Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Dim 1 Mai 2016 - 15:33

Début Avril (quelques jours après êtres repartit de Dureroc)

Après avoir mené à terme l'escorte ils étaient bien entendu repartis de Dureroc pour retourner vers Aldaria, finissant ainsi par se séparer des elfes car Weren voulait directement se diriger vers la cité Aldarienne et non passer par Caladon entre-temps, sauf que l'une des nuits des quelques jours après ce retour vers la capitale de leur empire lui et son lieutenant s'étaient visiblement fait capturer ils ne savaient trop comment… Mais visiblement leurs agresseurs avaient été remarquablement discrets, aider probablement par la fatigue de leurs homme suite à l'escorte d'auparavant. Et donc...

Il se trouvaient là tout deux torse nus dos à dos chacun assis sur une chaise plus que solidement attaché alors qu'un homme mince et blond se trouvant devant Iskuvar leurs avait jeté le contenue d'un seau d'eau glacé pour les réveiller. Et ce dit homme affichait le genre de sourire de quelqu'un qui vous dit bonjour agréablement en se prononçant.

« J'espère que ce réveil n'aura pas été trop brutal pour vous mes chers ? C'est que la journée risque de s'avérer être longue si vous voyez ce que je veux dire... » Disait-il presque aimable, Weren en entendant cela essaya sans y arriver de lancer un regard dur l'adresse du blond qui était derrière lui, et devant Iskuvar… Qui était devant Weren ? Une sorte de…. Brute massive presque aussi épaisse que lui mais qui semblait avoir quelque chose dans sa main, et qui restait silencieuse en l'observant pendant que le blond en face d'Iskuvar parlait…

« Veuillez m'excuser de vous avoir réveillés, dit donc vous me semblez un peu perdu quand j'y pense… Ohhhh mais quand j'y pense veuillez me pardonner, mais j'ai oublier de me présenter. Moi c'est Salel, et mon grand ami musclé là c'est Dimitri, paraîtrait qu'il avait réussi à étrangler un elfe à main nue dans le temps, je ne sais pas si c'est vrai pour tout avouer, surtout qu'il est pas très causant donc dur d'avoir confirmation, ou non de sa part... » Ah ces mots le dit Dimitri était resté impassible, et Salel reprit plus sérieusement.

« Mais bon c'est un homme sympathique sauf si on le contrarie, mais... »

« Qu'est-ce que vous nous voulez à la fin ? » Dit Christan irrité, et l'autre reprit d'un ton faussement gentillet.

« Si vous voulez brusquer les choses après… C'est pas que ce soit dans vôtre intérêt, mais bon… C'est simple on a quelques questions à vous poser, et disons que quand on aura nos réponses on vous laissera tranquille bien entendu... » Dit-il avant de reprendre très rapidement.

« Par exemple pour commencer simplement qui êtes vous ? » Dit-il tout simplement, et ensuite il resta silencieux en les regardant… Weren sachant très bien ce qui allait se passer n'avait pas du tout envie de la jouer coopératif, sans doute qu'il les exécuteraient sur place s'ils avaient toutes leurs réponses...

« EH bien... Moi qui commençais à croire qu'on était là pour se faire cuisiner… On risque surtout de mourir d'ennui en faîte. » Dit-il sarcastique, et il sentit rapidement suite à cela le poings de la brute à la musculature proche de la sienne dans son visage. Il n'y allait pas de mains mortes, et Christan avait l'impression que l'autre avait un truc dans la main pour rendre ses coups plus douloureux car généralement il n'avait pas autant mal après un seul coup de poing… Mais ça restait supportable… Et Iskuvar ne s'était pas fait frapper pour sa part… Probablement car c'était Christan qui avait provoqué...

« Qui êtes vous ? » Demanda à nouveau méthodiquement Salel qui regardait fixement Alauwyr avec un sourire sadique au lèvre, ce mec devait être un psychopathe songea Christan… Généralement ils étaient ainsi les tortionnaires qui appréciaient leurs métiers… Christan en sentant cela essaya de prendre le temps de réfléchir à ce qu'il pourrait faire. Mais d'abord.

« C'est quand qu'on commence ? C'est que là je commence à m'endormir... » Et il reçut un nouveau coup de poing mais cette fois-ci dans le ventre, Christan plia un peu… Et essaye de reprendre son souffle suite à cela, supportable oui mais il l'avait sentit passé, et il ne fallait mieux pas trop tenter le diable pour sa part. Il lui faudrait un peu de temps pour récupérer de cela… Mais les tortionnaires ne lui laisseraient peut-être pas sauf si Iskuvar faisait diversion.

Il pouvait peut-être mentir ? Oui mais dans ce cas-là il faudrait que le mensonge soit plausible et il un faudrait peu de temps pour l'élaborer, mais cela leur ferait gagner du temps certainement le temps que ces sadiques s’aperçoivent que c'était bien un mensonge, mais après s'ils mentaient trop ils risquaient d'épuiser cette option, et quelque chose faisait penser à Weren que ces tortionnaires n'en étaient qu'au début… Quand à avouer et répondre honnêtement à leurs questions mieux valait éviter le plus possible car il était certain qu'ils ne les laisseraient pas s'échapper quand ils auraient obtenu satisfaction… Il n'y avait pas beaucoup d'options qui se présentaient à eux au final…

« Allez donnez nous juste vôtre identité… Ce n'est pas la mer à boire après tout ? » Redit Salel aussi méthodiquement… Alors que Christan reprenait son souffle et crachait un peu de sang qui coulait dans sa bouche. M'enfin il ce sentait capable de tenir comme ça encore des heures si nécessaires, après tout il avait la fierté alayienne qui coulait dans ses veines. Mais il savait aussi qu'il ferait mieux de ne pas finir dans un état trop déplorable tout de même surtout s'il voulait continuer son service dans l'armée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Lun 2 Mai 2016 - 19:12

L'eau glacée avait le mérite de presque réveiller un mort. Alauwyr cligna plusieurs fois des yeux avant de se demander où il était et pourquoi il était attaché, face à un énergumène qui ne cessait de causer avec une gentillesse tellement fausse qu'elle en était à vomir. Il entendait les protestations de Christan tout en se demandant comment ils se retrouvaient tous les deux là et surtout....pourquoi il ne s'en rappelait plus. Attachés, donc cela signifiait qu'ils avaient été fait prisonniers. Il se rappelait du départ de Dureroc avec le reste de la troupe alayienne et après... Le trou noir.

Il tendit un bref instant la tête vers Christan avant de sentir le coup transmis via leur posture dos à dos. Il grimaça car vu le choc, il était clair que celui qui se tenait en face de lui ne prendrait pas de gants. Surtout face à ses provocations. Il darda un regard mauvais à l'autre persifleur qui faussait tellement sa manière polie... Il garda le silence quand le freluquet blondinet demanda qui ils étaient. Christan se prit un autre coup après avoir lancé une nouvelle provocation. A l'entendre reprendre difficilement son coup, Alauwyr imaginait sans mal la force du coup de poing reçu. L'autre blond persista encore dans ses questions.

''Pour se présenter, il faudrait peut être qu'on sache qui vous êtes...''
Ce fut à son tour de se prendre un coup et pas des moindres. Il grogna sous la violence du coup mais finit par sourire. Soit il avait pas de force, soit son ''don'' contribuait à encaisser la douleur reçu.

''Ma mère m'a appris à ne pas parler aux étrangers. ''

Nouveau coup et à voir la tête de celui qui lui faisait face, nul doute qu'il y prenait un certain plaisir. Alauwyr cracha le sang qui lui envahissait la commissure de sa lèvre fendue. A son tour de sourire.

''Quand on capture des gens, d'ordinaire, on sait ce qu'on attrape... Vous ne deviez pas être très futés pour nous prendre et nous passer à la question après pour savoir qui nous sommes. De vrais benêts...''




Dernière édition par Alauwyr Iskuvar le Dim 18 Déc 2016 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Lun 2 Mai 2016 - 21:34

Suite à ce passage à tabac que Christan ne put qu'imaginer avec irritation car son ennemi de faisait cogner juste derrière lui il pu au moins récupérer un peu, mais aux dernières paroles provocatrices d'Iskuvar il n'entendit aucune paroles du sadique, ni gestes violents en réponse… Au lieu de frapper ce dernier sembla aux bruits se déplacer puis revenir, Christan tourna la tête pour voir ce qui se passait, et il vit Salel proche d'Iskuvar légèrement accroupit…. Une sorte de petit marteau dans sa main.

Et il vit le blond sadique qui leva son marteau et donna un coup sec dans le genoux d'Alauwyr avec. Pas assez pour briser les os certainement mais assez pour faire horriblement mal… Et il reprit d'un ton mielleux suite à cela à l'adresse de Weren...

« Tu es très impoli mon cher alors que pourtant nous sommes si aimable avec vous... Comme dit avant je m'appelle Salel, et lui c'est Dimitri, et ce serait bien la moindre des choses de vous présenter réciproquement… Comme vous nommez-vous ? » Christan hésitant réfléchit à ce qu'il devait faire, et suite à quelques instantd de silence il décida de concevoir un petit mensonge, mais l'autre reprit.

« Eh tu m'as entendu ? » Dit le blond à Weren avant de renouvelle un coup de marteau cette fois-ci dans l'autre genou d'Alauwyr pendant que l'armoire à glace donnait trois coup de poings à Christan, un dans le bide, deux dans la cage thoracique, un dans le genoux… Très douloureux…

« Vous savez cela ne me fait pas plaisir de vous faire ainsi mal... » Recommença le blond en frottant son marteau comme pour le nettoyer. « Mais voyez-vous je fais juste mon travail, et j'aime le travail bien fait. Tâchez donc de répondre à mes questions et je vous laisserai tranquille… Vous voyez mon ami Dimitri par exemple aime beaucoup les chiens… Quel homme sympathique direz-vous ! Il a une magnifique collection de fourrure de chien bien écharpés suite au petits amusements qu'il a eu avec. Vous voyez il aime les animaux ! Un homme bien... » Dit-il toujours avec ce ton faussement amaible. Irritant… Puis le blond reprit. « Si vous êtes gentil et répondez à cette question on vous montrera peut-être cette collection… Qui êtes vous ? » Redemanda à nouveau l'homme en regardant Alauwyr comme s'il cherchait où frapper avec son marteau la prochaine fois.

Et Weren réfléchit entre-temps rapidement et décida de mentir ce coup-ci pour gagner un peu de temps pour eux deux histoire de souffler un peu. Il déballa donc un mensonge comme il en déballait rarement, mais bon ce n'est pas comme s'il avait d'autres choix… « Il s'appelle… Tidus Duchamp, et moi c'est Hugo Fandreck nous sommes des officier Gloriens... » Le blond réfléchit longuement à cela et dit.

« Cela me semble… Plausible… Ma foi j'ai d'autres questions à poser de toute manières. Vous sembliez être avec le commerce écarlate, donnez nous exactement les itinéraires de trajets que vous avez suivit pour amener vôtre précieuse cargaison... » Christan en avait profité pour souffler un peu, et se reprendre prêt à prendre une nouvelle volée… Il rejoua donc le jeu de la provocation.

« Je n'ai pas entendu de s'il te plaît, c'est qui qui nous traitait d'impoli déjà ? » Un nouvelle volée de coup de poing, encore un dans les côtes, un dans le bide, et sur le côté du visage… Christan cracha un peu de sang, mais s'en remit en partie assez vite… Et le blond centra maintenant son attention sur Alauwyr alors que l'autre brute reculait.

« Répond moi s'il te plaît ? » Dit-il cette fois-ci à Alauwyr avec un sourire plus qu'irritant cela c'est ce que Weren aurait pensé s'il avait pu le voir… Mais il n'y avait qu'Iskuvar qui pouvait contempler ce spectacle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 3 Mai 2016 - 13:17

A croire que ce duo d'imbéciles tenait à faire payer doublement l'insolence de l'un et de l'autre alayien. Si un jouait la provocation ou répondait pas aux attentes de ces deux là, un prenait pour l'autre. Ou inversement. C'est comme cela que le comprit Alauwyr. Déjà le premier coup reçu fut plus que douloureux et il dut se mordre les lèvres pour ne pas hurler face à la douleur qui enveloppait son articulation au premier coup de marteau. A savoir si elle était cassée ou pas, cela lui faisait un mal de chien et il dt rester crisper longtemps le temps que le coup passe. Le second coup ne fut pas mieux et Alauwyr dut lâcher un grognement de douleur. Avec ça, l'autre, qui se prénommait donc Salel, manquait de compromettre une chance de fuite... Mettez à mal les jambes d'un prisonnier et ramper ne suffira pas pour s'éloigner de ses bourreaux...

Après avoir réussi à atteindre un seuil tolérable des deux coups reçus, soufflant malgré tout, il rejeta son regard glacial sur Salel. Il ne lâchait pas le morceau le bougre. Quel plaisir Alauwyr aurait de lui enfoncer sa langue mielleuse au fond de sa gorge. En plus d'être un agaçant beau parleur, il était quelqu'un qui aimait ces petits plaisirs et qui était loin d'être bête. Une combinaison dangereuse voir mortelle. Et quand Salel relança la question, Alauwyr serra les dents, s'attendant à un troisième coup de marteau dans le genou. Christan prit les devants et énonça des noms. Alauwyr ne parut nullement surpris, mais ne put s'empêcher de faire un rictus de mépris. Plus pour ce qu'il entendit de la bouche de Salel qu'en raison du mensonge prononcé par Christan. Au moins cela les épargnait pour un bref temps.

Ainsi, ces enfoirés s'intéressaient au transport qu'ils avaient effectués quelques jours avant... Manquait plus que cela ! A peine les liens se tissaient que d'autres cherchaient à les rompre pour mettre à mal la paix signé avec ce traité. Quel autre intérêt sinon que celui là ? Sauf si c'était pour se fournir et alimenter un marché noir... ou faire du chantage.... En tout cas, ce n'était pas dans des intentions louables que l'autre voulait avoir ce genre d'informations.

Christan relança une pique, en digne maître de sarcasme qu'il était et en fut quitte pour un autre coup de poing et d'autres s'enchaînèrent. Et Salel qui employait encore la politesse.... A vomir !

Alauwyr fixa le blondin en gardant toujours son regard froid et profond.

''Vous manquez à ce point d'informations qu'il te faut les pêcher à la source ? Ce n'est pas les axes qui manquent pourtant pour acheminer ce transport. Par la grande route et c'est déjà pas mal comme route à suivre....''

Comme si c'était lui qui allait dévoiler le véritable trajet. Il pouvait rêver... Et Alauwyr souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mer 4 Mai 2016 - 21:00

Visiblement Iskuvar tenait beaucoup à encaisser lui aussi ou en tout cas à ne pas baisser les bras, une attitude bonne et que Weren ne pouvait qu'approuver, même si probablement pas la plus prudente qui soit… Néanmoins Christan pour sa part ne comptait sûrement pas avouer quoi que ce soit face à ces chiens. Mais il faudrait aussi s’atteler à voir comment ils pourraient sortir vivant d'ici, ce qui sur l'instant serait compliqué vu qu'on ne leur laissait pas un instant de paix pour réfléchir, alors monter un plan d'évasion dans ces conditions serait assez compliqué… A voir aussi dans quel état serait Iskuvar car visiblement l'autre blond semblait prendre un certain plaisir à maltraiter cheveux blanc… Là où son compagnon Dimitri la fermait, et semblait indifférent à cela, étrange… A se demander bien où on avait pu dénicher des tortionnaires de cet acabit, sans doute que c'était un comportement pratique que celui qu'ils avaient pour cette profession douteuse...

Et Iskuvar continuait après avoir reçu son deuxième coup de marteau par une autre remarque sarcastique, ah lui il ne perdait vraiment pas ses bonnes habitudes pensa Weren même s'il fut punir par le coup d'un marteau s'abattant sur… Le dos d'une des mains d'Alauwyr ? Ce sadique avait décider de donner un coup de marteau là c'est ce qu'il déduit au bruit… Et le sadique reprit ensuite toujours aussi mielleux. Comme s'il le pardonnait presque, un pur concentré de fourberie digne d'un vampire et pas d'un humain, et pourtant c'était bien un humain qui se comportait ainsi...

« Vous devriez plutôt vous réjouir du fait de pouvoir passer un peu de temps en ma compagnie grâce à cela. Cette chance à part mon cher, répond à ma question tout simplement, crois moi tout ira bien mieux si tu fais ainsi mon ami… » Puis il sembla réfléchir courtement un instant puis ce Salel dit à son collègue tortionnaire.

« Dimitri on arrête là ? C'est que je commence à être fatigué moi. Et nos invités aussi visiblement, vous voyez ? Je suis capable de me montrer gentil des fois, peut-être que vous feriez mieux de jouer sur cette corde aimable de ma personne en étant plus coopératif… Mais bon je suppose qu'une nuit ne sera pas trop pour réfléchir à cela, dormez bien mes chéris... » Dit-il en tapotant ensuite la tête d'Iskuvar d'un air condescendant avant de s'apprêter à partir avec l'autre bourreau.

Et sur ce peu de temps après les deux tortionnaires laissèrent Alauwyr, et Christan seuls dans le noir et le silence dans cette pièce malsaine… Quelqu'un vint leurs apporter à boire plus tard, mais sûrement pas à manger, et ensuite ils furent définitivement seuls pour la nuit.

« Iskuvar ? » Demanda t-il à tout hasard à l'autre pour voir s'il réagissait, c'est que l'autre avait subit et en avait peut-être décider de s'endormir immédiatement dès qu'ils avaient eu la paix... En militaire entraînée il était sans doute tout à fait capable de pouvoir dormir dans une position aussi inconfortable sans trop de gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 14 Mai 2016 - 14:21

A croire que ce n'était qu'un bref aperçu de ce qui les attendrait dans les prochaines heures, une fois qu'Alauwyr termina de serrer les dents après le coup de marteau reçu sur la main. Attaché comme il était, il ne pouvait que serrer la main douloureuse pour tenter de repousser la douleur fracassante reçu du coup de marteau. Ce Salel devait savoir parfaitement manier ses outils pour ne pas avoir brisé ou fendu un os de la main... et que sa manie polie l'agaçait ! Il était encore plus méprisable quand la tête de l'Alayien fut tapoté par sa sale main, comme on tapotait la tête d'un chien. Un sale jeu qu'il jouait là. Alauwyr se contenta de le regarder froidement. Une nuit qu'on leur laissait donc.... Histoire de les faire mariner ou de leur faire offrir du temps pour les espionner ? Deux prisonniers disaient beaucoup de choses une fois ''laissés'' seuls.

Une fois abandonnés à leur sort, les deux Alayiens restaient dans le silence de leur ''geôle'' Alauwyr restait plongé dans son mutisme tout en raisonnant sur leur situation. Il détestait être prisonnier et même s'il l'avait été quelques fois, là encore, cela n'avait pas de comparaison avec ce qu'il avait vécu. Là cette fois, il était avec l'Enferraillé. Toujours silencieux, il testa en douceur l'état de ses deux genoux. Une douleur lancinante persistait mais au moins il arrivait à plier plus ou moins ses jambes. Restait à savoir si elles seront capables de le porter s'ils arrivaient à s'échapper.

On leur apporta à boire. Et à nouveau ils se retrouvèrent seuls. Ce fut Christan qui brisa le lourd silence des lieux.

''Oui je suis toujours de ce monde si c'est cela que tu désirais savoir. ''
Il n'avait pu s'empêcher de balancer cela sur le ton de son ironie habituel.

''Je suis toujours en un seul morceau malgré les petits cadeaux de notre petit hôte. Et je suis comme toi, je ne sais pas comment nous avons pu nous retrouver ici. Sans doute l'usage de la magie a permis notre capture. Et je présume que tu n'es guère ravi d'être attaché avec moi... Ca fait mari et femme n'est ce pas ? ''

Il se permit un bref ricanement. Que faire d'autres quand on était attaché ? Chose certaine était que si jamais Christan venait à évoquer leur précédente mission, Alauwyr n'aborderait rien quand à ce sujet, sous la crainte qu'on les espionne quelque part pour profiter de ce qu'ils savaient et évoquaient sans contrainte. D'ailleurs, il se permit de préciser ce fait

''Je ne serais pas étonné que les murs ont des oreilles.... A moins qu'on nous laisse un peu moisir pour qu'on se questionne sur la suite de leurs ''petits plaisirs'' car pour moi, ce n'était que le hors d'oeuvre...''





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Dim 15 Mai 2016 - 12:22

« Et en plus tu es assez en forme pour faire de l'ironie. Moi qui aurait pu commencé à m'inquiéter... » Répondit-il sarcastique aux paroles d'Iskuvar, ils faisaient avec la situation actuelle après tout, et puis cheveux blanc avait dû voir pire probablement si on pensait par exemple à l'épisode avec le dragon rouge...

« A se demander presque si tu n'es pas content d'être dans cette situation uniquement pour te retrouver attacher avec moi. » Dit-il toujours ironique, après tout il fallait bien cela pour oublier ce qui s'était passé quelques heures avant seulement… « De toute manière il faudra bien qu'on trouve un moyen d'échapper à ceci, d'ici là tâchons de tenir, tant qu'ils auront besoin de nous vivant on a une chance. » Dit-il ensuite plus sérieux, c'est qu'il savait comment cela marchait ce genre de choses, il avait servit sous Lyra du Néant après tout…

Mais oui pour sa part il se doutait qu'il ne valait mieux pas trop révéler de choses pour le moment histoire de ne pas avouer sans faire attention, les murs ont des oreilles… Et aux paroles d'Iskuvar Weren répondit calmement…

« Oui, d'ailleurs il faudrait qu'on dorme entre autre histoire de ne pas être mort de fatigue quand ils vont revenir, on va tâcher de sortir d'ici vivant Iskuvar, alors ne t'avise pas de crever compris ? » Dit-il sérieux, et ensuite il aurait bien évoqué le fait de se concerter pour un possible plan d'évasion, mais si on les écoutait à leurs insu ce ne serait pas vraiment faisable… Il fallait donc y réfléchir chacun de leurs côtés, ce que Christan commença à faire avant de s'endormir…

[…]

Toujours la même salle, et toujours les mêms gugusses debout pour les passer à la question, pendant que Dimitri se tenait cette fois-ci calmement devant Iskuvar, c'est Christan visiblement qui devait subir Salel pendant que ce dernier visiblement choisissait un outil il parla.

« Vous savez j'ai un rêve, vous voulez le connaître ? » Ce à quoi Weren répondit.

« Au vu des faibles chances que tu le réalise pas vraiment... » Ce à quoi Salel répondit comme s'il n'avait pas vraiment prit note de cette réponse.

« Eh bien je vais vous le dire, j'aimerai que sur les choses où vous soyez assis soient installés l'empereur elfique, et l'empereur Glorien histoire que je puisse avoir une petite discussion avec eux, mais malheureusement pour le moment je dois me contenter du bas du panier, mais bon je ferai avec… Surtout qu'il faut le dire vous êtes de très agréable compagnie, donc cela compense... » Dit-il en prenant en main une sorte de fer comme celui qu'avait Dimitri en main. Avant de plonger ce dernier dans un feu pour le faire rougir… Ils avaient donc décidés d'user de fer rouges aujourd'hui.

« Quelque chose me fait penser que vous devez avoir certaines informations au sujet de la « garde de l'aube » si vous voyiez ce que je veux dire, j'aimerai que vous nous en fassiez part. » Dit Salel avant d'attendre la réponse.

« Arrête de me faire attendre espèce de coureuse de rempart, et frappe ! » Dit Weren agressif, Salel ne frappa pas, pas encore, mais il approcha de très peu son fer rouge avant de dire…

« Allez ce ne sont pas même pas vos amis… Dîtes moi ce que vous savez sur eux et je vous laisse tranquille... » Toujours aussi mielleux, c'est qu'il en viendrait presque à regretter le colosse silencieux Dimitri vu qu'au moins ce dernier restait silencieux…

« Pourquoi tu te tiens aussi prêt de moi ? Tu veux me demander en mariage ? » Répondit Christan acerbe avant de se faire apposer le fer rouge pendant quelques instants sur l'entrejambe, Christan serra assez les dents pour ne pas hurler de douleur même s'il émit un grognement et au final une exclamation rauque de douleur, mais il fallait avouer que c'était très douloureux… Et suite à cela Salel reposa une question, mais cette fois-ci à l'adresse d'Iskuvar.

« Je suis sûr que vous avez des choses intéressantes à dire, allez dite le à mon ami Dimitri, regardez comment il est gentil... » Dit-il à Alauwyr qui pour aujourd'hui écopait de la grosse brute… A se demander presque s'il préferait cela, ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 20 Mai 2016 - 17:33

Alauwyr aurait pu répondre sur un ton plaisantin et ironique s'il avait été d'humeur pour répliquer aux sarcasmes de son ami. Celui-ci ne perdait pas ses habitudes visiblement, même en étant prisonnier et poings et pieds liés. Lui aussi était en forme visiblement et ce malgré les coups reçus tout à l'heure. Mais garder ses forces était la seule chose à faire au vue des circonstances....Donc parler encore ne servirait à rien. Dormir ? Oui sans doute une bonne chose à faire pour essayer d'être au mieux face aux tortionnaires. Pourtant, Alauwyr ne s'endormit pas de suite, même son comparse le trouva plus rapidement que lui.


Quand ils revirent le lendemain leurs deux joyeux lurons, ceux ci inversèrent les places et ce sur fut Alauwyr qui eut en face de lui l'armoire à glace, le pote silencieux et indéniable de Salel. Alauwyr se contenta de le fixer froidement, tout en écoutant l'échange verbal joué entre Christan et l'autre abruti à la langue trop poli. Après avoir fait part de son petit rêve, voilà qu'il voulait en savoir plus sur la garde de l'aube. Alauwyr se rappelait de ces gens lors de leur récente mission. En plus de savoir le trajet pris par la caravane, voilà que Salel cherchait à en savoir plus sur les gardes de l'aube.... cela n'avait pas de sens de chercher à avoir des informations aussi opposées l'une à l'autre. Ou alors Salel appartenait à une tierce faction qui cherchait à savoir où elle mettait les pieds ou alors il servait un réseau d'informations. De toute façon, Christan préféra jouer sur son sarcasme habituel que de dévoiler ce qu'il savait.

Salel ne perdit pas de temps pour faire ce qu'il avait à faire et Alauwyr ne chercha pas à savoir d'où venait cette sale odeur de viande trop grillée.... le fer rouge pouvait s'être apposé partout et Weren s'était bien gardé de servir un cri de douleur à son tortionnaire. Salel revint d'ailleurs vers Alauwyr, lui demandant avec sa politesse écoeurante de dire ce qu'il savait. Alauwyr jeta un coup d'oeil avec un éclat très significatif.

''Insister ne sert à rien, vous perdez votre temps....''

Dimitri paraissait dresser pour réagir à certains types de réponses. Son poing vola directement dans le ventre de l'Alayien, lui coupant le souffle tout en lui laissant un sacré poing de douleur dans les entrailles. Alauwyr s'était plié en deux sous le coup, cherchant à retrouver sa respiration.... Cela fait ; du moins en partie, il ne put s'empêcher de ricaner.

''Peut-être qu'il serait temps de vous poser les bonnes questions... Est ce qu'on sait seulement les réponses que vous attendez ? Peut-être qu'on ne les connait justement pas... Alors pourquoi insister ? ''

Le deuxième coup de poing lui donna l'impression de sentir son estomac vouloir se sauver par la gorge. Heureusement que celui-ci était vide, car il aurait rendu sans nul doute son contenu. Il peina plus à retrouver son souffle cette fois. On peut pas dire que le Dimitri n'y allait pas avec le dos de la cuillère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 24 Mai 2016 - 18:08

Iskuvar aussi n'avait pas perdu l'acerbité de sa langue malgré les mauvais traitements visiblement. Et ce dernier ne semblait pas avoir droit au fer rouge pour le moment, mais à des coups de poings bien vigoureux. Sans doute qu'Iskuvar devait bien les sentir tout de même pensa t-il, mais ce dernier semblait tenir bon quand même, et Salel en rajoute après la première réponse de cheveux blanc, toujours de ce ton mielleux qui faisait se demander si cet homme était vraiment ne serait-ce qu'un peu sain d'esprit.

« Mais non mes chers, vous vous dénigrez je suis certain qu'au contraire vous êtes un investissement de temps potentiellement très rentable. » Dit-il en faisant légèrement tournoyer le fer dans ses mains au passage pendant qu'Iskuvar se remettait, et répondait toujours aussi fier. Héhé ce ne serait pas aussi facile de mettre de fiers fils de l'alayia à genoux après tout… Il fut punit pour cela bien entendu, mais la fierté restait, et c'était tout ce qui comptait au final, ne pas perdre sa dignité face à de tels vermines, et continuer à faire face. Et Salel reprit bien entendu de son ton suave suite à ces réponses.

« Mon cher ami, désolé de te le dire mais s'il y a quelqu'un ici qui détermine s'il est utile, ou non de vous questionner c'est moi, et moi seul… Et puis vous devriez être content de nous êtres encore utile crois moi... » Dit-il avant de tourner un peu en rond autour des choses avant de dire à l'égard de Christan.

« Allez dîtes moi ce que je veux savoir, sinon je mettrai le fer rouge là où cela me plaît sur le corps de ton ami... » Dit-il à Christan, et ce dernier répondit tout simplement sans trop d'hésitation…

« Il m'en voudra davantage si je parle juste pour cela... Tout le monde n'est pas aussi fragile que vous ici. » Dit-il, et la réponse de l'autre ne se fit pas attendre, Christan ne savait pas où il avait posé le fer rouge sur Iskuvar, mais cela devait être douloureux certainement, et cette fois-ci ce fut devant Weren qu'il se mit pour dire.

« Repassons aux bonnes vieilles méthodes, Dimitri n'oublie pas de prendre le fer rouge en main… Cette fois-ci je vous propose un jeu simple tout ce que tu dira qui me déplaît, ou qu'il dira qui me déplaît aura pour résultat un châtiment sur ce cher grison, un jeu amusant n'est-ce pas ? Savoure bien le fait de pouvoir souffler ma petite brute pendant que ton ami encaisse à ta place. » Christan réfléchit à cela il ne savait plus trop quoi dire, et l'autre reprit à l'égard d'Iskuvar, et de Christan à la fois.

« Que savez vous sur cette chère garde de l'aube ? Allez dite le, et je vous promet qu'on passera à autre chose... Ou bien nous allons voit assez vite jusqu'où sont tes limites grisou. »
Dit-il en regardant la scène avec un sourire jubilatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 28 Mai 2016 - 16:43

Alauwyr se retint de rire. Ils étaient un investissement à leurs yeux ? C'était à se demander sur quoi, surtout si les deux alayiens se bornaient à ne pas parler sur les questions posées par leur tortionnaire. Soit Salel était très patient, soit il adorait faire ce qu'il faisait. Alauwyr penchait plus pour le second choix. Celui-ci se confirma quand il sentit la morsure brûlante du fer rouge sur le haut de son épaule. Salel n'avait pas besoin de se déplacer, il n'avait juste qu'à allonger le bras pour apporter les sévices du métal surchauffé. Forcément, la souffrance était au rendez-vous, mais le bretteur veilla à se mordre les lèvres plutôt que de hurler, tout en se crispant au point de sentir les liens lui entrer dans la peau de ses poings. Même après le retrait de l'instrument surchauffé, il sentait la brûlure comme cherchant à creuser dans ses chairs. Une cicatrice de plus songea-t-il non sans dépit.

Salel paraissait avoir en effet du temps devant lui, car même devant les répliques de Christan, il n'en démordait pas. Au contraire, il renforçait le jeu. Alauwyr garda le silence, regardant Dimitri d'un regard glacial une fois de plus. La brute tenait désormais l'outil. S'il ne songeait pas à la remettre dans le feu, le métal refroidirait. Dommage pour lui. Par contre à l'idée du nouveau jeu proposé par Salel et à sa nouvelle petite interrogation, il afficha un air tout à fait provocateur.

''On change les règles du jeu ? Et après tu parlais d'avoir tout le temps devant toi...''

Il avait décidé de passer au tutoiement. Assez de causer politesse avec ces deux malades

''Revenir à des méthodes... plus classique peut démontrer que tu commences à manquer de patience non ? Quand aux gardes de l'aube, qu'est ce donc ? Des gardes qui font le pied de grue jusqu'à l'arrivée de l'aube ? ''

Voir où se situait ses limites... Même Alauwyr ne les connaissait pas et en se posant lui même cette question, il sentait encore la morsure brûlante sur son épaule. Nul doute que la brûlure devait être sérieuse et pour une fois, il était presque heureux d'avoir cette étrange capacité qui lui permettait de résister un peu mieux à la douleur. Mais cela ne repousserait pas les limites que Salel cherchait à faire apparaître.

''Tes limites seront atteintes avant les miennes je pense... et grandement. Les tiennes commencent déjà à s'effriter non ? ''

Il ricana cette fois .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mer 1 Juin 2016 - 19:07

Weren se doutait bien que les menaces que venait de faire le blond n'étaient absolument pas faîtes en l'air, mais que pouvait-il faire ? Allait-il céder pour ne pas faire souffrir son ami ? Non, Iskuvar détesterait en plus que Weren fasse cela pour lui, et ce dernier aurait attendu à ce qu'Alauwyr fasse de même inversement, de ce fait il fallait tenir bon, et puis peut-être que ce tortionnaire déciderait d'alterner à un moment où à un autre, peut-être car cela n'était pas certain. Restait à se demander si ce dernier comptait malmener Alauwyr très longtemps, ou s'il lui laisserait une pause, des questions auquel il n'aurait pas de réponse avant que le moment n'arrive, d'ici là il fallait se contenter de supporter ce qu'il se passait, car quoi qu'il se passe si les deux sadiques avaient ce qu'ils voulaient cela en serait finit à coup sûr pour eux, le seul moyen pour le moment de sortir d'ici vivant était donc de résister le plus longtemps possible...

Oh et bien entendu les deux sadiques pensaient de temps en temps après avoir apposer deux trois fois le fer à mettre celui-ci dans le feu, après tout ce ne serait pas amusant sinon si ce dernier venait à refroidir, Weren qui savait qu'Iskuvar n'aimait pas le feu, se demander ce que ce dernier finirait par penser d'être maltraiter par un fer chauffé presque au blanc. En somme cela annonçait un futur petit tour chez le guérisseur alayien, ou bien chez un soigneur baptistrel si Alauwyr en avait vraiment envie, ou était trop gravement amoché, cela dépendrait en faîte de comment les choses évolueraient… Bon pour sa part il préférait nettement les soins d'un médecin alayien pour que le corps ne finisse pas par être dépendant de la magie, mais des fois on n'avait pas forcément le choix malheureusement sur ce continent empestant la magie…

« C'est fou ce qu'on s'amuse néanmoins avec vous mes chers, pour ma part je tenais hier des paris avec Dimitri je dois vous avouer, quel était l'objet de ce petit pari, eh bien je vais vous le donner... » Disait Salel en tournant autour d'eux d'un pas méthodique avec un sourie satisfait. « On avait parier que vous surviviez moins, ou plus d'une semaine à nous doux traitements si vous n'avouiez pas avant, je vous laisse deviner ce que j'ai parié de ce côté-ci. » Acheva t-il alors que Dimitri repassait son fer dans le feu après en avoir user quelques fois. Avant d'ajouter...

« Mon cher, j'ai tout mon temps contrairement aux deux hommes qui sont assis sur ceux deux chaises en bois… Tout ce que vous avez à vous demander au fond c'est si vous préférez en finir vite, ou prolongez le calvaire, et sur ce j’attends vôtre réponse j'avouerai avec une certaine hâte... »

Christan resta silencieux quelques instants devant ces paroles, et ajouta avec un ton cassant.

« Je ne sais pas pourquoi, mais entre le bavard, et le silencieux je préfère celui qui au moins sait la fermer de vous deux, est-ce que c'est parce que tu n'en impose pas en musculature comme lui que tu cause autant ? Cela me semble une bonne hypothèse... » Il n'eut pas besoin de regarder pour savoir que la réponse fut assez douloureuse pour Iskuvar…

« Si l'un de vous deux ne dit pas ce que je veux savoir je vous assure qu'il sentira ce fer rouge si bien au niveau de son ventre qu'il se pliera en deux sous la douleur… Quoique j'ai presque envie que vous le fassiez uniquement pour voir quel angle peut adopter ce cher grison sous l'effet de la douleur... » Dit-il avec son air irritant de jovialité hypocrite.

« Une simple réponse mon cher, et te laisse souffler un peu... » Finit-il par dire ensuite à l'égard d'Iskuvar en se penchant un peu vers lui, mais pas trop, à croire que l'homme sentait que sinon il ce serait reçu un coup de tête malencontreux. Et ensuite il attendit la réponse d'Alauwyr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 3 Juin 2016 - 14:07

Le dénommé Salel parlait trop en effet. De ce qu'il disait, plus vite ils causeraient et plus vite leur mauvais posture cesserait ? En traduction dans l'esprit d'un guerrier tel qu'Alauwyr, cela signifiait que leur vie serait écourté, quoi qu'il se passe. En somme, s'ils causaient ou pas, ces deux abrutis ne les libéreront pas, préférant les tuer après avoir ce qu'ils voulaient. Avec ou sans douleur, le point final sera le même. Alauwyr ravala un rire rien qu'à cette situation totalement grotesque. Salel prenait plaisir à causer, et à agir, et à se demander même s'il n'avait pas fait exprès de balancer ses répliques, avant de sentir plusieurs fois le passage du fer brûlant sur sa peau.

Le fer rouge aurait pu être associé au feu, mais dommage pour les pensées de Christan, un métal chauffé à la limite du blanc n'était pas le feu même. Pas de flamme pour ronger la peau ou les cheveux ou sécher les yeux, pas de fumée suffocante ou d'être pris au piège encerclé par l'incendie. Donc aucun risque que l'Alayien manque de paniquer sous la répétition de la morsure brûlante et répétée de l'outil surchauffée.

On avait beau jouer les endurcis, venait en tout cas un moment où il était plus difficile d'encaisser la souffrance. Enfin encaisser..... de supporter le cumul des brûlures qui s'accumulait. Quand Salel joua encore de sa sale langue de serpent persifleur amusé, ce fut pour se positionner non loin d'Alauwyr, juste à bonne distance pour pas que le prisonnier ne lui donne un coup de tête. Peut être réduisait-il la distance avec le prisonnier en le voyant suant et la respiration plus vive en raison des morsures brûlures qui lui labouraient la peau. Alauwyr était légèrement penché en avant, comme marqué par un début de lassitude. Pourtant son regard paraissait encore vif quand il fixa Salel. Là où s'était placé son tortionnaire, c'était comme pour se moquer de lui. Une seule réponse qu'il disait hein...

Alauwyr se redressa un peu, se calant même sur sa chaise.

''Une seule réponse hein, pour espérer souffler avant de reprendre sur la suite ? ''

Salel allait vite comprendre qu'il aurait du faire attacher les jambes de ses prisonniers.

''Donc de ce que tu veux savoir....''


Alauwyr n'en donnait pas l'impression, mais il joua soudainement et violemment de son agilité pour décocher un coup de jambe dans la tête de Salel. Peut être qu'il se prendre dans le visage le tibia ou le bas du genou, mais il allait le sentir passer. Et Alauwyr aussi quand il y aura représailles immédiates

''Voila ta réponse !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 7 Juin 2016 - 19:43

Christan comprenait aussi qu'il valait mieux ne pas causer des informations importantes car ce serait leurs vie qui serait écourté effectivement. Après il restait un officier, et ce n'était pas un traître. Peut-être qu'il tenait moins à l'empire Aldarien qu'à son alayia natale, mais il avait rejoint cette armée, et cet empire donc il ne le trahirait sûrement pas, le temps ferait peut-être qu'il serait fier de sa loyauté à l'avenir, mais il ne trahirait sûrement pas ses principes. Sinon il ferait un bien piètre officier, et guerrier. Il ne vaudrait pas mieux que ces vampires sans honneur, ou ces gloriens pour qui le terme d'alliés ne voulait pas dire grand-chose. Raison pour laquelle d'ailleurs il avait préféré choisir l'empire Aldarien que Glorien.

Et non Weren n'avait pas spécialement envie qu'Iskuvar panique devant le fer rouge bien au contraire, mais il avait pensé au fait que cela aurait peut-être pu être encore moins appréciable pour cette raison, mais si ce n'était pas le cas tant mieux. Après tout il n'y a pas que Weren qui devait tenir mais aussi cheveux blanc car il serait malheureux que les efforts de l'un soient ruinés juste parce que l'autre n'arrivait pas à tenir, ce qui lui semblait d'ailleurs difficilement imaginable pour le moment heureusement. Après tout ils étaient tout deux des durs à cuire à leurs manières...

Mais après il n'avait jamais pu constater jusqu'où Iskuvar pouvait supporter la douleur en vérité, et c'était bien cela le problème. Mais visiblement cela semblait d'ailleurs amuser le blond sadique, mais ce qui amusa Christan, et sans doute Alauwyr un temps ce fut le coup de pied bien placé d'Iskuvar. Ce n'était peut-être pas la chose la plus prudente à faire, mais c'était bien le minimum au final...

Et la manière dont Salel recula, et se tînt la tête après ce coup douloureux montrait qu'Alauwyr avait fait bien mal, et le regard colérique du tortionnaire montrait aussi que ce dernier ne l'avait pas du tout bien prit, mais cela changer bien de son air narquois, et faussement aimable habituel. Weren aurait presque regretter de ne pas avoir lui-même pu donner ce coup, par contre du coup ce fut pas Salel, mais Dimitri qui se vengea de charger son ami, ce dernier se remettant du coup qu'il venait de se recevoir par surprise.

Le fer comme dit avant fut appliqué sur le bas ventre d'Iskuvar pendant de longues secondes jusqu'à ce que ce dernier commence à se plier sérieusement sous la douleur. Et quand il fut retiré Salel reprit d'un ton agacé comme s'il avait été blessé sérieusement dans son orgueil.

« Je pense que nous allons vous laissez pour aujourd'hui, je commence à avoir des idées amusantes pour demain, et je pense que je vais les développer plus avant pour récompenser ton courage grison. »
Dit-il alors qu'il essayait tout de même de reprendre son air suffisant d'avant. Christan pensait que Salel voulait surtout se reposer un peu suite à cette blessure, et aussi rectifier deux trois choses avant de main.

Et suite à cela, et après qu'on leurs aient attachés les pieds ils furent à nouveau laisser seuls après qu'on leur ait donner à boire, et rien d'autre… Weren regarda si Iskuvar se portait bien vu qu'il avait salement encaissé, et finit par lui dire.

« Je te propose que demain tu évite de trop en faire, laisse moi me prendre les coups si on a le choix, d'accord ? » Dit-il direct, après tout il valait mieux qu'il encaisse à son tour, après tout ils étaient deux donc autant répartir un peu, et puis il ne tenait pas spécialement à ce qu'Iskuvar y passe ou soit estropié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Jeu 9 Juin 2016 - 17:39

Il fut presque dommage qu'on ait pas entendu le crac d'un nez brisé sous le choc. Sous sa position, Alauwyr n'avait pas pu donné le plein potentiel à son geste. Vraiment dommage. Cela n'aurait été qu'une douce vengeance des coups reçus et de leur détention. La conséquence de ce geste ne se fit pas attendre et Alauwyr bien que bénéficiant d'un petit avantage ne put résistance bien longtemps à la brûlure qui lui dévorait la peau. Il avait même l'impression que cela dévorait l'intérieur de ses intestins. Il n'eut pas d'autres choix que de se plier pour tenter instinctivement de réduire la souffrance provoqué par le fer chauffé et dévorant. Il lâcha même un grognement, qui parut guère satisfaire son tortionnaire. Car leur ami Salel n'avait plus guère son ton enjoué de tantôt.

Une fois le duo parti, Alauwyr grimaçait encore, le visage en sueur et s'était redressé comme il avait pu. Des cicatrices, il allait en avoir maintenant, s'ils survivaient jusque là. Il pestait de ces douleurs et ne cherchait pas à voir l'étendue des dégâts sur la dernière application ferreuse surchauffée. A bien la sentir, elle avait de grande chance de s'infecter dans les prochaines jours, à défaut de s'étendre dans les prochaines heures. Vraiment dommage de pas lui avoir pété le nez. Les précautions avaient été prises pour que cela ne se reproduise plus : on avait attaché les pieds des deux prisonniers. Il pesta en une brève insulte à l'égard de Salel et se permit de répondre à Christan :

''Penses-tu qu'il va passer ses nerfs sur toi alors que j'ai manqué de lui péter son nez ? Il n'a pas apprécié une telle réaction, pris totalement au dépourvu. A entendre son ton, il n'a pas du tout aimé cette surprise. Alors tu auras beau me demander de te laisser prendre les coups en me taisant, ce sera à leur volonté. Garde plutôt ton énergie pour essayer de trouver une solution pour nous dépêtrer de ce pétrin''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 17 Juin 2016 - 22:15

« Selon moi s'il a une idée en tête, ce n'est pas forcément ce à quoi tu t'attend. » Dit-il avec réflexion en pensant à ce fait-là, en même temps on ne pouvait pas dire qu'Iskuvar faisait preuve de prudence, mais il serait bien en mal de lui reprocher ce coup douloureux qu'il avait donné à Salel. Lui-même n'en aurait probablement pas fait moins en d'autres circonstances. Quoique il aurait sans doute fait pire vu qu'il avait encore plus de force de frappe, ça n'aurait pas été beau à voir certainement… Enfin pour la victime de cela, pour lui ça aurait été un magnifique spectacle par contre.

« De toute manière repose toi, je vais faire de même, car je pense que nous en aurons besoin demain. » Dit-il, et alors qu'il finissait de parler il entendit un bruit venant de la porte d'entrée. Quelques secondes après un homme entra, et referma discrètement la porte derrière lui en disant.

« Capitaine Weren, lieutenant Iskuvar ? Nous vous cherchions par tout, enfin je vous cherchai partout. » Dit ce qui semblait être, un de leurs hommes ? Christan le reconnaissant c'était l'un des éclaireurs sous les ordres d'Iskuvar...

« Fais nous sortir d'ici, et je t'assure que je m'en souviendrai. »
Dit-il donc en voyant cela, et en sentant que c'était leurs chances... Ce à quoi l'éclaireur répondit.

« En faîte le problème c'est que je suis venu ici en reconnaissance, et je ne peux pas vous sortir d'ici tout de suite sans signer nôtre arrêt de mort en vérité… A vrai dire on prépare un plan pour vous faire sortir d'ici à coup sûr capitaine, et lieutenant, mais il nous faudra un peu de temps car on prévoit d'attaquer au moment idéal... » Et Weren répondit à cela.

« Combien de temps ? » L'éclaireur après une légère réflexion ajouta donc.

« 2 jours, et vous sortirez d'ici vivant si je peux informer les autres de vôtre position… Sur ce je vais essayer de ne pas m'attarder ici capitaine, j'ai disons déjà eu beaucoup de mal à entrer ici sans me faire repérer, et en sortir sera aussi très dur… Par contre… J'en ai profité pour apporter des plantes anesthésiantes pour calmer la douleur, une dose pour deux personnes, en voulez-vous ? Je pense que ça vous aidera à tenir... »

Christan lui confirma que oui d'un geste de la tête, et l'éclaireur les aida à user des plantes car ils avaient les mains bien attachés, et donc aucun moyen de le faire eux-mêmes.

« Si vous avez d'autres questions urgentes, n'hésitez pas mais faites vites. Je dois informer les autres de ma découverte. » Bon déjà leurs situation s'améliorait un peu ce n'était franchement pas plus mal…. A voir si Alauwyr avait quelque chose à ajouter pour sa part, car ce n'était pas le cas de Weren, qui n'était pas mécontent d'avoir d'ailleurs des hommes un minimum compétent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 18 Juin 2016 - 18:29

Alauwyr préféra ne pas répondre. Salel était bien assez tordu pour trouver un petit jeu tout à fait à son goût et pour parfaire la vengeance qu'il devait préparer à l'heure actuelle, pour le coup reçu dans le nez. Alauwyr regrettait amèrement de ne pas avoir frappé plus fort pour lui casser le nez. De toute façon, avec ou sans le coup de jambe que l'Alayien lui avait si gentiment offert, Salel reviendrait avec d'autres ''amusements' pour essayer de faire parler ses deux prisonniers. Puis finalement, quand le bretteur décidé d'ouvrir la bouche, un homme entra dans la pièce... Aussitôt, Christan l'identifia et l'autre soldat expliqua la raison de sa présence ici.

L'éclaireur expliqua sa présence et le plan mis au point pour sortir ses deux officiers. Deux jours... deux journées qui allaient être pénibles avec les deux autres abrutis. Par contre, les plantes anesthésiantes ne furent pas de refus, du moins pour atténuer les douleurs. Lui aussi avait hoché de la tête pour confirmer le souhait d'avoir ce remède temporaire. Les brûlures étaient elles des blessures pernicieuses, qui même après avoir marqué la peau, continuaient doucement à s'étendre. Oh pas des masses, mais de quoi manquer de s'aggraver et d'être plus longues à soigner par la suite. Sans compter la douleur que cela apportait, même si Alauwyr bénéficiait de cette étrange résistance à la souffrance, il n'échappait pas à l'effet plus que désagréable.

''Je n'ai rien à rajouter. Plus vite vous repartirez, plus vite vous pourrez vous préparer. Faites attention à vous"

Et une fois que l'éclaireur fut reparti, Alauwyr resta silencieux un bon moment.

''Je te garantis qu'une fois libre, l'autre abruti sentira la mort arriver si faiblement.... qu'il pleurera pour qu'on l'achève... Je lui ferai bouffer ses propres boyaux, là on verra s'il aura du plaisir dans la souffrance...''

C'était à peine si Alauwyr n'avait pas craché sa haine sur les mots. Deux jours. Deux longs jours qui allaient être pénibles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 24 Juin 2016 - 19:53

L'éclaireur ne tarda guère à repartir vu que ses deux officiers ne le sollicitaient guère davantage, ce qui n'était pas forcément plus mal car ainsi il aurait plus de chance de sortir d'ici sans se faire attraper, franchement voilà bien un homme compétent s'il était arrivé discrètement jusqu'ici… Et les plantes médicinales servant à inhiber la douleur n'étaient pas plus mal sinon car ils en auraient certainement besoins s'ils devaient encore tenir 2 jours dans ces conditions, ou des conditions pire, mais pour sa part Weren ne doutait aucunement qu'ils arriveraient à tenir, après tout ils étaient de fier alayiens ! Ils avaient vu pire. Et visiblement ce qui semblait maintenir Iskuvar en vie en plus de l'orgueil c'était le désir de vengeance, grand bien lui en fasse…

« N'oublie surtout pas cela. » Lui dit-il donc quand à son désir de vengeance à l'égard de Salel, puis pour sa part il décida qu'il ferait mieux de se reposer pour demain… Et sans doute qu'Iskuvar ferait probablement mieux de le faire aussi pour être le mieux possible préparé pour demain.

[...]

Et ils se trouvèrent à nouveau en compagnie des deux sadiques, mais cette fois-ci Iskuvar n'était pas attaché sur une chaise mais sur un mur non loin alors que des chaînes étaient reliés à ses pieds, et à ses bras. Le point positif de tout ceci c'est qu'il n'était pas la tête en bas, mais il était clair qu'il était situé sur un mur d’écartèlement juste en face de Weren alors que Salel mettait la main sur une de manivelle pendant qu'il parlait calmement.

« Je me disait mon cher Grison que tu apprécierait sans doute de t'étirer un peu après avoir passé plusieurs jours immobile sur cette chaise, donc je m'était dit que te mettre sur ce mur pour aujourd'hui serait assez gentil de ma part, tu devrais m'en remercier... »
Puis il s'adressa à Christan pour dire.

« C'est simple, à chaque fois que vous ferrez quelque chose qui ne me convient pas mon cher je tournerai à moitié cette manivelle, et au bout de 6 demi tour de celle-ci vôtre ami grison sera soumit à un tel étirement du haut, et du bas de son corps par les chaînes qu'il sera coupé en deux au niveau du ventre, on appelle cela être écartelé vivant. Je vous encourager donc à être conciliant mon cher ami crâne d’œuf… Car c'est de vous que va dépendre la sort de vôtre ami. » Christan voyait bien où ce maniaque voulait en venir… Très fourbe de sa part, cela il fallait l'avouer.

Et sur ce le tortionnaire posa sa première question.

« Même demande qu'hier, dîtes moi ce que vous savez sur la garde de l'aube. » Et à cela Christan après une légère réflexion décida pour l'instant de continuer à provoquer…

« Pourquoi veux tu savoir cela ? As tu envie de les rejoindre ? Pour ma part pense qu'il ne sont pas désespéré au point d'accepter quelqu'un comme toi... » Et sur ces quelques paroles Salel fit son premier demi tour de manivelle, étirement modérément les membres d'Alauwyr alors que les chaînes se rétractaient légèrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mer 29 Juin 2016 - 14:28

Alauwyr s'était contenté d'adresser à son tortionnaire en devenir un regard des plus glacials, quand on le fixa sur le mur d'écartèlement. L'Alayien connaissait très bien le dispositif et il aurait eu de quoi avoir des sueurs froides quand aux conséquences finales. Mais il ne laissa rien paraître, gardant ses yeux sombres et abyssaux sur Salel. Le désir de vengeance lui donnait envie de l'insulter de tous les noms possibles. Mais il sut se retenir. Autant ne pas donner de motifs valables à cet être qui sentira un jour prochain la mort l'embrasser avec toute sa froideur.

Même devant le long discours de Salel, le bretteur garda le silence. Il imaginait toujours l'homme à la langue bien trop pendue, à sa place et eu lieu de palabrer, lui, il passerait directement à tourner la manivelle au lieu de perdre son temps en discussion.... Puis Salel posa mielleusement une question. Bien entendu, la réplique de l'Enferraillé ne changea pas de son habitude à savoir d'être bien sarcastique. Et bien entendu, Salel passa à l'action

Un premier demi-tour de manivelle fut fait. Même si c'était modéré, cela n'empêcha à Alauwyr de serrer les dents. Même avec son ''don'', il ne pouvait échapper à la douleur que provoquait déjà l'étirement de ses membres. Sans compter les chaînes qui enserraient ses poignets qui mordaient fortement dans la peau. Il serra les poings d'ailleurs pour essayer de taire la désagréable sensation douloureuse que cela commençait à lui infliger. Et dire que ce n'était que le début.

Il jeta un regard foudroyant à Salel avant de regarder son comparse. Dans ses yeux sombres, on pouvait bien voir une lueur de détermination. Au moins appliquait-il le silence suggéré par Christan. Oh qu'il mourrait d'envie de cracher à la gueule de Salel ! Mais autant ne pas donner satisfaction à l'autre abruti.... Et connaissant Christan et lui ayant bien fait comprendre son regard.... D'ailleurs le face à face était voulu. Ainsi, Christan aurait tout le loisir de voir son ami pâtir de ses ''mauvaises'' réponses... Et Salel tenait à les avoir. Il cherchait juste à monter la pression d'un cran au dessus en espérant les faire céder... Dommage, il connaissait vraiment mal les Alayiens....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Jeu 30 Juin 2016 - 19:13

Alauwyr n'aimait sans doute pas l'effet du premier demi tour de manivelle, mais il semblait le supporter pour le moment, ce serait peut-être différent dans 3-4 autres demi tours, et mine de rien Weren même s'il était déterminé, il se préoccupait du cas de son ami. Après tout s'il n'arrêtait pas de provoquer Salel n'aurait sans doute aucun véritable remord à l'écarteler, et dans ce cas-là… S'il fallait éviter à tout prix d'avouer quoi que ce soit, il faudrait mentir comme un arracheur de dents. Chose que détestait faire Weren, mais si quelques mensonges étaient le prix à payer pour la vie de son second, alors bien il faudrait payer ce prix. Après tout il y avait une différence entre mentir sans raison, et pour une bonne raison, après le problème c'est que Christan n'avait jamais été un grand menteur, quoique les rares fois où il avait menti ça avait fait mouche donc on pouvait avoir des doutes quand à son incompétence dans ce domaine…

Il réfléchissait donc déjà à un possible mensonge alors que Salel poursuivit  de son ton toujours mielleux.

« Je suis sûr que cela doit lui faire un bien fou de s'étirer un peu ! N'hésitez pas à continuer à me provoquer mon cher ami crâne d’œuf, étrangement j'apprécie de tourner cette manivelle... » Christan se dit qu'il ferait mieux de continuer à provoquer pour l'instant car il n'avait pas encore peu élaborer les contours d'un mensonge vraiment acceptable, et il répliqua donc toujours aussi sarcastique, et provocateur à l'adresse de Salel après avoir regardé courtement Alauwyr qui semblait aussi déterminé que lui.

« Moi je pense surtout à ce pauvre Dimitri qui doit un peu s'ennuyer aujourd'hui, déjà qu'il doit être au limite de la crise de nerfs de devoir te supporter tout les jours. » Ce qui fut suivit évidemment par un autre demi tour de manivelle ce qui devait commençait déjà à être vraiment douloureux pour Iskuvar… Combien il avait dit le blondin ? Six demi tour, et son ami serait coupé en deux ? Christan n'avait donc que 2-3 demi tour de marge. Pourquoi 2 ? Parce que si 5 c'était à la limite de l’écartèlement il supposait que l’épéiste n'en sortirait pas dans un état glorieux, et visiblement c'est ce que le tortionnaire aux cheveux blond voulu préciser de son air toujours faussement cordial alors qu'il semblait bien s'amuser de tout ceci.

« Je me demande si on tournant assez la manivelle je peux le rendre aussi grand qu'un glacernois, et non le couper en deux. Vous en pensez quoi ? Je pense qu'à ce rythme on pourra vérifier si cette théorie est vraie, ou non... » Et Christan pendant ce temps finit d'élaborer les contours de son premier mensonge avant de le dire en prenant un air agressif comme quelqu'un qui aurait été forcé de le dire par les méthodes des tortionnaires.

« Nous savons que le chef de la garde de l'Aube se nomme Ferïen Älanor, un elfe dont la famille a été massacré par les vampires théocrates et qui a juré de se venger d'eux en massacrant tout les vampires. » C'était totalement faux car en faîte ils ne savaient pas du tout qui était le chef de la garde de l'aube, mais comme ils avaient pu interroger des prisonniers provenant de cette dernière on pouvait supposer qu'il le savaient… Et visiblement c'est ce que pensa Salel car il posa une autre question sans tourner la manivelle.

« Si vous en savez autant sur la garde de l'aube c'est que vous avez eu affaire à cette dernière, veuillez donc me parler de quand, et pour quelle raison. Et surtout comment vous avez triomphé d'eux. » Et Weren ne tenta pas de mentir cette fois-ci, mais provoqua à nouveau.

« Tu n'as qu'à ma détacher, et je m'empresserai de te démontrer comment je les ais vaincues en te massacrant de la même manière. » Dit-il aigre, et Salel fit un autre demi tour de manivelle… Ils en étaient donc à la moitié des tours avant l'écartèlement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Dim 3 Juil 2016 - 15:34

Christan lui avait rendu un regard tout aussi déterminé que le sien. Chose qui échappa heureusement à Salel. Et l'Enferraillé continua son manège de paroles provocantes envers leur hôte tortionnaire, pour bien lui faire voir que la position d'Alauwyr ne semblait pas l'émouvoir tant que cela. Si Salel désirait vraiment les réponses, il ne pourrait alors se permettre de tuer l'épéiste, puisque Christan n'aurait alors plus rien à perdre. Si Alauwyr avait deviné la logique de cet énergumène.

Quand il y eut un nouveau tour de manivelle, il ne put s'empêcher de grogner sous la tension qui se rajoutait à la précédente. La douleur se faisait ressentir cette fois avec une intensité bien plus présente qu'il en eut une respiration plus courte et plus rapide. Et une fois encore, Salel se permit d'ouvrir sa petite gueule mielleuse pour continuer à s'amuser de la situation. Alauwyr dut se mordre la lèvre inférieure pour ne pas répliquer. Son début de souffrance se mêlait à l'envie rageuse de le défier. Mais ce serait compromettre le jeu de Christan. Ce serait comme céder à Salel et cela, il en était hors de question. Et si en fait, il se trompait sur le but réel de Salel ? Autant ne pas y songer.

Christan finit par balancer une toute autre réponse. Il venait d'apporter un élément attendu visiblement par Salel car ce dernier enchaîna pour avoir plus de précisions encore. Alauwyr sourcilla. Christan mentir ? Voilà qui aurait le mérite d'être nouveau et d'en avoir la remarque, mais vu la situation... Autant continuer comme cela. Et Christan reprit encore ses joutes sarcastiques. Ce fut Alauwyr qui en fut quitte pour une énième tension à l'extrémité de chacun de ses membres. Là cette fois, il ne put s'empêcher de lâcher un grognement gémissant malgré ses mâchoires serrées à l'extrême. S'ils venaient à réussir à se sortir de là pour s'enfuir, il ne serait même pas certain d'être capable de marcher, tellement il sentait la protestation douloureuse de chacune de ses articulations. Malgré tout, Alauwyr réussit à ouvrir la bouche pour balancer à Christan sur un ton cinglant :

''Crétin d'effarouché ! Il suffit de mettre quelqu'un à torturer sous ton nom pour que tu commences à céder ? Je te croyais plus fort que cela, Fandreck l'apeuré ! ''

Rien ne valait ce genre de réplique pour conforter le mensonge de Christan, mais ce genre de jeu ne pourrait guère durer et Alauwyr le savait, luttant déjà contre la souffrance permanente de ses membres entretenue par la tension de ses liens

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Lun 4 Juil 2016 - 21:44

La situation se révélait assez complexe, et difficile mais Weren était certain qu'en se débrouillant bien ils pourraient s'en sortir tout deux, ah par le Néant il détestait mentir mais c'était une chose à côté de laquelle il ne pouvait pas passer, et il croyait tout à fait le tortionnaire capable d'aller jusqu'au bout de la manœuvre, après tout ce dernier sinon montrerait qu'il est un dégonflé, et cela lui enlèverait toute crédibilité, en faîte ils étaient peut-être même tomber sur un bourreau un peu zélé trop probablement… Pour sa part Weren n'avait en tout cas pas envie de faire ce genre de pari avec la vie de son ami.

Le seul avantage de la situation c'est que ce n'était pas lui qui avait été attaché de cette manière, quoiqu'il aurait été plus dur d'écarteler un homme comme lui vu sa musculature, mais pas impossible non plus. En vérité il pouvait voir de là où il se tenait la petite collection d'objets de tortures du blondin, et elle était assez bien remplie, mais il se passerait des détails de ce côté-ci. Pour le moment il devait surtout essayer de tirer son ami de ce mauvais pas… Et dire que ce dernier se plaignait il y a un an de s'être fait déchiré l'esprit par un dragon, là il aurait encore une bonne raison de prendre du repos, et de se plaindre.. Quoiqu'il n'en auraient pas vraiment le loisir car il faudrait rentrer à Aldaria assez vite, et ne pas s'attarder dans les plaines de l'Est non plus suite à cette mésaventure.

Et la technique du mensonge pour le moment semblait fonctionner, pire Iskuvar semblait vouloir l’aider là-dedans, enfin c'est ce qu'il comprenait car l'autre se plaignait littéralement du fait qu'il venait d'avouer, comme si il avait réellement dit la vérité… Bien donc autant continuer dans cette voie en effet. Ce n'est pas après tout comme s'il pouvait briser les liens qui le maintenaient attachés, bon avec sa force il aurait sans doute pu casser pas mal de liens, mais ceux-ci étaient remarquablement durs, et serrés donc autant ne pas s'acharner. Mais le contraire l'aurait étonné après tout, un homme comme lui même sans arme pouvait être très dangereux au vu de sa force, mais ce n'était pas sa force qui lui était utile en cet instant malheureusement, mais plutôt son esprit, chose qu'il avait même si moins développé que le physique il fallait le dire… Un fait qu'il ferait probablement mieux de corriger en partie à l'avenir, surtout qu'il était officier.

Et il simula un air contrarié aux remarques d'Iskuvar pour que cela soit convaincant, et visiblement cela semblait amuser Salel, même si ce dernier devait se demander si tout cela ne risquait pas surtout de compliquer les choses, mais il reprenait après appuyer deux doigts sur le ventre d'Iskuvar pour faire mal à ce dernier au vu de sa position avant de dire.

« Ce n'est pas à vous de parler mon cher, mais à vôtre ami chauve, alors je vous prierai mon petit grison de laisser ce dernier faire comme il le sent, de plus il vaut mieux que vous vous concentriez sur les liens tirant sur vos membres que sur ces propos je pense. » Et ce fut donc à Weren de poursuivre après une légère réflexion… Il se dit qu'il faudrait peut-être jouer sur ce sentiment de supériorité que devait avoir Salel en cet instant.

« Vous allez surtout le tuer si vous continuez ainsi, à ce rythme vous n'aurez rien de plus de ma part, alors que j'ai encore beaucoup à dire... » Il tentait aussi de gagner du temps car il n'avait pas de mensonge en tête pour l'instant… Et cela sembla convaincre en Partie Salel car se dernier allégea légèrement l'emprise des liens sur Iskuvar en faisant un tour de manivelle en sens inverse pour alléger la pression sur les membres de ce dernier avant de dire.

« Ok, ok nous avons le temps après tout. Sur ce nous allons vous laisser un peu vous reposer là, on va manger, et on revient. A toute de suite. Et j'espère pour vous que vous aurez effectivement beaucoup à me dire, sinon je serait très déçu... » Dit-il un air supérieur aux lèvres avant de sortir de la pièce accompagné de son ami Dimitri, les laissant seul pour un répit plus, ou moins long.

« Tu pense que tu va encore pouvoir tenir ? » Demanda Weren à Iskuvar quand ils furent partit, c'est qu'il fallait mieux éviter tout de même qu'Iskuvar finisse dans un état trop précaire pensa t-il, et selon la réponse de son ami il devrait donc probablement s'adapter à la marge qu'il aurait tout simplement. Mais au moins dans tout les cas ils savaient qu'ils seraient bientôt sortit d'affaires s'ils se débrouillaient bien… Il fallait juste tenir encore deux jours, et il était certain qu'ils pouvaient y arriver avec un peu de détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mer 6 Juil 2016 - 11:30

Alauwyr avait bien entendu grogner quand Salel s'était plu à lui envoyer deux doigts dans le ventre, lui intimant avec une politesse malsaine de garder le silence. Et Weren ne fut pas sans reste, comprenant que si Salel ne mettait pas de barre de limite, il tuerait à coup sûr Alauwyr. En s'exprimant clairement, il lui fit clairement comprendre que si Alauwyr venait à mourir, adieu les informations. Ou comment chercher à gagner du temps pour que les renforts arrivent.

La réplique fit mouche, car après une petite moue de réflexion, leur joyeux tortionnaire libéra un peu de pression en exécutant un tour de manivelle en sens inverse, soulageant un peu les membres étirés de l'Alayien. Alauwyr ne put s'empêcher de serrer les dents à se les fissurer, car même sous cette courte libération, chaque partie de son corps réagissait à cette différence de tension. Moins sollicités, les muscles, les tendons et les ligaments souffraient malgré tout. Et une fois Salel parti avec son sbire, Alauwyr manqua de lâcher un soupir.

Et Christan qui lui demandait s'il arriverait ou pas à tenir le coup. Alauwyr prit le temps de méditer sur la question durant un bref instant

''Franchement ? J'en sais rien....''


Lui-même ne connaissait pas ses limites quand à la tolérance de ce qu'il était en train de vivre. Il avait entendu parler des conditions de détention que certains Armandéens avaient subies à Morneflamme. Dans leur cas, il aurait sans doute viré fou où préférer chercher à fuir même si la mort était la seule voie de liberté...

''Tout dépendra de ses... humeurs. Du peu qu'on a pu voir, c'est un lunatique. Un rien touche son égo. Et s'il décide de passer le tour sur moi, ca va être gai...''

Et il n'était même pas certain de réussir à aussi bien mentir que Christan. Qui sait ce que Salel leur réservait encore. Deux jours. Deux longues journées et il n'en était qu'à la première. Il avait envie de ricaner sinistrement pour l'occasion.

''Si on arrive à se sortir de là, j'espère pour toi que tu seras assez en forme, car je doute que je saurai capable de me tenir debout...''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Jeu 7 Juil 2016 - 21:11

Très bien, Weren ne savait même pas comment il devrait s'y prendre pour Iskuvar, mais il en déduit qu'il vaudrait sans doute mieux éviter de trop jouer avec la santé de ce dernier, en somme il allait devoir mentir comme un arracheur de dents sans doute, le problème c'est qu'un mensonge demandait de la réflexion pour être plausible, et qu'il était dur de réfléchir dans de bonnes conditions lorsque vôtre ami se faisait torturer en face de vous… Et cela les deux tortionnaires devaient le savoir, en plus il valait mieux qu'il ne s'aventurer à faire un mensonge qui n'était pas certain de toucher au but sinon cheveux blanc risquait gros encore une fois. Et en effet comme le précisait Iskuvar cela dépendrait de l'humeur de Salel… Bon ils avaient encore un peu de temps devant eux au moins.

« Surtout n'oublie pas d'où nous venons, et toutes les épreuves que nous avons traversés, à côté de tout ceci cette séance de torture passe pour des vacances. Tu te souviens de la fois avec ce dragon ? Je compte sur toi pour tenir, et ne t'avise pas de mourir sinon je trouverai le moyen de te faire revenir à la vie pour te tuer moi-même. » Dit-il avec une certaine gravité, en somme… « Donc interdiction de trépasser, et ça c'est un ordre que tu n'as pas intérêt à contester, est-ce compris lieutenant ? » Il n'accepterait pas un non, ou un refus d'obéir à cet ordre cela Iskuvar pouvait en être certain, et sur ce il reprit avec réflexion.

« C'est ça, tu as aussi intérêt à rester assez en forme pour cela sinon compte sur moi pour te ressasser le fait que pour te faire sortir d'ici j'ai dû te porter comme un vaillant chevalier porte une demoiselle en détresse après l'avoir fait sortir d'un incendie. » Cela il le dit avec sarcasme, et sur ce ils n'allaient sans doute pas être laissés seuls pendant encore très longtemps, donc si Iskuvar avait éventuellement quelque chose à dire avant que leur moment de répit ne s'achève..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 8 Juil 2016 - 9:41

Pour sûr qu'il s'en rappelait de sa mésaventure avec le dragon rouge. Mais est ce que la souffrance entre celle que lui avait imposée Verith et celle de maintenant était comparable ? Pas Vraiment. L'une avait été psychique, alors que celle en cours était d'ordre plus physique, même si le mental se liait intrinsèquement. Mais de ce que disait Christan, ce n'était pas pour remuer le couteau dans une plaie ancienne, mais bien pour lui rappeler ce qui avait suivi par la suite, de sa lutte intérieure pour ne pas virer définitivement fou, et bien entendu avec l'aide assez... particulière de son ami. Alauwyr avait pu retrouver la voie de la raison, même si par après, par à coup, l'Alayien avait eu l'impression de subir une rechute.

''Il serait difficile de m'engueuler une fois mort mon cher... Peut-être que ce sera là l'unique moyen de plus t'entendre rouspéter''

Il ne put s'empêcher de ricaner, surtout pour la réflexion sur le retour à la vie pour ensuite le tuer de ses propres mains.

''Je me demande bien comment tu pourras y arriver. Toi qui déteste la magie, je te vois très mal invoquer un sort pour me redonner vie. Ou alors le grand Christan renierait ses propres convictions pour accomplir cette parole. Note, cela prouve que tu tiens à moi et que secrètement tu rêves de me tuer de tes propres mains. Un véritable honneur que tu m'offres là mon cher, vraiment. ''

Si on ne sentait pas toute l'ironie habituelle d'Iskuvar dans ses mots

''Je ne t'offrirai pas l'occasion de me crever, si c'est cela que tu veux entendre, Capitaine''

Il ne put s'empêcher de grimacer, autant pour la protestation de ses membres étirés que pour le rappel sous entendu d'un certain incendie.

''Pour rester le plus en forme possible, faudrait que les renforts se magnent le train. Car si on s'en sort, crois moi qu'ils entendront causer du pays s'ils ne respectent pas le délai évoqué...Et évite de te comparer à un vaillant chevalier, je vais finir par croire que tu as une bague sous ta cuirasse pour me demander en mariage vu l'amour fou que tu exprimes envers ma personne...''

Puis on entendit les pas qui signifiaient le retour des deux lascars tortionnaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 9 Juil 2016 - 20:48

« Oh ne me dit pas que c'est le seul moyen que tu aurait trouvé pour me fausser compagnie ? » Dit Weren sarcastique quand Iskuvar lui dit qu'il serait difficile de l'engueule une fois mort, pour le coup il n'avait pas tort, et c'est que cheveux blanc le prenait presque au premier degré quand il avait parlé de le ramener à la vie pour le tuer encore ! Bon c'était une bonne nouvelle au moins qu'il soit encore en état de faire ses petits traits d'esprits cela il fallait le dire, et il répondit d'ailleurs toujours aussi sarcastique.

« Je serai surtout le plus puissant mage qui aurait jamais vécu sur ce bon sang de continent si j'étais assez puissant pour faire cela, tu peux dire ce que tu veux mais de ce que je sais les Armandéens ont jamais été foutu de ressusciter qui que ce soit. Pour le coup ce ne serait ni du petit reniement de conviction, et ferme là bon sang ! A croire que tu fantasme sur le fait que j'ai envie de toi soit disant, franchement je préfère les femmes, même si je dois avouer qu'avec deux trois coups de brosse tu pourrait en faire une très convaincante. » Ajouta t-il avant d'hocher la tête quand Iskuvar confirma qu'il ne lui laisserait pas l’occasion de le crever, bien car Weren ne tolérerait pas que son ami abandonne, c'était aussi simple que cela… Avant de reprendre aux derniers paroles d'Iskuvar.

« Tu devra déjà les remercier d'être venu nous sauver car à la base tu n'avais pas trop prévu je présume qu'il vienne jusqu'à nous, quand au vaillant chevalier je suis sans doute le seul ici assez beau, et fort pour en être un. Quand à la bague peut-être, mais dans ce cas-là tu avoue de ce fait que tu correspond tout à fait à une princesse que l'on peut demander en mariage... » Puis suite à cela des bruits de pas se firent entendre, et ils se turent tout deux.

Les deux tortionnaires étaient effectivement revenu, et Salel avait avec lui un seau d'eau glacée qu'il jeta à Iskuvar au passage avant de dire toujours aussi arrogant.

« Alors j'espère que cette petite pause vous aura aider à vous ressourcer, et à réfléchir à vôtre intérêt, sur ce je pense qu'il serait bien que nous alternions un peu. Dimitri ? » Ce dernier se plaça devant Weren il avait les mains nues comme s'il allait s'amuser à le bastonner bientôt, puis Salel reprit à l'égard d'Iskuvar.

« Bon à ton tour maintenant de parler mon cher ami grison, après tout ton ami le brute a déjà assez parlé pour toi, et il faut bien qu'il n'y ait pas de laisser pour compte n'est-ce pas ? » Finit-il avec un sourire avant d'attendre la réponse d'Iskuvar.

Pour sa part en tout cas Weren était tout à fait prêt à une séance de bastonnade, et il attendait donc sans la moindre crainte, ou angoisse dans le regard, il avait déjà vu pire après tout… Et il n'était pas encore né celui qui lui ferait implorer grâce, ou quelque chose du genre. Il était un fier alayien, et vampire comme elfe, dragon, et humain ne l'avaient jamais mit à genoux, ou n'étaient arrivés à lui extirper la moindre véritable supplique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 9 Juil 2016 - 21:38

Alauwyr aurait pu répliquer bon nombre de choses à son ami mais le duo infernal revenait. Et pour prime, Alauwyr fut quitte pour un jet de seau d'eau très froide. Forcément l'effet ne fut pas plaisant sur ses membres endoloris et il en grimaça. Puis Dimitri vint se placer devant Weren, les poings déjà prêts à frapper. Les sourcils d'Alauwyr se froncèrent. Au tour de Christan de subir. Et bien entendu, Salel posa une question bien avide de réponses à l'Alayien étiré. Et toujours avec son satané sourire ! Rien qu'à croiser le regard de son comparse, Alauwyr comprit que Christan était prêt à se faire cogner dessus.

Alauwyr jeta toujours son regard empli de glace dans ceux sadique de Salel. Qu'il soit vite libéré pour lui faire payer le prix de ses tortures. Il en serra les dents, trop désireux de l'insulter de tous les noms possibles qui lui passait par l'esprit. Mais ce serait entrer dans le jeu. Salel devait s'attendre à un prisonnier qui se braquerait en l'apostrophant de tous les noms injurieux possibles.

''Crois-tu qu'en inversant les rôles tu obtiendras des réponses supplémentaires ?''

Il manqua de grimacer encore. Sa haine à l'égard de cet homme le tendait et donc cela tiraillait ses membres encore trop étirés. Heureusement qu'il avait réduit d'un tour de manivelle juste avant.

''Tu devrais être bien content qu'on t'est donné le nom du chef de ces bouseux. Rien que cela devrait te convenir ! Donc pour ta nouvelle question, tu n'auras rien. Aucun mot puisque tu as déjà ce qu'il te faut ! ''

Il aurait put mentir en affirmant qu'il n'était pas un faiblard comme Christan mais ce serait l'insulter pour rien et il n'avait pas besoin de cela. La situation était bien assez difficile à supporter pour le moment. Salel était loin d'être un imbécile et il fallait mieux ne pas trop en faire pour une fois encore, éviter de lui tendre des perches pour les battre avec... Si seulement il n'était pas attaché et étiré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 12 Juil 2016 - 15:10

Les choses commençaient bien, et Christan se contenta de grimacer alors qu'ils recevait des coups, mais heureusement il était de même très endurant et résistant donc il encaissait les coups de poings sans trop de mal mais comme ces derniers étaient portés par un homme qui avait une force qui n'était pas trop éloigné de la sienne ces coups faisaient quand même assez mal, cela constituerait sans doute une bonne raison de se muscler davantage encore à l'avenir pour encaisser les attaques comme celles-ci… Mais bon de toute manière autant continuer car Iskuvar non plus ne comptait sans doute pas renoncer sans rien tenter.

« Nous avons tout nôtre temps grison, pour ma part cela m'amuse beaucoup en tout cas, alors ne t'inquiète pas je prendrai le temps nécessaire... » Répondit en tout cas Salel sûr de lui aux premières paroles d'Iskuvar. Iskuvar d'ailleurs qui n'avait toujours pas l'air glorieux car s'il n'était pas menacé pour l'instant par le fait de se faire écarteler, l'étirement de ses membres cela lui faire très mal. Le seul bon point de tout ceci au final ce serait qu'il gagnerait peut-être un peu de souplesse corporelle quand ils seraient sortit d'ici… Bon à vrai dire ce n'était sans doute pas la bonne situation pour faire de tels sarcasmes, donc autant penser à autre chose...

« Oh croit moi mon ami, vous finirez pas parler, ils finissent tous par parler avec le temps, que ce soit dans un jour, dans un mois. Nous avons tout le temps pour cela alors ne t'inquiète pas, et pense plutôt combien de temps tu veut prolonger le calvaire au lieu de mettre fin rapidement à ce dernier. » Poursuivit le tortionnaire au passage d'un ton légèrement acerbe..

Et Christan fut donc quitte pour plusieurs autres coups, pour sa il toussa après cela après qu'il eu un moment le souffler couper, c'est que Dimitri n'était guère tendre maintenant, mais il tenait au moins et rester de plus toujours aussi déterminé qu'auparavant… Il ne comptait sûrement pas céder aussi facilement après tout !

« Allez je suis certain que nous pouvons trouver un arrangement qui nous convient à tout les 4… Donne moi les réponses que je souhaite, et je vous laisse respirer un peu, et je vous donne peut-être même un peu à manger, c'est que vous devez avoir faim à ne boire que de l'eau depuis quelques jours... » Ajouta suite à cela Salel toujours aussi provocant en attendant la réponse d'Alauwyr. Décidément ce ne serait pas bon à voir si ce dernier avait l’occasion de tuer ce psychopathe de théocrate… Christan connaissait assez Iskuvar après tout pour savoir que ce dernier savait avoir la vengeance dure, et cruelle quand on le mettait vraiment à bout. Et pour la peine il donnerait beaucoup pour voir cela d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 12 Juil 2016 - 16:30

Alauwyr ne put s'empêcher de serrer les dents en imaginant la violence des coups que se prenait Christan pour répondre au manque de réponses demandées par Salel. Puis quand Dimitri cessa l'avalanche de coups sur l'Enferraillé, Alauwyr ne put s'empêcher de serrer les poings comme il le put. Une douce promesse pour avoir du répit, pour moins souffrir. Quelle hypocrisie, si on comptait sur le fait que ce fieffé bougre remettrait cela. Croyait-il pouvoir briser ses deux prisonniers aussi aisément ? Alauwyr serra plus fortement les poings, quitte à en grimacer sous la douleur que cela provoquait à ses poignets déjà malmenés.

''De ta bouche, la fin du calvaire se résume à la mort.''

Quand bien même les mensonges de Christan satisferai Salel, celui se débarrassera ds gêneurs qu'ils représenteraient. Plus encore pour se préserver de leur soif de vengeance.

''Du répit comme récompense. Une petite friandise pour montrer que tu sais te montrer gentil si on coopère c'est cela ? ''

Nul doute que Christan allait se manger une autre raclée, mais comme il préférait mourir plutôt que de céder. Il n'apprécierait sans doute pas Alauwyr céder aussi rapidement. D'ailleurs à le voir, il était clair qu'il tenait à démontrer à l'autre abruti de Dimitri ne l'empêchait pas d'en démordre avec fierté. Malgré la peine que cela provoquait chez Alauwyr, même s'il se refusait à croire qu'il avait ce genre d'émotions là sur l'instant, un rictus mauvais se peignit sur le visage en sueur de l'Alayien.

''Penses-tu que nous sommes des chiens qu'on peut amadouer comme ça ?''

Il réussit à ricaner. Quitte à perdre, autant le faire avec brio !

''Tu te sens tout puissant avec nous deux, nous mettant à la torture. Que de mieux que deux individus attachés pour se sentir à l'abri d'eux. C'est pratique d'avoir Dimitri avec toi n'est ce pas ? Une forme de compensation de force physique par une personne loyale en son genre, qui t'obéira sans se poser la moindre question. Quel plaisant effet cela te procure de nous voir en pâtir parce qu'on refuse de te répondre... ''

Il fit une brève pause pour reprendre son souffle.

''Un gringalet en ton genre est incapable de valoir quelque chose au combat ou dans d'autres domaines. Que tu as dû souffrir mon pauvret. A défaut de tenir bon par une volonté de fer....que de mieux que de se venger de certaines humiliations passées en se défoulant sur des prisonniers. Aucun risque que cela se rebiffe n'est ce pas ? Ou alors tu as trop peur. Un lâche qui ne jouit que dans la douleur qu'il arrive à affliger, car c'est là la seule arme qu'il est capable de maîtriser.... tu fais pitié....''

Il réussit à lui cracher à la figure, même si Salel se trouvait à une distance de sécurité pour lui.

''Tu fais pitié mais tu es méprisable...''





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 15 Juil 2016 - 20:39

C'était supportable, Weren n'était pas invincible, mais il avait une volonté de fer forgé par ces dernières années passé sur ce continent empestant la magie, il avait vu quoi ? La mort de sa déesse, les défaites et victoires de l'armée alayienne, il s'était battu faces aux vampires, face aux elfes, face aux dragons, et face à Vraorg. Et pourtant jamais il n'avait renoncé, toujours il avait continué à se battre, et à tenir bon contre ses ennemis, contre la mort. Allait-il perdre aujourd'hui, allait-il renoncer, et abandonner le combat qu'il avait mené toute sa vie si longuement, et avec un tel acharnement ? Non bien entendu… Et il restait donc inflexible après la première tournée de coup de poings sec, et laissa Iskuvar faire sans empêcher ce dernier de provoquer, après tout n'avait-il pas vu pire ? Peut-être plus pour longtemps, mais Weren ne comptait pas renoncer aussi facilement dans tout les cas…

Et bien entendu il fut quitte pour une autre raclée au vu des paroles d'Iskuvar, cela pendant que Salel semblait amusé par les paroles de l'alayien, ou peut-être gâchait-il sa frustration ? Cela Weren n'en savait rien, mais le tortionnaire lui paraissait être quelqu'un de tout à fait anormal… Un fou tout simplement.

Jamais pour sa part il n'abandonnerait le combat, la vie était un combat. Un combat qu'il fallait mener jusqu'au bout pour vaincre, un combat pour survivre, un combat pour prospérer, et pour que les autres ne prennent éternellement l'ascendant sur soi, et Christan combattait toujours même si ce n'était pas de manière littérale, pou lui cet instant était un combat que tout autre instant de son existence… Quand renoncerait-il ? Jamais, ce serait la mort qui l'emporterait après son dernier combat, mais jamais il ne déposerait les armes, il était un guerrier après tout, et il resterait toujours un guerrier… Et il écoutait au passage les paroles d'Iskuvar avec un brin de fierté, oui il avait raison…

Et il touchait dans le mille, même si l'idée de chercher autant son tortionnaire n'était pas forcément très prudente il restait qu'il montrait bien qui il était, un alayien, un fier, un vrai alayien… Qui n'avait pas été mit à genoux par tout les malheurs qui s'étaient abattu sur leurs peuples, qui au contraire. Se tenaient encore debout face à l'adversité, ils étaient ainsi ils étaient les fils du Néant, qui porteraient toujours son fier héritage sans jamais renoncer...

« Tu ne manque décidément pas d'arrogance grison. » Dit donc Salel qui semblait furieux sur l'instant, et sembla sur le point de tourner la manivelle, mais arrêta avant… Il semblait tout à coup être de meilleur humeur malgré les piques d'Alauwyr, et le crachat qu'il venait de recevoir, comme s'il avait une idée en tête… Ce qui se confirma quand il finit par dire.

« Eh bien je vais te laisser méditer sur tes paroles mon cher, demain nous nous reverrons et j'aurai un jeu pour toi, et nous verrons si tu fera autant le fier cette fois-ci. Souviens toi de tes paroles surtout, je te les ferai ravaler demain. Sur ce je vous souhaite un bon repos. » Acheva le tortionnaire alors que son expression était presque indéchiffrable, alors qu'il s'en allait avec Dimitri après que ce dernier ait remit Iskuvar sur sa chaise…

« Bon je crois que là tu l'as définitivement énervé cheveux blanc. » Dit Christan en sentant décidément que ce n'était pas bon quand ils furent laissé seuls, mais il reprit néanmoins avec une certaine fierté à voix basse.

« Mais tu as fait honneur à ton peuple, tu n'as jamais été un grand croyant Iskuvar ça c'est ce que l'on peut dire, mais c'est en vrai fils de l'unique que tu as parlé. Ces armandéens croient pour beaucoup avoir vu les pires horreurs avec les dernières années, mais nous nous avons plusieurs fois perdus tout ce que nous avions, et en étions toujours ressortit droit, et fier. Je suis sûr que si Néant vivait encore, et qu'elle n'était pas manipulée par Vraorg le blanc elle serait fière de nous. » Dit-il d'une certaine manière pour encourager Iskuvar, mais aussi parce que lui-même ce sentait investit d'une fierté sans limite qui l'aidait sans doute autant que sa force d'esprit à tenir bon. La fierté d'être un des fils du Néant, et de toujours porter l'héritage de cette dernière… Il restait juste à savoir par contre ce que Salel leurs réserverait demain pour la dernière journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 16 Juil 2016 - 15:12

Alauwyr avait serré les dents quand une nouvelle volée de coups tomba sur son ami. Décidément, son côté grande gueule avait un prix à payer. Par contre à voir la mine furieuse de Salel, il aurait aimé sourire son ravissement d'avoir touché juste visiblement et s'était préparé à sentir ses membre s'étirer quand son tortionnaire avait fait un pas vers la manivelle, avant de stopper son geste. Un étrange sourire se peignit sur son sale faciès. Ce n'était pas un bon signe. Salel déversa son petit venin et on finit par rattacher Alauwyr sur son siège, non sans ressentir des élancements douloureux à ses muscles et articulations. Là où on pouvait espérer du soulagement, c'était une autre forme de souffrance lancinante qui pulsait partout dans le corps. Au moins pouvait-il être dans une posture bien plus confortable.

Puis les deux enfoirés sortirent, laissant les deux prisonniers mariner dans le doute de ce qui les attendra au lendemain.

''Au moins, cela aura contribué à ce que son pote ne te castagne plus... et on gagne un peu de répit...''

Nul doute que lui allait morfler demain. Salel aimait bien remporter la partie, même si ce n'était pas dans un combat loyal. Pour se défouler, il allait s'en donner à coeur joie pour rendre la monnaie de sa pièce. Et puis à voir le visage tuméfié de Christan...Puis il ne put s'empêcher de sourire, d'une façon bien différente ce qu'il avait l'habitude d'afficher. Un sourir epresque ravi.

''Tu es sûr que tu as tous tes esprits mon cher ? Tu ne m'as jamais complimenté de la sorte. S'il s'était douté un seul instant de ce que nous étions... Crois moi que si on arrive à s'en tirer, il saura ce que le mot peur signifiera... Ce sera la dernière chose qu'il ressentira avant de sentir la mort l'embrasser avec lenteur...Et Néant aurait été fière oui, très fière. ''

Et ses paroles étaient sincères. Maintenant, restait plus qu'à savoir ce que Salel lui réservait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Lun 18 Juil 2016 - 21:53

Un peu de répit ? Oui ce répit ne serait pas plus mal pour se remettre un peu en attendant le lendemain qui s'annonçait déjà très difficile cela était certain, mais ce serait le dernier jour à devoir encaisser, donc le fait de savoir que c'était bientôt la fin de ce calvaire avait de quoi donner du baume au cœur, et renforcer la détermination. Et pour sa part à vrai dire, la vengeance le motivait quasiment autant qu'Iskuvar, car il comptait bien faire payer aux deux gugusses ces journées éprouvantes en leurs compagnies…

Et d'ailleurs Iskuvar ne put s'empêcher encore une fois de faire preuve de son habituel sens de l'humour piquant en parlant tu fait qu'il devait avoir perdu l'esprit pour le complimenter… Mais en même temps ce n'était pas vraiment tout les jours qu'ils se faisaient torturer, et tenaient bon tout deux donc cela suffisait peut-être comme justification pour Weren…

« Pense bien à cela car demain sera sans doute la journée la plus importante... » Se contenta t-il donc de dire sérieux en réponses aux derniers propos d'Iskuvar qui parlait de ses désirs de revanche, après tout si ce dernier désirait se venger il fallait vivre pour cela, et pour sa part il ne comptait sûrement pas finir sa vie ici, loin de là même… Donc il fallait tenir avant tout tenir.

[…]

Le lendemain ils se retrouvaient donc à nouveau avec les deux mêmes guignols, mais cette fois-ci Salel avait une hache dans sa main, et dit simplement en les regardant tout deux…

« Je vous avait dit que nous aurions un petit jeu aujourd'hui, et ce dernier va être très simple. Dimitri veut tu bien détacher puis saisir fermement le bras gauche du grison pour qu'il soit bien tendu ? » Ce dernier fit comme Salel lui ordonna avant de dire calmement à Iskuvar.

« C'est simple cette fois ce sera très direct, il me faudra entre 4, et 5 coups de haches pour te couper le bras… Et si ton ami perd du temps à ne pas me répondre, ou s'amuse à me provoquer je n'hésiterai pas à donner un coup de hache à chaque fois en punition, et ne t'inquiète pas si nous venions à te couper le bras, nous avons des mages qui arriverons à te garder en vie pour que tu puisse encore profiter de nôtre compagnie, n'est-ce pas sublime ? Dans tout les cas là encore tout ce qui va arriver bientôt dépendra de ton ami. » Dit-il amusé avant de regarder Weren puis ensuite d'achever à l'égard d'Alauwyr.

« Alors comment trouve tu ce nouveau jeu ? Je suppose que tu n'as pas de petit traits d'esprits à ajouter à cela n'est-ce pas ? » Dit-il, on sentait que l'interrogatoire allait bien recommencer, mais il semblait d'abord prendre son temps pour s'amuser un peu… Alors que la hache menaçante, et probablement très bien anguissé attendait seulement qu'on en use.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 19 Juil 2016 - 16:57

Y penser... Il ne faisait que cela et craignait de céder face à ce saligaud. La volonté pouvait se commander, mais elle avait ses limites. En somme, il fera le maximum pour ne pas sombrer...

[...]

Le lendemain, les choses se corsaient. Rien qu'à voir la hache en main d'un Sale arrivant tout souriant, Alauwyr sut d'office que c'était pour lui. La confirmation de la bouche de son tortionnaire attitré ne fut donc pas une surprise. Il ne put s'empêcher de se débattre quand on lui détacha le bras gauche et que Dimitri vint le tenir fermement. Il ne doutait pas un seul instant de la véracité de la situation à venir si jamais Christan venait à mal répondre ou encore à déplaire à leur hôte....Et en plus la perspective de perdre un bras ne l'enchantait guère. Bon il était droitier, mais même...La perte d'un membre important était inenvisageable !

Il grimaça sous la prise solide de Dimitri et se retint de lui cracher à la figure... Une fois encore, il réussit à se retenir et dévisagea avec malveillance Salel, qui se moquait ouvertement de lui. Une fois de plus, celui ci se croyait supérieur dans une situation qui l'avantageait grandement.

Alauwyr garda le silence quelque instant avant de reprendre son sourire de la veille. Quitte à perdre la vie, autant que cela soit avec panache, avec ou sans mage pour l'empêcher de perdre la vie par hémorragie après la perte de son bras.

''Tu n'es qu'un lâche. Tu croyais que j'allais rester muet devant la menace que tu dévoiles avec cette hache en main ? Un lâche et un effarouché. La partie est tellement gagné d'avance quand on use d'une arme tranchante sur un type attaché hein ! Tu as tellement peur de perdre que rien ne vaut un peu de triche mon cher. C'est tellement gratifiant à tes yeux mais tellement pathétique. Tu as tellement peur que tu n'oses m'affronter dans l'état où je suis. Tu n'es rien et même si je meurs, tu resteras ce que tu es maintenant à mes yeux... Un être pitoyable, faible et qui a la peur au ventre. Tu n'es rien....Même une larve de mouche t'ait supérieur ! ''

Là Alauwyr redoutait le retour tranchant, mais comme tout était à perdre maintenant....Hormis la vie de Christan. Autant lui offrir un délai pour espérer pour lui en réchapper vivant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Jeu 21 Juil 2016 - 20:00

Les choses ne pouvaient être jamais faciles quand elles avaient un grand enjeu c'était un fait, mais Iskuvar, et lui n'étaient pas habitués à la facilité après tout, et ce n'est pas comme s'ils comptaient renoncer aisément aussi, la difficulté serait donc réciproque, enfin dans la mesure du possible que ce soit pour eux, ou leurs tortionnaires, surtout qu'ils ne restait à eux deux qu'un jour à tenir…

Et pour la technique d'interrogatoire qu'employait Salel, en effet cela était certainement source d'un mélange de sadisme, et de fourberie. Surtout qu'un Iskuvar perdant un bras devrait soit se le faire repousser par magie ce qui était dur à accepter pour un alayien soit accepter de passer le reste de sa vie avec un bras en moins ce qui était une calamité pour n'importe quel épéiste, ou guerrier en général. Combattre avec un seul, et unique bras représenterait toujours un désavantage monstre dans une lutte après tout… En tout cas pour sa part il savait d'avance qu'il faudrait qu'il fasse au mieux pour éviter cela si possible, et ça ne dépendait quasiment que de lui dans les faits.

Et par le Néant il aurait donner cher pour qu'Iskuvar la ferme en cet instant car ce dernier n'arrangeait sûrement pas son cas, et Christan ne voulait pas partir d'ici vivant en ayant laissé son ami derrière, alors que ce dernier risque de compromettre le fait qu'ils s'en sortent tout deux n'était aucunement pour le réjouir bien au contraire…

« Ferma la Iskuvar ! Et laissa moi gérer ça compris ? A le provoquer ainsi tu va juste lui donner envie de te trancher le bras plus vite, et ça ne fera ni tes affaires, ni les miennes. » Dit-il aigrit à l'autre avant que Salel ait une idée avant de reprendre ensuite à l'égard de ce dernier.

« C'est entre toi, et moi l’allumette, alors viens avec tes questions j’attends. Et si je vois cette hache utilisait pour tout autre raison que parce que je fais mon difficile je te jure qu'un cadavre sera plus loquace que moi. » Et sur ce Salel se contenta de répondre à cela amusé.

« Bien, dans ce cas-là commençons par une première question. Quels sont vos accomplissements dans l'armée exactement, et étiez-vous d'ancien protégé ? » Christan ne savait vraiment pas pourquoi Salel demandait cela, mais il se doutait que ce n'était pas du tout pour quelque chose qui lui plairait surtout que s'il mentait mal ses autres mensonges d'auparavant risquaient d'en souffrir, et sachant qu'il n'avait pas trop le temps de réfléchir il dit simplement.

« Oui nous étions au protectorat où nous servions au côté du souverain Fabius Kohan. Et nous nous sommes tout deux illustrés des années auparavant pendant la guerre contre les vampires en participant à la bataille de Feusacré pour le grimoire d'Alderick Kohan où nous avons permit sa récupération. C'est ce qui nous as permit d'obtenir un aussi haut poste dans l'armée glorienne. » Dit-il donc en espérant que ce mensonge soit convaincant ce qui devait être le cas car il était aller chercher assez loin, il avait d'ailleurs bien fait de s'informer sur l'histoire récente du continent il n'y a pas si longtemps car sinon il aurait eu du mal à penser à Feusacré…

« Bien, visiblement vous êtes plus raisonnable, à croire qu'il suffit de demander gentiment décidément. » Répondit Salel à cela avant de rajouter à l'égard d'Iskuvar avant sa prochaine question. D'un ton faussement préoccupé.

« Contentez-vous de rester silencieux mon cher, et cela va bien se passer… Mais au passage je vous conseille de serrer un peu les dents car on ne sait jamais… Et sur ce dite vous dans tout les cas que ce n'est qu'un mauvais moment à passer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 22 Juil 2016 - 14:48

Alauwyr aurait bien voulu énoncer le fond de ses pensées à Christan pour la peine, si ce dernier n'avait pas eu la langue trop bien pendue. On comprenait bien que sa fureur envers l'épéiste était poussé par l'inquiétude de voir Salel passer à l'action plus directement encore en raison de la provocation qu'il subissait de la part de son prisonnier ''préféré''. Mais il avait commis une erreur... Une erreur qui ne passa pas inaperçu pour Salel, qui passa d'un air faussement contrarié à un air des plus ravis. Aussitôt il reprit en regardant non sans un certain plaisir le tranchant de sa hache

''Mais peut-être que tu aurais du rester coi depuis le début grison. Car par ta faute, tu viens de faire perdre toute crédulité à ton ami. Ainsi ton doux petit nom est Iskuvar...''

Salel se tourna brièvement vers Christan

''Donc toi tu n'es plus Fandreck...quel dommage que le rideau tombe. Mais la suite va être d'autant plus amusante. La faute de l'un va être la faute de l'autre et avec un prix à payer. ''


Un sourire enthousiaste à ses lèvres, il passa le pouce sur le tranchant de sa hache et se rapprocha d'Alauwyr, toujours fermement tenu par Dimitri.

''Le mensonge est si vilain et mérite une petite punition. Comme je te le disais Grison, ce n'est qu'un bref moment à passer. ''

Il était à bonne distance d'Alauwyr, qui dardait sur lui un regard noir. Celui-ci essaya bien de se débattre encore une fois, en vain. Salel, avec son sourire mielleux, leva sa hache et....L'Alayien se crispa tout en grognant douloureusement sous le coup que lui infligea le mordant tranchant de la hache. Une longue et profonde entaille courait sur le bras du prisonnier, le sang coulant déjà abondamment, gouttant sur les dalles sales du sol. A voir la blessure, on était certain de l'habilité de Salel quand au maniement de l'arme qu'il tenait encore en main.

''AU moins on est assuré que tu as un sang bien rouge , Grison. Et bien fourni. ''

Ce dernier sourit et se tourna vers Weren, presque joyeux.

''Alors si on parlait plus sérieusement ? Tsss, ce n'était pas bien tous ces petits mensonges ? Le temps joue contre toi mon ami... Sauf si tu comptes laisser ton copain Grison se vider de son sang. Alors, plus de mensonges, rien que la vérité.. ''





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Dim 24 Juil 2016 - 22:04

Par la peste ! Il aurait sans doute dû se la fermer pensa t-il car il venait de dire le nom de son ami sans même y penser, la poisse ! Et il savait d'ailleurs que cela n'allait pas être récompensée d'une manière très agréable pour Iskuvar, loin de là… Il venait après tout de révéler une grosse partie des mensonges qu'ils avaient fait à leurs tortionnaires ces derniers jours, et donc de donner une carte à ces derniers pour leurs faire parler… Et même s'ils ne disposaient que d'une journée pour cela, chose dont il ne se doutaient pas, il restait que ce n'était guère de bon augure…

Et donc dorénavant Salel savait quel était le véritable nom d'Alauwyr, et savait aussi que Christan Weren ne devait pas vraiment s’appeler Frandreck, et il ne serait pas sot de dire aussi qu'il devait aussi se douter maintenant qu'ils n'étaient pas vraiment des officiers gloriens… Et donc Iskuvar se retrouvait donc à devoir subir une punition sans doute cruelle de la part de ce pervers de tortionnaire à cause d'une erreur de Christan… Par la peste !

Et il se contenta de légèrement serrer les dents en entendant le tortionnaire passer le pouce sur le tranchant de sa hache alors qu'il s'amusait à se moquer d'Iskuvar avant ensuite de lever le hache pour abattre un premier coup de hache sur le bras de cheveux blanc, et sans doute pas de toutes ses forces, dans le pur but de faire durer la chose… Ah ça Salel aurait sans doute pu trancher le bras d'Iskuvar du premier coup, mais cela aurait sans doute été trop rapide à ses yeux donc il préféré faire durer la chose…

Et Iskuvar s'était donc récolté un coup de hache sur le bras, un premier coup, et dans 4 autre coups Salel avait dit qu'il aurait coupé le bras de l'alayien, autant ne pas remettre en doute sa parole vu le comportement psychopathe du blondin… D'ailleurs ce dernier précisa juste après qu'il était temps pour eux de leurs dire la vérité, et uniquement la vérité s'il ne voulait pas qu'Iskuvar se vide de son sang à cause de lui… A ce qu'il aurait aimer pouvoir étrangler de ses propres mains ce chien de Salel en cet instant, mais visiblement il n'avait pas le choix, il se contenta donc de serrer les dents, et de dire. Une vérité, mais qu'une pour le moment, après tout il faudrait mettre ce chien en confiance s'il voulait encore jouer le jeu du mensonge...

« Bien il semblerait qu'on soit démasqué, je me nomme Christan Weren, je suis un alayien et capitaine Aldarien, et lui c'est Alauwyr Iskyvar un lieutenant aldarien. Alors, content d'avoir enfin une réponse? » Dit-il simplement pour donner cet os à mâcher à Salel pour mettre celui-ci en confiance sans prendre trop de risques, disons qu'il essayait de gagner du temps pour voir si ensuite il pourrait mentir… Et dans tout les cas il attendait ensuite de voir comment réagirait le blondin à ce qu'il venait de dire d'un air aigre, et les prochaines questions que ce sale chien allait poser. Car Christan n'aurait certainement pas le droit à l'erreur par la suite, et il ne comptait pas tout déballer de a, et z. Le problème dans tout ça c'est qu'il voulait aussi qu'Iskuvar conserve son bras, et de ce fait la situation se corsait déjà sérieusement pour eux...






[Hrp : Tu pnjise si bien Salel que je vais encore te laisser un peu la main Razz .]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 26 Juil 2016 - 12:37

Salel afficha une mine réjouie.

''Et bien voilà. Un peu de bonne volonté et on avance. Tu es donc un Alayien. Je ne suis donc plus surprise de ta verve si criarde. Grison fait bien la paire avec toi. Et je ne suis pas encore rassasié. Il me faudrait d'autres réponses. Les vraies cette fois. Pas de vils mensonges comme vous avez pu m'en proférez depuis le début.''

Et ce sourire... Alauwyr voulait tellement le faire disparaître pour voir à sa place un rictus de lente et longue agonie. Mais pour le moment, c'était lui qui risquait d'agonir car autant qu'il le voyait et qu'il le sentait, la blessure infligée par l'arme de Salel n'était pas à prendre à la légère. Et pendant que l'autre blablatait, fier comme un paon, sa propre vie s'échappait par la profonde entaille infligée à son bras. Et Dimitri qui le tenait toujours fortement pour la peine.

Salel, très assuré de sa position actuelle et toujours le sourire ravi à ses lèvres, se rapprocha d'Alauwyr et s'amusa à passer doucement sa hache devant les yeux de l'Alayien. Alauwyr dut mordre sur sa chique pour ne pas répondre. C'était un risque de se reprendre un autre coup tranchant. Il dardait pourtant un regard provocateur à ce vil.

''Tu paraissais avoir une grande gueule Grison. C'est bien, il semble que tu as enfin compris. Mais je ne t'oublie pas. Ton ami doit encore papoter des petits détails omis de la veille, sur ce que je veux savoir de la Garde de l'Aube. Mais je cause je cause... Il faudrait qu'il me dise tout le petit Weren''

Il adressa un sourire plus large et se tourna vers Christan, tout en se tapotant le menton de l'index.

''Mais comme c'est déjà un petit progrès, je vais encore vous laisser mijoter un peu. Après tout, le temps sera plus serré cette fois, n'est ce pas ? Je te laisse à une bonne et mûre réflexion... enfin je vous laisse. Grison n'est pas encore mort. Réfléchis bien mon ami, à moins que tu te fiches complètement de lui. Sa survie dépendra que de tes mots...''

Il ordonna à Dimitri de lâcher son prisonnier. Le lourdaud toujours silencieux, prit un bout de chiffon qu'il usa pour bander fortement le bras entaillé d'Alauwyr. Ce dernier grimaça en étouffant un juron douloureux. Au moins cela permit d'endiguer une grosse partie de la perte de sang. Le tissu s'en imprégnait déjà. Salel salua avec une politesse malsaine ses deux prisonniers et se retira tout content après avoir énoncé

''A toute à l'heure ! ''

Cela voulait tout dire.

Alauwyr garda le silence, sentant bien déjà les conséquences de ce qu'il avait perdu en fluide sanglant. On avait veillé à lui rattacher son bras d'ailleurs, pour s'assurer qu'il ne tenterait pas de s'échapper. Une certaine forme de langueur commençait à le prendre, sans doute la combinaison entre sa blessure et ce qu'il avait subi avant.

''On dirait qu'il t'a bien eu...''

Il aurait pu en sourire, mais la situation ne s'y prêtait plus. Qui sait ce que Christan en dirait tiens. Puis on entendit des bruits de lutte dans le couloir qui devait mener à la pièce où ils se trouvaient tous deux. Les renforts arrivaient-il ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Jeu 28 Juil 2016 - 17:03

A la bonne heure ! Visiblement l'autre blondin était ravi. A se demander s'il était ravi de la vérité, ou d'apprendre qu'ils étaient alayiens parce que cela voulait dire qu'il avait en effet affaire à des coriaces, après tout les soldats de l'alayia n'étaient pas connus pour être des fragiles loin de là… Déjà qu'il semblait bien décidé à obtenir la vérité dorénavant, il devait être en plus content d'avoir pu enfin trouver une faille...

Une vérité que Weren n'était vraiment pas pressé de fournir, mais il allait avoir du mal à a la fois ne pas dire la vérité, et à faire en sorte qu'Iskuvar garde son bras intact, déjà que là il devait salement saigné… Et il aurait sans doute probablement besoin de sutures s'ils sortaient d'ici vivant, et la seule la bonne chose dans tout ceci c'est que les médecins alayiens auraient de quoi s'occuper. D'ailleurs c'était à se demander presque si ce Salel avait été élevé par des vampires pour être aussi sadique…

D'ailleurs au moins l'autre leur ficherait la paix pendant un peu de temps visiblement comprit-il quand Salel parla de les laisser encore mijoter un peu. Un temps qui permettrait de réfléchir à des mensonges probants à lui jeter à la face pensa Weren donc autant essayer d'en profiter lorsque le moment sera venu… C'est que de toute manière s'il ne faisait qu'avouer ils mourraient tout les deux alors la survie de Grison serait en jeu dans tout les cas au final… Ce qui rendait le tout franchement énervant...

Et ainsi ils furent donc à nouveau laisser seule dans la salle d'interrogatoire après que Dimitri ait bandé les blessure d'Iskuvar avec plus, ou moins de finesse. Après tout l'autre n'allait pas être au petit soin avec une personne qu'il était censé torturer pour avoir des réponses. Mais au moins cela éviterait que cheveux blanc se vide de son sang tout de suite ce qui n'était pas plus mal. Il ne restait donc plus qu'à trouver une idée, et vite pour ne pas être pris au dépourvu quand ces deux sadiques reviendraient…

« Ce n'est que partie remise... »
Dit-il néanmoins quand Iskuvar pensa bon de faire de l'esprit, mais bon on pouvait le comprendre après ce qui venait de se passer, et de toute manière Weren n'était pas vraiment d'humeur à faire du sarcasme, ou à lui balancer des piques à ce sujet-ci surtout après ce que venait de se prendre son ami, donc il supposa qu'il vaudrait mieux rester silencieux, et réfléchir jusqu'au retour des deux bouchers. Enfin c'est ce qu'il aurait fait sans doute si des bruits ne venaient pas d'éclater dans le couloir…

Et la raison de ces bruits fut très vite révélé quand l'éclaireur d'il y deux jours pénétra en trombe dans la selle où ils se trouvaient accompagner de deux trois autres soldats de leur unité.

« J'étais sûr que vous pouviez tenir le temps que nous vous retrouvons ! » Dit donc l'éclaireur avant de s'empresser de venir les détacher pendant qu'un autre soldat demanda calmement en regardant Iskuvar…

« Auriez vous besoin que quelqu'un vous aide à marcher lieutenant ? C'est que vous avez l'air d'avoir salement morflé sans vouloir vous vexer… Et le capitaine a pas l'air forcément en état de vous aider... »
Ce qui n'était pas faux, Christan pour sa part se contenta de répondre à cela pragmatique. « Félicitations soldats pour être arrivé à nous retrouver, et vôtre aide ne sera en effet pas de trop pour le lieutenant. Mais avant de sortir d'ici tâchez d'abord d'aller dire aux autres de tuer, et d'attraper le plus possibles de ces chiens avant qu'ils n'aient l'idée de s'enfuir. » On pouvait bien voir après tout qu'un certain désir de vengeance lui trottait dans la tête, et cela devait être certainement le cas pour Iskuvar aussi. Alors autant satisfaire en partie ce dernier avant d'en finir ensuite avec cet endroit déjà très chargé en mauvais souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Ven 29 Juil 2016 - 9:05

Il était aisé de comprendre que Christan ne trouvait plus d'humour sarcastique à balancer et l'épéiste pensait en connaître la raison. Et quand aux bruits, la réponse vint aussi vite qu'ils avaient commencé à se faire entendre. La porte fut brutalement ouvertes et les deux Alayiens reconnurent l'éclaireur venu les trouver deux jours avant. Il avait réussi à venir avec du renfort, preuve était que quelques soldats l'accompagnaient. Ils s'empressèrent de les libérer, sous la voix rassurée de leur salvateur de voir leurs deux officiers encore en vie.

Alauwyr se contenta de grimacer devant l'aide proposée par le soldat. Non sans blague qu'il avait morflé. Christan parla même à sa place quand à l'aide. Au moins, celui-ci ne pourra se complaire plus tard à l'avoir porté comme une jouvencelle, comme il s'était amusé à le dire la veille. En même temps, cette question n'avait pas été posé pour rien. Bon nombre de leurs hommes connaissaient la fierté du lieutenant. Mais dans ce cas précis, au lieu de faire preuve de stupidité, l'Alayien céda sans aucune réplique blessante.

''Je n'ai pas vraiment le choix''

Christan avait déjà dispensé ses ordres. A peine deux soldats aidaient le lieutenant à se mettre debout. Chaque mouvement, même fait précautionneusement était une torture. A se demander s'il ne souffrait pas de quelques élongations et de déchirures musculaires. Se rappelant les sévices de Salel, Alauwyr ouvrit la bouche pour apporter des précisions. Un voile noir passa soudain devant ses yeux et il se sentit tomber. Heureusement que les deux soldats le soutenaient fermement. Et comme il ne tenait pas à perdre connaissance, il réussit à se raccrocher à toute cette haine éprouvée à l'égard de Salel.

''Les deux enflures... Salel et Dimitri.. Prenez les en vie ! ''

Si ce n'était pas de la rage qui s'exprimait à la fin de cette réplique... Il tenait à tuer Salel de ses propres mains, lui faire comprendre le sens de la douleur avant de sentir le baiser mortel de la mort le saisir. Et pour se faire, il devait rester conscient, car son esprit et son corps n'aspirait là qu'à une chose : sombrer dans le néant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Dim 31 Juil 2016 - 20:39

Il ne laissait pas vraiment le choix à Iskuvar car ce n'était plus vraiment une question de fierté à ce stade, car même si la fierté restait quelque chose d'important il valait mieux rester en vie que mourir pour des raisons plus, ou moins légitimes. Surtout que la sans cœur n'avait vraiment pas envie que son lieutenant trépasse ici tout simplement, il n'allaient tout de même pas achever leurs existence encore promise à une certaine gloire entre autre en cet endroit humide, et répugnant ? Non alors qu'il se fasse porter jusqu'à ce qu'il sorte d'ici.

De plus leurs hommes ne seraient pas vraiment prompt à les juger vu ce qu'ils avaient dû encaisser ici, au contraire ils seraient probablement même source d'une certaine admiration d'avoir survécu pendant plusieurs jours à un sale traitement alors autant ne pas essayer de s'enorgueillir de ce genre de fait plus que nécessaires. D'ailleurs il faudrait sans doute qu'il réfléchisse au cas de cet éclaireur pour plus tard car ce dernier s'était montré assez compétent tout de même… Il faudrait que Christan voit comment le récompenser pour cela sans trop en faire non plus, mais ça attendrait tout de même qu'ils en aient finit avec endroit avant.

D'abord il fallait sortir d'ici, et aussi s'occuper du cas des deux tortionnaires, chose qu'Iskuvar avait décidé de faire une affaire de vie, ou de mort. Cela Christan n'avait rien à y redire, après tout vouloir se venger des derniers jours de supplices était tout à fait légitime, mais d'abord ils devaient tout deux sortit d'ici aussi car Iskuvar semblait dans une état discutable, les hommes prirent donc leurs demandes en compte, et ils se dirigèrent ensuite en petit comité à l'extérieur de ces lieux… Ce qui ne tarda pas trop. L'extérieur étant simplement la sortie d'une caverne qui avait été dissimulé dans un marais profond… Certains de leurs hommes se trouvaient à l'extérieur avec un médecin. Et Christan ordonna simplement qu'on allonge Iskuvar sur une civière pendant que le médecin supervisait son état, mais avant de s'occuper de traiter les plaies ce dernier sortit des herbes anesthésiant la douleur comme celles d'il y a quelques jours, et dit calmement.

« Mâchez cela, ce n'est qu'en faible quantité car on m'avait déjà dit que vous en aviez déjà prit il y a quelques jours et qu'il faut éviter de trop en prendre, mais ça devrait rendre la douleur supportable pour ce que je m'apprête à faire. » Et sur ce après qu'Iskuvar ait ingéré les herbes le médecin retira les bandages d'Iskuvar, usa de compresses imbibés pour empêcher l'hémorragie et désinfecter, et ensuite il sortit des sutures qu'il avait visiblement la ferme intention d'utiliser pour recoudre les plaies…

Et pendant ce temps Christan pour sa part qui n'avait pas trop encaissé se faisait juste mettre deux trois compresses, et de la glace à certains endroits… Enfin pas trop encaissé dans le sens qu'il avait surtout des bleus en faîte, et qu'il ne s'était pas fait faire une coupure de hache sur le bras comme cette tête brûlée de cheveux blanc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mer 3 Aoû 2016 - 15:13

Bien qu'il sentait dans l'air l'odeur des eaux marécageuses, Alauwyr fut presque heureux de sentir l'air de l'extérieur. Une réaction qui l'étonnait presque d'ailleurs. Il incomba ce fait à ces sales moments passés dans cette pièce en la présence de ces deux enflures qu'étaient Salel et Dimitri. D'ailleurs rien que d'y penser il en serra les dents. Celui-là.... Quand il sentit qu'on était en train de l'allonger, il se retint de balancer que cela irait et qu'il n'avait pas besoin d'être dans cette civière, mais ce fut sa raison et non son égo démesuré qui sut prendre le dessus et il se laissa faire sans broncher ; ou presque à cause de son corps perclus de douleurs.

Il mâcha les herbes séchées que le médecin Alayien lui offrit et une fois avalée, il grimaça à ce goût amer. Il ne se rappelait pas de ce goût là. Et pendant que l'autre préparait son matériel, l'épéiste perçut comme un début de flottement, sentant qu'il sombrait dans une douce léthargie

''Espèce de....''

Il n'acheva pas sa phrase, vaincu par l'effet soporifique de la plante que le médecin lui avait donnée. Comme Christan n'était pas loin, le guérisseur se fit un devoir d'expliquer ce qu'il avait osé faire, tout en se préparant à apposer ses premières sutures.

''Ne vous inquiétez pas pour le lieutenant, je l'ai volontairement endormi. Après ce que vous avez subi tous les deux, je suis encore un peu étonné que vous soyez encore conscients et sains d'esprit. Bref...Vous avez besoin de repos, même vous mon commandant. Par contre pour le lieutenant, même si c'est presque une honte professionnelle de l'avouer, il faudra l'aide de la magie s'il veut retrouver l'usage intégral de son bras. Cette entaille est méchamment profonde et même mes soins ne pourront soigner les séquelles que cela engendrera''

Il laissa Christan méditer à ses mots et continua ses soins. Lui aussi était Alayien et savait très bien ce que la magie représentait pour les gens farouches comme Christan. Mais à lui de voir s'il souhaitait voir son officier subalterne réduit à n'avoir plus qu'un bras de valide pour se battre.

Un peu plus loin, on entendit des éclats de voix, signifiant le retour de soldats Alayiens avec des prisonniers en prime. Quand ils sortirent de la caverne, Christan aura le plaisir de découvrir Salel et Dimitri tous les deux ligotés. Ils avaient été pris et vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 6 Aoû 2016 - 18:28

Visiblement Iskuvar venait de sombrer dans les vapes pensa Christan en voyant son ami s'endormir, enfin c'est ce qu'il comprit rapidement en tout cas quand le médecin prévenant lui expliqua qu'il avait préférer endormir le lieutenant avant de commencer à appliquer les sutures, ce qui au fond était tout à fait logique surtout au vu de l'état du lieutenant, et pour éviter qu'il ne commence à jurer à tout va sous le joug de la douleur…

Et puis Iskuvar méritait sans doute un peu de repos car ils n'avaient pas vraiment pu dormir beaucoup ces derniers jours au vu de tout ce qui s'est passé. En faîte ils auraient sans doute besoin de bien dormir tout les deux avant d'arriver à Aldaria ensuite histoire d'être un minimum en forme pour la fin du voyage de retour...

« Je ne m'inquiète pas pour lui car il a la peau dure, quand à savoir s'il faut le confier aux soins d'un mage je ne vais pas vraiment lui donner le choix si cela est nécessaire. » Après tout Iskuvar l'avait bien confier aux soins des baptistrels après la bataille de Sandur, et pourquoi donc de ce fait Weren se priverait donc de ce fait de lui rendre la pareille ? Surtout que cheveux blanc était du genre moins frileux que lui au sujet de la magie probablement…

Enfin sur ce son attention fut appelé ailleurs car il entendit des éclats de voix provenant de la caverne, qui signifiaient certainement une chose, ses hommes étaient arrivés à faire des prisonniers dans cette grotte sordide ce qui n'était pas plus mal surtout s'ils avaient capturés deux personnes en particulier… Et quand CHristan vit ces deux-là il les regarda d'un air glacial, visiblement ils étaient assommés et dit à ses hommes.

« Ligotaient les, et mettaient les sous bonnes gardes avec les autres prisonniers. » Il pensait clairement que du coup soit ils pourraient leurs tirer les vers du nez en cours de route soit une fois arrivés à Aldaria en les confiant aux bon soins des tortionnaires aldariens car oui le royaume aldariensavait ses propres tortionnaires donc ce serait peut-être une douce ironie de laisser ces derniers s'occupaient de ces deux sadiques. Mais dans tout les cas autant faire en sorte qu'ils soient sous bonne garde le temps de s'occuper des autres détails, et comme visiblement le médecin avait finit de faire ses points de sutures à Iskuvar, Christan se contenta donc de héler deux hommes, pour leurs ordonner…

« Transportez le lieutenant, et déposez le doucement sur l'un des chariots à nôtre disposition. » Puis ceci fait il alla voir quelques autres détails comme les blessés dont il fallait s'occuper, et l'organisation de l'unité, et quand cela fut fait il ordonna le départ car il ne tenait pas particulièrement dans les faits à s'attarder par ici, et il était temps de rentrer plus, ou moins vite à la civilisation de toute manière.

A voir de plus comment il gérerait Iskuvar quand ce dernier ce serait réveillé, et quand il apprendrait quels prisonniers ils avaient sous la main, sans doute que ce serait explosif, mais il n'était probablement pas pour le moment en état physiquement, et mentalement de mener un interrogatoire efficace pour le moment pensa Weren donc autant le faire patienter un peu d'ici là… Et c'est avec cette pensée en tête que le capitaine fit avancer à nouveau le convoi qui rentrait à Caladon pour ensuite se diriger vers Aldaria la capitale de l'empire dont ils étaient soldats...



[Hrp : Si tu veux on pourra bientôt conclure ce rp pour en lancer un autre parmi ceux que tu m'avait proposer Razz .]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 9 Aoû 2016 - 14:03

Le convoi avançait malheureusement trop lentement pour arriver à Caladon et il fut décidé de monter le camp pour la nuit. Le médecin alayien veilla à l'état d'Alauwyr avant de s'occuper de Christan. Que le commandant le veuille ou non, celui-ci avait besoin de quelques soins, au moins pour les brûlures qu'il avait reçu. A ne pas prendre à la légère, qu'on ait la peau dure ou pas lui avait-il précisé. Et les soins effectués, il permit à son commandant de reprendre ses tâches de.... commandait

Après les soins, les hommes s'occupèrent de leurs devoirs et en plein milieu de la nuit, dans une petite tente où deux gardes surveillaient l'entrée, un homme revenait à lui. Alauwyr cligna plusieurs fois des yeux avant de grimacer quand il tenta de se redresser sur les coudes. Son bras blessé était bandé mais le tiraillaient atrocement. Il mordit pourtant sa chique et réussit à s'asseoir sur ce qui lui servait de lit de camp. Il faisait nuit et hormis la lumière provoqué par quelques feux allumés pour la nui, il faisait relativement sombre.

Il fut tenté de se lever mais n'était pas sûr d'être capable de rester debout. Et puis, depuis combien de temps était-il resté conscient ? Grommelant à la traîtrise du médecin, il décida de se lever. La tête lui tourna pendant que ses jambes protestaient de l'effort pourtant simple qui fut demandé. A sentir la tension de ses articulations, il ne devait pas être resté longtemps plongé dans les vapes. Il réussit à se traîner vers la sortie de sa tente et un des gardes manqua de sursauter en le voyant repousser le pans de l'entrée. Par contre, il ne perdit pas de temps pour aider le lieutenant à ne pas tomber en lui prenant le bras pour le passer sur ses épaules.

''Vous devriez pas sortir mon lieutenant. Gran, va prévenir le commandant. ''
''Laissez le commandant dormir et j'ai juste besoin de savoir si vous avez fait prisonnier des chiens qui nous ont....''
''Oui ils ont été attrapés mais... ''[/b]

Le ton du lieutenant se durcit.

''Amenez moi près d'eux et pas de discussion !

Le garde obtempéra et le second réfléchissait encore à aller prévenir Weren ou non.

Les deux prisonniers étaient attachés chacun à une roue de chariot, eux aussi sous bonne garde. Alauwyr sourcilla. Il aurait préféré ne pas avoir de témoins. En même temps, avec des deux enfoirés, valait mieux les avoir à l'oeil. Salel le narguait déjà d'un sourire provocateur.

''Tiens tiens, qui voilà donc. Notre cher Grison. Tu n'as pas l'air en forme dis moi... A voir ton regard, on dirait que tu espérais que je sois seul pour me tuer à petits feux. Dommage pour toi, ton pote le lourdaud veut qu'on reste en vie. Je doute que tu lui désobéisses"

Alauwyr gardait le silence, dardant un regard glacial à son ancien tortionnaire.

''En effet... Il veut que tu restes en vie, mais il n'a pas dit dans quel état....''

Salel n'affichait aucun doute, aucune perplexité. Comme s'il se savait en totale immunité. Pourtant, il aurait du se méfier. Alauwyr attrapa sans prévenir la dague qui pendait à la ceinture du garde qui le soutenait et le projeta sur Salel. La dague le toucha à l'abdomen sur le côté, l'entaillant méchamment. Suffisamment pour que la blessure ne soit pas mortelle sur le coup. Bien entendu Salel avait hurlé autant par la surprise que par la douleur et comme ne pouvant pas porter sa main à sa blessure, cela saignait déjà bien.

''Quel dommage de pas pouvoir endiguer la blessure hein... ah et veille à te détendre, car je ne serais pas étonné qu'il ne reste pas grand chose en chair pour retenir tes boyaux. ''

Un rictus malveillant avait vu le jour sur son visage.

''Ne me tente pas d'approcher et de venir te découcher un coup de pied... Quoique cela pourrait être intéressant de voir de quelle façon tes tripes s'expulseraient par l'entaille. Là pour le moment, tu vas doucement te vider de ton sang... Mais on peut appeler le médecin si tu le désires''

Il sentit le garde se tendre à ses côtés. Il avait dû recevoir des ordres sans nul doute. Alauwyr s'en contrebalança.

''Mais à la seule condition que tu racontes un peu ton histoire et de l'intérêt que tu nous as porté et les raisons... dépêches toi, car le temps t'est désormais compter et je pourrai décider de t'éviscérer en me fichant éperdument des raisons...''
Au ton qu'il employait, ce n'était aucunement du bluff






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Sam 13 Aoû 2016 - 17:11

Caladon était encore à deux jours de voyage au moins dont il était tout à fait normal de devoir faire un arrêt pour se reposer avant de pouvoir arriver à la cité état indépendante. Mais dans tout les cas il avait tâcher de faire en sorte qu'Iskuvar soit un minimum surveillé, après tout qui sait ce qui se passerait si ce dernier faisait ce qui lui chantait pendant que Christan serait en train de se reposer pour enfin pouvoir commencer à vraiment se remettre de ce qu'ils avait subit pendant plusieurs jours ?

Surtout qu'il connaissait assez son lieutenant pour savoir que ce dernier pouvait des fois être du genre tête brûlée, surtout quand il s'agissait d'affaires personnelles comme celle-ci, et si Christan comprenait en effet son ressentiment il faudrait sans doute d'abord se consacrer avant tout à l'arrivée à Caladon avant de vraiment s'atteler à régler les comptes, histoire ainsi de bien faire les choses…

De plus il ne tenait pas spécialement à ce qu'Iskuvar fasse des siennes pendant qu'il dormait, donc il avait bien entendu tâcher de donner quelques ordres à certains soldats chargés d'un peu surveiller le lieutenant. Ce dernier aurait satisfaction cela Christan y veillerait, mais plus tard, et il n'avait donc pour le moment qu'à se montrer patient.

Et sur ce quand il s'était assuré d'avoir donner quelques ordres, et que le campement avait été installé il alla donc dormir dans sa tente sans oublier de veiller à ce que cette fois-ci on ne puisse pas le surprendre dans son sommeil, après tout on pouvait bien avoir Weren une fois, mais la deuxième il allait faire en sorte que quiconque essayerait s'y casse les dent...

Et les rêves pendant le temps que dura son sommeil étaient… Étrange, car il entrevoyait un grand, et ancien champ de bataille égal à aucun autre, il était immense et s'étendait sur des lieux et lieux à la ronde. Jonchés de cadavres, et d'armes, et armures souillés de sang. Un ancien champ de bataille dans lequel il s’imagina errer pendant des heures jusqu'à apercevoir une forme blanche, et féminine au loin se tenant debout sur une colline…

Et il finit par s'éveiller peu après légèrement en sueur… Qui était cette femme ? Néant… Oui pensa t-il, il ne l'avait pas oublié malgré tout ce temps passait, et il continuait donc à garder cette grande perte sur le cœur… La nuit ne serait sans toute pas très reposante pour lui pensa t-il en commençant à se lever…. Et peut-être qu'il ferait bien d'aller voir comment se porte Iskuvar d'ailleurs maintenant qu'il était réveillé. Après tout il restait que son ami avait beaucoup souffert pendant ces derniers jours...

Et il s'aperçut donc assez vite en allant vérifier cela qu'Iskuvar ne se trouvait pas dans sa tente pour le moment, ce qui voulait dire que… Pas besoin d'être spécialement malin après tout pour deviner où cheveux blanc avait pu se rendre si ce dernier n'avait pas daigné rester dans sa tente pour s'y reposer, et s'y remettre peu à peu de ces derniers jours de calvaire… Weren se rendit donc là où ils gardaient les prisonniers qu'ils avaient fait depuis peu, ainsi que les deux gardes de l'aube qu'ils avaient pu capturés auparavant pendant qu'ils avaient escortés le chargement de sang jusqu'à Dureroc… Et se doutant d'ailleurs déjà ce qu'il allait trouver une fois arrivé sur les lieux il n'est pas difficile de deviner qu'il pressa le pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Dim 14 Aoû 2016 - 13:26

Le garde qui soutenait Alauwyr finit par ouvrir la bouche. Même si Alauwyr était un de ses supérieurs, il avait reçu des ordres de plus haut et prenant son courage à deux mains, il finit par énoncer :

''Mon lieutenant... Je ne peux pas vous...''

Il croisa le regard de l'Alayien, qui se détacha de lui d'ailleurs, pour se tenir sur un équilibre précaire. Une lueur froide à en suer de frayeur l'invitait à ne pas dire un mot de plus. Pourtant le ton de l'épéiste, hormis d'être glacial, n'était pas réprobateur. Ou presque.

''Je sais que tu as reçu des ordres du commandant. Et tu fais ce qu'il faut pour qu'il soit respecté....
''Justement ! Et vous...''
''Suffit. ''
''Soldat, obéissez donc. Vous n'allez pas laisser cet homme tuer un prisonnier, qui en plus a de la valeur par ses informations très importantes et...''


Salel avait tenté de s'immiscer dans la conversation pour réveiller le devoir du soldat qui avait soutenu l'Alayien. Face à cette tentative, Alauwyr avait réussi à se rapprocher de son ancien tortionnaire et lui décocha un coup de poing à la mâchoire, juste assez forte pour l'étourdir. Il se retint ensuite à l'un des montants du chariot, veillant à être à bonne distance de Salel. Ce fourbe pourrait avoir plus d'un tour dans son sac, même attaché.

Le garde finit par sortir, bien décidé à aller quérir le commandant. Alauwyr se fichait de la présence des autres.

''Tu ferais mieux d'économiser ta salive mon cher. Tu perds toujours du sang et pour ma part, je ne suis pas dans tes petits jeux à faire durer le plaisir. Si tu veux vivre, il te faudra te dépêcher. Si tu réponds correctement aux questions, tu seras soigner. Tente de gagner du temps ou de me mentir, crois moi, tu sentiras le plaisir de voir tes propres boyaux. Je n'aurai qu'à appuyer avec suffisamment de pression pour que tes tripes sortent d'elles-mêmes par l'entaille..En plus de les contempler, tu sentiras le vide dans tes chairs... il parait que c'est tellement agréable d'entendre l'écho de son propre coeur dans le vide de son bide....''

Il garda un moment de silence avant de reprendre toujours aussi froidement que depuis le début.

''Pour qui tu travailles et pourquoi cet intérêt pour la garde de l'aube ? qui t'a donné les informations concernant notre convoi ? Parle vite et tu auras la vie sauve. "

A ce moment là, Christan fit son apparition




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mer 17 Aoû 2016 - 18:55

« Qu'est-ce qui se passe Iskuvar ? Je crois que tu me dois quelques explications. » Se contenta de demander d'abord d'une voix à la fois forte, et froide Weren à son lieutenant qui visiblement était en train de s'amuser avec les prisonniers alors qu'il n'avait en effet en rien autoriser cela, de plus cheveux blanc avait encore besoin de repos certainement, et par la peste ! Weren lui aurait de toute façon donner l’occasion de faire cela plus tard probablement, alors qu'est-ce que ça aurait coûté à cette tête de mule d'attendre un peu ?

Mais de toute manière ils étaient dans l'armée ici ! Pas dans un groupe de bandits désorganisé où tout le monde faisait presque ce qui lui chantait, surtout avec les prisonniers. En tout cas pas sans consulter avant les supérieurs hiérarchiques tels que lui, car c'est bien sur lui que reposerait toutes les conséquences d'un échec si échec il y avait.

« Tu laisse encore une fois parler ton cœur au lieu de ta tête. Tu sais bien que je t'aurai laisser l’occasion de régler plus tard tes comptes, mais là ce n'est pas le moment Iskuvar, c'est bien trop tôt. » Il resta un moment silencieux, et ajouta alors que des soldats arrivait. « Dans tout les cas je vais donc devoir d'ordonner d'être patient Iskuvar au sujet de tout ceci, tu pourra mener l'interrogatoire plus tard si tu le désire, mais pas maintenant. » Et il regarda ensuite les autres soldats, avant de reprendre à l'égard d'Iskuvar.

« De ce fait il faudrait que tu retourne aller te reposer à ta tente, et que tu prenne sur toi pendant encore quelque jours. Car je comprend ce que tu ressent, mais il va te falloir patienter encore un peu, au moins le temps que nous arrivions à Caladon, compris ? » Finit-il de dire en bon officier soucieux du bon déroulement des opérations. En somme voilà tout ce qu'il demandait à son ami, d'attendre qu'ils arrivent à Caladon pour régler les comptes. Et ce pour le bien de la mission, et surtout pour pouvoir obtenir en effet les informations que devait avoir Salel, car ce n'est pas forcément un interrogatoire sur le vif comme cela qui aurait le mieux marché pour délier efficacement la langue d'un tel spécimen. Ou pas avant qu'il ne trépasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Jeu 18 Aoû 2016 - 13:25

Alauwyr se crispa quand il entendit d'abord la voix de son ami. Il n'eut qu'à lever la tête pour le voir bien présent. Rien ne l'empêcha de grincer des dents. Ce n'était pas aujourd'hui qu'il pourra faire payer Salel du prix de ses vilenies à son égard. Et bien que Weren puisse avoir raison sur le fait qu'Alauwyr raisonnait par les émotions et non par la raison, l'épéiste se retint de jurer et par contre, cracha en direction du prisonnier.

''Tu ne paies rien pour attendre. Crois moi et je le jure sur Néant, tu prieras pour que la mort te soit rapide et douce après ce que je t'aurai fait subir comme châtiment ! ''

Sous les ordres évidents de Christan, un des soldats présents s'était rapproché du lieutenant. Alauwyr ne put que l'utiliser pour se soutenir. Oh qu'il aurait aimé voir les tripes de Salel se répandre sur le sol ! Christan affirmait comprendre ce qu'il ressentait... Mais que pouvait-il réellement savoir ce qu'il ressentait au plus profond de lui-même ? Rien ! Absolument rien ! Patienter, c'était tout ce qu'il lui restait à faire.

Une fois arrivé à hauteur de Weren, Alauwyr stoppa sa marche, le soldat qui le soutenait à moitié s'étant arrêté lui aussi sous la résistance du blessé. Là l'épéiste apporta ses mots.

''Je ne crois pas avoir besoin d'expliquer quoi ce soit capitaine...Vous savez très bien de quoi il en retourne...''

Sa mâchoire marquait le tremblement de la colère qu'il contenait.

''Peu m'importe qu'il apporte des informations ! Cette larve mérite de sentir la mort sans qu'elle lui soit offerte ! ''

Il dut se taire rapidement, son état le rappelant vite à l'ordre. Patienter quelques jours qu'il disait... Ces quelques jours allaient être les plus insupportables de sa vie, il le sentait. Il adressa un dernier regard froid et lourd de promesses à l'égard de Salel et fut reconduit à sa tente, sous bonne garde;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Dim 21 Aoû 2016 - 15:37

Christan pouvait bien sentir la haine qui émanait d'Iskuvar et qui était adressé à l'égard du blondin, une haine somme toute légitime oui, mais une haine qui pourrait leurs êtres nuisibles s'il ne prenait pas la peine de se contrôler... Surtout qu'à l'avenir Iskuvar devra sans doute savoir contrôler ses émotions pour des choses plus graves, ou plus importantes. Alors autant qu'il essaye si possible de prendre peu à peu cette habitude… Surtout que Weren lui-même avait été obligé de la prendre au protectorat, et il était ironique que ce soit maintenant Iskuvar qui doive accomplir ce long, et pénible apprentissage…

Et dans tout les cas il se demandait bien si Iskuvar arriverait à tenir pendant quelques jours, mais cela ne l'étonnerait pas du tout dans les faits. Après tout si ce dernier était du genre tête brûlé il était quand même capable de se tenir s'il savait que c'était important, en tout cas Christan supposait qu'il pouvait lui faire confiance à ce sujet. Et à vrai dire il ne ressentait pour sa part aucun plaisir à priver momentanément son ami de sa vengeance, mais malheureusement ce dernier devra tout de même attendre…

« Repose toi Iskuvar, c'est la meilleure chose que tu puisse faire pour le moment. Tâche juste d'attendre, et ton moment viendra. » Se contenta t-il de répondre pragmatique à son ennemi avant d'ajouter ensuite aux paroles qui suivirent de ce dernier….

« Ce n'est pas que ce qui t'importe à toi qui est en jeu. Patiente juste, oublie le pendant ces quelques jours et au pire dit toi que tu aura ce que tu veux au bout de la course. » Ajouta t-il ensuite sérieux, et professionnel. Il savait en effet que son ami désirait plus que tout la mort de Salel, et ce dernier aurait ce qu'il voulait mais pas tout de suite… Et sur ce il restait donc à aller chercher un médecin pour s'occuper de ce chien de tortionnaire, et laisser ses hommes escorter Iskuvar jusqu'à sa tente… Quand à lui il allait sans doute essayer à nouveau de dormir tant bien que mal. Car il lui faudrait être sans doute en forme pour les jours qui allait venir, car au final la tâche de capitaine n'était vraiment pas toujours simple. Et Weren ne tenait pas à faire d'erreur grave dans l'exercice de ses fonctions, il ne serait plus jamais tenu pour responsable d'une grave erreur comme il avait pu l'être en étant général des alayiens, voilà la promesse qu'il s'était fait.





[Hrp : Du coup on va bientôt conclure pour lancer le sighild-crissolorio Razz ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alauwyr Iskuvar
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
1/10  (1/10)
Xp disponibles: 4

Modératrice
Vagabond

MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr) Mar 30 Aoû 2016 - 8:32

La patience était difficile à prendre en main quand on désirait ardemment faire payer le prix des outrages reçus. Alauwyr ne pourrait rien faire de plus et n'avait rien à répondre à Weren. Celui-ci avait raison de toute manière. En l'état actuel des choses, il ne pouvait que se reposer. Se reposer... Alors qu'il bouillonnait encore !

Les soldats qui avaient escorté le lieutenant avaient veillé à rester scrupuleusement à l'entrée de sa tente, ne tenant pas à subir le courroux de Christan s'il venait à sortir à nouveau. Heureusement, un médecin était repassé pour houspiller Iskuvar, autant pour le repos qu'il ne prenait pas que de s'être levé malgré ce besoin évident de ne pas pas crapahuter partout. Alauwyr n'était plus un jeune homme de vingts ans et quand bien même il paraissait en forme, l'épreuve physique qu'il avait subi n'était pas sans conséquence. Surtout qu'ils n'avaient pas de magicien sons la main pour le moment. Il imposa donc à un alayien réticent de prendre un remède, qui heureusement l'aida à trouver le sommeil.

Le temps de revenir sur Caladon, Christan avait largement mieux récupérer que son ami et avait pu commencer à interroger leurs chers petits prisonniers. Bien entendu, Alauwyr ne fut pas convié, trop risqué de provoquer des heurts que d'avoir des informations. Et une fois arrivé à la petite cité, on avait veillé à ce qu'un magicien s'occupe d'Iskuvar, autant pour son bras que pour ses articulations. Quand aux prisonniers....Christan avait réussi à avoir les informations qu'il lui fallait. Mais peut-être attendait-il que son lieutenant soit plus calmé... Car il connaissait assez Alauwyr pour savoir qu'il bouillonnait que trop. Et encore, il dut prendre son mal en patience, car il fallait retourner sur Aldaria et Christan était certain que Salel et Dimitri n'avaient pas tout dévoiler.

Le temps passant, avec les soins parfaitement reçu, les Alayiens avaient retrouvé leur forme physique. Mais sur le plan psychique c'était encore autre chose... Surtout chez Alauwyr. Et quand vint enfin le moment pour l'épéiste de régler ses comptes avec Salel, qui n'avait plus rien à leur apprendre, là où on s'attendait à ce qu'il agisse comme il l'avait presque juré, ce fut tout autre.

Froid et d'un air sans émotion, son geste avait été rapide et précis. Salel avait été tenu devant lui. De toute façon, si cela n'avait pas été par l'acte de l'officier, cela aurait été par la peine de mort qui l'attendait malgré tout. Et face à son tortionnaire, Alauwyr avait enfoncé sa lame noire dans les tripes de Salel. Sans mot dire, sans rien afficher qu'une lueur glaciale et le regard sombre. Il avait doucement tourné son épée dans son ventre pour qu'il sente la morsure froide lui retourner les entrailles tour en les tranchants. Il lui offrit un dernier coup en enfonçant d'un coup son arme pour terminer de le transpercer et retirer sa lame. A moins d'un magicien pour le sauver, il était condamné. A voir l'air écarquillé de Salel, il sut que celui ci s'était attendu à une autre réaction de la part de son ancien prisonnier

Salel avait été loin d'avoir totalement cerné Alauwyr. Il avait cru que l'Alayien se serait laissé guidé par la colère et qu'il aurait pu se fichtre encore de lui avant de mourir. Sauf que les choses avaient été différente... Alauwyr avait agi comme un exécuteur.... L'Alayien s'en était retourné, laissant l'homme moribond sentir la mort le prendre douloureusement....A croire qu'Alauwyr n'avait pas complètement eu satisfaction malgré la mort qu'il avait offert à Salel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr)

Revenir en haut Aller en bas

Quelques jours de vacances (Pv Alauwyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres
» SOS le refuge du MUY (Var ) inondé cherche FA quelques jours
» Quelques jours loin de la Cour [PV : Monsieur et Philippe de Lorraine]
» Pendant quelques jours, un Pokemon Center à Paris !
» Je m'absente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-