Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Alornell Leodan, Vampire [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Alornell Leodan, Vampire [terminé] Dim 24 Juil 2016 - 18:44


Leodan Alornell


À choisir entre deux maux, je préfère ne pas choisir du tout.



Compétences

    Caractéristiques (clic) :
    Physique :
  • Force physique : Bon
  • Agilité : Moyen
  • Furtivité : Faible
  • Réflexes : Bon
  • Endurance : Très bon
  • Résistance : Moyen
  • Beauté : Moyen

    Mental :
  • Force mentale : Bon
  • Patience/self contrôle : Bon
  • Perception : Moyen
  • Intelligence : Moyen
  • Arrogance : Faible
  • Gentillesse : Faible
  • Prestance/charisme : Faible
  • Mémoire : Faible

    Combat :
  • Epée : Très bon
  • Dague doubles ou simple : Aucun niveau
  • Poignard : Aucun niveau
  • Lance : Aucun niveau
  • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Aucun niveau
  • Hache : Aucun niveau
  • Faux : Aucun niveau
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Très faible
  • Art de la parade (bouclier ou arme) : Moyen
  • Arc : Aucun niveau
  • Arbalète : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Catastrophique
  • Equitation : Aucun niveau

Identité


  • Race : Vampire

  • Nom : Leodan

  • Prénom : Alornell

  • Surnom(s) : Aucun

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 03 février 1722

  • Age réel : 38 ans

  • Age vampirique : 9 ans

  • Lieu de naissance : Petit village aux abords du fleuve Wylorel, au Sud-est de Gloria. S'est fait transformé au même endroit.

  • Lieu de vie : Caladon

  • Rang social : Petit peuple

  • Poste/emploi : Mercenaire

  • Guilde : Aucune


Equipement et magie
  • Arme principale : Thoër, l’épée des Leodan qu’avait faite forgé un des ancêtres d’Alornell pour protéger la famille. Elle fut créée par un noble forgeron de Gloria. Peut-être cet ancêtre a du dépensé la totalité de ses économies pour une telle œuvre. Elle possédait une sorte de joyau rouge scintillant sur sa garde, ce qui la rendait particulièrement belle et originale. Elle fut reléguée de génération en génération, jusqu’au père d’Alornell qui s’en servit pour défendre son village contre les rapts vampires en l’an 1751 de l’ère d’Argent. Alornell l’a reçu de son père mourant, et jamais il ne la quitta depuis.

  • Autres objets : - Couteaux de lancer pouvant aussi servir de poignards. 4 au total.

    - Armure de sombre-acier, réalisée par un forgeron quelconque et qui lui fut donnée par un intendant de la rébellion pour combattre. Il y a ajouté une cape noire qui sert plus d’ajout visuel que d’ajout pratique.

    - Vieille alliance d’or trouvé sur une femme déchiquetée par des vampires lors de son errance après sa transformation. S’il ne possède à priori aucun potentiel magique, il a cependant tendance à apaiser Alornell dans ses moments de colère. Peut-être revoit-il le visage de cette femme en le regardant..

    - Amulette faite de petits morceaux de bois et de fins cailloux. Résidant dans un village assez miséreux et bien éloigné des richesses des grandes cités, sa mère n’eut pas la capacité de réaliser un collier digne de ce nom. Après sa transformation, Alornell ressentit un sentiment de tristesse en l’observant. Il pensa alors qu’une personne qui lui tenait à cœur dans son autre vie la lui avait offerte..


  • Alignement : Neutre

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Ténèbres

  • Puissance magique innée : Faible

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.




Physique et caractère

  • Physique :Alornell est âgé de 38 ans, bien qu’il paraît n’avoir qu’une trentaine d’années. En effet, son corps s’est arrêté de vieillir à l’âge de 29 ans suite à sa transformation en créature de la nuit. Durant sa vie humaine, il possédait de beaux traits sans non plus ressembler à un prince. Il avait les yeux couleur ambre et des cheveux lisses, d’un blond rare ressemblant à celui des brochures d’or accrochées aux habits des hauts placés. Ils étaient longs, mais il les attachait souvent en une queue de cheval, car bien qu’ils le dérangeaient dans ses tâches quotidiennes au sein du village, il ne tenait pas à les couper : cela lui procurait toujours du plaisir de voir les filles le regarder avec un certain intérêt. Il était de taille moyenne et assez bien bâti, comme l’est un homme qui effectue son labeur de l’aube au coucher du soleil. Mais à son physique bien banal venait s’ajouter une tache de naissance. Une grande tache partant du milieu de son dos, venant contourner son cou par l’épaule gauche et aboutissant à son pectoral gauche. Une grande tache quelque peu mystérieuse, mais qui ne fut rien d’autre qu’une décoloration de la peau à la naissance. Seulement, après la transformation, sa peau était devenue pâle. D’un blanc cadavérique, son corps semblait dénué de vie. Par cette métamorphose, sa tache avait disparu, et le venin causa la dépigmentation de ses cheveux. Ils devinrent blancs et ses traits affinés se raidirent et laissèrent des rides marquées à jamais sur son visage.
  • Caractère : S’il n’était pas doté d’un physique d’exception, il bénéficiait cependant d’une gentillesse presque sans égale et d’une grande noblesse de cœur. Il était attentionné, patient, et savait régler des conflits entre villageois sans provoquer l’énervement de l’un ou l’autre des partis. Il agissait sans réfléchir, cette capacité à calmer les gens était innée. Il aurait pu devenir une sorte de gérant du village miséreux dans lequel ils vivaient, mais un élément perturbateur vînt troubler le calme de la région et du royaume tout entier. Les vampires étaient revenus et après la mort de ses parents, seules la colère et l’amertume demeuraient. Une fois transformé, il ne se souvint de rien mais était empli de tristesse, réminiscence d’une vie qu’on venait de lui arracher. Après quelques années d’errance et d’incompréhension, il commença à devenir de plus en plus violent, et ce même envers les membres de sa propre race. Sanguin et impulsif, il dut cependant se contenir s’il ne voulait pas mourir de la main d’un autre vampire. Il adopta une certaine maîtrise de soi au fil des années, bien que le besoin de sang humain soit encore une faiblesse qu’il ne parvient pas à contrôler.



Mes liens

- Père : Avant sa mort, son père était un exemple. Bien qu’il lui reprochait d’être trop protecteur avec lui, Alornell adorait son père et ne le montrait que trop rarement. Un père qui l’éleva convenablement, qui lui apprit beaucoup de choses dont le peu d’histoire qu’il connaissait, qui lui apprit également à se battre lorsqu’ils ne travaillaient pas. Un père qui aimait son enfant, et qui lui apprenait à se protéger des dangers du monde. Un père qui défendit sa famille jusqu’aux portes de la mort. Un père que jamais il ne cessa d’admirer, de sa plus tendre enfance à la fin de sa vie humaine.

- Mère : Sa mère était taquine et aimait le ridiculiser gentiment devant les filles du village. Elle avait de l’humour, possédait un tact hors du commun et une attention rare. Peut-être a-t-il hérité ce dernier d’elle ? Ses deux parents étaient présents, mais seule sa mère le consolait quand il était enfant. C’était elle sa protectrice, jusqu’au jour où elle mourut, assassinée par les vampires sortis des tréfonds. Un lien profond unit encore Alornell à sa génitrice grâce à l’amulette qu’elle lui avait confectionné, même s’il est incapable de le ressentir.

- Watros, marchand résidant à Caladon et qui se retrouvait souvent endetté. Il vendait aussi ses marchandises à des prix exorbitants. Leur rencontre se fit tout à fait banalement, quand un autre marchand vint l’agresser. Alornell le sauva alors sans mal (il appréciait le calme des rixes et des bagarres en ville, qui étaient bien moins violentes que ce à quoi il avait été habitué), et Watros l’engagea comme garde du corps, bien qu’il savait que le vampire aux cheveux blancs n’avait cure de ce travail et qu’il pouvait partir quand il le voulait. Ils étaient avant tout devenus amis.



Derrière l'écran

  • Petite présentation : Je m’appelle Nathan, j’ai 18 ans et je suis passionné par l’univers fantastique. Je recherchais justement un forum sur lequel participer (il s’agit de ma première fois !) quand je suis tombé sur Armanda. Je m’étais dit que ça me changerait un peu des livres et des jeux vidéos, et en ayant lu l’histoire et les informations sur cet univers, je peux dire que j’ai hâte de commencer ! Et certainement qu’Alornell a lui aussi hâte de participer à ces aventures..

  • Rythme rp : Etant actuellement en vacances, je ne mettrai jamais beaucoup de temps à répondre, sauf événements exceptionnels IRL, qui ne m’empêcheront tout de même pas de revenir dans les délais indiqués par les administrateurs. En période « scolaire » (la dure vie d’étudiant va commencer), je serai peut-être moins présent, mais toujours assez pour contribuer au bon déroulement des événements et des RPs auxquels je participe !

  • Particularités rp : Niveau Roleplay, ce sera ma première expérience de ce type ! C’est la première fois que je m’inscris sur un forum pour participer à des événements d’un univers et communiquer avec d’autres rôlistes. Je ne pense pas que les récits et histoires que j’ai pu inventer à mes personnages lors de mes sessions de jeux vidéo ne m’aident grandement, je me considère donc comme un débutant du genre !

  • Comment avez vous découvert le forum : Comme dit précédemment, je cherchais justement un forum auquel participer, et le rythme lent de certains me rebutait un peu. Et c’est sur root-top.com, dans la catégorie « Top best RPG » que j’ai découvert Armanda à la 6ème place du classement ! Lisant les informations sur le fonctionnement du « rythme rapide », j’ai tout de suite su que c’était ce qui me convenait. Et voilà qu’au bout de quelques heures de lecture du lore, je me décide à m’inscrire sur ce qui sera, je pense, une merveilleuse aventure !

  • Le code du règlement :








Alornell est né le 03 février 1722, au cours d’une journée ensoleillée qui ne pouvait être qu’un bon présage. Son enfance fut heureuse, il n’était pas à plaindre si ce n’est qu’il vivait dans un pauvre village loin des richesses et des murailles des grandes cités. Il n’en avait pourtant cure, en tant qu’enfant un poil hyperactif il aimait s’évader et vadrouiller dans les plaines. Il commença à assister son père vers l’âge de 12 ans, l’aidant ainsi à la ferme et laissant sa mère seule à la maison pour s’occuper des tâches ménagères. C’est à cet âge également que son père commença à lui enseigner les rudiments du combat à l’épée. Ce dernier avait fait ses classes militaires étant jeune, mais avait du abandonner pour revenir aider ses parents. Il avait conservé deux épées en acier rudimentaire, et voulait qu’Alornell sache se défendre, même s’il doutait qu’il en aurait besoin un jour. En effet, qui suspectait le retour d’antiques créatures venues des entrailles de la terre ?

C’est ainsi qu’au fil des années, Alornell développa une certaine habileté au combat. Il aimait également dérober les couteaux qui leur servaient à couper la viande pour s’entraîner à les lancer. Son père avait même fabriqué un mannequin d’entraînement avec de la paille et du bois.
Il s’agissait d’une période de tranquillité. Le royaume prospérait et les hommes ne rencontraient aucun obstacle à la pérennité de leur société, malgré la disparition de la magie des années plus tôt.
Celle-ci réapparut en l’an 1750 de l’ère d’Argent, en même temps que les dragons. Alornell était alors âgé de 28 ans, mais cela ne l’empêchait en rien d’être émerveillé à l’annonce de leur retour. Il en avait entendu parler dans de vieilles histoires, mais jamais il ne crut pouvoir assister à un tel événement. La magie se faisait ressentir à travers Armanda, et pour la première fois, il ressentait une aura bienfaitrice l’entourer. Il allait bientôt être doté de légers pouvoirs en recevant la visite de son animal-totem. Cette année fut pour lui la meilleure et de loin : la magie lui apportait sérénité et calme, quand bien même il ne les possédait pas déjà.

Puis vint l’année 1751, année où les antiques créatures de la nuit, réclamant vengeance, vaincues il y a ce qu’il semblait être une éternité, menèrent des assauts contre les humains. Alornell avait entendu parler de cette race millénaire lors de ses voyages en ville, mais ne découvrit leurs capacités surnaturelles qu’en juin de la même année alors qu’un raid avait été organisé de nuit contre leur village.
Aux premiers cris lointains, son père sortit de la maison. Il était éveillé, à l’affût, comme s’il était capable de mobiliser toute son attention alors que la fatigue s’emparait de son corps. Il vit alors une lumière provenant d’une maison proche et s’aperçut qu’il s’agissait d’un incendie. Près de cette même maison, il constata la présence de corps gisant au sol, des marres rougeâtres les encerclant. Il courut chercher Thoër, l’épée des Leodan, et sortit pour prévenir les habitants d’une attaque.
Alornell, lui aussi réveillé par les hurlements, eut un frisson lorsqu’il aperçut une silhouette entrer dans la maison voisine par la fenêtre. Quelques secondes plus tard, il entendit un nouveau cri, strident cette fois-ci, qui ne pouvait provenir de la bouche d’un humain. Il resta quelques secondes figé, puis attrapa une épée et somma sa mère de rester cachée. Il sortit et se décomposa à la vue des cadavres présents un peu partout devant lui. Quelques hommes se battaient encore avec acharnement au loin, mais de plus en plus de vampires arrivaient. Il tourna la tête et vit avec effroi son père. Il était allongé sur le dos, une main à la gorge et une flaque de sang sous sa tête. Le temps semblait s’être arrêté.
Alornell se précipita vers lui, des larmes coulaient sur ses joues. Il le prit dans ses bras et cria à la mort d’être clémente, de ne pas le laisser quitter cette vie. Dans son dernier souffle de vie, le père aimant qui fut un exemple pour son fils tendit à ce dernier Thoër, qui lui revenait désormais de droit. Alors qu’il était presque rendu aveugle par les larmes qui abondaient dans ses yeux, il entendit un hurlement de femme dont il reconnut la voix. Un vampire était effectivement rentré dans leur maison, profitant de l’inattention d’Alornell pour se nourrir de sang chaud. Il se releva alors, prit l’épée et rentra dans la maison pour exécuter le monstre d’une violence dont jamais il ne pensait pouvoir faire preuve, alors que la créature était en train de s’abreuver de sang. Après avoir appelé maintes fois sa mère, elle ne répondit pas. Il se sentit coupable de ne pas avoir su la protéger. Il sortit et se tint devant deux d’entre eux.
A cet instant, Alornell Leodan n’était plus. Tout en lui avait été détruit. Sa vie venait de virer au cauchemar en quelques minutes. La seule chose qu’il lui restait, c’était la colère. Il se précipita sur l’un d’entre eux et abattit son épée. Il n’eut pas le temps de savoir si son coup avait fait mouche. Le monstre, trop rapide pour un humain, esquiva avec facilité et plongea ses dents dans la chair de l’homme désormais à la merci de son assassin. Si le vampire n’avait pas voulu faire preuve de cruauté, il l’aurait simplement tué et laissé parmi les cadavres. Mais ce ne fut pas le cas.

Il se réveilla au beau milieu de la nuit. Après avoir découvert des corps gisant autour de lui et des carcasses de maisons, Alornell se surprit à mordre les cadavres qui lui semblaient familiers et à sucer le peu de sang qui leur restait. Il ne réfléchit pas à sa situation et vida les quelques corps présents sur le chemin qui n’étaient pas entièrement dépourvus de sa nouvelle nourriture. Après avoir terminé, il s’assit sur une barrière et observait. Où se trouvait-il ? Il fut prit d’un mal de tête désagréable. Il reconnaissait certaines personnes, mais aucun souvenir ne lui revenait en tête. Il n’avait pas vécu ici, il en était persuadé. Il décida de fouiller la maison la plus proche. Le mal de tête s’accentua quand il vit une femme allongée au sol portant un collier de bois et de cailloux. Sur la barrière, il avait déjà remarqué qu’il en portait un similaire à celui-ci. Il fut prit d’un sentiment de profonde tristesse, sans toutefois en connaître la raison. Par instinct, il se précipita sur le corps de son ancienne mère et le vida totalement, jusqu’à la dernière goutte. Le nouveau-né ne pensait plus qu’à s’abreuver, à renouveler son sang corrompu par le venin. Ce n’était plus Alornell qui rôdait dans le village fantôme.
Il était maintenant un vampire et en tant que tel, il dut se nourrir. C’est ce qu’il fit chaque jour durant plusieurs années, errant dans les plaines, évitant les armées humaines et préférant les petits rassemblements de villageois. Il participait parfois à quelques attaques de village, ne se rappelant plus qu’il en était lui-même victime. Malgré tout, il préférait la solitude et la satisfaction d’avoir pu éliminer une petite escouade de soldats à lui seul. Le sang humain lui procurait effectivement une immense sensation de puissance.

Alors qu’il avait grandi, il rejoignit le mouvement rebelle mené par Korentin Kohan en octobre de l’an 2 de l’ère d’Obsidienne pour éradiquer les envahisseurs Alayiens et aider son prince, Lorenz Wintel, envers qui il éprouvait un sentiment de méfiance. Malheureusement, sa mémoire défectueuse ne lui permit pas de se souvenir que c’était ce même prince noir qui était responsable de la mort de ses anciens parents. Il dut changer de comportement, ne pouvant se nourrir avec sauvagerie comme il avait l’habitude de le faire. Lors de la Bataille de l’Aube Rouge, il exécuta les ordres de Lorenz et décida de rompre son contact avec la rébellion. Il resta ainsi en compagnie des vampires, découvrant leurs anciennes coutumes et participant souvent à des rixes entre plusieurs fortes têtes.

Sous la domination de Vraorg, il s’intégra difficilement à la meute. Alornell était, en effet, plus habitué à la solitude, et ne supportait pas les grosses batailles rangées (ou pas) où chaque soldat voulait montrer au grand dragon blanc ce dont il était capable. De plus, il n’aimait pas la façon dont ce tyran se sentait supérieur à ses armées et les prenait de haut. Même si ses premières années furent difficiles et qu’il conservait un caractère impulsif, il devint de plus en plus lucide, moins aveuglé par la puissance, et réfléchissait davantage que lorsqu’il venait à peine de naître. Il espérait plus que tout que ce règne prendrait fin rapidement. C’est alors qu’il apprit l’existence d’une barrière créée dans le désert d’Esfelia par les Esprits pour protéger les renégats qui souhaitaient mettre un terme à la domination de Vraorg. Sans réfléchir, il quitta furtivement l’armée du seigneur blanc pour s’y rendre et espérer apporter son aide, malgré ses excès de violence.
Il fit partie des protégés qui libérèrent les dragons et leurs liés prisonniers d’un camp théocrate, privant Vraorg de sa force brute, et participa à la bataille finale où Fabius Kohan parvint à pourfendre le voleur de cœur. Le règne de ce monstre prit fin, alors qu’Alornell reconnut que les humains pouvaient posséder force et courage. Il considéra le digne membre de la famille Kohan comme digne de respect pour ses faits d’armes, bien que ce dernier côtoya les Alayiens et prit part à leur batailles.

Après la reconstruction d’Armanda, Alornell décida de s’installer aux côtés des humains et des elfes. Ayant compris que chaque race pouvait apporter sa pierre à l’édifice, il parvint à se contrôler de mieux en mieux vis-à-vis du sang, même s’il dut continuer à se fournir régulièrement. Mais l’ordre régnait suite à la signature du Traité de Paix et les humains fournissaient régulièrement des barriques de sang aux vampires. Il ne voyait donc plus d’obstacle à la bonne entente entre lui et son ancienne race. Malgré les tensions présentes entre les trois peuples, il était parvenu à être accepté dans un des quartiers de la belle ville de Caladon, lieu où les différents peuples pouvaient vivre sans crainte, ou presque.
La plupart des membres de son espèce avaient prêté allégeance à leur nouveau prince, Kylian Wallam, qui signa le traité. Il fit de même, ayant oublié l’existence de son ancien prince Lorenz. Après tout, ce nom provoquait en lui un sentiment de malaise, et ne fut donc pas alerté par la disparition de celui-ci.

Il réussit à se lier d’amitié avec un marchand de Caladon, Watros, qui se retrouvait souvent endetté et qui vendait ses marchandises à des prix exorbitants. Leur rencontre se fit tout à fait banalement, quand un autre marchand vint l’agresser. Alornell le sauva alors sans mal (il appréciait le calme des rixes et des bagarres en ville, qui étaient bien moins violentes que ce à quoi il avait été habitué), et Watros l’engagea comme garde du corps, bien qu’il savait que le vampire aux cheveux blancs pouvait partir quand il le souhaitait.

La nouvelle de la tentative d’assassinat lors du mariage d’Aegnor Evanealle fit grand bruit et Alornell apprit que le commanditaire de cet attentat n’était autre que le vampire qui mena les siens hors des tréfonds : Lorenz Wintel.
La dernière fois qu’il avait entendu ce nom, c’était lors de son passage chez les Baptistrels, lorsqu’il voulut écouter son chant nom. En effet, il avait voulu connaître l’entièreté de son ancienne vie, et apprit alors ce qui était arrivé à sa famille. La nouvelle de sa mort et de celle de ses parents ne lui semblaient que peu vraie, bien que ce chant raconta l’entière vérité. Il ne comprit pas pourquoi il ne ressentit aucun sentiment à la fin de ce récit, mais il développa tout de même une certaine rancœur envers Wintel.
Suite à la disparition de Kylian Wallam en essayant de traquer ce renégat, Alornell a peur. Peur que les vampires désormais sans chef ne deviennent plus violents en attendant la venue d’un nouveau prince.


Dernière édition par Alornell Leodan le Lun 25 Juil 2016 - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Alornell Leodan, Vampire [terminé] Dim 24 Juil 2016 - 18:46

J'ai cru comprendre qu'il fallait ajouter le titre [terminé] au sujet et qu'il fallait poster un message à la suite alors : ma fiche est terminée ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: Alornell Leodan, Vampire [terminé] Dim 24 Juil 2016 - 20:49

Bonsoir ! C'est moi qui vais m'occuper de ta fiche. Smile




Déjà, l'avatar est indispensable à la validation. Wink

Age : L'age réel est l'addition de l'age "humain" et l'age vampirique. S'il a était transformé à 20 ans, son age réel est bien de 29 ans mais dans ce cas il est né en 1731. Sinon, son âge réel est de 38 ans et il est né en 1722, comme tu l'as écrit. Smile

Métier : Pour information, je te compterais comme un mercenaire.

Caractéristiques :

Arrogance et gentillesse :
tu dois mettre quelque chose.
Force mental : Bon.
Patience/self contrôle : S'il se controle à peut près si jeune, cela démontre au contraire un bon self contrôle. Tu peux le monter à bon ou très bon.

Dans l'ensemble, tes caractéristiques de combat sont bien trop élevées, mêmes avec une magie faible. Actuellement, cela veut dire que ton personnage a appris les bases de toutes les armes, ce qui est impossible. Tu peux en garder quatre au total, avec la première à maître maximum, la seconde à moyen, la troisième à faible ou très faible si tu en prends une quatrième à castratrophique. Le reste devra être à "aucun niveau".

Poignard : "Aucun niveau " mais pas "undefined"

Physique :

Citation :
Seulement, après la transformation, sa peau était devenue pâle. D’un blanc cadavérique, son corps semblait dénué de vie. Par cette métamorphose, sa tache avait disparu, mais elle n’était en rien la cause de la dépigmentation de ses cheveux. Ce phénomène est chose rare et n’arrive qu’aux personnes ayant souffert d’un grave traumatisme. Suite à l’immense tristesse et à la colère exponentielle qu’il avait ressenties en voyant ses parents mourir, ses cheveux devinrent blancs, et ses traits affinés se raidirent et laissèrent des rides marquées à jamais sur son visage.

→ Le venin peut avoir cet effet et rendre ses cheveux blond plus terne, donc blanc. Le traumatisme n'y est pour rien.
→ S'il voit ses parents mourir après être devenu vampire, il ne saura pas qu'ils étaient ses parents. S'ils lui ont dit qui ils étaient pou lui, ton personnage le saura mais aura toujours l'étrange impression qu'ils étaient les parents d'une autre personne, de sa version mortelle. De plus, si ton personnage est transformé près d'eux, ils seront ses premières victimes. La soif est trop importante pour être contrôlée dès le réveil.

Caractère :

Citation :
Une fois transformé, il eut du mal à se souvenir de tout, mais était empli d’une grande tristesse, réminiscence d’une vie qu’on venait de lui arracher. Après quelques années d’errance et d’incompréhension, il commença à devenir violent envers les vampires, la colère s’emparant de lui. Il dut cependant se contenir s’il ne voulait pas mourir, et développa un self-control impressionnant. Désormais, il est apaisé, mais le pardon est encore difficile.

→ Il ne se souviendra pas de sa vie. Pas du tout. Il peut toutefois ressentir la tristesse, mais sans savoir d'où cela vient exactement.
→ Comme je te l'ai dis, 9 ans cela reste très jeune et le sang à encore une grosse emprise sur lui.
→ Ton personnage pourra se rendre au Domaine Baptistral pour demander à entendre son chant nom et retrouver ses souvenirs. Toutefois, il aura toujours l'impression qu'ils sont ceux d'un autre.

Derrière l'écran :

→ Même en période scolaire, tu devras respecter le délais d'une semaine. T'en sens tu capable ?

Histoire :

→ 1750 : C'est le retour des dragons et de la magie. Son retour se fait progressivement, mais tout de même rapidement. Comment le vit ton personnage ?
→ Les vampires sont une menace jadis vaincues et repoussé, mais les hommes savent tous qu'ils ont bel et bien existé. Ton personnage en avait forcément connaissance et avait déjà entendu parler d'eux, ne serait-ce que par une histoire qu'on raconte au coin du feu pour faire peur aux enfants.

Citation :
Remarquant la férocité avec laquelle il combattait, le deuxième se faufila dans son dos pendant qu’il massacrait son camarade et le mordit à la nuque.

→ Ce n'est pas un humain à peine entrainé et ivre de rage qui massacrera un vampire. L'immortel pourrait briser le bras d'Alornell d'une main.

→ Les déductions qu'il fait à son réveil sont bien trop rapids et faciles. En tant que nouveau-né son esprit va plutôt réfléchir comme : DU SANG SU SANG DU SANG @_@
Surtout avec des mares de sang et des cadavres un peu partout.
Par contre, il peut avoir des genres de flashback à quelques reprises en parcourant le village, mais il ne comprendra pas immédiatement ce qu'il en est. Comme je te l'ai dit, son esprit est trop tourné vers le sang et la soif pour réfléchis de façon cohérente, surtout sans mentor.

→ Le sang animal n'a presque aucune valeur nutritive. Ton personnage deviendrait fou à force de s'en nourrir, jusqu'à sauter sur des humains. En tant que nouveau-né sans mentor il n'est pas assez rationnel, au début, pour chasser les animaux et non les hommes, puis que les hommes représentent THE tentation ultime. Pour information :

Citation :
De plus il n'a quasiment aucune valeur nutritive, il ne peut pas à lui seul nourrir un vampire donc sinon celui-ci fini par s'affaiblir et en mourir (tout en devenant fou de soif, donc dangereux par la même occasion !). Dans le meilleur des cas il ralentit un tout petit peu la déchéance du vampire mais c'est tout, il lui faut du sang humain ou elfique.

Citation :
Sans réfléchir, il quitta furtivement l’armée du seigneur vampire

→ Vraorg avait de nombreux vampires sous ses ordres, mais lui même était un Dragon capable de prendre forme humaine.

Citation :
Après la reconstruction d’Armanda, Alornell décida de s’installer avec les humains. Il réussit à se contrôler de mieux en mieux, même s’il dut continuer à se fournir régulièrement. Mais l’ordre régnait suite au Traité de Paix et les humains fournissaient régulièrement des barriques de sang. Il ne voyait donc plus d’obstacle à la bonne entente entre lui et son ancienne race. Malgré les tensions présentes entre les deux peuples, il était parvenu à être accepté dans un des quartiers de la belle ville de Gloria.

→ Même avec la Paix, les vampires sont encore très très mal vue. Alornell a dû ramer (pour ne pas dire que c'est impossible) pour se faire accepter par un quartier de riches, surtout à Gloria. La meilleure ville pour vivre au grand jour est Caladon, qui est neutre et accueille toutes les races. De plus, c'est une ville hautement marchande, donc qui colle avec sa rencontre de Watros. S'il veut vivre à Gloria, il va devoir faire profil bas. ^^



Voilà, ce sont mes remarques. Je te laisse modifier tout cela. Tu as 4 jours pour le faire. ^_^





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Alornell Leodan, Vampire [terminé] Dim 24 Juil 2016 - 21:14

Je savais que j'aurais beaucoup de choses à revoir, j'attendais justement votre message pour savoir quoi améliorer et quoi modifier !
Merci pour toutes ces informations précises, je vais corriger tout ce dont vous m'avez parlé Smile

J'ai un petit soucis concernant les cases "undefined" et l'avatar. J'ai rempli ces cases, avec le lien pour l'image et les niveaux de gentillesse, d'arrogance et du poignard. Je réessayerai lors de l'envoi de ma nouvelle fiche.

Je pensais que l'âge réel était son âge atteint jusqu'à la transformation. Dans ce cas il a bien 38 ans Smile

Concernant les caractéristiques, je changerais le niveau de force mentale ainsi que celui de self-control, je pensais qu'il s'agissait de sa retenue face aux actes de violence face aux autres vampires et non de sa retenue face au sang ! Je vais corriger.

Niveau combat, je pensais également que "moyen" correspondait à un niveau que tout le monde possédait, sans avoir vécu de réel apprentissage. Je vais donc revoir aussi ces caractéristiques ! (heureusement que vous êtes là Laughing )

Compris pour le physique et le caractère, je pensais que ça conviendrait quand même mais je vais revoir son histoire pour adapter ses actes à ce que vous m'avez dit Smile

Pour le rythme de rp, je n'aurai aucun problème pour suivre le mouvement. Je suis sûr d'être dans les temps pour répondre aux événements !

Pour l'histoire, j'aurai une question à vous poser : la magie revient avec les dragons, de même que les vampires. Le principe des animaux-totems revient lui aussi et si oui, n'est-il applicable qu'aux humains ou les vampires y ont aussi droit ?

J'ai pris note des éléments à corriger et mes principales fautes ont été commises par un manque d'information de ma part ! Mais je m'empresse de modifier tout ça pour vous le faire parvenir avant la fin du délai !

Merci encore Smile
Revenir en haut Aller en bas
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: Alornell Leodan, Vampire [terminé] Dim 24 Juil 2016 - 21:32

Citation :
J'ai un petit soucis concernant les cases "undefined" et l'avatar. J'ai rempli ces cases, avec le lien pour l'image et les niveaux de gentillesse, d'arrogance et du poignard. Je réessayerai lors de l'envoi de ma nouvelle fiche.

→ Tu peux remplir à la main si tu as un soucis. L'avatar, il faut mettre l'url dans la dernière case de la partie avatar dans le profil. Il doit impérativement faire 400*200 pixel. Si tu ne sais pas le faire, envoi moi l'image de ton personnage par MP et je te le ferais. Smile

Citation :
Concernant les caractéristiques, je changerais le niveau de force mentale ainsi que celui de self-control, je pensais qu'il s'agissait de sa retenue face aux actes de violence face aux autres vampires et non de sa retenue face au sang ! Je vais corriger.

→ C'est sa capacité à se retenir de façon générale, mais dans ton cas elle servira aussi pour le sang, avec ta force mentale. ^^

Citation :
Niveau combat, je pensais également que "moyen" correspondait à un niveau que tout le monde possédait, sans avoir vécu de réel apprentissage. Je vais donc revoir aussi ces caractéristiques ! (heureusement que vous êtes là Laughing )

→ Tu as les explications des niveaux ici : http://www.armanda.net/t41-modele-fiche-presentation

Citation :
Pour le rythme de rp, je n'aurai aucun problème pour suivre le mouvement. Je suis sûr d'être dans les temps pour répondre aux événements !

→ Événements et RP normaux. ^^

Citation :
Pour l'histoire, j'aurai une question à vous poser : la magie revient avec les dragons, de même que les vampires. Le principe des animaux-totems revient lui aussi et si oui, n'est-il applicable qu'aux humains ou les vampires y ont aussi droit ?

→ Pour les totems, c'est pour tout le monde. Ils reviennent à partir du moment où les dragons sont de retour puisque la magie se renforce. Wink


Poste une nouvelle fois quand tu auras effectués les modifications. Smile





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Alornell Leodan, Vampire [terminé] Lun 25 Juil 2016 - 10:15

J'ai effectué les modifications Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Alornell Leodan, Vampire [terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Alornell Leodan, Vampire [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Damon Salvatore, Bad vampire ? [TERMINÉ]
» Ombeline Umbrarum : Vampire [Terminée]
» Rünya Heren - Vampire [Terminé]
» Il était une fois... Cendrillon et le Vampire ! [Livre II - Terminé]
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches inachevées-