Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Intrigue] Larcin impérial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: [Intrigue] Larcin impérial Dim 22 Mai 2016 - 22:16


Citation :
Lentement, la nuit vient recouvrir Aldaria de son voile d’obscurité. Le ciel est obstrué par de gros nuages noirs. Celle qu’on appelle la Lumineuse est plongée dans les ténèbres qui ne s’illuminent que de brefs instants tandis que l’orage, provoqué par la chaleur de l’été, trône au-dessus de la ville et expulse un éclair. La pluie tombe à grosses gouttes contre les vitres du palais, berçant doucement le sommeil qui l’habite. Soudainement, l’édifice entier est secoué par la foudre qui frappe l’une de ses façades. Une brèche se forme dans les murs et le vent s’y engouffre violemment. Sur les lieux, des traces mouillées en forme de semelles de bottes souillent la tapisserie au sol…

INTRIGUE : Larcin impérial
25 juillet de l'an 7 d’Obsidienne


Les joueurs disposent d'un délai de 3 jours pour poster à compter de la réception des directives. Nous vous encouragerons même à poster plus vite encore si vous le pouvez (l’intrigue n’en sera que plus développée). Les RP d’intrigue sont prioritaires sur tous les autres rp normaux.


L'ordre pourrait changer à tout moment.



Spoiler:
 


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Lun 23 Mai 2016 - 19:05

Il faisait nuit et il pleuvait.

C'était une nuit comme il les détestait. Une nuit à errer presque sans but dans les couloirs du palais Royal d'Aldaria, un palais qui avait vu énormément de changement en quelques semaines. Un nouveau roi, ou plutôt une nouvelle Reine si l'on voulait, ou plutôt une régente si l'on se référait à son véritable titre. Mais avait il besoin de l'appeler ainsi ? Elle était Luna, et même s'il connaissait sa véritable identité elle restait Luna, sa Régente et celle qu'il devait défendre à tout prix maintenant qu'il était devenu capitaine des Lames Noires.

Comment avait il obtenu son poste ? Elle le lui avait tout simplement donnée. Pourquoi lui ? Il n'était pas un excellent bretteur, il n'était pas non plus quelqu'un de bien vu à la cour mais il avait un certain prestige, il était aussi assez compétent... Quelqu'un comme lui pouvait faire du bon travail à ce poste, d'autant plus que cela lui donnait une certaine stabilités dans ses affectations. Une stabilité qu'il lui fallait acquérir pour rester proche de sa jeune épouse et de leurs enfants, sans parler du prestige et du pouvoir qui accompagnait ce poste... Surtout si l'on se référait à ceux qui avaient occuper ce poste avant lui...

Mais pour le moment il n'avait aucun ordre à donner ni aucun noble à escorter, il n'était que de garde. Certes il errait dans le palais dans son armure rutilante et armé comme s'il partait à la guerre. Son armure était loin de celles qu'il aimait porter, elle n'était tachetée de sang ni recousue avec ce qu'il avait sous la main, au contraire elle était même d'une rare beautée. Pourquoi portait il cela alors qu'il en avait horreur ? Il était l'image même de celle qu'il défendait, aussi il devait se montrer irréprochable pour assurer le prestige dont Luna avait besoin quand on observait ses protecteurs. Et il faisait parti de ceux qui étaient les plus tatillons pour la sauvegarde de la jeune femme.

En tout cas, et il ne savait pas bien pourquoi, beaucoup de ses soldats étaient subitement tombé malade. C'était pour cela qu'il patrouillait cette nuit, cela n'était pas pour lui faire plaisir mais il pouvait ainsi réfléchir à la suite. Pourquoi tant de ses hommes étaient indisposés ? Il devait voir avec le médecin et l'intendant histoire d'être sûr que rien n'y personne n'y était pour quelque chose.

Il grommelait dans sa barbe quand, d'un coup d'un seul, l'orage gagna en puissance. Entre le vent et la foudre il se demandait s'il ne se passait rien de plus qu'une simple tempête... Jusqu'au moment où un puissant tremblement le secoua et le déstabilisa l'espace d'un court instant. Quelque chose venait de "percuter" le bâtiment. Qu'est ce que cela pouvait bien être ? Il n'en savait rien et se mit en route pour voir de quoi il retournait.

Alors qu'il évoluait dans le couloir avec pour but d'atteindre l'origine de l'impact il tomba sur un serviteur encore en chemise de nuit. L'homme semblait sortir de son sommeil et il ne semblait pas être le seul à se demander ce qu'il se passait ici bas.

Reprenez vous ! La garde maîtrise la situation et nous vous tiendrons informé de la suite. Dites à vos collègues de se tenir à la disposition des habitants des lieux. Rassurez les autres aussi, il ne faudrait pas que la panique s'empare du palais...

Ca ne ferait que le ralentir lui et les autres.

Le capitaine se remis en route de l'impact en espérant tomber sur certains de ses hommes ainsi que de sa garde rapprochée, peut être que l'impact les avait mis en alerte... En attendant il se demandait bien ce que cela pouvait être.

Mais quoi qu'il en soit, au fond de lui, il avait un mauvais présentement...

Directives::
 
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mar 24 Mai 2016 - 19:15

Matis essaie de rassurer les gens et d'éviter ainsi la panique.

Modificateurs =>

- Race = humaine: +0

Compétence utilisée : Prestance/charisme. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mar 24 Mai 2016 - 19:15

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Par bonheur, la panique ne prend pas dans le château. Les gens, curieux et craintifs, finissent par se disperser et à retourner à leur chambre. Par mesure de sécurité, les domestiques cessent leur occupation jusqu'à ce que la situation soit maîtrisée.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawan Sywel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 8

Baptistrel Chanteciel

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mar 24 Mai 2016 - 22:16

Un chant sans paroles, murmuré plus que chanté. Une voix claire, légère. Aussi légère que la mélodie. Elle est aérienne, elle porte les souvenirs doux, sans soucis, les instants de bonheur sans réflexion ni regret.
Le chant résonnait contre la pierre, s'étouffait contre les rideaux, tapisseries, autres tissus et broderies. Elrond dormait… À croire que le chant était à l'origine une berceuse. Dawan se refusait à fermer les yeux, émerveillé par le son des mille gouttes de plus contre la fenêtre, par les tracés des éclairs, le grondement sourd du tonnerre. Une musique naturelle rare, mais merveilleuse. Un cadeau de plus pour une soirée merveilleuse. Son homme se reposait à ses côtés, couvert d'un drap soyeux, ses boucles d'or étalées autour de son visage, paisible. Rien à craindre. Rien à penser. Il était venu voir l'oeuf que le Domaine ne protégeait pas… Et évoquer son déplacement. Il avait surtout suivi Elrond, dans un élan de son coeur, se refusant à être séparé de lui. Les vibrations régulières à ses côtés lui devenaient peu à peu indispensables. En plus de cela, il s'était vu attribuer une nouvelle mission, à son arriver: soigner moult gardes devenus malades. Etrange phénomène… Rôdé par les années de guerre, Dawan avait fait son oeuvre.
Roulé en boule sur ce matelas bien douillet, le regard tourné vers la fenêtre, le maître baptistrel chantait comme les chats ronronnent, caressé par la pluie. Les éclairs faisaient vibrer jusqu'au coeur de son être. Il faisait sombre, et il adorait cela. Son totem lui semblait pareillement ravi.

Il profitait, l'âme et l'esprit apaisés, son corps épuisé ne tenant que par la volonté de son émerveillement. Il s'apprêtait tout juste à lâcher prise, à accepter que la pluie soit celle qui l'accompagnerait au royaume secret du sommeil. Ses paupières tombaient, son chant perdait en volume…
D'un coup, d'un seul, un bruit. Un fracas assourdissant, le monde qui tremblait, des vibrations si forte que Dawan ignorait si elles étaient perceptibles ou non par l'Enwr déchu à ses côtés. Violentes, elles l'avaient traversées de part en part, si bien qu'il avait fait un bond en arrière, pris d'une impulsion qu'il n'aurait pu avoir autrement, avec un petit cri de chouetton surpris. Les muscles tendus, le dos collé au dossier du lit, il lui fallut un instant pour reprendre ses esprits, et être apte à ne plus écouter uniquement les battements effrénés de son coeur. Il perçut alors que l'elfe à ses côtés s'était éveillé. Il se tourna vers lui, sans avoir pris le temps de réaliser qu'il avait encore, sur le visage, l'expression d'une franche surprise.

"-…Je vais faire un tour. Vérifier que tout va bien."

Un tel éclair, touchant directement le palais… Mieux valait en être sûr. Sans plus attendre, le chanteciel se jeta hors du grand lit, d'un bond. Il ne prit pas le soin de proposer à Elrond de ne pas le suivre, et se rendormir, se refusant à lui forcer la main. Naïvement, il s'imaginait que son amant serait épuisé à l'avance par la seule idée d'enfiler une tenue autre que sa tenue nocturne, pour sortir.
Ainsi, quelques instants après cet étrange événement, un Chanteciel en tunique de nuit longue et blanche déambulait, pieds nus, dans les couloirs. Point de lumière pour l'éclairer -pas besoin, et pas même de main contre le mur, d'hésitation. Juste un chant, inquiet, qui s'échappait de lui comme une seconde respiration.

Spoiler:
 





¤ Attention, rpgiste lent ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mer 25 Mai 2016 - 14:49

Citation :
Elrond est dans les appartements qu'on lui a réservé pour son séjour au palais d'Aldaria. Il y a tout ce dont il a de besoin et peut quérir l'assistance d'un domestique qui lui a été attribué, si tel est son souhait.

À ses côtés se trouve un petit baptistrel qui veille sur son sommeil. La nuit est agitée avec cet orage violent. Elrondl finit par se réveiller lorsque le sol tremble et qu'un vacarme résonne au sein du palais. Il n'a pas le temps de retenir Dawan que celui-ci a déjà franchi la porte de sa chambre.

Que fait Elrond?

Pas de directives précises à part ce qui a été mentionné.


Elrond était arrivé il y a plusieurs jours de cela, accompagné de Dawan qui le suivait partout en ce moment. Il faut dire que le lié de saphir ne faisait rien pour l'en dissuader. Ce qui amenait l'Amarië à Aldaria était très clair. La découverte de l'œuf de Möebius et Ashy. Celui qui avait en effet été volé il y a quelques mois, créant la panique au sein de la caste des dragonniers, ainsi que dans l'esprit des parents de l'œuf. Möebius et lui avaient parcouru une bonne partie d'Armanda à la recherche de ce dernier, sans réussir à le trouver, puis la caste avait fait appel au royaume pour leur venir en aide. Et puis finalement, l'œuf avait été retrouvé. Mieux d'ailleurs, il avait éclot. Se liant à l'ancienne princesse elfique Orfraie Ataliel. Arriver là-bas, Elrond s'était assuré que le petit était en bonne santé et qu'il n'y avait aucune séquelle des suites de l'enlèvement. Il était par ailleurs sur place pour réunir à nouveau les divers indices et rechercher qui était à l'origine de cet odieux larcin. Malheureusement, il faudrait sans doute du temps pour mettre la main sur ledit voleur. L'Amarië était sur place pour d'autres raisons. Trois nouvelles dragonnières étaient ici, il fallait leur apprendre certaines choses au sujet de leur nouvelle relation et des conséquences magiques que cela pouvait entraîner. Il devrait les réunir pour leur apprendre l'existence de la magie du lien afin qu'elles soient en mesure de l'appréhender le moment venu. Qu'elles ne se laissent pas surprendre et surtout qu'elles l'utilisent à bon escient.

Arriver à Aldaria, la présence du petit Baptistrel s’était avérée particulièrement utile, puisque de nombreux gardes du Palais semblaient être tombés malades. Étrange que cela, Elrond ne pût qu’espérer que cela ne soit pas un retour de l’épidémie ayant frappé le royaume des hommes avant les incidents de néant. Les elfes étant à cette occasion venue en aident aux hommes pour les guérir.

Quoi qu’il en soit, Elrond et Dawan étaient logés au sein du château durant leur séjour ici. Combien de temps resteraient-ils encore ici ? Trois jours ? Une semaine ? Plus ? Rien n’était vraiment fixé. Mais le fait de rentrer à un moment ou à un autre l’était en revanche. Le lié de nacre et le lié de saphir ayant tous deux des obligations de leur côté.

Ce n’était pas leur première nuit au sein de ce château. Mais c’est la toute première où Elrond mit aussi peu de temps à s’endormir. Dehors, la pluie tombait à grosse goûte et les éclairs illuminaient le ciel, grondant de leur puissance. Ce n’était que douce berceuse pour Elrond. Berceuse des éléments à laquelle vint s’ajouter cette de son amant qui chantait pour lui. Autant dire que le dragonnier sylvestre avait rapidement piqué du nez. Et la tempête qui gagnait en intensité à l’extérieur ne le gênait pas le moins du monde. À part peut-être lorsque la foudre frappa le château, faisant trembler l’édifice, les murs, le plafond et par extension le sommier sur lequel il dormait.

Mollement, Elrond avait ouvert un œil en lâchant un bâillement digne d’un lion. Il entendit Dawan parler, mais ses oreilles encore endormies n’entendirent qu’un marmonnement inaudible. Le chanteciel ne tardant pas à se lever puis passé par la porte et rejoindre le couloir. Elrond voulut bien l’arrêter, les mots qu’il lâcha n’étaient pas des plus intelligibles non plus. Grondant, intérieurement, il se décida à se lever. Se frottant les yeux, il leva une main pour faire léviter jusqu’à lui un chandelier. Celui-ci vola jusqu’à lui, en même temps que son sceptre. Les deux s’entrechoquèrent et le sceptre ricochant, venant cogner la tête d’Elrond, achevant de le réveiller brutalement. Lâchant un juron, il se frotta le crâne et saisit son sceptre, ce disant qu’il ne devait pas utiliser la magie lorsqu’il était dans les vapes. Se levant il remarque le chandelier au sol, brisé. Et zut. Se baissant, il attrapa une bougie qu’il retira du chandelier pour venir le placer dans le bec de la tête de corbeau sculpté de son sceptre. Une fois celle-ci placer et le chandelier improvisé construit, il alluma ladite bougie pour se faire un peu de luminosité et quitta la chambre. Mais arrivant dans le couloir. Dawan n’était plus là.

Maudit elfe, par où était-il parti encore ? L'Amarië prit à gauche, alors que Dawan avait pris à droite, s'éloignant inconsciemment de celui qu'il recherchait. Longeant un couloir bordé de vitre, le dragonnier de saphir regarda à l'extérieur. L'orage était particulièrement violent et de grosses gouttes frappaient contre le verre. Il faut dire qu'avec la chaleur qu'il y avait eu ces derniers jours, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'un orage de chaleur éclate. Le froid du couloir le fit frissonner. C'est vrai qu'il était en simple tunique elfique. Quelle idée de déambuler dans les couloirs par un temps pareil. Il fallait vite qu'il retrouve Dawan pour aller se recoucher.

« Dawan, où es-tu ? »


Equipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mer 25 Mai 2016 - 21:59

La nuit n’était pas un problème pour l’Ataliel. Elle ne l’était plus depuis sa renaissance. À dire vrai, elle aimait l’obscurité : il y avait là quelque chose d’apaisant. Tout était calme la nuit… Du moins généralement.
Cette nuit ne l’était pas. Les éclairs déchiraient le ciel nocturne et le tonnerre grondait, si proche qu’il en faisait trembler les murs du palais. Une fois n’était pas coutume, l’Ataliel déambulait dans les couloirs du palais, en armes et en armure. D’ordinaire, elle se cantonnait aux appartements impériaux, là où se trouvaient les personnes qu’elle devait surveiller, mais cette nuit était un peu spéciale : En effet, peu de gardes étaient présents, beaucoup étant soudainement tombés malade. Le vampire trouvait cela étrange, bien entendu, et espérait que les pauvres seraient rapidement sur pied… En attendant, les lames Écarlates étaient en faction afin de remplacer ces effectifs manquants.

L’Ataliel laissa son bras retomber le long de son corps après avoir tendrement caressé Firindal. Le dragonnet de Jade se trouvait sagement sur ses épaules en un parfait équilibre. Ce n’était pas la première fois que son lié l’accompagnait pour son tour de garde et Orfraie trouvait cela plutôt plaisant. Depuis sa naissance, elle n’était jamais vraiment seule grâce au lien, mais rien ne pouvait remplacer le poids du dragon sur ses épaules.

Au détour d’un couloir, Orfraie aperçu clairement un éclair bien plus éblouissant que les autres, suivit par un « BOOM » une fraction de seconde après. Un éclair venait de toucher le palais. L’Ancestrale haussa un sourcil tout en venant machinalement poser sa main sur la queue de Firindal que ce dernier avait plus ou moins enroulé autour de son cou.
# Allons voir. # Dit-elle mentalement à l’adresse de son lié qu’elle sentit se redresser sensiblement sur ses épaules. L’Ataliel pressa alors le pas, prenant la direction du lieu d’impact.

Quelques minutes plus tard, elle avançait dans un couloir lorsqu’elle vit un petit elfe passer devant elle en tenue de nuit. Le vampire haussa aussitôt un sourcil, étonnée devant une telle apparition. Elle reconnut l’Elfe venu avec Elrond, le dragonnier du père de Firindal. Que faisait-il debout ? Était-il réveillé au moment de l’impact ? Il ne semblait pas avoir noté sa présence… Il était vrai que même en armure et en armes, l’Ancestrale demeurait parfaitement silencieuse…
La vampire continua d’avancer dans le couloir lorsqu’elle remarqua la présence d’Elrond, lui était un peu plus habillé et semblait chercher quelqu’un… probablement Dawan : Orfraie n’avait pas manqué de noter – lors de leur rencontre - la présence de l’odeur du Cawr sur lui et vice-versa… un peu comme pour Enetari et Luna. Les elfes étaient-ils tous homosexuelles ? avait-elle alors songé avec une pointe d’amusement.

Orfraie pressa le pas derrière Elrond, le rattrapant sans problème.
« Elrond ! » Appela l’ancienne princesse en arrivant à sa hauteur. Elle lui saisit doucement le bras pour qu’il se retourne, ce dernier pouvant alors momentanément sentir la chaleur que dégageait magiquement Orfraie. « Dawan est parti de l’autre côté, il est passé devant nous sans nous voir. » Expliqua l’Ataliel, ses doigts venant caresser machinalement le cou de Firindal. « La foudre est tombée sur le palais. » Rajouta la Lame Ecarlate en invitant Elrond à la suivre d’un seul geste. « Il doit être au lieu d’impact. » indiqua la vampiresse en rebroussant chemin afin de s’y diriger.




Directives a écrit:
La nuit n'est pas un soucis pour la princesse des ombres. Les couloirs lui appartiennent en cette nuit orageuse. Peu de gardes sont présents puisque plusieurs sont tombés malades dans les jours précédents. Heureusement, les lames écarlates se sont joints à la garde normale afin d'assurer la sécurité du palais. Avec elle se trouve Firindal.

Orfraie est loin du point d'impact lorsque un éclair frappe le bâtiment. Par curiosité et soucis du devoir, elle décide d'aller voir ce qui se passe. Avançant dans un couloir, elle voit passer perpendiculairement un petit elfe blondinet en tunique de nuit (Dawan). Il se dirige vers la gauche (là où y'a le point d'impact).

À l'embranchement, elle remarque un autre elfe en tunique elfique (Elrond) et ses oreilles pointues lui permettent très bien d'entendre « Dawan, où es-tu ? ».

Que fait Orfraie?

Pas de directives précises à part ce qui a été mentionné.

Equipement visible:
 







Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 26 Mai 2016 - 10:12

Firindal aimait ces "patrouilles". Il avait encore un peu de mal à comprendre de quoi il s'agissait, mais il assimilait cela à une sorte de promenade avec sa Liée de Feu. Elle lui avait bien expliqué qu'il s'agissait veiller à ce que personne ne s'introduise dans le palais pendant que les habitants dormaient. Lorsqu'il avait demandé à Orfraie pourquoi des gens voudraient venir alors que tous le monde dormait, elle lui avait simplement répondu, avec amour et tendresse, que certains cherchait à prendre ce que les autres possédaient ou bien à le détruire, et que pour y parvenir, ils pouvaient aller très loin.
Autant, le jeune dragon comprenait parfaitement que certains puisse vouloir ce que d'autres avaient. Même si il savait que cela ne se faisait pas, il le comprenait. Combien de fois il avait lorgner avec désir sur un morceau de viande qu'il avait vu devant un soldat. Il avait lui même essayé d'en prendre un. Mais le soldat avait été suffisamment vif pour mettre à distance respectable l'objet de la convoitise et Orfraie lui avait alors expliqué pourquoi il était mal de voler, tandis que le soldat rigolait franchement devant la scène. Voir l'ancienne Princesse des elfes, si redoutée au combat, expliquer à son petit dragon pourquoi le vol est une chose répréhensible avait quelque chose de presque surréaliste pour les hommes d'armes présent en cet instant. Et puis ils appréciaient la présence du petit dragon qui venait de temps à autre jouer avec eux, pendant leur pause ou leur repas.
Mais ce que Firindal ne comprenait pas, c'était que des individus puissent vouloir détruire ce que les autres avaient construit. C'était stupide et inutile, selon lui. Cela n'apportait strictement rien.

Mais ce soir, Firindal accompagnait sa belle vampire dans sa patrouille. Il lui était pénible de se déplacer tout seul, car le jeune dragon n'avait que quelques jours, aussi avait-il rapidement prit le parti de s'installer sur l'épaule de sa moitié, s'agrippant à son écaille pour se maintenir en équilibre et ne pas la gêner dans ses mouvements.
Il humait l'air, cherchant à apprendre ce qu'il pouvait au travers des odeurs, mais le palais était saturé par les parfums et odeurs de la journée, aussi ne parvenait-il pas encore à cerner ce qu'il pouvait bien sentir là.
Le tonnerre grondait et la pluie battait sur les vitraux de l'immense "Grotte" de Luna, ce qui était une première pour le dragonnet de Jade. Peu habitué à ce phénomène, il se crispait à chaque coup de tonnerre sur la cité, trouvant encore plus de réconfort en la présence de sa magnifique Orfraie. Le fait qu'ils partagent le liens qui les unissait permettait au jeune enfant draconnique de la sentir ou qu'elle se trouve. Mais en cet instant, le fait qu'il puisse éprouver sa présence directement sous ses griffes et son ventre le rassurer énormément. Le fait qu'elle demeure parfaitement calme alors que les éléments semblaient se déchaîner à l'extérieur permettait à Firindal de comprendre que la chose était naturelle. Puis le fait que sa compagne lui caresse, presque inconsciemment, le coup et le museau l'aidait à s'apaiser.
Puis un coup bien plus puissant que les autres retentit dans le palais. Immédiatement impressionné par le coup, Firindal s'allonge de tout son long sur l'épaule de sa douce Liée de Feu qui vint lui caresser la queue, tout en lui transmettant une douce pensée. Elle semblait vouloir aller voir ce qu'il était advenu sur le lieux de l'impact. Le jeune dragon était également curieux, aussi acquiesça-t-il mentalement, tout en restant encore allongé sur l'épaule de son amour.
Bientôt, Firindal reconnut une odeur particulière. Ou plus exactement trois, dont une très légère, porté par un seul individu. Dawan, un elfe dragonnier, passait devant eux sans même les voir, fonçant comme un rat pourchasser par l'un des chats du château.
Firindal l'avait rencontré un peu plus tôt, tandis que celui ci venait d'arriver dans la "Grotte" de Luna. Lui et son compagnon, Elrond, était venu pour voir Firindal. Ils avaient échangé un certains nombre de bruits avec Orfraie, qui lui avait ensuite expliqué qu'ils s'inquiétaient parce que son œuf avait disparut du nid de la mère du jeune dragon et que cela avait crée une certaine agitation.
Firindal avait alors simplement répondu que c'était l'acte du Dracos Honoris.

Orfraie fit encore quelques pas et arriva là ou était passé l'elfe et remarqua bientôt que le fameux Elrond sorti de sa caverne et prit une autre direction. Elle l'interpella et lui indiqua l'autre direction.
Firindal regarda l'elfe qui avait les yeux encore rouge de sommeil, en penchant légèrement la tête.


"Tu es sûre qu'il va bien?" Demanda alors Firindal à Orfraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 26 Mai 2016 - 14:11



Jet de perception pour Alauwyr

Modificateurs =>

- Race = Humain : +0
- Malus "noirceur" : -5
- Malus "Flash éclairs" : -5

Compétence utilisée : Perception niveau moyen. Taux de réussite 45.

Total taux de réussite : 35

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 35 ou moins réussite.
- 36 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 26 Mai 2016 - 14:11

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 26 Mai 2016 - 14:34



Jet de réflexe pour Alauwyr

Modificateurs =>

- Race = Humain : +0


Compétence utilisée : Réflexe niveau bon. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 55

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 26 Mai 2016 - 14:34

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Surprise dans le message d'Alauwyr :bobo:


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 26 Mai 2016 - 19:54

[HRP : sadique ]

Des pas résonnaient dans les couloirs vides du palais, en cette soirée où le ciel semblait vouloir se battre contre le monde entier à coup de fortes pluies et d'éclairs. Le tonnerre faisait presque trembler les murs épais. De quoi apporter la crainte de se balader seul dans l'obscurité de ces couloirs, à l'heure où les habitants du palais dormaient sans doute profondément malgré la tourmente orageuse qui sévissait à l'extérieur.

Mais ce risque de montée de frayeur ne risquait pas d'apparaître chez le propriétaire des pas qui se faisaient entendre. Ils appartenaient à une ombre qui paraissait se faufiler dans les ténèbres. Est-ce un fantôme ? Un vampire en chasse ? Non, simplement un garde qui faisait sa ronde pour assurer la surveillance du palais. Enfin un garde..... c'était un officier qui assurait la tâche d'un subalterne. D'ordinaire, il aurait été affecté à d'autres devoirs, mais vu que bon nombre de gardes étaient malades, il fallait bien assurer un peu les patrouilles de nuit. Alauwyr s'était donc porté volontaire et cela lui permettait de profiter du silence nocturne et d'un peu de solitude pour être tranquille. En plus, en se fondant dans les ombres, il risquait de moins attirer le regard. Avec de la chance, il croiserait peut être le commandant Matis, qui paraissait lui aussi participer à un remplacement de garde...

Durant sa petite mission, il songeait à bien des choses. Tellement de choses qu'il pourrait s'y noyer aisément s'il en avait pas l'habitude. Un instant, il s'arrêta pour sonder son environnement. Point de bruit, rien que le silence. Il sourit. Le calme pouvait être traître des fois. Heureusement que Christan ne l'accompagnait pas, là le silence aurait été remplacé par le pas lourd et métallique de chacun de ses pas bourrins et le cliquetis métallique de sa lourde armure. D'ailleurs, celui-ci devait dormir si profondément qu'il devait ronfler sur son lit. L'Alayien se demandait s'il ne viendrait pas le réveiller avec un bon seau d'eau froide dans la figure...

Il imaginait déjà la tronche de son comparse que violemment un flash lumineux et intense l'aveugla, lui coupant toute pensée. Un grondement puissant et qui fit trembler les murs retentit sur l'instant. Instantanément même. Si le mur ne s'était pas mis à craquer pendant qu'il se lézardait, Alauwyr aurait pesté de la tombée tout proche de l'éclair. Il est difficile d'y penser quand on sent le sol encore trembler et voir un pan de mur vous tomber dessus.

Les yeux écarquillés par la surprise de cette situation inattendue ; et imprévue surtout, Alauwyr tenta bien de bondir pour éviter les pans morcelés du mur qui lui tombèrent dessus. Trop tard ou parce qu'il ne fut pas assez rapide, les pierres fracassées lui tombèrent dessus. Le poids soudain le jeta à terre, pendant que les débris pesèrent sur lui tout en le couvrant.

Un coup de tonnerre plus tard mais celui ci était bien loin, l'Alayien cligna des yeux en découvrant qu'il était encore en vie, à plat ventre sur le dallage du couloir couvert de débris et de poussière, qui se mêlaient au vent et à la pluie battante qui pénétraient dans l'enceinte du palais par la brèche. Il tenta de se lever et sentit rapidement qu'il était coincé. Il tourna la tête et grimaça en découvrant que les débris le couvraient jusqu'à hauteur du bassin. Redoutant d'être sérieusement blessé, il n'osa pas plus bouger pour le moment et remua doucement ses jambes. Celles-ci répondirent. Au moins pas de fracture au premier abord. Puis ne percevant aucune douleur qui pourrait signifier qu'il avait été blessé, il regarda le tas de pierres qui le couvrait. Au moins il n'avait pas qu'à moitié recouvert...

Grommelant contre son infortune, il décida de commencer à se dégager et retira les pierres qui se trouvaient à sa hauteur. Un soucis se posa rapidement quand il découvrit qu'un débris bien lourd et bien long lui coinçait les jambes. Il pesta, ravalant une injure. Il ne saura pas pousser cette pierre là tout seul. Son regard se porta vers des bruits de pas qui se dirigeaient dans sa direction.

Directives :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Ven 27 Mai 2016 - 9:25


Le flash avait été violent et le choc encore plus, mais par sa présence et sa maîtrise il avait repris la situation en main. Alors que tous semblait voué à la panique pour il ne savait même pas quelle raison, en effet pourquoi avoir peur de la foudre... Bon d'accord il y avait aussi cette chose qui avait frappé le palais, mais était ce suffisant ? Le capitaine des Lames pensait que non, il faudrait faire en sorte que ces gens là, un jour peut être, quand il n'aurait rien de mieux à faire...

Il courrait maintenant dans les couloirs, il ne pouvait être trop loin de l'impact et il faudrait qu'il prenne fissa les choses en mains s'il voulait mériter son poste et sa nouvelle stature. Oui il en faisait sans doute beaucoup trop, mais depuis qu'il travaillait directement pour Luna il avait quelque peu changé. Sa souveraine comptait beaucoup pour lui, c'était peut être à cause de cela qui sait...

Mais autour de lui il n'y avait aucun bruit excepté l'orage et un chant. Un chant, ou plutôt une voix qu'il connaissait déjà et qu'il appréciait pour la connaitre de très près. Il ne lui fallut pas trop longtemps d'ailleurs pour tomber sur le jeune elfe qu'il reconnu immédiatement. Enfin, il disait jeune mais Dawan était sans doute deux ou trois fois plus vieux que lui alors... En même temps jeune et Elfe était presque deux termes antinomique...

Dawan ? Tu vas bien j'espère ? Comment ça il le couvait trop ? Rien de cassé dans le coin ? Tu n'as rien vu en arrivant par là ? Oui oui beaucoup de question ,hé c'était Matis non ? Bon, maintenant que t'es réveillé tu va venir avec moi on va essayer de comprendre ce qu'il s'est passé et qui c'est amusé à détruire la toiture du palais du Luna...

Non sans facilité il attrapa le jeune elfe et l’entraîna dans de nouveaux couloirs avec pour simple but de trouver le lieu de l'impact et essayer de voir ce qu'il s'était réellement passé. D'ailleurs il ne leur fallu pas trop longtemps pour y parvenir, et Matis fut surpris de ce qu'il vit. Certes il y avait bien une partie du toit qui était tombé mais ce n'était pas ça le plus "drôle"... Car c'était sur Alauwyr que tout cela était tombé...

Matis arriva donc au niveau de l'Alayien et se pencha tout en commençant à l'aider à se tirer de ce mauvais pas.

Mon cher Alauwyr, ce n'est pas le première fois que je te sors de tes ennuis, faudrait vraiment apprendre à te gérer tout seul hein ? Je ne serais pas toujours là pour t’assister n'est ce pas ? Allons donc, tu es bien plus qu'une petite chose n'est ce pas ?

Matis ne pu s'empêcher de rire en le voyant mais il était aussi inquiet car ce ne pouvait pas être qu'une simple foudre pour faire cela. Aussi s'enquit il auprès du soldat pour savoir de quoi il retournait...

Blague à part tu as vu quelque chose ? Autre que le ciel qui te tombe sur la tête bien sûr... Il observa Dawan pour lui poser à lui aussi une simple question. Et toi Dawan ? Une idée sur ce qui a pu faire cela ? Y'a il de la magie dans l'air ?

Car c'était bien cela sa crainte... Que ce ne soit pas tout à fait naturel mais bel et bien un fait magique. Matis pris donc un instant pour observer tout autour de lui, peut être quelque chose lui apprendrait ce qu'il s'était passé ici bas...

Directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dawan Sywel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 8

Baptistrel Chanteciel

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 28 Mai 2016 - 18:02

Le chant qui s'échappait du petit Dawan devait être une sorte de chant-nom pour ceux qui n'étaient pas baptistrels. Ce chant le définissait sans rien dire, mêlant son inquiétude et sa curiosité, permettant de voir, à travers les sons bien mieux qu'au travers des ombres, l'âme qui errait là, sa silhouette qui semblait tout juste effleurer le sol en s'y avançant. Sans que l'on eut à le connaître, les notes dessinaient ses grands yeux d'un gris lunaire, et la distance à laquelle son esprit était du bas-monde. Savait-il encore pourquoi il avançait dans ces couloirs ? Il n'était pas impossible qu'il ait oublié, tout occupé à suivre un fil d'ariane invisible, composé tout juste d'une vibration plaisante.

La voix de Matis le tira de cette sorte de transe, le faisant sursauter. Il l'avait bien entendu arriver, mais… N'y avait pas fait attention. Se retournant, Dawan dut s'avouer surpris. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu. La dernière fois, ses sens omettaient les vibrations. Quelle étrange impression ! Comme la première fois qu'il le découvrait, et pourtant la certitude absolue que c'était lui. Son chant resta bloqué sur une seule unique note, intrigué, alors qu'il regardait sans voir Matis, comme à la recherche de quelque chose derrière lui. Quel gâchis, un chant-nom aussi taché de sang, sur un corps qui, pour un humain, était aussi plaisant !
L'humain le questionna, et sa façon de s'adresser au chanteciel perdit celui-ci plus qu'il ne l'était déjà. Il lui parlait comme à l'enfant, l'apprenti qu'il avait été quelques années plus tôt. Cela ne le dérangeait pas, mais… Tant de souvenir remontaient. La pierre du palais s'imprégnait alors des odeurs d'Aigue-Royale, de ces souterrains poussiéreux, des multiples êtres et objets qui y circulaient, des hâtes, des inquiétudes, des ignorances… Les vibrations des souvenirs dansaient autour de lui. Dawan pouvait presque sentir la présence de ceux qu'il avait connu, qui étaient tombés lors des affrontements. Il pouvait presque sentir l'odeur des produits multiples usés pour les soins. Alors il était encore loin, très loin…

Ainsi les questions de Matis ne rencontrèrent que le silence, et un elfe bien trop lent et trop songeur pour y répondre. Le regard de Dawan chercha celui de Matis, pour s'y accrocher et remettre les pieds sur terre, sans y parvenir. Il voulut bouger les lèvres, mais n'y parvint pas. Ce qu'il avait à dire n'en valait pas la peine. Eh mais… N'avait-il pas revu Matis, depuis Aigue et Sandur ? Si, si ! À Estëllin, pour le mariage ! Mais ils n'avaient pas vraiment pu passer de temps ensemble, et la foule rendait difficile l'écoute des chants-noms. Un chant elfique traditionnel, contant leurs mariages, lui revint à sa mémoire, parvint à décoller ses lèvres. Aucun son n'en sortit, encore. Un dimanche à Estëllin, c'est le jour de maria-toiture du palais ? Ah, ça, il le savait, c'était un éclair ! Il l'avait entendu, oui, oui…

L'instant suivant, la plume qu'était le jeune elfe peinait à suivre Matis, manquant de simplement voleter derrière lui comme un vulgaire tissu. Guh ? Il pouvait marcher, hein ! Il lui fallait juste le temps de reprendre le contrôle de son corps, mais cela allait venir ! Toute notion de temps disparut de l'esprit de Dawan dans ce trajet qui échappa à sa conscience.
Il revint à lui en entendant des vibrations très explicites: la pierre tombée, la brèche, et la mélodie enivrante de la pluie qui l'avait, plus tôt, attiré. Mais surtout, le pire: un être humain, vivant, sous les pierres. Avant même de l'avoir vu, avant même d'avoir entendu Matis l'évoquer, Dawan avait perçu l'Alayien. Paniqué, il s'attela à folle allure à retirer les pierres qui gênaient le pauvre cheveux-pâles, d'un sort de télékinésie sur ces fragments de mur. Il s'essaya à les remettre en place, sans vraiment y parvenir. Mh, il valait mieux laisser à d'autres ce soin. Matis s'en sortait fort bien, de son côté et il était fort plaisant de voir ses muscles bandés sous l'effort. Dawan ne suivit pas tout son échange avec son congénère, mais en comprit le ton, qui lui plut. Son oreille se déporta sur des vibrations inattendues. Des traces de pas, faites de boue, sur le sol de pierre. Il voulut les montrer à Matis, mais ce dernier proposa autre chose, également fort intéressant.

Dawan s'assit en tailleurs, à même le sol, dos aux jardins qui s'ouvraient par-delà la brèche en ce mur. Quelques gouttelettes de pluie vinrent tomber sur s chemise de nuit, la coller à sa peau. Il n'en eut cure. Réunissant sa concentration comme seule la magie et la musique savaient le lui permettre, il chercha d'abord à écouter autour de lui à la recherche de ce "quelqu'un" qui avait pu passer… Puis à écouter les vibrations, et voir la trame, dans l'espoir que les environs aient quelques indices à leur offrir. Indices qu'il comptait vite communiquer à Matis et Alauwyr, surtout qu'il ignorait s'il tiendrait vraiment debout après pareille tentative.

Spoiler:
 





¤ Attention, rpgiste lent ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 28 Mai 2016 - 23:19

Citation :
Elrond ne voit pas Dawan. Au lieu, il voit Orfraie et Firindal s'approcher de lui. Elle lui dit qu'elle a vu et qu'elle sait où il se dirige (voir son post). Ensembre, ils se dirigent vers le lieu de l'impact.

Les vitres vibrent près d'eux tandis qu'un autre coup de tonnerre retentit. L'orage n'est pas prêt de se calmer.

Un instant plus tard, ils se retrouvent sur le lieu où la foudre a frappé la bâtisse. Elrond remarque le petit Dawan en tailleur sur le sol. Dos à lui se trouve la brèche qui mène sur le jardin et qui est suffisamment grande pour passer à travers. Malgré la pluie et le vent qui s'attaquent au baptistrel, ce dernier reste concentré.

Devrait-il le tasser de sous l'intempérie? Ou l'en protéger? Et que faire de cette brèche?



Mais où était donc parti ce Dawan ? Il était pire qu'un papillon, toujours à voleter d'ici et delà comme si de rien n'était. Une véritable tête en l'air. Et lui bien sûr, bonne pomme, partait à sa recherche à chaque fois. Elrond s'était arrêté un instant pour observer dehors. Le ciel semblait particulièrement déchaîner, presque comme le jour de la bataille des marais sanglant. La pluie tombait à grosse goutte, frappant les vitraux des fenêtres. Et le tonnerre, lui, était si fort que le son qu'il produisait en faisait presque trembler l'Amarië là où il était. Un petit soupir s'échappa de lui. C'est vrai qu'il avait presque oublié ça. Mais il y en avait de semblables dans la forêt elfique. Des pluies encore plus diluviennes qu'ici. Et des orages plus forts. Haussant les épaules, il s'apprêta à reprendre son chemin, tenant toujours son sceptre chandelier devant lui afin d'éclairer où il allait. En tant qu'elfe, et en tant qu'archer, il avait une bonne vision. Mais l'obscurité plus les flashes lumineux n'étaient pas là pour aider. L'éclair était proche et donc aveuglant, alors passer de l'obscurité à la lumière, puis de la lumière l'obscurité, et ça en quelques secondes et à répétition, ça n'aidait pas tellement pour se diriger. Cependant, il sembla y avoir une brève accalmie. Les éclairs semblant tomber plus loin du palais.

« Elrond ! »


Une voix éclata derrière lui et il se retourna mollement, reconnaissant plus ou moins cette dernière. Il s’agissait d’Orfraie. Il la salua d’un petit hochement de tête, ainsi que Firindal avant qu’un soupire se s’échappa de ses lèvres.

« Ça lui ressemblerait bien ça, d’aller là où il y a des problèmes. À croire que ces derniers l’attirent. Il ferait mieux de faire plus attention au lieu de se laisser attirer tel un papillon de nuit par une flamme. Je te suis Orfraie. Tu connais le palais mieux que moi. »

Elrond laissa Orfraie prendre la tête de la troupe et se mit à la suivre sans faire d’histoire, quand soudainement un éclair tomba dans le jardin en contrebas. Les vitres du couloir vibrèrent si fort que l’Amarië cru qu’elle allait céder, poussant instinctivement Orfraie et Firindal proche du mur pour éviter les éclats de verre. Mais au final, la vitre tint bon et le petit groupe reprit sa marche. Ils passèrent ainsi d’un couloir à un autre, pour finalement sur trois personnes. Matis Falkir, qu’il connaissait de vue. Un humain qu’il ne connaissait pas, sans doute un garde du palais. Ainsi que Dawan, qui était assis en tailleur au sol. Bien sûr, à moitié sur les dalles de pierre et le tapis détrempé. Mais également dos au vide, du fait d’une brèche dans le mur. Sans doute, provoquez par l’éclair au vu des gravats au sol. Le vent et la pluie tombaient sur le petit chanteciel. Tranquillement l’Amarië s’approcha, s’apprêtant à râler en disant à Dawan qu’il ferait mieux de se mettre au chaud, ou à défaut se couvrir un peu plus s’il voulait rester dehors par ce temps.

Toutefois, l’elfe dragonnier n’en dit rien lorsqu’il remarqua que le maître barde était concentré. Étant arrivé un peu tard, le blond ne savait ce que faisait son amant. Mais il pouvait au moins lui venir en aide en l’empêchant d’être dérangé par les éléments. De plus, mieux valait ne pas rester trop près de l’extérieur. L’orage étant particulièrement violent. Si une façade du bâtiment s’était écroulée, pourquoi pas une autre ? Même si, bien sûr, comme le veut le dicton, la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit.

Tranquillement donc, Elrond vint se mettre derrière Dawan, face à la brèche, après avoir salué Matis et l’autre homme. Le vent vint éteindre la bougie placée sur son sceptre, mais ce n’était pas très important. Face à la brèche, l’Amarië s’accroupit tandis que ses doigts se mirent à luire sous l’effet de la magie. Posant ses mains au sol, il grava une rune dans la pierre et y insuffla sa magie, espérant parvenir à résorber cette brèche en reconstruisant cette partie de l’édifice effondré.
Citation :
Sort utilisé :
Livre de la magie humaine. Niveau du sort Mage correct. Niveau d’Elrond Maître mage.

[Autre ] Reconstruction

Ce sort permet au lanceur de remettre en état tout et n'importe quoi, allant de la simple chaise au bâtiment en partie démolie par une intervention extérieur ou autre. Bien évidemment ce sort constitue une importante concentration de magie pour la réparation de l'objet en question, plus la construction à remettre en état sera importante, plus le niveau du Mage devra être élevé, un Grand Maître Magicien peut aisément remettre en état tout un bâtiment au détriment d'une forte quantité de son énergie.
Toutefois, la reconstruction n'est pas instantanée et demande du temps selon la taille de la cible.

Geste clé : Déposer les mains sur le sol et tracer un cercle sur ce dernier pour constituer une rune.
Revenir en haut Aller en bas
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Dim 29 Mai 2016 - 22:45

Orfraie avait tourné les talons, sachant qu'Elrond la suivait sans avoir besoin de se retourner : elle l'entendait, que ce soit ses pas ou son cœur. Le dragonnier ne semblait pas encore réveillé et la Liée de Feu tenta de l'expliquer à Firindal, usant de leur lien pour lui transmettre ses pensées plus rapidement que les mots l'auraient fait. Dans quelques minutes, Elrond serait de nouveau alerte, conclu Orfraie par la pensée.
Ce dernier prouva cet état de fait lorsqu'un éclair tomba dans le jardin en contrebas, faisant vibrer les vitres. Le dragonnier poussa instinctivement les deux Liés, les projetant de son corps au cas où d'éventuels éclats de verre soient projetés dans leur direction. Fort heureusement, cela n'arrive pas. « Merci. » Souffla toutefois la princesses des ombres lorsqu'Elrond se fut éloignée d'elle. Ils reprirent ensuite leur marche.

Le petit groupe retrouva Dawan en même temps qu'il tomba sur Matis. Le petit Elfe était dos à la brèche que l'éclair avait fait dans le mur tandis que l'humain aidait l'un de ces semblable à sortir de sous les décombres. Ce dernier ne semblant pas avoir besoin d'aide, la vampiresse se concentra sur le Chanteciel tandis qu'Elrond utilisait sa magie pour réparer la brèche, une bonne initiative de sa part.

Quelques minutes plus tard, alors qu'Orfraie observait le petit groupe, les bras croisés sur sa poitrine et Firindal bien calé sur ses épaules, le Chanteciel se releva. Quelques secondes supplémentaires furent nécessaire avant que le petit elfe leur révèles des informations pour le moins cruciales.
La première était que l'orage n'était pas d'origine magique – jusque là rien d'inquiétant – mais qu'il y avait de la magie dans l'air surtout à l'endroit où la foudre avait frappé. « Quelqu'un aurait pu dévier l'éclair pour créer une brèche dans le palais afin d'y pénétrer ? » avait alors demandé Orfraie au reste du groupe bien que son regard soit posé sur Dawan. Le jeune elfe avait alors apprit à Orfraie que quatre personnes étaient entrées, ayant ressentit leur présence. A partir de cet instant, les sourcils de la vampire s'étaient dangereusement arqués et son regard s'était posé sur Matis, qui était son supérieur. Le petit Elfe conclu en disant qu'il avait du mal à percevoir les vibrations car elle s'éloignaient, mais il pointa malgré tout une direction. « il y a la salle d'audience et la salle du conseil par là bas. » précisa Orfraie.

Son regard balaya alors les alentours, permettant à l'ancienne princesse de remarquer quelques choses. Elle passa à côté de Dawan sans rien dire et s'accroupit prêt du mur, fixant le sol. « Il y a des traces de pas, ici. » Elle les pointa du doigts. « Pleines de terre. Quelqu'un est entré … et se dirige vers les salles d'audience et du conseil. » Déduisit Orfraie en pointant les traces de pas qui s'éloignaient dans la direction pointé par Dawan. Le regard de l'ancestrale se posa alors sur Matis. « Il faut aller voir, Commandant. Nous devrions nous séparer pour inspecter ces pièces. »




Directives:
 





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Dim 29 Mai 2016 - 23:03


Les narines de Firindal captent quelque chose... Ou pas?

Modificateurs =>

- Race = Dragon: +10

Compétence utilisée : Perception. Taux de réussite 45.

Total taux de réussite : 55

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Dim 29 Mai 2016 - 23:03

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mer 1 Juin 2016 - 20:55

La pluie battait, tandis qu'un petit groupe s'était réunis là ou la foudre avait fait tombé un pan entier de la parois de la grotte de Luna. les éclairs et le tonnerre semblent redoubler tandis que les pierres regagnent une à une leur place première pour reformer ce que les bipèdes appellent un mur.
Pendant ce temps, le reste de la troupe échange encore ces borborygmes toujours aussi étrange pour le jeune dragon qui leur servent à communiquer. Mais grâce au lien qui unis le jeune dragon à sa Liée de Feu, il parvient à comprendre la nature de l'échange. Les autres semblent étrangement inquiet de découvrir que quelqu'un se serait introduit dans l'immense demeure de la jeune humaine. Mais en même temps, si les parois sont si fragile qu'un coup de tonnerre puisse les ébranler et les casser, il ne fallait guère s'en étonner. Il fit part de sa remarque à Orfraie, mais sans vraiment en attendre de réelle réponse.

Puis les bipèdes s'intéressent également de comment se porte ce dénommé Alauwyr. Un bien étrange humain que le jeune Firindal n'avait probablement encore jamais rencontré. Il sentait étrange. Le métal et la poussière. Mais également comme un vieux relents de sang qui imprégnait son être même. Il ne semblait pas être blesser pourtant. Mais le petit dragon, toujours percher sur l'épaule de sa liée, ne parvenait à comprendre pourquoi il persister à sentir cette odeur de sang.

Il fut décidé que les cinq bipèdes se sépareraient pour essayer de suivre les traces laissées par ceux qui s'étaient introduit dans la grotte de Luna. Firindal ne comprenait pas vraiment l'intérêt, mais il les observa faire.
Alauwyr accompagna Orfraie, tandis que Elrond et Dawan accompagnerait l'autre humain qui était là à essayer de sortir Alauwyr de sous les cailloux, lorsque les autres étaient arrivé. Orfraie avait expliqué à Firindal qu'il s'appelait Matis.
Le petit dragon flaira encore l'air, à la recherche de quelque chose, mais il ne parvint à trouver autre chose que les odeurs des corps des personnes présentes, du métal, de la pluie, de la poussière et de la terre. De la terre?
Il sauta de l'épaule d'Orfraie, essayant de comprendre d'où venait cette odeur, mais il ne parvint à en trouver la source.
Il tourna en rond autour du groupe, puis redressa la tête vers sa liée, l'air consterné. Non, il ne parvenait vraiment pas à trouver quoi que se soit d'autre que cette odeur de terre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 4 Juin 2016 - 8:27

Qu'elle n'avait pas été sa surprise de voir Matis arriver, en présence d'un elfe qu'il ne connaissait pas. Mais à le voir tenter de retirer les pierres qui entravaient l'Alayien, nul doute qu'il se fichait de croiser un homme ou pas, vu que sa situation poussait à venir le sortir de là. L'elfe cessa bien rapidement quand Matis entreprit à son tour de sortir son officier de sous son tas de pierre. En l'aidant à se relever, il se permit un petit pic de moquerie à son égard, ce qui fit grogner l'Alayien.

''Je retiens votre réplique pour la prochaine fois où je vous retrouverai dans une situation équivalente...''

Il ne put s'empêcher d'afficher un sourire à la limite de la provocation, mais en toute sympathie mélangée bien entendu.

''Une petite chose qui pourra très bien vous sauver le derrière un jour prochain. Et dont vous ne pouvez pas vous passer. ''


Après ce bref échange, il remercia malgré tout son commandant ainsi que l'elfe, qui s'était d'ailleurs vite retiré dans son coin, pour s"asseoir par terre et ce en chemise de nuit. A le voir presque en état de ''méditation'', Alauwyr se demandait s'il arriverait un jour à comprendre le comportement des elfes. A chaque fois qu'il en croisait un, y avait toujours quelque chose de nouveau et de déroutant chez eux. Il termina ensuite de répondre à Matis

''Tout ce que j'ai vu, c'est un fort éclat lumineux suivi d'un grondement puissant, comme tout éclair qui se fait suivre comme son ombre du tonnerre... J'ai rien vu d'autres''


Et il se retint de cracher sur le mot magie... Car pour lui, l'éclair n'était pas naturel. Cela n'explosait pas un mur comme cela. Il se garda de le dire car il était Alayien et il pouvait se tromper sur la magie, vu qu'il n'en maîtrisait rien sur le sujet

Un autre elfe les rejoignit, lui aussi inconnu aux yeux de l'Alayien. L'humain le salua à son tour et le regarda se mettre en oeuvre pour user de sa magie et réparer la brèche. Décidement... cette histoire attirait bien du monde et commençait à sentir mauvaise ; car le Chanteciel annonça sa découverte... Donc pour l'humain alayien, cet éclair et l'effondrement du mur n'était pas le fruit du hasard... La surprise était de taille...

Le second Elfe n'était pas venu seul. Il avait été accompagné d'une énième elfe, qu'Alauwyr connaissait cette fois. Orfraie. Mais quelque chose clochait chez elle. Alauwyr la regardait. Il la trouvait changée, mais ne sut pas encore en quoi. Perplexe, il la fixait en évitant d'être trop insistant dans son observation. Peut être le fait qu'elle portait un dragonnet sur l'épaule, signe qu'elle s'était liée récemment. Il se retint de hausser des épaules. Le fait d'être autant entouré d'elfe devait le mettre dans un état de méfiance plus aigu qu'il ne le croyait.

Après Orfraie eut exposé ses remarques, il fut décidé de former les groupes. Alauwyr ne fut guère étonné de se retrouver avec Orfraie, qui restait encore sa supérieur. Une lame de plus ne sera pas mal. Le petit saurien vert était aussi de la partie et il sembla marquer son intérêt à l'affaire et à la recherche de l'intrus ; ou des intrus, en reniflant le sol. Il parut déconcerté. Sans doute que ce dragonnet n'était pas encore expérimenté dans l'art de flairer les pistes ou que l'odeur lui était inconnu. L'Alayien ne connaissait pas assez les dragons de toute façon pour se faire une véritable idée sur la compréhension de leur comportement. Hormis un certain dragon écarlate...

A la question d'Orfraie, il n'avait rien répondu, préférant laisser les experts mieux s'exprimer que lui. Et maintenant que les groupes étaient formés, il était donc tant de chercher les intrus, de savoir où ils s'étaient rendus et pourquoi ils étaient rentrés avec la magie en sein du palais. Pour l'épéiste, une telle entrée ne pouvait n'être que néfaste.

Les groupes se séparèrent. Le groupe de Matis et des elfes partirent vers la salle d'audience et Alauwyr avec la compagnie de la dragonnière se rendirent vers la salle du conseil. Il n'y avait plus qu'à espérer que les intrus soient en nombre limité si on leur tombait dessus.

Donc direction la salle du conseil. Une fois emprunté le couloir de droite, Alauwyr eut tout le loisir de contempler par bref coup d'oeil tout l'art aldarien dans sa splendeur, même si la nuit orageuse et qui tonnait fortement à l'extérieur donnait plus une impression un peu ténébreuse par moment, avec le silence brisé par le bruit de leurs pas. Et comme le couloir s'étendait en longueur, l'Alayien veillait à rester vigilant, malgré les vitraux et les peintures qui attiraient les regards pour qu'on les contemple.

Enfin arrivés au bout du couloir, le groupe arriva devant la porte qui menait à la salle du conseil. Elle était d'une splendeur digne de la pièce qu'elle empêchait de voir pour l'instant. Sans attendre, Alauwyr décida de l'ouvrir. Il ne fut pas étonné de sentir la poignée tourner dans le vide. Fermée. Il attrapa le poignard qu'il portait à la ceinture tout en s'adressant à Ofraie.

''A moins que vous ne disposiez des clés pour l'ouvrir, ou d'un sort dévérouillant...''

Oui car il aurait été bien tenté de faire sauter cette porte à d'épaule, malgré sa grandeur et sa possible résistance, mais cela ne serait guère discret si les gens qu'ils cherchaient se trouvaient non loin de cette entrée. L'usage de son poignard ? Tenter de crocheter la serrure bien entendu si jamais Orfraie ne disposait pas d'un autre moyen


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Lun 6 Juin 2016 - 9:23


Oui oui c'est cela, ajoute le à l'ensemble des choses que j'ai pu te dire puis prend un ticket et fait la queue comme tout le monde. En attendant arrête de bouger et aide moi à te sortir de là !

Des intrus dans le palais Royal d'Aldaria, si cela était vrai, et il ne fallait plus en douter maintenant, la situation était très grave. Le groupe devait donc se scinder en deux pour pouvoir couvrir un maximum de zone et découvrir qui avait bien pu faire cela. Il remercia Dawan pour lui avoir rapporter l'ensemble de ses informations et hocha la tête quand Orfraie indiqua qu'ils devaient se déplacer sans attendre.

Tu as raison Orfraie, nous devons faire au plus vite car si quelqu'un a profiter de cette situation pour faire un crime en ces lieux, il faut l'attraper au plus vite. Qui sait de quoi il pourrait être capable et quel pourrait être ses réelles motivations ou objectifs...

Elrond venait de s'ajouter à cette petite compagnie, et la présence du dragonnier le rassura plus que de raison. Maintenant qu'il était là il lui semblait que son groupe était assez fort pour combattre tout et n'importe quoi... Même un dragon si besoin est. Mais le commandant n'était pas partisan d'un combat contre un dragon... Surtout pas en pleine ville et dans un palais. Mais il y avait bien peu de chance que ce ne soit le cas.

Sans attendre plus, le groupe se scinda, Alauwyr, Orfraie et son dragon partirent d'un côté, Dawan, Elrond et Matis partirent de l'autre. Mais ce qui était étrange pour le commandant, c'était que, même en courant dans ce couloir à peine éclairé par quelques torches et la douce lumière de la nuit, il prit le temps d'observer les décorations qui l'entouraient. Oui il était déjà passé par là; il le connaissait ce fichu couloir, mais le voir avec cette lumière et cet angle lui fit tout drôle. Il y avait là de nombreuses décorations représentants la famille Impériale et bien entendu, Fabius n'en faisait pas partie. Mais il n'y avait pas que cela, il y avait de nombreuse autre scène les représentants. C'était assez troublant de se rendre compte qu'ils étaient si peu uni à ce moment là. Matis ne comprenait pas ce qui avait poussé Fabius à agir à la mort de Grégorist...

Mais ce n'était plus le moment de se poser tant de question car tellement d'années s'étaient écoulé depuis cet instant fatidique où Fabius avait plongé le royaume dans la guerre civile. Guerre qui avait sans doute facilité la montée de Vraorg.

Au détour d'un couloir il entendu le bruit sourd et bref d'un coup de tonnerre, cela ne lui fit rien dans l'instant, mais peu de temps après ils tombèrent sur l'un de ses hommes. C'était le soldat Merbache, un petit jeune qui l'avait suivi depuis des années et qui aujourd'hui était garde du palais. Un homme intègre, et s'il se trouvait là, en train de "dormir", ce n'était pas pour rien.

Jurant dans sa barbe Matis se jeta sans attendre sur son soldat pour arriver à comprendre ce qu'il faisait dans cette position et s'il dormait vraiment. Ce n'était pas dans ses habitudes d'avoir un tel comportement, c'était passablement suspect, sans parler qu'il se rappela du coup de tonnerre qu'il avait entendu peu de temps avant cela. Si l'un des intrus avait été capable de détourner la foudre pour ouvrir une brèche dans le palais, de quoi était il encore capable ?

Il était encore à quelques mètres quand il observa ses deux compagnons d'un air étrange.

Je me demande comment c'est possible qu'il arrive à dormir dans cette situation et avec tout le vacarne qu'il y a eu autour de lui... Vous ne trouvez pas cela étrange vous aussi ?

Matis espérait qu'il ne lui était rien arrivé mais, dans le doute, il sorti héritage, il ne tenait pas à tomber sur un ennemi caché dans une ombre et qui aurait pour rôle de ralentir une éventuelle garde... Et après cela ils devraient courir jusqu'à la salle d'audience, avec un peu de chance il les rattraperais peut être...

directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mar 7 Juin 2016 - 3:09




Télesphore Merbache



Matis s’était jeté sur le garde qui se tenait debout dans le couloir que le groupe parcourait afin de le secouer. Ce dernier, yeux fermés et main posé sur sa lance, semblait juste avant dormir à point fermé.

AAHH!

De grands yeux noirs, bien ronds sous la surprise, se posa sur Matis. Sa main se crispa sur son arme qu’il voulut pointer devant lui dans un geste instinctif de défense et la ramena à lui rapidement.

Com’dant Falkire! V’m’avez fait une de c’peurs!

Un salut militaire surgit rapidement et il salua ses compagnons par la même occasion. Le questionnement se lut dans ses yeux, mais fut rapidement caché par ses paupières qui se refermaient à nouveau. Il bailla à s’en décrocher la mâchoire et secoua son esprit pour ne pas qu’il sombre.

J’sais pas c’que j’ai. J’suis tel’ment fatigué. Par pitié, com’dant Falkire, ne l’rapportez pas. J’ai besoin de c’travail. C’pas dans mes habitudes. J’sais vraiment pas. J’ai vraiment d’mal à tenir debout. Pourtant, tout allait bien v’là une heu…

Le teint du jeune soldat semblait virer lentement sur le vert. Il ne termina pas sa phrase. Il se retourna plutôt, dos au groupe, lâcha sa lance et se pencha pour faire apparaître son ancien repas sur le plancher royal. Le parfum qui s’éleva dans l’air était particulièrement… déroutant.

P’don. J’dû manger d’quoi d’travers.

Son estomac se vida à nouveau suite à ces mots.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawan Sywel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 8

Baptistrel Chanteciel

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 9 Juin 2016 - 20:11

Pas besoin d'être baptistrel pour comprendre que Télesphore disait vraiment. Il suffisait juste d'avoir un nez. Les nez elfiques étant un peu sensibles, Dawan retint un haut-le-coeur qui se coinça dans sa gorge avec un bruit fort heureusement discret et couvert par ceux de l'humain face à eux. Techniquement et psychologiquement, une telle scène ne lui faisait aucun effet. Pas de dégoût, ou quelque autre ressenti de cet acabit. Son corps, en revanche, était une frêle carcasse bourrée de réflexes étranges, dont ce mimétisme.
Le petit elfe sut néanmoins vite reprendre ses esprits. Dans une telle situation, il n'y avait qu'une chose à faire: chanter ! Dawan chanta donc, sans vraiment se soucier de ce que faisaient ses deux compagnons, son habituel chant de soin. Voilà ! En peu de temps, ce grand malade allait pouvoir se sentir revivre… Ou du moins, allait pouvoir sentir son estomac revenir à sa place. Le chanteciel n'avait pas encore le pouvoir de redonner de l'énergie. Un petit sourire à son patient, un petit sourire à Matis… Il espérait que ce dernier allait désormais laisser ce pauvre jeune homme se reposer.Etrange, tout de même, cette façon qu'avaient les peuples de chercher à tenir éveillées des sentinelles, quand il aurait été sans doute plus efficace de créer un système de gemmes veillantes, pour alerter tout le monde si une personne non autorisée s'aventurait en ces lieux. Hm. À réfléchir.

Mais pas tout de suite, non ! Se tournant à nouveau dans la direction de la salle d'audience, Dawan eut une sorte de hoquet, nouveau haut-le-coeur retenu. D'un autre chant elfique, il se chargea de nettoyer l'ancien repas humain. Les baptistrels faisaient souvent de bons mages de ménage. Il oublia totalement les notions de politesse et de sociabilité, laissant cela à Matis et Elrond. Troublé par la disparition des fausses notes liées à la douleur de l'humain, il n'entendait plus que ce silence, en son investissement distant n'aidait pas à s'accrocher à ces affaires orales qui n'étaient les siennes.
Ainsi inconscient, il se dirigea d'un bon pas vers la salle d'audience. Mais au lieu d'y pénétrer, il s'installa directement en tailleur devant, l'oreille attentive. Quelques instants après, il se relevait, d'un bond. Pas besoin de plus, ce qu'il avait entendu lui suffisait largement. Revenant vers ses camarades, il leur demanda, avec une expression qui pouvait passer pour de l'inquiétude:

"- Voulez-vous vraiment y aller ?"

Spoiler:
 





¤ Attention, rpgiste lent ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 11 Juin 2016 - 13:10

directive:
 

Dehors, la pluie ne cessait de tomber et l'orage de se déchaîner. Le ciel se zébrant par moments de flash lumineux, illuminant le château, mais également toute la ville d'Aldaria l'espèce de quelques instants. Éblouissant par la même occasion et de par leur intensité, les pauvres bougres se trouvant à l'intérieur. L'Amarië, accompagné d'Orfraie et son lié, avait fini par retrouver Dawan, ce dernier étant assis en tailleur et utilisant apparemment ses facultés de Baptistrel. Elrond se rendant rapidement compte du pourquoi, après avoir vu les traces de pas faites d'eau et de boue sur les tapisseries et dalles du couloir. Cependant, ce n'est pas à cela que le blond prêta davantage d'attention. Non ce fut au positionnement de Dawan qui était dos contre le vide, du fait de la brèche dans le mur, se faisant flageller par les éléments. Sans attendre bien longtemps, le dragonnier elfique usa de sa magie pour réparer la partie du mur détruit. Celle-ci n'étant pas bien grande, ça ne lui coûta guère d'énergie. Lorsqu'il eut fini, son amant revint à lui avec quelques informations. Si l'orage était bel et bien naturel, quelqu'un l'avait, semble-t-il, détourner pour créer cette brèche dans le mur afin de s'y introduire. Le chanteciel ne pouvait en revanche dire combien de personnes étaient rentrées. Sywel n'était pas Baptistrel depuis longtemps, il allait lui falloir encore un moment avant d'apprivoiser totalement ses nouvelles facultés. Quoi qu'il en soit, la plus importante des informations était la suivante : quelqu'un venait de s'introduire au sein du Palais d'Aldaria. Qui ? Et pourquoi ? Voilà les deux interrogations qui prédominaient dans l'esprit encore un peu endormi du lié de saphir.

L’ancienne princesse elfique fit remarquer que les traces de pas allaient dans deux directions. La salle du conseil et la salle du trône. Sans doute cherchait-il quelque chose. Mais quoi ? Cela ne devait sans doute pas être d’une grande valeur d’un point de vue pécunier, sinon les intrus se seraient dirigés vers la salle des coffres. Face à ces événements, le groupe décida de se séparer. Elrond se contenta de rester silencieux, opinant simplement du chef. Après tout il n’y avait pas grande chose à dire, c’était la meilleure chose à faire … à moins que la meilleure chose à faire ne soit de prendre Dawan sous le bras et retourner se coucher pour laisser les gardes du Palais faire leur travail. L’Amarië partit donc avec Dawan, suivant Matis Falkir, en direction de la salle d’audience. Tandis qu’Orfraie et Firindal partaient avec le garde inconnu en direction de la salle du conseil. Marchant dans les couloirs, Elrond ralluma la flamme de sa bougie positionnée sur son sceptre, qui avait été soufflé par le vent lorsqu’il s’était approché de la brèche dans mur pour la réparer. Dehors, le tonnerre continuait de gronder avec vacarme.

Au détour d’un couloir, le groupe tomba sur un solda, un garde du palais, visiblement endormi et se tenant à sa lance pour ne pas tomber par terre. Elrond soupira intérieurement. Il comprenait maintenant pourquoi, le vol de l’œuf de son lié avait été si aisé. Il ravala néanmoins cette remarque acerbe en se souvenant que les gardes du Palais étaient tombés malades dernièrement, peut-être que celui-là l’était aussi. Lorsque Matis remarqua cela, il se jeta sur l’endormi sans attendre pour le réveiller.

« Je me demande comment c'est possible qu'il arrive à dormir dans cette situation et avec tout le vacarme qu'il y a eu autour de lui... Vous ne trouvez pas cela étrange vous aussi ? »


« On avait souvent le même temps dans la forêt de l’ancien royaume elfique. Pour certains c’est une merveilleuse berceuse que nous joue la nature, il suffit de savoir l’écouter. »

À peine eut-il fini sa phrase, haussant un peu les épaules, que le garde endormi se réveilla en lâchant un cri de surprise. L'elfe, lui, se contenant d'écouter d'une oreille distraite, observant un peu les alentours à l'aide de sa bougie. Laissant Matis sermonner son subordonner. C'est lorsqu'il entendit le bruit de vomissement qu'Elrond se retourna pour poser son regard sur le garde qui semblait visiblement en mauvaise santé. C'était étrange en effet, très étrange. Le garde avait peut-être attrapé la même maladie que les autres. Seulement si c'était une maladie. Peut-être un empoisonnement. L'odeur qui se dégagea du repas que venait de rendre le dénommer Télesphore étant particulier. Sans attendre, Dawan vint en aide au soldat, le soignant, alors qu'Elrond se rapprocha du vomi l'observa légèrement, avant de renifler l'air ambiant pour voir s'il décelait une odeur particulière, celle d'un poison qu'il connaissait par exemple. Cela pourrait expliquer certaines choses. Cependant il ne fut pas certain d'avoir eu le temps de déceler quoi que ce soit, le Sywel venant rapidement faire disparaître le vomi. Elrond se contentant de soupirer intérieurement. Il hésita à poser des questions au garde, mais se ravisa. Il était inutile de lui demander quoi que ce soit sur la nourriture qu'il avait engloutie. S'il avait senti quelque chose de bizarre sur le moment, alors il ne l'aurait pas mangé. Laissant donc le soin de sermonner et d'interroger Télesphore à Matis, l'Amarië rejoignit Dawan qui s'était avancé pour se poster devant les portes de la salle d'audience.

« Voulez-vous vraiment y aller ? »


Le regard azuréen d’Elrond se posa sur Dawan et lâcha avec une pointe d’amusement.

« Bah, je ne suis pas allé me recoucher après t’avoir retrouvé, donc autant allant au fond des choses. »

S’approchant de la porte, les sens de l’elfe ressentir de la magie émanant d’elle. Derrière se trouvait une salle d’une grande importance, normale qu’elle soit protégée par la magie pour éviter à n’importe qui d’y rentrer. D’ailleurs il fallait une autorisation préalable. Mais Elrond ne se sentait pas d’avis de perdre davantage de temps à aller réveiller la régente pour lui demander l’accès à la salle d’audience. Non, il l’ouvrirait lui-même et s’il fallait expliquer son geste, il dirait simplement que des gens s’étaient introduits illégalement dans l’enceinte du Palais et qu’il fallait fouiller chaque pièce pour les retrouver, voilà tout.

Prenant quelques précautions avant de l’ouvrir, Elrond activa la magie en lui et commença par balayer l’air devant lui, face à la porte, du revers de la main, pour tenter d’effacer les éventuels pièges magiques qui auraient pu être installés dans le but d’empêcher quiconque d’y entrer. Après avoir fait cela, Elrond plaça sa main sur le verrou et utilisa la magie pour tenter de briser la magie l’ayant ensorcelé.


Citation :
Sorts utilisés :
Livre de la magie elfique. Niveau du sort Mage correct. Niveau d’Elrond Maître mage.

[Défensif] Dissipation de runes
Permet d'effacer une rune installée par un autre mage (ou par soi-même...). Toutefois il sera difficile d'effacer une rune d'un mage de niveau supérieur.
Geste clé : En se positionnant devant la rune à effacer, balayer l'air devant soi d'un revers de main

Livre de la magie elfique. Niveau du sort Mage très puissant. Niveau d’Elrond Maître mage.

[Offensif] Passe-partout
Permet de briser un sort Verrou d'énergie à condition d'avoir un niveau suffisamment élevé.
Geste clé : Ouvrir la main en direction du Verrou et la refermer brusquement pour dissiper le sort.
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 11 Juin 2016 - 15:13


Jet 1: Elrond tente de désactiver les pièges
Modificateurs =>

- Race = Elfe: +5
- Difficulté = -10

Compétence utilisée : Magie. Niveau maître-mage. Taux de réussite 75.

Total taux de réussite : 70

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Jet 2: Elrond tente de retirer le verrou magique
Modificateurs =>

- Race = Elfe: +5
- Difficulté = -10

Compétence utilisée : Magie. Niveau maître-mage. Taux de réussite 75.

Total taux de réussite : 70

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.





Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 11 Juin 2016 - 15:13

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Elrond réussit à retirer les pièges magiques et à enlever le verrou magique. Il ne reste plus qu'à déverouiller la serrure normale pour pouvoir entrer dans la salle d'audience.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mar 14 Juin 2016 - 22:24

Il fut décidé de se séparer. Après quelques instant, les groupes furent fait : Matis, Dawan et Elrond, et Orfraie, le dénommé Alauwyr et Firindal.

La vampiresse sentait son lié s'agitait et jeta un coup d’œil à ce dernier. Il humait l'air et semblait avoir sentit quelque chose. A travers le lien, Orfraie comprit ce dont il s'agissait. Elle l'observa sauter à terre, retenant sa chute en ouvrant ses ailes, tandis qu'elle même humait l'air. Elle même ne sentait rien de plus que ce que son lié pouvait humer. Elle répondit à son regard par un haussement de sourcil, puis elle l'invita à revenir sur son épaule.

Alauwyr et Orfraie marchaient côte à côte, dans le silence le plus complet. De plaques et de mail, l'armure de la Lame ne produisait aucun bruit – ce qui pouvait être étrange au début – alors le couloir où ils évoluaient était silencieux. Si l'Alayien contemplait la décoration, la vampiresse demeurait concentrée sur sa mission et ne se laissait donc pas distraire par les nombreuses peintures et autres vitraux.

Lorsqu'ils arrivèrent au bout du couloir, Alauwyr s'approcha de la porte. A la connaissance d'Orfraie, il n'y avait pas de protection magique à ladite porte, aussi l'homme ne risquait rien. Bien évidement, celle-ci était verrouillé et Orfraie retint un sourire narquois. S'était-il attendu à ce que la salle du Conseil soit si facilement accessible.


« Je ne l'ai pas. Mais j'ai cela. » Fit la vampiresse en brandissant sa clé de quatre sous les yeux de l'Alayien. Elle l'introduisit dans la serrure et celle-ci se déverrouilla, comme par enchantement. « Les humains d'abord. » fit-elle avec humour tout en poussant la porte. Une fois l'Alayien entré, elle pénétra à sa suie et vint se placer à côté de lui. La pièce était très sombre en l'absence de lumière, mais la vampire discernait sans problème l'imposant lustre sous lequel ils avancèrent. Orfraie ne sentait aucune présence, mais ils devaient fouiller la pièce.

C'est alors qu'un coup de tonnerre retentit. Les oreilles de la vampiresse sifflèrent tant le bruit était puissant tandis que les vitraux tremblaient, comme le reste du palais. Orfraie se redressait à peine – elle n'avait pas eu conscience de se replier légèrement sur elle même – lorsqu’un qu'un « crac » retentit juste au dessus d'eux. Réagissant alors aussi vite que possible, Orfraie ordonna à Firindal se s'accrocher fermement à elle, quitte à planter ses griffes dans les interstices de son armure, puis elle bondit sur Alauwyr.
« Couchez vous ! » Lui ordonna t-elle en le percutant, tentant alors de les sauver tous les trois du lustre assassin !




Directives:
 





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mer 15 Juin 2016 - 22:17



Jets d'esquive pour éviter un lustre :bobo:

Jet 1: Orfraie
Modificateurs =>

- Race = Elfe: +5
- Difficulté = -10 (Orfraie décide d'aider Alauwyr et Firidal)

Compétence utilisée : Esquive. Niveau maître. Taux de réussite 75.

Total taux de réussite : 70

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Jet 2: Firindal
Modificateurs =>

- Race = Dragon: +10
- Aidé par Orfraie = + 5

Compétence utilisée : Réflexe. Niveau bon. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 70

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2: Alauwyr
Modificateurs =>

- Aidé par Orfraie = + 5

Compétence utilisée : Réflexe. Niveau bon. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mer 15 Juin 2016 - 22:17

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Firindal bondit de l'épaule d'Orfraie loin du lustre, en toute sécurité dans la salle du conseil.

Pas assez rapides (ou l'humain ralentit trop la vampiresse, qui sait ? Razz), le lustre s'effondre sur Orfraie et Alauwyr. Ils tombent tous les deux au sol et Orfraie fait claquer ses crocs près du visage de l'Alayien. Le gros du lustre se trouve sur la vampire, le reste du lustre a éclaté en plein de morceaux et le verre se retrouve éparpillé sur le sol. Du sang noir perle sur la joue d'Orfraie tandis qu'un liquide écarlate s'écoule des bras de l'humain.
(Blessure légère pour les deux = ecchymoses + coupures légères)




Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mer 15 Juin 2016 - 23:31

La nuit été entre-coupée par les coups de tonnerres qui faisaient vibrer jusqu'au murs de l'immense grotte ou ils vivaient tous. Et Firindal n'aimait décidément pas ce temps, trop heureux d'être à l'intérieur au sec avec sa douce Liée de Feu.
Ils avançaient tranquillement dans les couloirs, tandis que Firindal, perché sur l'épaule de sa belle Orfraie, continuait de renifler l'air à la recherche de l'étrange odeur qu'il avait ressentis lorsqu'ils s'étaient tous retrouvé, avant de finalement se séparer en deux groupes. Mais il ne parvenait à la retrouver. Et cela l'agaçait prodigieusement.
Ils passèrent devant d'immense images aux multiples couleurs, représentant tout plein de gens. La liée vampirique du jeune dragon de jade lui avait expliqué qu'il s'agissait de portrait de diverses personnalités. Mais il n'avait pas vraiment comprit à quoi cela servait. De toute façon, les humains et leurs étranges habitudes... Il n'était pas sur de pouvoir un jour vraiment les comprendre.

Orfraie et l'humain arrivèrent finalement devant une porte que la vampire ouvrit tranquillement, prononçant visiblement quelque plaisanterie, car elle semblait s'amuser des mots qu'elle prononça. Mais déjà, le jeune dragon tournait son attention vers l'intérieur de la pièce, tandis qu'ils entrèrent. Ils s'avancèrent, à la recherche de quelque chose d'anormal.
Mais l'anormalité ne vint pas de là ou il s'y attendait. Elle leur tomba dessus après qu'un "clac" métallique les avertisse de ce qui se trouvait au dessus d'eux.

La Princesse de Feu demanda à Firindal de s'agripper à lui tandis qu'elle essayerait d'attraper le garde qui les accompagnait, mais le jeune saurien prit appuis sur l'épaule de sa moitié et se propulsa sur le côté, sentant qu'il n'aurait aucune chance en restant sur l'épaule de sa liée.
Il n'eut toutefois pas le temps de l'avertir que déjà, le jeune Éclat de Jade voyait le lustre tomber sur les deux bipèdes.
Un instant inquiet pour sa liée, face à la violence du choc, il fut brusquement prit de panique, alors qu'il s'approchait et qu'il ressentit brusquement une sensation qu'il avait déjà ressentit, en une occasion, alors que sa belle Orfraie été prise d'une Soif terrible. Il se précipita sur le corps de l'humain et se mit en posture de garde, déployant faiblement ses ailes encore faibles et tendant au maximum sa longue queue, tout en présentant un regard inquiet à sa belle. Puis il hurla mentalement.[i]

-Orfraie!!! Ressaisis toi!!! Regarde moi!!! [i]Ordonna-t-il.

Des mots simples, mais dont l'impact pouvait arrêter la vampire, tandis qu'il y mettait tout son amour et son autorité pour la vampire. Mais en cet instant, son esprit s'était exprimer en tout sens, pour être sûr de saisir son attention. Il était même persuadé que même l'humain sous lui, si il était conscient, devait l'entendre. Mais il n'en avait que faire pour le moment. Il ne la laisserait pas se perdre dans cette soif qui la taraudait en cet instant.
Il plongeait son regard dans celui de la créature de la nuit, refusant de la lâcher du regard, tant qu'elle ne se serait pas reprit. Il tacha de guider son attention loin du corps de l'humain et de l'attirer sur le bruit qu'il avait perçu.


-Écoutes ce qui nous entour. Il y a quelqu'un ou quelque chose. Trouves le.

Sa voix restait impérieuse. Quelque chose se trouvait là, et la traqueuse qu'elle était pourrait le trouver sans difficulté. Il le savait et la lançait sur cette piste pour la détourner de sa soif.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 16 Juin 2016 - 8:37

Les humains d'abord... Alauwyr retint sa langue pour balancer une réplique acerbe. Ce n'était pas le moment de chercher la provocation avec Orfraie, même si cette dernière s'était amusée à lui mettre la clé sous le nez pour montrer que la solution la plus simple était à portée de main. La porte désormais ouverte, il rangea sa courte lame à la ceinture et passa donc la porte en premier.

Une fois à l'intérieur, Alauwyr ne remarqua rien de dangereux et s'engagea par delà la porte La pièce était sombre et il regretta de pas avoir pris une lanterne avec lui. Le temps que ses yeux s'habituent aux ténèbres des lieux. Il s'avança malgré tout. Il faudra bien fouiller les lieux de toute façon. Une intense lumière éclaira l'extérieur, avant que ne résonne brutalement le tonnerre qui accompagnait l'éclair. Le sol semblait trembler sous l'onde tonitruante. Un craquement résonna au dessus d'eux. L'Alayien n'eut pas le temps de comprendre ce qui se passait, qu'à peine la tête levée pour voir d'où venait la source de ce craquement qu'il entendit l'injonction d'Orfraie. Il n'eut pas le temps de bondir en avant qu'il se fit violemment percuté par Orfraie.

Avant de recevoir tout comme la dragonnière le lustre, il avait aperçu le claquement des dents devant son visage, avant que le sol ne les accueille brutalement. Des dents ? Non des crocs, des crocs de vampire. Le lustre explosa en une myriade de débris de verre et de métal léger. Quand les morceaux de verre cessèrent de tinter sur le sol de la pièce, Alauwyr, allongé sur le sol, sentit contre lui le poids plume de ce qui était encore une Elfe à leur dernière rencontre et une partie du lustre. Orfraie avait pris le plus gros sur elle mais aucun des deux n'avaient été épargné par sa chute. Une pointe piquante lui permit de voir que son bras était entaillé légèrement. Cela n'empêchait pas une humidité chaude de se répandre doucement sur son bras. Il grimaça. Après le mur, un lustre ! Ce sera quoi la prochaine fois ? Et puis depuis quand Orfraie était devenue une suceuse de sang ?

Il commença à se dégager en rampant hors du méli-mélo des restants du lustre et d'Orfraie tout se préparant à lui balancer une réflexion quand il vit malgré l'obscurité que l'attitude de la vampire n'avait rien de normal. Elle paraissait être à la limite de lui sauter dessus. Instinctivement, il porta sa main à son poignard, prêt à défendre sa vie. Son épée lui aurait plus utile, mais il n'aurait pas le temps de la dégainer si la vampire décidait de passer à l'attaque. Soudain quelque chose lui tomba à nouveau dessus. Il ne put s'empêcher de grogner.

Pestant de cette malchance de se retrouver une fois de plus ''écrasé'', il eut le temps de discerner la silhouette émeraude du petit dragon lié à Orfraie. Les pensées draconiques résonnèrent dans son esprit, même si elles ne lui étaient pas adressés. Le dragonnet était en train de contrer sa propre lié dans son désir de se gorger de sang. Alauwyr ne bougea pas, observant la scène, les dents serrées. Sa main était toujours proche du manche de son poignard. Si le petit saurien ailé ne réussissait pas à détourner sa liée... Et si jamais Firindal réussissait à convaincre sa liée de se détourner de lui, lui l'homme devenue proie, la première chose que fera l'Alayien sera de prendre son "soldat bouteille'' pour soigner son entaille. Ainsi le sang ne coulera plus et pourrait éviter qu'Orfraie ne vire encore dans une frénésie prédatrice. Ainsi, elle ne sentira plus l'odeur de sang chaud et frais si avide à son odorat...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Ven 17 Juin 2016 - 18:31

Le commandant écouta avec une attention toute particulière ce que lui disait son soldat. Comment avait il bien pu faire pour s'endormir dans une situation telle que celle ci ? C'était assez extraordinaire, et à dire vrai il ne pouvait y avoir qu'une seule explication, la magie était à l'oeuvre... A moins que ce ne soit du poison... Mais en une heure ? Matis éluda les plaintes de son soldat d'une main ferme.

Il suffit ! Ce n'est pas le moment de se plaindre soldat ! On va pas discuter de ça maintenant, on verra plus tard ce que l'on peut faire de toi... En premier lieu tu va aller au baraquement, prévenir les autres de ce qu'il se passe ici et du fait que l'on craigne une attaque surprise et sournoise du palais.

Matis observa les autres qui se dirigeaient vers la salle d'audience, le laissant seul avec son soldat. L'elfe avait raison, ce n'était pas une réaction normale, et les vomissement qu'il en résultait devait forcement avoir une explication.

Ne fais pas peur au serviteur mais que tous se tiennent prêt à tout. Après ça tu file chez le toubib et tu te repose vraiment.

L'autre allait encore parler mais il l'arrêta de nouveau d'un geste.File te dis je ! Il n'y a pas un instant à perdre, la vie de la régente est peut être en jeu. Il en faisait beaucoup, mais c'était au moins un bon moyen pour motiver ce petit jeune.

Une fois ceci dit, il le salua et prit la route pour rejoindre ses deux compagnons d'infortune, qui sait ce qu'ils avaient pu trouver dans cette salle... En espérant qu'il ne leur soit rien arriver de grave. Il n'avait pas choisi d'interroger le soldat sur le possible passage d'intrus, tout simplement parce qu'il n'était pas en état à ce moment là... Et ça n'aurait fait que les ralentir une fois de plus, ce qui était totalement hors de question.

Arriver avec le reste de son groupe il fut ravi de voir que les deux n'avaient pas fait de bêtise et qu'il ne leur soit rien arriver... Il n'arrivait pas à voir les choses autrement, il était soldat responsable de ce foutu palais s'était donc à lui de prendre les responsabilités.

Vous aviez raison Seigneur, ce n'est pas naturel ce qu'il m'a fait là... Je soupçonne la magie d'avoir oeuvrée mais si c'est vraiment cela ça signifie qu'ils préparaient leur coup depuis longtemps et qu'ils ne sont peut être pas seul...

La question reste à savoir ce qu'ils cherchaient ou cherche à faire... Et ne pas le savoir me fait peur je vous le confesse...


Dawan semblait quelque peu nerveux à l'idée de pénétrer dans la salle... Matis lui ne l'était pas du tout et s'était déjà emparée de son épée. Il avait sacrément envie de pénétrer là dedans et de détruire la moindre menace à sa nouvelle ville. Quel qu’elle puisse être.

Oh oui qu'on va entrer là dedans mon ami... Et que Draco ait pitié de ceux qui se trouveront derrière cette foutue porte parce que je n'en aurais aucune.

Il observa tranquillement le grand elfe et lui posa une simple question.

Il n'y a aucun risque au niveau magique ? Obtenant sa réponse il hocha la tête et raffermit son emprise sur sa lame. Prêt ou pas, on y va.

Il activa la rune, à un niveau faible,de son épée qui se mit à luire dans la nuit du palais. Son énergie commençait à se déverser dans sa lame tandis que celle ci dévorait une partie de la main du soldat.

Sans attendre plus, il défonça la porte en prenant le plus d'élan possible et sans prendre de gant. Peut lui importait ce qui se trouverait derrière.

Directives:
 

Enchantement Héritage.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Ven 17 Juin 2016 - 20:47


Matis tente de défoncer la porte
Modificateurs =>

- Difficulté = -10

Compétence utilisée : Force. Niveau très bon. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 55

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.





Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Ven 17 Juin 2016 - 20:47

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Sous l'impact, la serrure brise et la porte s'ouvre...


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawan Sywel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
8/10  (8/10)
Xp disponibles: 8

Baptistrel Chanteciel

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 18 Juin 2016 - 15:49

"- Vous êtes sûrs ? Euh… Vraiment-vraiment sûrs ? Vous devriez peut-être… Non parce que…"

Dawan avait tenté de s'exprimer. C'est bien, il faut tenter des trucs dans la vie ! Celui qui ne tente pas ne peut pas échouer, certes, mais il ne peut pas y arriver non plus. Bon, dans le cadre actuelle, c'était surtout que Dawan avait envie de s'exprimer, mais n'y parvenait pas trop, cherchant ses mots, la façon correcte de le dire. En plus de cela, les multiples vibrations de la magie vinrent le troubler, changeant ses mots en notes, interrompant ses phrases.
Lorsque Matis fit sauter la serrure, ouvrant la porte sans douceur, le bruit et la brisure achevèrent de faire tourner la tête du baptistrel. Oulah… Ne pouvaient-ils pas être plus doux avec le mobilier ? Si ce dernier ne ressentait pas la souffrance, il émettait tout de même du son, à sa façon !

Hébété, Dawan tituba un peu, avant de s'adosser au mur. Il savait pertinemment ce qu'il y avait derrière cette porte, et c'était pour cela qu'il avait voulu tenter d'essayer de les prévenir. Pas même besoin d'entrer pour savoir ce que Matis et Elrond allaient découvrir: c'était la salle d'audience qu'ils connaissaient, mais de nuit. Personne, pas de régente, pas de quémandeur d'oreille royale à leur écoute. Les seules vies présentes étaient microscopiques, et non-humaines. Fourmis, araignées… Pas de petit feu pour crépiter ici (pour quoi faire ?). Les ombres qui baignaient les lieux étaient celles de la nuit, noires et bleutés, projetées comme des ombres. Un éclair frappa les airs à l'extérieur, le tonnerre gronda comme une voix d'Esprit, tout autour d'eux, faisant trembler les êtres. Durant ce bref instant où les lumières du ciel passèrent à travers les immenses fenêtres, la salle parut éclairée, et chacun put distinguer ce qui y était plus clair de jour: les lustres, peintures, statues, gravures, tapis, le trône…

La tête du chanteciel tournait encore un peu. Gêné, il eut un petit gémissement mécontent, avant de s'accrocher à Elrond, sa tête appuyée contre le bras de son amant. Là, il allait retrouver son équilibre, c'était certain ! Et pendant que ses camarades découvraient les lieux, il put enfin finir son annonce:

"- …Je n'ai rien perçu qui me paraissait anormal ici."

Ehwi. Quelle idée de vouloir à tout prix rentrer, dans ces conditions ? Depuis le début, une telle idée lui semblait vaine, et l'acharnement de ses amis absurde. Mais… Pas moyen de le dire, jusqu'à maintenant. D'ailleurs, un tel effort semblait l'avoir fatigué. Ses paupières tombaient un peu, et il appuyait une part de son poids plume contre son homme.

"- Peut-être devrions-nous tenter de rejoindre… Les trois autres ?" proposa-t-il, d'une petite voix.

Leurs noms lui échappaient. De plus, ce n'était pas ce qu'il avait voulu dire, à l'origine. C'était plutôt "retournons nous coucher et profiter de la mélodie de l'orage". Qui était le fils de chimère qui avait changé ses mots ?

Spoiler:
 





¤ Attention, rpgiste lent ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Dim 19 Juin 2016 - 19:08

Spoiler:
 



Elrond avait laissé sa magie agir. Tout d'abord, il était venu balayer les pièges protégeant la pièce. Cela s'était avéré plus facile qu'il n'avait escompté, s'attendant à plus de difficultés ou de résistances. Bon, cela n'avait pas été facile en soi, il s'agissait tout de même d'une opération délicate et complexe qui, si elle n'était pas opérée correctement, pouvait déclencher les pièges et ainsi se le prendre en pleine face. Mais l'Amarië s'en était plutôt bien sortie. Peut-être s'en était-il aussi bien sorti parce qu'il avait pris la chose plus au sérieux et c'était donc davantage concentré ? Oui, c'était sans doute cela. À moins qu'il n'ait simplement l'envie de retourner se coucher le plus vite possible et ce soit donc assurer de faire la chose correctement pour en finir rapidement. Quoi qu'il en soit, une fois les pièges levés, le blond entreprit de défaire le verrou magique qui empêchait l'ouverture de la porte. Cela s'avéra plus compliquer en revanche, mais Elrond parvint à le faire. Il ne restait donc plus que le verrou purement physique. Crochetage, une clé de quatre ou même la clé correspondante devrait permettre d'en venir rapidement à bout. Sans doute Matis avait-il les clés de la salle, ou peut-être le garde qui était censé surveiller. Il suffisait de demander. D'ailleurs il vit l'Aldarien arriver.

« Vous aviez raison Seigneur, ce n'est pas naturel ce qu'il m'a fait là... Je soupçonne la magie d'avoir œuvré, mais si c'est vraiment cela ça signifie qu'ils préparaient leur coup depuis longtemps et qu'ils ne sont peut être pas seul... »


Que … quoi ? Qui appelait-il seigneur ? Lui et Dawan ? Dawan sans doute, après tout il était Baptistrel, lui n’avait rien d’un seigneur. Aussi ne dit-il rien, pensant et même persuadé que c’est à Sywel que celui-ci s’adressait. Préférant se concentrer sur le déverrouillage magique jusqu’à ce qu’il se retourne à la question de Matis et ne s’écarte un peu de la porte.

« Il n'y a aucun risque au niveau magique ? Prêt ou pas, on y va. »


« Oui, la magie qui verrouillait la porte est levée, mais il reste le verrou physique. Peut-être avez-vous … »

Le dragonnier de saphir n’eut pas le temps de finir la phrase que déjà l’Aldaria chargeait et ouvrait la porte en la défonçant.

« … la clé … visiblement vous n’en avez pas besoin. »

De son côté Dawan rajouta qu'il n'avait rien ressenti d'anormal dans la pièce. N'ayant pas non plus de son côté le temps de finir sa phrase. Le petit elfe étant venu s'accrocher à lui et le regardant. Elrond fronça un peu des sourcils en le regarda à son tour.

« Et tu ne pouvais pas le dire plus tôt ? On n'aurait pas eu besoin de défoncer cette pauvre porte. »

L'Amarië rouspéta un peu.

« Peut-être devrions-nous tenter de rejoindre… Les trois autres ? »


« Ce ne serait pas très productif de les rejoindre maintenant, tu as dit qu'ils s'étaient divisés. Il vaut mieux les retrouver avant de rejoindre les autres. On va voir par où ils sont partis. »

Elrond se mit face à la porte de la salle d'audience et recula un peu, de quelques pas. Fermant les yeux, il tâcha de se rappeler les traces de pas faites d'eau et de boue qu'il avait vues à côté de la brèche dans le mur. Il leva ensuite une jambe et observa la forme de la semelle de ses propres chausses avant de se tourner vers Dawan et Matis.

« Ne bougez pas s'il vous plaît. Et montrez la forme de vos semelles. Je vais essayer quelque chose. Si nos invités indésirables sont passés dans le coin, on va le savoir rapidement. »

Elrond concentra sa magie avant de passer sa main devant lui et souffla. Il espérait que cela fonctionnerait. Sans doute que beaucoup de monde était passé ici ces derniers temps, mais en connaissant la trace recherchée et en excluant celle des trois membres du groupe, ils avaient une chance.



Citation :
Sort utilisé :
Livre de la magie elfique. Niveau du sort maître mage. Niveau d’Elrond Maître mage.

[Autre] Jag
Permet de faire réapparaitre des traces disparues, quand celles-ci sont encore assez récentes toutefois, de moins d'une journée en temps normal. En cas de trop forte intempérie, la durée peut être écourtée. Cela permet alors de retrouver une piste, une trace, des empreintes...

Geste clé : Passer sa main devant la zone ciblée tout en soufflant dessus
Revenir en haut Aller en bas
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 23 Juin 2016 - 21:14

Malgré toute sa force et sa vitesse vampirique, Orfraie ne fut pas assez rapide. La Lame sentit le poids du lustre sur son dos en même temps qu’elle tombait au sol avec Alauwyr. La structure en fer forgé ne lui faisait pas tant mal, par chance, et grâce à son armure le verre ne l’avait pas atteinte… Du moins, pas en des endroits vitaux. Si elle avait fait claquer ses crocs près de l’humain sans le vouloir, elle n’y avait pas réellement fait attention dans sa chute… Et pour l’heure, son esprit ne résonnait pas normalement. Firindal était hors de danger, et cela, Orfraie le sentait parfaitement et en était soulagé, mais son esprit de nouvelle née se tourna bien trop rapidement vers autre chose, vers une substance oh combien importante et tentatrice… Le sang. Le sang humain qui coulait sur les bras d’Alauwyr, l’Alayien ayant lui aussi reçu des éclats de verres. L’armure en cuir de l’homme ne l’avait pas suffisamment protégée…

Empoignant le lustre de sa main droite, la vampiresse le souleva comme s'il avait été en papier et s'extirpa sans mal. Sans douceur, elle le laissa retomber sur le sol marbré et se tourna d'un bloc vers sa proie, faisant fi du bruit assourdissant provoqué par le tintement du métal sur le sol de pierre. Les crocs dévoilé en un rictus mauvais, un grondement sourd échappa à l'immortelle qui se dirigeait vers sa proie, son regard fixé sur sa blessure. Le sang appelait la Lame Ecarlate…

Mais Firindal, ayant senti la soif de sa liée, s'interposa. Il vint se poser sur le ventre de l'humain et se tendit de tout son être vers Orfraie, s'imposant pour l'empêcher de passer. # Le sang… # répondit simplement l'Ataliel en écartant doucement le Lié de Jade de son chemin. Elle maintint sans problème Alauwyr au sol, l'empêchant de saisir sa dague, et saisit son bras blessé. Les crocs dévoilés, elle goûta du bout de sa langue le sang chaud et sucré qui s'écoulait de la blessure. Elle voulait tend y plonger les crocs, de boire le liquide écarlate jusqu'à la dernière goûte…

Mais la voix mentale de Firindal tonna une nouvelle fois dans son esprit, plus douce, mais tout aussi impérieuse. La vampire ferme la bouche et posa son regard sur le dragon, puis sur sa proie. Son regard… Son regard ramena Orfraie à la réalité. Elle lâcha brusquement son bras et se releva. Ses mains se posèrent de chaque côté de son crâne tandis qu'elle murmurait des paroles réconfortantes pour elle-même, en elfique. Au bout d'un moment, se fut sa gourde remplie de sang qu'elle porta à ses lèvres. Elle en but plusieurs gorgées, tournant le dos à Alauwyr. Lorsqu'elle fut certaine de se contrôler à nouveau, elle invoqua sa magie. Elle approcha ses mains de son visage et une légère lueur les entoura. Lorsque la lueur se dissipa, ses blessures s'étaient refermées, ne laissant aucune cicatrices. Elle essuya ensuite son visage, chassant les dernières traces de son sang.

« J-je… Je suis désolée. Je sais que ce n'est pas suffisant pour… Pour tout ça… Mais je le suis sincèrement. Vous devriez rejoindre les autres... pour votre propre sécurité. »

La vampiresse posa un regard triste sur Alauwyr, puis se détourna. Elle n'oubliait pas les mots de Firindal. Il avait entendu quelque chose et Orfraie pouvait le trouver. Elle fit quelques pas, prenant garde à éviter le verre brisé, puis s'arrêta. Les yeux clos et les oreilles grandes ouvertes, elle se fiait à son ouïe et son odorat plutôt qu'à sa vue… Car s'il y avait quelqu'un, ce quelqu'un ne voulait pas être vu et ne le serait pas.




Directives (Luna est sadique):
 

Sort utilisé a écrit:
[Soin] Lumière apaisante
Une douce lumière qui sort des paumes et vient réparer les tissus lésés, cela ne chasse pas la maladie ni les malédictions. Plus la blessure est profonde et plus c'est épuisant, attention à ne pas dépasser ses limites ! (sinon évanouissement)

Geste clé : Les deux paumes à quelques centimètres de la blessure, promener les mains sans toucher le blessé





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #


Dernière édition par Orfraie Ataliel le Sam 16 Juil 2016 - 4:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Sam 25 Juin 2016 - 20:37

Visiblement même la présence du jeune saurien ne suffit pas à détourner l'attention de la vampire, affamée en sentant le sang de l'humain. Alauwy cherchait de sa main la dague accrochée à sa ceinture quand Orfraie l'en empêcha en lui bloquant son geste en lui attrapant le bras. Et dire qu'elle avait d'abord écarté son tout jeune lié pour s'approcher de lui,. Il n'aurait pas du se soucier de la présence de l'écailleux sur lui, même s'il avait cherché à se mettre sur la route de sa liée. Voilà maintenant qu'elle lui avait attrapé le membre blessé ! Ces vampires, suceurs de sangs, il en avait côtoyé et combattu plus d'un, mais jamais encore il ne s'était retrouvé si proche au point de voir la soif inassouvi de sa ''prédatrice''

Il voyait son regard avide et crut sentir une sueur froide se former entre ses omoplates. La peur ? Probablement, mais cela ne l'empêcha pas de tenter de se défaire de son étreinte. Enfin tenter... un vampire restait un être bien plus fort qu'un être humain et ce fut avec un air figé qu'il observa la scène. Orfraie s'était penchée sur son bras entaillé d'où le sang encore chaud s'écoulait. L'Alayien sentit son coeur battre bien plus fortement. La crainte ? Non, il guettait juste le dernier instant où elle viendrait à lui planter dans ses chairs ses crocs bien visibles. Et quand elle apposa sa langue sur son entaille, là il ne put s'empêcher de frissonner. Le rictus de la vampire était celui d'une bête affamée, insatiable... Allait-il sentir la mort s'infiltrer dans ses veines ? La mort, il l'avait frôlé à de nombreuses reprises, mais jamais comme cela. Il n'était pas vraiment effrayé, c'était un autre sentiment qui passa dans ses yeux, que lui même ne pouvait définir.

Le dragon parut intervenir mentalement auprès de sa liée, car après le coup de la langue vampirique, Orfraie avait fixé son dragon avait de regarder Alauwyr droit dans les yeux. Sans doute que de voir son expression effarée et plus encore contribua à faire céder sa soif de sang. Mais cela il ne le saura jamais vraiment.

Orfraie se redressa, libérant de ce fait l'Alayien qui l'imita quelques instants après tout en reculant de quelques pas. Son coeur battait encore la chamade et il ne détourna pas le regard pendant que l'elfe vampirique s'affairait à se remettre... en meilleure dispositions.

Elle avait le dos tourné. Alauwyr réfrénait son instinct de se saisir de sa dague, guère certain que la vampire ne refasse pas une crise. Au lieu de cela, il attrapa sa bouteille soldat pour verser son petit contenu liquide sur sa blessure, heureusement légère. Au moins, il diminuait ainsi les risques que du sang encore frais s'écoule de son bras. Et aux dires d'Orfraie, après avoir lui même expirer longuement pour chasser ce qui le hantait encore, fronça les sourcils.

''Nous en reparlerons plus tard. Et il est hors de question que je rejoigne les autres. Je ne suis pas un lâche et nous avons commencé les recherches, ce n'est pas pour que je les délaisse en cours de route''

Orfraie était devenue vampire tout récemment, donc sa soif de sang devait être difficilement contrôlable. Il aurait pu lui faire ce reproche, comme de porter toute sa colère sur elle. Il aurait faire ça, mais il n'en fit rien et à croiser les yeux attristés de la vampire, il sentit qu'il avait bien fait. Pour l'instant.

Il fixa ensuite le jeune saurien couleur émeraude. Il avait du tenir les rênes mentales de sa liée pour ne pas finir sous les crocs de sa liée. Et profitant d'une expérience précédente avec un dragon (assez rude cette rencontre d'ailleurs), il se concentra pour essayer de causer au reptile.

°Merci°

Autant faire simple, quand on était pas sûr de se faire entendre mentalement. Puis à voir les yeux fermés d'Orfraie, il resta sur ses gardes...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Lun 27 Juin 2016 - 0:58



Perception pour:

Firindal
Modificateurs =>
- Race dragon: +10
- Environnement = -10

Compétence utilisée : Perception. Niveau moyen. Taux de réussite 45

Total taux de réussite : 45

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 45 ou moins réussite.
- 46 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Orfraie
Modificateurs =>
- Race vampire: +5
- Lièvre: +5
- Environnement = -10

Compétence utilisée : Perception. Niveau bon. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 55

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Alauwyr
Modificateurs =>
- Environnement = -10

Compétence utilisée : Perception. Niveau moyen. Taux de réussite 45.

Total taux de réussite : 35

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 35 ou moins réussite.
- 36 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Lun 27 Juin 2016 - 0:58

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Résultats dans vos directives


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firindal
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragonnet
Expérience:
3/10  (3/10)
Xp disponibles: 2

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Mer 29 Juin 2016 - 17:51

Le sang. Une malédiction et une affliction pour la belle Liée de Feu. Firindal le ressentait très clairement. Lutter contre la tentation qu'infligeait ce liquide à sa moitié lui était pour ainsi dire impossible lorsqu'il lui était ainsi dévoilé.
Orfraie repoussa doucement son compagnon draconnique, l'écartant de ce mets qu'elle désirait en cette instant. Et celui ci comprit alors une chose. Que si il voulait pouvoir permettre un jour à sa liée de ne pas commettre l'irréparable, il devrait s'affermir l'esprit pour que ses mots puisse atteindre sa Princesse. Si il l'aimait réellement, il ne pouvait se permettre d'être tendre avec elle. Et moins envers elle qu'envers tout autre personne.
Le jeune dragon vit sa vampire lécher la plaie, puis finalement se reprendre, refermant ensuite la plaie de l'humain. Puis après un court instant, Firindal perçut une pensée lancé dans l'immensité, tandis qu'il commençait à tourner dans la salle ou ils se trouvaient tout trois.
Il s'immobilisa un court instant à l'entente de cette pensée. L'humain lui était reconnaissant. De quoi, Firindal n'était pas sûr. Aussi répondit-il sans vraiment être sûr que se soit la formulation appropriée.


"Je n'ai pas fait grand chose qui mérite ce mot. Mais cela reste un honneur, Sir."

Puis il se remit en marche, tournant en tout sens dans la salle, cherchant une trace de la présence qu'il avait perçut un peu plus tôt. Il avançait prudemment, tâchant d'éviter les débris de ce morceau de la Grotte de Luna qui s'était décroché. Il grimpa bientôt, d'un bon souple sur l'immense table qui trônait au centre de la pièce, humant au passage l'air ambiant, et finit par percevoir au loin un léger courant d'air. Il tourna alors la tête vers l'endroit d'où venait ce léger vent et se mit bientôt à courir à travers la pièce, avant de finalement ralentir à l'approche de la porte qui se trouvait là. Une porte légèrement entre ouverte se tenait devant le petit dragon, qui perçut à cet instant un pensée fugace de la part de sa belle Orfraie. Elle venait de trouver quelque. Orfraie savait ce qu'elle faisait, aussi, Firindal jeta juste un rapide coup d’œil en arrière, avant de se retourner et de reprendre ce qu'il faisait. Puis il se faufila doucement par delà la porte dans la pièce qui se tenait là...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 5:38


Effet du sort jag lancé par Elrond

Modificateurs =>

- Race = Elfe: +5
- Malus "temporaire"= Noirceur -10 (sera annulé si présence d'éclairage stable)

Compétence utilisée : Magie. Niveau maître-mage. Taux de réussite 75.

Si le score est moins de 80, les traces de pas apparaitront. Toutefois, si le score se trouve entre 70 et 80, il n'y a pas suffisamment de lumière pour bien les voir.

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 80 ou moins réussite.
- 81 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 5:38

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Les traces de pas apparaissent sur le sol de la salle d'audience. Elles sont bien visibles, apparaissant clairement grâce à la magie d'Elrond. Il y a de nombreuses traces de pas. En effet, beaucoup de gens ont traversé cette salle aujourd'hui. Les traces tant cherchées y sont-elles?


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 9:27

A priori Dawan n'était pas forcément partisan pour qu'il pénètre dans la pièce et c'était tout à fait compréhensible, mais tout de même, il n'avait pas les clés sur lui et ne pouvait pas se permettre d'attendre plus longtemps encore. Alors c'était pour cela qu'il était rentré dans la pièce. Mais il se trouva bête quand il découvrit une pièce totalement vide qui s'ouvrit devant lui. Il aurait dû se douter qu'il n'y aurait rien ni personne..

Tout en se grattant l'arrière de la tête et après avoir arrêter l'afflux d'énergie dans sa lame qui reprit une couleur tout à fait normale, il se mit à réfléchir tout en s'excusant de sa conduite.

Pardonnez moi je ne suis pas du genre patient, néanmoins j'aurais du comprendre qu'il n'y avait aucun risque derrière cette porte, Dawan est toujours de bon conseil...

Matis observa la porte, maintenant branlante, avec un mine de dépit.

J'ai peur que la régente ne me retire les réparations de ceci de ma solde... Et merde.

Il imaginait déjà les explications qu'il allait devoir donner pour expliquer cette situation. Oh et puis zut, s'ils n'étaient pas content ils avaient cas y aller eux même. Il avait autre chose à faire que de prendre des gants pour sauver sa régente...

Mais déjà Dawan essayait de trouver une solution et un objectif à atteindre.. Ca n'allait pas vraiment dans les attente de Matis mais bon, il ferait avec. De toute manière le Seigneur Dragonnier lui avait couper l'herbe sous le pied en répondant en avance.

Il a raison Dawan, nous ne pouvons pas revenir voir les autres. De toute manière il faut que je vérifie quelque chose dans cette pièce.

Mais le dragonnier proposa rapidement de lancer un sort pour trouver les déplacement des autres personnes passé par là. Alors Matis s'exécuta quand il demanda à voir ses semelles, il comprenait parfaitement l’intérêt du sort et savait que cela pouvait leur apprendre beaucoup de chose.

Finalement les traces apparurent, mais il y en avait tellement qu'il était complexe pour lui de comprendre à qui elles appartenaient. Il n'était pas un pisteur ou un rôdeur aussi il n'était pas très habitué à la traque dans des lieux tels que celui ci. Du coup il se retrouva rapidement à court de moyen, mais il avait une autre idée.

Pouvez vous observer ces marques et me dire si vous voyez quelque chose de particulier ? Je ne suis pas un spécialiste de la traque aussi ne suis je pas d'une grande aide. Néanmoins il me reste quelque chose à faire ici bas.

Il se déplaça rapidement vers le trône pour observer la sortie d'urgence. Inclinant légèrement la tête en signe de respect, plus par principe que par nécessité néanmoins, il observa les divers mécanismes présent. Personne ne l'avait utilité depuis longtemps... Où étaient ils donc passé ? Une autre sortie ? La salle d'Audience n'aurait été qu'une diversion ?

Personne n'est passé par là. Vous avez trouvez quelque chose ? Peut être que ce n'était qu'une feinte de passer par là... Mais dans ce cas pourquoi poser un piège.... Je ne comprend vraiment pas.

Et pourtant il devait se dépêcher car les autres progressaient dans le palais.

Directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 14:03


Événement: L'orage gronde, le sol se met à trembler et la vitre près de Matis éclate.

Effet: Matis, Elrond et Dawan doivent réussir un jet d'agilité pour éviter de perdre l'équilibre. Si Matis rate son jet, il aura un malus de -5 à son esquive pour éviter les éclats de verre.


1- Matis: Agilité → Moyen
Taux de réussite: 45

2- Elrond: Agilité → Bon
Elfe: +5
Taux de réussite: 60

3: Dawan: Agilité → Moyen
Elfe: + 5
Taux de réussite: 50

4: Matis: Réflexe → Bon
Malus noirceur: -10
Malus si agilité ratée: -5
Taux de réussite: 40 ou 45


Note:
- 4 ou moins réussite critique.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 14:03

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Matis reste stable sur ses pieds et se tasse à temps pour éviter les éclats de verre qui volent en sa direction.

Elrond et Dawan perdent l'équilibre. Tous les deux tombent au sol.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 16:39

Spoiler:
 



Une fois encore, la magie vibra dans l’être entier d’Elrond avant de s’échapper de lui pour venir se répandre sur le sol. L’énergie magique roula sur les dalles du palais impérial d’Aldaria avant de venir englober les différentes empreintes, invisible à l’œil nu, laisser par les personnes ayant emprunté le couloir au cours de la journée. Il y avait beaucoup, beaucoup d’empreinte. Peut-être un peu trop d‘ailleurs. Cela n’allait pas aider pour repérer celle que comptait trouver Elrond. Il allait avoir besoin de concentration. Et de lumière également. Car même si l’obscurité ne le dérangeait pas pour voir les traces, elle allait devenir un frein lorsqu’il allait falloir les distinguer pour trouver celle qu’il cherchait. Car visiblement, il n’y avait aucun indice pour l’aider, comme une trace de boue ou d’eau.

Matis de son côté, semblait embêter d’avoir foncé tête baisser. C’est vrai que ce n’était pas très malin. Mais on ne pouvait lui reprocher ce qu’il venait de faire. Après tout il y avait urgence, des individus étaient entrés au sein du palais sans y être invités. Profitant d’une brèche laissée par un éclair. Éclair qui par ailleurs ne cessait de devenir violent.

« Pouvez-vous observer ces marques et me dire si vous voyez quelque chose de particulier ? Je ne suis pas un spécialiste de la traque aussi ne suis je pas d'une grande aide. Néanmoins il me reste quelque chose à faire ici bas. »


Ne perdant pas un instant, l’officier des lames écarlates commença à se diriger à l’intérieur de la salle pour vérifier quelque chose sans doute. Elrond ne savait pas quoi, et ne s’y intéressa pas. Faisant confiance à Matis. Il avait une autre tâche à accomplir.

« Je vais m’en charger, ne vous inquiétez pas. Cependant il y a beaucoup d’empreintes, cela ne sera pas facile de trouver celles que nous cherchons. Mais je ne doute pas que nous les trouvions. À moins que nos intrus ne se soient déplacés en lévitant. »

Son regard finit par quitter les empreintes pour trouver une source de lumière, ou tout du moins une chose qu’il pourrait allumer pour en obtenir une. Il se voyait mal éclairer chaque empreinte avec sa bougie. Alors qu’il s’apprêtait à tendre la main en direction des lustres pour les allumer magiquement, un tremblement eut lieu. Le palais entier étant pris d’une secousse. Celle-ci fut si violente qu’elle fit éclater les vitraux de la salle d’audience, mais aussi, et surtout qu’elle fit tomber les deux elfes. Dawan étant revenu auprès de lui, ce dernier ayant perdu l’équilibre, entrainant Elrond dans sa chute qui avait voulu le rattraper. Le blond lâcha un grommellement alors qu’il était juste au-dessus de Dawan.

« Cet orage devient trop violent à mon goût pour être simplement d’origine naturelle. Je sais que tu es un chantétoile Dawan. Mais penses-tu parvenir à user du chant des chantebrise pour calmer le ciel ? »

Sans attendre de réponse, Elrond se redressa et aida Dawan à se relever avant de tendre à nouveau une main en direction des lustres, leur insufflant de la magie, afin que ces dernières éclairent la pièce, et indirectement le couloir pour ainsi voir les traces. Et si la lumière venait, il retournerait vers les traces avec l’intention de découvrir parmi elles une ressemblante à celles découvertes près de la brèche dans le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 17:18


Elrond allume les lustres.

Modificateurs =>
- Race = Elfe: +5


Compétence utilisée : Magie. Niveau maître-mage. Taux de réussite 75.


Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 80 ou moins réussite.
- 81 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial Jeu 30 Juin 2016 - 17:18

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Et la lumière fut!

La magie activa les lustres et ceux-ci finirent par s'allumer après quelques secondes, repoussant les ombres de salle d'audience. Les lustres resteront allumés pendant quelques heures ou jusqu'à ce qu'on les éteigne.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: [Intrigue] Larcin impérial

Revenir en haut Aller en bas

[Intrigue] Larcin impérial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-