Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] La vendetta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 19 Juil 2016 - 9:31



*Jet pour apercevoir ce que fait Arakjörn malgré ce qui se passe autour.*

Modificateurs =>

-Jet de perception pour Sighild, humaine niveau très bon en perception, réussite de base à 65.

-Aucun bonus racial.

-Malus de -20 car attention de tout le monde monopolisée par la conversation entre Tex, et Elenya

- 4 ou moins réussite critique.
- 45 ou moins réussite.
- 46 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 19 Juil 2016 - 9:31

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :





Sighild voit quelque chose, mais pas ce qu'elle est censée voir...


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 20 Juil 2016 - 11:40

Visiblement, L'Elfe avait touché un point sensible car à la réaction de Tex, il était clair que la chose n'était guère joyeuse. Et quand il parla de quelques points plus précis, Sighild comprit pourquoi il n'avait pas voulu entrer dans les détails quand à la raison de leur mission d'escorte de sa personne... La guilde des assassins avait une sale réputation, même maintenant et Tex avait sans aucun doute redouté que les volontaires préfèrent ne pas s'engager pour préserver leur vie. Et maintenant qu'il l'avait précisé.... La Nordique s'était engagée et puis, elle n'était pas du genre à refuser une mission sous prétexte qu'il y avait un sérieux danger. Elle n'était pas une lâche. Et à entendre Messire Tex, elle eut presque de la peine à ce qu'il avait pu subir et ce qu'il avait du commettre pour essayer de faire payer le prix de la perte de sa vie d'autan.

Mais s'apitoyer n'aiderait pas à accomplir cette mission. Et puis Tex le précisa lui-même : il parlera plus de cette histoire en profondeur le moment venu, car il était d'accord sur l'idée de partir le plus tôt possible. Quand le moment sera venu, il fera part de son histoire... Sighild espérait déjà qu'il tienne parole, car là maintenant, ce n'était pas le moment. Mine de rien, le petit jeu d'Elenya avait quand même eu du bon.

Et pendant que Tex continuait de discourir, quelque chose attira l'attention de la Nordique...Comme si personne ne l’observait, Arakjörn était en train de faire quelque chose avec un coffre ouvragé... Que faisait-il ? Le fouillait-il ou était-il en train de mettre quelque chose en son sein ? Elle ne se rappelait pas que Messire Tex ait demandé quelque chose en rapport avec un coffre... Ou avait-elle raté quelque chose. Peut-être. Elle haussa un sourcil et se rappela du manège de Nygdmer tout à l'heure. Un comportement bien étrange pour une personne qui se prétendait mercenaire... et si.... Serait-ce possible ? S'il avait cherché à détourner l'attention pour commettre son acte là en toute discrétion. Et quel acte justement. Elle n'était sûre de rien là. Et comme on parlait d'assassins, et qu'ils avaient eu une tentative d'attaque précédemment, il pourrait très bien être de mèche avec eux. Petit, on ne le soupçonnerait pas, mais son attitude étrange était... suspecte.

Mais elle n'était sûre de rien et elle ne pouvait pas l'accuser ouvertement. Elle devra le tenir à l'oeil et faire attention à la confiance à lui apporter désormais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Ven 22 Juil 2016 - 9:23

Tranquillement installée dur le chariot à vin, l'elfe indiquait ainsi qu'elle était prête à partir peu importe ce qui se dirait, elle ne voulait simplement que la vérité, une vieille habitude. Cela pouvait paraître étrange de la part d'une femme politique, mais elle ne mentait pas. Elle hocha la tête doucement en direction d’Arakjörn lorsqu’il la regarda pendant son discours, visiblement, il semblait apprécier son style. Elle ne pouvait répondre davantage sans casser la magie de l’instant. Elle était concentrée sur Tex, alors elle ne vit pas le demi-homme s’occuper à détrousser leur commanditaire. Elle parlait comme à un serviteur humain à Tex pour la simple et bonne raison qu'il était déguisé ainsi. Certes, elle était raciste et elle ne s'en cachait que peu, mais ce n'était que pour l'exercice même si elle a ait une solution pour découvrir les membres de cette organisation. Elle restait vague dans le simple but à faire parler Tex davantage sur son passé. Elle n'avait pas toutes les informations, mais suffisamment pour avoir trouvé un problème dans le monde idyllique que tentait d'instaurer me bourgeois humain autour de lui. Si cela pouvait éviter de ce faire assassiner dans le dos par un membre de l'organisation, elle ne se gênerait pas de quelques retissances. Elle n'était pas quelqu'un à minimiser, elle était très intelligente et ce que l'on disait des elfes était justifier. Elle se pensait être habile dans ce genre de joute verbale. Elle sourit poliment à la nordique sans rien dire de plus pour le moment au sujet de Tex.

« Il est certain que d'autres traînent ici et là, et sur la route. »

Elenya était certaine que Tex avait peur comme jamais, ce qui restait logique surtout lorsque l'on savait à qui nous avions à faire. Elle jouait dessus également comme une habile danseuse. Elle n'avait dit que la vérité, Tex avait un lien avec eux, mais elle ne savait pas jusqu'à quel point. C'était tout a fait possible que Tex avait fait partie de l'ordre pendant un temps. Elle sentait Tex se décomposer, c'était sans doute sournois, mais cela ne un fit absolument rien psychologiquement. Elle regarda alors dans les yeux Tex alors qu'il commençait à parler.

« Il a parlé de l'organisation fanatique dont il fait partie, ce groupe d'assassins plus important que tout. Il s'est suicidé bien qu'il était totalement bloqué ce qui montre leur détermination. En effet, ils sont là pour se venger car vous avez voulu exterminer leur groupe, ce que de leur part, je peux comprendre même si je ne juge pas ce genre d'événement. Ma justice est une notion trop fluctuante pour pouvoir s'y référer. »

Répondit alors Tex tandis qu'il parlait ensuite du drame le meurtre de sa femme et de son enfant visiblement. Il paraissait crédible et ne mentait sans doute pas. Elle ne réagit aucunement sur son visage, même se contenta de le regarder et surtout de l'écouter.

« Je peux comprendre que vous cherchez à être discret quant à la mort de votre famille. Vous devez savoir que pour les Elfes, la famille est sacrée alors je ne peux que vous comprendre surtout s'il on considère la mesure du rythme de naissance de mon peuple. Ils peuvent être des extraordinaires assassins, ils sont surtout fanatiques de ce que je vois. Préférer mourir que de trahir, c'est peut être très beau, mais c'est une vision purement humaine pour moi. La vie est trop précieuse pour être gâchée, mais une fois que l'on a goûté au sang, sans doute que l'on change d'avis. »

Elenya balaya l'air de sa main avant de poursuivre.

« Fort bien, nous affronteront le souffle ou autre chose, peu m'importe. L'assassin a dit si noblement que la cible n'est que sir Tex, histoire de nous laisser l'occasion de fuir. Sachez que si l'un d'entre vous a trop peur pour les affronter, qu'il parte maintenant, cela vaut également pour les gardes. Ce ne sont que des mercenaires travaillant pour de l'argent. J'apprécie ceux qui ont une cause, surtout si c'est pour tuer des vampires. J'ai les informations qu'il le fallait, nous pouvons y aller, juste une simple vérification de vos identité. »

L'elfe descendit du chariot satisfaite de l'échange et elle glissa une main sur l'épaule.

« Nous avons tous des expériences que nous préférions ne pas s’en souvenir. J’ai dû vivre plusieurs guerres pour la survie de mon peuple, inutile d’en dire davantage sans doute, mais ces expériences doivent nous grandir et non l’inverse. Vous les humains vous vivez déjà pas longtemps, alors vous n’avez pas le droit de baisser les bras simplement. En effet, personne ne peut échapper à son destin, mais il n’est point écrit à l’avance. »

Elenya avait confiance réellement en personne à part sa famille évidemment, mais là il n’y avait aucun Ataliel ni aucun elfe. Elle était attentive aux réactions de chacun quand elle approcha un par un chaque garde, Tex ou même les autres mercenaires afin de vérifier leur dentition apparemment. Elle n’allait oublier personne, mais elle ne forcerait pas les autres mercenaires à ouvrir la bouche si cela ne leur plaisait pas. Elle semblait en tout cas satisfaite de ne rien avoir trouver et elle s’installa sur le chariot.

« Maintenant allons-y, nous avons de la route à faire. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Sam 23 Juil 2016 - 23:38

* Perso pnj : André Tex *

Il réfléchit aux paroles de l'elfe au sujet des assassins, et pensa du coup que cette dernière émettait une supposition probablement exacte car lui-même se doutait que d'autres assassins devaient traîner dans les environs, et sur la route. Une bonne raison pour partir assez vite d'ici d’ailleurs, et pour se montrer prudent au passage bien entendu. Car la finalité de cette histoire c'était qu'il en ressorte vivant si possible, et c'était bien pour cela qu'ils étaient là d'ailleurs pensa t-il en regardant les mercenaires. Enfin dans tout les cas il ne leurs demandait pas de comprendre ses raisons, tant qu'ils l'escortaient et le garder en vie jusqu'à Gloria! Même si au passage il aurait sans doute été préférable qu'ils se montrent moins curieux, mais visiblement on ne peut pas avoir le beurre, et l'argent du beurre surtout qu'il ne valait mieux pas trop s'attarder…

Quand au fanatisme du souffle il ne le connaissait que trop bien, ces assassins qui ne toléraient d'ailleurs pas l'échec. Échouer ? Voilà un concept indigne d'un membre du souffle, et ces derniers n'ont donc que deux options, ressortir victorieux de leurs mission, ou mourir, et cet état d'esprit rendait ces tueurs d'autant plus dangereux selon lui...

Et d'ailleurs quand l'elfe proposa à ceux qui avaient trop peur pour continuer la mission de s'en aller il eu peur sur l'instant que beaucoup de monde décide de se défiler maintenant qu'ils savaient quel était le véritable ennemi à affronter, mais visiblement pour ses gardes en tout cas quelques-uns décidèrent de rester au final… Ainsi que Siegfil heureusement, quand aux mercenaires récemment engagé… Le choix leur appartenait, enfin pour ceux qui avaient suivit la conversation bien entendu... Mais bon du coup il se demandait si eux qui avaient décidé de rester malgré tout allaient partir la peur aux ventre, ou sûr d'eux.

Quand aux paroles réconfortante (enfin il supposait) d'Elenya on ne pouvait pas vraiment dire si elles avaient ou non de l'effet sur Tex sur le moment, mais bon ce dernier était au final décidé de toute manière à en finir avec ces histoire, et si possible y survivre quoiqu'il arrive. Il restait donc juste à voir si la chance serait de son côté… Et surtout si ceux chargeaient de le défendre sauraient se révéler suffisamment compétent, mais cela ils le verraient bien assez vite de toute manière...

Et sur ce il se contenta donc d'acquiescer de la tête aux paroles d'Elenya, et de hocher la tête ensuite quand l'elfe confirma qu'ils pouvaient y aller pour de bon, ainsi ils allaient donc pouvoir enfin partir, ce qui ne voulait dire qu'une chose aussi… Le plus difficile était encore à venir, mais il supposait que de toute manière il n'avait pas le choix, et se contenta donc de respirer un bon coup et d'ordonner le départ peu de temps après...


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 26 Juil 2016 - 0:23

Dire qu'Arakjörn était fou de joie n'aurait presque pas été une exagération. Le nabot, le sac bien remplit, revenait tranquillement dans la conversation, aussi discret que possible, après tout, sa petite taille faisait qu'on ne le remarquait pas de trop n'est-ce pas ? Cependant peut-être que ses sautillements impulsifs sauraient attirer l’œil sur la pointe de son chapeau qui rebondissait sans cesse au fil de ses excentricités.

Reprenant réellement conscience de ce qui était dit, et pensé, il dû admettre que si l'elfe avait un réel coté détestable, elle était politicienne et cela se voyait. Elle savait utiliser les mots qu'il fallait quant il le fallait, même si elle parlait sans doutes de trop.Arakjörn pensa qu'elle devait se délecter de ce pouvoir qu'elle exerçait au risque d'en abuser un peu de trop. Il ne pouvait pas lui en vouloir, il aurait été bien pire si c'était lui qui menait la danse.

Tex s'était fait complètement avoir, et Arakjörn ignorant que l'assassin n'avait pas parlé, ne savait pas à quel point. Pour lui le fait que ce richou mort de trouille ne se rendait pas compte de larcins, infidélité de ses sujets, et était si peu capable de cacher un secret faisait fortement baisser le seigneur André Tex dans son estime. Finalement une victime de plus, qui ne se différenciait que par une histoire plutôt origninale, et l'argent nécessaire pour s'assurer une protection efficace, évidemment celle dont Arakjörn faisait partis.

Il avait beau se poser beaucoup de questions, au final il se fichait pas mal des histoires de Tex, il comprenait sa souffrance quelque part, et il savait que savoir lui apporterait pouvoir, mais il avait eu les informations qui lui paraissaient essentielles, et il devait rester discret, certes, les livres qu'il avait piqué lui appartenait, en partie du moins, mais ne pas se faire prendre était toujours préférable à se justifier. Aussi il n'ouvrit pas la bouche et laissa l'elfe achever le pauvre Tex, mettre les choses au clair une bonne fois pour toute et lui apporter un semblant de réconfort, lui n'avait rien à ajouter.

L'elfe fit alors passer un test de dentition à tout le monde, lui comprit. Ne pas lui faire confiance lui paraissait normal, après tout il n'avait pas confiance en elle non plus, c'était d'ailleurs un concept très peu développé dans les interactions inter-raciales ou le milieux du mercenariat. Il la laissa examiner ce qu'elle voulait, il avait beau avoir mauvaise haleine, il n'avait aucun problème particulier et avait même les dents relativement propres, même si exposer ainsi une partie cachée de son corps lui envoyait quelques frissons. Être de la partie contre le souffle pouvait être intéressant alors il était déterminé à faire quelques sacrifices pour participer à la mission, de plus qu'il avait besoin d'or. Ou de pouvoir, car c'est essentiellement cela qu'il achèterait avec sa récompense.


Cela fait, il était apparemment temps de partir, le petit nain sautilla jusqu'au chariot pour s'y faire une place de choix, il était hors de question qu'il marche, il trébuchait souvent a cause de ses énormes semelles, et il était lent et fatigué de manière générale. Il attendit tranquillement que tout le monde prenne la place qui lui était due, et finalement c'est lui, Tex et l'elfe qui héritèrent des places de confort, alors que les autres seraient contrains de marcher, cela lui assurait une certaine progression car au centre du convoi, qui se mit alors en route.

Entourés de quelques gardes de confiances, mercenaires et chevalier, Arakjörn se sentait presque en sécurité. Même s'il n'aimait pas trop la proximité avec l'elfe, avec qui il voulait éviter un de ces conflits qui aurait le don de ne jamais finir, il était néanmoins assez proches de Tex. Il hésita très sérieusement a ltenter de lui extorquer de l'or à cause de ses mensonges et cachoteries, s'il avait su l'ennemi qu'il combattait, sans doutes qu'il ne serait pas venus, même si maintenant embarqué cela l'excitait, et ce genre de manipulation, il savait comment faire, il était doué pour ça, mais il aurait dû s'y prendre avant le départ, et de toute façon l'or ne l'intéréssait pas tellement.

-Alors dites moi messire, j'aimerai bien en savoir plus sur le souffle, je ne m'y connais pas réellement et connaître mon ennemi me permet d'être plus efficace en combat. De plus je dois avouer être curieux... Bien entendus je comprendrais que vous refusiez, mais je dois avouer que je suis intrigué par ce qui touche leur équipement, manière de... procéder. Peut-être avez-vous vous même quelques outils de par votre... liaison avec eux ?

Ces questions lui paraissaient élémentaires, et la confrérie d'assassin avait réellement quelque chose de fascinant, peut-être aurait-il aimé en faire partie ? Remarque, non, il ne savait pas de quoi il en retournait réellement. Il posa encore quelques questions supplémentaires pour faire passer le temps, lui servant à connaître quel éventuel artefact lui appartenait et qu'il pourrait demander en récompense. Il avait également très envie de le questionner quant aux livres des Nygdmer, mais il s'en retint, cela attirerait bien trop l'intention sur son sac. Il envisagea également de parler avec l'elfe de magie elfique, il ne voulait pas croire qu'elle soit réellement plus puissante que la sienne, mais c'était une autre forme de pouvoir, de pureté, une autre forme de désir pour lui, il commençait à se demander ce qu'il pourrait sacrifier pour en apprendre du moins les bases, car il s'en sentait capable. Toutes ces réflexions lui occupèrent l'esprit jusqu'à ce qu'ils arrivèrent à un croisement qui quittait la route principale vers Gloria. C'était une route sale et mal entretenue, car elle était peu fréquentée, elle était certes dallée de pierres mais d'épaisses touffes d'herbes séparaient les minéraux entre eux. On lui révéla que cette route les ralentirait mais leur éviterait les embuscades prévisibles.

Ainsi tout se passa bien, pas de brigands ni d'assassins sur-entraînés, simplement deux trois fermes par-ci par là. Le voyage semblait finalement calme et agréable, malgré la tension émanée par le pauvre Tex. Lorsqu'il ne discutait pas avec ses compagnons de chariot ou le garde qui s'était moqué de lui à son arrivée au domaine, et s'était porté volontaire pour l'escorte, Arakjörn écrivait, il lui était venus un jour l'idée d'écrire un journal, il continuait de penser que c'était complètement stupide, ridicule et naïf, mais au final il savait que cela l'aidait à ne pas se perdre dans son esprit, ou sa mélancolie fréquente. Et pour une fois qu'il avait quelque chose de joyeux à dire, il le détaillait beaucoup, bien entendus il s'arrangeait pour que personne n'en voit le contenus. Même pas un œil assassin caché dans les hautes herbes voisines, a guetter le bon moment pour sauter sur son commanditaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Jeu 28 Juil 2016 - 7:58

Comme si elle allait partir par crainte d'affronter un regroupement de personnes malveillantes qui désiraient en finir avec la vie de Tex. Sans doute que les paroles visaient quelque chose de précis, mais l'Elfe omettait le courage et la détermination des Glacernois et si en plus il y avait des vampires dans l'histoire... Des mauvais en plus. Ils tâteront de ses flèches pour la peine, comme autrefois quand son peuple ne vivait que pour les tuer.

Par contre, elle se faisait encore violence pour ne pas laisser sa mauvaise humeur surgir. Il étiat vrai qu'il y avait de quoi être tendue à cause de ce qui s'était passé et de la mission qui s'était alourdi en danger, mais ce n'était pas une raison de prendre de haut les humains. C'était l'impression qu'elle avait ressentie quand aux paroles de l'Elfe. Elenya s'imposait déjà comme un chef dans la mission et elle causait aussi froidement qu'on pouvait malheureusement le voir. Désignée d'elle-même chef car d'accord, elle était une noble, mais pour le reste... Sighild se mordit la lèvre et réussit à ne pas faire de vagues orales. Il y avait bien assez de tensions comme cela. Si on comptait en plus l'acte du petit voleur magicien...

D'ailleurs en parlant d'Arakjörn, celui ci ne perdit pas de temps à monter dans le chariot, vu que le départ se rapprochait. Sighild récupéra son cheval et se mit en selle, avant de commencer à se mettre non loin du convoi. En tant que Nordique, elle se serait très mal vue sur le chariot et avec le jeteur de sort humain et l'Elfe en compagnie... Non, Tex était déjà bien assez encadrée comme cela et il trouva meilleure compagnie avec Elenya qu'avec elle.

Elle siffla la tête levée vers les airs et un épervier arriva avec vivacité avant de réduire sa vitesse de vol et se poser avec élégance sur sur le pommeau de la selle. Sighild sembla murmurer quelques mots à son compagnon à plume et celui ci reprit la voie des airs. Sighild sourit en contemplant le vol de 'Cha. Au moins une paire d'yeux acérés ne sera pas de trop dans l'histoire. Son épervier pourra la précéder bien plus en avant et voir s'il y avait des hommes ou des femmes qui se rapprocheraient de leur direction, à pied ou à cheval. Puis Sighild vérifia une dernière fois ses effets et quand l'ordre de départ fut enfin donné, elle partit en tête.

Le début du voyage se déroula sans encombre. De temps à autres, Sighild regardait le convoi pour voir ses occupants en train de discuter ou non. Plus encore sur le magicien, qui paraissait bien afféré. Elle plissa son regard et retourna son attention sur la suite de leur parcours. Bien que le trajet ait commencé avec une certaine sérénité, ils n'étaient pas encore arrivés à Gloria et tôt ou tard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Ven 5 Aoû 2016 - 21:52



Elenya attendait sur le chariot pour partir, car la recherche d'assassins parmi tous les employés du vignoble pourrait être longue et fastidieuse tout en étant inutile. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi Gloria s'avérait être protectrice contre ce genre de personne. Il faudrait réduire à néant ce groupe plus qu'autre chose. Il y avait quelque chose d'illogique. Elle avait joué avec les peurs et le temps de plus en plus court pour ce pauvre Tex, et elle nota que son chevalier servant n'avait rien trouvé à y redire. Elle avait été plus qu'honnête envers les personnes qui devaient escorter ce cher Tex, elle avait laissé la possibilité de ne pas venir, mais visiblement Tex devait être un bon employeur, car ils rentrèrent. C'était sans doute un signe, car elle savait que les humains ne risquaient pas leur vie pour quelqu'un qu'ils n'aimaient pas. Elle avait en effet cherché quelque chose en faisant cela, mais elle n'en dit rien. Elle hocha la tête lentement avec un sourire aux lèvres. Elle croyait vraiment aux chances de cette mission, elle n'avait pas peur d'un groupe fanatique.

Sans doute que la sagesse des elfes savait garder Elenya loin de cette passion pour le pouvoir que pouvaient ressentir les humains, car pour elle c'était vraiment cela. Certes, elle aimait être une femme politique et devoir choisir ou mener le destin des elfes, mais elle faisait cela pour son peuple et pas pour avoir une place adéquate. La douce torture juste à son goût n'était qu'un logique retour de bâton, une leçon si cela se révélait nécessaire pour de mauvais choix de jeunesse.

« il y eut des moments historiques graves pour tout le monde ces derniers temps, nous en avons tous souffert, certains plus que d'autres sans doute, mais il est important de rester soi-même et dans une juste vérité. »

Dit alors Elenya en regardant Tex comme si elle se permettait de donner des leçons, son côté professeur sans doute. Elle était touchée par l'histoire de Tex qui ne l'avait sans doute pas tant mérite que cela. Elle avait fait le test chez tout le monde pour que le groupe reste souder, c'était important car ils allaient devoir être unis bientôt. Ils allaient affronter des professionnels, des assassins qui avaient fait cela toute leur vie. Des pièges allaient être tendus en avant, d'ailleurs, elle se tourna vers l'humaine au rapace.

« Il serait bon de temps en temps de le voir voler afin qu'il voie ce qu'il va arriver, quitte à demander aux animaux ou aux plantes du coin. »

Dit alors Elenya très sérieusement avec un naturel fou. Elle venait vraiment de proposer de communiquer avec des plantes ou des animaux, même si cela pouvait paraître incongru pour des novices du peuple elfique. Elle n'était pas vraiment ici pour l'or, cela pouvait se deviner à ses riches vêtements ou à ses manières. Elle tendit un bras pour aider le demi-homme à monter au chariot, mais visiblement il arriva sans trop de peine. Elle lui sourit poliment avant de répondre à la place de Tex.

« Nous pouvons nous accorder sur le fait qu'ils vont utiliser des poisons, des armes à distance et préparer des pièges devant allant de l'arbre au milieu de la route aux attaques nocturnes. Sans doute attendront ils me bon moment avant de passer à l'attaque en nous faisant mijoter. Après tout, ils ont plusieurs jours. J'imagine leur effectif quelque peu réduit pour un ordre en désuétude. »

Elenya observa alors les deux routes en soupirant d'avance, le chemin n'allait pas être de tout repos. Elle observait le territoire humain, des fermes, de l'espace pour exploiter la nature plutôt que d'être avec elle comme une amie. Elle soupira légèrement en secouant la tête.

« C'est fort dommage de malmener la nature ainsi alors que vous les humains aviez de si belles terres. Elle vous le rendra sans doute un jour... »

Se contenta de dire alors l'elfe en pianotant ses doigts contre sa joue. Elle était détendue et regardait le paysage tranquillement. Elle était certaine de pouvoir changer les choses dans cette histoire grâce à sa magie. Elle regardait ce que faisait Arakjörn en écrivant, voilà qui était amusant.

« Peut être auriez-vous pu être baladin en plus de mage humain très cher. Allez-vous conter cette histoire romanesque ? Il y a tout pour en faire une histoire intéressante. Je rêverais presque que ce groupe soit constitué de beaucoup de mort-vivant. »

Elenya ne s'en cachait guère, elle traitait les humains comme des enfants, après tous les elfes vivaient un millénaire, pas cinquante à soixante années. Elle était sans doute raciste, cela devait être le mot le plus proche. Elle était habituée à diriger, à commander et à prendre des décisions, c'était son travail depuis peu, alors elle avait pris la place de chef d'elle-même et naturellement. Elle n’avait confiance réellement en personne, à part son peuple peut-être. Elle regarda un bref instant Sighild qui semblait la dévisager un bref moment, mais elle se concentra à regarder autour d’elle car le voyage commençait et calmement pour le moment. Elle observa le bel oiseau s'envoler pour servir d'éclaireur, cela sera sans doute un avantage certain. Elle se contenta d'observer les alentours, la nature et ce qui semblait sortir de l'ordinaire allant d'oiseaux trop calmes, d'une tension chez les animaux ou peut-être des pièges sur la route. Elle savait bien que les assassins viendraient à l’œuvre un jour ou l’autre.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 7 Aoû 2016 - 22:21

Intervention pnj : André Tex

Visiblement au cours de ce voyage le petit mage ne semblait pas tarir de questions, mais bon celles-ci étaient légitimes, il tâcha donc d'éclairer le nain au sujet du souffle. Pour les artefacts quand à eux ils verraient plus tard, car il fallait d'abord qu'il ressorte de ceci avant que le mage humain ne puisse ne serait-ce que rêver d'une potentielle récompense…

« Le souffle était une guilde d'assassin de talents, quand à leur manière de procéder c'est celle d'assassins, du type attaques surprises, à distance, ou embuscade lorsque la cible est faible, cela dépend mais ils apprécient dans tout les cas agir dans l'ombre tout en étant capable de se battre si nécessaire quand à leurs équipements celui ci consiste en effet à des pièges, du poison, et des armes à distances entre autres. Comme le dit dame Elenya leurs effectifs doivent êtres réduits, et je les pense capable d'attendre le bon moment pour frapper s'ils savent où nous sommes. Après je ne suis pas un grand connaisseur du souffle, mais c'est ce que je peux vous dire… Quand au reste nous en parlerons davantage lors de nôtre arrêt de la soirée. » Acheva t-il calmement avant de rester à nouveau silencieux alors qu'il regardait calmement les environs...



*Jet de perception pour tout le groupe*

Modificateurs =>

-Sighild, humaine niveau très bon en perception, réussite de base à 65.

-Elenya, elfe niveau moyen en perception, réussite de base à 50

-Arakjörn, humain niveau moyen en perception, réussite de base à 45

-Bonus de + 5 à Sighild pour l'épervier, à Elenya pour son affinité avec la nature, et Arakjörn grâce à son totem coccinelle.

Sighild :

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Elenya :

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Arakjörn :

- 4 ou moins réussite critique.
- 50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Dim 7 Aoû 2016 - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 7 Aoû 2016 - 22:21

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Les conséquences du jet vous seront communiqués individuellement dans vos directives.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Ven 12 Aoû 2016 - 2:00

Quel ennuyant voyage ! Enfin, Arakjörn savait être patient dans de telles situations, mais il fallait que reconnaître que la journée ne passait pas vite, le paysage ne semblait pas réellement changer, de la verdure mal arrangée, et des petites fermes de pauvres paysans à la vie douloureuse en plus d'être ennuyante. Il avait tenté de lancer quelques conversations, mais à part quelques réponses au sujet du souffle, il ne sut pas attirer l'attention de ses compagnons de route. D'ailleurs pourquoi lui refuser cela ? Certes il n'était pas très bon pour entretenir une relation sociale, il avait même un sérieux handicap à cela, mais Tex ne semblait pas avoir envie de lui parler de ses richesses ou artefacts intéressants, le nain comprenait qu'il n'avait pas la tête à cela, mais rien de tel que la promesse d'une récompense de qualité pour motiver un mercenaire. Il retint cependant qu'il accepterait de parler un peu plus une fois le campement installé.

Non, tout ce qu'il y avait d’intéressant à faire, c'était de regarder le piaf de la nordique voler, de relancer un combat de regard avec le garde moqueur ( peut-être était-il simplement taquin ? ) et de se concentrer sur son bouquin. Que pouvait-il ajouter de plus ? Il aurait pu parler de l'elfe ? Oh mais celle-ci se manifestait, donc pourquoi pas. Il nota une de ses remarques, sur la nature et l'agriculture, et étant donné qu'il n'avait rien à faire, saisissait cette occasion pour parloter un peu... Voilà ce qu'il pouvait faire pour tuer le temps ! Un débat !

-Sans doutes, mais que devrions nous faire d'après vous ? Ne pas profiter de ces cadeaux et mourir de faim ? Nous n'avons pas la chance de pouvoir vivre au jour le jour des baies naturelles, et notre peuple représente bien des bouches à nourrir. J'ai hâte de voir le jour ou la nature cultivera l'homme, mais la famine me parait une menace plus réelle et de plus probable... Néanmoins si ce jour arrive, cela sera-t-il réellement douloureux ?

Cela demandait méditation après tout, et il se mit à gribouiller ses idées dans son journal. Qu'est-ce que la "nature" ressent exactement ? L'agriculture est réellement une forme de maltraitance ? Il ne s'agit là que d'une nouvelle manière d'être, les humains ne font que de récolter ses fruits, ils l'encadrent pour en tirer un maximum de bénéfices, la nourrissent pour être nourrit en retour, une forme de symbiose, d'apprivoisement. Était-ce faux à ce point de dire que l'homme n'était pas ami de la nature ? Après tout, il suffisait de jeter un œil à Sighild et son piaf pour comprendre qu'un lien s'était formé entre eux, une véritable amitié.

Il se mit à grattouiller toutes ces futiles idées sur son petit carnet, l'elfe finit par le remarquer, et lança évidemment quelques moqueries, il était trop concentré pour y prêter réellement attention, trop même pour apercevoir quoi que ce soit à l'extérieur du chariot. Il se contenta de répondre avec un haussement de sourcil :

-J'essaye juste de ne pas perdre le fil dans mes idées, être baladin n'est pas un objectif. Moi, j'ai encore des choses à découvrir, et je n'ai pas la chance de bénéficier de votre longévité de vie pour m'assurer cette réussite.

Quoique peut-être affective, une moindre remarque était forcément mal interprétée par Arakjörn, mais il ne s'était pas senti particulièrement insulté cette fois-ci, elle ne pouvait pas comprendre ce besoin, cette nécessité, elle ne savait pas ce qu'un esprit torturé pouvait forcer à accomplir si mal encadré. Il leva tout de même le genou pour que nul ne puisse jeter l’œil sur son carnet, il n'y avait pas écrit que des pensées positives, et au-delà d'être mélancolique, il y cachait certaines bien plus tordues que ce qu'on pourrait penser du ridicule petit mage au chapeau pointus.

La journée bien que lente finit par s'achever, rien de concret, pas d'action ou tentative d'assassinat. Ils finirent donc par s'arrêter à l'ombre d'un grand arbre, sans doutes pour faire plaisir à l'elfe. A l'écart de la route, ils ne pouvaient ainsi pas être vus, mais étaient donc isolés. Ils disposèrent leurs camp de fortune en un cercle de matelas portables sous les branches de l'arbre. Un garde proposa d'y faire un feu. Arakjörn n'était pas contre l'idée de se réchauffer un peu, mais ils perdraient en discrétion, il préférait laisser ses compagnons mercenaires décider de si oui ou non ils profiteraient de se confort, lui pourrait très bien s'en passer grâce à ses multiples couches de vêtements, mais s'il ignorait quelles vivres ils avaient avec eux ( il espérait que ce soit autre chose que les baies de l'elfe ), il espérait qu'il n'aurait pas à manger de la viande crue.

Il trouva un emplacement sympathique entre deux autres arbres un peu à l'écart pour y installer son hamac. Une fois cela fait, alors que chacun s'occupait de ses affaires personnelles, il se rapprocha de Tex en lisant son carnet à voix haute :

-" Quand au reste nous en parlerons davantage lors de nôtre arrêt de la soirée."


Il s'arrêta, ferma son carnet, regarda le vieillard d'un œil interrogateur et parla plus fort afin que chacun comprenne que l'heure des comptes pas-pour-enfants et de révélations était arrivée.

-C'est ce que vous avez dit. Et, coup de chance, nous sommes à l'arrêt, et en pleine soirée.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 14 Aoû 2016 - 10:39

Au moment du départ, l'elfe avait souligné l'importance de l'épervier à prendre régulièrement son envol. Sighild en avait souri, même si Elenya jouait les chefs. Après tout, que l'elfe prenne ce rôle en ne les rabaissant pas, pas de soucis... tant qu'elle respectait les compétences humaines dont elle disposait sous la main. Elle avait d'ailleurs précisé à Elenya avant de prendre une place en avant du convoi :

''Verthicha volera aussi souvent que cela sera nécessaire. Si elle peut avoir de l'aide en complément, pourquoi pas. Cela n'en sera que plus efficace. ''

Si l'elfe savait causer aux animaux et aux plantes pour avoir des indices sur leurs possibles et futurs adversaire, pourquoi pas.

Une fois le convoi mis en route, Sighild ouvrait la marche, comme elle l'avait fait de nombreuses fois durant la guerre contre Vraorg et plus tard dans des petites missions pour mercenaires. Elle jetait de temps à autre un regard en arrière, autant pour voir l'Elfe et le Nabot converser tous les deux, en omettant pas Messire Tex. Elle plissa son regard, méfiante et reprit sa concentration pour le restant du chemin. Une bonne chose finalement, car après avoir jeté un rapide coup d'oeil à 'Cha, elle comprit rapidement que l'épervier avait trouvé quelque chose. La Nordique se redressa sur sa selle.

Un peu plus loin en dehors de la route qu'ils engageaient, un groupe de mercenaires semblaient discutailler avec des paysans du coin. Au nombre probable de huit, Sighild réussit à voir qu'ils semblaient bien armés pour de simples mercenaires. Autant de mercenaires, en train de discuter avec des paysans... Pour Sighild, cela sentait les négociations pour convenir d'un prix à donner en échange de leur protection. Et quelle protection d'ailleurs. Ses sourcils froncés sur son visage, elle les regarda un bref moment. Ils ne paraissaient pas intéressé par le passage de leur convoi. Elle aura tout le loisir de réfléchir et de savoir quoi quand à ces huit gugusses. D'un geste de la main, elle fit savoir à 'Cha de reprendre ses observations.

la journée avança doucement, tout comme le convoi, avant que nos voyageurs ne trouvent un coin où se poser pour passer la nuit. Un petit bosquet clairsemé se présenta et fut donc le bienvenue. Puis une fois le convoi à l'arrêt, chacun s'affaira à préparer le bivouac pour la nuit

Un soldat proposa de faire un feu pour la nuit. Sighild ne tarda pas à aller le voir et lui expliqua comment procéder. Car un feu en pleine nuit était comme un phare, visible sur de longues distances, surtout qu'ils étaient en pleine. Donc pour la manière de faire un feu discret, elle lui expliqua qu'il lui faudra creuser un trou et ensuite entouré le foyer de pierre. Là seulement il pourra faire son petit feu et il n'aura pas besoin d'être énorme pour réchauffer le monde présent ou cuire la viande.

Elle repensa aux mercenaires qu'elle avait vus quand elle entendit Arakjorn parler plus fort que d'ordinaire. Le magicien voulait que Messire Tex ne manque pas à sa parole de parler de sa petite histoire...Là la nordique serra les dents.

''Vous devriez encore crier plus fort, pour qu'on nous entende encore de plus loin.... ''

Même l'épervier s'ébroua sur son perchoir qu'il avait trouvé dans le grand arbre pour marquer sa désapprobation ; surtout que 'Cha avait été réveillé par l'intonation du petit bipède.

''Et avant que Messire Tex nous fasse part de sa petite histoire, il serait de bon ton de convenir de tour de garde. Car hors de question de se croire en sécurité dans ces lieux. Tout à l'heure, j'ai remarqué des mercenaires en plein pourparler avec des paysans. Et lourdement armé. Soit les paysans avaient requis leur aide pour des brigands qui sévissent dans la région, soit ces mêmes mercenaires sont là pour se faire payer leur protection en menaçant les paysans. Dans les deux cas, nous ne pourrons dormir que d'un oeil attentif... et non plus flâner à attendre que la nuit passe. Et monter la garde demande d'être alerte... non pas à farfouiller partout...''

Sighild semblait sous entendre quelque chose de précis, mais allez savoir quoi. Elle tourna ses yeux émeraude vers Nydgmer.

''Vous avez déjà monté la garde j'espère....''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Lun 15 Aoû 2016 - 12:44

Elenya écouta sans vraiment écouter ce que Tex disait à propos de l’ancien ordre du souffle. C’était sans doute des banalités, alors assez inutile pour le coup. C’était des assassins, alors elle savait à quoi s’attendre. Ils attendraient ainsi la nuit pour agir, par des biais de lâches afin d’assassiner cet humain. Elle sourit doucement en entendant son nom par politesse, mais elle regardait surtout autour d’elle calmement un peu comme si elle était en voyage. Tex cherchait clairement à passer à autre chose promettant pour avoir la paix d’en parler plus tard. Ce n’était guère important pour le moment, elle avait les réponses qui lui fallait. Elle n’était pas du genre à s’ennuyer, elle avait toujours de quoi penser. Elle préparait déjà ce qu’elle devrait faire pour la journée et surtout la préparation de la nuit. Elle avait déjà quelques idées.

« Je pourrais bien me lier à un animal par magie, mais je ne préfère pas forcer les choses ni en faire de trop pour le moment. »

Répondit alors l’elfe au sujet d’avoir un compagnon supplémentaire. elle fut étonnée d’entendre le petit homme rebondir sur la réflexion qu’elle avait lancée sur la nature. Elle ne pensait pas qu’il serait du genre à s’en intéresser d’une quelconque manière.

« Même si je trouve la population humaine un peu trop grande, je ne vous demande pas de mourir de faim, non, mais une gestion plus respectueuse de la nature serait à revoir rapidement. Vous épuisez la terre, vous la détruisez en la malmenant. Il y a un équilibre à suivre, il faut l’écouter, il faut ne faire qu’un avec la nature et non l’utiliser comme une esclave. Nous les elfes nous vivons depuis des millénaires avec la nature, et si le drame qui nous a privé momentanément de notre forêt ancestrale, j’aurai pu vous montrer qu’en plusieurs millénaires et avec une importante population, la nation elfique n’a pas détruit son environnement. La forêt des elfes était majestueuse, florissante, de quoi nourriture, protéger et faire survivre une importante population.

Il ne faut pas profiter de ces biens faits, mais les recueillir avec respect et bienveillance. Si vous abattez un arbre, faites celui qui est malade ou faible afin d’aider les autres et plantez en au moins trois autres à de bons endroits. Vous cueillez des fruits ? Uniquement ceux tomber des arbres et mures, et replantez les graines. Vous vous frayez un passage dans un milieu naturel ? Evitez donc de tailler votre chemin à la hache, mais préférez de passer entre les arbres et la nature sans la piétiner. Vous vous trouvez sur un territoire d’un prédateur, faites demi-tour et montrez lui que vous ne lui voulez rien. La nature n’est qu’un équilibre précaire qu’il faut respecter, c’est comme un escalier, et il ne faut pas détruire une marche par ce qu’elle ne vous plait pas, si elle existe, c’est qu’il y a une bonne raison qui vous dépasse.
»

Répliqua alors la grande défenderesse de la nature au petit homme. Elle n’aimait pas du tout comment les humains traitaient la nature, et elle n’avait guère de respect pour les humains de toute manière.

« La nature est une force, mais elle n’est pas inépuisable. La magie est une force également, il y a des vents magiques partout que l’on peut utiliser, mais il ne faut pas en tarir la source où elle en sera à jamais perdu. Croyez-vous vraiment que la magie elfique bien plus développée et puissante que les autres l’ait par sa seule force ? Cela serait bien présomptueux. La magie elfique est la meilleure, car elle ne provient pas uniquement du mage, mais également de tout ce qui l’entoure. »

Elenya ne fanfaronnait pas du tout, tout le monde s’accordait à dire que la magie elfique était supérieur à tous, que les enchantements elfiques étaient les plus efficaces. Elle ne donnait que des informations tellement basique et primaire pour elle, qu’elle pensait que le petit homme le savait et que cela ne serait qu’un rappel. Tant que la magie humaine ne se basait que sur la force du mage, elle resterait plus faible. Les humains ne pensaient qu’à eux-mêmes, ils étaient sournois et étaient incapable de voir à long terme. Les humains n’étaient sans doute pas prêts. Elle regarda alors Arakjörn écrire dans son carnet, mais visiblement, il ne souhaitait pas en faire partager le contenu. Elle ne tenta pas de lire, mais elle répliqua à nouveau en regardant la nature.

« Croyez-vous vraiment que j’ai créé la racine qui a capturé l’assassin ? Je n’ai fais qu’être un vecteur de ce qu’il existe déjà. La racine était déjà présente, la force nécessaire pour la faire pousser également, le vent magique de la nature aussi, je n’ai été que le lien pour lui permettre de s’exprimer. Lorsque je supplie humblement la nature d’agir, je ne suis jamais seule. Tant que les mages humains ne le comprendront pas, ne l’accepteront pas, ils resteront moins efficace. »

Elenya hocha la tête lentement en entendant le petit homme parler de la courte vie des humains. Elle soupira légèrement en glissant ses mains de part et d’autres de son visage.

« Je dois vous accorder cela, pour un peuple qui vit si peu de temps, vous êtes déjà admirable. Si vous pouviez vivre comme les elfes un millier d’années, sans doute vous verriez la vie différemment. Certains humains cherchent à vivre plus longtemps qu’ils ne devraient, cela se retourne toujours contre eux. Quand la fin est là, il faut l’accepter. Tout n’est qu’un cycle. »

Elenya faisait référence principalement au vampirisme évidemment. Elle ne pouvait pas ressentir l’urgence des humains à vivre, à faire des choses alors qu’elle pouvait vivre tant de vies humaines sans périr. Elle n’était pas gênée de cela, elle voyait les humains comme des enfants turbulents, mais ce n’était pas pour cela qu’elle ne tenterait pas d’atteindre leurs âmes et de les révéler. Elle leva les yeux en regardant le grand arbre, le lieu où ils avaient choisis de s’arrêter. Elle ne dit rien et elle se dirigea alors vers le grand arbre afin de poser ses mains sur l’écorce délicatement. Ils étaient un peu plus loin de la route, mais elle se demandait si jamais ils étaient vraiment à la bonne place. Elle ferma alors les yeux en soupirant légèrement et sans vraiment que les autres s’en rendent compte, elle utilisa alors le sortilège elfique du murmure naturel. Elle cherchait à parler au grand arbre afin de savoir ce qu’il se passait dans la région, s’ils se trouvaient sur le passage d’animaux dangereux, s’ils gênaient ou encore s’ils y avaient eu du passage d’humains ou de vampires louches dernièrement. S’il y avait un témoin dans la région, c’était bien cet arbre majestueux, qui était peut-être même plus âgée qu’elle. Selon la réponse qu’elle aurait, elle ferait se développer des murs des ronces et des runes de terres comme piège afin de sécuriser les lieux, pour que le lieu soit plus facile à défendre. Elle indiquerait évidemment les endroits où ne pas aller.

« Faire un peu n’est pas une bonne idée, on verra sa lumière, mais également le panache de fumée. Enfin, si vous ne pouvez pas vous en passer … »

Elenya soupira légèrement en voyant le petit homme installé son hamac entre deux arbres, mais elle ne préféra rien dire. Elle s’éloigna alors afin de trouver des baies, des fruits ou des racines pour manger. Elle n’avait guère confiance en la nourriture que les humains avaient amenée. Elle trouverait de quoi se nourrir. Elle ignora l’insistance d’Arakjörn à vouloir faire parler Tex, cela ne l’intéressait que peu. Il en avait bien assez dit pour le moment. Ce n’était pas un homme très fin visiblement. Elle n’avait absolument plus confiance en Sighild, elle ne savait pas trop pourquoi, mais quelque chose clochait en cette humaine.

« Des tours de gardes de trois heures, au moins deux personnes en même temps. Alors ça sera Arakjörn et Tex, moi et Sighild, puis Siegfil et des gardes par exemple. Cela sera très bien ainsi. »

Elenya voulait voir Sighild. Elle ne dormirait pas tant qu’elle n’en ferait pas autant. Elle ne la quitta alors pas des yeux lorsqu’elle était dans le camp qu’elle préparait au mieux. Elle n’avait pas du tout vu les mercenaires dont Sighild faisait mention. Est-ce que c’était uniquement de la manipulation ? Cherchait-elle à embrouiller la situation ? C’était fort possible, mais pour quelle raison ? Etait-elle de mèche avec le souffle ? Après tout, le souffle savait que des mercenaires allaient être engagés. Elle plissa légèrement des yeux sans quitter l’humaine à l’oiseau des yeux.

« Il faut se montrer discret, et ne pas oublier que nous sommes pas en balade d’agrément oui. Il faut avoir l’œil partout. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 16 Aoû 2016 - 11:22

* Perso pnj : André Tex *

Spoiler:
 

Tex n'était pas vraiment sûr en vérité que l'endroit où ils s'étaient arrêtés était le meilleur pour se reposer, mais bon c'était sans doute mieux qu'une auberge au milieu de la nuit… De plus le campement avait été monté assez rapidement ce qui n'était pas une mauvaise chose, quand au fait de faire un feu il avait lui aussi envie de dire que c'était une mauvaise idée, mais la dame elfique s'en chargea à sa place donc il resta silencieux.

Et il eu donc surtout à se concentrer au sujet du petit mage qui lui rappelait sa promesse de la journée, et le fait qu'ils devaient donc leurs faire le reste des révélation ce soir…

« En effet j'avais dit que je vous en parlerai, et... » Il fut silencieux un instant tout à coup quand la nordique fit la remarque au petit mage que ce dernier manquait bien de discrétion à ainsi avoir parlé à voix haute à Tex, ce qui était vrai dans les faits, et ne manqua pas de faire serrer les dents un instant à Tex, mais celui-ci se reprit. « J'ai l'impression que vos amis si je puis les qualifier ainsi ne sont pas vraiment disposés sur l'instant à m'écouter, sans doute qu'ils pensent qu'ils ont mieux à faire ce qui est compréhensible. Veuillez donc m'excuser mais je crois que je vais attendre un moment plus propice pour le faire mon brave. Par exemple un peu plus tard dans la soirée... » Finit-il donc par dire au jeune mage, pas qu'il se défilait vraiment, mais bon visiblement sur l'instant personne à part le petit homme ne semblait s'intéresser vraiment à cela donc autant attendre un peu…

Et vint donc le moment pour tous de parler des tours de gardes, et pour sa part Tex prenait assez au sérieux les paroles de la glacernoise au sujet des mercenaires, en effet cela incitait à être sur ses gardes, quand au tour de gardes que proposait Elenya, il ne manqua pas de dire.

« Ma foi cela me convient, et j'espère qu'en effet le sieur Arakjörn a un minimum d'expérience à ce sujet-ci… Car le problème dans tout ceci c'est qu'il va falloir rester très attentif pendant trois heures d'affilées, et sans vouloir douter de l'expérience de nôtre jeune ami ici présent, rester trois heures attentifs aux alentours sans rien faire cela demande beaucoup d'efforts. Surtout quand on a sommeil. Vous en sentez-vous capable ? N'oubliez pas que ce sont nos vies, et pas forcément que la mienne qui sont en jeu si vous n'arrivez pas à tenir. »
Demanda t-il à l'égard du mage, car après tout si ce dernier n'arrivait pas à assurer convenablement le tour de garde en effet cela allait se révéler très dangereux pour eux tous si jamais c'était pendant ce dit tour de garde qu'il devait se passer quelque chose de fâcheux… Alors autant être sûr, et certain que rien ne clochait dans ces tours de gardes qu'Elenya avait proposé.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Sam 27 Aoû 2016 - 18:47

L'elfe ne paraissait pas convaincu de faire un feu. Elle devait redouter elle aussi que la lueur des flammes ne soient visible de loin. Si on suivait les conseils de la Nordique, normalement, le foyer ne sera même pas visible. Après, si un des hommes de Tex décidait de changer les choses et de manquer de prudence....Puis Elenya prit l'initiative de composer les équipes pour les tours de garde. Au moins elle n'oubliait pas le petit homme, qui avait sans doute espérer paser une nuit sans aucun effort à fournir. Dommage, il sera aussi de la partie.

Sighild était assez contente de cette décision. Elle avait déjà trop vu dans des groupes de mercenaires travaillant avec des ''mages'' se faire dispenser des tours de garde prétextant qu'ils devaient être en bonne forme en cas d'attaque. Même si le mage était mis en doublure avec Tex, c'était mieux que rien. Pourtant, Sighild restait sceptique quand à leur efficacité respective. Au moins prendraient-il le premier tour.

Elle adressa un dernier regard au nabot avant d'aller se trouver un coin où se mettre, ni trop près ni trop loin pour se tenir prête en cas de besoin et surtout pour permettre à l'Elfe de l'avoir à vue d'oeil et à portée de voix si jamais elle voulait discuter avec elle de comment organiser leur tour de garde en duo. Au moins Tex avait décidé de répondre aux attentes de Nygdmer bien plus tard. Par contre leur commanditaire ne paraissait pas certain lui aussi de la capacité de son compagnon futur pour leur tour de garde de savoir rester éveillé sur les trois heures à venir. Sighild se retint de faire un commentaire mais préféra se taire à ce sujet. Mais au bout de quelques instants, elle finit par dire :

''Il saura je pense rester éveiller. Après tout les mages les plus puissants sont ceux qui révisent constamment leurs sortilèges non ? ''

Peut être qu'en touchant l'égo de leur petit compagnon elle l'encouragerait à ne pas faire ''dodo'' durant leur garde. Puis elle se mit en tête de déjà patienter en allant donner un coup de main auprès des autres pour monter le bivouac pour la nuit. Elle regarda un instant l'Elfe et se demandait si elle devait la prévenir pour Nygdmer... Mais elle qui possédait de meilleurs sens, la Nordique peinait à croire qu'elle n'avait pas vu comme elle les mercenaires. Ou alors elle avait vus, mais se gardait tout commentaire


[HRP : pardon du retard]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Sam 3 Sep 2016 - 10:43

Bon c'est vrai il l'avait cherchée celle-là. Il avait d'avance su qu'Elenya serait très réceptive à sa remarque, et prendrait aussitôt ses grands airs pour lui répondre de choses qu'il ne pouvait pas comprendre. Il n'avait jamais labouré la terre, il ne savait rien du lourd métier d'agriculteur, ce qu'il savait c'est qu'ils avaient la vie la plus ennuyante du continent, et peut-être la plus dure.

-Bien, je ne suis pas fermier, je ne sais pas de quoi je parle, mais je ne vois pas comment l'agriculteur typique maltraite la terre, est-ce parce qu'il spécifie le terrain ? Ne supportez-vous pas la vue d'un lieu ou le chaos de la nature est contrôlé ? C'est de cela que vous parlez n'est-ce pas ?

Il n'arrivait pas a la suivre, elle lui parlait en elfe, c'était des trucs d'elfes, y'avait qu'eux qui pouvaient comprendre cela. Mais il respectait ces paroles, il savait bien qu'elles avaient du sens, pas pour lui, mais le lien entre la nature et les elfes était connu de tous, aussi il savait qu'elle devait avoir raison. Mais lui, non, ça ne lui disait rien. Il suffisait de l'écouter : comment voulait-elle survivre dans ces conditions ? Comment les hommes feraient pour leur nourriture s'ils se contentaient d'aller cueillir des baies dans les bois ?

Il se sentait impliqué, il avait l'impression qu'elle parlait de lui et lui seul, la bêtise peut-être, mais il repensa aux vignes qu'il avait massacré quelques heures plus tôt. Ses sourcils arqués se froncèrent :

-Vous pourriez m'aidez à comprendre, si vous m'expliquiez ce qui se passerait si on déséquilibrait la balance. L'homme est également présent depuis les millénaires et je n'ai pas entendus dire qu'ils vivaient perdus dans ce chaos dans le passé, et pourtant il ne s'est rien passé. C'est facile de dire qu'on ne pense qu'a nous même, mais n'allez pas me faire croire que ce n'est pas le cas de votre peuple, vous ne pensez qu'à une autre échelle voilà tout.

Le vivant, qu'importe sa longévité de vie, vit pour lui. C'est normal, sinon il ne vivrait pas. L'homme vit au jour le jour parce qu'il n'en a pas le choix, que sa vie est misérablement courte. Alors il sauve sa vie, les elfes avaient simplement trouvé une manière de sauver la leur. Ils ont plus de temps, alors ils doivent constamment penser au futur, aussi lointain soit-il.

-Au final vous n'êtes pas si différente de nous.


Une provocation ? Peut-être pas, mais peut-être que oui : il voulait savoir a quel point elle se croyait supérieure... il suffisait de voir sa réaction pour en juger, Arakjörn était sûr qu'il n'allait pas être déçus.

Et elle abordait maintenant un sujet qui savait le titiller : la magie. Et elle prétendait être meilleure mage que lui ! Indirectement peut-être, mais elle ne manquait pas d'air ! Arakjörn eu une soudaine envie de refermer son poing devant elle pour envoyer l'elfe valser, était-elle capable seulement de lancer un sort de choc ?

-Il est de tout manière bien présomptueux de dire que votre magie est la "meilleure". Je ne vois pas ce que ma magie à a envier à la vôtre. Vous pouvez donner la force à une plante de tuer un homme, soit, moi je peux brûler la plante, et le magicien ennemi avec.

Quant à la question de ce "cycle de vie"...

-Pour ma part je m'en estime capable, si c'est ce dont vous doutez. J’espère que vous aussi, ou vous gâcheriez cette "chance" que vous a offert les esprits.

Cela lui faisait repenser à lui-même... Les esprits... Pourquoi l'avaient-ils tant torturé ?

Une fois au camp il avait tenté de faire parler Tex, d'enfin savoir tout ce qu'il cachait. Mais à sa grande surprise, il n’eut pas beaucoup de succès à sa tentative, et cela le rendit quelque peu nerveux, surtout quand la nordienne vint lui faire la morale.

-Ah, mais je suis sûr que vous êtes capable de me faire crier plus fort. Parlez encore et votre vœu sera exaucé.

D'abord interrogateur, il lui envoya un regard douteux. Malgré la réplique, elle continua. Ce qui assombrit d'avantage l'humeur du nain. Qui devint étonné à la petite remarque douteuse de Sighild. Avait-elle vu son larcin ?

-Que pensez-vous que je vais répondre puisque je suis ici ?


Visiblement, il n'était pas dans le groupe le plus unit du moment. Et si les esprits pensaient qu'il serait le vecteur le plus calme de la troupe, ils se trompaient lourdement. Et Arakjörn avait beaucoup de mal à gérer ses émotions, en ce moment présent... Tex en rajouta une couche, et une belle.

-Non mais ! OUI c'est OUI ! Surtout si vous m'énervez comme ça je vais pas dormir de la nuit ! oups...

Et il s'était mit à crier, enfin.. il avait parlé plus fort, finalement il avait tenu la promesse fait à Sighild. Frustré et le visage rouge, il s'en alla sauter dans son hamac tout fraichement disposé et se mit à... bouder. Il baissait la tête, de sorte qu'on ne distingue même pas ses yeux de l'ombre de son chapeau. Il gromela un :

-Ch'uis prêt, allez dormir là...

A peine audible qui ressemblait d'ailleurs a n'importe quel caprice d'enfant. 'Pis de toute façon, s'ils avaient été suivi, avec un nain qui criait ou pas, ils auraient été repérés, d'ailleurs peut-être que de loin il était passé pour un enfant qui criait à ses parents. Arf, ce serait trop insultant, mais ça lui sauverait la mise.

Hrp : D'une part, désolé pour le retard D:, et d'autre part, Elenya, si tu veux continuer le "débat", bien qu'Arak soit plutôt étroit d'esprit, ça te dit de le continuer en rp privé ? ça serait plus simple ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 4 Sep 2016 - 14:33

Elenya avait tout fait pour consolider les défenses du camp si nécessaire. Elle avait créé des champs de ronces pour bloquer des passages et des pièges à base de runes sur le sol. Avec une ou deux personnes attentives, sans doute qu’il serait difficile d’être surpris dans la nuit. Elle était toujours du genre prudente, et cela allait obliger les malandrins à passer que d’un seul chemin. Elle regarda alors Tex qui se faisait harceler par le magicien court sur patte. Elle soupira légèrement sans rien dire en le laissant se défendre seul.

« Compagnon de voyage ou d’infortune serait sans doute plus approprié n’est-il pas ? »

Dit alors une pointe d’humour discrète en regardant alors Arakjörn. Elle écouta Tex qui semblait douter du nain quant à sa capacité de surveillance. Elle ne dit rien, car elle n’était pas vraiment expérimenté la dedans, mais elle le faisait sérieusement. Elle avait fait les tours de gardes en connaissance de cause, par rapport à ce qu’elle avait vu des différentes personnes et de la confiance en eux. Être deux pour les tours de gardes augmentait la chance de ne pas être surpris, ni de s’endormir. Elle était une mage également, elle était quasiment que cela d’ailleurs, mais elle trouvait totalement normal de faire des tours de gardes à son tour. Elle sourit légèrement en entendant la petite phrase de la nordique au sujet de la motivation du nain avec la révision de sort.

« Il est vrai qu’il serait dommage d’oublier un geste rituel. »

Elenya ne semblait rien dire ou réagir d’aucune manière au niveau des mercenaires. Elle ne les avait pas vu, il était juste de le dire, mais difficile de le savoir. Elle leva un doigt et reprit ses activités de professeur au près du nabot.

« Il n’y a pas de désordre ou de chaos dans la nature. Tout est au contraire parfaitement logique, d’un grand équilibre et parfaitement ordonné. Il faut seulement le savoir, le comprendre. Il y a la méthode de destruction à labourer un champ, à tout détruire pour faire pousser que du blé, mais il y a également la façon de se nourrir en communion avec la nature, même pour un nombre important comme vous êtes-vous les humains. »

Arakjörn semblait enfin vouloir apprendre quelque chose en posant une question interessante. Elle hocha la tête lentement presque surprise, mais assez contente. Il n’était pas si fermé que cela finalement. Elle avait été un petit peu trop brusque peut-être.

« Si la nature est déséquilibrée, tout peut mourir très rapidement, en seulement dix ou vingt ans. Il faut rester en accord avec la nature, vous dites qu’il ne s’est rien passé, mais des immenses forêts ont disparus depuis l’émergence massive de l’homme. De nombreux animaux ont disparus, et maintenant que la forêt elfique a disparu, il sera encore plus difficile si une catastrophe comme un feu de forêt arrivait. Le peuple elfe se souci du sort de chacun, d’eux-mêmes, mais également des humains et même des vampires. Nous vivons certes longtemps par rapport à vous autre humain, mais cela n’empêche pas d’être plus ouvert. Il ne faut pas forcer le destin, quand le temps est arrivé pour la fin, il faut l’accepter, c’est un cycle. Toute tricherie à ce propos serait de toute façon mauvais. »

C’était bien aussi pourquoi Elenya détestait les vampires qu’elle appelait plus souvent mort vivant. Elle sembla presque s’étouffer en entendant que les elfes n’étaient pas si différents que les humains. Elle releva un doigt en prenant la voix la plus normal que possible. Elle n’était pas si certaine que cela des supériorités des elfes pour rien.

« Permettez-moi simplement d’en douter quelque peu, les humains ont encore un très long chemin à faire. Vous êtes un jeune peuple intéressant et plein d’avenir, reste juste à savoir si vous choisirez le bon. »

C’était une manière polie de dire que l’elfe trouvait les humains encore arriérés si on pouvait dire cela, mais elle ne le dirait pas directement. Elle était bien trop polie pour cela.

« C’est une question plutôt technique qu’autre chose mon cher confrère mage. La magie humaine ne se base que sur votre propre capacité à manipuler les forces extérieurs, tandis que la magie elfique utilise la force du mage également, mais aussi celle de la nature autour. Nous devons être le plus en harmonie avec cette dernière afin qu’elle nous la rende. Par conséquent, nous avons accès à une puissance magique quasiment illimité grâce à la nature, alors que les humains ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Nous ne manions pas que les plantes, je vous serais grés de faire une démonstration, mais il faudra attendre que nous soyons attaqués. Mon but n’est pas nécessairement de tuer d’ailleurs. »

Précisa alors l’elfe avec un léger sourire. Elle leva sa main en plissant les yeux comme si elle avait été agressée par la monter de ton du nain.

« Calmez vous donc, sir Tex parlera quand cela lui sera permit et selon ses envies, il n’a aucunement d’obligations. Je vous conseil cependant pour une garde de ne pas s’installer dans votre hamac, cela n’en sera que plus difficile de rester éveiller. »

Elenya soupira, elle était un peu fourbue. Elle avait fait plusieurs sortilèges et dormir lui allait fort bien. Elle alla s’installer dans un coin non loin encore habillé et en équipement avec ses armes à porter. Elle ne portait que de l’équipement léger, alors cela ne serait guère dommageable. Elle avait que du tissu, un peu de soie d’araignée et du mythril, rien de lourd.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Jeu 8 Sep 2016 - 23:59

Ah... doux hamac.

Doux tissus qui enlaçais son corps, se balançant entre deux arbres, avec le doux souffle de vent qui chatouillait sa peau de son haleine glaciale, sa peau fragile et frileuse, le faisant immédiatement frissonner. Aaah... Doux hamax, joyeux chapeau, jolie écharpe et magnifique manteaux, puissent-ils le garder à l'abris des regards imbéciles longtemps encore ! De leurs langues fourchues, de la vue de leurs têtes imbéciles, qu'ils aient oreilles pointues ou piaf de compagnie sur la tête. Tous les mêmes au final, tous des abrutis.

Arakjörn avait attendus un changement, il avait attendus un nouveau milieu ou il aurait pu faire ses preuves, mais il avait été écrasé sous un flot de reproches cachés sous un baume de politesse, un baume finalemet acide qui brûlait la peau encore plus que le poison qu'il contenait à la base. Recroquevillé dans son hamac, pourtant protejé, il repensa à ce qu'il avait répondus aux propos de l'elfe, complètement incompréhensibles, et qu'elle répétait, et répéterait -il le savait- sans cesses.

"Je choisirai le chemin que je juge bon pour atteindre mes objectifs, je n'accepterais la fin de mon cycle que quand je l'aurais jugé utile, pas avant, je ne vois pas comment vous pouvez oser parler d'acceptation de la mort lorsque vous même vivez des centaines et des centaines d'années, cherchez vous à vous moquer de moi ?! Eh bien MOQUEZ-VOUS ! Arakjörn le rigolo est bien là pour vous divertir n'est-ce pas ? Il se croit écrivain à raconter sa vie dans un bouquin que personne ne lira, il se croit philosophe en débattant avec une elfe centenaire, il se croit héritier d'une fortune alors qu'il ne détient qu'un vieux livre indéchiffrable, et plus que tout, AH ! Il se croit le plus fort ! Mais ne faites pas genre, si vous tenez à la nature, c'est pour votre magie si "puissante" hein ?, elle est illimitée grâce à la nature, dite-vous, mais elle est aussi limitée par la nature, vous ne pensez pas à nous, je vous dégoute n'est-ce pas ? Normal, moi aussi je pense à moi. Et je crois que j'ai fait le bon choix."


Et a ces mots il avait décidé de s'enfermer dans son monde à lui, repris par des pulsions qui lui dictaient de mettre feu au campement, à tel point qu'il en oubliait le tour de garde... Mais que lui arrivait-il ? Était-ce la haine d'être incompris ? Pourrait-il se contrôlait et éviter de faire ce qu'il regretterait ? Arakjörn n'était pas dupe, il savait que s'il était autant mal-aimé, c'était de sa propre faute, malgré tout ses efforts, il s'obstinait à se faire des ennemis au lieu d'amis... Mais qu'est-ce qui n'allait pas bon sang ?!

La voix capricieuse de l'elfe se fit rentendre, elle voulait le voir debout pour son tour de garde... qu'elle aille se faire... qu'elle aille dormir ailleurs !

-Taisez-vous donc et allez dormir !


Avait-il finit par dire, hors de lui. Prit de cette démence qui s'agitait en lui. Il n'avait pas précisé vouloir être en paix ? Qu'on arrête de le prendre pour un enfant ? Il en était certes un de taille, mais pas de pratique magique, et il serait dur de l'arrêter s'il se retournait contre ses alliés... D'autant plus que leurs vrais ennemis auraient sans doutes saisit cette occasion.

Il continua à se balancer dans son hamac pendant encore vingt bonnes minutes, après avoir fait comprendre qu'il ne voulait plus être dérangé, il avait enfin put se calmer. Et finit par rejoindre Tex, assis sur un tronc d'arbre. Il vint s'installer à coté de lui.

-Je suis désolé, pour tout à l'heure... Je.. Je supporte pas là... tout ces reproches... Ne doutez pas de mon efficacité d'accord ? Je ferais ce que vous voudrez, à savoir vous ramener en vie à Gloria...

Il marqua une pause, le temps de réfléchir, Sighild et Elenya n'était plus parmi eux, et ne lui mettraient plus de bâton dans les roues quant au passé d'André. Mais en avait-il vraiment besoin ?

-Hum... Voulez-vous me parler de votre passé ? Comment connaissez vous le souffle ? Pourquoi vous en veulent-ils exactement ? Tout ça... Je ne sais même plus par ou commencer, mais si vous voulez me faire part de quelque chose, je vous serai un bon confident ou je ne sais quoi... JE garderai votre secret si vous me l'ordonez d'accord ? Même un nain à de l'honneur.

Et pourtant, pensait-il, l'affirmer ainsi prouvait qu'il n'en avait aucun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Sam 10 Sep 2016 - 15:22

* Perso pnj : André Tex *

Il fallu attendre que tout le monde aille dormir à part le petit homme, et Tex visiblement pour qu'Arakjörn accepte enfin de venir assurer le tour de garde avec lui. Et visiblement le jeune mage désira s'excuser auprès de lui, et dire qu'il n'aimait pas les reproches. Pour sa part conciliant Tex se contenta de répondre.

« Il est vrai qu'elles n'ont pas spécialement l'air indulgentes envers vous. Pour ma part j'avais juste un doute que je mettais en avant, mais si vous m'assurez pouvoir bien tenir ce tour de garde je ne vois pas de raison de toute manière de douter de vous. Le fait que vous ne pourriez l'assurer serait après tout au risque de donner raison aux reproches de vos deux amies... » Dit-il simplement, après tout les guerrières n'avaient en effet pas le moins du monde été indulgent envers ce petit homme. Ce qui pouvait se comprendre d'une certaine manière d'ailleurs, mais quand même… Enfin dans tout les cas visiblement Arakjörn désirait finalement entendre ce que sieur Tex désirait raconter, et de ce fait ce dernier se contenta d'abord de dire.

« J'aurai sans doute préféré que vos amies m'écoutent elles aussi vu qu'elles insistaient hier pour que je soit sincère et leurs disent toute la vérité, mais étant donné qu'elles ne sont pas pressées je pense qu'elles pourront attendre. J'accepte donc en effet de vous raconter la vérité, quand au fait de la garder pour vous… Au final je ne pense pas que cela compte autant que vous le pensez, je ne pourrai pas garder tout ceci secret éternellement après tout. » Il soupira donc un instant, et chercha ses mots avant de reprendre d'un ton grave.

« J'étais le fils d'une ancienne fille de joie de Gloria, et d'un marchand bien pensant, mais trop ambitieux… Alors que j'étais encore très jeune le souffle s'occupa d'eux pour je ne sais quel contrat, et au lieu de me tuer l'assassin qui les avaient occis décida de m'adopter, et c'est ainsi que je commença ma vie au sein de cette guilde d'assassins. Les premiers contrats, et meurtres s'enchaînant je finis par devenir un assassin accomplit. Et puis je la rencontra… Celle dont je vous avait parlé, et j'avais commencé à me demander si je ne ferait pas mieux de mener une autre vie, et si j'empruntai la bonne voie. Et sans doute que j'aurai finis par renier la voie que j'avais emprunté en tant qu'assassin si je ne l'avais pas retrouver morte un jour funeste... » Il serra les mains, et prit un couteau qu'il planta avec une force surprenant dans une souche juste à côté. Démontrant qu'il était physiquement bien plus exercé qu'il ne paraissait l'être de primes abords, avant de reprendre ensuite sombre.

« J'aurai dû tous les tuer ces sales chiens, mais je n'en avais pas les moyens. Que vaut un homme seul face à eux après tout ? Dans tout les cas je compte bien disparaître après toutes ces histoires croyez moi. Je sais déjà à qui je léguerai mon domaine pour que ce dernier ne tombe pas dans la décrépitude, Siegfild le mérite bien, quand à moi. Sachant donc que je compte faire en sorte que plus personne n'entende parler de moi à l'avenir, contentez vous donc de bien exécuter vôtre mission et vous serez bien payé je vous l'assure… Et désolé de ne pas avoir dit la vérité plus tôt. » Et sur ce il resta silencieux un instant en regardant d'un œil vigilant les environs, avant d'ajouter.

« Gardez l’œil ouvert, ils savent frapper quand on s'y attend le moins... » Et il se concentra ensuite sur son tour de garde, déterminé à ne pas laisser passer une tentative possible d'intrusion dans le campement…


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 11 Sep 2016 - 12:24

Tex vint la réveiller en douceur afin de prendre la suite de la veille. Elle lui demanda alors si tout s’était bien passé, et elle regarda alors le nabot qui l’avait profondément déçu par ses réactions enfantines. Elle n’était pas tellement surprise finalement, car c’était tout à fait l’image qu’elle avait des humains, des enfants, un peuple jeune qui avait encore tant à apprendre, alors qu’ils pouvaient tant devenir un peuple extraordinaire. Ils avaient beaucoup de chance finalement, mais ce n’était pas de la jalousie, elle était elfe, une race ancienne et plutôt bonne à son gout. Elle se leva alors en surveillant du coin de l’œil la femme à l’oiseau qui devait également être réveillé. Si ce n’était pas le cas, elle irait alors la préparer à sa ronde. Tout semblait avoir été calme au tour précédent, et elle espérait bien que ce soit le cas à celui-là également. Elle prit en main son bâton de mage en étant sur ses gardes à chaque instant. Elle fit des rondes dans le camp en silence afin de voir si ses pièges runiques étaient toujours en place. Puis elle s’approcha du grand arbre afin d’entrer en communication avec ce dernier pour communiquer avec cet arbre. S’il y avait quelqu’un qui pourrait lui dire ce qui se passe dans cette forêt, c’était bien lui.


hrp : désolé, pas grand chose à dire sur le coup ^^'




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 11 Sep 2016 - 13:32

A se demander pourquoi Arakjorn se dévoilait aussi pestant. A se demander une fois encore s'il avait vraiment une capacité à être dans un groupe de mercenaire. En tout cas, elle se contenta de le fixer, tout en plissant ses sourcils. Cela ne serait que perte de temps de lui répondre et au final, elle alla vaquer à ses occupations. Même si Elenya avait profité de ses remarques à l'égard du nain pour renfoncer le clou vis à vis de lui, cela ne suffirait pas à défaire cette méfiance qu'elle avait à son sujet. D'ailleurs, cela devait être la première fois qu'elle se retrouvait au sein d'un groupe où trônait une certaine tension. Peut-être que cela venait du fait que Messire Tex ne leur avait pas tout avouer ? Possible.

L'elfe et le nabot discutèrent encore un moment, avant que ne débuta enfin le premier tour de garde. Sighild réussit à trouver le sommeil malgré la conversation qui s'engageait déjà entre Nydgmer et Tex. A croire que les hommes avaient toujours des trucs à redire, quelque soit la situation du moment.

Bien plus tard, ce fut Elenya qui vint la réveiller. Clignant des yeux, Sighild aurait été tentée de se recoucher, mais elle n'oubliait pas leur mission ; surtout avec le Souffle à leurs trousses sans nul doute. Un rapide tempo résumé de quelques mots suffit à l'humaine pour savoir que la première ronde n'avait pas eu de soucis. Elle se prépara donc vite et bien fait, gardant son arc à portée de main. Il était déjà regrettable qu'il fasse nuit. Son épervier dormait dans l'arbre, une tête sous une aile. Autant laisser se reposer sa compagne à plumes et puis elle ne serait pas capable de distinguer les choses. 'Cha était un oiseau diurne.

Elle remarqua l'elfe qui avait fait ses rondes de son côtés ; Sighild n'était jamais bien loin. avait rejoint l'arbre, pour apposer ses mains sur son tronc. Qui sait ce qu'elle pourrait faire. Mais Sighild n'oubliait pas cette étrange magie qui faisait réagir les plantes autour d'elle. Peut-être allait-elle leur rajouter une sentinelle de plus à leur ronde ? Quoiqu'il en soit, Sighild continuait de garder l'oeil ouvert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Sam 17 Sep 2016 - 13:39

-Wah.

Fut tout ce qu'il trouva à dire. Il était là, assis, a écouter les malheurs de Tex, de tout ceux présents ici, il était sans doutes le pire à qui l'on pouvait se confesser, peu comprégensif, et égoïste, Arakjörn était de ceux qui ne pensaient que pour eux, et n'exprimaient leurs soutiens que pour mieux piéger leurs proies. Pourtant ce "Wah" là était sincère. Sincère parce qu'il avait souffert lui aussi. Il souffrait encore en fait, insconsciemment, d'une société qui le rejetait, mais auparavant encore, il avait perdu sa mère, puis son père, son amante également... Bien qu'elle ne l’eut finalement jamais vraiment été.

Tex souffrait de la douleur que l'on éprouvait à la perte d'un être cher, et il avait senti aussi cette douleur se transformer en haine, en besoin de vengeance. Arakjörn en était atteint aussi. Alors, pourquoi fuir ?

-Pourquoi fuir ?

Parce que, oui, un homme ne valait rien seul contre tous, mais quels étaient ses chances de retrouver le sourire ?

-Avez-vous encore une vie à vivre, une cause à défendre, un bien à chérir ? Je chérirais bien les vôtres, mais ce n'est que pour mieux m'occuper des miens. La vie vaut-elle vraiment la peine d'être vécue si l'on ne peut pas défendre cette cause ? J'en connais une que nous avons en commun : la vengeance. Vous pouvez vivre pour elle Tex, mais vous devriez aussi vous y investir.


Il décida de se taire, emporté par ses émotions, s'il continuait, il allait finir par décourager Tex de partir vers Gloria, et là adieu bel argent.

-Vous devriez y réfléchir une fois que je vous aurais mis en sécurité.

Rajouta-t-il alors, effaçant le rôle de ses coéquipiers, qui décidément étaient insupportables, dans l'escorte de la personne de ce pauvre petit assassin. Il se moquait dans le fond, un peu, Tex n'était qu'un raté, mais son rire intérieur sonnait faux, car cela lui rappelait qu'il n'avait rien réussi non plus. Ils étaient seuls, dans le noir, assis sur un tronc couché, à contempler l'obscurité de l'échec d'une vie. De leurs vies respectives.

Après quelques minutes, Arakjörn finit par se lever pour prêter un peu plus attention aux alentours. Il apposa lui même une rune enflammée, plus par ennui que par réel désir de sécurité, faisant tour et détours autours d'arbres tandis qu'il réfléchissait, pour chasser la fatigue et l'envie de dormir qui se fit de plus en plus pesante.

Il vit finalement Tex se diriger vers Elenya -bien moins bruyante lorsqu'elle dormait- lui indiquant que son tour de garde était terminé. Il retourna alors à son hamac, le chapeau penché de manière à recouvrir une grande partie de son visage, à l’exception d'un éclat vert qui brillait en son ombre. Arakjörn s'endormit enfin, le regard rivé sur l'elfe et la nordique, au cas ou celles-ci maniganceraient quelque chose...

sort utilisé:
 





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 18 Sep 2016 - 10:02



*Jet de perception de Sighild lors de son tour de garde.*

Modificateurs => Très bonne perception : 65 de base

-Humaine + 0
-Totem de lièvre + 5
-Nuit - 5

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


*Jet de perception d'Elenya lors de son tour de garde.*

Modificateurs => Perception moyenne : 45 de base

-Elfe + 5
-Pièges magiques, et autres préparations + 10
-Nuit (aucun malus, il ne fait pas nuit au point que cela soit vraiment handicapant pour un elfe)

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 18 Sep 2016 - 10:02

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 18 Sep 2016 - 10:11



*Jet d'activation du piège "rune de terre"*

Facteur de réussite de base : 30 (test de chance)

Bonus : + 10 car Elenya est un mage puissant, de ce fait un mage moindre ne verra pas la rune, et aura plus de chance de se prendre dedans.

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 40 ou moins réussite.
- 41 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

*Si ce jet réussit, test de réflexe*

Facteur de réussite de base : 55

Malus car surprise : - 10

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 45 ou moins réussite.
- 46 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

*Jet d'activation du piège "mur de ronces"*

Facteur de réussite de base : 31

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 30 ou moins réussite.
- 31 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 18 Sep 2016 - 10:11

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Les conséquences de ces résultats seront notés dans les directives d'Elenya.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 18 Sep 2016 - 14:32

Elenya n’avait rien dit vraiment à la seule autre femme du groupe, à peine quelques regards. Elle devina que tout s’était bien passé dans le premier tour de garde, et c’était bien pour cela qu’elle avait mis Tex et le demi-homme à ce moment de la nuit. Elle savait bien que c’était le moment de la nuit la plus calme en générale. Elle n’avait que confiance en elle-même véritablement, elle était clairement raciste après tout. Elle lança un regard vers Arakjörn qui vint se mettre dans son hamac, cette fois-ci elle ne dirait rien du tout. Elle n’avait à cœur que la sécurité du campement, et la sienne en particulier également. Elle était toute à surveiller les environs son bâton de combat bien en main lorsqu’elle entendit le bruit caractéristique d’une de ses runes de terres. Elle lança un regard appuyé en direction de Sighild alors qu’elle apposa sa main opposée sur le bâton afin de monopoliser de l’énergie magique supplémentaire au cas où. Il y avait tout de même peu de chance que ce soit un des gardes de Tex qui était parti uriné où il ne fallait pas. Elle avait bien désigné les endroits où ne pas aller avant que tout le monde aille se coucher. Elle plissa les yeux en essayant de distinguer la personne qui s’était fait prendre dans son piège, mais elle avait beaucoup de mal. Il y avait des objets magiques en action, mais elle n’avait entendu qu’un seul piège se déclencher, alors s’il était seul, c’était un éclaireur. Il fallait rester tout de même prudente en cas où d’autres étaient cachés autour du camp.

« Alerte ! Nous sommes attaqués ! »

Hurla alors l’elfe alors qu’elle pointa du doigt dans la direction de l’humain qui essayait de se relever du piège. Il semblait avoir des objets magiques, qui lui permettaient de ne pas faire de bruit en marchant, mais également de se dissimuler dans les ombres, et sans doute d’autres choses encore. Il était difficile de le repérer dans la nuit, c’était sans doute un éclaireur des plus préparer à ce genre d’opération. Elle ne savait pas s’il faisait partie du souffle ou non, mais elle n’allait pas lui laisser une chance de s’enfuir. C’était un humain, elle en était certaine, car il n’avait sans doute pas la grâce de l’elfe, ni la rapidité surnaturelle du vampire. Ce n’était pas un mage non plus, car il n’avait pas pu voir les runes, mais il était rare d’envoyer un mage comme éclaireur en même temps. Elle ne voulait pas laisser le temps à cet homme de fuir et de donner l’alerte, même si leurs réactions allaient sans doute la donner.

« Faites de la lumière ! Éclairez la zone ! »

Hurla alors Elenya, elle aurait sans doute pu le faire seule, mais elle aurait dû s’approcher de cet homme, et elle ne voulait pas lui laisser le temps de se préparer. Elle devait être tombé dans le piège de sa rune de terre, alors c’était le moment parfait pour un sort qu’elle maitrisait depuis peu, et un parfait exemple de la magie supérieur elfique à celui dans son hamac. Un vrombissement terrible venant du sol lui-même se fit entendre tout à côté de l’homme cible de son sortilège. Ce fut alors qu’un géant de pierre sortit du sol tout à côté de sa proie afin de tenter de lui faire certainement un gros câlin à mesure que ses bras se lançaient vers la cible.


Spoiler:
 





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 18 Sep 2016 - 14:41



*Jet de magie pour voir si le sort arrive à immobiliser la cible d'Elenya.*

Modificateurs => Mage puissant : 55 de base

-Elfe + 5
-Bonus + 5 car la cible est tombé dans le trou formé par la rune de terre.

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Dim 18 Sep 2016 - 14:41

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Le géant de pierre arrive sans problème à immobiliser l'intrus.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 21 Sep 2016 - 17:33

Qui aurait cru que le premier tour de garde se passerait sans encombre... Outre le fait qu'elle surveillant de temps à autre le petit magicien, qui paraissait endormi dans son hamac, elle gardait une oreille tendue sur les alentours. Mais ce ne fut pas elle qui entendit le début des ennuis. Quand la Nordique fit sa compagne elfique se tendre et tendre l'oreille dans une direction précise, nul besoin de demander ce qui se trama. Elles croisèrent leur regard et aussitôt, tout prenait sens.

Elenya avait posé la main sur son bâton, sans doute pour se tenir prête à toute éventualité. Elle sondait les profondeurs de la nuit, le regard plissé. Sighild quand à elle s'était accroupie, un genou à terre, son arc déjà bandé. Elle était prête à agir si le besoin se faisait ressentir et quand Elenya libéra une alerte de sa bouche, ce fut comme un signal pour l'archère, qui s'apprêtait à se faufiler un peu en dehors du camps, pour trouver d'autres possibles intrus. Un seul homme à ce qu'elle paraissait avoir vu... Un seul ? Leur commanditaire, messire Tex, était une cible de choix rechercher par le Souffle. Elle voyait mal les individus désireux d'en finir avec lui envoyer qu'un seul sbire.

Elenya ordonna vivement qu'on éclaire la zone. Déjà avec l'alerte lancée, quelques gardes avaient commencé à allumer des torches, qui s'enflammèrent dès l'ordre donnée de l'elfe.

''Il ne doit pas être seul, il a peut être d'autres complices. Je vais voir un peu plus loin, on ne sait jamais. ''

Même si elle ne disposait pas de la vue et des autres sens des Elfes, elle restait malgré tout une assez bonne pisteuse. La nuit serait son seul handicap. Et 'Cha ne pourra guère l'aider, la nature ne l'ayant doté d'un regard perçant pour le jour et non la nuit. L'arc toujours bandé, la Nordique cherchait déjà de possibles complices (ou leurs traces) qui guettaient dans les alentours, s'occupant de les épier pendant que leur ''sbire'' se faisait prendre par un géant de pierre invoqué par l'Elfe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Jeu 22 Sep 2016 - 17:26


Elenya avait calculé les probabilités qu'il y ait une attaque au premier tour selon les paramètres qu'elle connaissait, et le premier tour était le plus risqué pour les attaquants. Le deuxième tour était le plus probable et le troisième et dernier en milieu de chemin. Les assassins savaient que leurs hommes avaient échoués, alors il fallait être prudent et attaquer dès la tomber de la nuit c'était risqué de se faire repérer par quelqu'un, alors qu'au milieu de la nuit, les personnes pouvaient être endormir ou moins vigilant, mais malheureusement pour l'éclaireur, elle avait disposé des pièges. Elle ne savait pas encore qui pouvait les attaquer, le souffle, un autre groupe ou des bandits, mais s'il était facile de prévoir des pièges physiques et visibles, pouvoir se cacher efficacement, il était très compliqué d'éviter des runes magiques.

Des gardes s'occupaient de commencer à éclairer la zone, cela pourrait partiellement neutraliser les objets de camouflage dans les ombres et peut être que d'autres se cachaient à proximité ayant vu un compagnon se faire à voir par des pièges. Si c'était le souffle, l'homme tenterait sans doute de se suicider, et il pourrait perdre des informations.

« Faites attention de ne pas vous faire avoir ! Ils se camouflent dans les ombres !   »  

Précisa alors l'elfe, si humaine se faisait avoir tant pis pour elle, elle ne sacrifierait personne pour la sauver. Elle avait réussi à capturer l'homme dans le géant de pierre, si elle avait utilisé un sort d'un tel niveau c'était pur deux raisons. La première était son efficacité évidemment, mais également pour son côté impressionnant. Elle sourit légèrement en s'approchant lentement de sa proie bien plus rassurée sur le coup. Elle plissa les yeux en sentant une petite énergie magique se dégager de l'humain, et vu sa situation, il n'y avait pas trente six solutions de sort. Elle connaissait parfaitement le sortilège car elle le maîtrisait, elle s'approcha lentement de lui pas à pas en prenant une voix supérieur comme à l'accoutumée er bien décidée de le distraite par la même occasion.

« Alors comme cela, un humain se tente à la magie, c'est adorable vraiment, tu n'espère pas briser un sortilège elfique avec une technique si simple, si ? Bon très bien ... en ton honneur alors, je vais te faire un doux cadeau. Tu as tout intérêt à tout me dire très rapidement.    »  

Elle se pencha sur lui en venant poser ses mains sur ses tempes le regardant dans les yeux. Il négatives près de pouvoir faire de la magie dans son état, et sur le coup si elle avait pu lui offrir de doux rêves, elle tenta de le plonger dans de viles cauchemars afin de l'affaiblir mentalement. Elle espérait le faire parler, mais la situation était bien trop inconnue pour cela.


[Contrôle] Cauchemar éveillé

Plonge l'ennemi dans un état léthargique qui lui fait revivre les pires moments de sa vie (ne marche que sur un adversaire moins puissant).

Geste clé : Toucher les temps de l'adversaire.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Jeu 22 Sep 2016 - 17:50



*Jet de force mentale pour le pnj (elenya n'étant pas en situation d'urgence, et sa cible maîtrisé le sort réussit automatiquement).*

Modificateurs => Compétence utilisée : Force Mentale niveau bon, taux de réussite 55

-Immobilisé - 5

Total taux de réussite : 50

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Jeu 22 Sep 2016 - 17:50

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Ven 23 Sep 2016 - 6:45



*Jet de perception pour Sighild.*

Modificateurs => Compétence utilisée : Perception niveau très bon, taux de réussite 65

-Nuit : - 5

-Totem du lièvre : +5

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

*Jet de perception pour Arakjörn.*

Modificateurs => Compétence utilisée : Perception niveau moyen, taux de réussite 45

-Nuit : - 5

-Vient à peine de se réveille : - 5

-Totem de la coccinelle

Total taux de réussite : 40

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 40 ou moins réussite.
- 41 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Ven 23 Sep 2016 - 6:45

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 27 Sep 2016 - 21:15

Arakjörn se réveilla difficilement lorsque tout le monde criait dans tout les sens. Enfin, surtout alors qu'elle criait. Insupportable elfe qui ne pouvait pas s'empêcher de la ramener plus de deux minutes !

Il fallut bien du temps à Arakjörn pour se rendre compte qu'elle ne criait pas pour rien. Il tenta de retrouver le sommeil, mais, trop tard, son cerveau analysait déjà - à retardement - la phrase prononcée par l'elfe, bien au chaud, dans son hamac, il se mit à murmurer.

-Nous... sommes.. atta.. atta... attaQUOI ?!


Sous la surprise il sursauta et rompit l'équilibre de son hamac, basculant aussitôt dans la terre molle, salissant un peu plus encore ses vieux vêtements déchirés et mal recousus au passage. Il se releva en jurant alors qu'il accourait vers le lieu de l'action pour y trouver un immense géant de pierre enserrant ce qu'il distinguait être un homme. Son cerveau retrouvant bien vite sa totale capacité de réflexion, vus que tous semblaient concentrés sur lui et les arbres alentours, et de par les paroles d'Elenya, Arakjörn devina qu'elle tenait là un éclaireur du souffle. Il s'approcha lentement, alors que tout le monde tenait l'arbalète vers les lieux obscurs, le doigt sur la gâchette, la situation semblait extrêmement tendue...

L'elfe semblait prendre plaisir à malmener son prisonnier. Arakjörn en était même vexé qu'on ne lui laisse pas le faire, elle ne savait pas à quel point il pouvait être persuasif. De plus le :

-un humain se tente à la magie, c'est adorable vraiment.

Ne manqua pas de lui échauffer les mains, qui se tordèrent tant l'envie de lui en coller une était tentante. Mais il laissa bien vite cette idée s'envoler, préférant croire que malgré le fond de sincérité évident, cette insulte indirecte avait pour but principal d'intimider le malheureux. Et cela devait forcément marcher, car Arakjörn était lui même impressionné de ce qu'Elenya était capable d'invoquer, bien qu'il se refusa catégoriquement de l'admettre.

Ce qui l’impressionna encore plus : alors qu'elle semblait prendre plaisir a entamer la torture de sa victime, Arakjörn vit l'un des gardes -celui qui avait rit quant il l'avait aperçut pour la première fois- rediriger brutalement la pointe de son arbalète vers le dos de l'elfe ! Un traître ! Ce naze était un traître !

Mais tout le monde semblait douter de lui, tout le monde semblait éreinté par le pauvre petit Arakjörn... peut-être.. peut-être que ces gens-là préfereraient qu'ils restent dans son hamac au lieu d'intervenir ? Peut-être qu'après tout, Elenya était aussi capable d'arrêter une menace aussi immédiate qu'un carreaux d'arbalète à bout portant, n'était-elle pas elfe ?

Arakjörn eu un mal fou à croiser les mains devant lui vers le faux-garde. Il semblait qu'il n'était pas aussi mauvais, jaloux et rancunier qu'il faisait croire, car il avait décidé en cet instant de se venger de cet homme moqueur de nain. S'ii ne réussissait pas, tant pis pour Elenya, si par malheur, sa magie fonctionnait, elle lui devrait cette fois les plus aimables excuses et plus doux remerciements !

Spoiler:
 





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 27 Sep 2016 - 22:00



*Jet de magie pour arak.*

Modificateurs => Compétence utilisée : mage très puissant, taux de réussite 65

-Fatigué : - 5

-Urgence : - 5

-Totem : +5

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 27 Sep 2016 - 22:00

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


L'arbalétrier tire, mais se reçoit le sort d'arak de pleins fouet au dernier moment. Les javelots de givres lui infligent de multiples blessures moyennes, et lui font détourner son tir au dernier moment. Le carreau d'arbalète passe donc juste à côté de la tête d'elenya pour aller s'éclater sur le géant de pierre juste derrière.

Ps : Si le sort avait raté elenya ce serait juste reçut un carreau dans le dos, mais je fais une petite faveur à arak comme c'est son premier jet réussit de la quête :3.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 28 Sep 2016 - 10:52

L'elfe parut avoir réussi à capturer un prisonnier et se tenait prête à l'interroger. Qui sait ce qu'il pourrait révéler d'intéressant. Mais ce n'était pas le soucis majeur de la Nordique. Arc en main, flèche à demi-bandée sur la corde, elle se tenait aux aguets. Car pour elle, l'homme n'était pas venu seul. Surtout quand il y avait une proie tel que Tex parmi des soldats et des mercenaires. Les soldats quand à eux allumaient des torches pour éclairer la zone.

Soudain, un clac sec retentit dans les airs. Sighild tendit son regard vers l'origine, tout en entendant un sort lancé. Arakjorn venait de passer à l'action à son tour et avait agi contre un arbalétrier. Celui-ci avait cherché à viser Elenya. Déjà l'humain qui avait reçu le sortilège tentait déjà de se relever pour prendre la fuite. A peine s'était-il redressé et gueuler quelque chose à haute voix que cela que quelque chose remua avec vivacité dans la pénombre en limite des zones éclairées par les torches

Deux individus venaient de sortir du néant de la nuit. L'un des deux fut d'une extrême rapidité, s'en prenant déjà à un des gardes de Tex et avec ses deux épées, se dirigeait vers l'Elfe.

Sighild ne se posa pas plus de question, visant la silhouette vive du vampire, pour libérer une flèche dans sa direction.


''Elenya ! Attention un vampire se porte sur vous ! ''

Et sans attendre, appela mentalement sa pointe langoureuse, cadeau offert d'un certain ami vampire. L'humain, l'autre compagnon assassin était trop proche d'elle pour qu'elle use de son arc sur lui. C'était alors au corps à corps que cela se passerait. Qu'il vienne cet assassin, et il goûtera de sa lame !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 28 Sep 2016 - 17:08



*Sighild engage le combat au corps à corps avec l'assassin.*

Il va y avoir 4 test :

*Attaques de Sighild*

Modificateurs => Compétence utilisée : Dague niveau moyen, taux de réussite 45

Bonus : Arme magique + 5

- 4 ou moins réussite critique.
- 50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

*Esquives de l'assassin*

Modificateurs => Compétence utilisée : Réflexes niveau très bon, taux de réussite 65

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

*Attaque de l'assassin*

Modificateurs => Compétence utilisée : Dague niveau très bon, taux de réussite 65

Bonus : Poignard avec un poison paralysant : + 5

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

*Esquive de Sighild*

Modificateurs => Compétence utilisée : Réflexes niveau très bon, taux de réussite 65

Bonus : Armure de vitesse : +5

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

(La moyenne des résultats détermina qui prendra l'avantage au début de ce combat.)



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Mer 28 Sep 2016 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 28 Sep 2016 - 17:08

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


La pointe de la lame langoureuse de Sighild est esquivée adroitement par l'assassin qui arrive suite à cela à donner de peu un coup de son poignard empoisonné dans le genoux gauche de la vive glacernoise. La blessure est légère notamment grâce à la vivacité, l'armure, et la robustesse de Sighild, mais le poignard est enduit d'un poison paralysant qui commence déjà à agir sur le corps de sa victime. Sighild peut donc déjà sentir sa jambe s'engourdir peu à peu, esquiver les attaques va devenir plus difficile...

Ce combat commence à l'avantage de l'assassin...


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 28 Sep 2016 - 17:24



*Tentative de tirer une flèche sur le vampire de la part de Sighild.*

Modificateurs => Compétence utilisée : tir à l'arc niveau très bon, taux de réussite 65

Malus : -Armure magique du vampire le rendant peu visible : - 5

-Action faite dans l'urgence : -5

-Difficulté : - 5 (Le vampire court vers Elenya, et est donc difficile à ajuster.)

- 4 ou moins réussite critique.
- 50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Mer 28 Sep 2016 - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 28 Sep 2016 - 17:24

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :




La flèche de Sighild rate sa cible.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenya Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 1

Conseillère

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Ven 30 Sep 2016 - 10:34

Arakjörn semblait être un peu lent à se lever par rapport au reste du groupe, alors qu’Elenya avait donné l’alerte, mais cela lui importait que peu. Elle avait bien assez à s’occuper pour vérifier que chaque personne jouait bien son rôle. Elle était concentrée devant elle face à la personne qu’elle avait capturée pour le moment. Sa petite réflexion au sujet des humains lui échappa des lèvres sans pouvoir se retenir, les vieilles habitudes sans doute. Elle n’avait même pas réalisé le souci que cela pouvait être pour les autres humains autours, vu que c’était ce qu’elle pensait réellement. Elle n’avait absolument pas remarqué le garde traitre dans son dos qui tenta de l’assassiner, elle le réalisa surtout lorsqu’elle sentit le carreau d’arbalète passé à quelques centimètres de sa tête. Elle ouvrit grand les yeux et se retourna vivement s’attendant à un autre adversaire, mais elle vit le garde transpercer par des piques de glace. Visiblement c’était l’œuvre de Arajörn, elle hocha la tête légèrement dans sa direction comme simple remerciement pour le moment.

L’elfe tourna son regard vers les mouvements rapides, deux nouveaux adversaires sortirent des ombres pour s’attaquer aux gardes. L’un de ces deux adversaires semblait être particulièrement rapide et fort tandis qu’il tenait deux épées à une main. Il était certain que ce n’était pas un humain, ni un elfe vu sa façon de bouger. Elle entendit alors l’alerte de Sighild, et elle était particulièrement d’accord avec elle, c’était un vampire et il fonçait dans sa direction. Une haine naquit immédiatement dans son regard. Elle serra les dents fortement alors qu’elle pointa la main vers le ciel étoilé.

« Pour qui tu me prends sal déchet corrupteur de la nature ! Je vais te rendre à la nature en poussière comme tu le mérites mort-vivant ! Tu plieras le genou face à moi et tout le reste à la fois ! »

Le prisonnier sembla tomber dans un sommeil extrêmement agité encore paralysé dans le golem de pierre. L’elfe avait besoin d’un prisonnier, sinon il se suiciderait sans doute, alors ce n’avait pas de réelles incidences. Le vampire avait réussi à tuer l’un des gardes avec une grande facilité, elle devait être méfiante, mais elle allait lui donner envie de s’éloigner d’elle rapidement. Elle se déplaça rapidement afin de pouvoir toucher le vampire qui allait venir à son contact et le pseudo garde déjà touché par les piques de glace. Puis de forts jolis scintillements dans le ciel commencèrent à apparaitre dans le ciel, si le vampire avait vraiment envie de venir la frapper avec ses armes, il allait devoir en payer le prix. Elle commença alors à chanter sur un ton morne et triste comme si elle voulait se plaindre au ciel de tous les malheurs du monde.

« Maudit parmi les maudit cherchant à vivre
vos pas sont las et chargés de sang
attirant les êtres des ténèbres de givre
Ô cieux véritables, écoute ton enfant humblement
Fait pleuvoir ta justice
et plonge les dans les abysses.
»



Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Sam 1 Oct 2016 - 8:08



*Tentative d'Elenya pour lancer le sort pluie d'étoiles filantes à temps.*

Modificateurs => Compétence utilisée : Magie elfique niveau puissant

Bonus : Elfe +5

Le malus de la nuit est annulé par le fait que ce soit un sort de zone.

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Sam 1 Oct 2016 - 8:08

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Le sort d'elenya est lancé, et parfaitement bien lancé. Si bien lancé qu'il n'y a aucune chance que cela touche ses alliés malgré le fait que ce soit un sort de zone, et de plus cela touchera automatiquement ses adversaires sans possibilités d'esquive de la part de ces derniers.


Le faux garde se reçoit une explosion lumineuse en plein dessus ainsi qu'encore une autre, et passe d'un état sérieusement blessé à gravement blessé. La combinaison des blessures successives infligées par arak puis elenya font qu'il est assommé immédiatement.

Plusieurs explosions lumineuses surviennent assez près de l'assassin vampirique et projettent ce dernier sur le côté, celui-ci serre les dents de douleur après que la magie l'ai douloureusement brûlé, et sonné (la lumière est assez efficace sur les vampires). Mais même s'il est en effet douloureusement blessé il reste toujours en état de se battre, et repart à l'assaut presque immédiatement. Mais il reste qu'Elenya avec ce sort lancé avec un grand talent vient de gagner un peu de temps pour lancer un autre sort par exemple ce qui est très bien.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mar 4 Oct 2016 - 22:14

Arakjörn était concentré, comme il avait apprit à le faire, il ferma les yeux et expira lentement tout en effectuant le geste clef nécéssaire, il rechercha le contact de la trame, la sentir a ses côtés, la sentir se modeler au creux de ses mains, se rediriger suite à son geste autour de sa personne, puis, en rouvrant les yeux, fixant l'arbalétrier, la voir refroidir, puis cristalliser l'air autour de lui, en deux longues lances de gel, qui se figèrent dans l'air avant de fuser a grande vitesse dans l'épaule et la hanche du traitre. La vitesse, et la douleur apportée par les deux javelots bousculèrent le pauvre homme dont le tir dévié manqua sa cible : à quelques centimètres de son oreille, effleurant ses cheveux, le projectile frôla Elenya.

Celle-ci se retourna pour voir le traite transpercé par les pics de glace, comprenant qu'il en était l'origine, il la vit lui adresser un rapide hochement de tête. C'était tout ce qu'elle avait à lui dire, ne venait-il pas de lui sauver la vie ? Un hochement de tête solidaire, qui lui faisait comprendre que pour l'instant, ils devaient s'allier contre l'ennemi et mettre de coté leur querelle, Arakjörn n'était pas d'accord, mais il savait qu'il n'en avait pas le choix.

Elle comme lui maîtrisaient la magie, et tout deux semblaient prêts à se battre, son énergie magique encore vigoureuse, Elenya entama un chant fasse aux assassins déboulant de toute part suite au cris du traitre qu'il avait blessé. Un chant ne présageant rien de bon pour ses ennemis, plusieurs ondes de chocs raisonnèrent aux cotés de l'elfe, le corps léger, comme en transe, alors que la lumière tombait du ciel, envoyant valser le traitre et un vampire qui s'était joint à la fête, il était clair qu'elle n'avait pas besoin d'aide, et venait de prouver - même si c'était dur à admettre - qu'elle ne se vantait pas de sa magie pour rien tant la précision des explosions magique était bluffante.

Même contre un vampire, Elenya semblait tout à fait capable de se débrouiller. Sighild cependant éprouvait certaines difficultés, aux prises avec un véritable assassin du souffle, elle était suffisamment agile pour un combat équitable, mais Arakjörn ne trouvait pas d'ennemis pour lui, alors il se chargerait de déséquilibrer un peu cette bataille en la faveur de son alliée en intervenant de lui même : Elenya crânait en lançant ses sorts les plus puissant, il ferait de même !

Son coeur battait, et de chaques pulsations faisait vibrer son désir de prouver sa valeur. Ressentant la puissance de la trame autour de lui, il se concentra un instant supplémentaire avant de donner un grand geste du bras droit , paume ouverte, levée vers le malfaiteur.

Lui aussi décidait d'user de ses sorts les plus impressionant !

sort utilisé:
 





"La haine n’est pas un poison. Elle est une force. "

.Thème actuel :

Code couleur : Ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 5 Oct 2016 - 8:50



*Tentative d'AraKjörn de lancer une boule d'énergie dans la mêlée entre Sighild, et l'assassin.*

Modificateurs => Compétence utilisée : Magie humaine niveau très puissant

Bonus : totem +5

(il n'y a pas de malus pour viser car cela concernera un autre jet si le test est réussit.)

Le malus de la nuit est annulé par le fait que ce soit un sort de zone.

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 5 Oct 2016 - 8:50

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta Mer 5 Oct 2016 - 8:55



(Détail : Arakjörn tu vient de tirer une boule d'énergie dans une mêlée, alors de un il fait nuit donc la vision n'est pas parfaite même s'il y a de l'éclairage, et de deux c'est une mêlée entre deux combattants agiles donc ils bougent pas mal, sans oublier que de toute manière quand on tire comme ça dans un corps à corps il y a toujours une chance de faire un tir ami (surtout qu le projectile est pas aussi rapide qu'une flèche, ou un éclair). De ce fait il y a possibilité que tu touche Sighild, et non l'assassin.) - Je précise qu'Elenya aussi aurait eu droit à ce test de tir ami si elle n'avait pas fait une réussite critique. Alors faîtes attention aux sorts de zones, ou les attaques non instantanées dans les mêlées quand il y a des alliés à proximité.

*Jet pour déterminer qui de l'assassin, ou Sighild reçoit le projectile..*

De 0 à 69 c'est l'assassin

De 70 à 99 c'est Sighild



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: [Quête] La vendetta

Revenir en haut Aller en bas

[Quête] La vendetta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Vendetta, crimes, traffic et charmants paysages - Albanie
» Petit jeu ^^
» AYURVEDA & VENDETTA
» Liberdad o Muerte I: vendetta a la parroquia
» Vendetta Nerds [Music Meister & Enigma & Talia & Barbara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-