public devant une foules composées de plusieurs dizaines de personnes très chère. » Dit ensuite Aramis amusée au sujet de la démonstration qu'elle pourrait faire, avant d’ajouter ensuite taquine. « Et ne t'inquiète pas pour le mobilier, je n'envisageai pas de lancer une boule de feu dans ta maison après tout. »

Sur ce elle se concentra en sachant apprécier la douce mélodie que jouait son amie, ce tout en ajoutant pensive. « Transformer une chaise en lyre ? Je ne sais pas si je pourrai faire entièrement une lyre, mais je pourrai concevoir un objet purement en bois si une chaise que j'utilise pour cela est en bois par exemple. Et je peux ça aussi bien pour des objets de petites tailles, que de tailles moyennes. Cela n'est pas bien difficile au final, et demande juste un peu de temps et de concentration. » Et sur ce alors qu'elle cherchait un sort qu'il serait intéressant de lancer, elle en trouva un et entama donc un chant. Ce après avoir remerciée la servante qui leurs avaient apportés le thé bien entendu, ce dans un assortiment magnifiquement ouvragé.

Elle avait d'ailleurs poser le bracelet qu'elle avait achetée auparavant sur un meuble se trouvant non loin, et alors qu'elle commençait à chanter le bracelet diminua en taille, au point de rapidement atteindre celle d'une petite bague, Aramis aurait pu le rétrécir davantage bien entendu, mais cela aurait finit disons par être gênant… Elle sourit doucement à son amie et ajouta pensive alors qu'elle regardait le petit objet.

« Un sort que je n'ai vraiment pas souvent l’occasion d'utiliser… Ce car je l'ai appris depuis peu, et disons que je ne suis pas souvent confronté du coup à des situations où il pourrait servir. Ce qui est une bonne chose en soit. » Ne manqua t-elle pas de préciser, après tout un tel sort devait être bien pratique par exemple pour rétrécir un agresseur et rendre celui-ci inoffensif, si elle avait le temps d'énoncer le dit chant bien entendu, donc après avoir étourdit la dite personne. Enfin de toute manière, ceci fait elle s'approcha doucement d'Elenya, et ajouta complice.

« Sur ce, permettrais-tu que j'ajoute le concours de ma lyre à la mélodie des notes de ton piano ? » Après tout n'était pas ici pour cela après tout ? En tout cas elle savait apprécier ce qui n'était pour le moment qu'un échauffement de la part d'Elenya, et elle avait évidemment assez hâte de voir ce qu'elles pourraient donner à eux deux...



Sort utilisé :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 29 Déc 2016 - 9:17

Elenya était toute prête à tout faire pour essayer de sauvegarder la paix si les conditions s'avéraient positives. Elle n'allait pas vendre au rabais son peuple pour cela, il n'en était pas question. Alors sans doute qu'ils n'avaient pas la même vision des choses avec Aramis, mais elles étaient assez proches.

« Il est vrai que malgré tout, notre monde tel que nous le connaissons a eu beaucoup de chances finalement. Nous aurions eu bien plus de probabilité que ce doit la fin pour nous que le contraire. Il faut croire que nous avons un bon karma. »

Répondit alors l'elfe ne croyant pas tellement à cela d'ailleurs. Elle aimait à croire que le destin n'était pas écrit à l'avance, ou alors elle espérait bien que cela se termine bien pour les Elfes.

« C'est rudement pratique en tout cas, sauf pour le corps à corps sans doute, mais heureusement, tu ne dois pas en être une adepte. »

Dit alors amusée se retenant de trouver des situations originales quand à ce nouveau constat, l'alcool sans doute. Elle rit alors toute seule en imaginant son amie si légère que cela poserait des problèmes. Elle agita doucement sa main en faisant comprendre qu'il ne valait mieux pas poser de questions à ce propos.

« J'imagine que si la vie est encore sur nos terres, c'est que l'équilibre de pensées entre hommes et femmes doivent être adéquat. Qui sommes-nous pour juger cette façon d'être, mais je pense que la différence se trouve être en les rôles naturelles qui se dessine. L'homme est d'un naturel plus instinctif, plus direct, plus aventureux, alors que la femme a une vision plus globale, plus sereine et réfléchit. C'est sans doute à devoir porter la vie que les rôles se choisirent plus aisément et naturellement. »

Commenta alors Elenya en tapotant son menton quelque peu. Il était juste de dire qu'elle n'avait que peu à envier aux autres, elle était née avec une cuillère en or dans la bouche. Elle n'avait jamais connu la pauvreté et elle était habituée au luxe, mais elle savait en faire profiter son prochain, à le faire prospérer et elle avait ainsi le luxe de pouvoir s'occuper des autres vu qu'elle n'avait pas à s'occuper de son niveau social.

« Je te remercie en tout cas, cela me va droit au cœur. »

Répondit simplement au compliment à propos de sa maison. C'était par politesse, car elle savait que son amie était capable de vivre dans de basses conditions sans doute sans se plaindre libre de cœur comme elle était.

« Tu voudrais te mettre en scène pour un spectacle ? Régulièrement j'accueille toutes sortes de personnes ici pour parler de divers sujets comme la société, la magie ou autre. Tu pourrais bien te joindre à nous une fois, je ne t'imposerai pas ma mouvance politique dans le but d'utiliser ton titre je te rassure. Il y a cependant des soirées mondaines plus légères et de moindres intérêts sans doute. »

Proposa alors Elenya à son amie. Elle balaya de sa main lorsque son amie parla ave humour de ne pas lancer de boule de feu.

« Je te remercie, et de plus je trouve la magie de ce peuple trop barbare. Je n'aime pas tellement la magie humaine, je l'utilise parfois, mais ce n'est pas de gaieté de cœur. »

Commenta alors la conseillère, mais ce n'était pas un surprise. Elle sourit doucement en entendant répondre l'impératrice à propos de transformer une chaise en lyre.

« Ou alors tu fais les deux, une chaise avec comme montant une lyre ! Voilà quelque chose d'original. »

Dit Elenya avec un petit sourire mutin.
Elle observa ensuite la magie opérée sur le bracelet acheté tantôt, c'était assez impressionnant et l'on pouvait imaginer d'autres applications qui l'étaient encore davantage.

« Pourtant dans certains cas, cela peut s'avérer fort utile. Combien de temps cela peut se maintenir ainsi ? Tu dois être capable de diminuer de dix ou vingt la taille de la structure d'un objet, c'est cela ? Dans ton cas tu dois penser à pacifier quelqu'un en réduisant son arme ou flèches, mais je pensais également à du transport de marchandises ou de briser toute virilité, mais nous entrons dans un autre domaine. »

Dit alors amusée Elenya se lâchant un peu plus.

« Bien entendu, je t’en prie. Ce sera avec plaisir que tu te joins à moi. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Lun 2 Jan 2017 - 19:10

Pour sa part Aramis non plus ne voulait pas une paix injuste, mais tant que cette dite paix était juste comme l'actuelle par exemple. Il était normal de vouloir la maintenir, surtout que la guerre au final avait toujours un coût énorme. Et des conséquences ne devant pas être prises à la légère.

« Nôtre survie est aussi dû aux courage de ceux s'étant battu pour leurs libertés, et pour leurs peuples lors de ces dernières années. Et je pense qu'il ne faut pas oublier cet héroïsme mon amie, et même le préserver pour les années à venir si une situation similaire venait à se reproduire. »

Même si une situation aussi dramatique que celle qui avait vu le règne de Vraorg le blanc n'était guère souhaitable loin de là. Leurs continent adorée n'ayant jamais été davantage tourmenté qu'à cette époque finalement.

« Au contraire tu serai étonnée mon amie de mon talent au combat à mains nue. Certes je ne tue pas, mais je sais me défendre si quelqu'un tente de me blesser. » Précisa t-elle ensuite amusée quand son amie dit que sa légèreté devait être pratique pour tout sauf pour le combat au corps à corps dont Aramis ne devait pas être trop adapte. Ce qui était pourtant le cas, Thredë était après tout l'ancienne championne du peuple elfique.

« C'est une façon de voir les choses, mais pour ma part je pense que la pensée masculine comme féminine est multiple. Il est tout à fait possible de trouver des hommes réfléchit après tout, et des femmes disons… Instinctives, mais dans les faits il reste aussi que les hommes et les femmes ont leurs propres spécificités que ce soit naturelles, ou celles instaurées par la société. Leurs manières de pensées de fond qui peuvent se rejoindre, mais particulières. »

Aramis ne niait pas après tout les différences entre les hommes, et les femmes. Elle ne pensait pas que cela voulait dire que hommes et femmes étaient enfermés dans des cadres, mais d'après elle il y avait une manière de pensée, un caractère, et des performances physiques souvent différentes. Cela expliquait aussi par exemple les préjugés chez les humains qui avaient causés le nombre plus importants d'hommes que de femmes dans l'armée humaine. Cela était probablement dû à la plus grande force physique des mâles qui avaient finit par imposer le fait que la guerre chez les humains était chez certaines peuplades une affaire d'homme.

« Je pense que tu dois entendre souvent pareil compliment d'ailleurs. » Ajouta Aramis quand Elenya la remercia de ses compliments au sujet de la demeure. Après tout cela étonnerait Aramis que qui ce soit ce soit amusé à critiquer la demeure d'Elenya de vive voix. Que ce soit car cette demeure était belle, mais aussi par pure politesse… Les non baptistrels ayant tendance à préférer être hypocrite des fois que de blesser quelqu'un par franchise.

« Des spectacles ? C'est une idée mon amie, je peux manipuler le vent avec ma magie d'une certaine manière donc c'est tout à fait faisable que ce genre de choses, je pense même qu'en combinant ma magie avec celle d'une mage de talent comme toi nous pourrions faire de magnifiques choses. » Ajouta t-elle ensuite visiblement intéressée par l'idée de spectacle d'Elenya, Aramis n'étant point contre ce genre de choses après tout, quand à la boule de feu. Elle se contenta de hausser doucement les épaules, ne préférant pas polémiquer au sujet de la magie humaine. Celle-ci était différent après tout, et l'opinion d'Elenya pouvait aussi bien se comprendre d'une certaine manière que non. De toute façon autant ne pas aborder un sujet pareil.

« Malheureusement si je fais ça ce sera une plus petite chaise que l'originelle, je ne peux pas créer de matières avec ce sort après tout, juste user des matériaux déjà présents. » Expliqua t-elle ensuite quand à son sort qui visait à créer quelque chose à partir de matériaux existants, quand au rétrécissement…

« Je ne pense pas pouvoir diminuer une partie du corps de quelqu'un indépendamment du reste du corps. Ce qui je pense ne sera pas un objet de plainte de la part de ceux qui arrivent à mettre un baptistrel en rogne. Quand au sort en lui-même, il se maintient quelques heure sur quelque chose d'inanimé, et s'il est utilisé sur quelqu'un cela peut aller de quelques heures à un état définitif. Si cette personne choisit de rester ainsi indéfiniment. » Bien entendu à la manière dont elle le disait, on sentait qu'elle même ne comprendrait pas pourquoi quelqu'un voudrait être rétrécit et rester ainsi. Surtout s'il était beaucoup rétrécit…

Et sur ce Aramis se contenta de hocher doucement la tête quand son amie l'invita à la rejoindre pour pouvoir faire résonner à eux deux la mélodie de leurs instruments. Ainsi la chantebrise ne tarda guère à commencer à faire résonner sa lyre pour faire fusionner la douce mélodie de celle-ci avec celle de l'instrument que jouait son amie conseillère. Non pas pour les oreilles de quelconques spectateurs, mais purement pour le plaisir de pouvoir faire ainsi vibrer sa fibre musicale. La sienne, ainsi que celle que devait avoir Elenya à sa manière...



[Hrp : C'est pour te dire que l'on m'a fait remarquer que le piano n'existe pas sur Armanda. Du moins n'est pas censé, au contraire du clevacin qui est son ancêtre. Et qui est un instrument assez proche au fond^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mer 4 Jan 2017 - 8:45


 « Si une situation de guerre se reproduit à nouveau, c'est que nous aurons échoués. Cependant, je suis d'accord, il ne faut pas oublier les héros du passé, rien que l'honneur de leur sacrifice est admirable. Sans doute que cela doit être une notion dont tout le monde peut se référer, de pareil exemple. »

Lança alors Elenya à son amie, elle avait une vision assez similaire en somme, mais elle se mettait elle-même sur le dos des responsabilités assez énorme.

 « La finalité, c'est que tu dois être bien meilleur que ton adversaire si jamais tu dois le battre sans le tuer ou le blesser. Tu es notre princesse guerrière. »

Dit alors l'elfe amusée et légèrement taquine, mais elle ne dénigrait pas son amie bien entendu.

 « J'espère en effet que homme comme femme ont plusieurs façons de voir les choses, cela serait extrêmement triste aujourd'hui sinon. La sagesse vient avec les années, cela veut sans doute dire que moi je suis moins sage que toi. »

Dit alors avec un sourire la conservatrice à son amie, mais elle savait que c'était la vérité. Son amie l'impératrice avait une façon d'appréhender les choses bien différentes qu'elle-même. Elle le pensait vraiment, mais c'était dommage de perdre autant de temps dans sa vie avant de pouvoir voir la vie de différents points de vue. La racisme ou le sexisme étaient bien plus importants chez les humains que chez les elfes. C'était une évidence que personne ne pouvait remettre en cause, ce qui prouvait aux yeux de la conseillère la supériorité de sa race en passant, mais on pouvait dire que les humains était une race jeune. C'était une manière polie de dire arriéré, en retard, décadent.

 « Il y a plusieurs raisons lorsque l'on me complimente, tout simplement par ce que la personne pense vraiment ainsi, comme toi, ou encore par intérêt, par la société qui pousse à ne dire que flatterie, ou même par jalousie, mais je préfère surtout des personnes honnêtes comme toi. C'est bien plus gratifiant et sans doute un peu la vérité, et puis je suis une personne polie également. »

Expliqua alors l'elfe quand à sa réponse. Il était évident que personne de sensé s'amuserait à la critiquer en face. Elle ne doutait pas qu'elle ne pouvait plaire à tout le monde, c'était aussi pour cela qu'elle se battait si fort pour ce qu'elle croyait juste.

 « Même si l'idée est plaisante de faire un spectacle, ce ne serait sans doute pas là que la plèbe attende une impératrice ou même une conseillère. Nous devons être les parfait exemple d'abnégation, de justice et d'ordre, sinon qui pourrait l'être ? Cependant, nous pourrions faire cela en petit comité qui comprendrait davantage dans doute. »

Elenya faisait très à l'image de son amie ou de la sienne bien évidemment. Elle ne faisait pas n'importe quoi, surtout alors qu'elle représentait la nation elfique tout entière. C'était d'autant plus vrai pour son amie qui était tout de même excuser du peu la mère de la nation. Aramis était assez sage pour ne pas répliquer aux idées racistes de son amie au sujet de la magie humaine. Il y avait peu de chance que cela se passe bien ou qu'elle change d'avis.

 « Oui je comprends, mais il te suffirait d'apporter plus de bois pour permettre ce miracle alors non ? »

Dit alors astucieuse Elenya au sujet de la transformation du dit siège. Elle se frotta la joue doucement en imaginant pouvoir transformer quelqu'un définitivement en lilliputien, ce qui était assez violent au final. Les pouvoirs des baptistrels étaient très impressionnant à ma mesure de leur sacrifice morale sans doute.

 « J'imagine tout de même mal quelqu'un choisir de rester petit, mais cela réglerait la faim dans le monde ! »

Dit alors Elenya en riant doucement. Elle sourit doucement en voyant son amie la rejoindre pour un petit concerto privé. Ce genre de scène était tout bonnement imaginable uniquement dans un milieu riche sans doute. A la sortie d'un lieu de beuverie, finir par faire de la musique à point d'heure. Elle aimait évidemment l'idée, mais cela devait paraître irréel pour quelqu'un avec d'autres besoins. Elle sourit doucement en entendant la lyre d'Aramis, elle était mélomane comme tous les elfes sans doute. En effet, la moindre magie elfique avait besoin d'une certaine harmonie, de chants, de gestes rituels, qui appelaient alors à avoir un certain goût musical. Non pas qu'elle jouait d'un piano, mais d'un instrument à corde similaire que ce soit un clavecin ou quelque chose d'approchant. Elle ferma les yeux en imaginant les notes de musiques comme de jolies couleurs qui envahissaient sa vision à l'infinie. Elle était sans doute une artiste en herbe, en tout cas dans l'esprit. Elle avait une bonne maîtrise de son instrument, assez pour se laisser aller dans des délires musicaux utilisant les caractéristiques de son instrument laissant évidemment une place majeure à son amie. Le jeu avait d'intéressant si toutes deux pouvaient en jouer, et elle ne respectait pas une partition à la lettre en ces moments là. C'était de l'improvisation qui lançait l'elfe dans un autre monde, même si certaines parties de la musique venait certainement des longues heures d'entraînement pour pouvoir maîtriser un instrument. En cet instant, elle n'était plus une femme politique, une Elfe ou quoi que ce soit, elle n'était que le vecteur par delà lequel la musique s'exprimait sans oppression d'aucune sorte.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Sam 7 Jan 2017 - 21:31

Aramis se contenta de hocher la tête au sujet des héros du passé qui s'étaient sacrifier pour les sauver, oui c'était bien quelque chose qui ne devait pas être oublié et dont on devait se souvenir ne serait-ce que pour les honorer. Après tout c'était de telles personnes qui avaient permit par exemple au peuple elfique de survivre en des temps difficiles. Et ce serait de tels elfes qui se lèveraient à nouveau pour défendre les leurs si une guerre devait à nouveau survenir…

« Une princesse guerrière ? Je dois dire que tu m'honore par un tel surnom mon amie, mais je pense que tout le monde serait capable d'en faire autant avec le temps et de la détermination de toute manière. » Ajouta t-elle donc pour sa part calmement, ce avant de reprendre ensuite au sujet des hommes, des femmes, et de la sagesse.

« Cela dépend mon amie, selon moi la sagesse vient avant tout avec l'expérience, un elfe ayant vécu 500 ans mais beaucoup vécu sera à mon avis plus sage qu'un elfe de 900 ans n'ayant pas expérimenté grand-chose de son existence. »

Cela elle le pensait sincèrement dans les faits, après tout d'où venait réellement la sagesse ? Du fait que l'on avait été confronté aux expériences que nous offrait l'existence et que l'on avait su en tirer une certaine expérience. En tout cas pour Aramis il ne suffisait pas de vieillir pour devenir plus sage, il fallait surtout avoir bien vécu, et surtout beaucoup vécu. En somme il était difficile de dire que la sagesse était seulement dû à l'âge.

« Je pense de toute manière qu'il est rare de considérer qu'un compliment hypocrite vaut plus qu'un compliment sincère. » Ne manqua t-elle pas d'ailleurs de répondre amusée à Elenya qui avait dit qu'un compliment sincère faisait toujours plaisir. Heureusement que la sincérité d'Aramis ne pouvait pas être remise en doute dans ce cas…

Quand aux gens s'amusant à critiquer en face les autres. Cela devait se trouver pensa Aramis, il y avait toujours des excentriques après tout, mais heureusement au moins le peuple elfique était doté d'une certaine politesse par nature, ce même si des fois cette dernière pouvait aussi être apparenté à une certaine hypocrisie...

« Si cela te gêne de faire cela devant trop de monde, soit. » Se contenta ensuite d'ajouter Aramis neutre quand au fait de faire un petit spectacle devant un petit comité, et non devant beaucoup de monde. Car pour sa part dans les faits cela ne l'aurait point gêné d'avoir un plus grand public, mais peut-être aussi car elle avait une autre vision d'une certaine manière du pouvoir que son amie.

Thredë se disait après tout qu'il serait bien aussi de ne pas oublier d'être proche du peuple en lui-même. Certes la politique elfique ne faisait pas dans le populisme comme l'empire glorien, mais après tout ne gouvernaient-ils pas aussi au nom du peuple ? Comme elle était mère de la nation elle voulait donc rester assez proche des elfes en général si possible.

« Oui plus de bois suffirait amplement. » Ajouta t-elle ensuite au sujet de son sort de transformations de la matière, en effet c'était une solution simple que de rajouter du bois dans ce cas. Une solution simple, et astucieuse. Quand au fait de rétrécir quelqu'un, par le Dracos Aramis serait curieuse d'en savoir plus si jamais quelqu'un avait en effet fait le choix de rester petit définitivement.

« Il est vrai que vu comme cela ça semble être une bonne chose. » Reprit donc Aramis amusée au sujet du fait que ça réglerait la faim dans le monde… En effet ce serait une solution bien radicale à ce problème à sa manière.

Mais de toute façon elles passèrent à bien autre chose à partir du moment où elles firent résonner leurs instruments à eu deux. Laissant ainsi la musique être le langage de leurs âmes d'une certaine manières, une douce catharsis pour l'être de ces deux femmes de pouvoirs qui pouvaient s'abandonner un temps à autre chose que les responsabilités pesantes qui les animaient.

Et la mélodie perdura ainsi pendant de longues minutes, s'envolant en douce mélopées, et exaltant l'harmonie naturelle du monde à sa manière. Une mélodie qui néanmoins comme toute bonne chose eu une fin, une fin gracieuse qui laissait si naturellement place au silence l'en suivant qu'on aurait pu le croire faisant partie intégrante de la musique en elle-même.

« Alors ? » Finit donc par dire au final Aramis pour briser ce silence qui s'était installé, ce en arborant un sourire pour sa part plutôt satisfait de la musique qui venait d'être jouée. Elles étaient après tout loin d'être de mauvaises musicienne. Il restait donc à voir si Elenya était satisfaite pour sa part, ou bien si elle pensait qu'elle aurait pu mieux faire. Sait-on jamais, son amie pouvant des fois être particulièrement exigeante envers elle-même après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 12 Jan 2017 - 15:58

Les elfes avaient l'avantage d'avoir une bonne mémoire pour la simple et première raison qu'ils vivaient longtemps, mais aussi un respect des aînés assez important. Elle ne savait pas par contre à quel point les elfes pourraient soutenir une guerre si jamais une nouvelle devait arriver. Sans doute que ce serait le baroude d'honneur, mais on s'en souviendrait.

« Le fait use tout le monde n'y arrive pas prouve que soit il y a un manque d'implication, soit de courage, mais je pense surtout à un manque de talent mon amie. Tu n'as pas à te dénigrer ainsi. Veux plus importants se doivent d'être un exemple, alors continue de l'être. »

Dit alors directement Elenya avec un léger sourire sur un ton plus solennel.

« peut-être bien, il faut vivre de l'expérience, si on a l'esprit assez ouvert pour être capable de s'analyser soit-même, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Beaucoup sont si arrogant à leur propos. »

Commenta alors la conseillère au sujet de la sagesse et des années.

« Là où l'homme politique est fort, c'est d'être hypocrite et d'amener si bien la chose que c'est pris pour un réel compliment sincère. »

Dit alors l'elfe avec un léger sourire aux commentaires de son amie à propos des compliments. Elle avait entièrement confiance dans son amie, même si elles n'étaient pas d'accord sur chaque sujet et qu'il était possible qu'elles soient ennemies politiques un bref instant un jour, cela ne changerait rien et c'était le jeu après tout.

« Ce n’est pas que cela me gêne, je ne suis pas certain que ce soit la place de personnes comme nous, mais en petit comité lors d’une soirée adaptée pourquoi pas. »

Dit alors la conseillère surveillant assez son image extérieure. Elle voulait être un exemple de droiture, de discipline, une femme en somme qui veillait sur la tradition et l’histoire. C’était son crédo après tout, et ils ne risquaient pas après tout avant de se mettre à faire un spectacle, alors elle ne le pouvait pas non plus. Elle vint prendre quelques buches de bois afin d’aide au sortilège démonstratif de son amie avec un sourire. Elle sourit doucement à son amie en se laissant aller dans une improvisation de la musique. Elle s’amusait à répondre à ses notes, à les accompagner. Elle avait l’art assez dans la peau pour pouvoir se permettre de se laisser aller à ce genre de jeu si particulier. Elle n’était plus une femme politique étriquée, une magicienne tenant les aboutissants, non, elle devait petit à petit une rêveuse capable de se laisser aller. C’était un visage rare qu’elle n’offrait qu’à de rares personnes.

« Je pense qu’il faudra remettre cela régulièrement mon amie. »

Répondit alors l’elfe à son amie. Elle ne cachait pas qu’elle avait remarqué quelques moments où elle avait fauté, des exercices seraient nécessaire pour bien faire, mais cela, elle n’en tenu mot à Aramis. Elle tourna son regard en remarquant que la personne qu’elle avait envoyé avec une belle bourse était revenue avec un petit paquet. Elle lui fit signe d’approcher avec un léger sourire de politesse.

« Excusez-moi madame, impératrice, j’ai pu acheter ce que vous m’avez demandé. »

« Parfait, parfait ! Donne-moi donc cela, et voici pour ta peine. »

Elenya récupéra alors le petit paquet et elle donna une belle pièce à sa servante, c’était sa façon de garder du bons personnels et honnêtes. Elle ouvrit alors le paquet en montrant à l’intérieur deux petites pierres. Elle en confia une à Aramis.

« ce sont des pierres de communications. Nous pourrons parler malgré les distances, cela sera fort utile. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Dim 15 Jan 2017 - 18:30

Aramis n'ajouta rien aux paroles d'Elenya sur le fait qu'elle était un exemple, mais se contenta tout simplement de hocher doucement la tête, car oui elle se devait d'être un exemple pour les siens. Après tout il fallait bien que quelqu'un se comporte de manière exemplaire si elle désirait que d'autres l'imitent. Elle n'était point après tout de ceux à imposer un comportement qu'elle-même ne suivait pas.

« Il est vrai que l'auto-critique est un exercice difficile, mais il est aussi constructif en soit. Selon moi c'est en sachant ses faiblesses, en reconnaissant ses erreurs et en désirant apprendre de ces dernières que l'on peut s'améliorer. » Ajouta t-elle ensuite calmement au sujet de l'expérience.

Car oui personne n'était parfait, et tout le monde faisait et avait fait des erreurs. Prétendre le contraire était mensonge, ou arrogance. Comme prétendre détenir la vérité absolue que tout le monde devrait suivre, et c'est pour cela notamment que Thredë préférait le régime monarchique modéré elfique à celui tyrannique des vampires où le prince imposait son point de vue aux autres.

Et au final elle ne fit qu'esquisser une légère grimace d'assentiment quand au fait que les hommes politiques étaient souvent doués pour l’hypocrisie, une chose qui ne lui plaisait guère mais qui était cruellement vraie en effet. A part devant elle, et Aegnor à cause de leurs propension à détecter tout mensonge.

« Pour ma part je n'aime pas l'idée d'être restreinte à une place et de ne pas pouvoir faire de temps en temps ce que je désire. » Répondit-elle d'ailleurs aux paroles d'Elenya au sujet du fait que faire un spectacle ne correspondait pas à leurs places. Peut-être oui, mais sachant qu'Aramis était une chantebrise, une fille du vent qui était l'élément même de la liberté, il était dur pour elle d'envisager de rester à sa place justement. Elle ne voulait guère d'une cage aussi dorée soit-elle.

Et ce n'est pas le fait qu'elle était impératrice dorénavant qui allait totalement la rendre docile à ce sujet, certes elle ferait de son mieux pour son peuple et saurait se maîtriser, mais elle n'avait pas envie non plus de devenir un pot de fleurs qui fait toujours ce que l'on désire d'elle. Pour elle ce n'était pas le rôle d'une impératrice, de plus les gens la connaissaient assez pour savoir qu'elle avait son caractère à sa manière. Une femme douce mais avec laquelle il ne valait mieux pas être en conflit au risque de le regretter amèrement. Certains auraient préférés sans doute se faire frapper par exemple que de devoir supporter son regard dur et ses paroles acérées quand elle était réellement en colère contre-eux.

« Cette idée ne me dérange pas, bien au contraire. » Ajouta t-elle sinon amusée quand à l'idée qu'elles jouent assez souvent de la musique ensemble, oui cela ne la dérangeait point. De plus Elenya savait être de très bonne compagnie, et ce malgré leurs divergences de caractère et d'opinion. Divergence qui au fond ne dérangeait pas réellement Aramis, après tout un monde où tout le monde pensait de la même manière serait ennuyeux. Ce serait peut-être même un monde où l'ennui serait tel que la vie en deviendrait rapidement lassante…

« Merci à vous. » Dit ensuite Aramis de sa voix douce et empreinte de la noblesse à la servante qui venait de rapporter un bien précieux qu'Elenya lui avait demandé de chercher. Suite à cela d'ailleurs Aramis put à loisir contempler le magnifique bijoux que lui offrit Elenya. Une pierre de communication ? Très intéressant, et pratique en effet.

« En effet mon amie cela sera fort pratique pour converser entre nous malgré la distance. » Dit donc Aramis avec un sourire sincère avant de reprendre ensuite amicalement. « Aimerai tu de ce fait que nous essayons les pierres de communication dès maintenant pour voir quel effet ça fait ? Après tout je sens que nous risquons d'en user assez souvent. » En tout cas c'était une idée qui ne lui semblait pas mauvaise, surtout lorsqu'elles se trouveraient loin l'une de l'autre et désirerait converser. Que ce soit de sujets graves, ou plus légers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Jeu 19 Jan 2017 - 19:07

Elenya hocha la tête doucement en entendant en entendant alors son amie dire que l’autocritique pouvait s’avérer utile, mais très difficile. Elle se frotta doucement une main sur son menton.

« Sans doute devrais-je essayer d’être plus ouverte et moins maitresse d’école avec les autres, mais voilà, cela m’est difficile dans les deux cas. »

Dit alors assez simplement la conseillère qui n’était pas prête de changer finalement dans un futur proche. Elle devait bien en connaitre certaines, mais d’autres lui étaient tout bonnement impossible à accepter comme faiblesse. Elle avait cependant la fâcheuse tendance à croire en ce qu’elle croyait, elle se battait durement d’ailleurs pour défendre ses idées. Elle représentait à la fois le passé et l’avenir constant des elfes, c’était la voie qu’elle avait choisie.

« Ce n’est pas l’idée d’être restreinte, mais de parfaire ton image. Tu ne vas pas faire un spectacle de rue à demander quelques pièces tout de même. »

Elenya savait parfaitement que le côté batistrelle de son amie avait un fort ascendant sur sa propre vie. Elle essayait d’être la droiture pour son amie, qui n’en était pas capable. Cela la fit sourire d’ailleurs.

« Alors nous recommencerons autant de fois que tu le désireras. »

Dit en souriant l’elfe au sujet de recommencer à jouer de la musique ensemble. Elle remarqua la bienveillance d’Aramis au sujet des petits gens, c’était sans doute un côté que n’avait pas Elenya, pas jusqu’à ce point. Elle hocha la tête doucement au sujet des pierres de communication.

« Je pense que cela servira vraiment si pendant mes déplacements, ou même ici va savoir. Cela fait un effet particulier ? Je n’en ai jamais utilisé, mais j’imagine que la pierre laissait l’imager et le son sortir par magie ? »

Elenya était plus qu’intéressée évidemment lorsqu’il était question de magie. Elle hocha la tête alors doucement en pensant à établir une communication en fixant la pierre dans le creux de sa main.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Dim 22 Jan 2017 - 22:55

« Être consciente de ce genre de choses est déjà très bien en soit. » Répondit Aramis aimable à Elenya lorsque cette dernière dit qu'elle devrait sans doute essayer d'être plus ouverte, et moins condescendante avec certains. Après tout se rendre compte de cela était déjà très bien, une sorte de premier pas en soit d'une certaine manière.

Pour sa part d'ailleurs Aramis connaissait elle aussi certains de ses propres torts, qui au fond étaient plus précis dans certains cas que d'autres. Et souvent c'était davantage le regret de ne pas avoir fait quelque chose d'une certaine manière par exemple. Elle pensait par exemple souvent avec amertume à ceux de ses enwrs qui n'avaient pas survécus aux dernières années douloureuses et qu'elle aurait désirait protéger, ses élèves baptistrels que d'une certaine manière elle considérait comme ses enfants…

« Je ne sous entendais pas de faire un spectacle de rue, je parlai davantage d'une sorte de représentation officielle en publique dans les faits. Comme celle d'acteurs de théâtre par exemple. » Répliqua t-elle sinon légèrement ferme à Elenya, après tout Aramis était tout à fait capable de droiture, juste que sa vision de la droiture était différente, et probablement moins élitiste que celle de son amie. Pourrait-on après tout constater la droiture d'une baptistrelle qui s'était beaucoup sacrifiée pour la bonne cause par le passé ?

« Ou quand tu le désirera toi aussi. » Reprit-elle sinon avec moins de gravité au sujet de la musique qu'elles avaient jouées ensemble. Oui elles pourraient après tout se permettre de jouer à nouveau de la musique ensemble de temps en temps, c'était bien loin d'être une mauvaise idée après tout. Quand à la bienveillance de la chantebrise envers les petites gens, cela était probablement dû à son éducation baptistrelle qui encourageait l'ouverture d'esprit et le sens de la communauté.

« Je n'en ai jamais utilisée moi non plus, donc je ne saurai pas te dire dans les faits quel effet auront ces pierres mon amie. » Confia ensuite la chantebrise à Elenya lorsque cette dernière dit que ce ne serait guère une mauvaise idée en effet de tester les pierres de communication.

Ainsi les deux amies elfiques décidèrent de tester les pierres pour voir ce qui se passerait, et le résultat fut... Loin d'être décevant. Ainsi après qu'elle eurent poser leurs pierre au sol et activer celles-ci, une projection brumeuse d'Aramis, et d'Elenya apparurent au travers des pierres. Dès que cela fut fait Aramis décida donc de parler pour voir si sa projection à elle transmettait ce qu'elle disait.

« Alors ? Comment tu trouve tu cette démonstration mon amie ? Est-ce assez probant à ton goût? » Et la projection d'Aramis dans les faits imita à la perfection l'air amusée et satisfait de cette dernière devant tout ceci. Ce qui témoignait au final parfaitement de l'efficacité des pierres de communication. Il était donc probable qu'en effet Elenya ne regrette pas son achat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Lun 30 Jan 2017 - 8:35


Elenya n'était pas du genre à reconnaître ses torts devant n'importe qui, c'était bien parce que c'était une amie proche qu'elle avait osé dire cela. Elle ne pouvait s'empêcher cependant d'être très rude et intransigeante avec ceux qui n'était pas elfe. Elle était comme un professeur stricte avec les elfes toujours enclin à apprendre, à faire progresser. Elle restait tout de même une bonne personne, du moins, l'estimait elle. L'elfe était sans enfant, alors elle était peut-être plus nombriliste que d'autres.

 « Une représentation publique ? Rien que cela ? Je veux bien oui, mais il va falloir travailler encore et encore jusqu'à ce que cela soit parfait. Il ne s'agira pas d'improviser à ce moment là. Nous devrions sélectionner des partitions à jouer, ce que l'on préfère et organiser tout cela. »

Commença alors à se lancer la conseillère en organisant cela comme si c'était un mariage, d'une manière très méthodique et structurée. Elle était comme cela lorsqu'elle faisait quelque chose, tout devait être parfait, vraiment parfait. Elle imaginait déjà commander quelqu'un pour vérifier à la perfection la configuration de son instrument, le transport, et bien entendu, elles allaient devoir s'entraîner des mois avant d'être prête.

 « Jouer à tes côtés est toujours un ravissement bien entendu. Ne crains pas de venir ici, tu seras toujours la bienvenue. »

Elenya payait gracieusement ses employés, alors elle n'estimait pas le besoin de leur donner encore plus d'argents. Ils pouvaient largement vivre sans problème, et elle était toujours prête à entendre des doléances. Par la suite, les deux amies testèrent les pierres de communication. Elle posa comme son amie la pierre au sol et une apparition fantomatique apparut alors de son amie. Elle se pencha légèrement sur le côté pour voir sa propre apparition de l'autre côté curieuse. Elle sourit largement très amusée de son propre nouveau jouet.

 « Voilà qui est fort intriguant, cela va être très utile. On dirait que tu es vraiment face à moi, je me demande si... »

Elenya se pencha alors pour venir prendre la pierre à terre la gardant dans sa main proche en restant bien devant. Seul un buste d'elle apparut alors dans l'autre pierre en hochant la tête.

 « Voilà qui est fort pratique, cela fait sans doute plus intime et cela sera plus pratique de la garder dans la main. C'est légèrement chaud d'ailleurs, très intriguant. Garde donc la deuxième avec soin, je t'appellerai si nécessaire. Toi aussi également d'ailleurs. »

L'elfe trouvait cela vraiment magique, en effet, c'était d'ailleurs le cas. La soirée tirait vers la fin, elles n'avaient que rarement put être ensemble si longtemps. D'habitude les obligations politiques les rappelaient à l'ordre rapidement. Elle était vraiment heureuse de ce moment, c'était tout aussi magique. Elle sourit doucement à Aramis.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya) Mer 1 Fév 2017 - 16:59

Aramis n'estimait pas pour sa part qu'Elenya était une mauvaise personne, au contraire. C'est juste que son amie avait son caractère d'une certaine manière et qu'on ne pouvait pas forcément lui reprocher un tel tempérament. De plus le temps pourrait sans doute aider Elenya à gagner en sagesse, alors autant ne pas être pessimiste envers elle, ou la juger trop durement pour ses quelques défauts. Personne n'était parfait après tout, mais chacun avait ses qualités. Aramis savait par exemple voir celles de son amie.

« Je suis d'accord avec le fait qu'il serait bien de soigneusement se préparer pour cela, mais de toute manière ce n'est pas comme si nous manquions de temps pour organiser une telle chose. Nous le ferons donc quand tu pensera que c'est le bon moment. » Ce n'est pas qu'elle n'était pas à l'aise avec l'improvisation, mais elle ne pouvait pas désapprouver à ce sujet le désir d'Elenya de tout bien préparer à l'avance pour que cela se fasse sans fausse note. Un tel perfectionnisme était appréciable d'ailleurs.

Surtout qu'elle n'avait pas spécialement grand-chose contre le fait que son amie organise cela si elle le désirait, à croire décidément qu'Elenya était née pour ce genre de choses. Sans doute que c'était dû à son éducation d'une certaine manière, on ne pouvait pas après tout contester les vertus d'être élevé pour diriger a plus ou moins grande ampleur quand on aurait à le faire plus tard.

« De même que tu sera la bienvenue si tu désire me rendre visite Elenya. » Répondit d'ailleurs amicalement Thredë lorsqu'Elenya fit remarquer que la chantebrise serait toujours la bienvenue chez-elle. Ce qui était appréciable à entendre même si assez logique comme elles étaient amies. Aramis se dit d'ailleurs qu'elle ferait peut-être bien à l'avenir de montrer quelques manières de se défendre à Elenya en dehors de la magie, ce n'est pas qu'elle tenait à voir son amie en user. Mais si jamais cette dernière se retrouvait en situation de péril et que la magie ne suffisait pas… Elle aurait ainsi plus de chance de s'en sortir.

D'ailleurs elle ne put que s'amuser de la curiosité d'Elenya au sujet des pierres, Elenya qui alla jusqu'à user d'une pierre de communication d'une manière bien particulière. Directement depuis la paume de sa mains. Et cela ne manqua pas d'efficacité, surtout que les pierres étaient visiblement assez bien conçues pour être utilisables d'une telle manière.

« Encore merci pour ce cadeau mon amie, je ne manquerai pas d'en user. Cela nous permettra de garder le contact même lorsque l'une de nous deux voyagera. » Ajouta d'ailleurs Aramis sincèrement contente de cela, car en effet c'était un joli cadeau. Et un fort signe d'amitié.

Et en parlant d'amitié, Aramis était heureuse de la soirée qu'elles avaient passés ensemble, mais il serait probablement temps d'aller toutes deux dormir, ne serait-ce que pour se reposer en prévision du lendemain qui serait sans doute chargée pour toutes les deux. C'est ainsi qu'Aramis s'approcha de son amie, lui prit doucement les mains et conclut avec chaleur.

« Encore merci de ce moment que nous avons passées ensemble mon amie, cela m'a permit de me changer un peu les idées ce qui n'était pas plus mal. J'espère que nous pourrons renouveler ceci bientôt. Et en attendant je te propose que nous allions toutes deux retrouver nos lits, Aegnor risque sinon de se demander où je suis. » Acheva t-elle avec humour, car il est vrai qu'elle n'avait pas prévenue ce dernier, mais en même temps celui-ci savait que sa femme n'en faisait des fois qu'à sa tête. Dans tout les cas en effet elle avait passée une bonne journée avec Elenya. Et elle serait ravie d'à nouveau consacrer du temps à son amie à l’occasion, si son devoir le permettait bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Moment privilégié (Pv Elenya)

Revenir en haut Aller en bas

Moment privilégié (Pv Elenya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-