Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Elil Finëë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Elil Finëë Ven 24 Juin 2016 - 14:42


Finëë Elil






Compétences

    Caractéristiques (clic) :
    Physique :
  • Force physique : Bon
  • Agilité : Très bon
  • Furtivité : Faible
  • Réflexes : Maître
  • Endurance : Très bon
  • Résistance : Bon
  • Beauté : Très faible

    Mental :
  • Force mentale : Grand Maître
  • Patience/self contrôle : Moyen
  • Perception : Bon
  • Intelligence : Bon
  • Arrogance : Très bon
  • Gentillesse : Bon
  • Prestance/charisme : Bon
  • Mémoire : Bon

    Combat :
  • Épée : Maître
  • Dague doubles ou simple : Bon
  • Poignard : Aucun niveau
  • Lance : Aucun niveau
  • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Aucun niveau
  • Hache : Aucun niveau
  • Faux : Aucun niveau
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Aucun niveau
  • Art de la parade (bouclier ou arme) : Très bon
  • Arc : Moyen
  • Arbalète : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Très bon
  • Équitation : Bon

Identité


  • Race : Elfe

  • Nom : Finëë

  • Prénom : Elil

  • Surnom(s) : Capitaine Pinceau

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 1104 âge d'argent

  • Age réel : 654 ans

  • Age vampirique : X

  • Lieu de naissance : Les Vieux Bois, désormais tristement nommés "Terres Désolées"

  • Lieu de vie : Estëllin

  • Rang social : Noble

  • Poste/emploi : Capitaine d'unité

  • Guilde : undefined


Equipement et magie
  • Arme principale :
    Spoiler:
     

    - Calfael "Dragon Vert": Épée familiale des Finëë transmise de génération en génération. A l'origine une simple épée, elle a été améliorée et embellie au fil du temps par les différents possesseurs, tous nobles et soldats de l'Empereur, jusqu'à finir en tant que relique dans une vitrine. Elil l'a récupérée, et même si elle a besoin d'un coup de neuf, il s'en sert efficacement depuis pas mal d'années déjà.

    Enchantements:
    • Solidité: Rendre une épée incassable et faire qu'elle ne s'émousse plus.
    • Retour: Faire en sorte que l'arme puisse apparaître dans la main de son propriétaire par un simple appel mental


  • Autres objets :
    Spoiler:
     

    - Simple dague sans nom, utilitaire mais aussi potentiel rempart à un désarmement.

    Spoiler:
     

    - Celebrincol "Manteau d'argent": Armure personnelle d'Elil Finëë inspirée de celle de son père, elle-même inspirée par celle du père de son père, et ainsi de suite. Malgré ses prétentions esthétiques, elle ne se détache en rien des capacités de la grande majorité des protections elfiques, bien qu'elle soit assez confortable.


    Spoiler:
     

    - Aerliloth "Chant-fleur": Un petit ocarina de bois sur lequel une fleur d'argent a été apposée. C'est l'instrument d'Elil, le seul qu'il garde constamment avec lui. Cadeau de son père tué récemment par les Alayiens.

    Enchantements:
    • Musique du vent: A apposer dans un instrument permet que les notes jouer avec celui-ci sonnent plus juste, mélodieuses, et portent plus loin. De plus si assez bien joués, elles peuvent hypnotisés celui qui les écoute plus, ou moins longtemps en fonction de sa force mentale.

  • Alignement : Neutre tendance bénéfique

  • Totem : Anguille électrique niveau 1

  • Style de magie principal : Elfique

  • Puissance magique innée : Correct

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.




Physique et caractère

  • Physique :
    Les Elfes sont généralement un peu plus grands que les humains, et Elil ne fait pas exception à la règle, loin de là. Dépassant de loin les tailles moyennes des oreilles pointues, il culmine à près de deux mètres dix, faisant office de géant parmi les siens. Bien qu'il soit svelte comme le sont ses confrères, ses larges épaules et sa robustesse rendent sa silhouette plutôt atypique et très reconnaissable. A Estëllin, les citoyens sont habitués à voir une tête dépasser, surtout avec ce visage. Jadis beau et délicat, aux formes bien dessinées, ce dernier a subi les affres des flammes et des cendres face à un Vampire doté du totem Salamandre. Malgré des soins magiques, peu efficaces en 1700 de l'âge d'argent, les marques de brûlures se sont atténuées sans disparaître tout à fait, lui laissant un teint sombre comme un feu à peine éteint. Désormais, sans être vilain, Elil détonne par sa relative laideur, mais nul n'oublie que c'est en combattant les ennemis des Elfes que cela lui est arrivé.
    Ses yeux, gris comme un ciel d'automne, oscillent entre la tendresse, la mélancolie, et la dureté, la détermination. La cendre de ses iris se change en acier lorsqu'il doit combattre ou même simplement s'opposer à un adversaire, quel que soit le domaine.
    Jusqu'au milieu de ses omoplates tombe une crinière d'or lisse, parsemée de fils d'argent. Généralement attachée, elle ne peut totalement prouver son esthétisme et rappeler aux témoins le passé de séducteur d'Elil.

    Il n'a cependant pas perdu sa démarche gracieuse, souple, commune à beaucoup d'elfes. Il marche constamment comme s'il allait bondir sur une proie ou entamer une course-poursuite mortelle. Très félin, prédateur, il impressionne par ses mouvements transpirant puissance mais pas balourdise.

    En un mot comme en mille, Finëë est intimidant, un vrai guerrier dans l'âme. Forgé par les arts du combat, fort de l'expérience de ses ancêtres, tous officiers de l'armée elfique, il est ressorti du moule militaire grandi et apte à combattre. Depuis ses blessures, la couleur a quitté ses vêtements, et il paraît être à tout instant sur le pied de guerre. De plus, il s'est mis à porter à chaque instant sa lame et sa dague, la première dans son dos et la seconde à sa hanche, comme s'il cherchait à guérir un quelconque traumatisme.
    Son port altier, cependant, semble pourtant discréditer la thèse de la profonde blessure psychique. Bien plus encore qu'avant, il ressemble à un noble méprisant et méprisable.

  • Caractère : - Droit
    - Strict
    - Impartial
    - Impulsif
    - Égocentrique
    - Rude mais bon
    - Plutôt amical
    - Jadis rieur, bagarreur, jovial
    - Grande sensibilité
    - Au fond, une grande douceur
    - Cuisinier étonnant (pas bon, pas mauvais, étonnant)
    - Artiste touche à tout particulièrement doué dans le dessin (et donc en calligraphie) et dans l'ocarina
    - Se débrouille bien en sculpture et en arts dramatiques, mais un peu moins en peinture
    - Mauvais en chant depuis ses blessures (la fumée, les cendres et les flammes ayant considérablement abimé son timbre, devenu plus rauque), mauvais en gravure, mauvais en danse
    - Garde tout de même du plaisir au combat
    - Immense respect et amour pour les Dragons (comme toute sa famille=> lame des Finëë: dragon vert stylisé dessus)
    - Haine des Vampires
    - Haine des Alayiens
    - Traumatisé par son reflet
    - Blessures à la fois une force et une faiblesse
    - Ne sait pas sur quel pied danser avec Orfraie
    - Leader
    - Proche de ses hommes
    - Amour des Elfes
    - Raciste
    - Fidèle
    - Honnête
    - Courageux
    - Difficilement impressionnable
    - Grand respect pour ses ancêtres
    - Essaie d'être à la hauteur du nom de sa famille, sans pour autant penser réussir
    - Mélancolique de ne pas trouver de compagne
    - Paumé, sans réelles convictions hormis servir son Empereur
    - Cherche à changer de sujet lorsqu'il est question de beauté
    - Essaie de se retenir de s'amuser
    - Estime ne plus être capable de bien dessiner
    - Sculpte et joue encore de la musique
    - Sa voix le fait souffrir
    - Réagit avec une brutalité toute particulière lorsque que quelque chose le touche
    - Confronté à un avis extérieur sage et posé à propos de sa personne, il ne parvient qu'à balbutier confusément

    Évolutions: moins de racisme envers les Vampires, mariage, tentative de soin ?, pas de politique ?, découvrir le monde



Mes liens

Orfraie Ataliel:
Aegnor Evanealle:
Mëryl Nalwaë:



Derrière l'écran

  • Petite présentation : Eh bien, allons-y.^^
    Karl, 19 balais, étudiant en histoire et boiteux depuis bientôt un an. Razz
    Je suis un grand fan de jeux vidéos (majoritairement action, aventure, RPG, point'n click, la stratégie, la gestion et tout, c'est pas mon dada), de lectures (heroic fantasy, fantastique, Arsène Lupin [j'ai pas trouvé de catégories pour lui^^], et SF, majoritairement).
    Voilou. Si une quelconque curiosité vient à naître à mon propos, ma boite MP est ouverte. Autrement, y aura qu'à venir me causer sur la CB.

  • Rythme rp : Le rythme rapide est la marque et la spécificité du forum. S'inscrire sans en avoir conscience ne pourra mener qu'à une débâcle inimaginable... et rien de plus déplaisant qu'une débâcle inimaginable.

  • Particularités rp : "Nivo ortograf g me débrouy"=> blague éculée plus drôle mais encore vue comme spirituelle par les sans-humour comme moi.
    Nan, plus sérieusement, je pense pas avoir de soucis particuliers pour l'écriture.^^
    Pour la longueur... bah, disons que ça dépend de l'inspiration, toujours, et de la réponse pour laquelle on rédige. Ça fait bien 6 ans que j'ai découvert les joies du RP, et un simple dialogue m'a toujours moins boosté qu'un peu d'action. Razz
    Quand à aider des petits nouveaux... bien sûr, oui. C'est par l'entraide et la sympathie qu'on monte des communautés soudées et plaisantes.

  • Comment avez vous découvert le forum : Je flânais au pif sur des partenaires de forum, et je suis par le plus grand des hasards tombé sur Armanda. J'ai pas mal regardé, puis je suis passé à autre chose, un peu effrayé par la quantité de connaissances à engranger. Mais Orfraie, avec qui je suis sur un autre forum, m'a finalement convaincu. Et me voilà.^^

  • Le code du règlement :











- Jeunesse
- 200 ans à s'amuser simplement, efficacement, à profiter de la vie sans chercher à en comprendre les responsabilités.
- 1389 à 1397=> rejoint le domaine des Baptistrels pour y étudier un art qu'il ne connaît que trop peu: la musique. Là-bas, il y rencontre Orfraie Ataliel et se lie d'amitié avec elle.
- Artiste presque complet: peinture, dessin, sculpture, gravure...
- Lien avec Mëryl Nalwaë: jouets sculptés, temps passé avec elle à jouer de la musique, à jouer tout court.
- Lien avec Empereur Aegnor Evanealle
- A son retour du cheminement avec Orfraie, il suit une formation martiale auprès de son père, puis auprès de l'armée
- Aide à la forge pour créer son armure familiale
- Récupération de la lame des Finëë, pour honorer les ancêtres et l'utiliser au combat
- Devient capitaine d'unité
- Quelques missions avec son unité
- Liens avec ses soldats
- Combat contre un Vampire affilié à la Salamandre, et profondes blessures
Citation :
Rhach *Malédiction*... ça brûlait... fort, très fort...
Allongé sur le dos, Elil Finëë ne bougeait plus, gagné par une douleur physique intense, rejointe petit à petit par la conscience de ce qu'elle impliquait. Ulunn *Monstre*... Dans sa jeunesse, on l'avait averti de la menace légendaire des dents pointues, créatures des ténèbres prédatrices par excellence. Bien évidemment, sur le moment, Elil avait écouté gravement pour prendre ça à la légère deux heures plus tard, entre deux éclats de rire cristallin. Un Vampire ne devait pas être si difficile à terrasser. Pas plus qu'un faible humain, pensait-il. Dans son impétueux orgueil, il se trompait. Dans le cas contraire, il ne se serait pas retrouvé allongé sur le sol, le visage traversé d'incandescents pics de douleur, des plaies sur tout le corps et des bâtisses en flamme autour de lui.
Mais Finëë avait accompli son devoir.

En ce 4 décembre 1700 de l'âge d'argent, des rapports indiquaient la présence d'une bande organisée à l'origine d'attaques brutales et sanglantes aux abords des bois, sans mobile particulier. Face à cette menace mineure mais bien présente, ce fut à Elil Finëë que l'on confia la tâche de régler ce souci. Il devait traquer et régler définitivement l'affaire. Après un salut cérémoniel, il se déclara honoré par la confiance qu'on lui attribuait. Puis, il s'exclama que d'ici la fin de la journée, les auteurs de ces meurtres rejoindraient leurs ancêtres. Cependant, on lui rétorqua sagement que la témérité devait toujours être tempérée. Encore une fois, Elil hocha la tête, approuva ces mots, et s'en alla retrouver ses hommes, impatient de pouvoir servir son peuple.
Dans le fond, il n'était pas un si mauvais bougre que ça. Ses camarades l'appréciaient, il accomplissait toujours les tâches qu'on lui confiait, jamais il ne trahissait ses promesses... mais son ego et son impulsivité le desservaient plutôt, dans les faits. Il n'était "que" capitaine d'unité alors que son potentiel aurait pu le conduire bien au delà.

Avec un empressement certain, l'elfe bientôt six fois centenaire rassembla ses hommes, leur expliqua rapidement la situation, et se mit en route vers les lieux des attaques. Ils traversèrent la forêt qu'ils chérissaient tant, vivante, généreuse, aimante, belle. Aucun ne s'imaginait un instant la perdre, Finëë le premier. Sans flâner, il profita toutefois du plaisir que lui apportait cette course au milieu des bosquets, du vent sur son beau visage, de la fraîcheur ambiante. Les buissons et les feuillages bruissaient d'une activité que le passage des oreilles pointues ne saurait troubler. Ci et là passaient petits prédateurs, petites proies. Les racines au sol buvaient avec lenteur à la source de la vie. L'ensemble respirait l'harmonie.

Enfin, après quelques heures, la troupe arriva à la frontière avec les hommes. Elil avait profité du trajet pour étudier le schéma des assassins. Ils avaient de plus en plus cheminé vers le sud. Bifurquant une fois la lisière de la forêt atteinte, les soldats de l'Impératrice passèrent un à un les théâtres des attaques, pour finalement atteindre un petit village humain encore en flammes. Empalés sur des piques, les humains qui y vivaient jusqu'alors ne bougeaient plus qu'au rythme du vent. Au vu de l'intensité du feu, impossible que les auteurs de massacre soient bien loin. Aucun elfe ne pleurait la mort de ces hommes, mais avoir sous les yeux la preuve de la folie des tueurs rappela à tous le danger qu'ils affrontaient. Étrangement, seules de rares traînées de sang parsemaient l'endroit. Pourtant, ce genre de bestialités laissaient des traces.

Instinct ou peut-être simplement réflexes, Elil dégaina sa lame ancestrale et se retourna aussi sec. A travers le bois et les langues de feu d'un des bâtiments jaillit une forme sombre et grondante. Le métal rencontra le métal, et la première chose que l'elfe vit fut un rictus aux longues canines. Un Vampire. Cela voulait donc dire que...
Derrière le couple engagé dans une danse mortelle, des exclamations s’élevèrent. Le combat venait de commencer. L'être de la nuit prit l'initiative, et repoussa un Finëë décontenancé avec une aisance toute particulière. Déstabilisé par cette démonstration de force, il serra les dents et se mit en position de défense le temps de se reprendre. Grand bien lui fit, car le Vampire bondit vers lui, lame en avant. Déviant la course de l'arme, Elil se rapprocha du monstre pour lui asséner un violent coup de coude en plein nez, faisant pisser le sang. Voilà, il s'était remis dans le combat. Son adversaire, loin d'être vraiment blessé, commença à grogner de frustration. La proie semblait plus tenir du prédateur. Sans même mordre, elle avait fait couler le premier sang. Plus mesuré dans ses mouvements malgré la tentation, l'humain maudit s'avança doucement et réengagea le duel.
Les étincelles volaient entre les fils des épées, pour finalement se perdre dans le brasier des maisons incendiées. La force des deux combattants était quasi égale. Seule la technique ferait la différence entre vie et trépas. La technique et la concentration. Si en termes de maîtrise l'elfe dominait largement, son attention était souvent happée par le combat que menait ses hommes contre les quatre vampires, un peu plus loin. Remarquant cela, le maudit prit l'avantage et repoussa son adversaire jusque dans les flammes d'une petite demeure. Elil fut projeté à l'intérieur, sur le sol ardent. Son visage rencontra la fournaise. Douleur et haine s'entremêlèrent pour former une détermination nouvelle. Le Vampire devait mourir. Endolori mais toujours bien conscient, il s'extirpa du bois brûlant pour rencontrer... un pied. En plein visage, là où la souffrance était la plus forte. Repoussé encore une fois dans la petite pièce en pleine combustion, il vit son adversaire pénétrer à l'intérieur comme si les flammes ne le dérangeaient pas. Lame à la main, éclairs de haine dans les yeux, Finëë reprit le combat, hurlant sa rage, et le Vampire de même. Encore une fois, dans son élément, Dents pointues envoya valser son repas. Le visage dans les flammes, l'elfe ne pipa mot et se redressa encore. La mort ne l'aurait pas en ce jour... même si dans le cas présent, les chances de survivre diminuaient de minutes en minutes.

La fumée irritait la gorge et les yeux, les brûlures sur son visage le lançaient terriblement. Carachluin, sa lame, grattait piteusement un sol sur le point de s'effondrer.

Apparemment résolu à jouer avec sa proie, l'être des ombres saisit Elil à la gorge, le souleva en l'air et déclara avec emphase qu'il n'aurait jamais pu vaincre la Salamandre. La mâchoire grande ouverte, dents apparentes, il s'apprêtait à mordre et à se régaler. L'elfe eut un petit rictus, et fit appel au don de l'anguille électrique. Au niveau de son cou se créèrent des arcs électriques qui engourdirent la main vampirique. Les doigts tressautèrent, libérant le capitaine de leur étreinte. Usant de toutes ses forces, il porta avec son épée un fabuleux coup tranchant, qui vint séparer le corps du monstre en deux, de l'épaule jusqu'à la côte. Un air de surprise se dessina sur le visage du prédateur, qui tituba quelques secondes avant de tomber en deux morceaux sur le plancher. Le sol se brisa, et Finëë bondit au dehors, franchissant pour la dernière fois le rideau de flammes.

Et le voilà au sol, épuisé, lourdement atteint par le feu, en piteux état. Un temps infini passa, sans qu'il ne puisse l'estimer. Peut-être ses camarades avaient trouvé la mort ? Les créatures de la nuit reviendraient alors, et se repaîtraient sur son corps. Mais finalement, il vit son unité revenir, triomphale, les têtes des Vampires comme preuves de leurs aventures. Impossible de se présenter et de déclarer mission accomplie sans même pouvoir soutenir leurs dires.
Ravi de les revoir vivants, Elil sourit, étirant les chairs carbonisées de son visage, et s'évanouit.

- A combattu les Vampires en 1750 sans attendre l'avis du Conseil avec son unité sous les ordres d'Orfraie Ataliel, générale des Rôdeurs
-
- A participer à la Bataille des Bois Sombres.
- A participer à la bataille de l’Aube Rouge.
- A combattu à la bataille des Marais Sanglants
- A participé à la bataille de Sandur.
- A aidé à la reconstruction du royaume elfique
- A passé du temps à patrouiller aux frontières
Revenir en haut Aller en bas
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Elil Finëë Mar 5 Juil 2016 - 14:18

Où en est cette fiche? Il te reste 3 jours pour la terminer.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Elil Finëë Sam 9 Juil 2016 - 2:39

Délai dépassé. J'archive.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Elil Finëë

Revenir en haut Aller en bas

Elil Finëë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» On chante, on danse, on tchatche, on s'embrasse, on rentre à la maison, elle est pas belle la vie ? ~ Hadès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches inachevées-