Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les Dragonniers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Les Dragonniers Jeu 30 Jan 2014 - 19:29


Les Dragonniers


On ne choisit pas d'être dragonnier. On est choisi. En effet, un dragon choisit de se lier à vous, mais vous ne pouvez pas décider, vous simples êtres mortels, de créer un lien, d'imposer un tel lien à un dragon. Si un dragon vous fait alors l'insigne honneur de vous choisir, vous, et personne d'autre, c'est que vous êtes l'élu. Son élu. L'élu, le Lié, de ce dragon et d'aucun autre. Le lien est unique et fort entre un dragon et son dragonnier.

Être dragonnier vous donne de nombreux avantages, une nouvelle force, une longévité hors du commun... mais elle vous donne aussi de lourds devoirs envers le monde que les dragons ont décidé de soutenir. Oui, devoirs, vous avez bien lu. Être dragonnier au final n'est pas de tout repos...

Sachez qu'il existe deux possibilités d'être choisi :
- un dragon jusqu'alors sauvage décide de finalement se lier : c'est le dragon qui choisit, au gré de ses rencontres, l'être qu'il considère comme digne de lui. Il existe peu de dragons sauvages, et ce cas est donc extrêmement rare.
- Un oeuf décide d'éclore pour vous, quand vous le touchez. S'il existe peu d'oeufs encore, ce cas est tout de même le plus courant, et surtout, nous l'espérons, la voie d'avenir...


Citation :

Concrètement, in RP, devenir dragonnier n'est pas à la portée de tous.
Il faut savoir avant toute chose qu'être dragonnier, c'est avant tout avoir un lien très étroit et très privilégié avec un dragon... et donc par là même avec le joueur qui incarnera le dragon.

Les dragonniers seront donc choisis en fonction de plusieurs critères : leur constance en rp, le lien qu'ils sont capables de créer et d'entretenir avec d'autres joueurs, leur qualité humaine en tant que joueur entre autres. Il est tellement décevant de créer un lien si étroit et de le voir ensuite se déliter suite à un départ ou autre... Le plaisir de jouer un dragonnier est réellement dépendant de ce lien.

Il vous est alors possible d'exprimer le souhait d'être dragonnier, en MPisant l'équipe administrative du forum, mais le choix définitif reviendra au staff, en concertation étroite avec le(s) dragon(s) visé(s) libre(s). Tout refus sera toujours justifié mais indiscutable. Nous vous remercions de votre compréhension.





Pour tout savoir sur les Dragonniers :
1) Le lien : en quoi consiste-t-il
2) Comment se crée un lien ?
3) Un apprentissage à deux
4) Art de vivre face à un couple dragon/dragonnier
5) Les couples dragons/dragonniers passés et présents en Armanda





Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Dragonniers Mar 4 Fév 2014 - 13:31


Le lien : en quoi consiste-t-il ?


Le lien qui unit les dragons et leur dragonnier est mystérieux et en a fasciné plus d'un. Il est certainement le lien le plus fort au monde et est appuyé par une puissante magie.

Un lien unique et fort, à la vie à la mort


Le lien entre dragon et dragonnier est un lien unique, et plutôt exclusif. Un dragonnier pourrait être considéré comme un élu, un être unique au monde choisi par un dragon. Car oui, quand un dragon se lie à un être bipède, c'est lui qui le choisit, lui et personne d'autre. On ne choisit pas d'être dragonnier en somme : on l'est ou on ne l'est pas, mais il ne nous revient pas de le choisir... L'élu, qu'il soit humain, vampire, ou elfe, ne peut refuser alors l'honneur qui lui est fait : ce serait condamner le dragon à mort. En effet, ce dernier est prêt à chercher son dragonnier jusqu'au bout du monde et risquerait jusqu'à sa vie pour lui.

Ce choix est d'autant plus important qu'il ne peut être changé. C'est un lien à la vie, à la mort. A la mort de l'un ou de l'autre, le choc est terrible. Un dragon en meurt assurément, sauf quelques rares cas exceptionnels. Quant au dragonnier... s'il peut y survivre, la perte est profonde. Habitué à cette présence constante, aussi bien physique que psychique, le survivant se retrouve irrémédiablement seul. Il n'est pas rare alors, que le dragonnier choisisse de suivre son dragon dans la mort, c'est d'ailleurs considéré comme un choix tout à fait normal et légitime.

Ce lien est un des liens les plus puissants pouvant exister en ce monde. Plus puissant qu'un mariage, plus puissant qu'un lien parent-enfant, ou qu'un lien d'amants. Car ce lien est porté par la puissante magie ancestrale des dragons, ni plus ni moins. Et aucune autre magie ne peut le détruire. Même la mort peine à en venir à bout, les deux liés se suivant souvent même dans ces sentiers-là.


Un partage entier : deux êtres et deux esprits, n'en formant presque qu'un


Quand un dragon se lie à une créature bipède, se crée un lien qui se passe de mots, qui devient pur esprit, réelle télépathie, échange à double sens, se crée un lien où le dragon et son lié partagent tout... tout jusqu'aux pensées et aux sentiments.

Toutes les peines, les douleurs, les joies et les plaisirs que son dragonnier ressent, le dragon les ressent aussi. Faisant ainsi l'expérience de sentiments et de pensées bipèdes, qui, jusque-là, lui étaient inaccessibles et incompréhensibles : amour non plus simplement universel, mais quelque peu égoïste envers un être unique, réel attachement aux personnes et aux choses et non plus à l'univers dans son entier, sentiment de possession et de protection, sentiment de colère et de frustration, sentiment de joie, d'envie, de jalousie... Voilà tout ce que le dragon lié parvient à toucher du doigt, lui pour qui tout cela n'existait pas jusqu'alors.

Attention toutefois, s'il appréhende un peu ce genre de sentiments, s'il parvient à en ressentir les soubresauts, il ne peut pas pleinement les ressentir dans toute leur intégralité. Il en fait l'expérience, mais de manière tronquée. Il ressent ces sentiments et ces pensées à travers son lié, par son lié, et ne les ressent pas lui-même. Il les ressent comme on entent un écho en quelque sorte, il les ressent faiblement, comme des reliquats, des sons ou des couleurs atténués. Ces pensées ou ces sentiments n'auront donc jamais la force qu'ils pourraient avoir chez un bipède, et le dragon ne parviendra qu'à les comprendre dans les grandes lignes... un peu... juste un peu...

De même, le lié ressent un peu la même chose, en sens inverse. L'esprit bipède qu'il est devient plus... sauvage... moins... abordable. Il semble s'écarter de la nature profonde de sa race. Plus que vampire, elfe ou humain, il devient dragonnier et lié. Par ce lien, il touche du doigt une compréhension plus universelle, plus abstraite, de l'univers dans son entier. Il touche du doigt les pensées d'un dragon, ses considérations certes prosaïques mais si essentielles, primaires et pourtant primordiales, vitales. Il ne peut bien entendu pas avoir accès à la mémoire et au savoir ancestral de son dragon lié, mais il ressent, comme en écho, ces compréhensions universelles qui dépassent de loin le petit monde qui était le sien...




Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Dragonniers Mar 4 Fév 2014 - 13:31


Comment se crée le lien ?


Une chose à savoir avant toute chose : c'est le dragon qui choisit. Pas le dragonnier. On ne choisit pas d'être dragonnier en somme, on est choisi. Un dragon peut choisir de se lier à tout moment, même quand il est à l'état sauvage, alors qu'il est déjà adulte, ou dès son éclosion, comme c'est le cas de tous les derniers dragons éclos en Armanda. Quand il se lie par contre, c'est ensuite pour la vie... jusqu'à la mort.

"Pour toi, je veux éclore"


Le dragonnet dans son oeuf ressent le monde extérieur. On a coutume de dire que les dragons ont un sixième sens qui leur permet de lire dans le coeur des hommes, des elfes, et même des vampires. Il serait difficile de prouver cette théorie, mais il est clair que le dragonnet n'éclot pas pour n'importe qui, peut-être fait-il son choix grâce à ce sens ? Il n'y a pas de profil particulier de dragonnier. Bon ou mauvais, grand ou petit magicien, héros ou couard, le dragon fera son choix lui-même et il est en général inutile de lui demander ensuite pourquoi.

Lorsque l'élu touche la coquille, l'oeuf éclot dans les heures qui suivent et le dragonnet cherchera son dragonnier quitte à aller le rechercher à l'autre bout du monde. Il n'est donc pas possible pour un élu de refuser l'honneur qui lui est fait, ce serait condamner le dragon à mort.

Le premier contact physique entre dragon et dragonnier est à la fois délicieux et terrifiant. Les deux esprits se rencontrent et se lient pour l'éternité, et certains pourront avoir du mal à accepter cette intrusion dans leur esprit. Le lien ne pourra plus être rompu par aucune magie, il faudra donc faire avec.

Citation :
Remarque : les dragons portent déjà un nom dans leur gène dès leur naissance (dans leur mémoire collective), ils le connaissent. Le dragonnier l'apprend lors de son premier contact physique, il sait que le dragon s'appelle ainsi, cette sensation est indéfinissable et touche à la magie..





"avec toi, un lien je construis, toute une vie durant"


Le lien psychique se fait de lui-même, le dragonnier ressentira un début d'attachement pour son dragon et vice versa. Mais la relation en elle-même nécessite un travail colossal, un travail de toute une vie.

Toute relation doit être construite et entretenue pour ne pas dégénérer et devenir invivable. Le dragonnier se doit d'aller vers le dragonnet dès son plus jeune âge, afin d'établir avec lui une relation de confiance qui s'intensifiera avec le temps. Résister au lien est assez désagréable et pour le moins inutile puisqu'il est magique. Le dragon a besoin et aura toujours besoin de son dragonnier, tout comme le dragonnier a besoin et aura toujours besoin de son dragon. C'est ainsi.

Une relation mal construite, avec un mauvais climat, peut avoir des conséquences fâcheuses qui peuvent altérer la magie de l'un ou d'autre et même leur lien télépathique. Il n'est pas rare que le dragon dépérisse ou que le dragonnier entre en dépression. De plus, les deux seront bien moins efficaces au combat car non complémentaires.

Par contre, une fois le lien construit et consolidé, chacun vivra alors avec son lié une expérience unique et plus que riche en émotions. Et ce pendant de longues et longues années...

Citation :
Remarque : le fait de se lier à un dragon allonge la durée de vie des humains et des elfes qui peuvent alors survivre jusqu'à près de 1500 voir 2000 ans.







Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Dragonniers Mar 4 Fév 2014 - 13:31


Un apprentissage à deux


A la naissance, le dragon possède déjà un savoir ancestral caché dans ses gênes, mais il n'y a pas complétement accès. Il connaitra son nom et une partie de l'histoire des dragons, il aura aussi un instinct très fort qui lui dira ce qu'il doit faire, mais il aura absolument besoin de son dragonnier pour le guider ! (ou d'une mère dans le monde sauvage).

"Protège-moi"


La première chose dont il a besoin est la protection. Les dragons sont précieux et puissants, ils attirent souvent la haine ou les convoitises et il n'est pas rare que les dragonnets soient tués ou volés (ce dernier acte étant idiot puisqu'il repartira aussi sec vers son dragonnier ou dépérira, mais que voulez vous ? La bêtise n'a pas de limite...).

Les dragonniers doivent donc s'attendre à avoir parfois (souvent...) des ennuis. C'est le prix à payer pour le cadeau qui leur est fait !


"Prends soin de moi"


Il faudra ensuite subvenir à ses besoins élémentaires. Un dragonnet ne chasse pas, il faudra le nourrir de morceaux de viande découpés finement. Les dragons boivent peu mais il est tout de même important de subvenir à ses besoins en eau fraiche. Le dragon est une créature très propre qui entretient lui-même ses écailles dès le plus jeune age : un dragonnet qui ne se laverait pas doit aussitôt attirer l'attention de son dragonnier, c'est anormal.


"Avec toi, je veux communiquer"


Autrement dit, le lien télépathique :

* Dans les premiers jours, voire mois (cela dépend des dragons et du lien avec son dragonnier), le dragonnet et le dragonnier ne pourront échanger que des sensations (ni mots, ni images mais des choses comme la colère, la faim, la tristesse...). Le dragonnier ressent aussi le nom de son dragon lors du premier contact physique.

* Au fil du temps, ceci s'améliorera et ils pourront échanger des images en premier lieu puis des mots. La distance possible évoluera aussi de très faible à très importante.

* Parvenu à maturité, le lien leur permettra des conversations sans limite et un ressenti très fort de l'esprit de leur partenaire.


"Je peux voler seul et je peux cracher du feu"


Le dragonnet ne saura pas voler du tout jusqu'à ce qu'il arrive au rang de jeune dragon.

Il aura alors besoin du soutien de son dragonnier, pour oser se lancer pour la première fois (les plus courageux le feront d'eux-même mais une surveillance est requise pour ces casse-cou !). L'expérience lui permettra ensuite quelques acrobaties, en fonction de ses capacités en vol (dépend des dragons).

Le rang de jeune dragon permet aussi de cracher quelques flammèches sans grande prétention. Le dragonnier n'y pourra pas grand chose mais ferait bien de garder un oeil là-dessus ! Un incendie est vite arrivé surtout que le jeune dragon ne maitrise pas du tout cet art.

Le fait de savoir vraiment cracher du feu (longs jets maitrisés) marque le passage à l'âge adulte et donc la capacité du dragon à se reproduire. C'est un jour très important pour un dragon.

Citation :
Remarque : l'apprentissage de la chasse se fait seul lorsque le jeune dragon est capable de voler. Son instinct lui suffira pour apprendre et se faire une expérience.




"Viens voler avec moi, je te montrerai les cieux"


Le premier vol d'un dragonnier sur le dos de son dragon est une expérience extraordinaire. Il très important d'avoir cultivé un lien fort afin de permettre une excellente coordination qui limitera les risques de chute.

L'utilisation d'un selle est primordiale pour les débutants afin de ne pas glisser (prévoir des attaches), attention aussi aux écailles très coupantes ! Le premier vol se solde toujours pas de profondes coupures au niveau des cuisses pour le dragonnier, il devra passer plusieurs fois par là avant d'accoutumer sa peau aux frottements jusqu'à ce qu'elles le supportent.





Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Dragonniers Mar 4 Fév 2014 - 13:32


Art de vivre face à un couple dragon/dragonnier


Les dragons sont les premières créatures d'Armanda. Le fait qu'ils gardent une mémoire collective dans leurs gènes est une chose très importante à retenir. Dès la naissance, un dragon est un véritable puits de savoir, même s'il n'en est pas forcément conscient. Il n'a pas complétement accès à toutes ces connaissances, mais elles sont présentes sous forme d'instincts et de réflexes communs à tous les dragons.

Sachant cela, il est logique de ne pas traiter ces nobles créatures à la légère. Ce serait là d'ailleurs la dernière chose que vous pourriez faire dans votre vie ! De même, les dragonniers sont des êtres qui ont été élus parmi tous les autres. Il est donc nécessaire de savoir comment se comporter en leur présence.

Ce qu'il ne faut pas faire


* Le lien qui unit le dragon à son dragonnier est sacré. N'importe quel être est capable d'entendre les pensées qu'un dragon veut lui transmettre, n'importe quel être peut parler de vive voix à un dragon.

Or parler le premier à un dragon est considéré comme impoli (sauf pour son dragonnier). Il faut pour cela avoir l'autorisation du dragonnier ou avoir été sollicité par la créature.

Transmettre ses pensées à un dragon (hors situation d'urgence) est encore pire. C'est un grand honneur de pouvoir communiquer par télépathie avec un dragon et ils n'accordent pas ce droit à la légère. Dans le meilleur des cas, ils ne répondront pas. Dans le pire, le dragonnier vous transpercera d'un coup d'épée ou bien vous finirez carbonisé...


* Le dragon n'est pas et ne sera jamais un animal. Son intelligence est supérieure à celle des hommes et en tant que tel il risque de ne pas apprécier ce qualificatif. Les gens font régulièrement l'erreur de prendre le dragonnier pour une sorte de dresseur et son compagnon comme une simple monture. Cette façon de faire est le meilleur moyen de vexer un dragon, ce qui est une très mauvaise idée.


* Fixer un dragon dans les yeux n'est pas interdit mais il faut se souvenir qu'ils ne réagissent pas comme des humains ou autres. S'il leur semble qu'on ne leur accorde pas le respect qui leur est dû, il est possible qu'ils se vexent. Les dragons sont des créatures plutôt susceptibles.


* Attaquer un dragonnier aussi bien verbalement que physiquement est pour le moins déconseillé. Les réactions du dragon peuvent être légèrement... violentes ? ^^
Ils n'apprécieront pas non plus un manque d'égard vis à vis de leur dragonnier. Après tout, s'ils l'ont choisi c'est qu'il le mérite, non ?


Codes de politesse


Les codes de politesse vis à vis des dragonniers différent selon leur peuple. Il faut toutefois se souvenir que le fait d'être devenu un dragonnier les élève à un rang supérieur, ils n'ont de compte à rendre qu'à leur empereur (pour peu qu'ils se soient soumis à lui, ce qui n'est pas une obligation !)


Les dragons n'ont pas instauré de règles de politesse à proprement parler. Ils n'apprécieront toutefois pas qu'on les ignore lorsque l'on salue leur dragonnier.

Entre eux, ils respectent le rang instauré par leur âge et par leur force. Le dragon le plus vieux et le plus fort sera toujours le plus écouté et le plus respecté (sauf par quelques incorruptibles vite rappelés à l'ordre par les crocs de leur pairs).




Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.


Dernière édition par Lorenz Wintel le Mar 4 Fév 2014 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Dragonniers Mar 4 Fév 2014 - 13:32


Les couples dragons/dragonniers passés et présents en Armanda


Les couples dragons/dragonniers mythiques de notre Histoire


De notre histoire, deux couples mythiques ont su graver leur nom à l'âge de bronze :

* Artaher, vampire de son état, fut le premier des dragonniers, le premier élu, réputé par ailleurs pour son insatiable curiosité, lié à un dragon blanc au nom depuis longtemps oublié... A part sa volonté de mettre fin aux guerres entre elfes et vampires, et quelques rares éléments, peu de choses sont restées sur ce couple-là.

* Le deuxième dragonnier par contre, ou plutôt la première dragonnière, fut bien plus célèbre étrangement et chacun de ses gestes resta gravé dans les mémoires : Elenwë, elfe au caractère doux et sensible mais terriblement protecteur, appelée aussi Elenwë la brave, liée à Seiza, le dragon de cuivre.


Première génération


* Shaynar, le dragon noir, le Premier Né, lié à un vampire Eliow Wriendel, décédé.
Shaynar y a survécu in extremis de façon exceptionnelle, grâce au baptistrel Merithyn Shadowsong avec qui il est, maintenant, presque lié.

Pour en savoir plus:
 

* Cymbor, le dragon blanc, décédé, lié à Lyroë Tuwiel, décédée
Pour en savoir plus:
 

* Sarash, la dragonne rouge, décédée, liée à Grey Elisian, décédé
Pour en savoir plus:
 


Deuxième génération


Six oeufs découverts sur l'ile du flocon qui seront répartis par le baptistrel Merithyn Shadowsong. Trois pour les elfes et trois pour les vampires.

Par ordre d'éclosion :

* Moëbius, l'ainé de la seconde génération, lié à Elrond Amarië, elfe.

* Silarae, dragonne femelle chez les vampires, liée à Achroma Seithvelj

* Atalos, dragon mâle éclos chez les elfes pour un humain, Amyelenor Farkstein

* Isyndar, dragonne femelle chez les vampire mais dont l'oeuf a été volé (RP le chant du cygne) pour être rapporté chez les humains. Elle trouvera son dragonnier sur la route en la personne de Roëric Alokor

* Trissi, dragonne femelle chez les vampires liée à Kedrildan Maralawe

* Ashy, une petite dragonne femelle, véritable retardataire elle s'est liée à Korentin Kohan le duc d'Aldaria







Salut à toi Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 367 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Les Dragonniers

Revenir en haut Aller en bas

Les Dragonniers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Troisième génération de dragons et dragonniers
» Adrille Narden [Cavalière]
» Les Dragonniers
» Eragon : l'Ordre des Dragonniers
» [Personnages]Personnes historiques de l'Alagaesia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Le monde :: Les peuples :: Les Dragons-