Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Y a pas que des humains dans cette affaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Y a pas que des humains dans cette affaire Dim 28 Aoû 2016 - 16:28

21 aout

Artane mordillait un petit cure-dent improvisé dans un éclat de bois ; il avait veillé à ce que le morceau soit propre car même ici, il valait mieux s'assurer de la propreté de ce qu'on touchait. Oh Artane n'était pas un maniaque premier dans la propreté mais il ne tenait pas à choper une petite daube laissée par un de ses congénères moins propres sur lui. Et d'ailleurs, pourquoi il était encore là ?

Il était là, car comme tant d'autres, après quelques fructueuses petites affaires, il avait réussi à intégrer la fameuse cour des miracles, repères des ruffians, des voleurs, des mendiants et autres personnages du milieu peu glorieux des arnaques, vol à la tire et mensonges et racolage pour gagner sa pitance. Un lieu aux premiers abords qu'on aurait pu croire sale, puant et empli de miséreux. Et bien au contraire, c'était... tout le contraire. Artane n'avait pas été très étonné de confronter de ses yeux la réalité aux ragots que les ignorants balançaient sans avoir mis les pieds ici de leur vie. Et bien au final, tant mieux ! Ainsi, c'était un lieu paisible où on pouvait mener ses affaires sans craindre de croiser des gardes ou des chasseurs de prime.

Donc Artane, accoudé à des caisses, mordillait son cure-dent, regardant ici et là le monde s'activer autour de lui. Pour un lieu vivant, cela vivait et bien. Il était lui de passage, le temps de digérer sa dernière petite mission qui lui avait rapporté un bon gros repas bien copieux. Une routine pour un mercenaire de sa trempe pour la cour des miracles. S'assurer d'une escorte discrète pour des marchandises de contrebandes. Rien de bien folichon mais suffisant pour avoir de quoi manger aujourd'hui.

D'un geste nonchalant, il jeta son bout de bois mâchouillé au possible et s'étira. Bon et s'il se trouvait un coin pour faire une petite sieste ? Il aperçut une jolie jeune fille et lui fit un gracieux clin d'oeil et un radieux sourire. Il commença à reculer pour mieux la regarder. Hum et s'il lui tenait compagnie pour ce soir ? Soudain, il sentit qu'il percuta quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Mar 30 Aoû 2016 - 1:14

Les ombres avaient recouvert les bas fond de la cité de Gloria, dévoilant désormais au regards curieux monde bien différent. Un monde ou les acrobaties des voleurs prennent le pas sur la courtoisie de la cours. un monde ou les prestes lames des assassins prennent tout aussi vite la vie que les épées des soldats, si se n'est plus vite encore. Un monde ou le balais des courtisanes de courts est remplacé par les sourires aguicheurs des filles de joies. Un monde ou le mensonge et le crime sont des bases de la survie.
Oui, mais voila. Ce soir, j'ai choisit de sortir prendre l'air et de me promener dans les rues de la Cours des Miracles. Les rues ou les gens me connaissent et me craigne, car ils savent que je suis la Princesse des Catins. Celle dont les oreilles sont partout et qui connait les choses à l'instant même ou elles se produisent. Certains s'amusent même à me donner le surnom de Princesses des Sombres Murmures, prétendant que je parviendrais à percevoir jusqu'au moindres paroles de complot. Parmi eux, il en est même certains pour croire que je suis capable d'entendre la moindre paroles, ou que se soit sur Armanda.
Évidemment, je m'abstiens de les démentir, car, après tout, ce genre de rumeurs sert mon intérêt et le mystère qui règne autour de moi.

J'erre ce soir, tandis que les gens s'écartent sur mon chemin, craignant même de marcher sur ma seule ombre. Encore une preuve de déférence qui m'est accordé par ces ignorants et ces simplets. Ils ne méritent aucunement que je leur accorde le moindre intérêt, mais ils sont autant d'outils pour moi. je me dois donc de les traiter, disons, au minimum convenablement.
Pour cela, j'ai prit sous mon aile de nombreuse fille de joie, se qui leur a permit de passer de nombreuse heures à l'abri des problèmes. Et désormais, toutes me font confiance, pensant que j’œuvre pour les protéger. Elles viennent me confier le moindre secret qui leur parvient. Secret qui, par la suite, est négocier avec ceux qui pourront en avoir besoin ultérieurement.

En dehors de la Cours des Miracles, les gens me voient comme une petite fille, éventuellement un peu pâlichonne, mais non comme une menace. Ici, je suis une Reine qui s'avance dans son Domaine, son Royaume. Un Domaine que je partage avec les autres Princes des Miracles, mais un Domaine quand même. Mais surtout un Royaume qui ne saurait souffrir des lois de la Lumière. Tandis que les hommes se battent pour le pouvoir sous les lumières du palais, nous nous partageons ici une vie de liberté et de plaisir. C'est ainsi que ceux autour de moi perçoivent notre existence dans ces bas fond. Une fois encore, je les laisse croire ce qu'ils désir.

Et en parlant de liberté et de plaisir, regardez donc ce malandrin en train de faire des sourires charmeurs à cette pauvre gamine. Elle doit avoir quoi... Quinze ans à tout casser et elle lui répond par des sourires amusées. Du moins jusqu'à ce qu'elle remarque dans quoi, ou plutôt dans qui l'homme vient de rentrer. En l’occurrence moi. Je suis resté debout, mais le choc m'a tout de même fait reculer de deux pas.

Agacé par cela, je jette un regard noir à l'homme.


-Faites les yeux doux à qui vous voulez, mais regardez ou vous allez, mal apprit.

Ma voix s'était faite cassante et froide, à la hauteur de mon rang au sein de l'organisation obscure. Le silence s'était fait sur la place en entendant mes paroles.
Puis je poussait sur son torse pour l'écarter de mon chemin avant de reprendre la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Mer 31 Aoû 2016 - 12:20

Il s'était retourné et manqua d'écarquiller les yeux en découvrant qui il avait bousculé. Une gamine ? Mais à l'entendre, quelque chose clochait. Il s'apprêtait à s'excuser malgré tout quand elle lui offrit un regard noir et lourd d'un certain agacement, comme si de l'avoir bousculé avait été une perte de temps pour elle. A la suite, dans la foulée, elle le houspilla comme si elle était une autorité locale. Pourtant, à la regarder, elle paraissait ne pas avoir encore atteint les seize ans et était d'une certaine beauté comme on pourrait le retrouver chez des infantes de grande famille. Mais ici, dans la Cour des Miracles, tout n'était qu'apparences. Certes, il fallait s'en méfier, mais est ce que cela lui donnait le droit de parler à Artane sur ce ton condescendant ?

Là encore, il allait répliquer quelques excuses qu'elle l'écarta en le poussant de sa main aussitôt posée sur son torse. C'est qu'elle ne manquait pas d'air la petite. Et dès qu'elle l'eut écarté de son chemin pour reprendre son bonhomme de chemin, l'humain se permit de lui attraper la main, la tenant comme le ferait un homme désireux de marquer le respect qu'on devait à une gente dame. Oui, il se permettait de la retenir, elle, une jeune fille qui avait pleinement exprimé son niveau d'autorité. Le ton laissait présager quelqu'un qui tenait à ce qu'on lui obéisse. Mais il n'avait pas pu encore apporter ses excuses.

Alors d'un sourire tout à fait charmant et sincère, il se permit de s'exprimer tout en la retenant.

''Veuillez pardonnez mes manières gente damoiselle, mais même si je viens de passer pour un mal appris à vos yeux, mais je tiens à vous apporter mes pâles excuses. Un bref moment d'égarement qui a apporté un instant d'inattention et qui a valu cette malencontreuse bousculade. J'espère que je ne vous ai en rien apporter douleur ou inconfort dans cette percussion accidentelle''

D'ordinaire, avec son regard pétillant, son parler courtois et ses manières, cela suffisait pour calmer bon nombre de femmes au franc caractère, mais il était loin de se douter qu'il avait affaire à une vampire. En effet, malgré la chevelure longue et resplendissante d'éclats argentés et son regard des plus étranges et qu'on se trouvait dans la Cour des Miracles, peut être que cette jeune fille usait d'artifice pour se donner une apparence dans une quelconque opération au service de la Cour. Peut-être qu'il aurait du se montrer un poil plus méfiant...

''Après tout, nous n'avons pas de raisons de provoquer courroux pour un tel accident. Nous sommes tous à la même enseigne n'est ce pas ? La Cour des Miracles fait de nous des gens d'une seule et même famille non ? ''

Il libéra la main de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Lun 5 Sep 2016 - 19:42

Je venais de faire deux pas pour dépasser cet inconnu que déjà je senti une main agripper la mienne et me retenir, m'obligeant à faire face à ce mécréant. Puis il entreprit de me présenter ce qui pouvait éventuellement passer pour des excuses. Encore que j'ai vu de bien meilleures excuses que ces propos.
Il commençait même à me sortir le grand numéros du charmeur. Allons donc. Comme si toutes les femmes allaient lui tomber dans les bras pour le simple fait qu'il affiche un joli visage et quelques sourire plus ou moins savamment travaillés. Voila de quoi m'agacer encore d'avantage. Il ose en plus me demander si il ne m'a point fait mal ou importuné. Suis-je donc si faible d'apparence qu'une petite bousculade puisse me blessé. Les gens devaient-ils donc prendre une jeune fille, même éternelle, pour un objet fragile? Cela m'agaça encore d'avantage.
Et maintenant, voila que cet illustre inconnu me demande de le pardonner sous prétexte que nous appartenons tous à la même Famille. Et tout ça avant de finalement me lâcher la main.
Main que je secoua pour vérifier si il m'avait provoqué la moindre douleur. Du moins c'est ce que les gens autour de nous penseraient. Je savais pertinemment qu'il n'en était rien. Il faudrait bien plus pour pouvoir me blesser. Mais cela, je n'avais pas l'intention de le divulguer aisément. Et encore moins à de parfaits inconnu.


-Aucune douleur à déplorer. Mais je ne puis en dire autant de l'inconfort qui m'habite actuellement. J'ignore pour quoi vous me prenez, mais veuillez garder vos sourires charmeurs pour les demoiselles en mal de tendresse. Il allait falloir que je remette cet énergumène à sa place, et très vite. Il semble que vous soyez un nouveau dans le coin. Alors, pour que vous compreniez le pétrin dans lequel vous vous trouvez actuellement, je vais vous faire l'effort de vous expliquer deux choses.
La première, la Cour des Miracles n'est pas un lieux ou l'on est tous égaux. Loin de là. Nous existons au travers de nos réseaux et des services que l'on nous doit.
La deuxième, la jeune fille à qui vous venez de retenir la main n'est autre que l'une des Princes de cette Cours des Miracles que vous pensiez égalitaire.
Et comme je suis d'une humeur généreuse ce soir, je pourrais éventuellement considérer que vous me devez une faveur ou un service pour le simple fait que je me sois intéressé à vous durant un instant. Non. Je plaisante. Simplement pour avoir prit le temps de vous expliquer les choses.


Il n'y avait clairement rien de joyeux dans le ton de ma voix. Elle exprimait clairement mon agacement. Devoir me justifier auprès de cet inconnu. D'autant qu'il était fort probable que les gens autour de nous soient en train de lui faire des signes pour lui signifier qu'il avait tout intérêt à faire attention et a partir rapidement si il tenait à sa tête.
Après tout, je n'étais pas connu pour être une tendre envers ceux qui m'agace. Mais je laissais toutefois une chance au gens de se racheter. Une. Pas deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Ven 9 Sep 2016 - 12:14

Des fois, il se dit qu'il ferait de se mordre la langue avant de l'ouvrir. Cela lui avait déjà attiré des ennuis et malgré cela, il continuait encore. Non, il n'adorait pas se mettre dans des situations désespérées par simple plaisir. C'était juste qu'il omettait un peu trop souvent la prudence. Mais avant qu'il en arrive à penser de la sorte, il avait regardé le geste que la jeune femme avait exécuté après qu'il lui ait libéré la main ? Il n'avait pourtant pas serré fort. Il se montrait toujours délicat avec les gentes dames ! Il se retint de hausser un sourcil quand elle confirma qu'elle ne ressentait aucune douleur à son membre délicat. Par contre pour la suite, il paraissait faire moins le fier.

Et il fit moins le fier quand la jeune lui dévoila qui elle était. Diantre ! Il avait toujours la manie de prendre les mauvaises voies. Elle était l'une des Princes de la Cour ! Que de mieux pour commencer tiens ! Et quand à jeter discrètement un coup d'oeil aux spectateurs qui regardaient la scène, il comprit vite qu'il s'était mis dans de beaux draps.

Il s'inclina donc respectueusement ; et sincèrement, pour essayer de se rattraper.

''Je vous prie de m'excuser. Je ne tenais pas à vous insulter. Je vous remercie d'éclairer l'esprit du rustre que je suis...''

En même temps, il avait cru que les Princes ne s'amuseraient pas à se balader comme cela. Encore une fois, il s'était bien trompé. Au moins la vampiresse pourrait voir qu'il était un peu contrit.

''Je viens d'arriver il n'y a de cela guère de temps. Je crains que ma stupidité m'a fait trop croire à une parfaite maîtrise de la situation. Or ce n'est pas le cas. Si je puis me faire pardonner d'une quelconque façon pour réparer l'offense commise....''

Mercenaire qu'il était au sein de la Cour des Miracles, il était amené de toute façon à remplir des devoirs précis auprès de ces gens supérieurs de rang de toute manière. Et sa polyvalence aidant... Il se demandait déjà ce qu'elle allait pouvoir exiger de lui. Rien qui lui demanderait de le payer de sa vie il espérait. En tout cas, il comprenait mieux maintenant l'importance de fermer sa grande bouche pour la prochaine fois. La Cour des Miracles était un bon lieu pour se sentir à l'aise, mais il devra à l'avenir ne pas trop l'être. Car là, il manquait déjà de se mettre à dos une des princesses de la Cour.

Pour être doué, il était doué l'Artane, comme à son habitude !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Ven 9 Sep 2016 - 17:05

L'une des choses intéressantes avec les humain,s c'est qu'ils parviennent à comprendre rapidement lorsqu'il est dans leur intérêt de descendre de leurs idéaux. Ils savent s'adapter rapidement. Ce qui fait qu'ils représentent souvent pour moi les meilleurs pions que je puisse utiliser pour mes plans. Et j'utiliserais celui ci le moment venu. Ni trop tôt ni trop tard.
Mais pour le moment, je voyais que cet humain redoutait que je lui fasse payer le prix fort pour son inattention et la gêne que je pouvais en avoir éprouvé. Je n'avais pas l'intention de l'en détromper, mais je ne souhaitais pas non plus exposer ce que je pouvais prévoir pour lui devant qui que se soit, surtout alors que je n'étais pas encore prête à mettre les choses en mouvement. Il fallait être patient.

J'entrepris donc de commencer l'éducation de cet "chose" afin qu'il puisse comprendre ou il mettait les pieds et qu'il ne se retrouve nullement à devoir des faveur à des personnes qui pourraient me nuire.


-Venez avec moi. Si vous êtes aussi nouveau que je le pense, il va vous falloir comprendre un certains nombre de choses pour pouvoir vivre en ce lieux et ne pas risquer de perdre la tête au plus mauvais moment. J'ai horreur que l'on me salisse la devanture de mon commerce et les autres Princes ne sont pas nécessairement aussi fins que moi sur les règles d'étiquettes dans notre Cours des Miracles.
Surtout quand il s'agit d'une personne qui me doit une faveur. J'ai horreur de devoir aller demander réparation auprès de celui qui vous aura punis pour un mot de travers.


Sans plus attendre, je pris la direction de l'établissement d'Arma, ou j'entrais sans plus de cérémonie et me dirigeait vers une chambre à l'étage, vide à cette heure de la soirée.
J'avais juste adressé un discret signe de tête à Arma qui ne se formalisa aucunement de ce passage rapide.


-Alors non. Je ne vous fais pas de proposition indescente. Même si je suis certaines de pouvoir vous faire partir en courant devant votre inexpérience.
Asseyez vous et voyons si vous avez des questions. Il sera déjà plus simple de commencer par voir ce que vous savez pour voir ce que vous ignorez.


Je pris une chaise et m'asseyais tranquillement au fond de la pièce, attendant les remarques et questions que pouvait avoir cet arriviste. Je n'avais pas pour habitude de me charger de l'éducation des gens, mais si je souhaitais l'utiliser à bon escient, j'allais devoir agir autrement qu'à l'accoutûmée. Et cela pouvait se passer soit très bien, soit de manière douloureuse. Les mots de cet inconnu détermineraient la méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Jeu 15 Sep 2016 - 19:53

Là où il s'était attendu à se faire encore rabroué avec plus de force, la jeune dame l'invita à le suivre. Un sourcil haussé pris par le doute de ce qu'il devait faire, il finit par se décider à ne plus se poser de question et de faire ce qu'elle lui demandait. S'il voulait faire amende honorable, autant obtempérer. Bien entendu, il avait opiné de la tête quand à ses dires. Pour sûr qu'il devra prendre sur lui et fermer le clapet à certaines de ses habitudes s'il voulait démontrer que même s'il était encore un nouveau au sein de la Cour des Miracles, il n'était pas un mauvais élément.

En même temps, que faire d'autres si ce n'était d'éviter d'attirer le regard des Princes sur lui en cas de mauvaise conduite ? Surtout qu'à entendre la jeune Princesse, elle paraissait déjà l'avoir en sa propriété. Bon, de toute façon, il n'était qu'un mercenaire. Ce n'était là qu'un rappel sous une autre forme d'explications qu'il était à ses ordres.

Quand ils arrivèrent à l'établissement d'Arma, il ne fut pas du tout étonné de la voir entrer sans plus de cérémonie et quand ils montèrent les escaliers il fut pris comme d'un doute. Où l'emmenait-elle ? Dans cette chambre vide surtout....Il commençait à se poser des questions, des plus tordus d'ailleurs, avant que la vampire ne vienne le lui retirer. Il ne put s'empêcher de légèrement s'empourprer devant un de ses sous entendus. Qu'est ce qu'elle en savait d'abord ? Il se mordit la lèvre pour se taire.

*Ferme là Artane... Ferme là

Par contre, il ne pourrait guère garder le silence dans ce qu'elle attendait de lui. Elle s'était assisse entretemps, guettant déjà dans un calme olympien ses explications. Comme s'il n'était qu'un élève devant réciter les paroles à son maître sur ce qu'il avait appris de ses leçons.

''La Cour des Miracles est à prendre non pas comme une famille, mais comme une structure organisée qui impose un certain ordre et un respect des règles. Des règles qui sont à prendre comme des lois et qui demandent d'être respectés scrupuleusement. Sinon je sais que chacun des membres de la Cour a une place et qu'il se doit de respecter, et de respecter celles supérieures à la sienne, ce qui va de soi....''

Il se garda de dire qu'on pouvait réussir à tirer son épingle du jeu quand on savait se débrouiller au sein de cette Cour des Miracles ; si on ne faisait pas de vague et qu'on attirait les regards des membres les plus importants. Exposer une certaine ambition pouvait pousser la crainte chez la concurrence. Car même si l'organisation était structurée, il n'en restait pas moins que cette concurrence pouvait se montrer féroce si on visait une place intéressante et qu'un tiers tenait à la garder.

''J'ai fait dans les grandes lignes et je ne doute pas que mon niveau de culture doit vous paraître bien lamentable. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Ven 16 Sep 2016 - 7:13

J'écoutais ce nouveau avec attention. Enfin, "écoutait" est un terme inexacte. En effet, j'écoutais ses paroles. Mais je lisais encore d'avantage sa gestuelle et sa posture.
Il me récitait sa poésie comme si il l'avait apprise par cœur, ne mâchant ses mots que pour ne pas montrer certaines choses. Je le voyais bien. Et de fils en aiguille, je devenais ce qu'il ne disait pas. Après tout, cela avait été ma formation durant de nombreuses années. Lire et comprendre ce que ne disaient pas les gens.
Il était surprit de mon comportement, et ne s'attendait pas à se faire ainsi diriger par une gamine. Mais il avait eu tôt fait de comprendre que je n'étais pas que des mots. Que mon pouvoir social, bien que caché, était réel. Que d'un mot, je pouvais le mettre dans une situation peu enviable.
Mais il essayait de me cacher cette connaissance qu'il avait acquise.


-En effet, il est lamentable. Mais pas nécessairement pour les raisons que vous imaginez.
Vous avez parfaitement comprit que le monde des ombres a des lois et des règles qui ne sont pas nécessairement celle des Lumières. Qu'ici, chacun a sa place et qu'il peut être dangereux de s'aventurer sur des chemins que l'on ne connaît pas.
Nous nous parons de civilités, mais nous sommes des rapaces qui guettons l'occasion de prendre l'ascendant sur l'autre pour monter d'avantage et prendre une plus grosse part du gâteau.
En te plaçant dans une situation ou tu me dois un service, tu viens de me donner une nouvelle part de ce gâteau. Et la chose étant, c'est que je peux te demander ce que je veux, tu n'auras pas le droit de me le refuser. Je suis maintenant ta Maîtresse. Ta Reine. Et tu m'appartiens, jusqu'à ce que j'estime que tu m'es remboursé la gène que tu m'as occasionné ce soir. Et autant dire que cela va être très long. Je ne suis toutefois pas un monstre, enfin pas complètement. Je ne te demanderais donc pas de sacrifier futilement ta vie. Mais il est un certains nombre de services que je puis te demander à tout moment.


Je l'observais attentivement, finissant mon évaluation de cet humain. Un homme à la carrure musculeuse, mais sans être non plus imposante. Les sens alerte de celui ci m'indiquaient qu'il n'était pas un simple malandrin comme je peux en croiser parfois dans la rue. Non, il avait une certaines expérience de l'extérieur. Et cela, seul les marchands et les mercenaires pouvait l'avoir. Enfin, les marchands, pas vraiment. De plus, il n'a pas l'allure d'un marchand.

-Et je vois parfaitement quel style de service je puis te demander. En gros, il s'agira soit de rappeler à l'ordre de mauvais payeurs soit de faire le garde du corps. Mais en aucun cas, je ne te demanderais de mourir. Après tout, pour recevoir le reste de mon paiement, ce n'est pas pratique si tu es mort.
Mais je peux te demander divers tâches relativement simple et également de me servir à l'occasion de gros bras. Je pense que se n'est pas un mauvais deal.
Si tu m'es fidèle, je pourrais t'offrir des opportunités pour monter dans la Cours de miracles. Enfin, si tu arrives à les saisir.


Oui, j'étais passé au tutoiement, mais je le mettais au défis de faire de même. Car je ne le tolérerais aucunement. Je savais récompenser les gens, mais je savais également les punir lorsque cela était nécessaire. Et je ne manquerais pas de le faire, même si il avait l'avantage physique sur moi et probablement aussi l'avantage de l'expérience martiale. Toutefois, je suis une Princesse dans son bon droit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Mer 21 Sep 2016 - 20:11

Diantre, se faire rabrouer par une femme comme elle n'était guère agréable, mais autant se dire que c'était pour la bonne cause. Après tout, Artane n'en serait pas à sa première bévue et pour une fois qu'on pouvait le corriger rien que par les mots, il fera l'effort de prendre un peu sur lui pour une fois. Mais il dut changer de fil de pensées au fur et à mesure de ce qu'il entendant. Diantre ! Mais à force de se faire tirailler de partout, il allait se faire écarteler ! Et heureusement qu'elle n'en viendrait pas à lui demander de sacrifier sa vie. Car c'était bien la dernière chose qu'il offrirait pour une cause quelconque. Sa vie, c'était la sienne et elle n'appartenait à personne d'autres. Mais bien entendu, il s'abstenait de le dire à sa.... nouvelle ''maîtresse''

*Dans quoi je viens encore de me fourrer. Quand à l'image de l'écartèlement, c'est vraiment ce qu'il va m'arriver si je fais le moindre pas de travers*

Puis pour la suite, il se retint de se frotter le menton, un tic qu'il avait quand il prenait le temps de bien réfléchir quand à des propositions. Car là ce n'étaient pas des propositions, mais des ordres futures et possibles de ce que Irina qu'elle pourrait lui dispenser dans un temps très proche. Et dire que maintenant... Il lui appartenait... Il avait l'impression d'être devenu qu'un simple objet.

''De toute façon, ce n'est guère le choix et je suis un homme de parole. De ce que vous me proposez...''

Il avait bien entendu que la Dame était passé du vouvoiement au tutoiement... Quand on était dans des rangs supérieurs, on pouvait se le permettre. Lui dans sa situation et au vue de la position de la donzelle... Autant éviter de jouer les fins écervelés. Donc il resterait au vouvoiement. Son entrée dans la Cour des Miracles lui restera mémorable décidément !

''... est tout à fait dans mes cordes. Je ne me défends pas trop mal avec ma lame. Après pour gravir les échelons au sein de la Cour, cela se jouera grandement par votre grâce à m'en accorder quelques unes je présume si je ne commets pas de vagues ? ''

Autant demander non maintenant qu'il était désormais à son ''service''. Puis quand à certaines de ses tâches, il devra se faire violence pour les exécuter... car il était certes mercenaires, mais s'il pouvait éviter l'usage de la force pour arriver à ses fins... Là il savait que ce sera très très très dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Ven 23 Sep 2016 - 18:15

L'homme était intelligent. Je ne le niais aucunement. Je devais même reconnaître qu'il avait un certains charisme. Mais il en fallait bien plus pour m'impressionner. Quant à me charmer, cela aurait été un miracle d'y parvenir.

-En effet, si tu me sers convenablement et que je suis satisfaite de tes services, tu auras des opportunités d'ascension. Et si tu es au moins aussi intelligent que je le soupçonne, tu pourras même te créer tes propres opportunités. Donc je ne m'inquiètes pas plus que cela en ce qui te concerne. Du moins si tu fais attention à là ou tu mets les pieds.

Je me leva et m'approcha de l'humain, laissant glisser un doigt le long de sa mâchoire, avant de me pencher à son oreille.

-Il faut que tu saches une chose, avant que je ne te laisse repartir. J'ai horreur d'être déçue. Donc je compte sur toi pour ne jamais me décevoir.

Pour le coup, ma voix était volontairement aguicheuse, charmeuse, mais également dangereuse, histoire de bien rappeler à Artane que les Ombres peuvent déceler bien des dangers invisibles.
Je me redressait et reprit la direction de la fenêtre que j'entrouvris légèrement tout en reprenant mon discours.


-Tout ce qui se passe dans la Cours, je le sais ou je finis par le savoir. Donc tu peux considérer que je garderais un œil sur toi de bien des façons.
Pour en revenir aux règles de la Cours. Cet établissement est le miens, mais une règle tacite en fait également une zone neutre ou les conflits entre les Ombres ne peuvent se entrer. Quiconque amène ici un conflit ou le sang se retrouvera avec le reste des Ombres à ses trousses.
De plus, si quelqu'un touche à l'une de mes filles sans l'accord de celle ci, qu'il soit noble ou pas, quoi qu'il fasse, il se retrouvera avec un contrat sur sa tête. Et j'aime autant prévenir que je n'ai aucun soucis à lancer ce genre de chose. Donc si tu trouve un contrat avec ma marque, tu peux te dire que tu gagnera beaucoup à le remplir pour moi. Peut être pas ta liberté, quoi que. Mais à tout le moins un certains confort.
Je fermais la fenêtre et me tourna vers Artane. Ah!!! Et si d'aventure tu me trouve brutal, il te faut comprendre une chose. A mes yeux, en dehors de rare exception, nous n'êtes tous que des objets. A toi de me prouver que tu peux être plus que cela si tu souhaites avoir la moindre considération de ma part.
Maintenant, si tu as des questions à poser, c'est le moment. Car après, il sera trop tard.


Je me réinstallais sur mon siège, attendant les remarques qu'il pourrait avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Mar 27 Sep 2016 - 18:31

Une vraie mante religieuse cette fille. Pourquoi il avait fallu qu'il lui rentre dedans... Ce qu'elle disait était alléchant, mais à bien peser ses mots, il était aisé de comprendre qu'elle aimait avoir des résultats positifs. Bien entendu, il comprenait aussi que c'était un honneur pour lui d'être à son service, d'où cette juteuse possibilité de gravir les échelons. Par contre quand elle se leva et se rapprocha de lui...

Il avait été loin de s'imaginer que la jeune femme s'amuserait à glisser un doigt le long de la ligne maxillaire, ce qui provoqua bien entendu un bien étrange frisson, car d'ordinaire, c'était lui qui complimentait les filles pour les faire sombrer à son charme et pas l'inverse. Et quand elle se plut à lui murmurer douceâtrement à l'oreille son avertissement -qu'il se doutait depuis le début-. Une vraie mante religieuse comme il le pensait ! De quoi déglutir mais il n'en fit rien. Il hocha prudemment de la tête quand elle se redressa, affirmant l'importance qu'elle accordait à la réussite de ce qu'elle pourrait lui demander. Et bien d'autres choses encore. Et pour la suite....

*Diantre de chez diantre, j'aurai mais réellement intérêt à faire attention où je pose les pieds avec elle et ne pas trop jouer d'extravagance avec le reste de mes affaires. *

Voilà ce que c'était de manger dans plusieurs auges en même temps ! Garder un oeil sur lui ? Voilà de quoi vérifier par dessus son épaule à chaque pas ! Et quand elle eut fini son petit discours, il se frottait encore le bas de la nuque, comme indécis à certains points. Mais avait-il le choix ? De toute façon, il venait de signer un genre de contrat tacite avec elle donc... il ne pouvait se débiner comme cela. Il cessa de se gratter l'arrière du cou et regardait la jeune femme qui reprenait sa place dans le siège... Un objet à ses yeux hein... C'était bien là une réflexion de nobliaute ça.

''Des questions euh... non, je ne crois pas en avoir. Vous avez été parfaitement claire quand à ce que vous attendiez de moi. Quand à cette affaire de brutalité ? Y a diverses formes de coups brutaux... La vôtre ne se joue que par le verbe sans vous offenser. C'est largement plus préférable aux actes physiques... Sauf si je vous déçois bien entendu. Et comme le but est de vous plaire. Un contrat est toujours plus satisfaisant quand entièrement rempli... Ah si j'ai une question. Comment me remettra-t-on les contrats portant votre marque ? Je ne crois pas qu'il serait plaisant que je vienne frapper à votre porte tous les jours pour savoir s'il y a du travail pour moi...''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Mar 11 Oct 2016 - 7:44

Il se contenait. Il retenait ses gestes pour ne pas trahir le malaise que je provoquais chez lui. Et cela me plaisait énormément. J'aimais lire ce malaise chez ceux qui pouvait provoquer mon ire. Ou qui l'avait juste réveillé un instant.
Ses pensées se lisaient sur son visage pour qui sait lire le visage des autres. Je n'ai pas la prétention de dire que c'était l'exacte expression de celles ci, mais je parvenais aisément à deviner ce qui lui traversait l'esprit en cet instant, tandis que je regagnais paisiblement mon siège.
Ce petit coup d’œil presque en arrière, pour voir si il n'y avait personne derrière lui, prêt à lui bondir dessus. Un réflexe conditionné lorsque l'on se sent en danger. Un réflexe que je savais qu'il aurait encore de nombreuse fois tandis qu'il songerait à ce qui venait e se passer, au tournant drastique que venait de prendre sa vie en me rencontrant.

Il fit remarquer qu'il préférait ma démonstration de force à celle que pouvait faire certains balourds des bas fonds de la cité. Il est vrai que je préfère de loin cette subtilité qui réside dans les mots. Mais je n'ai absolument aucun remord à utiliser la force brute des petites mains qui se salissent pour moi.
Il commençait à comprendre sa place, lentement. Bientôt, je pourrais le conduire là ou je le désir sans même avoir à dire le moindre mot. Enfin, ça, sa reste un rêve. Il est évident que personne ou presque ne peut savoir à l'avance ce que désir une autre personne sans que celle ci prononce le moindre mot.


-Pour ce qui est de mes contrats, si ils te sont adressé, un garçon des rues te les confiera, ou alors, si je dois te parler, tu en sera averti directement.
Sinon, tu pourras les trouver placardé sur les murs de la cité, que se soit dans la haute ou dans la basse ville.
Et dans le cas ou tu accomplis un contrat, gardes toujours le parchemin ou tu l'a vu avec toi, ainsi qu'une preuve de l'accomplissement du dit travail. Il existe une règle qui dit que parmi les ombres on ne vole pas le travail des autres ombres. Mais c'est l'une des règles les moins bien suivit. Donc sois toujours prudent dans ces cas.
Mes contrats porte en bas, dans un cachet de cire une fleur d'Edeilweiss, comme celle de mon collier.
Une fois le travail accomplit, tu viens dans cet établissement et tu demandes à déposer le sac de lard. Les filles comprendront et l'un de mes hommes te donnera la récompense de ton travail en échange de la preuve du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Ven 14 Oct 2016 - 8:55

S'il avait pu lire les pensées de la vampire, il aurait eu de quoi répliquer avec gentillesse qu'il aimait à garder sa petite liberté. De toute façon, Irina le savait très bien. Elle pourrait le contrôler mais jusqu'à une certaine limite. Mais avec Artane, si elle lui confiait des contrats qui restaient exactement dans ce qu'il avait l'habitude de faire, elle l'aura réellement pas à sa botte, mais à sa portée de main pour exécuter de qu'elle avait besoin de faire faire.

Irina, sa commanditaire donc, lui expliqua comment elle procédait pour lui offrir les contrats et de comment il devait les rendre. Artane aimait rendre ses missions accomplies directement et à l'idée de passer par un intermédiaire. Autant pour rendre compte de la réussite de la dite mission que pour recevoir le prix de la récompense. Mais bon, chaque commanditaire avait sa façon de procéder et celle là n'était pas aussi extravagante que ce qu'il avait déjà eu dans d'autres contrats. Après dans le cas de cette dame, il comprenait qu'elle ne veuille pas se rabaisser à un bas niveau de tâches alors que son rang lui permettait de le faire faire par d'autres.

''La méthode est claire et précise. Guère difficile à comprendre''

Il veillera comme elle le lui suggérait à ne pas se faire doubler par un autre malfrat. Certains se faisaient une spécialité d'attendre patiemment que d'autres exécutent les tâches pour les délester du fruit de leurs labeurs et empocher la récompense. Quitte à jouer de l'épée pour défendre les deniers qui lui seront dûs. En général, ces lascars feignasses n'étaient voués qu' à la force physique et n'avaient guère de cervelle. Donc repérables de loin.

''Si jamais vous avez déjà quelque chose en tête à me confier, ce sera avec plaisir que je pourrai m'y mettre...''

Ben oui, autant faire preuve de bonne volonté non pour déjà se faire bien voir non ? Il courait le risque d'être pris pour un lèche botte, mais bon, sans risque, même minime soit-il, la vie serait sans saveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Lun 17 Oct 2016 - 19:30

La méthode de travail que j'avais semblait convenir également à Artane. A tout le moins, il n'y opposa aucun commentaire pouvant laisser croire qu'il n'y adhérait pas.
De toute façon, même si il n'aimait pas mes méthodes, cela m'importait peu. J'attendais que les choses soient faites comme je l'entend et je me plis aux conditions lorsque je me trouve dans une situation ou c'est moi qui prends les ordres et non l'inverse.

Artane me demanda si j'avais déjà un contrat pour lui. Ai-je donc l'air de pouvoir prévoir à l'avance lorsque l'on va provoquer mon ire ainsi??? Je n'ai rien de prêt pour lui. A moins que...


-Je n'avais pas prévu de me trouver une main utile ce soir. Déclarais-je tandis que j'attrapais un dossier en cuir et l'ouvrais devant moi. Mais j'ai bien envie de voir comment tu t'y prendras avec ce contrat. Pour le premier crétin, il peut sembler simple. Il s'agit de récupérer l'argent d'une créance que j'ai accordé à une personne de Gloria. La difficulté réside dans le fait que cette personne a des gardes pour surveiller sa demeure. Il me doit la somme de trois cent pièces d'or pour les retards de payement. Je comptais lui envoyer quelques gros bras, mais ce sera un bon test pour toi. Au passage, ajoute la mensualité de ce mois ci qui est de soixante quinze pièces d'or. Je lui tendis un parchemin que j'avais préparé la veille et que je m'apprêtais à faire placardé. Comme personne n'était encore au courant de ce contrat, il serait relativement tranquille sur cette affaire. Surprends moi et je te proposerais mieux à l'avenir. Évidemment, pas besoin de te dire ce qu'il se passera si je suis déçue.
Évidemment, pour ce qui est de la récompense, il s'agit d'un mois de ce même loyer. Donc, je pense que cela devrait constituer une bonne motivation.
Je refermais le dossier lentement et le reposait à ma gauche sur le bureau. Ah! Tant que j'y pense, tout extra sur la somme qui m'est due est un bénéfice pour toi. Le seul impératif, c'est que mon débiteur reste en vie et qu'il puisse me rembourser à l'avenir de manière régulière.

Je ne précisais pas que j'attendais que le concerné comprenne que je ne tolérerais pas d'autre retard de paiement. Cela était évident. A voir si cette petite main le comprendrait effectivement et parviendrait à le faire comprendre également à ce misérable vermisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Sam 22 Oct 2016 - 7:05

Artane aurait mieux fait de fermer sa bouche. A vouloir faire déjà un contrat pour faire preuve de bonne volonté, voilà qu'il se retrouvait avec une mission de recouvrement de dette avec une sacrée somme à récupérer. Bon. Il n'allait pas faire reculer. Mais il devait bien mesurer l'action à faire. Là il n'aurait pas le droit à l'erreur. Et dire que tout avait commencé d'une bête bousculade... Artane aurait préféré revivre la rencontre avec l'autre vieux Gouverneur....

Il avait pris le rouleau de parchemin et le déroula pour en relire le contenu. Puis il le roula. Ce bout de papier fallait maintenant plus que son prix de base. Il se retint de sourire. L'affaire paraissait aisé, mais quand il y avait des gardes en présence, les choses se compliquaient d'office.

''Trois cents piècettes, plus la mensualité du mois en cours... cela en fait une belle petite somme....''
*Il n'y a plus qu'à espérer que le bougre ne soit pas en faillite, sinon adieu la dette à faire remboursé tiens*
''... et il restera en vie. Mais je ne serai pas tenu pour responsable si cela se passe de façon accidentel''

Et comme il n'était pas un assassin, qu'il ne tuait qu'en ultime recours à savoir pour défendre sa vie, l'endetté pourra se rassurer là-dessus. Après restait le moyen de le convaincre de se montrer gentil et de donner ce qu'il devait comme somme. Et quand à réussir à convaincre ce futur gugusse à rencontrer d'être plus régulier dans ses sommes à rembourser...Il se frottait la barbe en y réfléchissant déjà par avance... oh et au mieux, il verra sur l'instant présent.

''Je verrai comment le persuader gentiment d'être plus consciencieux envers vous. Où dort ce ''gentilhomme'' ? Que je me sache où me rendre sans trop tarder. Il serait dommage pour lui qu'il se retrouve encore plus endetté...Le temps qui passe, c'est de l'argent en plus... ''


[HRP : souhaites-tu qu'on joue ce paiement de dette ou alors j'en fais l'ellipse ? (en détaillant quand même sinon ce serait pas drôle :p)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Jeu 27 Oct 2016 - 15:52

[HRP: Comme tu le sens. Si tu as matière à faire sans, tu peux te passer de tout faire. Mais c'est toi qui voit. Very Happy]

Il est vrai que se n'est pas tout les jours que les gens voient cette somme en pièces d'or. Pour ma part, cela n'a d'importance que ce que cette somme me permettra de faire par la suite. Je ne m'étendrais pas sur mes projets, mais ils sont suffisamment travaillé pour que même une somme de trois cent soixante quinze pièces d'or ne représente, au final, qu'un petit bout de ce que je prévois.
Les grands de ce monde ont leurs châteaux et leurs royaumes. Je les leur laisse pour le temps que je parvienne à ce que je prévois de faire.

Comme toutes les créatures de ce monde, Artane essaya de se dégager de toute responsabilité si la cible venait à mourir de façon accidentelle. Tellement prévisible.
Je poussais un soupir avant de prendre la parole une fois qu'il eu fini.


-Si cet homme venait à mourir, je perdrais le bénéfice de sa dette. Il doit donc vivre, quel qu'en soit le prix. Et si il devait mourir malgré tout, tu devras t'arranger pour trouver le moyens de recouvrer l'ensemble de sa dette. C'est à dire, au bas mot, l'ensemble de ses possessions et sa Famille. Car oui, c'est ce qu'il a mit en créance, le temps de payer sa dette.
Donc à toi de t'arranger pour qu'il ne lui arrive rien, ainsi qu'à sa Famille.
Normalement, il ne devrait pas y avoir d'interférence de la par des autres Ombres, mais on ne sait jamais. Un petit plaisantin pourrait essayer d'éliminer le gêneur qu'ai ce petit nobliau.
La méthode m'intéresse peu, mais je veux des résultats
Maintenant vas. J'attend de bonnes nouvelles à ton retour.


Je l'invitais à sortir d'un signe de la main et commençait à travailler sur d'autres papiers. Au bas, mot, si il baclait le travail et parvenait quand même à réussir, il lui faudrait au moins deux bonnes heures. J'avais donc largement le temps de m'occuper d'autres tâches pendant ce temps.

Les mots se transformèrent en ligne, puis en pages. Les minutes devinrent des heures puis l'ont frappa à la porte, laissant entrer le bruit de pas si caractéristique de la démarche de ma nouvelle main. Déjà, je la reconnaissais. J'attendis en silence, continuant ce que je faisais à son arrivé, 'est à dire, rédiger un tableau de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Dim 30 Oct 2016 - 14:25

Artane comprit le sens de ses paroles et n'eut rien d'autres à ajouter. A lui de jouer maintenant. Il s'inclina légèrement et avec une brève élégance devant la vampiresse et s'en alla quand elle l'eut congédié d'un simple geste de la main. Bon, il était temps de passer à l'action et il avait peu de temps. Il aurait aimé en disposer plus pour bien préparer son coup mais là... Il n'avait plus qu'à espérer que la chance soit avec lui. Et elle le saura.

Une fois qu'il fut arrivée à la demeure du nobliau endetté, il ne put que sourire en remarquant un magnifique balcon qui donnait à l'arrière de celle-ci, et bien entendu, tout proche des autres toits... Il eut qu'à faire comme à son ordinaire, passer par les toitures en veillant à ne pas se faire voir. Le bougre se faisait escorter par les gardes, mais il avait été d'une grande négligence quand à son balcon, qui donnait directement dans sa luxueuse chambrée. Et la chance fut encore plus avec lui que la personne à rappeler à l'ordre ronflait comme un porc, étendu dans son lit... Artane souriait. Celui-ci devait bien cuver. Il tendit son regard vers le bureau et son sourire s'étendit encore plus.

[...]

Artane arrivait en effet, Irina avait bien reconnu sa façon de marcher. Il toqua à la porte. Dès qu'il eut la confirmation qu'il pouvait rentrer, il entra et s'inclina avec sa légèreté habituelle. Nul doute qu'Irina, occupée dans son activité de l'instant, attendait son rapport. Il garda un silence volontaire pendant qu'il déposait une bourse bien garnie. On entendait bien le son caractéristique d'une bonne quantité de pièces d'or se frottant les unes contre les autres.

''Voilà la somme que vous attendiez, plus la mensualité attendue. Votre endetté était tellement bourré qu'il ne s'est même pas rendu compte que j'étais passé. Je vous rassure, le compte y est. Et il sera au courant, car à son réveil, il aura le plaisir de voir sa propre lame plantée sous son petit nez, avec une magnifique lettre qui explique ce que vous attendez réellement de lui, après avoir pris la somme que vous lui deviez. Il y avait un petit coffre à disposition sur son bureau, une aubaine. Bien entendu, j'ai écrit les formes de telle façon qu'il le prenne réellement comme un dernier avertissement...''

Il s'arrêta et regarda un instant son annulaire gauche. aie, ca saignait encore un tout petit peu. Il attrapa vite fait un mouchoir pour nettoyer cela de suite.

''J'espère que j'en ai pas mis partout, car j'ai écrit la dite lettre avec du sang. Et comme il ne fallait pas trop tarder... Histoire de donner un petit coup de peur bien cinglant à notre bonhomme. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Mar 1 Nov 2016 - 18:51

Artane entra prestement et déposa un sac bien remplit sur mon bureau. au bruit, je pouvais deviner qu'il ne s'agissait pas d'un simple métal, mais bien de pièces d'or. Et lorsque je levais un oeil sur le contenant affalé sur mon étude, je pouvait voir qu'il ne mentait aucunement.
je pouvais presque me passer de compter. Je dis bien presque, car je ne fais jamais confiance lorsqu'il s'agit d'or.
J'attrapais donc le sac, le soupesant au passage, et déversa le contenu sur les parchemins qui trônaient sur mon bureau.


-Pour ce qui est du message, je dois reconnaître que le faire avec du sang est une idée intéressante. Par contre, la prochaine fois, prévoyez de quoi vous panser ce genre de blessures. Je ne suis pas une adepte de voir le sang répandu inutilement et la tenancière va devoir envoyer ses filles pour nettoyer. Si on peut éviter ce genre de corvée, c'est d'autant plus appréciable
Vous avez de quoi faire dans la commode sur votre gauche. A moins que vous ne sachiez vous lancer un sort de soin.


Je ne doutais pas qu'il en soit capable. En faite, à moins d'être parfaitement étanche à la magie comme certains alayens, tous pouvaient le faire d'une manière ou d'une autre. Donc la remarque n'était qu'une formalité plus qu'autre chose. On ne pouvait en effet pas vraiment dire qu'il puisse s'agir d'une politesse au vue de l'indifférence que je manifestais alors que je commençais lentement à faire des petites piles de pièces, bien en vue de l'humain.
L'on pouvait voir mes lèvres remuer lentement alors que je comptais silencieusement ces petites pièces. Mais pour qui savait lire sur mes lèvres, il pouvait lire que je comptais dans une langue ancienne que m'avait enseigné Arcturius. Une forme ancienne de la langue commune actuelle, remontant à l'âge d'avant l'arrivé des premiers hommes sur Armanda.
De plus, je ne comptais pas les pièces une à une, mais dix par dix.
Le comptage me prit un certains temps durant lequel mon attention semblait être entièrement tournée sur ce qui se passait sur le butin que m'avait ramener ma nouvelle main.
Lorsque j'eue fini, je me redressa, poussant en avant soixante quinze pièces d'or.


-Comme promis, voici ta part du travail. Et comme je sais reconnaître le travail bien fait et avec originalité, Je poussais un tas de vingt pièces cinq pièces supplémentaires, Voici de quoi te motiver à poursuivre ces efforts. Cela ne sera pas systématique, mais il peut arriver en effet que parfois je glisse une preuve de ma satisfaction dans les paiement que je fais à ceux qui me rendent service.
Alors à toi de voir ce que tu préfères à l'avenir. Un petit plus de temps à autre ou le risque d'être poursuivit parce que nous te considérerions comme une menace.


Le sourire que j'affichais était clairement celui d'un prédateur guettant sa proie. La question était donc, Artane serait-il ma proie ou pas. Ses prochains mots le détermineraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Jeu 3 Nov 2016 - 12:10

Artane cligna les paupières comme pris d'incrédulité quelques secondes et regarda son doigt. Il fit un sourire un peu navré, regarda par terre. Heureusement qu'aucune goutte de sang n'était tombé par terre. Il comprenait le besoin de sa ''patronne'' d'avoir un intérieur impeccable. Il rejoignit la commode.

''Au temps pour moi. Je veillerai à ne pas avoir de blessures non soignées avant de venir vous faire mon rapport. ''

Il prit le nécessaire pour panser son doigt et rejoignit sa place initiale pendant qu'Irina vérifiait le compte exact de la somme qu'il lui avait reportée. La confiance n'excluait pas le contrôle. Et en attendant qu'elle termine son comptage, il se plut à regarder un peu partout, contemplant son intérieur et essayant de comprendre son goût de décoration intérieur. C'était histoire de faire passer le temps, pendant qu'Irina s'assurait que le compte était bon. Puis quand elle eut fini, elle poussa la somme due à l'humain.

Artane ne se jeta pas de suite dessus.

''Merci bien''

Et là il récupéra élégamment. Il souriait quand elle lui offrit un supplément. Pour le motiver hein ? Mais il était déjà motivé. Mais pour d'autres raisons, qu'Irina ne devait pas apprendre bien entendu. Il rangea la somme gagnée dans sa bourse. Par contre, il ne put s'empêcher de sourciller un peu quand à la fin de l'énoncé de la jeune femme. Etait-ce une menace ? Le testait-elle encore ? Peut être un peu des deux. Autant ester prudent.

"Je ne suis contre un petit extra, c'est même très plaisant d'en avoir un de temps à autres, mais pour arriver à être considéré comme une menace; il faudrait vraiment que je commette un sacré impair ? Hum... Quelques exemples à me souffler pour que je comprenne comment ne pas devenir une menace ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Mar 15 Nov 2016 - 22:37

Comme l'on pouvait s'y attendre de la part d'une personne sensée, Artane ne désirait pas devenir une proie. Il l'avait dit plus tôt, il voulait grimper dans les Ombres.
Il pouvait lui arriver de faire des impairs, mais il était suffisamment intelligent pour comprendre les dangers de la Cours des Miracles.


-En effet, il faut quand même pousser loin pour en venir à être considéré comme une menace. Mais le loin reste variable, que se soit en fonction des Princes concernés que par les Ombres en elles même.
Dans mon cas, disons que toute personne nuisant à mes affaires devient une menace dont je me débarrasse rapidement. Et comme je pense que ce n'est pas à vous que j'apprendrais la chose, ces méthodes peuvent être expéditives et souvent définitives. Après tout, le Père des Assassins est un bon "ami" et l'on se rend régulièrement des services l'un l'autre.


Je me penchais à nouveau sur mon bureau et notait une rapide liste de nom. Il s'agissait d'établissements sous ma protection et ou l'on pouvait avoir une chambre pour pas cher. Il pourrait ainsi s'installer tranquillement le temps de pouvoir se poser définitivement sans qu'on vienne l'ennuyer.

-J'ignore ou tu loges actuellement, mais si tu n'as nul part ou dormir, voici des lieux ou tu pourras trouver un accueil correcte le temps que tu te trouve une vrai cachette sur Gloria.
Les établissements ne payent pas de mine, mais au moins tu ne dormira pas sur des sacs de puces et autres vermines. Je pense que cela te fera du bien dans un premier temps.
Ah! Si! Lorsque tu te choisiras un coin ou poser tes affaires, arranges toi juste pour ne pas te trouver sur le secteur du Prince Marchand. Il a mauvais caractère et le prendrais très mal de voir un nouveau s'installer sur ses plats de bandes. Je n'ai pas la répartition des quartiers sous la main, mais en discutant et en laissant traîner l'oreille, je pense que tu sauras voir quel secteur appartient à qui.
Pour ce qui est des miens, ils se concentrent principalement autour des bordels et autres lieux de plaisirs et de débauche de la citée. J'ai également deux entrepôts en ville. C'est le principal de mes propriétés.
J'en est quelques unes que je garde cachées et qu'il n'est pas bon de découvrir. Mais d'ici à ce que tu les trouves, disons que tu auras plus de chance de pouvoir t'approcher de l'Empereur que de les trouver par chance.


Il valait mieux préciser la chose avant de le laisser partir comme ça. Tout les Princes de la Cours n'apprécient, en effet, pas forcément de voir des inconnus se promener sur leurs domaines.

-Dernière recommandation, même si je pense qu'il n'y a pas réellement besoin de la faire. Présentes toi au Prince du métier que tu souhaites exercer. Il devrait se charger de t'introduire au près du Roi de la Cours des Miracles. Si il ne le fait pas, c'est qu'il y a anguille sous roche. Ou comme le dit une de mes connaissances, baleine sous petit caillou. Et tu risques alors de te retrouver dans une course au pouvoir. Donc choisis bien tes alliés dans ce cas là. Saches juste que je suis pour la stabilité. Je ne cherche pas le titre de Reine de la Cours des Miracles et je me satisfais de mon titre de Princesse des Catins. Si tu m'es fidèle, alors tu pourras compter sur moi pour ton ascension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artane Nordan
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Mercenaire

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Jeu 17 Nov 2016 - 14:37

Il y avait de quoi déglutir quand on apprend que son ''commanditaire'' possède des contacts proches du Père des Assassins. Artane ne tenait pas à voir sa vie se faufiler par quelques trous créés dans sa poitrine à coup de surin ou toute arme du genre privilégiée par les assassins. Il regarda d'un oeil curieux le nom des établissements où Irina lui conseillait de loger, le temps de se trouver une planque adéquate en vie. Hum.... il n'avait pas vraiment de chez lui, vivant ici et là dans une chambre d'auberge, ou dans la chambre d'une jeune et ravissante femme. Mais à attendre que la vampire avait bon nombre de fille la servant... Il ne tenait pas vraiment à devoir s'expliquer si une fille venait a être déçu de ses présences et d'en baver un moment à Irina.

Il aurait pu se vexer quand la vampire avait énoncé que cela lui changerait des sacs emplis de puce ou d'autres vermines. Cela sous entendait qu'il pourrait se permettre de dormir dans de meilleurs chambres que dans des endroits qu'elle devait considéré comme miteux. Cela convenait à Artane par contre. Donc en somme, il pouvait songer à faire une croix sur son mode de logement en style nomade. Enfin presque...C'était une bonne manière de pas trop attirer l'attention sur soi, en bougeant régulièrement.

''Ca c'est noté. Mais comme je suis du genre à vouloir rester discret... Déjà si je veux pouvoir espérer continuer à travailler pour vous, ce serait mal venue que je me mette à commettre des choses contre votre personne ou vos affaires. Quand à la question du logement, je vous remercie quand à ces adresses. Je saurai les employer à bon escient''

Il ne doutait pas qu'Irina devait disposer d'espions ou d'espionnes à son service qui travaillaient dans ses établissements pour lui rapporter le moindre fait et geste qui s'y passait.

''Quand au Prince Marchand, c'est noté aussi. La répartition des quartiers aussi. De toute façon, moins je ferai de vagues, plus vous serez contente et plus longtemps je resterai en vie. Et pour vous rassurer, je ne chercherai nullement où sont vos caches. C'est aussi un coup à finir avec une pointe dans le coeur ça''

Et puis, ce n'était pas son boulot. Maintenant qu'il savait à qui il avait affaire, même pour de l'argent, il ne prendrait pas le risque de mécontenter Irina... Aucun prince ou princesse d'ailleurs

''Je sais où voir le Prince du métier que j'ai en tête pour servir la Cour des Miracles. Après j'attendrai qu'on me présente au Roi. Pour mériter d'être présenté, il faut quand même que j'ai fait la démonstration de mes talents. Hors pour le moment, je débute. Je crois que cela viendra en temps et en heures. ''

Quand à lui être fidèle, il devait l'être non pour garder sa vie sauve non ? Il finit par s'incliner, pour la remercier.

''C'est un honneur d'apporter une humble contribution quand à vos affaires. J'espère ne jamais vous décevoir''

Où comment caresser dans le sens du poil. Et tout en pensant qu'il lui faudra vraiment, mais vraiment, faire attention où il mettra ses pieds dans les jours à venir.

''Si je puis vous être d'une quelconque et autre utilité....''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Faust
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 1

Princesse de la cour des miracles

MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire Lun 5 Déc 2016 - 19:37

Artane prit la liste que je lui avais préparée. Il l'observa un instant tout en me répondant. Il était de ces hommes qui savaient se faire discret et cela semblait presque être comme une deuxième nature chez lui.
Je ne pouvais qu'acquiescer à sa prudence naturelle. Il fallait juste qu'il sache également ne pas jouer le flambeur et qu’il fasse attention. Et je ne doutais aucunement que notre rencontre de ce soir le remettrait sur le bon chemin, pour qui veut survivre parmi les Ombres de Gloria.

J’espérais bien entendre à un moment ou à un autre mes filles me parler de ce garçon, mais je ne serais pas non plus à épier le moindre de ses faits et gestes. Toutefois, comme pour chacun de mes investissements, il y aurait un regard sur ce qu’il fait, ou il le fait et avec qui. Mais je me doutais, en effet, qu’il saurait se conduire avec mes Filles et dans les établissements dont je lui avais donné l’adresse et les noms. Il devait savoir que si je les lui donnais, c’est que j’avais effectivement des yeux là-bas et que la moindre erreur me serait rapportée immédiatement. Il veillerait donc à ne pas provoquer de trouble en ces lieux. Et j’y comptais bien.
Mais il devait également comprendre que ces lieux signifiaient également une certaine forme « d’asile politique » pour les Ombres. Que qui entrait là se retrouvait sous ma protection tant que je le souhaitais. Et que seule une grave erreur pouvait faire que je retire cette protection.

Artane avait une idée de quel Prince il irait voir. Cela pouvait donc signifier que je n’avais pas besoin de lui faire d’introduction particulière. Ce qui m’arrangeait grandement. Parce qu’en fonction du Prince, cela pouvait me mettre dans une situation défavorable. Tandis que si il se présente de lui-même, il garderait la dette qu’il me doit sans que je me retrouve enchaîner à un Prince ou à un autre. Il semblait également avoir compris que malgré la Paix apparente entre les Princes, il existe en réalité une certaine compétition entre nous. J’en suis plus ou moins exempte, car peu intéressé par le pouvoir du Roi, mais je me devais quand même de garder un œil sur ce qu’ils faisaient tous.


-Pour le moment, je n’ai besoin de rien. Mais lorsque ce sera le cas, je saurais ou te trouver et te faire parvenir ma requête. Tu peux donc disposer et vaquer à tes loisirs ou tes affaires. A !! Et si l’on te propose un contrat contre moi, même si je ne pense pas avoir à te le rappeler, mais n’oublie jamais que tu auras probablement mieux de ma part en me rapportant le nom de la personne qui te propose le contrat. Je ne suis pas ingrate envers ceux qui servent mes intérêts, mais je n’ai pas que des amis pour autant.

[HRP : Je n’ai rien à ajouter ensuite. Donc si tu le souhaites, on peut clore le sujet là, ou alors tu fais une réponse et l’on clôt ensuite]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Y a pas que des humains dans cette affaire

Revenir en haut Aller en bas

Y a pas que des humains dans cette affaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» [Jour VIII] « Que diable allait-il faire dans cette galère ? »
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» Rebondissement dans l'affaire du meurtre Jean Dominique
» Jusqu'où ira t-on dans cette société ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-