Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Jeu 18 Aoû 2016 - 21:57

Date du RP : 8 mai de l'an 7, âge d'Obsidienne.


C'était l'une des rares fois où Alornell n'avait pas été envoyé en mission. Il avait déjà parcouru une longue distance depuis Caladon, ville où l'Ordre du Dragon de sang avait tenu à l'envoyer pour régler des affaires commerciales. C'est là-bas qu'il entendit parler de la Lumineuse, la fameuse cité aux murs blancs, et qu'il fut pris d'une envie d'aventure. Il partit donc en direction d'Aldaria une fois les accords passés avec la Guilde des Marchands. Son voyage le fit franchir le Wylorel à plusieurs reprises, fleuve qu'il appréciait particulièrement. Il ne parvenait pas à trouver de raisons permettant d'expliquer cet attachement, mais le fait est qu'il vécut sur ses abords durant une vie dont il ne se souvient désormais pas. Le soleil venait de se coucher et la nuit s'annonçait froide sur les plaines du royaume.

Alors qu'il poursuivait sa route à dos de cheval vampirique, il atteignit un village du nom de Jorkein. Ses habitants semblaient avoir construit des bâtiments autour de gisements miniers qu'ils exploitaient pour extraire du précieux minerai. Plusieurs caravanes étaient d'ailleurs garées près de chariots remplis de pierres et d'autres matériaux, et laissaient penser que le commerce allait plutôt bon train dans ce petit hameau. Petit ? Seulement à première vue, car de nombreuses maisons faites de bois et de pierres se cachaient derrière les premières habitations, formant de parfaites rangées. Alornell fut d'ailleurs surpris d’observer un tel agencement après avoir passé les bâtiments placés ici et là autour des gisements, et surtout dans un village éloigné des grandes villes.

La route était large et filait en ligne droite. Il n'eut aucun mal à diriger sa monture entre les passants qui rentraient chez eux ou qui se rendaient à l'auberge pour arroser une journée de travail rondement menée. Celle-ci prenait d'ailleurs place au milieu d'une des rangées de maisons et se démarquait par sa taille bien supérieure aux autres bâtiments. Une vive lumière s'échappait de la porte d'entrée alors restée ouverte pour accueillir les clients, et le bruit sourd des voix graves d'hommes ripaillant et trinquant à leur santé commençait à s'élever.

Il continua son chemin quand, soudainement, un groupe de buveurs sortit en fermant la porte violemment. Sans doute venaient-ils de perdre à un jeu dénué d'intérêt que les habitués pratiquaient pour passer du bon temps. Quoiqu'il en soit, Alornell était persuadé que le jeu des osselets pouvait se montrer bien plus drôle que celui-ci, peu importe sa nature et ses règles.

Les individus fortement alcoolisés avaient une triste mine, déçue, et l'un d'entre eux semblait particulièrement furieux. Il fut certainement pris d'une envie de se défouler quand il s'adressa, ivre, au chevalier sur son cheval, qui portait alors sa sombre armure lourde. Il ignorait sans aucun doute qu'il était en train de commettre une énorme erreur.

- Regardez-moi ce seigneur se pavaner sur son cheval, tout à l'aise et sans aucun soucis ! C'est normal, il ne vient pas de perdre la moitié de ses économies, lui ! Ils m'énervent tous ces bourges qui se sentent obligés de montrer leur supériorité.. Je m'en vais le recadrer moi !

Il s’avança vers Alornell, qui descendit de sa monture et réajusta ses gants.

- Écoutez, vous feriez mieux de rentrer chez vous. Vous êtes ivre et je n’ai pas envie de me battre.

À peine eut-il fini sa phrase que l’homme prit son élan et asséna un coup de poing. L’ayant vu venir, le chevalier n’eut aucun mal à esquiver et se répéta.

- Dernier avertissement. Arrêtez maintenant et je fermerai les yeux sur ce qui vient de se passer.

- Ton avertissement, tu peux te le carrer dans le c** !

D’humeur maussade et n’ayant pas envie de s’adonner à une amusante rixe, il coupa court à l’altercation. Il fit trébucher l’homme et le frappa plusieurs fois au visage alors qu’il était à terre. Le groupe se liquéfia de peur et chacun partit dans une direction différente, marchant rapidement comme pour fuir la scène. Alornell se redressa et s’apprêta à continuer sa route sous les regards malveillants des passants.


Dernière édition par Alornell Leodan le Ven 19 Aoû 2016 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Ven 19 Aoû 2016 - 13:59

Souvent dans une bagarre quand on arrive en cours de route, c'est qu'on n'est pas forcément témoin des raisons du début des échanges de coups. Un cavalier humain venait à peine de faire son entrée dans la rue qu'il stoppa sa monture devant un petit 'attroupement qui s'était créé autour du début de la bagarre. Enfin si on pouvait appeler cela réellement une bagarre, car même du haut de son cheval, il ne voyait pas l’entièreté de la scène. Il pestait déjà sur le bazar que cela engendrait et bien entendu, point de gardes dans les environs.

Il décida de descendre de sa monture pour se rapprocher de la rixe, avant de manquer de se faire bousculer par un fuyard, sans doute l'un des amis de l'homme qui avait le droit à quelques coups bien sentis au visage. Celui-ci écarquilla des yeux en croisant le regard sombre de l'Alayien, qui était bien plus large d'épaules et plus grand que lui. Et tout sombrement vêtu qu'il était en plus d'une capuche noir qui lui couvrait la tête... Un bref instant, il jeta un regard affolé derrière lui, avant de se sauver en quatrième vitesse. Alauwyr jura entre les dents et poussa un des spectateurs pour voir ce qu'il en retournait.

Au dessus de la ''victime'' se dressait un homme d'une bonne taille et à la carrure évidente d'un homme qui avait l'habitude du métier des armes. Alauwyr plissait le regard tout en l'observant et comprenait mieux pourquoi l'autre décampeur était apparu plus apeuré encore en croisant l'épéiste. L'homme qui s'était redressé et qui tournait dos à son observation était vêtu d'une armure aussi sombre qu'elle était impressionnante et surtout, il arborait une chevelure blanche.

Chose certaine était qu'il avait été en position de force par rapport à l'autre qui remuait à peine à terre, gémissant de temps à autres. Au moins était-il en vie. Avec de la chance, l'individu avait réglé un malentendu par la force et non par la voie de la raison. Et la foule qui remuait devenait de plus en plus gênante à son goût. Et comme l'autre allait se sauver...

''Et vous là ! ''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Sam 20 Aoû 2016 - 20:04

Il hésita pendant plusieurs secondes. L’homme arrivé en retard sur la scène l’interpella puisqu'il ne put effectivement pas savoir ce qui s’était passé. Alornell faisait donc face à deux choix : discuter calmement avec l’inconnu et lui expliquer de quoi il retournait – ce qui aurait certainement prit plus de temps qu’il n’en fallait réellement – ou s’échapper. Il ne tenait absolument pas à retarder sa visite à la Lumineuse, étant dans l’obligation de faire vite. Il avait en effet été demandé à DureRoc juste après sa mission à Caladon.

Entendant les pas se rapprocher, il prit la décision qui sembla la plus mauvaise sur le moment : il se retourna, bouscula le grand personnage et prit la fuite. Il s’orienta vers l’auberge et ouvrit la porte pour s’y introduire. Comme il l’avait précédemment deviné, beaucoup de personnes s’y trouvaient, assises à des tables ou buvant un verre près du gérant. Le bâtiment comportait un petit étage que le chevalier repéra grâce aux étroits escaliers situés au fond de la pièce. Il s’y précipita et enfonça la première porte venue. En effet, plusieurs chambres de petite taille se tenaient côte à côte dans un couloir qui semblait délabré. Il arriva donc dans une pièce presque vide, n’ayant pour meubles qu’une grande commode et un lit que deux personnes occupaient. Il n’eut pas le temps de savoir ce qui s’y passait et n’y montrait d’ailleurs pas d’intéressement : il fallait semer l’inconnu.

Il ouvrit prestement la fenêtre et, d’un bond adroitement exécuté, passa au travers. Il atterrit quelques mètres plus bas, se réceptionnant en effectuant une roulade pour amortir la chute, et se remit à courir en zigzaguant entre les maisons. Lui qui aimait les choses ordonnées, il regretta, pour une fois, que les habitations ne fussent pas rassemblées en un paquet grossier.

Il s’arrêta alors que son poursuivant ne le voyait plus, et profita de l’obscurité qu’offrait l’éclairage de la lune sur une maison pour se dissimuler contre le mur de celle-ci. C’est alors qu’il entendit des bruits de respiration à quelques mètres. S’il sortait, il allait devoir faire face à son poursuivant, et il ne ressentit pas l'envie de s’expliquer avec lui, d’autant plus qu’il allait devoir justifier sa fuite. Il resta donc immobile, caché dans les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Dim 21 Aoû 2016 - 16:50

Pour avoir pris une décision, l'inconnu avait pris une décision mauvaise. Alauwyr ne sut pas rétablir son équilibre et tomba en même temps qu'un des curieux venus observer la bagarre de toute à l'heure. Grimaçant et grognant d'avoir été bousculé de la sorte, il ne se posa même pas la question de savoir pourquoi l'autre avait détalé. Il n'y avait que les gens qui fuyaient qui avaient des choses à se reprocher ! Il réussit à se redresser et dut pousser quelques badauds présent pour faire place et se mettre à poursuivre l'autre qui avait su prendre de l'avance.

Il sut que ce dernier était entré dans l'auberge toute proche quand la porte terminait de rebondir contre le mur, preuve d'une ouverture aussi récente que précipitée. L'Alayien s'apprêtait à y pénétrer quand il entendit un bruit de chute et des pas de courses un peu plus loin. Par Néant ! Le bougre avait cherché à le duper. Il ne perdit pas de temps à tenter de le rattraper. Qu'il courait vite celui-là ! Et dire qu'il manqua de le perdre à chaque cheminement qui zigzaguait ici et là ! Ce n'était toujours qu'aux derniers instants du passage du fuyard qu'Alauwyr arrivait à voir où celui-cise faufilait. Puis au détour d'une petite venelle, il ne le vit plus.

Pris d'un doute, il ne pénétra pas immédiatement dans cette petite ruelle. L'obscurité était très présente, en raison de la lune qui projetait l'ombre des bâtisses alentours. Doucement, il s'assura que sa capuche était toujours en place et se glissa dans la première ombre de bâtiment qui se présentait non loin de lui. Il avança le plus doucement possible, se fondant dans les ombres par le biais de son armure vampirique. Puis il stoppa sa marche. Il était loin de se douter qu'il avait coursé un vampire. Lentement, il porta sa main à son épée, la faisant sortir de son fourreau. Un très léger crissement de métal se fit entendre. Il grinça des dents. Pour la furtivité, il repassera. Mais il était sûr et certain que l'individu qu'il poursuivait n'était pas loin.... A Néant la discrétion ! Et tout en restant fondu dans les ombres, il balança :

''Je sais que vous êtes planqués dans cette zone ! N'aggravez pas votre cas en cherchant à fuir. Vous feriez mieux de vous rendre pour expliquer vos actes ! ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Lun 22 Aoû 2016 - 9:19

Le bruit du métal sortant de son fourreau le fit prendre peur. Non pas car il doutait de gagner en duel, mais car il ne voulait pas qu’on découvre son identité suite à cette confrontation. L’inconnu ne le connaissait certainement pas, mais il allait devoir lui raconter ce qu’il faisait à cette heure tardive dans le paisible village qu’était Jorkein, vêtu d’une armure lourde et équipé d’une épée. De plus, l’idée de le mettre hors d’état de nuire était à bannir.

Il se faufila donc discrètement le long du mur où il s’était arrêté, en prenant garde à ne faire aucun bruit susceptible de le trahir. L’homme devait certainement se trouver dans la ruelle suivante, entre deux petites maisons. Il fallait donc agir rapidement et sans l’alerter, ce qu’il réussit à faire. Il parvint à contourner le bâtiment en inspectant chaque côté une fois arrivé au coin de celui-ci, se précipita et tourna à la rue suivante. Une ruelle le séparait maintenant de celle où se trouvait l’inconnu, et il put alors se dissimuler à nouveau.

Cependant, il n’eut pas l’idée de se cacher dans l'obscurité. Il portait une large cape par-dessus son armure, et allait l’utiliser pour leurrer son poursuivant. Il mit son capuchon, s’enveloppa dans cette grande cape pour couvrir son armure et se mit assis. Il devait maintenant rester là, en tailleur, recroquevillé, en attendant le passage de l’homme à l’épée, essayant de se faire passer pour un mendiant. S’ils avaient été là, ses confrères de l’Ordre se seraient certainement moqués de lui, pensa-t-il, et il savait d’ores et déjà qu’il ne raconterait cette anecdote à personne.

Soudain, le chevalier sentit sa présence. Il arrivait, et avait certainement remarqué la présence de cet « homme », assis et encapuchonné, adossé à une maison. Quand il s’approcha, Alornell tendit ses mains vers lui et prit une voix rauque, murmurant ainsi :

- Une petite pièce mon bon seigneur..

Il fut sceptique quant au bon fonctionnement de cette stratégie, mais n’eut pas de meilleure idée sur le moment. Il aurait pu continuer de se faufiler en s’éloignant progressivement, puis retrouver son cheval et reprendre la route, ou user de magie pour le semer. Si la réflexion lui fit défaut, ce ne fut pas le cas de l’inventivité. Se faire passer pour un mendiant.. Voilà une situation à laquelle il n’aurait jamais cru devoir assister, surtout quand le principal concerné n'était autre que lui-même, un digne chevalier aux services du prince noir.
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Dim 28 Aoû 2016 - 22:23

Alauwyr attendit et il n'eut bien entendu aucune réponse. Aucun mouvement de fuite non plus d'ailleurs. Alauwyr pesta entre ses dents serrés. Soit le bougre attendait comme lui pour voir qui céderait à l'usure, soit il était déjà parti, réussissant à le fuir par le biais de la magie. Fichue magie. Il attendit malgré tout et au bout d'un moment, il en eut assez et sortit des ombres qui paraissaient le libérer des ténèbres qui l'avaient avalé. Par Néant, le saligaud lui avait échappé !

Tout en grommelant, il sonda les environs, avant de remarquer la présence d'un étrange individu. A voir sa dégaine, encore un de ses mendiants qui traînait dans le coin. Et Alauwyr n'avait pas d'autres choix que de passer devant lui. Allait-il l'ignorer l'autre ? Et bien non. A croire que l'apparence sombre de l'épéiste ne suffisait pas à l'apeurer. Car celui-ci osa lui demander une pièce. Alauwyr pesta intérieurement, fouilla du regard les environs une fois encore, comme pour espérer retrouver trace de son fuyard et décida de jeter une petite pièce au mendiant, qui paraissait être bien malheureux dans sa triste vie.

''Tiens. Et fais en bon usage. Pas pour te soûler avec. ''

Il s'éloigna d'un pas pressé tout en pestant contre sa mauvaise fortune. Puis soudain, il stoppa. Quelque chose clochait. Comment ne s'en était-il pas rendu compte plus tôt ! Jamais un mendiant ne l'avait abordé ! Jamais ! Son allure farouche, son air glacial et son visage balafré, en plus de sa tenue ténébreuse n'invitait pas à l'approcher ! Même les vrais mendiants n'osaient lui demander l'aumône.

Il se retourna tout en sortant Coeur d'Obsidienne de son fourreau de cuir.

''Toi ! ''

Oui, on sait, une bête et classique réplique quand on retrouve son adversaire

''Cesse ton petit manège et rends toi sans faire d'histoire... Je sais que tu étais là à frapper un homme alors que tu étais en rapport de force supérieur à lui ! J'espère que tu as de bonnes explications à me fournir pour m'expliquer pourquoi tu en es venu aux mains, alors qu'il n'avait absolument pas la capacité de se défendre contre toi... surtout ne me mens pas ! Je sais reconnaître les combattants farouches et je sais que tu en es un''
Qui sait comment Alornell allait réagir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Lun 29 Aoû 2016 - 9:24

Il était déjà heureux que son poursuivant le lâche aussi facilement.

*Je ne pensais pas que ça aurait marché !* s’était-il dit alors que l’autre s’éloignait.

Il devait attendre qu’il parte définitivement, le laisser s’éloigner le plus possible pour qu’il ne le voit pas se relever et fuir à nouveau. Mais, bien entendu, l’inconnu n’était pas aussi bête qu’il en avait l’air. Alors que celui-ci se dirigeait vers lui, le chevalier soupira et, dans un élan de fatigue, injuria.

« Et merde.. »

Arrivé à quelques mètres de lui, l’homme lui demanda de s’expliquer prestement. Il se leva alors, laissant sa cape retomber et son armure apparaître, pensant qu’il allait dominer son poursuivant par la taille. Il ne fut jamais aussi déçu.. L’homme était un peu plus grand que lui, et était d’ailleurs bien plus volumineux. Même si Alornell n’avait pas de quoi rougir en ce qui concernait la carrure, il était tout de même impressionné par le physique imposant de cet étrange être.

*Voyons Alornell, tu l’as déjà bousculé assez fort pour que tu puisses prendre de l’avance, le physique ne veut rien dire, tu es un vampire !*

Il changea assez rapidement d’avis, ne souhaitant pas provoquer plus de troubles qu’il n’en avait déjà commis.

« Bon, écoutez, cet homme m’a agressé à la sortie de l’auberge. Je n’avais ni l’humeur, ni l’envie de me battre avec lui, mais il a insisté. Les coups sont partis, point. Il n’y rien à ajouter, je n’ai fait que me défendre. »

Le grand inconnu faisait sans aucun doute partie des gardes, ou peut-être était-ce un haut-gradé ? Le vampire ignorait en effet qu’il avait à faire à un lieutenant de l’armée aldarienne.

« Quant à mes capacités, je ne suis en aucun cas dans l’obligation de vous indiquer d’où elles proviennent. Je sais me battre, cela s’arrête là. »

Il ne voulait pas que l’on découvre qu’il appartenait à l’Ordre. Quelle image des chevaliers vampiriques cela donnerait-il ? À moins que l’homme ne fasse preuve de bonne foi, il fallait absolument éviter d’évoquer le prince, les dragons de sang, voire même les vampires. Il fallait simplement attendre. Attendre de voir comment allaient se dérouler les choses maintenant qu’il n’était plus en fuite et que l’immense lieutenant l’avait attrapé.
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Lun 29 Aoû 2016 - 16:12

Alauwyr sourcilla quand il vit l'armure après le retrait de la cape. D'un regard il avait pu en apprécier sa qualité. Ce n'était là pas une armure de parade. C'était une armure fonctionnelle même si elle était sombre de couleur. N'avait-il pas lui aussi une tenue de combat proche des teintes obscurs ? Qui sait pourquoi cet inconnu avait opté pour un choix. Alauwyr lui portait la sienne mais pour ses aspects pratiques. Certes une armure vampirique, mais il savait en user, comme là le temps de retrouver avec cet énergumène. Et puis il n'aimait guère les autres couleurs...hormis le gris peut être. Et encore.

Il resta prudent devant l'être qui avait cherché à le duper. Pur sûr qu'il devait être un redoutable combattant. Autant garder la prise sûre sur la poignée de son épée. Et devant les répliques de l'inconnu, il n'en démordit pas.

''Et c'est pour cela que tu as pris la fuite ? A mes yeux, quand on prend la poudre d'escampette, soit on a des choses à se reprocher, soit la peur parle à la place de la raison. Je doute que dans ton cas, ce soit la peur qui t'aie demander de décamper. ''

Et un homme tel qu'Alornell était loin d'être un froussard... Non il avait fui car il avait frappé cet homme dans une situation qu'il aurait très bien mieux contrôler.

''Te défendre hein.... Ne penses-tu pas qu'un seul coup de poing de ta part aurait suffi à répondre à son agression et à le remettre à sa place ? A peine j'arrivais pour voir ce qui se passait que tu lui en avais asséné quelques uns. Quand à tes capacités, je ne crois pas t'avoir demandé d'où tu les tenais. Là, face à moi, tu es un combattant aguerri qui aurait pu très bien corriger ce bonhomme d'un unique coup. S'acharner n'était pas utile. ''
Il n'avait toujours pas abaissé sa lame. Il veillait à rester prêt en cas d'attaque. Oui une prudence qu'il prenait quand il se tenait face à un autre guerrier qu'il ne connaissait pas. Surtout qu'aux premiers abords, cet étranger paraissait apprécier la violence pour régler ses différents.

''A moins que tu ne sois encore un de ces nobles qui, fiers de savoir se battre, se permettre d'être en droit de battre des gens moins capables qu'eux ? Un prétendu ''courage'' que je ne comprendrai jamais d'ailleurs. Pour ta part, outre ce fait qui ne te met pas dans bonne faveur, tu as pris par la suite la fuite. Guère malin... A moins que tu aies réellement des choses à cacher...De toute façon on va régler cette histoire au poste tout proche. A moins que tu sois disposé à m'expliquer réellement les faits. ''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Jeu 1 Sep 2016 - 15:00

« Je suis un garant de l’ordre au même titre que vous, même si je ne suis pas en fonction à l’heure où nous parlons. Je me dirigeai vers Aldaria quand cet homme, visiblement soûl, m’a interpellé pour me barrer la route. Vous avez bien vu ses compagnons fuir, non ? Alors lâchez-moi, et allez plutôt arrêter ces vermines. D’ailleurs, si vous aviez correctement fait votre travail, je n’aurais pas eu à le frapper. »

Alornell voulut détourner l’attention du lieutenant sur sa propre faute. Il n’y arriva cependant guère et crut alors être dans l’obligation d’expliquer l’entièreté de l’affaire. Une autre idée lui traversa cependant l’esprit. Celle d’user de magie pour s’enfuir, l’assommant d’abord pour filer ensuite à toute allure après avoir récupéré sa monture.

Il s’apprêta à lancer un sortilège quand il entendit de nombreux pas de chaque côté de la ruelle. Il se retourna et découvrit avec étonnement qu’un des fuyards avait appelé de nombreux autres hommes, qui travaillaient sans doute à l’exploitation minière à l’entrée du village. Ce malheureux leur avait certainement raconté sa version des faits, comme quoi l'individu à l'armure avait frappé le premier leur camarade, sans aucune pitié et sans prévenir. Il regarda les deux groupes s’étant formés aux deux extrémités de la rue. Tous portaient des sortes de matraque en bois, certainement taillées à partir de troncs d’arbres de la forêt environnante.

L’un des plus grands, qui avoisinait la taille du lieutenant, était barbu et portait des rouflaquettes. Il déglutit bruyamment, inspira et cria :

« Vous avez tabassé Billy ! On va vous montrer ce que c’est de s’en prendre à plus faible que soi, sans respect ni considération ! Les gars, molestez-moi ces deux corniauds. »

L’homme qui avait arrêté Alornell se trouva visiblement au mauvais endroit au mauvais moment. Alornell aussi, en y réfléchissant. Les mineurs ne prirent pas la peine de réfléchir et se précipitèrent vers les deux individus alors au centre du chemin. Le vampire devait maintenant gérer six d’entre eux, dont le chef barbu faisait partie, alors que son camarade n’en voyait que cinq fondre sur lui. Avant de plonger dans la mêlée, s'annonçant d'ailleurs relativement difficile en raison de l’étroitesse de la ruelle, il lâcha quelques mots à l’attention de son ancien poursuivant.

« C’est le moment de voir lequel de nous deux est le garant de l'ordre le plus talentueux, grand-père. »
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Jeu 1 Sep 2016 - 15:54

Les sourcils de l'Alayien froncèrent quand à la réplique de l'individu. Que venait-il de dire là ? Etait-il en train de lui rejeter la faute sur lui ? Il ne put s'empêcher d'afficher un sourire légèrement carnassier. Un garant de l'ordre qu'il était donc et il se permettait de causer de la sorte, quitte à l'accuser même d'avoir été le fautif dans l'histoire. La main d'Alauwyr serra plus encore sur la poignée de la lame noire. Et quand il allait lui jeter une réplique bien senti, les choses dérivèrent rapidement. Leur rue fut bloquée de bout à l'autre par deux groupes. Il ne fut pas longtemps pour en savoir la raison.

Alauwyr pesta intérieurement. Par Néant, cet imbécile avait vraiment provoqué la hargne chez ces hommes. Comme s'il n'avait pas pu se contenter de foutre à terre celui qui avait tenté de le cogner. Un garant de l'ordre qu'il avait prétendu... Il verrait bien ! En attendant, il fit face au groupe qui se tenait le plus proche de lui, non sans garder un oeil sur Alornell. Celui-ci ne manqua pas d'énoncer une couche supplémentaire. Un sarcasme guère appréciable. Et aussitôt Alornell se jeta dans la mêlée.

''Un vrai garant de l'ordre ne se conforme pas des temps précis. Il est un garant de l'ordre, ou il ne l'est pas ''

Il observait ses cinq adversaires se ramener. Il grinça des dents. Même si ce n'était là que des combattants de basse caste, ils étaient nombreux. Et il devait veiller à ne pas les tuer qu'en dernier recours. Car après tout, il n'était en aucun cas le fautif de tout ce bazar ! Il se tenait prêt à la confrontation.

''Un garant de l'ordre quand cela t'arrange en somme ! ''


Assez de parlotte. Il dut déjà se battre contre deux imbéciles qui cherchaient à le prendre de front en même temps. Alauwyr bien décidé à limiter le déversement de sang dans cette rue n'eut que d'autres recours de frapper le premier venu d'un coup de pommeau dans la pommette et le second d'un coup de poing bien senti à la poitrine. Il manqua de recevoir un projectile à la tête, lancé par l'un des trois autres comparses qui cherchait à étourdir l'épéiste d'une façon guère loyale. En même temps, quand on cherche seulement à régler ses comptes par pure vengeance, on ne cherchait pas à se battre normalement.

Terminant son premier adversaire d'un autre coup de poing, Alauwyr jeta rapidement un coup d'oeil par dessus son épaule et manqua de lâcher un juron. Il aurait du s'en douter plus tôt. A voir les mouvements d'Alornell, nul doute qu'il était un vampire. C'était bien là sa chance une fois encore ! Et un qui se prétendait garant de l'ordre.

Il reporta son attention sur les trois larrons qui s'étaient décidé à se rapprocher, faisant front ensemble pour se rapprocher de l'officer aldarien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Lun 5 Sep 2016 - 20:49

Alornell n’avait pas relevé les paroles du lieutenant et avait déjà plongé dans la bagarre. Trois malheureux s’approchèrent en même temps, grossièrement alignés pour former une barrière censée empêcher le vampire de passer. Une drôle d’idée pensa-t-il, surtout que les mineurs devinrent blafard quand ils se rendirent compte que leur cible ne tentait pas de s’échapper, mais se précipitait bel et bien vers eux avec l'intention de les attaquer. Son sourire devint mauvais quand il s’aperçut que le chef, encore à l’entrée de la ruelle, armait une arbalète de poing.

Ils s’étaient organisés de façon à répartir les forces, ne laissant à leurs cibles aucune chance de s’enfuir. Ils pensaient cependant avoir à faire à de simples paysans du village d’à côté. Bien qu’il ne se retourna pas, Alornell entendit l’officier se battre avec maîtrise et sang-froid. Il devinait les bottes que celui-ci effectuait et discernait quand un coup était bien placé, la victime émettant alors un pesant gémissement.

Il avait ralenti l’allure depuis quelques pas, réfléchissant à la manière d’écarter ces malfrats du chemin. Le choix fut rapidement prit : il opta pour l’utilisation de la magie, plus rapide à son goût que l’épée, et souhaitant terrasser ses ennemis avant que le lieutenant n’en termine avec les autres.

Il leva prestement le bras en direction de l’un des trois mineurs, formant alors une boule de glace qui vint s’éjecter de sa main pour finir dans la tête du malheureux. Celui-ci ne se releva pas, souhaitant peut-être conserver le peu de dents qu’il lui restait après avoir reçu le sort de plein fouet. Le chevalier détourna ensuite le regard vers l’homme situé à l’extrémité gauche, et sourit à l’idée de savoir ce qu’il allait lui faire.

Un geste ample de la main, dont les doigts étaient tous écartés, suffit à profondément blesser son attaquant. La plaie saignait abondamment tandis que le blessé hurlait à la mort. Il était satisfait de voir les mines déconfites du reste du groupe apparaître devant lui. Le dernier qui se dressait en face de lui recula lentement, amenant ses mains devant lui pour témoigner d’un certain regret quant à cette entreprise qui ne fut, au fond, qu’une mauvaise idée.

Il se contenta de balayer l’air de la main pour le faire glisser et tomber, lui assenant tout de même un violent coup de pied au visage une fois à terre. Il ne restait désormais que les trois hommes du fond, dont le meneur, qui s’apprêtait à tirer en direction du vampire. Celui-ci esquiva d’ailleurs sans effort, n’effectuant qu’un léger déplacement latéral, sans s’être arrêté de marcher. Le tir était prévisible, et Alornell savait à quel instant le grand barbu appuierait sur la détente. Du moins, il avait émis des hypothèses.

Tandis que celui-ci réarma l’arbalète, de façon lente et hésitante qui prouvait son inaptitude à s’en servir, les deux compères restant marchèrent en quinconce, frappant leurs paumes de mains avec leurs matraques. Ils pensaient certainement avoir plus de chances que leurs amis gisant au sol, tous blessés plus ou moins gravement. Alors qu’il entendait encore les gémissements de l’homme victime d’hémorragie, il se précipita vers eux. Il esquiva les premiers coups et, d’une vitesse hallucinante pour un humain, effectua un uppercut au premier. Le temps que le deuxième s’aperçoive que son compagnon était à terre, le vampire l’avait déjà frappé au visage d’un grand coup du revers de la main, alors lourdement gantée. Ne restait que le grand barbu, dont la peau suintait tant il transpirait de peur.

Alornell s’approcha, ne craignant pas qu’un second projectile vint attenter à son existence. L’homme, qui tremblait alors, avait raté sa cible de plusieurs dizaines de centimètres. Il n’eut d’autre choix que d’essayer de fuir, mais ce fut sans compter la rapidité du chevalier. Ce dernier l’attrapa, le retourna brusquement et lui asséna un violent coup de tête afin de lui briser le nez. Le chef, qui regrettait amèrement cette confrontation, se mit à saigner et s'agenouilla. Dans un soupir, Alornell lui dit alors :

« La prochaine fois, réfléchis. »

Il le prit par les cheveux et le jeta à terre, le faisant s’allonger sur le ventre. Il se retourna ensuite pour voir comment le lieutenant s’en sortait, et remarqua qu’il était sur le point de mettre hors d’état de nuire le dernier mineur. Dans un sourire qui évoquait l’arrogance, il arracha une rose qui se trouvait au pied d’une des deux maisons bordant la ruelle, appartenant sans doute à une sorte de petite rangée florale, et la posa délicatement sur le dos de sa dernière victime à l’attention de l’officier. Il tenait fortement à le narguer.

« Adieu, aldarien. » murmura-t-il en disparaissant derrière la maison.

Il accéléra le pas jusqu’à entrer dans une autre ruelle, éloignée du lieu de la bagarre, afin de rejoindre son cheval. Il l’atteignit sans mal, bien que l’amas de passants était encore présent devant l’auberge et que certains d’entre eux le dévisageaient sauvagement. Il remonta sur sa monture et partit au triple galop en direction de Caladon, fuyant la colère du lieutenant. Tout espoir de visiter Aldaria en cette saison était maintenant anéanti, les rumeurs allant bon train et le temps lui faisant défaut.


Sorts utilisés (dans l'ordre) :
 
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr] Mer 7 Sep 2016 - 8:26

Alauwyr avait fort à faire de son côté. Il était un vétéran de deux grandes guerres et même s'il affrontaient quelques gaillards qui étaient loin d'avoir son niveau, ils étaient supérieurs en nombre. Et parfois le nombre l'emportaient sur la compétence. Pourtant l'Alayien n'en laissa pas démordre et se battit comme un lion, jouant de son expérience martiale et de son agilité qu'il avait entretenu jusque là. Le temps n'était plus à l'énergie et à la fougue de la jeunesse, mais il frappait encore vite et bien. Le temps en essayant de pas tuer ces sales bougres. Mais s'il s'avérait qu'il n'avait pas le choix, il agirait...

Aucune émotion ne lisait dans son regard sombre, chaque geste se mouvant avec précision. Mais il ne put échapper à un coup de gourdin reçu dans le ventre. Cela lui coupa le souffle et le temps de tenter de s'en prendre un autre. Mais un coup de poing bien senti remit à sa place le frappeur.

Luttant pour reprendre son souffle, serrant les dents contre le poing de douleur qui lui broyait ses tentatives de respirations, il réussit à tendre son regard vers le vampire, qui menait un étrange manège. Il avait pris le temps de prendre une rose pour la déposer sur le dos d'une de ses victimes -morte ou vivante, Alauwyr ne saurait le dire pour le moment-. Et à regarder son sourire qui pétait d'arrogance. L'Alayien essaya de se reprendre tout en serrant son épée dans le creux de sa main... Et l'autre qui se sauvait une fois encore en disparaissant dans l'ombre d'une des maisons du recoin. De quoi pester !

Réussissant à mieux respirer, il se rapprocha de l'homme où reposait la rose aux senteurs fraîches. Du bout de sa lame, Alauwyr la poussa un peu... Un geste bien étrange pour un vampire. Une sorte de signature ? Il délaissa les autres hommes, qui terminaient de geindre sur leur sort et il se rendit prestement vers le premier lieu où il avait rencontré Alornell. Une perte de temps me diriez-vous, mais ne disait-on pas que les coupables revenaient toujours sur les lieux de leurs méfaits ?

Peut-être que cela fut utile pour Alauwyr, car en arrivant non loin de l'auberge, il perçut les sons percutants de sabots sur le pavé délabré d'un cheval poussé au vif galop. Par Néant, était-ce son homme ? Il serra les dents. Il lui était hors de question de laisser ce bougre lui échapper aussi aisément. Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti le besoin de mener la chasse à un adversaire potentiel.

Il lui fallut malheureusement un petit moment pour retourner à son poste, faire un rapide rapport, trouver un cheval et se lancer à la poursuite d'Alornell. Là il ne misait que sur la chance. Peut-être que le fuyard visait à se perdre dans les plaines pour éviter toute poursuite éventuelle, ou alors....Le nom de Caladon lui frôla l'esprit. Non, c'était trop loin à atteindre... et pourtant....

Ce fut donc un lieutenant déterminé qui quitta lui aussi au galop les faubourgs d'Aldaria pour tenter de retrouver la trace du vampire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr]

Revenir en haut Aller en bas

Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aujourd'hui trompeur, demain trompé [PV Alauwyr]
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» ''Les feux d'aujourd'hui sont les cendres de demain.'' Octavien Lewis
» orophéria + hier est derrière, demain est un mystère mais aujourd'hui est un cadeau. il s'appelle le présent.
» Colons d'hier, Bienfaiteurs d'aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-