Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Griffes, et haches (Pv Alkhytis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Lun 23 Mai 2016 - 18:55

16 Juillet

Le palais impérial aldarien était un bel endroit dans les faits même si ridiculement petit par rapport aux édifices qui s'étaient tenus sur l'alayia d'antan cela allait sans dire oui, mais Weren n'allait pas trop se plaindre de ceci, il préférait largement être dans une ville que de rester tout le temps dans les campagnes au milieu des vaches, du foin, et des champs à pertes de vue. De plus sa tâche de commandant exigeait de temps en temps qu'il ne soit pas sur le terrain pour penser un peu en retrait des opérations, une promotion que lui avait offert la régente récemment…

Et en parlant de cela il avait bien entendu apprit que cette dernière était dragonnière, une grosse surprise pour lui cela va sans dire surtout qu'il ne savait vraiment pas comment considérer l'écailleux qui s'était lié à la gamine, par contre il avait entendu parler de lui, et disons que… Cela ne semblait pas être un dragon avec un esprit féroce, et guerrier, il se disait qu'il correspondait bien à la régente même si ce ne serait probablement pas cela qui sauverait à coup sûr la vie de cette dernière selon les périls qui lui feraient face…

Et puis il avait eu une idée aujourd'hui, et des fois le dragon qui commençait déjà à avoir une taille pas trop éloigné de celle d'un poney se retrouvait un peu seul quand Luna était occupé, ou qu'elle dormait, là il se faisait tard il n'y avait pas grand monde de réveiller, et la salle d'entraînement de l'armée au palais était vide, et comme il savait que ce dragon traînait de temps en temps lors de la nuit dans les couloirs du palais il partit donc à sa recherche en se disant que de toute manière ce dernier ne serait probablement guère dur à trouver.

Et ce fut effectivement le cas, et Weren se dirigea donc de son pas lourd, alors que son armure de métal émettait son bruissement caractéristique vers le dragon de cuivre, jaugeant ce dernier qui avait l'air assez fin, sans doute un reptile fait plus pour l'agilité que combattre en cognant très fort de près, et il s'adressa à lui de son ton grave.

« Je crois que tu es le lié de Luna Duruisseau. Je suis Christan Weren commandant de l'armée impériale. » Dit-il direct au dragon avant de rajouter en croisant ses bras armurés près de son plastron.

« Luna est régente avec tout ce que cela implique. Elle va beaucoup risquer sa vie, et de ce que j'ai entendu elle l'a déjà risqué en entreprenant de partir aller sauver des villageois à l'Ouest, et elle la risquera sans doute à nouveau, si tu es intéressé par l'idée de la protéger efficacement, et de devenir plus fort pour elle suis moi. » Acheva t-il de dire ensuite avant d'entamer sa marche vers le terrain d'entraînement de l'armée au palais blanc. Après tout s'il prévoyait d'entraîner Luna pour qu'elle sache se défendre correctement il était aussi normal de voir s'il y avait moyen de rendre le lié de cette dernière plus forte dans cet intérêt justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Dim 29 Mai 2016 - 17:34

Les journées pouvaient parfois être longues quand il n'y avait pas Luna à ses côtés pour s'amuser. Le jeune dragon n'avait pas eu l'occasion de se trouver autant de compagnons de jeu qu'il le souhaitait, la plupart des bipèdes étant bien souvent très occupés pour lui, et il fallait dire que la nature était ici loin d'être aussi sauvage qu'au domaine ou chez les elfes. Il n'avait rien contre la ville, on y trouvait aussi un tas de choses amusantes à faire et les bipèdes humains étaient d'aussi bonne compagnie que les autres, mais aujourd'hui, il s'ennuyait fermement. Aucune idée assez intéressante n'avait réussi à surgir de son esprit et il déambulait dans le palais comme une âme en peine, en quête de quoi que ce soit qui aurait pu le distraire.
À demi somnolent, il se retenait à l'idée de rejoindre sa Liée, sachant parfaitement qu'il ne ferait que les déranger. Luna n'allait pas le gronder, mais il n'avait pas envie qu'elle-même ait des reproches à cause de son propre comportement. Il lui fallait donc absolument trouver quelqu'un d'autre à embêter. Pourtant, personne ne semblait assez bien pour attirer son attention.

L'être de cuivre était bien sur le point de renoncer pour aller somnoler son ennui profond dans la chambre de Luna, quand un bruit le tira de sa torpeur. Secouant la tête, il ouvrit grand les yeux pour accueillir cette arrivée dénuée de toute discrétion. C'était… un bipède ? Quelque chose qui ressemblait à un bipède en tout cas, mais complètement fait de métal et dont on pouvait entendre chaque mouvement à l'entrechoquement des morceaux qui faisaient sa peau.
Il s'était arrêté, légèrement surpris par cette apparition, bien décidé à le suivre pour l'étudier, presque ravi d'avoir pu trouver quelque chose capable de faire bouillonner son esprit toujours plein de vivacité. Mais il n'eut pas besoin de se livrer à ce petit jeu, car il s'était dirigé dans sa direction et s'était même arrêté à son niveau pour s'adresser à lui.

Dévoré par la curiosité, il lui adressa un regard à la fois inquisiteur et brillant. Au soleil, il devait devenir étincelant n'est-ce pas ? Est-ce que c'était quelque chose de précieux ? Est-ce que ça se mangeait ? Alkhytis avait déjà vu des bipèdes couverts de ce genre de chose, mais pas avec une telle chose, aussi grande, aussi imposante que ça !

« Bonjour Métal-Fracassant. » Répondit-il simplement.

Que lui voulait-il ? Le jeune dragon n'avait pas vraiment besoin d'une raison pour s'adresser à quelqu'un, mais c'était souvent le cas pour les bipèdes et celui-ci lui en donna une aussitôt. S'il voulait la protéger, devenir plus fort ? Bien évidemment ! Jamais il n'aurait pu accepter l'idée de ne pas lui en venir en aide, tout ce qu'il voulait, c'était rester pour toujours à ses côtés ! Mais il avait raison, son poste, sans qu'il n'en comprenne toutes les subtilités, pouvait l'amener vers bien des dangers et il était hors de question que sa Liée souffre ou soit blessée.
Il ne savait pas trop ce qu'il voulait faire pour l'aider, mais ça semblait plutôt gentil de sa part, et comme il s'ennuyait profondément, il n'y avait pas une minute à perdre ! Alkhytis emboîta donc le pas de l'armure ambulante et se mit à trottiner pour rester à ses côtés.

Comme ils avaient un peu de chemin avant d'arriver, il en profita pour entamer la discussion. C'était l'occasion rêvée d'en savoir un peu plus sur cet homme et sur l'armée.

« Commandant ? Ça fait quoi de ses journées ? Et pourquoi tu ne ressembles pas aux autres bipèdes ? Tu te caches à l'intérieur de cette boîte de fer ou tu es vraiment tout en fer, comme moi avec mes écailles ? »

Presque sautillant et tout à fait réjoui de s'être fait un nouveau compagnon, il était très excité à l'idée du jeu qu'ils allaient faire, puisque pour lui, tout ressemblait de près ou de loin à un jeu.

« Dis ! Qu'est-ce qu'on va faire ? Et où est-ce qu'on va ? Ce sera un jeu amusant ? » Continua-t-il de questionner tout en rapprochant son museau du bipède métallique.

Tout à sa curiosité, il ouvrit grand sa mâchoire et essaya de mordiller sa jambe. Cling, cling. Ça avait l'air solide. Amusé, il se mit à serrer plus fort pour voir ce que ça donnerait, étant donné qu'il n'avait pas l'air d'en souffrir. C'était drôlement pratique pour se faire les dents comme invention !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Lun 30 Mai 2016 - 18:20

Le dragonnet avait sembler très surpris de le voir comme s'il ressemblait à une aberration où quelque chose du genre, quoi c'était la première fois qu'il voyait un guerrier en armure lourde ? Peut-être pas, mais probablement peut-être la première fois un guerrier en armure lourde si massif oui… Enfin pour sa part cela étonnait Christan car c'était la première fois qu'il voyait un dragon aussi surpris en sa présence, et quand il disait surpris ce n'était pas qu'un peu surpris, mais beaucoup. Et ce regard que lui lançait ce dragon ! Au début il pensait voir un regard vexé de dragon habituel, mais il avait l'impression que c'était un gosse qui le regardait, par le Néant visiblement Luna s'était trouvé un dragon qui lui correspondait un peu d'une certaine manière… Weren ne savait pas s'il devait en être agacé ou bien… Il ne savait pas, amusé de manière ironique…

Métal fracassant ? C'était un surnom sans doute moins moqueur que celui que certains lui trouvaient du genre cliquetis, enferaillé. Cela sonnait presque même intimidant… Enfin au moins cet écailleux là ne semblait pas le prendre de haut donc Weren n'avait pas à se plaindre particulièrement, chose rare d'ailleurs qu'un écailleux ne fasse pas preuve d'une arrogance aussi stupide que méprisante à son égard, mais ce n'était pas plus mal oui.

Et le jeune dragon n'émit aucune protestation à la proposition de Christan, au contraire il sembla le suivre entièrement convaincu, et en profita même pour abreuver le commandant de question, est-ce qu'il devait vraiment y répondre ? Il en conclut que oui, et puis il pouvait bien faire cet effort, ce cuivré se montrant pour le moment étonnamment supportable pour un dragon justement… Oui décidément il se demandait bien où Luna était aller trouver celui-ci, mais il avait l'air assez étrange.

« Un commandant a sous ses ordres un peu moins, ou un peu plus d'un millier de soldats, ce sont des officiers de terrain , et ils sont sous les ordres des généraux qui sont eux-mêmes sous les ordres de l'empereur. Un commandant peut s'occuper d'administrer ses troupes, de les entraîner, de veiller à ce qu'elles soient ravitailler aussi, et de les mener au combat selon ce qu'ordonne ses supérieurs hiérarchiques. Commandant est le troisième plus haut grade de l'armée après empereur ou régente actuellement, et général. Je n'ai donc de compte à rendre qu'à ta liée, et au général au dessus de moi. » Dit-il simplement quand à sa tâche de commandant.

« Je ne me cache pas, cette armure n'est pas comme tes écailles, mais elle est comme ma seconde peau depuis le temps que je la porte sur moi. Elle me permet de me battre tout en étant protégé des attaques de mes ennemis, on a pas tous des écailles au naturel, il faut donc bien se protéger convenablement malgré tout. » En lançant un regard un peu dubitatif en se rendant compte à quel point le dragonnet semblait excité et lui parlait comme un enfant en attente d'un jeu il répondit sérieux.

« Tu verra en temps voulu, et puis… Et qu'est-ce que tu fais là ?!? » Ajouta t-il en n'arrivant pas à contenir sa contrariété alors que le jeune dragon s'amusait tout à coup avec sa jambière, le réflexe habituel aurait été de donné un coup avec la botte d'acier dans la mâchoire du dragonne mais il ne savait pas si c'était une bonne idée. Il ne savait pas si un dragon de cette taille était vraiment un adversaire redoutable, mais il doutait que Luna prenne bien qu'il ait frapper ce dernier. Donc Christan se contenta de remuer sa jambière comme pour chasser le dragon.

« Lâche cela. Ce n'est pas un jouet. » Dit-il grave mais se contrôlant toujours, les plaques d'aciers trempées renforcés alayiennes tenaient bon pour le moment, mais le dragon faisait de belles rayures dessus, mais sérieusement qu'est-ce qu'il fichait ? Pourquoi il s'amusait à cela ?

« Est-ce que tu aimerait que moi je morde ta queue ? Eh bien c'est l'équivalent de cela que tu es en train de faire Alors arrête! » Dit-il clair, non mais sérieusement il devait essayait de convaincre un écailleux de lui lâcher la jambière ? Par le Néant il n'avait vraiment pas la possibilité des solutions les plus aisées, mais bon en même temps frapper juste pour cela un dragon qui plus tard ferait la taille d'une grange n'était pas forcément une bonne idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Dim 5 Juin 2016 - 21:00

Écoutant tout attentivement les réponses à ses questions, ses yeux s'agrandirent de plus en plus. Toutes ces personnes ? Toutes ces activités ? Mais ça en faisait un paquet de choses un commandant ! Et c'était aussi haut dans la hiérarchie ? Et en plus il n'avait que deux chefs ? Ah non, ça il ne comprenait pas trop, n'ayant lui-même personne au-dessus de la tête pour lui dire quoi faire, mais ça semblait bien, très bien même, d'après ce qu'il disait ! C'était vraiment… incroyable ! Alkhytis n'en revenait pas d'avoir rencontré quelqu'un de la sorte. Et il devait être fort en plus, n'est-ce pas ? En tout cas, il en avait sacrément l'air !
Fortement impressionné, son regard allait de haut en bas puis de bas en haut pour admirer cet homme, ça pour un bipède, c'était un sacré bipède !

« Wouaaaaah ! Ça en fait des choses ! Tu es vraiment impressionnant, Métal-Fracassant ! Ça doit vraiment être difficile d'en arriver là ! »

Ah ça, il n'en revenait pas, c'était sûr ! Et puis il fut tout aussi intéressé par la réponse concernant son armure. Alors c'était bien une enveloppe, intéressant… des quoi ? Des écailles au naturel ?! Le petit Alkhytis se mit à rire intérieurement, alors ça, comme expression c'était vraiment très drôle ! Il l'adorait même !

« Ah ah ah ! Des écailles au naturel ! Et en plus, tu es aussi très drôle ! Oui, oui tu as bien raison, c'est très important pour toi si tu te bats tout le temps ! Avoir plein d'écailles, c'est très utile ! »

Mais il avait laissé là ses réflexions, ressentant un attrait tout particulier pour cette armure brillante et qu'il mourrait maintenant d'envie de tester. Il s'était donc mis à la mordiller de plus en plus fort pour en évaluer la résistance, le goût et… Soudain il lâcha prise et fit un bond en arrière, se dressant sur lui-même et adressant un regard étonné à l'homme de fer.
Il n'avait pas bien pris du tout cette, disons, sorte de jeu et s'était mis à protester vivement. Par réflexe, il l'avait lâché bien évidemment et il le regardait maintenant pour savoir s'il allait vraiment le gronder. C'était une bêtise ? Oui, lui expliquait-il. Mais Alkhytis s'en fichait, il avait trouvé ça très amusant, lui !
Est-ce qu'il aimerait qu'on lui morde la queue ? À vrai dire, personne n'avait vraiment essayé de faire ça avec lui, peut-être que par jeu, ça pouvait quand même être drôle, non ? Dans tous les cas, si c'était comme une seconde peau, le jeune dragon ne comprenait pas trop en quoi tout cela pouvait être gênant. Y avait-il vraiment matière à s'énerver ?

De toute façon, il s'en fichait bien, il n'était pas là pour qu'un bipède lui dicte ce qu'il devait faire ou non, il était libre, ça on le lui avait bien appris. Parfaitement droit, levant la tête aussi haut que sa taille le lui permettait, il le jaugeait d'un regard fier, mais avec un air goguenard, assumant parfaitement sa bêtise.
Peu importait de toute façon, il avait encore envie de s'amuser.

« Mais j'ai envie de jouer, moi ! Bon. Le premier arrivé dehors a gagné ! » Lança-t-il rieur.

Et sans attendre, il se carapata, s'élançant à toute vitesse dans le couloir sans avoir peur de bousculer ceux qui se trouvaient sur son chemin – il était maintenant assez grand pour se le permettre. Tournant à gauche, puis à droite et ainsi de suite, il finit par passer la dernière porte et s'arrêta dans son fol élan. Regardant tout autour de lui, il cherchait son nouveau compagnon de jeu. Mais où était-il passé ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mer 8 Juin 2016 - 20:21

Ce dragonnet semblait… Étrange, ce dernier le regardait comme s'il était fasciné par sa personne, et non de haut comme certain dragons. En faîte Christan avait l'impression que le dragon devant lui buvait presque ses paroles, enfin il ne semblait pas en tout cas avoir de l'air de faire preuve d'arrogance envers-lui. Et les paroles qui ne tardèrent pas à arriver du dragon suite à ses propos au sujet de son rôle de commandant l'étonnèrent assez, impressionnant ? Est-ce que le dragon lui parlait avec une dose de respect ? Est-ce qu'il avait mal entendu ? Pensa Weren avec un certain étonnement… Cela pour le changer, ça le changer bien, mais au final il en arriva vite à la conclusion qu'aussi surprenant que ce soit, ce n'était pas forcément déplaisant, au moins ce lézard semblait un minimum respectueux, même s'il avait assez l'air enfantin…

« Rien n'est impossible à qui est déterminé cuivré. Si tu veux obtenir toi aussi ce que tu désire à l'avenir il te faudra beaucoup de détermination, ne jamais renoncer voilà la clé du succès. Je te laissera découvrir quand à la véracité de mes propos pour ta part... » Dit-il sérieux au dragon, mais assez satisfait qu'on le considère ainsi avec un minimum d'estime.

Par contre il était perplexe devant les parles suivantes du dragon. Drôle ? Il n'avait pas fait de l'humour pourtant… Mais bon le cuivré semblait d'accord avec lui quand au fait qu'une armure était une chose importante. Au moins il semblait avoir une certaine jugeote pour sa part, donc pour le moment Christan ne ce sentait pas vraiment agacé par le jeune dragon, quoique ce dernier le rendait tout de même un peu perplexe par son comportement…

« Un guerrier sans armure pour se protéger serait comme un dragon sans écailles en effet… Vulnérable à toutes les flèches, tout les carreaux d'arbalètes, et tout les coups d'épées qui pourraient lui tomber dessus. » Dit-il sur le ton de l'explication, visiblement le dragon semblait comprendre au moins.

Par contre ce fut ce qui suivit peu après qui ne plu pas forcément à Christan, même si au moins le cuivré sembla se calmer assez vite, et lâcher sa jambe en arrêtant de la mordiller comme si c'était un jouet à mordre pour chien. Du bon acier alayien gravé… Christan se dit qu'il serait quitte pour enlever la bave de dragon dessus maintenant. Enfin au moins ce n'était pas trop agaçant, ce n'est pas comme si l'autre s'était amuser à y faire de longues éraflures…

Mais il serait bien en mal de déduire ce que voulait dire le silence de ce dragon, et la manière dont ce dernier le regardait, était-ce du défi, de la provocation ? Non il ne semblait pas agressif, et ne renvoyait pas de piques, on aurait plutôt dit qu'il était du genre fier et pas trop touché par les remarques de Weren. Qu'importe ! Au moins il avait arrêter de mordre la jambière de son armure c'était déjà ça…

Par le Néant disparu, Christan commençait à deviner ce que ça devait être le quotidien entre ce dragon là, et Luna. Et dire que cette dernière étant régente du royaume Aldarien pendant un temps, Christan se disait qu'un peu plus de maturité ne ferait pas de mal à cette dernière, mais cela semblait assez mal partit pour, et son dragonnet semblait du genre aussi enfantin qu'elle. Mais bon peut-être qu'il arriverait à faire rentrer du plomb dans la tête de l'un, ou de l'autre ? Autant essayer…

Et… Mais est-ce que ce dragon le prenait pour un compagnon de jeu ? Est-ce qu'il pensait que Weren était juste là pour jouer avec lui comme deux enfants de 8 ans dans la rue ? Visiblement oui, et en faîte le cuivré ne lui avait même pas laisser le temps de répondre que ce dernier s'élançait déjà après lui avoir lancé le défi d'arriver à la sortie en premier…

Par le Néant, heureusement qu'il n'y avait pas grand monde dans les couloirs pensa t-il en s'élançant à la suite du cuivré, après tout ce n'est pas comme s'il pouvait ne pas accéder à la requête de ce dernier au risque de le perdre après, et d'avoir du mal à le retrouver…

Le buffle qu'il était courait très vite quand il chargeait, mais ce n'était pas charger là qu'il faisait, mais juste courir pour rattraper le dragon, en somme il courait à la vitesse naturelle pour une brute en armure lourde comme lui. Et il mit un certain temps à rejoindre le dragon qui l'attendait devant la sorte, et avait évidemment gagner à son petit jeu. Il avait eu une idée en tête tiens...

« Tu veux donc jouer ? J'ai bien des idées de jeux à te proposer si tu en as envie…. » Dit-il grave, ce dragon semblait joueur, donc autant essayait d'user de son enthousiasme pour les jeux de manière productive… Puis il rajouta.

« Avant de passer de passer à la suite, finissons en avec ce premier jeu... » Dit-il avant d'essayer de prendre de l'avance sur le dragon cette fois-ci, après tout s'il voulait avoir l'air convainquant autant entrer dans la manière de faire de ce dernier… Ensuite eh bien Christan verrait s'il arriverait à aller où il le désirer avec cet Alkhytis. Ce dernier n'avait pas l'air après tout difficile aux premiers abords, enfin il supposait, tant qu'on l'abordait de la bonne manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mer 15 Juin 2016 - 22:12

À force de le chercher du regard, le jeune dragon finit forcément par apercevoir son acolyte. Comment ? Mais il ne faisait qu'arriver à peine ! Est-ce qu'il avait fait tout le tour du palais ou qu'il était allé se prendre une glace pour mettre autant de temps ? Le fixant de ses grands yeux ambrés, il cherchait à élucider ce mystère, se laissant tout juste effleurer par cette dernière idée. Non… Ce n'était pas possible quand même! Il ne pouvait pas être… aussi lent ?!
Clignant des yeux à plusieurs reprises, il l'observa avec attention arriver jusqu'à lui et dû bien se faire à l'évidence. Oui, ce devait être ça, il ne savait tout simplement pas courir vite par rapport à certains bipèdes. Impossible pour lui de s'imaginer que l'armure pouvait être si lourde, pour lui qui avait bien plus de force pour porter et qui s'imaginait aisément que c'était comme être vêtu d'un tas d'écailles : c'est-à-dire que ça ne changeait donc rien à son poids puisqu'il fallait bien vivre avec !

Heureusement, il n'était pas tant du genre à se moquer et il le laissa simplement arriver jusqu'à lui, se dressant fièrement pour lui montrer quand même que c'était lui qui avait gagné ! Bon, s'il n'était pas très bon à cela, ils allaient juste trouver un autre jeu, voilà tout ! D'ailleurs, l'homme de métal ne semblait pas mauvais perdant et même partant pour lui proposer de nouveaux jeux. C'était juste parfait et Alkhytis s'en réjouissait à l'avance.

« Oh oui ! » S'exclama-t-il sur un ton si enjouée qu'il pouvait bien craindre le pire. « J'adore les jeux ! »

Presque sautillant, il darda cette fois un regard brillant, mélangeant ravissement et excitation, sur son nouveau compagnon de jeu, bien décidé à ne plus le lâcher d'une semelle maintenant qu'il lui avait dit quelque chose qui sonnait comme une promesse pour lui. Pour sûr ils allaient s'amuser ! Mais il n'eut même pas le temps de poser la moindre question que déjà il s'était remis à courir. Que faisait-il ? Terminer ce jeu ? Mais ce n'était pas déjà fait ? Et puis où est-ce qu'il allait ?
Face à son air perplexe, le coureur avait déjà gagné quelques mètres sur lui, mais, en galopant, il le rattrapa bien vite, profitant de la longueur de ses pattes et de la force qu'il dégageait en utilisant ses quatre membres plutôt que deux d'entre eux, comme se plaisaient curieusement à le faire les bipèdes.

« Mais où vas-tu Métal-Fracassant ? » Demanda-t-il immédiatement, alors qu'il venait tout juste de se mettre à sa portée.

Prenant une allure un peu plus douce, plus proche de celle du trot, il ne le lâchait plus d'une semelle et se tenait prêt à accélérer si jamais ils arrivaient près d'une éventuelle ligne d'arrivée pour lui montrer une nouvelle fois qu'il était plus fort que lui à la course. Le jeune dragon se demandait, maintenant qu'il avait bien grandi, comment se passerait ce genre de jeu avec Odeur-Étrange. Celui-là, pour le coup, on pouvait dire qu'il courait sacrément vite et qu'il n'était pas aisé de le rattraper quand il avait décidé de s'enfuir à toute vitesse !

« Et puis, tu ne m'as pas dit non plus à quoi on allait jouer ! Tu as des idées ? Dis-moi ! Qu'est-ce qu'on va faire ? Hein ? Qu'est-ce qu'on va faire ? » Demandait-il à toute vitesse sans jamais vouloir s'arrêter pour le laisser souffler.

On pouvait dire qu'en matière de jeu, il pouvait parfois se montrer fort impatient et qu'il était loin d'être de tout repos. La petite boule d'énergie ne pouvait pas toujours s'empêcher de laisser libre court à la rapidité de son esprit et il oubliait alors facilement que les bipèdes n'avaient pas forcément les aptitudes pour suivre les mouvements multiples et rapidement chaotiques des pensées d'un dragon.
Terriblement enjoué pourtant, il était passé légèrement devant et s'était mis à galoper par petits bonds, comme un enfant à qui on aurait promis une bonne crème glacée et qui était impatient d'arriver devant le marchand.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Ven 17 Juin 2016 - 21:46

Il avait remarqué auparavant que le dragon semblait le fixait comme un merlan frit... Mais est-ce que cet écailleux pensait que c'était si facile ? Christan aimerait bien le voir lui aussi avec une telle armure sur lui, il serait bien étonné que ce dragon soit aussi agile si c'était le cas. Enfin Christan n'aimait vraiment pas l'idée de faire la course avec un dragon, ou bien avec qui que ce soit d'ailleurs… Ce n'était ni son point fort, ni un sujet sur lequel il appréciait particulièrement de se mesurer aux autres.

Enfin ce dragon avait de drôles d'idées décidément, il ne semblait pas aussi arrogant, et agaçant que certains écailleux mais avait aussi ses côtés incompréhensibles, par le Néant qu'est-ce que ce serait quand cet écailleux ferait la taille d'une grange ? Il préférait ne pas imaginer sur l'instant car cela poserait sans doute tout un lot de problèmes, ou du moins de complications. Luna pour sa part devait perdre beaucoup d'énergie à entretenir cet Alkhytis, ce qui n'était d'ailleurs guère l'idéal pour une régente…

Et il ne prit pas trop en compte l'air fier du dragon, si on pouvait appeler cela ainsi, un air fier sans moquerie ne lui permettrait pas vraiment de déduire aisément ce que cela voulait dire... Mais au moins suite à cela Christan avait déduit une chose. Si ce dragon avait l'esprit enfantin, il avait surtout l'air de vouloir tout le temps jouer, donc faire passer ce que lui voulait faire faire Weren pour de l'entraînement semblait être une bonne idée pour ce dernier.

Et le résultat dépensait presque toute ses espérances, à croire presque que ce dragon de cuivre ne vivait que pour le fait de jouer décidément… A croire qu'un peu de discipline, et de rigueur ne lui ferait pas de mal décidément. Et il se dit qu'essayer donc de faire croire au dragon que ceci était vraiment un jeu avant que ce ne dernier ne déduise peut-être le contraire serait une idée. Il recommença donc à courir, chose qu'il n'appréciait particulièrement pas dans les faits… Surtout que perdre face à un écailleux enfantin même si non arrogant avait son petit côté agaçant pour lui il n'empêche….

Mais il réfléchissait aussi à ce qu'il ferait faire au dragonnet, en dehors du palais il y avait une aire d'entraînement de soldat se trouvant non loins où ils seraient certainement tranquille à cette heure. Mais comment formulerait-il ce qu'il voulait faire faire au cuivré tout en lui donnant l'impression que c'était effectivement un jeu ? Là était bien la question...

« Cela tu le verra en temps, et en heure. » Dit-il grave comme pour faire du mystère en se demandant si cela serait une bonne approche… Surtout qu'il avait bien une idée en tête pour cette course.

« Je te le dirai lorsque nous aurons finit cette course ! Nous nous dirigeons vers une sorte de cour, dans cette cour il y a une sorte de gros objets circulaire en paille, c'est lui qu'il faut atteindre pour finir la course. Compris? » Dit-il pour décrire une cible de tir à l'arc en partant du principe que ce dragonnet ne savait pas ce que c'était. Pour sa part il était presque amusé parce qu'il comptait bientôt faire…

Car quand ils arrivèrent dans la cour, et que la lignée d'arrivée était toute indiquée Christan changea immédiatement de manière de courir… Ne courant plus, mais chargeant en vérité vers la cible il prit ainsi rapidement une vitesse de course bien plus importante. Cela grâce à un totem, celui du buffle envers lequel il avait encore un rapport bien maladroit depuis qu'il savait qu'il en avait un… Mais Weren avait peu de scrupule à user de ce genre d'atout face à un être de magie en vérité, et donc il n'hésita point à profiter du décuplement de sa vitesse offert par son totem...

« Alors on faiblit ? » Dit-il sarcastique au dragonnet alors qu'il le dépassait soudainement, fonçant vers la ligne d'arrivée à une vitesse sans doute bien surprenante pour l'être de cuivre. Surtout vu la différence de rapidité avec auparavant, mais cela ne voulait pas forcément dire que la compétition était gagnée d'avance pour Weren, mais ce dernier comptait bien essayer en tout cas car il sentait que s'il y arrivait ce dragonnet se sentirait ensuite obligé de s'investir dans les « jeux » qu'il lui proposerait pour faire de son mieux. Donc autant user du totem pour cela, et au fond il sentait qu'il apprécierait de voir un air légèrement dépité de la part du dragonnet devant une défaite imprévue… Même s'il se garderait bien de le montrer.





Totem utilisé :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Sam 9 Juil 2016 - 12:46

Il fallait croire qu'on aimait lui faire des surprises, et peut-être que lui aussi aimait ça, car l'homme de métal refusa aussitôt de lui expliquer quoi que ce soit, lui décrivant simplement ce qui leur servirait de ligne d'arrivée. Un gros objet circulaire en paille ? Est-ce que c'était une botte de foin ? Il ne voyait pas vraiment de quoi il voulait lui parler, mais il était certain qu'il le saurait une fois que la chose en question rentrerait dans son champ de vision. Ils poursuivirent donc leur course sur un rythme assez tranquille, ne donnant ni l'un ni l'autre le meilleur pour s'économiser sur la fin et lorsqu'ils entrèrent finalement dans la cour, Alkhytis put enfin apercevoir ce dont il parlait.
Sans attendre, sans vouloir lui laisser la moindre chance, Métal-Fracassant changea de rythme pour tout bonnement foncer en direction de la ligne d'arrivée. Mais ce qui surprit beaucoup le jeune dragon, ce fut de voir qu'il ne faisait pas ça n'importe comment ! Alors même pour courir, il y avait une certaine technique ? Lui s'était toujours contenté d'actionner ses pattes et d'aller aussi vite qu'il le pouvait, mettant ses victoires et ses défaites sur le compte du physique et d'un certain talent naturel. Visiblement, ce nouvel ami lui, n'était pas décidé à se laisser faire et il lui montrait parfaitement bien qu'une toute autre réalité était possible.

Étonné, le jeune dragon qui avait d'abord voulu suivre son rythme et qui s'était élancé à pleine vitesse sur ses quatre pattes, avait subitement ralenti pour rester légèrement en arrière. Ce n'était pas vraiment qu'il voulait perdre, mais il avait encore plus envie d'observer davantage ses mouvements. La curiosité était bien la seule chose qui pouvait le défaire de sa flamboyante motivation et Christan en profita certainement pour agrandir l'écart qui se formait entre eux. Sans trop de surprise après cela, le commandant dépassa l'étrange sphère de paille et assit définitivement sa victoire, Alkhytis arrivant peu après derrière lui.
Il aurait pu se sentir un peu déçu quand même, trop fier pour accepter si facilement une défaite, mais il était beaucoup trop excité pour se laisser aller à des sentiments négatifs et ils n'avaient pas pris le temps de reprendre leur souffle qu'il était déjà en train de sauter dans tous les sens, les yeux brillants autant d'admiration que d'intérêt.

« Wouaaaah ! » S'exclama-t-il soudainement, sa voix impressionnée résonnant dans son esprit. « Ça alors ! Je n'aurais jamais imaginé qu'on pouvait courir comme ça ! C'est trop bien ! Dis Métal-Fracassant, tu vas m'expliquer comment on fait ? Tu pourras m'apprendre à le faire ? Ça a l'air si amusant ! »

Oui, c'était tout simplement foncer tête baissée pour renverser tout ce qui pouvait se trouver devant soi et il le faisait à merveille ! Luna ne serait certainement pas contente de le voir faire une telle chose, surtout avec sa maladresse qui cassait déjà tout ce qui se trouvait autour de lui, mais il avait envie d'essayer, il avait envie de faire ça lui aussi et de renverser les choses sans se soucier que ce ne soit pas vraiment bien. C'était parfois amusant de tout chambouler et de tout détruire, non ?

« Et tu vas me dire quels jeux on va faire maintenant ? C'est que j'ai très hâte ! »

Leur longue course n'avait pas fait perdre la moindre énergie au dragon et il était prêt à continuer sur ce rythme-là pendant des heures et des heures. Il était d'ailleurs ravi d'avoir trouvé quelqu'un qui avait l'air solide et qui ne se fatiguerait pas en quelques secondes à peine, alors que tant de bipèdes baissaient les bras avec lui quand il s'agissait de l'occuper.
S'il l'avait pu, il aurait souri, mais à la place, il lui montrait un regard d'un ambré éclatant et une gueule légèrement ouverte, dévoilant des crocs déjà bien aiguisés. Il lui transmettait en même temps toute sa joie et son excitation, palliant ainsi au côté parfois peu expressif de sa tête, si lointaine de leurs drôles d'expressions !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Lun 11 Juil 2016 - 16:01

Il n'avait pas spécialement envie de jouer avec ce dragon, mais s'il fallait faire croire à ce dernier que tout ceci était un jeu pour faire ce qu'il désirait faire, autant profiter de cette astuce, par contre Christan se posait de plus en plus de question avec ce dragonnet car ce dernier se comportait avec lui de manière assez excentrique tout de même, à croire que Luna ne lui avait pas parlé de lui, ou bien que ce dragonnet était spécial… Est-ce que tout les dragons n'étaient pas forcément des être à l'arrogance, et à la présomption son limite ? Non ce dragon devait sans doute être ne exception confirmant la règle pansa t-il, mais étrangement cela le mettait légèrement mal à l'aise…

Par contre Christan ne se priva pas d'user de son astuce pour prendre les devants, il savait que ce n'était pas forcément très honnête, mais ce n'est pas lui qui avait choisit le jeu sans demander son avis de toute manière ! D'autant plus un jeu avec lequel il n'était pas à l'aise, ou bien ce dragonnet ignorait totalement la notion, de soldat en armure lourde qui ne courrait souvent pas aussi vite que ceux sans armures… Mais Christan ne s'était pas attendu à forcément gagner la course, mais il l'avait gagner pensa t-il en arrivant à son but, et en se retournant pour voir le dragon qui après l'avoir fixer le rejoignait, et semblait toujours exciter comme un jeune chiot malgré ceci, mais par le Néant est-ce que cette boule d'écaille était seulement possible à départir de sa fébrilité naturelle ?!

Du coup Weren regardait à nouveau le dragon avec une certaine gravité en se demandant si le Néant défunt ne lui jouait pas une force avec ce dragonnet qui semblait se comporter avec lui comme un jeune chiot affectueux, et excité. Est-ce que cet écailleux allait rester ainsi à l'avenir ? Tiens cette possibilités semblait presque terrifiante, il avait l'air tellement dégoulinant de gentilesse, et cela Weren n'y était pas habitué, qu'on se comporte ainsi avec lui. Le dégoût, l'arrogance, la haine il y était habitué, cela non… Et ça le troublé d'une certaine manière intérieurement, mais il se reprit un peu pour essayer de n'en faire rien paraître si possible, et réfléchir à une réponse à adresser à ce cuivré car il avait exprimer le silence pendant un certain moment sans faire exprès… Était-ce de l'admiration, et de l'excitation que ce dragonnet exprimait avec lui ? Il répondit de la manière qui lui semblait convenable en tout cas.

« Cela s'appelle charger, on fonce ainsi avec force, et fracas pour percuter un ennemi pour le jeter à terre, et le déstabiliser. » Dit-il calmement avant de poursuivre ensuite vu que le dragonnet voulait qu'il lui apprenne… « Oui bien entendu je t'apprendrai à le faire, après tout nous sommes des alliés. Mais sérieusement est-ce moi où tu semble impressionné par ce que je fais ? » Demanda t-il franchement étonné même si étrangement il ressentait tout de même une pointe de fierté à cette idée. Si même un dragon reconnaissait sa valeur après tout… Bon c'était toujours inhabituelle, mais pas déplaisait au final...

Par contre il se demandait si ce dragonnet allait s'amuser à raconter tout cela à sa liée, bah cette dernière n'irait sans doute pas se plaindre si Christan ne faisait que soit disant jouer, ou répondre aux exigences du cuivrée même si elle serait certainement très étonnée de penser que Christan ce soit vraiment amusé à jouer avec le dragonnet, c'est que cela ne lui ressemblait pas dans les faits, et cela risquait de la faire rire peut-être, mais au fond il s'en fichait car il avait en vérité des plans concernant ce dragonnet.

« C'est simple nous allons jouer à un jeu très simple, nous allons jouer à nous battre. Mais ce n'est qu'un jeu, on tente de ni se blesser, ni se tuer compris ? » Bon le dragon était assez jeune dans les faits, et faisait la taille d'un petit poney pour le moment donc Weren aurait aisément l'ascendant, mais il préférait prévenir. « Ainsi tout en nous amusant nous apprenons aussi à nous battre pour quand nous devrons nous battre contre d'autres personnes méchantes à l'avenir, et que ce ne sera pas un jeu, qu'en pense tu ? » Dit-il en essayant de se donner un air enthousiaste, et puis jouer à se battre était un jeu très apprécié chez les animaux, et les humains en général donc il avait bon espoir que ce dragonnet soit réceptif à cela…

Par contre il se disait qu'il venait peut-être de s'engager dans quelque chose dont il n'avait pas conscience vu à quel point le dragonnet semblait excité, joyeux et le démontrait jusqu'à aller lui envoyer ses émotions, et pensées dans la tête. Par le Néant il se demandait bien au fond dans quoi il s'était engagé mais maintenant qu'il s'y était engagé autant aller jusqu'au bout finalement…

« Alors es tu prêt à commencer, ou déclare tu déjà forfait ? Cela fera deux victoires pour moi du coup. » Ajouta t-il au passage d'un ton fier comme pour inciter le dragon à jouer à ce soit disant jeu, essayant ainsi de miser sur le côté enfantin, et joueur qu'il avait cru discerner chez ce dernier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Lun 18 Juil 2016 - 22:47

Presque sagement, le jeune dragon se mit à écouter les explications de son interlocuteur, réussissant tant bien que mal à s'asseoir pour rester immobile un instant. Intrigué, il pencha la tête sur le côté. Charger ? Il aimait bien ce mot, il semblait correspondre à ce qu'il voulait lui expliquer et il s'imaginait désormais un dragon courant sur ses quatre pattes, la tête en avant, prêt à cogner autant avec son front qu'avec ses cornes. Était-ce une technique vraiment efficace lorsqu'on voulait attaquer ? D'après ses mots, ça semblait être le cas et ce qu'il lui avait montré allait aussi dans ce sens même s'il aurait bien aimé l'avoir en face de lui pour comprendre un peu mieux l'impression que ça donnerait. Il imaginait au moins assez facilement que cela devait être assez utile pour repousser un adversaire, mais à quoi bon aller à son encontre alors ?

« Ooooh ! Intéressant ! » S'exclama-t-il, tout enjoué par ses éclaircissements. « Tu crois que ce serait utile, même pour un dragon ? »

Et puis il ne tint plus, bondissant sur ses pattes, éprouvant à nouveau le besoin de bouger et de se dégourdir. Rester là, au même endroit, sans rien faire ? Ce n'était vraiment pas pour lui !

« Je me souviendrais que tu m'as promis ! » Ajouta-t-il avec un petit air de défi, comme s'il allait lui arriver quelque chose s'il ne revenait jamais sur cette histoire. « Tu es impressionnant, oui, Métal-Fracassant ! Je n'avais encore jamais vraiment vu de bipède comme toi, et puis, tu as l'air de savoir y faire ! J'aime bien ça ! »

Tout comme il aimait le jeu qu'il lui avait proposé. C'était un jeu de toute façon, comment ne pourrait-il pas aimer ça ?! Jeu ne pouvait qu'être synonyme d'amusement pour lui et c'était bien son passe-temps préféré.

« D'accord ! Se battre alors ! Mais si on ne doit pas se faire mal, c'est comme chahuter, n'est-ce pas ? »

Puis il redressa la tête, lui adressant un regard à la fois fier et étincelant. À mesure que le temps passait, cette posture prenait de plus en plus de hauteur et il pouvait dépasser maintenant les bipèdes de cette manière, chose qu'il trouvait plutôt plaisante.

« Je veux devenir fort, un dragon doit être fort ! Même si je ne sais pas trop ce qu'il y a de commun entre nos deux espèces sur ce sujet-là. Mais ce que tu fais m'intéresse et je ne me défilerai pas ! Qu'est-ce que tu crois » Cingla-t-il, amusé à l'idée qu'il pense qu'il pouvait se montrer lâche. Il allait lui montrer !

Ainsi, à peine avait-il fini de parler qu'il bondit dans sa direction, s'appuyant sur la force de ses pattes pour arriver rapidement jusqu'à lui et il fit claquer bruyamment sa mâchoire avant de le toucher. Comme il n'avait pas vraiment l'habitude de tout ça et qu'il n'avait pas l'intention de lui faire du mal non plus, il ne savait pas tellement comment agir et veillait quand même à rester assez prudent. Sa Luna ne serait certainement pas contente d'apprendre qu'il avait abîmé l'un de ses commandants et il s'en voudrait terriblement, étant quand même plutôt du côté pacifique.

Après cette première mise en bouche, il enchaîna par des coups de pattes et fouettait sèchement l'air avec sa queue. Il sentait bien que le feu pouvait être prêt à couler dans sa gorge et à surgir de sa gueule béante, mais il ne voulait pas non plus en arriver jusque là. Ce n'était qu'un jeu, il n'était aucunement un ennemi et il n'avait pas l'intention de transformer son allié et surtout son compagnon de jeu en rôti, même si l'odeur été appétissante !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Jeu 21 Juil 2016 - 21:34

Il se demandait pourquoi il expliquait en faîte le concept de charge à un dragon, mais visiblement ce dernier semblait très enthousiaste à cette idée donc Weren ne se posa pas davantage de questions, après tout pour une fois qu'un dragon se montrait plus que respectueux à son égard il n'allait pas envoyer ce dernier balader. A croire presque d'ailleurs que la race dragonique n'abritait pas forcément que des lézards aux tendances violentes, et à l'arrogance sans limite, et cela n'était pas plus mal… D'ailleurs le dragonnet démontra encore sans enthousiasme en disant que cette manière de faire l'intéressait, et surtout en demandant après si cela était utile, même pour un dragon… Une question qui exigea tout de même une certaine réflexion de la part de Weren, surtout pour appliquer le concept de charge à celui de dragon…

« Oui charger devrait être intéressant pour toi, surtout quand tu sera plus grand, car cela te permettrait de renverser tes ennemis, et une fois ces derniers ainsi mit au sol il te serait ainsi plus aisé de prendre l'avantage sur eux. » Dit-il pragmatique tout en regardant le dragon qui n'arriva pas à se retenir de bondir à nouveau sur ses pattes… Visiblement ce dernier ne manquait pas d'énergie, et le commandant se dit que peut-être un peu de discipline pour l'encadrer à l'avenir ne serait pas un mal…

Et il n'ajouta rien d'autre qu'un calme hochement de tête quand le dragonnet lui dit qu'il se souviendrait de sa promesse, et il ensuite il reprit la parole... « J'essaye de faire de mon mieux, c'est ainsi que l'on arrive à être compétent. » Cela dit d'un ton pragmatique à l'égard du dragon qui était en train de le complimenter ! Chose à laquelle il n'était pas habitué de la part d'un dragon, donc à laquelle il ne savait pas vraiment quoi répondre…

« Oui on doit appeler ça se chahuter je suppose. » Ajouta t-il ensuit vague mais satisfait quand le dragon accepta l'idée du combat camouflé comme un jeu, mais lui demanda si ce n'était pas plus se chahuter que se battre vu qu'ils ne devaient pas se blesser… Et visiblement d'ailleurs ses paroles un peu encourageantes semblèrent inciter le dragon à se plonger dans ce petit combat avec un certain enthousiasme… « Alors vient me montrer à quel point tu es déterminé. » Cela dit d'un air pratique tout en préparant son bouclier lourd, mais en ne prenant pas sa hache (pour éviter de blesser le dragonnet) pour ce petit combat d'entraînement, après tout vu la taille encore modeste du dragon à l'heure actuelle il pourrait sans doute y aller à main nue vu que ce n'était pas un vrai combat en plus…

Et au passage alors que le combat avait bien commencer il décida de prévenir le dragon de quelques chose...

« N'hésite pas à cracher du feu dragonnet, je porte sur moi une cape qui me protège de ce dernier, ce n'est donc pas comme si j'avais quoi que ce soit à craindre de tes flammes de ce fait. » Dit-il au passage pendant le combat…

D'ailleurs ce dragon était encore jeune, de ce fait il ne représentait pas vraiment un adversaire très dangereux pour lui pour le moment en vérité… Le dragonnet devait faire un peu moins de la taille d'un petit poney pour le moment, et de ce fait Weren n'aurait probablement pas trop de mal à se défendre de ses assauts avec son bouclier oensa t-il.

Et pour la première attaque il s'était donc contenter de la repousser, le dragon avait essayé de jouer de ses crocs a avec lui, et Christan avait donc entreprit de le repousser suite à cela de son bras droit ganté qui ne portait rien contrairement au gauche. Après tout il devait lui aussi faire attention, et franchement il se disait que si ce dragon se montrait déjà aussi entreprenant aussi jeune, quand il serait plus âgé ce serait assez intéressant à voir…

Et sur ce il joua ensuite de son bouclier pour encaisser sans trop de mal pour l'instant les coups de queue, et de griffes d'Alkhytis qui ne semblait pas habitué à se battre contre un humain lourdement équipé dans les faits… Pour le moment en tout cas. Chose qui devrait changer avec le temps, mais pour l'instant Christan eu une idée… Il prit en main un petit galet qui se trouvait par terre, et jeta ce dernier au dragon ! Pas trop fort pour ne pas le blesser, mais avec un minimum de force tout de même… Et il entreprit donc de renouvelle le geste plusieurs fois.

« Essayer donc d'esquiver cela si tu en es capable ! » Après tout le dragon n'avait pas l'air d'être du genre à encaisser comme lui, et il était encore très jeune donc il devait être assez petit pour arriver quelques galets supposa t-il, en tout cas cela mettait un peu de piment dans le jeu pour le dragon, et pour Weren cela permettait à ce dernier de voir les mouvements d'esquives possibles de la part d'un dragon ce qui était assez intéressant en soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mar 23 Aoû 2016 - 11:46

Ses première attaques ne donnèrent rien du tout et elles furent très facilement parées par l'homme lourdement armé. Mais le jeune dragon se souciait-il vraiment de tout cela ? Pas vraiment ! Il s'amusait de se voir repousser quand d'ordinaire les autres bipèdes commençaient à avoir peur de lui et tenaient leurs distances maintenant qu'il était devenu plus grand. Le commandant maniait un gros objet aplati et d'une forme assez bizarre, mais derrière lequel il pouvait facilement se cacher ou alors il pouvait l'utiliser pour le repousser encore plus facilement qu'avec ses bras.
À la fois surpris et intrigué par cette chose étrange, il arrêta ses assauts pour observer un peu davantage. C'était bien beau de foncer tête baissée, mais il se rendait bien vite compte que ça ne servait pas à grand-chose. Comment allait-il franchir cette grande muraille ? Il n'avait pas encore assez de force pour la repousser, car l'homme qui se trouvait devant lui était un sacré gaillard et le jeune dragon n'avait pas de mal à être impressionné par ses talents. Il avait dû beaucoup s'entraîner ! Est-ce qu'il aimait se battre tout le temps ? Est-ce qu'il faisait ça tout le temps ? Est-ce qu'il avait participé à ces grandes guerres du passé dont tout le monde avait tant de peine à se détacher ?

Ses réflexions avaient cavalé si loin qu'il en avait oublié qu'il devait trouver un moyen pour l'affronter un peu mieux que ce qu'il venait de faire. Un caillou qui frappa son museau l'en tira brutalement et il secoua la tête pour se débarrasser de cette sensation de léger picotement. Son grand regard ambré se porta alors sur son partenaire de jeu, légèrement intrigué et soudain, alors que le deuxième caillou arrivait, il s'illumina.
Bondissant avec souplesse, Alkhytis ouvrit grand sa gueule et choppa immédiatement le galet. D'autres arrivèrent peu après et il exécuta le même manège, s'amusant de ce nouveau jeu de lancer pour lequel il se révélait plutôt doué. Il fallait dire que ce n'était pas la première fois qu'il se livrait à ce genre de chose et qu'il avait plutôt de bons réflexes à ce niveau-là. Heureusement, il n'y avait pas grand-chose tout autour de lui et rien donc qu'il ne puisse chambouler par ses mouvements qui restaient tout de même assez incontrôlés. Il fallait dire que le jeune dragon ne savait pas se concentrer sur son corps tout entier et qu'il lui arrivait facilement d'en oublier certaines extrémités. Ainsi, sa queue et ses ailes s'agitaient sans se soucier de quoi que ce soit, et tant pis pour ceux qui passaient à côté.

Après avoir accumulé un certain nombre de cailloux dans sa bouche, Alkhytis décida de les recracher en direction de son adversaire, se servant de son souffle pour leur donner une grande vitesse. Bien évidemment, comme il ne s'agissait que de petits objets, cela ne faisait rien d'autre que former une étrange mélodie métallique au rythme des ricochets sur son armure ou son bouclier. C'était étrange, mais plutôt amusant.

Toujours loin de comprendre la moindre chose qu'il essayait de lui faire faire, le jeune dragon bougeait dans tous les sens, essayant de viser de-ci de-là, sans vraiment faire de grandes prouesses, puisqu'il n'avait encore développé aucune maîtrise dans le lancer de caillou. Puis, il ne se trouva plus rien dans sa gueule et comme il avait encore envie de poursuivre, il se souvint avoir été autorisé à cracher du feu.
S'il avait le droit, c'était bon alors ? Luna n'allait pas le gronder parce qu'il ne fallait pas cracher du feu n'importe où au palais ?

Il décida que non et referma donc sa gueule avant de l'ouvrir à nouveau pour déverser un torrent de feu sur son compagnon de jeu. Depuis ses premières fois, sa maîtrise s'était bien améliorée et il arrivait à viser à peu près correctement, la chimère en avait d'ailleurs fait les frais, mais il n'était pas tout à fait aguerri et avait toujours tendance à en faire un peu trop. Il fallait dire que ses capacités s'étaient révélées considérables dans ce domaine et bientôt, des gerbes de flamme se mirent à voler tout autour d'eux, prêtes à s'embraser davantage au moindre combustible rencontré.
C'était vraiment amusant ! Jamais il n'avait eu l'occasion de se défouler autant ! Ce bipède devait vraiment être exceptionnel et nul doute qu'il allait bientôt le compter parmi ses meilleurs compagnons de jeu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mer 24 Aoû 2016 - 21:37

Le dragonnet avait plus l'air de prendre cela au jeu qu'au sérieux, mais ça n'étonna guère Weren vu que ce dernier avait dit à ce cuivré que c'était un jeu ! De ce fait il allait devoir supporter le fait qu'il s'entraînait avec quelqu'un qui ne prenait guère au sérieux ce qu'ils faisaient, mais bon pour le moment étant donné que le dragonnet faisait a peu près ce que voulait Weren ce dernier n'avait rien à y redire. Et visiblement le bouclier avait son utilité car si ce dragon était encore assez petit il restait que Weren n'aurait pas aimé entendre son armure résonner à cause d'un coup de queue malencontreux. Et cela lui permettait au moins au passage d'entraîner son art de la parade avec cet exercice ce qui n'était pas plus mal…

Par contre il pouvait se poser des questions quand au fait que pendants quelques instants le dragonnet sembla s'être arrêté comme pour contempler son bouclier. Est-ce que c'était la première fois qu'il voyait ce genre de chose ? Ou est-ce qu'il était en train de réfléchir à une tactique pour le contourner ? Cela Weren ne le savait guère, mais attendit d'abord de voir si le dragon réagissait… Enfin réagissait, visiblement l'autre prenait son temps comme un vieil avare qui aurait vu apparaître devant lui une montagne d'or sortit de nul part… Ce qui était d'ailleurs sacrément ironique vu que ce dragon lui avait auparavant fait l'effet d'un agité, et non d'une statue qui regarde les choses avec des gros yeux…

Et de ce fait Weren avait décidé de réveiller un peu ce petit écailleux en jetant quelques cailloux sur ce dernier, rien de bien méchant bien entendu, mais assez vivace pour que l'autre se réveille. Ou essayer d'esquiver ses attaques au moins, après tout ce dragon n'allait tout de même pas laisser Weren l'inonder de pierres sans tenter d'esquiver ses dernières ? Après tout qu'il y avait-il d’autres à faire en réaction aux cailloux que lui jetait Weren en cet instant ? Cela il ne savait pas, mais le dragonnet lui démontra bien vite qu'il avait décidément tendance à faire ce que Christan n'attendait pas de lui visiblement...

Car Alkhytis se mit à tenter d'attraper les galets avec sa bouche, tous ! Christan le vit bondir en tous sans alors que lui persistait à jeter des cailloux, au point que cela en devenait presque ridicule, mais étonnamment le dragon arriva à attraper tout les projectiles dans sa gueule… Ce qui combinait à la fois le fait d'être impressionnant, et ridicule… Qu'allait-il faire avec tout ces galets ? Les avaler ? Ou juste s'amuser de les avoir dans sa gueule comme si c'était des trophées? Cela Christan n'en savait rien, mais il ne savait pas quoi dire, ou faire pour que le dragonnet se comporte normalement et esquive au lieu de s'amuser à attraper les cailloux qu'il lui lançait. Et le pire c'est que ce n'était pas aussi simple que cela, car une fois arriver à un certain nombre de cailloux dans sa gueule…

Le dragonnet se mit à les lui recracher dessus, et Christan par réflexe essaya donc de se mettre à l'abri des petits projectiles avec son bouclier. Mais qu'est-ce qui n'allait pas chez ce cuivré ?! Pensa t-il donc avec agacement… Le pire étant qu'il ne pouvait pas lui faire un sermon pour cela car c'était officiellement un jeu qu'ils étaient en train de faire, et de ce fait Weren dû supporter calmement le ricochet des cailloux sur son armure, et son bouclier… En essayant de ne pas se faire prendre par surprise par ce dragon acrobate qui se mettait à saute en tout sens tout à coup…

Dragon qui heureusement finit par ne plus avoir de munition visiblement, et Weren baissa donc son bouclier quand ce fut finit pour constater que le dragon s'apprêtait tout à coup à cracher du feu maintenant… A la bonne heure au moins là ça aurait l'air d'un réel combat pensa Weren avec une certaine lassitude en ajustant légèrement sa cape écarlate avant de se préparer ensuite à accueillir le torrent de feu…

Et à lever son bouclier au moment où le torrent de feu se déversa, ne craignant rien de toute manière grâce à la cape écarlate, Weren voulait donc voir si les flammes allaient être disons stoppés par le large bouclier en oberium, un alliage alayien aussi dur que l'adamantin magique armandéen. Et quel que soit le résultat de cela en tout cas il regarda un seau d'eau qui se trouva sur le côté (servant sans doute à rafraîchir les combattant à l'entraînement), le prit de sa main droite libre après qu'il ait jeté sa hache sur le côté… Et jeta l'eau froide contenu dans le récipient sur le dragonnet… Histoire d'offrir une petite douche froide à ce dernier, et de lui lancer un projectile qu'il ne pourrait pas s'amuser à attraper dans sa gueule cette fois-ci !

« C'est mou tout ça ! Pour ma part je ne fais que m'échauffer, et toi ? Je suis sûr que tu peux mieux faire! » Ajouta t-il même au passage un peu provocateur pour voir si cela excitait l'esprit de compétition du dragon, et aussi pour avoir l'air naturel, car il voulait éviter si possible que le dragonnet se doute que tout cela n'était pas vraiment un jeu au final… Et sur ce Weren prit donc en main un des autres seau se trouvant dans les environs avec une intention évidente en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mer 31 Aoû 2016 - 22:16

Le jeune dragon était plutôt content de l'effet rendu par le jeter de caillou puisqu'il repoussa visiblement l'assaillant derrière ses retranchements. La suite, amenée par un imposant torrent de flammes continua à le laisser caché derrière sa chose de métal, qui semblait décidément bien pratique pour s'abriter en cas de danger. Redoublant d'efforts, Alkhytis profita de ce petit jeu pour évaluer ses progrès en matière de cracher de feu et il y mit toute la puissance qu'il avait en lui pour le rendre le plus imposant possible et son périmètre devint finalement assez large pour déborder du bouclier. Chouette !
Quand soudain, une vague de fraîcheur arrivant directement sur sa tête le stoppa dans sa concentration. En effet, tout à son exercice concernant sa technique autant que sa puissance, il avait tout bonnement cessé de prendre garde à ce qui se passait autour de lui. Il fut donc très naturel que le seau d'eau lancé sur lui le surprit un peu et il secoua la tête pour s'ébrouer, lançant sur son camarade de jeu un regard un tantinet interloqué.

Que faisait-il ? Était-il bête ? Essayait-il d'éteindre son feu avec un simple seau d'eau ? Mais c'était… absurde ! Il avait plus de ressources que ça et ce n'était pas quelques gouttes qui allaient l'arrêter ! À moins qu'il n'essayait simplement de le surprendre ? Dans ce cas, c'était bel et bien réussi !
Amusé finalement par ce petit intermède, le dragon bondit sur le côté et chercha un angle ouvert pour continuer d'inonder de flammes son adversaire improvisé. Il s'était même mis à se déplacer plutôt que de rester immobile, cherchant à la fois à l'inciter de continuer le petit jeu et en même temps d'éviter les seaux qu'il pourrait jeter sur lui.
Il allait voir ! Il n'était pas mauvais aux jeux et il apprenait vite ! S'il avait réussi à faire ça, ça n'arriverait pas la prochaine fois, c'était certain.

Bien que son jet n'était pas continu, sa capacité naturelle lui permettait de le submerger assez souvent et il ne s'en privait pas ! Pourtant, bien loin de vouloir blesser, il essayait surtout de viser juste et ne poussait pas ses attaques beaucoup plus, préférant jouer à une sorte de jeu de cache-cache où il lui fallait trouver le bon angle et la bonne position pour arriver jusqu'à lui. Heureusement, son partenaire se montrait réceptif et ne se laissait pas toucher aisément, ce qui permettait de pimenter un peu le jeu. Ça n'aurait pas du tout été drôle s'il n'avait rien fait du tout ! Le problème restait que le jeune dragon ne prenait pas beaucoup garde à son entourage lorsqu'il était si concentré dans ses amusements et il ne s'occupait pas du tout des débuts d'incendie qu'il laissait de-ci de-là au fil de ses déplacements. Il se souciait juste de ne pas faire de mal, ayant bien appris et compris qu'il ne fallait pas blesser volontairement les bipèdes à moins de se faire agresser. Et puis, de toute façon, l'aurait-il voulu un jour dans sa vie ? Il aimait beaucoup trop ces drôles d'êtres et chérissait tout à fait la vie de tous les individus qui puissent exister, sans être totalement pacifique non plus.

Provoqué, attisé par les paroles de son partenaire, ses mouvements s'étaient fait de plus en plus rapides, rythmés par un enjouement certain. Son côté hyperactif se révélait alors très efficace puisque le dragon ne tint bientôt plus du tout en place et qu'il devenait alors difficile de le rattraper. Métal-Fracassant, lui, semblait être resté encore et toujours sur la défensive, alors, suivant ce petit jeu verbal, il lui répondit du tac au tac :

« Moi je m'amuse bien ! En plus je peux cracher tout le feu que je veux sur toi, c'est amusant ! Mais toi, qu'est-ce que tu fais ? Je suis mou ? Alors toi, tu es plus lent qu'une tortue, gros ramollo ! »

Il n'existait peut-être pas de rire pour les dragons et il ne sortait jamais de sa gueule autre chose que des grognements, cette fois-ci fortement amusés, mais l'on pouvait bien ressentir tant dans ses mots que dans ses gestes sa taquinerie et sa joie.
Il en voulait encore un peu plus, toujours plus ! Si bien qu'il finit par adopter un rythme proche du galop et, après quelques manœuvres, il se mit à cracher un feu dispersé qui le masqua tout entier. Profitant de cette petite tactique, Alkhytis essaya alors de mettre à profit ce qu'il lui avait expliqué et, accélérant sa vitesse de course, il fila tout droit vers son opposant. Le feu s'arrêta tout juste pour le révéler arrivant à tout allure sur lui et, baissant la tête pour percuter avec le début de ses cornes, il chercha à créer de toute ses forces un choc sur le bouclier, poussant autant qu'il le pouvait pour faire bouger cet énergumène décidément un peu trop mollasson !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Sam 3 Sep 2016 - 21:27

Se faire lapider par un dragon ! Si on avait dit un jour qu'un dragonnet lui cracherait des cailloux dessus il n'y aurait certainement pas cru. Quoique déjà le fait qu'il fasse un combat non à mort contre un dragon il n'y aurait sans doute pas cru il y a 5 ans de cela de toute manière. Mais les temps changent, et Christan se retrouvait donc aujourd'hui à devoir se protéger de rafales de cailloux grâce à son lourd bouclier. Et il était sinon satisfait d'avoir sa cape écarlate car au final le bouclier ne servait pas à grand-chose contre le feu du dragon, ce qui était normal de toute manière. Après tout il ne fallait pas juste cela pour se protéger du feu d'un dragon, sinon ce serait probablement trop facile. Néanmoins Weren voulut quand même riposter au lieu de rester tout le temps sur la défensive comme il commençait à le faire, et offrit donc une douche froide au dragon. Non qu'il avait espérait réellement éteindre le feu de ce dernier, mais au moins faire en sorte que celui-ci soit abasourdi pendant quelques secondes. A croire que la bonne surprise restait une arme efficace qu'importe l'adversaire que l'on affrontait décidément...

Et la seule réponse que trouva le dragon à tout ceci… Ce fut de recommencer de plus belle à lui cracher du feu dessus, au moins on pouvait dire que l'armure de Weren n'aurait pas besoin d'être nettoyer aujourd'hui, car avec le nettoyage au feu qu'elle subissait là il y avait peu de chance que la moindre saleté persiste dessus, et c'était tant mieux car il n'était pas du genre à se soucier de nettoyer souvent son armure...
Et il devait sinon avouer au passage que ce jeune dragon semblait particulièrement doué pour cracher du feu de manière astucieuse, bien plus que pour jouer des griffes, et de sa queue, ce qui démontrait que cela était son point fort et combat. Et il se contenta donc en voyant cela de garder le seau d'eau froide qu'il avait dans la main droite prêt pour quand une occasion se profilerait, car cette petite teigne semblait se plaire à bondir en tout sens… Ce alors qu'il tâchait de se protéger du mieux possible des jets de feu de son adversaire.

Et notons que cet entraînement était assez intéressant au final, carcar cela permit à Christan de déduire que ce dragon-ci jouait surtout sur le feu lors d'un combat quand il voyait qu'il n'y avait aucun autre moyen de triompher, et que le feu était une arme dont il fallait certainement absolument se protéger face à un dragon. Weren se demanda d'ailleurs si ce jet de feu était magique, ou totalement naturel, comme par exemple le mécanisme du feu grégeois alayien qui permettait d'inonder à bien plus d'une dizaine de mètres les ennemis de feu. Mais dans tout les cas il put ainsi s'entraîner avec ce dragon qui était très enthousiaste à cause du fait qu'il croyait que c'était un jeu. Néanmoins pour sa part Weren aperçut en effet les débuts d'incendie, mais ayant choisit un terrain adapté à cela, et où les risques d'un véritable incendie étaient minimes il ne s'en inquiétait pas vraiment, et se concentrait sur sur Alkhytis…

Alkhytis qui ne cessait de sauter en tout sens, à croire que ce dragon était décidément impossible à épuiser ! Une sorte de danseuse en somme, mais avec des griffes, et des crocs. Et probablement surtout difficile à toucher à cause de sa petite taille pensa t-il en restant sur la défensive, de toute manière il ne comptait pas vraiment frapper le dragon après tout. Donc ce n'était pas une vraiment une considération importante que le fait qu'il puisse le toucher, ou non vu que de toute manière il allait éviter de le blesser si possible. Même si visiblement le dragon avait envie qu'il fasse autre chose que se défendre de ce qu'il entendit...

« Je suis peut-être lent, mais pour l'instant j'ai surtout l'impression de faire face à un moustique pour ma part. » Ajouta t-il donc provocateur, avant de devoir réagir quand le dragonnet tenta visiblement quelque chose… Comme un chien qui jouerait avec son maître, et tenterait de le renverser pour ensuite lui lécher le visage.

Et ainsi il vit le petit dragon surgir de la fumée créer par son feu pour lui tomber dessus et percuter son bouclier… Et Christan au lieu de parer avec le bouclier décida néanmoins par réflexes d'écarter ce dernier peu avant, que le dragon vienne percuter son armure, et quand ce fut le cas il approcha sa main droite pour tenter de le saisir par le coup alors qu'il manqua de très peu de tomber au sol, et y arriva.

« Alors on aime bien être proche de moi ? Pour le coup je pourrai presque dire que j'ai fais une belle prise. » Acheva t-il avant de relâcher immédiatement le dragon, ce dernier était encore très jeune après tout, et suite à ses quelques paroles Weren défit les lanières de son bouclier, et fit tomber ce dernier.

« Tu trouve que je suis trop mou ? Je suis certain que je suis capable de t'attraper à nouveau pourtant, et si c'est le cas on verra bien qui est mou petit moustique... » Ajouta t-il donc provocateur pour toujours donner l'impression que c'était un jeu bien entendu. Avant de tenter de saisir à nouveau ce jeune dragon, ce qui promettait certainement d'être plus facile à dire, qu'à faire. Mais bon Weren était un homme têtu de toute manière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Jeu 15 Sep 2016 - 21:01

Le résultat de son action était presque réussi puisqu'il manqua de peu de le faire tomber au sol et compte-tenu de la différence de leur gabarit, le jeune dragon étant encore loin de sa taille adulte, il pouvait plutôt s'en trouver satisfait. Cependant, le bipède parvint un peu trop facilement à l'attraper et, instinctivement, il rua aussitôt pour se dégager, faisant claquer sa mâchoire non loin de son bras qu'il ne réussit pourtant pas à atteindre, griffant dans un bruit strident son armure à l'aide de ses serres affûtées.
En se dégageant de son emprise, il bondit en arrière pour se tenir à une certaine distance de lui et le jauger d'un regard à la fois fier et méprisant. Pour qui se prenait-il celui-là, à le traiter comme un moins que rien sans la moindre once de respect ? Pensait-il s'adresser à l'un de ses congénères et pouvoir faire avec lui ce qu'il lui plaisait ?

Mécontent, il avait frappé brutalement le sol de ses pattes avant et un grognement sombre s'échappait de sa gueule. Pensait-il qu'il était en droit de l'insulter simplement parce qu'il n'était pas encore assez grand pour le balayer d'un seul coup de patte ? Il n'allait pas le laisser le rabaisser ainsi sans se défendre et, tout en s'enfonçant dans l'orgueil qu'il avait hérité de sa Mère-Dragonne, la Superbe Trissi, il lui répondit avec hauteur, d'une voix grondante, semblable aux véritables grognements qu'il aurait pu pousser s'il n'avait pas pris la peine de lui exprimer tout ça d'une manière qui lui était parfaitement audible.

« Pour quoi te prends-tu, bipède ? S'il y a un moustique ici, alors il est certain qu'il se trouve en face de moi. Tu sembles penser pouvoir te moquer de moi si facilement, mais tu n'es qu'un couard qui se cache derrière une carapace de métal et qui lui doit tout. Sans elle, personne ne donnerait cher de ta pauvre peau et je pourrais bien en faire mon quatre heures, en admettant qu'il y reste encore quelque chose de tendre. »

Quelles que soient ses tentatives, le dragon ne se laissait pas approcher. Son regard s'était assombri et brûlait d'un vilain éclat, similaire à une lave qui s'embrasait sans cesse et qui pourrait bien se déverser jusqu'à lui. Ses larges et tranchants crocs étaient découverts, laissant apercevoir le genre de traitement qu'il pouvait infliger d'ordinaire à ses proies. D'un geste sec, il fit claquer ses ailes et il était bien prêt à faucher tout sur son passage avec sa queue. Il était peut-être dégingandé avec son rythme de croissance irrégulier, il avait peut-être cette aile plus chétive que l'autre et dont on lui évoquait sans cesse les difficultés qu'elle lui donnerait, il n'était peut-être encore qu'un jeune dragon qui avait bien des choses à apprendre, mais il n'allait pas supporter ainsi que l'un de ces êtres s'amuse tant à se moquer de lui.

« Vous les bipèdes êtes bien faibles pour avoir besoin de vous entourer d'autant de choses pour survivre, c'en est presque ridicule. »

Ses narines fumaient et des flammes s'échappaient d'entre ses crocs. Ce n'était peut-être pas tant efficace puisqu'il possédait cette cape qui le protégeait, mais ce n'était là qu'un enchantement, de la magie dont la source venait uniquement de son espèce. Il devrait peut-être se montrer un peu plus reconnaissant.

Plus sérieux maintenant, il avait presque tout oublié de leur jeu pour s'élancer, s'écarter, attaquer, parer avec férocité. Il se servait avant tout de son agilité et de ses réflexes pour tout cela, plus que de sa force qui n'avait rien d'exceptionnel. Il n'était pas mauvais lorsqu'il s'agissait de combattre à même le sol et si ses coups de griffes n'avaient rien de hors du commun, il n'hésitait pas pour autant à s'en servir. Il n'avait pas peur, il flambait même d'une intense détermination, prêt à lui faire regretter ces paroles qui l'avaient tant vexé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Ven 16 Sep 2016 - 6:09

Visiblement ce dragon n'aimait pas voir que l'on pouvait le maîtriser, et qu'il n'était pas forcément aussi invincible qu'il aurait pu le penser à son âge encore très jeune, mais c'était un fait. Car là Weren le ménageait tout simplement, il ne se battait pas avec une vraie arme, et restait souvent en défensive. Était-ce vraiment un combat au fond ? Pas véritablement, et on pouvait dire au vu des efforts que Weren faisait pour le ménager que ce n'est pas comme si ce dernier avait voulu démontrer une quelconque supériorité flagrante au dragon. Et pourtant ce dernier sembla prendre la mouche pour une raison obscure quand il put se dégager.

Allons bon ? Que faisait Alkhytis ? Il se mettait à lui parler d'une manière si hautaine, et illégitime que cela en devenait ridicule d'avance, et ce juste pour des provocations amicales ? En tout cas Christan se contenta d'écouter cela, mais ne se sentait pas du tout concerné par ces propos, après tout d'où venait ces paroles si ce n'est d'un dragon encore enfant qui prenait pour des insultes, ce qui n'en était pas ?

Se sentait-il vexé par les paroles de ce dragon devenu maintenant arrogant comme une certaine argentée arrogante qu'il avait rencontré ? Pas le moins du monde car Christan connaissait sa valeur, son armure n'était que normale à porter quand l'autre en face avait des écailles, et qu'il était stupide de se moquer d'un humain qui a une armure quand on crache du feu. Au contraire cela démontrait que le dit humain était malin, s'adaptait à ses adversaires, non qu'il était faible, et lâche. Est-ce faible et lâche de ne pas se battre à main nue face à un lion ? Non c'est stupide de croire que se battre à main nue face au lion est une bonne idée, de plus Weren avait sauver ce monde en contribuant à la mort de Vraorg le blanc en autre, et sauver la liée d'Alkhytis par plusieurs fois, de ce fait il connaissait sa valeur, et il savait avoir au final bien plus fait pour ce fichu continent que bien des dragons. Et Christan fit donc simplement tonner de sa voix après avoir pousser un soupir.

« Est-ce que tu sais ce qu'est l'humour ? Est-ce que tu arrive à faire la différence entre quelqu'un qui dit quelque chose qu'il pense, et quelque chose qu'il ne pense pas ? En tout cas je vais te dire une chose, je n'étais pas sérieux quand j'avais dit cela, je te charriai pour t'encourager à persévérer, et je ne cherchai pas à te rabaisser. » Sur le ton dont il le disait on sentait que cette histoire l'agaçait plus qu'autre chose, il n'était pas effrayé le moins du monde, et encore moins vexé. Et sur ce il reprit mais cette fois-ci très sérieux. « Quand à ma valeur, je vais être direct. Ta liée serait morte si je n'étais pas intervenue à certaines reprises pour la sauver, et tu n'aurais même pas pu naître si je n'avais pas contribué à la mort de Vraorg le tyran, et tout les dragons de ce continent seraient ses esclaves si je n'avais pas permit que la lame astrale soit rassemblée en portant cette dernière malgré de terribles blessures. Et pourtant je ne suis pas allé pour ma part vous réclamer des remerciements alors que je les méritera pour avoir sauvé ton espèce de l'esclavage. J'ai juste fais ce qu'il fallait faire! » En somme ce dragon aussi pourrait se montrer un peu reconnaissant ! C'était bien grâce à Weren qu'il pouvait vivre libre, et vivre tout court d'ailleurs ! Et lui allait-il l’assommer pourtant de son superbe orgueil ? Non.

Quand au fait qu'Alkhytis se moque de la race humaine cela Christan l'ignora royalement, c'était des paroles irréfléchies venant d'un dragon vexé de manière infondée dans son orgueil, il n'y avait ni légitimité, et justesse dedans, et Weren sur ce se contenta d'ajuster son bouclier pour accueillir le dragon qui repartait à l'attaque, dragon qu'il aurait pu couper d'un coup de hache en deux au passage, mais qui voulait déjà jouer le fier. Mais qui attaquait sous l'effet de la colère, et prenait donc des risques qui auraient été totalement injustifiés dans un vrai combat.

Les attaques d'Alkhytis ? Christan se battant vraiment sérieusement maintenant il les para avec une certaine facilité, aucun assaut ne passa, s'il avait eu une hache Weren aurait sans doute même pu en profiter pour porter un coup douloureux, mais il se contenta juste de repousser à plusieurs reprises le dragon avec son bouclier, sans rien rajouter. Silencieux, et décidé à calmer cette boule d'écaille énervée qui se battait sans vraiment réfléchir sous l'effet d'une colère infondée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mar 27 Sep 2016 - 16:41

La réponse du soldat ne fit nullement écho à la colère du cuivré. Il cherchait à expliquer ses remarques d'une manière qu'il n'était pas tant capable de comprendre, car il l'avait blessé de ses mots. Il aurait pu se morfondre, pu simplement lui tourner le dos parce qu'il n'aimait pas ce qu'il entendait, mais ce n'était pas dans son caractère. Avait-il déjà osé fuir devant quoi que ce soit ? Non, jamais. Il préférait largement se confronter à la situation et avait dressé son orgueil comme son arme, avait fait face de la seule manière qu'il avait pu trouver en cet instant.
Son regard brillait, étincelant d'une rage qu'il avait accumulée sans vraiment savoir comment la hurler aux autres. Peut-être se sentait-il terriblement faible face à ce bipède qui paraît avec tant de facilité ses coups. Il n'avait jamais cherché à apprendre à se battre sérieusement, s'était contenté de laisser ressurgir ses instincts, avait tiré des connaissances de cette mémoire immense qu'il avait tant de mal à maîtriser avec son jeune âge. Même quand il essayait avec plus d'énergie, plus de sérieux, il se montrait finalement inutile contre ce mur de métal et il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il fallait faire pour réussir à le percer.

Au moins ses attaques lui permettaient-elles de défouler sa colère, mais pas assez, car il n'en tirait pas la moindre satisfaction. Ce n'était pas tout à fait contre lui qu'il voulait se battre, qu'il voulait crier et puisqu'il n'arrivait à rien, il ne risquait pas d'assouvir cette soif de sang qui s'était éveillée en lui.
Après avoir fait usage de toutes ses forces, lorsque enfin il se sentit essoufflé et que son énergie intarissable eut quand même besoin d'une pause pour se ressourcer, il arrêta ses assauts pour tourner autour de lui, comme en quête d'une idée. Mais sa volonté de blesser avait disparu au fil de ses coups, tout comme la rage qui l'avait fait gronder et il n'en restait maintenant plus que des débris au fond de son cœur, alors que ses sentiments s'étaient incessamment heurtés à ce bouclier qui lui semblait désormais aussi solide qu'une forteresse.
Finalement, il cessa de marcher pour s'asseoir, dardant l'homme d'un regard ambré où se mêlaient mille pensées et tout autant de sentiments.

« Est-ce que tu aimerais que l'on te traite de chose insignifiante ? Blague ou non, c'était blessant. » Lança-t-il brutalement, sans prendre la peine de canaliser le mélange de mots et d'émotions qu'il lui envoyait tout à coup, alors qu'au cours de sa colère, il avait rompu tout contact avec lui.

Maintenant, ses yeux ne lâchaient pas les siens, pas qu'il essayait de le transpercer de cette manière ni de découvrir la moindre de ses pensées, il voulait tout simplement maintenir le lien sans jamais l'interrompre.

« J'en ai assez que l'on ait pitié de moi ou que l'on me rabaisse parce qu'on pense que je ne pourrai pas voler, que je suis trop petit, ou pour un tas d'autres raisons, peu importe. Je ne laisserai pas les gens penser ça de moi sans rien faire. »

Un grondement venant de sa propre voix s'était mêlé aux mots qu'il transmettait par télépathie. Il n'était peut-être pas aussi fort que lui, mais il avait sa propre valeur et ça, personne ne pourrait lui faire penser le contraire.

« Peu importe que tu sois un héros ou non, ça ne te donne pas le droit de tourner les autres en ridicule, enfin si tu n'as pas envie de vexer ceux à qui tu t'adresses, en tout cas. Moi je ne suis pas comme toi, je n'ai pas fait du combat mon métier ou mon plaisir et je préférerais bien largement ne jamais avoir à me servir ni de mes crocs, ni de mes griffes, ni de mon feu pour aucune guerre que ce soit. Ça ne fait pas de moi un être ridicule.

Je ne connais du passé que ce que j'ai su déceler dans les messages de mes ancêtres, que ce que les bipèdes ont bien voulu m'en dire et je n'y comprends pas grand-chose à vrai dire, mais si c'est des remerciements que tu attends, alors merci. Merci d'avoir pris soin de ma Liée avant que je ne sois ne serait-ce qu'un œuf et avant que je ne puisse voir le monde de mes propres yeux. »

Son ton s'était fait plus calme. Parler lui avait permis d'apaiser son irritation, mais aussi son ressentiment. Doucement, il s'approcha à nouveau de lui, mais ce n'était plus pour l'attaquer. Le bout de son museau vint se plaquer contre l'imposant bouclier, réduisant les aspérités qu'il avait accumulées au fil du temps pour peu à peu les faire disparaître.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Jeu 29 Sep 2016 - 18:06

Cela lui semblait tout de même… Familier, peut-être même un peu trop, cette rage d'être faible, et de vouloir devenir fort qui était en train de tourmenter le dragon. Néanmoins cela lui semblait étrange de la part d'un dragon qui deviendrait fort de lui-même avec le temps… Étrange, mais Weren n'était pas un dragon après tout, et ces derniers devaient probablement raisonner différemment des humains, ou bien cet Alkhytis était vraiment jeune et c'était cela qui jouait. Et dire que tout les dragons de ce fichu continent n'était même pas nés qu'il était en train de s'entraîner de manière acharné pour se préparer à l'invasion d'Armanda. Des bébés, voilà ce qu'étaient en âge tout ces dragons, et pourtant ces derniers se comportaient pour certains comme s'ils avaient déjà des siècles pensa t-il. A croire que le concept d'âge de ces sauriens était bien différent de celui des humains.

Quand à lui il n'était pas fort parce qu'il avait été destiné à être fort, sa force venait d'entraînement, de souffrances qu'il avait surmonté. De ce désir de vaincre ses adversaires, et de se vaincre soit-même. Il n'avait jamais renoncé à se battre, et savait qu'il fallait lutter de toutes ses forces pour espérer vaincre, car tel était le monde. Un endroit cruel, et dur où personne ne te relèvera lorsque tu sera à terre, non… Personne ne te relèvera, et il est même probable que tu tombe dans l'oubli si tu ne fais rien pour démontrer que tu existe. Et Weren pensa à cela alors que le dragon tournait autour de lui pour lui expliquait ensuite ce qui le tourmentait réellement.

Alors c'était cela ? Il se disait bien que ce dragon devait avoir une bonne raison pour ainsi énerver, en tout cas une raison qui n'était pas seulement en rapport avec Weren. Sinon cela voudrait dire que ce n'était que l'orgueil qui parlait. Et à cela Weren répondit donc grave.

« J'ai connu pour ma part ce genre de situations dragon, je n'ai pas toujours été l'homme que j'étais aujourd'hui, mais toi. » Et sur ce il le regarda gravement avant de dire. « Toi tu grandit dans un environnement un minimum sain, et compatissant envers toi, sait tu ce que c'est quelqu'un qui te rabaisse avec haine ? D'être traité comme un moins que rien pendant des années ? De savoir qui si tu ne lutte pas, et ne te relève pas toi-même lorsque la vie te met à terre personne ne le fera à ta place ? Que la mort t'attend à chaque instant où tu faiblira ? »

Il resta quelques instants silencieux avant de reprendre en donnant un léger coup de son gantelet sur son plastron. « Pour ma part je sais ce que c'est, mais pour moi ce n'était pas une question de fierté Alkhytis, mais une question de vie, ou de mort. Et ma vie n'a jamais été facile à, jamais. » Le regard qu'il lançait au dragon témoignait bien qu'il avait presque souffert toute son existence, et avait dû lutté. Et sur ce il reprit.

« La vie est cruelle Alkhytis, elle est dure et ce n'est pas un terrain de jeu. Pense tu que pour ma part quiconque s'intéresse à ne pas me vexer, ou me mettre en colère ? Pense tu réellement que si je me bat c'est parce que j'aime tuer mes adversaires ? » Il resta un instant silencieux avant de reprendre grave. « Non je me bat car la vie est dure, et cruelle. Et que je ne veux pas que quiconque me mette à genoux. Je met bat car c'est ainsi seulement que j'arrive à vivre, je me bat car je ne peux pas faire autrement que ce soit par devoir, ou par survie. » Pourquoi parlait-il de cela à ce dragon d'ailleurs ? Il ne le savait pas vraiment en vérité, mais il le faisait quand même. Et sur ce il se reprit.

« Tu devrais plutôt voir la chance que tu as toi, tu as une liée qui prend soin de toi, et tu deviendra fort avec le temps. Ton avenir est assuré pour peu que tu fasse des efforts, et étant un dragon tu n'as rien à faire quasiment pour qu'on te respecte. Ta vie est facile par rapport à la mienne, très facile, et je ne dit pas ça pour me moquer de toi, non je dit juste la vérité. » Il remercia le dragon d'un hochement de tête léger quand ce dernier eut réparé les éraflures de son bouclier, ce avant d'ajouter.

« Mais soit j'éviterai à l'avenir les provocations à ton égard même dépourvues de malveillance. Néanmoins j'aimerai quelque chose de ta part, j'aimerai que tu me traite comme ton égal en tout temps dragon, y compris quand tu sera bien plus grand. J'en ai assez de ceux qui me traitent comme un inférieur, ou sont orgueilleux envers moi, et toi qui m'a avouer détester que les autres te rabaissent et aient pitié de toi tu devrais le comprendre je pense. Et en échange de cela bien entendu je te traiterai comme un égal en tout temps, cela te va ? » Acheva t-il donc de sa voix grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Dim 9 Oct 2016 - 20:23

Ses paroles étaient tellement étranges ! Ou tout du moins, il semblait en capter la souffrance, la difficulté qui en découlait. Ses mots étaient durs, empreints de bien des sentiments et d'une expérience qui lui échappait totalement. Ses pensées en comparaison lui paraissaient bien ridicules et il se sentait presque idiot en voyant à quel point la vie avait l'air d'être difficile pour Métal-Fracassant. Était-ce pour cette raison qu'il était fort ? Était-ce pour cela que ses mots eux-mêmes semblaient transmettre un éternel combat ?
Mais tout ce dont il lui parlait lui déplaisait fortement. Il ne voulait pas que le monde soit cruel ! Il ne voulait pas de ces batailles, de ces méchancetés, de la douleur, de la souffrance, de la colère ! Il se souvenait encore si fort de ce que lui avait transmis Brasier-Écarlate, de ses sentiments, de sa lutte effroyable. Ça l'avait marqué. Ça lui avait permis de comprendre qu'il ne voulait pas de tout cela. Pourquoi les bipèdes semblaient vouloir autant lutter ou se battre ? Il ne pouvait pas le comprendre. Pourquoi cela était devenu si nécessaire au point que celui-ci y voit son seul moyen de vivre, de survivre tout simplement ? Ne vivaient-ils pas en temps de paix ? Avaient-ils tout un tas de raisons pour briser celle-ci ?

« Non ! Je refuse tout cela ! » S'écria-t-il. « Tu n'as pas à devoir te battre sans cesse ! Tu n'as pas à être rabaissé par les autres ! La vie n'a pas à être dure ou cruelle ! Je ne suis pas d'accord ! »

Il se sentait révolté par toutes ces choses-là. Pour lui qui était né au domaine, entouré des baptistrels, d'une atmosphère de paix totale, pour lui qui était un dragon et qui n'avait pas pour préoccupation de combattre, cela lui paraissait plus que tout aberrant.

« Tu ne crois pas qu'en cherchant encore et toujours à te battre cela ne provoque pas encore et encore des combats ? Est-ce que tu as envie de vivre pour toujours dans un monde de guerre, dans un monde où la vie doit être cruelle et où il faut être plus fort que les autres pour survivre ? Tu sais... je crois qu'il y a toujours quelqu'un de plus fort que soi, est-ce que ce n'est pas vain de penser ainsi ? »

Il le dardait de son regard ambré, à la fois étincelant de détermination, à la fois brillant d'une grande douceur. À l'entendre, il avait envie d'apaiser un peu ce bipède qui lui paraissait alors si tourmenté par toutes ces années de guerre.

« Je... je crois que si tu arrêtais d'être si dur, les gens pourraient être plus gentils avec toi. Tu sais, je ne pense pas que les gens au palais, à Aldaria ou ailleurs soient vraiment mauvais ni qu'ils aient toujours envie de se battre. Ça amène la souffrance, la tristesse et pourtant, les bipèdes semblent toujours vouloir courir vers ce destin. Je ne comprends pas... Est-ce que les gens ici sont avec toi si cruels ? Est-ce qu'ils te demandent d'être fort pour te respecter ?

Je trouve que tu es très fort Métal-Fracassant et je n'ai rien réussi à faire contre toi. Mais même si tu étais faible, ça ne m'empêcherait pas de t'aimer et je ne penserais pas pour autant que tu m'es inférieur. Même si nous sommes tous différents, ne sommes-nous tous pas égal d'une certaine manière ? Nous sommes tous des êtres vivants.
Alors c'est d'accord et je te le dis ici et maintenant : considérons-nous comme des égaux, même quand je serai trèèèès grand, même si tu n'as plus tes écailles de métal et, quoiqu'il arrive, on pourra toujours se respecter et bien s'entendre, n'est-ce pas ? »

Le jeune dragon pencha doucement la tête sur le côté, dévoilant le bout de ses crocs ainsi qu'un petit grognement encourageant.

« Mais dis-moi, Métal-Fracassant, j'aimerais bien comprendre pourquoi les bipèdes se battent toujours autant. Est-ce que tu pourrais me partager quelques-uns de tes souvenirs ? Qu'est-ce qui vous pousse à rendre le monde si dur et si cruel ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mer 12 Oct 2016 - 8:31

Christan avait l'habitude de ces civils, et de ces non humains qui ne comprenaient pas le moins du monde ce que cela faisait vraiment d'être un guerrier, tout ces bien pensants qui le critiquaient sans vraiment savoir, et qu'on n'aille pas lui dire que les guerriers vampiriques, et elfiques étaient de vrais guerriers ! Un millénaire de paix, voilà ce qu'avait eu les elfes. Les seuls guerres auxquelles ils avaient participer Weren y avait participé aussi, et en somme cela augurait bien quel était vraiment l'expérience de Christan par rapport à celle de l'armandéen moyen quand à la guerre.

La guerre, voilà une chose qui ne s'inventait pas, et qui ne s'égalait pas quand on l'avait véritablement vécu, elle vous marquait d'une manière très aisée à percevoir et ce de bien des façons. Un soldat un vrai était à des kilomètres par la façon de pensée de ce qu'était un civil… Mais bon cela peu de personnes pouvaient vraiment le comprendre ou l'appréhender, de plus Weren ne cherchait pas vraiment à ce qu'on le comprenne ou ait pitié de lui. Qu'ils gardent pour eux leurs pitiés, ce n'était pas lui qui faisait pitié dans les faits. Lui était toujours vivant après tout là où bien d'autres étaient morts, et les faits étaient là. Weren avait de grandes chances de vivre encore longtemps à ce rythme…

« Je n'ai pas à me battre ? Tu dis cela alors qu'un immense dragon rouge déterminé à anéantir les races non dragons vit encore, et tu dis cela alors qu'une criminelle elfique qui a tué un de mes ami respire encore? » Finit-il pas répondre au dragon de cuivre, avant de poursuivre. « Dois-je arrêté de me battre et les laisser commettre leurs méfaits ? Dois-je arrêté de me battre et dire qu'ils ont vaincu ? Non je ne peux pas arrêter de me battre, car eux ne renonceront pas à leurs combats, et continuerons à massacrer ceux qui ne le méritent pas sans vergogne. » Finit-il par répondre en laissant bien percevoir pourquoi il se battait avant de reprendre.

« Je ne cherche pas à me battre, ce sont les autres qui ne me laisse pas le choix Alkhytis, tu pense vraiment en sachant par exemple que ce dragon rouge nommé Aile de mort massacre des villages de temps en temps juste parce qu'il en a envie que je vais me dire que ce serait une bonne chose de ne rien faire ? La vie est cruelle Alkhytis, mais ce n'est pas moi qui la rend cruelle, non je me bat pour éviter que des gens qui sont vraiment faibles au final souffrent Crois-tu vraiment après tout que la paysan ayant femme et enfant et n'ayant rien fais de mal mérite de mourir dans les flammes d'un dragon rouge juste parce que ce dernier en a envie ? Je me bat donc aussi pour ceux qui ne peuvent se défendre par eux-mêmes en plus de me battre pour moi. » Finit-il donc par dire pour mettre en avant ce constat impitoyable avant de reprendre ensuite d'une voix grave.

« Les bipèdes ? Tu crois que les dragons sont parfait ? Vraorg le blanc qui a apporté la dévastation à ce continent et la pire guerre qu'il n'y a jamais eu lieu été un dragon, Verith le rouge qui massacre des familles entières sans raison est un dragon. Est-ce que cela leurs donne le droit de tuer qui ils veulent quand ils veulent sans raison ? Rien n'est tout blanc, ou tout noir Alkhytis. Quand à moi tu pense qu'avec tout ça je ne suis pas obligé de me battre pour survivre ? Que la vie n'est pas un combat ? Ce n'est pas moi qui cherche à me battre, mon travail est de faire en sorte que la paix règne au contraire là où d'autres massacrent des innocents sans aucune pitié. Quand aux gens d'ici ça dépend surtout des individus. » Ce quoi en somme au passage bien secoué les préjugés de ce dragon qui croyaient que les siens étaient parfaits décidément, à croire que c'était de le mauvaise foi. Même s'il doutait franchement que ce dragonnet là soit de mauvaise foi

« Tu m'aime ? » Finit-il par dire stupéfait de cette affirmation du dragon, comment ça il l'aimait ? Cela sonnait étrange pour lui, et en tout cas Weren avait presque du mal à concevoir qu'on lui dise cela aussi directement. Enfin bon il se reprit et cacha le fait que cela le perturbait assez avant de reprendre ensuite calmement aux paroles du dragons qui se faisait respectueux.

« Je suppose que oui. » Se contenta t-il de dire calmement car il ne savait pas trop quoi répondre au dragon qui décidément s'était fait très aimable. Ce à quoi l'alayien n'était pas habitué de la part d'un dragon, mais avec lequel il essayait de composer maintenant en se disant que ce n'était pas forcément plus mal...

Et sur ce Weren reprit après un instant de réflexion sur la question qui même si elle était innocente du dragon était quand même assez insultante pour le genre humain.

« Comme déjà dit avant les dragons ont aussi leurs parts de responsabilité Alkhytis. Quand à pourquoi nous nous battons ? Pour survivre souvent, très souvent, ou bien pour nôtre liberté. Lorsque Vraorg le blanc avait voulu asservir ce continent entier les protégés s'étaient battus contre lui pour leurs libertés. Lorsque les humains ont fais la guerre au vampire c'était pour protéger leurs familles qu'ils ne désiraient pas voir mourir de la main des vampires. Aucune guerre n'est faîte sans but Alkhytis, les gens ne se battent pas sans raison, ou pas les gens normaux. Ils se battent car on ne leurs laissent pas le choix, ou parce qu'ils n'ont pas le choix… Les choses ne sont jamais vraiment aussi simples qu'on le croit au final cela j'ai finit par m'en rendre compte ces dernières années. » Acheva t-il donc de dire d'une voix sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Sam 5 Nov 2016 - 19:45

Chacune des phrases de Métal-Fracassant semblait remplie d'un lourd vécu. Il l'écoutait attentivement, certain qu'il ne lui mentait pas et qu'il ne cherchait ni à enjoliver ni à accentuer ce qu'il disait. Il semblait être le genre de bipède à donner un constat plutôt qu'à vouloir amplifier les choses et ça lui plaisait bien. Sa connaissance du monde était certainement beaucoup plus étendue que la sienne, ça en avait tout l'air d'après ce qu'il disait et il voulait bien le croire sur ce point-là.
Le jeune dragon l'observait de ses grands yeux, réfléchissant au sens de ses paroles. Pas le choix de combattre ? Rester pacifique impliquerait de regarder les conflits et les gens mourir ? Dans un monde idéal, arrêter les combats suffirait certainement, mais il savait bien qu'ils n'étaient pas dans ce genre d'univers, ils ne le seraient peut-être jamais. Il avait sans doute raison sur ce point-là, chaque être dans ce monde a quelque chose à défendre, même si ça paraît insignifiant pour les autres, même si d'autres veulent s'en emparer.

Tout cela serait donc vain ? Il faudrait vouloir encore et encore combattre ? Alkhytis n'avait pas envie de ce monde-là. Les bipèdes et les dragons ensemble n'avaient-ils pas cherché à restaurer la paix ? N'étaient-ils pas venus à bout de cet ennemi que l'on nommait Vraorg ? Pourquoi les conflits devaient-ils encore se poursuivre ? Les êtres devaient-ils encore et toujours chercher à s'opposer, jusqu'à ce que de nouvelles guerres surviennent, sans jamais s'arrêter ?
Mais ce n'était pas tout, il cherchait aussi à lui faire comprendre que les dragons n'étaient pas parfaits non plus et qu'ils apportaient eux-mêmes leur déséquilibre dans la balance. Alkhytis ne pouvait pas nier les problèmes qu'impliquait Brasier-Écarlate après l'avoir rencontré, mais il restait persuadé qu'il devait exister un moyen de tout régler sans que cela n'implique la mort de qui que ce soit. Il ne pouvait pourtant pas s'offusquer que les bipèdes veuillent réagir lorsqu'il commençait à massacrer un village, il les y poussait même en se montrant si agressif et belliqueux.

Que faire ? Comment faire ? Le jeune cuivré se sentait un peu abattu par toutes ces choses-là, un peu perdu aussi. C'était comme un cercle vicieux dont il n'était pas capable de voir la solution pour le moment. Mais il y réfléchissait et il continuerait à le faire, jusqu'à ce qu'il sache quoi faire.

Métal-Fracassant, lui, semblait avoir trouvé sa réponse et il continuait de se battre pour suivre sa volonté. Dans ce qu'il disait, dans la manière dont il le disait, Alkhytis pouvait comprendre qu'il ne le faisait pas vraiment par plaisir, c'était plutôt dans sa nature, dans son éducation. Il avait grandi dans la guerre et lui grandissait dans la paix, c'était certainement des points de vue bien différents. Il ne pouvait pas lui reprocher de vouloir défendre les plus faibles et il préférait qu'il se batte pour ce genre de choses plutôt que pour détruire les autres, imposer ses idéaux, ravager le monde.

« Je… Je pense que je comprends un peu mieux. » Répondit-il simplement.

Pourtant, il n'aimait pas ce tableau, il voulait faire ce qu'il fallait pour le changer et rendre le monde un peu meilleur, un peu plus beau.

« Je ne sais pas trop encore comment faire, mais je ferai tout pour éviter les conflits, tout pour que les combats puissent un jour disparaître. »

Et tant pis si ce n'était pas possible. Il voulait y croire. Était-ce mal de l'envisager sérieusement de toute façon ? S'il n'y avait personne pour ça, il était au moins certain que ça n'arriverait jamais.

« Mais même si tu te bats et que je n'aime pas ça, tu as l'air d'être un bon bipède et je suis content que tu œuvres toi aussi pour la paix, même si ce n'est pas d'une manière qui me plaise beaucoup. Je pense que… je comprends un peu mieux maintenant quand tu dis que tu n'as pas le choix. »

Ses yeux d'ambre ne lâchaient pas l'imposant bipède de métal. Il ne pouvait pas bien l'observer avec ce casque qui lui couvrait la tête, mais il arrivait quand même à capter la lueur de son regard.

« Dis, Métal-Fracassant, est-ce que la paix ça te plaît quand même ? Est-ce que tu arrêterais de te battre et de t'entraîner s'il n'y avait plus de raisons de faire la guerre et de s'entre-tuer ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mar 8 Nov 2016 - 20:41

Weren écouta le dragon qui visiblement comprenait ce qu'il voulait dire. Une chose qui était appréciable dans les faits pensa Weren, après tout ce n'est pas souvent qu'il en venait à expliquer tout ceci à quiconque, mais cet Alkhytis semblait voir la franchise dans les paroles de Christan, et ce n'était pas plus mal. L'alayien fit donc un effort, et lui dit simplement d'une voix grave.

« Comprendre est le premier pas pour arriver à accomplir ce que l'on entreprend en ce monde. » Après tout c'est en sachant qu'un chat est un chat par exemple entre autres que l'on peut vraiment avoir des ambitions atteignables, et atteindre ces dernières, et c'est ce que précisa Weren dans ses propors suivit qu'il fit d'un air solennel.

« Rien n'est impossible Alkhytis, rien pour celui qui est prêt à se battre, à lutter et à ne pas renoncer dans son désir d'atteindre son but. La seule chose qui est vraiment impossible à accomplir au final est celle que tu renonce à accomplir. Alors si tu as un désir pour ce monde bat toi jusqu'au bout pour que ton rêve s'exauce, car sinon personne ne le fera à ta place. Ainsi seulement tu bâtira le monde selon tes aspirations. » Cela aussi dit avec franchise, après tout Weren croyait dans le fait que la détermination était la clé, pour sa part Weren même s'il pensait que les idéaux d'Alkhytis étaient peut-être un peu trop gentillet ne pensait pas que cela était forcément impossible de les atteindre. Non rien n'était vraiment impossible en ce monde, rien que l'on ne désire entreprendre de toutes ses forces. Quand au reste...

« Je ne mentais pas quand je disais que je n'ai pas le choix, peut-être que je te raconterai un jour pourquoi je suis dans l'armée et j'y suis resté, pourquoi la vie me semble être une lutte permanente. Oui je te le raconterai probablement, mais sur l'instant je sais que cela attirera ta pitié et je n'ai pas envie d'inspirer de la pitié. Sache juste... » Il regarda le dragon, et ajouta. « Qu'il faut être prêt, nous sommes en paix actuellement. Il vaudrait mieux que la paix perdure oui, mais si jamais les choses devaient changer. Soit prêt Alkhytis. Espère le meilleur, mais prépare toi aussi au pire. » Un conseil fait en tant que vétéran.

Ce dragon étrangement lui semblait après tout sympathique, et respectable. Weren avait donc moins de mal à parler de certaines choses à son égard. Pourquoi ? Difficile de le savoir réellement, mais en tout cas l'alayien reprit ensuite calmement au sujet de la paix.

« La paix ? Je ne saurai dire si cela me plaît réellement, mais je ne souhaite pas une autre guerre. Je me prépare juste à ce cas de figure, quand à m'arrêter de m'entraîner ou de me battre... » Il réfléchit longuement, et ajouta. « Si je n'avais vraiment plus de raison de le faire, je le ferai je suppose. Mais je ne saurai pas quoi faire par la suite de ma vie, quand au reste. » Il poursuivit franchement. « On aura toujours besoin d'hommes comme moi Alkhytis, pas pour faire forcément la guerre mais pour maintenir la paix. Comme je suppose une dragonne protégerait ses œufs, un militaire est censé protéger son peuple ou la civilisation des possibles dangers pouvant la menacer. » Il expliqua donc calmement son point de vue.

« Une armée puissante dissuade de potentiels ennemis de faire la guerre à une nation par exemple. Voit cela comme quand tu part à la chasse, est-ce que tu préférerai chasser par exemple un lapin ? Ou une espèce de bestiole encore plus dangereuse que toi qui va te faire payer chèrement une agression ? Dans ce cas voit une nation comme une potentielle proie, et ses potentiels ennemis qu'ils soient d'autres nations, d'autres peuples, ou autres comme des prédateurs. En somme l'armée dont je fais partie ne sert pas qu'à faire la guerre, elle dissuade aussi un ennemi potentiel de nous la faire. Car il sait qu'il a plus à y perdre qu'à y gagner. » Avant de conclure sérieux. « Alors que s'il n'y avait pas d'armées, pas de soldats pour protéger la nation, il serait facile, et même tentant pour un ambitieux de s'en prendre à elle, comme toi lorsque tu vois un lapin bien gras et lent courir devant toi. Tu comprend mon raisonnement ? » En somme il n'était pas de ces hommes à croire qu'une démilitarisation aiderait en quoi que ce soit la paix, au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Dim 27 Nov 2016 - 1:39

Il y avait des moments où Alkhytis ne comprenaient rien à rien dans ce que les bipèdes voulaient lui raconter, mais ici, sans qu'il ne sache trop l'expliquer, ce bipède-là semblait être un peu plus doué pour lui dire les choses de la bonne manière et il avait l'impression d'y voir un peu plus clair. Bien sûr, tout ce qu'il disait ne collait pas forcément avec ses idéaux et têtu comme il était, il n'était pas prêt de changer d'avis, mais il concevait quand même qu'on puisse voir les choses autrement et il essayait d'en comprendre les arguments.
Ce qu'il aimait bien, c'était que Métal-Fracassant l'encourageait quand même dans ses idées, plutôt que de s'entêter à le faire penser comme lui.

« Ah ça, tu peux en être certain, je ne suis pas prêt de renoncer ! Je suis même bien déterminé à changer les choses et à tout faire pour effacer les conflits ! Rien n'est impossible, je suis bien d'accord avec toi ! » Répondit-il en exécutant un petit bond joyeux.

De la détermination et de l'énergie, il fallait dire que c'était deux choses dont le jeune dragon ne manquait pas et il était bien le premier à courir en tous sens et à essayer à tout prix de faire ce qu'il voulait, quitte à passer pour une vraie tête de mule !

Alkhytis avait envie d'en savoir plus. Métal-Fracassant avait touché sa curiosité et dans ces moments-là, c'était comme si un fabuleux bouillonnement s'emparait de lui et il mourait d'envie d'en savoir plus. Que s'était-il passé ? Pourquoi ? Oui, pourquoi ? Il fallait qu'il lui dise tout ! Il voulait tout savoir ! Et il était déjà prêt à l'assommer de questions ! Pourtant, ses derniers mots l'en empêchèrent brusquement.
Avoir pitié de lui ? Oh, il pensait fervemment qu'il n'était pas le genre de bipède sur lequel il fallait s'apitoyer et il n'était pas sûr qu'il avait trop de raisons pour ça, il le voyait plutôt comme quelqu'un capable de se débrouiller seul et de s'en sortir quoi qu'il arrive. Il était fort, très fort, n'est-ce pas ? Mais si c'était sa crainte, alors c'était à lui de lui montrer qu'il ne le prendrait pas en pitié, ni qu'il le verrait comme un être faible.

« Tu es un bipède fort, je n'ai pas de raisons de penser ça de toi, tu sais, mais si tu préfères m'en parler un peu plus tard, alors j'essayerai de ne pas trop te poser de questions. »

Lui-même savait bien que ça allait lui échapper à un moment ou à un autre et il ne voulait pas avoir à contredire sa parole. La confiance, c'était très important aussi.

Quant à la paix, bien évidemment, il lui expliqua qu'il y avait tout un tas de raisons pour qu'une armée existe même en temps de paix. Des royaumes sans armée, sans volonté de combat, en paix parfaite et totale, c'était bien plus proche de la vision d'un baptistrel que d'un militaire, il pouvait le comprendre aisément. Après tout, c'était sans doute sa raison d'exister et il s'y accrochait. Alkhytis n'avait pas beaucoup d'arguments pour le convaincre que vivre sans armée était possible, son frère de cœur Kaalys aurait sans aucun doute su le faire mieux que lui, mais il gardait tout ça dans un coin de sa tête. Il n'allait pas l'oublier et il reviendrait à l'assaut, ce serait juste un peu plus tard, voilà tout.

« Je pense quand même qu'une armée entretient une certaine forme de menace. S'il n'y en avait plus du tout, personne n'aurait peur de se faire attaquer. Je ne crois pas qu'on puisse vraiment comparer ça à la chasse, ou alors... vous mangez vos propres ennemis ?!! » Demanda-t-il un peu effaré.

Jamais il ne lui viendrait à l'esprit de vouloir manger un autre dragon, c'était tout simplement... super bizarre... inconcevable ! Il aimait les siens comme sa famille et il ne souhaitait que l'harmonie entre eux.

« En tout cas, armée ou pas armée, ça ne t'empêchera jamais de venir me voir pour jouer avec moi, n'est-ce pas ? » Lança-t-il d'un air un peu plus taquin, désireux de trancher avec tout ce sérieux qui avait duré bien assez longtemps ! « Sinon je vais m'ennuyer... et puis je serais obligé d'aller te chercher et ça, ça ne va peut-être pas trop te plaire ! » Oui, il le retrouverait... pour l'embêter, bien évidemment !

Toujours plein d'énergie, le cuivré se mit à exécuter quelques cabrioles pour dégourdir ses pattes après être resté immobile, une chose qui ne lui plaisait jamais très longtemps.

« D'ailleurs, en parlant de jeu, j'ai une idée ! Enfin, je ne sais pas vraiment si c'est un jeu, mais ça pourrait être amusant ! Tu vois cet anneau sur ma corne ? » Dit-il en penchant légèrement la tête pour qu'il puisse apercevoir l'objet brillant. « Eh bien ça me permet de montrer des choses encore mieux que par la pensée ! Avec ça, je peux t'emmener dans un monde... mystérieux ! Si tu n'as pas trop peur, bien sûr ! » Ajouta-t-il sur un ton rieur, défiant avec espièglerie l'imposant bipède.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mar 29 Nov 2016 - 14:12

Weren n'était pas déçu par le fait qu'un dragon visiblement semblait concevoir que l'on pouvait penser autrement, et ne pas forcément avoir tort. Au moins le lié de Luna semblait être plus que supportable de ce fait pour lui, et mine de rien Weren commençait à la respecter assez malgré sa jeunesse. Dommage que les autres dragons ne soient pas davantage comme celui-ci.

« C'est cela l'esprit Alkhytis, le seul combat perdu d'avance après tout est celui que l'on refuse de mener jusqu'au bout. » Dit Weren d'un air entendu là où le dragon semblait joyeux devant cette vérité qu'il venait d'énoncer. A se demander presque s'il était seulement possible de venir à bout définitivement de cette joie presque illimitée de cette boule d'écailles. Mais en même temps Weren se disait qu'il serait idiot d'en avoir envie.

Enfin dans tout les cas au moins ils étaient d'accords sur certaines choses, et pour le moment Christan avait la surprise agréable de constater qu'il avait affaire à quelqu'un qui le traitait comme un égal maintenant. Ce qui méritait donc qu'il fasse des efforts pour ne pas être désagréable, ou trop cassant. Une sorte en somme de rétribution pour le bon tempérament du dragon cuivré en somme.

« Je te le dirai plus tard lorsque le moment sera venu Alkhytis. Car généralement parler de cela est assez difficile pour moi, et je préfère y réfléchir posément avant de le faire. » Se contenta t-il de dire grave au dragon quand ce dernier accepta d'attendre. Oui il ferait sans doute l'effort, surtout que ce dragon montait dans son estime pour le moment, mais là c'était un peu tôt. Il y a certaines choses qui sont très douloureuses à aborder après tout… Par contre il souligna. « Je te ferais confiance bien entendu pour garder ceci pour toi, j'en ai déjà parler à ta liée dans les faits, mais je préférai qu'en dehors d'elle et toi ceci ne s'ébruite pas. »

Pas que c'était un secret honteux, mais Weren n'avait pas envie que son passé douloureux soit connu de beaucoup de monde, c'était sa vie privée après tout.

« Manger ses ennemis ? Je te rassure c'est une pratique considérée comme barbare, et indigne d'un peuple civilisé chez les humains. Enfin les humains ne mangent pas leurs ennemis pour leurs parts, mais les vampires le font, mais leurs mœurs sont différentes je suppose. » Bon en vrai il ne pensait pas vraiment de bien de ces dîtes « moeurs », mais comme il n'avait pas envie d’assommer le dragonnet avec son jugement alayien très arrêté, et peu ouvert il préférait ne pas trop s'avancer à ce sujet et risquer une polémique. Quand à l'armée...

« Un monde sans armée ? Pour que cela soit possible il faudrait que tout les dirigeants décident d'arrêter d'user d'une armée Alkhytis, ce n'est donc pas impossible peut-être sur le court terme. Mais dès qu'un nouveau dirigeant décidera de remettre une armée sur pied il sera nécessaire pour les autres royaumes de faire de même. Et s'ils ne le font pas ils seront vulnérables aux ambitions du royaume disposant d'une armée » Dit-il pragmatique, en avançant en partie l'expérience qu'il avait à ce sujet. Quand au reste le dragon semblait tout de suite avoir trouver une humeur plus légère.

« Je viendrais te voir ne t'inquiète pas. » Répondit ensuite l'alayien gravement, mais sans trop s'avancer sur le fait qu'il jouerait avec lui. Bon le dragon l'y encouragerait sans doute assez, mais Weren pourrait comme il l'avait fait avant justifier ainsi un entraînement de manière indirecte supposait-il… De plus il préférait entretenir des relations acceptables avec le lié de Luna. Enfin en somme il supposait que de toute manière il ne pourrait pas y échapper comme le dragon semblait si enthousiaste de sa compagnie, Weren se demanda presque pourquoi d'ailleurs. Mais conclut qu'il valait mieux ne pas trop y réfléchit sans doute car il aurait du mal à saisir le pourquoi, et le comment de ce fait. Tout comme il fut étonné de la proposition soudaine d'Alkhytis...

"Oui je vois bien l'anneau sur ta corne." Dit-il alors qu'il réfléchissait à la suite de sa réponse qu'il finit par adresser d'une voix grave. "Moi peur? Je suis sûr que ton soit disant monde mystérieux n'a rien d'effrayant." Par contre il se demandait s'il avait vraiment envie de s'immerger ainsi dans un monde soit disant mystérieux par magie. mais il conclut que cela serait une marque de respect, et de confiance acceptable envers le dragon qui avait accepté de le traiter comme un égal. Il finit donc par dire pensif en s'avançant vers le dragon. "J'accepte que tu m’emmène voir ton "monde mystérieux". Que faut-il faire pour que cela marche?" Demanda t-il simplement, après tout il ne connaissait pas ce genre de magie, mais bon Alkhytis méritait bien cette marque de respect supposait-il. De plus il aurait été peut-être malvenu de casser peut-être une telle marque de confiance du dragon pensa t-il... Alors il ne restait qu'à attendre de voir où ce dernier comptait l'emmener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Jeu 22 Déc 2016 - 5:33

Il reviendrait le voir ! Alkhytis ne connaissait peut-être pas très bien ce drôle de bipède, mais il sentait qu'il pouvait lui faire confiance là-dessus. Il avait parfois l'air un peu trop sérieux pour vouloir jouer constamment et il se disait qu'une telle vie devait être assez ennuyeuse. Mais ça n'avait pas de quoi l'arrêter ! Il était même certain qu'il réussirait à l'embarquer dans un tas de nouvelles aventures, qu'il le veuille ou non !

D'ailleurs, c'était ce qu'il comptait faire à nouveau, en quelques sortes, maintenant qu'il avait accepté de se livrer à son petit jeu. Il avait raison, tout cela n'allait rien avoir d'effrayant, ça n'avait été qu'une manière de plus pour le convaincre, au cas où, car le jeune dragon n'aimait guère qu'on lui refuse quelque chose.
Alkhytis adressa un regard malicieux à Métal-Fracassant et se mit à bondir à nouveau, tout joyeux.

« Oooh ! Tu es d'accord ! Je suis si content ! Je n'avais pas encore eu l'occasion de l'utiliser sur quelqu'un d'autre et je suis sûr que tu es la proie idéale... » Ajouta-t-il d'un air taquin. « Je plaisante bien sûr ! »

Le cuivré était bien trop gentil pour vouloir piéger quelqu'un ou lui faire le moindre mal de manière volontaire, il comptait surtout continuer à s'amuser, n'ayant absolument rien perdu de son âme d'enfant.

« C'est très simple, tu vas voir, tu n'as rien à faire, mis à part peut-être fermer les yeux. Je m'occupe de tout ! » Déclara-t-il avec assurance.

Il n'y avait en effet pas grand-chose à faire puisque l'objet était bel et bien magique. Alkhytis n'avait qu'à se concentrer sur ce qu'il imaginait être un monde idéal et son compagnon devrait pouvoir en recevoir les premières images.

Christan devait déjà avoir une idée de ce qu'il en serait, mais il put découvrir de grands espaces verts tels qu'Alkhytis avait pu en voir au cours de sa brève existence. Le monde s'étendait bien au-delà de l'horizon et il y régnait une atmosphère très calme. On se sentait libre, on se sentait bien ici. Il y avait des bipèdes de toutes sortes, certains même, très étranges, n'existaient pas sur le continent. Ils étaient de toutes les couleurs, même les plus improbables et puis, autour d'eux, il y avait tout autant de dragons. Des grands, des petits, de formes différentes et dont les écailles aux mille nuances scintillaient sous le soleil. C'était comme un havre de paix où l'on ne ressentait pas le danger et où tout le monde semblait s'entendre très bien. Finalement, ce n'était pas si différent du monde qu'ils connaissaient actuellement, car Alkhytis se sentait bien ici, il avait déjà découvert tant d'êtres vivants étranges, sans connaître trop de dangers, sans avoir peur, sans avoir faim et sans avoir froid. Et puis surtout, il avait rencontré sa merveilleuse Liée et elle lui apportait tant d'amour qu'il n'aurait voulu pour rien au monde vivre ailleurs.

Les dragons laissèrent les bipèdes monter sur leur dos, tous semblaient se respecter, il n'y avait ici ni montures ni cavaliers, seulement cette envie et ce plaisir de s'envoler tous dans les cieux, vers d'autres horizons. Le militaire pouvait alors découvrir la sensation toute particulière de quitter la terre ferme pour aller dans un monde beaucoup plus léger, beaucoup plus libre aussi. La vue était magnifique, imprenable. Tous ensemble, ils pouvaient voyager ainsi et partir à la découverte de fabuleuses choses ! Une ville, des ruines, une forêt inexplorée, c'était le monde entier qui s'offrait à eux !

« Est-ce que cette vision te plaît ? » Souffla doucement le jeune cuivré. « Je pense que c'est bien différent de tes rêves à toi, mais on pourrait y ajouter quelques éléments qui te plaisent. Et puis, si tu en as envie, tu peux aussi prendre l'anneau qui est sur ma corne pour me montrer ton propre monde ! Mais attention, c'est juste un prêt, il faudra me le rendre après ! » Insista-t-il.


Objet utilisé:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Lun 26 Déc 2016 - 9:15

Weren se demandait si cela ne devait pas être fatiguant physiquement à force de devoir suivre le rythme de vie permanent de ce dragon pour Luna… Soit ça, soit elle était aussi excitée et enfantine que lui quand elle le voulait, qu'est-ce que cela donnerait d'ailleurs quand ce cuivré serait bien plus grand ? Il y avait de quoi se poser cette question au final…

Quand à l'idée du dragon, Weren n'aimait pas trop devoir interagir avec la magie, mais il supposait qu'il pouvait bien avoir ce respect pour un dragon qui le respectait en retour et le considérait comme son égal. Weren avait après tout son sens de l'honneur bien à lui… Par contre l'alayien se demandait sans doute avec bon sens quel monde allait soit disant lui montrer ce jeune dragon surexcité, cela risquait en effet d'être spécial…

Par contre l'alayien manqua de faire remarquer son septicisme quand le dragon dit qu'il n'avait jamais eu l’occasion d'en user avant, ce sans manquer d'être malicieux. Comment ça ? Il allait user d'une magie que le dragon n'avait pas testé auparavant ? Étrangement Weren n'aimait pas l'idée d'être la première personne à tester cela, néanmoins ce n'était pas un objet censé avoir une utilité dangereuse il ne revînt ps en arrière…

Ainsi il se contenta en effet de fermer les yeux comme le dragon le demandait, en se disant que la magie devait vraiment avoir des formes bizarres pour qu'on puisse ainsi presque pouvoir faire tout, et n'importe quoi avec… Et quand Weren ouvrit les yeux en quelques sortes ce fut pour contempler le monde bien particulier de ce jeune dragon. Particulier était bien le mot en effet pensa t-il en contemplant les alentours.

Mais qu'est-ce que c'était que ces êtres de toutes les couleurs, et bipèdes ? Rien que Weren avait croisé auparavant, et ils étaient en quelques sortes tous assez particuliers… Visiblement le cuivré avait une imagination très fertile. Quand au reste tout semblait calme, et surtout parsemé d'une nature infinie…

Exactement ce qu'il aurait imaginé de la part d'un dragon tiens quand au paysage, mais ces êtres aux formes étranges… Il ne put s'empêcher d'être troublé à leurs simples vue en se disant que s'il y avait tout cela sur Armanda cela en serait presque anarchique. Et ils étaient égalés en nombre uniquement par les dragons innombrables des environs et de toute taille… Faisant ressembler cette terre à ce que certains Armandéens rabâchaient en disant que dans le passé les dragons vivaient par millier sur ce continent. En faîte tout ceci semblait presque trop harmonieux aux yeux de Weren pour être vrai car il n'y avait aucun conflit apparent, ou tension entre qui que ce soit…

Et Weren qui n'était pas un lâche et qui sentait qu'il n'y échapperait pas de toute manière accepta un tour dans les airs… Même si l'expérience fut assez troublante car ce fut la première fois même si pas réelle qu'il vola sur le dragon, et non qu'il se trouvait dans ses pattes en essayant de trouver un moyen d'asséner un coup de hache par exemple… De toute manière après avoir subit des loppings, et aux cascades aérienne de la part de Moëbius, pas étonnant qu'il ne semble pas vraiment effrayer par ce premier vol fait dans des conditions saines disons…

« Cela est nouveau pour moi... » Répondit-il à Alkhytis lorsque celui-ci lui demande si la vision lui plaiser, ce avant d'ajouter avec réflexion. « Quelques éléments qui me plaisent ? Es tu vraiment sûr que tu veuille que je te montre mon soit disant monde idéal ? Cela ne sera pas forcément très ressemblant à ce que nous voyons actuellement autour de nous. » Autant être franc après tout. Weren était alayien, et si il n'allait pas rêver d'un monde en guerre total, il ne serait pas étonnant que son monde idéal ne ressemble pas à une plaine verdoyante est infinie… Sur ce alors qu'il regardait le monde en dessous, il ne put s'empêcher de dire pensif.

« J'ai entendu parler des travaux de certains scientifiques de mon peuple qui disent que quelque chose existe par delà le ciel que les tiens parcoure, quelque chose que les dragons et aucun être vivant ne peut atteindre, le royaume des étoiles et des astres. Je devrais m'intéresser à ces travaux probablement qui parle de la nature de ce royaume ne serait-ce que pour savoir ce qu'il existe par delà ce monde... » Et ainsi mieux connaître la création de Néant pensa t-il, la création dont elle avait été le pilier, et qui s'est infiniment étendu par delà elle. Une création que les scientifiques alayiens étaient loin d'avoir disséqués mais qu'ils avaient sans doute bien plus disséqués que les autres peuples, donnant déjà une explication scientifique à des phénomènes auxquels les autres civilisation ne s'étaient pas forcément intéressées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Lun 2 Jan 2017 - 9:00

Pendant tout le temps où il diffusait son rêve, son hypothétique monde idéal, le jeune cuivré se mit à fixer intensément son compagnon avec ses grands yeux ambrés. Il voulait connaître ses réactions ! Mais il fallait dire que ce n'était pas très facile de deviner ces choses-là quand on voyait simplement la grande boîte de métal qui refermait le bipède en question et qu'on pouvait juste l'entendre parler.
Alors Alkhytis prit son mal en patience et dut simplement attendre qu'il lui donne ses réactions de vive voix. C'était vrai que son monde ne devait pas vraiment correspondre à celui d'un militaire, mais était-il si différent pour qu'il donne à Métal-Fracassant le sentiment de quelque chose de nouveau ? Pour lui, cela ressemblait plutôt à Armanda, d'où pouvait-il bien venir pour que les choses soient aussi éloignées de sa vision ?

« Je ne comprends pas très bien. Tu trouves que Aldaria c'est vraiment différent ? Tu aimerais un monde comment toi ? C'est vrai qu'ici il a plus de… euh… de pavés ! »

Curieux, il pencha légèrement la tête sur le côté.

« Ça ne me plaira peut-être pas, mais j'aime apprendre de nouvelles choses, alors j'aimerais bien que tu me montres ton monde à toi et que tu m'expliques ce que tu aimes, comme ça, je comprendrais un peu mieux. Enfin, je pense… non ? »

Puis il se mit à lui parler de choses assez étranges et qu'il ne comprenait pas forcément très bien. Des scientichoses ? Voler plus loin que les dragons pour atteindre les astres ? Alors les dragons ne pouvaient pas venir toucher les étoiles ?! Voilà qui le décevait un peu, mais bon, c'était peut-être normal, du sol elles paraissaient si loin, comme impossible à atteindre ! Mais d'après ce qu'il disait, il y avait quand même un moyen d'aller jusqu'à elles ? Ça l'intéressait énormément et lui aussi, il avait envie de suivre de près les travaux de ces grands scientomachins !

« Des scientoquoi ? Qu'est-ce que c'est ? Est-ce que ça se mange ? En tout cas, j'ai toujours rêvé d'aller toucher les étoiles, alors ça m'intéresserait beaucoup ! Tu me diras si on peut vraiment le faire ? Tu me diras ce que tu découvres sur ce monde loin, loin, loin ? »

À nouveau, sous le coup de l'excitation, il se mit à effectuer des petits bonds de joie, ses yeux brillaient d'une lueur passionnée.

« En attendant, je sais quand même amener les étoiles jusqu'à nous, parce que je suis vraiment très fort ! » Se vanta-t-il comme un enfant, mais c'était surtout pour l'intriguer un peu.

Il ne le fit pas attendre très longtemps pourtant, car il n'avait lui-même pas bien de patience. Grâce à son collier, il put faire apparaître tout autour d'eux des petites lucioles qui se mirent à voler en tous sens. Pour lui, c'était comme des étoiles, ça brillait, c'était joli, il adorait ça ! Bien sûr, en pleine journée cela faisait moins d'effet, mais il avait quand même un peu réussi à amener les astres sur terre, n'est-ce pas ?

Objet utilisé:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Mar 3 Jan 2017 - 17:10

« Je viens d'une terre où les villes sont si grandes qu'Aldaria passe pour un petit village en comparaison. » Se contenta t-il de répondre au sujet du fait qu'il était habitué à quelque chose de différent qu'un monde surtout remplit de nature. Il était alayien après tout, il n'aimait pas forcément les mêmes choses que les armandéens purs et durs…

« Je vais te montrer dans ce cas si tu y tiens vraiment. » Se contenta t-il ensuite de répondre pensif quand le dragon lui demanda quand même de lui montrer ce que serait son monde idéal, et ce qu'aimait l'alayien. Bon, s'il désirait vraiment le voir il le verrait en effet pensa Weren.

Par contre il n'avait jamais dit que l'on pouvait atteindre les étoiles, mais… La possibilité que ce soit faisable l'intriguait lui aussi, et il finit donc par répondre de l'air de l'homme qui visiblement envisageait la chose.

« Qui sait ? L'inventivité et l'ingéniosité sont des qualités permettant d'aller très loin. Je suis sûr que le genre humains pourrait donc y arriver un jour à atteindre ces étoiles… Peut-être pas de mon vivant, mais un jour sans doute oui... Quand à ce que c'est un scientifique. C'est un homme très intelligent qui étudie le monde, et surtout les raisons de son fonctionnement. Par exemple un scientifique ne se contenterait pas de constater qu'un dragon crache du feu, il voudrait expliquer comment un dragon fait pour cracher du feu, et comme cela est possible surtout. De plus les scientifiques essayent aussi d'inventer de nouvelles choses pratiques en usant de leurs connaissances, par exemple mon peuple dispose d'une sorte de machine qui crache du feu comme un dragon. Ce sans user de la moindre magie, et sans jamais avoir croisé de dragon auparavant pour s'en inspirer… On appelle cela le feu liquide. » Il évoquait ainsi le feu gregrois alayien, et donnait une description d'un scientifique qu'il espérait compréhensible pour un dragon.

Par contre l'alayien se demande de quoi le jeune dragon parlait quand ce dernier se mit soudains en effet à faire apparaître des petites étoiles autour de lui, ou plutôt des lucioles disons… Weren se demandant un instant si le sort avait vraiment créer la vie ou si c'était purement une illusion. Weren curieux essaya d'en attraper une et constata que si c'était une illusion elle était solide en tout cas, il laissa donc la dite luciole repartir et après quelques secondes finit par dire un peu surpris de ce que pouvait faire la magie… « En effet tu as créer des petites étoiles... » Et peu après avoir énoncé cela il se tourna à nouveau vers le dragon et dit.

« Bon, si tu tiens toujours à voir mon supposé monde idéal je pense que l'on peut le faire dès maintenant. » Et vu que c'était le cas l'alayien peu de temps après prit donc doucement l'anneau du dragon et en usa pour les transporter tout deux dans son monde idéal à lui…

Ils étaient au sommet d'une colossale structure. Qu'est-ce que c'était ? Difficile à dire, mais ça devait faire la taille d'une montagne, et en dessous d'eux s'étendait une ville gigantesque et ce jusqu'à l'horizon. « Je t'avais dit que ce serait assez spécial... » Cette ville d'ailleurs était splendide, l'architecture y était élégante et raffinée tout en restant impressionnante. Il n'y avait en vérité absolument aucun équivalent en Armanda en dehors des structures construites par les alayiens. Par contre la nature y était peu présente même si pas absente. Au point rien qu'en voyant cela qu'Alkhytis pouvait d'ailleurs déduire que l'alayien appréciait beaucoup les villes, ou en tout cas plus que la verdure. « Alors, cela te plaît ? » Finit d'ailleurs par demander l'alayien de sa voix grave, même s'il s'attendait à ce que le dragon réponse par la négative, après tout il imaginait mal ces derniers appréciaient ce genre de choses… Mais peut-être se trompait-il ? Peut-être… Dans tout les cas, voilà de quoi satisfaire la curiosité du cuivré si ce dernier avait désiré contempler ce à quoi pouvait ressembler un monde idéal pour l'alayien. Même si en vérité ils n'en avaient vu qu'une partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis) Dim 8 Jan 2017 - 8:02

Une ville qui aurait fait passer Aldaria pour un village ? Alkhytis avait encore du mal à cerner ces concepts de taille de ville, petit tout lui avait toujours paru tellement grand ! Aujourd'hui encore, il lui fallait un certain temps pour parcourir la capitale en long, en large et en travers et il avait de quoi faire avant de s'ennuyer, alors encore plus grand, vraiment, vraiment plus grand... Le jeune cuivré essaya d'imaginer une sorte de ville où il faudrait des journées entières pour la traverser et pour en sortir en partant du milieu et c'était plutôt... dépaysant. C'était vrai qu'il avait plutôt l'habitude des espaces verts et qu'il était content de pouvoir rapidement s'échapper de la ville pour aller chasser ou simplement se promener dans la nature lorsqu'il en avait envie. Surtout, ses escapades avec Luna dans les plaines étaient bien plus faciles que s'il avait fallu s'absenter pendant un temps beaucoup plus long et ça, c'était vraiment un bon point.

« Je vois, c'est vrai que vous les bipèdes vous aimez vous entourer de beaucoup de choses et de plein de constructions, alors ça me paraît normal qu'il puisse exister des villes vraiment très très grandes. »

Les bipèdes aimaient se regrouper. C'était comme ça, il ne comprenait pas trop pourquoi, mais ça semblait être leur manière de vivre. Il se disait que pour les dragons, c'était plutôt le contraire, surtout les plus anciens qui devenaient de plus en plus gros, ils devaient certainement préférer l'espace et ne pas vivre avec beaucoup d'autres dragons. Ou était-ce simplement parce que son espèce était si restreinte en nombre ? Il n'aurait pas été contre le fait qu'il y ait plus de dragons à Aldaria, c'était certain.

En tout cas, il était fortement impressionné par ce que Métal-Fracassant lui racontait au sujet des scientitrucs. Ces gens avaient l'air d'être vraiment passionnants et de savoir beaucoup, beaucoup de choses ! Et ça, c'était merveilleux pour un dragon tel que lui qui avait toujours un millier de questions en tête. Est-ce que ça ressemblait finalement à ce qu'on appelait les sages et les érudits ? Il devait bien y avoir une différence s'il y avait plusieurs mots pour cela, n'est-ce pas ? Et puis, il se demandait s'il était possible d'en rencontrer ou s'il n'y en avait pas dans leur monde, vu que Métal-Fracassant semblait venir d'un ailleurs inaccessible.

Il était très content de voir que son sort avait fait son petit effet et exécuta encore quelques cabrioles pour manifester sa joie, jouant instinctivement avec les petits êtres dorés. C'était de fabuleux compagnons de jeu quand il était tout seul et qu'il s'ennuyait !

« C'est ma Liée adorée qui m'a offert ce sort, il est génial, n'est-ce pas ? » Expliqua-t-il, tout content.

Mais ses pensées changèrent immédiatement lorsqu'il lui proposa de lui faire découvrir son propre monde idéal. Il se sentait soudainement bouillir d'impatience ! Des centaines, non des millions de questions se bousculaient dans sa tête. À quoi est-ce que ça ressemblait ? Qu'est-ce qu'on pouvait y faire là-bas ? Est-ce que ça lui plairait ? Est-ce qu'on pourrait y aller ?

« Oh oui ! Je veux le voir ! Je veux le voir ! Je veux le voir ! » S'exclamait-il, débordant d'énergie.

Quelques secondes plus tard, les yeux fermés, il s'envolait dans un nouveau monde. En haut d'un très grand et très très haut bâtiment, mais alors vraiment très haut, il pouvait contempler une ville... gigantesque, pire même, une ville qui ne se terminait pas ! Toutes les constructions avaient été savamment travaillées et chacune avait ses petites particularités. Alkhytis se demanda s'il lui partageait alors un de ses souvenirs ou s'il inventait tout cela, mais c'était vraiment très détaillé. Il était plus que tout impressionné de voir que des bipèdes aient pu construire autant de choses. Combien de temps fallait-il pour faire tout cela ? Ce devait être difficile !

Un élément manquait bien évidemment à l'appel, la nature ! Pas de vert, pas d'animaux courant en tous sens, seules les choses des bipèdes étaient présentes ici. C'était assez étrange, déroutant même. Pourtant, lorsqu'il ouvrit à nouveau les yeux et qu'il lui demanda son avis, le cuivré lui adressa un regard rempli d'étoiles. Puisqu'il n'en avait plus l'usage, Métal-Fracassant remit en place l'anneau sur sa corne.

« Comme il est joli ton monde ! Il y a plein de choses ! Partout, des grandes maisons, mais comme je n'en ai jamais vu d'aussi grandes ! Je me demande comment on peut faire tout ça ! Les bipèdes sont drôlement ingénieux ! Est-ce qu'il y a des villes comme ça ici ? Est-ce que tu vas en construire ? Tu aimerais bien pouvoir retourner là-bas ? Et puis tu... »

Un drôle de grondement l'interrompit dans son élan, alors que complètement émerveillé, il s'était lancé dans une folle suite de questions.

« Aaaaah ! Mais c'est l'heure de la chasse ! » S'écria-t-il, signifiant par là qu'il avait faim. « Vite ! Il est temps de s'infiltrer dans les cuisines ! »

Ni une, ni deux, Alkhytis bondit et s'élança en direction du palais. Puis il s'arrêta brusquement, fit demi tour.

« Dis, tu me parleras encore de ton monde, Métal-Fracassant ? J'ai tout plein de questions. »

Et lorsqu'il eut son approbation, il put s'enfuir en toute tranquillité pour remplir son estomac de jeune dragon, ravi de cette rencontre, déjà impatient de le retrouver un autre jour pour de nouvelles aventures.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Griffes, et haches (Pv Alkhytis)

Revenir en haut Aller en bas

Griffes, et haches (Pv Alkhytis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Griffes de combat et sorcier skaven
» Entre griffes et crochets [PV Severus]
» Griffes de Loup
» Des traces de Griffes
» Se faire les griffes [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-