Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Intrigue] La dernière meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 28 Juin 2016 - 13:55

La flèche tirée par Orfraie atteint sa cible en plein cœur. En quelques instants, la menace représentait par le loup vampirique disparue, alors que la vie quittait l’animal. L’Ataliel observa la dépouille un instant avant qu’un craquement sinistre, plus fort que les autres, la pousse à s’éloigner. Toutefois, Amanda ne fut pas aussi rapide et fut atteinte par les flammes. Grièvement blessée, la vampiresse fut laissé sur place tandis que le groupe décida de continuer, Orfraie en tête.

Les traces laissées par les loups étaient faciles à suivre, comme une invitation à essayer de les suivre. Orfraie ne pouvait s’empêcher d’avoir un très mauvais pré-sentiment, mais en militaire entraînée, elle le faisait taire. Elle était seulement… Davantage sur ses gardes. Les minutes s’étirèrent tandis que l’environnement changeait. Plusieurs fois, l’Ataliel se retourna pour s’assurer que tout le monde suivait, son regard se posant toujours quelques secondes de plus sur Luna, Alkhytis et Enetari.

Les collines devinrent rocailleuses tandis qu’un brouillard se levait. L’absence de lumière n’embêtait pas vraiment la vampiresse, mais le brouillard rendait toutefois sa vision moins bonne. En archère, elle n’aimait pas du tout cela. Ne pas voir devant-elle faisait naître un bien étrange sentiment en Orfraie. Ce n’était pas de la peur… Mais cela y ressemblait. Elle savait que son talent, c’était l’arc à la main, et si elle ne voyait rien, son talent et son utilité s’en retrouvaient diminués…

Le brouillard forçait Orfraie à se concentrer pleinement sur sa tâche. Légèrement penchée, elle cherchait les traces, s’arrêtant parfois pour prendre le temps de les repérer. Mais ce manque d’attention à son environnement… lui coûta cher.

En quelques secondes, un roc suffisamment imposant dégringola de la colline.à La chute au sol ne fut pas douloureuse, mais le poids de la pierre sur ses jambes, surtout sa gauche, lui fit pousser un cri de douleur. Rassemblant son esprit, l’ancestrale relaya la douleur dans un coin de son esprit, ce qui lui permit de redresser légèrement son buste et tourner la tête. Ce qu’elle vit lui fit très peur : Ses jambes étaient coincées sous le rocher jusqu’aux hanches. Elle devait se libérer, mais dans sa position cela allait-être bien compliquée…
La vampiresse reposa son front contre la terre, serrant les crocs sous la douleur qui irradiait dans sa jambe. Les autres allaient l’aider, non ? Il n’y avait qu’à espérer qu’ils ne subissent pas une attaque maintenant.

Relevant le regard, la douleur clairement lisible sur ses traits, la vampiresse se permit tout de même une pointe d’humour dans cette situation oh combien désavantageuse et problématique. « La bonne nouvelle, c’est que je sens encore ma jambe. La mauvaise, c’est que j’ai très mal et je perds du sang. » Ses derniers mots se perdirent presque dans un nouveau gémissement de douleur. Elle devait se libérer, soigner sa jambe avec sa magie et boire une bonne gorgée de sang pour pallier la perte qu’elle était en train de subir. Fort heureusement, son armure en adamantine avait bloqué en partie l’écrasement. Sans elle, elle aurait probablement pu dire adieu aux os de sa jambe gauche. « Aidez-moi... » Fit-elle en serrant les crocs, son front trouvant la fraîcheur de la terre, ses poings se contractant sous la douleur.




Directives:
 





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 28 Juin 2016 - 20:29

Un nouvel éboulement se produit peu de temps après celui ayant mis Orfraie dans une fâcheuse situation. Celui-ci ne comporte qu'un gros rocher, semblable à celui sous lequel est Orfraie, mais trop loin pour atteindre qui que ce soit aussi les membres ne risquent rien de lui, mais il y en a d'autres plus petits pouvant s'avérer dangereux.

Tout le monde est sur ses gardes aussi ont-ils la possibilité d'esquiver.

Compétence utilisée : Réflexes

Personnages concernés et totaux taux de réussite :

Alford Gorder = 65
Luna Duruisseau = 55
Akhytis = 55 + 10 = 65
Enetarie Terendul 55 + 5 = 60


Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique = Bonus de +5 sur la prochaine action
- Réussite = réussite de l'esquive, aucun bonus
- Echec = Malus de -5 sur la prochaine action (renversement)
- 95 ou plus échec critique = Malus de -10 sur la prochain action (coincer)

Carte de la situation ICI

(Rectangles et flèches marron = rochers tombés. Rond rouge = Orfraie coincé. Triangle vert = reste du groupe)



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 28 Juin 2016 - 20:29

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Luna, Alkhytis, Enetarie : Réussite.
Alford : Echec. Il se fait frapper par un rocher et tombe au sol. Malus de -5 lors de la prochaine action.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Ven 1 Juil 2016 - 23:10

Il aimait bien l'ambiance pesante de cette nuit si parfaite, le paysage nocturne flou et plein d'illusion, parfait pour piéger ses proies. Ce qui ressemblait, du moins d'apparence, à Arakjörn Nygdmer marchait mélancoliquement vers l'ouest, entouré d'une nappe de brouillard naissante, s'épaississant au fil du temps, éclairé par une pleine lune lumineuse qui commençait doucement a s'éteindre sous ce brouillard qui étouffait déjà ses rayons lumineux. Il gravissait tranquillement les plaines, foulait avec énergie les collines, de ses pieds nus. C'était étrange, nouveau, jamais il n'avait manipulé un tel corps, passer du loup à l'homme lui donnait des frissons, des frissons de plaisir, il se sentait beaucoup plus libre ainsi, saisissait à mesure que le temps passait toute les subtilité du corps humains, et perdait petit a petit ses habitudes de frère de meute. Dans le brouillard étouffant, par exemple, il avait commencé à se demander les raisons de son chaud accoutrement, quelle était l'utilité du chapeau de son hôte ? Et cette écharpe ? A quoi pouvait-elle bien servir si ce n'était l'étouffer dans son sommeil ? Et tout ce cuir et cette soie inutile qui le recouvrait presque intégralement ? Il tenta de s'en défaire, mais remarqua bien vite la faiblesse physique de son hôte, petit, faiblard, il n'avait pas réalisé a quel point ce corps avait été une cible facile dans la forge, l'air froid avait aussitôt agressé sa peau dépourvue de fourrure, il était même, pensait-il devenus plus frileux que n'importe quel humain, ce qui pouvait expliquer en partie le port d'un accoutrement aussi épais. Pour ce qui était du ridicule de ses habits, il ne s'en souciait pas, il n'avait pas l'esprit assez pauvre pour s'attarder sur de telles futilités. A coté de cela, il commençait a comprendre le port de sandale, le terrain devenant rocheux, ses petits pieds humains, dépourvus de coussinets, s'y écorchaient bêtement sans qu'il n'y fasse attention. Cette nouvelle enveloppe était donc peu mobile, faiblarde et extrêmement fragile, c'était là un point important à souligner, et même s'il pouvait ignorer la douleur il ne fallait pas gaspiller cette capture, car il en saisissait aussi les avantages, il allait pouvoir faire parler la magie avec bien plus de facilité, et il pouvait utiliser ce petit Arakjörn comme otage face aux mortels venus enquêter, s'ils saisissaient seulement que ce corps ne leur appartenait plus, et qu'il était maintenant le sien.

Arakjörn sauta habilement du haut d'un petit rocher devant ses frères, qu'il avait maintenant rattrapés malgré sa mobilité réduite, la leur l'était encore moins : ils traînaient derrière eux leurs trois fraîches proies inconscientes dans leurs gueules, ils n'eurent à échanger qu'un regard pour savoir que malgré cette apparence si différente, il était dès leurs : le regard d'Arakjörn n'était simplement plus humain, la lueur particulière du nain malicieux s'était envolée pour faire place au Néant, et a un reflet d'ambitions plus abstraites, plus sombres...

Il ne s'arrêta cependant pas pour aider les loups, et continua tranquillement sa route vers le point de ralliement dans les plaines rocheuses, un hurlement se fit entendre, on pourrait simplement penser qu'il provenait d'un loup célébrant l'émergence de la lune, cependant il s'agissait là d'ordres à son intention. Il se précipita donc d'un pas pressé vers l'endroit indiqué. Les aventuriers s'enfonçaient droit dans leur piège, il avait même envie de dire, son piège.

La lune s'éclipsait presque entièrement, les sombres nuages l'engloutissant s'épaississant encore une fois, son éclairage ne permettait désormait plus de différencier la petite silhouette de « l'homme » dans le flous ambiant. Mais la lumière était encore suffisante pour lui permettre d'observer le petit groupe de personnes en contrebas, ils s'avançaient dans une sorte de canyon dont les rebords abruptissaient à mesure que l'on s'y engageait, et lui était était situé sur le plus haut des bords de la crevasse, il était accroupit et attendit patiemment que ses proies s'avancent dans le piège, deux loups étaient arrivés à ses cotés, et sur le rebord d'en face deux autres encore, ils étaient cinq contre huit, et cela comportait deux dragons, mais cette première embuscade n'était que le début de bien d'autres…

Un nouveau hurlement, il avait le permit pour passer à l'action.
Il se leva soudainement, la hauteur que lui procurait un important affleurement rocheux délivrant momentanément sa silhouette du brouillard qui s'intensifiait pourtant toujours. Il écarta les deux bras et d'un mouvement de la main vers un énorme tas de pierre, il en fit rouler une de taille moyenne pour que de sa chute elle entraîne toute les autres : dont une de taille importante parvenait maintenant à complètement obstruer le passage, et accessoirement a écraser les jambes d'une vampire, il esquissa un sourire étrange… doux, comme bienveillant, probablement une réaction de plaisir quant à la perspective de savourer tranquillement ce moment ou le piège se refermait sur eux. Ah… le passage est bloqué ? Vous devriez faire demi-tour… ou pas !

D'un mouvement de l'autre main il fit chuter une autre montagne de pierre pour les empêcher de rebrousser chemin, mais si ces pierres avaient rempli leur fonction, il fut déçu de ne pas avoir pu écraser le mercenaire… Alford, ou Alf, d'après les souvenirs de sa proie. Il aurait bien aimé venger son corps canin, ou se venger tout court. Quoi qu'il en soit ils étaient maintenant piégés dans le brouillard qui rampait pour s’engouffrer dans la tranchée, et ils n'avaient maintenant d'autres choix, pour sortir de ce piège-à-hommes, que de passer par les bords les entourant, de passer par eux.

D'un regard et d'un léger mouvement de tête, il indiquant a un de la rive voisine de s'élancer maîtriser le mercenaire tant qu'il était à terre, l'autre de son coté reçut son ordre d'aller achever la vampiresse. Ce qui ressemblait à Arakjörn pointa finalement du doigt l'ombre de deux soldats, et un des loups s'élança vers eux, le dernier loup fut finalement envoyé vers l'elfe, qu'il peinait à reconnaître de ses yeux humains.

Puis enfin, l'ombre au chapeau pointus, autrefois parfaitement aligné avec la lune, maintenant remplacée par un ciel obscur, étouffant de ténèbres, savoura un instant ce moment théâtral, la brume coulait dans l'entre-colline, aveuglant finalement tout ceux qui s'y trouvent. Le sourire inexpressif d'Arakjörn s'étendait et étirait ses joues, il plongeait le monde de ces petits êtres dans ses ténèbres, et rien d'autre, il le sentait, ne pouvait plus lui faire ressentir cette sensation qui ne lui était pas propre, que, s'il prenait le temps de fouiller les connaissances de son hôte, il aurait pus appeler « joie ». Il plaça ensuite les mains en croix devant lui avant d'en faire s'entrechoquer les points, tout en fixant une jeune femme en armure. Il avait envie de découvrir ce qu'il arrivait à faire avec les pouvoirs que lui offrait son nouveau statut.

Perché en haut de son roc, il dominait toute la scène. Quelque part, Arakjörn, pleinement conscient aurait lui même prit du plaisir à vivre cela.

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 3 Juil 2016 - 13:34

Arakjörn utilise le sort "Javelots de gel".

Compétence utilisée : Magie. Taux de réussite 55.

Modificateurs =>

- Race = humain : +0
- Totem = coccinelle : +5

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 3 Juil 2016 - 13:34

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 5 Juil 2016 - 23:59

Surprise sanglante, cadavres sanguinolents, ce qui les attendait dans les écuries, Aïasil et elle, était pour le moins macabre. Les corps démembrés, baignant dans une mare carmine, avaient délivré un message aussi explicite que possible. Celui ou celle qui avait fait une telle chose n’avait été effrayé ni par les trois soldats, ni par la troupe armée et pourtant, il ou elle n’avait pas osé s’en prendre à cette dernière. Une preuve de faiblesse, passagère ou non, qui démontrait que cette entité inconnue n’était pas invincible. Elle avait besoin de temps, d’un piège sans aucun doute, de préparer son guet-apens pour venir à bout de la petite armée désormais bien mal en point.
Une caresse à sa liée, aussi bien mentale que physique, et l’elfette ressortie, l’esprit ailleurs, se demandant quel était cet étrange adversaire qui n’hésitait pas à se comporter de façon aussi sanglante. Elle ne fut donc qu’à demi surprise d’apprendre que quatre membres de l’équipée avaient aussi disparus ; si leur ennemi pouvait tuer et torturer sans hésitation, il pouvait sans aucun doute enlever sans la moindre hésitation.

Le groupe se remit en marche, à la recherche des disparus. Si la jeune femme n’avait pas grand-chose à faire des disparus, ce n’était pas le cas de la majorité des soldats ; et elle devait bien avouer que le guérisseur se trouvant parmi eux, elle avait une occasion de régler la dette qu’elle avait contracté à son égard lorsqu’il l’avait sauvé du piège. Elle n’avait de toute façon guère le choix et sa liée bouillant d’excitation à l’idée de se lancer dans un tel périple, elle n’avait même pas le cœur à discuter. Avec un soupir silencieux, Enetari s’étira donc pour se préparer à parcourir les chemins qui les mèneraient aux recherchés.

Le terrain se faisait de plus en plus difficile, la visibilité de plus en plus mauvaise et la recherche de plus en plus ardue. Ils venaient d’arriver sur une plaine rocailleuse et les pistes se faisaient rares, ce qui n’était pas vraiment surprenant. Jetant un regard autour d’elle, l’elfette haussa un sourcil, tous ses sens en alerte. Quelque chose n’allait pas et le bruit d’une chute de pierres confirma rapidement cette intuition. Un éboulis ? Voilà qui était un adversaire à la fois redoutable et imprévisible. Mais s’il y en avait un… Un éclair pâle, telle une flamme incolore dansant dans le vent, et la jeune soldate esquiva avec agilité le second éboulement. Son regard accrocha un instant la silhouette d’Orfraie mais, si celle-ci était blessée, elle ne serait d’aucune utilité. Mieux valait la renvoyer en sécurité plutôt que de s’encombrer d’une blessée ; après tout, c’était exactement ce qu’ils avaient fait avec l’autre vampiresse.

Quoi que fut l’opinion des autres, Enetari n’eut pas le temps de la connaître. Quatre loups firent leur apparition, sombre présage qu’ils étaient, et avec eux le fameux guérisseur. La demoiselle fronça les sourcils, son regard gris se posant sur l’être humain. Que faisait-il… exactement ? Comme pour lui apporter la réponse, le concerné sembla chercher à user de magie, et quoi que le résultat ne put jamais démontrer son intention exacte du fait d’un cuisant échec, sa volonté était évidente. Il n’était pas là pour les aider, mais pour s’opposer à eux. Par conséquent, il devenait un adversaire puisqu’il s’était, de bon ou mauvais gré, allié aux loups. Et c’était lui qu’ils étaient venu sauvés ? Tous leurs compagnons étaient devenus des traitres, ou était-il le seul ? Prisonnier ou conscient de ses actes ?

La réponse viendrait en temps voulu, ou ne viendrait. A l’instant où la dragonnière se posait ces questions, l’un des loups bondit sur elle, tous crocs sortis, avec sans aucun doute la ferme intention de la tuer. Elle jura, cherchant à esquiver la masse de muscles et de poils qui se précipitait sur elle, indiquant à sa liée qu’il lui faudrait faire attention à elle aussi, non seulement suite à cet individu, mais aussi à l’égard de l’ancien guérisseur dont le comportement était par trop étrange. Ce faisant, son corps réagit de lui-même : paumes l’une contre l’autre, elle traça un trait de l’épaule à la hanche, se tournant vers la magie humaine pour appeler à elle la magie de la foudre* contre son adversaire. Et si cela ne marchait pas, il ne lui resterait plus qu’à se servir de ses armes à elle… Griffes contre griffes, le combat serait ironiquement équilibré.


Magie ::
 

Directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 6 Juil 2016 - 19:13

Jet 1

Enetari utilise le sort "Foudre".

Compétence utilisée : Magie. Taux de réussite 65.

Modificateurs =>

- Race = Elfe: +5
- Ambuscade = Malus : -5

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2 & 3


Loup 1 attaque Enetari.
Loup 2 attaque Alford.

Compétence utilisée : Combat au sol. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 4

Alford attaque la Loup 2.

Compétence utilisée : Epée niveau grand maître. Taux de réussite 85.

=> Modificateur:

- Race = humaine: +0
- Malus physique : sous nombre = - 5
- Embuscade = Malus : - 5
- Echec lors de l'éboulement = Renverse : - 5

Total taux de réussite : 70

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Règle des jets : Initiative des joueurs. S'ils réussissent leurs jets, ils frappent les loups en premier et les repoussent.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Mer 6 Juil 2016 - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 6 Juil 2016 - 19:13

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 6 Juil 2016 - 20:33

Ils étaient donc partit à la recherche d'Arakjörn et étaient déterminés à mettre fin à la menace que représentaient les loups vampiriques. Pour sa part en tout cas Gorder était toujours prêt à continuer dans leurs lancées, et visiblement à part Veren, et les soldats malheureusement morts ses compagnons semblaient tous en bon état, quand à la vampiresse Veren, Alford au final même s'il ne désirait pas que la vampire ait mal, été soulager qu'elle reste à l'écart tout de même, car elle aurait peut-être pu nuire à la mission, de plus il avait autre chose à faire que la surveiller du coin de l’œil en permanence...

Et sur ce ils se dirigèrent donc vert l'Ouest prêt à en découdre, et alors qu'il marchait pour sa part Gorder posait légèrement la main non loin du pommeau de son épée de lumière, il était certain que si c'était des loups vampiriques cette arme-ci serait plus utile contre-eux donc autant ne pas hésiter à en user. D'ailleurs ses partenaires semblaient assez aguerris pour leurs parts... Quoique à part la rôdeuse elfique ils avaient tous l'air un peu jeune tout de même. Pas qu'il doutait de leurs talents guerriers, mais deux dragonnets, une jeune femme à peine sortit de l'adolescence, et une jeune elfe semblant de même... Mine de rien il s'inquiétait un peu pour eux, et se dit qu'il faudrait sans doute garder un œil sur leurs intégrité physique, et sans doute garder un œil sur ce ce qu'il y avait aux alentours pour éviter les problèmes impromptu...

Et malgré sa vigilance il ne vit pas venir, en faîte personne personne ne vit arriver l'embuscade lorsque les rochers s'abattirent sur eux, dont l'un d'entre-eux particulièrement volumineux vînt écraser Orfraie la générale elfique (d'après les quelques souvenirs d'Alford en tout cas) mettant cette dernière dans une posture plus que dangereuse... Et cette dernière demanda de l'aide assez vite après avoir fait preuve d'un humour effectivement approprié à la situation...

"Je vais vous ai..." Répondit-il donc à cela en commençant à s'approcher chose qu'il avait déjà débuter de faire au moment où il s'était aperçu de la mauvaise posture d'Orfraie, mais il fut interrompu dans son élan, et dans ses propos par le chute des autres rochers dont un qu'il n'arriva pas à éviter, et qui le fit tomber, et tout juste après cela des loups vampiriques attaquèrent... Finissant de rendre cette situation délicate.

Et Alford poussé par l'adrénaline se releva avec des gestes exercés après sa chute, et ce heureusement juste à temps pour recevoir le loup vampirique qui lui fonçait dessus, d'un geste fluide le mercenaire porta la main au pommeau de sa lame de lumière, et dégaina cette dernière d'un habilement pour faire une entaille respectable au loup qui avait tenté de s'en prendre à lui, repoussant aisément ce dernier qui se replia suite à cette blessure à vif à cause de l'enchantement de l'épée.

Et le visage de Gorder suite à cela devint un masque de concentration absolue alors qu'il regardait comment se débrouillaient ses camarades, et qu'il vit vite Orfraie Ataliel qui allait très prochainement se faire agresser par un autre loup qui se dirigeait vers elle, Alford sans même réfléchir à la situation s'élança donc à cette vision, et quand il approcha du loup et ne fut pas loin d'arriver au contact avec ce dernier il entama déjà un mouvement de moulinet vicieux dans le but de faire une profonde entaille au loup par le bas...

Et dans tout les cas s'il arrivait à repousser la bête il était clair que Gorder profiterait du temps gagné pour tenter de dégager Orfraie du rocher, jouant sur son totem de l'ours lui conférant une grande force, et sur son armure de os de dragon qui augmentait elle aussi sa force pour retirer sans mal l'obstacle, et permettre à la vampiresse de s'en sortir sans trop de mal... Et il eu une idée au cours de sa charge, il fit un geste rapide de la main gauche et dégaina son épée à une main qu'il lança en l'air... Ordonnant à celle-ci de s'élancer aussi pour attaquer, et de préférence achever le travail s'il arrivait à blesser le loup. A cet instant il ne comptait après tout pas faire les choses à moitiés...







Directives :

Spoiler:
 

Pièces d'équipements utilisés :

Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 6 Juil 2016 - 20:52

Jet 1

Alford attaque la Loup 3.

Compétence utilisée : Epée niveau grand maître. Taux de réussite 85.

=> Modificateur:

- Race = humaine: +0
- Malus physique : sous nombre = - 5
- Embuscade = Malus : - 5

Total taux de réussite : 75

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 75 ou moins réussite.
- 76 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2


Alford s'interpose entre Orfraie et le Loup 3, l'attaquant dès lors.

Compétence utilisée : Combat au sol. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Règle des jets : Initiative du joueur. S'il réussit son jet, il frappe le loup en premier et le repousse.

Jet 3

Alford tente de dégager Orfraie du rocher qui c'est abattu sur elle.

Compétence utilisée : Force niveau Très bon. Taux de réussite 65.

=> Modificateur:

- Race = humaine: +0
- Armure en os de Dragon : Enchantement Draconique : +1 rang de force
- Aide de Orfraie : +10

Total taux de réussite : 85

- 4 ou moins réussite critique.
- 85 ou moins réussite.
- 86 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Remarque : Ne sera pris en compte que si le jet 1 est réussi



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Mer 6 Juil 2016 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 6 Juil 2016 - 20:52

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 10 Juil 2016 - 22:09

La douleur irradiait dans sa jambe par vague successive. Orfraie avait grand hâte d'être libre mais craignait également d'observer les dégâts. Elle craignait également d'être attaqué et ses craintes furent rapidement confirmés lorsque la troupe fut prise au piège. Au moins, ils été tous sauf, pas comme elle.
C'est alors que quatre loups firent leur apparition. Coincé sous son rocher, Orfraie ne pouvait absolument rien faire. Sa position, sur le ventre, l'empêchait de se redresser suffisamment pour tirer une flèche. L'homme en armure voulu lui venir en aide, mais les loups l'empêchèrent de mener à bien son geste. Le regard de l'ancienne Générale demeura posé sur son potentiel sauveteur, qui parvint à repousser le loup qui l'attaquait. Son habileté à l'épée était impressionnante et la vampiresse fut heureuse d'avoir ce mystérieux guerrier de leur côté…. Mais le regard de la Générale se posa bien rapidement sur un loup qui s'approchait dangereusement et qui, dans sa position, n'allait faire qu'une bouchée d'elle. Montrant les crocs au canidé, l'ancienne princesse tenta de saisir la dague qu'elle portait toujours dans le dos. Avec un peu de chance, elle pouvait tenter de lui lancer. Toutefois, le guerrier en armure fut bien plus rapide qu'elle et vint s'interposer. Le loup repoussé, il se tourna vers l'imposant rocher et, contre toute attente, parvint à le soulever aisément. L'aide d'Orfraie fut alors somme toute quasiment inutile.

Dans un gémissement de douleur, la Lame dégagea enfin sa jambe. Si elle ressentit du soulagent, ce sentiment laissa vite place à une douleur intense qui la fit serrer les crocs. Elle était bonne à rien temps que sa jambe était blessée, mais elle ne pouvait demander à Alford de la protéger le temps qu'elle tente de la soigner… Elle devait faire vite, très vite, d'autant que la perte de sang était importante et que la douleur était lancinante.

Se concentrant donc ses blessures, et surtout sur sa jambe meurtrie, Orfraie éloigna son esprit de l'attaque. C'était risqué, mais en cet instant elle confia sa vie au groupe et surtout Alford. Les deux paumes à quelques centimètres de sa blessure, elle invoqua sa magie pour tente de refermer ses blessures. Ensuite, elle pourrait se venger de ces loups. Et si elle attrapait Arakjorn, il allait passer un très mauvais quart d'heure entre ses crocs.




Sort utilisé:
 

Directives:
 






Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 10 Juil 2016 - 23:52

Orfraie utilise le sort "Lumière apaisante" pour soigner sa blessure. Si elle parvient dans un premier temps à stabiliser sa blessure, elle a peut-être la possibilité de se prodiguer des soins plus avancés.

Compétence utilisée : Magie. Taux de réussite 65.

Modificateurs =>

- Race = vampirique : +5
- Blessure important = malus : - 15

Total taux de réussite : 55

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 10 Juil 2016 - 23:52

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 11 Juil 2016 - 18:03

L’endroit n’était pas joyeux, mais vraiment pas. Le groupe se dirigeait vers un piège sans le savoir et ce, même s’ils étaient prêts à toutes éventualités. Le brouillard dans cette sombre nuit n’aidait pas à la visibilité et Luna devait se résoudre à utiliser son pendentif des longs voyants pour arriver à y voir de quoi. Ils suivaient toujours les traces laissées par les loups et le corps des humains qui avaient été enlevés, mais suivre la piste devenait de plus en plus difficile au sein de cette plaine rocailleuse.

Un tremblement suivit d’un bruit qui n’annonçait rien qui vaille déchira la nuit. Des rochers, gros et petits, déboulaient vers eux et tous ne furent pas protégés par le Dracos. En effet, Orfraie était restée bloquée sous l’un d’entre eux. La régente voulut se diriger vers elle afin de l’aider, mais elle fut plus sage que la dernière fois qu’elle voulut apporter son aide à autrui. Elle avait appris qu’il n’était pas bon de se précipiter, ainsi, elle prit les quelques secondes nécessaires afin d’observer la situation. Bien heureusement, car cela lui permit d’éviter de ne pas finir en galette tandis qu’un deuxième éboulement eut lieu.

Ils étaient pris entre deux flans et le hurlement lugubre des loups annoncèrent leur arrivée. Pour l’instant, ils étaient au nombre de quatre. Le premier se jeta sur Enetari, le deuxième sur l’homme armuré qui avait été frappé par la pierre, le troisième sur Orfraie qui n’avait pas encore su se libérer de sa mauvaise passe et le dernier sautait sur deux soldats. Les événements se passèrent rapidement. Lorsque Luna remarqua la présence du petit Arakjörn, elle voulut lui intimer de s’enfuir des loups. Mais ses mots restèrent coincés dans sa gorge tandis que le magicien croisait ses mains et frappait ses poings l’un contre l’autre afin d’évoquer un sort qu’elle connaissait : les javelots de gel. Ses intentions étaient claires comme de l’eau de roche : ce n’était pas contre les loups qu’il dirigeait sa magie. Comment osait-il vouloir les attaquer?! Par chance, il échoua. Qui sait quels dégâts le groupe aurait subi? Il n’était pas à sous-estimer.

Aucune créature maléfique ne s’était jetée contre la princesse des lumières. L’elfette avait su repousser le sien, pareil pour l’homme armuré et ce dernier s’était ensuite occupé d’aider la vampiresse. Le troisième loup avait été repoussé et la dragonnière de jade était enfin libre. Libre, mais blessée. La douce lumière parcourait déjà sa peau, mais la jeune femme savait que ce ne serait pas suffisant. Elle grimaça face au sang qu’elle avait perdu. Elle était probablement la seule personne ici présente à prendre réellement conscience des dangers potentiels qu’elle représentait en étant un être de la nuit qui perdait ce précieux liquide foncé et rougeâtre. Si la soif la gagnait, les loups deviendraient l’ombre de leur souci.

- Bois. Ordonna-t-elle.

Luna n’avait pas eu à parler fortement. Elle savait qu’Orfraie l’avait entendu et dès qu’elle scella son regard avec le sien, ses mains froides se refermèrent sur une fiole que la liée-dorée lui avait lancée, stabilisée par la télékinésie. Elle lui faisait le présent du don de l’esprit océan.

Son esprit caressa celui de son lié et s’assura qu’il allait bien. Son regard se posa ensuite sur Arakjörn. Mais qu’est-ce qui lui prenait? Les réponses attendraient. Il fallait d’abord et avant tout le mettre hors d’état de nuire avant que l’idée de balancer une autre attaque contre eux lui reprenne envie. La régente était clémente cette fois, mais elle ne le serait certainement pas la prochaine fois.

Simplement, Luna croisa ses poignets. Des liens magiques viendraient arrêter Arakjörn, si bien sûr, la magie ne la laissait pas encore une fois tomber.

Don de l'esprit océan pour Orfraie:
 

Attaque contre Arakjörn:
 

Directives:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 11 Juil 2016 - 18:57

Jet 1

Luna tente de lancer le sort "Lien"

Modificateurs =>

- Race = humaine: +0

Compétence utilisée : Magie. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2


Loup 4 attaque les deux soldats PNJ restant.

Compétence utilisée : Combat au sol. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 11 Juil 2016 - 18:57

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Résultat jet 1: Le sort touche Arakjörn. Alkhytis aura un bonus de +10 lors de son prochain jet.
Résultat jet 2: Le loup blesse très sérieusement le premier soldat qui s'écroule puis frappe le second, le blessant également, avant de bondir en arrière.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 13 Juil 2016 - 20:55

Ce fut d'abord un bruit, un fracas, un cri. Il n'y avait pas le temps pour s'inquiéter, ni pour se préoccuper des autres, déjà de nouveaux sons leur annonçaient la venue d'une deuxième vague et Alkhytis ne put s'en tirer que grâce à ses réflexes qu'il avait su aiguiser au fil de ses jeux. Sa première pensée vint pour sa Liée, mais heureusement, elle aussi était parvenue à éviter les pierres qui déferlaient sur eux, sa deuxième fut obligée d'aller vers la horde qui se jetait une fois de plus sur eux pour les attaquer. Une embuscade ! Il l'avait crainte, mais aucun d'entre eux n'était parvenu à déceler leur piège à temps et voilà qu'ils se trouvaient maintenant en fâcheuse position. Il aurait voulu se jeter au secours de Feu-des-Étoiles, prisonnière d'un rocher qui voulait lui enlever sa jambe ou tout simplement déchiqueter de ses crocs aiguisés ces ennemis qui n'étaient pas disposés à leur laisser le moindre répit, mais son attention tout entière fut braquée sur autre chose.
Arakjörn, disparut au combat, perdu dans le village, venait de faire son retour parmi eux, pourtant, ce ne fut pas cela qui le poussa à se concentrer uniquement sur lui. Non, c'était encore et toujours cette présence qu'il semblait être le seul à détecter et qui ne cessait de le narguer. Cela faisait bien longtemps que le regard ambré du dragon avait perdu cet éclat clair et lumineux qui savait si bien exprimer sa joie. Il se faisait plus sombre, plus déterminé. Cette fois, il le comprenait vraiment, il ne pouvait y échapper. Les pierres, les loups, ce n'étaient pas ses véritables ennemis, ni même l'humain qui avait tenté de les attaquer, en vain.

Il ne se souvenait pas d'avoir ressenti un telle chose à l'égard de ce bipède jusqu'à maintenant, il avait toujours eu l'air parfaitement normal et s'était plutôt comporté de manière loyale à l'égard du groupe. Mais il ne pouvait que se rendre à l'évidence : cette chose qui avait voulu prendre possession de son âme ou de son corps peut-être, avait réussi à le faire avec le petit homme et il espérait quelque part qu'il ne soit ici que la victime.
Plantant ses griffes dans le sol, sa gueule légèrement ouverte, il laissa échapper un grognement hostile, bien loin de ceux que l'on entendait d'habitude. Plus féroce, plus grave, il ne laissait aucune ambiguïté quant à son désir de combattre. Peu importait les ennemis alentours, les gravats ou toutes autres dangers, il faisait confiance à ceux qui l'entouraient pour se débarrasser de leurs ennemis, ils étaient forts et les avaient déjà affrontés une fois. Lui, avait trouvé son propre adversaire et il savait déjà que le combat serait difficile. Mais il n'avait pas peur, il n'était pas lâche et ne fuirait pas, il n'allait pas laisser les autres à la merci de cette étrange créature.

Son regard rempli de détermination toisait Arakjörn, mais ne visait finalement que l'être qui se terrait à l'intérieur. En quelques secondes à peine, le combat fit rage et sa Luna pensa immédiatement à arrêter leur ancien allié. Son sort parvint à créer des liens magiques qui l'immobilisèrent aussitôt. C'était sa chance !
Le combat ici ne serait ni avec des griffes ou des crocs et il ne lui serait jamais venu à l'esprit de cracher une nouvelle fois du feu pour le blesser. Non, ce duel-là ne devait pas se mener ainsi, alors il se mit à rassembler toutes ses forces, son courage, sa volonté, cette chose implacable qu'il avait au fond de lui et qui voulait tout terrasser. Il fit appel à sa Luna adorée, utilisant la puissance de leur Lien pour puiser tout ce qu'elle pourrait lui donner et le soutenir quoi qu'il arrive. À deux, ils étaient plus forts.

Et soudain, tel un guerrier dégainant pour se ruer sur l'ennemi, il se jeta à l'assaut de l'être tout comme il l'avait fait la première fois pour le rejeter. Leurs esprits vinrent s'entrechoquer avec une rare violence, chacun n'ayant pas la moindre envie de céder un pouce à son ennemi. Sans s'en rendre compte, tout entier à cette bataille, il laissa échapper un rugissement, refermant sa terrible mâchoire dans un claquement sec, comme s'il avait voulu saisir l'esprit inconnu dans sa gueule, fouettant le sol avec sa queue. Ses yeux devenus sombres s'étaient plongés dans le regard d'Arakjörn en quête de cette chose dont il connaissait rien, mais contre laquelle il était prêt à tout. Le duel, aussi féroce que violent, l'accaparait tout entier, focalisant toute sa concentration en un seul et unique point. Il ne céderait pas, il ne lui laisserait pas faire ce qu'elle voulait, cette créature, il devait la faire tomber, définitivement.

Directives:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 13 Juil 2016 - 21:58



Alkhytis attaque la Chimère à l'intérieur Arakjörn.

Jet 1


Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 55.

=> Modificateur:

- Race = dragon: non prit en compte
- Bonus mental : conscience tranquille = +5
- Bonus Luna : immobilisation Arakjörn = +10

Total taux de réussite : 70

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 13 Juil 2016 - 21:58

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 14 Juil 2016 - 21:55

Les ténèbres s’amassaient pour crouler dans la crevasse, sous ses ordres, son pouvoir. Perché en haut de son roc, le faux Arakjörn fixait celle qu'il put identifier, grâce à la mémoire de son hôte, comme la régente Luna Duruisseau. Les grades chez les humains, il ne trouvait cela que stupide, néanmoins s'il arrivait à se débarrasser d'elle les autres perdraient leurs repères et ils tueraient le dragon. Elle était une cible de choix et il devait tout tenter pour l'avoir.

C'était selon lui chose faite en comptant la puissance que lui offrait sa nouvelle condition, mais alors qu'il croisait les mains vers la jeune femme, il ressentit comme un battement de cœur plus fort que les autres, un coup de pied intérieur, une sorte de spasme, il l'ignora, mais vit avec horreur que les deux longs javelots de glace, soigneusement taillés de manière à offrir une force de pénétration maximum, furent parcourus de multiples fissures pour d'éclater avant même qu'ils aient fini de se former. Il eu alors la respiration coupée et la main sur le cœur. Qui avait fait cela ? Pourquoi cette magie ne lui obéissait-elle pas ? Il resserra son étreinte sur l'esprit de son hôte pour l'étouffer, mais se rendre compte qu'il ne lui avait pas totalement cédé, qu'il luttait toujours. De manière pitoyable et somnolente, mais cet esprit était fort et plus résistant qu'il ne l'aurait cru, et cette futile résistance perturbait sa magie. Il s'empressa donc de l'attirer plus encore au sein de sa propre âme pour l'entourer entièrement et lui retirer définitivement toute possibilité d'interférer avec l'extérieur. Il l'écrasa complètement sous sa propre puissance, s'il ne pouvait l'allier a sa cause, c'était sa façon d'apprivoiser son hôte, une domination totale. Il ne restait plus qu'à tenter de mieux maîtriser le savoir et les capacités à sa disposition et de retenter sa chance contre la régente.

Mais il n’eut pas le temps de reformer son attaque, que celle-ci ayant comprit ses intentions réagit en lui lançant un sort qu'il ne vit pas venir à cause de cette petite bataille intérieure, et se retrouva aussitôt lié et bâillonné. Quelle sensation étrange que de se retrouver privé de mouvement quand l'on est que fantôme immatériel ? La chimère cria au fond d'elle sa rage tandis que le corps d'Arakjörn, déséquilibré, chutait au sol.

Il lança son regard vide en direction de Luna, le menton au sol, qui laissait cependant paraître une pointe de haine, puis il sentit un puissant esprit s'approcher du sien, celui de son dragon, et tourna lentement les yeux verse celui du reptile de cuivre.

Dès le contact établit les pupilles d'Arak et celles du dragons frémirent tandis que la chimère recevait la charge de l'esprit draconique. L'immense choc fit momentanément perdre le contrôle de la chimère sur le nabot, dont le corps était alors inanimé, les yeux encore ouverts. Mais alors que le dragon l'assaillait, lui prit une posture plus défensive pour ne laisser aucune possibilité d'interagir avec l'esprit humain.

Il avait cependant sous-estimé son adversaire qui réussi presque à percer cette défense. Alarmé par la perte momentanée de son contrôle sur la situation, la chimère passa dans une posture beaucoup plus offensive et attaqua directement l'esprit draconique, qui n'était finalement sans technique sans talents. Il était plus fort, et il le montra a nouveau en chargeant de toute sa puissance le dragon, le mettant sur une position très délicate et l'obligeant presque à lâcher prise. Mais si cette revanche mis en très mauvaise position le dragon, la chimère avait du baisser sa garde et son contrôle sur l'esprit d'Arakjörn qui émergeait doucement de son emprise.

Sans vraiment comprendre ce qu'il faisait, Arakjörn inconscient de tout ce qui pouvait se passer se remit à lutter contre cette force qui l'emprisonnait, il constata que celle-ci était affaiblie, et il devint rapidement assez lucide pour comprendre qu'elle était occupée à combattre un autre esprit. Autant d'entités à l'intérieur de son crâne ?! Il y avait de quoi en devenir fou ! Cette aide extérieure perdait la partie, mais elle lui avait permit de reprendre le dessus, et il se sentait réacquérir petit à petit sa perception et sa lucidité : il fallait continuer !

Alors Arakjörn agressa a son tour, de l'intérieur du cocon spirituel qui lui avait été forgé, son adversaire qui lui était inconnu, il tentait de rejoindre l'esprit extérieur, qui l'appelait, qui lui montrait le chemin vers la sortie. La sortie d'un cauchemars immense tant tout tournait autour de lui. Il sentait l'esprit étranger le repousser vers l'intérieur, paniqué de perdre à nouveau le contrôle sur sa proie, mais il était trop faible pour les combattre eux-deux en même temps, ils pouvaient le vaincre, alors Arakjörn chargea cet esprit menteur de toute la puissance de son âme. Espérant se libérer une bonne fois pour toute de l'étreinte du monstre qui l'habitait.

directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 14 Juil 2016 - 22:24

Alors que la Chimère est en plein combat avec Alkhytis, son emprise sur l’esprit d’Arakjörn s’affaiblit offrant la possibilité à ce dernier de reprendre conscience et de lutter, dans un ultime effort, au côté du dragonnet.

Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 55.

=> Modificateur:

- Race = humain: +0
- Bonus mental : conscience tranquille = +5
- Totem = coccinelle : +5

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 14 Juil 2016 - 22:24

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Résultat: Un terrible combat mental à lieu à l’intérieur du corps d’Arakjörn. Lui et Alkhytis luttent contre la Chimère qui a pris possession de son corps. Et comme l’union fait la force, les deux êtres parviennent à expulser la créature qui disparait alors.

Un hurlement de loup effroyable ce fait alors entendre …


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 17 Juil 2016 - 14:56

Du sang et des larmes, des cris et des appels qui résonnaient dans l’impasse. Ce lieu d’ordinaire si calme était animé par un conflit imprévu, les loups attaquant sans relâche et sans que quiconque ne connaisse véritablement la raison de leurs agissements. Pourtant, les défenseurs parvenaient pour l’heure à tenir leurs ennemis à distance, et qu’importait le prix qu’ils payaient pour cela.
Occupée par son adversaire, l’elfette n’en entendit pas moins l’information que venait de lui transmettre sa douce liée. Celle-ci percevait quelque chose, un conflit intérieur, un combat pour le moins inhabituel dans le corps même du traitre guérisseur. Il était… possédé ? La Terendul échangea un regard inquiet avec sa sœur-d’âme avant de jeter un coup d’œil vers l’humain. Ainsi, son comportement n’était pas prémédité, il était victime autant que bourreau. Elle ne savait si cela la rassurait ou l’inquiétait d’autant plus, car cela signifiait que tous ici pouvaient subir le même sort. Mais pour l’heure, plutôt que de craindre d’hypothétiques attaques invisibles, elle avait des loups maléfiques à exterminer.

« Ils ont chassé la créature, le combat est fini ! »

Surprise, les deux yeux gris se portèrent vers le petit dragon cuivré et l’humain qui reprenait le contrôle de son corps. Ils avaient gagné ? C’était donc terminé, du moins pour cette manche-ci ? Comme pour répondre à cette silencieuse question, un hurlement les figea tous sur place ; plus grave, plus effrayant même que ceux des canidés déjà abattus. Un cri éveillant d’ancestrales peurs, faisant dresser les poils sur la peau, lançant des frissons le long du dos. Il appartenait sans aucun doute à une créature puissante et mauvaise, emplie de sombres désirs. A ce signal, tous les loups relevèrent la tête et disparurent à grande vitesse, répondant sans aucun doute à cet appel connu d’eux seuls.

Une occasion en or, une échappatoire enfin en vue. Luna donna aussitôt l’ordre de quitter ce trou où il était si facile de se faire égorger et toute la troupe se mit en branle, prête à chercher, s’il le fallait, un endroit où se battre serait plus aisé. Ils avaient pu récupérer le guérisseur indemne, inutile de faire preuve d’un courage suicidaire et d’une bêtise sans aucun doute mortelle en restant sur place. Suivant donc l’humaine, et talonnée par sa douce écailleuse, l’elfette entreprit à son tour l’ascension jusqu’au sommet, prenant garde où elle mettait les pieds. Echapper aux loups pour se casser une jambe en faisant de l’escalade, voilà qui ne serait guère chanceux.

De nouveau, un bruit qui fit frémir toute sa colonne vertébrale, une aspiration malsaine, une étrange succion de l’air. Avant qu’elle n’ait le temps d’y réfléchir davantage, la jeune fille poussa Luna de toutes ses forces sur le côté, se jetant sur la petite blonde au sol. Aucune douceur, aucune tendresse dans ce geste désespéré, et pourtant sans doute recelait-il plus d’amour qu’aucun autre que pourrait recevoir l’humaine. Car l’énorme loup qui surgit du brouillard se précipita vers les deux corps effondrés et, lorsque sa gueule baveuse se referma sur l’un des corps, ce fut sur celui d’Enetari.

Les crocs perforaient sa cage thoracique plus sûrement que des lames aiguisées, et pourtant aucune douleur n’existait plus en elle. Ses longs cheveux se balançant dans le vide, l’elfette nota avec presque détachement le sang qui quittait son corps à gros bouillons, formant des flaques sur la pierre où avait bondit la bête, teintant de rouge la pointe de ses mèches blanches. Le monde tournait autour d’elle, ses yeux gris accrochaient les nuages qui la surplombaient, se perdaient dans leur infinie beauté. Ses lèvres entre-ouvertes ne murmuraient pas même, tandis qu’elle plongeait dans le lien qui l’unissait à la petite dragonne d’onyx : « ne t’inquiète pas, je n’ai pas mal », lui soufflait-elle doucement. Aucune douleur, seulement une paix immense qui l’envahissait tandis que son corps se déchirait et que ses os craquaient sous la mâchoire énorme. Elle en était soulagée. Qu’importait de savoir que son cerveau ne parvenait simplement pas à gérer cette blessure et, bien malgré elle, l’anesthésiait totalement, qu’importait l’idée que bientôt viendraient les vagues de souffrance ou les hoquets d’agonie. Pour l’heure, elle se sentait merveilleusement bien, d’une légèreté telle qu’elle n’aurait jamais connue de son plein vivant.

Un choc, une vibration qui remua tout son être, tandis qu’elle était rejetée au sol tel un vulgaire sac de jute. Un filet de sang glissa au coin de ses lèvres, coulant sur sa joue, larme écarlate, tandis que ses membres distordus baignaient dans la même mare carmine. Quelque part, elle entendait des voix, des cris, des grognements. Puis elle les perçu, les chocs des armes sur les cuirs des loups, les grognements rauques de ces derniers et les ahanements des guerriers sous l’effort. Elle les percevait et pourtant elle n’en avait que faire, de cette musique lointaine qui ne l’atteignait pas. Immobile et à l’agonie, elle s’émerveillait seulement du lien qui la reliait à Aïasil, l’esprit frémissant devant cet amour pur qui demeurait, unique chandelle dans la nuit qui l’approchait, se repaissait de la beauté incroyable qu’elle percevait dans les nues au travers de ses paupières entre-ouvertes, se délectait du chant du vent qui se faisait plus harmonieux que jamais. Elle ne voulait rien entendre, rien sentir d’autre que sa douce dragonne, unique véritable amie, fidèle et loyale, qu’elle avait eu de toute sa jeune existence, et qu’elle avait si peu connu. Rien entendre, rien sentir d’autre que les murmures de la Nature qui l’avait fait naitre et bientôt l’accueillerait de nouveau. Puis, dans le silence d’oubli qui encerclait son âme, elle perçut quelque chose, un galop léger, qu’elle connaissait si bien. Au-delà des mots, par-delà le danger, sa douce Coriya avait senti, sans aucun doute, la mort étreindre la cavalière qu’elle s’était choisi. Et sans songer à rien d’autre, lorsque quelques crins caressèrent sa main en transperçant le carcan de froid et d’engourdissement qui l’étreignait, Enetari Terendul replia les doigts dessus, se faisant hisser sur le dos de la jument par celle-ci. Elle s’envola à longues enjambées, son petit corps rayée de blanc et de noir, vie et mort, traversant monts et plaines, sautant les rochers et franchissant les ruisseaux. Avec, sur son dos, une elfe solitaire déjà éteinte… ou en pleine renaissance.


Directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 17 Juil 2016 - 16:11

¤ Wargen, la louve géante ¤



« AAHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!»

Un hurlement puissant éclata dans la plaine rocailleuse, se répercutant sur les rochers, se perdant dans le ciel, avant de s’éteindre lentement. Un hurlement remplit de sombres intentions. Un hurlement grave et profond en provenance d’une créature bien différente de toute celle que le groupe avait eu à combattre jusqu’ici. Un bruit faisant naitre l’effroi dans le cœur des ennemis, faisant vaciller leur esprit, trembler leurs membres, obscurcissant leur cœur et altérant leur jugement.

Cette plaisanterie n’avait que trop duré. Créatures inférieures qui avaient osé se dresser face à eux, tuer certains d’entre eux, mais également parvenues à les repousser. Elle ne pouvait laisser cela continuer. Elle ne pouvait laisser cet affront impuni. Et plus que tout, elle ne pouvait pas les laisser faire échec à cette mission. L’ennemi était proche, bien trop proche. Si elle les laissait avancer, ils récupèreraient leurs précieux futurs hôtes. Cela ne saurait arriver. Cela ne saurait être toléré !

* Que toute la meute se retire. Retournez auprès de la caravane. Transportez les maximums de prisonniers jusqu’à la forêt. Je m’occupe d’eux. Je vais les anéantir ! *

Les loups entendirent tout l’appel de leur général et se retirèrent sans attendre de la bataille. Pendant ce temps-là, la louve géante se concentra, faisant appel à l’énergie du Néant que les Chimères avaient hérité depuis la mort de ces pathétiques Esprits. Bientôt, un vortex se forma devant le canidé qui sauta dedans sans attendre. Wargen allait prendre la tête de leur chef, le briser devant leurs yeux, réduire leur moral et leur chaine de commandement à zéro. Lorsque le vortex se reforma, la louve n’eut qu’à bondir en dehors et surgir de la brume pour venir s’emparer de la petite blonde. Mais quelque chose interféra une fois de plus avec ses plans. Une autre de ses créatures vint faire barrage et ses crocs acérer se refermèrent sur l’elfe et non sur l’humaine. Bondissant à nouveau pour se dégager et atterrir sur un des rochers précédemment effondrés, la Chimère observa au travers des yeux de son hôte les adversaires qui lui faisaient face. Tandis que dans sa gueule demeurait l’elfette. Sans attendre, elle commença à la broyer. Elle serait la première à mourir.

Le sang gicla, venant tacher sa fourrure blanche. Wargen en profita pour abreuver le corps dont elle avait pris possession. Le bruit des os se brisant s’éleva, mais aucun son d’agonie n’échappa des lèvres de sa victime. La douleur était trop grande, son esprit divaguait déjà. Elle était morte ou tout comme. Aucun d’entre eux ne serait en mesure de la sauver. Un de ces insolents de moins.

La louve aussi grande qu’un lion secoua la tête et vint lancer le corps de l’elfe contre les soldats adverses avant de lâcher un grondement qui avait tout l’air d’une provocation. Les yeux jaunes de la bête luisaient d’une lueur prédatrice et supérieure. D’une forme d’intelligence malveillante qui ne s’arrêterait pas à moins d’avoir vu son corps réduit en miettes. Et encore ce n’était pas certain.

N’attendant pas l’offensive ennemie, les griffes de la louve géante vinrent se planter dans le sol alors qu’elle levait son museau et laissa échapper un nouveau hurlement. Une rafale d’énergie venant percuter le groupe.

***

Attaque Wargen : Choc du néant. Réussite automatique. Ne provoque pas de dégât chez les joueurs mais les repousse. Test de résistance pour les joueurs. Si un joueur réussit, pas de malus pour lui. S'il échoue il aura un malus de -5 sur la prochaine action. S'il fait un échec critique, il aura un malus de -10 sur la prochaine action.

Arakjörn Nygdmer subit les contrecoup de la possession de la Chimère et du combat mental. Il est profondément choqué et bouleversé parce qu'il vient de se passer. Pas de jet de résistance pour lui. Il aura un malus de -5 sur sa prochaine action auquel s'ajoutera le malus permanent de -10 jusqu'à la fin de l'intrigue.

Jet de résistance pour les joueurs:

Alford Gorder : 55
Luna Duruisseau : 25
Alkhytis : 55
Orfraie Ataliel : 60




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 17 Juil 2016 - 16:11

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Résultat:
Alford + Luna : Echec = mlaus -5 sur prochaine action
Alkhytis : Echec critique = Malus de -10 sur prochaine action
Orfraie : Réussite = pas de malus.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 18 Juil 2016 - 9:08

Tout s'était bien passé pour le moment... En tout cas aussi bien que cela aurait pu se passer alors que tout le monde était en danger, car ils arrivaient heureusement à tenir les loups à distance et Alford regardait sa lame de lumière déjà tâcher de sang de loup vampirique avec une légère satisfaction, et l'elfe qui s'était déjà dégager du rocher grâce à lui avec la même satisfaction. Bien, il suffirait juste de continuer à bien faire les choses ainsi pensa t-il, et ces loups finiraient par tous être châtier comme ils méritaient de l'être…

Et le temps que la vampiresse se fasse soigner par Luna il s'occupa de distraire les loups qui semblaient préféraient y réfléchir à deux fois avant de repartir à l'attaque sans stratégie. Alford sourit légèrement, il ce sentait étrangement bien mine de rien en cet instant, il avait l'impression de mener un combat juste de toutes ses forces, et c'était sans doute ce qui comptait le plus en cet instant. Par contre il se posait de sérieuses questions quand à Arakjörn, et quelque chose au fond de lui refusait de croire que ce dernier les attaquait vraiment pour de vrai, ou que c'était vraiment lui. Ou bien le mage serait devenu fou, ou incroyablement stupide ce qui… Bon ils auraient dans tout les cas une discussion plus tard pensa t-il en ne perdant pas de regard un éventuel danger pendant que l'elfette finissait de se faire soigner, et que l'embuscade contre les loups se poursuivait avec vigueur.

Et il pu voir du coin de l’œil que visiblement Alkhytis semblait tout à coup s'intéresser à Arakjörn… Pour tout avouer il ne savait pas réellement ce qui se passait, et avait cru un instant que le petit dragon avais voulu enflammer le petit mage, mais visiblement ce n'était pas le cas… Et d'ailleurs alors que l'affrontement semblait sur sa fin suite à ce que venait de faire Alkhytis pour délivrer Arakjörn, Luna leur ordonna de sortir l'impasse, et Alford pensa à la victoire, à la suite ce périple… Et surtout aux vies qu'ils allaient, et avaient sauvés...

Mais à cela il n'eut peut trop y penser malheureusement… Non malheureusement pour lui, et surtout malheureusement pour la jeune elfe qui fut rapidement happé par un loup immense…

Et Alford regarda cette scène en serrant son épée de lumière de sa main droite, mû par un étrange instinct il rengaina cette dernière, et prit en main son espadon tout en regardant avec colère ce qui venait de se passer, la bête était immense comme un lion ! Et venait de ne faire qu'une bouchée de la jeune elfe morte entre ses crocs cruells, de plus cette bête était-elle la/le chef de tout les loups vampiriques, et donc responsables du meurtre de tout ces innocents ? Il le supposait, et il sentait que la mort de cette chose serait essentielle au retour de la paix dans cette région d'Armanda…

Il avait bien sûr entendu le hurlement puissant de la louve auparavant, et ne ce serait pas douté qu'un loup vampirique d'une tel taille puisse exister, il aurait sans doute dû avoir peur oui, mais Alford était téméraire c'était un fait. Capable d'aller au devant du danger sans vraiment avoir peur malgré que ce danger soit immense. Tout ce qu'il voyait devant lui c'était une abomination méritant de périr pour la mort de tout ces innocents, et qui allait périr ! Même si pour cela lui-même devait ressortir de ce combat recouvert de son propre sang, car il avait bien trop vue d'horreur dans le passé, et commises malgré lui pour laisser une telle injustice se reproduire sans agir !

Et il avait donc regardé avec colère la mort d'Enetari, et le corps de cette dernière se faire jeter dans leurs rangs, il avait aussi encaissé la vague d'énergie émanant de la louve que personne ne put esquiver, qui le fit rouler au sol, l'obligeant à se relever ce qui le mettrait sans doute en difficulté pour ce début de combat, mais il restait toujours aussi déterminé…

Et il vit vite une occasion d'attaquer alors que la louve à la gueule tâchait de sang bondissait non loin d'eux… Il n'hésita pas pour sa part, et décida de partir à l'attaque en premier ! Les autres le suivraient sans doute, mais il aller ouvrir le bal quand au combat contre cette abomination...

« Tu va payer pour tes crimes ! » Dit-il donc investit d'une grande ferveur dans ses propos vengeur suite à l'acte odieux venant d'être commis devant lui, et aux actes odieux précédant... Et alors qu'il avait ranger son épée de lumière dans son fourreau, et prit en en main son espadon noir, il attaqua avec ce ce dernier, mais cette fois-ci il n'attaqua pas avec les enchantements habituels de l'arme, non. Cette dernière se mit soudainement à devenir de pure énergie pendant l'attaque car Gorder usa de l'enchantement lame damnée... Cela parce qu'il sentait que cette louve serait la plus grande menace qu'ils affronteraient, et il était décider à l’occire ! N'hésitant pas à investir ainsi une bonne partie de son énergie dans cette première attaque de taille visant à trancher le plus possible dans le corps de la bête!





Directives :

Spoiler:
 

Objet utilisé :

Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 20 Juil 2016 - 21:24

- Ne lui faites pas de mal! Libérez-le! Ordonna la régente d’une voix sévère.

Elle-même avait libéré Arakjörn de son emprise magique. Grâce à son union avec Alkhytis, elle avait compris que c’était quelque chose qui avait poussé le nain à agir de la sorte et qu’il n’avait été qu’un pantin sous l’influence de cette force mystérieuse qui avait disparu. Si son lié lui disait que l’entité était partie alors elle le croyait sur parole.

- Ce n’est pas lui notre ennemi. Ajouta-t-elle.

En effet et un hurlement sinistre confirma ses paroles. Son sang se glaça dans ses veines. Le cri de l’animal n’annonçait rien de bon et il était différent de ceux que l’on avait entendus au village. Bien plus puissant et bien plus horrible, son instinct lui dictait que c’était le chef que l’on entendait. Comment un loup vampirique avait pu orchestrer tout ceci? Ce n’était pas le moment de philosopher sur la question. Les créatures de Vraorg se dispersaient et prenaient la fuite. Mauvais présage, certes. Mais il n’était pas bon de rester dans ce trou à attendre qu’une chose plus terrible leur tombe dessus. La jeune femme ordonna aux soldats de la suivre et de sortir de l’impasse pendant qu’il était encore temps.

Les gens s’activèrent et suivirent donc la régente qui prit la tête du groupe. Les rochers qui avaient formés les éboulements devenaient qu’un souvenir. Elle avait bien sûr Alkhytis non loin d’elle et Enetari à ses côtés. La princesse des lumières jeta un regard à la troupe pour s’assurer que tout le monde arrivait à suivre. Elle porta une attention particulière à Orfraie, car sa jambe autrefois blessée l’inquiétait un peu, et jeta également un coup d’œil au guérisseur afin de s’assurer que ça allait aussi de son côté.

Le sol attrapa Luna de plein fouet et son armure amortit sa chute contre les rochers. L’océan recouvrit Enetari et son expression changea à l’horreur. Ses yeux devinrent bien ronds et des tremblements prirent possession de ses membres. Elle ne le remarqua même pas, mais un cri de terreur mêlé au désespoir s’échappa de sa gorge. Elle voulait que la scène se termine. Elle voulait se réveiller et réaliser que tout ceci n’était qu’un mauvais cauchemar. Elle ne pouvait détacher ses yeux de l’elfette, de ce corps qui ruisselait de sang et qu’on broyait d’une forte pression, ce même corps qu’on projetait au loin sans la moindre délicatesse.

L’espace d’un moment, tout sembla être au ralenti pour la jeune humaine. Des larmes étaient apparues sur ses joues et ses pas l’avaient menée là où Enetari gisait. Un sentiment de vide l’envahit tandis qu’elle ne ressentait plus rien à travers sa bague. Même si la petite lune ne voulait le croire, elle savait ce que ça signifiait. Aïasil ne bougeait plus et l’elfette non plus. Il n’y avait plus de vie qui habitait ce corps. Enetari était morte.

Luna aurait pu s’effondrer là, mais c’est plutôt la colère qui brouilla ses esprits. Son cœur hurlait « VENGEANCE » et elle comptait lui donner ce qu’il réclamait. Elle serra les poings et allait se précipiter contre ce monstre devenu écarlate si des bras ne l’auraient pas entourée. La gamine se débattit afin qu’on la libére, mais il n’y avait rien à faire. Les bras d’Orfraie la tenaient fermement pour ne pas qu’elle fasse une bêtise à se jeter dans la gueule du loup géant.

- Laisse-moi la venger. Murmura-t-elle.

Elle s’était calmée et avait repris le dessus sur ses sentiments. La colère faisait battre son cœur, mais plus cette folie meurtrière. La vampiresse la relâcha avec la promesse silencieuse de ne pas se jeter dans le tas comme une cinglée. Elle empoigna son arc et n’eut pas l’occasion de tirer sa flèche. La princesse des lumières fut frappée par une force invisible et elle tomba au sol. Son esprit se lia automatiquement à celui d’Alkhytis et s’assura qu’il était indemne. Le dragon de cuivre devait certainement ressentir toute sa rage et ce désir de vengeance qui émanait d’elle.

Ses doigts se refermèrent solidement sur le bois de Mélodie et son regard croisa celui de la louve géante qui avait bondi. Sa gueule tâchée de sang ne demandait qu’une chose : qu’on lui enfonce une flèche. La créature malveillante ne bougeait plus. Qu’attendait-elle?

Luna n’attendrait pas. La flèche de lumière était partie.

Mélodie:
 

Flèches de lumières:
 

Directives:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 23 Juil 2016 - 0:10

Le choc entre leurs esprit l'avait ébranlé plus qu'il ne l'avait imaginé. La créature face à lui était forte, très forte et il lui fallut déjà faire bien des efforts ne serait-ce que pour la faire reculer. Un secours apparut à ses côtés et il reconnut là l'esprit du petit homme. Il n'avait pas abandonné et il profitait de la faiblesse qui s'était créée pour essayer de reprendre le dessus. Déterminé, il mit toutes ses forces pour l'y aider, pour frapper leur ennemi avec ses propres moyens, essayant de le blesser, de l'abattre, en vain.
L'esprit se déroba et échappa à sa poursuite, disparaissant subitement dans la nature, insaisissable. Ce n'était pas tout à fait une victoire, mais il était quand même content d'avoir réussi à faire quelque chose de positif. Fatigué par cette confrontation, il vit se réfugier dans l'esprit de sa Liée pour y trouver un peu de réconfort.

Il ne fit pas très attention à ce qui se passa ensuite, oubliant bien vite ce cri qui déchirait l'air, profitant de cette brève trêve pour se reposer un peu, car il savait bien qu'un nouveau combat allait arriver. Ils n'en avaient pas encore fini. Ainsi, alors que les loups battaient en retraite, il se contenta de suivre les ordres de Luna. Comme ensommeillé, il ne vit rien arriver et resta perplexe en voyant Lune-Scintillante se jeter sur sa Liée pour la plaquer au sol.
L'instant d'après, ils furent tous plongés dans le vide et le silence.

Pas un son ne s'échappa de sa gueule quand ses yeux purent comprendre ce qui venait d'avoir lieu et qu'un chaos d'émotions s'emparait de son cœur. Comment un si bref instant avait-il pu faire tout basculer ? Il s'était figé. Glacé, statufié, en cette fraction de temps, deux âmes s'effondraient et d'autres voulaient hurler. Soudain, toute son attention se dirigea aussitôt vers sa Liée tandis que son esprit cherchait à l'envelopper tout entier. Il ne savait pas quoi faire, lui aussi avait mal, il était hébété, déchiré, désemparé et leurs sentiments aussi confus qu'intenses se mêlaient sans savoir comment se relever.
Elle fut la première à agir. Horrifiée, emplie d'une haine mortelle, elle voulut se précipiter sur le monstre qui les avaient si profondément blessés et seule Feu-des-Étoiles fut assez rapide pour l'en empêcher. Il n'avait rien pu faire, ni stopper cette attaque, ni protéger sa Liée d'une colère qui aurait pu la mener à sa perte. Il ne réfléchissait à rien maintenant, abattu par ces émotions qui assenaient à son esprit une immense détresse. Déjà fatigué, tout se mêlait en lui et comme s'ils n'avaient jamais été qu'une unique personne, il ressentait exactement les mêmes choses qu'elle, désirait la même vengeance.

Puis il fut à nouveau frappé, balayé par une vague invisible, recevant de plein fouet Arakjörn. Mais ce fut comme l'effet d'un énorme coup de poing qui le sortit de son immobilité et le réveilla tout à fait. Alors, à cet instant, ses yeux s'accrochèrent sur cette louve énorme qui venait de bondir et les jaugeait d'un regard jaunâtre. Découvrant ses crocs aiguisés, leur colère commune surgit à nouveau et il fut pris par l'envie de se jeter sur elle pour déchirer sa gorge. Ses griffes se refermaient sur la terre et il bondit d'un coup pour s'avancer.

« Reste derrière moi, ma Liée. » Ordonna-t-il avec une rage qu'on ne lui connaissait pas d'ordinaire. C'était son seul moyen de la protéger.

Et, dans une unique, mais furieuse attaque, il ouvrit sa gueule pour cracher jusqu'à elle un feu ardent de sa haine, emportant dans cette traînée incandescente son esprit qui vient une nouvelle fois lutter contre cet ennemi qu'il voulait étouffer, en même temps que cette douleur saillante qui tailladait son cœur.

Directives:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 24 Juil 2016 - 3:21

De nouveau debout et opérationnelle grace à Luna – à qui elle offrit un sourire de remerciement - , Orfraie empoigna vivement Palantir. Toutefois, un hurlement sinistre s'éleva dans les airs, faisant lever la tête à la vampiresse. Elle sentit un frisson parcourir son échine, se doutant que ce hurlement n'appartenait pas à un loup ordinaire. Sa soif sous contrôle grace à la potion de la Régente, l'Ataliel suivit l'ordre donné par la jeune femme, à savoir de quitter cette impasse. Elle voyait d'un très mauvais œil la fuite des loups et restait donc sur ses gardes.

L'ancienne princesse retrouva donc sa position de tête, guidant ses compagnons aux côtés de Luna, Enetari et Alkhytis. L'impasse qui aurait pu leur prendre leurs vies à tous devint un lointain souvenir. Sans mal, la vampiresse capta le regard préoccupé de la blonde et lui fit comprendre d'un signe de tête qu'elle allait bien, désormais. En effet, sa jambe ne la faisait plus du tout souffrir grâce aux soins magiques et à la potion qu'elle avait avalée. Sa soif n'étant plus qu'un lointain souvenir, la vampiresse se sentait apte à continuer, craignant toutefois pour la suite.

Et ses craintes furent fondé lorsqu'Enetari poussa vivement Luna, qui rencontra durement le sol. La princesse des ombres eut à peine le temps de lever le regard vers la garde personnelle que celle-ci se fit happée par les crocs d'un loup démesurément grand. L'ouïe particulièrement fine d'Orfraie lui permit, malheureusement, d'entendre les os de l'Elfe se faire broyer comme s'ils n'étaient que vulgaires brindilles. Elle ne survivrait pas, cela Orfraie le savait, et c'est pourquoi elle se porta aux côtés de Luna sans attendre. En effet, elle connaissait le tempérament de la jeune femme et ne tenait pas à la voir de jeter contre l'immense loup sans réfléchir.

Les yeux écarquillés, Orfraie observa le corps de la petite Elfe, un sentiment de colère s'emparant d'elle, davantage encore lorsque Luna se porta près du corps d'Enetari, en pleurs. Réagissant avec vigueur, l'Ataliel ceintura la jeune femme pour l'empêcher de se jeter dans la gueule du loup et d'y laisser la vie. Si Luna se débattit pour être libérée, la vampiresse demeura de marbre et resserra même sa prise, attendant que la régente se calme. Lorsque Luna fut calmée, Orfraie la relâcha. Elle demeura près d'elle, prête à la retenir une nouvelle fois s'il le fallait.

Empoignant Palantir, la vampiresse fut la seule à tenir sur ses jambes alors qu'une force invisible projetait tout le monde à terre. Luna fut rapidement debout et tira une flèche sur sa cible, une flèche que l'Ataliel reconnue. Celle-ci saisit rapidement cette même flèche dans le carquois de Luna, puis l'encocha à son tour, levant son arme tout en se demandant si Phobos serait utile sur cette créature. Toutefois, ce n'était pas une flèche qu'elle voulait tirer, mais une dizaine. Fermant les yeux une seconde, Orfraie visualisa son attaque.

L'instant d'après, sa flèche était partie, tandis qu'Alkhytis noyait la louve sous un déluge de flamme.




Sort :
 


Flèche prise à Luna:
 

Arme utilisée:
 

Directives:
 





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 24 Juil 2016 - 23:56

Arakjörn semblait flotter, abandonné de la gravité, au sein d'un esprit qui n'étais pas le siens, au sein d'un monstre qui l'avait maîtrisé et désarmé. S'il y réfléchissait un peu -mais sans avoir accès à son cerveau c'est difficile- c'était une situation tout à fait irritante, cependant l'esprit lui murmurait continuellement de ne rien faire et de rester tel quel, a flotter, comme ça.

Cela aurait pu durer jusqu'à la fin des temps qu'Arakjörn aurait été content, sauf que cela ne dura pas autant et il ressentit le besoin de remuer, de chercher l'éclat de lumière dans la brume qui l'entourait. Cela avait perturbé l'esprit, qui, enragé par sa maigre résistance, avait abandonné toute douceur pour l'immobiliser totalement, il aurait pu s'il n'avait pas été embêté par un autre esprit, Arakjörn les regarda se battre, sans comprendre que toutes ces explosions se faisaient à l'intérieur de son crâne, avant de finalement essayer d'aider le gentil esprit à combattre le méchant. Tout seuls ils perdaient le jeu contre le méchant, mais à deux sur lui et en même temps, il devait battre en retraite. Chacun attaquant sur un front différent, lui du cœur, l'autre de l'extérieur, ils finirent par gagner un tel terrain qu'ils entrèrent en contact.

Et là, à ce moment là, tout lui revint, sa condition de possédé du moins, et donc la position dans laquelle il s'était mit, humiliante au point d'avoir besoin l'aide d'un dragon pour s'en débarrasser ! Comment avait-il pu se faire avoir ainsi ? Que de mensonges, de promesses stupides, Arakjörn était furieux, contre lui-même, contre la chimère, et il lui fit savoir. Il la repoussa encore et encore, avec force, reprenant petit à petit le contrôle de ses membres, levant le voile sur sa matière grise inactive, emporté par la puissance que lui offrait le dragon, il confina l'étranger aux frontières même de son esprit.

Cet étranger lui demanda alors, plein d'incompréhension, la raison qui le poussait à vouloir le chasser ? Il avait lu dans ses souvenirs et sa personne, il le connaissait mieux que quiconque, il savait qu'il les haïssait tous, eux et leur taille normale, eux vampires et prédateurs, eux elfes et hautains, eux dragons dieux-vivants, eux dragonniers, roi ou régents. Tous dotés d'une supériorité non méritée, alors que lui n'avait rien.

c'était une bonne question, pourquoi se battre pour eux quant il pouvait le rejoindre et leur être supérieur, faire partie de la meute ? c'était une vraie bonne question, seulement le hic, répondit-il, c'est qu'il n'était que la nourriture de la meute, pas un frère, et que ces gens avaient tenté de le sauver alors qu'ils auraient aussi bien pus lui trancher la gorge, ainsi il leur devait quelque chose, et il avait choisi ça : survivre.

A cette pensée, par un violent choc Alkhytis et lui expulsèrent définitivement la chimère de son corps, lui heureux de se sentir libre, elle en colère de perdre son atout précieux, la taille ne lui importait que très peu et le petit Nygdmer possédait des capacités intéressante, la preuve étant que le sous-estimer lui avait couté ce corps. Oui, c'était la nature, la devise d'Arakjörn, il était l'être à ne pas sous-estimer.

Le grand magicien se réveilla ainsi, en pleine bataille, nul doute que son aide en changerait radicalement le cours, mais pour l'instant il ne ressemblait guère au redoutable mage qu'il était, mais plus a un macaque ivre a deux doigt du comas éthylique. Le nabot se redressa de moitié, assit les bras et les jambes écartées, à ne rien faire si ce n'était baver sur son manteau, alors qu'il regardait avec un sourire niait et un regard lent et inexpressif, les explosions divertissantes qui se déroulaient devant lui. Par exemple, il vit une espèce de, truc... blanc, aller sur l'elfe qu'il avait soigné plus tôt et lui faire une espèce câlin, mais en méchant, avec du rouge partout... et il a commencé a faire d'autres trucs bizarres et...
Bang

Un puissant choc, similaire à celui qui lui avait cassé quelques côtes en le projetant contre un mur un peu plus tôt, le toucha une fois de plus de plein fouet, et il vit alors toute ces couleurs s'inverser et s'imprimer dans son crâne, avant que tout ne devienne couleur cuivre et qu'une douleur lancinante lui parcours la nuque et son torse. Pour la douleur il ne trouva pas l’explication tout de suite, mais pour le cuivre, cela semblait s'expliquer par le fait qu'il ait été projeté et avait percuté de plein fouet son sauveur : Alkhytis le dragon de cuivre.

Le choc lui remit les idées en place, enfin une partie tout du moins, et il mit encore une bonne dizaine de seconde avant de comprendre ou il était, ce qu'il était, avec qui il était. Réalisant que le "truc blanc" aperçut plutôt était un loup, ou une louve il ne saurait dire, bien plus gros que les autres le fixant d'un air dément, peut-être était-elle vexée qu'il ait quitté leur rang pour lui lancer un tel regard de mort. Elle avait la gueule en sang, et Arakjörn n'attendit pas de savoir de qui il était avant de tenter quelque chose.

Bon, il commença par se relever, là-dessus il était synchro avec les membres du groupes qui avaient été projetés par le choc, pour ce qui est de lancer un sort par contre, il se révéla plutôt obligé de lancer le contenus de son estomac sur le sol tant la séparation avec la chimère bouleversait son esprit et son organisme, il tituba encore quelques instants supplémentaire, les mains en l'air comme pour avertir ceux qui voudraient l'aider qu'il était parfaitement capable de tenir debout. Ce qui n'était pas entièrement faux, mais pas tout à fait vrai non plus.

Alors qu'arc étaient bandés, flèches magiques tirées, feu déversé, lui fit ce qu'il pouvait : tenter de croiser les mains correctement comme il l'avait fait plus tôt et essayer d'invoquer les javelots de glace dans la direction de son nouvel adversaire. Expulsant correctement l'air de ses poumons, comme il le faisait toujours pour atteindre un stade de méditation qui lui était nécessaire pour utiliser la magie de haut-niveau. Il toussota cependant et pria pour que ses javelots n'aient pas la forme de donuts de glace : Il prenait réellement conscience qu'il était mal en point.

sort utilisé:
 

directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 25 Juil 2016 - 10:02

Le groupe attaque d’un même corps la louve géante qui vient de tuer leur amie.

Jet 1

Alford utilise son épée

Compétence utilisée : Epée niveau Grand Maître . Taux de réussite 85

=> Modificateur:

- Race = humain: +0
- Malus physique : renversement par choc = -5

Total taux de réussite : 80

Jet 2

Luna utilise son arc

Compétence utilisée : Arc niveau Maître . Taux de réussite 75

=> Modificateur:

- Race = humain: +0
- Malus physique : renversement par choc = -5

Total taux de réussite : 70

Jet 3

Alkhytis utilise ses flammes.

Compétence utilisée : Craché de feu niveau Maîre . Taux de réussite 75

=> Modificateur:

- Race = dragon: +10
- Malus physique : renversement critique par choc = -10

Total taux de réussite : 75

Jet 4

Orfraie utilise sa magie avant de tirer à l’arc. Son sort réussit-il ?

Compétence utilisée : Magie niveau très puissant . Taux de réussite 65

=> Modificateur:

- Race = vampire : +5

Total taux de réussite : 45

Jet 5

Orfraie utilise son arc (un échec sur le précédent jet ne l’empêchera pas de décocher sa flèche, mais elle aura un malus de -5)

Wargen est une Chimère de haut niveau, son esprit est trop puissant pour être impacter par Phobos.

Compétence utilisée : Arc niveau Exceptionnel. Taux de réussite 94

=> Modificateur:

- Race = vampire : +5
- Malus de -5 sous condition d’échec au jet précédent.

Total taux de réussite : 94
Total taux de réussite critique : 9 si réussite au jet précédent, sinon taux de base.

Jet 6

Arakjörn utilise sa magie

Compétence utilisée : Magie niveau très puissant . Taux de réussite 55

=> Modificateur:

- Race = humain : +0
- Malus physique : renversement par choc = -5
- Malus suite à la possession : trouble de l’esprit = -10
- Totem = coccinelle : +5


Total taux de réussite : 45


Taux de réussite critique pour le groupe sauf Orfraie =>
- 4 ou moins réussite critique.
- 95 ou plus échec critique.


Règle du jet =>

Un échec critique annule une réussite critique.
Quatre réussite critique ou plus Wargen la louve géante meurt.
Quatre échec critique ou plus, le groupe bat en retraite.
Quatre réussite simple ou plus le groupe repousse Wargen la louve géante.
Quatre échec simple ou plus Wargen occupe le groupe suffisamment longtemps avant de se retirer.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 25 Juil 2016 - 10:02

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Alford, Luna, Alkhytis et Orfraie font des réussites simples.
Arakjörn fait un échec simple.

Cinq réussites simples contre un échec simple.



Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 25 Juil 2016 - 10:24

Le combat s’engage férocement entre les bipèdes et la Chimère. Cette dernière semble avoir eu un excès de confiance en soi et a sous-estimé ses adversaires. Un déluge de flèche s’abat sur elle, quelqu'une ricochent contre son cuir, mais la majorité parvient à le transpercer. Malheureusement pour la louve vampirique, les flèches sont spécialement construites pour lutter contre les membres de son espèce : les vampires. Si bien qu’elle s’affaiblit rapidement. Alford arrive alors au contact de cette dernière. Grâce au soutien de ses alliés qui ont affaibli l’adversaire, il parvient à lui porter un coup redoutable. Wargen ne parvient pas à l’esquiver entièrement et se fait entièrement lacéré la patte avant gauche. Enfin, arrivant derrière l’humain pour conclure, le petit dragonnet déverse ses flammes qui viennent embraser une partie de la fourrure de la créature. Celle-ci pousse un gémissement de douleur avant de bondir arrière. Blesser et cribler de nombreuses flèches.

La louve lève alors le museau et pousse un dernier hurlement. Au nord, assez proche de la position du groupe, s’élève en réponse une multitude de hurlement lugubre. Dracos seul sait ce que les loups peuvent bien s’échanger. Quoi qu’il en soit une puissante énergie émane alors de la louve et un vortex apparaît à côté d’elle. Pour ceux ayant déjà combattu un serviteur du néant et les ayant vus utiliser ce sort, ils le reconnaissent. Pour les autres c’est une véritable stupeur, des animaux usant de la magie, d’un haut niveau de magie car aucun sort dans leur livre ne permet de créer cela. Quoi qu’il en soit, Wargen n’attendant pas que ses ennemis réagissent pour bondir à l’intérieur. Ce dernier se refermant juste derrière elle.

Echec de l’objectif facultatif : Tuer Wargen la louve géante.
Elle n’a pas dit son dernier mot et réapparaîtra dans une prochaine intrigue. Cependant, elle aura un malus de -10 à toutes ses actions physiques du fait de sa blessure.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 25 Juil 2016 - 21:57

Tout avait eu l'air de se passer si vite, et de manière si synchronisée... Un vrai travail d'équipe où tout le monde avait eu son rôle, et son importance pour concourir à un même résultat, la blessure grave de la louve. Lui pour sa part s'était donc avancé vers cette dernière alors que les flèches avaient affaiblit ce monstre, et il en avait profité pour porter un coup terrible de sa lame damnée et infliger ainsi une blessure sérieuse qui faisait déjà affreusement souffrir la bête, blessure qui avait été aggraver par le feu d'Alkhytis qui avait enflammé la fourrure de la louve. Mais malheureusement, il semblerait que suite à cela la bête au lieu d'affronter son destin en face après cette démonstration de force de leurs groupe, décida plutôt de s'enfuir lâchement… A vrai dire Aford aurait bien aimé porter une autre attaque avant qu'elle ne le fasse, mais personne n’eut le temps d'agir avant que la louve ne se replie dans une sorte de vortex étrange… Usant ainsi d'un pouvoir qu'il n'avait jamais vu auparavant dans les faits, ce même s'il avait déjà croisé des serviteurs du Néant.

« Tu payera tôt, ou tard pour tes crimes monstre! » Dit-il donc fervent quand la bête avait ainsi fuit, avant ensuite de souffler un coup quand le calme revînt, alors qu'il se tenait avec une mains sur son espadon comme certains useraient d'un bâton de marche et après qu'il ait retirer son heaume en os de dragon pour pouvoir un peu se rafraîchir le visage avec la brise nocturne… Cela tout en portant au passage le regard au Nord d'où étaient venu les hurlements des loups, hurlements qui n'étaient guère de bon augure… Il regarda donc ses compagnons calmement avant de s'enquérir de leurs états, dont entre autres celui d'Orfraie, et d'Arakjörn surtout au vu de ce qu'ils avaient subit…

« Vous allez bien vous tous ? J'aurai tellement voulu que ça se passe autrement... Désolé pour vôtre amie. Cette monstruosité payera pour ça... » Puis peu après avoir dit cela il regarda vers le Nord d'où venait les hurlements, et dit en commençant à s'y diriger. « Je vais aller voir ce qui se passe au Nord. Que ceux qui sont en état de le faire n'hésitent pas à m'accompagner si ils pensent c'est nécessaire. Car j'ai l'impression que ces corniauds nous cachent quelque chose d'important là-bas, et que c'est le moment où jamais d'en finir... » Puis il fut silencieux, et se hâta donc vers le Nord malgré la fatigue commençant à faire bien son effet sur lui après l'utilisation de l'enchantement lame damnée, et suite à tout ces combats. Néanmoins il tenait à aller vérifier malgré tout ce qui se passait au Nord avant tout, et s'il faisait confiance aux autres membres du groupe pour se préoccuper du cadavre de la jeune elfe dans les faits… Pour sa part il pensait qu'il fallait aller vite au Nord, et il ne s'attarda donc pas par ici en se fiant ainsi à son instinct. Après tout qui sait ce qu'il allait trouver là-bas ?






Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 26 Juil 2016 - 8:55

Lorsque Alford arrive à l’endroit d’où émanait le raffut, il trouve une bonne vingtaine de personnes, toutes inconsciente, ficeler les unes aux autres. Une charrette se trouve non loin d’eux mais celle-ci est totalement vide et n’a aucune monture pour la tirer. Les quelques loups encore sur place étaient en train de train de trainer leur proie mais en voyant l’humain en armure arriver, ils décident d’abandonner le fruit de leur chasse et se carapatent en direction de l’ancienne forêt elfique à plusieurs lieux de là.

Réusite de l’objectif secondaire : Libérer les villageois des récentes attaques.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 27 Juil 2016 - 17:43

La flèche lumineuse de Luna s’était enfoncée dans la chair de la louve géante. Les attaques combinées du groupe avait su lui arracher une plainte douloureuse et son sombre regard s’était peint d’inquiétude. Le combat ne tournait pas en sa faveur et la jeune femme se délectait d’y lire la détresse qui naissait en elle. Elle allait payer! Le sang noir qui s’écoulait de ses plaies n’éteignait pas la colère de la régente et ne faisait que l’attiser davantage. Elle voulait la voir morte, en milles et un morceaux, et l’idée de transformer sa fourrure nacrée en tapis lui traversa l’esprit. Mais non, elle y mettrait le feu et regarderait les cendres apparaître.

Wargen reculait sous les coups. Elle bondit à l’arrière. Luna s’entendit hurler de continuer à l’attaquer et qu’ils devaient l’anéantir. Ses flèches étaient déjà prêtes à fendre sa chair morte. Mais l’inimaginable arriva. L’azur grandit, stupéfait, de la scène qui se déroulait face à elle. Elle avait arrêté son geste, figée par la vue du Vortex.

- Ne la laissez pas s’enfuir! S’écria-t-elle. N’y entrez pas! Précisa-t-elle.

Mélodie avait chanté, mais la flèche avait touché le vide laissé par la disparition de la louve. L’incompréhension l’envahit et pendant de longues secondes, elle fixa l’endroit où s’était trouvé l’animal. Comment était-ce possible? Des frissons lui parcoururent le corps. Son cœur s’emballa face à cette découverte : les ennemis savaient user de la magie de Néant?! La Larme de Néant connaissait ces Vortex. Il y a des années de cela, une Luna possédée en avait franchi un pour passer de Gloria à tout près d’Aigue-Royale. Que de mauvais souvenirs étaient cette période… Et dire qu’on continuait de tourmenter la gamine aujourd’hui encore avec la présence de cette magie du vide.

L’envie d’hurler la saisit et sans en être consciente, son cri avait déchiré la nuit. Elle avait laissé ses compagnons d’arme faire ce qu’ils voulaient et n’avait même pas remarqué le guerrier en armure se diriger vers le Nord.

Soudainement, plus rien ne semblait avoir d’importance… À l’exception d’une caresse qui vint calmer sa tempête d’émotions. Ses doigts cherchèrent les écailles de son lié et elle amena doucement sa tête cuivrée à son ventre. Le contact lui fit le plus grand bien. Elle ne supporterait pas de voir Alkhytis s’éloigner et de se retrouver seule avec elle-même. Elle avait besoin de lui en ce moment, plus que jamais.

La régente se sépara du groupe et c’est vers les vestiges d’Enetari qu’elle se dirigea. Ses pas lui semblaient si lourds. Son cœur craqua lorsqu’elle réalisa que Lunetari était terminé. Le corps broyé de sa bien-aimé avait disparu. Elle savait que les traces de sabots étaient celles de Coriya et qu’elle avait apporté une dernière fois sa cavalière. Pourtant, cela n’apaisa pas sa détresse ni sa tristesse.

Luna s’avança jusqu’à la mare de sang et s’y agenouilla pour serrer dans ses bras une énorme pierre noire. Ses larmes n’avaient plus de fin.


Directives:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 28 Juil 2016 - 21:48

La haine s'était muée en une multitude d'attaques, flèches fusant, lames dressées et feu flamboyant, tous se dirigèrent en une fraction d'instant sur l'horreur qui avait déchiré leur cœur en un temps semblable. À deux ils étaient plus forts, mais ils étaient bien plus que deux et c'est avec toute l'énergie qu'il leur restait qu'ils s'étaient rués sur l'abomination pour l'effacer définitivement de leur monde. Dans la confusion, il ne s'était focalisé que sur son feu, que sur son Lien pour agir et avait inondé la bête d'un océan brûlant, trouvant avec égarement un peu de soulagement au fond de lui lorsqu'il entendit résonner ses cris de douleur.
Ce ne fut pourtant pas suffisant. Avaient-ils échoué ? Il s'en fichait, ne comprenait pas quel était cette chose étrange dans laquelle la louve disparut, quand bien même cela semblait évoquer quelque chose de terrible à sa Liée. Son cœur un peu plus calmé, il comprit qu'il ne se souciait plus qu'elle ne s'était qu'enfui et qu'ils n'avaient pas réussi à en venir à bout. Qu'importait tout ce qui se passait autour d'eux, à la seconde où leur vie n'était plus en danger et où le danger même semblait s'être suffisamment écarté d'eux, assez loin d'eux, tout son esprit se tourna dans une unique direction.

Luna.

Le temps pouvait bien s'être arrêté. Il s'en fichait, tout ce qu'il voulait, c'était sa Liée. Il voulait prendre tout son chagrin et l'emporter avec lui, étouffer cette peine indicible par l'ampleur interminable de son amour. Il voulait… simplement que tout s'efface, que plus rien ne soit là pour déchirer son cœur. Si seulement…

Il s'était précipité jusqu'à elle, avait cherché son contact et l'avait trouvé aussitôt. Ensemble, ils étaient forts, n'est-ce pas ? Sa tête contre son ventre, il sentait qu'il la soulageait un peu dans cet infime contact et son esprit l'envahissait de ses pensées pleines d'amour, de ses sentiments, de ses émotions.
Cette perte… Il en sentait toute l'étendue sans être capable d'y faire quoi que ce soit, mais il ne l'abandonnerait pas dans sa douleur. Non, jamais, il serait là, toujours là pour elle, toujours à ses côtés, son cœur pleurant et riant avec le sien, tandis que leurs battements sonneraient toujours à l'unisson.

Sans perdre son contact, il la suivit lentement pour arriver jusqu'au lieu du drame qui les avait frappés en plein cœur. Lune-Scintillante… la noiraude… elles avaient toutes les deux disparu. Pourtant, il ne se sentait pas capable d'analyser cette situation quand son esprit tout entier était occupé à veiller sur sa Liée et à la garder tout contre lui.
Elle s'était laissé tomber à terre pour serrer une pierre noire contre lui. Était-ce… elle ? S'asseyant à son tour, il chercha à les envelopper de ses ailes autant que possible. Il aurait voulu pleurer lui aussi, crier, mais sa gueule restait fermée et ses crocs serrés. Le monde n'était pas amusant ainsi. Il ne voulait pas de ce monde. Il le rejetait, fermement.
Enfermée dans un cocon de cuivre, nimbée d'un amour éternel, immortel, immuable, elle pouvait s'abandonner à lui et rester ainsi aussi longtemps qu'elle le voulait. Il serait avec elle pour toujours et ne bougerait pas tant qu'elle ne le ferait pas.

« Je t'aime, ma Luna » Souffla-t-il finalement dans son esprit, à son unique intention, sans plus se préoccuper du reste du monde.

De toute façon, son monde à lui, c'était Luna, sa Liée-Dorée.

Directives:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Ven 29 Juil 2016 - 18:15

Dans toute sa rage, ce n’était pas une flèche qui avait fusée vers la louve géante, mais une dizaine. Une force de frappe considérable qui, couplée aux autres, n’avaient pourtant pas pu venir à bout du monstre. Toutefois, la louve était salement blessée, le feu grignotait son poil et son cuir. L’odeur de la chair et du pelage brulé emplissait l’atmosphère et faisait froncé le nez à l’immortelle, mais celle-ci s’en moquait. Dans un geste automatique mille fois répété, ses doigts vinrent chercher une flèche dans son carquois.

C’est à ce moment que quelque chose d’étrange se produisit. Après avoir bondit prestement en arrière, la louve sembla examiner attentivement chacun des visages présents devant elle, comme si elle cherchait à les graver dans le marbre. Cette constatation fit naître un frisson chez l’Ataliel, qui suspendit son geste pour observer la créature. Elle aussi retint son odeur afin de ne plus se laisser surprendre.

La magie s’anima et un vortex apparu à côté de la louve. C’était une magie que la vampiresse n’avait jamais vue, ou alors elle ne pouvait s’en rappeler. L’idée de suivre l’ennemi traversa rapidement l’esprit de l’Ataliel, mais l’ordre de Luna claqua juste à côté d’elle. Quelque chose dans la voix de la blonde disait qu’elle avait déjà vu à l’œuvre une telle magie et qu’il était préférable de l’écouter. La dernière flèche tirée par Orfraie rencontra le vide et s’écrasa dans la terre sans avoir rencontrer d’obstacle. Quelques hurlements de loups se firent entendre au nord, lointain.

C’est alors que toute l’attention de la vampiresse fut accaparée par Luna. La jeune femme avait hurlé, déchirant le silence qui s’était fait. Le cœur glacé d’Orfraie se serra devant tant de détresse et c’est à distance qu’elle suivit celle qu’elle devait protéger. Sans surprise, les pas de la blonde la menèrent jusqu’à l’endroit où aurait dû se trouver le corps broyé d’Enetari mais seule une flaque de sang écarlate témoignait du carnage. Immobile, la vampiresse observa Alkhytis venir réconforter sa Liée. Cette vision et la tristesse qui s’en dégageait remua quelque chose au fond de son ventre, semblable à un intense pincement. Etait-ce le chagrin qui venait l’étreindre elle aussi ? Probablement. Devant le chagrin de Luna, Orfraie ne put demeurer impassible. Doucement, elle s’approcha et c’est de ses bras puissants qu’elle étreignit les deux Liés, protégeant de son corps les deux êtres et l’œuf que la blonde tenait contre son cœur.




Directives a écrit:
Après un combat de plusieurs minutes, le groupe parvient à blesser la louve géante qui finit par bondir en arrière. Cette dernière vous regarde d’un air colérique et haineux. Elle semble mémoriser Elle semble mémoriser vos visages et vos odeurs. Un vortex se forme alors à côté d’elle (Orfraie ait déjà vu un serviteur du néant utiliser ce sort alors elle ne le reconnait pas, de plus avec la vampirisation, si elle en a déjà vu elle a du oublié). Elle bondit dedans et celui-ci disparait.

Un peu avant de disparaitre, des loups se sont fait entendre non loin au nord de votre position et du brouhaha s’en dégage encore. Que fait Orfraie ?

- Elle se dirige vers le nord pour aider les villagoies inconscient ?
- Elle se dirige vers le lieu de l’embuscade pour aller voir ce que découvre Luna ?





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 1 Aoû 2016 - 0:22

Lorsqu'Arakjörn croisa les poignets -et les doigts- pour que sa magie fonctionne, il vit déferler un véritable ouragan de flammes et flèches de lumières, il ne manquait que son coup final pour apporter le trait de pinceau qui signerai le tableau de la mort de la louve. Malheureusement sans doutes que ni son corps, ni son esprit n'avaient pu endurer la possession qu'il avait subit. Ses sens étaient encore troublés et il était incapable de se concentrer correctement. La trame obéit à son appel, mais trop mal pour qu'en découle les lames de glaces désirées, seul de petits nuages de gels émanaient de ses mains, il était encore trop faible pour invoquer quoi que ce soit de plus imposant qu'un peu de neige. Sous l'effort il s'écroula à nouveau à genoux, observant la louve brûler.

Mais celle-ci avait également son mot à dire : "survivre", tenace comme elle était, Wargen hurla à la mort avant de bondir en arrière et stopper tout mouvements. Elle les fixait l'un après l'autre, pour une future vendetta à ne pas se tromper. Elle le fixa de ses yeux effroyables, lumineux, dévorants, toute sa haine se déversa en lui en cet instant, terrorisé et faible, Arakjörn fit de son mieux pour lui répondre du mieux qu'il pouvait, il chercha pendant la demi-seconde que lui accordait la louve le parfait regard, et lui rendit celui qu'il accordait à ses victimes, son regard de mort à lui, sans doutes qu'elle n'en tiendrait pas compte, mais si elle ne voulait pas l'oublier, qu'elle tienne compte de la détermination qu'exprimait ce regard.

La louve disparus alors dans un immense portail provenant d'une magie inconnue. Bien que le sort était impressionnant, il n'en fut pas plus étonné que ça et la vit disparaître alors que les dernières flèches étaient tirées. Ces animaux n'étaient pas ce qu'ils semblaient être, ils n'étaient pas loups, ils étaient esprits, esprits de la forêts. Et les esprits hurlaient. Le combat était-il réellement terminé ?

Alford s'éloigna dans la direction du cris, Arakjörn, lui se contenta de rester là, hébété, à essayer de comprendre ce qui lui était réellement arrivé, il s'assit alors par terre, le temps de méditer, remettre de l'ordre dans sa tête. La régente s'éloigna pour retourner sur leurs traces, là ou il leur avait tendus une embuscade, lui, le nain.

Il se leva plusieurs minutes plus tard, pour retourner voir sa supérieure, dans la crevasse, la jeune femme était dorlotée par son lié, pleurant devant une flaque de sang, entouré par la présence imposante du dragon qui la réconfortait, sans doute par l'esprit. La capitaine était également à ses cotés, tous noyés par la souffrance de la régente. Il comprit alors rapidement que la seconde dragonnière avait été très proche de Duruisseau, que la petite pierre qu'elle tenait était tout ce qu'il restait de la dragonne noire qui les avaient accompagnés. L'incompréhension lui donnait des frissons et lui alourdissait les jambes, dévorait tout ses membres, lui donnait envie de se joindre à leur malheur, se joindre à cet état de faiblesse collectif, mais il ne pouvait pas. Il était responsable de tout cela, il n'allait pas être accepté, et il n'avait aucune raison de l'être, comme il n'avait aucune raison de pleurer, ce n'était pas ses morts, ce n'était pas sa patrie. Il s'approcha du petit groupe. Regarda le bout de ses sandales, manqua presque de lâcher une larme -il n'était pas encore faible à ce point !- et murmura :

-Je suis désolé.

Il voulait encore parler, les remercier de l'avoir sauvé, expliquait qu'il partait, mais la honte l'obligeait à se taire. Quel réconfort sa compassion pouvait offrir après tout ? Lui qui avait hérité du travail le plus facile, la tâche la plus simple, veiller à la santé de tous, il n'avait pas été capable de sauver l'elfe, et pire que ça, c'était à cause de sa faiblesse, de sa présence dans le groupe, qu'elle était morte.

Il tourna les talons, baluchon à la main, sans dire au revoir, trop abattus pour s'énerver contre lui-même, contre la stupidité de la régente d'avoir amené ici son amante, ou même réaliser qu'il avait trouvé un moyen de terrasser son ennemi.

Et se renfonça dans la nuit noire...loin de la forêt.

directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 1 Aoû 2016 - 12:32

Cette intrigue est désormais terminée. Félicitation à tout le monde. J’espère qu’elle vous aura plus. Autant à la lire pour ceux qui n’y ont pas participé. Qu’à y participer pour les participants.

Je vais maintenant procéder au jet des récompenses que vous méritez amplement !


Alford Gorder => 200 PO
Luna Duruisseau => Fleur élémentaire
Alkhytis => 200 PO
Orfraie Ataliel => Pierre d'asbeth
Arakjörn Nygdmer => Fleur des larmes

Les PO ont été distribués. Alky les PO ont été converties en PR.
Vous avez trois mois pour ajouter vos ingrédients dans vos inventaires.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Lun 1 Aoû 2016 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 1 Aoû 2016 - 12:32

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Récompense' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute

Revenir en haut Aller en bas

[Intrigue] La dernière meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Ma meute!
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» La Dernière Maison Simple
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-