Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Lun 21 Mar 2016 - 8:36

12 Février de l'an 7

Le mariage impérial elfique s'était achevé depuis peu, et ce dernier avait été splendide bien entendu. Le genre de faste dont l'on voyait rarement les elfes faire preuve, à se demander s'ils n'avaient pas ruinés leur royaume uniquement pour cela. Enfin dans tout les cas Ostiz avait été invité à ce mariage pour plusieurs raison, et se trouvait encore en ce moment même au sein de la cité sylvestre. L'endroit était bien entendu fort agréable à l’œil, on ne pouvait après tout point douté du talent esthétique du peuple elfique. Ils produisaient de très belles œuvres d'art, cela faisait d'ailleurs se demander à Ostiz si les vampires pour leur part produisaient vraiment de l'art, peut-être que ce serait le cas bientôt si cela ne l'avait pas été auparavant, mais s'il y avait un quelconque art vampirique le Grand Trésorier serait bien curieux de voir à quoi cela ressemblerait.

Dans tout les cas il se rendait en ce moment même vers l'esplanade floral reliant la tour du dracos, et la tour des esprits les deux ambassades respectives de la caste dragonique, et de l'ordre baptistrel. Visiblement l'actuel empereur elfique aimait l'idée d'avoir une ambassade pour a peu près toutes les factions ayant un minimum d'importance dans son palais. Y compris pour l'ordre baptistrel qui pourtant avait son sanctuaire à moins d'une journée de marche de la capitale elfique, Ostiz en venait presque à se demander si les elfes ne se souciaient que peu d'économiser leur argent malgré le fait qu'ils n'étaient probablement pas riches non plus à cause du fait qu'il était encore en période de reconstruction, et de beaucoup d'autres facteurs ayant chacun plus, ou moins d'importance.

Néanmoins il n'eut pas le temps de vraiment s'attarder sur des réflexions ayant à sujet des préoccupations d'ordres économiques qu'il arriva devant l'esplanade, en vérité il prévoyait tout simplement de visiter les deux ambassades, mais alors qu'il trouva du regard celle de la caste dragonique il trouva tout autre chose tout aussi intéressant. Un certain dragon aux écailles d'amétysthe qu'il n'avait pas vu depuis un certain temps.

« Vous pouvez disposez mes braves. » Dit-il donc calmement en voyant cela à ses quelques gardes du corps qui hochèrent de la tête de manière professionnelle à cet ordre « A vos ordres seigneur. » Dit leur chef, et ils prirent donc congé, laissant Ostiz en compagnie du dragon, ceci fait le grand Trésorier avança calmement vers le dragon. Peut-être que celui-ci l'avait remarqué, probablement même.

« Salutations noble Cynoe, cela fait longtemps que nous ne nous étions pas croisés. C'est un plaisir de vous revoir. » Dit le bourgeois d'un ton calme, poli, et respectueux en s'inclinant légèrement. Il est vrai qu'un certain temps était passé depuis le règne théocrate. Visiblement tout deux semblaient s'en être sortit depuis, et ils semblaient même s'en être très bien sortit. Enfin sur ce Osiz acheva calmement.

« Daigneriez-vous m'accorder la permission de vous tenir compagnie noble dragon ? » Après tout autant être certain que cela ne dérangeait pas le dragon avant de continuer, c'est qu'Ostiz n'avait pas envie de la jouer en mode rustre, ou autre. Et puis peut-être que le dragon d'améthyste avait aussi autre chose à faire. Après tout Crissolorio supposait qu'il arrivait que les dragons appartenant à la caste aient à faire.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Lun 28 Mar 2016 - 20:18

Le dragon avait toujours quelque chose à faire dans un certain sens. Là il était occupé à terminer de digérer. Le repas du mariage avait été somptueux et les dragons n'avaient pas été oubliés, autant pour la qualité des mets qu'ils appréciaient que pour la quantité. Cynoë aurait pu se laisser généreusement exploser le ventre tellement il s'était fait plaisir à manger. Mais gourmandise rend dragon empâté et donc inapte au vol. Il devait se faire une raison pour ne pas se faire du mal. Autant pour lui que pour sa liée. Oh, il n'avait pas négligé de goûter aux petits plats bipèdes que sa liée découvrait ou appréciait. Le dragon prenait toujours soin de perfectionner ses connaissances dans bien des domaines ; futiles pour certains dragons certes, mais pour l'Améthyste, tout avait son importance et chaque détail pouvait apporter un élément primordial

C'était donc un dragon repu et à moitié assoupi que rejoignit Crissolorio. Le saurien avait pourtant entendu l'approche de bipèdes. L'odeur lui confirma une connaissance faite à une période difficile ; le joug de Vraorg. Il ne s'était pas attendu à le voir ici. En même temps, il y avait eu tellement de monde. Le vieux bipède en tout cas, n'avait pas oublié le jeune seigneur des airs.

Doucement, malgré sa longueur imposante, le dragon se redressa quelque peu. Il s'était laissé aller sur le flanc pour profiter de la fraîcheur du sol. Il ravala un bâillement et fixa de ses yeux d'ambre le vieil humain.

°Salutations à toi Crissolorio. Cela fait déjà si longtemps ? Pourtant à mon esprit, la rencontre était toute récent. C'est néanmoins un plaisir de te revoir. Me tenir compagnie ne me dérangea guère. L'activité que j'occupais pourra bien attendre et ne souffrira pas de mon attention portée autre part. Que me vaut l'honneur de ta venue vers ma personne ? Peut-être pour évoquer le mariage ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Jeu 31 Mar 2016 - 21:10

Il s'en étaient bien sortit tout deux de ces dernières années tourmentés visiblement, et bien plus qu'ils ne l'auraient pensé à l'époque à bien y réfléchir. A croire que la vie savait des fois se montrait sous de meilleurs jours pour ceux qui étaient patient… Et en parlant de patience d'ailleurs le dragon ne mit guère de temps pour se redresser doucement, et darder son regard d'Ambre sur Ostiz avant de parler de sa voix mentale. Visiblement lui aussi n'avait pas oublier Ostiz, mais pour tout avouer le contraire aurait assez étonné ce dernier. Les dragons ne semblaient guère être du genre à oublier aisément les choses…

« Oh vous savez il s'est passé tant de choses… Si je dis que cela fait longtemps c'est surtout que tout a changé tellement en si peu de temps noble Cynoe qu'il serait facile de croire qu'il s'est passé un siècle et non seulement 2-3 ans… Sans compter que je m'étonne presque de ne pas vous avoir recroisé avant aujourd'hui. » Dit-il simplement mais avec politesse, oui Armanda avait changé du tout au tout, ils étaient passés d'un continent dévasté en une terre renaissante voir même bien plus… A croire qu'au final il n'avait été que dans l'ordre des choses que cela finisse par s'arranger.

« Ah le mariage oui je désirais en parler en partie, heureux événement ne trouvez-vous pas ? Mais au final selon moi ce qui est heureux c'est surtout le fait que la situation actuelle soit à ce point là non grave que les souverains puissent ainsi se permettre de venir assister tous ensemble à un mariage, et le tout dans un certain esprit d'unicité. » Puis il reprit calmement. « Mais en vérité si je suis venu ainsi vous parler c'était surtout que j'avais bien apprécié nôtre dernière discussion noble dragon. Et il est sans doute un meilleur endroit pour discuter en cet elfique cité qu'aux alentours de Gloria à l'époque. » Dit-il avec réflexion, mais c'était bien là la vérité, Gloria à l'époque n'avait malheureusement été que décadence, débauche, et violence… Enfin sortant de ces quelques pensées il ajouta ensuite...

« Comment la paix se déroule t-elle pour vous, et vôtre royale lié ? J'avais cru comprendre que la caste des dragonniers été enfin en place, je suppose que nous risquons de ce fait de nous recroiser en des lieux bien officiels seigneur dragon. En espérant que les épreuves du monde diplomatiques ne malmènent pas trop vôtre patience noble dragon. D'expérience je sais que c'est monde qui est des fois plus délicat, et aussi périlleux que les batailles les plus acharnés... » Dit-il avec ce qui semblait être un mélange de sérieux, et d'humour cynique au sujet du monde de la diplomatie, enfin dans tout les cas il n'ignorait guère après tout que la caste des dragonniers avaient un important but diplomatique entre autres, ce n'était pas juste un regroupement désirant défendre les œufs de dragon, non il y avait autre chose au centre de ceci. Les dragonniers seraient une force avec laquelle ils faudrait composer dans la futur, ainsi que leurs dragons. Il espérait juste que cet ordre garderait une certaine neutralité diplomatique car toute prise de parti pourrait être désastreuse et au final déboucher plus en une nouvelle guerre qu'autre chose…

Enfin dans tout les cas pour le moment Ostiz abordait calmement la conversation en commençant par la base qui était de prendre des nouvelles, que ce soit pour voir s'il y avait quelque chose à dire là-dessus, ou bien pouvoir bien entamer la discussion et aborder autre chose.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Dim 3 Avr 2016 - 16:38

Il était vrai que le temps était perçu différemment chez les dragons, qui avait une existence quasi éternelle. Un être humain n'était qu'un souffle d'air en comparaison de ce qu'ils vivaient. Une vie bien éphémère qui faisait que le temps d'apprendre à parfaitement connaître un bipède en particulier, la mort l'emportait déjà dans ses bras, comme un fétu de paille emporté dans les vents du temps. Il était vrai aux dires du vieux bipèdes qu'un siècle aurait très bien se passer que l'Améthyste ne s'en serait pas rendu compte. Tellement de choses s'étaient passées en effet en quelques années, d'une telle intensité qu'il était difficile à croire que tout cela n'avait pris que si peu de temps. Peut être parce que le temps se montrait plus clément, avec Vraorg qui n'était plus, la paix désormais en place et qu'un nouvel avenir rayonnait semblait se profiler déjà à l'horizon de la nouvelle existence d'Armanda.

°Tant de choses il y a eu à faire après la victoire gagnée sur Vraorg. Et puis avant le début de la bataille qui a été déterminante pour les Protégés à ce moment là, bien des choses ont été possibles pour que je puisse franchir la Frontière avec ma liée et échapper à la tyrannie du Vil Vraorg. Puis quand la victoire fut là, la princesse Esmelda a tenu à apporter son rôle, qu'elle n'a jamais quitté. Le traité de paix était à négocier et elle a su être le mortier entre ses deux cousins, pour éviter que ces deux humains ne décident de relancer des hostilités pour des futilités dont Armanda n'avait pas besoin. Comme vous, je présume que vous avez été énormément sollicité de votre côté...°

Théocrate pour sa survie, Crissolorio aurait pu avoir des soucis pour s'être allié avec le Vil Blanc, mais comme bon nombre d'humains, il avait dû être épargné, car poussé par l'obligation de jurer allégeance contre son gré.

°La présence de tous les souverains montrent bien l'importance qu'il faut accorder au traité de paix. Comme il n'y a plus de conflits, il faut repartir sur de bonnes bases et ce mariage est l'occasion de renforcer cette idée. Bien plus qu'un heureux évènement... Je présume que vous avez du ronger votre frein depuis notre dernière rencontre alors si vous êtes tellement désireux de converser avec moi. Il est vrai que du temps est passé depuis et bien des choses ont changé ou évolué. Discuter ensemble dans cette cité sera quelque chose de différent mais d'intéressant. °

Le contexte, l'endroit... tout se prêtait différemment en effet. Point de pression de la part de Vraorg, une douceur de vivre apaisante après un excellent moment de festivités... Que demander de mieux ?

°Ma liée et moi-même restons prudents mais confiants. Je sais que la princesse Esmelda tiendra particulièrement à l'oeil ses deux cousins, qui désormais ont chacun leur propre royaume. Un rien suffirait pour qu'un des deux décide de prendre un peu plus que ce qui lui est attribué. Pour la caste des Dragonniers, elle est encore jeune mais ma liée et moi veilleront à être souvent présents, en plus de ses devoirs princiers. Et ma liée doit en plus jouer son rôle de mère en complément... Je veille à être le plus disponible pour elle. Quand à la diplomatie, ce n'est guère reposant en effet. Le moindre mot peut provoquer un écart irréparable.... D'ailleurs, en parlant de diplomatie, je présume que vous avez du en jouer quand Vraorg est tombé et quand Gloria fut reprise ? °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Sam 9 Avr 2016 - 16:43

Crissolorio n'avait pas vraiment cure de la différence de durée de vie entre les races, les humains compensaient après tout par rapport aux elfes, et aux autres races immortelles par une capacité d'apprentissage bien plus rapide, et une vie assez intense, il le fallait bien après tout pour profiter d'une vie plus courte. Mais ce qui l'intéressait ce n'était pas cela, mais bien d'autres choses qui pouvaient être su, surtout des choses objectives qui se fichaient bien de la subjectivité des races intelligentes, des savoir en somme empiriques sur le monde, ou sur l'existence, et le fonctionnement des sociétés… Oui en somme le savoir et l'état brut qui ne pouvait être remis en cause, et certain quel que soit les points de vue, mais cela était en somme un idéal de l'intellectuel qui était difficile à vraiment attendre. Et souvent mit à mal de plus par les êtres désirant pervertir le savoir en leurs sens, cette capacité de vouloir à la fois être objectif, et empirique était malheureusement une vertu manquante sur ce continent malheureusement…

« Il est vrai que les lendemains de la défaite de Vraorg n'ont pas été de tout repos après que Fabius Kohan ait refait de moi son bras droit, il y avait tout un empire à reconstruire et c'est moi qui devait en grande partie aider à remplir les caisses. Et il reste encore beaucoup à faire pour finir de reconstruire le royaume... » Dit-il calmement car il n'avait vraiment pas envie non plus de faire des cachotteries, il était le deuxième homme fort de l'empire glorien, et même si le dragon à côté de lui était lié à une princesse n'appréciant pas forcément Fabius Kohan il n'avait pas non plus envie de diminuer la réalité de ce côté-ci. « Armanda avait besoin de cette paix, la guerre avait duré bien trop longtemps, et causé bien trop de souffrance. Le règne de Vraorg le blanc a été le pinacle de tout cela à vrai dire, et un passage de l'histoire d'Armanda qui devrait selon moi ne pas être oublié, mais rappelé pour qu'il reste le passé, et ne soit point le futur... » Dit-il ensuite pragmatique. Car oui l'histoire servait tout de même à cela aussi, à garder un souvenir du passé et aussi de ses erreurs pour ne plus les commettre, il serait après ironique de pensait que cela faisait tout, mais au moins certains étaient assez intelligent pour prendre compte du passé dans leurs manière de faire.

« Cette paix doit durer, et je pense qu'elle durera au moins quelques années, car l'avantage à ces années de guerres épuisantes c'est qu'elles ont laissés le continent exsangues, et tout les peuples le composant sont maintenant dans un état trop affaiblie pour qu'une nouvelle guerre soit envisageable de sitôt de manière raisonnable. Le jeux des alliances entre nations pourrait d'ailleurs être un dissuasif intéressant pour éviter un nouveau conflit à l'avenir. » Dit-il pensif en réfléchissant à cette aspect politique du traité de paix avant de rajouter. « Tout vient à point à qui attendre, voilà un proverbe humain décrivant bien ma manière de pensée quand à nôtre rencontre noble Cynoe. » Rajouta t-il ensuite calmement, après tout Ostiz était homme à avoir hissé la patience au niveau de vertu, à tel point qu'il n'avait pas à rougir devant les elfes dans ce domaine, mais après tout en politique la patience est aussi très profitable… Car prendre son temps permet au moins de bien planifier les choses.

« Il a fallu beaucoup de diplomatie effectivement. Mais je m'en suis très bien sortit finalement, et je vous conterai peut-être les détails de cette affaire en un autre temps si nous nous retrouvons en lieu un peu éloigne des oreilles indiscrètes quand j'y pense... » Dit-il en mentionnant qu'il n'avait pas envie de parler de tout cela alors que tout ceux qui se baladaient non loin pourraient l'entendre. « Mais je pense que j'ai eu moins à me plaindre de ces complications que lors dy Vraorg le blanc pour tout dire. Et nous n'avons plus au moins à souffrir en tant qu'humain de pouvoir potentiellement se faire assassiner à chaque instant lorsque l'on est courtisan à la cour impériale. » Après tout la cour impériale actuelle paraissait bien inoffensive à côté de ce qui avait été sous Vraorg le blanc… « A ce propos noble Cynoe, auriez-vous par hasard des nouvelles de ce qui est arrivé au sujet de la dame blanche, Kalyna Vallaël ? Je n'ai pas eu vraiment le temps de me concentrer à ce sujet-ci pour tout dire. » Il avait été bien occupé après tout, et sur ces quelques propos il acheva d'ailleurs.

« Et à vôtre sujet, j'ai entendu dire que vous aviez eu un enfant, que j'ai pu d'ailleurs je crois apercevoir lors de la cérémonie. Que pensez-vous de la jeune liée de ce dernier ? J'avouerai pour ma part la connaître assez, c'est une jeune fille agréable, mais un brin téméraire. Assez en tout cas pour qu'un vieillard comme moi ait été obligé de lui sauver la vie auparavant. » Dit-il le plus sérieux du monde, comme pour mentionner au dragon qu'il faudrait peut-être faire preuve d'une certaine prudence quand à Luna pour éviter que cette dernière subisse préjudices à cause de son caractère téméraire...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Dim 10 Avr 2016 - 15:10

°Je présume qu'il vous a fallu jongler entre les besoins des gens et les besoins même du royaume.... Car pour reconstruire un royaume entier, il ne faut pas totalement vider les poches de ses habitants n'est ce pas ? °

Le dragon s'était intéressé très tôt à essayer de comprendre le principe matériel des bipède, qui se basait énormément sur ce qu'ils appelaient la monnaie. Une simple pièce de métal se liait à bien des choses et parfois d'une telle complexité que l'Améthyste était bien heureux de vivre dragon et pas bipède. Comprendre toutes les subtilités financières de cette monnaie étaient encore loin d'être acquis et le dragon essayait doucement de comprendre ses rouages après un conflit. Car même après une guerre qui avait touché tous les peuples, il fallait cette monnaie pour reconstruire. Une bien étrange chose alors que pour le saurien violine, ne devrait compter que la cohésion du peuple et une totale solidarité. Mais les bipèdes pensaient différemment. Le dragon devrait suivre avec grand intérêt tout cela, pour un jour parfaitement maîtriser ces choses spécifiquement bipèdes.

°La paix devra durer plus que quelques années. Quelques années ne suffiront pas à faire oublier les cicatrices laissés par les Alayiens puis par les trois années de terreur qu'a imposée Vraorg....Les alliances devront tenir et se respecter mutuellement, pour que les peuples bipèdes dépassent les anciennes rancoeurs et les appréhensions d'autrefois. Il faut aller de l'avant, dépasser ce qui a été fait déjà autrefois. Armanda et ses habitants méritent plus que tout cette paix....°

Puis devant la réticence de l'humain a expliqué comment s'était déroulée sa diplomatie, il manque de rire mentalement.

°Si ce sont les oreilles indiscrètes que vous redoutez, n'oubliez pas que vous conversez avec un dragon très cher Crissolorio... Il vous suffira de penser vos dires au lieu de les parler... Je saurai aussi les capter...°

Puis ses yeux se plissèrent à l'évocation d'un nom qu'il avait déjà entendu dans diverses conversation.

°J'avoue ne pas être intéressé à cette personne, qui s'était rallié à Vraorg. J'ai entendu quelques mots sur elle, mais à savoir ce qu'elle est devenue... Cherchez vous à la faire comparaître devant la justice bipède ? Et pour ce qui est de la liée d'Alkhytis, la moitié de mon sang et de ma chair, attendez que le lien se renforce entre lui et sa liée. Vous pourriez être surpris. Et qui sait, sa témérité pourrait vous sauver un jour...°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Mer 13 Avr 2016 - 19:23

« Effectivement, voyez-vous nous devons imposer les citoyens pour prendre une partie de leurs argent pour le bien de l'état, mais si nous en prenons trop il pourrait y avoir des troubles, et aussi c'est souvent avec leurs argents que les citoyens entretiennent l'économie en achetant et investissant, économie qui si bien entretenu nous fait gagner plus d'argent, et qui est nécessaire pour que les contribuables aient de quoi payer leurs impôts. Il faut donc prendre l'argent des contribuables, mais de manière équilibré. Chose complexe en temps de guerre par exemple ou les besoins monétaires peuvent être plus élevés... » Dit-il en parlant de ce principe économique aux allures certe simple, mais bien plus complexe qu'il ne le paraissait de prime abords…

Enfin l'économie était une chose complexe, il n'était pas étonnant qu'un dragon pour qui les concepts humains étaient affreusement complexe puisse avoir du mal, surtout que les humains eux-mêmes n'étaient pas forcément très compétents non plus. Ostiz avait dû faire de longues études pour devenir un économiste aussi pointilleux qu'il l'était aujourd'hui, et il était assez de malin de plus pour comprendre que l'économie était dépendant de biens d'autres domaines tel que la société, et les mœurs entre autre. Une chose à sa manière complexe, et vivante comme le genre humain. Sans cesse changeante, jamais fixer, en somme quelque chose de passionnant, mais difficile, pas étonnant que l'empereur lui confie ce chapitre là du pouvoir…

« Une paix ne dure jamais trop longtemps, une guerre n'est jamais sans perte et mal. Ce sont là des principes rarement mit en défauts, mais qui semblent souvent oublier lorsque la paix se fait longue… Il va falloir de véritables efforts de bonne foi, et surtout de vrais initiatives pour que cette paix se consolide. Des initiatives osés, et qui devront être solidement bâtis avec le soutien des années, pas simplement un respect mutuel incité par un traité. Un simple accident diplomatique, un assassinat, une famine peut déclencher une guerre si la paix n'est solide et s'il n'y a pas assez d'incitation pour rendre la guerre peu attirante à faire. Selon moi il faudrait pour que cette paix dure longuement que les peuples deviennent peu à peu dépendants les uns des autres, de manière à ce qu'une guerre soit inenvisageable, mais pas de manière à ce qu'il y ait de domination dans cet interdépendance. Il faut que tout le monde dépende les uns des autres à même niveau, non pas juste que tout les royaumes dépende d'un seul qui pourrait en abuser. » Dit-il pour donner son avis quand à comment bâtir une paix solide dans le temps...

Puis on aborda un sujet dont Ostiz aurait du mal à parler pour le moment, mais visiblement le dragon semblait avoir une idée à laquelle Ostiz répondit poliment.

« Ce serait une manière de faire qui pourrait être fort adéquate pour parler de ceci un peu plus tard. » Dit-il calmement pour dire qu'il serait de cet avis pour faire cela peu après, mais pour le moment il préférait parler de manière naturelle pour un être humain. Et ensuite fut évoqué le sujet de la dame blanche qui visiblement ne semblait pas forcément très connu du dragon d'améthyste, mais qui restait tout de même intéressant.

« Pour tout vous dire j'avais pu la fréquenter auparavant, et je sais cette personne dangereuse, et même si je ne nierai pas le mal qu'elle a causé je ne la considère pas personnellement comme une ennemie pour tout avouer, j'ai même une certaine dette envers-elle... Néanmoins c'est le genre de personne qui a, et gardera son importance, et qu'il vaut mieux ne pas ignorer, si elle est encore en vie en tout cas… Prudence est mère de sûreté après tout. » Dit-il au sujet de Kalyna. Après tout Ostiz se souvenait parfaitement bien de la dame blanche.

« Quand à la jeune Luna j'espère que l'avenir vous donnera raison à son sujet-ci. Après seul ce dernier détient les secrets de ce qu'il nous réserve, donc nous verrons bien en temps voulu... » Dit-il calmement avant de rajouter avec un petit sourire pensif...

« Quand j'y pense je me rappelle vous avoir initier à la poésie noble Cynoe… Auriez vous par hasard fait quelques progrès depuis le temps ? » Demanda t-il poliment, insinuant en partie qu'il apprécierait certainement que le noble dragon lui fasse part de ces derniers. « J'espère dans tout les cas qu'ils auront su ravir vôtre noble liée. » Acheva t-il poliment.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Jeu 28 Avr 2016 - 8:39

Le dragon plissait toujours les yeux, essayant d'imbriquer cette histoire de.... comment il avait dit déjà ? D'impôts. Oui, il fallait bien financer la reconstruction et bien d'autres choses futiles. Cynoë peinait encore à croire qu'on retirait le fruit du labeur des gens qui étaient en bas de l'échelle pour ensuite engraisser les caisses des gens qui se disaient supérieurs. Une chose typiquement humaine.... Les gens du bas trimaient et payaient, vivant dans un confort tout relatif, alors que les gens plus hauts n'avaient qu'à taxer pour prendre leurs produits de longues heures de travail et se permettre une meilleure vie. Mais à bien y regarder, ces ''supérieurs'' se trouvaient à prendre des décisions qu'un simple ne pourrait pas prendre, pour la régence d'un royaume par exemple, sur les choix diplomatiques ect. Mais c'était contrariant de voir qu'il fallait accompagner tout cela de faste et de luxe

°Equilibré ? Je présume que vous dites cela pour me faire comprendre que les prélevés doivent encore garder un peu d'argent avec eux pour permettre d'avoir de quoi dépenser et contribuer à la reprise de cette... économie ? °

Une question qui tournait plus sur le sens de l'affirmation, mais le saurien ailé avait besoin d'une confirmation. Puis quand à l'histoire de la paix qui ne durait jamais, le saurien gronda très légèrement, sans aucune agressivité à l'égard du vieil homme. Il réprouvait juste le fait que l'ancien trésorier restait accroché à ce défaitisme typique à la majorité des bipèdes.

°Les bipèdes sont les seules espèces à penser que la paix ne peut jamais durer. A croire que le défaitisme est inscrit dans votre sang. La guerre se génère pour le moindre glissement de pied... Ou pour les cas que vous citez, alors que la force des mots et de la raison permettrait tellement de régler ces ''litiges'' sans avoir à faire couler le sang. Une famine ? Il faut que les royaumes se soutiennent. Un assassinat ? La justice doit servir à cela, même en cas de crime de lèse-majesté. Peut-être est ce dû au fait que ce soit les Hommes, les Vampires ou les Elfes, vous êtes encore des espèces encore bien jeunes sur la portée réelle que peuvent prendre une longue et vraie réflexion...°

Puis le dragon n'insista pas sur la possibilité de converser mentalement. L'humain ne voulait pas en parler, il était dans son droit. Sans doute devait-il prendre le temps de bien peser le poids futur de ses dires. Après tout, il se trouvait face au dragon lié d'Esmelda, cousine de Fabius et de Korentin.... Y avait de quoi redouter que l'Améthyste ne vienne à parler de certaines choses... délicates.

°Il est difficile d'être redevable auprès d'une personne que l'on juge en même temps dangereuse, même si elle a ou aura un rôle important à tenir°

Il pensait sur le coup à Verith, ce dragon au caractère bestial et qui s'imaginait être dans ses droits en pensant un jour détruire le lien....Il avait eu son rôle dans la chute de Vraorg, comme d'autres acteurs durant la bataille de Sandur, mais il n'en restait pas moins un dragon à l'objectif abjecte

°cette jeune bipède est prometteuse. Sinon comment aurait-elle pu se lier à un dragon ? Ne sous-estimez pas l'âme d'un dragon à l'instant de son éclosion de lire dans le coeur des êtres...Quand à la poésie, il y a eu tellement eu à faire avec ma belle liée que je n'ai pas eu guère de temps à y consacrer. Quand à les faire partager avec ma liée... J'attends d'être bien plus expérimenté. Je ne voudrai pas la peiner vous savez°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Jeu 5 Mai 2016 - 21:06

« Oui c'est cela, il faut adopter un certain équilibre dans les prélèvements car il vaut mieux que ceux qui sont imposés aient ensuite assez d'argent pour investir et en gagner plus à l'avenir d'une certaine manière, car en somme leurs pauvretés sur le long terme n'arrangerait pas l'état au dessus d'eux quand ce dernier aurait besoin d'argent. » Dit-il pragmatique, après tout les impôts ne pourraient pas prélever un argent qui n'existait pas…

Par contre il trouva un peu étrange la suite des propos de Cynoe car ce dernier affirmait des choses qu'Ostiz n'avait guère dit pour tout dire. Mais bon ce n'était guère important, et il rectifia calmement le tir tout en tâchant de donner son avis.

« Noble dragon sans vouloir vous contredire car je crois que ce n'est qu'un simple malentendu je n'ai jamais dit que la paix ne durerait pas, j'ai juste exposait selon moi ce qui était nécessaire pour que cette dernière dure selon moi, et les défis auxquels nous devrons faire face, et qu'ils nous faudra surmonter.. » Dit-il calmement, et pratique après tout c'était bien ce qu'il avait dit, rien de plus rien de moins. Il n'avait pas le moins du monde exposé un certain défaitisme. De toute manière il n'était pas là pour polémiquer, et appuyer des évidences, le dragon avait la même pensée que lui à ce sujet et Crissolorio se contenta donc de dire.

« Je n'ai jamais dit le contraire noble Cynoe, ces méthodes là sont au cœur même du traité de paix même. C'est donc une vérité largement accepté à l'heure actuelle par les dirigeants actuels sur nôtre cher continent. Celles que les royaumes doivent se soutenir, et essayer de réagir avec raison. Il ne faut juste pas oublier ce fait là à l'avenir. » Tout simplement. Ostiz était sinon d'accord avec ces faits, pour sa part il préférait réfléchir avec de déduire les choses trop rapidement néanmoins, ou bien c'est qu'il n'avait pas été très clair que le dragonnet d'améthyste n'avait pas parfaitement compris le sens de ses propos.

« Cette paix néanmoins pourra être assurer cela je l'espère et ce définitivement si possible, et si je ne m'avance pas sur des affirmations quand à sa durée ce n'est pas par défaitisme noble Cynoe, disons juste que l'avenir est souvent incertain, et je préfère être prudent en tout temps que trop m'avancer sur les choses. Je ferai mon possible, et d'autres le feront pour que cette paix perdure, et j'ai pour ma part bon espoir qu'elle dure et de ne pas avoir à vivre une nouvelle guerre du reste de mon vivant. Mais on ne sait jamais de quoi sera vraiment fait demain, néanmoins je ne suis pas de ceux qui baisseront les bras en attendant que les choses se passent. Il faut juste prendre du recul sur les choses pour mieux agir sur elles à l'avenir et ne pas se laisser prendre par surprise. » Dit-il simplement pragmatique, il ne ferait pas de commentaire sur les derniers mots du dragon, les avis subjectifs mettant les races bipèdes sur une posture enfantine ne semblaient pas assez objectifs à ses yeux pour s'y attarder. Selon lui il valait mieux ce mettre hors de la subjectivité qu'elle soit humaine, elfique, dragonique, ou vampirique pour vraiment élaborer une réflexion objective neutre, et donc fidèle à la réalité globale des choses. Il parla d'ailleurs de Kalyna.

« Je suis redevable car elle m'a sauvé la vie, je la juge dangereuse car je ne la connaît pas aussi bien que je l'aimerai, et ne connaît pas parfaitement ses intentions. » Dit-il simplement cette affaire après tout ne concernait pas tant le dragon, Ostiz aussi avait ses secrets, mais bon au pire saurait réagir à cela si jamais il revoyait la dame blanche un jour. Enfin si cette dernière se souvenait d'elle, et ne l'avait pas considéré à l'époque juste comme un simple divertissement temporaire comme beaucoup de gens qui ce sont mordus les doigts après en voyant que le vieil homme était devenu le deuxième homme fort de l'empire… Puis il reprit au sujet de Luna, et de son dragonnet.

« Je ne sous-estime pas noble Cynoe, je n'ai à aucun moment prononcer des paroles qui pourraient supposer cela, ni affirmer quoi que ce soit en ce sens-ci. » Rajouta t-il ensuite au sujet de Luna, et Alkhytis. « Je fais juste constat du passé, mais le passé est le passé, et les choses changent avec le temps. » Avant de rajouter au sujet de la poésie.

« Ma foi nous avons tous des choses à faire. Pour ma part je n'ai guère eu vraiment l’occasion d'entraîner mon talent musical si on peut parler de talent depuis le temps. »


Il regarda ensuite l'horizon, et poursuivit.

« Quand j'y pense mes avis que ma cité pourrait jouer un rôle dans cette paix que mon peuple entretient avec les elfes… Le commerce va se développer, et vous savez la paix est bénéfique au commerce, avec le temps il n'y aurait plus vraiment d'intérêt pour faire la guerre si cela évolue dans ce sens. Par contre je me demandai… Il est clair que les elfes ont une préférence pour les Aldariens par rapport aux Gloriens, je ne peux pas dire que cela ne se comprend pas, mais à l'avenir s'il y avait favoritisme clair de la part des elfes au détriment de mon peuple je commence à penser que cela pourrait être nuisible à la paix qu'en pensez-vous ? Selon moi il faudrait apaiser ces différents pour que tout se déroule au mieux. » Demanda t-il pour connaître l'avis du dragon à tout hasard après tout cela pouvait déboucher sur des tensions nuisibles que cette rancune possible qui perdurait de manière passive.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Sam 14 Mai 2016 - 18:28

Un équilibre financier qui changerait de toute façon quand viendra le temps de trouver soit plus d'argent ou de construire du beau, du prestigieux une fois toute chose utilitaire pour les homme et leurs habitats construits, solidifiés et tournant à plein régime pour remettre l'économie en marche. Restait à voir quand les choses changeront, car rien ne se définissait à l'avance quand d'énormes quantités d'argent entraient en jeu.

Puis il tendit son museau vers Crissolorio, pour mieux le voir de près. Le dragon paraissait avoir les sourcils écailleux froncés sur ce que l'humain venait de dire. A croire qu'il y avait une incompréhension. Contredire un dragon pouvait en plus se révéler dangereux.

°Je parlais dans la généralité de votre espèce. Comme elle est encore jeune, elle ne voit pas que certaines choses peuvent durer si on le souhaite réellement et que certains actes peuvent être outrepassés pour la préserver au lieu de retourner en guerre. Quand vient une paix après la guerre, c'est la question récurrent que bon nombre des vôtres se posent : combien de temps va-t-elle durer. Ce n'est pas faute pourtant que certains des miens en compagnie de leur lié poussaient et poussent encore à garder active la flamme de l'espoir. Mais il est vrai que maintenant, avec vos souverains en place et qui possèdent leur propre territoire... De même que les vampires et les Elfes, l'espoir ne peut qu'être entretenu et doit l'être°

Il retira son imposante tête de devant celle du vieux bonhomme. Il devait éviter de lui apporter peur et appréhension après tout.

°L'avenir est incertain parce qu'on veut le croire incertain. On ne sait pas comment il sera car on ne veut pas s'avancer comme tel. Mais si justement on pensait autrement, si on le voulait fleurissant.... certaines pensées apportent des effets très visibles sur l'action et la volonté quand on y croit....°

Malheureusement, quelques rares bipèdes pensaient comme cela.... Si tous pouvaient se montrer volontaires et positifs... les choses changeraient tellement. Puis quand au sujet de la dame évoqué par Crissolorio...

°Raison de plus pour en méfier. Un ennemi peut très bien vous laisser la vie sauve, ou vous la sauver, au choix, pour mieux vous tuer sans aucun état d'âme. Mais peut être que je me trompe quand à son sujet. Après vous savez ce que vous faites°

Des personnes comme Kalyna, le dragon se réservera un droit de jugement. Il devait la croiser pour se faire une idée par lui-même. Il ne releva pas pour ce qui concernait les avis à apporter sur Luna et son jeune lié. C'était un terrain un peu dérapant pour le vieillard ; surtout quand on évoquait cela devant un dragon.

°Le temps est une denrée rare quand on est très occupé et qu'il faut prendre, dompter pour savoir l'apprécier. Vous comme moi trouverons bien un moment pour nous adonner à nos activités détendantes. Pour vos craintes, elles sont justifiés, car de ce que j'ai constaté et appris, les commerces se vouent une certaine concurrence et avoir du privilège pour un côté et pas de l'autre peut attiser des tensions, de la jalousie et de la rancune. Si les Elfes apprécient plus les Aldariens que les Gloriens, le commerce des denrées de ces deux royaumes pourraient en être impactés si vous ne définissez pas des traités claires et précises pour éviter une certaine forme de suprématie pour tel ou tel produit. Il faut qu'il y ait un juste équilibre.... le commerce se doit de rester en dehors des relations politiques en mon sens pour être le plus profitable à tous°

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Lun 16 Mai 2016 - 13:47

Il comprenait que le concept financier pouvait être complexe en soit, mais il tâchait de la vulgariser et de ne pas sortir des lois économiques complexes, ou d'autres explications de ce type, après tout il avait comprit que les dragons n'étaient pas forcément très à l'aise avec les concepts humains souvent, à croire qu'ils ne fonctionnaient pas pareil sur certains points, mais bon cela ne voulait pas dire pour autant qu'avec beaucoup d'effort cela serait impossible maîtriser correctement ces choses-ci. Rien n'est impossible pour qui a la volonté de faire après tout.

Puis le dragon rectifia ensuite sa pensée tout en se rapprochant de Crissolorio, ce dernier regarda ceci avec calme, après tout il n'avait rien dit de vraiment contrariant, et puis il faisait assez confiance en Cynoe pour conclure que ce dernier était assez intelligent et sage pour ne pas se vexer pour si peu.

« En effet, de toute manière ce n'est pas en faisant rien que nous obtiendrons ce que nous désirons, et cela devra être autant le travail de la caste que des dirigeants de faire perdurer cette paix, et aussi celui de la rhapsodie. Cela est même vital à mon avis, nôtre continent a été ruiné par ces années de guerre, d'innombrables hommes sont mort, les elfes sont encore plus aux bords de l'extinction… » Il n'était donc pas dur de conclure qu'une autre guerre serait stupide, et suicidaire. On se demandait presque comment Armanda pourrait définitivement retrouver sa gloire d'antan, mais cela semblait en bonne voie pourtant. A croire qu'au final le temps finissait par triompher de tout y compris des ruines, et des souffrances pour que les différents peuples, et civilisations passent peu à peu à autre chose…

Et il n'était pas contre ce fait là bien au contraire, il fallait passer à autre chose, et se concentrer sur cette nouvelle paix fourmillant de futurs possibilités pour eux tous…

« C'est une manière de voir les choses intéressantes, et il est vrai qu'il vaut mieux montrer l'exemple en ce sens-ci, et il faudrait que les souverains, et ceux occupant des positions influentes y pensent sérieusement car la mentalité de la population jouera autant un rôle en ce sens-ci que n'importe quelle décision politique. Un travail sur le long terme en somme. » Dit-il avec réflexion, chose qui ne serait pas forcément facile d'ailleurs, mais pour un changement durable au bénéfice de la paix il fallait un changement de mentalité, après tout les rois sont mortels contrairement aux peuples qui leurs survit, et la manière de pensée générale joue souvent beaucoup dans la manière d'agir des souverains au final.

« Nous ne connaissons jamais véritablement les autres autant que nous le désirions, mais oui la prudence s'impose… Surtout au sujet d'une telle personne avec un passé aussi chargée. » Dit-il pensif. Il n'était pas un ennemi de Kalyna, et c'était pareil inversemment, mais cela ne le dispenserait pas du tout d'être prudent.

Et puis ils parlèrent du temps, et du commerce et son lien avec la politique, et il y réfléchit avant de répondre.

« Ironiquement la commerce est néanmoins souvent très lié à la politique, il l'est toujours d'une certaine manière, les souverains tentent toujours d'avoir une certaine mainmise dessus pour en tirer profit, et de le réguler pour éviter ses travers. Néanmoins des traités ont bien été définit pour assurer une certaine neutralité dans tout ceci. Il faudra peut-être y apporter quelques rectifications à l'avenir pour améliorer leurs efficacités, mais il reste encore à voir leurs effets sur le long terme. Mais je suis d'accord avec vous la neutralité du commerce est un principe sain. » Dit-il en regardant l'horizon avait de réfléchir un instant, et de rajouter.

« Noble Cynoe vous qui êtes né en temps de guerre quand j'y pense, cette paix est la première véritable à laquelle vous devez sans doute goûter de vôtre vivant. Je présume que personnellement vous devez y prendre goût ? Je voulais vous en parler, ayant pu faire probablement personnellement l'expérience de rencontrer des membres du peuple vampirique, puis-je vous demandez vôtre impression personnelle à leurs égards ? Après tout c'est un peuple avec lequel nous allons devoir beaucoup traiter dorénavant, autant apprendre tous à les connaître de ce fait. » Dit-il pragmatique, et neutre sur le sujet, après tout il n'était ni pour, ni contre les vampires. Il préférait faire l’expérience de la chose dans un contexte bien plus neutre que celui qu'il avait pu éprouvé pendant le règne de Vraorg le blanc par exemple...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Mer 25 Mai 2016 - 12:14

Le dragon se demandait si la paix et son maintien devait entièrement reposer sur la caste des Dragonniers. Il était vrai que cela lui incombait, mais la paix était l'affaire de tous, de toutes les races et donc dans la main de ses dirigeants. Cela ne devait pas se retrouver dans les mains d'une seule communauté.

°Pour moi, la paix concerne tout le monde. Les dirigeants des peuples qui ont signé le traité ont leur part aussi pour le maintien de cette paix si ardemment désirée. Et pour la guerre, certains vous diront que tant qu'il restera des vivants pour prendre les armes...°

Le dragon voyait bien les humains faire perdurer les guerres. Cette espèce vivait peu longtemps en comparaison des autres, mais se reproduisait très vite et compensait donc les pertes subies par les précédents conflits.... Une forme d'entretien des guerres en somme, comme s'ils avaient cela dans le sang....Puis Crissolorio évoqua son point de vue quand aux souverains, ce qui amena une question de la part du dragon

°Oui, les souverains devront montrer l'exemple, mais qui pourrait surveiller que qu'ils prennent les bonnes décisions et qu'ils n'entachent pas le traité à la longue ? °

Oui, qui pourrait surveiller les rois humains par exemple ? Sa liée était cousine avec Fabius et Korentin, elle pourrait très bien réussir à les garder chacun dans leur royaume sans que leur rivalité d'autan refasse surface, mais pour les autres ?

°On ne connait jamais assez son propre entourage... La seule façon de bien connaître quelqu'un serait d'être jumeau avec elle, ou d'être lié....°

Un point de vue intéressant que le dragon devrait prendre le temps de raisonner pour approfondir le sujet. Puis quand à l'histoire du commerce avec la politique...

°Le commerce devrait être une activité totalement neutre, que ce soit dans un but de profit ou non. Un souverain devrait veiller à cela selon moi car si son commerce est florissant sans avoir de contrôle politique dessus, il sera gagnant malgré tout, sur les ressources que cela apportera à son peuple. Un peuple qui vit bien grâce à un commerce riche et prospère n'apporte-t-il pas de la richesse ? Pourquoi donc un souverain devrait veiller à en avoir un contrôle d'ordre politique, hormis pour jouer sur l'influence et recherche plus de richesse alors qu'il en possède déjà bien assez ? °

Tel était le paradoxe chez les humains : toujours en vouloir plus encore. Puis le vieil homme aborda un tout autre sujet.

°Il est plaisant en effet de goûter à cette paix, chose que je ne connaissais pas de ma propre vie, hormis par souvenirs, par ce que j'en savais au plus profond de moi. C'est appréciable et j'espère que cela le restera pour toujours. Quand aux vampires, même s'ils sont immortels d'une certaine façon, je les vois comme les elfes pour ce qui est de la vision du monde et du temps qui s'écoule... Et à noter qu'ils sont comme les humains, quand il y a des dissensions au sein de leur propre communauté. Comme les hommes et les elfes, ils ont leur côté positif et leur côté négatif. Peut être sont-il moins enclins aux changements et que certains aiment à garder le statut de prédateur.... Mais ils sont capable d'évoluer comme les autres peuples, grâce à cette paix. Il ne tient qu'aux autres de les respecter comme des êtres normaux et intelligents et non comme des bêtes assoiffés de sang °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Dim 5 Juin 2016 - 11:08

Il était d'accord avec le fait que la paix concernait tout le monde, il n'avait encore une fois rien dit allant dans le sens contraire, après la caste y jouerait un rôle important tout comme l'ordre baptistrel, et les dirigeants des différentes nations car au final ce serait ces derniers plus que les deux ordres désirant la paix qui feraient, ou non les guerres.

« Ce sont les dirigeants qui devront effectivement trouver un terrain d'entente pour que la paix dure, terrain d'entente matérialisé actuellement par le traité de paix qui va dans le bon sens pour un début. Mais les peuples que dirigent les empereurs aussi auront leurs importances. » Après tout un roi ne pouvait pas aller longtemps contre les désirs de son peuple cela été un fait. Il pouvait, mais le peuple finissait toujours par imposer ce qu'il désirait, et pour le moment la rancune était encore tenace au sein de la population, que ce soit les elfes, et les vampires envers leurs ancien ennemis ancestrals, ou le peuple des hommes qui était toujours écœuré par l'idée de devoir habiter avec es anciens prédateurs anciennement esclavagiste, la rancœur était toujours présente au final c'était un fait, et c'était évidemment cela le souci principal pour le maintien futur de la paix…

« Plus que cela il faudra aussi se demander qui pourrait surveiller les empereurs de manière neutre, au risque sinon d'interférer encore une fois avec le bon fonctionnement du traité. Je pensai entre autre à la caste des dragonniers, à l'ordre baptistrel. » Dit-il avec réflexion, après tout n'était-ce pas la vocation originaire de ces deux ordres ? Bon les baptistrels lui semblaient à bien y réfléchir plus appropriés pour cela, mais il reste que les dragonniers avaient peut-être plus de poids politiques, et ce même si la Rhapsodie était un ordre célèbre, et respecté par beaucoup d'armandéens.

« Chose complexe, et rare s'il en est. » Dit ensuite Ostiz quand au fait qu'il faudrait être lié, ou jumeau avec quelqu'un pour bien le connaître selon le dragon, complexe car difficilement à mettre en place déjà, et rare car les dragons et les jumeaux n'étaient pas non plus légions, et en soit Ostiz pensait que l'individualisme et la vie privée était une bonne chose, donc que tout le monde ne connaisse pas tout le monde n'était pas vraiment un mal selon lui, plutôt un moindre mal comparé au fait que plus personne n'ait le moindre secret pour quiconque.

« Un souverain pourrait vouloir réguler le commerce pour par exemple favoriser, et protéger les commerçants de son pays en imposant davantage ceux des autres nations qui viendraient commercer, ou bien financer ses propres commerçants pour les soutenir, en somme aller en faveur des siens pour qu'ils aient un avantage dans le commerce. Cela aussi peut aider à enrichir encore davantage le peuple sans forcément enrichir le souverain, et ce sans être neutre. Réguler le commerce ne veut pas dire forcément vouloir s'enrichir, cela veut aussi dire vouloir protéger les commerçants de son propre pays pour que ceux-ci ne soient pas démunis face à ceux des autres peuples, et puissent prospérer. » Dit-il pour énoncer les autres raisons qui pouvaient pousser à réguler le commerce, et pas qu'en rapport avec le fait de s'enrichir, après tout l'empereur devait aussi veiller à la prospérité de ses sujets des fois, et ce genre de politique était donc envisageable en ce sens-ci.

« Il faudra aussi que les elfes passent par dessus leurs vieilles rancœurs au sujet des vampires, et que les hommes arrêtent d'avoir peur de ces derniers, en somme il va falloir de grands changements dans les mentalités, mais rien dans le domaine de l'impossible, car plus que la haine des vampires c'est la peur de ces derniers qui guident aussi les hommes dans leurs interactions avec eux. Il faut que les hommes passent par dessus cette peur. » Dit-il calme avec réflexion, après tout beaucoup d'humains voyaient encore les vampires comme des prédateurs voulant boire leurs sang, il n'était donc guère étonnant qu'ils aient envie que ces derniers disparaissent pour des questions de survie. Lui même devait avouer qu'il pensait un peu ainsi, chose tout à fait naturelle, mais au moins il s'en rendait compte.

« Il reste juste à savoir comment faire pour convaincre le peuple de cela sur le long terme, la cohabitation peut-être une idée, mais cela pourrait prendre trop de temps, et puis les vampires ne sont pas si nombreux que cela, il n'est pas donné à chaque homme d'en rencontrer un pour s'en faire une idée de ce fait... » Ajouta t-il pensif, il ne fallait pas oublier que les humains étaient infiniment plus nombreux que les autres races après tout.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Mer 8 Juin 2016 - 18:39

Le dragon parut réfléchir, laissant sa queue se balader sur le sol. Bien des choses restaient à faire et à se concrétiser encore. Bien des choses.

°Ces deux ordres pourraient être mal perçus à la longue. On pourrait penser qu'ils chercheront à influencer le pouvoir en place pour mieux diriger le monde en agissant sous une forme d'ingérence souterraine. Cela pourrait être source de conflits face à la jalousie que cela pourrait entraîner et provoquer la création de faiblesse dans les bases du traité. Si les dragonniers ou les baptistrels doivent agir, cela pourra n'être que sous forme d'arbitrage, car ils se doivent à mon sens de rester neutres°

Mais la neutralité finissait toujours par fléchir vers un camp ou l'autre... Comment s'assurer d'une totale impartialité de ce fait ? Plus encore qu'il y avait parmi les dragonniers des vampires, des elfes et des humains, avec chacun sa vision et sa mentalité.

°Le commerce ne doit pas être en tout cas, à mon sens, gérer entièrement par le souverain. Enfin, peut être que j'idéalise un peu trop certaines choses de bipèdes°

Quand aux changements de mentalité qu'espérait Crissolorio...

°Les elfes et les vampires vivent longtemps et ils ont un passé commun des plus sombres.
Les humains ont la vie plus courtes, mais ils enseignent l'histoire à leur descendance, donc rien de tel pour entretenir la rancoeur entre les espèces. Durant les différents conflits qui ébranlèrent les trois races, en plus de la mienne, chacun s'est attaqué à l'autre pour bien des raisons. Il sera difficile aux vampires comme aux elfes de demander à changer de mentalité du jour au lendemain. Cela sera plus aisé avec les hommes, car ils ont une capacité d'adaptation plus aisé que les elfes ou les vampires. Après il est vrai que la peur qu'engendrent les vampires, c'est un fait. Comment accepter totalement de vivre aux côtés d'êtres qui tirent leur survie de la vie des autres ? Même si un homme n'aura pas l'assurance de croiser un vampire dans le fil de son existence, il en aura entendu parler et se fiera à ce qu'il aura entendu et donc, se fera une idée bien sombre de ce qu'est un vampire. L'inconnu engendre la peur aussi. °


Les bipèdes décidément....

°Mais je crois que les changements pourront se faire, avec du temps et de la patience, chaque race à la volonté de le faire et de réusir°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Ven 17 Juin 2016 - 19:59

Les paroles du dragon au sujet du fait que l'intervention des deux ordres pourrait être mal vu étaient tout à fait censées. Et le fait que cela doive rester des arbitrages semblait aussi logique, mais cela ne résolvait malheureusement pas la question précédente. Néanmoins cela abordait le fait que le rôle de ces deux ordres ne pouvait pas non plus devenir trop grand au risque d'abus.

« Il est vrai que l'ordre baptistrel, et le caste sont plus des acteurs indirectes de la politique armandéenne, dans le sens qu'il n'est pas légitime pour beaucoup de monde qu'ils prennent le pas aux dirigeants. Cela n'est pas forcément que la volonté des dits dirigeants, et de la noblesse d'ailleurs mais aussi des peuples sous l'autorité de ces souverains qui n'apprécieraient pas d'interférence, ou de penser que leurs roi n'est pas libre de ses actes politiques. Selon la population le roi est après tout l’incarnation de la volonté de la nation, et de ce fait il est donc difficile d'interférer avec l'autorité de l'un d'entre-eux sans s'attirer de mauvais sentiments. » Il était assez versé en politique pour savoir que la figure du monarque était sacrée pour beaucoup d'hommes, notamment dans les empires humains où les Kohan régnaient depuis toujours, et avaient prouvé leurs valeurs de ce côté-ci. Ils voyaient dans le sang des roi une preuve de noblesse, et pensaient donc tout non Kohan, ou non proche de ces derniers incapable de gouverner la nation de ce fait.

« Le commerce n'est jamais vraiment entièrement gérer par le souverain, mais il est souvient bien vu qu'il soit un minimum réguler par eux selon les populations, et le fait de ne pas le réguler a aussi ses désavantages, malheureusement pour ce genre de choses aucun choix n'est généralement parfait, et les souverains s'y emboîtent selon leurs objectifs. De plus certains vous diront qu'il est mieux moralement de réguler le commerce pour éviter les dérives malheureuses que cela pourrait avoir sur les populations si on lâchait trop à la bride à ce sujet-ci. » La politique était une chose complexe après tout.

« Apprendre à se tolérer sur le long terme ne consistera pas qu'à vivre côte à côte pour ces peuples, mais aussi à travailler ensemble. S'ils collaboraient pour des mêmes buts, ou voyaient un véritable intérêt à cohabiter avec les autres races cela ne pourrait qu'être bénéfique. En ce sens-là le commerce est un premier pas, mais ce n'est justement qu'un premier pas. Il faudrait quelque chose de plus aboutit qui impliquerait une plus large partie de la population que les commerçants, et une partie de la noblesse. » Sur ce il réfléchit courtement avant d'ajouter.

« Il faudrait par exemple que les vampires apportent réellement quelque chose d'important à la race humaine pour que les hommes arrêtent de prendre ces derniers pour des parasites qui ne vivent qu'à nos dépends. Il reste à savoir ce que les vampires pourraient apporter, et surtout ce qu'ils accepteraient d'apporter. » Une problématique complexe auquel le souverain vampirique, et les dirigeants humains devraient se confronter à l'avenir.

« Quand aux elfes il faudra comme les vampires qu'ils passent par dessus leurs rancunes millénaires, pouvons nous pour cela nous fier à la sagesse elfique ? » Supposa t-il, il n'en était pas certain, les elfes étaient connus pour être réfléchit, et sage mais comme toute suppositions sur les différents peuples ce n'était pas une vérité générale.

« Le temps oui, cela sera déterminant. Là encore les dernières guerres sont très fraîches dans les esprits, avec le temps les rancœurs s'apaiseront. Il faudra juste prendre soin de ne pas les raviver ces tensions. » Conclut-il calme à ce sujet ci avant d'ajouter.

« Il faudra d'ailleurs voir ce qu'entreprendra de faire sur le long terme le nouvel empereur vampirique dans tout les cas, auriez-vous un avis à son sujet ? » Il savait après tout comme beaucoup de monde maintenant que la princesse Esmelda avait entretenu des rapports avec ce vampire, donc cette question semblait logique à l'égard du dragon lié à l'amante de l'empereur vampirique. Et les réponses s’avéreraient sans doute fort instructives car pour sa part Ostiz n'avait pas eu des rapports forcément aisés avec ce vampire les rares fois où il l'avait aperçu.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Ven 24 Juin 2016 - 18:09

Le dragon écoutait toujours et avec un grand intérêt. Partager des points de vue différents avec un bipède tel que Crissolorio était très enrichissant. Cynoë était loin d'être aussi cultivé que son interlocuteur, vu qu'il était un dragon et qu'il ne vivait pas comme les Hommes. Il était difficile de s'imprégner de toute une culture d'une espèce en quelques années et plus encore quand cette dernière était très complexe.

°Est ce que les population verrait réellement l'intervention des Baptistrels et des Dragonniers comme interférant avec le pouvoir en place ? Est ce qu'elle serait réellement capable de protester à leurs encontres s'ils venaient à apporter conseils et paroles sages ? Je vois mal les vôtres habitués depuis des générations à avoir un souverain décisionnaire de tout, qui pense à leur place et qu'ils vivent ainsi au rythme de ses décisions politiques et autres choix....Même si je souligne cela en interrogation. Car après tou, ce serait presque la première fois que les souverains auraient à tenir compte de la préence des Dragonniers et des Baptristrels°

Les humains acceptaient les changements bien plus rapidement que les elfes, car pour la vie entière d'un Elfe, les homme pouvaient avoir quelques générations de produites. Mais comment les humains réagiraient après autant de changements alors qu'une génération de leur espèce était loin de s'être écoulée ?

°N'existe-t-il pas déjà des dérives ? J'ai entendu parler de marché noir....°

Il serait intéressant de voir ce que le vieil humain lui dirait à ce sujet là, car l'Améthyste en avait juste entendu parler et avait entendu qu'en légèreté de ce qu'on appelait le marché noir ou mieux, l'économie souterraine

°Il est vrai que le commerce n'apporte pas que des échanges de biens. Cela apporte des échanges culturels... Mais à mon sens, il faudra du temps pour que les aprioris entre les espèces bipèdes tombent. Il y a encore trop de cicatrices à refermer avant de voir une totale tolérance en toute quiétude, sans voir de regards de travers et autre qu'on peu classer de haineux. Et qu'est ce les vampires pourraient apporter et accepter en retour ? °

Puis pour ce qui était question des elfes....

°Les elfes mettront bien plus longtemps encore pour accepter les vampires... Vu leur histoire commune hors et dans Armanda. Quand à être sage.... il ne faut pas oublier qu'ils ont plusieurs formes de sagesse...°

Il lâcha ensuite un bien étrange soupir

°Cela se jouera sur une décennie. De la patience, il en faudra et il y a tellement de choses qui peuvent se produire°

Il était encore jeune et avait déjà vécu bon nombre de choses en peu de temps. Un dragon vivait longtemps et était censé de prendre la vie sur un plan temporel bien différent que les bipèdes à la vie éphèmere... mais le dragon avait vu et vécu bien des choses depuis qu'il avait éclos dans ce monde en plein changement. C'est peut être pour cela qu'il savourait ce moment de paix, maintenant qu'ils conversaient.

°Ce que veut faire Kylian ? Garder la paix sera sa première préoccupation et de veiller à ce qu'on ne fasse pas d'amalgame entre les vampires pacifiques et les Renégats. Car vous le dites si bien.. les hommes considèrent encore les vampires comme des parasites, alors avec les renégats...°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Lun 27 Juin 2016 - 17:10

Les dragons, et les humains devaient avoir une manière de pensée très différente les uns des autres car malgré leurs intelligence supérieure les dragons avaient beaucoup de mal à comprendre certains principe humain, peut-être car ils n'étaient pas conçu pour vivre de la même manière ? Les humains dans ce cas-là s'apparenteraient à des fourmis, ou des loups là où les dragons étaient plus solitaires comme des aigles. Mais bon cela n'était qu'un sujet de réflexion.

« Cela dépendrait de l'intervention, s'ils donnent de simples conseils ce n'est pas interférer, s'ils prennent les décisions à la place des souverains, ou force la mains à ces dernier par contre cela est de l’interférence. Quand aux conseils si ce n'est pas de l'interférence, cela reste juste des conseils aussi ages soient-ils… un tyran pourrait décider de ne pas les suivre, quand à la manière de faire du roi il n'est pas forcément décisionnaire de tout, mais a beaucoup de pouvoir. Il est le chef de l'état, et il est bien vu que l'état soit fort car ce dernier protège les citoyens par l’intermédiaire de l'armée, et assure l'ordre. Un souverain qui n'est pas fort sera vu comme incapable de protéger ses sujets, et cela ne plaira donc pas à ces derniers. » Il fallait comprendre que c'était souvent une question de rapport de force, ou le roi était le fort chargé de protégé les faibles comme les nobles…

« Le marche noir ? Si vous parlez de celui qui était en place sous la rébellion il n'existe plus, ces derniers sont devenus d'honnêtes marchands, quand aux dérives illégales c'est souvent pour des produits tout aussi illégaux comme le drogue, et la contrebande entre autres, si ce n'est pas la vente d'esclaves. » Des pratiques qui ne pouvaient en aucun cas être soutenu légalement bien entendu. Et d'ailleurs il s'apercevait aux propos de ce dernier, que le dragon avait fait quelques progrès au sujet de la compréhension de certains choses humaines...

« C'est justement cela le problème, il est très difficile de dire ce que les vampires pourraient offrir, et accepter d'offrir. Leurs économie est la pire du continent car elle n'était auparavant basé que sur le pillage, et le vol des biens des autres peuples. Quand à leurs savoir technologique il est plus du genre à suivre celui des autres races qu'à le dépasser, en somme il y a peu de choses que les vampires peuvent offrir que les autres peuples n'ont pas... » Et cela compliquait forcément les choses bien entendu…

« La sagesse est plus subjective, qu'objective, elle dépend des êtres, des moments, et des instants sans oublier de l'expérience. Elle n'est jamais parfaite, et absolue malheureusement et doit être une recherche constante de toute l'existence de chacun. » Dit-il philosophiquement de la sagesse avant d’acquiescer au sujet de la remarque du dragon sur le temps, avant de réfléchir…

Lui même avait pu aussi beaucoup vivre ces dernières années, il n'avait pas été de ceux qui avaient livrés batailles, ni des marcheurs, ou autres héros mais il avait pleinement subit, et participé aux changement politiques de son temps, et pu donc se faire un place dans l'histoire de cette manière. Une sorte de bataille en soit, et aussi d'expérience car il était revenu vivant de la cour théocrate où les vampires avaient eu des privilèges…

« Cela est vrai, mais si les hommes considèrent encore les vampires comme des parasites, les elfes les considèrent encore comme leurs ennemies jurés. Ne craignez-vous pas pour vôtre part que les elfes retombent dans leurs ancien isolationnisme ? S'isolant du monde extérieur pour ne plus avoir à faire face à ce dernier ? Je pense que ceux parmi les leurs désirant cela ne manquent pas… Leur peuple est proche de l'anéantissement, et la peur est une bonne incitation à toutes les extrémités. » Dit-il pensif en regardant l'horizon avant d'ajouter.

« En parlant de cela, pensez-vous que dans quelques siècles vous serez bien trop grand pour la plateforme où nous nous trouvons ? Il faudra peut-être proposer aux elfes d'agrandir cette dernière d'ici là si ceci est possible… Cela ne devrait être guère gênant car L'empereur Aegnor a construit Estellïn en grand pour un peuple de moins de milles habitants. » Dit-il sincèrement car il fallait avouait qu'Estellïn était particulièrement grande pour une cité qui n'habitait au final que la population d'une très petite ville humaine.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Sam 9 Juil 2016 - 13:08

Si le dragon avait été un simple humain, il aurait eu de quoi avoir la migraine avec tout ce que Crissolorio donnait comme informations. Le dragon les assimilait, mais il devra méditer dessus avec plus de profondeur et de raisonnement. Car il était vrai que le saurien violine commençait à se perdre dans toutes ces complexités de vie et de moeurs propres à l'Homme. Autant ne pas trop se plonger davantage dans le sujet au risque de s'y perdre. Les dragons n'avaient pas cette difficulté d'existence et cela avait fini par perturber le dragon. Pourtant, il était avide d'apprendre et de comprendre, pour mieux servir sa liée et les dragonniers. Mais voilà, il lui faudra du temps et donc pour éviter de perdre patience, il décida de s'accorder une pause dans cette conversation très riches de notions humaines.

°Je vais méditer sur tout ceci. C'est beaucoup à comprendre au final. Votre espèce ne fait jamais dans la simplicité et cela rend les choses vraiment délicates quand à bien des choses à conserver ou à beaunifier comme le traité de paix. Je saurai revenir vers vous dès que j'aurai digéré tout ce que nous avons échangé°

Pourtant il revint sur les vampires.

°Peut-être se forceront-il à se trouver une voie magique ou matérielle pour apporter quelque chose à leur commerce, pour ne pas se faire distancer par les Hommes et les Elfes. Et puisque nous parlions des Elfes... Oui, je peux redouter qu'ils ne replongent dans leur recoin en solitaires... Pour se faire oublier du reste du monde et ainsi disparaître... rien ne peut vivre indéfiniment en autarcie... La nature finit toujours par réclamer un prix à cela°

Une espèce qui finissait par se retrouver dans un seul endroit au monde, était voué à disparaître, car trop rattaché au milieu où elle évolue... Les Elfes pourraient manquer de suivre cette voie. Puis à la nouvelle question du vieil homme, le dragon regarda l'étendue de la plateforme et réfléchit

°Peut-être... mais attendons qu'il ait fini de tout gérer quand à l'installation de son peuple. Pour ma part, j'ai encore le temps avant de ne plus savoir tenir sur cette zone. Au mieux, je trouverai un autre endroit pour me poser et amener ma liée auprès de l'Empereur Elfe. °

Il est vrai qu'il ne songeait pas beaucoup à sa taille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crissolorio Ostiz
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 7

Modérateur
Régent de Gloria

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Dim 10 Juil 2016 - 12:42

C'était des notions compliqués pour tous que cela, pour sa part Ostiz les maîtrisaient sur les bout des doigts grâce à ses longues années d'études, et sa grande intelligence pour un humain, ce n'était dans les faits pas à portée de tout le monde. Il ne disait pas qu'il était supérieur aux autres, mais par rapport aux standards elfes, humains, et vampires il savait être doué d'une grande intelligence et culture, ce n'était pas là de l'arrogance, juste la vérité. Il était après tout préférable de connaître sa valeur que de sous-estimer, ou sur-estimer cette dernière. Ostiz était un pragmatique qui aimait appeler un chat un chat au final… Dans tout les cas il pouvait comprendre que le dragon ait besoin de temps surtout que les membres de la race dragonique ne devaient pas avoir le même genre de manière de pensée supposait-il…

« L'être humain peut paraître si simple sur certains aspects, et si complexes sur d'autres, je pense qu'il n'est jamais facile de résumer un peuple de toute manière, c'est une somme d'individualités, et de collectivités qui créent un ensemble propre en constante évolution difficile à totalement définir, surtout que cette définition n'est jamais véritablement définitif. » Dit-il pensif.

« Les vampires ont le choix, ils ont après tout tout à bâtir, et donc la manière de le bâtir n'appartient qu'à eux, il est des fois après tout plus facile de bâtir de rien que de rebâtir après avoir construit car dans ce cas-là il faut détruire en partie, ou totalement la structure en place pour la remodeler totalement. Quand aux elfes ce serait là un gâchis que cette isolation se renouvelant si ça devait arriver, je suis sûr qu'au contraire leur peuple pourrait beaucoup apporter à Armanda, et inversement. » Dit-il pensif avant de réfléchir.

Oui les elfes avaient leurs manières propre de faire, et de pensée et il était disons dommage de penser que certains elfes gardaient encore de forts penchants pour le racisme, et le fait de s'isoler du monde extérieur, avait-il peur de ce monde extérieur au fond ? Ou le haïssaient-ils ? Vaste question…

« Oui beaucoup de temps, sans doute des siècles, et la magie permet de rapidement reconstruire ce genre d'endroit heureusement. » Dit-il pensif au sujet de la plateforme avant de reprendre avec réflexion.

« Quand au dragonnier je me demandai, et ce même si ces derniers ont le soutiens de leurs dragons, cela ne finit pas par être pesant pour eux de vivre si longtemps ? Voir familles, enfants, et amis mourir, et passer les siècles se ressemblant peu à peu, risquant au final de laisser place à l'ennui ? Pour vous dragons ce problème n'est pas, mais un être humain n'est pas habitué à vivre mille ans, pensez-vous que cela ne risque pas d'être dur à vivre pour certains dragonniers ? » Dit-il pensif en regardant l'horizon, pour sa part il ne serait pas contre de vivre plus longtemps, mais mille ans ? Une vie faîte pour être vécu longuement ne valait pas une vie d’accomplissement au final, les dragonniers devaient être particulièrement à part comparé aux autres membres de leurs peuples...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynoë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Dragon adulte
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 2

Modératrice
Dragon affranchi

MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe) Sam 16 Juil 2016 - 10:51

Le dragon écouta les dires du vieil homme.

°Votre espèce est instable comme elle est stable. Et effectivement, il serait même impossible de donner une définition à un peuple. En évolution comme en désévolution je me permets de rajouter. Votre espèce progresse mais elle régresse par moment, quand on écoute son histoire°
Le dragon pourrait difficilement lire, les gribouillis des humains étaient un tant soit peu trop petit pour son regard puissant. Et puis même, lire les livres. Il n'avait pas les doigts des bipèdes. Ses griffes étaient bien trop grosses... Et puis même, pourquoi le ferait-il s'il en avait eu les moyens ? Il lui suffisait de trouver un serviteur humain pour qu'il lui décrypte les lignes page après page. Ainsi, il pouvait se reposer tout en écoutant les paroles gazouillées du bipède.

°Les Elfes, les vampires, les Hommes... En somme, chacun est différent et pourtant quand on creuse un peu, on retrouve chez bon nombre de similitudes, même si leur espèce respectives impose un bon fossé. Ce qui fait les différences devrait être une source de richesse. Pourtant et malgré les traités signés, tous ont encore du mal... mais nous savons pourquoi. Un gâchis pour les Elfes... peut être, mais ils ne s'isolent pas complétement puisqu'ils ont fait appel à des Nordiques pour apprendre à dompter la montagne ensemble. C'est là un point intéressant et encourageant°

Puis le dragon resta pensif quand à la question posé par l'être humain. La durée de vie qu'il évoquait, anormalement longue pour les dragonniers humains, était intéressante comme effrayante.

°Il faut voir comment chacun réagit en effet... Il est vrai que pour une espèce qui n'est pas habitué à vivre plus longtemps que d'ordinaire, cela peut avoir un impact sur la psychée... VOir ses proches et ses amis vieillir puis mourir, alors qu'on reste jeune et fort... Voir comment le monde évolue et refait ses boucles de vie inlassablement... Peut être que vous les bipèdes est plus prompts que nous les dragons à ce que vous appelez ennui. La longévité est une conception déjà très bipède et donc s'y rattacher apporte la crainte ou les doutes... et bien d'autres choses encore...°

Le dragon cessa d'un côté de parler

°Je vais devoir vous laisser mon cher, ma liée me quémande. J'espère que nous aurons l'occasion de nous rencontrer à nouveau pour converser°

Le dragon se leva avec précaution avant de prendre son départ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe)

Revenir en haut Aller en bas

La vie réussit toujours à certains visiblement (PV Cynoe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-