Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis) Mar 26 Juil 2016 - 23:04

Suite du rp « Ou comment passer à autre chose »

Il pouvait comprendre que ce qu'il disait pouvait contrarier l'humain, mais les vampies n'étaient pas des humains après tout, il ne fonctionnaient pas de la même manière, ils étaient souvent plus sombres, plus perfides, et plus arrogants… Et s'il y avait des exceptions comme Lewyn qui savaient être raisonnables, et au caractère doux, elles restaient des exceptions. Et il n'y avait d'ailleurs rien dont un vampire devait plus se méfier qu'un autre vampire dans les faits, alors il pouvait bien expliquer à Matis qu'il valait mieux ne pas jouer sur la tactique de la terreur avec les vampires. Ces derniers y étaient après tout très habitués avec les princes noirs, et au final ça n'avait jamais assuré entièrement la position de ces derniers pour peu qu'ils se montrent faible à un moment, ou l'autre….

« Les vampires sont les vampires, arrogants, violents même, et souvent assez sombres de nature. Ce n'est pas un préjugé de dire cela malheureusement. Et si vous voulez que ça s'améliore il faudra changer en effet ce genre de choses en profondeur, mais ça prendre du temps et ça ne fonctionnera sans doute que si les vampires changent d'eux-mêmes par la pression de leur prince par exemple. Et je sais c'est lassant, mais vous comprenez pourquoi j'étais un ancien rebelle pour le coup. » Car oui les vampires n'étaient pas des elfes, ou des bienfaiteurs. C'était à l'origine des prédateurs, et ils avaient une mentalité de prédateur, cela Lewyn ne le savait que trop bien, et pour sa part il lui avait fallu des décennies d'efforts pour se comporter de manière aussi humaine, et dompter en grande partie sa nature.

« Quand je vous disais que je trouvai que les humains s'entraidaient beaucoup c'est qu'en comparaison de mon peuple vous êtes disons plus prompt à collaborer ensemble qu'à agir en compétition. D'ailleurs oui il est dur de ne pas jouer avec les rapports de forces avec les nôtres, et c'est justement ça le gros problème. » Expliqua t-il calmement avant de poursuivre ensuite.

« La guerre serait une tragédie qu'il vaut mieux éviter le plus possible, mais je vous conseille de rester prudent, si pour ma part je fais partie des vampires pacifistes, tout le monde n'as pas autant de bienveillance envers les autres peuples, et pour peu que mon prince soit renversé la paix risque d'être menacée... »

Puis ils abordèrent ensuite un sujet plus léger, celui de la reprise du devoir de Matis par ses enfants et d'ailleurs…

« Quand j'y pense, d'apparence j'ai l'air d'un jouvenceau par rapport à vous, mais je dois avoir l'âge d'être vôtre arrière arrière je ne sais combien de fois grand-père. A croire que les apparences sont trompeuses. » Ajouta t-il amusé, après il ne se comportait pas vraiment comme un être ayant vécu trois cent ans, mais ça c'est parce qu'il était bon vivant, et surtout avait son propre caractère. D'ailleurs sur ce il poursuivit au sujet des humains.

« Ah mais ça je ne reproche rien aux humains loin de là. Après tout vu que vous ne vivez pas aussi longtemps que les elfes il est légitime que vous profitiez au mieux de vôtre existence, j'avais même entendu certains elfes émettre l'hypothèse que si la vie humaine était courte celle-ci restait si concentrée en expérience qu'elle n'avait pas forcément à rougir par rapport à celle des autres peuples. » Avant d'ajouter philosophe. « Et puis j'ai déjà croiser des humains plus sages que certains elfes, et vampires, et il m'est déjà arrivé de me faire détrousser aux jeux par un humain, d'ailleurs il faudrait que je prenne ma revanche un jour mais cela risque de nécessiter une petite somme d'argent derrière moi. Vous pourriez peut-être me faire un prêt ? » Fit-il semblant de demander l'air plaisantin car il n'avait pas vraiment envisagé d'emprunter de l'argent à l'humain pour cela de toute manière, en tout cas Lewyn devait faire la fortune de certains parieurs en faîte avec ses habitudes… Mais que voulez-vous, la passion du hasard n'avait pas de prit pour lui !

[...]

Toute cette histoire sordide l'avait convaincu d'une chose, il valait mieux intervenir pour aider l'ami de Matis si possible, après tout ce pauvre bougre ne méritait sans doute pas tout les ennuis qui lui tombaient dessus, et puis ces histoires d'argent franchement il ne voyait pas pourquoi elles revêtaient tant d'importance que cela pour ces derniers, mais bon il était peut-être mal placer pour juger ceci…

D'ailleurs il n'était pas mécontent au passage d'avoir éviter un éventuel massacre car pour le coup le capitaine Matis n'avait pas semblé beaucoup apprécié la réponse du voyou après tout, mais une solution moins violente avait semblé préférable à Lewyn donc ce dernier ne s'était pas privé d'intervenir, et ce heureusement pour le délinquant car sinon on n'aurait pas pu donner cher de la peau de ce dernier. Et d'ailleurs il était du coup venu le moment d'aller disons chercher leurs hommes… En somme un joli programme de justicier de ce qu'il comprenait, et cela lui plaisait assez pou tout avouer.

« En tout cas quoi qu'il en soit je vous suit pour cette histoire, après tout il n'y aucun mal à aller faire un peu justice. Et puis pour ma part je ne suis pas vraiment concerné par les affaires politiques humaines, donc au pire vous n'aurez qu'à faire en sorte que les conséquences de tout cela ne concernent que moi, après tout ces nobles n'iront pas enquiquiner mon prince juste pour cela. » Dit-il d'un air complice avant ensuite de se diriger vers la sortie en disant plein d'enthousiasme.

« Bon du coup on s'y met ? Je pense qu'il vaudrait mieux s'y mettre de ce pas après tout. » Et ceci dit, ceci fait il sortit de la taverne, et attendit que son nouvel ami humain le suive. Après tout il serait une noble cause sans doute d'arranger les affaires de l'ami de Matis… Enfin de ce qu'il avait comprit car il ne savait pas vraiment en tant que vampire ce qu'était un usurier dans les faits même s'il avait entendu beaucoup d'humains parler en mal de ces derniers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis) Jeu 18 Aoû 2016 - 9:33

Matis comprenait parfaitement ce que lui disait Lewyn, c’était juste qu’il aimerait que les choses soient plus facile. Il aimerait que, parfois, il n’y ait pas de problème, prendre le temps de changer les choses n’était pas une chose aisée à faire. Pourtant il devait s’y tenir, pourquoi ? Parce qu’il avait des convictions, parce qu’il avait une famille à défendre et qu’il en avait plus qu’assez de se trouver dans un cercle vicieux. Pourtant, aujourd’hui encore, la vie venait lui dire qu’il ne pouvait pas se reposer sur ses lauriers et que beaucoup de chose l’attendait encore avant qu’il ne puisse profiter du calme et de la paix qu’il avait si longtemps cherchée.

Vous êtes ce que vous êtes, nous sommes ce que nous sommes. Les choses ne sont pas simple à comprendre ni à réaliser pourtant nous devons le faire. Si nous autre passons l’éponge sur ce qu’on fait les vôtres, il est normal qu’ils attendent des changement de votre part. Je sais parfaitement que tout cela ne peut se réaliser sous la pression ou autre, mais ils ne le comprennent pas forcément. Comme s’il s’agissait de membre de notre Race, ils attendent des changements rapides. Mais comment changer ce que l’on a été durant tant de génération ?

Matis n’avait pas la réponse et doutait de savoir que quelqu’un l’avait ou l’aurait un jour. Cela faisait clairement partie des mystère de la vie, le genre de question qui ne trouvait ni réponse ni fin. Telle une chanson qui ne quittait plus la tête, elle resterait posée sans doute jusqu’à la fin des temps. Comment changer ce qui faisait de nous ce que nous étions.

Oh ne vous leurrez pas, si nous nous entraidons c’est que nous n’avons pas le choix, surtout comparé aux vôtres ou aux elfes… Non, les Humains ne sont ni bon ni mauvais, c’est dépendant des personnes et des instants… Mais peut être que cela aussi pourrait changer à l’avenir qui sait…

Il revint sur cette histoire de guerre car il savait parfaitement ce que lui disait Lewyn…

Oh ça j’y compte bien mais je trouve cela triste de devoir se méfier une nouvelle fois. Je le fais car je sais que je n’ai pas le choix, mais parfois j’aimerais que les choses soient plus simple… La guerre. J’espère ne jamais la revoir mais je sais que je me trompe non ? Elle ne disparait jamais vraiment et ne change jamais complètement, on aura beau lui donner les atours d’une noble cause elle n’en restera pas moins qu’une vulgaire boucherie.

Mais il quitta rapidement cette idée pour repartir sur une idée plus soudaine et légère.

Pourquoi pas ? A condition que vous ne me dépouillez pas pour préparer ce pécule de jeu. Mais pour le reste vous avez raison, notre vie est un condensé d’expérience diverses et variées et je ne le changerais pour rien au monde. Mais qui sait, peut être changerais je d’avis un jour… Mais pour le moment je prépare mes enfants à prendre la relève quand le moment viendra… Cela est suffisant pour le moment.

[…]

Matis appréciait l’aide que lui apportait le vampire et hocha tranquillement la tête, il n’en restait pas moins inquiet car il savait parfaitement à qui il s’attaquait et cela n’allait pas être d’une grande facilité. L’homme avait des contacts parmi la noblesse et c’était pour cela qu’il était toujours en place. Mais il voyait là un moyen de mettre à bas ce qu’il était lui et sa petite entreprise… Oui, il y avait là un moyen plutôt simple de lui enlever une épine du pied même si ce ne serait pas sans se salir les mains.

Cet homme est dangereux car il a des contacts, car il n’a aucun scrupule et honnêtement il m’arrangerait plutôt mort que vif mais bon… Si nous pouvions en profiter pour régler ce problème cela m’arrangerais. Même s’il a des contacts auprès de la noblesse je sais que je pourrais m’en sortir sans trop de problème tant que mon histoire tien la route.

Vous vous sentez prêt à régler cette histoire avec moi ? Ce ne sera pas de tout repos mais on ne s’ennuiera pas ça je peux vous l’assurer.

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis) Dim 21 Aoû 2016 - 17:25

Lewyn ne pu que hocher la tête à ce que venait de dire l'humain, ce dernier avait raison à sa manière après tout. Et c'était sans doute un gros problème des vampires en effet, mais il fallait être réaliste, et savoir gérer les choses au mieux pour éviter une nouvelle guerre... Et malheureusement les humains ne savaient sans doute pas encore comment vraiment gérer un vieil ennemi comme les vampires pour le moment certainement, et ça pouvait très bien se comprendre. Après tout les êtres de la nuit n'avaient-ils pas été les monstres des anciennes légendes humaines, et leurs prédateurs ? On pouvait donc tout à fait comprendre que les hommes ne soient guère à l'aise avec les vampires…

Enfin dans tout les cas il n'hésita pas à dire que les humains avaient pas mal de qualités pour lui, et en vérité même si ce que disait Matis devait être vrai, Lewyn se disait que les humains devaient quand même être plus fréquentable par nature que les vampires. Certes les hommes ne sont pas tous bon, et les vampires pas tous mauvais. Mais disons que les humains lui semblaient souvent plus bénéfiques, ou moins sombres d'une certaine manière, une chose qu'il appréciait beaucoup chez-eux. Et mine de rien il décida donc d'ajouter pour quand même mettre en partie en avant son estime qu'il avait du genre humain.

« Il n'empêche que j'ai du mal à ne pas admirer vôtre peuple. Peut-être que c'est parce que je suis extérieur à vôtre race, mais j'ai déjà vu par exemple chez les humains des amis prêt à mourir pour leurs frères d'armes. Des soldats capables de se battre à la mort pour protéger la fuite de leurs camarades, ou encore des manifestations de courage bien supérieures à celles des autres peuples. Après tout le courage humain je pense à bien plus de mérite que le courage elfique, ou vampire. » Car malgré leurs faiblesses individuelles par rapport aux autres races les hommes étaient quand même capable pour certains de combattre jusqu'au bout pour leurs amis, leurs pays, et leurs causes... Et en cela courage de l'humanité la rendait admirable à ses yeux. Quand à la paix...

« Oui que la guerre ne revienne pas de sitôt si possible serait déjà très bien, et pour ma part je tâcherai de faire en sorte que la paix perdure le plus longtemps possible. Et c'est bien un combat que je compte remporter que celui pour la paix croyez-moi. » Dit-il donc sincère avant d'ajouter ensuite amusé.

« Si vous êtes heureux de vôtre vie, et satisfait c'est le plus important je pense. » Après tout pour sa part il ne voyait pas en quoi une vie humaine était forcément inférieure à celle d'un elfe, ou un vampire. Et si c'était peut-être le cas ce n'était justice que cela donc il n'allait pas mépriser les hommes pour quelque chose qui n'était pas de leurs faits. Après tout on ne choisit pas de naître homme, ou dragon, ni sa classe sociale, et sachant cela Lewyn tenait beaucoup à une certaine équité de ce fait. Qu'il tâchait donc d'user pendant ses interactions avec les membres d'autres peuples…

[…]

Lewyn pour sa part n'était guère inquiet des possibles conséquences de ceci, à part celles qui pourraient retomber sur l'humain, après tout en tant que vampire il n'était pas vraiment touché par ces histoires propres au royaume humain. Et puis à ses yeux ne devait empêcher la justice de régner, et de faire en sorte que les choses se passent de la manière dont elle devaient se passer, et visiblement son ami humain semblait de toute manière décida à entreprendre cette chasse…

« Au pire vous n'aurez qu'à dire que j'ai un rôle dans cette histoire, je ne pense pas après tout que la noblesse humaine va venir m'enquiquiner pour un litige avec un usurier. Et puis je ne suis pas vraiment le genre de personne qui aime rester les bras croisés alors qu'il y a injustice... » Dit-il sérieux avant d'ajouter ensuite confiant avec un fin sourire à l'humain lorsque ce dernier lui demanda s'il était prêt à venir régler cette histoire avec lui…

« Et comment que je suis prêt mon ami ! Allez suivez moi je vais tâchez de nous mener à lui avant qu'il ne nous fille possiblement entre les doigts... » Dit-il donc en jouant ensuite de son odorat de vampire pour suivre l'odeur qu'il voulait pister, ce à une allure que Matis pourrait suivre bien entendu… Et arriva donc assez vite le moment où ils entrèrent dans une des artères miteuses d'Aldaria, ce alors que l'odeur que suivait Lewyn se faisait de plus en plus forte… Cela prit un certain temps tout de même que tout cela fallait-il préciser, mais ils étaient ainsi certainement sur le point de trouver l'homme qu'ils cherchaient sous peu...




[Hrp : Je te laisse pnjiser le début de la rencontre avec l'usurier du coup Razz .]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis) Mer 31 Aoû 2016 - 9:23

Matis hocha simplement la tête aux propos du vampire, il comprenait parfaitement qu’un être extérieur à tout ceci puisse en parler avec autant de facilité. Il pouvait clairement voir l’humanité dans son ensemble, il pouvait prendre le temps de l’analyser dans ses moindres détails et arriver à en prendre quelque chose d’intelligent. Après il n’était pas non plus omniscient, mais il fallait avouer qu’il devait avoir le temps et la volonté d’analyser les meilleurs et les pires éléments de son espèce. Ce qui le marqua était d’avoir, une fois de plus, un point commun avec lui au sujet de la guerre et de la vie qu’il comptait mener. Ce vampire n’était pas commun, ou tout du moins il n’en voyait pas beaucoup des comme lui. Il n’en fut que plus heureux de le considérer comme un proche. Les relations vampiriques mettaient peut être plus de temps à se mettre en place mais pour les Humains, qui avaient une si faible espérance de vie, il fallait faire vite.

Une fois de plus nous sommes d’accord sur beaucoup de chose mon cher Lewyn, mais vous avez eu le temps de nous analyser n’est ce pas ? Le courage n’est pas l’élément principal de toute notre espèce mais il est vrai qu’avec notre simple humanité il est utile par moment. Pour le reste, il y a bien des choses qui nous différencie entre nous, mais il est vrai que nous sommes proches les uns des autres, d’une certaine manière toutefois.

Pour le reste nous menons la vie que nous voulons et c’est là quelque chose que je m’évertue à faire avant tout autre chose. Peu importe ce qu’en dirons les autres, je suis comme je suis et je ne compte pas changer pour faire plaisir à quelque uns. L’important est de profiter comme je l’entend des années qu’il me reste à vivre.


C’était peut être triste de voir la vie comme cela mais c’était comme un chemin de croix pour lui, il ne voyait pas comment vivre sa vie autrement et n’avait pas vraiment envie de trouver une autre façon de faire.

[…]

L’autre semblait plus que ravi de repartir à la chasse à l’usurier et le commandant pouvait à peine imaginer pourquoi. Mais il devait faire cela pour le bien de son ami ainsi que le sien. Comment devait-il gérer un tel énergumène ? Il n’était pas simple de traiter avec pareil personnage tout en gardant son sang froid. Et, Matis n’étant déjà pas bien calme, il savait déjà qu’il allait s’énerver contre un être qui n’hésitait jamais à user de ses connaissances et de son pouvoir. Hélas pour lui, il était tombé sur un zigoto plus « puissant » que lui.

Si vous le voulez mais c’est là quelque chose que je dois régler par moi-même, mes confrères nobles usent et abusent de leur pouvoir avec un peu trop de facilité à mon goût et il serait bien de les remettre à leur place légitime. Dans le cas présent, il est important de leur faire comprendre qu’ils n’ont pas tous les pouvoirs et je suis là pour le leur rappeler.

En tout cas merci de votre aide, je saurais m’en rappeler.


La chasse se lança et Matis ne put que suivre le plus rapidement possible le vampire qui évoluait avec la plus grande aisance dans cette partie de la ville qu’il ne connaissait pas encore très bien. Il s’attendait à errer quelque peu dans la ville avant de mettre la main dessus mais ce ne fut pas le cas. Plus rapidement encore qu’il ne s’y été attendu, Lewyn trouva sa cible qui errait elle aussi dans une ruelle miteuse de la cité.

Il put le reconnaitre au premier coup d’œil car ce n’était pas la première fois qu’il le croisait, l’autre avait ses entrées à certaines soirées de la noblesse du fait de ses « amitiés ». L’avait-il reconnu ? Sans aucun doute car un homme de sa posture se renseignait sans doute toujours sur ses possibles ennemis, et il ne fallait pas douter que Matis en était un. Pour le coup il était accompagné de trois gardes armées qui les regardaient d’un air mauvais tout en se demandant ce que lui voulaient les deux hommes venant de pénétrer dans la ruelle. Mais ce fut leur patron qui, sans attendre leur adressa la parole en premier.

Je vois que mon sbire avait raison… Et qu’il va m’être complexe de récupérer mon argent. Néanmoins je ne comprend pas bien ce que vous venez faire ici, sur mes terres… Qu’espérez-vous trouver ici bas ? La rédemption ? Ou uniquement tenter de m’intimider pour le bien de votre compagnon ?

Sachez qu’ici vous êtes chez moi et la loi c’est moi qui la fait, que vous soyez commandant ne change rien. Vos confrères ne vous ont rien appris à mon sujet cher Falkire ? Ou êtes vous trop stupide pour comprendre cela ?


Il observa Lewyn l’espace d’un instant et sourit.

Moi qui m’attendais à vous voir débouler avec toute votre armée je ne vous vois venir qu’avec cet homme. Qu’espérez vous donc tout les deux ? Et vous, que vous a donc promis le commandant pour que vous veniez risquer votre vie pour si peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis) Ven 2 Sep 2016 - 18:45

Lewyn ne plaisantait jamais avec ses idéaux, et principes, et cela pouvait se voir en cet instant car il semblait tout à fait heureux d'aider son ami à faire justice. Même si dans sa tête le vampire imaginait plus faire en sorte que l'usurier finisse en prison qu'autre chose… Quoique étant donné ce que venait de dire l'humain il ne savait pas trop si cela serait dans le domaine du possible dans les faits, mais qu'importe ils trouveraient bien un moyen d'aider l'ami du commandant après tout...

Mais bon Viladric pourrait sans doute aider pensa t-il, après tout il était conseiller du prince des vampires. Enfin après il n'avait sans doute aucunement le droit de se mêler des affaires politiques humaine, donc on allait dire que ça ne comptait pas trop, mais bon… Il avait accepté d'aider Matis, donc il n'allait certainement pas se défiler en si bon chemin de toute manière. Mais déjà avant d'agir il faudrait de toute façon trouver leurs hommes, ce qui serait assez rapide avec un peu de chance, après tout le flair d'un vampire est encore meilleur que celui d'un chien…

« Pas besoin de me remercier pour cela mon ami, je ne fais pas ça tant pour vous rendre service que par goût pour une certaine justice après tout. » Dit-il aimable à Matis lorsque ce dernier le remercia, après tout il fallait bien que quelqu'un agisse pour que les choses se passent comme elles devraient être, et visiblement Falkire aussi pensait-ainsi. « Dans tout les cas tâchons de faire au mieux, même si j'aimerai bien savoir quel plan vous avez en tête en vérité... » Acheva t-il donc calmement, après tout l'humain devait bien avoir un plan sous le coude ?

Ou peut-être comptait-il juste improviser ? Dans ce cas ce serait un plan comme un autre disons, après tout Lewyn non plus n'était pas contre un peu d'improvisation. Et sur ce il trouva donc assez rapidement la piste de leurs hommes qui se situaitdans une ruelle du quartier miteux Aldarien. Enfin quelqu'un en tout cas qui avait son odeur, restait donc juste à voir si le commandant confirmait l'impression du vampire...

Ou que le gugusse qu'il venait de trouver la confirme lui-même, ce qui fut assez rapidement le cas pour le coup. Gugusse accompagné de trois gardes armées, Lewyn espérait dans tout les cas qu'ils éviteraient le combat. Mais si ça devait être nécessaire il ce sentirait en tout cas capable d’assommer ces humains, après tout ça ne devaient pas être des vrais soldats professionnels, ou Matis pourrait au moins en distraire un histoire qu'il puisse se charger des deux autres. Sans les tuer bien entendu, Viladric préférait assommer que tuer ses adversaires, pour lui la vie était une chose trop précieuse pour être retiré sans hésitation, ou avec froideur après tout.

« Moi ? » Demanda donc Viladric quand l'usurier eut finit de parler, et lui demanda qui il était… Le vampire resta calme suite à cela, et fit en sorte que ses crocs de vampire se dévoilent doucement hors de sa bouche fermée sur l'instant… Ce qui ne manque probablement pas de faire son petit effet avant de rajouter calmement.

« Voyez vous cet homme est mon ami. » Dit-il donc sans rentrer les crocs en désignant Falkire du regard, avant de reprendre d'un ton qui insinuait bien où il voulait en venir.

« Et les amis de mes amis sont mes amis. Et vous vous en êtes donc prit à un de mes amis très cher. Je me présente, Lewyn Viladric conseiller du prince vampirique, et si suis venu ici dans les faits c'est pour vous conseiller d'écouter mon ami, et d'accepter sa requête sans rechigner. Ainsi je pense que nous serons tous satisfait de l'issue de cette histoire. » Oh bien entendu Lewyn n'était pas du genre à faire de coups bas, mais l'usurier pourrait peut-être commencé à se demander si le vampire n'envisageait pas faire autre chose sinon, et Viladric comptait bien jouer sur ce bluff en somme pour convaincre l'homme, comme en témoignait le léger regard en biais qu'il lança à Matis avant de conclure en s'adressant à ce dernier.

« Sur ce maintenant que nos amis ont comprit qui j'étais, je pense qu'il serait adéquat que vous leurs dîtes ce que vouliez leurs dire Matis. » Tout en faisant un clin d’œil discret à l'humain. Disons que Lewyn était après tout toujours prêt à rendre ses services, et tâchait de faire en sorte que les choses se concluent de la meilleure manière possible sans violence inutile si possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis)

Revenir en haut Aller en bas

Ou comment procéder avec un usurier (Pv Matis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Sommet des bailleurs, comment faire plus avec moins!
» Comment ça, apprend-moi à me battre ?! [PV Raph]
» Comment réagir face à l'ennemi [Pv Nuage de Vigne ]
» ~ Comment on se ressemble! ... Amie? [PV]
» Enfin (pv avec Lord Voldemort)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Aldaria la Lumineuse :: Artères miteuses-