Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Nuyä Sulaen (terminée ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Nuyä Sulaen (terminée ! ) Lun 12 Mai 2014 - 23:03


Nuyä Sulaen


J'ai assassiné, je suis insensible et pourtant ma fille est ma raison de me battre



© Digital art galery
Identité

Spoiler:
 
  • Race : Elfe

  • Nom : Nuyä

  • Prénom : Sulaen

  • Surnom(s) :

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 1128

  • Age réel : 627

  • Age vampirique :

  • Lieu de naissance : Royaume elfique

  • Lieu de vie : Armanda

  • Rang social : Petit peuple

  • Poste/emploi : Rebelle

  • Guilde : Aucune


Compétences

Spoiler:
 
  • Alignement : Neutre tendance maléfique

  • Arme principale : Arc long, relativement résistant avec une porté longue (environ 500 m), nommé Pilin Nehtar ( j’espère avoir trouvé la bonne traduction en elfique)

  • Autres objets : Il est toujours équipé de flèches et d'une armure très légère parfois. Il possède aussi deux dagues.

  • Caractéristiques : : ici informations pour remplir cette partie

      Physique :
    • Force physique : Moyen
    • Agilité : Très bon
    • Furtivité : Bon
    • Réflexes : Bon
    • Endurance : Bon
    • Résistance : Moyen
    • Beauté : Moyen

      Mental :
    • Force mentale : Très bon
    • Patience/self contrôle : Moyen
    • Perception : Très bon
    • Intelligence : Bon
    • Arrogance : Très bon
    • Gentillesse : Faible
    • Prestance/charisme : Moyen
    • Mémoire : Bon

      Combat :
    • Epée : Moyen
    • Dague doubles ou simple : Bon
    • Poignard : Moyen
    • Lance : Aucun niveau
    • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Faible
    • Hache : Aucun niveau
    • Faux : Aucun niveau
    • Fouet : Aucun niveau
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Moyen
    • Art de la parade (bouclier ou arme) : Bon
    • Arc : Maître
    • Arbalète : Aucun niveau
    • Mains nues/pugilat : Faible
    • Equitation : Moyen

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Elfique

  • Puissance magique innée : Puissant

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.





Physique et caractère

Spoiler:
 
  • Physique : Elfe d’une beauté moyenne, il a su conserver une bonne forme physique. Sous ses vêtements se dessinent des muscles saillants. La partie la plus entrainée est ses jambes, lui permettant de supporter des efforts physiques longs et ses multiples sauts, courses et lui donnant une agilité supérieure à la normale. Habituellement habillé de la tenue de l’armée elfique, il portait des tuniques aux couleurs plus sombres lorsqu’il n’était pas en mission. Aujourd’hui en exil, il préfère une armure très légère, les protégeant moins contre les attaques, mais lui permettant d’avoir une mobilité impressionnante. Il porte toujours un carquois avec une vingtaine de flèches, ainsi que deux dagues : une à sa ceinture et une dans le creux de son dos. Son arc est sa fierté, le tenant toujours de la main gauche et habitué de cette façon, il le porte toujours à son épaule. Son visage sera parfois recouvert d’une capuche afin de cacher une partie de ses traits elfique. Cependant, lorsque celle-ci tombe, on peut observer de longues oreilles pointues, des yeux froids et durs, à la couleur bleu très sombre rappelant les fonds marins. Le reste de son visage est maigre, émacié. Sa vie de vagabond fait qu’il ne mange que très peu et la quantité suffisante pour survivre et refaire ses forces. Lorsqu’il est en infiltration, il porte usuellement des peintures sombres sur le visage. Cette couleur lui raye le visage de la mâchoire jusqu’au front le camouflant correctement durant la nuit. C’est depuis qu’il est exil qu’il porte deux anneaux à l’oreille. Un anneau pour sa femme et sa fille, afin que jamais il n’oublie ce que les vampires lui ont pris.

  • Caractère : Dans son enfance, Nuyä était un jeune elfe calme, mais plein de vie et curieux. Il aimait parcourir la forêt, observer les animaux, les arbres, toutes formes de vie et essayer de les comprendre. Plus le temps passait, plus il appréciait le contact de la nature et ce qu’elle lui procurait. Il était de fondamentalement pacifique. Ne cherchant aucune dispute, ne caressant que du bout des doigts la lame d’une épée et le carquois de flèches. Sa passion résidait beaucoup plus dans la poésie et le chant. Tout changea lors de la mort de son père par un vampire. Déjà calme, il devint de plus insensible, ses émotions enfouies au plus profond de son cœur lorsqu’il a dû devenir celui qui prendrait soin de sa mère. Le bruit du combat et la première flèche tirée contre un vampire exacerbèrent son envie de vengeance contre toute cette race. Il ne fit plus que s’entrainer, ne se souciant plus de la nature, mais ne cherchant qu’à améliorer son archerie. Son mariage remua quelques émotions. Il fut forcé de quitter la communauté des elfes et a abandonné sa jeune enfant. Il vit maintenant en tant que traqueur de vampire puis rebelle contre les Alayiens, se faisant payer par le plus offrant, ne se souciant plus des vies qu’il peut prendre. Depuis son exil et la mort de sa femme, seules deux choses lui donnent de nouveau des émotions : sa haine des vampires et l’envie de revoir sa jeune fille.



Mes liens

Spoiler:
 
Il n'as plus aucun liens. Sa dernière famille est sa fille et sa mère dont il n'a plus aucunes nouvelles depuis son exil. Son ennemi juré est vampire et une traque interminable se fait entre les deux. Desormais; il est lié etroitement avec les rebelles



Derrière l'écran

Spoiler:
 
  • Petite présentation : Hej! mes amis m'apelle maxime ... je suppose que ca doit etre mon prénom. Je suis chimiste et actuellement ... ne vis pas en France !

  • Rythme rp : En général pour repondre a un RP ça peux dependre de l'inspiration et de mon temps. Cependant je suis certain de repondre toujours dans la semaine. ( faire attention a mes periode d'examen ou je previendrais d'un ralentissement dans mes RP) Je pense qu'il faudra que je m'habitue un peu a la rapidité de réponse mais ca devrais etre bon.

  • Particularités rp : Je suis un vieux de la vieille j'ai commencer le RP il y a 7 ans et j'ai arreter pedant un long moment et j'ai vraiment repris il y a un an sur un autre forum (pour lequel je continue de RP et dont la comunauté est cool ) Je pense avoir un niveau suffisament bon sans trop de prbleme bien qu'en généra ce qui met le plus de temps a venir c'est l'inspiration.

  • Comment avez vous découvert le forum : Via un Top RP. Je votais pour mon forum et je l'ai vu j'ai decidé de jeter un oeil.

  • Le code du règlement :








« Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui, je te sauve la vie que demain je ne te tuerais pas » Voilà la dernière phrase prononcée par Nuyä à ce jour. Comment en être arrivé à ce point de haine pour la personne qui se bat à vos côtés pour repousser les Alayiens ? Comment dire à son allié qu’il se fera peut-être poignardé dans le dos ou criblé de flèches s’il fait un seul faux pas ? La haine entre vampires et elfes a toujours existé. Les multiples guerres ont montré à tous les peuples que ce n’est pas prêt de changer pour le moment. Mais comment cet elfe de 627 ans en est-il arrivé à ce point ? Cette histoire est longue et commence 627 ans en arrière.

Naissance ? Oui il est bien né. Est-ce que s’étendre sur sa jeunesse est important ? Peut-être pas cependant un résumé rapide peut être utile. Sa famille n’était pas une grande famille de noble. Aucun de ses parents n’a été membre du conseil, ou grand général dans une quelconque guerre. Son père s’est battu contre les vampires, sa mère aussi. Les deux savent se défendre, préférant profiter de la vie, apprécier la nature ainsi que la protéger autant que possible. Comme chaque enfant elfes, il était comme la fierté de la race entière. Il passa ses jeunes années comme tous, suivant différent cours, apprenant à respecter son environnement et la vie.

Ce n’est que peu de temps avant sa majorité qu’il apprit que son père était mort. Celui-ci était en expédition avec d’autres elfes pour intercepter un bataillon vampirique. Le beau peuple était en surnombre face aux vampires, près du double et tous entrainés à les combattre. Ils avançaient prudemment dans la forêt. Cependant, leur discrétion impressionnante ne les aida pas. La nuit tomba plus vite que prévu, une éclipse soudaine cachant le soleil. Profitant de l’opportunité, les vampires firent un carnage. Ce qui est habituellement juste une boucherie avec les membres déchiqueter et des corps vidés de leur sang, devins le pire cauchemar que n’importe qui pourrait s’imaginer. Les bosquets où les elfes étaient cachés furent le théâtre d’une sauvagerie sans nom. Certains corps manquent encore.

La nouvelle de ce massacre se répandit rapidement dans les jours qui suivirent. Lorsqu’on apprit que l’escadron avançait, repu du sang elfique, avec quelques nouvelles recrues, la panique commença à s’installer dans les troupes. L’armée se prépara à l’assaut. Les défenses furent organisées et tout le monde attendit. Nuyä faisait partie des gens qui furent abrités au même titre que les enfants et les non-combattants. Sa mère se tenait à côté de lui, l’arc à la main. Nuyä entendit les pas. Sentit leur odeur. Son esprit l’attirait vers l’extérieur. Alors que sa mère gardait les yeux fermés attendant que la nature leur vienne en aide, notre héros se saisit de l’arc et comme subjugué il encocha une flèche et se mit à l’entrée. Encore aujourd’hui, il ne sait toujours pas pourquoi il s’est décidé à sortir. Il avait toujours été de nature calme et la fureur du combat ne lui avait jamais plu. Il avait bien sûr appris quelques mouvements et les bases de l’archerie. Mais tout le monde savait aussi que les choses se passaient différemment en véritable affrontement.

Tendus devant la porte, les gens autour de lui le regardaient sans comprendre exactement son comportement. Malgré le calme incommensurable des elfes, la peur les terrifiait et aucun n’intervint pour protégé le plus jeune des leurs. Il ouvrit la porte et put voir la bataille. Le bruit de l’épée qui frappe, le sifflement de la flèche qui vole, le cri du vampire tué. L’attrait du combat commençait à grandir dans le cœur du jeune elfe. Son œil émerveillé regardait tout autour de lui et observait attentivement chaque détail. Il pouvait attaquer l’un d’eux, mais lequel ? Tous se mouvaient tellement vite. Il se décida. La visée ajustée il décocha la flèche. La pointe acérée se dirigea directement contre la poitrine d’un vampire qui allait mordre l’un de garde. Malheureusement, la force de l’impact ne le tua pas et ne fit que surprendre le vampire qui s’arrêta une seconde. Une seconde qui permit à trois autres flèches de se ficher dans son corps.

La mère de Nuyä lui avait pris l’arc sans qu'il s’en rende compte et l’avait abattu. Ainsi que sauvé le garde. Nuyä regarda sa mère avec admiration et effroi. Son visage était impassible, ses yeux emplis de rage, son sourire disparu. On sentait la haine grandissante dans le cœur de l’elfe. Ils avaient tué son amant. Celui qui était sa moitié.

La bataille fut très courte, bien que le vécu l’a rendu plus long. Après une vingtaine de minutes, l’éradication des vampires et les blessures soignées, le calme revient dans la forêt. La mère de Nuyä s’assit contre un mur. Les larmes coulèrent. Pendant un long moment, le jeune elfe la regarda. Celui qui devra être fort maintenant, ce sera lui. Il s’empara de l’arc et des flèches puis s’installa proche de sa mère. Son enfance s’arrêta le moment où sa main se posa sur l’épaule de sa mère.

C’est ce qu’on appelle un passage dans l’âge adulte plutôt dur. Le réconfort de sa mère le rendit presque insensible. Peu de temps après cet évènement, il devint un soldat dans l’armée. Sa force s’améliora et son archerie devint exceptionnelle. Son calme froid ainsi que sa vitesse impressionnante firent de lui le meilleur archer. Aucune cibles manquées lors des entrainements. Qu’il s’agisse de simplement blesser ou de tuer, que ce soit à cheval ou tapi dans un bosquet. Toutes les cibles finirent transpercées.

Son premier affrontement contre les vampires fut celui qui le distingua. Il engagea le combat en ornant le crâne du premier vampire d’un trou béant. Une dizaine de vampires se tenaient en face de lui. Maintenant plus que neuf. Plus que huit lorsqu’il fit chuter celui qui lui sautait dessus, alors qu’un autre elfe se chargea de lui planter son épée. Cinq, l’escadron avec qui il était en avait tué trois grâces à un sort bien lancé. Quatre lorsque Nuyä décocha quelques flèches dans une poitrine. Deux au moment où un elfe fut tué par deux vampires qui furent décapités par le capitaine de l’escouade. Le dernier après en avoir perdu un dans un affrontement perdu d’avance contre dix elfes. Le vampire final resta en vie plus longtemps que les autres, tentant de s’enfuir, mais échouant lamentablement. Ses genoux furent transpercés par deux flèches bien placées de Nuyä.

Sa vie continua avec batailles, défaites et prouesses. Sa précision et sa discrétion furent utilisées par l’armée elfique. À 329 ans, il fut l’elfe envoyé en solitaire sur les missions requérant de la discrétion. Il était qualifié de tueur de vampires. Un seul lui échappait sans cesse. Il était son némésis. Chacun chasse l’autre et chacun espère lui échapper. Cette traque sans fin et perpétuelle couta cher au jeune elfe

En parallèle, son calme froid fit son charme et l’elfe finit par se marier. La fête fut mémorable pour le jeune homme. Toujours très attentif aux différents détails, près de lui se tenait sa mère. Renfermée depuis la mort de son mari, elle avait réussi à sortir de son cocon depuis quelques dizaines d’années et sa vie avait repris son cours tranquillement. Les poèmes se succédèrent, les chants s’enchainaient et finalement, le baptisrel vint chanter l’histoire des deux amants. La vie de sa nouvellement femme était douce à écouter, joyeuse et pleine de vie. Lorsqu’il commença l’histoire de Nuyä, chacun frissonna. Personne n’était sans savoir par quels évènements il était passé et les batailles qu’il avait vécu. Autant sa femme eut une vie gaie, autant pour Nuyä, on pouvait presque sentir l’odeur du sang des batailles. L’histoire de la mort de son père eut un effet qu’il n’attendait pas. Il se surprit à saisir la main de sa mère et de la serra. Pour passer cette épreuve ensemble. La suite du mariage se passa sans encombre et le mariage fut consommé selon la coutume, en s’esquivant discrètement du repas.

On peut dire que pour l’elfe tout se passe bien ! Une femme, puis quelques décennies après le mariage, un enfant, une fille, dont la beauté gardera des elfes éveillés. Mais un événement a changé les choses. C’est lorsque sa fille avait 57 ans que l’horreur se produisit. Il venait de passer plusieurs jours à traquer son ennemie de toujours. Il savait que quelques vampires se rapprochaient dangereusement de la bordure de la forêt, mais avait perdu la trace de son adversaire. Il décida de retourner chez lui, sachant que continuer ne servirait à rien. Arrivant chez lui, il observa la porte de sa maison ouverte, il entendit sa fille pleurer mais aucun réconfort venir de sa mère. Encochant une flèche il entra dans la maison. Les yeux écarquillés il vit le vampire tenir sa femme contre lui. Lui caressant le cou, reniflant l’odeur de sa peau, se léchant les lèvres et il commença à parler. « Ta femme vas me suivre, puis ta fille et enfin toi. Tu seras la pièce maitresse. La fin de ma boucle » il ouvrit grand la bouche et commença à mordre. Peu de sang coulait. Il n’arrivait presque pas à boire. Le liquide rouge s’écoulait de la poitrine de la jeune elfe. Le vampire commença à sentir la douleur au niveau de son estomac. Pour ne pas voir sa femme devenir une vampire, il l’avait transpercée d’une flèche, en plein cœur. La flèche traversa tout le corps et parvint à se ficher dans le buveur de sang. Celui-ci se dégagea rapidement et parvint à s’échapper par la fenêtre. Malgré un carquois vidé dans sa direction, rien n’y fait. Il s’enfuyait. Sa fille pleurait. Et il venait de tuer sa femme.

Le conseil fut sans appel. Malgré les conditions et les évènements, Nuyä fut accusé du meurtre de sa femme. Sa fille restera sous protection elfique le reste de sa vie. L’exil du père commença avec des larmes, l’absence de sa mère et le mépris de sa communauté. L’exil commença et durera toute sa vie. Une vie où les vampires payeront. À plus de cinq cents ans, Nuyä allait connaitre les difficultés.

Jusqu’à l’arrivée des Alayiens sur le continent, les vampires furent ses victimes. Il les traquait et les embusquait. Parfois seul, parfois quelques personnes venaient avec lui. Son mode de vie était devenu très simple. Un chasseur. Il poursuivait ceux qu’on lui demandait. Les tuer ou les blesser. Il s’en fichait. Il se donnait juste le droit de ne pas assassiner toute personne elfique. Parfois quelques humains y passaient. Un coup de dague ou une flèche. Il courrait partout, sautait d’arbre en arbre pour rattraper ses adversaires. Son agilité et sa vitesse compensaient sa force. Il finissait souvent blessé. À plusieurs reprises il faillit être mordu. Lorsque les Alayiens débarquèrent, ils furent sa nouvelle cible. Jusqu’à ce qu’il découvre qu’il était surtout le poursuivi. De longues nuits de course effrénée à grimper, tirer et juste courir commencèrent. Passer sa vie à se cacher ne serait pas possible. Il fallait les anéantir. Et il fallait de l’aide pour survivre maintenant plus que jamais.

Initialement solitaire, il décida de rejoindre les rebelles. Il montra ses talents de manière répétée et devint une personne de confiance. Son impassibilité disparue lorsqu’on lui annonça la collaboration avec les vampires. Après avoir passé son existence à les combattre, perdu sa vie, sa femme, son père. Perdu sa fille. À cause de ces suceurs de sang. Une nuit il faillit en tuer plusieurs. La chaleur monta entre les deux clans. Depuis, la tension était palpable. Pour qu’ils puissent fonctionner ensemble, il fut mis en équipe sur une mission avec l’un d’eux. L’affrontement fut un carnage. Ne s’attendant pas à une attaque, les cinq Alayiens qui campaient proche du camp rebelle furent déchiquetés. Le vampire faillit mourir, mais fut sauvé par Nuyä qui d’un arbre arrosait la zone d’une pluie de flèches. La première phrase prononcée après le combat fut : « Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui, je te sauve la vie que demain je ne te tuerais pas »
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
4/10  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

MessageSujet: Re: Nuyä Sulaen (terminée ! ) Mar 13 Mai 2014 - 15:03

A nous deux Nuya ^^ Je vais m’occuper de ta fiche

Avatar : pas au bon format il est à mettre en 200*400

Date de naissance 1127 pas 28

Lieu de vie : Où en Armanda ? Si il n’a pas un lieu précis met simplement nomade

Métier : Rebelle n’est pas un métier c’est un statut, qu’est-ce que fait ton personnage ? Est-il soldat ? Marchand ? Autre ?

Arme : 500m c’est beaucoup, normalement un arc long a une portée de 300 mètres maximum (environs) et touche plus les 250. Dans ces eaux-là. Est-ce qu’il a un enchantement ?

Physique : Un détail mais tu dis qu’il ne mange que très peu à cause de sa vie de vagabond, mais les elfes étant végétariens, il ne doit pas avoir grand mal à trouver de la verdure ^^
Autre petit détail, tu dis qu’il allait en infiltration. Où ça ?

Caractère : On a plus l’impression qu’il s’agit d’un morceau d’histoire que de la description du caractère. On ne voit pas clairement quels en sont les traits, pourrais-tu clarifier ça ? Quel est le caractère de ton personnage à l’heure actuelle ? Ses rêves, ses passions, ses qualités et défauts….

Liens : Même si il n’a pas de contact avec sa famille ce sont des liens, et certains sont important pour ton personnage, mieux vaudrait les faire apparaître tout de même Wink

Code : bon

Histoire : Tu dis que les parents de ton personnage combattent les vampires, mais les dernières grandes batailles repoussant les vampires ont lieu en 90 de l’âge d’argent. Le déclin des dragons se termine en 1124 peu avant la naissance de ton personnage. Si ses parents ont combattu ce serait donc plutôt vers 90 que vers 1124 (ce sont surtout les dragonniers qui se battent à ce moment) hors ça leur ferait plus de 1000 ans en 1124 et aucune possibilité de concevoir donc. Aucun bataillon de vampire ne voyage à cette époque, ils sont repoussés dans les galeries et vont s’y terrer en majorité un long moment. Il faudra donc revoir toute la partie concernant la bataille ainsi que l’occupation des parents de ton personnage ^^

Autre détail à ce sujet, ce n’est pas clairement précisé où a lieu tout cela, mais vu que tu parles d’enfants, je pense qu’il s’agit du royaume elfique sauf que celui-ci est protégé par une barrière magique que les vampires ne pouvaient pas vaincre. Un simple groupe de vampire même de nuit, ne se serait pas risqué dans les vieux bois. Trop dangereux.

Ensuite, tu dis que la mère de ton personnage garde les yeux fermés en attendant que la nature lui vienne en aide ? Que veux-tu dire ? Il n’y a pas de magie ‘sauvage’ pour animer la nature, hein ^^ En revanche elle aurait très bien pu essayer de lancer un sort (comme le sort agmen, du niveau mage exceptionnel). Pour une femme censée combattre les vampires c’est bizarre comme réaction.
Pareil autre réaction bizarre, le fait que personne ne protège un jeune elfe alors qu’ils sont l’avenir et l’espoir le plus précieux du peuple elfique.

Quand tu dis que la mère de ton personnage profite de la seconde de surprise du vampire pour le percer de trois autres flèches, c’est une façon de parler hein ? On ne tire pas trois flèches en une seconde, même pour un elfe. A noter à ce titre que trois flèches ne suffisent pas pour tuer un vampires dont la résistance est égale si non légèrement supérieur à celle des elfes de même que la vitesse, surtout là nuit et bien nourris. Un vampire est très difficile à tuer, il faut lui infliger des blessures que sa régénération aura vraiment du mal à soigner.

De même pour le passage de son premier vrai combat avec des vampires, avec les dates ça ne concorde pas que l’on trouve des escadrons entiers en train de se battre. Tout cela, tu peux le trouver dans l’histoire longue Wink Tous les détails des batailles et des vampires se trouvent dedans.

Pour l’attaque de la femme de ton personnage, là encore ce n’est pas dit où cela se produit mais les elfes vivant dans le royaume derrière la barrière magique, il est impossible qu’un vampire soit entré ^^ Et dans ces circonstances je pense que le conseil ne l’aurait pas banni.

Tu dis qu’après son bannissement, ton personnage traque des vampires, mais comment sait-il que des vampires se baladent ? Que fait-il en 1750 avec le retour des dragons, tu n’en parles pas pourtant un elfe est une créature de magie qui devrait s’en soucier d’autant que le dernier est mort peu avant sa naissance. Que fait-il ensuite avec le début de la guerre humano-vampire, quand Lorenz Wintel réunit son peuple et marche en force sur les terres humaines ?
Tu dis aussi que parfois ton personnage traquait les vampires avec d’autres personnes. Qui exactement ? Peu de gens se disent traqueurs de vampires, surtout dans le royaume humain.

Des alayiens campant à côter du camp rebelle, quel camp rebelle ? un camp de passage sur une mission ? Si ton personnage fait partie des rebelles, il a dû croiser les rôdeurs elfiques, aussi envoyés là-bas, qu’a-t-il fait et pensé alors ? Enfin tu dis que le vampire avec lequel il faisait équipe a failli mourir, comment ça ? il a été blessé ? Il faut faire attention avec ça car une blessure d’une arme de verre noir sur un être de magie comme un vampire est mortelle même si une simple blessure anodine si on y fait rien.

Voilà voilà ^^ il y a pas mal de choses, surtout sur l’histoire, n’hésite pas à poser des questions et prévient moi quand ta fiche est éditée !













***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path





! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Nuyä Sulaen (terminée ! ) Dim 18 Mai 2014 - 11:31

Bonjour Nuyä

Où en est ta fiche ? Nous n'avons pas beaucoup de nouvelles ces derniers temps... oO


Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Nuyä Sulaen (terminée ! )

Revenir en haut Aller en bas

Nuyä Sulaen (terminée ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches inachevées-