Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La chasse aux lucioles | Alkychou ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mar 12 Avr 2016 - 22:09

Nuit du 8 février de l'an 7


La nuit était avancée. Il devait être très tôt. Un léger vent pénétrait dans la chambre d'Orfraie, celle-ci ayant laissé la fenêtre ouverte avant de se glisser dans ses draps. Les fins rideaux en soie qui se trouvaient de part et d'autre de la haute fenêtre voletaient à quelques centimètres du sol. On aurait dit deux fantômes…

Mais la rôdeuse n'avait pas peur des fantômes et son regard était rivé vers la fenêtre et au-delà : vers les étoiles. Elle adorait les regarder, elle ne s'en lassait pas. Elles étaient magnifiques, elles veillaient sur le monde… Quelques-unes veillaient même sur elle, sans doute. Ses ancêtres. De plus, en compagnie d'Aléria, Orfraie avait appris à apprécier davantage encore ces astres. Au travers de la baptistrelle, elle les voyait différemment. Plus belles encore, mais également plus mystérieuses…

Les nuits de la princesse elfique avaient toujours été courtes. Du plus loin qu'elle se souvienne, Orfraie n'avait jamais dormis plus de cinq heures par nuit, six exceptionnellement. Toutefois, cela ne la gênait pas : ainsi, elle avait le temps de faire tout ce qu'elle voulait dans la journée sans jamais avoir à courir partout. Cette nuit ne faisait pas exception, Tirith savait qu'elle ne se rendormirait pas… C'est pourquoi elle rejeta les draps et couvertures et s'extirpa de son lit. Nue, elle exposa son corps à la Lune et à la fraîcheur de cette nuit printanière, combien même fut-il seulement en février. La bulle qui maintenait la cité dans le printemps était encore en place pour quelque temps, autant en profiter car le retour à l'hiver serait rude, sans le moindre doute possible.

L'Elfette s'étira, puis entreprit de se laver. Une fois propre, elle se dirigea vers sa garde de robe et en sortit une longue tunique. Le tissu était un peu épais afin de pallier la fraîcheur de la nuit, d'un bleu presque marine. Elle laissait la gorge d'Orfraie à nu, offrant un léger décolleté. Une fois vêtue, elle cueille une pomme dans le panier de fruits se trouvant dans le séjour et quitta ensuite ses appartements. La princesse avait encore quelques heures devant elle avant qu'Estëllin se réveille pour de bon. Les abords du palais étaient particulièrement calmes et elle décida de se rendre dans les jardins, qu'elle appréciait particulièrement pour leur calme.

Comme elle s'en doutait, il n'y avait personne. Parfaitement silencieuse, elle se déplaçait rapidement, sachant déjà où elle souhaitait se rendre en particulier. C'était ce petit coin reculé, à l'abri des regards, où elle avait revu Luna. Orfraie appréciait beaucoup cet endroit. Elle trouvait une certaine sérénité dans toute cette verdure, combien même il y en avait également à l'extérieur de la ville. Celle-ci était le fruit du labeur des elfes, leur création… l'ambiance qui y régnait était différente, plus reposante. Ici, nul besoin d'être sur ses gardes…

Malgré la lune et sa vision elfique, Orfraie décida de s’éclairer un peu une fois qu'elle fut arrivée. Elle vint donc s’asseoir sur le petit banc de pierres blanches qui se trouvait là, puis se concentra un instant pour activer l'enchantement de l'un de ses anneaux. Aussitôt, une nuée de luciole se matérialisa autour de la princesse, offrant un tableau des plus saisissants pour un observateur extérieur… L'Elfette leva alors un doigt devant elle, un léger sourire aux lèvres, et observa l'un des insectes se poser au bout de celui-ci, éclairant son visage souriant.

------
Objet utilisé :
Citation :
Bague luciole

Une bague en fer disposant d'un motif en jade de luciole, elle dispose d'un enchantement permettant de faire apparaître devant le porteur une nuée de luciole pouvant éclairer un endroit, ou bien déstabiliser les agresseur .





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mar 19 Avr 2016 - 23:48

La nuit avait déjà parcouru un beau chemin quand le dragonnet sortit de sa léthargie. Il avait dormi à poings fermés jusqu'ici, mais comme cela arrivait souvent, il finissait toujours par se réveiller avant sa Liée. Depuis qu'il était sorti de son œuf, il ne lui avait jamais fallu beaucoup de temps pour se reposer tant il vibrait d'une énergie folle et quand il se trouvait finalement fatigué, ce n'était alors que pour quelques heures de répit, quitte à sommeiller plusieurs fois dans la journée, mais toujours par courtes pauses. Ce devait être l'instinct, ou cette faim qui vrombissait en lui à tout instant tant il était curieux de ces nouvelles choses qui chaque jour encore se peignaient sous ses yeux émerveillés et illuminaient ses journées.
Alkhytis était encore assez petit pour dormir dans le lit de Luna et, apaisé par son souffle régulier, il resta un petit moment immobile, les yeux encore clos, à profiter de ce moment dont elle n'avait pas conscience. Puis il se mit à l'observer sagement, qu'elle était belle quand elle dormait ! Elle avait l'air parfaitement en paix, simplement heureuse de pouvoir s'oublier tout contre lui. Affectueusement, il posa tout doucement son museau contre son nez et lui transmit de nouvelles pensées d'amour qui la guiderait sans doute vers de plus beaux rêves encore.

Puis, comme il se sentait déjà envahi d'une toute nouvelle énergie, il se faufila hors des draps pour atterrir sur le sol, essayant d'être aussi silencieux que possible, et sans attendre, il sortit de la chambre en poussant la porte qu'elle laissait toujours entrouverte. Il était encore trop petit pour pouvoir atteindre la poignée et comme leur lien était assez fort maintenant pour qu'ils puissent s'éloigner sans trop de peine, elle le laissait à ses vagabondages nocturnes, pendant qu'elle prenait un repos bien mérité.
Au bout de quelques mètres à peine, il se mit à cavaler dans les couloirs, jusqu'à ce qu'il puisse sortir du bâtiment pour atteindre l'air pur du monde extérieur. Décidément, les toits et les bâtisses de bipèdes, ce n'était vraiment pas son truc. Il préférait mille fois rester encore et toujours dehors, à batifoler avec tout ce qui voulait bien jouer avec lui !

Humant cette atmosphère délicieuse, il se laissa aller à quelques petits bonds de joie, avant de se diriger vers cet immense jardin qu'il avait déjà visité plusieurs fois. Malgré l'aspect un peu trop ordonné à son goût, il aimait beaucoup ce lieu où la nature pouvait s'exprimer dans tous ses droits. L'herbe fraîche et la terre humide étaient bien plus agréables sous ses petites pattes que les pavés sans aspérité de la cité. Pourtant, il s'avança prudemment, car la nuit était encore bien présente et dans l'obscurité, maladroit comme il était, il risquait avant tout de se cogner contre une statue qui passait par-là.
Alkhytis était toujours ravi de se promener au cœur de la nuit : on n'y voyait peut-être moins de détails, les choses n'étaient plus de simples évidences, mais il y régnait une toute autre atmosphère et un calme qu'il savait apprécier malgré son agitation presque permanente. Seul dans les ténèbres, il pouvait prendre le temps de voir les choses par lui-même et d'en découvrir encore plus.

Ce soir-là, il avait levé les yeux vers le ciel et avançait à tâtons en contemplant les étoiles. Il ne comprenait pas encore bien de quoi il s'agissait, mais elles appartenaient à son royaume, celui dans lequel il pourrait voler sans relâche lorsqu'il serait grand, comme il avait pu le faire sur le dos de sa mère, le jour de sa naissance. Et il adorait plus que tout les étoiles ! Naturellement, comme toutes les choses brillantes, elles avaient rapidement accaparé son attention et il rêvait depuis de se les approprier. Mais ses sauts, aussi déterminés soient-ils, n'avaient pas assez de force pour les atteindre. Aujourd'hui encore, il n'avait pas encore assez grandi pour s'élever jusqu'à elles.
D'un coup, il se figea. Là-bas, droit devant lui, presque à sa hauteur, dansaient des étoiles dans un ballet captivant. Le spectacle était si beau pour lui qu'il resta un petit moment immobile, tapi dans l'obscurité à les suivre simplement du regard. Qu'elles étaient belles ! Et si proches !

De plus en plus fasciné, il finit par se glisser jusqu'à elles, d'abord doucement puis en galopant et il bondit bientôt pour les attraper. Comme les petits papillons et les oiseaux, elles s'envolèrent et s'éloignèrent aussitôt de lui. Mais Alkhytis ne se lassa pas et se remit tout de suite à leur poursuite ! Il s'amusa ainsi avec elles pendant quelques minutes, poussant des petits grognements joyeux. Il était tellement heureux de pouvoir s'approcher d'elles et de les frôler, qu'il en oublia qu'il voulait véritablement les attraper. À les voir danser autour du petit être de cuivre, elles formaient un magnifique spectacle dont il ne pouvait être le spectateur.
Mais soudain, en voulant bondir un peu plus haut, il buta contre quelque chose qu'il n'avait pas remarqué jusqu'à maintenant. Une statue ? Alkhytis poussa sa jambe du bout de son museau et put constater qu'elle n'avait rien d'immobile. Levant les yeux, il put finalement apercevoir le visage de la bipède qui était restée jusqu'alors assise sur le banc de pierre.

Les yeux du petit être se mirent à briller de plus belle. Autour de l'elfe, les lucioles dansaient et la nimbaient d'une douce lumière, rehaussant sa chevelure ardente, détachant sa silhouette de l'obscurité évanescente. Dans ce moment tout particulier de la nuit, elle lui sembla comme venue d'un autre ailleurs.

« Feu-des-Étoiles. » Prononça-t-il tout doucement à son intention.

Presque immobile dans sa contemplation, le petit être s'était assis pour mieux la regarder, quand une luciole un peu trop curieuse vint se poser sur son nez.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mar 26 Avr 2016 - 17:47

Les lucioles dansaient autour d’Orfraie. Celle-ci observait ce magnifique tableau dans le silence le plus absolue, quelque peu rêveuse. Cette vision l’apaisait. Le balais qui se jouait sous ses yeux lui rappelait les étoiles, magnifiques et mystérieuses. Cela emmenait également son esprit vers Aléria, sa Chanteciel. Orfraie se demandait ce que cette dernière pouvait faire actuellement…

Toutefois, les réflexions de la princesse elfique furent soudainement interrompues par l’arrivée inopinée d’un … invité. Le regard aigue-marine d’Orfraie se posa sur le petit être qui sautillait joyeusement après les petits lucioles, qui s’écartaient avant que les mâchoires du mini monstre se referment dessus. Malgré la pénombre, la guerrière reconnue évidement un dragonnet et un grand sourire naquit sur ses lèvres. Il était si mignon ! Avec sa couleur, il devait s’agit du lié de Luna, dont elle avait entendu parlé durant le mariage. Quel est son nom déjà .. ? Il me semble l’avoir entendu. Songea Orfraie en observant Alkhytis manquer sa proie une fois de plus.

Plus les minutes passaient, plus le petit dragon semblait simplement émerveille par leur balais incessant autour de lui. Ses mâchoires claquaient bien moins dans l’air et il semblait simplement content de les faire voler à toute vitesse lorsqu’il s’approchait de trop près. Orfraie était attendrie par le petit dragon, qui ne semblait pas encore avoir remarqué sa présence, trop obnubilé par les lucioles.

Toutefois, après un énième bond, le petit dragon buta contre la jambe de l’elfe, qui bougea à peine. Avec amusement, Orfraie l’observa tenter de pousser sa jambe sans grand succès. Le dragonnet sembla toutefois se rendre compte que cette jambe n’avait rien de dure et qu’il s’agissait donc d’un être vivant. Alors, lentement, le regard du petit dragon remonta jusqu’au visage de la princesse, qui l’observait avec amusement, un sourcil haussé et les yeux brillants de malice.

Le dragonnet s’assit alors face à elle et Orfraie le trouva encore plus adorable. Elle sentait déjà son cœur fondre devant tant de mignoneté. Cet organe vital termina de devenir de la guimauve lorsqu’elle entendit la voix du petit dragon dans sa tête. La sensation était étrange mais terriblement plaisante également. En presque sept cent ans c’était la première fois qu’elle était si proche d’un dragon et également la première fois qu’un représentant de cette noble espèce lui parlait. Doucement, Orfraie se pencha en avant, les coudes sur les genoux, un sourire aux lèvres. C’était la première fois qu’elle conversait avec un dragon, aussi étendre son esprit vers lui était un exercice nouveau mais guère aussi compliqué qu’elle le pensait. En plus de ses mots, Alkhytis pouvait sans doute ressentir toute la curiosité de l'Elfe à son encontre, ainsi que sa joie de le rencontrer et le bonheur de le voir. Les dragons étaient si précieux...

« Bonjour, adorable petit Chasseur d’Etoiles. »





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Sam 30 Avr 2016 - 23:51

L'étoile ainsi posée sur son nez, était si proche qu'il pouvait l'observer à loisir, prenant soin de rester parfaitement immobile pour ne pas la faire fuir. Il s'agissait en réalité d'une toute petite créature, un être sans doute comme lui, mais minuscule, fait de lumière et qui se plaisait lui aussi à voler dans le ciel, formant un joyeux balai avec tous ses autres compagnons les étoiles. Mais celles qui se trouvaient haut dans le ciel étaient si éloignées de lui qu'il ne pouvait ni les voir bouger, ni les distinguer avec la même précision que celle-ci.
Malgré ses efforts, elle ne resta pas longtemps sur son museau et reprit bien vite son envol pour rejoindre ses frères et sœurs et les accompagner dans cette danse des airs. Alkhytis était fort émerveillé et il leva à nouveau la tête vers la bipède, le regard rempli d'interrogations.

Elle venait de le saluer à son tour et le surnom qu'elle lui donna lui plu tout de suite. Oui, c'était exactement ça, il était un chasseur d'étoiles ! Oh pas pour leur faire de mal, mais juste parce qu'il aimait bien leur courir après et jouer avec elles, et puis, il adorait se trouver à proximité de toutes sortes de choses brillantes, les étoiles en faisaient donc forcément partie ! Aujourd'hui, il avait découvert qu'on pouvait atteindre certaines d'entre elles et il était bien curieux à cet égard, lui qui était persuadé qu'il fallait voler pour pouvoir les rejoindre !
La bipède était restée assise et le couvait d'un regard bienveillant. Sans vraiment la connaître, il sentait déjà qu'elle n'allait pas lui faire de mal et même qu'elle était très contente de faire sa rencontre. Elle était vraiment belle pour une bipède, avec ses beaux cheveux d'un rouge flamboyant et ses yeux d'un bleu profond, à tel point qu'il semblait s'y trouver un monde tout entier. Il put même remarquer qu'elle avait des oreilles pointues, chose qui lui indiquait qu'il s'agissait d'une elfe et elle semblait aussi gentille que tous ceux qu'il avait croisé dans le domaine Baptistral.

« Je suis Alkhytis, dragon lié de Luna-Dorée, et toi, qui es-tu ? » Dit-il pour se présenter et en même temps en savoir davantage sur la femme qui se trouvait en face de lui.

Sa curiosité était partagée entre les étoiles qui volaient autour d'eux et cette nouvelle connaissance. Mais il fit un peu de discipline dans son esprit pour ne pas l'assaillir abruptement de questions, il n'avait pas envie de l'effrayer et après tout, si elle ne dormait pas maintenant, ils avaient peut-être le reste de la nuit devant eux pour discuter un peu. C'est ce qu'il espérait en tout cas, car il n'avait pas vraiment de plaisir à rencontrer d'autres personnes sans pouvoir les connaître un minimum.

« Tu ne fais pas comme les autres bipèdes, tu es réveillée en pleine nuit. Toi aussi, tu avais envie d'aller chasser les étoiles ? » Demanda-t-il tout innocemment.

Ses yeux d'ambres brillaient à la lueur des lucioles et de la lune, tandis qu'il lui posait ses toutes premières questions. Ce ne serait certainement pas les dernières, pour lui qui ne cessait jamais d'être curieux.
Au milieu de la douce aura qu'elle émettait, il se sentait plutôt tranquille et il se leva donc pour s'approcher un peu plus d'elle, amenant son museau tout prêt de sa peau pour en respirer un peu plus l'odeur, puis il l'effleura un instant pour savoir quel genre de contact elle avait. Enfin, il remarqua que les étoiles semblaient graviter autour d'elle, comme si elle en était l'unique maîtresse. C'était étonnant ! Est-ce qu'elle avait réussi à les atteindre, là, tout là-haut dans le ciel, et à les décrocher pour les ramener jusqu'ici ?

Fervemment convaincu de cette idée, Alkhytis était vraiment impressionné de voir qu'un tel exploit était possible, il était même assez admiratif envers cette bipède qu'il connaissait à peine. Lui aussi voulait apprendre à faire cela, est-ce qu'elle allait lui expliquer comment elle avait fait ?

« Comment as-tu fait pour amener les étoiles jusqu'à toi ? D'habitude, elles sont bien loin de nous. »

Sans aucunement se rendre compte de sa grande naïveté, il leva vers elle un regard plein d'étoiles, en quête d'une explication à cette drôle de situation.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Dim 1 Mai 2016 - 11:29

Le regard du petit dragon sembla soudainement s'illuminer lorsqu'il entendit le surnom qu'Orfraie lui donna. Cela fit sourire cette dernière de plus belle. Ce petit être était très expressif, songea l'Elfe.

Celui-ci entreprit de se présenter. Ainsi, il s'agissait bien du lié de Luna, Alkhytis. Orfraie allait se souvenir de son nom, cette fois, c'était certain. En tout cas, c'était là un très joli nom, et le surnom qu'il donna à sa liée fit sourire la princesse. Celle-ci couva le dragonnet d'un regard d'une grande douceur, puis lui répondit. « Je suis Orfraie Ataliel, princesse des Elfes et générale des Rôdeurs. » Se présenta l'Elfette. Après quelques instants, elle rajouta. « Mais appelle moi simplement Orfraie. Tous ces titres ne servent à rien. » Elle sourit, puis se redressa quelque peu. « Je suis une amie de Luna. Je suis très heureuse de faire la connaissance de son lié. »

Une seconde question fusa sans attendre, faisant une nouvelle fois sourire la princesse. Alkhytis était très curieux semblait-il. Cela n'avait toutefois rien d'étonnant. C'était tout un monde qui s'ouvrait devant lui et qui n'attendait que lui pour être exploré. Orfraie se souvenait avoir ressentit un tel sentiment en quittant la forêt qui l'avait vue naître, des siècles plus tôt. Une seconde fois, Orfraie se pencha vers son nouvel ami, les coudes de nouveau posés sur ses genoux. Quelques mèches lie de vin vinrent tomber devant ses yeux, aussi dû t-elle les ramener en arrière avec sa main droite, sans quoi elle ne pouvait pas bien voir Alkhytis.

« Je ne dors pas beaucoup. » Commença Orfraie. « Et la vue des étoiles m'apaise. » Ajouta celle-ci. L'Elfe était partagé entre l'idée de lui révéler la nature des étoiles qui flottaient autour d'eux et de laisser le dragonnet rêver encore un peu. Après tout, il était encore très jeune.

Orfraie observa le jeune dragon se lever et s'approcher, toujours ce même sourire aux lèvres. Elle craquait complètement devant ce petit être. Lorsqu'il fut suffisamment proche, l'Elfe se permit un geste envers lui : elle caressa le sommet de son crâne écailleux. C'était rugueux, mais pas déplaisant pour autant. C'était une première pour la princesse, qui ne se départait pas ce regard emplit d'étoile, semblable à celui d'Alkhytis d'ailleurs. Après quelques instants, ce dernier releva son regard vers elle. Une autre question fusa, teintée d'admiration. Le jeune dragon avait encore beaucoup à apprendre, mais sa naïveté était touchante.

L'Elfette quitta alors son banc pour se placer à la hauteur du dragonnet, s'asseyant donc à même le sol. En tailleur, les mains sur les genoux, Orfraie entreprit de lui expliquer comment elle avait ramené les étoiles ici.

« La magie. Voilà comment je m'y suis prise. C'est la magie qui me permet de faire apparaître toutes ces petites étoiles, qu'on appelle « lucioles ». Elles éclairent les environs et apaisent mon esprit. Ne trouves tu pas leur balais incessant magnifique à regarder ? » Questionna doucement l'Elfe, ses lèvres s'étirant en un nouveau sourire. Étant donné qu'elle avait quitté le banc, les lucioles l'avaient suivit. Elles entouraient désormais Alkhytis et Orfraie, dansant autour d'elle dans un balais des plus éblouissant. « C'est avec cet anneau que je peux les faire venir. » Ajouta la princesse en levant la main, montrant ainsi au dragonnet l'un des anneau qui s'y trouvait.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Lun 2 Mai 2016 - 22:33

La présentation que lui offrit l'elfe l'étonna un peu. Cela faisait beaucoup de titres en effet, comment pouvait-on cumuler toutes ces choses-là, faisait-elle une sorte de collection pour pouvoir rallonger son nom de plus en plus ? Un peu comme il le faisait avec les objets qu'il glanait en chemin ? Ça devait endormir certains bipèdes, de ceux qui étaient fort ennuyeux, mais pour Alkhytis, c'était plutôt quelque chose d’intrigant. Le titre de princesse attira tout particulièrement son attention, il savait que ça impliquait quelque chose de précieux, quelque chose qu'il aimerait forcément et se dit que ça lui allait bien. Elle-même avait ce petit côté brillant et délicat qui devait s'apparenter à ce genre de rôle.

« Beaucoup de titres oui. Feu-des-Étoiles, c'est mieux. » Constata-t-il simplement préférant largement donner ses propres noms aux êtres qu'ils rencontraient plutôt que d'utiliser leur vrai nom, un simple mot qui ne signifiait rien à ses yeux et encore moins à son cœur. Et puis, c'était un peu sa façon de s'approprier ses nouvelles connaissances. « Dis, c'est censé faire quoi une princesse ? Et ma Luna, tu la connais bien ? »

C'était parti pour les questions ! Bientôt, elle ne pourrait plus se dépatouiller dans sa flopée d'interrogations et elle serait bien contrainte d'en éluder quelques-unes, tant il pouvait changer rapidement de sujet. Mais c'était simplement parce que de multiples pensées se bousculaient toujours dans sa tête, mille et une choses à la fois sans jamais s'arrêter, de quoi perdre bien vite l'esprit d'un bipède qui ne pouvait certainement pas suivre la cadence de ces nobles êtres.

Puis elle lui expliqua la raison de sa présence ici : comme il l'avait deviné, elle était venue aussi pour regarder les étoiles, sans doute parce qu'elle n'avait pas réussi à trouver le sommeil.

« Alors, tu es un peu comme les vampires ? Il paraît qu'eux ne dorment pas du tout ! » Dit-il d'un ton impressionné et fier à la fois, ravi de pouvoir utiliser cette information qu'il avait apprise tout juste deux jours plus tôt. Mais c'était deux jours de savoir en plus et il se sentait bien plus grand maintenant !

Gentiment, il se laissa caresser. Alkhytis adorait ce contact familier quand Luna lui grattouillait le sommet du crâne ou le dessous de sa mâchoire, à vrai dire, il aimait tous les contacts qu'il pouvait avoir avec elle. Pour tout avouer, avec les autres aussi, ce n'était pas désagréable du tout. Par réflexe, il ferma les yeux et ne les rouvrit que tout doucement, quand la main quitta ses écailles.
Entre-temps, elle était descendue du banc pour s'asseoir et se mettre à sa hauteur. Tout à fait apaisé par le calme de la nuit et sa présence des plus douces, il avait presque envie de se faufiler sur ses genoux, mais il n'osait pas tout à fait encore, étant très affectueux, mais toujours un peu méfiant quand même !

Ses yeux affichèrent un grand étonnement puis se mirent à briller de plus belle, quand elle lui expliqua le petit tour qu'elle avait utilisé pour faire apparaître les mignonnes étoiles qui volaient autour d'eux. Alors c'était donc grâce à la magie qu'on était capable de faire ce genre de chose ? La magie, c'était vraiment quelque chose d'exceptionnel ! Elle coulait dans ses veines et c'était aussi un peu grâce à lui qu'il y en avait dans le monde, mais il ne savait pas encore vraiment s'en servir et se demandait quels genres de tours il pourrait faire quand il commencerait à en maîtriser les prémices.

« Des lucioles ? C'est joli comme nom, luciole. » Répéta-t-il pour le faire sonner à nouveau à ses oreilles. « C'est comme clochette, j'aime bien ce mot et j'aime aussi le son que font les clochettes. »

Il poussa un petit grognement amusé et essaya à nouveau de chasser les lucioles avec son museau, sans ouvrir sa gueule pour ne pas risquer de les avaler. Effrayées, elles se mirent à voler plus vite et s'éloignèrent un peu de lui. Puis il porta son attention sur les anneaux qu'elle portait. Qu'ils étaient jolis ! Et surtout, ils brillaient beaucoup, faisant apparaître d'autant plus d'étoiles dans ses yeux. Lui aussi, il voulait avoir des anneaux aussi étincelants !

« Dis, Feu-des-Étoiles, qu'est-ce que tu peux faire d'autre avec ta magie ? » Demanda-t-il d'un ton à la fois étonnamment calme et curieux.

Était-ce la nuit ou sa compagnie qui l'empêchaient de vouloir courir partout comme d'habitude ? Il s'était déjà laissé captivé par la beauté des petites lucioles et attendait maintenant avec impatience de voir apparaître d'autres merveilles, là, juste sous ses yeux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mer 4 Mai 2016 - 22:37

Orfraie sourit. Elle aimait beaucoup ce surnom, « feu des étoiles ». C'était joli et lui sied plutôt bien en cet instant, avec sa chevelure presque rouge et ces dizaine d'étoiles tout autour d'elle. Sans mal, elle comprenait pourquoi le jeune Alkhytis l'avait surnommé ainsi. Elle comprenait également que le dragon préférait l’appeler simplement ainsi. Elle même n'aimait pas particulièrement qu'on l'appelle par ses titres. C'était d'une lenteur…

A la question du jeune dragon, la princesse sourit. Voilà une excellente question : Que faisait une princesse ? Dans les contes, elle était souvent la femme en détresse, mais ce n'était pas le cas d'Orfraie. « Une princesse est… un membre de la famille royale. J'aide à diriger le peuple Elfe. » Eluda t-elle. Elle n'était pas certaine que se lancer dans des explications longues et fastidieuses étaient utiles. Alkhytis était encore jeune et peut être n’appréhenderait-il pas tout ce que Orfraie serait alors susceptible de lui expliquer. « Luna et moi nous sommes connus il y a deux ans, à Sandur. Nous sommes proches, oui. Elle est un peu comme une jeune soeur, à mes yeux. » Ajouta t-elle. Penser à leur première rencontre fit sourire la princesse. Cela avait été une nuit très agréable où elles avaient partagé tant de choses… Le jeune dragon poursuivit son interrogatoire, faisant sourire de plus belle la guerrière. S'était à croire que ce jeune être était monté sur ressorts tant il n'arrêtait pas. « Non, je dors seulement très peu. » Se sentit-elle de corriger lorsqu'il la compara à un vampire.


Alkhytis enchaîna sur les lucioles. Orfraie sentait qu'il commençait à comprendre ce qu'était la magie. Encore quelques mois et le jeune dragonnet serait capable de cracher du feu. Toutefois, l'Elfe ne manqua pas de noter l'allule de son aile. Il aurait de la peine à voler, mais peut être pourrait-il être aidé … Les Baptistrels et leur magie, par exemple, pouvait peut être régler ce problème. « Oui, c'est un joli nom. » Approuva la princesse. Celle-ci leva ensuite la main, alors que Alkhytis tentait de les chasser de nouveau, laissant un petit insecte s'y poser. Du coin de l'oeil, elle observa son manège avec amusement.


Une autre question fusa ensuite. Le sourire d'Orfraie s'agrandit tandis qu'elle reposait sa main sur son genoux. Quel genre de tour pouvait-elle montrer au jeune dragonnet ? Elle avait bien une idée qui plairait sans le moindre doute à Alkhytis. Le feu était, après tout, quelque chose de très lié aux dragons. « Eh bien … » La générale Elfique approcha sa main de son visage, les doigts bien écarté, et invoqua sa magie. Elle puisa en elle pour faire apparaître cinq petites flammèches, chacune se situant au bout de l'un de ses doigts. Cela ne lui prit même pas une seconde, il s'agissait après tout d'un sort très facile venant de la magie humaine. Devant les yeux du petits dragon, elle agita ses doigts a bout desquels dansèrent les petits flammes, avant de fermer son poing, les faisant ainsi disparaître. Elle étendit alors sa jambe droite devant elle, puis tendit le bras, paume vers le haut. Invoquant une fois de plus sa magie, l'Elfe attira à elle la dague qu'elle cachait toujours dans sa botte droite. Le petit objet fila droit vers sa main, Orfraie refermant ses doigts dessus. Elle la lança en l'air et la fit tournoyer, avant de la ranger à sa place.

« La magie nous permet de faire énormément de chose. Mais pour toi, jeune dragon, elle est innée. Et pas forcément contrôlée. Mais, par exemple, le fait que nous puissions discuter est de l'ordre de la magie. Cette télépathie dépend d'elle. Autrefois, lorsque j'étais très jeune et que les dragons parcouraient encore le ciel d'Armanda par centaine, j'ai entendu dire qu'ils étaient capable d'invoquer leur magie pour soigner des blessures. On dit également que la nature s’épanouit plus vite en présence d'un dragon. Et bien sûr, lorsque tu seras un peu plus vieux, tu pourras cracher des flammes. Des flammes bien plus intenses que les miennes. » Ajouta Orfraie avec un sourire amusée, ses doigts se perdant dans l'herbe qui l'entourait.

------
Citation :
Fait apparaître cinq petites flammèches, une pour chaque bout de doigts, sur la main droite ou gauche. Utile dans l'obscurité ou pour apprendre le contrôle à un jeune élève. Le feu peut brûler ou s'éteindre très vite à ce niveau, mais une fois magicien, il est inoffensif et peut rester durant des heures.

Geste clé : Porter la main en question devant son visage (pas trop près évidemment), les doigts bien écartés les uns des autres.

Citation :
Permet de faire bouger un objet sans le toucher, à n'utiliser que sur de petits objets. Un mage très puissant peut éventuellement en bouger de plus gros.

Geste clé : Paume vers le haut tendre la main vers l'objet.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Lun 9 Mai 2016 - 22:46

C'était véritablement incroyable ! Oui, c'était le seul mot qui lui venait à l'esprit, le seul qui arrivait à peine à qualifier ce qui se passait dans sa tête. Son regard totalement émerveillé ne pouvait plus quitter la jeune femme des yeux. Tout jeune qu'il était, il avait tout juste pu observer quelques démonstrations de la magie, çà et là et c'était toujours quelque chose qui l'impressionnait au plus haut point. Avec ce simple mot, magie, quelques gestes, quelques paroles, on pouvait faire apparaître un millier de choses différentes, les manipuler, les contrôler à sa guise. Ce n'était pas comme saisir quelque chose entre ses mains, c'était une toute autre maîtrise et il lui semblait qu'à chaque fois, il allait de surprises en surprises.
Sans s'en rendre compte, il avait poussé de petits grognements de plaisir et d'exclamation à chacune de ses démonstrations, alors que ses yeux n'avaient pas perdu une miette du joli spectacle qu'elle lui offrait.

Feu-des-Étoiles semblait vraiment talentueuse tant elle effectuait ces mouvements avec une étonnante facilité, sans montrer la moindre imprécision ni la moindre fatigue. Alkhytis avait envie d'en redemander encore et encore quand elle eut fini, mais sa présence paraissait presque le rendre tranquille et il se contenta de l'écouter sagement.
Ses mots étaient comme une petite leçon sur la magie et il l'écoutait avec une attention aussi rare que précieuse. Étonné, il pencha la tête. Alors sa façon de parler, c'était aussi de la magie ? Il l'ignorait jusqu'à maintenant, mais se réjouissait de savoir maintenant qu'il maîtrisait déjà les prémisses de cet art fascinant.

« La télépathie… C'est nécessaire pour qu'un dragon puisse communiquer avec les bipèdes. Moi, j'avais essayé de parler avec ma gueule, mais je ne sais dire que « Graouh ! » et personne en dehors des dragons ne comprend ce que ça veut dire. »

Ça n'avait pas été faute d'avoir essayé quand la télépathie était encore pour lui d'une grande difficulté, mais il avait laissé tomber à mesure qu'il progressait, comprenant que ses tentatives verbales ne mèneraient jamais à rien.
Tout doucement, le petit dragon s'approcha encore de l'elfe et, parfaitement calmé par sa présence, il s'allongea sur l'herbe fraîche et posa la tête sur ses genoux. C'était doux et tout chaud, il se sentait bien là, même si ce n'était pas sa Liée et que l'atmosphère était toute différente sans sa compagnie des plus lumineuses. Alkhytis comprenait petit à petit qu'il se sentait un peu proche d'Orfraie par la proximité que lui communiquait inconsciemment sa Luna. Il était donc parfaitement normal qu'il se sente bien et rassuré en sa présence.

« Je me souviens un peu de tous les dragons dans le ciel, mais c'est comme si je n'arrivais pas vraiment à saisir cette pensée. Je ne comprends pas trop pourquoi. » Poursuivit-il d'une voix calme.

C'était plus proche d'une sensation que d'une image dans sa tête, comme quelque chose de lointain qu'il n'arrivait pas encore à ramener jusqu'à lui. La mémoire des dragons était bien vaste et nébuleuse, il en ressentait parfois des fragments, mais jamais rien de plus, même lorsqu'il cherchait à se concentrer et qu'il essayait de puiser tout au fond de lui.
Mais plus que tout, il n'avait qu'une hâte : commencer à comprendre cette magie, à la maîtriser tout comme il avait su faire fonctionner la télépathie. Tout comme s'envoler dans le ciel, il était impatient de cracher son propre feu, mais il n'avait pas le moindre indice à ce sujet. Malheureusement, l'elfe ne pourrait pas l'aider là-dessus. Quant à la capacité à soigner, il en ignorait encore plus et n'ayant jamais vu beaucoup de choses ressemblant à des blessures, il n'avait jamais pu essayer quoi que ce soit là-dessus.

Mais tout cela viendrait, ce n'était qu'une question de temps, il le sentait au fond de lui-même. Un jour, un instinct saurait s'éveiller en lui et lui dicter ce qu'il fallait faire pour faire naître cette magie. Il avait alors presque l'impression de saisir à quel point il était jeune et l'immensité du temps qu'il avait devant lui, c'était presque vertigineux.

« Dis, tu veux bien me raconter cette histoire de dragons ? » Demanda-t-il doucement, presque comme un murmure.

Si elle ne pouvait lui apprendre quoi que ce soit sur sa propre magie, peut-être pourrait-elle dessiner dans sa tête des tableaux pleins de dragons, ses vénérables ancêtres, lorsqu'ils formaient encore une gigantesque famille.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Jeu 12 Mai 2016 - 23:09

Orfraie n'était pas ne experte en magie, mais elle s'y connaissait suffisamment pour ne pas raconter d'inepties au jeune dragon. Avec presque sept cent ans au compteur, un passage dans l'ordre baptistral et une bonne éducation, elle doutait se tromper… tant qu'elle restait en terrain connu. Il était certain que les Dragons ne l'étaient pas, mais elle pouvait offrir le peu de connaissances qu'elle avait sur eux au jeune Alkhytis.

Le petit chasseur avait d'ailleurs observer les quelques démonstrations de magie avec joie, laissant même quelques grognements satisfaits lui échapper. Ce genre d’onomatopée amusaient et attendrissaient beaucoup Orfraie, qui craquait pour le dragonnet. Ce dernier fut ensuit très attentif à ce que lui apprit l'Elfe.

« Effectivement, si tu tente de me parler ainsi je doute comprendre. Au mieux, ce sera drôle, au pire, tu me feras peur. » Répondit la princesse avec un sourire, clairement amusée en imaginant Alkhytis tester sa voix en tentant de s'exprimer dans la langue commune. L'exercice avait du être comique à observer.

Le petit dragon s'approcha alors de la princesse, qui cessa de bouger tandis qu'elle l'observait. Elle le sentait parfaitement calme et fut très heureuse de le savoir si à l'aise en sa compagnie, alors qu'ils se connaissaient à peine ! Un nouveau sourire naquit sur les lèvres charnues de la Rôdeuse. La tête du dragonnet reposait désormais sur son genoux droit. C'était agréable. Chaud à travers le fin tissu du pantalon. Elle sentait les reliefs de ses écailles cuivrés qu'elle imaginait pourtant très douces. Poussée par la curiosité, l'Elfette leva doucement sa main droite – qui quitta l'herbe fraîche – pour la poser sur le sommet du crane d'Alkhytis. Elle sourit à la sensation des écailles sous ses doigts fins et après quelques instants, commença à les caresser avec douceur. Elle espérait que le cuivré apprécierait.

Celui ci avoua alors se souvenir un peu des dragons dans le ciel. Orfraie se doutait qu'il s'agissait de la mémoire ancestrale des Dragons et non des souvenirs d'Alkhytis, évidement. C'était intéressant, lui qui était si jeune. La princesse avait déjà entendu parler de cela et tenta de répondre au jeune dragon.

« Les Dragons ont une … Un genre de mémoire commune qui regroupe les souvenirs et expériences de tous les Dragons. Ce que tu vois doit donc être le souvenir d'un vieu dragon partit d'Armanda il y a longtemps. » Conclut Orfraie en se remémorant les images de son propre passé et le souvenir qu'elle avait gardé des Dragons. Lorsque les Liés étaient encore nombreux.

Soudain, la voix mentale du jeune dragon ramena la princesse à la réalité. Celle-ci baissa les yeux vers le cuivré, lui souriant tendrement. Elle reprit ses caresses sur son crâne, puis tenta de se remémorer son passé. Cela remontait à si loin, maintenant…

« Cela remonte à très loin… J'avais à peine une trentaine d'années lorsque les derniers Dragons ont disparus. » Commença doucement Orfraie. « C'était il y a plus de six cent ans. Mon peuple vivait encore à l'autre bout d'Armanda, dans la vielle forêt. Les derniers Dragons sauvages étaient partis depuis longtemps pour une autre terre, mais il y avait encore des Dragons liés, comme toi. Il était donc possible de les voir en scrutant l'horizon. Certains étaient immenses, pourvues d'ailes qui leur permettaient d'atteindre des vitesses incroyables, leur Dragonnier sur le dos. D'autres étaient plus petits, un peu comme toi. Malheureusement, les guerres eurent raisons de nombreux d'entre eux… Les rivalités raciales également. Les Dragons liés à des Vampires contre des Dragons liés à des Hommes et des Elfes... » Expliqua sombrement Orfraie qui s'aidait des images floues de son passé pour expliquer cela à Alkhytis. « Cela ne doit plus jamais arriver... » Poursuivit-elle, un peu pour elle même, un peu pour le jeune cuivré. « Et un jour, il ne resta plus aucun Dragons. Nous aurions dû tous mourir, Elfes et Vampires, car nous dépendons de la magie. C'est elle qui nous fait vivre. Mais un Dragon, le dernier, abandonna son enveloppe corporel pour devenir pur esprit et soutenir à lui seule la magie. Le Dracos. Il nous a sauvé. »

La princesse se tut alors. Son regard demeura posé sur Alkhytis. Cette histoire n'était peut être pas aussi magnifique qu'il l'aurait souhaitait, mais Orfraie ne pouvait pas lui mentir ou l'enjoliver. Elle demeura alors silencieuse, mais envoyait au jeune dragon des images de ce passé, de ces Dragons immenses et magnifiques volant dans les cieux, accompagnés de leur Liés. Elle voulait qu'il voit à quels points ils avaient été fabuleux et nombreux… a quel point ils le seraient à nouveau, un jour… Même si Orfraie doutait être encore là pour le voir.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mar 17 Mai 2016 - 22:23

La main qui glissa sur son crâne tira un petit grognement de plaisir au dragonnet. C'était un geste auquel il s'était habitué au cours de ses longs câlins avec Luna et celle-ci avait au fil du temps su trouver les caresses qui lui plaisaient le plus, maintenant, il adorait cela. Ce n'était pas désagréable venant d'une autre personne, d'autant plus qu'il ressentait bien que ça lui faisait plaisir, à elle aussi. Plutôt confortablement installé, il aurait très bien pu s'endormir s'il en avait eu l'envie, mais sa curiosité ne cessait de le maintenir éveillé et il gardait ses yeux grands ouverts.

« Te faire peur ? Oh non, je ne voudrais jamais faire ça ! » Répondit-il, légèrement inquiet à cette idée.

Il ne pouvait pas se douter qu'il en fallait bien plus que ça pour effrayer la générale, mais ces simples mots avaient suffi à le faire réagir. Alkhytis n'était peut-être pas des plus bénéfiques, cela ne l'empêchait pas de souhaiter l'harmonie autour de lui.

Écoutant attentivement les explications de Feu-des-Étoiles, il essayait de comprendre un peu plus comment son esprit fonctionnait. Il s'était bien douté que ces souvenirs qui arrivaient parfois dans sa tête, sans prévenir et si différents de ce qu'il avait vécu, ne pouvaient pas être de lui. Dans ces visions, il comprenait aussi que c'était quelque chose qui venait de son espèce, et non de simples bipèdes. Une mémoire collective. C'était des mots posés sur une sensation, une porte qui semblait pouvoir s'ouvrir vers l'infini, mais dont il n'était encore capable que de regarder à travers la serrure. Il voyait en cela la réponse à bien de nombreuses questions, mais il lui était encore impossible de s'en servir correctement et il n'arrivait jamais à saisir ce qu'il cherchait vraiment. Cela nécessitait du temps sans doute, mais il était si impatient d'y avoir accès, qu'il n'avait pour le moment pas la patience requise à cet égard.
Il ignorait encore à quel point il fallait du temps pour saisir, comprendre toutes ces choses-là et ne faisait pour l'instant que nager dans cette immense océan de ténèbres, sans en voir l'étendue principale.

Mais pour cette fois, les souvenirs d'Orfraie vinrent compléter son ignorance et il se laissa bercer par son histoire. Plus de six cents ans ? Le dragonnet avait du mal à se représenter une si longue période qui tendait pour lui vers l'éternité. Il se demandait bien à quoi il pourrait ressembler au bout de tant d'années.
C'était une histoire assez triste, loin des contes qu'on pouvait lui raconter pour le faire rêver, mais il était tout de même content de pouvoir regarder ces images des siens volants dans le ciel. C'était son peuple, ce vers quoi il tendait le plus, et toute sa curiosité envers les bipèdes ne changerait jamais cela.

« La guerre… tout le monde dit que c'est une chose triste et mauvaise, alors pourquoi les bipèdes l'ont-ils faite subsister si longtemps ? » Demanda-t-il innocemment.

Il savait qu'il n'en comprenait pas grand-chose pour le moment, qu'il était incapable d'en discerner les subtilités. Serait-ce possible un jour ? Il n'en savait rien, mais cela ne l'empêchait pas de se poser des questions à ce sujet. Une seule chose était certaine : les conflits avaient cessés et ils vivaient désormais dans une ère de paix, quelque chose qui lui paraissait tout à fait agréable.

« Il doit être très sage le Dracos, très généreux aussi. Je comprends le désir des dragons de vouloir partir d'ici, mais si c'est pour laisser derrière eux tant de morts, alors c'est vraiment très cruel. »

Comment avaient-ils pu arriver à un tel extrême ? C'était une chose qu'il ne pouvait concevoir et il en déduisait donc qu'il y avait des éléments qu'il devait ignorer ou ne pas comprendre, car il ne pouvait imaginer que les dragons soient tous méchants au point d'abandonner d'autres êtres vivants, incapable de survivre sans la magie qu'ils apportaient.

« Moi, je resterai toujours là ! Et comme nous sommes de plus en plus nombreux, il va y avoir beaucoup plus de magie, tout plein de lucioles dans le ciel, n'est-ce pas ? » Ajouta-t-il dans une tentative d'égayer un peu l'atmosphère, alors qu'ils étaient tous les deux devenus un peu trop sombres.

Puis se redressant sur ses pattes, il bondit sur l'elfe qui se laissa tomber au sol et d'un grand coup de langue, lui lécha le visage.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mar 24 Mai 2016 - 11:58

L’Ataliel n’avait pas conté une histoire aussi joyeuse qu’elle l’aurait souhaité, mais elle ne pouvait pas mentir à Alkhytis pour enjoliver la réalité. Le jeune dragon serait – un jour ou l’autre – confrontait à la guerre, au combat, à la souffrance… Seulement, mieux valait tard que tôt. Il pouvait se passer tant de chose en deux milles ans…

La question du cuivré tira un sourire triste à l’Elfe, qui continuait à caresser ses écailles. Les interrogations d’Alkhytis était plus que légitime, celle-ci davantage que les autres. Orfraie aussi se demandait parfois pourquoi les bipèdes faisaient la guerre. « C’est une excellente question, petit Chasseur. Probablement parce qu’il est plus aisé de tuer que de pardonner. » Songea l’Ataliel à haute voix, ses saphirs se posant sur le dragonnet.

Armanda était désormais en paix, les conflits avaient cessés… Mais les vielles rancœurs – entre Elfes et Vampires par exemple – n’avaient pas pris fin pour autant. Ce conflit vieux de plusieurs millénaires ne prendrait peut-être jamais fin… Il y avait encore tant d’Elfes prompte à repartir en guerre au premier affront… Même les Hommes n’étaient pas à l’abri des plus belliqueux des Elfes. Orfraie savait que certain des siens voyaient leurs voisins comme une vermine à éliminer… Le conseil avait bien moins de pouvoir qu’auparavant, mais Aegnor ne pouvait s’en passer au risque de créer une vague contestataire d’une telle importance qu’il pourrait s’y perdre… Corps et bien.

Le jeune cuivré tira la princesse de ses songes. Oui, quelque part Alkhytis avait raison. Les dragons avaient été cruels d’abandonner ainsi Armanda. Dans le Dracos, ils auraient condamné deux peuples à l’extinction total…Mais d’un autre côté, Orfraie comprenait qu’ils avaient jadis perdu espoir devant l’étalage de violence, devant les guerres incessantes. « Tu dis vrai. Mais je pense qu’après avoir échoué maintes fois à ramener la paix, après avoir vu nombre des leurs – liés ou non – mourir… Ils ont perdu tout espoir envers nous. » Alkhytis s’écria alors que lui ne partirait jamais. Cela fit grandement sourire la princesse. Son innocence était un baume pour le cœur et l’âme, cela faisait tant de bien à l’Ataliel, elle qui avait traversé tant d’époques, tant de conflits.

Puis soudain, le dragonnet se redressa et bondit sur elle. Orfraie eu à peine le temps de repérer l’éclat de joie dans le regard du cuivré qu’elle tombait à la renverse, sur le dos, Alkhytis sur sa poitrine. Un éclat de rire lui échappa alors que le dragon lui léchait le visage, bien qu’au fond l’Ataliel soit partagé entre amusement et dégout. Elle tenta – sans réelle conviction – de se protéger face à ses assauts mouillés.

« Alkhytis ! C’est dégoutant ! » parvint-elle finalement à articuler entre deux éclats de rire, parvenait même à se redresser sur son séant alors qu’elle attrapait le dragonnet dans ses bras. Un sourire ornait désormais les lèvres charnues de la princesse. Le petit cuivré avait souhaité détendre l’atmosphère et y était parvenu. L’Elfe se leva alors et s’approcha d’une fontaine qui se trouvait là. Elle y plongea les mains pour retirer la base qui se trouvait sur son visage. Lorsqu’elle fut « propre », l’Ataliel récupéra le plus d’eau possible dans ses mains en coupe, puis aspergea le jeune dragon, visant sa tête. « Si tu veux jouer à cela, tu as trouvé ton Elfe ! » s’écria-t-elle gaiment.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Dim 29 Mai 2016 - 20:48

Des éclats de rire déchirèrent l'atmosphère sombre qui avait voulu s'installer au cœur de la nuit. Apprendre des choses, c'était bien, mais parler de choses tristes trop longtemps, ça non ! Il n'aimait pas ça du tout et ne voulait pas apercevoir un regard triste se poser sur lui, alors qu'aujourd'hui, tout allait pour le mieux et qu'ils étaient libres de rire et de s'amuser, tout comme il avait pu le faire avec les lucioles.
Ravi de son petit effet de surprise, il renouvela sa stratégie et donna quelques coups de langue supplémentaires, couvrant une moitié de visage de bave draconique. Mais il s'arrêta bien vite, à ses premiers cris, sachant très bien qu'il ne fallait pas abuser de cette petite blague, sous peine de mettre un bipède de mauvaise humeur. C'était plus ou moins variable selon la personne, aussi fallait-il rester prudent ! Certains, d'ailleurs, détestaient tellement cela qu'ils se mettaient en colère aussitôt, mais ça ne faisait que l'amuser d'autant plus et, espiègle comme il l'était, il ne pouvait s'empêcher de réitérer la bêtise.

Il se blottit un instant dans ses bras, puis sauta à terre quand elle se releva, suivant ses pas, curieux de voir ce qu'elle allait faire maintenant. D'un simple geste, elle puisa de l'eau dans la fontaine pour enlever toute trace de bave sur sa joue. Ah bon, elle n'avait pas aimé son cadeau ?! Ça alors ! Quelle surprise ! Mais ce à quoi il ne s'attendait vraiment pas, c'était l'eau qui vint l'asperger et mouiller en bonne partie sa tête.

« Graah ! » Fit-il, avec un petit bond de recul, secouant la tête pour enlever l'eau et renâclant, car une partie était rentrée dans ses narines.

Quelle vilaine ! Elle l'avait complètement pris par surprise et il était bien décidé à se venger. « Tu vas voir ! » Lança-t-il, tout excité et amusé à la fois.

S'il avait été apaisé l'instant d'avant, il venait immédiatement de retrouver toute son énergie et était prêt à courir et bondir dans tous les sens. S'éloignant de l'elfe, mais pas de la fontaine, il se pencha au bord pour aspirer autant d'eau qu'il le pouvait et s'élança d'un coup d'un seul à sa poursuite ! Ce ne fut pas très facile, car bien évidemment, elle courait plus vite que lui ne pouvait galoper, mais il parvint tout de même par moments à la coincer et à relâcher quelques jets d'eau, non sans s'être auparavant bien fait asperger lui-même !
C'était follement amusant et, sans vraiment s'éloigner, ils passèrent un petit moment à se courir l'un après l'autre, tout en essayant d'éviter l'eau qui arrivait sur chacun d'eux. Chacun eut ses petits exploits et ses moments de victoire, mais plus le temps avançait et plus ils étaient mouillés !

« Je suis un cracheur d'eau ! » Avait-il répliqué la première fois, tout en exécutant son attaque, assez amusé à cette idée.

Il n'était peut-être pas encore assez grand pour faire naître des flammes, mais l'eau, ça, il maîtrisait ! Ce petit jeu ne dura pas si longtemps, mais comme ils finirent par être assez aspergés tous les deux et que le petit dragonnet était à bout de souffle à force de courir dans tous les sens, il était temps de s'arrêter. « Pause ! » Fit-il en freinant sa course et en avalant l'eau qui restait dans sa gueule.
Puis il s'ébroua, l'eau glissait facilement sur ses écailles et il n'était au final pas si mouillé, contrairement aux vêtements qui avaient tendance à tout absorber. Son regard se porta alors sur Feu-des-Étoiles, qui elle, n'avait pas cette chance.

« Olala ! Tu es toute mouillée ! » Dit-il légèrement affolé et un peu désolé aussi de s'être laissé emporter. Est-ce qu'elle allait avoir froid ? Il ne voulait pas qu'elle soit malade ! « Je vais t'aider ! » S'écria-t-il, bien décidé à faire quelque chose.

Alors il se rapprocha à nouveau d'elle, mais cette fois ce n'était pas pour l'attaquer. Doucement il essaya de souffler assez fort sur ses vêtements pour que l'air chaud qu'il dégageait puisse enlever toute cette eau. Ce n'était pas très efficace, mais c'était tout ce qu'il pouvait faire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Jeu 9 Juin 2016 - 21:35

La fougue de la jeunesse semblait s'être emparée de l'Ataliel. Un observateur extérieur aurait eu bien du mal à croire que l'Elfe était en vérité une princesse âgée de presque sept cent ans… Mais elle était ainsi, connue pour croquer la vie à pleines dents comme au premier jour, comme lorsqu'il n'y avait rien de plus important que de trouver le prochain jeu auquel jouer lorsqu'elle était petite.

Un grand sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle eut aspergé le petit dragon, un sourire si grand qu'il en dévoila toutes ses dents. Clairement amusée, le regard espiègle, elle se permit même de rire devant le petit bon de recul du saurien. « Un problème, noble dragon ? » lui dit-elle en gardant ses distances : elle s'attendait à une vengeance !

Et cela ne manqua pas. Le petit dragon aspira autant d'eau que sa petite bouge le lui permettait… mais Orfraie s'éloignait déjà, faisant le tour de la fontaine. Hors de question qu'il l'arrose ! L'Elfe riait cette fois à gorge déployée, le cœur joyeux. Plusieurs fois, des gerbes d'eaux l'éteignirent et bientôt, l'Ataliel sentit ses vêtements s'alourdir et coller à sa peau… Mais peu lui importait en réalité, car elle s'amusait ! En passant près de la fontaine, Orfraie en profita à chaque fois pour ramasser de l'eau et asperger allègrement Alkhytis.

Leur jeu se termina alors que le jeune dragon était à bout de souffle. Orfraie, pour sa part, sentait les battements de son cœur ralenti. Ce petit jeu avait été très amusant mais elle était désormais trempée, ses vêtements et même ses longs cheveux lui collant à la peau. 
« La faute à qui ? » Répondit-elle lorsque Alkhytis fit état de l'état de ses vêtements.Toutefois, elle s'en fichait d'être mouillée et lui offrit un grand sourire tout en tentant de retirer l'eau de ses vêtements.

Mais déjà, le petit dragon était près d'elle et tentait de l'aider en soufflant sur ses vêtements. Cela la fit grandement sourire et l'Elfe se permit quelques caresses sur le crane écailleux d'Alkhytis.
« Ne t'inquiète pas, je vais rentrer au palais me changer. » lui dit-elle avec douceur. « Ce n'est qu'un peu d'eau… Et je me suis bien amusée. » Rajouta l'Ataliel en souriant.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Jeu 16 Juin 2016 - 23:05

Les rires éclatants qui s'étaient mêlés à leur petit jeu avaient rempli son cœur de beaux souvenirs et l'apaisement qu'il éprouvait après s'être agité dans tous les sens était plus qu'agréable. Il ne pouvait pas être plus ravi d'avoir rencontré cette si jolie bipède, elle semblait capable de tout faire : être gentille, raconter des histoires, jouer avec lui, que pouvait-on demander de plus à quelqu'un ?
Son léger affolement était bien vite passé et il la regarda à nouveau, un peu goguenard en se remémorant dans sa tête toutes ces péripéties. Ce n'était pas tous les jours qu'on trouvait quelqu'un qui voulait se faire arroser au beau milieu de la nuit !

« Mais c'est toi qui as commencé aussi ! Il fallait bien que je me défende ! » Protesta-t-il sur le ton de la plaisanterie.

Espiègle au possible, il n'était pas vraiment désolé de ce qui était arrivé, puisqu'il n'avait pas vraiment fait de bêtise considérée comme étant grave, et il aimait profiter à fond de chacun des petits jeux qui ponctuaient sa journée. La vie n'était-elle pas faite pour ça, pour s'amuser follement de chaque instant ?
Malheureusement, sa super – et en passant unique – technique pour sécher les vêtements n'était pas, mais alors vraiment pas du tout efficace ! Il s'arrêta donc lorsqu'elle lui offrit un merveilleux sourire et qu'elle lui apporta en quelques mots une nouvelle solution.
Ravi qu'on s'occupe de lui, puisqu'il demandait toujours beaucoup d'attention, le petit dragonnet frotta davantage sa tête sous la main de la jeune femme pour lui communiquer son affection. On pouvait dire que pour son espèce, il était loin d'être farouche.

« Je suis content que tu te sois bien amusée. Tu ne fais pas ça d'habitude ? Moi, je m'amuse comme ça touuuuute la journée ! » S'exclama-t-il, non sans une certaine fierté.

Puis il la regarda avec des yeux orangés d'un lumineux à rendre jalouses elles-mêmes les étoiles qui brillaient haut dans le ciel. Il n'avait pas l'intention de la quitter tout de suite et il se sentait déjà excité par sa prochaine destination, se souvenant avec délice de ses aventures deux nuits plus tôt en compagnie d’Odeur-Étrange. Comme ils s'étaient bien amusés là-bas ! Est-ce que ce serait pareil aujourd'hui, en compagnie de Feu-des-Étoiles ?

« Le palais ? Dis, est-ce que je peux venir avec toi ? Je l'aime bien le palais, c'est tout beau et tout brillant à l'intérieur, mais je n'y suis encore allé qu'une seule fois. »

Il se garda bien de dire que ça avait été une mission d'infiltration extrêmement amusante et qu'ils ne s'étaient même pas fait remarquer ! Ni qu'ils y avaient fait quelques bêtises et même volé quelques friandises. Non, c'était un secret bien gardé !
Mais maintenant, il était devenu bien sage et il la regardait attentivement, avec cet air déterminé. Même s'il attendait quand même qu'elle lui donne une réponse, il se trouvait déjà près à cavaler joyeusement à ses côtés. Est-ce qu'il lui permettait de refuser de toute façon ? Sûrement pas ! C'était même parfaitement hors de question !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mar 28 Juin 2016 - 23:15

« Moi ? Commencé ? Et qui m'as attaqué avec sa langue toute baveuse, mmh ? » Répondit l'Ataliel au tac au tac, haussant un sourcil tandis qu'un léger sourire se dessinait sur ses lèvres. « J'ai rarement l'occasion de m'amuser comme cela. Les gens attendent de moi que je sois… Sage et vénérable. » Elle rit doucement, ne se reconnaissant pas vraiment là-dedans. Elle pouvait faire preuve de sagesse, mais l'Ataliel préférait sourire à la vie et la croquer à pleine dent… et c'était exactement ce qu'elle avait fait avec Alkhytis.

La demande du jeune Cuivré et son excitation à l'idée d'aller au Palais avec elle fit sourire Orfraie, qui céda rapidement. « Tu peux. Mais reste près de moi, d'accord ? » lui dit-elle tout en se doutant qu'avec une boule d'énergie comme lui, elle allait devoir lui courir après à un moment où un autre. « Aller, suis-moi ! »

La princesse attendit deux secondes avant de tourner les talons, invitant une fois de plus Alkhytis à la suivre. Elle pénétra dans le Palais sous le regard attentif et dubitatif de deux gardes, le cuivré sur ses talons. Elle se doutait aisément qu'a vu de ses vêtements trempés, elle allait attirer l'attention sur elle…. C'est pourquoi elle se fit la plus discrète possible tout en demandant au dragonnet d'en faire de même.
Et c'est ainsi, au bout de quelques minutes, qu'Orfraie ouvrit la porte de ses appartements et invita la Lié de Luna à y entrer. L'idée de voir le dragonnet évoluer ainsi dans son intimité la fit sourire et l'amusait, car même Luna n'avait pas eu l'occasion de venir ici, ou même au Palais en sa compagnie. Il fallait dire que son lien avec la jeune femme était… Spécial.

Les appartements de la Princesse étaient grands. La porte d'entrée donnait sur un petit salon pourvu d'un fauteuil et d'un canapé à l'allure confortable. Une table basse, sur laquelle était posée plusieurs feuillets, trônait là. Un peu plus loin, une autre table était disposée, une corbeille de fruits sur celle-ci. Il y avait surtout des pommes, le fruit préféré de la princesse.

« Je vais me changer, pas de bêtises, je t'ai à l’œil. » Lui fit-elle, à moitié sérieuse.

L'Ataliel se dirigea alors vers sa chambre, dont elle ouvrit la porte, et se glissa à l'intérieur sans refermer, gardant ainsi un œil sur Alkhytis. Elle retira alors ses vêtements trempés et choisit une robe. D'apparence plutôt simple, elle épousait parfaitement le corps de la princesse. Elle offrait un décolleté agréable à l’œil tout en restant correct et soulignait ses formes. Les longues manches s'évasaient au niveau des coudes tandis que le tissu était fendu à mis cuisse, permettant ainsi une liberté de mouvement totale. Blanche, elle se mariait parfaitement à la longue chevelure lie-de-vin si particulière d'Orfraie.

« Bon, que veux-tu faire maintenant ? Tu n'es pas trop fatigué ? » Demanda doucement la princesse en revenant auprès du dragon.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Sam 9 Juil 2016 - 16:08

Ce fut avec une grande joie que le petit dragonnet accueillit sa réponse. Il était ravi de savoir qu'il allait pouvoir retourner au palais et visiter de nouvelles choses, sans avoir à se tapir dans l'ombre ou se cacher derrière des pots de fleurs cette fois ! « C'est promis, je serais bien sage ! » affirma-t-il sans vraiment trop savoir ce qu'il disait. Il fallait aussi dire que la sagesse n'était pas exactement son point fort, mais il essayait parfois de faire de son mieux, ne manquant jamais vraiment de volonté.
Pour la suivre, il dut adopter un rythme plutôt soutenu, oscillant entre un trot et un petit galop, mais ce n'était pas pour lui déplaire et ça l'amusait plus qu'autre chose, surtout lorsque çà ou là quelque chose attirait son attention et l'éloignait de Feu-des-Étoiles, jamais trop cependant, car il s'efforçait de tenir sa promesse.

Bientôt, ils arrivèrent à l'entrée du palais et grâce à la présence de la générale, ils purent rentrer sans aucun problème, franchissant les barrières de gardes sans un mot. Il fallut pourtant se faire discrets, sans doute pour ne pas déranger les personnes importantes qui vivaient ici et Alkhytis refréna son ardeur, essayant de ne pas trop se laisser à la curiosité ou à n'importe quel jeu qui aurait pu traverser son imagination.
Après avoir franchi de nombreux couloirs, la jeune femme s'arrêta devant une porte pour l'ouvrir. Une fois passé le seuil, il put découvrir à quoi ressemblait ses appartements et c'était vraiment un endroit immense ! Plus qu'étonné par une telle superficie, Alkhytis profita qu'elle aille se changer pour commencer à en faire le tour, jetant son regard dans tous les sens pour observer tout ce qui se trouvait autour de lui. Il y avait des choses à voir partout, et même des choses qu'il ne connaissait pas du tout, mais il ne la dérangea pas avec ses questions, surtout qu'elle n'était pas à ses côtés, en train de regarder les mêmes choses que lui.

C'était sans doute un vrai bonheur de vivre ici, il y avait plein de choses brillantes, de beaux objets et tout avait l'air confortable. Il avait envie de sauter sur le fauteuil et le canapé pour en tester la douceur et le moelleux, mais il laissa là sa témérité, de peur de vexer celle qui l'avait invité ici. Puis, son attention fut attirée par une corbeille remplie de fruit. Comme elle était belle ! Et comme les fruits avaient l'air appétissants ! Alkhytis avait terriblement envie de les goûter. Avait-il le droit ? Peut-être que s'il apportait une pomme à Orfraie, elle lui permettrait d'en manger un ou deux ? Il portait une attention toute particulière à ce fruit, car Luna en mangeait souvent et elle lui en donnait tout autant. C'était moins bon et nourrissant que de la viande, mais il aimait beaucoup ça.
La table était cependant un peu haute pour lui et, d'un bond il sauta pour s'y accrocher avec ses pattes avant. Pourtant, il fit preuve d'une certaine maladresse en voulant attraper la corbeille avec sa gueule et, glissant, il emporta le tout avec lui, jusqu'au sol.
Le contenant se renversa complètement pour tomber sur sa tête, libérant tous les fruits qui se mirent à rouler au sol dans tous les sens ! Légèrement affolé, il se mit à tourner la tête pour les voir faire sans trop savoir comment réagir. Finalement, sentant qu'Orfraie était en train de revenir et qu'il allait sûrement se faire gronder, il attrapa délicatement une pomme, la panière toujours sur sa tête, recouvrant le reste de son corps en grande partie, et avança presque jusqu'à la porte où elle était allée se cacher. S'asseyant et essayant d'avoir l'air sage, il attendit ainsi pour lui faire cette offrande de la paix.

Quand elle se dévoila, il put voir qu'elle avait revêtu une très belle robe blanche qui lui allait à merveille et qui lui donnait encore plus des allures de princesses – enfin il s'imaginait une princesse ainsi maintenant.

« C'est… c'est pour toi ! » Lança-t-il en guise de réponse et essayant de s'élever un peu plus en se dressant sur ses pattes arrières pour lui tendre la pomme qu'il tenait à peine du bout des crocs. « Tu n'es pas fâchée, hein ? » Demanda-t-il soudainement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mer 13 Juil 2016 - 3:54

Orfraie n’était pas une adepte des robes, mais cette tenue était particulièrement pratique et confortable. L’Ataliel avait prévu de travailler tôt, mais la visite du dragonnet avait retardé ses plans – à son plus grand plaisir – et la princesse souhaitait désormais prendre le temps pour Alkhytis. La compagnie du saurien lui été agréable, rafraîchissante. Elle ignorait combien de temps il resterait avec elle, mais le Lié de Luna était plus que bienvenue.

C’est pourquoi, en revenant près du cuivré, les lèvres d’Orfraie s’étirèrent en un immense sourire. Avec son panier de fruit sur la tête et la pomme entre ses crocs, Alkhytis était terriblement attendrissant. L’Elfe aurait pu s’énerver pour ces bêtises, mais Orfraie n’avait pas le cœur à gronder le jeune saurien.
Lorsque celui-ci se dressa sur ses pattes arrières pour lui tendre le fruit, l’Ataliel le saisit doucement de sa main droite tandis qu’elle promenait la gauche sur son poitrail, puis remonta sur son cou. Elle le laissa ensuite retrouver une position un peu plus normale pour un dragon, c'est-à-dire sur quatre pattes. L’Ataliel porta le fruit à sa bouche avec plaisir et croqua dedans, dévorant la juteuse bouchée avec plaisir. Elle entreprit ensuite de retirer la panière de sur Alkhytis, découvrant avec amusement son regard mi-penaud, mi-amusé.

« Je t’avais dit de ne pas faire de bêtises. » Répondit Orfraie, faussement mécontente. Les poings sur les hanches, elle toisa son nouvel ami avant de se mettre à rire. « Je te pardonne. Mais tu vas m’aider à ranger tout cela parce que tu es un dragon bien élevé, n'est-ce pas ? »

Usant de télékinésie, Orfraie entreprit de rassembler les malheureux fruits avec l’aide du dragonnet. Lorsque la panière eu retrouvé sa place sur la table, la princesse saisit une pomme bien juteuse et la présenta à Alkhytis. « Tien. » Elle n’était pas certaine qu’il aimait ce fruit, mais quelque chose lui disait que c’était le cas. Après tout, il n’aurait pas cherché à grimper sur la table sans cela.

Souriant au cuivré, Orfraie s’éloigna vers son balcon. Les immenses rideaux voletés doucement près de la fenêtre ouverte, poussés par un vent chaud et doux. D’un signe, elle invita le lié à la suivre à l’extérieur, où se trouvaient une petite table et deux chaises. Pour sa part, elle alla se poster près de la rambarde de pierre, une main sur celle-ci, l’autre amenant la pomme à sa bouche. En face se trouvaient les montagnes, dont les sommets étaient enneigés. La vue était magnifique.

« Je ne te l’ai pas demandé. Comment trouves-tu Estëllin ? Je suppose que tu as hâte de découvrir d’autres endroits. Qu’as-tu déjà vu ? »





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Sam 23 Juil 2016 - 1:38

Au sourire que lui offrit la jolie elfe, il comprit qu'elle n'était pas fâchée. La caresse qu'elle lui offrit en retour de ses bêtises était même des plus agréables et il était heureux d'avoir rencontré quelqu'un d'aussi gentil. Comme quoi, sa maladresse n'était pas toujours aussi mal perçue ! Il lui offrit donc la pomme juteuse et grogna doucement, amusé par son air presque fâché. Elle aussi semblait bien aimer jouer et il ne pouvait en être que des plus ravis !

« Oh oui ! Bien sûr que je vais t'aider ! » S'exclama-t-il aussitôt, plein d'enthousiasme.

Il n'était peut-être pas très doué pour faire les choses comme les bipèdes le voulaient, mais il ne manquait jamais d'énergie et était bien souvent prêt à rattraper ses éternelles bêtises du mieux qu'il le pouvait. Ainsi, il se précipita dans tous les sens, attrapant aussi délicatement que possible les fragiles fruits pour les porter jusque dans la corbeille. Comme il s'amusait de tout, il prit plaisir à cette sorte de petit jeu qui lui permettait finalement d'explorer la pièce dans ses moindres recoins.
À deux, la tâche ne fut pas très longue et ils eurent tôt fait de tout rassembler, Feu-des-Étoiles portant alors le récipient hors de sa portée, sur la table qu'il avait eu du mal à atteindre.

Puis, complètement ravi, il ne fit qu'une bouchée de la pomme qu'elle lui offrit et comme il l'avait estimé un peu plus tôt, elle était vraiment délicieuse.

« Miaaaam ! J'aime les pommes, Luna aussi et elle m'en donne souvent. » Expliqua-t-il, tout content d'avoir eu le droit d'en manger une.

Le dragonnet suivit à la trace l'elfe et arriva à son tour sur le balcon. Grimpant sur une chaise, puis sur la table, il sauta pour s'accrocher à la bordure et avoir ainsi accès à la vue qui s'offrait à eux. C'était de grandes montagnes enneigées qui leur faisaient face et même s'il avait eu peu du mal à les distinguer dans la nuit, elles semblaient vraiment très belles. Y avait-il des choses qui ne le soient pas de toute façon ? Le monde regorgeait pour lui de merveilles et il ne pouvait s'empêcher d'être impatient d'en découvrir encore et encore, d'explorer un tas de choses et de faire briller dans ses yeux ambrés un éclat toujours plus intense.

C'est à ce moment qu'elle lui posa une question qui rejoignait ses pensées.

« Les montages, elles sont très jolies, hein ? J'aime bien Estëllin. C'est joli et puis il y a plein de jolis elfes. J'ai croisé des dragons aussi et tout ce que les bipèdes ont construit est très beau. Est-ce que le monde est beau comme ça partout ? »

Il fallait dire que les elfes avaient cette habileté et cette envie de tout faire à l'image de leur beau peuple et on ne pouvait que s'émerveiller en regardant leurs œuvres. Alkhytis était ravi à chacun de ses passages dans les rues de la ville et même les endroits qui semblaient moins riches, moins travaillés étaient quand même magnifiques.

« Je suis né au Domaine Baptistral, alors j'ai bien visité les environs avec ma Luna et ensuite on a fait la route jusqu'ici et c'était déjà beaucouuuup de chemin ! »

Pas étonnant pour un être aussi petit que lui ! Rien que la ville lui paraissait immense et il lui aurait été très facile de s'y perdre s'il n'avait eu aucun sens de l'orientation. Heureusement pour lui, il se rappelait toujours de beaucoup de choses et savait se guider, plus ou moins à l'instinct.

« Dis, Feu-des-Étoiles, il est grand à quel point le monde ? Est-ce que je pourrai tout visiter un jour, tu crois ? »

Il tourna alors sa tête dans sa direction, lui adressant ses grands yeux à la fois curieux et étincelants.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Lun 8 Aoû 2016 - 4:19

Du haut de son balcon, Orfraie sourit. Quelque part, dans la tour du Dracos, une dragonnière aimait également les pommes. Ce petit point commun avec Luna était bon à savoir, dans le cas où la princesse rencontrerait de nouveau la Liée Dorée durant son séjour à Estëllin. A n’en pas douter. Agilement, Alkhytis vint rejoindre l’Elfette, sautant agilement jusqu’à la bordure de pierre. Un instant, la Rôdeuse eut peur qu’il chute, mais elle se rendit vite compte que le dragonnet était bien plus agile qu’elle le pensait, même pour son jeune âge.

A sa question, le Cuivré offrit une réponse rapide. Son enthousiasme fit une nouvelle fois sourire la princesse, qui porta ensuite la pomme à ses dents. Elle en arracha un bout sucré, fermant les yeux pour en apprécier le gout. Elle adorait les pommes par-dessus tout. Quant à la question d’Alkhytis, eh bien cela dépendait du point de vue de chacun.

« Chaque endroit en ce monde est différent, jeune dragon. Chacune des constructions que tu verras au cours de ta vie seront différentes et ce sera à toi de décider si tu les trouves toutes aussi belles les unes des autres ou si, au contraire, tu en préfères une parmi toutes. Il en sera de même pour les paysages. Les recoins d’Armanda sont tous très différents, uniques parfois. Mais de façon générale, je puis te répondre par l’affirmative. Le monde est beau. »

Beau, oui, lorsque les bipèdes ne le rendaient pas horrible par leurs actes ignobles. Sans doute possible, Alkhytis aurait trouvé le monde d’il y a deux ans absolument affreux. Les montagnes où Estëllin se dressait avait été, quelques années plus tôt, cendre et poussière. Cela pouvait plaire comme déplaire aux dragons, qui supportaient bien mieux la chaleur et le feu, mais l’instinct de l’Ataliel lui murmurait que le dragonnet n’aurait pas été de ceux-là.

« Le domaine est un endroit merveilleux et paisible. Pour un petit dragon comme toi, c’est beaucoup de chemin, pourtant ce n’est pas si loin. » Rajouta Orfraie avec un sourire taquin. « Le monde est vaste. J’ai voyagé de longues années durant, pendant des siècles et je suis certaine de ne pas avoir encore tout vue. On tombe toujours sur quelque chose qui nous étonne, parfois au simple détour d’un chemin de terre. »

Après quelques instants, Orfraie reprit la parole.

« J’ai une surprise pour toi. Veux-tu bien fermer les yeux ? » Lui demanda-t-elle doucement.





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Ven 26 Aoû 2016 - 16:32

Une sorte d'impatience naissait peu à peu dans le cœur du dragonnet. Il avait envie de partir tout de suite, maintenant, d'aller découvrir le monde et chacune de ses merveilles, de se faire une idée de ses propres yeux, de ressentir toutes ces choses-là. Il était petit encore, mais ça ne l'empêchait pas de vouloir voyager et de trouver sans cesse de nouveaux lieux où s'amuser, encore et encore.
Son regard s'était une nouvelle fois perdu dans l'horizon. Il appréciait la légère brise qui venait jusqu'à eux et se plaisait à imaginer toutes sortes de découvertes, visions farfelues tout droit sorties de son imagination galopante. Et puis ces images étaient nourries par quelques autres qu'il avait perçues de-ci de-là, quelques souvenirs que sa Luna avait partagé avec lui, lorsqu'elle lui racontait quelques-unes de ses aventures.

Il était ravi d'entendre que Feu-des-Étoiles trouvait le monde beau. Si elle pensait ainsi, alors elle avait sans doute raison. Il se demandait pourtant à quel point d'un bout à l'autre d'Armanda les paysages et les constructions pouvaient changer. Il en avait eu un bref aperçu en volant sur le dos de plusieurs dragons, mais ce n'était pas assez encore, pas assez précis, pas assez loin.
Le dragonnet rêvait alors de pouvoir s'envoler à son tour pour ne faire plus qu'une bouchée de cette distance, pour pouvoir en avoir une vision d'ensemble et choisir quel coin il aurait envie d'explorer.

« J'aime bien cette idée. Tant mieux si le monde est aussi vaste ! Ça laisse toujours la possibilité de découvrir de nouvelles choses, de plus belles choses encore ! Si jamais on pouvait tout parcourir et qu'on pouvait tout voir, tout connaître, ce serait beaucoup moins amusant, tu ne trouves pas ? » S'exclama-t-il pour lui faire part de sa réflexion.

Il était un peu partagé tout de même. Il avait envie de pouvoir tout découvrir, car s'il aimait le mystère c'était avant tout pour le révéler, le saisir avec ses yeux, avec son cœur. Pourtant, il savait bien qu'il finirait par s'ennuyer s'il pouvait un jour parvenir au bout de ses explorations. Qu'y aurait-il à faire alors, s'il ne pouvait plus chercher de nouvelles choses, si tout ce qui se déroulait sous ses yeux devenait toujours et éternellement familier ?
En tout cas, pour le moment, il lui restait encore des tas et des tas de choses inconnues à voir. Chaque journée était complètement différente, lui offrant son lot de rencontres, d'images et de sensations et il était infiniment heureux de grandir peu à peu, de voir le monde même se transformer autour de lui.

Et puis il se demandait ce que l'on pouvait penser du monde après de si longues années de voyages.

« Dis, est-ce que ça devient ennuyeux de voyager pendant si longtemps, même lorsqu'il reste des choses à découvrir ? Est-ce que tu as besoin d'avoir une maison où toujours rentrer ? Moi, tant que j'ai ma Luna, je crois que n'importe où dans le monde, je serai toujours heureux. »

C'était finalement parfois très simple pour des liés de vivre, ils avaient simplement besoin l'un de l'autre, rien de beaucoup plus. Rien qu'à deux, ils pouvaient se soutenir, s'aimer, grandir. Elle était un peu trop loin maintenant, depuis un peu trop longtemps, et il commençait à éprouver le désir de revenir vers elle.
Mais ses mots lui firent oublier pour un instant cette pensée un peu mélancolique et, aussitôt, il bondit, tout excité.

« Une surprise ? C'est vrai ? Qu'est-ce que c'est ? » Demanda-t-il ravi.

Il adorait les surprises, même s'il fallait souvent attendre un petit moment et qu'il n'était pas vraiment du genre patient. Mais c'était toujours des instants merveilleux et il n'avait jamais été déçu. Ainsi, il ferma presque aussitôt les yeux, trépignant d'impatience, désireux de savoir ce qu'il verrait lorsqu'il pourrait les rouvrir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Mar 6 Sep 2016 - 3:05

Les mots du jeune dragon firent sourire la princesse, qui posa sur lui un regard attendri.

« Alors, ta maison est auprès de Luna, tout simplement. » Répondit simplement Orfraie.

Il n'y avait pas besoin de chercher très loin pour trouver la réponse à cette question. Pour la générale, la maison désignait l'endroit où on voulait vivre, pas celui d'où on venait. Si Alkhytis se sentait bien aux côtés de sa Liée – ce qui était normal – alors sa maison se trouverait là où tout deux iraient, tout simplement.
Pour Orfraie, Estëllin était sa maison car elle se sentait bien parmi les siens, mais peut être que cela changerait un jour. L'Elfette ne pouvait pas encore le savoir, l'avenir étant en perpétuel mouvement.

« Je suis certaine que tu ne t'ennuieras jamais. Il y a trop de choses à voir pour avoir le temps de s'ennuyer. Si cela peut te rassurer, moi-même je n'ai pas encore tout vue malgré presque sept cent ans. »

Le sourire d'Orfraie se fit plus doux, puis amusé lorsque le dragon bondit, excité à l'idée d'une surprise. Un doux rire s'échappa des lèvres charnues de la princesse, qui posa doucement sa main sur la tête du saurien. Elle le vit fermer les yeux et, après quelques instants, s'éclipsa à l'intérieur de ses appartements. Son pas était parfaitement silencieux – à croire qu'elle flottait au dessus du sol – et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Orfraie était de retour sur le balcon, tenant dans son dos deux objets.

« Garde les yeux fermés. »

Lui dit-elle tandis qu'elle se penchait vers lui, passant quelque chose autour de l'une des petites cornes qui poussaient sur son crane. Il s'agissait d'un petit anneau d'argent, qui brillait sous la lumière de la lune. Il était de très belle facture, représentant un feuillage d'une finesse incomparable. Toujours avec ce sourire, Orfraie prit à deux mains l'objet qu'elle cachait et le plaça devant Alkhytis.

« Tu peux ouvrir les yeux. »

Le regard pétillant de malice, l'Elfette observa le jeune dragonnet découvrir son reflet dans le miroir qu'elle tenait face à lui, ainsi que le bel anneau qui venait sublimait ses magnifiques cornes.

« Il te faudra l'enlever avant d'être trop grand, mais il pourra alors faire partie de ton trésor. Tu es encore plus charmant qu'avant, jeune dragon. »




Je pense que tu peux répondre et conclure. ^^





Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhytis
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Jeune dragon
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 8

Dragon Lié

MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥ Sam 17 Sep 2016 - 1:19

La très jolie elfe s'éloigna de lui, du moins c'était ce qu'il pouvait entendre grâce à son ouïe fine de dragon, mais celle-ci ne partit pas bien longtemps. Il voulait rouvrir les yeux, mais il accepta de garder l'effet de surprise pour un petit moment de plus, attendant qu'elle lui en donne l'ordre. Il sentit qu'elle faisait quelque chose à sa corne et se laissa faire, lui faisant assez confiance pour ne pas se méfier de ses gestes. Quelle pouvait donc bien être cette surprise ? Qu'il était impatient ! Il aimait à la fois cet instant d'incertitude et mourrait d'envie en même temps de découvrir ce dont il s'agissait.
Heureusement pour le jeune dragonnet, il n'eut pas très longtemps à attendre, car Feu-des-Étoiles lui permit bien vite d'ouvrir ses yeux et de constater le changement. Elle tenait entre ses mains une de ces drôles de choses qui permettaient de se voir et qu'on appelait miroir. C'était un peu comme le reflet de l'eau, mais en beaucoup plus précis.

Tout étonné, il riva son regard ambré dans la chose miroitante pour découvrir que quelque chose brillait sur sa corne. C'était un très bel anneau dont il n'aurait rien su déduire tant les objets précieux lui étaient étrangers, mais qu'il aima immédiatement. Comme c'était joli ! Et surtout ça étincelait de mille feux ! Il adorait ça ! Aussitôt, son regard s'illumina lui aussi d'un merveilleux éclat, trahissant, avec les émotions qu'il lui communiquait déjà, toute sa joie quant à cette surprise inattendue.

« Oooh ! » S'exclama-t-il, complètement émerveillé par cette vision. « C'est vraiment très beau ! Et puis ça brille tellement ! C'est sûr que ça fera partie de mon trésor ! Je l'aime déjà beaucoup ! »

Son plaisir était manifeste et il quitta le miroir pour lui adresser un regard ravi, ouvrant sa petite gueule comme s'il avait cherché à sourire, sans que ça puisse être véritablement mignon, ses crocs aiguisés n'ayant rien de très aimable.

« Merci beaucoup, Feu-des-Étoiles ! »

Doucement alors, il s'avança jusqu'à elle pour frotter son museau contre sa main, puis suivant son esprit joyeux, il sauta dans ses bras pour se lover tout contre elle, comme il avait pu le faire un peu plus tôt, au bord de la fontaine. Il se sentait bien là, réconforté par ces bras chauds et il avait de plus en plus envie de retrouver le contact si chaleureux et aimant de sa Liée.

« Je suis sûr que Luna va l'aimer, elle aussi » Ajouta-t-il d'une petite voix.

Peu à peu, il se sentait de plus en plus fatigué et ses yeux commencèrent à se fermer. Bercé dans les bras de l'elfe, il se laissa faire pour sombrer dans un doux rêve où sa Liée-Dorée était présente, à ses côtés, sans qu'il n'y ait jamais rien pour les séparer.

« Ma Luna... » Marmonna-t-il finalement dans un dernier sursaut, avant de sombrer tout à fait, jusqu'à ce que le jour pointe à nouveau, marquant l'aube de nouvelles aventures.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: La chasse aux lucioles | Alkychou ♥

Revenir en haut Aller en bas

La chasse aux lucioles | Alkychou ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-