Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sous la cité (Pv Alauwyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Sous la cité (Pv Alauwyr) Ven 15 Juil 2016 - 22:25

Début Juin

Il fallait le dire, les égouts étaient un endroit vraiment répugnant, et encore ceux actuels d'Aldaria étaient vraiment très récents, la cité ayant été totalement anéanti par Vraorg il y a quelques années de cela les égouts avaient été au même titre que la cité elle même totalement reconstruits… Ils étaient donc tout à fait neufs pouvait-on dire, mais on y croisait déjà des rats, et l'odeur était déjà désagréable…. En même temps vu la taille de la cité, et le nombres d'habitants il ne fallait pas s'étonner que leurs détritus finissent rapidement par s'accumuler dans les faits, et puis c'était une cité Armandéenne, les égouts étaient moins fichu que ceux qu'on avait pu trouvé dans son alayia natale, enfin cela il ne pouvait pas en être certain comme il n'avait jamais visité les égouts alayiens, mais il en était persuadé malgré tout.

Et pourquoi se trouvait-il ici en compagnie d'Iskuvar ? Eh bien c'était simple, un criminel du genre sociopathe endurci avait échappé à la garde, et s'était réfugié dans les égouts, et une bonne partie de la garde, et des soldats d'Aldaria étaient en état d'alerte pour retrouver ce malade. Du coup Weren avait envoyé plusieurs de ses hommes dans les égouts, et y était allé lui même en compagnie de son capitaine. Déterminé à aller attraper le psychopathe qui s'y terrait pour l'occire, ou du moins pour le livre à la justice qui allait sans doute lui administrer une magnifique condamnation à mort spectaculaire, sans doute un écartèlement, une roue, ou quelque chose du genre.

Il se retrouvaient donc là à chercher dans ces égouts sombres avec une lanterne chacun pour éclairer les lieux tout en inspectant chaque recoin des égouts, l'endroit était un véritable labyrinthe dans les faits, il avait même entendu parler de passages secrets seulement connus de certains politicards, et criminels… Mais sinon pour sa part dans tout les tout cas il restait vigilant. Pas qu'un psychopathe avec des couteaux lui fasse peur, mais s'il tombait sur lui il faudrait l'attrapait fissa avant qu'il ne leurs faussent compagnie, de plus il y avait peut être des pièges dans les égouts… Donc autant faire attention. Sans parler du fait qu'en dehors des pièges il valait certainement mieux ne pas être les pieds au mauvais endroit quand on marchait ici, certaines choses se trouvant au sol n'ayant pas vraiment l'air rassurante, ou du moins étaient hautement dégoûtantes pour certaines… Un endroit charmant dans les faits.

« Est-ce que toi, et ton unité avaient trouvés quelques choses ? » Demanda t-il à Iskuvar, car peu avant ils s'étaient séparés en plusieurs groupes de 3 hommes, lui en commandait un, et Alauwyr un autre, et il fallait dire que les recherches n'avançaient pas vite…

« Pour nôtre part nous n'avons pas trouvé grand-chose, ce chien est introuvable, et ces égouts sont un véritable labyrinthe. Je pense que nous devrions donc continuer nos recherches près de la section des égouts en dessous de l'artère miteuse. Je pense qu'il pourrait tenter d'essayer de sortir là-bas pour se dissimuler dans la population pauvre. » Après il y avait déjà quelques équipes qui traquaient leurs homme là-bas, mais bon visiblement il n'y avait rien dans ce secteur, enfin de toute manière il attendait de voir si Iskuvar avait quelque chose d'intéressant à lui dire, sinon il faudrait sans doute s'intéresser de plus près aux artères miteuses de la cité. Histoire ainsi d'accélérer les choses si son intuition était exacte.

Il n'y avait pas à dire ils devaient vraiment tous passer une bonne journée, même Christan avait envie de prendre une douche après ceci… Alors autant ne pas imaginer pour Iskuvar, et ses tendances ô combien plus propre sur soit. Il n'y avait décidément presque pas de pire odeur que la concentration d'excrément, et de puanteur humaine… En même temps ce n'est pas les elfes avec leurs moins de milles habitants, et leurs habitudes culminant à la préciosité qui pourraient rivaliser avec cela niveau puanteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Dim 17 Juil 2016 - 17:40

Les égoûts... quel merveilleux endroit pour se cacher quand on cherchait à fuir ou à se mettre hors de portée des autorités, si on n'avait pas peur de se salir et de sentir les milliers d'odeurs qui agressent les sens olfactifs. Même Alauwyr qui n'était pourtant pas une chochotte avait du mal à se trouver dans ces recoins écoeurants des dessous de la cité... Tout cela pour retrouver un psychopathe en cavale. Ce qui était un poil encourageant était qu'il n'y était pas descendu seul. Il était à la tête d'un petit groupe et Christan était de la partie lui même à la tête de quelques hommes.

Quand au détour d'un couloir principal d'évacuation, l'Alayien tomba sur son ami et ses soldats... Intérieurement, il grommelait. Sillonner le dédale puant de ces lieux pour retrouver un homme insaisissable ! Alauwyr baissa son foulard changeant et évita de trop respirer le nez. Lui aussi aspirait à un bon bain pour se décrasser de tous cette immondice qui lui collait à la peau -tout comme sur son armure vampirique au passage.

''Rien de chez rien. En même temps, il ne faut pas espérer trouver des traces dans ce cloaque. Même les rats semblent être de la partie. Si notre homme est passé dans les parages, soit il a veillé à ne pas laisser de trace en se baignant dans la fange, soit il entre autre part. ''

Quand ces mêmes rats ne sautaient pas sur l'opportunité d'une trace qui repoussaient les débris de la couche supérieure pour dévorer ce qui était encore grignotable pour eux en dessous.

''Que de mieux que ces quartiers désolés... Je pousserai même plus loin les recherches... Il y a des sections d'égoûts qui datent d'avant la guerre et qui ont été laissés à l'abandon à cause des dommages qu'ils ont reçus. Que de mieux pour quelqu'un en fuite de se cacher dans ces parties là, promptes à des risques d'éboulement à ce qu'on entend dans la bouche de certains bouseux...''

Car il n'était pas à douter que ce genre de rumeurs circulaient pour bien entendu, éviter que des petits malins viennent mettre le nez dans ces sections où plus personne n'y descendait.

''Je te garantis que si on arrive à le trouver ce saligaud, je lui fais nettoyer mon armure avant qu'il ne monte à l'échafaud''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Mer 20 Juil 2016 - 22:02

Visiblement Islkuvar n'avait pas obtenu de meilleurs résultats que lui dans ses recherches, ce qui ne l'étonnait pas à vrai dire, mais qui ne l'arrangeait pas non plus. Car si Alauwyr était arrivé à trouver quelque chose cela aurait au moins signifier que leurs petite ballade dans les égouts auraient été écourter, mais bien entendu cela aurait été trop beau pour être vrai, et puis le fugitif qu'ils poursuivaient n'allait sans doute pas se laisser débusquer aussi facilement, car ce qu'on pouvait dire des criminels c'est qu'il n'était que rarement du genre à faciliter les choses aux autorités…

Il ne serait pas d’ailleurs étonner que ces égouts servent à régler certains affaires officieuses de la pègre, après tout les patrouilles étaient très rares en dessous de la cité, il devait bien y avoir quelques gardes s'en occupant mais guère plus. Ce qui se comprenait car peu de monde avait envie de patrouiller dans cet endroit infecte, et cela coûtait déjà assez cher de patrouiller à la surface… Sans parler que pour vraiment surveiller efficacement les souterrains il faudrait beaucoup investir rien que pour cela ce qui ne devait pas vraiment paraître une bonne idée dans les faits pour les nobliaux se chargeant d'estimer comment il fallait dépenser l'argent de l'état.

« J'aimerai vraiment que tu ait tort en cet instant quand aux mesures prises par ce chien pour se cacher, et étrangement je pense que tu apprécierai toi aussi, mais il semblerait malheureusement que tu ai raison, ce qui veut dire que nous devrons peut-être nous aussi nous baigner dans la fange pour aller chercher ce vaurien. » Après tout, peut-être que certaines parties des égouts n'étaient accessibles qu'ainsi, mais ce n'était pas un fait qui lui faisait plaisir, surtout que cet endroit semblait bien chargé en maladie… A croire qu'il fallait vraiment être désespéré au final pour sa salir dans la fange des égouts…

« Tu voudrai que nous élargissions nos recherches aux sections des égouts risquant de s'ébouler, ou en attendant d'êtres rénovés ? Cela semble une bonne idée, mais il va falloir faire attention, on ne sait pas après tout si ce meurtrier ne pourrait pas essayer de nous piéger là-bas… Enfin si les rumeurs d'éboulement ne sont pas que des rumeurs. » Car si ça se trouve il y avait effectivement tout autre chose là-bas, et des choses que pas mal de personnes ne voulaient sans doute pas qu'ils découvrent…. Et sur ce Iskuvar semblait d'humeur à faire de l'esprit.

« Priorité à moi car mon armure aura sans doute elle aussi besoin d'un bon nettoyage, et comme c'est moi ton supérieur je passe avant. » Ajouta t-il sarcastique avant de reprendre son sérieux, et de dire simplement à Iskuvar. « Bon du coup allons d'abord fouiller les zones des égouts dangereuses comme tu le dit… Et sachant que tu es plus à l'aise avec le déplacement dans ce genre d'endroit il vaut sans doute mieux que tu prenne les devants pour cela. Et ne t'inquiète pas nous protégerons tes arrières, et au passage... » Il se tourna ensuite vers ses hommes…

« N'hésitez pas à fouiller la fange avec vos lances, et hallebardes, surtout si vous y voyez quelque chose vous semblant suspect. Sur ce prenez bien vos torches en main... » Il remit u peu d'huile pour sa part dans la lanterne accroché dans sa ceinture, et attendit qu'Iskuvar s'avance le premier, après tout ce dernier était sans doute plus à l'aise avec ce genre de mission vu qu'il était un guerrier léger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Lun 25 Juil 2016 - 11:18

A l'idée de se mouiller dans cette fange, Alauwyr grimaça. Mais quand il n'y avait pas d'autres choix, il fallait se tremper pour faire la mission. Même Christan aurait aimé que les hypothèse d'Iskuvar soit tout autre... Malheureusement, ce ne fut point le cas.

''Notre gugusse, s'il connait les égoûts, ne vas pas s'aventurer dans des zones qui vont connaître des travaux très prochainement. Non, il va passer là où c'est dangereux, là où la garde n'osera pas prendre des risques pour un seul bonhomme. Les rumeurs d'éboulement, tu sais, il est très facile d'en répandre rien que dans les tavernes et la conversation des clients fait le reste. Bête méthode mais très efficace. Une raison comme une autre de voir si notre gaillard n'ne profite pas de ces rumeurs pour nous filer entre les doigts. ''

Et peut être que le gugusse pensait que tous seraient trop bête pour en arriver à une telle conclusion. Dommage, il n'y avait pas que du menu fretin dans la garde et dans l'armée.

''Pourquoi toi en priorité ? Ton armure va rouiller et il faudra mieux t'en faire faire une autre sur mesure.''

Il ricana et commença à lorgner sombrement les boyaux des égouts. Il tira une sale moue et avança. Soit disant le plus léger hein... Comme si cela allait empêcher un mur ou la voûte de leur tomber dessus. Il remit son fouloir devant son nez et sa bouche et passa donc en tête et il ne fallut pas longtemps pour rejoindre les parties les plus miteuses et délabrées du recoin immonde. Pour être salement amoché c'était salement amoché. Pas étonnant que le type leur échappait.

Malgré le peu de lumière , il remarqua un pan du mur effondré, leur interdisant le passage au sec. Il grogna.

''Par Néant, faut déjà patauger dans cette daube ! ''

Il descendit donc dans le canal et grimaça à l'odeur qui agressait ses sens, avant de poser sa main sur le tas de débris pierreux qui l'avait contraint à mettre le pied dans l'eau souillé. Il s'apprêta à poser la main dessus quand il remarqua quelque chose.

''On dirait qu'il y a des passages réguliers par ici... Là cette brique ets bien trop sèche par rapport au reste. La moisissure n'est pas présente....''

Alors que c'était le cas sur les autres briques, bien plus poisseuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Mer 27 Juil 2016 - 22:39

Visiblement Iskuvar semblait très heureux à l'idée de poursuivre leurs exploration au point de devoir peut-être même mettre davantage les mains à la patte… Bien entendu quand il pensa cela il le faisait avec ironie et non sincérité, mais au moins l'humour lui permettrait de ne pas trop s'agacer lui aussi…

« Le pire étant que tu as probablement raison de toute manière à ce sujet-ci, après tout un fugitif n'a pas vraiment l'intention de faciliter le travail des autorités lorsque ces dernières le poursuivent, mais j'espère qu'on aura au moins une petite prime si on arrive à lui mettre la main dessus en poussant ainsi l'exploration dans ce bourbier. » Dit-il de mauvaise humeur, mais adhérant donc aux idées d'Iskuvar qui étaient celles que leur cible s'était sans doute amusé à aller dans les endroits possiblement les plus dangereux, ou réputés comme tel des égouts. En somme une très bonne journée pour tout le monde ici, et franchement ce psychopathe avait intérêt à ce qu'ils ne lui mettent pas la mains dessus car il allait décidément passer un sale quart d'heure…

« Hors de question, cette armure m'accompagne depuis de nombreuses années, elle est ma seconde peau, et on ne se débarrasse pas ainsi d'une chose qui fait partie de soit. » Répondit-il tout de même assez sérieux ensuite quand Iskuvar proposa qu'il change d'armure pour s'en faire une sur mesure, chose qu'il ne voulait pas faire. Préférant largement réparer celle-ci, et l'améliorer avec le temps qu'en mettre une autre. Après tout mépris était une partie de lui à sa manière.

Et sur il fallait donc avancer dans ce bourbier infecte, et Iskuvar accepta bon gré mal gré de prendre les devants au cas-où Et ils ne tardèrent pas sur ce d'arriver dans une section des égouts en bien moins bon état que celle dans laquelle il se trouvait auparavant, sans doute une partie des égouts datant d'avant la guerre, et qui n'avait jamais été rénové, pas étonnant qu'elle soit dans un tel état, surtout que l'eau croupie s'y trouvant n'avait pas dû être renouvelé depuis un moment…

Et la mauvaise nouvelle dans tout cela comme l'énonça si bien Iskuvar c'est qu'ils allaient visiblement devoir salir leurs jambières, ou leurs jambes dans ce bourbier car un pan de mur les empêchait de passer de manière moins salissante…

« Au moins on a pas à plonger dedans pour essayer de nager, car pour peu que quelqu'un boit la tasse ici je te jure que le confie une bonne semaine aux médecins, et guérisseurs de nôtre régiment. » Car pour le coup il ne valait mieux pas savoir toutes les choses infestes qui devaient se balader dans cette eau, et sur ce lui-même prit sur lui et descendit aussi dans le canal avec un gros bruit de « plouf » qui n'était pas grand-chose par rapport au bruit de son armure en elle-même. Restait donc à avancer ici, mais d'abord Iskuvar semblait vouloir préciser quelque chose…

« Alors passons là où tu vois qu'il y a des passages réguliers, même si cela n'aura peut-être aucun rapport avec nôtre homme mais seulement avec d'autres affaires louches. Mais néanmoins cela reste une piste à prendre, de plus si tu as vu juste ça nous évitera au moins de replonger dans ce bourbier... » Dit-il donc en commençant du coup à s'avancer sur le passage régulier alors que sa lanterne éclairait sur deux-trois mètres autour de lui, pas grand-chose en somme, mais c'était déjà bien mieux que l’obscurité totale initiale de cet endroit certainement… Il ne restait donc qu'à avancer avec prudence du coup, car c'était en effet louche tout ceci. Quoique… Avant de vraiment beaucoup avancer ils tombèrent vite sur une sorte de porte en fer rouillé qui leur bloquait le passage… Et qui était verrouillée vérifia t-il rapidement.

« Je vais la défoncer, sauf si quelqu'un à éventuellement un moyen d'ouvrir ce machin plus subtil à sa disposition par hasard ? » Dit-il donc pragmatique, et prêt à défoncer le machin dans le cas où personne n'avait d'autre moyen pour passer, après tout la porte ne semblait pas forcément très solide, et en prenant de l'élan ce serait sans doute d'une facilité insultante pour lui de passer cet obstacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Sam 30 Juil 2016 - 11:17

Alauwyr maugréa dans sa barbe.

''Tu parles si on aura une prime. On est des soldats, pas des mercenaires. C'est beau de croire qu'on aura une compensation pour ce merdier dans lequel on surnage. On aura droit à des félicitations et rien de plus, hormis de nettoyer ce bourbier de nos armures. ''

Et encore, fallait-il le trouver l'autre énergumène.

''Comme une seconde peau hein... Au moins dans les égouts on n'a pas besoin de faire la différence des senteurs locales, tu en fais partie ! De toute façon, faudra bien te la retirer pour te gratter ta vraie peau pour te désinfecter de cette sale eau... Et n'oublie que cette semaine confiée dans les mains des guérisseurs est aussi valable pour toi, que tu sois mon supérieur ou pas''

Puis ils avancèrent. Alauwyr avait veillé à user de son épée, lame plongée dans l'eau saumâtre et odorante pour prévenir tout piège ou tout trou. Ils réussirent à avancer jusqu'à tomber sur une porte en fer rouillée. Christan demanda si quelqu'un connaissait un moyen de l'ouvrir et de préférence subtil... Autant ce message s'adressait indirectement à Alauwyr autant on pouvait être certain que le commandant usera de son côté naturel de bourrin pour la défoncer.

''Notre but est de retrouver l'autre enflure, pas de nous signaler à lui. ''

Alauwyr attrapa sa dague et s'approcha de la porte rouillée. Il glissa la lame de son arme dans la serrure tout aussi rouillé et donna un violent coup de la paume de sa main sur le dessus de la poignée. La serrure émit un bref son de fer qui se déchirait. Il récupéra sa lame et la rangea à sa ceinture.

''Aussi rouillée que la porte elle-même. Elle n'a pas résistée et encore une chance. Au mieux, tu aurais réussi à la défoncer, en explosant les gonds, mais là on perdait l'effet de surprise. ''

Il poussa doucement la porte, prêt à y entrer le premier. Les ombres qui se tenaient de l'autre côté de l'embrasure enveloppaient déjà l'Alayien, comme si celui-ci se fondaient en lui. L'effet de son armure vampirique jouait toujours


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Lun 1 Aoû 2016 - 19:43

La sale humeur d'Iskuvar aurait pu le faire rire sans doute dans d'autres circonstances, mais pour le coup il la partageait pour sa part donc autant ne pas faire de sarcasme à ce sujet vu qu'il n'en avait pas l'envie sur l'instant…

« Je suis commandant donc je pourrai très bien demander à ce que vous ayez une petite prime pour cela, mais en effet ce n'est pas forcément dans l'esprit de l'armée. Car on est là pour faire nôtre devoir pas pour être surpayé comme certains mercenaires. » Répondit-il pragmatique avant de reprendre.

« Si ma senteur égale celle des égouts tu ne devrais pas te plaindre autant sans doute vu que la fréquence avec laquelle tu traîne avec me personne devrait t'avoir habituer à l'odeur, sauf si tu fais exprès de te plaindre pour qu'on s'apitoie sur ta personne. Quand à l'hygiène en s'en occupera avec beaucoup d'application quand on en aura finit avec cette histoire. » Dit-il d'abord sarcastique puis sérieux…

Et sur ce visiblement quand ils demanda si quelqu'un avait une autre solution que défoncer la porte rouillée devant laquelle il se trouvèrent ensuite Iskuvar pleins d'astuce décida qu'il valait mieux évité de se signaler en défonçant la porte ce qui est vrai d'une certaine manière, quoique franchement on devait déjà entendre le bruits des cliquetis d'armure à une certaine distance déjà s'il ne faisait pas un minimum d'efforts pour les réduire donc ça ne changeait finalement grand-chose…

Il laissa donc cheveux blanc s'amuser à faire preuve de subtilité s'il le désirait…

Et cela fut assez efficace car la porte ne résista pas longtemps à une simple manœuvre d'Iskuvar avec sa dague. Qui était à peine plus subtile dans les faits que ce qu'avait prévu de faire Weren avant, mais en effet plus discret. En même temps une porte aussi rouillée n'offrait que raremlent de la résistance pour peu que ceux voulant l'ouvrir en ait réellement envie…

« Tu as songé à te reconvertir en voleur, ou serrurier ? Je suis certain que tu aurait les bonnes qualifications pour cela. » Répondit-il sarcastique aux paroles d'Iskuvar avant de suivre ce dernier qui venait de passer en premier la porte. Et qui semblait déjà commencer à s'amuser avec les enchantements de son armure vampirique. Bon il ne restait plus qu'à avancer du coup, et c'est ce qu'ils firent…

Pour se retrouver dans une partie cette fois-ci sèche des égouts car l'eau ne devait plus y passer depuis longtemps… Un endroit plus sec, et plutôt abandonné d'ailleurs car on n'y croisait que quelques rats traînant par là, enfin quelques rats… pour tout dire en avançant ils tombèrent sur une réelle horde de rats qui leurs coururent dans les jambes, et qui avait peut-être essayé de les mordre au passage mais pour sa part Weren ayant une armure il n'avait rien sentit et s'était contenté de donner des coups de bottes aux rongeurs.

« Vous avez été mordu ? Si c'est le cas faudra s'occuper de ça quand on en aura finit… Sur ce... » Il prit en main sa lanterne, et dévoile trois passages. L'un qui semblait ramener dans une partie humide des égouts, l'autre qui semblait descendre sous terre, et un dernier effondrer en partie.

« Je laisse ton intuition légendaire nous guider Iskuvar. » Finit-il donc par dire à moitié sérieux, et à moitié sarcastique. Car en vérité c'était surtout parce que l'autre était plus doué que lui pour les traques à l'homme qu'il le laissa décider quel chemin serait le bon à prendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Dim 7 Aoû 2016 - 14:42


Alauwyr avait ricané.

''J'attendrai d'en voir la couleur alors de cette prime, pour m'assurer de la véracité de tes dires. Et quand à ton histoire d'odeur, à force de te côtoyer, cela devient plus qu'un exploit. Je devrai peut-être demandé à aller voir un guérisseur pour m'assurer que tu n'as pas détruit l'intérieur de mon nez. Quand à l'hygiène, ne me tente pas de demander une brosse à récurer pour cheval de trait. Vu la crasse que tu vas encore cumuler...''

Il était certain qu'en plongeant Christan tout nu dans un bac d'eau, il faudra changer l'eau immédiatement tellement qu'elle aura diluer qu'un dizième de cette crasse qui le couvrait ; et qui le couvrait déjà.

''Serais-tu jaloux de voir que la finesse vaut mieux que la force brute à certains moments ? Ce n'était qu'une question de bon sens. Si tu avais mieux regardé, tu aurais vu que la serrure était tellement rouillée que cela n'aurait servi à rien de chercher à la défonder pour faire plus de bruits qu'un régiment dans un couloir..''

Lui en voleur... il en avait de ses idées son ami en carapace de fer. A croire qu'il fallait trouver une réplique sarcastique à chaque chose qui paraissait extraordinaire à ses yeux. Valait mieux cela que d'entendre un mec râler. En somme, ce ne serait pas Christan si Christan se taisait.

Alauwyr manqua de sursauter quand une horde de rats détala entre leurs jambes. Comment une telle quantité de bestioles arrivait à se nourrir dans les égoûts. Il grimaça quand un rat sauta sur le dessus de sa botte et il le chassa de la pointe de son épée. Christan lâcha en même temps une autre recommandation en cas de morsures. Puis quand ils arrivèrent à une jonction... Alauwyr lâcha un regard à la limite moqueur.

''Parce que je suis en tête de file ou parce que tu as peur de te tromper de chemin ? ''


S'il était comme celui qu'ils recherchaient, il veillerait à avoir une porte de sortie... en plus de l'entrée, ou mieux, d'avoir plusieurs sorties pour une entrée pour se faufiler partout où on le désirait. Alauwyr retira un gant et tendit la main. il réussit à sentir un léger courant d'air. Il venait du tunnel à moitié effondré. Il prit une pierre, la soupesa et soudain, la lança dans le boyau peu sûr. La pierre rebondit plusieurs fois sur le sol. Rien ne se produisit.

''Il a dû passer par là, il y a un courant d'air qui indique qu'il y a une sortie à l'autre bout.... et malheureusement, il va falloir passer par là... Essaie de jouer les pas légers car aec ta lourde démarche, tu vas terminer d'écrouler le reste du plafond...''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Lun 8 Aoû 2016 - 19:42

On pouvait dire qu'au moins Iskuvar ne râlait pas quand il ricanait, c'était déjà ça...

« Pour ma part je me demande surtout comment tu peux être encore en vie si ce que tu dit est vrai au vu de tes goûts précieux mon cher, enfin dans tout les cas si tu as envie de savourer de bonnes odeurs tu n'a qu'à aller traîner avec les nobles de la cour Aldarienne, car je suis sûr que pour leurs parts avec leurs goûts coquets ils ne doivent pas manquer de bien se parfumer. » Répondit-il bien sarcastique pour sa part.

Enfin en vérité même lui aurait sans doute besoin d'un bain, car si dans les faits Weren n'était pas obsédé par l'hygiène il fallait tout de même avouer qu'il y avait une limite à la saleté qu'il pouvait supporter, et cette dernière avait été dépassée avec cette visite dans les égouts…

« C'est ça et de toute manière on verra bien comment tu fais si on tombe sur une porte qui n'est pas rouillé. » Se contenta t-il donc de conclure à ce sujet car ce n'était probablement pas le moment de s'engager sur ce genre de débat, surtout que Weren venait de se rendre compte qu'il aurait pu tout simplement arracher avec ses mains la porte de ses gonds cela aurait été en effet plus subtil que de simplement la défoncer… Surtout qu'une porte rouillé comme celle là n'offrait pas beaucoup de résistance dans les faits lorsqu'une montagne de muscle devait essayait de l'arracher de ses gonds pensa t-il…

[...]

« Tais toi, et choisit. » Se contenta t-il de répondre ensuite légèrement agacé quand Iskuvar lui demanda pourquoi il le laissait choisir le chemin. Enfin Weren n'était pas vraiment de mauvaise humeur, mais il n'avait rien à redire en dehors de cela, et puis il fallait bien choisir à un moment où à un autre le chemin à suivre. Et de toute manière soyons sincère, il faisait de toute façon confiance à Iskuvar pour réaborder le sujet plus tard avec lui lorsque cette petite mission serait terminée…

« Évite de trop espérer que ça s'effondre sur ma tête sinon ce sera sur la tienne qu'une brique risque de tomber. » Maugréa t-il tout de même quand Iskuvar leurs dit de passer par le chemin écroulée, chose qui n'était pas forcément au goût de Weren car oui c'était risqué, et cela allait l'obliger du coup à faire attention, mais en effet ça devait le bon choix…

Il suivit donc Iskuvar dans ce chemin pour constater que l'endroit était bien encombré par des détritus de toutes sortes en dehors des décombres. Jusqu'à arriver à un passage où il fallait se hisser en hauteur, disons à une hauteur de 2 mètre 60 pour continuer à avancer par un trou dans le plafond menant à l'étage des égouts au dessus car la sortie devant eux était totalement effondrée.

« Faîte la courte échelle avec Iskuvar, et ensuite vous monterez un par un. Mais d'abord je compte sur vous pour m'aider à me hisser au dessus. » Ordonna t-il donc, après tout il supposait qu'à 5, ou 6 ils devraient y arriver. Sur ce il les laissa donc faire selon ses directives, et quand son tour arriva il tenta à son tour de tenter l’ascension...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Mar 9 Aoû 2016 - 17:51

''Peut-être parce que je dispose d'un mental capable de faire la part des choses, ou alors un entraînement olfactif dont tu en es dépourvu mon ami''

Pour le reste il n'avait pas manqué de ricaner, autant pour cette histoire de porte rouillée que pour le chemin à choisir. A croire que cela en était presque vexant pour l'Enferraillé. Puis quand il fut question de franchir le nouvel obstacle qui s'ouvrait devant eux :

''Une brique n'est rien en comparaison de tout le gravas qu'il faudra déblayer pour récupérer ta carcasse. En plus de la traîner à l'extérieur. Plus sérieusement, prends garde où tu poses tes bottes. Ton armure pourra te protéger, mais pas le reste de notre équipée. Parce que si tout s'effondre, tu seras sans doute le seul à y survivre et à rester coincé...''

Le plafonf offrait une ouverture. Nul doute que leur bonhomme à trouver se faufilait par là. Et quand Christan lui demanda de faire la courte échelle, il manqua de serrer les dents. Vu la masse à tirer vers le haut, ses lombaires morfleront sans aucun doute. Il désigna deux soldats pour l'aider. Enfin... à veiller que Christan ne bascule pas à cause du poids de son armure ou parce qu'Alauwyr supporterait la masse qu'il représentait. Même si Christan sera capable de se hisser plus haut, son poids à supporter était indéniable.

Il se mit en position, joignant ses deux mains donc pour lui faire la courte échelle.

''Allez grimpe, et évite de perdre du temps à causer... Ah et laisse ton fourbi ici, on te l'enverra après que tu sois là-haut''

Et quand la botte en métal se posa dans ses mains jointes, Alauwyr sentit déjà l'effort à fournir. Bien que plus svelte que son comparse, lui aussi possédait une bonne force physique. Mais il grinça malgré tout des dents quand il aida son ami à se hisser là-haut. Et quand Christan se hissa par ses propres moyens, ce fut au grand soulagement de l'épéiste. Il lui envoya ses armes.

''Qu'est ce que tu vois là-haut ? '

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Sam 13 Aoû 2016 - 16:42

« J'ai surtout l'impression que tu dois en vérité aimer mon odeur pour me fréquenter autant, contrairement à ce que tu affirme sans cesse. »

Se contenta t-il tout d'abord de répondra moqueur quand Alauwyr affirma disposer d'un entraînement olfactif, un entraînement ! Celle-là était décidément bien bonne pensa Weren qui manqua presque de ricaner à ces paroles pour le coup. Et suite à cela il s'imaginait presque Iskuvar en train d'entraîner son odorat… Quand à la conversation sur les gravats qu'ils abordèrent bientôt.

« Tu viendra me dire cela si je me retrouve sous un tas de gravats ce qui n'est pas encore vraiment le cas pour l'instant. Mais sinon ne t'inquiète pas cheveux blanc, j'ai trop besoin après tout de quelqu'un à asticoter, ce qui m'empêche de me dire tout à coup qu'il serait bien que tu te retrouve avec un plafond qui te tombe sur la tête. » Continua t-il donc de dire sarcastique, et de toute manière il ne désirait pas spécialement faire l'objet d'une mission de secours…

Quand au fait de devoir escalader le trou dans le plafond qui se présenta à eux visiblement Iskuvar, et les hommes qui se retrouvaient donc à devoir faire la courte échelle à Christan pour que celui-ci puisse monter n'étaient vraiment guère ravis de ce fait… Mais bon soit c'était cela, soit il ce serait retrouvé coincé en bas pendant qu'eux auraient pu monter en haut ce qui n'était guère souhaitable. Christan décida donc de ne pas faire durer la chose trop non plus de manière ne pas trop les fatiguer, et il s'échina donc à escalader dès que le moment fut venu…

Et il ne répondit d'ailleurs rien au passage aux paroles d'Iskuvar qui était plus pratique qu'autre chose, et laissa en effet ses armes en bas pendant qu'il tenta d'escalader. Ce qui se fit laborieusement, mais pas trop lentement, et il se retrouva ainsi un petit moment après tout en haut… pendant qu'on lui renvoyait ses armes pour qu'il puisse les récupérer… Et ensuite il se contenta d'allumer une torche pour voir ce qu'il voyait dans les environs…

« Un couloir qui semble mener vers une sortie prochaine, et un cadavre au sol. » Répondit-il donc à Iskuvar quand ce dernier lui demanda ce qu'il voyait, puis Weren ajouta ensuite. « C'est à vôtre tour de monter maintenant. Alors faites vous la courte échelle pendant que je vous tend la main pour vous aider à vous hisser en haut. » Ajouta t-il suite à cela avant qu'ils ne s'attellent tous à cette tâche pendant que Christan tâchait d'aider à ce qu'ils grimpent. Après tout avec sa force de colosse il pouvait sans doute grandement faciliter les choses… Puis il fallait bien qu'ils montent tous d'abord pour pouvoir enfin s'atteler à la suite de cette petite poursuite. Après tout maintenant qu'ils semblaient avoir trouvés la bonne piste autant exploiter cette dernière au mieux... Surtout qu'il faudra probablement davantage jeter un coup d’œil au cadavre qu'il venait de trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Mar 16 Aoû 2016 - 12:47

Après s'être assuré que d'avoir porté la masse lourde qu'était son ami pour qu'il puisse monter là au-dessus, Alauwyr et les autres membres du groupe montèrent à leur tour. Une fois aux côtés de Weren, l'épéiste put en effet constater que le couloir semblait mener vers une sortie. Preuve en était cet odeur moins putride qui venait à leur nez. Puis quand au cadavre, il était aisé de voir qu'il était encore ''frais''.

Alauwyr se pencha pour tendre la main et toucher la peau, non sans grimacer de dégoûts. L'homme avait tout l'air d'avoir eu le crâne fracassé, d'un coup par derrière. Alauwyr grimaçait, car le gaillard sentait la charogne.

''Un bouseux vu ce qu'il lui reste de ses vêtements. Il devait sans doute dormir dans les parages et il a eu la malchance de croiser notre homme. Celui-ci n'a pas perdu de temps et a préféré le tuer au passage. Dommage pour lui, son passage est récent : le cadavre est encore chaud. Si on se dépêche, on ne devra pas tarder à le rattraper. ''
Plus facile à dire qu'à faire, car une fois à la surface, rien ne laissait sous entendre que l'hommes qu'ils recherchaient n'avait pas encore eu un bout de chemin à faire.

''J'espère que cela débouche dans une cave ou encore dans une vieille bicoque. Je commence à en avoir marre de lui courir après à cet enflure. Faudra veiller à me tenir, car je serai capable de le tuer rien que pour le déplaisir d'avoir eu à souiller mes bottes et mon armures dans ce merdier d'égoûts''

Christan en entendant son ami causer de la sorte serait capable de le prendre au mot. Il n'en serait pas à sa première réaction violente pour dissiper sa tension et sa colère.

Sans attendre, Alauwyr prit la tête comme tout à l'heure et remonta le long du couloir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Sam 20 Aoû 2016 - 11:26

Christan laissa volontiers son ami examiner le cadavre s'il en avait envie, pas que lui-même ne pouvait pas le faire, mais comme Iskuvar avait disons certaines connaissances plus approfondies à ce sujet il laissa faire, et pour sa part il avait d'abord déduit en tout cas que c'était un miséreux le cadavre par terre, et sans doute pas le genre de mort qui ce serait remarqué si les soldats n'étaient pas tombés dessus…

Quand à la mort du gars elle semblait assez violente, et dénotait quand même d'une certaine force physique de la part de l'agresseur, en plus du fait que ce dernier avait utilisé une arme contondante, après tout il est bien dur de fracasser un crâne d'un seul coup de poing, et le faire avec une nuée d'entre-eux aurait été long et aurait laissé bien plus de marque que ça…

Et dans tout les cas les conclusions d'Iskuvar semblaient de toute manière tout à fait cohérente au sujet de ce cadavre, et il ne trouva rien à redire. On pouvait même dire qu'au moins ce cadavre était une parfaite preuve du passage récent de leurs prois. Il ne restait donc qu'à continuer leurs traques, et en effet avec un peu de chance ils pourraient mettre la main sur ce fou qui était la raison de leurs présence dans ces égouts putrides…

Mais s'il fallait bien dire une chose c'est que Christan lui non plus n'appréciait pas les courses poursuites particulièrement, et à vrai dire il ne fut pas tant alerté que cela par les paroles d'Iskuvar.

« Tu pourra lui filer une, ou deux mandales, quand au reste tu n'aura qu'à être présent le jour de son exécution. » Exécution qui serait peut-être spectaculaire d'ailleurs au vu du phénomène qu'ils allaient capturer. Mais bon il fallait bien le dire, ce chien l'aura bien mérité de toute manière…

Et alors qu'ils avancèrent ils purent enfin sortir des égouts, ce pour tomber sur… Une sorte de passage qui semblait mener quelque part, et ils l'empruntèrent donc… Pour arriver dans une vieille cave en effet, mais du genre abandonné. Et ils purent apercevoir en y entrant quelqu'un en train de fouiller la cave, un homme musclé avec une masse dans les mains qui les avaient repérés, et qui s'était mit à fuir en les voyants… Et sans même y réfléchir Christan partit donc immédiatement à sa poursuite, et ordonna que ses hommes fassent de même. Alors que pour sa part il ne pouvait pas profiter malheureusement des effets de son totem à cause du fait que cette poursuite ne serait absolument pas en ligne droite certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Dim 28 Aoû 2016 - 10:34

Alauwyr grommela. Se contenter de lui mettre une ou deux paires de gifles ou coup de poings ? Ce n'était pas ce genre de petite violence qu'Alauwyr songeait. Rien ne valait un bon coup de lame. Où était le temps où on ne se posait pas de questions quand à des futurs condamnés ? Les Alayiens portaient eux même la justice, sans discuter, pour ce genre d'énergumène ! Mais il n'allait pas aborder le sujet. Il connaissait que trp bien son ami pour savoir ce qu'il en répondrait.

Pourtant, au bout de quelques secondes, Alauwyr décida d'ouvrir sa bouche.

''Crois tu que je me contenterais que de le regarder à son exécution ? C'est bien mal me connaître. Espère plutôt que je ne vienne pas à le tuer par accident''

Après avoir affirmé une telle chose, nul doute que Christan le surveillerait. Ce ne serait pas la première fois que l'épéiste chercherait à tuer des individus qui ne méritaient pas de rester en vie pour la perdre comme il se devait à une exécution en bon et dûe forme. Il fallait des exemples pour les hommes de son genre, donc si on venait à le tuer avant qu'il ne soit montré pour préciser le sort qui attendaient des êtres comme lui....

Heureusement, ils arrivaient dans une cave, où du moins ce qui lui ressemblait. C'était aussi le signe qu'ils allaient quitter les égoûts. Enfin ! Par contre, ils découvraient rapidement qu'ils n'étaient pas seuls : un autre homme était présent. Qui ne tarda pas à prendre la poudre d'escampette d'ailleurs. Christan se lança sans attendre à sa poursuite tout en lâchant des ordres pour que les hommes l'imitent. Alauwyr n'avait pas attendu ses injonctions pour se lancer dans son sillage. Hors de question que Weren s'amuse tout seul.

Même si Christan s'avèrait être un homme rapide malgré le poids qu'il portait sur lui, il ne risquait pas de rattraper le fuyard. Car qui disait cave disait forcément sortie en pente quelque part pour sortir et il s'avérait qu'il y avait des escaliers.

Alauwyr qui était juste derrière son ami attrapa sa dague et la jeta. Elle frôla la tête de Christan avant de se planter dans le mollet du fuyard, qui avait entamé en courant les premières marches des escaliers qu'il avait cru salvateurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Lun 29 Aoû 2016 - 22:11

Bon sang, mais est-ce qu'Iskuvar pouvait calmer ses envies de meurtres pour une fois pendant une mission ? Et c'était Weren qui pensait cela, à croire que décidément ce n'était plus forcément tant lui l'impatient, ou le sang chaud des deux, mais dans tout les cas à cela Weren ne put que répondre…

« Tu n'es pas le seul à avoir envie, mais franchement je doute qu'il aura ce qu'il mérite s'il meurt ainsi, car une mort rapide et sans trop de souffrance ce n'est pas ce que mérite ce genre de chien. » Dit-il simplement d'un ton grave, après tout il fallait bien que ce taré en ait pour son compte, et Christan ne comptait pas faire en sorte qu'il s'en tire bien, au contraire… Alors autant éviter les exécutions sommaires si possible, après s'ils n'avaient pas le choix on pouvait imaginer qu'un coup d'épée bien placé pouvait en effet calmer ce tueur...

Mais dans tout les cas peu après qu'ils aient eu cette discussion ils étaient visiblement tombé sur un homme qui pourrait être celui qu'ils poursuivaient, peut-être… Mais dans tout les cas on pouvait comprendre qu'il soit normal de s'élancer à la poursuite de quelqu'un pour des gardes quand ces derniers voyaient ce genre d'homme s'enfuir à leurs vue. Et ils en sauraient bien plus de toute manière quand ils auraient mit la main dessus !

Et Iskuvar ne s'était bien entendu pas fait prier pour s'élancer à la poursuite de leurs hommes, et comme cheveux blanc courait plus vite que Christan ce n'était pas quelque chose dont il allait se plaindre au nom du bien de cette mission.

Et Weren put donc arriver au niveau de leur cible lorsque cette dernière reçut une dague de lancer dans le mollet… De quoi mettre à mal toute tentative de fuite, et bien entendu le fuyard voyant qu'il ne pouvait pas s'échapper tenta de se battre… Il leva sa masse pour tenter de frapper Weren mais ce dernier encaissa le coup sans trop de mal avec son avant bras gauche, avant d'envoyer ensuite de son poings droit une mandale équivalent à un coup de masse au vu de sa force sur la tête du fuyard pour mettre ce dernier hors combat…

« Je présume que ce doit être nôtre homme... Ligotez-le ! » Ordonna t-il à ses hommes alors qu'il essuyait son gant droit légèrement recouvert de sang suite à son coup de poing… Avant de reprendre à l'égard d'Iskuvar. « Pourrais-tu fouiller cette cave avec quelques hommes pendant que je m'occupe du prisonnier ? Que nous sachions ce que ce chien aurait pu cacher ici... » Et puis il fallait bien occuper son ami histoire que ce dernier n'ait pas d'idées folles… Enfin sur ce Christan laissa donc Iskuvar s'occuper des fouilles pendant que lui regardait ce que pouvait bien avoir leur prisonnier sur lui. Tout en pensant qu'avec de la chance ils en avaient bientôt fini avec cette mission d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Mer 31 Aoû 2016 - 11:53

''Si tu ne lui as pas éclaté la mâchoire, il saura te le dire à son réveil. S'il se réveille un jour. Peut-être qu'il était coriace au point de répliquer apr!s mon coup de dague dans le mollet, mais je ne crois pas que de l'assommer de la sorte avait été nécessaire. Et après c'est à moi qu'on reproche mes excès de colère...''

Il était vrai qu'Alauwyr avait eu quelques débordements coléreux ces derniers temps, mais cela s'expliquait un peu en raisons des situations qu'il avait vécu. Le truc était de le rappeler à l'ordre et rapidement, car ce sentiment prenait le pas sur sa raison et il pouvait se montrer aussi efficace que mortel quand il avait une idée poussée dans le bouillonnement de ses émotions. Heureusement, cela n'arrivait que rarement et il essayait de pas se laisser prendre dans ce jeu émotionnel là.

Il s'était contenté de hocher de la tête pour se mettre à fouiller les parages. Si leur prisonnier avait pris la peine de s'attarder ici ce n'était pas sans raison. Après avoir récupéré sa dague, il se mit donc à fouiner ici et là. Il s'était vite intéressé à une armoire assez haute de taille et aux lourdes portes de bois. Il était étonnant qu'une armoire en bois massif de ce genre puisse se retrouver dans un lieu humide et moisissant. Il reprit sa dague et fit sauter la serrure en fer forgée. Si l'autre avait un truc à cacher, cela ne pouvait être que là.

Il n'eut pas le temps d'ouvrir l'un des battants qu'il s'ouvrit violemment. Alauwyr avait bondi en avant, mais quelque chose lui bondit dessus et le fit basculer en arrière. Alauwyr tomba à plat dos sur le dallage grossier de la cave. Il avait grogné et à peine tentait-il de reprendre sa dague tombé non loin de lui, une sensation fine et glaciale se posa sur le côté de son cou.

''Bouge encore et je te saigne ! ''

La voix était féminine et très rapide, comme pris entre la panique et la détermination. Alauwyr, consterné d'avoir été pris aussi stupidement par surprise, fixa la gamine qui le menaçait de lui ouvrir la gorge. Elle devait avoir à peine seize années et son visage serré par la crainte et la rage était couvert de crasse. Une gosse des rues ? Alauwyr garda la bouche fermée.

''Qu'aucun ne bouge si vous ne voulez pas que je l'étripe ! Et écartez vous de l'escalier ! ''

Une gamine apeurée, voilà ce qu'elle était, de ce qu'en pouvait en déduire qu'elle avait été prise par l'autre abruti pour le moment assommé. Et comme elle paraissait trop instable émotionnellement, autant que l'épéiste ne balance rien. Il se contenta de grincer des dents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Sam 3 Sep 2016 - 21:18

« Moi je n'ai pas mentionné le fait que je voulais peut-être le tuer. » Dit Weren grave quand Iskuvar fit remarquer qu'il avait peut-être tué leurs hommes par accident. Même si Weren avait un doute à ce sujet, après tout il n'avait pas tué un homme robuste juste avec une simple droite ? Il avait un doute en tout cas maintenant sur ce fait, merci Iskuvar !

Mais bon au moins leurs prisonnier ne gigotait plus, et ne tenterait pas de s'échapper dorénavant, ils pouvaient donc se consacrer à la fouille de cette cave qui contenait peut-être des éléments gênants à découvrir au sujet de ce tueur. En tout cas il laisserait à Iskuvar le plaisir de découvrir ce qui pouvait bien s'y trouver, car pour sa part il essayait de faire en sorte que le criminel soit bien ligoté pour quand ils iraient l'emmener au cachot pour en attendant sa future exécution.

Une exécution qui ne serait sans doute pas très propre, et à laquelle Weren n'irait probablement pas assister, voir un homme se faire tuer sans qu'il puisse se défendre ce n'était pas vraiment ce qu'il aimait. Weren aimait se battre, il aimait tuer ses ennemis mais à la manière d'un guerrier, pas regarder un bourreau faire le sale travail en prenant bien son temps…

Et il arrêta bien vite de penser à cela quand il entendit un bruit venant de la cave alors qu'ils finissait de ligoter le prisonnier. Le bruit d'une lutte supposa t-il en se pressant pour voir ce qu'était en train de faire Iskuvar… Pour tomber sur un Iskuvar qui était aux prises avec une gamine qui lui mettait une dague sous la gorge, sans doute qu'elle devait l'avoir pris par surprise car sinon il ne comprenait pas pourquoi elle serait arriver à le mettre dans une telle position…

« Tu n'as rien à craindre de nous gamine, nous sommes venus arrêter l'autre crétin. Alors part si tu en as envie, nous ne t'en empêcherons pas. » Se contenta de répondre Weren en s'écartant de l'escalier quand il comprit la situation, une gamine apeurée qui avait dû en effet être retenue prisonnière par l'autre psychopathe. Autant ne pas trop déclencher de conflits inutiles dans ce cas, après tout ils n'étaient pas venus pour elle, mais pour l'autre qui était groggy et que deux hommes étaient en train de porter.

Il ne restait donc qu'à voir si la gamine comptait se casser, ou non. Par contre si elle jouait au jeu de prendre un otage, Weren serait bien moins disposé tout à coup. Déjà que la foncièrement que l'on menace son amie ne lui plaisait pas, il ne tolérerait pas qu'elle aille trop loin dans ce genre de choses, terrifiée ou pas ! Dans tout les cas voilà bien une histoire dont Iskuvar n'aimerait certainement pas entendre évoquer à l'avenir pensa t-il presque déjà lassé d'avance de tout ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Dim 4 Sep 2016 - 16:44

Alauwyr grimaça quand il sentit la lame s'appuyer un peu plus contre la peau fine de sa gorge. Un seul geste et la gamine lui ôtait la vie en quelques secondes à peine. Elle avait d'ailleurs réagi en menaçant plus son otage face à la réplique de Christan. Il tenta de trouver un moyen de se sortir de là, mais comme si la gamine se doutait de sa tentative, lui répliquant en crachant :

''Bouge pas j'tai dit !''

Elle garda à l'oeil les autres gardes et surtout Christan, qui avait de quoi être effrayant en raison de sa masse. Elle n'avait jamais vu un homme de sa corpulence, mais elle tenait à garder la main sur la délicate situation.

''Rien ne me prouve que vous allez me laisser partir ! ''
"Tu n'es pas encore morte pour l'acte que tu as commis tu sais....''


Alauwyr prenait le risque de prendre la parole. Il avait dardé ses yeux sombres sur la gosse, lisant pleinement la peur qui y brillait. Se retrouver enfermée dans cette grosse armoire, on serait en droit de se demander pourquoi. L'adolescente s'était crispée et Alauwyr crut sentir la lame s'enfoncer un poil de plus dans sa peau. Encore un peu et cela allait se terminer dans un bouillonnement de sang. Il serrait les dents pour ne pas se laisser déborder par le besoin de réagir contre la gamine

''Je ne sais pas ce que ce type t'a fait, mais maintenant qu'il est dans les mains des autorités, tu ne risques plus rien. On en donne pas l'air, mais nous sommes des forces de l'ordre. De l'armée même. C'est fini pour lui. Il ne te touchera plus, tu n'auras plus à subir le mal à cause de lui''

Il sentit la gamine hésiter et ce fut là l'unique fenêtre qui se présenta à lui pour agir. Avec une vivacité étonnante, poussée par le désir de pas mourir stupidement égorgé, il attrapa la main armée de la gamine et la bascula sur le côté. La jeune fille ne put que crier et tenter de le frapper. Trop tard pour elle.

La situation était désormais inversée. Alauwyr tenait fortement la gamine, le couteau dangereux hors de sa portée. Elle tenta de se libérer de lui, avant de capituler et de sangloter. Là, Christan pourra voir une chose qu'il n'aura jamais vu chez son ami. Alauwyr redressa l'adolescente et la prit dans ses bras. Celle-ci se serra plus encore contre lui et se mit à pleurer avec plus d'intensité. Puis l'Alayien tendit son regard vers son ami

''J'espère que c'est le gars que nous cherchions. Si ce n'est pas le cas, j'espère qu'il sera causant. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Lun 5 Sep 2016 - 12:43

Franchement ? Il ne pouvait pas pour une fois ne pas y avoir de problèmes différents de ceux attendus pour la mission à chaque fois qu'ils devaient exécuter une tâche ? Car là il commençait à se demander si Iskuvar faisait exprès d'avoir une telle poisse. Que ce soit pour le dragon rouge qui avait joué avec son esprit il y a un an de cela, ou cette gamine qui lui collait un couteau sur la gorge… Il finissait vraiment par se demander si le destin ne s'acharnait pas sur son ami en vérité. A croire qu'il n'avait même pas besoin de se moquer de lui, car la vie le faisait très bien pour lui, mais dans tout les cas. Par le Néant Weren ne fut que trop appréciateur du fait qu'Iskuvar arrive à profiter d'un moment d'inattention de la gamine pour calmer cette dernière...

Et pour faire quoi ? Ils n'allaient de toute manière pas nuire à une gamine qui n'avait rien fait qu'agir par peur pensa t-il. Il était vrai que Christan n'était pas homme à ressentir souvent de compassion pour quiconque, mais même lui était d'accord sur le fait qu'elle n'avait rien mérité de cela.

Il regarde donc Iskuvar se mettre à étreindre la gamine après avoir désarmé cette dernière avec un léger étonnement, mais laissa faire sans rien dire. Et sans doute qu'il n'aurait pas l'idée plus tard de faire de sarcasmes à ce sujet, cela lui semblait plus que légitime après tout... Les enfants étaient des êtres encore faibles, et il ne pouvait lui-même que mépriser ceux qui osaient s'en prendre à eux. Certainement que ces lâches n'avaient pas le courage de s'en prendre à des adultes bien portant, ou éprouvant un plaisir pervers à faire du mal à des gosses.

« Que ce soit l'homme que nous cherchions, ou pas sortons d'ici et allons au poste de garde pour y enfermer cet homme le temps qu'il reprenne connaissance, et aussi pour donner à boire et à manger à cette gamine. Elle doit sans doute ne pas avoir pu se nourrir depuis 2 jours au moins après tout. »
Acheva t-il en ordonnant ainsi le départ, et en laissant Iskuvar s'assurer que la gamine les suive si possible. Et c'est ainsi qu'ils ne tardèrent pas à arriver au poste de garde se trouvant juste à la sortie de cet artère miteuse de la cité aldarienne. Au passage Weren glissa à vois basse à Iskuvar. « Si tu peux faire en sorte qu'elle nous éclaire sur cette histoire en douceur n'hésite pas. Mais si tu n'obtiens rien je comprendrai, après tout elle a l'air secouée. » Une preuve de compassion de la part de Weren ? Sans doute, mais après tout lui aussi était un être humain à sa manière, et il ne tenait pas à tourmenter plus que de raison une jeune fille qui était passé à deux doigts de mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Mer 7 Sep 2016 - 14:12

Juste avant de sortir, Alauwyr avait veillé à se défaire de sa cape pour couvrir la pauvre gamine. Une fois qu'elle était un peu mieux vêtue, il l'avait prise dans ses bras pour la porter et elle avait fini par sombrer dans un sommeil agité le temps que la petite troupe rejoigne le poste. Avant d'y arriver pleinement, Christan s'était rapproché de son ami pour lui causer en quelques murmures. Alauwyr regarda un instant son jeune colis, toujours endormi contre son torse.

''Je crois qu'on se passera de l'interroger. Secouée comme elle, c'est ce qu'elle nous a montré non ? Elle a manqué de m'égorger par une profonde crainte, car c'était là pour elle le seul moyen de protéger sa vie. Il vaut mieux s'en tenir à l'autre abruti qui est toujours dans les vapes. Il saura largement mieux causer avec quelques bons et anciens procédés. ''

Là il était aisé de comprendre qu'Alauwyr faisait référence à des méthodes d'interrogatoire alayiennes. Quand on séquestrait déjà une jeune fille comme celle qu'il portait, il y avait de quoi imaginer des choses atroces. Et comme Christan, est-ce que l'épéiste se tournait vers un peu de compassion à l'écart de cette jeune femme ? Qui sait, après ce qu'ils avaient vécu ces deux là et le temps passant, l'expérience continuait de forger leur caractère à sa manière.

Leur prisonnier fut directement enfermé et Alauwyr veilla à ce que la jeune femme soit confortablement installé dans une petite pièce au calme, même si cela se résumait à se trouver sur un bête lit de camp. Un soldat veillera à lui apporter un bon bol de soupe quand elle se réveillera.

Alauwyr avait pris place dans la salle commune, s'étant assis et reniflant l'odeur qui émanait de son armure. Avec un air de dégoût, il s'attela à un autre sujet : leur prisonnier.

''Je présume que tu vas veiller à le faire interroger sous tes ordres ? Ne comptes pas sur moi pour participer. Je serai capable de lui ôter les intestins pour le lui faire bouffer... Au cas où tu ne l'aurais pas compris, il y a des choses qui me déplaisent au point que je règle vite la question. Et ce n'est pas la première fois que cela se produit''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Jeu 8 Sep 2016 - 11:55

Cela avait fait une étrange impression à Christan de voir Iskuvar se comporter de manière aussi paternelle avec une gamine, mais au fond ça ne l'étonnait pas, c'est juste qu'il n'était pas habitué à voir si souvent que cela cette partie du caractère son ami... Il se disait d'ailleurs qu'Alauwyr aurait pu faire un bon père s'il avait fait des gosses, sans doute un meilleur père que l'avait été celui de Weren au passage… Il acquiesça donc aux propos de cheveux blanc, et dit.

« D'accord, autant ne pas trop la chambouler après ce qu'elle a vécue en effet. Quand à l'autre fais moi confiance pour obtenir les réponses que nous désirons de lui, et pour la forme je vais faire en sorte qu'il ne s'en tire pas à si bon compte. » Car il ne comptait sûrement pas laisser un tel malfrat s'en tirer uniquement avec la peine de mort. Christan n'était ni un justicier, ni quelqu'un d'idéaliste, mais il était convaincu une certaine loi en ce monde. Toute action devait avoir des conséquences, et la force permettait de faire ce que l'on désire. Et au vu du fait que ce criminel n'avait pas été assez fort pour leurs échapper, il allait maintenant payer pour ses crimes d'une manière, ou d'une autre.

Quand aux techniques d'interrogatoires alayiennes, il fallait avouer que leurs peuple savait y faire, après tout l'alayia avait une grande nation guerrière avec une solide tradition derrière elle, de plus les alayiens ayant de meilleurs compétences techniques que les peuples armandéens ils disposaient en effet de quelques moyens ingénieux pour faire parler quelqu'un sans le tuer de plus. Même si dans les faits Christan aurait juste préféré faire souffrir cet homme avant de le jeter au chien juste après, cela aurait été une manière expéditive de faire les choses, et efficace de plus pour dissuader quiconque de recommencer à l'avenir. Des fois rien ne valait la répression à ses yeux après tout pour maintenir la paix civile après tout...

« En effet tu n'y participera pas, de plus le haut juge d'Aldaria veut ce chien vivant pour lui donner un procès, et le condamner à mort comme il le faut. Ensuite… L'on peut parier sur l’écartèlement, ou la roue comme possible châtiment infligé à ce meurtrier. Tu pourrais d'ailleurs même proposer tes services comme bourreau pour l’exécution si tu en as envie, ils cherchent déjà un volontaire pour ça. » Dit-il donc grave avant d'achever sarcastique juste après.

« Sur ce bonne chance à toi, et n'oublie pas de prendre un bain. » Après tout ils en auraient certainement besoin tout deux...







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr) Ven 9 Sep 2016 - 13:25

Alauwyr jeta un regard certain à son ami.

''Il n'a pas intérêt à s'en sortir. Après nous avoir fait patauger dans la boue et d'avoir fait du mal à cette gosse... Sans compter d'autres crimes qui sont sans doute de son fait ! ''

Un tel homme ne méritait pas de rester en vie, mais Ils avaient besoin des informations que ce ruffian pourrait détenir pour mener à bien la fin de cette histoire. Et heureusement, Christan lui confirmait par la suite qu'il ne participera pas à l'interrogatoire. Par contre, le sarcasme de son compagnon manqua exceptionnellement de l'énerver quelque peu. Il serra les dents et réussit juste à balancer :

''Si je dois tuer ce chien, ce sera net et rapide, pas pour assouvir la soif d'une populace s'égosillant à l'écartèlement ou à la roue. Un bourreau n'est qu'un servant juste bon à manier un couperet à moitié aiguisée et qui prend un plaisir sadique à prolonger les souffrances des condamnés, quels qu'ils soient, tout en goûtant à leur cri d'agonie sans que la mort ne vienne. Oh je sais ce que tu vas dire, mais ne dis rien ! ''

Et sous la remarque d'aller prendre un bain, il s'était déjà levé. Peut-être que cela suffira à le détendre un peu, en plus de lui retirer cette sale odeur d'eau fangeuse.

''Toi non plus n'oublie pas de te décrasser. On évitera de te sentir à des kilomètres... On n'a pas besoin de sentir les égouts en surface, il y a bien assez d'odeurs pestilentielles pour que tu en rajoutes une couche. Sauf si tu as fini par tomber amoureuse de ces effluves qui n'attirent même pas les mouches tellement c'en est écoeurant. ''

Il partit donc sur ces derniers mots faire ce qu'il avait à faire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Sous la cité (Pv Alauwyr)

Revenir en haut Aller en bas

Sous la cité (Pv Alauwyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-