Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Dim 7 Aoû 2016 - 13:05

Les rayons de l'astre venaient doucement chauffer les écailles du dragonnet rosé, alanguit avec délice sur les dalles dont la fraîcheur contrastait étrangement avec cette douce sensation de chaleur dégagée par les apports de l'astre solaire. Löthilith aurait certainement pu s'adonner à des activités bien plus énergiques et caractéristiques d'un tout jeune dragon en plein début de croissance. Cependant cela aurait été une grave erreur de la croire si conforme aux connaissances qu'avaient les bipèdes sur sa race. Certes lorsque la curiosité ou ses instincts l'emportaient sur sa paresse elle se décidait à se mouvoir pour les satisfaire, mais autrement, rien ne la contentait plus que de profiter tout simplement de la vie en restant immobile. Ces instants de quiétude n'étaient pas toujours accompagnés du sommeil, même si pour ses besoins et en raison de sa forte croissance elle avait besoin de beaucoup de repos. Non, parfois elle restait tout simplement ainsi, statique devant l'univers qui tournait et s’épanouissait autour d'elle, attentive à tout ce que ses sens pouvaient lui apporter comme informations. Pour tous les observateurs extérieurs ce comportement pouvaient sembler bien étrange, Löthilith avait même était le sujet de nombreuses conversations au sein de la caste des dragonniers par son comportement des plus inhabituels, et certains s'inquiétaient même de savoir si la jeune créature n'était pas atteinte d'un quelconque dysfonctionnement de l'esprit, tare et malédiction terrible, surtout pour un nouveau né d'une race aussi peu nombreuses sur le continent, donc où chaque nouvel individu était choyé mais aussi regardé avec une attention et une crainte toute particulière.

Fort heureusement tout allait parfaitement bien sous le crâne écailleux de la petite dragonne, qui profitait à nulle autre pareil de cette existence toute nouvelle et déroutante qui lui était offerte. A son grand désarrois elle n'avait pas encore rencontré l'un de ses semblables mais elle restait patiente, elle saurait presser son dragonnier à ce sujet en temps et en heure, surtout que pour le moment les échanges entre eux étaient encore décousus, malhabiles et bien difficiles. En effet Löthilith ne comprenait pas un traite mot de la langue des bipèdes, d'autant que certains semblaient prononcer des sonorités qui restaient inconnues même pour certains de leurs comparses à deux pattes. De plus quelques concepts purement de leur création restaient obscurs et complètement incompréhensibles, même par les images mentales que Lewyn essayait tant bien que mal de transmettre à la petite créature. De son côté elle se savait des plus claires, émettant des idées simples, des besoins primaires facilement reconnaissables et qui étaient d'ailleurs ressentis par toutes les créatures vivantes sur le continent. Absorbée dans ses pensées le dragonnet avait fermé les yeux et laissait le soleil être reflété sur ses centaines d'écailles qui prirent la teinte presque dorée semblable au soleil couchant. Löthilith avait élu cet emplacement en plein air pour profiter des derniers rayons encore gorgés de chaleur de cette fin d'année, en effet les saisons changeraient bientôt et les pluies se feraient plus redoutable, d'autant que l'air marin faciliterait l'atmosphère à se gorger d'humidité.

Les passages n'étaient pas nombreux sur cette place légèrement surélevée et assez petite. Malheureusement pour la créature draconnique, il subsistait encore trop de bipèdes inconnus à son goût qui traînaient dans les parages. Plusieurs d'entre eux d'ailleurs l'observaient avec déférence et émerveillement. Bien qu'elle aimait beaucoup ce qu'elle pouvait ressentir de leur fascination pour elle Löthilith aurait aimé être un peu plus tranquille, mais ne réagissait pas à leur présence tant qu'ils conservaient un écart suffisant avec elle. Malheureusement la tranquillité ne semblait jamais pouvoir se conserver bien longtemps. Un bipède, certainement plus courageux que la moyenne décida qu'il était temps pour lui de rencontrer la nouvelle venue d'un peu plus près. Il s'avança donc, avec un peu de peur certes mais bien décidé à transgresser la politesse et pénétrer dans l'espace personnel de la dragonne. Chose qu'elle n'apprécia pas du tout, elle se souvenait encore comment des bipèdes avaient désirés s'emparer d'elle et la honte de ne pas avoir sur leur montrer sa colère et de ne pas avoir pu réagir avait fait monter en elle sa méfiance envers les bipèdes. L'angoisse commença donc à grimper, de plus elle ne comprenait rien à ce que l'individu souhaitait lui communiquer par des mots, bien que son ton soit des plus doux et que rien en lui ne paraisse menaçant.

Löthilith essaya de l'éloigner par ses propres moyens, en grognant, mais du haut de ses quelques semaines le son n'était pas bien effrayant, néanmoins il suffit pour faire s'arrêter dans son mouvement le bipède qui sembla d'un coup hésitant. Fière d'avoir su faire montre d'autorité Löthilith releva fièrement la tête, s'imaginant en reine. Malheureusement pour elle, la victoire fut de courte durée et voir ainsi le dragonnet exposer son long coup, zone de point faible, avait dû lui faire croire qu'elle lui accordait sa confiance et non qu'elle n'était guère disposée à ce qu'il entre plus avant dans son cercle d'intimité. Ainsi il reprit sa route dans sa direction, et la confiance en elle de Löthilith chuta drastiquement. La peur s'insinua dans ses veines, et se transmis invariablement par le lien si spécifique à son dragonnier qui n'était pas loin. Elle le repéra très vite, mais eut un instant d'hésitation. Tout d'abord elle détestait être ainsi vulnérable et soumise à la bonne volonté d'un autre bipède, si attentionné et gentil soit-il à son égard, de plus elle ne souhaitait pas l'ennuyer à chaque fois qu'une situation n'était pas gérable pour elle, faire montre d'une telle faiblesse était véritablement rageant pour elle. Néanmoins elle n'eut plus vraiment le choix et après avoir clairement envoyé un signal de détresse à son dragonnier elle se déplaça rapidement dans sa direction. Son petit trot suffit à distancer et étonner son assaillant. Le cœur battant elle prit appuis sur ses pattes pour se précipiter sur les genoux de son dragonnier, ouvrant quelque peu ses larges ailes pour stabiliser son saut. Recroquevillée sur son protecteur Löthilith ne peut s'empêcher de geindre et de grogner à la fois, ce qui démontrait clairement son malaise. De par son lien mental elle envoya très clairement une sensation de peur et de mal-être à son dragonnier, mais aussi et surtout sa méfiance des bipèdes, les analysant dans son esprit comme un ennemi, pour que Lewyn puisse clairement comprendre les affres de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Lun 8 Aoû 2016 - 10:16

Alors que Lewyn semblait paraisser un peu pour sa part Viladric se contentait simplement de s'exercer à jouer de la flûte mais non magique un peu plus loin. De manière assez paisible pour tout avouer, et puis après tout il fallait bien de temps en temps un peu se reposer, et en tout cas pour sa part il n'allait pas reprocher à Löthilith de vouloir se reposer un peu de temps en temps, et de vouloir peut-être un peu de solitude, enfin de toute façon au fond pour sa part il n'allait pas insister particulièrement s'il arrivait un moment où elle voulait être un peu seule. Après tout ce n'est pas parce qu'ils étaient liés supposait-il qu'ils devaient tout le temps être collés l'un à l'autre.

Mais sinon notons que pour sa part il se portait disons… Comme un charme ! Depuis le peu de temps qu'il était dans la caste il semblait déjà avoir pris ses marques, et assimiler plus, ou moins sereinement sa future tâche de dragonnier pour tout avouer, enfin en vrai il était angoissé par le fait de ne n'être peut-être pas à la hauteur en tant que dragonnier, mais il tâchait de cacher cela, et surtout de vivre l'instant présent avec la sorte de joie de vivre qui le caractérisait, et qu'il essayait toujours de transmettre ne serait-ce qu'en partie à son entourage. Avec plus, ou moins d'efficacité certes mais du coup Viladric était très souvent de bonne humeur malgré une certaine sensibilité, et cela…

Se manifestait très bien dans la mélodie de sa flûte qui n'était pas enjouée, mais sereine et calme. Et c'est la manière avec laquelle il voulait aborder son existence de vampire d'une certaine manière, et celle nouvelle de dragonnier. Et même s'il ne savait pas encore tout ce qu'impliquait le lien, il sentait que cela lui demanderait du temps, et du travail pour que les choses se passent aux mieux pour lui, et son doux diamant rose, mais dans le fond… Lewyn était tout à fait prêt à faire les efforts nécessaires pour cela car il désirait réellement faire leurs bonheur à tout deux. A voir donc s'il obtiendrait satisfaction de ce côté-là.

Et d'ailleurs pour sa part il se sentait en sécurité ici, et savait que Löthilith elle aussi été en sécurité, les gens ici après tout n'étaient que soient des membres de la caste fiables, ou des amis de cette dernière, et il pouvait donc laisser sa Löthilith prendre ses aises à quelques mètres de lui malgré la légère présence d'humains dans les environs. Car sinon il aurait finit par être envahissant, et il ne désirait pas spécialement être envahissant pour sa liée, après bien entendu il gardait un œil sur elle car on ne savait jamais, mais il la laissait prendre un peu de liberté tout de même.

Mais pour le coup il se posa des questions quand il vit Löthilith qui semblait contrariée alors que quelqu'un semblait vouloir juste la caresser gentiment… Hum devait-il intervenir ? C'est que peut-être que sa dragonne n'apprécierait pas qu'il intervienne pour tout, et n'importe quoi car après tout il serait bien qu'elle sache elle aussi se débrouiller par elle-même. Puis lui-même avouerait ne pas forcément apprécier qu'on soit tout le temps sur son dos, néanmoins il n'eut plus trop ce choix quand sa douce liée finit par galoper vers lui en lui envoyant un signal de détresse… Lewyn rangea donc rapidement sa flûte, et avança vers elle alors que l'humain non loin semblait se poser des questions...

Il n'en posa pas beaucoup pour sa part, et se contenta de prendre Löthilith dans ses bras comme pour démontrer qu'elle n'avait à s'inquiéter de rien avant de dire à l'humain calmement.

« Elle n'est pas à l'aise avec les non dragons en dehors de moi je pense. Enfin dans tout les cas veuillez nous en excuser, mais nous prenons congé. » Cela il le dit d'un air diplomate, et assez conciliant avant de sortir de cette pièce pour aller dans le couloir à côté où il n'y avait personne pour aller chercher un jardin disons moins occupé. Probablement à l'étage de vie des dragonniers ? Enfin pour sa part Lewyn ne détestait pas la présence de gens, mais il supposait que si cela mettait Löthilith mal à l'aise autant l'emmener en un endroit plus tranquille…

Et alors qu'il aller dans le couloir avec sa liée il envoya au passage pour sa part disons un sentiment plus disons assuré, comme s'il n'y avait aucun danger, comme si les bipèdes ici étaient pour là plupart des alliés des dragons, et des dragonniers et à leurs services d'une certaine manière. Enfin il ne savait pas si sa dragonne comprendrait aisément le concept, car le lien était encore assez jeune, et si les deux liés pouvaient déjà communiquer images, et sentiments ils ne pouvaient pas encore se parler à travers le lien véritablement… Néanmoins Lewyn décida d'envoyer un autre sentiment à Löthilith…

Ce sentiment était celui d'une certaine confiance, disons une confiance en elle et en leurs liens comme pour lui dire qu'elle n'avait pas à avoir peur et que pour sa part elle pouvait disons compter sur lui, enfin qu'il tâcherait d'être là pour elle si besoin est, et cela fut suivit d'une image mentale ensuite… Celle de viande, et de pâtisseries comme pour lui demander si elle avait fait car il se rappellera tout à coup que sur le chemin il y avait des cuisines alors si jamais elle voulait manger un peu ils pourraient faire un petit détour par cette dernière... Et puis cela l'aiderait sans doute à se changer les esprits qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Lun 8 Aoû 2016 - 18:03

Lewyn s'était présenté être la dernière solution possible. Certes Löthilith avait honte de se cacher ainsi dans les bras de son dragonnier pour fuir le bipède qui était la cause de son angoisse. Néanmoins elle ne s'était pas tout de suite dégonflée et avait quand même essayé d'affronter la menace par ses propres moyens et avec ses maigres compétences. Malheureusement cela n'avait pas été concluant. Maintenant qu'elle se trouvait contre le corps chaud de son dragonnier, au plus prêt de son lié, Löthilith n'avait plus peur de rien et aurait même pu décider de repartir à la charge pour infliger deux ou trois morsures à celui qui avait osé la déranger dans un moment de paix intérieure, mais Lewyn avait déjà échangé avec le bipède qui était repartie vaquer à ses occupations quelque peu déçu et la mine triste. Elle était fière de son lié, même si elle désirait plus que tout comprendre comment il avait pu si vite et seulement avec des mots se débarrasser de l'assaillant. Cependant avant de résoudre cette question le dragonnet reçu toutes les images que lui apportait son dragonnier et en restait perplexe. Les bipèdes étaient-ils réellement digne de confiance ? Pour ce qui concernait Lewyn, il n'avait pas le choix en vérité, car s'il fautait dans son rôle il en irait de la vie de la créature qu'il portait à prendre dans ses bras. Curieuse et en pleine introspection, Löthilith se tourna une fois de plus vers son Lié pour mieux comprendre l'épineux problème des bipèdes. Ainsi plusieurs fois elle renvoya à l'esprit du vampire la mésaventure qui avait pu se dérouler dans la cité elfique qu'ils avaient récemment visités. Ces images tournant en boucle, Löthilith sonda en même temps l'esprit de Lewyn pour décrypter un mot qui lui permettrait de se faire clairement comprendre. C'est alors qu'elle trouva ce qu'elle cherchait et avec un gros effort de focalisation elle fit résonner d'une voix très douce mais encore enfantine:

*Pourquoi ?*

Le mot était simple, mais c'était le premier que Löthilith arrivait à prononcer correctement et pour le bon usage. Continuant à délicatement envelopper sa conscience autour de celle de Lewyn, elle fouilla plus avant dans son champ lexical, dans la syntaxe mais surtout à toutes les idées qui pouvaient être associé à telle ou telle combinaison de mots. La tâche était compliquée et pas spécialement rapide, cependant elle sentait qu'il n'y avait que comme ça qu'elle réussirait à faire plus ample connaissance avec celui qui partagerait sa vie et surtout qu'elle pourrait le comprendre beaucoup mieux que par ses lamentables essaies d'échange d'images. Löthilith ne faisait pas confiance aux bipèdes, et même pour Lewyn la méfiance était parfois de mise, bien qu'elle était beaucoup plus atténuée que pour les autres. Ces races à deux pattes lui semblaient bien trop inconstantes et sa mémoire atavique lui avait fourni quelques images d'hommes agressant des dragons. Ils semblaient des plus inconstants et versatiles et Löthilith ne pouvait prendre le risque de baisser sa garde.

Heureusement son dragonnier eut la bonne idée de l'éloigner du monde, le mouvement de ses pas la berçait presque et faillit avoir raison de l'excitation qui avait bouillonné dans ses veines du fait de sa mésaventure. S'enroulant avec extase contre la poitrine du dragonnier Löthilith n'avait pas pensé à la suite des évènements, si ce n'est peut être finalement faire un petit somme sur celui qui était son gardien. Pourtant celui-ci émis une autre suggestion qui fut bien plus alléchante à la petite créature. Il lui proposait de la nourrir, chose qu'elle refusait rarement, ayant souvent d'immenses maux de ventre lui signalant un besoin urgent d'une grande quantité de nourritures. D'ailleurs la faim revint aux seules images que Lewyn transmettait à son esprit. C'est donc avec un nouvel enthousiasme que le dragonnet se redressa sur ses pattes.

*Manger... viandes... eau aussi ? *

Löthilith avait du mal à s'exprimer convenablement, en effet cet exercice était nouveau pour elle et faire des phrases complexes lui prendrait certainement un peu de temps et d'entraînement. La concentration qu'il fallait pour réussir à transmettre psychiquement un message, fusse t-il adressé à son dragonnier, était considérable et demandait beaucoup d'énergie, tout du moins vu la jeunesse du lien entre eux. Löthilith espérait qu'à l'avenir les choses se feraient beaucoup plus facilement, car si l'un d'entre eux était distrait mais avait besoin de l'aide de l'autre ils devaient pouvoir échanger clairement et rapidement des informations essentielles. A la sollicitude de son dragonnier Löthilith répondit par un câlin, consistant à se frotter avec douceur sur la gorge et le bas de la mâchoire de ce dernier. Elle prit garde à ne pas le blesser en raison de ses écailles aiguisées. Elle lui envoya une vague de reconnaissance pour la promptitude avec laquelle il avait répondu présent lors de sa frayeur. De plus elle lui transmit une autre émotion, la honte d'avoir fuit devant l'adversaire et de ne pas avoir pu lui imposer le respect. En somme elle n'avait pas réussi à s'en sortir seule et donc se dévalorisait face à cela.

*Pardon*
Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Mar 9 Aoû 2016 - 9:16

Pourquoi aurait-il frappé l'humain alors que celui-ci n'avait rien fait de vraiment mal ? Bon sa dragonne devait être trop jeune d'une certaine manière pour comprendre que le sang chaud ne lui avait pas voulu de mal, mais Lewyn pour sa part allait éviter de commettre une éventuelle injustice sans vraie raison, et il devrait sans doute instruire sa dragonne sur le fait qu'il fallait différence les différentes types d'humains qu'elle voyait. Et surtout qu'il y avait des moyens simple de résoudre les problèmes qui ne consistaient pas à menacer, ou frapper quelqu'un qu'elle ne devait pas encore trop connaître au vu de son jeune âge… Après il savait qu'elle avait été assez traumatisé par l'agression d'il y a quelques semaines, et de ce fait… De ce fait il ne pouvait que comprendre qu'elle ait une méfiance assez prononcé, et ait du mal à faire la distinction pour le moment. Et d'une certaine manière elle avait en partie raison d'être aussi prudente. Car elle était encore très jeune, et assez vulnérable, et tout les êtres se tenant sur deux pattes ne voulaient pas forcément beaucoup de bien aux dragons malheureusement…

Et d'ailleurs Löthilith confirma cela en lui renvoyant des images de la mésaventure qui leurs étaient arrivés de nuit dans la cité elfique, et Lewyn… Fut étonné de voir que peu après elle arriva à lui insuffler un mot un simple mot qui illustrait pourtant aisément la sentiment de sa dragonne… D'ailleurs il avait étrangement sentit la présence de l'esprit de la dragonne qui s'était un instant immiscer dans le sien, et il décida donc de répondre à cette question par des images…

Celle tout d'abord d'un elfe qui avait sauvé la vie de Lewyn alors que ce dernier s'était retrouvé blessé dans le passé, l'elfe aurait pu le tuer mais il avait décidé d'aider le vampire, c'était un baptistrel qui avait fait preuve de bonté par cet acte, c'était pour lui disons… Une scène très représentatif qui représentait bien que si certains étaient capables du pire d'autres étaient du meilleurs, ainsi il essayait de dire à la dragonne que l'on pouvait trouver de tout chez les être à deux pattes. Et il montra ensuite plusieurs autres images d'actes d'altruismes qui il avait vu comme pour dire « ils sont aussi capables de cela. » en caressant légèrement le cou de son diamant rose qui devait être bien inquiet en cet instant…

Et il laissa ensuite volontiers sa dragonne envelopper doucement sa conscience autour de la sienne, une sensation qui devait-on avouer était un peu étrange dans les faits mais qui était aussi étrangement assez agréable… Probablement l'une des conséquence du lien qu'il entretenait avec ce petit être. Par contre il ne savait pas vraiment pourquoi elle enveloppait ainsi son esprit autour du sien, et se contenta de se concentrer sur la marche pendant qu'elle le faisait pour éviter de glisser sur un petit obstacle par terre par exemple.

D'ailleurs l'idée des cuisines lui était venue, et lui semblait assez bonne pour consoler sa petite dragonne, après tout cette dernière avait souvent assez faim, probablement à cause de sa jeunesse actuelle, et n'étant pas encore assez grande pour aller chasser c'était sans doute à lui de s'occuper d'elle de ce côté-là en attendant. Et la dragonne continua à lui parler avec de vrais mots… Il décida donc de lui répondre par l'esprit un simple mot qui espérait-il elle arriverait à comprendre.

« Oui. »

Par le Dracos dans tout les cas il n'aura sans doute jamais autant couru après de la nourriture humaine, ou d'être à sang chaud que depuis qu'il était en compagnie de Löthilith. Mais en même temps lui à part le sang il n'y avait pas grand-chose qu'il pouvait manger, et disons que le sang… Ce n'était pas forcément une partie de son alimentation dont il était très fier d'ailleurs, mais bon autant ne pas trop penser à cela surtout qu'avec l'époque de paix actuelle il pouvait se nourrir de manière tout à fait honnête, et pas trop pesante pour sa conscience car mine de rien une vie prise pour se nourrir en tant que vampire restait une vie prise après tout…

Et suite à cela d'ailleurs il grattouilla légèrement sa dragonne qui semblait vouloir le câliner à sa manière, et il sourit légèrement quand elle lui envoya une sorte de sentiment qui était la reconnaissance, mais son sourire s'effaça quand elle envoya un autre sentiment qui était la honte…

Et pour répondre à cela il envoya pour sa part l'image de ce qu'elle était actuellement puis celle qu'il s'imaginait d'elle lorsqu'elle serait une grande et magnifique dragonne qui volerait dans le ciel. Comme pour lui dire qu'elle ne serait pas toujours aussi vulnérable, et il envoya ensuite un autre sentiment une certaine dose d'amour, et de fierté comme pour lui dire qu'elle ne lui avait jamais fait honte, et sur ce alors qu'il venait de lui transmettre cela… Il ouvrit la porte de la cuisine.

Puis demanda poliment au cuisiner si trouvant dans celle-ci de découper de la viande cuite pour sa dragonne, et de lui passer quelques pâtisseries ce qui fut rapidement fait, après tout le cuisiner étant un employé du domaine il avait choisit de travailler pour la caste donc on pouvait dire que ce n'était guère une tâche ingrate pour lui… Et Lewyn remercia donc le cuisiner avant de prendre de sa main gauche le plateau contenant toute cette nourriture et se rendre avec sa dragonne dans une pièce à côté…

Un autre jardin cette fois-ci, plus petit que celui-ci de tout à l'heure, mais vide de toute présence. Et c'est une fois arrivé dans ce petit jardin où une fontaine se trouvait qu'il déposa calmement le plateau au sol, et s'assit en invitant sa dragonne à descendre de où elle se trouvait pour aller manger ce qui se trouvait sur le plateau. Sachant que la viande se trouvant dessus était du poulet, et les pâtisseries visiblement des sortes de gaufres au miel, et il espérait bien qu'elle aimerait cela dans tout les cas. Car pour sa part il serait incapable de parfaitement juger le goût d'une nourriture conventionnelle disons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Ven 12 Aoû 2016 - 10:35

Au fur et à mesure que Lewyn emportait la petite dragonne loin du bipède la tension se fit moins pressante et l'angoisse s'atténuait. Confortablement logée dans les bras de son Lié Löthilith ne pouvait plus guère ressentir de peur car elle sentait parfaitement la détermination de son âme sœur à la protéger de tous dangers ou difficultés. Cela cependant si c'était rassurant, n'aidait en rien la petite créature à reprendre confiance en elle, car se sentait bien trop dépendante d'un bipède elle craignait de ne jamais devenir indépendante et assez puissante pour être crainte et admirée à la hauteur du prestige de sa race. C'était un lourd héritage qu'elle portait en elle, mais si c'était parfois chose fastidieuse elle ne désirait qu'être digne de lui. Néanmoins pour le moment Löthilith était reconnaissante à son gardien d'avoir sur prendre soin d'elle, et même s'il n'était qu'un bipède elle se dit qu'elle ne l'avait pas choisi pour rien et qu'elle avait pris ce jour là une très bonne décision. Docilement elle se laissa conduire dans les cuisines, tout en continuant d'irradier d'une douce chaleur et d'envelopper délicatement mais fermement la conscience de Lewyn. Elle y cherchait un apprentissage de la communication, le moyen pour eux de se comprendre plus clairement et d'ainsi enfin commencer à se connaître plus avant.

La peau de son Lié ne dégageait aucune chaleur et si Löthilith avait pu s'en étonner en sortant de l’œuf sa mémoire atavique lui avait très vite fourni une réponse claire sur la nature de son bipède. C'était un vampire, une créature qui selon les elfes était maudite et qui ne connaîtrait jamais le repos, ni même la mort, enfin s'il se tenait à l'écart du danger. Le couple avait donc des millénaires d'existence devant lui, peut être même l'immortalité à partager ensemble, et cela comblait la petite dragonne de bonheur, car même à ce stade si précaire et récent de leur lien, jamais elle ne pourrait concevoir qu'il l'abandonne. Elle n'en survivrait probablement pas d'ailleurs. Ce n'est qu'en respirant les différentes effluves parvenant des cuisines que Löthilith relâcha légèrement l'emprise qu'elle exerçait sur l'esprit de son Lié, elle ne voulait pas non plus l'emprisonner ou le rendre imperméable aux éléments extérieurs. Les images que Lewyn transmis à la dragonne la rendirent perplexe, si elle avait parfaitement compris son message concernant les bipèdes, elle restait sceptique quant à la possibilité qu'il y ait plus d'exceptions que son dragonnier quant à la bonté. Les bipèdes étaient si inconstants, si versatiles et presque incompréhensibles que Löthilith ne pouvait leur faire confiance, elle ressentait au fond d'elle-même que jamais elle ne saurait totalement se départir de se préjugé. D'ailleurs sa mémoire atavique lui donnait raison car était stocké dans son ADN énormément d'images et de sentiments négatifs vis-à-vis des bipèdes qui parfois avaient même chassés les dragons pour se couvrir de leurs écailles si résistantes, provoquant un véritable sacrilège aux yeux de cette race.

Non ce furent surtout les images d'elle plus grande qui l'étonnèrent et elle ne su guère comment réagir ou que répondre. Certes elle allait grandir, certainement prendre en taille et en poids, mais quiconque s'y connaissant un petit peu en dragon et observant le dragonnet pouvait se rendre compte de sa faible constitution et de sa fragilité extrême. Elle ne se sentait guère à la hauteur de ceux qui l'avaient précédés dans cet état de jeunesse, elle n'arrivait même pas à intimider un bipède et cela l'agaçait au plus haut point. Malgré tout l'image que Lewyn avait d'elle de son état adulte lui plaisait beaucoup, et elle avait réellement hâte de grandir le plus vite possible pour atteindre cette apparence le plus vite possible et acquérir les muscles et les ailes qu'elle supposait, ainsi elle pourrait se réfugier haut dans les cieux pour ne plus avoir à supporter tous ces bipèdes agaçant. Seul Lewyn aurait le droit de l'accompagner dans ce qui serait un véritable havre de paix pour elle. Ainsi avec une petite excitation elle demanda à son dragonnier:

*Quand ?*

Finalement ils arrivèrent sur une autre petite place, un jardin plus intime et très agréable car complètement désert. Löthilith ressentit une grande joie, même si son estomac se faisait de plus en plus remarquer, commençant à gargouiller à grand cris pour manifester son besoin de plus en plus urgent d'être rassasié. Lewyn déposa la nourriture dont le parfum faisait presque salivé la créature. Après une dernière étreinte, elle relâcha l'esprit de son dragonnier, se laissant guidé par son instinct elle sauta des bras de son gardien pour aller contenter son gosier. La viande était délicieuse, même s'il lui manquait le sang et la fraîcheur pour être divine, cependant Löthilith ne pouvait se montrer aussi exigeante, elle eut hâte de pouvoir apprendre à chasser et de pouvoir déguster une proie fraîchement attrapée par ses soins, même si cela demanderait énormément d'énergie de sa part. Ayant terminé les petits bouts de viande elle approcha son museau vers les pâtisseries qui trônait juste à côté. Elle passa tout d'abord une langue curieuse et hésitante sur celles-ci. Sentant le goût du sucre, elle mit quelques secondes à se faire une opinion, et sauta finalement sur les douceurs avec bonheur et en se délectant de chaque bouchée. Après quelques lapement d'une eau fraîche dans la fontaine elle s'assit avec contentement, observant avec une joie incommensurable son dragonnier. Emplit de gratitude elle revint vers lui. Il était temps à présent de débuter les choses sérieuses, et Löthilith mis un moment pour formuler tous les mots dans son esprit avant de débuter son discours, pour être certaine de la prononciation, mais aussi et surtout du sens qui devait être clair.

*Merci beaucoup, Lueur-de-ma-nuit. Je ne saurais jamais assez reconnaissante pour tes bons soins. Tu es bien le seul bipède pour qui je suis prête à faire autant. Sache que lorsque je serais en âge de veiller sur toi à mon tour, je ne laisserais jamais rien t'arriver Trésor-de-mon-cœur.*
Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Sam 13 Aoû 2016 - 18:10

Que Löthilith se sente mieux était certainement ce qui importait le plus à Lewyn en cet instant, après tout sa dragonne était encore jeune, et c'est à lui que devait donc écoper la responsabilité de prendre soin d'elle pour honorer le fait qu'il était l'élu de cette petite chose qui deviendrait un jour une magnifique, et grande dragonne. Et il était pour tout avouer d'une certaine manière désireux que ce jour arrive, ce tout en le redoutant. Désireux car il voulait voir sa Löthilithi grandir, devenir plus forte, et s'accomplir, et il le redoutait aussi car… Il avait l'impression qu'il deviendrait peut-être faible en comparaison d'elle, et une source d'inquiétude pour sa dragonne comme cette dernière était une source de préoccupation aujourd'hui pour lui car il devait veiller à sa sécurité. Et il ne tenait donc pas à lui faire de tels soucis à l'avenir, mais…

Au fond de toute manière ce jour n'était pas encore arrivé, et il verrait bien ce qu'il pourrait faire pour rester utile avant, mais d'ici là il devait tâcher de s'occuper au mieux de son petit diamant rose pour que celui-ci puisse devenir à l'avenir une gemme à l'éclat inégalable. Et il appréciait d'ailleurs d'une certaine manière la douce chaleur que dégageait sa liée, et le contact de l'esprit de cette dernière sur le sien… Une sensation toujours nouvelle pour lui, et qu'il ne savait pas encore comment vraiment gérer, mais qu'il appréciait déjà car il avait l'impression d'avoir une âme sœur qui constituait déjà en grande partie le sens de sa vie. Et en présence de qui il se sentait déjà serein, et apaisé.

Et il était à vrai dire lui aussi tout à fait de heureux de savoir qu'il était immortel, car si les dragons en retour ne l'étaient pas forcément ils restaient qu'ils pouvaient vivre vraiment très longtemps, et ainsi Löthilith n'aurait pas seulement 2000 ans devant elle comme beaucoup de dragons liés, mais toute une vie de dragonne aussi longue que pouvait être ce genre d'existence. Une vie que Lewyn pourrait passer avec elle, et où il la verrait grandir au point qu'elle ferait peut-être même le taille d'une montagne dans plusieurs millénaires… Une pensée assez étrange à réaliser sachant que la créature qui deviendrait un jour gigantesque tenait pour le moment dans ses bras, et était adorable, mais une pensée qui l'effleura quand même, et de toute manière quelle que soit sa taille il aimerait toujours Löthilith aussi fort qu'au premier contact, si ce n'est plus selon ce qu'impliquerait leurs liens quand il se développerait… Et s'ils faisaient les efforts nécessaires pour que cela se dévelloper au mieux, et d'ailleurs Löthilith lui demanda quand… Quand serait-elle une fière dragonne dragonne adulte qui pourrait déjà voler haut dans le ciel...

« Dans quelques années. » Lui répondit-il donc par la pensée sur le ton d'une promesse qu'il lui faisait, oui seulement quelques années pensa t-il, et elle ferait à tout deux leurs fiertés. Et en vérité la seule chose dans ce fait qui l'inquiétait vraiment c'était qu'il devra peut-être envisager un jour de voler avec elle… Et sachant qu'il 'avait le vertige, on pouvait deviner aisément qu'il ressentait un certain sentiment de malaise rien qu'à y penser, mais un sentiment qu'il tâcha d'écarter rapidement pour éviter si possible que Löthilith ne s'en aperçoive… Il valait mieux après tout qu'il reste entièrement de bonne humeur pour essayer de faire en sorte que cela soit contagieux pour sa douce liée. Et ainsi qu'elle se sente mieux car il n'aimait pas la sentir malheureuse, ou angoissée.

Et il se disait d'ailleurs que la présence d'autres dragons dans la caste ne serait pas de trop pour aider sa petite Löthilith à grandir de la meilleure manière possible, après tout elle pourrait ainsi prendre exemple sur eux, et au final cela ne faisait que confirmer une chose pour Lewyn. Le choix judicieux que cela a été de rejoindre la caste des dragonniers… Car il n'y étaient peut-être que récemment, mais il sentait déjà que grâce à la caste ils pourraient tout deux s'accomplir, et faire de grandes choses, cela était déjà indéniable à ses yeux.

Et sur ce ils s'installèrent donc dans un jardin paisible, ou il laissa à Löthilith le loisir de se restaurer de ce qu'ils avaient pu récupérer des cuisines, et à vrai dire il se demandait même avec une légère curiosité quel goût pouvait avoir tout cela… Surtout que son petit diamant rose semblait vraiment apprécier ce qu'elle était en train de manger… Mais bon sa nature de vampire l'empêcherait d'avoir une réelle réponse à cette question malheureusement…

Et de toute manière ce qui comptait vraiment en cet instant c'est sa liée puisse se rassasier comme elle le désirait. Et fut assez amusé de voir qu'elle goûta avec au moins autant d'appétit les pâtisseries que la viande… A croire visiblement que les dragons aussi pouvaient avoir leurs petits péchés mignons.

Et quand Löthilith revint vers lui maintenant de bonne humeur, et apaisée pour débuter une sorte d'apprentissage Lewyn écouta attentivement sa dragonne parler dans son esprit, content de voir les progrès que faisait déjà cette dernière, et à laquelle il tenta de répondre cette fois-ci avec des mots émit par sa bouche, et non par la pensée… Ce avec un ton dénotant de sa pointe de fierté, et surtout de sa bonne humeur de l'instant, après tout les alentours étaient paisibles, et il était heureux pour sa part de pouvoir partager ce moment privilégié avec sa liée.

« Tu me fais la un grand honneur, et sache que je suis déjà fier de toi que ce soit pour celle que tu es, et pour celle que tu va devenir mon cher diamant rose. Ne crains pas l'avenir car il t'appartiendra, cela je t'en fais la promesse... A toi qui à mes yeux es le joyaux le plus éclatant qui est vu le jour en ce monde. » Et sur ce il dit doucement à sa dragonne après avoir fait ce compliment sincère…

« Rien que là d'ailleurs tu as fais beaucoup de progrès pour arriver à communiquer ainsi avec moi… Alors je n'aurai qu'une question à te poser, que voudrai tu que nous fassions maintenant que tu es ainsi rassasiée ? Après tout cette journée t'appartient future souveraine céleste. » Demanda t-il donc simplement pour deux raisons, la première car il voulait que Löthilith poursuive les efforts pour maintenir cette forme de communication, et ainsi qu'elle s'améliore au fur, et à mesure, et la deuxième car il se disait qu'il pourrait sans doute pleinement lui consacrer cette journée, alors autant la laisser mener la danse. Surtout qu'en ces lieux ils n'avaient rien à craindre, et qu'il y avait quantité de choses à faire dans le palais des dragonniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Mar 6 Sep 2016 - 12:14

Il n'était guère aisé d'être une si petite dragonne dans un monde si vaste et Löthilith pouvait être exaspérée de ne pas être déjà à l'âge adulte pour pouvoir pleinement exploiter toutes ses capacités. Les images que lui avait transmis son dragonnier donnaient fortement envie à la dragonne d'y être. Après son discours la petite créature se dissipa légèrement et elle essaya de se grandir et d'étendre un maximum ses jeunes ailes pour voir quel effet cela ferait sur son dragonnier, mais également pour voir la différence avec ces images. C'était un peu décevant il fallait se l'avouer, car les membres étaient encore bien trop petits pour la soulever dans les airs et lui faire connaître les joies des balades dans le ciel. Quelques années lui avait dit son dragonnier, avant qu'enfin elle puisse être aussi belle et majestueuse que dans ses idéalisations de son être. Cela pouvait paraître un grain de poussière face à la longue existence qui attendait la dragonne. De part l'immortalité de son lié, Löthilith pouvait parfaitement prétendre à une grande existence, peut être même sur un millénaire. Malheureusement Löthilith avait hâte que ces années passent. Elle ne ressentie pas le léger trouble de son partenaire de vie, elle avait de toute façon l'esprit bien trop encombré pour se concentrer sur les émotions de son lié. Toute à sa fierté d'avoir enfin pu réussir à s'exprimer un peu près correctement, elle frémissait de joie, néanmoins elle fit un effort de concentration pour écouter la réponse de son compagnon.

Lorsqu'elle comprit le sens de son discours la fierté et la joie s'emparèrent de chaque parcelle de son être. La petite dragonne se redressa légèrement et se retint de sautiller un peu partout. Tout ces compliments ronronnaient avec bonheur à ses oreilles et elle pourrait très vite s'habiter et même rechercher cette flatterie.


*Merci Trésor-de-mon-Coeur, je sais qu'avec tes bons soins je deviendrais cette si belle et forte dragonne, et je pourrais alors veiller sur toi.*

Löthilith avait hâte que cette époque arrive et tout en manifestant sa joie elle transmis à son lié des images de dragons forts et puissants protégeant au péril de leur vie leur compagnon humain, souvenirs lui venant de sa mémoire ancestrale.

*Ce sera un jour mon rôle et je serais la plus féroce de toute. Avec moi à tes côtés, rien ne te seras impossible*

Elle était très fière d'elle, mais aussi de son dragonnier. Après cet échange de promesses Lewyn lui demandait alors ce qu'elle désirait faire en cette journée douce et ensoleillée. Les rayons qui perçaient leur douce chaleur dans le jardin étaient très tentants, car ils annonçaient la possibilité d'une sieste agréable et alléchante dans une plus grande quiétude que dernièrement. Cependant Löthilith était trop excitée pour réussir à trouver le sommeil et elle trépignait déjà sur place. Elle se creusa l'esprit, à la recherche d'activités pouvant permettre un renforcement du lien mais aussi qui permettrait un amusement certain.

*Je te propose une partie de chasse. Et tu es la proie ! Ne t'en fais pas je ne vais pas te dévorer, mais je voudrais juste m'amuser à te pourchasser*

Un peu intimidée face à cette demande sa voix s'était faite un peu plus faible pour énoncer son désir.
Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric] Jeu 8 Sep 2016 - 17:56

Il comprenait, et ressentait pleinement l'impatience de sa dragonne, mais malheureusement il ne pouvait rien faire pour accélérer la croissance de cette dernière, ce même si d'une certaine manière il avait hâte qu'elle grandisse. Après tout sa petite liée deviendrait un grand et magnifique joyaux à l'éclat inégalé ! Le seul point noir dans tout ceci était juste qu'il craignait d'être faible par rapport à elle, et de ce fait de devenir une sorte de boulet… Il ferait bien entendu de son mieux pour que cela n'arrive pas, mais le craignait tout de même, même s'il tâche de ne pas trop y penser alors qu'il regardait Löthilith qui essayait d'étendre ses ailes…

Et il y aurait encore du progrès à faire pensa t-il en la regardant, mais il appréciait son enthousiasme, et cela il le démontra par un simple sourire. Sourire qui sonnait aussi comme une promesse, celle qu'elle était une future reine du ciel, une reine à la magnificence inégalée, et inégalable. Et il serait heureux d'être à ses côtés ce jour-là pour la voir voler dans le ciel avec grâce, et aussi un peu pour redouter le moment où il devrait la suivre là-haut, mais bon… Si tel était au final le prix du bonheur de sa liée il serait plus qu'heureux de le payer.

Et il ne savait quoi dire en vérité quand sa dragonne le remercia, et lui dit qu'elle pourrait veiller sur lui… Encore moins quand elle envoya dans sa tête des images représentant des dragons protégeant leurs liés. Oui il se sentait touché, et se dit finalement que c'était cela qui importait le plus, et dit avec douceur.

« Je sais que tu me donnera toutes les raisons d'être fier de toi Löthilith, à mes yeux tu es déjà la plus belle dragonne qui soit, et les années à venir ne feront que le confirmer. » Dit-il tout à fait sincère, probablement à cause du lien. Cet amour inconditionnelle que pouvait ressentir un lié envers sa dragonne, dragonne dont il espérait le bonheur par dessus tout. Et avec laquelle il pourrait sans doute faire en sorte que le monde change pour le mieux.

« Nous ferons de ce monde un endroit meilleur pour tous. Que ce soit pour les hommes, les elfes, les vampires, et les dragons. Ensemble nous accomplirons nos rêves cher diamant rose. » Dit-il touché par les paroles de cette dernière, elle était encore jeune mais il sentait déjà une grande force en elle, et percevait avec confiance l'avenir qu'il aurait à ses côtés. Lui qui il y a quelques mois de cela n'avait même pas envisagé la possibilité d'être lié, et l'était maintenant depuis peu. Commençait réellement à avoir du mal à envisager l'existence sans son diamant rose adoré. Et sentait qu'à eux deux Armanda serait un continent meilleur pour tous, un continent où ils pourraient accomplir leurs rêves…

« Que je sois la proie ? Mais bien entendu si cela peut te faire plaisir. »
Dit-il en prenant un air faussement effrayé avant de semblé ensuite enthousiasme, et amusé avant d'ajouter pour donner confiance à sa dragonne. « Si tu gagne je te propose même quelque chose, tu me demande ce que tu veux et je le ferais. » Une sorte de gage en somme, et probablement qu'elle le gagnerait car étant jeune il allait sans doute essayer de lui donner ses chances pour éviter qu'elle ne soit déçu, mais au contraire contente d'elle.

« Alors ? Qu'attend la fière chasseuse Löthilith pour me poursuivre ? » Histoire de la taquiner, et de l'encourager alors qu'il décida pour commencer de bondir dans un buisson se trouvant non loin, et de faire de son mieux à vrai dire pendant que le jeu commencerait pour être convainquant tout en laissant ses chances à Löthilith pour que cette dernière puisse être heureuse de possiblement gagné. En somme tout une histoire de jeu d'acteur pensa t-il amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric]

Revenir en haut Aller en bas

Le lien n'est jamais de tout repos [Pv: Lewyn Viladric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» un lien avec Miss Je sais tout
» Une petite promenade, pas tout a fait de tout repos ~ ft Kenneth
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» Jamais mon coeur ne cessera de t'aimer... PV Petite Patte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-