Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sïan Mirg̣/ humain [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Sïan Mirg̣/ humain [Terminé] Lun 29 Juin 2015 - 13:24


MIRG Sïan


La vie ne vaut la peine que si on sait se détacher de tout.



Compétences

    Caractéristiques (clic) :
    Physique :
  • Force physique : Bon
  • Agilité : Très bon
  • Furtivité : Bon
  • Réflexes : Très bon
  • Endurance : Bon
  • Résistance : Moyen
  • Beauté : Moyen

    Mental :
  • Force mentale : Moyen
  • Patience/self contrôle : Très bon
  • Perception : Moyen
  • Intelligence : Moyen
  • Arrogance : Faible
  • Gentillesse : Très bon
  • Prestance/charisme : Faible
  • Mémoire : Moyen

    Combat :
  • Epée : Très bon
  • Dague doubles ou simple : Bon
  • Poignard : Très faible
  • Lance : Catastrophique
  • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Faible
  • Hache : Catastrophique
  • Faux : Très faible
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Faible
  • Art de la parade (bouclier ou arme) : Bon
  • Arc : Très faible
  • Arbalète : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Bon
  • Equitation : Moyen

Identité


  • Race : Humain

  • Nom : MIRG

  • Prénom : Sïan

  • Surnom(s) : Flocon

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 23 janvier 1733

  • Age réel : 25 ans

  • Age vampirique :

  • Lieu de naissance : Elena, Empire

  • Lieu de vie : Constamment sur les routes.

  • Rang social : Petit peuple

  • Poste/emploi : voleur, anciennement formé pour devenir soldat.

  • Guilde : Aucune


Equipement et magie
  • Arme principale : Une épée à une main nommée Kroc Ska. C'est une épée qui a été enchantée de façon à ce qu'elle ne brise jamais. Son pommeau est en argent sculpté. Sïan n'aurait jamais eu les moyens de se l'offrir mais, c'est un cadeau qui lui a été fait pour l'aider à assouvir sa vengeance.

  • Autres objets : Sïan possède également deux dagues et une ceinture de couteaux de lancer (15 couteaux). Sous chacun de ses gants est caché un stylet d'assassin.

  • Alignement : Neutre tendance bénéfique

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Humaine

  • Puissance magique innée : Correct

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.




Physique et caractère

  • Physique :Sïan est un jeune homme de taille moyenne, assez mince quoique sa musculature soit assez développée. Si autrefois, il avançait droit et fier, depuis la mort de sa femme, il s'efface d'avantage. Il a une démarche discrète qui lui permet de s'effacer dans la foule. Il a des cheveux bruns mi longs assez lisses, ils descendent à peu près jusqu'au milieu de sa nuque. Ses yeux son marrons foncés et son regard est plutôt froid, ne laissant jamais transparaître une émotion. Pourtant, le garçon n'a pas l'air méchant, sans doute à cause de ses traits juvéniles et sa faible pilosité faciale. Il pourrait être plutôt séduisant s'il ne faisait pas preuve d'un laissé aller permanent et qu'il ne se négligeait pas tant. En tant que voleur et guerrier aguerri, il a toujours ses lames avec lui. Comme il voyage sans arrêt, il possède des tenues adaptées à tous les climats mais, toutes de couleur sombre. Il n'aime pas tellement les couleurs vives et claires. Lorsqu'il fait chaud, il porte simplement ses bottes noires, un pantalon en tissu fin gris et un vieux t-shirt mité noir ainsi que des mitaines noires avec des plaques de métal dessus. Dans ses mitaines, il cache ses stylets. Il a ses dagues accrochées à une ceinture en cuir marron foncé qu'il passe deux fois autour de sa taille avant de l'attacher. Son épée quant à elle est rangée dans son dos. Il transporte le reste de ses affaires dans un gros sac en cuir qu'il ne porte que sur une épaule afin de le retirer rapidement en cas de nécessité. Son paquetage comprend son nécessaire pour le couchage, une paire de gants noirs en cuir avec un revêtement intérieur en laine pour le froid qui dans ces moments là vient remplacer les mitaines. Quand il fait froid, il enfile également un manteau noir, une cape de la même couleur avec un capuchon et remplace son pantalon en tissu fin par un plus épais et plus foncé.


  • Caractère :Sïan est un jeune homme solitaire. Rongé par la mort de ses proches, il s'est libéré de toutes ses attaches. Seul son arsenal de lames le suit partout. Derrière cette solitude se cache un garçon au grand coeur, toujours prêt à aider son prochain et ne supportant pas de voir les faibles et les innocents souffrir. Il leur apportera à chaque fois tout le soutien qu'il peut, que ce soit financièrement, moralement ou en prenant leur défense. Il a même tendance à s'oublier lui-même pour aider les autres. Il sait être humble et ne vante jamais ses mérites, bien au contraire, il a tendance à se dévaloriser mais, lorsqu'il défend une cause, cela lui tient tellement à coeur qu'il ne baissera les bras en aucun cas. Toutefois, il est conscient de sa force et prendra toujours les décisions après avoir pesé le pour et le contre. S'il sait qu'il ne peut pas gagner, il ne va pas foncer tête baissée mais, au contraire, fera tout pour se créer un échappatoire.

    Le jeune homme s'est créé une barrière mentale afin de ne plus laisser naître en lui le moindre sentiment pour ne plus souffrir de la mort d'un proche mais, sa gentillesse lui rend la chose difficile. Même s'il sait se relever, il n'a toujours pas réussi à oublier le passé et il lui arrive que celui-ci le rattrape. Sa grande faiblesse réside là. Il se met souvent dans des situations périlleuses pour les autres alors que s'il avait été seul, il aurait tout fait pour l'éviter. C'est donc pour éviter de tisser trop de liens qu'il est constamment sur la route et qu'il veut voyager seul. Pourtant, il est fort probable qu'au fond de lui, il attend que d'autres lui ouvrent leur cœur.



Mes liens

Rothen MIRG : Il fut le père de Sïan. Il était un grand soldat mais, il fut tué au combat alors que son fils avait 15 ans. Il avait entraîné ce dernier afin qu'il suive sa voie dès l'âge de 7 ans.
Gina MIRG : Elle fut la mère de Sïan. C'était une femme aimante et elle avait toujours tout fait pour son fils mais, lorsque son mari mourut, elle devint alcoolique. Très vite, elle tomba malade et ne tarda pas à rejoindre son époux dans la tombe. Leur fils n'avait pas encore 16 ans.
Ellie SKA : Elle était l'épouse de Sïan mais, elle fut tuée sous ses yeux par des brigands. Il n'avait pas su la défendre. Aujourd'hui, il s'est juré de la venger et de ne plus laisser mourir personne devant lui.
Fen MIRG: Fils de Sïan et Ellie. Il fut assassiné le même jour que sa mère.



Derrière l'écran

  • Petite présentation : Appelez moi Sid ou bien Gremlins. J'ai 24 ans et je vis sur les routes. Fana d'héroïque fantasy et d'écriture, je n'ai pas voulu arrêter le rp malgré mon mode de vie. J'adore la musique, surtout le punk, le métal et la musique de rue mais, je suis ouvert à tous les styles musicaux. Je voyage toujours avec mes quatre chiens.

  • Rythme rp : En général, je poste une à deux réponses par jour. Trois jours est un maximum sauf exception, notamment quand je pars en festival où là, tout dépend de la longueur du festival. Il faut compter un ou deux jours de plus que le festival, histoire que je sois en état.
  • Particularités rp : Je suis plutôt bon en orthographe et niveau de la longueur du rp, tout dépend de l'inspiration mais, je suis toujours au dessus du minimum et mes posts sont généralement équivalents à ceux de la personne avec qui je rp. Cela va faire 6 ans que je fais du rp même si j'ai du avoir plusieurs coupures.
  • Comment avez vous découvert le forum : Votre partenariat avec l'avventura.

  • Le code du règlement :










Rothen Mirg était un grand combattant et il était fier de servir le Protectorat. Le temps avait toutefois fini par lui faire rencontrer Gina et très vite, il s'absenta du champ de bataille pour construire sa vie avec elle. Ils eurent un enfant et c'est son histoire qui commence ici. Sïan est né le 23 janvier de l'an 1733. Ses parents sont aux anges mais, Rothen craint pour son fils. La guerre ne semble pas prête de se terminer. Il retourne donc au combat dans l'espoir de mettre un terme à tout cela. Par chance, pendant longtemps, il s'en tira sans blessure grave mais, un jour, il perdit son bras droit. Gina ne le laissa pas retourner guerroyer. L'enfant avait alors sept ans. Bien que jeune, il comprenait ce qu'il se passait et il le dit à son père. Ce dernier ne pouvait plus se battre mais, il décida d'en apprendre les rudiments à son tout jeune fils. Celui-ci savait que s'il faisait ça, c'était pour qu'il puisse se défendre alors, il suivit les cours d'épée sans jamais broncher. Il ne voulait pas décevoir son père. Pendant que les deux hommes de sa vie s'entraînaient dur, Gina préparait le repas tout en songeant au jour où cet enseignement se montrerait utile. Elle priait les esprits pour que ce jour arrive le plus tard possible.

Les années passaient et Rothen, sans s'en rendre compte poussait son fils à rejoindre l'armée du Protectorat. Il se butait chaque fois au caractère bien trempé de Sïan qui disait se moquer du Protectorat et seulement vouloir protéger ses parents. En 1748, des renforts furent demandés pour une bataille. Rothen n'en dit rien à son fils de peur qu'il y aille et s'en alla dans le courant de la nuit en laissant un mot. Gina ne le montra pas à son fils. Les jours passèrent et elle comprit que son mari ne reviendrait pas. Elle l'annonça à l'adolescent qui refusa de toucher à son épée pendant une semaine. Voyant sa mère sombrer dans l'alcool et ne sachant que faire, il consacra ses journées à l'entraînement. Il commençait à se lacer de le faire seul alors, il acquis un nouveau passe temps. Il partait régulièrement en ville défier d'autres bretteurs. Face aux jeunes de son âge, il ne perdait jamais. Il avait vaincu plusieurs de ses aînés mais, il avait également essuyé quelques défaites. Il ne lâchait pas l'affaire. Il n'arrivait pas à supporter de voir sa mère ainsi et ne rentrait que rarement à la maison. Un soir, il entendit un cri de détresse. Il se mit à courir. Arrivé sur les lieux, il y trouva une jeune fille qui devait avoir à peu près son âge. Personne, seulement un chien qui essayait de lui voler sa nourriture et qui l'effrayait. Sïan poussa un cri sec et le chien décampa la queue entre les jambes. Il rassura la jeune fille et se présenta. Elle en fit de même. Ellie était son prénom. C'était une sans abri qui vivait sans le sou et galérait pour manger. Le jeune homme l'invita donc à venir chez lui où elle pourrait manger un peu plus qu'un vieux quignon de pain et dormir au chaud. Même si Sïan n'était pas riche, elle serait mieux que dehors. Ils prirent donc le chemin de sa maison mais, une fois, arrivés, ils trouvèrent Gina dans un piteux état, affalée contre une chaise. Dans un premier temps, il crut que c'était encore ce fichu alcool mais, il remarqua vite qu'il y avait un problème plus grave. Il demanda alors à Ellie de veiller sur sa mère le temps qu'il aille chercher le médecin. Il partit ensuite en courant à la recherche de celui-ci. Quand il revint accompagné du docteur, une heure s'était écoulée et sa mère n'avait pas bougé. Ellie lui avait mis un tissu humide sur le front en attendant l'arrivée des deux hommes. Le médecin demanda au garçon de l'aider à porter la femme et ils l'emmenèrent dans sa chambre. Il l'examina alors puis, jetant un oeil autour de lui, il annonça à Sïan que sa mère avait bu trop d'alcool et que son foie l'avait lâchée. Il ne pouvait rien faire et il préféra prévenir le fils que sa génitrice n'en avait plus pour longtemps. Ellie vint le soutenir. Le médecin s'en alla et la jeune fille se retrouva seul à aider son camarade. Quand il se remit du choc, il alla préparer une potée de légumes pour sa nouvelle amie et s'excusa même de ne pas avoir de viande. Elle sourit d'un air gêné. Il faisait déjà tant pour elle. Et il alla même jusqu'à lui laisser son lit et dormir sur une couverture à même le sol. Les semaines passèrent. Le jeune homme, accompagné d'Ellie n'allait que rarement en ville pour faire deux ou trois courses puis, il rentrait voir sa mère. Il restait le plus possible à ses côtés. Un jour toutefois, elle finit par rendre son dernier souffle. Sïan fondit en larmes mais, par chance Ellie était là et finit par réussir à l'apaiser. Il n'avait pas encore seize ans et il était déjà orphelin. Quand il se rendit compte qu'Ellie l'était depuis plus longtemps que lui, il cessa de s'apitoyer sur son sort.

La vie avait fini par reprendre son cours habituel. Sïan était triste mais, il se remettait. Ellie était à ses côtés et le soutenait jour après jour. Le temps passait et très vite, le jeune homme cessa de dormir par terre. Un nouveau couple avait vu le jour. Si au début cela ressemblait à une amourette de jeunes gens, l'horloge de la vie faisait défiler les jours et leur amour devenait de plus en plus fort. La première dispute n'éclata que deux ans plus tard lorsque le Protectorat vint demander à Sïan de renforcer leurs lignes. Il avait d'abord voulu refuser mais, l'idée germa en lui de venger son père. Ellie avait peur qu'il ne revienne pas mais, cela ne se produisit jamais. Toutefois, leur amour grandissait et au bout d'un an, le soldat déposa l'épée au placard pour se consacrer à son aimée. Ils avaient désormais dix-huit ans, cela faisait trois ans qu'ils étaient ensemble et il estima qu'il était grand temps de la demander en mariage. Elle se fit une joie d'accepter et un mois plus tard, la cérémonie eu lieu. Les nuits de tendresse furent de plus en plus intense et de cet amour vint à naître Fen. Sïan et Ellie chérissaient leur fils plus que tout au monde. Hélas, de nouveaux conflits éclataient sans cesse. Le jeune père s'inquiétait pour son fils et comme l'avait fait son père avant lui, il regagna le champ de bataille. Il n'eut jamais d'accident mais, un jour qu'il rentrait de mission, il trouva la porte de la maison grande ouverte. Ce n'était pas normal. En plus, il y avait du bruit à l'intérieur. Il courut en craignant le pire et le pire avait déjà commencé. Fen gisait mort devant la chambre et Ellie hurlait à l'aide. Il s'empressa d'y aller mais, quand il entra la lame venait de lui transpercer le coeur. Il poussa un cri de détresse quand elle en poussa un de douleur. Ces brigands venaient de tout lui prendre. Il aurait voulu sortir son épée et venger son épouse et son fils mais, son corps ne répondait plus. Il était sous le choc. Le pire fut quand les brigands partirent en lui disant de penser à eux. Ils le laissaient en vie afin qu'il souffre. Sïan mit un moment avant de se ressaisir mais, quand ce fut fait, il dégaina son épée et l'abattit sur le mur. La pierre fut fendue mais, la lame elle avait carrément été brisée. Il en jeta le pommeau à côté, il l'emmènerait plus tard chez le forgeron. Il prit la pelle et alla lui même creuser la tombe de ses aimés. Il lui fallut plusieurs heures pour en venir à bout, il y avait passé toute la nuit et quand ce fut terminé, le soleil se levait. Il alla alors chercher les restes de son arme puis, partit pour la ville après avoir mis le feu à la maison. Il ne voulait plus revenir ici. Il n'avait plus rien, il devait tout reconstruire mais, au fond il s'en moquait, il ne voulait pas reconstruire. Seulement venger Ellie et Fen. Quand il arriva chez le forgeron, celui-ci voyait bien qu'il était mal et lui en demanda la raison. Le guerrier lui raconta et l'artisan fut attristé par l'histoire. Quand Sïan lui montra son arme, le forgeron la prit et la jeta avec les débris. Il lui dit de repasser le lendemain et qu'il aurait une nouvelle lame digne de sa vengeance. Le jeune homme s'exécuta. Il quitta les lieux puis, alla réserver une nuit à l'auberge. Comme il était tôt, il alla errer en ville. Il y croisa un des jeunes avec lesquels il avait l'habitude de se battre en duel qui voulut le défier. Bien que sans arme, il accepta. Il esquivait les coups d'épée sans problème mais, il devait trouver une faille pour attaquer. Son adversaire n'avait jamais gagné mais, il n'était pas mauvais. Peut-être bien qu'il tenait sa première victoire. Sïan comprit alors où était le problème. Rester loin permettait d'esquiver les coups mais, ne permettait pas d'attaquer puisqu'il n'avait pas d'arme. Il saisit donc le poignet de son adversaire, s'approcha et lui porta un coup dans le ventre. Terminé. Il n'en avait pas besoin de plus, il avait compris comment remporter un combat lorsqu'on avait moins de portée que l'autre. Il retourna alors à l'auberge et alla se coucher. Il se réveilla tôt le lendemain et alla attendre devant la forge. Ce ne fut pas long. Le forgeron arriva et lui donna l'épée promise. Elle avait une lame en acier damassé et un pommeau sculpté en argent. Elle était magnifique et faite sur mesure. Sïan décida de la baptiser Kroc Ska, le croc qui vengerait sa femme et son fils. Il remercia le forgeron et en plus de ce présent, il lui acheta deux dagues, une ceinture de couteaux de lancer et deux stylets. Il quitta ensuite la ville et n'y revint que rarement.

Sïan avait passé des années à errer sur les routes. Tous ceux qui le rencontraient disaient que son coeur avait gelé avant même que ses larmes ne cessent de couler et les avait transformées en neige. On le connaissait ainsi donc sous le nom de Flocon. Rares étaient ceux qui l'avaient vraiment côtoyer car dès qu'il commençait à tisser des liens, il s'en allait. Parfois, les combattants du Protectorat le voyait arriver en renfort mais, à peine la bataille était terminée qu'il était déjà reparti tel un voleur. C'était d'ailleurs ce qu'il était devenu mais, ne s'en prenait jamais aux plus démunis. Il ne vivait plus que pour trouver les assassins de sa famille, sa vie se résumait à ça. Il était tel un fantôme qui voulait défendre la justice et laver le mal qu'on lui avait fait.


Dernière édition par Sïan Mirg le Lun 6 Juil 2015 - 10:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Sïan Mirg̣/ humain [Terminé] Mar 30 Juin 2015 - 16:32

Fiche terminé!
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
avatar
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Sïan Mirg̣/ humain [Terminé] Mer 1 Juil 2015 - 12:05

Et bien allons-y pour la validation dans ce cas, c'est moi qui te guiderais pour cette petite formalité ^^


Identité :

L'avatar est 8 pixels trop court, on impose du 200x400 très exactement donc c'est à corriger d'une façon ou d'une autre. Si tu as besoin d'aide dans ce domaine, n'hésite pas à poster une demande dans notre section graphisme.

Le surnom n'est pas validable, la langue anglaise n'ayant aucune existence concrète sur Armanda, le mot "Snow" n'a aucune signification et ne peut donc pas être utilisé comme surnom.


Compétences :

Physique et mentale sont bien réparties, les armes sont très diversifiées mais correspondent à un passif de soldat.

Il n'y a que le moyen en poignard qui me paraît inadéquat, ce n'est pas vraiment une arme qu'on mettrait dans les mains d'un soldat de métier et ton perso n'en possède pas, à descendre donc, un très faible correspondrait mieux.


Equipement :

Citation :
C'est une épée basique hormis qu'elle a été forgée sur mesure dans un métal particulièrement solide pour Sïan.

Là, il faut faire un choix : soit c'est effectivement une épée basique, et elle est donc forgée d'un métal parfaitement commun qui ne présente rien de particulier (mais que tu pourras progressivement améliorer une fois en jeu sans problème), soit c'est une épée plus solide que la normale et dans ce cas il faut le justifier en référence avec les systèmes du forum (enchantement de solidité par exemple, ou forge, même si le second cas est plus difficile à valider étant donné que c'est onéreux).

A ce sujet, attention également à la cohérence entre la valeur de l'arme et le statut de ton personnage, un simple soldat du petit peuple n'a vraisemblablement pas les moyens de se faire forger une épée sur mesure avec un pommeau sculpté en argent.


Physique :

Rien de particulier à relever mais c'est un peu court, on a du mal à se représenter ton personnage avec ce qui est décrit là.

Quelques pistes pour essayer d'amener du détails dans tout ça : parler de sa démarche (volontaire, effacée, silencieuse, etc.) , de sa façon de se tenir (plutôt courbé et discret ou droit et fier, etc.) , décrire son timbre de voix, d'éventuels traits particuliers (cicatrices, marque quelconque, etc.) , et développer un peu les fameuses tenues dont tu parles (en gardant à l'esprit qu'un voyageur transporte difficilement tout un vestiaire avec lui, tu parles de tenues adaptées à tous les climats, d'accord mais décris les ^^). Tu peux aussi parler de la façon dont il porte son équipement justement (à la ceinture, dans le dos, au niveau des bottes, etc.), dans l'encadré "équipement" , tu parles de gants mais ils n'apparaissent pas ici.


Caractère :

Un peu court là aussi, le côté solitaire et altruiste est bien rendu, mais il y a probablement d'autres aspects à développer. Notamment par exemple les liens qu'il avait avec sa famille disparue justement, et comment ils ont impacté sur son caractère (tu parles du serment qu'il a fait de venger la mort de son épouse, ça peut te permettre de donner un peu plus de consistance à cette description).


Liens :

Le père tué au combat, ça pose un soucis de cohérence : quand ton personnage avait 15 ans, nous étions en 1748 de l'âge d'argent et à cette époque, il n'y avait pas de combat justement. Il faut soit le faire tuer deux ou trois ans plus tard, quand la guerre avec les vampires commence, soit parler d'une embuscade ou d'une escarmouche plutôt que d'un combat.


Derrière l'écran :

Ok.


Histoire :


Citation :
Rothen Mirg était un grand combattant et il était fier de servir le Protectorat. [...] poussait son fils à rejoindre l'armée du Protectorat. Il se butait chaque fois au caractère bien trempé de Sïan qui disait se moquer du Protectorat [...] La première dispute n'éclata que deux ans plus tard lorsque le Protectorat vint demander à Sïan de renforcer leurs lignes. [...] Parfois, les combattants du Protectorat le voyait arriver en renfort mais, à peine la bataille était terminée qu'il était déjà reparti.

Ça paraît difficile, le Protectorat n'existe que depuis très peu de temps (il désigne la région protégée par la barrière que les Esprits ont érigée pour lutter contre Vraorg).

Citation :
très vite, il s'absenta du champ de bataille [...] La guerre ne semble pas prête de se terminer. Il retourne donc au combat dans l'espoir de mettre un terme à tout cela. Par chance, pendant longtemps, il s'en tira sans blessure grave mais, un jour, il perdit son bras droit. Gina ne le laissa pas retourner guerroyer. [...] En 1748, des renforts furent demandés pour une bataille.

Même remarque que lorsque j'ai abordé tes liens, avant 1750, il n'y a pas de champs de bataille car il n'y a aucune guerre en cours. L'occupation des soldats à cette époque correspond donc à celle d'une période de paix : principalement de la garde, éventuellement quelques escarmouches avec des bandes de brigands ou quelques très rares embuscades face à des vampires isolés (et ce uniquement dans l'est, aux abords des grottes du royaume vampirique).

Citation :
Ses parents sont aux anges

C'est un détail vu que ça reste dans une description, mais il vaut mieux éviter les formulations qui ont trait aux anges, au paradis ou à l'enfer : ce sont des notions totalement inconnues des Armandéens (ils ont leur propres croyances).


Citation :
Il demanda alors à Ellie de veiller sur sa mère le temps qu'il aille chercher le médecin. Il partit ensuite en courant à la recherche de celui-ci. Quand il revint accompagné du docteur, une heure s'était écoulée et sa mère n'avait pas bougé. Ellie lui avait mis un tissu humide sur le front en attendant l'arrivée des deux hommes. Le médecin demanda au garçon de l'aider à porter la femme et ils l'emmenèrent dans sa chambre. Il l'examina alors puis, jetant un oeil autour de lui, il annonça à Sïan que sa mère avait bu trop d'alcool et que son foie l'avait lâchée. Il ne pouvait rien faire et il préféra prévenir le fils que sa génitrice n'en avait plus pour longtemps. Ellie vint le soutenir. Le médecin s'en alla et la jeune fille se retrouva seul à aider son camarade.

Attention à ne pas perdre de vue l'univers dans lequel ton personnage évolue, la scène que tu décris correspond très bien à un forum médiéval classique, mais je n'y vois pas beaucoup de fantasy. ^^

Les médecins ou docteur armandéens sont tous des mages, on parlera donc plus facilement de guérisseurs ou soigneurs, et la "médecine" pratiquée n'a pas grand chose à voir avec la médecine réelle (on soigne par magie, éventuellement avec des potions, etc.) donc il semble étrange que le guérisseur ne puisse rien faire pour aider la mère de ton personnage.

Citation :
Le forgeron arriva et lui donna l'épée promise. Elle avait une lame en acier damassé et un pommeau sculpté en argent. Elle était magnifique et faite sur mesure.

Par rapport à ce que je disais précédemment, le cadeau du forgeron peut justifier que ton personnage possède une épée hors de ses moyens, mais l'acier damassé n'existe pas vraiment sur Armanda, préfère plutôt te référer aux systèmes que nous proposons (comme je disais, soit un alliage de la forge, mais difficilement validable à cause de leur prix, soit un enchantement).

Citation :
On le connaissait ainsi donc sous le nom de Snow.

Même remarque que précédemment, le surnom anglais n'est pas applicable.


De façon plus générale à présent, ton histoire manque cruellement d'attache vis-à-vis d'Armanda : on pourrait pratiquement la reprendre telle qu'elle est pour un autre forum médiéval. Tu ne fais d'ailleurs aucune référence aux elfes, aux vampires, aux dragons, à la magie, ce sont des concepts que ton personnage ne peut tout simplement pas ignorer.

Même constat vis-à-vis des événements qui ont secoués le continent ces dernières années : le retour des dragons, la guerre contre les vampires, le débarquement des Alayiens, la mort de Grégorist et la naissance de la rébellion, la fin du monde puis l'épopée des Marcheurs et finalement la guerre qui oppose actuellement Vraorg aux Esprits Supérieurs sont autant d'événements marquants que même un personnage reclus et solitaire ne peut pas ignorer.

Certes, il y a beaucoup à dire et Armanda possède une histoire particulièrement riche, mais même sans être nécessairement obligé de tout détailler, il faut vraiment me montrer que tu connais les bases de l'univers dans lequel tu vas jouer.


Bref, tu as le squelette de ton histoire, il faut à présent l'enrichir. Pour cela, je te suggère de consacrer un peu de temps à la lecture des topics explicatifs, notamment ceux qui concernent l'histoire et les différentes intrigues du forum, cela te permettra de mieux lier ton personnage à l'univers (et cela peut également te donner des pistes pour améliorer le caractère de ton personnage : que pense-t-il des autres races ? Des Alayiens ? Comment perçoit-il le règne de Vraorg et la guerre contre les Esprits ? )

Et bien entendu, si tu as des questions, il ne faut pas hésiter à les poser, que ce soit en chatbox ou dans le sous-forum adéquat.


Bon courage, et n'hésite pas à reposter pour attirer mon attention lorsque tu es prêt pour le deuxième round. ^^




Merci à Achro pour les signatures ♥



! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Sïan Mirg̣/ humain [Terminé] Mer 8 Juil 2015 - 2:00

Désolé, je n'ai pas pu corriger ni hier ni aujourd'hui. Je demande un délai jusqu'à demain si possible car ce soir, j'ai eu un empêchement qui primait sur ma vie RP. J'ai dû aller remonter le moral d'une pote. Je m'occuperai donc de ma fiche au plus vite mais, là je vais me coucher. Je me suis juste connecté pour prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
avatar
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Sïan Mirg̣/ humain [Terminé] Mer 8 Juil 2015 - 10:08

Désolé moi aussi, Sïan, mais je ne peux pas t'accorder le délai que tu demandes. Tu l'auras compris à la lecture de notre concept, nous sommes particulièrement intransigeants sur la question du rythme et des délais. Or, ta correction est postée depuis une semaine déjà, lundi tu t'étais engagé par mp à éditer au plus tard pour mardi, nous sommes mercredi et tu redemandes un délai, c'est plus qu'il n'en faut pour comprendre que tu ne parviendras pas à maintenir le rythme que nous attendons.

Il vaut donc mieux arrêter ici les frais et te rediriger vers un forum moins exigeant, plus à même de te convenir (parmi nos partenaires pourquoi pas, si tu recherches un univers proche du nôtre).

Je te souhaite une bonne continuation dans le monde du rpg.


Fiche verrouillée pour archivage.




Merci à Achro pour les signatures ♥



! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Sïan Mirg̣/ humain [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Sïan Mirg̣/ humain [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dáinsleif l'humain [terminé]
» Serenity Gontier, un véritable paradoxe humain. ~ [Terminée !]
» Caleb Arghligdon- humain [terminé]
» Elric Edwards le polygraphe humain TERMINÉ !
» Morgane Kohan [Humain] Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches inachevées-