Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Doucement mais surement [ Aramis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 15 Sep 2016 - 20:36

Alors qu’Aramis prononcée ses paroles pleines de sagesse. Sa jeune apprentie était complètement touchée, les larmes aux yeux d’une telle réciprocité de sentiment vis à vis du futur et objectif qu’elles menaient toutes les deux, comme tous les autres membres de la rhapsodie. «  Je suis entièrement d’accord avec toi… Je ne serais pas quoi ajouter » dit-elle laissant couler quelques larmes sur ces petites joues. Attendrie par la réaction de son élèves, la Chantebrise glissa délicatement sa main dans celle d’Inael. Celle très peu habituée au contact au néanmoins un léger mouvement de recul avant de se laissée prendre la main.

« Pense tu réellement que je pourrais devenir un jour cawr ? » chuchotât la jeune elfe à sa vise à vis. « Je ne sais pas si je serais un jour digne d’une tel statut, mais je ferais tout ce qui est en mon possible, même en temps qu’enwr, pour guider ce monde vers la paix ! Avec toi je me sent tellement… plus légère. Tout devient si simple à tes cotées. Et pourtant je sais qu’un jour viendra où je devrais me débrouiller seul… Cela ne me fait plus tellement peur, mais… Je… » Inael ne finit jamais cette phrase, laissant les larmes remplacer ses paroles. Et pour la première fois depuis des années, elle alla d’elle même au contact avec quelqu’un d’autre pour ce blottir contre la poitrine de sa maitresse.

« Je me sens tellement inutile quelque fois, je n’ai même pas encore d’élément lié à mon âmes et … Je me demande comment pourais-je apporter la paix si je ne suis pas capable de … Quelques fois je suis si perdu, je me sens si faible et fragile… Je ne sais plus quoi penser… Mais aujourd’hui tout était si bien… J'aimerais savoir si tu pourrais m'aider à devenir plus forte et découvrir ma nature élémentaire» prononçant c’est quelques phrases et se laissant doucement glisser, la petite Inael s’endormie. Elle n’avais jamais autant eu l’air d’un enfant qu’a cette instant la.

Le lendemain matin, c’est lorsqu’elle se réveilla qu’elle découvrir qu’elle s’était endormi dans les bras d’Aramis. Très gênée par la situation auprès de sa maitresse, elle ne savait pas quoi faire. Elle attendit patiemment, ne voulant pas réveiller son amie mais aurait aimer ne pas être dans cette situation la. Elle ne savait plus quoi faire, mais c’est à cette instant là qu’on toquât à la porte. Bondissant du lit comme un chat, elle était tout à fait pittoresque, debout au milieu de la pièce, les petits points serrés, comme prête à se battre, alors qu’elle n’était absolument pas faite pour une quelconque forme de combat. Les cheveux en bataille et dans un accoutrement de nuit en lin, elle était tout à fait ridicule. Et voyant cette image au réveille Aramis éclatât de rire. Encore tout gênée, elle rougit et ne savait plus ou se cacher. « Ne te moque pas de moi !» dit-elle sur un ton dès plus mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 18 Sep 2016 - 17:36

Inaël était si sensible… Une chose très touchante, mais qui lui jouerait peut-être des tours à l'avenir pensa Aramis, néanmoins la bonté ne pouvait pas ne pas être intrinsèquement une bonne chose, et si sa jeune amie devenait cawr elle aurait certainement les moyens en main de ne pas se faire duper. « Des fois nous n'avons pas besoin de mots pour exprimer ce que nous ressentons. » Lui répondit donc Aramis avec douceur quand Inaël dit qu'elle était d'accord avec elle, et ne savait pas quoi ajouter. Oui des fois les mots étaient totalement inutiles. Surtout que depuis le temps qu'elles se connaissaient l'une, et l'autre on pouvait dire qu'elles savaient à peu près ce que pouvait pensait l'autre sur l'instant.

« Cela est entièrement possible ma sœur, je pense qu'au final rien n'est réellement impossible si l'on s'en donne les moyens. » Dit-elle donc rassurante quand Inaël lui demanda si elle pensait qu'elle pouvait devenir cawr. Oui c'était entièrement possible, rien n'était réellement impossible après tout, et elle reprit d'ailleurs sereinement alors qu'Inaël se blottissait contre elle.« Il est souvent difficile de concevoir ses futures potentielles responsabilités mon amie, crois moi moi aussi d'une certaine manière avait peur de ne pas être à la hauteur de ce statut, et sache que c'est une bonne chose car cela veut dire que tu désire faire au mieux Inaël je pense. »

Avant de rester silencieuse un instant en écoutant son élève, et en constatant avant d'avoir pu répondre que cette dernière s'était endormit contre elle. Ce qui témoignait avec flagrance de l'état de fatigue de son apprentie dans les faits, enfin dans les tout cas Aramis se disait que la réponse à la demande d'Inaël étant très claire elle pourrait bien attendre le lendemain pour la lui offrir. Mais en attendant ne voulant pas réveiller son apprentie elle entreprit de dormir ainsi avec Inaël dans ses bras. Cela ne le gênait point après tout de faire cela avec une sœur baptistrelle, et ainsi elle plongea dans un profond sommeil elle aussi sans trop de mal.

[...]

Pour se réveiller le lendemain alors que quelqu'un venait de frapper à la porte, et que le bond d'Inaël avait assez secoué la chantebrise pour que cette dernière ouvre les yeux. Et en effet Aramis ne pu s'empêcher de laisser s'échapper un petit rire cristallin à la vision d'Inaël nerveuse pour un rien, avant de dire. « Désolé. » Gentiment alors qu'Inaël lui disait d'un air enfantin de ne pas se moquer d'elle. Sur ce Thredë ne tarda donc guère à se lever, aller s'occuper de la personne qui venait de frapper à la porte. Visiblement un jeune homme, un jeune homme d'écurie qui venait leurs dire.

« Vos montures sont prêtes mesdames... » Il semblait un peu timide, Aramis se contenta de le remercier gentiment, et de l'autoriser à disposer avant d’ajouter à l'égard d'Inaël encourageante.

« Prête pour repartir à l'aventure ? » Puis ensuite plus personnelle. « Et sinon quand à ta demande d'hier soir sache que la réponse est oui… Et nous prendrons le temps de nous occuper de cela quand nous en aurons finit avec nôtre mission, cela te va ? » Après tout Aramis ne faisait que proposer son aide pour voir si Inaël pouvait se découvrir une certaine affinité avec un élément dit. Et pour cela il faudrait qu'Inaël soit pleinement à l'aise et confiante le moment venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 25 Sep 2016 - 0:47

Un écuyer venait de frapper à la porte annonçant que les montures étaient prêtes et ainsi le départ de cette nouvelle journée.

« Oui je suis prête » répondit Inael. Elle se rhabilla rapidement et se mit devant la porte attendant sa maîtresse. Elle aussi était prête et avant qu’elles partent toutes deux, elle répondit à la questions que son élèves lui avait demandé dans la nuit. « Merci… Merci infiniment… » dit Inael calmement. Elle était touchée que sa cawr accepte de l’aider dans cette autre aventure et attendrait. Elle l’avait déjà fait pendant temps d’année, qu’elle pouvait aisément attendre la fin de leur mission pour continuer dans cette nouvelle quête, celle-ci plus personnel.

Elles sortirent, en croisant au passage quelques personnes que les deux soeur baptistrel saluèrent poliment. Une fois sortit de la forteresse, Inael montât son cheval et semblait prête à partit même si sont esprit semblait quelque peu ailleurs. Elle réfléchissait à la suite de leur aventure, espérant retrouvait rapidement la trace de leur soeur et que celle-ci soit en bonne santé, car il fallait bien avouer qu’elle n’avait aucune idée de la suite de leur aventure. Pendant leur chevauché vers les ruines, Inael sortit de son brouillard de questionnement et demanda à Aramis. «  Cela fait maintenant quelque temps que nous sommes en route ensemble et j’aimerais bien savoir moi aussi les raisons qui ton motiver à devenir baptistrel… Enfin si cela ne te dérange pas de m’en parlait. Cela nous fera un petit sujet de conversation pendant la route et comme ça celle-ci paraitra moi longue » même si la petite elfe ne s’ennuyait que très rarement profitant de chaque occasion pour contemplé la moindre parcelle de vie.

Mais alors qu’elle posa sa question elle se rendit compte qu’elles étaient bientôt arrivées. Les ruines commencer à se dessiner devant elles et paraissait gigantesque. «  Au faite, de quel type de ruine s’agit-il ? » Elle ne s’était pas posé la question avant de les voir directement de ces yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Mar 27 Sep 2016 - 19:54

Il aurait été étonnant qu'Inaël ne soit pas vraiment prête après une nuit à avoir aussi bien dormit visiblement, mais Aramis aurait pu comprendre que son élève soit assez hésitante à l'idée de devoir par exemple faire possiblement face à un futur danger. Néanmoins comme ce n'était pas le cas c'était tant mieux.

Et Aramis pour sa part se prépara donc assez rapidement en mettant ses vêtements de voyageuses, et avait équipé ses quelques bijoux magiques avant de répondre à la question d'hier soit d'Inaël, et d'écouter avec attention cette dernière qui faisait preuve de reconnaissance avant même qu'Aramis ait fait quoi que ce soit dans les faits. « Je préfère que tu me remercie quand je t'aurais aidé mon amie, et pas avant. » Répondit-elle donc calmement elle aussi par principe, après tout elle ne tenait pas à ce que soit reconnaissante envers-elle pour quelque chose qu'elle n'avait pas encore fait. Elle préferait au contraire qu'on la remercie pour des actes concrets, après tout ce n'étaient pas tant les mots qui comptaient au final, mais les actes quand il s'agissait de faire le bien. Et sur ce en parlant d'actes elles ne tardèrent guère à sortir de la forteresse.

Et ainsi elle se retrouvèrent rapidement à chevaucher vers les dernières ruines perdurant encore de l'ancienne et magnifique cité d'Elena la robuste, un colosse qui s'était effondré suite aux dernières guerres de la mains du tyran Vraorg qui avait voulu asservir tout Armanda. C'est là-bas qu'elles retrouveraient peut-être leurs sœurs baptistrel, mais sur ce il semblerait qu'Inaël ait des questionnements dont elle désirait faire part à sa cawr.

« Car je ne désirai pas rester les bras croisés en un monde pouvant être cruel, et où le malheur est si répandu. Je voulais faire le bien, et lutter pour l'harmonie. Je voulais lutter pour la paix, et pouvoir faire d'Armanda un continent meilleur pour tous. Je ne suis pas du genre à abandonner sans faire quoi que ce soit pour arranger les choses, et c'est en devenant baptistrel que je pensai, et que je pense toujours pouvoir agir au mieux pour Armanda. » Répondit-elle sincère à son élève qui lui demandait pourquoi elle avait désirait devenir baptistelle, ce avant de reprendre au sujet des ruines qui se rapprochaient à l'horizon, et qui n'était dans les faits que l'ombre de ce qu'était Elena auparavant…

« Des ruines d'une ancienne forteresse, il n'en reste plus grand-chose maintenant, mais c'était la plus grande forteresse ayant jamais été bâtit sur ce continent je pense. Elena la robuste, elle était bâtit pour résister à toutes les guerres, et les humains y vivant étaient de farouches guerriers belliqueux prêt à prendre les armes en cas de guerre avec les vampires. Aujourd'hui il n'en reste quasiment rien, et il n y a que les bandits qui y rôdent encore de temps en temps. » Elle s'arrêta d'ailleurs avant d'ajouter à son élève calmement alors qu'elle descendait de cheval. « Nous continuerons à pied, et discrètement. Je ne dit pas forcément qu'il y a quelqu'un d'hostile là-bas, mais mieux vaut faire attention, nous ne sommes pas là après tout pour chercher des ennuis. » Et les baptistrels étaient des pacifistes qui évitaient la violence, donc oui autant ne pas chercher possiblement un ennui quelconque. Sinon elles devraient essayer de s'en départir tout en respectant leurs serments bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Mar 4 Oct 2016 - 23:12

Lorsqu’elles chevauchaient toutes deux leurs montures en direction de l’ancienne et magnifique cité d’Elena, la jeune élève avait posé la même question que sa maîtresse lui avait posé. Elle était surprise part la réponse que celle-ci lui donna. Elle s’attendait à quelque chose de doux comme celui dont elle faisait très souvent preuve avec la petite Inael. Il était vrai qu’elle était avant d’être une soeur baptistrel, une puissante guerrière elfe. Et ce passé se sentait profondément dans sa réponse. Une détermination à toute épreuve, mais un grand sens de la sagesse. C’était au final tout ce qui définissait Aramis, même si Inael était habitué à son côté maternel qu’elle appréciait tant.

Et à l’arrivé de la merveilleuse cité, Inael restait bouche bée, imaginant la beauté et la grandeur de cette merveilleuse cité. «  La guerre fait des miracles dans la destruction » affirma tristement Inael. Et descendant de sa monture sur les conseilles de sa maitresse, la jeune apprentie demanda cependant quelque chose avant de continuer. « Ne vaudrait-il pas mieux cacher les montures si des bandits rodent dans les parages ? Même si je vois difficilement comment cacher deux chevaux aussi massif, on peut toujours les faire grimper dans les arbres » dit-elle en rigolant.

Une fois les montures attachées, et en sécurité pendant le temps de leur petite escapade dans les ruines, Inael profita de son agilité et de la présence de ces ruines pour s’amusait à grimper sur les blocs et rempart. Prenant ainsi de l’amplement sur la cité, elle voyait l’immensité de celle-ci. Le léger vent caressant son visage, elle était émerveillée devant un paysage toujours aussi resplendissant malgré son état. Mais de ce point de vue, elle constata déjà qu’elles n’étaient pas toute seul dans ces ruines. A une centaines de mètres se trouvait un groupe de 3 hommes. Il fouillait apparement les ruines à la recherche d’une quelconque richesse perdu et alors qu’Inael allait prévenir sa maitresse de ce petit groupe à l’horizon, elle vit le groupe se faire embusquer par 4 bandits.

« Aramis, un groupe de 3 hommes vient de se faire attaquer par 4 bandits. Je ne sais pas si d’autre sont cachés, les ruines sont vraiment un bonne endroit pour se dissimuler. Même de se point de vue immense il y à tellement d’angle mort au alentour. Nous devrons faire très attention. » sur ces mots elle descendit de son perchoir pour rejoindre sa maitresse. « Je pense qu’il serait une bonne chose de garder l’effet de surprise et que je me cache en escaladant les ruines et te suivant à cette distance. Ainsi je pourrait te donner une par un petit signal la présence de quelqu’un et venir t’aider si il venait à t’arriver quelque chose. Qu’en dis-tu ?»

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Sam 8 Oct 2016 - 17:08

Elena une merveilleuse cité ? Sans doute, mais une merveille faîte pour la guerre, voilà ce qu'avait été la cité d'Elena. Une merveille qui n'existait plus dorénavant, et qui pourtant avait resplendit pendant plus d'un millénaire, ainsi étaient les conséquences de la folie dont avait fait preuve Vraorg le blanc. Une folie égale à nul autre, et une folie dont il était du devoir de la rhapsodie de faire en sorte qu'elle ne revienne plus jamais en ce monde, ce car la dernière guerre avait déjà marqué leurs continent bien aimé à jamais. Qu'en serait-il donc si cela venait à recommencer ? Mieux valait ne pas le savoir…

Oui il ne valait mieux pas le savoir, et faire aussi en sorte que cela n'arrive jamais à nouveau de toute manière, sinon tout les armandéens ne le sauraient que trop bien. Elle hocha donc simplement la tête aux quelques mots triste de son amie. Et encore ce n'était là qu'une partie des destructions qui avaient ravagés ce continent suite à la dernière guerre. Quand à leurs chevaux... « Au lieu de les faire grimper dans les arbres je vais simplement les dissimuler par magie. » Répondit-elle donc amusée à son élève en esquissant un simple sort pour faire en sorte que leurs montures soient dissimulées par une illusion avant ensuite d'aller se rendre en direction des ruines toutes deux pour poursuivre leurs périple. Et si possible mettre fin à ce dernier de la meilleure manière possible.

Ainsi ils s'avancèrent discrètement vers les ruines, et Inaël ne se gêna point pour mettre à profit des talents d'escalade pour se hisser sur les restes de remparts. Remparts qui auraient été sinon impossible à escalader s'ils n'étaient pas en ruine, quand à Aramis elle put constater qu'il ne restait pas grande chose d'Elenia, une bonne partie des ruines avaient dû servir après tout de matériaux à la construction de la forteresse de Fortuna. Néanmoins elle n'eut pas le temps de peaufiner ses réflexions qu'elle avait elle aussi sentit grâce à ses pouvoirs de baptistrelle une présence vivante dans ces ruines, visiblement tous des bandits. Des clans rivaux d'après les informations qu'elle fouilla dans le chant nom… En somme ces ruines n'étaient pas entièrement désertes, mais peut-être qu'un bandit pourrait leurs offrir l’information qu'elle recherche pensa t-elle ? Ce alors qu'Inaël venait la prévenir.

« Ne t'inquiète pas Inaël, tu sais bien qu'en tant que cawr je peux ressentir les chants noms émanant des êtres vivants. Un tel stratagème n'est donc pas nécessaire de nôtre part pour repérer un éventuel danger. » Précisa t-elle d'ailleurs, après tout une cawr baptistrelle ressentait en permanence le chant du monde, et des formes de vies alentours, la présence d'un être vivant était donc impossible à leurs cacher, ce quel que soit cet être vivant. Et pour sa part Aramis tâcha donc de surveiller les alentours en scrutant mentalement les vibrations alors qu'elle reprit pensive à l'égard de son élève.

« Il faudrait plutôt que nous arrivions à aborder à l'écart un des bandits sévissant dans ces ruines pour lui poser quelques questions… Ou nous pourrions par exemple endormir, ou neutraliser sans violence avec nôtre magie le groupe de bandits que tu as trouvé. Mais il faudrait pour cela que tu fasse diversion pour les attirer dans un piège que je vais leurs tendre… T'en pense tu capable ? » Acheva t-elle donc de dire en se baissant un peu pour regard Inaël dans les yeux en posant ses mains sur les épaules de cette dernière. Comme pour essayer de l'encourager tout en lui disant ainsi qu'elle n'aurait rien à craindre. Après tout Thredë n'était-elle pas une maître mage ? Dans le cas où quelque chose ne se passerait pas comme prévu Inaël pouvait être certaine en tout cas que la chantebrise la protégerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 16 Oct 2016 - 15:08

Inael ne voyait pas l’histoire de la cité d’Elena mais seulement son architecture, cette création gigantesque dont l’imagination de la jeune elfe recréait la grandeur. La folie de Vraorg avait été dévastatrice mais ce reste de création était à la fois une merveille et une horreur dans la mémoire des habitants d’Armandas. En quelque sorte un symbole de te les batailles livrée contre la tyrannie.

Le rôle des baptitrelles était justement que de tels horreurs ne ce reproduisent plus, la paix est l’idée primordial au centre des coeurs de la rhapsodie. Néanmoins Aramis n’arrivait pas à détacher de sa mémoire le sang versé que représentait ces ruines, tandis que la petite élève de la chantebrise ne voyant à cette instant, que le présent et la paix, admiré ces ruines comme un paysage naturel, relief d’années passé. Cette contemplation propre à Inael s’appliquait à toute circonstance, ainsi elle pouvait apprécier toutes les choses qui s’offrait à elle.

Et lorsqu’Inael pris de la hauteur pour observer les ruines et ainsi faire un repérage des lieux, elle en avait oublié les pouvoirs impressionnant dont disposé une Cawr. Cette capacité à lire dans les vibrations du monde avec une tel aisance était tout bonnement extraordinaire. Agissant avec plus d’ efficacité que n’importe quel repérage réaliser par une centaine d’homme. Un cawr savait qui se trouvait dans des kilomètres à la rondes avec une exactitude irréprochable. De plus elle connaissait même les intentions des personnes qui se trouvait là, ce qui permettait de savoir à quel type de personnes elles allaient avoir à faire. Impressionnait par un tel pouvoir et en avoir oublié l’existance Inael bredouillât quelques mots: « Je me sent complètement ridicule face à toi »

« Je suis prêtes à t’aider pour leur tendre un piège, je te fait confiance et je sais que je suis assez agile pour courir facilement dans ces ruines. Et cela me permettra de me rendre utile plutôt de te regarder » répondit-elle en souriant. Après avoir échafaudait un plan avec Aramis, le petit elfes partit se faufiler dans les ruines comme un chat allant droit vers une meute de loup. Une fois surélevé et à quelque mètre du groupe de bandits, elle scrutât les environs pour éviter les culs de sacs et ainsi se retrouver dans une situation fâcheuse. Faisant à l’avance son petit parcours dans sa tête, une fois celui-ci terminé elle engagea les hostilités.

Prenant une petit cailloux, elle attirât l’attention d’un bandit d’un bon lancé dans l’épaule. Celui-ci crut être attaqué par un de ces camarades, une altercations apparu spontanément. Il ne restait donc plus qu’a cueillir le fruit bien rouge. « Hum.. Hum… Gens de mauvaise fréquentation, je vous demande votre attentions. Cette grossière situations dont vous semblez vous amuser n’est autre que le résultat de ma petite personnes. Si vous voulez bien me suivre. » Elle partit tranquillement du haut de sa buté pour arrivé à quelques mètres du groupe de bandit. Un balourd tenta de l’attraper alors qu’elle s’échappa entre ses jambes. Attrapant au passage la bourse d’or d’un des bandits. Utilisant les pièces comme autant que cailloux qu’elle en avait besoin, elle les lançait comme le petit poucé.

La ruée ne réalisait pas directement ce qu’ils leurs arrivaient, après quelque seconde de flou du à la situation, leur instinct de bandit poursuivi la petit demoiselle, mais Inael était très agiles, sa petite taille était un atout pour se glissait ou saute rapidement et ainsi prendre de la hauteur. Sans difficulté, elle arriva au point de rendez-vous fixé par Aramis, alors que certains des bandits c’était perdu dans les ruines et que d’autre peinait à suivre leur camarades, mais la majeur partit avait suivi. Il ne restait plus qu’à la chantrebrise de refermer le piège !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Sam 22 Oct 2016 - 22:09

Aramis se contenta de se baisser légèrement au niveau d'Inaël, et de dire calmement. « Tu n'as pas à te sentir ridicule Inaël. Par certains aspects après tout sentir les vibrations du monde qui nous entoure n'est pas qu'un avantage. » Elle ne précisa pas les désavantages après tout Inaël aurait le temps de constater ces derniers si elle devenait cawr, mais ajouta quand même avec bienveillance. « Nous avons tous nos qualités, et nos talents Inaël. Je pense en vérité que tu ferais mieux de te concentrer sur tes talents au final que de rougir devant les miens, après tout ce n'est pas en se comparant sans cesse aux autres que l'on s'accomplit. » Cela dit avec une parfaite empathie, et envie qu'elle réussisse dans la voie qu'elle avait décidé de suivre. Et sur ce quand au sujet du piège qu'elles allaient tendre aux brigands…

Et Aramis ne put que sourire de manière satisfaite, et encourageant à Inaël avant d'élaborer ensuite un plan avec cette dernière en effet pour ainsi réussir leurs projet de capturer un de ces hommes sans lui faire mal bien entendu pour lui poser quelques questions. Après tout Thredë pouvait supposer avec aisance qu'il ne valait mieux pas aller les voir directement sans être sur ses gardes. Les brigands n'étaient pas forcément tous des meurtriers mais quand ils ce sentaient en danger ils pouvaient être dangereux. Et cela risquerait de poser problème à la chantebrise si cette dernière désirait ne pas les blesser évidemment… Et quand le plan fut élaboré Aramis alla donc préparer le piège le temps qu'Inaël fasse diversion.

Quel genre de piège préparait-elle ? Cela serait assez vite évident quand les brigands viendraient tomber dedans, il ne restait donc qu'à attendre que son élève arrive à faire diversion, ce qui d'après ce qu'elle sentait pas les vibrations alentours semblait se passait assez bien. Aramis se dissimula donc tout en gardant l'endroit où le piège serait activé en vue, et s'apprêta à le mettre en marche au moment propice. Moment qui arriva assez vite quand les bandits vêtus de cuirs, et de mailles pour certains déboulèrent quelques instants après Inaël au milieu d'une zone à découvert.

Les choses allèrent à ce moment si vite pour les 3 bandits étant arrivé à suivre sur les 5 de bases que ces dernières eurent sans doute à peine le temps de le remarquer. Aramis dessina un cercle de ses mains et projeta ce dernier vers la terre où se trouvait les 3 brigands. Ces derniers furent ainsi plongé dans un monde d'hallucination où ils eurent du mal à devenir quoi faire. Notamment parce qu'ils n'avaient probablement pas une volonté de fer, et Aramis en profita ensuite pour les neutraliser tout les trois avant qu'ils ne puissent réagir pour se défendre. Elle fit apparaître une fleur soporifique au milieu de leurs groupes. Dans les faits si ces derniers avaient été parfaitement conscients de ce qu'il se passait ils auraient pu se mettre hors de portée du parfum émit par la fleur avant que celui-ci ne les endorme, mais là ils ne purent que respirer les vapeurs émises par cette dernière…

Et sombrer tout les trois dans un profond sommeil sans plus de résistance, ou de lutte. Ceci fait Aramis fit signe à Inaël de venir et dit calmement à cette dernière. « Aide moi à les transporter ailleurs, il faudra après tout éviter que quelqu'un vienne nous déranger pendant que nous leurs poserons des questions. » Et elle ne doutait pas qu'Inaël avait la force de soulever un de ces hommes, elle était peut-être jeune et légèrement fragile pour une elfe mais restait une elfe et avait donc une force importante. Et sur ce Aramis ajouta à l'égard d'Inaël pendant que pour sa part elle s'occupait de soulever deux de ces hommes en se disant qu'elle pouvait bien les transporter sur une certaine distance sans s'épuiser heureusement.

« Tu as parfaitement joué ton rôle Inaël, j'espère que tu n'as pas eu trop peur ? Dans tout les cas j'espère qu'en les questionnent un peu nous pourrons en savoir plus sur où se trouve celle que nous cherchons. » Elle aurait pu sinon chercher dans leur chant nom mais trier tant d'informations serait si long qu'il valait mieux le demander de la manière directe en vérité.

Et elle n'eut pas le temps de rajouter autre chose qu'elle remarqua en se concentrant sur les vibrations alentours que les 2 derniers bandits éveillés semblaient avoir retrouvé la trace de leurs amis, et ne tarderaient pas à arriver… Dans le sens qu'ils seraient là dans moins d'une dizaine de seconde sans doute. Et que l'un de ces deux bandits était mage assez doués, qui même s'il n'était pas du niveau de Thredë restait d'un niveau respectable par rapport à elle... En somme un contre-temps.






Objets utilisés :

[[Illusion] Terre d'hallucinations
Ce sort permet de créer une zone qui vous plongera dans un monde peuplé d'hallucinations, à l'image de votre imagination la plus débridée. Le périmètre de la zone ainsi créée dépendra de la puissance du mage. L'effet dépend de la force mentale de la victime.

Geste clé : Dessiner un cercle et le projeter vers la terre qu'on veut ainsi consacré en accompagnant le tout d'un chant elfique.]

[[Invocation] Parfum soporifique
Le magicien fait naître une fleur qui éclot instantanément. Son parfum se répend rapidement et permet de rendre somnolent toute personne le respirant. Si le parfum est inspiré trop longtemps, on finit pas tomber de sommeil.

Geste clé : Lever rapidement l'index et le majeur en gardant les autres doigts repliés.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Sam 29 Oct 2016 - 13:00

Dans un instant particulier, comme figé avant leur entrées dans les ruines, la gentillesse d’Aramis était toute particulière. Cette instant en quelque sorte donnait à Inael la force de faire ce qu’elle voulait et touchée par cette attention, elle ne peut s’empêcher de rougir en souriant délicatement. « L’idée de ressentir les vibrations du monde dois être à la fois merveilleux et terrorisant. Le calme pure n’existe plus je suppose … » répondit-elle en s’imaginant dans cette situation, mais l’extase de ressentir le monde, se dit-elle, doit être tellement extraordinaire. Aramis était vraiment une personne exceptionnel, elle s’avait toujours quoi répondre pour conserver le bien-être et la joie de vivre de son apprentie.
« Cela fait bien longtemps que je n’ai pas jouer de la flute, cela me manque … C’est surement la seul chose que je sais vraiment faire correctement » Encore une fois cette flute venait de la gentillesse de sa Cawr. Un autre cadeau aussi précieux que le livre d’astronomie qu’elle lui avait offert quelques jours auparavant.

Cependant revenant dans le présent, cette instant terminé, le plan avait été organisé et exécuté par les deux elfes. L’échapper dans les ruines en direction final d’une plaine où se trouvait la Chantebrise s’était parfaitement déroulé. Sur ce plateau verdoyant, la place pour magicienne expérimenté était parfaite pour exécuter son plan. Le piège se refermé sur ces 3 brigands, visiblement très peu porté sur la réflexion, car ceux-ci, même une fois sortit des ruines et arrivé sur cette pleine, n’ont cessé de resté groupé et de courir sans réfléchir vers cette petite elfes. Etait-ce les noir idée dans leurs esprits à son égard qui les poussait à foncer sans se poser de questions durant toute leur course. Cependant ils ne penseraient plus tellement à grand chose dans quelques instants. Et dans une exécution parfaite Aramis, venait successivement d’emprisonner les 3 brigands dans une illusion, de les endormir et pour finir de déplacer les 3 corps à l’abris, bien entendu avec l’aide de son élève. La grande guerrière elfe souleva aisément les deux mécréants tandis qu’Inael souleva ridiculement mal le troisième. Celui-ci aura surement une légère douleur au niveau de la ceinture, car la petite elfe n’y était pas aller dans la délicatesse et sa petite taille ne lui permettait pas de soulevais aussi aisément qu’Aramis le corps d’un homme d’un bon mètre soixante-dix. La force n’était pas un problème et elle aurait pue le tiré de cette manière pendant très longtemps, mais il aurait mieux value que cela ne dure pas pour l’homme qu’elle avait entre les mains. Au réveille de celui-ci elle ne manquerais cependant pas de s’excuser.

Bien entendu le plan c’était déroulé trop facilement, et Aramis n’eu à peine le temps d’avertir la comparse que déjà les deux autres brigands étaient devant elles. Quelque peut surprise, Inael bondit prête à se défendre même si celle-ci s’avait qu’elle n’avait aucune chance. Sa plus grande force était bien entendu sa gentillesse et son agilité. Deux capacité très peux utile au combat, mais elle n’était pas mauvaise en esquive et elle le savait. Il fallait réagir passé vite à l’arrivé de ces deux bandits, mais l’un deux semblait bien différent des 4 autres, ses habits et sa posture révélé une forme d’éducation particulière. Un mage ce dit rapidement Inael, il a s’en aucun doute des informations sur le manuscrit qu’était partit chercher leurs soeur baptistrel et il était aussi fort probable qu’il puisse avoir des informations sur cette dernière. Avant qu’une des deux elfes puisse ouvrir la bouche celui-ci s’exprima. « Mes très chère demoiselle, hum… Je vois que vous êtes toutes deux de l’orbre Baptistral, c’était à avant pour moi. Répondez maintenant à ma question. Que voulais vous ?! » Son ton bien que solennelle n’en était que des plus incisif. Il était de toute évidence un mage au ambition néfaste.

Et pour la première fois Inael pris les devants sur sa maitresse. Celle-ci ne devait pas révélé directement son statut de Cawr devant un tel mage, car il pourrait se servir de cette connaissance contre elle ou tout du moins pour ces ambitions. «  Nous sommes à la recherche d’une amie… Celle-ci… Celle-ci à était aperçu pour la dernière fois dans ces ruines ! » Le Rythme de ses phrases était saccadé par sa respiration désordonnée. Le stresse et sa timidité n’était pas du tout à son avantage dans cette situation. «  Et vous semblez être bien familier de ces lieux. Nous n’avons pas vraiment choisi la manière la plus délicate pour demander, mais vous auriez probablement fait de même. » Inael évité précisément le livre rechercher, car elle n’en savait pas grand chose et que si celui-ci s’avérait renfermé un savoir puissant, il fallait mieux qu’il ne tombe pas entre les mains de ce mage et qu’il ne sache rien de son existence. A cette instant Inael était très prévoyante quant à la sureté de son amie et de leur mission. Elles n’avaient pas traversé la moitié du pays pour s’arrêter à leur première piste.

« Aujourd’hui je suis de bonne humeur. Vous allez donc sagement libéré mes amis, nous donner tout ce que vous possédé; objet et vêtement. Nous verrons bien après ce que nous allons faire de vous » Il était bien entendu hors de question de pour Inael de faire ce qu’il disait. Elle était en possession de deux artefact en os de dragon, cadeau d’Aramis, auxquelles elle tenait plus que tout. La situation était compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Sam 5 Nov 2016 - 16:55

Un mage, et un guerrier. Cela restaient deux humains, mais il ne valait mieux pas sous-estimé un mage visiblement puissant, surtout s'il était prêt à tuer contrairement à elles car cela compliquerait les choses bien entendu. Néanmoins Aramis était confiante à cet instant, néanmoins il faudrait bien faire les choses pour qu'Inaël ne soit pas possiblement blessée au passage…

Et pendant qu'Inael parlait en première, Aramis resta maîtresse d'elle-même, car elle se voulait confiante. Après tout si elle donnait à ce mage une raison de se sentir en confiance où même au dessus d-elles il allait sans doute en profiter. Non Thredë au contraire voulait montrer qu'elle aussi avait de la force, et essayer de l'intimider pour que cet humain devienne plus raisonnable. Une tentative audacieuse, mais qui pourrait fonctionner… Et qui serait sans doute nécessaire pour appuyer sur ce que venait de faire Inael.

Aramis fut d'ailleurs fière des précautions prises par Inaël pour ne rien dévoiler de compromettant, néanmoins il fallait avouer que cela ne semblait pas avoir très impressionné le mage visiblement, il était donc temps pour Thredë de prendre l’initiative de ce côté. Elle reprit d'une voix qu'elle fit tonnante alors qu'elle se préparait mentalement à se défendre.

« Oseriez-vous vous opposer ainsi à deux membres de la rhapsodie ? Pensez-vous que nous sommes toutes deux sans défense ? Nous ne sommes que deux, mais vous aussi maintenant. Vous n'avez pour vous aider que vôtre ami archer après tout. » Archer qui restait possiblement dangereux à courte distance s'il avait le temps de tirer, mais rien d'ingérable pour deux elfes, c'est surtout le mage selon sa puissance qui était une menace en somme… Convaincu de cela Thredë poursuivit donc d'une voix qui se faisait menaçante comme la tempête qui n'attendait qu'une occasion pour éclater.

« Vous allez répondre à nos questions maintenant, sinon nous obtiendrons ce que nous désirons quoiqu'il se passe. L'une des deux manières de le faire sera moins agréable pour vous que l'autre. Je vous laisse donc le choix, sachez après tout que même si un baptistrel ne peut pas tuer et ne vous blessera pas il peut tout à fait vous plonger dans inconscience et vous livrer aux autorités. » Bien entendu elle ne se gênerait pas pour les signaler aux autorités après cette aventure, mais ce criminel aurait un crime de moins à ajouter à sa liste ce qui lui éviterait peut-être une peine douloureuse. Les humains n'étaient après tout pas aussi tendre que les elfes du côté de la justice… Et un baptistrel ne devait pas se mêler de la manière dont les nations gérer leurs criminalités, donc elle ne pourrait rien faire pour eux s'ils finissaient en prison.

« Alors, que décidez-vous ? » Acheva t-elle donc de sa voix inflexible en n'hésitant point à le fixer dans les yeux de manière inflexible. Elle ne bluffait point après tout, il restait donc à voir si ce mage voulait se montrer raisonnable, ou non. Dans tout les cas Aramis se tenait prête au pire, surtout qu'elle devinait elle aussi qu'elles étaient peut-être plus proche qu'elles ne l'auraient penser à la base de la fin de leurs quête. C'était donc la dernière étape à traverser pour réussir, et bien évidemment la cawr comptait la franchir pour mener leurs mission à bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 13 Nov 2016 - 12:10

« Je ne doute pas de vos ressources au combat Aramis Thredë. Vos exploit durant la guerre ne sont plus à prouver. Et oui, si votre élève croyait pouvoir dissimuler votre puissance de Chantebrise par de belle paroles, elle se trompe grandement. » Il souriait largement lorsqu’il dévoilait ses informations et Ineal se sentait très bête d’avoir échoué dans sa tentative. Ces efforts, extrêmement complexe pour vaincre sa timidité et protéger l’identité de sa Cawr, n’avait servie à rien. Et devant la situation, le danger était encore plus grand que prévue, car si ils connaissaient la Chantrebrise, ils savaient probablement la raison de sa venue dans ces ruines. Rien n’était sûr, cependant dans ces circonstances et il était inutile pour Inael de s’imposer plus dans cette conversation.

« Et si vous pensez être en position de force ce n’est pas pour me déplaire Thredë, mais c’est votre élève qui en subira les retombées plus que vous » terminant sa phrase, il s’apprêtait déjà à crée un sort de magie puissante. Récitant une incitation à peine audible alors que ses mains s’illuminés d’une lueur flamboyante. Inael qui était entre lui et son amie, savait très clairement qu’elle ne pourrait pas éviter sans mettre en danger sa maitresse. la situation ne laissé pas de place pour une réflexion et l’action d’Inael fut plus proche du réflexe que de l’action délibéré. Dans un fulgurant coups de point dans la gorge, la petite elfe avait interrompu le mage et par la même occasion le souffle de son ennemie..

Choqué par sa propre réaction, elle n’avait pas blessé son vis à vis, mais ne réaliser même pas vraiment ce qu’elle avait elle même fait pour protéger son amie. Le mage, suffocant et cherchant à récupérer son souffle devant les deux jeunes elfes, ses intentions meurtrière devenait bien plus palpable. Il fallait agir rapidement et Inael ne savait plus quoi faire devant cette homme se tortillant devant elle. Se retrouvant vers Aramis, le regard paniqué, elle avais tourné le dos à l’archer alors que celui-ci s’apprêtait à décocher une puissante flèche à bout portant dans le dos de l’enwr. « Après une bapstriel disparue dans ces ruines, deux de plus ne feront pas une grande différence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 17 Nov 2016 - 20:26

Aramis n'était pas étonnée que le mage l'ait reconnue, après tout elle n'était pas une inconnue. Que ce soit pour son bonheur, ou son malheur elle était au contraire assez connue à travers tout le continent… Néanmoins la chantebrise ne comptait pas s'en faire pour si peu, qu'il sache qui elle était au final ne changeait pas grand-chose à ce qui allait suivre...

De plus le danger principal était en vérité pour Inaël, et celle qu'elles cherchaient par ici, et Aramis sentait que ce mage devait savoir quelque chose d'intéressant, pire il devait même être à l'origine de la disparition subite de l'enwr, en somme la chantebrise ne put que gagner en détermination en sentant ce fait. Il fallait en finir, et vite car chaque minute perdue accroissait le danger qu'encourrait celle qu'elles cherchaient. Surtout comme le précisa le mage qui visiblement désirait attaquer sournoisement.

En s'en prenant si possible à son élève, la chantebrise en entendant cela se raidit comme une fauve louve prêt à défendre bête et ongles l'un de ses petits. Il fallait qu'elle protège Inaël pensa t-elle en regardant ce que faisait le mage, et en s'apprêtant à bondir vers ce dernier pour s'interposer au risque bien entendu de se faire blesser. Mais Inaël agit avant elle d'une manière surprenante… Et sans doute par pur réflexe, comme quelqu'un qui agit sous le coup de l'adrénaline, Aramis n'ayant rien à lui reprocher à ce sujet, et encore moins le temps surtout que l'archer s'apprêtait à tirer…

En un éclair, comme le vent rugissant elle fut sur ce dernier, in-extremis en lui attrapant le bras droit d'une main elle détourne l'arc de l'homme, faisant ainsi en sorte que le tir de ce dernier se perde dans les ruines. Dans le même mouvement la chantebrise lui fit une clé de bras puis obligea l'humain à se baisser puis à être immobilisé au sol sur le ventre. Ce pendant qu'elle disait à voix haute à Inaël.

« Maîtrise le mage ! Allez Inaël ce n'est pas le moment d'hésiter, il faut que tu l'immobilise avant qu'il n'ait le temps de se reprendre. » Elle devait le faire, ce n'était pas le moment d'hésiter, car si elle ne faisait pas l'autre serait à nouveau prêt à repartir à l'attaque, et Inaël serait en danger… En somme Inaël devait prendre confiance en elle, et agir, c'était peut-être un mage puissant après tout, mais le temps où il suffoquait Inaël pouvait en profiter s'approcher de lui, et si elle le faisait son talent en pugilat, et ses capacités physiques elfiques lui donneraient clairement l'avantage. Et le regard d'Aramis en témoignait, du fait qu'elle croyait en son élève, et que cette dernière devait agir dès maintenant pour que le combat se termine sans coulée de sang inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 24 Nov 2016 - 2:19

La flèche de l’archer venait d’être décochée et tandis que celle-ci fendait l’air pour allait se perde au loin, il se retrouvait à terre. Et alors que son visage était écrasé sur le sol il regardait sa cible, la jeune elfe, d’un regard puissant et menaçant, attendant de savoir le sors qui lui était réservé. Inael était totalement confuse, c’était le première fois qu’elle devait appliquer ses techniques de pugilats dans un combat réel. En général, elle avait toujours évité le moindre combat, ce qui était plutôt en tour de force pour une elfe de plus de deux siècle de vie.

Elle s’avait ce qu’elle devait faire, se répétant les mouvements effectués aux entrainements, mais elle savait aussi qu’elle n’aimait pas la violence. Dans ces plus loin souvenirs, jusque dans ces entrainement, c’était le calme qui la caractérisait. Et si elle avait attaqué quelques secondes auparavant, c’était par pur réflexe et seulement car la vie d’Aramis était en danger, qu’aucune autre option ne s’offrait à elle et qu’elle devait réagir. Cette fois c’était seulement sa vie qui était en danger et il fallait maintenant réagir car ce n’était plus qu’une questions de micro-secondes de réaction.

Au début, son corps était frêle, telle une feuille soufflée par le vent, elle tremblait. Le stress, la peur, l’adrénaline d’une situation bien réel. C’était quelque chose de nouveaux pour elle. Se laissant guider par son instinct, elle bondit comme la foudre sur le mage. Surpris de voir cette jeune apprentie à l’air si fragile bondir comme un lion à la crinière blanche, il eu un mouvement de recul. Trébuchant sur une pierre se trouvant, par chance juste derrière son talon, il tomba en arrière. Tentant de rattraper l’inexorable chute, ses pieds se prirent dans sa robe, accélérant celle-ci de manière ridicule. Inael, elle même surprise, n’était pas mécontente du résultat. Elle n’aurait donc pas besoin de faire de mal à son agresseur, même si celui-ci le méritait.

Le mage, à terre, essayant de ce débattre dans sa propre robe, s’arrêta net lorsque la jeune elfe, lui retourna le bras avec une force herculéenne. Et oui, malgré ces apparences fragile, de petite apprentie, elle n’en reste pas moins une belle elfe à la force largement supérieur à celle d’un homme. Surtout d’un mage, très peu réputé pour disposer d’une grande force physique. Croisant les bras du pyromancien dans son dos et les retenants à une main, elle arracha un morceau de la robe, devenant son bâillon et une vrai camisole.

L’homme maitrisé pestait des insultes envers les deux demoiselles et d’une grande gifle, Inael le calma. Les deux hommes maintenant attachés, allaient rejoindre leur camarades après du roché. Encore sous le choc mais assez contente d’elle, la jeune baptistrel n’avait pas eu besoin d’utiliser ses points. C’était donc maintenant à elles de mener la danse devant ces quatre bandits ridiculement capturé, par une apprentie et une mage érudie. Devant cette scène, l’enwr ne disait plus rien attendant que sa maitresse utilise ses pouvoirs pour déceler la vérité dans le flots de mensonges de ces mécréants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Ven 2 Déc 2016 - 19:11

Aramis réfléchissait à ses possibilités. Ce qu'elle pouvait faire à l'instant pour aider sa petite sœur baptistrelle, il suffirait par exemple de neutraliser l'humain maniant un arc pour ensuite aller s'occuper du mage. Le problème étant que même en faisant ainsi et vite rien ne disait que le maître mage n'aurait pas le temps de se reprendre avant. Ou même n'irait pas jusqu'à prendre de risques en lançant des sorts en tout les sens, la meilleure solution restait donc qu'Inaël essaye de s'occuper de lui avant qu'il ne reprenne totalement ses moyens.

De plus en vérité cela serait une occasion parfaite pour que son amie commence à prendre confiance en elle et agisse concrètement. Bon ce n'est pas un test qu'aurait aimer lui imposer Thredë en temps normal, mais là ce n'est pas comme si elle avait le choix vu qu'il fallait agir très vite, et le temps qu'elle fasse sombrer l'autre homme dans l'inconscience sans violence elle ne pouvait pas être autre part. Si elle n'avait pas été baptistrelle elle aurait sans doute pu user de sorts plus agressifs pour tenter de tuer tout le monde, mais cela n'étant pas acceptable selon elle, et étant de toute manière inadéquat pour un rhapsodien il fallait user de méthodes moins expéditives, et donc légèrement moins rapides...

Surtout qu'Inaël finit par agir assez efficacement… D'une manière dont Aramis fut étonnée de constater l'efficacité, mais qui faisait penser à sa jeunesse à la chantebrise. Elle aussi avait su se montrer assez fougueuses à certains moments, si ce n'était pas encore le cas aujourd'hui. En somme elle fit un geste clé et immobilisa l'archer en faisant apparaître des racines qui l'entourèrent puis alla voir Inaël.

« N'en fais pas trop. » Dit calmement Thredë quand Inaël esquissa le geste de gifler l'homme, après tout la frontière entre briser son serment ou non était mince. Et il ne valait mieux pas qu'Inaël l'outrepasse sans le savoir, Aramis se contentant d'ajouter calmement ensuite.

« Si tu veux le rendre silencieux use de ta magie pour cela, mais évite toute violence inutile. Nôtre serment ne nous interdit pas de nous défendre si nous sommes attaqués, mais il nous interdit d'en faire trop quand nous faisons cela. De plus. » Elle regarda l'humain avant d'ajouter. « Il n'est pas d'une constitution particulièrement solide, tu risque de le blesser plus gravement que tu n'en aurais envie. » Sur ce elle aida son amie à se relever avant de réfléchir calmement à la situation et conclure pensive à l'égard de son apprentie… Une fois qu'elles eurent fait en sorte qu'ils étaient tous plongés dans un profond sommeil.

« Attendons que l'un des brigands se réveille. » Elle en désigna un qui était épéiste, elles le mirent un peu à l'écart des autres, et attendirent donc qu'ils sorte du sommeil dans lesquels. Mais entre- temps Aramis voulu discuter avec Inaël maintenant qu'elles étaient seule à seule.

« Tu t'es montrée courageuse aujourd'hui mon amie. Et si j'ai envie de te féliciter pour cela, j'aimerai aussi savoir comment tu te sent ma sœur ? » Lui demanda Thredë, après tout c'était la première fois qu'Inaël avait dans les faits dû réellement se battre pour sa vie. Et Aramis se rendait compte que cela pouvait être choquant, et préférait donc se montrer prévenante envers son amie. Qui était peut-être plongé en pleins doutes, et questionnements. Surtout au vu de sa nature douce, et timide... Sachant tout cela on pouvait donc comprendre l'inquiétude de la chantebrise à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Sam 10 Déc 2016 - 22:15

Les deux hommes étaient neutralisés d’une manière peu commune. Aramis conseillait calmement à son élève de ne pas trop faire de zèle. La limite imposée par le serment des baptistrels étant très complexe, une simple action comme venait de faire Inael pouvait était peu convenable pour une partisane de l’ordre. Cette dernière était confuse et la fois désoler de son action, mais ne voyant pas comment calmer l’homme sans utiliser de magie, elle avait réagit par pur instinct.

“Je le ferait la prochaine fois, je suis désoler. J’ai encore du mal à contrôler ma magie dans ce genre de situation. Et tout comme ma force elfique, ma petite corpulence me fait oublier celle-ci.”

En attendant qu’un des brigands se réveille Aramis souhaita prendre à partit son élève. Endormir le mage était peut être un moyen pour elle de recueillir son ressentiment en vue de ces événements. Confuse par la demande de son amie, Inael pris quelque instant avant de répondre. “Comment je me sent ?” Une léger temps d’hésitation. “Je ne sais pas vraiment. Le sentiment provoqué par cette situation n’est pas très agréable. Je n’arrivais plus réellement à réfléchir et je devais agir le plus vite possible… Ces pulsions de survie animalière sont une expérience que je souhaiterait revivre le plus tard possible.” Reprenant calmement ces esprits. “ J’apprécie grandement la chance que je possède et qui m’a évité le vrai combat, elle est probablement équivalent à ma maladresse. Mais frapper un être vivant n’est pas très agréable. Même la gifle que je lui ai infligé ne m’as procuré aucun plaisir. Ma seul envie était de retrouver le calme qui me plait. Je dois encore apprendre à maitriser cette sensation étrange qui à envahie mon corps. Et si possible ne plus me retrouver dans cette situation.”

“Je suis désoler, d’avoir agi ainsi …“ dit-elle en baissant ça tête.

Quelque minutes après une des brigands se réveillé et commencer déjà à gindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Sam 17 Déc 2016 - 8:14

« Ne t'excuse pas pour cela, ce que je demande est simplement de retenir cette erreur que tu viens de faire, et d'apprendre de celle-ci. » Dit Aramis calmement, non avec dureté mais avec une certaine autorité tout de même. En ajoutant pensive. « La perfection n'est pas de ce monde Inaël, il est impossible de pouvoir toujours tout faire de la meilleure manière possible. Mais il reste que l'on peut toujours chercher à s'améliorer, et surtout à ne pas rester sur ses acquis. Sache donc qu'il est toujours possible de rattraper ses erreurs, et d'apprendre de celles-ci. »

Quand au reste, Aramis se souciait aussi au final des sentiments qui étreignaient son élève, surtout après que celle-ci ait dû agir ainsi pour protéger sa vie, et surtout éviter un débordement de violence excessif. Aramis comprenait en tout cas ce que voulait dire Inaël…

« L'expérience d'une telle violence ressentit pour la première fois est différente pour chacun. Certains en ressortent apeurés, d'autres dégoûtés, d'autres encore ne savent pas où se mettre et certains y ressentent même une certaine forme de plaisir. Il est donc bon de faire un travail d'introspection après ceci, et de se demander pourquoi l'on se sent ainsi... » Elle reste silencieuse un instant à ses paroles qu'elle venait d'énoncer, avant de reprendre ensuite d'un ton apaisant.

« Dit toi aussi, que cela te permettra peut-être de comprendre un peu mieux pourquoi tu te bat, pourquoi tu ne veux plus qu'il y ait de violences en ce monde. Et aussi ce que doivent ressentir certains de ceux qui y font face tout les jours, comme les soldats. Cette expérience n'était pas agréable, ni souhaitable Inaël, mais je pense que tu peux en tirer un enseignement… Lequel ? Cela je te laisse y réfléchir. » Acheva t-elle alors qu'elle arborait un fin sourire en ébouriffant la chevelure de son élève, ce avant de jeter un regard pensif vers l'un des brigands qui venait de se réveiller…

« Inaël ? Tu pourrais s'il te plaît surveiller les environs pendant que je m'occupe d'interroger cet homme? » Demanda t-elle donc à son élève, après tout même si elle ne comptait pas user de méthodes douloureuses, la scène ne plairait pas forcément à Inaël. Notamment si Aramis se montrait particulièrement ferme et insistante avec l'homme… Pour ne pas dire effrayante, la chantebrise sachant après tout parfaitement comment être intimidante. Ainsi Aramis attendit que son amie commence à jouer un certain rôle de sentinelle avant de s'occuper de ceci… Surtout qu'elle avait certainement eu son compte pour aujourd'hui au final !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Lun 26 Déc 2016 - 22:49

Aramis avait déjà appris à son élève que les suites d’échecs formaient le chemin vers la réussite et que la perfection n’existait pas, mais pour Inael, les erreurs, surtout de ce type était très agaçantante. Elle ne connaissait pas ces sentiments ou que très peu et il était toujours aussi désagréable mais elle devait vite les effacer car c’est sa maitresse qui allait être agaçait par les vibrations perturbées de son amies. Cependant, même si cette perfection de l’être n’existait pas, elle se devait de faire tout son possible pour ne rien lui laisser échapper et ainsi s’améliorer comme disait Amaris. “ Je ferais tout mon possible pour te rendre fière et pour être moi même fière de moi.” Laissant un grand sourire attendrissant pour dernier mot.

La jeune elfe écoutait attentivement la belle chantrebrise et appliqué ce que celle-ci lui enseigné. Faisant son introspection personnel, et clarifiant ainsi tant bien que mal ses émotions elle réaliser que la violence et la réaction qu’elle avait eu venait de son instinct le plus primaire. Comment pouvait-elle intervenir sur ce sentiments qui dépasser l’intelligence et la réflexion pour laisser place à la primitivité de l’homme ? Il lui fallait acquérir plus d’expérience pour apprivoisé ce sentiment même si elle doutait de pouvoir entièrement y remédier. Cependant elle ne voulait pas pour autant revivre des situations similaire, les livres et le savoir de l’espace lui était bien plus agréable.

Revigoré de sa joie naturel et bondit sur c’est jambes prête à affronté la suite de leur aventure. Recoiffant ces cheveux que sa maitresse venait de décoiffer, elle s’exécuta sur les ordres de la chantrebrise et partit grimper sur une parcelle de ruine pour avoir une vue d’ensemble et ainsi surveiller les alentour. La vue était magnifique, le vent soufflait doucement et le soleil de l’après midi commençait doucement à décliner. Les ruines balayé par la brise laissait soulever de la poussière accompagné de feuilles, et devant un tel spectacle Inael décida d’accompagné le merveilleux tableau. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas joué de la flûte, depuis leurs départ du domaine, c’était une occasion parfaite.

Doucement, une note après l’autre, la douce mélodie de la flûte parvenait dans tout les environs. Au début elle ferma les yeux pour ce concentré et ainsi réfléchir à se qu’elle venait de vivre. Quelques notes après elle rouvrit les yeux alors qu’un papillon était venue la rejoindre. Le sentiment de pérennité qu’elle éprouvait la rassuré sur sa nature. Elle n’était pas faite pour le combat et sa chance particulier était un bon moyen d’éviter ceux-ci, elle espérait que cette même chance continue et qu’elle n’ai jamais besoin de ce battre réellement.

Mais alors qu’elle jouait encore, un jeune garçon arriva, jusqu’a elle. Très timide elle s’arrêta de jouer de la flûte alors que le jeune enfant, s’interrompit dans sa marche. Il cherchait probablement la source de cette musique. Malheureusement pour lui, la jeune enwr descendit donc de son point de vue et partit rejoindre son amies alors que celle-ci n’avait clairement pas fini d’interroger le brigand. Apparemment, ce dernier était coriace et ne voulait pas lâcher le morceau. “ Un enfant arrive Aramis. Je pense qu’il à était attiré par ma musique, cependant il ne m’a pas vue et il était encore loin dans les ruines lorsque j’ai arrêté de jouer. Je ne pense pas qu’il nous trouvera mais nous ne devrions pas trop tarder, ce n’est pas trop un spectacle pour un enfant ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Ven 30 Déc 2016 - 12:16

Aramis tapota légèrement les épaules de son amie lorsque cette dernière asséna d'un air attendrit qu'elle la rendrait fier d'elle. Cela Aramis n'en doutait point, et ce simple geste suffisait à l'exprimer. Après tout à quoi cela servirait-il de dire ce qui était déjà su ? Oui Inaël avait toutes les possibilités de la rendre fière à l'avenir, un avenir qui ne dépendrait que d'elle à sa manière. Ce car elle était une baptistrelle, et une érudite accomplie, il ne fallait après tout jamais sous-estimer la force de la magie ou de la plume par rapport à l'épée…

Ainsi Aramis profita de l'éloignement temporaire de son amie pour commencer à poser quelques questions au bandit, et surtout obtenir des réponses de la part de ce dernier. Aramis dû être ferme mais elle finit par y arriver. Visiblement cet homme n'était pas vraiment le plus déterminé qui soit, en même temps ce ne devait qu'être un mercenaire reconverti dans la banditisme pour des raisons monétaires… On faisait aisément mieux comme farouche partisan de sa cause. Ainsi elle pu apprendre que la baptistrelle qu'elles cherchaient était retenue prisonnière dans la masure d'un bûcheron qui collaborait avec les brigands, probablement sous la contrainte. Il ne serait donc plus qu'à apprendre la localisation de cette chaumière... Mais ça c'était juste avant qu'Inaël ne redescende pour la prévenir qu'un enfant approchait.

« Un enfant ici ? Je me demande surtout ce qu'il bien peu faire en ces lieux alors que c'est l'un des endroits les plus dangereux la région… Fais en sorte qu'il ne vienne par par ici mon amie, ce n'est en effet pas un spectacle pour lui. Et assure toi aussi qu'il ne lui arrive rien, comme ça quand j'en aurais finit avec cet homme je vous rejoindrai. » Après tout il serait tragique qu'un enfant trop curieux se retrouve disons blessée parce qu'il traînait au mauvais endroit au mauvais moment. De plus il était tout à fait normal pour un baptistrel d'aider tout ceux en ayant besoins. Sur ce elle laissa donc Inaël à cette tâche pendant qu'elle finissait d'interroger cet homme, et quand cela sera fait elles n'auraient plus qu'à aller retrouver leurs sœur. Ce après avoir vérifié ce que ce jeune humain faisait ici bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Ven 6 Jan 2017 - 22:40

Sur la demande d’Aramis, Inael repartit en direction des ruines retrouver le jeune garçon qu’elle avait laisser à lui. Cependant, depuis qu’elle l’avait vu, un mauvais pressentiment ne cessait de la suivre. Elle n’avait pas voulue interrompre sa maitresse avec ces interprétations de peur d’être un poids. Elle marcha donc à vive allure comme pour semer cette idée. Il fallait aussi se dépêcher, car bien qu’il ne l’ai pas vue, il aurait tout de même pu retrouver leurs traces et arrivé jusqu’a eux.

Personne sur le chemin, ni devant les ruines. Elle remonta la colonne qu’elle avait escalader pour retrouver son mirador. Une nouvelle observation cette fois-ci bien moins libre et volatile. Elle cherchait la position où elle avait laisser. Une fois trouvait du regard et n’étant pas resté immobile bien longtemps elle retraçait les chemins possibles qu’il aurait pu prendre. Pourtant il n’apparaissait nul par et pas la moindre trace de son passage non plus.

Il est possible qu’il est fait demi tour ce dit-elle ou encore qu’il se soit caché du soleil dans un angle mort. Son point de vue avait beau être très impressionnant, beaucoup de failles et d’emplacement lui échappait. Un instant, prise d’une idée fugace, elle se demanda si elle devait tenter de le retrouver ou bien de le laisser à son destin. Mais comme l’avait soulevait Aramis un peut plus tôt, Fortuna et surtout ses ruines, sont un lieu très dangereux, et absolument proscrit pour un garçon aussi jeune. Elle chassa donc très rapidement cette idée pour se reprendre. Elle ne pouvait donc pas le laisser et fouiller les ruines pouvait être très pénible et inutile surtout si il ne s’y trouvait plus. La solution était simple, il lui suffisait de rejouer de la flûte. Si le garçon était toujours dans les environs et qu’il avait bien était attiré par sa mélodie, il reviendrait. Elle se concentra à nouveau, retrouvant son calme, préambule obligatoire avant qu’elle ne puisse jouer.

Doucement, les gracieuses notes sonnèrent. Parcourue d’une frissons, la jeune érudit imprégné de sa magie la mélodie qu’elle produisait. Ainsi si sa musique attirait d’autre bandits, elle était préparait avec un sort de protection. A nouveau, un papillon se posa sur sa main. Elle ouvrit délicatement les yeux et par la même occasion voir si le garçon était apparu. Mais cette fois ci, le papillon était noir, d’un noir charbon si intense que même la lumière ne s’y reflétait pas. Se présage venait amplifier son mauvais pressentiment. Et lorsqu’il décolla, ces ailes laissèrent apparaitre le jeune garçon. C’était un homme maigre, d’habille très simple et parsemé de lambeaux. Son regard était d’un noir profond qu’il plongea dans celui d’Inael.

Le plus souvent, quand la jeune elfe se perdait dans les yeux de quelqu’un et le regarder avec autant d’insistance qu’il le faisait à cette instant, les gens détournaient le regard. il était dit que normalement lorsqu’une personne vous regarde de cette manière, si intense, elle perçoit l’âme de celui qu’elle regard. Mais ça, la jeune fille savait bien que ce n’était qu’une ineptie. Elle arrivait quelque fois pressentit les attitudes de ceux qu’elle avait observé mais c’était plus subjectif que réel. À sa manière, c’était un moyen de s’entrainer à imaginer se que son amie chantrebrise pouvait ressentir dans les vibrations du monde.

Le temps avait cesser, comme souvent pour la jeune fille. Cette homme était là, immobile et ne prononçant aucun mot. Et dans sa timidité qui semblait avoir disparue en présence d’Aramis, elle sourit à ce jeune garçon. Il devait à tout casser avoir 17 ans, si tout du moins c’était un humain, mais son regard ressemblé à celui d’un homme d’une sagesse de plusieurs siècle, complètement en opposition avec la jeune elfe qui avait plus de 237 ans et qui ressemblait encore très fortement à une enfant. Alors sans dire un mot le garçon sourit lui aussi, mais ce sourire déforma sont visage dans un rictus atroce. Attirée vers l’avant par un force magique, la jeune elfe se retrouva à plonger de plusieurs mètres vers le sol. Heureusement que c’était une elfe expérimentée dans l’art de l’escalade et surtout de la chute. Ces années passé sur les branches des grand arbres de la forêt elfique lui avait appris d’une certaine manière, retomber sur ces jambes à la manière d’un chat.

L’atterrissage n’en resta pour autant pas des plus agréable. Une fois au sol le garçon avait disparu et une force l’invitait à la suivre et l’entourait comme pris par son pressentiment. Il ne fallait pas crier pour interpeler le garçon. Dans cette endroit inconnue, d’autre bandits auraient pu se terrer en attendant une proie et le gabarit d’Inael n’était pas du tout adapter pour le combat. La discrétion l’était quelque peut plus même si ce n’était pas son fort. Suivant donc malgré son mauvais tout la force qu’y l’avait fait chuter, elle s’avancer dans un chemin sinueux former par les ruines.

Enjambant des pierres, passant dans des chemins très étroit, sans doute peu pratiqué, elle arriva jusqu’à une sorte de renfoncement crée par les éboulements. De ce creux émaner une légère aura, comme de la fumé. Cela n’impressionnait nullement Inael, l’obscurité et le propre de l’espace et elle se devait de la connaitre pour pouvoir la comprendre. Elle tendit donc le bras et attiré par de la chaleur, elle attrapa ce qu’y se trouver caché dans ce recoin. Un livre complément noir, comme carbonisé par les flammes, dont émaner encore une chaleur permanente. Fait étonnant pour un ouvrage plongé dans l’obscurité la plus total et entouré de lourde pierre, il aurait du être froid.

Et alors qu’elle passa la main sur la couverture dont quelques lambeaux noir se décolère, elle décida de l’ouvrir délicatement. Car, puisqu’aucune instruction ne figuré ni sur la couverture ni sur aucune partit extérieur il fallait l’ouvrir pour en connaitre le contenu. Mais alors qu’il n’était ouvert de quelque centimètre à peine, la mains d’Aramis arriva dans le dos de la jeune fille refermant instantanément le dit livre, pour l’entouré d’un draps de lin qu’elle rangea dans son bagage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Mer 11 Jan 2017 - 18:05

Aramis en eut finit au bout d'un certain temps avec le bandit qu'elle interrogeait, obtenant ce qu'elle voulait savoir tout en obligeant au passage une certaine de docilité de la part de l'homme qui n'avait finalement pu que se rétracter devant le caractère fort de la chantebrise. Ceci fait la baptistrelle usa donc de ses pouvoirs de liée du vent pour communiquer un message à une patrouille de soldats se trouvant dans les kilomètres alentours, les incitant ainsi à venir bientôt par ici pour constituer prisonnier les bandits qu'elle et son élève étaient arrivées à neutraliser. Et après avoir ensuite vérifiée que les brigands ne risquaient pas de s'enfuir avant que les soldats arrivent, la chantebrise alla retrouver son élève.

Que se passait-il ? Pensa Aramis, pourquoi Inaël était-elle partie aussi loin ? Peut-être que l'enfant dont lui avait parlé son élève s'était enfuit tout simplement conclut-elle, et que cette dernière était partit à sa poursuite... Dans ce cas il valait mieux partir la retrouver finit-elle par penser.

Ainsi Aramis en la suivant dû à son tour passer par certains chemins très étroits, ce qui était moins facile pour elle que pour Inaël sans doute au vu de sa grande taille. Néanmoins elle finit par retrouver son apprentie qui semblait penchait sur quelque chose… Curieux, pensa Thredë qui ne tarda pas au passage à remarquer l'ouvrage particulier que tenait en mains Inaël, et se rendant compte tout aussi vite de ce que cela signifiait alors que son apprenti commençait à l'ouvrir. La chantebrise rapide comme le vent, mais sans rigueur récupéra donc le dit ouvrage des mains de son élève. Ce avant qu'il ne soit trop tard… La chantebrise ne tarda ensuite guère à expliquer son geste à son élève qui venait de se faire prendre une trouvaille fabuleuse des mains.

« C'est le livre que cherchait l'enwr que nous essayons de retrouver Inaël. La prochaine fois évite d'essayer de l'ouvrir sans mon autorisation, les conséquences auraient pu être… Très fâcheuses pour toi. » A la manière dont elle le disait on pouvait deviner qu'elle ne plaisantait pas à ce sujet, sur ce elle posa doucement sa mains droite sur l'épaule gauche de son élève pour essayer d'apaiser cette dernière la connaissant et ajouta pensive.

« Comment l'as tu trouvé ? » Ce avant qu'Inaël ne pose ses premières questions, parce qu'Aramis sentait bien que son élève allait être curieuse et demander ce que cet ouvrage avait de spécial. En tout cas c'était bien l'un de ces ouvrages que l'on gardait enfermé à la tour des chanteciels pour éviter justement que n'importe qui fasse mains basse dessus. Notamment car cela était dangereux si le n'importe qui n'y était pas préparé. Peut-être que son élève pourrait d'ailleurs consulter cet ouvrage, mais pour cela il faudrait des précautions particulières, ne serait-ce que pour éviter qu'elle se blesse par exemple. Les remerciements viendraient après bien entendu, après tout Inaël avait retrouvé un ouvrage précieux, et Aramis ne cachait pas la satisfaction qu'elle ressentait en cet instant avec le sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Mais d'abord certaines questions méritaient que l'on y réponde… Surtout que leurs quête approchait de sa fin, et qu'il n'était pas question d'échouer aussi près du but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 19 Jan 2017 - 23:44

Juste devant ces yeux, le livre que la jeune apprentie avait trouvé venait de lui être retiré des mains. Sous le choc, toujours la bouche entrouverte et prête à défendre ces intérêts dans cette découverte, elle fut stoppée sans même prononcer un seul son. Car dans les propos de sa maitresse, la jeune Inael voyait le sermon colossale qu’elle évitait. Elle savait qu’elle n’était absolument pas en position de rétorquer et encore moins de faire l’enfant. La chantebrise ne l’avait pas choisit pour l’accompagnée dans son aventure pour ça. Il était préférable qu’elle n’attirer plus l’attention sur elle. Aramis avait était particulièrement douce au vue des risques que la jeune fille avait faillit prendre. Elle se rappelé de la sévérité des enseignant elfe qui n’aurait pas au cette tendresse. Et dans ce geste affectueux qui devenait systématique, la Cawr sut apaiser l’agitation qui malmenait sont élevé.

Après une courte inspiration Inael répondit, “ C’est grâce au garçon de toute à leur, enfin je suppose…” Laissant une courte pause elle reprit, “ Quand je suis revenu, il n’était plus là, alors je me suis dit que plutôt que de le chercher dans ces ruines, il serait plus facile de jouer de la flute si c’était cela qui l’avait attiré la première fois…” Perdu dans ses pensés se remémorant la scène, le silence commençait à agacer son amie, un peu trop de suspense à son gout apparement. “ Désoler, où en étais-je ? Oui, le garçon dégager quelque chose de très étrange, une sorte de sagesse ancienne, de maturité ancestral mais aussi d’une tristesse immense. Et je me suis sentit attiré par de la magie qui m’a fait chuter de mon perchoir.”

Pensive elle continua, “ Lorsque j’ai atterrie il avait disparue, mais une fumée noir comme celle qui recouvre le livre se déplacer dans les ruines, je l’ai suivi pensant que je trouverais le garçon, mais je suis tombée sur le livre qui était dans ce renfoncement” pointant du doigt l’endroit où était caché le livre. Souriant à sa maitresse avec un air de malice qui est si rare dans ces yeux, les questions que redoutée sa maitresse allaient pleuvoir. “ Tu m’as bien dit que c’était la livre que recherche l’enwr ? Penses-tu qu’elle l’a caché ici ou qu’elle ne l’a pas trouvé ? Au faites, as-tu eu des informations à son sujet ? Sais-tu où elle est ? Et le plus important ! Que cache se livre de si important pour que tu l’ai dérobé si vite pour le cacher dans ton sac ? Est -ce que je pourrais le lire avec toi quand nous serons rentrée ? Sais-tu ce que signifie le garçon que j’ai vue ?” D’autre questions lui venait encore à l’esprit mais elle attendait déjà la myriade de réponse qu’elle espérait. Son visage rayonnait d’excitation comme lorsque qu’Aramis lui avait annoncé qu’elle iraient toutes deux dans la bibliothèque de la tour céleste. Elle ressemblait à un ressort qu’on s’attendait à la voir rebondir car bien trop tendu et surexcitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Mer 25 Jan 2017 - 20:38

Aramis préférait faire comprendre les choses en douceur à Inaël, cela lui évitait ainsi de devoir être plus ferme et de risquer de bloquer son élève dans le mutisme pendant plusieurs heures à cause d'un sermon bien plus sévère. Après tout Inaël ne pensait pas mal faire, mais sa curiosité pouvait lui jouer des tours, ce comme à tout les elfes trop jeunes qui pouvaient des fois agir sous l'effet de la passion sans avoir écouter auparavant les sages conseils de la raison. Le contrôle de la soi, et la patience étant aussi dans les faits des qualités de baptistrels. Ne serait-ce que pour maîtriser au mieux les vibrations du monde, mais aussi pour respecter leurs serments. Ce qui risquait d'être plus difficile sous le couperet d'émotions comme la colère par exemple…

« Ce garçon était très probablement une illusion ou une hallucination créer par un effet magique, peut-être un de ceux qui imprègne cet ouvrage » Expliqua ensuite calmement Aramis à Inaël lorsque cette dernière parla d'un garçon bien particulier qui lui était apparu. En tout cas c'était bien la seule chose qui pourrait expliquer ceci, surtout si l'enfant avait une apparence humaine. Sur ce la chantebrise reprit pensive. « Peut-être un enchantement conçu pour permettre aux baptistrels de retrouver l'ouvrage plus facilement s'il venait à être perdu ? C'est tout à fait possible… Même si assez alambiqué, je serait intéressée de savoir qui est le mage ayant apposé un tel enchantement sur l'ouvrage. S'il est encore de ce monde... » Après tout si cela se trouvait cela devait faire des siècles que ce dit mage était mort, car dans les faits cet ouvrage était très probablement protégé par la magie des aléas du temps. Contrairement à ceux qui les écrivaient ou en avaient la garde. Permettant ainsi en quelque sorte que le savoir survive, certains considérant après tout que le savoir avait plus de valeurs en soit que la vie de ceux qui le conservent ou la font perdurer. Car le savoir est éternel à leurs yeux et pourra toujours servir aux générations futures.

D'ailleurs en parlant de savoir, comme Aramis s'y était attendue Inaël ne manqua point de poser de nombreuses questions à sa cawr dans le but de satisfaire bien entendu l'immense curiosité qui l'étreignait.

« Je pense qu'elle a dû le cacher ici mais je n'en suis pas sûr, et en effet c'est le livre qu'elle recherchait. Quand aux informations à son sujet, cela attendra que nous ayons retrouver nôtre sœur qui en sait je pense plus que nous à son sujet. » Répondit-elle d'abord patiemment avant de reprendre pensive. « Oui je sais où elle est, et je pense que nous devrions nous y rendre au plus vite pour prendre le moins de risques possibles. » Et alors qu'elle s'apprêtait à repartir elle répondit avec applications aux dernières questions de son élève. « Ce n'est pas tant ce qu'il cache qu'un effet magique du livre qui m'a obligé à t'empêcher de l'ouvrir, car si tu l'avais ouvert de la mauvaise façon un quelconque mécanisme que je ne connais pas précisément mais que connais probablement celle que nous cherchons ce serait activé. Et cela aurait pu être dangereux pour toi, quand à savoir si tu pourra le lire. Peut-être. » Sur ce elle se prépara à partir pour finir leurs missions alors qu'elle concluait à l'égard d'Inaël.

« Allez viens Inaël. Nôtre sœur rhapsodienne a toujours besoin d'aide, et je ne tiens pas à la laisser sans secours plus longtemps que nécessaire. » Après tout si elle ne le disait pas directement, il n'était pas forcément très adéquat d'ainsi se poser pour longuement discuter alors que leurs sœur rhapsodienne avait besoins d'aide. Le temps des questions et des réponses viendrait donc quand elles ce seraient assurés que tout convenait au mieux avant de repartir en direction du domaine. Pour un voyage de retour bien mérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 2 Fév 2017 - 14:32

Un mage aurait donc enchanté cette ouvrage ce demanda Inael ? Mais pourquoi ai-je été attirée de la sorte par cette magie qui semblait aussi noir que la couverture du dit bouquin. La petite elfe était encore sous le choc de l’incompréhension et son esprit singulièrement calme se trouvait des plus agité. Elle avait ressentit la magie et c’était plus comme si celle-ci voulait qu’elle ouvre le livre, comme si le savoir qu’il renfermait l’appeler. Elle n’en comprenait pas la raison mais sa curiosité à l’égard du livre n’en était que plus grande. Cependant elle ne voulais pas déranger plus sa maitresse avec des questions à son sujet et aurait tout le loisir de le faire une fois leur soeur baptistrelle retrouvé. Néanmoins lorsqu’elles continuèrent leur route l’image son du jeune homme lui donnait l’impression d’être toujours là. Elle n’en dit pas un mot et attendrait de voir si cette sensation passerait au fil des minutes à s’éloigner de ruine.

Et pendant le chemin Inael demanda des informations supplémentaire sur leur consoeur car il fallait dire que sa maitresse ne lui avait rien dit sur elle depuis le début du voyage hormis quelques détails physiques. “ Puis-je vous poser quelques questions pendant que nous marchons ?” bien entendu elle n’attendit pas la réponse. C’était plus pour interagir délicatement avec Aramis qu’elle avait posé la question. “ Je me demander pourquoi ne m’avez toujours pas dit ou notre soeur se trouvait et si surtout elle était en bonne santé.” Prenant un instant. “Je ne sais pas non plus ce que vous a dit le brigand que vous avez interrogé et ce qu’ils vont advenir d’eux même si je me doute du sort qu’il leur est réservé et que je n’en ai pas vraiment d’intérêt” Elle attendit ces réponses pour rebondir et demander “ Pour avoir envoyé une baptistrelle seul récupérer un livre qui semble si mystérieux ?”

Inael suivait toujours la chantebrise malgré le fait qu’elle ne savait pas ou elle allait et donc était bien dépendante des informations de sa maitresse. Mais alors qu'elle venait de poser sa dernière question, la petite elfe fut parcouru d'un frisson puis tomba dans l'inconscient. Elle se réveilla quelques instants après l'esprit embrouillé sans grande séquelle apparente. Seul les yeux d'Aramis à l'égard de son amie traduisaient de l'inquiétude qu'elle voyait très clairement et qui commencer à l'inquiéter aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 5 Fév 2017 - 17:06

Il ne fallait pas perdre de temps. Aramis ne voulait pas après tout trouver non pas une enwr vivante mais un cadavre encore chaud parce qu'elles auraient tout simplement trop tarder à retrouver cette dernière… En tout cas il valait mieux prendre trop de précautions que pas assez, surtout quand il s'agissait d'une vie. Une vie après tour était irremplaçable, qu'elle soit humaine ou elfe. La curiosité d'Inaël pouvait donc attendre un temps, contrairement à l'enwr qu’elles recherchaient.

« Oui. » Se contenta t-elle néanmoins de répondre calmement à son amie lorsque cette dernière lui demanda si elle pouvait lui poser quelques questions pendant qu'elles marchaient, à croire que le flot de curiosité de cette dernière ne s'était pas tarit au final. Néanmoins Aramis n'avait pas trop appréciée qu'Inaël n'attende même pas qu'elle ait répondue pour reprendre. Mais ça, seul son visage le montra… « Pourquoi je ne te l'ai pas dit ? Parce que je désirai que nous nous y rendons au plus vite tout simplement, donc même si je pourrais te le dire en effet. Tu aura tes réponses de toute manières lorsque nous serons arrivées à destination. » Quand aux brigands. « Il m'a donné les réponses que j'attendais, quand à leurs sorts. La prison, les amendes, ou des travaux forcés constitueront je pense les peines qui leurs seront infligées. Plus s'ils s'avère qu'ils ont commis des actes graves envers la population locale, ce n'est pas aux baptistrels après tout de décider du sorts des criminels. » Leurs ordre était neutre après tout. Quand à la baptistrelle qu'ils avaient envoyés seuls. « Nous lui avions donner de quoi se payer une escorte pour la protéger. Il semblerait que ça n'ait pas suffit. » Sur ce elle presse le pas alors qu'elles finissaient enfin par sortir des ruines…

Pour se diriger vers un bois non loin. Néanmoins elle n'eut pas le temps de vraiment s'approcher de ce dernier qu'Inaël finit par s'évanouir pendant quelques instants. Inquiète Aramis décida quelle pouvait bien s'arrêter un temps pour consulter l'état de son amie, elle demande donc d'un air soucieux à cette dernière lorsqu'elle finit par reprendre conscience.

« Que t'arrive t-il ? As tu besoins de te reposer un peu Inaël ? » Elle aurait sans doute pu se répandre davantage en questions, mais cela n'aurait servit à rien. Il était probable après tout qu'Inaël n'ait qu'une idée précaire de ce qui lui était arrivé. Dans tout les cas Aramis ne pouvait que s'en inquiéter car rien de ce qui était arrivé avant en dehors du stress n'aurait impliqué que son enwr soit dans cette état… Aramis avait donc bien du mal sur l'instant à définir d'où cela pouvait venir… Et si c'était bien quelque chose de concret, ou juste les conséquences des émotions soudaines auxquelles Inaël avait été confrontée aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 12 Fév 2017 - 22:35

Durant un bref instant, l’absence de réponses et de questions venant de la jeune apprentie avait interpellé la Chantrebrise. Celle-ci avait accouru auprès de son élève qui semblait inconsciente. Mais cette perte de connaissance ne fut que de courte durée au grand soulagement d’Aramis. Cependant lorsqu’ Inael ouvrit les yeux, ceux-ci n’étaient plus de la même couleur. Ils étaient bien plus sombre qu’à leurs habitude, passant d’un bleu turquoise des mer tropical à un bleu nuit proche du ciel sans étoiles.

Quant à la question sur son état, Inael ne pu que répondre par une affirmation. Evidemment, il lui était impossible de voir la couleur de ces propres yeux qui commençaient par ailleurs à retrouver leurs couleurs d’origine. “ Je vais bien, je ne sais pas ce qu’il sait passé, j’ai sentit un frisson et puis tout est devenu noir.” L’inquiétude commençait de plus en plus à gagner le coeur de la jeune fille qui voyait dans les yeux de sa maitresse la doute et le questionnement.

“Qu’est ce qu’il ne va pas ? J’ai quelque chose sur le visage ? Je crois que j’ai cherché tellement fort pour deviner où elle était retenue que quand j’ai trouvé la solution je me suis évanouie, mais maintenant je m’en souviens plus. T’es sur tu veux pas me dire où on va ? “ répondit-elle en souriant essayant de détendre son amie.

Aramis sentit une vive chaleur se propager dans sa sacoche à laquelle elle n’avait pas fait attention jusque là. Mais cette même chaleur se fit de plus en plus vite lorsqu’elle déplaça son sac vers l’avant, se retrouvant ainsi plus proche d’Inael. Sortant un remède de son sac contenant une breuvage très sucré qu’elle tendit à son élève celle-ci reprenant des couleurs et retrouvant la couleur de ses yeux originelles.

Elle se releva remerciant Aramis sans pour autant savoir ce qui lui arrivait. Seule la Chantebrise pouvait en avoir une idée, car elle seule possédait le pouvoir de lire dans les vibrations du monde, mais cette dernière se gardait bien de dire à son amie ce qui lui arrivait. Et la jeune elfe ne voulait pas froisser sa maitresse avec d’autre questions. Il leur fallait avancer et retrouver au plus vite leur soeur. Et s’enfonçant dans la foret elles arrivèrent après quelques minutes au lieu où Inael supposait que la baptistrelle fut retenue.


Hors rp :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Mer 15 Fév 2017 - 19:40

Aramis se posait vraiment des questions sur ce qui venait de se passer, surtout sur la couleur des yeux d'Inaël qui avait temporairement changée. Peut-être que toutes ces aventures et la découverte de l'ouvrage magique l'avaient affectés d'une manière ou d'une autre…? Cela elle ne saurait le dire sur l'instant précis et elle pensait évidemment qu'il serait mieux de remettre un tel examen à plus tard plutôt que de risquer la mort d'une enwr car elles auraient fait trop attendre la libération de cette dernière…

« Nous nous rendons à une cabane qui se trouve dans le bois non loin. C'est là qu'elle est retenue prisonnière par un complice de la bande de bandits que nous avons rencontrées. » Dit-elle calmement en déduisant qu'il valait sans doute mieux se préoccuper du cas d'Inaël un peu plus tard vu que ce dernier n'avait pas l'air grave dans l'urgence.

Aramis bien entendu ferait un examen pour savoir ce qui se passait plus tard, un examen approfondi, mais sur l'instant ce n'était pas le mieux à faire. Lire dans le chant nom n'était pas forcément une action instantanée et demandait un minimum de temps et de concentration après tout. Ainsi elles se rendirent donc à nouveau vers leurs destination première quand Inaël sembla remit. Néanmoins Aramis les fit s'arrêter à l'orée de la clairière qui menait vers la cabane… Pourquoi ? Pour une bonne raison dont elle fit rapidement part à Inaël.

« Je vais m'occuper de l'homme qui est censé garder cette demeure. J'entends par là faire en sorte qu'il ne puisse pas être un danger pour notre sœur enwr. Mais pour ne pas prendre de risque je vais te demander d'aller vérifier avant s'il se trouve bien à l’intérieur et où. Et aussi où se trouve l'enwr et si elle est en bonne santé, je pense que tu devrais arriver à passer inaperçu avec un peu d'efforts. » Après tout Inaël était une elfe, même si elle n'était pas très talentueuse pour la discrétion pour une elfe elle pouvait tout de même être considérée comme douée voir très douée en discrétion par rapports aux standards humain grâce à son pas naturellement léger et ses mouvements gracieux et maîtrisés. Ainsi Aramis préférait compter sur elle pour avoir une idée précise de la situation à l'intérieur et si possiblement rapidement avant d'agir. Surtout que cela lui donnerait avant les moyens de se préparer. Bien entendu cela ne lui poserait normalement pas de souci exercée comme elle était d'y aller tout de suite sans cérémonies, mais elle ne tenait pas à prendre le moindre risque même minime. C'était une vie qui était en jeu après tout.




[Hrp : Cela peut aller, mais si jamais c'est une action grave ou importante que tu veux me faire jouer, il faudra me demander avant.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 23 Fév 2017 - 12:28

Compte tenu de la situation, les deux elfes étaient prêtent à intervenir, chacune sachant ce qu’elle avait à faire. C’est donc après avoir planifié leur intervention qu’Inael s’avança suivie d’Aramis. Cette dernière devait neutraliser le garde juste après le signal de son élève. Se glissant le plus discrètement possible aux abords de la cabane, et se faufilant pour atteindre un fenêtre, elle se mit sur la pointe des pieds pour essayé d’observer l’intérieur de la bâtisse. De sa petite taille, elle n’aurait absolument rien pue voir, mais par chance si on peut dire l’opération “ fenêtre” était inutile, puisque recouverte de l’intérieur par du linge pour bêtement dissimuler son contenu.

Il ne fallait pas se dégonfler se dit-elle. Ma maitresse ma confié une mission simple à moi de trouver un moyen de m’en sortir ”. Posant son oreille, à la fine audition elfique, sur la parois de chêne de la cabane, elle essayait de percevoir les bruits pouvant provenir de l’intérieur. Mais le silence était total. Après deux tentatives échouées, il fallait s’attaquer à la dernière solution l’escalade … S’attaquer directement à la parois de la maisonnée n’était absolument pas la solution la plus judicieuse, malgré toutes les précautions qu’elle pourrait prendre, il y avait de grande chance que le bandit, si il était bien à l’intérieur, l’entendrait. Elle grimpa donc à un arbre, là à quelque mètre passant de par ses branches au dessus du toit.

L’entreprise était aisé pour une elfe aussi assidu dans l’escalade. En moins de deux seconde elle était en haut de celui-ci et choisi une bonne branche suffisamment solide pour supporté son pois. Se rétractant sur la branche devenue bien plus fine, elle essayait d’atteindre l’orifice servant à évacuer la fumer, une cheminé quoi. Mais alors qu’elle était presque à porté pour observer la scène, le frissonnement la parcouru et à nouveau elle s’évanouit. Tombant de tous son être sur ce toit suffisamment robuste, le bruit fut tel que le brigand à l’intérieur sortit pour constater de la situation.

A son réveille, la jeune elfe était sur le sol son amie à ses cotés et à nouveau le regard, inquiet. Avec elle, leur soeur baptistrelle d’une beauté ravissante. Et la gigotant à quelques mètres le brigand qui ne semblait pas avoir eu le temps de constater grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 2 Mar 2017 - 18:28

Aramis regarda son amie s'échiner à s'infiltrer discrètement dans la cabane et se dit qu'Inaël arrivait à se débrouiller malgré ce qui semblait être sa légère maladresse. En même temps, même si son élève semblait souvent maladroite. Aramis savait bien que les choses étaient bien plus complexes au final. 

Mais les événements ne se déroulèrent malheureusement pas comme prévu. Inaël s'évanouit et fit un tel boucan que le brigand à l'intérieur de la bâtisse avait fini par sortir. Aramis qui sentait qu'il fallait agir vite se chargea donc de neutraliser ce dernier le plus rapidement possible. Elle lui immobilisa les jambes en invoquant des racines et l'endormit sans davantage de fioriture, l'homme n'avait presque pas eu le temps de constater ce qui lui était arrivé. Sans doute qu'il ne s'était pas attendu à ce que des elfes viennent délivrer sa prisonnière.

Prisonnière qui Dracos merci était encore vivante et pas en mauvais état. Les bandits ne l'avaient heureusement pas spécialement maltraité, peut-être par respect pour l'ordre baptistrel… Aramis avait prit la peine d'aller ensuite s'occuper d'Inaël et de déposer calmement cette dernière sur un lit en attendant qu'elle se réveille, comme la captive qui avait visiblement été droguée. Peut-être que c'était une femme au fort caractère qui avait obligé ses ravisseurs à user de telles méthodes pour la calmer…

Dans tous les cas, Aramis fut soulagée de constater qu'Inaël avait finit par se réveiller… Il fallait vraiment s'occuper d'elle au plus vite maintenant que tout ceci était réglé conclut Thredë. Mais d'abord, il fallait vérifier dans quel état émotionnel se trouvait sa jeune amie… Il valait mieux ne pas être brusque en effet, peut-être que c'était les émotions après tout où le stress qui étaient en partie à l'origine des récents évanouissements d'Inaël.

« Comment te sens-tu Inaël ? Est-ce que tu rêverais pendant que tu étais inconsciente ? » Pourquoi cette question ? Car, si c'était un problème magique, peut-être que cela aurait pu avoir quelques effets secondaires quelconques. Ou même si cela avait été un quelconque poison qu'Inaël aurait ingéré récemment sans s'en rendre compte… Sur ce Aramis prit en main une tasse non loin remplie d'une tisane qu'elle avait prit le temps de préparer avec ce qu'elle avait trouvé dans la cabane et avec un peu de magie et elle tendit la tasse à son amie.

« Bois ça, cela te fera du bien. »
Cela, elle le dit d'un ton à la fois bienveillant, mais empreint de fermeté. Comme une mère qui donnerait un médicament au mauvais goût à son enfant pour le bien de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 9 Mar 2017 - 0:27

A son réveil, Inael se sentait bien. Comme à son habitude elle était parfaitement calme et ne semblait plus inquiète quant au résultat de leur mission. Celle-ci était terminé au vue de leur consoeur et du livre qui était encore dans la sacoche d’Aramis.

“ Je me sens bien, je ne comprend pas vraiment pourquoi j’ai perdu connaissance. Cela ne m’était jamais arrivée avant de découvrir ce livre noir. “ Un instant le silence parcouru la pièce. Et après avoir bu ce que la Chantebrise lui tendit leur soeur baptisrelle repris. “ Vous avez trouvez le livre ? J’ai été attrapée par ces malfrats alors que j’étais sur sa piste. Puis-je le voir ?”

La jeune demoiselle à la chevelure rousse contemplait l’ouvrage les yeux écarquillées. “ Il est magnifique ! Vous ne l’avais pas ouvert j’espère ?” A ces mots, sa voix était bien plus froide et menaçante comme prophétisant une présage sinistre. “ Eux je n’ai pas vraiment eu le temps de l’ouvrir mais … “ A ce moment le regard de l’humaine foudroya Inael et de ce même moment le livre à quelque centimètre de la jeune elfe, ces yeux se teintèrent de noir et à nouveau la jeune fille s’évanouie.

Elle était brulante de fièvre … Terrifiée l'enwr demanda à la chantebrise son aide, il fallait un diagnostique le plus vite et précis possible et pour ce faire les talents d’une cawr était primordiale. Malgrès les connaissances qu’elle semblait avoir accumulés sur l’ouvrage il était claire que sans avoir réellement étudié son contenu elle ne pouvais connaitre les mystères de celui-ci.

Inael se réveilla encore une fois et à cette instant elle était bien plus inquiète. “ Qu’est ce qu’il m’arrive ? Que renferme ce livre dont je ne connais que la couverture ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 12 Mar 2017 - 17:46

Aramis n'était pas vraiment soulagée d'entendre Inaël dire qu'elle se sentait bien. Pas qu'elle n'avait pas envie que son amie se sente bien, mais, car cela ne voulait pas forcément dire que tout allait pour le mieux. Des fois, les impressions corporelles pouvaient être trompeuses après tout…

Mais Aramis était bien entendu contente de voir que leur sœur Althaïenne se portait bien, celle-ci en bonne baptistrelle ne manqua pas d'aborder immédiatement la raison de sa mission qui était le livre qu'avaient trouvés Inaël et Aramis. Thredë ne manqua donc pas de tendre l'ouvrage à l'humaine quand celle-ci désira le voir. Après tout, c'était elle qui avait été conviée à l'origine à le retrouver et il était tout à fait juste qu'elle puisse le contempler après toutes ces épreuves.

Et… Par le Dracos, Aramis finit par en conclure que cela venait du livre lorsqu'elle aperçut avec inquiétude Inaël s'évanouir à nouveau… Thredë s'empressa donc de demander à la jeune humaine effrayée ce que cela voulait dire et celle-ci essaya de lui expliquer au mieux tout ceci… Mais il s'avéra au final que ce devait être à Aramis de faire la majorité du travail. Celle-ci tâcha donc de diagnostiquer au mieux l'état d'Inaël qui était stable et ensuite de consulter cet ouvrage. Elle ferma les yeux, se plongea dans la transe rhapsodienne et ouvrit celui-ci… Elle ne prit pas la peine de lire tout l'ouvrage, cela prendrait trop de temps, mais surtout ce qui était nécessaire pour comprendre le mal qui affligeait Inaël… Quand ce fut fait, cette dernière venait à peine de se réveiller. Aramis tâcha donc d'expliquer calmement à cette dernière ce qui se passait.

« Cet ouvrage est fortement imprégné par et consacré à Oen. La note baptistrelle que tu connais comme celle des changements et des esprits, la note de la mort et des épreuves qui font plier les hommes, la note de l'étoile déchue. Celui qui ouvre cet ouvrage sans y être préparé court le risque d'être submergé par cette même note et cela peut aller jusqu'à la mort ce qui n'est heureusement pas ton cas, mais il reste qu'Oen influencera ton être de diverses manières tant que l'équilibre n'aura pas été réinstauré. » Cela, elle l'explique de manière claire, puis pris doucement la main droite d'Inaël de sa main droite en invitant celle-ci à s'asseoir.

« Pour cela, la méthode la plus rapide consisterait à me laisser chanter ton chant nom et modifier ce dernier pour le débarrasser de la présence trop grande de Oen. Il faudra pour que cela marche que je me concentre parfaitement et surtout que je chante parfaitement ton chant nom. Toute erreur pouvant avoir sinon des conséquences très graves. Ne t'inquiète pas, j'en suis tout à fait capable, mais pour cela, j'aurai besoin de calme et de concentration. » Ceci dit, elle acheva avec sérieux, mais douceur. « Il faut donc que tu me dises si tu es d'accord pour me lancer chanter ton chant nom et si tu es prête à l'entendre. Sache que je vais chanter le chant qui caractérise tout ton être que ce soit ton histoire ou ce que tu es au plus profond de toi. Il n'y aura que toi et moi qui pourrons comprendre ce que je chanterai, mais sache encore que l'expérience est toujours déstabilisante lorsque c'est la première fois que l'on l'entend. Déstabilisante, mais nécessaire pour que tu ailles mieux. » Au passage, leur sœur Althaïenne qui comprenait l'importance de l'instant, demanda à prendre congé le temps qu'Aramis chante le chant d'Inaël, ce que cette dernière accepte, non sans lui préciser au passage de ne pas trop s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Lun 20 Mar 2017 - 21:56

Le réveil était encore brutal pour la jeune elfe. Elle qui d’habitude aimait particulèrement dormir et se plongé dans ses rêves se retrouvait prisonnière d’une étrange maléfice qui se jouait d’elle.

Ses questions posés, les réponses qu’elle obtenu ne lui plurent guère. L’ombre d’Oen planait sur elle, la douce elfe à la peau aussi claire que ses intentions. La première chose qu’elle se demanda mais qu’elle n’osa pas demander était de savoir si la guérison serait total et que plus occupe trace de cette souffrance ne resterait ou reviendrait un jour l’assaillir. Elle s’assit donc guider par son amis et mentor.

Son coeur battait vite et la peur qu’elle éprouvait la terrorisait encore plus. D’un tempérament calme et limpide, il était très difficile d’arriver à la troubler à ce point. Ce n’était pas ces petites crise de panique qui l’a prenait si souvent lorsqu’elle était confronté à une personne inconnue. Cette fois-ci c’était beaucoup plus intense et c’était un mal qu’elle n’avait eu que très peu l’occasion de ressentir. Elle essaya cependant, autant que faire ce peu, de retrouver son calme pour ne pas perturber la concentration d’Aramis. Elle esquissa un sourire qui ne trompait personne sur son inquiétude mais c’était une manière de monter sa force d’esprit dans un moment pareil.

“ Je suis prêt. J’ai entièrement confiance en toi.” Un léger temps passa alors qu’Aramis aller commencer le rituel, mais Inael l’interrompit “ Qu’elle est la sensation que l’on ressent lorsqu’on entend son chant nom ?” mais sans même attendre une réponse elle reprit “Je ne préfère pas savoir, je vais le découvrir.” et souriante elle ajouta “ J’ai un peut l’impression de me jeter dans le vide, mais que tu seras la pour me rattraper ”.

Elle se rallongea et ferma les yeux attendants le plus paisiblement la suite des événements. Son souffle était lent et régulier comme celui d’une personne prête à affronter la mort…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Mer 22 Mar 2017 - 16:44

Aramis hocha doucement la tête avec un léger sourire pensif quand Inaël lui disait qu'elle avait entièrement confiance en elle. La chantebrise pensait pour sa part être entièrement capable de chanter le chant nom d'Inaël dans les faits, mais comme toujours ce genre de choses demeurent assez complexes et délicates… Aramis s'apprêtait d'ailleurs à répondre à Inaël lorsque celle-ci désira savoir ce que l'on ressentait lorsque l'on se faisait chanter son chant nom, mais finalement la jeune enwr ne préféra rien savoir pour tout découvrir par elle-même. Sacrée Inaël, si Aramis n'était pas devenu très sérieuse par la gravité de la situation, il ne ferait aucun doute qu'elle aurait eu du mal à ne pas rire à cela...

« Oui, je serai là pour toi. » Se contenta donc de dire Aramis d'un ton qui était empreint d'une grande confiance et qui voulait inspirer ce sentiment à Inaël, oui le chant nom restait une chose très délicate à chanter, mais si Thredë faisait au mieux… Il n'y avait aucune raison que cela échoue, même si l'opération restait aussi délicate qu'une de ces opérations chirurgicales que maîtrisent les alayiens. De plus, le chant nom représentait l'essence même de quelqu'un et qu'Aramis le chante en entier pour tenter de purger le mal d'Inaël nécessitait donc qu'elle le fasse au mieux…

La cawr acheva donc de se concentrer pleinement, ce qui voulait qu'il était maintenant hors de question de la déconcentrer et elle entonna la chant nom d'Inaël. Un chant mélodieux dont Alya la note du bienfait et du renouveau, celle de la vie et des sentiments bénéfiques et protecteurs constituait la note principale. Ainsi, Aramis fit résonner cette note là et les diverses notes mineures qui composaient le chant d'Inaël. Ce chant nom qui était le reflet parfait de la vie de la jeune enwr et de son être profond dans sa totalité jusqu'au plus infirme détail. Et alors qu'Aramis faisait résonner ce chant, Inaël pouvait se sentir laver peu à peu de toutes souillures et de tout mal… Enfin, du peu qui constituait son être pour peu que le mal puisse faire partie d'elle, mais elle pu aussi se sentir peu à peu communier avec le monde en transcendant peu à peu la barrière physique que représentait son corps… Ce alors qu'Aramis faisait résonner ce chant ô combien particulier qui représentait la jeune rhapsodienne dans sa totalité. Ainsi elle était peu à peu libérer de l'emprise trop grande de Oen sur son être...







Chant utilisé :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Jeu 30 Mar 2017 - 23:23

Inael, le plus détendu possible grâce à l’assurance dont faisait preuve Aramis et la confiance total qu’éprouvait son élève pour cette dernière, ferma doucement les yeux, attendant que l’oeuvre de sa maitresse s’accomplisse.

Cette instant paru durer un très long moment pour la jeune elfe qui n’avait aucune idée de ce qui allait se produire. Il fallait bien avouer que ce n’était pas une chose qui arrive régulièrement dans la vie des mortels, même pour les elfes dont l’espérance de vie est particulièrement longue. Mais durant ces quelques minutes de patiences, la concentration de la Chantebrise était à sa maximum, cette tache aussi efficace que dangereuse pouvait couter la vie de son élève à la moindre perturbation pouvant l’interrompre.

Cependant, alors que les premiers son commençaient à s’évader de la bouche délicate d’Aramis, Inael sentit une frisson très délicat lui parcourir tout le corps. Au fur est à mesure que ces mélodieuses notes se faisaient entendre dans les oreilles de la petite elfe, une vague apaisante envahit tout son être, l’enveloppant de douceur et de bonté. Cette sensation était probablement le reflet d’Alya, la note du bienfait. Emprise de cette émotion si pur, des larmes perlèrent des yeux clos d’Inael, ne pouvant exprimer autrement ce qu’elle éprouvait. Puis les sons continuèrent, délicatement, faisant revivre tout ce qui constituait ce jeune fille de chaire, qui se sentait vivante et pleinement épanouie, triste et mélancolique, et traversée d’une multitudes d’émotions qui s’entremêlaient. Enfin et comme pour apaisait cette expérience, un sentiment de parfaite communion avec le monde subjuguait entièrement ce petit bout d’être vivant.

Après ces émotions et le chant complètement prononcé, Inael ouvrit les yeux, encore larmoyant et avec l’impression d’être complément nettoyée et purifiée. Elle regardait émerveillée sa maitresse et après quelque seconde de silence religieux, s’apprêtait à parler. Doucement des questions parcourait son esprit mais la premier chose qu’elle dit fut “Merci”

Respirant calmement et ayant retrouvé son visage rayonnant et enfantin, elle pencha légèrement la tête sur le coté avant de demander “ C’est ça que tu as ressentit lorsque tu es devenue Cawr ? Ou lorsque tu ressent les vibrations du monde ? En tout cas c’était merveilleux…”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramis Thredë
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Dim 2 Avr 2017 - 18:21

Le chant fut mené à bien et à terme sans le moindre problème, ce au grand soulagement de Thredë qui ne se retint pas de pousser un léger soupir quand cela fut fait. Ensuite, elle ouvrit les yeux pour contempler une Inaël larmoyante et émerveillée qui après quelques instants d'un silence absolu la remercia. Thredë à cela répondit avec un fin sourire bienveillant. D'une certaine manière, la jeune enwr venait ainsi de ressentir les vibrations de ce monde à sa manière, en goûtant à l'expérience ô combien singulière qu'était le fait de se faire chanter son chant nom.

« C'est différent, ressentir les vibrations du monde est proche de cette expérience en effet, mais en moins intense même si permanente. Quant à la cérémonie où je me suis lié avec l'élément du vent… L'expérience était très différente de ceci, j'ai eu l'impression en bonne partie que mon âme avait fusionnée avec cet élément et aujourd'hui, je me sens très proche de ce dernier... » Ajouta-t-elle ensuite, assez satisfaite qu'elle était de pouvoir parler de ceci, mais surtout d'avoir pu mener son chant à terme sans problème. Sur ce Aramis se releva doucement et avec grâce et aida à Inaël à se relever à son tour… Ce avant d'ajouter avec douceur.

« Je suis heureuse de voir que tu te sens mieux, j'espère en tout cas que cela t'auras profité d'une certaine manière que de pouvoir vivre cette expérience. Certes, c'était risqué, mais je pense que tu as pu ainsi goûter en bonne partie au sentiment que recherche tout baptistrel. L'harmonie et la paix en toute chose. » Sur ce Thredë prit doucement la moindre gauche d'Inaël dans sa main droite et lui ajouta.

« Je pense qu'il est temps d'aller retrouver notre sœur qui nous attend dehors et ensuite d'entamer le voyage de retour au domaine. Nous aurons beaucoup de choses à faire par la suite Inaël, mais sache que je suis fière de toi. Et j'espère que ce voyage aura su t'être instructif sur mains aspects. » Elle l'invita sur ce à sortir de la cabane pour en effet s'occuper de tout ceci. Il valait mieux ne pas tarder à débuter le voyage de retour après tout. Elles auraient tout le temps ensuite de questionner l'humaine quant à ses découvertes et sur ce qui lui était arrivé pendant le trajet du retour. « D'ailleurs... Je vais demander à notre amie au passage s'il est possible que tu lises plus tard l'ouvrage que nous avons retrouvé. Ce en faisant en sorte que ce soit sans danger pour toi bien entendu. Je pense que tu le mérites bien après tout. » Elle se disait en effet que ce serait une bien belle récompense pour Inaël, ce même si ce serait assez inhabituel dans les faits… Mais elle n'avait rien contre cette idée de toute manière, pour peu qu'elles fassent attention...






[Hrp : pour te dire que si tu le désires, on pourrait bientôt conclure ce rp pour en lancer un autre :3 . Mais aussi discuter de certaines choses^^. Notamment le fait que tu désire qu'Inaël devienne cawr à l'avenir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inael Délisandre
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 1

Apprentie Baptistrelle

MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis] Mar 11 Avr 2017 - 22:13

Absorbée par ce que lui expliqué avec passion Aramis, la jeune apprentie était émerveillé parce que qu’elle entendait et ce qu’elle venait de vivre. Cette expérience extraordinaire était donc même plus forte ce qu’un Cawr ressentait au par les vibrations du monde. L’essence de ce moment planait encore dans son esprit donnant une légèreté hors du commun à la réalité. Et l’idée de se lié à un élément devait produire un sentiment si puissant qu’il était normal que seul les âmes prêtes puisse s’en rapprocher sans se laisser absorbé entièrement.

“ Toutes cette aventures était merveilleuse et pleine de richesses. Tu m’auras offert une précieux cadeaux dans laquelle tu pourras te plonger lorsque je l’aurais terminé et même ce serai avec plaisir de partager notre vision de ce livre lorsque nous l’aurons toutes deux lu. J’ai découvert des endroits que je ne connaissait pas, voyager en mer pour la première fois et vécu une formidable expérience. Malgré le fait qu’il ai fallu que je sois en danger pour le vivre tout ceci me donne envie de vivre encore plein de chose avec toi.” Timidement elle s’interrompit et affichant son doux sourire ajouta “ Mais tu as surement d’autre chose bien plus importante à faire de continuer de t’occuper de moi et je pense qu’il serait bien aussi que j’apprenne à me débrouiller seul. Ton apprentissage et d’une valeur sens pareil et je ne serais te remercié assez pour cette amitié que nous avons créée “

Doucement et avec la grâce et la pureté d’une elfe à l’allure juvénile, elle se leva de son lit, ses grands cheveux blanc détachés tombant dans son dos et s’étira comme pour ressentir tout son corps et l’énergie qui le parcourait. Elle était en pleine forme et remonté comme une horloge. Elle rayonnait avec la même intensité que lorsqu’elles avaient commencé leur aventure. “ Je me sens en pleine forme c’est merveilleux”

C’est alors qu’Aramis invita Inael à rejoindre leur soeur. Ajoutant à cela des compliments très flatteurs auquel Inael ne répondit que par son sourire et la timidité qui la caractérise si bien. Car malgré tout les rencontres qu’elle avait faites ce trait de caractère ne serait totalement disparaitre. Marchant cote à cote vers la sortie, la chantebrise proposa de demander si elle pourrait lire l’ouvrage retrouver dans les ruines qui lui avait infligé cette affliction passagère. D’une vois très légère Inael répondit “ J’en… J’en serais honorée, je suis très touchée … Je ne sais pas comment te remercié”

Leur voyage de retour jusqu’au domaine s’effectua sans aucun incident notable… C’était le moment de ce dire adieu et l’émotion qu’Inael ressentait était si intense qu’elle sentait déjà les larmes lui monté au yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Doucement mais surement [ Aramis]

Revenir en haut Aller en bas

Doucement mais surement [ Aramis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Première heure de colle mais surement pas la dernière ~ libre
» (#23) on trinque ensemble, on baise ensemble , mais on va pas tomber amoureux quand même. :: Maël
» "Il y a surement une bonne raison de mentir, mais il y aura toujours une meilleur de dire la vérité"
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-