Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Mer 20 Juil 2016 - 23:36

9 Septembre

Il se trouvait à ce moment même dans la partie du palais de l'île du flocon réservée aux dragons, et dragonniers de la caste. Une grande aile magnifiquement construite, et ouvragée. A tel point que Lewyn se demandait si ce n'était pas un peu trop pour sa personne qui avait disons souvent des prétentions plus modestes, même si au fond sa chère Löthilith ne méritait sans rien de moins que tout ça, quoiqu'il pensait clairement que sa petite rosée préférait le fait de pouvoir fréquenter fréquemment les dragons de la caste à celui de pouvoir vivre dans un tel palais…

Et pour sa part alors que sa chère dragonne devait être occuper à copiner probablement avec d'autres dragons lui il visitait les lieux car pour tout avouer il était ici depuis récemment, et du coup il regardait tout ce qu'il pouvait trouver par ici, que ce soit des bibliothèques, le terrain d'entraînement, les murailles du palais se dressant fièrement au dessus de l'île, ou bien un magnifique jardin dans lequel il se trouvait en ce moment même… Magnifique, et assez vaste pour qu'un dragon puisse se promener dedans sans rencontrer de véritable problème d'espace… Il devait avouer que c'était impressionnant, et ce n'était que l'un des nombreux jardins intérieurs du palais en plus…

D'ailleurs il y pensait alors qu'il venait de capter l'odeur d'un dragon familier aux écailles bleutés… Moëbius faisait partie de la caste en effet, et cela faisait assez longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu, et ! Lewyn voulait voir ce que pensait Moëbius du fait qu'il était dorénavant dragonnier, et aussi la réaction de ce dernier quand à son intégration dans la caste ! Oui cette semble idée remplissait Lewyn d'une certaine jubilation étrangement, et il se dirigea donc dans la partie de ce jardin où devait se trouver le dragon bleuté pour une raison, ou une autre…

Et quand il aperçut le céleste aux écailles de saphirs Viladric siffla légèrement pour attirer l'attention du dragon, et quand ce fut chose faîte il s'inclina d'un geste grâcile par respect avant de dire en ayant du mal à contenir une certaine joie…

« Noble Moëbius, je suis heureux de vous revoir. Cela faisait si longtemps que nous ne nous étions pas vu de plus... » Dit-il en se rapprochant avec un sourire qu'il ne dissimulait pas avant de rajouter. « Vous avez entendu la nouvelle je suppose ? Je suis maintenant dragonnier... Et membre à part entière de la caste. Cela veut dire que nous faisons parti du même ordre dorénavant, et que nous œuvrerons ensemble pour l'avenir. J'espère en tout cas que cette nouvelle vous as fait autant plaisir qu'à moi. » Ce fait semblait beaucoup le contenter, comme si intégrait la caste pour lui était la porte vers de meilleurs possibilités pour assurer un avenir meilleur pour armanda, et sur ce il arrêta de parler pour le moment en attendant de voir la réaction du dragon qui avait peut-être quelque chose à dire à tout cela. Cela dans un silence tout à fait respectueux alors que le doux bruit d'une fontaine où l'eau s'écoulait non loin arrivait à ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Mer 27 Juil 2016 - 19:43

En sortant de sa torpeur, le bleuté eu du mal à choisir quoi faire de sa journée. Depuis que lui et Elrond avait rejoint le palais réservé à la caste, l'Azuré se leva en regrettant le temps ou il était sur le continent. Non pas que le lieu le dérange loin de là, seulement il y avait de quoi s'occuper là-bas. Cela était peut-être dû au fait qu'il ne se sentait pas chez lui encore.

Décidé à s'approprier l'endroit, il alla faire un tour. Au début hésitant le bleuté observa les murs et décorations intrigué, Möe avait beau les avoir déjà analysé, elles lui paraissaient toujours aussi étranges. Cette fois-ci il s'arrêta devant et les mémorisa avant de poursuivre sa route. Maintenant qu'il y songeait il n'avait jamais encore pris la peine de le faire. Être tranquille, à profiter de ce calme et de cette paix.

Le fait de prendre son temps et de flâner l'air de rien, cela faisait un moment que ceci ne lui était pas arrivé. Auparavant il se serait sans cesse méfier du moindre bruit, mais ce ne fût pas le cas quand des bruits de pas approchèrent. Le dragon tourna la tête et aperçut une joyeuse bande de dragonnets, jouant et grognant. Le tableau lui redonna cet éclat dans les yeux. Comme c'était agréable de voir la vie grandir et s'épanouir. Même si Möe ne vît les jeunes dragons que quelques instants cela lui remonta le moral.

Cependant il ne se détacha pas de sa nouvelle "quête" : apprendre l'endroit et se l'approprier. Ce palais était son nouveau foyer qu'il le voulait ou non, au fond n'est-ce pas-là une preuve que sa forêt natale lui manquait encore ? Même après toutes ses années ? Décidément le bleuté se jugea plutôt conservateur. A ce stade-la c'était presque une obsession ... Ou encore la peur de perdre encore une fois ces précieux souvenirs.

Son chemin le mena vers le jardin, son esprit s'apaisa tout de suite en apercevant la verdure, il était décidément fait pour vivre dehors, une fois sa visite terminée il irait faire un tour dehors.

Après avoir fait quelques pas le dragon entendit un sifflement, il se retourna et aperçut son vieil ami Lewyn, lui ici ? Surpris Möe s'approcha en contournant un petit buisson bien heureux de le retrouver

- C'est un plaisir partagé que de te recroiser ! Cela fait si longtemps effectivement. Je serais incapable de dire à quand remonte nôtre dernière rencontre.

Surpris de ne pas s'en souvenir il réfléchi mais leyyn enchaîna.

- Entendu ? Oui ! Suis-je bête ! J'ai entendu dans les couloirs qu'un nouveau dragonnier allait arriver, félicitations et bienvenu dans la caste des dragonniers.

Termina le bleuté en inclinant la tête. Curieux le dragon lui posa maintes questions sur sa nouvelle moitié d'âme.

- Alors ? Qui donc est le nouveau dragonnet a t'avoir choisi ? Cela fait-il un moment que vous vous êtes choisi ou non ? Quel est son nom ? Et comment vis-tu le fait d'arriver ici ?

Le fait de voir Lewyn ici lui faisait plus que plaisir, un ami était là désormais. Il était bien la dernière personne qu'il s'attendait à voir, mais qu'importe. Maintenant toutes les paroles qu'il lui avait dites concernant le lien, le partage d'une âme et tout ce qui s'en suivait avait de l'importance à ses yeux de vampire. Et encore mieux ils pouvaient en discuter et si nécessaire l'Azuré pouvait lui venir en aide.

- Navré de mon enthousiasme un peu trop excessif, mais quand il s'agit des nouvelles générations et de nouveaux dragonniers je suis toujours joyeux, de nouveaux membres et plus de chances de sauver nôtre monde. Mais surtout plus d'unité entre nos peuples. Mon lié pourra donc s'adresser à toi comme à un frère d'arme.

Möebius regarda autour d'eux et ne vît pas sa nouvelle compagne, les présentations se feraient donc plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Sam 30 Juil 2016 - 11:50

Visiblement le dragon aussi semblait être assez heureux de cette retrouvaille, surtout qu'en effet cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu quoique du point de vue d'un vampire, ou d'un dragon ce ne faisait pas forcément si longtemps que cela en fait, mais bon de toute manière c'était bon qu'ils se revoient !

« Oh ce n'est pas grave que vous ne vous en souveniez pas sur l'instant, le plus important c'est qu'on se revoit après tout. » Dit-il enthousiaste, et puis bon les souvenirs c'est bien mais l'instant présent lui aussi est important, et visiblement ce dernier avait bien entendu la nouvelle comme quoi il y avait un nouveau dragonnier en sa personne…

« Merci, je suis certain que je vais me sentir comme chez moi ici. » Dit-il ensuite toujours aussi enthousiaste quand Moëbius lui souhaita la bienvenue dans la caste, qui serait sa nouvelle famille à sa manière, et d'ailleurs le bleuté désirait visiblement lui posait plusieurs question sur sa chère liée, question auxquelles Lewyn ne pu qu'essayer de répondre avec sincérité.

« Cela fait moins d'un mois qu'elle m'a choisit, elle se nomme Löthilith, et c'est une petite dragonne aux écailles rosées. Elle est tout simplement magnifique, et je ne regrette pas le moindre instant qu'elle m'ait choisit en tant que lié, tu devrais d'ailleurs pouvoir faire bientôt sa connaissance je pense, mais sache qu'elle a un caractère assez doux, et qu'elle était désireuse avant qu'on le vienne ici de rencontrer d'autres dragons, quand à moi. Je me sent très bien ici, et je pense qu'en tant que dragonnier de la caste je pourrai aider à changer les choses au mieux, et c'est au fond tout ce que j'espère. » Dit-il avec sincérité.

Avant de reprendre juste après avec un fin sourire.

« Oui je serai un frère d'arme pour vôtre lié, mais avec vous aussi d'une certaine manière je pense, après tout ne sommes nous pas des frères de la caste maintenant ? Dans tout les cas j'ai hâte de pouvoir aider à faire en sorte qu'Armanda soit un continent meilleur où vivre pour tout les peuple sans distinction. » Il s'assit ensuite aux rebords d'une fontaine non loin avant d'ajouter assez sérieux.

« Et du coup comme je suis un peu un nouveau dragonnier disons que tout cela est assez… Nouveau pour moi, je sais que nous en avons longuement parlé déjà de ce qu'est le lien, mais maintenant que je suis pleinement impliqué dans ce dernier n'auriez vous pas des conseils à m'offrir pour être le meilleur dragonnier possible ? » Demanda t-il tout à fait respectueux , après tout il était certain que Moëbius avait beaucoup de conseils avisés à lui offrir en tant que dragon sage, avisé, et expérimenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Lun 15 Aoû 2016 - 20:59

- Certes ... Mais pour une créature ancestrale, ne pas se souvenir d'une discussion est assez humiliant. Cela dit j'espère que cela restera entre nous.

Répliqua-t-il amusé par sa propre maladresse. Le nouveau dragonnier semblait ne pas lui en tenir rigueur, ce qui au final était le plus important. Möe se moquait bien de ne pas se souvenir précisément, le plus important était le contexte et la sensation éprouvée. Les détails viendraient au fur et à mesure. Ils avaient tout le temps de se remémorer les choses. Depuis que sa malédiction a disparu, l'écailleux ne se fait plus de soucis concernant sa mémoire. Chaque jour un souvenir lui revient. Alors qu'importe s'il oublie, il se souviendra tôt ou tard.

- Tout ici est fait pour que les liés se sentent à l'aise. Ce n'est qu'une question de temps. Ne considérez pas l'endroit ou vous viviez comme oublié. Il fait parti de vous, c'est là-bas que vous avez évolué et ici que vous continuerez vôtre chemin. C'est une nouvelle étape qui vous apportera du bonheur, je te l'assure.

Conclu-t-il sagement en repensant à son propre foyer disparu. Sa forêt lui manquait, c'est un fait qu'il avait appris à accepter.

- Löthilith ... Très bien, ainsi quand je la croiserai je penserais à vous dragonnier. Si elle est impatiente de faire la connaissance de ses congénères adultes, les plus vieux d'entre nous sommes ravis de découvrir les dragonnets. Ils sont nôtre héritage à cette terre, nôtre avenir et surtout nos chaires. C'est mon cas aussi, et savoir que les dragons de ma génération et la suivante ont eu des œufs est toujours un heureuse événement comme dirait les bipèdes.

Lewyn le savait peut-être, ou pas. Il allait sûrement le questionner. Ce dernier le craignait, ce sujet avait été abordé à plusieurs reprises par son lié, il n'empêche que cela le mettait mal à l'aise. Il avait tant tardé à en avoir ... Mais cet oeuf était bien de ce monde. Et au fond de lui, il s'avait déjà que ce serait un formidable héritier. Même si le début de sa vie fût tumultueux et incertain ...

- Des frères ?

Surpris par cette réponse, le bleuté regarda le vampire pendant un moment.

- Les bipèdes connaissent cela ? Frères d'armes et d'amitié ? Pourquoi donc ne l'ai-je pas vu lors des précédentes guerres ?

Apparemment oui cela devait exister.

- Des conseils ? Cela dépend dans quel domaine vous les voulez dragonnier.

Répliqua le bleuté amusé.

- Il y a la manière d'élever le lié, apprendre à voler, apprendre à chasser. Bien évidemment tout cela ne peut se faire sans la parole. Communiquez avec elle comme nous le faisons, il lui faudra du temps ...

Se doutant que son discours taquin allait mettre Lewyn mal à l'aise, Möe s'arrêta en claquant des dents moqueur.

- Il suffit. Demandez moi Viladric et je répondrais de façon claire et limpide pour vous aider l'un comme l'autre. Il ne vaudrait mieux pas que la menace vienne de vous deux à cause de vôtre maladresse.

Conclu-t-il en gloussant trop heureux d'être le donneur de conseils. Pour une fois qu'il pouvait en profiter un peu, Lewyn ne lui en tiendrait pas rigueur tout de même ? Si ?

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Jeu 18 Aoû 2016 - 18:14

« C'est déjà oublié pour ma part. » Dit-il donc aimablement à son ami dragon quand ce dernier avoua espérer que son oubli de la dernière fois où ils s'étaient rencontrés resterait entre-eux, ce que Lewyn comprenait tout à fait.

Enfin oui de toute manière il ne lui tenait guère rigueur d'un simple oubli, après tout les erreurs ça pouvait arriver à tout le monde, de mêmes que les trous de mémoires. Et puis il n'était pas le genre de vampire à se dire qu'un dragon devait être parfait à tout les sujets quand même. De plus Moëbius était d'une douceur et d'une sagesse qui faisait déjà tout à fait honneur à la noblesse de ce dernier, donc on pouvait bien supposer qu'il avait le droit de faire quelques maladresses de temps en temps sans que cela lui en soit tenu rigueur après tout.

« C'est un endroit magnifique, quand à celui où je vivais auparavant disons que comme j'étais un voyageur invétéré c'était Armanda toute entière qui était ma maison. Et je me sent déjà bien ici, et vous fait entièrement entièrement confiance noble Moëbius quand au fait que la suite sera gratifiante pour moi, et ma liée. » Dit-il respectueux, et assez enthousiaste à ce sujet, oui une nouvelle étape pour lui, et une nouvelle vie qui s'annonçait donc d'ors, et déjà pleines de promesses…

« Je pense qu'en effet Löthilith apprendra beaucoup de vôtre part, et j'en suis très heureux. Et puis il faut bien qu'elle trouve aussi des modèles parmi les siens, car de ce que j'avais apprit de ses parents dragons, sa mère est morte, et son père il serait difficile de le rencontrer pour le moment donc je suppose qu'elle ne pourra pas trop compter sur ses parents... » Dit-il triste de ce fait, mais content de savoir qu'il pourrait avoir l'aide de Moëbius entre autres.

Enfin dans tout les cas il était content de pouvoir compter sur son ami Moëbius, et d'avoir rejoint les rangs de la caste notamment pour pouvoir fréquenter souvent les dragons qu'il appréciait, ainsi que les dragonniers comme Kedrildan, mais aussi et surtout car il désirait accomplir de grandes choses pour l'avenir du continent, et concourir à la paix qui lui était si chère…

« Vous ne l'avez pas vu car vous n'avez peut-être pu voir que le mauvais côté des hommes pendant les guerres, mais sachez que pour tout les guerriers qui se haïssaient il y en avait qui étaient prêt à mourir pour leurs camarades, et prêt à tout pour eux. Comme de vrais frères. » Dit Lewyn d'un ton qui dénotait qu'il trouvait quand même beau le concept de frère d'arme même s'il n'était pas quelqu'un de guerrier, après tout la camaraderie entre soldat était chose appréciable certainement.

Mais de toute manière Moëbius semblait tout à fait disposer à lui donner des conseils sinon et Lewyn écouta avec grande attention le noble bleuté lorsque ce dernier lui offrit donc des conseils sans doute tout à fait éclairés.

Et en effet le discours taquin de Moëbius mit d'abord un peu mal à l'aise Lewyn, mais Moëbius se reprit rapidement et fut plus sérieux après qu'ils purent tout deux un petit cou de la plaisanterie du dragon, et à vrai dire du coup Lewyn dû pas mal réfléchir à ce sujet pour exposer les questions qui le préoccupait vraiment.

« Pour tout avouer, vous vous souvenez du fait que je souffre du vertige ? Je pense que cela pourrait être gênant, et à vrai dire je sens qu'il faudra bien que je m'occupe de ce problème un jour, ou l'autre maintenant que je suis dragonnier, mais je vous avouerai que j'ai du mal à m'y décider... » Avant de reprendre ensuite à un autre sujet.

« De plus j'ai peur qu'en grandissant ce soit moi qui devienne un poids pour elle. Que je devienne faible, et qu'elle soit sans cesse obligée de faire attention à ma sécurité, ou bien que je meure et que cela la tue peut-être… Enfin en somme je m'inquiète aussi pour l'avenir, et espère que tout se passera au mieux... » Cela il le dit avec une certaine dose de préoccupation, mais sans doute que cela devait être le genre de réflexion qui devait se bousculer dans la tête de tout jeune dragonnier au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Ven 19 Aoû 2016 - 9:48

Déjà oublié ? À la bonne heure songea le dragon en étirant ses longues ailes, le bleuté analysa l'endroit pour se mettre à l'aise. Une fois certain d'avoir la place de se poser entre deux arbres et un rocher il s'allongea du mieux qu'il le pût malgré ses pics émergeant d'entre ses écailles. Il croisa ses imposante pattes et regarda Lewyn avec un air décidé, comme pour signifier qu'il était prêt à l'écouter.

- Armanda toute entière ?

Questionna-t-il en avançant le bout du nez vers son ami vampire. Gentiment il le regarda dans les yeux, comme il paraissait si chétif à côté de lui désormais. Il savait qu'il avait grandit mais tout de même. Sa tête seule était quasiment aussi grand que le corps de Lewyn et debout ! Pour ne pas le bousculer le dragon se décala sur le côté avant de continuer.

- Alors je comprends mieux pourquoi c'est vous qui avez été choisi. C'est un trait en commun qu'o chaque dragonnier. Pour ceux étant bon je veux dire. Au cas ou vous vous posiez la question, je vous donne la réponse.

Dit-il amusé, Elrond avait lui-même eu cette question à l'esprit. Trop jeune pour donner un argument convenable il n'avait pas répondu.

- Elle n'a plus de parents ... Et bien, je ne pense pas être capable de la guider correctement. Je suis tout de même assez maladroit. Mais si c'est pour le vol auquel tu fais référence la cela est tout à fait dans mes compétences. Pour le reste je suis assez dans le doute, mais nous verrons bien. Ce serait un honneur de t'aider, toi et ta liée.

Humour à part, le bleuté songea aux séances d’entraînements à venir s'il y en avait ... Cela promettait d'être amusant, mais le plus drôle en ce moment était que le dragon ne savait que faire concernant Lewy, le vouvoyer ou le tutoyer ? Difficile ... Dans le cas ou il était incapable de décider, ce serait le jeune dragonnier de le lui dire !

Revenant à la situation actuelle et non à son humour douteux, l'écailleux de Saphir regarda Lewyn en plein doute suite à son discours moqueur. Gloussant dans son coin Möebius secoua la tête comme le ferait un bipède pris de fou rire. Le pauvre lié avait bien du chemin à faire avant d'être pleinement aguerri dans ce nouvel univers dans lequel il venait de plonger. Avec un peu d'aide cela viendrait. Pour l'instant c'était tout de même comique comme situation, Elrond avait-il eu lui aussi ce doute ? Möe pinça les naseaux en repensant au caractère de son cavalier. Non impossible avec son insouciance légendaire. Très certainement qu'il avait dû se dire que cela "irait tout seul".

- Lewyn tout va bien ? je ne faisais que te taquiner.

Voulant ne pas faire peur à son ami le bleuté se releva pour s'approcher et analyser son visage. Maintenant il était en mesure de deviner parfaitement les émotions sans faire appel à son esprit. L'avantage de fréquenter des bipèdes à longueur de temps. Parfois il se disait même que ses congénères étaient assez inexpressifs contrairement aux bipèdes. Mais au moins il ne faisait pas sans cesse de grimace !

- Pour le vertige il n'y a qu'en affrontant ta peur que cela disparaîtra.

Möe se baissa pour l'inviter à se hisser sur lui, mais visiblement les angoisses du jeune dragonnier étaient plus nombreuses que prévues. Le dragon l'écouta avant de grogner offusqué. Du bout du museau il le poussa assez fort pour le faire tomber. Il renâcla en découvrant les crocs.

- Lewyn Viladric ! Tu étais bien moins timide auparavant. Laisse moi t'éclairer. Un dragon tombe-t-il malade ? Non ! À moins qu'il ne soit empoissonné. Un vampire tombe-t-il malade ? À ma connaissance rien ne vous atteint sauf le soleil. De telles capacités réunies ... Toi et ta liée êtes parfaitement assorti et puis la magie coule dans les veines de Löthilith et par le lien toi aussi donc. Vous êtes protégés l'un comme l'autre. Toi faiblir ? Bien au contrairement ! Avec le temps la force de ta dragonne grandira et donc la tienne aussi. Vous serez plus forts de jour en jour.

Finissant son sermon le dragon lui envoya une petite boule de fumée en plein visage. Il ne devait pas se poser toutes ces questions avec la peur au ventre. Mais plutôt avec détermination, se remettre en question était permis, pas le doute. Les dragonniers étaient les gardiens de cette terre meurtrie, donc avant tout des soldats. Il allait devoir apprendre à se faire confiance et aller de l'avant même si quelque chose le faisait douter.

- Je me suis posé moi aussi ses questions. Ajouta-t-il en se radoucissant. Serais-je assez fort pour protéger Elrond si le danger s'acharnait sur moi ? Et si nôtre lien n'existait plus ? Pourrais-je encore combattre convenablement ? Et bien tu veux que je te dise, j'ai vécu ces horreurs lors du dernier assaut de Vraorg. Il m'a pris pour cible l'espace d'un instant. Je ne pouvais pas esquiver, mais je pouvais me mettre entre sa boule de feu et Elrond. Et je l'ai fais inconsciemment. À moitié mort et aveugle, je me suis relevé et j'ai combattu. Sans possibilité de parler à mon lié, sans vue et sans mes ailes j'ai continué. Ce qui signifie que le jour ou la guerre nous prend encore des ses bras maléfiques. Tu auras la force nécessaire pour te battre et sauver ta moitié. Ceci est une promesse : le lien transforme deux êtres en un seul. J'aurais dû mourir, Elrond aussi et pourtant ...

Ému d'avoir à parler de ce tragique accident, le bleuté regarda le ciel furieux. Oui ils avaient failli mourir ... Ce qui comptait était la moralité de l'histoire, pas l'histoire elle-même. Même en ce disant cela la gêne envahissait le dragon. Il était trop tôt pour en reparler ? Mais plusieurs années c'étaient écoulées déjà ... Son coeur était trop sensible encore. Il était vraiment un dragon elfique. Oui le lien change bien deux êtres ...

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Sam 20 Aoû 2016 - 11:59

Lewyn hocha calmement la tête tout simplement quand le dragon le questionna, oui Armanda toute entière était son foyer, ce continent où vivait tout les peuples armandéns. En somme il n'avait pas vraiment de foyer fixe dans les faits à cause de ses habitudes, mais il n'en était guère malheureux car il ce sentait bien partout où il allait. Et cela Lewyn le fit en souriant au dragon bleuté qui semblait le regardait avec une certaine douceur après avoir rapproché sa tête ?

« Je suis content de savoir que j'ai au moins pas mal de ressemblance avec les bon dragonniers. » Plaisanta t-il donc un peu quand Moëbius dit qu'il avait un trait en commun avec eux, enfin au moins il était sur la bonne voie pensa t-il… Mais oui si Löthilith l'avait choisit c'est qu'il devait y avoir une raison derrière pensa t-il tout simplement.

« Je ne vous proposai pas vraiment de prendre la place de ses parents, mais à vrai dire si vous pouviez un peu m'aider à l'éduquer, enfin donner des conseils, ce genre de choses… Je suppose que c'est déjà très bien, et je vous en remercie déjà d'avance noble bleuté. » Dit-il ensuite respectueux, et sincère. Et dans tout les cas il faisait confiance au dragon bleuté pour faire de son mieux en ce sens-ci, après tout ce dernier était investit d'une grande bienveillance, et si certes il n'était pas parfait Viladric était tout de même prêt à lui faire confiance assez facilement.

« Oui cela va bien ne vous inquiétez pas. » Dit-il donc ensuite en reprenant son aise lorsque Moëbius confirma qu'il n'avait fait que le taquiner, enfin… En vérité Lewyn devait tout de même avouer ne pas savoir ce qu'il avait, car en temps normal il était moins hésitant, moins angoissé… Pour ne pas dire qu'il était souvent joyeux, et plein de vie, mais il semblerait que le poids de ses nouvelles responsabilités lui semble peut-être encore assez pesant pour l'avenir…

Et le dragon bleu après lui avoir proposé de s'entraîner pour faire disparaître son vertige, et être même aller jusqu'à se baisser pour inviter Lewyn à se hisser sur lui, changea tout à coup d'attitude, et poussa Lewyn du bout du museau de telle manière que ce dernier tomba sur le dos avant de lui envoyer ensuite un sermon. Qui ne manquait clairement pas de bienveillance pensa Lewyn même s'il se sentait un peu mal à l'aise rien qu'à l'entendre…

« Vous avez certainement raison... » Répondit-il donc d'abord en réfléchissant à ce que venait de dire le dragon bleu, ainsi il allait lui aussi devenir plus fort avec le temps ? Il fallait dire ce serait certainement une bonne chose pensa t-il en clignant légèrement des yeux après que le dragon lui ait envoyé une boule de fumée en plein visage. Oui Moëbius avait certainement raison, et puis au final à quoi cela servait-il de s'inquiéter ? Ce que souligna d'ailleurs le saphir bienveillant d'une certaine manière par les propos qui suivirent de sa part….

Car oui Moëbius lui aussi se posait toutes ces questions même si à une autre échelle, après tout lui était un dragon là où Viladric était un vampire, mais ses paroles étaient censées, et d'une certaine manière il avait ressentit les mêmes soucis envers son lié, que Lewyn envers sa liée… Et à ce discours Lewyn ne sut quoi répondre exactement à vrai dire… Qu'il y avait-il à ajouter après tout ? Le dragon venait de toucher juste, et alors que Lewyn se relevait calmement ce dernier reprenait peu à peu confiance. Et Viladric finit par dire d'un ton d'abord hésitant, mais ensuite empli de confiance...

« Je voudrai… Apprendre à lutter contre ma peur du vide. » Il respira un grand coup, chose totalement inutile dans les faits pour un vampire, mais efficace pour reprendre pleinement sa confiance, avant de reprendre. « Et je serai honoré, et reconnaissant si vous acceptiez de m'y aider mon ami… Après je ne suis pas certain que les débuts de cet apprentissage seront très glorieux, mais je vous promet en tout cas de faire de mon mieux pour progresser, et je vous fais donc confiance pour m'aider au mieux dans cette entreprise sans me mettre en danger… Enfin si vous êtes d'accord pour cela bien entendu. » Acheva t-il en se rapprochant doucement du dragon et en prenant un air enthousiasme, et même si l'hésitation pouvait se voir encore en lui tout de même, il semblait en effet plus en confiance que tout à l'heure au final. C'était donc l’occasion où jamais pour le dragon de saphir d'en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Dim 21 Aoû 2016 - 12:10

Le dragon regarda le vampire se relever. Il sembla surpris, à vrai dire le bleuté lui-même n'avait pas pensé une seconde à ce qu'il venait de faire. Ce n'était pas pas digne d'un ami. Et dire qu'il venait de lui faire plusieurs compliments vis-à-vis de sa dragonnette.

- Oui j'ai raison !

Ajouta-t-il d'un aplomb déterminé, son geste ne devait servir à rien non plus. Même si cela était maladroit. L'écailleux de Saphir, regarda le jeune dragonnier réfléchir. Il avait l'air perdu. Ne sachant quoi faire pour le remuer il allait ajouter quelque chose, mais finalement c'est Viladric qui prit la parole en premier.

Fier de lui, le bleuté acquiesça du bout du museau en se remettant face à lui.

- C'est comme ça qu'un dragonnier pense. Courageux et désireux d'avancer.

Möebius le laissa parler puis finalement il fit un pas vers lui, Lewyn s'avança aussi visiblement remis de son petit moment de doute.

- Aucun débuts d'apprentissage n'est glorieux, à moins de cacher son véritable niveau. Pour le moment il n'y a rien de bien difficile à ce que j'ai prévu. Amusé de la situation le bleuté ajouta. Sache que le métier de dragonnier est dangereux, mais ces risques tu les prendras avec ta liée. Puisque je ne ressens pas tes émotions aussi précisément que celle de mon cavalier, je ne ferais pas de folies.

Möebius s'abaissa sur ses pattes avant en baissant l'encolure. De cette façon Lewyn pouvait monter sur sa patte avant puis sur ses épaules.

Une fois prêt, le dragon se redressa en regarda vers le ciel. Cela faisait étrange d'avoir un passager autre que son lié. Elrond allait-il lui en vouloir ? Surement, mais de toute façon le bleuté n'avait pas l'intention de voler avec Lewyn. Simplement d'aller marcher éventuellement galoper pour qu'il s'habitue un maximum. Après tout il était déjà suffisamment grand pour que le vampire ressent cette désagréable sensation qui le terrorisait. Möe tourna la tête vers lui, se demandant comment il se sentait. Elrond lui avait laissé sa selle de façon à ce qu'il puisse venir le chercher si cela se révélait nécessaire. Heureusement qu'il l'avait Lewyn aurait souffert le martyre au contact de ses écailles à même la jambe. Il avait de quoi se tenir pour le début.

- N'hésite pas à m'arrêter si nécessaire.

Lui dit-il doucement, emplie de compassion. Comment pouvait-il le comprendre ? Lui qui passait ses journées dans le ciel à observer le monde. Un dragon ayant peur du vide ... Cela en aurait fait rire plus d'un. Et pour lui éviter des moqueries, le nouveau dragonnier devait se familiariser le plus possible avec l'univers de sa liée. Il allait même devoir apprendre à l'aimer, ensuite chaque balade dans cet empire infini ne serait que joie et émerveillement !

Möe, regarda le jardin de son oeil draconique, il décida d'aller y faire un petit tour, lentement il avança faisant rouler ses larges épaules. Son posé de pattes était souple de façon à rendre son mouvement agréable pour Lewyn. Il ne lui avait pas laissé le temps de s'habituer à la hauteur et c'était tant mieux, ainsi il ne pouvait pas renoncer à son apprentissage. Il ne pouvait se décider à sauter de son dos et partir tel un voleur.

- Pour un début, est-ce trop difficile pour toi ?

L'écailleux espérait bien que non, car si tel était le cas, il ne saurait pas quoi faire de plus "doux" pour l'aider. à moins de le soulever avec son museau à différentes hauteurs ... Mais ceci deviendrait plus un jeu pour le dragon qu'une véritable leçon.

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Lun 22 Aoû 2016 - 15:21

Surpris était bien le mot pour décrire ce que ressentait Lewyn après que le dragon l'ait pousser du museau, mais en vérité il ne s'en était pas offusqué, après tout le noble bleuté ne voulait que son bien, et avait disons juste essayé de la secouer pour remettre les pendules à l'heure pensa t-il. D'être ferme pour ouvrir les yeux du vampire…

« Merci d'avoir remit les pendules à l'heure mon ami… J'avais sans doute besoin de ça en effet pour reprendre confiance en moi » Dit-il donc avec un fin sourire remplit d'une certaine gratitude à l'égard du dragon. Oui ce dernier était un très bon ami cela était sûr, et certain. Et il n'avait guère trouver le geste de Moëbius maladroit, au moins il avait eu le mérite de le secouer après tout. Et c'était certainement ça le plus important pensa t-il pendant que le dragon s'avançait d'un pas vers lui après que le jeune dragonnier ait demander humblement l'aide du dragon pour apprendre à surmonter sa peur du vide…

Et il se contenta ensuite d’acquiescer lorsque le dragon l'encouragea d'une certaine manière tout en s'amusant un peu de la situation. Enfin dans tout les cas Lewyn lui faisait en effet confiance à ce sujet-ci, et le dragon précisa d'ailleurs qu'il ne ferait pas trop prendre de risques à Lewyn. Juste qu'il tâcherait de l'aider, et ce dernier en fut un peu rassuré d'une certaine manière même s'il sentait toujours une sourde angoisse le prendre au cœur. Sourdre angoisse qu'il tâche néanmoins d'étouffer de son mieux bien entendu.

Et ainsi Lewyn s'atella donc à escalader la patte puis l'épaule du dragon quand ce dernier s'abaissa pour l'aider à faire cela. Lewyn se mit donc fermement à s'installer sur la selle sur le dos du dragon, histoire à la fois d'avoir une certaine prise et aussi d'éviter de frotter sa peau aux écailles du dragon, car en effet sinon cela aurait été assez douloureux, même si heureusement la peau d'un vampire était plus robuste que celle d'un elfe. Et Lewyn en avait commençait un peu à prendre peur, mais c'était encore gérable pensa t-il alors que le dragon se redressait, même si pesant. Et il confirma donc que ça allait lorsque le dragon le lui demanda. Ce alors qu'il essayait au passage de se concentrer plus sur le fait que c'était un honneur que Moëbius ait accepté de le faire monter sur son dos que le fait qu'il se trouvait plus, ou moins en hauteur…

« Je… Ne vous inquiétez pas. » Dit-il hésitant quand le dragon lui précisa de lui dire d'arrêter si nécessaire, chose qu'aurait sans doute du mal à faire Lewyn en vérité vu que ce dernier voulait essayer de se montrer courageux pour rendre son ami fier… Et non possiblement le décevoir. Au final il ne voulait décevoir personne que ce soit Löthilith, ou bien Moëbius, mais il n'empêchait que même à une distance aussi faible du sol par rapport au ciel il ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine angoisse… Même s'il essayait tout de même bien entendu de lutter contre de son mieux.

Et ainsi lui, et Moëbius firent un tour ensemble du jardin dans lequel ils se trouvaient actuellement, ce pendant que le bleuté le faisait assez lentement en se donnant la peine de marcher de manière à ne pas secouer Lewyn qui apprécia l'attention, et qui apaisa un peu ce dernier au final… Et Moëbius finit donc au bout de quelques instants par poser une simple question, est-ce que pour un début cela était trop difficile pour lui ?

« Non ça va… Je dois avouer avoir un peu de mal, mais j'arrive à m'y faire au moins. » Dit-il en souriant de manière confiante, oui c'était déjà un petit progrès disons, même si bien entendu il n'avait pas encore surmonté ce sentiment de malaise dû à la hauteur… Mais finalement il décida de prendre son courage à deux mains, et dit donc en essayant d'avoir l'air assuré même s'il avait un peu de mal à cela.

« Je pense même que nous pourrions passer à la vitesse supérieure si vous le désirez... » Il regratta presque immédiatement d'avoir dit cela en vérité, mais il voulait vraiment tenter le coup, et surmonter cette peur.Ne serait-ce qu'en partie. Surtout sachant que cela sera peut-être vital pour le bien de son lien avec sa douce liée aux écailles roses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Mar 18 Oct 2016 - 22:19

Une fois Lewyn sur le dos, le bleuté se montra comme la plus galante des monture. Il eu bien évidemment envie de faire le coquin, sachant bien la crainte qu'avait Lewyn du vide et de cet abandon partiel de son corps. Une chose qui paraissait évidente puisque même lors de leurs débuts Elrond semblait à l'aise. Il avait accepté avec bonheur de se laisser porter. Le jeune dragonnier lui était tellement sur la réserve. Seulement une fois en hauteur il n'y avait plus vraiment le choix. Il devait se rendre à l'évidence car s'inquiéter ne servait à rien. Sa liée ressentirait tout de lui et ne ferait plus qu'un. Elle s'adapterait donc sans peine. Mais cela Lewyn l'apprendrait d'ici leur premier vol.

Marchant le plus souplement possible il scruta de temps en temps son cavalier, se demandant comment il vivait cette nouvelle expérience. C'était une chose qu'il aurait tant voulu mieux se souvenir : les sensations de Elrond lui aurait été une précieuse aide. Mais il était déterminé à aider son ami. Alors il improvisa alors qu'il s'arrêta.

- Parles-moi Lewyn. N'étant pas mon lié, il faut que tu me dises comment je peux m'adapter.

Sans pour autant cesser son entraînement, le bleuté se posta dans un coin plutôt dégagé du jardin pour y déployer ses longues ailes. Au début il ne fit que les ouvrir avant de battre légèrement, il n'avait pas l'intention de voler, mais au moins de simuler un décollage verticale. Aucun déplacement, il se contenterait de prendre un peu de hauteur avant de se poser. Seulement toujours inquiet vis-à-vis de Lewyn il hésita.

- Je ne vais pas aller haut, respire profondément et si besoin ferme les yeux. Tu les ouvriras quand je te le dirais.

Un peu plus sur de ses paroles, le dragon cherchait à faire comprendre au jeune vampire cette sensation d'union. Il devait apprendre à se laisser aller à la force de son dragon.

Une fois ceci dit, le bleuté contrôla mieux sa respiration et commença a s'élever lentement, le sol ne s'éloigna que de quelques mètres, rien de bien impressionnant mais qui tout de même remua bien le jardin, faisant brasser l'herbe et tordre les branches, faisant frémir les buissons. Voir la nature se soumettre à une simple brise à ses yeux éveilla en lui une profonde envie d'aller se défouler dans son véritable empire. Cet petit espace l'oppressait, il voulait montrer à quel point voler était merveilleux. Seulement ce n'était pas son rôle. Se forçant à rester éloigner du sol, le bleuté prit ceci comme une séance de renforcement. Ses ailes seraient plus endurcis et plus endurantes après cela.

- Dis moi comment tu te sens mon ami ? Ceci est trop haut pour toi ? Suis-je trop brusque ? N'hésite pas un seul instant. Le manque de lien me rend bavard pardonne moi.

S'excusa-t-il plus ou moins amusé de la situation

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Ven 21 Oct 2016 - 18:20

Lewyn n'avait vraiment pas l'habitude de tout ceci, mais tâchait bien entendu de faire de son mieux, après tout de cet entraînement dépendrait aussi les débuts de vol avec sa liée. Liée qu'il n'avait pas envie de décevoir en étant terrifiée à la simple idée de voler, après tout Viladric n'avait sûrement pas envie de faire de la peine à Löthilith, cela lui semblait en vérité comme se trahir soit-même. N'était-elle pas de toute façon l'autre moitié de son âme ? N'est-elle pas une partie de lui, et lui une partie d'elle ? Si, et justement sachant cela il désirait bien entendu faire de son mieux pour ne pas faire de la peine. Et c'est ce que tâchait de l'aidait à faire Moëbius bien entendu…

Et dans les faits Lewyn était content d'avoir un ami aussi gentil, et bienveillant que le dragon bleu, mais redoutait aussi en vérité en partie le côté taquin de ce dernier, après tout Moëbius était des fois prompt aux petites farces, faîtes sans méchantes bien entendu. Et il répondit donc calmement quand le dragon lui demande s'il devait s'adapter.

« Cela me va très bien pour l'instant. Très bien. » Répondit-il donc en se forçant à rester concentré sur l'instant présent, et à ne pas fermer les yeux. Par le Dracos s'il avait imaginé cela un jour ! Déjà que le fait d'être dragonnier était quelque chose de bien spécial, que serait la vie avec Löthilith maintenant ? Il ne saurait le dire dans les faits, après tout il ne faisait en ce moment que toucher partiellement du bout des doigt cette chose à la fois fascinante, et effrayante que paraissait être le lien. Mais à cela de toute manière il ne pensa pas trop lorsque le dragon lui dit de fermer les yeux alors qu'il allait un peu s'élève. A cela Lewyn se contenta de répondre de l'air le plus sûr de lui possible tout en fermant les yeux.

« Je vous fais confiance mon ami. » Oui il lui faisait confiance, et c'est sans doute cela qui l'aida beaucoup à ne pas paniquer lorsque Moëbius entreprit de s'élever. Surtout ne pas y penser, surtout ne pas ouvrir les yeux et regarder en bas pensa Viladric mal à l'aise mais qui arrivait à se contenir en serrant les dents…

Et quand Moëbius fut en l'air dans les faits il l'avait à peine remarquer vu à quel point il s'était plongé dans un état de fixation intense mentalement pour ne pas paniquer. Néanmoins il dû sortir a peu près de cet état alors qu'il serait ses prises pour pouvoir répondre au dragon quand à ce qu'il ressentait.

« Je me sent… Bien, je suis mal à l'aise je l'avouerai, mais ce n'est rien d'insurmontable pour le moment… Et ne vous excusez pas d'être bavard, et merci de vôtre aide. Enfin dans tout les cas sachez que c'est bon, vous n'êtes pas trop brusque... » Penser à autre chose pour ne pas penser au fait qu'il se retrouvait dans les airs pensa Lewyn, oui penser à autre chose. C'est ce qu'il fit suite à cela, et il dit à Moëbius d'une voix qu'il essayait de faire enthousiaste malgré le fait qu'il était peu sûr de lui sur l'instant.

« Je pense que ce sera bon pour une première séance mon ami… Si cela ne vous dérange pas du coup après ceci, accepteriez vous par hasard de me faire visiter l'île du flocon ? Enfin si vous n'avez rien contre ce fait, après tout je suis ici depuis peu, et je me disais que vous sauriez sans doute d'être de très bon conseil et compagnie à ce sujet. Sans oublier que ça me permettrait de sortir un peu de ce palais qui même s'il est très beau ne me donne pas forcément envie d'y rester cloîtré des semaines... » Enfin en somme il essayait de proposer à son ami une petite promenade sur l'île suite à cela, mais semblait avoir du mal à déterminer comment il était censé le proposer à un dragon. Mais ne doutant point que Moëbius était compréhensif, et aimable il n'hésita pas à faire la demande tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Jeu 27 Oct 2016 - 21:25

Möebius sentait bien que le jeune dragonnier n'était pas à l'aise malgré sa prudence. Cependant le bleuté constatait que la phobie du vide de Lewyn était loin d'être "irrécupérable". L'absence de lien ne permettait pas au dragon de rassuré au mieux son ami. Malgré cela il se montra attentif et surtout bien plus calme que leur premier vol il y a de cela des années. Cette nuit-là Möebius s'en souviendrait à jamais : s'il avait été un humain il aurait eu un fou rire assurément. Viladric se tordait de peur dans les airs et il fallait le dire, par moment il donnait presque l'impression qu'il allait s'évanouir ou hurler à la mort. A l'époque le vertige était totalement hors du cercle de compréhension du Saphir. Enfin, disons qu'il comprenait que son ami fût mal à l'aise. Mais la peur du vide en soit il ne pouvait pas se l'imaginer, lui qui était un dragon. Désormais aujourd'hui il cernait bien mieux la chose. Contrairement aux dragons, les bipèdes n'avaient rien pour se rattraper, planer ou tout simplement. Ils en auraient Lewyn n'aurait pas été si terrorisé.

- Cela suffit ? Bien.

Malgré la vile tentation de se jouer de son ami, le bleuté demeura sage et laissa ses quatre pattes toucher le sol à nouveau. Il regarda par dessus son épaule une étincelle dans les yeux, ravis d'avoir pu l'aider. Finalement la moquerie n'avait pas sa place dans un moment pareil.

- Visiter l'île du flocon ? Et bien en réalité nous la découvrirons ensemble. Je n'y ai fais qu'un tour une seule fois, rien de bien ludique pour mémoriser les yeux. J'ai bien plus fréquenter le continent.

Honte à lui qui devait faire de ce lieu son nouveau foyer. Mais jamais il n'oublierait la chaumière douillette de son lié. Cet endroit il apprendrait à l'aimer, avec un ami cela en valait nettement plus la peine !

- Oui je suis d'accord sur le fait que le grand air est bien plus sain. Souhaites-tu rester sur mon dos ou me suivre sur tes pieds ?

Amusé le dragon regarda les pieds du jeune dragonnier et les compara avec ses immenses pattes pourvu de doigts et de serres.

- Comment les bipèdes peuvent courir avec de si petits appendices ? C'est réellement étrange ... Sans parler de vos orteils ? Je crois que c'est ainsi que vous les appeler ...

Möebius secoua la tête non pas dégoûté mais un intrigué en revoyant l'image des pieds d'humains. Non réellement c'était trop étrange pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Sam 29 Oct 2016 - 19:50

Lewyn ne préférait pas penser à son premier vol avec le dragon bleu, ça n'avait pas été loin d'être une expérience traumatisante pour lui après tout, mais bien entendu c'était le genre de choses difficile à comprendre pour quelqu'un qui n'avait pas ce genre de phobies. Ainsi il préféra écarter ce genre d'idées, et de se dire qu'il aurait de toute manière du mal à expliquer cela sans avoir l'air probablement un peu ridicule. Pas qu'il se souciait vraiment de ne pas avoir l'air ridicule, mais disons que ce serait probablement quelque chose de plus gênant qu'autre chose pour lui et son ami. Surtout pour un dragon pour qui le fait de voler devait être aussi naturel que de respirer en vérité…

Enfin dans tout les cas il était content que son ami dragon fasse attention à ne pas trop le mettre mal à l'aise, cela l'aidait pas mal en vérité pour faire l'effort de ne pas être paniqué bien entendu. Et il évita aussi de pousser un soupir de soulagement lorsque le dragon accepta que la séance fut finit. Sans même lui jouer un tour pour s'amuser.

Lewyn goûter donc au plaisir qu'était d'avoir à nouveau les deux pieds sur la terre ferme, et fut assez content d'entendre que visiblement l'idée de visiter l'île du flocon intéressait son ami. Et il fut d'ailleurs assez étonné d'apprendre que son ami ne l'avait pas vraiment visiter jusqu'à aujourd'hui, un manque qu'ils allaient pouvoir combler aujourd'hui en somme ! « Eh bien dans ce cas-là profitons en tout deux pour visiter cette île de fond en comble ! Après-tout n'est-elle pas la maison de nôtre grande famille qu'est la caste ? »

Cela dit d'un air tout à fait amical, et complice. Après tout n'étaient-ils pas comme dans une grande famille maintenant ? Pour sa part il préférait voir les choses ainsi car cela était bien plus convivial d'une certaine manière… « Je préfère faire la promenade à pied bien évidemment. » Avoua t-il ensuite légèrement mal à l'aise, mais très amusé par le plaisanterie de Moëbius. Ah décidément ce dernier ne manquait jamais d'humour, et c'est sans doute pour cela aussi que Viladric l'appréciait beaucoup en tant qu'ami d'une certaine manière.

Avant de répondre ensuite d'un air pensif à la question mine de rien assez curieuse du dragon… Car même si cela était étrange cette question était probablement légitime supposa t-il.

« Je pense que c'est parce que disons nous sommes moins grands, et massifs que vous les dragons que nous pouvons courir, et marcher ainsi. Quand au reste je ne m'y connaît pas vraiment en corps humains, tu n'as qu'à demander à un savant alayien peut-être ? J'avais entendu dire qu'ils avaient de bonnes connaissances sur ce qu'il y a à l'intérieur du corps humains après tout. » Maintenant que les alayiens s'intégraient après tout, les armandéens commençaient à entendre parler de la médecine très développée de ce peuple venu de par delà les mers. Enfin sur ce Lewyn reprit un air plus enjoué, et dit à Moëbius.

« Sur ce je propose que tu me rejoigne à l'entrée du palais . Que dirais tu que nous faisions la course du coup ? Celui entre toi et moi qui rejoint le plus vite l'entrée, toi en volant et moi en courant gagnera… Je sais que cela a l'air assez étrange dit comme ça bien entendu, mais crois moi je cours très vite... » Bon il n'avait que d'infimes chances de gagner face à Moëbius en vérité, mais ça pourrait être amusant, en tout cas il proposa donc l'idée au dragon, et attendit de voir la réaction de ce dernier. Peut-être que cela l'amuserait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Mer 9 Nov 2016 - 23:31

« Eh bien dans ce cas-là profitons en tout deux pour visiter cette île de fond en comble ! Après-tout n'est-elle pas la maison de nôtre grande famille qu'est la caste ? »

- Si bien sûr, allons y.

Gai comme un pinson le bleuté trépigna d'impatience. Il avait hâte de quitter cet endroit trop étroit à son goût. Lewyn reprit la parole le coupant dans son élan de foncer vers la porte de sortie.

« Je préfère faire la promenade à pied bien évidemment. »

Moqueur le bleuté laissa échapper un gloussement, il allait en falloir des entraînements pour lui faire passer cette phobie ! Allait-il devoir employer la manière forte ?

« Je pense que c'est parce que disons nous sommes moins grands, et massifs que vous les dragons que nous pouvons courir, et marcher ainsi. Quand au reste je ne m'y connaît pas vraiment en corps humains, tu n'as qu'à demander à un savant alayien peut-être ? J'avais entendu dire qu'ils avaient de bonnes connaissances sur ce qu'il y a à l'intérieur du corps humains après tout. »

Surpris de sa réponse, le dragon s'arrêta pour analyser le corps de son ami, c'était certes impoli mais il le fallait bien ! Celui-ci lui recommandait un scientifique ! Il ne connaissait pas son propre corps ? Cela expliquerait peut-être cette gêne de se laisser porter par un autre ? Le manque de confiance en ces capacités ? Tout de même, Lewyn savait-il lire ? Tant de questions s'enchaînèrent en un instant que le bleuté en perdit la raison de son élan vers la sortie. Il se recentra sur son compagnon avant de reprendre la parole.

- Le corps d'un humain est différent de celui d'un vampire pour que tu me conseilles de demander à un spécialiste ? Il me semblait que vos corps étaient identiques ? Tu m'embrouilles ... Si tu es différent, qu'as-tu au bout des pieds ? Des moignons ? Ou bien des doigts comme les miens ?

Tout en parlant le bleuté regarda ses propres pattes en faisant jouer ses massives articulations finit de belles serres puissantes et acérées, lorsqu'il se déplaçait, son poids se reposait sur ses articulations mais aussi le bout de ses griffes, elles sont ainsi limées pour limiter les accidents involontaire. Finissant d'admirer ses pattes le dragon regarda à nouveau le jeune dragonnier.

- Montre moi donc.

Empli de curiosité le bleuté baissa la tête pour observer les expressions de Viladric comme s'il n'avait jamais vu de bipèdes auparavant. Les vampires ? Différents des elfes et humains ? Quelle drôle de découverte qui demandait vérification immédiate ! Pas question de passer pour un simplet face à ses semblables.

- Certes je suis tenté par une course mais je souhaiterais émettre une condition dans le cas ou je gagnerais. je suis joueur quand tu es à mes côtés.

Et c'était bien vrai, seul son dragonnier générait également ce comportement taquin, voir moqueur, en tout bien tout honneur Lewyn était donc véritablement proche du dragon de saphir. Gloussant dans son coin, Möebius préparait une petite farce pour son ami qu'il gagne ... Ou pas !

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Ven 11 Nov 2016 - 18:11

L'excitation de son ami était vraiment communicative dans les faits pour Lewyn, car ce dernier en était d'autant plus enthousiaste maintenant qu'il constatait que l'idée plaisait beaucoup à camarade dragon. Et ce n'est pas la petite blague du dragon, et le gloussement de ce dernier qui tuèrent dans l’œuf cet enthousiasme. Mais par le Dracos il s'était vraiment trouvé un ami du genre plaisantin en la personne du dragon, c'était à se demander si les dragons n'étaient au final pas aussi différentes les uns des autres que les humains. Ce qui devait être le cas d'ailleurs. Ce qui n'était pas plus mal !

Par contre Lewyn ne sut quoi penser quand le dragon se mit à analyser son corps en le regardant. Enfin en vérité quand Lewyn recommandait un scientifique à son ami c'est car pas grand monde sur Armanda dans les faits savait ce qu'il y avait exactement à l'intérieur, ou même son fonctionnement. Il y en avait une vague idée, mais c'était probablement les alayiens les plus avancés dans le domaine avec leurs habitudes d'ouvrir un corps pour essayer de le guérir… Quand au reste Lewyn ne savait vraiment pas ce qu'avait son ami en tête, mais répondit calmement à ce dernier.

« Je vous conseille juste d'aller voir un scientifique pour que ce dernier vous explique en détail comment marche un corps. Parce que dans les faits je connais mon propre corps, mais je serai bien incapable de vous donner en détail les milliers de mécanismes qui doivent se mettre en œuvre dans le corps pour un simple mouvement. Comme vous je suppose seriez incapable d'expliquer très clairement les milliers de mécanismes de vôtre corps je pense. »

Quand au reste oui les dragons étaient assez différentes des humains, et des elfes même si leurs corps était très proche dans les faits. Mais bon les détails que connaissaient Lewyn étaient assez basiques. Il tâcha néanmoins de les expliquer calmement. En somme de parler des bases de ce qui différencie un vampire d'un humain.

« Eh bien par exemple nôtre cœur ne bat pas ce qui veut dire que nous n'en avons pas besoin, de même que nous n'avons pas besoin de respirer, ce qui je suppose implique que nos poumons ne servent à rien. Nôtre estomac aussi ne sert à rien je crois, car quand nous buvons du sang ce dernier ne va pas dans l'estomac, mais nôtre système sanguin. En somme le sang noir dans les veines d'un vampire est le sang pré digérée dont il se nourrit… Nous conservons le corps d'un humain, ou d'un elfe d'origine, mais une grande partie des organes d'origines deviennent assez inutiles en somme... » Dit-il pensif, enfin ça c'est ce qu'il avait pu apprendre en tant que conseiller de Wallam. Quand à la course qui semblait intéresser le dragon.

« Est-ce que je dois avoir peur de cette condition que vous voulez émettre mon ami ? » Demanda le vampire taquin, et d'un air faussement gêné, avant d'ajouter ensuite joueur.

« Ma foi, je vais jouer le jeu ! J'accepte vôtre condition quelle quel soit mon ami, sans même que vous ayez à l'émettre… Vous laissant ainsi me faire la surprise vu que vous allez probablement gagner je suppose. » Dit-il donc d'un air enthousiaste en se préparant à commencer la course, même s'il restait que Lewyn pouvait en effet courir terriblement vite vu qu'il était un vampire guépard père, voir grand-père quand il usait de son anneau… Mais son ami avait l'avantage du fait qu'il voler, et ainsi qu'il contournerait de nombreux obstacles.

Enfin en somme Lewyn en se préparant finit par dire à son ami d'un air de défi amical. « Désirez vous donner le départ ? » Assez complice aussi, après tout il sentait qu'il allait beaucoup s'amuser en compagnie de Moëbius aujourd'hui. Et il était aussi assez curieux de l'idée que le dragon avait en tête en vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Lun 28 Nov 2016 - 22:27

Un scientifique ? Quelle drôle d'idée ... Un bipède qui analysait d'autres bipèdes mort ? Non la ceci était beaucoup trop loin de son imagination. La mort n'était jamais désirable peu importe la créature qui périssait. Le plus clair du temps c'était pour se nourrir, un dragon ne mangeant que de la viande il lui était difficile de trouver une autre alternative. Le bleuté connaissait le prix d'une vie et la respectait. Ce que la majorité des bipèdes ne faisaient pas à en juger les nombreux étalages dans les marchés recouvert de viande gâchée par les mouches ... Alors se jouer de la vie et la mort pour venir regarder l'intérieur des corps sans rien en faire de plus. S'en était presque agaçant à y penser un peu plus attentivement. Ne préférant pas juger Lewyn sur ce dont il n'était pas responsable, Möe l'écouta quand il poursuivit.

Des choses devenues inutiles ? Du sang venant remplacé les précédents ? Un peu troublé par la condition de son ami le dragon grogna légèrement de mécontentement. Il se retînt de faire davantage de bruit par politesse. Néanmoins cela lui évoquait tout de même du dégoût. Non pas gustatif car lui-même avalait le sang de ses proies, simplement il était un dragon et cette image de détruire pour presque rien ... Oui c'était étrange.

Changeant totalement d'atmosphère et de ton, le sujet revînt à cette petite plaisanterie de la "condition". Recouvrant sa bonne humeur, le bleuté se mit presque à se pavaner devant son ami. Il était fier de réussir a le taquiner de la sorte.

Mais il tomba de nu en voyant que le vampire n'était pas du tout impressionné, aussi il corsa le jeu en répondant aussitôt, lui coupant presque la parole.

- Allons-y en volant très cher ami ! Tu as l'air tellement sur de toi après tout.

Parfaitement conscient qu'il était le seul capable de le faire, il calma son entrain et modifia sa requête.

- Puisque les vampires sont si talentueux je souhaite te mettre des batons dans les roues comme le dirait tes semblables bipèdes. Tu dois rester au sol certes, mais tu iras en passant par les toits !

Cette fois sur de lui le bleuté regarda le ciel en se demandant s'il pouvait prendre la fuite par ici, curieux il déploya ses ailes et commença à s'élever pour voir s'il pouvait effectivement se faufiler. En espérant que son ami le suivrait.

Revenir en haut Aller en bas
Lewyn Viladric
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 6

Modérateur
Dragonnier de la Caste

MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius) Jeu 1 Déc 2016 - 19:04

Lewyn n'était pas responsable de son état malheureusement, et il n'avait pas le choix non plus quand à son régime alimentaire… Mais bon il préférait ne pas trop aborder ce sujet en vérité, et ne pas faire si possible de polémique dessus. Il n'était pas un défenseur des vampires à ce sujet-ci après tout, et considérait que la vie d'un vampire ne valait pas plus au fond que celle d'un elfe, et d'un humain. Et donc tuer pour se nourrir restait quelque chose de terrible, même si nécessaire des fois. Et c'est pour cela d'ailleurs que Lewyn était heureux que la paix lui permettre de se nourrir sans avoir à tuer qui que ce soit, et par le Dracos cela devait faire plus d'un an et demi en vérité qu'il n'avait pas plongé ses crocs dans une gorge pour se nourrir, et si on le laissait faire on pouvait être certains qu'il allait faire de cela une habitude.

« Vous ne pouvez pas être sérieux mon ami. » Dit d'ailleurs le vampire amusé même si un peu mal à l'aise en sortant de ces quelques pensées sinistres quand son ami dit qu'ils n'avaient qu'à faire la course en volant, ce qui heureusement était impossible. Par contre il manqua de déchanter quand le dragon lui proposa de passer par les torts… Les toits ? Quels toits ? Pensa t-il, ils étaient dans un palais après tout, enfin cela il le pensa aussi assez mal à l'aise d'une certaine manière…

« Quels toits ? » Demanda t-il avant de se rendre compte d'où voulait en venir le dragon, oh il ne voulait quand même pas qu'il escalade ? Pensa le vampire qui pour le coup déchanta assez… Lewyn ayant même une sorte de boule dans l'estomac alors qu'il regardait ce qu'il avait à escalader, ce qui dans les faits n'aurait présenter aucun problème à escalader pour un vampire un minimum habile, mais lui avait du mal avec les hauteurs et…

Disons qu'il n'arrivait pas à se décider alors qu'il s'approchait d'une paroi… Puis Lewyn peut-être la fois mû par une envie de taquiner son ami en lui désobéissant, et aussi par le fait qu'il avait un peu peur finir par dire à haute voix à Moëbius en s'apprêtant à courir.

« Essayez déjà de me dépasser puis de m'attraper avant de me demander quoi que ce soit mon ami ! » Ceci dit, ceci fait le vampire s'élança donc pour essayer de traverser le palais le plus vite possible mais pas trop vite non plus pour éviter de blesser qui que ce soit, ou de se fatiguer. Il arriva donc à sortir du palais après un certain temps pour ressortir en trombe par l'entrée du palais, et s'élancer à toute vitesse à terrain dégagé vers l'endroit qu'ils avaient désignés d'une certaine manière comme le point d'arrivée. Le vampire en profitant au passage pour scruter les environs du regard, à la recherche de son ami qui devait sans doute être en train de voler, et qui devait peut-être être un peu grognon de la petite rébellion du vampire. Mais en même temps cela amusait tant Lewyn ! Qui dans le fond adorait faire son rebelle en tout temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius)

Revenir en haut Aller en bas

Regard azur, et écailles bleutées (Pv Moëbius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» " L'INTENSITE D'UN REGARD "
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» Regard Hanté - Mâle - Sang - Guerrier
» Un regard perçant en plein coeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-