Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La fin de la traque (pv Harthea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: La fin de la traque (pv Harthea) Dim 15 Mai 2016 - 20:48

Suite au rp la traque sauvage

Ils avaient poursuivit leurs avancée depuis hier, et maintenant ils se rapprochaient plus que visiblement de leurs but, ils avaient ce qui les attendraient là-bas dans tout les cas, et Alford sentait que ce ne serait guère facile bien entendu, mais il se prépare fermement à ce qui suivrait. Et Harthea, et lui continuaient à se rapprocher de leurs buts peu à peu, en tâchant bien entendu de ne pas trop se faire remarquer, c'est qu'un vampire devait avoir des sens pas mal affûtés, il valait donc mieux éviter qu'il les voit venit de trop loin en plus…

Il avait préparer un carreau pour son arbalète… Cette dernière était armée, et prête à tirer, avec de la chance ça ferait pas mal de dégâts, c'est qu'une arbalète était une arme très puissant après tout, le défaut c'est qu'il n'aurait probablement le droit qu'à un seul tir pour le combat alors autant espérer que ce tir là soit percutant… Enfin à voir de toute manière comment tout ceci se présenterait car il sentait que cela pouvait autant bien se passer que très mal à bien y réfléchir… Mais bon il était certains qu'ils arriveraient à faire de leurs mieux.

« Harthea que faisons nous ? » Demanda t-il calmement alors qu'il s'arrêtaient sur une colline, et voyez au loin leurs objectif… Un objectif qui était encore assez loin, mais assez proche en tout cas pour que les prochaines actions soient déterminantes, et peut-être pour une dernière réflexion avant d'y aller, Alford arrêta son cheval, et dit…

« Il faudrait peut-être qu'on réfléchisse à un plan d'attaque ? Histoire de bien commencer, c'est que de ce que vous m'avez dit c'est du sérieux ce qui nous attend... » Dit-il pensif en regardant l'horizon, et puis les préparatifs c'est ce qui pouvait faire la survie, ou la mort de voyageur, mercenaires, ou soldats après tout…

« On pourrait par exemple tenter une approche discrète peut-être… M'enfin je suis pas un homme très discret pour ma part mais histoire de se placer pour leurs tirer dessus ça pourrait être faisable… Cela nous permettrait de prendre un petit avantage, après à voir comment ils seraient installés... » Dit-il en imaginant la chose avant de conclure en attendant qu'Harthea donne elle aussi son avis…

« Faudrait juste voir comment arriver à berner ainsi un vampire, c'est que ça doit avoir des sens plus qu'aiguisés ces machins-là... » Dit-il pensif en réfléchissant à cela, sachant déjà qu'il n'était pas quelqu'un de discret cela compliquait encore davantage les choses, mais au pire il y aurait toujours l'approche moins subtile…

« J'avais un jour acheté des carreaux spéciaux, le marchand m'avait dit que lorsqu'ils sifflent près de quelqu'un leurs hurlement le fige de peur... » Dit-il en sortant les dits carreaux, et en armant son arbalète avec l'un d'entre-eux avant de conclure. « Je pense que si je vise bien je peux peut-être pétrifier de terreur les mercenaires aidant le vampire, peut-être même ce dernier pendant quelques instants ce qui nous donnerait sacrément l'avantage… Par contre évitez de vous trouver proche de la trajectoire du carreaux si vous êtes d'accord pour cette idée… Qu'en pensez-vous ? » Après tout ce serait bête qu'eux aussi soient victimes de l'effet du projectiles… Déjà qu'il ne l'avait jamais essayé pour tout avouer… Donc à voir s'il essayerait, sûr que ça pourrait faire la différenve si ça marchait !

Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Mar 17 Mai 2016 - 20:08

Ils avaient reprit la route de bonne heure et avait poursuivit le trajet par les forêts. Ils sentaient la brise marine non loin de là et entendaient autour d'eux les bruits des animaux vivant dans ces bois.
Ici et là, Harthea percevait les traces et les sentes des animaux, mais se n'était pas ce qu'ils recherchaient aujourd'hui. Il fallait qu'ils trouvent le lieux ou se cachait ce Korshen Ferandrus.
Depuis le départ, Harthea avait une étrange impression, car ce nom ne ressemblait guère à un nom d'elfe et presque encore moins à un nom d'humain. Encore que. Pourtant, elle n'arrivait pas à se défaire de cette désagréable sensation. Elle se secoua et poursuivit de guider Gwaewdven parmi les arbres, avant d'émerger sur une vaste plaine tout juste parsemée de quelques collines.
Ils poursuivirent silencieusement leur route et Alford s'immobilisa au sommet d'une montagne ou il entreprit de poser des questions sur la manière de s'y prendre avec le vampire lorsqu'ils le trouveraient.


-Vous avez raisons. Nous ne pouvons foncer la tête baissée. Et si il est entouré de mercenaires, nous ne pourrons tous les affronter en même temps. Il nous faudra peut être essayer de les prendre un par un. Mais il serait utopique de songer qu'ils nous laisseront ainsi faire.

Un peu plus tôt, ils étaient passé dans un village ou ils avaient obtenu l'information comme quoi des brigands ou des mercenaires se cacheraient dans le coin. Harthea et Alford avait, semble-t-il, trouvé leur cible assez rapidement et s'étaient immédiatement remis en route vers sa cachette. Ils en avaient obtenu la localisation grâce à un gamin du village qui avait suivit les individus qu'il avait remarqué jusqu'en lisière d'un bosquet ou il savait qu'il y avait une grotte qui donnait sur une petite crique bien cachée.
Et cela ennuyait fortement Harthea. Car qui disait crique, disait un moyen pour le vampire de s'enfuir aisément. Ils allaient devoir être extrêmement prudent avec leur proie.


-Votre idée pourrait faire la différence qui nous manque. Vous me laissez le combat au corps à corps et je compte sur vous pour me couvrir avec vos carreaux d'arbalètes. Vous en incapacitez le maximum et je les assomme pour parvenir à notre cible. Et une fois face à lui, nous lui tombons dessus ensemble. Vos carreaux hurleurs peuvent nous éviter des ennuis inutile.
Qu'en pensez vous?





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Dim 22 Mai 2016 - 9:18

Les prendre un par un ? Ce serait un peu difficile s'ils y allaient de manière frontale car bon on ne les laisserait pas faire, et peut-être après que ce serait possible par contre s'ils les prenaient un par un discrètement, possible oui mais cela lui semblait tout de même difficilement réalisable, enfin pour lui en tout cas. Il n'était pas du tout un grande adepte de la discrétion, et puis il y avait un vampire dans l'équation, et il ne savait pas en faîte si c'était tout simplement possible de prendre par surprise un vampire, peut-être… Mais quand même il en doutait pas mal.

Il fallait donc ruser, et voir quelle solution serait celle qui présenterait le plus de chance de réussite en prenant en compte qu'ils devaient si possible en sortir vivant tout deux, après tout ils n'étaient pas là pour se sacrifier, mais pour accomplir leurs mission… Il avait donc pensé à ses carreaux hurleurs, bon après qu'on ne se fasse pas d'illussion cela ne ferait pas tout, mais ça aiderait pas mal… Par contre ce serait l'elfe qui prendrait la plupart des risques pour le coup, il faudrait donc assurer pour qu'elle puisse prendre des risques dans les conditions les moins périlleuses possibles…

« Ok, je pense que ça peut aider, par contre je l'ai dit ces carreaux hurlent donc m'étonnerait pas que le vampire les entendent hurler justement… Dite j'avais remarqué le vampire est installé pas loin d'une crique tiens, il serait peut-être bon avant qu'on parte à l'assaut que vous fassiez une reconnaissance rapide des lieux, si on avait une journée devant nous je vous proposerai même d'observer attentivement les patrouilles des mercenaires, et tout mais on va essayer de faire dans la mesure du possible vu qu'on a pas forcément autant de temps devant nous... » Dit-il songeur avant de reprendre…

« Je vous propose qu'on réfléchisse au reste du plan après avoir fait une reconnaissance, bon pour ma part n'étant pas du tout doué dans le fait de ne pas me faire remarquer je crois que je vais devoir vous laisser cela, et en profiter pour réfléchir à deux trois choses, et surtout préparer nos équipements… Comme ça on pourra aller s'occuper de ce vampire après avoir achevé les contours de ce plan à vôtre retour. » Il était après du tout du genre à faire preuve de stratégie, et à vouloir bien exécuter les choses pour arriver à vaincre de manière optimale.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Lun 30 Mai 2016 - 19:42

Alford souligna encore une fois un fait qu'Harthea avait négligé dans la description du mercenaire. Ses carreaux hurlaient. Elle risquait donc d'être elle même impacté par l'effet magique de la munition. Et cela, ils voulaient l'éviter.
Puis une idée que l'on pourrait qualifier de mesquine, germa dans la tête de la cavalière. Utiliser l'effet des carreaux pour attirer l'ennemi là ou on voulait qu'il soit et non là ou il pourrait gêner leur avancée. Elle décida de s'en ouvrir à son compagnon de route.


-Et si on utilise vos carreau hurleur pour attirer les hommes de notre vampire en dehors de leur tanière. Nous pourrions alors passer par la crique et tomber sur le vampire tandis qu'il sort de sa tanière. qu'en pensez vous?

L'idée pouvait paraître saugrenue, mais elle plaisait à Harthea. Après tout, les vampires pouvaient être des créatures très mécaniques dans leurs principes. Et si il s'était installé dans une crique, il ne s'attendrait probablement pas à être attaquer par ce chemin là. Cela pouvait valoir le coup d'être essayé. Mais pour cela, il faudrait attirer un maximum des mercenaires de leur cible dans une direction opposée. Est ce que Alford serait capable de faire cela, Harthea le supposait, mais ne voulait pas préjuger de ses capacités. Lui seul pourrait répondre à cette question, aussi le regarda-t-elle par dessus son épaule, tandis que les chevaux les conduisait sur le chemin qui continuait légèrement vers le sud, en direction d'une forêt épaisse, couvrant une bonne partie de la côte sud du royaume humain. Un lieux ou l'elfe pourrait presque se sentir chez elle. En effet, c'est lorsqu'elle traversait les bois qu'elle se sentait entièrement elfe.
Pourtant, aujourd'hui, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir une pensée pour ses deux enfants, Claur et Aerlinn, restés chez leurs grands parents, à l'ambassade de Gloria. Ils lui manquaient tellement. Autant que son époux, Seregon Tindobel, parti lui aussi sur une autre mission pour la couronne. Elle ne l'avait pour ainsi dire, pas revu depuis le début du conflit contre les vampires, et elle se demandait comment il se portait.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Sam 4 Juin 2016 - 20:53

L'idée de l'elfe semblait bonne, bon il se demandait si ce serait pas un peu du gaspillage d'user de carreaux aussi chers pour un but comme celui-ci, mais au fond si c'était plus efficace que l'autre méthode autant ne pas faire son difficile, enfin après il trouvait que l'idée reposait sur pas mal de circonstances non certaines, mais bon c'était le cas de là plupart des plans après tout, et dans le pire des cas ils improviseraient ce qui arrivait presque tout le temps d'ailleurs car un plan est rarement infaillible au point de résister longuement au feu de l'action au final.

« Oui nous pourrions faire cela, par contre il faudra se préparer à devoir improviser si quoi que ce soit ne se passe pas comme un prévu… M'enfin cela me semble une bonne idée sinon, et puis je serai sans doute plus efficace à le pilonner de carreaux à distance qu'au corps à corps où je risquerai de gêner selon le terrain. » Dit-il pensif, il faudrait juste ne pas tirer par accident sur Harthea, mais cela il était sûr qu'il en était capable, après tout il n'avait pour l'instant jamais blesser accidentellement quelqu'un ainsi.

Dans tout les cas ils avancèrent ainsi à nouveau vers le Sud en direction d'une forêt pour continuer leurs chemins. Il vérifiait au passage si son arbalète était en bonne état alors qu'ils approchaient de la forêt, c'est qu'il valait mieux éviter un problème mécanique de cette dernière au moment crucial après tout… Mais bon la vérification était positive, la corde était en bonne état, le canon de l'arme bien ajusté, et les composantes mécaniques parfaitement bien entretenus. Prend bien soins de tes armes, et elles prendront soins de toi, voilà bien un dicton auquel un mercenaire devait croire s'il espérait survivre.

« Dîtes moi dame Harthea, si cela n'est pas indiscret de ma part. Pourquoi êtes vous au poste que vous occupées dans l'armée elfique ? Je veux dire qu'elles raisons vous ont poussés à ainsi vous engager ? » Demanda t-il à voix basse curieux, c'est qu'il se disait que lui il savait pourquoi il était mercenaire, mais il se demandait comment une elfe semblant capable d'une telle indépendance pouvait choisir cela. Peut-être qu'à sa manière aussi l'armée elfique devait être différente de l'armée humain sur ce point-ci…

« Et dîtes moi, les vampires… Vous les traquez car cela est vôtre devoir, ou aussi pour d'autres raisons ? Pour ma part j'avouerai que si ce n'était pas nécessaire pour protéger les gens je me passerai bien de devoir en affronter. Pas que j'en ai peur, mais quand tuer est pas nécessaire autant s'en abstenir je suppose... » Dit-il pensif dans ce questionnement moral tout à lui. Peut-être que ce ne serait pas du goût de l'elfe, mais Gorder était étrangement du genre à remettre en questionnement certaines choses des fois.

« Pensez-vous que les vampires sont tous mauvais d'ailleurs ? C'est que j'aimerai bien avoir l'avis d'une elfe à ce sujet-ci... » Demanda t-il toujours aussi pensif... Après tout les elfes étaient connus pour être sages, et réfléchit, et puis ils devaient avoir une façon différent d'aborder les choses, donc autant demander supposait-il.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Mer 8 Juin 2016 - 19:34

Ils progressaient bien, en cette journée. Ils n'avaient certes pas encore mit la main sur leur proie, mais ils semblaient avancer dans la bonne direction. Et mine de rien, cela mettait Harthea de bonne humeur. La veille, ils avait eu le droit à une embuscade. Harthea aurait d’ailleurs parié sur des déserteurs plutôt que de simple brigand, mais elle n'était sûre de rien. Seule l'odeur de métal qu'ils avaient ressentis, Alford et elle, la guidait sur cette impression. Car il était peu probable que qui que se soit puisse réellement savoir par ou elle passerait, puisqu'il était prévu qu'elle voyage seule et avait décidé d'embaucher son compagnon mercenaire sur un coup de tête. Elle savait que les gradés de l'armée elfique ne rechigneraient pas à le payer, car il s'agissait de frais pour traquer et tuer un ennemi. Mais elle n'avait mit personne au courant avant de faire cette proposition.

Mais aujourd'hui, ils allaient tous les deux bon train, et Alford semblait s'en sortir convenablement sur sa monture, et elle avait pu constater qu'il prenait soin de son équipement de manière plus que convenable. Il avait parfaitement comprit que pour des gens comme eux, leurs armes et leurs armures été leur vie au sens propre du terme. Et cela ravissait la guerrière.
Ils semblaient se mettre progressivement d'accord sur un plan d'action. Les premiers carreaux d'Alford attireraient les hommes de mains du vampire, tandis qu'elle se faufilerait par la crique pour prendre à revers le vampire si celui ci sort pour voir ce qu'il se passe. Et dans le cas ou il resterait terré au fond de son trou, elle pourrait lui tomber dessus en profitant de la surprise et peut être avoir un avantage non négligeable. Et pour ce plan, elle avait toute confiance en l'humain qui l'accompagnait.

Alford posa alors une question à laquelle ne s'attendait absolument pas Harthea. La raison pour laquelle elle occupait sa place de cavalier dans l'armée impérial elfique. Qu'est ce qui avait pu la pousser à s'engager ainsi.


-En réalité, je n'y ai guère réfléchit. Cela me paraissait presque naturel. Je voulais suivre les traces de mon père, qui lui même sert dans l'armée. Mais je me sens plus en sécurité sur le dos d'un destrier que dans les rangs aux côtés d'autres soldats. Et plus encore sur celui de Gwaewdven, au vu du lien qui nous unis. C'est donc un fait qui s'est fait sans vraiment de réflexion.

Elle devait bien reconnaître n'avoir jamais poussé ses pensées jusque là. Elle avait suivit les évènements qui s'étaient présenté à elle et avait choisit une voie comme elle aurait probablement pu en choisir une autre. Les Esprits avaient dû lui dicter son chemin à un moment ou à un autre. Ils devaient avoir un plan pour elle, ou quelque chose dans le genre. Elle ne savait pas trop.

Harthea laissa vaguement ses songes aller au grès du vent, lorsque finalement, le mercenaire lui posa une autre question, qui, une fois encore, ne manqua pas de la surprendre. Pourquoi elle traquait les vampires? Mais surtout, pensait-elle qu'ils étaient foncièrement mauvais?
Harthea avait grandit dans la tradition elfique, et ne s'était jamais posé la question, ni n'avait remis en question la haine des elfes envers les vampires. Cela lui semblait normal, pour ne pas dire normal. Ils avaient tant fait souffrir son peuple.

Mais entendre la question de la bouche d'un humain mettait la question dans la tête de l'elfe qui prit un long moment pour réfléchir. Puis finalement la réponse sortie.


-Je les traque car ils représentent un danger pour mon peuple. C'est ce que l'on m'a toujours enseigner. Et jusqu'à aujourd'hui, je ne l'ai jamais remit en question. Mais votre question mérite que l'on s'y attarde. J'ignore si ils sont tous aussi maléfique que mes ancêtres l'ont raconté. Je sais juste que nous les détestons pour le mal qu'ils nous ont fait et parce qu'à cause d'eux, nous avons déjà perdu notre foyer.
Quand à savoir si ils sont bon ou mauvais, je l'ignore. Je pense que même si certains essayaient réellement d'être bon, leur malédiction les gêneraient et qu'ils ne pourraient s'empêcher de faire le mal malgré eux. Mais je peux avoir un jugement biaisé. Je ne sais vraiment pas.


Elle préférait être honnête et ne pas se voiler elle même la face. Et pour le moment, cela ne changerait pas grand chose à ce qu'elle devait accomplir. Elle traquerait la menace et l'exterminerait, quoi qu'il arrive.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Dim 12 Juin 2016 - 19:10

Il était conscient de ne pas forcément poser des questions habituelles surtout pour l'elfe, et peut-être en partie indiscrètes, mais c'était plus fort que lui… Par nature Gorder était un homme disons assez curieux, et disons fasciné par l'inconnu, sinon après tout il ne ce serait pas prit de passion pour le voyage, et la découverte. Si l'on pouvait reprocher à certains hommes la peur de l'inconnu pour sa part il était réellement fasciné par ce dernier dans les faits. Et il écouta d'ailleurs avec une certaine attention, et un intérêt non feint les paroles de l'elfes au sujet de sa plaça dans l'armée elfique… Il ne pu s'empêcher.

« Suivre les traces de vôtre père ? Ne craignez-vous pas juste dans ce cas-là de ne pas pouvoir suivre une autre voie en suivant ainsi celle de vôtre paternel ? Quoique ma foi c'est une pratique assez courant de toute manière.. » Dit-il calmement avant d'ajouter en regardant le destrier d'Harthea. « Un lien ? Je suppose que les elfes sont très proches de la nature… Est-ce facile de tisser un tel lien avec un destrier pour vous ? » Continua t-il à demander curieux, après tout tant qu'il avait le temps autant le faire, car quand il faudrait passer à la question il vaudrait mieux se calmer sur la curiosité…

Enfin pour sa part Alford était l'un de ces hommes à croire jusqu'au bout au libre-arbitre, à la liberté, et à la vertu de chacun. Pour lui ce n'était pas les individus qui étaient motivés, mais les groupes, sur les structures, les armées… Tout ce qui pouvait influencer des êtres pourtant non portés sur le mal à agir de manière néfaste. Gorder ne croyait pas qu'un homme pouvait être mauvais, il croyait plutôt que les événements, le passé de cet homme, et la société aussi pouvait pousser cet homme à agir de cette manière. Mais bon c'était son opinion, sa manière de voir les choses après tout…

Par contre du coup il était aussi curieux au sujet des vampires, après tout on disait tout, et n'importe quoi à leurs sujets… Ces derniers étaient-ils réellement des monstres ? Étaient-ils vraiment tous mauvais ? Avaient-ils tous des intentions néfastes à la base, ou ne serait-ce pas les événements, ou autre chose qui les poussait à agir ainsi ? Au final étaient-ils si différents que cela des elfes, et des humains ? N'avaient-ils pas des points communs ? Ce n'était pas commun de penser ainsi, mais Gorder était curieux, et surtout idéaliste… Et dans le pire des cas selon lui, cela ne voulait pas forcément dire non plus qu'il était trop tard pour les vampies peut-être. Les choses pouvaient changer… Rien n'était impossible, sauf peut-être tant que le tyran à la tête des vampires restait en place.

« N'avez vous jamais remit en doute ne serait-ce qu'en partie l'enseignement qu'on vous as donnés ? Ne vous êtes vous jamais dit. « Pourquoi je ne chercherait pas aussi les réponses par moi-même ? » »
Puis il réfléchit, et poursuivit. « A ce que je comprend cela veut dire le sang coulera jusqu'à ce que l'un de vos peuples soit exterminé jusqu'au dernier ? Mais est-ce que les choses ne pourraient-elles pas se passer autrement ? La violence, et la guerre sont-elles les seules solutions possibles à ce problème ? » Dit-il songeur comme s'il se posait des questions… Avant de reprendre.

« Je ne sais pas si c'est approprié de ma part de dire cela, mais j'ai surtout l'impression que vos deux peuples sont obinbulés par cette haine qui vous rongent depuis des millénaires de ce que j'avais compris… Les elfes mont l'air incapable à cause de cela de passer à autre chose, et du coup ils restent bloqués là-dessus jusqu'à ce que tout ceci trouve une fin tragique pour l'une de vos deux races si ce n'est les deux. Enfin après ce n'est que mon avis, mais... » Avant de reprendre en soupirant.

« Mais bon je suis mercenaire, on me paye pour faire mon boulot, pas pour donner mon point de vue je suppose. Au fond je n'y connais pas grand-chose à toutes ces rancœurs entre vos deux races, mais je ne sais pas… Je me dit que tout cela semble bien triste, et dommage au fond tout de même… » Ah ça, et puis cela lui semblait bien grave comme histoire donc il n'avait pas pu s'empêcher d'être choqué, et de se dire qu'au final si cela c'était passé autrement tout aurait peut-être était différent pour eux tous...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Sam 18 Juin 2016 - 22:52

Harthea avait longtemps vu les humains comme des être "limités". Moins raffinés que les elfes. Moins gracieux et subtil qu'eux. Pourtant, son séjour à Gloria, durant son enfance lui avait apprit à mettre une certaine quantité d'eau dans son vin quand à cette pensée, sa rencontre avec sa sœur humaine l'ayant fortement influencée. Elle avait même commencé à trouver ce peuple comme étant relativement intéressant. Mais il restait encore en la jeune femme un certains nombre de préjugés quand à cette race oh combien inconstante.
Mais voila qu'elle avait rencontré un humain qui attirer désormais son attention. Il était curieux, mais savait se montrer suffisamment polis pour ne pas prendre le risque de blesser la personne qu'il interrogeait en lui permettant de rester silencieuse quand à la question qu'il lui posait.

Pour Harthea, suivre les pas de son père avait été quelque chose de naturel. Elle ne délaissait pas ce que lui avait enseigné sa mère, mais le maniement des armes présentait le contrôle du corps et de l'esprit pour le discipliner. Elle n'avait donc pas vraiment envisager suivre une autre voie.


-En faite, je ne l'ai jamais envisager réellement, car la voie qu'a choisit mon père, je dois bien l'avouer, me semble juste et honnête. Je l'ai donc embrassé avec fierté.

Puis Alford interrogea la nature du liens qui lié Harthea et Gwaewdwen, lui demandant si il était aisé pour elle de nouer pareil lien.

-Le liens qui nous unis lui et moi est quelque peu unique. En effet, il est celui qui m'a présenté mon totem. Depuis, nous sommes plus ou moins inséparable et nous comprenons mutuellement.
Vous pourriez même dire qu'en réalité, l'harnachement qu'il porte, à savoir les mords et autres, ne nous sont pas réellement utile. Lorsque nous galopons ensemble, c'est comme ci nous ne faisions plus qu'un seul et unique être. Il me suffit de lui imprimer une légère pression de la jambe contraire à la direction ou je veux aller pour qu'il y aille. Il réagit au moindre de mes mouvements exactement comme je le souhaite. Et je ressens également le moindre de ses souffles, si bien que je sais lorsqu'il fatigue, lorsqu'il se blesse ou autre.
Quand à la facilité de lier pareils liens, il est vrai que les elfes sont proche de la nature, donc nous sommes plus facilement attachés à nos compagnons animal. Mais dans mon cas, mon totem m'y aide grandement.


Puis l'humain interrogea la jeune cavalière quant à son enseignement. Non pas qu'il le remette en question, mais il se demandait si elle avait déjà cherché à savoir plus loin que le bout de son nez. Si elle s'était questionnée elle même sur ce qu'on lui avait apprit, que se soit sur le monde ou sur le reste.
Y avait-il réellement un sens au massacre qui persistait entre le peuple elfique et les vampires. Il est vrai qu'Harthea n'y avait jamais réellement réfléchit jusque là. Elle s'était simplement contenté de suivre ce qu'elle avait apprit. Elle garda le silence, réfléchissant à ce que son compagnon de route racontait. Dans un sens, elle avait complètement mit de côté l'un des enseignement de sa mère qui lui disait de ne jamais prendre pour monnaie sonnante et trébuchante ce que lui racontaient les gens autour d'elle. Qu'elle devait apprendre ses propres leçons et non pas simplement suivre le mouvement. Qu'il fallait parfois être le rocher dans le cours de l'eau, s'opposer à ce que voulait ceux autour d'elle pour y trouver la vrai réponse.

Alford souligna le fait que les elfes comme les vampires s'étaient perdus dans la haine qu'ils se vouait mutuellement, et qu'ils ne semblaient plus vivre que pour elle. Pour s'entre déchirer.
Et il apparut à la jeune elfe qu'il avait certainement raison. Mais la dragée demeurait difficile à avaler pour Harthea. Après tout, il n'est jamais agréable de s'entendre dire ses défauts, surtout par une personne que l'on connaît à peine.
Elle devait malgré tout reconnaître qu'Alford avait parfaitement raison. Les elfes sont lents au changement, pour ne pas dire imperméables à ce qui ne leur convient pas. Et c'est ce qui les met en une situation si dangereuse et qui pourrait les mener à l'extinction si ils n'y prennent pas garde.

Elle regardait l'horizon est voyait la forêt approcher, tandis que le mercenaire concluait sur le fait qu'il n'était qu'un employé et que ses mots n'était qu'une voix perdue parmi tant d'autre.
Mais Harthea avait entendu le message qu'il avait laissé sous tendre dans ses paroles. Les choses auraient pût être différentes si les deux races ne s'étaient pas entre tuée durant tout ces millénaires.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Sam 25 Juin 2016 - 9:45

Heureusement que lui n'avait pas suivit la voie de son père pensa t-il, car il n'aurait pas eu envie de finir paysan à donner des coups de bêches sur un sol dur pour y planter des graines, ou traire des chèvres toute sa vie, car à un moment il s'était dit que l'aventure serait une bonne chose, et puis on n'avait qu'une vie ! Donc autant essayer d'en profiter après tout, et pour lui cela voulait dire en grande partie vivre pour soit, et essayer d'accomplir ses rêves… Donc il avait du mal à comprendre comment quelqu'un pouvait se satisfaire d'une vie qu'on lui aurait en partie tracer entre autres, mais bon visiblement la voie du père d'Harthea semblait avoir de l'intérêt donc il n'avait pas tant à y redire…

« Si seulement comme vous tout le monde pouvait suivre une voie qu'il apprécie suivre sans que personne ne le force à la suivre une qu'il n'apprécie pas, les gens se sentiraient peut-être mieux ainsi. » Dit-il pensif, pour sa part il pensait qu'un homme ne pouvait obtenir le bonheur que par lui-même, et non par le choix d'un autre, donc voilà… Quand au cheval d'Harthea.

« Cela me fait penser au lien dragon-dragonnier dont on m'avait parlé dans certains contes, comme quoi ces derniers seraient liés corps, et âmes, ma foi je n'en ai jamais rencontré pour le savori réellement, mais ça m'y faire penser. » Dit-il légitimement fasciné par tout cela, ça semblait être bien particulier que ceci après tout. Et il ne comprenait pas réellement comme lui-même n'était pas un lié du cheval, mais il était curieux, et puis facilement impressionnable quand il était confronté à de nouvelles choses surtout. Mais en somme il semblait vraiment être curieux de tout cela, comme un enfant face à nouvelles choses, il semblait presque un peu candide sur l'instant en faîte, mais cela ne dura pas trop. Après tout il restait aussi un mercenaire professionnel malgré son côté un peu naïf… Bon du coup il s'était ensuite mit à donner son avis sur certains choses, et l'elfe ne semblait pas avoir jugé bon de lui répondre pour l'instant.

En même temps vu ce qu'il venait de dire… Bon il ne pensait pas à mal, mais Gorder savait qu'il pouvait être indiscret des fois, mais bon il avait un de ces côtés moralistes qu'il avait du mal à ne pas faire ressortir des fois quand il se posait franchement des questions… Et il était du genre à se poser beaucoup de questions dans les faits, mais il espérait ne pas avoir vexer l'elfe en étant aussi insistant, quoique la dame ne lui semblait pas aussi facilement vexée, après comme Gorder n'était franchement pas du genre doué avec les femmes si cela se trouve il l'avait vexé sans le savoir aussi. Enfin quoique vu qu'elle ne lui rétorquait rien de manière amère ça semblait aller… Enfin sur ce il préfera arrêter d'enfoncer le clou qu'il avait déjà bien planter avec ses paroles, pas qu'il n'avait pas autre chose à dire, mais il se disait qu'il était peut-être déjà aller un peu loin...

« Bon du coup… J'espère ne pas vous avoir blessée, disons que je peut-être assez indiscret des fois, et avoir du mal à tenir ma langue. » Dit-il simplement alors qu'ils approchaient peu à peu de leurs objectifs… Avant de finir par dire alors qu'ils descendaient à cheval lorsqu'ils furent assez proche e la crypte, mais pas trop.

« Bon du coup je crois que le moment de mettre nôtre petit plan en marche est arrivée. Bonne chance à vous, et faîtes surtout en sorte d'en sortir en un seul morceau. » Dit-il avec un sourire encourageant avant d'armer son arbalète, et d'aller calmement se mettre en position en essayant de faire le moins de boucan possible...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Mar 28 Juin 2016 - 19:55

Le duo de guerrier arriva en bordure de la forêt, tandis que les remarques d'Alford tournaient encore dans la tête de la jeune elfe. Ils descendirent de leurs montures et s'enfoncèrent bientôt dans les bois, partant chacun dans son coin. Ils savaient tous deux ce qu'ils avaient à faire et bientôt ils s'éloignèrent l'un de l'autre, chacun partant de son côté pour se positionner en vu de l'assaut à venir.
Harthea plongea dans la verdure de la forêt. Elle se faufilait lentement entre les herbes et les branches, caressant délicatement les fins doigts de la nature qui l'effleurait en retour, dissimulant sa présence. Elle guettait le moindre signe d'activité autour d'elle, avançant prudemment, la main sur la garde de son épée.
Les animaux poursuivaient leurs parades, tandis que l'enfant de de la nature essayait de se fondre parmi les arbres les buissons. Elle se faufilait prudemment, dérangeant le moins possible les habitants des lieux
Le temps semblait s'écouler de plus en plus lentement, tandis qu'elle approchait de la tanière de celui qu'elle recherchait et bientôt, les cris des animaux furent remplacés par les bruits d'activité humaine et le ressac de la mer qui s'écrase doucement sur une plage.
La jeune elfe prit donc la direction de l'eau, espérant ainsi pouvoir contourner les gardes du vampire. Elle parvint finalement en vue de la fine étendue de sable, bordée par l'eau. Tout en essayant de rester encore discrète, elle se faufila vers la plage et vit bientôt un navire de belle dimension. Quelques hommes montaient ou descendait, plus ou moins chargé, mais pourtant, aucun ne semblait réellement équipé pour le combat.
Harthea eu alors les propos d'Alford qui lui revenait en tête. Que savait-elle de son adversaire? Rien à part ce que lui avait rapporté ses supérieurs lorsqu'ils lui avaient confié la mission.
Elle se déplaça doucement derrière un rocher, attendant le moment ou son compagnon de voyage se mettrait à l'action, déployant son arsenal pour distraire les humains présent.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Jeu 30 Juin 2016 - 19:44

Son arbalète était prête à être utilisé, et il savait qu'il vaudrait mieux ne pas rater son premier tir car mine de rien son arme à cette époque était une arbalète lourde, le genre de machin où on met au moins 30 secondes à recharger même si à côte la puissance de feu de l'arme était admirable. Dans tout les cas il ne doutait pas que l'elfe serait quasiment prête au moment où il le serait lui-même donc autant se tenir prêt !

Il chercha donc une position élevé, et heureusement il y en avait une, une sorte de petite falaise recouverte de verdure non loin de la crique, le bon endroit pour y poster un éclaireur, ou un tireur embusqué en faîte… Oh bien entendu il fit gaffe à ne trouver personne sur son chemin, encore moins des mercenaires mais il eut de la chance, et put arriver jusqu'à son poste de tir.

Cela lui faisait penser à cette histoire comme quoi un arbalétrier aurait abattu un duc en lui tirant dessus de loin comme il s'apprêtait à le faire ici. L'arbalète était vraiment une arme qui terrifiait certains en faîte, bon certes l'arc aussi pouvait être utilisé pour abattre de loin mais il était moins précis, et surtout moins pénétrant qu'une bonne vieille arbalète. Donc cette dernière était disons plus adéquate pour un tireur d'élite, alors que l'arc était mieux pour les batailles, en faîte chaque arme avait ses points forts, et défauts en faîte…

Il attendit donc un peu, et visualisa sa cible… Un bateau ? Il pourrait peut-être essayer d'y mettre le feu pensa t-il dans le pire des cas avec un carreau incendiaire, mais il se dit qu'il valait mieux éviter malgré tout et se contenta donc d'ajuster sa cible, il regarda un endroit où les mercenaires semblaient le plus rassemblés, il approcha son doigt de la gâchette pour libérer le carreau et lorsque le moment fut venu il libéra son projectile qui siffla dans les airs pour commencer assez vite à pousser un cri terrifiant, et puissant s'entendant certainement de loin alors que le carreau d'arbalète finissait sa course au milieu d'un rassemblement d'homme… Et alors que les dits hommes étaient victime de l'effet de ce carreau Alford d'un geste expert commença à en mettre un autre dans son arbalète… Il tourna plusieurs fois le levier de l'arme lourde pour ensuite placer le carreau. Et alors qu'il visait pour un deuxième il en profita pour regarder quelques instants ce que faisait Harthea maintenant que le signal avait été donné… Puis il tira à nouveau.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Sam 9 Juil 2016 - 12:41

Longtemps, durant son enfance, Harthea avait observé les prédateurs dans la forêt et la nature. Leur technique de chasse et leurs postures. Presque tous se plaçaient invariablement sous le vent de leur proie, pour ne pas se faire remarquer, ou alors au moment ou leurs crocs se referment sur le cou de leur proie.
La cavalière aurait aimé pouvoir les imiter en cet instant, mais le vent venait des terres vers la cache des pirates. Elle n'avait donc pu compter que sur l'inattention de ses proies du jours et sur son savoir propre pour passer inaperçue et s'approcher suffisamment.
Elle pu à loisir détailler les gens qui se trouvait là. Des hommes au corps épais, les jambes légèrement arquées. Leur démarche était pour le moins étrange, comme si la terre roulait sous leur pieds. Puis le bruit des cordages fit comprendre un point supplémentaire à Harthea. il devait s'agir des membre de l'équipage du navire. Il devait donc s'agir des escl... Non. Quelque chose clochait. Ces gens ne pouvaient être les esclaves d'un vampire. Leur attitude n'était pas celle de personnes serviles et soumise. Il s'agissait là du comportement de personne qui considère les autres membre de l'équipe comme un frère. Ils œuvraient ensemble et riaient ensemble. Cela ne correspondait aucunement à des esclaves. Ils devaient donc être complice du vampire qu'Harthea et Alford traquait.
Puis un bruit assourdissant retentit dans la forêt. La jeune cavalière vit les pirates se figer. Ceux qui se trouvait immédiatement dans l'entourage du point d'impact du carreau se recroquevillèrent sur eux même, complètement terrorisés par ce qu'ils venaient d'entendre. Harthea n'attendit pas plus longtemps et bondit de derrière son rocher pour venir cueillir le premier homme sous le menton avec le pommeau de son épée, l’assommant directement. Elle ne pu toutefois faire de même avec le suivant qui la remarqua juste à cette instant et vint lui planter un poignard en travers de la gorge, avant d'imprimer un grand mouvement pour l'arracher complètement.
L'homme s'écroula sur ses genoux et la guerrière en profita pour venir lui planter sa lame par dessus l'épaule gauche venant chercher directement le cœur de l'homme pour abréger les souffrances de celui ci.
Ceci fait, elle se dirigea immédiatement vers le navire, se faufilant derrière des caisses tandis que les matelots cherchaient encore d'où provenait le carreau d'arbalète que Alford avait tiré.
L'assaut initial d'Harthea n'avait duré qu'un instant, ne laissant le temps à personne de donner l'alerte.
Puis elle s'élança vers le navire et arriva promptement à la coupé de celui ci, escaladant la planche qui faisait la jonction entre le bord et la terre ferme. Mais alors qu'elle parvenait en haut, elle perçut une voix.


-Là. Une Oreille Pointue. Elle en veut au Capitaine.

Harthea se retourna et remarqua rapidement qu'une vingtaine d'hommes se retournaient et se dirigeaient vers elle. Plusieurs avaient des bâtons en mains de différentes tailles, tandis que quelques rare hommes sortaient des sabres d'abordages.
La jeune elfe n'avait que quelques seconde pour se décider. Elle ne tergiversa guère, confiante en son coéquipier, et elle fit basculer la planche au sol. Cela lui ferait gagner du temps. Puis elle se rua à son tour, mais ce coup ci, en direction de la cabine du Capitaine...





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Dim 10 Juil 2016 - 12:37

Son premier carreau avait eu un effet tout à fait satisfaisant, cela Gorder ne pouvait guère s'en plaindre, et heureusement d'ailleurs que les arbalètes avaient une plus grande portée que les arcs car vu la distance à laquelle il tirait il pourrait sans doute se replier si ses adversaires venaient à le repérer, sinon ces derniers auraient risquer de l'encercler. Il ne fallait pas être fou après tout, Alford était un grand épéiste, mais personne humain, vampire, ou elfe ne pouvait tenir longtemps seul face à des adversaires se faisant nombreux, mais heureusement il n'avait pas eu à avoir à faire face à ce genre de problématique…

Il n'avait d'ailleurs pas pu remarquer de trop loin à quoi ressemblaient les hommes qu'il effrayait avec ses tirs, mais ces derniers ne lui semblaient pas être des mercenaires aguerris armés jusqu'au dent, et de toute manière ce n'était pas vraiment ce qui lui importait car visiblement l'elfe s'était élanceé, démontrant ainsi que c'était bien eux leurs adversaires. Il fallait donc être efficace, et rapide, son arbalète était lourde donc il ne pouvait pas franchement enchaîner les tirs à une grande vitesse, mais il pouvait sans doute placer quelques carreaux avant de pouvoir se retirer, il fallait pour cela tourner le levier à chaque carreau tirait, et placer ce dernier dedans avant de viser avec l'arme, et de libérer le projectile, Alford ressentant au passage une certaine satisfaction au bruit de son arme qui tirait, et était rechargée…

Et ses carreaux hurlants étaient plus efficaces qu'il ne l'aurait lui même désiré ! Haha pour le coup il espérait bien que cela profite à l'elfe car cette dernière en aurait bien besoin pour aller accomplir son objectif, pour sa part il devrait sans doute ensuite couvrir la retraite de l'elfe peut-être ? Enfin si cela était possible car il n'était guère certain d'avoir cette chance si jamais il était repéré car il faudrait mieux dans ce cas-ci qu'il ne reste pas statique, d'ailleurs il espérait qu'Harthea soit elle-même en état de se replier, et pour cela il faudrait qu'elle fasse vite, et si possible qu'elle ne se laisse pas encercler sinon ce serait la fin...

Car ces hommes n'avaient pas encore trop remarqués l'elfe heureusement, mais ils risquaient bientôt de repérer Alford, bon ce dernier décida de tirer encore deux fois avant d'aller chercher une autre position de tir, et il visa donc le navire, il vit qu'il y avait du monde qui s'attroupait dessus, et ce qui semblait l'elfe qui risquait d'être aux prises avec eux et d'être très vite débordée vu leur nombres, oui… Il chargea un carreau normal cette fois-ci, repoussant l'idée d'user d'un carreau incendiaire plutôt, et tira au milieu de la formation, le projectile transperça la jambe d'un des homme ce qui suffirait sans doute à mettre ce dernier hors combat sans le tuer pour autant… Ce pendant que l'elfe se dirigeait vers le bureau du capitaine...

Bon un dernier tir, et il faudrait sans doute qu'il se replie pour changer de position de tir s'il en avait l’occasion, il fit tourner la manivelle de l'arbalète ce qui prit un certain temps, et plaça cette fois-ci un carreau incendiaire… Histoire d'attirer l'attention des matelots autre part que vers sa cliente, après tout si son idée fonctionnait ils auraient un début d'incendie respectable à éteindre, et est-ce qu'il existait quoi que ce soit de pire qu'un incendie sur un bateau ? Il espérait en tout cas que sa diversion suffirait sinon Harteha risquerait gros, et lui aussi au passage car ils étaient bien trop nombreux.




Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Mar 19 Juil 2016 - 19:47

Harthea se précipita sur le pont du navire, croisant à peine deux matelots qui venaient tout juste de lever la tête en entendant leurs amis signaler l'intrusion de l'elfe.
Pour le premier qu'elle avait tué, Harthea n'avait pas eu d'autre choix que de prendre sa vie parce qu'elle n'avait pas la place de manœuvrer autrement dans le temps impartit. Toutefois, elle avait largement la place de se mouvoir comme elle l'entendait sur le pont ou elle se trouvait. Ainsi, elle pu atteindre le premier matelot à la tempe, le faisant tomber promptement dans les vapes, alors qu'elle perçut au même moment un deuxième hurlement derrière elle. Un hurlement terrifiant qu'elle reconnaissait car il s'agissait de celui d'un des carreaux d'Alford.
Lorsqu'elle perçut le bruit, Harthea prit une profonde inspiration et se tourna vers le deuxième homme qui lui faisait face, un fouet en main. A la vue de l'arme, Harthea comprit que l'homme savait manier l'arme. Il devait en connaître le maniement de bien des manières, au vu du sourire qu'il affichait.


-D'habitude, c'est nous qui abordons les navires et non l'inverse. Mais pour cette fois, je vais te faire plaisir, ma belle, et danser avec toi.
-Je ne suis pas là pour danser avec vous, marchand de chair. Mais pour arrêter votre trafique et votre contribution à cette guère.

L'homme regarda Harthea, l'air surprit. De quoi parlait cette folle? C'était clairement marqué sur son visage. Visiblement, il ignorait beaucoup de chose, en déduisit Harthea. L'avait-on berné? Se n'était pas impossible. Après tout, il existe de nombreux moyens de faire faire aux gens des choses sans qu'ils le sachent. De l'hypnose au mensonge, l'éventail des possibilités demeurait plus que large.
L'homme hésita un instant, encore surprit par la déclaration d'Harthea. Celle ci en profita donc pour s'introduire dans le cercle de défense de l'humain et porter un coup de pommeau de son épée à la tempe de l'homme, comme pour le précédent. L'homme s'écroula alors, inconscient.

Les voix derrières la combattante persistaient tandis qu'elle perçut une complainte de douleur. Visiblement un carreau du compagnon d'Harthea avait atteint une cible vivante. Pourtant, ce coup ci, elle n'avait entendu aucun hurlement horrible. Juste la plainte de celui qui avait été touché par le carreau. Mais Harthea n'avait pas le temps de s'inquiéter du sort de ses opposants. Elle se dirigea donc vers la porte de la cabine du capitaine.
L'elfe devait reconnaître que la construction du navire était de belle facture. Les lignes des rebords semblaient être parfaitement naturel, presque comme si le bois du navire avait grandit pour prendre la forme de la structure du bateau.
Elle s'avança vers la porte, sa lame toujours au clair, prête à servir au moindre signe. Lentement, elle posa sa main sur la poignée et poussa la porte qui produisit un très fin grincement, et entra dans la pièce qui se trouvait là. Cinq individus faisait face à Harthea, dont l'un d'eux se tenait assit derrière un immense bureau, sur un fauteuil visiblement confortable. Les quatre autres se tenaient dans l'espace entre l'individu et Harthea. Trois d'entre eux avec un sabre de sorti, tandis que la dernière, une femme, se reculait lentement vers le fond.


-Et bien! Qu'avons nous là? Je suppose que vous avez tuer mes matelots pour parvenir jusque là, jeune elfe. La voix de l'homme était posée et calme. Non, pas calme. En réalité, Harthea pouvait voir dans le regard de l'individu qu'il débordait de colère, mais qu'il se contenait.

A côté de lui, suspendu au haut dossier du fauteuil, Harthea pouvait voir un sabre encore rangé dans son fourreau.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Sam 23 Juil 2016 - 22:03

Bon du coup… Vu que maintenant il avait armé son arbalète avec un carreau incendiaire un simple fait s'imposait à lui… Celui qu'il n'aurait pas le droit à l'erreur pour son prochain tir.

Car après son tir le bateau allait sans doute voir naître un incendie qui commencerait doucement à le consumer, et il vaudrait probablement mieux couvrir la retraite d'Harthea, ou du moins le moment décisif avec ce début d'incendie que d'allumer le feu tout de suite au risque de gêner voir blesser l'elfe si cette dernière jouait de malchance. Il visa donc calmement le bateau pour voir où il pourrait tirer pour occasionner un incendie optimal, probablement les voiles, et ensuite il fit la meilleure chose à faire pour le moment, attendre une opportunité…

Et il valait mieux que cette opportunité se manifeste assez vite car si les marins ne l'avaient pas encore repéré, ces derniers risquaient assez vite de partir à sa recherche, quoique ils semblaient étrangement priorisé l'elfe que le tireur d'élite les pilonnant à l'arbalète visiblement…

D'ailleurs Harthea semblait aux prises avec pas mal de gens, mais se montrait assez prudente tout de même pour ne pas risquer inutilement sa vie face à des humains en surnombre. Pour sa part en tout cas il était content de leurs plan car pour le moment malgré la tension ambiante semblant régner sur le bateau cela semblait se dérouler a peu près bien… Après à voir si cela resterait de bon augure…

Et en faîte il décida qu'il était le moment d'agir quand il vit Harthea qui semblait être rentré dans la bateau… Immédiatement Alford visa donc les voiles du bateau, et tira… Ce qui alluma immédiatement un début d'incendie respectable qui commença à s'intensifier peu à peu pour dévorer les voiles, et se répandre petit à petit par le bois. Décidant de poursuivre cet effort il chargea, et tira un autre carreau sur une autre voile, et ensuite décida qu'il ferait mieux de regarder si sa diversion marchait réellement, et ensuite d'envisager un prudente repli…

Et dans les faits il aurait certainement apprécié au passage de pouvoir vérifier si dame Harthea se portait bien, mais cette dernière était maintenant clairement hors de vue, de plus certains marins semblaient l'avoir repérer lui ce qui ne voulait dire qu'une chose… Il était temps maintenant de filer avant que des hommes viennent le chercher pour faire arrêter ses tirs…

Il courra donc vers son cheval, et enfourcha ce dernier pour aller fuir vers un lieu de rassemblement bien à l'écart dont il avait convenu auparavant avec Harthea pour attendre ensuite cette dernière tout en vérifiant que personne ne traînerait dans les environs, entre-temps tout ce qu'il pourrait faire ce serait croiser les doigts pour sa cliente dans les faits… Et espérer que cette dernière s'en sortirait sans trop de mal surtout ! Mais bon il faisait aussi confiance en Harthea, et dans les capacités de cette dernière pour se dire qu'elles arriveraient sans doute à s'en tirer sans trop de mal, du coup en attendant il devait pour sa part s'en sortir vivant lui-même, et peut-être aider sa cliente lorsque cette dernière entamerait un repli, et donc il se tînt prêt à cela… Et alla vérifier d’ailleurs au passage si le destrier de l'elfe se portait bien au cas-où.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Ven 29 Juil 2016 - 15:19

La proie de la traque se tenait tranquillement devant Harthea, l'air de rien, comme si ce qui se passait se déroulait dans un autre monde. Et entre les deux se tenaient des humains, prêt à vendre chèrement leur peaux pour protéger leur capitaine. Il était probable qu'ils ignorent ce qu'était celui ci. Qu'ils ignorent qu'il soit un vampire.
Harthea les observait attentivement. Nan, ils savaient parfaitement. Cela se voyait dans leur regard. Ils n'agissaient pas ainsi sous la contrainte. Ils agissaient parce qu'ils protégeaient l'un des leurs.
Quelque chose n'allait vraiment pas. Tout allait de travers.


-Korshen Ferandrus?

Le temps sembla alors se figer dans la cabine. Puis les individus se regardèrent et le vampire fini par éclater de rire.

-Vous faîtes erreur, chère elfe. Je ne porte ni ce prénom ni ce surnom. Je me nomme Soreïn, Capitaine de ce navire et marchand à l'occasion.
-Mais... Vous...

Dire qu'Harthea avait perdu son langage eu été un euphémisme. L'individu correspondait à la description, mais son rire et sa réponse indiquait clairement qu'il n'était pas celui que l'on avait annoncé à Harthea.
Elle se redressa lentement, laissant son épée retomber légèrement, mais toujours prête à réagir si quelqu'un venait à se montrer menaçant envers elle de quelque manière que se soit.


-J'en déduis que vous ne vous adonnez pas non plus au trafic d'humain pour les vampires.
-Vous déduisez bien. Je fais bien du transport, mais je ne prend aucune part au conflit contre les vampires. Et vous vous doutez bien que les humains ne me font pas assé confiance pour me demander de les y aider.
-Et voila comment passer pour une idiote, pour le coup.
-Pas exactement. Vous seriez passé pour une idiote si vous vous étiez aperçu de votre erreur après m'avoir tuer.

Pour le coup, la sangsue avait parfaitement raison, même si Harthea avait du mal à le reconnaître.
Puis un cris retentit. On annoncé, à l'extérieur, un départ de feu. Pile au moment ou Harthea s'apprêtait à baisser les armes et cesser le combat inutile.


-Combien êtes vous? Demanda le vampire.
-Deux. Moi et un mercenaire humain.
-Allez donc le chercher. Nous discuterons de cela après. Et nous verrons pendant ce temps l'étendu des dégâts et comment réparer.

Harthea acquiesça et fit demi tour, sortant à toute vitesse, évitant prodigieusement les marins qui s'activaient pour essayer d'éteindre le feu. Quelques uns la virent passer, mais aucun n'essaya de l'arrêter, plus occupés qu'ils été à éteindre le début de feu dans la mature de leur navire.
L'elfe fila à toute vitesse à travers les bois pour rejoindre son compagnon de voyage. Elle fit un détour pour récupérer Gwaewdven, et alors qu'elle le détachait, elle vit Alford arriver.


-Décidément, je vais vous devoir une petite fortune, mon ami. Grâce à vous, j'ai évité de me tourner en ridicule et de commettre un acte que j'aurais probablement regretté pour le reste de mon existence. Elle acheva de détacher sa monture et monta dessus aussi vite. On est invité par le capitaine du navire à les rejoindre, histoire de pouvoir discuter ensemble et voir la suite. Vous préférez faire quoi?
Au passage, avant que je n’oublie, merci pour votre couverture. Efficacité maximum. Et le tout en parfaite simplicité.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea) Lun 1 Aoû 2016 - 20:52

Et finalement Harthea finit par revenir parfaitement indemne comme il l'espérait, et il en déduit que cela avait dû soit bien se passer, soit qu'elle avait dû fuir car les choses avaient trop senti le roussin, ah si seulement il avait su à cet instant à quel point il était loin du compte… Car l'explication finale de l'elfe eu de quoi lui faire un peu serrer les dents, et ce sentir pour le coup assez embarrassé ce malgré les compliments qu'elle lui avait fait auparavant… Euh du quoi qu'est-ce qu'il était censé dire, et faire ? Pensa t-il pendant un court instant de silence gênant qu'il finit par rompre d'un ton mine de rien assez perplexe…

« Euh j'aurai peut-être du coup pas dû à m'amuser à mettre le feu à ce navire tout compte fait, mais si j'ai pu vu empêcher de faire une grosse gourde c'est tant mieux je suppose... » Même s'il ne savait pas en quoi spécialement, mais bon comme il était encore confus de la nouvelle qu'elle venait de lui déballer juste avant il était normal qu'il ne soit pas non plus totalement à l'aise pour réfléchir… Réfléchir d'ailleurs à ce qu'il allait décider au sujet du capitaine, mais d'abord.

« Ma foi je suis bien content d'avoir bien fait mon boulot, et pas besoin de me remercier après tout je suis payé pour ça, et le plus important au fond c'est qu'on s'en soit sortit vivant... » Cela dit d'un air assez professionnel avant d'ajouter au sujet de l'invitation du dit capitaine.

« Je sent qu'il va falloir qu'on s'explique auprès de lui quand à ce qu'on vient de faire… Mais bon je suppose que s'il nous invite à venir discuter sur son navire c'est qu'il n'a pas forcément envie de se battre, après ça pourrait être un piège aussi mais pour le coup ce dit piège manque franchement de subtilité si ça en est un. » Supposa t-il avant de réfléchir à nouveau courtement pour conclure.

« Au final c'est à vous que revient la décision, c'est vous la cliente après tout. Et pour ma part je pense en tout cas qu'on devra se montrer prudent de toute manière car on ne sait jamais. Mais au fond si une solution pacifique peut-être trouvé à ce qui se passe, si c'est bien un malentendu de ce que j'ai compris autant ne pas cracher dessus. » Après tout ça valait sans doute mieux, et puis sans doute qu'ils devaient en effet des explications au capitaine du bateau… Sur ce il laissa Harthea ouvrir la marche vers le navire si tel était son désir, car pour sa part il se contenterait de suivre le mouvement.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: La fin de la traque (pv Harthea)

Revenir en haut Aller en bas

La fin de la traque (pv Harthea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» La Traque. (Quête)
» JOUR ET NUIT, JE TRAQUE LES ÉPIPHANIES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-