Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Intrigue] La dernière meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: [Intrigue] La dernière meute Dim 8 Mai 2016 - 23:41


Citation :
Des hurlements lugubres s’élèvent à l’ouest d’Armanda. Le mal, ignoré du monde, qui sévit dans l’ancienne demeure du royaume elfique a commencé à se mettre en marche. Aldaria et Gloria ont perdu contact avec certains villages situés à l’extrémité ouest de leur territoire respectif. Dans ces hameaux isolés il n’y a plus âmes qui vivent. Les habitants se sont volatilisés sans laisser de trace. Sans laisser de trace ? Pas tout à fait …

INTRIGUE : La dernière meute. 10 Juillet an 7 d’Obsidienne
Les joueurs disposent d'un délai de 3 jours pour poster à compter de la réception des directives. Nous vous encouragerons même à poster plus vite encore si vous le pouvez (l’intrigue n’en sera que plus développée). Les RP d’intrigue sont prioritaires sur tous les autres rp normaux.

  • Alford Gorder
  • Luna Duruisseau
  • Alkhytis
  • Orfraie Ataliel
  • Amanda Svenn
  • Arakjörn Nygdmer
  • Enetari Terendul

L'ordre pourrait changer à tout moment.



Spoiler:
 


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Lun 23 Mai 2016 - 0:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 9 Mai 2016 - 7:39

Suite aux événements plus que sinistres s'étant déroulés à l'Ouest une annonce a finit par circulé rapidement aux travers des différents guildes de mercenariat à travers tout l'empire Glorien, et Aldarien, mais le côté très inquiétant des faits semblent avoir effrayé pas mal de monde, et seuls les plus braves avaient finit par accepter cette mission, ou bien les plus téméraires comme un certain Alford par exemple qui pour tout avouer était plus attiré par sa curiosité, et son envie de bien faire que par la paye, mais comme on avait bien besoin d'argent pour vivre il n'oublierait sûrement pas cette dernière à la fin de sa mission. Mais d'abord il fallait allait enquêter au sujet des disparitions ayant eu lieu dans des hameaux à l'Ouest...

Il avait donc décidé de s'équiper pour cette mission alors que les autorités Gloriennes rassemblaient la troupe qui partiraient pour cette mission, et c'est d'une armure en os de dragon qu'Alford s'équipa, et d'une cotte de maillebrume juste en dessous pour se protéger, une protection très efficace et surtout très belle, même si c'était largement plus le côté efficace de l'ensemble qui l'intéressait que l'esthétique, puis il prit avec lui son espadon noir, et son épée de lumière, pour l'autre lame vu qu'elle était enchantée pour apparaître dans sa main de toute manière si besoin donc il n'avait pas le véritable besoin de l'avoir sur lui, cela et son arbalète éthérée, et quelques bijoux magiques et le compte y était. Bon il se remarquerait de loin par rapports aux autres soldats, mais au moins il avait un bon équipement…

Suite à cela il s'était donc rendu à Gloria pour rejoindre la troupe Glorienne qui effectuerait la mission en collaboration des Aldariens, une dizaine d'hommes environs placé sous les ordres d'un officier Gloriens, à tout casser des soldats, et des mercenaires comme lui quoi. Même si on lui lança mains regards quand ils devinèrent qui il était après s'être présenté, ah oui les dernières années lui avaient disons bâtit une certaine réputation… Protégé du dragon rouge Verith, ancien Alford aux mains souillés mais gracié, et grand bretteur depuis quelques temps, disons que peu d'humains pouvaient prétendre ne pas le connaître de réputation à cause de tout ça. Sacrément mauvais pour l'anonymat tiens… Et ce n'était pas forcément pour l'arranger donc.

Mais bon sur ce, et après quelques consignes qui leurs avaient été donnés ils partirent en direction des plains de l'Ouest du royaume Glorien pour aller s'occuper de toutes ces histoires, et y mettre un terme si possible, et ils partirent si bien, et si vite qu'ils arrivèrent bien avant les Aldariens là où ils devaient attendre ces derniers et installèrent donc un camp en les attendant… Alford en profita pour sa part pour s'occuper de ses armes car elle seraient certainement bientôt utiles.

Par contre il avait bien remarqué un enfant de moins de dix ans sans doute qui les accompagnait ça oui, et assez vite, et il finit curieux par aller voir ce dernier alors que les Aldariens n'étaient guère encore arrivés. Après tout un gosse de cet âge là dans ce genre d'endroit cela ne semblait vraiment pas habituel en plus d'être inquiétant pour le dit enfant tout de même, qu'est-ce que ses parents devaient penser s'il se trouvait ici? En somme on pouvait comprendre qu'il s'intéresse à cela...

« Eh petit ? Que fais-tu ici ? Sans vouloir te froisser ne pense tu pas que c'est un endroit un peu dangereux pour quelqu'un de ton âge ? » Dit-il clairement car il était clair que l'autre était plus qu'un jeunot et franchement il serait dommage qu'il meurt juste pour avoir voulu partir à l'aventure au mauvais endroits, au mauvais moment… Sauf s'il était là pour une autre raison par exemple?

Au passage les Aldariens ne devraient probablement pas tarder à arriver pensa t-il, mais bon on le préviendrait bien au moment où ça arriverait donc autant ne pas se faire de mouron, et se concentrer sur l'instant présent.

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 4:57

Comment des villages tout entiers pouvaient-ils disparaître du jour au lendemain? Non pas que les bâtiments et autres constructions s’évanouissaient, mais c’était les gens qui semblaient s’effacer sans laisser la moindre de trace. Ça ne faisait juste pas de sens, mais ces faits étaient rapportés à de nombreuses reprises, assez pour attirer l’attention de la régente d’Aldaria. Elle ne pouvait pas croire qu’il s’agissait que de simples rumeurs et la curiosité piquée, elle devait savoir ce qui se tramait le long de la frontière de l’ancien royaume elfique.

La logique aurait voulu que Luna envoie des hommes pour lui ramener l’information. Ç’aurait été beaucoup plus sécuritaire que de lancer une expédition elle-même. Mais si vous croyez qu’elle serait restée enfermée dans le palais lumineux, c’est que vous ne connaissez pas bien la jeune femme. Une fois son idée formée dans son esprit, il devenait difficile de la raisonner et impossible de la forcer à rester à l’arrière à moins de l’attacher.

Ainsi, tout avait été mis en branle pour l’opération et on avait cherché l’aide parmi les volontaires voulant se joindre à la mission. Les risques étaient bel et bien présents surtout qu’on ne savait rien de ce qui se tramait; il valait mieux se préparer au pire. Même si le prochain village touché serait supposément glorien, il était inconcevable pour Luna de ne pas supporter les Gloriens. Des vies humaines étaient en jeu! Qui sait quand cette menace toucherait les frontières aldariennes?

La princesse des lumières avait pris le commandement de la brigade. Elle pouvait compter sur la présence d’Alkhytis, son cher lié, d’Orfraie Ataliel, sa fidèle capitaine écarlate et d’Enetari Terendul, sa tendre garde. Elle leur avait personnellement demandé de se joindre à elle ou du moins, il avait été clair qu’elle ne pourrait pas partir sans eux. Elle avait remarqué que Sylira faisait partie du groupe. Elle avait rapidement fait la connaissance d’un guérisseur dénommé Arakjörn Nygdmer, de même que quelques autres soldats.

Quelques jours passèrent avant que la troupe franchisse les frontières du royaume voisin. Elle se mit en route en direction des plaines à l’Ouest, là où leur point de rendez-vous avec la troupe glorienne était. Une demi-journée plus tard, un campement apparaissait à l’horizon.

- Je vous salue au nom de tous les Aldariens ici présents, commandant. Puisse nos deux troupes s’unir pour mettre à bien cette mission. Prononça-t-elle suite aux salutations du Glorien.

Luna descendit de sa monture qui disparut avec la brise. Première chose qu’elle fit fut de caresser la tête du jeune dragon de cuivre. Elle échangea un regard avec Enetari et Orfraie afin de s’assurer que tout allait bien. Elle ne manqua pas de remarquer le petit gamin qui venait de rejoindre le commandant glorien, se dissimulant derrière lui. Il devait avoir sept ou huit ans environ et son expression effrayée était déchirante. Qu’est-ce qu’un enfant faisait ici?

Ses lèvres formèrent un sourire qui se voulait rassurant. Elle fit quelques pas en sa direction, mais s’arrêta à une distance respectueuse afin de ne pas l’apeurer davantage. Elle s’accroupit afin de se mettre à sa hauteur.

- Bonjour. Je m’appelle Luna. Prononça-t-elle doucement. Tu n’as pas à avoir peur de nous, nous ne te voulons aucun mal. Poursuivit-elle calmement.

Était-ce l’arrivée de la troupe aldarienne qui l’avait mis dans un tel état? Probablement pas, mais il lui semblait préférable de retirer cette hypothèse. La liée-dorée échangea un message avec son lié afin d’avoir son accord. Elle savait que de voir un dragon pouvait être angoissant, mais pouvait tout aussi bien attiser sa curiosité.

- Je te présente Alkhytis. Il est tout gentil et il est d’accord pour que tu puisses toucher ses écailles. Dit-elle en désignant l’être cuivré d’un geste de la main. Tu as un nom? demanda-t-elle.

Spoiler:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 10:55



Luna tente de rassurer le jeune garçon apeuré.

Modificateurs =>

- Intervention d’Alford précédemment : +0
- Race = Humain : +0
- Présence d’un dragon : +10
- Bonus gentillesse : +5

Compétence utilisée : Charisme/Prestance niveau moyen. Taux de réussite 45.

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Sam 14 Mai 2016 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 10:55

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 11:20

Le jeune garçon, aux cheveux bruns et aux yeux verts, sortit doucement le bout de son nez de la cape de l'officier Glorien pour poser son regard sur la dame en armure qui lui parlait. Elle ne semblait pas rassurante de prime abord, mais cette impression fut vite balayée par le son de sa voix. Elle lui présenta ensuite son dragon. Lui non plus n'était pas rassurant de prime abord, mais son comportement et sa position ne vinrent en rien confirmer cela. Lentement l'enfant prit confiance, sa peur diminuant.

« Je … je m'appelle Marco »

Une main vint se poser sur la tête du jeune garçon, c'était celle du commandant Glorien. L'officier jeta un regard en direction du mercenaire ayant posé la question précédemment et apporta quelques éclaircissements.

« Le petit n'est pas très rassuré à l'idée de revenir ici, mais nous avons jugé bon de l'amener avec nous. Il détient des informations, mais jusqu'ici il n'a jamais vraiment parlé. Il y a peu, un autre village a vu ses habitants disparaître. Il faisait partie de ce village et il est le seul à ne pas avoir disparu avec les autres. Tout ce que nous avons pu en tirer, c'est qu'ils ont été attaqués. »

Lentement, le gamin s'approcha du dragon, un peu hésitant avant de s'arrêter pour le regarder lui et Luna.

« Vous êtes dragonnier ? Mon papa me parlait d'eux. Vous êtes fort ? … Les créatures qui ont enlevé mon papa et mes amis l'étaient-elles … et elles étaient plus grandes que vous, monsieur le dragon … »

Un frisson de peur parcourut le gamin alors qu'il se remémorait les créatures ayant attaqué son village. Rapidement il alla se cacher à nouveau derrière l'officier Glorien.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 22:06

Il s'en passait des choses étranges, parfois ! Alkhytis avait toujours été si curieux et si passionné qu'il s'étonnait facilement de tout. Pourtant, cette fois, c'était plus inquiétant qu'autre chose. Un étrange phénomène faisait disparaître les habitants de villages entiers et personne ne semblait savoir y trouver une explication compréhensible. Était-ce là une mystérieuse magie qui venait de faire son apparition ? Le dragon était encore trop jeune pour pouvoir y comprendre quelque chose quand les bipèdes ne savaient eux-mêmes pas quoi conclure et il ne serait pas risqué à une prédiction hasardeuse sur un sujet aussi grave.
Ainsi, quand Luna décréta qu'elle allait mener l'enquête elle-même, sous la bonne garde d'une petite troupe qui les accompagnerait, évidemment, il se sentit un peu plus serein. Il ne serait peut-être pas d'une grande utilité, maladroit comme il était avec ce corps qu'il ne maîtrisait pas, mais il savait au moins qu'on allait faire quelque chose à ce sujet. Non, c'était inadmissible qu'on laisse une chose aussi inquiétante se produire sans rien y faire !

Tout naturellement, personne ne s'était posé de question à son sujet : bien sûr qu'il allait les accompagner, comment pouvait-il en être autrement ? Alkhytis détestait être séparé de sa Liée-Dorée et les affaires du royaume la lui retiraient bien assez souvent !
Trottinant tranquillement aux côtés de Luna, perchée sur sa monture, il avait tenté de mener l'enquête sur le chemin en s'adressant à tout le monde et en leur posant quelques questions. Avaient-ils une idée de ce qu'il se passait ? Avaient-ils déjà vu cela ou quelque chose s'en rapprochant ? Avaient-ils des idées, des soupçons ?
Malheureusement, ce n'était jamais que des suppositions et il leur faudrait arriver à destination pour espérer obtenir quoi que ce soit de concret. Il leur fallut plusieurs jours pour cela, mais le moment était enfin là !

Le jeune dragon put constater aussitôt que les Gloriens étaient déjà là. Naturellement, c'était eux que ce problème concernait le plus et ils avaient peut-être déjà commencé à enquêter depuis plus longtemps. Avaient-ils déjà quelques pistes ? Il ne leur posa pas de questions, se contentant de les saluer brièvement après que sa Liée ait pris la parole. Après tout, c'était elle qui dirigeait leur troupe et elle aurait tôt fait d'avoir elle-même ce genre d'interrogation.
Pourtant, ce fut un enfant qui attira son attention en premier. Après avoir grogné de plaisir et frotté sa tête contre elle, il voulut la suivre, mais connaissant déjà ses pensées, ne bougea pas d'une écaille. C'était vrai que ce petit bipède semblait déjà avoir peur et qu'il pourrait l'effrayer davantage, mais qu'y avait-il de mieux pour le rassurer que sa Luna ?

Ce ne fut que quand elle le présenta qu'il s'approcha doucement de l'enfant, essayant de ne pas faire de mouvements brusques.

« Bonjour, petit humain. » Se contenta-t-il de dire d'une voix douce, essayant de le rassurer par ses pensées et ses émotions calmes.

Puis il écouta les paroles du commandant, son regard oscillant entre l'homme et le mercenaire qui avait cherché lui aussi à prendre contact avec le petit. Pauvre enfant ! Alors il avait vu disparaître, ou pire, perdu tous les habitants de son village ? Pas étonnant qu'il soit terrifié et se sente seul et perdu !
Avec toujours la même douceur, il essaya doucement de le réconforter et de le rassurer par des émotions et des images qui se voulaient pleines d'affection. Plus que des mots, c'était peut-être de ça dont il aurait le plus besoin, ça et de se sentir en confiance parmi eux. Malheureusement, ce n'était pas encore chose tout à fait faite.

« Nous sommes encore de jeunes liés, mais tu n'as pas à t'inquiéter, nous sommes forts et entourés de personnes très compétentes. Avec nous tu peux te sentir en sécurité : nous te défendrons coûte que coûte contre ces créatures ! »

Ainsi donc les habitants des villages gloriens avaient été enlevés, et par des créatures ! À première vue, ils avaient affaire à plusieurs ennemis et il leur faudrait certainement combattre, mais pour cela, ils avaient besoin de davantage d'informations.

« Nous sommes venus pour enquêter sur les disparitions et retrouver ceux qui ont été enlevés, mais pour cela nous avons besoin de ton aide. » Continua-t-il lentement, essayant toujours de s'assurer qu'il n'effrayait pas l'enfant. « Pourrais-tu nous expliquer ce qu'il s'est passé et nous parler un peu plus de ces créatures ? C'est très important, nous devons à tout prix empêcher que cela se reproduise. »

Il espérait pouvoir le convaincre, obtenir quelque chose de ce petit garçon, là où les autres avaient échoué jusqu'à maintenant. Peut-être qu'en étant dragon, il y serait plus disposé et que la façon de communiquer propre à sa race l'aiderait davantage à s'exprimer.
Plein de tendresse, le jeune dragon couvrit Marco d'un regard bienveillant.

Directives:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 22:22



Alkhytis tente de convaincre Marco de faire face à sa peur et de livrer plus d’informations.

Modificateurs =>

- Race = dragon: +10

Compétence utilisée : Charisme/Prestance niveau moyen. Taux de réussite 45.

Total taux de réussite : 55

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Sam 14 Mai 2016 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 22:22

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 11 Mai 2016 - 23:11



Marco était revenu derrière l’officier Glorien, se cachant sous la cape, la peur l’ayant à nouveau habité. Il ne voulait pas en parler, il ne voulait plus en parler, il ne voulait pas se remémorer de cet instant, il ne voulait pas le revivre. Et pourtant … pourtant on lui demanda de le faire. Le jeune dragon était venu lui parler … dans sa tête. C’était quelque chose de très troublant. À vrai dire il avait même sursauté en l’entendant, avant de doucement se calmer quand il avait senti … des sentiments apaisants l’envahir, le calmant et lui donnant courage. À nouveau, l’enfant sorti le bout de son nez pour venir poser ses yeux verts sur le dragonnet.

« Des hurlements … il me faisait très peur. Mais papa me disait que c’était simplement des loups en train de chasser leur repas du soir. »

Le garçon baissa doucement les yeux, réfléchissant un moment tout en serrant la cape de l’officier entre ses mains.

« Mais je ne crois pas que c’était celui d’un loup … pas tout à fait … ça y ressemblait … mais c’était plus puissant et effrayant que ça … »

Marco redressa la tête pour regarder à nouveau le dragon cuivré.

« Alors broussaille, le chien de notre voisin, a commencé à aboyer de plus en plus fort. On n’y a pas vraiment fait attention, car il est à moitié aveugle et abois pour un rien. Puis il a cessé d’aboyer … et on a commencé à entendre des grognements. Je suis allé regarder à la fenêtre, j’ai vu le maître de broussaille ouvrir la porte et quelque chose de gros lui bondir dessus. Il a hurlé et papa m’a éloigné de la fenêtre. »

Doucement, le petit humain se mit à trembler, des larmes lui montant aux yeux.

« Ce qui était dehors c'est mis à grogner de plus en plus fort. Puis ça à griffer contre la porte … puis cogner. Papa m'a attrapé et on est sorti par l'arrière de la maison pour rejoindre l'étable. Quand on est sorti sa grognait de plus belle. Je ne sais pas combien étaient ses créatures, mais elles étaient nombreuses … puis quand on est arrivé à l'étable papa a voulut sortir l'un des chevaux de monsieur Lanver … mais il avait presque tous été tué … »

Le gamin renifla avant de fermer les yeux et se faire violence pour terminer.

« Il m'a alors mis sur l'un des chevaux restants, et quand il a voulu monter une des créatures s'est jetée sur lui … il faisait noir et c'était rapide je n'ai pratiquement pas eu le temps de voir … je me souviens juste de crocs se refermant sur la jambe de mon père et le tirant hors de l'étable. Le cheval a prit peur, c'est cabré et est parti à toute vitesse avec moi dessus … Ce qui a attaqué mon village … ce n’était pas humain … »



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Ven 13 Mai 2016 - 1:15


Il fallait bien qu'elle s'occupe, oui, c'était le mot. "S'occuper", son errance n'avait au final quasiment pas porté ses fruits, courrir après des chimères donnait de toute manière toujours le même résultat. Cette solitude n'avait pas été futile, elle avait finit par se trouver elle-même, même si ce n'était pas vraiment ce qu'elle cherchait. Enfin... Elle même, plutôt une inconnue sur lequel on ne pouvait mettre qu'un seul gros point d'interrogation. Au final avait-elle été un jour elle-même ? C'était la question à 1 million de pièces d'or, car le destin lui jouait toujours un mauvais tour, et là, ses tours étaient vachement mauvais, voire même sadiques ! Et surtout ils ne lui avaient rien donné en retour, tout du moins rien qui ne lui ait été donné de remarquer.

Elle regrettait déjà d'avoir cherché à s'occuper, elle n'avait pas mis bien longtemps avant de s'apercevoir, que le destin n'en finissait pas de se foutre d'elle, et visiblement il n'avait pas terminé de le faire. Il fallait encore trouver lequel était le pire, se retrouver avec cette enfant irresponsable à la tête de cette expédition et entrainant avec elle, certainement des pauvres gardes qui n'en demandaient pas tant et qui pourtant se retrouvaient maintenant obligés de faire leur devoir. Ou alors se retrouver avec deux parasites qui appartenaient respectivement à l'enfant irresponsable et à l'une de ses gardes. Le faux air innocent et presque candide qu'elle arborait disparut aussi vite qu'il lui était venu, ne laissant au final qu'une expression neutre sur son visage. Elle ne prit même pas la peine de saluer les personnes présentes, alors le faire pour les deux créatures monstrueuses ? Plutôt mourir que de les laisser s'approcher d'elle ou ne serait-ce que d'essayer de frôler son esprit. Elle s'était comme fermée sur elle même, imitant à perfection l'huitre perlière ! S'enfermant dans sa forteresse de solitude, mais également de cauchemars, comme elle avait malheureusement appris à le faire. Aucun dragon ne passerait ou ils auraient certainement droit de revivre en quelques secondes le condensé de ce que lui avait fait son précédent tortionnaire pendant trop d'années, car s'ils réussiraient à pénétrer les défenses, ces dernières se refermeraient sur eux pour devenir le piège précédent.

Si elle fut une excellente compagne de route ? C'était vite dit ! Pas un seul mot, même pas de compassion ou quoi que ce soit d'autre dans ce genre là, à croire qu'elle n'en était absolument pas capable ! Elle ne s'était même pas approchée de la seule autre créature nocturne et qui pouvait largement jugé de la différence de comportement entre ce qu'elle avait pu connaitre et ce qu'elle pouvait observer actuellement.
Ses regards à l'attention des deux monstres à écailles n'avaient rien de guère joyeux non plus, si bien que le mot "haine" se retrouvait bien faible et démuni comparé à ce qui était observable, d'ailleurs elle ne baissa jamais sa garde à leur encontre, ne leur tournant jamais complètement le dos comme on le ferait à un ennemi que l'on sait redoutable et qui sème l'effroi au plus profond de votre être, avec lequel on est obligé de faire. Le tout avec une main en permanence dissimulée sous ses vêtements de voyage, et qui à ne pas en douter, se retrouvait certainement sur une de ses armes. Les dragonniers concernés en avaient également pour leur argent, avec cependant une pointe de pitié pour ces pauvres bougres parasités par ces créatures immondes.

S'approcher d'elle ? Fallait-il encore rêver vouloir le faire quand l'on se retrouvait face à un tel comportement dérangé quand elle ne disparaissait pas dans l'obscurité pour se fondre dans le paysage nocturne. Ceux qui n'avaient rien demandés, c'est à dire ceux en dehors des parasites et de leurs hôtes, n'avaient droit qu'à un regard suspicieux s'ils osaient le faire mais ne restaient qu'en face d'un silence glacial. Quant aux principaux concernés, il suffisait qu'il osent s'approcher d'un pas dans sa direction, et qu'ils insistent un peu pour comprendre que continuer n'apporterait rien de bon. C'était un peu comme essayer de s'approcher d'un animal chassé et blessé, prêt à tout pour défendre sa peau contre son agresseur, puisque ce dernier n'avait pas grand chose d'autre à perdre.
Ce qu'elle voulait était au final extrêmement simple : qu'on la laisse seule, dans son coin.

En résumé, elle paraissait complètement timbrée, et le mot était faible ! Timbrée et instable ! Si elle n'avait absolument aucune confiance aux membres de cette expédition, alors qu'est-ce qu'elle pouvait encore bien foutre là et ne pas avoir pris la poudre d'escampette ? Un sens de l'honneur stupide qui empêche de revenir sur une parole donnée ? Dans ce cas là, elle était alors l'être le plus idiot que ce monde ait un jour porté.

Le destin lui joua un mauvais tour supplémentaire, enfin... Ou alors lui souriait-il ? Cette odeur, elle la reconnaitrait entre toutes même au milieu d'une porcherie, alors qu'ils arrivaient au campement Glorien. Le traitre était là, ce moins que rien osait encore pointer sa terrible trogne en public après tout ce qu'il avait pu faire.
Elle avait de quoi bouillir alors qu'ils se concentraient tous à tenter de tirer les vers du nez à un pauvre gamin qui savait à peine décrire ses agresseurs et potentiellement les créatures responsables à elles seules de toutes ces disparitions. Mais ce qu'il décrivait avait plus l'air d'une bande organisée que de simples bêtes sauvages, tuer les bêtes en premier pour éviter aux cibles de s'échapper, puis s'attarder aux proies faciles et isolées pour finir par celles retranchées. L'on aurait presque pu croire à une méthode vampirique si les créatures n'étaient pas décrites comme des bêtes. A moins que ce ne soit que des animaux dressés et non seulement dirigés par leurs instincts.

Ces créatures... Elles lui seraient probablement d'un grand secours - entre deux tentatives de la dévorer "vive" - si elles s'intéressaient à la viande morte bien entendu : Le traitre serait également une proie pour elles et rien ne lui ferait plus plaisir que de le voir se faire déchiqueter par ces monstres qu'elle imaginait comme des sortes de loups monstrueux. Et si en passant ils pouvaient s’empiffrer de la viande d'un dragon ou deux... Elle leur vouerait alors simplement un culte ! Pourquoi prendre des risques inutiles quand d'autres peuvent faire le travail pour vous ? Et puis avec un peu de chance ils seraient suffisamment repus après ce festin pour permettre aux autres de se carapater en quatrième vitesse !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Ven 13 Mai 2016 - 17:06

Quelques jours plus tôt, elle avait été convoquée par Luna. Elle en ignorait la raison, mais s’était rendue auprès de la Régente sans discuter. Celle-ci lui avait expliqué la situation à la frontière avec les Terres désolées et son désir de s’y rendre en personne. Orfraie avait bien entendu répliquer qu’il était inconscient qu’elle se déplace elle-même, qu’elle avait un devoir à accomplir en restant à Aldaria et qu’il était même égoïste qu’elle souhaite partir. Après tout, sa mort serait un problème pour le Royaume entier… Et une bénédiction pour ceux qui voulaient la place de la Protégée de Korentin. Mais la jeune Duruisseau n’avait rien voulu entendre, aussi la Capitaine des Lames Écarlates l’accompagnerait. Une deuxième contrariété vint lorsqu’elle apprit qu’Enetari viendrait également. Les deux femmes étaient amantes, cela elles ne pouvaient pas le cacher, leurs odeurs mêlées les trahissaient. Emmener Enetari était, aux yeux de l’Ancestrale, une grossière erreur. La nommer Garde personnel étalement d’ailleurs et ce pour les mêmes raisons : S’il devait arriver quelque chose à la jeune Terendul, Orfraie craignait que Luna laisse ses émotions prendre le pas sur sa raison et ainsi mettre tout le groupe en danger. Cela pouvait être une manière bien froide de penser, mais c’était malheureusement nécessaire pour assurer la sécurité de tous. Alors, plutôt que de veiller uniquement sur Luna (et son lié), l’ancienne princesse devait également garder un œil sur Enetari. Cette mission s’avérait déjà délicate en mettant – alors qu’ils n’étaient pas partit – les nerfs de l’immortelle à fleur de peau.

Bon gré mal gré, l’ancienne princesse elfique revêtit son armure et ses armes et fut présente lorsque le départ fut donné. Ses sens aiguisés lui permirent de se rendre rapidement compte du comportement étrange d’Amanda. En premiers lieux, l’Ancestrale avait été étonnée de la trouver là, mais finalement ce n’était peut-être pas une si mauvaise chose. Toutefois, son agitation était palpable pour la vampire, qui comptait donc bien découvrir les raisons d’un tel comportement.

Toutefois, ce n’était pas ce qui préoccupait le plus Orfraie. Loin de là. En effet, les disparitions avaient lieu dans les premiers villages, ceux situés non loin de l’ancienne forêt elfique. Rien que d’y penser, la vampire se sentait frisonner d’effroi. C’était là-bas, après tout, que sa vie avait basculé. Elle était sorti de cette forêt entre la vie et la mort, dans les bras de Lewyn, quelques mois plus tôt. Elle avait frôlé la mort, lorsqu’elle s’était rendue là-bas. Ses blessures – occasionnées par ce qui se cachait dans cette forêt – avaient eu raison de son ancienne elle. Tout cela était-il lié ? Orfraie en était convaincue. Elle était certaine que ce qui avait eu raison d’elle une fois était ce qui avait raison de ces villages. Cela n’augurait rien de bon… Déjà sur les nerfs, la vampire était donc plus que tendu. Elle était à l’affût du moindre danger.

Lorsque la troupe Aldarienne arriva au point de rendez-vous, Luna engagea le dialogue avec l’officier Glorien et un jeune garçon, un rescapé. Alkhytis se joignit à l’opération et ils purent récupérer de précieuses informations. Ce n’était pas autant que ce qu’un soldat aurait pu leur apprendre, mais compte tenu du contexte cela était mieux que rien. En écoutant le jeune garçon, Orfraie eut l’impression que le village avait été attaqué à une meute de loups étant donné la description. Toutefois, certains détails n’allaient pas en ce sens. Comme par exemple prendre grand soin de tuer les chevaux. Un loup ordinaire ne ferait pas ça.

Après quelques instants, le garçon se cacha derrière les jambes du Glorien. Il ne dirait rien de plus, c’était certain. Toutefois, c’était déjà beaucoup…

« Laissons-le, il ne dira plus rien. » Fit doucement Orfraie, s’attirant les regards de toute la troupe. « Nous avons déjà là quelques précieuses informations. Nous savons que ces créatures ne sont pas humaines et attaques – vraisemblablement – la nuit. Nous savons qu’elles sont intelligentes – au moins autant que nous - car aucune bête ordinaire n’irait prendre le temps de tuer les chevaux pour empêcher toutes fuites. De plus, elles s’en prennent d’abord aux proies faciles et isolées pour finir par celles qui sont retranchées. » Le visage fermé, la vampire poursuivit. « Vous savez tout ce que je suis devenue. Les créatures qui rodent dans cette forêt n’y sont pas étrangères, elles ont sont mêmes l’unique et principale cause. Si je vous dis cela, c’est pour rajouter quelques informations à ce que ce jeune et courageux garçon nous a dit. » L’Ancestrale se tut quelques instants, joignant ses mains dans son dos. « Avec le prince Wallam, Nous avions était attaqué par des bipèdes accompagnés d’animaux sauvages. Cela me pousse à croire que ces créatures que nous traquons et celles qui nous ont attaqués il y a quelques mois sont poussés à le faire. Quelque chose dans cette forêt les rend agressifs. Très agressif … » Termina Orfraie en se remémorant l’état dans lequel ces choses l’avaient mises.

La vampire entendit quelques murmures, puis les discussions prirent fins. Les Gloriens défirent le camp et la troupe se mit en route en direction du Nord. Un village se trouvait là-bas, à quelques kilomètres et selon l’analyse des dernières disparitions, ce village était la prochaine cible. Aldariens et Gloriens étaient venus à cette conclusion car il s’agissait du village le plus proche de l’ancienne Forêt des elfes. Et les disparitions suivaient toujours le même schéma : le village le plus proche de la forêt, peu importe le territoire.

Ces créatures ont-elles peur de quitter leur forêt ? Songea l’Ancestrale en plaçant sa monture à côté d’Enetari, Luna et Alkhytis.




Directives:
 





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 14 Mai 2016 - 13:29



CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA DISPOSITION DU VILLAGE


La troupe, composée d'Aldarien et de Glorien, finit, après avoir réuni quelques informations en interrogeant l'enfant, par se mettre en route. Le camp fut levé et tout le monde prit la route en direction du nord. À plusieurs kilomètres se trouve un village qui, selon toute vraisemblance, serait la cible des prochaines disparitions. Du moins, c'est ce que pensent les autorités des deux royaumes.

Après plusieurs heures de marche, tout le monde n'étant pas équipé en chevaux, la troupe arrive aux abords du village. Pas suffisamment pour se faire repérer par les villageois, mais suffisamment pour permettre à la troupe de le voir et d'analyser un peu le terrain. Le soleil a, depuis quelques heures, déjà commencé sa descente, c'est le milieu de l'après-midi. Le ciel est dégagé et seuls quelques nuages solitaires voguent çà et là au gré du vent.

Le village est disposé autour d'un puits. Il compte sept bâtiments. À l'est du puits, il y a une forge dont la cheminée crache quelques volutes de fumée noirâtres. Une maison se trouve à côté d'elle, sans nul doute une habitation. Au sud du puits, un peu en retrait, se trouve une écurie, derrière elle se situe un petit champ clôturé où paissent tranquillement trois chevaux. Des villageois sont actuellement en train de s'occuper d'eux. À l'ouest du puits se trouvent deux habitations. Quelques villageois sont attroupés devant l'une d'entre elles où un petit étalage est disposé. Le vent porte l'odeur du pain tout juste sorti du four. Sans doute que cette habitation sert de lieu de vie et de travail du boulanger du village. Puis, en retraient de ce hameau se trouvent une grande grange et un moulin qui borde un champ de blé assez haut. L'endroit compte environ une vingtaine de villageois. Sans doute est-ce trois familles.

Cependant, avant de les approcher, il est temps d'opter pour une stratégie…

Citation :
La stratégie qui remporte le vote est : Tendre une embuscade aux attaquants dans le village et évacuer les villageois. (Par quatre voix)

Lorsque l’intrigue arrivera au moment de l’application de la stratégie, le nombre de soldats vous accompagnant sera divisé par deux et le bonus et le malus suivant s’appliqueront :

Bonus mental : conscience tranquille = +5
Malus physique : sous nombre = - 5


Jet de dés de perception :

Alford Gorder : 0-45
Luna Duruisseau : 0-55
Alkhytis : 0-45 + 10 = 0-55
Orfraie Ataliel : 0-55 + 5 = 0-60
Amanda Svenn : 0-55 + 5 = 0-60
Arakjörn Nygdmer : 0-45
Enetari Terendul : 0-45 + 5 = 0-50

Bonus raciaux elfe/vampire = +5. Dragon = +10.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 14 Mai 2016 - 13:29

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Réussite de tout le monde sauf Enetari.

Alors que le groupe commence à s’avancer du village, elle ne remarque pas le piège à loups dissimulé à quelques pas devant elle. Elle marche dessus et le piège se referme sur sa jambe droite.



Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 14 Mai 2016 - 16:33

Suite a une rencontre intéressante avec un mercenaire quelconque au nord de son royaume, Arakjörn Nygdmer avait pris la décision de s'engager dans la folle affaire qu'était la fameuse expédition vers l'ouest. Il ne le suivit pas a Gloria, mais rejoignit sa capitale respective, Aldaria. Oh ça faisait plusieurs mois qu'il n'y était pas allé, ce n'était pas une ville qu'il appréciait particulièrement, mais il y passa quelques jours en tant que voyageur, afin de recueillir des informations sur l’expédition. Il fit la connaissance d'un jeune garde grièvement blessé, qui désirait absolument y participer, et de préférence sans boiter. Il lui fit donc part de ses services contre quelques pièces d'or ( il n'était pas gratuit ) et de petites informations sur l'événement, et il apprit que, chose très intéressante, la régente elle-même y participait.

Cette petite révélation surprise confirma en lui son désir de participer a une petite aventure et a essayer de se défaire de son quotidien stupide, a savoir gâcher ses talents en guérissant des mendiants contre un morceau de pain, et perdre son temps a vagabonder sans aucun buts, laissant ses objectif derrière lui. Ainsi, peut être que cette petite aventure raviverait en lui la flamme de vivre et de combattre, pour qu'il puisse enfin accomplir ses objectifs, et si, en prime, il pouvait s'attirer les faveurs de quelques personnages haut-placés… ça pourrait bien l'arranger.

Il se présenta alors aux lieux de recrutement au poste de combattant. Mais, schéma classique, les soldats déjà présents ne purent qu'éclater de rire lorsqu'il prononça, du haut de ses 130 centimètres, ses vœux avec fermeté, et il aurait été directement éjecté du lieu de recrutement si le garde qu'il avait sauvé la veille n'était pas intervenus en expliquant qu'il était très doué en temps que guérisseur, et il fut donc admis a ce poste…
Pardon ? Le GRAND sorcier Nygdmer, participant a une expédition d'importance primordiale ( le déplacement de la régente en était bien la preuve ) au stupide, minable, exécrable, poste de GUÉRISSEUR ?
Oooh il en fallut du self-contrôle a Arakjörn, pour ne pas répéter les erreurs du passé et massacrer toute la brigade. D'autant plus que sous les yeux du capitaine de la garde et de la régente, il aurait certainement signé son arrêt de mort. Il accepta leurs décisions ( avec beaucoup de difficultés donc ) en sachant que la récompense en vaudrait la peine, et qu'il aurait l'occasion de prouver sa valeur plus tard.

Il se présenta devant la fameuse Luna, ils échangèrent alors les politesse habituelle, ( chose amusante, il n'avait qu'a retirer son chapeau pointus pour avoir la taille d'un chevalier a genoux devant sa reine ). En réalité, la régente, et même son pouvoir en lui même ne l’intéressait pas. Alors oui elle était sans doute capable de quelque chose avec une épée ou un peu de magie, mais ce qui l’intéressait surtout chez elle, c'était son compagnon a écaille. Il n'avait vus de dragons qu'a la bataille de Sandur, et ils n'étaient que deux monstres a rayer de la surface du globe. Arakjörn était alors curieux de voir si toutes ses créatures, qu'il adorait à la fois pour leur beauté et pour le pouvoir qu'ils lui offraient même inconsciemment, et qu'il détestait pour leur pouvoir de destruction et leur cruauté, étaient tous aussi mauvais les uns que les autres.

Il étudia donc les dragons lors de leur voyage, sans chercher le contact avec quiconque, en imitant une étrange femme anti-sociale. Les deux dragons étaient moins impressionnant que le blanc, ou l'écarlate, ils étaient plus jeunes, mais il ne doutait pas de ce formidable pouvoir qu'ils possédaient. Arakjörn en était jaloux, si jeune et déjà surpuissant, sans avoir rien fait, ni s'être entraîné des centaines d'heures… Il était temps qu'il se concentre sur sa mission plutôt que de rêvasser, après tout il n'en savait rien, et au lieu d'inventer le passé de ses compagnons il pourrait plutôt délier sa langue et essayer d'être un peu plus bavard. Chose qu'il ne réussit pas.

Il demeura cependant attentif aux moindres détails, surtout lorsqu'ils arrivèrent au camps des gloriens ou il revit, sans surprise, Alford, qu'il avait croisé quelques semaines plus tôt. Il ne chercha pas non plus le contact, il l'estima occupé et s'assit derrière un arbre en écoutant attentivement les complaintes d'un chétif petit garçon. Il avait de l'affection pour le gosse, déjà parce qu'il connaissait la douleur de perdre son père, et ensuite parce qu'il était petit, physiquement impuissant, comme lui, à la différence qu'il connaîtra peut être le bonheur d'être comme les autres.

Il ne bougea pas non plus de place lorsqu'il fallut écouter le blabla du capitaine de la garde, qui détenait néanmoins des informations personnelles intéressantes. Ce qui le dérangeait le plus dans cette histoire, c'était la disparition des corps, personne n'avait l'air d'y prêter plus attention que ça.. si le monstre avait dévoré, ou simplement mordus le père du gosse, peut être qu'ils auraient laissé une trace de sang ? Quelque chose a pister ? Mais ce n'était pas a lui de décider de ces choses là… ni même du mode opératoire de défense du prochain village sur la liste, auprès duquel ils s'étaient arrêtés, il était pour lui trop risqué de combattre ces choses la nuit, et encore plus de diviser leurs forces par deux pour le faire. « Froussard » se dit-il alors.

Cette auto-insulte se confirma lorsqu'un cri de douleur vint lui glacer le sang, il n'aimait pas son travail, mais il devait le faire bien, il accouru aussitôt vers la source du cris en même temps que plusieurs soldats. Il s'agissait d'une elfe dont la jambe avait été broyée par un piège a loup. Après un instant de panique, il se reconcentra et ouvra la bouche pour la première fois depuis une bonne dizaine d'heures :

-STOP ! Que personne ne bouge sans savoir ou il met ses pieds ! La zone est peut être piégée !

Que se passait-il ? Les villageois étaient au courant d'une attaque prochaine et souhaitaient se défendre ? Il ne fit pas attention de voir qui l'avait écouté ou pas et s'agenouilla a coté de l'elfe, dont il avait oublié le nom, qui était étendue au sol, les mains sur sa jambe. Super, il devait se préparer a un assaut contre l’inconnu, et il allait déjà devoir se vider de ses forces. Il reprit, en remplaçant soigneusement les mots « gros » et « vaniteux » de la phrase qui se formait dans son esprit :

-Je vais avoir besoin d'un gars costaud pour m'aider a retirer le piège. J'ai besoin d'un volontaire !

Après tout ce n'était pas la peine de gaspiller ses forces quand d'autres peuvent le faire a votre place, d'autant plus qu'il doutait ( avec raison ) de sa propre force. Il se prépara alors a lancer un sort de lumière apaisante, joignant ses mains en espérant que les entailles ne soient pas trop profondes, et attendant l'intervention d'un de ses compagnons.


directives:
 


Dernière édition par Arakjörn Nygdmer le Sam 14 Mai 2016 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 14 Mai 2016 - 17:10

Arakjörn tente de soigné la jambe blessé d’Enetari.

Modificateurs =>

- Race = humain : +0
- Aide extérieur pour retirer le piège à loup : +5

Compétence utilisée : Magie. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 14 Mai 2016 - 17:10

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 17 Mai 2016 - 0:12

Des disparitions mystérieuses… et s’il s’agissait simplement de personnes ayant décidé de reconstruire une vie tranquille et solitaire, loin de l’époux ronchon, de la fiancée taciturne, des parents autoritaires ou des enfants bruyants ? D’accord, tous en même temps, et alors ? Il y avait bien assez de vivants pour s’occuper en plus des potentiels morts. Mais sa petite lune avait décidé de se joindre à l’expédition et il n’était simplement pas question pour Enetari de laisser passer une occasion de s’amuser ‒euh, de protéger Luna‒ loin des murs d’une grande ville. Bien que ce fût en tant que garde personnelle de la régente qu’elle se joignait à la troupe, c’était aussi son petit plaisir que de se lancer dans cette aventure, cessant enfin de tourner en rond entre quatre murs pour retrouver le plaisir du grand air et des longues chevauchées. Elle n’était pas faite pour demeurer enfermée, telle un oiseau en cage, pas plus que ne l’était son petit trésor à écailles ou son amie quadrupède rayée !

Avançant tranquillement sur Coriya, l’elfette jeta un coup d’œil vers la vampiresse tout près. Orfraie, la générale, qui veillait sur elle comme sur le reste du groupe. Bonne ou mauvaise ? Physiquement, la question ne se posait pas, la vampiresse était délicieuse à observer, mais sur le reste… Grande énigme dont la solution n’apparaissait toujours pas clairement. Elle était utile, pas réellement désagréable, certes, mais sa proximité avec Luna n’était pas pour plaider en sa faveur. La Terendul n’avait pas encore assez d’éléments pour savoir si elle l’appréciait vraiment ou la détestait purement et simplement ; A moins que ce ne soit un mélange des deux. Malheureusement, ses réflexions orfraisques durent s’arrêter là puisqu’ils arrivaient au village qu’ils soupçonnaient d’être la prochaine cible de ces fameuses disparitions. Ils s’immobilisèrent toutefois un peu avant et, le nez en l’air, l’elfette observa autour d’elle avec curiosité tout en écoutant d’une oreille distraite les officiers discuter du plan à mettre en œuvre. La nature était belle, à cette saison, les fleurs embaumaient et les arbres débordaient de fruits et feuilles qui s’entremêlaient en une harmonieuse fresque naturelle, le bleu du ciel servant de trame de fond pour cette tapisserie colorée. Un paysage à donner envie de s’étendre dans l’herbe, grimper aux arbres ou partir au grand galop découvrir le reste du monde.
Descendant de monture, la jeune fille échangea un regard complice avec Aïasil avant de s’étirer avec bonheur dans son armure du chat. Elle aimait l’équitation, elle aimait ses deux compagnes que d’aucuns pourraient qualifier d’étranges, mais retrouver la terre ferme sous ses bottes de cuir avait parfois du bon aussi, autant pour elle que pour soulager la petite jument rayée. Patiemment, Enetari attendit que les officiers se mettent d’accord jusqu’à ce que l’ordre fut donné d’évacuer le village avant de préparer le piège. Les balbutiements du gamin avaient visiblement été pris au sérieux, pauvre esprit sans cervelle qu’il était pourtant, et toute la troupe semblait relativement sur le qui-vive. L’elfette, elle, profitait simplement du calme avant la tempête, en espérant ne pas devoir attendre toute la nuit avant que leurs cibles ne se montrent ; si elles se montraient.

Loups ? Non, jamais un loup n’agirait ainsi, pas de façon naturelle non plus. Vampire, peut-être, mais Enetari n’avait pas souvenir que ces bestioles soient aussi bruyantes, leurs attaques étaient plus rapides, précises, plus efficaces en un sens. Les humains étaient trop patauds pour attaquer si promptement et tuer un chien ; impossible également que ce soit des lynx ou même une meute de chiens errants, dont le comportement n’était pas celui des mystérieux chasseurs. Quoi, alors ? Peut-être ce fichu gosse avait-il été trop exposé à la fumée des champignons que prenaient ses parents, personne n’avait donc pensé à cela ? Mais non, les disparitions étaient bien réelles. En revanche, la peur ‒ou la fumée de champignons‒ avait fort bien pu modifier sa vision de la réalité et transformer de simples canidés affamés en créatures bien plus atroces qu’elles ne l’étaient véritablement.

*Schlack* Le piège se referma sur sa jambe sans qu’elle n’y prenne garde. Un instant, elle sursauta, surprise, avant que la douleur ne s’empare de son corps et qu’elle ne pousse un cri de souffrance autant que d’étonnement, se laissant tomber au sol pour éviter à son membre blesser de supporter davantage le poids de son corps. Sa jambe la brûlait et le plus petit mouvement enfonçait encore davantage les crocs de métal dans sa chair meurtrie et sanguinolente. Elle serra les dents, tentant de se couper de sa dragonne pour lui épargner ce tourment tout en luttant pour contenir son propre calvaire en silence. Mais le lien encore trop jeune résista et elle sentit Aïasil souffrir avec elle autant que l’aider à bloquer cette lame de feu dans son esprit. Dracos merci, le supplice ne dura toutefois pas très longtemps et l’un des guerriers, un humain puant aux cheveux noirs, vint ouvrir le piège tandis qu’un autre ‒mais d’où sortaient tous ces gens qu’elle n’avait pas même souvenir d’avoir aperçu ?‒ venait panser la plaie magiquement. Soulagée, la jeune fille les remercia rapidement avant de serrer sa liée qui s’était précipitée vers elle, de toute évidence affolée. Elle la rassura tendrement, adressa un regard à Luna et Orfraie pour leur notifier sa bonne santé, puis, une fois tout en ordre, reprit la route avec eux. En faisant attention, cette fois. Voilà qui lui apprendrait à se plonger dans ses réflexions plutôt que de prendre garde à ce qui guettait le malheureux voyageur ; elle était malgré tout soulagée d’en avoir été la victime plutôt que sa liée ou Coriya.

Le reste du chemin se déroula sans plus d’incident, les pièges que le groupe avait désamorcé ayant été découverts à temps pour ne pas faire plus de dégâts et Enetari ne s’en tirant qu’avec un léger boitillement dû à une petite et fourbe douleur qui refusait de partir. Qu’importait, elle finirait par la quitter, dut-elle en vider quinze bouteilles d’alcool pour cela. Bien que pour l’heure, les bouteilles étaient à ranger au placard. Ils étaient arrivés au village et si l’accueil n’était pas menaçant, il n’en était pas pour autant chaleureux. Plusieurs villageois étaient venus les accueillir et bien que la courtoisie soit présente, la Terendul n’en remarqua pas moins que les visages étaient un peu tendus, les sourires demeuraient fugaces et que ceux qui possédaient une arme à la ceinture semblaient prêts à se défendre ; leurs mains étaient stratégiquement posées non loin de la garde et les muscles de leur cou, contractés, démontraient leur qui-vive. Polis, mais pas fous. Sans doute devaient-ils être prudents s’ils voulaient protéger ce lieu de quelques bâtisses, que l’odeur du pain chaud et le hennissement léger des chevaux semblaient laisser à l’abri des morts les plus sanglantes. Pourtant, ce ne serait ni le lent mouvement des ailes du moulin ni le discret clapotement de l’eau du puits contre le seau qui retombait qui les protégerait des créatures qui les guettaient peut-être, quelque part dans l’ombre. Non, mais les écouteraient-ils seulement, eux intrus, eux inconnus, qui viendraient leur demander d’abandonner, même temporairement, leurs foyers, leurs métiers, leur vie quotidienne ?


Directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 17 Mai 2016 - 13:57

Apparence actuelle d'Alford dans son armure:
 

Alford ne puait pas vraiment à vrai dire, il se lavait quasiment tout les jours et devait être plus propre sur lui que pas mal de gens ici présents, de toute manière ce n'était pas vraiment l'odeur qu'on remarquait le plus quand on voyait que l'homme portait une armure complète semblant en étain à première vue même si en vérité elle était en os de dragon, mais c'était voulu que cela après tout ce n'était pas forcément bien vu de se balader avec une telle armure sur soit donc cacher la nature du matériaux dans lequel elle était faîte était une bonne idée.

Oh et il se tenu d'ailleurs très légèrement en retrait lors de l'arrivée des Aldariens, car disons qu'il avait reconnu une certaine personne qu'il n'appréciait guère de revoir, cette vampiresse têtue comme il la connaissait devait encore lui en vouloir à mort, il ferait donc bien de rester prudent pensa t-il. Mais il espérait qu'elle soit assez maligne pour comprendre ce qu'elle risquait à l'attaquer, rien d'autre que la colère d'aile de mort, après tout n'était-il pas le protégé de ce dernier? Au fond Alford désirait juste que Veren lui fiche la paix rien de plus, et il espérait bien que cela lui serait accordé pour cette mission. Et au pire il tâcherait d'être prêt après tout après toutes ces années de périls il connaissait bien le sens du mot prudence.

Dans tout les cas tout sembla sinon bien se passer avec le jeune homme, et ils arrivèrent même à obtenir des informations intéressantes qu'Alford nota dans un coin de son d'esprit, par son totem cela lui faisait drôlement penser à des bêtes qu'il avait vu il y a quelques années de cela en tant que théocrate, sachant cela il redoubla de méfiance car on ne savait jamais, son épée de lumière, et son espadon noir, ainsi que son armure ne serait pas de trop le moment voulu certainement... Et puis il était maintenant décidé plus qu'à enquête à mettre fin à cette menace.

Alford n'était au passage guère religieux, et ne vouait pas de culte à Verith malgré le fait que ce dernier avait tout son respect, mais il se surprit à serrer dans sa main gauche l'écaille rouge que ce dernier lui avait offert. Comme s'il espérait que cela lui offre une partie de la force du dragon, mais il rangea bien vite la dite écaille avant qu'on ne le remarque... Surtout que le temps de discuter du prochain plan était venue après qu'une elfe avec un visage familier... Orfraie Ataliel peut-être? pensa t-il, eu parler de son expérience, et ils discutèrent du plan, et par chance se fut l'option qu'Alford préférait de loin qui fut retenue...

La village n'avait pas l'air bien grand sinon, et il préférait que les villageois soient mit en sécurité pendant qu'ils se battraient contre la menace, Alford était donc serein, et en tant que Grand bretteur se préparait déjà mentalement à l'épreuve qui suivrait bientôt. Mais le fait qu'il se préparait mentalement en approchant du village ne l'empêcha pas heureusement de faire attention, et il n'activa pas par mégarde un piège heureusement, ce qui ne fut malheureusement pas le cas d'une certaine elfe...

Totalement d'accord avec ce que disait un jeune mage qu'il n'avait pas rencontré il y a si longtemps Alford se chargea de libérer l'elfe du piège. Cela ne lui demande pas trop d'effort ayant une force de lié de l'ours, et portant une armure qui amplifiait cette dite force l'elfe trouva rapidement sa liberté. Et ils purent ainsi poursuivent leurs avancée vers le village suite à ce petit accident.

Ils arrivèrent ainsi rapidement au village, et furent accueillit par les occupants de ce dernier méfiants, mais pas du tout hostile par contre. Un sentiment compréhensif au vu de ce qui s'était passé dans des villageois pas si éloigné que cela de celui-ci... Et l'officier Glorien ne tarda d'ailleurs pas à tenter de les rassurer par ses paroles.

"Mes braves nous sommes venu ici pour vous protéger, nous avons des raisons de croire que vôtre village va très bientôt se faire attaquer, et nous avons décidé de vous évacuer hors de ce lieu dès maintenant pour ensuite combattre ce qui vous menace pendant que vous serez en sécurité."

Alford content qu'on ne l'ait pas reconnu d'ailleurs car il n'avait pas une forcément une bonne réputation auprès des paysans, en plus d'être connu de tout le monde dans le royaume humain pour le meilleur comme pour le pire intervint de sa voix déformé par son heaume donc difficile à reconnaître.

"Cela est toujours dur d'abandonner sa maison ne serait-ce qu'un temps mes amis cela je le sais bien, je suis comme vous un fils de la terre. Je suis un fils de paysan comme vous, j'ai été paysan comme vous, et je sais quel est la valeur du mot "foyer" pour des hommes comme nous. Mais sachez que pour ma part je suis là pour vous défendre vous, mais aussi vos foyers mes frères. Alors partez l'esprit serein, et sachez que vos foyers sont entre de bonnes mains.." Dit-il d'une voix qui se voulait confiante, et surtout rassurante, comptant sur le fait qu'il avait tout de même une armure impressionnante, et une allure martiale pour convaincre qu'il sérieux dans ses propos. Après tout il ce sentait investit d'un devoirs envers ses hommes qu'il comptait bien remplir de son mieux.

Et suite à ces quelques propos il lança un regard courtement vers la forge non loin. Sachant déjà où il irait attendre pour sa part que les choses deviennent sérieuses, autant car il avait quelques idées de quoi faire dans cette forge, que de se dire qu'il pouvait y trouver des choses intéressantes... Et puis il pourrait protéger quiconque le suivrait là-bas au passage s'il n'était pas seul à y aller.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 18 Mai 2016 - 6:09

Ce cri… Le sang de Luna s’était figé dans ses veines, consciente de l’individu à qui appartenait cette voix. Son cœur avait loupé un bond et elle avait senti ses membres vouloir se précipiter vers la jeune elfette. Une main solide l’avait heureusement retenue pour éviter une autre catastrophe du genre et on ordonna qu’on désactive les trappes qui jonchaient malencontreusement au sol avant qu’un autre incident de ce genre se produise à nouveau. Un homme armuré, qu’elle n’avait pas reconnu comme étant Alford sous son casque, avait offert sa force en contribution afin de libérer sa tendre et douce amie. Elle n’aimait pas voir la douleur peindre son visage et encore moins sa liée qui s’agitait dans tous les sens, paniquée et souffrante. Heureusement, elle vit le guérisseur la prendre rapidement en charge. Elle avait bien fait d’accepter Arakjörn dans ses rangs.

Sa main se posa instinctivement sur Alkhytis et caressa ses écailles cuivrées. La crainte que son lié soit blessé ou ait à subir un tel événement l’effrayait et elle échangea un long regard avec celui-ci, qui signifiait de faire attention. Sans même à avoir à échanger une parole avec lui, elle savait qu’il avait eu la même idée qu’elle : celui d’apaiser le jeune dragon pendant qu’elle s’assurerait de l’état de la liée d’Onyx. Elle lui tendit délicatement sa main afin de l’aider à se relever et s’attendit à devoir l’aider à se déplacer, mais il se révéla que le guérisseur avait été plus qu’efficace. Le sourire de l’elfette effaça son air inquiet et le groupe reprit la route.

Lorsque Gloriens et Aldariens entrèrent dans le village, quelques hommes et femmes s’approchèrent d’eux. Mais ce ne fut pas un accueil chaleureux qui les attendit, pas plus qu’hostile. Simplement froid et c’était compréhensible puisqu’ils étaient sur le qui-vive depuis les derniers événements touchant leurs voisins. Ils s’étaient préparés à une éventuelle attaque : épées trônaient à la hanche des hommes tandis que dagues ou couteaux étaient majoritairement visibles pour les femmes. Ils avaient également posés les trappes à loup pour tout envahisseur potentiel. C’était brave de leur part, pour cela, la jeune femme devait le reconnaître. Mais malgré toute leur bonne volonté, avoir une arme entre les mains ne transformerait pas ces paysans en guerriers. C’était louable ce qu’ils avaient su produire à l’aide de leur forge, mais ça n’égalait certainement pas l’armement impérial.

L’officier Glorien parla le premier, suivit de l’homme qui avait libéré Enetari de sa trappe. Des murmures s’élevèrent parmi les gens, chuchotements faciles à discerner ou à deviner : ils ne désiraient pas quitter leur village. Ils étaient sceptiques, incertains de vouloir croire que les disparitions étaient réelles et qu’une menace cognait à leur porte. Mais s’ils n’y croyaient pas, alors il n’y avait pas de raison qu’ils soient tous aussi alertes et prêt à partir au combat. Ils savaient… Seulement, ils espéraient encore qu’on leur dise qu’il ne s’agissait que d’un canular.

Finalement, l’un des villageois s’avança afin de sortir du lot et se démarqua. Ses cheveux étaient sel et poivre et comme les autres, il avait une épée à la taille.

- On a entendu parler de ces disparitions et elles nous inquiètent. Vous parlez bien guerrier, mais c’est assez difficile de vous croire quand on voit avec qui vous marchez. Je reconnais ses armoiries, ce sont des armoiries Aldariennes. Vous pouvez nous expliquer ce que des soldats de l’Empire font avec ces faquins d’Aldariens ?

La princesse des lumières s’avança et jeta un regard froid à l’homme qui venait de parler. Elle n’avait pas aimé ses paroles.

- Ces faquins d’Aldariens, comme vous le dites, sont ici pour vous aider et empêcher qu’une catastrophe s’abatte à votre tour sur votre village. Croyez-vous que ces disparitions sont une blague? Dites ça au gamin, seul survivant de la dernière attaque, qui a perdu sa famille, ses amis, ses voisins et dont les séquelles le marqueront à vie. Prononça-t-elle d’une voix claire et forte.

L’azur croisa le regard de l’homme et soutint son regard.

- Très bien. Si on n’est pas assez bien pour vous et que notre aide n’est pas requise, rien ne nous oblige à rester. Nous allons simplement quitter et attendre que la menace se rende à nos frontières ou encore, aller voir si le village voisin est capable de mettre nos différents de côté pendant l’espace d’un instant. Enchaîna-t-elle.

Elle fit une pause et l’officier Glorien en profita pour expliquer qu’ils avaient demandé l’aide des Aldariens afin de venir à bout de ces étranges disparitions. Si cela venait de la bouche d’un Glorien, peut-être seraient-ils plus enclin à coopérer.

- Nous désirons vous aider. Nous ne voulons pas que malheurs s’abattent sur vous, sur vos familles, vos enfants, vos proches et ce, que vous soyez Gloriens ou Aldariens… Je ne vous forcerai pas à nous accepter. Alors, désirez-vous, oui ou non, notre aide?

La voix s’était voulue plus calme et douce, bien que la fin avait terminé sur une note ferme.



Spoiler:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 18 Mai 2016 - 12:02



L’officier Glorien, Alford Gorder et Luna Duruisseau tentent de calmer les villageois et les convaincre d’obéir docilement à leurs ordres afin de les faire évacuer le village et les mettre en sécurité le temps que la menace sur eux soit neutralisée.

Luna parlant en dernière c’est son niveau qui servira de taux de réussite au jet de dés.

Modificateurs =>
- Intervention de l’officier Glorien: +5
- Intervention d’Alford précédemment : +10
- Race = Humain : +0

Compétence utilisée : Charisme/Prestance niveau moyen. Taux de réussite 45.

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 18 Mai 2016 - 12:02

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



\o Réussite critique o/


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mer 18 Mai 2016 - 23:34

Ils avaient repris la route, marchant pendant plusieurs heures pour atteindre leur destination, un autre village Glorien qui, d'après leurs informations, risquait d'être attaqué très prochainement. Impatient comme toujours, le jeune dragon aurait voulu qu'ils accélèrent le pas, un peu trop lent à son goût, mais l'endurance et les enjambées d'un être de son espèce n'avaient rien avoir avec celles des bipèdes et il ne pouvait certainement pas leur en vouloir, tous n'ayant pas la chance d'avoir une monture.
Un seul incident arriva au cours de leur marche, alors qu'ils n'étaient plus très loin du village. Un méchant piège avait happé la jambe d'Enetari et ce fut des émotions de souffrance qui envahirent son esprit, alors que sa Liée se sentit déchirée à son cri et à cette vision qui s'offrait à elle. Il tenta de l'apaiser un peu, mais elle était forte et se ressaisit aussitôt. Tous deux, redoublant de prudence choisirent de s'occuper de la pauvre Aïasil, tandis que d'autres libèrent l'elfe et la soignèrent.

D'un simple touché de l'esprit, Alkhytis remercia le petit homme qui s'était précipité jusqu'à elle pour la soigner avec sa propre magie. Heureusement qu'ils avaient pris soin d'emmener un guérisseur avec eux, ce ne serait peut-être pas la dernière de leurs blessures, même s'il espérait quand même que tout se passe pour le mieux.

Une fois les pièges désarmés, ils purent atteindre rapidement le village. Il en portait tout juste le nom, car il n'y avait ici guère plus que quelques bâtisses et ses habitants ne devaient pas être très nombreux. C'était plutôt une bonne chose puisque cela impliquait qu'il y aurait moins de monde à protéger et la tâche serait d'autant plus facile pour eux.

Sagement assis, il laissa les bipèdes discuter entre eux, ne s'alarmant pas à l'écoute de leurs éclats de voix. Il était plutôt concentré sur les alentours et profitait de ses sens pour essayer de détecter une quelconque présence, anormale et hostile. Les créatures étaient-elles déjà là, tapies dans les champs ou derrière quelques arbres ? Si elles allaient attaquer, elles devaient être en chemin maintenant et il ne s'agissait plus d'être distrait. Comme il n'avait pas vraiment l'habitude de se battre, pas pour protéger sa vie ou celle de sa Liée en tout cas, il était d'autant plus vigilant.

Au soulagement de tous, les bipèdes parvinrent à trouver une entente entre eux et une partie des soldats allait les accompagner pour quitter le village, juste le temps qu'ils soient hors de danger et ils ne reviendraient qu'à l'aube. Il ne connaissait pas grand-chose à toutes ces choses-là, mais il trouvait que c'était plutôt une bonne décision. Toutes ces personnes ne savaient pas se défendre, elles pourraient les gêner, les mettre davantage en danger, mais plus que tout, elles ne méritaient pas d'être sauvagement attaquées à leur tour. C'était donc mieux que les villageois n'assistent à aucun spectacle de ce genre, ainsi ils pourraient bientôt reprendre leur petite vie et oublier tout cela.
Mais avant qu'ils ne soient tous partis, le forgeron attira son attention. C'était le villageois le plus proche de lui et comme quelques autres, il le regardait avec un air assez étrange, mais que lui adressaient souvent les bipèdes. À la fois impressionné et mal à l'aise, il resta un petit moment à le regarder et Alkhytis lui communiqua des émotions assez douces afin de le rassurer : tout allait bien se passer et il pouvait rejoindre librement les siens.

Cela sembla suffisant pour stopper son hésitation et il leur expliqua qu'il était l'auteur des pièges à loups dont Enetari avait été la malencontreuse victime. Par chance, cette fois-ci, il en possédait six autres dans sa forge et les mettait à leur disposition, une aide qui leur serait sans doute très utile par la suite.
Respectueux envers cet homme, le jeune dragon le remercia pour son soutien et lui assura qu'ils sauraient en faire bon usage. Oh pas lui, mais surtout les autres bipèdes. Pour la plupart militaires, ils savaient se débrouiller avec ce genre d'arme improvisée et ainsi, il fut décidé qu'ils les répartiraient autour du village. Ils décidèrent aussi d'ajouter quelques pièges magiques pour renforcer leur avantage et tandis qu'Alford allait en créer un à l'entrée de la forge, Luna préparait celui qu'elle mettrait devant la boulangerie. Chacun sur ses gardes, ils se mirent en chemin vers leurs positions.

Alkhytis se sentait légèrement inquiet, il ne pouvait pas ignorer la tension qui régnait et son inexpérience ne l'aidait pas vraiment à être à l'aise. Il laissa donc l'esprit de Luna le rassurer et le réconforter, tandis que son regard suivit un moment les pas de Feu-des-Étoiles. Il lui faisait confiance pour les protéger et pour le reste, il restait à l'écoute du moindre bruit, de la moindre odeur.



Sort de Luna:
 

Directives:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 19 Mai 2016 - 0:51

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA DISPOSITION DU VILLAGE, DES PERSONNAGES ET DES PIEGES

Le village est assez rapidement évacué, les villageois n’opposant finalement guère de résistance. Les lieux sont intégralement vidés de toute vie en dehors de quinze soldats restés sur place pour tendre l’embuscade aux mystérieux assaillants qui, selon les informations, devraient attaquer ce village cette nuit. Sept soldats Aldarien sont sur place, ainsi que huit soldats Glorien. Tous préparent soigneusement l’embuscade. Grâce au forgeron du village, le groupe dispose six pièges à loups qu’ils sont disséminés un peu partout (cf carte), puis le soleil déclinant, ils sont par petit groupe entrer à l’intérieur des différents bâtiments.

Dans la grange, l’écurie et la maison adjacente à la forge se trouvent des soldats. Dans la forge se trouvent Alford Gorder et Arakjörn Nygdmer. Dans la boulangerie se trouvent Luna Duruisseau, Alkhytis, Enetari Terendul et Aïasil. Et enfin, au sommet du moulin se trouvent Orfraie Ataliel et Amanda Svenn.

Les heures passent, de longues heures d’attente, tandis que le soleil décline petit à petit dans le ciel pour finalement disparaitre à l’horizon. La lueur du crépuscule laisse enfin place à la nuit qui recouvre d’un voile de ténèbres les cieux. Les nuages s’amassent, cachant les étoiles et la lune. La lumière du ciel étoilé est refusée aux embusquer, aucune aide ne viendra de là. Le village est plongé dans le noir complet, à l’exception des lueurs des cinq lampadaires de bois, auxquels pend une lampe à huile, ainsi que des deux torches à l’extrémité de l’enclos à chevaux totalement désert.

Les heures filent, mettant la patience des soldats à rude épreuve, tandis que la nuit se fait plus profonde. Quand soudainement ! Au beau milieu de la nuit ! Un hurlement s’élève dans la plaine.

« AAHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!»

Comme avait pu le dire précédemment Marco, l’enfant survivant de la dernière attaque, le hurlement ressemble à ceux d’un loup. Mais il est néanmoins beaucoup plus fort, puissant que celui d’un loup. La bête dont il émane doit être semblable, mais un peu plus massive. Tout à coup un autre hurlement s’élève dans le silence de la nuit.

« HOUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!! »

Les deux hurlements viennent de la même direction, du sud. La création dont ils émanent ne semble pas si loin du village, mais c’est difficile à dire, le son se résonnant dans l’infinité de la nuit.

Quoi qu’il en soit, les informations étaient justes, les mystérieux attaquants allaient frapper cette nuit ce village. Que va-t-il arriver aux soldats rester ici ? Quelles créatures vont leur faire face … ?




Du haut du toit du moulin, Orfraie a la meilleure vue sur le village et les alentours.

Modificateurs =>

- Race = Vampirique : +5

Compétence utilisée : Perception niveau Bon. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 19 Mai 2016 - 0:51

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 19 Mai 2016 - 13:39

Lorsque le cri d’Enetari retentit, Orfraie sentit son sang se glacer. Aussitôt, elle se tourna vers la Régente et lui saisit fermement le bras, l’empêchant ainsi de se jeter dans un autre piège à loup en voulant secourir son amante. Luna avait eu une réaction stupide, liée à son attachement pour la jeune Elfe, prouvant ainsi à la vampire qu’elle ne réfléchissait pas assez lorsqu’il s’agissait de personne si proche, se mettant de ce fait en danger. Toutefois, l’ancestrale ne dit rien et relâcha Luna lorsqu’Enetari fut sortit d’affaire, pas avant. C’est à cet instant qu’elle se rendit compte de l’odeur de sang dans l’air et – instinctivement – Orfraie se concentra sur autre chose, récitant son mantra dans sa tête pour ne pas se laisser distraire par le liquide vermeille.

Le groupe reprit ensuite la route. Tous les sens de la vampire étaient au aguets, jusqu’à ce qu’ils atteignent le village. La vampire resta en retrait tout au long de la discussion, surveillant les villageois et les alentours. Les paroles de l’homme en armure – Orfraie se demandait de qui il s’agissait – de Luna et de l’officier Glorien eurent raison des doutes des villageois, qui se décidèrent à accorder leur confiance à la troupe.

Le village allait être évacué, permettant ainsi à la troupe de tendre une embuscade aux créatures sans avoir besoin de veiller sur les civils. Une tactique qui convenait parfaitement à la vampire. Celle-ci,  d’ailleurs, avait déjà repéré l’endroit où elle se posterait : le moulin. Bâtiment le plus haut dans les environs, une fois à son sommet elle aurait une vue parfaitement dégagée sur les alentours.


Les six pièges à loups furent placés de façon à couvrir un maximum de terrain. Davantage aurait été appréciable, mais il était impossible de faire la fine bouche. Sans nul doute, ces quelques pièges seraient d’une grande aide. A cela furent ajouter des pièges magiques. Devant l’entrée du moulin, Orfraie plaça un piège glacé après une brève concertation avec Amanda, qui l’accompagnait. Les deux femmes gravirent ensuite le moulin et Orfraie – faisant preuve d’agilité – passa par une fenêtre du grenier et grimpa sur le toit du bâtiment. De là, elle avait la meilleure vue sur le village et ses alentours. Le jour déclinait au loin et – après un certain temps – la nuit fut complète. Le ciel était couvert et les nuages bloquaient les rayons de la lune, offrant une visibilité médiocre pour les mortels. Cela ne dérangeait toutefois ni Orfraie ni Amanda, qui étaient nyctalopes. Enfin, le vent était très faible, ce qui était parfait : tirer ne serait que plus simple.
Il n’y avait plus que cela à faire : attendre. L’Ancestrale vint donc au milieu du toit – prenant garde où elle m’était les pieds – et sortit sa longue vue de la sacoche qu’elle avait à la ceinture. Elle se mit alors à scruter les alentours.

Plusieurs heures plus tard, un hurlement s’éleva dans la nuit. Aussitôt, l’immortelle se tourna vers le sud, là d’où le son provenait. L’ouïe du lièvre ne pouvait se tromper. Ensuite, il n’y eu plus aucun bruit. Seul le léger grincement de la roue du moulin lui provenait, mais les pales ne bougeaient pas à cause du manque de vent.

L’ambiance était pesante. D’où elle se trouvait, elle scrutait le sud avec sa longue vue. Ces hurlements étaient-ils ceux des créatures qui avaient attaqués le dernier village, comme le jeune Marco l’avait dit ? Ou était-ce de simple loups et donc une fausse alerte ? Ne souhaitant pas se faire prendre par surprise, la vampire scruta les alentours dans toutes les directions, attentive au possible.




Piège de glace:
 

Directives:
 

Longue vue a écrit:
Longue vue

Longue vue dorée, avec des runes elfiques en décorations. Permet de voir sur une longue distance. Idéale pour les armées.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 19 Mai 2016 - 13:55



Jet 1


Un hurlement s’élève au loin. Grâce à son totem du lièvre qui lui donne une ouïe fine, elle repère la zone vers le sud d’où peut provenir le son. S’armant de sa longue vue elle regard alors dans l’espoir de voir la créature à l’origine du hurlement.

Modificateurs =>

- Race = Vampirique : +5
- Totem = Livre niveau 1 (ouïe fine) : +5

Compétence utilisée : Perception niveau Bon. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2


///Mystère///

Total taux de réussite : 50

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 19 Mai 2016 - 13:55

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


--------------------------------

#3 'Dizaine' :


--------------------------------

#4 'Unité' :



Ofraie voit quelque chose au loin (envoi par mp)

Les deux pièges à loups les plus proche du moulin s'activent et deux grognements de douleurs s'élèvent.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Jeu 19 Mai 2016 - 23:40


La situation n'était pas encore la meilleure, mais elle pouvait certainement être bien pire que ce qu'elle était. Enfin, pouvait-elle vraiment aller en empirant ? Et surtout pour qui ? Étant donné que si cette dernière empirait, elle lui servirait à accomplir un de ses nouveaux buts, elle n'allait certainement pas s'en plaindre plus que cela. Elle en eut la preuve lorsqu'un cri de douleur retentit à l'approche du village, avec la pauvre elfe qui s'était prise la patte dans un des pièges à loups, certainement posés là par les habitants qui devaient redouter l'arrivée de bêtes féroces, et en effet, il en arrivait deux dans leur village... Enfin, contrairement à elle, ils n'avaient pas vraiment la définition de "bêtes féroces" car les loups qu'ils attendaient en étaient un tout autre type que les deux monstres à écailles.

Elle laissa les humains s'entraider et reprendre la route vers le village, puis négocier avec ses habitants pour qu'ils abandonnent leurs biens pour partir sous bonne escorte en sécurité et les laisser gérer les monstres qui allaient certainement les attaquer. Ce qu'elle faisait ? Elle observait. Elle observait les alentours, les habitations, la disposition des différentes ouvertures et des possibles entrées pour des créatures intelligentes qui voudraient donner l'assaut. Créer des portes était toujours possible en enfonçant certains murs faits seulement de bois, mais ils restaient toujours beaucoup plus épais que les portes ou les fenêtres. Et sans magie cela serait très difficile.

Arriva l'heure de faire les adieux à la population initiale, et de prendre possession du nouveau terrain de jeu. Chacun y alla de sa propre sécurité supplémentaire, posant des pièges un peu partout dans le village, s'aidant de ceux laissés à disposition par la population mais également ceux que la magie pouvait avoir à offrir. Elle profita d'un instant dans la journée pour faire une sorte de toilette "discrète" se retirant son odeur "vivante" qui lui permettait de passer inaperçue au nez de quelques bêtes, si ces animaux étaient en quête de chair vivante comme n'importe quel prédateur alors valait-il mieux ne pas sentir de trop la proie.
Elle y alla ensuite à son tour, pour sa propre sécurité à l'entrée de ce fameux moulin ou elle trouverait refuge. Elle ne se fit d'ailleurs pas prier pour utiliser le peu d'ameublement du moulin, les quelques armoires qui servaient à ranger les outils pour renforcer portes et fenêtres afin d'éviter que leurs compagnons de la nuit ne rentrer beaucoup trop facilement. Oh, s'ils voulaient rentrer cela ne leur poserait certainement pas de problèmes, mais au moins ça aurait le mérite de les ralentir.

La nuit finit par pointer le bout de son nez, et avec elle les ennuis qui l'accompagnaient : le hurlement des prédateurs qui posaient les soucis ne tardèrent pas à se faire entendre. Elle se maudissait intérieurement de s'être laissée donner des ordres par des dragons, ou plutôt des humains manipulés par ces créatures hideuses et monstrueuses : Elle n'avait pas la vue d'ensemble de ce qui pouvait se produire, juste deux pauvres ouvertures étroites qui permettaient à peine de passer la tête vers l'extérieur.

Elles étaient là, et à en croire Orfraie, ces créatures étaient des sortes de... Loups Vampires ? Pourtant le venin n'était pas censé avoir d'effet sur les animaux non ? Ou alors aucun vampire n'avait été négligeant au point d'oublier de tuer l'animal derrière lui ? Non au fil des siècles cela se serait su... Quelque chose d'autre les avait créé mais quoi ? Une sorte de jappement se fit entendre, deux pièges s'étaient déclenchés et visiblement des bêtes étaient prises au piège. Si ces créatures avaient la force de vampires alors ces dernières ne poseraient absolument pas de soucis pour qu'elles les trainent derrière elles.

Elle observa l'animal visible, tentant de se détacher du piège. Oui, une sorte de loup, peut-être des traits vampiriques à ce qu'elle voyait mais son odeur ne portait pas jusqu'à elle pour en être certaine, par contre la leur avait certainement déjà fait son chemin.

"Si tu as quelque chose qui fait passer ton odeur pour celle d'une proie, débarrasse-toi en !" avait-elle ordonné à la vampire qui l'accompagnait. "Si elles sont ce que tu penses, elle nous ignoreront."

C'était certainement le meilleurs moyen pour ne pas être ciblé par ces créatures, les prédateurs nocturnes n'arrivaient à s'entretuer que quand d'autres chassaient sur leurs territoires ou se gênaient dans leurs chasses respectives. Elle ravisa son dernier mouvement, c'est à dire pointer la créature de son arbalète de poing. Non, la créature ne deviendrait pas sa proie, elle ne le serait que si cette dernière ne lui laissait pas d'autres choix. Et puis même si elle pouvait toucher, il y avait peu de chance que le carreau ne traverse le cuir de la créature jusqu'à toujours un organe vital, ces dernières, même normales étaient toujours plus solides que les êtres humains qui étaient si fragiles. Pour le moment, elle devait juste observer, observer comment cela se passait et attendre le moment opportun pour en profiter un maximum.

A voir comment ces dernières allaient donc agir : se focaliser sur les humains, ou alors sur les proies plus grosses mais plus dangereuses ? Ou alors simplement prendre la fuite après que ces mêmes "proies" leur ait opposé trop de résistance ? Non, l'heure était à l'observation.
Et puis, laisser partir une de ces créatures blessées de là ou elles venaient donnerait l'opportunité de la suivre dans beaucoup de difficulté dans leur terrier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arakjörn Nygdmer
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
2/10  (2/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Tortionnaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 21 Mai 2016 - 15:44

Alors qu'il était agenouillé auprès de l'elfe, il nota que le "costaud" qui se dirigeait était l'homme en armure qu'il avait aperçut plus tôt, qu'il soupçonnait être Alford Gorder, le mercenaire qui l'avait convaincus de se joindre a l'expédition. Il eu un bref sourire lorsque celui-ci ouvrit le piège, mais se reprit rapidement, il ne pouvait se cacher que le mercenaire avait monté dans son estime, mais il ne fallait pas non plus que cela se voie. Il se concentra ensuite sur la jambe de l'elfe. Il n'aimait pas beaucoup user de ses forces pour quelque chose d'aussi inutile, mais la blessure était réelle et handicaperait le groupe, d'autres part il aimait voir la magie a l'oeuvre, les tissus se renouer et la peau se refermer... lentement. Il eu un malin plaisir a observer l'effet de la douleur dans les yeux de sa liée, le dragon argenté, finalement, à l'aide de quelques artifices il était aussi facile de blesser un dragon ?

Il promena ses mains autour de la cheville de l'elfe jusqu’à stopper l’hémorragie, il n'userait pas plus de ses forces, il resterait une petite marque mais elle pourrait marcher et c'est ce qui compte, il l'observa se jeter autour du cou du lézard, tellement d'amour et de fragilité, c'en était répugnant.
Arakjörn nota alors une étrange sensation, non désagréable, une présence ? Il comprit vite que c'était un remerciement du dragon de la régente, étant son premier contact de la sorte , Arakjörn ferma instinctivement son esprit, troublé, et reprit la marche avec le reste du groupe. Il rassemblait ses connaissances sur les dragons, se souvenant des livres de la bibliothèque de son académie sur le sujet, mais en faisant attention ou il mettait les pieds, songeant a quel point il serait ridicule s'il se faisait également piégé.

Ils arrivèrent rapidement au village, ou les villageois ne firent pas spécialement chaleureux avec eux, tant mieux, il ne se ferait pas trop remarquer ainsi. Il s'assit alors a l'écart dans l'herbe, comme a son habitude, écoutant de loin les discours enflammés de Luna et de l'homme en armure, qui réussirent à les convaincre de quitter leurs foyers pour une survie assurée. Il n'y croyait personnellement pas beaucoup, ils pourraient très bien être rattrapés la nuit tombée, mais comme ils partirent vite, il supposa que leur avance les sauverait peut être. Mais pourquoi y penser ? Il vaudrait mieux qu'il se concentre sur lui-même, après tout cela dépendait surtout de leur résistance. Pour ce faire le groupe avait apparemment décidé d'utiliser pièges artificiels et magiques, disposés un peu partout autour du villages. Chacun avait décidé de se séparer et de s'enfermer dans les différents bâtiments disponibles. Encore une décision que le petit mage n'approuvait pas. Il suivit cependant le l'officier glorien dans la forge, qui avait l'air d'être le bâtiment le plus solide.

L'intérieur était agréable, la pièce gardait très bien la chaleur du brasero qui dominait le centre de la pièce. Il nota quelques outils de paysans, quelques bouts de ferraille inutiles, rien de bien intéressant, mais il entreprit de s'installer confortablement avec le mercenaire, retirant ses sandales pour profiter du sol chauffé pendant que son compagnon ajoutait du combustible pour maintenir les flammes. Ils en avaient en effet besoin pour que leur défense soit des plus efficaces : le guerrier avait apposé une rune de vent devant le fourneau pour y propulser un potentiel ennemi, pour sa part il avait placé une rune électrique devant l'entrée principale, mais décalée de manière a ce qu'ils puissent l'éviter s'ils étaient amenés a l'emprunter avant leurs ennemis. Tout se passait bien, ils restèrent enfermés pendant quelques heures, heures durant laquelle l'homme en armure se confirma être celui qu'il avait croisé quelques semaines auparavant, qu'il reconnut notamment lorsqu'il fit semblant de le prendre pour un enfant, et qu'il s'amusa de la largeur de ses semelles, qu'il n'avait apparemment pas remarqué plus tôt, d'ailleurs Arakjörn se rechaussa tout de suite après les rires de l'homme.

La nuit tombait et il commençait sérieusement a douter de l'attaque prochaine. Ils auraient alors réussi l'exploit d'expulser d'honnêtes paysans de chez eux pour profiter de la chaleur de leurs foyers alors que ceux-ci marchaient probablement dans une nuit froide et obscure. Cependant cette amusante perspective s'effaça bien vite de son esprit lorsqu'il entendit le hurlement lointain. Il était puissant et imposant, sans doutes provenait-il des monstres décrits par le gamin croisé plus tôt. En un éclair, il cessa toute communication avec son compagnon et pris son bâton de combat en main. Il demeura ainsi immobile pendant plusieurs minutes, a l'affût du moindre bruit extérieur...
un jappement étouffé parvint a ses oreilles, proche, bien plus que le hurlement, l'attaque commençait et il était évident qu'un des pièges a loups avait été déclenché.

Il se mit sur la pointe des pieds pour observer l'extérieur. La seule source de lumière provenait de derrière lui, ainsi il n'y voyait presque rien, mais distingua un bref mouvement dans un court laps de temps, en même temps qu'un crissement métallique indiquant que la créature s'était libérée et était donc sans aucun doutes extrêmement proche. Il eu un frisson en pensant à la force qu'elles devaient avoir, il pouvait ranger son bâton, seule la magie serait son alliée cette nuit. Il chercha des signes de vie du coté des autres bâtiments, mais aucun signal n'en provenait, les autres membres du groupe étaient cependant probablement tout autant au courant que lui de l'attaque. Il se détourna alors de la fenêtre pour se retourner vers Alford, chuchotant, le doigt sur la bouche

-Chhht, ils sont justes a coté !

Il s'assura rapidement que tout était prêt, qu'il avait tout son matériel sur lui, enfonça un peu plus son énorme chapeau sur son crâne et plongeant son nez dans son écharpe. Pour se motiver et cacher sa peur, il railla, toujours en chuchotant, son allié :

-Tu vas pouvoir me montrer ce que tu vaux monsieur muscle !


Et sur ces mots il se positionna derrière son piège, le bâton a portée et facile à manipuler, une main prête a effectuer le geste clef adéquat, l'autre tenant fermement sa dague. Si les espèces de loups, dehors, passaient la porte et déclenchaient son piège, il était prêt a leur trancher la gorge une fois engourdits, dans le cas contraire il prévoyait d'invoquer quelques javelots de glace avant de se cacher derrière le guerrier glorien.
Le plan était au point, il n'avait plus qu'a attendre dans un silence total que quelque chose se passe...

rune d’électricité:
 

directives:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 21 Mai 2016 - 16:37



Jet 1


///Mystère///

Total taux de réussite : 50

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 50 ou moins réussite.
- 51 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2


Condition : Réussite du jet 1

Créature 3 active le piège "Rune d’électricité", les éclairs le frappent. Evaluation des dommages.

Compétence utilisée : Agilité niveau Bon. Taux de réussite 0-55.

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 3


Créature 1 active le piège "Rune du Vent", il est envoyé en l'air et essaye de se rattraper pour atterrir sans casse.

Compétence utilisée : Agilité niveau Très bon. Taux de réussite 0-65.

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 4


///Mystère///

Total taux de réussite : 75

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 75 ou moins réussite.
- 76 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 21 Mai 2016 - 16:37

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


--------------------------------

#3 'Dizaine' :


--------------------------------

#4 'Unité' :


--------------------------------

#5 'Dizaine' :


--------------------------------

#6 'Unité' :


--------------------------------

#7 'Dizaine' :


--------------------------------

#8 'Unité' :


Résultat jet 1 : Le piège situé au nord de l’enclos de l’écurie s’active.
Résultat jet 2 : Condition non remplie jet annulé !
Résultat jet 3 : La créature est soulevée dans les airs par la bourrasque, mais parvient grâce à son agilité à se stabiliser puis atterrit sur le toit de la boulangerie sur ses quatre pattes.
Résultat jet 4 : ?? Mystère ??



Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Dim 22 Mai 2016 - 23:18

Ils étaient en place, prêts autant qu’ils pouvaient l’être, attendant, patiemment, que l’ennemi se présente à eux. Chacun à la place qui devait être la sienne, guettant, cherchant, ces créatures qui leur avait été décrites comme monstrueuses. Viendraient-elles seulement ? Enetari avait confiance dans les capacités de réflexion de Luna et de sa troupe, pourtant il était également possible qu’elles se soient trompées. Après tout, ils ignoraient même à qui ils avaient affaire. Mais en attendant, l’elfe attendrait, accompagnée par les deux jeunes dragons. Se frottant la jambe d’un air distrait, dont la blessure refermait la picotait toujours un peu, la jeune fille ferma les yeux, concentrant son attention sur ce que son ouïe pouvait lui apporter de renseignements. Elle demeura ainsi un long moment, jusqu’à ce que sa concentration soit récompensée par un hurlement ne vienne briser le silence qui régnait. Un hurlement, bientôt suivi de quelques jappements de douleur. Qui n’appartenaient à aucun des membres de l’expédition. Ainsi, les créatures étaient déjà là. Proches, bien trop proches même, elles avaient commencé à pénétrer le village sans même que l’elfe n’en sache rien. C’en était frustrant. En silence, la demoiselle demanda à Aïasil de prendre bien garde à elle avant tout, et de protéger le lié de Luna au moindre danger. Ils étaient encore jeunes, malheureusement, et ceux qui arrivaient risquaient fort de ne chercher à n’en faire qu’une bouchée ; à moins qu’ils n’aiment pas les écailles ?

Calme total, néant sonore. Plus rien n’indiquait même la moindre présence d’être vivant dans les alentours, et aucun signal non plus des sentinelles. Etaient-elles mortes ? C’était bien le moment d’y laisser sa peau, franchement, elles pouvaient attendre que l’attaque soit terminée avant de se décider à agonir. Soudainement, un craquement sec, suivi d’un léger tintement ; Enetari se redressa, lèvres serrées, tous ses sens aux aguets. Ce bruit ne pouvait signifier qu’une seule chose : les créatures prises aux pièges s’étaient libérées, et elles n’étaient pas loin. Pire, elles étaient bien trop près. Petite étreinte à sa liée, transmission d’un message par celle-ci pour demander en silence à Alkhytis de la prévenir au moindre mouvement suspect ou s’il arrivait quoi que ce soit à Luna, avant que les choses ne semblent s’accélérer. Nouveau piège, puis rune magique s’activant témoignant de la présence d’ennemis toujours plus près. Appelant à elle sa magie, l’elfette sentit tous ses membres se tendre tandis que le temps se suspendait. Luna avait de la visite… et elle n’était pas la seule.

Si du bruit en direction de la grange indiquait qu’un des attaquants s’y trouvait, la Terendul n’en avait que faire. Là, tout près, un grognement s’était élevé. Pas tout près dehors, non. Tout près dedans. Avec eux. Elle pouvait peut-être tenter de faire un feu de bois, chasser un lapin, le mettre à cuire et inviter quiconque se présenter au campement pour partager ce repas ? Hum… non, mauvaise idée. Bref. Trêve de plaisanterie. Attendre… encore un peu… laissant le son s’approcher un peu plus… Là ! L’ennemi était tout près à présent ! Sa main avait aussitôt fusé jusqu’à son orbe de lumière qu’elle avait laissé tournoyer autour d’elle, éclairant la pièce et lançant des haubans lumineux cherchant à entraver et aveugler l’ennemi magiquement. Sans doute lui y voyait-il comme en plein jour, mais ce n’était pas son propre cas et elle s’arrangerait pour que son objet n’illumine pas comme un soleil la pièce ; théoriquement, la soudaine luminosité et devrait suffire à éblouir l’ennemi tout en lui offrant de quoi y voir clair. Dans le même temps, elle s’immergea dans la magie elfique, songeant presque inconsciemment qu’un appel des meutes pouvait être amusant : et si elle se trouvait avec le reste des créatures pour combattre celle qu’elle avait face à elle ? Mais non, elle ne prendrait pas le risque d’autant que l’étrange loup semblait des plus coriaces. Bien bien bien… Ou plutôt mal mal mal…Fermant un poing et mettant la main droite à plat, vers l’adversaire, la demoiselle chercha à invoquer une sphère d’eau* dans laquelle enfermer son ennemi. Si elle pouvait le retenir ainsi le temps de réfléchir à ce qui viendrait au bout de cette vermine, ce serait déjà formidable ! Et en croyant fort, elle pouvait également espérer l’assommer suffisamment si elle le relâchait, assez pour laisser aux deux dragons de se jeter sur lui et à elle-même de tenter quelque chose. Mais d’abord, il lui fallait l’enfermer dans cette fichue boule aqueuse. En priant n’importe quelle créature un peu puissante pouvant faire office d’être supérieur qu’un autre loup ne se présente pas.


*
Invocation, sphère d'eau:
 

Directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 0:25



Enetari tente de lancer le sort "Sphère d'eau"

Modificateurs =>

- Race = elfe : +5

Compétence utilisée : Magie. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 70

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 70 ou moins réussite.
- 71 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...


Dernière édition par Le conteur le Lun 23 Mai 2016 - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 0:25

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Résultat : le sort réussit. Enetari parvient à rassembler suffisamment d’eau contenue dans l’atmosphère pour former une sphère aqueuse et emprisonne la créature à l’intérieur.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 4:16

L’idée d’être en hauteur avait plu à Luna, croyant qu’elle pouvait ainsi avoir une meilleure vision sur ce qui l’entourait. Elle savait qu’Orfraie était dans le moulin non loin et que cette position était avantageuse pour l’archère renommée qu’elle était. Dans la boulangerie sous elle se trouvait Enetari, Aïasil et son Alkhytis. Dans les autres bâtiments se trouvaient les autres téméraires qui attendaient avec impatience –ou pas du tout en fait!- que quelque chose se passe. Avec le village désert de ses habitants, l’endroit était plus que calme. Il fallait attendre, simplement attendre…

La nuit était venue et avait couvert la lune de ses nuages épais. La luminosité était devenue faible et les malheureux lampadaires n’étaient pas suffisants pour apporter un éclairage adéquat. Ceci allait être problématique pour les êtres du jour. Heureusement, la princesse des lumières avait une solution : faire appel à la grenouille. Non, elle ne sortirait pas d’amphibien de son sac. Se concentrant, elle activa le pouvoir de son totem afin d’influencer le temps qu’il faisait et de libérer la lune de ses geôliers. Mais ce n’était pas instantané. Il fallait attendre, encore attendre…

Patientant, elle envoyait des caresses mentales à Alkhytis et l’intimait de faire attention. Le message redoubla, non, quadrupla d’intensité lorsque les premiers hurlements retentirent. Le moment tant attendu arrivait.

* Alkhytis, reste sur tes gardes… J’ai un mauvais pressentiment. Veille sur Enetari et Aïasil, d’accord? * Lui transmit-elle, joignant au message une vague de tendresse.

Ses craintes se confirmèrent lorsque l’azur se posa sur une forme sombre qui arrivait du Nord, dont l’information fut aussitôt relayée au Cuivré. Elle perdit sa trace momentanément parmi les ombres jusqu’à ce que la trappe à loup à l’Est de la boulangerie s’enclenche et emprisonne ce qui ressemblait à une bête. Son grognement lugubre déchira l’atmosphère et d’un coup de mâchoire, il n’y avait plus rien qui le retenait. Ce qui ressemblait à un loup, mais en beaucoup plus massif, se dirigeait vers la boulangerie.

Tout se passa rapidement et sans trop avoir le temps d’analyser ce qui s’était passé, de grands yeux rouges se verrouillaient sur Luna. Un long frisson lui parcourut l’échine. Juste devant elle se trouvait l’objet d’anciens cauchemars, un loup vampirique qu’elle avait longuement cru qu’elle ne reverrait jamais. Il y avait de cela plusieurs années, tandis qu’elle n’avait que quatorze ans, l’une de ces créatures vampiriques l’avait anéantie en une seule attaque. La bête dévoila ses crocs et lâcha un grognement.

Un deuxième grognement retentit, provenant de l'étage sous elle. Un autre loup avait entré dans la boulangerie et ses amours étaient menacés. Mais avant de pouvoir leur venir en aide, elle devait déjà réussir à s’en tirer elle-même. Par Dracos, que ce ne soit pas comme dans les cavernes vampiriques du temps des marcheurs!

Que faire?

Dire que Luna n’avait pas peur en cet instant serait de mentir. Avait-elle tort de penser qu’elle n’était plus la petite gamine de quatorze ans qui n’avait aucune expérience en combat? L’idée de se pousser lui avait traversé l’esprit, mais non, elle affronterait ses peurs au lieu de s’éclipser. Refermant son poing devant elle, elle attira la magie de la trame afin de causer un choc sur l’animal en espérant que ça le ferait tomber du toit et avec un peu de chance, que le choc ou la descente lui ferait de bonnes blessures. Éclat et Mur Thoracique s’installèrent ensuite dans ses mains. Elle était prête à affronter le loup vampirique ou à aller porter secours à Alkhytis, Enetari et son lié.



Sort utilisé:
 



Directives:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 12:14

Luna tente de lancer le sort "Choc"

Modificateurs =>

- Race = humaine: +0

Compétence utilisée : Magie. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 12:14

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 12:26



Jet 1


Créature 1 attaque Luna.

Compétence utilisée : Combat au sol. Taux de réussite 65.

Total taux de réussite : 65

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 65 ou moins réussite.
- 66 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2


Créature 3 se libère du piège à loup et fonce jusqu’à la forge mais active le piège. Evaluation des dégâts.

Compétence utilisée : Résistance. Taux de réussite 55.

Total taux de réussite : 55

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 55 ou moins réussite.
- 56 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 12:26

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Résultat jet 1 : Le loup vampirique 1 saisit l’avant-bras de Luna avant qu’elle n’ait le temps de dégainer son épée. L’armure empêche les crocs de la bête de percer son armure, mais la pression exercée par la mâchoire est très forte. Si Luna ne parvient pas à se dégager dans le tour qui suit, qui sait ce qui se passera …

Résultat 2 : Le loup vampirique 3 saute contre la porte de la forge qu’il défonce, mais active le piège « rune d’électricité ». Il se prend le sort de plein fouet, mais parvient à l’encaisser. Il est néanmoins légèrement engourdi (Bonus de +5 pour la prochaine attaque portée contre lui.)



Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 19:36



C'était étonnant de se dire que mine de rien un si petit homme pouvait parler autant, cela c'était ce que Gorder aurait pu dire, mais au final ce dernier aussi été du genre assez bavard depuis ces quelques dernières années, et puis cela évitait de trop penser à l'angoisse de la nuit funeste qui approchait, pas que Gorder était vraiment effrayé, téméraire comme il était il pouvait risquer sa vie pour presque n'importe quelle raison lui semblant juste sans beaucoup sourciller, c'était surtout qu'il se demandait s'il serait capable de vaincre cette menace pour le bien de tous, mais de toute manière il tâcherait de son mieux d'être le bras de la justice dans tout les cas.

Et ils étaient installés dans cette forge où se trouvait un brasero devant lequel il avait posé un piège de vent en se disant que cela pourrait être potentiellement utile, et où il avait vu des outils en tout genre forts sympathiques pour la forge. Une vraie forge de village quoi, pas avec avec cela qu'on va forger des armes de guerres, mais il y a de quoi faire deux trois outils pratique, et puis au moins ils étaient un peu au chaud ici surtout qu'Alford avait prit la peine d'un peu alimenter le brasero car il avait une idée potentielle en tête pour plus tard…

Et le temps passé donc, et Arakjörn n'était pas de compagnie désagréable cela était certain même si Gorder s'inquiétait pour lui, c'est que même si le jeune homme semblait être un bon magicien il était aussi assez fragile, bon dans le pire des cas il se dirait qu'il le protégerait. Après tout c'était lui le soldat avec un grand espadon et une armure en os de dragon, et ce serait bien le minimum de protéger ceux qui en avaient besoin lors de cette nuit, ce sans parler du fait de protéger un mage guérisseur…

Et puis comme il s'y attendait d'une certaine manière des hurlements finirent par retentir pleins de menaces des hurlements proches de ceux qu'Alford avait pu entendre des années auparavant en pleine théocrathie… Alford dégaina lentement son espadon noir, et regarda par la fenêtre de la forge, il voyait des mouvements vagues au loin mais rien de précis même en se concentrant, et il s'écarta de la fenêtre vite après, et ferma les yeux pour se concentrer alors qu'il avait son espadon en main avant de les rouvrir et de guetter toute menace potentiel pour la neutraliser comme le grand maître épéiste qu'il était. Des bruits résonnèrent, des pièges qui se déclenchèrent, des jappements de douleurs mais le silence survint après pendant un moment…

Tout cela pendant que lui, et le mage était en position, silencieux c'est ce qu'il était, et il comptait bien montrer ce qu'il valait effectivement, il dit d'ailleurs à Arakjörn alors qu'il entendait un piège de vent s'activer pour faire littéralement voler une de ces choses dans les airs.

« Reste prudent surtout, et laisse moi m'occuper de les trancher en deux pendant que tu les arrose de ta magie… Mais surtout ne te laisse pas attraper, ces choses peuvent facilement te mettre le bras en lambeaux surtout que tu n'as pas d'armure. »

Et peu après avoir dit cela un loup finit par surgir en faisant littéralement exploser la porte de la forge, le piège se déclencha suite à cela, et la bête encaissa en partie le dit piège mais le mercenaire l'attaque rapidement suite à cela pour ne lui laisser aucun répit. Ainsi Gorder fit tournoyer d'un geste parfaitement maîtrisé son espadon pour l'abattre sur la bête d'en haut, son arme accumulant de l'énergie, et se chargeant d'énergie glacée pendant la manœuvre alors qu'il visait la gorge de l'animal, et frappait avec force la bête du tranchant de son espadon noir, espérant ainsi l'occire le plus vite possible si jamais une autre surgissait peu de temps après... Et surtout mettre fin à cette menace que représentaient ces engeances maléfiques.

Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 21:00



Jet 1


Alford attaque la créature 3.

Compétence utilisée : Epée niveau grand maître. Taux de réussite 85.

=> Modificateur:

- Race = humaine: +0
- Malus physique : sous nombre = - 5
- Bonus d'attaque : engourdissement du loup = +5

Total taux de réussite : 85

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 85 ou moins réussite.
- 86 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2


Créature 2 est piégé dans dans la "Sphère d'eau" d'Enetari. Il tente quelque chose.

///Mystère///

Total taux de réussite : 20

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 20 ou moins réussite.
- 21 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 3


Alkhytis

///Mystère///

Total taux de réussite : 30

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 30 ou moins réussite.
- 31 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.




Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Lun 23 Mai 2016 - 21:00

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Résultat 1 : Alford abat son espadon sur le loup et lui tranche profondément la gorge. (Bonus dégât : Lame d'énergie, Empreinte de vertus, Renforcement des enchantements élémentaires). La blessure gèle immédiatement après et un grand froid s’abat sur le loup, son pelage gelant légèrement.( Bonus dégât : Plaies givrées, Renforcement des enchantements élémentaires). Le loup tombe au sol et ne bouge plus.
Résultat 2 : Echec
Résultat 3 : ?? Mystère ??


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 24 Mai 2016 - 21:33

Ses sens avaient beau être en alerte, son ouïe à l'écoute du moindre murmure, ses yeux ne quittant par la fenêtre qu'il avait pris pour poste et ses narines constamment à la recherche d'une quelconque odeur, il leur avait fallu patienter et rester alerte de nombreuses heures avant de percevoir les premiers mouvements. Les hurlements n'auraient pu indiquer que de simples loups, mais Alkhytis était trop méfiant pour se laisser aller à l'incertitude. Il fit donc le choix de les considérer comme leurs assaillants et tenta de se préparer mentalement, mais il était avant tout tendu, n'ayant aucune idée de ce qu'ils allaient bien pouvoir affronter. Heureusement il n'était pas seul et même si sa Luna était partie sur le toit, ils n'étaient qu'à une courte distance l'un de l'autre.
Dragons et dragonniers maintenaient donc un lien mental assez étroit et qui leur permettait de communiquer avec plus de vitesse que ne l'auraient fait deux bipèdes en levant la voix, même par réflexe.

Sa relation avec Luna lui permettait de rester à peu près calme, alors qu'il redoublait de vigilance, sentant sa propre inquiétude arriver jusqu'à lui, tandis qu'il scrutait l'obscurité encore immobile. Ce ne fut pas son regard qui capta la première image des bêtes, mais celui de sa Liée et il en reçut aussitôt les informations, prenant tout juste le temps de les assimiler avant d'en transmettre le contenu intégral à Enetari et Aïasil. Des loups vampiriques, c'était donc ça la menace qu'ils traquaient ? Le jeune dragon n'avait aucune idée de ce que cela pouvait être, mais il avait compris une chose : elles étaient plus qu'hostiles et ne feraient pas de quartier, même contre des combattants aguerris.

Pourtant, il n'eut pas plus le temps de se pencher sur la question, une des bêtes venait de faire irruption dans la pièce et il fit un léger bond de recul, alors qu'Enetari, qui avait gardé tout son sang-froid, se dressa aussitôt entre la créature et les deux dragons. L'heure n'était pas à s'émerveiller de la sphère d'eau qu'elle avait faite apparaître pour emprisonner le loup et son soulagement ne fut que de courte durée : le sort n'avait pas l'air de l'atteindre et restreignait simplement ses mouvements.
Bien qu'il était sur ses gardes, son attention repartit bien vite sur le toit, alors qu'il sentait une douleur le saisir. Sa Luna ! Elle aussi s'était faite attaquer par un loup, mais elle avait manqué son sort et il venait de lui mordre le bras. Devait-il se sentir rassuré en sachant que l'armure avait amorti le coup ou terriblement inquiet à l'idée qu'elle soit blessée ?
Alkhytis n'aurait pas hésité une seule seconde pour se jeter à son secours si quelque chose d'autre ne l'avait pas figé sur place. Glacé et surpris à la fois, il était incapable de reconnaître cette présence parmi eux, alors qu'il était pourtant certain qu'il n'y avait personne dans la boulangerie, en dehors d'Enetari, d'Aïasil et du loup.

« Luna ! Est-ce que tout va bien ? Tu vas t'en sortir ? » Lui envoya-t-il, affolé par cette menace qui se dressait entre sa Liée et lui.

Mais sa curiosité, et sa méfiance encore davantage, furent plus fortes que tout et il essaya de lui envoyer toute sa force en espérant qu'elle soit suffisamment entraînée pour parvenir se défendre. Il lui faisait confiance, et puis il savait qu'Orfraie veillait tout particulièrement sur elle, et espérait alors qu'une flèche viendrait bientôt se ficher dans le corps de cette affreuse bête.

« Il… il y a quelque chose… une présence parmi nous. » Indiqua-t-il simplement aux personnes présentes, à la fois inquiet et intéressé par cette découverte.

Comme le loup semblait à peu près maîtrisé pour le moment, Alkhytis se risqua à lâcher son contact visuel pour fouiller les lieux de son regard, mais comme il n'avait aucune certitude quant à sa vision, il chercha avant tout à tendre son esprit vers cette présence. Était-elle hostile ? Allait-il la mettre en colère ? Le jeune cuivré espérait que ce soit tout le contraire et que cela s'avère bénéfique pour eux, mais il voulait avant tout savoir et comprendre. L'ignorance était bien une chose qu'ils ne pouvaient pas se permettre dans cette situation déjà fort dangereuse et s'il ne faisait rien face à ce mystère, cette menace peut-être, cela pourrait se retourner avec plus de force encore contre eux.

Où était-elle ? Que faisait-elle ? Que voulait-elle ? Alkhytis essayait de la toucher mentalement pour lui communiquer un message qui serait plutôt amical sans la brusquer par une trop grande proximité. Il resta donc un peu distant, méfiant, et prêt à réagir en cas de problème, mais jamais hostile ; pour le moment, en tous cas.

Directives:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 24 Mai 2016 - 22:15



Alkhytis rentre en contact avec la chose qu'il ressent.

Jet 1


Compétence utilisée : Force mentale niveau Bon. Taux de réussite 55.

=> Modificateur:

- Race = dragon: non prit en compte
- Bonus mental : conscience tranquille = +5

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Jet 2


///Mystère///

Total taux de réussite : 60

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 60 ou moins réussite.
- 61 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.

Le meilleur des deux jets qui réussit remporte.



Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 24 Mai 2016 - 22:15

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :



Résultat: Alky remporte le jet. Et ... seul lui sait ce qu'il se passe.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 24 Mai 2016 - 23:16

Sur le conseil d’Amanda, Orfraie avait ôté le collier qui lui permettait de passer pour mortel et l’avait rangé dans sa sacoche des ombres, celle-ci fermement attachée à sa ceinture. Elle ignorait si cela changerait quelque chose, mais c’était à tenter.

C’est alors que deux pièges s’activèrent près du moulin. L’attention de la vampire se porta évidement dans cette direction et sur les deux créatures se trouvant désormais piégées. Toutefois l’Ataliel ne voulait pas prendre le risque de dévoiler sa position en bougeant, d’autant qu’Amanda pouvait tirer d’où elle se trouvait. Toutefois, sa semblable choisie de ne pas attaquer à la grande surprise d’Orfraie. Amanda venait de laisser passer l’effet de surprise ! Quelle idiote !
Choisissant de ne rien dire et de ne rien faire de plus, l’Ancestrale entendit clairement les loups se libérer à l’aide de leur mâchoire. Quelles créatures pouvaient avoir une force suffisante pour briser un tel piège à l’aide de ses dents ? L’ancienne princesse l’ignorait mais cela ne lui disait rien qui vaille. La vampire perdit alors de vue l’une des créatures qui se rapprochait du moulin. Orfraie espérait que cette fois, Amanda n’hésiterait pas à la tuer si elle en avait l’occasion …

A défaut de pouvoir voir ce qu’il y avait au pied du moulin, le regard d’Orfraie parcouru le village. Elle vit très clairement un loup tomber dans le piège de la boulangerie et finir sur le toit où se trouvait Luna. Le sang de la vampire ne fit alors qu’un tour. La jeune femme saurait-elle s’en débarrasser ? Sans s’en rendre compte, l’Ataliel serra ses doigts autour de Palantir tout en encochant une flèche, prête à tirer si la Liée d’Alkhytis n’arrivait pas à se débarrasser de la créature. Du coin de l’œil, la Capitaine Ecarlate nota toutefois qu’il n’y avait plus un bruit venant de la forge, comme si le loup qui y avait pénétré été mort. L’homme en armure l’avait-il vaincu ?

Du remue-ménage venant de la grande fit légèrement tourner la tête à l’Ataliel. Trois loups parvinrent à forcer la porte et pénétrèrent dans la bâtisse. Quatre soldats s’y trouvaient … La vampire espérait qu’ils parviennent à se défaire de ces créatures.
Toutefois, Orfraie ne prêta pas plus d’attention à ce combat. En effet, elle remarqua bien vite que Luna n’arrivait à rien contre le loup. Elle avait tenté d’invoquer sa magie sans succès et n’eut pas le temps de saisir son épée : le loup lui avait attrapé l’avant-bras. Les muscles de la vampire se crispèrent aussitôt, craignant que le sang de la Régente coule, mais rien ne vint. Son armure tenait bon pour l’instant, mais il n’était pas temps de prendre des risques. L’Ancestrale savait déjà quoi faire.

Elle se redressa tout en bandant son arc dans un geste milles fois répétés, si ce n’est plus. Sous ses doigts, elle sentait pulser la magie de son arc, ses enchantements actifs. Il ne lui fallut qu’une seconde pour ajuster son tir et décocher sa flèche vers le loup qui s’en prenait à la régente, priant pour qu’il ne voit rien arriver et que la flèche touche sa cible en plein cœur.




Objet retiré:
 

Objet utilisé:
 

Directives:
 





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar
Mon identité
Mes compétences

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 24 Mai 2016 - 23:26

Orfraie attaque la créature 1.

Compétence utilisée : Arc niveau Exceptionnel. Taux de réussite 94.

=> Modificateur:

- Race = vampirique : +5
- Malus physique : sous nombre = - 5

Total taux de réussite : 94

Résultat =>

- 4 ou moins réussite critique.
- 94 ou moins réussite.
- 95 ou plus échec.
- 95 ou plus échec critique.


Vos plumes seules peuvent écrire la suite de l’histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dracos Honoris
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Mar 24 Mai 2016 - 23:26

Le membre 'Le conteur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :


Résultat : Orfraie touche sa cible dans un muscle de la mâchoire. Luna bénéficie d’un bonus de +10 dans sa prochaine action pour se dégager.


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute Sam 28 Mai 2016 - 19:17


Les choses dégénéraient, enfin c'était ce qui lui semblait à ce qu'elle pouvait entendre vu qu'elle n'avait aucune visibilité de son environnement aux vues ou elle avait été ordonnées de se placer. Autant dire qu'obéir aux ordres des autres étaient devenus de plus en plus compliqué pour elle, surtout quand ces ordres venaient de ceux qui étaient parasités par des sales bêtes à écailles. Mais comment faire autrement dans ce genre de situation à part passer pour folle ? Ces créatures avaient bien réussit leur coup ! Des Vraorg en puissance qui opéraient beaucoup plus discrètement, mais au final c'était la même chose !

Les premières suppositions semblaient correctes, aucunes des créatures ne s'étaient décidées à attaquer les deux vampires situées au même endroit et s'étaient instinctivement dirigées vers un autre type de proies qui elles étaient bel et bien vivantes et certainement plus appétissantes pour elles, ou alors c'était simplement parce qu'elles étaient les plus difficiles à atteindre, et qu'elle ne voyait pas les pièges tendus. Elle observa la créature prise au piège un moment, la regardant également se libérer de ce dernier avant de continuer comme si de rien n'était, non cela ne serait certainement pas suffisant pour elle pour la forcer à prendre la fuite et les conduire d’où elles venaient. Puisqu'elles n'étaient pas décidées alors elle forcerait l’une d'elle à le faire, et ce n'était pas dans un endroit comme celui-ci ou elle ne servait à rien qu'elle réussirait. Et si ça la faisait quitter le "combat" en cours de route ? Cela ne la dérangeait pas vraiment puisque la majeure partie des individus présents ne lui importaient que peu, ou plutôt elle les préférait morts que vifs.

Le problème était le manque total de visibilité de ce qui l'entourait, elle était au final piégée par l'endroit qui lui avait été assigné, comme une cage l'empêchant de se mouvoir librement. Non, elle n'aimait pas cela, être pieds et poings liée à un rôle qui ne lui correspondait pas, bien qu'elle l'ait signalé. Enfin bref, comme on dit, on ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif.

Elle observa le peu d'évènements visibles depuis sa position, tout d'abord l'une des bêtes tentant de réduire la luminosité des lieux en s'attaquant à un des lampadaires, ou alors tentant simplement mettre le feu aux bâtisses adjacentes, le mieux a faire pour lui était de simplement observer ce qu'il recherchait, pour déterminer à quel point l'animal pouvait être intelligent, puis, le second évènement, les soldats se faisant sortir par la force de la grange par un groupe de trois loups, ces pauvres humains quant à eux ne lui avaient encore rien fait et ne méritaient simplement pas à ce qu'elle les abandonne simplement à leur propre sort. Simplement condamnée à rester là ou elle était elle n'avait donc pas vraiment d'autres choix que de se servir de l'arbalète de poing, sortir par la suite sans voir ce qui avait autour d'elle était simplement se jeter, au sens propre du terme, dans la gueule du loup.

Sans attendre donc, elle prit pour cible l'un des trois animaux, celui qui risquait d'emmener le plus de danger pour les trois hommes et qui tentait de les contourner pour les prendre par surprise, mais également celui qui était le plus simple à atteindre. Tuer une bête de cette carrure avec ce genre d'arme en un seul coup était quasiment impossible, mais à défaut elle pouvait largement entamer sa mobilité en visant l'animal au niveau de l'arrière train, en plaçant correctement le projectile, cela permettrait de neutraliser une de ses pattes arrières et de compromettre sérieusement son équilibre dans une situation de combat pour le forcer à se replier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: [Intrigue] La dernière meute

Revenir en haut Aller en bas

[Intrigue] La dernière meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Ma meute!
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» La Dernière Maison Simple
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-