Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Lun 28 Mar 2016 - 14:08

Début Février.

Franchement Caladon était une ville fort sympathique, enfin depuis qu'elle était libre, et que Vraorg avait poussé son dernier soupir surtout. Au moins on ne croisait plus ces fanatiques de dévots de Vraorg à chaque coin de rue, et on pouvait profiter l'atmosphère tout à fait multiculturel de cette ville, bien l'une des rares qui devait être habiter à la fois par pas mal d'elfes, de vampires, et d'humains. Bon même si les humains représentaient toujours une majorité écrasante de la population bien entendu, après tout avec moins de milles elfes au total dans tout Armanda et pas forcément beaucoup plus de vampire alors qu'ils y au moins des centaines de milliers d'humains il ne faut pas rêver…

Enfin pour sa part Alford appréciait plutôt bien cette ville, et à vrai dire le fonctionnement de cette dernière la captivait assez, en somme les habitants de Caladon élisaient tout les 5, ou 7 ans il ne savait plus trop quelqu'un pour les dirigeait, et cela changeait, le peuple choisissait donc qui le dirigeait parmi la population, c'était vraiment très différent des autres régimes dirigés par des empereurs qui étaient soient nommés par la force, ou bien encore par l'hérédité disons, et cela suscitait assez la curiosité de Gorder du coup…

Mais bon sinon en vérité Alford n'était pas dans cette cité tant pour visiter même si franchement visiter Caladon était bien sympathique, mais aussi car il y avait une client qui l'avait contacté il y a peu, de ce qu'il savait c'était particulier, et surtout ça ne devait pas trop s'ébruiter, on lui avait aussi dit qu'il ne serait probablement pas le seul engagé pour ceci, et qu'il apprendrait les détails de la mission un peu plus tard mais que la récompense serait généreuse s'il acceptait, et accomplissait le boulot, en somme il était un peu impatient d'en savoir plus.

Impatient effectivement, mais sinon du coup il s'était juste vêtu de sa maillebrume pour l’occasion, une armure pas trop lourde, enfin quand elle se matérialisait, mais qui était sinon sous la forme d'une brume qui s’épaississait par la volonté du porteur donc assez utile entre autre pour être une cible bien moins évidente pour un archer. Et son espadon trônait dans son dos, et ainsi que sa lame de lumière à un fourreau accroché à sa ceinture, l'autre lame ayant le sort retour il n'avait guère besoin de l'avoir sur lui pour la faire apparaître dans ses mains, en plus d'avoir son arbalète éthérée, et quelques effets magiques d’ailleurs en plus de ses armes, et armures. Il était donc équipé assez légèrement quand fut arrivé l'heure de se rendre à la résidence de son client.

Et visiblement une fois arrivé devant la résidence il eu à attendre un peu car l'un des gardes à l'entrée dit que l'homme se préparait encore pour les accueillir. Ah donc il y avait effectivement quelqu'un d'autre, il chercha du regard et vit d'ailleurs quelqu'un arriver effectivement. Une femme qui devait faire une taille proche des deux mètres donc grande, mais pas plus que lui qui aussi s'en rapprochait. Et elle avait l'air bien glacernoise cette dame disons d'apparence, une mercenaire ? Il se dit qu'il ferait mieux de prendre la température, ou au moins de bien commencer… Après tout ils seraient deux sur ce contrat pour le coup. Il se porta donc à sa rencontre lorsqu'elle fut arrivé.

« Bonjour. Vous aussi êtes venu pour le travail ? Alford Gordern ravi de faire vôtre connaissance, visiblement nôtre client a le chic pour choisir des gens ayant l'air assez compétent de ce que je vois. » Dit-il d'un air bonhomme en lui tendant la main. Il espérait faire une bonne première impression après tout vu qu'ils allaient devoir se supporter tout deux pour le travail qu'ils allaient faire.

Quand à si elle le reconnaîtrait pas ce n'était vraiment pas improbable, disons que les personnes ne connaissait pas sa réputation sur tout Armanda devaient se compter sur les doigts d'une main métaphoriquement parlant, bon il n'était plus considéré comme un traître à l'heure actuelle, mais à cette époque cela avait fait assez de tintamarre avec Vraorg, et tout le reste pour que tout les humains sachent qui il était, on ne connaissait pas forcément son visage, mais sa réputation si… M'enfin pour sa part il s'en fichait bien, c'est juste que du coup il était rarement un anonyme complet quand il donnait son prénom, ou son nom de famille.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Lun 4 Avr 2016 - 17:47

Quand elle arrivait enfin à la résidence où l'attendait le commanditaire du contrat qu'elle avait choisi d'accepter, elle trouva un autre homme, qui semblait attendre à la porte de la demeure en question. Elle n'eut qu'à terminer de se rapprocher qu'il vint à elle. D'un sourcil haussé, elle stoppa sa marche et le laissa venir à lui. Ce n'était pas bien compliqué pour lui, il avait moins de dix mètres à faire pour rejoindre une femme à peine plus haute que lui. Déjà elle l'observait, se demandant ce qu'il fichait là, jusqu'à ce qu'il se présenta à elle. Elle garda son air sceptique.

Depuis qu'elle avait quitté Saemon, elle avait dû se faire à l'idée de trouver une voie nouvelle. Maintenant qu'elle se retrouvait à faire son bonhomme de chemin toute seule et ne pouvant guère pour le moment rejoindre les siens qui avaient rejoints Korentin, elle avait vite trouvé un moyen pour gagner sa croûte. Quand elle ne servait pas d'éclaireuse ou d'escorte pour quelques menus fretins de commerçants ou de petits nobliaux en mal de sensations fortes, elle partait chasser et vendait le produits de sa chasse. Une nouvelle existence guère reluisante quand on savait qu'elle avait été une Protégé durant trois longues et rudes années. Les choses évoluaient et il fallait faire avec. Et comme elle voulait garder le contrôle de sa vie d'une certaine façon.

Elle n'avait pas quitté Alford de ses yeux verts, se demandant où elle avait déjà entendu son nom... Bah, sans doute sur le champ de bataille au sein des Protégés...

Alford lui avait tendu la main, main qu'elle délaissait déjà. Elle ne le connaissait pas et les poignées de mains n'étaient guère glacernois.

''Bonjour.....Je suis Epervier. On dirait surtout que notre client s'attend à ce que ce qu'il va nous confier soit une réussite assurée. Pour ce qui est de son choix sur des gens avec d'assez bonnes compétences.....je sais que pour ma part, je sais ce que je vaux dans certains domaines. Les vôtres messires ? Quelles sont-elles ? ''

Le ton était un peu glaciale. Dans un monde en plein changement, Sighild ne pouvait guère se permettre d'être agréable avec des gens qu'elle ne connaissait pas du tout. Et dans des contrats de mercenariats, être gentil signifiait ne pas se faire engager.... Et comme elle tenait à manger correctement et à dormir dans une auberge confortable assez régulièrement... Caladon n'était pas une ville qui avait la beauté de Gloria ni son confort ou son cadre de vie, mais au moins elle avait de quoi trouver du travail assez.... ''facilement''

''Bon.... j'espère qu'on aura pas à attendre trop longtemps....''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Sam 9 Avr 2016 - 17:01

Alford voyait bien l'air sceptique, et froid de la nordique mais il n'en avait à dire pas vraiment cure, pour lui c'était presque naturel pour ces derniers cette sorte de froideur, mais cela n'enlevait sans doute rien au fait que cela devait être des gens fort sympathiques pour beaucoup il supposait. Par contre ce qu'il remarquait c'est que les femmes nordiques étaient toutes des guerrières quasiment comme les hommes, un peuple en somme fort martial. Il ne se faisait donc pas de mouron, la glacernoise en face de lui devait être une solide guerrière dans tout les cas, et il valait sans doute mieux quelqu'un d'expérimenter à ses côtés que le contraire après tout, enfin si ce quelqu'un était fiable…

Pour sa part l'existence de mercenaire indépendant lui allait à ravir en tout cas, et il semblait bien plonger dans le rôle. Pouvoir voyager, et vivre libre voilà bien des choses qui lui avaient manqué sous Vraorg le blanc, et au moins ses clients ne pouvaient pas trop faire le difficile avec lui vu qu'il avait une certaine réputation. En faîte il gagnait sa vie en ce moment surtout en vendant des cours d'escrime, une somme d'argent raisonnable selon le niveau de vie du client lui permettait de pouvoir avoir une certaine tranquillité. L'épée était un art après tout, et comme il l'avait mentionné peut-être à un certain alayien bon bougre vivre de cet art le satisferait plutôt bien. Il était fou d'ailleurs de constater le nombre de possibilités offertes par l'épée, alors que ces derniers semblaient souvent avoir l'air d'une simple lame d'acier accroché à un fourreau alors qu'au final elles cachaient derrière leurs apparence souvent simples des trésors insoupçonnés qui n'attendaient que un épéiste de talent pour les révéler.

Enfin au moins à défaut d'être chaleureuse la nordique semblait poli ce qui n'était pas franchement pour le déranger, pour sa part elle lui semblait potentiellement assez sympathique mine de rien derrière ses airs un peu farouche. Pour cela qu'il sourit un peu de manière bonhomme devant cela. Ah les femmes, il n'avait jamais été doué avec mais à force il commençait un peu à comprendre comment elles fonctionnaient, un peu…

« Hum je manie l'arbalète, et je me débrouille assez à l'épée disons. » Dit-il sans vouloir en faire trop, ce qui était d'ailleurs un peu évident car il avait presque l'air de faire le modeste, et ce sans faire exprès. « Ce que je pense c'est que de toute manière un bon mercenaire lorsqu'il accepte un contrat doit mener ce dernier jusqu'au bout, et s'assurer qu'il soit une réussite, si le client ne cherche pas à le doubler, ou mener en bateau bien entendu. » Dit-il pour établir avec un peu de diplomatie qu'il avait des principes en tant que mercenaire, histoire qu'elle ne soit pas trop surpris plus tard…

« Dans tout les cas si la mission est réussite si vous désirez je vous paierai à boire, enfin si vous êtes d'accord, rien de mieux qu'un peu d'hydromel après un contrat réussi. » Dit-il être aimable alors qu'un serviteur s'approchait visiblement pour venir les chercher, il leur demanda de devenir, et c'est ce qu'ils firent donc… Pour arriver dans une sorte de salle plutôt agréable, on aurait dit un salon de bourgeois aisé en faîte.

« Messire Duchamp vous rejoindra dans peu de temps mais bon sires, mais d'ici là prenez vos aises, désirez vous à boire ? » Demanda le serviteur qui semblait être assez diligent…

« Oui un peu de cidre s'il vous plaît. » Demanda Alford calmement, le serviteur attendit ensuite que Sighild demande, ou non quelque chose et alla chercher à boire.

« Désolé de mon éventuelle indiscrétion, mais vous exercez depuis pas mal de temps vous aussi madame épervier ? » Demanda d'ailleurs un peu Alford à Sighild. Curieux plus qu'autre chose en faîte, peut-être trop, mais bon… C'est que d’apparence elle avait franchement pas l'air d'une nouvelle dans le métier, et il n'avait jamais croisé de mercenaire de glacernois auparavant de plus...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Dim 10 Avr 2016 - 17:56

''Un arbalétrier doublé d'un épéiste.... Voilà qui n'est pas commun...''
Un homme usant de cette arme... Manquait plus que cela. Elle espérait qu'il savait suffisamment s'en servir pour ne pas perdre de temps à recharger son arme. Un arc ne possédait pas sa puissance de tir et sa force de pénétration, mais il était plus rapide et plus léger. Après tout, si cet homme aimait être encombré, cela le regardait.

''Je pensais qu'un mercenaire était un bon mercenaire tant qu'il savait se battre, rester en vie et toucher sa paie sans trop se poser de question ?''

Déjà elle avait vite compris qu'Alford n'était pas un imbécile, puisqu'il parlait de pas se faire piéger en fin de contrat par des commanditaires véreux. Donc il devait en avoir une assez bonne habitude. Restait à savoir s'il arrivait toujours à se faire payer comptant comme cela avait été convenu à chacun de ses missions.

''Mouais, après la mission. Et si nous ne sommes pas trop cabossés pour aller boire ce verre ensemble. ''

Elle restait prudente. Après tout, elle ne savait rien de ce type et même s'il avait évoqué quelques compétences, elle ne l'avait pas encore vu à l'oeuvre. Elle verrait de ses propres yeux ce qu'il vaudra une fois la mission commencer et sur le terrain. Un serviteur finit par arriver leur demandant de le suivre. Sighild ne perdit pas de temps. Elle avait vraiment hâte de commencer sa tâche. Puis une fois le pied posé dans la salle qui allait sans nul doute leur servir de ''hall d'accueil'', Sighild observa tout le décor, se demandant l'intérêt d'un tel bric à brac de décoration inutile comme futile

A la demande du serviteur sur ce qu'elle voulut boire, elle hocha négativement de la tête. Boire avant même de commencer une mission....elle tenait à faire bonne impression vu qu'elle n'était pas vraiment une mercenaire rôdée. D'ailleurs Alford posa la question dans ce sens. Par le Roc, le hasard aurait pu se faire oublier !

''Je n'ai peut être pas votre parcours, mais je n'ai pas été inactive durant la guerre menée contre Vraorg... Les trois années ont été longues à se battre contre les théocrates... et vous ? ''

Bien entendu, elle cherchait toujours par moment à savoir d'où elle avait entendu le nom d'Alford




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Jeu 14 Avr 2016 - 17:09

Il hocha la tête, en effet être à la fois bretteur et arbalétrier n'était pas forcément courant, déjà que l'on ne trouvait pas forcément des arbalétriers aussi souvent que des archers par les plaines… Pour sa part en tout cas Alford savait se débrouiller avec, et de plus son arbalète étherée pouvait générer elle-même des projectiles contre un peu d'énergie ce qui avait l'avantage de permettre de tirer aussi vite qu'un archer sans sacrifier les atouts de l'arbalète. Après il ne valait mieux pas en abuser au risque d'être épuisé, mais on pouvait comprendre que cela l'enchantait lui qui était déjà très à l'aise avec ce genre d'armes…

« Cela dépend des principes du dit mercenaire, et de ce que cela représente pour vous le fait d'être un mercenaire, et si ça implique selon vous de vous fixer tout de même un code de conduite pour ne pas risquer d'être tel un simple brigand. » Dit-il calmement au sujet du fait d'être un bon mercenaire, Alford avait sa façon de voir les choses après tout, mais il restait prudent sinon. Après tout tout les mercenaires ne sont pas forcément aussi fiables que lui, et si cette dame lui semblait sympathique il n'était pas encore sûr de si elle était entièrement digne de confiance. Néanmoins qu'elle accepte le verre le fit sourire.

« Tâchons de ne pas rentrer trop cabosser dans ce cas-là. » Dit-il avec un peu d'humour, et ensuite eh bien ils rentrèrent dans la demeure peu de temps après…

[…]

Et il s'était permit de poser une petite question au sujet de la glacernoie, question à laquelle cette dernière répondit de manière tout à fait calme, visiblement il n'avait pas chatouiller quelque chose de sensible heureusement… Enfin son impression avait été exacte, après tout elle n'avait guère l'air d'une débutante cette femme même si dire que c'était une vétéran par l'allure avait sembler aussi un peu hasardeux…

« Disons que je n'ai pas eu le choix, et ait dû me battre dans le camp de Vraorg au début, puis j'ai profité de la première occasion pour déserter, et ensuite eh bien disons que ça s'est bien passé pour moi, j'ai même pu me battre à la bataille Sandur du côté du protectorat, de justesse… » Dit-il, visiblement il ne semblait pas mécontent d'être tombé sur une ancienne protégée.

Et sur ce petit échange leur client un homme visiblement richement vêtu, et aux manières assez bourgeoise arriva, il semblait assez fin mais d'âge mur. Il arborait un air sévère, pas snob, ni condescendant, plutôt du genre assez austère, le genre de ceux qui consacrent leur existence à leur métier, et à ce genre de chose, et pas forcément le genre d'homme dont on envie d'être l'enfant.

« Salutations lames libres, je suis satisfait de voir que quelques volontaires ce sont déclarés pour cette petite mission… Bon ne perdons de temps, je vous payerai 100 pièce d'or quand vous aurez accomplit cette mission comme convenu. » Dit-il en s'asseyant, 100 pièces d'or c'était une belle somme, deux mois et demi de l'argent que gagnait le mercenaire moyen quoi… Et sur ces constatations le client reprit calmement la parole.

« Mon fils un jeune homme assez.. Disons turbulent a fugué récemment… Dans sa lettre il disait que c'était pour partir à l'aventure et surtout sortir de son quotidien morne... De ce que je sais il est donc partit vers le lac noir, et à part vous je n'ai trouvé personne à envoyer à sa recherche enfin personne voulant se risquer à voyager vers le lac noir… Je vous prie ramenez le en un seul morceau, il a n'a que 15 ans… » Dit l'homme qui semblait très inquiet, et Alford comprenait que les volontaires ne s'étaient pas bousculé au portillon à vrai dire vu la sale réputation du lac noir… Même avec l'actuelle paix ce n'est pas un endroit qui donner confiance après tout. « Êtes vous donc d'accord pour cette mission ? Je suis sûr que des professionnels comme vous devez être à la hauteur... » Acheva t-il visiblement angoissé, ce qui pouvait se comprendre…


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 




Dernière édition par Alford Gorder le Lun 25 Avr 2016 - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Dim 24 Avr 2016 - 21:58

elle le fixait avec un certain scepticisme. Il avait donc été du bord de Vraorg. Mais comme il le précisait, il n'avait pas eu le choix. Mouais.... certains anciens théocrates affirmaient ces points là pour sauver la peau de leurs fesses. Après pour un mercenaire, changer de camps n'était pas une nouveauté, Sighild l'avait vite découvert, même si cela mettait à mal sa propre vision de comment devait être un combattant qui vendait ses armes pour gagner sa croûte. Et pendant qu'elle cherchait toujours à savoir où elle avait déjà entendu son nom, elle se demandait s'il était aussi fiable qu'il n'y paraissait. N'avait-il pas dit qu'il avait déserté à la première occasion ? Jouait-il sur ce plan là pour préserver sa vie ou avait-il voulu réellement servir la cause des Protégés ? Elle allait le lui demander quand leur client, un homme richement paré sur le plan vestimentaire vint à eux.

Il parut heureux de voir deux hommes venus se présenter pour sa demande et expliqua clairement la mission, avec une somme pas si anodine que cela. Mais aux oreilles de la jeune femme, une telle somme ne parut pas suffisante au vue du lieu où il faudra se rendre : Le lac Noir. Elle n'avait jamais vu ce lieu, mais avait entendu assez d'histoires à son sujet pour ne pas prendre ces lieux à la légère. Même si quelques faits tiraient sur l'exagération populaire. Eclaireuse qu'elle était, elle devra veiller à faire attention et à être prudente à chacun de ses pas. Elle sera sur un terrain inconnu.

''Pas de problème pour ma part. Il faudrait que vous nous décrivez votre fils, le nom auquel il répond, si vous savez avec quoi il est parti. Car s'il rêve d'aventure, il a du s'imaginer un certain matériel à emporter avec lui. Et j'aurai besoin de savoir depuis combien de temps il est parti''

Plus elle aurait d'informations, plus elle saura à même de savoir quoi chercher, plus aisément ils sauront retrouver la piste du fugueur et de le ramener chez son père angoissé. D'ailleurs, elle revint sur un détail caractériel

''Quand vous dites turbulent... une fois que nous l'aurons retrouvé, nous devrons nous attendre à quoi avec ce côté là de sa nature ? Car une fois retrouvé, je n'aurai pas envie de perdre mon temps à devoir lui courir après parce qu'il n'en fera qu'à sa tête. Quitte à vous le ramener ligoté si c'est nécessaire.....''

Au moins, elle exposait les choses clairement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Lun 25 Avr 2016 - 12:36

La manière dont elle le fixa quand il avoua avoir été théocrate ne l'étonnait pas franchement, mais bon il s'en fichait un peu en vérité par rapport à tout ce qu'il avait vu pendant à ces années comme réaction à son égard on pouvait dire que du poli scepticisme n'était pas spécialement vexant, ou inquiétant… Puis bon franchement il avait participé personnellement à la mort de Vraorg, et avait sacrément peiné pour laver son image donc bon il pensait pour sa part pouvoir passer à autre chose franchement…

Enfin, et puis c'était une nouvelle ère qui englobait Armanda aujourd'hui pouvait-on dire en réalité, beaucoup des ténèbres, et monstres du passé tels Lorenz Wintel, Vraorg le blanc étaient morts, ou avaient disparu, et franchement Alford ne pouvait qu'espérer que cela allait donner un nouveau sursaut de vitalité à ce continent, et surtout qu'ils allaient enfin pouvoir souffler. Même si lui aussi en vrai été au courant de ce qui se passait dans les terres désolés de l'Est…

Mais il n'eut guère le temps de vraiment y penser que leur client arriva pour faire bien entendu tout ce qu'un client de mercenaire pouvait faire, proposer un contrat. Pour sa part Alford pour tout avouer s'était déjà rendu au lac noir, et c'était pour tout avouer un lieu assez sinistre bien évidemment, mais c'était surtout là-bas qu'il avait aussi découvert la dernière trace de la civilisation Tarenth en Armanda… Et à vrai dire sachant qu'en plus il était en possession de l'épée astrale il se demandait si ce serait une bonne cachette pour cette dernière puis conclut que non. Dorénavant même si pas grand monde n'allait au lac noir il restait qu'il y avait quand même des gens qui savaient qu'il y avait ce vestige de la civilisation tarenth là-bas…

« Il s'appelle Dimitri Hargin, les cheveux blond les yeux noir, et disons qu'il doit faire vôtre taille madame, il est très grand par nature. Après quand à savoir ce qu'il a emporté tout ce qu'on m'a signalé c’est qu'il n'était pas partit à cheval mais cela fait une bonne semaine au moins qu'il s'en est allé et seulement 2 jours que je sait vers où. » Pour sa part Alford se disait quand même que cette affaire aurait eu des airs comiques si l'autre jeunot n'avait pas décidé de se rendre littéralement au lac noir, disons juste que ce dernier ce n'était ni la porte d'à côté ni l'endroit le mieux famé qui soit même si la paix actuelle devait calmer les choses à sa manière au moins.

Et à la question sur le caractère de son fils le client soupira avant de dire. « La pire tête du mule que vous n'aurez jamais vu croyez moi. J'espère que cette aventure lui mettre au moins un peu d'instinct de conservation dans la tête, quand à comment vous le ramenez tant que vous ne le blessez pas faîtes comme vous le sentez. » Dit l'homme qui semblait déjà lasse à l'idée des difficultés qu'allaient donner son fils.

Pour sa part Alford écoutait silencieusement après tout sa collègue posait les bonnes questions, et il ne voyait pas spécialement quoi rajouter.

« Bien entendu je vous paye les provisions pour ce voyage. » Dit ensuite le client avant d'achever. « Auriez-vous d'autres questions part hasard ? Si ce n'est pas le cas je vous inviterai à partir à sa recherche assez rapidement car connaissant ce garnement ne serait-ce qu'une minute de trop laisser à lui tout seul dans ce genre de lieu mal famé, et n'importe quoi pourrait arriver... » Acheva le client pragmatique. La vie dans cette famille devait être sacrément joyeuse pensa Gorder pour le coup.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Mer 27 Avr 2016 - 17:24

Elle écouta les détails avec attention, car même si le lac noir gardait sa sinistre réputation depuis la fin de la guerre, ils pourraient croiser du monde malgré tout, même si la région n'était pas réputée très active sur le plan démographie. Elle nota le plus important. Aussi grand qu'elle et doublé d'un sale caractère. Une tête bornée. Elle se retint de demander comment il se comportait envers la gente féminine mais elle en avait déjà sa petite idée. Souvent dans ces familles nobles, les jeunes femmes n'étaient bonnes qu'à marier pour les plus beaux parties, rien de plus. Donc elle ne devra pas être surprise de voir ce ''gosse'' jouer les aristocrates pompeux à son égard. Elle nota aussi qu'il était parti sans monture. Donc à pied depuis une bonne semaine... Si Alford avait sa propre monture, ils arriveront à le rattraper en quelques jours, moins si le jeune homme peinait à marcher, car elle doutait qu'il s'était préparé physiquement à marcher de longues journées pour partir à l'aventure.

''Nous ferons le maximum pour qu'il ne soit pas blessé, mais si c'est vraiment une tête de mule comme vous le dites, il serait capable de se démener comme un dément pour nous échapper....Nous veillerons à limiter disons... la casse''


Autant être sincère et indirectement elle incluait Alford. Il n'y avait pas de raison qu'elle assume l'entière responsabilité si le fiston du commanditaire se blessait de lui-même pour poursuivre sa quête folle de jeune homme en manque de sensation forte.

''Pour les provisions, nous prendrons alors le minimum vital. Nous sommes habitués à manger des rations de voyageElle regarda Alford, s'assurant qu'il avait ce genre de mode de vie là pour les missions. Elle espérait sincèrement que oui, car s'il se vantait d'être mercenaire et qu'il lui fallait tous les soirs le confort d'une auberge....'' Plus vite nous voyagerons, plus vote votre fils vous sera rendu sain et sauf...''

S'il était toujours en vie celui-là bien entendu.

''Une monture peut être pour Sieur mon compagnon s'il ne possède pas de cheval''

Ainsi, ils gagneraient du temps et elle pourra toujours trouver de quoi chasser sur le terrain. Son compagnon épervier pourra contribuer à cela en plus de trouver le jeune homme quand ils se rapprocheront de ses traces plus fraîches, s'il était toujours en vie.

''Je n'ai pas d'autres questions pour ma part. Peut-être mon compagnon en a-t-il....''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Ven 6 Mai 2016 - 20:36

Le lac noir était réputé pour être dangereux pour nombres de raisons, autant de vraies que de fausses, parmi les fausses une vieille légende au sujet d'un dragon qui y aurait sombré avec son dragonnier, et depuis les deux hantent le lac par leurs esprits soit disant. En somme un endroit qui pouvait aussi exciter les envies d'aventures des jeunes téméraires comme le fils de leurs client en y réfléchissant…

Fils qui semblait avoir un caractère difficile en soit, bon ce serait pas la première fois qu'Alford serait confronté à cela bien entendu, mais il sentait effectivement que ce ne serait guère facile de gérer à la fois les dangers de la route, et le garnement… Heureusement qu'ils seraient tout pour faire cela tiens car tout seul ça aurait été bien compliqué, et sans doute que c'était la raison pour laquelle le client voulait recruter deux mercenaires pour cette tâche, et non un seul.

Enfin pour sa part il avait une monture, à voir si sa collègue en avait une et rattraper le gosse ne serait peut-être pas si dur, ou si long que cela. Après rien n'empêcherait une probable surprise si surprise il y avait, mais cela de toute manière ils le verraient bien sur la route...

« Ramenez le vivant, et en un seul morceau si possible. Pour le reste j'ai bien assez d'argent pour lui payer des soins... » Dit le client sérieux aux paroles de la nordique. Alford pour sa part était d'accord avec l'idée d'essayer de ramener le fils dans le meilleur état.

Après quand la nordique parlait de casse, elle parlait des dangers sur la route ? Hum oui il faudrait y penser à cela surtout que la faune n'était pas connue pour être particulièrement inoffensif dans les environs en plus, et les vampires ne devaient pas être un souci depuis la paix pensa t-il. Et il l'espérait aussi…

« Ouaip m'enfin pour ma part j'ai déjà mes provisions de toute manière. » Dit-il donc pas besoin de lui en filer franchement… Enfin bon dans tout les cas il était habitué à cela bien entendu, et visiblement la nordique aussi. Pour le reste il ne rajouta rien car il était d'accord avec l'idée qu'il faille retrouve le fils au plus vite pour le ramener à son père donc autant ne pas trop traîner en route car cela finirait rapidement par s'avérer contre productif.

« Non pas besoin je possède un cheval, un destrier noir je pense que ça devrait faire l'affaure. » Dit-il quand la nordique parla au client de la possibilit é de lui prêter une monture, non pas vraiment besoin d'une monture pour lui, il en avait une et elle était d'excellente qualité en plus. Un cadeau provenant d'un ancien ami elfique qu'il avait perdu de vue depuis le temps...

« Non je sais tout ce que je veux savoir merci. » Ajouta t-il enfin quand la nordique pour sa part qu'elle n'avait plus de question, mais peut-être lui si…

[Plus tard…]

Ils étaient ressortis de la demeure du client après avoir régler quelques détails, et il restait maintenant à…

« Je propose que nous fassions quelques préparatifs chacun de nôtre côté et que nous nous retrouvions ensuite devant la sortie Est de la cité dans deux heures. Qu'en pensez-vous ? » C'est qu'il faudrait du temps pour tout préparer parfaitement tout les deux, et surtout ne rien oublier, et ensuite ce serait le départ et ils ne pourraient que compter sur ce qu'ils avaient à portée de main donc autant soigner cela… Et sur ce il alla s'occuper des dits préparatifs.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Dim 15 Mai 2016 - 20:47

En un seul morceau mais pas dans quel état.... Sighild nota le détail mais devra s'assurer à ne pas trop malmener le sale ''gosse''. Les fils à papa étaient capables de se péter une jambe en fuyant et même si le paternel avait les moyens de payer les soins, la Nordienne n'était pas certaine que lorsqu'on lui ramènera son fils qu'il apprécierait de le voir blessé. Au moins, Alford ne paraissait pas, au vue de ce qu'il disait, être un néophyte comme elle le redoutait. Il possédait destrier et réserves de nourriture, signe d'une certaine expérience. Bien, songea-t-elle. Au moins était-elle rassurée sur un ou deux points le concernant. Puis quand tout fut clair....

''Nous vous le ramènerons alors. Permettez que nous prenions congé. Plus tôt nous partirons et plus vite nous le rattraperons pour qu'il vous revienne sain et sauf. ''
Ils prirent donc congé de leur hôte et une fois dehors :

''Bien, on se retrouve dans deux heures à cette sortie. Ne tardez pas malgré tout. Si on sait être là avant les deux heures préconisées, ce sera mieux. ''

Elle disait cela car elle ne perdait jamais de temps pour se préparer. Forte d'une expérience de terrain, elle avait appris à prendre le nécessaire vital, même à cheval. Ce fut donc moins de deux heures après qu'on retrouva Sighild avec sa monture, terminant de vérifier ses effets dans ses sacoches de selle. Il y avait de quoi camper en pleine nature avec des rations pour plusieurs jours de voyage sans prendre le temps de camper et bien d'autres choses que les Glacernois prenaient avec eux pour des expéditions de chasse estivale. Elle portait sur elle son arc et son carquois. Manquait plus que son compagnon de voyage pour partir à cette chasse à l'homme.... ou plutôt à l'adolescent en mal d'aventure et de sensations fortes. Puis quand Alford arriva :

''Vous voilà bien avant l'heure. Je vous félicite. Bien. êtes vous prêts ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Dim 29 Mai 2016 - 18:53

Il était d'accord avec le fait qu'il valait mieux partir le plus tôt possible pour aller retrouver le fils de leur client, après tout plus vite ce serait fait plus vite le jeune homme serait en sécurité, et aussi plus vite ce serait fait, et plus vite ils seraient payés pour leurs part donc tout le monde avait intérêt à ce que ça aille vite si possible, mais bon autant ne pas confondre vitesse avec précipitation une fois sur la route car si il y avait la paix bien entendu, les plaines sauvages de l'Est restaient tout de même dangereuses à leurs manières. Il faudrait donc faire attention, et puis qui savait ce qui pouvait traîner par là-bas en dehors des animaux sauvages ? Et puis de toute manière un bon mercenaire devait rester vigilant en toute occasion au fond…

Et ils se retrouvèrent d'ailleurs comme convenu au lieu du rendez-vous ce qui n'était guère étonnant, après tout un mercenaire expérimenté apprenait à ne jamais être en retard si possible, et puis il fallait quand même bien un minimum pour gagner sa vie dans ce métier. Et bon même si la glacernoise n'avait pas forcément l'air d'être une vétéran elle devait quand même savoir y faire un minimum sinon ça n'aurait pas franchement semblé sérieux sur l'instant...

« Je suis tout à fait prêt pour qu'on parte maintenant, j'espère que cette petite balade dans les plaines sauvages de l'Est vous plaira. » Dit-il avec un peu d'humour avant de monter ensuite calmement sur son cheval, et en prenant son arbalète en main. Oui autant ne pas perdre de temps après tout.

Ils commencèrent donc à sortir de la ville, voyant encore pas mal de gens sur la route la première journée de voyage s'annonçait calme pensa Alford, généralement les abords des grandes villes étaient assez sûr après tout vu qu'il y avait une certaine présence militaire, par contre ça commencerait à devenir dangereux après deux trois jours de voyages… Mais pour le moment c'était calme il en profita donc pour parler avec sa coéquipière un peu alors qu'ils avançaient calmement sur la route alors que Caladon s'éloignait peu à peu au loin…

« Si ce n'est pas indiscret. Êtes vous vraiment purement glacernoise ? C'est que vous m'avez l'air mine de rien assez petite pour une glacernoise, pas que j'affirme que vous êtes petite, mais enfin disons que d'habitude quand je vois un glacernois ce sont des géants qui font au moins deux trois têtes de plus que moi... » Dit-il pensif avant d'ajouter suite à cette remarque peut-être un peu indiscrète.

« Vous savez user d'un arc sur un cheval d'ailleurs ? Disons que ce serait très utile je pense... »
Et pas à la portée de tout le monde cela Alford le savait bien, tirer à cheval et toucher sa cible était après tout une toute autre affaire que tirer avec la stabilité du sol, mais bon au pire avec de la chance elle savait se débrouillait pour cela. Pour sa part il savait tirer à l'arbalète depuis un cheval, mais là encore la précision n'était pas magique évidemment...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Jeu 2 Juin 2016 - 16:43

Elle se contenta de lui jeter une oeillade incrédule quand à sa réplique. Comme si c'était elle la citadine dans l'histoire.

''Nous verrons bien. Pour ma part, je suis une fille de la montagne. Que ce soit des rocs ou des étendues herbeuses à perte de vie, l'immensité de la nature est mon domaine, comme celui de la ville doit être vôtre''

Oui car Alford avait tout de la tête du citadin, même s'il se disait mercenaire et qu'il en avait l'apparence. Il paraissait se plaire du confort d'une cité que de l'extérieur en pleine nature durant des semaines entières. Quelques jours ou une semaine à dormir dehors ne devait pas lui poser de soucis, mais pour le reste ? Elle restait dubitative. Après tout, elle pouvait se tromper ; comme disaient les Armandéens, les apparences pouvaient être trompeuses

Ils se mirent donc en route et une partie de cette première journée se passa relativement calme et Sighild fut contente de pas avoir affaire à un bavard. Mais Alford prit quand même la parole bien plus tard, une fois sans doute que la jeune femme se soit habituée à sa présence. Elle leva un sourcil à sa question et manqua d'en rire.

''Alors c'est que vous n'avez pas assez vu les miens en version féminin. Vous parlez des glacernois comme des géants, pas des glacernoise. Suis-je la première que vous voyez ? Car peut-être que vous pensez que tous les gens de mon peuple sont des hommes et qu'ils naissent du roc de la montagne même. Si je suis petite à vos yeux alors que je suis d'une tête de plus que vous.... ''


Elle se permit de rire et regarda un instant les cieux, comme si elle cherchait quelque chose de précis.

''Les Armandéens sont vite déconcertés quand les choses les dépassent.

Elle évoquait la taille physique bien entendu. Et ainsi, elle n'apporta pas de véritable réponse à la question un peu indiscrète de son compagnon de voyage. Par contre à la suivante....

''Je sais me débrouiller même si je suis bien meilleure les pieds au sol. Mais s'il le faut, je tirerai de ma selle. Et vous avec votre arbalète ? Car tirer est une chose, mais recharger en est une autre...''

Elle le laissa digérer cette interrogation avant de reprendre

''A quel moment voulez-vous qu'on commence à rechercher des traces du fiston de notre commanditaire ? ''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Lun 6 Juin 2016 - 8:45

Il la regarda de manière disons un peu perplexe, il avait vraiment l'air d'un citadin lui ? Eh bien il devait sans doute trop traîner dans les villes pensa t-il, car il ce serait juré avoir plus l'air d'un rural en faîte…

« Pour tout avouer je suis disons né à la campagne pour ma part, et la première ville dans laquelle je suis entrer je devais avoir pas loin de 18 ans quelque chose comme ça… Enfin en somme je suis pas vraiment un citadin... » Disons que lui non plus n'était pas très très citadin à la base.

Enfin il savait pas s'il avait l'air citadin donc mais il ce sentait aussi bien en dehors d'une ville qu'à l'intérieur au final, et puis bon quand il voyageait il fallait bien arriver à pouvoir dormir à la belle étoile de temps en temps, enfin quand on était sûr qu'il y avait un peu de sécurité, c'était fou tout de même la capacité qu'avait tout les mercenaires solitaires presque de ne dormir que d'un œil lorsqu'ils le faisaient en plein nature, mais bon c'était un peu une habitude vitale des fois…

Et la question qu'il posa bien plus tard à la nordique eu une réponse bien étonnante, à vrai dire c'est qu'il avait croisé quelques femmes nordiques très grandes aussi, et elle semblait petite même rapport à elles. Quand à lui disons qu'elle était loin de faire une tête de plus que lui, c'est qu'Alford était très grand pour un homme du Sud et ce n'est pas comme s'il avait l'air d'un nain à côté en faîte… Il dit donc un peu perplexe.

« A vrai dire j'ai déjà vu quelques femmes nordiques bien plus grandes que vous justement, j'étais disons dans la rébellion de Korentin Kohan lorsqu'il y a eu scission dans l'empire, j'ai même pu me battre en duel avec Havard Sven qui m'avait montré quelques astuces pour manier mieux mon épée. Après j'ai peut-être surtout croiser les spécimens les plus grand de vôtre peuple qui sait ? » Supposa t-il.

Enfin il ne savait pas trop comment prendre tout ceci surtout lorsqu'elle fit une petite réplique philosophique, mais il ne préfère rien rajouter, au fond ce n'était guère important, et les nordiques devaient avoir leurs façons à eux de voir les choses après tout. Grand bien leurs en fasses après tout tout le monde n'avait pas à voir le monde de la même manière, et avoir la même interaction avec lui.

Il montra au passage son arbalète étherée et dit simplement en désignant cette dernière au sujet du rechargement. « Pas besoin de recharger, cette arbalète génère magiquement des carreaux contre un peu d'énergie. J'avoue après qu'elle m'a coûté très très cher... » Dit-il comme s'il comptait bien rentabiliser cet achat qui avait été une sévère dépense pour lui, avant d'achever. « Mais sinon oui ne vous inquiétez pas, vous ne finira pas avec un accidentel carreau d'arbalète fiché dans le dos. » Dit-il sur le ton de l'humour avant de reprendre au sujet du fiston.

« Vous pensez pas que c'est pas un peu tôt pour le faire ? Mes avis qu'il faudrait peut-être attendre là halte au prochain village de passage, l'un des derniers qu'on peut trouver avant les plaines sauvages, mes avis aussi qu'il a dû passer par là tout de même pour se reposer un peu surtout s'il n'est pas habitué à l'idée de dormir à la belle étoile. Nous pourrions donc disons demander quelques réponses aux villageois, et ensuite nous aurions une certaine piste à suivre, car là je ne sais pas si ses traces sont vraiment fraîches aussi près de Caladon, si il y en a encore. Par contre quand on sera sortit des terres humaines je pense que ce sera pas bien dur de le suivre à la trace vu que ce sont que des terres sauvages souvent, et peu peuplés... » Enfin peut-être que son plan ne convenait pas trop à la nordique, mais il se disait bien que ce serait un peu tôt pour le suivre, puis il ajouta.

« Mais vous inquiétez pas je suis pas mauvais pisteur, disons qu'il m'est déjà arrivé de traquer des voleurs, et autres criminels qui cachaient mieux leurs traces pour les livrer à la garde… Quand à vous, je suppose que vous devez avoir une certaine expérience de chasseuse après. » Dit-il en regardant la route, et il n'allait pas parler de son expérience de théocrate où il aussi il avait dû faire de la chasse à l'homme de temps en temps, mais pas vraiment du genre très honnête… Et même s'il n'avait pas eu le choix autant ne pas trop y repenser...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Mer 8 Juin 2016 - 20:15

''Je me suis trompée alors, au temps pour moi. Pourtant, vous avez tout l'air d'être une personne qui ne refuse pas le confort d'une cité comme Caladon. Enfin citadin... vous n'en portez que le nom en fait. Un vrai mercenaire reste à peine quelques jours et repart pour de nouvelles aventures, n'est ce pas ? ''

Son sourire en disait long, comme si elle s'amusait de la fin de sa phrase. Certes, elle s'était trompée, mais elle tenait toujours à le voir comme en partie citadin

''Même si vous avez croisé mes consoeurs bien plus grandes que moi, je reste d'une belle taille à ce que je comprends dans vos mots. Ainsi, vous avez croisé le fer avec un Sven ? Une bonne chose peut être que d'avoir eu le savoir d'Havard ? Maintenant qu'il n'est plus...Et oui, vous avez peut être croisé les plus grands de mon peuple. Mais de toute façon, ce n'est pas la taille qui compte dans certaines situations hein ? ''

Il avait croisé Havard Sven et croisé le fer avec lui. Hum... si cela n'était pas une façon d'exposer son pedigree. Il avait décidément rouler sa bosse un peu partout celui-là. Puis concernant l'arbalète...

''Magique dites vous. Alors vous serez aussi efficace qu'un archer. La magie aide grandement. Et j'espère bien que je ne finirais pas avec un trait dans le dos. Car devant un tel acte et si j'en survis, vous aurez intérêt à courir très vite et très loin. ''

Même sous son léger sourire, le contenu de la phrase en disait long sur le sérieux si jamais un tel acte venait à se produire.

''Je ne connais pas encore vos méthodes, d'où la question posée si tôt. Pour ma part, je cherche toujours, on ne sait jamais et des fois on tombe sur de l'utile, même si la cible a bien des jours d'avance. Rendons nous donc dans le village prochain. Un jeune noble équipé pour l'aventure, cela ne doit pas passé inaperçu, surtout s'il reste dans l'idée pseudo romantico-héroïque ; le comportement qu'il aura sans doute laisser des brides de souvenirs aux villageois des plus intéressants. Quand à mes talents de chasseuse... et bien je me débrouille juste ce qu'il faut quoi...''

Elle leva la tête pour chercher la silhouette de 'Cha et la trouva. Son épervier ne volait jamais très loin d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Mer 15 Juin 2016 - 15:17

« J'avouerai que j'aime beaucoup voyager donc je reste rarement longtemps au même endroit, après c'est dans les cités qu'on trouve aisément du travail donc il faut bien y couper, mais je ne suis pas contre après de dormir à la belle étoile quand c'est nécessaire. » Dit-il franc, après tout il se fichait bien au fond de rester un petit moment dans une cité, il voyageait après tout, c'était là son style de vie, et puis les cités aussi avaient des belles choses à dévoiler pour un curieux comme lui.

« Oui ce n'est pas vraiment la taille qui compte contrairement à ce que disent certain, et puis ça doit être enquiquinant quand on est vraiment grand de passer les portes des fois. » Dit-il pensif, et avec un peu d'humour avant d'ajouter. « M'enfin de toute manière il faut de tout pour faire un monde n'est-ce pas ? Personnellement j'aime bien en savoir plus sur les différents peuples composant ce continent, cela ne manque jamais d'intérêts. » Avoua t-il d'ailleurs, pile le genre d'homme qui voyageait purement pour voyager en faîte. Le curieux aux tendances xénophiles qui était peut-être un peu trop ouvert d'esprit pour son propre bien, mais bon on ne changeait pas les vieilles habitudes après tout…

« Après j'avouerai qu'à la longue cet enchantement de l'arbalète peut fatiguer, pour 2-3 carreaux ça passe sans soucis, mais une vingtaine disons que ça commence déjà à prendre son dû. Quand à courir très loin, ne vous inquiétez pas je tâcherai de pas vous louper si jamais je vous touche. » Ajouta t-il d'un ton qui se voulait humour un peu bon bougre. Enfin il se faisait confiance pour ne pas la blesser au final donc il ne s'en inquiétait pas vraiment. Il tâcherait d'être digne de sa confiance à ce sujet-ci si possible du coup. Puis il réfléchit un peu au sujet des méthodes pour retrouver le gamin...

« Du coup si on se rend dans le village prochain vous voulez que ce soit moi qui discute, ou vous, ou on le fait tout les deux ? Ou bien on se sépare aussi, mais bon deux mercenaires ça fait plus convainquant qu'un seul isolé je pense... » Dit-il avec réflexion, après tout il fallait savoir convaincre, ou persuader les paysans. Puis il reprit. « On dit au paysan la raison pour laquelle on le cherche, ou en invente quelque chose ? C'est qu'ils pourraient penser qu'on est des chasseurs de primes, ou des brigands si on aborde pas la chose de la bonne manières. Et disons qu'ils risquent du coup de ne pas être facilement d'une grande aide pour nous. » Dit-il calme, et c'était d'expérience après tout les mercenaires étaient du genre à susciter la méfiance après tout, surtout chez les gens du petit peuples ne vivant pas en ville… Donc autant se mettre d'accord sur une technique d'approche. C'est que ce serait une bonne piste après si ils réussissaient leurs coups, donc autant assurer.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Jeu 16 Juin 2016 - 14:19

Elle ne revient pas sur les lieux qu'appréciaient Alford pour y séjourner. Après tout, il faisait ce qu'il voulait. Elle manqua de rire pour la suite.

''La taille ne pose pas de soucis, ce sont juste les plus petits qui ont peur de faire des portes à la bonne dimension. Pour ma part, j'ai de la chance, je ne suis pas encore tombée sur une taverne réservée qu'à des nains humains. Les portes plus petites sont vraiment pour les maisons des gens en fait, de ce que j'ai pu remarqué. Les demeures plus riches ou les commerces ne rencontrent pas ce genre de soucis bizarrement''

Allez savoir pourquoi. Des fois la logique armandéenne lui échappait.

''Faites attention à ne pas vous donner mal au crâne à vouloir tout savoir. ''


Elle se permit un petit rire. Etait-il mercenaire ou rat de bibliothèque à s'intéresser à tous les peuples ? Il n'en finirait jamais d'apprendre sur eux alors et durant toute une vie.

''Vous avez intérêt à me louper, car mourir dans la souffrance, je ne le souhaite à personne. Donc pas si efficace que cela votre arme si elle dépend de votre énergie pour l'alimenter. Moi je serai encore en forme pour me battre, même mon carquois vide ''

Ah la magie, a trop compter sur elle, on oubliait les choses les plus élémentaires et pourtant elle ne put s'empêcher de poser cette question.

''Je présume que vous savez lancer quelques sortilèges ? Pensez vous que vous seriez capable de me les apprendre ? Une fois la mission terminée bien entendu...''

Oui, elle osait demander, même si les siens n'usaient pas de magie depuis bien longtemps. Dans un monde en constante évolution, avoir des atouts en plus n'était pas à délaisser. D'ailleurs, son équipement était légèrement magique aussi, alors pourquoi ne pas compléter cela par la maîtrise de la magie même ?

''Il vaut mieux que vous preniez la parole. Grande comme je suis, je vais trop les impressionner. On pourrait tout simplement dire que nous sommes ses amis à notre gaillard que nous recherchons. Qu'il souhaitait partir à l'aventure tout seul et n'a pas eu la patience de nous attendre.... pour le lac noir. Je doute que si nous précisons cela, les gens gardent le silence. Et puis au besoin, quelques pièces d'argent aideront à délier les langues les plus coriaces non ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Dim 26 Juin 2016 - 14:16

Visiblement la nordique semblait amusée au sujet de ce que disait Alford pour la taille physique, et effectivement ce n'était pas faux pour tout cela.

« Pour ma part il m'est déjà arrivé de rencontrer des portes d'auberges trop petite pour moi, à croire que vous voyagez surtout dans les bonnes villes en faîte, et les bons villages pour ne pas vous retrouver devant ce genre de problème. » Dit-il un peu pensif, vrai que tout le monde n'avait pas des portes prévu pour accueillit les gens de deux mètres, loin de là même, y compris pour les auberges, et tavernes… Mais bon dans tout les cas c'était plus un sujet de conversation anodin qu'autre chose au final.

« Ah ça ne vous inquiétez pas, je pense qu'il y a encore de la place pour savoir des trucs. » Dit-il un peu bourru quand la nordique lui dit de faire attention de ne pas avoir mal au crâne à force de vouloir tout savoir. Enfin dans tout les cas ça ne le dispenserait pas d'essayer…

« Ouaip, m'enfin j'use du pouvoir de l'arbalète que lorsque j'en ai besoin, et puis franchement il est rare de devoir enchaîner 10 carreaux sur la même cible pour l'abattre avec ce genre d'arme. » Dit-il pratique avant d'ajouter. « Pourtant je suis certain qu'un cicatrice vous irait pas mal au teint en plus de cela, donc vous devriez me remercier en cas d'accident, surtout si cela vous permet de paraître plus endurcie auprès des clients. » Il rit un peu à cela, avant de poursuivre à le demande un peu étonnante de la nordique.

« Oui je sais lancer des sorts… Je dois être un mage assez moyen quoi, mais si vous voulez que je vous apprenne deux trois trucs ce sera pas de refus bien entendu. » Dit-il calmement avant d'ajouter un peu bourru. « Si vous me payez une tournée bien entendu, c'est que donner des leçons ça assèche la gorge. » Enfin cela après l'étonnait un peu qu'une nordique s'intéresse ainsi à la magie, mais elle faisait comme elle avait envie après tout.

« Ok je vais donc leurs causer pour voir ce que ça donne, et si ça marche pas trop on verra si l’argent a plus d'effet. » Même si franchement il n'aimait pas trop l'idée de corrompre des gens pour cela… Et sur ce ils rentrèrent donc dans le village qui semblait fort affairer, les villageois semblaient travailler, et les rares qui étaient oisifs c'était les vieillards, et quelques enfants qui n'étaient pas leurs parents dans leurs travail. Alford se rendit donc avec Sighild questionnait ces vieux hommes là alors que les villageois regardaient avec curiosité ces hommes en arme venir dans leurs villages…

« Pardonnez moi sage vieil homme mais nous cherchons un ami qui ne nous as pas attendu pour partir au lac noir, en faîte on devait se rendre à Dureroc, mais comme il est du genre à chercher l'aventure au quart de tour, bah il est partit devant sans nous prévenir pour nous attendre là-bas… Vous l'auriez pas vu passer par là par hasard ? » Demanda t-il donc calmement pour voir la réponse du vieillard.



Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Mar 5 Juil 2016 - 13:38

Elle ne put s'empêcher de rire quand à la petite réplique amusante d'Alford. Même si le fait de parler d'un possible accident avec un tir de son arbalète apportait plutôt un côté plus négatif d'ordinaire.

''Ils se mettront alors à courir avec une cicatrice en plus alors. Et va pour vous payez à boire pour les futures leçons de magie. Cela ne sera pas volé''

A voir ce que certains mages demandaient comme prix pour apprendre la base de la magie, une bonne tournée à payer était plus qu'une aubaine à ne pas rater. Elle avait bien fait de demander. Puis Alford accepta d'aller parler aux villageois. La Nordique le suivit de près ; et pas trop près non plus pour ne pas effaroucher les gens. Il opta à aller voir les vieillards. Qui sait ce qu'ils auront réussi à voir.

A la question du mercenaire, un des vieux hommes sourcilla et regarda les autres villageois. Qui ouvrirait la bouche en premier ? Il leva les yeux aux cieux. Décidément il devait tout faire ici.

''Pur sûr qu'on l'a vu. A peine arrivé qu'il a ordonné qu'on lui apporte à boire et à manger. On ne connaissait pas ce gaillard là et après avoir rouspété, il a fini par se décider à nous acheter quelques nourritures avant de repartir aussi vite qu'il est venu en criant presque que nous lui avons faire perdre son temps, qu'on entravait sa quête de je ne sais pas quoi...Si vous êtes vraiment ses amis, vous devriez lui apprendre à ne pas battre la plaine comme un.... un inconscient.''

Sighild manqua de poser une question, mais elle garda la bouche fermée. Elle lorgna Alford, et finit par demander au petit vieux :

''Il est passé y a combien de temps ? ''
''Oh, je dirai une bonne journée à peine. Si vous vous dépêchez, vous saurez le rattraper. N'est pas bien discret en plus le jeunot, c'est moi qui vous le dit. Une chance qu'il n'avait pas croisé des bandits...Et il faudra pas qu'il en croise après, car il va se faire écharper''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Mer 6 Juil 2016 - 20:00

Eh bien visiblement la glacernoise semblait réceptive à son humour, car cette dernière ne manqua pas de rire au trait d'humour que tenta de faire Alford, ce qui n'était pas désagréable d'ailleurs car cela prouvait qu'il ne faisait pas trop de gourde…

« Et je veux que vous me payez à boire de la boisson de qualité bien entendu, et que vous buviez avec moi, car c'est triste de boire tout seul sinon. » Ajouta t-il d'un air bonhomme au passage quand elle dit qu'elle était d'accord pour lui payer à boire, une bonne chose de faîte en somme...

Pour sa part en tout cas il n'avait pas des honoraires trop exagérés pour cela, bon il aurait sans doute mieux fait de demander de l'argent, mais comme il aura été payé il y a peu de toute, et qu'il aura fait la mission en la compagnie de cette femme il n'était pas contre d'être gentil, et un poil généreux. Et sur ce ils se rendirent au dit village pour essayer d'aller y récolter des informations, devant prendre cette fois-ci initiative au sujet des discussions…

Et visiblement le vieil homme à qui il avait demandé cela prit un peu de temps à lui répondre, mais il le fit et ce fut disons assez instructif, ah oui… Quand le client avait dit que son fils se prenait des grands airs, Gorder lui-même avait eu du mal à imaginer que ce soit à ce point là… Cela en était à la fois comique, et inquiétant d'une certaine manière.

« Haha cela lui ressemble bien en tout cas, veuillez le pardonner mais depuis qu'il a reçu un coup sur la tête, ou plutôt qu'un caillou lancer par un vampire lui a percuter l'arrière du crâne il est un peu excentrique. » Dit-il pour jouer le jeu, sûr qu'excentrique c'était bien le mot pour décrire tout ceci…

« M'enfin dans tout les cas je suppose qu'il vaudrait mieux qu'on se remette en route avant qu'il ne se fasse chopper par une meute de brigands, c'est que le connaissant il pourrait croire arriver à battre une dizaine d'homme à lui tout seul. » Ce qui était un peu dur car un vampire à côté se ferait découper en pièce pour peu que les adversaires humains soient bien préparés. En somme les inconscients qui se croyaient invinciblement avaient du mal à vivre longtemps, c'était un fait…

« Bon du coup nous y allons chère épervier ? »
Demanda t-il en cette dernière avant de sortir quelques pièces, et de les donner au vieil homme pour le remercier de ses réponses avant de dire. « Et merci pour vôtre amabilité mon cher, et bonne continuation à vous. » Et sur ce il s'engagea à nouveau sur le chemin en regardant si la glacernoise le suivait, ou non. S'ils se pressaient ils pourraient peut-être rattraper le jeunot assez vite en effet… Tout en glissant à cette dernière au passage pendant qu'elle le rejoignait, avec un air légèrement amusé.

« Eh bien ce jeune homme a décidément l'air d'un sacrée phénomène, quelque chose me dit qu'avec lui on ne risque pas de s'ennuyer. » Vrai que pour sa part il était plutôt du genre à prendre les choses du bon côté dans ce genre de cas-ci, bon sur ce il valait en effet mieux qu'il rattrapent l'autre avant que ce dernier ne ce soit exposer à trop de soucis...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sighild Arnbjorn
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 8

Modératrice
Espionne

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Dim 10 Juil 2016 - 10:36

Alford joua bien son rôle en ouvrant à son tour la bouche et participer à la recherche du jeune homme. Cela ne sembla pas perturber le vieillard qui haussa des épaules

''Je veux pas manquer de respect, mais je vous le dis, il n'a pas eu assez de fessées étant petit celui-là''

Sighild se retint de rire à cette dernière réplique. Pour sûr qu'il avait un peu raison le vieux. Puis elle hocha de la tête à la question d'Alford, qui termina de récompenser l'ancien de quelques piécettes pour sa peine.

''Nous y allons''

Et quand ils partirent :

''oh que oui on ne risque pas de s'ennuyer. Je vous préviens de suite. S'il se montre revêche, qu'il s'enfuit, ou qu'il se permet de m'insulter, je l'attrape et je le ligote pour ne plus le détacher jusqu'à ce qu'on l'ait ramené chez lui. Même pour faire ses besoins, il restera ligoté. Je me refuse de perdre mon temps à gérer un gamin qui a été trop pourri gâté dans sa jeunesse... Et qui se croira tout permis...''

Elle songeait au fait qu'il était un noble armandéen et que les femmes dans cette caste ne servaient en général que pour des mariages arrangés... Qui sait comment il réagirait devant elle.

''J'attends de voir de toute sa réaction une fois que nous l'aurons rattrapé... Pour ne pas s'ennuyer, y a de grandes chances oui... Bon ne traînons pas, j'ai vraiment hâte de le rattraper''

Car plus le temps passait et plus elle avait l'impression de mieux cerner le caractère de leur ''proie''. Ainsi, ils chevauchèrent dans la direction prise par le jeune homme. Sighild rongeait son frein se faisant des idées variées sur comment la rencontre allait se passer. Les gens de son peuple prônait l'égalité entre les deux sexes, elle avait été élevée dans cette idée, alors si l'autre remettait en question sa ''féminité...''

Elle s'arrêta sur ce qui ressemblait être un reste de petit campement, avec un foyer qui paraissait s'être éteint tout seul. Elle descendit de sa monture et étudia la zone...

''Autant laisser une pancarte pour dire : je suis passé par ici...Nous sommes en train de le rattraper, nous sommes à une demi journée de lui je dirai. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild) Lun 11 Juil 2016 - 22:51



Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild)

Revenir en haut Aller en bas

Le mercenariat, un métier d'avenir (Pv Sighild)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vos études/le métier de vos rêves
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» [Guide]Du métier d'avocat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-